Issuu on Google+

13 janvier 2011 touring 1 www.touring.ch JAA 1214 Vernier

Le journal de la mobilité

Dans la filière du recyclage

Le voyage sans retour

16

Les aléas du tourisme dentaire

Mon dentiste en Hongrie 6

Système de détection novateur

Panacée contre le verglas 13

Concours: trois sets de cosmétiques haut de gamme à gagner Test de la Citroën C4 La compacte qui privilégie le confort 24

L’Islande en tout-terrain Voyage de lecteurs inédit 30 au volant d’un 4�4

43 Anglais et surf en Australie Comment concilier stage de langue et détente 38


13 janvier 2011 touring 1 www.touring.ch AZA 1214 Vernier

Le journal de la mobilité

Cette année les grands patrons ne sont pas les seuls à recevoir un bonus. ford.ch


CHANG€ BONUS

3000 A présent profitez du cours avantageux de l’euro: Fr. 3000 3000.- plus leasing attractif à 3 3.9%. Fr 9% Si votre voiture a plus de 3 ans, lors de l’achat d’une Ford Fiesta neuve ou d’une Ford Ka neuve vous profiterez d’un Ford Chang€ Bonus de Fr. 3000.-. En plus de la valeur résiduelle de votre véhicule. Le bonus est cumulable avec notre leasing avantageux au taux de 3.9 %. Au cas où votre voiture aurait moins de 3 ans, assurez-vous votre avantage avec nos offres Drive Plus. Rendez donc visite à votre concessionnaire Ford.

Modèles illustrés: Fiesta Sport 1.6 l, 120 ch/88 kW, prix catalogue Fr. 24’500.-, avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 1500.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 3000.-, à présent Fr. 23’000.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 179.-/mois. Versement initial Fr. 5343.-; intérêt (nominal) 3.9 %, inclus assurance mensualités Ford, (effectif) 3.97 %. Durée 36 mois, 10’000 km/an. Caution et valeur résiduelle conformément aux directives de Ford Credit. Ka Titanium 1.2 l, 69 ch/51 kW, prix catalogue Fr. 17’800.- avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 1850.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 3000.-, à présent Fr. 16’650.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 111.-/mois. Versement initial Fr. 4133.-; intérêt (nominal) 3.9 %, inclus assurance mensualités Ford, (effectif) 3.97 %. Durée 36 mois, 10’000 km/an. Caution et valeur résiduelle conformément aux directives de Ford Credit. Assurance casco complète obligatoire non comprise. Tous les montants s’entendent TVA 8 % incluse. Le crédit sera refusé au cas où il risquerait d’entraîner le surendettement du consommateur (art. 3 LCD). Offres valables jusqu’au 31.3.2011 et uniquement réservées aux personnes privées. Sous réserve de modifications.

ford.ch


13 janvier 2011 | touring 1 | édito et sommaire

5

Sommaire gros plan 6 Tourisme dentaire

Ces Suisses qui se font soigner en Hongrie, non sans certains risques.

société et mobilité 11 Pneus d’hiver obligatoires

L’Allemagne vient de promulguer cette obligation. Le point de la situation.

Tunnel du Gothard: le chaos semble programmé

Véhicules recouverts de neige. 13 Détecteur de verglas

Des chercheurs ont élaboré un système anticipant la formation de verglas. 16 Recyclage des voitures

Reportage dans un centre de broyage ultramoderne des véhicules usagés.

test et technique 19 Prévention choc

Un clip spectaculaire interpelle les jeunes conducteurs. 19 Frais kilométriques

Les bons plans du TCS pour gérer les frais automobiles.

30 L’Islande en tout-terrain

Voyage de lecteurs dans ce pays de feu et de glace au volant d’un 4�4. 34 Programme aventure en 4�4

Namibie, Chine, Patagonie et Islande: quatre suggestions de tout-terrain. 35 Raquettes et faune

Gare à ne pas mettre en danger les animaux lors de randonnées hivernales. 37 Tyrol méconnu

Cap sur le Zillertal, pays des sports d’hiver et de la musique populaire.

club et membres 38 Séjours linguistiques en Australie

L’opportunité de parfaire son anglais tout en profitant de l’océan. 41 Quiz pédagogique

Concours réservé aux petits usagers de la route. 100 casques vélo à gagner. 44 L’entretien

Julia Abrosimova, guide officiant sur les navires fluviaux russes.

24 Test Citroën C4

La compacte qui s’embourgeoise en rivalisant de confort. Essais routiers 21 VW Touareg hybride 21 SsangYong Korando

41 Prestations TCS 43 Courrier des lecteurs, concours, impressum

A donf sur un grand dévaloir sécurisé

ldd

Le tunnel routier du Gothard doit être assaini d’ici à 2025 au plus tard pour un montant de quelque 1,1 milliard de francs, les travaux s’étalant sur deux ans et demi. Qu’adviendra-t-il des 10 000 véhicules empruntant quotidiennement cet axe névralgique? Le Conseil fédéral a fait élaborer divers scénarios, allant de la fermeture totale à la construction d’un deuxième tube. La variante de la fermeture prévoit le transfert du trafic sur le rail. 600 véhicules pourraient ainsi être transportés par heure du nord au sud ou inversement. Cette capacité est insuffisante, notamment lors des pics de circulation pouvant atteindre 900 véhicules par heure. Par où transitera le solde du trafic? Une partie pourrait être déviée vers d’autres cols. Quelle que soit la manière dont on prend la chose, chaos, bouchons et problèmes de sécurité sont d’ores et déjà au menu. C’est pourquoi le TCS demande au Conseil fédéral que la sécurité soit le critère déterminant avant toute décision sur les solutions de remplacement pendant l’assainissement du tunnel du Gothard. Dans ce contexte, la construction d’un deuxième tube serait particulièrement sensée. Un avis partagé par les cantons d’Uri et du Tessin ainsi que diverses associations de transport. Et si un deuxième tube répond aussi à une volonté populaire, il faudra, malgré de gros obstacles, remettre l’ouvrage sur le métier. Mais le temps presse. Felix Maurhofer, rédacteur en chef

11 Parlons droit

voyages et loisirs

Photo de couverture Photographe: Mathias Wyssenbach

C’est une première mondiale qui enthousiasmera petits et grands: une piste de luge entretenue en permanence que l’on dévale sur des bobs en plastique. Longue de 300 mètres, cette installation implantée dans le Toggenburg (Suisse orientale) propose bosses, portes et passages abrupts. En bref, le fun garanti! Détails sous www.toggenburgbergbahnen.ch.


6

gros plan | touring 1 | 13 janvier 2011

Le tourisme dentaire et ses aléas De nombreux Suisses se rendent en Hongrie pour des traitements dentaires facturés jusqu’à 70% moins cher. Mais lorsqu’il y a malfaçons, c’est au prix d’une intervention complexe et fort coûteuse que l’on réussit à limiter les dégâts.

Que ce soit en Suisse ou en Hongrie, les visites chez le dentiste suscitent une certaine inquiétude chez la plupart des patients, voire carrément de la peur.


13 janvier 2011 | touring 1 | gros plan

› Eszter Jopp ne peut pas se plaindre de

manquer de travail. Elle dirige la petite agence Dental Travel, spécialisée dans les voyages dentaires en Hongrie. Son bureau existe depuis douze ans. «Chaque mois, une centaine de patients réservent un traitement dentaire en Hongrie», précise Eszter Jopp. Cela correspond à largement plus de mille réservations annuelles. Les clients se voient offrir le service complet, de la planification du voyage en avion, en train ou en voiture, en passant par la réservation d’hôtel et le rendez-vous chez le dentiste local. Tous les clients de Dental Travel sont pris en charge par la chaîne VitalCenter implantée à Budapest. «Nous sommes une sorte de succursale en Suisse», explique Eszter Jopp. Les clients passent un examen préalable pour 150 fr. dans un centre d’analyse situé à Zurich. Les radiographies et les empreintes de la mâchoire sont ensuite envoyées à Budapest, où se déroule le traitement. Reconnaissant, VitalCenter verse à Dental Travel des sommes généreuses dévolues au marketing. Le commerce est florissant.

Prix sans concurrence | Le marché du

tourisme dentaire organisé de Suisse vers la Hongrie draine 4000 à 5000 patients par année, selon les estimations d’Eszter Jopp. Dental Travel s’en adjuge aujourd’hui 25 à 35% des parts. Cinq ou six concurrents ont

7

aussi pignon sur rue. Mais le nombre de personnes qui réservent elles-mêmes le voyage et le traitement est nettement plus élevé. Leurs motivations sont claires: elles veulent économiser le plus possible. En Hongrie, les soins dentaires sont environ 70% inférieurs à la Suisse, selon Eszter Jopp. Sur son site internet, Dental Travel présente une liste de prix mettant en exergue les différences sensibles de tarif. A titre d’exemple, une couronne «procera zirconia» reviendrait en moyenne à 3000 au 4000 fr. en Suisse, contre de modiques 760 fr. en Hongrie.

L’impact des salaires | Cette différence importante est liée principalement aux coûts salariaux nettement inférieurs en Hongrie. «Il n’est donc pas nécessaire d’économiser sur les matériaux», affirme Eszter Jopp. Contrairement aux traitements dentaires en Allemagne, qui ont de plus en plus la cote chez nous. Pour Eszter Jopp, les salaires allemands étant beaucoup plus élevés, le risque existe que l’on y épargne sur les matériaux afin d’offrir des prix attractifs aux patients helvétiques. La Société suisse d’odonto-stomatologie (SSO) se dit préoccupée par l’évolution du tourisme dentaire, ce d’autant que l’offre Suite en page 9

photos Keystone, Imago

Combiner l’aspect médical et touristique en flânant sur le pont enjambant le Danube à Budapest.


vendredi, 20.00h

20

mai 11

BÂLE St. Jakobshalle

Envoyer à l'adresse suivante: Feel IT Production GmbH, Wiesenstrasse 20, 3014 Bern

21

mai 11 informations

près vente par post, p o s t , manor m a n o r eett ssbb bb Je vous commande les tickets suivants. Paiement par bulletin de versement. Supplément de frais de port pour les cartes envoyées par poste. Vous recevez uniquement les tickets, par chargée, payés d'avance.

samedi, 19.00h

www.citynights.ch Vendredi, 20.5.2011 Nombre

Categorie VIP 250.– au lieu 280.– 83.– au lieu 93.– 69.– au lieu 79.–

Samedi, 21.5.2011 Nombre

Categorie 62.– au lieu 72.– 43.– au lieu 53.– 33.– au lieu 43.–

Prénom/Nom Rue CP/Lieu Tél. Lieu/Date Signature


13 janvier 2011 | touring 1 | gros plan

9

photos ldd

Le tourisme de la santé n’attire guère les foules

Les personnes qui réservent un traitement dentaire chez Dental Travel à Zurich (www.dentaltravel.ch) seront peut-être prises en charge par Magdola Kemenes à Budapest (en haut à droite).

Suite de la page 7

ne cesse d’augmenter. «La concurrence croissante dans le pays et à l’étranger induit des effets négatifs sur le volume de travail et sur les revenus des cabinets dentaires suisses», avance le porte-parole de la SSO, Marco Tackenberg. Outre le phénomène bien connu des voyages dentaires en Hongrie, on observe une progression des traitements frontaliers dans les pays limitrophes, à l’instar de l’Allemagne. Cette tendance résulte également de la croissance de la population étrangère en Suisse, selon lui.

Mutilation de la dentition | Reste que la SSO ne veut pas entendre parler de «différences de prix énormes». «Si l’on calcule la durée et les coûts du voyage, les pertes de revenu conséquentes et les possibles traitements ultérieurs en Suisse à la suite d’interventions ratées, l’avantage financier à l’étranger n’est plus forcément évident», affirme Marco Tackenberg. La clinique dentaire de l’Université de Berne a démontré il y a une dizaine d’années que les traitements à l’étranger, en particulier en Hongrie, étaient assez souvent entachés d’erreurs. Et Marco Tackenberg de préciser: «Ces études ont montré que 41% des traitements dentaires hongrois étaient déficients. 39% comportaient même des erreurs assimilables à une mutilation de la dentition.» Après une telle expérience, nombre de patients échaudés retournent chez leur dentiste suisse et n’en changent plus. La plu-

part des membres de la SSO ont déjà été confrontés à ce genre de cas et ont dû procéder à des réparations a posteriori.

Produit de niche | Chez Dental Travel, on conteste de telles généralisations. «Notre succès prouve que la qualité est au rendezvous», rétorque Eszter Jopp. Sans grande publicité, la clientèle ne cesse d’affluer. L’affaire ne marche que grâce aux recommandations et au bouche à oreille. De plus, Dental Travel offre une garantie de cinq ans sur les implants, les couronnes, les ponts et les plombages. Eszter Jopp reconnaît d’ailleurs que certaines personnes ont recours à cette garantie. «Pour ces patients, nous organisons des traitements complémentaires dans notre centre zurichois ou à Budapest.» Dans certains cas, Dental Travel prend en charge les coûts du voyage, même pour un premier traitement. Les personnes qui réservent le «paquet prothétique» à partir de 4000 fr. reçoivent le vol et cinq nuits dans un hôtel trois étoiles avec petit-déjeuner, d’une valeur de 710 fr. Malgré le succès de Dental Travel, le tourisme dentaire demeure un produit de niche dans le secteur des voyages. Les opérateurs traditionnels sont plutôt sceptiques. «Nous n’organisons pas de voyages médicaux ou dentaires», précise le porte-parole de Kuoni, Peter Brun. En cause, la responsabilité, puisque le voyagiste devrait assumer le risque en cas de traitement déficient. «Ce segment particulier n’appartient pas à notre domaine de compétence de prédilection», souligne Peter Brun au nom de toute la branche. Robert Wildi

Ce qui prévaut dans le domaine dentaire en matière de traitements à l’étranger s’applique au tourisme de la santé en général: pour l’heure, il ne s’agit pas encore d’un phénomène de masse en Suisse. La caisse maladie Helsana a fait les frais de la fidélité des Suisses à leur système de santé lorsqu’elle a voulu proposer à ses assurés, il y a quelques années, des traitements avantageux dans le sud de l’Allemagne. Malgré les incitations pécuniaires, l’opération n’a pas rencontré de succès. A l’opposé, les observateurs ont constaté un afflux de patients allemands dans les cliniques suisses de réhabilitation. La caisse Sanitas ne soutient pas activement ce type de tourisme médical. «Car l’expérience a montré que la plupart des assurés n’y sont pas du tout intéressés», justifie le porte-parole Christian Kuhn. Il arrive parfois que des accords ponctuels soient conclus avec des cliniques de réhabilitation dans un pays voisin. «Mais le volume est minime.» Malgré l’attrait de tarifs plus avantageux, ce marché demeure donc marginal. La Fédération des médecins suisses (FMH) ne s’oppose pas catégoriquement au tourisme médical. «Tant que les patients disposent du libre choix du médecin au-delà de la frontière et que la qualité médicale est assurée à l’étranger, rien ne s’y oppose», juge le président de la FMH, Jacques de Haller. Il y a quelques années, un projet pilote de traitements transfrontaliers a été mené à Bâle/Lörrach (D) dans le cadre de l’assurance maladie de base. Mais le succès a été mitigé. Aujourd’hui, l’Union européenne procède à des réflexions approfondies sur l’introduction de la libre circulation des patients au niveau du continent. La Suisse serait aussi concernée. Pour Jacques de Haller, les données du problème sont parfaitement claires: «Dans ce cas aussi, le libre choix du médecin et la qualité des traitements à l’étranger seraient des conditions essentielles à la réussite du projet.» D’un point de vue global, le tourisme de la santé constitue un énorme marché. D’après une étude du bureau de conseil McKinsey, il a généré quelque 40 milliards de dollars dans le monde en 2004. D’ici à l’horizon 2012, la barre des 100 milliards devrait être atteinte. row


Offre Touring pour le Basel Tattoo 2011

Vivez le Basel Tattoo 2011 depuis les meilleures places et profitez avant cela de l‘apéro Pipers dans le très élégant Basel Tattoo Lounge! Votre cadeau: le CD du Basel Tattoo 2011 (enregistrement direct de la première) d‘une valeur de Fr. 19.–. Ne manquez ce show sous aucun prétexte: près de 1000 participants pr��senteront de nouveau un spectacle de tous les superlatifs. Prix par personne: Fr. 168.–*. Les places sont limitées. Votre programme du 20/21/22/23 juillet 2011: 16h00 Ouverture des portes du Basel Tattoo Lounge Pipers Apéro: délicieux snacks froids et chauds ainsi qu‘une excellente sélection de boissons 17h30 – 19h30 Représentation Basel Tattoo 2011 *inclus: ticket de la catégorie A1/C1, Pipers apéro, boissons (bons vins, champagne Piper-Heidsieck, diverses sortes de Whisky Glenfiddich, eau minérale Henniez, café), CD du Basel Tattoo 2011 et magazine du Basel Tattoo 2011 .

