Page 1


Chez le même éditeur : – La didactique au CAPES d'anglais - préparation aux 2 épreuves d'admission A.I. Pinéda – Traduction et analyse linguistique – CAPES d’anglais J. Dupont, S. Pickford, O. Simonin – Outils pour le commentaire de traduction en anglais – Thèmes et versions J. Szlamowicz – Le mot et l’idée Anglais 2 C. Bouscaren, A. Mounolou, J. Rey – Grammaire raisonnée 2 S. Persec, J.C. Burgué – Grammaire TOEIC TOEFL S. Lecomte, S. Scotto

Suivi éditorial : Alyona Chumak Relecture : Marion Plumet Mise en pages  : Nord Compo Couverture : Bérengère Verret, Tiffany Thomas

La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproduction strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les Articles 425 et suivants du Code pénal. ISBN : 978-2-7080-1542-5 © Éditions OPHRYS, 2019 Éditions OPHRYS, 5 avenue de la République, 75011 Paris www.ophrys.fr


SOMMAIRE Introduction .......................................................................................................................

7

Partie 1. Partie théorique et disciplinaire : tout ce qu’il faut savoir sur l’épreuve A. Une épreuve en deux parties distinctes ...................................................................

10

B. Première partie en anglais.......................................................................................... 1- La consigne : des termes-clés qui peuvent être trompeurs .......................................... 2- Une notion proposée à côté de laquelle il ne faut pas passer ! .................................... a. Comment traduire les entrées culturelles ? ............................................................... Traductions neutres ...................................................................................................... Quelques exemples de traductions orientées................................................................. b. Que faire avec cette notion ? ...................................................................................... 3- Quel genre de document allez-vous avoir ?................................................................... 4- Quel genre de fait culturel va-t-on vous proposer ? ...................................................... 5- Qu’attend-on de vous ?................................................................................................... a. La finalité de l’épreuve ................................................................................................ b. Le bagage culturel....................................................................................................... c. Le bagage lexical ......................................................................................................... Les verbes descriptifs .................................................................................................... Les verbes de parole ..................................................................................................... Décrire une musique ..................................................................................................... Décrire des plans de cadrage ........................................................................................ Décrire une image ......................................................................................................... d. La voix et le regard...................................................................................................... e. Le bagage grammatical ............................................................................................... Les erreurs d’inattention ............................................................................................... Les doubles sujets ......................................................................................................... Les erreurs dans les subordonnées ............................................................................... Les erreurs sur des verbes à construction particulière ................................................... Les confusions F1/F1BE + V-ING .................................................................................... Les confusions entre AS et LIKE ...................................................................................... Les calques ................................................................................................................... Les impardonnables ..................................................................................................... Le saviez-vous ?............................................................................................................. 6- Comment « attaquer » le document ? Méthodologie d’étude....................................... 7- L’Entretien post-présentation......................................................................................... 8- FAQs : Foire aux questions .............................................................................................

12 12 12 12 12 13 16 16 17 18 18 19 19 19 19 19 21 21 22 23 23 24 24 25 26 26 27 27 28 29 39 41

C. Un lien possible entre les deux sous-épreuves ........................................................

Fiche de synonymes .........................................................................................................

48 49

D. Seconde partie en français ......................................................................................... 1- Des termes-clés révélateurs ........................................................................................... 2- Un enjeu pédagogique à côté duquel il ne faut pas passer ......................................... 3- Quel genre de documents allez-vous avoir ? ................................................................. 4- Qu’attend-on de vous ?................................................................................................... a. La finalité de l’épreuve ................................................................................................ Proposer une réflexion professionnelle ......................................................................... Dégager une problématique..........................................................................................

50 50 51 51 53 53 53 53


Développer une analyse en trois temps ......................................................................... Quelques petits tuyaux supplémentaires ....................................................................... b. Le bagage institutionnel ............................................................................................. c. Le bagage didactique et lexical ................................................................................... d. La voix et le regard...................................................................................................... e. Les erreurs à éviter ..................................................................................................... f. Les impardonnables .................................................................................................... g. Le saviez-vous ? ........................................................................................................... 5- Comment « attaquer » le dossier ? ................................................................................ 6- FAQs : Foire aux questions ............................................................................................. 7- Tableau d’aide non exhaustif : exemples de besoins et pistes ..................................... 8- Vrai ou faux ? Testez vos connaissances ! ...................................................................... 9- Quelques questions possibles durant l’entretien ..........................................................

Fiche de synonymes .........................................................................................................

54 54 55 61 64 64 66 67 68 75 77 82 83 84

Partie 2. Mise en pratique : EED Première partie. Exemples de sujets A. Exemples de sujets corrigés........................................................................................ 1- Sujet n° 1 ......................................................................................................................... a. Suggestion de présentation ........................................................................................ b. Quelques remarques .................................................................................................. c. Le brouillon.................................................................................................................. 2- Sujet n° 2 ......................................................................................................................... a. Suggestion de présentation ........................................................................................ b. Quelques remarques .................................................................................................. 3- Sujet n° 3 ......................................................................................................................... a. Suggestion de présentation ........................................................................................ b. Quelques remarques ..................................................................................................

