Issuu on Google+

urbanne MODE & STYLE • LE GOLFE

L’huître version Sofitel Beauté

Une peau dorée au-delà de l’été

Rochefort-en-Terre Un succès fou !

Évasion Les Cyclades,

là où tout commence

La Vannetaise Le souffle de la générosité

Vannes s’enflamme Pour le rugby

#04


Gérald Darel • Des Petits Hauts • Max Mara week end • ARMANI jeans • Aldomartins Penny Black • Marina Rinaldi • Poles • Zyga • Liu-Jo • Closed • Majestic Filatures • Tara Jarmon

prêt à porter - maroquinerie Accessoires 7, Place de L’Artimon - 56640 Port Crouesty Tél : 02 97 53 99 40


Urbanne

Sommaire

En pleine forme ! Pour bien affronter l’hiver, il faut faire le plein de vitamines ! Lire Urbanne, c’est déjà commencer (un peu) la cure. À l’image du Morbihan qui bouge et se bouge dans tous les sens, nous sommes allés à la rencontre de toutes les dynamiques qui agitent la région : les coureuses de La Vannetaise, la folie rugby, l’avalanche de visites à Rocheforten-Terre... En cette saison, on prend aussi soin de soi avec les petites recettes minceur mitonnées par le Sofitel de Quiberon autour de l’huître, un coquillage dont on a d’ailleurs découvert tous les secrets sur la presqu’île de Rhuys. On vous donne aussi toutes les astuces pour garder une peau dorée jusqu’à l’été prochain. Rencontre également dans ce numéro avec l’une des grandes voix d’Europe 1, David Abiker, amoureux du golfe, et avec Stéphane Thebaut, l’animateur - breton - de La Maison France 5, qui nous parle de la déco à cœur ouvert. C’est vrai qu’en cette saison, un peu de cocooning ne nuit pas, et ça tombe bien : on vous a concocté une petite sélection d’objets et d’envies à ne plus quitter la maison ! Bonne lecture, On vous embrasse, L’équipe Urbanne. Sommaire

6 28 36 40 42 52 54 56 60 68 78 80 106

En couverture Mannequin : Chloé Lhermitte (www.chloe.book.fr) Make up : Solenne Gomes (Facebook : Solenne Auxpetitssoins) Lieu: Une suite à Vannes Jean taille haute, chemise et bombers chez Cloane (rue Aristide Boucicaut et CC Carrefour 95 avenue de la Marne, Vannes) 4

-

Mode : Chic, c’est l’hiver !

Interview : la tendance Mousqueton Mode homme, la beauté brute

Louer sa tenue haute couture !

Beauté : une peau dorée jusqu’à l’été prochain

Rencontre : David Abiker, l’amoureux du Golfe La Vannetaise, le souffle de la générosité Vannes s’enflamme pour le rugby

Rochefort-en-Terre : un succès fou ! L’huître version Sofitel

Rencontre avec Stéphane Thebaut de la Maison France 5 Visite privée : à Vannes, c’est vue sur vie !

Évasion : les Cyclades, là où tout commence

Urbanne Mode & Style - Magazine gratuit. N°4 - Dépôt légal en cours Un magazine des éditions MGI (SAS) 176 route de Vannes, 44700 Orvault Crédit photo : Pascal Kyriazis, D.R., OT Rhuys. Stylisme : Maïté Rivière Impression : Union Européenne Tirage : 20 000 exemplaires Régie publicitaire : Prana’Com - spotin@pranacom.fr Chef de publicité : Gaëtane Bonnet - gaetane@urbanne.fr Rédaction : Pierre-Baptiste Vanzini - Karen Jouault - Yves Pouchard Illustrations de Marina Le Ray Directeur de Publication : Stéphane Potin - 06 16 28 33 67 Création : Achromac El Kouri - 06 75 20 66 91 La reproduction des textes et photos est interdite.

redaction@urbanne.fr retrouvez Urbanne sur Facebook www.urbanne.fr


7 magasins en 1 sur 1700 m²

• meubles, cuisines, rangement-dressing, salons, relaxation, décoration, literie •

2, rue d’Hinzal • 56190 Muzillac • Tél : 02 97 41 52 51 www.couedel-pour-la-maison.com


Mode

Automne

Mannequin : Chloé Lhermitte (www.chloe.book.fr) Make up : Solenne Gomes (Facebook : Solenne Auxpetitssoins) Lieu: Une suite à Vannes

MODE

Chic !

C’est l’hiver

6


L’automne est arrivé doucement. Une sensation que l’on a envie de prolonger avec de jolies matières confortables et des manteaux enveloppants. On délaisse les couleurs survitaminées de l’été pour se laisser gagner par la langueur vaporeuse de la saison.

Chemise, jean, manteau, boots et sac chez Trinity Mode & Maison (1 rue du Général de Gaulle, Sarzeau)

urbanne


Mode

Automne

Pull, chemise, jean, chez Orson Bay (53 rue des Druides, Carnac)

8


Idano

LOGO LIVIA.pdf

1

23/03/2015

13:59

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

PORT DU CROUESTY / ARZON 06 17 82 55 84

2 rue des Orfèvres - Vannes - 09 50 13 24 89 34, rue de Port Maria - Quiberon - 09 53 54 02 86 www.facebook.com/bruitdesvagues urbanne


Mode

Automne

Jean, manteau, bottines et sac Ă  main chez Orson Bay (53 rue des Druides, Carnac)

10


PheliPPeau horlogerie - bijouterie

Herbelin • TissoT • seiko Pulsar • Casio • boCCia oPex • Timex • obaku

11, place du Général de - Gaulle Vannes

02 97 42 57 05

www.horlogerie-vannes.fr urbanne


Mode

Automne

Robe, chez La Fée Maraboutée (1 rue des Vierges, Vannes) Sautoir et bracelet charms Pandora chez Guéguin Picaud (CC Carrefour - 95 avenue de la Marne, Vannes)

12


www.orsonbay.com

53-51, avenue des Druides CARNAC - 02 97 52 83 45

8, rue du Maréchal Leclerc DINARD - 02 99 40 25 24

- Ouvert toute l’année y compris le dimanche -

CLOANE SQUARE 14 rue Henri Navier

CLOANE STORE Galerie Carrefour

VANNES 0297636195

VANNES 0297631664

(Derrière le Cinéville)

WWW.CLOANE-SQUARE.COM

( Le fourchène)

urbanne


Mode

Automne

Robe, manteau, chapeau chez La Fée Maraboutée (1 rue des Vierges, Vannes) Sautoir et bracelet charms Pandora chez Guéguin Picaud (CC Carrefour - 95 avenue de la Marne, Vannes)

14


Prêt-à-porter & Accessoires

Au Petit Paradis

Lenny B, See U Soon, An Famille, Freeman Porter, Le temps des cerises, Oakwood, Penny Black, Fracomina, I Code.

18 rue Emile Burgault Vannes

02 97 26 52 39

26 rue Jean Marie Barré - AURAY 02 97 24 10 25 urbanne


Mode

Automne

Robe, sac pochette chez Lupaloma (8 rue du Général de Gaulle, Sarzeau) Lunettes de vue en bois chez L’Observatoire Opticien (1 rue des Chanoines, Vannes) Corbeille « 4 » chez 727 Sailbags (16 place des Lices, Vannes)

16


Boutique ZAPA - 8 rue de la Monnaie, 56 000 Vannes


Mode

Automne

Robe, manteau et sac pochette chez Lupaloma (8 rue du GĂŠnĂŠral de Gaulle, Sarzeau)

18


09 16 www.agence-smac.com / Crédits photos : Christophe Le Potier - Jean-Marie Liot / DPPI

COLLECTION EVEREST DES MERS Bagagerie

Prêt-à-porter

Accessoires

Décoration

des oceans, des histoires, des creations

Navigateur français de renom, triple vainqueur de la Solitaire du Figaro et double détenteur du Trophée Jules Verne, Yann Eliès, égérie de la nouvelle collection prêt-à-porter 727 « Everest des mers », prépare sa deuxième participation au Vendée Globe. Départ le 6 novembre 2016.

Concept Store 727 : Place des Lices - VANNES

727sailbags.com


Mode

Automne

Jean taille haute, chemise et bombers chez Cloane (rue Aristide Boucicaut et CC Carrefour - 95 avenue de la Marne, Vannes)

20


urbanne


Mode

Automne

Jean taille haute, chemise et bombers chez Cloane (rue Aristide Boucicaut et CC Carrefour - 95 avenue de la Marne, Vannes)

22


Hors série 2

urbanne

mariage

MODE & STYLE

Avec vous pour réussir le plus beau jour de votre vie

Automne 2016

Présent au Salon du Mariage de Nantes du 11 au 13 Novembre

Votre Magazine Gratuit Vannetais Actuellement disponible près de chez vous...

Vannes

Auto-Moto

Le magazine de tout ce qui roule

vannesautomoto.fr urbanne


Mode

Automne

Robe, cardigan et manteau chez Zapa (8 rue de la Monnaie, Vannes)

24


Robe, cardigan et manteau chez Zapa (8 rue de la Monnaie, Vannes)

urbanne


Mode

Automne

Pull en maille, pantalon, chez L’Une Pour L’Autre (Port du Crouesty - 7 place de l’Artimon, Arzon) Montre chez Guéguin Picaud (CC Carrefour - 95 avenue de la Marne, Vannes) Sac petit modèle chez 727 Sailbags (16 place des Lices, Vannes)

26


Pull en maille, pantalon, manteau, col fourrure et sac cabas chez L’Une Pour L’Autre (Port du Crouesty - 7 place de l’Artimon, Arzon)

urbanne


Interview

tenDanceS

intervieW

mousQuEton

Quand le vêtement marin se réinvente En 2003, un petit marin, béret vissé sur la tête, voyait le jour. Ce mousse, c’est le logo de la marque Mousqueton. De la vareuse au pull marin, elle réinvente le vêtement marin en y ajoutant de la couleur - elle propose quand même un panel de près de six cents coloris ! Aujourd’hui, la marque compte une centaine de références chez la femme, l’homme, l’enfant et le bébé. Mais elle ne s’arrête pas là, comme nous l’explique Frédérique Gignoux, l’associée de Pascal Opsomer, le fondateur de la marque.

À quoi va ressembler votre collection automne-hiver ? On est parti sur des tons de vert, de brun, de bleu et d’ocre. On a surtout repris nos vestes en toile canvas et nos vareuses. Ce sont quasiment les mêmes modèles que ceux de la collection précédente, sauf qu’elles sont matelassées ou qu’elles ont de la fourrure. On a aussi imaginé des doudounes, avec nos célèbres rayures à l’intérieur, ainsi que des pulls marins pour hommes, femmes et enfants dans beaucoup de coloris. Ce n’est que la troisième collection automne-hiver que nous réalisons.

Pourquoi cela ? Nous n’en avions pas la nécessité avant. Nos collections d’été duraient jusqu’à l’automne et nous n’avions que des boutiques saisonnières. Mais nous avons ouvert un magasin à l’année [NDLR : à Auray], et nos revendeurs sont eux ouverts toute l’année, il fallait donc être présent. Avez-vous pour objectif de multiplier les collections pour justement être plus visibles ? Non, on va s’en tenir à deux collections par an. Comme beaucoup de nos produits sont intemporels, on reconduit

Des vêtements portés à la ville, et même à la montagne ! 28


40% de nos modèles, que l’on adapte à la saison et dans des coloris différents. Notre objectif à moyen terme est plutôt d’ouvrir nos propres points de vente, à raison d’une boutique par an, dans de grandes villes comme Nantes, Rennes et pourquoi pas Paris. Mais en ce moment, nous cherchons à revenir à l’essentiel. On travaille sur notre identité et sur notre logo. C’est-à-dire ? Nos vêtements sont avant tout des vêtements marins avec un côté rustique revendiqué. Ils sont pratiques et résistants. D’ailleurs, les professionnels de la mer les portent pour travailler. Nous venons de là. Nous leur avons donné un côté plus moderne, avec la couleur et une coupe plus saillante, mais nous créons des vêtements marins avant tout. C’est pour cela que nous avons imaginé la collection Couleurs d’origine, qui met en valeur nos articles et coloris intemporels. On souhaite revenir à ce qui fait notre identité. Vous parlez des professionnels de la mer qui s’habillent en Mousqueton, mais vos vêtements sont surtout portés à la ville ? Oui, et à la montagne aussi ! Le mousqueton fait partie du vocabulaire des grimpeurs, et des clients de ce secteur viennent de plus en plus vers nous. Ce n’était vraiment pas prémédité ! On a par exemple un client qui porte nos vareuses pour escalader des sommets, parce qu’elles sont confortables et résistantes ! Depuis quelques années, la marinière et les vêtements marins sont tendance. Comment vous différenciez-vous ? Par notre gamme de couleurs. Pour chaque collection, on a entre vingt et vingt-cinq coloris différents. Et puis nos matières premières, la toile pour les vareuses ou le jersey pour les marinières, sont les mêmes depuis le début. Ce sont des matières authentiques. Autre différence, tout est dessiné et conçu à Plescop [NDLR : le siège de la marque], et on travaille avec des gens qui portent nos vêtements. Ils sont très proches de nos produits et savent donc de quoi ils parlent. Comment expliquez-vous cette tendance à la marinière ou à la vareuse? C’est vrai que la marinière est depuis quelque temps présente dans toutes les garde-robes. C’est devenu un vêtement basique de bord de mer, que l’on peut porter en toutes circonstances. La vareuse est aussi devenue un vêtement emblématique : elle plaît à tout le monde, quel que soit le milieu social, la profession ou l’âge. Cet engouement est pour moi un mystère. J’imagine que, dans ce contexte de retour aux sources, ces vêtements intemporels séduisent. Le vêtement marin a encore de beaux jours devant lui ? Quand je vois des étudiants à Berlin qui portent la vareuse ou des enfants en marinière, je suis rassurée quant à l’avenir. D’autant que le marché se porte assez bien. On est plutôt en progression.

Mousqueton Boutique en ligne et adresses des magasins et revendeurs : https://mousqueton.eu

urbanne


Mode

accessoires

STYLE

Caractère affirmé !

1

3 2

1/ Bagues or rose et diamant, collier léopard, bracelets et bague assortie en ruthénium chez Bijouterie Guérineau (31 rue Jean Marie Barré, Auray) 2/ Sac à main Michael Kors chez Scarpe (14 rue Saint Salomon, Vannes) 3/ Bottes à franges chez Chaussures Le Carrer (40 rue du Mené, Vannes)

30


STYLE

Petits plaisirs d’hiver

1

2

3

4

1/ Montre, bracelets et bague deux ors chez Horlogerie Bijouterie Phelippeau (11 place du Général de Gaulle, Vannes) 2/ Pochette smartphone en cuir de python, bracelet fantaisie noir avec charms et bracelet cordon de satin chez Maison Dame Nature (25 rue des Halles, Vannes) 3/ Foulard en soie chez Ivoire (1 place Henri IV, Vannes) 4/ Compagnon Michael Kors chez Scarpe (14 rue Saint Salomon, Vannes)

urbanne


Mode

acceSSoireS

StYLe

silhouEttE dE saison

Jean, chemise tartan et pull boutonné : la base de la silhouette de l’automne chez Trinity Mode & Maison (1 rue du Général de Gaulle, Sarzeau) 32


Mode

acceSSoireS

affirmEr Son côté sombre

Ensemble noir Andres Sarda « Cinnamon »

Ensemble rose et gris Chantal Thomass « Arlequinne »

Ensemble gris et fleur Marie Jo « Angelina »

Au Petit Paradis (26 rue Jean Marie Barré, Auray)

Body Lingadore « Nadine »

Soutien-gorge, porte-jarretelles et bas Aubade « Folies Frivoles »

Les Dessous de Betty (Port du Crouesty - 5 place des Timoniers, Arzon) 34

Top Fraly


i vo i r e

Prêt à Porter fémiNiN

Place Henri iv - vANNeS - 02 97 54 91 53 urbanne


Mode

Homme

moDe

bEauté brutE Et couleurs

Le vestiaire masculin a toujours autant de mal à prendre de la couleur quand vient l’automne. En revanche, le confort n’est pas oublié : doudoune camouflage, capuche bordée de fourrure et toile enduite... Paré à affronter la mauvaise saison !