! Titre Nom/Prénom Adresse NPA/Lieu Téléphone (journée) E-mail Date de la représentation 1. Prioritaire Date alternative

Nbe de tickets (max. 4 par commande)

Les places sont limitées. Inscription possible uniquement avec ce coupon. Les inscriptions seront traitées dès réception. Délai d‘inscription: 31 janvier 2011. Coupon à envoyer à: Basel Tattoo Shop, Schneidergasse 27, 4001 Bâle.


13 janvier 2011 | touring 1 | société et mobilité

11

Parlons droit

Urs-Peter Inderbitzin

Keystone

Il est impératif d’enlever la neige de la voiture

Le profil d’un pneu d’hiver est constitué de fines lamelles agrippant la neige.

«La météo n’obéit pas aux lois» L’Allemagne a introduit l’obligation des pneus d’hiver au gré des circonstances. En Suisse, la question n’est pas d’actualité. Cet équipement est toutefois indispensable.

› Depuis le 4 décembre dernier, les pneus

d’hiver sont obligatoires en Allemagne en cas de neige et de verglas. Une telle obligation en fonction des circonstances existe aussi en Autriche, mais pas en France, où les pneus d’hiver ne sont pas obligatoires. En Italie, l’équipement hivernal peut être rendu obligatoire à court terme sur certains tronçons lorsque les conditions météo l’exigent. Quant à la Suisse, elle ne connaît pas d’obligation de ce type et n’en a pas besoin: «Chaque conducteur est tenu d’équiper sa voiture de façon à pouvoir circuler en toute sécurité. En conditions hivernales, les pneus d’hiver sont donc un must», note Stephan Müller, porte-parole du TCS. Cet avis est aussi partagé par l’Office fédéral des routes (Ofrou). Afin de circuler en toute sécurité, chaque conducteur doit équiper son véhicule de pneus adaptés à l’hiver dont la profondeur du profil est d’au moins 4 mm, recommande l’Ofrou. Mais une prescription légale en la matière reviendrait presque à élaborer une règle aux dispositions interminables. «La météo n’obéit pas aux lois», relève le porte-parole de l’Ofrou, Thomas Rohrbach. On devrait aussi tout d’abord fixer des critères pour définir les pneus d’hiver. «L’indication ‹M+S› et le symbole du flocon de neige servent à désigner

des produits et sont insuffisants au niveau légal», précise-t-il. La Suisse a de plus des climats très différents sur un territoire exigu, ce qui rendrait une réglementation générale impossible. «Les performances des pneus d’hiver sont supérieures à celles des montes estivales sur la neige, de même que les chaussées mouillées et froides», estime Stefan Lehmann, chef de projet des tests de pneus au TCS. Le profil d’un pneu d’hiver est doté de fines lamelles qui adhèrent à la neige. Les pneus toutes saisons n’ont pas non plus été convaincants lors des tests du TCS. «Ils constituent un compromis et ne sont pas optimaux au niveau de la sécurité et du coût», note Stefan Lehmann.

Vivement recommandés | Bien qu’il n’y

ait pas d’obligation en Suisse, l’équipement des véhicules doit toujours être adapté à l’état des routes. Un automobiliste ayant de mauvais pneus et qui cause un accident ou reste bloqué dans la neige peut être amendé. En cas d’accident, les prestations d’assurance peuvent de plus être réduites. D’octobre à Pâques, les pneus d’hiver sont donc absolument indispensables. nr

Info Touring Plus de détails sur le site www.pneus.tcs.ch.

En cas de fortes chutes de neige ou par grand froid, les automobilistes ont des responsabilités. Leur véhicule, en particulier quand il est stationné à l’extérieur, est parfois recouvert de neige ou d’une couche de glace. Il faut souvent du temps et une bonne dose de patience pour préparer son véhicule à prendre la route en toute sécurité. Mais la prudence étant la mère des vertus, il est recommandé d’y consacrer quelques minutes, quitte à avoir un peu froid aux doigts. Tant la glace que la neige doivent être intégralement enlevées des vitres. Se contenter de libérer un simple trou à travers la couche de neige constitue un délit. Les contrevenants s’exposent à des amendes salées se montant à plusieurs centaines de francs pour infraction grave au code de la route, ainsi qu’à un retrait de permis. Même lorsqu’il fait un peu moins froid et que le véhicule n’est recouvert que d’une faible couche blanche, il n’en faut pas moins le déneiger de façon minutieuse. Pour circuler en toute sécurité, il ne suffit pas de dégager le pare-brise, la lunette arrière et les vitres latérales; les rétroviseurs extérieurs, les phares, les feux de stop et les clignotants doivent eux aussi être totalement libres de neige. Il est également important d’éliminer la neige sur le toit et le capot. Quand le véhicule se réchauffe, la neige recouvrant le toit glisse sur le pare-brise et masque temporairement la vue, et l’on se retrouve à rouler à l’aveuglette. La vitesse peut ensuite projeter la neige du capot contre la vitre, ce qui peut gêner la visibilité à un moment déterminant. Tout automobiliste responsable se doit d’éviter de transformer son véhicule en «canon à neige»: les blocs de neige qui se détachent du toit de la voiture et viennent s’écraser sur la chaussée risquent de surprendre les autres usagers de la route et de provoquer des réactions intempestives.

L’auteur est juriste et correspondant au Tribunal fédéral.


Un calme à vivre

Hôtel Art Furrer FIRST CLASS, Riederalp! Avis à tous les amoureux de la poudreuse: à l’hôtel Art Furrer FIRST CLASS, le plaisir des sports d’hiver commence sur le pas de la porte: Riederalp est un authentique paradis blanc pour tous les amateurs de ski, de snowboard, de raquettes, de ski de fond et de tous les autres sports sur neige. Quel que soit votre niveau, les terrasses ensoleillées d’Aletsch Arena, avec 104 km de pistes de ski alpin damées à la perfection, sont la promesse de grands moments de bonheur dans une neige d’une qualité exceptionnelle. Les fondus de sports nordiques ne sont pas en reste avec une piste de ski de fond juste devant l’hôtel. A Aletsch-Arena, les balades en raquettes sont une expérience unique! Rejoignez nos guides: quand seul le crissement de la neige sous vos raquettes vient troubler le silence, quand, sous un ciel bleu acier, les plus beaux sommets du Valais défilent devant vos yeux et que votre regard se perd sur ces vastes étendues enneigées qui brillent de mille feux, la détente est forcément au rendez-vous.

Ouvert en juillet 2010, le tout nouvel hôtel Art Furrer FIRST CLASS et ses suites et lui aussi dédiés au culte de la détente: à Rieder-

alp, au royaume d’Art Furrer niché à 1950m d’altitude, l’hôtel est l’occasion de profiter du domaine d’Aletsch sous une nouvelle perspective: avec leurs imposantes baies vitrées, ces grandes chambres combinent des espaces de vie chaleureux à un somptueux panorama qui s’étend jusqu’au Matterhorn.

Offre exclusive réservée aux lecteurs de TCS: – 3 nuits dans une suite – 1 apéritif au champagne – Buffet de petit-déjeuner copieux – Demi-pension gastronomique, repas 4 plats – Utilisation libre de l’espace wellness exclusif «Royal» et de la piscine couverte de l’hôtel

La plus petite suite mesure 45m2, la suite présidentielle 180m2. Dans toutes les suites, des pans de poutres en épicéa bicentenaire soulignent le caractère historique de l’endroit. L’espace wellness s’inspire d’un ancien village valaisan. La réception et le restaurant pour le petit-déjeuner et les repas à la carte constituent le cœur de l’établissement. Ce bâtiment panoramique rond, en verre, offre, depuis chaque table, une vue imprenable sur les sommets de 4000 mètres du Valais.

Suite junior «Jungfrau», 45m2 orientée vers le nord, au prix de 555 fr. par pers. (à deux; au lieu de jusqu’à 885 fr.). Nuits supplémentaires, avec petit-déjeuner, au prix de 165 fr. par pers./nuit (au lieu de jusqu’à 250 fr. par pers.). Dans la suite sud (60m2) avec vue magnifique, au prix de 720 fr. par pers. (à deux; au lieu de jusqu’à 1035 fr. par pers.). Nuits supplémentaires, avec petit-déjeuner, au prix de 225 fr. par pers./nuit (au lieu de jusqu’à 300 fr. par pers.) Valable du 13 janvier au 30 avril 2011

Dans ce nouveau First Class Resort, luxe et générosité sont les maîtres mots. A Riederalp, où les voitures sont bannies, dans un site unique en bordure du plus long glacier des Alpes – le glacier d’Aletsch, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO - le calme se vit.

Réservation uniquement auprès de: Private Selection Hotels, tél.: 041 368 10 05 – info@ privateselection.ch. Des conseillères vacances sont à votre entière disposition du lundi au samedi.


13 janvier 2011 | touring 1 | société et mobilité

13

Une arme contre le verglas La Haute école spécialisée bernoise a mis au point un outil de détection du verglas. Testé sur l’A6, il sera installé progressivement sur l’ensemble du réseau autoroutier.

› Pire ennemi de l’automobiliste en hiver, le

verglas est chaque année à l’origine de plusieurs carambolages aux conséquences souvent dramatiques: le 7 mars 2009, on a dénombré 13 blessés dans une collision en chaîne impliquant une dizaine de véhicules sur l’autoroute A6, entre Rubigen et Muri (BE). Se formant généralement en moins d’une heure, les plaques de glace surprennent les usagers de la route et prennent de court les responsables de la voirie. D’où l’utilité du système mis au point par la Haute Ecole spécialisée bernoise, sur mandat de l’Office fédéral des routes, visant à détecter à l’avance l’apparition de verglas.

Sûr et écologique | Conçu par deux mathématiciens, un physicien et un expert de Météosuisse, le système repose sur une multitude de données météorologiques recueillies par des capteurs disposés le long de la route: température de l’air et de la route, humidité, état de la route, couverture nuageuse, température de gel et de condensation, orientation du vent, etc. Près d’une trentaine de paramètres sont intégrés en permanence. En synthétisant l’ensemble de ces informations, le système parvient à prévoir l’ampleur du danger de verglas pour les deux heures à venir. Actualisé toutes les 15 minutes, il garantit un suivi en temps réel et permet de saler préventivement de manière ciblée. Il contribue ainsi à diminuer le risque d’accidents et à ménager l’environnement en réduisant la quantité de sel déversée sur la chaussée.

Testé pendant 2 ans sur l’A6 et l’A8 entre Münsingen et le col du Brünig, il a démontré une fiabilité de 95% et une précision à un demi degré près des températures prévues.

La couleur du danger | Concrètement, dès qu’un risque de plaque de glace apparaît, le système alerte automatiquement le chef de la voirie par sms, e-mail ou tout autre moyen électronique. Ce dernier consulte alors une carte informatisée du réseau autoroutier où les différents tronçons sont colorés en vert, jaune ou rouge, en fonction du degré de danger. Sur cette base, le chef de la voirie peut décider de saler préventivement en toute connaissance de cause: «Le savoir-faire des responsables de la voirie et leur connaissance du terrain sont essentiels, explique le mathématicien Daniel Bättig, l’un des concepteurs du système. Nous avons d’ailleurs largement tenu compte de leurs observations dans la phase de conception du projet, au moment d’élaborer l’algorithme et de

l’adapter aux spécificités locales.» Fort de ces expériences positives, l’Office fédéral des routes étudie une application à l’ensemble du réseau autoroutier suisse, sans doute par le biais d’un partenariat avec une firme privée. La société fribourgeoise Boschung et l’Anglaise Vaisala semblent les candidates les plus sérieuses. Mais rien n’empêche que l’on se tourne en dernière instance vers Météosuisse, qui possède également un grand savoir-faire en la matière.

Adapté aux microclimats | Une chose

est sûre pour Daniel Bättig, le système équipera les autoroutes suisses dans une dizaine d’année. Une perspective qui réjouit Martin Rösti, coresponsable des routes nationales du canton de Berne: «Cet outil prédictif nous permet de prendre la bonne décision rapidement, en tenant compte des différents microclimats. Grâce à lui, nous n’avons pas eu d’accident dus au verglas l’an dernier.» Jacques-Olivier Pidoux

A la question de savoir si ces informations prédictives sur le verglas seront un jour accessibles aux automobilistes, Daniel Bättig répond par la négative: «Elles requièrent une interprétation de la part d’un spécialiste. En voyant un tronçon annoncé comme sûr, une personne non avertie pourrait avoir envie de rouler trop vite, et se mettrait ainsi en danger», relève-t-il. En Suisse, en cas de perte de maîtrise du véhicule, la responsabilité incombe toujours à l’automobiliste. Seul un grave défaut d’entretien de la chaussée aurait valeur de circonstances atténuantes aux yeux d’une instance juridique. jop

Jacques-Olivier Pidoux

Infos pour spécialistes

Un système de détection antiverglas mis au point par Urs Mori (à g.) et Daniel Bättig.


