Issuu on Google+

ssiws

swiss Art space

ecaps

space

place suisse des arts | schweizer kunstraum | swiss art space

Hiver 2013

schweizer kunstraum | swiss art space | place suisse des arts

swiss

internationale d’art contemporain

1

Contemporary Art Review | Switzerland

1


swiss

space


swiss art space place suisse des arts schweizer kunstraum Contemporary Art Review

s

w

i

t

z e

r

l

a

n

d


2|


© SAS 2012 / Image R. Colombo, Digital transformation D. S. Stefanovich

…but One Day This space is part of most Reviews, Catalogues and Broshure which is concidered like bla, bla text with photo of “Nana“ or “Mac“ and normaly we dont care about that what ever is written there! ( I dont believe that this text will make any differnce, but who nows…One Day?) © SAS 2012 / E. Fransdonk

review

Exposition internationale d’art contemporain

Knowing that you already have reflex not to read what is near this type of photo beliving that this is again same old boring stuff… Let’s for now change that!… and maybe somebody else will read (by exident, but not you) and tell you about…later. I will use that freedom of not reding this space to say what we really want to say and what really matters for us! … and send a message. Like message in the bottle, One day, sometimes somebody will open it… Message is simple!… just, One day, …and it’s our dream (we hope and believe) this will be big traditional exhibition of contemporary Swiss Art. One day, you will be big artist! One day, you will be in history of swiss art! One day, … you will remember us! Now ist’s just begining… its’ a step one! Wait and see! Exhibition comes and goes and disapear in time and our memories but this document gonna stay in time and out of our mamories. And that is why this is important! Somebody will read and maybe laugh or maybe not. My grand dotter will read and see what her Tao-Ma did! Judging by our dayly, weekly and monthly news, work of galleries has not much place on their pages… or just really minimum! We had first international exhibition of Drawing in Switzerland ever!. Not single line, in the news. Do we need that! We dont but public das! All this people who read the news and watch tv they didnt get information about one exhibition ! They didnt have chance to see beautiful exhibition of International contemporary drawings! …but One Day …maybe will be different! Swiss Art Space is your space for your art.

Yours sincerely Laurence Bettens-Girod Swiss Art Space |3


place suisse des arts | schweizer kunstraum | swiss art space

internationale d’ar t contemporain


artists

Artists

A Agni Almy Muriel Amorim Mariana Anidjar Sarah Antoniades M.* Aseka Christine B Badaf Pascale Balu Livia Benalycherif Feriel Berger Michael M.* Bezos Philippe Bonvin Mathieu Bürgi Anna Maria Butty Croce G.* C Challier Christophe Collet Christine Colombo Régis Crittin Brigitte Croset Mic Cruchon Christine D Degaffe Kidist Deriaz Madeline Desarzens Laurent Despland P.-B.* F Fabbro Mara Fasel Francine François Christine Freitag-Joos Sabina G Gargiulo Sefora Geusens Ria Giuliani Roberto Gronchi Fabien Guibat Jacqueline H Haller Dietmar Hernandez Amaya Homsy Rania Huber Sabine Hurni Karin

6|

54, 94 45, 94 43, 95 13, 95 37, 95 44, 96 46, 96 36, 96 49, 97 68, 97 47, 97 71, 98 57, 98 8, 98 17, 99 39, 99 87, 99 35, 100 38, 100 52, 100 48, 101 35, 101 51, 101 53, 102 60, 102 64, 102 72, 103 24, 103 74, 103 73, 104 61, 104 65, 104 69, 105 25, 105 79, 105 16, 106 58, 106 84, 106

I Itten Monique 10, 107 Ivanova Polina 81, 107 J Jabus 75, 107 Jaquerod Sibylle 79, 108 Jenni Ackermann B.* 56, 108 Jungo-Mondoux C.* 22, 108 9, 109 K Kienast Evi Klimek Maria 63, 109 Köppel Claudio 50, 109 Krause Gisela 23, 110 Künzli Bea 14, 110 80, 110 L Labuena Maria Laribi Frossard A.* 73, 111 Leeser Corinne 74, 111 Luthi Bernard 59, 111 M Mabboux Edgar 67, 112 Magnenat Ginette 62, 112 85, 112 Marchal Eric MarianneGB 20, 113 Marie Pierre 16, 113 Metelska Ewa 93, 113 Metraz Séverine 92, 114 12, 114 Mica Michellod-Dutheil E.* 18, 114 Miranda 15, 115 Monnier Eve 40, 115 Morenito 93, 115 41, 116 Moreno Salvador Mori Véronique 82, 116 N Nenastina Elena 30, 116 P Patou.B 34, 117 Pollack Ellin 30, 117 R Ray Marie-France 83, 117 Rees-Thomas David 76, 118 Ricca Elvio 90, 118 Ritzmann Gerilu G.* 19, 118 S Sasa 30, 119 Sauvage Maude 21, 119 34, 119 Schäffeler Chris Schmid France 66, 120 Schmitter Monika 78, 120 88, 120 Schulé Gregory Setterdahl Cecilia 89, 121 Sierro Kristien 85, 121 Simonet Pascale 58, 121

Stauffer André Stucki Eva Sutter Christine T Tagliabue Vincent Tellenbach Ruth Tièche Claude U Ushanova Catherine V Varga Irene Vauthier Annick Verbeek Sophie Vignando Adriano Volery Etienne von Büren Christine von Fischer Sibylle von Raphaël Vuilleumier François Vuković Stoja W Wimpfheimer Willy Wolfskämpf A. D.* Wolter Yo-Xarek Z Zimmermann Gisela

92, 122 91, 122 68, 122 29, 123 86, 123 28, 123 70, 124 42, 124 27, 124 55, 125 77, 125 14, 125 26, 126 21, 126 20, 126 32, 127 9, 127 11, 127 33, 128 90, 128 32, 128

Invités 129 Bajkić Milivoje 129 Zarić Katarina Bobić Mojsilović M.* 130 Krunić Slavko 130 Masniković Danica 131 Thanks / Impressum 132

* Antonniades Marianne Berger Michael Mago Bobić Mojsilović Mirjana Butty Croce Giovanna Despland Pierre-Bernard Jenni Ackermann Barbara Jungo-Mondoux Catherine Laribi Frossard Agnès Michellod-Dutheil Elizabeth Ritzmann Gerilu Gerda Wolfskämpf Andrea Dora


Exposition internationale d’art contemporain

internationale d’art contemporain

Céramique, sculpture, art textile et peinture

portfolio

|7


To be an artist is to believe in life.

Butty Croce

Butty Croce Giovanna

cĂŠramique

Henry Moore

Le clan du loup CĂŠramique | 30 cm | 2012

8|


Vuković Stoja

Vuković

Kienast

Kienast Evi

Mizusashi Céramique Raku | 17x17.5 cm | 2011

Mes mirabilias 2 et 4 Céramique | 30x10 cm | 2012

|9


Itten

cĂŠramique

Itten Monique

If people knew how hard I worked to get my mastery, it wouldn’t seem so wonderful at all. Michelangelo

Esprit lumineux Raku | 55x18 cm | 2011

10 |


sculpture

Wimpfheimer

Wimpfheimer Willy

Figur IV Bronze | 46x32 cm | 2007

| 11


Mica

Mica

Don’t look for obscure formulas or mystery in my work. It is pure joy that I offer you. Look at my sculptures until you see them. Those closest to God have seen them. Constantin Brancusi

Buste Plâtre sur grillage | 110 cm | 2012

Timide | détail Plâtre sur grillage | 155 cm | 2012 12 |


sculpture

Anidjar

Anidjar Sarah

Personnage Modelage | 9x50 cm | 2012

| 13


Volery Etienne

Volery

Künzli

Künzli Bea

There’s no retirement for an artist, it’s your way of living so there’s no end to it. Henry Moore

Sans titre N° 53

Méditation

Sculpture bois et métal | 53x23 cm | 2010

Bronze | 22 cm | 2005

14 |


Miranda

Miranda

La Loire Bas-relief bronze, cire perdue, 3/8 | 12x25 cm | 2009

| 15


Marie Pierre

Marie

Homsy

Homsy Rania

Lord, grant that I may always desire more than I can accomplish. Michelangelo

MĂŠditation

Stèle

Bronze | 22 cm | 2005

Bronze W179 | 20x76 cm | 2011

16 |


I saw the angel in the marble and carved until I set him free Michelangelo

sculpture

Challier

Challier Christophe

Mona three Bronze 1/1 | 44 cm | 2008

| 17


MIchellod-Dutheil Climbing Récupération de tissu d’ameublement, fils travaillés à l’hydrosoluble, quilting machine, perlé main | 100x100cm | 2010 18 |

art textile

MIchellod-Dutheil Elizabeth


peinture

Ritzmann Gerilu Gerda

Ritzmann Gerilu The beautiful is in nature, and it is encountered under the most diverse forms of reality. Once it is found it belongs to art, or rather to the artist who discovers it.

Archiviert-papier Bildobjekt | 45x52 cm | 2007

Gustave Courbet | 19


MarianneGB

Every good painter paints what he is. Jackson Pollock

MarianneGB

von Raphaël

von Raphaël

The triangles

Arbre de Vie et p’tits bosons…

Acrylique | 2x60x60x60 cm | 2009

Huile | 40x40x7 cm | 2012

20 |


von Fischer Sibylle

von Fischer

Sauvage

Sauvage Maude

Art washes away from the soul the dust of everyday life.

TĂŞte en spirale

Henriette

Vernis sur bois | 48x33 cm | 2012

Huile et cheveux sur carton | 2x 8x10 cm | 2012

Pablo Picasso

| 21


Jungo-Mondoux

Jungo-Mondoux Catherine

Poor is the pupil who does not surpass his master. Leonardo da Vinci Envole-moi Encre de Chine, couleurs chinoises, pigments, papier marouflĂŠ | 50x50 cm | 2012

22 |


Krause

Krause Gisela

I feel the need of attaining the maximum of intensity with the minimum of means. It is this which has led me to give my painting a character of even greater bareness. Joan Miro

Structure Acrylique | 80x80 cm

| 23


Freitag-Joos

Freitag-Joos Sabina

Br端ckenschlag Mixed Media auf Leinwand | 2x80x80 cm | 2012

24 |


Haller Dietmar

Haller

2

On the floor I am more at ease. I feel nearer, more a part of the painting, since this way I can walk around it, work from the four sides and literally be in the painting.

Hit The Ground Acrylique, c ollage | 85x85 cm | 2012

Jackson Pollock | 25


von B端ren

von B端ren Christine

Le pays de Carole Gouache, vernis acrylique| 70x70 cm | 2012

I never paint dreams or nightmares. I paint my own reality. Frida Kahlo

26 |


Vauthier

Vauthier Annick

ExpĂŠrience Technique mixte | 60x60 cm | 2011

| 27


Tièche

Tièche Claude

La force des Choses Acrylique | 100x100 cm | 2012

28 |

The longer you look at an object, the more abstract it becomes, and, ironically, the more real. Lucian Freud


Tagliabue Vincent

Tagliabue

Sans titre Technique mixte | 80x80 c0m | 2012

| 29


Nenastina Elena

Pollack Ellin RÊf : 10179

Nenastina

Acrylique | 90x110 cm | 2012

Bridge over the Seine, Paris Huile | 70x50 cm | 2008-2010

Petite fille sous la pluie Gouache, collages, sable, craies grasses | 80x80 cm | 2010

30 |

Sasa

Sasa


| 31

Pollack


Zimmermann Gisela

Vuilleumier Franรงois

Vuilleumier Zimmermann

Great art picks up where nature ends. Marc Chagall

Auf der Flucht

Sans titre

Acrylique et technique mixte | 100x80 cm

Huile | 60x60 cm | 2012

32 |


Wolfsk채mpf

Wolfsk채mpf Andrea Dora

Sans titre Acrylique, oilstick | 80x100 cm | 2012

| 33


Sch채ffeler Chris

Patou.B

Patou.B Sch채ffeler

In our time there are many artists who do something because it is new; they see their value and their justification in this newness. They are deceiving themselves; novelty is seldom the essential. This has to do with one thing only; making a subject better from its intrinsic nature. Henri de Toulouse Lautrec

Cancan 3

Naissance

Acrylique | 40x40 cm | 2011

Acrylique | 100x100 cm | 2011

34 |


Deriaz Madeline

Deriaz

Crittin Brigitte

Crittin

Calligraphie_03

Etat d’alerte | Poème de L. Verrey

Estampe rehaussée à l’aquarelle | 52x76 cm | 2010

Acrylique sur film polyester découpé | 15x50 cm | 2009

| 35


Balu

Balu Livia

Hippocampus Ethno 4 Technique mixte, collage sur soie brute | 84x120cm | 2012

36 |

I am rather like a travelling salesman. I deal in ideas. I do much more for people than just paint them pictures. Martin Kippenberger


Antoniades

Antoniades Marianne

What is one to think of those fools who tell one that the artist is always subordinate to nature? Art is in harmony parallel with nature. Paul CĂŠzanne

L’hiver Huile | 80x130 cm | 2010

| 37


Croset Mic

Croset Halloween | dĂŠtail Acrylique | 50x70 cm | 2012

38 |

There are painters who transform the sun into a yellow spot, but there are others who, thanks to their art and intelligence, transform a yellow spot into the sun. Pablo Picasso


Collet Christine

Collet

RĂŠflexion Stucco, pigments | 100x100 cm | 2010

| 39


Monnier Eve

Monnier

What moves men of genius, or rather what inspires their work, is not new ideas, but their obsession with the idea that what has already been said is still not enough. Eugene Delacroix

Jean-envier Huile sur toile | 70x93 cm | 2011

40 |


Moreno Salvador

Moreno

Those who do not want to imitate anything, produce nothing. Salvador Dali Etre, c’est se donner Huile | 80x80 cm | 2005

| 41


Varga Irene

Varga Limmat Impression

Acrylique | 60x70 cm | 2009

42 |

The fine art of painting, which is the bastard of alchemy, always has been always will be, a game. The rules of the game are quite simple: in a given arena, on as many psychic fronts as the talent allows, one must visually describe, the centre of the meaning of existense Brett Whiteley


Amorim Mariana

A work of art which did not begin in emotion is not art. Paul Cézanne

Amorim Drapeau décomposé

Acrylique | 90x130cm | 2012

| 43


Aseka

Aseka Christine

Zauberteppich Gouache | 40x40 cm | 2012

44 |

My contribution to the world is my ability to draw. I will draw as much as I can for as many people as I can for as long as I can. Drawing is still basically the same as it has been since prehistoric times. It brings together man and the world. It lives through magic. Keith Haring


Almy

Almy Muriel

A Good artist has less time than ideas. Martin Kippenberger

Terre br没l茅e Acrylique, structure | 80x100 cm | 2010

| 45


Badaf

Badaf Pascale

Parc en novembre | dĂŠtail Huile | 80x100 cm | 2009

What I dream of is an art of balance, of purity and serenity devoid of troubling or depressing subject matter. Henri Matisse

46 |


Bezos

Bezos Philippe

New York Huile | 70x60 cm | 2012

| 47


Degaffe

Degaffe Kidist

RĂŠbeillon Acrylique | 73x87 cm | 2006

48 |

Nature is not only all that is visible to the eye‌ it also includes the inner pictures of the soul. Edvard Munch


