__MAIN_TEXT__

Page 1

de l’industrie électronique & numérique DECEMBRE mars 2015 2020 >>N°83 N°106

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

Electronique imprimée : ils font alliance avec la médecine du futur

DOSSIERS >

BOBINAGE

Bac-Bobinage : une exceptionnelle aventure

CYBERSECURITE

Comment protéger les systèmes de production contre les menaces de sécurité

AUTOMATISATION ET RELOCALISATION

Le coronavirus impose au monde d’automatiser ses usines


2 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 3


L’inspection nouvelle génération par Vi TECHNOLOGY Le moyen le plus sûr pour un PCB parfait

Assurez-vous d’une couverture de test SPI et AOI complète. Réduisez vos faux défauts. Identifiez et éliminez les erreurs de procédé avec notre logiciel d’analyse des causes profondes. Grâce à nos SPI et AOI 3D, complétés par notre logiciel de Process Control SIGMA Link, nos clients améliorent en continu leur qualité finale, leurs rendements, et leurs coûts de production. C’est un élément de l’offre Mycronic 4.0, et un pas de plus vers la perfection.

Assistez à une démo live en vous inscrivant par email à: yan.manissadjian@mycronic.com


63

Sommaire de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

4

Editorial

6 DOSSIERS • Electronique imprimée : ils font alliance avec la

61

médecine du futur • Bénéficier des subventions publiques accordées aux investissements compatibles avec l’industrie 4.0 • Le coronavirus impose au monde de relocaliser ses usines • Metronelec, une saga familiale • Bac-Bobinage : une exceptionnelle aventure • Comment protéger les systèmes de production contre les menaces de sécurité • Evolution des systèmes de réparation ERSA Automatiques - flexibles - reproductibles • Sur la voie de l’automatisation robotique des processus : commencer petit tout en anticipant l’avenir

42

46 Fabricants d’électronique 54 Informations commerciales 62 Nouveautés technologiques 68 Offres et demandes d’emplois

70 Bibliothèque

RÉDACTION Richard Crétier REPORTERS : Dominique Lemière - Louis Gildas RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : décembre 2020 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTOS Photos de couverture : ASM Bac-Bobinage Grapheal

51 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 5


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO

LA RELOCALISATION EN QUESTION … Made-in-France : le mouvement de relocalisation s’annonce lent et limité … Relocaliser en France ne fera pas revenir l’emploi … Pas de relocalisation industrielle sans relocalisation scientifique … Réindustrialiser plutôt que relocaliser … Vivre et laisser mourir … Made-in-France : les premiers projets de relocalisation se concrétisent … Ce sont des titres récents de la presse économique française qui ne manque pas de docteurs pour faire des pronostics sur la reRichard CRETIER localisation industrielle, leitmotiv du GouverRédacteur en chef nement qui voit dans ce mouvement attendu le vaccin anti-Covid qui saura guérir notre industrie. Et globalement, ces pronostics ne sont Pour lancer la machine à fa- guère optimistes. voriser les relocalisations, N’a t’on pas vu le docteur Montebourg, spéle gouvernement français a cialisé en redressement productif, venir prodébloqué une enveloppe de diguer ses conseils sur le sujet en oubliant que son plan de relocalisation lancé en 2013 720 millions sur trois ans, avait été un échec monumental !

dont 600 dans le cadre du plan de relance 2020, pour subventionner les projets industriels et faire en sorte que ces derniers se concrétisent en usines, en robots et en emplois. Mi-novembre, le gouvernement a validé son soutien à 31 projets mobilisant 680 millions d’investissements et débloqué 140 millions de subventions. Sept de ces projets relèvent de l’industrie électronique. Trois ont pour objectif de relocaliser des productions et un projet vise l’automatisation du système de stockage et de manutention. Les trois autres récipiendaires des subventions annoncent des projets de modernisation et de diversification, d’accroissement de leurs capacités de production et la R&D. La récolte est donc maigre...

Pour lancer la machine à favoriser les relocalisations, le gouvernement français a débloqué une enveloppe de 720 millions sur trois ans, dont 600 dans le cadre du plan de relance 2020, pour subventionner les projets industriels et faire en sorte que ces derniers se concrétisent en usines, en robots et en emplois. Mi-novembre, le gouvernement a validé son soutien à 31 projets mobilisant 680 millions d’investissements et débloqué 140 millions de subventions. Sept de ces projets relèvent de l’industrie électronique. Trois ont pour objectif de relocaliser des productions (Aledia, Cirly et XFAB) et un projet (Lacroix Electronics) vise l’automatisation de son système de stockage et de manutention. Les trois autres récipiendaires des subventions annoncent des projets de modernisation et de diversification (Elvia PCB), d’accroissement de leurs capacités de production (Proto-Electronics) et la R&D (Scalinx). La récolte est donc maigre, le mouvement de relocalisation s’annonçant donc lent, tout comme son corollaire l’automatisation. Ce mouvement est ralenti notamment par la frilosité des multinationales. C’est ce que confirme une étude du cabinet EY qui cite que 24% seulement des dirigeants de multinationales sont séduits par la relocalisation. « Il n’y aura pas de grand soir de la supply chain des multinationales

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

en 2020 ni en 2021 », considère Marc Lhermite, associé chez EY en charge des questions d’attractivité. « D’abord parce que les activités asiatiques de ces industriels sont en croissance. Ensuite parce que cela coûte cher de réorganiser les chaînes de valeur. Or, la priorité est aujourd’hui donnée à la réduction de la voilure, à la baisse des coûts fixes pour dégager du cash. Les dirigeants ont le pied sur le frein » ajoute-t-il. Quand on connaît l’effet de mimétisme des multinationales sur les PME et ETI, il semble donc évident que le grand soir de la supply chain attendra. La vérité serait donc plutôt du côté de l’analyse faite par le rédacteur de l’article Réindustrialiser plutôt que relocaliser. Pour réussir ce qu’il faut considérer comme un vrai challenge, il explique qu’il faut d’abord combler le déficit d’attractivité dont souffre l’industrie auprès des jeunes, de leurs parents, des enseignants ou des personnels de l’orientation. En 2020, Pole emploi considère que 55% des projets de recrutement dans l’industrie sont considérés comme difficiles. Dans la filière électronique, la cause de ce déficit d’attractivité est connue : c’est tout simplement l’absence d’enseignement de l’électronique ! Comment promouvoir auprès des jeunes la richesse des métiers divers et variés de cette filière incontournable de l’essor du numérique, si au cours de leur scolarité, ils n’entendent jamais parler de l’électronique. Et si toutefois certains d’entre eux s’obstinent à vouloir s’y intéresser, ils découvrent vite qu’il n’y a aucun diplôme. Reste la formation continue, qui aujourd’hui accompagne l’élévation de compétences de tous les salariés, imposée par l’usine du futur. Il est en effet établi que les opérateurs devront de plus en plus être polyvalents, multitâches et à l’aise avec les terminaux numériques. En l’absence de formation initiale, la formation continue constitue donc l’enjeu central de la réindustrialisation du secteur électronique. Elle offre une vraie souplesse pour permettre aux salariés de s’adapter tout au long de leur vie aux transformations du tissu productif et, par là même, démultiplie le rendement de l’innovation. Mais hélas, mille fois hélas, le financement de la formation continue n’a pas été flêché par Bercy dans son catalogue des aides et subventions de son plan de relance.


keeping you ahead.

UNE EXPERTISE SUR TOUTE LA LIGNE DE FABRICATION LA DIVISION PRODUCTION fournit des outils de transport et de manipulation de la matière sur les lignes de fabrication de cartes électroniques. Toutes les étapes de la fabrication de cartes sont proposées depuis l’identification, la sérigraphie et le détourage. Elle propose également des solutions pour le dosage et la dispense, le nettoyage et le lavage des produits ainsi que pour le brasage et la polymérisation.

LA DIVISION TEST est spécialisée dans la vérification de qualité et de bon fonctionnement des produits électroniques grâce aux technologies de test In Situ (ICT), sondes mobiles (FP) et fonctionnel (FCT) ainsi que dans le contrôle des câbles et harnais.

LA DIVISION INSPECTION propose des outils de contrôle de qualité tout au long du procédé de fabrication des cartes électroniques tels que : l’inspection 3D des plots de crème à braser (SPI), l’inspection vision 3D avant ou après four (AOI) et l’inspection par Rayon X manuel ou automatique (MXI et AXI).

LA DIVISION MICRO-ÉLECTRONIQUE est spécialisée dans les solutions équipements de fabrication de composants, MEMS et composants de puissance...

LA DIVISION LOGICIEL vous propose des solutions NPI, des applications dédiées au test et à l’inspection visuelle ainsi que des logiciels d’intégration « Industries 4.0 » .

LA DIVISION MÉTROLOGIE vous propose des solutions pour l’analyse de déformation thermique et la vérification de la surface de vos produits.

Accelonix c’est aussi le support technique sur toute la ligne de fabrication. Accelonix SAS PA du Long Buisson • 260, rue Clément Ader 27000 Evreux • France. T: +33 (0)2 32 35 64 80 E: sales@accelonix.fr Accelonix delivers innovative solutions to electronics organisations around the world www.accelonix.fr


INFORMATIONS > SNESE BIENVENUE AU SNESE ! Les fabricants d’électronique

MEODEX 11100 NARBONNE Contact : Alexandre SOULIER contact@meodex.com Tél. : +33 (0)4 68 27 10 43 www.meodex.com

Pourquoi le SNESE ? Les professions ont toujours ressenti le besoin de se doter d’instances collégiales, y compris celles dont les ressortissants font preuve du plus fort esprit d’indépendance et d’autonomie. En 1983, la soustraitance électronique française a été confrontée à cette nécessité ; c’est sur cette base qu’a été créé le Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique - SNESE. Les missions du SNESE sont celles de toutes les organisations professionnelles : RASSEMBLER, SENTER, AGIR

REPRÉ-

RASSEMBLER, pour faciliter la circulation d’informations et les transferts d’expérience, pour promouvoir les synergies entre spécialistes confrontés au même environnement économique. REPRÉSENTER, pour veiller au respect des intérêts professionnels de toutes les entreprises concernées par les acteurs économiques et institutionnels avec lesquels elles sont amenées à travailler. AGIR, pour accompagner le développement de toutes les entreprises adhérentes. Aujourd’hui, le SNESE regroupe plus de 200 entreprises. Il est reconnu par le Gouvernement et de nombreuses institutions, les donneurs d’ouvrage et les

Retrouvez la présentation détaillée des entreprises adhérentes du SNESE sur www.snese.com

fournisseurs de l’industrie électronique et numérique. Son programme d’actions au service de la profession ne cesse de s’étoffer. Le SNESE est également membre de la FIEEC – Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de communication, du Comité Stratégique de la Filière Electronique (CSF-E) et du CENAST. L’union fait la force ! LE SNESE, un lieu de réflexion et de débat Qu’il s’agisse de définir une politique commune ou de s’intéresser à des problèmes spécifiques, le SNESE organise le dialogue. Pour justifier son rôle d’organisme représentatif, le SNESE consulte régulièrement ses adhérents sur des sujets donnés et les informe sur l’environnement législatif, technique, économique, organisationnel, environnemental. Des groupes de travail sont créés en fonction des besoins et leur nombre n’est jamais définitif. Le SNESE est administré par un Comité Directeur de 16 membres élus par l’Assemblée Générale. Il se réunit 10 fois par an et aussi souvent que l’exige l’intérêt de la profession. Tous les adhérents peuvent assister au Comité Directeur. LE SNESE, une organisation professionnelle reconnue Le SNESE participe directement aux réflexions de multiples institutions et organismes qui construisent

8 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

chaque jour l’avenir de la fabrication électronique. : • La Direction Générale des Entreprises – DGE du ministère de l’Economie, des Finances. • Le CENAST – Centre National de la Sous-traitance. • De nombreux syndicats professionnels (mécanique, plasturgie, composants électroniques et fournisseurs, etc.). • Pacte PME. Le SNESE est également partenaire de la licence professionnelle de niveau II / bac+3 CPSE - Conception et Production de Systèmes Electroniques qui forme des étudiants au techniques d’assemblage en électronique, de la Licence PASTEL – Production Automatisée des Systèmes Electroniques, de l’IFTEC et l’Institut de Soudure. LE SNESE, vecteur de promotion et de communication Les activités du SNESE dans le cadre de la communication et de la promotion permettent la diffusion d’informations directement utiles aux adhérents ou à la représentation de la profession, ainsi que la transmission d’informations à destination des partenaires de son environnement, les clients notamment. • Le label Compétences : il a pour objectif de mettre en valeur et la reconnaissance des compétences des entreprises adhérentes auprès des prospects/clients et institutions et de faciliter la diffusion et la mise en œuvre

des bonnes pratiques dans différents domaines. Le principe d’attribution du label est calqué sur les grands principes de la certification ISO. • e-FICIO : Application logicielle conçue par le SNESE pour permettre aux adhérents de déterminer avec précision leur coût horaire. • TICIO : Traducteur universel permettant aux entreprises de communiquer entre elles. C’est une solution permettant, à un fournisseur de pouvoir échanger des informations numériques (EDI) relatives à sa production et à sa logistique, avec son client en toute sécurité, indépendamment des standards d’échanges utilisés par l’un ou l’autre. TICIO est la solution déchanges de données de nouvelle génération accessible à tous. Son faible niveau d’investissement de départ ainsi que la facilité de sa mise en oeuvre, font de TICIO la solution idéale pour les PME souhaitant se connecter à leurs clients ou fournisseurs en EDI, sans avoir de compétences particulières dans ce domaine et à moindre coût. TICIO est la porte ouverte des EMS à l’Industrie du Futur • Le Répertoire Officiel des Fabricants d’Électronique et services associés : c’est l’unique base de données dédiée exclusivement à la sous-traitance. Le Répertoire permet aux clients et fournisseurs d’identifier les sous-traitants les plus performants. Il permet également aux sous-traitants


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 9


INFORMATIONS > SNESE cédents de stocks (Net Tronic’S l’offre) et rechercher les composants qui vous manquent (Net Tronic’S la demande) • Des Conditions Générales de Ventes : déposées officiellement au bureau des usages du Tribunal de Commerce de Paris, elles sont les bases d’une relation équilibrée entre les soustraitants et leurs clients. Le SNESE met également à la disposition de ses adhérents un contrat type, une formule de révision de prix, etc. • Job Tronic’S : Les offres et les demandes d’emploi de la filière électronique et numérique • CANAL SN’Z : une revue de presse hebdomadaire qui dresse un large panorama de l’actualité des entreprises et leur environnement socio-économique. • Le Club des Partenaires : de nombreuses entreprises et institutions ont besoin d échanger en permanence avec le monde de la soustraitance électronique. Ils

se retrouvent au Club des Partenaires, reçoivent les mêmes informations que les adhérents, bénéficient des mêmes avantages et services (Répertoire, salons, services web, tarifs préférentiels Les Cahiers, etc.). À leur contact, les adhérents du SNESE découvrent les nouvelles tendances du marché, les évolutions technologiques, etc. • Le site www.snese.com : dans l’espace adhérents, des fiches conseil, des notes d’information, des études économiques, … Ce site est également une vitrine permettant à l’ensemble de l’industrie électronique d’accéder aux excédents de stocks de composants des adhérents (Net Tronic’S), aux offres et demandes d’emplois (Job Tronic’s), aux offres d’investissement (Invest Tronic’S) et à la valorisation des compétences des entreprises adhérentes (label compétences). • GSC - Garantie Sociale des Chefs et Dirigeants

d’entreprises : tout chef d’entreprise a besoin d’être garanti, en cas de perte d’emploi, au même titre qu’un salarié. • Club HA&SCM – pour les acheteurs qui échangent des informations sur les fournisseurs, les contrefaçons ; etc. Autres services : Formations et normes IPC à tarif préférentiel, dématérialisation, GPAO - veille juridique - études économiques indicateurs économiques – formations - missions à l’étranger - représentation dans les salons professionnels. Les cotisations versées à une organisation professionnelle par des entreprises soumises à un régime réel d’imposition constituent par nature une charge déductible du revenu imposable de ces entreprises.

Ensemble, agissons * pour plus de fabrication électronique en France RASSEMBLER

REPRÉSENTER

AGIR

*

- 50% sur la cotisation de la 1ère année

Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique en France et services associés

LES PROS DE L’ÉLECTRONIQUE REJOIGNENT LE SNESE Tél : +33(0)2 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Design : dcomconseil.com - crédit photo : iStock / DESKUBE / invincible_bulldog / oksana latysheva / Eduardo Fuentes Guevara

d’identifier des partenaires complémentaires. • Les Cahiers de l’Industrie Électronique & Numérique : le SNESE est partenaire de la revue d’informations commerciales et techniques paraissant quatre fois par an et diffusée à l’ensemble de la filière électronique. Les adhérents du SNESE bénéficient d’avantages tarifaires importants sur les annonces commerciales. • Le GUETTEUR : système de mise en relation entre donneurs d’ouvrage et sous-traitants, exclusivement réservé aux adhérents. • La veille environnementale : la protection de l’environnement est un élément maintenant indissociable d’une production électronique de qualité. Les adhérents sont informés en permanence de l’évolution, de la réglementation. • La veille juridique • Net Tronic’S : pour vous permettre de réduire vos ex-


Vous accompagne dans les principales étapes de votre process

www.metronelec.com contact@metronelec.com

>ÉQUIPEMENT DE COMPTAGE À RAYON-X

>SOLUTION DE PLACEMENT

Pat Kellard, fondateur de Blakell Europlacer

>SYSTÈMES D’INSPECTION 3D AOI & 3D SPI

eau uv

eau

!

uv

• no

>FOUR DE REFUSION >BRASAGE À VAGUE

Filiale du groupe EFA

www.w-tech.fr commercial@w-tech.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 11

• no


DOSSIER > ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE

Electronique imprimée : ils font alliance avec la médecine du futur.

Par Dominique LEMIERE, reporter

A la croisée des chemins entre la biologie, la médecine, la physique des matériaux et l’électronique, la bioélectronique a le vent en poupe La crise de la Covid-19 a bouleversé nos systèmes de santé et a obligé la plupart des États à revoir leur mode de fonctionnement. Sur le territoire français, face à la saturation des hôpitaux et des services d’urgence au cœur de la crise sanitaire, la télémédecine s’est trouvée projetée sur le devant de la scène. Dans la décennie à venir, le secteur de la santé va être confronté à des défis majeurs. Le nombre des personnes fragiles atteintes de dépendance devrait croître dans d’importantes proportions (43 % entre 2000 et 2040), ainsi que celui des patients atteints de maladies chroniques, posant un important problème de prise en charge. À cela s’ajoute un contexte de désertification médicale. D’ici à 2050, une personne sur six dans le monde aura dépassé 65 ans. Au plan économique, la dépense publique va augmenter pour faire face à des progrès en matière de prise en charge médicale ; comme l’émergence de nouvelles molécules ou de nouveaux appareillages.

Une compétition internationale informelle s’organise autour de l’électronique imprimée. Une fois de plus la France n’est pas à la traîne. On peut citer Arkema et sa filiale Piezotech, en collaboration avec le CEA-Leti, qui dès 2000 investissent dans ce domaine et mettent au point un polymère piézoélectrique sous forme d’encre. Ou encore ELORPrintTec à Pessac (Gironde), une plate forme d’équipements de recherches mutualisés...

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Logiquement, de grands espoirs sont placés dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), et dans les nouvelles organisations de soin qu’elles pourraient susciter. L’intelligence artificielle ne suffit pas Pourtant, ce n’est pas l’intelligence artificielle qui apportera une solution miracle. Dans sa complexité et sa diversité, le corps humain se dérobe à une modélisation. En revanche, les nouvelles technologies permettent déjà le suivi à distance de millions de patients atteints de maladies chroniques, tels le cancer ou le diabète. C’est là que le champ des possibles offert par l’électronique imprimée prend tout son sens. Cette technologie n’est plus aujourd’hui une curiosité de laboratoire, mais bien une réalité industrielle. Elle révolutionne le domaine médical avec des dispositifs adaptés au confort et à l’usage quotidien des personnes. Interfaçage du vivant avec l’électronique, les recherches vont du monitoring des fonctions vitales jusqu’à la délivrance de substances actives. Les différentes parties du corps « communiquent » : la peau, avec les capteurs, ou les pansements

intelligents, avec la partie sous-cutanée grâce à de micro-aiguilles etc. C’est le CES de Las Vegas qui a fait la démonstration éclatante du dynamisme de ce secteur de la recherche, boosté par l’arrivée de la 5G et les progrès de l’intelligence artificielle. Salon dans le salon, le CES accueille le Digital Heath Summit, un événement qui réunit les différents acteurs des innovations dans l’univers médical, et organise des débats autour des thématiques qui y sont corrélées : bioéthique, craintes liées au Big Data. Preuve de la vitalité du secteur, le Digital Heath Summit a enregistré 25 % de visiteurs supplémentaires par rapport à 2019, un record. La révolution des polymères conducteurs Pour l’acceptabilité par le corps de dispositifs connectés, il s’est avéré indispensable de rendre les circuits non seulement flexibles, mais encore extensibles, « confortables », faciles à monter sur des vêtements ou directement sur le corps, et surmonter de fortes contraintes de capacité de déformation. Pour comprendre comment cette technologie a pu voir le jour, il faut remonter 20 ans en arrière. L’électronique est alors dominée par les composants minéraux,


Parce que la défaillance n’est pas une option. Dans votre vie quotidienne, vous dépendez de nombreux produits. La voiture que vous conduisez, l’avion dans lequel vous voyagez ou l’appareil ECG qui contrôle votre cœur. Vous attendez d’eux qu’ils soient d’une fiabilité irréprochable. Tous les produits électroniques ont un circuit imprimé à l’intérieur. À première vue, ils semblent tous identiques. Mais il peut y avoir une multitude de différences entre un PCB de fiabilité normale et élevée. Tout est question de détails et de minutie. Cela commence par le design, la bonne spécification et le choix du bon partenaire de production. A cela s’ajoute la logistique, la précision de livraison et rendre l’ensemble du processus aussi durable que possible. PCB de haute fiabilité. Parce que la défaillance n’est pas une option.

www.ncabgroup.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 13


DOSSIER > ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE notamment le silicium qui offre robustesse et performance, et presque toutes les applications (puces en microélectronique, panneaux solaires, écrans…) en contiennent. Jusqu’en 2000, on croyait qu’à la différence des métaux, les matières plastiques ne conduisaient pas le courant électrique. Et pourtant, en cette année 2000, les chercheurs Heeger, MacDiarmid et Shirakawa vont se voir récompensés par le prix Nobel de Chimie pour une découverte extraordinaire : après certaines modifications, un plastique peut devenir conducteur d’électricité. Pour qu’un polymère puisse conduire l’électricité », expliquent les nobélisés, « il doit comporter alternativement des liaisons simples et doubles entre ses atomes de carbone. Il doit aussi être «dopé», ce qui consiste à enlever des électrons -par oxydation- ou à en ajouter -par réduction ». Ces «trous» ou électrons supplémentaires peuvent se déplacer tout au long de la molécule – qui devient ainsi conductrice d’électricité. Et cette découverte va tout changer. Parce que non seulement les polymères sont conducteurs, contrairement au silicium, mais surtout ils sont issus du vivant ou synthétisés en laboratoire. L’étendue du champ des possibilités technologiques désormais à la portée des laboratoires de recherche, de l’industrie, est purement vertigineuse. L’émergence du numérique et des nouvelles technologies met la recherche et les industriels en effervescence. L’électronique imprimée n’est plus une simple

curiosité de laboratoire. Elle est en passe de devenir une réalité industrielle.

