Page 1


Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 39

27/03/2018 12:19


'2!--!)2%-Âł4(/$%3

=hWccW_h[ raisonnÊe anglais Sylvie Persec AgrÊgÊe de l’universitÊ (63( Paris Sorbonne

D_l[Wk8'}8( CdjkZaaZ‚Y^i^dcVj\bZci‚Z


Du même auteur Grammaire raisonnée 2 Anglais - Enseignement supérieur, classes préparatoires Nouvelle édition de Sylvie Persec et Jean-Claude Burgué aux Éditions Ophrys, 2016 Collection Grammaire et méthodes Petite grammaire anglaise de l’écrit et de l’oral Niveau intermédiaire B1-B2 de Sylvie Persec aux Éditions Ophrys, 2017 Collection Grammaire et méthodes En collaboration Objectif lycée Anglais - Classe de seconde de Christian Bouscaren et Sylvie Persec aux Éditions Ophrys, 1993 Analyse grammaticale dans les textes Anglais - Capes et agrégation de Janine Bouscaren, Sylvie Persec, Agnès Celle, Ronald Flintham et Stéphane Gresset aux Éditions Ophrys, 1998 Dans la même collection Grammaire français, approche énonciative de Maurice Lévy avec la collaboration de Sylvie Persec aux Éditions Ophrys, 1999 Collection Grammaire et méthodes © Éditions Ophrys, 2018 ISBN : 978-2-7080-1489-3 La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et d’autre part, «que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, » «toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faites sans le consentements de l’auteur ou de ses ayants-droit ou ayants-cause, est illicite » (alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

Éditions Ophrys - 5, avenue de la République, 75011 Paris - www.ophrys.fr Suivi éditorial Tiffany Thomas Conception graphique et réalisation Céline Farez, Virginie Rio

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 1

27/03/2018 12:19


PRÉFACE

Pourquoi les élèves du secondaire ne préféreraient-ils pas apprendre la grammaire en comprenant le pourquoi des règles ? Pratiquer la grammaire raisonnée, c’est voir que l’anglais (comme toute autre langue) forme un système et que les différents points sont liés les uns aux autres par une cohérence interne. Le livre de Sylvie Persec réussit à être clair, simple, agréable en ne sacrifiant pas l’essentiel des bases théoriques d’une grammaire de l’énonciation. Les tableaux récapitulatifs, les regroupements de mots, les exercices permettent d’apprendre et de s’exercer à utiliser ce qui est exposé dans les leçons. Oui, les élèves aiment comprendre. Ce livre montrera que l’apprentissage de l’anglais peut être source de réflexion, donc de plaisir. Janine Bouscaren

3


REMERCIEMENTS

Je remercie Janine Bouscaren et Christian Bouscaren, pour leurs enseignements, pour l’attention patiente avec laquelle ils ont suivi ce travail et l’intérêt qu’ils portent à l’enseignement de l’anglais dans le secondaire. Ce livre ne serait pas ce qu’il est sans leur aide bienveillante. Je remercie également Patricia Vrinat-Hindle pour la vigilance de sa relecture.

4


INTRODUCTION Apporter des ĂŠlĂŠments de comprĂŠhension de la grammaire anglaise, tenter de faire apparaĂŽtre la cohĂŠrence du système linguistique sans pour autant nĂŠgliger le dĂŠtail des faits de langues, telle est l’intention de ce livre. Cet ouvrage s’adresse aux ĂŠlèves de lycĂŠe ou aux ĂŠtudiants nonspĂŠcialistes d’anglais dans l’enseignement supĂŠrieur. Il peut ĂŠgalement ĂŞtre utilisĂŠ par les adultes dans la formation continue et la remise Ă niveau. Les points de grammaires sont abordĂŠs sur la page de gauche. > Description et mise en relation des faits de langue, > comparaison d’ÊnoncĂŠs, paraphrases et transformations.         > tableaux rĂŠcapitulatifs, >             verbes prĂŠpositionnels, noms indĂŠnombrables, etc.) Les exercices se trouvent sur la page de droite. > manipulations, rĂŠĂŠcriture, transformation d’ÊnoncĂŠs          > textes Ă  complĂŠter, > questions Ă  choix multiples, > thème grammatical. Il y a deux niveaux d’exercice dans chaque page. > niveau 1 > B1 : consolidation des bases, rĂŠvision > niveau 2 > B2 : approfondissement L’oral              ! accentuation, rythme, intonation, liaisons. Les corrigĂŠs Un exercice sur deux est en auto-corrigĂŠ : pour une plus grande autonomie de l’Êlève et un travail prĂŠparatoire aux exercices non-corrigĂŠs. Les autres corrigĂŠs sont prĂŠsentĂŠs dans un livret annexe disponible Ă  l’achat (ISBN : 978-2-7080-0951-6, 11 â‚Ź). Un index       "      d’ouvrage. Les termes d’origine linguistique sont prĂŠsentĂŠs de façon simple dans un glossaire.