Benalycherif Feriel

Benalycherif

Mouvement 3 Huile | 60x80 cm | 2010

| 49


Kรถppel

Kรถppel Claudio

Composition 1 Acrylique, collage | 50x64 cm | 2012

50 |


Desarzens

Desarzens Laurent

Every child is an artist. The problem is how to remain an artist once he grows up. Pablo Picasso

Novembre Technique mixte | 65x80 cm | 2012

| 51


Cruchon

Cruchon Christine

Forêt bleutée Acrylique | 100x100 cm | 2012

52 |


Despland

Despland Pierre-Bernard

I found I could say things with color and shapes that I couldn’t say any other way-things I had no words for. Georgia O’Keeffe

Hiver 1 Acrylique sur toile | 80x60 cm | 2012

| 53


Agni

Agni

It is important to express oneself‌ provided the feelings are real and are taken from you own experience. Berthe Morisot

Salut Estampe, linogravure | 25x30 (38x52) cm | 1999

54 |

Lines Calligraphie | 70x84 cm | 2011


Verbeek

Verbeek Sophie

| 55


Jenni Ackermann

Jenni Ackermann Barbara

Molokai Gouache, encre, charbon, pastel | 50x70 cm | 2012

56 |

The act of painting is about one heart telling another heart where he found salvation. Francisco Goya


Bürgi

Bürgi Anna Maria

What I dream of is an art of balance, of purity and serenity devoid of troubling or depressing subject matter… Henri Matisse

An Dich Encre, craie pastel | 150x120 cm | 2011

| 57


Huber Sabine

Huber

simonetr

Simonet Pascale

La condition du loup

Stone

Technique mixte avec estampage sur papier BFK | 80x40 cm | 2012

Direct print | 21x29.7 cm | 2012

58 |


Luthi

Luthi Bernard

Seek the strongest color effect possible‌ the content is of no importance.. Henri Matisse

Being born is like being kidnapped. And then sold into slavery. Andy Warhol

Conjonction Technique mixte | 44x64 cm

| 59


Fabbro

Fabbro Mara

The Double Face Acrylic and mixed media | 70x70 cm | 2012

60 |

If you want to have clean ideas, change them as often as you change your shirts. Francis Picabia


Giuliani

Giuliani Roberto

Art is the thrilling spark that beats death - thats all Brett Whiteley

Conscience 08 Technique mixte | 60x80 cm | 2012

| 61


Magnenat Ginette

Soleil vert CrĂŠation papier coton gaufrĂŠ | 50x70 cm | 2012

62 |

Magnenat


Klimek Maria

Art is not what you see, but what you make others see. Edgar Degas

Klimek

3 Technique mixte, acrylique, collage | 73x92 cm | 2011

| 63


Fasel

Fasel Francine

Lavaux sous la neige Huile | 80x80 cm | 2012

64 |

The only time I feel alive is when I’m painting. Vincent Van Gogh


Gronchi Fabien

It is not the language of painters but the language of nature which one should listen to, the feeling for the things themselves, for reality, is more important than the feeling for pictures. Vincent Van Gogh

Gronchi

Neige romantique

Huile au couteau | 81x60 cm | 2012

| 65


Schmid

Schmid France

Le Gramont Encre et huile | 70x50 cm | 2012

66 |


Mabboux Edgar

Mabboux Colour is my day-long obsession, joy and torment. Claude Monet

Jura en fĂŠvrier Huile | 75x45cm | 2005

| 67


Berger Michael Mago

Berger Farou

Transformable art | 60x50 cm | 2008

68 |

Sutter Christine

Sutter Azur 2012

Huile | 80x90 cm | 2012


Guibat Jacqueline

Guibat

White rhapsody Acrylique | 100x130 cm | 2011

| 69


Ushanova

Ushanova Catherine

That unforgettable evening Huile | 40x50 cm | 2012

70 |

I want to touch people with my art. I want them to say ‘he feels deeply, he feels tenderly.’ Vincent Van Gogh


Bonvin Mathieu

Bonvin

I see only forms that are lit up and forms that are not. There is only light and shadow. Francisco Goya

St-Sauveur sur le Sang VersĂŠ Gouache, aquarelle, broux de noix, acrylique | 50x70 cm | 2012

| 71


François

François Christine

Au-delà du centre de la Terre Huile sur toile | 100x80 cm | 2011

72 |

No longer shall I paint interiors with men reading and women knitting. I will paint living people who breathe and feel and suffer and love. Edvard Munch


Geusens Ria

Geusens

Laribi Frossard Agnès

Laribi

Femme mystérieuse 1

L’amiral veille

Huile, technique mixte | 80x100 cm | 2012

Huile sur fond acrylique | 30x90 cm | 2012

| 73


Gargiulo Sefora

Gargiulo

Leeser Corinne

Leeser La pudique

Huile sur toile | 3x30x80 cm | 2011

74 |

Morceau de vie Huile sur toile | 33x175 cm | 2009


Jabus

Jabus

So I said to myself-I’ll paint what I see-what the flower is to me but I’ll paint it big and they will be surprised into taking the time to look at itI will make even busy New Yorkers take time to see what I see of flowers. Georgia O’Keeffe

Le cercle illuminé Technique mixte | 70x100 cm | 2012

| 75


Rees-Thomas

Rees-Thomas David

Homme vert et turquoise Acrylique | 30x40 cm | 2012

76 |

Everytime I paint a portrait I lose a friend. John Singer Sargent


Vignando

Vignando Adriano

You come to nature with all her theories, and she knocks them all flat. Pierre Auguste Renoir

Portrait de Miriam Tempera à l’œuf sur toile | 80x80 cm | 2011

| 77


Hernandez

Schmitter Monika

Schmitter Der Suchende Huile | 80x100 cm | 2012

78 |

For me, painting is a way to forget life. It is a cry in the night, a strangled laugh. Georges Rouault


Hernandez Amaya

Jaquerod Sibylle

The emotions are sometimes so strong that I work without knowing it. The strokes come like speech. Vincent Van Gogh

Painting is a means of self-enlightenment.

Jaquerod

John Olsen

Visage 3 Acrylique | 80x100 cm | 2012

La mystique Technique mixtes | 60x60 cm | 2011

| 79


Labuena

Labuena Maria

Melancholy Graphite, pastel, gouache sur papier marouflĂŠ | 20.8x22 cm | 2011

80 |

Drawing is like making an expressive gesture with the advantage of permanence. Henri Matisse


Ivanova Polina

Lovelorn

I begin with an idea and then it becomes something else.

Ivanova

Graphite, pastel, gouache sur papier marouflĂŠ | 14.5x21 cm | 2010

Pablo Picasso

Self-portrait Bangkok Oil on canvas | 51x93 cm | 2012

| 81


Mori

Mori VĂŠronique

Unexpectable love Technique mixte, acrylique, tissu | 50x70 cm | 2012

82 |

It is a widely accepted notion among painters that it does not matter what one paints as long as it is well painted. This is the essence of academicism. There is no such thing as good painting about nothing. Mark Rothko


Ray

Ray Marie-France

I am for an art that is political-eroticalmystical, that does something other than sit on its ass in a museum. Claes Oldenburg

Sans titre Acrylique | 100x120 cm | 2012

| 83


Hurni Karin

Hurni Grünes Tuch Öl- und Acrylfarbe auf Holz | 76x25 cm | 2012

84 |

Have no fear of perfection, you’ll never reach it. Salvador Dali


Marchal Eric

Sierro Kristien

Painting is just another way of keeping a diary. Pablo Picasso

Marchal

Sierro

Wurmsi-Glas

Nature morte

Ă–l auf Leinwand | 50x40 cm | 1999

Technique mixte | 40x50 cm | 2012

I don’t say everything, but I paint everything. Pablo Picasso

| 85


Tellenbach Ruth

Tellenbach RĂŠflexion 1 Huile | 54x73 cm | 2010

86 |

If I could say it in words there would be no reason to paint. Edward Hopper


Colombo

Colombo RĂŠgis

The object of art is not to reproduce reality, but to create a reality of the same intensity. Alberto Giacometti

Lupita Huile | 46x61 cm | 1991

| 87


Schulé

Schulé Gregory

Bluesnake 1 Acrylique, dorure à la feuille | 60x60 cm | 2010

88 |

Art is made to disturb. Science reassures. There is only one valuable thing in art: the thing you cannot explain. Georges Braque


Setterdahl

Setterdahl Cecilia

The position of the artist is humble. He is essentially a channel. Piet Mondrian

Pastel Acrylique | 20x20 cm | 2012

| 89


Wolter Yo-Xarek

Ricca Elvio

Don’t pay any attention to what they write about you. Just measure it in inches. Andy Warhol

Wolter

Ricca

Big Bang

La traversée de la rivière

Technique mixte, CD-art | 58x75 cm | 2011

Huile | 50x70 cm | 2011

90 |


Stucki Eva

Stucki

The painting has a life of its own. Jackson Pollock

Sans titre Technique mixte | 110x135 cm | 2012

| 91


Stauffer AndrĂŠ

Metraz SĂŠverine

Stauffer An artist is not paid for his labor but for his vision. James McNeill Whistler

Metraz Hanoi

Church from the High Line

Dessin ligne claire, impression sur toile | 115x80 cm | 2012

Acrylique, collage et pastel | 120x40 cm

92 |


Morenito

Metelska Ewa

Morenito

Painting is the grandchild of nature. It is related to God.

Rembrandt

Metelska Sol y siesta

Balance

Technique virtuelle mixte | 40x50 cm | 2009

Peinture digitale, mediamix | 55x100 cm | 2008/2012

| 93


artistes

Agni

Almy Muriel

Chapeau

A

Estampe, linogravure | 30x25 (53x38) cm | 1999

Estampe, linogravure | 30x25 (52x38) cm | 1999

Quelles sont vos couleurs préférées ? J’aime le noir mais il y a noir et noir : ceux qui vous glacent et ceux qui vous chauffent, mystérieux, profonds, donnant tonus, vigueur et vie. Le lino ou xylograveur enlève du noir avec sa gouge juste assez pour que les noirs sonnent. Alors le blanc du papier parle à son tour et les deux nous chantent le sujet. Le graveur veut cela aidé par l’artisan qui imprime l’estampe et sait comment faire apparaître ces noirs splendidement mats. 94 |

Plume

Par la fenêtre

Acrylique, structure | 80x100 cm | 2010

Acrylique | 80x80 cm | 2012

Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique? Non, pas spécialement. Je suis tombée par hasard sur un forum qui parlait d’une toile abstraite d’un peintre connu. Sa toile avait été exposée dans une galerie pendant un certain temps… mais positionnée à l’envers ! J’ai pu lire des tas de commentaires autant positif que négatif sur l’erreur du galeriste quant à la position de cette fameuse oeuvre d’art. Les commentaires m’ont parfois fait sourire… ! Pour ma part, une fois mon oeuvre terminée, je dois poser la signature. En principe, je signe enbas à droite du tableau dans le sens qui me convient. Mais il est vrai qu’il y a des fois où je me pose la question : et si je la mettais dans un autre coin ? Finalement… à tout un chacun son ressenti, sa propre perception de l’oeuvre abstraite qu’il a devant soi… !


Amorim Mariana

Anidjar Sarah

détail

détail

Aljubarrota

Hémoglobine

Technique mixte | 100x150 cm | 2012

Technique mixte | 60x60 cm | 2012

Comment avez vous commencé à créer ? Je ne me rappelle pas quand j’ai commencé à créer, mais j’étais très jeune. J’ai commencé à peindre à la gouache sur des planches en bois. A douze ans, j’ai reçu un chevalet et des peintures à l’huile, c’était magique ! J’utilisais aussi de la cire à chaussures, je faisais des collages avec des journaux et des petits objets. Créer, pour moi, c’est depuis toujours une nécessité, un besoin vital et les moments de création sont des moments privilégiés, même si je n’arrive toujours pas à un résultat satisfaisant.

Antoniades Marianne

Personnage

Totem

Modelage | 12x41 cm | 2011

Céramique, plaque et modelage | 15x115 cm | 2011

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Lorsque je commence une pièce, c’est qu’elle a déjà pris forme dans ma tête, mais parfois je rencontre des difficultés que je n’avais pas imaginées, alors tout est remis en question, et là la véritable création commence, le temps qui s’écoule ne se mesure pas, l’avancement de la pièce est chaque fois comme un petit miracle, tout à coup la forme rêvée se concrétise sous les doigts, je ne peux tout simplement pas m’arrêter… j’aurai encore besoin d’une deux ou trois journées pour terminer mon œuvre, peu importe ! Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Une journée orageuse en novembre sur le lac Léman.

Le pont

Rencontre

Acrylique | 100x80 cm | 2012

Huile | 80x100 cm | 2011

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Actuellement, cela me plaît de donner du “temps” à la naissance d’un tableau. Je démarre souvent “abstraite” jusqu’au moment que les tâches commencent à raconter une histoire. Parfois, je cohabite longtemps avec mes “tâches parlantes”, parfois je crains que si j’avance, mon histoire serait détruite. Alors, je préfère cohabiter. Cela peut durer même plus qu’une année. Evidemment, je travaille sur plusieurs tableaux en même temps. Parfois mes histoires m’échappent. Alors je recommence. Avec du recul je m’aperçois que l’histoire que j’ai cru arrivée par hasard est le résultat de ma façon de penser sur mon environnement. En conséquence je ne peux pas mesurer le temps du travail sur une toile. | 95


Aseka Christine

Badaf Pascale

Balu Livia

détail

détail

Variations sur croquis de FLW Huile 100x100cm | 2011

Farbig

Farbig 2

Gouache | 40x40 cm | 2010

Gouache | 40x40 cm | 2010

Quelles sont vos couleurs préférées ? J’aime les couleurs en général. Dessiner en noir et blanc ne me suffit pas. Dans mes peintures j’utilise surtout les couleurs pures, jaune, rouge et bleu, puisque j’ai besoin de la lumière qui sort de ces couleurs. J’aime aussi utiliser les couleurs opposées pour créer cet effet de surprise et de force. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Je ne lis pas beaucoup de critiques d’art. Ce qui m’intéresse, ce sont les œuvres. Elles me parlent directement. Quand je vois des œuvres qui me plaisent, je m’intéresse souvent à la biographie de la personne qui les a créés. J’aime comprendre comment elle a vécu et qu’est-ce qui l’a poussé à créer de cette manière. 96 |

Brownfield Huile 100x100cm | 2012

Hippocampus Ethno 3 Hippocampus Ethno 5 Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Pour moi, le vrai processus créatif se fait en dehors de mon travail à proprement parler. Je passe beaucoup de temps à capter des images. Observer la ville, l’architecture, les effets de lumière sont une vraie source d’inspiration. Bailler en regardant par la fenêtre est essentiel pour l’élaboration d’un tableau ! ! C’est pourquoi il m’est difficile de parler de temps créatif; le temps est un ingrédient qui s’intègre naturellement dans chacun de mes tableaux et qui sait se restituer lorsque la pièce est réussie.

Technique mixte, collage sur soie brute | 84x120cm | 2012

Techniques mixtes, collage sur soie brute | 84x109cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Grâce à ma mère qui m’a donné des livres à colorier, puis des cahiers à dessiner. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Une partie de moi est toujours connectée à la créativité. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Lac des 4 cantons.