CIRCUITS SOUPLES : QUAND LES CHERCHEURS RIVALISENT DE CRÉATIVITÉ Les possibilités offertes par Compétition internationale l’hypothèse de « connecLe monde de la science se ter » au plus près le corps met en mouvement. Une humain a suscité chez les compétition internationale chercheurs un foisonnement informelle s’organise autour d’idées, inégales certes mais de l’électronique imprimée. intéressantes par les persUne fois de plus la France pectives qu’elles ouvrent. A n’est pas à la traîne. On peut nous ou à la science-fiction ! citer Arkema et sa filiale Dont voici des exemples : Piezotech, en collaboration avec le CEA-Leti, qui dès Une chaussette connectée 2000 investissent dans ce pour surveiller bébé domaine et mettent au point un polymère piézoélec- L’Innovation Award A 2T2 trique sous forme d’encre. décrochée au CES 2019 Ou encore ELORPrintTec de Las Vegas par R-Laab à Pessac (Gironde), une couronne les trois ans de plate forme d’équipements R&D que la start-up nande recherches mutualisés, céenne, spécialisée dans la ouverte aux acteurs aca- prévention de la mort subite démiques et aux indus- du nourrisson, a menés triels, qui offre l’accès aux pour donner naissance à sa dernières innovations en chaussette connectée, bapsavoir-faire dans le domaine tisée « Monfoxy ». « L’idée des matériaux avancés. Et est née de notre inquiétude la pépite Isorg à Grenoble de parents d’une petite qui conclu un partenariat fille de faible poids qui ne de long terme avec le CEA dormait que sur le ventre. Liten pour concevoir, pro- Après une hospitalisation totyper, stabiliser une ligne due à une bronchiolite, complète d’équipements de nous n’avons pas trouvé sur le marché de dispositif production.  qui aurait permis de nous « La lithographie sur la base rassurer durant la nuit », copolymères nano-structurés relate Rachid-Antoine Rabla, ouvre des perspectives en ingénieur biomédical qui a termes de performances et fondé la société avec son de coûts pour l’industrie du frère Michaël, électronicien semi-conducteur très encou- spécialiste des systèmes rageantes» souligne Laurent embarqués. Ils ont alors mis Malier Directeur du CEA-Leti. au point un système breveté couplant une chaussette, « Un cap important a été une borne et une application franchi dans la maturité de mobile. Dans la chaussette, la technologie, se félicite un micro capteur contrôle le en 2016 Michel Popovic le rythme cardiaque et l’oxyprésident de l’Afelim, l’as- métrie du pouls, c’est-à-dire sociation qui fédère la filière la saturation en oxygène de d’électronique imprimée l’hémoglobine, tout en vérien France depuis 2011. fiant que l’enfant dort bien Nombreuses, les inventions sur le dos. La borne indique vues auparavant comme la température ambiante et fantaisistes deviennent analyse la qualité de l’air. Et l’application permet aux aujourd’hui réalité ».

14 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

parents de se rassurer … sans avoir à se lever. BodyPrinter : imprimer des circuits électroniques sur la peau comme des tatouages C’est de Corée que nous vient ce système censé détecter les courbures des bras, les changements de posture, les mesures prises. La vidéo montre même l’utilisation d’un doigt comme curseur de volume de musique. La machine utilise un Arduino Uno avec un bouclier CNC pour contrôler une extrudeuse sur mesure, suffisamment petite pour s’attacher à presque n’importe quelle partie du corps humain. Euh, pourquoi pas ? Fans de musique, c’est pour vous ! DES CAPTEURS BIOMÉTRIQUES IMPRIMÉS SUR LA PEAU Ce sont des chercheurs chinois et américains qui ont révélé un procédé qui permet d’imprimer des capteurs biométriques à même la peau. Il serait, selon eux, possible d’imprimer des circuits à température ambiante en utilisant une encre contenant elle aussi des nanoparticules d’argent, sur une couche initiale contenant des nanoparticules d’argent. Cette technologie permet d’éliminer le parasitage des données relevées par les capteurs biométriques que perturbent les mouvements du corps. Le capteur est imprimé en utilisant une encre commerciale contenant des nanoparticules d’argent. Toutefois, pour que l’encre devienne conductrice, il est nécessaire de la chauffer. C’est l’étape de frittage qui


provided by Cepelec

SAGE A R B E L POUR M A N U E L le nouveau rez Découv 4.0 ndium Compe 52 pages !3 ge d’Almit u brasa que a s e ié d dé ati et autom manuel

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 15


DOSSIER > ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE permet de lier les particules entre elles. Dans le cas des nanoparticules d’argent, la température de frittage est de 300°, donc inemployable en l’état. Des nanoparticules pour un frittage à température modérée Afin de contourner ce problème, les chercheurs ont appliqué sur la peau une couche d’alcool polyvinylique qui abaisse la température de frittage. A cette couche ils ont mélangé des nanoparticules de carbonate de calcium (CaCO3), le constituant principal des coquilles d’œuf, ce qui a permis de réaliser le frittage à température ambiante. Les capteurs peuvent être séchés avec un sèchecheveux à froid, et restent souples et pliables. Les circuits ainsi imprimés sont capables de mesurer la température, l’humidité, la saturation d’oxygène dans le sang et la fréquence cardiaque. Selon les chercheurs, un tel capteur résiste plusieurs jours sur la peau, et une douche chaude suffit pour l’enlever. CRÉATION D’UNE PEAU ARTIFICIELLE PROTÉGEANT DES VIRUS ET AUTRES BACTÉRIES Des chercheurs américains ont mis au point un nouveau polymère souple composé de myriades de pores microscopiques, permettant la transpiration, mais aussi le blocage de tout objet ou organisme dont la taille est supérieure à 5 micromètres. C’est une seconde peau, et son développement est impatiemment attendu par l’armée américaine qui

souhaite réaliser avec ce « matériau » un vêtement qui puisse protéger ses soldats contre les attaques biologiques ou chimiques. Cette « peau » résulte des travaux des chercheurs du Laboratoire national de Lawrence Livermore, basé en Californie. Le matériau novateur est conçu en polymère et contient une multitude de pores permettant un rapide passage de l’eau (la transpiration) et de la chaleur. Cependant, ces pores bloquent complètement n’importe quelle entité d’une taille supérieure à 5 micromètres, soit 1/5000e de l’épaisseur d’un simple cheveu. Ainsi, les bactéries et virus d’une taille supérieure sont laissés à l’extérieur. Mais le matériau n’empêche pas (encore) la pénétration d’agents chimiques. Les pores sont des nanotubes de carbone coulés dans une résine polymère biocompatible du nom de Parylène-N. Ces nanotubes -plusieurs milliers- mesurent entre 1 et 5 micromètres de diamètres pour une épaisseur de 20 à 30 microns. Les chercheurs estiment que cette prouesse technologique pourrait être prête dans 10 ans. Une peau qui réagit à la douleur : augmenter ou compenser la perte de sensibilité après une greffe de peau Des chercheurs de l’Université de Melbourne (Australie) ont créé une peau artificielle capable de réagir à la douleur comme une peau humaine. Leur prototype est une fine peau qui détecte les changements de pression, de chaleur ou de froid. L’objectif des chercheurs est à terme d’améliorer les pro-

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

thèses, d’offrir de meilleures alternatives aux greffes de peau, écrit l’équipe de l’Institut royal de technologie de Melbourne (RITM). Le dispositif de détection de la douleur imite les voies nerveuses qui relient les récepteurs de la peau au cerveau afin de reproduire la réaction instantanée du corps humain. « La peau est le plus grand organe sensoriel de notre corps, avec des caractéristiques complexes conçues pour envoyer des signaux d’alerte ultrarapides lorsque quelque chose fait mal », explique Madhu Bhas-ka¬ran, qui a dirigé les recherches. François GERMAIN, Chef de produits marketing LINXENS :« LA TÉLÉMEDECINE CHANGE LA DONNE» Linxens est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des composants électroniques, spécialiste de la bio-

François GERMAIN, chef de produits marketing LINXENS

métrie et des composants pour antennes et étiquettes RFID.  Les Cahiers : Les applications de bioélectronique dans le domaine de la santé sont en plein développement. Quel regard portezvous sur ce phénomène ? François Germain : « La tendance dans le milieu hospitalier, est la recherche de réduction des coûts, en développant le self-monitoring. Davantage de montres connectées, de matériel « wearable » qui permet au patient de contrôler lui-même ses paramètres vitaux. De plus en plus de patients ont leurs propres outils diagnostic connectés au cloud, à leur médecin traitant, par ce biais. La télé médecine ouvre la voie à une nouvelle façon de traiter les patients avec une technologie qui pourra être accessible pour tous, partout, tout le temps. »


Vos besoins, nos expertises pour l’électronique du futur Parce que les besoins d’hier ne sont pas les besoins de demain, notre équipe accompagne nos clients au quotidien pour améliorer la production et le test de cartes électroniques. L’accent est mis depuis toujours sur l’innovation pour soutenir les mutations technologiques avec une offre d’équipements et de services adaptés à chaque étape du process.

OMRON VT-S730-H AOI 3D jusqu’à deux fois plus rapide grâce à ses 2 projecteurs moirés associés à la technologie de traitement d’image. seica@seica.fr www.seica.fr Test - Assemblage - Automatisation - Usine Connectée - Impression 3D

nous suivre

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 17


DOSSIER > ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE Les Cahiers : Que sont les Smart Textiles ? François Germain : « Ce sont des textiles qui intègrent des technologies extensibles. Les Smart Textiles ont aujourd’hui 2 marchés : celui des sportifs qui veulent un suivi très précis de leurs efforts et de leurs performances, le second concerne les personnes qui ont subi une chirurgie assez lourde. A l’aide de cette technologie, on peut leur permettre de quitter l’hôpital, ce qui libère des lits, évite le risque nosocomial et garde les patients sous surveillance, au niveau du rythme cardiaque, de la pression artérielle etc » Les Cahiers : Quelles sont les spécificités des circuits souples destinés a la télémédecine ? François Germain : « Il y a des contraintes sur les process, pour réunir des matériaux bio compatibles, et des métaux suffisamment « propres » pour ne pas créer ce qu’on appelle un « bruit », dans la détection du glucose par exemple. Et un soin particulier à apporter au choix et au dépôt des matériaux : des couches de cuivre avec nickel et or : l’or est indispensable, puisque le cuivre et le nickel peuvent créer du bruit, alors qu’on se trouve dans le domaine de très faibles ten-

Linxens Sensor for wound dressing

sions et de très faibles courants. L’or permet d’assurer le meilleur signal possible. Un des nombreux avantages des circuits souples, c’est leur capacité à intégrer plusieurs composants et des antennes sur un circuit unique, qui peut recevoir toutes les fonctions, contrairement aux circuits rigides. La miniaturisation et l’ergonomie sont les éléments qui fournissent du confort au patient, et accroissent l’acceptabilité des dispositifs. »

Linxens Diabetic Strip

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

GRAPHEAL INVENTE LE PATCH POUR SURVEILLER A DISTANCE UNE PLAIE A RISQUE Ils sont quatre. Quatre chercheurs pour cette start up grenobloise, et ils réunissent plusieurs expertises : nanomatériaux, électronique, biophysique et logiciel. Ils ont réussi à mettre au point le premier patch intelligent qui est capable de soigner et d’informer à distance l’équipe soignante de l’état de la plaie du patient. Cette performance a été rendue possible par l’utilisation du graphène. L’équipe a mis en évidence que ce nanomatériau est biostimulant, c’est-à-dire que les cellules se régénèrent plus vite à son contact. Cette qualité est exceptionnelle. Lorsqu’un corps étranger pénètre un organisme, le système immunitaire peut le détecter et déclencher une série de processus qui permettra de le détruire.

Le graphène, matériau du futur Deuxième révélation de leurs travaux : le graphène détecte avec précision un phénomène biologique. C’est cette double caractéristique qui leur a ouvert des perspectives dans le secteur de la médecine. Ils ont choisi d’apporter une réponse de suivi diagnostique aux patients diabétiques, couplé à une solution de télémédecine. En effet, les plaies chez le patient diabétique tendent vers une inflammation chronique qui empêche la cicatrisation. Un problème de suivi dans le soin des plaies peut aller jusqu’à l’amputation d’un membre. Le patch Grapheal possède deux pouvoirs : l’un thérapeutique, l’autre d’interface de suivi pour les professionnels de santé qui sont ainsi en capacité d’intervenir. La présence d’une puce en silicium permet de suivre à distance l’état de la plaie. S’il peut paraître étrange d’appliquer de l’électronique sur une plaie, c’est aujourd’hui une évidence


®

Training Center

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Authorized Distributor

Pb

Pb

www.iftec.fr

Ersa ! CENTRE DE RESSOURCES ET DE FORMATION SUR LES PROCEDES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES :

Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

Conception, Circuits imprimés, Brasage des composants, Câblage filaire, Certifications IPC

Ersa HR 550 product video

Décret Qualité Formation : IFTEC éligible Datadock Z FORMATION CONTINUE Z CERTIFICATIONS IPC Z TRAVAUX D’EXPERTISE Z VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : Nº 102 LES CARTES ÉLECTRONIQUES (Session délocalisée à Angers - Visite de l’atelier de We Network ) N°14 INITIATION AU BRASAGE AU FER N°52 MISE EN ŒUVRE DU PRESS FIT (des DFM au montage et contrôle) N°67 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-A-610 (CSE) Acceptabilité des assemblages électroniques N°68 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-WHMA-A-620 (CSE) Exigences et critères d’acceptabilité pour l’interconnexion des faisceaux de fils et de câbles N°69 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-7711/7721 (CSE) Reprise, modification et réparation des assemblages électroniques

HR 200 Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

HR 550 Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

HR 600/2 One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

HR 600/2 VOIDLESS Système de réparation ultime avec module voidless.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - Tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr

19


DOSSIER > ÉLECTRONIQUE IMPRIMÉE LE WHO’S WHO DE GRAPHEAL Qui est l’équipe Grapheal ? Le projet Grapheal Advanced Wound Care réunit une équipe pluridisciplinaire de quatre chercheurs. Vincent Bouchiat est PDG de Grapheal et expert en nanomatériaux, en gestion de projet et en électronique. Antoine Bourrier est spécialiste en biophysique et en biotech. Behnaz Djoharian est ingénieur logiciel, rompu à l’IoT. pour le co-fondateur de Grapheal, Vincent Bouchiat, chercheur au CNRS. « Le principe se fonde sur le fait que le fonctionnement du vivant est basé sur des échanges de charge, explique-t-il. Chaque interaction entre des protéines, chaque décharge émise ou reçue par nos neurones ne sont fondamentalement rien d’autre qu’un échange d’ions : des atomes ou molécules portant une charge positive ou négative. Or, lorsqu’une plaie cicatrise, ou qu’au contraire elle s’infecte, cela implique des échanges de charge, qui se traduisent par exemple par une modification du pH. La technologie Grapheal permet de remonter à la source et suivre directement les modifications de charge de la plaie. » Un patch curatif … Techniquement, le patch de Grapheal est constitué de graphène mis directement au contact direct avec la

peau. Ses caractéristiques physico-chimiques associées à son interaction cellulaire provoquent une bio stimulation qui accélère le processus de cicatrisation de la plaie. Fin et souple, le patch ne gêne pas le mouvement et reste confortable au contact de la peau. … qui est aussi un outil d’information à distance Le patch Grapheal intègre un biocapteur de détection d’infection permettant d’alerter les soignants si l’infection débute. La détection en amont de l‘infection est réalisée grâce à la mesure du pH de la plaie. Il dispose d’un circuit pour traiter les signaux électriques, d’un microcontrôleur pour la numérisation des données, et d’un module NFC pour leur transmission. Les données sont envoyées par NFC sur un smartphone sur lequel est chargée l’application de traitement et

20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

d’affichage des données. Ce dispositif offre également un historique de l’évolution de la plaie via des probabilités d’infection ou de la quantité d’exsudat. Le but est de changer le moins possible le patch, à la fois pour accélérer la cicatrisation et réduire les coûts.

L’équipe Grapheal

Riadh Othmen, docteur en physique, apporte son savoir faire en nanomatériaux. En juin 2019, Grapheal a reçu le prix Innotrophées de la CCI de Grenoble, avec le soutien de tout l’écosystème start up grenoblois.


STATIONS HAUTES PERFORMANCES Industrie 4.0

EFFICACITÉ DU SOUDAGE PAR INDUCTION

FER À SOUDER DE PUISSANCE 300 W

DESSOUDEURS AUTONOMES 150 W ET 300 W

ASPIRATION ET TRAITEMENT DES FUMÉES

STATION DE RÉPARATION POUR CMS

30, rue du Bois Moussay – Bâtiment DELTA ZAC du Bois Moussay 93240 STAINS Téléphone : 01 48 36 84 01 | Télécopie : 01 48 36 14 62 www.davumtmc.com

✦ VOS CONTACTS EN RÉGION ✦ SUD-OUEST

Romain Campanacci +33 6 70 62 57 87 rcampanacci@davumtmc.com

✦ OUEST, BRETAGNE, PAYS DE LA LOIRE

David Jacquet +33 6 07 81 22 20 djacquet@davumtmc.com

✦ RHÔNE-ALPES / PACA

Nicolas Verdun +33 6 07 81 18 05 nverdun@davumtmc.com

✦ ILE-DE-FRANCE NORD ET EST

Sébastien Bianconi +33 6 27 82 80 56 sbianconi@davumtmc.com

✦ NORMANDIE

Florent Radde +33 6 80 59 40 28 fradde@davumtmc.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 21


DOSSIER > I N D U S T R I E 4 . 0

Bénéficier des subventions publiques accordées aux investissements compatibles avec l’industrie 4.0 .

L’usine du futur, quels sont les enjeux ? Toutes les révolutions industrielles sont nées d’une rupture technologique avec pour objectifs de mieux produire et de produire plus vite. La quatrième révolution industrielle ne fait pas exception. Communément appelée Industrie 4.0, c’est la révolution de la donnée (la Data) caractérisée par la mise en œuvre des technologies numériques et de l’interconnectivité à charge de valoriser les données de production à des fins d’organisation, d’adaptabilité et de productivité. L’industrie de l’assemblage de cartes électroniques est soumise à un contexte concurrentiel fort. La complexité des produits, le nombre de changements de séries, la maîtrise des stocks de composants qui génèrent des problèmes d’inventaires sont autant de sujets de préoccupation pour les responsables de production. Les dirigeants d’entreprises perçoivent des fluctuations de productivité sans toujours avoir les moyens techniques d’en identifier les causes. L’industrie 4.0 est une réponse à ces probléma-

tion. La Data au service du travailler mieux.

La norme IPC-CFX est la référence en matière de communication de données dans l’industrie. Dès l’apparition de la norme CFX, un comité restreint d’industriels s’est constitué sous l’autorité de l’organisation IPC pour œuvrer à la définition et l’évolution du standard. Europlacer, membre actif de ce comité, est force de proposition et représente les besoins fonctionnels de ses clients. Ancré dans notre feuille de route à l’horizon 2021, nous nous engageons à proposer des machines qui exportent des données au format CFX en garantissant la rétrocompatibilité avec nos produits déjà commercialisés... tiques, grâce à des équipements de production capables de collecter et partager des données, mais surtout à davantage d’intelligence intégrée pour traiter

22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

ces données. Il s’agit au final pour les industriels de tendre vers une maîtrise parfaite de leur environnement et une allocation efficace de leurs ressources de produc-

Nos solutions, nos engagements Europlacer est en avance sur ces sujets Industrie 4.0. Non seulement, nous proposons des solutions entièrement automatisées pour la fabrication de vos cartes électroniques, mais nos moyens assurent également la génération et la collecte de données de production, de performances, de diagnostics et de traçabilités grâce aux logiciels RC et PROMON. Les moyens de production Europlacer sont ouverts sur l’extérieur et vous permettent d’échanger ces données avec vos logiciels de gestion d’entreprise (ERP, MES, …) et ce par l’intermédiaire de canaux de communication aux formats propriétaires. Europlacer propose un écosystème interconnecté pour votre environnement de production. Que vous génériez vos programmes et vos algorithmes boîtiers sur un poste dédié, que vous procédiez à l’enregistrement de vos composants en stock magasin, que vous prépariez vos chargeurs


Placement CMS Europlacer

Placement CMS Europlacer

Sérigraphie

AOI SPI Mirtec

Four BTU

Transitique

Placement CMS Europlacer

Espace de Rangement

Nettoyage de cartes et d’écrans

EUROPLACER FOURNISSEUR DE LIGNES COMPLÈTES Depuis plus de 40 ans nous fabriquons supportons et commercialisons une gamme complète d’équipements de production. Notre savoir faire est reconnu pour la fourniture de lignes complètes clé en main.

www.distribution.europlacer.fr

+33 (0)2 5131 0303

+1 813 246 9500

+49 (0)60 419 692 300

+39 (0)40 0640 180

+44 (0)1202 266500

+34 (0)673 171 249

+86 (021) 5868 3500

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 23


DOSSIER > I N D U S T R I E 4 . 0

sur une station hors-ligne, l’ensemble de vos moyens de production ont un accès immédiat à ces données et les traitent sans manipulations superflues. Dans cet écosystème, nos armoires de stockage intelligentes LZERO3 et celles notre partenaire Inovaxe sont parfaitement intégrées avec nos solutions logicielles. C’est la garantie d’une précision d’inventaire dans chacun des systèmes, qui, travaillant de concert, offrent également une grande variété de fonctionnalités. 

Parfaitement conscient des enjeux de l’industrie 4.0 et du besoin de connecter facilement et rapidement vos outils, Europlacer s’engage dans un travail de standardisation de ces échanges de données. La norme IPC-CFX est la référence en matière de communication de données dans l’industrie. Dès l’apparition de la norme CFX, un comité restreint d’industriels s’est constitué sous l’autorité de l’organisation IPC pour œuvrer à la définition et l’évolution du standard. Europlacer, membre actif de ce comité,

est force de proposition et représente les besoins fonctionnels de ses clients. Ancré dans notre feuille de route à l’horizon 2021, nous nous engageons à proposer des machines qui exportent des données au format CFX en garantissant la rétrocompatibilité avec nos produits déjà commercialisés. 

L’industrie 4.0, une opportunité d’investissement En faisant confiance à Europlacer aujourd’hui, vous vous préparez à répondre aux standards de demain.

Prévus également pour 2021, nous travaillons sur des applicatifs de supervision pour pouvoir agir sur votre productivité en temps réel, pour pouvoir anticiper vos fins de production ou le réapprovisionnement en composants. Nous travaillons sur des outils de prédiction et d’optimisation pour calculer le meilleur compromis entre cadence et temps de chargement afin de vous garantir une productivité optimisée quel que soit le cas de figure.