L e S 8 e t 9 F é v r i e r 2 0 11 p a t i n o i r e d e m a l l e y l a u s a n n e

L’icone De La muSique pop

Donna summer

S téphane L ambieL . Shen & Zhao . ShiZuk a ar ak awa Savchenko & SZoLkow y . JeFFre y but tLe . Joannie rochet te Jewgeni pLuShenko . DeLobeL & SchoenFeLDer . Sar ah meier Catégorie de place et prix Prix normal

cat. 1 158.–

cat. 2 138.–

cat. 3 118.–

cat. 4 98.–

Prix spécial membres TCS

148.–

128.–

108.–

88.–

(Les prix comprennent 10% de frais de pré-location. Frais d’expédition CHF 8.–/commande non comprise.)

Talon de réservation pour Art on Ice 2011 à Lausanne Je commande

billet(s) d’entrée prix special (membres TCS)

Nom

Prénom

Adresse

NPA/Lieu

E-mail

Tél.

Notre offre VIP: Venez savourer, en compagnie de vos invités, l’ambiance unique d’Art on Ice: Accès à l’espace «hospitality», billets de la meilleure catégorie, rafraîchissements, snacks, cocktail riche, parking. Commandes / renseignements: Gabriela Buchs – téléphone: 044 315 40 24.

! Date désirée ! 8.2.2011, 19h30

! 9.2.2011, 19h30

! Catégorie désirée ! L'offre VIP ! catégorie 1 ! catégorie 2 ! catégorie 3 ! catégorie 4 ! En cas de non-disponibilité dans la catégorie désirée, j'accepte une/des place(s) ! directement inférieure(s) ou ! directement supérieure(s)

Prière de retourner à: Art on Ice Production AG, Breitackerstrasse 2, 8702 Zollikon, fax 044 315 40 29, www.artonice.com


publicitĂŠ


16

société et mobilité | touring 1 | 13 janvier 2011

› La vieille Volvo entreprend son dernier

voyage. Entraînée par le tapis du broyeur, elle est engloutie dans un vacarme de fin du monde. Une minute plus tard, la monstrueuse machine recrache des milliers de morceaux encore fumants. C’est le temps qu’il faut à cette installation de 28 tonnes – elle coûte 8 millions de francs – pour effectuer tout le travail. Après avoir été dépouillée de ses polluants, des pièces pouvant être revendues et de ses pneus, la voiture est déchiquetée. Les divers matériaux sont ensuite triés en fonction de leurs propriétés physiques. Une souffleuse élimine d’abord les poussières, les mousses, les rembourrages et les matières plastiques des déchets plus lourds. Les aciers sont séparés du reste par des électroaimants et un dispositif à haute fré-

quence opère un tri entre ce qui est métallique et ce qui ne l’est pas. A la fin du processus, les restes de la vénérable Volvo sont répartis en plusieurs tas distincts. Sur un tapis roulant, des employés finissent le travail en prélevant notamment les fils de cuivre.

Jusqu’à 20 000 voitures | L’un des sept

broyeurs de Suisse appartient à la société Karl Kaufmann Recycling AG, implantée à Thörishaus près de Berne, qui est l’un des leaders de la branche et vient de célébrer son 150e anniversaire. Selon Werner Nydegger, son directeur, entre 18 000 et 20 000 voitures usagées y sont traitées chaque année. Soit environ 85 par jour. Avant la li-

vraison des carcasses, les pièces récupérables ont été prélevées comme déjà mentionné. C’est le cas notamment du catalyseur, qui représente une valeur de 50 à 70 fr. Produit en Allemagne et d’une puissance de 1250 ch, le broyeur peut traiter 40 tonnes de matériaux par heure. Les deux tiers des déchets mis en ferraille proviennent des ménages, de l’industrie et des communes. Cela va du vélo rouillé à la machine à laver. Sur le site de la société Kaufmann, qui s’étend sur un kilomètre entre la ligne CFF BerneFribourg et l’auto-

Quand la voiture redevient poussière Près de 100 000 véhicules sont mis à la ferraille chaque année en Suisse. Un sur cinq est traité par le broyeur le plus moderne de Suisse. Mais c’est après que le travail commence vraiment.


13 janvier 2011 | touring 1 | société et mobilité

grès qui auraient été réalisés par les usines d’incinération en matière de combustion. Un essai de traitement plus écologique des scories a lieu actuellement à Hinwil (ZH).

Métaux exportés | Une partie des métaux triés par les broyeurs modernes est exportée dans les pays voisins pour y être traitée. Les prix varient énormément au gré du marché. La tonne de cuivre, par exemple, vaut actuellement 8900 fr. alors qu’elle avait chuté à 3000 fr. en 2008, pendant la crise financière. Il n’est donc pas étonnant que l’activité de la filière soit intimement liée au niveau des prix. Heinz W. Müller

Info Touring Plus d’infos sous www.stiftung-autorecycling.ch (en français), www.kaufmann-recycling.ch.

Près de 100 000 tonnes Les 80 000 à 100 000 tonnes de carcasses traitées chaque année en Suisse produisent entre 20 000 et 30 000 tonnes de RBA (résidus de broyage automobile), considérés comme des déchets spéciaux. Les sièges, isolants, planches de bord et garnissages intérieurs sont combustibles. Les RBA sont essentiellement constitués de plastiques (60%), de verres et autres minéraux (15%), de textiles, cuir, bois (10%) ainsi que de poussière de peinture, de rouille (10%) et de métaux (5%). Les voitures ne représentent plus qu’environ 30% de la ferraille broyée en Suisse. La production de résidus de broyage est de 50 000 à 60 000 tonnes. tg

photos Mathias Wyssenbach

route (A12), on découvre des montagnes de ferraille et de carrosseries de voitures aplaties. Environ 72% des déchets automobiles sont valorisables. Le reste, les résidus de broyage automobile (RBA), est brûlé dans des usines d’incinération des ordures ménagères (UIOM). Les scories provenant de cette combustion posent toujours problème, car elles contiennent encore des résidus métalliques. Soutenue par les importateurs d’automobiles, la fondation Auto Recycling Suisse a voulu construire à Monthey (VS) une installation ultramoderne destinée à une meilleure valorisation des résidus de broyage. Ce projet devisé à plusieurs millions de francs a toutefois été enterré en 2005, en partie en raison des immenses pro-

17

La dernière heure a sonné pour cette voiture...

... et la voilà entièrement déchiquetée.

Un tri manuel doit encore être effectué à la fin du processus.

Si la séparation est bien faite, de nombreux matériaux sont valorisables.


Adieu la pelle à neige et ses désagréments grâce au SNOW BLOWER 1600, le chasse-neige électrique. Le canal d’éjection est orientable à 170°.

c e s le ou r l i ng p e r ur Of f de To

te u r

s

bais a r e d .20/pce 6 40% Fr. 25 de Fr.427.– au lieu

1x SNOW BLOWER 1600 Fr. 398.— 1x Cordon d‘alimentation (15 m) Fr. 29.— Prix normal Fr. 427.— ./. 40% rabais TCS Fr. 170.80

Fr. 256.20 Un hiver très enneigé n’est pas seulement synonyme de soleil, de montagne et de chalets enchanteurs. Cela signifie aussi enlever la neige, rendre les allées praticables et dégager les trottoirs. Pour votre sécurité et celle de toutes les personnes qui fréquentent votre propriété. Bonne nouvelle, la pelle à neige, véritable instrument de torture pour le dos, est désormais de l’histoire ancienne. Car voici venu le SNOW BLOWER 1600 – le chasse-neige électrique, grâce auquel le travail devient un plaisir et qui démarre toujours sans difficulté, même par les températures les plus basses. Doté d’un puissant moteur électrique de 1600 Watts, il évacue la neige en un tour de main. SNOW BLOWER 1600 est aussi simple d’utilisation qu’une tondeuse. Pour dégager les trottoirs, les voies piétonnes, les cours, les entrées, les accès et les parkings ou enlever toute la neige autour de la maison ou sur la terrasse, la seule solution s’appelle: SNOW BLOWER 1600 – l’outil confort qui permet de s’épargner bien du stress.

Talon de commande pce(s) SNOW

Données tecniques: Puissance du moteur: 1600 W Distance d’éjection: 5-6 m Hauteur de neige max: 35 cm Poids: 16 kg Largeur de dégagement: 40 cm Hauteur de poignée: 90 cm Dimensions bloc moteur: 49,5 x 69 x 50 cm (canal incl.)

avec cordon d’alimentation de 15 mètres inclus

Action valable jusqu’au 7 avril 2011 jusqu’à épuisement du stock

Je commande à prix préférentiel (+ frais d’envoi Fr. 14.50):

BLOWER 1600 Fr. 256.20/pce

au lieu de Fr. 427.–/pce (No. art. 90096.00)

Nom:

Prénom:

Adresse e-mail:

Adresse:

NPA/Lieu:

Tél. (durant la journée):

No de membre TCS:

Lieu/Date:

Signature:

Envoyer ce talon à: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch. Pour d’éventuelles questions: TCS, «Touring Shop», tél. 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: Max Versand AG, 8340 Hinwil, seulement en Suisse et au Liechtenstein.


13 janvier 2011 | touring 1 | test et technique

19

Gil Egger

Calcul en ligne de l’entretien

Sous l’œil de la caméra, les secouristes simulent une intervention en plein Genève.

«Crash ta vie»: la prévention choc Face aux graves accidents dont sont victimes les jeunes conducteurs, la Ville de Genève a opté pour un message choc par le biais d’un clip réalisé avec le soutien du TCS.

› Une voiture déboulant à travers les rues

de Genève fait une terrible embardée qui se termine par une funeste glissade de 50 mètres sur le toit. Gisant sur la chaussés, ses deux occupants, Paul et Léa, sont entourés par les secouristes qui s’activent. En vain. Paul et Léa succomberont à leurs blessures sur les lieux du drame. Voilà pour le scénario tragique de ce clip tourné à l’instigation de la Ville de Genève, et notamment de ses sapeurs-pompiers. En réalité, les badauds ayant assisté médusés au tournage de cette scène surréaliste auront constaté avec soulagement que le cascadeur Stéphane Riesen, au demeu-

rant instructeur auprès de Test&Training TCS, s’est extirpé indemne du véhicule. Réalisé avec le soutien de la section genevoise du TCS, ce clip se propose d’adresser un message choc aux jeunes, fréquemment impliqués dans des accidents graves ayant pour origine alcool et vitesse excessive. Le pare-brise de la voiture de cascade arborait par ailleurs un autocollant avertissant les forces d’intervention qu’une fiche de secours (voir détails ci-dessous) se trouvait à l’intérieur du véhicule. Ce clip ainsi que des photos spectaculaires du tournage peuvent être visionnés sur le site www. crash-ta-vie.ch. tg

Il est ardu pour le simple automobiliste d’évaluer les frais découlant de l’entretien de son véhicule. Recensant désormais plus de 1700 modèles, la banque de données en ligne créée par le TCS apporte une visibilité bienvenue au moment d’acheter une voiture, voire de vérifier les travaux de maintenance confiés au garage. Dans la pratique, il suffit de sélectionner le modèle, et l’on obtient une vue d’ensemble des travaux prescrits avec les intervalles kilométriques et les coûts. Ceci également disponible en format PDF. De plus, un aperçu détaillé indique quels sont les composants et les liquides à remplacer ainsi que leur prix. Rappelons que les coûts des services d’entretien pour 180 000 km oscillent entre moins de 2000 fr. et plus de 6000 fr. tg Info Touring La recherche s’effectue sur le site www. couts-services.tcs.ch. Prix par demande: aperçu de tout le programme d’entretien, membres TCS 5 fr. (non-membres, 10 fr.); entretien individuel détaillé, membres TCS, 2 fr. (non-membres, 5 fr.).

Déduction des frais CD «Frais kilométriques 2011» La part des trajets parcourus à titre privé avec un véhicule d’entreprise doit être mentionnée dans la déclaration d’impôt. Afin de faciliter cette opération fastidieuse, le TCS a élaboré le CD «Frais kilométriques 2011» qui aide les services de comptabilité et du personnel à calculer les coûts à déclarer. Prix: membres TCS, 29 fr. (non-membres, 39 fr.); commande: www.infotechtcs.ch.

La fiche salvatrice et son autocollant Les sauveteurs devant désincarcérer les occupants d’un véhicule sont parfois pris au dépourvu. La fiche de secours apporte une aide précieuse pour accélérer le processus. De format A4 et placée au revers du pare-soleil, elle contient des informations spécifiques à chaque modèle (emplacement des renforts de carrosserie, des airbags, etc.). De plus, un macaron apposé sur le pare-brise (photo) indique sa présence. Disponible pour la plupart des voitures, on peut la télécharger gratuitement via le site www.fiche-de-secours.ch. tg

Trajets sous contrôle Livre de bord TCS Ce fascicule a été conçu pour inscrire les kilomètres effectués à des fins privées avec un véhicule d’entreprise. Il convient aussi aux sociétés possédant des voitures partagées par plusieurs collaborateurs. Quant aux particuliers, ils pourront l’utiliser pour contrôler avec précision la consommation et les frais d’entretien courants. Prix: membres TCS, 10 fr. (autres, 15 fr.); commande: www.infotechtcs.ch.


Vacances en Italie

Riviera Italienne

Navigation, ferry


13 janvier 2011 | touring 1 | test et technique

21

Un renouveau sous le signe du SUV SsangYong amorce un nouveau départ avec le Korando, qui passe du statut d’atavique tout-terrain à celui de SUV aguicheur.

photos ldd

› Le plus petit constructeur coréen a bien failli être emporté par

Le VW Touareg hybride peut tâter du terrain, de préférence peu accidenté car ce véhicule raffiné procède davantage de la luxueuse routière.

L’indicible allant du 4�4 hybride Jusqu’ici les tout-terrain hybrides tenaient de l’alibi. Pas le VW Touareg qui se pose en SUV de luxe aux penchants franchisseurs.

