__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1


Le français du management William LÊger


Direction éditoriale : Alexandra Lepinay Suivi éditorial et mise en page : Sarah Funel Couverture : Stéphanie Poche Maquette : Cécile Hébrard

Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, selon les termes de l’art. L. 122-5, § 2 et 3a, d’une part, que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que « les analyses et courtes citations» dans un but d’exemple ou d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les dispositions pénales des art. L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. © Éditions OPHRYS, 2014 Éditions OPHRYS 1, rue du Bac, 75007 Paris www.ophrys.fr ISBN 978-2-7080-1398-8


Avant-propos L’objectif de cet ouvrage est multiple. Le français du management est un outil simple à utiliser, pratique et efficace pour apprendre ou approfondir ses connaissances du français. Apprentissage du français Le français du management est, comme son nom l'indique, un ouvrage pour apprendre le français et non pour apprendre le management, même si de nombreuses définitions clarifient certains points clés du management. Français à visée professionnelle Le français du management est idéal pour toutes les personnes travaillant en France, ou dans un espace francophone, dans le domaine du management. Il est tout aussi conseillé pour les étudiants internationaux se préparant à suivre des formations de management en langue française. Autoformation Le français du management n'est pas une méthode pour la classe. Pas besoin de professeur avec cet ouvrage, il suffit de le garder sur soi et de prendre ce dont on a envie au fil des pages. Le français du management est un condensé qui présente l'essentiel de la grammaire, du vocabulaire et des situations de communication présentes dans le domaine du management.

III ■


Le français du management Tous niveaux Le français du management convient à tous les niveaux à partir du A2 puisque les bases sont rappelées. Pour les niveaux plus élevés, C1 et C2, l'intérêt se trouve surtout du côté de l'enrichissement lexical proposé avec, notamment, une attention particulière portée aux synonymes. Accès simplifié Le français du management est facile à consulter, facile à comprendre et vraiment intuitif. Organisé en fonction des tâches professionnelles du manager, il est subdivisé en sous-parties : situations de communication écrites et orales, points de grammaire, points langue et vocabulaire, tableaux de conjugaison, glossaire, sigles, anglicismes. Entraînement Le français du management propose également une série d'exercices pour s'entraîner et faire le point sur les notions abordées dans chaque partie. Les corrigés de ces exercices, figurant en fin d'ouvrage, permettent de dresser un bilan de compétences évolutif. Choix d’une langue pratique Le français du management se concentre sur l’efficacité. L’ouvrage offre ainsi une large variation linguistique en faisant la part belle à la langue orale sans pour autant délaisser un registre soutenu lorsqu’il aborde les interactions plus formelles, notamment écrites. L’objectif est avant tout de se préparer à la réalité du monde professionnel.

■ IV


Sommaire Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .III Sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . V

Partie 1 Environnement de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 ■

Vous avez dit manager ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 Se présenter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 Parler de son parcours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 Parler de ses diplômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Point de grammaire : les pépositions « à » et « de » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Parler de ses fonctions, de ses responsablités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6 Évoquer des missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Décrire une journée type . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Point de grammaire : l'expression du but (1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9

L'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Intégrer le groupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Se repérer sur un organigramme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Parler de sa place dans l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 Point de grammaire : les présentatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Présenter son entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 L'historique du groupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Présenter les différents services de l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16 Point de grammaire : les articles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Son espace personnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Accéder à son bureau au sein de l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Les différents espaces et leurs fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 V■


Le français du management Les indications sur le lieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20 Point de grammaire : quel auxilliaire choisir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21 Les outils de tous les jours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Les fournitures de bureau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 L'envoi de courrier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 Point de grammaire : les possessifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25 ■

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26

Partie 2 Déplacement professionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 ■

S'informer sur un lieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Obtenir des informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Les commerces en ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32 Les lieux en dehors de l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33 Point de grammaire : l' interrogation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 Comprendre un itinéraire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 Les frais de déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37 Utiliser les transports en commun . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37 Point de grammaire : l' impératif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39

Au restaurant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 Réserver une table et s'identifier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 Patienter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41 Le menu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42 Point de grammaire : le conditionnel présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .43 Passer une commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .44 Demander des précisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45 Régler . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45 Point de grammaire : le plus-que-parfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .47

