Issuu on Google+

22 septembre 2011 touring 16 www.touring.ch JAA 1214 Vernier

Recyclage des montes usagées

Les pneus jouent les prolongations

6

Mobilité électrique

Ecolo, mais pas sans risques 12 Test des pneus d’hiver

La qualité prédomine 16–21 Concours: gagnez une montre-chronomètre de baroudeur Test de la Chevrolet Aveo La citadine à vocation mondiale qui assure 28

Au paradis animalier Safari dans les parcs naturels kenyans

34

53 Casse-tête juridique Responsabilité en cas de collisions en chaîne

47


22 septembre 2011 touring 16 www.touring.ch JAA 1214 Vernier

Le journal de la mobilité

n’ATTEndEz PLUS :

vAnT LE ChAngEz A ! 30.9.2011

TOUJOURS LA MEILLEURE OffRE POUR LES MEMBRES dU TCS ! TÉLÉPhOnEz ET dEMAndEz UnE OffRE : 0800 801 000

Assurance auto trop chère ?


RAPPORT QUALITÉ / PRIX OPTIMAL POUR LES MEMBRES TCS 100 000 membres assurent déjà leur voiture au TCS parce qu’ils font confiance aux experts compétents et parce qu’ils sont satisfaits de la qualité des prestations et des primes attrayantes.

COMPAREz LES PRIMES ET PROfITEz

L’AvIS dES ASSURÉS

Nous vous faisons une offre personnalisée parfaitement adaptée à vos besoins. Demandez maintenant une offre sans engagement!

Jusqu’à 70 % en l’absence de sinistre Nous récompensons les conducteurs prudents

« La confiance et la sécurité financière comptent pour moi. » Melody Guanziroli, assurée chez Auto TCS depuis 2010

Jusqu’à 30 % d’éco-bonus pour les véhicules n’émettant pas plus de 130 g de CO2 au km Contrats équitables Plus de flexibilité grâce à des contrats d’un an

dERnIER dÉLAI dE n RÉSILIATIO 30.9.2011*

« Je reste fidèle à Auto TCS, car j’en suis très satisfait. » Marc Kaufmann, assuré chez Auto TCS depuis 1996

nE LAISSEz PAS PASSER CETTE ChAnCE ! Pour profiter de la meilleure offre, vous devez résilier votre assurance existante avant le 30.9.2011* et souscrire au TCS avant le 31.12.2011. * si votre contrat actuel expire à la fin de l’année

POUR OBTEnIR LA MEILLEURE OffRE : PAR TÉLÉPhOnE

Au 0800 801 000 vous bénéficierez rapidement de conseils compétents

En LIgnE

Connectez-vous et remplissez le formulaire sur www.offre.tcs.ch

PLUS dE COMPÉTEnCES, MOInS dE fRAIS. Un EngAgEMEnT dU TCS.


22 septembre 2011 | touring 16 | édito et sommaire

5

Sommaire gros plan 6 La seconde jeunesse des pneus

Reportage dans une entreprise de recyclage des montes usagées.

société et mobilité 11 Innovations aux CFF

Les nouvelles compositions à deux étages ont été dévoilées.

Les chaussures, cette incitation à la consommation

11 Un logo relooké pour Swiss

Les souliers sont l’accessoire de tout marcheur, sur les trottoirs comme sur les sentiers. Reste cette question: de combien de chaussures un humain at-il besoin? Je me suis récemment fait peur en inventoriant ma collection de souliers. Entre les armoires et la cave, j’ai déniché des godasses de ski, de descente et de randonnée, de football, d’intérieur, de grimpe, de montagne et de trekking. Et même des bottes de pêcheur, la combinaison de plongée, quelques crocs et des mocassins. Je me suis alors demandé si j’étais atteint d’une fièvre acheteuse passagère ou s’il me manquait une case. Pourtant, la plupart de ces «chausses» sont indispensables à la pratique de mes hobbies. Même si j’avoue avoir quelquefois craqué sur certaines publicités bien senties. L’entrée de ma fille au jardin d’enfants et le fait qu’elle va devoir s’équiper de souliers sont à l’origine de mon bilan personnel. La petite va tantôt avoir besoin de chaussures d’intérieur, de bottes de pluie et de savates de gym pour l’intérieur et l’extérieur. Autrement dit, dans le meilleur des cas, il faut quatre paires de souliers à tout bambin fréquentant le jardin d’enfants. C’est le début d’une consommation effrénée. Si je me souviens bien, à l’époque, j’avais une paire de souliers bas, des pantoufles et la gymnastique se pratiquait pieds nus… Felix Maurhofer, rédacteur en chef

12 Véhicules électriques

La nouvelle identité visuelle de Swiss rappelle la défunte Swissair. 11 Appels de phares

Leur usage est toléré pour de justes motifs, mais attention aux abus. Un symposium organisé par le TCS fait le point sur la sécurité.

test et technique 16 Des pneus d’hiver convaincants

Le comparatif des dimensions 175 et 195 s’est soldé par de bons résultats. 21 Pneus toutes saisons très moyens

Pas facile de concilier les avantages des produits d’hiver et d’été. 28 Test Chevrolet Aveo

La citadine à vocation mondiale de General Motors fait honnête figure. Premier contact/essai routier 23 Toyota Yaris III 24 BMW 1 M coupé

voyages et loisirs 34 Au paradis kenyan

En prise directe avec les animaux sauvages des parcs animaliers. 39 La biosphère de l’Entlebuch

Cette région de 400 km² bénéficie depuis dix ans du label de l’Unesco. 42 L’option ferries

Comment rallier la Grèce ou la Turquie en toute décontraction. 43 Pièges à touristes

Certaines visites d’entreprises en car se révèlent être des attrape-nigauds.

club et membres 45 L’ambassadeur du TCS

L’humoriste Marco Rima présentera le club dans des sketches télévisés. 47 Collisions en chaîne et responsabilité

Ce thème a été disséqué lors de la rencontre des avocats-conseils du TCS. 49 Carte Entreprise

La couverture idéale pour les parcs de véhicules des PME. 54 L’entretien

Hugo Gasser, guide de randonnées culturelles.

49 Prestations TCS 53 Courrier des lecteurs, concours,

impressum

ldd

Et si les biplaces investissaient les cités…

Photo de couverture Photographe: Pia Neuenschwander

Le récent Salon de Francfort présage-t-il un retour en grâce des citadines biplace en tandem? Plus élaboré que les rustiques Messerschmitt 2 temps des années cinquante, ce prototype Opel «Rak e» à propulsion électrique atteint 120 km/h pour une autonomie de 100 km. Audi a effectué une démarche similaire avec l’Urban Concept à structure monocoque.


6

gros plan | touring 16 | 22 septembre 2011

La deuxième vie des pneus suisses Un pneumatique arrivant au terme de sa vie en Suisse n’a pas toujours dit son dernier mot. S’il est encore en bon état, il trouvera preneur en Afrique ou en Amérique du Sud, où il rendra encore de bons et loyaux services.

› Certains pneus usagés sont exportés vers l’Afrique ou l’Amérique du Sud, d’autres servent de combustible dans des fours de cimenterie et quelques exemplaires rares s’arrachent même. La destinée d’un pneumatique qui n’est plus bon pour le service en Europe dépend dans une large mesure de sa dimension et du profil résiduel. La sélec-

tion est effectuée par des entreprises spécialisées dans le commerce des pneus usagés, comme AABA AG, à Bremgarten (AG). Le tri des pneus entrants est l’opération la plus importante, car il s’agit de décider lesquels pourront être revendus, seront transformés en poudrette servant à la fabrication d’autres produits en caoutchouc ou se-

Après le tri, les pneus qui ne terminent pas dans le conteneur à déchets sont stockés.


22 septembre 2011 | touring 16 | gros plan

photos Pia Neuenschwander

ront incinérés afin que leur valeur énergétique puisse être récupérée sous forme de chaleur. C’est de cette décision que dépendra la satisfaction du client et, en fin de compte, l’existence de l’entreprise. En principe, tous les pneus ayant un profil résiduel d’au moins 1,6 mm sont destinés à l’exportation. 60% de ces produits exportés se retrouvent en Afrique ou en Amérique du Sud, le reste se répartissant entre l’Europe (notamment orientale) et l’Asie, où ils peuvent poursuivre leur carrière en toute impunité. En Afrique, en particulier, les exigences posées à un pneu sont sans commune mesure avec ce qu’on en exige ici. «Néanmoins, les Africains préfèrent les pneus européens usagés aux pneus chinois bon marché», explique Stephan Bättig, du comité de l’Association suisse du pneu (ASP). Voilà qui témoigne du haut niveau de qualité des pneus européens. L’ASP compte 17 entreprises d’élimination de pneus usagés parmi ses membres. L’association défend les intérêts du commerce, de l’élimination et de l’industrie du pneumatique en Suisse, où elle veille au bon fonctionnement des structures.

Bonjour le pitbull | Les visiteurs du site de traitement des pneus usagés de Bremgarten sont accueillis par les aboiements d’un pitbull noir qui veut absolument savoir qui pénètre sur son territoire. Les nouveaux venus sont donc longuement inspectés et flairés par une truffe humide. Si l’intrus subit cette fouille olfactive avec succès, le gardien à quatre pattes passe le relais à Stefan Egger. «Rocky est notre Securitas», explique le maître de céans en se fendant la malle, «car il y a des gens qui vo-

La société AABA réceptionne chaque jour quantité de pneumatiques usagés.

Les produits ayant encore un profil suffisant sont répertoriés et mis en dépôt.

7

lent les pneus ou en déposent illégalement». En tant que contremaître, Stefan Egger s’assure du bon déroulement des opérations au sein de l’entreprise. Des pneus venus de toute la Suisse sont livrés, examinés et triés. Ceux qui sont en mauvais état sont mis directement dans des conteneurs et livrés à la cimenterie voisine de Wildegg, où ils serviront de combustible pour alimenter les fours. Environ 65% des pneus considérés comme déchets sont transformés en chaleur. Le reste sera broyé et la poudrette ainsi obtenue servira à fabriquer des tapis ou des semelles en caoutchouc.

La filière du rechapage | En principe, il

est interdit d’exporter les pneus non réutilisables. Sur demande, la Confédération peut toutefois délivrer des autorisations spéciales. Les pneus de poids lourds peuvent connaître une seconde vie en Suisse après avoir été rechapés. Leur prix très élevé rend cette opération rentable. «En Suisse, le rechapage de pneus de voitures n’est plus intéressant financièrement», explique Stephan Bättig. Mais des pneus usagés sont exportés pour être rechapés ailleurs.

Autres pays, autres pneus | Les pneus en bon état et ayant encore du profil sont stockés par dimensions. Dès qu’ils ont trouvé preneur, ils sont enfilés les uns dans les autres, les petits dans les grands, afin d’économiser de l’espace lors du transport. Ce travail est effectué par deux machines. Ils sont ensuite comprimés au moyen d’un chariot élévateur et empilés dans un conteneur. «On peut en mettre ainsi plus de 3000 dans un seul conteneur», explique Stefan Suite en page 8

Quand il ne joue pas au Securitas, Rocky le pitbull passe son temps à se faire les dents sur de vieilles chambres à air.


8

gros plan | touring 16 | 22 septembre 2011

Suite de la page 7

Egger. Seules des entreprises approuvées par l’ASP sont habilitées à exporter des pneus compactés. Les contrôleurs de l’association veulent ainsi s’assurer que la marchandise conditionnée de la sorte et exportée soit de qualité irréprochable. Certains pneus restent sur les étagères de la société AABA pendant des années. Mais les dimensions courantes trouvent preneur après quelques semaines. Les grandeurs recherchées dépendent des pays et des clients. Ce sont les modèles de véhicules utilisés en Afrique et en Amérique du Sud qui sont déterminants, puisque la plupart des pneus usagés y sont exportés: «Pour le moment, les pneus de minibus et de fourgons ont le vent en poupe», précise Stephan Bättig.

Poussière de caoutchouc | L’activité

des entreprises de tri de pneus usagés est en phase avec celle des garages. «Dès que la radio annonce la première neige, les clients veulent tous changer de pneus en même temps», constate Stefan Egger. Idem à la fin de l’hiver quand les automobilistes veulent remonter leurs pneus d’été. C’est beaucoup plus tranquille sous le soleil d’août.

Les pneus savamment empilés sont compactés avant le transport afin de gagner de l’espace.

Les ouvriers travaillent torse nu et réceptionnent les pneus à intervalles réguliers. Même Rocky, le pitbull, se retire à l’ombre. Stefan Egger, le contremaître, doit motiver ses hommes et n’hésite pas à élever la voix. Les échanges sont sonores et rugueux. Ce n’est pas un travail de femmelette, il faut

avoir l’esprit pratique et se démener. «Les hommes qui travaillent dans le domaine du pneu sont d’ailleurs un peu particuliers», explique Stefan Egger. «On dit que c’est dû à la poussière de caoutchouc». Stephan Bättig, le membre du comité de l’ASP, confirme en riant. Nadia Rambaldi

Les mélanges de gommes: un secret jalousement gardé

Ceinture acier Treillis de fils d’acier noyés dans le caoutchouc et conférant au pneu sa robustesse Ceinture textile Bandage de nylon renforçant la bande de roulement Inner liner Mélange de caoutchouc formant un revêtement intérieur et remplaçant la chambre à air Bourrage sur tringle Partie du talon influant sur la déformation en courbe et le guidage du pneu

La couche extérieure, qui comprend les sculptures, est un peu plus souple que la couche inférieure de la bande de roulement. Les autres mélanges, ceux qui composent les flancs, la carcasse et le talon, sont également adaptés à leur mission. Les mélanges comprennent notamment du caoutchouc naturel (15%) produit à partir de la sève (le latex) d’un arbre appelé hévéa, et du caoutchouc synthétique (24%) issu du pétrole. Malléable à l’état naturel, le caoutchouc est rendu élastique par vulcanisation. Mais un pneu se compose également d’acier (12%), de textiles (12%), d’additifs (6%) et d’adjuvants comme le noir de carbone et la silice (31%). Ces agents de renforcement déterminent notamment la résistance à l’usure et la rigidité du pneu. Le noir de carbone lui confère en outre sa couleur. nr Bande de roulement et sculptures En contact avec le sol, elles transmettent toutes les forces induites par le véhicule Flanc Couche de gomme flexible protégeant la carcasse Carcasse Structure porteuse du pneu, qui détermine sa charge admissible en combinaison avec la pression de gonflage Flancs renforcés Améliorent la stabilité et la précision directionnelle Talon et tringle Assurent le positionnement précis du pneu sur la jante

graphique Goodyear Dunlop

Un pneumatique se compose de divers matériaux répartis dans la bande de roulement, les flancs, la carcasse, le talon et le revêtement intérieur. On y trouve principalement de l’acier, diverses qualités de caoutchouc, des matières synthétiques et des produits chimiques: en tout, une quinzaine de mélanges de gomme et plus de 200 matières premières. Les mélanges ont une influence déterminante sur les propriétés du pneu. Chaque manufacturier a élaboré ses propres recettes qui constituent un secret de fabrication bien gardé. Le mélange le plus important est celui de la bande de roulement, car celle-ci assure le contact du pneu avec le sol. C’est elle qui détermine les performances du pneu, notamment en fonction de la température ou des conditions atmosphériques (pluie, etc.).


