Page 1


R. Balesdent

LA GRAMMAIRE ESPAGNOLE DES LYCÉES ET COLLÈGES Méthode progressive avec exercices et corrigés

OPHRYS


PRÉFACE Cette grammaire s'adresse aux élèves de l'enseignement secondaire.

Pourquoi « progressive » ? Parce qu'elle suit la progression de ce qu'on enseigne dans l'enseignement secondaire. Quiconque enseigne à ce niveau sait que l'emploi de gustar passe avant les valeurs particulières de l'imparfait du subjonctif en -ra et que l'emploi du subjonctif imparfait après si doit précéder celui de la structure de de + infinitif.

Les élèves actuels n'ont guère de connaissances grammaticales de base. Il sera donc plus facile au professeur de leur indiquer un paragraphe précis concernant un point particulier que de leur demander de se plonger dans tout un chapitre.

Cette grammaire n'a pas la prétention d'être exhaustive. Ainsi n'y a-t-il que quelques lignes sur les propositions complétives. En trente-cinq ans d'enseignement, je n'ai jamais eu à insister sur ce point qui présente peu de différence avec le français. Par contre, j'insiste sur les emplois du subjonctif différents dans les deux langues.

L'espagnol n'employant que peu le pronom sujet, une forme comme canto peut être traduite par il ou elle chanta. Nous n'avons pas à chaque fois proposé les deux genres.

De nombreux exercices suivent chaque paragraphe. Et des exercices récapitulatifs avec corrigés permettent le contrôle de l'ensemble des connaissances.


1 • L'ARTICLE INDÉFINI {cf. § 79)

Singulier masc ..... un fém......... uns

Pluriel unos unas

Devant un nom féminin commençant par un a (ha} accentué, on peut écrire un ou uns: uns (ou un) ave. De toutes façons, le a final de uns ne se prononce pas dans ces conditions. L'espagnol n'emploie pas habituellement l'indéfini pluriel.

Habia coches que pasaban por la calle. Il y avait des voitures qui passaient dans la rue.

Il n'exprime pas non plus habituellement le partitif exprimé en français avec de, du, de la, etc...

Fuma tabaco de las Canarias. // fume du tabac des Canaries. Bebe agua con gas. // boit de l'eau gazeuse.

Exercice Remplacer les points de suspension par un article indéfini, ... si c'est nécessaire: 1. Tiene ... coche nuevo. - 2. Para ir mas râpido, ha tomado ... avion. 3. Llevaba ... arma. - 4. Nunca bebe ... vino. - 5. Se pasa el tiempo mi­ rando ... seriales en la tele. - 6. ... imâgenes desfilaban por su mente. - 7. Le ha regalado ... alhaja de mucho valor. - 8. A este insecto le falta ... ala.

3


2 • L'ARTICLE DÉFINI Singulier masc. ....

el

fém ......... la

Pluriel

los las

neutre .... lo Il y a contraction dans deux cas entre la préposition et l'article:

entre la préposition a et l'article el: a+ el= al et la préposition de et ce même article el: de+ el= del.

Contesta muy bien al profesor. // répond très bien au profes­

seur.

Vuelvo del cine. Je reviens du cinéma. On emploie la forme el devant tout substantif féminin commençant par

a (ha) qui porte l'accent tonique. Le substantif reste féminin, El agua limpia. L'eau limpide; El hambre canina. La faim de loup.

mais si le a n'est pas accentué, on emploie normalement l'article féminin la : la acci6n.

Exercice Remplacer les points de suspension par l'article défini ou le groupe contracté préposition + article défini : 1. Sube ... autobus. - 2. El avestruz es ... ave mas pesada. - 3. Me gustan mucho ... almendras. - 4. No comprendo ... âlgebra (mot féminin). - 5 .... âlamos bordeaban ... rio. - 6. ... gallinas picotean en el corral. - 7. Sale ... supermercado. ..:... 8. 1 Oué hermoso ârbol es ... haya roja 1 - 9. Esta noche iremos ... cine. 10 .... hachas estaban encendidas.

3 • PLURIEL DES NOMS ET DES ADJECTIFS (cf. § 107) On ajoute un s aux mots qui se terminent par une voyelle (sauf i accentué).

Casa blanca / casas blancas Café caliente / cafés calientes

4


On ajoute -es aux mots qui se terminent par une consonne ou un y. Joven pastor / Jovenes pastores Buey gris / Bueyes grises.