Blouson Parajumpers, sweat Kenzo, jean Dsquared2 et sac à dos Tommy Hilfiger chez Transfert Man (4 rue Saint Salomon, Vannes) Mannequin : Elvin (www.elvinmodel.book.fr)

36


urbanne


Mode

Homme

Parka, chemise, sweat et jean chez Tommy Hilfiger (fr.tommy.com)

38


FORD FOCUS TREND 5 PORTES 1.0 ECOBOOST 100 CH STOP & START

Air conditionné Jantes alliage 16" Audio SYNC avec Bluetooth® LOA 48 mois, 1er loyer de 2 990 € suivi de 47 loyers de 189 €

FORD FOCUS Air conditionnéCoût total si achat : 18 203 € SANS condition de reprise TREND 5 PORTES 1.0 ECOBOOST 100 CH STOP & START

Jantes alliage 16"

Audio SYNC avec Bluetooth® LOA 48 mois, 1er loyer de 2 990 € suivi de 47 loyers de 189 €

SANS condition de reprise

Coût total si achat : 18 203 €

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DEEcoBoost VOUS ENGAGER. (1) Location avec option d'achat 48 mois d'une Focus Trend 1.0 100 ch S&S BVM5 Type 09-14. Prix maximum au 20/06/2016 : 21  100  €. Prix remisé : 17  265  € incluant les options Jantes alliage 16" et Pack Style. (1)Kilométrage Location avec10 000 option d'achat Focus Trend 1.0 EcoBoost S&S BVM5 Typed'achat 09-14. Prix km/an.481ermois loyerd'une de 2 990 € , puis 47 loyers100 dech . Option : 6 330 €. Coût total 189 € maximum au 20/06/2016 : 21  100  €. Prix remisé : 17  265  € incluant les options Jantes alliage 16" et Pack Style. FORD Assurances facultatives. Décès-Incapacité dès 12,95 €/mois en sus du loyer. Délai légal deMUSTIERE VANNES si achat : 18 203 €. Kilométrage 10 000 km/an. 1er loyer de 2 990 €, puis 47 loyers de 189 €. Option d'achat : 6 330 €. Coût total rétractation. Si acceptation par Ford Crédit, 34 rue de la Croix de Fer, CS 90036, 78174 St-Germain-en-Laye cedex. Kerthomas - 12 rue du Dr Léonce si achat : 18 203 €. Assurances facultatives. Décès-Incapacité dès 12,95 €/mois en sus du loyer. Délai légal de RCS Versailles 392 315par 776, intermédiaire inscrit à l'ORIAS, Produit "Assurance assuré rétractation. Si acceptation Ford Crédit, 34 rue de la Croix de Fer, CS N° 07 009 071. 90036, 78174 St-Germain-en-Laye cedex. Emprunteur" 56000 Vannes - 0297631035 parVersailles les succursales françaises de FACL, 479 311 979 (RCSProduit Paris),"Assurance et FICL, SIREN 479 428 039 (RCS Paris), Groupe RCS 392 315 776, intermédiaire inscrit SIREN à l'ORIAS, N° 07 009 071. Emprunteur" assuré par les succursales de FACL, SIREN 479 311 979 (RCS Paris), et FICL, SIREN 479 428 039particuliers (RCS Paris), Groupe Axa, 40-45 ruefrançaises de la Boétie, 75008 Paris. Offre non cumulable réservée aux pour toute commande de Axa, 40-45 rue de la Boétie, 75008 Paris. Offre non cumulable réservée aux particuliers pour touteModèle commande de cette Focus neuve, du 01/09/2016 au 30/09/2016, dans le réseau Ford participant. présenté : Focus Titanium cette Focus neuve, du 01/09/2016 au 30/09/2016, dans le réseau Ford participant. Modèle présenté : Focus Titanium FORD 5 portes 1.0 EcoBoost 100 ch S&S, équipée des options Peinture métallisée Gris Magnetic, Jantes alliage 18, " Phares MUSTIERE PONTIVY 5 portes 1.0 EcoBoost 100 ch S&S, équipée des options Peinture métallisée Gris Magnetic, Jantes alliage 18," Phares er Bi-Xenon Dynamiques, Park et Vitres arrièreprix surteintées, déduit de la1erremise 1 loyer dede Vannes - BP 99 Bi-Xenon Dynamiques, Active Active Park Assist et Assist Vitres arrière surteintées, déduit de laprix remise : 21 265 €, loyer de : 21 265 €, Route , option d'achat de 7 524 €, , 47 loyers de 254,10 €/mois , option d'achat de 7 524 €, , 47 loyers de 254,10 €/mois . 2 990 € Coût total: 22 457,64 € si achat : 22 457,64 € 2 990 € Coût total si achat 56300 .Pontivy - 0297250265 Consommation mixtemixte (l/100 km) : 4,6. Rejets de Rejets CO2 (g/km) : 1052 (g/km) (données :homologuées conformément à la conformément à la Consommation (l/100 km) : 4,6. de CO 105 (données homologuées Directive 80/1268/EEC amendée). Directive 80/1268/EEC amendée). ford.fr

ford.fr

Franco


Mode

portrait de ville

PORTRAIT

Au vrai chic Parisien

Sandrine Papazow est une amoureuse de la mode, une vraie. Au point d’avoir des vêtements haute couture plein son dressing. Cette passion du beau vêtement, elle a voulu la partager avec le plus grand nombre en lançant le site Les Nouvelles Quaintrelles, qui propose la location et la vente des toutes dernières collections des plus grandes maisons de mode. Rencontre.

©Sonia Lorec

La « quaintrelle », c’est l’équivalent féminin du dandy. Ils partagent l’amour du vêtement bien coupé, issu des plus beaux tissus, et surtout, à la mode ! Mais si le style dandy a pu perdurer, la quaintrelle, elle, a disparu. Jusqu’à aujourd’hui. « Les quaintrelles, ce sont les femmes qui portaient les plus belles robes de Londres, sourit Sandrine Papazow. J’aime cette idée du luxe sans ostentation, ces femmes qui aiment le beau, qui aiment s’habiller. Au travers des Nouvelles Quaintrelles, j’ai voulu m’adresser aux femmes d’aujourd’hui : modernes, décomplexées, qui peuvent acheter des vêtements neufs ou d’occasion, ou même les louer ! ». Depuis Vannes, cette ancienne cadre sup’ dans une grande entreprise a eu l’idée de faire de sa passion son métier, et de proposer à la location et à la vente les toutes dernières collections de prêt-à-porter de luxe. « Ce concept est né aux États-Unis il y a quelques années. Il existait à Paris, mais nous, les Bretonnes, nous n’avions pas accès ce genre d’offre, souligne-t-elle. Il fallait acheter en ligne ou se déplacer à Paris. Je propose les toutes dernières créations des grandes maisons. Je vais à Paris tous les trois mois dans les showrooms des maisons de couture pour sélectionner et acheter les pièces que je propose à mes clientes ». Cinq cents pièces font aujourd’hui partie de ce dressing de rêve. En quelques clics, on peut ainsi se faire livrer sa robe pour une soirée, un évènement, ou juste pour se faire plaisir. Toutes les pièces, robes, jupes, pantalons, sont disponibles du 36 au 42. Le site s’occupe du retour et du pressing. Et après avoir existé sous forme de boutiques éphémères cet été sur la côte, un showroom va ouvrir dans le centre-ville de Vannes, où l’on pourra venir essayer - sur rendez-vous et en toute tranquillité - ces tenues à tomber. Ces jolis vêtements se louent, mais on peut aussi les acheter neufs ou d’occasion : le prix chute au fur et mesure de la saison et des locations.

www.lesnouvellesquaintrelles.com 40


urbanne


Beauté

conSeiLS

beautÉ

unE pEau doréE jusqu’à l’été prochain

C’est la fin de l’été et vous rêvez de garder votre teint hâlé le plus longtemps possible ? Pas de souci, on vous explique comment. En rentrant de vacances, on est assez fière d’exhiber notre jolie peau bronzée. Mais le top, ce serait de pouvoir pavaner pendant tout l’hiver ! C’est possible, il suffit de respecter deux gestes simples : gommage et hydratation, sur une peau bien nettoyée. On le sait toutes, une peau resplendissante commence par une peau propre : « il est important de choisir un produit adapté à sa peau : à son type de peau (grasse, sèche, etc.), et à son état (rougeurs, rides, etc.). Pour éviter de l’agresser, ce produit peut s’appliquer avec les mains, sans coton. Il faut bien rincer sa peau à l’eau ou avec une lotion, afin de rééquilibrer son pH », indique Karine Guillerme, de l’Institut Cristal à Sarzeau. La deuxième étape, c’est l’exfoliation : « le gommage va permettre d’éliminer les cellules mortes et le côté terne que peut prendre notre peau. Cela lui redonnera ainsi son éclat », explique Solen Guillevic, de l’Institut Île et Elle à Vannes. Ce gommage peut s’effectuer toutes les semaines jusqu’à l’arrivée des mauvais jours, où il s’espacera (toutes les deux ou trois semaines). Troisième étape importante, l’hydratation. Cela passe bien évidemment par une crème visage et corps, mais aussi par des masques. Un masque posé cinq minutes permet une réhydratation rapide et en profondeur. Si on peut suivre ces conseils à la maison, rien ne vaut un passage en institut. « Il est conseillé de faire un soin du visage à chaque changement de saison. Cela permet de rebooster son teint et de faire le point sur sa peau, pour ensuite utiliser des produits adaptés », précise Solen Guillevic. Accessoirement, cela permet aussi de se détendre loin des tracas quotidiens. Et ce n’est pas du luxe!

Institut Cristal place du général de gaulle (résidence La trinité) - sarzeau 02 97 41 90 80 Institut Île et Elle 28 avenue de la marne - vannes 02 97 63 70 10

42


28 avenue de la Marne 56000 Vannes 02 97 63 70 10 / www.ileetellebeaute.fr

ĂŽleetellebeautĂŠ

urbanne


Beauté

c’eSt nouveau

beautÉ

gommEZ… Hydratez !

Notre petite sélection de produits va vous permettre de garder un teint hâlé le plus longtemps possible. Crème Exfoliante à l’Amande - Académie Scientifique de Beauté Cette crème à la poudre de coque d’amande exfolie les cellules mortes, désincruste les impuretés et éclaircit les teints brouillés. Et en plus, elle peut être utilisée sur tous les types de peau ! Institut Île et Elle 28 avenue de la marne, vannes - 02 97 63 70 10

Institut Cristal Place du Général de Gaulle (résidence La Trinité), Sarzeau - 02 97 41 90 80

Masque Éclat au Cassis de Bourgogne - Académie Scientifique de Beauté Ce masque frais à l’huile essentielle de cyprès et à l’extrait de bourgeon de cassis hydrate la peau en profondeur et illumine le teint.

Hydra3Ha - Sothys Cette crème réactive la mémoire hydrique de la peau grâce à l’extrait de bolet. La présence d’acide hyaluronique permet de rétablir immédiatement l’hydratation de la peau.

Institut Île et Elle 28 avenue de la Marne, Vannes - 02 97 63 70 10

Imagin’Hair 40 rue de Port Maria, Quiberon - 02 97 50 33 73

Lait hydratant Bora-Bora - Phytocéane Place à l’évasion et au voyage! Ce lait, aux notes de vanille et d’amande, laissera votre peau plus douce et plus souple. Prête pour une escapade bien-être à l’autre bout du monde?

Baume Aldabra - Enatae Beurre de karité bio et huile de coco, voilà deux ingrédients qui vous garantissent une peau douce et hydratée. Un soin cocooning, qui laisse en plus un parfum subtil.

Perle d’Ô 9 rue du Voulien, La Trinité sur Mer - 02 97 55 77 07

44

Coffret Sérum Hydratation Jade et Sérum Jeunesse Diamant - Gemology Le principe est simple : un coffret, deux cures, vingt-huit jours. Le Sérum Hydratation Jade, utilisé pendant douze jours, permet d’hydrater et de réparer la peau, qui sera ainsi plus réceptive au Sérum Jeunesse Diamant.

Tous Lé Soleil 62 avenue de la Marne, Vannes - 02 97 46 04 01


urbanne


Beauté

aStuceS

beautÉ

mon CoiffEur me comprend…

Vous sortez de chez le coiffeur et votre nouvelle tête ne vous plaît pas ? Voici quelques pistes pour que cela ne se reproduise plus. Cela nous est toutes arrivé : on veut changer de style, on va chez le coiffeur avec une idée bien précise en tête, et surtout, on espère qu’il nous comprenne. Et là, catastrophe, on ressort avec une coupe dont on n’est absolument pas satisfaite. Il n’y a plus qu’à attendre que ça repousse… C’est dit, on ne vous y reprendra plus ! Et pour cela, tout commence dès votre entrée dans le salon. Ne vous ruez pas vers le bac à shampooing, prenez d’abord le temps de discuter avec votre coiffeur. « Un diagnostic est souvent nécessaire, même pour les clientes que nous connaissons bien. Nous échangeons avec elle : ce qu’elle souhaite bien sûr, et c’est d’autant plus facile lorsqu’elle ramène des visuels, mais nous parlons aussi de son mode de vie. Elle peut aimer une coupe ou une couleur et ne pas se rendre compte de l’entretien que cela implique au quotidien », explique Delphine Coquer, du salon Franck Provost.

46

Bien évidemment, assurez-vous que le coiffeur a bien compris votre demande, quitte à lui demander de reformuler ce que vous lui avez indiqué. Mais attendez-vous aussi à ce qu’il soit franc avec vous. « Si la demande n’est pas réalisable, nous ne la ferons pas. Le cheveu peut être abîmé et ne pas résister à certaines prestations. Le résultat ne sera alors pas à la hauteur de l’attente et la cliente sera déçue », précise Delphine Coquer. On ôte également le tabou du prix : vous avez le droit de demander combien cela va vous coûter ! « La cliente est plus sereine lorsqu’elle sait qu’on a discuté du tarif avant de commencer. Il est toujours possible de modifier la prestation si cela est trop cher pour elle », justifie la coiffeuse. Ça y est, vous êtes prête, votre coiffeur peut sortir ses peignes et ciseaux. Et le risque que vous soyez déçue est maintenant minime, alors profitez-en bien !

Franck Provost 23 rue Lieutenant Colonel maury - vannes 02 97 47 90 91


Beauté

teStÉ et aPProuvÉ !

beautÉ

la fish pédiCurE Un soin sain ?

C’est l’histoire de petits poissons devenus les alliés des professionnels du bien-être. Ils s’appellent les Garra Rufa et ils s’occupent désormais de la beauté de nos pieds. Avec des règles d’hygiène strictes, s’il vous plaît !

Plonger ses pieds dans un aquarium de Garra Rufa est loin d’être une évidence pour certaines d’entre nous. Et cela peut être d’autant plus difficile lorsque l’on sait que d’autres personnes ont utilisé les bassins de la fish pédicure avant nous. Mais rassurez-vous, on a testé ce soin et on est revenu sans mycose, sans verrue, ni aucun autre désagrément. Car le protocole d’hygiène est appliqué avec rigueur, comme l’explique Béhiye Tagay, étiopathe du centre Lipolift d’Auray. « Ce soin n’est possible que sur des pieds sains : pas de mycose, pas de plaie, pas d’eczéma, mais aussi pas de vernis à ongles. Les pieds sont désinfectés avant et après les avoir plongés dans l’aquarium. Nous n’effectuons que deux soins par jour et par aquarium ». Et pour la qualité de l’eau? « Nous contrôlons les poissons et la qualité de l’eau deux fois par jour, rassure la professionnelle du bien-être. L’Agence régionale de santé et un laboratoire indépendant effectuent aussi leurs propres contrôles tous les mois ». Alors, allons-y ! Après avoir désinfecté nos petits petons, on les plonge doucement au milieu des poissons, les talons en premier pour ne pas les effrayer. Les Garra Rufa se ruent littéralement sur nos pieds. Et pendant vingt minutes, les voilà qui viennent manger les peaux

48

mortes. Ça chatouille et picote un peu, mais ce n’est pas désagréable. « Les poissons se faufilent facilement entre les orteils, ce qui rend le soin plus efficace », précise Béhiye Tagay. C’est aussi un vrai moment de relaxation durant lequel l’effet de l’eau et les micro-massages des poissons - qui améliorent la circulation sanguine, ceci dit en passant - nous permettent d’évacuer les tensions. À la fin de la séance, les pieds sont plus doux et on est plus détendu. Et finalement, c’est plus sympa qu’un rendez-vous chez le podologue. Mon conseil : le faire avec une copine pour pouvoir échanger sur les sensations.

Lipolift 40 rue Jean-marie Barré, auray 02 97 59 35 53


Sélection

enfants

ENFANTS

Je pars en vacances Comme un grand…

L’année scolaire étant rythmée par les vacances, autant que nos têtes blondes partent chez papy et mamie, ou ailleurs, bien équipées. Découvrez notre petite sélection.

Le lapin malin Alilo

Voici le petit lapin qui rassurera nos enfants pendant un séjour sans papa et maman. Non seulement c’est une veilleuse qui joue de la musique (du Henri Dès en l’occurrence, mais vous pouvez mettre votre propre playlist), mais ce lapin peut aussi raconter des histoires et enregistrer les voix. Ça peut faire du bien d’entendre papa et maman lorsqu’on a un petit coup de blues… Prix : 59€ Little Marmaille 9 rue Le Hellec, Vannes 02 97 40 87 48

Les valisettes animaux Janod

Un tigre, un loup, un crocodile ou encore un chat, ces valisettes aux couleurs vives ont tout pour faire comme les grands : deux grandes poches intérieures, deux petites sur les côtés, une poignée rétractable et une étiquette pour inscrire son prénom. C’est sûr, nos enfants vont vouloir partir plus souvent… Prix : 44,50€ Docks de Rhuys 2 rue du Maréchal Leclerc, Sarzeau - 02 97 41 85 40

Cahiers d’activités Minus

La Cuisine de Léo

Little Marmaille 9 rue Le Hellec, Vannes - 02 97 40 87 48

Les P’tits Guilis 19 rue Emile Burgault, Vannes - 02 97 47 58 69

Être incollable sur la musique, se familiariser avec les araignées, découvrir la nature, et bien plus encore ! Ces cahiers à thèmes sont à explorer en famille. Puisque nous, adultes, avons plus de temps en vacances, autant en profiter pour faire des activités qui nous accrochent et qui éveillent la curiosité de nos bambins. Ça tombe bien, c’est exactement ce que proposent ces cahiers ! Prix : 5,50€

50

C’est l’histoire de Léo, élevé par sa grand-mère dans le restaurant familial. Mais Léo est ambitieux et décide de partir à la conquête des grands établissements de la gastronomie, en oubliant certaines valeurs. Issu du spectacle du même nom, ce livre-CD sensible, écrit par le Vannetais Cédric Hergault et illustré par Lunatine, sera l’album préféré des vacances. Prix : 14€


Comme maman ! Des articles pour faire comme les grandes, en restant quand même petites !