5


CHAPITRE 1 TEMPS ET ASPECTS Pour toute forme verbale, on peut choisir le temps et l’aspect. LE TEMPS Il n’y en a que deux en anglais ; le verbe ou l’auxiliaire (lorsqu’il y en a un) seront au présent ou au passé. L’ASPECT L’aspect est « la façon dont on voit l’action ». L’aspect est exprimé par la forme du verbe. Forme simple C’est la forme du présent simple et du prétérit simple ; cette forme exprime un point de vue « neutre » sur l’action, en dehors de tout commentaire. À la forme interrogative et négative, l’auxiliaire est Do - don’t, does - doesn’t au présent et Did - didn’t au passé. Forme Be + ing Cette forme est aussi appelée forme continue : on trouve cette forme au présent, au prétérit, au present perfect et au pluperfect ; l’auxiliaire est Be ; on accole -ing à la base verbale ; cette forme indique que l’on exprime l’activité du sujet dans une situation particulière. Forme Have -en ou “Perfect” C’est la forme du present perfect et du pluperfect ; l’auxiliaire utilisé est Have (had au passé) ; le verbe est au participe passé (symbolisé par -en dans la formule Have - en) ; la forme Have -en permet de présenter l’action comme « accomplie » et de mettre en évidence le résultat. TABLEAU DES FORMES VERBALES

Forme simple Forme Be + ing Forme Have - en Forme Have - en + Forme Be + ing

6

Présent

Passé

Présent simple

Prétérit simple

He sleeps

He slept

Présent Be + ing

Prétérit Be + ing

He is sleeping

He was sleeping

Present perfect

Pluperfect

He has slept

He had slept

Present perfect Be + ing He has been sleeping

Pluperfect Be + ing He had been sleeping


EXERCICES NIVEAU 1

2.Transformez les énoncés suivants en énoncés à la forme interrogative en utilisant l’un des auxiliaires donnés à la forme qui convient.

Do, be, have. 1. He likes her. …… he …… her? 2. He’s talking to her. …… he …… to her? 3. He’s seen them. …… he …… them? 4. They’re working with Alice. …… they …… with Alice? 5. They’ve sent a new message. …… they …… a new message?

NON-CORRIGÉ

Ex. : He was getting bored. Verbe get utilisé au prétérit (passé) Be + ing. 1. More and more people are getting interested in that idea. 2. He was trying to get away. 3. He never liked her. 4. He does a lot for them. 5. They’ve never heard about it. 6. He remembered that he had seen her before. 7. He never wrote to me.

AUTO-CORRIGÉ

1. Identifiez pour chaque passage en gras le verbe. Dites à quel temps et à quelle forme ce verbe est employé.

EXERCICES NIVEAU 2 “I went to (1) High School. At school kids often made fun of me because they thought (2). I wasn’t popular at all. I was only (3) years old when one of the boys told me I was too thin.Ten years later, when I met Jonathan he told me (4). He often says that (5). But I can’t forget my school days. Right now, I’m studying (6). I’d like to be an actress. I’ve worked with (7). He’s a famous film-producer. He’s told me that (8). And I think he’s right.” 1. Which school …… you …… to? 2. What …… they …… ? 3. How old …… you? 4. What …… he …… you? 5. What …… he …… ? 6. What …… you …… ? 7. Whom …… you …… with? 8. What …… he …… you?

…… you really made up your mind how you feel? …… you know how I feel? The same way as I …… the night we first met. I …… think I’d write to you again, but now I …… done it. …… you want to see me next week or …… you? If I …… hear from you in a few days, I’ll know. …… worry, you’ll never hear from me again. John

7

NON-CORRIGÉ

4. Complétez avec l’un Do - don’t, did - didn’t, have. des auxiliaires donnés. Dear Emma,

AUTO-CORRIGÉ

3. Certains passages ont été effacés dans l’interview suivante. Complétez les questions correspondant aux éléments manquants (de 1 à 8).


CHAPITRE 2 DATE, DURÉE, RELATIONS TEMPORELLES ALREADY • Already exprime le bilan, c’est pourquoi il s’accompagne souvent du present perfect ou du pluperfect : He has already finished. Il a déjà fini. • Ne pas confondre already et before qui peuvent tous deux se traduire par « déjà ». He has already finished. Il a déjà fini. (Je m’attendais à l’inverse). I’ve seen that man before. J’ai déjà vu cet homme (auparavant). ALWAYS Always signale, selon les verbes, la permanence ou la répétition. Répétition He always had a cigar after lunch. Il fumait toujours un cigare après le déjeuner. Permanence I’ve always loved you. Je t’ai toujours aimé. Ne pas confondre Always et still qui tous deux peuvent se traduire par « toujours ». Still exprime la continuité (toujours = encore). We all knew that he was still in love with her. Nous savions tous qu’il l’aimait encore / toujours (« Cela n’avait pas cessé d’être .») AS • Lorsque As introduit une subordonnée de temps, il indique que les deux actions sont situées dans la même séquence temporelle ; à la différence du français l’aspect inaccompli (imparfait en français) n’apparaît pas la plupart du temps (pas de forme Be + ing). As I got on the bus I heard someone call me. Alors que je montais dans le bus, j’entendis quelqu’un m’appeler. Ne pas confondre As dans une subordonnée de temps et As dans une subordonnée de cause. As it was too late to go, I decided to stay. Comme (puisque) il était trop tard pour rentrer, je décidai de rester. AS SOON AS • As soon as n’est jamais suivi de Will (ni de Would) : il a le même fonctionnement que When. As soon as they arrive, I’ll speak to them. Dès qu’ils arriveront, je leur parlerai. She knew that as soon as they arrived I would speak to them. Elle savait que dès qu’ils arriveraient, je leur parlerais. AS LONG AS • As long as peut introduire une subordonnée. We shall help you as long as you need. Nous t’aiderons tant que tu en auras besoin. Ne pas confondre avec so long as qui signifie « à la condition que ».