PATINOIRE DE MALLE Y L AUSANNE

C Catégorie atégorie d de ep place lace e ett p prix rix Prix normal Prix membres P rix sspécial pécial m embres TTCS CS

ccat. at. 1 1158.– 5 8 .– 148.– 1 48.–

ccat. at. 2 1138.– 38 . – 128.– 1 28 . –

L E S 7 E T 8 F É V R I E R 2012

ccat. at. 3 1118.– 18.– 108.– 1 08.–

ccat. at. 4 888.– 8 .– 78.– 7 8.–

(Les prix comprennent 10% de frais de pré-location. Frais d’expédition CHF 8.–/commande non comprise.)

Talon de réservation pour Art on Ice 2012 à Lausanne Je commande

billet(s) d’entrée prix special (membres TCS)

Nom

Prénom

Adresse

NPA/Lieu

E-mail

Tél.

Notre offre VIP: Venez savourer, en compagnie de vos invités, l’ambiance unique d’Art on Ice: Accès à l’espace «hospitality», billets de la meilleure catégorie, rafraîchissements, snacks, cocktail riche, parking. Commandes / renseignements: Gabriela Buchs – téléphone: 044 315 40 24. ! Date désirée ! 7.2.2012, 19h30

! 8.2.2012, 19h30

! Catégorie désirée ! L'offre VIP ! catégorie 1 ! catégorie 2 ! catégorie 3 ! catégorie 4 ! En cas de non-disponibilité dans la catégorie désirée, j'accepte une/des place(s) ! directement inférieure(s) ou ! directement supérieure(s)

Prière de retourner à: Art on Ice Production AG, Breitackerstrasse 2, 8702 Zollikon, fax 044 315 40 29, www.artonice.com


22 septembre 2011 | touring 16 | société et mobilité

Trains recomposés

Parlons droit

Urs-Peter Inderbitzin

Les nouveaux trains longue distance à deux étages des CFF répondent davantage aux besoins des usagers.

› Les nouvelles compositions à deux étages

sagers sensibles, les véhicules sont pressurisés pour éviter les douleurs auriculaires dans les tunnels. Les CFF ont d’ores et déjà commandé 59 trains pour un montant de 1,9 milliard de francs. Ces compositions à deux étages seront les premières du monde à disposer d’une technique d’inclinaison qui permettra aux trains de rouler plus vite dans les courbes. La durée du trajet entre Berne et Lausanne sera ainsi réduite. hwm

photo CFF

pour le trafic longue distance des CFF privilégient la continuité. Une maquette du train produit par Bombardier montre qu’il s’agit surtout de détails censés améliorer le confort des passagers. On peut ainsi citer les prises de courant équipant chaque siège et l’affichage numérique des réservations. Les sièges groupés qui n’étaient guère appréciés disparaissent. Bonne nouvelle pour les pas-

Le wagon-restaurant des nouveaux trains à deux étages des CFF est particulièrement fonctionnel.

Une identité visuelle rappelant Swissair Le 2 octobre 2001 est entré dans l’histoire comme la pire journée de l’aviation civile helvétique. La flotte de Swissair, fierté de la nation, restait clouée au sol. Le grounding fut le prélude à la faillite de la compagnie qui survint peu après. La fin de Swissair a aussi signifié la disparition de son fameux logo. Celui-ci a été remplacé par le logo aux deux cubes créé par le prestigieux designer et fondateur de «Wallpaper», Tyler Brûlé. Aujourd’hui, par un étrange tour du destin, le graphisme de la défunte Swissair revient sur le devant de la scène à travers le nouveau logo de Swiss. L’écriture s’affiche toutefois en majuscules, et ceci non plus à gauche mais à droite de l’empennage. On discerne ainsi immédiatement que Swiss

11

est une compagnie aérienne. «Du fait de l’ampleur de l’offre, nous nous distinguons en premier lieu par notre marque», a fait pertinemment valoir Holger Hätty, chief commercial officer, lors de la présentation. Swiss redeviendra-t-elle un jour Swissair? La question continuera à faire l’objet de spéculations à l’avenir. Swiss a en tout cas déjà racheté les droits de la marque en 2009. hwm

Une ressemblance frappante avec l’ancien logo.

Attention à ne pas abuser des appels de phares Dans un élan d’amabilité, les automobilistes et chauffeurs routiers font souvent des appels de phares afin d’avertir les autres usagers de la route d’un contrôle de vitesse imminent. Ce que bon nombre de conducteurs ne savent pas, c’est qu’il est interdit de signaler la présence d’un radar par un appel de phares. L’utilisation abusive de signaux de mise en garde – qu’ils soient acoustiques ou visuels – est passible d’une amende d’ordre de 40 fr. On peut toutefois prévenir les autres automobilistes d’un contrôle de vitesse d’un geste de la main. En revanche, l’usage des appels de phares est permis lorsqu’il contribue à améliorer la sécurité sur la route. Un appel de phares peut ainsi servir à attirer l’attention d’un automobiliste venant dans l’autre sens et qui roule tous phares éteints de nuit ou par temps de brouillard. Il peut en outre être utilisé à une intersection afin d’inviter un conducteur en attente à s’insérer dans le trafic. On peut aussi alerter un automobiliste venant à contresens du danger que représente la manœuvre de dépassement qu’il est en train de réaliser. Dans ces situations, le recours aux appels de phares est justifié pour raisons de sécurité. De plus, l’appel de phares peut se révéler plus efficace – même la journée – et moins gênant pour les riverains que l’usage du klaxon. Cette habitude est en revanche prohibée lorsqu’elle n’est pas motivée par une raison légitime, comme saluer un autre conducteur ou marquer sa désapprobation face à une erreur de conduite. Il y a plusieurs années, le Tribunal fédéral a d’ailleurs stipulé que «les particuliers ne sont pas des policiers de la route et les donneurs de leçon sont indésirables et mal vus», (ATF 107 IV 194). Une fois la nuit tombée, seuls les signaux lumineux sont autorisés. Les avertissements sonores sont autorisés uniquement dans les cas d’urgence.

L’auteur est juriste et correspondant au Tribunal fédéral.


12

société et mobilité | touring 16 | 22 septembre 2011

Jean-Marc Thévenaz (à g.) et Toni Keller (à dr.), du TCS, encadrent Jörg Beckmann et Romeo Wälti, deux orateurs du symposium.

Est-elle à risque, l’électromobilité? Alors que le nombre de deux-roues électriques enregistre une forte croissance, devrait-on adopter à leur endroit des règles destinées à renforcer la sécurité routière? Ce thème était au centre d’un récent symposium organisé par le TCS.

› La Suisse compte actuellement 11 000 voitures hybrides et quelque 500 véhicules entièrement électriques. Entre 2005 et 2010, les vélos électriques ont connu une progression stupéfiante, passant de 1792 à 39 427 unités vendues. En continuant à ce rythme, le cap des 50 000 unités sera bientôt franchi. D’autant que pour la seule année 2010, un bond de 64% des ventes de vélos électriques a été enregistré. Ces chiffres attestent l’engouement qui règne autour de ce moyen de transport permettant de couvrir des distances respectables sans se fatiguer.

Reste qu’à une vitesse oscillant entre 25 et 45 km/h – et même davantage pour les scooters électriques –, un accident peut avoir des conséquences dramatiques. Faudrait-il donc rendre le port du casque obligatoire, dispenser des cours de conduite ou introduire un examen, voire soumettre les véhicules à un contrôle technique? L’ensemble de ces mesures a été longuement débattu par les participants au récent symposium organisé par le département Sécurité routière du TCS. Selon Volker Fröse, de l’Office fédéral des routes, il n’y a pas l’ombre d’un doute: à partir du moment où l’on en-

fourche un engin atteignant des pointes de 50 km/h, l’obligation de porter un casque relève du simple bon sens. Des propos relayés par plusieurs autres intervenants (lire encadré en page 13), qui ont également soulevé le besoin de perfectionnement de nombreux usagers.

Un dangereux silence | Silencieux, les véhicules électriques semblent représenter un risque particulier pour les piétons. Une problématique illustrée de façon saisissante par Jean-Marc Meyrat, de la Fédération suisse des aveugles: «Pour nous autres malvoyants, la question du bruit émis par le trafic routier n’est pas nouvelle. Afin de signaler sa présence, le chauffeur d’un véhicule électrique devrait émettre un signal sonore avertisseur. Par exemple, il serait bon d’équiper les voitures électriques d’un klaxon spécial à cet effet, un sympathique pouet-pouet, ou alors qu’elles émettent artificiellement un bruit de moteur.» Et JeanMarc Meyrat de conclure son intervention par un appel à la vigilance dans les zones 30: «Ces espaces dénués de repères tactiles génèrent chez les aveugles un sentiment d’insécurité». En écho à ce plaidoyer, Urs


22 septembre 2011 | touring 16 | société et mobilité

Schwegler, de Newride, a exposé son expérience personnelle d’adepte du deux-roues électrique: «Je pars toujours du principe que l’on ne m’entend pas.»

«Sur un vélo électrique, on est aussi rapide que Cancellara»

Industrie dynamique | Il n’en demeure pas moins que l’ensemble des usagers de la route devront s’habituer à la présence de ces engins rapides et silencieux. Car comme l’a rappelé Jörg Beckmann, directeur de l’Académie de la mobilité, les conditionscadre en Suisse sont propices à leur essor. Notre pays possède en effet un tissu industriel composé de petites entreprises dynamiques tournées vers la recherche et l’innovation, une infrastructure électrique performante, ainsi qu’une multitude d’acteurs locaux veillant à la mise en place du réseau de bornes de recharge: «Les entreprises suisses ont une capacité d’innovation d’autant plus remarquable qu’elles ne bénéficient d’aucun soutien des collectivités publiques», a relevé en conclusion Jörg Beckmann. Jacques-Olivier Pidoux

L’électromobilité rencontre un grand succès auprès des cyclistes. Les ventes de vélos électriques ont connu une croissance exponentielle au cours des dernières années. Cette mutation pose de gros défis aux cyclistes eux-mêmes, mais aussi en matière d’infrastructure et de législation. Volker Fröse, de l’Office fédéral des routes (Ofrou), évoque dans son exposé ses propres expériences. «Au guidon d’un vélo électrique, je suis aussi rapide que le champion cycliste Fabian Cancellara.» La vitesse plus élevée augmente aussi le risque d’accident et de blessures graves. Les automobilistes éprouvent encore de la peine à évaluer les performances des vélos électriques, ce qui peut aussi entraîner des accidents. Pour leur part, les cyclistes devraient se protéger au moyen d’un casque. «Le bon sens ne va malheureusement pas de pair avec ce boom du vélo électrique. C’est pourquoi il faut introduire l’obligation du casque, du moins pour les bicyclettes à

Info Touring Pour en savoir plus sur la mobilité électrique: www.mobilityacademy.ch, www.newride.ch, www.e-mobile.ch.

Publicité

photos Nadia Rambaldi, Biketec, Adpic

Sur des montures aussi rapides, le port du casque s’impose.

Les aveugles perçoivent mal les véhicules électriques silencieux.

13

partir de 250 watts», argue Volker Fröse. Dans le canton de Berne, 20 accidents impliquant des vélos électriques ont été enregistrés en 2010. Cette année, ils se montaient déjà à 26 à fin juillet. La plupart se sont produits en zone urbaine, notamment à Berne, comme le montre une statistique de la police cantonale bernoise. «Les accidents ont eu lieu lorsqu’il y avait peu de trafic, sur des routes rectilignes et par beau temps», explique Romeo Wälti, instructeur de la circulation. Christoph Merkli, de Pro Vélo, se dit convaincu que quelques accidents pourraient être évités grâce à une meilleure infrastructure. Il plaide en faveur de voies rapides pour les vélos dans les villes, afin de permettre aux «e-bikers» de circuler sans rencontrer d’obstacles. Pour garantir des manœuvres de dépassement sans danger, l’électromobilité implique l’aménagement de pistes cyclables à sens unique d’une largeur de 2,5 m. nr


x e au é v r S C se e ré es du T r f f O mbr me

Découvrez les Préalpes par le rail!

Bild hat Grauschleier und sind die Rebberge in den Voralpen?

Express des Préalpes

Le Voralpen-Express (Express des Pré-

Ameron Hotel FloraÔ, Lucerne

Hôtel EinsteinÕ, Saint-Gall

alpes) propose la liaison la plus agréable

Hôtel prisé et rénové comptant 161 chambres

Au cœur de la ville de Saint-Gall inscrite

et la plus attrayante entre le lac de Cons-

et situé à proximité de la gare et des curiosi-

au Patrimoine mondial de l’UNESCO vous

tance et le lac des Quatre-Cantons. De

tés touristiques. Les chambres à l’aménage-

attend, dans un bâtiment de style classique

confortables trains rapides vous condui-

ment moderne sont équipées de climatisa-

au passé textile, l’élégant Einstein 4 étoiles.

sent vers de fameuses destinations si–

tion, radio, WiFi, minibar, coffre-fort, sèche-

L’hôtel dispose de 2 restaurants, d’un bar, de

tuées le long du parcours. Montez à bord

cheveux et TV par satellite. Restaurant et

chambres avec bain/douche, TV, connexion

et découvrez les plus belles Préalpes par

bar à disposition. Ascenseur.

WLAN. Centre de fitness et espace bien-être

le rail!

avec bain de cristal (36° C).

Offre réservée aux membres du TCS dès CHF 319. – Voyage en train 2e classe depuis le domicile jusqu’à Lucerne ou Saint-Gall et retour depuis Lucerne ou Saint-Gall, base demitarif – 1 nuit à Lucerne et 1 à Saint-Gall dans des hôtels 3* et 4* (base ch. double) y compris buffet petit-déjeuner

– Voyage à bord de l’Express des Préalpes Divers – Assurance frais d’annulation obligatoire le 2e jour par personne CHF 29 – Documentation de voyage détaillée – Réduction pour chambre à trois lits et et informations complémentaires sur enfants sur demande l’Express des Préalpes – Supplément chambre individuelle CHF 160 – Supplément voyage en train 1re classe CHF 49 (base demi-tarif) Dates de voyage 2011: – Réduction abonnement général CHF 73 30.9-2.10./7-9.10./14-16.10./21-23.10./28-30.10./4-6.11./11-13.11./18-20.11./27-28.11./ – Sous réserve de modifications tarifaires 3-4.12./10-11.12./17-18.12. – Les conditions générales de railtour suisse S.A. s’appliquent. La réservation de l’offre inclut obligatoirement le transport! Tous les prix sont calculés pour une personne. Les enfants jusqu’à 16 ans avec carte junior accompagnés de leurs parents ou grands-parents voyagent gratuitement. Les enfants sans carte junior paient le prix demi-tarif.

Réservations sur www.railtour.ch/voralpenexpress ou directement chez railtour suisse S.A. en appelant le 031 378 01 01


publicité

publicité


16

spécial pneus d’hiver | touring 16 | 22 septembre 2011

Soumis à d’implacables tests sur neige en Haut-Valais, les pneus du comparatif 2011 se sont révélés à la hauteur des attentes.

Les pneus d’hiver déroulent Tant les pneus d’hiver de dimension 175/65 R 14 T que ceux de 195/65 R 15 T ont fourni des résultats probants lors de l’impitoyable comparatif TCS. Résultats détaillés.

› Les automobilistes à la recherche de la

monte hivernale idéale disposent d’un choix plus large que jamais. Sur les 30 pneus soumis au traditionnel test TCS, 9 ont décroché la mention suprême «très recommandé» et 18 l’appréciation «recommandé». Seuls 2 produits ont dû se contenter d’un «recommandé sous réserve» alors que le 195 Trayal Arctica est l’unique pneu

à avoir été recalé. Ce modèle a cumulé les lacunes en se montrant très faible sur route humide, faible sur le sec, légèrement déficient sur neige et glace et a induit la consommation la plus élevée.

