Pereira Da Silva Mareva

Page 1

Mareva

Pereira Da Silva



Projet Monstruosité &H SURMHW SODVWLTXH TXHVWLRQQH OD SUREOpPDWLTXH GH OD ÀOLDWLRQ HW GH OD rupture avec comme support la Tentation de Saint Antoine par Jérome Bosch. A travers les notions d’assemblage et de récupération ce projet est composé de plusieurs volumes en carton. Ces «monstres» construits à partir de matériaux pauvres font écho aux créatures présentes dans l’œuvre de Bosch mais diffèrent par le moyen de création et de représentation. Ils viennent et s’intègrent dans l’espace réel du spectateur, leurs ombres créent une extension de la sculpture au sol et remet en question son environnement.







Projet Workshop Ce projet est un Workshop en collaboration avec le Palais Fesch, musée des Beaux Arts d’Ajaccio et met en place la question de l’addiction à l’œuvre. C’est donc à travers la notion de voyeurisme qu’un assemblage de cadres, au dessus, un voile parsemé d’interstices permet au spectateur d’entrevoir le tableau “Léda et le Cygne” par Véronèse, en jouant VXU OD ÀOLDWLRQ DUWLVWLTXH HW OD UXSWXUH GH OD PpWKRGH de représentation avec un tableau partiellement dévoilé. Par ailleurs, le spectateur est également invité à intéragir en s’approchant avec curiosité de la toile et en touchant le calque pour essayer de mieux apercevoir la toile en dessous.



Projet Le Chemin de L’oeuvre Dans ce projet la problématique est la matérialisation d’un processus. Celui-ci est le travail de l’artiste et l’amoncellement de croquis, d’objets, de matériaux et d’efforts pour créer un art «Vivant» et «Expressif ». Le moyen de représenter cette idée est ici présente avec un triptyque amenant comme une narration à travers les différentes sortes de dessin. En premier le dessin d’enfant qui est la première touche artistique pour HQVXLWH DOOHU YHUV O·DEVWUDLW HW HQÀQ OH GHVVLQ ÀJXUDWLI TXL H[SULPH SOHLQHPHQW un objet ou un personnage.



Projet Enfermement Ce projet s’articule autour de la problématique de l’enfermement et de sa retranscription sous forme plastique. Les notions induites sont celles du modelage et du moulage sur un mannequin ainsi que la récupération et le recyclage avec des morceaux de céramique implantés puis recouverts d’argile qui forment ces excroissances pointues. Cette sculpture propose une vision de l’enfermement social mais aussi corporel à travers le caractère agressif et défensif. Pour le spectateur il est possible que celui-ci n’ose pas s’approcher ou toucher la sculpture de peur de la briser ou de se blesser à cause de pics. Le projet est soumis à l’éphémérité à cause de sa fragilité, le spectateur devient acteur en provoquant la mort prématuré de celui-ci et en le libérant de son enfermement.



Projet Sculpto-Peinture Le questionnement induit par ce projet est l’alliance entre la peinture et la sculpture, l’enchevêtrement de deux sortes d’arts qui forment une masse, prenant l’espace de l’environnement se l’appropriant en oubliant la notion de socle ou en le créant lui-même. Ce volume tente de répondre à la question : « Pourquoi la sculpture devrait-elle être composé que d’un seul matériau ? » Cette sculpture propose la forme d’un arbre qui vient s’ériger et se construire à partir de matériaux et de techniques diverses. Les notions qui en résultent VRQW FHOOH GH O·DVVHPEODJH DYHF GHV PDWpULDX[ KpWpURJqQHV TXL ÀQDOHPHQW forment un ensemble homogène.



Projet Constriction Le corps est normalement quelque chose de vivant et en action, il est libre de ses mouvements et possède un impact sur son environnement. Cependant, dans le cas de ce projet il peut aussi subir, se tordre face à des éléments, il est alors contraint et même sujet aux déformations. En effet le corps peut-être handicapé GH QRPEUHXVHV PDQLqUHV 'DQV FH FDV GH ÀJXUH LO est enfermé dans une boite, attaché et tiraillé par le spectateur qui devient actif et participe au projet. Il est question de corps social.


Projet Socle Dans ce projet il est possible de questionner l’importance du socle avec FHWWH VFXOSWXUH (Q HIIHW GDQV FH FDV GH Ă€JXUH FHOXL FL HVW GX PrPH PDWpULDX /H VSHFWDWHXU HVW GRQF HQ pWDW GH UpĂ H[LRQ FDU TX¡HVW FH TXL est le socle et qu’est ce qui est la sculpture ? Les notions qu’Êvoque ce projet sont celles de la rĂŠcupĂŠration et de l’assemblage mais aussi de la temporalitĂŠ et l’ÊphĂŠmère avec l’utilisation d’os, une matière organique non durable rappelant les vanitĂŠs. En effet les os s’apparentent Ă la mort et l’inanimĂŠ mais contrairement Ă cette idĂŠe elle vient se regrouper et s’Êlever dans l’air.




Projet Contamination Ce projet pose la problématique de la contamination et de la prolifération GDQV XQ HVSDFH /H ÀO EDUEHOp YD DORUV HQYDKLU OD VWUXFWXUH UpGXLWH G·XQ objet et fusionner avec celui-ci. Les notions qui découlent de ce projet sont celles du vide et du plein ainsi que de l’enfermement par rapport à la structure que cela forme. Le socle est supprimé, cette sculpture est suspendue à la hauteur des yeux du spectateur il peut alors déambuler autour.


















marevapereira@outlook.fr

06.87.16.38.95


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.