À l'hôtel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48 Réserver une chambre et s'identifier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48 Le petit-déjeuner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48 Un besoin particulier ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .50 Point de grammaire : les démonstratifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Les services proposés par l'hôtel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52 Trouver un hôtel pour un évèvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52 Organiser un évènement dans un hôtel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .53 Point de grammaire : le participe présent et le gérondif . . . . . . . . . . . . . . . .55

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56

■ VI


Sommaire

Partie 3 Fixer les objectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 ■

Prendre la parole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 Introduire un discours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 Éviter les platitudes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .62 Donner la parole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .63 Point de grammaire : les relatifs simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65 Évoquer un évènement passé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66 Présenter une situation passée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66 Remercier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .67 Point de grammaire : passé composé et imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .69

Évoquer des perspectives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70 Les délais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70 Le court, le moyen et le long terme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70 Parler des conséquences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .71 Point de grammaire : la conséquence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .73 Les différents types de budget . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Prévoir et anticiper . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Le bilan et le compte de résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .75 Point de grammaire : futur proche et futur simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .77

Utiliser les graphiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .78 Une visualisation rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .78 Commenter un résultat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .78 Comparer des résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .79 Point de grammaire : la comparaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .81 Parler d'une évolution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82 Comparer des évolutions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .83 Estimer une évolution future . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .84 Point de grammaire : les hypothèses avec « si » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .86

Partie 4 Organiser le travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 ■

Planifier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .91 Comprendre le déroulement d'un plan d'actions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .91 La liste des tâches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .92 Bien utiliser le calendrier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .93 VII ■


Le français du management Point de grammaire : la date et la durée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .95 Reporter et annuler . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .96 Un contretemps ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97 Agir dans l'urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97 Point de grammaire : le subjonctif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .99 ■

Déléguer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .100 Renforcer l'autonomie des collaborateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .100 Responsabiliser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .100 Faire réfléchir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Point de grammaire : les connecteurs temporels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Définir les missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .104 Déléguer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .104 Segmenter les tâches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Point de grammaire : l'expression du but (2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .107

Contrôler . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .108 Gérer l'avancement des tâches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .108 Effectuer un suivi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .109 Modifier le planning . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Point de grammaire : le futur antérieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 Repérer les problèmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 Résoudre les problèmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Réclamer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 Point de grammaire : le passif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116

Partie 5 Former les équipes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 ■

Recruter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Sélectionner le profil idéal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Où chercher ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .122 Aptitudes et compétences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .123 Point de grammaire : la nominalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .125 Se préparer pour un entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .126 L'entretien d'embauche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .127 Demander des précisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .128 Point de grammaire : les connecteurs argumentatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . .129

Créer des équipes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .130

■ VIII


Sommaire

Décloisonner les relations entre collaborateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .130 Les différents types d'équipe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 Investir un meneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .132 Point de grammaire : la négation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Mettre en contact . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .134 Éviter les conflits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Gérer les conflits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Point de grammaire : les relatifs composés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .137 ■

Favoriser les échanges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .138 Inciter des réunions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .138 Préparer des réunions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .139 Les réunions informelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .139 Point de grammaire : « tout » et « tous » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Présenter les intervenants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .142 Animer une réunion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 L'après réunion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .144 Point de grammaire : l'ordre des pronoms compléments . . . . . . . . . . . . . . . 145

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .146

Partie 6 Former les équipes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 ■

Encourager . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Rapporter des progrès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Montrer sa reconnaissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152 Approuver un travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153 Point de grammaire : la cause . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155 Féliciter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Récompenser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 Promouvoir un collaborateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 Point de grammaire : les accords complexes des participes passés . . . . . . . . . 159

Se projeter vers l'avenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .160 Voir à long terme pour ses collaborateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .160 Soutenir l'innovation et la créativité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 Un langage guerrier ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 Point de grammaire : la quantité et l' intensité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163 Évoquer les aspirations des collaborateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .164 Préparer l'entretien d'évaluation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 IX ■


Le français du management L'entretien d'évaluation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .166 Point de grammaire : le « ne » explétif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167 ■

Favoriser la communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .168 Se tenir informé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .168 Écrire pour s'informer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Faire passer les informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 Point de grammaire : subjonctif et infinitif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171 Communiquer avec l'extérieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 Rédiger une lettre commerciale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 Rédiger un mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Point de grammaire : la ponctuation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176