86 86 86 89 89 91 91 93 93 93 95

B. Autres exemples de sujets, avec prestations de candidats ................................... 1- Sujet n°4.......................................................................................................................... a. Présentation du candidat n° 1 .................................................................................... b. Analyse de la prestation du candidat n° 1 ................................................................. Remarques sur la langue .............................................................................................. Remarques sur la prononciation ................................................................................... Remarques sur le contenu ............................................................................................ c. Présentation du candidat n°2 ..................................................................................... d. Analyse de la prestation du candidat n° 2 ................................................................. Remarques sur la langue .............................................................................................. Remarques sur le contenu ............................................................................................ e. Récapitulatif de l’analyse des deux candidats ............................................................ f. Quelques pistes pour rattacher les arguments des candidats à la notion ................ Candidat n° 1 ............................................................................................................... Candidat n° 2 ............................................................................................................... 2- Sujet n° 5 ......................................................................................................................... a. Présentation du candidat n° 1 .................................................................................... b. Analyse de la prestation du candidat n° 1 ................................................................. Remarques sur la langue .............................................................................................. Remarques sur la prononciation ................................................................................... Remarques sur le contenu ............................................................................................ c. Présentation du candidat n° 2 .................................................................................... d. Analyse de la prestation du candidat n° 2 ................................................................. Remarques sur la langue .............................................................................................. Remarques sur la prononciation ................................................................................... Remarques sur le contenu ............................................................................................ e. Récapitulatif de l’analyse des deux candidats ............................................................ f. Quelques pistes pour aller au-delà des repérages .....................................................

96 96 96 99 99 101 101 103 105 105 106 108 109 109 110 111 111 113 113 114 114 115 117 117 118 119 120 121


C. Et si l’on changeait de notion ? ................................................................................... 124 1- Hope and Glory: Myths and Heroes ................................................................................ 124 2- On the Road: Languages, Here and Elsewhere .............................................................. 126 D. Méthodologie de la problématisation ....................................................................... 1- Temps 1 : Dégagement des axes de réflexion liés à la thématique .............................. 2- Temps 2 : Dégagement des axes de réflexion liés au document ................................. 3- Temps 3 : Synthétisation ................................................................................................ 4- Temps 4 : Dégagement des zones de convergence ...................................................... 5- Temps 5 : Mise à jour du genre de problématique ....................................................... 6- Temps 6 : Mise en mot de la problématique ................................................................. 7- Application de la méthodologie pour d’autres sujets.................................................... 8- Carte mentale récapitulative ..........................................................................................

129 129 130 130 131 132 132 133 134

Partie 3. Mise en pratique : EED Seconde partie, volet didactique. Exemples de sujets A. Exemples de sujets corrigés........................................................................................ 1- Sujet n° 1 ......................................................................................................................... a. Le dossier documentaire ............................................................................................ b. Lecture analytique du dossier .................................................................................... 1- Lecture du contexte et de la situation d’enseignement ............................................... 2- Lecture des productions d’élèves ............................................................................... 3- Bilan de lecture par rapport aux consignes ............................................................... 4- Analyse des productions à la lumière des descripteurs .............................................. 5- Mise en place d’actions futures ................................................................................. c. Suggestion de plan pour l’étude des documents de cadrage .................................... 2- Sujet n° 2 ......................................................................................................................... a. Le dossier documentaire ............................................................................................ b. Suggestion de présentation........................................................................................ c. Questionnement possible de la part du jury ..............................................................

136 136 136 139 139 141 142 142 142 144 145 145 147 152

B. Exemples de sujets avec prestations de candidats ................................................. 1- Sujet n° 3 ......................................................................................................................... a. Le dossier documentaire ............................................................................................ b. Présentation du candidat n° 1 .................................................................................... Remarques positives ..................................................................................................... Maladresses de formulation ......................................................................................... Analyse du contenu ....................................................................................................... Synthèse de la prestation .............................................................................................. Questions qui pourraient être posées au candidat n° 1 ................................................. Conseils pour améliorer la prestation ........................................................................... c. Présentation du candidat n° 2 .................................................................................... Maladresses de formulation ......................................................................................... Analyse du contenu ....................................................................................................... Notes sur la terminologie didactique............................................................................. Synthèse de la prestation .............................................................................................. Questions qui pourraient être posées au candidat n° 2 ................................................. d. Conclusion comparative des deux prestations .......................................................... e. Suggestion de présentation ........................................................................................ 2- Sujet n°4.......................................................................................................................... a. Le dossier documentaire ............................................................................................ b. Présentation du candidat n° 1 .................................................................................... Maladresses de formulation ......................................................................................... Analyse du contenu ....................................................................................................... Notes sur la terminologie didactique............................................................................. Synthèse de la prestation .............................................................................................. Questions qui pourraient être posées au candidat n° 1 .................................................