NOTA: Dans les mots terminés en -z, ce z devient c devant la marque du pluriel -es: Lâpiz / Lâpices - Nuez /Nueces.

Les mots terminés par un i accentué forment généralement leur pluriel en ajoutant -es. Jabali / Jabalies - Tela carmesi / Telas carmesies.

Les mots terminés par une voyelle atone suivie de s ou de x sont invariables. La dosis / Las dosis - La crisis / Las crisis.

NOTA: a) Un accent tonique ne se déplace jamais (sauf dans les deux mots : régimen / regimenes - caracter / caracteres ). Donc, pour les mots se terminant par la syllabe -en inaccentuée, il faut «fixer» au pluriel l'accent tonique en écrivant un accent: joven / j6venes imagen /imâgenes. b) Par contre en ce qui concerne les mots dont la dernière syllabe se termine par s ou net porte un accent écrit, cet accent écrit devient inutile au pluriel: balc6n / balcones - interés / intereses. Exercices a) Mettre au pluriel : 1. La mujer esté bordando. - 2. Hay un raton en la casa. - 3. Es una tarea fâcil. - 4. No se hace la catâlisis. - 5. Se firma la paz. - 6. Pasa el convoy. - 7. Ha comprado un cuchillo. - 8. Estâ florecido el alheli. - 9. Escribe en el margen. 1O. Es elegante. b) Mettre au singulier: 1. Estân en los rincones. - 2. Los borceguies son negros. - 3. Dan saltos los delfines. - 4. Los cutis estân curtidos. - 5. Las reuniones se terminan tarde. 6. Temen las enfermedades. - 7. Son animales dociles. - 8. Las paredes no son espesas. - 9. Lee las ùltimas paginas. - 1O. Los capitanes celebraban sus victorias.

4 • LE VERBE SER A) On emploie toujours le verbe ser devant:

a) un nom: Es mi padre. // est (C'est) mon père.

5


b) un pronom: Es él. C'est lui. c) un infinitif: Lo agradable es echar una siesta. Ce qui est agréable, c'est de faire la sieste.

d) un numéral : l Cuéntos sois ? Combien êtes-vous? B) On emploie le verbe ser devant un adjectif pour donner une définition de caractère permanent, pour indiquer une qualité essentielle. Es joven. // est jeune. Es rubia. Elle est blonde. El oxido de carbono es t6xico. l'oxyde de carbone est toxique. Soy francés. Je suis français. C) Le verbe ser peut avoir le sens absolu d'être, exister, se passer. La escena es en Madrid. la scène est à Madrid.

D) Quelques adjectifs s'emploient toujours avec ser: imposible,

posible, probable, etc.

E) Ser indique l'origine, la matière, la destination.

Somos de Madrid. Nous sommes de Madrid. Es de papel. C'est en papier. Este libro es de Juan. Ce livre est à Juan. Es para ti. Il est pour toi.

F) La 3° personne du singulier ou du pluriel du verbe ser correspond au français c'est..., ce sont..., etc. Es un esclmdalo. C'est un scandale.

Eran niiios que jugaban en la calle. C'étaient des enfants qui

jouaient dans la rue.

G) Ser sert à former la voix passive (cf.

§

96 C).

5 • LE VERBE ESTAR A) Situe dans le temps et l'espace. Estamos en noviembre. Nous sommes en novembre. Estamos en el colegio. Nous sommes au collège.

B) On emploie le verbe estar devant un adjectif pour indiquer une qualité qui a changé, qui peut changer, qui n'est pas essentielle. El cielo esté encapotado. le ciel est couvert. Creo que esté enferma. Je crois qu'elle est malade. 6


C) Quelques adjectifs s'emploient toujours avec estar: contenta, descontento, satisfecho, insatisfecho, solo, etc. D) Cf.§ 18 et §96. Exercices sur l'emploi de ser et de estar a) Remplacer les points de suspension par la troisième personne du présent de l'indicatif du verbe qui convient : 1 . ... mi hermana. - 2. Este libro ... mio. - 3. Carmen ... morena. - 4. Juan ... en Madrid. - 5. En este momento, ... pâlido. - 6. Lo mejor ... esperar. - 7. El vidrio ... frâgil. - 8. La nieve ... blanca. - 9. El senor Sanchez ... espanol. - 10. Estos calcetines ... de nil6n.