Europlacer est en phase avec la volonté des pouvoirs publics de modernisation des outils de productions et de transformation vers l’industrie du futur. À ce titre, investir dans des solutions Europlacer permet aujourd’hui de bénéficier de subventions publiques accordées aux investissements compatibles avec l’industrie 4.0.

Tous les développements en cours relatifs à l’industrie 4.0, soft comme hard, seront adaptables sur nos gammes de machines iineo, xpii et atom.

EUROPLACER INDUSTRIES Alain-Michel CERETTI Business Development & France Sales Manager +33(0)2 51 31 03 03 alain-michel.ceretti@europlacer.fr www.europlacer.com

24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106


Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République

2  EVENTS  TO RELAUNCH  INDUSTRY 2  ÉVÈNEMENTS  POUR RELANCER  L’INDUSTRIE

OW H S L AL GITA

A DSIHOW DIGIT UN

R A U N JA 2021  1 9/ 2 0

AN EXHIBITION IN LYON

UN SALON À LYON

MARCH 2021 16/19

Y

AVEC BASELINE (taille minimale 30mm de côté)

SANS BASELINE (taille minimale 20mm de côté)

VERSION SIMPLIFIEE (utilisée pour les petites tailles)

AIF global-industrie.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 25


DOSSIER > AUTOMATISATION ET

RELOCALISATION

Le coronavirus impose au monde d’automatisation ses usines Si elles reviennent en France, les usines devront privilégier l’automatisation pour rester compétitives. Les produits manufacturés ont vu leur disponibilité augmenter, et diminuer leurs prix réels depuis des décennies. Ce résultat a été obtenu grâce à un processus en deux étapes : l’application de la technologie et la délocalisation de la fabrication vers des pays à faible coût de main-d’œuvre, en particulier la Chine. Alors que le monde fait face aux conséquences de la pandémie de COVID-19, il est devenu évident que la délocalisation de la fabrication a pour conséquence de fragiliser nos chaînes d’approvisionnement. Un électrochoc, qui a rappelé brutalement aux consciences que la souveraineté technologique et industrielle est un pré requis à la souveraineté politique. La délocalisation : un seul terme pour des réalités multiples.  Pourquoi une entreprise délocalise-t-elle ? La réponse est évidente : pour améliorer sa compétitivité sur ses marchés, de proximité ou lointains et résister à la concurrence. Cependant, la délocalisation s’est transformée au cours du temps. Tout d’abord, la mondialisation n’est pas un fait nouveau. Mais aujourd’hui, la liberté d’installation des

Par Dominique LEMIERE, reporter

En Europe, le pays le plus automatisé est l’Allemagne avec 346 unités recensées pour 10 000 employés en 2019. Quant à l’industrie française, elle enregistrait toujours une densité plus faible que la plupart de ses voisins européens : 177 robots pour 10 000 employés, contre respectivement 212 en Italie, 211 en Belgique (et Luxembourg) et 191 en Espagne... entreprises n’a jamais été aussi grande. Cette évo-

26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

lution s’est faite grâce aux progrès accomplis dans le domaine de la logistique comme les transports, mais aussi dans le domaine des communications avec l’arrivée d’Internet. Dans le sillage de ces avancées, les barrières tarifaires réglementaires aux échanges ont régressé avec la mise en place d’accords mondiaux, régionaux et bilatéraux. Enfin, et cerise sur le gâteau, l’internationalisation de la finance a donné l’opportunité aux banques d’accompagner - sans frontières - le déploiement des affaires de leurs clients. 50 ans de délocalisations : un bilan contrasté Le mouvement remonte aux années 70. Trente ans plus tard, on s’aperçoit que si les délocalisations ont démarré dans les secteurs industriels à faible technologie, elles ont gagné du terrain dès 2000 dans le secteur de la recherche et du développement. Ainsi, en 2005, Airbus ouvre un centre d’ingénierie en Chine pour travailler sur des avions de nouvelle génération, et STMicro ouvre à Rabat un centre de conception de microprocesseurs, puis installe en Asie ses nouvelles usines. Les sociétés pharmaceutiques suivent aussi le mouvement. Les multinationales Pfizer, Astra-Zeneca, SanofiAventis, Novartis parmi d’autres, ont installé leurs

centres de recherche et de développement - et même leur fabrication - en Inde. Les technologies électroniques de pointe n’ont pas fait exception à la règle… La France souffre d’une désindustrialisation massive La France est, parmi les grands pays industrialisés, celui qui a subi la plus forte désindustrialisation durant les dernières décennies avec le Royaume-Uni. Depuis 1980, les branches industrielles ont perdu près de la moitié de leurs effectifs (2,2 millions d’emplois), et l’industrie ne représente plus aujourd’hui que 10,3% du total des emplois. La part de l’industrie dans le PIB a reculé de 10 points sur la même période et s’établissait ainsi à 13,4 % en 2018, contre 25,5 % en Allemagne, 19,7 % en Italie, ou encore 16,1 % en Espagne. Mais si en 2018 et 2019, le retour à une croissance de l’emploi industriel a pu laisser entrevoir une interruption de la dynamique de désindustrialisation, la crise de la Covid-19 a montré les limites de l’exercice. Gains de productivité, emplois, innovations technologiques, ou encore déficit commercial : ce déclin industriel impacte de plein fouet l’économie. La Chine, superpuissance industrielle mondiale, grande bénéficiaire des


délocalisations Le fait que nous dépendions des produits fabriqués dans les usines pour presque tous les aspects de notre vie quotidienne est indiscutable. Avec une population mondiale croissante, et une qualité de vie en hausse pour la plupart, le montant total de la valeur générée par la fabrication a explosé au cours des 50 dernières années, passant d’une base de 2,8 billions de dollars en 1970 à près de 15 billions de dollars aujourd’hui. Cette croissance ne fait que s’accélérer, avec une augmentation de 2,5 fois depuis le début du millénaire. Même si l’industrie manufacturière américaine n’a

cessé de se développer, l’industrie manufacturière chinoise a largement profité des délocalisations, et s’est très considérablement accrue depuis le début du millénaire. Tant en termes de volumes que de valeur ajoutée, la Chine fait largement la course en tête. Ainsi, après avoir commencé à produire moins de la moitié de la production américaine en 2000, l’industrie manufacturière de la Chine a dépassé celle des ÉtatsUnis en 2010. La Chine est depuis 20 ans le numéro 1 industriel, une place qu’elle a su conforter au fil du temps. Les produits industriels chinois représentent 26 % de la production

totale de la planète. L’Union Européenne se situe en deuxième position avec 19,3 % et devance de près de deux points les États-Unis. Un cran plus bas le Japon est distancé et ferme la marche avec 8,4 % de la richesse industrielle générée. Selon les données publiées par la Division de la Statistique des Nations

Unies, la Chine représente 28 % de la valeur ajoutée de la production manufacturière mondiale en 2018. Cela place le pays plus de 10 points de pourcentage devant les États-Unis, qui possédaient le plus grand secteur manufacturier du monde jusqu’à ce que la Chine prenne le leadership en 2010. Même combinée, la valeur ajoutée du secteur

C´est de la bombe! L´AOI 3D au meilleur prix, Made in Germany! La nouvelle série 3D XE!

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 27


DOSSIER > AUTOMATISATION ET

RELOCALISATION cités des machines et des robots, ainsi que le montant du capital investi dans ces derniers, ont augmenté au cours de la dernière décennie, et le nombre total de robots industriels en service a plus que doublé au cours des dix dernières années. Disparités mondiales Bien que l’investissement total dans l’automatisation ait augmenté, il est loin d’être réparti de manière égale entre les pays. Tant le nombre total de robots que leurs capacités varient considérablement. Par exemple, le nombre total de cobots les plus avancés - des robots collaboratifs, conçus pour effectuer des tâches aux côtés des humains - ne représente encore qu’une fraction du nombre total de robots industriels traditionnels. Ainsi, les ventes mondiales de cobots s’élevaient en 2015 à 4 300, contre 253 000 robots industriels non

manufacturier des quatre plus grandes puissances industrielles européennes Allemagne, Italie, France et Royaume-Uni (11,8 %) - n’arrive pas à la moitié de celle du secteur industriel chinois. La valeur ajoutée du secteur manufacturier de la Chine s’élevait à près de 4 000 milliards de dollars en 2018 et le secteur représentait près de 30 % de la production économique totale du pays. Automatisation et robotisation : des alliés incontournables de la relocalisation La pandémie COVID-19 n’a fait qu’accélérer la prise de conscience de l’importance de la robotique et de l’auto-

matisation dans l’industrie, déjà en pleine mutation de ses usines pilotes 4.0. Les progrès notamment en matière de capteurs, de reconnaissance vocale et de vision par ordinateur, combinés au déploiement des réseaux 5G et à la baisse des coûts, ouvrent de nouvelles perspectives à la robotique et l’industrie, à qui ces technologies sont les mieux adaptées. Ainsi, l’automatisation a été la tendance technologique qui a puissamment contrebalancé le déplacement de l’industrie manufacturière vers des régions où la main-d’œuvre est moins chère. Les capa-

28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

collaboratifs. Ce chiffre devrait cependant, selon Barclays Equity Research, quadrupler d’ici à 2025. La Fédération internationale de robotique a calculé la densité de robots industriels dans une sélection de pays, mettant en lumière de fortes disparités à travers le monde. Le développement de l’automatisation est particulièrement dynamique en Asie, où environ deux tiers des robots vendus dans le monde l’année dernière ont été installés. En Europe, le pays le plus automatisé est l’Allemagne avec 346 unités recensées pour 10 000 employés en 2019. Quant à l’industrie française, elle enregistrait toujours une densité plus faible que la plupart de ses voisins européens : 177 robots pour 10 000 employés, contre respectivement 212 en Italie, 211 en Belgique (et Luxembourg) et 191 en Espagne. Toutefois, il est important de noter que cette statistique correspond


à une moyenne multisectorielle pour l’ensemble de l’industrie. Dans la branche automobile, l’Hexagone est par exemple plutôt bien équipé en comparaison aux autres pays industrialisés.

les PME et les ETI, n’ont pas nécessairement eu la capacité de se moderniser » et l’industrie française accuse globalement un retard en matière de robotisation par rapport à d’autres puissances industrielles ».

relocaliser des productions (Aledia, Cirly et X-FAB) et un projet (Lacroix Electronics) vise l’automatisation du système de stockage et de manutention. Les trois autres récipiendaires des subventions annoncent des projets de modernisation et de diversification (Elvia PCB) ? accroître les capacités de production (Proto-Electronics) et la R&D (Scalinx). Le mouvement de relocalisation s’annonce donc lent, tout comme son corollaire l’automatisation. Ralenti notamment par la frilosité des multinationales, qui ont toujours un effet d’entraînement. C’est ce que confirme une étude du cabinet EY qui citait que 24% seulement

des dirigeants de multinationales étaient séduits par la relocalisation (contre 37% en avril). « Il n’y aura pas de grand soir de la supply chain des multinationales en 2020 ni en 2021 », considère Marc Lhermite, associé chez EY en charge des questions d’attractivité. « D’abord parce que les activités asiatiques de ces industriels sont en croissance. Ensuite parce que cela coûte cher de réorganiser les chaînes de valeur. Or, la priorité est aujourd’hui donnée à la réduction de la voilure, à la baisse des coûts fixes pour dégager du cash. Les dirigeants ont le pied sur le frein » ajoute-t-il.

ICAPE GROUP ENGINEERING

Plan de relance économique de l’État : l’automatisation subventionnée ? Dans le cadre de son plan de relance économique, le gouvernement français a pour sa part présenté début septembre un projet de soutien à la modernisation des usines françaises. Ce dernier se compose notamment de subventions et de prêts destinés aux investissements dans l’automatisation industrielle : robots, capteurs, logiciels, etc. Comme le rappelait la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie dans Les Echos, « on s’aperçoit que dans un certain nombre de secteurs, les entreprises, notamment

Pour lancer la machine à automatiser les entreprises et favoriser les relocalisations, le gouvernement français a débloqué une enveloppe de 720 millions sur trois ans, dont 600 dans le cadre du plan de relance, pour subventionner les projets industriels et faire en sorte que ces derniers se concrétisent en usines, en robots et en emplois. Mi-novembre, le gouvernement a validé son soutien à 31 projets mobilisant 680 millions d’investissements et débloqué 140 millions de subventions. Sept de ces projets relèvent de l’industrie électronique. Trois ont pour objectif de

PRODUCTION

TRADING

GLOBAL

PROTOTYPES

SOLUTIONS

LABORATOIRE

LOGISTIQUE

PIECES TECHNIQUES CIRCUITS IMPRIMES

YOUR EXPERT SERVICES PROVIDER IN CHINA* www.icape-group.com *Votre fournisseur expert de services en Chine

/ ICAPE GROUP

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 29


DOSSIER > HISTOIRE D’ENTREPRISES

Metronelec, une saga familiale Metronelec une histoire qui remonte à 45 ans... plus même lorsque l’on s’en souvient. Le grandpère d’Emmanuel Anglade, l’actuel président de Metronelec a créé Anglade SA en 1946. Cette entreprise n’avait alors que peu à voir avec l’électronique. Elle faisait de l’importexport pour tous types de produits. Des années plus tard, en 1979, sous l’impulsion de Francis Anglade, le père d’Emmanuel, Anglade SA devient Metronelec. Pour être tout fait exact il est bon de préciser que Metronelec a vu le jour en 1975 au sein de Anglade SA. Sa mission était la fabrication d’un testeur de brasabilité pour composants traversants, le méniscographe. Son activité essentielle reposait sur le contrôle qualité et c’est d’ailleurs toujours son cœur de métier.  A cette époque, Anglade SA importait les premières machines Fry’s. Un ingénieur de cette société anglaise M. Strauss avait inventé et mis au point la première machine à braser à la vague pour composants traversants. Anglade SA en devient le distributeur exclusif. En 1980 Fry’s est racheté par Cookson Group qui acquiert également Anglade SA. Emmanuel Anglade se souvient « Lors du rachat de Anglade SA par Cookson mon père, qui était à son origine, a conservé Metronelec et l’a développée.»

Pour renforcer sa présence sur le marché français, Metronelec a fait l’acquisition de W-Tech tandis que Chase Corporation, maison mère de Humiseal a fait l’acquisition de l’entreprise française ABChimie, qui formule, fabrique et distribue depuis plus de dix ans des solutions de protection et nettoyage des cartes et systèmes électroniques. Dans la foulée, l’entreprise américaine a nommé Emmanuel Anglade directeur général de Chase France...

30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Par Louis GILDAS, reporter

Emmanuel ANGLADE

Testeur de contamination ionique  Et lui Emmanuel Anglade comment est-il arrivé chez Metronelec ? « J’ai suivi des études de commerce et de marketing puis j’ai travaillé dans la publicité. En 1998 un des commerciaux de Metronelec partant à la retraite j’ai proposé à mon père de le rejoindre. Il a accepté et j’ai démarré comme technicocommercial. J’ai alors appris beaucoup de choses dans le domaine de l’électronique. » Rapidement il prend en charge la vente des vernis de tropicalisation de la marque Humiseal dont Metronelec est le distribu-

teur exclusif. Des vernis utilisés pour protéger les cartes électroniques. « Petit à petit la société s’est développée. Outre la conception et la fabrication d’un méniscographe, nous avons mis sur le marché un testeur de contamination ionique, qui mesure l’état de propreté des cartes élecroniques nues ou assemblées» précise Emmanuel Anglade. En 2007 Metronelec cède une partie de son fonds de commerce à une société étasunienne, Chase Corporation, maison mère de Humiseal. M. Anglade se rappelle «A cette époque Chase Corporation souhaitait rationaliser ses circuits


CRÉATION & FABRICATION DE BOITIERS & HABILLAGES PLASTIQUE SUR-MESURE POUR VOS PETITES ET MOYENNES SÉRIES

�’�������n�� �� ����i�� �� �e� ����nt� f�n� �� n�u� ���� p���n���� �°1 v�u� �i� M�r�� !

Vos pièces plastique ne nécessitent pas forcément un outillage

Confiez-nous votre projet !

www.revoluplast.com Tél. : +33 (0)2 37 33 69 70

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 31


DOSSIER > HISTOIRE D’ENTREPRISES de NORDSON/DAGE, et plus récemment en production avec les équipements de Pick and Place JUKI, les machines de sérigraphie MPM et les fours et vagues Vitronics Soltec (Groupe ITW). 

de fabrication et de distribution. En Europe les produits Humiseal étaient fabriqués sous licence par la société Concoat. Chase Corporation a acquis Concoat dont Metronelec était le plus gros client. Nous nous sommes alors posés la question des possibles conséquences sur Metronelec, et décidé de vendre à Chase la partie de notre fonds de commerce correspondant aux ventes Humiseal. » Dans le mouvement Chase Corporation crée la société Humiseal Europe sarl en France, et nomme Emmanuel Anglade gérant. Dans la foulée Emmanuel achète les parts de son père dans la société Metronelec et en devient le Président. Filiales en Chine en Tunisie et au Maroc Poursuivant son développement, Metronélec ouvre en 2009, une filiale en Chine. « La Chine est le plus gros marché pour notre testeur de brasabilité ainsi que pour celui de la contamination ionique. La mission de cette filiale est de suivre nos distributeurs locaux » explique M. Anglade. En 2010 c’est l’ouverture d’une autre filiale en Tunisie « ceci dans le but de suivre nos clients français et européens établis dans ce pays de leur apporter un support technique local tout en vendant

les produits et équipements de la gamme Metronelec » ajoute Emmanuel Anglade. Pour résumer, Metronelec et Humiseal sont deux sociétés distinctes. Metronelec est fabricant et distributeur d’équipements et produits consommables pour l’industrie électronique et micro-électronique, tandis que Humiseal est un fabricant de résines, de colles, de potting, de vernis de tropicalisation…. qui appartient groupe Chase Corporation - coté en bourse aux Etats-Unis. Humiseal a 4 sites de productions (USA, Angleterre, Inde et Japon). Metronelec et Humiseal France occupent des locaux séparés dans le même bâtiment en région parisienne, à Carrières sur Seine « Metronelec a été créée pour la fabrication et la commercialisation d’un équipement de test. Petit à petit la société a enrichi sa gamme par l’importation, la distribution en France d’équipements et de consommables. Depuis quelques années, forte de son expérience dans le domaine du contrôle qualité, Metronelec a élargi son offre dans le domaine du contrôle de la production en distribuant les systèmes d’inspection SPI 3D et AOI 3D du fabricant Coréen Koh Young et les systèmes d’inspection par rayons X

32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Nous couvrons l’ensemble du marché de l’électronique.  Pour les machines portant son nom, Metronelec fait appel à un sous-traitant français « Le même depuis 1975. Nous travaillons sur un marché de niches. Nous n’en vendons pas des milliers, ce ne sont pas des voitures et ça n’aurait pas de sens de fabriquer. Nous préférons donc passer par un professionnel» précise encore Emmanuel Anglade. Le marché des machines Metronelec se répartit classiquement selon la règle du 80/20 soit 20 % en France et 80 % à l’export dont une bonne part en Asie. «Mais en terme de chiffre d’affaires, incluant la distribution, nous le réalisons à 60 % en Europe dont une part importante en France». Metronelec c’est désormais 25 salariés en France, un salarié en Chine, trois en Tunisie et deux autres dans la filiale marocaine, ouverte en 2019. « Pour renforcer notre présence sur le marché français, Metronelec a fait l’acquisition de W-Tech, basée en région Rhône Alpes et spécialisée dans la gestion globale de l’humidité (armoires sèches, enceintes climatiques, étuves,…), le conditionnement (équipements de mise en bande, plateaux JEDEC, bande alvéolées standard ou sur mesure, cover tape, bobine CMS, sacs barrière d’humidité & ESD, …, l’inspection (comp-

teurs à Rayon-X, Inspection composants en bande), la programmation (sérialisation, tests, marquage laser) et brasage sélectif, vient compléter l’offre globale de Metronelec. Metronelec a également pris une participation dans la société CS Electronics, spécialisée dans la sous-traitance pour la programmation et la mise en bande de composants. » explique encore E. Anglade. « Metronelec est présent sur deux secteurs principaux. Celui de la fabrication des semi conducteurs et celui de la fabrication des cartes et systèmes électroniques. Ces deux secteurs nous rendent visibles sur les marchés de l’aéronautique, de l’automobile et des produits industriels. Soit la quasi totalité du secteur électronique ». Des salariés autonomes et très compétents Dans l’actualité récente on relève qu’au mois de septembre dernier le groupe Chase Corporation, auquel appartient Humiseal, a fait l’acquisition de l’entreprise française ABChimie, qui formule, fabrique et distribue depuis plus de dix ans des solutions de protection et nettoyage des cartes et systèmes électroniques. Dans la foulée, l’enreprise américaine a nommé Emmanuel Anglade directeur général de Chase France.  Tant de charges de direction sur la tête d’un seul homme on peut s’en étonner ! Mais Emmanuel Anglade de sourire « lorsque l’on aime ce que l’on fait ce n’est jamais un travail de bénédictin, surtout lorsque l’on est bien entouré. J’ai la chance d’avoir une bonne organisation avec des collaboratrices et des collaborateurs très compétents et autonomes.


Et lorsque l’on fait confiance aux personnes ça marche très bien ! » Pas ou peu de turn-over. Mais lorsqu’un salarié prend sa retraite, après avoir fait toute sa carrière chez Metronelec, la difficulté est de le remplacer. Ce qui marche encore le mieux c’est « le bouche à oreille à travers les organisations professionnelles comme le SNESE, ACSIEL l’IMAPS et l’IPC. Aujourd’hui nous avons une équipe qui est en place depuis relativement longtemps que nous renouvellerons en temps voulu. Nous venons d’embaucher un jeune technicien de 28 ans, qui nous a rejoint en formation depuis le 1er décembre. Nous utilisons aussi la formation en alternance pour identifier de nouveaux talents. Ça ne marche pas à tous les coups.» La crise Covid 19 Metronelec a mis à profit la crise sanitaire pour reviser sa stratégie commerciale et technique. Pour la renforcer « nous avons fait énormément de formation sur les différents équipements notamment les nouveaux. Nous sommes aussi très occupés à créer une vraie synergie entre Metronelec et W-Tech » . Durant cette période Métronelec a également

commercialisé une gamme de portiques de détection de température et de port du masque. « Nous en avons vendu beaucoup au parlement européen, aux hôpitaux, aux salles de sports, aux Ehpad, etc. Cela a compensé la baisse d’activité des industriels. Nous avons travaillé avec deux sociétés, une en France, une autre en Chine qui toutes deux ont adapté des équipements de contrôle existant en fonction de la Covid 19 » conclut Emmanuel Anglade.

