Issuu on Google+

Couleurs

GRATUIT

www.tangerpocket.com

Tanger

TÉTOUANTAMUDA BAYASILAH CHEFCHAOUENLARACHE

N° 24 - Janvier 10 - Mensuel

CityGuide

du 23 au 30 janvier


EDITO

Youssef Mouhyi

SOMMAIRE ACTU 04 Brèves

AGENDA

Pour toute modification sur les adresses ou informations contenues dans le guide, contactez-nous par mail à contact@tanger-pocket.com ou par téléphone au 05 39 93 34 30

08 10 11 12 16 18 20 22

L’événement du mois Agenda Cervantès Agenda Agenda Institut français Expo Cinéma Sorties People

À DÉCOUVRIR

OURS Directeur de Publication : Youssef Mouhyi Directeurs d’Edition : Anne Scheuer et Julien Rateau Rédactrice en Chef : Aurore Chaffangeon. Journaliste : Rozenn Salicé-Kadiri Infographistes : Jalila Diki, Youssef Rafik, Lahcen Amlou Photographes : Studio Rachid Defouf Directrice commerciale : Anne Scheuer Réservation d’espaces : Noura Bouabid Secrétariat : Laïla Taoumi Distribution : Abdelhak Ghanem Bentouis Couleurs Com Tanger : 115 av. Med Ben Abdellah apt 15 , Tanger Tél : 05 39 93 34 30 / 31 Fax : 05 39 93 34 36 Edition : Couleurs Com SARL, 9 avenue Mansour Eddahbi, rés. Jaâfar, Guéliz, Marrakech Tél. : 05 24 43 29 56 / 05 24 43 29 04 Fax : 05 24 43 75 32 Site web : www.tangerpocket.com Email : contact@tangerpocket.com Impression : Youssef Impressions Marrakech ISSN : en cours. Dépôt Légal : C 07/14 Marrakech

26 Tanger et… Ses galeries d’art 28 Escapade Ksar Sghir 30 Plan général 32 Plan médina et Région 33 Visites et monuments 34 Adresse du mois Le Centre régional d’investissement 36 C Nouveau

ADRESSES 36 38 39 46 50

Tanger Asilah Tétouan Chefchaouen Evénements annuels


ACTU L’entreprise Delphi primée Les prix AmCham-OCP du Commerce et de l’Investissement marocoaméricain 2009 ont été décernés en décembre à trois entreprises : deux marocaines et une américaine. Dans la catégorie Investissement américain au Maroc, c’est la société Delphi Maroc, avec ses deux usines Delphi Automotive Systems Maroc et Delphi Packard Morocco, dont la 2e a été inaugurée en mars dans la zone franche, qui a été primée. Cette récompense lui a été remise pour avoir réalisé le plus grand investissement dans le secteur automobile dans le Royaume et pour avoir créé le plus grand nombre d’emplois (près de 4 900) dans la région de Tanger.

Livre : Stories de Tanger Grâce à la plume de Simon-Pierre Hamelin, écrivain et libraire de la célèbre librairie des Colonnes, Mohamed Mrabet, l’incontour nable conteur tangérois, livre ses courtes histoires dans l’ouvrage Stories de Tanger. Révélé dans les années 1960 par Paul Bowles qui l’a fait publier et traduire dans de nombreux pays, l’homme ne sait ni lire ni écrire mais possède une imagination débordante qui lui permet de conter et de s’adonner aux arts plastiques. Cette première édition marocaine des histoires de Mrabet, en version bilingue français-anglais, est illustrée par ses propres œuvres (dessins et peintures). Certaines ont d’ailleurs été exposées récemment au centre culturel Ibn Khaldoun de Tanger.

Guide du Maroc pour les Espagnols Un Guide du Maroc pour les Espagnols vient de paraître. Elaboré à l’initiative de la Casa de Espana à Tétouan et distribué gratuitement, il contient une mine de renseignements pour les Espagnols résidant dans le Royaume : formalités administratives pour s’installer ou séjourner, services consulaires, informations sur l’emploi ou la création d’entreprise… Ce guide pratique, financé par la Direction générale des citoyens espagnols à l’étranger en collaboration avec l’Ambassade d’Espagne à Rabat, fournit également une meilleure connaissance de la vie dans le pays à travers une présentation des services de santé, des transports, de l’immobilier, etc.

Dépollution de la baie de Tanger L’entreprise Amendis, en charge de la gestion de l’eau et de l’électricité, vient d’inaugurer une nouvelle station de pompage au niveau de l’Oued Lihoud à Tanger. Située rue Banafsaj dans le quartier Dradeb, cette installation s’inscrit dans le cadre du programme de dépollution de la Baie de Tanger dans lequel la société, filiale de Véolia Environnement, s’est engagée depuis plusieurs années. Ce projet passe notamment par un meilleur traitement des eaux usées. 04


ACTU Le tourisme en hausse à Tanger Les chiffres du tourisme ont connu une belle progression cet automne dans le Royaume, en particulier à Fès, Marrakech, Casablanca, sans oublier Tanger où le nombre de nuitées a augmenté de 6%. Cette hausse s’explique par les séjours des résidents marocains eux-mêmes, de plus en plus nombreux à voyager dans le pays (+ 25%). A l’inverse, les étrangers se sont faits plus rares, notamment les Français (- 4%), les Allemands (-15%) et les Belges (-26%).

L’aéroport Ibn Battouta en pleine croissance

Preuve s’il en est que le tourisme se porte bien dans la ville du Détroit, l’aéroport tangérois a de son côté vu sa fréquentation grimper en 2009. Quelque 606 000 passagers ont transité par l’aéroport Ibn Battouta durant l’année écoulée, soit une augmentation de 35,7% par rapport à 2008 où il avait enregistré près de 447 000 personnes. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), le trafic journalier a également connu une hausse très nette, en passant de 1 307 en 2008 à 1 779 en 2009. L’aéroport, certifié Iso 9001/2000, est desservi par sept compagnies qui assurent des vols vers douze destinations.

Foire Hispa-Maroc Organisée dans le cadre du programme de coopération entre Malaga et des villes du Nord du Royaume, la 5e Foire Hispa-Maroc s’est déroulée au mois de décembre en Espagne. Son objectif : présenter les dernières créations et innovations de l’artisanat marocain, tout en constituant un lieu d’échanges entre les entreprises oeuvrant dans ce secteur en Andalousie et au Maroc. Mobilier, fer forgé, tapis, maroquinerie, plus de 70 exposants avaient fait le déplacement, en provenance de Tanger, Tétouan, Marrakech ou encore Fès.

Des Tangérois sous les feux de la rampe La comédie de Nabil Ben Y a d i r , « Les Barons », vient de recevoir le Prix du Jury au Festival international du film de Marrakech, qui s’est déroulé du 4 au 12 décembre. Trois comédiens originaires de la ville du Détroit y sont à l’honneur, en particulier Mourade Zeguendi, acteur principal, qui vit en Belgique mais demeure Tangérois de cœur de part son père. Après avoir tourné dans de nombreux longs métrages, il joue dans ce film aux côtés d’Edouard Baer, Julien Courbey et Nader Boussandel. L’histoire ? Les Barons ont une devise : pour vivre, il faut en faire le moins possible. Car chaque être humain naît avec un crédit de pas et chaque pas effectué le rapproche de la mort. 05


ACTU Des guides touristiques formés à l’Isitt Un nouveau défi attend l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger à la rentrée 2010. L’Isitt a en effet été choisi comme école pilote pour le lancement de la nouvelle formation obligatoire des guides touristiques au Maroc. Les guides seront désormais répartis en deux catégories (contre trois actuellement) : d’un côté, les guides des villes et circuits touristiques ; de l’autre, les guides des espaces naturels pour les montagnes, déserts et circuits ruraux. Dispensée en deux ans, cette formation sera surtout, pour les visiteurs, un moyen de distinguer vrais et faux guides.

