Page 1

Février 2008

Infographie et identité corporative

ECV 1re année © Tous droits réservés Reproduction interdite Jean-Claude Siegrist

1

Saisie du texte Reconnaissance optique des caractères

2

Infographie et diagrammes

3

Tableautage et formulaires

4

Communication d’entreprise: Corporate Identity (CI) Identité institutionnelle ou corporative – Fond Définition – Sens et fonctions

5

Corporate Design (CD) Identité visuelle ou charte graphique – Forme Définition – Fonctions

6

Manuel de Corporate Design Charte graphique ou signalétique externe

7

Composition des travaux de ville

8

Bibliographie Annexe: Bases du droit des médias


OBJECTIFS

1

Conception et réalisation

Un produit imprimé ou interactif repose sur une conception et une disposition de qualité. Après évaluation des besoins du client, un concept de disposition doit être établi à l’aide d’esquisses adaptées au média. Ce travail de conception graphique sert de base à la réalisation du produit. Le but de la formation vise à l’acquisition des compétences nécessaires à la conception et à la réalisation graphique des produits imprimés ou interactifs. Des connaissances de base dans les domaines du droits de l’auteur et du copyright font également partie de la formation.

1.1.21

Infographie et diagrammes Objectifs généraux

Le polygraphe est capable d’expliquer les critères visuels d’un infographie statique et animée, de concevoir des diagrammes simples, de manière qu’ils atteignent l’effet escompté, d’expliquer de manière siimple les principes de disposition de médias imprimés et interactifs. Le polygraphe est capable de choisir la représentation graphique appropriée à la visualisation de données chiffrées

Objectifs particuliers Citer les différences entre infographie et diagrammes Distinguer les types de diagrammes Citer les possibilités de l’infographie animée Connaître les avantages et les inconvénients des différents types de diagrammes

1.3

Corporate Design et Corporate Identity Objectifs généraux

En utilisant l’infrastructure de l’entreprise, le polygraphe développe des concepts graphiques clairement structurés, respectant des chartes graphiques données ou le Corporate Design; les concepts de texte et d’image sont basés sur des recherches et le brainstorming.

Objectifs particuliers 1.3.3

Le polygraphe est capable de décrire une charte graphique simple: . structure et organisation . présentation du contenu . clarté de la présentation . intégralité des informations nécessaires

1.3.5

Le polygraphe est capable de décrire les fonctions du Corporate Design : . définition et fonctions du Corporate Design (forme) . aspects du Corporate Design (positionnement sur le marché, communication, ouverture) . éléments de conception . rôle du CD dans le Corporate Identity

1.3.7

Le polygraphe est capable de d’expliquer le sens et les fonctions du Corporate Identity (image de marque) . définition et fonction du Corporate Identity (fond) . éléments du Corporate Identity INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


OBJECTIFS

1.5.3

4

Le polygraphe est capable de décrire les bases fondamentales et les nécessités du droit des médias . droits d’auteur . protection de la sphère privée . droits de propriété des données

Transfert (reprise des données)

Le transfert des données clients et leur intégration dans le flux de production constituent un pas décisif dans la production de médias. Les données se présentent sous des formes multiples et leur qualité est variable. Des connaissances approfondies des formats de fichiers usuels ainsi que des méthodes de conversion de données sont indispensables à une production réussie. La formation vise à rendre apte à différencier les divers formats de fichiers textes, images et graphiques, à mettre en applicaiton les outils de conversion des logiciels utilisateurs et à utiliser des méthodes de conversion pour d’autres données. Le polygraphe est capable de reprendre des données via un support physique ou un réseau. Il est capable d’analyser des problèmes, qu’ils proviennent du côté du client ou de la propre infrastructure, avec la méthodologie appropriée et de les résoudre de manière compétente. Ce chapitre est enseigné par les maîtres du domaine «Image».

5

Saisie des données

Toutes les données nécessaires à la production ne sont pas disponibles sous forme numérique. Il peut s’agir de manuscrits pour la saisie de textes, de documents originaux opaques ou transparents pour la reproduction d’images ou de données chiffrées à transformer sous forme d’un graphique. L’utilisation professionnelle des divers appareils et programmes de saisie doit être garantie. La formation transmet les compétences nécessaires pour la saisie de textes et leur mise en pages, l’appréciation et le traitement approprié de documents textes divers, ainsi que pour l’établissement de graphiques et de diagrammes. Les clients sont à impliquer dans le processus de la mise à disposition de données sources optimales.

Objectif général 5.1

Le polygraphe sait différencier entre la saisie de texte liée à un tâche spécifique ou neutre au niveau du média. Il conseille la clientèle concernant la meilleure méthode possible de mise à disposition des fichiers sources.

5.1.1

Le polygraphe est capable de distinguer les méthodes courantes de saisie du texte Le polygraphe est capable de saisir (numériser) des texte à l’aide des possibilités courantes

Objectifs particuliers

5.1.2

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


OBJECTIFS

6

Traitement des données

Le traitement des données se trouve au cœur de la formation. Les données de textes, d’images et de graphiques doivent être préparées et adaptées aux médias pour la production ultérieure. On distingue entre production d’imprimés (print) ou produits interactifs (screen). Lors de la réalisation «print», les conditions de sortie telles que le procédé d’impression, le support d’impression ou l’espace colorimétrique doivent être prises en considération. La formation vise à rendre apte à réaliser, dans les règles de l’art, des produits médias professionnels. Des connaissances approfondies des différents produits médias ainsi qu’un jugement pertinent des documents images constituent une partie indispensable de la formation.

Objectif général 6.1

D’après directives, le polygraphe est capable de réaliser des produits imprimés à l’aide de logiciels courants

Objectifs particuliers 6.1.1 6.1.2 6.1.3

8

A l’aide des logiciels courants, le polygraphe est capable: D’utiliser de manière professionnelle divers logiciels pour la production de médias. De distinguer entre différents produits médias imprimés (imprimés publicitaires, magazines, journaux, ouvrages de labeurs, etc.). De réaliser différents produits médias imprimés (imprimés publicitaires, magazines, journaux, ouvrages de labeurs, etc.) dans le respect des règles conceptuelles et typographiques.

Edition (sortie des données)

Les données préparées doivent être transmises en production en fonction des médias choisis. Les différentes possibilités de contrôle et leurs domaines d’utilisation, ainsi que les différentes méthodes de préparation de la forme d’impression doivent être maîtrisées et appliquées en pratique. Le but de la formation vise à transmettre les connaissances nécessaires dans le domaine de l’épreuvage (épreuve virtuelle, épreuve contractuelle et épreuve imposée), ainsi que les bases fondamentales de l’imposition et des flux de travail de sortie. Les moyens de production et les matières premières doivent être utilisés de manière rationnelle, économique et écologique. Ce chapitre est enseigné par les maîtres du domaine «Image».

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


SAISIE DU TEXTE

.....Alignement .....Alignement Ne pas saisir de double espace ou créer des alignements en tapant une suite d’espaces

Où ? Non ! Elle dit : rien à dire ; rien ! Ne pas mettre d’espace normale avant les signes de ponctuation double

➔ Sapience n’entre point en âme malivole, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme. François Rabelais Ne pas créer des renfoncements ou retraits en tapant la commande «tabulation»

Sapience n’entre point en âme malivole, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Ce proverbe de Rabelais, représentatif de l’humanisme du XVIe siècle, Pour être bénéfique, la science doit être guidée par l’âme, par une conscience morale.

Possibilités de saisie des données La saisie du texte, selon le genre et l’ampleur du travail, la structure de l’entreprise, ou pour diminuer les coûts, est réalisée – à la source: par le client ou par une opératrice de saisie ; – par le polygraphe lui-même, selon une copie. Dans le premier cas, le client doit être conseillé sur les logiciels à utiliser et sur toutes les procédures à suivre afin de garantir une sortie des données sans problèmes pour un petit travail, mais surtout pour faciliter la reprise et le traitement des données pour un travail plus important. Dans le deuxième cas, il convient d’exécuter une préparation de copie afin de faciliter la composition et la mise en pages (gain de temps et propreté du travail). Cette préparation exige plusieurs opérations, par exemple : – préparation linguistique : lire le texte en rectifiant l’orthographe, la ponctuation et la syntaxe ; – contrôler la copie, mettre en ordre et numéroter les feuillets ; – préparation technique : indiquer le caractère, le corps, l’interlignage, la justification (largeur des colonnes ou du texte), les genres de compositions (types d’alignements, alinéas et renfoncements), blancs et toutes mesures utiles ; – préparation formelle : exécuter si nécessaire une esquisse ou fournir un layout ; – indiquer la marche typographique à suivre.

Ne pas taper des retours de lignes manuels ou insérer des traits d’union ou division manuels pour les césures à la fin des lignes

«France, Italie, Suisse» „normal Deutsch“ »elegant Deutsch» “English y español” "Totalement faux"

La marche typographique comprend : – l’harmonisation et l’emploi des majuscules, de l’italique, des nombres et des abréviations ; – l’indication des passages guillemetés et les moyens de mise en évidence, des corps plus petits, des titres et intertitres...; – le contrôle des noms propres et des dates.

Emploi des guillemets dans les principales langues européennes

1

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


SAISIE DU TEXTE

Méthodologie et possibilités Lors de la reprise de données de texte saisi à la source, respecter les points suivants: – avant l’importation dans le logiciel de mise en pages, de préférence, ou à la fin de la mise en forme, activer le vérificateur orthographique pour supprimer les erreurs évidentes ; – toujours importer le texte dans le logiciel de mise en pages; ne pas effectuer de copier/coller depuis le logiciel de traitement de texte. Certains signes (les guillemets et l’apostrophe) seront convertis ; – lorsque le texte est disposé dans plusieurs blocs séparés dans le logiciel de mise en pages, importer le texte dans un bloc unique placé sur la table de montage.

– Le texte peut être saisi dans un éditeur de texte intégré (InDesign) lié au bloc de texte actif. Le choix du caractère de l’éditeur est indépendant de celui de la mise en forme. – Le texte saisi au kilomètre par le client peut être balisé (XPress Tags pour QuarkXPress); en particulier, le client peut insérer les balises pour définir des feuilles de styles (@titre:) (@texte courant:). Après création des feuilles de styles dans le logiciel de mise en pages, les parties qui sont précédées de ces balises prendront les attributs des feuilles de styles.

Réglage des césures dans InDesign CS

Si la saisie et la mise en forme du texte se font simultanément, veiller particulièrement à la division des mots, à la fin des lignes. Le souci d’obtenir une belle page de texte, au gris uniforme, ne doit pas amener le polygraphe à couper inconsidérément les mots. Maintenir au mieux la régularité de l’espacement. Les titres et intertitres sont en principe composés «sans césures». S’ils sont disposés sur deux ou trois lignes, veiller à avoir des fins de lignes logiques, en évitant les mots isolés (prépositions, articles...). Réglage des césures dans QuarkXPress

2

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


RECONNAISSANCE OPTIQUE DES CARACTÈRES

Qu’est-ce que l’OCR? Qu’est-ce que l’ICR? Le logiciel de reconnaissance optique de caractères (OCR – Optical Character Recognition) convertit l’image d’un texte obtenue par un scanner en caractères éditables. Le logiciel utilise des algorithmes qui découpent la forme de chaque caractère en une matrice de points. A ce stade, il est important de mentionner que le logiciel doit être en mesure de bien différencier les différentes formes des caractères (minuscules, majuscules, chiffres, signes de ponctuation...). Après avoir découpé la structure de chaque caractère, celleci est mise en comparaison avec les tables du logiciel.

Ouverture d’un document scanné par Omnipage

La structure de la page est reconnue. Pour garantir la fiabilité du résultat, la conversion est faite par apprentissage, pour corriger les lettres mal reconnues.

La reconnaissance intelligente des caractères (ICR – Intelligent Character Recognition) fait référence à l’analyse des écritures fantaisie ou manuelles. Elle repose sur un système d’analyse plus poussée de la structure de chaque caractère, grâce à l’intelligence artificielle. De plus, l’intelligence artificielle met en œuvre des fonctions d’analyse statistique des langues afin de calculer les probabilités d’existence d’un mot ou de proximité des différents signes. Les logiciels courants de reconnaissance optique offrent ces possibilités: – Un ensemble de styles définit l’apparence des résultats de l’analyse optique pour les zones de la page, en ce qui concerne les polices et leurs versions, l’ordre de lecture des blocs de texte, les types d’alignement et de renfoncement. – Les modèles de zones pour définir l’analyse de documents partageant la même structure ou le même gabarit. – La création d’un fichier d’entraînement pour assurer la lecture optique de signes qui ne sont pas ou mal reconnus. En général, la création de fichiers d’entraînement est utile pour les longs documents. – La création d’un dictionnaire personnel ou de dictionnaires spécialisés pour aider la reconnaissance.

