Page 1

5 novembre 2009 touring 18 www.touring.ch JAA 1214 Vernier

Le journal de la mobilité

Spécial communication

Au-delà du simple navigateur 14

Mutations stratégiques

Le TCS à l’ère du changement 48 Voyage dans l’Arctique canadien

Entre banquise et ours polaires 32

Concours: gagnez une montre chronomètre à alimentation solaire Destins fracassés Le témoignage de jeunes accidentés de la route 6

Week-end romain à 400 fr. La Ville éternelle pour une bouchée de pain 38

51

Avantageux sociétariat Un bouquet de prestations attend les membres 42


)efm\dYi\)''0 5 novembre 2009 kfli`e^(/ touring 18 nnn%kfli`e^%Z_A88()(+M\ie`\i www.touring.ch JAA 1214 Vernier

Mobilite G ARANTIE

2010

Renouvell ement

C\aflieXc[\cXdfY`c`k„


Membre TCS, que des avantages ! r la bonne u s z e l u o r , i s En 2010 aus TCS voie avec le SEAUSUISSE Ï R D N RA G S LU P UREZLE TISSANTVOTRE N s6OUSVOUSASS RA A G S TÏ N E M EXPÏRI DEPATROUILLEURS % MOBILITÏÌ0 RTS EPARDESEXPE D N A M E D R SU S SEILLÏ IONS s6OUSÐTESCON ESÌDESCONDIT U IQ N H C TE S E TR #EN NEUTRESDANS AVANTAGEUSES T N E M RE Ò LI U IC PART TIONSROUTIÒRES

A RM FO N I D IL TA ÌUNÏVEN s6OUSACCÏDEZ VANTAGES DERABAISETDA RE SÏCURITÏROUTIÒ RE U LE IL E M E N EZÌU DU4#3 SON s6OUSCONTRIBU E IT U D N O C E D SCOURS SES OBTENUEPARLE DEPRODUITSET S ST TE S E D R U O OTREMOBILITÏ V E ENGAGEMENTP D R U E V A F N E ITIATIVES NOMBREUSESIN nt assurées o s s n o ti ta s re meilleures p GESETLOISIRS A Y O 6 s Pour vous, les DÏPANNAGE S s!SSISTANCEET LESETPERSONNE U IC H Ï V S E C N RA s!SSU autres soient s e d e ll e c t e é e mobilit Pour que votr ce ute circonstan to n e s e ti n ra a g  4ÏL. :


5 novembre 2009 | touring 18 | édito et sommaire

Angela, Florian et Chris: trois destins tragiques

28 Test Toyota Prius III

32 Aux confins de l’Arctique canadien

Cette troisième mouture du pionnier des modèles hybrides s’intègre parfaitement au trafic quotidien et peut même fonctionner en mode totalement électrique.

Ours, orques, boeufs musqués et lièvres arctiques: les fabuleux pensionnaires de la banquise vous enchanteront tout au long d’une croisière hors norme.

gros plan 6 Prévention routière: le TCS lance un nouveau support éducatif basé sur le vécu.

société et mobilité 12 Economie: de nouvelles entreprises prennent en charge l’entretien de votre voiture. 13 Sièges d’enfants: attention à ne pas attacher bébé face à la route sur le siège avant.

test et technique 24 Le destin d’une marque: interview du directeur de Ford Suisse. 27 BMW X1 et Opel Astra: premier contact avec deux nouveautés marquantes.

voyages et loisirs 36 Marchés de Noël: notre sélection des animations à ne pas manquer durant l’Avent. 38 Voyage à budget mini: partez à la découverte de Rome pour moins de 400 francs.

club et membres 42 Membres gagnants: la cotisation annuelle donne droit à un bouquet de prestations. 48 Réformes du club: la direction du TCS initie un ambitieux train de mesures. 11 47 51 52

Parlons droit Prestations TCS Courrier des lecteurs, concours, impressum L’entretien: Laurent Nobs, restaurateur de voitures historiques

ldd

Angela, Florian et Chris sont trois jeunes gens parmi tant d’autres dont la vie a pris un tour tragique en quelques secondes. Les accidents de la route qu’ils ont vécus ont dramatiquement bouleversé leur vie. Pour ceux-ci, plus rien n’est comme avant. Ces trois usagers du trafic, qui vivent chacun un drame très différent (lire page 6 et suivantes), ont courageusement choisi de se battre en se mettant au centre du nouvel instrument didactique du TCS. L’objectif est de sensibiliser en premier lieu les jeunes sortant de l’école et les apprentis. Et pour cause: l’année dernière, 16% de toutes les victimes d’accidents de la route et 22% des blessés graves étaient âgés de 15 à 25 ans. Dans cette catégorie d’âge, ils sont nombreux à évoluer dans le trafic de manière insouciante en oubliant qu’un accident est si vite arrivé; un accident qui ne se soldera pas par une simple amende et de la tôle froissée. Les conséquences sont souvent bien plus graves. Voilà pourquoi la prévention des accidents est si importante. C’est au sein de la famille, avant le jardin d’enfants ou le début de l’école, que la sensibilisation aux dangers de la route doit commencer: parents, grands-parents et autres responsables doivent toujours montrer l’exemple lorsqu’ils les accompagnent. A commencer par la simple traversée des passages pour piétons et le port de la ceinture de sécurité, sans oublier le respect au volant. Heinz W. Müller, réd. en chef adjoint

Les anges incitent à conduire avec prudence Photo de couverture Photographe: Raphael Forster (7Pictures)

5

Il s’appelle Franky, arbore une dégaine woodstockienne et déteste la vitesse. Cet ange atypique est la figure de proue d’une campagne de prévention axée sur les jeunes conducteurs, et diffusée notamment à la télé et sur internet (www.slow-n-easy.ch).


6

gros plan | touring 18 | 5 novembre 2009

Ces vies happées par le destin Les jeunes conducteurs prennent souvent de grands risques avec, pour conséquence, des accidents graves et des traumatismes à vie. Mais le destin frappe aussi dans d’autres conditions. Le TCS vient de lancer un nouveau moyen didactique pour sensibiliser les automobilistes.

Une seconde d’inattention aux conséquences dramatiques, comme lors de cet accident survenu en août dernier à La Chaux (VD), qui coûta la vie à deux motocyclistes.

Le 26 juin 2006, quelques secondes ont suffi pour que la vie d’Angela bascule: une jeune fille de 13 ans circulant à vélo bifurque soudainement devant la voiture d’Angela, qui ne peut éviter la collision. La petite cycliste décède. Dès cet instant, rien n’est plus comme avant. «On croit que cela n’arrive qu’aux autres, mais chacun peut être confronté à ce genre de malheur», affirme cette jeune Suissesse, âgée aujourd’hui de 25 ans.

Un âge à risque | Cette jeune femme durement frappée par le destin a choisi de témoigner pour tenter de surmonter cette pénible épreuve. Au printemps 2008, Touring avait retracé la tragédie d’Angela. Entretemps, elle a entrepris un long travail sur elle-même pour reprendre les rênes de sa


5 novembre 2009 | touring 18 | gros plan

vie. Suite à un accident de la circulation, les jeunes choisissent souvent de rester anonymes et se retrouvent seuls face au choc à surmonter – une épreuve qui peut durer toute une existence. Les statistiques des accidents montrent que le nombre de jeunes passagers de voitures de tourisme gravement blessés ou tués – qu’ils soient fautifs ou non – est excessivement élevé: dans la catégorie d’âge des 18 à 24 ans, on dénombre 66 tués ou blessés graves pour 100 000 habitants, un chiffre nettement plus élevé que dans les autres tranches d’âge. Concrètement, l’an dernier, il y eut 389 blessés graves et 28 morts parmi les passagers de 18 à 24 ans, dont une majorité de victimes d’inattention au volant ou de comportements risqués. Des mesures

ont été mises en œuvre pour remédier à cette situation; en particulier la formation en deux phases n’octroyant le permis définitif qu’après des cours de formation continue. Mais force est de constater que l’éducation routière est encore lacunaire, surtout dans les écoles professionnelles et les gymnases. Le TCS tente de combler cette lacune: six ans après une première édition, le département Sécurité routière du club lance (avec le soutien du Fonds de sécurité routière) l’instrument didactique «Trafic – accident – conséquences II», illustrant cette fois-ci les effets à long terme. Des séquences impressionnantes et authentiques montrent la vitesse fulgurante des événements entraînant des conséquences inatten-

7

dues et parfois inextricables. En témoignent l’accident d’Angela, mais aussi celui de Chris (41 ans) qui a perdu une jambe dans un grave accident de moto, alors qu’il faisait une virée en empruntant un col. «Mon corps est guéri, mais je lutte toujours contre les traumatismes psychiques dus à mon accident», dit-il. Chris projetait de faire une carrière de professeur de sport et se retrouve aujourd’hui en chaise roulante. Une longue lutte contre le découragement. «Le temps guérit les blessures, mais ne cicatrise pas toutes les plaies», déclare Florian, 29 ans, après onze ans de souffrances. Ce conducteur de scooter – dont Touring a également relaté le tragique destin – roulait correctement le 10 janvier 1998 Suite en page 8


8

gros plan | touring 18 | 5 novembre 2009

Intensifier la prévention

Suite de la page 7

lorsqu’il fut happé et grièvement blessé par une voiture venant en sens inverse. Les nombreuses séquelles qu’il a gardées de cet accident ont définitivement modifié le cours de sa vie. Il ne retrouvera plus jamais l’entier de ses facultés.

»

En tant que spécialiste en matière de sécurité routière, diriez-vous que les jeunes conducteurs d’aujourd’hui prennent davantage de risques que par le passé? René Wittwer: je ne le pense pas. Les jeunes ont toujours constitué un groupe à risque, car ils veulent tester leurs limites. A en croire les médias, les jeunes usagers seraient toujours plus nombreux à se laisser griser par la vitesse … Il s’agit d’une impression subjective. Certains conducteurs d’autres tranches d’âge prennent aussi délibérément des risques. Ce qui a changé, c’est le comportement des jeunes. Lorsqu’ils sortent le week-end, ils prennent volontiers la voiture et s’entraînent les uns les autres. C’est là l’une des premières causes d’accidents graves. L’instrument didactique du TCS est plutôt allusif. Des images choc ne seraient-elles pas plus efficaces?

Cours du TCS | Ces trois destins enregistrés sur DVD constituent l’ossature de l’instrument didactique consultable sur le site internet www.play4safety.ch. Les enseignants peuvent accéder aux documents via un mot de passe. Le TCS propose des cours d’introduction au personnel enseignant intéressé. Un prospectus avec différents textes complète cet outil de sensibilisation. «Trafic – accident – conséquences» est une série qui ne laisse pas indifférent et produit un effet à long terme. Volontairement, les auteurs ont renoncé à présenter des images choquantes de jeunes victimes d’accidents défigurées, comme c’est le cas en GrandeBretagne, en Irlande ou encore aux EtatsHeinz W. Müller Unis.

Info Touring Les enseignants peuvent se procurer le DVD «Trafic – accident – conséquences II» auprès de: Sécurité routière TCS, case postale 820, 1214 Vernier. Courriel: sro@tcs.ch. Veuillez indiquer l’adresse de l’école ou de l’institution.

Montrer la réalité est une bonne chose, mais ne permet pas d’atteindre les groupes à risque. Et les après-midis d’information dans le cadre de la prévention routière n’ont pas d’effet à long terme. Ne devrait-on pas commencer la prévention beaucoup plus tôt et de manière plus intensive? Il faut déjà débuter au jardin d’enfants. Cette sensibilisation devrait être pratiquée de manière continue. Peut-être sera-t-elle enfin ancrée dans le programme scolaire. Quel est le rôle des parents dans l’éducation routière? Nombre de parents ignorent l’importance de l’exemple qu’ils donnent. Je reste perplexe en constatant que certains paient les amendes de leurs ados. Il faut appliquer la répression à bon escient. Heinz W. Müller

«

René Wittwer, responsable de l’éducation routière au TCS.

Angela: cela peut arriver à chacun

Florian: rien ne sera plus comme avant

Le 23 juillet 1988 a irrémédiablement changé la vie de Chris. Il revenait du Tessin à moto… Aujourd’hui, ce Bâlois se déplace en chaise roulante. Car ce jour-là, il a perdu la jambe gauche et subi un traumatisme cérébral avec des conséquences dramatiques. Les opérations et les crises se sont succédé comme le montre le film «Changement de cap». Mais Chris ne s’est pas laissé abattre, notamment grâce à sa formidable force intérieure et au soutien de sa famille, surtout de sa deuxième épouse qui se déplace aussi en chaise roulante. «Je vais de l’avant et n’abandonne pas», déclare Chris.

Un accident grave? Cela n’arrive qu’aux autres: Angela en était persuadée jusqu’au 26 juin 2006. Ce jour-là, une cycliste percuta sa voiture, transformant la vie d’Angela en cauchemar, comme en témoigne le court métrage «Cela peut arriver à chacun». Angela a traversé une période très difficile avant de reprendre la formation continue qu’elle avait interrompue. Et comme elle le confie courageusement, elle a aussi pris d’autres engagements pour faire face à son traumatisme personnel: Angela a fondé un groupe de soutien pour les personnes responsables d’accidents.

Le 10 janvier 1998, Florian est entré en collision frontale avec une voiture alors qu’il circulait à scooter. Il eut 16 fractures, dont cinq du crâne, et tomba dans le coma. Il dut suivre une longue rééducation pour réapprendre les gestes les plus simples, respirer, parler, avaler ou manger. Le film «La mort en face», présenté dans le cadre de «Trafic – accident – conséquences I», relate le destin de Florian de manière saisissante. Comment va-t-il aujourd’hui? Le nouveau film «Rien ne sera plus comme avant» traite des conséquences de son accident à long terme et le pénible retour à la vie professionnelle.

Angela ne se remet que lentement d’une tragique journée d’été.

Florian n’était pas fautif. Pourtant, il paie cher le contrecoup de son accident.

photos Keystone, mw

Chris: réapprendre à vivre avec un handicap

L’accident de Chris ne date pas d’hier, mais il subit toujours les conséquences.


5 novembre 2009 | touring 18 | société et mobilité

Y a-t-il un pilote?

Parlons droit Urs-Peter Inderbitzin

C’est à peine croyable: les compagnies aériennes ont le blues et pourtant, il y aura bientôt pénurie de pilotes.

› Le

velle génération de pilotes est nettement plus flexible et prête à envisager une reconversion temporaire en cas de crise. Depuis 1972, Horizon a formé 3000 pilotes et continue de tourner à plein régime. La formation peut être suivie en cours d’emploi et en grande partie à distance. Un nouveau simulateur de vol, identique à l’avion-école, est en service depuis peu. Le passage vers le cockpit se déroule ensuite hwm sans problème.

Plus de détails sur le site www.horizon-sfa.ch. Le simulateur peut être testé dans le cadre d’événements particuliers.

ldd

«grounding» de Swissair est encore dans toutes les mémoires. Outre le personnel au sol, les stewards et les hôtesses, nombre de pilotes sont alors restés sur le carreau. Certains ont retrouvé un emploi à l’étranger, tandis que d’autres se sont recyclés. Pourtant, «on va bientôt manquer de pilotes et d’instructeurs», avertit Silvio Dreier, directeur de l’école Horizon Swiss Flight Academy et pilote chez Helvetic kühn. D’ici à 2026, l’Europe devra recruter 73 000 pilotes, selon une étude. «C’est le moment idéal pour se lancer dans cette carrière», estime M. Dreier. D’après lui, la nou-

11

Illusion parfaite: ce simulateur correspond exactement à l’appareil DA42 Twin Star.

Tel un phénix de ses cendres

Rappels et chip-tuning

Helvetic Airways sort des turbulences

Deux mesures pour plus de sécurité

Après avoir failli succomber à la concurrence entre «low-cost», la compagnie aérienne suisse Helvetic, lancée en 2003 avec sept appareils, reprend de l’altitude. Appartenant comme l’école de pilotes Horizon (voir ci-dessus) au groupe Helvetic Airways de Martin Ebner, elle exploite quatre Fokker 100. Helvetic dessert, pour le compte de Swiss, des lignes vers Budapest, Prague, Manchester et Milan-Malpensa. Le contrat a été prolongé jusqu’en 2014. La compagnie a regagné les chiffres noirs et exploite aussi des charters. hwm

Le Conseil fédéral a autorisé l’Office fédéral des routes à rappeler des véhicules en cas de défectuosités dangereuses. L’intervention sera possible si les fabricants et les importateurs n’entreprennent rien eux-mêmes, en raison d’un manque de moyens financiers ou d’une cessation d’activité, par exemple. La Confédération a pris aussi des mesures contre le chiptuning illégal. Certaines modifications nécessiteront dès avril une réception par type. Les contrevenants circulant sans autg torisation seront punissables.

Le Tribunal fédéral stigmatise l’envoi de SMS au volant Rédiger un SMS au volant est dangereux, car cette activité détourne l’attention et peut causer des accidents. Le message du Tribunal fédéral est clair et il s’adresse à tous les conducteurs: il est inscrit dans la loi sur la circulation routière que le conducteur devra rester constamment maître de son véhicule de façon à pouvoir se conformer au devoir de prudence. Il doit vouer son attention à la route et à la circulation et éviter toute occupation qui compliquerait la conduite du véhicule. L’attention du conducteur ne doit pas non plus être détournée par les systèmes de communication et d’information. Le Tribunal fédéral a appliqué rigoureusement cette règle et a constaté que rédiger un SMS en conduisant n’est pas un délit mineur. Bien que la plus haute instance n’ait pas encore rendu de jugement à ce sujet, il est vraisemblable que la desserte d’un récepteur GPS en conduisant, par exemple pour programmer le but de la course, serait également considérée comme une activité dangereuse, les manipulations nécessaires étant similaires à celles de la rédaction d’un SMS. Téléphoner au volant est sanctionné d’une amende d’ordre de 100 francs, pour autant qu’il n’y ait ni accident ni mise en danger de personnes. Ecrire un SMS expose l’automobiliste à une dénonciation et à une amende de plusieurs centaines de francs. De plus, si le véhicule sort de la route et démolit une clôture de jardin, comme dans le cas sur lequel s’est penché le Tribunal fédéral (jugement 6B_666/2009), il y aura condamnation en raison d’infraction grave aux règles de la circulation. En effet, ce n’est que par hasard qu’aucun piéton ou cycliste n’a été impliqué dans l’accident. Rappelons encore qu’une personne condamnée pour infraction grave aux règles de la circulation doit s’attendre, en plus, au retrait du permis de conduire.

L’auteur est juriste et correspondant au Tribunal fédéral.


société et mobilité | touring 18 | 5 novembre 2009

Keystone

12

Par manque de temps, un nombre grandissant de personnes délèguent l’entretien de leur voiture à une entreprise.

Confiez-nous votre voiture Les exigences professionnelles allant croissant, dégager du temps pour entretenir sa voiture n’est guère possible. Des sociétés privées s’en chargent à votre place.

