Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MARS - MAI 2017 • N° 260 • 12€

DOSSIER P. 26

UNE TLPE PAS TOUJOURS BIEN

“DIGÉRÉE“

INTERVIEW

REPORTAGE

J’UTILISE

Sandrine Jean, Directrice de POPAI France

OXY Signalétique, du marquage industriel à la communication

Instantané dope sa production et sa réactivité

P. 18

P. 22

P. 36


ÉDITO

Une taxe qui divise La taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures (TLPE) suscite des avis partagés. Si lors de sa mise

en application, elle est apparue comme une « taxe

de plus » aux yeux de certains professionnels, dans

un deuxième temps, des effets positifs ont également

été constatés. Le renforcement du dialogue entre les prestataires et les organisations professionnelles a débouché sur une amélioration de la qualité des enseignes. Nombre de professionnels ont néanmoins décidé de réduire leur surface, jugeant le surcoût généré trop important. Ajoutez à cela un mode de calcul complexe du montant de cette taxe, qui place les utilisateurs dans une position qu’ils jugent parfois inégalitaire, et des évolutions de tarif, en augmentation chaque année ou presque… la TLPE n’en finit plus de faire parler d’elle et de susciter des polémiques. Gildas Rondepierre Directeur de la Publication gildas@signinfoseri.com

La rédaction est allée à la rencontre des utilisateurs et des fabricants et a recueilli des opinions partagées ou opposées, ainsi que des analyses et des points de vue éclairants.

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 3


MARS - MAI 2017 • N° 260

À DÉCOUVRIR ACTUS • Viscom C!Print :Paris la valeur 2016ajoutée entre l’innovation par la personalisation et le « live »

6

• Des Arizona alliant performance 9 Fespa et Fespa Digital fusionnent et polyvalence 10 • Borney et le haut de gamme "made in Normandie" 11 L’impression numérique s'invite à Heimtextil

18

DesPOPAI EFI VUTEk super-larges 12 • Les Awards Paris célèbrent la PLV de prestige 12 • Ricoh renforce ses ambitions dans le grand format 13 • : Epsonbooste acquiert • Textile Top Graphic sa l’italien capacitéRobustelli de production 14 13 • renforce • EFI Gifise met le cap dans sur lal’impression digitalisation in-store numérique sur textile • Kala partenaire de SEAir • Exhibit emménage dans son nouveau siège

15 16 16 18

• JCDecaux a fait des “euros”

19

• • •

Gestion performante des couleurs Mimaki Sandrine Jean, Directrice de POPAI France Exhibit emménage dans nouveau siège! » « Aujourd’hui, le point deson vente est partout • JCDecaux a fait des “euros”

20

• Gestion performante des couleurs Mimaki

20

industriel à la communication • Pascal Grandcoin, responsable produits GS & Inkjet, Agfa Graphics France « La gestion de la couleur DOSSIER est devenue un enjeu majeur » Une TLPE pas toujours bien "digérée" • Une taxe qui engendre confusion et surcoûts DOSSIER • Les retombées positives d’une taxe mal L'impression personnalisée d'objets, unaimée must ! • TLPE, les points clés • Le succès de la personnalisation instantanée surlumineuses lieu de vente • Les enseignes apaisent le débat • De nouveaux usages à la clé • Des technologies d’impression J’UTILISE opportunément profiles • Instantané dope sa production et sa réactivité • Les imprimeurs traditionnels sur la brèche

22

INTERVIEW 22

REPORTAGE • OXY Signalétique, du marquage INTERVIEW

26

18 18 19

26 26 28 32 33 34 34 35 37 38 36 42

FOCUS J’UTILISE • Sawgrass : mieux gérer les couleurs 36

SIGNINFOSERI

pour imprimer plus économique • Delaroche Publicité adopte l’encre alternative

40 44

AGENDA DES SALONS AGENDA DES SALONS LES NOUVEAUX PRODUITS LES NOUVEAUX PRODUITS

44 49 45 50

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE - gildas@signinfoseri.com • Rédactrice-en-Chef : Jenny de MONTAIGNE - jenny@signinfoseri.com • Maquette: Christophe BRUGÈRE • contact@signinfoseri.com • Publicité: 06 13 23 79 76 • Imprimé par PIXARTPRINTING • Couverture : Fotolia • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 3 947 • LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MARS - MAI 2017

Édité par :

79, rue Chaptal 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 260 • 5


ACTUS

C!Print : la valeur ajoutée par [SALON] Les principaux acteurs de la personnalisation du print en petit et grand format, fabricants et distributeurs de matériels et de medias, prestataires de services d’impression, prescripteurs et clients finaux se sont retrouvés, comme chaque année au salon C!Print autour des solutions technologiques et des applications de personnalisation. Pour sa cinquième édition, le salon C!Print, qui s’est tenu du 31 janvier au 2 février derniers près de Lyon, continue de progresser en termes d’audience. Il déclare avoir attiré un peu plus de 13 000 visiteurs (soit 17,51% de plus qu'en 2016) et réuni 250 exposants (contre environ 230 précédemment). Au-delà de ces données quantitatives, on retiendra de cette

>

UNE AGFA JETI À UV LEDS FROIDES

OKI SE RENFORCE DANS LE

Première mondiale sur

environnements de production

bois et du carrelage), était

>

le stand Agfa Graphics, qui

plus importants ou intensifs,

présentée dans une version

Arts Graphiques, avec un focus

OKI investit le segment

annonçait et présentait la Jeti

notamment pour des applications

automatisée avec son module

sur les préoccupations métier

Ceres RTR3200 LED, une

de signalétique extérieure. Agfa

de chargement ABF (Automatic

de ce domaine. En première

imprimante grand format de

met en avant les possibilités

Board Feeder), qui permet

présentation sur son stand, on

3,20 mètres de laize, avec 6

optionnelles d'impression offertes

d’imprimer jusqu’à cinq panneaux

pouvait voir l’imprimante

couleurs. Elle permet d’imprimer

par l’utilisation du blanc et du

simultanément, augmentant

ColorPainter E-64s, dernière-

extrêmement rapidement, tout en

Primer, qui peuvent aussi se

ainsi considérablement la

née de sa gamme d’imprimantes

conservant une superbe qualité

combiner pour viser un niveau

productivité.

grand format ColorPainter

de reproduction sur un large

inédit en termes d’intensité, de

Une seconde machine hybride

Premium. Utilisant l’encre Eco-

éventail de supports souples, et

dimension et de longévité.

très haut de gamme était visible

solvant haute performance d’OKI,

notamment ceux qui sont

Également montrée sur le stand

sur le stand, la Jeti Tauro H2500.

cette nouvelle ColorPainter assure

thermosensibles, grâce au séchage

Agfa, l’Anapurna H2500i en

Capable d’imprimer 2 à 2 fois

un niveau de couleur optimal,

UV à LEDs froides, donc ne

version LED UV, une solution

plus rapidement que les

quelle que soit la vitesse

nécessitant pas de préchauffage

hybride haute vitesse en jet

Anapurna, et sur une grande

d’impression, pour les applications

et n’émettant pas d’ozone. Cette

d’encre, capable d’imprimer

variété de supports, elle présente

intérieures et extérieures.

machine, déclinée en LED UV

sur une laize utile de 2,5 m, pour

elle aussi un format utile de

Cette nouvelle série intègre

comme les machines les plus

les applications intérieures et

2,5 m de large et est proposée

également des technologies

récentes d’Agfa (les séries

extérieures. Cette machine, qui

en version six couleurs, avec

éprouvées sur les séries M,

Anapurna, Mira, Tauro), est une

peut imprimer sur des supports

en plus du blanc et une primaire

comme la Smart Pass 4, la

version

épais (jusqu’à 5 cm, comme du

d’accroche.

Smart Nozzle Mapping 3 et

destinée

aux

I

la Dynamic Dot Printing, ainsi que des technologies empruntées aux séries H3, comme le Safe Scanning System. Le tout afin de

garantir un résultat

d’impression optimal et une grande polyvalence, susceptible de lui ouvrir une vaste gamme La Jeti Ceres RTR3200 LED d’Agfa Graphics, caractérisée par un niveau élevé de qualité d’impression et de productivité : jusqu’à 188 m²/h en mode express et 80 à 90 m²/h en mode qualité.

6 • SIGN INFO SERI N° 260

de nouvelles opportunités commerciales.

MARS - MAI 2017


ACTUS

la personnalisation manifestation une abondante vague de nouveaux produits (machines et supports d’impression), y compris de la part de grands acteurs du marché, et de nombreuses animations sonores visuelles : conférences, ateliers, espaces de démonstrations faisant une très large place aux démonstrations, aux applications concrètes, aux expérimentations et à l’innovation (espaces Plug&Play notamment). Parmi les grands axes de développement qui s’inscrivaient dans les annonces et les démonstrations les plus remarquées du salon, la progression de l’impression textile (à sublimation) et des technologies de personnalisation ont tenu la vedette. Tendances que l'on retrouvera à la lecture des exemples de présentations marquantes de produits exposés en première sur les stands, à retrouver I

ci-dessous et dans la page suivante.

GRAND FORMAT

>

L’imprimante OKI ColorPainter E-64s.

MIMAKI ACCÉLÈRE DANS LE TEXTILE Pour Mimaki, 2016 a été

deux lignes) et grande qualité

l’année du textile, avec le lancement

d’impression (résolution de 600

de 4 nouvelles imprimantes dédiées

dpi), caractéristiques qui ciblent

en une dizaine de mois.

surtout les besoins industriels.

2017 démarre avec un focus sur

Autres nouveautés visibles sur

la signalétique, et une accélération

le stand, les systèmes d’impression

del’investissementdansl’impression

sur objets, avec un focus particulier

textile, à travers la disponibilité,

sur le segment du luxe,

dans le courant de l’année, d’une

particulièrement demandeur de

machine à impression directe,

technologies de personnalisation.

en 1,80 et 3,20m de large.

Deux nouvelles machines MKII,

L’imprimanteTiger-1800B,destinée

équipées de capots spéciaux,

à l’impression directe sur textile

viennent compléter une gamme

à grande vitesse, utilise des encres

d’impression directe sur objets

Un ioniseur en option permet un

(impression sur bâches).

réactives (indispensables pour

à séchage UV. Le modèle UJF-

résultat d'impression remarquable

La nouvelle ColorPainter était

certaines fibres, comme le coton).

3042, doté d’une table compacte

sur les supports destinés à un

présentée aux côtés de la

Elle a été intégrée à l’offre Mimaki

de 300 mm x 420 mm, peut

usage intérieur, pour lequel des

Pro6410NeonColor,

une

suite à l’acquisition de la société

utiliser une large gamme d’encres

matériaux électrostatiques sont

imprimante à toners fluo lancée

La Meccanica, un spécialiste de

Mimaki pour restituer une

souvent nécessaires. Par ailleurs,

l’année dernière.

longue date de l’impression

remarquable qualité d’impression

I

la conception et les caractéristiques

numérique sur

sur différents types d’articles

intuitives de l'E-64s permettent

textile.

Elle

promotionnels, et sur des matériaux

une gestion et une manipulation

imprime sur une

jusqu’à 153 mm d’épaisseur. Le

pratique et aisée de l'imprimante,

largeur d’impres-

modèle 6042 (avec table de

de sa préparation à son lancement

sion maximale

610 mm x 420 mm), présenté

jusqu'à la maintenance.

de 1,85 m et

avec le système de découpe

D’autres machines grand format

allie

haute

CFL-605RT, constitue une solution

ciblant les Arts Graphiques

productivité

d’impression et découpe compacte

devraient être lancées cette

(jusqu’à 250

et polyvalente, capable d’imprimer

année. Parmi celles-ci, un modèle

m²/h grâce à

et de découper du PET et d’autres

de 2,60m de large, à éco-solvant

L’imprimante Tiger-1800B (Mimaki). ses 16 têtes sur

MARS - MAI 2017

plastiques.

I

SIGN INFO SERI N° 260 • 7

䉴䉴


ACTUS 䉴䉴

>

MUTOH À GRANDE VITESSE Mutoh Belgique présentait

Egalement exposée, la ValueJet

à la populaire ValueJet 1624

nouvelle technologie innovante

sa toute dernière ValueJet grand

1624X est une nouvelle

de Mutoh. Capable d'atteindre

DropMaster d'automatisation

format, la 1948WX (1,90 m

imprimante de 64 pouces

des vitesses de production d e

de l'impression.

de large), destinée à l'impression par sublimation. Elle est dotée de quatre têtes

Par mi

les

autres

nouveautés, on citera un

La Mutoh ValueJet 1948WX

système d'enroulement

d'impression (piezo), qui

motorisé nouvellement

permettent d'imprimer à

conçu, destiné à des

des vitesses supérieures à

rouleaux pouvant peser

100 m²/heure.

jusqu'à 30 kg, et des

Cette imprimante est destinée

sacs d'encre Eco Ultra de

aux entreprises qui cherchent

1 litre. L'imprimante utilise

une solution de production

les encres Eco Ultra ou

à grand volume de transfert

les encres à solvant doux

numérique,

des

universelles (UMS) de

applications telles que la

Mutoh. On pouvait voir

pour

décoration personnalisée de

(165 cm) destinée à la réalisation

20,5 m²/h, en 720 x 720 dpi,

aussi sur le stand Mutoh le

haute qualité, les tissus déco,

d’enseignes et d’affiches. Elle

la VJ-1624X intègre la

nouveau modèle desktop pour

rideaux, enseignes souples,

est dotée, à la demande, d’une

technologie Mutoh Intelligent

impression directe sur vêtements,

vêtements de sport, etc.

simple tête piézo. Elle succède

Interweaving (i²), ainsi que sa

la ValueJet 404GT.

>

ROLAND ET L’IMPRESSION D’OBJETS Présentée à l’occasion du

équipements électroniques.