› Disons-le d’emblée, le Touareg hybride vise davantage les per-

formances que les records de basse consommation. Pour preuve, la moyenne de 8,2 l/100 km donnée en cycle mixte est explosée au quotidien, où l’on se situe plutôt à 12 l. Mais compte tenu des accélérations ébouriffantes du V6 essence à compresseur épaulé par un moteur électrique, le bilan est honorable. Surtout que les reprises relèvent plutôt du gros V8, tout comme le poids respectable de ce mastodonte aussi lourd qu’encombrant. Cela dit, le brio avec lequel le système hybride parallèle alterne les enchaînements moteur thermique/électrique est sidérant. Moyennant un pied très léger, le Touareg peut évoluer en mode strictement électrique (max. 50 km/h) sur de courtes distances. Une faculté fort utile dans le trafic engorgé. Autre facette de cet hybride, le V6 se découple de la boîte dès que l’on relâche l’accélérateur. D’où la sensation de surfer en conduite autoroutière. Et comme ces diverses phases interviennent imperceptiblement, l’agrément est total, conforté par la transmission automatique à 8 vitesses et la suspension pneumatique (3960 fr.). Outre le poids accru, le seul inconvénient du modèle hybride tient au coffre réduit (–87 l) du fait des batteries logées sous le plancher. Car, pour le reste, cet engin à transmission intégrale (différentiel Torsen) conserve le même potentiel de franchissement que les versions thermiques. Au détail près qu’on a affaire à un authentique véhicule de luxe, tarif y compris. MOH

la crise. Désormais dans le giron de la marque indienne Mahindra, son avenir paraît assuré. Griffée Giugiaro, la silhouette plaisante du Korando est emblématique de ce renouveau. Ce SUV compact, dont la ligne de toit inclinée tend vers le crossover, se targue d’ailleurs d’être le premier 4�4 de la marque à carrosserie autoporteuse. Sans régater avec les meilleurs, cet engin à essieu arrière multibras maîtrise néanmoins bien le roulis et affiche un comportement sain. Il peut aussi compter sur un diesel vigoureux délivrant 175 ch, et donc d’appréciables performances. Cela quand bien même ce moteur émettant un bruit de cliquetis marqué est pourvu d’une plage de régimes courte et est couplé à une boîte aux premiers rapports serrés. En bon SUV, le Korando fonctionne essentiellement en traction avant. Au besoin, la traction intégrale peut être verrouillée (maximum 40 km/h). Des angles d’attaque favorables l’autorisent à tâter du terrain. Ce SsangYong nouvelle vague a surtout une vocation routière. En dépit d’une qualité perçue un brin rustique, la présentation intérieure est engageante. Les passagers arrière profitent d’un espace à profusion et de dossiers ajustables. Le coffre de bonne capacité est flanqué d’une banquette aisément rabattable qui libère un plancher parfaitement plane. Mais le Korando sort du lot par son équipement bien achalandé. Assez pour prendre les devants du segment en rapport prix-prestations. MOH

Les plus: prix sans concurrence, joli design, équipement complet dès version basique, habitabilité arrière, modularité du coffre, garantie (5 ans) Les moins: bruit de cliquetis prononcé, plage de régimes courte, visibilité arrière, leviers de commande surannés (essuie-glace, etc.). Technique: SUV; longueur: 4,41 m; coffre: 486 l; poids à vide: 1672 kg; 4 cylindres turbodiesel 2 l, 175 ch, 360 Nm à 2000 tr/min; boîte 6 vitesses, traction intégrale; 0 à 100 km/h en 10 s; charge tractable: 2000 kg Consommation (hiver): 8,7 l/100 km, autonomie de 655 km Prix: 35 990 fr. (4WD Sapphire).

Les plus: véritable 4�4 hybride, technologie très aboutie, performances sportives, comportement et agrément de marche, habitabilité et modularité Les moins: consommation décevante, encombrement et poids élevé, tarif élitaire et prix des options, dosage frein à main électr. Technique: SUV; longueur: 4,80 m; coffre: 493 l; poids à vide: 2315 kg; V6, 3 l, 333 ch; électrique, 46 ch; puissance combinée, 380 ch, 580 Nm; boîte aut. à 8 vitesses, traction intégrale; 0 à 100 km/h en 6,5 s; charge tractable: 3,5 t Consommation (essai): 12,5 l/100 km, autonomie de 680 km Prix: 109 400 fr.

Issu d’une lignée de tout-terrain franchisseurs initiée en 1974, le nouveau SsangYong Korando se réclame résolument des SUV compacts.


12 Ressort

touring 13

9. August 2007

Circuits en exclusivité avec l’hélicoptère Touring

Survoler les majestueux sommets des Alpes suisses; ce n´est pas seulement la beauté éternelle des glaciers qui est fascinante, mais aussi leur force originelle. Touring et Scenic Air organisent, en exclusivité pour les membres du TCS, des circuits «à la carte» à partir de deux aérodromes suisses – évidemment avec l´hélicoptère Touring. Au départ d’Interlaken: Eiger, Mönch, Jungfrau et glacier d’Aletsch. Env. 35 minutes Une fois dans les airs, nous survolons le lac de Thoune en direction du célèbre trio Eiger, Mönch et Jungfrau. En longeant l’impressionnant versant nord de l’Eiger, nous plongeons vers un monde de neige, de falaises escarpées et de glace éternelle. Nous revenons ensuite vers notre point de départ en admirant en chemin le glacier d’Aletsch et le Schilthorn. Dates de vol: 12.2, 12.3, 2.4 Prix par personne pour les membres du TCS 295 fr. (prix normal 340 fr.)

Au départ de Sion: survol de Zermatt et du Matterhorn. Durée du vol environ 35 minutes Montant à travers le Val d’Herens avec vue sur la Dent Blanche, nous prenons la direction du Matterhorn. Via Zermatt, la vue sur les plus hauts sommets des Alpes suisses est à couper le souffle. Nous revenons ensuite vers la Vallée du Rhône en contemplant au passage le Weisshorn. Dates de vol: 19.2, 19.3, 9.4 Prix par personne pour les membres du TCS: 295 fr. (prix normal 340 fr.)

Inscription Je m’inscris pour la date suivante:

Nombre de personnes

Nom

Prénom

Rue

NPA/Lieu

E-Mail

No. tél. portable

Date

Signature

A retourner à Scenic Air AG, Case postale 412, 3800 Interlaken.

Bon à savoir Les temps de vol indiqués sont des durées moyennes. La durée du vol et l’itinéraire peuvent varier en fonction de la météo et des conditions de vent. Ces tours conviennent à toutes les catégories d’âge. Cinq passagers maximum par vol en hélicoptère. Vous recevrez des renseignements plus précis (heure et lieu de rendez-vous, façon de s’y rendre) après votre inscription. Saut en parachute en tandem au départ de Reichenbach A Reichenbach, nous vous proposons chaque jour des sauts en parachute en tandem, depuis un avion. Pour les membres du TCS: 360 fr. (prix normal 380 fr.) Plus de renseignements et réservations: Scenic Air AG, CP 412, 3800 Interlaken Tél. 033 821 00 11, fax 033 821 64 14 E-Mail: info@scenicair.ch www.scenicair.ch


publicitĂŠ

...


24

test et technique | touring 1 | 13 janvier 2011

Celle qui préfère l’être au paraître La Citroën C4 se la joue chic tout en rentrant dans le rang. Elle se distingue néanmoins toujours par son confort et les reprises de son diesel. Test de la version 2.0 HDi Exclusive. lité avec la C4 de seconde génération. Inutile de rechercher les audaces stylistiques et techniques du modèle précédent. Mais cette berline du segment moyen inférieur n’est nullement tombée dans la banalité pour autant. Elle affiche une élégance de bon goût et reste fidèle aux valeurs de la marque aux chevrons. Longue de 4,30 mètres, cette compacte est cependant assez lourde (1545 kg).

Intérieur accueillant | La marque fran-

çaise a quasiment renoncé à toute extravagance sur cette nouvelle C4. Le volant à moyeu fixe a été abandonné, de même que le parfumeur d’ambiance ou les instruments principaux numériques. Ces derniers ont été remplacés par des cadrans classiques, mais le compte-tours et la jauge à carburant sont tout de même restés numériques. La possibilité de modifier la teinte de fond de ces deux instruments a un côté un peu gadget, mais cela ne signifie pas que l’intérieur soit banal ou bon marché. Il est au contraire accueillant, avec des matériaux de qualité et une finition soignée. Le conducteur trouve d’emblée ses repères, tout est bien visible et disposé avec logique. Il faut toutefois s’accoutumer aux douze boutons dont le volant est garni. La visibilité autour du véhicule étant bonne, les aides au parcage ne sont pas absolument indispensables. L’habitabilité aux places avant ne prête pas le flanc à la critique. On ne peut hélas pas en dire autant à l’arrière, où l’espace aux jambes n’a rien d’excessif et où le toit panoramique – pour autant que la voiture en soit équipée – restreint quelque peu la garde au plafond. D’une capacité de 408 litres, le coffre est en revanche de dimensions généreuses et signe quasiment un record dans cette catégorie. Pour donner un peu plus d’espace aux jambes, il n’aurait donc pas été inutile de prévoir des sièges

arrière coulissants. Le volume dédié aux bagages peut être porté à 1183 litres en rabattant les dossiers arrière, mais cela met à jour un seuil assez haut. Une modularité un peu plus élaborée n’aurait sans doute pas dépareillé.

Grande routière | Le turbodiesel de 2 litres développant 150 ch qui animait à l’exécution 2.0 HDi testée est à la fois performant et très civilisé. Il permet à cette compacte d’accélérer de 0 à 100 km/h en 9 secondes et se distingue par ses excellentes relances. Ces reprises consistantes et cette réactivité s’accompagnent d’une consommation moyenne de 5,9 l/100 km, ce qui est très économique. La nouvelle Citroën fait bonne figure également en termes de performances. Il faut seulement garder en tête le fait que cette énergique traction avant à moteur diesel tend à sous-virer en conduite agressive et manifeste aussi un léger roulis lors de brusques changements d’appui. Mais globalement, la C4 est une voiture sécurisante.

+ –

Suite en page 27

Bilan express

photos Fabian Unternährer

› Citroën est revenu à une certaine norma-

Stylisme plaisant, présentation de l’habitacle, bonnes performances moteur et reprises énergiques, confort de roulement de haut niveau, coffre très spacieux (408 litres), riche équipement d’agrément, basse consommation.

Garde au toit et espace aux jambes un peu restreints à l’arrière, modularité intérieure peu innovante, commandes de la console médiane malcommodes, trop de boutons sur le volant, poids élevé limitant la charge utile.

Un agencement intérieur sans extravagances.


13 janvier 2011 | touring 1 | test et technique

25

Bien qu’elle reprenne les code stylistiques de Citroën, la nouvelle C4 renonce à un design trop typé.

tableau comparatif Prix (fr.) Cylindrée (cm3) Puissance (kW/ch) Couple max. (Nm/min) Consommation (l/100 km) Bruit int. à 120 km/h (dBA) Frais kilométriques (fr./km)3 Frais d’entretien4 Test Touring 1 4

Citroën C4 HDi Exclusive

Honda Civic CTDi Exclusive

Renault Mégane dCi Privilège

VW Golf TDI Highline

37 200.– 1997 110/150 340/2000 5,1 A2 69 –.75 11113 1/2011

37 600.– 2204 103/140 340/2000 5,31 B2 715 –.77 11133 5/20065

40 600.– 1995 118/160 380/2000 5,91 C2 706 –.79 11113 5/20096

39 440.– 1968 103/140 320/1750 4,81 A2 697 –.75 11113 1/20097

données de l’importateur 2 rendement énergétique donné par l’importateur 3 frais d’entretien par km (15 000 km/an) sur 180 000 km (15 000 km/an) 5 Honda Civic 1.8 Sport 6 Renault Mégane 2.0 Privilège 7 VW Golf 2.0 TDI Comf.line

Planche de bord logique, mais volant surchargé de boutons.


WELLCRAFT VXg appareil de fitness Votre corps s’affine et se muscle – presque sans effort!

W WELLCRAFT ELLCRAFT V VXg8.0 Xg8.0 • • • • • •

te s lec u r le i ng o p Of fre de Tour

quelques minutes par eentraînement ntraînement ccorporel orporel eefficace f ficace eenn q ue lq ue s m inutes p ar jjour our sseulement e u le me n t plaques massent muscles lles es p laques vvibrantes ibrantes sstimulent, t i m u le n t , m assent eett ffortifient ortifient lles es m u s c le s dépense permet dee b brûler graisses uune ne d épense ccalorique alorique éélevée levée p e rmet d rûler lles es g raisses tensions, dee ffatigue ssoulage oulage lles es te nsions, rrégénère égénère eenn ccas as d at ig ue domicile dee fi fitness! eentraînement ntraînement iindividuel nd i v id ue l à d omicile – ééconomisez conomisez llee cclub lu b d tness! méthode dernières m éthode uultramoderne ltramoderne sselon elon lles es d ernières cconnaissances onnaissances – ffonctionne on c t ion ne balancements désagréables ssans ans b a l a n ce m e n t s d é s a g réa b le s

urs

bais a r e d 5 . – /p c e 50% 22 Fr. 2’ au lie

u de F

r. 4’4

50.–

Fonctions: • écran avec réglage du temps, de la vitesse et du programme • programmation du temps: 30, 60 et 90 secondes • 8 niveaux de vibrations • fréquence des vibrations: 30, 35, 40, 50 Hz • moteur de haute qualité pour une grande efficacité • construction solide • roulettes pour le déplacement de l’appareil • cordons de retenue et coussin rembourré séparés • conseils d’entraînement et poster avec 31 exercices Données techniques: • poids net: 112 kg • poids pour l’emploi: jusqu‘à 150 kg • dimensions plateforme: 83 x 28 x 60 cm (lo x la x pr) • hauteur: 150 cm • testé CE, S+ certifié • garantie: 2 ans

I RE R ATO B I V E I OLOG I RE T E C H N LU T I O N N A S VO 3 D R É E A N T LE DO G MÉNA

«Etre en forme, c‘est important pour moi, dans la vie professionnelle et aussi pour ma famille» Marianne Cathomen*

*habits de sport Adidas

Talon de commande

Action valable jusqu’au 7 avril 2011 jusqu’à épuisement du stock au lieu de Fr. 4’450.–/pce (No. art. 90042.00)

Je commande à prix préférentiel + frais d’expédition:

pce(s) VXg8.0

Appareil de fitness Fr. 2’225.–/pce Mode de livraison désiré: � Fr. 0.– retiré à Zurich (masse et poids indiqués) �

Fr. 300.– livré et monté par nos soins

Nom:

Prénom:

Adresse e-mail:

Adresse:

NPA/Lieu:

Tél. (durant la journée):

No de membre TCS:

Lieu/Date:

Signature:

Envoyer ce talon à: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch. Pour d’éventuelles questions: TCS, «Touring Shop», tél. 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: Max Versand AG, 8340 Hinwil, seulement en Suisse et au Liechtenstein.


13 janvier 2011 | touring 1 | test et technique

Suite de la page 24

Aperçu technique �

149 cm

m 4c –8 61 �

empattement 261 cm long. 433 cm (larg. 179 cm)

� �

cm 07 –1 87

90 cm �

103 cm

� �

largeur intérieur: avant 148 cm, arrière 148 cm coffre: 408–1183 litres pneus: 225/45 R 17, min. 205/55 R 16

Elle est franche à l’attaque des virages et s’accommode fort bien d’une conduite rapide. Forcément, l’antipatinage est sollicité en cas de fortes accélérations sur routes glissantes, mais l’ESP parfaitement paramétré gère la situation en toutes circonstances.