› Après une journée de travail harassante, vers 18 h, qui a le temps de laver sa voiture, aller à l’expertise ou retirer une plaque d’immatriculation? Et comment monter les pneus d’hiver alors que les garages ont depuis longtemps fermé leurs portes? «Si vous ne pouvez le faire vous-même, confiez-le nous!»: c’est le slogan de petits entrepreneurs malins développant de florissantes affaires. Bien implantés en Suisse romande, ils assurent à votre place toutes les tâches automobiles de routine. La clientèle? Souvent aisée et internationale, elle se compose également de mères de famille ou de personnes âgées à mobilité réduite.

Ardu parking | A Genève, les employés de Groomservices se chargent également du casse-tête du parking. Un coup de pouce bien utile dans une cité où les places sont denrée rare et souvent réduites à la portion congrue. Le temps de se glisser dans l’étroit rectangle, le retard accumulé risque de compromettre un rendez-vous professionnel ou un dîner au restaurant: «Je dépose mon client, gare son véhicule et lui rapporte

ensuite les clés avec un plan indiquant le lieu du parking», explique Brice Mourgues d’Algues, responsable de Groomservices.

Billets sur internet | A l’écoute des besoins des clients, Groomservices a également développé un «lift départ en vacances», soit le transport aller et retour à l’aéroport avec la voiture personnelle du client, celle-ci étant ramenée au domicile durant l’absence. Une prestation qui permet de disposer de son confort habituel et de l’équipement adapté, tels les sièges d’enfants. Avec en prime, le petit plus atténuant la fatigue du voyage: «Je dispose des bouteilles d’eau dans la voiture pour que mes clients puissent se rafraîchir après les longues heures de vol», poursuit Brice Mourgues d’Algues. Dans sa panoplie, Groomservices offre aussi d’acheter sur internet les billets d’avion ou d’imprimer la carte d’embarquement, ce qui permet de gagner un temps précieux à l’aéroport. Et il n’y a pas que les particuliers à faire appel à ce type de prestations. Certaines entreprises raffolent de ces hommes à tout

faire de l’automobile. Antoine Domahidy, chef de Domicilservices à Etoy (VD), entretient le parc de voitures de fonction d’une multinationale établie à Morges: «Dès que l’une d’elle passe d’un employé à l’autre, je procède au nettoyage et au contrôle du bon fonctionnement.»

Envie de déléguer | Bien que sentant le vent de la crise, Antoine Domahidy n’est guère touché par le ralentissement économique. Il entrevoit l’avenir sous le meilleur jour, notamment grâce à l’apparition de nouveaux produits sur le marché: «Avec les nouvelles mousses nettoyantes à sec, laver les carrosseries sera rapide et moins cher, ce qui est tout bénéfice pour le client.» Une vision optimiste partagée par Johana Eidam, responsable de My personal assistant basé à St-Sulpice (NE): «Les gens cherchent toujours davantage à déléguer les tâches fastidieuses», conclut-elle.

Jacques-Olivier Pidoux Info Touring Plus d’infos sous www.groomservices.ch, www.domicilservices.ch et www.mypersonalassistant.ch.


5 novembre 2009 | touring 18 | société et mobilité

Bambins sous haute sécurité

Mortelle randonnée Installer un siège de bébé à l’avant reste problématique. Un test TCS cible les erreurs à ne pas commettre.

› Emmener bébé sur le siège avant est parfaitement légal. Toutefois, les choses se corsent lorsque l’airbag frontal est activé. Généralement interdite, cette pratique est aussi compliquée par le fait que seul environ un tiers des voitures neuves sont munies en série d’un système de désactivation de l’airbag. Un autre tiers le propose en option. Face à ce flou, une certitude: il ne faut en aucun cas installer un siège dos à la route si l’airbag n’est pas désactivable. Un crash-test effectué par le TCS à une vitesse de 64 km/h vient rappeler que l’airbag percute la coque de bébé de toute sa force et la propulse contre le dossier du siège. Il

13

en résulte un risque de blessures graves, voire mortelles. La tête, la nuque et le thorax sont particulièrement exposés. Aussi, le TCS recommande d’installer, dans le mesure du possible, les enfants à l’arrière. Si les sièges sont montés face à la route, il n’est souvent pas nécessaire de désactiver l’airbag. On veillera à reculer le siège de manière à ce que l’enfant ne soit pas dans la zone de déploiement. A noter que les airbags latéraux et rideaux ne posent en principe pas problème. MOH/TCS C+E

Info Touring Le test détaillé et des séquences filmées figurent sur le site www.infotechtcs.ch.

Un tragique accident a mis en exergue la nécessité d’assurer correctement les enfants en voiture. Une nouvelle réglementation entrera en vigueur dès avril 2010.

› Un enfant de trois ans a récemment été éjecté d’une voiture en marche et a perdu la vie après avoir été heurté par le véhicule suivant. Comment cela a-t-il pu se produire? L’enquête est en cours. «Un enfant sur trois ne bénéficie pas des mesures de sécurité adéquates en auto», signale cependant Anton Keller, chef de projet à la division conseil et expertises du TCS à Emmen. Le réflexe essentiel consiste à actionner le verrouillage de sécurité enfant des deux portières arrière. Il est vital que chaque petit passager soit convenablement assuré, soit dans un siège homologué ou, pour les plus âgés, à l’aide d’une ceinture trois points (et sans veste épaisse). Les ceintures peuvent être ouvertes facilement afin de pouvoir libérer les jeunes passagers en cas d’accident. Et pour motiver les enfants, il est bon de les laisser participer au choix des couleurs (plus d’informations et tests: www.infotechtcs.ch).

Nouveautés législatives | Dès le 1er avril 2010, les enfants mesurant moins de 1,50 m devront être installés dans un siège ad hoc jusqu’à 12 ans. Actuellement, la limite est fixée à 7 ans. hwm ldd

L’airbag comprime le siège inversé, entraînant des risques de lésions graves à la tête.

Comparatif TCS II des sièges d’enfants La sécurité et le maniement des sièges d’enfants dernier cri accusent de fortes disparités. De plus, un prix élevé n’est pas un gage de sécurité. Sur huit dispositifs évalués par le TCS, deux modèles ont été jugés «non recommandés» (1 étoile) en raison d’une pro-

tection insuffisante en choc latéral. Deux autres présentent des risques de manipulation erronée et sont recommandés sous réserve (2 étoiles). Résultats détaillés sur www.infotechtcs.ch et brochure «Sièges d’enfants 2009» dans les agences TCS. tg

Marque/Modèle Nania Be One SP Sunshine Kids Monterey Booster Jané Montecarlo Plus Isofix Recaro Start 2.0 HTS Besafe iZi Combi X2 Britax Multi-Tech I’Coo C-Care Plus Chicco Neptune

prix 100.– 220.– 270.– 490.– 800.– 500.– 229.– 260.–

poids 0–13 kg 15–36 kg 15–36 kg 15–36 kg 0–18 kg 9–25 kg 0–13 kg 9–36 kg

appréciation TCS 11113 11113 11133 11133 11333 11333 13333 13333

Le verrouillage des portières doit être actionné lorsque des enfants sont à bord.


14

spécial communication | touring 18 | 5 novembre 2009

Portable ou navigateur? les hostilités sont lancées La palette des téléphones portables dotés d’un GPS intégré s’élargit chaque jour. Navigon et TomTom proposent des programmes de navigation complets. Le glas des systèmes de navigation conventionnels aurait-il sonné?

A quoi bon acheter un navigateur? Les portables intelligents possèdent désormais tout ce dont un navigateur a besoin: un récepteur GPS et un grand écran – qui de surcroît est tactile si bien que l’appareil se commande aisément en l’effleurant du doigt. Pour se lancer sur les grands chemins, il ne manque donc plus qu’un programme de navigation. C’est précisément ce que viennent de lancer les célèbres créateurs de logiciels de navigation Navigon et TomTom pour l’iPhone.

Pilotes fiables | Une course d’essai est révélatrice: aussi bien le Mobile Navigator de Navigon que l’application TomTom sont de fidèles pilotes dans le trafic routier. Navigon propose non seulement l’itinéraire le plus rapide, mais aussi le plus intéressant. TomTom se distingue par ses «IQ Routes»: cette fonction calcule la durée du trajet en

fonction de la vitesse moyenne d’autres usagers et évite les trajets généralement encombrés à l’heure envisagée. Le logiciel Navigon séduit par la souplesse de son mode d’annonce: la bifurcation est annoncée plus ou moins tard en fonction de la situation. Très pratique, l’assistance de changement de voie «Streetview»: on voit d’un seul coup d’œil avant les bifurcations – par exemple sur les autoroutes – sur quelle piste il faut s’engager. Alors que Navigon se distingue par l’intégration du lecteur musical iPhone, TomTom excelle dans l’annonce vocale: deux voix de base et une étrangère sont proposées en option.

Repérage lent des satellites | Mais la navigation avec le téléphone portable comporte aussi des inconvénients: l’iPhone est quelquefois assez lent à repérer les satellites dont il a besoin. Quand on négocie les

épingles d’un col ou que l’on progresse par à-coups dans des ruelles étroites, la flèche saute parfois d’une route à l’autre à cause de la mauvaise réception. Et même si on n’a pas besoin d’un appareil supplémentaire, la navigation avec un téléphone portable n’est pas bon marché: en plus du logiciel, il faut acheter un support pour installer l’iPhone dans la voiture. Inutile aussi de faire l’économie d’un chargeur électrique, faute de quoi votre smartphone gourmand en énergie s’arrêtera à mi-chemin. Le logiciel Navigon pour l’Europe avec les cartes d’Europe coûte 149 fr., idem pour le TomTom avec les cartes d’Europe occidentale. Le support est affiché à 40 fr. et le câble du chargeur à 30 fr. Du coup, la conversion de l’iPhone en navigateur pour voiture coûte 229 fr. au total. TomTom a cependant annoncé le lancement Suite en page 16


5 novembre 2009 | touring 18 | spĂŠcial communication

15


16

spécial communication | touring 18 | 5 novembre 2009

d’un support pour voiture comprenant un amplificateur du signal GPS, un dispositif mains-libres et une alimentation électrique. TomTom génère encore 80% de ses recettes avec des navigateurs spécialisés. Ce taux va sans doute baisser. «La navigation par téléphone portable est l’une des grandes tendances de notre époque», confirme Gerhard Mayr, vice-président du département World-Wide Mobile Phones chez Navigon.

Petite avance | Qui fera la course à long terme, le smartphone, donc le portable intelligent, ou le navigateur? Ni TomTom ni Navigon ne prévoient que les téléphones portables remplaceront un jour les navigateurs spécialisés. «Nous pensons que les navigateurs resteront une plate-forme privilégiée», affirme Sara Schweiger, responsable des relations publiques de TomTom. Et Gerhard Mayr ajoute: «Les deux formes de navigation ont leurs qualités propres.» L’avantage du téléphone portable est que l’usager n’a besoin que d’un seul appareil alors que le navigateur spécialisé joue ses atouts par la taille de son écran et la possibilité d’ajouter des fonctions supplémentaires. Selon Gerhard Mayr, le téléphone mobile convient à un usage spontané et improvisé alors que le navigateur est indispensable aux personnes se déplaçant souvent et exigeant des performances supérieures.

photos Raphael Forster (7Pictures)

Suite de la page 14

Un logiciel de navigation transforme l’iPhone en guide parfaitement fiable.

«On fait le même constat pour les navigateurs que pour les caméras», ajoute Sara Schweiger: «On se sert de son portable pour faire une photo au passage alors qu’on aura recours à l’appareil de photo si on veut réaliser une belle prise de vue.» Mais dans le domaine des utilisateurs occasionnels, on voit naître une nouvelle concurrence: des milliers de volontaires travaillent actuellement dans le cadre du projet «openstreetmap» à la réalisation d’une carte routière gratuite. Ce nouveau support pourra être chargé sur le téléphone portable. Actuelle-

Apple ou Nokia, HTC, Samsung et les autres… L’iPhone d’Apple n’est pas le seul smartphone transformable en navigateur GPS. La majorité des portables intelligents le permettent. Mais il faut un appareil performant pour bénéficier d’un confort comparable à celui qu’offrent les navigateurs spécialisés: un écran grand, lumineux et tactile, un processeur rapide, une bonne accélération graphique et une mémoire importante sont indispensables à cette application. Seuls les téléphones portables les plus récents et les plus chers répondent réellement à ces exigences. Pour naviguer à l’aise, on sera donc bien conseillé de choisir un iPhone ou un smartphone tournant sur Android proposé par Google ou Windows Mobile de Microsoft. Les systèmes d’exploitation équipant ces modèles sont actuellement

ment cette «Wikipedia des cartes routières» n’est pas encore à la hauteur des cartes réalisées sur la base de techniques sophistiquées par les fournisseurs professionnels mais, à en croire Steve Coast, cofondateur du projet, «dans trois à quatre ans, nos cartes européennes pourront être utilisées sans problème pour la navigation Mathias Born routière».

Info Touring Pour de plus amples détails, voir les sites suivants. Navigon: www.navigon.ch, TomTom: www.tomtom.com, accessoires automobiles: www.dataquest.ch.

les plus performants. La plupart des créateurs de logiciels s’y sont d’ailleurs branchés. Alors que l’on trouve déjà de bons programmes de navigation pour les modèles Windows Mobile, on les attend encore pour le système Android. Les développeurs de programmes y travaillent d’arrache-méninges. Le commerce propose déjà quelques programmes de navigation, même pour des portables qui ne sont plus de première fraîcheur. Toutefois, aucun de ces logiciels n’offre des possibilités comparables à celles d’un navigateur usuel. Mais il existe encore une autre voie: au lieu de transformer le téléphone portable en navigateur, acheter un navigateur avec lequel on peut téléphoner. Garmin, leader du secteur des navigateurs, a fait œuvre de pionnier avec la Nüvifone, un téléphone-GPS développé en collaboration avec le fabricant d’ordinateurs Asus. Mathias Born

Info Touring Sélection de téléphones portables utilisables comme GPS: iPhone 3GS 32 GB (dès 1199 fr.), HTC Touch HD (799 fr.), Nüvifone (prix non encore fixé), Nokia N97 (dès 999 fr.), Samsung S8000 Jét (dès 549 fr.).


publicitĂŠ


18

spécial communication | touring 18 | 5 novembre 2009

Ces navigateurs à tout faire Les systèmes de navigation ne se contentent plus d’orienter les automobilistes. Leurs nombreuses applications constituent des aides précieuses pour les randonneurs, les inconditionnels du shopping et autres chasseurs de trésor. une voix aimable vous conduisant du point A au point B est révolue. Les applications des navigateurs modernes dépassent largement l’orientation géographique. Un GPS à la pointe du progrès affiche des vues réalistes des panneaux de circulation et des images en 3D des bâtiments; il donne des indications vocales et sait non seulement calculer l’itinéraire le plus économique en carburant, mais aussi donner durant le trajet des conseils pour conduire en ménageant l’environnement. Une fois la voiture parquée, le GPS sort de son support et guide le piéton dans les dédales urbains. Et les têtes de linotte qui oublient l’endroit où ils ont garé leur voiture sont bien servies par le GPS Garmin qui mémorise la position exacte du véhicule stationné. Combiné avec un système «tracking», donc de traçage, le navigateur s’improvise aussi antivol efficace en permettant à une entreprise spécialisée de localiser à tout moment la voiture volée. Les annonces de bouchons sont également très utiles aux automobilistes. Elles fonctionnent sur la base des informations routières diffusées à la radio et le système TMC, le recensement électronique des bouchons. Dès qu’il a repéré un ralentissement du trafic, un navigateur GPS performant proposera immédiatement un itinéraire de contournement. Initié par TomTom, leader

Tout de blanc vêtu, le GPS White Pearl de TomTom est censé séduire la gent féminine.

du marché européen, le système HD-Traffic est relativement récent. Il est alimenté par les positions – transmises de manière anonymes, bien sûr – de tous les téléphones mobiles du réseau Swisscom. Le raisonnement est le suivant: sur un tronçon routier où un nombre particulièrement élevé de téléphones portables sont en action, il y a forcément un bouchon.

Facettes divertissantes | A côté de ces applications incontestablement pratiques, on trouve aussi quelques idées amusantes au niveau vocal. Pour varier la voix donnant les indications géographiques, TomTom propose des annonces en plusieurs dialectes. On trouve même des plates-formes internet qui permettent de télécharger – contre paiement – des voix de personnes connues ou des voix rigolotes. Marie avec son parler parisien ou Ali avec son drôle d’accent turc vous feront sourire tout en vous conduisant à bon port. C’est plutôt dans le chapitre «tendance» qu’il faut classer le nouveau GPS avec lequel TomTom entend séduire sa clientèle féminine (voir petite photo): baptisé White Pearl, cet appareil se range dans un sachet de soie blanche et contient les adresses de célèbres maisons de mode comme Armani, Esprit, Valentino ou Kookaï. Les motards aussi | Mais les systèmes GPS ne s’adressent pas seulement aux automobilistes et aux amatrices de shopping haut de gamme. Des caractéristiques comme «étanche», «connecté au casque» ou «utilisable avec des gants» annoncent une nouvelle clientèle, les motards, alors que des applications ciblées comme la boussole, l’altimètre et le thermomètre sont surtout utiles aux randonneurs à pied ou à bicyclette. D’autres GPS, comme le Garmin Oregon 550t, sont munis d’une caméra digitale. Les photos sont automatiquement assorties de «Geo-Tags», donc de l’affichage des latitudes et longitudes grâce auxquelles on peut situer géographiquement les images.

photos Raphael Forster (7Pictures), ldd

› L’époque où l’action du GPS se limitait à


5 novembre 2009 | touring 18 | spécial communication

19

Connecté à un ordinateur, ce système permet non seulement de reconstruire l’itinéraire, mais aussi de définir exactement l’endroit d’où la photo a été prise. Une manière agréable de se rappeler en détail une promenade dans une ville inconnue. Ces circuits en ville, à la campagne ou en montagne peuvent être envoyés sur des forums de discussion internet pour être échangés, notés et débattus. Voilà pour le côté interactif.

Chasse au trésor | Les nombreuses applications dont se sont enrichis les navigateurs modernes ont donné naissance à une discipline nouvelle: ledit «geocoaching», une sorte de jeu de piste assisté par GPS. Si autrefois les scouts dessinaient leurs cartes à la main, les coordonnées des trésors cachés sont aujourd’hui annoncées sur internet. La personne qui a découvert la cachette à l’aide de son GPS échange un objet dans le coffre au trésor, puis le cache à nouveau pour les chasseurs suivants et documente sa découverte sur internet.

Pascale Marder Info Touring Pour plus de variété dans la navigation: www.navigationsstimmen.de. Randonnées pédestres à charger gratuitement sur le GPS: www.gps-touren.ch ou www.gpsies.com. Tout sur la chasse au trésor par GPS: www.geocaching.com ou www.swissgeocache.ch.