30


EXERCICES NIVEAU 1

2. That day when I came in, he was …… sleeping. a) still b) always c) not yet 3. He hasn’t finished …… . a) already b) yet c) still 4. Don’t do it …… ! It is too dangerous! a) still b) already c) again 5. I hope I won’t see him …… . a) again b) yet c) already 2. 3. 4. 5.

Elle est partie il y a deux ans, mais son frère est encore là. Je ne l’ai pas encore vu. Tu l’as dejà vu quelque part. Désolé ! J’ai déjà fini.

NON-CORRIGÉ

2.Traduisez. 1. Il sort toujours le soir.

AUTO-CORRIGÉ

1. Choisissez la réponse 1. I can’ t do it again! I’ve …… done it twice. qui convient. a) still b) already c) not yet

EXERCICES NIVEAU 2

2. She knew he would help her as long as she …… . a) would need b) needed c) had needed 3. As soon as he …… , we’ll phone her. a) will arrive b) arrives c) will have arrived 4. He ran out just as I …… . a) had come in b) came in c) would come in 1. 2. 3. 4.

You can stay …… you wish; a month, a year if you like. …… I arrived home, I went to bed. …… he had had too much to drink, his friend drove him home. …… he wished to leave early, he packed his case the day before.

5. Mettez les verbes 1. It will not happen as long as I (live). à la forme voulue. 2. He decided that he would do it as soon as he (arrive).

3. As the years (pass), she grew more and more desperate. 4. He realized that he (meet) her before. 6. She won’t leave before she (see) him.

31

NON-CORRIGÉS

4. Complétez les énoncés avec as soon as, as long as, ou as.

AUTO-CORRIGÉ

3. Choisissez la forme 1. He will look for a job as soon as he …… back from Italy. verbale qui convient. a) had come b) will come c) comes


CHAPITRE 6 DÉNOMBRABLES, INDÉNOMBRABLES ET DÉTERMINANTS 2. SINGULIERS ET PLURIELS PARTICULIERS S’ACCORDENT AU SINGULIER Les indénombrables News / luggage / furniture / advice / + is Noms de sciences en - ics Economics is my favourite subject. Noms de jeux Billiards / Darts is … Deux noms de maladies The mumps / the measles is … Pays The United States / The Netherlands + is. (La règle est que tous les pays ayant une terminaison de pluriel prennent l’article the et s’accordent au singulier.) S’ACCORDENT AU PLURIEL Collectifs clergy / cattle / police + are Remarque People est un dénombrable pluriel : Some people, many people + verbe au pluriel. Sa particularité est qu’il n’accepte pas le singulier : a et one sont impossibles (sauf lorsque people signifie : « peuple »). ONT UN COMPORTEMENT MIXTE Certains collectifs • au singulier lorsqu’ils renvoient au groupe vu comme unité, • au pluriel lorsqu’ils désignent les éléments du groupe The government / audience / family / army/ crowd / party / enemy / committee + is / are Noms de gibier et de poissons d’eau douce Sheep (mouton), deer (cerf), trout (truite), salmon (saumon). a I saw a sheep ; the sheep was… : au singulier, le nom renvoie à une unité (« un mouton »). b The sheep are… : au pluriel, le nom renvoie à l’ensemble, au collectif (« les moutons »). I caught a fish / three fish : (pas de “s” au pluriel lorsqu’il s’agit d’un certain nombre d’unités). On peut trouver fishes, mais il y a alors renvoi à différentes variétés de poissons.

102


EXERCICES NIVEAU 1

2. Your luggage …… the way, Sir! a) is blocking b) are blocking 3. Your trousers …… torn. a) are b) is 4. Mathematics …… my favourite subject. a) are b) is 5. There …… furniture in this room. a) are too many b) is too much 6. Your clothes …… in the cupboard. a) is b) are 7. Darts …… my favourite game. a) is b) are 8. Her hair …… dark. a) are b) is 9. Billiards …… a very engrossing game. a) is b) are

NON-CORRIGÉ

1. Choisissez la réponse 1. People …… true stories. qui convient. a) like b) likes

EXERCICES NIVEAU 2

3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

103

Nobody phoned, did …… ? The progress made truly surprised them, didn’t …… ? The French fought for them, didn’t …… ? The sheep gathered in the field, didn’t …… ? The news came in late, didn’t …… ? Their advice astounded you, didn’t …… ? The rubbish will be disposed of, won’t …… ?