>

I

MAUTOM VERS L’IMPRESSION INDUSTRIELLE Le français Mautom vient

du tissu, ainsi que la JP4.

salon, la VersaUV LEF-200 est

Grâceàl’optionprimaired’accroche,

de prendre la représentation du

Mautom exposait par ailleurs

une solution d’impression

il est très facile de personnaliser

constructeur italien MS pour la

deux machines textiles Mimaki

polyvalente capable d’imprimer

du verre, du métal ou toute autre

France, afin de compléter vers

équipées de têtes Panasonic. La

directement sur n’importe quel

matière. L’option vernis transparent

le haut son offre vers des solutions

TS300, montée avec une gamme

objet (ou presque), dans une

permet des finitions à façon

de production industrielle, au-

de huit couleurs sublimables,

qualité offrant des détails et des

brillantes ou mates, ainsi que des

delàdes150m²/heure.Ilprésentait

incluant des couleurs fluorescentes

effets de gaufrage stylisés.

ainsi la JP3, entrée de gamme

etpermettant(grâceauRIPNatprint)

L’encreblancheestégalement

des machines papier MS, toutes

un élargissement sensible du

disponible pour ajouter des

basées sur des têtes Kyocera.

gamut,notammentdansledomaine

touches de luminosité et

Mais l’offre intègre également la

des verts, des bleus et des violets.

garantirunrendudescouleurs

MS-LaRio, appartenant à une

La TX300 était, quant à elle,

remarquablesurdessupports

catégorie de machines de produc-

présentée équipée de nouvelles

clairs ou foncés.

tion à très haute vitesse de

encres pigmentaires Mimaki,

Avecunesurfaced’impression

fonctionnement, grâce à un très

spécialement destinées à

L'imprimante sur objets Roland VersaUV LEF-200.

de 508 x 330 mm, associée

grand nombre de têtes d’impression

l'impression directe des fibres

à des encres ECO-UV de

(une ou des centaines) placées

naturelles telles que le coton et le

en rangées fixes sur la largeur

lin, ainsi que l’intissé mural. I

couleurs remarquables. Du texte,

haute qualité et une lampe LED

des photos, des logos ou d’autres

UV basse température, la

créations peuvent être imprimés

LEF-200 est capable d’imprimer

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS C!PRINT FRANCE

directement sur une grande

sur quasiment n’importe quel

Comme à l’accoutumée, les organisateurs du salon lyonnais nous donnent rendez-vous pour la prochaine édition, les 6, 7 et 8 février 2018, toujours à Eurexpo, dans la banlieue de Lyon. Nouveauté 2017 : C!Print arrive à Paris. Une édition intitulée C!Print Premium est annoncée les 11 et 12 octobre prochains, au Paris Event Center, Centre d’Exposition situé à la Porte de La Villette.

variété d’objets, dont des coques

support mesurant jusqu’à

de smartphones, des gadgets,

100 mm de haut et pesant jusqu’à

fournitures de bureau, balles de

5 kg : PVC et autres matières

golf, articles promotionnels,

plastiques, verre, bois, toile,

composants industriels et

carton, cuir, tissu, etc.

8 • SIGN INFO SERI N° 260

I

MARS - MAI 2017


ACTUS Mike Horsten quitte Mimaki

Mike Horsten, Directeur Général Marketing Mimaki EMEA depuis près de cinq ans, quitte l'entreprise. Mimaki reconnaît qu’il a contribué à relever le profil de la marque en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, en aidant l’entreprise à positionner son portefeuille de systèmes d'impression et de découpe parmi les leaders du marché. Pour assurer une transition sans heurt et pendant que l'entreprise lui cherche un remplaçant, Mimaki a chargé deux personnes de son marketing européen : Marjan van Zalen et Ivan Lesmana.

Fespa et Fespa Digital fusionnent [SALON] FESPA devient à partir

imprimer différemment », qui

de 2017 un événement annuel

exprime « une déclaration de

englobant l’ensemble des

confiance envers l’esprit

technologies et applications

d’entreprise de notre communauté

d’impression. Depuis 2006, le

d’imprimeurs spécialisés à

salon FESPA a été organisé en

l’international », a déclaré

alternance avec FESPA Digital,

Roz McGuinness, directrice de

manifestation spécifiquement

division à la FESPA.

axée sur les technologies

Tout comme les précédents

numériques grand format, et

événements, le salon FESPA

destinée à expliquer la révolution

2017 intègre trois zones distinctes

numérique, qui a profondément

consacrées à la sérigraphie, à

Le thème de la campagne est traduit visuellement par une main robotique relâchant un papillon multicolore, exprimant le rôle essentiel de la technologie dans les applications d’impression créative.

refaçonné et revitalisé le secteur

l’impression grand format

Un ticket visiteur unique permet

de l’impression au cours de ces

numérique et à l’impression

d’accéder aussi à l’événement

dix dernières années.

textile. Ces dernières ont pour

European Sign Expo, organisé en parallèle au même endroit et consacré à la signalétique non imprimée. Les visiteurs intéressés par le potentiel de croissance issu des applications de décoration intérieure pourront également accéder gratuitement à Printeriors, une exposition axée sur la thématique hôtelière, présentant

Avery Dennison Corp. a annoncé l’acquisition de Hanita Coatings, un fabricant israélien de matériaux adhésifs, qui développe et fabrique des films en polyester enduits, laminés et métallisés à des fins d'utilisation industrielles et commerciales. Les films pour les vitres de Hanita Coatings sont utilisés pour le marché des pièces détachées dans les domaines de l'architecture et de l'automobile. Ses films en polyester, dotés d'un revêtement de haute qualité, sont utilisés pour la fabrication d'étiquettes résistantes. Ses films à très haute barrière font partie des systèmes d'isolation utilisés pour la réfrigération, les bâtiments, et les emballages destinés à la chaîne du froid.

10 • SIGN INFO SERI N° 260

des éléments de décoration intérieure imprimés créés à l’aide À partir de cette année, ces deux

but d’encourager les imprimeurs

d’un large éventail de technologies,

événements fusionnent et devien-

et les signaléticiens à explorer

de processus et de matériaux

nent une manifestation annuelle

l’éventail complet d’applications,

afin de réaliser des concepts

et globale. Appelée FESPA Global

notamment le graphisme et la

de design innovants.

Expo, elle se positionne comme

signalétique souple, l’impression

En tout, les trois événements

un salon international dédié à

industrielle, les textiles et les

permettent aux visiteurs de

l'impression sur écran (sérigraphie),

articles promotionnels, la décoration

découvrir environ 700 exposants

numérique et textile. La prochaine

d’intérieur, la décoration de

internationaux sous le même

édition se déroulera du 8 au 12

surface et l’habillage de véhicules.

toit.

I

mai 2017 à Hamburg, en Allemagne. Pour les années suivantes, la FESPA a indiqué que Berlin et de Municha ccueilleraient les éditions 2018 et 2019 de l’événement, toutes deux organisées au mois de mai. La campagne destinée aux visiteurs a été lancée en janvier 2017, avec le slogan « Osez

FESPA / Printeriors (2016)

Avery Dennison rachète Hanita Coatings

MARS - MAI 2017


L’impression numérique s'invite à Heimtextil

[SALON]

Les fabricants

à la technologie HP Latex.

d'imprimantes ciblant le segment

Mike Horsten, General Manager

de l’impression textile ont marqué

Marketing de Mimaki EMEA, s’est

par leur présence l’édition 2017

exprimé sur la stratégie de la

du salon Heimtextil, qui s’est

firme ciblant le marché textile

déroulé en janvier à Francfort

et sur la démocratisation de

(en Allemagne).

l’impression numérique dans ce

Ce salon a notamment permis

segment : « L’impression textile

de mettre en avant les nouvelles

connaît un grand bouleversement,

opportunités liées au textile

qui découle de plusieurs facteurs.

d’intérieur, au design, aux

Parmi ceux-ci, les avancées

nouvelles matières et à la mode

réalisées dans les imprimantes

éphémère.

numériques pour textile et les

À noter qu’il contenait cette

encres, ainsi que la demande

année un nouveau volet, appelé

accrue pour des tirages plus

Digital Textile Micro Factory,

courts, des temps de cycle

destiné à apporter une illustration

raccourcis et des produits textiles

réelle de l’ensemble du cycle

plus personnalisés pour la

de production numérique, de

décoration d’intérieur et les

la conception à la fabrication

articles de mode. L’impression

en série, en passant par

numérique sur textile répond à

l’impression numérique et la

ces exigences du marché, offrant

découpe automatisée.

une nouvelle approche plus

HP a mis à l’honneur ses

écologique pour produire des

imprimantes grand format HP

textiles époustouflants ».

I

Latex et ses WallPaper, entre autres à travers la collaboration entre deux designers de renom, Wallpapers, qui ont uni leurs forces pour créer un espace Lounge entièrement réalisé grâce

MARS - MAI 2017

Photo Mimaki

Flavor Paper et Robin Sprong

SIGN INFO SERI N° 260 • 11


ACTUS

Des EFI VUTEk super-larges [IMPRIMANTES] EFI a

large imprimante de signalétique

« Une imagerie supérieure et sans

annoncé trois VUTEk super-

souple de son offre.

raccords avec l'imprimante

larges, deux modèles LED R2R

Les nouvelles VUTEk sont

VUTEk FabriVU 520 », c’est la

et une imprimante de signalétique

référencées 5r et 3r, pour des

promesse attachée à la plus

souple, ainsi que de nouvelles

laizes de 5 et 3m, et sont

grande imprimante de signalétique

versions des suites logicielles

présentées comme les roll-to-

souple d'EFI, dont la largeur

SIG/ERP et des produits de

roll techniquement les plus

d’impression atteint 5,2 mètres.

pour plus de polyvalence. Un

production numérique Fiery.

avancées du secteur, car leur

Les utilisateurs de ce nouveau

système breveté de récupération

À l’occasion de sa dernière

vitesse d’impression peut atteindre

modèle pourront ainsi proposer

d'encre permet d'économiser

conférence utilisateurs, Connect

455 m²/h, à1200 dpi maximum.

La VUTEk 5r

Signalétique imprimée avec la VUTEK FabriVU.

une gamme plus large de produits

plus de 95 % de l'encre perdue,

de signalétique souple, et

par rapport aux systèmes

notamment des habillages muraux,

d'impression sur textile concurrents.

des rideaux de théâtre et d'autres

S’agissant des flux de production,

applications super-larges sans

la conférence Connect a donné

raccords (photo ci-contre).

lieu à la présentation de la

Sa vitesse d’impression maximale

Version 5 des six suites de

est de 446 m²/h, à des résolutions

productivité d'EFI : Commercial

(à Las Vegas en janvier dernier),

Intégrant la technologie haute

EFI (Electronics for Imaging) a

résolution UltraDrop de 7 picolitres,

allant jusqu'à 2400 dpi. Elle

Print, Midmarket Print, Packaging,

présenté

nouvelles

ces nouvelles imprimantes offrent

prend aussi bien en charge

Quick Print, Publication Print et

imprimantes LED roll-to-roll très

le meilleur rendement du marché,

l'impression textile directe que

Corrugated Packaging. Les

grand format, caractérisées

affirme le fabricant, ainsi qu’une

l'impression transfert, avec un

visiteurs ont également pu découvrir

également par un niveau très élevé

qualité d'image supérieure et un

changement facile entre supports,

de nouvelles éditions des frontaux

de productivité, et lancé la plus

coût total de possession réduit.

en utilisant le même jeu d'encres,

numériques EFI Fiery.

deux

I

Les papiers Antalis à l’Espace Dali [EXPOSITION] « Le papier a

entre les univers passionnants

un rôle primordial, car il a pour

de ces deux artistes », raconte

mission de faire comprendre aux

Didier Saco.

visiteurs ce qui n’est pas dit »,

Véritable socle artistique, le papier

analyse Didier Saco, fondateur

est LE support graphique des

de l’agence de design du même

dessins de Joann Sfar. A ce titre,

nom, qui a été chargée de la mise

il devait répondre à des critères

en scène de l’exposition Joann Sfar

bien précis : un rendu matière

à l’Espace Dali (à Paris, 18e).

irréprochable, une pose facile,

« Une seconde avant l’éveil » est

une durabilité à l’épreuve de la

l’intitulé de cette exposition aux

lumière et des variations de

allures enchantées, qui invitait à

température, tout en restant fidèle

(re)découvrir les œuvres du peintre

aux propos et à l’image désirée

surréaliste à travers un conte

des deux artistes. Afin de répondre

car Didier Saco a de nouveau

Le papier y tiendra encore une

dessiné imaginé par le conteur

à ces attentes, Didier Saco a choisi

fait appel à Antalis pour la

place prépondérante, car comme

contemporain Joann Sfar.

les papiers peints personnalisables

scénographie de son prochain projet

aime à le dire Didier Saco :

« Ici, notre challenge était de

Coala Wall Design d’Antalis.

d’envergure : le design d’un musée

« Avec le papier, on sent qu’il y

faire ressortir les synergies existantes

Cette collaboration aura une suite,

sur le thème de la renaturation.

a une histoire derrière ».

12 • SIGN INFO SERI N° 260

I

MARS - MAI 2017


ACTUS

Ricoh renforce ses ambitions dans le grand format [STRATÉGIE] Le japonais

Ce lancement avait été pré-

• un prix inférieur, d’environ

qu’elle s’adresse aux imprimeurs,

renforce son avancée dans

annoncé fin 2015 par le

20 % ;

notamment les non-spécialistes

l’impression grand format, à

fabricant japonais, lors de la

• un meilleur rendu, notamment

du grand format souhaitant

travers une gamme d’encres

présentation de sa première

avec plus de brillance (un effet

élargir leurs activités. Alors que

latex "maison", une équipe

imprimante grand format, la

"glossy") et de très beaux noirs

le marché français du grand

commerciale dédiée, et un

série Pro L4160, construite

(sur PVC).

format

accord commercial avec EFI.

sur châssis Mimaki et utilisant

Autres caractéristiques notables:

généralement adressé à travers

Ricoh affirme des ambitions

à l’époque les encres (latex)

un séchage rapide, une capacité

de gros revendeurs spécialisés.

accrues sur le marchés des Arts

de ce même fournisseur.