Une Maison de l’élu à Tanger Lancé par le ministère de l ’ I n t é r i e u r, l e p r o j e t d e Maison de l’élu devrait voir le jour au cours de ce mois de janvier. Trois villes du Royaume ont été choisies pour expérimenter le dispositif, à savoir : Tanger, Rabat et Marrakech. Le but de cette nouvelle entité est de mettre à disposition des élus une structure à laquelle ils peuvent se référer, notamment afin d’évaluer concrètement leurs actions. La Maison de l’élu doit aussi servir de relais entre collectivités locales et organismes externes afin de leur fournir les moyens techniques dont elles ont besoin.

06

Fusionman dans le Détroit de Gibraltar Un pilote suisse, Yves Rossy, alias Fusionman, a tenté dernièrement de voler entre le Maroc et l’Espagne, muni d’une aile à réaction de 2 mètres d’envergure. Largué à 2 000 mètres d’altitude au-dessus de l’Atlantique par u n a v i o n p a r t i d e T a n g e r, i l a malheureusement échoué à miparcours dans sa tentative de relier l’Afrique à l’Europe, en raison de conditions météorologiques défavorables. Il a dû amerrir alors qu’il devait atterrir à Atlanterra après une distance dans les airs de 38 km.

Un nouvel indice pour la consommation Exit l’indice du coût de la vie. Désormais, c’est l’indice des prix à la consommation qui le remplace. Celuici doit évaluer les habitudes des ménages à travers un panier de références qui sera dorénavant élargi à des articles plus nombreux (478) et à une variété de produits plus grande (1 067). Ce nouvel indice prend surtout en considération une couverture géographique plus étendue, avec 17 villes dans tout le Maroc. Tanger et Tétouan sont concernées par ces mesures dans le Nord.

Aïd écolo U n m i l l i e r d ’ é l è v e s d e T a n g e r, Tétouan, M’Diq et Fnideq ont été sensibilisés à la protection de la nature grâce au programme Aïd Ecolo, lancé par la société Amendis, en partenariat entre autres avec le ministère de l’Education nationale et l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre. Les écoliers ont fait du porte à porte pour informer les habitants quant au rejet des déchets et ont distribué pas moins de 13 000 sacs bio-dégradables.


AGENDA EVENEMENTDUM MOIS Centre cinématographique marocain Tél. : 05 37 28 92 00

11e Festival national du film de Tanger Organisée par le Centre cinématographique marocain en collaboration avec les chambres professionnelles du secteur cinématographique, la 11e édition du Festival national du film se tiendra à Tanger du 23 au 30 janvier.

Quatorze longs métrages sont en lice dans le cadre de la compétition officielle du 11e Festival national du film de Tanger, qui se déroulera pendant une semaine du samedi 23 au samedi 30 janvier. Ont ainsi été sélectionnés : « Histoire d’un lutteur mchaouchi » de Ahmed Benssouda, « The Man who sold the world » des frères Noury, « Ex Chamkar » de Mahmoud Frites,

« Fissures » de Hicham Ayouch, « Allo 15 » de Mohamed Lyounssi, « Châtiment » de Hicham Ain Alhayat, « Destins croisés » de Driss Chouika, « Pégase » de Mohamed Mouftakir, « Terminus des anges » de Mouftakir, Lassri et Nejjar, « Les Oubliés de l’histoire » de Hassan Benjelloun, « La Grande Villa » de Latif Lahlou, « Oulad Lablad » de Mohamed Ismaïl, « Ahmed Gassiaux » de Ismaël Saïdi, et « Chroniques blanches » de A. Derkaoui. Les projections jury auront lieu au cinéma Roxy, tandis que la Cinémathèque de Tanger diffusera elle aussi les films pour le public comme « The Man who sold the world », « Fissures » ou encore « Destins croisés »… Mais le Festival national du film, ce n’est pas qu’une compétition de longs métrages. Rencontres, conférences, débats et courts métrages seront également de la partie avec, en prévision, des hommages au comédien Saïd Afifi et à l’écrivain Abdelkebir Khatibi, sans oublier un colloque intitulé « Histoire, mémoire et archives audiovisuelles ».

Au programme Samedi 23 janvier A 19h30 : Cérémonie d’ouverture et hommage au comédien Saïd Afifi , avec le film « Elle est diabétique et hypertendue et refuse de crever 2 » de Hakim Noury Dimanche 24 janvier A 14h30, 18h et 21h30 : projections des films en compétition officielle Lundi 25 janvier A 14h30, 18h et 21h30 : projections des films en compétition officielle Mardi 26 janvier A 14h30, 18h et 21h30 : projections des films en compétition officielle Mercredi 27 janvier A 15h et 20h : projections des films en compétition officielle A 22h30 : réception hommage à Latefa 8

Souihli, ancienne technicienne du CCM Jeudi 28 janvier A 15h et 20h : projections des films en compétition officielle Vendredi 29 janvier A 15h : colloque hommage à Abdelkebir Khatibi, écrivain, sociologue, poète, romancier et ancien président de la commission Avances sur recettes du CCM A 20h : projection de film en compétition officielle Samedi 30 janvier A 15h : colloque Histoire, mémoire et archives audiovisuelles en partenariat avec le Conseil consultatif des droits de l’homme A 20h : cérémonie de clôture


CONCERTS,CONFERENCES,THÉÂTRE

Contes : La Méridienne du griot blanc

AGENDA

Conférence sur l’architecture

Mercredi 6 janvier à 19h à Tanger Vendredi 8 janvier à 19h à Tétouan Fin mai 2009, M a r c R o g e r, lecteur public de profession, a pris la route avec son âne Babel pour parcourir les 5 000 km qui séparent Saint-Malo de Bamako, lisant à haute voix ses oeuvres favorites en suivant la ligne imaginaire qu'il s'est tracée : la « Méridienne du griot blanc ». Avec sa bibliothèque ambulante, il fait des haltes régulières dans les différentes villes traversées pour y lire à voix haute des textes, contes et histoires pour jeunes et adultes. Son but : produire des étincelles qui donnent envie de lire. Cette soirée est organisée par le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Maroc, sous l'égide de commission nationale française pour l’Unesco. Espace Beckett (Institut français), rue Okba Ibn Nafie, Tanger. Tél. : 05 39 94 10 54 Médiathèque de l’Institut français, 13 rue Chakib Arsalane, Tétouan. Tél. : 05 39 96 12 12

Mercredi 13 janvier En partenariat avec l’Ecole nationale d’architecture (ENA), l’Institut français de Tétouan propose une rencontre avec Jean-Pierre Frey, architecte-sociologue, professeur des universités et de l’Institut d'urbanisme de Paris. Intitulée « Comprendre l'ordre vernaculaire du patrimoine bâti ordinaire », cette conférence se penchera sur l’architecture en s’intéressant davantage au bâti anodin que sont les habitations par exemple plutôt que sur les œuvres de renom. Médiathèque de l’Institut français, 13 rue Chakib Arsalane, Tétouan Tél. : 05 39 96 12 12

Concours de piano et guitare Samedi 9 et dimanche 10 janvier L’association Ame de Tanger d’art et de culture organise, en partenariat avec l’Institut français et le Conservatoire national de musique de Tanger, un concours de piano et de guitare. Celui-ci est ouvert à tous les jeunes musiciens du Nord, âgés de 6 à 30 ans, qu’ils soient inscrits au conservatoire ou non. Selon leur catégorie, ils présenteront des morceaux libres ou imposés. Les participants au concours de guitare donneront le la de l’événement le samedi 9 janvier, tandis que les pianistes leur succéderont le dimanche 10. Salle Beckett (IF), rue Okba Ibn Nafie, Tanger Tél. : 06 15 53 95 43 ou 06 41 63 27 32 11