Collants fantaisie Zohara

Maman porte ces collants fantaisie, pourquoi pas moi ? Que les petites filles coquettes se rassurent, Zohara a pensé à elles et imaginé des collants opaques et résistants, agrémentés de jolies étoiles, de petites licornes ou encore de montgolfières. En plus, ils n’ont pas de sens pour être enfilés ! Chic & Belle 3 rue de la monnaie, vannes 09 83 32 14 50

Vernis tout doux

Du maquillage pour enfants, sans les grimer ? C’est possible avec la marque Maman Va Être Jalouse, qui fabrique notamment des vernis à ongles couleur pastel. Sans solvant, sans paraben, sans bisphénol A, sans colorant, ces vernis se démaquillent à l’eau et au savon. Fini le dissolvant agressif qui sent pas bon ! Prix : à partir de 9,90€ Little Marmaille 9 rue Le hellec, vannes - 02 97 40 87 48

Sac à guidon Minikane

Si les mamans ont de jolis sacs à main, les fillettes ont de mignons sacs à guidon ! Ils s’attachent sur les trottinettes, les vélos et les draisiennes. On y range son goûter, ses poupées, ses chouchous et tout le nécessaire de petite fille pour aller rejoindre ses copines. Prix : 32€ Little Marmaille 9 rue Le hellec, vannes 02 97 40 87 48

Le parapluie Vilac

Toutes les petites filles savent que pour rester coquette sous la pluie, il faut un parapluie digne de ce nom. Du coup, Vilac a créé des pépins pour enfants en forme d’animaux… De la coccinelle au lion, en passant par l’éléphant, elles trouveront sûrement celui dont elles rêvent ! Prix : 19,50€ Docks de Rhuys 2 rue du maréchal Leclerc, sarzeau - 02 97 41 85 40

urbanne


Interview

culture

PORTRAIT

David Abiker L’homme moderne

« Le Musée de l’homme », sous-titré « Le fabuleux déclin de l’empire masculin », a dix ans. Cet ouvrage, écrit par David Abiker, est sorti la même année que « Le Premier Sexe » d’Éric Zemmour. Et c’est bien leur seul point commun : quand le personnage du premier, tétanisé par l’amour et la nouveauté, se noie de son plein gré dans une vie de famille où les tâches se partagent, le second dénonce non pas la féminisation, mais pire encore : la dévirilisation de la société. Dix ans après, nous avons voulu rencontrer David Abiker, journaliste et présentateur de « C’est arrivé cette semaine » et « C’est arrivé demain » sur Europe 1, intervieweur pour Marie Claire, et chroniqueur dans l’émission « Ça balance à Paris » sur Paris Première, pour faire un petit point sur cet homme du XXIème siècle décidément bien difficile à cerner. On en a aussi profité pour parler du golfe du Morbihan dont il est amoureux depuis vingt ans. Parce qu’il faut bien le dire : si les états d’âme passent, l’amour de la mer, lui, reste.

« Un féministe, c’est quelqu’un qui n’a pas peur des femmes »

52

Dans « Le Musée de l’Homme », vous décriviez un être quelque peu dépassé, écrasé par sa moitié, à la limite de la soumission, qui ne s’appartenait plus... À l’époque, vous aviez opté pour le ton de l’humour. Parce qu’il n’y avait pas de quoi dramatiser ? Si ce n’avait pas été une comédie, ça aurait pu donner « Le Premier Sexe » d’Éric Zemmour, qui a défrayé la chronique. C’est tout ce que je ne voulais pas. En lisant mon livre, les nanas se sont marrées. Il faut faire très attention avec ce côté « les hommes sont désorientés ». C’est très compliqué de tordre tout un tas de généralités pour n’en rien faire. C’est consensuel, finalement, comme ce cliché de l’homme résigné qui passe tous ses samedis matins au parc avec ses enfants.


Dix ans après, celui que vous racontiez est-il toujours le même homme ? C’est une question d’état d’esprit. À l’époque, j’étais débordé : jeune marié, jeune père, tout était neuf, et c’est précisément le regard du novice qui faisait l’humour du livre. J’écrivais la nuit, je me marrais, c’était un plaisir absolu, l’inconscience de quand on a trente ans. Maintenant, je suis trop angoissé par les soucis, le matériel, le fric. Ce livre, c’est un souvenir, comme celui de mes filles. Elles avaient trois et six ans à l’époque. Ces petites filles n’existent plus, sauf dans ma mémoire. Aujourd’hui, je n’écrirais pas le même livre. Depuis, vous avez d’ailleurs écrit une chronique décapante pointant l’inintérêt des blogs de papa… Là, c’est vous qui avez fait polémique ! C’est horrible, mais je l’ai fait un peu exprès. Je voulais parler de cette société de la nurserie où les papas se mettent à bloguer comme les mères blogueuses. L’intérêt m’échappe. Je me suis un peu moqué d’eux et j’étais sûr de faire mouche et de passer pour le grand Satan. Et vous, vous considérez-vous comme féministe ? Je dirais que j’ai plutôt des engagements, des préoccupations. Pour le reste, je n’en sais rien. Les familles féministes sont très nombreuses, du gars qui s’intéresse aux femmes qui bossent comme je le fais dans Marie Claire aux « féministes encartés ». Il y a toujours quelqu’un pour qui tu n’es pas féministe. Et cela vous touche si on vous dit que, au fond, vous n’êtes pas vraiment féministe ? (Silence). Non. Un féministe, c’est quelqu’un qui n’a pas peur des femmes. J’ai longtemps été très timide, mais je n’ai jamais eu peur des femmes. Elles m’ont fait confiance, m’ont fait travailler, m’ont poussé. Il faut dire ce que l’on doit à l’autre genre. Je n’en ferais pas une bannière, mais cela étant dit, j’ai une tante qui était présidente du planning familial de Paris, et qui m’a beaucoup appris. J’ai pour elle beaucoup de respect. Vous écrivez dans Marie Claire, mais aussi dans GQ. C’est un peu le grand écart ? Le livre m’a ouvert plusieurs portes. En fait, « Le Musée de l’homme » est en partie tiré de chroniques qui avaient été éditées dans feu Men’s Health. Il est donc né dans un magazine masculin et s’est prolongé dans Marie Claire jusqu’à l’année dernière. Les choses évoluent dans le temps. Ça passe tellement vite... Justement, le temps, vous le prenez sur Europe 1 dans « C’est arrivé cette semaine » et « C’est arrivé demain », le samedi et le dimanche. Une émission créée par Dominique Souchier il y a vingt ans, et que vous animez depuis trois ans… C’est un peu une émission d’artisans. On a un peu de temps pour la préparer avec Sarah Cruse, mon associée dans cette affaire-là. La question que l’on se pose systématiquement, c’est : « qu’est-ce qu’on va apporter dans ce pas de côté

par rapport à l’actualité ? ». Il y a huit invités dans ces émissions. Il ne faut pas les avoir entendus avant, qu’ils soient « essorés » par la promo ou l’actualité. Je viens par exemple de recevoir Lily-Rose Depp en exclusivité pour la sortie du film « La Danseuse », le premier long-métrage de Stéphanie Di Giusto… Cet exercice, c’est magique ! Et le golfe, vous trouvez le temps de vous y rendre ? Oui, une fois par mois. J’attends avec impatience le TGV Paris/Rennes en 1h30 ! Je viens ici depuis 1994, depuis que mes parents se sont installés à Arradon. J’ai dans mon album de famille des photos de mes filles prises ici par mon père. C’est là qu’est la maison où ma mère vit tranquille. Mes parents se sont enracinés ici. Mon père, Gabriel Abiker, y avait créé l’association 5 à 7 musical, qui mettait en avant de jeunes musiciens talentueux. Ma maman, Caroline Roussel, est peintre brodeuse, elle expose souvent dans la région. Qu’aimez-vous ici ? J’adore les sentiers côtiers, j’ai mes habitudes dans une crêperie de Port Blanc, à côté de l’embarcadère pour l’Île aux Moines. Ce n’est pas un endroit hyper construit, il se mérite, il faut connaître. Vannes est une ville merveilleuse, un territoire de culture. J’ai ici tellement de souvenirs. Quand je n’y viens pas, ça me manque un peu.

urbanne


Engagement

Agir ensemble

on bouge !

La Vannetaise

Sourire et solidarité contre les cancers féminins

Des milliers de femmes, réunies pour participer ensemble à une épreuve sportive de marche et de course à pied, pour la prévention et la sensibilisation des cancers de la femme… C’est la dixième édition de La Vannetaise, et cette année, les inscriptions ont été prises d’assaut, toutes les épreuves étaient complètes dix jours avant l’évènement ! Avec huit mille participantes, on est bien loin des quelque sept cents inscrites de la première édition !

54


« C’est une mobilisation sans faille », sourit Évelyne Jugan, co-présidente de La Vannetaise. « Cette réussite est une conjonction de plusieurs éléments : d’abord la cause, la sensibilisation aux cancers de la femme, et la manière dont nous avons choisi de nous mobiliser en proposant des épreuves exclusivement féminines ». Surtout, ce qui frappe quand on voit défiler les marcheuses, quand on assiste au départ et à l’arrivée, c’est le grand sourire des participantes. « Cette manifestation n’est pas larmoyante, au contraire : elle est pleine de vie et d’espoir. Pendant La Vannetaise, on court, on marche, on danse, mais on pleure aussi et on parle de la maladie, avec pudeur. Les

grandes photos exposées sur le port montrent des femmes qui ont marché pendant leur traitement. Une année, on marche, la suivante, on court, c’est la meilleure façon de montrer qu’il y a une vie après ». Cette cause touche tout le monde, rares sont les familles épargnées par ces cancers. Rien que le fait de participer à cette course, c’est parfois déjà de la prévention : comme pour toutes les épreuves sportives, il faut un certificat médical. « C’est aussi une occasion de voir le médecin - parce qu’on n’a pas toujours l’occasion de le voir tous les ans - et de parler de ces maladies avec lui », explique Évelyne Jugan.

Lidea®

Charmline® Plus de 300 000 euros récoltés Depuis la première édition, plus de 300 000 euros ont été récoltés et reversés pour la prévention et la lutte contre les cancers de la femme. La moitié de cette somme a été consacrée à l’association Faire Face Ensemble, qui apporte soutien, bien-être et activités aux personnes malades et à leurs familles. « Nous savons aujourd’hui que tout ce

qui touche au moral du patient et de sa famille est très important dans un processus de traitement et de guérison. C’est pour ça que les soins comme les massages aux pierres chaudes, que nous venons d’aider à mettre en place, sont une vraie aide », glisse Évelyne Jugan. Des formations ont également été subventionnées pour les soignants des hôpitaux publics et privés vannetais, ainsi que des projets de recherche sur le cancer.

www.lavannetaise.com

5 place des timoniers, Port de Crouesty

02 97 48 25 01 urbanne


Rugby

on craque !

rugbY

iCi, C’Est la rabinE ! Le RCV s’impose dans le haut niveau

C’est historique. Jamais un club breton n’avait atteint la Pro D2, le monde professionnel du rugby. Une ascension qui s’est faite au fil des ans avec sérieux, sur des bases solides comme le granit. L’engouement est là, le public, fidèle depuis des années, est de plus en plus présent. Caméras et journalistes de la France entière viennent s’intéresser à ce club qui a poussé si loin des terres traditionnelles de l’Ovalie. Un club qui n’est absolument pas un « phénomène », mais juste phénoménal.

56


Le RCV a réussi son entrée dans la cour des grands. Rien à dire. « Tenir en échec le grand Agen et s’imposer devant le géant Perpignan, ces deux faits d’armes du RC Vannes ne sont pas passés inaperçus. Deux résultats qui imposent le respect », note ainsi Midi Olympique, la bible des amateurs de ballon ovale. Le stade de la Rabine est en train de se faire un nom. Rien de plus normal pour un club qui a creusé son sillon à la bretonne, sans trop rien dire et avec sérieux, depuis des décennies. « Nous avons monté les échelons un à un, sans brûler les étapes, souligne Alain Berthe, ancien joueur et président du club. Nous avons grimpé une marche tous les dix ans. Certains rigolent en disant qu’en 2026, nous serons dans le Top 14 ». Le RCV, qui a son école de rugby, a conservé son staff d’entraîneurs et vingt-six des trente joueurs qui ont fait monter le club. Une dizaine de ces guerriers sont issus de la région vannetaise. De là à penser que la greffe a pris au pays du vélo et du foot, il n’y a qu’un pas. « Je suis persuadé que la Bretagne a tout pour être une terre de rugby, assure l’ancien président. Nous avons le tempérament pour ce jeu, nous sommes des Celtes, proche des Irlandais ou des Gallois. On a la mentalité faite pour le rugby : nous sommes tenaces, hargneux, solidaires ».

« Nous, on vient de l’Ouest » En tout cas, à voir l’ambiance qui règne à quelques encablures du port de Vannes les jours de match, le déclic s’est déjà produit auprès d’un public qui vient non seulement du golfe du Morbihan, mais aussi de toute la région, et parfois bien au-delà. La preuve, cette marée de Gwen ha Du, le drapeau breton, qui envahit les gradins à chaque rencontre. « Les gens des autres clubs nous disent parfois qu’on vient du Nord, mais ce n’est pas vrai : nous, on vient de l’Ouest », assure crânement Mélanie, 27 ans, la compagne du pilier gauche Morgan Phelipponneau. Avant chaque match à domicile, un bagad fait monter la température, histoire de montrer à l’adversaire qu’ici, il joue vraiment à l’extérieur. « Ça attire tout le monde, c’est un bon moment à partager entre copines, s’enthousiasme Mélanie. C’est vrai que nous sommes dans une région de foot, mais je dirais qu’un match de rubgy, c’est plus chaleureux. Il y a presque une fièvre quand on se retrouve debout avec nos drapeaux en train de chanter ». Le breton est même devenu l’arme secrète des joueurs : les codes qu’ils se donnent lors des touches sont prononcés dans cette langue, à laquelle les équipes adverses sont totalement hermétiques.

urbanne


Rugby

On craque !

« Nous avons une chance inouïe » Autre atout pour le RCV : son stade est situé en plein centreville. De quoi faire battre le cœur de Vannes. Nombreux sont les commerces qui arborent les couleurs du club. « C’est une chance inouïe d’avoir notre stade à la Rabine, sourit David Robo, le maire de la ville. C’est un stade un peu à l’anglaise, où les spectateurs sont proches du terrain. Les gens viennent en famille avec les épouses, les enfants, les grands-parents. Il y a une vraie adhésion du public, des commerçants. Ça crée de l’économie, de l’ambiance, c’est gagnant-gagnant pour tout le monde et ça rend le maire heureux », s’amuse-t-il. Surtout, grâce au rugby, Vannes existe désormais sur la carte des villes sportives de France. « C’est un éclairage non négligeable pour notre cité. Le vecteur sportif est très important pour une ville de la taille de la nôtre. Qui connaîtrait Guingamp ou Gueugnon sans le football ? », interroge-t-il. « Aujourd’hui, notre objectif pour la saison, c’est le maintien. Nous voulons travailler dans la durée avec les deux cents soixante partenaires qui font vivre le club et qui font sa richesse. Aujourd’hui, à Vannes, la terre n’est plus ronde, elle est ovale ».

58


LA MÊLÉE

Breizh

CÔTÉ

VERBATIM Après un début de saison tonitruant où le RCV a fait plus que de la figuration, nous avons voulu savoir quelles étaient les ambitions de François Cardron, président délégué et directeur général d’un club qui reste une exception géographique : le seul club pro au nord d’une ligne Oyonnax/La Rochelle. « On ne va pas nous laisser rester si on ne va pas chercher les victoires ! Pour autant, ça se passe très bien, mais contrairement à la saison dernière, à chaque fois les matchs sont compliqués et les résultats, étriqués. Mais on a des joueurs qui se sont mis au niveau et on peut penser que nous avons la profondeur de banc. Il faut laisser du temps au temps. Le maintien en Pro D2, c’est nécessairement important dans le projet, mais quoi qu’il arrive, on continuera à œuvrer. Les ambitions sont claires : faire venir des partenaires dans une zone de plus en plus élargie autour du rugby en Bretagne, et fidéliser le public autour du spectacle vivant. On peut qualifier le rugby ainsi, quand on voit la banane des supporters et des supportrices à la fin des matchs. Il y a du spectacle, de l’engagement et de la solidarité. Aujourd’hui, tout va bien, mais il me tarde d’éprouver cette solidarité et de voir si le public sera là aussi dans la difficulté. À plus long terme, notre grand plaisir serait que l’activité rugby soit naturelle pour le sportif breton, pour que les clubs autour de nous se développent. Il y a une vraie communauté qui se crée. Nous vivons une belle histoire qu’il faut raccrocher aux traditions et à l’histoire de cette région, qui a une culture celte. À chaque match à domicile, nous déposons des drapeaux bretons sur les sièges, mais le jour où le public viendra avec ses propres drapeaux, on pourra dire que le projet a encore grandi. »

la boutique des gentlemen

18, rue emile burgault vannes - 02 97 61 28 49 urbanne


Évasion

À Deux PaS...

ÉvaSion

roChEfort-En-tErrE Loin de la mer, près du cœur

Le titre n’a pas surpris les - déjà nombreux - habitués des lieux : élu « Village préféré des Français 2016 », Rochefort-en-Terre a connu cet été une affluence inédite. Et ce n’est pas fini : les illuminations de Noël du bourg, renommées au-delà de la région depuis des années, vont faire de décembre un nouveau mois de folie chez les sept cents Rochefortais.