b) Remplacer les points de suspension par la forme de ser ou de estsr qui convient: (On peut parfois employer des personnes différentes). 1 . ... ocho para corner. - 2. l Ninos, ... acostados? - 3. l De qué regi6n ... usted? - 4. l No me oyes, ... sordo? - 5. En los Estados Unidos, muchas casas ... de madera. - 6. l ... contento con tu nuevo coche? - 7. Estos caramelos no ... para vosotros. - 8. l D6nde ... el mitin? - 9.... una catâstrofe. - 1 O..•• elles quienes me lo dijeron.

6 • RÉFLEXIONS SUR L'EMPLOI DE SER ET DE ESTAR SUIVIS D'UN ADJECTIF L'emploi de ser ou de estar correspond à une nuance de pensée qui n'existe pas en français. D'où la difficulté. Avec un même adjectif, on pourra employer ser ou estar, mais il y a nuance de sens. En tâtant l'eau du bain, on dira : « esta fria », mais de la neige, on dira « es fria ». D'un jeune homme de vingt ans, on dira : « es joven » et d'un vieillard de quatre•vingts ans, on dira : « para sus alios �stâ joven ». D'une personne atteinte d'une maladie mentale, on dira : « es loca ». à quelqu'un qui vient de dire une énormité, on dira : « esta loco ! ». Le choix du verbe être suivi d'un adjectif demande donc une réflexion. Bien des adjectifs peuvent avoir un sens différent selon qu'ils sont employés avec ser ou estar. Ser bueno. Etre bon / Estar bueno. Etre en bonne santé. Ser malo. Etre mauvais ;Estar malo. Etre en mauvaise santé. Ser listo. Etre malin, éveillé / Estar listo. Etre prêt. Etc. 7


Exercice sur l'emploi de ser et de estar Remplacer les points de suspension par la forme de ser ou de estsr qui convient: (On peut parfois employer des personnes différentes). 1. Ese hombre no ... simpâtico. - 2. Bebe tu café, va a ... trio. - 3. Su ves­ tido ... azul. - 4. Después de corner, ... colorado. - 5. ... mudo de nacimiento. 6. l Por qué ... mojado 7 - 7. l Por qué no dices nada 7 l ... mudo 7 - 8. Hoy, no ... muy amable. - 9. Don Quijote ... alto y flaco y Sancho Panza ... bajo y gordo. - 10. Niiios, ... muy alegres hoy. - 11. 1 Oué frio ... el hielo 1 - 12. Hoy, el cielo ... gris. - 13. ... quieto. - 14. ... apurados. - 15. Ha llovido mucho, la tierra ... hûmeda. - 16. ... joven y presuntuoso. - 17. Este seiior ... muy amable. 18. 1 Qué frio 1 ••• helado. - 19. No puedo guardar nada en mi bodega, ... hûmeda. - 20. La familia Rotschild ... rica. - 21. Asi, 1 te ha tocado el gordo 1 1 ... rico ! 22. l Por qué ... triste 7 - 23. En los Estados Unidos, hay un canon donde las rocas ... coloradas. - 24. Desde hace algunos dias ... pâlido. - 25. ... tonto, no hay remedio.

7 • LE VERBE HABER Il ne s'emploie que dans deux cas principaux: A) Comme auxiliaire pour former les temps composés (cf.§ 96 A). a) C'est le seul auxiliaire employé pour former les temps composés (alors que le français emploie avoir et être)

He cantado. J'ai chanté. Habiamos llegado temprano. Nous étions arrivés tôt. En cuanto se hubo marchado (se march6), todos callaron. Dès qu'il fut parti, tout le monde se tut.

b) Le participe passé est invariable.

Las manzanas que hemos comido no estaban maduras. Les pommes que nous avons mangées n'étaient pas mûres.

passé.

c) On ne peut rien intercaler entre l'auxiliaire haber et le participe He comido bien. J'ai bien mangé.

NOTA: Souvent l'espagnol préfère le temps simple au temps com­ posé : Los regalos que le trajeron los Magos. Les cadeaux que lui avaient apportés les Rois Mages / En cuanto se hubo marchado : En cuanto se march6.