Contact : METRONELEC Emmauel ANGLADE +33(0)1 30 15 20 00 contact@metronelec.com www.metronelec.com

PanaCIM-EE Gen2 Des solutions pour l’usine intelligente d’aujourd’hui et de demain ›

Durée de cycle réduite et productivité de la chaîne de fabrication optimisée grâce à la planification de la production au niveau de la chaîne de fabrication

Numérisation de toutes les étapes de la fabrication et gestion des stocks inter-usine grâce à des systèmes de gestion de maintenance et d’actifs

Des solutions pour l’usine intelligente

industry.panasonic.eu

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 33


DOSSIER > BOBINAGE

Bac-Bobinage : une exceptionnelle aventure Par Louis GILDAS, reporter Bac-Bobinage, nichée à Genté un village de cette campagne charentaise qui produit du cognac de grande classe est une entreprise discrète qui travaille à façon pour de prestigieux clients. Elle mérite d’être connue tout comme d’ailleurs sa dirigeante, Marie-Thérèse Maurin. Bac-Bobinage c’est d’abord une histoire. Celle d’une femme, Marie-Thérèse Maurin, qui toute jeune fille est embauchée par la société ABC «Atelier de Bobinage Charentais», une entreprise de Gensac La Pallue, en Pays de Cognac spécialisée dans le bobinage manuel. C’est l’histoire d’un parcours professionnel exceptionnel qui force l’admiration. En 1965 MarieThérèse Maurin ne connait rien aux mystères de l’électrotechnique. Alors on lui apprend et elle apprend vite et bien. La voilà ouvrière, en bas de l’échelle. Puis elle est promue responsable d’équipe puis responsable

d’atelier du bobinage, un savoir-faire demandant dextérité et précision. Et enfin responsable d’ordonnancement. Fondatrice et PDG Enfin ? Non pas tout à fait car en 1993 elle crée BacBobinage. D’ouvrière à PDG comment cela est-ce possible ? C’est ce que nous sommes allés lui demander. « C’est suite à un licenciement que l’on m’a proposée de reprendre cette activité. » Une création ex nihilo murement réfléchie ? « Ah non nous n’avons pas eu le temps de réfléchir. ABC ne voulait pas que ce savoir-faire parte vers on ne sait où. On a retroussé nos manches ». Pendant un an, BAC-Bobinage va travailler en sous-traitance globale pour la société ABC. Puis peu à peu la société prend son envol. Mais pourquoi donc avoir choisi Genté, commune de 850 habitants, pour s’installer ? La réponse fuse toute naturelle « parce que je suis

34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Nous nous sommes installés au Maroc pour des raisons de coûts. En effet un client important de l’aéronautique souhaitait bénéficier de prix low cost. Durant trois ans nous avons travaillé avec un sous-traitant et en 2009 nous avons ouvert une unité à Mohammedia, à quelques kilomètres de Casablanca...

Marie-Thérèse MAURIN

d’ici.» Une femme à la tête d’une société industrielle ce n’est pas très fréquent « maintenant il y a en a beaucoup » dit-elle modestement. Il n’existe pas vraiment de statistiques précises, mais tout au plus, à la louche, les femmes ne sont pas plus de 10%. Les secteurs d’activité de Bac-Bobinage se partagent pour plus de 80 %, à part presque égale, entre le ferroviaire et l’aéronautique. Cependant l’entreprise vise plusieurs autres secteurs comme la recherche, le médical, la marine, l’armée, le spatial,etc. Le manque de personnel qualifié La production de BacBobinage se fait sur plan Client, de la petite à la grande série. Benoit Grégori, le directeur technique, travaille en direct avec les bureaux d’études. « Les clients construisent, nous, nous les aidons dans le développement et l’indus-


trialisation. Nous travaillons en build to print ou fabrication sur mesure de produits ou de pièces conçus par les clients. Nous sommes aussi en étroite collaboration avec eux pour mettre au point leurs produits.

Mais nous ne développons pas en interne de produits propres. Bac-Bobinage est un fabricant sur-mesure de composants passifs type self et transformateurs » précise Benoit Grégori. En 2009 Bac-Bobinage décide

d’ouvrir une unité de production au Maroc. Qu’est-ce qui a justifié ce choix ? Mme Maurin explique « Nous nous sommes installés au Maroc pour des raisons de coûts. En effet un client important de l’aéronautique souhaitait bénéficier de prix low cost. Durant trois ans nous avons travaillé avec un sous-traitant et en 2009 nous avons ouvert notre propre unité à Mohammedia, à quelques kilomètres de Casablanca » En l’absence de compétences spécifiques sur le marché du travail marocain, Bac-Bobinage a donc formé ses collaborateurs. Et aujourd’hui Bac Maroc c’est 25 salariés. L’unité est spécialisée dans les moyennes et grandes séries. Mais il

Benoit GREGORI

n’y a pas qu’au Maroc où l’entreprise peine à recruter du personnel compétent. En France du fait du désengagement de l’Education Nationale la pénurie de main d’oeuvre qualifiée se fait aussi cruellement sentir. « Comme on ne trouve

x

E pert en Equipements, Produits et Services pour l’Electronique MACHINE DE PLACEMENT CMS DE TABLE

KAYO A2

2 Buses Caméra de reconnaissance HD Jusqu’à 5000 CPH Fonctionne sous environnement Windows® 0.01 mm j’usqu’au 0402 Machine de table

LAB Les solutions pour vos prototypes et micro-séries

prod Les solutions pour vos petites séries et production

RETAIL La boutique en ligne de CIF

Retrouvez tous les équipements de la gamme CIF sur WWW.PCB-CIF.EU ou contactez-nous au +33 (0) 1 3966 9683 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 35


DOSSIER > BOBINAGE

pas de personnel qualifié, nous formons en interne. Il est arrivé aussi que l’on embauche des personnes venant d’une société de circuits imprimés avec quelques connaissances de base comme le brasage. Mais il faut quand même les former » explique Mme Maurin.  « Il n’existe pas de formation liée à notre métier de bobinage » ajoute de son côté M. Grégori.  Il faut compter deux ans  La formation en interne est un investissement non négligeable d’où une sélection rigoureuse des postulantes et des postulants. « Nous ne prenons pas de personnes en contrat, pas de demandeurs arrivant de Pôle emploi. Nous passons par le « Petit Journal » (un gratuit fort suivi sur le territoire) et par le bouche à oreille » précise Mme Maurin. « En fait nous recherchons des

personnes motivées pour travailler. Il faut compter au minimum deux ans de formation avant d’être presque autonome, et commencer à maîtriser les opérations liées au bobinage » Aujourd’hui l’entreprise compte 42 salariés en CDI en majorité des femmes, tout juste 12 % d’hommes pour une moyenne d’âge globale de 38 ans. Il y a peu de temps BacBobinage a ouvert un établissement dans la région brestoise, associé avec le dirigeant du site issu du métier de bobinage depuis 20 ans. «Actuellement nous employons quatre salariés » avance Mme Maurin. Petite unité mais qui est appelée à se développer « mais pas plus de 15 personnes » Presque quatre fois plus quand même ! « Ce qui est important pour nos clients c’est d’avoir trois sources d’approvisionnement. Les donneurs d’ordre

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

sont dans l’optique de diminuer le nombre de leurs fournisseurs. Chez nous ils trouvent trois sources : BAC Bobinage, BAC Maroc et BAC Bretagne, qui toutes les trois ont les mêmes capacités techniques de production. Pour les clients ça diminue les risques industriels » souligne M.Grégori. Une entreprise qui se diversifie  La notoriété de BacBobinage s’acquiert d’abord par la qualité de ses productions mais aussi par la communication, les salons, les newsletters, les articles dans la presse etc. « Le métier historique de Bac-Bobinage est bien évidemment les bobines spécifiques. Parallèlement nous avons développé une gamme plus étoffée avec l’assemblage et le câblage. Nous avons aussi des compétences en matière de bobinages de stators, de bobinages spécifiques de moteurs, des marchés situés dans des niches de produits. Et depuis quelques mois nous proposons la pose de composants traditionnels traversants et un peu en composants montés en surface type CMS. C’est à dire retouche de cartes en petites séries. Ça ne concerne que

la pose manuelle de composants» précise M. Grégori. Les fournisseurs de BacBobinage sont pour l’essentiel français « Notre consommation de produits n’est pas assez importante pour passer en direct chez les grands fournisseurs, notamment pour les matériaux ferrites. Nous passons donc par des revendeurs où les délais d’approvisionnements n’excèdent pas huit semaines » Et que cache l’acronyme BAC ? Tout simplement Bobinage Artisanal Charentais. Dans artisan il y a art et dans les productions Bac-Bobinage il y a l’art de la qualité.

Contact : BAC-BOBINAGE Marie-Thérèse MAURIN +33(0)5 45 83 64 65 ventes@bac-bobinage.fr www.bac-bobinage.com


PRINTER AOI

DISPENSER AOI

SPI

MOUNTER

YAMAHA FACTORY TOOLS

HYBRID PLACEMENT INTELLIGENT STORAGE

La solution TRUE TOTAL LINE de YAMAHA est la gamme industrielle de pointe sur le marché électronique pour le prototypage, haut mixage petit/moyen volume jusqu’aux multi productions grand volume ainsi qu’à l’ultra production de masse. Les solutions de YAMAHA INTELLIGENT FACTORY offrent la plus complète gamme de logiciels pour l’industrie 4.0. Chez YAMAHA INTELLIGENT FACTORY nous sommes focalisés sur la connexion 4M par la technologie numérique dans la fabrication électronique : MACHINE – MATERIAU – HUMAIN – MÉTHODE. Optimisez la productivité de la ligne et le rendement de l’usine avec 4 connexions M2M : Machine à Machine, Matériau à Machine, Méthode à Machine et Machine à Humain. CONTACTEZNOUS

Yamaha Motor Europe N.V. · Robotics Division · SMT Section Tel: +49-2131-2013 520 · info-ymeim@yamaha-motor.de · www.yamaha-motor-im.eu

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 37


DOSSIER > CYBERSECURITE

Comment protéger les systèmes de production contre les menaces de sécurité Si la connectivité accrue présente des avantages considérables pour les fabricants, elle accentue également le risque de cybersécurité pesant sur les systèmes de commande, comme l’explique Steve Ward, directeur de l’ingénierie appliquée dans la région EMEA chez Emerson. Alors que les cyberattaques continuent d’évoluer et deviennent de plus en plus difficiles à détecter et neutraliser, la modernisation des moyens de réponse doit être érigée au rang de priorité par les entreprises. L’adoption d’une approche de cybersécurité fondée sur les risques peut faciliter l’identification des vulnérabilités potentielles et la prise de décisions en fonction de la probabilité et de l’impact de chaque vulnérabilité. Voici quelques questions

courantes à se poser et différentes réponses pour traiter les risques lorsque l’on s’efforce de garder un temps d’avance sur les menaces émergentes tout en facilitant l’utilisation du numérique : Quels sont les moyens de surveiller le réseau et de détecter les menaces ? Plus il est facile de surveiller l’activité d’un réseau, plus le site de production peut réagir rapidement en cas de détection d’une attaque, et ainsi réduire son impact. Par conséquent, l’une des étapes les plus importantes pour protéger les systèmes de commande des automates et des contrôleurs programmables contre les menaces de sécurité survient avant même la détection. La surveillance des ports de communication du réseau facilite l’identification des protocoles, connexions et

La surveillance des ports de communication du réseau facilite l’identification des protocoles, connexions et communications inattendus. Si une activité inattendue sur un réseau ne constitue pas nécessairement une menace, elle doit toujours être considérée comme un signal d’alarme et faire l’objet d’une investigation....

Steve Ward Directeur de l’ingénierie appliquée dans la région EMEA Division Machine Automation Solutions d’Emerson

communications inattendus. Si une activité inattendue sur un réseau ne constitue pas nécessairement une menace, elle doit toujours être considérée comme un signal d’alarme et faire l’objet d’une investigation. La plupart des entreprises savent qu’elles doivent installer des logiciels antimalware sur leurs serveurs d’interfaces opérateur et de systèmes SCADA. Cependant, il est tout aussi essentiel d’installer ce type de logiciel sur chaque appareil se connectant à ces systèmes de commande (ordinateur portable, tablette, smartphone, etc.) ou susceptible de partager un réseau avec eux. En effet, un appareil auxiliaire compromis peut grandement faciliter l’accès aux données d’un système. Appliqué à l’ensemble d’un site, un logiciel anti-malware centralisé peut bloquer, détecter et supprimer les logiciels malveillants, ce

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106


qui renforce l’efficacité du processus de surveillance. Comment limiter les dommages provoqués par une faille ? Même en étant parfaitement préparé, des attaques et failles de sécurité peuvent survenir. Outre leur prévention, il faut donc aussi veiller à limiter les dégâts le cas échéant. Pour limiter les dommages sur un réseau, on peut notamment mettre en place une approche robuste, comportant des contrôles de sécurité à plusieurs niveaux indépendants, qui devront tous être déjoués pour compromettre l’ensemble du système. Une stratégie de cybersécurité adéquate, aux défenses renforcées, contribue à éviter les problèmes de sécurité et les fermetures d’usines. La segmentation des réseaux en zones logiques permet de neutraliser les menaces internes qui, bien que moins fréquentes, sont souvent les plus dévastatrices. Si sa mise en oeuvre et sa maintenance sont plus complexes que la segmentation traditionnelle, la création de zones distinctes, souvent appelée « segmentation avancée des réseaux », est considérée comme l’un des meilleurs moyens de protéger les systèmes de commande. Par ailleurs, les sites de production doivent au minimum garantir un déploiement sécurisé à l’aide d’un pare-feu et d’une segmentation pour bloquer le trafic entrant indésirable, et isoler les réseaux pour autoriser le transfert des données uniquement aux emplacements prévus. L’utilisation de pare-feux avancés est

une approche idéale pour renforcer cette capacité. Un autre moyen de limiter les effets d’une faille consiste à utiliser la redondance ou à prévoir des composants de secours, pour qu’un système puisse continuer à fonctionner en cas de panne matérielle ou de faille de sécurité. Enfin, l’un des principaux moyens de limiter l’impact d’une faille de sécurité consiste à mettre en place des processus et une stratégie de continuité ou de reprise des activités efficaces et fiables, pour qu’une faille puisse être traitée avant que ses effets ne se propagent et pour atténuer les menaces ultérieures. Quels sont les autres moyens de réduire la surface d’attaque des automates de production ? La désactivation des ports de communication et services inutilisés constitue une mesure simple et efficace dans ce domaine. Pour leurs systèmes d’automates et de contrôleurs programmables, les sites de production doivent faire appel à des fournisseurs possédant des certifications éprouvées comme Achilles, couvrant les exigences de sécurité technique de conception d’un système de commande. Les certifications permettent aux fournisseurs de démontrer officiellement la conformité de leur système de commande aux exigences de cybersécurité. La surveillance des communications de machine à machine est une autre mesure essentielle pour éviter les attaques. Toutes les communications doivent s’effectuer de manière sécurisée par le biais de

protocoles d’automatisation industrielle comme OPC Unified Architecture (OPC UA), qui offrent des fonctionnalités de sécurité robustes composées d’authentification, d’autorisation, de cryptage et d’intégrité des données. En surveillant les communications réseau, les ports récemment ouverts ou les protocoles utilisés peuvent alerter d’une menace potentielle. Quel est le meilleur moyen de gérer l’authentification des utilisateurs d’automates ? L’erreur humaine est souvent l’une des pires menaces pesant sur l’entreprise. Pour impulser un changement, il est important d’adopter des comportements adéquats et de sensibiliser les collaborateurs au sujet des mesures à prendre pour atténuer les risques. Par exemple, l’une des principales menaces de sécurité est liée au choix des mots de passe. Aujourd’hui encore, des expressions comme « motdepasse » ou « 123456 » font partie des mots de passe les plus courants. Dès lors, il est vital d’insister auprès des utilisateurs sur l’importance de choisir des mots de passe forts et de leur expliquer comment faire. Il faut par ailleurs mettre en place une authentification entre les applications clientes et le serveur pour que seuls les utilisateurs autorisés puissent accéder à ce dernier. Si votre système est compatible avec un tel degré de sécurité, l’authentification à plusieurs facteurs et le contrôle d’accès basé sur les rôles constituent les meilleures solutions.

Quel est le meilleur moyen d’isoler un réseau d’automates ? Le principal risque posé par les accès distants au réseau provient du fait qu’ils permettent aux pirates d’accéder en profondeur à l’entreprise depuis l’extérieur, et qu’une fois cet accès obtenu, il devient très difficile d’empêcher les arrêts imprévus, les pertes de contrôle et de données, etc. Les entreprises doivent aussi auditer leur réseau d’automates pour localiser tout vecteur d’accès obscur pouvant être exploité par un pirate, et surveiller régulièrement les points d’accès. Une entreprise peut mettre en place un système d’authentification à plusieurs facteurs, imposant à l’utilisateur de s’identifier à l’aide de deux ou trois méthodes différentes (des « facteurs ») pour pouvoir accéder à un appareil, une application ou une information. L’authentification à deux facteurs est la méthode la plus couramment utilisée dans ce domaine. Elle vérifie l’identité à l’aide de deux des différents facteurs suivants : une information connue de l’utilisateur (un mot de passe, par exemple), un élément en sa possession (une carte magnétique ou un jeton logiciel) ou l’une de ses caractéristiques physiques (empreinte digitale ou reconnaissance faciale).

Contact : Emerson Automation Solutions Jean Aley Cantarell +34 606 46 51 59 Jean.AleyCantarell@emerson.com www.emerson.com/ Industrial-Automation-Controls

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 39


DOSSIER > FABRICATION : BRASAGE

Du micro au méga : solutions de retouche automatisées pour les plus petits composants et les cartes XL

Par Yoerg NOLTE, product manager, ERSA GmbH

Mobilité électrique, automatisation, conduite autonome, 5G ou encore Industrie 4.0 sont les tendances actuelles qui imposent une numérisation poussée dans de nombreux domaines de la vie courante. Les systèmes et appareils pouvant traiter ses nouvelles technologies nécessitent des solutions électroniques innovantes et une puissance de calcul toujours plus grande. Pour les développeurs et les fabricants, cela signifie un grand potentiel et des carnets de commandes pleins. Dans le même temps, les défis de production se multiplient et le spectre des composants et des cartes devient chaque jour plus complexe. Il en va de même concernant la réparation des assemblages électroniques. De nouveaux concepts et des systèmes automatisés sont désormais nécessaires. En tant que spécialiste des équipements de production électronique, Ersa propose des systèmes de réparation professionnel depuis la fin des années 1990. A cette époque, lorsque le boitier BGA était encore un composant relativement nouveau,

1,0 mm sont utilisés. Un seul composant contient jusqu’à 12 100 billes de soudure.

absolument tout peut être réparé avec succès, quelque soit la taille et la nature des assemblages ... le concept de refusion sélective pour composants CMS a émergé en réparation. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, les BGA sont des composants indispensables dans une électronique nécessitant toujours plus de puissance. Devenus courants dans certains domaines, ils sont indispensables dans le domaine de l’électronique haute performance, et dans certains cas sont déjà remplacés par des conceptions plus modernes et plus économiques. Pour les applications 5G, des BGA de dimension 110 x 110 mm avec un pas de 0,6 mm à

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

De l’autre côté de l’échelle, nous trouvons les minuscules composants CMS passifs, toujours indispensables aujourd’hui. Des condensateurs 01005 ou des puces de dimension 0,4 x 0,2 mm sont désormais courants et des versions encore plus petites sont déjà utilisées. Le spectre des formes de composants entre ces valeurs limites est pratiquement continu. Dès lors, le défi en production électronique est de pouvoir traiter tous les types de composants et de disposer de concepts de réparation appropriés en cas de panne.

Les erreurs de soudure peuvent-elles être évitées ? Les experts de l’industrie le confirmeront, des disfonctionnements dans le processus de fabrication peuvent arriver à tout moment. Alors que l’ingénierie des systèmes et des procédés s’est complexifiée dans tous les domaines de fabrication au cours des dernières années, de nouveaux défis sont apparus régulièrement au cours de la même période. La miniaturisation continue des composants ou la complexité croissante des circuits ne sont que deux exemples. Une machine de sérigraphie, par exemple, est parfois

Système de réparation hybride Ersa HR600/3P permettant de traiter les composants 01005


Composants 01005 dans un feeder

Placement d’un condensateur 01005 avec le système Ersa HR600/3P

responsable de nombreux défauts sur les assemblages CMS. Ce n’est qu’avec des systèmes derniers cris, une technologie de pochoir sophistiquée (par exemple des pochoirs à étages) et une inspection 3D intégrée que les erreurs d’impression peuvent être détectées et corrigées en ligne. Cependant, des erreurs d’assemblage, l’utilisation de mauvais composants ou bien d’autres facteurs rendent l’objectif d’une production « zéro défaut » bien souvent utopique. Que faire en cas d’erreur ? Aujourd’hui, absolument tout peut être réparé avec succès, quelque soit la taille et la nature des assemblages. En conséquence, on peut s’attendre à ce que la qualité de brasage soit équivalente à celle d’une production en ligne classique. Le « Rework Guide for Electronic Assemblies » du ZVEI prouve que les processus de retouche peuvent

être effectués de manière fiable et répétable.  Les types de composants mentionnés précédemment peuvent être montés sur de très petits assemblages (par exemple des prothèses auditives) ou extrêmement volumineux (cartes serveur, modules 5G). Cela augmente également les exigences sur le processus de réparation. Avec les systèmes de réparation actuels, des assemblages allant jusqu’à 625 x 1250 mm (24 x 48 pouces) peuvent être traités. Le degré d’automatisation de ces systèmes garantit à la fois un haut niveau de fiabilité et de reproductibilité des réparations. Qu’il s’agisse d’un 01005 ou d’un grand BGA : les composants sont tout d’abord détectés et récupérés par le système de réparation, puis automatiquement alignés par traitement d’image, et enfin placés à la position cible avant d’être de nouveau brasés.