On obtient finalement un document au format Word (.doc) ou au format texte seul, sans formatage (.txt), prêt à être repris puis corrigé dans le logiciel de mise en pages

3

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


INFOGRAPHIE ET DIAGRAMMES

32 LE GUIDE

MARDI DI 6.01.2009 6.01.2009 LE MA MATIN ATIN

Dan nna AFP/Stephane Danna

FLEXION

TORSION VERTICALE

T vail des obliques Travail iques es inférieurs

Travail des cuisses et dess abdoss

Travail des muscles obliques de la taille

IImaginez maginez que que vous vous ramenez ramenez uunn ggenou, enou, ppuis uis ll'autre 'autre vvers ers la la poitrine po trine eenn eexpirant. xp rant. PPour our plus plus dd'efficacité, 'efficac té, ffaites aites ttravailler ravailler lles es d eux jjambes ambes deux en m ême temps. temps. A vec uune ne jjambe ambe aallongée llongée eett l'autre l'autre fléchie, fléchie, en même Avec vous muscles vous solliciterez solliciterez plus plus iintensément ntensément les les m uscles ddee ccelle e le qui qui travaille. travaille.

SANTÉ SA NTÉ

DR

, % CUISINE

TRUC POUR LL’AN... ’AN... NŒUF!

! 0 ,

%

% :

*,

! !

)

D

*

, (

() , ; <

)

;

- ) ;

«FIFA 09 09»: 9»: la reproduction d’un sport la plus plus réaliste jamais réalisée.

Comment?

7 7

)

66))

%

= =! !

,

> ' -

CRUCIFÈRES BIENFAISANTS S Une nouvelle étude américaine confirme les effets bénéfiques de la consommation on e des crucifères (dont font partie le chou, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou-fleur, etc.) contre le risque de cancer du sein. Elle montre un nouveau mécanisme, mettant en jeu certains isothiocyanates. e Ces substances que l’on trouve en grandes quantités dans les crucifères seraient capables d’inhiber la croissance de cellules tumorales. k

-

;( ; ( F

;

PRÉVENTION

%

> , 55; ;

% ? @@AB AB

C

,

!

(

,,,, G 4

-

,

&

/

-

;

E

) )

,,,, ?

-

(4( 4-

G

% (

! )

)

"

& 3 - 5

)

,

%

%

6

, )!

%

$

! %

-

$

)

)

)

6

JEUDI 11 DÉCEMBRE 2008 | No 60 • 138e année | Samedi Fr. 3.20 | Semaine Fr. 2.40 Abonnements 026 426 44 66 | Rédaction 026 426 44 11 | www.laliberte.ch | Infomanie 026 426 44 44 | Publicité 026 408 29 29

/

Etre musulman à Zurich: la joie?

LA SURPRISE •

Un rapport montre que les musulmans ne subissent pas de discrimination systématique en terre zurichoise. Mais l’harmonie n’est pas parfaite. > 10

L’UDC thurgovien Hansjörg Walter n’était pas candidat. Mais il n’a récolté qu’une voix de moins que l’élu du jour. Y a-t-il eu pilotage de ce vent de fronde qui a failli tout changer? >3

ANGLETERRE

Suicide assisté, tabou à abattre Une chaîne TV confidentielle a diffusé un documentaire sur un suicide assisté par Dignitas. Le débat ne pouvait qu’être relancé, virulent. > 12

CONCORDANCE •

L’UDC n’est plus dans l’opposition après sa colère d’il y a un an. Ueli Maurer sera-t-il mieux qu’un clone de Blocher? >5

VAUD

ÉDITORIAL

LOUIS RUFFIEUX

nent. Par gain de paix, une petite majorité de l’Assemblée fédérale a succombé hier au syndrome de Stockholm – cette propension des otages à développer de l’empathie pour leurs ravisseurs. Un an après l’éviction de M. Blocher suivie de l’expulsion de leur parti de Mme Widmer-Schlumpf et de M. Schmid, l’élection d’un conseiller fédéral UDC-AOC ne peut dès lors être considérée comme un simple retour aux fondamentaux du mécanisme fédéral. Le verrouillage des candidatures risque de faire juris-

prudence, alors qu’il avait été fermement refusé jusqu’ici, quitte à plonger les partis dans des crises existentielles (le PS surtout). L’héritage de Blocher, ce sera donc aussi ça: le glissement vers un régime de partis. D’Ueli Maurer, ancien intendant de l’UDC triomphante, on attend désormais qu’il troque son costume de bonimenteur sans scrupules contre l’habit d’un homme d’Etat. Elu par une demi-Assemblée fédérale, M. Maurer peut-il devenir un conseiller fédéral à part entière? Il mérite le bénéfice du doute. PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

2

!

/

!

0"1 % $

( )

)

* !

4

:

machine, et... Re-flash! C’est qu’il déclenche au moindre mouvement, le bougre. Le temps de comprendre que ce photomaton des forêts sert à recenser la faune sauvage, vous prenez encore deux éclairs dans les pupilles. Un vrai light-show. A ce rythme, vous voyez d’ici la bobine dans l’appareil: un promeneur, une paire de raquettes, une feuille morte, un autre promeneur... Mais sûrement pas le bout de la queue d’un lynx. A moins que... Vous n’aviez pas lâché un tigre? AMO

2

Heavy Rain (PS3)

7

!

,

£ Didier Bonvin

/

,-

5! 6

2

9

*

Meilleur ur jeu d’action/ aventure: ure: Prince of Persia

!!4 4 , ( /

,

MATIN ATIN LE MA Infographie: phie: Ricardo Moreira Textes: Pascale Bieri

0

3

%

,3

,

7%

1 Le diagramme est une technique de représentation d’un phénomène ou d’une réalité quelconque à l’aide de dessins, d’images ou de schémas. On parle aussi de plan ou de schéma.

,

MARDI M ARD 6 JJANVIER ANVIER 22009 009 24 HEURES HEURES 24

LE E PORTR PORTRAIT RAIT

1943 Naissance, enfance et scolarité à Lausanne. Son père est professeur de mathématiques au Gymnase de la Cité. 1967 Epouse Claire Diserens. Ils auront deux filles: Isabelle Maud, née en 1971, Laurence, née en 1973, et quatre petits-enfants. 1968 Licence

en théologie, après des études

E

n ce ce jjour our d d’Epiphanie, ’Epiphanie, iill expliqueexpliquerrait ait q ue les les R ois mages mages éévoqués voqués p ar que Rois par ssaint aint Matthieu Matthieu n’auraient n’auraient éété té q ue que des des astrologues, astrologues, mais mais que que toute toute llégende égende dorée dorée – même même mensongère mensongère – a été été nécesnécessaire. saire. Car Car Daniel Daniel Marguerat Marguerat est est un un histohistoNouveau rrien ien du du N ouveau Testament Testament trop trop sérieux sérieux p our mésestimer mésestimer la la part part d’imagination d’imagination q ui pour qui m oire les les Saintes Saintes Ecritures. Ecritures. Jeune Jeune retraité retraité moire b arbu au au regard regard clair, clair, il il se se sent sent «enfin «enfin un un barbu h omme llibre» ibre» d epuis m ai 2 008. E nd evehomme depuis mai 2008. En deven ant professeur professeur honoraire honoraire de de l’Unil, l’Unil, après après nant vvingt-quatre ingt quatre ans ans d’ordinariat, d’ordinariat, il il consacrera consacrera plus passions qui p lus de de temps temps aux aux p assions q ui ont ont fafa ççonné onné sa sa vie: vie: la la recherche rech cherch he scientifique scientifique la la plus p lus pointue pointue et et la la pédagogie pédagogie la la plus plus ouverte. o uverte. Voilà Voilà donc donc en en perspective perspective encore encore plus p lus d tournées de de conférencier. conférencier. En En B elgidee tournées Belgiq ue, au au C anada, aux aux Et tats-Unis, en en Italie, Italie, que, Canada, Etats-Unis, een n France… Frrance… En E gypte aussi, aussi, où où sson on llivre ivre sur sur lla a vvie ie En Egypte d Jésus ((L’homme L’ homme q ui v enait d Na azareeth, dee Jésus qui venait dee Nazareth, 11995) 995) ssera era traduit traduit en en arabe arab be p ar des des coptes. coptes. par C ette version version écourtée écourt rtée d’un d’un llivre ivre destiné destiné Cette a ux chercheurs ch hercheurs existait existait d éjà en en a llemand, aux déjà allemand, een n tchèque tch hèque eett een n eespagnol. spagnol. «Au «Au Caire, Caire, elle elle nee ccoûtera que dee 1 euro n oûtera q ue l’équivalent l’équivalent d euro pour pour êêtre tre à lla a portée portée des des démunis. démunis. Ça Ça m’émeut.» m’émeut.» Spécialiste mondialement mondialement reconnu reconnu de de Spécialiste ll’historicité ’ historicité des des enseignements enseignements de de MaMatthieu, hieu, Paul Paul eett L uc (les (les Actes Actes d es a pôtres), Luc des apôtres), D aniel Marguerat Marguerat eest st un un orateur orateur d isert, Daniel disert, a pprécié des des médias. médias. Il Il est est un un des des interveinterveapprécié n ants de de lla a série série à succès succès d’Arte d’Arte sur sur la la vie vie nants d u Christ, Christ, inspirée inspirée des des travaux travaux de de Prieur Prieur et et du M ordillat. Mordillat. «J’éprouve le le besoin besoin de de d escendre au au «J’éprouve descendre p lus p rofond d es textes textes p our lles es analyser, analyser, plus profond des pour eett en en réémerger réémerger pour pour les les expliquer.» expliquer.» GymGym n astique intellectuelle intellectuelle délicate, délicate, qui qui oblige oblige nastique

à Lausanne et à Göttingen.

kilomètres dee à rréduire éduire à l’essentiel l’essentiel des des k ilomètres d phraséologies p hraséologies antiques, antiques, qu’il qu’il ne ne faut faut pas pas dénaturer. d énaturer. A dire dire simplement simplement la la ccomomplexité des «La p lexité d es cchoses. hoses. « La vulgarisation vu ulgarisation dedeune vvient ient u ne trahison trahison si si elle elle laisse laisse croire croire qu’une q u’une tthéorie héorie eest st simple. simple. Aux Au ux auditeurs auditeurs qui q ui me me posent posent des des questions questions vraies, vraies, réponrépondre d re devient devient un un exercice exercice fascinant. fascinant. Ils Ils ont ont ma m a gratitude.» gratitude.» M ais D aniel Marguerat Marguerat est est un un pasteur pasteur Mais Daniel protestant p rotestant vvaudois, audois, nourri nourri d’expériences d’expériences llocales. ocales. Fils Fils d’un d’un maître maître de de maths maths au au Gymnase G ymnase de de la la C ité, sa sa vocation vocation religieuse religieuse Cité, nee ll’a n ’a p as ffoudroyé u jjour our a u llendemain. endemain. pas du au oudroyé d «Adolescent, métier qui mee « Adolescent, jj’aspirais ’aspirais à un un m étier q ui m Médecin? rrendît endît utile utile aux aux autres. autres. M édecin? J’étais J’étais Dans ttrop rop émotif.» émotif.» D ans les les années années 1960, 1960, la la Faculté F aculté de de théologie théologie de de Lausanne Lausanne est est enenccore ore à ll’enseigne ’enseigne de de l’Eglise l’Eglise libre. libre. Daniel Daniel Marguerat M arguerat s’y s’y inscrit, inscrit, «juste «jjuste pour pour voir», voir»,

1981 doctorat, Thèse Thèse de de d octorat, Le Le jjugement ugement dans dans l’Evangile l’Evangile de de Matthieu, Matthieu, (Prix (Prix de de la la Société Société académique académique vaudoise). vaudoise). 1984 Professeur

1992 Inaugure en théologie e l’analyse narrative alliée à la recherche historique.

puis p uis ssee llaisse aisse p énétrer « tranquillement» pénétrer «tranquillement» p ar lla a llecture ectture d aB ible, jjusqu’au usqu’au jjour our o ù par dee lla Bible, où llee ch hoix professionnel professionnel ss’imposera. ’imposera. De De 1972 1972 choix à 11976, 976, iill est est llee pasteur pasteur d’une d’une iimportante mportante p aroisse urbaine: urbaine: ccelle elle d ’Ouch hy, en en amont amont paroisse d’Ouchy, d es JJordils. ordils. Q ns a près, llee vvoici, oici, p ar des uatre a Quatre ans après, par ch hoix, rresponsable esponsable d ’une p etite p aroisse d choix, d’une petite paroisse dee ccampagne, ampagne, d ans lla aB roye: à S yens, p rès d dans Broye: Syens, près dee M oudon, iill découvre découvre la la rrichesse ich hesse d es menmen Moudon, des «Ce ttalités alités rrurales. urales. « Ce fut fut mon mon premier premier faceface à fa ace avec avec la la m ort, à cause cause des des veillées veillées à-face mort, ffunèbres. ieu eest-il st-il vvraiment raiment llee g rand Dieu grand unèbres. D