À 35 km au nord-est de Vannes, Rochefort-en-Terre et ses vieilles pierres ont volé la vedette aux belles plages de sable du Morbihan. Son élection au titre de « Village préféré des Français 2016 », dans l’émission de Stéphane Bern sur France 2, a décuplé la fréquentation estivale déjà intense des amoureux de la splendeur du site. Une victoire que, pourtant, beaucoup n’osaient pronostiquer après le succès obtenu l’année précédente par Ploumanac’h, dans les Côtes d’Armor. Un village breton, deux années de suite ? Cela semblait impossible. Les charmes de la cité morbihannaise et la mobilisation de ses fans ont prouvé le contraire. Depuis, la nouvelle plaque a été apposée sur l’Office de Tourisme, pour rejoindre la kyrielle de distinctions précédemment attribuées à Rochefort-en-Terre : « Village fleuri - 4 fleurs », « Petite cité de caractère » et « Plus beau village de France »...

Une affluence à gérer Dès l’annonce du prix, préfecture, gendarmerie et mairie se sont attelés à résoudre l’équation circulation. Trouver de nouvelles places de stationnement, adapter le sens des flux, interdire la circulation à certaines heures... Le tout sans lancer de lourds chantiers de transformation, alors que les premiers camping-cars se présentaient déjà. Le défi a été relevé, et touristes et habitants ont pu cohabiter presque tranquillement. « On peut marcher de façon agréable dans les rues et admirer les jolies façades en sécurité, témoignaient cet été Françoise et son ami Lucien, des Angevins. Nous sommes en thalasso à Carnac et nous ne pouvions pas manquer une escapade jusqu’ici, après avoir apprécié le village à la télé ». À l’Office de Tourisme, les chiffres parlent d’eux-mêmes : une fréquentation du bureau en hausse de 60% et, pour les commerçants (qui ont dû embaucher des saisonniers supplémentaires), une augmentation de chiffre d’affaires de plus de 30%. Les week-ends, inutile de penser trouver une place dans

60


un restaurant sans avoir réservé suffisamment tôt. « Le service a parfois été compliqué, mais nous avons tout fait pour refuser le moins de personnes possible, raconte-t-on à la crêperie La Terrasse. Nous savions que cela ne durerait qu’un temps, car avec l’automne et surtout l’hiver, Rocheforten-Terre redevient un village presque comme les autres, où il est difficile de faire vivre beaucoup de commerces ». Passée la mi-septembre, plusieurs des boutiques d’artisans d’art ont en effet fermé leurs portes, rendez-vous à la prochaine affluence...

Habits de lumière Et il ne faudra pas attendre très longtemps. Depuis 2000, Rochefort-en-Terre revêt des habits de lumière pour les fêtes de fin d’année, et le mariage réussi des vieilles pierres et des éclairages attire de très loin. Du 25 novembre au 1er janvier 2017, la petite cité s’illumine tous les soirs à partir de 17h30. Guirlandes, rideaux de lumière, stalactites scintillent au-dessus des têtes des passants et sur les façades, tandis que de multiples animations réjouissent petits et grands. On se balade en calèche, on déniche des cadeaux originaux, on se ragaillardit d’un verre de vin chaud, on déguste des crêpes, on découvre le château ouvert pour l’occasion, on suit des visites guidées contées ou chantées... Ici, le décor de fête et l’ambiance ne ressemblent à aucune autre, et c’est pour cela que beaucoup n’hésitent pas à parcourir des kilomètres pour y assister en prenant bien soin de suivre les conseils des locaux : arriver au plus tard vers 16h30 pour trouver une place de parking et pourquoi pas réserver une table dans un restaurant... Après, ce sera une cohue joyeuse.

urbanne


Évasion

À deux pas...

La campagne, aiguillon du littoral Pour profiter le plus longtemps possible de l’effet « Village préféré des Français » et générer un tourisme étalé sur l’année et non plus seulement à l’été et aux fêtes de Noël, les élus de Rochefort se sont rapprochés de leurs homologues de Ploumanac’h, quartier de Perros-Guirec, le lauréat de 2015. Plus d’un an après, le site des Côtes d’Armor continue à susciter la curiosité de visiteurs et se voit désormais intégré dans des programmes de circuits d’autocars. Quelque cinq mille personnes supplémentaires, qui ne seraient pas venues sans l’impact du titre, auraient ainsi fréquenté Ploumanac’h et fait fonctionner son économie. « Nous souhaitons promouvoir un circuit reliant les «Villages préférés» bretons, en y intégrant, si possible, Locronan, annonce JeanFrançois Humeau, le maire de Rochefort. Ce village du Finistère avait fini deuxième de l’émission en 2013 et comme nous, il est très fréquenté pour ses illuminations de Noël ». Du coup, les élus de Perros-Guirec réfléchissent à des éclairages des magnifiques rochers de granit rose du port de Ploumanac’h. Qui aurait imaginé qu’un jour, des villages ruraux bretons aideraient le littoral à se promouvoir ? Yves Pouchard

62


vo

À PARTIR DE 419€ /MOIS À PARTIR DE 419€ /MOIS VOLVO XC60 VOLVO XC60 volvocars.fr

(1)

ENTRETIEN, GARANTIE, ASSISTANCE INCLUS (2) ER NOUVELLE MOTORISATION D3ENTRETIEN, 150CH GARANTIE, ASSISTANCE LLD 37 MOIS ET 46 250 KM VALABLE DU 1INCLUS AVRIL AU 31 JUILLET 2015

NOUVELLE MOTORISATION D3 150CH

LLD 37 MOIS ET 46 250 KM VALABLE DU 1ER AVRIL AU 31 JUILLET 2015

* Avec un 1er loyer majoré de 6 950€ TTC. Exemple de Location Longue Durée (LLD) de 37 mois et 46 250 km pour le financement d’un VOLVO XC60 D3 BM6 Momentum 150ch neuf aux conditions suivantes : a er majoré à hauteur 6 950€ TTC, suivi de(LLD) 36 loyers de250 419€ TTC.le(1) Offre valable tout Volvo D3 Momentum 150ch commandé entre le 01/04/2015 le 31/07/2015 er * Avec un 1 loyer majoré 1de loyer 6 950€ TTC. Exemple de de Location Longue Durée de 37mensuels mois et 46 km pour financement d’unpour VOLVO XC60XC60 D3 BM6 Momentum 150ch neuf aux conditions suivantes :etapport placé en dans le rése aux particuliers et36 sous réserve d’acceptation du dossier VOLVO CAR FINANCE, département de CGL, Compagnie Générale de Location d’Équipements - SA au capital 58 606 156 € - 69 avenue de de 6 950€ TTC, suivi de loyers mensuels de 419€ TTC. (1)par Offre valable pour tout Volvo XC60 D3 Momentum 150ch commandé entre le 01/04/2015 et le 31/07/2015 dans lede réseau participant, 1er loyer majoré à hauteurréservée Marcq-en-Barœul - SIREN 303 236 186 Lille CAR Métropole. (2) Tarification comprenant produit optionnel “Entretien VN PRO”. Le contrat -de de 58 services “Entretien VN PRO” est souscrit par CGL auprè réservée aux particuliers et sous réserve d’acceptation du dossier parRCS VOLVO FINANCE, département de CGL,le Compagnie Générale de Location d’Équipements SAprestations au capital de 606 156  € - 69 avenue de Flandre 59700 SA au capital de 66Lille 000Métropole. 000 euros(2) - SIREN 351 867 692 RCS dénommée ALD AUTOMOTIVE. Modèle présenté :de VOLVO XC60 D3 BM6 Summum options peinture métallisée, jant Marcq-en-Barœul - SIREN 303 236 186 RCS Tarification comprenant le Nanterre, produit optionnel “Entretien VN PRO”. Le contrat de prestations services “Entretien VN150ch PRO” est souscrit avec par CGL auprès de TEMSYS TTC. VOLVO D3 BM6 150ch : consommation Euromixjantes (l/100alliage km) : 4,7 et euros accessoire de protection avant : un premierALD loyer de 7 950€ suivi de 36 loyers mensuels de 515€ SA au capital de 66 000 000 - SIRENsabot 351 867 692 RCS Nanterre, dénommée AUTOMOTIVE. Modèle présenté : VOLVO XC60 D3 BM6 150chXC60 Summum avec options peinture métallisée, 20”- CO2 rejeté et accessoire sabot de protection avant : un premier loyer de 7 950€ suivi de 36 loyers mensuels de 515€ TTC. VOLVO XC60 D3 BM6 150ch : consommation Euromix (l/100 km) : 4,7 - CO2 rejeté (g/km) : 117.

PEMZEC AUTOMOBILES - www.pemzec.fr PEMZEC AUTOMOBILES - www.pemzec.fr

VANNES - 02 97 42 41 41 LORIENT - 02 97 81 08 00 REDON - 02 99 72 VANNES - 02 97 42 41 41 LORIENT - 02 97 81 08 00 REDON - 02 99 72 12 50 Pemzec_XC60_LLD_noir_avril15_190x133,5.indd 1 Pemzec_XC60_LLD_noir_avril15_190x133,5.indd 1

08/ 08/04/2015 11:08


MIAM

ils font saliver la ville

L’artisanat Au service du goût

À Arzon, on ne triche pas. La preuve : les étiquettes sont transparentes, histoire de ne pas dissimuler le produit. Le Fumage Artisanal d’Arzon est né il y a plus de vingt-cinq ans sur la presqu’île, sous l’impulsion d’Anne et Patrick Chauchard, tous deux issus de l’école hôtelière. Aujourd’hui, l’entreprise artisanale, qui produit aussi bien du saumon fumé ou mariné que des conserves de produits de la mer, emploie dix salariés. Une réussite basée sur une règle claire : la qualité. Nous avons poussé pour vous les portes de cette jolie maison.

64


La boutique d’Arzon c’est une caverne d’Ali Baba pour gourmands. De haut en bas sur les murs, les conserves étalent leurs couleurs. Derrière le comptoir, on aperçoit les produits traiteurs, mais surtout le produit phare de la maison : le saumon fumé. Avec le temps et l’augmentation de la production, le laboratoire a dû être transféré à quelques kilomètres de là, à Sarzeau. Mais si les locaux s’agrandissent, les gestes restent les mêmes. Pas une machine à l’horizon, juste des spécialistes qui s’activent. Pendant que Loïc étale la marinade au pinceau sur les darnes de pavé, Denis tranche les filets de saumon à la main avec une régularité hypnotique. C’est le second de Patrick Chauchard depuis plus d’une décennie. Le fumage, il connaît. C’est un art qui s’apprend avec le temps et l’expérience, et de l’expérience, on en a beaucoup quand on traite cinquante tonnes de saumon Label Rouge écossais par an. « Les filets de saumon vont être fumés pendant douze à vingt-quatre heures, explique-t-il. C’est une question d’hygrométrie [quantité d’humidité contenue dans l’air, NLDR]. En été, le temps est beaucoup plus court, en hiver, il en faut davantage. Tout dépend du coup d’œil de la personne qui fait ça ».

Circuit court, traçabilité, réactivité L’œil et la main de l’artisan. Le diptyque est bien présent ici, comme en témoignent ces filets de thon juste levés et mis au sel. Là non plus, on ne triche pas. Pas de saumure industrielle, mais du sel de Guérande. Même la sciure de bois est parfaitement tracée : le hêtre vient de chez le sabotier de Camors, Claude Simon, qui coupe lui-même son bois garanti 100 % naturel. « Le beurre

vient du Finistère, en circuit court. Ici, on a toujours joué l’économie locale, c’est un cercle vertueux pour les emplois de la région », énonce tranquillement le maître fumeur. « Ce sont les pêcheurs de Séné qui nous approvisionnent en morgate, et les criées de Concarneau et de Lorient qui nous vendent les poissons bleus, la sardine, le maquereau, le thon, au fur et à mesure de la saison. Et les œufs d’esturgeon, ils viennent d’Arcachon », complète Anne Chauchard. Ces circuits locaux sont une évidence pour la chef d’entreprise, comme le respect du travail d’artisan qui a toujours été entrepris. « C’est ce qui fait que nous sommes capables de répondre aux demandes de nos clients. Nous pouvons faire du sur-mesure en matière de tranchage, mais aussi fournir un poisson plus ou moins fumé, dans la partie grasse du filet ou bien dans la queue. On nous dit ce qu’on veut, et nous faisons », sourit-elle. Au-delà du saumon, la conserverie s’est développée avec le temps. « C’est une matière que l’on peut décliner à l’infini, assure Anne Chauchard, mais il faut déjà garder ce qui existe », explique-t-elle en passant en revue les rillettes de maquereau à la moutarde, les rillettes de saumon fumé frais ou la morgate « Retour des îles » au curry des Seychelles.

Fumage Artisanal d’Arzon 23 rue Centrale, Arzon 02 97 53 80 18 Boutique en ligne : www.fumage-arzon.fr

urbanne


Nouvel écrin

pour cafés et thés d’exception

Le berceau de la Brûlerie d’Alré, dans le centre ville d’Auray, vient de se refaire une beauté. Un nouvel écrin pour la boutique historique, créée en 1971. La torréfaction se fait toujours sur place, via un torréfacteur dernière génération qui permet d’obtenir un café révélant tous ses arômes grâce à des courbes de cuisson personnalisées pour chaque variété de café. La boutique propose de nombreuses variétés d’arabicas rigoureusement sélectionnés, qui proviennent des quatre coins du monde. Les plus rares, tel que le Jamaïque Blue Mountain, font également partie de cette sélection. La gamme de café en dosettes est composée de douze variétés avec des crus issus des meilleurs terroirs du monde, à découvrir.

Thés Dammann Frères Le thé, c’est un monde à découvrir. Vert, noir ou blanc, nature ou parfumé, il se décline sous plusieurs variétés. La Brûlerie d’Alré a sélectionnée cent quarante thés, rooibos et infusions en vrac différents. Vous y découvrirez des thés aux parfums inattendus. De plus, un « orgue à senteur » a été disposé dans la boutique. Le principe est simple : chaque thé a sa version miniature, ainsi vous pouvez sentir librement tous les thés souhaités. Profitez également des conseils avisés des spécialistes de la boutique. Un large choix de coffrets de thés et thés en sachets Dammann est proposé. 66

Vaisselle, accessoires et champagne Pour sublimer l’expérience, la Brûlerie d’Alré propose une diversité de machines à café. De la machine automatique à grains à la cafetière à piston, découvrez des méthodes d’extraction surprenantes... Côté thé, retrouvez un joli choix de vaisselle, théières en fonte du Japon, et tous les accessoires indispensables. La boutique propose une cave à vins et champagnes haut de gamme. Une large sélection d’épicerie fine salée y est proposée en accompagnement.


Publi reportage

Une histoire de famille

Le magasin d’Auray a ouvert en 1971. À l’origine de sa création, Claudine et Michel Noslier, deux passionnés de café. Aujourd’hui, l’entreprise familiale compte un peu moins de 40 salariés. En plus des boutiques, l’activité s’étend également aux GMS (grandes et moyennes surfaces), aux CHR (cafés-hôtels-restaurants) et à la DA (distribution automatique). À sa tête, Erik Hébert, le fils de Claudine Noslier.

La dosette made in Auray»

La dosette ESE (« Easy Serving Espresso », comprenez : « expresso facile à faire ») est la dosette la plus qualitative du marché. Elle possède de nombreux avantages. Parmi ceux-ci : mouture, grammage et tassage du café optimisés afin de libérer un café à l’arôme parfait. La Brûlerie d’Alré est l’une des très rares en France - et la seule en Bretagne - à fabriquer ses dosettes de A à Z. Le café est sélectionné, torréfié, moulu, mis en dosettes et ensaché à Plougoumelen. Le processus est très rapide, ce qui permet au café de garder toute sa saveur, d’autant qu’il est conservé sous atmosphère protectrice. Toute une gamme d’origines rares et précieuses est aujourd’hui disponible, du café Panama Geisha au Saint Domingue Juncalito, en passant par le café du moment sélectionné suivant l’inspiration du maître torréfacteur.

L’expérience se poursuit En ligne !

Retrouvez le savoir-faire de la Brûlerie d’Alré directement chez vous, grâce à la boutique en ligne qui permet même de commander un café sur-mesure en mélangeant les origines et en choisissant la mouture et l’intensité de torréfaction. On y retrouve également le café en dosettes, en grains ou moulu, ainsi que les thés et infusions, les machines et les accessoires. brulerie-dalre-shop.com

Ouverte en avril 2015, retrouvez tout l’univers café et thé de la Brûlerie d’Alré à Lanester. Idéalement située au centre commercial Géant Casino, cette seconde boutique est ouverte du lundi au samedi de 9h30 à 20h.

La Brûlerie d’Alré 8 bis rue Jean Marie Barré - Auray Du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h00. 02 97 24 02 40 brulerie-dalre.com

urbanne


Urbanne

68

En cuisine


RECETTE

L’Huître Version Sofitel

Parfois, on n’a pas des métiers faciles. C’est un peu le sentiment que nous avons eu en quittant la cuisine du Sofitel Delight de Quiberon. On venait de passer trois heures avec toute la brigade pour réaliser des recettes autour de l’huître, dont la saison est enfin commencée. Un exercice de style qui s’est transformé en séance de dégustation impromptue, sur le coin du fourneau. Tartare d’huîtres, terrine de lapin, filet de rouget, filet de bœuf... « Vous avez encore cinq minutes ? », nous interroge le chef, avant de nous faire goûter une glace minute. Patrick Jarno et son équipe nous ont démontré avec une gentillesse non feinte que si la cuisine diététique peut-être généreuse, c’est avant tout grâce à ceux qui la font.