Dépose de crème à braser pour les composants 01005

L’Ersa HR 600/3P dispose de buses très fines et d’un feeder à bande pour le traitement des composants les plus petits. À l’aide du processus de transfert par trempage, il est même possible de déposer de la crème à braser sur une empreinte de composant 01005. Dans ce cas précis, une aiguille est utilisée pour transférer la crème à braser d’un réservoir vers l’empreinte. Il en va de même avec les grands BGA et LGA, les connexions sont identifiées de manière entièrement automatique. À l’aide de la station Dip & Print, les connexions sont automatiquement immergées dans du flux ou sérigraphiées avec de la crème à braser (à l’aide d’un stencil approprié). De par leurs tailles et leurs poids, les gros composants peuvent nécessiter à la fois une tête de chauffe plus

grande et une force d’extraction élevée lors du dessoudage. L’HR600XL possède pour se faire un système d’aspiration très puissant avec de grandes buses ou des buses doubles. A fortiori lorsque que l’on traite de très grands circuits imprimés, une chauffe homogène de l’ensemble est primordiale : en raison du coefficient de dilatation thermique des matériaux impliqués, les grandes cartes ont tendance à se déformer pendant la chauffe. Une technologie de chauffe intelligente garantit une chauffe homogène avec une distorsion minimale : le chauffage inférieur IR Matrix de l’HR600XL peut amener le PCB à la température requise grâce à 25 éléments chauffants pilotables individuellement. Par exemple, les bords d’une carte peuvent être chauffés à une tempé-

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 41


DOSSIER > FABRICATION : BRASAGE

Chauffage inférieur Matrix de l’HR600XL avec zone périphérique plus chaude (à gauche) et chauffage inférieur Matrix de l’HR600XL avec point froid (droite) Pour les cartes XL - avec l’Ersa HR600XL, les PCB jusqu’à une taille de 625 x 1250 mm et les BGA de 120 x 150 mm peuvent être traités automatiquement

rature plus élevée que son centre, ou des zones individuelles peuvent être chauffées à une température plus basse que d’autres (point froid). Différents supports intégrés dans le châssis permettant d’accueillir les cartes assurent le maintien de ces dernières pendant

la chauffe et empêchent la flexion. Dans un profil de soudage asservi en boucle fermée, les éléments chauffants des systèmes Ersa suivent la température mesurée par capteur sur la carte, garantissant ainsi des résultats

Station Dip & Print sur l’HR600XL - pour fluxage par trempage des BGA

42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

reproductibles. Grace à une caméra périphérique permettant de visualiser en temps réel le processus de refusion, l’utilisateur a une vue claire du joint de soudure, conservant ainsi toujours une vue d’ensemble du processus. Ersa bénéficie d’une expertise sans pareil dans le domaine du brasage en ligne, et la met au profit de

ses solutions de réparation

pour traiter des ensembles de 01005 à 625 x 1.250 mm !


Brasage sélectif ? Ersa ! Leader mondial. Techniquement optimal. Concept modulaire. Toujours approprié.

La tête de chauffe XL de l’Ersa HR600XL convient aux composants de taille jusqu’à 150 x 120 mm

Quand il s‘agit de brasage sélectif, ERSA répond toujours présent avec des solutions adaptées à vos exigences, tant par des équipements en ligne VERSAFLOW intégrant un module unique VERSAFLEX jusqu‘ à des solutions intelligentes en îlots.

Vue de dessus - le HR600XL peut traiter des circuits imprimés de dimensions impressionnantes

VERSAFLOW 3 & 4 Machines de brasage sélectif en ligne, de concept modulaire, pour les plus grandes exigences de capacité et flexibilité.

ECOSELECT 1 & 4 Équipements de brasage sélectif pour une production en îlot ou en ligne avec un rapport prix/performance optimal

SMARTFLOW 2020 Machine de brasage sélectif compacte, sans compromis, très smart.

ERSA Cyril DESCOMBAZ Responsable commercial Outillage, Systèmes d’Inspection & de Réparation +33(0)6 31 83 38 10 cyril.descombaz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

ECOCELL Machine de brasage sélectif en- ou hors ligne, très flexible et de grande capacité.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 43


DOSSIER > AUTOMATISATION

Sur la voie de l’automatisation robotique des processus : commencer petit tout en anticipant l’avenir L’introduction de l’automatisation robotique dans un flux de travail déjà bien établi peut sembler compliquée et coûteuse. Grâce aux dernières technologies modulaires et aux outils de configuration intuitifs, les entreprises peuvent pourtant en récolter les fruits rapidement et simplement, en faisant évoluer leurs systèmes au fur et à mesure. Les processus industriels reposent de plus en plus sur l’automatisation pour atteindre leurs objectifs de productivité et assurer à la fois une qualité de production régulière et un rendement soutenu. Un processus peut être intégralement automatisé, de bout en bout, sans aucune intervention humaine, ou bien partiellement automatisé en prenant le meilleur des machines et des hommes. Imaginons que les hommes et les machines coopèrent au sein d’un même espace : nombre de nos contemporains vont imaginer une multitude de robots collaboratifs multiarticulés (« cobots ») programmés pour effectuer les tâches les plus répétitives ou physiques tandis que les

Les premiers pas dans l’automatisation robotique des processus peuvent se faire facilement et sans interruption de la production s’ils sont réfléchis, par exemple en remplaçant des convoyeurs rigides ou de grandes tables tournantes par des robots linéaires programmables...

hommes feront preuve de dextérité ou de créativité pour optimiser le proces-

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

sus. Mais l’introduction des cobots dans une usine requiert une optimisation significative des processus et une réorganisation physique de l’espace de travail. Le premier niveau d’automatisation robotique des processus De nombreuses lignes de production sont opérées par des hommes, qui effectuent diverses tâches sur des cartes apportées par un convoyeur.

Photo 1. Des robots linéaires peuvent être introduits sans perturber les flux de travail établis.

On pourrait penser qu’en augmentant la vitesse de convoyage, les pièces transitent plus rapidement et la productivité s’améliore. Mais ce n’est pas toujours le cas. Même si les opérateurs parviennent à suivre le rythme plus soutenu du convoyage, les problèmes se produisent en fin de ligne, où les cartes arrivent à une vitesse supérieure et peuvent subir des dommages (empilements,

chutes, etc.). La productivité s’en trouve alors réduite malgré l’accélération des convoyeurs. La technologie robotique permet d’éviter ce problème. Les robots linéaires sont capables de remplacer les convoyeurs traditionnels et sont faciles à programmer d’un point de départ à un point d’arrivée définis numériquement, sans qu’une butée mécanique ne soit nécessaire. Les accélérations et décélérations se produisent en douceur et à des distances prédéfinies, d’où une vitesse de transit supérieure. Plusieurs modules peuvent fonctionner indépendamment les uns des autres sur la même ligne de production, en remplacement d’un convoyeur standard, dont la vitesse est fixe. Cette flexibilité permet d’optimiser la vitesse de transport à différents points de la ligne en fonction des exigences de chaque processus, pour équilibrer le flux de travail. En outre, la possibilité d’aller en avant et en arrière ouvre de nouvelles opportunités pour atteindre une efficacité maximale. Yamaha a permis à plusieurs clients de profiter de tels avantages en intégrant son module de convoyage linéaire robo-


tique LCM200 (Photo 2) sur les lignes de production. Ce modèle est rapide, efficace, mais aussi moins exigeant en termes de réorganisation des flux de travail que la mise en place de cobots articulés à plusieurs axes.

Photo 2. Ce module linéaire remplace les convoyeurs traditionnels et comporte les avantages des robots : vitesse et souplesse.

Ce robot linéaire modulaire ouvre la voie à l’automatisation robotique des processus, qui va du simple remplacement d’un convoyeur ou d’une table tournante à l’automatisation complète des processus dans une cellule d’assemblage robotique dédiée. Pour créer des flux de process complexes, automatisés par des robots, pour la fabrication de produits de petite taille, comme des enceintes ou des modules automobiles composés de divers composants, les intégrateurs de solutions doivent souvent recourir à des robots de plusieurs types pour réaliser chacun des gestes d’assemblage en limitant l’empreinte au sol. C’est pour les y aider que Yamaha propose une gamme unique et complète regroupant l’ensemble des robots industriels les plus couramment utilisés, du LCM200 modulaire aux robots cartésiens et SCARA, en passant par d’autres modèles à axe unique.

Grâce à eux, les intégrateurs de solutions disposent de toutes les options dont ils ont besoin pour créer un flux de travail efficace, y compris lorsque la surface de travail est restreinte, tout en tenant compte de considérations importantes comme l’entretien, la programmation et la facilité d’utilisation. L’évolution vers un gain de place supérieur La gamme de robots de Yamaha contribue largement à économiser de l’espace, en particulier les robots SCARA orbitaux montés au plafond de la série YK-TW, qui permettent un mouvement par le dessous, quand leur pointe passe sous l’unité principale (Schéma 3). Réussir à rendre les processus plus compacts est un avantage non négligeable, notamment pour les équipementiers qui veulent relocaliser ou reprendre à leur compte des processus auparavant externalisés. Même si les changements économiques mondiaux indiquent que la tendance est à la relocalisation, peu d’usines locales disposent de biens immobiliers suffisants pour héberger de nouveaux processus. Lorsque chaque mètre carré compte, les robots SCARA orbitaux ont montré qu’ils sont capables de fonctionner dans des espaces particulièrement exigus. Avec une longueur de bras de 350 mm et une charge utile de 5 kg, la largeur d’installation peut se réduire à seulement 492 mm. Les principaux atouts des robots SCARA sont la vitesse à laquelle ils récupèrent et déplacent les cartes ou systèmes et leur capacité à réaliser des assemblages comme le vissage

et la dépose d’adhésifs, Schéma 3. Les robots montés au plafond à mouvement par le dessous utilisent l’espace disponible très efficacement.

de joints ou d’autres matériaux d’interface thermique. La dimension du bras des robots SCARA oscille entre 120 mm pour une charge utile de 1 kg, et 1 200 mm pour les modèles capables de soulever jusqu’à 50 kg. La famille YK-XG de Yamaha propose des entraînements sans courroie et sans entretien qui permettent un mouvement haute vitesse et haute précision sur quatre axes. Par ailleurs, le moment d’inertie est optimisé de façon à permettre une rotation rapide des objets lourds, contrairement aux machines conventionnelles qui doivent réduire leur vitesse et dont le temps de cycle est plus

long. Forte de sa longue expérience et de son ancrage dans le secteur des robots industriels destinés à l’automatisation de l’assemblage de gros volumes de composants moto dans les années 1970, Yamaha a mis au point ses robots hautement sophistiqués et les a dotés de fonctions innovantes telles que le TRANSERVO, qui permet aux moteurs pasà-pas d’allier haute vitesse et couple élevé. Parmi les autres caractéristiques fortement appréciées des intégrateurs pour simplifier la conception de solutions, citons la lubrification à faible maintenance, l’efficacité des barrières anti-pollution, les pièces mécaniques innovantes haute rigidité qui offrent une meilleure précision, y compris en cas de

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 45


DOSSIER > AUTOMATISATION forte pression, ou encore l’utilisation généralisée des résolveurs de position, plus robustes et plus fiables que les détecteurs optiques de position traditionnels. Grâce aux différents systèmes de contrôle mis à leur disposition, les intégrateurs peuvent configurer une solution abordable pour répondre aux principaux défis d’automatisation, tout en laissant la porte ouverte à de futures évolutions et adaptations. Équipés d’unités de contrôle simples pour le positionnement et l’entraînement, les robots à axe unique peuvent être facilement commandés à l’aide des points de coordonnées ou de l’entrée de trains d’impulsion de manière à limiter la programmation. D’autre part, les contrôleurs à plusieurs axes peuvent servir à diriger simultanément un ou plusieurs robots à simple ou double accès. Il est possible de lier jusqu’à quatre robots à 4 axes en configuration maître/esclave pour gérer jusqu’à 16 axes et renforcer le contrôle dans un programme écrit en langage robotique Yamaha, qui est une extension du langage BASIC de programmation. Une évolution en toute confiance La réussite d’un premier pro-

jet d’automatisation incite souvent les opérateurs à vouloir faire évoluer ou renforcer leurs systèmes pour gagner en productivité et en qualité de fin de ligne. L’introduction de la vision automatisée fait partie des évolutions courantes, même si cette technologie nécessite des compétences précises et des processus de configuration traditionnels qui peuvent s’avérer compliqués et chronophages. L’établissement de communications entre le système de vision, le robot et les autres sous-systèmes, notamment de suivi, figure parmi les obstacles les plus fréquemment rencontrés, avec le calibrage du système de vision et l’enregistrement précis des données relatives aux produits fabriqués. C’est pour faciliter la vision robotique que Yamaha a créé son système RCXiVY2+. Dans les systèmes robotiques traditionnels de vision, les caméras sont connectées à un processeur de vision dédié, qui communique ensuite avec le contrôleur principal via une liaison de données en série. Avec le RCXiVY2+, le contrôle de l’éclairage et le traitement des images et des données de suivi du convoyeur sont effectués par le programme du robot

en utilisant des instructions de vision dédiées créées par Yamaha et ajoutées au jeu d’instructions BASIC étendu. Ce jeu d’instructions de vision simplifie la recherche et le suivi des composants, d’où une réduction de moitié du temps de recherche. Une recherche plus rapide permet alors une meilleure détection des pièces à une vitesse de convoyage supérieure, d’où une prise améliorée et un temps de cycle raccourci. Le matériel comprenant une carte de vision dotée d’une interface de caméra GigE, une carte de contrôle de l’éclairage et une carte de suivi, toutes faciles à installer directement dans le contrôleur de robot à axes multiples de la série RCX3, de nombreux problèmes d’intégration sont évités et la compatibilité avec les périphériques est assurée. Dans la mesure où la vision est gérée à partir du programme du robot, il n’est pas nécessaire de créer une routine de conversion des coordonnées. En outre, le système intégré de Yamaha affiche des performances supérieures en supprimant les retards caractéristiques des systèmes de vision conventionnels, où les données de la caméra doivent passer par un processeur de vision séparé avant d’arriver

Schéma 4. Le RCXiVY2+ aide les utilisateurs à être plus productifs, plus vite

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

au contrôleur de robot. Pour accélérer l’installation du système, un processus de calibrage simple facilité par un assistant aide à aligner rapidement les coordonnées des caméras et un outil graphique réduit l’enregistrement des cartes fabriquées à seulement trois étapes : la capture d’images, le paramétrage du contour et l’enregistrement de la position de détection. Finalement, le temps de configuration est raccourci de 80 % par rapport à un système machine-vision conventionnel (Schéma 4). Lorsqu’il entre en action, un moteur puissant recherche les contours de l’image et améliore la détection des pièces. Le système peut détecter les vis et les rondelles qui fixent les pièces, des articles dans un emballage ou sur une carte de circuit imprimé, vérifier les trous percés et compter des objets comme des bouteilles sur une palette ou des composants électroniques. La sortie DVI-I de la caméra permet aux utilisateurs d’analyser les résultats de recherche à tout moment et d’enregistrer jusqu’à 254 pièces personnalisées supplémentaires à détecter automatiquement. Les caméras du RCXiVY2+ peuvent être montées en position fixe au-dessus et/ou


en dessous ou sur le robot lui-même. Lorsqu’elles sont montées sur le robot, les coordonnées sont ajustées automatiquement pour corriger les effets du mouvement. Le système RCXiVY2+ suit par ailleurs une nouvelle approche en matière de traitement de l’image appelée « détection des regroupements de pixels », qui permet de reconnaître des objets de forme irrégulière jusqu’à 10 fois plus vite qu’avec les méthodes traditionnelles de détection des contours. Cette approche améliore la prise, la reconnaissance de présence et le comptage à haute vitesse de pièces multiples et est particulièrement efficace lorsque les objets ont une forme irrégulière, comme les denrées alimentaires et les vêtements, ce qui élargit le champ d’application de la vision robotique. Enfin, le système peut également reconnaître les pièces qui se chevauchent et les exclure de la cible de recherche.

tion s’ils sont réfléchis, par exemple en remplaçant des convoyeurs rigides ou de grandes tables tournantes par des robots linéaires programmables. Au fil du temps, l’automatisation pourra s’étendre à d’autres processus et à de nouvelles lignes de production et des machines de vision pourront être ajoutées en complément, pour un retour sur investissement supérieur.

Conclusion Les processus d’assemblage manuels traditionnels, même assistés par quelques automates simples comme les convoyeurs motorisés, offrent peu de marge de manœuvre pour améliorer la productivité. Les approches traditionnelles visant à améliorer le temps de cycle ont parfois l’effet inverse, tandis que l’ajout de nouveaux employés et de lignes de production supplémentaires fait grimper les coûts de fonctionnement et nécessite plus d’espace. YAMAHA MOTOR Les premiers pas dans Oumayma GRAD l’automatisation robotique +49-2131-2013538 des processus peuvent oumayma.grad@yamaha-motor.de se faire facilement et sans www.yamaha-motor-im.de interruption de la produc-

LA NOUVELLE GÉNÉRATION DES MACHINES DE SÉRIGRAPHIE Les machines de sérigraphie de la gamme VERSAPRINT 2 convainquent par « les options sur demande », la flexibilité, l’écran tactile intuitif, le concept opérationnel et un design clair.

VERSAPRINT 2 ELITE plus Machine de base avec inspection. Evolutive avec toutes les options disponibles incluant la caméra 2D et 3D.

VERSAPRINT 2 PRO 2 Equipée avec la caméra LIST 2D. Adaptée pour des produits à fortes exigences d’inspection.

VERSAPRINT 2 ULTRA3 Equipée avec la nouvelle caméra LIST 3D. Réalise la sérigraphie et la SPI 3D en même temps.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 47


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE ALTRICS

Notre Excellence, Votre Succès Le groupe Altrics vous accompagne dans la réalisation de vos produits pour le prototypage, l’industrialisation, l’AMDEC, la pérennité des approvisionnements, la production de masse, la gestion du cycle de vie de bout en bout en coût compétitif et la sécurisation industrielle. Un de nos avantages concurrentiels est la sécurisation industrielle de réalisation de vos cartes CMS avec nos moyens de production « full identique » sur nos deux sites de fabrication au Portugal et en Tunisie. En cas de confinement diligenté par un gouvernement, nous vous garantissons la continuité des services que vous nous avez commandé en France pour nos site portugais et tunisiens. Nos équipes en France sont à votre écoute pour la réalisation : • de vos prototypes câblés avec www.proto-electronics.com en délai rapide de 5 jours et devis en moins de 10 minutes en live. • de vos petites séries de cartes électroniques câblées avec www.petiteserieelectronique.com en délai rapide de 4 à 6 semaines. 

AQLE

TEMOIGNAGE - «Quand la force et l’agilité d’une collaboration industrielle de proximité font toute la différence... en cas de crise» ou «Pourquoi il est stratégique pour un pays de préserver et développer l’outil industriel sur son sol». Au départ > AQLE est contacté par deux collectifs pour la fabrication d’un pousse-seringue à destination des hôpitaux dans le cadre de la 1ère vague de COVID-19 > Au final - Un seul projet, et une partition jouée à quatre mains... Printemps 2020 - Chacun avec son projet propre, les deux collectifs – ELECTROLAB et CETIM – se saisissent d’une problématique commune : mettre à disposition, dans les plus brefs délais, d’un matériel médical faisant défaut aux hôpitaux français. Plus précisément, combler une grave pénurie de pousse

• De vos produits pour la production de masse avec www.altrics.com en coûts maîtrisés sur nos différents sites de production en France, Portugal et Tunisie. Nous nous engageons à vous accompagner à chaque étape de votre production pour vous garantir une qualité de service. Nous mettons à votre disposition nos équipes d’ingénierie en France et de production qualifiées sur nos différents sites avec des équipements « update » de capacités et de pointe technologiquement pour assembler tous les nouveaux composants du marché. Notre expérience en tant que EMS exclusif « Electronique Manufacturing Services » vous apporte les meilleurs services de fabrication électronique en prototypage, en petite série et en masse production pour vos cartes électroniques câblées et produits complets. Nous vous fournissons une solution complète de l’approvisionnement à l’expédition. A propos du groupe Altrics : Certifiée ISO9001, ISO 14001, CSA, UL et avec des productions certifiées NF et ATEX et fin d’année le passage ISO 13485, l’ensemble du groupe avec seringue, matériel qui fait défaut dans les services de réanimation en France. Damien ASSELIN, président d’AQLE, organise une rencontre en ligne entre les deux collectifs et son confrère et partenaire sur les marchés médicaux, Eric BURNOTTE, dirigeant d’ALLIANSYS. Dès lors, les quatre acteurs décident d’unir leurs compétences au service du projet le plus avancé, celui d’ELECTROLAB, porté par des interlocuteurs et professionnels de santé de l’hôpital Lariboisière. Novembre 2020 - La suite de l’aventure collaborative ou quand SOLIDARITÉ rime avec RELANCE... 5 mois après la décision du collectif de concevoir et réaliser un produit unique en réponse aux besoins des hôpitaux et à l’issue de la phase de certification menée allegro con brio, les pousse-

48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

650 collaborateurs travaillent avec pour seul objectif «la satisfaction totale client».

Contact : ALTRICS Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com www.altrics.com seringues made in France pourraient bien être fabriqués dans l’Oise, à SaintJust en Chaussée, chez AQLE. Une perspective de regain d’activité appréciable dans cette période mouvementée.

Contact : AQL ELECTRONIQUE Frédérique DANNE +33(0)3 44 19 29 39 f.danne@aqle.fr www.aqle.fr


En partenariat avec

Le salon de l’innovation et des solutions électroniques

CRÉDIT PHOTO : ISTOCK / FOTOLIA - Rowena Braids Stock

Vos prochains rendez-vous

7 SALONS NATIONAUX

EN RÉGIONS 4 SALONS

DOUAI

TOULOUSE

26>28 JANVIER 2021

01>03 JUIN 2021

Pôle Sous-traitance & Pôle Machine-outil & robotique

Pôle Sous-traitance

COLMAR

ANGERS

ROUEN

15>17 JUIN 2021

12>14 OCTOBRE 2021

25>27 JANVIER 2022

Pôle Sous-traitance

Pôle Sous-traitance

Pôle Sous-traitance

GRENOBLE

AVIGNON

08>10 FÉVRIER 2022

27>29 SEPTEMBRE 2022

Pôle Sous-traitance

Pôle Sous-traitance

PLUS D’INFOS SUR www.sepem-industries.com www.forum-electronique.com

EN COMMUNS

SALON DES SERVICES, ÉQUIPEMENTS, PROCESS ET MAINTENANCE

LES SOLUTIONS À TOUS VOS BESOINS : PRODUCTION, MAINTENANCE, SÉCURITÉ, ENVIRONNEMENT...

LOCATION DE FICHIERS INDUSTRIELS MULTI-REQUÊTES

DATA

75 000 sites de production / 150 000 mails directs

WWW.SEPEM-DATA.COM

SALON PERMANENT

DES MILLIERS D’ÉQUIPEMENTS ET DE SERVICES 24H/7J WWW.SEPEM-PERMANENT.COM

www.forum-electronique.com - contact.forumdelelectronique@gl-events.com I www.sepem-industries.com - contact.sepem@gl-events.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 49


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE OSE

Fabricant de cartes et d’ensembles électroniques depuis plus de 35 ans, situé à Corps en Isère.  Potential Entreprise to Real Leader (PERL) et industrie 4.0 de la Région AURA. Pourquoi nous choisir comme PARTENAIRE La crise sanitaire met en évidence toutes les dépendances de la France vis-à-vis de l’Asie en particulier. Notre pays va devoir se réindustrialiser et se doter des équipements technologiques indispensables pour la santé et la sécurité des citoyens. Dans ce futur contexte économique, les atouts d’OSE ne manquent pas. L’entreprise a toutes les capacités, du fait de son haut niveau technologique, pour apporter sa contribution à la reconstruction technologique du pays. Nous sommes un E.M.S (Electronic Manufacturing Services), leader incontournable en régional “Auvergne

SODALEC

a reçu la reconnaissance «Authorized Microchip Design Partner» Depuis sa création, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO 9001, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet. SODALEC possède aussi en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Avec le service commercial, il aide le client à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

Rhône Alpes” de la fabrication “Made in France” sur les marchés de moyennes et grandes séries. Cette période nous permet d’imaginer l’avenir avec la mise en place de nouveaux équipements AOI 3D VIT et AOI 3D PEMTRON. Préparons ensemble notre industrie de demain. Notre implantation au cœur du Dauphiné, idéalement située entre Grenoble et Gap, nous permet une connexion rapide avec les régions AURA et PACA. Cet environnement de montagne se prête parfaitement au développement de l’industrie électronique. OSE vend directement ses services et ses savoir-faire à des donneurs d’ordres localisés principalement en France dont les métiers sont la conception de produits électroniques et la commercialisation en France et à l’international.