LAUSANNE, L AUSANNE, 2008, LE 15 15 DÉCEMBRE DÉCEMBRE 2 008, LE P HOTO PHOTO O DILE M EYLAN MEYLAN ODILE

-9°

Puis... En En raison raison du du stratus, strat les régions de basse altitude Puis... resteront dans dans la la soupe soupe froide jusqu’au week-end. En resteront montagne le le soleil soleil fera fera son retour jeudi, la douceur samedi. montagne,

Source: MeteoSuisse

-6°

15°

4 -4°

-2°

La Chaux-de-Fonds Chaux-de-Fonds F s La

-2°

-4°

2008-09 Morat

-9° Sainte-Croix

-7°

-5°

Yverdon-les-Bains

-4°

-5°

-7°

-3°

Fribourg

Payerne

-5°

-5°

-4°

ma 30

-5°

-3°

Moudon

-6°

-4° Morges

Neuchâtel

-2°

Lausanne

-2°

-

NE 20/40 km/h

Jeudi

-4°

-2°

-4°

Météorologue en direct 0900 575 875 Frs. 2.80/minute En cas d’intempéries www.meteocentrale.ch

° Matin

-4°

Genève -2°

Samedi

-5°

-11°

-3°

-11°

-1°

(80%)

Dimanche (80%) -8°

-4°

-3°

-4°

-2°

-4°

-2°

-4°

-1°

-3°

-1°

-9°

-5°

-9°

-3°

-7°

-2°

-5°

-2°

Lugano 0°

Villars

-1°

Dans le monde aujourd’hui

Sion

-6°

° Après-midi

Vendredi (80%)

-12°

Plateau, Léman Préalpes, Alpes

-6°

-8°

-5°

Coire -3°

Sion -1°

Thonon

Genève

lu 5

Lausanne -2°

-5°

-2°

-

(80%)

di 4

Zurich Saint-Gall -6° -4° Lucerne -3° Berne -3°

Château-d’OEx Vevey -10° Montreux

-2°

Lacs

Mercredi (80%)

sa 3

Bâle -3° Delémont -3°

Aigle

°C Vent moyen/rafales Niveau - NE 15/30 km/h Léman 372.22 m NE 15/30 km/h 429.06 m Neuchâtel -

ve 2

Schaffhouse -4°

-4°

Bulle

-3°

Bière

4° Nyon

je 1er

En Suisse aujourd’hui

-5°

6e jour de l’année. Mélanie

12H27 2H58

me 31

-2°

Echallens

-7° Le Sentier

2007-08

Vallorbe

-10°

Ephéméride: mardi 6 janvier

Lune Lever Coucher

2006-07

10°

Neuchâtel Neuchâtel

Demain La La couverture couverture nuageuse n Demain se montrera encore forte mercredi. Le Le froid froid restera rester vif. mercredi.

Jura, -10° 1000 m

http://www.unil.ch/theol/page14561.htm h ttp://www.unil.ch/theol/page14561.htm

Températures maximales maximales Températures

Que l’on l’on ne ne vienne vienne plus plus nous nous demander Que É É GLASSEY où FRÉDÉRIC où sont sont passés passés les les hivers hivers d’antan. d’a Le millésime millésime 2008-2009 2008-2009 servira se Le certainement de de référence référence autant a certainement a niveau de l’enneigement que des au te températures. Nous sommes toutefois b loin des records de janvier 1985 bien ou 1987. 1987. Ce Ce mardi, mardi, le le gel gel restera permanent tout au long ou de la la journée. journée. La La bise bise accentuera ac de encore la sensation de froid alors que que le le ciel ciel fera fera grise gris mine, histoire de s’accorder avec alors les températures. températures. Quelques Quelq rares flocons pourront voltiger. les

Joux

«Ma « Ma p préférence référence va va à u une ne articulation articulation de de ll’analyse ’analyse narrative narrative et et de de la la critique critique historihistorique.» q ue.» L’analyse L’analyse narrative narrative explore explore l’archil’arch hittecture ectture cachée cachée des des textes, textes, elle elle fait fait appel appel à ll’imagination ’imagination du du lecteur. lecteur. Quand Quand ses ses filles filles éétaient taient p etites, il il transformait transformait les les rares rares petites, h eures qu’il qu’il pouvait pouvait leur leur consacrer consacrer en en heures iinstants nstants m agiques. Chaque Chaque soir, soir, il il leur leur magiques. rracontait acontait une une h istoire de de son son invention invention qui qui histoire éétait tait adaptée adaptée à elles, elles, à leurs leurs émotions, émotions, ccraintes raintes ou ou rêveries rêveries respectives. respecttives. Saint Saint Luc Luc auquel iill cconsacre onsacre un un ccommentaire ommentaire en en – auquel d eux vvolumes olumes – fit fit probablement probablement de de même même deux een n rédigeant rédigeant lles es Actes Actes des des apôtres…£ apôtres…£

Lausanne: comparatif 2006-07 à 2008-09 Bienne

Une véritable véritable atmosphère atmosphè hivernale Une

8H17 17H01

2 Le diagramme est un tracé destiné à présenter sous une forme graphique, à l’aide de points, de lignes, de surfaces, mais également de signes, de chiffres et d’ornements le déroulement et les variations d’un ou de plusieurs phénomènes. On parle aussi de courbe ou de graphique.

2008 Professeur honoraire du Nouveau Testament. e T estament.

CURSEUR PRÉCURSEUR le es années 1990, Dès les steur s’ouvre le pas pasteur e lecture plurielle, à une q telle qu’on atique la pratique alifornie. Il sera Californie. en Ca es premiers à un de des opper en Europe développer yse narrative, qui l’analyse ore l’architecture explore ée des textes. cachée

ordonnateur des Des o rdonnateur d es trépas?» trépas?» D es livres livres théothéonaîtront llogiques ogiques n aîtront de de ccette ette iinterrogation, nterrogation, Résurrection, 2003. Parallèleccomme omme R ésurrrection, een n 2 003. P arallèlement, Faculté dee m ent, cc’est ’est à lla a F aculté ccatholique atholique d Fribourg qu’il Fr ribourg q u’il s’initie s’initie à l’enseignement l’enseignement u niversitaire, een n y iintervenant ntervenant en en p rotesuniversitaire, protesttant. ant. « J’y a ppris q ue lles es ffrontières rontières «J’y aii a appris que rreligieuses eligieuses n ’étaient p as iinterconfessionnterconfeessionn’étaient pas n elles. Q u’elles se se situaient situaient entre entre la la théolothéolonelles. Qu’elles g ie q ui p ermet à u n iindividu ndividu d ’épanouir, gie qui permet un dee ss’épanouir, eett celle celle qui qui lui lui assène assène des des vérités vérités absoabso llues.» ues.» Début des années Daniel MargueD ébut d es a nnées 11990: 990: D aniel M argue une plurielle, rrat at s’ouvre s’ouvre à u ne llecture ecture p lurielle, telle telle qu’on q u’on la la p ratique en en C alifornie. Il Il sera sera un un pratique Californie. des premiers développer d es p remiers à lla a d évelopper een n Europe. Europe.

MÉTÉO M ÉTÉO

Soleil Lever Coucher

ordinaire

du Nouveau à l’Unil Testament e T estament jusqu’en 2008.

«LLaa vvulgarisation ulgarisation ddevient evient uune ne ttrahison rahison ssii eelle lle llaisse aisse ccroire roire qqu’une u’une théorie théorie eest st ssimple imple»

Evolution pour les jours prochains (% de fiabilité)

Comment j’ai flashé un tigre

%

M Mass Effect 2 (Xbox 3606

,

%

Sackboy y

%

PLAGE DE VIE

Les premières balades en raquettes sont les plus belles: l’ivresse des flocons, un froid de congélo, et le soleil couchant qui dore les crêtes... Yahou! A tant faire des bonds dans la neige, au crépuscule vous y êtes encore. Pour retrouver le parking avant la nuit, va falloir mettre un tigre dans votre moteur. Vous avancez donc à grands pas, quand soudain... Flash! «Zut, encore un radar! Ça finit par faire cher, ces excès de vitesse.» Mais... Un radar? En raquettes? Vous retournez examiner la

!

%

Meilleur ur jeu de p plateforme: Little Big Planet

GILBERT G ILBERT SSALEM ALEM

INTÉGRATION

Le problème posé par l’accession d’Ueli Maurer au Conseil fédéral n’est pas tant le choix d’un UDC pur sucre de betterave: du moment que le retour au bercail gouvernemental du premier parti du pays était admis, il n’était pas cohérent d’exiger un ersatz de nationaliste-conservateur édulcoré à l’Assugrine. La méthode

8% ,

Daniel Daniel Marguerat, M arguerat, narrateur n arrateur llimpide imp pide du du ssacré acré

avait à peine eu le temps de saluer ses collègues du Conseil fédéral que ceux-ci lui assénaient la nouvelle: il hérite de l’armée, bien mal en point. Il sait que son parti, l’UDC, l’attendra au contour. > 2/3

En modifiant ses statuts qui prévoient désormais l’exclusion d’un élu non issu de sa sélection, l’UDC a fondamentalement modifié les règles du jeu. Elle a décrété la primauté de ses normes internes sur la Constitution fédérale, qui garantit le vote sans instruction. En présentant un ticket factice composé d’un fantôme – Christoph Blocher – et d’un second choix qui était en fait le premier, elle a pris en otage le système de la concordance, et ceux qui y tien-

%

/ 1

,

*

1

LA DÉFENSE • Ueli Maurer

Le syndrome de Stockholm

/

CAHIER SORTIR > 37 à 41

Les citoyens de Sâles ont assisté mardi à une séance d’information sur la possible construction d’une aire d’accueil au bord de l’A12. > 13

Mortuaires 30/32/33/34/35

$ -

-

La mission du bon soldat Maurer sera de sortir l’armée de l’ornière

imposée par l’UDC, en revanche, laissera des traces.

R Resident Evil 5 (PS3)

Meilleur ur jeu de tir/infiltration: Metal Gear Solid 4

Ne pas se e décourager Si vous avez ez l’habitude de mesurer vos efforts à votre souffrance, vous Touterisquez bien n d’être dérouté. T outefois, en étant éta ant attentif, vous pourrez percevoir une u sorte d’influx léger qui traverse e la zone sollicitée et la sensation d’un d travail qui s’opère. Vous V ous pouvez ez également ressentir sur les de petites courbatures c abdos du bas-ventre. b

Les Sâlois ne sont pas convaincus

8 42 46 47 47

, (

é

PARAPENTE

$

"# # + ) -

W Sport Resort (Wii) Wii

,

-

JA 1700 Fribourg 1

SOMMAIRE

) * ..-

!

LLes es jjeux eux les les plus plus attendus attendus 2009 dee 2 d 009

#

3366

Le FR-Katz Festival La Gruyère, terrain sur des sentiers propice à quelques expérimentaux > 37 fantaisies... > 25

La «Nouvelle Revue» du Parti radical vaudois consacre une part de sa dernière édition à un bêtisier de l’année, qui suscite déjà la polémique. > 24

'

/ 3 )

Bien respirer En guise d’«échauffement», auffement», commencez toujours par inspirer, sans forcer, en contractant contra actant le périnée. Gardez ce rythme e et lancez-vous dans votre exercice. cice. Si, au début, vous faites quelques ques petits mouvements involontaires, res, ne vous inquiétez pas, peu à peu, vous ne bougerez plus du u tout.

&

7 ,,,,

)

- )

$

!

Meilleur ur jeu de sport: FIFA 09

=

Pascale Bieri

GUIN

Le bêtisier qui fait tousser

( ,

) ( ( ! E

(

# "# %

$

OÙ O ÙS S’ENTRAÎNER? ’ENTRAÎÎNER?

Blessé, Caron doit patienter jusqu’en 2009 > 29

ALAIN WICHT

!

5 66))

,

)

$

! Meilleur ur jeu: GTA GT TA 4

.