à imprimer de façon durable

Enfin, Ricoh annonce un accord

Graphiques (communication

Les nouvelles encres, appelées

sur une large gamme de supports

commercial avec EFI, concernant

graphique), devenu pour lui un

AR (Aqua Resine), présentent,

et l’absence de COV (donc pas

les imprimantes Vutek H1625

axe stratégique. Trois grandes

selon Ricoh, les atouts suivants

de nécessité de ventilation).

et H2000 Pro. Il s’agit de modèles

annonces étayent cette nouvelle

par rapport à celles précédem-

La deuxième initiative de Ricoh

flatbed (hybrides) correspondant

orientation.

ment utilisées :

dans le grand format est la

au niveau d'entrée chez le

La filiale française a officialisé

• une consommation réduite,

création, depuis octobre 2016,

constructeur américain (soit un

en début d’année un lancement

de 12 à 15 % ;

d'une équipe commerciale dédiée

prix avoisinant les 100 000 €),

était

jusqu’alors

qui avait eu lieu quelques

• un conditionnement en cartouches

à ses imprimantes grand format.

mais qui complètent par le haut

mois avant, celui d’une offre

de 700 ml, des cassettes "green"

Cette équipe, qui regroupe sept

l’offre de Ricoh et lui permettent

"maison" d’encres latex pour

(réutilisables, que le client peut

commerciaux en France, attaque

de cibler l’impression de

ses imprimantes grand format.

remplir lui-même) ;

le marché en direct. C’est-à-dire

production.

I

Top Graphic booste sa capacité de production [INVESTISSEMENT] Top

une impression sur différents

enclenchés en 2016, destinés à

a procédé à un agrandissement

Graphic, prestataire d’impression

matériaux, en petites et moyennes

accroitre sa capacité de production,

du bâtiment afin d’accueillir ce

spécialisé dans le secteur de

séries.

afin d’augmenter sa réactivité,

nouvel équipement numérique.

l’imprimerie de labeur, vient de

Cette acquisition se situe dans le

tout en conservant la qualité de

Top Graphic est une PME établie

s’équiper d’une nouvelle imprimante

cadre d’une série d’investissements

rendu d’impression. L’entreprise

à Maromme, près de Rouen (Seine

numérique, une Fujifilm Acuity HD

Maritime) depuis 2005. Ses

2565 W.

activités vont de l’impression en

Il s’agit d’une machine hybride

sérigraphie de panneaux ou

grand format (2,5 x 1,25 m), qui

adhésifs à l’impression numérique

permet d’imprimer sur une grande

sur adhésifs, banderoles, toiles

variété de supports d’impression,

et autres supports. L'imprimeur

et de travailler sur deux zones

tend à se spécialiser dans les

distinctes. Elle produit une qualité

panneaux pour l’immobilier,

d’impression quasi-photographique

et ambitionne de devenir LE

et est dotée d’un dispositif de

sérigraphe de l’immobilier.

séchage UV induisant une impression

En plus de l'Acuity, son parc

très rapide (22,2 m²/h à plat).

d’imprimantes comprend quatre

La nouvelle machine permet, entre

machines sérigraphiques, deux

autres, un repiquage de qualité,

SILAIR et deux SIAS.

MARS - MAI 2017

I

SIGN INFO SERI N° 260 • 13


OUI, JE M’ABONNE ! Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

K Tampographie

K Impression numérique

K Gravure

K Agence de pub

K Sérigraphie

K Autre (à préciser)

K Signalétique

K Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

FRANCE

I I

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

ETRANGER

I I

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

............................................................................................................

72 € TTC 132 € TTC 95 € TTC 180 €TTC

K Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo • 79 rue Chaptal 92300 Levallois-Perret

K Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 4365 9100 0000 0473 9400 149 Code BIC : BESVFRPPXXX Domiciliation : BESV Paris, 45, avenue Georges Mandel 75116 PARIS

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

Date : ...................................

Signature :

Tampon de la société


ACTUS

Gifi met le cap sur la digitalisation in-store [POINTS DE VENTE] GIFI a

des temps forts de la marque

NOMINATIONS

Avery Dennison

dans l’allée centrale ou en vitrine,

confié à Retail Media la conception

(Noël, Pâques, Halloween…).

diffusent des messages plus

de sa communication digitale

Les boucles vidéo diffusent des

courts, rythmés par les offres

in-store, ainsi que la réalisation

contenus personnalisés qui

du moment.

de sa ligne éditoriale.

permettent d’adapter le discours,

Retail Media est spécialisée

Avec une centaine de

dans la compréhension du

magasins déjà équipés

parcours

client,

et

d’écrans, GIFI confirme

accompagne les enseignes

sa volonté d’optimiser

dans l’analyse et la

l’expérience de ses clients

préconisation des dispositifs

en digitalisant ses points

digitaux en point de vente.

de vente. Installés à des

Elle

endroits stratégiques, les

spécialisée dans la

est

également

écrans proposent des contenus

selon leur emplacement au sein

conception et la production de

spécifiques, adaptés à leur

du parcours client : en situation

contenus digitaux adaptés aux

emplacement.

d’attente, les boucles de 2 minutes

différents supports (écrans,

L’ensemble de la ligne éditoriale,

proposent des contenus liés aux

tablettes, bornes…) et à leur

réalisée par Retail Media, intègre

services et actualités de l’enseigne,

emplacement (vitrines, accueil,

différentes ambiances en fonction

tandis que les écrans installés

rayons, caisses…).

I

Signarama vise les 45 magasins fin 2017 [ENSEIGNES] Le réseau mondial

Avery Dennison Corp. a annoncé la nomination de Jeroen Diderich au poste de Vice-Président et Directeur Général du Groupe Materials pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), à compter du 1er janvier 2017. Jeroen remplace Angelo Depietri, qui a pris sa retraite fin 2016. Le Groupe Materials dont Jeroen a pris la Direction pour la zone EMEA regroupe les activités d'Avery Dennison dans les étiquettes, les matériaux d'emballage et les solutions graphiques.

2017- début 2018 et, à terme,

bénéficions d'un fort engouement

de signalétique Signarama déclare

l'implantation de 200 points de

pour le développement de la

avoir connu une année 2016 très

vente dans l'hexagone. Pour

décoration et de la signalétique

AFDPE À l’occasion de son dernier Conseil d’administration, l’Association Française des Distributeurs de Papier et d’Emballage (AFDPE) a réélu à sa Présidence Stéphane Courtot, Président d’Antalis France et Directeur Général Europe de l’Ouest. Le Président de l’AFDPE a souligné sa volonté de poursuivre le travail engagé, notamment le renforcement des synergies avec l’ensemble des acteurs du Mouvement de l’Intersecteur Papier Carton (MIP). Comptant parmi ses membres les principales entreprises de distribution de papiers et d’emballages, l’AFDPE représente un chiffre d’affaires cumulé de près de 1,3 milliard d’euros.

positive. Son chiffre d'affaires a

2017, l'enseigne s'est fixé un

intérieure sur-mesure ».

augmenté de plus de 16% en

objectif de 12 M€.

S'adressant aux commerçants,

France, atteignant 8,5 M€.

Concernant les futures implan-

artisans,PME/PMI, réseaux de

Alors que son réseau comptait

tations, de nombreux secteurs

franchise, collectivités et associations,

37 points de vente en France en

sont encore disponibles, notam-

Signarama réalise des produits

début d’année, la barre des 40

ment l'agglomération lyonnaise.

sur-mesure, de la création du

devrait très rapidement être

« Notre marché conserve un fort

logo à la déclinaison de l'identité

atteinte. Signarama vise un total

potentiel», indique Olivier Fossat,

visuelle, sur tous types de supports

de 45 magasins à l'horizon fin

DG de Signarama France. «Nous

adaptés à leurs activités.

I

MGI ÉQUIPE NARBONI L'imprimerie francilienne Narboni (Essonne) s’équipe d'une nouvelle presse numérique MGI Meteor DP8700 XL+, qui vient remplacer une DP60 installée en 2009 et affichant « plusieurs millions de pages au compteur », indique l’imprimeur. Narboni est l'un des leaders français du marché de l'impression plastique, depuis les cartes cadeaux jusqu’au lenticulaire. Sa relation avec MGI ne date pas d’hier, car la Meteor DP8700XL+ est la 3e machine du fabricant français mise en oeuvre dans l’atelier. « Sur le marché des cartes plastique personnalisées, MGI est devenu pour nous un fournisseur stratégique, puisque ce

MARS - MAI 2017

marché fait partie de notre core-business », affirme Stéphane Boisson, Directeur Général. La Meteor DP8700XL+, opérationnelle depuis quelques mois, est qualifiée d’« impressionnante par son niveau de qualité d'impression et son faible taux d'arrêt machine ». Créée en 1963, filiale depuis 2003 du groupe américain Travel Tags (leader des cartes cadeaux aux Etats-Unis), Narboni emploie 75 salariés et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 9,5 M€, dont 45% à l'export. L'imprimerie dispose d'un site industriel sécurisé de 4000 m².

SIGN INFO SERI N° 260 • 15


ACTUS La communication cross-canal tient salon

La 4ème édition de Créativ' Cross-Média, salon de la communication cross-canal sous toutes ses formes (print, digital, web, mobile, vidéo, réseaux sociaux…), se déroulera les 29 et 30 mars 2017 au Palais Brongniart (Place de la Bourse, Paris 2e). Ce salon professionnel, qui se tient tous les ans, est consacré aux nouvelles solutions de publications de contenu et à la convergence du Print et du Digital (Print, web, smartphones, tablettes, objets connectés...). Il est organisé par DotEvents. Renseignements : https://creativcrossmedia.com

Bilan positif pour les Brainstores éphémères Antalis

L’année 2016 a de nouveau été un succès pour les Brainstores d’Antalis, qui ont sillonné les routes de France en se rendant à Toulouse, Lille, Nantes, Bordeaux et Nice. Autant de destinations où Antalis est allé à la rencontre de ses publics composés de graphistes, designers, agences de communication, imprimeurs, éditeurs et étudiants. Cette année, les Brainstores ont également investi le temps d’une journée certaines écoles comme L’institut Rousseau à Toulouse, l’Ecole de Condé à Nice ou encore l’Ecole E Art Sup de Lille. Lancés en 2012, ces brainstores itinérants connaissent un excellent accueil, affirme Antalis. Ils ont enregistré cette année un total de 502 participants. Mention spéciale à Lille, Toulouse et Bordeaux qui ont dépassé la barre des 100 visiteurs.

16 • SIGN INFO SERI N° 260

Kala partenaire de SEAir ont été utilisés : le film d’impression 3M Envision SV480 Cv3 (sans PVC, ni phtalates), et le film de lamination 3M, conformable (brillant), destiné à protéger l’impression. Implantée à Nouvoitou près de Rennes (Ille-et-Vilaine), Kala développe et fabrique des équipements de finition grand format (laminateurs) destinés [COVERING] L’entreprise

entre autres, sur l’aérodynamisme.

aux professionnels de la

rennaise Kala a réalisé le cove-

Le covering intégral du monocoque

photographie, l’imprimerie, la

ring intégral d’un bateau

fut pour Kala un challenge

sérigraphie, l’enseigne. Elle

"expérimental". Deux entreprises

technique de haut vol et l’habillage

s’ouvre aux domaines textiles

bretonnes partageant des valeurs

s’est avéré périlleux. L’impression,

ou industriels. SEAir est un Bu-

communes d’innovation, Kala

la lamination et la découpe des

et SEAir, se sont associées et

lés, destinés aux éléments de

reau d’études et équipementier

installé à Lorient (Morbihan). I

embarquées dans une même

décor extérieurs, ont été réalisées

*Les foils sont de petites ailes

aventure nautique, dont l'une

dans l’atelier de Kala, près de

sur les coques des bateaux,

des étapes a été le covering intégral

Rennes. La décoration, alliant

qui, avec la vitesse, génèrent

du Mini 747 SEAir, un monocoque

le noir et le jaune (les couleurs

une portance hydrodynamique

"volant" avec foil*, de 6,50 m.

de SEAir), a été imprimée sur

capable de soulever la coque

Ce bateau était destiné à devenir

des lés de 1,30 x 3,80 mètres

hors de l'eau, ce qui réduit les

un démonstrateur de "vol",

pour les plus grandes surfaces.

frottements et la puissance

l’objectif étant de travailler,

Deux types de films adhésifs

nécessaire à maintenir la vitesse.

Des 4x4 signés swissQprint [IMPRIMANTES] Les nouveaux

sérigraphes que les constructeurs

modèles 4 × 4 de swissQprint

de stands et les imprimeurs

revendiquent le juste équilibre

numériques grand format, qui

entre vitesse et qualité d'impression

produisent des affiches, bannières,

élevées. SwissQprint lance une

dispositifs rétro-éclairés…

nouvelle version de ses imprimantes

La Nyala 2 version 4 × 4, capable

à plat grand format : les modèles

d'imprimer à 100m²/h en mode

La Nyala 2 version 4x4

"4 × 4" des séries Nyala 2 et

qualité, offre un rapport vitesse-

Impala 2 sont configurées avec

densité sans précédent. En termes

est donc configurée avec quatre

un quadruple jeu de couleurs

qualitatifs, elle produit un résultat

jeux de couleurs CMJN. Elle peut

CMYK, afin de produire une

remarquable, autant en brillance

être enrichie avec une option

qualité d’impression encore plus

des couleurs qu’en rendu des

blanc ou vernis, afin d’ouvrir des

élevée, même à haute vitesse.

détails. SwissQprint revendique

possibilités comme le fond ou

Ces flatbed ciblent les entreprises

la plus grande gamme de couleurs

multicouche blanc, ou le vernis,

exigeant à la fois un rendement

disponible en mode "artistique".

dans l’optique de créer des effets

élevé, une qualité sans compromis

L’autre série de swissQprint,

visuels et tactiles.

et des couleurs très vives. Ce

Impala 2 (2,5 × 2 m), est également

Ces nouvelles imprimantes sont

segment inclut aussi bien les

disponible en version 4 × 4. Elle

d’ores et déjà disponibles.