Patrick Jarno a poussé la porte de ce qui est devenu « sa » cuisine à l’âge de 21 ans. C’était en avril 1979. Il travaillait déjà à Quiberon, venait de faire son apprentissage au Castel Clara, en face, à Belle-Île, et il était bien curieux, comme tout le monde, de découvrir cette cuisine minceur qui venait de naître. Il fait partie des défricheurs d’un pan entier de cette cuisine qui consiste à faire bien et bon sans matière grasse, sans beurre ni crème fraîche. « La cuisine diététique de l’époque n’avait pas encore ses recettes. Elle était un peu triste, pauvre, explique-t-il. À cette période, on avait un peu cette image que ce n’était pas vraiment de la cuisine et c’était frustrant pour moi. J’ai relevé le challenge, j’y ai mis tout mon cœur et petit à petit, nous avons mis au point des sauces, des méthodes de cuisson, des desserts… ». Chaque plat, au sortir de la cuisine, démontre que la diététique n’est pas triste. « Il faut du plaisir en mangeant, du plaisir en passant à table, souligne-t-il. Les clients sont très fidèles et certains se rappellent en souriant des débuts, du temps des légumes et du fromage blanc. Ce qui me plaît, c’est quand on me dit aujourd’hui qu’on vient faire cette cure avec plaisir ». Cette cuisine variée, audacieuse et pleine de goûts semble inépuisable. La preuve : Patrick Jarno vient de publier chez Hachette Cuisine « De-Light, la gastronomie minceur », son quatrième livre de recettes...

Sofitel Quiberon Thalassa Sea & Spa Boulevard Louison Bobet Quiberon 02 97 50 20 00 www.sofitel-quiberon-thalassa.com

urbanne


Urbanne

En cuisine

Conseils du chef « Il est très important de faire la préparation de la sauce tartare la veille. Cela va lui permettre d’infuser et de macérer toute la nuit pour qu’elle soit parfaitement parfumée. » « Il faut préparer les huîtres juste avant de servir et bien vider l’eau, sinon la sauce sera trop liquide. » « Le tandoori masala relève la sauce en lui apportant du piquant et de l’exotisme qui va relever le coût du soja. » « On utilise le gros sel pour maintenir les huîtres, mais on peut également se servir d’algues fraîches. » « La sauce tartare va modifier le goût de l’huître mais les deux s’associent très bien. C’est plus doux que le traditionnel vinaigre à l’échalote et c’est vraiment gourmand ! C’est l’un de nos plats signature. »

Ingrédients (pour 4 personnes) 12 cl de crème soja 5 cl de vinaigre de framboise 30 g de carottes 30 g de concombre 40 g de chair d’ananas Victoria 50 g d’échalotes 20 g de ciboulette 20 g d’aneth frais 1 pincée de tandoori masala Fleur de sel et poivre du moulin

Tartare d’huîtres de la baie de Quiberon

Progression Versez dans un récipient la crème de soja et le vinaigre de framboise. Épluchez et lavez les carottes et le concombre. Taillez-les en tout petits dés. Taillez la chair d’ananas de la même manière. Hachez finement l’échalote et émincez l’aneth et la ciboulette. Mélangez tous les ingrédients avec la sauce soja aromatisée au vinaigre de framboise. Assaisonnez avec les épices, le sel et le poivre. Conservez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Dressage Étalez du gros sel sur les assiettes sur une épaisseur suffisante, pour que les coquilles d’huître soient maintenues. Ouvrez les huîtres, videz la première eau et décollez-les de leur coquille. Disposez les huîtres sur les assiettes, ajoutez la sauce tartare et servez aussitôt.

70


Dressage Nappez le fond des assiettes (chaudes) de crème de tomate au poivron doux, disposez les légumes au centre, surmontés des suprêmes de rougets reconstitués. Placez dessus les huîtres juste pochées. Servez le reste de sauce dans une saucière.

Ingrédients (pour 4 personnes) 4 rougets de 400 g levés en filets et sans arêtes 12 huîtres Légumes de cuisson 80 g de carottes, 80 g de poireaux et 60 g de courgettes Crème de tomate au poivron doux 60 g d’oignon, 150 g de poivron rouge, 240 g de tomates, 30 g de concentré de tomates (sans gluten). 1 gousse d’ail, 1 pincée de farine de guar, garam masala, fleur de sel et poivre du moulin. Tapenade 1 cuillère à soupe d’aneth frais, de basilic et de coriandre finement hachés. 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne (sans gluten).

Suprêmes de rouget cuits en tapenade de fines herbes, crème de tomate au poivron doux

Progression Lavez et épluchez les légumes de cuisson et taillez-les en fine julienne. Faites-les suer dans une casserole avec un peu d’eau pendant 2-3 minutes à feu moyen. Réservez. Crème de tomate au poivron doux Épluchez et coupez grossièrement l’oignon. Lavez le poivron, passez-le sous la grille du four. Ôtez la peau et taillez-le finement. Lavez les tomates, ôtez les pédoncules, passezles quelques instants à l’eau bouillante. Ôtez la peau et les pépins après les avoir rafraîchies puis concassez la chair. Dans une casserole chauffée à feu moyen, mettre à suer l’oignon et le poivron pendant 5 à 6 minutes en remuant. Ajoutez les tomates, le concentré de tomates, la gousse d’ail épluchée (sans le germe). Salez et poivrez. Laissez cuire 30 minutes puis passez au mixeur et au chinois étamine pour obtenir une crème bien lisse. Ajoutez une pincée de farine de guar pour lier, puis rectifiez l’assaisonnement et parfumez avec le garam masala. Cuisson des rougets Mélangez les herbes et la moutarde pour faire la tapenade. Préchauffer le four à 180°C (th.6). Disposez les légumes de cuisson sur les petits légumes au fond d’un plat allant au four. Salez et poivrez. Posez les suprêmes de rouget sur les légumes et recouvrez d’une couche de tapenade. Enfournez pour 5 minutes de cuisson Huîtres pochées Ouvrez les huîtres en gardant soigneusement leur eau. Filtrez l’eau et versez-la dans une casserole. Chauffez l’eau sans la porter à ébullition et faites pocher les huîtres quelques instants.

Conseils du chef « Le rouget est un poisson délicat à la chair très parfumée. Sa chair est fine, elle cuit très vite. Il faut toujours cuire le poisson juste avant de servir : il vaut mieux faire attendre les convives que le poisson ! » « Les légumes de cuisson peuvent être changés selon les goûts et la saison. Si on les coupe très fins, on peut les placer directement, sans les blanchir, sous le poisson au four. Le poisson va alors cuire avec l’eau de végétation des légumes, qui se transforme en vapeur. » « Pour la tapenade, on peut utiliser les herbes du jardin que l’on souhaite. Il faut s’amuser ! » « J’utilise pour cette recette une moutarde aux algues mise au point par Le Home d’Ys à Étel. Elle accompagne parfaitement ce plat. » « La chair de l’huître est très fragile. Il faut la pocher rapidement, juste pour la tiédir. » urbanne


Évasion

À deux pas...

Évasion

L’hiver à Rhuys

En mode doudoune et bourriche L’hiver, les parcs ostréicoles sont en pleine effervescence et l’huître est la reine incontestée des tables de fêtes... Pourtant, c’est surtout lors des vacances estivales, temps d’activité plus réduite pour les ostréiculteurs, que les visiteurs se pressent pour mieux en connaître le subtil élevage. D’où la volonté de l’Office de Tourisme de la presqu’île de Rhuys de faire de l’univers de l’ostréiculture un tourisme des quatre saisons. Sans ses huîtres, la presqu’île de Rhuys ne serait pas tout à fait elle-même. Sur le territoire de quatre de ses six communes, quelque soixante-dix ostréiculteurs en ont fait un emblème de qualité et de plaisir. Mais l’envers du décor reste mal connu des touristes et de nombre d’habitants à l’année. Surtout l’hiver, où pourtant tout se passe. « D’octobre à février, les chantiers ostréicoles sont de vraies ruches de travail dans le froid, et les huîtres sont au top de leur saveur sur les tables des domiciles

72

ou restaurants chauffés... Et pourtant, l’idée de proposer à des vacanciers de venir se promener dehors, emmitouflés, à la rencontre de ce monde de l’ostréiculture et de déguster sur place, n’était venue à personne par chez nous, raconte Arnaud Burel, directeur de l’Office de Tourisme. C’est donc un plan général de promotion de nos huîtres sur toute l’année que nous avons élaboré avec les élus des communes et les professionnels ». Trois grands axes guident cette volonté.


fumagearzon@wanadoo.fr

urbanne


Évasion

À deux pas...

Appellation et Maison de l’Huître À moyen et long terme d’abord, avec la recherche de l’obtention du label prisé « Site remarquable du goût » pour l’ensemble de la presqu’île. « Sur Le-Tour-du-Parc, les huîtres poussent en Atlantique avec de forts marnages du large qui leur donnent une saveur unique ; par contre, sur Arzon, Sarzeau et Saint-Armel, elles grandissent dans les eaux du golfe du Morbihan, site fermé et préservé, poursuit Arnaud Burel. Cela induit des façons différentes de les élever, une saveur particulière au gré des emplacements, et donc de multiples découvertes et sensations pour le visiteur. Avec pour point commun ce terroir de Rhuys ». Un dossier est ainsi en cours de préparation pour décrocher le label, synonyme

74

également de fréquentation touristique augmentée. Les responsables de la presqu’île se sont aussi intéressés à ce qui pouvait se faire ailleurs, dans d’autres bassins ostréicoles. « La création d’une Maison de l’Huître, comme il en existe à Arcachon et à Marennes, nous a semblé une bonne idée à reprendre. Nous nous sommes rendus sur place pour recueillir l’expérience de ces pionniers et notre Maison, adaptée à nos spécificités, verra le jour dans un an ». L’implantation en a été choisie : ce sera au Tour-du-Parc à Pencadenic, déjà un des hauts lieux de l’ostréiculture de Rhuys. Ludique, pédagogique, animée, la future Maison de l’Huître sera une vraie plaque tournante pour tout curieux, et gourmand, de l’emblématique coquillage.


Tour bus Sans attendre la Maison et le label, la promotion de l’huître des quatre saisons va prendre à court terme le visage d’un minibus d’une vingtaine de places qui sera lancé sur les routes pour les vacances de Noël prochain. « À bord de ce véhicule grand confort, hiver oblige, un guide amènera les visiteurs au plus près du travail des parcs alors en plein boum. Pas question de perturber l’activité des chantiers, car le rendez-vous aura été organisé pour que les ostréiculteurs aient du temps à donner afin de raconter leurs métiers et la vie de l’huître... Jusqu’à sa dégustation sur place, tout juste sortie de l’eau », conclut Arnaud Burel. Ce premier circuit inédit de deux heures se renouvellera aux vacances scolaires de février 2017. Les avis des participants serviront alors à peaufiner si besoin l’initiative pour l’hiver suivant avec, cette fois, la toute nouvelle Maison de l’Huître pour encore mieux partir à la rencontre de la chair iodée du coquillage made in Rhuys. Yves Pouchard

urbanne


Urbanne

fan De gout

miam !

surprisEs Et déCouvErtEs Pour un automne plein de saveurs !

fan Même De gouten

cette saison où la nature se replie, les artisans parviennent à mettre le soleil en boîte, et même au congélateur ! Voici une petite sélection d’envies indispensables qui vous feront dire que l’été n’est finalement pas si loin…

Éclair glacé Forêt noire (sorbet cerise et glace chocolat) - Éclair glacé Énergie (sorbet aphrodisiaque framboise de ronce) Chez Alain Chartier (25 place des Lices, Vannes)

Piments fourrés au colin et crevettes roses

Paprika fumé et piments

Thon sauce catalane

Chez Etapas (ZA de Botquelen - 11 allée Denis Papin, Arradon)

A la cave

Champagne Mailly

Mâcon-Villages 2014 cuvée « Terroirs du Mâconnais »

Chez Au Nom du Vin (ZA de Botquelen - 13 allée Denis Papin, Arradon) 76

Côteaux de l’Aubance 2014 cuvée « Plaisir » (domaine de Rochambeau)


Fabricant-créateur depuis 1928 Cuisines dressings, placards. aménagements intérieur agencement d’entreprise salle de bains

Meubles Le diracH - place de l’église 56250 La Vraie croix - 02 97 67 26 72


Déco

rencontre

« vivrE dans un shoWroom, CE n’Est pas très intérEssant » Stéphane Thebaut, l’animateur de l’émission La Maison France 5, est venu cet été tourner à Belle-Île, et dans le golfe du Morbihan. Une (re) découverte plaisante pour le journaliste, originaire de Saint-Brieuc. Nous avons profité de sa visite pour lui demander quelle est sa vision du monde de la déco et de l’habitat. Interview exclusive.

Vous nous faites découvrir en permanence des lieux incroyables. Qu’est-ce qui vous intéresse dans ces visites ? Les gens m’intéressent, les histoires m’intéressent. Ça fait seize ans que je fais cette émission et je ne peux pas me lasser de la faire : à chaque fois, c’est une rencontre très différente. Votre maison n’est pas la même que la mienne ou n’est pas la même que celle de votre voisin. Cette succession d’histoires m’enrichit à titre personnel, donc je prends, depuis seize ans, un pied énorme à faire cette émission. Stéphane Thebaut sur la côte sauvage de Belle-Île

78

Ce n’est pas redondant ? Est-ce qu’on ne vous explique pas cent fois les mêmes choses ? Si vous restez sur l’aspect technique des choses, c’est sûr : une maison se fait toujours avec des matériaux, des techniques, des architectes, des artisans... Donc si on s’en tenait purement à l’aspect technique, ça pourrait être, à un moment donné, lassant. Mais ce n’est pas la réalité du tout. Si la maison a été pensée d’une certaine façon avec des matériaux spécifiques, une circulation précise, c’est parce que les gens qui vivent dedans l’ont imaginé. C’est ça qui m’intéresse dans l’émission. J’essaie de faire visiter des maisons qui ne sont pas des copiercoller. Ces maisons peuvent vous inspirer mais vous ne ferez jamais la même ! En tout cas, je l’espère pour vous, parce que vivre dans un showroom, ce n’est pas très intéressant. Au travers de ces visites, que voulez-vous mettre en avant ? Je veux proposer des sources d’inspiration en termes de matériaux, d’associations de couleurs, qui puissent concerner un maximum de gens. C’est pour cela qu’on multiplie, dans la même émission, des exemples totalement différents : des maisons contemporaines plutôt vastes et des appartements beaucoup plus petits mais bien agencés.


Leur intérieur intéresse de plus en plus les Français... Comment avez-vous accompagné cette évolution ? C’est vrai que les attentes du consommateur ne sont plus les mêmes. On peut parler du financement des appartements, des matériaux utilisés, des sources d’énergie dans la maison, du développement durable, de l’écologie... Tous ces sujets sont bien sûr évoqués dans les journaux d’information ou dans les magazines spécialisés, mais nous essayons de les aborder d’une façon différente. Vous n’êtes pas du « sérail » de la déco. C’est un plus pour vous ? Je me positionne en tant que journaliste. Je ne me fais jamais passer pour un architecte, un designer, à la différence parfois de certains de mes petits camarades. Je reste dans mon rôle de journaliste qui va à la rencontre de professionnels qui ont un vrai savoirfaire. Le principe, c’est d’éveiller le téléspectateur en lui disant : « faites preuve de bon sens » lorsque vous vous lancez dans un projet de construction ou de réhabilitation. Si demain vous deviez vous faire opérer, vous iriez voir plutôt quoi, un chirurgien ou un boulanger ? Si vous faites des travaux chez vous, tant qu’à faire, faites appel à un professionnel. Un architecte a fait des études, il a suivi des formations pour optimiser le moindre centimètre carré de votre maison, donc faites lui confiance. Quand vous arrivez dans une demeure, vous essayez de vous laisser surprendre par le lieu ? Quand j’arrive dans une maison, je ne la connais pas. Je fais un premier tour avec le propriétaire, qui m’explique succinctement les lieux, et après l’interview se fait. Ce n’est d’ailleurs même pas une interview, c’est une conversation. Je discute avec les gens pour savoir pourquoi la maison a été conçue comme ça et pas autrement. Donc, c’est une découverte que je fais pratiquement en même temps que les téléspectateurs.

« Je ne me fais jamais passer pour un architecte, un designer, à la différence parfois de certains de mes petits camarades. » Ce sont des maisons de rêve, mais comme les rêves, inaccessibles, non ? Souvent les gens me disent : « vous montrez des maisons qu’on ne pourra jamais s’offrir ». Qu’ils se rassurent : moi non plus ! Vous êtes en tournage dans le Morbihan, c’est un peu un retour aux sources... C’est vrai, je suis Breton, j’ai habité Paris et je suis aujourd’hui tombé sous le charme d’Annecy. Nous avons la chance, avec La Maison France 5, de pourvoir nous balader un peu partout. C’est génial : où que vous soyez en France, dès que vous tournez les yeux, vous découvrez quelque chose de totalement unique. Le golfe du Morbihan en est un très bel exemple.