Benalycherif Feriel

Berger Michael Mago

détail

détail

Bezos Philippe

détail

détail

détail

Mouvement 1

Mouvement 2

Huile | 40x80 cm | 2011

Huile | 80x100 cm | 2011

Quelles sont vos couleurs préférées ? J’aime toutes les couleurs et mes préférées ce sont les couleurs plutôt chaudes, le rouge pour son intensité et sa force. Je retrouve dans cette couleur la sensation de liberté et de mouvement, le jaune et les ocres pour leur lumière. Le bleu pour sa puissance d’approfondissement qu’on peut percevoir dans des dégradés allant du plus clair au plus foncé ou l’inverse, c’est une couleur pure qui m’apporte du calme et de l’apaisement. Le blanc que j’affectionne particulièrement pour sa puissance et sa pureté, donne de la douceur aux autres couleurs et apporte facilement de la lumière et de la dimension à l’espace et ses composantes, cette couleur qui apparaît une non couleur apporte toute sorte de tonalité et une profondeur unique.

Colossos

Pla-Sur

Transformable art | 60x80 cm | 2009

Transformable art | 100x50 cm | 2006

Wie entstand die Idee zu “Transformable ART ? Als Naturwissenschaftler war mir immer bewusst, dass nichts im Universum statisch ist, sondern dass alles einer stetigen Veränderung unterworfen ist. In diesem Bewusstsein kam mir der Gedanke, dass auch Bildwerke veränderbar sein sollten und so entwickelte ich den Transformable ART Stil, bei dem Objekte beweglich an einem Gemälde angeordnet sind und vom Betrachter in immer neuen Konstellationen arrangiert werden können. Dem Betrachter wird dadurch die Möglichkeit eröffnet am künstlerischen Schöpfungsprozess teilzuhaben.

New York

New York

Huile | 100x80 cm | 2010

Huile | 100x72 cm | 2002

Quel temps consacrez-vous à une oeuvre ? Cela peut prendre plusieurs jours, parfois j’ai du mal à voir la fin, je travaille sur plusieurs toiles en même temps. L’œuvre se termine lorsque je la signe. Comment se passe une journée de travail ? C’est très variable, cela peut varier de quelques heures à toute une journée. J’écoute souvent la musique classique pendant mon travail. | 97


Bonvin Mathieu

Bürgi Anna Maria

Butty Croce Giovanna

détail

Collines de Valère et Tourbillon

Vignoble de Tourbillon bis

Technique mixte | 50x70 cm | 2012

Technique mixte | 50x70 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? Ce sont les couleurs les plus naturelles. Couleurs terre, la couleur du café, du papier brûlé, le brou de noix. Dans mon travail je proscris les couleurs artificielles. Comment se passe votre journée de travail ? Seule l’’inspiration dicte mon horaire. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Non, les théoriciens ne m’intéressent pas. L’art est une affaire de trippes et de coeur, non une affaire de mots. 98 |

Live in Love

Au revoir

Le clan du loup

Le clan du loup

Encre, craie pastel | 150x120 cm | 2011

Encre, craie pastel | 150x120 cm | 2011

Céramique | 30 cm | 2012

Céramique | 30 cm | 2012

Comment avez vous commencé à créer ? Quand j’étais enfant, il m’arrivait de m’emparer d’un crayon, de griffonner nombre de signes étranges, sous l’emprise de pulsions intérieures. Etendue sous un arbre, je pouvais sombrer dans un autre monde, une autre réalité. Encore aujourd’hui, j’ai besoin de la nature et de la solitude pour créer. Comment se passe votre journée de travail ? Chaque jour, je travaille sur mon journal intime, qui mêle texte, dessin et peinture. La méditation zen alimente aussi le processus créatif. Puis, j’aborde la toile, et la forme jaillit spontanément, le geste guidé par l’intuition et l’inconscient.

Comment avez-vous commencé à créer ? Naturellement, le processus de création fait partie de la vie. Quelles sont vos influences artistiques ? L’art premier est ma principale source d’inspiration.


Challier Christophe

Collet Christine

Colombo Régis

détail détail

Isis

Hector

Bronze 3/8 | 39 cm | 2010

Bronze cire directe 1/1 | 32 cm | 2009

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Très bonne question ! Quand est-on vraiment créatif ? A mon avis cela se compte en instants fugitifs qui surviennent sans prévenir et repartent aussitôt sans annoncer l’heure de leur retour… Mieux vaut être déjà au travail, les outils à la main à ces moments-là, car dans ce cas, tout coule de source et paraît évident… Mais pour connaître ces instants de bonheur, il faut souvent passer des heures simplement laborieuses… Aussi souvent que possible… Ces heures de labeur, pas toujours inspirées, accouchent de pièces plus ou moins réussies ou ratées… Que j’abandonne dans un coin des mois ou des ans et que soudain je redécouvre et reprends avec un regard neuf, plus d’expérience et l’espoir à nouveau d’arriver à quelque chose… c’est le travail d’une vie.

Premier jour

Soleil rouge

Acrylique, structure | 100x120 cm | 2012

Acrylique | 60x60 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? J’aime particulièrement les couleurs terre, ocre, brun d’ombre brûlée, brun d’ombre naturelle, brun van dick, mélangées à du blanc cela donne une palette à la fois douce et présente. C’est mon côté terrien, j’ai besoin d’avoir des racines, quelque chose à quoi m’accrocher et sur quoi me tenir aussi. Après avoir eu une vie d’itinérante pendant laquelle j’ai utilisé longtemps une palette très colorées, orange, rouge etc… au fil du temps je me sens bien dans une palette terre. Quelles ont vos principales influences artistiques ? En ce qui me concerne, je ne m’occupe que très peu des influences artistiques afin de garder un style très personnalisé qui traduit le plus fidèlement possible ma perception des choses, de la vie. Ceci dit, comme la grande partie de mon apprentissage de la peinture s’est faite avec des artistes mexicains, argentins et équatoriens, il est clair que cela m’a laissé des traces importantes, non par l’utilisation des couleurs, mais dans la forme d’expression qui correspond à mon style de langage sur la toile.

London Estampe | 80x80 cm | 2010

New York, fin du monde Technique mixte sur LED | 110x110 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Le voyage m’a donné l’envie d’explorer la peinture, puis la photographie. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Entre 1/125ème de seconde et 1 mois. Quelles sont vos couleurs préférées ? Le bleu, elle apaise l’esprit. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Levez la tête… Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Oui, à l’université. Avez-vous collaboré à un projet artistique ? Au festival projectimage en 2010. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? La couleur de l’amour. Quelles sont vos influences artistiques ? Le Pop Art, Edward Hopper et William Turner. | 99


Crittin Brigitte

Croset Mic

Cruchon Christine

détail

Chevelure

Paroles

Poème G. Luca Acrylique sur polystyrol | 140x200x70 cm | 2011

Poème R. Tagore Pigments sur papier opalux découpé | 50x80 cm | 2009

Quelle est votre démarche artistique ? Mon travail artistique est essentiellement inspiré par la poésie. Celle d’auteurs qui, au gré de mes lectures, me parlent intimement. Pour chaque poème choisi, j’explore un graphisme personnel, une couleur, des matières, une forme visuelle, afin de lui donner une nouvelle ampleur. Installé contre le mur, il trace lignes et dessins, devient pictogramme. Suspendu dans l’espace, il devient membrane, peau, enveloppe… sculpture aérienne et mobile. La parole ainsi se fait légère, matière vibrante articulée entre éther et silence. Langage poétique, langage plastique : l’un pour l’autre. 100 |

Apparitions

Joséphine hallucine

Huile sur acrylique | 50x70 cm | 2012

Acrylique | 60x80 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? Le rouge et le bleu sont les couleurs que j’utilise le plus souvent et qui sont rarement absentes de mes peintures non figuratives, alors que le vert est peu présent. Cependant, dans un but d’exploration, j’ai commencé une série de trois tableaux en partant du jaune comme couleur principale. Peu à peu, le rouge puis le bleu réapparaissent et essaient même de prendre le dessus, comme on peut le constater sur les œuvres présentées à Hiver 2013. Pour moi, le plus important est la combinaison des couleurs et l’interaction entre elles.

Sans titre

Alegria

Acrylique | 80x80 cm | 2011

Acrylique | 100x70 cm | 2011

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Je ne peux pas le quantifier, car c’est en rapport direct avec la démarche d’un thème. Je travaille simultanément sur plusieurs oeuvres et le temps de maturation de certaines pièces peut être de plusieurs semaines. Mais le coeur est mon guide, ainsi je peux terminer une oeuvre en quelques heures. Quelles sont vos influences artistiques ? Pina Bausch, Thelonious Monk, la passion Saint Matthieu (entre autres) de J-S Bach, Dubuffet… Rembrand. Comment avez vous commencé à créer ? J’ai le sentiment d’avoir toujours eu le désir de transformer la matière en un objet de communion, Ainsi, j’ai commencé par la danse, le chant, puis enfin la peinture abstraite.


Degaffe Kidist

Deriaz Madeline

détail

détail

Slaughter

Endurance continued V

Huile, acryique | 90x61 cm | 2004

Acrylique | 29x40 cm | 2011

Que signifie le portait pour vous ? Mes mains me conduisent toujours dans le chemin des portraits. A l’école j’ai remarqué que j’aime faire des portraits. Mon professeur de peinture m’y a encouragé. Le portrait représente tout. Il porte l’expression, les moment de forces, les vibrations, le physique, le psychologique, le spirituel, le maquillage, le conflit, la souffrance ou l’appréhension, le positif et le négatif, l’interprétation de ce qui est à l’intérieur par opposition à ce qui est à l’extérieur comme un chat doux à caresser, a les qualités d’un lion, une montagne peut être élégante, mais être un lieu de sacrifice. Dans le portrait de l’homme, j’adore ce que porte les yeux, beaucoup des mes œuvres sont sans oreilles, les yeux peints en noir et blanc me donnent la teinte pour exprimer l’émotion. J’utilise de rapides mouvements du pinceau pour amener l’émotion et créer le mouvement dans mes portraits. Récemment j’ai commencé les demi-portraits. C’est peut être l’influence dû au voyage, au changement d’environnement ou de culture.

Desarzens Laurent

Calligraphie 01

Calligraphie 02

Estampe rehaussée à l’aquarelle | 52x77 cm | 2009

Estampe rehaussée à l’aquarelle | 52x77 cm | 2009

Comment avez-vous commencé à créer ? J’ai commencé à apprendre à dessiner à l’âge de 15 ans. J’ai installé mon premier atelier dans le grenier de la maison de mes parents et guidée par Edmond Quinche, alors élève aux Beaux-Arts de Lausanne, j’ai copié les dessins des grands maîtres. Edmond corrigeait de temps en temps mes dessins. Puis, j’ai étudié aux Arts décoratifs et aux Beaux-Arts de Genève. Quelles sont vos couleurs préférées ? Ce sont les gammes des bleus, des verts et des gris.

Page indienne

Soleil

Technique mixte | 60x73 cm | 2012

Technique mixte | 84x119 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? J’utilise la plupart du temps des couleurs que je peux associer à des objets que je colle dans mes toiles. Les couleurs sorties du tube n’ont d’intérêt que lorsqu’elles sont mélangées. Les couleurs d’une toile sont donc souvent le résultat d’une transformation de matière. Dans mon travail, je n’efface pas mes traces comme des tatouages indélébiles. Le chemin parcouru n’est pas à renier. Il m’arrive dès lors, lorsque j’en ai l’occasion, de reprendre d’anciennes toiles, comme c’est le cas dans cette exposition. | 101


Despland Pierre-Bernard

In Color

In Color 8

Acrylique sur alu | 50x60 cm | 2012

Acrylique sur alu | 50x60 cm | 2012

Quelles sont vos influences artistiques ? Question perverse, car nommer des grandes figures de la peinture pourrait être interprété comme s’il y avait instauration d’un rapport dominant/dominé et comme s’il y avait désir, même inconscient, de vouloir copier ou ressembler au maître. La quête n’est pas là, cela relèverait d’une prétention incongrue. Je peux dire toutefois que l’œuvre de certains peintres m’interpelle, me bouleverse, suscite en moi le feu des émotions, m’atteint profondément. Je veux convier ici de Staël, Richter, Verdier, Zao-Wou-Ki qu’accompagnent nos Maffli, Zufferey ou Aeberli. Merci à eux d’exister, ils me sont phare… 102 |

Fabbro Mara

Fasel Francine

Black and White

The Invisible

Acrylic and mixed media | 70x70 cm | 2012

Acrylic and mixed media | 70x70 cm | 2012

How do you started your artistic career ? I don’t know when I started painting, I think I have always done it but I can say that I started (around 18 years old) using oil colors on canvas and I was especially attracted by the effect of color used in quantity and spread with spatulas. I continued to study on my own, experimenting a personalized mixed medium technique that best portrays my sense of painted visual art. The works are made with a sandy paste that I spread and manipulated with spatulas and others instruments and then colored. The choice of this medium is determined by the desire to create a “living” work with a strong communicative impact. The particularities of my works are the flexibility of the material, that express movement of energy, the thickness of the paste which permits me to obtain light and shade contrast and the color which gives the whole work intensity and depth.

Port

Montagne

Huile | 70x70 cm | 2012

Huile | 80x60 cm | 2012

Quelle est votre technique préférée ? J’aime la texture de l’huile, l’intensité et la subtilité des couleurs. Elle permet de travailler longtemps sur la toile et en plusieurs étapes. Neanmoins je suis toujours intéressée à expérimenter d’autres techniques que je peux associer. Parlez- nous de vos couleurs préférées J’aime travailler toutes les couleurs, le choix dépend de l’envie du moment. S’il s’agit d’un paysage, les saisons, les ambiances, les moments de vie influencent mes préférences et, pour certaines couleurs, dictent mon choix. Les changements constants du lac, ses différentes athmosphères, ses couleurs et ses lumières sont fascinants !


François Christine

Révélation

La voie vers l’évasion

Huile sur toile | 60x80 cm | 2011

Huile sur toile | 100x80 cm | 2011

Comment avez-vous commencé à créer ? J’ai commencé à l’âge de 20 ans aux Beaux Arts de Lille en France. Il y eut une longue période d’interruption justifiée par des obligations familiales et professionnelles. Et j’ai renoué avec la création en 2001, utilisant la peinture comme ressourcement face à mon métier de soignante en contact intime avec la souffrance. Ma formation m’a permis de libérer l’expression artistique, de pouvoir exprimer ma vision du monde. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le temps que je passe sur une toile est très variable. Je peux démarrer la toile sans préalable, mue simplement par l’envie d’utiliser l’espace de cette toile et lâcher prise dans un premier temps pour ensuite reprendre ce qui apparaît avec un projet. Parfois c’est l’inverse. Je rassemble plusieurs images que je commence à reproduire avec un projet d’expression pour ensuite oublier les images et me laisser entraîner…

Freitag-Joos Sabina

Wer rastet, rostet

Hot Chilly

Mixed Media auf Leinwand | 70x70 cm | 2012

Mixed Media auf Leinwand | 60x60 cm | 2011

Wie haben Sie angefangen zu malen ? Vor mehr als 20 Jahren war ich in einer Malgruppe. Seither habe ich unterschiedlichste Kurse besucht. Der eigentliche Wegbereiter für meinen heutigen Malstil war das Ausdrucksmalen während meiner Ausbildung zur Kunsttherapeutin. Im freien Spiel mit Form, Farbe und Material kann ich mich von fixen Ideen lösen und gelange so zur freien künstlerischen Gestaltung. Erzählen Sie uns von Ihrer Lieblingsfarbe ? Ich liebe alle warmen Farbklänge. Meine Lieblingsfarbe und der eigentliche König der Farben ist die Farbe Rot. Sie vermittelt mir immer das Gefühl, aus dem Vollen zu schöpfen. Beschreiben Sie eine Farbe ohne ihren Namen zu nennen. Lassen Sie uns raten ! Energie, Wärme, Kraft, Leidenschaft, expressiv, extravertiert, kriegerisch, dämonisch, männlich.