8


Pour l'emploi du passé composé et du passé simple cf. § 75 et § 87. B)

de... "·

Cf. § 19 : «//y a... "' cf. § 20 A : «//faut que... "' cf. § 20 C : « Haber

8 • LE VERBE TENER A) Indique la possession. Tengo un libro. J'ai un livre. B) Cf. § 20. B : « Tener que... ».

Exercice Traduire: 1. Nous sommes allés au cinéma. - 2. Il a trop bu. - 3. Il a un chien et deux chats. - 4. La musique qu'il a écoutée était de Bach. - 5. Il est venu à deux heures. 6. Je n'ai rien dit. - 7. As-tu un chapeau 7 - 8. Les gâteaux qu'il avait mangés n'étaient pas bons. - 9. Ils se sont longuement lavés. - 10. Elle s'est repentie. 11. Il a une voiture neuve. - 12. Nous avons beaucoup parlé. - 13. Es-tu allé au cinéma 7 - 14. Les enfants, avez-vous vos livres 7 - 15. Aujourd'hui, je n'ai pas pris mon bain. - 16. Il n'a pu réaliser ce qu'il s'était proposé. - 17. A quelle heure êtes-vous arrivé, Monsieur? - 18. Nous nous sommes peut-être trompés. - 19. A quelle heure est-elle partie? - 20. Nous sommes revenus tard.

9 • LA QUESTION DE LIEU : A, EN, POR, PARA Ne pas se préoccuper de la préposition française. A} S'il y a un mouvement vers un but: préposition a (cf. § 111 ). Voy a Espana. Je vais en Espagne. Mi goma ha caido al suelo. Ma gomme est tombée par terre. On emploie la préposition a après tout verbe de mouvement, même s'il n'y a pas à proprement parler mouvement. Voy a leer el periôdico. Je vais lire le journal. NOTA: Quelques verbes de mouvement se construisent avec la prépo­ sition en. C'est le cas de entrar et de penetrar: Entr6 en la casa. Il

entra dans la maison.

9


TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE............................................................................................................ 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15.

L'article indéfini (cf.§ 79).................................................................. L'article défini ...................................................................................... Pluriel des noms et des adjectifs (cf.§ 107) ................................ Le verbe SER ........................................................................................ Le verbe ESTAR .................................................................................. Réflexions sur l'emploi de SER et de ESTAR suivis d'un adjectif Le verbe HABER .................................................................................. Le verbe TENER.................................................................................... La question de lieu : A, EN, POR, PARA ........................................ L'apocope, chute d'une voyelle finale (1) (cf.§ 91).................... Le VOUS de politesse français. USTED .......................................... La négation (1) (cf.§ 61).................................................................... Féminin des adjectifs.......................................................................... Féminin des noms .............................................................................. BEAUCOUP DE, PEU DE, TROP DE, etc., ADVERBES ET ADJECTIFS DE QUANTITÉ ........................................................................................ 16. AL CANTAR... , CANTANDO... le gérondif français ........................ 17. Les adverbes de manière en ...MENTE .......................................... 18. ESTOY TRABAJANDO, VA CRECIENDO, SIGO TRABAJANDO : Quelques aspects de l'action .......................................................... 19. IL Y A...................................................................................................... 20. IL FAUT+ INFINITIF. IL FAUT QUE+ SUBJONCTIF .......................... 21. CELUI QUI, CELLE QUI, CE QUI, CE QUE, CELUI DE, CELLE DE. Traduction (cf.§ 34 et 35) ................................................................ 22. La préposition A. marque du complément d'objet direct (1) (cf. § 94) ........................................................................................................ 23. Adjectifs possessifs atones et idée de possession rendue par un pronom (cf.§ 47 et 111, préposition DE) ................................

1 3 4 4 5 6 7 8 9 9 10 11 12 13 14 15 16 17 17 18 19 21 22 23 171


24. GUSTAR. Traduction du verbe AIMER.............................................. 25. les pronoms personnels compléments sans préposition (1) (cf. § 26 et 27) ............................................................................................ 26. l'enclise (cf. § 25 et 27) .................................................................... 27. SE LO, SE LA - LELUI, LELEUR, LALUI, LA LEUR, VOUSLE, VOUS 28. 29. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 40. 41. 42. 43. 44. 45. 46. 47. 48. 49. 50. 51. 52. 53. 54.