Au fil des visites, vous avez dû avoir quelques coups de cœur... Mais ce n’est sans doute pas le cas à chaque fois ? Il y a plein de maisons dans lesquelles je suis entré en me disant : « je ne pourrais pas vivre ici ». Sinon, j’ai eu plein de coup de cœur, mais sur 1 300 ou 1 400 maisons que nous avons visitées, il y en a peut-être une dizaine dans lesquelles j’aurais posé mes valises et où je n’aurais touché à rien. Un exemple qui me reste très ancré, c’était au début de l’émission, au Muy, au-dessus de Saint Tropez. C’était une maison qui appartenait à un marchand d’art, elle était très ouverte, très blanche et en même temps très minérale avec une seule pierre utilisée pour les sols de la maison et le fond de piscine : de la pierre grise de Venise. La maison était graphique, elle était sublissime.

urbanne


Déco

80

Visite Privée


la maison

À Vannes C’est vue sur vie

Le quartier de Conleau où est située cette jolie maison de famille est un quartier de rêve. Tout proche du centre-ville de Vannes, accessible par les transports en commun, on est à deux pas de la plage, des petits restaurants et bars de bord de mer, et d’une des promenades les plus courues du golfe. Comme souvent ici, il faut un peu d’expérience pour s’y retrouver entre les rivages vannetais, ceux de Séné et d’Arradon. Le grand bonheur de cette maison, légèrement en retrait du littoral et de ses promeneurs curieux, c’est de pouvoir admirer les navettes en partance pour les îles, les voiliers qui appareillent pour une journée ou pour un tour du monde, et surtout les couleurs toujours changeantes d’un golfe plein de vie. Découverte.

VERLINDE peinture, décoration & agencement CONSEIL COULEUR EN MAGASIN OU À DOMICILE

PEINTURES

PAPIERS PEINTS

OBJETS DECORATIFS

Flamant

1, place Lyautey - VANNES - 02 97 01 93 70

contact@lamaisonverlinde.fr

lamaisonverlinde.fr urbanne


Déco

Visite Privée

Quand on bénéficie d’une telle vue, il faut la chérir. C’est tout le travail qui a été réalisé ici, grâce à cette terrasse XXL avec vue sur le golfe et les bateaux qui s’échappent en direction de la haute mer. La terrasse est ici clairement traitée comme une pièce de vie supplémentaire, avec ses grandes baies vitrées qui permettent de jouer sur le dedans/dehors à la belle saison. Justement, elle a été aménagée spécialement pour étirer les beaux jours. À l’abri des vents dominants, elle est protégée par un immense store banne de couleur très sobre, qui se fond dans le décor, tout comme le joli dallage gris ardoise. Rien n’a été négligé pour soigner cet extérieur. La très bonne idée a été de casser l’effet glacis d’une terrasse trop importante par la création d’un petit carré d’inspiration zen, empli de galets blancs. Cela permet de structurer et de créer des espaces. En fonction de là où l’on décide de s’installer, près du salon ou de la suite parentale, le cadrage change.

82


Déco

viSite PrivÉe

Le mur sur lequel s’appuie la jolie cheminée en pierre blanche a été habillé d’un lambris gris-bleu très clair, dans un style Hamptons assumé qui apporte douceur et chaleur à la pièce.

À l’intérieur, dans l’immense pièce de vie, impossible de se tromper : la star, c’est bien le golfe. Depuis l’espace salon, la petite mer est bien visible au travers de la baie vitrée qui occupe quasiment tout le pan de mur. L’aménagement est évidemment imposé par cette vue et joue la sobriété. Devant le canapé style Chesterfield bleu, une table basse carrée en verre trempé se fait oublier. Seule la toujours spectaculaire Lounge Chair signée Charles Eames s’impose dans ce paysage. Rien de plus normal pour un siège qui fait partie de la collection permanente du MoMA, le musée d’art moderne de New York.

Le design discret est aussi présent dans l’espace dévolu à la salle à manger. Ici, ce sont les fauteuils Costes, conçus par Philippe Starck pour la célèbre brasserie parisienne en 1982, qui assurent le spectacle. Le bois et leur forme arrondie ne sont pas sans rappeler la coque des bateaux que l’on aperçoit par la baie coulissante.

84


Déco

Visite Privée

La lumière entre à flots dans la très belle cuisine laboratoire. L’immense fenêtrebandeau éclaire un très joli plan de travail en Corian®, qui épouse parfaitement toutes les surfaces. Le Corian® sert ici de crédence et d’évier pour créer des lignes très pures. Pour conserver les volumes et permettre la circulation de la lumière, des meubles bas laqués de blanc ont été privilégiés. Pour faciliter l’accès aux ustensiles et à l’épicerie, le recours aux tiroirs a été largement utilisé. Même la hotte, au-dessus de la plaque de cuisson à induction XXL, joue la discrétion.

Les chambres de cette maison reflètent bien la philosophie d’un lieu tout entier tourné vers la qualité de vie de ses habitants. Que ce soit à l’étage ou au rez-de-chaussée, avec l’accès direct à la terrasse, elles bénéficient d’une vue unique sur le golfe du Morbihan. En bas, l’ambiance fait la part belle aux matières naturelles grâce au bois, que l’on retrouve

86

des chevets aux lampes, en passant par un discret lambris. À l’étage, le style se fait plus affirmé quand la tête de lit blanche tranche sur un revêtement brun sombre façon cuir de crocodile. Ce contraste entre le noir et le blanc, on le retrouve aussi dans la salle de bains de l’étage. Ses lignes très pures mettent bien en avant la jolie baignoire courbe, posée sur son estrade.

Maison proposée à la vente par AIM Immobilier 8 bis rue Thiers - Vannes 02 97 54 21 90 www.aim-immobilier.fr


LE DRESSING byARCHEA

LITS ESCAMOTABLES, BUREAUX, DRESSINGS, Avec Archea - Les As du Placard, réinventez FAÇADES ET BIBLIOTHÈQUES, CONCEPTION SUR MESURE

FESTIVAL D’AUTOMNE

vos espaces à vivre. Jouez avec les formes, les couleurs, les matières et bénéfi ciez d’un savoir-faire unique de plus de 25 ans, intégrant le conseil , l a conception, le sui v i de l a f abr ication et l a pose. Entre créativité, LITS ESCAMOTABLES, BUREAUX réactivité et professionnalisme, nous nous DRESSINGS, FAÇADES ET BIBLIOTHÈQUES définissons par notre exigence en termes de CONCEPTION SUR MESURE qualité, de service et de design. Ensemble, nous réaliserons un agencement intérieur qui vous ressemble, à vos mesures.

-20% SUR TOUTE

*

D U 20 SEPTEMBRE AU 1 9 OCTOBRE

LITS ESCAMOTABLES, BUREAUX DRESSINGS, FAÇADES ET BIBLIOTHÈQUES CONCEPTION SUR MESURE

En savoir plus : www.archea.fr

-20% SUR TOUTE

* LA GAMME

LA GAMME RANGEMENTS SUR MESURE - DRESSINGS - BUREAUX - SÉPARATIONS DE PIÈCE - BIBLIOTHÈQUES - STORES

to: :Studio S tud io Mond e DDB - Pho - PPi Nouveau N ouve ouvea uMonde Photo ZeZe - Pixteur.com - Prototype non commercialisé.

FESTIVAL D’AUTOMNE

rue Marcelin 56000 VANNES Tél. 02• 97 65 40 5526 73 ZAC9debis Ty-Ar-Ménez • 210,Berthelot rue Loïc-Caradec • PLOUG ASTEL-DAOULAS Tél. 40 02 98 www.archea.fr

MX635895

*Voir conditions en magasin

*Voir conditions en magasin

DU 20 SEPTEMBRE AU 19 OCTOBRE

ZAC de Ty-Ar-Ménez • 210, rue Loïc-Caradec • PLOUGASTEL-DAOULAS • Tél. 02 98 40 26 73

TRANSACTION

GESTION

Votre agence immobilière Port de Vannes

www.aim-immobilier.fr

Tél. 02 97 54 21 90 urbanne


Déco

DÉcrYPtage

pisCinEs

La nouvelle vague Une piscine, c’est un petit morceau de lagon dans son jardin, un bassin pour se rafraîchir, se détendre et garder la forme. Cet élément essentiel au bien-être apporte un plaisir immédiat et valorise un bien immobilier. Tendances, conseils... nous avons demandé à Henri Brisse, président de Caron Piscines, l’un des acteurs majeurs du secteur, de nous guider.

Au-delà des modèles hors sol, quel choix a-t-on lorsque l’on décide de construire une piscine ? Le marché est structuré avec le secteur d’entrée de gamme, qui propose des bassins à coque polyester, et un secteur plus haut de gamme dans lequel nous nous inscrivons, qui repose sur un produit en structure béton. Le béton ne bouge pas : il a la même durée de vie que votre maison. pour nous, c’est très important. Ce que nous voulons, ce sont des bassins qui soient beaux, durables et économes. Justement, une piscine, ça coûte cher à entretenir et ça demande du travail ... Je pense que ce sont des idées reçues : il n’y a aucune commune mesure entre le coût d’entretien d’une piscine il y a dix ou quinze ans et aujourd’hui. 88

nous travaillons en permanence pour faciliter la vie des utilisateurs de nos piscines, avec un coffret multifonctions basé sur un principe simle de gestion du temps de filtration et traitement d’eau en thermorégulation. nous proposons par exemple un système de pompe à vitesse variable: la pompe tourne à bas régime ce qui peut générer une économie allant jusqu’à 84% et du bruit en moins. de même, nous remplaçons le filtre à sable par une cartouche filtrante qui filtre plus fin, économise de l’eau et permet un gain de place. tout ça, c’est à la fois une économie et du confort en plus : il n’y a ni perte d’eau, ni consommation excessive. C’est une démarche responsable que nous avons entamée et qui va continuer.


Quel est le « portrait-robot » de la piscine d’aujourd’hui ? La piscine 4x8m est une sorte de standard, mais ce n’est qu’une moyenne. Aujourd’hui, 90% des piscines sont de forme rectangulaire ou carrée. Les formes libres ont quasiment disparu, au profit de formes très rectilignes. La piscine « urbaine », plus petite, adaptée à un environnement d’habitat très concentré, se développe beaucoup. Parfois, on ne soupçonne pas que c’est possible ! Nous proposons des bassins de 2,5m par 4 ou 6m avec beaucoup d’options, comme des systèmes de chauffage ou de nage à contrecourant. Mais nous venons également de terminer un couloir de nage de 25m de long. Tout est possible ! La couleur du bassin, c’est toujours bleu ou... bleu ? Au contraire ! Il y a de vraies tendances en matière de couleurs. Aujourd’hui, nous sommes plutôt sur des tons clairs avec des liners blancs, couleur sable ou gris très clair. Mais nous développons une toute nouvelle gamme de produits, qui permet de se passer de liner : la mosaïque. Elle est disponible à partir de cet automne et permet une infinité de couleurs et de dessins, et une qualité incomparable.

C’est nouveau ! Un début de baignade en douceur !

Les piscines Caron proposent un produit unique : le système Air sense. Intégré à l’escalier de la piscine, il permet de se faire envelopper par des milliers de microbulles d’air chaud.

L’info en plus

L’article R421-9 (d) du code de l’urbanisme prévoit que les piscines dont le bassin a une superficie inférieure ou égale à 10 m² sont dispensées des formalités déclaratives préalables, sauf lorsqu’elles sont implantées dans un secteur sauvegardé dont le périmètre a été délimité, ou dans un site classé.

Une piscine chauffée, c’est obligatoire ? C’est en tout cas fortement conseillé sous nos latitudes (rires). Là encore, la technologie a fortement évolué. La pompe à chaleur est devenue la norme : le système fonctionne très bien et les performances sont élevées dans nos régions. Mais attention, les performances sont très variables selon les fabricants. C’est pour ça que nous avons pris le parti de ne travailler qu’avec Zodiac et O’Foehn, qui proposent des produits de très haute qualité. Une piscine pour l’été prochain, c’est possible ? Pour construire une piscine, il faut environ une semaine de gros œuvre, trois semaines de séchage puis deux ou trois jours pour la pose du liner et les finitions. Ça peut donc aller très vite, mais il ne faut pas oublier le process en amont : la déclaration de travaux et l’élaboration même du projet. La période critique pour commander une piscine, c’est avrilmai si l’on souhaite pouvoir se baigner au début de l’été. L’idéal est d’enclencher le processus à l’automne, pour être sûr de profiter de sa piscine dès les premiers beaux jours.

Caron Piscines Rond-point de la Belle Etoile, Carquefou 02 51 13 08 50 www.piscines-caron.com

urbanne


Déco

c’eSt nouveau !

assisE, oui Mais avec style

Tabouret : Modèle Bonnie de chez Bonaldo Tanguy Design (4 rue Louis Blériot Auray)

Chaise en cuir Franco Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)

Chaise en feutre Tanguy Design (4 rue Louis Blériot Auray)

Fauteuil Grillage Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Chaise en cuir School (différents coloris) Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)

Un coin cocoon chic

Fauteuil Vegas Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren) 90

Banquette trois coussins Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Chaise en cuir Franco Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)


L’ Echoppe OBJETS dE décOraTiOn cadEaux

MOBiliErS - laMpES parFuMS d’aMBiancE ...

22, rue St Vincent - VANNES 02 97 47 14 56

15 ruE dES hallES - VannES 02 97 54 05 89 retrouvez-nous sur Facebook

Lundi : 14h / 19h - Du mardi au samedi : 9h30 / 19h urbanne


Déco

DÉcrYPtage

mEublEs gautiEr L’inspiration made in Vendée

Meubles Gautier, c’est une entreprise familiale qui a su grandir et se renouveler tout au long d’une histoire qui se raconte depuis cinquante-cinq ans. Les 400 m² d’atelier du début ont bien changé. À l’époque, les ébénistes sortaient un produit par jour. Aujourd’hui, les 930 salariés sont capables de fabriquer huit mille colis dans la journée, à qualité équivalente. Cet héritier du meuble de belle facture a même réussi à s’implanter dans soixante-cinq pays dans lesquels il symbolise le luxe à la française. Rencontre avec Jean-Pierre Cordier, directeur commercial et du réseau de soixante franchises sur le territoire national.

Qu’est-ce qui fait selon vous la « marque » des meubles Gautier ? nous portons un dessin et un design français. nous avons nos propres designers, cinq hommes et femmes de tous âges et tous styles. tout est créé en interne, on ne va pas chercher les idées à l’extérieur de l’entreprise. d’ailleurs, dans notre fonctionnement, chacun peut apporter sa petite pierre à l’édifice puisque nous avons créé un « lab », qui nous permet de collecter les idées de tout le monde, du personnel dans les ateliers au directeur commercial. Chacun peut lever le bras et dire « j’ai une idée ! ». C’est super. Vous avez un exemple ? nous avons sorti une chambre adulte avec une tête de lit en tissu. C’est un produit qui émane tout droit de notre lab. pour y arriver, nous avons demandé en interne s’il y avait des personnes passionnées par la couture. il se trouve que nous avons parmi nous d’anciennes couturières de maisons de luxe implantées dans la région. nous avons donc créé une gamme de têtes de lit cousues main, où chaque pièce est unique, fabriquée par une couturière. Ce fut la naissance d’un nouvel atelier de matériaux souples. on est fier de ça ! Ça veut dire que vous êtes en perpétuel renouvellement ? nous renouvelons nos produits à 50 % tous les ans. nous créons des nouveautés deux fois par an. il y a toujours du flux, de la dynamique. C’est très important : avant, on commandait une enfilade, une table, quatre chaises, l’argentier… aujourd’hui, lorsqu’ils viennent dans un magasin, les consommateurs font plutôt du « picking ». ils ont peut-être un canapé de style à la maison, mais ils vont choisir une table hyper contemporaine et faire un peu de brocante. nous voulons parler à tout le monde, c’est pour ça qu’il faut que nous travaillions avec toutes les inspirations et les aspirations, qu’elles soient ethniques, vintage, industrielles ou brocante. il faut penser à tout le monde lorsque nous créons. 92


Mais est-ce que l’offre ne se renouvelle pas trop rapidement ? On a l’impression que les modes changent toujours plus vite... On pourrait considérer que ça va trop vite, mais nous ressentons aussi un véritable besoin de créer. Aujourd’hui, le consommateur est de moins en moins fidèle aux enseignes, il faut qu’on l’épate, qu’on ait cet effet « waouh ». C’est l’idée que nous nous faisons de tous nos magasins. Cette année, nous allons particulièrement mettre l’accent sur celui de Nantes pour en faire un site pilote lors de sa réouverture en novembre. C’est ici que nous allons recevoir tous nos clients étrangers, dans cette petite pépite qui démontrera notre savoir-faire. Justement, votre savoir-faire, c’est un savoir-faire français, et c’est quelque chose que vous mettez en avant. Est-ce que ça marche ? La première question qu’on nous pose, c’est « où estce que c’est fabriqué ? ». Depuis cinq ans, nous faisons le salon du made in France. Au début, nous étions quelques exposants, aujourd’hui nous sommes une foultitude. Le produit qu’on démonte une fois et qui part en poussière, c’est fini ! Il y a eu une vraie prise de conscience que les choses qui durent ont un prix. Je dirais même que non seulement on veut acheter français aujourd’hui, mais que si c’est régional c’est encore mieux. Le « made in France », c’est votre carte maîtresse à l’étranger ? Notre magasin d’Oulan-Bator se situe à côté de Vuitton et de Dior ! Idem à Dubaï ou en Arabie Saoudite. C’est vrai que le made in France fonctionne. Sur les huit mille produits qui sortent tous les jours de nos usines, la moitié part aux quatre coins du monde. Une table peut être livrée à Rezé comme en Guadeloupe ou en Asie. Il n’y a pas de fabrication spéciale, la qualité est toujours la même. En parlant de qualité, vous garantissez vos produits dix ans… C’est plutôt culotté ! On pourrait même garantir nos produits quinze ans, il n’y aurait pas plus de problèmes ! 70% des appels à notre service après-vente ont lieu dans les six premiers mois après l’achat. Le seul souci qui existe, c’est qu’il nous faut garder les pièces détachées pendant toute la période de la garantie. Notre stock de pièces est juste colossal ! C’est la seule contrainte technique de cette garantie. Pour le reste, on dort tranquille.