, ..- ) ! 5

FRIBOURG-GOTTÉRON

GENS DU VOYAGE

3

)

MODE D D’E D’EMPLOI E EMPLOI Etre régulier Comme pour tous les sports, s la régularité est importante. tante. Entraînez-vous chaque jour, par petites tranches. Par exemple:: avant de partir au travail, faites cinq minutes de patinage, puis répar répartissez rtissez une dizaine de minutes de travail imaginaire tout au long de la a journée. Un bémol: cette gym n’a pas p d’impact sur le souffle et l’endurance. l’endurrance.

Meilleur jeu de course: M B Burnout Paradise

C

--4 4 ;

/

/

%

7

$

%

?

DR

2008-2009: 2 008-2009: bilan eett p erspectives! bilan perspectives!

EEn position poss tion assise, asss sse,, sans anns bouger oouger ggerr les les es pieds, p edds, d imaginez imaginez ginez ez quee vo vous us patinez patinezz en portant tant nt votre ppoids votre oidss tantôt antôtt sur ur un pied, d tantôt antôtt sur ur l'autre. autre. re.

ÀQ QUI UI ÇA ÇA S’ADRESSE? S’ADRESSE?

$

COMMENT ÇA A MARCHE?

D’OÙ ÇA SORT, CE TRUC? T

Comment conserver des jaune jauness d’œuf dont vous n’avez pas Versez-les l’utilité immédiate? V ersez-les dans un bol et recouvrez-les d’eau froide. Quand vous en aurez besoin, b i il vous suffira ffi de les égoutter. N. B.: ils ne se jours! conservent pas plus de 5 jours s!

)

"

Tournez le bas du ventre à gauche, puis à cchaque haque eexpiration xpiration ttournez ournez uun np eu p lus peu plus h haut aut (taille, poitrine, tête). Faites de même dans votre tête. Idem de l'autre côté. é.

Trav il des ccuisses Travail uisses ses ett des es abdos doss

S MUSCLER SE MUS SCLER R PAR P AR A LA PENSÉE PENS SÉE S

L’infographie est née de la rencontre entre l’informatique et le graphisme: C’est l’ensemble des techniques et des méthodes permettant de produire des images au moyen de l’ordinateur en convertissant des données numériques en informations graphiques. Le produit final de l’infographie est une image de synthèse.

PATTINAGE PATINAGE NAGE E

Plus besoin de s’activer s’activer pour tonifier son corps. c Il suf ffit de se visualiser ser en tr ain de bou uger... suffit train bouger...

Infographie et diagrammes

En E n 2008, 2008, le le jeu jeu vidéo vidéo n’a n’a pas pas connu connu la la crise. crise. C oup de de rétro rétro sur sur ce ce millésime millésime Coup et d projecteur ssur ur 2 009. et dee projecteur 2009.

Comment? Comment?

Positionnez-vous Positionnez vous comme le modèle. En expirant, imaginez que vous remontez les genoux vers la poitrine, puis is que vous les soulevez vers la gauche si vous êtes couché côté ôté droit. Idem de l'autre côté.

AU A U PARFUM! PARFUM! Après quatre ans de travaux pour rénovation et extension, le l Musée international du parfum m de Grasse, en Provence, a enfin n rouvert ses portes. Riche de quelque 50 000 pièces, la collection recèle des trésorss inestimables, nestimables, dont des flacons égyptiens, grecs et romains. Par ces objets il retrace l’histoire ll’histoi histoiire des parfums et des cosmétiques es depuis quatre mille ans. www.museesdegrasse.com m

JJEU EU V VIDÉO IDÉO

TORSIO TORSION RSION N LATÉRALE TÉRALE É E

Comment? TOURISME

Bourse Cinéma Radio-Télévision Jeux et mots croisés Sudoku

3 LE GUIDE 33

LE MAT MATIN TIN MARDI 6.01.2009 6

EXERCEZ-VOUS EXERCEZ-VOUS JUSTE AVEC L’IMAGINATION L’IMAG GINATION

NEWS

Martigny

-14°

-14°

Grand Saint-Bernard

-1°

Amsterdam ensoleillé Athènes pluie éparse Bangkok beau temps Barcelone faible pluie Berlin ensoleillé Bruxelles beau temps Florence couvert Le Caire beau temps Lisbonne ensoleillé ensoleillé Londres Los Angeles ensoleillé Miami beau temps faible neige Milan

-5° 11° 31° 7° -8° -5° 2° 19° 9° 0° 18° 26° 0°

Montréal -8° éclaircies Moscou averses de neige -12° New York -1° éclaircies Nice averses éparses 8° Paris -3° ensoleillé Rio de Janeiro faible pluie 24° Rome couvert 10° Stockholm couvert -1° Sydney éclaircies 37° Tokyo éclaircies 9° éclaircies 12° Tunis pluie et neige 3° Venise couvert -3° Vienne

boutique à pérolles 14

Le but d’un graphique est donc de retranscrire des données statistiques sous forme graphique et visuelle, afin de communiquer une compréhension plus rapide, une vue plus globale et une visualisation esthétique.

4

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


INFOGRAPHIE ET DIAGRAMMES

Nombre de clubs dans le Colorado

Conception des graphiques Un graphique est plus clair qu’un tableau, car il permet de comparer rapidement des éléments, de voir l’évolution d’un phénomène dans le temps. Propriétés d’un bon graphique : simple, facile à comprendre, visuellement beau. Il existe plusieurs types de graphiques. Certains sont très utilisés en sciences, d’autres sont davantage populaires dans le monde des affaires.

Répartition des emplois dans la chimie 2008

Il faut éviter que tous les graphiques d’un travail soient identiques pour ne pas ennuyer le lecteur. Divers graphiques peuvent illustrer une même réalité. Tout graphique comprend en outre un titre et des légendes, indépendantes ou intégrées au diagramme. L’échelle des axes – horizontal, abcisse (x) ; vertical, ordonnée (y) – et l’aspect des graduations doivent être paramétrés en fonction de l’effet à produire. Les différents types de graphiques répondent à des situations bien précises. Il est important de bien les connaître afin de faire le choix adapté aux données à présenter. – On différencie les composantes d’un graphique par des couleurs, trames de gris, des motifs ou textures, tout en restant sobre. – Il faut éviter les grandes surfaces très foncées et chercher l’effet de contraste avec les fonds.

Titre du graphique – Accorder un titre explicatif très court et signifiant au graphique. Ce titre devrait répondre à une ou à certaines des questions suivantes: qui? quoi? où? comment? quand? combien? – Placer le titre au-dessus du graphique. – Un sous-titre est parfois nécessaire: date, unité monétaire, région, etc. Les journaux utilisent un style accrocheur:

– Typographie: choisir une police claire et fonctionnelle, de taille proportionnelle aux éléments du graphique. – Abréviations: éviter au lecteur le souci d’en chercher la signification. – Quadrillage : peut être enlevé, mais rend parfois la lecture des données plus difficile. – Encadrement : pas essentiel, surtout si le graphique comporte des lignes et un quadrillage. – Orientation : possibilité de faire pivoter le graphique et de le présenter sous une autre perspective, en vérifiant que les données ne soient pas faussées par la rotation.

– exemple de titre classique: Augmentation du nombre d’internautes en 2008

– Arrière-plan: parfois approprié d’utiliser une image en arrière-plan, qui donne un aperçu visuel rapide du sujet.

– exemple de titre-message: Ils seront 4 milliards en l’an 2009!

– Effet 3D : purement esthétique. Permet d’ajouter un effet de profondeur aux graphiques.

5

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


INFOGRAPHIE ET DIAGRAMMES

Graphique linéaire ou graphique en courbe Ce type représente un ou plusieurs groupes de valeurs à l’aide de points reliés par une ligne différente pour chaque ensemble. Il montre des valeurs à des moments précis, mais surtout l’évolution d’un ou de plusieurs éléments sur une période donnée. L’abscisse représente le temps ; l’ordonnée représente les variations. Usages : pour représenter les données sur une période de temps, par exemple évolution des ventes, de la population, de l’inflation, de l’emploi, du tourisme, du prix d’une denrée, des taux de change, des cours de la Bourse, de l’audience d’un site Internet, des variations de température... Erreurs fréquentes : les données présentent peu de variations et il est difficile de distinguer les courbes ; la grille ne facilite pas la lecture parce qu’elle contient trop de lignes ou pas assez.

Graphique en barres Composé de barres, ce type permet de comparer des ensembles de valeurs à l’aide de rectangles dont la grandeur (les barres sont verticales ou horizontales) est proportionnelle à ces valeurs. Usages : permet d’attirer l’attention sur la comparaison des valeurs plutôt que sur une période suivie de temps. Erreur fréquente : utilisation d’un grand nombre de séries dans un même graphique ; elles sont alors très minces et trop rapprochées les unes des autres.

Les diagrammes en barres superposées ou empilées permettent de montrer la croissance individuelle de deux ou de plusieurs séries. Erreur fréquente : on ne doit pas utiliser un trop grand nombre de valeurs (ordonnée), car il devient difficile de lire les quantités.

6

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


INFOGRAPHIE ET DIAGRAMMES

Graphique en secteurs ou «camembert» Le graphique en secteurs prend la forme d’un cercle divisé, à partir du centre, en deux ou plusieurs secteurs. Il affiche la façon dont chaque secteur contribue à la somme des éléments (100%). Les valeurs sont placées à l’intérieur ou à l’extérieur des segments. Les sections plus larges devraient être placées à droite, dans le sens de l’horloge. Usages : ce type de graphe circulaire (aussi appelé histogramme ou graphique circulaire) représente un total et ses parts. Il offre une vue d’ensemble et une comparaison de ses parties par rapport au tout. Erreur fréquente : plusieurs secteurs de très petite taille rendent la lecture du graphique difficile. Mieux vaut alors réunir les petits secteurs en un seul.

Graphique en aires ou couches Ce type de graphe ressemble à un graphe linéaire, mais il met davantage l’accent sur les totaux et sur l’évolution des valeurs. Il peut comporter une ou plusieurs séries, remplies d’une couleur différente. Les séries sont souvent identifiées dans les aires et non dans une légende. Erreur fréquente : contraste visuel insuffisant entre les aires ; une aire cache partiellement une autre aire.

7

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


TA B L E A U TA G E

Composition

Table universelle – Série 2001 Bois

Chêne

Exécution Brut ø 50 cm ø 60 cm ø 70 cm ø 80 cm ø 90 cm

54.–– 56.50 59.–– 62.50 65.––

Hêtre

des tableaux

Frêne

Mat

Poli

Brut

Mat

Poli

Brut

62.50 64.–– 66.50 69.50 72.––

69.50 71.–– 74.–– 76.50 79.––

62.50 66.–– 68.50 70.–– 72.50

71.50 74.–– 76.50 78.50 81.50

79.–– 82.–– 84.50 89.–– 92.––

66.50 70.–– 73.–– 77.–– 81.––

Mat

Poli

Ce terme désigne toute composition en colonnes généralement séparées par des filets. Une annotation et un report précis des coordonnées X et Y sont nécessaires pour la réalisation d’un tableau. Il s’agit de tenir compte des éléments suivants: – la longueur et la graisse des filets; – la largeur des colonnes; – la position, le corps et le caractère des rubriques. Il faut distinguer: – les tableaux avec colonnes blanches, pour être remplies à la main, ou à l’aide de l’informatique; – les tableaux avec du texte ou des chiffres dans les colonnes.

83.–– 91.–– 86.50 96.–– 89.50 99.50 95.–– 102.50 99.50 105.––

L’emploi de filets 1 point gras et de filets quart-gras (0.5 mm) permet une nette différenciation des parties du tableau, si celui-ci comporte des parties bien séparées telles que rubriques et subdivisions de rubriques. Aspect démodé.

Table universelle – Série 2001 Bois

Chêne

Exécution Brut ø 50 cm ø 60 cm ø 70 cm ø 80 cm ø 90 cm

54.–– 56.50 59.–– 62.50 65.––

Frêne

Hêtre

Mat

Poli

Brut

Mat

Poli

Brut

62.50 64.–– 66.50 69.50 72.––

69.50 71.–– 74.–– 76.50 79.––

62.50 66.–– 68.50 70.–– 72.50

71.50 74.–– 76.50 78.50 81.50

79.–– 82.–– 84.50 89.–– 92.––

66.50 70.–– 73.–– 77.–– 81.––

Mat

Poli

83.–– 91.–– 86.50 96.–– 89.50 99.50 95.–– 102.50 99.50 105.––

La composition des tableaux a évolué: on a abandonné, dans cet exemple, les montants du cadre – ...mais la composition reste traditionnelle.

Caractères et filets pour travaux de ville On utilise le même caractère que celui employé en tant que texte de base (par exemple pour une facture). Dans les autres cas, on utilise généralement les Linéales. La graisse des filets doit correspondre au style du caractère (attention lors de la copie de la plaque). Les filets de réglure se composent avec des filets maigres en lieu et place des filets pointillés.