I

MARS - MAI 2017


INTERV SANDRINE JEAN DIRECTRICE DE POPAI FRANCE

Aujourd’hui, le point de vente est partout ! LES MARQUES TENDENT À SORTIR DU MAGASIN TRADITIONNEL EN CENTRE COMMERCIAL, POUR ALLER À LA RENCONTRE DU CLIENT PAR D'AUTRES CANAUX : DES FORMATS DE POINTS DE VENTE PLUS VARIÉS (POP-UP STORES, CONCEPTS-STORES, ETC.), UNE COMMUNICATION MULTICANALE OMNIPRÉSENTE,

Pop-up store Pokemon dans un aéroport japonais.

PLUS DE "DIGITAL SIGNAGE"...

Qu'est-ce qui, selon vous, constitue l’évolution la plus notable

VISITE GUIDÉE, AVEC SANDRINE JEAN,

Il y a, en dehors de la grande et la très grande distribution,

NOUVELLE DIRECTRICE DE POPAI,

des points de vente "classiques" (dans et en dehors des Centres

des enjeux auxquels sont confrontés les points de vente ?

DES GRANDES ÉVOLUTIONS DE CE DOMAINE.

un vrai monde du Retail, plus diversifié, recouvrant en plus Commerciaux), de nouveaux types de points de vente : aujourd'hui, un point de vente peut être dans une gare, dans un aéroport, dans un musée, dans une école… La Gare Saint-Lazare n'est plus seulement une gare, elle est devenue aussi un Centre Commercial ! L'aéroport de Roissy, où il y avait avant seulement des boutiques duty-free, donne aujourd'hui presque l'impression que l’on se trouve dans une galerie commerciale…

18 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


VIEW Sandrine Jean, Directrice de POPAI France : "Le point de vente doit sortir du Centre Commercial, aller à la rencontre du consommateur... quitte à aller aussi dans la rue ! "

Quelles sont pour vous les causes de cette évolution ? Non seulement cela coûte très cher aujourd'hui d'être dans un Centre Commercial, mais en outre, ce n'est

Il y a une vraie évolution des marques, qui deviennent leur propre distributeur.

plus forcément la principale forme de commerce que les annonceurs ont envie

directement ailleurs. C’est ce qu’a fait

d'offrir à leurs clients. Une marque,

Dove à la Gare Saint-Lazare pendant

même très connue, ne peut plus se

quelques mois l'été dernier, ou encore

permettre de dire : j'ai mon point de vente

Charal ailleurs dans Paris. Même L'Oréal,

à La Défense, et je m'arrête là parce que

qui était une marque pure et dure avant,

j’ai une forte notoriété. Il faut aller plus

devient maintenant un "retaileur",

loin, il faut sortir du Centre Commercial,

avec des points de vente dédiés.

aller à la rencontre du consommateur.

Il y a donc une vraie évolution des marques,

Aujourd'hui, le point de vente doit être

qui deviennent leurs propres distributeurs.

Le nouveau logo de POPAI France, qui s’harmonise avec celui de POPAI USA, devenu shop!

aussi dans la rue, aller partout. Comment se passe concrètement ce déplacement du Points de Vente hors de la formule traditionnelle ? Quand une marque se décide à investir pour se développer, elle ne va pas mettre tout son budget dans une galerie commerciale. Elle engagera en plus, et sur toute l'année, des opérations de "communication". Comme, par exemple, être présente pendant deux mois, via un pop-up store dans une gare parisienne, avec en plus une communication via le print (qui continue d’exister), et surtout avec beaucoup de communication via le digital. Les marques ont donc tendance à sortir des Centres Commerciaux, pour « aller dans la rue », ouvrir des pop-up stores

MARS - MAI 2017

Un "Barbie Bar", boutique éphémère de la marque à Paris (quartier rue de Sèvres) fin 2013.

SIGN INFO SERI N° 260 • 19


INTERVIEW SANDRINE JEAN DIRECTRICE DE POPAI FRANCE 䉴䉴 Avec également une évolution au niveau

La PLV au sens traditionnel a-t-elle moins

du commerce en ligne de ces marques ?

de poids qu’avant ?

Oui, parallèlement, ces marques dévelop-

Je dirais plutôt qu’elle se développe. Parce

pent énormément d'outils digitaux : des

que quand on est dans un Centre

plates-formes, des mini-sites qui vont vivre

Commercial, il faut être visible à tout prix.

le temps des pop-up stores, où l’on peut

Il y a donc toujours des posters et autres

faire des commandes en ligne, etc.

éléments imprimés dans les points de vente. Ce qui change, c’est que la PLV

Et sans doute aussi un accompagnement

n’est plus seulement le présentoir en bois

spécifique au niveau de leur

ou en fer d’il y a quelques années.

communication ? Oui, leurs outils évoluent aussi. Pour une marque, « être dans la rue », être partout, rester présentes passe également par une communication plus dynamique, digitale. Cet accompagnement de la stratégie de

A grand renfort d'affichage dynamique ?

Aujourd'hui, il y a en plus des écrans, un

beaucoup, aujourd’hui, sur le "digital

communication "physique" par le digital, que l'on appelle le phygital, regroupe un

Le premier "pop-up mall" en France, sur le parvis de la gare Saint-Lazare fin 2015.

Le "digital signage" plus intelligent

Oui, la communication visuelle repose

ensemble de choses. Premièrement, des

affichage plus dynamique et une signalé-

signage", qui permet de montrer les pro-

écrans partout (même quand l’annonceur

tique renforcée. Ce peut être parce qu’il y

duits, et globalement d’améliorer le bran-

n’a pas créé de pop-up store). Ensuite, les

a plusieurs marques dans un même point

ding des marques. C’est le cas dans le

marques s’efforcent de venir chercher les

de vente, comme dans Les magasins multi-

domaine du luxe. Par exemple, dans les

clients en les attirant quand ils passent à

marques de parfumerie (Sephora,

aéroports, des enseignes comme Louis

proximité de leurs points de vente, par

Marionnaud…). La PLV est de plus en plus

Vuitton communiquent beaucoup avec de

exemple à travers des propositions de

animée : éclairages clignotants, anima-

très beaux écrans, destinés à "enchanter"

réductions ciblées sur les smartphones.

tions commerciales à travers des ven-

les produits, à faire rêver…

Pour cela, elles utilisent notamment des

deuses qui viennent chercher les clients

On continue à avoir besoin de publicité,

technologies ayant trait au "big data" et à

pour leur proposer des tests, etc.

mais montrée de manière plus ciblée

la géolocalisation. Enfin, au niveau des

On évolue vers l’ILV, ou Informations sur

et plus intelligemment : ce n'est pas

points de vente eux-mêmes, la communica-

Lieu de Vente, avec plus de théatralisation,

seulement le digital pour le digital,

tion "print" et digitale évolue.

de la scénographie.

mais du digital intelligent !

I

LES FONCIÈRES JOUENT LE JEU DE LA DIVERSIFICATION Confrontées à une hausse de la vacance commerciale, les sociétés foncières qui détiennent la plupart des centres commerciaux ont tout intérêt à montrer aux marques qu'elles "jouent le jeu", c’est-à-dire qu’elles ont la volonté d’accompagner l’évolution des points de vente vers des formules moins traditionnelles. En proposant aux annonceurs et aux marques de nouveaux formats (notamment les pop-up stores), ainsi que de nouvelles formes de communication pour attirer de plus en plus de clients dans les boutiques : multiplication d’écrans dynamiques, distribution de bons de réduction à valoir dans leurs magasins, etc. Il y a un vrai enjeu et un vrai rapprochement entre les foncières et les marques : celles-ci continuent de développer leur outil de communication propre, mais elles sont en plus activement supportées par les foncières.

20 • SIGN INFO SERI N° 260

Affichage dynamique géant (39m²), devant la galerie commerciale Promenade Sainte-Catherine à Bordeaux.

MARS - MAI 2017


Reportage

OXY SIGNALÉTI INDUSTRIEL À LA C LA PETITE ENTREPRISE DE MARQUAGE INDUSTRIEL NÉE IL Y A PRESQUE 40 ANS PRÈS D’AUBAGNE, EST DEVENUE UNE SOLIDE PME DE 85 PERSONNES, DOTÉE D’UNE LARGE PALETTE DE SAVOIR-FAIRE ET DE TECHNOLOGIES DANS LA SIGNALÉTIQUE… QUI LUI A PERMIS D’INVESTIR UN NOUVEAU MARCHÉ, CELUI DE LA COMMUNICATION. Par Jenny de Montaigne

C’est une véritable mue qu’a opérée cette PME aubagnaise, imprégnée d’une solide culture entrepreneuriale par sa présidente, Nathalie Robin, la fille du fondateur qui a pris les rênes il y a une vingtaine d’années. Créée il y a près de 40 ans dans le marquage industriel, OXY se positionne aujourd’hui comme un prestataire d’impression et de marquage ciblant deux grands marchés : l’industrie, domaine "historique" de la société (ferroviaire, aéronautique et industriel) et la communication publicitaire. Cette deuxième cible a été investie suite à une diversification stratégique opérée il y a environ cinq ans. Aujourd'hui, la signalétique événementielle ou permanente et la communication publicitaire, ciblant la muséographie, les collectivités, la grande distribution, etc., contribuent à hauteur de 40% dans le chiffre d’affaires. Le changement de raison sociale, OXY-Signalétique remplaçant l’appellation de départ OXYGRAVURE, très connotée mono-produit et marquage

22 • SIGN INFO SERI N° 260

industriel/sécuritaire, est une concrétisation visible de cette mue. La nouvelle identité visuelle s’établit autour d’OXY et conforte l’image d’une entreprise réellement diversifiée. L’entreprise a, en réalité, opéré une double mue : après avoir reposé pendant ses 30 premières années sur l’impression sérigraphique, elle avait déjà pris un premier virage décisif vers l’impression numérique il y a une dizaine d’années. Son atelier est aujourd’hui équipé de sept imprimantes numériques grand format, aux côtés des huit systèmes d’impression sérigraphique (et de cinq tables de découpe numérique). OXY-Signalétique a enregistré en 2016 un chiffre d’affaires de 8,6M€, et compte parmi ses clients, essentiellement des grands comptes, un nombre impressionnant de référence prestigieuses : Airbus, ATR, Airbus Helicopter, SNCF, RATP, Alstom, Bombardier, Hutchinson, Orange, SFR, Schneider Electric, Vinci, Thales…

MARS - MAI 2017


QUE, DU MARQUAGE OMMUNICATION

OXY-Signalétique prend en charge la totalité des projets, de la fabrication à l'installation, assurée par ses équipes de poseurs intégrées.

Cette "success-story" à la française repose sur plusieurs piliers stratégiques. Parmi ceux-ci, un focus sur les grands comptes : 70 % du chiffre d’affaires sont aujourd'hui réalisés avec de très grandes entreprises, surtout dans le transport aéronautique et ferroviaire, mais aussi avec des industriels français et des réseaux de franchisés (distribution). Cette spécificité est fortement intégrée à la culture de l'entreprise, mais en fort contraste avec la petite taille de l’entreprise, que l’on aurait plus facilement associée à un ciblage de niveau régional.

qu’une production très diversifiée (plus de 2800 lignes de commandes différentes par mois), allant des claviers à membranes et faces avant industrielles aux enseignes, panneaux, bâches imprimées, etc. « Toujours innover pour 䉴䉴

Une volonté de se démarquer par une valeur ajoutée technique, d'aide et de services. NATHALIE ROBIN, PRÉSIDENTE D'OXY-SIGNALÉTIQUE

LA DIFFÉRENCE PAR LES SAVOIR-FAIRE... Deuxième type d’"ingrédient", une volonté de se démarquer par une valeur ajoutée technique et de services, ainsi

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 23


OXY SIGNALÉTIQUE, DU MARQUAGE INDUSTRIEL À LA COMMUNICATION UNE PRODUCTION TRÈS DIVERSIFIÉE… SANS SACRIFICE SUR LA QUALITÉ !

Le groupe Oxy a été choisi par le MuCEM pour l'habillage de la façade extérieure et le print de toute la scénographie intérieure.

Une production 100% française… tout en restant compétitive ! ».

chée depuis ces quatre dernières années, avec le recrutement de plusieurs ingénieurs. La valeur ajoutée technique se construit également à travers une exigence sur la qualité du travail, une grande rigueur sur la tenue des engagements (délais, conformité), ainsi qu’une organisation performante du travail (ordonnancement, planification, gestion d’un flux de production, optimisation de l'ERP…).