172

LA... (cf. § 25 et 26) ............................................................................ CHEZ (1) (cf. § 100)..............................................................................

Pronoms personnels compléments avec préposition (2) .......... le pronom relatif QUE, invariable .................................................... le pronom relatif QUIEN (pluriel: QUIENES) ................................ C'EST. .. QUI... (cf. § 77) ........................................................................ le pronom relatif DONDE. Traduction du pronom relatif français où.................................................................................................. EL QUE•.., LA QUE..., etc., EL DE..., LA DE..., etc. (cf. § 21) .......... LO QUE... (cf. § 21) .............................................................................. LO DE... .................................................................................................. EL CUAL..., LA CUAL..., etc.................................................................. LO CUAL ................................................................................................ Démonstratifs et adverbes de lieu .................................................. la conjecture. SERAN LAS DOS/OEBEN DE SER LAS DOS. Futur et conditionnel d'hypothèse.............................................................. Quelques indéfinis parmi les principaux (cf. § 12) ...................... UN AUTR E..............................................................................................

Sujet apparent et sujet réel. Il EST AGRÉABLE DE SE PR OMENER le comparatif (1) (cf. § 88) .............................................................. le superlatif relatif .............................................................................. le superlatif absolu ............................................................................ Adjectifs possessifs toniques: A MOI, A TOI, etc..., UN DE MES, UN DE TES, etc. (cf. § 23 et 111 préposition DE).......................... Pronoms possessifs ............................................................................ NE... QUE... : la restriction .................................................................. NO... SINO... Traduction de la conjonction MAIS marquant une opposition .............................................................................................. l'interrogation ...................................................................................... l'exclamation (cf. § 95)...................................................................... Nombres cardinaux. l'heure (cf. § 80) .......................................... TE ACONSEJO QUE VAVAS..., CUANDO VAVAS... SI FUERA RICO. Trois règles essentielles {cf. § 58) ..................................................

24 25 27 29 31 32 34 34 36 37 38 38 38 39 39 40 42 43 46 46 47 49 50 50 51 52 53 54 55 56 60


55. Tournure réfléchie SE pronom sujet. Traduction de ON (1) (cf. § 73, 74 et 105) .................................................................................... 56. Idée de répétition .......................................................... ...................... 57. Concordance des temps. Subordonnée au subjonctif (1) (cf. § 106).......................................................................................................... 58. Le subjonctif ........................................................................................ 59. L'indicatif .............................................................................................. 60. Traduction de DONT, complément de verbe ou d'adjectif (1) (cf. § 83 et 84) ............................................ ................................................ 61. La négation (2) (cf. § 12) .................................................................. 62. LO, déterminant neutre, + adjectif invariable (cf. § 48) ............ 63. Les pronoms personnels sujets........................................................ 64. La circonstancielle de temps (cf. § 16, 54, 58 8, 59 8 et 104) .. 65. La circonstancielle de cause ............................................................ 66. TELLEMENT, SI, A FORCE DE .............................................................. 67. La circonstancielle de but ................................................................ 68. La circonstancielle de condition (cf. § 54 et 58 c) ...................... 69. A MOINS QUE, POURVU QUE.............................................................. 70. La circonstancielle de concession .................................................. 71. AVOIR BEAU, QUEL QUE, SI... QUE, POUR PEU QUE........................ 72. Proposition gérondive et proposition participe (ablatif absolu) 73. UNO. Traduction de ON (2) (cf. § 55, 74 et 105) .......................... 74. Troisième/première personne du pluriel. Traduction de ON (3) (cf. § 55, 73 et 105) ............................................................................ 75. Passé simple et passé composé. AVER LLOVIO, HOV HA LLOVIDO (1) (cf. § 87) ........................................................................ 76. Substituts de TENER, SER, ESTAR .................................................. 11. C'EST QUE... (cf. § 32).......................................................................... 78. Emploi et omission de l'article défini, contrairement à l'usage du français ............................................................................................ 79. L'article indéfini, emploi du pluriel et omission du singulier (cf. § 1).......................................................................................................... 80. Nombres ordinaux (cf. § 53 et 110) ................................................ 81. Suffixes diminutifs : -ITO,A, -ILLO,A. -UELO,A. etc. ...................... 82. Suffixes augmentatifs: -ON,A. -AZO,A. et plus rarement: -OTE 83. Traduction de DONT, complément de nom (2) (cf. § 60 et 84) 84. Traduction de DONT, complément d'un numéral ou d'un indéfini (3) (cf. § 60 et 83) ........................................................................