153 153 153 155 157 157 158 160 160 160 161 163 164 165 166 168 168 170 176 176 179 181 181 183 183 185


c. Présentation du candidat n° 2 .................................................................................... Maladresses de formulation ......................................................................................... Analyse du contenu ....................................................................................................... Notes sur la terminologie didactique............................................................................. Synthèse de la prestation .............................................................................................. Questions qui pourraient être posées au candidat n° 2 ................................................. d. Conclusion comparative des deux prestations .......................................................... e. Suggestion de présentation ........................................................................................

185 187 187 188 188 189 190 191

C. Et si l’on retirait les productions ?.............................................................................. 1- Le dossier documentaire ................................................................................................ 2- Analyse du dossier.......................................................................................................... 3- Que remarque-t-on suite à cette étude ?.......................................................................

196 196 198 203

D. Méthodologie de la problématisation ....................................................................... 204 Application à partir de dossiers de didactique .................................................................. 204 Partie 4. Sujets complets à travailler en autonomie A. Sujet autocorrectif n° 1 ............................................................................................... 209 B. Sujet autocorrectif n° 2 ............................................................................................... 211 C. Sujet autocorrectif n° 3 ............................................................................................... 214 Annexes .............................................................................................................................. 217


INTRODUCTION Cet ouvrage a pour but de proposer une préparation complète à l’épreuve d’entretien à partir d’un dossier. Cette épreuve est l’une des deux épreuves d’admission du concours de recrutement du CAPES externe d’anglais, mais également du CAPLP ou CAFEP. Elle est aussi la moins connue car la plus récente, c’est pourquoi elle est souvent redoutée. Cet ouvrage va vous permettre de vous entraîner au traitement de sujets de chacune des 2 parties de l’épreuve, et d’écouter des suggestions de présentation de sujets, qui seront soumises à analyse, ainsi que des propositions de corrigés. Vous disposerez donc à la fois du script mais également de l’enregistrement audio, afin de mieux appréhender le rendu de l’épreuve, que ce soit en terme de diction et prononciation qu’en terme de durée de l’exposé. Après vous avoir présenté et analysé l’épreuve dans son ensemble, cet ouvrage vous proposera de vous plonger indépendamment dans l’une puis dans l’autre partie. Chacune sera alors décortiquée avec plus de précisions. Dans un premier temps, nous vous invitons à vous familiariser avec le contenu de l’épreuve d’entretien à partir d’un dossier.

Les documents vidéo et Les enregistrements audio sont disponibles sur le site www.ophrys.fr, sur la page de l’ouvrage.

7


Partie 1

Partie théorique et ­disciplinaire : tout ce qu’il­faut­savoir­ sur l’épreuve


Partie 1

A. UNE ÉPREUVE EN DEUX PARTIES DISTINCTES Durant le traitement de cette épreuve, vous allez devoir passer d’une première partie en langue anglaise, essentiellement axée sur de l’analyse approfondie, voire littéraire d’un document audio ou vidéo, à une seconde partie en français, qui se consacrera à la didactique. Le passage à l’oral se scinde en deux parties distinctes et d’égale longueur, chacune d’une demi-heure, s’articulant comme suit : 15 minutes d’exposé en anglais, suivies de 15 minutes d’entretien en anglais. Puis 15 minutes d’exposé didactique et pédagogique en français, suivies de 15 minutes de questions en français. La gymnastique cérébrale occasionnée par le recours aux deux langues dans la même épreuve est rendue d’autant plus ardue que vous ne disposez que de 2 heures de préparation pour la totalité de l’épreuve. La gestion du temps est donc primordiale. Elle ne va se mettre en place que par l’entraînement. Deux options s’offrent à vous : • Limiter dès le départ votre temps de préparation à deux heures si vous travaillez un sujet d’EED complet, et à environ une heure si vous ne travaillez qu’une partie. En effet, en calibrant dès le départ votre temps de préparation, le temps d’accès à un niveau d’analyse plus profond va petit à petit se raccourcir, et dans le même temps, vous explorerez plus de pistes et atteindrez un niveau d’analyse plus pertinent que lors des premiers essais, qui vont vous sembler désastreux. Pas de panique ! Il n’est pas anormal, lors du premier, du second, voire du troisième entraînement, de ne parvenir qu’à un premier niveau d’analyse, relativement superficiel. Les progrès se feront sentir à partir du second, voire du troisième sujet travaillé. • Vous pouvez également choisir de traiter un ou deux premiers sujets en profondeur, en faisant fi du temps de préparation, et en ayant comme objectif d’atteindre une portée symbolique plus grande, une analyse plus savante ou plus profonde, de proposer une problématique saisissante et un plan cohérent. Dans ce cas, votre objectif à long terme va être de tenter d’égaler le niveau d’exigence atteint au premier sujet, mais en réduisant peu à peu le temps de préparation. • Quelle option choisir ? Bien entendu, chaque personne travaille et réfléchit différemment. Cela dit, nous vous conseillons de calibrer votre temps dès le départ. En effet, bien que le cerveau ne soit pas un muscle, les scientifiques s’accordent à dire que l’on peut lui soumettre un entraînement musculaire et le rendre plus performant. On peut ainsi augmenter « l’espace de stockage » en mémorisant de plus en plus de choses, et l’on peut également le rendre plus réactif, plus prompt à effectuer certaines opérations mentales. Ainsi, si les conditions sont toujours les mêmes (le même temps de préparation), il s’agira d’imposer à votre esprit une cadence plus soutenue dans les opérations mentales que vous allez reproduire, telles que la prise de note, l’extraction des idées, la création de liens (analytiques, symboliques), etc. En revanche, si l’on modifie le contexte sans cesse, en réduisant progressivement le temps de préparation, il n’est pas certain que votre cerveau parvienne à fournir les mêmes performances s’il doit s’adapter à chaque fois à une nouvelle plage horaire. Encore une fois, vous êtes seul juge : pourquoi ne pas essayer les deux ? Ainsi, vous adopterez la technique qui vous correspond le mieux ! Commencez par exemple par un sujet en chronométrant votre préparation, puis reprenez le même sujet en prenant tout votre temps. Vous identifierez peut-être ainsi le processus mental qui vous a permis d’accéder à une analyse plus satisfaisante, et vous serez peut-être à même

