__MAIN_TEXT__

Page 1


Vos fiches de révision pour réussir

L’EPREUVE D’ANGLAIS aux concours grandes écoles


Katia Tanant

Vos fiches de révision pour réussir

L’EPREUVE D’ANGLAIS aux concours grandes écoles


IV

TABLE DES MATIERES

Du même auteur, chez le même éditeur L’anglais du management Tax management

Direction éditoriale : Alexandra Lepinay Suivi éditorial : Sarah Funel Maquette et mise en page : Philippe Catinat Couverture : Cécile Hébrard

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Toute représentation, reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. Par ailleurs, la loi du 11 mars 1957 interdit formellement les copies ou les reproductions destinées à une utilisation collective.

© Editions Ophrys, Paris, 2015 ISBN 978-2-7080-1429-9


Table des matières Avant-propos ................................................................. 1 Introduction ................................................................... 3 Méthodologies ............................................................... 7 Points de grammaire de base : Let’s recap ! ................ 15

VERSIONS Concours BCE − Deuxième langue Traduction (sous-épreuve 1) − Mai 2010 .................... 22 Concours BCE – Deuxième langue − Mai 2013 ......... 26 Concours ESCP-Europe – Mai 2007 ........................... 30 Anglais LV2 – Concours ESCP-Europe − Mai 2011 .. 34 Banque CCIR – Deuxième langue Sous-épreuve numéro 1 – Concours mai 2014 ............ 38 Concours CCIP – ESCP-Europe Deuxième langue – Mai 2008 ..................................... 42 Concours BCE – Première langue – Mai 2008 ........... 46


VI

TABLE DES MATIERES

THÈMES Concours BCE – Deuxième langue − Mai 2013 ......... 52 Banque CCIR – Deuxième langue Sous-épreuve numéro 1 – Concours 2014 ................... 56 Anglais LV1 – CCIP – Mai 2010 ................................ 60 Anglais LV1 – BCE – Mai 2009 ................................. 64 Anglais LV2 – BCE – Mai 2011 ................................. 68 Anglais LV1 – CCIP – Mai 2013 ................................ 72 Anglais LV1 – CCIR – Mai 2014 ............................... 76

ESSAIS Concours BCE − Deuxième langue − Mai 2013 ......... 80 Extract from Concours ESCP-Europe BCE – Deuxième langue – Mai 2007 .......................... 85 Concours ESCP-Europe – BCE Première langue – Avril 2009 ..................................... 92 Concours ESCP-Europe – BCE Deuxième langue – Mai 2014 ..................................... 97


TABLE DES MATIERES

VII

Concours BCE – Deuxième langue – Mai 2010 ....... 102 Concours BCE – Expression écrite Deuxième langue – Mai 2012 ................................... 109 Concours BCE – Expression écrite Deuxième langue – Mai 2009 ................................... 116

Faux amis .................................................................. 123 The most used idiomatic expressions ........................ 127 Link words and idiomatic expressions ...................... 131 Saying numbers ......................................................... 139 Describing graphs ...................................................... 145 Annexes ..................................................................... 149


Avant-propos Après 12 ans d’enseignement à ESCP-Europe et 22 années en tant que membre du jury des concours écrits et oraux à ESCP-Europe ainsi qu’à Toulouse, Dijon et KEDGE (exEuromed Marseille), j’ai eu envie d’écrire un ouvrage différent de toutes les préparations aux concours BCE que le marché offre à ce jour. Mon expérience en tant que correctrice m’a amenée à me questionner sur l’essentiel : les étudiants, bien préparés par leurs professeurs d’anglais après deux années de prépa, bien armés de tous les longs et exhaustifs ouvrages de préparation aux concours en anglais, ne manquent-ils pas d’un support complémentaire ? Un support qui résumerait leur préparation en amont, facile d’utilisation et qui reprendrait tous les points étudiés au cours des deux années préparatoires, un ouvrage qui leur fournirait : • les pièges à éviter, • les trucs et astuces, • les points à ne pas rater. Ces points sont présents dans les traductions et les essais que propose cet ouvrage. Parfois, les trois seront traités, mais il se peut que certaines traductions et/ou essais ne nécessitent pas de traiter les trois points simultanément. C’est pourquoi, forte de l’expérience que m’ont apporté toutes ces années, tant à corriger qu’à écouter et juger les étudiants, à l’écrit comme à l’oral des concours, j’ai décidé d’écrire un guide pratique, des fiches de révision, un essentiel pour ancrer l’apprentissage et les acquis des deux années préparatoires aux concours de la BCE.