Exposition - Cinema - Cours de langue au programme de janvier Exposition TANGER

ESTAMPES CONTEMPORAINES Par René Tazé, Maître d’art taille-doucier Expo du 15 janvier au 14 février 2010 Vernissage le 15 janvier à 19h30 Galerie Delacroix Tanger René Tazé nous présente des créations originales réalisées en taille-douce. L’exposition regroupe une sélection d’estampes contemporaines réalisées dans son atelier par des artistes de renom comme Miquel Barcelo, Gérard Traquandi, Philippe Favier, Erik Desmazières, Jean-Baptiste Secheret, François Petrovitch…

Cinema

CINEMA JEUNES TALENTS 3E ÉDITION Du 10 au 14 Février A la Cinémathèque Et l’Institut français de Tanger LE ROUGE Compétition de courts-métrages, ateliers et rencontres, carte blanche à des écoles de cinéma ou à des festivals, le festival Cinéma Jeunes Talents est dédié à la jeune création cinématographique marocaine. Initié en 2007 Cinéma Jeunes Talents est co-organisé cette année par la Cinémathèque de Tanger, Safinatou el Fan et l’Institut français de Tanger-Tétouan. www.cinemajeunestalents.com

Cours de Langue TANGER

SESSION DE PRINTEMPS Cours de français général Pour adultes et étudiants tous niveaux Formule 72 heures : Matin : mardi, mercredi et vendredi de 9h à 11h Soir : lundi, mercredi et jeudi de 17h à 19h Cours d’arabe dialectal Niveau débutant / niveau avancé Formule 50 heures : 2 fois par semaine Soir : lundi et jeudi de 19h à 21h Entreprises : Formations sur mesure, répondant au plus près aux besoins et attentes de tous.

http://www.ambafrance-ma.org/institut/tanger-tetouan/index.cfm


CONCERTS,CONFERENCES,THÉÂTRE

AGENDA

Colloque : le défi de la ville durable Jeudi 14 et vendredi 15 janvier Après le Sommet de Copenhague en décembre dernier, c’est dans la Perle du Détroit que l’environnement occupera le devant de la scène ce mois-ci. L’Association des élu(e)s locaux pour la Méditerranée propose, aux côtés de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Tanger et de l’association Al Boughaz, un colloque avec pour thème : le défi de la ville durable. Pendant deux jours, élus, experts internationaux, chefs d’entreprises, étudiants et habitants débattront de l’avenir des collectivités et des moyens à mettre en œuvre pour intégrer les critères du développement durable.

Au programme Jeudi 14 janvier A 14h15 : présentation du colloque par Mehdi Guadi, conseiller municipal à Paris et secrétaire général de l’Association des élu(e)s locaux pour la Méditerranée A 15h : ouverture du colloque avec Omar Morro, président de la Chambre de commerce de Tanger De 15h30 à 18h30 : table ronde sur la ville post-Copenhague, en présence entre autres de Mohamed Métalsi, urbaniste et directeur des affaires culturelles à l’Institut du monde arabe de Paris ; Amina Benkhadra, ministre de l’Environnement du Maroc ; Mohamed Senouci, membre du Giec (Algérie) ; Slimane Tir, président de l’Association des élu(e)s locaux pour la Méditerranée ; Umberto Pasti, biologiste et écrivain A partir de 19h30, à la Cinémathèque : Tanger fait son cinéma avec l’écrivain Tahar Ben Jelloun et le député européen vert Daniel Cohn-Bendit ; débat sur le réchauffement climatique animé par Noël Mamère, député-maire vert de Bègles. A noter la projection gratuite, du 13 au 19 janvier à la cinémathèque, du film Home de Yann Arthus-Bertrand Vendredi 15 janvier De 9h à 10h45 : atelier sur les transports au centre des villes durables, avec Denis Baupin, adjoint au maire de Paris ; Xavier Godar, directeur de recherches à l’Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité ; Nourredine Boutayeb, wali, directeur général des collectivités locales ; Olivier Dietsch, PDG de Veolia Environnement Maroc De 11h à 12h30 : atelier sur la ville compacte et protectrice de ses ressources, avec Mireille Ferri, vice-présidente du conseil régional d’Ile de France ; Abdelaziz Adidi, directeur de l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme à Rabat ; Mohammed El Faïz, économiste et historien de l’agroinomie et des jardins arabes à Marrakech De 14h30 à 17h30 : plénière de clôture autour du thème Développement durable, gouvernance et démocratie locale, en présence notamment de Rachid Tafersiti, président de l’association Al Boughaz ; Noël Mamère ; Francesca Santolini, adjointe au maire de Rome ; Lemghari Essalk, directeur de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg ; Nadira El Guermai, coordinatrice de l’Initiative nationale pour le développement humain Palais des Institutions italiennes (ex Palais Moulay Hafid), Tanger)

13


AGENDA Appel à films Jusqu’au 15 janvier En vue du 3e Festival Jeunes Talents qui se déroulera du 10 au 14 février, la Cinémathèque de Tanger lance un appel aux amateurs de 7e art. Pour participer (sans limite d’âge), il faut être marocain ou résider au Maroc. Les films doivent durer 15 minutes maximum, être tournés en 2009, autoproduits et envoyés avant le 15 janvier. Aucune contrainte de genre (documentaire, fiction…) ni de format (35 mm, 16 mm, 8 mm, téléphone portable ou appareil numérique), seul le thème de la couleur rouge et du rapport à l’interdiction : l’amour, le sang, le diable… doit être respecté. Dix jeunes réalisateurs seront sélectionnés et bénéficieront d’une formation de cinq jours avec des professionnels. Un séjour au Festival de Cannes 2010 sera offert au lauréat de ce festival. Cinéma Rif, Grand Socco, Tanger Tél. : 05 39 93 46 83 www.cinemajeunestalents.fr E-mail : info@cinemajeunestalents.com

Rencontre avec Mohammed Ennaji Mercredi 20 janvier à 18h30 à Tanger Jeudi 21 janvier à 18h30 à Tétouan L’Institut français organise une rencontre avec Mohammed Ennaji, historien, sociologue et économiste marocain, autour de son livre « Le sujet et le mamelouk : esclavage, pouvoir et religion dans le monde arabe ». Les circonspections recommandées quand on aborde le thème de la domination de l'homme par l'homme s'imposent encore plus dans le monde arabe, où les mystères du despotisme s'enveloppent encore d'une aura frissonnante et sacrée. La croyance en Dieu y sert, plus ou moins explicitement, de contrepoint, voire de support à l'allégeance au chef. Or justement, là est le défi que relève Mohammed Ennaji. L'historien marocain montre que l'État musulman en a repris non seulement les rituels et les lois civiles, mais leur institution fondamentale : l'esclavage. Médiathèque de l’Institut français, 41 rue Hassan Ibn Ouazzane, Tanger. Tél. : 05 39 94 10 54 Médiathèque de l’IF, 13 rue Chakib Arsalane, Tétouan. Tél. : 05 39 96 12 12

14

Dreamplays, saison 1 Vendredi 22 janvier à 18h30 à Tanger Samedi 23 janvier à 18h30 à Tétouan Leader du groupe Tanger, Philippe Pigeard, poète, écrivain et musicien, est lauréat de la Vil a Médicis hors les murs 1999. Actuellement en résidence à l’Institut français, il souhaite faire de la vil e du Détroit, le théâtre d’une série. « Dreamplays, saison 1 » serait le nom de ce projet, qui comporterait douze épisodes, soit douze dreamplays, des textes de la tail e d’une nouvelle, empruntant sa forme au scénario pour raconter de rêve imaginaire. Dans chaque dreamplay, il sera question de revisiter le XXe siècle en convoquant des personnages emblématiques. Médiathèque de l’Institut français, 41 rue Hassan Ibn Ouazzane, Tanger. Tél. : 05 39 94 10 54 Médiathèque de l’IF, 13 rue Chakib Arsalane, Tétouan. Tél. : 05 39 96 12 12