䉴䉴 essayer de proposer des produits

que les autres n’offrent pas » est une direction clairement revendiquée par Nathalie Robin. Cette capacité à innover, qui a porté l’élargissement réussi de l’imprimeur vers la signalétique publicitaire, s’inscrit tout naturellement dans un objectif global d’excellence, une autre ligne stratégique de l’entreprise. Au service de cet objectif, une politique soutenue d’investissements. Un exemple concret récent : 800 000 € ont été consacrés l'année dernière à des investissements matériels (deux imprimantes grand format Swissqprint, et une 5e table de découpe Zünd). Chiffre qui paraît déjà élevé quand on le rapproche du chiffre d’affaires de cette PME (8,6 M€), mais qui s’ajoute à d’autres investissements importants, dans les ressources humaines : outre la mise en place d’une Direction dédiée, une montée en compétences est enclen-

24 • SIGN INFO SERI N° 260

LA CROISSANCE EXTERNE, UN LEVIER DE CROISSANCE La croissance externe, que l’on observe plus habituellement du côté des grandes entreprises, fait également partie 䉴䉴

Bâche imprimée, bandes de repérage de tuyauterie, bandes réfléchissantes, braille, claviers à membrane, étiquettes dômées, étiquettes en tissu, phosphorescentes, en vinyle, PVC, faces avant en polycarbonate ou en polyester, faces avant thermoformées, films vinyle imprimés pour covering, flammes, kakémonos, lettres découpées, marquage sur véhicule, panneaux de chantier, plans de lignes, plans d’évacuation, plaques de firme, plaque photosensibles, PLVs, signalétique GSM, signalétique sécuritaire, vitrophanies… une très large gamme de produits personnalisables, qui se concrétise par plus de 2 800 lignes de commandes différentes par mois. Toute cette production est rigoureusement surveillée par un personne dédiée à l’Assurance Qualité et bénéficie des certifications et de labels Qualité requis pour ce type d’activités : ISO 9001 depuis 1997 ; EN 9100 depuis 2006 ; ISO 14001 en cours ; Imprim'Vert depuis 2013…

Film vitrage imprimé pour la devanture de cette concession automobile.

MARS - MAI 2017


Partenaire de l’EURO 2016 de football, la SNCF a choisi OXY pour habiller 20 gares des villes hôtes à travers la France aux couleurs de l’événement (photo : Gare de Lyon, à Paris). 䉴䉴 des leviers de croissance actionnés

par Nathalie Robin pour assurer le développement de l’entreprise. Cette direction stratégique est clairement assumée par la présidente, qui explique que l’orientation "grands comptes" d’OXY implique la maîtrise d’une large palette de technologies et de produits, à travers des acquisitions si nécessaire. « Pour travailler avec Airbus Helicopters, pour être en capacité de répondre à un marché de l'Euro 2016 impliquant, entre autres prouesses, de réaliser et d’installer en une semaine le pavoisement de 21 gares en France, il faut avoir les reins solides », déclare-t-elle en substance. La première opération de croissance externe d’OXY a eu lieu en 2008. Elle ciblait Atelier du Sud, spécialisée dans les claviers à membrane et réalisant environ 1,5 M€ de chiffres d'affaires (avec une quinzaine de personnes). Cette opération a permis de comprendre, se souvient Nathalie Robin, que non seulement l’intégration pouvait être

MARS - MAI 2017

facile, compte tenu que l’activité de la PME toulousaine était parallèle à celle d’OXY (c’est-à-dire industrielle), mais

aussi que mutualiser les ressources permettait une montée en puissance significative. Croissance externe toutefois maîtrisée et prudente : « Je mesure toujours l'impact que cela peut avoir », reconnaît la présidente, qui considère que les proportions respectives de l’acheteur et de l’acheté doivent rester raisonnables si l’on ne veut pas risquer de mettre en péril la société. Elle ajoute qu’elle entend rester sur cette ligne, parce qu’elle est convaincue qu’il faut rester suffisamment agile. Une 2e acquisition a eu lieu en 2015, celle de Gazzotti, un spécialiste de la signalétique événementielle et pérenne (1,4 M€ de chiffre d'affaires, environ 15 personnes). L'intégration a été complètement finalisée au 1er janvier 2017. Ce rachat n’a fait que renforcer la diversification enclenchée quelques années avant, vers le marché de la communication, décidée pour assurer le développement de l’entreprise malgré un ralentissement de la croissance des marchés traditionnels industriels de l’imprimeur. I

UN PARC MACHINES TRÈS RICHE Sérigraphie à plat et en continu, impression numérique à plat et en rouleau, usinage, gravure mécanique et laser, façonnage (découpe numérique et mécanique)… Au service de cette large palette de process, plusieurs pôles de fabrication. Parmi ceux-ci : Pôle impression numérique ● Deux swissQprint Nyala 2 arrivées en 2016 (jusqu’à 206 m²/heure), capables de produire différents rendus (mat, satiné ou brillant) et d’imprimer en "relief" (épaisseur jusqu’à 1mm) ; l’une d’elle est dotée de l’option vernis (sélectif et recouvrement total). ● une Océ Arizona - 660 GT (impression sur PVC, vinyl, bâches, dibond, aluminium, alvéolaire, toile, papier). ● quatre Mutoh éco-solvant (impression sur vinyl, bâches, papier) : deux VJ 1638, une VJ 1624 et une CS 9060 (moyennes 48 et 30m²/ heure). Pôle Sérigraphie ● huit lignes automatiques et semi-automatiques (Silair, Thieme, Smag Galaxie). Matériels de finitions ● Cinq tables de découpe numérique grand format (Zünd) ● Deux plotters de découpe GraphTec ● Cinq massicots et presses de découpe ● Trois laminateurs.

SIGN INFO SERI N° 260 • 25


DOSSIER

UNE TLPE

PAS TOUJOURS BIE TOUJOURS POLÉMIQUE MALGRÉ SES PRESQUE 10 ANS D’ÂGE, SOUVENT CONSIDÉRÉE COMME « LA TAXE DE PLUS », LA TLPE EST SOUVENT PERÇUE COMME PEU LISIBLE, POTENTIELLEMENT INJUSTE, CAR DÉPENDANT DE LA TAILLE DES MUNICIPALITÉS, DE LEUR SITUATION FINANCIÈRE, ETC. CERTAINS LUI RECONNAISSENT CEPENDANT QUELQUES EFFETS POSITIFS. ELLE A CONTRIBUÉ À RENFORCER LE RÔLE D’ACCOMPAGNEMENT DES PRESTATAIRES ET SYNDICATS PROFESSIONNELS. CE QUI A PERMIS, DANS CERTAINS CAS, D’AMÉLIORER LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DES ENSEIGNES ET PANNEAUX PUBLICITAIRES. ETAT DES LIEUX CONTRASTÉ AVEC LES ANALYSES DE DIFFÉRENTS ACTEURS DU DOMAINE. Dossier réalisé par Jenny de Montaigne

26 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


N "DIGÉRÉE"

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 27


DOSSIER

UNE TAXE QUI ENGENDRE

CONFUSION PAS TRES ÉQUITABLE, PEU

LISIBLE, VOIRE BROUILLONE… LA TLPE EST MAL PERÇUE PAR CERTAINS DES PROFESSIONNELS CONCERNÉS. ELLE AURAIT OCCASIONNÉ UNE VAGUE DE SURCOÛTS TELLE QUE CERTAINS COMMERCES ONT DRASTIQUEMENT REVU À LA BAISSE LA SURFACE DE LEURS ENSEIGNES.

Une taxe si compliquée à calculer qu'il faut souvent prendre conseil auprès d'un spécialiste. (photo Pano)

25 pages ! C’est la taille de la Note

appel à des professionnels du conseil ju-

n'est pas une loi qui place tout le monde

d’Information publiée par le Ministère de

ridique pour bénéficier d’un accompa-

sur un pied d'égalité », souligne Chris-

l’Intérieur, qu’il faut lire pour comprendre

gnement et ne pas être trop lourdement

tophe Quatrini, Président de la Commis-

la TLPE ou Taxe Locale sur la Publicité Ex-

taxés. Au final, cette taxe aurait généré

sion Réglementation du Synafel*. « Vous

térieure. Difficile, donc, d’imaginer

des effets délétères, comme un mouve-

pouvez être, par exemple, à la limite

qu’elle puisse être mise en application

ment de réduction de la surface des en-

entre deux villes, une qui l’applique et

« simplement » comme on l’a entendu au

seignes et panneaux… pouvant même

une qui ne l’applique pas. Les villes ne

début…

aller jusqu’à leur quasi-suppression. Avec

font pas une grande publicité sur cela

Pour certains professionnels du domaine,

des conséquences négatives sur le com-

parce que ce n'est pas un discours très

elle est une véritable « usine à gaz », peu

merce dans certaines zones.

juste, elle laisse la porte ouverte à l’arbi-

positif. Donc souvent, les commerçants ne savent pas que la taxe est en vigueur et

lisible, difficile à appliquer de manière

UNE TAXE « FACULTATIVE »…

ils la découvrent a posteriori, quand ils sont sanctionnés, alors qu'ils ont leur en-

traire (en langage parlé, elle serait quelquefois « appliquée à la tête du client »).

Tout d’abord, il faut savoir que le côté fa-

seigne en place depuis des années ».

Sur le terrain, les commerçants et les pres-

cultatif de cette taxe (voir article page 34)

« Il y a d’abord un côté contraignant,

tataires sont souvent obligés de faire

soulève un sentiment d’inégalité. « Ce

parce qu'il y a des demandes obliga-

28 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


UNE TLPE PAS TOUJOURS BIEN "DIGÉRÉE"

ET SURCOÛTS

Les panneaux de champs, ou de bord de routes, semblent plus impactés par la tendance à la réduction de surface. (photo : Lediamedia, enseigne numérique créée par Charvet Digital Media, permettant d'afficher des textes, des images et des vidéos).

toires dans tous les cas pour la mise en

pour toutes les communes, précise-t-elle.

spécialistes, puisque sur chaque magasin,

place. D'où des complications adminis-

Ensuite, la loi indique simplement le maxi-

il faut calculer la surface cumulée des en-

tratives », ajoute Astrid de Vivar, Gérante

mum tarifaire, à la fois calculé sur les

seignes sur le même magasin, la même

de LettreShop Signalétique (basé près de

surfaces cumulées des enseignes et dé-

adresse… avec en plus, un tarif dépen-

Nancy, Meurthe-et-Moselle). Mais ensuite,

pendant de la taille de la commune. Ce

dant de la commune !

l'application de la TLPE dépend du bon

qui veut dire que le tarif peut varier d’une

« Il y a énormément d’abus de calcul »,

vouloir des maires : « Il y a d’un côté

ville à l’autre. « Il y a jusqu’à huit tarifs

s’indigne encore Christophe Quatrini, qui

ceux qui veulent de l'argent, de l’autre

possibles, donc ce n’est pas très lisible »,

observe une multiplication des cas faisant

ceux qui veulent aider les commerçants.

relève Christophe Quatrini. Certains com-

l’objet de contestations. Par exemple, si

Certaines mairies sont très endettées et

merces, même parmi les enseignes natio-

une enseigne n’est pas rectangulaire, si

vont vouloir impérativement récupérer de

nales, sont obligés de faire appel à des

elle comporte une ou des lettres avec un

l'argent, sans trop se préoccuper de la

point, ou un signe de ponctuation, la sur-

manière de le faire ». Le système n'est

face prise en compte augmente considé-

donc pas bien « calé », ce qui permet des libertés que ces mairies ne se seraient pas permises si le décret était clair

MARS - MAI 2017

Un calcul compliqué et contestable

rablement, et le calcul de la surface peut devenir conflictuel. Le Synafel considère qu’il a un « devoir 䉴䉴

SIGN INFO SERI N° 260 • 29


DOSSIER

䉴䉴 de conseil » : « Nous sommes obli-

gés d’avoir des juristes pour aider les commerçants à réclamer ». Il précise que

De nombreuses municipalités conseillent de remplacer les enseignes plates par des lettres boîtier, plus esthétiques. (photo LettreShop Signalétique)

grâce à ces aides dans des actions de négociation et de protestation, au final, les montants à payer ont très souvent été ré-

éteintes. « Tout le monde est rentré dans

çades (et donc de très grandes surfaces

visés à la baisse. Même si parfois cela

le rang et nous répondons à des cahiers

d’enseignes).

prend plus de temps à éduquer le client

des charges où les enseignes sont le plus

Mais, toujours selon Olivier Fossat, un

sur la TLPE qu'à réaliser l'enseigne elle-

souvent plus petites », observe Christophe

peu d’arbitraire subsiste tout-de-même au

même !

Quatrini. Au final, on verrait donc plutôt

niveau du calcul de la surface, parce que

La situation est aggravée par une grande

des chiffres d'affaires à la baisse et une

les services techniques des villes ont,

instabilité des tarifs : tous les ans, de nou-

grosse contrainte, avec des commerçants

d'une commune à l'autre, une vision dif-

veaux barèmes sont publiés et ils com-

qui évitent de mettre des grandes en-

férente de ce qu'est une publicité et sa

portent toujours une augmentation des

seignes, ou qui choisissent de mettre des

surface. Par exemple, quand le nom ou le

tarifs. On trouve, par le jeu des arrondis

choses plus petites, derrière les vitres,

logo fait 10 % de la surface totale, cer-

dans certains cas, jusqu’à 50 % d’aug-

comme des vitrophanies.

mentation !

taines communes vont compter juste le

Photo Pano

logo, d'autres la totalité du panneau.

LES COMMERCES DE CENTRE VILLE MOINS « TAXÉS »

Quand on fait un habillage de façade, on

Toutefois, ce sont surtout les commerçants

lignes d'arête, pour habiller l'ensemble du

qui installent des panneaux de champs,

bâtiment et respecter les couleurs de la

de bord de routes qui semblent les plus

charte du client. De ce fait, on s’éloigne

est amené à habiller les descentes (encre l'acrotère et le sol) et à prolonger sur les

impactés. « Certains commerces, comme

de la publicité et on se rapproche de la

les gîtes ruraux, les chambres d'hôtes,

décoration ou de l'habillage de façade.

des produits régionaux, etc. ont égale-

Dans ce type de cas, l'impact de la taxe

ment un peu souffert du fait de la dispa-

peut être beaucoup plus sensible, et créer

rition des panneaux de bord de route

beaucoup plus de discussions.