NON-CORRIGÉ

2. Complétez avec 1. The police arrested him, didn’t …… ? le pronom qui convient. 2. The United States will fight terrorism, won’t …… ?


CHAPITRE 12 EXPRESSION DE LA COMPARAISON 2. AUTRES TERMES DE COMPARAISON Also, too She does the washing and also does the cooking. She does the washing and she does the cooking too. Elle fait la lessive et aussi la cuisine (et la cuisine aussi). Notez la différence de position dans l’énoncé de also et too. Neither … nor He was neither handsome nor very clever. Il n’était ni beau ni très intelligent. Not … nor She didn’t come on Thursday, nor on Friday. Elle n’est pas venue jeudi, ni vendredi non plus.

COMPAREZ

Not … either He doesn’t do the washing, but he doesn’t do the cooking either. Il ne fait pas la lessive mais il ne fait pas la cuisine non plus. Neither, so et les réponses courtes a - I said he was wrong. - So did I. Moi aussi. b - I didn’t say anything. - Neither did I / I didn’t either / Me neither. Moi non plus. On emploie So lorsque l’énoncé précédent est positif et neither ou not … either lorsqu’il est négatif.

LIKE, UNLIKE, AS, WHEREAS Like (+ nom) et as (+ proposition) indiquent la comparaison. Unlike (+ nom) et whereas (+ proposition) indiquent l’opposition. Mary, like most students, works late at night. Mary, comme la plupart des étudiants travaille tard le soir. Mary works late at night, as do most students. Mary travaille tard le soir, comme le font la plupart des étudiants. Unlike Paul, most students work late at night. À la différence de Paul, la plupart des étudiants travaillent tard le soir. Paul doesn’t work late at night, whereas most students do. Paul ne travaille pas tard le soir, alors que la plupart des étudiants le font. NO SOONER … THAN, HARDLY … WHEN He had no sooner arrived than he decided to give up his new job. No sooner had he arrived than he decided to give up his new job. Hardly had he arrived when he decided to give up his new job. Il n’était pas plus tôt arrivé qu’il décida d’abandonner son nouveau travail. Ces trois énoncés sont équivalents ; on remarque l’inversion sujet-auxiliaire lorsque le terme restrictif ou négatif (no sooner ou hardly) est placé en tête.

142


EXERCICES NIVEAU 1

3. I work as much …… you do. 4. I had always known he was an idiot, but never …… clearly …… at that conference.

4. 5. 6. 7.

You’d better ask for (far) …… information. She’s not (pretty) …… as she used to be. What a good film! Far (interesting) …… than the other one! All the dresses fitted her, so she bought (expensive) …… one. She had to be careful with her money.

NON-CORRIGÉ

2. Mettez l’adjectif entre 1. She looks much (well) …… now! parenthèses à la forme 2. Don’t worry. It is …… (serious) than we thought. qui convient. 3. He is the (young) …… of the two.

AUTO-CORRIGÉ

1. Complétez avec 1. They found her more intelligent …… her brother. as, so, than, more. 2. There’s no denying that he’s not so handsome …… he used to be.

EXERCICES NIVEAU 2

143

you get there - sooner - better - the - the arrived - than - started - no - had he - crying - sooner - she much - he - the party - as - did - as - I enjoyed when - hardly - left - he picked up - had she - the phone

A recent report states that girls are closing the gap in maths and science.What’s more, they are now doing (well) …… , and in some cases (well) …… boys at A-level.The academic gap between the sexes appears at around the age of seven and has become marked by secondary school: girls tend to work (carefully) …… boys, are distracted (easily) …… and produce (neat) …… work.While boys prefer to play football or a computer game in their free time, girls are (likely) …… to read or talk to their friends or parents, so improving their literary skills. Many teachers find that the boys have (low) …… reading skills at 11 …… the girls.

NON-CORRIGÉ

3. Mettez l’adjectif ou l’adverbe entre parenthèses à la forme qui convient du comparatif, selon le sens de l’énoncé. Rajoutez les mots de liaison nécessaires (more, less, than, as).

1. 2. 3. 4.

AUTO-CORRIGÉ

2. Remettez en ordre les éléments donnés de manière à reconstituer des phrases cohérentes.


L’ANGLAIS ORAL       pour dÊvelopper la comprÊhension orale et amÊliorer la prononciation

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 5

04/04/2018 11:10


FICHE I MAÎTRISER L’ANGLAIS ORAL POUR MIEUX SE REPÉRER DANS LE FLUX SONORE La langue parlÊe, suite de mots accentuÊs et d’autres non accentuÊs souvent              

 

locuteur non anglophone. Certains ÊlÊments semblent  manquants  dans un ÊnoncÊ parlÊ ; or, ils correspondent à des mots grammaticaux  sous forme rÊduite . 1. Essayez de deviner les mots grammaticaux manquants indiquÊs par /‌/ à l’aide de la consonne et de la place qu’ils occupent. After killing one /v/ the guards, the murderer /kd/ easily /v/ shot the manager. Fiches 2, 3, 4, 5, 6.