Succès civil d’une technique militaire

Fini les détours interminables: l’apport des systèmes GPS est aussi précieux en pleine nature.

Le GPS (Global Positioning System) a été initialement mis en place à des fins militaires. Depuis que ses créateurs ont supprimé, en l’an 2000, la détérioration volontaire du signal, ce système d’orientation par satellite a connu un succès sans cesse croissant dans la société civile pour devenir aujourd’hui le plus important moyen de navigation du monde. Précis à 10 mètres près, le GPS s’est imposé dans la navigation aérienne et maritime ainsi que dans le trafic routier et individuel. Le contrôle par GPS est utilisé dans les concours sportifs et peut même servir à retrouver un chien perdu. Que ferait-on sans cet apport technologique? pam


Réduction spéciale de 20 % accordée aux membres du TCS

Organisation: Arts & Sciences AG, Bâle & Eventagentur.ch AG, Zurich

Jusqu‘au 31.12.09 des tickets d´entrée sont réservés pour les membres du TCS. Composez le numéro 0900 800 800 (CHF 1.19/min.), indiquez le numéro de membre TCS et profitez de la réduction de 20%. Assurez-vous vos tickets dès aujourd´hui!

Jusqu‘au 28 Fev 2010 ZÜRICH

www.koerperwelten.ch

Coopération

Je commande des tickets d´entrée pour l´exposition « KÖRPERWELTEN & der Zyklus des Lebens » Commande de tickets à envoyer sous couvert à: Ticketcorner AG, Riedmatt - Center, Postfach, CH-8153 Rümlang

Tickets avec réduction de 20% pour les membres du TCS: Date

Quantité

LUN – JEU

VEN – DIM

Prix/ticket

Adulte

à CHF

Expéditeur

Total Nom

Prénom Code postal/Ville

25,60

Enfant

à CHF

20,00

Adresse

Adulte

à CHF

28,00

Teléphone (pendant la journée)

Je souhaite une facture

Enfant

à CHF

22,40 Type de carte de crédit

Eurocard/Mastercard

Prix (taxes de réservation et de frais divers inclus)

VISA

*quantité maximale de tickets par coupon: 4 tickets Numéro de carte Date d´expiration

code CVC Date

Numéro de membre TSC Signature

Heures d‘ouverture: 11 Sep 2009 au 28 Fev 2010

Frais d´envoi et de dossier par commande contre facture CHF 14.50

avec carte de crédit CHF 9.70 (TVA incluse)

Lundi – Jeudi: 9h00 – 19h30 heures (18h00 dernier accès) Vendredi – Dimanche: 9h00 – 21h30 heures (20h00 dernier accès)

Réservation auprès de Ticketcorner au numéro 0900 800 800 (CHF. 1.19/min.), ou sur le site Internet: www.ticketcorner.com ou à La Poste Suisse, Manor, CFF et Coop City ainsi que dans tous les points de vente ticketcorner. Informations: www.koerperwelten.ch


5 novembre 2009 | touring 18 | spécial communication

DSP, PI, SCN… et autres énigmes

Commentaire Felix Maurhofer

Les touches de commande des systèmes audio, de navigation ou d’infodivertissement sont identifiées par des abréviations apparemment bien mystérieuses. Suivez le guide! Liste de toutes les fréquences d’un émetteur (Alternative frequency). AST Les émetteurs les plus puissants sont automatiquement mémorisés (Autostore). AUD Réglage des aigus, des basses et de la balance. AVC Réglage automatique du volume en fonction des bruits ambiants (Automatic volume control). DECT Digital cordless telecommunications: standard numérique pour les téléphones portables. DMS Possibilité de branchement et de commande d’un changeur de CD (Disc management system). DSP Traitement de signaux numériques en fonction de la musique écoutée: classique, jazz, etc. (Digital signal processing). EON Actualise constamment les émetteurs AF (Enhanced other networks). EPT Localisation par GPS dans les tunnels. MAN Recherche manuelle d’émetteurs. PI Recherche automatique de nouvelles fréquences par mauvaise réception (Program identification).

Lieux dignes d’intérêt (Point of interest). PTY Recherche d’émetteurs indiquant le genre de programme: infos, jazz, etc. (Program type). RV Vision réelle de bretelles ou de sorties d’autoroutes sous forme d’images (Real view). SCN Les émetteurs radio apparaissent successivement pendant quelques secondes (Scan). SEEK Touche de recherche d’émetteurs. SKIN Sert à modifier le design du menu de l’écran de navigation. ST Signal stéréo. TA Interruption du programme pour faire place aux informations sur le trafic (Traffic announcement). TIM Mémorise plusieurs messages trafic (Traffic information memory). TMC Canal numérique réservé aux messages trafic, accessibles en permanence (Trafic message channel). VMG Vitesse d’approche de la destination avec GPS (Velocity made good). POI

Raphael Forster (7Pictures)

AF

Bien souvent, l’utilisateur a du mal à interpréter les abréviations peuplant l’autoradio.

21

Un miracle de la communication nommé Bluetooth Inventé dans les années nonante, Bluetooth est un système génial permettant de relier sans fil des appareils électriques, en particulier les téléphones portables. Cette technologie a fait progressivement son apparition dans l’automobile. Elle permet de téléphoner sans s’emmêler dans les câbles et sans risque de s’exposer à une amende. Dans de nombreuses voitures, le système d’infodivertissement – appelé autrefois autoradio – permet une liaison Bluetooth avec le téléphone du conducteur. Certains appareils sont même capables d’intégrer les contacts téléphoniques dans le système audio. La plupart du temps, la composition des numéros est simplifiée grâce à une commande vocale. C’est une bonne chose, car cela légalise les appels téléphoniques en voiture. Lorsqu’on s’installe au volant, il suffit de déposer son téléphone portable dans le vide-poches et d’activer l’interface Bluetooth pour établir le contact avec le dispositif mains-libres. Les appareils sont programmés pour reconnaître les portables les plus répandus et effectuer l’affichage correspondant. Mais voilà que votre modèle de portable n’apparaît pas dans la liste qui s’affiche à l’écran. Que se passe-t-il? L’erreur de débutant à ne pas commettre consiste à vouloir effectuer son raccordement Bluetooth sur un parking de supermarché. Comme la portée du réseau est d’une centaine de mètres, le dispositif mains-libres intégré capte tout ce qui se trouve dans ce rayon. La connexion avec des téléphones tiers n’est toutefois pas possible, car elle doit être confirmée par un code spécifique. Dépité, le novice quitte le parking et tente à nouveau d’établir la connexion Bluetooth dans son garage. Cette fois, le modèle de son portable apparaît bien à l’écran, il n’y a plus qu’à taper le code et le téléphone mains-libres est prêt à l’emploi. Et la magie Bluetooth peut opérer.


spécial communication | touring 18 | 5 novembre 2009

photos Raphael Forster (7Pictures), ldd

22

Moyennant quelques adaptations, il est possible de profiter pleinement en voiture de toute sa collection de titres musicaux.

En avant la musique MP3 Presque tous les Suisses emmènent dans leur poche quelques centaines de titres de musique stockés sur un lecteur MP3. Normal qu’ils veuillent aussi les écouter en voiture – mais comment les faire passer sur l’autoradio? Amorce de réponse.

Aujourd’hui, la radio de bord se révèle aussi indispensable à une voiture que le volant. Or, le développement technique de ces cinq dernières années place de nombreuses voitures âgées devant un problème: emportant toujours ses titres de musique préférés sur son MP3, le conducteur veut bien sûr aussi en profiter pendant le trajet. Les dispositifs audio des voitures récentes possèdent une prise USB à cet effet. Mais les modèles plus anciens, que l’on trouve surtout sur le marché de l’occasion, n’offrent pas ce moyen. Alors que faire? Eh bien, les possibilités sont nombreuses. La moins chère consiste à acheter un miniémetteur FM raccordé au lecteur MP3. C’est très simple: l’émetteur FM est, par exemple, connecté à un iPod sur lequel on enregistre une fréquence OUC; puis, on règle la radio de bord sur la même fréquence et le tour est joué – le titre choisi sur le lec-

teur est diffusé par les haut-parleurs de la voiture. Mais attention: cette application ne fonctionne que sur une fréquence qui n’est pas occupée par une chaîne radio régulière. En roulant sur une longue distance, on risque d’entrer dans la zone de diffusion d’une station de radio utilisant la même fréquence, d’où interférences et parasites. Il faudra en pareil cas s’arrêter et choisir une autre fréquence sur le lecteur MP3 et la radio de bord.

Changer l’équipement | L’installation d’un mini-émetteur FM est certes simple, mais son utilité est limitée: d’une part, ce dispositif ne permet pas de choisir le morceau de musique via la radio de bord et, d’autre part, le titre en cours de lecture, donc l’ID3-Tag, ne s’affiche pas (voir encadré). Pour plus de confort d’utilisation, il faut investir dans une nouvelle radio de bord. On trouve sur le marché des appareils

dès 99 fr. offrant sensiblement plus de confort que la combinaison avec un émetteur FM. Même ces modèles bon marché peuvent être branchés non seulement sur un lecteur MP3, mais aussi sur un lecteur CD, une carte-mémoire SD ou une clé de mémoire via le port USB. Autre avantage: la radio peut être équipée simultanément d’une carte SD, d’une clé USB ou d’un lecteur MP3. Il suffit alors de sélectionner avec une touche la source audio souhaitée. Les amateurs acceptant de dépenser plus de 300 fr. passent à l’échelon supérieur du confort musical. Une comparaison des modèles proposés est cependant indispensable. Certaines radios de bord sophistiquées offrent, en plus des agréments déjà fournis par les modèles bon marché, une préparation à la réception DAB, une interface Bluetooth et un équipement mains-libres pour téléphoner. Détail important: le téléphone portable et l’autoradio doivent


5 novembre 2009 | touring 18 | spécial communication

être conformes à la norme A2DP (voir encadré). Le standard AVRCP est en outre nécessaire pour passer au morceau suivant ou stopper la lecture en cours via la radio. Il est conseillé de recourir à l’aide d’un spécialiste pour remplacer la radio de bord surannée par un modèle moderne. Le coût se monte à une centaine de francs selon les raccordements disponibles. Il arrive, notamment sur les voitures anciennes, que les fiches ne conviennent pas et qu’il faille utiliser des adaptateurs. Une erreur d’installation peut provoquer un court-circuit, voire même mettre le feu aux câbles. Avec à la clé des dégâts onéreux. On profitera également de l’installation de la nouvelle

La prise USB de l’autoradio permet de se mettre allègrement au diapason.

radio pour fixer un support recevant le lecteur MP3. L’échange sera d’autant plus simple que la voiture est équipée d’une cage à radio répondant à la norme DIN. La situation est plus difficile s’il s’agit d’un poste installé d’origine. En pareil cas, il sera nécessaire de consulter un expert.

mander une option payante ou s’adresser à un magasin d’accessoires. Pascale Marder

Info Touring Conseils détaillés sur les équipements MP3 et l’audio-streaming à l’adresse internet www.tcs.ch > Auto-Moto > News Infotech.

L’aide de Bluetooth | Cette difficulté peut aussi être surmontée avec un équipement supplémentaire, c’est-à-dire un dispositif mains-libres Bluetooth. Conçu pour la téléphonie sans câble, ce dernier permet aussi de sélectionner les fichiers MP3 moyennant une télécommande également sans câble. Autre avantage: l’écran du système mains-libres affiche la pochette de l’album (à condition qu’elle soit stockée dans l’iPod). L’installation mains-libres, donc le système audio, est prête à fonctionner 20 secondes après la mise du contact. C’est une erreur de croire que tous les problèmes de raccordement de l’iPod sont réglés dans les voitures modernes dotées d’une prise USB. Les interfaces USB ou iPod ne sont pas toujours capables d’exploiter automatiquement toutes les fonctions du lecteur. Il est donc recommandé d’emporter son lecteur MP3 lors de l’achat d’une nouvelle voiture pour en vérifier le bon fonctionnement. Car peut-être faudra-t-il com-

Bref glossaire MP3 abréviation de «MPEG Audio Layer 3». Format de données compact et largement répandu pour l’enregistrement audio digital. ID3-Tag abréviation de «Identify an MP3». Affiche des données supplémentaires sur les fichiers musicaux. Carte-mémoire SD «Secure Digital Card» est un support de mémoire largement répandu que l’on trouve aussi dans les appareils photos, etc. Récepteur DAB Digital Audio Broadcasting: diffusion digitale de fichiers audio en format MP2. A2DP technique adoptée par les fabricants pour envoyer via Bluetooth des signaux audio-stéréo vers un récepteur adéquat. AVRCP protocole de télécommande Bluetooth appareils audio et vidéo. Autres abréviations voir page 21.

Comparatif TCS des dispositifs de raccordement MP3

Désignation Installation Distribution Prix indicatif

Mini-émetteur FM p. ex. MusikFly émet sur FM, portée de quelques mètres commerces spécialisés et multimédia 50 à 100.–

Frais de montage Propriétés

aucun + universel, simple + reproduction MP3 possible sur toutes les radios + qualité sonore identique à la radio – interférences possibles avec les chaînes radios – commande uniquement à l’arrêt du véhicule – petites touches

Bilan TCS

Solution bon marché et universelle, mais risque d’interférences

Autoradio CD/MP3 Autoradio JVC KD-R801, Installation mains-libres Scott SRX 210 Bluetooth, iPod-control Parrot MKi 9200, for iPod montage par un spécialiste montage par un spécialiste montage par un spécialiste commerces spécialisés et commerces spécialisés et multimédia multimédia 99.– (action), sans montage 329.–, sans montage environ 100.– + 5 variantes de reproduction MP3 + raccordement simultané de plusieurs sources audio + affiche le titre du morceau pendant la lecture – éclairage: écran blanc, touches orange – cartes SD jusqu’à 1 GB max., lecteur MP3 jusqu’à 2 GB max. – aligne les MP3 – choix des titres par des chiffres – petites touches

23

commerces spécialisés 369.–, sans montage

100 à 200.– 150 à 300.– + téléphone et lecture MP3 + téléphone et lecture MP3 via Bluetooth via Bluetooth + iPod, USB, Aux-in, SD + prises frontales Aux, + affichage clair 2҂USB + raccordement simultané + qualité sonore du téléde plusieurs sources audio phone, micro double + télécommande simple + télécommande simple – l’accu du portable se vide – l’accu du portable se vide rapidement avec Bluetooth rapidement avec Bluetooth enclenché enclenché – plus de place pour l’écran – prêt seulement 20 sec. avec un régulateur du après la mise du contact volume type joystick – affichage ID3-Tag via – affichage ID3-Tag via Bluetooth uniquement Bluetooth uniquement sur le portable sur le portable Alternative polyvalente par MP3 et rééquipement Rééquipement téléphonique rapport au mini-émetteur téléphonique pour voitures et MP3 pour voitures avec et qui ne coûte guère plus avec cage DIN ou sans cage DIN


24

test et technique | touring 18 | 5 novembre 2009

Ford optimise moteurs et design Bernhard Soltermann, directeur de Ford Suisse et Autriche, est convaincu que les voitures économiques s’imposeront. Ford entend aussi promouvoir d’autres formes de mobilité. Vous êtes depuis seize ans chez Ford, comment la marque a-t-elle évolué pendant ce laps de temps?

»

en outre parfaitement adaptées au marché suisse.

Bernhard Soltermann: notre gamme comptait cinq lignes de modèles, elle en totalise quinze aujourd’hui. Ford a beaucoup investi dans le style, qui a évolué en profondeur pour devenir ce que nous appelons le «Kinetic Design». D’autres mutations ont eu lieu dans le domaine technologique, comme le lancement de moteurs diesel à rampe commune ou les transmissions innovantes dont la boîte à double embrayage «Ford Powershift» constitue le meilleur exemple. De plus, nous disposons de la gamme la plus jeune parmi les constructeurs européens généralistes, ce qui nous donne un net avantage concurrentiel.

Comment vous positionnez-vous sur le marché helvétique?

D’une part, notre gamme est parfaitement adaptée à ces temps difficiles, car elle couvre tous les besoins. De plus, une part croissante du marché suisse s’éloigne du segment premium. Les petites voitures économiques sont de plus en plus demandées. Nous attachons également beaucoup d’importance à la satisfaction des clients. En tant qu’importateur, nous investissons beaucoup de temps dans le travail de base avec nos concessionnaires, avec qui nous entretenons d’excellentes relations. Nos offres, comme la promotion Friendship, sont

«Nous sommes restés fidèles à nos racines de marque généraliste.» port prix/performances. Et nos offres de leasing sont toujours intéressantes. Que fait Ford dans le domaine de l’assurance qualité?

La production de notre usine allemande de Cologne est entièrement flexible, ce qui nous permet de passer facilement d’un modèle à l’autre. Nous pouvons ainsi nous adapter rapidement à l’évolution de la demande, tout en maintenant des standards de qualité élevés.

Portrait

Quelle est la position actuelle de Ford par rapport aux modèles Flexifuel?

Bernois de 44 ans, Bernhard Soltermann est directeur régional de Ford Suisse et Ford Autriche depuis 2009. Il travaille depuis 16 ans chez Ford, où il a occupé les postes de Brand Manager, responsable de zone, directeur des ventes et directeur du marketing avant d’entrer chez Ford Europe et Ford Austria. Marié, il a étudié les sciences économiques à l’université de Berne et est titulaire d’un MBA. fm

Il y a deux ans, les modèles fonctionnant au bioéthanol et à l’essence ont connu un boom de courte durée. Bien qu’il existe en Suisse 109 stations-service délivrant du bioéthanol, les clients n’ont pas suivi. Beaucoup se demandent sur quelle technologie miser à l’avenir. Nous proposons toujours divers modèles Flexifuel. Mais c’est finalement la politique qui influera sur les comportements d’achat des consommateurs.

photos Gerry Ebner

Quelle est votre recette pour affronter avec succès la profonde crise que connaît la branche automobile?

Nous sommes une marque généraliste restée fidèle à ses racines, même en période de haute conjoncture. Plutôt que de miser sur le premium, nous avons privilégié le rap-

L’écologie et l’économie gagnent en importance. Quelle est la stratégie de Ford?

Comme les clients ne savent plus à quel saint se vouer, le groupe a décidé d’optimiser les technologies existantes dans le domaine du moteur à essence et du diesel. En 2010, par exemple, nous lancerons nos moteurs Ecoboost à large échelle et ferons de même avec nos boîtes de vitesses à double embrayage «Ford Powershift». Parallèlement, nos recherches vont dans toutes les directions, y compris la voiture électrique. Attendez-vous à ce que Ford fasse quelque chose dans ce domaine. Que pensez-vous de la limite visée de 130 g/km pour les émissions de CO2?