Grand confort | Le châssis de la C4 fait la

VOITURE D’ESSAI Citroën C4 2.0 HDi Exclusive; 5 portes, 5 places; 37 200 fr. (véhicule testé: 44 150 fr.) Gamme: 1.4 VTi, 95 ch, (24 650 fr.) à 1.6 e-HDi, 112 ch, (36 700 fr.) Options: peinture métallisée (700 fr.), toit panoramique en verre (800 fr.) Garanties: 2 ans d’usine, 2 ans d’assistance; garantie antirouille: 12 ans (sous conditions) Importateur: Citroën (Suisse) SA, route des Acacias 27, 1211 Genève, www.citroen.ch

part belle au confort, tout en conservant un très bon comportement dynamique. Rien ne peut être reproché à Citroën à cet égard. Les sièges cuir proposés en option offrent un bon maintien latéral, mais les assises gagneraient à être un peu plus longues. Et comme cette berline compacte est très silencieuse, elle a en fait toutes les qualités exigées d’une grande routière. La sécurité

est d’un excellent niveau et la C4 soutient la comparaison avec la concurrence dans ce domaine aussi. L’exemplaire essayé était équipé du dispositif de surveillance de l’angle mort. Bien que cette option soit utile, elle signale un peu tard les véhicules en approche et n’avertit pas le conducteur quand le clignotant a été mis. La Citroën C4 séduit par son élégance sans fioritures. Animée par un puissant turbodiesel et bénéficiant d’un confort dans la digne tradition de la marque, elle est capable de tutoyer la concurrence aussi bien en circulation urbaine que sur autoroute. Et, bien que cette compacte se prête davantage à une conduite coulée, son comportement dynamique ne prête pas le flanc à la critique. Un peu plus de créativité au niveau de la modularité intérieure aurait toutefois été la bienvenue. Felix Maurhofer

Les places arrière sont un peu justes pour des passagers de grande taille, mais le coffre a une capacité fort généreuse de 408 litres. Le design arrière est classique et élégant.

DONNÉES TECHNIQUES Moteur: 4 cylindres turbodiesel, 2 litres, 150 ch; traction avant, boîte à 6 vitesses Poids: 1545 kg (voiture testée), total admisssible 1885 kg, charge tractable 1750 kg

Exclusivité TCS ÉVALUATION DYNAMIQUE Accélération (0–100 km/h): Elasticité: 60–100 km/h (4e vitesse) 80–120 km/h (4e vitesse) Rayon de braquage: Insonorisation: 60 km/h: 59 dB (A) 120 km/h: 69 dB (A)

11113 11111

SÉCURITÉ Freinage (100–0 km/h): 36,1 m Equipement

11111 11113

9,0 s 6,5 s 6,9 s 11,85 m

COÛTS DES SERVICES entretien (km/mois)

heures

main d’œuvre (fr.)

30 000/24 1,4 203.– Entretien sur 180 000 km: 15 000 km/an 21,50 4788.– FRAIS D’EXPLOITATION km/an

ct./km

fr./mois fixes

variables

15 000 30 000

75 51

608.– 608.–

331.– 661.–

Citroën C4 2.0 HDi Exclusive: revue de détails

Tarif horaire pour calcul TCS: 145 fr. (OFS), agences Citroën: de 95 à 165 fr.

CONSOMMATION AU BANC D’ESSAI (cycle UE 80/1268) urbain

interurbain

TCS 6,8 4,1 Usine 6,6 4,1 Emissions de CO2: Moyenne suisse de CO2: EtiquetteEnergie (A–G): CONSOMMATION DU TEST 5,9 l/100 km réservoir 60 litres

mixte

5,1 5,0 133 g/km 167 g/km A 11113

autonomie 1017 km

TCS Technique + économie: Robert Emmenegger

HABITACLE 11113 L’habitabilité est appréciable pour les passagers avant, mais le dégagement aux jambes des places arrière est pénalisé par les dimensions du coffre, par ailleurs très vaste pour cette catégorie. De plus, le toit panoramique réduit la garde au toit à l’arrière. CONFORT 11112 Les suspensions ont un bon pouvoir d’absorption et sont confortables, sans inconvénient notable pour les qualités dynamiques. Les sièges cuir en option procurent un bon maintien latéral, mais les assises sont un peu courtes. La C4 a des qualités de grande routière confortable. ÉQUIPEMENT 11113 Régulateur de vitesse, climatisation automatique, aide au parking,

27

éclairage d’intersections, aide au démarrage en côte, etc.: la version Exclusive est richement pourvue. PERFORMANCES 11112 Le turbodiesel offre d’excellentes reprises. Il se distingue par sa linéarité, sa marche onctueuse et sa basse consommation. COMPORTEMENT 11113 Comme la plupart des tractions à motorisation diesel, la C4 tend à sous-virer en conduite rapide et prend un peu de roulis lors de brusques changements d’appui. SÉCURITÉ 11113 L’équipement de sécurité est au niveau de la technique actuelle. Lors des mesures de freinage, la C4 s’est montrée convaincante.


Anzeige


30

voyage de lecteurs | touring 1 | 13 janvier 2011

Résultat de l’intense activité volcanique, de vastes zones du nord-est de l’Islande sont ensevelies sous des tonnes de roches et de lave.

Périple volcanique en terre d’Islande Découvrir une terre façonnée par des siècles d’éruptions volcaniques, c’est l’expérience inédite – et quasi mystique – à vivre en participant à notre voyage de lecteurs en Islande.

› L’avion de la compagnie Iceland Express

se pose sur le tarmac d’Egilsstadir, petite ville du nord-est de l’Islande située à une heure de vol de la capitale, Reykjavik. C’est ici que les voyageurs en partance pour la région montagneuse du Vatnajökull prennent possession de leur voiture de location et achètent des victuailles pour plusieurs jours. Car là où ils se rendent, il n’y a ni magasin, ni restaurant, ni hameau, ni buvette… pas âme qui vive. La première heure de route n’a pourtant rien de dépaysant

Le 4�4 se joue allègrement des rivières. Vapeur et soufre dans la zone d’activité géothermique de Namafjall Hverir.


13 janvier 2011 | touring 1 | voyage de lecteurs

31

photos Jacques-Olivier Pidoux

La tradition des bains est vivace en Islande, à l’instar de Myvatn. La majestueuse cascade de Gullfoss.

pour un Helvète. Nous suivons les rives d’un lac à la végétation abondante bordées de campings et de places dévolues aux grillades. On se croirait au bord du lac de Neuchâtel ou de Zurich (les villas en moins). Mais après environ huitante kilomètres, changement total de décor. On quitte la route asphaltée pour s’engager sur une piste caillouteuse des plus accidentées, entrecoupée de tronçons extrêmement pentus. La traction intégrale prend ici tout son sens. Bien que fortement secoué, le véhicule amortit les fortes inégalités du terrain et négocie sans problème les passages délicats, telles les traversées de rivières.

Rudesse implacable | Petit à petit, la

végétation se raréfie, le paysage se dénude et prend des allures arides. Le vertige des grands espaces désertiques nous saisit lorsque nous pénétrons dans la réserve naturelle de Hvannalindir. Jusqu’à l’horizon s’étend une plaine infinie de terre noire mâtinée de rouge, jalonnée de monts à forme conique et de lacs. Cette contrée fut le théâtre, il y a trois siècles, de terrifiantes éruptions volcaniques projetant de gigantesques quantités de roches et de lave. Si toute vie humaine est désormais impossi-

ble, le paysage façonné par la lave compte parmi les spectacles les plus saisissants qu’il soit donné de voir. Tantôt plat et sablonneux, tantôt rocailleux et tourmenté, il pourrait servir de décor à un film retraçant l’aube de l’humanité ou une ère post-apocalyptique, exempte de toute trace de civilisation. Sa rudesse implacable inspire le respect, surtout quand la météo se gâte. Subitement, le brouillard tombe, des rideaux de pluie s’abattent et le vent souffle en rafales, un vent comme on en connaît peu en Suisse: violent, «transperçant», gelant les doigts, même s’il fait 10 degrés. Il vaut alors mieux rester dans la voiture et attendre que cela passe. Quiconque surpris dans une telle tourmente aurait du mal à retrouver son chemin. Autant dire qu’il serait hasardeux de s’aventurer ici sans guide.

Statues de lave | Outre des paysages

sans concession, l’isolement est l’une des singularités les plus remarquables de cette région. Il est possible de rouler un aprèsmidi entier sans voir personne. Des dizaines de kilomètres peuvent séparer deux habitations. Uniques repères au milieu de cette immensité, quelques panneaux routiers plantés çà et là. Histoire de goûter à la solitude, coupez le moteur, descendez de voiture et mettez-vous à l’écoute du silence, habité par les seules respirations de la nature toute-puissante. Après une nuit dans le refuge de Kverkfjöll, nous reprenons notre périple à travers cette terre sauvage dont on comprend qu’elle ait inspiré une riche mythologie peuplée d’elfes et de trolls, créatures légendaires que l’on croit discerner en observant la forme évocatrice des concrétions de lave. Les amateurs de statues de lave ne manqueront d’ailleurs pas le saisissant site de Dimmuborgir où se concentre un étonnant bestiaire de pierre. Histoire de revenir progressivement à la civilisation, nous nous plongeons dans les bains de Myvatn, environné d’un décor surnaturel de volcans,

lacs et cratères saupoudrés de terre rougebrune. Juste en face se trouve le site de Namafjall Hverir, une zone d’activité géothermique comportant des évents de vapeur gorgés de soufre et des marmites de boues: ça fume, ça bouillonne, ça crache, ça gicle et pétarade tant et plus, déchirant les entrailles de la terre chauffée à 100 degrés (surtout ne pas quitter le sentier balisé). Pour finir, tout voyage réussi en Islande ne saurait omettre la spécialité locale: le plongeon dans une source d’eau chaude en pleine nature. Astucieusement conseillés par Asgeir, notre guide, nous avons trouvé le paradis sur terre à Laugavellir, une cascade d’eau tempérée à 37 degrés dans un écrin de verdure avec personne à la ronde... mais vraiment personne. Alors, au diable le costume de bain. Et pour ne rien gâcher, la rivière adjacente permet des chaud-froid revigorants. Jacques-Olivier Pidoux

Bon à savoir Climat: l’Islande est célèbre pour sa météo capricieuse faisant alterner en quelques heures soleil, pluie et brouillard. En été, le mercure affiche 12 à 14 degrés, avec parfois de fortes oscillations vers le bas et le haut. Se munir absolument d’un coupe-vent. Décalage horaire: –2 heures en été (12 heures en Suisse = 10 heures en Islande). Moyens de paiement: Visa et Mastercard sont les cartes de crédit les plus répandues. Formalités: une carte d’identité valable suffit pour entrer dans le pays. En voiture: permis de conduire suisse accepté, si émis depuis un minimum de 12 mois. Attention à faire le plein avant de vous engager dans une région isolée. Phares diurnes obligatoires. Voyage de lecteurs Touring: un must pour les amateurs de nature. Logements simples – type cabane de montagne – dans les endroits reculés. Voir page 33. jop


13 janvier 2011 | touring 1 | voyage de lecteurs

33

L’ISLANDE AU VOLANT D’UN TOUT-TERRAIN

Sillonner l’île de feu et de glace en 4�4 C’est une expérience à vivre absolument: là où l’asphalte se fait rare, arpentez, aux commandes d’un 4�4 de location, les pistes des hauts plateaux qui traversent l’île et ses nombreuses rivières. Peur de vous égarer? Pas de panique, un guide expérimenté veille au grain dans un véhicule d’accompagnement. Vous pouvez ainsi aller à l’essentiel, la découverte de ce paradis du 4�4 pour néophytes qu’est l’Islande. DES PRESTATIONS ACCRUES �Sécurité garantie grâce aux guides compétents et expérimentés �Véhicules 4�4 parfaitement entretenus (Kia Sorento ou similaire) �Vol direct Genève–Islande–Genève �Nuit dans un chalet au bord du plus grand glacier d’Europe (Vatnajökull) �Baignade dans le cratère d’un volcan près d’Askja �Soirée d’adieux organisée par le TCS dans le magnifique hôtel Glymur

GROUPE 2: 16.07–24.07.2011 F GROUPE 4: 30.07–07.08.2011 F PROGRAMME 1er jour, sa: départ de Suisse pour Keflavik, transfert à Reykjavik. 2e jour, di: le matin, vol Reykjavik–Egilsstadir. Remise du 4�4 de location. Discussion du déroulement du voyage avec le guide. Le convoi prend ensuite la route pour explorer les hauts plateaux sauvages et arides. 3e jour, lu: contact étroit avec les forces de la nature dans le vaste ensemble volcanique d’Askja (50 km2). Randonnée jusqu’aux

Myvatn ISLANDE

Walfjord Reykjavik

Egilsstadir Kverkfjöll

Landmannalaugar 100 km

Vik

lacs de cratère et baignade dans l’eau sulfureuse. 4e jour, ma: traversée de la somptueuse région de Myvatn. 5e jour, me: découverte des paysages arides et déserts des hauts plateaux, et des oasis verts comme Nyidalur et Laugafell. 6e jour, je: le Landmannalaugar et ses superbes couleurs est aujourd’hui au programme. Les rivières et les gorges, le cap Dyrholaey et les terres agricoles fertiles défilent le long de la route qui mène à Vik. 7e jour, ve: les chutes d’eau de Skogafoss et de Seljalandsfoss, les geysers et les thermes bouillonnants ainsi que le parc national de Thingvellir sont un régal pour les yeux. Le soir, souper d’adieux TCS en commun. 8e jour, sa: quartiers libres pour explorer la capitale islandaise. Le soir, départ pour l’aéroport et restitution du véhicule de location. Enregistrement et retour en Suisse. 9e jour, di: arrivée tôt le matin. Prix par personne 4 personnes dans le véhicule en chambre double CHF 4600.–* 3 personnes dans le véhicule en chambre double CHF 4840.–* en chambre simple CHF 5100.–* 2 personnes dans le véhicule en chambre double CHF 5340.–* 1 personne dans le véhicule en chambre simple CHF 7000.–* * Réduction sur les réservations jusqu’au 28.02.2011: CHF 200.–