Partie 7 Mesurer les performances et recadrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 ■

Revenir sur un évènement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 Faire un compte rendu oral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 Peser le pour et le contre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182 Rapporter des propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183 Point de grammaire : le discours indirect au passé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 Donner des explications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .186 Illustrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Évoquer des limites futures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Point de grammaire : l'antériorité, la simultanéité et la postériorité . . . . . . 189

Sanctionner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .190 Faire des reproches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Exprimer son désaccord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Exprimer son regret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192 Point de grammaire : le conditionnel passé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 193 Se plaindre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Exprimer son mécontentement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Licencier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 Point de grammaire : l'opposition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197

Mettre en doute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198 Exprimer un doute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198 Exprimer une crainte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199 Évoquer une incertitude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199

■X


Sommaire

Point de grammaire : subjonctif et indicatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .201 Proposer un consensus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .202 Rassurer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203 Conseiller . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .204 Point de grammaire : la concession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .205 â–

Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .206

Correction des bilans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Tableaux des conjugaisons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .249 Les sigles du management . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .269 Les anglicismes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .273

XI â–


Partie 1 Environnement de travail ■ Vous avez dit manager ? Se présenter Se présenter n'est jamais facile. Nouvelle équipe, nouvelle entreprise… Il faut savoir s'imposer immédiatement et montrer qu'on a confiance en soi. Même en rendez-vous à l'extérieur, vous devez être sûr de vous dès les premiers mots. À l'oral : – Bonjour à tous. Comme vous le savez déjà, je suis votre nouveau manager. À l' écrit : – En tant que nouveau manager, j'aurais aimé tous vous rencontrer. C'est la raison pour laquelle je vous propose de nous réunir demain à 11h en salle de conférences. En déplacement : – Ted Nevis. Je suis manager chez Opus T. Au téléphone : – Bonjour c'est Monsieur Levine. Je vous téléphone de la part de Madame Martin.

1■


Partie 2 Déplacement professionnel ■ S'informer sur un lieu Obtenir des informations Afin d'obtenir des informations pertinentes, il est nécessaire de poser les bonnes questions sur le lieu, la date, la fonction, etc. Localiser quelque chose : x Où se trouve le bureau ? x Pourriez-vous m'indiquer le bureau 205 ? x Je souhaiterais me rendre au bureau de Monsieur Paxton. x Pourriez-vous me dire comment y aller ? S' interroger sur la fonction d'un lieu : x À quoi sert-il ? À quoi servait-il ? x On l'utilise pour faire quoi ? On l'utilisait pour faire quoi ? x Quelle est sa fonction aujourd'hui ? Quelle était sa fonction auparavant ? Les horaires : x À quelle heure ferme le centre commercial ? x Vous êtes ouverts jusqu'à quelle heure ? x Votre magasin est ouvert le dimanche ? 31 ■


Partie 3 Fixer les objectifs ■ Prendre la parole Introduire un discours La première impression est toujours la plus importante, dans les affaires comme dans la vie de tous les jours. Aussi est-il bon de ne pas bâcler1 la manière d'aborder un discours. Pour une réunion ou une présentation, l'objectif est toujours de capter l'intérêt des personnes réunies pour mieux faire passer des messages par la suite. Cela peut sembler paradoxal mais il est courant2 de remercier, dès le début de son discours, les personnes venues vous écouter. Voici quelques exemples : x Merci à tous d'être venus. x Je tiens à vous remercier d’être tous là malgré votre planning très chargé. x Votre présence à tous me touche particulièrement. x C'est un grand plaisir de vous retrouver ce soir. x Nous sommes fiers de tous vous accueillir pour cette occasion. Pour des présentations plus abouties, il faudra vraiment faire attention à la manière d’introduire votre discours. À l'instar d'une3 introduction formelle de 1 Bâcler : réaliser une tâche rapidement et sans application. Ex : C'est vraiment un travail bâclé ! 2 Courant : fréquent, habituel. Ex : Il est courant de rappeler les prospects même s'ils ne sont pas intéressés. 3 À l'instar de : comme. Ex : A l'instar d'un commandant de bord, vous devez piloter votre équipe. 61 ■