Introduction Cet ouvrage est destiné aux étudiants préparant l’intégration aux écoles de commerce spécialisées dans les filières économiques et commerciales. Les fiches suivantes servent de support de révision pour les concours inscrits dans la banque BCE-CCIP (dénommée CCIR récemment) : Banque Commune d’Épreuves de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Cette banque regroupe les écoles suivantes : HEC, ESCPEurope, ESSEC et EM Lyon. Le concours prépare à l’accès au « Programme grande école » de 20 grandes écoles de management et 6 écoles associées. La BCE propose aux écoles des épreuves sélectionnées par un jury de professeurs. Chaque école choisit ses épreuves coefficientées par la BCE. Les étudiants de ces classes préparatoires économique et commerciale ont trois options au choix : scientifique, économique ou technologique. Les diplômes délivrés par la BCE sont de niveau Bac + 5 et sont tous visés par le ministère de l’Éducation nationale. Tout diplôme obtenu donne le grade de master. Toutes les écoles de la BCE sont membres de la Conférence des grandes écoles ainsi que du Chapitre des écoles de management, ce qui leur confère un statut reconnu par la plupart des entreprises leaders du marché. Les corrections, rapports de jury ainsi que les commentaires sont sciemment mis après chaque texte afin de donner à l’étudiant une vision directe du travail à réaliser.


4

INTRODUCTION Voici ce que vous trouverez dans cet ouvrage :

Méthodologie : cette partie permet d’organiser et de résumer, et non pas de reprendre en détail, tout le travail de deux années de classe préparatoire. La méthodologie concerne toutes les épreuves concernées aux concours : l’épreuve de traduction et l’épreuve de rédaction des deux essais. Concernant la méthodologie de traduction (thème/version), il s’agit de fournir à l’étudiant les armes pour aborder de façon pragmatique et concise la traduction dans les deux langues. Quel que soit le texte, le sujet abordé ou le domaine de compétences jugé, la méthode sert de guide, de point de repère et surtout permet à l’étudiant de comprendre comment traduire sans trahir le texte d’origine. Concernant l’essai, les fiches proposent une méthode générale de rédaction d’un essai en anglais. Vous trouverez les pièges linguistiques à éviter, les structures toutes faites ainsi que les mots de liaison à connaître et à utiliser à bon escient (sans abus inutile), le canevas à suivre, les mots de liaison utiles, etc. Tout cela constitue une base fondamentale de la réussite des épreuves de concours BCE-CCIR. Grammaire : une partie de révision grammaticale est à votre disposition. Elle vous permettra de revoir les « basiques », ce qui vous paraît encore flou, et vous servira de support, tant pour les traductions que pour les essais. Traductions : version (traduction de l’anglais vers le français) et thème (traduction du français vers l’anglais) sur des extraits de littérature classique et/ou contemporaine. Les auteurs sont généralement choisis par un comité de professeurs des écoles concernées par les concours. Chaque texte à traduire, version ou thème, contient environ 250 mots.