Table universelle – Série 2001 Bois

Chêne

Hêtre

Frêne

Exécution Brut

Mat

Poli

Brut

Mat

Poli

Brut

Mat

54.–– 56.50 59. –– 62.50 65.––

62.50 64.–– 66.50 69.50 72.––

69.50 71.–– 74.–– 76.50 79.––

62.50 66.–– 68.50 70.–– 72.50

71.50 74.–– 76.50 78.50 81.50

79.–– 82.–– 84.50 89.–– 92.––

66.50 70.–– 73.–– 77.–– 81.––

83.–– 91.–– 86.50 96.–– 89.50 99.50 95.–– 102.50 99.50 105.––

ø 50 cm ø 60 cm ø 70 cm ø 80 cm ø 90 cm

Poli

Exemple de composition moderne d’un tableau d’édition: les filets verticaux ont disparu; la lecture se fait aussi horizontalement.

8

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


TA B L E A U TA G E

Caractères et filets pour travaux de labeurs

Abcdefghijklmi

12

Abcdef . . . . . .

1234

Abcdefghijklm nopqrs . . . . .

1234

Pour les tableaux d’édition (cette dénomination englobant tous les tableaux contenant des libellés, imprimés dans des rapports, des ouvrages de statistiques, des livres), on utilise le même style de caractère que celui de l’ouvrage. En principe, les libellés sont composés dans le même corps que celui de l’ouvrage, alors que les rubriques le sont dans un corps inférieur.

Composition

Dépassement dans la marge (à la couture) et composition dans le sens de la hauteur. Dans les tableaux d’édition,il est impératif de se soucier du sens de lecture des textes des rubriques.

Tableau trop long coupé en deux parties égales. Il faut dans ce cas toujours recomposer (répéter) la tête du tableau.

Sens de lecture

des rubriques Les rubriques sont composées dans le même corps. Dans les têtes avec subdivisions de rubriques, on peut faire une différence de corps entre la rubrique principale et les subdivisions. Dans les colonnes étroites, les rubriques sont composées dans le sens de la hauteur (lecture de bas en haut). Le texte est centré pour une ou deux lignes, ou appuyé à gauche pour une série de lignes.

Sens de lecture

6

7

6

7

9

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


FORMULAIRES

Nom:

Filets et compositions de formulaires

Prénom:

Dans les questionnaires et les formules à compléter manuellement, l’emploi des filets continus est préférable à celui, démodé, des filets pointillés.

Rue: NPA:

Localité :

Nom:

Il faut, lors de l’emploi d’un filet continu inférieur: – prévoir le blanc suffisant pour l’écriture; – garantir les alignements; – éviter que les filets continus ne coupent les lettres inférieures.

Prénom: Rue: NPA:

Localité :

Nom:

Il est possible, pour la composition de formulaires ou tables diverses, de positionner les filets continus au-dessus des lignes de texte. Que ces filets facilitent l’écriture ou qu’ils aient un rôle de séparation n’a pas d’importance. Il faut alors: – suspendre les lignes de texte à ces filets; – standardiser les blancs et prévoir un blanc plus grand au-dessous de la ligne.

Prénom:

Rue:

NPA:

Localité :

Nom: Prénom: Rue: NPA:

Localité :

Nom: Prénom: Rue: NPA + Localité :

10

INFOGRAPHIE ⁄ CD-CI


C O M M U N I C AT I O N D’ENTREPRISE

Domaines de la communication d’entreprise Les grands domaines de la communication d’entreprise sont les suivants: – la communication corporative ou institutionnelle (Corporate) ; – les communications spécialisées : économico-financière, administrative, de l’organisation, ainsi que la communication du secteur vente et marketing. La communication corporative ou institutionnelle se focalise pour l’essentiel sur la réputation et l’image de l’entreprise. Elle s’adresse, par exemple, au grand public et à ses clients, ou plus spécifiquement à la communauté financière, aux collaborateurs, aux autorités, aux partenaires sociaux, aux médias... Elle est pilotée par un chef de la communication, situé au niveau de la direction. Les communications spécialisées sont gérées par les responsables opérationnels des unités d’affaires et des départements. Entre la communication corporative ou institutionnelle et les communications spécialisées, il existe des liens hiérarchiques et des relations étroites. La communication corporative ou institutionnelle tient compte en effet des informations des spécialistes et appuie les marques et les services. La communication du secteur marketing se réfère aux produits et aux marques. Elle s’adresse surtout aux consommateurs, aux utilisateurs, aux clients et aux distributeurs. La communication institutionnelle L’objectif principal de la communication institutionnelle est de garantir, dans le long terme, la bonne réputation de l’entreprise et de crédibiliser les stratégies, les actions et ses produits. Une bonne réputation offre à l’entreprise des avantages stratégiques certains. La communication institutionnelle joue sur plusieurs registres, en accord avec les différents rôles que l’entreprise joue dans la société. Selon une terminologie courante, la communication institutionnelle transmet l’information et l’image financière de l’entreprise titre, ainsi que l’image de l’entreprise citoyenne et l’image sociale de l’entreprise employeur. L’entreprise employeur cherche à attirer les meilleurs talents. La communication dite de l’entreprise productrice soutient plus directement les produits et les marques. Elle est gérée par la direction du marketing et les responsables des marques. C’est le domaine particulier de la communication du secteur vente et marketing.

11

INFOGRAPHIE


IDENTITÉ C O R P O R AT I V E ( C I )

Le concept de l’identité corporative ou institutionnelle (Corporate Identity)

Au sens large du terme, l’identité corporative ou institutionnelle (Corporate Identity) est l’expression de ce qu’est l’entreprise fondamentalement, de sa mission, de ce qu’elle fait et de la manière dont elle agit. Dans ce sens, elle est une manifestation de sa personnalité. L’identité projetée vers l’externe englobe les signes qui permettent de la reconnaître (l’identité visuelle appelée Visual Identity ou Corporate Design). Le mot «Identité» même suggère que les traits fondamentaux de l’entreprise deviennent clairement reconnaissables, restent constants dans le temps et permettent à l’entreprise de s’individualiser par rapport à la concurrence et aux normes standardisées de la qualité ainsi qu’à ses clients. L’entreprise devient susceptible d’acquérir une véritable personnalité et de suivre des comportements parfaitement coordonnés en fonction de ses valeurs fondamentales. Plusieurs raisons ont poussé les entreprises à générer une identité corporative ou institutionnelle cohérente. En particulier, la banalisation des produits qui les oblige à chercher dans la CI un instrument efficace de positionnement et de différenciation par rapport aux concurrents. Identité corporative Personnalité de l’entreprise

Identité visuelle Corporate Design Comportement Corporate Behaviour Communication Relations publiques

Image perçue Opinion publique

Personnalité Identité corporative

Image désirée Culture et valeurs

> < Image perçue Corporate image

Culture et valeurs de l’entreprise.– L’entreprise ne peut pas posséder une véritable identité, si, à la base, il n’y a pas de valeurs culturelles fondamentales enracinées dans le quotidien et partagées par tous les collaborateurs. La culture se réfère aux connaissances, au style d’organisation, à la gestion du personnel, à l’approche de la clientèle, à l’esprit de recherche et d’innovation de l’entreprise. Comportement de l’entreprise.– Il s’agit d’un ensemble de règles de comportement, en partie formalisées, qui sont suggérées ou imposées aux collaborateurs. Ces règles sont d’ordre général ou s’appliquent à des domaines particuliers (délégation, politique du personnel, formation...). Identité visuelle (CD).– Elle constitue le système visuel permanent d’identification de l’entreprise. L’identité visuelle se fonde sur une charte graphique Communication de l’entreprise.– Il est essentiel que l’entreprise manifeste sa philosophie des affaires et dévoile sa personnalité. Les thèmes touchent à la mission de l’entreprise, les valeur essentielles, les dimensions sociales, les types d’investissements, les résultats économiques et financiers, les perspectives de développement, les ressources utilisées, l’engagement pour la protection de l’environnement, le bilan social, etc. Les relations publiques sont, avec la publicité, parmi les instruments essentiels de la communication institutionnelle. Il est essentiel de filtrer et de vérifier la cohérence de fond des messages des différentes unités, et de les planifier dans un système de communication globale. Il convient aussi de corriger, par des programmes de communication, l’écart entre l’image désirée par l’entreprise et la manière dont elle est perçue par l’opinon publique.

12

INFOGRAPHIE


IDENTITÉ VISUELLE CD

Olaf Mühlmann, affiche et garniture pour l’association CODIF sur la maladie d’Alzheimer.

L’identité visuelle ou Corporate Design (CD) L’identité visuelle constitue le système visuel permanent d’identification la plus immédiatement perceptible de l’identité corporative ou institutionnelle. Elle définit le profil unique et caractéristique, sous forme visuelle, de l’entreprise. L’identité visuelle se fonde généralement sur une charte graphique et comprend des éléments visuels tels que: – le nom de l’entreprise ou la raison sociale – la typographie – le logotype – la marque (qui doit être décliné dans toutes les communications) – les couleurs – la standardisation des formats des supports – le design des produits – les lieux et les bâtiments (points de vente, véhicules, stands d’exposition) – la présentation des collaborateurs (habillement...) – les communications (correspondance, publications, prospectus et publicité, produits éditoriaux, cartes de visite, formulaires, emballages, articles promotionnels, présentations multimédia, site Internet).

Dans le champ de la communication visuelle, le designer graphique est une sorte d’«ingénieur de l’image», se posant des questions de sens et de structure de l’image (métaphore, symbole, concept, code, signe, hiérarchie de l’information, traitement de données complexes...) et manipulant notamment la typographie, la couleur, l’image, le rapport entre le texte et l’image, la mise en pages ou en écran, les supports, les matériaux, les réseaux, les données...

13

INFOGRAPHIE


CHARTE GRAPHIQUE

Charte graphique La charte graphique est un document de travail qui contient l’ensemble des règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques qui constituent l’identité graphique d’une organisation, d’un projet, d’une entreprise. Le terme vient du latin charta qui signifie papier et qui en français a pris le sens de lignes directrices, loi, règle fondamentale. But et intérêts de la charte graphique Le but de la charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans les réalisations graphiques d’une même organisation, projet ou entreprise quels que soient les différents intervenants de la production (graphiste, directeur artistique, polygraphe, imprimeur ou sérigraphe). L’intérêt de réaliser une charte graphique est double : 1 L’identité graphique reste intacte quelles que soient les réalisations graphiques, afin que l’organisation, le projet ou l’entreprise (qui sont une somme d’individualités) parle d’une seule voix. 2 La charte graphique permet au récepteur d’identifier facilement l’émetteur et, par habitude si la cohérence est respectée, de se repérer visuellement dans les différentes réalisations graphiques, et au sein même d’un même support graphique (ce qui facilite la lecture).

Déclinaison d’imprimés (cartes

Une charte graphique bien conçue doit laisser suffisamment de liberté en constituant des règles souples, c’est-à-dire en évitant les interdictions, et en envisageant le maximum de contextes où des règles doivent s’appliquer pour l’utilisation des signes graphiques de l’identité graphique.

de visite, feuille d’information A4, flyer) selon les instructions de travail avec le logo associé aux petites images carrées (illustration en tête).

14

INFOGRAPHIE


CHARTE GRAPHIQUE

Contenu de la charte graphique 1 Le logotype.– Ses couleurs définies grâce au nuancier Pantone ou à des pourcentages CMYN (voire RVB ou en valeur hexadécimale) selon le support choisi, sa position dans la page sur tous les supports (papier à en-tête, documents officiels, plaquettes, dossier et chemises, camion, etc.), la zone d’exclusion (espace protégé minimum autour du logo), ses déclinaisons sur des fonds blancs et de couleurs, ainsi que dans des grandeurs différentes. La charte peut également définir les interdits: par exemple, l’interdiction d’apposer le logo sur un fond noir, de redimensionner le logo sans garder un rapport d’homothétie… 2 Les polices de caractères.– Caractères utilisés dans les documents afin de permettre de créer différents niveaux de textes et d’apporter un bon confort de lecture. La typographie est l’une des composantes essentielles de l’univers graphique d’une entreprise pour sa reconnaissance. Dans certains cas, pour de grandes entreprises, on va jusqu’à créer des polices de caractères spécifiques. Le logo «Valais Excellence», avec le Cervin, avec les indications de zone de protection qui définit l’espace libre autour du logo.

La charte typographique peut présenter un exemple de la hiérarchie des éléments éditoriaux – avant-titre, titre, soustitre, chapeau ou introduction, texte, intertitre, légende... – et spécifier le contenu des feuilles de styles se rapportant aux différents éléments.