A priori, nous saluons les efforts de réduction des émissions, mais la Suisse est un cas particulier. Notre parc et l’utilisation qui est faite des véhicules ne correspondent pas à la situation régnant dans les pays de


5 novembre 2009 | touring 18 | test et technique

25

En tant que directeur régional de Ford pour la Suisse et l’Autriche, Bernhard Soltermann est confiant dans l’avenir du marché.

l’UE. C’est la raison pour laquelle nous souhaiterions que les délais d’entrée en vigueur soient retardés de cinq ans. Mais nous faisons assurément partie des cinq constructeurs disposant déjà de divers modèles à très faibles émissions de CO2. Notamment la Focus Econetic, qui sera créditée de 99 g/km pour 2010. Quelles sont les principales tendances auxquelles Ford souhaite adhérer à l’avenir?

A l’évidence les petits modèles à faible consommation. Mais nous sommes heureux de constater que de nombreux clients optent pour une petite voiture et dépensent davantage en équipement. S’agissant de la sécurité, nous devons faire plus pour la protection des piétons. Je pense aussi que certaines aides à la conduite, comme le freinage antiblocage (ABS) et le système antidérapage (ESP), devraient devenir obligatoires. Nous avons le devoir de construire

«A l’avenir, la mobilité devra être davantage intégrée.»

de financement futures comme le leasing partagé.

des voitures plus sûres et aussi plus légères.

Il y a eu des divergences de vues entre le TCS et Ford. Deux points sont importants: il n’est pas possible de comparer directement l’utilisation d’une voiture en Allemagne et en Suisse, notamment parce que les distances parcourues outre-Rhin sont beaucoup plus grandes. De plus, le service de dépannage suisse est organisé différemment, ce qui fait que la base de données n’est pas la même. C’est la raison pour laquelle, à notre avis, la comparaison entre les statistiques des pannes des deux pays n’est pas d’une grande pertinence.

Comment voyez-vous l’avenir de la mobilité?

Nous avons besoin d’une mobilité mieux intégrée, avec une meilleure complémentarité des moyens de transport individuels et publics. Car le comportement des consommateurs a changé en ce sens que les gens ne veulent plus toujours être propriétaires de leur propre voiture. Nous avons de plus en plus de clients qui achètent une voiture en commun et collectivisent son utilisation. D’où notre réflexion portant sur des formes

La statistique des pannes établie par le TCS pour 2008 se base en partie sur des données allemandes. Pourquoi n’est-elle pas transposable, à vos yeux, telle quelle aux conditions suisses?

«

Propos recueillis par Felix Maurhofer


5 novembre 2009 | touring 18 | test et technique

27

L’espoir enfin retrouvé d’Opel Lancée au moment où la marque allemande se libère de la tutelle de General Motors, la nouvelle Opel Astra fait éclater vers le haut le segment des voitures compactes.

photos ldd

› Pour une compacte, elle ne manque pas de souffle. Largement

Le X1 est le plus petit modèle de la gamme X de BMW. Ses qualités routières sont aussi convaincantes que son design.

Une série X mini et un plaisir maxi Le X1 de BMW rallie la famille des SUV compacts. Joliment dessiné et spacieux, ce nouveau véhicule tout-chemin peut se targuer d’un comportement dynamique et équilibré.

› L’automobiliste qui souhaite acheter un SUV compact offrant un bon comportement dynamique, une habitabilité suffisante, une finition soignée et un look de bon aloi arrivera tôt ou tard à la conclusion que le BMW X1 incarne à la perfection la somme de toutes ces exigences. L’élégance de ce véhicule à cinq places, mesurant 4,45 mètres de longueur et 1,8 mètre de largeur, est en parfaite harmonie avec ses aptitudes routières sportives. Ainsi, la version xDrive 20d de 177 ch, essayée au cours d’une prise de contact, ne manque pas de brio et son châssis privilégiant la fermeté a tout pour plaire aux conducteurs sportifs. Grâce à la traction intégrale xDrive, qui intègre des systèmes de contrôle de stabilité comme le DSC ou le DTC, le X1 est à la hauteur de toutes les situations rencontrées sur route et hors des sentiers battus. Sans être un vrai toutterrain, ce SUV doté d’une garde au sol de 19,4 cm a de quoi s’aventurer dans la nature. Comme on est en droit de l’attendre d’une BMW, la planche de bord du X1 est ergonomique. Les instruments sont lisibles et bien placés, les commandes sont à portée de mains et la finition est soignée. La visibilité avant est parfaite, mais on ne peut pas en dire autant vers l’arrière en raison du style coupé de la partie postérieure. Une caméra de recul est toutefois proposée en option. Le coffre n’est pas géant (420 litres), mais la modularité intérieure est bien pensée. L’inclinaison réglable des dossiers arrière – de 30 degrés à la verticale – permet de gagner 60 litres supplémentaires. De plus, la banquette est divisée dans le rapport 40/20/40. De quoi bien s’intégrer dans le segment en plein fm boom des SUV compacts premium.

plus spacieuse que la VW Golf (+22 cm en longueur et +10 cm en empattement), la nouvelle Astra taquine maintes berlines moyennes sur le terrain des dimensions et de l’habitabilité aux places arrière. Peut-être un peu moins facile à garer que ses concurrentes, elle dispose en revanche d’arguments sérieux en tant que voiture familiale. Opel propose dans un premier temps une version 5 portes représentant 50% des ventes et se donne un an pour lancer le break, qui troquera l’appellation usée jusqu’à la corde de «Caravan» pour adopter celle – beaucoup plus porteuse – de «Sports Tourer». Une version 3 portes est également sur le métier, mais sa date de sortie est encore incertaine. L’intérieur est cossu et les possibilités de réglage du volant et des sièges vont au-delà des standards habituels de ce segment. Les rangements sont nombreux dans l’habitacle et la teinte extérieure de la carrosserie de certaines versions se retrouve sur la planche de bord et les contre-portes. Le coffre modulable, dont la capacité est de 370 litres en chargeant jusqu’à la plage arrière, inaugure un ingénieux système de plancher mobile. Les huit motorisations proposées, dont quatre diesels, annoncent des consommations en baisse de 12% en moyenne. Ces bons résultats sont toutefois obtenus en partie grâce à des rapports de démultiplication exagérément longs. Parmi les moteurs atteignant des scores de consommation intéressants, on mentionnera l’inédit 1.4 turbo de 140 ch (5,9 l/100 km) et le diesel 1.3 ecoFlex de 95 ch (4,2 l/100 km, soit 109 g/km de CO2). La nouvelle Astra propose également des équipements haut de gamme inaugurés Denis Robert sur son aînée, l’Insignia.

Opel Astra: berline compacte; 5 portes; longueur: 4,42 m; coffre: 370 à 795 litres Motorisations: essence 100 à 180 ch, diesel 95 à 160 ch Prix: 22 600 fr. (1.4 Ecoflex) à 34 950 fr. (1.6 Turbo); lancement au début novembre.

BMW X1: SUV compact; 5 places; longueur: 4,45 m; coffre 420 à 1350 l Motorisations: xDrive 18d 143 ch, xDrive 20d 177 ch, xDrive 23d 204 ch, xDrive 28i 258 ch Prix: sDrive 18d: 41 900 fr., xDrive 18d: 44 900 fr. xDrive 28i: 58 900 fr.

L’Opel Astra: un design plus dynamique, une habitabilité accrue, des moteurs plus sobres et des équipements dignes de la classe supérieure.


28

test et technique | touring 18 | 5 novembre 2009

L’hybride rompue au quotidien Emblématique de la voiture hybride, la Toyota Prius III progresse sur tous les tableaux et respire l’harmonie en usage quotidien. Test de la version Linea Sol Premium. Toyota, cette Prius a tout de la voiture du troisième type ou, du moins, en fournit un avant-goût. Contact: pas un bruit dans cet habitacle à la planche de bord futuriste sur laquelle fleurissent une multitude de voyants. Après une brève hésitation, on se hasarde à actionner le joy-stick bleuté et, comme par enchantement, cette berline s’élance dans un silence psychédélique, couvert par le seul sifflement feutré du moteur électrique. On a alors envie d’enclencher un avertisseur de piétons, tandis qu’un sentiment jouissif vous envahit dès que l’on s’arrête à la hauteur d’un autophobe de service. Car la Prius III a la faculté de se déplacer en mode strictement électrique. Certes sur de courtes distances et pour peu que l’on manie l’accélérateur avec douceur et qu’on ne dépasse pas les 50 km/h.

Le ballet des moteurs | Au-delà de la possibilité d’évoluer en mode strictement électrique – un vrai régal dans les embouteillages –, la prouesse réside dans l’association parfaite du quatre-cylindres thermique de 1,8 l et du moteur électrique. Idéalement dirigé par la gestion électronique, ce duo essence/électricité meut la Prius de manière très fluide et sans le moindre à-coup. Si le mode électrique, sélectionnable à l’aide d’une touche, se limite essentiellement à une utilisation urbaine, l’automobiliste roule surtout en mode économique. Là, le moteur thermique appuie son pendant électrique et vice-versa dès que l’on sollicite davantage les gaz. Plus puissante, la Prius III recèle aussi davantage d’agrément de marche. Au détail près que la boîte à variation continue (CVT) manifeste toujours une tendance aux hurlements en forte accélération et un manque de réactivité. Mais les conducteurs fatigués de jouer les bons élèves de la conduite éco-

logique ont l’opportunité d’enclencher le mode «Power» qui accentue notablement la réponse des gaz. Avec une puissance globale de 136 ch, la Prius distille d’ailleurs des performances fort convenables. Mais sa vocation première est la sobriété. A cet effet, diverses aides à la conduite écologique défilent sur la planche de bord. Informatif, mais gare à la déconcentration. Dans la pratique, le conducteur au pied léger peut sans autre réaliser des moyennes inférieures à 5 l/100 km. Au risque de voir une colonne impatiente s’agglutiner derrière sa voiture écolo. Comme le montre notre moyenne de 5,1 l, une conduite normale permet d’obtenir un score impressionnant malgré des performances accrues.

Bonne routière | Bien que foncièrement sous-vireuse, la Prius affiche un comportement équilibré. Lequel profite aussi d’une direction nettement plus consistante. Un brin ferme en usage urbain, l’amortisseSuite en page 31

photos Wälti

› Troisième mouture du modèle hybride de

+ –

Bilan express

Propulsion hybride novatrice rompue au quotidien, mode électrique, faible consommation, technologie de pointe, habitacle et ergonomie futuristes, équipement complet, vaste habitabilité arrière, bonnes aptitudes routières.

Prix conséquent, comportement très sous-vireur, amortissement relativement ferme (urbain), réactivité de la boîte CVT, bruit du moteur en accélération, surcharge d’informations au tableau de bord, plancher de coffre élevé.

Un joy-stick et 3 modes de conduite.


29 octobre 2009 | touring 18 | test et technique

29

Dégaine hybride: le dessin de la partie avant a été notablement affiné, tandis que la poupe demeure pataude. A noter les phares LED efficaces (option).

tableau comparatif

Transmission hybride en série-parallèle Toyota Prius 1.8 Hybrid Sol Prem.

Prix (fr.) Cylindrée (cm3) Moteur essence (kW/ch) Moteur électrique (kW/ch) Puissance combinée (kW/ch) Consommation (l/100 km) Bruit int. à 120 km/h (dBA) Frais kilométriques (fr./km)2 Frais d’entretien3 1 2 3

données de l’importateur pour 15 000 km/an sur 180 000 km (15 000 km/an)

43 900.– 1798 73/99 60/82 100/136 4,2 A1 70 –.77 11113

La Toyota est un modèle entièrement hybride (série-parallèle). C’est-à-dire que le moteur électrique (82 ch) et le groupe thermique 1,8 l (99 ch) peuvent fonctionner séparément ou en parallèle. En décélération, le moteur électrique fait office de générateur et récupère l’énergie cinétique pour recharger les batteries (nickel-métalhydrure) logées sous le coffre. Au démarrage et à bas régime, la voiture peut tourner uniquement en mode électrique. En conditions normales, la répartition de la puissance entre moteurs thermique et électrique est ajustée en permanence.

Des commandes simplifiées malgré une architecture futuriste.


STÉPHANE L AMBIEL

SA SHA COHEN

SAVCHENKO / SZOLKOW Y

double champion du monde

médaillée d'argent olympique

double champions du monde

Catégorie de place et prix Prix normal

cat. 1 148.–

cat. 2 128.–

cat. 3 108.–

cat. 4 88.–

cat. 5 68.–

Prix spécial membres TCS

138.–

118.–

98.–

78.–

58.–

KURT BROWNING

quadruple champions double vicedu monde championne d'Europe

(Les prix comprennent 10% de frais de pré-location. Frais d’expédition CHF 8.-/commande non comprise.)

Talon de réservation pour Art on Ice 2010 à Lausanne Je commande

SAR AH MEIER

Photo Marcel Giger

9 ET 10 MARS 2010 PATINOIRE DE MALLEY L AUSANNE

Notre offre VIP Prix spécial, arrangement pour membres TCS: CHF 270.- par personne, TVA non comprise. L'arrangement VIP comprend l'entrée (billet meilleure catégorie), l'illustré Art on Ice, parking, rafraîchissements, cocktail riche après le spectacle. Details: www.artonice.com Renseignements: Gabriela Buchs 044 315 40 20

 Date désirée  9.3.2010, 19h30

 10.3.2010, 19h30

billet(s) d'entrée prix special membres TCS.

Nom

Prénom

Adresse

NPA/Lieu

E-mail

Tél.

 Catégorie désirée  L'offre VIP  catégorie 1  catégorie 2  catégorie 3  catégorie 4  catégorie 5  En cas de non-disponibilité dans la catégorie désirée, j'accepte une/des place(s)  directement inférieure(s) ou  directement supérieure(s)

Prière de retourner à: Art on Ice Production AG, Breitackerstrasse 2, 8702 Zollikon, fax 044 315 40 29, www.artonice.com AoI10_TCS_208x290_DFI_Oktober.in2 2

19.10.2009 17:00:32 Uhr


5 novembre 2009 | touring 18 | test et technique

dont les fonctions s’impriment sur l’instrumentation centrale, ou de l’affichage tête haute de la vitesse sur le pare-brise. Mais le clou de cette berline fort bien équipée réside dans l’option toit à capteurs solaires (+1900 fr.) qui alimentent la ventilation lorsque la voiture est stationnée. Ou quand l’écologie se soucie du confort de ses adeptes plutôt que de leur imposer un réMarc-Olivier Herren gime spartiate.

Suite de la page 28

Aperçu technique VOITURE D’ESSAI Toyota Prius 1.8 Linea Sol Premium; 5 p., 5 places; 43 900 fr. (véhicule testé: 54 130 fr.) Gamme: 1.8 Linea Luna (38 900 fr.) à Linea Sol Premium (43 900 fr.) Options: peinture métallisée (730 fr.), système de navigation, caméra de recul, etc. (3100 fr.), toit solaire coulissant (1900 fr.) Garanties: 3 ans d’usine, 8 ans sur les composants hybrides, 3 ans d’assistance; garantie antirouille: 12 ans (sous conditions) Importateur: Toyota Schweiz AG, Industriestrasse, 5745 Safenwil, www.toyota.ch DONNÉES TECHNIQUES Moteur: 4 cylindres essence 1,8 l, 99 ch et électrique 82 ch; puissance totale 136 ch; traction avant, boîte à variation continue Poids: 1495 kg (voiture testée), total admissible 1805 kg, charge tractable Dimensions: largeur intérieure: avant 145 cm, arrière 144 cm; coffre: 445–1120 litres; pneus: 195/65 R 15, min. 195/65 R 15

ment procure un appréciable confort de marche sur autoroute. De surcroît, les sièges plus accueillants et la généreuse habitabilité de cette berline de 4,46 m achèvent d’en faire une bonne routière. Voiture sophistiquée en termes de propulsion, la Prius l’est tout aussi sur la forme. A l’instar des commandes au volant,

En dépit d’un plancher élevé, le coffre présente une capacité correcte. L’arrière et son hayon largement vitré. Futé: les capteurs solaires du toit alimentent la ventilation au parcage.

Exclusivité TCS ÉVALUATION DYNAMIQUE Accélération (0–100 km/h): Elasticité: 60–100 km/h (mode D) 80–120 km/h (mode D) Rayon de braquage: Insonorisation: 60 km/h: 59 dB (A) 120 km/h: 70 dB (A)

11113 11113

SÉCURITÉ Freinage (100–0 km/h): 38,8 m Equipement

11113 11111

10,7 s 6,0 s 7,9 s 11,8 m

COÛTS DES SERVICES Entretien gratuit 45 000 km/3 ans, puis: main d’œuvre (fr.)

Toyota Prius 1.8 Linea Sol Premium: revue de détails

77 50

671.– 671.–

288.– 576.–

Tarif horaire pour calcul TCS: 145 fr. (OFS), agences Toyota: de 86 à 168 fr.

CONSOMMATION AU BANC D’ESSAI (cycle UE 80/1268) urbain

interurbain

TCS 3,8 4,4 Usine 3,9 3,7 Emissions de CO2: Moyenne suisse de CO2: EtiquetteEnergie (A–G): CONSOMMATION DU TEST 5,1 l/100 km réservoir: 45 litres

mixte

4,2 3,9 96 g/km 175 g/km A

11111

autonomie 882 km

TCS Technique + économie: Robert Emmenegger

Publicité

lération est correcte et l’effet de patinage dû à la boîte CVT moins marqué. On dénote encore une manque de réactivité. Une conduite coulée permet de rouler nettement sous les 5 l/100 km. COMPORTEMENT 11133 La direction a gagné en consistance et le comportement est plus équilibré, même s’il est clairement sous-vireur. SÉCURITÉ 11111 L’équipement de série est très complet (7 airbags, système antidérapage) et le freinage se révèle puissant. 105 cm

94 cm

m 4c –11 89

variables

15 000 30 000

HABITACLE 11113 La planche de bord respire le futurisme. Belle présentation mais plastiques durs. Places arrière très spacieuses mais conçues pour deux passagers. Coffre bien configuré, pénalisé par la hauteur du plancher. CONFORT 11123 Bonne routière, cette berline bénéficie d’un faible niveau sonore et d’un amortissement assez progressif, sauf en urbain où la Prius se montre ferme. Couplé à une boîte CVT, le moteur thermique est clairement audible en phase d’accélération, mais sans excès. ÉQUIPEMENT 11111 Bien dotées, toutes les Prius ont l’affichage tête haute, la climatisation automatique et des jantes alu. La version Sol Premium est pourvue de tous les accessoires d’agrément et d’options novatrices (toit solaire, régulateur adaptatif, système de précollision). PERFORMANCES 11123 Moteurs thermique et électrique fonctionnent en harmonie. L’accé-

1 –9 63

cm

151 cm

fr./mois fixes

ct./km

km/an

FRAIS D’EXPLOITATION

heures

15 000/12 1,1 160.– 30 000/24 1,5 218.– Entretien sur 180 000 km: 15 000 km/an 21,8 4125.–

entretien (km/mois)

31

쑸 쑸

empattement 270 cm long. 446 cm (larg. 175 cm)

쑺 쑺


32

voyages et loisirs | touring 18 | 5 novembre 2009

L’Arctique canadien déroule sa banquise Expédition au parfum d’aventure à travers le passage du Nord-Ouest dans l’Arctique canadien. Ce périple à bord d’un ancien navire soviétique, sur une mer de glace peuplée d’ours polaires, offre des sensations uniques au cœur d’une nature préservée.