INTRODUCTION

5

Rédaction de deux essais : 200-250 mots chacun à propos de deux questions portant sur un texte d’ordre général (ayant trait à la situation économique, politique, financière et/ou sociale du moment). Les textes choisis sont principalement extraits de la presse anglo-saxonne générale et représentent entre une page et demi et deux pages dactylographiées. Le nombre de mots est généralement imposé par les banques chargées de choisir les textes de concours. Je ne donne pas systématiquement de corrections type pour tous les essais, mais uniquement pour certains car il est plus utile de commenter les textes que de donner systématiquement une correction type, celle-ci imposant un mode de pensée, une façon de rédiger, et ne laissant pas libre cours à la composition personnelle. En revanche, commenter un texte, l’analyser est systématique car, pour vos révisions, les commentaires s’avèrent indispensables et feront avancer votre créativité personnelle dans l’écriture. Rapports de jury : votre travail consistera à lire les rapports de jury établis par l’ensemble des professeurs concepteurs et/ou correcteurs des concours. Attention ! Je ne fournis pas systématiquement les rapports de jury après chaque épreuve, mais seulement pour certains textes de version et de thème ainsi que pour certains essais car, s’il est intéressant de voir ce qui est écrit par les membres concepteurs et correcteurs, cela ne me semble pas donner une progression indispensable à chaque fois dans les révisions. Quand ils sont fournis, les rapports de jury seront commentés et analysés afin que vous puissiez tirer le meilleur de chaque publication. S’ensuit une correction type de l’épreuve pour la plupart des textes choisis. Aussi, vous verrez aisément que certaines corrections types sont plus détaillées et plus fournies que d’autres car certains textes (versions/thèmes et/ou essais) entraînent plus de difficultés que d’autres. Ces corrections types sont uniquement des suggestions de correction et non pas ce que vous devez absolument rédiger. Il va sans dire que vous êtes libres de rédiger de manière différente, d’utiliser


6

INTRODUCTION

d’autres termes et d’autres idées, toujours dans l’esprit de ce qui vous est demandé au concours, sans interprétation personnelle des idées. D’ailleurs, vous verrez qu’à un moment vous pourrez suggérer vous-même une correction dans un espace choisi à cet effet. La fin de l’ouvrage fournit une bibliographie, des liens internet ainsi qu’une liste d’expressions idiomatiques et de faux amis qui permettront de faire un point sur vos connaissances et de les rafraîchir en cas de nécessité. Cet ouvrage, simple et pratique, sera je l’espère un outil important pour votre réussite.


VERSIONS


22

VERSIONS

Concours BCE – Deuxième langue Traduction (sous-épreuve 1) – Mai 2010 ‘Nicholas wants me to marry him’, said Sally. ‘What do you want to do?’ asked Elena. ‘Everyone asks your advice, don’t they?’ ‘It’s because they think I know what I’m doing. Actually I don’t. It’s just that I don’t talk about myself. Which looks like self-possession.’ ‘So people try to tap your secret.’ ‘They want confirmation. Advice is the last thing they want. It might go against their interests. I let them go on and on talking until they make their minds up and then I agree with them.’ ‘I don’t want to get married.’ ‘Then don’t.’ ‘You did it.’ ‘It was a hundred years ago and you can’t possibly imagine how different my life was from yours. There was nothing resembling freedom for women in Italy then. There were no trials, only errors. My father was a rich old fool so I rebelled by getting married to a rich young fool. Disaster.’ ‘What happened?’ ‘Everything. At least I didn’t do so badly as my poor demented sister. She rebelled with a rich young communist who eventually got himself killed trying to bomb a post office. As if an Italian post office needed any more confusion.’ Clive James, Brilliant Creatures, Picador Edition, 1984


VERSIONS

23

▌Correction type − Nicholas veut que je me marie avec lui/que je l’épouse, a dit Sally. − Que veux-tu faire ?, demanda Elena. − Tout le monde demande ton avis, n’est-ce pas ? − La raison est qu’on pense que je sais ce que je fais. En réalité, ce n’est pas le cas. La chose est que je ne parle pas de moi, ce qui semble être égoïste. − Donc, les gens essaient de connaître ton secret. − Ils veulent une confirmation. La dernière chose qu’ils veulent ce sont des conseils. Ils pourraient aller contre leurs intérêts. Je les laisse parler et parler encore jusqu’à ce qu’ils se fassent leur propre opinion et là, je suis d’accord avec eux. − Je ne veux pas me marier. − Ne te marie pas alors/Ne le fais pas alors. − Mais toi, tu l’as fait. − C’était il y a cent ans/C’était il y a un siècle et tu ne peux pas t’imaginer combien ma vie était différente de la tienne. À cette époque, il n’y avait aucune liberté pour les femmes, aucune. Il n’y avait jamais de procès, uniquement des erreurs. Mon père était un vieux mec riche et donc, je me suis rebellée en me mariant avec un jeune mec riche. Le désastre. − Que s’est-il passé ? − Tout. Au moins, cela n’a pas été aussi catastrophique que pour ma pauvre débile de sœur. Elle, elle s’est vraiment rebellée en se mariant avec un jeune communiste riche qui s’est finalement fait tuer en essayant de faire sauter un bureau de poste. Comme si un bureau de poste italien pouvait porter à confusion.