A l’aise, les 175 | La dimension 175/65 R 14 T – elle équipe les citadines – n’a pas accusé de faiblesses notoires sur chaussée

La brochure TCS et son app iPhone La brochure «Pneus d’hiver 2011» du TCS constitue un complément très informatif du test des pneumatiques. Comme d’habitude, elle peut être obtenue gratuitement (non-membres, 10 fr.) dans les centres de contact TCS, commandée dès fin septembre sur tus@tcs.ch mais aussi téléchargée sur www.pneus.tcs.ch. Le test et diverses questions relatives aux pneus sont désormais disponibles via l’application iPhone du TCS. Un nouveau design, un menu convivial et la fonction de recherche font de cette application TCS un véritable guide mobile. Téléchargement gratuit sur Apple Store. tg

sèche. Même constat sur le mouillé où aucun produit ne peut toutefois se prévaloir d’excellentes performances. Les essais sur neige effectués au col du Nufenen ont majoritairement débouché sur de bons résultats. En raison des lacunes affichées dans cette discipline, le Falken Eurowinter HS439 a été rétrogradé à «recommandé sous réserve». Dans le domaine de la consommation de carburant, les écarts n’ont guère évolué. Pneu le plus sobre, le Continental a permis d’épargner 5% de carburant, soit 0,3 l/100 km, par rapport au modèle Uniroyal... fabriqué par le même groupe. Le pneu Michelin continue à faire la course en tête en matière de longévité et a parcouru une distance environ deux fois plus longue que les moins performants.

Des 195 équilibrés | Dotant aussi bien

les voitures compactes que les familiales, la dimension 195/65 R 15 T a brillé par son homogénéité. 6 pneus ont été consacrés «très recommandé» et 8 «recommandé».


22 septembre 2011 | touring 16 | spécial pneus d’hiver

photos TCS

Et l’unique pneu «recommandé sous réserve», le Falken Eurowinter HS439 retravaillé, a démontré des progrès sur le mouillé, mais pas suffisamment sur neige. La plupart des produits font bonne figure sur le sec. Aucune lacune particulière n’a été décelée sur chaussée humide, même si aucun pneu n’excelle dans ce domaine. A l’exception de 3 modèles, tous les pneus ont subi l’épreuve sur neige sans coup férir. Comme son homonyme de 175, le Falken voit son appréciation abaissée à «recommandé sous réserve» au vu de ses performances médiocres sur route enneigée. Les disparités en matière de consommation s’élèvent à 6%, soit 0,4 l/100 km. Michelin s’adjuge, ici aussi, la palme de la longévité. Au final, on peut affirmer que le marché regorge de pneus de qualité. Le choix se fera donc sur des détails que l’automobiliste aura tout loisir d’étudier en consultant les tableaux ci-dessous. MOH/TCS C+E

Au quotidien, les pneus d’hiver sont essentiellement confrontés à des chaussées mouillées.

Comparatif TCS: pneus d’hiver 175/65 R 14 T marque/type Continental WinterContact TS800 Michelin Alpin A4 Dunlop SP Winter Response Goodyear Ultra Grip 8 Semperit Master-Grip ESA-Tecar Super Grip 7 Vredestein Snowtrac 3 Uniroyal MS plus 6 Maloya Davos Firestone Winterhawk 2 Evo Sava Eskimo S3+ Pirelli Winter 190 Snowcontrol Serie 3 Ceat Formula Winter Falken Eurowinter HS439

prix (environ) 1 113.– 115.– 127.– 129.– – 108.– – 112.– – 115.– – 117.– – –

sec

mouillé

neige

glace

60% 62 62 60 54 54 60 54 60 60 62 54 50 60

68% 60 62 70 64 56 56 68 58 50 54 60 44 44

76% 62 60 56 70 70 56 58 60 64 58 60 58 26

60% 68 60 64 64 62 64 60 62 58 66 64 58 66

confort/ bruit 46% 36 54 50 44 50 42 42 36 56 44 36 48 50

consommation 2 80% 72 66 76 74 72 70 62 68 66 76 70 64 72

confort/ bruit 48% 46 52 46 40 40 42 52 52 46 38 40 52 42 46 26

consommation 2 76% 68 80 68 68 74 70 64 72 66 72 68 64 72 68 58

usure 70% 98 60 84 64 70 90 60 70 74 60 50 60 54

appréciation TCS 1111 1111 1111 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1133

Comparatif TCS: pneus d’hiver 195/65 R 15 T marque/type Continental WinterContact TS 830 Goodyear Ultragrip 8 Semperit Speed-Grip 2 Dunlop SP Winter Sport 4D Michelin Alpin A4 Pirelli Winter 190 Snowcontrol Serie 3 Nokian WR D3 Vredestein Snowtrac 3 Fulda Kristall Montero 3 Barum Polaris 3 Kleber Krisalp HP2 Kumho I’ZEN KW23 Bridgestone Blizzak LM-32 GT Radial Champiro WinterPro Falken Eurowinter HS439 Trayal Arctica

prix (environ) 1 126.– 143.– – 143.– 126.– 134.– – – – – 126.– – 129.– – – –

Légende 1 Selon marché suisse du pneu, l’organe indépendant de surveillance des prix de l’UPSA et ESA. 2 La consommation est influencée par la résistance au roulement.

sec

mouillé

neige

glace

60% 64 60 64 66 64 74 58 56 66 64 64 68 54 66 32

70% 74 66 70 60 64 58 60 52 54 44 54 48 42 52 0

72% 62 68 68 62 64 68 68 76 66 62 62 62 44 36 40

62% 62 62 62 64 70 64 64 60 60 62 62 54 64 62 50

Critères d’évaluation en %: les explications Les appréciations des différents critères d’évaluation sont indiquées en %. Il faut considérer ces pourcentages comme des notes individuelles, et non comme des valeurs absolues. Ainsi, une différence de 20% sur un critère ne signifie pas que le pneu est 20% inférieur en chiffres absolus. Une valeur de 100% équivaut à la note maximale «excellent», 0% équivaut à «non recommandé». La meilleure note par critère d’évaluation figure en vert. La plus mauvaise note par critère figure en rouge.

usure 74% 70 70 64 90 60 70 64 70 70 90 54 70 70 54 80

appréciation TCS 1111 1111 1111 1111 1111 1111 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1113 1133 1333

Appréciation TCS 1111 très recommandé 1113 recommandé 1133 recommandé sous réserve 1333 non recommandé

17


22 septembre 2011 | touring 16 | spécial pneus d’hiver

19

Se préparer à chausser sa voiture pour l’hiver Les automobilistes désirant renouveler leur monte hivernale ont intérêt à s’y prendre à l’avance, histoire de ne pas être pris au dépourvu. Selon nos premières informations, il se pourrait que, comme l’hiver précédent, la disponibilité de certaines dimensions puisse poser problème. Quoiqu’il en soit, on vérifiera si

Publicité

l’ancienne monte a un profil suffisant (4 mm) pour affronter une nouvelle saison. Suite à la baisse de l’euro, certains importateurs ont procédé à de légères réductions de prix (inférieures à 10%). Afin de vérifier notamment dans quelle mesure le consommateur profite réellement des baisses annoncées par les importa-

teurs, le TCS a instauré un sondage sur le prix des pneus. Les membres du club ayant acheté des pneus peuvent faire part de leurs expériences (prix d’achat, montage, etc.) sur www.pneus.tcs.ch. Ainsi, le TCS est à même de suivre en permanence l’évolution du marché du pneu et de prodiguer des conseils ciblés. MOH


Seuls deux des pneus toutes saisons testés parviennent à régater avec les montes d’hiver sur neige.

L’audacieux pari des toutes saisons Un test TCS des pneus toutes saisons vient rappeler qu’il est ardu d’obtenir des produits performants en conditions estivales et hivernales. Seule une monte a été jugée «recommandée».

› Alors que nombre de pneus d’hiver du com-

paratif TCS obtiennent des résultats convaincants, la plupart des toutes saisons de dimension 175/65 R 14 T évalués doivent se contenter de performances globales très moyennes. Même le Goodyear Vector 4Seasons crédité d’un «recommandé» affiche de légères lacunes sur tous les revêtements pris en compte dans le test. Sur chaussée enneigée, seuls deux produits (Goodyear et Kleber) se sont hissés de justesse au niveau des pneus d’hiver, tandis que les autres ont fourni de piètres performances. Sur route verglacée, tous les pneus se sont révélés inférieurs à leurs homologues d’hiver. Les performances sur routes mouillées et sèches ont été évaluées à l’aune du test des pneus estivaux. Sur revêtement sec aussi, seule une monte toutes saisons (Vredestein) rivalise avec les pneus d’été. Vraisemblablement victime de

l’objectif antagonique visant à allier bonnes qualités sur le sec et sur neige, ce pneu s’est en revanche montré le moins efficace sur route enneigée. Les autres toutes saisons ont manifesté de légères faiblesses sur le sec. Rien de rédhibitoire, mais les automobilistes utilisant fréquemment ces produits dans de telles conditions doivent être conscients de ces lacunes. Excepté un produit (Kleber) ayant avoué de grosses déficiences sur chaussée mouillée, tous les pneus se sont bien comportés dans cette discipline. Les toutes saisons font jeu égal avec les pneus spécifiques en matière de consommation (0,2 l/100 km, soit une différence de 4%) et d’usure. Au bilan final, force est de constater qu’aucun toutes saisons ne se révèle bon dans l’ensemble des disciplines, critère indispensable pour prétendre à l’appréciation TCS «très recommandé». MOH/TCS C+E

Comparatif TCS: pneus toutes saisons 175/65 R 14 T marque/type

sec

mouillé neige

glace

Goodyear Vector 4Seasons Sava adapto Vredestein Quatrac 3 Kleber Quadraxer Hankook H730 Optimo 4S Rigdon All Season 120

46% 52 62 50 46 46

56% 48 50 34 48 42

52% 56 54 42 54 54

48% 38 20 46 28 38

confort/ bruit 40% 36 34 28 42 24

consommation 72% 80 70 76 72 66

usure 84% 70 80 94 60 60

appréciation TCS 1113 1133 1133 1133 1133 1133

Publicité

21

TCS

22 septembre 2011 | touring 16 | spécial pneus d’hiver


aux servée g ! é r e r f f O urin s de To lecteur

TOUR 2011 Alain Clark (NL)

Avery Sunshine (US)

Johannes Oerding (DE)

Saint Lu (AT)

Myron (CH)

Phil Dankner (CH)

MARDI MARDI 25.10.2011, 25.10.2011, ZO ZOUG UG Chollerhalle www.chollerhalle.ch

MERCREDI 26.10.2011, ZURICH JEUDI 27.10.2011, ZURICH X-TRA www.x-tra.ch

VENDREDI 25.10.2011, BERNE Restaurant Kreuz www.kreuz-belp.ch

SAMEDI 29.10.2011, BÂLE Stadtcasino www.stadtcasino.ch

MARDI 1.11.2011, ST-GALL MERCREDI 2.11.2011, ST-GALL Einstein www.einstein.ch

JEUDI 3.11.2011, LUCERNE

Hotel Schweizerhof www.schweizerhof-luzern.ch

VENDREDI 4.11.2011, AARAU

SPONSOR EN TITRE

Kultur- und Kongresszentrum www.kuk-aarau.ch

SAMEDI 5.11.2011, GENÈVE Halle Sécheron www.halle-secheron.ch Special guest: Tweek (CH)

PARTENAIRES MÉDIA PARTENAIRES

Informations détaillées et programme sur: www.seatmusicsession.ch

OUVERTURE DES PORTES 19.00 HEURES, DÉBUT 20.00 HEURES. (BÂLE DÉBUT 19.00 HEURES) RÉSERVATIONS Offre réservée aux lecteurs de Touring, uniquement sur www.touring.ch CHF 50.– au lieu de CHF 55.–, TVA incluse, hors frais de traitement.


22 septembre 2011 | touring 16 | test et technique

23

Moins espiègle, plus mature › Révolues

l’instrumentation en position centrale et les rondeurs osées: l’heure n’est plus aux effets de style. La Yaris III se voit même chargée d’étrenner les nouveaux traits de la future gamme Toyota. En conséquence plus posé, le design exhale une certaine prestance et des lignes cossues censées raccoler une clientèle masculine un tantinet distante. Cet accès de conformisme va de pair avec un agencement intérieur plus raffiné associant avec bonheur des revêtements de facture inégale. Fidèle à l’adage «compacte mais spacieuse», cette citadine allongée de 10 cm a tout d’une grande aux places avant, garnies de sièges au maintien notablement amélioré. L’arrière profite des 5 cm gagnés en empattement pour dégager un espace aux jambes assez stupéfiant. Du coup, la Yaris renonce à la presque mythique banquette coulissante, et le coffre rivalise avec les autres citadines, pourtant plus grandes. Relogée derrière le volant, l’instrumentation cède la place à un écran tactile sur la console centrale. Au gré des versions, cet élément peu courant dans la catégorie accueille les commandes centralisées, une

caméra de recul et, carrément sophistiqué, la réception de SMS et des applications téléchargeables (prix de l’essence, places de parc disponibles). On mentionnera aussi des commodités comme la climatisation bizone ou le toit panoramique vitré. Cette citadine novatrice se borne en revanche à conserver des motorisations existantes, quoiqu’avec des consommations légèrement réduites. On attend d’au-

tant plus impatiemment la version hybride à mi-2012. Très mature aussi dans son comportement, la Yaris laisse transparaître de meilleures qualités de routière au long cours et, dernier éclat, fournit l’entretien gratuit sur 3 ans/45 000 km. MOH

Technique: citadine; 3/5 portes; 5 places; longueur: 3,89 m; coffre: 286–768 l Motorisations: essence, 69/99 ch, diesel 90 ch Prix: 15 190 fr. (1.0 Terra) à 25 690 fr. (1.3 Multidrive Sol Pr.); sortie à fin octobre.

ldd

La Toyota Yaris de troisième génération rentre définitivement dans le rang. Jadis frondeuse, cette citadine étonnamment spacieuse respire la maturité et s’érige en pionnière du multimédia.

Allongée et abaissée, la Toyota Yaris III arbore des lignes plus mâles et s’allège de 20 kg.

Publicité

Une citadine japonaise bienvenue chez les Ch’tis A l’heure où maints constructeurs européens délocalisent la production de leurs petits modèles ou songent à le faire, on oublie que la Toyota Yaris est produite depuis 1999 près de Valenciennes, dans le nord de la France. Une aubaine pour ce pays ch’ti meurtri par la crise des charbonnages et les vagues de récession. Portée par la levée des quotas européens qui frappaient jusqu’alors les voitures japonaises, la petite Yaris semble avoir durablement fait son nid en France. Toyota se dit d’ailleurs déterminé à maintenir une production proche de la clientèle. Un géant nippon qui n’est aussi certainement pas insensible à la faiblesse de l’euro. Toujours est-il que Toyota annonce une capacité annuelle de 200 000 Yaris sur ce site et que, durant les meilleurs exercices, elle s’est vendue à 270 000 unités sur le Vieux Continent. Plus que jamais, elle constitue l’un des fers de lance du numéro un mondial en Europe dans un segment appelé à croître avec le renforcement des dispositions sur le CO2. Et comme Toyota se fournit essentiellement auprès de sous-traitants locaux, l’histoire de la Yaris prend des allures de conte de fées industriel. MOH


24

test et technique | touring 16 | 22 septembre 2011

Elle raffole des enfilades La BMW 1 M coupé se profile en digne héritière des M3 d’antan. Son agilité et l’explosivité de son biturbo en font une bête de race, certes non sans bonnes manières. lée vers des cieux stratosphériques culminant, aujourd’hui, avec un moteur V8. C’est dire que la 1 M coupé arrive à point nommé pour renouer avec la virtuosité que l’on attend d’une compacte sportive et concocter un cocktail plus détonant que jamais. L’inamovible «6 en ligne» est désormais gavé par deux turbos qui le boostent à 340 ch et, surtout, génèrent un couple démentiel dès 1500 tr/min. Ainsi dopé, ce coupé aux atours musculeux tient plus du dragster que de la GTI. Pied au plancher, l’aiguille du compte-tours bondit jusqu’à la zone rouge, tandis que le passage du second rapport vous administre un coup de pied bien placé. Une pression sur la touche M et la réponse de ce groupe d’exception gagne encore en réactivité. Comme s’il en manquait... Le tout baigné dans un concert de ronflements rauques virant aux sons métalliques dès que le fauve se déchaîne.