Le navire russe Lyubov Orlova au mouillage dans une baie, tandis que les Zodiac font la navette vers le rivage. Ci-contre: un pilote de Zodiac durant une excursion et le pont du Lyubov illuminé par les lueurs du coucher de soleil arctique.


5 novembre 2009 | touring 18 | voyages et loisirs

› Arrivé dans le minuscule aéroport de Resolute, après un vol de cinq heures depuis Montréal, on a vraiment l’impression de débarquer «au bout du monde». Au premier abord, on est quelque peu déçu par l’absence de glace, alors qu’on a toujours imaginé l’Arctique comme un monde d’un blanc immaculé à force d’avoir vu des reportages présentant des visions hivernales. Durant l’été, les paysages du territoire canadien du Nunavut sont quasiment désertiques, complètement dépouillés, sans arbres ni végétation. S’il n’y avait pas la mer gelée et les mouettes planant au-dessus des eaux, on se croirait presqu’au Sahara et non à proximité du pôle Nord. Sur le rivage, quelques bateaux pneumatiques Zodiac attendent les touristes pour les transférer sur le navire arrimé dans la baie. A bord du «Lyubov Orlova», les passagers sont réunis dans le salon principal où les organisateurs avertissent en plaisantant – mais pas tant que ça: «Vous faites partie d’une expédition, ce ne sont pas des vacances. Le mot d’ordre est donc: flexibilité!». Et nous ne tardons pas à vérifier cet

adage… Dans les cabines, le confort est pour le moins spartiate: wc, lavabo et douche tiennent dans un mouchoir de poche. Un avant-goût de… «flexibilité».

La route maudite | Mais le manque de commodités et le mobilier démodé du vieux navire soviétique passent au second plan dès que l’on croise les premiers blocs de glace émergeant de la mer. L’adrénaline gagne les passagers qui se pressent sur le pont pour observer ce spectacle qui constituera la toile de fond des huit prochaines journées. Et tandis que l’horizon se teinte des couleurs du coucher de soleil, le «Lyubov» avance vers le dédale de golfes, d’îles, de rochers qui caractérise la partie centrale du fameux Northwest Passage. Navigable en été, et seulement depuis quelques années en raison du réchauffement climatique qui a réduit l’épaisseur de la banquise, le passage du Nord-Ouest relie l’Atlantique au Pacifique à travers les îles arctiques du Grand Nord canadien. La recherche de cette voie maritime a fait rage durant tout le 19e siècle, suscitant d’in-

33

nombrables expéditions et une kyrielle de victimes. Il fallut attendre 1906 pour que l’explorateur norvégien Amudsen découvre la route, après avoir passé trois années au milieu des glaces et des peuples indigènes. Aujourd’hui, quelques milliers d’Inuits vivent encore sous ces latitudes où les températures hivernales descendent à 50 degrés sous zéro; généralement dans des villages isolés, à des centaines de kilomètres d’autres localités, comme Resolute ou Gjoa Haven. S’ils se consacrent encore à la chasse et à la préparation de peaux, les Inuits ont abandonné les traditionnels igloos de neige pour s’installer dans des maisonnettes en bois plus chaudes. Ils se déplacent en quad ou en motoneige plutôt qu’en traîneau à chiens.

Emotions fortes | Entre-temps, la glace s’est tellement épaissie autour de notre navire qu’un brise-glace de la garde côtière canadienne doit intervenir afin d’ouvrir une brèche dans la banquise. Pendant que Suite en page 35


!2"2%ÂŹ$%ÂŹ./Âľ,ÂŹ TOUTEÂŹLAÂŹ SPLENDEURÂŹDESÂŹ CHANGEMENTSÂŹ DEÂŹCOULEURS

Flocon de neige‌

QU

IM É L T I T AN

ITÉ

E

‌ et Lars

CRÉEZ UN ACCENT BIEN PARTICULIER dans votre petit

jardin, sur votre terrasse, votre balcon ou près de l‘entrĂŠe de la maison.

2ENDEZ VOUSÂŹĂŒÂŹL@Ă?VIDENCEÂŹDEÂŹNOTREÂŹVARI ANTEÂŹPARFAITEÂŹETÂŹSANSÂŹSTRESSÂŹ &INIESÂŹLESÂŹAIGUILLESÂŹDEÂŹSAPINSÂŹDĂ?SAGRĂ?A BLES ÂŹPLUSÂŹBESOINÂŹDEÂŹRETIRERÂŹLAÂŹDĂ?CORATIONÂŹ ETÂŹD@Ă?LIMINERÂŹL@ARBRE sÂŹÂŹ ÂŹ sÂŹÂŹ ÂŹ sÂŹÂŹ ÂŹ ÂŹ

ÂŤFlocon de neigeÂť et ÂŤLarsÂť sont fabriquĂŠs en PVC rĂŠsistant aux intempĂŠries et facile d‘entretien. Plus de 200 DEL blanches sĂŠduisent par leur intensitĂŠ et gĂŠnèrent un effet hivernal typique. La consommation dâ€˜ĂŠnergie est moins ĂŠlevĂŠe que pour une lampe ĂŠconomique. Faites des ĂŠconomies dâ€˜ĂŠnergie, utilisez des lampes ĂŠconomiques modernes. Les ours sont assortis les uns aux autres et peuvent ĂŞtre mis en scène ensemble de façon optimale. Une plate-forme qui empĂŞche de s‘enfoncer dans la neige fraĂŽche et met pleinement en valeur les ours, est incluse.

-ONTĂ?ÂŹETÂŹTOTALEMENTÂŹPRĂ?TÂŹENÂŹQUELQUESÂŹMINUTESÂŹÂŹ SEULEMENTÂŹPRINCIPEÂŹD@Ă?CRAN ÂŹ -ATĂ?RIAUÂŹĂŒÂŹBASEÂŹDEÂŹPLASTIQUEÂŹRETARDATEURÂŹDEÂŹÂŹ COMBUSTIONÂŹnÂŹAUCUNÂŹRISQUEÂŹD@INCENDIEÂŹ #HANGEMENTSÂŹDEÂŹCOULEURSÂŹAUXÂŹEXTRĂ?MITĂ?SÂŹDESÂŹ AIGUILLESÂŹETÂŹDANSÂŹLESÂŹAILESÂŹDEÂŹL@ANGEÂŹ CĂŠBLEÂŹENÂŹlÂŹBREÂŹDEÂŹVERRE ÂŹ

DÉTAILS TECHNIQUES: sÂŹ #ĂŠBLEÂŹD@Ă?LECTRICITĂ?ÂŹDEÂŹÂŹ6ÂŹ ÂŹ ÂŹM ÂŹEXTRAÂŹLONG ÂŹ sÂŹ !LIMENTATIONÂŹĂ?LECTRIQUEÂŹÂŹ6ÂŹ#!ÂŹÂŹ(: ÂŹ ÂŹ ÂŹ6ÂŹ#! ÂŹTRANSFORMATEURÂŹÂŹ6!ÂŹ sÂŹ ÂłCLAIRAGEÂŹENVÂŹÂŹ$%,ÂŹBLANCHESÂŹÂŹ7ÂŹ sÂŹ $IMENSIONSÂŹ,ÂŹÂŹ0ÂŹÂŹ(ÂŹ ÂŹCMÂŹ sÂŹ 0OIDSÂŹÂŹ ÂŹKGÂŹPARÂŹUNITĂ?

30Âł#)&)#!4)/.ÂŹ4%#(.)15%ÂŹÂŹ (AUTEURÂŹÂŹ ÂŹCMÂŹSOCLEÂŹCOMPRIS ÂŹ %MBALLAGEÂŹÂŹXXÂŹ $Ă?CORATIONÂŹÂŹORNEMENTSÂŹCLOCHESÂŹETÂŹBOUCLES ÂŹ ÂŹ ÂŹANGEÂŹAUÂŹSOMMET ÂŹ !LIMENTATIONÂŹ Ă?LECTRIQUEÂŹÂŹ ÂŹADAPTATEURÂŹSECTEURÂŹÂŹ6ÂŹÂŹ#!ÂŹÂŹ(Z

(Flocon de neige + Lars + minuterie et prise double)

189. –

prix adhÊrents Fr. au lieu de Fr. 269.– COUPON DE COMMANDE

prix adhĂŠrents du set

99. –

Fr. au lieu de Fr. 199.–

189. –

Fr. au lieu de Fr. 389.–

&RÂŹnÂŹDEÂŹPORTÂŹETÂŹFRAISÂŹDENVOIÂŹPARÂŹCOMMANDEÂŹ/FFREÂŹVALABLEÂŹJUSQU@AUÂŹÂŹ ÂŹDANSÂŹLAÂŹLIMITEÂŹDESÂŹSTOCKSÂŹDISPONIBLES

1UANTITĂ?

Flocon de neige Fr. 99.–

prix adhÊrents par pièce

1UANTITĂ?

Lars Fr. 99.–

Prix du set Fr. 189.– INCLÂŹMINUTERIEÂŹAVECÂŹUNEÂŹPRISEÂŹDOUBLE Arbre de NoĂŤl Fr. 189.– (quantitĂŠ limitĂŠe) Flocon de neige, Lars, arbre de NoĂŤl et minuterie avec une prise double Fr. 349.– au lieu de Fr. 658.– 2ENVOYEZÂŹLEÂŹCOUPONÂŹĂŒÂŹL@ADRESSEÂŹSUIVANTEÂŹÂŹ4#3 ÂŹi4OURINGÂŹ3HOPw ÂŹ-AULBEERSTRASSEÂŹÂŹÂŹ "ERNEÂŹFAXÂŹÂŹÂŹÂŹÂŹE MAILÂŹTOURINGSHOP TCSCHÂŹ%NÂŹCASÂŹDEÂŹQUESTIONSÂŹ4#3 ÂŹi4OURINGÂŹ 3HOPw ÂŹTĂ?LÂŹÂŹÂŹÂŹÂŹPASÂŹDEÂŹCOMMANDEÂŹPARÂŹTĂ?LĂ?PHONE ÂŹ#ONTRACTANTÂŹ LIVRAISONÂŹ#OLAGÂŹ!' ÂŹÂŹ$IETLIKON ÂŹUNIQUEMENTÂŹENÂŹ3UISSEÂŹOUÂŹAUÂŹ,IECHTENSTEIN

0RĂ?NOMÂŹ ÂŹÂŹ

.OM

2UEÂŹ

#ODEÂŹPOSTALÂŹÂŹVILLE

4Ă?LĂ?PHONEÂŹÂŹPORTABLEÂŹ

% MAIL

.ÂŞÂŹDEÂŹMEMBREÂŹ4#3ÂŹ

$ATEÂŹ

3IGNATURE


5 novembre 2009 | touring 18 | voyages et loisirs

Montréal, entre histoire, espaces verts et design

Resolute

100 km

Île Somerset

Île du Princede-Galles

CANADA

Île du RoiGuillaume

photos Antonio Campagnuolo, ldd, carte TCS Visuell

Gjoa Haven

Carte: la partie centrale du Northwest Passage. A droite: une fillette Inuit à Gjoa Haven. En bas: maman ourse et ses deux petits au milieu des glaces de l’Arctique.

Suite de la page 33

les passagers observent les blocs de glace heurter les flancs du «Lyubov», une voix annonce, par le haut-parleur de bord: «Ours polaires à onze heures!». La foule peuplant le pont s’empare de jumelles pour découvrir, sur la gauche, une maman ourse en promenade avec ses deux petits sur la surface gelée. L’émotion, indescriptible, se répétera tout au long du voyage à chaque fois que nous verrons un plantigrade blanc rôder sur des rochers ou au bord de la mer. Ou même nager tranquillement à côté du navire avec ses oursons, sortes de grosses

35

boules de neige flottant dans l’eau. Chaque rencontre avec des animaux sera riche en sensations, que ce soit avec un groupe de phoques nageant entre les blocs de glace lors d’une excursion en Zodiac qu’avec un troupeau de bœufs musqués à la lourde toison, ou encore avec les petits lièvres arctiques installés sur des rochers balayés par les vents. Au fait, avez-vous jamais essayé de rester tranquillement assis à table alors qu’une dizaine de nageoires noires précédées de puissants jets d’eau défilent devant les fenêtres de la salle à manger? Et le hautparleur d’avertir: «Orques à neuf heures!»

Antonio Campagnuolo

Etape obligatoire pour les voyages vers le cercle polaire arctique (ou aussi pour les prochains Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010), la ville de Montréal mérite une visite prolongée. Grâce à son urbanisme soigné et à un savant équilibre entre espaces verts et constructions, elle fait figure de métropole à dimensions humaines où l’on n’éprouve jamais le sentiment d’être dans une agglomération comptant près de deux millions d’habitants. Les vestiges historiques d’origine française sont particulièrement mis en valeur, puisque la loi limite la hauteur des gratte-ciels qui fleurissent comme dans tous les centres-villes américains. Officiellement francophone, bien que près de la moitié de la population parle anglais, Montréal tient à rappeler haut et fort qu’elle fait partie du Québec. Le fleurdelisé flotte sur tous les bâtiments publics aux côtés du drapeau canadien à feuille d’érable. La ville est un haut lieu touristique, avec un centre historique, le Vieux Montréal, datant de l’époque coloniale française. En se baladant dans les ruelles bordées de galeries d’art et de boutiques, on ressent l’étrange impression de se trouver dans une cité française. Idem en lisant les menus des restaurants, dont les prix sont plutôt abordables. Il faut absolument s’offrir une balade jusqu’au port du Saint-Laurent. Un tour en bateau permet de découvrir la ville d’un autre point de vue. Pour les moments de détente, le vaste parc de l’île Sainte-Hélène est idéal. La «renaissance» architecturale de Montréal y a débuté avec l’exposition universelle de 1967 et a culminé avec les JO de 1976 et leurs installations futuristes. Et pour les amateurs de montagne, on recommande une excursion au Mont-Royal, la colline surplombant la cité à qui elle a donné son nom. ac

Bon à savoir Vols: AirCanada propose des vols directs Genève–Montréal et depuis Zurich par Toronto, à partir de 1163 fr. plus les taxes. Hôtel à Montréal: Fairmont Queen Elisabeth, dès 160 CAD (1 dollar canadien vaut environ 1 fr.); Marriott Château Champlain, dès 185 CAD. Voyages dans l’Arctique: Cruise North organise des expéditions arctiques; www.cruisenorthexpeditions.com Info touristiques: www.tourisme-montreal.org; Nunavut Tourism Europe, tél. 056 610 55 72, e-mail: rweinmann@gmx.ch ou www. nunavuttourism.com Conseil: vu la météo instable au-delà du cercle polaire, mieux vaut prévoir une journée de réserve à Montréal avant le retour en Suisse Voyages TCS: les experts de Voyages TCS vous conseillent sur toutes sortes de vacances au Canada, tél. 0844 888 333. ac

Vue de Montréal depuis la promenade longeant le Saint-Laurent.


36

voyages et loisirs | touring 18 | 5 novembre 2009

Commentaire Christian Bützberger Rédacteur

«En Autriche, tout est mieux qu’en Suisse. Tout y est meilleur marché que chez nous»: c’est ce que l’on entendait à l’envi encore récemment. Aujourd’hui, les avis ne sont plus aussi catégoriques. Le coût de la vie aurait-il baissé ou les prestations auraient-elles gagné en qualité? Des questions simples et des réponses complexes. «Suisse Tourisme mène aujourd’hui des campagnes fortes dans notre pays et rend ainsi la Suisse plus visible aux yeux des Suisses», constate Carmen Breuss, directrice à Zurich de la campagne publicitaire pour le tourisme autrichien. A cela s’ajoute qu’en temps de crise, où chacun tremble pour son emploi, nombreux sont ceux préférant rester au pays. L’Autriche n’a toutefois rien perdu de son attrait pour les vacanciers suisses, bien au contraire. De janvier à août, notre voisin a enregistré une hausse de 2,2% des nuitées de vacanciers suisses, ainsi qu’une augmentation des arrivées de 3,5%. Cela signifie que durant les huit premiers mois de l’année, le nombre de nos compatriotes ayant séjourné en Autriche s’est accru. En revanche, ils ont écourté leurs séjours. Le chiffre exact est de 673 000 Suisses. «Un chiffre dont nous sommes fiers», commente Carmen Breuss. Il est à noter que les Suisses sont plus nombreux à partir en Autriche en été (60%) qu’en hiver (40%). 55% de ces touristes passent leurs vacances dans le Tirol, quant à la ville la plus visitée il s’agit incontestablement de Vienne, la capitale. Pourquoi l’Autriche? «La nature, la culture, l’hospitalité et un rapport qualité-prix intéressant sont la clé du succès», souligne Carmen Breuss. En précisant que l’hospitalité englobe la qualité des infrastructures autant que la gastronomie. Et qu’en est-il de la crise? «La haute saison, c’est-à-dire Noël et le mois de février, est déjà presque complète.» La seule question en suspens demeure, comme chaque année, celle de la neige: quand et combien? «Et cela ne dépend heureusement pas de la crise», plaisante Carmen Breuss.

photos ldd

L’Autriche ne perd rien de son attrait pour les Suisses

Marchés de Noël La neige s’invite, l’odeur des marrons et du vin chaud emplit les rues, les décorations de Noël transforment les villes: autant de signes avant-coureurs de l’Avent et des marchés de Noël. A Nuremberg, c’est le Christkindlesmarkt qui crée chaque année l’événement. Le cadre historique de la place du marché avec la Frauenkirche (notre photo) garantit une atmosphère idyllique. Mais les autres marchés de Noël distillent eux aussi cette merveilleuse ambiance de l’Avent, de Fribourg-en-Breisgau à Colmar et Strasbourg en Alsace, et bien sûr en Suisse. A Montreux, c’est sur les bords du lac Léman qu’a lieu chaque année l’un des plus beaux marchés d’artisanat avec ses 150 cabanes de bois. La coutume veut aussi que l’on fête le Nouveau Nouvel an à Urnäsch et l’Ancien Nouvel An à Appenzell. Pour plus de renseigneBü ments, voir le site www.railtour.ch.

Charles Darwin à l’honneur Exposition anniveraire Jusqu’au 7 février, le Musée d’histoire naturelle de Genève rend hommage au père de la théorie de l’évolution à travers une grande exposition et une multitude d’animations et de conférences. Musée d'histoire naturelle, route de Malagnou, Genève, entrée libre. Du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h, www.ville-ge.ch/mhng.

Ski à prix sacrifiés Alpes vaudoises Pour l’ouverture de la saison, les 12 et 13 décembre, la station de Villars offre la gratuité absolue aux enfants de 0 à 9 ans – y compris sur la location de matériel, le repas sur les pistes et l’école de ski – et des rabais jusqu’à 60% pour tous les autres skieurs. Pour plus d’infos: www.villars.ch.