Exemples de chartes typographiques: à gauche, pour le texte accompagnant le logo; à droite, pour les travaux courants – dans ce cas, des polices de substitution sont indiquées.

15

INFOGRAPHIE


CHARTE GRAPHIQUE

3 Les gammes de couleurs.– Les teintes déclinables sur les différents supports de communication: d’une manière générale, la charte indique les valeurs Pantone, CMJN, RVB et hexadécimale de chaque couleur.

4 L’utilisation des éléments graphiques.– Tels que les filigranes, textures, détails du logo agrandi ou réduit, courbes, ornements et filets spécifiques à l’entreprise.

5 Les principes du choix des images et des illustrations.– Parmi les problèmes que doit prendre en considération la charte graphique, citons la photocopie et la télécopie (fax): les documents doivent résister à ces traitements en restant lisibles et identifiables. La charte prévoit parfois à cet effet des versions simplifiées des logos, en noir et blanc ou avec des contrastes tranchés. Les graphistes conseillent parfois l’emploi d’une série de photographies d’une activité ou d’un produit soigneusement choisies et s’alliant à l’emploi d’un style et de couleurs en harmonie reflétant un certain art de vivre.

Charte de couleurs, avec proportions des couleurs primaires CMJN et RVB ainsi que la notation hexadécimale. Et une variante de présentation proposant des harmonies préalablement définies.

16

INFOGRAPHIE


LES ANNONCES EMPLOIS

AUTOS

Assistante médicale Cabinet de 2 généralistes, proche gare, emploi à 100%, dès le 1er mars 2009, travail très varié, radiologie, laboratoire, secrétariat.

Nous cherchons

contremaître/s – chef/s d’équipes

Nouvelle Dacia Sandero

Ecrire à: Cabinet médical L’Orée-des-Bois 10 1607 Palézieux

012-710733

(construction de routes ou pose de revêtements) avec esprit d’initiative, capable de diriger et motiver une équipe avec dynamisme et efficacité.

à partir de

Seuls les dossiers de candidats faisant preuve d’une solide formation et bénéficiant d’une expérience professionnelle reconnue seront pris en considération.

Fr. 11 900.–

Clos de la Chapelle 11 – 1661 Le Pâquier

Votre salaire sera adapté à votre mérite. Place stable. Votre lieu de travail sera Lausanne ou Moudon.

et des primes jusqu'à Fr. 1000.– sur des véhicules neufs identifiés.

Employé polyvalent

Personne non qualifiée, s’abstenir.

secteur bâtiment

Votre dossier de candidature est à adresser à: Direction de Madliger & Chenevard Ing. SA 196-224051 Case postale 177, 1510 Moudon

Connaissance de l’allemand, un avantage Contact:  026 912 38 44

M. Sterchi 130-227894

MIGROS-GENOSSENSCHAFTS-BUND

144-246656/ROC

Les SQTS-Swiss Quality Testing Services font partie de la Fédération des Coopérative Migros. Sur leurs sites de Dietikon (Zurich) et de Courtepin (Fribourg), ils s'occupent de l'analyse et de l'appréciation de denrées alimentaires et d'objets usuels. Les inspections d'entreprises, les audits de production et les conseils en Suisse et à l'étranger dans les secteurs alimentaires et des objets usuel font également partie des activités des SQTS. Leurs effectifs actuels avoisinent les 80 collaborateurs en Suisse et 10 à HongKong/Shenzhen. Nous cherchons pour la conduite de notre groupe chimie spécialisé dans les viandes et produits carnés à Courtepin un(e)

RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT CHIMIE

Think big, pay little

Taches principales: • Organisation et conduite d'un département (7 personnes) • Réalisation, surveillance et évaluation des analyses, principalement valeurs alimentaires et composants • Développement, mise en route et validation de méthodes d'analyses • Emission de rapports d'analyses

www.dacia-sandero.com Marly La Tour-de-Trême Payerne Ins

Garage Schuwey SA, Route de Fribourg 13 Garage Schuwey SA, Rue Ancien Comté 105 Garage-Carrosserie Friedli SA, Vignette 65 Garage Lüthi Ins GmbH, Müntschemiergasse 56

026 439 91 91 026 912 85 25 026 662 40 80 032 312 80 40

Exigences demandées • Connaissances approfondies en analytique (diplôme d'une école professionnelle supérieure ou examen professionnel supérieur pour laborant en chimie) • Facilité dans la conduite du personnel et dans les relations avec les clients et les collaborateurs • Langue maternelle française ou allemande (avec bonnes connaissances de l'autre langue) • Facilité dans l'utilisation des outils informatiques et connaissance des applications MSOffice • Intérêt et disposition à poursuivre une formation complémentaire • Indépendance et capacité de travailler en équipe

Garantie 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint). Offre limitée jusqu'au 31.12.08 et uniquement valable sur véhicules identifiés. Exemple de calcul: Sandero Lauréate 1.6 87 ch (y.c. options), Fr. 15 500.– moins prime de Fr. 1000.– = Fr. 14 500.–. Modèle illustré: Sandero Lauréate 1.6 87 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 7,2 I/100 km, émissions de CO2 170 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 15 500.–.

Le Centre logistique de Grolley, secteur d'activité des systèmes et du matériel, rattaché à la Base logistique de l'armée (BLA), contribue au succès de l'armée dans tous ses engagements par des prestations logistiques réelles et efficaces conformément aux principes de la BLA.

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Base logistique de l'armée BLA

Pour le mois d'août 2009, nous recherchons

Nous offrons: • Un travail intéressant et varié à plein temps (semaine de 41 heures et 5 semaines de vacances) • Les avantages et garanties d'une grande entreprise avec participation financière • Un lieu de travail moderne dans un environnement agréable, avec restaurant d'entreprise et parking • Un salaire en rapport avec les compétences • Entrée en fonction dès le 01.01.2009 ou à convenir

des apprentis/es mécatroniciens/nes en automobiles (4 ans) véhicules utilitaires pour nos emplacements de Grolley et Romont

Veuillez envoyer votre candidature à l'adresse suivante: Base logistique de l'armée centre logistique de Grolley service du personnel rte du PAA, 1772 Grolley tél. 026 475 83 55 M. Paul Riedo, Chef du personnel

Enseignement optimal dans notre centre de formation ainsi que dans nos divers ateliers spécialisés. Nous recherchons des jeunes personnes motivées ayant terminé une scolarité de niveau secondaire (section générale ou prégymnasiale) ou équivalent.

Vous trouverez d'autres annonces intéressantes de la Confédération à l'adresse suivante: www.emploi.admin.ch

Les intéressé(e)s feront parvenir leur candidature accompagnée des documents usuels à Dr. Peter Kradolfer: Swiss Quality Testing Services Dr. Peter Kradolfer, Case postale 135 1784 Courtepin / www.sqts.ch

Avons-nous éveillé votre intérêt pour cette formation? C'est avec plaisir que nous attendons votre dossier de candidature dans les 14 jours après la publication.

3 2 POUR

CADEAU DE NOËL PKZ Que ce soit un manteau, un complet, un pantalon, une chemise ou un pull: choisissez-en 3, n’en payez que 2! Car jusqu’au 24 décembre, à l’achat de 3 vêtements, PKZ vous offre le moins cher. Excepté BOSS, valable pour toute la collection automne/hiver. Par exemple: veste 298.–, pantalon 169.–, pullover 98.– OFFERT.

2OO8

Adresser un SMS au numéro 939 avec le mot clef MSF(1-5)

VOTE Zet

SITUATION ACTUELLE Brugger

15.5 %

Moret

24 %

Schneuwly

6%

Schwaller

MSF1 Nathalie Brugger Voile

32.5 %

Sprunger

22 %

MSF2 Didier Moret Ski-Alpinisme

MSF3 Marco Schneuwly Football

MSF4 Ursula Schwaller Sport-handicap/cyclisme

MSF5 Julien Sprunger Hockey-sur-glace

Association fribourgeoise des sports Freiburgischer Verband für Sport

www.meritesportif.ch

Du 15 au 18 décembre à 12 h (Coût de l’envoi Fr. 0,80)

te r n pa r In

L’annonce presse des quotidiens, hebdomadaires, magazines ou revues spécialisées est, en général, constituée de quatre éléments principaux: – l’illustration – le titre – le texte – et la signature. Facilement compréhensible, l’annonce doit être visuellement et verbalement forte. Sa mise en pages et sa lisibilité lui confèrent un maximum d’efficacité en hiérarchisant la perception de ces éléments. La relation entre la partie verbale du message et la partie visuelle doit contribuer à l’optimalisation de la lecture, du décodae et de l’implication. Son efficacité repose sur une conception globale qui doit être unicitaire, tout en signifiant message et émetteur de manière crédible et légitime. L’environnement du média joue un rôle important pour renforcer l’univers du message. Le temps d’appropriation et de perception doit être bref, même si celui de sa lecture peut être plus long. L’annonce doit surtout être motivante psychologiquement en suggérant la satisfaction que procurera la possession ou l’utilisation du produit proposé. C‘est la forme de publicité la plus répandue dans les arts graphiques. On la rencontre dans les journaux, les revues, les périodiques, les brochures.

Nous engageons, dès janvier 2009

une vendeuse auxiliaire

Construction de l’annonce

à 80%, avec expérience. Faire offre écrite à: Confiserie Jean-Marc Suard Rue de Romont 13 017-881145 1700 Fribourg

Pour notre Direction Commerce Energie à Granges-Paccot / FR, nous recherchons un(e)

IMMOBILIER En Gruyère, à remettre Très bien situé Café 50 places, salle 150 places Grande terrasse très bon chiffre d’affaires

Le Poste: Dans cette fonction, vous avez la responsabilité de gérer le portefeuille énergie passé, présent et futur de la Direction commerciale. Pour cela vous utilisez un outil EDM (Energie Data Management) capable de gérer dans le temps la totalité des données de consommation de nos clients. Vous êtes au centre d’un réseau d’utilisateurs qui dépendent de la cohérence et de la qualité de la base de données énergie que vous gérez pour leur travail de facturation, de pricing, d’approvisionnement en énergie, etc. Vous assurez l’interface entre ces utilisateurs et veillez à la cohérence de vos données avec celles des autres bases de données « énergie » de Groupe E. En qualité de key-user EDM, vous faites évoluer les processus et l’outil EDM pour les adapter en permanence aux nombreux changements liés à l’ouverture du marché suisse de l’électricité. La participation à divers projets liés à votre domaine d’activité ainsi qu’au pricing de nos clients fait également partie de vos tâches.

Secrétaire médicale ( 80 % )

Ecrire sous chiffre Y 130-227849, à Publicitas SA, case postale 48, 1752 Villars-sur-Glâne 1.

Suva Fribourg ( 40 collaborateurs ) assure contre l’accident et les maladies professionnels près de 49’000 salariés de quelques 3’500 entreprises du canton de Fribourg. Elle gère annuellement plus de 13’000 accidents.

A louer à Fribourg, 100 m de la gare dans parc arborisé

appartement 21⁄2 pces

Dans votre fonction de secrétaire médicale, vous assumez le secrétariat de notre médecin d’arrondissement. 017-881046

rez inférieur, cuisine habitable, terrasse, jardin... Libre dès le 1er février 2008 Fr. 1260.– charges comprises.  026 322 40 97 ou 079 366 93 33

Gestionnaire données énergie

Construisez votre avenir avec nous en tant que

café-restaurant

Votre mission consiste essentiellement à :

Votre Profil: Idéalement, vous êtes titulaire d’un diplôme d’ingénieur HES, de technicien ET ou d’informaticien de gestion. La maîtrise d’outils de gestion de base de données complexes vous intéresse. L’élaboration de processus ainsi que la gestion de projets vous sont familières, de même que Microsoft Excel et EDM. Vous pouvez vous adapter aux perpétuels changements d’un marché suisse de l’électricité libéralisé. Autonome, rigoureux(se) et résistant(e) au stress, vous êtes doté(e) d’un esprit d’analyse et de synthèse particulièrement développé. Vous avez également de l’aisance dans les contacts et aimez prendre des initiatives.

- Gérer l’agenda des rendez-vous. - Rédiger les rapports médicaux et prises de position ( dictaphone ). - Procéder à diverses démarches administratives.

Villars-sur-Glâne - à vendre INDIVIDUELLE DE 6 PIECES

Pour réussir dans cette activité, vous possédez une bonne formation de secrétaire médicale et/ou commerciale de base, et bénéficiez d’une certaine expérience dans des activités similaires. La maîtrise des outils informatiques courants est indispensable.