Meubles Gautier www.gautier.fr urbanne


Déco

c’eSt nouveau !

JEuX

De lumières

Suspension Wireflow 0312 (4 led en verre pressé) Civel 38 Cours de Chazelles, Lorient

Suspension Macchina Della Luce (version led) Civel 38 Cours de Chazelles, Lorient

Suspension Stchu-Moon 02 Civel 38 Cours de Chazelles, Lorient Luminaire en métal L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

Suspension Lute La Maison Verlinde (1 place Lyautey, Vannes)

Lampe en bois Island L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

94

Lampe Concept Verre (création originale française) Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)

Lampe en bois Flam&Luce Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)


Jan Janvier

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

1 V JOU V JOUR2 DESL’ABasi N S Basi3le D Gen D Geneviève 4 L Odilo L Odil5on M Edou0 M Edouard 6 M Méla HAN M Méla7ine/EPI J PRaym J Raymond 8 V Luci V Luci9en S Alix S Alix 10 D Guil D Guillaume 11 L Paul L Paul12ine M Tati0a M Tatia13na M Yvet M Yvette14 J Nina J Nina15 V Rém V Rémi16 S Marc S Marcel17 D Rose D Roseline 18 L Prisc L Prisca19 M Mari0 M Mari20us M Séba M Sébasti 21 enJ Agnè J Agnès22 V Vinc V Vincent 23 S Barn S Barnard 24 D Fr. d D Fr. de25Sales L Con L Conv.26S. MPaulPaul0 M Paul27e M Angè M Angèl28e J Th. d J Th. d'29AquiVn Gilda V Gild30as S Mart S Martine 31 D Mar D Marcelle

ZONE A ZO ZONE A ZONE B ZONE

© Photos Fotolia

Pleine lune

Fleuriste Fleuriste 02 970247972647 2226 22 13, rue Hoche Vannes 13, rue Hoche Vannes www.lcommeflower.fr www.lcommeflower.fr

Fleuriste • 02 97 47 26 22 13 rue Hoche • Vannes www.lcommeflower.fr

urbanne

Pleine l

1 an. 1 an.............. 2 ans 2 ans ............ 3 ans 3 ans ............ 4 ans 4 ans ............ 5 ans 5 ans............ 6 ans 6 ans ............ 7 ans 7 ans............ 8 ans 8 ans............ 9 ans 9 ans............ 10 an 10 ans .......... 11 an 11 ans .......... 12 an 12 ans .......... 13 an 13 ans.......... 14 an 14 ans ..........


Déco

c’eSt nouveau !

noir dEsign

Bureau Dédale. Un bureau inspiré des bureaux en bois à tiroirs latéraux des années 50. www.metal-design56.com

Banc matelassé Bloomingville La Maison Verlinde (1 place Lyautey, Vannes)

Bibliothèque Modulnova «Unlimited» Tanguy Design (ZA de Toul Garros 4 rue Louis Blériot, Auray)

Centres de tables collection Réaction Poétique design Jaime Hayon (plateaux en frêne, teinte noir) Civel 38 Cours de Chazelles, Lorient

Une pointe d’indus’

Meuble et table basse Artcopi « Histoire à Tiroirs » Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac) 96


D ’une pièce à l ’autre 3 rue du Pouligner - Quiberon 02 97 50 24 77 - www.dunepiecealautre.net

6 place Alain Lesage - SARZEAU 02 97 48 00 72 urbanne


Déco

c’eSt nouveau !

tEa timE !

Horloge murale Meubles Couëdel (2 rue d’Hinzal, Muzillac)

Couverts à manches colorés Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Plateau, tasses, et boîte à thé « Variation » L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

Tasse corail La Babiole (Port du Crouesty - 11 quai des Cabestans, Arzon)

Bol marée haute Plats sardines La Babiole (Port du Crouesty - 11 quai des Cabestans, Arzon) 98


Bouteille L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

Contenant nacre Flamant La Maison Verlinde (1 place Lyautey, Vannes)

Plats sardines La Babiole (Port du Crouesty - 11 quai des Cabestans, Arzon)

Plateau rond en métal L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

Tasse et théière La Babiole (Port du Crouesty - 11 quai des Cabestans, Arzon)

urbanne


Déco

c’eSt nouveau !

la déCo

Ne tient qu’à un fil !

Échelle ajustable et guirlande Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Miroir décoratif L’Échoppe (15 rue des Halles, Vannes)

Bouts de canapé en fer forgé La Case à Jo’ (6 place Lesage, Sarzeau)

Photophore en métal La Case à Jo’ (6 place Lesage, Sarzeau)

Top déco !

Héron en bois peint La Babiole (Port du Crouesty - 11 quai des Cabestans, Arzon) 100

Tête à corne (en résine) Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Figurine couple La Case à Jo’ (6 place Lesage, Sarzeau)


InspIratIons & CréatIons D’IntérIeurs

Coussins Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Distributeur exclusif Des peintures

Machine à teinter, vente au Détail et chantiers De Décoration

Plaids (différents coloris) Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes - ZA de Luscanen Ploeren)

Coussin voiliers La Babiole (Port du Crouesty 11 quai des Cabestans, Arzon)

Dominique Kieffer ©

Peluche mouton La Case à Jo’ (6 place Lesage, Sarzeau)

Pouf « Kourelou » Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes ZA de Luscanen Ploeren)

entreprise De Décoration & peinture Particuliers & Professionnels

ShOw ROOm DE 290m2 Grand choix de taPis, PaPier Peints, revêtements de sol, stores et rideaux sur mesure

22 route De nantes 56860 séné vannes

Coussins Étoile d’M (10, rue de Brizeux Vannes ZA de Luscanen Ploeren)

Annabel Jegouic DÉCORATRICE D’INTÉRIEUR annabel.jeg@orange.fr 02 97 54 35 89 / 06 83 27 72 34 urbanne


Do It Yourself

DÉco

DiY

Pour réaliser cette composition, il vous faut : Fleurs 5 roses - 2 gypsophiles 5 Green Trick - 1 botte de tulipes 3 asparagus - 1 eucalyptus Matériel 5 laminas (bandes de bois) Rotin Fil de fer, bobine de laiton Ruban floral vert Agrafeuse Rafia

bouQuEt d’automne

L’automne, ce ne sont pas que les feuilles qui tombent et la nature qui se prépare aux rigueurs de l’hiver. C’est aussi la saison la plus colorée de l’année, immédiatement reconnaissable à ses tons chauds, mais pas seulement. La preuve avec cette composition florale, qui évoque la fraîcheur des sous-bois.

1. Former trois cercles de 20 cm de diamètre à l’aide des laminas.

2. Recouvrir le fil de fer de ruban

floral. Enrouler autour la gypsophile et la faire tenir à l’aide du fil de laiton. Créer ainsi deux couronnes.

3. Agrafer les trois cercles et les deux couronnes sur deux laminas qui viennent les enserrer de chaque côté. 4. Réaliser une « poignée » de quatre laminas en les fixant sur la structure à chaque extrémité. 5. Placer les roses et les Green Tricks entre les cercles et les couronnes en alternance. 6. Glisser les tulipes afin qu’elles accompagnent les cercles (les attacher avec du laiton si besoin). 7. Recourber l’asparagus pour qu’il accompagne la structure. Ajouter un peu de rotin pour affirmer le tunnel. Merci au Jardin des Druides pour 8. Placer l’eucalyptus et nouer un

joli lien. 102

la réalisation de ce bouquet

Le Jardin des Druides 3 rue des Korrigans - Carnac 02 97 52 80 06 www.fleuriste-carnac.com


RANGE ROVER EVOQUE MARK III RANGE ROVER EVOQUE MARK RANGE ROVER EVOQUE MARK RANGE ROVER EVOQUE MARK IIIIII III

RANGE ROVER EVOQUE MARK III ADAPTÉ À LA JUNGLE JUNGLE ADAPTÉ À LA ADAPTÉ À LA JUNGLE ADAPTÉ À LA JUNGLE ADAPTÉ À LA JUNGLE URBAINE. URBAINE. URBAINE.

URBAINE. URBAINE.

Sa ligne extérieure est sublimée par le nouveau dessin de sa calandre et de son pare-chocs avant. À la fois plus économe en carburant et diminuant nettement ses émissions de CO2, la nouvelle Sa ligne extérieure est sublimée par le nouveau dessin de sa calandre et de son pare-chocs avant. motorisation Ingenium répond avec efficacité à la moindre de vos exigences. Ajoutez à cela le 2, la nouvelle À laligne fois extérieure plus économe en carburant et nouveau diminuant nettement ses émissions CO Sa est sublimée par dessin sa calandre dede son pare-chocs système All Terrain Progress Control etle il fera preuve d'unede agilité hors pair,etévitant tous les piègesavant. Sa ligne extérieure est sublimée le nouveau dessin decalandre sa calandre et de son pare-chocs avant. Sa À ligne extérieure est sublimée pareffi lepar nouveau dessin de sa et son pare-chocs avant. motorisation avec cacité à la nettement moindre deses vos exigences. Ajoutez ànouvelle cela le 2, la la fois plus économe en carburant et diminuant émissions dede CO rencontrés au Ingenium cœur de larépond jungle urbaine.

laAll fois plus économe enavec carburant et preuve nettement sespair, émissions de la nouvelle 2cela système Terrain Progress Control et fera d'une agilité hors évitant les À lamotorisation foisÀplus économe en carburant etilcacité diminuant nettement ses émissions de tous CO , la2,pièges nouvelle Ingenium répond effi àdiminuant la moindre de vos exigences. Ajoutez àCO le motorisation répond avec effipreuve cacité à la moindre de vos Ajoutez à cela rencontrés cœurIngenium derépond la jungle urbaine. système Allau Terrain Progress Control et il cacité fera d'une agilité hors pair,exigences. évitant Ajoutez tous les pièges motorisation Ingenium avec effi à la moindre de vos exigences. à cela le le Land Rover [Raison Sociale] système All Terrain Control et ilpreuve fera preuve d'une agilité évitant tous pièges rencontrés au cœur de la Progress jungle urbaine. système All Terrain Progress Control et il fera d'une agilité horshors pair,pair, évitant tous lesles pièges [Adresse - CP VILLE -cœur Tél. : 00.00.00.00.00] rencontrés au de la jungle urbaine. rencontrés au cœur deSociale] la jungle urbaine. Land Rover [Raison [www.delaconcession]

[Adresse - CP VILLE -Sociale] Tél. :AUTOMOBILES 00.00.00.00.00] [RCS et Ville de la concession] Land Rover [Raison PARK LANN / GROUPE COLLOBERT [www.delaconcession] [Adresse VILLE - Tél. : Sociale] 00.00.00.00.00] Land- CP Rover [Raison

Z.A de Park Lann - 5 rue Marcelin Berthelot 56002 Vannes Tél: 02.97.46.49.55

Land Rover [Raison Sociale] [RCS et Ville de- CP la concession] [www.delaconcession] [Adresse VILLE - Tél. : 00.00.00.00.00] [Adresse CP VILLE - Tél. : 00.00.00.00.00] [RCS [www.delaconcession] et- Ville de la concession] ABOVE AND BEYOND : Franchir de nouveaux horizons. Consommation mixte Norme CE 1999/94 (L/100km) du Range Rover Evoque Mark III : de 4,2 à 7,8 - CO [www.delaconcession] [RCS et Ville de la concession] [RCS et Ville de la concession]

ABOVE ANDgenerique BEYOND : Franchir 3860 - Kit local RRE MY16 - A4L Q.indd 1de

2

(g/km) : de 113 à 181.

nouveaux horizons. Consommation mixte Norme CE 1999/94 (L/100km) du Range Rover Evoque Mark III : de 4,2 à 7,8 - CO2 (g/km) : de 113 à 181.

13/10/2015 10:37

ABOVE AND BEYOND : Franchir de nouveaux horizons. Consommation mixte Norme CE 1999/94 (L/100km) du Range Rover Evoque Mark III : de 4,2 à 7,8 - CO2 (g/km) : de 113 à 181. 3860 - Kit local RRE ABOVE MY16 generique - A4L Q.indd 1 AND BEYOND : Franchir

de nouveaux horizons. Consommation mixte Norme CE 1999/94 (L/100km) du Range Rover Evoque Mark III : de 4,2 à 7,8 - CO2 (g/km) : de 113 à 181.

AND BEYOND de1nouveaux 3860 - ABOVE Kit local RRE MY16 generique: -Franchir A4L Q.indd 3860 - Kit local RRE MY16 generique - A4L Q.indd 1

3860 - Kit local RRE MY16 generique - A4L Q.indd 1

horizons. Consommation mixte Norme CE 1999/94 (L/100km) du Range Rover Evoque Mark III : de 4,2 à 7,8 - CO2 (g/km) : de 113 à 181.

13/10/2015 10:37 13/10/2015 10:37

13/10/2015 10:37

13/10/2015 10:37

urbanne


Urbanne

essai auto

Ford Edge

Le SUV de l’Oncle Sam

ESSAI

Le Ford Edge vient tout juste de traverser l’Atlantique pour s’attaquer au marché des SUV, en pleine explosion sur le Vieux Continent. Ce modèle très populaire aux États-Unis est en train de se faire sa place. Nous avons demandé à Carole, adepte des jolies voitures, d’essayer cette familiale pour nous. Vous venez de découvrir ce Ford Edge. Qu’en avez-vous pensé au premier regard ? Clairement, c’est un SUV. Il a un côté un peu massif, impressionnant au premier abord. Mais je suis habituée aux gros gabarits et ça ne me fait pas peur ! Une fois installée, cette impression s’est très vite estompée et la conduite de ce véhicule m’a paru évidente. Comment s’est passé la prise en main, justement ? J’ai trouvé la conduite très souple. Il faut dire qu’on est très bien installé, les réglages de conduite sont très faciles et intuitifs. Je me suis tout de suite faufilée dans la circulation. Comment avez-vous apprécié la boîte automatique ? Pour moi, c’était une première ! J’appréhendais un peu, mais on s’y fait à une vitesse record ! Il suffit d’oublier son pied gauche. On est davantage concentré sur la route. En plus, je trouve que la boîte répond bien aux sollicitations : le passage des vitesses est très fluide à bas régime, et on trouve de la puissance quand on sollicite l’accélérateur.

Quels détails vous ont séduits ? Il y en a beaucoup ! Par exemple, l’écran tactile, assez intuitif, et l’ouverture motorisée du coffre, qui est d’ailleurs vraiment très grand. Les places à l’arrière ne sont pas oubliées : on peut facilement transporter trois adultes dans des conditions de confort plus qu’honorables ! Sinon, les sièges rafraîchissants ou chauffants sont très confortables. Je me suis aussi dit que j’apprécierais bien le volant chauffant lors des départs au petit matin ! Et en termes de sécurité ? La position de conduite, en hauteur, aide beaucoup à avoir la sensation de maîtriser les choses. Les aides au pilotage sont très efficaces. J’ai beaucoup apprécié la caméra de recul, que je testais pour la première fois : aucun angle mort et aucun risque, ni pour les piétons ni pour la voiture ! À qui conseilleriez-vous ce Ford Edge ? Aux familles, c’est une évidence, mais aussi à ceux qui aiment rouler dans le confort et la sécurité. Ford Vannes 12 rue du Dr Léonce Franco - Vannes 02 97 63 10 35

104


LA NOUVELLE ÉTAPE DE LA CRYOLYSE

LA NOUVELLE TECHNOLOGIE NON INVASIVE POUR L'ÉLIMINATION DE LA GRAISSE LOCALISÉE

VANNES - 09 67 55 35 09 Centre AOZAN - 20, rue GAY LUSSAC - 56000 Vannes

Avant - Aprés


Evasion

106

LeS cYcLaDeS


evasion

Les Cyclades Là où tout commence

Il faut apprivoiser ce pays et s’y perdre. Après la crise financière, plus rien n’était certain en Grèce, sauf l’accueil légendaire des habitants, la chaleur du soleil et le bleu de la mer. Dans cette extrémité orientale de l’Europe, la vie est douce, surtout hors saison. Nous vous proposons une balade à la fois le long des routes balisées par le tourisme et hors des sentiers battus.

urbanne


Evasion

les cyclades

Monastere de Panaghia Chozoviotissa

Hors des sentiers battus Amorgos la sauvage Pour savoir si une île grecque est quelque peu épargnée par le tourisme de masse, il suffit de poser UNE question : y a-t-il un aéroport ? Si la réponse est non, comme à Amorgos, cela veut dire que les charters ne sont pas pour elle : avec une semaine de congé, hors de question de sacrifier deux jours (aller-retour) pour accéder à une île en bateau. Cela ne veut pas dire pour autant qu’Amorgos est à l’écart du monde et que vous y serez seuls. Cela signifie simplement que le tourisme ne prend pas ici TOUTE la place. La longue silhouette en forme de dragon d’Amorgos est plantée loin du Pirée, dans une mer Egée de carte postale. C’est ici qu’a en partie été tourné « Le Grand Bleu », au pied du monastère (toujours en activité et ouvert à la visite) qui s’accroche de manière spectaculaire à la falaise. On peut facilement être initié à la plongée sous-marine et découvrir des fonds pleins de vie et de traces du passé : les amphores brisées immergées font partie du paysage ! Pour les amateurs de randonnées, une escapade sur l’échine du dragon, entre moulins traditionnels, senteurs méditerranéennes profondes et mer à perte de vue, est à mettre absolument au programme. Sur cette île qui se découvre facilement et plaisamment à scooter (attention au vent !), pas de boîtes de nuit tape à l’œil, mais des petites tavernes sous les bougainvillées. Les Cyclades, en somme.