10


A. Uneépreuve épreuveen deux parties distinctes en deux parties distinctes  A. Une

de reproduire cet acte de pensée d’une manière plus prompte. Une autre option pour essayer les deux méthodes consisterait à effectuer deux ou trois sujets en temps limité, puis un quatrième en temps non limité, dans le même but de repérer un moment, un instant ou une condition propice à la naissance d’une idée captivante. À l’instant où cette idée survient, essayez d’identifier de quel élément elle a émané : était-ce un repérage, une réflexion, un cheminement de pensée ? Par quelles étapes êtes-vous passé afin de parvenir à générer cette analyse ? Ai-je laissé ma pensée vagabonder pour découvrir inopinément cette piste, ou au contraire cette interprétation a-t-elle été le fruit d’une réflexion ininterrompue ? À vous de découvrir comment vous fonctionnez. Seul ce travail d’investigation vous permettra : 1- De connaître vos qualités et capacités réflexives. 2- De les dépasser pour atteindre d’autres limites, que vous pourrez peut-être encore repousser, et ainsi de suite. Sachez enfin que le jury est conscient du peu de temps de préparation dont vous disposez. C’est pourquoi votre analyse ne se veut pas forcément exhaustive. En revanche, elle se doit d’être approfondie. En d’autres termes, vous ne pourrez pas explorer tous les axes d’études que vous allez peut-être mettre à jour. Mais ceux que vous allez décider d’exploiter devront l’être de manière aboutie. Le niveau d’analyse exigé est élevé. Exhaustivité, non, mais approfondissement, oui !

11


Partie 1

Partie théorique et disciPlinaire

B. PREMIÈRE PARTIE en anGlais 1- La consigne : des termes-clés qui peuvent être trompeurs « En lien avec la notion retenue, vous procéderez à la présentation et à l’analyse du document 1. » Attention, bien que les consignes soient en français, il s’agit bien d’une épreuve en langue anglaise. les termes-clés que sont « présentation » et « analyse » peuvent se révéler trompeurs de par leur coordination par la conjonction « et ». en effet, il ne s’agit pas de présenter dans un premier temps le document, par exemple en rendant compte de son contenu, puis dans un second temps de l’analyser, mais bien de proposer une analyse approfondie et structurée du dit document.

2- Une notion proposée à côté de laquelle il ne faut pas passer ! le dossier est proposé sous l’éclairage d’une notion et/ou thématique du programme des collèges ou des lycées.

a. Comment traduire les entrées culturelles ? nous vous proposons quelques suggestions de traduction dans les paragraphes qui suivent. Mais attention ! Il ne s’agit pas de proposer une traduction rigide, refroidie, toute faite. l’enjeu, et l’intérêt de cette mise en perspective, est d’ouvrir cette notion aux possibilités analytiques qu’elle recèle dans le sillage du document. s’il est indispensable de savoir traduire une notion en anglais, et qu’il semble plus naturel de s’y référer en anglais lors d’un exposé en langue étrangère, pour ne pas couper la communication par un maladroit mélange des langues, cette traduction n’est qu’un point de départ vers votre définition de cette notion en regard du document. certains candidats proposent de s’y référer en français, puis de la traduire. c’est également une option. ainsi, nous allons vous proposer dans un premier temps une traduction neutre, passe-partout de ces entrées culturelles, puis nous développerons certaines d’entre elles afin de vous laisser entrevoir les perspectives qui s’offriront à vous lorsque vous découvrirez le sujet.

Traductions neutres • au cycle 3 (incluant la classe de 6e), les notions sont les suivantes : ––Vie quotidienne et cadre de vie : Everyday/Daily life and living conditions ––repères géographiques, historiques et culturels : cultural landmarks in the Englishspeaking world. ––l’imaginaire : imagination.