Ludique à souhait | Cette vivacité se conjugue avec une agilité hors pair. Dès les premières enfilades, cette compacte enchaîne les virages avec un naturel déconcertant. Intuitif et d’une précision redoutable, le comportement se mue en régal de pilotage. Oui pilotage, car cette propulsion a fort à faire pour endiguer la fougue du biturbo, à l’image de l’ESP qui s’affole au premier coup de gaz déterminé. Castratrice sur le sec, cette aide à la conduite se fait salvatrice sur le mouillé où le train arrière amorce des décrochements subits. Sur le sec, on apprécie en revanche le mode intermédiaire atténuant les interventions de l’ESP. Quant à sa coupure totale, on la réservera aux parkings fermés; c’est plus sûr.

Cela étant, ce coupé souffle à merveille le chaud et le froid. En utilisation urbaine, le couple omniprésent autorise une conduite à des régimes hyper bas dans une orgie d’onctuosité. Seuls les ronflements démonstratifs trahissent la bête de race. Idem sur autoroute, à la différence que le niveau sonore tend à être envahissant. Hormis l’embrayage longue course imposant des séances de musculation, cette sportive démontre aussi des penchants très civilisés, comme l’atteste la suspension ferme mais pas raide. Et puis l’habitacle, un brin terne malgré les sièges cuir ornés de surpiqûres oranges, réserve un appréciable espace aux 4 passagers. Et s’il renonce aux artifices technologiques, ce coupé 1 M tranche

d’avec les BMW usuelles en étant fort correctement achalandé. MOH

Les plus: moteur explosif, sonore et débordant d’onctuosité, comportement envoûtant d’agilité, sportive civilisée, volume du coffre, équipement correct, rapport prix-puissance intéressant Les moins: niveau sonore sur autoroute, tenue de route à surveiller sur le mouillé, embrayage fastidieux, capacité du réservoir, levier du frein à main butant contre la ceinture. Technique: compacte; 2 portes, 4 places; longueur: 4,38 m; coffre: 370 l; 6 cylindres en ligne 3 l biturbo essence, 340 ch, 450 Nm à 1500 tr/min (+50 Nm avec overboost); boîte manuelle à 6 vitesses, 0 à 100 km/h en 4,9 s Consommation (essai): 10,8 l/ 100 km, autonomie: 490 km Prix: 74 300 fr.

MOH

› Au fil des années, la BMW M3 s’est envo-

Prises d’air béantes et pneus mixtes annoncent le fort tempérament de la BMW 1 M coupé.

La tendance au downsizing se propage à toutes les catégories Débordant de couple et de tonicité, le moteur biturbo de la BMW 1 M coupé se révèle hautement jouissif. Il n’empêche qu’il laissera peut-être quelques puristes, adeptes des groupes atmosphériques, sur leur faim. Pourtant, ce bloc incarne bien le proche avenir que nous réserve le downsizing. Abaissement de la consommation et des émissions de CO2 obligent, la tendance est à la réduction de la cylindrée et du nombre de cylindres. Et un gardien du temple tel BMW, longtemps fidèle aux «6 en ligne» atmosphériques, se recentre sur les 4 «pattes» à suralimentation. Ainsi la nouvelle 328i sera-t-elle animée par un 4 cylindres essence turbo. Cette démarche affectant tous les constructeurs s’est vérifiée au récent Salon de Francfort. Volvo a par exemple annoncé vou-

loir se recentrer sur les moteurs 4 cylindres diesel et essence. Plus performants que les 6 cylindres actuels, ces groupes allégés de 90 kg devraient entraîner des baisses de consommation allant jusqu’à 35%. Le phénomène est perceptible dans toutes les catégories automobiles. La mini-citadine VW Up dévoilée à Francfort est ainsi animée par des 3 cylindres essence revendiquant des consommations mixtes à peine supérieures à 4 l/100 km. De premières informations sur la VW Golf de huitième génération font même état d’une version hybride dont le moteur électrique sera couplé à un bicylindre turbodiesel. La chasse au nombre de cylindres superflus semble plus que jamais ouverte. MOH


...

publicitĂŠ


Vacances en Italie

Riviera Italienne

Vacances en Italie

Ligurie


...


28

test et technique | touring 16 | 22 septembre 2011

L’atypique citadine au destin mondial Excepté un moteur sans brio, la Chevrolet Aveo s’acquitte bien de ses ambitions planétaires. Le stylisme est original et le comportement prévenant. Test de la version 1400 LT. Chevrolet Aveo rompt manifestement avec les atavismes des voitures coréennes. Propulsée au rang de modèle mondial par General Motors, elle est appelée à être produite sur plusieurs continents et – ce n’est guère évident – parvient à concilier correctement les attentes des multiples marchés auxquels on la destine. Quelque peu en décalage avec les canons européens, le design exprime ainsi une personnalité intrinsèque soulignée par les phares à double optique apparents. On est plus circonspect face au fruste combiné de l’instrumentation qui se résume à un boîtier rappelant l’univers de la moto. Cela étant, le gros affichage digital de la vitesse est parfaitement lisible. La bonne surprise provient du comportement associant tenue de cap rigoureuse et toucher de route mœlleux. Plutôt inattendu pour un véhicule à vocation planétaire. On sera moins élogieux à l’égard du moteur dont les 100 ch éprouvent quelque peine à exprimer pleinement leur potentiel. Bien évidemment, la Chevrolet Aveo conserve le rapport prix-prestations attractif inhérent à tout produit d’extraction coréenne.

dimensionnés, le dégagement aux jambes et la garde au sol pourvoient à une aisance certaine. Du moins pour deux occupants, car l’Aveo pèche par une largeur intérieure un peu juste. On retrouve davantage de prodigalité dans les innombrables compartiments de rangement émaillant l’habitacle. Même topo pour le coffre à la capacité accrue et à l’architecture cubique. Seule la modularité de la banquette – son rabattement laisse apparaître un gros décrochement – fait tache. Typique d’une voiture mondiale.

De la tenue dans le confort | Campée sur une plate-forme inédite, l’Aveo ressort du lot par la progressivité de sa suspension, appréciable en trajet autoroutier, ce d’autant que le niveau sonore est modéré. Ces excellentes dispositions pouvaient faire craindre pour la rigueur du comportement. Il n’en est rien. Sans être incisif, le train de roulement bien rivé à la chaussée est très sécurisant. Epaulée par une direction à assistance hydraulique générant un

récents produits Chevrolet, l’habitacle de l’Aveo résulte d’un joyeux mélange de composants. De qualité très moyenne, les multiples plastiques parsemant l’intérieur entretiennent une ambiance franchement hétéroclyte mais, somme toute, de bon ton. Ces éléments sont relevés par le fameux éclairage bleu glacier cher la marque. Le tout est mis en valeur par des fauteuils avant dûment contournés et dégageant une impression cossue peu courante dans le segment des citadines. Si bien que l’on repose sur des sièges au confort enveloppant. Une fois trouvé la poignée de porte logée dans le cadre de la vitre, les passagers arrière accèdent aisément à la banquette grâce au grand angle d’ouverture. Généreusement

+ –

Suite en page 31

Un style bien à elle | A l’instar des

Bilan express

photos Mathias Wyssenbach, ldd

› Cette

Rapport prix/prestations, habitacle spacieux, volume du coffre, comportement rigoureux, direction précise, suspension prévenante et niveau sonore, sièges avant enveloppants, équipement complet, freinage très efficace.

Performances péjorées par la mollesse des reprises, prédominance de plastiques durs, modularité du coffre sommaire, consommation variant sensiblement selon la conduite, reflets dans le pare-brise, frais d’entretien élevés.

Les sièges avant aux généreuses mensurations.


22 septembre 2011 | touring 16 | test et technique

29

Phares apparents et calandre à double étage: la Chevrolet Aveo recèle du caractère. A noter la poignée de la porte arrière intégrée au cadre de fenêtre.

tableau comparatif Prix (fr.) Cylindrée (cm3) Puissance (kW/ch) Couple max. (Nm/min) Consommation (l/100 km) Bruit int. à 120 km/h (dBA) Frais kilométriques (fr./km)3 Frais d’entretien4 Test Touring

Chevrolet Aveo 1.4 16V LT

Fiat Punto Evo 1.4 16V Dynamic

Ford Fiesta 1.4 16V Trend

Renault Clio 1.2 TCe Expression

19 790.– 1398 74/100 130/4000 6,1 B2 71 –.56 13333 16/2011

21 900.– 1388 77/105 127/4500 5,71 B2 715 –.55 11113 6/20065

21 250.– 1388 71/96 125/4200 5,81 C2 736 –.55 11133 20/20086

19 600.– 1149 76/103 152/3500 5,41 B2 737 –.52 11113 20/20077

1 données de l’importateur 2 rendement énergétique donné par l’importateur 3 frais d’entretien par km (15 000 km/an) 4 sur 180 000 km (15 000 km/an) 5 Fiat Punto 1.3 JTD 6 Ford Fiesta 1.6 7 Renault Twingo 1.2 TCe

Une instrumentation relativement étoffée pour une citadine.


NT AU LLEME E U T C A JOUR ME DU M A R G PRO

LE PLUS GRAND ÉCRAN DE SUISSE. www.filmtheater.ch


22 septembre 2011 | touring 16 | test et technique

Suite de la page 28

Aperçu technique

152 cm

m 0c –8 56 �

empattement 253 cm

cm 15 –1 92

100 cm

109 cm

longueur 404 cm (largeur 174 cm)

� �

largeur intérieure: avant 140 cm, arrière 130 cm coffre: 290–653 litres pneus: 195/65 R 15, min. 185/75 R 14

VOITURE D’ESSAI Chevrolet Aveo 1400 LT; 5 portes, 5 places; 19 790 fr. (véhicule testé: 20 310 fr.) Gamme: 1200 LS, 86 ch (16 990 fr.) à 1600 LTZ automatique, 115 ch (24 490 fr.) Options: peinture métallisée (520 fr.), toit ouvrant vitré électrique (1200 fr.) Garanties: 3 ans d’usine, 3 ans d’assistance; garantie antirouille: 6 ans (sous conditions) Importateur: Chevrolet Suisse SA, 8152 Glattpark (ZH), www.chevrolet.ch DONNÉES TECHNIQUES Moteur: 4 cylindres essence 16 soupapes, 100 ch; traction avant, boîte à 5 vitesses Poids: 1235 kg (voiture testée), total admissible 1566 kg, charge tractable 1000 kg

bon ressenti, cette citadine négocie les courbes avec précision et agilité. On y ajoutera un freinage puissant, malgré la présence de simples tambours arrière. Il est d’autant plus dommage que le moteur 1,4 l soit à la traîne. En dépit d’une indéniable disponibilité en conduite urbaine, ce 16 soupapes manque cruellement de souffle dans les régimes intermédiaires. C’est patent sur autoroute où l’on peine à conserver sa vitesse de croisière à la moindre amorce de côte. Sur route de campagne, la mollesse des reprises oblige à rétrograder fréquemment pour tirer ce bloc de la torpeur qui le caractérise au-dessous des 4000 tr/min. Avec les incidences que cela suppose au niveau sonore et de la consommation de carburant, certes modérée en

conduite usuelle. Fort heureusement, la commande de boîte se manipule en toute facilité. On signalera l’arrivée prochaine d’un diesel 1,3 l de 95 ch à démarrage automatique start/stop. Le tableau est nettement plus réjouissant en matière d’équipement. A l’image des molettes ergonomiques de la ventilation, cette citadine hérite de quelques éléments quasi haut de gamme. C’est le cas, sur la version LT, du volant multifonction réunissant les commandes de l’installation audio, du téléphone et du régulateur de vitesse. La dotation de sécurité incluant l’antidérapage ESC est sans faille. On passera sur l’absence de lève-vitres électriques séquentids ou les reflets dans le pare-brise. Car, au bilan final, la citadine Chevrolet Aveo éclipse quasiment son statut de voiture mondiale. Marc-Olivier Herren

Une double boîte à gants et une multitude de rangements peuplent l’habitacle. Coffre volumineux mais à la modularité peu élaborée. La poupe est surmontée d’un becquet.

Exclusivité TCS ÉVALUATION DYNAMIQUE Accélération (0–100 km/h): Elasticité: 60–100 km/h (4e vitesse) 80–120 km/h (4e vitesse) Rayon de braquage: Insonorisation: 60 km/h: 61 dB (A) 120 km/h: 71 dB (A)

11133 11113

SÉCURITÉ Freinage (100–0 km/h): 35,9 m Visibilité circulaire Equipement

11111 11113 11113

12,6 s 13,2 s 14,4 s 11,0 m

COÛTS DES SERVICES entretien (km/mois)

heures

main d’œuvre (fr.)

15 000/12 1,2 174.– 30 000/24 1,4 203.– Entretien sur 180 000 km: 15 000 km/an 23,5 7153.– FRAIS D’EXPLOITATION km/an

ct./km

fr./mois fixes

variables

15 000 30 000

56 39

426.– 426.–

274.– 548.–

Chevrolet Aveo 1400 LT: revue de détails

Tarif horaire pour calcul TCS: 145 fr. (OFS), agences Chevrolet: de 105 à 175 fr.

CONSOMMATION AU BANC D’ESSAI (cycle UE 80/1268) urbain

interurbain

TCS 8,6 4,7 Usine 7,7 4,9 Emissions de CO2: Moyenne suisse de CO2: EtiquetteEnergie (A–G): CONSOMMATION DU TEST 6,6 l/100 km réservoir: 46 litres

mixte

6,1 5,9 144 g/km 159 g/km B 11333

autonomie 697 km

TCS Technique + économie: Robert Emmenegger

HABITACLE 11113 Bien que dominé par les plastiques durs, l’intérieur est plaisant. L’avant est spacieux. Accès aisé à la banquette, plutôt indiquée pour 2 passagers, et bon dégagement aux jambes. Coffre volumineux mais modularité simpliste. Foule de rangements. CONFORT 11113 L’amortissement progressif à vitesse autoroutière et les sièges avant sculptés, quoiqu’à l’assise un peu courte, procurent un bon agrément de marche. Discret en conduite normale, le moteur se fait bruyant dès que l’on est contraint de monter dans les tours. ÉQUIPEMENT 11113 Le second niveau (LT) est bien pourvu: climatisation manuelle, régulateur de vitesse, ordinateur de bord et volant mul-

31

tifonction sont de série. Commandes de ventilation ergonomiques. Pas de plafonnier central. PERFORMANCES 11133 Le 1,4 l de 100 ch se révèle agréable en ville, mais manque de couple à mi-régime. Il faut le pousser au-delà de 4000 tr/min pour obtenir des reprises décentes, ce qui augmente le bruit et la consommation. On apprécie la commande de boîte facile. COMPORTEMENT 11113 Bien posé sur la chaussée, le train de roulement est très rassurant, peu sous-vireur et agile. Direction hydraulique précise et informative. L’antidérapage agit discrètement. Freinage très efficace. SÉCURITÉ 11113 Equipement à niveau (6 airbags, antidérapage) et 5 étoiles Euro NCAP.


