Djordjikia Chorena

Page 1






























Une interprétation contemporaine du Jardin des Délices de JB conduit a se questionner sur divers notions propres aux arts plastiques et plus particulièreùment à la temporalité. Mais l'idée du pourrissement et du vieillissement, de l'opposition entre la vie et la mort, entre l'animé et l'inanimté présentent dans l'oeuvre de JB, sont des interrogations propres au genre de la Vanité, mais peuvent également trouver un écho dans certaines pratiques artistiques contemporaines. Au-delà de la question de la temporalité, La Vanité pose aussi la question une lecture symbolique de la représentation. A partir de ces questionnement, le projet que j'ai réalisé TXHVWLRQQH HQ SUHPLHU OLHX OH UDSSRUW HQWUH OD ȿOLDWLRQ HW la citation et la rupture par rapport à une tradition et un genre pictural codé : celui de la vanité.






MĂŠlangeant plusieurs coutumes et traditions tels que celles de la GĂŠorgie et de la Corse, certaines notions comme celles du chamanisme, de la guĂŠrison, de la pensĂŠe, de la sorcellerie, du rĂŞve et de la mort viennent Ă questionner mon projet concernant l’apotropaĂŻque et le chamanisme. Pourquoi ne pas admettre que notre perception du monde et du temps n’est pas une valeur absolue, mais qu’elle reste très relative. Giuseppe Penone a installĂŠ dans des forĂŞts des mains en bronze. Depuis, les arbres ont poussĂŠ, et les marques dans les ĂŠcorces montrent le temps qui passe. Cette relation entre l’homme et la QDWXUH HVW VLJQLČżDQWH OČ€LPSDOSDEOH GHYLHQW YLVLEOH A partir de ces questionnements, le projet que j’ai rĂŠalisĂŠ questionne en premier lieu le milieu du costume, et le monde chamanique.



!



| WUDYHUV XQH WRXWH DXWUH ,QWHUSUÂ¥WDWLRQ È¿G¤OH DX[ l IRUPHV HW FRQWUHIRUPHV z HW l 6WRSSDJHV (WDORQ z GH 0DUFHO 'XFKDPS GLYHUVHV QRWLRQV RQW VXVFLWÂ¥ PRQ intérêt telles que l’estompe, l’empreinte, la trace et les ombres. 7RXW HQ UHVWDQW HQWUH OÈ€DEVWUDFWLRQ HW OD È¿JXUDWLRQ OH KDVDUG LFL MRXH VRQ SURSUH rôle ; la lutte contre le réalisme fortuit et s’empare du hasard pour aboutir à des IRUPHV l 0DªWULVHU OÈ€LQGRPSWDEOH z VHPEOH ¦WUH OD GHYLVH GH WRXW XQ SDQ GH OÈ€DUW contemporain. 9LFWRU +XJR H[SORUH H[SORLWH OÈ€DFFLGHQWHO OÈ€DOÂ¥DWRLUH OÈ€LPSUÂ¥YX l LO MHWDLW OÈ€HQFUH z A partir de ces questionnements, le projet que j’ai réalisé questionne en premier lieu le rapport entre clair-obscur, le hasard et la reliure dans le champ des carnets artistiques.



" #


Les rĂŠalisations prĂŠsentĂŠes dans le cadre de ce workshop au Palais FeschmusĂŠe des Beaux-Arts d’Ajaccio sont le rĂŠsultat d’une semaine intense de travail qui s’est dĂŠroulĂŠe sous la conduite d’une artiste reconnue, Agnès Accorsi, et TXL D ÂĽWÂĽ HQFDGUÂĽH SDU OHV HQVHLJQDQWV GH OD &3(6 &HW DWHOLHU D SULV DSSXL sur l’histoire de la constitution de la collection de peintures du cardinal Fesch. Ce projet a pour cadre un programme ambitieux dĂŠveloppĂŠ par l’association GČżOPV HW 3KLOLSSH %ÂĽUDUG GHSXLV Âœ 3DULV HW HQ UÂĽJLRQV Âœ SDUWLU GH OD thĂŠmatique de l’addiction Ă l’œuvre, selon deux entrĂŠes : l’histoire des addictions Ă travers le cinĂŠma, la peinture, la musique, la danse, la psychanalyse ... et Ă SDUWLU GČ€XQH SDVVLRQ l OČ€DGGLFWLRQ Âœ OD UHSUÂĽVHQWDWLRQ GH OȀĎXYUH z Durant une semaine, après avoir poursuivi un travail de recherche dans les salles du musĂŠe, les ĂŠtudiants ont produit des rĂŠalisations questionnant l’acte de collectionner de manière FRPSXOVLYH &HV UÂĽÉ€H[LRQV RQW GÂĽERXFKÂĽ VXU GČ€DXWUHV QRWLRQV QRWDPPHQW FHOOHV du dĂŠcoratif, du motif, du spectaculaire, de la citation et de la reprise d’une Ĺ“uvre, et ont abouti Ă la crĂŠation d’installations vidĂŠo, de peintures, sculptures, installations, performances.... 3RXU OD SUHPL¤UH IRLV GHSXLV OHXU UHQWUÂĽH Âœ 6DUW¤QH OHV ÂĽWXGLDQWV GH FHWWH promotion se sont ĂŠgalement confrontĂŠs Ă la rĂŠalisation de vidĂŠos. Après avoir visitĂŠ le musĂŠe Fesch (salles d’exposition, cabinet d’arts graphiques et rĂŠserves) et assistĂŠ Ă une journĂŠe d’Êtude, les ĂŠtudiants ont poursuivi un travail d’exploration accompagnĂŠ de prises de vue, croquis, prises de son, captations ... Ce travail a ĂŠtĂŠ suivi toute la semaine par Agnès Accorsi ainsi que par les enseignants GH OD ČżOL¤UH Au cours de cette première journĂŠe d’Êtude, les ĂŠtudiants ont pu entendre les FRPPXQLFDWLRQV GH GLȞ¼UHQWV LQWHUYHQDQWV

Chorena Djordjikia et Francois Beveraggi Le voyage est toujours une decouverte. Des correrspondances se tissent au fur et a mesure du deplacement dans l'espace. Un carnet se constitue alors, il se GLČžXVH HW LQVWDOOH OD UHODWLRQ D O DXWUH HW D O DLOOHXUV


1RXV DYRQV WUDYDLOOÂ¥ VXU OD WKÂ¥PDWLTXH GH OÈ€DGGLFWLRQ Âœ WUDYHUV OH l &DUQHW GH 9R\DJH z 1RXV XWLOLVHURQV OD SKRWRJUDSKLH OD YLGÂ¥R OD FRPPXQLFDWLRQ VW\OH l &RUUHVSRQGDQFH Â…SLVWRODLUH z HW GHV ORJLFLHOV de montages vidéo et audio. Les sujets pertinents qui ressortent de nos devoirs tournent autour de la relation du temps, du voyage, du journal de bord, du carnet de voyage, du parallélisme entre le patrimoine occidental et extra occidental.


GGFKRUHQD#\DKRR IU


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.