12


Premièrepartie partieen anglais en anglais  B. B.Première

• Au cycle 4 (5e, 4e, 3e), nous retrouvons quatre thématiques : ––L’ici et l’ailleurs, langages : Languages: here and elsewhere. ––Écoles et sociétés : Schools and societies. ––Voyages et migrations : Moving and travelling. ––Rencontres avec d’autres cultures : Encountering other cultures. • La seconde s’articule autour d’un grand axe, intitulé « L’Art de vivre ensemble », Living together in Harmony, qui se décline en trois sous-axes, que voici : ––Mémoire ou héritage : Memory and legacy/Memory or legacy. ––Appartenance : Sense of belonging. ––Avenir : Envisioning the future/Perspectives of the future. • Le cycle terminal (1re et terminale) développe quatre notions : ––Lieux et formes de Pouvoir : Places and forms of power/power, types and sites/seats and forms of power. ––L’idée de Progrès : The idea/the notion/the concept of progress. ––Mythes et Héros : Myths and heroes. ––Espaces et échanges : Spaces and exchanges/Space and reciprocity. • Enfin, les thématiques de la LELE (Littérature Étrangère en Langue Étrangère), apparaissent également dans les sujets de CAPES. Elles sont au nombre de six, et invitent les élèves du cycle terminal (et les candidats au concours) à considérer les axes d’étude suivants : ––Jeu de l’écrivain et Je de l’écriture : the I and the eye. ––Rencontres avec l’autre, l’amour, l’amitié : meeting / encountering the other, love and friendship. ––Voyages, parcours initiatiques, exil : Travel, exile and initiatory journey. ––L’écrivain dans son siècle : The writer in his/her time. ––Le personnage, ses figures et ses avatars : The character, representations and metamorphosis. ––L’imaginaire : se décline en plusieurs sous-axes tels que l’absurde, l’onirisme, la folie, l’étrange, le merveilleux : Dream and imagination.

Quelques exemples de traductions orientées : • École et société : Les termes apparaissent bien au singulier dans les instructions officielles. Mais le développement de thématiques qui s’ensuit invite l’enseignant/le candidat à envisager deux options : ––L’option Ø-N-z : cette « équation linguistique » symbolise la traduction par un pluriel dit d’extraction multiple. La traduction de cette entrée culturelle par schools and societies nous semble possible de par l’invitation à envisager les divers systèmes scolaires et à les comparer. Ainsi, une telle approche envisage que l’on considère la multiplicité de systèmes distincts, donc plusieurs écoles, plusieurs sociétés, que l’on va être amené à mettre en parallèle, contraster, opposer… ––L’option Ø N : School and Society. La traduction par un singulier renvoie ici au notionnel. Un tel choix de traduction indique un autre angle d’approche : il ne s’agira pas d’envisager les divers systèmes existants ou coexistant, mais de s’intéresser à ce que l’École avec un E majuscule peut apporter à la Société, ou en quoi les deux concepts peuvent se nourrir l’un de l’autre. Il s’agira davantage de s’intéresser au lien entre les deux domaines : quels paradoxes vont naître de leur mise en relation ? Quelle continuité existe-t-il entre les deux organisations ? • Rencontres avec d’autre cultures : Nous allons voir se poser la question de la traduction du terme « rencontre » : meeting et encountering n’impliquent pas les mêmes contextes.

13


Partie 1

PARTIE THÉORIQUE ET DISCIPLINAIRE

14

––Le verbe meet évoque une idée de rencontre prévue, préparée, là où encounter serait plutôt le fruit d’une rencontre fortuite, inattendue. De plus, encounter peut porter en son sémantisme une trace d’affrontement, d’opposition. L’on voit tout de suite la portée d’un choix de traduction par rapport à un autre. ––Au-delà du choix du léxème se pose ensuite le choix de la catégorie grammaticale. Allons-nous utiliser le domaine lexical meetings ou encounters, le domaine verbal avec l’infinitif zéro (meet) ou l’infinitif en TO (to meet), ou encore la nominalisation avec meeting ? La trace actionnelle est plus présente dans une traduction faisant appel au domaine verbal que dans une traduction nominale. To meet porte une suggestion de visée, voire d’espoir, mais en contrepartie peut donner à la rencontre un caractère non acquis, voire inatteignable. Le choix de ØVB (encounter other cultures) indique une absence de parti-pris quant à la réalisation de cette rencontre. Le verbe est livré de manière dépouillée, atemporelle, a-personnelle. Aussi le recours à la notion verbale brute nous semble peu probable, de par l’implication nécessaire d’un ou plusieurs acteurs, et de par l’ancrage situationnel qui risque fort d’être au cœur de tout document portant sur cette thématique. Qu’en est-il de la nominalisation en -ING ? Le suffixe -ING qui permet de dériver du verbe vers le nom n’est jamais neutre d’intention. Y avoir recours implique que l’énonciateur rattache cette rencontre à du « déjà », c’est-à-dire que l’on appréhende la réalisation de cette rencontre comme déjà envisagée, déjà commencée, voire déjà réalisée. De par le caractère indécis de la référence temporelle portée par -ING, les trois réalisations sont possibles, comme en témoignent les trois exemples suivants : I wouldn’t mind meeting you  réalisation envisagée. Meeting you today is a real challenge  réalisation envisagée ou commencée. Meeting you was a real pleasure  réalisation passée. • Espaces et échanges : Ici aussi, une multitude de possibles s’offrent à vous. Nous avons choisi de développer une partie du raisonnement en langue anglaise, afin de nous immerger petit-à-petit dans l’épreuve et dans cette gymnastique mentale qui va consister à passer d’une langue à l’autre au cours de votre épreuve. Voici un certain nombre de questions que l’on pourrait envisager de se poser avant de choisir la traduction la plus adéquate. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, et il n’est pas non plus question de se poser toutes ces questions le jour du concours ! Il s’agit juste pour l’instant de prendre conscience du nombre de portes d’entrée qui se trouvent devant vous lorsque vous considérez une notion aussi vaste et vague que celle-ci. ––The word “space”: Place or places? Space or spaces? Locus (abstract place) or physical, actual space? Real or imaginary place? Geographical or metaphorical space? Delimited or open space? Outdoor or indoor space? Urbanized area or virgin land? Wide expansion or specific spot? Stable or moving space? ––The word “exchanges”: 1- Exchanges, to exchange, exchange or exchanging? The same translation process as for the previous notion of “Meeting” has to be developed. (see page 13) 2- What does “exchanging” imply? Reciprocity Trading