En 2017, SODALEC a reçu de la DGE un agrément Crédit d’Impôt Innovation (CII) au titre des années 2017 à 2021. Si un tel agrément peut profiter financièrement à ses clients sous certaines conditions d’éligibilités, il témoigne surtout des capacités d’innovation de SODALEC, tout comme la reconnaissance d’ « Authorized Microchip Design Partner », par le fabricant mondial de semi-conducteurs.

Mais SODALEC propose aussi de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble. SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une

50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : OSE Bertrand SAVOIR +33(0)6 26 62 49 57 b.savoir@ose.fr www.ose.fr

ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et opérateurs de production spécialisés. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect de la qualité et des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter !

Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55 francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr


DELTA SERVICE PRODUCTION A vos côtés pendant la crise sanitaire COVID 19.

Située à Castries à proximité de Montpellier (34), la société s’est dotée d’équipements high-tech permettant : • tous types d’assemblages : manuels, traditionnels, CMS • l’expertise de vos cartes aux rayons X • le Rework de vos composants même les plus petits et les plus délicats : Bga, μBga et QFN • le câblage filaire, l’intégration et les tests fonctionnels de vos cartes et appareils. DSP propose aussi un service rapide et efficace pour du prototypage à délai très court de 2 à 5 jours ouvrés.

ACEA

De belles perspectives d’évolution chez ACEA pour les années à venir. D’importants nouveaux marchés gagnés en cette période compliquée de crise sanitaire permettent à ACEA d’envisager un avenir radieux. Afin d’accompagner cette progression de nombreux investissements techniques et humains sont prévus, notamment dans les domaines suivants : - une nouvelle ligne complète de tropicalisation - un robot de brasure automatique - un équipement de réparation type PDR - une nouvelle ligne complète de résinage - un nouveau four de refusion Nous nous sommes fixés pour objectif d’installer l’ensemble de ces équipements fin d’année 2020, début d’année 2021. ACEA a également le plaisir de vous annoncer une campagne massive de recrutement. 15 à 20 personnes seront recrutées courant de l’année 2021. En ces temps difficiles, nous sommes très fiers de nos collaborateurs et nos clients, qui vivent malgré cette contrainte sanitaire depuis de longs mois, dans une dynamique très encourageante.

Forte de ses années d’expertise et de son professionnalisme, la société DSP travaille essentiellement avec des acteurs dans le secteur des équipements médicaux, du nucléaire, de l’industriel et du pétrole. Son réseau de fournisseurs fiables allié à la rigueur de ses employés avec plus de 30 ans d’expérience, permettent à la société d’obtenir un niveau de qualité irréprochable sur l’ensemble des produits fabriqués. Les certifications ISO 9001 : 2015 et ISO 13485 : 2016 ont été maintenues. Malgré le contexte sanitaire et économique particulier, nous avons maintenu notre production à plein régime et sommes fiers de voir notre évolution continuer avec de nouveaux projets et investissements.

Contact : DELTA SERVICE PRODUCTION Franck COSCUJUELA +33(0)4 67 22 22 24 contact@deltaserviceproduction.com www.deltaserviceproduction.com

Les postes à pouvoir sont : - conducteur de lignes automatisées - technicien en programmation d’équipements  -technicien SAV en électronique - technicien service Qualité - assistant Technico-Commercial - divers postes d’opérateurs de production (préparation, montage, assemblage) Venez rejoindre l’équipe dynamique d’ACEA. Nous restons également mobilisés et à l’écoute afin de répondre au mieux aux projets de nos clients et prospects. Les domaines d’activités d’ACEA sont très variés :  • le ferroviaire, • le médical, • l’industrie, • les télécommunications, • l’automobile, • la sécurité. N’hésitez pas à nous solliciter, nos équipes sauront répondre à votre besoin en intégrant vos exigences. Quelques chiffres : - Chiffre d’affaires : 10 ME - Effectifs : 69 personnes - Surface de production : 3 000 m² - Certification iso 9001 version 2015 - Certification iso 13485 version 2016 - Certification UL produits

Contact : ACEA Nathalie WALLART +33(0)6 08 54 64 80 n.wallart@acea-ems.com www.acea-ems.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 51


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE SYNERGY SCOP

Vos produits électroniques Made in Bordeaux. La sous-traitance française est toujours d’actualité. Chez SYNERGY, nous fabriquons vos cartes électroniques et autres produits finis au sein de notre usine de PESSAC depuis bientôt 40 ans. En 2015, la société a pris un nouveau tournant en passant du statut associatif au statut de société coopérative et participative (SCOP) où l’état d’esprit et la volonté de chacun mène à la réussite de l’organisation. Ce statut motive l’ensemble de nos équipes à se battre au quotidien pour être le plus compétitif tout en conservant les valeurs historiques de la société. SYNERGY déploie une mission sociale et emploie majoritairement des personnes en situation de handicap. Notre structure nous permet d’offrir un panel complet de services pour répondre au mieux à vos besoins. SYNERGY SCOP vous accompagne du lancement de vos prototypes à la fabrication en série. Nos équipes assurent l’optimisation de la phase d’industrialisation comme celle de la fabrication des cartes électroniques. Notre savoir-faire, porté par une équipe expérimentée et très engagée (car majoritairement composée d’associés) vous permet de nous confier la réalisation complète de votre produit en toute confiance. Zoom sur nos moyens : Notre service prototype compte aujourd’hui 4 personnes. Il fonctionne indépendamment du circuit classique afin de répondre au plus vite à vos cotations mais également à vos demandes de délais de production. Les moyens technologiques mis à disposition permettent de pouvoir répondre à tous types de demande tout en respectant les normes IPC en vigueur pour un rendu de qualité. Nous avons la capacité d’accompagner nos clients et suivre les projets pour un passage en production série. En parallèle notre parc machine CMS est composé de 3 lignes de production où l’amplitude quotidienne est d’environ 15 heures. La ligne sert un processus rythmé par des machines industrielles automatisées. Nos moyens techniques sont également présents sur la partie traversant. Une équipe complète de câbleurs, ainsi que des moyens

techniques nous permettent d’offrir un panel élargi de moyens sur la partie des cartes électroniques. Notre équipe de câbleurs filaire est en mesure de confectionner toutes préparations filaires pour composer l’assemblage des produits finis. Nous sommes également en capacité de proposer un assemblage complet des produits incluant les tests finaux et packaging de livraison, tous nos contrôles sont réalisés par nos contrôleurs qualifiés IPC-A610. Un service industrialisation améliore la maitrise des processus et accompagne équipes et clients sur le cycle de vie des produits aussi bien sur les aspects techniques que commerciaux. En parallèle des activités industrielles, SYNERGY SCOP propose également des prestations multitechniques pour de grands comptes, notamment Orange (activités de jarretièrage, maintenance des sous répartiteurs, etc…) ; Dalkia ou encore Le Crédit Agricole, nos équipes nomades interviennent tous les jours sur les 12 départements que compte la Nouvelle Aquitaine selon un planning d’intervention ou bien à la demande. Nous disposons également d’un service de sous-traitance administrative qui a compétence pour intervenir sur des prestations administratives variées (support administratif ressources humaines, relance règlements clients, achats, approvisionnements, gestion des accusés de réception, des litiges réception et facturation mais aussi en comptabilité fournisseurs et clients, numérisation, etc). Commentaire d’Eric Soumaille (PDG) : Les 5 dernières années ont été marquées par un fort investissement en

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

matériel de production, adossé au réaménagement global de l’intégralité des surfaces de production ainsi que leur agrandissement afin de faire face à notre forte croissance (chiffre d’affaires doublé en 5 ans) en environnement conforme aux normes ESD. Impliqué dans le programme Usine du Futur et adepte de l’approche LEAN, la société a su évoluer pour devenir agile et flexible tout en maitrisant sa croissance à deux chiffres. Le résultat ne s’est pas fait attendre puisque 5 années après la transformation juridique sous forme de SA SCOP, l’entreprise a atteint un bon niveau de performance économique et sociale ; la confiance a été la matière première qui a permis au groupe de fonctionner en transparence de façon démocratique, ce qui a permis de libérer les énergies, de changer l’état d’esprit et de partager le projet d’entreprise. Dotée d’une structure financière saine et solide, SYNERGY se montre résiliente, à la hauteur des nouveaux enjeux imposés par la crise du Covid-19 tout en conservant la sérénité nécessaire afin de poursuivre son développement, de pouvoir repartir sur de bonnes bases et d’être à l’écoute du marché et des opportunités qui pourront se présenter.

Contact : SYNERGY SCOP Eric SOUMAILLE +33(0)5 57 26 41 40 eric.soumaille@synergy-scop.fr www.synergy-scop.fr


ADTP

La fusion entre l’économie solidaire et la performance industrielle. En Haute-Savoie depuis plus de soixante ans, ADTP évolue dans un écosystème innovant pour développer une industrie plus intelligente et plus responsable. ADTP est une association loi 1901 de 600 personnes réparties sur 5 sites en Haute-Savoie. Elle a réussi le pari de faire la fusion entre l’économie solidaire et la performance industrielle depuis plus de soixante ans. ADTP évolue dans un écosystème innovant pour développer une industrie plus intelligente et plus responsable. Sur son site d’Annemasse, les compétences et services d’ADTP sont axés sur l’industrialisation, la fabrication et l’intégration des cartes et ensembles électroniques pour les marchés suivants : la mesure, la sécurité, les technologies embarquées et objets connectés, l’énergie et le secteur du transport. Nous pouvons fournir de nombreux types de cartes en CMS et en soudure des composants traversants. La production de nos cartes électroniques s’accompagne également de : • l’industrialisation/optimisation de la performance des cartes, • prototypage et fabrication en petite, moyenne série, • résinage,

• l’intégration et programmation d’ensembles et de sous-ensembles. Croissance en ligne de production : Notre ambition : assurer une réactivité et une performance qualité digne de l’excellence industrielle grâce à nos projets d’amélioration continue en lien avec l’industrie du futur et nos investissements à la pointe de la technologie. Liée à la miniaturisation de nouveaux composants (boitiers BGA, LGA, QFN, DFN) dont les objets connectés et IOT sont consommateurs, notre système de traçabilité, notre système de stockage sous contrôle de température et d’hydrométrie, l’inspection par microscope électronique haute résolution et par AOI permet d’assurer un niveau de qualité performant. Au-delà de notre positionnement de sous-traitant, nous avons pour objectif d’accompagner les bureaux d’études pour optimiser la fabricabilité des systèmes développés. L’intégration d’une deuxième ligne CMS apporte plus de réactivité dans le prototypage et garantie pérennité et croissance pour les fabrications en série. Mise en service de notre atelier de prototypage :  Notre ambition : lever les verrous technologiques et développer des projets électroniques innovants pour les clients grâce au dynamisme de notre bureau d’étude et son service de prototypage à la pointe de la technologie.

partenaires des secteurs publics et privés dans la création et le développement de produits novateurs, en particulier dans la maturation et l’intégration de technologies avancées en électronique appliquée. Ce bureau d’études en lien avec les centres de recherche FrancoSuisse propose aux start-ups, PME/ PMI, grands groupes et laboratoires de recherche, des services de développement, de mise à disposition de matériel, de prototypage et de fabrication petite série. Notre offre de prototypage ciblée produits électroniques et/ou mécatroniques s’étend de l’étude microélectronique sur silicium à la réalisation de fonctions électroniques intégrées. Notre expérience en production nous permet de prendre en compte les contraintes d’industrialisation dès la conception en passant par une démonstration de faisabilité (POC). Notre laboratoire équipé de matériels performants nous permet de concevoir, fabriquer, usiner, câbler, souder, assembler rapidement des prototypes en petite série et d’en assurer les tests de caractérisation. ADTP est une entreprise ordinaire avec des gens extraordinaires et nous sommes là pour vous accompagner. Venez nous visiter.

En parallèle des moyens de production de cartes électroniques, de câblage et d’assemblage de produit, le bureau de conception mécatronique de ADTP est également une plateforme de collaboration qui soutient les

Contact : ADTP Gérard LAMBERT +33(0)6 21 44 15 69 g.lambert@adtp.com www.adtp.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 53


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE M3E Conception Electronique De la conception à la réalité

En Normandie près d’Évreux, notre société est un bureau d’études en sous-traitance électronique. Nous conseillons et accompagnons nos clients dans la réalisation de leur projet, du prototypage à l’industrialisation et tenons compte de leurs exigences en termes d’environnement, taille, normes et budget. M3E conception électronique leur propose dans leur réalisation une ou plusieurs de ces étapes : • Recherche et développement de projets : prototypage, de la réalisation à l’assemblage. • Élaboration et conception de diagramme schématique. • Le routage : conception du PCB, placement des composants, routage de cartes électroniques (simples,

doubles ou multi-couches ; rigides, flexibles ou flex-rigides) pour des circuits analogiques, numériques, hf ou mixtes. • Élaboration de documents techniques pour le développement, le plan principal et le plan d’assemblage. • Gestion de la fabrication via nos soustraitants et partenaires. • Création de boîtiers électroniques sur mesure pour la protection des prototypes et des petites ou grandes séries.

la certification de concepteur IPC. Nous apportons aux bureaux d’études, une aide pour le routage de carte. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter. Au plaisir de travailler prochainement avec vous.

Nous nous adaptons à l’obsolescence, la pénurie et l’évolution des composants. Nous prenons en compte, la faisabilité en fonction de la routabilité, les contraintes mécaniques et électroniques du projet et travaillons selon le standard IPC. Notre personnel est certifié CID (Certified Interconnect Design) qui est

Contact : M3E Conception Electronique Yannick TREBERT +33(0)6 74 67 75 37 contact@m3e-conception-electronique.com www.m3e-conception-electronique.com

ALLIANSYS

poursuit ses investissements ALLIANSYS entreprise de sous traitance électronique créee en 2002 présente sur les marchés de l’industrie, du médical et de la défense poursuit sa politique d’investissement et adapte régulièrement son parc d’équipement. Pour répondre aux besoins croissants de ses clients et les accompagner en post production, Alliansys s’est équipée depuis le début de l’automne d’une Station de type DEN-ON RD-500SV qui permet d’appréhender les boitiers FPGA, QFN et 01005 pour ses fabrications de prototypes, les rétrofits et les opérations de SAV. C’est la société DAVUM qui a réalisé l’installation et la formation des techniciens d’Alliansys pour leur permettre d’être opérationnels. Cet investissement a immédiatement trouvé et prouvé son emploi car les applications sont multiples. Depuis la réparation de production, aux interventions Réparation-SAV, jusqu’aux prestations de rétrofits pour l’évolution de cartes électroniques.

A noter que cette station peut être également utilisée pour se substituer aux machines conventionnelles de pose CMS afin de simplifier la mise en œuvre pour des cartes prototypes ou réalisées en très petite série. Ainsi Alliansys élargit l’éventail de ses prestations pour permettre à ses clients d’orienter leurs demandes particulières sans passer par un prestataire autre que leur sous-traitant habituel, y compris pour des quantités importantes. Point particulièrement rassurant et stratégique car les contrôles et tests peuvent dorénavant être immédiatement réalisés sur les moyens de production.

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : ALLIANSYS Eric POULLARD +33(0)6 24 43 92 36 eric.poullard@alliansys.fr www.alliansys.fr


SYSTECH garde le cap

Malgré les épreuves que nous traversons, l’équipe SYSTECH reste prête et disponible pour répondre aux demandes de ses clients et le plan d’investissement reste inchangé en ce qui concerne la modernisation des équipements et les recrutements. 4 apprentis, 4 CDI et 3 CDD sont confirmés. SYSTECH est fier de compter sur ses salariés et ses clients fidèles qui lui sont reconnaissant d’être resté pleinement opérationnel depuis le début de la crise. L’activité est bien repartie au 3è et 4è trimestre, avec de beaux projets qui nous permettront d’atteindre notre rythme normal. L’année a été quelque peu « sportive » et 2021 s’annonce aussi très tourmentée avec une nouvelle pénurie de composants qui s’annonce.

SEF POWER

Changement de direction Reprise par Samuel Rognon en début d’année 2020, SEF Power est une PME composée de 3 activités : 1. Conception et production de solutions innovantes Notre bureau d’étude en électronique conçoit et produit des équipements pour les marchés du ferroviaire, de la défense et de l’automobile principalement. SEF Power prend en charge tout ou partie du cycle de vie du produit (étude, industrialisation, production, après-vente), de la petite et moyenne série notamment pour des systèmes de conversion d’énergie, de système d’information voyageurs et de communications radios. SEF Power vous accompagne dans la définition de votre besoin et dans l’élaboration du cahier des charges. Outre la conception, nous proposons également le câblage de carte CMS

Il est primordial d’avancer tous les lancements de commandes qui peuvent l’être pour éviter des traitements compliqués et des retards possibles, surtout sur les séries. Pour être encore plus réactifs, nous vous donnons rendez-vous sur notre site MONPROTO.fr qui connait une belle évolution cette année et des améliorations. La sécurité des collaborateurs et la prévention sont au cœur de nos préoccupations : les gestes barrières sont intensifiés, la circulation est limitée entre certaines zones du site et l’utilisation des masques, gel hydroalcoolique est obligatoire. En sécurité, nous attendons vos productions. Retrouvez-nous sur :

et de composants traditionnels, la réalisation de faisceaux et aussi la mise en coffret pour des séries jusqu’à plusieurs milliers de pièces. Nos opérateurs de production sont certifiés IPC 610 et IPC 620. 2. Distribution de composants Notre équipe sourcing est spécialisée dans le négoce de composants électroniques, électriques et mécaniques ainsi que dans la gestion et le traitement de l’obsolescence. Nous distribuons notamment l’ensemble des familles produits proposées par Honeywell Sensing & IoT.

Contact : SYSTECH Vincent FANON +33(0)2 37 31 40 00

v.fanon@systech-ste.com www.systech-ste.com

SEF Power en quelques chiffres : • Une équipe de 20 collaborateurs • Un CA 2019 de 4ME • Trois activités complémentaires • Deux certifications : EN9120 et ISO9001 • Un site moderne de 1000m² en Ile de France • Deux sites internet :  www.sefpower.com et www.sbspro.fr • Un bel avenir avec vous

SEF Power est certifiée EN9120. 3. SBS - Système de Branchement Simplifié Depuis 2016, notre marque SBS (Système de Branchement Simplifié) est LA solution pour les faisceaux universels d’attelage automobile la plus vendue en France. Contactez le centre automobile le plus proche de chez vous !

Contact : SEF POWER Samuel ROGNON +33(0)1 64 07 90 10 info@sefpower.com www.sefpower.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 55


INFORMATIONS COMMERCIALES PKTRONICS GROUP Formé en 2011, le groupe PKTRONICS fournit des solutions innovantes en électronique et informatique pour environnements sévères. La variété des produits que nous proposons, allant des plus simples composants aux systèmes complets, nous permet de répondre aux applications les plus exigeantes de nos clients et est destinée à des secteurs comme le spatial, l’automobile, l’aéronautique, la défense et l’industrie. Notre bureau d’études et notre site de production situés à Lisses (91),certifiés ISO9001 et EN9100, nous permettent de mieux appréhender les besoins de nos clients et de leur proposer des solutions sur mesure, adaptées à leurs critères et contraintes, y compris pour de faibles volumes. Nous avons notamment gagné la confiance de clients tels que Dassault, Airbus, Naval Group ou encore Safran.

en matière de conversion d’énergie, à des coûts compétitifs. Ainsi, nous pouvons mettre à votre disposition ou développer tout projet avec vous en termes d’alimentations AC/DC, convertisseurs DC/DC, chargeurs de batterie, klystrons et magnetrons, modulateurs de puissance, chargeur de capacité, POE ou encore led driver. Notre société, représentante exclusive des divisions HiRel de International Rectifier et Infineon en France et au Benelux, est également en capacité de vous proposer des composants électroniques de puissance tels que des power mosfets, régulateurs de tension, IGBT, relais statiques, schottkys rectifiers, puces électroniques et enfin convertisseurs destinés au domaine du spatial. La proximité avec nos clients ainsi que la taille de notre entreprise, nous permettent une grande souplesse et une plus grande réactivité, constituant ainsi le socle de notre entreprise.

La richesse de notre offre produits ainsi que nos partenariats privilégiés nous permettent d’apporter des solutions innovantes, standard et spécifiques

Pour plus d’information : - www.pktronicsgroup.com - LinkedIn : Pktronics Group

BINDER

une fiabilité maximale même dans des conditions externes défavorables.

Connecteur M16 conforme à ASIG C485 Convient pour le déploiement dans les réseaux 5G Le dernier connecteur M16 de binder est conforme à la norme AISG C-485 (Antenna Interface Standards Group), et peut être utilisé dans les applications pour réseaux 5G. binder produit des connecteurs M16 depuis de nombreuses années et est un fournisseur établi de connecteurs conformes à ASIG pour les réseaux 3G et 4G.

Contact : PKTRONICS GROUP Hugo RAMOS +33(0)1 30 88 48 29 hramos@pktronicsgroup.com www.pktronicsgroup.com

La norme AISG définit l’interface de communication pour « l’inclinaison électrique distante » (RET) de l’antenne du téléphone mobile. Les assemblages de câbles équipés de ces connecteurs M16 servent à connecter la station de base de téléphonie mobile à un moteur électrique monté sur la base de l’antenne.

Ce nouveau connecteur comporte 8 pôles, disponible à la fois en tant que connecteur de câbles et prises pour câbles ainsi qu’en version à bride. Les nouveaux connecteurs M16 de la série 423 présentent une protection IP68 lorsqu’ils sont connectés, offrant ainsi 56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : BINDER FRANCE Sylvain BRUNO +33(0)1 47 86 94 40 s.bruno@binder-connector.fr www.binder-connector.fr


STPGroup

Nouveauté chez notre partenaire Ash : Le contrôle visuel Aujourd’hui nous vous dévoilons, en partenariat avec Ash Vision, une nouvelle technologie : AshCam+ ! Il s’agit d’un nouveau module de caméra HD 30x avancé qui permet à ASH de libérer encore plus de puissance dans leurs systèmes et introduit de nouvelles applications, telles que la mesure de la hauteur Z, l’analyse des couleurs et les applications de comptage d’objets.

Elle peut être entièrement personnalisée pour répondre à vos besoins : - Comparaison d’image - Import DXF - Mesure et graticules - Comptage... Inspex 3

STPGROUP vous propose des démos, essais et des prix de lancement intéressants, n’hésitez pas à nous contacter ! Pour plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

Ce module est déjà intégré dans 2 nouvelles caméras : Omni 3

Premier système ASH avec une application qui introduit la mesure de la hauteur Z. Omni 3 rationalisera votre processus d’inspection, réduira les erreurs et augmentera l’efficacité du flux de travail. Omni 3 s’appuie sur la plate-forme Omni Core, qui a connu un énorme succès, et donc sur la nouvelle AshCam+. Omni 3 est un système d’inspection et de mesure numérique puissant, personnalisable et intuitif.