Gargiulo Sefora

Point

Le lien

Huile sur toile | 101x60 cm | 2011

Huile sur toile | 65x58x46 cm | 2011

Quelles sont vos influences artistiques ? Ma principale influence artistique est la plus grande galerie d’art à ciel ouvert : la nature. J’y trouve la beauté et la perfection jusque dans les plus petits détails. Je nourris aussi ma pensée d’artistes dont le travail stimule l’élévation de l’âme et nous pousse à regarder au-delà de que ce que l’on voit. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Regardez le soleil droit dans les yeux, vous saurez immédiatement quelle est cette couleur. Mais chuuut ! Ne dites pas son nom, vous pourriez vous tromper… | 103


Geusens Ria

Giuliani Roberto

Gronchi Fabien

détail

détail

détail

Elément 06

Matrice 47

Technique mixte | 50x50 cm | 2010

Technique mixte | 40x40 cm | 2012

Femme mystérieuse 2 Femme mystérieuse 3 Huile, technique mixte | 80x100 cm | 2012

Huile, technique mixte | 40x100 cm | 2012

Avez-vous collaboré à un projet artistique ? Avant mon déménagement en Suisse, j’étais enseignante à l’école primaire en Belgique où j’ai pu transmettre à de nombreux enfants mes passions. Pour motiver les enfants, mes collègues et les parents, j’ai organisé des projets artistiques, entre autres une exposition d’art contemporain avec plus de 400 personnes. 104 |

Comment se passe votre journée de travail ? Je commence la journée en me plongeant dans les vibrations et les sonorités par une recherche de percussion (batterie et gongs), puis je rejoins mon atelier pour le reste de la journée. En partant de carnets de croquis ou de nouvelles idées du moment, je réunis divers matériaux : sable, résine, cordes, tissus, poudres de bronze… En créant plusieurs toiles en même temps et en gardant les vibrations sonores à l’esprit, j’entre dans une concentration et une méditation afin que les actes, les traces de matière et les coups de pinceaux soient pleinement vécus et ressentis.

Eglise russe sous la neige, Moscou

Sous les oliviers de Provence

Huile au couteau | 73x54 cm | 2012

Huile au couteau | 1x50 cm | 2011

Comment avez vous commençer à créer et Quelles sont vos couleurs préférées ? Je me promenais le long des couloirs du musée des Offices à Florence, j’avais huit ans et j’étais ébloui par tous ces chefs-d’oeuvres de la rennaissance italienne. Je me suis dit : un jour, je serais peintre. J’ai commencé à peindre à l’âge de seize ans et me suis rendu compte que mon amour pour la peinture avait débuté le jour où j’avais rencontré mes origines italiennes. Au fil du temps, j’ai voulu créer mon propre style et mettre en avant dans ma peinture le relief et la vivacité des couleurs. J’aime les couleurs orange, rouge et jaune car elles sont lumineuses et m’évoquent la chaleur et la gaiété. Je veux rendre mes paysages vivants et optimistes… J’aime également le blanc car il m’évoque la pureté et la douceur; je peins la neige, paysages tranquilles… comme ont pu le retranscrire les peintres impressionnistes. Ce courant dans la peinture reste fascinant. J’admire la façon dont Claude Monet représente ses jardins avec ce feu d’artifices de couleurs. La peinture reste mon outil d’expression, à travers elle, j’essaie juste de faire passer des émotions et mettre en avant la nature que j’aime tant.


Guibat Jacqueline

Haller Dietmar

Hernandez Amaya

détail

détail

Blue abstraction

Imaginaire

Fading Red Rose

Most wanted but ugly

Acrylique | 2x70x50 cm | 2011

Acrylique | 90x130 cm | 2012

Acrylique, collage | 85x85 cm | 2012

Acrylique, collage | 85x85 cm | 2012

Décrivez la couleur que vous auriez créée ? Sur tous mes tableaux j’utilise déjà une “nouvelle couleur”, ce sont les “chiffres et les letters”. Pour moi il s’agit réellement d’une couleur supplémentaire que j’applique majoritairement à la fin de mon travail sur Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! une œuvre, pour remplir les espaces, équilibrer le Une couleur chaude et dorée faisant penser tableau et ajouter un autre aspect visuel. Je les à l’automne. utilise vraiment comme s’il s’agissait d’une couleur Avez-vous collaboré à un projet artistique ? supplémentaire. Comme je travaille toujours en Présidente d’une association ayant pour but musique, ce sont souvent des paroles que mon de promouvoir la culture artistique dans le val esprit capte dans les chansons. Les chiffres sont de Bagnes par l’organisation d’expositions, de renégalement très importants, je ne peux pas vraiment contres entre artistes, de visites de musée, etc… m’expliquer pourquoi, d’autant que dans la vie Quelles sont vos influences artistiques ? courante ce ne sont pas vraiment mes amis… L’art informel, principalement l’artiste chinois Peut-être représentent-ils le côté rationnel Zao Wouki. de mes œuvres ?

Visage 1

Visage 2

Acrylique | 80x100 cm | 2012

Acrylique | 80x100 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? Mes couleurs préférées : le turquoise qui me transporte aux Caraïbes (endroit où je suis née) et l’orange, symbole d’énergie et de soleil. Les deux ensemble : la synergie parfaite. Comment se passe votre journée de travail ? Une journée de travail artistique commence en m’assurant d’avoir le calme et que l’inspiration soit avec moi. Je sors mes couleurs et sur le papier ou la toile, je fais ma composition. Alors je pars pour des heures où j’oublie tout, sauf mon œuvre. Pendant la journée, je prends du recul pour mettre en question mon travail et avancer. | 105


Homsy Rania

Huber Sabine

Hurni Karin détail

détail

détail

Le Sage

Homme à genoux

Bronze | 32 cm | 2005

Bronze | 30 cm | 2005

Comment avez-vous commencé à créer ? Une urgence douloureuse dans ma vie m’a mené vers un sentiment profond, un questionnement sur l’être humain. Une nécessité de voir la passion, la bonté dans la figure humaine et l’unité dans la création de l’événement amour. De ce fait, j’ai commencé un projet artistique qui a abouti à une création intellectuelle et personnelle, une œuvre complète qui engendre une multitude de disciplines, vue ma double formation de scientifique et d’artiste. Comprendre la vie humaine et être responsable de révéler la pensée amour, de créer l’amour. “Créer avec l’esprit de la création, penser la vie avec l’esprit de l’amour, l’âme du ciel et de la terre en liberté. La conscience de l’accompli peut aider l’homme à se rétablir”. 106 |

Troupeau d’animaux

Troupeau d’animaux

Papier I c-print | 42x29.7 cm | 2012

Papier II c-print | 42x29.7 cm | 2012

Welches sind Ihre wichtigsten künstlerischen Einflüsse ? Die natur und ihre gesetze. lassen sie mich ihnen ein beispiel geben : ich schaue den gräsern zu, wie sie sich im wind bewegen. sie scheinen zu tanzen… diese beobachtung animiert mich, das gesehene direkt abzubilden, mittels fotographie oder video oder aspekte des gesehenen/erlebten in eine eigene abstrakte bildsprache umzusetzen, um den betrachter an meinem erlebnis teilhaben zu lassen. in jedem gemachten kunstwerk spielen die prinzipien der komposition eine rolle. dabei geht es um die interaktion von form und leerraum, von farbe, strukturen und materialien mit der umgebung. entscheidend ist die frage : was plaziert man wo ? welchen bleistiftstrich wo im blatt, welches blatt wo an der wand ? unten, oben ? mit welchem abstand zum ende der wand usw… Wenn Sie eine neue Farbe kreieren könnten, wie wäre diese beschaffen ? Leicht, transparent beweglich, interaktiv (changeant), wie wasser… Beschreiben Sie eine Farbe, ohne diese zu benennen.Lassen Sie uns raten. Kraftvoll, klar, dunkel, schwer, polarisiert, trotzdem existiert diese farbe in verschiedenen nuancen…

Rotes Tuch

Grünes Tuch

Öl- und Acrylfarbe auf Holz | 76x25 cm | 2012

Öl- und Acrylfarbe auf Holz | 76x25 cm | 2012

Wie haben Sie Ihre künstlerische Tätigkeit begonnen ? Mein Background war ein architektonischer bevor ich zu meiner Lieblingsdisziplin der Malerei gefunden habe. Ich kämpfe gerne mit Pinsel und Farbe, schlage mich mit Darstellungsproblemen herum und versuche von alleine entstehen zu lassen. Beschreiben Sie eine Farbe ohne ihren Namen zu verraten. Die Farbe, die in kalten Winternächten, reflektiert von der Wolkendecke die Stadt einhüllt. Welches sind die wichtigsten künstlerischen Einflüsse auf Ihre Arbeit ? Wichtige Bezugspunkte für mich waren die Filme der Brothers Quay, wissenschaftliche Illustrationen, die niederländischen Meister.


Itten Monique

Ivanova Polina

détail

Jabus détail

détail

détail

Lueurs sous la yourte Intimité Raku | 45x30 cm | 2012

Raku | 30x15 cm | 2011

Comment avez-vous commencé à créer ? Mes souvenirs les plus lointains sont associés au bonheur de la création : petite, j’imitais mon père qui installait son chevalet avec beaucoup de soin, plaçait les couleurs sur la palette. A l’école, les leçons de dessin faisaient partie des moments bénis de ma vie d’écolière. Par la suite, j’ai pratiqué bien d’autres techniques, mais aucune ne m’a donné autant de satisfactions que la terre. Modeler, émailler, cuire, maîtriser le séchage et les cuissons demandent du temps. L’apprentissage est long et à remettre sur le métier tout au long de la vie. Comment est née ma passion pour cette technique ? Cette technique particulière d’émaillage qu’est le raku était pratiquée dans le Japon du 16e siècle. Elle m’a certainement séduite par son côté ancestral, exotique, par la pratique de l’enfumage qui me donne l’impression d’une échappée dans le temps et dans l’espace et une façon de remonter aux origines de l’homme. Tout n’est pas maîtrisable dans cette technique telle que je la pratique : l’effet de surprise fait également partie des inconnues. C’est toujours avec une certaine apprehension que je découvre la pièce cachée dans la sciure de bois mais le bonheur est immense si toute l’opération s’est déroulée sans casse…

Venice Oil on canvas | 88x118.5 cm | 2010-2012

The artist and her muse

Chemin de vie

La famille anonyme

Oil on canvas | 59.5x79.5 cm | 2012

Huile, technique mixte | 50x100 cm | 2011

Technique mixte | 50x100 cm | 2012

For how long have you been painting ? I’ve been painting in this manner practically since childhood. A little bit dark, humorous, surreal, theatrical and predominantly personal. My work appears to be very controlled and well thought out, but it’s not. I begin with one idea, but it quickly changes, according to recent experiences that have subconsciously been brewing a whole different picture. And this is what ends up on canvas, with details and symbolism that I can only fully interpret after time has gone by and I have distanced myself from that particular situation and emotions that consequently get stuck in paint like flies in tar and remain there.

Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Ma couleur préféréé est très vive et chaleureuse. C’est une couleur de lumière, dans l’ombre elle sera plutôt brune. En psychologie, cette couleur est associée à la gaieté, à la jeunesse, à la joie et aussi au désir et à la maturité. C’est aussi la couleur de la communication et de l’unité. Quelles sont vos influences artistiques ? Déjà à 12 ans, je me suis passionnée pour la peinture des impressionistes comme Toulouse-Lautrec, Monet, Manet, van Gogh, Cézanne, Renoir etc. J’aime surtout leur humeur optimiste, colorée et vivante. | 107


Jaquerod Sibylle

Jenni Ackermann Barbara

Jungo-Mondoux Catherine

détail

L’héroïne

L’ange déchu

Technique mixte | 60x60 cm | 2012

Technique mixte | 92x73 cm | 2010

Combien de temps passez-vous sur vos oeuvres ? Mon travail artistique ne se limite pas à ce que vous voyez sur la toile, c’est le fruit d’une longue recherche visuelle, le temps passe varie d’une oeuvre à l’autre et chaque idée est le fruit d’une réflexion constante sur ma démarche artistique. Quelles sont vos influences artistiques ? Mes influences sont plutôt le cinéma que l’art contemporain, je suis fascinée en particulier par un film muet “la passion de Jeanne d’Arc”. Très influencée aussi par la photographie, j’ai décidé de chercher un moyen de mêler de manière homogène peinture et photographie sur la toile. 108 |

Line

Raum

Gouache, pastels à huile, encre | 50x70 cm | 2012

Pastel à huile, encre, gouache | 70x50 cm | 2012

Beschreiben Sie eine Farbe, ohne deren Namen zu nennen. Es ist eine Farbe, die streng genommen keine ist. Sie kann schimmern, glänzen und sehr dunkel sein. Elegant, stark und unbestechlich. Was halten Sie von Kunsttheorie ? Theorien über die Malerei interessieren mich mässig. Mir geht es um das “Im-Moment-Tun”. Nicht um Wertungen oder kunsthistorische Interpretationen, die zwangsläufig mit Anhaftungen verbunden sind. Welche Kunstrichtungen oder Künstler haben Sie massgeblich beeinflusst ? Die chinesische und japanische Tuschmalerei beeinflusste mich bestimmt; ich lebte drei Jahre in Tokio, wo ich sumi-e, Tuschmalerei, erlernte. Die abstrakten Expressionisten liebe ich für ihre Freiheit. Zeichner wie Paul Flora, Anton Watzel oder Horst Janssen sind mir seit früher Kindheit vertraut.

L’imite de la peur

Sage “en saint”…

Encre de Chine, couleurs chinoises, papier marouflé, toile, soie | 70x70 cm | 2011-2012

Encre de Chine, papier marouflé, toile avec soie | 60x140 cm | 2008-2010

Combien de temps passez-vous sur vos oeuvres ? Le temps est très relatif. Pour ce personnage par exemple, je me suis inspirée d’un tirage carte postale que j’ai commencé par observer pendant 2 ans avant de me sentir prête à le peindre. Il a fallu que je me retire dans un endroit approprié, en l’occurence à l’hospice du Simplon, et après 3 jours de calme complet, j’ai pu commencer à peindre. Lorsqu’on a acquis la technique, il n’y a plus qu’à l’oublier et poser tout ce qu’on a intégré en observant, au niveau expressif et intérieur. Il m’a fallu attendre de nouveau 2 ans pour trouver le texte adéquat et je suis retournée au Simplon pour la transcription calligraphique. Plus tard, je l’ai marouflé sur papier d’abord, puis sur toile et j’ai rajouté des bordures en soie marouflée.