Partie 2

Mise­en­pratique­:­ EED­Première­partie.­ Exemples­de­sujets


Partie 2

A. EXEMPLES DE SUJETS CORRIGÉS 1- Sujet n° 1 Le premier sujet que nous vous proposons d’analyser est une bande-annonce. Il s’agit du trailer officiel de l’adaptation cinématographique du célèbre roman de Jack Kérouac On The Road. Voici comment le document était présenté : 1

Notion retenue : Je de l’écrivain, jeu de l’écriture. On The Road, official trailer Walter Salles, 2012 (adapted from Jack Kerouac’s eponymous novel, 1957).

a. Suggestion de présentation Nous vous proposons ci-dessous une suggestion de présentation, dont voici le script. La version audio vous donnera un rendu plus fidèle à la réalité. Il dure moins de 15 minutes (environ 12), mais est très dense quant au contenu, ce qui permet de se rendre compte que l’analyse doit être poussée.

1

The “I” and the eye: This very intricate notion leads us to consider the duality between existing (I) and seeing (eye). Since we have here two art forms here, literature and the cinema, it is echoed by the duality between actor and narrator, between writer and producer, thus between two forms of story-telling. In this document, the “I” tries to tell his own story, to apprehend and understand his self, his persona, through his own eyes but also those of others. So we’re going to analyse how the “I” and the eye partake to the construction of the self. To do so, we will first analyze whose eyes are viewing, then who I (capital “I”) is, or rather who the “I”s (capital “I” et “S”) are, before considering the final I, the final persona.

I. Whose eyes are we dealing with? First, the traveler’s eyes: the hero reveals himself as a long-distance hiker, a globe-trotter, seeing the world, symbolized by the rolling landscapes, the flashes of geographical places that he crosses. Also, he reveals himself through the eyes of others: he’s meeting people, and he’s judged by them: we can hear one of the characters in the trailer stating “these are the most fantastic people I’ve ever met”, or on the other hand, being judged negatively, with a man stating that “he doesn’t take responsibility for his actions”. Besides, we can say that the character or the narrator has a sociologist’s eye. Indeed, he has become an outside observer of American society of the late 50’s, which will contribute to his success, to Jack Kerouac’s success: the trailer teems with images of what could be part of the DNA of American Society of the time: Cotton-picking, jazz (the saxophone), drugs (we can see Mary-Lou rolling a cigarette, this frantic dancing which can be related to drug abuse), but also some stereotypes, like the cowboy with the gold tooth or the typical plantation house.

86


Exemplesde sujets corrigés de sujets corrigés  A. A.Exemples

So we’ve got a mosaic of images of America, some sort of impressionistic vision of America, which Jack Kerouac has seen as a sociologist. Finally, the Eyes are symbolized by the last image of the trailer and the fact that the actor is physically looking back over his shoulder at the end of the road, as if one needed to look back on his own experience to get the benefit on insight to better apprehend it. Transition: So not only does the document reveal multiple eyes, but it also brings to light multiple “I”s, symbolizing how intricate the art of story-telling can be. Hence my second part:

II. Who’s I? or The Art of story-telling

First, we can say that “I” is the writer: in the trailer, an evolution is to be noticed between the beginning and the end of the document. From the blank page of the first image and the sound track stating “I was a young writer”, we are taken to a scroll of paper unrolling at high speed at the end of the trailer, symbolizing prolific writing. But the identity of the writer becomes mingled with that of the producer in the Art of storytelling: indeed, the book was prior to the film, so now the “I” may be less the writer than the actor, the hero of the film, or behind him, the producer, willing to tell a story differently, through another work of Art. The main character of the book, namely the author, becomes the hero of the film. In the same way, we can see the words “generation-defining novel” on the screen, this placing Kerouac as both author and character, perhaps even actor, since we are taken in by the cinematographic illusion, thanks to the use of the first-person in the voice-over and the image of this young man before our eyes, whose real name (Sam Riley) appears only at the end, so as not to destroy the illusion of reality that the trailer has created. Moreover, the autobiography changes into an adventure film, a road movie. For that matter, the novel itself was a hybrid of several genres: autobiography, biography (of Dean, since he takes much space in the life of the character, or the narrator / hero / author), adventure novel, initiatory novel, travel book, etc. Besides, not only do the genres intertwine, but two major artistic ways to tell a story, writing and filming, also overlap in this document: Indeed, the voice-over of the trailer reminds one of the summaries of a book cover, with sentences like “he’s just married a 16-year-old chick named Mary-Lou”. This could be written on the fourth cover… on the back cover, sorry, of a book. Also, the flashes of landscapes or of people’s faces may superimpose themselves on the writing style “On the road” was famous for, namely the conjuring up of mental images, endowing his literary work with a film-like quality. Besides, “The omniseeing camera” as we could say, since we have access to all the characters, and to intimate moments like the couple fighting or the character crying, may parallel that of an omniscient narrator. This parallel becomes even a mingling of the two codes, as the first image of the trailer (the blank page) fades into the image of the road, thus endowing the film with literary illusion. In the same way, the words “burn, burn, burn” are both spoken and written on the type-writer, as if the arts were connecting, merging into one. Let’s move to our final part,

III. The final “I”?

In this document, the story being told in the first person and through several eyes is actually the story of a quest, the quest for manhood, which could be a question, the hardlyever-answered question “who am I?” To achieve this quest, the “I” has to go through various initiatory phases, which this trailer epitomizes:

87


Partie 3

Mise­en­pratique :­ EED­Seconde­partie,­ volet­didactique.­ Exemples­de­sujets


Partie 3

A. EXEMPLES DE SUJETS CORRIGÉS 1- Sujet n° 1 a. Le dossier documentaire

Thématique retenue : Voyages, cycle 4 Document 2a : production écrite de l’élève A Hi everybody! We’re home after the school trip in the England. It was very fantastic! We stayed four days in the England. Ok, so let us tell you about us adventures. Read on! I’m sure you going to crack up. On the first day we left the sunday 20 may. The teacher said we must be in front of a 5 school at 5:15. It was so early. But my alarm clock rang not so I arrive late! The teacher’s was angry! But how tiring was I! But I was verry happy for see my friends. I was a sitting next to my best friend in the bus. The travel was long! I was a listening music whith my mp3 when the driver stoped. I realized I have forgotten my picnic! Unlucky me! After, we were arrived at Calais for take the ferry during one hour and half. Then 10 we were driving in direction of Tunbridge Wells. The landscapes was so fascinating! At 18:30 we discovered the host families. We ate dinner (peas, toasts, sausages, coleslaw) and it was a such delicious meal! We went to the bed at 22:00. DAY 2 We went in Oxford. It was so beautiful! We visited the Christ Church. It’s an university. 15 We saw not Harry Potter! How disapppointed was I! And guess what… I forget the camera so I didn’t take pictures but I can draw! We went in a punt. It was verry funny but difficult too! After we went to shopping. I was bought a mug for my mother. My mother collect mugs. Finally we took the bus and retourned in the family. Good night! DAY 3 20 We went in Windsor. It’s a very very big castle. The Queen is sometimes in the castle during week ends. I loved the castle so much but I have fortgotten my picinic… again! How absentminded am I! DAY 4 We went in London! We visit the National Gallery. It was so incredible! I liked the 25 museum a lot. We picnic and visited the Westminster, Trafalgar Square, Covent Garden. I bought so bizarre T shirt for my brother. But guess what… I lost my watch in the street. Aaarrrggghhh!!! I was verry sad. We are retourned in the family and we prepared the bags. Time flies! We ate pasta with chicken. It was so delicious but my family missed me… 30 DAY 5. You just won’t believe me but we visited London Dungeon the morning! I was not scared. It was so great! We picnic and we visited St Paul’s Cathedral and the Tower

136


Exemplesde sujets corrigés de sujets corrigés  A. A.Exemples

35

of London. It’s so boring! We went in a double decker bus. It was super! But it rained. We see a lot of monuments. They were beautiful! After we ate fish and chips and we took the ferry. I was so tiring! We arrive tomorrow and I saw my parent’s again! It was so fantastic hollidays! I want to retourn in the England!

