Page 1

A l i z E e

prénom nom

D e l i n

«Book 2017/2018» ou «Portfolio»


photo projet

titre projet ruine P o in t

d e

vue

Comment amener le spectateur à reconsComment amener le spectateur à significative de l’ensemble. Le regard spectateur est alors reconstruire un espace architectural àdupartir truire un espace architectural d’unesur l’œuvre croquis important car ce dernier va lui-même à partir d’une structure marquée par structure marquée par l’absence ? Ce projet l’absence? Ce projet est une mise imaginer et recréer cet espace avec est misedeenl’espace. situation l’espace. Il s’agit deles yeux, qui aurait en une situation Il de s’agit ce qu’il a sous de recréerun unsimulacre, simulacre, une fausse de l’ensemble de départ recréer une fausseconservé ruine d’une des éléments suffisants. Ce travail ruine d’une architecture d’inspiration architecture d’inspiration classique. Mais des le fausses ruines de a été inspiré classique. Mais le projet est à la fois projet est à avec la fois en opposition avec l’archien opposition l’architecture car l’exposition Domus Aurea d’Anne il présente structure une détruite. et Patrick Poirier, en hommage aux tecture carune il présente structure détruite. civilisations perdues. Il s’agit de créer un espace en trois Ildimensions s’agit demais créer un espace en trois dimenamputé d’une partie sions mais amputé d’une partie significative de l’ensemble. Le regard du spectateur sur l’œuvre est alors important car ce dernier va lui-même imaginer et recréer cet espace avec ce qu’il a sous les yeux, qui aurait conservé de l’ensemble de départ des éléments suffisants. Ce travail a été inspiré des fausses ruines de l’exposition Domus Aurea d’Anne et Patrick Poirier, en hommage aux civilisations perdues.

photo projet ruine


Trame Tra me

photos maquette rendu infographique

Ce travail pose des questionnements relatifs à la trame et à Note d’intention l’organisation d’une structure architecturale. Puis-je transposer une structure d’une trame à une autre sans la modifier? Pour se faire, j’ai réalisé une maquette en carton plume que j’ai photographié dans des positions variées. Le variant est donc la position de la structure mais sa forme reste la même. Puis, par le biais d’outils numériques, je lui ai ajouté des éléments afin de lui donner des apparences de bâtiments. Les organisations multiples et possibles de la maquette me permettent de modéliser des structures architecturales de fonctions et de trames différentes. Ce travail est inspiré des maquettes combinatoires de Bernard Tschumi qui donnent naissances aux Folies du Parc de La Villette. La forme de la maquette est inspirée de la théorie des architectones de Kasimir Malevitch.


titre projet la cambre Wo r s h o p e n c o l l ab o rat i o n avec L a Camb re Ce travail représente une métaphore, une utopie, une voix qui veutd’intention dépasser les montagnes mais qui n’y parvient pas. Il se note nomme « J’aimerai que ma voix caresse les montagnes ». En effet, nous nous sommes basées sur des paroles d’un chant polyphonique : « J’aimerai que ma voix déchire les montagnes ». Mais ici, il y a plutôt l’idée d’une caresse. Ce pinceau naturel qui caresse les menhirs tout en créant un sion de cire sur le sol déposé par un cierge fixé à son extrémité. Nous avons l’idée de la polyphonie et du son avec le mouvement mécanique circulaire du végétal et le sion de cire qui peut représenter celui d’un disque, et l’idée du paysage corse avec les menhirs disposés en rond tels des chanteurs polyphoniques corses. On y retrouve des références à Nils-Udo et son travail sur l’art naturel éphémère mais aussi des notions liées à l’architecture comme la question du point de vue du regardeur sur une production 3D, la notion d’intégration d’un espace délimité captures de la dans videos par les menhirs un autre (salle du musée) et la notion d’espace et de mobilité. avec plusieurs vues

croquis

photo du projet

Visionnez la vidéo avec le lien: https://youtu.be/jivrm_GaVH8 ou scannez le code pour la télécharger

code lien vers videos


Le Remake Photos projets

L e croquis

Remake

Comment revisiter la notion de triptyque? Ce projet est un remake de l’œuvre de Jérôme Bosch, Le jardin des Délices. Ainsi, j’ai réalisé une production constituée de trois maquettes représentant le paradis, le purgatoire et les enfers à la manière du triptyque de Bosch. Elles sont

disposées sur un socle où apparaissent sur la face inférieure des silhouettes en 2D représentant les trois « mondes ». Il s’agit ici de montrer la dégénérescence du genre humain à travers l’architecture des fontaines du tableau. Cette idée est inspirée du plan du paradis aux enfers dans la Divine

Comédie de Dante. On retrouve dans ce travail les notions de filiation et de rupture mais aussi la question de l’espace dans la disposition des différentes maquettes et l’utilisation d’un fond en noir et blanc en rapport avec les couleurs des maquettes, comme dans les œuvres de l’artiste James


titre projet parcours kawamata vue modélisation cube, espace, la piece P arcours

première expérience

note d’intention « Si je divise un espace en deux ou trois parties, la compréhension de cet espace change, l’atmosphère change et c’est pour cela que je cherche à interroger le mur » - Tadashi Kawamata. Comment peut-on modifier la perception d’un même espace? Ce travail est la modélisation d’intérieurs créés par le parcours du corps. Il s’agit d’une expérience. J’ai demandé à deux personnes, à partir du tracé d’un plan rectangulaire sur le sol, de s’imaginer un intérieur composé de portes et d’y progresser. J’ai ainsi filmé leur progression puis j’ai suggéré par le biais d’outils informatiques deux intérieurs différents composés de portes et de murs à partir de leurs trajets.

11 1

deuxieme experience

2

Ainsi, le parcours que nous effectuons dans un espace n’est pas lecroquis même en fonction de son organisation, et c’est le corps et son trajet qui nous permet de comprendre cet espace. Pour ce travail, je me suis inspirée de Kawamata et son questionnement sur la division d’un espace et le mur.

2 code lien vidéo

3

3


C ro quis

d e p er s p e ct iv e


P h ot o g raph ies

« Pa sser d erriè re l es f aç ad es»


Nus Cro qui s d e n us


Mo dul e d e cr ea t i o n bi d i m enti o n n el


Cro qui s

d iv er s


prénom nom numéro de téléphone adresse

A l i z é e m a i l :

D e l i n

a l i z e e. d e l i n @ o r a n g e . f r

p o r t a b l e : 0 6 7 9 0 9 7 1 3 0

Profile for Sebastien Plu / Alma Studio graphique

Book Alizée  

Book Alizée  

Advertisement