Ces 2 systèmes se présentent sous la forme d’un ensemble complet, ce qui signifie qu’aucun PC externe n’est nécessaire pour faire fonctionner l’une de ses applications. Grâce à AshCal, l’utilisateur n’a pas besoin d’étalonner la caméra lors de la mesure de préformage, ce qui réduit le temps d’inspection.

L’Inspex 3 a été conçu et développée pour une inspection rapide et de haute qualité dans les zones de production. Cette caméra est idéale pour les environnements de fabrication et permettra de réduire les coûts opérationnels et les erreurs ainsi que d’augmenter le rendement et la traçabilité. Inspex 3 est un système d’inspection numérique intelligent, flexible et intuitif, conçu et développé par ASH pour des industries telles que l’électronique, les dispositifs médicaux, la pharmacie et l’ingénierie de précision. Profitez d’un Autofocus ultra rapide, d’un Focus ajustable en 1 clic sur un point précis… Et bien d’autres fonctionnalités.

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com

avant j’achetais les composants sans discuter et je ne valorisais pas mes stocks. maintenant je paye le bon prix et j’ai des exigences sur la livraison.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait tourner les stocks ! Demandez une démonstration

e-ficio@snese.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 57


INFORMATIONS COMMERCIALES JBG-METAFIX Découvrez le nouveau site internet de vente en ligne : www.jbg-metafix.com

Une société éco-citoyenne à taille humaine. La satisfaction du client est notre objectif, l’adaptation aux demandes du client est notre savoirfaire, la volonté du travail bien fait est notre moyen.

500 000 références en vente à des prix très compétitifs, leur fiche technique ainsi que le catalogue de nos produits. JBG-METAFIX c’est plus de 10 fabricants représentés en direct sur le marché français (Viking, PDC, Hottech, Citizen…), plus de 30 marques distribuées (Walsin, Samsung, Yageo, Vishay…), plus de 20 000 références en stock, plusieurs dizaines de millions de pièces stockées. JBG-METAFIX commercialise 4 activités : - Les composants électroniques actifs et passifs - Le Mica Muscovite et Phlogopite - Les accessoires de câblage gaine flash, fixations, colliers - Les isolants thermo-conducteurs silpad, soft pad, gad pad, isocil.

Vous pouvez retrouver l’entreprise sur www.jbg-metafix.com, Amazon Business et sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedin. Depuis 1979, l’entreprise n’a cessé d’étoffer sa gamme de produits en fonction de l’évolution de ses clients. L’entreprise dispose de 200m² de bureaux et d’un centre de stockage de 1 000m² sur 2 étages. Cet espace permet une réactivité optimale auprès de nos clients. JBG METAFIX, c’est une équipe jeune, dynamique et professionnelle à l’écoute et au service du client.

Contact : JBG-METAFIX Constance SUBTIL +33(0)3 22 78 78 22 constance.subtil@jbg-metafix.com www.jbg-metafix.com

ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES les risques où le câble est exposé :

Présent sur le marché Français de la distribution de composants électroniques, la Maison ADDIS propose des solutions techniques adaptées à vos besoins en partenariat avec des leaders internationaux. La Maison ADDIS compte parmi ses partenaires, Alpha Wire, fabricant de fils, câbles UL/CSA, accessoires de câblage et produits associés, destinés aux marchés électroniques et électriques. Depuis plus de 95 ans, Alpha Wire, leader dans le domaine du câblage, développe des produits conçus pour offrir des performances extrêmes et une fiabilité supérieure pour les applications exigeantes. Les fils et câbles Alpha Wire sont parfaitement adaptés aux applications les plus difficiles, quels que soient

températures extrêmes, huiles et solvants ou bruits électriques. Pour chaque câble, Alpha Wire s’appuie sur des matériaux de première qualité, des processus de fabrication avancés et un contrôle de qualité de classe mondiale afin de garantir le bon fonctionnement du produit et le succès des applications dans lesquelles il est utilisé. Avec plus de 26000 références et des câbles sur-mesure répondant à vos cahiers des charges des plus spécifiques, Alpha Wire s’engage à répondre à vos problématiques dans un délai des plus courts.

58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES Catherine FRIBOULET +33(0)1 56 31 43 10 catherine.friboulet@addis.fr www.addis.fr www.addislighting.com


CSA ELECTRONICS

Nous sommes votre partenaire et nous vous proposons un large choix de composants électroniques à travers une sélection de marques reconnues  COMPOSANTS : PASSIFS – ACTIFS – ET PRODUITS OBSOLETES RITEL, votre partenaire pour la fabrication de pièces moulées haut de gamme à partir de matières synthétiques thermoplastiques Ritel est considéré comme le fabricant compétent et flexible de pièces en plastique. La société fournit des clients dans plus de 30 pays à travers le monde, avec un taux d’exportation total de 60%. Les principaux acheteurs de Ritel sont des clients renommés

issus de divers secteurs, notamment l’industrie électrique, l’industrie des équipements de laboratoire, les équipements sanitaires et aéronautiques, la technologie médicale et l’ingénierie générale des appareils. Tous les produits Ritel sont entièrement conformes à la directive RoHS. Le programme de boutons comprend environ 6 500 articles de production. Les boutons rotatifs RITEL se distinguent par leur élégance stylistique, leur maniement aisé, leur longue durée de vie et par leur programme complet d’accessoires dans différentes couleurs. Les boutons standard sont disponibles dans les modèles suivants: • Bouton rond • Bouton flêché • Bouton d’aile • Bouton enfichable • Doux au toucher • Double bouton

En ce qui concerne les composants plastiques techniques, l’usine s’est spécialisée dans les petites et moyennes séries.

fabrication est idéale pour fournir au client des produits de haute qualité en temps voulu.

Ritel développe des outils de moulage par injection sur mesure et des composants techniques spécifiques à chaque client à partir de matières synthétiques variées.

Votre satisfaction compte ! - Ritel offre expertise professionnelle, précision, fiabilité et flexibilité à des prix compétitifs.

Ritel possède une expertise professionnelle grâce à 40 ans d’expérience dans le secteur du moulage par injection de plastique. La société dispose d’un parc moderne de machines de moulage par injection ainsi que d’un grand atelier de finition permettant une personnalisation rapide et individuelle. Cette installation de

Contactez votre représentant pour la France :

Contact : CSA Corinne ENCAOUA +33(0)1 48 92 49 25 corinne@csa-electronics.com www.csa-electronics.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 59


INFORMATIONS COMMERCIALES ISIT FlashRunner High Speed : la dernière innovation de SMH Technologies « La technologie révolutionnaire qui transcende le concept d’efficacité de production, offrant la vitesse la plus élevée à tous les domaines d’application » ISIT, distributeur des outils SMH Technologies en France, annonce le nouveau programmateur FlashRunner High-Speed https:// www.isit.fr/fr/produit/smh-flashrunnerhs-high-speed.php), un système de programmation polyvalent qui adopte une philosophie complètement nouvelle, où les fonctions typiques du système de programmation sont partagées entre une unité de contrôle centrale et des modules actifs périphériques. L’unité de contrôle du FlashRunner HS maintient les mêmes interfaces hôtes que les autres produits de la gamme FR2.0. Cependant, le FR2.0 High Speed ajoute à l’architecture puissante existante, caractérisée par un double cœur ARM Cortex A9 à 800 MHz avec 1 Go de mémoire RAM intégrée, une énorme mémoire embarquée de 256 GB eMMC pour mieux gérer les très gros fichiers de programmation. Les modules actifs sont conçus avec un très petit encombrement pour être placés aussi près que possible du composant cible à programmer. Les signaux numériques, utilisés pour interfacer le composant cible, sont générés dans le module actif périphérique, pour éviter tout problème d’intégrité du signal et pour permettre une fréquence de communication très élevée. Les modules actifs pour composants à usage général sont dédiés aux microprocesseurs, microcontrôleurs et mémoires série. Ces modules actifs prennent en charge 4 canaux parallèles chacun. Les modules actifs pour composants eMMC sont spécialement conçus pour les composants à large bus (bus jusqu’à 8 bits) et les mémoires rapides. Les modules actifs eMMC prennent en charge 1 canal ou 2 canaux selon le type choisi.

L’unité de contrôle et les modules actifs sont connectés via un câble USB de type C. La longueur maximale du câble est de 3 mètres. A propos, de SMH Technologies : SMH Technologies est une société indépendante et de haute technologie, leader dans la programmation de composants et services connexes pour la fabrication de cartes électroniques. La série FlashRunner, la plate-forme de programmation in situ, aide les clients à améliorer la qualité, à gagner du temps et à optimiser les cycles de fabrication. SMH développe continuellement son offre avec de nouveaux algorithmes de programmation utilisés sur tous les modèles grâce à la conception flexible et modulaire des FlashRunner. Son portefeuille de propriété intellectuelle, combiné à des alliances stratégiques avec les fondeurs et les fabricants d’équipements de test, place SMH à l’avant-garde de l’industrie de la programmation. SMH s’engage à soutenir ses clients et à leur offrir la meilleure technologie de programmation associée à un support technique hautement spécialisé à une série de services personnalisés pour intégrer harmonieusement tout système de programmation dans les lignes de fabrication de cartes OEM/EMS/ODM. A propos, d’ISIT : Au cœur du Temps Réel Embarqué  ² ISIT, implanté à Toulouse, à quelques minutes de l’aéroport international et des principaux sites d’Airbus, est un

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

distributeur à valeur ajoutée, spécialisé dans la commercialisation d’outils matériels et logiciels, utilisés dans les bureaux d’études et sur les sites de production, et destinés aux systèmes temps réel embarqués. ISIT représente en France des marques prestigieuses, leaders sur leur marché, et offre un catalogue de produits importants et variés, permettant de bâtir des solutions performantes, répondant précisément aux besoins des industriels. Autour de sa gamme produits, ISIT propose des prestations d’accompagnement, allant de l’expertise sur les technologies et les produits, au développement d’applications, en passant par la formation, les tests et la validation. Depuis plusieurs années, ISIT a développé une forte compétence dans la sécurité et les contraintes de certification, positionnant l’entreprise au cœur des enjeux de nombreux domaines, avec une véritable valeur ajoutée pour ses clients.

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr


EDA Expert

L’intérêt du MTBF et de sa prévision Parmi les critères de performance d’un système électronique, les notions de durabilité et de maintenabilité prennent de plus en plus d’importance. Aujourd’hui, on veut un système fiable, performant, qui tient dans la durée mais bien souvent, on craint une obsolescence prématurée et inattendue. C’est pour faire face à ces problèmes que se dresse le MTBF lors de la conception d’un système électronique. La société EDA EXPERT, fournisseur de solutions pour les personnes qui conçoivent et fabriquent des systèmes électroniques, fait le point sur cette technologie. Qu’est-ce que le MTBF ? Le MTBF, « Mean Time Between Failure », littéralement, le temps moyen entre les défaillances, est un indicateur des performances industrielles qui caractérise la durée de vie d’un système électronique. C’est un critère important car il est gage de qualité pour l’acheteur comme pour l’utilisateur. Il permet de témoigner de la fiabilité des composants utilisés, de mettre en place un plan de maintenance et d’anticiper des potentielles pannes afin de prévoir un stock de pièces pour cette maintenance. Les conceptions électroniques d’aujourd’hui deviennent de plus en plus complexes, ce qui rend plus difficile la détection des erreurs qui génèrent des coûts élevés et des centaines d’heures de travail. Détecter ces erreurs à l’avance peut contribuer à prévenir ces dommages… Caractérisation et calcul du MTBF On peut définir d’autres facteurs à l’image du MTBF pour pouvoir planifier la vie du système. On a le MTTF « Mean Time To Failure » qui désigne le temps moyen entre la mise en service et la première panne du système. Il convient de noter deux autres indicateurs qui composent le MTBF : le MDT « Mean Down Time » et le MUT « Mean Up Time » qui, respectivement, donne une visibilité sur le temps moyen de panne et le temps moyen de fonctionnement. Ces indicateurs théoriques se calculent à l’aide de tests réalisés en conditions particulières et se donnent en nombre

d’heures. Par exemple, un disque dur récent peut avoir un MTBF d’environ 100 000h. C’est-à-dire que ce disque dur peut être utilisé pendant 100 000 heures consécutives soit plus de 11ans ! A noter que le MTBF n’inclut pas les temps d’arrêt où le système n’est pas utilisé. L’outil fiXtress de l’éditeur BQR Dans le cadre de ces problématiques, EDA EXPERT, fournisseur de solutions pour la conception et la fabrication des systèmes électroniques, présente le logiciel fiXtress de l’éditeur BQR spécialisé dans l’ingénierie d’analyse. fiXtress est une suite d’outils pour estimer la fiabilité (DFR), servant d’add-on pour n’importe quel outil CAO. Il s’agit du seul outil intégrant la détection des erreurs de conception avec les contraintes électriques, thermiques, MTBF et la prévision de la durée de vie au niveau schématique, avant la présentation et la production des PCB. Les modules fiXtress peuvent fonctionner de manière autonome ou compléter d’autres modules pour fournir une solution DFR complète pour les circuits électriques et la conception de circuits imprimés. fiXtress permet de simuler les contraintes subit par une carte électronique, ainsi d’en déduire sa durée de vie. Cette solution s’utilise durant la phase de conception ; après la revue des schémas de carte, on peut donc s’en servir également pour rectifier des erreurs non perçues lors de l’écriture de ces documents. Il suffit d’exporter le BOM « Bill Of Materials » depuis le logiciel de CAO électronique utilisé et de fournir une série de données à l’outil FiXtress. On doit alors renseigner les données nécessaires à celle-ci : les informations de puissance, de tension, de courant mais aussi de l’environnement d’utilisation du système pour obtenir un résultat cohérent. Nous obtenons donc une prédiction du MTBF relative aux informations données avant la simulation qui permettra avant même le premier prototype et le premier test physique du produit, de pouvoir limiter les erreurs liées au schéma et d’être à même, par exemple, de changer de composants pour améliorer le MTBF. fiXtress est un outil breveté puissant et unique de détection des erreurs de conception et d’analyse des contraintes pour les circuits électriques. Le logiciel

détecte les erreurs de conception dès la phase de conception. De cette façon, aucune erreur de schéma, de connectivité ou de stress n’est trouvée dans les tests de qualification lors de la vérification finale. Le logiciel fiXtress comprend les modules suivants : • Revue schématique automatisée (ASR) • Calcul des contraintes électriques • Simulation de contraintes électriques • Analyse de la réduction du stress (DA) • Prédiction MTBF • Mini thermique - Chauffage moyen des PCB • Multi Board - Simulation au niveau du système •Préparation automatisée de la bibliothèque (G-Lib) fiXtress raccourcit les cycles de conception et les délais de mise sur le marché, ce qui permet aux entreprises d’optimiser leur ROI et d’améliorer leur notoriété. Les logiciels proposés par l’éditeur BQR ont la particularité d’être faciles à utiliser et à entretenir au sein des projets. En France, BQR est donc désormais représenté par la société EDA Expert qui a désormais la charge de la distribution du logiciel fiXtress auprès des entreprises des secteurs de la défense, de l’aérospatiale, du gaz et du pétrole, du rail, de l’automobile, du médical, des télécommunications et bien d’autres industries concernées par les problématiques de la fabrication des circuits électroniques. Dans une logique de services optimisés pour ses clients, EDA Expert prend en charge la distribution du logiciel, l’aide à la prise en main et le support de 1er niveau en français, la formation et l’après-vente.

Contact : EDA EXPERT Victor TRUONG +33(0)1 49 84 86 26 contact@eda-expert.com www.eda-expert.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 61


INFORMATIONS COMMERCIALES 1Life choisit l’ERP Open-Prod et lance une nouvelle entité « myfab »

propose l’ERP Open-Prod, logiciel nouvelle génération dédié aux entreprises industrielles.

coûts, gagner du temps dans vos approvisionnements et améliorer vos délais de livraisons !

L’ERP, un outil de performance pour le secteur de l’électronique  Le secteur de l’électronique est au cœur de la transformation numérique de la société. A l’heure actuelle, les industriels de l’électronique font face à de nombreux enjeux complexes : ils doivent acheter au meilleur prix pour proposer de meilleurs tarifs, ils subissent une forte pression sur les coûts de production et font face à l’apparition de nouveaux acteurs sur le marché. La bonne livraison de leurs clients est également impérative pour maintenir une relation saine et durable, basée sur la confiance.

Fort d’une expérience de plus de 15 ans dans le milieu industriel, myfab a acquis les connaissances et compétences indispensables de la filière électronique. De plus, l’ERP Open-Prod intègre des fonctionnalités pour l’industrie électronique qui répondent aux besoins spécifiques de gestion des composants, d’optimisation des approvisionnements, de gestion des fournisseurs (EMS) et de leurs catalogues.

myfab en quelques mots Expert de l’industrie et de la gestion d’entreprise depuis 15 ans, mais également intégrateur du logiciel ERP Open-Prod, myfab est une marque issue de la French Tech et du Made in France qui accompagne les industriels français dans la transformation de leur entreprise.

Face à ces multiples enjeux, de nombreuses entreprises industrielles font le choix d’investir dans des solutions de gestion 4.0, plus modernes et connectées, afin de gagner en performance, de se différencier de la concurrence et de produire de manière plus rentable. A cela s’ajoute une prise en compte grandissante des spécificités de son métier. En effet, comment espérer se différencier de ses concurrents en utilisant un logiciel ERP qui ne répond pas aux enjeux de la filière électronique ? myfab et l’électronique Filiale du groupe 1Life, myfab est spécialisée dans l’intégration de solution de gestion pour l’industrie et

Avec Open-Prod, vos circuits d’approvisionnement sont optimisés, vous contrôlez plus sereinement votre niveau de stock, vous assurez une traçabilité optimale de vos produits et vous diminuez considérablement vos coûts de production. L’ERP Open-Prod comprend également une multitude de fonctionnalités dédiées à l’électronique : - Connecteur RS Farnell Digi-key, - Gestion des produits de substitutions, - Gestion des repères topologiques, - Gestion des datasheets et des références fabricants, - Intégration CAO, - Gestion des paniers garnis, - Gestion des versions. Full web, ouverte, évolutive, moderne et ergonomique, la solution ERP Open-Prod vous permet de réaliser des achats optimisés, maitriser vos

Notre vocation est de libérer le potentiel des industriels français en leur proposant un outil simple, ergonomique qui les libérera totalement de leurs contraintes. Nos clients sont des TPE/PME de l’industrie dans les secteurs de l’électronique, la plasturgie, et bien d’autres... Présente à Lyon, Paris, Nantes, Lille, Nancy et Montpellier, l’équipe d’experts myfab est à votre disposition pour répondre à vos enjeux.

Contact : myfab Denis AFFRE +33(0)4 81 09 07 10 contact@myfab.fr www.myfab.fr

LE REPERTOIRE OFFICIEL DES ENTREPRISES DE SOUS-TRAITANCE ELECTRONIQUE EN FRANCE Si vous cherchez une entreprise de sous-traitance électronique, avec le Répertoire Officiel des Entreprises de Sous-traitance Electronique, vous trouverez le partenaire idéal. Contact : +33 (0)2 98 55 04 56 - info@snese.com

62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106


ACCELONIX NaNoS – Service d’impression 3D pour l’électronique imprimée (AME Additively Manufactured Electronics)

NaNoS est la solution idéale lorsqu’il s’agit de réaliser des prototypes ou une fabrication en petite série de vos pièces en utilisant la technologie d’impression 3D (AME). Grâce à cette technologie, NaNoS offre aux ingénieurs la liberté de concevoir et de produire des formes libres pour l’électronique imprimée en 3D qui ne peuvent être fabriquées par aucune autre méthode d’impression. Ce que vous pouvez attendre de NaNoS : • Fabriquer des dispositifs multicouches complexes • Tester divers modèles • Explorez de nouvelles solutions d’applications 3D Comment cela fonctionne : 1. Le premier step est un échange avec les experts de chez NaNoS pour définir le moyen le plus efficace pour obtenir le résultat que vous escomptez (Design, Modèle, Consommables …) 2. Dans un deuxième temps vous envoyez vos fichiers CAO (CAD/ Solidworks) à Nanodimension pour impression. 3. Une semaine plus tard, vous recevez vos pièces imprimées et il ne vous reste plus qu’à les tester. Nous encourageons nos clients à sortir du cadre de la conception 2D et à explorer de nouvelles formes et conceptions 3D. Dans cet esprit, certaines limitations s’appliquent en ce qui concerne les matériaux, le traçage et les processus de soudage. Les circuits AME sont réalisés par traitement numérique et impression

d’encres polymères acrylates (diélectrique) et nanoparticules d’argent (conductrices), matériaux de base qui constituent l’électronique fonctionnelle. NaNoS permet aux concepteurs et développeurs de circuits d’atteindre des performances optimales.

Quelques Réalisations : • Réduction de la taille des assemblages électriques grâce à une meilleure intégration par l’exploitation du design 3D du produit • des conceptions produits avec des composants actifs et passifs intégrés. • facilitateur des nouvelles fonctions embarquées Antenne RF, fonctions thermiques ou acoustiques, intégrant des senseurs, applications micro fluidiques, packaging et interconnections électriques en trois dimensions. NanoDimension Les machines Nano Dimension répondent aux besoins multidisciplinaires en déposant simultanément des matériaux conducteurs et diélectriques, tout en intégrant simultanément des condensateurs in situ, des antennes, des bobines, des transformateurs et des composants électromécaniques, pour fonctionner à des performances sans précédent. Nano dimension permet d’un simple clic, de passer en quelques heures d’un fichier CAO, en utilisant la nanoimpression 3D AME, à un circuit fonctionnel et opérationnel offrant de hautes performances, et ce en mettant en œuvre des consommables exclusifs, en toute autonomie dans l’environnement d’un atelier industriel classique. Nano Dimension est le leader mondial de technologies d’impression 3D pour

la fabrication additive de produits électroniques hautement complexes. La société conçoit et fabrique ses équipements d’impression 3D avec notamment l’objectif d’établir des passerelles entre les circuits imprimés PCB et les semi-conducteurs. La technologie AME permet un développement itéractif rapide pour une mise sur le marché rapide, un prototypage ou une production en interne. La technologie est utilisée par exemple pour des sous-ensembles électroniques et électromécaniques actifs de haute performance, des drones intelligents, des voitures, des satellites, des smartphones ou des dispositifs médicaux in vivo...