Supplément pour la classe Swiss Viking, par trajet CHF 150.– Réservation de place dans l’avion CHF 50.– Indications: au moins 6 véhicules + véhicule d’accompagnement/ 8 véhicules maximum + véhicule d’accompagnement. Les repas dans les chalets sont préparés en commun. Inclus: � Vols aller/retour depuis la Suisse, taxes comprises � Vol interne � 7 jours 4�4 de location, cat. H, y compris kilométrage illimité, assurance, frais de remise, taxes + frais «aller simple» � 1� nuit à l’hôtel Glymur � 4� nuits en chambre d’hôte � 2� nuits en chalet � Petit-déjeuner du jour 2 au jour 8 � Souper jours 2/3/4/ 5/6 � Dîner pique-nique jour 2/3/5/6 � Souper d’adieux TCS jour 7 � Tous les transferts mentionnés, excursions, randonnées, visites et entrées � Guide expérimenté parlant français, y compris véhicule d’accompagnement � Documents de voyage détaillés A noter: Détails du voyage, voir le programme sur www.voyages-tcs.ch/4�4. Nous recommandons le livret ETI Europe. Réservation auprès de KontikiSaga Reisen AG, dans chaque filiale Kuoni, au numéro 056 203 66 66 ou sur www.voyages-tcs.ch/4�4.

r ge pou S: a t n a v C r *A breasu 2T m e 8 févrie m i les réservez d’ic ’une remise d Si vous s bénéficiez ou .! v , fr 1 0 1 0 20 de 2


34

voyages et loisirs | touring 1 | 13 janvier 2011

Parlons droit

Urs-Peter Inderbitzin

Avant de partir à l’étranger, il est recommandé de s’informer sur la culture du pays où l’on se rend. Les vêtements sont un élément fondamental des traditions locales. Les habitants des pays islamiques ne sont pas les seuls dont la conception de la bienséance vestimentaire diverge de celles des voyageurs occidentaux. Dans bon nombre de pays, dont la Birmanie, il est usuel de porter des manches longues et de se couvrir les chevilles. Les touristes se doivent d’adopter un comportement de rigueur et éviter de porter des vêtements excentriques, en particulier lors de visites de lieux de culte (églises, temples). De la même manière, les navires de croisière appliquent parfois un code vestimentaire. On y veille souvent au respect de l’étiquette et à une présentation soignée. Les passagers sont libres de se déplacer comme ils l’entendent au bord de la piscine et le port de vêtements décontractés est tout à fait acceptable au déjeuner. Mais dans le restaurant de bord et au dîner du capitaine, il convient de revêtir des habits de circonstance. Un costume sombre ou un smoking pour Monsieur et une élégante robe de soirée pour Madame. Certains hôtels imposent eux aussi un code vestimentaire le soir venu. Mieux vaut s’en accommoder. Un couple allemand avait réservé un voyage de dix jours en demi-pension dans un hôtel de luxe en Crète, au prix de 2074 euros. Le soir, le mari s’était vu prier d’enfiler un pantalon long pour aller dîner au restaurant. De retour en Allemagne, le couple a porté plainte et réclamé le remboursement d’un cinquième du prix du voyage, s’appuyant sur l’absence totale de référence au code vestimentaire dans le catalogue. Le tribunal d’instance de Munich a débouté le couple, estimant que l’obligation, d’usage dans un pays, de porter le pantalon au dîner dans un hôtel de grand standing, n’affectait pas la qualité du voyage.

L’auteur est juriste et correspondant au Tribunal fédéral.

ldd

Adaptez-vous au code vestimentaire du pays visité

Les véhicules tout-terrain permettent de s’enfoncer au cœur de régions sauvages.

L’aventure en 4�4 Namibie, Chine, Patagonie et Islande – quatre destinations pour lesquelles les spécialistes Rotunda Tours, Intens Travel, Dorado Latin Tours et Kontiki-Saga ont conçu, en exclusivité pour Voyages TCS, des circuits en véhicule 4�4. Ces tours accompagnés, où les participants prennent eux-mêmes le volant, s’annoncent comme une expérience inoubliable. Les points forts des 20 jours en Namibie sont le Parc national d’Etosha et les dunes rouges de Sossusvlei. Sur des pistes parfois exigeantes, les voyageurs découvrent des endroits reculés, franchissent des cols vertigineux, traversent des lits de rivières et longent la côte sur le sable fin des plages. En route, ils apercevront avec un peu de chance des rhinocéros, des éléphants, des girafes, des lions et des guépards. En Chine, découverte en douze jours du Yunnan avec ses magnifiques rizières en terrasses, ses paysages vallonnés d’un vert saturé, ses villages pittoresques, ses marchés colorés et ses villes modernes. L’encadrement est assuré par Peter Schindler, ancien coureur automobile suisse et fin connaisseur de l’Empire du Milieu. Le voyage à travers la sauvage Patagonie dure 18 jours. Au programme, la presqu’île de Valdés, sanctuaire des lions et des éléphants de mer ainsi que d’innombrables espèces d’oiseaux, les montagnes et les lacs turquoises à la frontière entre l’Argentine et le Chili, la pampa s’étendant à l’infini et l’imposant glacier du Perito Moreno. Le circuit islandais dure huit jours. Après le fascinant lac de Myvatn, il emprunte la piste de Sprengissandur qui traverse, sur 200 km, un paysage aride et solitaire, flanqué de glaciers puissants. Enfin, arrivée sur la côte méridionale, verte et fertile, avec ses colonies d’oiseaux, ses cascades gigantesques et ses célèbres geysers. Catalogue et réservation dans les filiales Kuoni ou sur le site internet www.voyagestcs.ch/4�4. tg

Un club pour les Romands

S’envoler dans les airs

Travelclub TCS Voyages TCS a mandaté Kuoni pour proposer à nouveau les prestations Travelclub à ses clients en 2011. Les voyages exclusifs du programme sont conçus à Genève par des Romands pour les Romands. Ils sont de ce fait entièrement francophones. Le programme Travelclub 2011 propose, au départ de Genève, des destinations toutes plus attrayantes les unes que les autres pour la période de mars 2011 à avril 2012. Les réservations se font en ligne sur www.voyages-tcs.ch/travelclub ou dans les filiales Kuoni. Alors découvrez avec nous le Japon, l’Andalousie, l’Inde ou encore la Chine.

Crans-Montana Pour la 30e édition du Rassemblement international de montgolfières, les amateurs de ballons à air chaud se donnent rendez-vous du 15 au 17 janvier à Crans-Montana. Il est possible d’effectuer des vols en montgolfière, en dirigeable ainsi que des vols captifs. Ces derniers sont gratuits et conviennent à quiconque souhaite admirer la région depuis les airs et se prendre, l’espace d’un instant, pour Icare. Les vols en montgolfière et en dirigeable sont payants. Réservation obligatoire chez Jean Mudry, hôtel Alpina & Savoy à Crans-Montana, tél. 027 485 09 00.


13 janvier 2011 | touring 1 | voyages et loisirs

Fans de raquettes, ménagez la nature!

Impressions

Christian Bützberger Rédacteur

Alors que la raquette à neige gagne en popularité, d’aucuns s’inquiètent de voir les randonneurs s’égayer dans la nature et mettre en danger la faune et la flore.

› La pratique de la raquette à neige a connu une forte expansion au cours des dernières années. Apanage de quelques amateurs il y a une décennie, elle est en passe de devenir l’une des activités hivernales les plus prisées après le ski. La vente de raquettes a bondi de 3000 paires en 2000 à 75 000 en 2006, et pourrait atteindre à terme les 325 000 paires en considérant le réservoir de marcheurs en été. Accessible à tous, peu onéreuse, cette activité permet de jouir des plaisirs de la neige hors des domaines skiables souvent surpeuplés, d’admirer des panoramas époustouflants et de s’aventurer en pleine nature dans les forêts et sousbois.

dront à l’écart du danger d’avalanche. Car contrairement aux idées reçues, des coulées de neige peuvent se déclencher en forêt. Vingt personnes ont trouvé la mort ces dix dernières années lors de balades en raquettes, la plupart dans des avalanches. Plus que jamais, Laurent Buchs martèle donc sa devise: «Si vous quittez les sentiers balisés, soyez toujours accompagné d’un guide.»

Portes du Soleil | Sensible à cette maxime, le domaine valaisan des Portes du Soleil a développé un vaste réseau de 31 kilomètres de sentiers dédiés à la raquette. Il est ainsi possible de relier Les Crosets à Champoussin en traversant les bois et à flanc de coteau, tout en profitant d’un point de vue unique sur la plaine du Rhône et les Alpes vaudoises, le tout jalonné de sympathiques auberges où se restaurer. Et si l’on aspire à davantage qu’une belle balade, on ne manquera pas d’emprunter le sentier didactique Ecotrace, qui sensibilise à la fragilité de l’écosystème alpin.

Jacques-Olivier Pidoux Info Touring Davantage d’infos sur www.sentiers-raquettes.ch et www.globaltrail.ch. Sur le domaine spécifique des Portes du Soleil (VS), voir www.valdilliez.ch.

swiss-image.ch/Christof Sonderegger

Attention au gibier! | Mais cet engouement n’est pas sans poser problème: «En hiver, les animaux réduisent leurs déplacements au minimum pour économiser de l’énergie. S’ils sont trop souvent dérangés, ils finissent par mourir d’épuisement, explique Laurent Buchs, président de la Fédération suisse de raquette à neige (FSR). Il est donc primordial de rester sur les sentiers balisés, ou alors de partir en excursion avec un guide.» En appliquant ce principe, les randonneurs laisseront tranquille le gibier, préserveront la flore et se tien-

Quel tableau idyllique... sauf que les animaux s’épuisent à fuir devant les promeneurs.

35

Prévisions 2011: la prudence est bonne conseillère Il y a deux semaines que la nouvelle année a débuté. Et les prévisions sur ce qu’elle nous réserve sont nombreuses. La plupart des gens aiment les faits et n’apprécient guère les incertitudes. Ces dernières sont relativisées grâce à des prévisions et des estimations. Nous avons voulu savoir ce qui attendait la branche du tourisme cet hiver et avons pour cela interrogé Suisse Tourisme, l’organisme faîtier de marketing et de vente. Ses réponses sont nuancées. «Pour les hôtes de l’espace européen, nos prix ont augmenté de 10 à 15% ces derniers mois. Un fait qu’aucune mesure de marketing ne peut compenser», souligne sans détour la porte-parole Daniela Bär. Pour l’ensemble de l’hiver, Suisse Tourisme ne s’attend toutefois qu’à un recul modéré des nuitées de 1,5%. Cette saison hivernale devrait même se solder par l’un des meilleurs résultats de ces vingt dernières années. Attendons donc de voir. Les personnes qui cherchent par ailleurs encore un événement sortant de l’ordinaire dans les Alpes le trouveront sous www.myswitzerland.com/hiver. Le président d’Hotelleriesuisse, Guglielmo Brentel, jette un regard tout aussi nuancé et perspicace sur le proche avenir. Il partage également les prévisions de l’institut bâlois BAK à propos du recul de 1,5% des nuitées. M. Brentel prévoit cependant des baisses plus fortes dans certaines régions et entreprises. Un produit cher comme la Suisse est en effet difficile à commercialiser. Et le touriste à la recherche de quelque chose de bon marché trouvera sans doute plus facilement son bonheur à l’étranger. A la question de savoir s’il ne vaudrait pas la peine d’essayer de marchander les prix, Guglielmo Brentel répond par un non catégorique. Mais les hôtes ont encore le temps. Tous les établissements n’ont de loin pas fait le plein jusqu’à Pâques. Vous pouvez tranquillement prendre cette maxime à la lettre: qui ne risque rien n’a rien. Et demander ne coûte rien, également des prix plus bas. Je vous souhaite à cet égard une année pleine de succès!


37

13 janvier 2011 | touring 1 | voyages et loisirs

A pas de loup dans la neige Partez à la découverte d’un coin d’Autriche fort apprécié des amateurs de sports d’hiver et de musique populaire. Le Zillertal déroule pour vous son tapis blanc.

› Faire danser la flamme de son briquet au

rythme de la chanson «Sierra Madre». Un rituel que des centaines de milliers de fans ont cultivé dans toute l’Europe, avant de vibrer au son de la «Zillertaler Hochzeitsmarsch» en bonus. Qui ne connaît pas ces rengaines langoureuses? Grâce à ces deux classiques de la musique populaire germanique, le groupe Zillertaler Schürzenjäger a fait connaître sa vallée loin à la ronde pendant trois décennies. Touristiquement, le Zillertal n’est pas un inconnu non plus avec les stations réputées de Mayrhofen et de Zell am Ziller. Le domaine skiable avec ses 51 remontées mécaniques offre aux skieurs et aux snowboardeurs des pistes soignées et des refuges pleins de charme.

Le jour suivant, un tour en raquettes est organisé jusqu’à Rösslalm. La montée de deux heures est pénible, mais un magnifique panorama est offert en récompense. Schönachtal, Schwarzachtal, Wildgerlostal et Krumbachtal: il est possible de découvrir chaque jour une nouvelle vallée romantique. Avec un peu de chance, on apercevra également des cerfs et des chevreuils. Halte incontournable de toute balade dans le Krumbachtal, les auberges de montagne où l’on déguste de délicieux «Speckbrettl» et des «Kaiserschmarrn» au dessert. Si Gerlos est la dernière commune tyrolien-

ne avant le col éponyme, Krimml, le village situé de l’autre côté du col, dans le Pinzgau salzbourgeois, appartient encore touristiquement au Zillertal. Le bourg de quelque 800 âmes organise chaque jeudi soir une randonnée aux flambeaux dans le parc national de Hohe Tauern, jusqu’à d’imposantes chutes hautes de 380 mètres. Et la balade vespérale n’est pas qu’un pur délassement contemplatif. Elle comporte aussi une dimension thérapeutique. En effet, le fin nuage de gouttelettes à proximité des chutes soulagerait les asthmatiques.

Christian Bützberger

Cerfs en vue | Après avoir bifurqué à gauche à Zell am Ziller et gravi quelques lacets, on pénètre dans une haute vallée longue de 10 km.Tout au fond se trouve Gerlos, la dernière commune du Tyrol. Cette station de 850 habitants offrant 4500 lits répond aux besoins de tous les amateurs de neige: skieurs, snowboardeurs, fondeurs, mais aussi amateurs de raquettes ou randonneurs. Sur un itinéraire de six kilomètres, un chemin longe le Gerlosbach pour rejoindre Lackenalm en passant par Stinkmoosalm. L’aubergiste, un Tyrolien pur sucre, tâte volontiers de l’accordéon.

Accès: en voiture depuis Berne, emprunter le tunnel de l’Arlberg; après Innsbruck, prendre la sortie 39 Zillertal et, à Zell am Ziller, la direction de Gerlos. Durée du trajet: 5 heures 20. Hôtel: l’hôtel le plus ancien et sans doute le plus typique de Gerlos est le Gaspingerhof. Un établissement wellness avec une excellente cuisine, www.gaspingerhof.at. Gauderfest: cette grande fête populaire a lieu chaque printemps à Zell (28.4–1.5.2011). Elle allie notamment défilé en costumes traditionnels, musique folklorique et mise en perce de tonneaux de bière. Buts d’excursion: autres destinations dignes d’intérêt dans le Zillertal: Zell, Mayrhofen et Tux-Finkenberg. Sites internet utiles: www.zillertal.at, www.zillertalarena.com, www.gerlos.at, www.krimml.at.

photos Christian Bützberger

Bon à savoir

Le chemin traversant le Krumbachtal mène à la Krumbachhütte, où l’on sert une «soupe aux Kasknödel». Quant au fromage d’alpage épicé, il est fabriqué dans la fromagerie du lieu.