42 Ressort

touring 13

9. August 2007

Trekking au Kilimandjaro, 5896 m avec safari et séjour balnéaire au bord de l’océan Indien

La plus haute cime d’Afrique Ce volcan majestueux, point culminant du continent africain, fascine. Le sommet enneigé est éblouissant. La montée, impressionnante mais facile du point de vue technique, dure six jours. Lors du safari qui suivra, vous découvrirez une nature sauvage unique. Profitez des splendides couchers de soleil, d’un climat agréable, ainsi que d’une faune et d’une flore envoûtantes. Un séjour balnéaire au bord de l’océan Indien clôture ce voyage palpitant. Programme: Jour 1–2: vol Edelweiss Air Zurich–Kilimandjaro, marche d’acclimatation, hôtel Jour 3: vers les cabanes Mandara, 2682 m, à travers la forêt vierge Jour 4: trekking avec vue sur le Kilimandjaro, cabanes Horombo 3719 m

Inscription

Jour 5: journée d’acclimatation, montée au sommet du Mawenzi, cabanes Horombo Jour 6: marche à travers le désert aride du Kibo vers les cabanes Kibo 4694 m Jour 7: journée vers le sommet: ascension du Kilimandjaro 5896 m, descente par Kibo vers la cabane Horombo 3719 m Jour 8: retour au point de départ Marangu Gate, hôtel Jour 9: safari dans le parc national Lake Manyara, Ngorongoro Sopa Lodge Jour 10: safari fascinant dans le parc national Ngorongoro, 8e merveille du monde Jour 11: parc national Tarangire, connu pour ses troupeaux d’éléphants Jour 12: vol vers Mombasa sur l’océan Indien, Severin Sea Lodge Jour 13–15: plages magnifiques, baignade dans l’océan Indien Jour 16: retour de Mombasa vers la Suisse

Trekking au Kilimandjaro, safari et séjour balnéaire

� Veuillez m’envoyer gratuitement le programme détaillé. � Je m’inscris pour les dates suivante: � Je m’inscris pour la séances d’informations suivante: Nom

Prénom

Rue

NPA/Lieu

Téléphone

Portable

E-mail Date/Signature Envoyer à: Bergschule Uri, Case postale, 6490 Andermatt, téléphone 041 872 09 00, fax 041 872 09 50, E-mail: info@bergschule-uri.ch. Consultez le programme détaillé sur: www.bergschule-uri.ch/tcskili

Exigences: Marcheurs assurés, bonne condition physique. Dates: 4. 3–19. 3.2012 26. 8–10. 9.2012 14.10–29.10.2012 18.11–3.12.2012 Offre exclusive TCS: Prix spécial TCS Prix normal

25. 3– 9. 4.2012 16. 9– 1.10.2012 21.10– 5.11.2012

Fr. 5950.– Fr. 6250.–

Nos prestations: – Trekking de 16 jours dans des lodges confortables – Conduite dès Zurich par un guide de montagne suisse – Groupe de dimension agréable, 10 à 16 personnes – Vols Suisse–Kilimandjaro–Mombasa– Suisse (taxes comprises) – Tous les transferts sur place – Trekking tout compris (pension complète, transport de bagages, autorisations, taxes pour le parc national) – Séjour balnéaire au bord de l’océan (petit déjeuner et dîner) Séances d’informations gratuites: Jeudi 20 octobre 2011 à Lucerne Dimanche 22 avril 2012 à Altdorf Dimanche 23 septembre 2012 à Altdorf


Rendez-vous No 8

Art de vivre Marché de Provence, shopping tendance... À tout bientôt en France !

jeux concours


34

voyages et loisirs | touring 16 | 22 septembre 2011

Une image symbolisant le continent africain: un troupeau d’éléphants du parc national d’Amboseli défile en cortège au pied du Kilimandjaro.

Aventure au pied du Kilimandjaro Troupeaux de zèbres et de gazelles, cortèges d’éléphants et félins aux aguets: autant de rencontres qui émaillent un safari dans la savane infinie du Kenya, blottie au pied du Kilimandjaro dans ce pays berceau de l’humanité.

› Le petit bus au toit ouvrant surélevé ca-

hote sur la piste de terre battue. De temps à autre, une secousse plus forte nous arrache les jumelles des yeux, auxquels elles sont constamment rivées afin de profiter du spectacle grandiose. Une couche épaisse de nuages masque la cime arrondie du Kilimandjaro, toit de l’Afrique, empêchant de discerner le cône toujours enneigé de cet ancien volcan culminant à près de 6000 mètres… Ce paysage fascine même les Africains qui n’ont quasiment pas d’autre occasion de voir la neige. Soudain Josiah, le guide, range son véhicule à côté d’un autre bus stationné en bordure de la plaine. Les

touristes attendent impatiemment, à l’affût dans leur refuge du toit rehaussé. Le silence est total. Ils pointent leurs jumelles et d’énormes objectifs en direction des hautes herbes. A l’œil nu, on n’entrevoit absolument rien, exceptés quelques arbustes et un bosquet d’arbrisseaux à l’arrière plan. Il n’y a pas trace de vie. Après un instant d’observation, Josiah murmure, excité: «Ceetah, ceetah!», un mot qui, dans toute l’Afrique, signifie: guépard. Il pointe du doigt un endroit précis. Les zooms et les jumelles convergent rapidement vers le point indiqué. Grâce aux lentilles, on aperçoit quelque chose: à environ 150 ou 200 mètres,

tapi dans l’herbe, se cache le prédateur, parfaitement camouflé par sa fourrure tachetée. Seules dépassent les oreilles et la queue qui bouge nerveusement pour chasser les mouches. Le félin traque des gazelles. Une fois à leur portée, il bondira… et la loi féroce de la savane s’accomplira. C’est la seule règle en vigueur dans le parc national d’Amboseli, au Kenya.

Loin du zoo | En contemplant cette scène

et le paysage qui lui sert de toile de fond, on se découvre à penser que s’il est vrai que l’être humain a vu le jour il y a des millions d’années dans les vastes plateaux du Kenya, alors le paradis sur terre se trouvait ici. L’essence même du safari photo est liée à cette immersion totale à la source du monde. Elle naît de la rencontre fortuite avec les animaux sauvages, sans le filtre d’un enclos. Lors d’un safari au Kenya, nul ne sait à l’avance combien et quels animaux on aura la chance d’apercevoir. Et si on ne rencontre que quelques gazelles et aucun lion de la journée, il est inutile de s’en prendre au guide qui ne peut nullement s’écarter des pistes. Mieux vaut se souvenir que l’on peut rapidement passer du statut de «chasseur» à celui de proie. Ici, foin d’ani-


OUGANDA

SOMALIE KENYA

Amboseli

Nairobi

TANZANIE 200 km

Kilimandjaro

Tsavo

Mombasa

35

photos Antonio Campagnuolo, carte TCS Visuell

22 septembre 2011 | touring 16 | voyages et loisirs

Les minibus typiques au toit réhaussable utilisés pour les safaris (en haut à g.). Une girafe guigne à travers les branches des acacias. De jeunes lions se reposent après la chasse nocturne. En bas: troupeau de zèbres dans le parc de Tsavo Ouest.

maux de cirque: même les sympathiques babouins peuvent se montrer agressifs

valeur de cet «or vert» qui assure la venue constante des touristes.

Or vert | Après le repas, on se réfugie dans les tentes du camp improvisé désormais immergé dans l’obscurité. Dehors résonne la musique de la nuit africaine, un concert d’insectes interrompu de temps à autre par les lamentations, au loin, d’une hyène affamée. Allongés sur des lits enveloppés dans des moustiquaires, à la lumière des bougies, de nombreux «chasseurs d’images» lisent «Les vertes collines d’Afrique», un classique Ernst Hemingway. Des histoires de safaris d’antan, lorsque les participants passaient des semaines à arpenter la savane kenyane à la chasse aux trophées. Aujourd’hui, la chasse sportive est strictement prohibée au Kenya. Depuis des décennies, ce pays se trouve au front dans la défense de la faune sauvage. Il possède 51 parcs et réserves naturelles qui occupent une surface totale équivalant pratiquement à celle de la Suisse. Enfin, toute la population kenyane – dont les fiers Massaï constamment à la recherche de pâturages pour leurs vaches – a compris qu’une nature préservée constitue un capital économique précieux. Et tous reconnaissent la

Lions à l’ombre | Le lendemain, nous re-

partons vers le parc national de Tsavo. Cette gigantesque réserve naturelle de 20 000 km2 est traversée d’est en ouest par la route reliant le port de Mombasa à Nairobi. Et à nouveau, le long trajet se transforme en un spectacle captivant. La plaine est prise d’assaut par des troupeaux de gazelles et d’antilopes, occupées à brouter paisiblement l’herbe en compagnie de quelques

zèbres et autres buffles. Au détour d’un bosquet d’acacias apparaissent de sympathiques girafes. Et puis, c’est la divine surprise: un groupe de lions réfugiés à l’ombre d’un arbre se laisse photographier sans paraître le moins du monde incommodés. Entre-temps, le vent a soufflé les nuages au loin, faisant apparaître le sommet enneigé du Kilimandjaro au pied duquel défilent des éléphants. Antonio Campagnuolo

Le voyage a été organisé par Private Safaris, spécialiste de l’Afrique orientale. Galerie de photos disponible à l’adresse internet: www.touring.ch

Bon à savoir Rabais membres: le spécialiste Private Safaris offre toute sorte de séjours, circuits et safaris au Kenya, en Tanzanie, au Rwanda et en Ouganda. Les membres du TCS bénéficient d’une réduction de 100 fr. par personne sur les forfaits des catalogues 2011 et 2012, valable jusqu’au 31.12.2012 Réservations: Private Safaris, africa@privatesafaris.ch, www.privatesafaris.ch, tél: 044 386 46 46 ou www.voyages-tcs.ch/circuits A la mer: il est conseillé d’allier un séjour balnéaire sur les plages de l’océan Indien à un safari au Kenya Formalités: passeport valable au moins six mois après le retour; le visa peut être obtenu à l’aéroport Devise: shilling kenyan (1 CHF vaut env. 110 KES); les cartes de crédit sont acceptées même dans les parcs nationaux Langue: swahili et anglais. ac


22 septembre 2011 | touring 16 | voyages et loisirs

37

Parlons droit

Urs-Peter Inderbitzin

ldd

Ne manquer aucun site touristique grâce au GPS

Eclatante Floriade La Floriade, qui a lieu tous les dix ans aux Pays-Bas, est la plus importante exposition horticole au monde. En 2012, elle déroulera ses fastes du 5 avril au 7 octobre à Venlo, dans la province de Limbourg, où plus de deux millions de visiteurs sont attendus. Une bonne centaine d’exposants et de nombreux pays participent à cette manifestation universelle unique en son genre, entièrement dédiée au paysagisme et à l’horticulture. Sur une surface de plus de 66 hectares, les visiteurs découvrent une indicible diversité de fleurs, d’arbres et d’arbustes, ainsi que de fruits et légumes. Le parc se décline en différents univers, avec des jardins à thèmes attrayants et des pavillons abritant des expositions temporaires de fleurs et de plantes du monde entier. Une invitation à observer de près les merveilles de la nature. L’agence Reisebüro Mittelthurgau organise pour Voyages TCS une croisière exclusive sur le Rhin à bord du MS Excellence Queen**** , comprenant la visite de la Floriade (voir aussi page 38). Infos: www.voyages-tcs.ch/floriade. Bü

Culturel et gourmand

Un guide entièrement consacré au Léman Où se trouvent les plus belles terrasses côté français? Quel est ce sommet au loin? Au quoi ressemble une perche? Dit-on lac de Genève ou lac Léman? Toutes ces questions, et une foule d’autres, trouvent leur réponse dans Le Guide du Léman récemment sorti chez Inédit Publications (www. inedit.ch). Dense mais lisible, scientifique mais accessible, l’ouvrage ravira toutes les personnes aimant à arpenter les rives du lac où à l’admirer depuis les hauteurs du Lavaux ou des Préalpes. Tant les touristes que les habitués y trouveront une information répondant à une pléiade d’intérêts, touchant autant la randonnée que la navigation ou la cuisine. Car n’oublions pas qu’une armada de bonnes tables y ont élu domicile.

Passions automnales Fêtes et coutumes Plus belle saison de l’année selon Goethe, l’automne est celle des récoltes. A cette époque, d’innombrables fêtes et coutumes populaires émaillent les calendriers régionaux et locaux de notre pays. Désalpes, fêtes célébrant le fromage, le vin ou la châtaigne, marchés paysans et d’alpage: Suisse Tourisme présente plus de 150 manifestations ancrées dans le terroir et propose une centaine de randonnées au cœur de l’automne. Tapez www.myswitzerland.com/automne.

Journée du vélo en Valais La fête à la petite reine Disséminées dans la plaine du Rhône, les treize stations «Valaisroule» offrent un service de prêt de vélos gratuit pendant 4 h (sauf pour les vélos électriques). Touristes individuels, groupes, familles ou classes d’école peuvent ainsi disposer d’un équipement de qualité parmi la flotte comprenant plus de 300 bicyclettes. Il sera possible de redécouvrir ce réseau cycliste le 15 octobre 2011, à l’occasion de la journée «Automne à vélo». Les utilisateurs recevront un cadeau surprise et la raclette sera servie dans les stations de Port-Valais, St-Maurice, Sion, Sierre, Brigue et Gampel.

Tous les voyageurs vous le diront: un périple dans un pays étranger ou une région inconnue est l’occasion de découvrir une multitude de curiosités. Mais quoi de plus frustrant que de se rendre compte, arrivé à l’hôtel le soir, que l’on est passé à côté d’une cascade, d’un parc national ou d’un site historique? C’est d’autant plus rageant qu’il est trop tard pour rebrousser chemin sans chambouler l’itinéraire prévu. Il ne reste plus alors qu’à se concentrer sur les attractions de l’étape suivante. Pourtant, à l’ère du GPS, ce type de déconvenue n’est plus une fatalité. Bon nombre de systèmes de navigation sont désormais équipés d’une fonction «points d’intérêt». Celle-ci se révèle toutefois peu pratique quand elle se contente de répertorier les sites touristiques des environs immédiats. Heureusement, un tour-operator allemand, également présent en Suisse, propose désormais une combinaison intéressante pour certains pays: le Tourenmanual, sorte de guide touristique taillé sur mesure pour l’itinéraire prévu avec des conseils et tous les sites touristiques, ainsi qu’un instrument de navigation pour vous y conduire. Il suffit d’actionner son GPS en partant le matin pour obtenir immédiatement tous les points d’intérêt, jusqu’à 150 km le long du trajet, à droite comme à gauche du tracé. Un léger tapotement de l’écran et le navigateur guide le conducteur jusqu’au lieu souhaité. Un test effectué en Australie a montré que le GPS fonctionne bien en combinaison avec le Tourenmanual, et constitue une véritable aide. Mais Il subsiste des points d’intérêt non répertoriés. Et au vu de l’abondance de sites touristiques en mémoire, classifier les différents points d’intérêt par catégorie ne serait pas du luxe. Pour plus de renseignements, consulter le site internet www.boomerang-reisen.ch (Services > Tourenmanual, en allemand).