POUR MIEUX PERCEVOIR LES NUANCES DE SENS L’accentuation vÊhicule du sens. – Par exemple, en français, il faut plusieurs mots (ou une rÊpÊtition) pour exprimer l’insistance :  Moi, je‌ .  

       

    

        Moi, je pense que‌  > I think‌ 2. Comparez la diffÊrence de sens entre les deux phrases. a. You are the clever one. > C’est toi qui es douÊ (sous-entendu  pas moi, pas lui, etc. ). b. You are clever. > Ah oui, toi, tu es douÊ, c’est sÝr. 3. Choisissez la traduction la mieux adaptÊe à l’accentuation.         

  ! "      #  $ 

 

 % "             Fiches 7 et 8.

POUR MIEUX SE FAIRE COMPRENDRE Pour un francophone, il y a deux obstacles à la prononciation rÊussie : – accentuer toutes les syllabes de façon identique (comme en français) : rien alors n’est  saillant  et on perd le sens ; – dÊformer la prononciation des mots grammaticaux : votre interlocuteur ne sait plus si vous parlez du passÊ ou du prÊsent, ni  qui fait quoi . ConnaÎtre certaines règles de base de prononciation permet d’Êviter que ce que l’on dit soit mal compris. Fiches 9 à 13.

209

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 7

04/04/2018 11:10


FICHE 2 COMPRENDRE LE RYTHME DE L’ANGLAIS &" ''

    *          "     

de comprÊhension. C’est l’alternance de mots accentuÊs et non accentuÊs qui caractÊrise l’anglais et le distingue du français. COMPAREZ

> What are the students doing? / Que font les Êlèves ? En français tous les mots sont accentuÊs, alors qu’en anglais tous ne le sont pas.

QU’ENTEND-ON LE MIEUX À L’ORAL ? Il se trouve que seuls certains mots sont clairement audibles à l’oral : ce sont les mots que l’on accentue. Ils structurent le discours à l’oral. 1.The students have gone home. 2. Michael told Helen that she was wrong. NB. Les mots en gras sont accentuÊs. Accentuer ou pas un mot ne relève pas du choix personnel (sauf dans le cas de l’emphase et du contraste). Il y a des règles d’accentuation des ÊnoncÊs qu’il faut connaÎtre pour mieux comprendre à l’oral et se faire comprendre. Dans un ÊnoncÊ ou une suite d’ÊnoncÊs, on accentue les mots qui portent une information nouvelle ou  remarquable . Du point de vue du son, les mots accentuÊs sont plus  appuyÊs . REMARQUE On parle de  mots accentuÊs , mais il faut se rappeler que dans le mot lui-même, il y a des règles d’accentuation (voir Fiches 10 à 13). > memory, remember, image, imagine

LES MOTS  LEXICAUX  Ce sont les noms, verbes, adjectifs, adverbes et ils sont le plus souvent accentuÊs (on parle de mots  porteurs de sens ). > I’ll send a new text. / J’enverrai un nouveau texte.

LES MOTS GRAMMATICAUX Ils peuvent être accentuÊs ou non, selon leur place dans l’ÊnoncÊ. > You can see me, can’t you? / Tu me vois, n’est-ce pas ? CAN est dÊsaccentuÊ mais CAN’T, en gras, est accentuÊ. SEE, verbe lexical, est Êgalement accentuÊ.

LES MOTS NON ACCENTUÉS Par exemple, les articles, les pronoms, les prĂŠpositions et les auxiliaires (en tout cas      "+    "



  0

    

gÊnÊral suivi d’un ou de plusieurs mots non accentuÊs, car la dÊsaccentuation de certains mots est la consÊquence de l’accentuation d’autres mots. > I’ll talk to you soon. / Je vous parlerai bientôt.

LES FORMES RÉDUITES Parmi les mots non accentuÊs, beaucoup apparaissent de plus sous forme rÊduite et donc transformÊe. Les formes rÊduites constituent les ÊlÊments qui semblent  manquants  dans un ÊnoncÊ parlÊ. Elles correspondent en gÊnÊral à des mots grammaticaux car pour

210

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 8

04/04/2018 11:10


L’ANGLAIS ORAL un locuteur anglophone, ces mots se dÊduisent facilement du contexte. Les mots ' 

1  2    3 '           

interlocuteur  exercÊ . Celui qui connaÎt bien la langue ne peut pas confondre HER et ARE, OF et HAVE bien que dans certains cas ces mots se prononcent exactement de la même manière : en effet, ces mots n’apparaissent jamais dans le même contexte grammatical. > (They have) never heard (of her). / Ils n’ont jamais entendu parler d’elle. NB. Les formes rÊduites sont entre parenthèses.

L’ACCENT PRINCIPAL DANS UN ÉNONCÉ 4          5          



ÊnoncÊ (ou groupe de sens), que le dernier mot soit un nom, un verbe, un auxiliaire ou une particule. Dans cette position, il n’a aucune valeur d’insistance. > He often plays tennis. / Il joue souvent au tennis. NB. Le mot soulignÊ est celui qui porte l’accent principal.