200 m2 habitables, living avec cheminée, salle à manger, cuisine agencée avec espace repas, 4/5 chambres. Parcelle de 1’300 m2. Commodités à la porte. Fr. 980’000.-LEDUC SA – 026 422 32 06 A louer à Marly dans centre commercial

belle surface pour bureaux (divisible) Loyer à discuter

De langue maternelle française, vous disposez d’une excellente orthographe et de bonnes connaissances de la terminologie médicale. Vous avez de bonnes connaissances de l’allemand écrit et parlé. Vous êtes capable de travailler rapidement et de manière indépendante.

Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de Monsieur Gilles Tacchini, Responsable Middle Office ad intérim (tél. 026 352 71 34).

Votre dossier de candidature est à adresser à Alois Noth, Directeur, Suva Fribourg, Case postale 1432, Rue de Locarno 3, 1701 Fribourg.

Nous recherchons également pour notre Back Office Vente à Fribourg au sein de la Direction Commerce Energie, un(e)

017-880635

Gestionnaire clients Le Poste: Dans cette fonction, vous effectuez avec le plus grand professionnalisme, toutes les activités liées à la gestion des contrats des clients, afin de garantir la facturation de l’énergie ainsi que le suivi des paiements dans des conditions commerciales et de gestion administrative optimales. En collaboration avec les organes de vente, vous assurez la gestion administrative des contrats de marché ouvert. Vous réalisez et assurez le suivi de toutes les offres et des projets concernant les produits du portefeuille de Groupe E. Répondre et traiter les informations de la clientèle relatives à l’ouverture, la révision ou l’annulation de contrats font partie intégrante de l’activité. De plus, vous conseillez les clients internes et externes (grands comptes, collectivités publiques, PME/PMI) dans les domaines de la facturation de l’énergie et des produits de l’entreprise. Vous participez également à la rédaction finale des offres destinées aux clients et suivez le déroulement des projets.

Prévention, assurance et réadaptation

www.suva.ch

A louer Estavayer-le-Lac centre-ville

URGEN URGENT La T Fanfare la Villageoise (Rueyres-Bussy-Sévaz-Morens)

Pour vos annonces par t l éphone :

Met au concours le poste de

LaDirecteur/trice Fanfare la Villageoise

21⁄2 pièces

ème

Fanfare de 3

division, formation harmonie, 35 musiciens Répétitions : lundi, jeudi Entrée en fonction : de suite

env. 60 m2 Cuisine agencée, rénovation récente Libre le 1er janvier ou à convenir Fr. 940.– + charges  079 608 09 10

012-710929

Fribourg : 026 408 29 29 Payerne : 026 662 42 82

Les candidatures ou demandes de renseignements sont à adresser jusqu’au 15 janvier 2009 au président

Bulle : 026 919 00 50

M. Grégory Sansonnens, 1543 Grandcour Tél.079 213 86 04, mail : gregory@sansonnens.ch

Châtel-StDenis: 021 948 20 30

Concert de Noël, église de Bussy (FR), le 13 décembre, à 20h

BULLE

Appart. 7 ⁄2 pièces 1

À LOUER dans immeubles neufs bien situés. Vue dégagée, proches de toutes commodités. Superbes et spacieux appartements, finitions de qualité. Agencements de cuisine moderne. 21⁄2 pièces (dernier) Fr. 1296.– + charges + parking. 31⁄2 pièces dès Fr. 1347.– + charges + parking. 41⁄2 pièces dès Fr. 1743.– + charges + parking. Disponibles de suite ou à convenir. 017-881148

Renseignements et visites

026 347 28 47 www.rosset.ch Rue de Romont 5, 1700 Fribourg Tél. 026 347 28 47, Fax 026 347 28 48

duplex très spacieux dans maison, au calme, verdure, vue dégagée, cuisine agencée, 2 garages, Fr. 2380.–.  078 796 25 45 012-710943

Marly A louer dans l’immeuble de la Poste

surfaces pour bureaux ou cabinet (104 m2/139 m2) Plus de détails sur demande. 006-600025

Votre appartement c’est aussi un placement MARLY – À VENDRE

31⁄2 pièces, balcon Fr. 232 000.– Fonds propres (LPP) Fr. 49 000.– Mensualité: Fr. 903.– Visites sur rendez-vous:  026 436 29 15 – www.lebeau.ch

022-893444

Résidence Les Prairies

Il est nécessaire de sélectionner les idées, de tenir compte du genre d’annonce et du genre de publication. Les dimensions doivent être respectées. Les points suivants sont importants: – déterminer l’élément attractif; – choisir un axe de construction; – choisir un caractère; – choisir un encadrement; – disposer les groupes.

FRIBOURG Rue François-Guillimann 6 A louer

3 pièces

Votre Profil: Idéalement, vous êtes au bénéfice d’un CFC d’employé(e) de commerce ou fonction équivalente et possédez une bonne expérience professionnelle. Vous avez d’excellentes connaissances en matière de tarification d’énergie et du système de facturation. Vous souhaitez en plus participer à la réalisation de projets et à suivre ceux-ci jusqu’à la fin. Vous maîtrisez les outils informatiques MS-Office et vos connaissances de SAP sont un atout. Dynamique et de nature flexible, vous êtes orienté(e) clients, avez de l’aisance dans les contacts et vous intégrez facilement dans un team existant. Enfin, vous êtes à l’aise avec les chiffres et possédez une grande facilité rédactionnelle. De langue maternelle française ou allemande, vous avez de très bonnes connaissances de l’autre langue. Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de Monsieur Marcel Schoenenberger, Responsable Back Office Vente (tél. 026 352 52 93).

Intéressé(e) par l’un de ces deux postes? Dans l’affirmative, nous nous réjouissons de recevoir votre appel ou votre dossier. Groupe E SA, Ressources Humaines, à l’att. d’Anne-Marie Hügi, Bd de Pérolles 25, 1701 Fribourg anne-marie.hugi@groupe-e.ch

au dernier étage Libre de suite ou à convenir, cuisine habitable, bain + WC sép., armoires murales, ascenseur Fr. 1180.– + charges Info & visite:  032 328 14 44 www.fidroc.ch 006-600002

L’énergie d’en faire toujours plus.

Annonce de journal Ces annonces sont plus sobres et plus fortes que les annonces d’autres publications. Les annonces de quotidiens (classées sous rubriques: offres d’emplois, affaires immobilières, à louer...) sont de plus en plus standardisées. Cette façon de faire permet à la régie des annonces de présenter au client un modèle type et de réaliser la saisie directement. Cette dernière sera transmise au quotidien par un système en ligne (Internet ou Intranet). La mise en pages à l’écran en sera facilitée.

17

INFOGRAPHIE


LES ANNONCES

Omo lave plus blanc

A noter que les annonces peuvent être différenciées – selon les éléments mis en évidence ou le groupe: annonce slogan; annonce de marque; annonce entreprise et annonce dans un domaine professionnel ou technique selon la branche ou le secteur d’activités; avis divers ou d’informations générales.

Annonce slogan

cuisines

Les annonces pour les journaux sont facturées au millimètre par colonne. Celles publiées dans les pages rédactionnelles se nomment réclames et sont plus onéreuses. Un supplément peut être perçu pour des avis tardifs. La largeur de la colonne est définie selon le journal. Il n’y a pas de normalisation.

Mise en pages des annonces

therma

Annonce de marque

– Alterner les différentes grandeurs afin d’éviter une certaine monotonie; – éviter aussi de mettre deux concurrents l’un à côté de l’autre; – placer les annonces avec coupon détachable vers les bords du journal; – respecter un certain ordre dans les annonces (les classer par rubrique); – placer correctement les annonces en couleur en fonction des possibilités d’impression de la rotative.

Genoud L’impression à haute définition

Annonce entreprise ⁄ raison sociale (annonce de branche du secteur professionnel «Imprimerie»)

Musée Gutenberg Fribourg Musée suisse des arts graphiques et de la communication Liebfrauenplatz 16 – 1701 Fribourg

Réouverture du musée Vendredi 3 novembre 2005 Heures d’ouverture : Musée fermé les lundis et mardis Mercredi à samedi : 11 h à 18 h Jeudi: 11 h à 20 h Accueil des groupes après contact téléphonique

Modes de calcul du coût d’une annonce a) Pour les clients occasionnels, les petites annonces ou annonces exprès sont la forme la plus répandue et la moins chère. Elles sont facturées au mot. b) Pour les revues, périodiques ou brochures, la facturation est prévue par fraction de page. c) Les annonces journal sont disposées sur plusieurs colonnes. C’est ce qui détermine la largeur des annonces. Les hauteurs sont comptées en millimètres. La facturation prévue en millimètres par colonnes. Le millimétrage d’une page se calcule ainsi: hauteur en millimètres de la page ¥ le nombre de colonnes. Exemple: 440 mm ¥ 10 colonnes = 4400 mm. Les annonces sont libellées de la façon suivante: annonce 4 colonnes 80 mm ⁄ 320 mm.

Avis divers – Informations générales

18

INFOGRAPHIE


LES ANNONCES

Colombelle Filet (vertical) séparant les colonnes d’annonces ou de texte, en particulier lorsque le texte est composé en drapeau. Réclame Publicité insérée dans les pages rédactionnelles; son côut est plus élevé que les annonces.

Annonce panoramique

Bouchon Annonce conçue pour remplir les vides dans les colonnes des journaux et magazines; autopublicité des éditeurs ou régies d’annonces. Annonce collective Annonce réunissant des marques et entreprises ayant des objectifs identiques ou apparentés et qui paraissent groupées dans les journaux et revues (par exemple: pour des centres commerciaux). Annonce-coupon annonce comportant un coupon (ou bon cadeau) qui permet au lecteur de commander une offre spéciale, un objet ou un catalogue à l’annonceur.

Annonce satellite

Annonce prospectus Annonce comportant une ou plusieurs doubles pages (généralement en couleurs et au centre du journal) ou encart d’un prospectus broché au format ou piqué dans le pli. Annonce panoramique Le plus grand format possible est obtenu sur les deux pages en regard du milieu d’un cahier.

Annonce en L et annonce flexible

Annonce satellite Insertion groupée d’une série d’annonces plus petites autour de l’annonce principale située au milieu de la page, respectant l’aspect visuel de la grande annonce; idéal pour un lancement, une promotion, un grand événement. Uniquement placée dans les pages d’annonces. Annonce en L et annonce flexible L’annonce en «L» est une variante de réclame (annonce dans la partie rédactionnelle), généralement placée en pied et dont la partie verticale est placée sur la colonne extérieure. L’annonce flexible est également une variante de réclame prenant la forme d’une union de rectangles.

Annonce en tunnel (pour tabloïd)

Annonce en tunnel Destinée au format tabloïd, l’annonce en tunnel est une réclame qui court sur deux pages en regard, mais pas sur toute la largeur (au contraire des annonces panoramiques). Elle est placée en tête de page.

19

INFOGRAPHIE


LES ANNONCES

Annonces de revue Ces annonces sont imprimées en une ou plusieurs couleurs, éventuellement sur des papiers teintés. La première mesure indiquée concerne toujours la base. Les annonces peuvent occuper 1⁄1, 3⁄4, 1⁄2, 1⁄4, 1⁄8 de page; elles sont généralement encadrées et séparées par un blanc de 4 à 5 mm.

Annonces de programme ou de livret Les annonces de programme ou livret complètent ce dernier. Généralement le caractère est différent de celui de base, cela afin d’éviter des confusions. Ces annonces sont unifiées le plus possible. Filet d’encadrement: 0.35 à 0.6 pts.

Modes de calcul du coût d’une annonce en fonction d’un gabarit ou d’une subdivision de surface (exemple) Format de la page 148 × 210 mm Format du miroir 125 × 179 mm Blanc entre annonces 5 mm Page entière Demi-page Quart de page Huitième de page

1⁄ 1 ½ ¼ 1⁄ 8

125 × 179 mm 125 × 87 mm 125 × 41 mm 60 × 41 mm

Fr. 300.– Fr. 160.– Fr. 85.– Fr. 45.–

Variante de placement en hauteur 1⁄ Page entière 1 Demi-page (haut) ½ Quart de page (haut) ¼ 1⁄ Huitième de page 8

125 × 179 mm 60 × 179 mm 60 × 87 mm 60 × 41 mm

20

INFOGRAPHIE

Fr. 300.– Fr. 160.– Fr. 85.– Fr. 45.–


T R AVA U X D E V I L L E

Composition des travaux de ville

Emmanuel Starobinsky

Le choix du caractère, de la couleur d’impression, du support et de la disposition est en rapport avec la personnalité et l’activité du client, le genre de firme. 1

Directeur

Imprimés privés

Carte de visite Avenue des Lilas 55 Téléphone 021 306 65 65

Emmanuel Starobinsky

1004 Lausanne Natel 079 455 56 99

Supports : mi-carton bristol blanc, 140-250 g/m2 ou cartons apprêtés à la forme, parcheminés, avec bords francs ou dentelés. Pour le deuil: bords noirs ou gris. On utilise aujourd’hui le format «carte de crédit»: 85 × 55 mm. Présentation classique: axe central; prénom et nom au milieu optique; domicile et téléphone, en bas à gauche; localité, à droite. Présentation moderne : disposition avec utilisation d’un axe asymétrique. L’utilisation du format long est courant.