L’auteur est juriste et correspondant au Tribunal fédéral.


Rotterdam

Amsterdam

Anvers

NL

Nimègue Dusseldorf

B

D

Cologne Coblence Rüdesheim Mayence

s pour e g a t n Ava s TbCreS e r b , ram les me u’au 15 octo fr.)

F 100 km

00 jusq CHF 13 ription Si insc 250 fr. (= dès bais de

Strasbourg

Douceur de vivre printanière au fil du Rhin avec la Floriade 2012 Découvrez au fil de l’eau les magnifiques paysages rhénans et leurs villes riveraines. Grand temps fort de ce voyage: le somptueux spectacle naturel offert par l’exposition internationale d’horticulture «Floriade». DES PRESTATIONS ENCORE AMÉLIORÉES � luxueux et grand bateau � exposition internationale d’horticulture

Floriade (incl.) � voyage à travers de romantiques paysages rhénans � en exclusivité pour les membres TCS DU VENDREDI 4 MAI AU VENDREDI 11 MAI 2012

PROGRAMME 1er jour: Suisse–Amsterdam. Départ pour Amsterdam à bord d’un confortable car. Embarquement sur le «MS Excellence Queen». 2e jour: en matinée, excursion à Keukenhof (*), plus grand parc floral au monde. L’après-midi, visitez Amsterdam(*). 3e jour: visite de Rotterdam, deuxième ville des Pays-Bas ainsi que plus grand port maritime au monde(*). L’après-midi, excursion à La Haye, capitale des Pays-Bas (CHF 45.–). 4e jour: Anvers jouit d’une grande renommée en tant que ville de culture. Visite de la ville (*). 5e jour: aujourd’hui visite de la «Floriade», exposition internationale d’horticulture qui a lieu tous les 10 ans. 6e jour: arrivée à Düsseldorf dans la matinée puis visite facultative de la ville (CHF 45.–). L’après-midi, visite de Cologne (*). 7e jour: profitez de la matinée au fil de l’eau pour admirer les édifices ainsi que le légendaire rocher de la Lorelei jusqu’à Rüdesheim. Découvrez la petite ville viticole de Rheingau. Montez à bord du petit train touristique Winzerexpress et dégustez les vins locaux (*). A midi, départ en direction de Mayence. A l’arrivée, visite guidée de la ville (*).

Grande suite avec balcon, pont sup. 3950.–* Cabine 2 lits pour utilisation indiv. p. p. 2350.–* Cabine 3 lits: base cabine 2 lits aménagée avec un lit supplémentaire

8e jour: petit-déjeuner, arrivée à Strasbourg puis excursion sur les canaux (inclus). Voyage retour vers la Suisse en bus confortable avec halte dans les différentes villes de départ. Est compris dans le prix � Trajet en bus confortable � Croisière dans la catégorie de cabine choisie � Pension complète à bord � Taxes et taxes portuaires � Cocktail de bienvenue, dîner du capitaine � Excursion à l’exposition internationale d’horticulture «Floriade» � Excursion en bateau à Strasbourg � Accompagnateur Mittelthurgau expérimenté � Accompagnateur TCS expérimenté Non inclus � Frais de dossier de CHF 20.– par personne. Pour les réservations en ligne sur www.voyagestcs.ch/floriade, pas de frais de dossier � Dépenses personnelles et boissons, pourboires, excursions

(*) Excursions incluses dans le forfait d’excursion. Toutes les excursions signalées par un astérisque (*) sont incluses dans le forfait d’excursions. Le forfait d’excursions se réserve uniquement à l’avance et permet d’économiser en tout au moins 10% par rapport aux excursions réservées individuellement à bord.

Prix par personne en CHF Cabine 3 lits, pont intermédiaire Cabine 2 lits, pont principal arrière Cabine 2 lits, pont principal Cabine 2 lits, avec balcon, pont intermédiaire arrière Cabine 2 lits avec balcon, pont interm. Cabine 2 lits avec balcon, pont sup. Mini-suite avec balcon, pont interm. Mini-suite avec balcon, pont sup.

1550.–* 1950.–* 2050.–* 2250.–* 2350.–* 2550.–* 2510.–* 2750.–*

* Un rabais de 250 fr. est accordé sur ces prix pour les inscriptions jusqu’au 15 octobre. Suppléments Forfait de 7 excursions 243.–/Excursion à La Haye 45.–/Tour de ville à Düsseldorf 45.–/ Utili. individuelle d’une cabine double, pont intermédiaire ou supérieur 795.–/Vol Genève– Amsterdam (à la place du bus) taxes incl. dès 455.–/Bus de luxe, classe royale 195.–/Réservations des places dans le bus (rangées 1 à 3): rangée 1: 14.–, rangée 2: 12.–, rangée 3: 10.– Formalités Les citoyens suisses doivent se munir d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. Ce voyage est organisé par Reisebüro Mittelthurgau Fluss- und Kreuzfahrten AG. Nous recommandons le Livret ETI. Votre bateau Le «MS Excellence Queen****+» Le «MS Excellence Queen» compte parmi les bateaux fluviaux les plus luxueux et navigue sous pavillon suisse! Les cabines des ponts intermédiaires et supérieurs ont une surface de 16 m2 et un balcon à la française. Larges fenêtres sur le pont principal. Toutes cabines avec douche/WC, sèche-cheveux, climatisation, télévision satellite, mini-bar, coffre-fort, téléphone. Ascenseur du pont intermédiaire au pont supérieur, pont soleil avec jacuzzi, foyer, restaurant non-fumeur, lounge panoramique, bar. Contact: Reisebüro Mittelthurgau Fluss- und Kreuzfahrten AG, Oberfeldstrasse 19, 8570 Weinfelden, tél. +41 (0)71 626 85 85, info@ mittelthurgau.ch, www.voyages-tcs.ch/floriade


22 septembre 2011 | touring 16 | voyages et loisirs

39

Un espace protégé de 400 km2 Exceptionnel, le paysage karstique et marécageux de l’Entlebuch est protégé depuis dix ans par le label biosphère de l’Unesco, ce dont profitent habitants et touristes.

› A l’origine était la protection des marais.

Si la région de l’Entlebuch, qui couvre 1% environ du territoire suisse, est devenue un modèle de développement durable, elle le doit à l’adoption surprise de l’initiative de Rothenthurm, en 1987. «Du jour au lendemain, nous nous sommes retrouvés avec 400 km² d’espace protégé, dont 130 km2 de marais», raconte Nina Liechti du Centre de biosphère de Schüpfheim. Les huit communes de la région, qui avaient jusque-là toujours tiré le diable par la queue, ont alors convenu de créer une réserve de biosphère. En 2001, ces collectivités ont vu leurs efforts récompensés par le label de l’Unesco.

Tout le monde en profite | Par défini-

pays. Assurément, on est sur le bon chemin. Christian Bützberger

Trouver des solutions | A la question de savoir si, dans cet Entlebuch profond, tout se déroule aussi paisiblement que le suggèrent les vastes paysages silencieux, Nina Liechti répond en souriant que «la biosphère labellisée Unesco de l’Entlebuch ne compte par exemple pas moins de 22 installations de ski, ce qui représente un défi en soi». Aujourd’hui, on regarde vers l’avenir. Après une phase de mise en œuvre et de consolidation, le directeur Theo Schnider s’intéresse à la concurrence: en faisonsnous trop? Prenons-nous les bonnes décisions? A fin 2010, le val Müstair (GR) s’est lui aussi vu décerner le label de l’Unesco, et on compte déjà 580 biosphères dans 114

La biosphère Unesco de l’Entlebuch est un espace protégé mais ouvert. On peut y acheter les produits de la ferme et on y trouve même une fabrique de pâtes. Des espaces de jeux pour enfants sont également aménagés, tels que le Zyberliland (www.zyberliland.ch). Outre les chemins de randonnée classique, on peut emprunter des sentiers didactiques dédiés aux marécages ou à l’énergie (www.erlebnisenergie.ch). Les excursions et les cours d’orpaillage sont aussi très prisés (www.biosphaerenakademie.ch). Et à l’adresse www.biosphaere.ch, des chefs de cuisine de la région livrent leurs recettes. Bü

Info Touring La biosphère de l’Entlebuch compte 44 hauts-marais et 61 bas-marais. www.biosphaere.ch (allemand).

Pour petits et grands

photos Christian Bützberger

tion, les réserves de biosphère sont des espaces vivants où l’homme peut vivre et travailler selon des principes de durabilité. Il convient cependant de relever que la protection de paysages naturels reconnus typiques par le label de biosphère ne signifie pas qu’on les cantonne dans un rôle exclusivement touristique ou bio. Le développe-

ment durable implique au contraire une interaction entre société, nature et économie. «Les produits régionaux doivent être élaborés sur place afin que la valeur ajoutée profite aux habitants de la région», souligne Nina Liechti. Il est intéressant de constater qu’en raison des espaces exigus à disposition, peu de paysans bio œuvrent dans la biosphère.

A Romoos, les petits s’amusent sur le sentier pédestre «Talherrenburg». Le charbonnier Markus Wicki dans sa ferme de la région du Napf.


voyages et loisirs | touring 16 | 22 septembre 2011

photos ldd

42

Dignes d’hôtels: les ferries «Cruise Europa» et «Cruise Olympia» proposent plusieurs agréables prestations à leurs passagers.

Rallier la Grèce sans stresser Espace bien-être, gastronomie et casino: entre l’Italie et la Grèce, des ferries de la nouvelle génération allient confort et distractions pour une traversée agréable.

› Au moment de prendre la route des va-

cances, les automobilistes sont toujours plus nombreux à opter pour un ferry moderne, solution qui leur permet d’arriver à bon port détendus et reposés, et de repartir au volant de leur propre voiture. Une bonne option, car il est connu que le trajet routier jusqu’en Grèce ou en Turquie est long et semé d’obstacles.

Hôtel flottant | En plus d’économiser les nuitées à l’hôtel et les taxes autoroutières, l’automobiliste futé réduit ainsi le risque d’accident et s’épargne les difficultés liées à la langue. Bref, une mini-croisière à bord d’un navire parfaitement équipé permet de joindre l’utile à l’agréable. Pas étonnant dès lors que les transports maritimes attirent une foule toujours plus nombreuse: familles pendant les vacances scolaires, couples âgés en toute saison, vacanciers en camping-car, globe-trotters, «backpackers» et groupes. La popularité des ferries tient aussi au fait que la branche ne cesse de se renouveler, offrant toujours plus de confort et de

prestations à bord, des navires dernier cri et plus imposants. Et cela à des conditions et à des prix toujours plus avantageux. Longtemps considérés comme peu attractifs, les ferries ont dépoussiéré leur image et font aujourd’hui l’objet d’un réel engouement. Ainsi, le bâtiment «Cruise Olympia» de l’armateur grec Minoan Lines transporte jusqu’à 3000 passagers sur l’itinéraire Ancône–Igoumenitsa–Patras. Il est vrai que les passagers ne risquent pas de s’ennuyer au cours de la traversée: ils ont à leur disposition un espace wellness s’étendant sur une surface de 400 m2, avec sauna, jacuzzi et soins de beauté, et un piano-bar où siroter une bière fraîche.

Casino et disco | Une discothèque attend les oiseaux de nuit et un casino avec tables de roulette et de blackjack attire les esprits ludiques. Quant aux enfants, ils peuvent jouer et se défouler sans déranger qui que ce soit dans le domaine qui leur est spécialement réservé. Paquebot jumelé flambant neuf lui aussi, le «Cruise Europa» dessert le même itinéraire et propose des traversées

dans différentes catégories et classes de prix. Ce navire abrite 413 cabines intérieures ou extérieures et, pour les passagers plus exigeants, 18 Owner Suites et 50 Junior Suites, avec accès libre à l’espace bien-être. En outre, les ferries disposent chacun de 542 sièges pullman. De même, ils offrent un centre de conférence entièrement équipé pouvant accueillir pas moins de 300 personnes lors de manifestations et séminaires.

Pour tous les budgets | Selon leur appétit et leur budget, les passagers ont l’embarras du choix entre des snackbars, des restaurants self-service et des établissements à la carte. Et ceux qui, à bord du «Cruise Europa», ont quelque peu abusé des plaisirs de la table, trouveront ici aussi de quoi se requinquer à l’espace wellness.

Werner Knecht Info Touring Dans le cadre du programme Show your Card, les membres du TCS bénéficient d’un rabais de 20% sur les prix. Minoan Lines, tél. 044 262 78 88 ou www.minoan-lines.ch.


22 septembre 2011 | touring 16 | voyages et loisirs

43

Gare aux fausses bonnes affaires! Certaines destinations de vacances proposent des excursions en bus comportant des visites de manufactures. Des offres qu’on appréhendera avec prudence!

› «C’était un achat spontané», regrette au-

Rester sur ses gardes | Cette aventure malheureuse n’est pas unique. Beaucoup d’autres vacanciers ont été attirés dans des magasins et des manufactures où ils ont été poussés à acheter des tapis, des bijoux et autres objets en cuir à des prix surfaits. Les vendeurs savent faire pression en utilisant une rhétorique habile ou susciter la pitié en évoquant un parent gravement malade Publicité

iStockphoto

jourd’hui Yolanda W. Pendant ses vacances balnéaires sur les côtes orientales de la Méditerranée, cette touriste de 46 ans a visité une fabrique de bijoux et acheté un collier de corail. Cette consommatrice plutôt critique d’habitude pensait faire une bonne affaire. Une expertise effectuée à son retour dans une bijouterie suisse a toutefois révélé que c’était loin d’être le cas.

Lors des excursions organisées, les bonnes affaires n’en sont pas forcément…

dont il faut financer urgemment l’opération. Il est recommandé d’être prudent face à des offres apparemment lucratives, car le client n’a généralement pas la possibilité de se renseigner sur la valeur effective d’un produit. On ne peut pas faire estimer sur place la valeur des pierres précieuses, d’un collier ou d’une bague. Lorsque les bijoux sont munis de faux poinçons, cela peut de surcroît poser problème au retour. La douane suisse va les confisquer. Les voyages particulièrement avantageux sont en partie assortis d’excursions, d’information ou de visites de fabriques. L’argent engrangé lors de ces ventes masquées sert à financer indirectement les voyages bon marché. Il arrive aussi que des frais supplémentaires, comme des «suppléments de saison» ou une «taxe de réservation», soient facturés. Certains de ces voyages ne coûtent, en fin de compte, pas moins cher que des offres sérieuses. C’est pourquoi il faut être prudent en réservant et exiger une transparence des coûts.

Adrian Zeller


TCS

22 septembre 2011 | touring 16 | club et membres

45

«Le TCS, mon compagnon» Marco, Rima, nouvel ambassadeur du TCS, parle de sa relation avec le club et de la signification de ce dernier pour la Suisse… et pour son oldtimer préféré.

»

L’humoriste Marco Rima s’est bien amusé lors du tournage du spot TV le mettant en scène en compagnie d’un patrouilleur.

Marco Rima promu ambassadeur du TCS L’acteur et humoriste alémanique Marco Rima, 50 ans, s’invitera sur les petits écrans des ménages suisses pour y présenter le TCS. Cette campagne originale débute en octobre.

› Comment pourrait-il en être autrement?