EXERCICES

2. Soulignez les mots à accentuer à l’oral. Lisez à haute voix.

1. Dan has left his mobile on the table. 2. I admire them but my brother doesn’t. 3. Simon has bought a new bike, hasn’t he? 4. You’ll have to remember the code. 5. We’ve never heard of them before.

AUTO-CORRIGÉ

   la nature des mots accentuĂŠs (en gras) : nom, adjectif, verbe, auxiliaire, adverbe.

— Hello. My name’s Kevin. — Where do you live Kevin? — London. — Are you Spanish? — Yes, I am. I live in Madrid. Are you British?

211

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 9

13/04/2018 14:55


FICHE 3 CONNAÎTRE LES MOTS NON ACCENTUÉS La prononciation des mots grammaticaux (> formes pleines / rÊduites) peut varier selon le type d’ÊnoncÊ, le contexte et le sens (reprise, contraste, mise en relief).

POURQUOI L’ANGLAIS ORAL EST-IL PARFOIS DIFFICILE ? Certains mots, lorsqu’ils sont non accentuÊs sont moins facilement audibles : – les voyelles sont transformÊes et la voyelle // est prÊdominante, – on n’entend donc souvent que les consonnes. Lorsque plusieurs mots non accentuÊs se suivent, il n’y a aucune pause entre eux. You can open it se prononce en  collant  les mots > 

SONT GÉNÉRALEMENT NON ACCENTUÉS : – les articles (THE et A-AN) et les dĂŠterminants possessifs (MY, YOUR, HIS, HER, etc.), – les pronoms personnels (I, YOU, HE, SHE, etc.) et relatifs (THAT, WHO, WHICH), – la conjonction de subordination THAT, – les prĂŠpositions (ON, FOR, WITH, etc.),   3       "

DANS LES ÉNONCÉS CI-DESSOUS, LES MOTS ACCENTUÉS SONT EN GRAS. Shut the door! What’s your name? The boys had invented a new game. She will win. Go to bed! I know that it’s too late. I’m looking for the name of that street.

212

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 10

13/04/2018 14:55


L’ANGLAIS ORAL

EXERCICES

AUTO-CORRIGÉ

1. Mettez entre parenthèses les mots, ou suites de mots, qui ne seront normalement pas accentués à l’oral. Lisez les énoncés à haute voix.

1. The employees have left the building. 2. David told me that I was wrong. 3. Paul has made the right decision. 4. I forgot to leave the keys on the table. 5. Take it out! 6. He is smiling at her. 7. Mia’s flat is bigger than mine. 8. Do you like my new jacket?

2. Même exercice. Roylott Holmes Roylott Holmes Roylott Holmes Roylott

Which of you is Holmes? I am. Who are you? Dr. Roylott. Indeed, Doctor. Please take a seat. No. I will not. Helen has been here. I have traced her. What has she been saying to you? It is a little cold for the time of the year. What has she been saying to you? I know you! I have heard of you before! I know that Helen has been here. I traced her! I am a dangerous man! Adapted from The Speckled Band, Sir Arthur Conan Doyle

3. Écrivez les mots correspondant aux sons entre barres obliques. Attention, certains mots sont sous forme réduite et il peut y en avoir plusieurs à la suite.

1. Nobody /əzhəd/ a chance to have a look at it yet. 2. /aɪv/ seen most /əvə/ films. 3. /jʊ/ can’t /əv/ heard /əvɪz/ father. 4. /djʊhəv/ any idea what /ɪz/ been doing?

213

Grammaire Rais 1 - ajouts 2018.indd 11

19/04/2018 11:40


TABLE DES MATIÈRES Préface de Janine Bouscaren . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 CHAPITRE 1 TEMPS ET ASPECTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Le temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 L’aspect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Tableau des formes verbales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 1. Questions de point de vue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2. Présent simple et présent Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . 10 2.1. Le présent simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Caractéristique permanente, habitude . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Apport d’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Verbes d’état . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Do . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 2.2. Le présent Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Description de la situation présente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Actions en cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Commentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 2.3. Quelle forme choisir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Always . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Now et next . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Tomorrow . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Have . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 See . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Think . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 3. Prétérit simple et prétérit Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . 16 Prétérit simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Prétérit Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Used to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 4. Present perfect et prétérit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 4.1. Valeur des deux formes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Le present perfect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Le prétérit simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Résultat présent ou événement passé ? . . . . . . . . . . . . . . . . 18 4.2. Les adverbes du present perfect et du prétérit . . . . . 20 Le prétérit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20 Le present perfect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 5. Present perfect simple et present perfect Be + ing . . . . 22 Le present perfect Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Present perfect simple ou Be + ing ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22 For et since . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 6. Le pluperfect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Résultat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Antériorité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Style indirect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Le pluperfect Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 7. Passé, présent ou avenir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Le prétérit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Le futur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 CHAPITRE 2 DATE, DURÉE, RELATIONS TEMPORELLES . . . . . 28 A . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 After . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Ago . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Already . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Always . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 As . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 As soon as . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 As long as . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Before . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 By . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 During . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Ever . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32