Au final, le surcoût occasionné sur les en-

indiquant leur activité », remarque Astrid

seignes peut s’avérer élevé. « C'est la

de Vivar (LettreShop Signalétique).

seule taxe au monde qui coûte parfois

Concernant les grands magasins des pé-

UN IMPACT SUR LE TYPE D’ENSEIGNES UTILISÉES

plus cher que le dispositif sur lequel elle

riphéries de villes, les enseignes qui fai-

est assise », signale Christophe Quatrini.

saient auparavant 5 ou 6 m de longueur

La majorité des clients a revu à la baisse

« Vous pouvez, par exemple, avoir une

(ou plus) sur 1 m de hauteur, placées sur

la surface des enseignes, confirme Astrid

concession automobile qui s’équipe d’en-

leur bardage, ont souvent perdu jusqu’à

de Vivar (LettreShop). Elle ajoute qu’en

seignes valant 5 à 6000 €, et qui peut se

50 ou 60 % leur surface, précise-t-elle.

réalité, il y a eu un impact non seulement

retrouver à payer 10 000 à 12 000 €

Aujourd'hui, on voit à la place de la lettre

sur la surface, mais aussi sur le type

de taxe par an ».

découpée, dans une surface ne dépas-

même des enseignes utilisées. Car dans

sant pas 1,50 x 1x50m. Cela veut dire

certaines communes, les maires vont plus

DIMINUTION DE SURFACE DES ENSEIGNES Le calcul du montant de cette taxe étant

que la surface de ces enseignes a baissé

loin et prennent des dispositions globales

de 70 à 80 %.

sur les enseignes, pour des raisons esthé-

Olivier Fossat, Directeur Général de Si-

tiques, disent-il : ils déconseillent les en-

gnarama France, constate également que

seignes

plates

(avec

des

lettres

dépendant de la taille des enseignes, on

les centres-villes souffrent beaucoup moins

découpées), au profit de lettres boîtier,

voit apparaître des enseignes de plus en

que la périphérie. Non seulement parce

par exemple, ce qui est esthétique, mais

plus petites, de façon à payer moins. Ce

que, quand on est en centre-ville, on est

bien plus coûteux… « Il y a eu un vrai net-

qui occasionnerait un manque à gagner

tous logés à la même enseigne et, de fait,

toyage » !

significatif pour le marché.

l’impact reste relativement mesuré. Mais

*Syndicat National de l'Enseigne et de

Certains grands commerces auraient car-

aussi parce qu’en France, nous n'avons

la Signalétique ; Christophe Quatrini est

rément supprimé leur enseigne, ou les ont

pas dans les villes de très grandes fa-

également Administrateur du Synafel.

30 • SIGN INFO SERI N° 260

I

MARS - MAI 2017


DOSSIER

DOSSIER

LES RETOMBÉES POSITIVES POUR CERTAINS, LE SURCOÛT « TLPE » RESTE LIMITÉ PAR RAPPORT A L’ENVELOPPE DES PROJETS, ET SURTOUT PAR RAPPORT A L’IMPACT D’UNE ENSEIGNE SUR LE REVENU D’UN COMMERCE… LA NOUVELLE TAXE A CONDUIT LES ENSEIGNISTES À « REPENSER » LE TRAVAIL, À DIALOGUER DAVANTAGE AVEC LEURS CLIENTS, POUR MIEUX LES CONSEILLER ET LES ACCOMPAGNER…

RECHERCHE D’ESTHÉTIQUE ET DE QUALITÉ DANS LES ENSEIGNES.

Photo Pano

PAR EXEMPLE, DANS UNE

La mise en place de la taxe a poussé les enseignistes et leurs clients à s'orienter vers des enseignes plus qualitatives,

« Il n'est jamais très agréable de voir une

jourd'hui une opportunité, en raison de la

(Pano). Aux clients qui demandent à res-

nouvelle taxe arriver. Mais il faut le voir

proximité physique avec les clients et de

ter en dessous du seuil de 7 m², le DG de

comme un investissement : une enseigne

la possibilité qu’il offre de repartir avec

Pano répond qu’en dessous de 10 m², le

reste un support de communication. Et

son achat. Mais il lui faut rester visible,

client va payer 200 ou 300 € à l'année,

entre le coût de fabrication et le coût de

ce que permet une enseigne, mieux

soit 20 € par mois, ce qui ne correspond

la TLPE, cela reste, quoi qu'il arrive, un

qu’une pub achetée dans un journal ou à

même pas au panier moyen d’un client.

investissement plus que rentable et surtout

la télé, qui sont par essence éphémères.

« La taxe, ramenée à ce qu'elle apporte

beaucoup plus économique que d'autres

en termes de visibilité et d'impact visuel,

médias (ou que le hors média) en termes

reste, en termes de retour sur investisse-

de communication », affirme Thomas Morlier, Directeur Général du réseau Pano. Pour ce spécialiste, il faut donc dédramatiser. La TLPE représente un surcoût assez faible ramené à la taille de l'enseigne, laquelle correspond au chiffre

« IL NE FAUT PAS SE TROMPER DE DÉBAT… » THOMAS MORLIER, PANO

d'affaires du point de vente et à la taille

ment, le meilleur investissement de communication ». Plus que le montant à payer, c'est surtout la façon d’installer la TLPE qui a fait des dégâts, déplore, en substance, Astrid de Vivar (LettreShop Signalétique). Avec des informations peu claires, des décisions perçues comme « à la tête du client », etc. Mais au

du bâtiment. L’enseigne est un support de

« L'impact financier de la TLPE reste pour

final, les professionnels de l’enseigne n’ont

communication permanent, qui permet

moi anecdotique : je dis toujours à mes

pas enregistré de baisse de revenus attri-

d'identifier et de localiser un point de

clients qu'il ne faut pas se tromper de

buable à cette taxe, reconnaît-elle. Il y au-

vente. Le point de vente physique reste au-

sujet », revendique Thomas Morlier

rait même une conséquence positive, au

32 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


UNE TLPE PAS TOUJOURS BIEN "DIGÉRÉE"

Photo Pano

Photo Pano

Photo LettreShop Signalétique

D’UNE TAXE MAL AIMÉE

moins massives, plus lumineuses.

niveau des pratiques du métier : « Cela

parce que la surface n'est pas un critère

ploitation de l’intérieur, y compris avec

nous a obligé à penser différemment, à dia-

principal pour le coût d’un projet. « On a

des choses lumineuses.

loguer davantage avec nos clients, sur l'es-

pu faire quelquefois plus petit en surface,

D’autres leviers d’une tout autre nature ont

thétique, par exemple ».

certes, mais en reportant le budget sur de

été utilisés pour freiner les impacts négatifs

« Nous essayons d'être innovant, avec des

la lumière, du rétro-éclairage, de la pu-

de la TLPE. « Les associations de commer-

suggestions de remplacement, des choses plus

blicité en intérieur… Nous avons proposé

çants ont mis en garde les maires et les élus

fines, moins massives, plus lumineuses, etc. »,

aux commerçants ou chefs d'entreprise

quant aux conséquences économiques de

confirme Christophe Quatrini (Président de

d’investir dans une visibilité et une com-

cette taxe », glisse Olivier Fossat, qui

Charvet Digital Media). « Avec l'évolution des

munication un peu plus maîtrisées et un

conclut : «Les élus ont eux aussi des équili-

techniques, on va toujours vers des enseignes

peu moins grossières ».

bres à gérer et se montrent "à l’écoute".

plus qualitatives ».

Tout est un équilibre entre forces et contreforces. Notre métier ne fait pas exception ».

impact positif a été observé au niveau

DES ENSEIGNES PLUS QUALITATIVES

des pré-enseignes, ces petits panneaux

Une amélioration de la visibilité a été ob-

posé des impacts négatifs de la TLPE,

Pour Olivier Fossat (Signarama), un autre

Thomas Morlier (Pano) rappelle qu’à l’op-

« un peu sauvages » apposés un peu par-

tenue épurant un peu les lignes. « Ce qui

l’Etat a fait à la profession « un joli ca-

tout à proximité des commerces… et qui

s’accorde d'ailleurs avec la tendance

deau » avec la Loi sur l'Accessibilité, qui

n'étaient d'ailleurs pas toujours du meil-

graphique du moment », fait remarquer

lui apporte des opportunités. « Cela nous

leur effet, car ils ne servaient pas toujours

Oliver Fossat. A un niveau global, les

permet de vendre de la signalétique pour

très bien l'image de l'annonceur. Il ajoute

budgets se sont modifiés, par exemple à

les malvoyants et les non-voyants. L'État

n’avoir pas enregistré de baisse sensible

travers des reports vers des lettres boîtiers

nous permet donc d'augmenter notre acti-

de chiffre d'affaires attribuable à la TLPE,

rétro-éclairées, ou une plus grande ex-

vité avec une signalétique spécifique ».I

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 33


DOSSIER

TLPE, LES POINTS CLÉS LES TENANTS ET LES ABOUTISSANTS D’UNE TAXE FACULTATIVE, MAIS DE PLUS EN PLUS UTILISÉE, SOUVENT EN RAISON DE LA DÉGRADATION DES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES. La TLPE, ou Taxe Locale sur La Publicité Extérieure, est un impôt assis sur les enseignes, les pré-enseignes (formes ou images indiquant la proximité d'un immeuble où s'exerce une activité, y compris

les

pré-enseignes

La superficie taxable correspond à la somme de toutes les formes et inscriptions.

dérogatoires

calcul de cette taxe est un peu technique.

ou une réduction de 50 % sur : les en-

respectant l'environnement) et les dispo-

Il dépend de la nature des supports, de

seignes non scellées au sol de moins de

sitifs publicitaires extérieurs, visibles d'une

leur surface et de la taille de la collecti-

12 m², les pré-enseignes (inférieures ou

voie publique.

vité concernée. Il prend en compte la sur-

supérieures à 1,5 m²) et les dispositifs pu-

Elle concerne les commerces et toutes les

face de chacun des dispositifs concernés :

blicitaires dépendant des concessions mu-

activités artisanales, industrielles, et de

il faut calculer la superficie du rectangle

nicipales d'affichage, ou apposés sur du

services (cabinet d’assurances par exem-

formé par les points extrêmes de l’ins-

mobilier urbain (abri-bus par exemple) ou les kiosques à journaux.

ple). Ce sont les communes qui la perçoi-

cription ou du logo affiché. Sachant que

vent et elles sont libres de l’appliquer ou

les supports sont taxés par face, un pan-

d’en dispenser les entreprises présentes

neau publicitaire recto-verso, ou une en-

sur leur territoire. Il s’agit donc d’un impôt

seigne de toit double face par exemple,

indirect, facultatif, perçu par la commune

sont taxés deux fois. Dans le cas d’un dis-

ou l'EPCI (Etablissement Public de Coo-

positif d’affichage numérique, le montant

pération Intercommunal), et il faut contac-

de la taxe est multiplié par 3.

ter sa mairie pour savoir si l’on y est

Sont exonérés de la taxe les enseignes de

assujetti.

moins de 7 m² en surface cumulée (sauf

Le montant de la TLPE est fixé par délibé-

délibération contraire de la collectivité).

ration du conseil municipal, dans la limite

Par ailleurs, les collectivités territoriales

d’un plafond fixé par la loi. Le mode de

peuvent instaurer une exonération totale

La superficie imposable est celle du rectangle formé par les points extrêmes de l’inscription , forme ou image.

Instituée par l’article 171 de la loi du 4 août 2008 de modernisation de l’économie (LME), cette taxe s’est substituée aux

En Île-de-France, 9 communes sur 10 appliquent cette taxe. Dans la région de Lyon, où la métropole regroupe 67 communes, environ 2/3 d’entre elles l’appliquent. 34 • SIGN INFO SERI N° 260

trois taxes locales sur la publicité existant jusqu’alors : la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses ; la taxe sur les emplacements publicitaires fixes et la taxe sur les véhicules publicitaires.

I

MARS - MAI 2017


UNE TLPE PAS TOUJOURS BIEN "DIGÉRÉE"

LES ENSEIGNES LUMINEUSES

APAISENT LE DÉBAT LA RECHERCHE D’ESTHÉTIQUE ET DE PERFORMANCE A FAVORISÉ LE DÉVELOPPEMENT DES ENSEIGNES LUMINEUSES (À LEDS). LES COUTS D'INSTALLATION ONT SENSIBMEMENT BAISSE ET MIS HORS JEU L'ECLAIRAGE AU NEON.

Les surfaces ont quelquefois diminué, mais en reportant le budget sur de la lumière, du rétroéclairage. (photos Signarama)

Même si problématique de la la pollution lumineuse n'a pas grand-chose à voir directement avec la TLPE, les enseignes lumineuses se sont fortement multipliées, en même temps qu’elles évoluaient qualitativement, pendant la période de mise en place de la TLPE. Certaines communes ont sans doute souhaité "battre le fer pen-

meilleure, estiment certains professionnels

agressives, mais peu de gens savent com-

dant qu’il est chaud", et produit (surtout

du secteur. Mais aussi parce que les lu-

ment qualifier ces attributs, assez compli-

depuis 2015) des arrêtés sur les en-

mières proposées aujourd’hui (à base de

qués à mettre dans des cases : faut-il

seignes lumineuses. Parmi ceux-ci, une li-

LEDs) contribuent à faire baisser la facture

mesurer la luminosité de jour ou de nuit ?

mitation du temps total d'éclairage, pour

d’énergie. En outre, le prix à l’installation,

Par rapport à quelle distance ? Faut-il par-

éviter la pollution lumineuse la nuit, et des

qui était plus élevé que celui de l’éclai-

tir des puissances des lampes données en

incitations à utiliser de la lumière plus

rage au néon il y a quelques années, a

sortie d'usine ? Ou bien faire un constat ?

"propre".

aujourd’hui sensiblement baissé.