Le luth marocain à l’honneur Samedi 23 janvier Une journée riche en animations est prévue autour du projet de reconstruction du luth marocain. Conférences, projections et exposition retraceront les différentes étapes de cette réalisation entreprise grâce au concours du luthier international Carlos Paniagua, installé dans les locaux de Confluences musicales depuis plusieurs années. Et pour apprécier toutes les qualités de cet instrument remis au goût du jour, un concert sera proposé par l’ensemble Rawâfid de Tanger, avec la participation de Begona Olavide, musicienne espagnole particulièrement investie dans le projet. Palais des Institutions italiennes (ex Palais Moulay Hafid), Tanger

Semaine du film européen Du 28 janvier au 6 février Cette manifestation consiste en la projection, dans quatre grandes villes marocaines, dont Tétouan, d’une série de dix films européens, précédés de courts métrages réalisés par des cinéastes du Sud de la Méditerranée. A côté de cela, une série d’actions sont prévues : invitation de cinéastes ou de comédiens, tables rondes, ateliers, etc. A découvrir notamment : Le Ruban blanc de Michael Haneke (Autriche), Palme d’or au Festival de Cannes 2009 ; Les Etreintes brisées de Pedro Almodovar (Espagne), avec Penelope Cruz ; Looking for Eric de Ken Loach (Grande-Bretagne), avec Eric Cantona ; Vincere de Marco Bellochio (Italie). Cinéma Avenida, 3 place Adala, Tétouan


AGENDAEXPO Abdeuchafi Ahriz à Mohamed Drissi

Vernissage vendredi 8 janvier à 19h C’est avec une exposition d’Abdeuchafi Ahriz que la galerie d’art contemporain débutera cette nouvelle année. Né en 1956 dans un quartier populaire de la médina de Tanger et décédé en 2006, cet artiste est un pur autodidacte. Connu dans la Perle du Détroit pour avoir vendu nombre de ses toiles directement dans les rues de la ville aux touristes de passage, le peintre n’a cependant jamais été exposé dans des galeries. La galerie Mohamed Drissi lui rend donc hommage. Du 8 au 30 janvier Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 15h à 19h 52 rue d’Angleterre, Tanger Tél. : 05 39 93 60 73

Exposition d’aquarelles au centre Ibn Khaldoun Pas moins de seize artistes sont à découvrir à la galerie du centre culturel Ibn Khaldoun à l’occasion d’une exposition d’aquarelles. La galerie enchaînera ensuite, du 15 janvier au 15 février, avec les peintures à l’huile de Mohamed Alami. Autodidacte originaire de Tanger, ses toiles sont figuratives et abstraites. Jusqu’au 11 janvier, exposition d’aquarelles. Du 15 janvier au 15 février, Mohamed Alami. Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 16h à 20h Rue de la Liberté, Tanger Tél. : 06 61 07 20 44 16

Larbi Rahali à l’Espace 150x295 L’espace 150x295 de Martil poursuit sa série d’expositions intitulée Sans maître. L’originalité réside dans le fait que les artistes n’ont pas eu de formation académique mais développent un travail singulier, se situant dans l’air du temps et dicté par une nécessité intérieure. Dans ce cadre, le public pourra retrouver les œuvres de Larbi Rahali, résultat de 25 années de création entre 1984 et 2009. Jusqu’au 11 janvier Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 16h à 19h 37 avenue Khalid Ibn Walid, Martil Tél. : 06 62 72 68 23

Diego Moya à l’Institut Cervantès de Tanger Vernissage mardi 12 janvier à 19h Après Tétouan en décembre, c’est au tour de l’Institut Cervantès de Tanger d’accueillir ce mois-ci l’étonnante exposition « Gigabytes de piedra » de Diego Moya. Aux côtés des photos de Celia Sanchez et de vidéos d’Alvaro Forque, l’artiste livre une vision inhabituelle et innovante de la ville d’Asilah, à la fois du point de vue géologique et humain. Du 12 janvier au 8 février Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 16h à 21h 9 rue de Belgique, Tanger Tél. : 05 39 93 20 01

Transcriptions d’architecture à l’IF Christine Desmoulins et Philippe Robert montrent comment le travail sur le bâti existant est un acte de créativité. L’exposition sur affiches et le livre qui l’accompagne abordent les différentes façons de réinventer l’architecture. Du 8 au 29 janvier Institut français, 13 rue Chakib Arsalane, Tétouan. Tél. : 05 39 96 12 12


EXPO AGENDA Choukri en images à l’Institut Cervantès de Tétouan

Vernissage mardi 19 janvier à 19h C’est un voyage au cœur de la vie et de l’œuvre de Mohamed Choukri qu’offre l’Institut Cervantès de Tétouan à ses visiteurs. Du Rif à l’Atlas, de Rabat à Tanger et Tétouan, l’exposition « La Chienne de vie de Choukri » part sur les traces de l’écrivain à travers une trentaine de clichés pris par le journaliste espagnol Luis de Vega entre 2002 et 2008. Des photos accompagnées de quelques textes extraits de romans tels « Le Pain nu » et « Le Temps des erreurs ». Du 19 janvier au 14 février Ouvert de 10h à 13h et de 16h à 19h 3 rue Mohammed Torres, Tétouan Tél. : 05 39 96 70 56

Sélection d’estampes à Delacroix Vernissage 15 janvier à 19h30 Entré en taille-douce en 1969 à l’atelier Leblanc-Lallier, puis chez Crommelynck où il imprime pour Picasso et les grands artistes américains, René Tazé ouvre son propre atelier en 1978. A travers cette exposition, il présente des créations originales réalisées en taille-douce. Une sélection d’estampes contemporaines réalisées chez lui par des artistes de renom comme Miquel Barcelo, Gérard Tr a q u a n d i , P h i l i p p e F a v i e r, E r i k Desmazières, Jean-Baptiste Secheret ou encore François Petrovitch…

Expo collective chez Dar d’Art P o u r s a première exposition de 2010, la galerie Dar d’Art commencera par un accrochage collectif. La priorité étant donnée à trois artistes du Nord : Houda Khalladi, To m e k K a w i a k e t M o h a m e d Benmoussa. Houda Khalladi, Tangéroise, expose régulièrement tant dans le Royaume qu’à l’étranger : de Dubaï à la Tunisie, en passant par l’Europe. Le Polonais Tomek Kawiak vit et travaille dans la ville du Détroit depuis de nombreuses années. Réalisées grâce à des objets de la vie de tous les jours, ses œuvres témoignent des difficultés du quotidien, de l’émigration et de l’exil. Originaire de Chefchaouen, Mohamed Benmoussa habite lui aussi à Tanger. C’est là qu’il peint ses toiles parfois empruntes d’angoisses et de peurs. Du 22 janvier au 20 février Ouvert du lundi au samedi de 10h à 13h et de 16h à 19h30 6 rue Khalil Metrane, Tanger Tél. : 05 39 37 57 07 www.dardart.com Du 15 janvier au 14 février Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 16h à 20h30 86 rue de la Liberté, Tanger Tél. : 05 39 93 21 34