News Voyages TCS

Nouvel An à Dresde Avec Voyages TCS Découvrir la métropole culturelle saxonne à Nouvel An, y a-t-il meilleure façon de terminer l’année? Et le «voyage de Nouvel An à Dresde le plus raffiné» tient ses promesses. Le ballet Casse-Noisette à la Semperoper, une messe pour orgues dans la Frauenkirche de renommée mondiale, un dîner de gala et une magnifique chambre avec vue sur l’Elbe dans l’hôtel quatre étoiles Maritim. Quant au car de luxe qui assure l’aller et le retour, il mérite même une étoile de plus. Date: 29 décembre 2009 au 2 janvier 2010.

Evasion en motorhome Etats-Unis et Canada Motorhomes en Amérique du Nord: l’un des catalogues les plus importants de Voyages TCS pour l’année prochaine vient de paraître. Activité centrale du TCS depuis 30 ans, nous connaissons parfaitement nos partenaires en Amérique du Nord et ne louons pas à l’aveuglette. Le prix des locations demeure à un niveau stable, pour autant que l’on réserve à temps. Et c’est le moment de demander une offre au TCS. Informations et prospectus pour les deux destinations par téléphone au 0844 888 333, sur www.voyages-tcs.ch, ou dans l’agence TCS la plus proche.


38

voyages et loisirs | touring 18 | 5 novembre 2009

› Il

n’est pas possible de réserver cette chambre par internet et les cartes de crédit ne sont pas acceptées. Dans le relais pour pèlerins des «Suore Nostra Signora di Lourdes» (1), les 35 euros pour la nuit sont payés cash. La chambre individuelle comprend un lit assez court, une douche et des WC dans le couloir. Sur la table du petitdéjeuner, un frugal petit pain, une portion de beurre et de confiture. Celui qui ne veut pas dépenser plus de 400 francs pour un week-end à Rome doit être prêt à quelques concessions. Ce montant doit en effet couvrir le voyage (160 francs avec Easyjet), l’hébergement, la nourriture, la visite de la ville et le shopping. Rome est en la matière une destination idéale. Comme l’indique le guide – que l’on a bien sûr emprunté dans une bibliothèque

Bons plans à petits prix S’offrir une métropole en ménageant son porte-monnaie, c’est possible. Avec un peu d’ingéniosité, vous profiterez pleinement d’une escapade à Rome pour moins de 400 francs. Suivez le guide à travers la cité éternelle!

L’agence de location de vélos et scooters www.trenoescooter. com se trouve près de la gare centrale Termini. Les montures roulent, sans plus.

2 Chez les religieuses de Nostra Signora di Lourdes à la via Sistina 113, les chambres ne se réservent que par téléphone: tél. 0039 06 474 53 24. Les neuf nonnes offrent 30 chambres que l’on doit toutefois quitter chaque matin avant neuf heures.

et non acheté au prix fort –, la moitié des curiosités incontournables y sont gratuites. A l’image des Escaliers d’Espagne (2) situés à proximité immédiate de notre pension. Depuis là, on a une vue magnifique sur le coucher de soleil au-dessus du Dôme de Saint-Pierre, et la glace à deux euros ne va pas nous ruiner. Mais cela signifie aussi qu’il ne faut pas trop tarder, car les portes du couvent ferment à 22 h 30. Les nonnes sont intraitables sur ce point. Le lendemain, il s’agit de résoudre la question du mode de locomotion. Une vespa aurait bien sûr eu du style. La location pour une journée se montant à 35 euros, nous optons pour un vélo à 10 euros. Et le casque? «Il n’est pas obligatoire pour les vélos», nous explique l’employé de Treno e Scooter (3). Il n’y en a donc pas. On risque de se casser le cou en roulant sur les pavés recou-

La pièce de deux euros peut être lancée dans la Fontaine de Trevi ou échangée à la Gelateria Melograno contre un petit gobelet de glace.

6 9

10

4

5

14


5 novembre 2009 | touring 18 | voyages et loisirs

La visite du Colisée, du Capitole et du Forum est un must à Rome. Le billet combiné coûte douze euros.

verts de goudron jusqu’à la Piazza Navona (4), et la circulation est infernale. C’est pourquoi l’entreprise n’est pas forcément recommandée. Lors du prochain arrêt au Campo di Fiori, la béquille du vélo lâche. Pour nous remonter le moral, nous achetons une poire sur le marché aux fruits et légumes. Nous poursuivons à pied jusqu’au Panthéon. L’entrée est gratuite, et c’est la cohue. Dans la via del

Governo Vecchio située tout près, on trouve un bon magasin de seconde main (5) avec un grand choix de kimonos. Notre route nous mène ensuite sur des pavés cahoteux jusqu’au Dôme de SaintPierre (6). Ici aussi, l’entrée est gratuite. Mais il faut la mériter. Une longue queue de visiteurs s’étire sur la place Saint-Pierre et il faut patienter 25 minutes avant de pénétrer dans le plus important monument de la chrétienté. L’heure du déjeuner approchant, nous pédalons courageusement jusqu’à l’Università (7). Un sandwich au fromage, une boisson et un biscotti coûtent ici 3 euros. On y trouve aussi une liaison wifi, des toilettes et un bancomat. Mais la vue peu dégagée et les bâtiments sinistres ne donnent guère envie de s’attarder. Après avoir rendu le vélo, nous traversons à la via Cesare Balbo (8) un drôle de marché

39

aux vêtements où un prêtre essaye des chaussures, tandis que de jeunes religieuses comparent des sacs. La soirée se termine en dégustant une pizza à La Meridiana (9), au 47 de la via di Campo Marzio et en jetant une pièce de monnaie dans la Fontaine de Trevi (10). A l’Università degli studenti di Roma La Sapienza à la via del Castro, on peut se restaurer à un prix avantageux et utiliser la liaison internet sans fil.

La journée suivante est consacrée à la visite des catacombes (11). Le bus 218 part de la station San Giovanni et nous mène jusqu’à l’église San Sebastiano. L’entrée coûte 6 euros, air de la campagne inclus. Sur le chemin du retour, nous faisons une petite découverte. C’est ici que se trouve en effet le marché aux vêtements (12) le plus chaotique de Rome. Comme sur le bazar d’Istanbul, les stands s’alignent les uns après les autres. Le plus original est celui de la costumière Liliana Cignetti qui propose de nombreux habits vintage. Et pour clore le séjour, la dernière excursion nous conduit

1 Little Istanbul à Rome: des vêtements vintage à prix réduits à la via Sannio Mercato, à proximité de la station de métro San Giovanni, où l’on peut aussi acheter des sacs, des bijoux et des chaussures.

7

16

3

8

Lors de la visite des catacombes, il est possible de combiner balade en sous-sol et excursion à la campagne (bus 218 jusqu’à l’arrêt Ardeatina).

13 12

11

photos Pascale Marder, mw, carte ldd

15

au Colisée (13) que l’on peut visiter avec le Capitole (14) et le Forum Romain (15) pour 12 euros. Le repas est pris au White Lounge (16), à la station de métro Barberini. Pour les petits budgets, il y a le bistrot en bas. Et si l’on a encore quelques sous, on peut choisir le restaurant situé à l’étage. En quittant la maison des sœurs de Lourdes, on nous gratifie d’une chaleureuse poignée de main, d’une bénédiction et, en guise de souvenir, d’une couronne de roses en plastique. Quel soulagement de voir que la gratuité n’a pas complètement disparu du répertoire tourisPascale Marder tique.

Info Touring Pour en savoir plus sur les pensions religieuses: www.pilgerzentrum.de > Info > Unterkünfte.


1 accu pour 4 machines Composez votre jeu d‘outils favori! le s pou r ing O f fre de Tour s r u l e c te

s¬ 5N¬ACCU¬ ¬6¬CONVIENT¬Ì¬¬MACHINES¬ de pointe s¬ 0OUR¬BRICOLEURS¬AVERTIS

AIS E¬RAB D ¬  

Chargeur pour un accu ion-lithium 14,4 V Accu ion-lithium tension 14.4 V, 1400 mAh

Batterie

n li-ipuo issante

Trousse à outils pour tous les outils UNIVERSAL-WORKER dimensions: 51 x 35 x 28 cm

0ERCEUSE

40% moins de poids 50% de performances en plus 200% de durée de vie en plus

Scie circulaire à main

Mini-perceuse-ponceuse

Eclairage de travail

0ERCEUSE tension 14,4 V, régime 0-550/min, réglages de couple 19+1, mandrin: 10 mm, niveau à bulle, éclairage de travail, indicateur de charge de la batterie (livraison sans accu et sans chargeur). 3CIE¬CIRCULAIRE¬Ì¬MAIN tension 14,4 V, régime à vide 2000/min, diamètre du disque 41/2“ (110 mm), épaisseur de coupe maximale 40 mm, commutateur de sécurité à deux points (livraison sans accu et sans chargeur). -INI PERCEUSE PONCEUSE tension 14,4 V, régime variable 8000-30000/ min, longueur: 230 mm, mandrin pour arbres de 2,4 et 3,2 mm, y compris un jeu d‘accessoires de 120 éléments (livraison sans accu et sans chargeur). Eclairage de TRAVAIL tension 14,4 V, deux sources lumineuses: une lampe à halogène et 9 LED blancs, tête de lampe pivotant de 90° (livraison sans accu et sans chargeur).

Talon de commande Je commande à prix préférentiel (+ frais d‘envoi Fr. 9.50): pce(s) pce(s) pce(s) pce(s) pce(s)

0ERCEUSE Scie circulaire à main Mini-perceuse-ponceuse Eclairage de travail Trousse à outils

Fr. 47.40/pce Fr. 58.80/pce Fr. 47.40/pce Fr. 23.40/pce Fr. 23.40/pce

au lieu de Fr. 79.–/pce (No art. 90052.01) au lieu de Fr. 98.–/pce (No art. 90052.03) au lieu de Fr. 79.–/pce (No art. 90052.02) au lieu de Fr. 39.–/pce (No art. 90052.04) au lieu de Fr. 39.–/pce (No art. 90052.30)

Action valable jusqu‘au 31 décembre 2009 jusqu‘à épuisement du stock pce(s) Accu ion-lithium (No art. 90052.10) Fr. 47.40/Spce au lieu de Fr. 79.–/pce pce(s) Chargeur (No art. 90052.20) Fr. 23.40/pce au lieu de Fr. 39.–/pce

Nom:

Prénom:

E-mail:

Adresse:

NPA/Lieu:

Tél. (durant la journée):

No membre TCS:

Date:

Signature:

Envoyez ce talon à: TCS, «Touring Shop», Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch; pour d’évent. questions: TCS, «Touring Shop», tél. 031 380 50 15 (pas de commande par téléphone). Contractant/livraison: MAX Versand AG, 8340 Hinwil par la poste uniquement en Suisse et au Liechtenstein.


5 novembre 2009 | touring 18 | people

De gauche à droite: Dino Ceccato (Nissan Center Europe), Beat Aebi (TCS) et Dieter Jermann (Pirelli Tyre Europe SA).

Sans coup férir, Dino Graf (Amag), s’éjecte du bunker avec un coup de grande classe.

41

Remise des prix: Andreas Spenger (GC Goldenberg), Romy Born, Hans Leutenegger et Reto Kammermann (Touring, à dr.).

Un Touring Golf Trophy baigné de soleil Température estivale, soleil radieux et green parfaitement préparé: c’est le trio gagnant ayant présidé au deuxième Touring Golf Trophy sur le site enchanteur du Schloss Goldenberg, dans la commune zurichoise de Dorf. Touring y avait convié ses annonceurs et partenaires commerciaux à rivaliser d’adresse dans l’art de propulser la petite balle blanche sur un parcours exigeant et vallonné, long de quelque 5 kilomètres. Au terme d’une joute empreinte de convivialité, les participants dissertèrent avec passion sur les coups d’anthologie et autres occasions bêtement galvaudées. Animation et bonne humeur furent également à l’unisson au moment de la remise des prix et de Photos: Mathias Wyssenbach l’apéritif concluant ce deuxième Touring Golf Trophy de l’histoire, dans l’excellent restaurant Clubhaus.

Thomas Müllerschön (St. Galler Tagblatt), Felix Maurhofer (Touring) et Fredy Blaser (Publimag, à dr.).

De g. à dr.: Armin Stumpp (Stumpp Medien), Kurt Schwab (Media Consulting) et Fritz Reust (ATS/Minds).

Alex Clapasson (Scenic Air) sort le grand jeu pour sortir du bunker.

Yvette Höner a montré une grande maîtrise Frauke Potent (Mediabrands), Werner Twerenbold des distances et des trajectoires. (Twerenbold Reisen) et Luigi Rossi (TCS, à dr.).

Karl Kammerer (SsangYong AG), Alex Müller (Colag AG) et Bruno Wolfensberger (Wolfensberger AG, à dr.).

Verena Gharbi (TCS), Vivien Wick (MeteoNews) et Markus Siegler (à dr.).

Thomas Dudli (Helvetia) et Romy Born (Carré Event AG).

Conradin Cathomen (MAS AG) observe les circonvolutions aériennes de la balle.

Célébrités entre elles: Andreas Wenzel, Peter Wick et Oliver Höner.

Sultana Bill (Fiat Group) n’a pas boudé son plaisir sur le green.

Concentration maximum pour Ernst Wyrsch (Steigenberger Belvédère, Davos) avant d’aborder le trou numéro 9.


42

club et membres | touring 18 | 5 novembre 2009

Un club entièrement dédié à ses membres Savez-vous ce que le TCS peut vous offrir? Une aide en toute circonstance et en tous lieux, des assurances sur mesure, des conseils spécialisés et des rabais à volonté. membre du TCS et les désagréments qu’on encourt si on ne l’est pas. Imaginez par exemple: vous roulez sur une route déserte de campagne par une froide nuit lorsque votre voiture s’arrête soudain. Que faire? A qui demander de l’aide? Ou alors, il est très tôt, vous devez vous rendre à l’aéroport car votre avion décolle dans deux heures et la voiture ne démarre pas. C’est peut-être un simple problème de batterie à plat, mais à cette heure matinale, aucun voisin serviable et pourvu de câbles ne vous viendra en aide… et l’avion décollera sans vous.

Rabais anniversaire L’hôtel Bellavista de Vira Gambarogno (TI) propose une offre last minute spéciale et attrayante pour le 50e anniversaire des hôtels du TCS. Elle est valable jusqu’au 8 novembre 2009. Sur tous les séjours d’une semaine (7 nuits), chaque hôte reçoit une ristourne de 50 francs. Par exemple sur la «semaine spéciale membres du TCS», dès 756 francs par personne en chambre double, avec demi-pension. Réservez dès à présent votre séjour à l’hôtel Bellavista, tél. 091 975 11 15; info@hotelbellavista.ch. Pour plus d’informations: www.hotelbellavista.ch. Durant vos vacances au Tessin, profitez également des rabais offerts par de nombreux partenaires du TCS; la liste complète sur internet: www.rabais.tcs.ch. ac

En revanche, si vous êtes membre du TCS, pas de panique: un coup de fil au numéro 140 et un «ange jaune» de la Patrouille s’occupera rapidement de vous. Et pas seulement pour vous remorquer vers le garage le plus proche, mais bien pour résoudre votre problème sur place: dans plus de 85% des cas, les patrouilleurs du TCS parviennent à réparer immédiatement la panne. Un record que la concurrence a bien de la peine à battre, et qui explique pourquoi, chaque année, plus de 1,6 million de personnes renouvellent leur confiance au TCS.

A l’étranger | Naturellement, ce genre de situation peut se produire également à l’étranger, décuplant le stress (voir cicontre). Mais si vous êtes titulaire du Livret ETI, il suffit d’appeler la centrale d’intervention à Genève qui met immédiatement en action ses partenaires étrangers afin que vous puissiez poursuivre votre voyage. ETI n’intervient pas uniquement pour les pannes, mais pour tout problème survenu avant, durant et après les vacances. Le Livret couvre les frais d’annulation de voyage (même en Suisse) en raison d’une maladie ou d’un autre événement grave, assume les coûts d’un rapatriement d’urgence ou les dépenses occasionnées par des querelles juridiques liées au voyage. Pour les éventuels litiges concernant la mobilité en Suisse, le TCS propose un autre produit de pointe: l’assurance protection juridique Assista «Circulation». Assista TCS existe en formule «Privée», «Immeuble» et «Entreprise» et couvre ainsi quasiment tous les domaines de la vie sociale. Pour une vie mobile | Riche d’une expérience de plus de 110 ans, le TCS est l’organisation leader de la mobilité en Suisse. Il s’occupe des jeunes usagers de la route, avec les cours d’éducation à la circulation routière dans les écoles, puis des futurs conducteurs passant le permis en deux phases, et offre également des cours de perfectionnement à la conduite de tous types

photos Mathias Wyssenbach, jop, ldd

› Souvent, on oublie ce que veut dire être

de véhicules, sans parler des cours destinés aux seniors. Et pour les jeunes motorisés de 16 à 25 ans, un nouveau club spécifique a été créé: le Cooldownclub, avec des prix et des avantages exclusifs. L’assurance pour véhicules à moteur Auto TCS est tout aussi intéressante, elle qui a même réduit ses primes cette année au lieu de les augmenter. Les agences du club vous proposeront une offre gratuite attrayante. Enfin, le club œuvre pour la protection des consommateurs, puisqu’il réalise une multitude de tests de qualité en matière de véhicules et d’accessoires, comme les pneus et les sièges d’enfants. Et en plus, les membres bénéficient d’innombrables rabais en Suisse et à l’étranger, qui permettent facilement de compenser les ac coûts de la cotisation annuelle.

Info Touring Découvrez la palette complète des services du TCS sous www.tcs.ch. Et pour les jeunes motorisés: www.cooldownclub.ch.


5 novembre 2009 | touring 18 | club et membres

43

Les problèmes de batterie sont la première cause de panne: si la batterie est hors service, on peut en acheter une à prix avantageux auprès du patrouilleur TCS.