Bon à savoir Le port du Pirée est accessible directement en bus depuis l’aéroport. C’est plus rigolo que le métro, et en plus il n’y a pas de changements ! Amorgos est accessible par bateau rapide (trois heures de mer, quand même). Les jours de vent, les estomacs sensibles vont se rappeler du voyage... 108


Le Queen Mary 2 en escale a Santorin

Merveilles à partager Santorin et Naxos Le coucher de soleil sur la caldeira de Santorin est peut-être l’un des instants les plus magiques à vivre dans les Cyclades. L’île offre une sorte d’amphithéâtre naturel pour mettre en lumière ce passage du jour à la nuit. Tout s’arrête à ce moment. Le reste du temps, on peut profiter des belles plages de sable noir de cette île volcanique, ainsi que des boutiques de luxe pour faire un peu de shopping. Venir ici hors (pleine) saison est une bonne idée... La beauté attire ! Comme Santorin, Naxos dispose d’un aéroport, ce qui permet d’éviter plusieurs heures de ferry. Et comme sa voisine Paros, Naxos est une très grande île. Le compromis idéal quand on recherche l’animation le soir et la tranquillité dans la journée. On peut facilement passer plusieurs jours à explorer l’île, de l’est venté et moins animé au nord plus confidentiel en passant par le sud où s’étalent quelques-unes des plus belles plages. L’île familiale par excellence !

Bon à savoir Athènes est directement desservie depuis Nantes par Transavia (mardi, jeudi et samedi) ainsi que par la compagnie grecque Aegean (jeudi et samedi). Vols programmés jusqu’à la fin octobre. Vols directs depuis Nantes jusqu’à Santorin jusqu’au 10 octobre le dimanche. Vols affrétés par les voyagistes : achat direct impossible. La compagnie Aegean propose des vols intérieurs. Envolez-vous depuis Athènes pour atterrir directement à Naxos, Santorin... Le prix du billet est loin d’être excessif. urbanne


By Night

Nos plus belles soirées

Mercredi

4

Mai

La Mêlée côté Breizh Séance dédicace Arrivé telle une Rockstar à La Mêlée Côté Breizh, Sébastien Chabal est allé à la rencontre de son public. Pendant plus de deux heures, il a enchainé photos et dédicaces. Plus de 1200 personnes ont fait le déplacement afin de rencontrer cet icône du Rugby qui a lancé en 2007 sa propre marque de vêtements inspirés du rugby «Ruckfield». La « Chabalmania » est toujours d’actualité.

18, rue Emile Burgault Vannes 02 97 61 28 49

110


By Night

Nos plus belles soirées

727 sailbags Jeudi

14

Juillet

Le 14 juillet, au coeur du vieux Vannes, 727 Sailbags a ouvert son 2ème concept store en propre. 200 m2, place des lices. On y retrouve tout l’univers de la marque, de la décoration au prêt-à-porter en passant par la bagagerie, le tout dans une ambiance et un style de lieu ultra moderne mêlant histoires de mer, casual chic et créations uniques. Plus qu’une simple boutique et dans le même esprit que le concept Store de Lorient, Vannes a comme ambition d’être un lieu de ventes unique fait de rencontres, d’expositions toujours en lien avec l’océan et le bord de mer. Des artistes et des produits aussi variés qu’insolites, y sont présentés et leurs créations mises en valeur.

Concept Store 727 sailbags: Place des Lices - VANNES 727sailbags.com

urbanne


Sortir

ca vient d’ouvrir / ca vient de changer

Akoa tu penses

La Case à Jo’

By Sandrine et Laurent - depuis mai 2016

By Alexandrine et Kristof - depuis mai 2016

Accessoires de mode et décoration La bonne idée : la boutique cosy de créateurs et pas uniquement ! Ici, les réalisations d’artistes côtoient les sacs italiens de Marco Campomaggi ou les diffuseurs en verre recyclé BsaB. Si la volonté est de mettre en avant des exclusivités et des petites créations, le couple choisit des distributeurs ayant une démarche éco-responsable. Le plus : prochainement un espace exposition qui permettra d’accueillir des créateurs locaux. Mantra : « Tout ce qui est rare est précieux » 21 rue Émile Burgault, Vannes - 02 97 49 09 52 Lundi : 14h30-19h, du mardi au samedi : 9h45-19h www.akoatupenses.com

Alexandre

Déco et petit mobilier La bonne idée : dans une atmosphère nature chic, cette boutique a tout pour décorer son intérieur à moindre coût. Si l’univers de la mer est présent (éléments de déco en forme de phares, d’ancres ou de boîtes de sardines), celui du créateur belge J-Line l’est tout autant avec ses cadres photos, ses bougeoirs ou encore ses photophores. Avec un renouvellement régulier des collections, on vous promet de nouvelles découvertes à chaque passage. À noter : la marque Charlie’s Dreams, chouchou des ados, aura bientôt toute sa place dans la boutique. Mantra : « Une belle découverte » 6 place Lesage, Sarzeau - 02 97 48 00 72 Du mardi au samedi : 9h30-12h30 / 14h3018h30 (fermé le lundi sauf durant les vacances scolaires) contact@lacaseajo.com

Luneder Optique

By Arthur, Franck et Gwenola - depuis janvier 2016

By Alexandre - depuis juin 2016

Joaillier La bonne idée : la boutique ressemble à un écrin à bijoux : peinture rose et tapisserie aux motifs baroques, associées à de vieilles pierres. C’est dans cet écrin qu’œuvre Alexandre. Il y imagine des bijoux, comme cette bague en forme de cœur ; il les répare aussi (à partir de 12€) et les transforme. Il prend surtout le temps d’échanger avec les clients pour concevoir un bijou qui leur ressemble, en partant parfois de leurs anciens bijoux et pierres. Mantra : « Voir les regards s’illuminer en découvrant un bijou » 7 rue Thomas de Closmadeuc, Vannes - 02 97 62 36 81 Du mardi au samedi : 9h30-18h

Opticien La bonne idée : « Luneder » signifie « opticien lunetier » en breton. Voilà pour le cadre ! Leur souhait : valoriser le côté artisan de leur métier. Cela passe par la fabrication de lunettes sur place et sur-mesure, ainsi que la mise au point de solutions techniques pour les personnes atteintes de DMLA. Ils prennent aussi le temps d’échanger avec leurs clients (homme, femme et enfant), pour mieux répondre à leurs attentes. Sans oublier les produits originaux avec les marques Kuboraum ou Thierry Lasry. Le plus : un accueil en musique, surtout du rock des années 70, grâce à une platine vinyle. Mantra : « Le client n’est jamais pas content » 10 place Hoche, Quiberon - 02 97 50 10 45 Lundi : 14h-19h, du mardi au samedi : 10h-12h30 / 14h-19h www.luneder-optique.fr / Facebook : Luneder Optique

112


Votre magazine Urbanne Le Golfe est diffusé sur... Sarzeau L’Hellebore fleuriste Lupaloma Fumage Artisanale d’Arzon Cartron chocolaterie Ariane Bijouterie Eclat d’or Trinity Construction du Golfe Crea t’if Guinot Matthis et Carla Le Regent Histoire de Filles La case à Jo Institut Christal Arzon Office de tourisme Fumage artisanale d’arzon Les damoiselles Musto Via Roma Ciala Urban duo Nina boutique La cabane du bord de mer Tbs L une pour l’autre Papillon Miramar Crouesty Les dessous de Betty St James L Institut La Trinitaine L a Tete au soleil Hair Océane Banana Moon La Babiole Saint Armel La maison de Sophie Vannes Mon Carré de Jardin Concept Home/ Séné Le Comptoir De Thé GB&Co Dufresne Dessange La mélée coté Breitz Les Artisanes Le Karpa Le Rozili La Fromagerie Kérouzine

Boulangerie Bellanger Color By mary Nox Victoria B chaussures Le Patio coiffeur Le Qu4tre Ivoire Gaspart Geox Coude Mail TBS Gérard Darel La suite Scarpe Mat de Misaine Lou na All Ocean DDP woman Comptoir de Famille Guyot Christine Melodine Privilege Couture Boracay Jeff de bruges Scotto di cesare Japanim Au Vieux Vannes La Melee Cote Breizh Ultra Orange Déco Da ciccio Koncept Olivier Desforges Créperie St Vincent Lecocq & Folks Culinarion Boutique tyfanie La boutique de Bretagne Biscuiterie Le dréan Coiffeur V3 Vic Montalbano Coco et Cie Patisserie Cartron Creperie St Vincent Aigle La compagnie Bretonne du Poissson L observatoire Opticien L occitane Longchamps Cop copine Blanche Duault La trinitaine Boulangerie de Lices Délice Café Le Vieux port

Restaurant Creperie du Port Le Gambetta La brasserie Bleue Otemporelle Spa & Beauté Hair academy Coiffure Bébé 9 Cave vino vini Citroen Marié de Vannes Cristel beauté La Huche à pain Fleurs et Passion Luminaire Poulfanc Archea Verlinde Auditorium Peterson Vannes Cuisines MD Coiffure F comme Flower Il et elle La Citerne Anna et Paul Le verre à l’envers Le Scampi Autant des fleurs Le Carrer chausseur Code Shoes Store Feel Juice Grenadine Heyraud Elen Lessard Interview coiffure La brioche dorée Elégance 46 Street& Sport Comptoir des Cotonniers Sym Camaieu San Marina Formul Antonelle Douglas Nicolas Café Bessec chausseur Etam Cache Cache Hôtel Le Bretagne Okaïdi Le temps des cerises Minelli One Step Femme Lingerie Jacadi Lolita Sweety Subway

Mezzo di pasta The Kooples IKKS Junior Il était une Luciole Man’s Buzz Tattoo Le thé gourmand Idem chaussures Le Falher L’onglerie West City Bocage Agence EDF Le comptoir Irlandais La Bagagerie Breizh Prim Springfield Hase 50 nuances Office du tourisme Le Tarmac Villa Zen Smoke Easy Franck Provost (Thiers) Inter Hôtel MancheOcéan Le Gavroche Thierry Le Rouzic immobilier Selectour Afat FRAM Havas voyages Vanoptic Tchip coiffure Promocéan 4% immobilier Piano Jacquet Antoine fleurs Accadomia Coiff and Co Optical Center Jean-Louis David Bar Le Rallye Le Bec immobilier Boulangerie Pelé Mairie de Vannes Sinequanone Mellow Yellow Chic et belle L’echoppe Credey Osez Joséphine Little Marmaille En apparte La fée maraboutée Aim immobilier Cosy Duo

Zapa 727 Sail Bags Plescop Villadici Zone de Luscanen L’eveil Des Sens Cheminées Chamaillard Story Atrea Cheminée Litri form France Literie Ixima Etoile d’M Meubles Gautier Cuisines Ixina Pub le Bayou Honda Cloane Gallianos Crozatier Archi cuisine Ford Archea Makadam Fitness Cloanne Mini Range Rover Fly Centre Aozan Heytens Avenue de la Marne Hôtel Kyriad BnB Best Western Plus Olivier B. coiffure Hydrozen Blanc Bleu Rêve fleuriste La huche à pains L’éveil des sens Mitsubishi Motors Subway Renault Zone de Kerlann Boulangerie de Kerlann Billabong Pressing Sequoia Degriff Coiff Coiff and co Swagg Optic 2000 Lachaux Clopinette Centre de bronzage

Ultra Sun Esthétic Center Esprit Superdry Store San Marina Orchestra Cadréa Mobalpa Ambiance et Style Biscuiterie de Kerlann Oriance fenêtres Bagagiste et Cie Mango Desigual Monsieur Meubles Veranda Technal Cuisines Leroux Interiors Auray Cuisine Bain Dressing De la part des Anges Secret de Famille Institut de beaute Aude L éléganzia Scarpe Home confort Beauty Success Coté Femmes Ubax V and O Autrement L’escarpin SERE Actuelle Tobbogan Beaute Marine Ty Garden Bijouterie Guérineau Au petit paradis Au chocolat gourmand Poli petit pois Lipolift Espace coiffure Galerie du Pavillon Tanguy Désign Fleurs Océane Alexandrine Déco Au Petit Paradis Carnac Orson BAY Les dessous de Lilou Carnac Evasion L epicerie Nanou Zaboo La cabane à Foutis

Sea & sun Calico Pome Autours des mers Louise B Mademoiselle Mariline L’annexe Restaurant Transat Coupon Il était une fois une luciole Boulangerie ¨Poyac D ici et d Ailleurs Hotel Thalasso Carnac La vie en art Le Jardin Des Duides JP Mercier Papa pique et Maman Coud Potion Magique Calico Beas Histoire de Fille Office de Tourisme Natur’elles Arradon Au marché de Botquelen Au nom du vin Anastasia Couleur nature La Huche à pain Vannes ouest immobilier Effiligne Les parquets du Golfe Lionel Durot artisan fumeur Meubles Couedel Quiberon Thalasso Quiberon Laurent Philippe Guinot Office de Tourisme Luneder Nina Coté Femme Le Passage Kaki Crazy Caprice de luxe Duo de Charme D’une piece à l’autre Saint- Kado M elle Angele Le bruit des vagues Imagin hair urbanne


Sortir

ca vient D’ouvrir / ca vient De cHanger

La Brûlerie d’Alré

BiBo ViNo

By luis - depuis juillet 2016

By lAurA - depuis juillet 2016

Café, thé La bonne idée : l’adresse est la même, les propriétaires aussi, c’est le décor qui change. La boutique s’est offert une cure de jouvence et en a profité pour élargir sa gamme de produits. En plus des chocolats, accessoires (tasses, cafetières, théières…), des thés Dammann Frères et de l’activité de torréfaction, vous y trouverez également une gamme salée avec notamment du champagne, du foie gras et autres gourmandises. Et toujours les conseils avisés des fins connaisseurs et passionnés de café. À noter : les dosettes ESE, préparées à Plougoumelen avec du café torréfié sur place, sont désormais disponibles en boîtes de vingt-cinq. Mantra : « Des passionnés de café pour vous servir » 8 bis rue Jean Marie Barré, Auray - 02 97 24 02 40 Du lundi au samedi : 9h30-12h30 / 14h30-19h www.brulerie-dalre-shop.com / Facebook : Brûlerie d’Alré

727 Sailbags

By stÉphAnie et mAÏlys - depuis juillet 2016

Bagagerie et prêt-à-porter La bonne idée : des toiles de bateau prestigieux, transformées en sacs ou fauteuils, ou introduits dans des t-shirts et robes, font la singularité de cette adresse. Ces toiles ont fait le tour du monde sur des bateaux de croisière ou ont participé à de célèbres courses, comme le Vendée Globe ou l’America’s Cup, avant d’être recyclées. Chaque article revêt un certificat d’authentification indiquant le type de voile, utilisée sur tel voilier, mené par tel skipper, sur telles mers... Le plus : possibilité d’obtenir des sacs ou fauteuils sur-mesure. Mantra : « Sublimer les voiles en fin de vie en les transformant en création chic » 16 place des Lices, Vannes - 02 97 68 05 39 Lundi : 14h-19h, du mardi au samedi : 10h-13h / 14h-19h (ouvert en continu le mercredi et samedi) www.727sailbags.com / Facebook : 727 Sailbags 114

Vins La bonne idée : ici, place aux vins de terroir ! Qu’ils soient bio, biodynamiques ou issus de culture raisonnée, ils sont conditionnés dans des bibs de 3 et 2 litres pour les grands crus. Et pas question d’acheter ces bibs sans les goûter ! Pour mieux les découvrir, autant les apprécier au cours d’un repas. Le maître des lieux vous fera déguster ses produits jusqu’à ce que vous trouviez celui qui ravira vos papilles. Cet automne, deux vins sont à l’honneur : le condrieu et le côte-rôtie. Mantra : « Du bon vin dans des beaux bibs » 18 rue Emile Burgault, Vannes - 09 86 44 17 06 Du lundi au samedi : 10h30-22h30, dimanche : 10h30-14h30 www.bibovino.fr / Facebook : Bibovino Vannes

Les Cop’s By sophie - depuis mAi 2016

Accessoires de mode et décoration La bonne idée : dans ce concept store, les créations sont, à 90%, françaises. Le souhait est de mettre en valeur le savoir-faire, l’originalité et la singularité des créateurs de bijoux et d’éléments de décoration, locaux ou pas. De Mel de Margo (Nantes) à Reine Mère (Toulouse) en passant par Marcel et Lily (Paris) ou Emmy Moa (Vannes), Sophie fonctionne au coup de cœur et à la relation qu’elle noue avec les créateurs. Chaque mois, elle déniche de nouvelles pépites, à découvrir au plus vite ! Mantra : « La petite boutique d’objets éclectiques » 12 rue de la Monnaie, Vannes 02 97 68 95 16 Du mardi au samedi : 10h-19h www.lescopsvannes.com Facebook : Les Cop’s


TANGUY design CUISINE LIVING SALLE DE BAIN

L’Art de Personnaliser Votre Intérieur

4, rue Louis Blériot - Z.A. de Toul Garros - AURAY - 02 97 56 28 53 www.tanguydesign.com


Urbanne le Golfe du Morbihan #4