Document 2b : production écrite de l’élève B Hi everybody! I’m back after a school trip in England! It was sooooo fabulous! But let me tell you about my adventures! I’m sure you’re going to crack up so read on, you won’t be disappointed! We left in Sunday the twentieth of may. We met all in front of our school at quarter 5 past five a.m! Yes! Quarter past five!!!! It was soooo early! I had such a heavy suitcase so my father help me for carry it. Thank god! Anyway I was sooo excited to see my friends! Can you imagine? Me going to England without my parents? Soo cool! When we were arrived in the bus we watched a film. It was such a long film. I didn’t like it because how boring it was! Later we stopped for picnic. You know I was extremely 10 clumsy. Well, hum, you’ll never guess but I dropped all the soda on me and everybody around me was laughing, even the teacher! I was soo embarrassed! Anyway, we were arrived in Calais and we took the ferry. It was wow! The ferry was so amazing! But my friend was sick because the boat was going up and down like a roller coaster. I was turning green too. 15 After, I was to meet my host family : mister and misses Pxxx but they were so old! I was a bit disappointed! However, they were nice. We ate such a delicious meal and we went to bed because we were so exhausted! On the second day, we visited Oxford and Christ Church University. Here, there was the film Harry Potter! It was so awesome! I loved it! After, we did punt boat on the river 20 but it was soo difficult! I’m sure you are going to crack up but my friend nearly fallen! I didn’t have my camera but I can draw! Then we visited the town with the group and we went in the host family. I loooved this day so much. The next day we visited London and the National Gallery and the guide was so great (but I didn’t understand all)! I took a lot of notes about two paintings by Holbein and 25 Constable. After that, we visited Westminster, Trafalgar Square, Piccadilly Circus…! There was such bizarre shops but I was scared to death to lose the group because there was a lot of people. I went to bed early because I’m tired. The day after we visited the London Dungeon. It was soo terrific because you know I was easily scared! Then we visited the Tower of London. Do you know this? It is a castle 30 but it was a prison too! The last day we visited London in a red double decker bus. But it was raining cats and dogs! Unlucky we! Anyway, it was a fabulous moment. We saw Buckingham Palace, Trafalgar Square, Piccadilly Circus, Oxford street… Finally, time flied and we must go back home and take the ferry. My friend was so 35 worried for be sick again but thank god there wasn’t a problem. We sleeped in the bus because we were so tired. I was impatient to explain to my parents the travel. I want to thank you the teachers! It was the best holidays in my life!

137


Partie 3

MISE EN PRATIQUE Document 3a : situation d’enseignement Les documents sont les productions originales de deux élèves d’une même classe de 4e, réalisées au retour d’un voyage scolaire en Angleterre. Il s’agissait d’un travail à la maison. (NB : les illustrations/photos n’ont pas été incluses ici). Le collège est dit « rural isolé » et c’était le premier voyage en dehors du territoire français pour la quasi-totalité des élèves. La séquence, entamée quelque temps avant le voyage, explore la thématique de « voyages et migrations » du programme d’enseignement des langues vivantes du cycle 4. Les productions d’élèves en constituent la tâche finale visant à mobiliser un certain nombre de compétences linguistiques, culturelles et pragmatiques. La consigne était la suivante : “You are going to write a blog about your trip to England that will be posted on the school’s website. Your blog must be catchy so make sure you address the reader; use a lot of adjectives (except “good” and “bad”), use exclamations, give details about the places, people, monuments you visited (give cultural references). Add illustrations.”

Document 3b : charte des voyages du collège élaboré par le Conseil d’Administration Le voyage scolaire constitue un acte pédagogique d’importance au profit des élèves. Expérience essentielle pour eux, dans le cadre de leur formation initiale, le voyage leur permet de mieux se situer dans le monde actuel et les aide à s’ouvrir à l’internationalisation des échanges humains et culturels, ainsi qu’à la dimension d’une citoyenneté européenne. Actes pédagogiques parmi d’autres, les voyages scolaires constituent l’un des axes du Projet d’Établissement, approuvé par le Conseil d’Administration. Article 1 : Une sortie scolaire n’a de justification que dans le cadre d’un projet pédagogique en relation avec les enseignements obligatoires et les programmes. Cet ancrage doit être explicité dans la description du projet. Dès lors, toute sortie se déroulera à une période permettant une exploitation dans le cadre de la classe. Dans la mesure du possible, les organisateurs programmeront les voyages sur une même période afin de limiter l’impact sur les emplois du temps des élèves qui resteront au collège.

Document 3c : extrait du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues Ecrire : Niveaux communs de compétences : Grille pour l’auto-évaluation (CECRL, p. 26-27)

138

A2

Je peux écrire des notes et messages simples et courts. Je peux écrire une lettre personnelle très simple, par exemple de remerciements.

B1

Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui m’intéressent personnellement. Je peux écrire des lettres personnelles pour décrire expériences et impressions.

B2

Je peux écrire des textes clairs et détaillés sur une grande gamme de sujets relatifs à mes intérêts. Je peux écrire un essai ou un rapport en transmettant une information ou en exposant des raisons pour ou contre une opinion donnée. Je peux écrire des lettres qui mettent en valeur le sens que j’attribue personnellement aux événements et aux expériences.


Profile for TO Groupe

Tout sur l'épreuve d'entretien au CAPES d'anglais  

Voici le premier ouvrage offrant une préparation complète à l’ensemble de l’épreuve d’entretien (l’EED) – l’une des deux épreuves d’admissio...

Tout sur l'épreuve d'entretien au CAPES d'anglais  

Voici le premier ouvrage offrant une préparation complète à l’ensemble de l’épreuve d’entretien (l’EED) – l’une des deux épreuves d’admissio...

Profile for togroupe
Advertisement