24

VERSIONS

▌Rapport de jury Le texte de version était tiré d’un ouvrage de Clive James, Brilliant Creatures, publié en 1984. Le passage était composé d’un dialogue entre deux femmes. Le texte ne comportait que peu de difficultés, mais testait bien la capacité des candidats à traduire des expressions de tous les jours. Par exemple, des passages tels que I know what I’m doing ou It was a hundred years ago. Rappel grammatical. I know what I’m doing : le premier verbe est au présent simple car il s’agit d’un verbe d’état (know = savoir, connaître) et le second doit être en be-ing car il montre l’action qui est en déroulement au moment où l’on parle, d’où la nécessité d’un verbe en be-ing.

Le texte était bien discriminant car sa « facilité » a donné lieu à des traductions variées qui ont permis à certains candidats de montrer leur compréhension de l’anglais et leur maîtrise de la langue française, quand d’autres ont eu plus de mal à retranscrire le message de départ. Quelques passages du texte ont bien testé la capacité des candidats à s’inspirer du contexte : So people try to tap your secret, Which looks like self possession. Les correcteurs notent tous que la version a obtenu de biens meilleurs résultats que le thème globalement. ► Les pièges à éviter ◄ Lorsqu’il y a plusieurs solutions à des traductions, choisissez celle qui vous convient le mieux. Traduction de ‘You did it’ : notez l’emphase mise sur le you en italique en anglais ; il faut le faire ressortir dans la traduction en français sans nécessairement utiliser l’italique en français. Deux traductions sont proposées, sans doute pourrez-vous réfléchir à d’autres solutions.


51

THEMES

THÈMES


52

THEMES

Concours BCE – Deuxième langue Mai 2013 Depuis des années, je n’avais rien dit à personne. J’avais tout gardé pour moi. − Ce serait trop compliqué à vous expliquer, ai-je répondu. − Pourquoi ? Rien n’est compliqué… J’ai fondu en larmes. Ça ne m’était pas arrivé depuis la mort du chien. Cela remontait bien à une douzaine d’années. − Vous avez eu un choc, récemment ?, m’a-t-elle demandé à voix basse. − J’ai revu quelqu’un que je croyais mort. − Quelqu’un de très proche de vous ? − Tout cela n’a pas grande importance, ai-je affirmé en m’efforçant de sourire. C’est la fatigue… Elle s’est levée. Je l’entendais, là-bas, dans la pharmacie, ouvrir et refermer le tiroir. J’étais toujours assise sur le fauteuil et je n’éprouvais pas le besoin de quitter ma place. Elle est revenue dans la pièce. Elle avait ôté sa blouse blanche et portait une jupe et un pull-over gris foncé. Patrick Modiano, La Petite Bijou, Gallimard 2001


THEMES

53

▌Correction type I had never said anything to anybody for many years. I had kept everything for me. ‘It would be too complicated to explain’, I answered. ‘Why? Nothing is complicated…’ I burst into tears. It had not happened to me since the death of the dog. The last time this happened to me was some twelve years ago. ‘Did you have a shock recently?’ she asked me in a low voice. ‘I saw somebody I thought dead.’ ‘An acquaintance?’/‘some friend of yours’/somebody very close to you. ‘All this is not very important’, I answered forcing a smile. ‘I’m just tired’. She stood up. I could hear there, at the chemist’s. She was opening a drawer. I was still sitted on the armchair and I did not need to leave. She came back to the room. She had taken off her white blouse and was wearing a skirt and a dark grey sweater/jumper.

▌Commentaires ► Les pièges à éviter ◄ La traduction de cet extrait ne pose pas de problèmes majeurs tant dans les structures à traduire que dans la compréhension. Attention au temps à utiliser dès la première phrase. Le pluperfect est nécessaire.