Et aussi... Jusqu’au 8 janvier : Rachid Hanbali à Medina Art Gallery, 30 rue Abou Chouaib Doukali (Bel Air), Tanger. Tél. : 05 39 37 26 44 ou 06 66 94 97 78 Jusqu’au 15 janvier : Jean-Marc Brunet et Michel Barbault à la galerie de la Kasbah, 54 rue Riad Soltan, Tanger. Tél. : 05 39 94 82 45 ou 06 54 33 66 23 Jusqu’au 20 janvier : Omar Mahfoudi chez Dar d’Art, 6 rue Khalil Metrane, Tanger. Tél. : 05 39 37 57 07 Jusqu’au 31 janvier : Raïss El Fenni à la galerie Volubilis, 6 Sidi Boukouja, Kasbah, Tanger. Tél. : 05 39 33 38 75

17


Horaires des séances : Tous les j Tous les jours 16h30, 19h,19h30 www.megarama.info et 21h30, 15 et 20 Dh la séance

AGENDACINÉ

05 39 93 46 83 PLACE DU 9 AVRIL GRAND SOCCO

Carte de fidélité 10 places = 150 Dh Carte étudiant 10 places = 100 Dh

CINEMATHEQUE - RIF LES FILMS DU MOIS JUSQU’AU 12

SÉANCES JEUNESSE

JANVIER

JEUDI 7 JANVIER À 10H ET 12H

Inglorious Les Vacances de Monsieur Bastards De Quentin Tarantino, Etats-Unis/ Hulot Allemagne, 2009, 153 mn, VO st fr, avec Brad Pitt, Mélanie Laurent, Christoph Waltz… Dans la France occupée, Shosanna Dreyfus, juive, assiste à l'exécution de sa famille. Elle parvient à s'échapper et se construit une nouvelle identité en tant que gérante d'un cinéma. Ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs pour tenter d'assassiner les dirigeants du IIIe Reich. Ils croisent alors la route de Shosanna qui mène sa propre vendetta.

De Jacques Tati, avec Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Michelle Rolla, France, 1953, 96 mn, VO fr

L'arrivée du farfelu M. Hulot dans un paisible hôtel de vacances va semer le désarroi au sein de la petite communauté qui s'y est déjà formée, des gens normaux qui n'aiment pas que l'on soit différents d'eux.

LES DIMANCHES 10, 17, 24 ET 31 JANVIER À 16H30

La Reine Soleil De Philippe Leclerc, France, 2007, 90 mn, VO fr Dans l'Egypte antique, l'impétueuse Princesse Akhesa, 14 ans, se rebelle contre son père. Accompagnée du prince Thout, elle s'enfuit et se lance à la recherche de sa mère exilée, la reine Nefertiti. Des rives du Nil aux dunes du désert, ils devront affronter le mercenaire Zannanza et les prêtres qui complotent pour renverser le pharaon... D'après le roman de Christian Jacq.

ÉVÉNEMENT

Home DU 13 AU 19 JANVIER 19H30 De Yann Arthus-Bertrand, avec Jacques Gamblin, Yann Arthus-Bertrand, Salma Hayek, France, 2009, 120 mn, VO fr Diffusion gratuite dans le cadre du colloque Le Défi de la ville durable. LES DIMANCHES DOCUMENTAIRES LES DIMANCHES 10, 17, 24 ET 31 JANVIER À 19H30

Marchands de miracles De Gilles Remiche, Belgique, 2006, 52 mn, VO st fr

18


CINÉ AGENDA INSTITUT FRANÇAIS A Tanger : projections à la Cinémathèque A Tétouan : projections à la salle de l’Institut français

VENDREDI 15 JANVIER À 18H30 À TÉTOUAN VENDREDI 22 JANVIER À De Olivier Assayas, avec 18H30 À Juliette Binoche, Jérémie Renier, Charles Berling, TÉTOUAN

L’HEURE D’ÉTÉ

Edith Scob, France, 2008, 100 mn, VO fr C'est l'été. Dans la belle maison familiale, Frédéric, Adrienne, Jérémie et leurs enfants fêtent les 75 ans de leur mère, Hélène Berthier, qui a consacré toute son existence à la postérité de l'œuvre de l'oncle, le peintre Paul Berthier. La disparition soudaine d'Hélène, quelques mois plus tard, les obligera à se confronter avec les encombrants objets du passé. Cette famille, à l'apparence si heureuse, va-t-elle pouvoir rester unie ?

L’Autre De Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic, avec Dominique Blanc, Cyril Gueï, Peter Bonke, France, 2008, 1h37

JEUDI 28 JANVIER À 19H30 À TANGER

VENDREDI 15 JANVIER À 18H30 À TÉTOUAN

La Fille de Monaco

Algérie histoires à ne pas dire

D e A n n e Fontaine, avec Fabrice Luchini, R o s c h d y Z e m , Louise Bourgoin, France, 2008, 1h34

D e Jean-Pierre Lledo, Algérie/France, 2007, 180 mn, VO fra r st fr

CINEMA LE PARIS A PARTIR DU 6 JANVIER

AVATAR

11, rue de Fès Tél.: 05 39 32 43 30 Séances à 17h, 19h30 et 22h15

De James Cameron, avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigour ney Weaver, Etats-Unis, 2009, 2h41 Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des pilotes humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale.

19


AGENDA SORTIES Café Porte

Honneur aux dames au Café Porte avec les soirées Juste pour elles, tous les mercredis à partir de 20h. Au menu : de la cuisine japonaise et des animations chaque fois différentes, le tout pour 120 Dh avec café ou thé offert. Avec ses quatre ambiances (Café Porte, Kiotori, Il Pizzaiolo, Oliveri), l’institution tangéroise innove et organise ainsi de multiples événements : soirées à thème, tremplins, retransmission sur écran géant de matches avec formule boisson, tapas, pizza à 50 Dh, etc. Ouvert de 7h à minuit Angle rue Ibn Rochd et av My Abdellah, Tanger Tél. : 05 39 37 07 00

L’Adresse

Au restaurant-lounge L’Adresse, on peut tout aussi bien manger que simplement venir boire un verre. Et ce, dans une déco chic et sobre. Au restaurant, situé au rez-de-chaussée, la cuisine française et méditerranéenne est au rendez-vous. A l’étage, le lounge, animé par des DJ et de la musique live, bénéficie d’une vue panoramique sur la mer. L’été, on pourra même profiter du jardin et de son bar extérieur, installé entre jeux de lumière et mur d’eau. Route de Tanja Balia (face à Kasr Addiafa), Tanger Tél. : 05 39 30 16 72

Casino Amateurs de jeux de cartes et as du bluff ont rendez-vous au Casino de Tanger ce mois-ci ! Un tournoi de poker Texas Hold’em y est en effet organisé les vendredi 15 et samedi 16 janvier à partir de 22h. A ne pas manquer non plus, chaque jour, la tombola du Casino et ses cinq tirages. D’une manière ou d’une autre, la chance vous sourira forcément… Casino de Tanger, baie de Tanger, route de Malabata Tél. : 05 39 32 99 33

20


AGENDAPEOPLE

1

4 5

7

3

2

5

5

6

8

9

Soirée Rotary Club Tanger Doyen au restaurant le Marcell’o 1. Mesdames Amina Sbaï et Laïla El Broji 2 M. Boukhress, promoteur immobilier et son épouse 3 Mustapha El Broji, Président Rotary Club Tanger Doyen 4 Salah Chakor, directeur de l’Institut de Technologie Hôtelière et Touristique de Tanger 5 Stella du restaurant Marcell’o et Karim Ziyad, département commercial Pro Argos Tanger 6 Othman El Broji de M.T.O. et Othman Chrifi Alaoui, promoteur immobilier 7 Abdelhay Sbaï, promoteur immobilier 8