Partie 4 Organiser le travail ■ Planifier Comprendre le déroulement1 d'un plan d'actions Le plan d'actions est un document qui regroupe l’ensemble des tâches à accomplir pour parvenir aux objectifs sur une période donnée. Il est constitué après des réunions et des discussions impliquant les principaux partenaires concernés, au cours desquelles on envisage les attentes du groupe. Le plan d'actions peut se découper en trois phases : x Une élaboration2 : on propose des réunions préalables, une structuration du document en fonction des moyens (disponibles et nécessaires) et des acteurs. On essaie de trouver des objectifs clairs et on propose un cheminement3 pour y arriver à l'aide de jalons4 intermédiaires. On n'oublie pas de communiquer avec toute l'équipe. x Une mise en œuvre : on fixe un budget en fonction des coûts et on arrête des dates de début et de fin d'action. On met à disposition les ressources nécessaires pour chaque étape de chaque action. 1 Un déroulement : un enchaînement des évènements. Ex : Le déroulement des actions se passe comme prévu ! 2 Une élaboration : une conception. Ex : Je travaille à l’élaboration d'un nouveau projet. 3 Un cheminement : une progression. Ex : J'aime beaucoup le cheminement de votre pensée. 4 Un jalon : un repère, une balise qui indique les différentes étapes d'un projet. Ex : Le premier jalon est posé. 91 ■


Partie 5 Former les Êquipes ■ Recruter SÊlectionner le profil idÊal Si le candidat idÊal n'est qu'une utopie1, le profil idÊal, quant à lui, existe bien et peut être rÊalisÊ facilement. Pour tous les postes de toutes les entreprises, on recherche une personne : x MotivÊe : le candidat idÊal doit être prêt à faire des efforts pour rÊussir. x ExpÊrimentÊe : le candidat idÊal est naturellement qualifiÊ pour ce poste. x Responsable : le candidat idÊal a dÊjà gÊrÊ des projets de nature identique à ce qu'on lui propose et avait le même rôle dans sa prÊcÊdente entreprise. x Stable : le candidat idÊal a envie de s'engager à long terme pour votre compagnie. x Facile à vivre : le candidat idÊal est toujours souriant, dÊvouÊ2 et optimiste. Bien sÝr, il aime travailler en Êquipe aussi bien qu'individuellement. D'accord, la perle rare est peu souvent libre sur le marchÊ et, si c'est le cas, nombreuses doivent être les propositions d'embauche qui lui sont faites. Mais si on la trouve au milieu d'une pile de CV, c'est bien que le candidat cherche à obtenir un emploi, n'est-ce pas ? 1 Une utopie : un rêve, un idÊal. Ex : Votre proposition n’est qu’une utopie ! 2 Être dÊvouÊ :VHUYLDEOH¿GqOH([,OHVWWRWDOHPHQWGpYRXpjVRQGLUHFWHXU 121 ■


Partie 6 Communiquer et motiver ■ Encourager Rapporter des progrès Une des principales missions du manager est de savoir motiver son Êquipe afin de la rendre plus performante. Pour cela, vous devez être à l’affÝt1 de la moindre amÊlioration dans le travail de vos effectifs. Tout progrès doit être remarquÊ et encouragÊ. Pour souligner un progrès : x J'ai remarquÊ vos efforts ces derniers temps. x Vous vous êtes bien amÊliorÊ. x C'est de mieux en mieux ! x Je tenais à vous remercier pour votre implication. x Par votre tÊnacitÊ2, nous avons ÊvitÊ la mise en demeure3.

1 ĂŠtre Ă l'affĂťt : ĂŞtre attentif, faire attention. Ex : Je suis Ă  l'affĂťt des nouvelles thĂŠories sur le management. 2 Une tĂŠnacitĂŠ : une persĂŠvĂŠrance, un acharnement. Ex : Elle fait preuve d'une grande tĂŠnacitĂŠ 3 Une mise en demeure :XQGHUQLHUUDSSHOHQYR\pjXQGpELWHXUDÂżQTX LOUHPERXUVHVDGHWWH([$SUqV ODPLVHHQGHPHXUHFHVHUDOHSURFqV 151 â– 