Tout cela est assez subjectif… « Je n'ai ja-

La mise en place de cette règlementation

Concernant la luminosité, la manière de

mais vu de problèmes d'enseignes qui

semble s’être beaucoup mieux passée

quantifier n'est pas clairement établie. On

aient été démontées en raison d'un pro-

que pour la TLPE, sans doute parce que la

observe que le législateur a voulu des en-

blème de puissance », relativise Thomas

communication des Pouvoirs Publics a été

seignes pas trop lumineuses, pas trop

Morlier (Pano).

MARS - MAI 2017

I

SIGN INFO SERI N° 260 • 35


J’UTILISE

INSTANTANÉ DOPE SA PRODU EN FÉVRIER 2016, UNE EFI VUTEK LED GS3250LX PRO, IMPRIMANTE GRAND FORMAT HYBRIDE À SÉCHAGE LED FROIDES, ÉTAIT MISE EN ŒUVRE DANS L’ATELIER D’INSTANTANÉ, UNE PME SPECIALISÉE DANS LA SIGNALÉTIQUE ÉVÈNEMENTIELLE. FIABILITÉ, QUALITÉ ET HAUTE PRODUCTIVITÉ SONT AU RENDEZ-VOUS ET OUVRENT L’ACCÈS

Instantané, agence conseil en signalétique installée à Bagneux, regroupe une équipe pluridisciplinaire de professionnels qui gère plus de 500 projets par an.

À DE NOUVEAUX DÉBOUCHÉS. Par Jenny de Montaigne

36 • SIGN INFO SERI N° 260

LA SOCIÉTÉ

INSTANTANÉ Agence de conseil et de création en si-

de l'Automobile, Solidays, etc., nous

gnalétique créée par Rémi Bachimont en

n'avons pas droit à l'erreur et les choix

2003, Instantané est une PME dont la spé-

technologiques sont cruciaux », affirme

cificité et le point fort sont l’intégration

Rémi Bachimont. Instantané travaille au-

d’une puissante unité de production. Dé-

jourd’hui avec l'atelier de prototypage de

cidé en 2006, ce virage stratégique avait

Louis-Vuitton, revendique le responsable.

pour objectif d’acquérir une meilleure maî-

L'atelier de production numérique intégré

trise des solutions, et de pouvoir ainsi ga-

permet une communication fluide entre les

rantir un niveau de qualité correspondant

services pour une réactivité optimale.

aux attentes des clients ciblés.

La nouvelle Vutek LED hybride GS3250LX

Instantané travaille principalement pour le

est la troisième imprimante EFI acquise par

marché de l'exposition, mais aussi de l'évé-

Instantané. Elle a remplacé une GS3200

nementiel et de l'urbanisme. Des secteurs

(laize 3,20 m) installée en 2011, et fonc-

d'activité qui exigent une très grande réac-

tionne aujourd’hui aux côtés d’une Vutek

tivité. « Avec des clients comme Aéroports

GS5000r (laize de 5 m), arrivée deux ans

de Paris, Viparis, Comexposium, Mondial

et demi plus tard.

I

MARS - MAI 2017


J’utilise

CTION ET SA RÉACTIVITÉ LE PRODUIT

L’IMPRIMANTE EFI VUTEK GS3250LX PRO

L’imprimante EFI Vutek GS3250LX Pro

d’impression de blanc multicouche, asso-

est une machine de production UV LED

ciée à une technologie faisant appel à de

hybride (à plat et alimentée par rouleau),

véritables niveaux de gris, permettant de

qui optimise la qualité d’image et qui est

proposer de nouvelles applications.

conçue pour réduire le coût total de pos-

Une absence presque totale de composés

session. Grâce à la technologie innovante

organiques volatils (COV), moins de

de séchage LED "à froid" et à une pro-

consommables et de gâche, une consom-

ductivité accrue, elle permet de produire

mation d’énergie inférieure et la possibilité

plus efficacement et plus rapidement

d’imprimer sur des supports recyclés et sur

qu’auparavant, de proposer davantage

des matériaux thermosensibles, sans gon-

d’applications et de diminuer les coûts

dolage ni chocs contre les têtes, en font une

d’exploitation.

solution d’impression écologique.

La technologie de séchage de l’encre mise en œuvre sur cette imprimante hybride étend la gamme de supports pris en charge. Elle bénéficie en outre de la technologie UltraDrop (8 couleurs + 2 blancs), qui lui confère une capacité (exclusive)

L'atelier d'Instantané est également équipé d'une VUTEk très grande largeur, la GS5000r (laize de 5 m).

MARS - MAI 2017

I

SIGN INFO SERI N° 260 • 37


J’utilise

LE TÉMOIGNAGE

RÉMI BACHIMONT, DIRECTEUR GÉNÉRAL ET FONDATEUR

Quels ont été vos critères de choix prioritaires lors de l’acquisition

de cette imprimante ? Les EFI Vutek sont des machines plus fiables que la moyenne. En outre, le service Vutek

aujourd'hui, relayé par la Belgique, est également extrêmement fiable. Parce que les opérateurs sont très compétents et parce qu’EFI fait preuve d’une grande considération pour notre métier, l'événementiel, et ses priorités. C'est très important pour nous parce que nous avons eu affaire à d'autres constructeurs qui ne prenaient pas en compte nos impératifs de production et l’obligation de livrer les clients au jour J et à l'heure H.

Un comportement surprenant pour une entreprise américaine, vis-à-vis d’un client français ? En effet. Bien qu’EFI soit une entreprise américaine positionnée sur le haut de gamme,

elle reste extrêmement à l'écoute de ses clients. Elle est pratiquement une des seules à

me fournir des traductions, au niveau des contrats par exemple. Toute l’équipe Vutek d’Europe, jusqu’ à la direction commerciale et la direction générale, est proche du client, à l'écoute, et très impliquée dans tous les volets de la relation, du

38 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


J’UTILISE

Quelques exemples de réalisations Instantané : à gauche, Médecins du Monde (photo Valentin Fougeray) ; ci-dessus, Aéroports de Paris (Orly) et Solidays ; ci-contre, Aéroport Charles-de-Gaulle.

business à la réparation… y compris dans le travail sur les nouveaux développements, la remontée des informations du terrain, la participation à des débats, etc. Quels sont pour vous les principaux points forts techniques de l’imprimante ? Le séchage à LED froides apporte une grande fiabilité dans la polymérisation des encres, largement supérieure à un séchage à incandescence. Il n'y a pas d'usure de la LED, donc pas de variation dans la polymérisation, pas de lampe usée à changer. En outre, nous pouvons maintenant imprimer sur des supports qui ne « passaient » pas avec des lampes à incandescence chauffant à 70°. Vous a-t-elle ouvert de nouveaux débouchés ? Le passage de 12 à 7 picolitres nous garantit une qualité optimale des impressions. Le blanc est essentiel pour, par exemple, imprimer sur du PVC noir, du plexi transparent, des caissons lumineux. Nous sommes donc maintenant armés pour développer une offre

EFI est une entreprise américaine extrêmement à l'écoute de ses clients. ».

pour le secteur de l'architecture et de la décoration d'intérieur pour des bureaux, des centres commerciaux, des points de vente, hôtels, etc.

MARS - MAI 2017

I

SIGN INFO SERI N° 260 • 39


FOCUS FOURNISSEUR

SAWGRASS MIEUX GÉRER LES COULEURS POUR IMPRIMER PLUS ÉCONOMIQUE LA DIFFÉRENCE DE COULEURS ENTRE LA SORTIE IMPRIMÉE ET L’IMAGE AFFICHÉE SUR ÉCRAN EST UN PROBLÈME RÉCURRENT. SAWGRASS PROPOSE, À PARTIR D’UNE RAPIDE EXPLORATION DES BASES DE “LA SCIENCE DES COULEURS” ET DE “L’ART” DE GÉNÉRER LA COULEUR, DES PISTES POUR RÉDUIRE LES DÉCHETS ET IMPRIMER PLUS "ÉCONOMIQUE".

Pas de doute, l’expression « Ce Que Vous Voyez Est Ce Que Vous Obtenez » (traduction du célèbre acronyme anglo-saxon WYSIWYG, What You See Is What You Get) reste un horizon. Autrement dit une quête permanente qui génère beaucoup de frustrations. Il en est de même pour les couleurs d’un substrat sublimé, qui ne reflètent jamais exactement celles attendues par le client final. Robin Kavanagh, Directrice Internationale des Relations Publiques de Sawgrass, propose de s’appuyer sur quelques concepts de base de la gestion des

40 • SIGN INFO SERI N° 260

couleurs, appliqués à l’impression de sublimation, pour réduire les déchets et imprimer de manière plus économique.

ÉCRANS CONTRE IMPRIMANTES Obtenir une correspondance exacte entre les couleurs sur l’écran et celles de l’imprimé se heurte à un principe de base : les écrans d’ordinateur et les imprimantes produisent la couleur selon deux méthodes radicalement différentes. Les premiers émettent les couleurs sous la forme d’une lumière RVB (rouge, vert et bleu) et ne sont en réalité capables d’afficher qu’une plage limitée du spectre visible. Les produits imprimés, quant à eux, n’émettent pas mais absorbent ou réfléchissent des longueurs d’onde spécifiques de la lumière. Les pigments

PowerDriver est le pilote d’imprimante développé par Sawgrass. Il intègre des profils optimisés pour l’imprimante, les encres, les papiers de transfert et des produits spécifiques. Il est compatible avec les programmes de création graphique les plus populaires (Adobe Photoshop, Illustrator, CorelDRAW...).

ou colorants (de couleur cyan, magenta et jaune) servent de filtres, soustrayant de la lumière blanche des degrés variables de rouge, de vert et de bleu afin de produire une gamme sélective de couleurs spectrales. À l’instar des écrans, les encres d’impression peuvent également produire une gamme de couleurs ne reflétant qu’un sous-ensemble du spectre visible, même si la plage de couleur n’est pas identique dans les deux cas. C’est ce qui explique qu’une création graphique affichée sur un écran d’ordinateur ne correspond pas toujours exactement à sa version imprimée. De surcroît, il suffit de faire un tour dans un magasin d’électronique pour constater une importante variation chromatique d’un écran à l’autre (en fonction du fabricant, du type de sortie visuelle et du paramétrage, etc). Concernant la couleur produite sur la page imprimée, elle dépend du système de couleurs utilisé et du modèle d’imprimante, et non du rendu à l’écran. La correction des couleurs est donc l’art d’adapter la transformation de ces couleurs de manière à générer sur le substrat utilisé le meilleur résultat possible. Dans l’impression de sublimation, l’un des aspects les plus importants à prendre en compte pour gérer les couleurs repose sur la sélection de l’imprimante et du jeu d’encres.

MARS - MAI 2017


SubliJet-HD à nuancier étendu, est un nouveau jeu d’encres huit couleurs lancé par Sawgrass, comprenant des cartouches C, M, J, NXF, cC, mC, orange et bleu, pour une gamme de couleurs nettement plus large que la configuration traditionnelle quadri CMJN.

REPÈRES

LES PRÉALABLES INCONTOURNABLES

LOGICIELS DE GESTION DES COULEURS

Quelle que soit la solution de gestion des couleurs choisie, il est impératif de définir l’espace chromatique ou le mode de couleur correct dans le logiciel de conception graphique exploité. Ces programmes permettent d’utiliser différents profils colorimétriques. Pour les applications de sublimation, il faut activer un profil RVB spécifique afin de produire des couleurs précises, sauf si l’on opte pour un RIP, qui utilise l’espace CMJN. Les créations graphiques et images intègrent souvent leur propre profil embarqué. De ce fait, lors de leur ouverture dans votre programme de conception, il faut veiller à ce que ce profil soit converti dans le profil de sublimation approprié. Par exemple, beaucoup de graphistes ont recours au mode CMJN, parce qu’il s’agit de la meilleure option pour l’impression commerciale. Mais comme la sublimation exige des couleurs RVB, ces fichiers doivent être convertis lors de leur importation dans votre logiciel de conception. Il en est ainsi parce que les profils de sublimation sont créés de manière à convertir les couleurs RVB en sortie CMJN, et ne sont pas prévus pour réaliser des conversions CMJN-CMJN (sauf si vous utilisez un RIP). Dès lors, si l’on tente d’imprimer un fichier créé dans l’espace CMJN, la conversion ne s’opèrera pas correctement et les couleurs se retrouveront en dehors de la gamme escomptée. En résumé, la règle la plus simple et la plus importante à suivre pour gérer les couleurs dans le cadre de l’impression de sublimation est la cohérence. Toute modification au niveau de certaines variables altèrera la sortie finale. Les substrats, le papier de sublimation, la durée, la température ou la pression de pressage sont autant de facteurs à prendre en compte. Il est important d’effectuer des essais et tests afin de générer les résultats désirés. Et d’établir ensuite un ensemble d’étalons auxquels se référer, en gardant en mémoire qu’un changement au niveau de ces étalons peut modifier l’apparence et la qualité du produit final.

Dans le domaine de la sublimation, trois méthodes fondamentales de gestion des couleurs s’appliquent : les profils ICC, les pilotes d’imprimantes personnalisés et les logiciels RIP. Si elles partagent des similitudes, d’importantes différences distinguent ces approches. Un profil ICC (International Colour Consortium) consiste en un ensemble de données garantissant sur le substrat la reproduction précise et cohérente d’une couleur spécifique sélectionnée à l’écran. Le profil s’apparente à un programme de correspondance des couleurs, dans la mesure où la couleur apparaissant à l’écran génère rarement une sortie couleur exactement identique. Créant un lien entre des couleurs spécifiques affichées à l’écran et

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 41

䉴䉴


FOCUS FOURNISSEUR

Les nouvelles encres SubliJet-HD fluorescentes (FL) de Sawgrass, conçues pour le système de décoration de produit Virtuoso 25" (630 mm) huit couleurs doté de l’imprimante VJ 628, ajoutent les cartouches jaune et rose fluorescents à la configuration éprouvée SubliJet-HD C, M, J, NXF, cC et mC.