Ahmed Mernissi, Past

Président Rotary Club Tanger Doyen 9 M. Hitmi de Hit-Voyages

22


Cap property

Morroco palace


AGENDA PEOPLE

1

2

3

4

5

7

6

8

Soirée en l’honneur d’Elisa Chimenti 1 Umberto Lucchesi Palli, Ambassadeur d’Italie au Maroc et Cherifa Lalla Oum Keltoum 2 M. Mohamed Tazi, Me et M. Benchekroun et Me Rachel Muyal 3 Gabrielle Stuyck, Consul de Belgique et Rachid Taferssiti de l’association Al Boughaz 4 Emanuela Benini, experte de la coopération italienne et Karine Joseph, éditions du Sirocco 5 Franco Ginelli, correspondant consulaire d’Italie à Tétouan Dans les Galeries de Tanger 6 Rachid Amahjour, directeur de la galerie d'art contemporain Mohamed Drissi et le Wali Mohamed Hassad 7 Marie-Christine Vandoorne, directrice de l’Institut Français TangerTétouan 8 Omar Salhi, Medina Art et Rachid Hanbali, artiste peintre 24


À DECOUVRIR TANGER ET…

… SES GALERIES D’ART

R.S-K

Forte d’un passé qui a vu défiler les plus grands de la peinture à l’instar de Delacroix ou encore de Matisse, Tanger demeure aujourd’hui LA ville des artistes. Et pour faire partager leur talent au public, de nombreuses galeries d’art ont fleuri ça et là ces dernières années. Galerie d’art contemporain Galerie Delacroix Mohamed Drissi

Consulat britannique de 1890 au début des années 1980, puis Musée d’art contemporain à partir de 1990, la villa qui héberge la galerie Mohamed Drissi depuis 2007 a une longue histoire. Abritée aujourd’hui par la Délégation de la culture de Tanger et dépendant directement du ministère, elle expose chaque mois des artistes nationaux ou internationaux. La galerie met ainsi en avant de grands noms de la peinture, tout en s’intéressant aux nouveaux talents et tendances en matière d’art contemporain. 52 rue d’Angleterre, Tanger Tél. : 05 39 93 60 73

Crée en 1987 à côté du Consulat de France, la galerie Delacroix fait figure d’exception. L’Institut français de Tanger est en effet le seul à posséder une salle d’exposition à part entière, hors de ses murs. Huit à dix événements sont proposés chaque année autour de plasticiens et de photographes français et marocains, mais aussi étrangers, qu’ils soient jeunes ou déjà connus, la priorité étant donnée à leur parcours. Autre originalité du lieu : la galerie Delacroix invite régulièrement, pour trois à quatre semaines, des artistes en résidence via son atelier de gravure situé à Tétouan. 86 rue de la Liberté, Tanger Tél. : 05 39 93 21 34

Galerie de l’Institut Cervantès Galerie Volubilis La galerie de l’Institut Cervantès d e Ta n g e r c o m p t e p a r m i l e s p l u s anciennes de la ville du Détroit. Depuis 1991, elle présente des artistes pour la plupart espagnols mais aussi le travail de Marocains en relation avec la culture hispanique. Elle s’ouvre à de multiples disciplines : peinture, photographie, vidéo, etc. et ne se contente pas de n’être qu’une salle d’exposition. Elle reçoit également d’autres activités telles que des tables rondes et des conférences. 9 rue de Belgique, Tanger Tél. : 05 39 93 20 01 26

Première galerie privée de la ville du Détroit, Volubilis est née en 1993 de la volonté de Mohamed Raïs El Fenni, peintre et propriétaire de la boutique éponyme au Petit Socco, et de son épouse Karla. Leur objectif initial était alors d’exposer de jeunes artistes marocains afin de les faire connaître. La galerie présente le plus souvent des peintres originaires du Royaume, tout en restant ouverte à d’autres formes artistiques telles que la photographie. 6 Sidi Boukouja, Kasbah, Tanger Tél. : 05 39 33 38 75 www.volubilisartgallery.com


Galerie Dar d’Art

Fondée en 2008 à l’initiative de Chokri Bentaouit et Mounir Lamarti afin de créer un espace supplémentaire pour les quelque 500 artistes de la région du Nord, Dar d’Art est une galerie qui se veut sans prétention et avant tout pluridisciplinaire. Elle s’intéresse en ce sens à tout ce qui touche à l’art et à la culture en général. Elle organise des expositions variées tous les deux mois environ, du jeune talent en devenir à l’artiste connu et reconnu. A côté de ces manifestations, la galerie développe par ailleurs une activité de marchand d’art. 6 rue Khalil Metrane, Tanger Tél. : 05 39 37 57 07 www.dardart.com

Medina Art Gallery Située dans la médina à ses débuts en 1999, Medina Art Gallery a par la suite déménagé dans le quartier Bel Air-Val fleuri. Première galerie de la ville créée par des Marocains, elle est gérée par Omar Salhi, artiste lui-même. Des peintres de renom, dont bon nombre de lauréats de l’école des Beaux-Arts de Tétouan, y sont régulièrement présentés, à raison de quatre à cinq expos par an. Mais pas seulement. Car le lieu a aussi pour objectif de faire découvrir au public de jeunes talents, en particulier du Nord du Maroc. 30 rue Abou Chouaib Doukali (Bel Air), Tanger Tél. : 05 39 37 26 44 ou 06 66 94 97 78 www.medinagallery.com

Galerie Ibn Khaldoun

Après plusieurs années de fermeture, le centre culturel Ibn Khaldoun a rouvert ses portes en mai dernier près de l’hôtel El Minzah, propriétaire des lieux. Aux côtés de la bibliothèque qui existait déjà autrefois, une galerie a donc vu le jour. Gérée par Abdellatif Mehdi, le responsable de la boutique d’encadrements et de fournitures en beaux-arts Bab El Fen, elle présente une exposition par mois de peintres réputés tels Mrabet et prochainement Hamri. La galerie Ibn Khaldoun prévoit à l’avenir de s’ouvrir à d’autres disciplines comme la photo. Rue de la Liberté, Tanger Tél. : 06 61 07 20 44

Atelier Petit Socco Inauguré en juillet, L’Atelier Petit Socco figure parmi les dernières nées des galeries tangéroises. Attenant à la mythique place du même nom, elle constitue le seul lieu d’exposition dans la médina. L’Atelier Petit Socco appartient à Ahmed Lamarti, lui-même artiste à ses heures, qui souhaite à travers cet endroit promouvoir les jeunes talents du Nord et de Tanger en particulier, et créer un espace d’échanges et de rencontres. 7 rue des Palmiers, Petit Socco, Tanger Tél. : 06 70 45 96 48

Galerie de la Kasbah La galerie de la Kasbah, qui existait depuis les années 2000, a repris des couleurs avec l’arrivée à sa tête, en octobre, de Christian Carbone, longtemps galeriste à Paris. Le but de ce jeune retraité venu se retirer dans la ville du Détroit ? Valoriser l’art contemporain européen à travers des expositions régulières de cinq à six artistes, sans pour autant négliger les peintres marocains et surtout les femmes. Autre singularité de cette petite galerie : un partenariat avec le musée de la Kasbah qui lui permet de présenter des toiles de grand format à Dar El Makhzen. 54 rue Riad Soltan, Tanger Tél. : 05 39 94 82 45 ou 06 54 33 66 23 27