For et since . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 How long . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 How often . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 On . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Once . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Over the last… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Since . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Still et yet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Until et till . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 When . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Quelques problèmes de traduction français-anglais . . . . . . . 40 Depuis et il y a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 CHAPITRE 3 TYPES D’ÉNONCÉS ET FONCTION DE L’AUXILIAIRE . . . . . . . . . . . . . . 44 1. Énoncés affirmatifs et reprises « emphatiques » . . . . 44 Énoncés affirmatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Énoncés « emphatiques » en do - did . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 2. Énoncés négatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Not . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Les composés de no . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Inversion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Fail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 3. Énoncés interrogatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Yes / no questions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Who, what, which . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Who et what : sujet ou complément ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Who / what et les prépositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Whose : question sur la possession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Why ou what for ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Where ou how far ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 When, how long, ou how often ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 How ou what… like ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 How + adjectif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 How much ou how many ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Incises dans les interrogatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 4. Les réponses courtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Réponses courtes avec auxilliaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Réponses courtes et modaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 So, neither et les réponses courtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 I think so, I hope so . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 I suppose not, I hope not . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 5. “Tags” interrogatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 6. Les énoncés à l’impératif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Ordre adressé à You . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 Ordre adressé à we . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 CHAPITRE 4 LA MODALITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 1. Le prétérit modal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 1.1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 L’hypothèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 As if . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Should et l’hypothèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 1.2. Souhait, regret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 If only . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Wish et le prétérit modal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Wish et le pluperfect modal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Wish suivi de would et could . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 I’d rather . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62


1.3. Paraphrases et transformations . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 L’hypothèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Souhait, regret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 1.4. Autres emplois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 It’s time . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Les relatives et l’irréel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Les modaux et le prétérit modal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 2. Les auxiliaires modaux : introduction . . . . . . . . . . . . 68 Les deux valeurs des modaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 Qu’est-ce que la modalité ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 Les modaux : forme du présent et forme du passé . . . . . . . 68 3. Can, can’t et could . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Can SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Can’t SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 Could . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 4. May, might . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 May SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 May SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 Might SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 Might SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 5. Must, mustn’t et needn’t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Must SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Must SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Need . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 6. Will, would . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Will SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Will SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Would SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Would SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 7. Shall, should . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Shall SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Shall SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Should SENS 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Should SENS 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 8. L’expression du jugement dans les structures en that + should . . . . . . . . . . . . . . 80 Expression du nécessaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Jugement de probabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 Jugement appréciatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 9. Modaux et « équivalents » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 10. L’expression de la probabilité et le passé . . . . . . . . . 84 La forme passée du modal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Probabilité d’un fait présent, passé ou futur . . . . . . . . . . . . . 84 11. Degrés de probabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Probabilité faible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Probabilité moyenne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Nécessité dans la probabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 Probabilité forte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 12. Probabilité et négation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 Can’t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 May not . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 Transformation des énoncés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 13. Quelques problèmes d’interprétation . . . . . . . . . . . . 90 Les modaux et la forme Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 Que signifie la forme Be + ing avec will ? . . . . . . . . . . . . . . . . 90 Les modaux et la forme en Have -en . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 La forme modal + Have -en renvoie-t-elle à du passé ? . . . . 90 La forme modal + Have -en implique-t-elle que l’action a été réalisée ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92


CHAPITRE 5 EXPRESSIONS DU FUTUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Be going to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Will - won’t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Will ou shall ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Will Be + ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Be about to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Be bound to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Be sure to, be certain to, be likely to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Is to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 CHAPITRE 6 DÉNOMBRABLES, INDÉNOMBRABLES ET DÉTERMINANTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Les déterminants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Les dénombrables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Les indénombrables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Singuliers et pluriels particuliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102 S’accordent au singulier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102 S’accordent au pluriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102 Ont un comportement mixte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102 CHAPITRE 7 LES ARTICLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 1. Choix de l’article . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 2. L’article a - an . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 A ou an ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 A ou ø ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 3. L’article the . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Détermination par le contexte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Détermination par la situation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 4. Article ø . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 La notion, l’expression de la généralité . . . . . . . . . . . . . . . . 112 Le nom propre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 5. Some et le pluriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 ø - s est-il remplaçable par some ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 6. L’article et les énoncés exclamatifs . . . . . . . . . . . . . 116 What . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 How . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 CHAPITRE 8 LE GÉNITIF OU LE CAS POSSESSIF “ ’S ” . . . . . . 118 La possession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Autres cas de génitif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Le génitif générique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Les possessifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 CHAPITRE 9 QUANTIFIEURS ET INDÉFINIS . . . . . . . . . . . . . . . 122 Some, any . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Any et no . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Any ou a ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Some, any : qualité ou quantité ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Expression de la quantité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 Quantité et comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 De l’unité à la totalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Quantifieurs + of . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Most ou the most ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 All ou the whole ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Other . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 L’expression du nombre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 CHAPITRE 10 PRONOMS ET SITUATION D’ÉNONCIATION . . 130 Renvoi aux personnes ou aux objets . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130 Renvoi à la situation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132 Composés de some, any, no every . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134 Both, either ou neither ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134