61 62 63 64 66 68 69 69 70 71 72

13

74 75 16

77

18

79 79

80 81 82 83 84 86 87 88 89 89 90

173


85. Construction directe de verbe sans préposition .......................... 86. DEPUIS.................................................................................................... 87. Passé simple et passé composé. AYER LLOVIO. HOY HA LLOVIDO (2) (cf. § 75) ........................................................................ 88. Le comparatif de supériorité et d'infériorité (2) (cf. § 44) ........ 89. Quelques expressions de comparaison (1).................................... 90. Quelques expressions de comparaison (2).................................... 91. L'apocope. chute d'une syllabe finale (2) (cf. § 10).................... 92. AUTRE, notion de différence et de quantité. LES UNS... LES AUTRES. BEAUCOUP D'AUTRES..........................................................

93. ME DOY CUENTA DE LA REALIDAD/ME DOY CUENTA DE QUE ES LA REALIDAD. Construction des complétives après certains verbes. adjectifs ou noms ................................................................

94. La préposition A. marque du complément direct (2) (cf. § 22) 95. LO. valeur adverbiale (cuan) + adjectif qui s'accorde (cf. § 62) 96. Temps composés - Etat - Passif. Le verbe ETRE français est suivi d'un participe passé.................................................................. 97. Suffixes: -AZO/-ADA: un coup de... ............................................ 98. Le souhait et le regret ...................................................................... 99. VOICI, VOILA (VOICI QUE, VOILA QUE).............................................. 100. CHEZ (2) (cf. § 28)................................................................................ 101. DEVENIR. Traduction ............................................................................ 102. FAIRE + infinitif .................................................................................... 103. EN et Y, pronoms et adverbes .......................................................... 104. Propositions circonstancielles avec préposition plus infinitif.... 105. Traduction de ON. Autres possibilités (4) (cf. § 55, 73 et 74) .. 106. Concordance des temps (2) (cf. § 57) ............................................ 107. Pluriel de noms composés ................................................................ 108. Emploi du pronom réfléchi pour nuancer et renforcer le sens d'un verbe ............................................................................................ 109. Valeurs particulières des imparfaits du subjonctif en -RA ........ 11O. Les fractions ........................................................................................ 111. Quelques emplois caractéristiques de quelques prépositions et locutions prépositives ........................................................................ 112. IR RIO ARRIBA/IR RIO ABAJO .......................................................... 113. Suffixes -AL/AR. Lieu planté (couvert) de .................................... 114. Passage du style direct au style indirect ......................................

174

91 91 92 94 95 97 98 99 100 101 102 103 104 105 105 107 107 108 109 110 112 113 113 114 115 116 117 124 124 125


LE SYSTÈME VERBAL

115. 116. 117. 118. 119. 120. 121. 122. 123.

Classification des verbes .................................................................. Modifications orthographiques ........................................................ Particularités orthographiques.......................................................... Considérations générales sur les temps valables pour tous les verbes .................................................................................................... Les verbes SER et ESTAR. ................................................................ Les verbes HABER et TENER............................................................. Remarques particulières aux formes des verbes réguliers, et conjugaison des verbes réguliers.................................................... Les verbes régulièrement irréguliers .............................................. Les verbes très irréguliers ................................................................

126 127 128 129 131 133 135 139 143

ADDENDA

124. Accent tonique (cf. § 3 , nota).......................................................... 125. Verbes régulièrement irréguliers - Liste des plus usités ........ 126. L'Espagnol d'Amérique ......................................................................

149 150 152

Exercices de récapitulation ........................................................................

154

Corrigés des exercices de récapitulation................................................

160

Index................................................................................................................

166

175


Profile for TO Groupe

La grammaire espagnole des lycées et collèges, R. Balesdent - Editions Ophrys  

Cette grammaire suit la progression de l’enseignement de l’espagnol dans le secondaire. De nombreux exercices suivent chaque paragraphe et...

La grammaire espagnole des lycées et collèges, R. Balesdent - Editions Ophrys  

Cette grammaire suit la progression de l’enseignement de l’espagnol dans le secondaire. De nombreux exercices suivent chaque paragraphe et...

Profile for togroupe
Advertisement