«Je suis bien défendu par mon club» TCS, nous serions rentrés à la maison sans la voiture, car la Membre de longue date du TCS, le Vaudois Jean-Daniel Page a réparer ou la vendre en Italie aurait été trop compliqué.» toujours été satisfait des services du club. Il y est entré alors qu’il Fidèle à sa réputation d’ange de la route, le club remplit égatravaillait pour le compte d’une société internationale d’électrolement un rôle de conseiller avisé au profit de ses membres, une nique. Amené à effectuer de fréquents déplacements en voiture prestation appréciée de Jean-Daniel Page: «Quand on prévoit à l’étranger, il avait besoin du Livret ETI pour parer à toute évend’acheter une voiture d’occasion, on peut la présenter à un techtualité en cas de panne. S’il n’eut aucun pépin durant cette pénicien du TCS, qui évalue le prix d’éventuelles réparations. Grâce riode, tout changea en 2007: lors d’un voyage en Italie, la voiture à cet avis, on est bien armé pour négocier avec le vendeur.» Et tomba en panne. Un objet indésirable avait pénétré dans le mopour en bénéficier, nul besoin de se déplateur et fait voler en éclats une rangée de cer dans les grandes agglomérations. Avec soupapes, rendant la voiture inutilisable. ses unités techniques décentralisées, le Un coup de fil à la centrale d’intervention TCS est aussi présent dans les régions ETI suffit à débloquer la situation. Prestepériphériques. Et pour conclure, à l’heure ment, une voiture du club automobile itaoù l’internationalisation est à l’œuvre dans lien ACI arriva sur les lieux et remorqua l’économie, Jean-Daniel Page se félicite le véhicule au garage pour réparation. En d’appartenir à une organisation suisse: outre, un véhicule de location fut mis à dis«Pour être bien servi et défendu, il est préposition et la nuit d’hôtel prise en charge. férable d’avoir affaire à une société 100% Total de la facture, quelque 3200 fr.: «Les helvétique, connaissant les habitudes et la frais ont été acquittés sans discussion ni Jean-Daniel Page se félicite d’appartenir au club phare de la mobilité en Suisse. mentalité de ses membres.» jop complications. Si nous n’avions pas eu le


RADIO PORTABLE AVEC DAB+/FM ET FONCTION INTERNET AVEC ACCU ECONOME* INTEGRE

ais

Rab

de

our

p % 0 2 bres

les

mem S C du T

+ tĂŠlĂŠcommande

au lieu de Fr. 199.–

Fr.

159.–

!

RĂŠception sans soufe – UKW, câ€˜ĂŠtait hier

CLINT DAB+ / INTERNETRADIO F1 sÂŹ ÂŹRĂ?DUITÂŹLAÂŹCONSOMMATIONÂŹDESÂŹPILESÂŹ ÂŹ ENÂŹMODEÂŹACCU ÂŹĂ?PARGNEZÂŹJUSQU@ĂŒÂŹ ÂŹ ÂŹXÂŹÂŹPILES sÂŹ 2ADIOÂŹPRATIQUEÂŹETÂŹESTHĂ?TIQUE ÂŹEMPLOIÂŹ ÂŹ POLYVALENTÂŹnÂŹSURÂŹLEÂŹRĂ?SEAUÂŹOUÂŹENÂŹ ÂŹ DĂ?PLACEMENT sÂŹ 0ETITE ÂŹCOMPACTEÂŹETÂŹSONÂŹDEÂŹGRANDEÂŹQUALITĂ? sÂŹ -ENUSÂŹDEÂŹCOMMANDEÂŹINTUITIFSÂŹPOURÂŹUNEÂŹÂŹ ÂŹ ÂŹ UTILISATIONÂŹFACILE sÂŹ %TUDEÂŹAPPROFONDIEÂŹDUÂŹMANUELÂŹPASÂŹNĂ?CESSAIRE sÂŹ &ONCTIONÂŹDEÂŹRĂ?VEIL ÂŹHEUREÂŹETÂŹDATE De la musique en permanence et partout grâce Ă la combinaison de DAB+ et d‘Internet QU‘EST-CE QUE LA RADIO NUMÉRIQUE? DAB est l‘abrĂŠviation de Digital Audio Broadcasting (diffusion audio numĂŠrique), la forme la plus moderne de transmission radiophonique. La rĂŠception de la radio numĂŠrique s‘effectue sans interruption avec toujours la mĂŞme qualitĂŠ dâ€˜ĂŠcoute. Sur le long terme, la DAB va remplacer la FM normale. La radio proposĂŠe ici peut recevoir les signaux FM, DAB et DAB+. Un plaisir radiophonique sans interfĂŠrences. QUE SIGNIFIE WEB RADIO? Radio diffusĂŠe en live, ou streaming en live, les ĂŠmissions sont retransmises – comme pour la FM – sans diffĂŠrĂŠ. La seule condition requise est une connexion internet sans câble: Wifi

VOS AVANTAGES: ✔ Votre radio favorite en tout lieu et Ă tout moment ✔ CapacitĂŠ de l‘accu de plus de 3 heures ✔ Etat le plus rĂŠcent des techniques numĂŠriques (DAB+) ✔ Son cristallin (DAB+) ✔ Accès Ă  plus de 15000 stations (via Internet) ✔ Design esthĂŠtique en deux couleurs (noir/blanc) ✔ Installation et utilisation simple ✔ Très bon rapport qualitĂŠ/prix ✔ Jouissez de la radio du futur ✔ Wifi PossibilitĂŠ de streaming sur PC ✔ Avec tĂŠlĂŠcommande

L

OUVE

LES N

NS TATIO LES S

°¬PARTIR¬DU¬¬OCTOBRE ¬VOUS¬POURREZ¬RECEVOIR¬DE¬ NOUVELLES¬STATIONS¬RADIO Veuillez consulter les nouvelles stations disponibles!

Au fur et Ă mesure de la rĂŠgion en Suisse, entre 12 et 21 programmes radio sont disponibles sur la radio digitale.

6OUSÂŹTROUVEREZÂŹTOUTESÂŹLESÂŹINFORMATIONSÂŹSURÂŹLESÂŹNOUVELLESÂŹSTATIONSÂŹETÂŹSURÂŹLAÂŹDATEÂŹ DEÂŹLANCEMENTÂŹĂŒÂŹCETTEÂŹADRESSEÂŹWWWDIGITALRADIOCH

COUPON DE COMMANDEÂŹÂŹ&RÂŹÂŹDEÂŹPORTÂŹETÂŹFRAISÂŹDENVOIÂŹPARÂŹCOMMANDEÂŹ/FFREÂŹVALABLEÂŹJUSQU@AUÂŹÂŹ ÂŹDANSÂŹLAÂŹLIMITEÂŹDESÂŹSTOCKSÂŹDISPONIBLES

â?‘

QuantitĂŠ:

CLINT DAB+ / INTERNETRADIO F1 pour Fr. 159.– AULIEUDE&Rn

blanc:

QuantitĂŠ: noir:

Renvoyez le coupon Ă l‘adresse suivante: TCS, ÂŤTouring ShopÂť, Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne; fax 031 380 50 06; e-mail touringshop@tcs.ch. En cas de questions: TCS, ÂŤTouring ShopÂť, tĂŠl. 031 380 50 15 (pas de commande par tĂŠlĂŠphone). Contractant/livraison: Colag AG, 8305 Dietlikon, uniquement en Suisse ou au Liechtenstein.

PrĂŠnom:

Nom:

Rue:

Code postal / ville:

TĂŠlĂŠphone / portable:

E-mail:

N° de membre TCS:

Signature:


5 novembre 2009 | touring 18 | club et membres

45

«Vraiment trop contente!» Ginette et Christian Alter sont les heureux propriétaires d’un mobilhome vendu par le TCS sur son camping des Neuvilles, à Martigny. Ils débordent d’enthousiasme.

› «Le

seul problème avec ce mobilhome, c’est que ma femme répète à longueur de journée qu’elle est trop contente», sourit Christian Alter, propriétaire depuis juillet d’un mobilhome au camping TCS Les Neuvilles, à Martigny. Confortablement installés sur la terrasse, ils boivent le café en admirant le lever de soleil embrasant les montagnes valaisannes. A quelques mètres de là, les campeurs émergent de leur tente et vaquent à leurs occupations. C’est dans ce contexte inhabituel, mais ô combien pittoresque, que Christian et Ginette Alter ont élu domicile. Et le coup de foudre fut total.

Petits-enfants heureux | A l’étroit dans

Rester plus longtemps | Et le couple ne regrette pas son choix. Tous les appareils électro ménagers sont d’excellentes qualités et à basse consommation d’énergie. La literie soutient parfaitement la musculature du dos. L’intérieur est clair et aménagé avec goût, tandis que l’isolation réalisée d’après les sévères normes françaises est à l’épreuve des tempêtes: «Lorsqu’il y a un orage, c’est à peine si on entend les gouttes de pluie tomber sur le toit, relève Ginette Alter.» De plus, il y a suffisamment d’espace pour accueillir les petits-enfants en weekends ou en vacances. Ils passent leurs journées à s’ébattre dans la piscine gonflable, à jouer au mini-golf du camping ou à folâtrer dans ce vaste espace dédié aux loisirs. Heureux, ils ne demanderaient qu’à rester plus longtemps. «Nos petits-enfants sont au pa-

radis», commente Ginette Alter. Et la liste des avantages du logement en mobilhome ne s’arrête pas là. Le repos nocturne est assuré par le règlement interne du camping qui impose le calme à partir de 22 heures. Et comme il y a de la place en suffisance, chaque propriétaire de mobilhome dispose de deux places de parc. Seul mini-inconvénient, les prises électriques conçues aux normes européennes nécessitent un adaptateur.

Tente et camping-car | Dans cet environnement idéal, Christian et Ginette Alter renouent avec leur passion du camping qu’ils pratiquent depuis leur prime jeunesse. Espagne, Italie, France: ils ont assidûment parcouru les bords de mer, d’abord avec la tente, plus tard en camping-car, en couple et avec leurs enfants: «Je me souviens en particulier du Finistère et de la région d’Arcachon», conclut Ginette Alter.

Jacques-Olivier Pidoux Info Touring Pour toute information sur les mobilhomes, contactez Madame Ruth Huber au 079 747 87 95 ou par e-mail: r.hubertanay@romandie.com.

photos Mathias Wyssenbach

leur appartement de Martigny, ils souhaitaient retrouver l’atmosphère incomparable de la vie au grand air qu’ils avaient connue en tant que campeurs. Intriguée par ces mobilhomes mis en vente par le TCS, Ginette Alter s’est rendue au camping Les Neuvilles pour visiter ces «chalets sur roues». Séduite par l’espace à disposition et la qualité de l’ameublement, elle y emmena son mari en souhaitant secrètement qu’il

partage son coup de cœur. La décision d’achat tomba peu près: «La responsable des mobilhomes n’en revenait pas que l’on se décide aussi rapidement, car normalement, il faut 6 ou 7 visites. Quelques semaines après, nous emménagions.»

Ginette et Christian Alter sont si contents de leur mobilhome qu’ils l’ont baptisé «Trop contente!». Ameublement fonctionnel, robuste et esthétique à l’intérieur, coquet jardin à l’extérieur, toutes les conditions sont réunies pour couler des jours heureux.


5 novembre 2009 | touring 18 | club et membres

47

Prestations TCS en un coup d’œil Sociétariat www.tcs.ch Motorisés (automobilistes et selon section motocyclistes) et pro rata Carte Partenaire/Jeunes Fr. 44.– Non-motorisés Fr. 32.– Cooldown Club Fr. 66.– Cyclistes (avec Vélo-Assistance et RC) Fr. 37.– Juniors (avec Vélo-Assistance et RC) selon section Cotisation pour membres campeurs (uniquement pour membres motorisés ou non-motorisés) Fr. 55.–* * Camping Club AG: + Fr. 7.–; ZH: + Fr. 5.–

Card Assistance www.cardassistance.tcs.ch Pour toute la famille Fr. 28.– 20% de rabais pour les détenteurs du Livret ETI Carte Entreprise TCSwww.tcs.ch/entreprise Pour véhicules d’entreprises Dépannage dès Fr. 134.– Protection juridique de circulation dès Fr. 111.– ASSISTA www.assista.ch Assurance protection juridique Circulation Famille Fr. 96.– Individuelle Fr. 66.– Privée Famille Fr. 215.– Individuelle Fr. 192.– Immeuble Fr. 95.– Auto TCS www.autotcs.ch Responsabilité civile, Casco partielle, Casco collision, Accident, Protection du bonus, Dommages de parking. sur demande Deux-roues www.assurancestcs.ch Vélo-Assistance. Avec la vignette vélo, protection juridique, assistance et couverture cascoaccident jusqu’à Fr. 2000.– Fr. 25.–* ou couverture casco-accident jusqu’à Fr. 5000.– Fr. 80.–* Vignette vélo Fr. 6.50* Moto-Assistance (dépannage et assistance) Fr. 41.–* Pour motards en Suisse et à l’étranger * Prix pour les membres TCS Carte de crédit TCS drive TCS MasterCard drive Carte partenaire TCS-American Express drive Gold Carte partenaire

Fr. Fr. Fr. Fr.

50.– 20.– 100.– 50.–

Infotech www.infotechtcs.ch Le TCS procède à des tests de véhicules et d’accessoires. Les résultats de ces évaluations fournissent des informations hautement fiables et neutres qui sont mises à disposition des membres du club. Test&Training www.test-et-trainingtcs.ch Rabais sur les offres de cours dans les Centres de sécurité routière de Lignières, Plantin, Stockental et Betzholz. Formation en deux phases www.2phases.tcs.ch Cours obligatoires pour l’obtention du permis de conduire définitif. Voyages TCS www.voyages-tcs.ch Pout tout voyage, un conseil personnalisé par des professionnels de Voyages TCS (tél. 0844 888 333). De plus amples informations sur les prestations du TCS et les multiples avantages réservés aux membres sont disponibles au numéro de téléphone 0844 888 111 ou sur www.tcs.ch

Keystone

ETI TCS www.eti.ch Europe motorisé «Famille» Fr. 103.– Europe motorisé «Individuel» Fr. 75.– Europe non motorisé «Famille» Fr. 77.– Europe non motorisé «Individuel» Fr. 65.– Extension Monde «Famille» Fr. 88.– Extension Monde «Individuel» Fr. 70.– Frais de guérison Europe Fr. 32.– Frais de guérison Monde Fr. 45.–

Une voiture disposant d’un bon éclairage est un gage de sécurité en conditions hivernales.

Vue et visibilité font la paire Une bonne acuité visuelle et un éclairage adéquat permettent aux conducteurs d’affronter la mauvaise saison en sécurité. Le TCS et ses partenaires y contribuent.

› Voici revenue la saison où les routes sont souvent plongées dans l’obscurité. Le brouillard, les chaussées mouillées et les feuilles glissantes sont un facteur de stress supplémentaire pour les automobilistes, d’autant plus avec une vue déficiente ou des phares mal réglés.

Aider et non amender | Les conducteurs qui subiront ici ou là un contrôle de police la nuit ne doivent pas forcément s’attendre à un rappel à l’ordre ou une amende. Les véhicules dont les phares ne fonctionnent pas de manière optimale seront plus nombreux au cours de ces prochaines semaines à être contrôlés. Les patrouilleurs du TCS ou d’autres spécialistes remédieront au problème si cela est possible et souhaité – seules les pièces de rechange devront être payées. Parallèlement, des représentants des sections locales du TCS distribueront des prospectus; les usagers de la route recevront, outre des conseils très utiles, des bons pour un test gratuit de la vue auprès d’un membre de l’Association suisse des opticiens. L’adage «voir et être vu» de la campagne du TCS et de ses partenaires met en exergue une condition à remplir pour circuler en toute sécurité et écarter ainsi le risque d’accident. Les automobilistes qui ne seront

pas contrôlés lors de ces actions spontanées pourront – selon leur lieu de domicile et la section dont ils font partie – faire vérifier et ajuster leurs phares dans l’un des centres techniques du TCS. En outre, un spécialiste de l’Association suisse des opticiens procédera, dans la mesure du possible, à un bref test gratuit de la vue. A défaut, le conducteur recevra, ici aussi, un bon pour faire tester gratuitement son acuité visuelle auprès d’un opticien membre de l’association.

Journée de la lumière | L’action du TCS et de l’Association des opticiens s’inscrit dans le cadre de la journée nationale de la lumière qui se déroulera officiellement le 26 novembre prochain. Lors de ce dernier jeudi du mois de novembre, tous les usagers de la route seront sensibilisés à ce thème; en font également partie les cyclistes qui sont nombreux à circuler la nuit sans lumière, provoquant ainsi des accidents et s’exposant à de gros risques. hwm

Info Touring Détails sur les manifestations des sections du TCS sur le thème de la vue: www.infotechtcs.ch. Association de l’optique: www.sov.ch. Les centres techniques du TCS contrôlent également, sur demande, la préparation du véhicule pour l’hiver.


48

club et membres | touring 18 | 5 novembre 2009

Décisions importantes du TCS pour son avenir Dans une interview, le président central et le directeur général du TCS, MM. Niklaus Lundsgaard-Hansen et Bruno Ehrler, expliquent comment le TCS va se restructurer et se réorienter pour l'avenir.

»

Monsieur Lundsgaard-Hansen, le conseil d'administration a décidé de procéder à d'importantes transformations du TCS. Quels sont les motifs de ces décisions du TCS?

Niklaus Lundsgaard-Hansen: pour l'avenir, le TCS veut articuler ses activités encore plus intensément autour de l'esprit du club et des avantages dont les membres bénéficient directement. Il va donc orienter systématiquement ses prestations en fonction des besoins des membres. C'est dans cet esprit que le TCS a pris des décisions de portée stratégique. Plus concrètement?

développement de nos prestations de services offrant des plus-values aux membres. Ce faisant, nous conservons la marque Voyages TCS. Y a-t-il encore d'autres changements fondamentaux?

Bruno Ehrler: oui, nous mettons en place un centre de service à la clientèle moderne. Il pourra être joint en composant le numéro 0844 888 111 et sera l'interlocuteur pour toutes les demandes téléphoniques, électroniques et écrites des membres, à disposition 24/24 heures 365 jours par année. Avec cet investissement dans l'avenir, nous

améliorons notablement la possibilité de nous joindre et la qualité du service. Les temps d'attente au téléphone seront plus courts et nous assurerons une prise en charge globale de nos membres à travers tous les canaux de communication. Quelles sont les conséquences de cette décision pour les agences du TCS?

Bruno Ehrler: le comportement de nos membres a indubitablement changé. Aujourd'hui, les membres contactent généralement le TCS par téléphone ou avec les outils en ligne. Ils ne se rendent plus dans les agences du TCS, en moyenne, qu'une fois

Niklaus Lundsgaard-Hansen: en ces temps de changements des habitudes des consommatrices et consommateurs, de forte concurrence et de contexte économique difficile, le TCS prend des mesures pour garantir son succès futur. Nous voulons notamment poursuivre l'extension des prestations offertes aux membres, accroître la qualité du service, procéder à des innovations et renforcer le contact avec nos membres. En bref: nous voulons offrir à nos membres ce qu'ils attendent de notre part. Monsieur Ehrler, comment le TCS concrétise-t-il cette transformation?

Bruno Ehrler: en instituant une coopération stratégique avec Kuoni, le leader du voyage en Suisse, nous améliorons pour nos mem-

«Notre objectif prioritaire est l'amélioration des prestations pour les membres.»

bres l'accès aux offres de voyages du TCS. Kuoni reprendra 10 agences de voyages du TCS et offrira désormais, dans plus de 100 propres points de vente, des produits conçus sur mesure par Voyages TCS. Grâce à cette coopération, nous pourrons nous concentrer sur nos forces et poursuivre le

Werner Tschan/Studio Ltd.