Le français du management Pour encourager davantage de progrès : x Cela laisse entrevoir4 de belles choses pour l'avenir. x Gardez cette concentration : ça vous rĂŠussit ! x Continuez comme ça ! ƒ D'autres verbes pour ÂŤ progresser Âť : S'amĂŠliorer, se perfectionner, se dĂŠvelopper, ĂŠvoluer‌ ƒ D'autres adjectifs pour ÂŤ performant Âť : Éfficace, compĂŠtitif, compĂŠtent, percutant, efficient‌

Montrer sa reconnaissance Les employĂŠs sont toujours en quĂŞte de reconnaissance de la part de leurs supĂŠrieurs directs. Aussi, il serait dommage de passer Ă cĂ´tĂŠ d'un moyen simple et efficace de leur montrer votre soutien. Celui-ci peut se rĂŠvĂŠler sous diffĂŠrentes formes : x Communiquer de manière efficace : informer quotidiennement son ĂŠquipe. x Consulter rĂŠgulièrement : demander souvent l'opinion de son ĂŠquipe. x Donner carte blanche : laisser beaucoup d'autonomie au personnel. x ĂŠtre Ă  l'ĂŠcoute : accĂŠder Ă  certaines demandes du personnel (accès Ă  la formation, congĂŠs, horaires, etc.). x Organiser une reconnaissance formelle : mettre en place une cĂŠrĂŠmonie de fĂŠlicitations pour les très bons rĂŠsultats. x FĂŠliciter et encourager par ĂŠcrit : une lettre est plus formelle et donc possède une forte valeur symbolique que chaque employĂŠ apprĂŠciera. x Saluer et remercier personnellement : sans doute ĂŠvident pour tous‌ mais la moindre des choses pour ĂŞtre respectĂŠ en retour. De simples  bonjour Âť et ÂŤ merci Âť sont particulièrement efficaces. ƒ Des expressions utiles pour remercier Ă  l'ĂŠcrit : x Je vous remercie chaleureusement. x Recevez l'expression de notre profonde gratitude. x En vous remerciant encore. x Je tenais Ă  vous remercier Ă  nouveau.

4 Entrevoir :DSHUFHYRLUYRLUEULqYHPHQW([-HOÂśDLVHXOHPHQWHQWUHYX

â– 152


Communiquer et motiver

Approuver un travail Toujours aussi judicieux5, en tant que manager, il sera particulièrement apprÊciÊ de savoir soutenir les idÊes, mais aussi d'en reconnaÎtre une quand elle est meilleure que la vôtre. Encore une fois, rien ne vaut le sentiment de reconnaissance chez les employÊs. Pour soutenir une idÊe ou un projet : x Je suis avec vous sur ce projet. x Je suis entièrement d'accord avec vous. x J'adhère6 totalement à votre idÊe. x Nous sommes derrière vous à cent pour cent. x Je vous donne toute ma confiance. x Cela participera de la notoriÊtÊ7 de notre entreprise, notre image de marque8. ReconnaÎtre ses torts : x Je l'admets, vous aviez raison. x Vous aviez vu juste avec votre proposition. x Je suis forcÊ de le reconnaÎtre : c'est un excellent travail. x Les excellentes retombÊes9 prouvent que j'avais tort de douter. x Finalement, s'expatrier10 n'Êtait pas une mauvaise idÊe.

 À retenir En français, le pronom  en  est utilisÊ pour remplacer un complÊment introduit par la prÊposition  de . Ex :  J'ai besoin d'un dossier  donnera  j'en ai besoin . S'il remplace une expression de la quantitÊ, on doit rappeler cette quantitÊ. Ex :  je veux deux propositions  donnera  j'en veux deux  et  je bois un litre d'eau par jour au bureau  donnera  j'en bois un litre par jour au bureau .

5 Judicieux : appropriĂŠ, pertinent. Ex : C'est un choix judicieux. 6 AdhĂŠrer Ă :rWUHG DFFRUGVRXWHQLU([/HGLUHFWHXUDGKqUHjQRWUHSURMHW 7 Une notoriĂŠtĂŠ : une rĂŠputation, une renommĂŠe. Ex : Nous devons dĂŠvelopper la notoriĂŠtĂŠ du groupe. 8 Une image de marque :XQHUpSXWDWLRQ([,OIDXWIDLUHDWWHQWLRQjQRWUHLPDJHGHPDUTXH 9 Une retombĂŠe :XQHIIHWXQHFRQVpTXHQFH([4XHOOHVRQWpWpOHVUHWRPEpHVGHQRWUHFDPSDJQH de publicitĂŠ ? 10 S'expatrier : partir travailler dans un autre pays. Ex : L'annĂŠe prochaine, je souhaiterais m'expatrier en Irlande. 153 â– 