À DECOUVRIR ESCAPADE Ksar Sghir, un air de vacances en hiver

R.S-K

Lieu de villégiature apprécié pour ses plages en été, Ksar Sghir constitue aussi une bonne idée de balade en bord de mer pour les fins de semaine en hiver. Avec son port de pêche et son souk animé, la petite ville permet de changer d’air, à seulement 35 kilomètres de Tanger. Mieux que l’autoroute, on empruntera la route côtière, qui relie Tanger à Sebta, pour se rendre à Ksar Sghir. Sur le chemin bordé de cactus, on en profitera pour voir le Cap Malabata, admirer les nombreuses criques que la Méditerranée a dessinées et les plages de Sidi Kankouch ou Oued Aliane, et pourquoi pas pour se ravitailler auprès des femmes rifaines qui vendent leurs produits sur le bas côté. A moins de préférer, une fois arrivé, l’effervescence du souk de Ksar Sghir. Commerces en tout genre, de fruits et légumes, pains, grillades, restaurants et cafés animent la rue principale de la ville, derrière laquelle se cachent en hauteur les maisons. A côté de cela, on appréciera le calme du port, où les barques en bois, toutes peintes en bleu, attendent la nuit pour repartir en mer et revenir au matin avec des marchandises on ne peut plus fraîches qui seront ensuite vendues à Tanger. Sur la jetée, de nombreux pêcheurs, munis de lignes et de petits filets, taquinent quant à eux anchois et autres poissons. De là, on aperçoit un autre site incontournable de Ksar Sghir : les ruines d’une citadelle qui font face à la mer. Occupée dès le Ier siècle avant Jésus-Christ et pendant la période romaine, la ville 28

s’est en effet dotée, dès le Moyen-Age, d’une forteresse. Au XIe siècle, celle-ci est utilisée à des fins militaires pour embarquer les troupes musulmanes à destination de l’Andalousie, qui vont combattre les armées chrétiennes à la Reconquista. Ville la plus proche de l’Espagne, située à seulement 14 kilomètres de Tarifa par le Détroit de Gibraltar, Ksar Sghir est alors une cité à la puissance remarquable. De cette époque, on peut toujours distinguer un donjon et une magnifique porte en arc sur la mer. D’abord appelée Ksar Al Awwal (premier château) ou Madinat Al Yam (ville de la mer), elle est rebaptisée à de multiples reprises. Ksar Mesmouda pour les Almoravides, elle devient Ksar Al Majaz sous les Almohades puis Ksar Al Majar au temps des Mérinides. Au XIIIe siècle, Ksar Sghir est fortifiée d’une enceinte circulaire et percée de portes monumentales. Les Portugais, qui débarquent en 1458, font de la place fortifiée une véritable citadelle. Bien que l’endroit, en ruines, a subi moult transformations par la suite, ce sont donc les vestiges de celle-ci - notamment les murailles et le chemin de ronde - que l’on peut encore remarquer à l’heure actuelle.


Rue

Mly

Has

san

i sa is na Ba

Lihoud

Lihoud

Im

am R

Att irm

id

i

Wad

ue en Av

Al

Im

am

e nu Ave

Avenue

Mou o lay

lam sa As ue en Av

Mo ula y

ue en Av

lay

Moulay

ue

Is m

en

Mou

e Avenu

ziz l’a da Ab

Av

Wad

Al

a il

S li ma ne


Av . Mou o lay

Youssef

am

Av

a il

en

ue

Id r

iss

1e

r


bi ou Ay Al

Rue

Rue Sekka

e la

e rin Ma

n Rue be

Rue Moulay iman

eK Ru hath

mi Bra Rue

eK Ru

r sou

Ch e

rk i

uga l

Rue Tem

ani

San ia

An fa

Ru eL a hn

Derr az

Alexa

Rue Sem erté Rue de la Lib

sa m

ed Ru

a rm Ke Rue

e

Cadi

Ru

ine tion ica Léga Amér

ne -di Ed

e terr ngle d’A e Ru

Sa la h

i Sid

Ig

e

in Rue To ua

Ru e

abid Bou

e Ru

nn

e gogu Syna

de Bouarrakia

ma

lesia

Be ni A rou sse d Torre s

n erda Rue Mokht ar Ah

ce Rue la s On

m selha Bou m Rue selha Bou Rue

RueE l

Ruedu Pa lmie r

e Bej arin Ru

me

Ru ed eS Ru afé eA l Fe rran

c

Oued Aherdan

Hassan

bde lmo ume

Ru eA

Dal

Rue Aï n

ia d ir Ka

S

Na

iri a a Rue Roman

Rue Na ciria

Rue

ya qa Se

Rue M nar

Ru e Moh a

Rue du Commerce

Avenue

de

li ’Ita ed Ru

Rue

Tetouan

e Ru

e Ru

Rue Tensift

Rue A l Ou ed

Dar Baroud

a da Hmatch Jdi

sdik

Rue

ul

Rue Jama a

r

Sed

Rue

ras

Rue Dar Ba roud

kous Rue L ou

Rue W ad

elw Rue M ya

Sousse Rue

nia Rue Tija

ek dessad Rue Ben Ab ou eb

Rue

Rasso

n Jnan Kapta

aya zen Rue G

ba

e Ru

ni ssa Ha

Rue

un ahldo Ibn K Rue

RueMoulay Adbess al am

a

Rue C heik hM o

en idi B eS Ru

Rue Ibn

Ab

Ru eO u

Rue Bab As sa

en kak eD Ru

oun R ue Z aït

n hamed BE

ue Ghassal

bah Kas

Al

ia

Rue Ben Abou

Ba to ut a

Rue Ibn

Kerma n

kk e Dou Ru

Ru e

e Ru

Rue Bouka ja R

ed

ala

Place Mech oir

a

Sidi M ou

R ue

R ue

Rue Ks ir

Rue Ben Abou

Sl

a ss

Bounaka

Rue Riad Sol tan

Kacha Rue

rt Po

Du e Ru

CHEFCHAOUEN


visites et monuments T A N G E R Dar El Makhzen

Cap Spartel

Palais construit par le sultan Moulay Ismaïl en 1684 juste après le départ des Anglais, il se dresse sur la place de la Kasbah. Il a été récemment rénové et abrite un musée ainsi qu’un jardin andalou. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h à 16h Tél. : 05 39 93 20 97

Il marque l’extrémité nord-ouest du continent africain. C’est là que les eaux de la Méditerranée et de l’Atlantique se rejoignent. Vue panoramique sur le détroit de Gibraltar. Si le gardien du phare est présent, vous pourrez y accéder. Situé à 14 km de Tanger

Eglise Saint Andrew’s

La Légation américaine

L i e u d e c u l t e britannique, construit à la fin du 19e siècle. Sa particularité : l’arche de l’église est gravée d’une prière chrétienne en arabe. Pour la visiter, adressez-vous au gardien. Un cimetière et un jardin jouxtent l’édifice. Rue d’Angleterre, au-dessus de la place du Grand Socco

Installée depuis 1821, il s’agit de la plus ancienne légation des Etats-Unis à l’Etranger. Peinture, bibliothèque, atmosphère surannée… Entrée gratuite. Visite guidée 8 rue d’Amérique. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 15h à 17h Tél. : 05 39 93 53 17

T E T O U A N La Médina La vieille ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. Elle a gardé l’empreinte du protectorat espagnol. En témoignent l'architecture et l'art marqués par de fortes influences andalouses.

Le Musée d’art marocain Pour mesurer toute la diversité et l’héritage andalou. Il est situé dans un ancien bastion militaire. Vous pourrez y découvrir des collections d’instruments de musique, des costumes, des poteries. Le musée se trouve en face de l’école d’artisanat, près de Bab el Oqla Tél. : 05 39 93 20 97

Le Musée archéologique La majorité des objets exposés proviennent de fouilles anciennes et modernes entreprises dans le nord du Maroc. Situé au centre ville à l'intersection entre la Médina et la ville moderne. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h. 2 rue Ben H’saïn. Tél. : 05 39 96 73 03

A S I L A H La ville ancienne

Palais de Raissouni

Un dédale de ruelles Edifié au début du XXe b o rd é e s d e m a i s o n s siècle par Raissouni, un blanches rehaussées bandit célèbre du Rif de teintes pastel. qui avait fait du rapt Longer les remparts d’étrangers un construits par les commerce prospère… e Portugais à la fin du 15 Le palais est aujourd’hui siècle et découvrir un un centre culturel. Il accueille chaque année, point de vue splendide. Une médina calme au mois d’août, le festival de musique. Passer et lumineuse. par Bab al Bahar pour y accéder.