Kienast Evi

Klimek Maria

Köppel Claudio détail

Mother earth

Ohne Titel

Céramique Raku | 18x14.5 cm | 2012

Céramique Raku | 14.5cmx18 cm | 2012

Teilen Sie uns Ihre Lieblingsfarben mit : Ich bevorzuge dezente und natürliche Farben, die auch fliessen und lebendig wirken. Da die Glasuren Gesteine der Natur enthalten, sollen sie diese spiegeln. Gefäss und Glasur sollen eine Einheit bilden- das ist immer wieder eine Herausforderung. Welches sind Ihre hauptsächlichen künstlerischen Einflüsse ? Raku ist eine lebendige japanische Keramik-Tradition aus dem 16. Jahrhundert-und ich hatte den brennenden Wunsch, sie besser kennen und verstehen zu lernen. Während meinen 4 Japanreisen konnte ich die Vielfalt der japanischen Keramik sowie die einzigartige Aesthetik der unperfekten Schönheit kennenlernen. Dennoch suche ich meine eigene Interpretation der Raku-Tadition. Der cha-do (Teeweg) ist ein zentraler Bestand der Raku-Keramik, ich begann vor einigen Jahren diesen Weg zu erlernen. Die Uebung der Achtsamkeit und Konzentration auf den Moment beeinflusst auch mein gestalterisches Arbeiten. Mein Thema sind Gefässe für die Teezeremonie- sowie grosse Gefäss-Skulpturen. Jede Arbeit ist ein Unikat.

46

5

Technique mixte, acrylique, collage | 73x100 cm | 2010

Technique mixte, acrylique, collage | 80x100 cm | 2010

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Ma peinture est une démarche essentiellement émotive qui anime mon travail plastique. Je cherche dans ma création l’harmonie et une esthétique simple et équilibrée. La fin de ma création n’existe jamais, tous mes “tableaux peints” pourront être continués. Avez-vous collaboré à un projet artistique ? C’était pour le colloque à l’occasion de la retraite du Professeur Jacques Dubochet-Biophore, UNILDoringy, Lausanne. J’ai présenté, en juillet 2007, 29 tableaux inspirés par sa recherche scientifique. Quelles sont vos influences artistiques ? Mes influences, elles sont variées et s’expriment librement. Elles sont issues des arts et de mes précieuses expériences que j’ai vécues. Les formes qui en naissent sont celles que je vois par mon imagination pour identifier mes créations. Dans mes peintures il y a des couleurs, de la spontanéité, des formes, du dynamisme… Des phénomènes complémentaires influencent mon art pour faire passer un message de liberté artistique.

Improvisation

Vegtech

Acrylique | 42x59 cm | 2012

Acrylique | 80x80 cm | 2012

Wie beginnen Sie ein Bild zu malen ? Der erste Entwurf zu einem Bild entsteht in meinen Vorstellungen. Diese Vorstellungen entstammen alltäglichen Beobachtungen und aus meinen Skizzenbüchern. Danach setze ich die ersten Farben und Formen auf den Malgrund, welche mir oft neue visuelle Wege eröffnen als zuvor erdacht. Durch meine malerische Antwort auf angebrachte Pinselstriche entsteht eine Interaktion zwischen mir und dem Gemälde. Das finale Ergebnis tritt in den Hintergrund und der künstlerische Prozess wird für mich zum magischen Erlebnis. Teilen Sie uns Ihre Lieblingsfarben mit : Für mich stehen Farben immer in gegenseitiger Wechselwirkung zueinander, darum habe ich keine Lieblingsfarbe als solche, sondern bevorzugte Farbkombinationen. Die daraus entstehenden Stimmungen, Harmonien und Disharmonien faszinieren mich, da diese nicht abgeschlossen sind und vom Betrachter individuell erfahren und interpretiert werden können. | 109


Krause Gisela

Künzli Bea

Labuena Maria

Evening Garden Graphite, pastel, gouache sur papier marouflé | 17.1x17.4 cm | 2010

Diversité

Feuilles

Acrylique | 55x55 cm

Acrylique | 80x80 cm

Können Sie Ihr Arbeitsweise beschreiben ? Seit Jahre beschäftige ich mich immer wieder mit Strukturbildern, wie ich sie nenne. Diese werden in einer ganz bestimmten Technik und in einer vielschichtigen Arbeitsweise (bis zu 7 Farbschichten übereinander) entwickelt. Dabei können die unteren Farbschichten teilweise wieder sichtbar gemacht werden. So ergeben sich Spuren und eine ganz eigene Sprache, die mit dem Pinsel allein nicht zu erreichen sind. 110 |

Sans titre N° 60

Sans titre N° 55

Sculpture métal | 19x18 cm | 2012

Sculpture métal | 77x40 cm | 2010

Comment avez-vous commencé à créer ? J’ai commencé à peindre des aquarelles à l’âge de 30 ans, puis je me suis intéressée â la photographie. Dès 1998, je me suis consacrée à la sculpture. Ce qui me passionne dans cet art, ce sont les possibilities infinies de façonner les différents matériaux tels que le bois, le métal, le plâtre, le bronze, etc. Je suis de plus en plus fascinée par la multitude des possibilités fournies par la nature que je modèle en fonction de mon inspiration et de mes émotions. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! La couleur à laquelle je pense, est ma couleur préferée. On dit d’elle que c’est une couleur froide. Pour moi, c’est une couleur très profonde qui quelques fois me rend mélancolique. Facile n’est pas ?

Quelles sont vos couleurs préférées ? Le noir et blanc, le gris qui se module à l’infini. Elles renforcent l’aspect dramatique d’une scène. Elles m’évoquent la nuit, son ciel, son astre et ses ombres, mais aussi les illustrations gravées des ouvrages anciens car j’aime quand l’image nous raconte une histoire… J’ai beau testé la couleur, je retourne sans cesse au fort contraste de ces deux opposés. Quelles sont vos influences artistiques ? Mes études m’ont amené à découvrir un nombre incroyables d’artistes, de toutes les époques et de tous les courants. Mais je reste profondément marquée par les primitifs flamands, les gravures de la Renaissance allemande ainsi que les peintres symbolistes et préraphaélites. J’y admire l’emploi du symbole, véritable langage muet, le mysticisme latent, la profondeur des portraits et la construction d’atmosphères mystérieuses. Plus tardivement, j’ai découvert le travail assez méconnu des femmes surréalistes. Les œuvres d’artistes telles Leonora Carrington ou Toyen m’ont redonné le désir de créer à un moment où j’hésitais beaucoup. Leur exploration de la psychologie féminine de manière intuitive me fascine et m’inspire. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Cela peut prendre des mois, des années ! Pour fixer une sensation, un sentiment, une émotion souvent violente, une atmosphère… Comme cela peut venir d’un coup. Parfois l’image s’impose d’elle-même, surtout quand une vieille photographie m’inspire, parfois elle prend beaucoup de temps à se construire dans mon esprit au gré de mes lectures, de la musique écoutée, des œuvres observées… Le temps du croquis amène aussi ses surprises.


Laribi Frossard Agnès

Leeser Corinne

détail

détail

Luthi Bernard

détail

détail

La sérénissime

Evasion urbaine

Huile sur fond acrylique | 2x 30x90 cm | 2012

Huile sur fond acrylique | 3x 25x80 cm | 2011

Lisez-vous les critiques d’art ? Non, ils ne m’intéressent plus… sauf quand ils réussissent à me faire rire. Décrivez une couleur sans la nommer… et quelles sont vos couleurs préférées ? J’en suis consciente depuis peu, elle est présente dans presque toutes mes réalisations actuelles. Instinctivement, elle est la première à sortir du tube. Sur la toile elle est changeante comme mes humeurs. Elle n’envahit pas, mais se mélange aux autres. Elle se montre plus ou moins chaleureuse, parfois vive, rarement agressive. Elle s’intègre dans les ombres et les profondeurs. À la lumière, elle s’adoucit. On la dit liée au rêve et à la sérénité. Associée à l’heure, la peur ou la colère elle prend un sens particulier.

Rose

Callas Lilly

Huile sur toile marouflée | 40x120 cm | 2011

Huile sur toile | 3x20x100 cm | 2010

Quand avez-vous commencé à créer ? C’est avant tout une histoire familiale. Les œuvres de mon grand-père, disparu avant ma naissance, m’ont donné l’envie de créer. Quelles sont vos couleurs préférées ? Je les aime toutes, en particulier celles qui vivifient l’esprit. Pour chaque tableau, je me fixe sur une couleur avec toutes ses variantes afin d’obtenir un résultat uniforme. Je suis continuellement à la recherche de nouvelles teintes. Quelle est votre principale influence artistique ? Giorgia O’Keefe (1887–1986)

Sans titre

Sans titre

Huile | 100x81 cm

Aquarelle | 25.5x35 cm

Comment avez-vous commencé à créer ? Depuis que j’ai su tenir un crayon… Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? A chaque trait de pinceau ou plume. Je ne copie pas de projets mais les réintreprète. Quelles sont vos couleurs préférées ? Elles sont toutes mes préférées selon leur contexte visuel. Comment se passe votre journée de travail ? N’ayant pas besoin de vivre de la vente de mes images, je travaille quand j’en ai envie, donc quand j’ai quelque chose à dire. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Pas vraiment. En ce qui concerne mon travail j’ai été classé d’inclassable, une de mes meilleures critiques… | 111


Mabboux Edgar

Magnenat Ginette

Marchal Eric

détail

Jura au matin

Jura en février II

Huile | 75x45cm | 2005

Huile | 72x42cm | 2005, 2005

Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? A vrai dire rarement; si elles sont faites par des personnes compétentes, oui, mais bien souvent ce n’est pas le cas. Quelles sont vos couleurs préférées ? Je pourrais dire le bleu, mais en fait tout dépend du sujet et de mon état d’âme. 112 |

détail

Traces

Eclair dans ciel noir

Mehrsichtig

Verdrehte Vase II

Création du papier, traces à l’eau marouflé et peint | 2x20x100 cm | 2011

Création du papier, traces à l’eau marouflé et peint | 60x80 cm | 2010

Öl auf Baumwolle | 50x60 cm | 2012

Öl auf Leinwand | 71x33 cm | 2006

Quelles sont vos couleurs préférées ? Le choix de mes couleurs varie beaucoup selon l’humeur, les saisons et la lumière. Celles que j’aime sont le rouge, le vert, le gris, le noir. Il m’arrive aussi de ne rien choisir tout se fait spontanément. Comment savoir que c’est la bonne couleur et qu’il faut que je m’arrête ? C’est au moment où l’harmonie est parfaite entre le ressenti et le visuel, c’est un moment magique et j’adore le vivre ! Quelques fois il m’arrive aussi de laisser tout blanc et c’est beau… Quelles sont vos influences artistiques ? Simplement la nature, c’est un puits intarissable.

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Quand je crée, je perds toute notion de temps. Il n’existe plus ou il est infini. Ce n’est que la sonnerie du réveil qui m’annonce l’heure de quitter mon atelier… Comment se passe votre journée de travail ? Quand je peins des tableaux de jour, je travaille tout l’après-midi; quand je peins des tableaux de nuit la session commence à six heures et demi et finit vers onze heures. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Non. Mais je me réjouis quand on me montre la critique sur une de mes expositions.


MarianneGB

Marie Pierre

Metelska Ewa détail

Stupa, minaret et clocher… sapin d’avant Noël Huile et collage de mosaïque | 60x20x7 cm | 2010

Anima et Animus Huile et collage de mosaïque | 2x90x30x7 cm | 2010

Avez-vous collaboré à un projet artistique ? Depuis quelques années je collabore avec le collectif Artistes au Service de la Paix qui propose chaque année de témoigner sur l’air du temps, sur des problèmes qui non résolus, pourraient dégénérer en conflits internationaux. Un partage humanitaire. Présentée à l’ONU, Faim de dialogue, exposition itinérante de 2010, réunissait les thèmes de la faim dans le monde et du dialogue ou confrontation de civilisations.

L’homme volant

La tête dans les nuages

Bronze W178 | 53x63 cm | 2011

Bronze W173 | 30x77 cm | 2011

Comment avez-vous commencé à créer ? Déjà comme enfant. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le nombre d’heures que je passe sur un travail est “innumérable”. J’ai toujours plusieurs oeuvres en cours. Lorsque je ne sais plus comment continuer, je passe à une autre sculpture, puis y reviens par la suite. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Oui, je lis les critiques d’art, mais seulement, lorsqu’il ne s’agit pas d’élucubrations incompréhensibles. Quelles sont vos influences artistiques ? Mes principales inspirations artistiques sont Henri Moore, Francis Bacon et Brancusi.

Tapis de fleurs 2

Dialogue

Peinture digitale | 90x60 cm | 2008/2012

Peinture digitale 1/5 | 55x30cm | 2009/2012

Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! L’hiver, neige partout, l’heure magique. Le soleil s’est couché, la lumière dans la chambre est chaude, jaune orange. Tu regardes au dehors, tu vois cette couleur de la neige et tu te sens dans une harmonie absolue avec le monde entier. Sous tes pieds un glacier, vieille neige. Tu regardes dans une trou et tu vois l’eau réfrigérée en lourde concentration, l’ombre de la glace. Cette fois la couleur est étonnante, douce, molle et tendre. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? La couleur de la lumière. Quelles sont vos influences artistiques ? Si on trouve le même dénominateur de Rembrandt, Goya, David Caspar Friedrich, William Turner, Francis Bacon, Antoni Tàpies, Jackson Pollock, Philip Rothko, Pipilotta Rist, Gerhard Richter, Thomas Cole et Frederick Edwin Church, pour n’en nommer que quelques-uns, cela serait mon influence. Un artiste, qui m’inspire au moment le plus : Michael Landy, “Break down”. L’art philosophique. | 113


Metraz Séverine

Mica

détail

détail

Michellod-Dutheil Elizabeth

détail

Cathédrale St. Michèle Cathédrale de Metz Acrylique, collage et pastel | 120x80 cm

Acrylique, collage et pastel | 120x80 cm

Quelles sont vos influences artistiques ? Passionnée d’architecture et admiratrice des travaux des architectes Gaudi et Hunderwasser, j’abuse des couleurs vives et des formes généreuses frôlant ainsi l’Art brut, l’Art naïf ou les dessins d’enfants. Quelles sont vos couleurs préférées ? Je conçois une peinture originale où cohabitent les éléments figuratifs et symboliques. Le cercle, colorié de couleur vive (souvent le jaune) rythme le temps dans mes villes. Il représente un réverbère qui s’allume à la tombée de la nuit, rendant vivante la toile au grée de la lumière ambiante. Pourquoi les églises sont toujours présentes dans vos villes ? Elles me passionnent de part leur architecture complexe et leurs vitraux colorés. Voyez la Sagrada Familia à Barcelone ! 114 |

1a | Grâce

3a | Délivrance

Plâtre sur grillage | 167 cm | 2012

Plâtre sur grillage | 95 | 2012

1b | Rêveur

3b | Sans titre

Plâtre sur grillage | 157 cm | 2012

Plâtre sur grillage | 46 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Le comment, c’est peut-être plutôt le pourquoi… L’envie de dire des choses, le besoin d’exprimer, de toucher, de faire ressentir le monde qui nous entoure. J’ai ressenti ce bien-être dans la création, d’être dans un monde qui me nourrit, d’y trouver un équilibre dans le déséquilibre… C’était comme une évidence, c’est par la création que je vais pouvoir dire et échanger, intensément, avec le monde. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Cela dépend du travail en cours, de l’inspiration du moment, du ressenti… Il n’y a pas de règle et heureusement ! Je peux penser être presque au bout du processus de création et en 5 min me retrouver dans le néant… Rien n’est acquis d’avance et lorsque le dernier geste, la dernière touche arrive, il faut savoir la reconnaître, la ressentir pour s’arrêter à temps! Le temps de création, de travail, peut donc passer de quelques heures à plusieurs jours !