54

THEMES

Never implique donc d’utiliser anybody et anything ensuite, surtout pas nobody et nothing car deux négations dans une même phrase sont impossibles en anglais. I had kept everything for me = autre traduction possible : I had kept it all for me. The death of the dog = autre traduction possible : the dog’s death (emploi du génétif possible ici). Some twelve years ago = emploi de some pour traduire « quelque douze ans », « une douzaine d’années ». Traduction de « quelqu’un proche de vous » par an acquaintance = qui signifie « connaissance ». Ce qui aurait pu être traduit plus littéralement par some friend of yours ou bien par somebody close to you, comme proposé en deuxième solution. Difficile de faire un choix entre une traduction plus éloignée et une traduction plus littérale. « C’est la fatigue » = I’m just tired. Encore une fois, il est plus facile d’aller vers une traduction très simple au lieu d’essayer de trouver une structure idiomatique qui risque de ne pas être adaptée. « Elle s’est levée » : She stood up. Utilisation du preterit obligatoire ici car il s’agit d’une action brève dans le passé. ► Trucs et astuces ◄ Parfois, pour plus de facilité de traduction, il est nécessaire, de couper une phrase en deux. Ceci est le cas dans la phrase : I could hear there, at the chemist’s. She was opening a drawer.


79

THEMES

ESSAIS


80

ESSAIS

Concours BCE − Deuxième langue Mai 2013 1

The United States is increasingly a multiracial society, with white students accounting for just over half of all students in public schools, down from four-fifths in 1970. 2

Yet whites are largely concentrated in schools with other whites, leaving the largest minority groups – Blacks and Latino students – isolated in classrooms, according to a new analysis of Department of Education data. 3

The report showed that segregation is not limited to race: blacks and Latinos are twice as likely as white or Asian students to attend schools with a substantial majority of poor children. Across the country, 43 percent of Latinos and 38 percent of blacks attend schools where fewer than 10 percent of their classmates are white, according to the report, released on Wednesday by the Civil Rights Project at the University of California, Los Angeles. And more than one in seven Black and Latino students attend schools where fewer than 1 percent of their classmates are white, according to the group’s analysis of enrolment date from 2009-2010, the latest year for which Federal statistics are available. 4

Segregation of Latino students is most pronounced in California, New York and Texas. The most segregated cities for blacks include Atlanta, Chicago, Detroit, Houston, Philadelphia and Washington.

1

Pour ces appels chiffrés en gras, voir les Commentaires, p. 83.


ESSAIS

81

5

‘Extreme segregation is becoming more common,’ said Gary Orfield, an author or the report who is co-director of the Civil Rights Project. The overlap between schools with high minority populations and those with high levels of poverty was significant. According to the report, the typical black or Latino student attends a school where almost two out of every three classmates come from lowincome families. Mr Orfield said that schools with mostly minority and poor students were likely to have fewer resources, less assertive parent groups and less experienced teachers. 6

The issue of segregation hovers over many discussions about the future of education. Some education advocates say that policies being introduced across the nation about how teachers should (be) granted tenure or fired as well as how they should be evaluated could inadvertently increase segregation. Teacher evaluations that are based n student test scores, for example, could have unintended consequences, said Rucker C. Johnson, an associate professor of public policy at the University of California, Berkeley. 7

Teachers would be reluctant to take assignments in highpoverty, high-minority communities, he said. ‘And you’re going to be at risk of being blamed for not increasing test scores as quickly as might be experienced in a suburban, more affluent area,’ Mr Johnson said. The report’s authors criticized the Obama administration as failing to pursue integration policies, and argued that its support of charter schools2a was helping create ‘the most segregated sector of schools for black students.’ 2a Charter schools are alternative primary or secondary schools that

receive public money and generally have more flexibility than traditional public schools. They are attended by choice.




131

THEMES

LINK WORDS AND IDIOMATIC EXPRESSIONS To introduce arguments In the first place First of all Secondly In the second place Then Then… Besides Furthermore Moreover In addition Parallel… Similarly Likewise In the same way Consequences Thus Therefore Hence Consequently Subsequently As a result As a consequence


Profile for TO Groupe

9782708014299 - Epreuve anglais  

Ces fiches prépas permettent de réviser vos concours d’accès aux grandes écoles de façon simple et précise en reprenant tous les points néce...

9782708014299 - Epreuve anglais  

Ces fiches prépas permettent de réviser vos concours d’accès aux grandes écoles de façon simple et précise en reprenant tous les points néce...

Profile for togroupe
Advertisement