Les spots publicitaires tournés pour la télévision suisse par l’ambassadeur du TCS, Marco Rima, s’articulent autour de situations pour le moins bizarres. La palette de services proposée par le club sera ainsi présentée aux téléspectateurs dans un style décontracté et humoristique. Inutile de dévoiler ici l’ensemble du projet et de gâcher le plaisir qu’auront les intéressés à suivre ces épisodes aussi cocasses que dis-

trayants. Les plus attentifs ne manqueront pas de noter une évolution sensible dans la manière dont le TCS soigne sa présentation. Début de ce feuilleton samedi 1er octobre à 17 h 52 sur SF1. Quelques passages seront diffusés sur les chaînes francophone et italophone, mais uniquement sur les seconds canaux. Marco Rima est connu pour sa comédie musicale théâtrale et ses apparitions cinématographiques et télévisuelles. tg

Quels rapports entretenez-vous avec le TCS? Marco Rima: j’ai, en quelque sorte, grandi avec le TCS. Mon père et mon grand-père en étaient membres. Un jour, le second m’a offert une plaquette à l’effigie du club, et je l’ai fixée sur mon vélo. Le TCS m’a ainsi accompagné depuis l’enfance. A l’occasion, j’ai aussi profité de ses services. Raisons pour lesquelles je joue les ambassadeurs avec plaisir. Concrètement, en quoi consiste votre engagement? Contrairement à George Clooney qui est très impliqué personnellement dans son rôle d’ambassadeur de marque, je vais plutôt mettre en avant mes compétences. Les petites histoires télévisuelles serviront essentiellement à présenter les prestations du TCS. Une manière sympathique de mettre en lumière les valeurs et le professionnalisme légendaire du club. Parlez-nous de ces valeurs… Pour moi, elles sont typiquement helvétiques et se résument en trois notionsclés: fiabilité, qualité et compétence. En parallèle, j’aimerais tout particulièrement faire ressortir la passion avec laquelle les experts du Touring Club Suisse effectuent quotidiennement leur travail. Et si vous aviez un souhait à formuler pour l’avenir du TCS? Le club s’engage depuis plus de cent ans pour la mobilité des Suisses. Dans ma fonction d’ambassadeur, j’aimerais pouvoir aider à prolonger ses actions pour les cinquante prochaines années au moins. Simplement pour que l’ensemble de nos compatriotes puissent se déplacer sans inquiétudes majeures. Et quant à moi, pour bénéficier de l’assistance dépannage lorsque mon oldtimer tombe en panne. tg

«

Domicilié dans le canton de Zoug, l’humoriste alémanique Marco Rima, 50 ans, a reçu le prix Walo à quatre reprises.


22 septembre 2011 | touring 16 | club et membres

47

Quid de la collision en chaîne? Lorsque des dizaines de véhicules se télescopent en raison du verglas ou du brouillard, un règlement des sinistres s’avère en général fort compliqué. Voici quelques années, les assureurs ont entériné un accord permettant de trouver rapidement une solution.

› Un carambolage monstre impliquant 70

véhicules a eu lieu en 2003 sur l’A1 Zurich– Berne, entre Niederbipp et Wangen an der Aare. Une personne perdit la vie et plus de 50 furent blessées, dont douze grièvement. Etablir les responsabilités et les causes précises de la collision s’est révélé difficile. Compte tenu de la complexité de l’accident, l’Association suisse d’assurances a décidé d’élaborer des solutions pragmatiques pour les personnes et les assureurs impliqués. L’objectif visait à garantir un règlement rapide des sinistres et d’épargner aux lésés, comme aux assureurs, des litiges compliqués et de longues procédures devant les tribunaux. Mission accomplie: des solutions acceptées par toutes les parties impliquées ont pu être trouvées, tant concernant les dommages matériels que corporels.

La solution qui fait foi | Les expériences

pliqué qu’une fois, lors de la collision en chaîne qui s’est produite sur l’A9 à Lutry en avril 2008.

Réductions trop importantes | L’accord prévoit que l’assureur casco intégrale règle les dommages matériels causés au véhicule assuré auprès de sa compagnie. Si une voiture n’est pas au bénéfice d’une casco intégrale, c’est l’assureur responsabilité civile qui prend en charge les dommages matériels. L’automobiliste qui est impliqué dans un carambolage a ainsi la garantie que l’entier des dommages causés à son véhicule seront couverts, indépendamment de son éventuelle faute. Les dommages corporels sont également pris en charge par l’assurance responsabilité civile du véhicule dans lequel se trouvaient les personnes blessées ou décédées. Le dommage direct non couvert fait toutefois l’objet d’une réduction forfaitaire. Conduc-

teur et détenteur, mais pas le simple passager, doivent assumer eux-mêmes une partie des dommages corporels. Cette réduction est justifiée par le risque inhérent à l’emploi du véhicule, la difficulté à établir la preuve ainsi que l’éventuelle faute concomitante. Pour le spécialiste de la responsabilité civile Volker Pribnow, auteur d’un exposé sur ce thème lors de la Conférence des avocats-conseils du TCS, ces réductions forfaitaires qui peuvent atteindre 40% sont trop élevées et, qui plus est, infondées.

Pas d’obligation | Les personnes lésées

ne sont toutefois pas obligées d’accepter ce règlement fortement simplifié des sinistres. Elles peuvent chercher à régler les dommages en se référant aux bases légales, ce qui peut se révéler un avantage dans certains cas. Quoiqu’il en soit, un expert devrait clarifier la chose.

Urs-Peter Inderbitzin

positives engrangées lors du carambolage de l’A1 ont poussé les assureurs à élaborer un accord pour le règlement de sinistres lors de collisions en chaîne impliquant au minimum 25 véhicules. Outre la Suva et l’Office fédéral des assurances sociales, de nombreux assureurs ont participé à cet accord. Celui-ci comporte toutefois une lacune: des organisations qui, comme le TCS, représentent les intérêts des lésés, respectivement des automobilistes, n’ont pas été associées. Jusqu’ici, cet accord n’a été ap-

Le règlement des sinistres a été cette année au centre de la 47e Conférence des avocats-conseils du TCS. Corinne Monnard Séchaud a ainsi consacré son exposé au calcul des dommages, alors que Volker Pribnow s’est penché sur l’accord en cas de collisions en chaîne. Le professeur Rodrigo Rodriguez a abordé la question du tribunal compétent lors d’accidents à l’étranger. Le professeur Baptiste Rusconi ainsi que l’avocat Manfred Dähler ont, quant à eux, informé les quelque 300 participants sur la jurisprudence récente du Tribunal fédéral. upi

Keystone

Avocats-conseils du TCS en conclave

Un accord clarifie le règlement des sinistres lors de collisions impliquant au moins 25 véhicules.


22 septembre 2011 | touring 16 | club et membres

téléphone 0844 888 111 ou sur www.tcs.ch

Sociétariat* www.tcs.ch Motorisés (automobilistes et selon section motocyclistes) et pro rata Carte Partenaire/Jeunes Fr. 44.– Non motorisés Fr. 32.– Cooldown Club Fr. 66.– Cyclistes (avec Vélo-Assistance et RC) Fr. 37.– Juniors (avec Vélo-Assistance et RC) selon section Cotisation pour membres campeurs (uniquement pour membres motorisés ou non motorisés) Fr. 55.– (Camping Club AG: + Fr. 7.–; ZH: + Fr. 5.–) *Délai de résiliation 30 septembre 2011 ETI TCS www.eti.ch Europe motorisé «Famille» Fr. 103.– Europe motorisé «Individuel» Fr. 75.– Europe non motorisé «Famille» Fr. 77.– Europe non motorisé «Individuel» Fr. 65.– Extension Monde «Famille» Fr. 88.– Extension Monde «Individuel» Fr. 70.– Frais de guérison Europe Fr. 32.– Frais de guérison hors Europe Fr. 45.– Card Assistance www.cardassistance.tcs.ch Pour toute la famille Fr. 28.– 20% de rabais pour les détenteurs du Livret ETI Carte Entreprise TCS www.tcs.ch/entreprise Pour véhicules d’entreprises Dépannage dès Fr. 134.– Protection juridique de circulation dès Fr. 111.– ASSISTA TCS www.assista.ch Assurance protection juridique Circulation «Ind.» Fr. 66.– «Famille» Fr. 96.– Privée sans souscrire la circulation «Famille» Fr. 245.– «Individuel» Fr. 225.– Privée avec circulation déjà souscrite «Famille» Fr. 215.– «Individuel» Fr. 192.– Immeuble Fr. 60.– Auto TCS www.autotcs.ch Responsabilité civile, Casco partielle, Casco collision, Accident, Protection du bonus, Dommages de parking. 0800 801 000 Deux-roues www.assurancestcs.ch Vélo-Assistance. Avec la vignette vélo, protection juridique, assistance et couverture casco accident jusqu’à Fr. 2000.– Fr. 25.–* ou couverture casco accident jusqu’à Fr. 5000.– Fr. 80.–* Moto-Assistance (dépannage et assistance) Fr. 41.–* Pour motards en Suisse et à l’étranger * Prix pour les membres TCS Carte de crédit TCS TCS MasterCard Gold TCS MasterCard TCS MasterCard Load&Go TCS MasterCard COOLDOWN CLUB TCS MasterCard drive TCS American Express drive Gold

Fr. 100.– Fr. 50.– Fr. 25.– Fr. 0.– Fr. 50.– Fr. 100.–

Infotech www.infotechtcs.ch Le TCS procède à des tests de véhicules et d’accessoires. Les résultats fournissent des informations fiables et neutres, à disposition des membres du club. Test&Training www.test-et-trainingtcs.ch Rabais sur les offres de cours dans les Centres de sécurité routière de Lignières, Plantin, Stockental, Emmen et Betzholz. Formation en deux phases www.2phases.tcs.ch Cours obligatoires pour l’obtention du permis de conduire définitif. Voyages et loisirs www.voyages-tcs.ch Voyages 0844 888 333 Camping www.campingtcs.ch 022 417 25 20 Hôtels Schloss Ragaz, www.hotelschlossragaz.ch 081 303 77 77 Bellavista www.hotelbellavista.ch 091 795 11 15 Cyclo et loisirs www.velo.tcs.ch

Les PME couvertes Les flottes commerciales peuvent aussi bénéficier du secours routier du TCS. Avec la Carte Entreprise, le club propose une assistance taillée sur mesure pour chaque PME.

La ponctualité est une qualité essentielle pour les entreprises. Qu’il s’agisse de livrer des marchandises industrielles, des colis, du courrier ou même des denrées alimentaires, la garantie d’une livraison ponctuelle est fondamentale pour la crédibilité d’une société. Dans ces conditions, que faire lorsque le chauffeur tombe en panne et reste en rade? Pour éviter de perdre son crédit auprès des clients, ou pire de leur porter préjudice suite à un retard de livraison, il est conseillé de souscrire la Carte Entreprise du TCS.

Tarifs dégressifs | Idéale pour les petites et moyennes entreprises (PME), la Carte Entreprise fournit le secours routier à chaque véhicule de la flotte (poids maximal de 3,5 tonnes et 3,2 mètres de hauteur) via Patrouille TCS, en Suisse et au Liechtenstein. L’assistance est garantie 24 heures sur 24, 365 jours par année. Les tarifs annuels sont décroissants et dépendent du nombre de véhicules; de 80 fr. (pour 1 à 4 voitures) à 65 fr. (50–59 voitures). La protection juridique «circulation» est également offerte selon un système tarifaire dégressif (CH et FL). Les frais d’avocat et de justice sont pris en charge à hauteur de 250 000 fr. en cas de litige concernant un des véhicules assurés. Pour être secouru en cas de panne à l’étranger, il est possible d’adhérer au Livret ETI Europe à des tarifs extrêmement avantageux. Enfin, la Carte

Christa Fuchs

Prix et prestations TCS

49

Avec la Carte Entreprise, le TCS offre aux PME les services de son réseau de patrouilleurs.

Entreprise du TCS donne droit à des rabais sur les carburants dans les stations BP et Tamoil, ainsi qu’à des réductions intéressantes pour la location de véhicules auprès de Hertz, Europcar et Avis. ac

Info Touring En cas d’adhésion via www.tcs.ch/entreprise, la taxe de base de 54 fr. est offerte la première année.

Bon 2-phases pour les membres Cooldown

Délai jusqu’à fin septembre

Versez 66 fr. et vous en recevrez 50

Les démissions sont à formuler par écrit

Le TCS propose une offre fort avantageuse aux jeunes de 16 à 25 ans souscrivant au Cooldown Club: après versement de la cotisation annuelle de 66 fr., le nouvel adhérent reçoit un bon de 50 fr. à faire valoir sur un cours de formation pour le permis en deux phases ou un cours de perfectionnement de la conduite. En plus du secours routier, l’adhésion donne droit au programme de rabais «Avantages membres» du TCS ainsi qu’à ceux réservés aux membres Cooldown. Adhésion en ligne, rabais et liste des centres TCS pour les cours de 2-phases: www.cooldownclub.ch.

Les membres peuvent quitter le TCS en respectant les conditions fixées dans les statuts du club. Il est notamment prescrit que «la démission doit être présentée par écrit au plus tard trois mois avant l’échéance du sociétariat annuel». En conséquence, les lettres de résiliation doivent donc être envoyées jusqu’au 30 septembre 2011 à l’adresse suivante: TCS Sociétariat, chemin de Blandonnet 4, CP 820, 1214 Vernier. Les statuts se trouvent sous le site internet www.tcs.ch (rubrique: Le TCS > Qui sommes-nous?). tg


ECO Star 3000 by

Le nouvel aspirateur ECO de Sana Clean est léger, performant et fonctionne sans sacs coûteux. Un chez-soi propre en un tournemain! Grâce à sa forme moderne et maniable, il se faufile partout. Le filtre se détache et se lave aisément.

Vos avantages d’un seul coup d’œil : • Tube télescopique en acier inoxydable • Suceur avec changement de position de la pédale • Filtre d’évacuation Hepa • Puissance 1300 W • Filtre à durée illimitée • Nettoyage du filtre très simple, filtre lavable • Longueur du tuyau 1.5 m • Rayon d’action 8 mètres • Volume du réservoir 1.5 litre • Vidage simple et hygiénique d’une pression d’un bouton • Couleur Metallic Silver / Green • Convient pour la moquette et le parquet • Enrouleur automatique du câble • Poignée de transport confortable • Très léger, seulement 5.2 kg

– . 9 9 F r.

9.– . 17 r F e de

nd ieu au l ductio Ré

45%

s r le pou CS t n e du T vem lusi Exc mbres me

Volume du réservoir 1.5 litres

TALON DE COMMANDE

Accessoires: suceur 2 en 1, suceur de plinthe, suceur combiné, tuyau, tube télescopique en acier inoxydable

Sans sacs coûteux

Tube télescopique en acier inoxydable

Fr. 12.50 de port et frais d’envoi par commande. Offre valable jusqu‘au 31.12.2011, dans la limite des stocks disponibles. Quantité:

❑ ASPIRATEUR ECO DE SANA CLEAN Fr. 99.– au lieu de Fr. 179.–

Renvoyez le talon à l‘adresse ci-dessous: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch. En cas de questions: TCS, «Touring Shop», tél.: 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: Colag AG, 8003 Zurich, uniquement en Suisse ou au Liechtenstein.