38

club et membres | touring 1 | 13 janvier 2011

«English & surf» en Australie Partenaire du TCS, Boa Lingua propose une offre exclusive aux membres du club et à leurs enfants: 6% de rabais sur les séjours linguistiques en Australie. Une occasion unique de perfectionner son anglais face à des plages de rêve. le statut de langue mondiale. Impossible de ne pas le maîtriser si l’on nourrit quelques ambitions professionnelles ou si l’on veut entreprendre des études académiques dans certaines disciplines. La question concerne aussi beaucoup de membres du TCS et leurs familles, ne serait-ce que pour voyager aisément dans de nombreux pays de la planète où l’anglais est le meilleur moyen de se faire comprendre. Pour répondre à ces besoins, notre partenaire spécialisé Boa Lingua lance une offre exclusive à prix réduit dans deux écoles australiennes: à Perth, sur la côte ouest, et à Noosa, sur la côte est. Deux destinations de rêve, situées respectivement au bord de l’océan Indien et du Pacifique. Tous les membres du TCS qui réservent un séjour linguistique jusqu’au 30 juin 2011 (pour eux-mêmes ou pour leur famille) obtiennent un rabais de 6% sur le cours choisi (du niveau débutant au certificat

Cambridge) ainsi que sur l’hébergement auprès d’une famille d’accueil (voir page suivante). Cette offre préférentielle représente une économie de plusieurs centaines de francs! Les étudiants sont accueillis dans les prestigieuses écoles Global Village English Centers, où l’on peut par exemple fréquenter les très recherchés cours «English + Surfing», qui attirent jeunes et moins jeunes du monde entier. Les deux écoles se trouvent en effet à quelques centaines de mètres de la plage. Après une matinée de cours, on peut donc prendre directement le chemin de la mer avec une planche de surf sous le bras. Antonio Campagnuolo

Info Touring Informations et réservations pour l’offre spéciale, valable jusqu’au 30.06.2011, auprès de Boa Lingua: tél. 021 319 90 50 ou www.boalingua.ch. Les membres du Cooldown Club (max. 25 ans) bénéficient de 6% de rabais durant toute l’année et sur le catalogue entier Boa Lingua; détails à l’adresse www.cooldownclub.ch.

photos ldd, ac

› L’anglais détient aujourd’hui quasiment

Leçons de surf sur la plage: une manière unique et inoubliable de mettre en pratique les acquis d’un séjour linguistique en Australie.

Perth ou l’école face à l’océan Indien Des jeunes gens aux cheveux blonds discutent avec d’autres étules environs foisonnent, à commencer par la visite du charmant cendiants aux traits asiatiques, africains ou sud-américains. Si les actre de Perth ou de l’ancien village de pionniers à Fremantle. La balade cents reflètent la diversité du monde, ensemble, ils ne parlent qu’une dans les dunes vaut vraiment le détour. Quant aux gourmets, ils ne seule et même langue: l’anglais! Cela nous frappe lorsque nous visimanqueront pas de sillonner les vignobles de la Swan Valley, avec détons les classes du Global Village (GV) de Perth-Beach en compagnie gustation à la clé. Et à l’heure du coucher de soleil, tous se réunissent de l’affable directeur Neil Butler. Tout autant surprenant, les diffésur la plage pour des grillades. rentes planches de surf appuyées contre les Parmi les élèves les plus enthousiasmés murs des couloirs. «En Australie, le surf est par leur séjour, nous avons rencontré deux une religion», explique Neil. Même s’il est jeunes Suisses: Max, de Lucerne, membre anglais, il n’a pas pu s’empêcher d’apprenCooldown Club en passe de s’inscrire à l’unidre à tenir en équilibre sur une étroite versité, et Virginia, de Genève, fille d’un planche et à glisser sur les vagues majesmembre TCS venue apprendre «vraiment» tueuses de l’océan Indien qui balaient la l’anglais après un diplôme commercial, afin plage située à seulement 500 mètres de d’étoffer son bagage professionnel. Tous l’école. De nombreuses autres activités deux fréquentent un cours de plusieurs sont proposées aux étudiants. Outre la voile mois – et même de six mois pour Virginia. ou la plongée, ceux-ci peuvent s’adonner au Les jeunes de l’école GV n’ont aucune peine vélo sur des pistes cyclables longeant à trouver un job à temps partiel. Les bars et l’océan, alors que les plus téméraires préfèles restaurants prospèrent sur le front de La cafétéria de l’école de Perth-Beach... où les rent le parachutisme. Les excursions dans mer. ac planches de surf sont appuyées au tableau noir!


13 janvier 2011 | touring 1 | club et membres

39

Pratiquer la langue dans une famille accueillante

Noosa et sa biosphère Le rituel des planches de surf entreposées contre les parois se répète dans la grande école Global Village (GV), au centre de la cité exotiquement dénommée Noosa. Ici aussi, la plupart des étudiants arborent shorts et tongs. Au bord de l’océan Pacifique, à près de deux heures de route de Brisbane, Noosa se compose d’un ensemble de quartiers résidentiels très chics éparpillés au cœur d’une biosphère reconnue patrimoine de l’humanité par l’Unesco. Le vert de la forêt tropicale, qui se reflète dans un labyrinthe de fleuves et de canaux, constitue la couleur dominante avec l’azur de la mer. C’est une destination idéale, même pour ceux qui n’ont plus 20 ans et qui aimeraient perfectionner leur anglais tout en améliorant leur handicap de golf ou leur revers au tennis. Ou tout simplement pour se relaxer après les leçons en taquinant le gardon sur les rives du fleuve qui se jette dans l’océan. Il n’y a pas de limites dans ce paradis naturel où les kangourous bondissent à travers les champs de golf et les koalas somnolent sur leur eucalyptus. Les formules d’études proposées par la GV laissent suffisamment de temps

pour s’adonner à ses activités de prédilection, sportives mais aussi culturelles, telles que la visite des environs ou des magnifiques musées d’art de Brisbane. Et les rencontres ne manquent certainement pas, qu’elles soient organisées dans le cadre de l’école ou dans les nombreux locaux publics pris d’assaut par des jeunes venant des quatre coins de la planète. La langue s’apprend tout simplement par la pratique. ac

Un koala au milieu des feuilles d’eucalyptus: une image fréquente dans les parcs de Noosa.

Deirdre et Maurice sont un couple d’une cinquantaine d’années. Leur trois fils, aujourd’hui adultes, ont quitté la maison. C’est peut-être aussi pour combler ce vide que la famille Williams, domiciliée à Noosa, a décidé d’héberger des étudiants du monde entier et de tous âges venus apprendre ou perfectionner leur anglais dans cette magnifique partie de l’Australie. Mais pour devenir une famille d’accueil, il faut respecter des critères stricts fixés par l’école. Premièrement, chaque étudiant hébergé doit disposer d’une chambre avec salle de bain indépendante. La famille doit également s’occuper des repas; déjeuner, dîner à emporter pour la pause à l’école et souper. En bonne maîtresse de maison, Deirdre est une cuisinière talentueuse, versée dans la préparation de plats internationaux succulents et divers: des pâtes italiennes aux mets asiatiques, en passant par les spécialités australiennes – agneau en tête. Maurice se charge quant à lui de conduire les étudiants à l’école, puisque leur grande maison, construite le long d’un canal relié à la mer, se trouve à quelques kilomètres du siège de Global Village. Tous deux disposent de temps pour discuter avec leurs hôtes, puisqu’ils travaillent à domicile dans le secteur immobilier. Si Maurice vous proposera certainement un tour en kayak ou une partie de golf, Deirdre apprécie quant à elle les longues balades en compagnie de ses chiens Fogs et Elvis. ac

The Williams Family: Deirdre et Maurice devant leur maison.


Éd i «P tio i n

Le chauffage à rayonnement

an o

li

bl mi ac té k» e

avec télécommande et timer Sur la terrasse, ...

Chaleur pour moins de 20 cts./h* pivotant jusqu’à 90°

... dans le jardin d‘hiver, ...

Ce chauffage à rayonnement prolonge les joies de l’été sur votre terrasse, votre balcon ou votre jardin d’hiver en vous procurant sa chaleur bienfaisante. Il peut aussi être utilisé comme appoint dans votre séjour, local de fitness, dans le carnotzet ou tout autre local. Sa nouvelle technologie est remarquable par son économie et son efficacité. Sa nouvelle forme est agréable à l’oeil. Ses mesures réduites permettent de l’utiliser en toutes circonstances. Son principe de fonctionnement très simple consiste à ne pas réchauffer l’atmosphère ambiante, mais directement l’objet contre lequel ses rayons sont projetés. Le rayonnement émis par le chauffage carbonifère ne brasse pas l’air chaud vers le haut, mais se concentre sur l’objet vers lequel il est dirigé. C’est pourquoi ce chauffage est si économique. 2 bras peuvent êtres orientés de manière individuelle en position horizontale ou verticale avec une souplesse de réglage de 90 degrés. Ainsi l’appareil peut être employé de manière optimale. De plus le chauffage à rayonnement oscille à 270°.

... ou dans l‘atelier. Chauffe là où vous le voulez.

25%

Sécurité convaincante:

• Un interrupteur de sécurité déclenche automatiquement l’appareil lorsqu’il se renverse • L’appareil ne s’enclenche que lorsqu’il est en contact avec le sol • La grille chromée de protection empêche tout contact avec les tubes chauffants • Un thermostat de sécurité empêche une surchauffe de l’appareil et évite ainsi tout risque d’incendie

AB DE R

Fr.

AIS

149. –

au lieu de Fr. 199.–

oscillant

Avantages et possibilités d’utilisation de l’appareil: • • • • • • • • • • • •

Oscillation allumable (tournant 270°) Rayonnement dirigé avec une grande précision Réchauffement très rapide économique et agréable (sans préchauffage) Aucune émission de gaz Ne brasse pas l’air, donc pas de poussière (idéal pour les personnes sensibles) Horloge intégrée 30/60/90 minutes Forme attractive, design agréable Poignée de transport pratique Aucune consommation d’oxygène (pas de risque d’incendie) Réglage de la température Certifié CE / ROHS conform Ne dégage pas d’odeur et fonctionne silencieusement

Données techniques:

Mesures (l x p x h): 38 x 38 x 90 cm Voltage/fréquence: 220 – 240 Volt / 50 Hz Puissance (2 niveaux): 600 – 1200 W Base mobile: Oui Télécommande: Oui Interrupteur de sécurité: Oui Poids: 4 kg * Consommation d’électricité seulement 1,2 KW/h environ 11–20 cts/h 1kW tarif pas = 9.2 cts/h 1kW tarif haut = 18 cts/h

Télécommande et Timer

TALON DE COMMANDE

Fr. 15.– de port et frais d’envoi par commande. Offre valable jusqu‘au 28.02.2011, dans la limite des stocks disponibles.

Chauffage à rayonnement Fr. 149.–

Quantité:

Prénom:

Nom:

Rue:

Code postal / ville:

Téléphone / portable:

E-mail:

N° de membre TCS:

Signature:

(modèle Piano black)

❑ Tubes lumineux carbones de rechange (compatibles avec modèle prédédent). Le set contient 4 pces à Fr. 19.– = Fr. 76.–

Renvoyez le talon à l‘adresse ci-dessous: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch. En cas de questions: TCS, «Touring Shop», tél.: 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: Colag AG, 8003 Zurich, uniquement en Suisse ou au Liechtenstein.


13 janvier 2011 | touring 1 | club et membres

Prix et prestations TCS téléphone 0844 888 111 ou sur www.tcs.ch Sociétariat www.tcs.ch Motorisés (automobilistes et selon section motocyclistes) et pro rata Carte Partenaire/Jeunes Fr. 44.– Non-motorisés Fr. 32.– Cooldown Club Fr. 66.– Cyclistes (avec Vélo-Assistance et RC) Fr. 37.– Juniors (avec Vélo-Assistance et RC) selon section Cotisation pour membres campeurs (uniquement pour membres motorisés ou non-motorisés) Fr. 55.– (Camping Club AG: + Fr. 7.–; ZH: + Fr. 5.–) ETI TCS www.eti.ch Europe motorisé «Famille» Fr. 103.– Europe motorisé «Individuel» Fr. 75.– Europe non motorisé «Famille» Fr. 77.– Europe non motorisé «Individuel» Fr. 65.– Extension Monde «Famille» Fr. 88.– Extension Monde «Individuel» Fr. 70.– Frais de guérison Europe Fr. 32.– Frais de guérison Monde Fr. 45.–

Quiz pédagogique pour les enfants Le TCS organise, jusqu’à fin janvier, un concours réservé aux plus petits usagers de la route. A l’adresse www.kids.tcs.ch, les enfants peuvent gagner 100 casques vélo de marque Uvex en cochant les trois faux panneaux de signalisation routière représentés sur la page. Il s’agit d’un quiz pédagogique élaboré par le département Sécurité routière du TCS. Le concours est également reproduit sur les confections de céréales «Cookie Crisp» de Nestlé, en vente dans la plupart des supermarchés suisses. Le site www.kids.tcs.ch propose également un jeu interactif présentant des situations délicates auxquelles peuvent être confrontés les jeunes cyclistes. C’est un bon moyen pour apprendre à se comporter correctement dans la circulation en évitant de s’exposer à des risques inutiles. tg

Card Assistance www.cardassistance.tcs.ch Pour toute la famille Fr. 28.– 20% de rabais pour les détenteurs du Livret ETI Carte Entreprise TCS www.tcs.ch/entreprise Pour véhicules d’entreprises Dépannage dès Fr. 134.– Protection juridique de circulation dès Fr. 111.– ASSISTA www.assista.ch Assurance protection juridique Circulation «Famille» Fr. 96.– «Ind.» Fr. 66.– Privée avec circulation déjà souscrite «Famille» Fr. 215.– «Individuel» Fr. 192.– Privée sans souscrire la circulation «Famille» Fr. 245.– «Individuel» Fr. 225.– Immeuble Fr. 95.– Auto TCS www.autotcs.ch Responsabilité civile, Casco partielle, Casco collision, Accident, Protection du bonus, Dommages de parking. sur demande Deux-roues www.assurancestcs.ch Vélo-Assistance. Avec la vignette vélo, protection juridique, assistance et couverture cascoaccident jusqu’à Fr. 2000.– Fr. 25.–* ou couverture casco-accident jusqu’à Fr. 5000.– Fr. 80.–* Vignette vélo Fr. 6.50* Moto-Assistance (dépannage et assistance) Fr. 41.–* Pour motards en Suisse et à l’étranger * Prix pour les membres TCS Carte de crédit TCS drive TCS MasterCard drive Carte partenaire TCS-American Express drive Gold Carte partenaire

Fr. 50.– Fr. 20.– Fr. 100.– Fr. 50.–

Infotech www.infotechtcs.ch Le TCS procède à des tests de véhicules et d’accessoires. Les résultats fournissent des informations fiables et neutres, à disposition des membres du club. Test&Training www.test-et-trainingtcs.ch Rabais sur les offres de cours dans les Centres de sécurité routière de Lignières, Plantin, Stockental, Emmen et Betzholz. Formation en deux phases www.2phases.tcs.ch Cours obligatoires pour l’obtention du permis de conduire définitif. Voyages et loisirs www.voyages-tcs.ch Voyages 0844 888 333 Camping www.campingtcs.ch 022 417 25 20 Hôtels Schloss Ragaz, www.hotelschlossragaz.ch 081 303 77 77 Bellavista www.hotelbellavista.ch 091 795 11 15 Cyclo et loisirs www.velo.tcs.ch

Concours photo de lecteurs en croisière Rosmarie Seelhofer, d’Oberlunkhofen (AG), a gagné le concours de la meilleure photo thématique organisé durant la «Croisière de lecteurs» à bord du MSC Opera, du 11 au 23 octobre 2010. Grâce au cliché représenté ci-dessous, elle a remporté un appareil photo Pentax Option E80, d’une valeur de 500 fr., ainsi qu’un bon de 250 fr. pour du matériel photo. Le deuxième prix – un bon de voyage TCS de 250 fr. – est allé à Bruno Seelhofer, d’Oberlunkhofen. Enfin, Claire-Lise Landolt, de Bâle, a reçu le troisième prix, un appareil Pentax Option A30 d’une valeur de 150 fr. Les vainqueurs ont été sélectionnés par un jury composé du rédacteur en chef de Touring Felix Maurhofer, du photographe Stefan Pfander et de Thomas Gassler, directeur de Belcolor SA. tg

41


...