Par-delà Le tapillon les Monts d’Auvergne Structure de fil de fer, Quilté machine trois épaisseurs, travail par transparence (sheer fabric, organza, silk, polyester, calico), ajout de pierres de volcans | 100x100cm | 2012

3 épaisseurs de tissu ouatiné, quilting machine, recouverte de fils travaillés à l’hydrosoluble, laine, polyester, tulle cousus machine et champignon incrusté dans une souche d’arbre | 100x40x50 cm | 2009

Quelles sont vos couleurs préférées ? Je m’inspire de la nature donc mes couleurs préférées sont souvent les couleurs du printemps ou de l’automne. Quelles sont les couleurs avec lesquelles vous ne pouvez pas travailler ? Je n’ai pas vraiment de couleur que je ne puisse utiliser dans mes oeuvres. Je serai plutôt influencée par mon état d’esprit, le bien être des gens qui me sont chers et la société en général. Le choix des couleurs de mes oeuvres peut se limiter en période triste au blanc et au noir et en période de renouveau à une large palette de couleurs vives. Mais étant plutôt une personne optimiste, je suis plus dans des couleurs de joies que de tristesse. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? Elle serait le mélange de toutes les couleurs que l’on trouve dans l’univers. Surprise !


Miranda

Monnier Eve

Morenito détail

Belle prise

La meunière et la sole

M-arts

Feve-rier

Bas-relief bronze, cire perdue, 1/8 | 19x16 cm | 2009

Bas-relief bronze, cire perdue, 1/8 | 25x12 cm | 2010

Huile sur toile | 70x93 cm | 2011

Huile sur toile | 70x93 cm | 2011

Quelles sont vos influences artistiques ? Les bas-reliefs de Donatello sont pour moi une source d’émerveillement et d’inspiration, comme un livre que je peux lire et relire et toujours découvrir un nouveau détail dans la subtile gradation des surfaces, et dans l’expressivité des formes. Je combine dans mon travail plusieurs sortes de bas reliefs : Le relief gravé dont les différences de profondeur sont à peine suggérés : des traits plus ou moins larges, gravés en creux, délimitent les formes représentées sur une surface plane. Le relief écrasé ou relievo schiacciato dont les formes modelées n’ont que très peu de saillie et ne se dégagent que très faiblement du fond sur lequel elles sont sculptées. Le haut-relief dont les formes en saillie, les figures représentées ont des parties entièrement dégagées du fond et n’ont parfois avec celui-ci que quelques points de contact.

Quelle est votre démarche artistique ? Je raconte une histoire intemporelle, une vision, un rêve, un autre monde. Je m’inspire toujours de la réalité, d’un croquis ou d’une de mes photos, par exemple une ombre, un reflet entre ciel et terre, une trace… Je dépouille en gardant certaines lignes comme des filtres, je les assemble pour ne former plus qu’une image, pour finir par l’essentiel complexe, un paysage imaginaire avec une base réelle. Je réinvente un nouvel espace avec un avant-plan, un deuxième plan et un troisième, comme dans un tableau classique et tout devient soudain mystérieux. Le temps s’écoule comme une rivière gelée et chaque tableau est la variante d’un autre. Les trois tableaux font partie d’une suite de douze, les douze mois de l’année.

Port paisible

The Guardian

Technique virtuelle mixte | 40x50 cm | 2012

Technique virtuelle mixte | 40x50 cm | 2010

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le temps n’a aucune importance même si la technique digitale permet une réalisation plus rapide, tant que l’œuvre n’atteint pas la vision que je veux interpréter… Quelles sont vos couleurs préférées ? Mes couleurs préférées sont les différentes teintes de pastel, j’aime cette douceur dans les nuances pour les fusionner dans les flous… Quelles sont les couleurs avec lesquelles vous ne pouvez pas travailler ? Certaines nuances ne sont pas compatibles avec les autres couleurs, car elles peuvent en casser l’harmonie que j’essaie d’atteindre. | 115


Moreno Salvador

Mori Véronique

Qui sommes-nous réellement ?

L’évolution humaine

Séduction MP

LOL-ita

Huile | 80x80 cm | 2006

Technique mixte, acrylique | 100x100 cm | 2011

Technique mixte, acrylique | 100x100 cm | 2011

Huile | 70x70 cm | 2004

Comment avez-vous commencé à créer ? Cela fait près de 38 ans que j’ai commencé à créer. À l’époque, comme tout un chacun, je me posais des questions “existentielles”, notamment : qui suisje ? quel est le principal objectif de mon existence ? que puis-je faire pour me réaliser comme Être Humain ? Mes créations introspectives m’ont permis de percevoir qu’en acceptant Dieu, l’unique chemin de Vérité, nous pouvons nous réaliser en temps qu’Être d’Amour et de Don. 116 |

Comment avez-vous commencé à créer ? Dès mon tout jeune âge, je me suis intéressée à la peinture. À l›adolescence, je m›amusais dans e surréalisme tout en gardant un profond attachement pour l›impressionnisme. A partir de 25 ans, j›ai commencé à peindre des portraits en considérant plus spécifiquement les courbes et l›intensité de lumière. Depuis, j›accompagne mes sujets de différentes matières et textures dans des couleurs façon pop art.

Nenastina Elena

Venice 2

Venice 1

Technique mixte | 60x72 cm | 2011

Technique mixte | 55x75 cm | 2011

How do you started your artistic career ? I was in art as soon as I was born. My mom worked in a theater as a scene painter : she made sketches and on their base she had created decorations. And right after the maternity clinic she came to the theater to finish the decorations for a play. Not to interfere into the manufacturing process, I was placed on a table nearby, where I had slept peacefully, absorbing the atmosphere of a creation of a miracle. Probably already then a creative ambience influenced on me. And as soon as I was able to pick up a pencil, I started to draw.


Patou.B

Pollack Ellin

Ray Marie-France

détail

3 | détail

détail

Kinésie

Mascarade

Acrylique | 120x100 cm | 2011

Huile | 80x80 cm | 2009

Combien de temps travaillez vous de manière créative sur votre œuvre ? Dès l’instant où j’entre dans mon atelier, le processus de création commence. Il ne s’agit pas simplement de tenir des pinceaux, des spatules et de presser des tubes de couleurs, la création n’est pas que cela. Elle inclut la réflexion sur le choix de la toile, ses dimensions, son format. Puis vient le choix des couleurs en fonction de mes états d’âmes, humeurs… Je peux parfois pendant des heures tourner dans l’atelier, regarder la toile posée au sol, car tout ce qui m’entoure est le moteur de mon expression artistique, puis dans un élan, me lancer dans le gestuel de création. Aucun de mes tableaux n’a été pensé, il naît d’une gestation qui peut être lente ou rapide. Pourquoi l’abstrait est-il votre univers artistique ? Par définition, une toile abstraite ne représente *rien*. Elle s’aborde dans un esprit différent d’une œuvre figurative. Elle est ouverte à votre interprétation et vous invite dans un univers mental, méditatif. Ce sont des espaces de liberté pour s’y promener. C’est une approche sensitive, spontanée, expressive, informelle. Je suis peintre autodidacte, pour moi le figuratif et les paysages sont un art technique qui invite peu à l’émotionnel. Je cherche à ce que chacun puisse écouter ses yeux.

Réf : 10174

Réf : 10171

Acrylique | 90x110 cm | 2012

Acrylique | 90x110 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Dès mon plus jeune âge, je me suis trouvée une passion pour la peinture et ai suivi divers cours de dessin, de peinture, de composition et d’histoire de l’ar. Cependant j’ai toujours l’impression d’être dans une situation de commencement; la recherche du savoir-faire n’est jamais aboutie. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Pour moi, il n’y a pas de règles de temps pour travailler sur une œuvre, ce qui compte, c’est que l’œuvre semble aboutie à mes yeux, que l’œil soit satisfait (au moins sur le moment… ) Quelles sont vos couleurs préférées ? Tout dépend plutôt de ce qu’on arrive ou pas à faire avec une ou plusieurs couleurs… l’important est de savoir faire parler la couleur, la faire vivre, exprimer quelque chose.

Sans titre

Sans titre

Acrylique | 80x80 cm | 2012

Acrylique | 50x150 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Dès la petite enfance, dans l’atelier de mon père. Plus tard, la créativité a été un moyen d’évacuer les tourments de l’adolescence. Mais le vrai commencement a été à l’école des Arts Appliqués de Lyon où j’ai appris à consolider le lien entre la pensée et le geste. La maitrise technique est restée un instrument me permettant de rester fidèle à mes idées. Quelles sont vos couleurs préférées ? Mes couleurs préférées sont contrastées : couleurs claires sur fonds obscurs. Je peux ainsi “peindre la lumière”. Ce procédé me permet de positiver ! | 117


Rees-Thomas David

Ricca Elvio

détail

détail

Ritzmann Gerilu Gerda

détail détail

détail

Femme orange et violet

Femme jaune et rouge

Buchinhalt

Zeit-der-fülle

Acrylique | 30x40 cm | 2012

Acrylique | 30x40 cm | 2012

Bildobjekt | 50x50 cm | 2007

Bildobjekt | 78x82 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? J’ai commencé à créer quand j’étais très petit. Je vivais dans mon imagination. J’ai toujours été en train de dessiner et peindre mes propres petits mondes de mon imagination. Ma mère m’a toujours amené à différents types de cours d’art, des galeries et des musées et j’étais entouré de gens créatifs. J’ai réalisé que dès mon jeune âge que je voulais poursuivre une carrière artistique ce qui m’a conduit à étudier et pratiquer l’art comme une profession, car rien d’autre ne m’intéressait. Quelles sont vos couleurs préférées ? Mes couleurs préférées ont tendance à être les couleurs de la peau. Il existe une grande variété de nuances et j’ai tendance à les modifier pour représenter un sentiment ou une émotion. J’aime exagérer les couleurs pour rendre la sensation plus intense, d’humeur changeante et excitante. J’aime aussi utiliser des couleurs vives et contrastantes, je trouve très enrichissant de les combiner à un bon dessin. 118 |

Étude pour un tableau

Rencontre entre deux courants

Huile et acrylique | 21x38 cm | 2000

Huile | 80x100 cm | 2012

Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Oui, je lis les critiques, mais le tableau de l’artiste en tant que tel me parle beaucoup plus que le fleuve d’encre et l’étalage de milliers de mots parfois superflus et incohérents. Quelles sont les couleurs avec lesquelles vous ne pouvez pas travailler ? Pour le moment, les couleurs que j’ai encore de la peine à utiliser sont l’indigo pour sa haute fréquence et la couleur or pour sa puissance.

Wie haben Sie begonnen zu kreieren ? Im Kindergartenalter, als eine Künstlerin in Grossmutters Pension logierte, weckte diese in mir den Wunsch ebenfalls Künstlerin zu werden. Wie viel Zeit arbeiten Sie an Ihren Werken ? Ich arbeite fast täglich ca. 5 Stunden an mehreren Werken, da immer wieder Trocknungszeiten dazwischen liegen, die einzelnen Werke erfordern einen langen Arbeitsprozess. Welches sind Ihre hauptsächlichen künstlerischen Einflüsse ? Zu Anfang war es die Natur und die Impressionisten, dann folgten expressionistische Einflüsse, heute finde ich meine Inspirationen indem ich mit offenen Augen durchs Leben gehe.


Sasa

Sauvage Maude

En tempête

Boîte magique

Gouache, craies grasses, empreintes | 60x60 cm | 2010

Gouache, craies grasses, collages | 60x60 cm | 2010

Quest-ce que peindre pour vous ? Peindre, c’est s’approcher de soi, c’est ordinaire, c’est spectaculaire. Peindre, c’est toucher, c’est modifier, c’est observer, c’est partager, c’est exclure, c’est attendre, c’est recommencer. Peindre, c’est donner un corps à ses pensées, c’est immortaliser l’instant qui déjà n’est plus. Je noue depuis de nombreuses années un lien particulier avec la peinture en me passionnant pour le non-dit, un jeu mélangé de hasards et de transparences épaisses. Mes peintures sont énigmatiques et profondes. J’aime déranger et éveiller des interrogations. J’aime que mes peintures renvoient le spectateur à ce que nous ne pouvons pas voir : une émotion.

Le soleil qui marche

Tapis volant

Vernis sur bois | 30x30 cm | 2012

Vernis sur bois | 96x78 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Je me souviens d’une boîte jaune que ma grandmère m’a offerte dans mon enfance. Elle était remplie de petits bouts de bois de formes différentes que je m’amusais à assembler pour faire des collages. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Elle se tourne vers le soleil, elle est chaude… c’est une des couleurs primaires. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? La maturation peut être très lente puis tout d’un coup surgit une idée et la réalisation est relativement rapide. Donc je travaille par à coups !