C H E F C H A O U E N La Kasbah Erigés à la même époque que la ville, en 1471, les murs crénelés de la Kasbah abritent un paisible jardin et un musée andalou. C’est dans son donjon que les Espagnols enfermèrent, en 1926, le chef berbère Abdelkrim el Khattabi avant qu’il ne soit exilé. Ouvert de 9h à 13h et de 15h à 18h30.

33


À DECOUVRIR ADRESSE DU MOIS R.S-K

Le Centre régional d’investissement

Situé dans le quartier administratif, juste à côté de la Wilaya, le Centre régional d’investissement s’adresse évidemment aux investisseurs, toujours plus nombreux à s’intéresser à la région de Tanger-Tétouan, mais aussi à tous les créateurs d’entreprise d’une manière générale. Né en 2003, le Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan a déjà vu transiter par ses services quelque 170 milliards de dirhams d’investissements depuis sa création. Et pour cause ! Le Nord ne cesse d’attirer de nouveaux venus, aussi bien du Maroc que de l’étranger (français, espagnols, japonais ou encore américains), et ce, dans des secteurs variés : le bâtiment bien sûr, mais également l’industrie et les services. Résultat : les investissements ont enregistré une hausse de 30% entre 2008 et 2009. « La région ne connaît pas de crise et peut se réjouir d’avoir un taux de croissance à deux chiffres », se félicite Jelloul Samsseme, directeur du CRI. Les raisons d’un tel succès ? Loin d’être dû au hasard, il s’explique par les multiples atouts dont bénéficie le Nord. Des infrastructures logistiques d’abord (port, autoroute) qui facilitent les exportations et l’accès aux marchés européen et international. Des structures d’accueil développées ensuite (zones franches, zones industrielles, etc.), avec bientôt deux nouveaux projets : d’un côté Tétouan Shore, dédié au offshoring et dont les travaux vont débuter cette année, et de l’autre Tanger Automotive City, destinée aux équipementiers automobiles en lien avec la future usine Renault de Melloussa. Sans oublier des recrutements aisés grâce à des 34

ressources humaines compétentes. Le CRI accompagne ainsi les investisseurs, que ce soit au niveau de la recherche de foncier (terrains, permis de construire…) et des autorisations administratives (licences pour les débits de boissons et classement des hôtels). Mais pas seulement. Le Centre régional d’investissement aide par ailleurs les créateurs d’entreprise. Il constitue un guichet unique pour toutes leurs démarches : légalisation des statuts, immatriculation au registre du commerce, etc. Sur 5 000 demandes de créations, 1 500 aboutissent chaque année. Dernière mission enfin : la promotion, via des salons et autres supports de communication, de la région Tanger-Tétouan afin de mettre en avant son développement économique qui, assurément, n’est pas près de se tarir.

Centre régional d’investissement Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 A Tanger : avenue Omar Ibn El Kattab (près de la Wilaya) Tél. : 05 39 34 23 03 ou 05 39 34 23 04 A Tétouan : au siège de la Wilaya, quartier administratif Tél. : 05 39 99 69 34 www.investangier.com


À DECOUVRIR C NOUVEAU Enfants.Espace Grimm & Ségur Notre adresse c o u p d e cœur de ce mois : Grimm & Ségur. C’est LE lieu qui manquait j u s q u ’ à présent sur Tanger pour les bambins ! C’est surtout trois espaces d’activités culturelles et ludiques réunis en un seul, dans une déco aux couleurs acidulées parfaitement adaptée aux enfants. Le Club des Petits explorateurs d’abord, qui propose chaque mercredi après-midi une initiation aux arts plastiques et des projections ciné et goûter le samedi matin, à partir de 6 ans. Le soutien scolaire ensuite, qui, grâce à des réviseurs, aide les élèves du CE1 au CM2 dans leurs devoirs. Et un espace boutique enfin, avec jeux éducatifs, de société, et une multitude de livres des toutpetits aux ados, y compris parascolaires. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h30 55 route de Sidi Amar (en face de la clinique), Tanger Tél. : 05 39 94 92 21 ou 06 69 15 72 37

Décoration. Maison Aarab Décor

Chambre à coucher, salon, salle à manger, cuisine, luminaires… A la Maison Aarab Décor, il y a tout ce qu’il faut pour la maison, du sol au plafond. L’originalité est de mise et les styles variés : design, moderne ou plus traditionnel. Le magasin ne se cantonne pas à l’ameublement. Il propose également de nombreux services en matière de décoration intérieure (papier peint, peinture, etc.), électricité ou encore systèmes d’alarme. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 13h et de 15h à 21h, le dimanche de 17h à 21h Rue de Jordanie, résidence Yamna II n°7, Tanger Tél. : 05 39 32 26 00

Beauté. All ladies Avec sa déco gaie et reposante, des bougies et senteurs relaxantes, on ressort forcément belle et zen du centre All Ladies ! Côté onglerie, sept soins de manucure sont possibles, de même qu’en pédicure où l’on se fait chouchouter dans des fauteuils massants équipés de petits jacuzzis. On pourra se détendre encore davantage avec l’un des seize massages dispensés : à quatre mains, ayurweda, shiatsu, réflexologie… Et pour un maquillage parfait et longue tenue, pour une soirée ou un mariage, on testera la nouvelle technique de l’airbrush (aérographe) savamment pratiquée par une professionnelle. Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h Galerie commerciale Andalucia, 12 route du Golf, Boubana, Tanger Tél. : 06 65 10 68 19

36


ÉVÉNEMENTS ANNUELS FESTIVAL NATIONAL DU FILM Du 23 au 30 janvier 2010

32E ÉDITION DU MOUSSEM CULTUREL INTERNATIONAL D’ASILAH Du 25 juin au 2 juillet 2010

3e édition du Festival de Cinéma Jeunes Talents

3E FESTIVAL DES VOIX DE FEMMES À TÉTOUAN

Du 10 au 14 février 2010

Juillet 2010

16E ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE TÉTOUAN

7E ÉDITION FESTIVAL ALEGRIA DE CHEFCHAOUEN Juillet 2010

Mars 2010 www.festival-tetouan.com

14e édition du Salon International de Tanger des Livres et des Arts

10E ÉDITION DES NUITS DE LA MÉDITERRANÉE À TANGER Juillet 2010

Du 14 au 18 avril 2010 (sous réserve)

7E ÉDITION DE TANGERSEVEN Du 6 au 8 mai 2010

6E ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE THÉÂTRE D’ENFANTS D’ASILAH Juillet 2010

12E ÉDITION DU FESTIVAL DE LUTH DE TÉTOUAN Du 6 au 8 mai 2010

6E ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE À TÉTOUAN Les 28 et 29 mai 2010

6E ÉDITION DU FESTIVAL TANGER SANS FRONTIÈRES Août 2010

11E ÉDITION DE TANJAZZ Du 22 au 26 septembre 2010

13E ÉDITION DE LA FÊTE DU LIVRE À TÉTOUAN

8E ÉDITION DU FESTIVAL DU COURT MÉTRAGE MÉDITERRANÉEN DE TANGER

Du 4 au 11 juin 2010

Du 4 au 9 octobre 2010

2E ÉDITION TARAB TANGER

3E ÉDITION DU FESTIVAL TANJA LATINA

Du 23 au 27 juin 2010

Novembre 2010

50

25E ÉDITION DU FESTIVAL DE L’ANDALOUSSIAT À CHEFCHAOUEN

4E ÉDITION DU FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE UNIVERSITAIRE DE TANGER (FNTUT)

Du 24 au 26 juin 2010

Novembre 2010



Tanger Pocket N°24 - Janvier 2010