CHAPITRE 11 ADJECTIFS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Place des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Adjectifs substantivés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Les participes employés comme adjectifs . . . . . . . . . . . . . . 136 CHAPITRE 12 EXPRESSION DE LA COMPARAISON . . . . . . . . . 138 1. Comparatif et superlatif des adjectifs . . . . . . . . . . . 138 Adjectifs courts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Adjectifs longs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Adjectifs courts ou longs ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 The + comparatif, the + superlatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Comparatif et superlatif irréguliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 As, more . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 2. Autres termes de comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Like, unlike, as, whereas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 No sooner … than, hardly … when . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Same, different . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144 Quantité et comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144 Syntaxe et lexique de la comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . . 144 CHAPITRE 13 MOTS COMPOSÉS, MOTS DÉRIVÉS . . . . . . . . . . . 146 1. Adjectifs composés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 Adjectif composé avec verbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 Adjectif composé sans verbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 2. Noms composés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 3. Mots dérivés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150 CHAPITRE 14 1. 2. 3. 4.

5.

6. 7. 8.

INFINITIF, GÉRONDIF, BASE VERBALE . . . . . . . . 152 La base verbale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152 L’infinitif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154 Le gérondif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Fonctions du gérondif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Sont suivis du gérondif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Prépositions et gérondif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158 Le cas de for . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158 Le cas de to . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158 Verbes ou expressions suivis de to-préposition . . . . . . . . . 158 Infinitif ou gérondif ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Want, need . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Try . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Help, I can’t help . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 Infinitif et gérondif + Have -en . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162 Infinitif et Have -en . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162 Gérondif et Have -en . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162 Les nominalisations en -ing . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164 Statut verbal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164 Statut nominal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164 Verbes de perception . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164

CHAPITRE 15 LA PROPOSITION INFINITIVE . . . . . . . . . . . . . . . 166 La proposition infinitive complément d’objet . . . . . . . . . . . 166 La proposition infinitive introduite par for . . . . . . . . . . . . . . 166 Proposition infinitive et transformations . . . . . . . . . . . . . . . 168 CHAPITRE 16 STRUCTURES CAUSATIVES . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Make + base verbale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Have + base verbale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Have + participe passé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 Let + base verbale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 Force, get, cause + infinitif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 « Faire faire » : problèmes de traduction . . . . . . . . . . . . . . . 172


CHAPITRE 17 LES PROPOSITIONS SUBORDONNÉES RELATIVES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Les pronoms relatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Les deux types de relatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Le pronom relatif est sujet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Le pronom relatif est complĂŠment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Pronoms relatifs et prĂŠpositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 What et which : ce que, ce qui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 Traductions de ÂŤ dont Âť . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 Traductions de ÂŤ oĂš Âť . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 CHAPITRE 18 SUBORDONNÉES COMPLÉTIVES ET CIRCONSTANCIELLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 1. Les subordonnĂŠes en that . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 I think that‌, it’s funny that‌ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 2. Les subordonnĂŠes en WH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 What, when, how, whether . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 What . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 When . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 It et les subordonnĂŠes en WH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 How . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180 Ever et les mots en WH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180 PrĂŠpositions et mots en WH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180 Whether . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180 3. But, cause, consĂŠquence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182 But et cause . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182 But, consĂŠquence, crainte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182 4. Hypothèse et condition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Hypothèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Condition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 5. Opposition et concession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Though ou whereas ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Though, however, no matter how . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Though et as . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 However, whatever et l’expression de la concession . . . . . . . 186 CHAPITRE 19 LE STYLE INDIRECT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Valeur des ĂŠnoncĂŠs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Liens logiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Phrases interrogatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Phrases exclamatives et phrases Ă l’impĂŠratif . . . . . . . . . . . 190 Formes verbales introductrices du discours indirect . . . . . 190 Transformation du prĂŠsent au style indirect passĂŠ . . . . . . . 190 PrĂŠtĂŠrit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192 Autres formes verbales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192 Le style indirect libre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192 CHAPITRE 20 LA VOIX PASSIVE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Forme et valeur des ĂŠnoncĂŠs passifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Transformation des complĂŠments en sujets de la voix passive 194 Passivation des structures complexes . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 Passif notionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 Valeur passive du gĂŠrondif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 CHAPITRE 21 PRÉPOSITIONS ET PARTICULES ADVERBIALES 198 Verbes prĂŠpositionnels et verbes Ă  particule adverbiale . . . 198 PrĂŠpositions dans les formes verbales, adjectivales, nominales 200 Verbes Ă  particule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 0 ERKPEMWSVEP Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Verbes irrĂŠguliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 CorrigĂŠs des exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2


Profile for TO Groupe

Grammaire raisonnée 1. Anglais, de S. Persec - Editions Ophrys  

Une grammaire qui explique le "pourquoi" des règles. Des exercices en deux niveaux - Niveau 1 : Consolidation des bases, révision (classe de...

Grammaire raisonnée 1. Anglais, de S. Persec - Editions Ophrys  

Une grammaire qui explique le "pourquoi" des règles. Des exercices en deux niveaux - Niveau 1 : Consolidation des bases, révision (classe de...

Profile for togroupe
Advertisement