13 janvier 2011 | touring 1 | l’avant-der

Courrier des lecteurs

43

Concours Financement des transports

Touring 16/2010

Plutôt que de stigmatiser les cyclistes, qui contribuent à résoudre les problèmes d’embouteillages, il faut éduquer les automobilistes à respecter les deux-roues. Réciproquement, le cycliste doit slalomer sans gêner. Il faut développer le respect mutuel. Personnellement, en tant que piéton, je suis gêné de stopper un poids lourd pour traverser, même si j’ai la priorité. H. Burgener@ Des articles de ce genre alimentent les tendances aux règlements de compte stériles, qui ne font pas avancer la sérénité et la fluidité du trafic. Nous vivons dans une société où l’on côtoie aussi bien des usagers responsables que d’autres irresponsables. Qu’ils soient cyclistes, automobilistes ou autres! Votre journal devrait trouver des solutions pour le partage de la voie publique et non pas alimenter la polémique entre usagers. Georges Milliet, Morges Vous devriez vous amuser à compter le nombre d’infractions des scootéristes et motards qui empruntent les pistes cyclables en toute impunité, mettant en danger les cyclistes et leurs passagers. Vous devriez également vous amuser à compter le nombre d’automobilistes se garant impunément en double file sur les pistes cyclables ou empruntant ces dernières pour contourner un véhicule immobilisé sur une présélection. Vous devriez également vous amuser à compter les badauds qui ne respectent pas les bandes cyclables marquées sur les trottoirs. Yves Chardonnens@

Artdeco: produits 1er choix pour le visage

Silvain Dupertuis

Le luxe pur pour la peau! Grâce aux extraits de caviar et aux particules d’or, les produits pour le visage de la ligne Caviar Performance sont des soins antivieillissement extraordinaires à l’effet immédiat et durable. Les peaux matures et exigeantes seront comblées par l’action rapide contre les signes du temps! En trouvant les bonnes réponses, vous remporterez peut-être un des trois sets de produits mis en jeu et valant 396 fr. chacun. Bonne chance!

Dégivrer le pare-brise

Pour débarrasser le pare-brise de son givre, l’usage du spray provoque un effet pervers: comme il abaisse la température de la neige ou du givre, il refroidit aussi le pare-brise. Conséquence, quand on entre dans le véhicule, la vitre givre de l’intérieur, beaucoup plus fortement que quand on se contente de gratter. L’effet est donc nul après quelques secondes déjà, et il faut plusieurs minutes au chauffage pour éliminer la buée givrante! Sans compter qu’un spray coûte plusieurs francs. Blaise Roulet, Berne

Le prix est offert par: Artdeco, www.dekora.ch.

photos fu, ldd

Cyclistes dans les villes

Je suis très satisfait des services du TCS, mais profondément irrité par le refus systématique de l’idée d’un subventionnement des transports publics par des transferts issus du transport privé. Cet aspect se révèle régulièrement dans votre magazine. Eh bien non! Il faut voir plus loin. Chacun sait que les transports publics doivent être subventionnés. La majorité des Suisses est automobiliste et usager des transports publics. Nous devons viser une baisse de la part du transport par route et prendre des mesures énergiques dans ce sens. Le refuser est irresponsable vis-à-vis des enjeux planétaires qui nous attendent. De plus, je suis convaincu que, sur le plan financier, nous serons globalement gagnants.

Règles du jeu: plus votre lettre est courte, plus elle aura de chances de figurer dans cette rubrique. La rédaction se réserve le droit de raccourcir les contributions au besoin. Lettres ou réactions peuvent également être transmises par e-mail (touring@tcs.ch). Les lettres de lecteurs sont aussi publiées dans l’édition online de Touring consultable sur internet.

Impressum touring journal du Touring Club Suisse (TCS). Rédaction: Felix Maurhofer (fm, rédacteur en chef); Heinz W. Müller (hwm, rédacteur en chef adjoint); Marc-Olivier Herren (MOH, rédacteur en chef adjoint); Christian Bützberger (Bü), Antonio Campagnuolo (ac), JacquesOlivier Pidoux (jop), Nadia Rambaldi (nr), Peter Widmer (wi). Layout: Andreas Waber (responsable), Mathias Wyssenbach (mw), Stephan Kneubühl. Assistantes de rédaction: Sylvie Fallot (f), Michela Ferrari (i), Karin Kobel (a), Irene Mikovcic-Christen (assistante du rédacteur en chef). Adresse: Rédaction Touring, Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne, tél. 031 380 50 00, fax 031 380 50 06. E-mail: touring@tcs.ch. Editeur: Touring Club Suisse, CP 820, 1214 Vernier (GE). Tirage: édition française: 413 884, tirage total: 1 325 035. Direction des publications/marketing médias: Reto Kammermann (responsable), Gabriela Amgarten. Annonces: Publicitas Publimag AG, Seilerstrasse 8, 3011 Berne, tél. 031 387 21 16, fax 031 387 21 00. Production: St. Galler Tagblatt AG, CIE Centre d’impression Edipresse Lausanne S.A., Basler Zeitung AG. Changements d’adresse: prière de les annoncer directement en mentionnant le numéro de membre au siège central du TCS, CP 820, 1214 Vernier, tél. 0844 888 111, e-mail: service@tcs.ch. Abonnement: compris dans la cotisation de membre TCS. Touring paraît 20 fois par année. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les textes non commandés.

Les questions: 1. Quel pays européen propose des traitements dentaires avantageux? 2. Combien de véhicules sont mis à la ferraille chaque année en Suisse? 3. Quel partenaire du TCS propose une offre exclusive de séjours linguistiques en Australie? Faites-nous parvenir vos réponses et vos coordonnées complètes sur carte postale, par SMS, e-mail ou sur www.touring.ch. Concours 19/2010: la montre David Van Heim va à Erhard Affolter, Rheinfelden. Conditions de participation: la participation au concours Touring est ouverte à tous, à l’exception des collaborateurs du TCS et des membres de leur famille. Les gagnants seront désignés par tirage au sort et seront avisés par écrit. Les prix ne seront pas remis en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Le recours à la voie juridique est exclu.

Rédaction Touring, Concours des lecteurs, case postale, 3024 Berne, SMS: «Touring» plus les trois réponses au 9988 (1 fr./SMS), touring@tcs.ch (sujet: Concours) Délai: 23 janvier 2011


44

l’entretien | touring 1 | 13 janvier 2011

«Nos hôtes ont soif de connaissances» Polyglotte accomplie, la Russe Julia Abrosimova officie comme guide touristique à bord des bateaux de croisière reliant Saint-Pétersbourg à Moscou. Entretien.

» Pourquoi travaillez-vous sur un bateau

alors que vous pourriez sans autre enseigner les langues?

Julia Abrosimova: parce qu’en Russie, on gagne trop peu dans le domaine de l’enseignement. Autrefois, j’ai travaillé quelques mois comme guide à Saint-Pétersbourg et trois mois sur les croisières fluviales. Comme je touche un meilleur salaire sur le bateau, j’y passe la moitié de l’année.

Et pendant ce temps, où se trouve Maxim, votre fils de deux ans?

Chez sa grand-mère. Avez-vous des contacts avec lui pendant les longues périodes où vous exercez votre activité de guide?

Oui, par téléphone. Avant de devenir maman, je passais toute la saison sur le bateau. En fait, je ne sais pas encore ce qu’il

adviendra la saison prochaine. Je vais peut-être passer plus de temps à la maison et devenir guide locale. Que faites-vous durant votre temps libre sur le bateau?

Je m’entretiens avec les collègues, nous regardons des films ensemble ou j’utilise l’ordinateur portable pour communiquer avec ma famille et mes amis. Je lis également des livres et je prépare des exposés en vue des visites. A Saint-Pétersbourg, je dors à la maison, alors qu’à Moscou, je profite de découvrir des nouveautés ou des musées. Quel genre de voyageurs fréquentent les croisières fluviales?

Ce sont généralement des personnes de plus de 40 ans, car les voyages sont plutôt culturels. Ces croisières n’attirent pas les personnes qui veulent pratiquer beaucoup de sport ou se reposer sur une plage. Nos hôtes ont soif de savoir et font preuve d’intérêt, c’est très agréable. Gardez-vous le contact avec des hôtes au terme de la croisière ou cela vous est-il interdit?

Non, ce n’est pas interdit et cela arrive. J’ai même rendu visite à deux connaissances en Allemagne, qui sont ensuite revenues en Russie. De nos jours, un ressortissant russe rencontre-t-il encore des problèmes pour se rendre à l’étranger?

Non. Il suffit de présenter quelques documents pour obtenir un visa et, bien sûr, il faut disposer de suffisamment d’argent. Quel pays aimeriez-vous absolument connaître?

Il y en a beaucoup. Je suis déjà allée en Allemagne, ainsi qu’en Autriche, et j’ai passé quelques jours à Paris. Je m’intéresse surtout à des pays comme l’Italie où la culture et l’architecture tiennent une place de choix. La Chine me fascine aussi. Mais je devrais d’abord apprendre un peu la langue. Il faudrait également que j’assimile mieux l’anglais afin d’accroître mes chances en tant que guide. Quel est votre plus grand souhait?

J’aimerais avoir une famille et, bien sûr, un mari formidable.

«

Heinz W. Müller

Propos recueillis par Heinz W. Müller

Julia Abrosimova accompagne les touristes sur les fleuves entre Moscou et Saint-Pétersbourg.

Profil Julia Abrosimova (35 ans) a étudié le design textile avant d’enseigner et de suivre une formation de guide de voyages à Saint-Pétersbourg. Depuis 2004, cette mère célibataire travaille comme guide sur une des nombreuses croisières fluviales reliant Moscou à Saint-Pétersbourg. Elle aime transmettre la culture de son pays aux touristes.


CHANG€ BONUS

6000 A présent profitez du cours avantageux de l’euro: l’ Fr. 6000.- plus leasing attractif à 3.9%.

Modèles illustrés: S-MAX Carving 1.6 EcoBoost, 160 ch/118 kW, prix catalogue Fr. 42’800.- avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 2550.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 6000.-, à présent Fr. 39’350.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 329.-/mois. Versement initial Fr. 9190.-. Galaxy Carving 1.6 EcoBoost, 160 ch/118 kW, prix catalogue Fr. 45’800.-, avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 3150.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 6000.-, à présent Fr. 42’950.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 399.-/mois. Versement initial Fr. 10’210.-. Mondeo Station Wagon Titanium 1.6 EcoBoost, 160 ch/118 kW, prix catalogue Fr. 41’500.-, avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 5050.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 6000.-, à présent Fr. 40’550.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 359.-/mois. Versement initial Fr. 9282.-. Intérêt (nominal) 3.9 %, inclus assurance mensualités Ford, (effectif) 3.97 %. Durée 36 mois, 10’000 km/an. Caution et valeur résiduelle conformément aux directives de Ford Credit. Assurance casco complète obligatoire non comprise. Tous les montants s’entendent TVA 8 % incluse. Le crédit sera refusé au cas où il risquerait d’entraîner le surendettement du consommateur (art. 3 LCD). Offres valables jusqu’au 31.3.2011 et uniquement réservées aux personnes privées. Sous réserve de modifications.

ford.ch


CHANG€ BONUS

6000 A présent profitez du cours avantageux de l’euro: Fr. 6000.- plus leasing attractif à 3.9 %. Si votre voiture a plus de 3 ans, lors de l’achat d’une Ford Kuga neuve vous profiterez d’un Ford Chang€ Bonus de Fr. 6000.-. En plus de la valeur résiduelle de votre véhicule. Le bonus est cumulable avec notre leasing avantageux au taux de 3.9 %. Au cas où votre voiture aurait moins de 3 ans, assurez-vous votre avantage avec nos offres Drive Plus. Rendez donc visite à votre concessionnaire Ford.

Modèle illustré: Kuga Titanium 2.0 TDCi, 140 ch/103 kW, prix catalogue Fr. 43’700.- avec équipement complémentaire d’une valeur de Fr. 10’300.-, à déduire Chang€ Bonus Fr. 6000.-, à présent Fr. 48’000.-. Ford Credit Leasing dès Fr. 369.-/mois. Versement initial Fr. 10’880.-. Intérêt (nominal) 3.9 %, inclus assurance mensualités Ford, (effectif) 3.97 %. Durée 36 mois, 10’000 km/an. Caution et valeur résiduelle conformément aux directives de Ford Credit. Assurance casco complète obligatoire non comprise. Tous les montants s’entendent TVA 8 % incluse. Le crédit sera refusé au cas où il risquerait d’entraîner le surendettement du consommateur (art. 3 LCD). Offre valable jusqu’au 31.3.2011 et uniquement réservées aux personnes privées. Sous réserve de modifications.

ford.ch


Touring 01 / 2011 français