Directeur

En-tête de lettre

Avenue des Lilas 55 1004 Lausanne Tél. 021 306 65 65 Natel 079 455 56 99

Le texte et les caractères sont les mêmes que pour la carte de visite. La composition est souvent placée «en manchette». Papier à écrire de bonne qualité, blanc ou teinté, lisse ou à la forme. Tenir compte, pour la disposition, de la disposition du corps de la lettre désirée par le client. Pour l’enveloppe assortie, on emploie parfois la composition des en-têtes que l’on imprime sur la patte. Si possible, même papier (qualité et teinte) que pour l’en-tête. Faire-part divers Supports: cartes simples ou doubles, format A6 ou très allongé, de beaux papiers ou mi-carton. Souvent, des cartes d’invitation, de menu accompagnent le faire-part, dans le même style graphique. Faire-part de naissance.– Le plus souvent, on surimprime des cartes portant des sujets de circonstance. Cartes de vœux.– Solution «de luxe» avec cachet personnel par l’utilisation de gravures, de sentences, de poèmes; disposition inédite avec motif, initiale, couleur, fond; mi-carton ou papier à la forme; format et pliage originaux (attention au format des enveloppes). Lettres faire-part de deuil.– Disposition et caractères: sobriété, pas de fantaisie; composition appuyée à gauche ou en sommaire; texte généralement en corps 10. Les noms de la parenté peuvent être composés en capitales ou en petites capitales. Nom du défunt (attention au pli!) en évidence, même famille de caractères. En tête, on met éventuellement une croix; le verset se compose en corps plus petit (romain ou italique), placé sur la droite. Bords noirs ou gris.

21

INFOGRAPHIE


T R AVA U X D E V I L L E

2

Imprimés commerciaux

Sous ce terme sont classés les en-têtes, factures, suites de factures, enveloppes, cartes d’adresse / cartes de visite, feuille télécopie (fax), bulletins de livraisons, devis... Les caractéristiques principales de ces imprimés sont: – l’originalité pour se différencier des concurrents commerciaux et pour mettre en évidence un élément de la «culture» de l’entreprise; – l’aspect plaisant; – l’esprit de propagande et l’utilitarisme. Il est nécessaire de tenir compte des normes de l’ASN.

Garniture réalisée par le graphiste français Marc Saint-Onge

Petra Kellenberger Rédaction & traduction Rue des Moissons 32 2800 Delémont Téléphone 032 422 97 44 Téléfax 032 422 97 45

Rédaction & traduction Petra Kellenberger

Rue des Moissons 32 2800 Delémont Téléphone 032 422 97 44 Téléfax 032 422 97 45

Les imprimés pour le service interne ne diffèrent pas beaucoup des imprimés administratifs. Ils sont d’une grande clarté, faits en vue de faciliter le travail et le classement. En revanche, les imprimés destinés au service de la clientèle doivent être étudiés en fonction de leur double emploi, administratif et publicitaire. Lors de la conception d’une garniture (gamme de travaux), il est nécessaire de respecter pour l’ensemble des imprimés: – la disposition, l’arrangement; – le caractère; – la couleur d’impression; – la perception du logo ou du sigle s’il est fortement réduit; – le papier. Chaque travail doit être adapté à l’activité du client. La raison sociale est souvent personnalisée par: – un sigle (abréviation); – un logotype (marque verbale); – un symbole (figuration abstraite). Une charte graphique contenant l’ensemble des règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques qui constituent l’identité graphique d’une organisation, d’un projet, d’une entreprise peut être fournie afin de conserver une cohérence dans les réalisations graphiques. Il est devenu courant que de grandes entreprises utilisent des caractères «maison» originaux qui ne doivent en aucun cas être substitués.

22

INFOGRAPHIE


Début de l’adresse: 91 mm de la droite 119 mm de la gauche 45 mm du haut

Début de la fenêtre: 40 mm

Monsieur / Madame Dominique Amstramgramme 12, ruelle des Rébus

12 mm

1206 Lausanne

Surface pour l’adresse: 82 × 35 mm

Marque de pliage: 105 mm Marge: 30 mm

Monsieur / Madame, Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeee, eeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeee ee eeeeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeee, eeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeee ee eeeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeeee, eeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeee ee eeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eeee eeeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeee, eeeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeee ee eeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeee, eeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeee eeee eeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeeee ee eeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeee eeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeee, eeeeee, eeeeeeee, eeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeee, eeeee ee eeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee eeeeeeeee eeeee, eeeeee, eeeeeeee, eeeeee. Eeeeeeee eeeee ee. Eee eeeeeeeee eeee eeeeeeee eeee eeeeeeeee ee. Ee eee eee, eeeeeee, eeeee ee eeeeeee eee. Eee eeeeeeee ee. Eeeeeeee eee eeeee ee ee eeeeeee eee eeeeee. Eee ee eeeee. Ee eeeeeeee eee eeee eeeeeeee eeee eeeeeee. Eee eeee eeeeeeeeee eee eee eeeeee eee.

Signature


T R AVA U X D E V I L L E

3

Imprimés officiels

Ils concernent les travaux des diverses autorités et administrations fédérales, cantonales et communales. Ces imprimés exigent une typographie claire (caractère: Linéale de préférence). Il est nécessaire de garder le même style pour les divers imprimés d’une administration. Lorsque le texte est en trois langues, il doit être composé dans le même corps. Les questionnaires à remplir à la main comporteront des filets maigres (attention à la copie de la plaque) pour faciliter l’écriture. Les enveloppes portent en haut à gauche l’indication Officiel (franchise de port).

4

Imprimés pour sociétés

Cartes de membres – Diplômes Il faut prévoir sur ces imprimés la place nécessaire (avec filet guide) pour le nom et le prénom du membre. Adjonction d’informations éventuelles, ainsi que d’une photographie.

Programmes Les titres de productions sont alignés à gauche. Les noms des auteurs sont appuyés à gauche plutôt qu’à droite. La typographie est adaptée au genre de manifestation. Il faut éviter l’utilisation de trop de corps de caractères (clarté).

6

Imprimés publicitaires

La publicité fait largement appel à la psychologie. Ses buts sont: – faire connaître un nouveau produit, une nouvelle marque, une nouvelle entreprise, de nouveaux avantages; – élargir le marché, soit : gagner de nouveaux groupes d’acheteurs, exploiter de nouveaux marchés, influencer, consolider ou révéler des habitudes de consommation; – intensifier la fréquence d’achat; – niveler les fluctuations saisonnières des ventes; – neutraliser les actions concurrentes; – élaborer ou changer une image de marque; – détruire des «freins» influençant négativement l’acheteur (prix élevés, mauvaise image de marque); – élaborer un réseau de distribution (promotions).

24

INFOGRAPHIE


T R AVA U X D E V I L L E

,OOXVWUDWLRQSRXUOHVDQVGXFROOHFWLIGH-HDQ-DFTXHV7DFKGMLDQ 3DUXWLRQSUpYXSRXUPDL

L’imprimé a toujours été au premier rang des nombreux moyens utilisés par la publicité. Signalons notamment: – l’étalage (vitrine), les échantillons; impression de pannonceaux ou displays, étiquettes, emballages; – l’image; impression d’annonces, affiches et prospectus illustrés, publicité directe, publipostage (mailing); – l’argumentation; impression de textes en forme de circulaires, brochures, annonces, prospectus, affiches. Le polygraphe, qui interprète les textes publicitaires, est limité dans son travail par le choix du matériel à disposition et par un temps d’exécution très court. L’attention et l’intérêt portés à un message publicitaire sont plus importants lorsqu’ils vantent un produit correspondant à un besoin du consommateur. La publicité doit (formule AIDA): – attirer l’attention; titre ou phrase d’appel, illustration, présentation originale et harmonieuse; – provoquer l’intérêt; mise en évidence de détails importants (critères rationnels); – susciter le désir; slogan, synthèse des avantages d’un article, image destinée à éveiller les associations d’idées du lecteur (critères émotionnels); – déclencher l’action (achat); mise en évidence de la raison sociale, des succursales; représentant, adresse, offre de prospectus ou de démonstrations...

Prospectus et flyer (papillon) Annonce particulière et perfectionnée imprimée en une ou plusieurs couleurs sur un beau papier. On soignera particulièrement la présentation artistique. Format et support: du simple papillon au riche dépliant, le style adopté et les dimensions des illustrations influencent le choix du papier et du format, généralement normalisé. Couleur: la couleur enrichit le prospectus ou permet l’identification à une entreprise ou à un produit; sans en abuser, cependant, la couleur est utilisée pour des lignes vedettes, fonds, illustrations, schémas ou diagrammes. Caractères: les choisir en harmonie avec le style adopté. Il est possible de créer une ambiance de sévérité ou de fantaisie, de finesse ou de puissance en choisissant à propos les caractères des titres. L’utilisation de moyens graphiques originaux et le choix de caractères «fantaisie» conviennent pour la mode, la nouveauté. Impression et apprêt: de nombreux produits sont conçus de manière artistique avec l’emploi de vernis brillants ou mats ou en utilisant différentes méthodes de coupe ou de pliage.

25

INFOGRAPHIE


T R AVA U X D E V I L L E

Affiche Imprimé de grand format, destiné à atteindre la foule, à frapper, il convient de distinguer les affiches administratives ou officielles, les affiches commerciales à vocation publicitaire et les affiches pour des manifestations culturelles, artistiques ou sportives. L’affiche qui arrête un passant est généralement une bonne affiche. Elle utilise des moyens plus directs, plus graphiques, plus violents: lisibilité rapide, dessin de lettre sobre, simplicité suggestive, titres jaillissant de l’ensemble, gros caractères, couleurs vives, dessins inédits, intégration texte⁄image complexe, humour.

Affiche de Werner Jecker (ci-dessus) et de Pierre Neumann (ci-dessous)

26

INFOGRAPHIE


BIBLIOGRAPHIE

Blackwell, Lewis: Typo du XXe siècle, Editions Laurence King Publishing Ltd, Londres, 1998 et 2004. Edition française, Editions Flammarion, Paris, 1993. Chatelain, Roger: Rencontres typographiques, Editions Eracom, Lausanne, 2000. Ouvrage historique et didactique sur la typographie. Denastas, Anne et Gallet, Camille: Une initiation à la typographie, Editions Niggli S.A., Sulgen, 2006. Ouvrage en allemand, anglais et français. Duplan, Pierre et Jauneau, Roger: Maquette et mise en page, Editions du Moniteur, Paris, 1986. Frick richard, Graber Christine, Minoretti Renata et Sommer Martin: Satztechnik Typografie – Band IV, Editions GDP Verlag, Berne, 1997. Ouvrage collectif conçu à l’attention des apprentis polygraphes des écoles de Suisse alémanique. Frick richard, Graber Christine, Minoretti Renata et Sommer Martin: Satztechnik Typografie – Band VII, Editions GDP Verlag, Berne, 2005. Ouvrage collectif conçu à l’attention des apprentis polygraphes des écoles de Suisse alémanique. Hofmann, Armin: Graphic Design Manual – Manuel de création graphique, Editions Niggli S.A., Sulgen, 1965. Ouvrage en anglais, allemand et français. Kunz, Willi: Typography: Macro + Micro Aesthetics – Fundamentals of Typographic Design, Editions Niggli S.A., Sulgen, 2000. Kupfereschmid, Indra: Buchstaben kommen selten allein, Editions Niggli S.A., Sulgen, 2003. Richaudeau, François: Manuel de typographie et de mise en page, Editions Retz, Paris, 1989. Ruder, Emile: Typographie – Un manuel de création, Editions Niggli S.A., Sulgen, 1967. 7e édition publiée en 2001. Tschichold, Jan: The New Typography, University of California Press, Berkeley, 2006. Traduction de l’allemand avec une introduction de Robin Kinross. Turtschi, Ralf: Praktische Typographie, Editions Niggli S.A., Sulgen, 1994. Revue suisse de l’imprimerie, revue paraissant six fois par année, publiée par le syndicat comedia.

27

INFOGRAPHIE

Infographie-Corporate  

Cours pour polygraphes de 1re année à l'Eracom

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you