Schäffeler Chris

Cancan 1

Cancan 2

Acrylique | 50x60 cm | 2011

Acrylique | 70x60 cm | 2011

Welches sind Ihre hauptsächlichsten künstlerischen Einflüsse ? Schon als Kind habe sah ich meinem Vater beim Malen in seinem Atelier zu. Mein Talent zu malen verdanke ich ihm. Später besuchte ich seine Kurse. Schnell waren mir die Aquarellfarben zu wenig aussagekräftig, zu wenig leuchtend, das Papier wurde zu klein. Ich begann 2005 mit Acrylmalen. Mein Vater war gerade verstorben - ich wollte mein Talent in Gedanken an ihn fortführen. Er ist auch heute noch gegenwärtig für mich, denn ich benutze die gleiche Farbigkeit in meinen Bildern wie er - das ist mein wichtigster künstlerischer Einfluss. Ich male das was ich fühle und nicht das was ich sehe. | 119


Schmid France

Schmitter Monika

Schulé Gregory

détail

La Savoye

Ciel de Crissier

Encre et huile | 770x50 cm | 2012

Acrylique et huile | 770x50 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? Le bleu et ses nuances infinies me passionnent ainsi que tous les dérivés du brun, ocre, sépia, terre de sienne, orange. Pourquoi ? Car elles correspondent au lac, au ciel et aux couleurs de la montagne que j’affectionne et peut-être aussi car elles sont complémentaires. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Elle m’inspire la nuit et la tranquillité. Elle contient toutes les couleurs. Quelles sont vos couleurs préférées ? Le rouge et le rose car je ne les trouve pas dans la nature si ce n’est pour des couchers de soleil que je trouve très “kitsch” !! Décrivez la couleur que vous auriez créée ? Je ne le puis! Les couleurs n’existent-elles pas déjà dans d’infinies nuances ? Quelles sont vos influences artistiques ? Christine Mottet, Paul Brunner, Muma, Martial Leiter, Tyack, Fabienne Verdier, Édouard Vallet, Pietro Sarto, les aquarelles de Palezieux, Dominic Sevestre, Bob Tilburyt, Éric Allibert, Picasso, Fernand Léger, Toulouse-Lautrec, Cézanne, Braque.et… 120 |

Der Beobachter

Das Paar

Huile | 100x100 cm | 2010

Huile | 40x40 cm | 2011

Wie sind Sie in die Malerei eingestiegen Von klein auf bewunderte ich die Zeichner und Maler. So gerne hätte ich das auch gekonnt. Etliche male versuchte ich es, aber meine Bemühungen waren nie wirklich gut geworden. Eines Tages, als ich noch in Teneriffa lebte, stand ich in einem Buchhandel und sah dieses Buch über die Ölmalerei. Es war ein Buch für Anfänger. Bevor ich es kaufte, schwor ich mir, es wird der letzte Versuch sein, malen zu lernen. So sass ich also im stillen Kämmerchen mit meinem Buch und malte und was daraus entstand, gefiel mir. Was bis heute entstand, ist reine Übung. Nur einmal besuchte ich einen einwöchigen Kurs, aber ich konnte das gezeigte vom Lehrer nicht übernehmen und lies die Kurse auch gänzlich fallen. Sprechen Sie über Ihre bevorzugten Farben Zurzeit sind das die Farben rot und blau. Ich mag die beiden Farben in Kombination. Oft wurde mir von Betrachtern meiner Bilder gesagt, das sie diese Kombination interessant finden. Das werde nicht oft gemacht. Und sie hätten nie gedacht, dass es ihnen gefallen würde. (Ist eine Aussage, worüber ich mir heute noch Gedanken mache.)

Calligraphia

Love calligraphia

Dorure sur acrylique | 100x100 cm | 2012

Dorure sur acrylique | 80x80 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Je dessine depuis tout petit. Et c’est suite à la découverte des graffitis début 90, que je me suis orienté dans une carrière artistique. Dans mes oeuvres, je suis influencé par les courbes, les lignes pures et tendues du graffiti, même si le résultat est quand même bien différent. Quelles sont vos couleurs préférées ? A priori, je n’ai pas de couleur préférée. Mais ces temps-ci, j’adore travailler les teintes grises et bordeaux que l’on retrouve facilement aux Pays-Bas. Je les marie avec de l’or blanc et le résultat est très intéressant.


Setterdahl Cecilia

Sierro Kristien

Simonet Pascale détail

détail détail

détail

Composition orange/beige

Composition avec fleurs

Acrylique | 100x100 cm | 2010

Acrylique vernis | 70x50 cm | 2009

Quelles sont vos influences artistiques ? Mes influences artistiques peuvent venir d’une image dans un magazine tout comme elles peuvent provenir d’une nuance de couleurs. Je m’inspire aussi de formes et d’objets ordinaires. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le temps que je passe sur une œuvre varie beaucoup, les traits précis que je crée, requièrent une réalisation lente et méticuleuse. Comment se passe votre journée de travail ? Le matin, je me rends à mon atelier et si tout va bien j’y reste toute la journée. Si je me sens coincée avec un travail, je laisse celui-ci tranquille et je m’attarde sur de nouvelles esquisses.

Croc pink

Nature morte III

Technique mixte | 50x60 cm | 2012

Technique mixte | 40x50 cm | 2012

Décrivez le travail créatif sur votre oeuvre ? Je réalise d’innombrables petits abstraits qui me serviront de guide pour la composition et l’harmonie des couleurs. En parallèle, je travaille sur des croquis, les adapte selon mes idées. Enfin l’union de ces deux étapes se passe sur la toile où, spontanément, je pourrais encore créer, modifier, chercher… Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! A côté de mes couleurs préférées, il faut qu’il apparaisse. C’est comme le silence pour la musique, indispensable pour faire ressortir les plus belles notes. Et pourtant on l’appelle “non couleur”, étant à ma vue si essentiel. Lisez-vous la critique d’art, la théorie critique ? Je lis la théorie critique dans une certaine mesure. Ce que je cherche c’est qu’elle puisse m’instruire, ouvrir mon esprit, mais je prends garde pour qu’elle ne m’influence pas ou modèle au point que je ne sois plus moi-même.

Le loup et ses contraires

La constellation du loup

Technique mixte, estampage sur papier BFK | 80x80 cm | 2012

Monotype par estampage repris à la mine de plomb | 70x60 cm | 2012

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le temps est une part importante de ce travail. D’abord je prépare mon tampon pour l’estampage. Une fois que je l’ai expérimenté, je laisse passer quelques temps avant de démarrer le travail. Une fois que j’ai commencé, il me faut des moments de scrutation pour construire l’image que je réalise par interventions successives. Parfois cela est très rapide, quelques jours, parfois il me faut plusieurs semaines avant de finir le travail. Donc le temps est un paramètre totalement nécessaire, mais non maîtrisable de la fabrication de ces images. | 121


Stauffer André

Hué

Shangaï

Dessin ligne claire, impression sur toile | 80x55 cm | 2012

Dessin ligne claire, impression sur toile | 80x55 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Adepte depuis toujours de la ligne claire et des couleurs unies, j‘ai mis en oeuvre ces styles au moyen d’une tablette graphique pour réinterpréter des photos glanées au gré de mes voyages à travers le monde. Quelles sont vos influences artistiques ? Les bandes dessinées dont le graphisme est caractérisé par des traits noirs d’épaisseur constante et des aplats dans un nombre limité de couleurs. 122 |

Stucki Eva

Sutter Christine

Sans titre

Sans titre

Technique mixte | 110x135 cm | 2012

Technique mixte | 99x95 cm | 2010

Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Das Bild bestimmt die Zeit. Quelles sont vos couleurs préférées ? Winter – Wahrnehmung reduziert auf ursprüngliches. Linien, Flächen. Winterfarben - weiss, schwarz, grautöne, umbra, ocker, braun. Leuchtende Farben dazwischen. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Poesie der Unendlichkeit. Quelles sont vos influences artistiques ? Amerikanische KünstlerInnen : Agnes Martin, Robert Ryman, John Cage, Cy Twombly, Brice Marden, Robert Motherwell, Franz Kline, und Arnulf Rainer, Rolf Iseli.

Jaune 2012

Brume 2012

Huile | 85x90 cm | 2012

Huile | 60x65 cm | 2012

Quelles sont vos couleurs préférées ? Je peins beaucoup de toiles bleues, en alternance avec des toiles rouges. Pour moi, ce sont deux pôles complémentaires, l’un fait de douceur, de profondeur et d’intériorité, l’autre de force, d’énergie, de vitalité. Pour autant, je n’ai pas de couleur préférée. Chaque couleur est un monde et donne une ambiance différente. Aussi je m’aventure dans tous ces pays avec la même curiosité, comme des espaces à explorer. Et j’évite la confrontation brutale entre les couleurs sur la même toile, les nuances dans la m��me teinte pouvant être infinies. Pour moi, l’important est de faire vivre la toile. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? J’adore la force tranquille de la lumière du crépuscule, mais en peinture, malheureusement, je n’arrive pas à la restituer. Peindre des couleurs sombres revient souvent à leur ôter de la luminosité. Or, dans la nature, ce n’est pas le cas, les verts, les bruns, les bleus de la nuit irradient. Peut-être un jour!


Tagliabue Vincent

Tellenbach Ruth

Sans titre

No respect

Loisir

Réflexion 3

Technique mixte | 80x80 cm | 2010

Technique mixte | 180x140 cm | 2011

Huile | 73x54 cm | 2010

Huile | 73x60 cm | 2010

Comment avez-vous commencé à créer ? Après avoir animé un atelier d’expression picturale avec des adolescents en difficulté, j’ai commencé à créer mes premières toiles. Quelles sont vos influences artistiques ? Tapiès, Rauschenberg, Basquiat, Twombly… Mais je suis surtout influencé par tout ce qui arrête mon regard au quotidien : affiches, gribouillis, objets, absurdités, matières… Pourquoi peignez-vous ? Cela me permet de trouver un équilibre, de me situer par rapport au monde dans lequel je vis, d’exprimer mes doutes, mes colères ou mes envies et tout simplement donner un sens à ma vie.

Quelles sont vos couleurs préférées ? Les couleurs me fascinent. J’ai toujours cherché à attribuer des couleurs à mes émotions, à retranscrire mes vagabondages de l’âme sur une toile. Que représente la peinture pour vous ? La peinture est une porte vers mes réflexions intérieures, vers un monde de contrastes mais aussi d’observation. Peindre est devenu essentiel. Je préfère l’huile qui est plus explosive, plus intense. Je travaille un thème sur une longue période. Souvent, je peins seulement un extrait du sujet, comme un état des lieux et je le laisse au bon vouloir du regard des autres. J’entreprends parfois un voyage vers la peinture abstraite, laissant les couleurs et les formes guider mes pinceaux, mais je reviens toujours vers la peinture figurative.

Tièche Claude

Blessure d’enfance III

La force des Choses

Acier corrodé et patiné | 60x64x25 cm | 2011

Acrylique | 100x100 cm | 2012

Décrivez la couleur que vous auriez créée ? Elle serait l’harmonie de toutes choses, sans contour, sans force, ni faiblesse. L’équilibre parfait sans existence matérielle, un simple souffle. Pourquoi peignez et sculptez-vous ? Mon existence et mon travail ne font qu’un, j’aspire à cette harmonie de l’action correcte de ce que je suis; la Vie, la Nature des choses m’indiquent par leur munificence le chemin à parcourir. Tous ceux qui avant moi ont œuvré et œuvrent encore dans la justesse de leur être qu’ils soient connus, inconnus, vivants ou morts m’apportent leur savoir et je n’ai plus qu’à leur dire merci et me mettre au travail, comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement. Mon évolution se fait par acceptations ou dénis et jamais je ne serai tranquille tant que d’autres paient les pots cassés du Profit et du Mépris des hommes. Seul je ne crée pas; seul je n’invente rien; je témoigne; je suis libre, n’en déplaise aux discoureurs et à leur langue de bois. Voilà pourquoi j’existe. Voilà pourquoi je peins. Voilà pourquoi je sculpte. Voilà pourquoi à vos illusions je préfère mes utopies. Merci à Aurélie, Marina, William, Mahala et à tout ce qui enrichit quotidiennement mon existence. | 123


Ushanova Catherine

Metamorphoses of the fall Huile, pastels | 65x50 cm | 2012

Vauthier Annick

Flight over the Jaun Huile | 40x50 cm | 2012

How do you started your artistic career ? I was born as an artist. For how long have you been painting in this manner ? Each painting I was creating during all life plus one day. Describe you regular working day My day in the plain-air : I have breakfast in the morning, usually it is oatmeal porridge. Then I take painter’s case, canvas and go to paint. As a rule I work till midday. About 13 o’clock I have my lunch and in the early afternoon I start an evening schizzo. I return home and examine my paintings, improve and finish them. Then I leave them for some time to get matured as cheese or wine. Time makes things better and it will tell me, what to do with this or that painting, what to change in it, what to add. Sometimes one work could cause another one, to give a new life to a new picture Then I clean my palette and wash the brushes. It is a hard job and I always feel tired in the evening. In the end of the day I have dinner, go to sleep. And this is my daily schedule from day to day, from month to month 124 |

Varga Irene

On y va

Platzspitz Inspiration

Acrylique | 60x70 cm | 2011

Acrylique | 60x70 cm | 2010

Quelles sont vos couleurs préférées Le rouge me donne force et vigueur pour oser accepter les luttes que la vie m’offre. Le bleu m’aide à garder le sang-froid nécessaire contre mes émotions débordées. Le jaune chauffe mon âme quand les jours et les hommes sont trop froids. Le violet me fait sourire. Le vert pomme est la nourriture pour tenir ferme dans les situations difficiles. Le blanc est presque invisible dans mes tableaux mais il est très important pour moi : le blanc est la couleur qui fait tout un peu plus léger.

Réflexion

Silencieux

Technique mixte et métal | 60x60 cm | 2012

Technique mixte | 60x60 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Créer, inventer cela fait partie de ma nature. L’habitude, la routine m’ennuient et je ne résiste pas au plaisir de réinventer le quotidien. C’est dans la peinture et mes créations abstraites que j’ai le plus d’espace pour laisser libre cours à mon imaginaire et à mon intuition. Comment se passe votre journée de travail ? Je commence le matin de bonne heure et travaille aussi longtemps que nécessaire. Seule dans mon atelier, je prends le temps de regarder les travaux qui sont en attente. Ce temps est précieux pour me concentrer et laisser de côté les autres préoccupations. Cela ouvre mon espace de créativité et me replonge dans mes énergies intérieures. Puis je me lance dans la poursuite de mon travail ou dans l’approche d’une nouvelle toile.


Verbeek Sophie

Vignando Adriano

Volery Etienne

Discesa dello Spirito

Anelito alla luce

Evolution XVIII

Croissance XXIII

Huile | 70x70 cm | 2012

Tempera et huile | 50x50 cm | 2012

Epicéa sculpté, huile et charbon | 100x100 cm | 2011

Epicéa sculpté, huile | 60x60 cm | 2011

détail

Andante-Samuel Barber

Agnus Dei-Samuel Barber

Aquarelle, collages | 70x100 cm | 2006

Aquarelle, collages | 70x100 cm | 2006

Parlez-nous de votre travail artistique. Inspiré de la calligraphie contemporaine, mon travail vous invite à un voyage intérieur et poétique. Dans un geste rempli d’allégresse, je m’engage totalement. Me laissant guider par mon intuition, j’explore les limites de l’espace et de la trace graphique. M’inspirant de formes d’écritures historiques, je les métamorphose en alphabets imaginaires afin qu’ils se fondent dans des paysages oniriques, imbibés de silences et de couleurs chatoyantes. Les traces s’envolent et se transforment au gré du temps en lignes légères, dansant et chantant gaiement sur la page.

Visualisez-vous votre oeuvre avant sa création ? C’est rare. Quand je vais peindre, je m’inquiète plutôt d’être dans un état d’esprit qui me permette de “recevoir”. Ensuite je commence le travail en laissant libre cours à l’inspiration et en essayant de ne pas dresser d’obstacles à l’acte créatif. Ecoutez-vous de la musique en travaillant ? Parfois j’en écoute, d’autres fois elle peut me déranger, même si elle est mélodieuse. C’est comme si elle interférait avec la musique que j’ai dedans. Je peins souvent dans le silence, car je l’aime.