䉴䉴 les couleurs reproduites, le profil ne modifie pas la couleur, mais s’assure que le résultat sur le périphérique de sortie reflète les couleurs capturées par le périphérique d’entrée. Pour utiliser cette méthode, il faut être équipé d’un logiciel de création graphique compatible ICC (Photoshop, Corel, par exemple). Le profil est inséré au stade de l’impression et le pilote d’imprimante du fabricant (OEM) est défini pour n’effectuer aucun ajustement des couleurs. Cette configuration corrige les couleurs de l’image, puis envoie les données à l’imprimante sans autre modification chromatique. Toutefois, les profils de correction des couleurs utilisés pour la sublimation ont leurs propres contraintes. Avec un profil ordinaire, lorsqu’une imprimante produit le nuancier de couleur à des fins de test, le logiciel de caractérisa-

42 • SIGN INFO SERI N° 260

tion ajuste les couleurs afin de garantir la sortie des teintes correctes. Or, lorsqu’un transfert de sublimation est appliqué sur un substrat, l’encre passe à l’état gazeux, ce qui altère les propriétés des couleurs. Il est impossible de savoir à l’avance si les couleurs imprimées sur le substrat final vont être correctes ou non. Il est donc nécessaire de créer des profils de sublimation personnalisés et de faire appel à une application de gestion de l’impression pour générer la couleur sublimée correcte et non la couleur du transfert imprimé. Le processus de création des profils ICC, lesquels doivent être réalisés de toutes pièces, prend du temps et requiert une bonne compréhension de la science des couleurs. Deuxième approche, les pilotes d’imprimante personnalisés sont des programmes intégrant dans leur sys-

tème de contrôle d’imprimante une fonctionnalité de correction des couleurs. L’avantage de ces programmes repose sur le fait que la correction des couleurs est réalisée au niveau du pilote d’imprimante. En outre, ils sont généralement plus faciles à utiliser et moins techniques qu’un profil ICC. Les utilisateurs chevronnés peuvent préférer un logiciel RIP (Raster Image Processing), qui inclut des fonctionnalités de création de profils ICC pour la gestion des couleurs. En termes simples, le RIP convertit les images en points individuels (la rastérisation), puis envoie les fichiers rastérisés à l’imprimante. Le logiciel RIP gère également certaines tâches du flux de production, comme l’imbrication des images et la mise en lot ou en file d’attente des fichiers à imprimer. Plusieurs éditeurs logiciels proposent des RIP, dont Wasatch et Ergosoft. I

MARS - MAI 2017


L’AGENDA 2017 MAI INTERPACK DU 4 AU 10 MAI 2017 DUSSELDORF - ALLEMAGNE HTTP://WWW.INTERPACK.COM/ FESPA 2017 DU 8 AU 12 MAI HAMBOURG (ALLEMAGNE) WWW.FESPA.COM

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… www. signinfoseri.com

EUROPEAN SIGN EXPO DU 8 AU 12 MAI 2017 HAMBURG MESSE HAMBOURG (ALLEMAGNE) HTTPS://ESE.FESPA.COM/ GRAPHITEC DU 31 MAI AU 1ER JUIN 2017 PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES PARIS WWW.GRAPHITEC.COM

SEPTEMBRE VISCOM PARIS 2017 DU 26 AU 28 SEPTEMBRE 2017 PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES (PAVILLONS 5.2 & 5.3) HTTPS://WWW.VISCOM-PARIS.COM/

OCTOBRE/NOVEMBRE IPEX 2017 DU 31 OCTOBRE AU 3 NOVEMBRE 2017 NEC (NATIONAL EXHIBITION CENTRE) BIRMINGHAM (ROYAUME UNI) HTTP://WWW.IPEX.ORG/

NOVEMBRE SYMPOSIUM DE L’IMPRESSION NUMERIQUE 16 NOVEMBRE 2017 SALONS HOCHE - PARIS WWW.SIN.FR GLASSPRINT DU 29 AU 30 NOVEMBRE 2017 DÜSSELDORF, ALLEMAGNE WWW.GLASSPRINT.ORG

SIGNINFOSERI EST UN SUPPORT DE

79, rue Chaptal 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

44 • SIGN INFO SERI N° 260

MARS - MAI 2017


LES NOUVEAUX PRODUITS

DIGITAL AMÉNAGEMENT FINITION DÉCOUPE IMPRESSION CONSOMMABLES SOFTWARE

XYZPRINTING

MARABU

Impression 3D : une da Vinci Jr. Pro à filament open source

Coatings liquides pour les impressions numériques

AXYZprinting, fabricant spécialiste de l’impression 3D, annonce la sortie d’une nouvelle version de son imprimante 3D, la da Vinci Jr. 1.0 Pro. Ce modèle, qui permet d’effectuer des impressions au moyen de bobines tierces et non propriétaires, est à la fois très ergonomique et conçu pour un usage en milieu professionnel. Il adresse, de ce fait, surtout les concepteurs 3D. La da Vinci Jr. 1.0 Pro comprend un nouveau conduit d’aération, qui améliore encore le refroidissement, afin de fournir une finition visuelle plus lisse. Pour proposer des impressions encore plus performantes, elle utilise un système de détection de calibration intuitif en 9 points, déterminant avec précision la distance entre l’extrudeuse et le lit d’impression. Une simple pression sur la buse suffit pour le remplacer ou procéder à un nettoyage. La da Vinci Jr. 1.0 Pro permet d’ajuster la température du bec de l’extrudeuse, la rendant compatible avec les filaments PLA 1,75 mm tiers. Son système d’auto-rechargement de filament garantit l’installation sans erreur de tous les filaments. La nouvelle version du logiciel de commande XYZware Pro fait passer la vitesse maximale d’impression de la da Vinci Jr. 1.0 Pro à 100 mm/sec, soit une diminution du temps d’impression. XYZware Pro est compatible avec les logiciels de programmation de commande numérique.

Dans le domaine des impressions graphiques numériques, Marabu met en avant sa gamme de produits Mara Shield, comprenant des vernis liquides base UV et aqueuse. Les coatings liquides Mara Shield peuvent être utilisés comme primers, comme vernis protecteur pour impressions numériques haute qualité, ou avec les nouvelles teintes d’UV-CGL pour la coloration de larges surfaces en verre.

MACTAC

HP

Films de découpe métallisés miroir double face

Une suite pour la signalétique

Mactac présente la série Macal 1000 de films de découpe métallisés miroir, spécialement conçus pour des décorations aussi bien intérieures qu'extérieures sur surfaces planes : lettres ou motifs découpés à aspect haut de gamme sur vitrines, murs, cloisons, panneaux, véhicules, etc. Les films MACal 1069 (finition Argent) et MACal 1079 (finition Or) apportent un très bel effet miroir aux lettres et motifs découpés grâce à une double métallisation de la face (recto/verso). Ces films se découpent très facilement au plotter, avec des résultats nets et rapides, même pour des petits caractères et des filets très minces. Présentant une très bonne stabilité dimensionnelle, ces films, non transformés, appliqués à l’extérieur en position verticale et en Europe centrale (zone 1), présentent une durabilité attendue de 3 ans en intérieur et 3 mois en extérieur. Ils résistent à la plupart des huiles et graisses, essence, solvants aliphatiques, acides doux, sels et alcalins.

HP Signage Suite est une suite applicative permettant d’automatiser la conception et la production d’éléments de signalétique sur les imprimantes HP Latex et HP DesignJet. Cette solution, basée sur le cloud, permet aux fournisseurs de services d’impression et aux ateliers de reprographie et d’impression d’enseignes (équipés des imprimantes citées), de donner un nouvel élan à des applications comme les kakémonos, les bannières classiques, les affiches commerciales, etc. Cette solution est compatible avec tous les modèles d’imprimantes HP Latex, ainsi qu’avec les imprimantes HP DesignJet Z2600 et Z5600 PostScript (d’autres modèles d’imprimantes seront prochainement supportés). HP Signage Suite est un outil en ligne gratuit, conçu pour s’intégrer facilement au site Web des fournisseurs de services d’impression. Il optimise les processus de l’e-commerce, notamment par sa capacité à recevoir des commandes 24 h/24 et 7 j/7. Le niveau d’intégration va de l’insertion d’un simple lien hypertexte à la création d’un environnement entièrement personnalisé. HP Signage Suite rejoint HP WallArt Suite dans le nouvel HP Applications Center, une source de solutions cloud permettant de créer des applications grand format sur mesure.

MARS - MAI 2017

SIGN INFO SERI N° 260 • 45


I

DIGITAL

I

GRAVURE

I

FINITION-DÉCOUPE

I

IMPRESSION

I

CONSOMMABLES

I

SOFTWARE

AGFA GRAPHICS

SAWGRASS

Une nouvelle Jeti Mira

CreativeStudio améliore la sublimation

Agfa Graphics a récemment présenté une refonte de la Jeti Mira, destinée aux enseignistes désireux de cibler les segments moyens et haut de gamme, avec la garantie d’un niveau élevé de qualité d'impression. La nouvelle Jeti Mira LED s’appuie sur la technologie de séchage LED UV, intègre désormais PrintSphere, via sa solution de flux de production Asanti et permet de réaliser des impressions en 3D. Les encres LED UV d'Agfa Graphics bénéficient d’une formulation qui permet d’imprimer sur des substrats sensibles à la chaleur, tels que les très fines lamelles, les feuillets autocollants ou les matériaux PVC extensibles. Elles proposent également un large espace colorimétrique pour les applications intérieures et extérieures, grâce une densité pigmentaire élevée et une gestion colorimétrique optimisée par le flux Asanti. La Jeti Mira est pilotée par le flux de production grand format Asanti d'Agfa Graphics, une solution qui contrôle l'ensemble du processus d'impression du pré-presse à la production, et jusqu’à la finition. Une nouveauté du côté d’Asanti est de proposer l'intégration optionnelle avec le module PrintSphere, qui est un service Cloud complémentaire proposé par Agfa pour assurer l'automatisation de la production, le partage aisé des fichiers et le stockage sécurisé des données. La Jeti Mira apporte une touche à de nombreuses applications, telles que l’affichage dans les points de vente, l'emballage, les imprimés décoratifs et les supports graphiques pour un salon, grâce à la technologie d'impression 3D.

SawGrass propose une version améliorée de sa suite logicielle CreativeStudio, constituée de "Online Designer" et "Print and Color Manager". L’objectif de cette mise à jour est offrir aux décorateurs de sublimation des fonctionnalités optimisées, une efficacité accrue et de nouveaux outils facilitant et accélérant encore la création de produits très appréciés. Cette nouvelle version de CreativeStudio est désormais disponible en français et dans cinq autres langues supplémentaires, pour une accessibilité renforcée dans le monde entier. Ont par ailleurs été incluses dans cette mise à jour plusieurs améliorations destinées à rationaliser le flux de production et la productivité, notamment des options de stockage des supports avec regroupement manuel ou automatique de plusieurs travaux, un indicateur à l’écran de l’échelle de l’image, un flux de production simplifié, du fichier à l’impression, et des fonctionnalités améliorées avec les options Mes modèles et Mes images. CreativeStudio devrait bientôt prendre en charge les imprimantes VJ 628 équipées d’encres double CMJN, Pro Photo et Pro Photo XF. Seront également inclus dans sa bibliothèque de CreativeStudio des modèles et images pour des produits de 610 mm maximum de large.

PIXARTPRINTING GUANDONG Communication visuelle dynamique en magasin Guandong présente deux nouveautés en Spot Déco, concept alliant une simplicité d’application et une immédiateté de la communication en magasin. Dotty & Wally et Ferro Paint font partie d’une la gamme de produits dite "smart", permettant de changer en temps réel et en quelques gestes seulement le style des pièces et des magasins, en personnalisant non seulement les vitrines mais également les meubles, les murs et les sols. À la différence des pellicules traditionnelles, Dotty est caractérisé par de la colle placée par spot, ce qui facilite l’application de vitrophanies et de dessins sur des surfaces lisses, tout en évitant des bulles d’air et des plis qui ne sont pas esthétiques. Wally est un adhésif mural doté d’une texture élégante, particulièrement facile à appliquer, mais également simple à enlever et à remettre. Ferro Paint fait partie de la ligne des Objets aimantés destinée à la décoration de surfaces planes. Il peut être appliqué sur des murs, des panneaux ou des séparateurs en mesure d’accueillir des dessins personnalisés imprimés sur un support magnétique. L’un des points forts du Ferro Paint est la possibilité de placer des couches superposées d’aimants, donnant ainsi naissance à des compositions de messages et de décorations qui en amplifient le pouvoir de Ferro Paint communication.

46 • SIGN INFO SERI N° 260

Des papiers cadeaux entièrement personnalisables La section Packaging de Pixartprinting.fr propose des outils permettant de préparer des paquets personnalisables, soit pour augmenter l’efficacité des cadeaux d'entreprise, soit pour emballer de manière créative ses propres produits.

L’e-shop ajoute à sa gamme de papiers le nouveau papier glacé pour l'emballage des cadeaux, ainsi qu'une version spécialement adaptée au contact alimentaire. En quelques clics, il est possible de choisir son papier glacé de base blanche ou dans une large gamme de teintes, et d'opter pour l'un des 5 formats proposés ou pour un assortiment. Les nouveaux papiers cadeaux sont également réalisables dans des couleurs entièrement personnalisables, avec des logos ou des graphismes aux couleurs prédéfinies, sélectionnables dans une palette complète de blancs, de noirs et de couleurs spéciales comprenant l'or, l'argent et le bronze. Pour une personnalisation encore plus complète, les nouveaux papiers d'emballage peuvent être coordonnés à des coffrets, à des étuis, ainsi qu'à une multitude de sacs et de sachets en papier ou en tissu (naturel ou non-tissé).

MARS - MAI 2017


260 site  
Advertisement