Niklaus Lundsgaard-Hansen

Bruno Ehrler, directeur générale et Niklaus Lundsgaard-Hansen, président centrale.


5 novembre 2009 | touring 18 | club et membres

tous les 10 à 12 ans. La réorientation du TCS a les conséquences suivantes pour le réseau d'agences: Kuoni reprend en décembre 2009 dix agences du TCS. Les autres agences seront fermées d'ici à la mi-2010. Plus de 90 % des contacts personnels avec nos membres ont lieu aujourd'hui dans le cadre du dépannage, de la formation et du perfectionnement, des centres techniques, des places de camping et des hôtels du TCS. Un contact personnel étroit continuera donc d'exister entre les membres et le TCS. Nous examinons par ailleurs la possibilité de mettre en place des points de contact à de nouveaux emplacements attrayants pour les membres, par exemple dans des centres commerciaux. La transmission et la fermeture des agences ne débouchent-elles pas inéluctablement sur des licenciements?

Bruno Ehrler: nous voulons éviter autant que possible les licenciements. Kuoni reprend entre 65 et 75 collaboratrices et collaborateurs de Voyages TCS. Nous offrons en outre des emplois internes, notamment dans le centre de service à la clientèle que nous mettons en place. Malgré tout, nous nous attendons à devoir supprimer quelque 150 emplois. Les mesures concernent 200

personnes au total. ce que nous déplorons profondément. D'importantes mesures d'accompagnement sont prévues pour les collaboratrices et collaborateurs concernés. Les membres ne pourront donc plus se procurer des prestations du TCS dans les agences. N'est-ce pas une réduction des prestations?

Bruno Ehrler: Non. Nous avons pris cette décision pour que nos prestations concordent avec les besoins et les habitudes de consommation de nos membres aujourd'hui. Ils profiteront de l'amélioration des prestations et de la qualité du service, que ce soit au téléphone, en ligne ou par courrier postal, et ceci 24/24 heures. De plus, le membre profitera d'une offre de voyages conçue en fonction de ses besoins. Monsieur Lundsgaard-Hansen, où situezvous les forces actuelles et futures du TCS?

Niklaus Lundsgaard-Hansen: les membres apprécient le TCS comme club efficace dans le domaine de la mobilité. Ils sont liés au TCS par le proverbial «esprit du club». Savoir que l'on peut compter 24/24 heures sur son club, 365 jours par année, c'est aussi avoir la certitude que chaque franc de

49

cotisation payé est bien investi! En renonçant au réseau d'agences qui n'était plus que faiblement utilisé, nous libérons d'importants moyens que nous réinvestissons pour couvrir les besoins futurs. La transformation décidée est donc un pas important vers l'avenir. Les changements que nous opérons ainsi, malheureusement douloureux pour une partie du personnel concerné, le sont pour améliorer la qualité des prestations. Je suis convaincu qu'à l'avenir, les membres du TCS percevront

«Nous voulons éviter autant que possible les licenciements.» Bruno Ehrler

plus intensément leur club, sous une forme plus moderne et avec une présence accrue. Ces décisions ont-elles des retombées pour les sections?

Niklaus Lundsgaard-Hansen: le but de ces décisions est de raviver l'esprit de club. Chaque franc de cotisation que paie le membre doit lui apporter une plus-value claire. Les sections du TCS profiteront elles aussi du positionnement systématique des membres au coeur des activités. Certaines sections sont concernées par la fermeture des agences. Comme les agences fournissaient jusqu'ici un soutien aux sections, nous voulons offrir à ces dernières des prestations équivalentes sous une forme nouvelle. Nous fixerons en détail avec les sections quelles prestations nous leur offrirons encore, et comment. Il ne s'ensuit par contre aucun inconvénient pour les membres dans les sections. Les prestations des sections ne sont pas concernées par ces mesures et les membres continueront de trouver sur l'Internet et dans les bulletins des sections les informations sur la vaste offre des sections, par exemple dans le domaine du perfectionnement. Cette décision ne remet-elle pas en question la structure fédéraliste du TCS?

Niklaus Lundsgaard-Hansen: pas du tout. Les innovations concernent exclusivement la fourniture des prestations, qui est optimisée. La structure en association et en club reste. Le TCS conserve son caractère d'organisation à but non lucratif dont le but est le bien-être de la collectivité. Le siège principal de l'entreprise nationale reste à Genève, et les 24 sections doivent pouvoir poursuivre leur développement.

«

Interview: Stephan Müller


5 novembre 2009 | touring 18 | l’avant-der

Courrier des lecteurs

51

Concours Cyclistes la nuit

J’ai une proposition à faire: pourquoi ne pas imaginer que les cyclistes, qui pour la plupart n’ont ni lumière ni catadioptre, portent les gilets fluorescents que les automobilistes ont dans le coffre en cas d’accident? Au moins la nuit, cela permettrait de les voir de loin. Une idée à réfléchir… c’est le cas de le dire! Sans vouloir l’imposer, mais aussi utile que le casque. Hélène Gitta, Genève L’oubli du clignotant Touring 17/2009

Compacts en attelage

L’autre jour, je circulais derrière une voiture de police: bifurcation à droite, pas de clignotant. Deux jours plus tard, derrière une ambulance au même endroit: pas de signophile. Signaler son intention en roulant a toujours été pour moi un automatisme qui ne demande pas de réflexion. C’est la raison pour laquelle je salue l’initiative d’agir contre les conducteurs fautifs. Ce qui me paraît important dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, c’est de questionner le conducteur sur les raisons de son Walter Jordi, Epalinges comportement.

Touring 17/2009

La plupart des automobilistes enclenchent leur clignotant une fois engagés dans le giratoire, ce qui est superflu, puisque l’on voit très bien dans quelle direction ils circulent. Pour que cela serve à quelque chose, il faut enclencher le clignotant avant d’entrer dans le giratoire, afin que les automobilistes de derrière puissent se préparer. J’ai appris cela il y a 50 ans et procède toujours de la sorte. Evidemment, les «branchés» qui conduisent le natel à l’oreille ne peuvent enclencher leur clignotant. C’est logique, puisqu’ils ont la main occupée. Ruedi Feller, Berg

Montre chronographe à énergie solaire Le mouvement à quartz radiopiloté de cette montre chrono est exclusivement alimenté par l’énergie solaire et ne nécessite donc pas de changement de pile. Outre la fonction chronomètre, cette montre de la gamme Promaster dispose d’un réveil et d’un second fuseau horaire programmable. Le verre en saphir est étanche jusqu’à une profondeur de 200 m et le boîtier réalisé en titane est recouvert d’une couche de carbone. Une merveille de technologie à 945 fr. Le prix est offert par: Citizen Watch (Switzerland) AG, Bienne. www.citizenwatch.ch

Jean-Jacques Poget, Arnex-sur-Orbe

photos mw, ldd

Le but d’un rond-point est de fluidifier la circulation. Dès lors, ne serait-il pas plus simple de rendre obligatoire l’indication de la direction choisie: signophile à gauche aussi longtemps que l’on reste dans le rond-point et signophile à droite sitôt après avoir passé la dernière route à droite non utilisée? Claude Adrien Schaller, Saignelégier

Nous possédons une caravane Hymer Eriba Troll, le plus grand modèle de cette série de 1999, d’un poids total chargée d’environ 1000 kg. Nous avons choisi ce modèle car nous voyageons beaucoup. Le véhicule tracteur est une VW Passat TDI de 140 ch, la consommation s’élève à 8,5 l/100 km. La consommation totale de cette Passat sur 9 ans et 166 800 km est de 6,5 l/100 km, avec environ 50 000 km avec caravane. A 80 km/h, la consommation devrait être inférieure, mais ce n’est pas le cas. Avec une caravane, il n’est pas possible d’enclencher la 5ème. A 100 km/h, on peut enclencher la 5ème, le moteur tourne à son couple maximum, donc consommation minimale, ceci est valable en France où la vitesse des caravanes n’est pas limitée.

Règles du jeu: plus votre lettre est courte, plus elle aura de chances de figurer dans cette rubrique. La rédaction se réserve le droit de raccourcir les contributions au besoin. Lettres ou réactions peuvent également être transmises par e-mail (touring@tcs.ch). Les lettres de lecteurs sont aussi publiées dans l’édition online de Touring consultable sur internet.

Impressum touring journal du Touring Club Suisse (TCS). Rédaction: Felix Maurhofer (fm, rédacteur en chef); Heinz W. Müller (hwm, rédacteur en chef adjoint); Marc-Olivier Herren (MOH, rédacteur en chef adjoint); Christian Bützberger (Bü), Antonio Campagnuolo (ac), Pascale Marder (pam), Jacques-Olivier Pidoux (jop), Peter Widmer (wi). Direction artistique/rédaction images: Martin Lobsiger (mlo). Layout: Andreas Waber (responsable), Mathias Wyssenbach (mw), Stephan Kneubühl. Assistantes de rédaction: Sylvie Fallot (f), Michela Ferrari (i), Sabine Rothacher (a), Irene Mikovcic-Christen (assistante du rédacteur en chef). Adresse: Rédaction Touring, Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne, tél. 031 380 50 00, fax 031 380 50 06. E-mail: touring@tcs.ch. Editeur: Touring Club Suisse, CP 820, 1214 Vernier (GE). Tirage: édition française: 419 781, tirage total: 1 355 061. Direction des publications/marketing médias: Reto Kammermann (responsable), Gabriela Amgarten. Annonces: Publicitas Publimag AG, Seilerstrasse 8, 3011 Berne, tél. 031 387 21 16, fax 031 387 21 00. Production: St. Galler Tagblatt AG, CIE Centre d’impression Edipresse Lausanne S.A., Basler Zeitung AG. Changements d’adresse: prière de les annoncer directement et par écrit, en mentionnant le numéro de membre, au siège central du TCS, CP 820, 1214 Vernier, tél. 022 417 24 40, fax 022 417 28 66, e-mail: service@tcs.ch. Abonnement: compris dans la cotisation de membre TCS. Touring paraît 20 fois par année. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les textes non commandés.

Les questions: 1. Combien de pilotes a formé, depuis 1972, l’école Horizon? 2. Comment se nomme le directeur de Ford Suisse et Autriche? 3. Dans quelle ville Touring vous suggère-t-il un week-end bon marché? Faites-nous parvenir vos réponses et vos coordonnées complètes sur carte postale, par SMS, e-mail ou sur www.touring.ch. Concours 16/2009: le set de pneus d’hiver a été gagné par Caroline Pjeta, Lichtensteig. Conditions de participation: la participation au concours Touring est ouverte à tous, à l’exception des collaborateurs du TCS et des membres de leur famille. Les gagnants seront désignés par tirage au sort et seront avisés par écrit. Les prix ne seront pas remis en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Le recours à la voie juridique est exclu.

Rédaction Touring, Concours des lecteurs, case postale, 3024 Berne, SMS: «Touring» plus les trois réponses au 9988 (1 fr./SMS), touring@tcs.ch (sujet: Concours) Délai: 15 novembre 2009


52

l’entretien | touring 18 | 5 novembre 2009

Artisan carrossier et chef d’entreprise En pleine crise économique, le jeune Jurassien Laurent Nobs, 22 ans, relève l’audacieux pari de l’indépendance en lançant sa propre entreprise de restauration de voitures.

»

Devenir patron par les temps qui courent, c’est plutôt hasardeux...

Laurent Nobs: beaucoup de gens m’ont dit que j’étais fou, que j’allais me planter. Mais ce projet m’accompagne depuis des années et correspond à ma passion. A 17 ans, j’ai entièrement retapé une Autobianchi A112 Abarth rouge. J’ai dû y passer au moins 2500 heures. Ensuite, les choses se sont enchaînées.

Où avez-vous trouvé les fonds nécessaires au lancement de votre entreprise, en avril de cette année?

Ma situation de départ était saine. Je disposais d’un atelier complètement équipé et d’un carnet de commandes bien rempli, correspondant à 25 000 fr. de travaux facturables. Cela m’a évité d’emprunter de l’argent à la banque. Et tant mieux, car je ne veux rien devoir à personne.

Qui sont vos clients?

Il s’agit principalement de propriétaires de voitures historiques recherchant une pièce précise, par exemple un pot d’échappement ou un réservoir sur mesure, ou voulant reconstruire une partie de leur véhicule. D’autre part, pour le compte de pilotes de rallye, je fabrique des arceaux selon les normes de sécurité imposées dans ce sport. Après quelque 6 mois d’activité, comment se développent vos affaires?

Très bien. Sans avoir dépensé un centime en publicité, j’ai des clients de toute la Suisse romande, parfois de Suisse alémanique, et ai même été contacté par un Français de Normandie. Je suis également présent dans les manifestations d’oldtimers pour y présenter mon travail. Parmi les multiples facettes de votre métier, quel aspect préférez-vous?

J’aime façonner la tôle de mes mains. La couper à la machine, très peu pour moi! Ma grande satisfaction est de lui imprimer sa forme de manière artisanale. Jusqu’à présent, quel est votre travail le plus abouti?

Il s’agit de la modification complète d’un pick-up VW des années 70. J’ai tout transformé, du pont à la cabine. Ce véhicule est une sorte de vitrine de mon savoir-faire. Je m’en sers pour montrer aux clients l’étendue de mes prestations. Comment est née votre passion?

Cela remonte loin. Enfant, je démontais les petites voitures et les vélos. Puis, dès 7 ans, je me suis mis à changer les roues de la voiture de mon père. Vous avez un CFC de serrurier. Pourquoi ne pas avoir choisi mécanicien ou carrossier?

Parce que le travail sur la tôle y est secondaire, au contraire du métier de serrurier où l’on fabrique ses propres pièces. L’automobiliste jurassien a la réputation d’aimer la vitesse. Est-ce toujours le cas?

Non. Les choses ont beaucoup changé, notamment sous l’effet des contrôles de police accrus. Lorsque je suis en déplacement, je vois autant d’excès, sinon plus, sur certaines routes des cantons de Vaud et de Neuchâtel.

«

Fabian Unternährer

Propos recueillis par Jacques-Olivier Pidoux

Restaurer les voitures est sa passion: Laurent Nobs, dans son atelier de Fregiécourt.

Profil Laurent Nobs, 22 ans, habite et travaille dans le village de Fregiécourt (JU). Après un apprentissage de serrurier, il fonde, le 1er avril 2009, sa propre société de restauration de véhicules anciens. Aidé de sa famille pour les tâches administratives, il maîtrise tous les procédés de soudage acier, inox, alu, cuivre, etc. Plus d’infos sous www.nobslaurent.ch.


En tant que Membre du TCS o6OUSPARTICIPEZACTIVEMENTรทLlAMร€LIORATIONDELASร€CURITร€ROUTIฤกRE o6OUSCONTRIBUEZรทLARร€DUCTIONDESACCIDENTSDELAROUTE o6OUSSOUTENEZLARECHERCHEETLESร€TUDESSURLAMOBILITร€DUFUTUR !VECLE#//,$/7.#,5"LESJEUNESDEรทANS DEVIENNENTMEMBRESรทPARTENTIฤกREDU4#3ETPROรผTENT DENOMBREUXAVANTAGESETRABAISADAPTร€SรทLEURSBESOINS

Accรฉdez aux prestations exclusives $ร€PANNAGEGRATUIT HSUR JOURSSUR

!SSISTANCEVOYAGEDANS LEMONDEENTIER

,lASSURANCEVร€HICULEAUX CONDITIONSTRฤกSAVANTAGEUSES

3ERVICEDEBLOCAGEDEVOS CARTESDEPAIEMENTS

!SSURANCESURMESUREPOUR VOTREENTREPRISE

,ENUMร€ROUNDELAPROTECTION JURIDIQUEEN3UISSE

6ร€LOETMOTOASSISTANCEEN3UISSE ETEN%UROPE

Bรฉnรฉficiez des privilรจges Club 'ARANTISSEZVOTREMOBILITร€ENPROรผTANTAUTOMATIQUEMENTDESAVANTAGESMEMBRES #OURSDESร€CURITร€ROUTIฤกREETDECONDUITE

#ARTESDECRร€DIT4#3DRIVE

6OUSVOUSPERFECTIONNEZDANSLACONDUITEDEVOTREVร€HICULE ENSUIVANTNOSFORMATIONSรทDESTARIFSPRร€Fร€RENTIELS

6OUSOBTENEZJUSQUlรทCTSDERร€DUCTIONPARLITREDE CARBURANTACHETร€AVECNOSCARTESDECRร€DIT"0 4AMOIL

&ORMATION PHASES

6OYAGES4#3

6OUSBร€Nร€รผCIEZDlIMPORTANTSRABAISSURLAFORMATIONOBLIGA TOIREPOURLlOBTENTIONDUPERMISDECONDUIREDร€รผNITIF

6OUSPROรผTEZDlUNEMULTITUDEDlOFFRESDEVOYAGES ETDELOISIRSATTRAYANTS

0ROTECTIONDESCONSOMMATEURS

3ANSOUBLIERLESNOMBREUXRABAISACCORDร€SPARNOS PARTENAIRES EN3UISSEETDANSLEMONDEENTIER DANSLES DOMAINESDESLOISIRS DUBIEN รญTREETDELACULTURE SUR SIMPLEPRร€SENTATIONDELACARTE4#3

6OUSRECEVEZGRATUITEMENTLESINFORMATIONSEXCLUSIVES SURLESVร€HICULESETLEURSACCESSOIRESTESTร€SPARNOSEXPERTS NEUTRESETCOMPร€TENTS

En 2010 aussi, profitez de tous les avantages dโ€™รชtre membre ! 0OURTOUTEINFORMATIONCOMPLร€MENTAIRE4ร€LWWWTCSCH


Grand tirage au sort !

10x2 billets a gagner Grâce au COOLDOWN CLUB saisissez votre chance et assistez au concert du 10 novembre 2009 - 20h00 à Genève Inscriptions et conditions:

www.club-jeunes.tcs.ch Participation jusqu‘au 8.11.2009 00:00 Tirage au sort le 9 novembre 2009 Adhérez maintenant au COOLDOWN CLUB ou faites plaisir à votre enfant, un ami ou un membre de votre famille âgé entre 16 et 25 ans.

Sur www.cooldownclub.ch, au 0844 888 111 ou dans chaque agence TCS.

4M[RM]VM[UMUJZM[L]+774,7?6+4=*JuVuÅKQMV\LMT¼I[[Q[\IVKMZW]\QvZMMVKI[LMXIVVMM\L¼IKKQLMV\ Ils XZWÅ\MV\I][[QL»]VJWVL»]VM^ITM]ZLM+0.·valable sur les cours de formation 2-phases et de perfectionnement, de nombreux rabais permanents, notamment 10 %[]ZTM[LQ[Y]M[I]XZv[LMorange citydisc, +0.· dans les cinémas Pathé, rabais sur le carburant et+0.· sur la vignette autoroutière.

Touring 18/2009 français  

Le journal de la mobilité, édition du 5 novembre 2009