Quelles sont vos influences artistiques ? Mon travail et ma perception du monde qui m’entoure sont fortement liés au cercle. C’est une forme parfaite, le symbole de l’alliance, la vie… Du cercle, j’aime la force qui s’en dégage; un esprit de pureté. Tout objet ou image de forme ronde, circulaire, sphérique me touche. Les pneus, les regards de chaussée, un vinyle, le cadrant d’une montre-squelette, la coupe d’un tronc de bois… chacun me fascine et j’en tire les lignes de forces, la puissances d’un rendu équilibré. Décrivez une couleur sans la nommer. Devinons-la ! Elle est belle transparente et vive avec de la térébenthine. D’origine végétale, de la racine du Rubia tinctorum, une vivace cultivée déjà 1500 ans avant J-C ! | 125


von Büren Christine

von Fischer Sibylle

von Raphaël détail

détail

Résurgences

Wozzeck

Sibylle

Eunice

Gouache, vernis acrylique | 3x30x90 cm | 2012

Gouache, vernis acrylique | 70x70 cm | 2012

Huile et cheveux sur carton | 10x9 cm | 2012

Huile et cheveux sur carton | 4x9 cm | 2012

Comment naît votre tableau ? J’ai souvent envie d’assembler certaines couleurs, rarement plus de trois ou quatre. Je prépare chaque couleur, en la dosant, la corrigeant, la nuançant. Face à la toile nue ou à la feuille blanche, je trace des signes qui disparaitront souvent par la suite mais qui créent la dynamique du tableau. Les glacis colorés se succèdent ensuite jusqu’à ce que les contraires soient apaisés, que l’harmonie et le silence s’imposent. Qu’est-ce une galerie d’art pour vous ? Une galerie, c’est d’abord les personnes qui l’animent mais c’est aussi un espace. Une exposition est un projet et mes choix sont en partie dictés par le lieu en prévoyant l’accrochage. 126 |

Comment avez-vous commencé à créer et travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Chaque oeuvre est différente et séparée. Deux instants successifs ne sont jamais identiques : tout change à chaque instant. Ce n’est qu’un courant qui s’écoule. Le travail de création est constant, il ne commence ni s’arrête, il coule, prend ses sources dans le quotidien et la nature. Toute la nature est ornement, elle offre à l’âme son parfum ou sa couleur, ses formes et son harmonie. D’une idée découle la suivante. Ainsi se crée mon inspiration qui ne cesse jamais, sommeille peut-être, ralentit parfois, mais jamais ne s’arrête.

Fireworks

Horizon

Acrylique | 30x100 cm | 2010

Acrylique | 50x150 cm | 2010

Comment avez-vous commencé à créer ? C’était un rêve que je caressais de longue date, mais qui ne pouvait se réaliser que lorsque je fus prêt intérieurement. C’est arrivé à mes 30 ans. Ce jour-là j’ai demandé à un proche qui peint par hobby comment il procède, j’ai étudié les différentes techniques, acheté le matériel, puis ai réalisé ma première toile. Mes origines artistiques venant du dessin, mon processus créatif ne changeait pas, mais devenait plus intérieur, plus profond. Ici pas d’univers de bande-dessinée, seulement un dialogue intérieur à retranscrire. Travaillez-vous longtemps sur votre œuvre ? Le temps est tout relatif. Le processus de création n’est pas question de temps, mais de ressenti. Parfois le pinceau glisse tout seul, parfois des heures s’écoulent alors que je ne fais que contempler la toile en attendant le moment opportun. Quelles sont vos influences artistiques ? Pour l’instant, je ne pense pas en avoir. Je fais en sorte de conserver mon subconscient vierge de toute influence extérieure, afin de retranscrire mes images intérieures au plus près.


Vuilleumier François

Vuković Stoja

Mon mirabilia 1 Céramique | 26x8 cm | 2012

Sans titre

Sans titre

Huile | 40x50 cm | 2012

Huile | 40x50 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? Comme tout le monde : en naissant. Aussi loin que je me souvienne, quand je vais bien, je ne peux pas m’empêcher de regarder ou d’écouter et d’inventer des images ou des histoires nouvelles. Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Non. Je lis volontiers des biographies par curiosité et aussi parce que j’aime bien l’histoire. Quelles sont les couleurs avec lesquelles vous ne pouvez pas 
travailler ? Aucune. Je dessine des formes, puis les couleurs viennent toute seules, puis c’est un dialogue entre mon imagination et l’image qui apparaît devant moi.

Wimpfheimer Willy

Mes mirabilias 5, 6, 7, 8 et 9 Céramique | 30x10 cm | 2012

Comment avez-vous commencé à créer ? J’ai l’impression qu’il n’y a pas de début et pas de fin. La création d’une oeuvre est en décalage avec cette sensation qu’on commence quelque chose ou qu’on finit quelque chose. Je suis plutôt dans la nécessité de créer. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? J’imagine une couleur dans le ciel, transparente et brumeuse, enveloppée dans un brouillard blanc où se mêlent toutes les couleurs de l’arc en ciel, mais elles sont tantôt visibles, tantôt invisibles selon le temps qu’il fait. Elle serait très légère et se conserverait dans des bocaux. On ne pourrait l’appliquer que dans l’espace, mais pas sur une surface. Quelles sont vos influences artistiques ? Ce qui nourrit ma création, ce sont les lectures, les rencontres, les événements de la rencontre avec les choses et l’émerveillement face à ces choses. Il n’y a pas une seule chose qui m’attire, chaque oeuvre créée est en contact avec les autres oeuvres qui existent déjà parmi les artistes. Mais ma principale influence artistique est la nature et l’environnement quotidien dont je m’inspire pour créer autre chose. Les formes des pois questionnent les formes abstraites et notre pouvoir d’y voir des images et de se créer des histoires. D’où cet effet merveilleux des choses.

Figur VI

Figur VII

Bronze | 31x41 cm | 2007

Bronze 52x25 cm | 2006

Parlez-nous de vos matériaux préférés. En 1964, je commence en indépendant de travailler exclusivement la pierre. Il s’en suit divers concours et des acquisitions, voire des exécutions en la ville de Zürich. Dès le milieu des années 70, débute la confrontation au fer. Exécution de plusieurs grandes et petites sculptures. La forme de base consiste en barres de fer dont la coupe est le carrée. Bien que la forme de base (le carré des barres) ne puisse sans autre se lire, il s’agit effectivement de différentes barres assemblées dont les surfaces, parfaitement polies, se fondent dans le corps de la sculpture. Durant des décennies le fer forgé contribua à la réalisation de mon expression de prédilection, de mes œuvres. Aujourd’hui, ma santé (opération des deux mains) m’oblige à renoncer à l’outil du forgeron : le marteau repose désormais sur l’enclume. Grâce au bronze et au fondeur, j’ai réussi, sans en changer le caractère et avec la même précision, à traduire mon œuvre, en passant d’une technique à l’autre. Comment se passe votre journée de travail ? Actuellement, je débute en général par plusieurs esquisses, suivies d’un modèle tridimensionnel en plastiline. Celui-ci sera retravaillé jusqu’à satisfaction de l’artiste… S’en suit la confection d’un modèle grandeur originale en gypse : procédé qui nécessite beaucoup, beaucoup de temps. De ce modèle en gypse, le fondeur en tirera la sculpture définitive. | 127


Wolfskämpf Andrea Dora

Wolter Yo-Xarek

Zimmermann Gisela

détail

détail

détail

Sans titre Acrylique, oilstick | 110x160 cm | 2012

“Deutschland in der Nacht, du hast die Fremden umgebracht”

Genesis 2

Duality

Vision IV

Samsara

Acrylique, oilstick | 50x40 cm | 2012

Technique mixte, CD-art | 60x80 cm | 2011

Technique mixte, CD-art | 58x75 cm | 2011

Acrylique et technique mixte | 100x70 cm

Acrylique | 80x60 cm

Lisez-vous les critiques d’art, la théorie critique ? Je lis souvent des biographies, autobiographies, journaux d’artistes. Là, je trouve un mélange de critiques d’art, de visions, d’idées sur de l’art et la vie dans les différentes époques de l’art. J’adore les manifestes du groupe CoBrA, les idées de Bauhaus, les théories de Paul Klee, les journaux de Goethe, Horst Jansen… Je lis aussi des critiques d’art dans les magazines comme Arts, Kunstbulletin ou dans les catalogues d’expositions que je visite régulièrement. Quelques fois, je trouve des articles qui me touchent, mais les textes dans lesquels la vie et l’art se mélangent m’influencent le plus. “Leben ? oder Theater ?” (Charlotte Salomon). 128 |

Quelles sont les couleurs avec lesquelles vous ne pouvez pas travailler ? Le vert parce que les verts proposés en magasin sont criards et sans profondeur. Je préfère créer moi-même mes nuances de vert à partir d’autres couleurs. Avez-vous collaboré à un projet artistique ? “Rivièr’Arts”, Montreux, 2003-2005, week-end réunissant des artistes créant sur place, organisé par l’ARVA, association d’artistes dont je suis l’un des fondateurs. Décrivez la couleur que vous auriez créée ? Irisée et changeante. Quelles sont vos influences artistiques ? Roger Dean et René Magritte.

Teilen Sie uns Ihre Lieblingsfarben mit : Rot- die Wirkung der Farbe ist so einzig wie ihre Natur. Blau- als Augenfarbe Gelbdie Farbe des Lichts Beschreiben Sie eine Farbe, lassen Sie uns raten : Die Farbe steht für Sympathie, Zufriedenheit, Harmonie, Ruhe, Hoffnung und Phantasie. “Je tiefer sie wird, desto mehr ruft es den Menschen in das Unendliche, weckt in ihm die Sehnsucht nach Reinem und schliesslich Übersinnlichem. Es ist die Farbe des Himmels so wie wir ihn uns vorstellen bei dem Klang des Wortes”. W. K. Wenn Sie eine neue Farbe erfinden könnten, was für eine würde es sein? Eine Farbe die sich in den Augen des Betrachters verändert, je nachdem was der Betrachter sieht.


Bajkić Milivoje

Zarić Katarina

Invités

 Bajkic Milivoje (1949-2012) was one of very persistent painters, one who has gone through a battle march in painting: from the cold and alienated figuration in the sixties and seventies, over hard neo expressionism, postpunk era of the eighties to the completely cynical modern media-motivated style. He used traditional techniques provoking characteristic patterns of the play of lights and nuances among the painted objects. His paintings are prevalently lyrical emanating strong energy. His sculptures are mainly assemblages with a strong pop art influence.

Secret Garden Lithography | 19x17 cm | 2009  During her life, Katarina Zaric travelled all around Western Europe, but visiting Holland affected her work very strong. It was multiple influence. Past-saved in museums, paintings of Vermeer, Rembrant with his etchings, Van Gogh, landscapes of Van Ostade, and steel alive motives of Villiam Klez Hede. Katarina Zaric said to Swiss Art Space: ”It was, and still is, my great wish to make observer of my work feels the same feeling I have during drawing or painting. My idea is to make a kind of ”trigger“, using techniques and magic of classical painting, printmaking and drawing. I believe in mastership and excellence. Idea and mastership are of equal importance for me. My prints are old fashioned etchings, aquatint and sometimes with mezzotint parts, on 100% cotton, 300 grams solid Hahnemühle paper“.

| 129


Bobić Mojsilović Mirjana

Krunić Slavko

Invités

 Mirjana Bobic-Mojsilovic is a Serbian writer and painter. Her genre is expressionism with magic realism as thematic style. She is inspired by latino-american novels with the people at the sea, the beach as a main character of melancholy, seamen and their heroines, faces with blurred make-up (like in the movie “Death in Venice”) that is running because of laughter, tears, wind or sea. Her paintings are novels, novels are paintings. The main characters in her novels are immortalized on canvas as they would be photographed as a reminiscence of their summer holidays, of their melancholic moments and because those moments are melancholic they are unrepeatable, faces that are touchy and funny and colors that exists only in the paintings, reality that has, maybe, never happened. Landscapes with characters that disappeared for a moment in dreams, hugs, seas or siestas. The sea and always something associated with the sea, something real or unreal… Something unforgettable, lamentable and funny...

130 |

 Slavko Krunic’s artistic expression is composed by a mixture of spirit from old and great artistic schools with a force of certain sophisticated social criticism divided between dimensions of time and space. In that parallel reality the relation of aesthetic - existential is the essential for development of artistic metaphors and paradoxes. Iconography is made by stylized human portraits or figures, composed in a caricatural way, but with gesture which does not lead to strong irony and without intention to laugh at. Their faces are covered by kindness and longing: they are surprised in a world they exist, but more than all - these characters search for collocutors from the other side. Main motive is to find more conversationalists.


Masniković Danica

ď‚„ Danica Masnikovic emerged as one of great masters of Serbian contemporary art. In her long career she is respected by the art critics, gallery owners and collectors worldwide from her first exhibition in 1965, until now. She is known for large format paintings and bold compositions with beautiful dynamic drawings and explosive colors. In the realm of fiction and figurative painting, she is one of the most prominent Serbian painters of the second half of the twentieth century | 131


swiss art space place suisse des arts schweizer kunstraum fondateurs | Laurence Bettens-Girod & Dragan S. Stefanovich

Remerciements à ceux qui nous ont permis de concrétiser ce événement Olivier Bettens, Ivan Ivanović, Darko Milojković, Marko Stević, Lj. Sedlar, Bernard Devigne …et aussi à Beba et Sreten Stefanovich ainsi qu’à la famille Bettens pour son support et sa patience Toute notre gratitude l’ensemble des artistes participants à Hiver 2013… Laurence & Dragan

Conception, l’organisation, la création de trois expositions l’édition et la production de la Revue Hiver 2013 Swiss Art Space / SAS Association Swiss Art Space / ASAS

Swiss Art Space Place Suisse des Arts Schweizer Kunstraum Rue du Valentin 32 CH-1004 Lausanne +4121 320 3977 gallery@swissartspace.com www.swissartspace.blogspot.com Gallery mardi-vendredi 15h-18h, samedi 14-17h ou sur rendez-vous http://swissartspace.blogspot.ch http://www.facebook.com/swissartspace https://twitter.com/swissartspace

Laurence Bettens-Girod | édition et organisation Dragan S. Stefanovich | direction artistique et design Régis Colombo | photographie Patrick Dupont | photographie Ellen Fransdonk | photographie / portraits Marko Stević | photographie / paintings, sculptures Ivan Ivanović | video / interviews Lj. Sedlar | video / music / production Francis Amiri | internet / réseaux sociaux Olivier Bettens | architecture / exhibitions Roanne Martin | review / english proofreading International contact Swiss Art Space | Gallery & Publishing Laurence Bettens-Girod +4121 320 3977 | gallery@swissartspace.com Rue du Valentin 32 | CH-1004 Lausanne | Switzerland Copyright © Swiss Art Space, Hiver 2013, Lausanne, Switzerland Tous droits, en particulier de reproduction, de diffusion et de traduction, réservés. Sans autorisation écrite de l’éditeur, il est interdit de reproduire cet ouvrage, même partiellement, d’en faire des copies ou de le retransmettre par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique (photocopie, microfilm, enregistrement sonore ou visuel, banque de données ou tout autre système de reproduction ou de transmission). Errors and omissions excepted, no liability shall be borne by Swiss Art Space for any changes following the date of print of this publication.


swiss

space


ssiws

swiss Art space

ecaps

space

place suisse des arts | schweizer kunstraum | swiss art space

Hiver 2013

schweizer kunstraum | swiss art space | place suisse des arts

swiss

internationale d’art contemporain

1

Contemporary Art Review | Switzerland

1


Review Hiver 13