Le français du management ƒ D'autres expressions pour « admettre » : Reconnaître, accepter, accorder, approuver, tomber d'accord, accéder… ƒ D'autres expressions pour « refuser » : Éliminer, décliner, rejeter, exclure, contester, récuser, évincer, écarter l'idée…

■ 154


Partie 7 Mesurer les performances et recadrer ■ Revenir sur un évènement Faire un compte rendu oral Afin de mesurer au mieux les performances d'un membre de son équipe, il est souvent nécessaire de revenir sur des résultats ou sur un évènement passé. Quiconque appuie son argumentation sur des faits a toujours beaucoup plus de poids au moment de recadrer ou sanctionner un employé. La première étape est souvent orale et vise à : - rappeler les résultats précédents ; - voir avec l'employé ce qui n'a pas fonctionné ; - trouver une solution pour y remédier ; - fixer de nouveaux objectifs. Le compte rendu oral permet en effet de donner un feed back qui doit être aussi précis et régulier que possible. Il permet également de faire penser l'employé à long terme en plaçant cette conversation dans une optique de plan de carrière.

181 ■


Le français du management

 À retenir En français,  quiconque  en un seul mot et  quelque chose  en deux mots sont toujours singuliers.  Quiconque  signifie  toute personne qui .

ƒ D'autres expressions pour parler d'un point de vue : Une opinion, une optique, une vision des choses, un angle, voir par le prisme de‌ ƒ D'autres expressions pour dire que quelqu'un ou quelque chose est crĂŠdible : Avoir du poids, ĂŞtre pris au sĂŠrieux, ne pas ĂŞtre pris Ă la lĂŠgère‌

Peser le pour et le contre Revenir sur un Êvènement est Êgalement un outil fort utile puisque cela offre la possibilitÊ de peser le pour et le contre avec son Êquipe ou un de ses membres. On peut alors dresser clairement une liste restreinte1 de ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas. Avant de sanctionner un employÊ pour son mauvais travail, un avertissement est souvent indispensable. Pour avertir : x Nous avons besoin de quelqu'un de performant à ce poste. x N'oubliez pas que vous occupez une fonction capitale au sein de l'entreprise. x Je serais peut-être amenÊ à dÊlÊguer certaines de vos missions à d'autres. x Nous pourrions revoir les objectifs ensemble. x Vous ne souhaitez pas vous retrouver au chômage2 ? Pour aller de l'avant : x Que pensez-vous changer pour remÊdier à ce problème ? x Si vous avez besoin de rallonger les dÊlais, dites-le-moi. x Vous croyez que vous trouverez une solution ?

1 Une liste restreinte : une prĂŠsĂŠlection, une short list([&LQTFDQGLGDWVÂżJXUHQWVXUODOLVWH restreinte. 2 Un chĂ´mage :ODSpULRGHRO RQQHWUDYDLOOHSDV([$YDQWG rWUHHQJDJpLFLM pWDLVDXFK{PDJH

â– 182


Tableaux des conjugaisons

231 â–


Le français du management

Verbes AVOIR

ÊTRE

ALLER

FAIRE

■ 232

Pronoms personnels

Présent

Passé composé

Imparfait

Futur proche

Futur simple

Je/J'

ai

ai eu

avais

vais avoir

aurai

Tu

as

as eu

avais

vas avoir

auras

Il/Elle/On

a

a eu

avait

va avoir

aura

Nous

avons

avons eu

avions

allons avoir

aurons

Vous

avez

avez eu

aviez

allez avoir

aurez

Ils/Elles

ont

ont eu

avaient

vont avoir

auront

Je/J'

suis

ai été

étais

vais être

serai

Tu

es

as été

étais

vas être

seras

Il/Elle/On

est

a été

était

va être

sera

Nous

sommes

avons été

étions

allons être

serons

Vous

êtes

avez été

étiez

allez être

serez

Ils/Elles

sont

ont été

étaient

vont être

seront

Je/J'