Prénom:

Nom:

Rue:

Code postal / ville:

Téléphone / Portable:

E-mail:

N° de membre TCS:

Signature:


Protection pour l‘hiver le s pou r O f f r e b r e s TC S mem

is raba e d 30%

• système de protection intelligent contre le froid, l’humidité et le gel • vos plantes de jardin passent l’hiver sans dommages • armature métallique stable • avec feuille spéciale isolante • grande porte pour réglage de la température • montage facile • stabilité de la fixation avec éclisses et câbles • se replie et prend peu de place en été • suffisamment grande pour surveillance automatique du gel (chauffage automatique) • le thermomètre extérieur avec alarme anti-gel vendu séparément vous tient au courant du climat à l’intérieur de votre serre

H = 275 cm

2 grandeurs disponibles

Chauffage pour serre TROPIC 2000 Ø = 192 cm

Ø = 292 cm

Thermomètre Jumbo avec émetteur radio L’émetteur envoie (jusqu’à 30 mètres) les données de température à l’appareil principal. Avec alarme réglable de température, horodateur pour le thermomètre, heure et date. Le set comprend: 1 appareil principal et 1 émetteur radio, ainsi que toutes les piles nécessaires. Dimensions de l’appareil: 12,4 x 11 x 2,8 cm

Ce chauffage offre la meilleure protection contre le gel dans les jardins d’hiver, les serres, les entrepôts, etc. Puissance de chauffage commutable de 1000 ou 2000 W, réglage continu, approprié comme protection contre le gel, 2 thermostats intégrés (chauffage en hiver, ventilateur en été), puissance de chauffage maximale: 2000 W, raccordement électrique: 230 V, dimensions: 22 x 31,5 x 15 cm (l x h x p)

Action valable jusqu’au 15 décembre 2011 Jusqu’à épuisement du stock pce(s) Serre pour palmiers 192 x 275 cm Fr. 297.50/pce au lieu de Fr. 425.–/pce (No. art. 90037.00) (frais d‘envoi Fr. 20.–)

Talon de commande Je commande à prix préférentiel:

pce(s) Serre pour palmiers 292 x 275 cm Fr. 558.60/pce au lieu de Fr. 798.–/pce (No. art. 90037.01) (frais pour camion Fr. 65.–) pce(s) Chauffage pour serre TROPIC 2000

Fr. 149.–/pce

(No. art. 90127.00) (frais d‘envoi Fr. 9.50)

pce(s) Thermomètre Jumbo avec émetteur radio

Fr. 49.–/pce

(No. art. 90048.00) (frais d‘envoi Fr. 9.50)

Nom:

Prénom:

E-mail:

Adresse:

NPA/Lieu:

Tél. (durant la journée):

No. membre TCS:

Date:

Signature:

Envoyez ce talon à: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstr. 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch; pour d’éventuelles questions: TCS, «Touring Shop», tél. 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: Max Versand, 8340 Hinwil, uniquement en Suisse et au Liechtenstein.


Couper les branches jusqu’à 4,5 m de haut sans effort et en toute sécurité! • Couper les branches jusqu’à 4,5 m de haut sans effort et en toute sécurité • Finies les escalades périlleuses ou le travail en équilibre fragile sur des échelles instables • Travailler en toute sécurité depuis le sol • Idéale également pour ébrancher facilement au sol • Puissante batterie 18V lithium-ion (pas d’effet de mémoire) • Ni câble électrique encombrant, ni émission de fumées • Fonctionnement extrêmement silencieux; idéale également dans les zones fortement peuplées • Grand rayon d’action (vous n’êtes plus tributaire de la longueur des câbles) • Scier sans effort les branches jusqu’à 12 cm • Avec poignée et sangle de port réglables • Interrupteur de sécurité 2 points • Avec réservoir d’huile intégré (80 ml) pour la lubrification automatique de la chaîne • Extensible par des tubes de rallonge jusqu’à 2 x 90 cm max. • Accessoire utile: casque de sécurité avec protection du visage (testé GS selon les normes EN397 et EN1731) Longueur: 186 cm / 276 cm (1 rallonge) / 366 cm (2 rallonges) Etendue de livraison: 1 tronçonneuse à élaguer, 1 rallonge (90 cm), 1 chargeur, 1 batterie 18V lithium-ion, 1 bouteille de ravitaillement en huile et 1 mode d’emploi (a/f/i)

Taille-haie

comme accessoire pour la tronçonneuse à élaguer

Extensible jusqu’à 366 cm

Tronçonneuse à élaguer sans fil

pou r Of fre bres TCS em bais le s m

de.4r0a/pce % 0 4 Fr. 149 e Fr. 249.– au lie

erie

Batt

te 40% moins de poids

san

puis

Comme complément à la tronçonneuse à élaguer (ne peut pas être utilisé seul). Il suffit de remplacer l’outil tronçonneuse par l’outil taille-haie. Vitesse de coupe en marche à vide: 1400/min, longueur de la lame: 460 mm, épaisseur de coupe: 14 mm, poids: 2.1 kg

50% de performances en plus 200% de durée de vie en plus

Idéale également pour ébrancher facilement au sol

Talon de commande Je commande à prix préférentiel (+ frais d‘envoi Fr. 14.50): pce pce pce pce pce

ud

Tronçonneuse à élaguer sans fil 18V Batterie lithium-ion supplémentaire 18V Rallonge supplémentaire (90 cm) max. 1x Accessoire taille-haie Casque de sécurité avec protection du visage

Fr. 149.40/pce Fr. 77.40/pce Fr. 11.95/pce Fr. 47.40/pce Fr. 53.40/pce

Action valable jusqu‘au 15 décembre 2011 jusqu‘à épuisement du stock

au lieu de Fr. 249.–/pce au lieu de Fr. 129.–/pce au lieu de Fr. 19.90/pce au lieu de Fr. 79.–/pce au lieu de Fr. 89.–/pce

(No. art. 90064.00) (No. art. 90064.02) (No. art. 90064.01) (No. art. 90064.20) (No. art. 90076.00)

Nom:

Prénom:

E-mail:

Adresse:

NPA/Lieu:

Tél. (durant la journée):

No membre TCS:

Date:

Signature:

Envoyez ce talon à: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch; pour d’évent. questions: TCS, «Touring Shop», tél. 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: MAX Versand AG, 8340 Hinwil, par la poste uniquement en Suisse et au Liechtenstein.


22 septembre 2011 | touring 16 | l’avant-der

53

Concours

Courrier des lecteurs Numéro spécial 4�4 Touring 15/2011

Patagonie Touring 15/2011

J’ai eu la chance de faire un voyage en Argentine, en Patagonie et à Ushuaia, et j’ai admiré le magnifique glacier Perito Moreno, incroyable! A Punta Tombo, c’est fantastique de voir cette immense colonie de manchots de Magellan qui font des va-etvient entre leur nid et la mer. Il s’agit donc de manchots de Magellan, et non de pingouins. André Joly, Ipsach Vignette autoroutière

C’est facile de toujours augmenter les taxes sous prétexte que nous sommes moins chers que les autres. Curieux que l’on ne privilégie pas les économies d’abord, et que l’on ne regarde jamais ce qui est plus avantageux à l’étranger pour s’y ajuster. Tant de familles peinent à payer leurs primes d’assurance maladie qu’il serait pénalisant d’alourdir encore un budget mis à mal par la crise et l’augmentation régulière de l’essence. Les restrictions toujours plus sévères de la circulation sanctionnées par des moyens technologiques de pointe apportent un complément de revenus non négligeable sur le dos des usagers. Et à ce prix, n’y aurait-il pas un risque de revenir à une circulation accrue dans les localités?

J’ai rarement vu de SUV chez des paysans de montagne ou des gardes-forestiers. Ils se contentent de véhicules normaux dotés d’une traction intégrale. Ce qui prouve que les SUV sont inutiles en plaine et dans les villes. Ils ne servent qu’à conférer un statut et donner un sentiment de sécurité, l’impression qu’il ne va rien vous arriver en cas d’accident. Mais ils consomment de grandes quantités d’essence, prennent beaucoup de place dans les garages souterrains et entravent la vision de la route. Charles Maag@ Chantiers autoroutiers

Nous sommes régulièrement sensibilisés afin de respecter la signalisation des limitations de vitesse aux abords des chantiers sur les routes. Il en va de la sécurité des travailleurs, et c’est bien normal de ralentir le trafic automobile. Mais alors, pour que chacun respecte mieux encore les limitations prescrites, il serait bien, à chaque fois, de poser la signalisation de fin de limitation, même pour un chantier mobile. Il serait également bien de voir ces réductions de vitesse où cela est nécessaire et de supprimer celles-ci lorsqu’il n’y a temporairement plus de travaux, comme le weekend par exemple. Jean-Daniel Saugy@

photos wi, chb

Editorial

Vous avez raison: les conducteurs sensés doivent être prudents en tout lieu et en toute circonstance, à toute heure du jour et de la nuit, en ville comme à la campagne. Michèle Crogiez Labarthe, Zollikofen

La montre Wenger GST Made in Switzerland, d’un diamètre de 43 mm, est dotée d’un chronographe 12 heures et de l’affichage de la date. Fidèle à la tradition de qualité des montres Wenger, la GST Chronograph est composée d’une glace saphir, d’un cadran noir monté dans un boîtier acier inoxydable 316L et d’un bracelet en cuir noir. Elle est étanche à 100 m et assortie d’une garantie internationale de trois ans. Tentez de gagner un set Wenger GST Chrono et couteau de poche Evolution 10 d’une valeur de 559 fr.! Le prix est offert par: Wenger SA, Delémont, www.wenger.ch.

Clémence Aupetit, Cheyres

Touring 14/2011

Made in Switzerland

Touring 12/2011

Règles du jeu: plus votre lettre est courte, plus elle aura de chances de figurer dans cette rubrique. La rédaction se réserve le droit de raccourcir les contributions au besoin. Lettres ou réactions peuvent également être transmises par e-mail (touring@tcs.ch). Les lettres de lecteurs sont aussi publiées dans l’édition online de Touring consultable sur internet.

Impressum touring journal du Touring Club Suisse (TCS). Rédaction: Felix Maurhofer (fm, rédacteur en chef); Heinz W. Müller (hwm, rédacteur en chef adjoint); Marc-Olivier Herren (MOH, rédacteur en chef adjoint); Christian Bützberger (Bü), Antonio Campagnuolo (ac), JacquesOlivier Pidoux (jop), Nadia Rambaldi (nr), Peter Widmer (wi). Layout: Andreas Waber (responsable), Mathias Wyssenbach (mw), Stephan Kneubühl. Assistantes de rédaction: Sylvie Fallot (f), Michela Ferrari (i), Karin Graniello (a), Irene Mikovcic-Christen (assistante du rédacteur en chef). Adresse: Rédaction Touring, Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne, tél. 031 380 50 00, fax 031 380 50 06. E-mail: touring@tcs.ch. Editeur: Touring Club Suisse, CP 820, 1214 Vernier (GE). Tirage: édition française: 413 884, tirage total: 1 325 035. Direction des publications/marketing médias: Reto Kammermann (responsable), Gabriela Amgarten. Annonces: Publicitas Publimag AG, Seilerstrasse 8, 3011 Berne, tél. 031 387 21 16, fax 031 387 21 00. Production: St. Galler Tagblatt AG, CIE Centre d’impression Edipresse Lausanne S.A., Basler Zeitung AG. Changements d’adresse: prière de les annoncer directement en mentionnant le numéro de membre au siège central du TCS, CP 820, 1214 Vernier, tél. 0844 888 111, e-mail: service@tcs.ch. Abonnement: compris dans la cotisation de membre TCS. Touring paraît 20 fois par année. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les textes non commandés.

Les questions: 1. Quel est le nom de l’entreprise qui recycle les pneus usagés? 2. Dans quel pays africain s’est déroulé le voyage de ce numéro? 3. Qui est le nouvel ambassadeur du TCS? Faites-nous parvenir vos réponses et vos coordonnées complètes sur carte postale, par SMS ou sur www.touring.ch. Concours 14/2011: la nuit à l’hôtel Allegro de Berne va à Thea Fantoni, Gordola. Conditions de participation: la participation au concours Touring est ouverte à tous, à l’exception des collaborateurs du TCS et des membres de leur famille. Les gagnants seront désignés par tirage au sort et seront avisés par écrit. Les prix ne seront pas remis en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Le recours à la voie juridique est exclu.

Rédaction Touring, Concours des lecteurs, case postale, 3024 Berne, SMS: «Touring» plus les trois réponses au 9988 (1 fr./SMS) ou www.touring.ch. Délai: 2 octobre 2011


54

l’entretien | touring 16 | 22 septembre 2011

Un médiateur entre nature et culture Après une carrière de cadre aux PTT, Swisscom et à la Confédération, Hugo Gasser a opéré un virage professionnel radical en devenant guide de randonnées culturelles.

» Qu’est-ce qui vous a poussé, à 56 ans, à

quitter un poste bien rémunéré pour suivre une formation de guide de randonnée et vous mettre à votre compte?

Hugo Gasser: qui ne tente rien n’a rien, dit si bien le proverbe! Mais le risque n’est pas si grand; je pratique la randonnée depuis longtemps et la formation de guide de randonnée – aujourd’hui reconnue au niveau fédéral – a plutôt été un approfondissement

de choses déjà connues. Des amis et des connaissances avec qui j’ai effectué des randonnées m’ont encouragé. Ma vie n’a pas suivi une ligne droite. J’ai sans cesse cherché le changement. Et je suis parvenu à la conclusion que le succès professionnel et financier ne pouvait pas être un objectif en soi. Aujourd’hui, je crois savoir ce que je veux; mais cela pourrait à nouveau changer dans dix ans.

Vous mettez l’accent sur les randonnées thématiques et les voyages dans le temps. Qu’entendez-vous par là?

En Suisse, il est facile d’aller d’un point A à un point B; les chemins sont bien décrits et balisés. Le guide joue un rôle de médiateur entre nature et culture. Je me suis spécialisé dans la période entre 1850 et 1914. Il existe encore beaucoup de témoins de cette ère, des biens culturels qu’il est difficile de trouver en si grand nombre ailleurs. Autrefois, les gens avaient besoin de la nature pour survivre. Aujourd’hui, j’ai souvent l’impression que la nature est simplement exploitée pour vivre des expériences. Comment se déroule un tel voyage dans le temps?

Je fais souvent des pauses, demande au groupe de s’asseoir, de fermer les yeux et d’imaginer à quoi pouvait ressembler l’endroit, il y a 150 ans. Il est important de trouver le calme, de laisser son imagination vagabonder. C’est sur cette base que je peux construire mes histoires. Le voyage dans le temps doit permettre de se transporter dans le passé. Comment préparez-vous votre groupe à affronter de longs trekkings à l’étranger?

J’ai renoncé à organiser une réunion préalable. Les participants sont réservés lors de telles rencontres, ne posent que peu de questions pour ne pas dévoiler leurs lacunes. La documentation est très approfondie et je me renseigne par téléphone auprès des participants avant le départ. A l’aéroport, nous utilisons le temps d’attente pour nous présenter et répondre à d’autres questions. Testez-vous vous-même les randonnées proposées?

Pas toujours. Il peut arriver que je découvre l’itinéraire avec le groupe de randonneurs. Mais je me prépare de façon minutieuse et connais le trajet quasiment par cœur. Et avant le départ, je me renseigne sur l’état actuel de la situation. En vacances, consacrez-vous du temps à vous balader?

Pas obligatoirement. Mais je suis toujours muni d’un sac à dos, j’utilise les transports locaux et séjourne dans des chambres d’hôtes ou des pensions.

«

ldd

Propos recueillis par Peter Widmer

Hugo Gasser, guide de randonnée, propose à ses clients d’allier nature et culture.

Profil Hugo Gasser (57 ans) a une formation en programmation informatique et contrôle des systèmes d’information. Il a été chef de section aux PTT, head of corporate communications services chez Swisscom et responsable de la section direction et organisation de l’approvisionnement de l’armée. Depuis 2010, il est guide de randonnée: www.alpgehnuss.ch.



Touring 16 / 2011 français