vais

suis allé

allais

vais aller

irai

Tu

vas

es allé

allais

vas aller

iras

Il/Elle/On

va

est allé

allait

va aller

ira

Nous

allons

sommes allés allions

allons aller

irons

Vous

allez

êtes allés

alliez

allez aller

irez

Ils/Elles

vont

sont allés

allaient

vont aller

iront

Je/J'

fais

ai fait

faisais

vais faire

ferai

Tu

fais

as fait

faisais

vas faire

feras

Il/Elle/On

fait

a fait

faisait

va faire

fera

Nous

faisons

avons fait

faisions

allons faire

ferons

Vous

faites

avez fait

faisiez

allez faire

ferez

Ils/Elles

font

ont fait

faisaient

vont faire

feront


Glossaire A Abandonner : renoncer à, quitter, délaisser. Ex : Je n'abandonnerai pas ce projet. Aborder : commencer, engager. Ex : Elle est timide, elle n'aborde jamais les sujets délicats. Accomplissement (m)1 : une réalisation, un achèvement. Ex : Nous verrons l’accomplissement de tout notre travail. Accroche (f)2 : une partie du discours destinée à intéresser le public. Ex : Votre accroche est excellente ! Accroître : augmenter. Ex : les pertes de la compagnie ne font qu'accroître. Accueillir : recevoir une personne nouvelle. Ex : Nous vous accueillerons avec plaisir. Acheminer : transporter. Ex : Nous devons acheminer ce container jusqu'à Shanghai. Achèvement (m) : un accomplissement, une fin. Ex : Cela représente l'achèvement d'un long travail. Acompte : une partie du montant versée lors de la vente. Ex : Je vous donne déjà un acompte de10.000 €. Acquisition (f) : un achat ; une appropriation. Ex : Que pensez-vous de cette acquisition ? Actif (m) : un ensemble de biens et de droits qui constitue un patrimoine. Ex : Nous avons cédé une partie de nos actifs. Action (f) : un titre boursier. Ex : J'ai vendu toutes mes actions ! Actualiser : mettre à jour. Ex : Il faut actualiser notre site internet toutes les semaines. 1 (m) indique un mot masculin. 2 (f) indique un mot féminin. 249 ■


Les sigles du management Leur utilisation vous semble normale, mais que signifient vraiment tous les sigles, ou acronymes, que vous employez tous les jours ? AAPC : Avis d'Appel Public à la Concurrence. AC : Autorité de Certification. AFV : Automatisation des Forces de Vente. AG : Assemblée Générale. AO : Appel d'Offre. AOO : Appel d'Offre Ouvert. AOR : Appel d'Offre Restreint. APCE : Agence Pour la Création d'Entreprises. APEC : Agence Pour l'Emploi des Cadres. APP : Accord Préalable sur les Prix de transfert. AR : Accusé de Réception. ATF : Accord à Taux Futur. BFE : Besoin en Fonds d'Exploitation. BFR : Besoin en Fonds de Roulement. BIC : Bénéfices Industriels et Commerciaux. BNC : Bénéfices Non Commerciaux. CA : Chiffre d'Affaires. CB : Carte Bancaire. 269 ■


Anglicismes Les anglicismes se multiplient dans le management. Mais savez-vous qu'il existe, en général, un équivalent français tout aussi efficace ? Access panel : panel test. Asap (As soon as possible) : DQP (dès que possible). Assessment : évaluation. Benchmarking : étalonnage économique. Booster : amplifier, développer. Booster : recharge. Bottom up : approche ascendante. Breach of trust : abus de confiance. Brainstorming : remue-méninges. Break : pause. Briefer : tenir au courant. Briefing : séance d'information, topo. Burn out : pression, effet d'usure Business plan : plan d'affaire. Call : option d'achat. Call blending : appel alternatif. Call center : centre d'appels. Capping : capsulage. Cash flow : liquidité. Cash pooling : trésorerie d'échelle. 273 ■


Profile for TO Groupe

Le français du management, W. Léger - Editions Ophrys  

Cet ouvrage est indispensable pour apprendre le français professionnel. Il présente l’essentiel de la grammaire, du vocabulaire et des situa...

Le français du management, W. Léger - Editions Ophrys  

Cet ouvrage est indispensable pour apprendre le français professionnel. Il présente l’essentiel de la grammaire, du vocabulaire et des situa...

Profile for togroupe
Advertisement