Contact : ACCELONIX Ian BLANCHFLOWER +33(0)2 32 35 64 80 +33(0)6 16 62 58 84 ian.blanchflower@accelonix.fr www.accelonix.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 63


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES DELO

Mieux que le ruban adhésif doubleface, DELO lance des adhésifs liquides sensibles à la pression destinés au secteur de l’électronique DELO a mis au point des adhésifs liquides aux propriétés comparables à celles du ruban adhésif double face. Cela représente pour les utilisateurs un réel gain de temps et de coûts lors du processus de production. Ces adhésifs liquides sensibles à la pression s’étalent de manière précise. En outre, une fois les composants assemblés, les étapes de production peuvent se poursuivre immédiatement dans le cadre d’un processus entièrement automatisé. Ces adhésifs sont particulièrement adaptés à des applications dans le secteur de l’électronique, telles que le montage de haut-parleurs de smartphones ou de cadrans d’affichage. Les rubans adhésifs sont utilisés par le secteur électronique dans de nombreuses applications de collage. En effet, leur avantage est l’adhérence instantanée de deux composants après avoir été pressés l’un contre l’autre. Cependant, les rubans adhésifs présentent deux inconvénients majeurs : Le premier vient du fait que l’utilisation de rubans à géométrie de petite taille ou de forme complexe rend leur manipulation automatisée très lente, voire impossible, en raison de la faible rigidité du matériau support et de la force d’adhérence élevée. Le second étant que les structures à faible facteur de remplissage, comme celles rencontrées lors du collage de cadrans ou d’écrans, génèrent une grande quantité de déchets issus de la découpe des formes géométriques, ce qui augmente le coût des composants. Les adhésifs liquides sensibles à la pression de DELO offrent désormais de nouvelles possibilités. Ils sont directement appliqués sur le composant sous forme liquide, puis exposés au rayonnement UV. Cela crée une surface collante, à l’instar de celle des rubans adhésifs double-face. L’adhésif atteint sa résistance initiale immédiatement après la pression du second composant sur le premier, l’assemblage collé peut alors passer aux étapes de production suivantes

sans devoir recourir à un dispositif de maintien. Cela lui confère un avantage majeur par rapport à de nombreux adhésifs liquides standard. L’ensemble du processus peut être facilement automatisé, depuis l’application précise de l’adhésif, même sur des composants minuscules ou des structures tridimensionnelles, jusqu’à l’insolation et au pressage mécanique. Les adhésifs liquides sensibles à la pression conviennent donc particulièrement bien à une production en série à hautes cadences. Selon leurs besoins, les utilisateurs peuvent choisir parmi des adhésifs liquides sensibles à la pression formulés sur des bases chimiques différentes: L’adhésif à base d’acrylate DELO PHOTOBOND PS4130 présente des propriétés assez similaires à celles d’un ruban adhésif classique en matière de flexibilité, de résistance au pelage et de solidité. Il est particulièrement adapté aux applications de collage caractérisées par des temps de cycle courts et une exigence moyenne en ce qui concerne la résistance finale. Grâce à ses excellentes propriétés d’absorption des contraintes et à son dégazage limité, l’adhésif DELO PHOTOBOND PS4130 est déjà utilisé, par exemple, pour le montage des haut-parleurs de smartphones. L’adhésif à base d’époxy DELO KATIOBOND PS6372, en revanche, a été spécifiquement conçu pour les applications de collage structural nécessitant une résistance élevée. Une fois la résistance initiale obtenue par

64 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

pression sur les composants, l’usinage du montage peut se poursuivre immédiatement, la résistance du joint collé continuant d’augmenter au fil du temps. Une fois complètement durci, l’adhésif DELO KATIOBOND PS6372 atteint une résistance au cisaillement en compression de plus de 30 MPa sur l’aluminium et de plus de 10 MPa sur le composé FR4. Sa grande résistance à la température et aux fluides le rend également adapté aux applications dans le secteur automobile. Les particularités des adhésifs liquides sensibles à la pression de DELO sont décrites en détail dans la brochure intitulée « Liquid Pressure-sensitive Adhesives (adhésifs liquides sensibles à la pression) ». Les adhésifs liquides sensibles à la pression DELO combinent les avantages des adhésifs liquides et ceux des rubans adhésifs double face.

Contact : DELO +33(0)9 60 35 03 35 france@delo-adhesives.com www.delo-adhesives.com/fr/


GOEPEL ELECTRONIC

Nouvelle visualisation de volume 3D pour une classification simplifiée des défauts sur les systèmes AXI Le système à rayons X en ligne X-Line · 3D de GÖPEL electronic propose une nouvelle visualisation 3D. Cela permet une représentation tridimensionnelle en volume, des images de rayons X. L’analyse des erreurs ainsi que la classification des anomalies détectées, sont ainsi simplifiées sur le poste de vérification. Le X-Line · 3D, équipé du détecteur MultiAngle 3, inspecte les cartes électroniques grâce à une technologie d’acquisition d’images par balayage rapide. La tomographie planaire informatisée (planarCT) permet de générer des images 3D en haute résolution. Le nouveau CTview permet un affichage de ces données RX sous forme d’objet 3D. Par exemple, les soudures BGA et THT peuvent être affichées et évaluées en trois

dimensions. En outre, il est possible de jeter un coup d’œil sur le volume par le biais de sections horizontales et verticales. CTview permet également une vision par transparence. Les inclusions d’air dans les soudures sont ainsi visibles de manière optimale sans avoir à travailler avec des plans en coupe. Les effets BGA Head-inPillow (HiP) sont ainsi affichés en trois dimensions et peuvent donc être évalués de manière optimale. CTview est entièrement intégré au logiciel de programmation hors ligne PILOT AXI et au logiciel de vérification PILOT Verify. Si un défaut est détecté par le système à rayons X 3D, il est maintenant affiché en plus comme un volume 3D sur le poste de vérification. Cela facilite la classification des défauts détectés et permet des analyses plus détaillées.

Contact : GOEPEL ELECTRONIC Matthias MULLER +49(0) 3641 6896 739 presse@goepel.com www.goepel.com

FENWICK / FUJI

Unité de contrôle des pattes de composants Depuis de nombreuses années, l’esprit d’innovation de FUJI permet aux acteurs de l’Électronique de bénéficier de moyens de production polyvalents et ultra-performants tant sur l’aspect vitesse de placement que sur la précision et la qualité de placement. L’unité de contrôle de coplanarité 3D déjà existante utilise une technologie de vision 3D qui permet d’inspecter les pattes des composants tels que les SOP, QFP, SOJ, connecteurs ainsi que les billes des BGA et CSP avant la pose de ces composants. Cet outil de détection des défauts avant pose, précis et polyvalent, n’est pas toujours exploité au maximum de ses fonctionnalités, notamment pour le contrôle des billes de BGA ou CSP. C’est pourquoi FUJI a développé une nouvelle solution plus économique, basée sur une technologie laser, et permettant de ne contrôler que les pattes de composants SOP, QFP

et connecteurs d’une dimension maximum de 32x100 mm. Disponible sur la gamme AIMEX, elle peut facilement être intégrée dans une machine déjà existante. L’équipe FENWICK se tient à votre disposition pour toute information complémentaire et vous invite à visiter son nouveau site internet sur www.fenwick.fr.

Contact : FENWICK Dominique CHAU +33(0)1 40 10 69 14 dchau@fenwick.fr www.fenwick.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 65


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES REVOLUPLAST

2020, une année importante pour REVOLUPLAST marquée par son 30ème anniversaire ainsi que l’obtention de la certification ISO 9001. Ainsi depuis 1990, REVOLUPLAST, par sa maîtrise de la tôlerie plastique, accompagne et conseille ses clients dans leurs projets de conception et la réalisation en série de boîtiers et habillages plastique, dans un process de plasturgie sans moule. Nos moyens de personnalisation, couplés à un savoir-faire unique en matière d’usinage et de formage, nous permettent de proposer la fabrication de pièces sur mesure sans frais de moule au plus proche de vos cahiers des charges. Notre technologie très souple et réactive permet des lancements en fabrication de votre produit sous un délai de 3 à 6 semaines. Ce procédé est idéal pour des quantités inférieures à 5000 unités et se révèle être une excellente alternative à l’injection plastique. Votre produit est libre d’évoluer, même après sa conception. Votre projet démarre et votre besoin est pour l’instant d’une dizaine d’unités. Vous cherchez un interlocuteur et fournisseur unique pour le design et la réalisation Alors n’hésitez pas à nous solliciter. Nos techniciens expérimentés en conception de solutions personnalisables pour votre ensemble électronique sont disponibles pour vous aider. Des atouts pour votre habillage plastique : - Peu d’investissement initial - Personnalisation avec un design adapté - A vos mesures (jusqu’à ~ 2 m³) - Travail sur plan ou conception à partir d’un modèle ou d’un cahier des charges - Souplesse en cas d’évolution - Flexibilité et réactivité, pièce de qualification sous 2 à 3 semaines - Des séries de l’ordre de 10 à 3000 pièces sous 3 à 4 semaines

Des options :  - Marquage par impression numérique ou sérigraphie  - Application de peintures et vernis  - Métallisation interne  - Matières ABS, PS Choc, PVC, PMMA (Plexi), PC … - Traitement feu (UL94HB ou V0) - Gamme d’accessoires inserts et visserie - Approche design avant conception Domaines d’applications :  - Electronique professionnelle / radio - Bureautique / informatique - Santé / Paramédical - Scolaire / équipements didactiques - Instrumentation / équipements de laboratoire - Industriel - Transport - Contrôle / sécurité / bâtiment - Lieux publics / commerces Site internet : https://www.revoluplast. com/ Page LinkedIn : https://www.linkedin. com/company/revoluplast/

66 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : REVOLUPLAST Jean-Yves BRUYAS +33(0)2 37 33 69 70 contact@revoluplast.fr www.revoluplast.com


STPGroup

de cartes électroniques - Notre plateau de maintien universel de PCB breveté

Nous parlons votre langage : Votre process est notre expertise.

Toutes ces briques technologiques peuvent être intégrées, modulées différemment en fonction de chaque application.

Votre partenaire robotique, cobotique et automatisation !

Fort de notre expérience client dans le domaine de la fabrication et intégration de carte électronique, STPConcept à structuré son offre en automatisation.

gestion de flux plus automatisée et plus intelligente. Les tests AOI réalisés sont également très variés et tous disponibles dans la boite à outils que nous vous laissons à disposition pour réaliser vos contrôles très spécifiques.

Le développement d’applications complètes ou de briques technologiques sont déployées et adaptées pour vos environnements de productions. Notre approche technico-économique a été travaillée pour proposer des solutions innovantes dédiées à la fabrication de petites et moyennes séries. Cette offre s’est construite et surtout étoffée très rapidement en collaboration étroite avec le terrain et une forte montée en compétences de nos collaborateurs. Nous travaillons pour anticiper vos besoins, en menant une veille technologique importante sur le choix et préconisations des équipements et en intégrant une logique de « standardisation » des applications. En exemples : Robot / Cobot Vision Robot / Cobot Vissage Robot / Cobot Testeur Nos châssis mobile et systèmes d’indexages Et en allant plus loin encore avec : - Nos propres convoyeurs spécifiques

Cette recherche continue, ces développements que nous avons menés, construisent aujourd’hui bien plus qu’hier, notre capacité d’adaptation et notre souplesse.

Pour plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

La flexibilité, l’agilité dont l’industrie Française a besoin est une pensée concrète chez STPConcept. En exemple ici du Cobot / Robot Vision déployé dans différents environnements et toujours sur la même application : Intégration du contrôle avant soudure vague « AOI Vague » permettant la retouche en amont, directement au-dessus du convoyeur. Intégration en ilots pour contrôles variés de tous types de produits avec chargement et déchargement par opérateur. Intégration avec AGV miniaturisé pour un transfert intelligent des produits entre les processus, et donc une

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 67


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES ASM Assembly Systems

Une expérience à ne pas manquer : L’évaluation à distance des équipements ASM à l’heure du COVID Le Centre de Compétences ASM à Munich soulève immanquablement l’enthousiasme des visiteurs. Mais en ces temps de COVID, nombre de personnes ne peuvent plus se déplacer. Alors c’est ASM qui vient à vous en France avec la mise en place de démonstrations par visioconférence. Une grande partie du portofolio d’ASM (DEK, SPI et SIPLACE) est disponible pour faire des essais. Ne soyez pas sceptique ! Ces démonstrations se révèlent être une expérience extraordinaire. Vous pouvez ainsi comprendre la solution Process Expert qui est une combinaison machine d’inspection SPI avec la sérigraphie DEK qui virtualise, détermine les paramètres, surveille et optimise les paramètres du processus de sérigraphie. Vous pouvez aussi tester les capabilités, voir les nouveautés de la sérigraphie, expérimenter un plan d’essais sur vos cartes, … Toutes ces démonstrations ont suscité l’étonnement général. Là est toute la différence entre une présentation intéressante et la performance remarquable d’une démonstration à distance. Par la technologie de vidéo-conférence, nous pouvons naviguer entre les interfaces des machines et les explications des

experts ASM. Mais ce n’est pas tout, vous pouvez regarder tous les détails de la machine et avoir la sensation réelle d’être sur place. Grâce à plusieurs caméras, vous pouvez voir les différents organes de la machine et vous êtes aux premières loges pour regarder l’équipement fonctionner. Nous avons aussi des équipements tiers, un microscope qui vous permet de contrôler vous-mêmes les essais et un four de refusion pour réaliser des cartes complètes comme si vous y étiez.

Vous serez en contact direct avec les experts du Centre de Compétence qui répondront à vos questions les plus pointues. « C’était comme si on était là-bas », a commenté un de nos clients français, « nous avons collecté autant d’informations et avons expérimenté les produits d’ASM aussi bien que si nous nous étions déplacés à Munich ». Alors pourquoi pas vous ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous organiserons cette démonstration spécialement pour vous, selon votre attente.

Nos visiteurs ne tarissent pas d’éloge sur la qualité du contenu et le détail des démonstrations, la facilité de passer d’une machine à une autre, la fluidité de ces vidéo-conférences avec la possibilité de voir à souhait l’interface machine, la machine elle-même ou bien le présentateur. Ces essais à distance apportent un réalisme avec les produits clients testés. Les démonstrations peuvent durer plusieurs heures sans éprouver de lassitude de la part des clients. De plus, le support est en français par le biais de nos commerciaux régionaux et des spécialistes français présents sur le site de Munich. 68 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com


Equipements Equipements ASM installés ASM installés dans plus dede dans plus 100 pays 100 pays

Plus dede Plus 166.800 machines 166.800 machines chez plus chez plus dede

5.730 clients 5.730 clients

ASMEST EST LE LE PARTENAIRE PARTENAIRE ASM DECHOIX CHOIX POUR POUR VOTRE VOTRE DE USINEINTELLIGENTE INTELLIGENTE INTEGREE INTEGREE USINE ASM dans votre ASM dans votre

digital life digital life

Des logiciels Des logiciels primés pour des primés des Usinespour Intelligentes Usines Intelligentes

service mondial service mondialà et interventions et interventions distance à distance

ENABLING THE DIGITAL WORLD ENABLING THE DIGITAL WORLD

asm-smt.com asm-smt.com

Téléphonie mobile, voitures intelligentes, technologie médicale ou informatique – pas un seul appareil électronique sans technologie ASM. Nous sommes là pour votre Téléphonie mobile, voitures intelligentes, médicaledéjà ou informatique connexion, votre sécurité, votre bonne santé et votre divertissement. – pas un seul appareil électronique sans ASM. Nous sommes déjà là pour votre Faites nous entrer dans votre production Appelez-nous ! connexion, votre sécurité, votreprocess bonnede santé et votre–divertissement. Faites nous entrer dans votre process Contactez de production Appelez-nous ! votre– interlocuteur Thierry Charlot +33(0)1 79 94 21 21 Contactez votre interlocuteur Tournevis FG-20i et 40i thierry. charlot@asmpt.com Thierry Charlot +33(0)1 79 94 21 21

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 69 thierry. charlot@asmpt.com


OFFRES Job Tronic’S D’EMPLOI Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html

Offres d’emploi OSE (38) RECRUTE UN TECHNICIEN DE TEST F/H annonce 2020 JOBOFFRES1101 SEICO (44) RECRUTE UN TECHNICIEN ACHATS EN ELECTRONIQUE (H/F) EN CDI annonce 2020 JOBOFFRES0110 GERAL (01) RECRUTE UN CHEF DE PROJET EN ELECTRONIQUE A DOMINANTE HARDWARE (H/F) EN CDI annonce 2020 JOBOFFRES0709 GERAL (01) RECRUTE UN CHARGE D’AFFAIRES ADJOINT EN ELECTRONIQUE (H/F) EN CDI annonce 2020 JOBOFFRES0708 EUROPLACER (85) RECRUTE UN TECHNICIEN SERVICE APRES-VENTE (H/F) EN CDI annonce 2020 JOBOFFRES0707 EUROPLACER (85) RECRUTE UN INGENIEUR ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0706 LE CENTRE DE REEDUCATION PROFESSIONNELLE JACQUES ARNAUD, BOUFFEMONT (95) RECRUTE UN FORMATEUR ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0705 REC (91) RECRUTE UN RESPONSABLE DE PRODUCTION EN MATERIEL ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0702 INSTITUT DE SOUDURE (33) OU (69) RECRUTE UN FORMATEUR BRASAGE ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0701 VIGNAL SYSTEMS (69) RECRUTE UN TECHNICIEN PRODUCTION ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0301 EOS ELECTRONIC (35) RECRUTE UN COMMERCIAL SEDENTAIRE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1102 SUDELEC (42) RECRUTE UN ACHETEUR DE COMPOSANTS (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1101 EXXELIA (77) RECRUTE UN OPERATEUR DE PRODUCTION (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1016 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECHERCHE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1011 SGAME (69) RECHERCHE UN DIRECTEUR TECHNIQUE/BUREAU D’ETUDES (H/F) CDI- POSTE A PLEIN TEMPS annonce 2019 JOBOFFRES1001 ACEA (67) RECHERCHE UN APPROVISIONNEUR (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0707 CIF (78) RECHERCHE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0705 SEICA (78) RECHERCHE UN INGENIEUR COMMERCIAL (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0704 ACEA (67) RECHERCHE UN CONDUCTEUR DE LIGNE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0703

ACEA (67) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION CARTES SAV (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0702

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES UAP CMS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0403

ACEA (67) RECHERCHE UN OPERATEUR EN BRASAGE/RETOUCHE CARTES ELECTRONIQUES (H/F) CDD EVOLUTIF EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0701

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN COORDINATEUR DEVIS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0402

SERCEL (44) RECHERCHE UN PILOTE DE LIGNE DE FABRICATION (H/F) A TEMPS COMPLET annonce 2019 JOBOFFRES0606 ASTEEFLASH LANGON (35) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0603 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE 6 CABLEURS FILAIRES (HF) annonce 2019JOBOFFRES0506 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0505 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE HSE (HF) annonce 2019JOBOFFRES0504 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE QUALITE ET ENVIRONNEMENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0503 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0502 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0501 ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN INGENIEUR TEST (HF) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0412 ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN PLANNER (H/F) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0411 BUYMANAGER (38) RECHERCHE UN CUSTOMER SUCCES MANAGER (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0409 ASTEELFLASH (76) RECHERCHE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT(H/F) annonce 2019JOBOFFRES0408 EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN CONTROLEUR RECEPTION (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0407 EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN MAGASINIER / GESTIONNAIRE STOCKS (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0406 LASER TECHNOLOGIE FRANCE (78) RECHERCHE UN OPERATEUR FAO EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0405 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN CHARGE QUALITE UAP (H/F) 2 POSTES CDI et CDD annonce 2019JOBOFFRES0404

70 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ACHETEUR INDUSTRIEL SERIES (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0220 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES UAP (H/F) CDI annonce 2019 JOBOFFRES 0219 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ORDONNANCEUR CMS (H/F) CDD 10 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0218 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN RESPONSABLE DES METHODES PROCEDES ELECTRONIQUES (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0216 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN INGENIEUR MAINTENANCE (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0213 AQUITAINE ELECTRONIQUE (64) RECHERCHE SON RESPONSABLE QSSE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0210 LACROIX ELECTRONICS (49) RECRUTE UN INGENIEUR PROCESS - CARTES ELECTRONIQUES - CDI (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0209 ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN TECHNICIEN DE CONTROLE EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0205 ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN PREPARATEUR DE COMMANDES (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0204 CIF (78) RECRUTE UN RESPONSABLE ACHATS / LOGISTIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0203 CIF (78) RECRUTE UN TECHNICO COMMERCIAL (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0202 CIF (78) RECRUTE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0115 ASTEELFLASH (92) recherche un responsable qualité sites H/F annonce 2019JOBOFFRES0114 SCEL (91) recherche 2 opérateurs brasage/retouche de cartes électroniques CDD évolutif en CDI H/F annonce 2019JOBOFFRES0102 ASTEEFLASH (67) recrute un concepteur Banc de Test H/F en CDI annonce 2019JOBOFFRES0101


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 71


OFFRESTronic’S Invest D’EMPLOI Retrouvez les offres de vente ou d’achat d’entreprise de la filière électronique sur www.snese.com/fr/Invest-Tronic-s-Investisseurs-et-transmission-d-entreprises-83.html

Demande Invest Tronic’s STPGROUP recherche une entreprise annonce invest201811002

RECHERCHE entreprise de fabrication electronique - j’étudie votre proposition annonce invest201612001

RECHERCHE entreprise à racheter annonce invest201803001

OFFRES D’EMEQUIP Tronic’S Retrouvez le détail des offres de vente d’équipements de production d’occasion sur www.snese.com/fr/Equip-Tronic-S-193HTML DEMANDES D’ACHAT VILLELEC (67) RECHERCHE UNE MACHINE DE COUPE ET DE CAMBRAGE D’OCCASION LOUPOT MODELE C1 ou DES PIECES DETACHEES D’OCCASION Contact : Brigitte BECHTOLD Tél. : +33 (0)3 88 58 90 50 annonce 2019equiptronicHA05001

Ensemble, agissons * pour plus de fabrication électronique en France RASSEMBLER

REPRÉSENTER

AGIR

*

- 50% sur la cotisation de la 1ère année

Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique en France et services associés

LES PROS DE L’ÉLECTRONIQUE REJOIGNENT LE SNESE Tél : +33(0)2 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com

72 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Design : dcomconseil.com - crédit photo : iStock / DESKUBE / invincible_bulldog / oksana latysheva / Eduardo Fuentes Guevara

EMS RECHERCHE UNE CHAMBRE D’ESSAIS DE CHOCS THERMIQUES D’OCCASION Faire offre au SNESE qui vous mettra en relation avec le demandeur annonce 2019equiptronicHA07001 


Combien de temps passez-vous aux recomptages des composants en bande ? Avec SMART:count, ne recomptez plus ! Première machine de comptage équipée d’une tête d’impression ! Imprime directement sur la bande et supprime ainsi le besoin de recomptages. Une véritable aide au contrôle d’entrée, gestion des stocks et inventaires.

ZAE du Gué Langlois, 18 Avenue du Gué Langlois 77600 Bussy Saint Martin Tél : 01.64.62.68.00 Mail : infoMJB@mjb.fr Site : www.mjb.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106 - 73


A LIRE Bibliothèque Gestion de production Les fondamentaux et les bonnes pratiques Auteurs : Alain Courtois, Chantal

Martin-Bonnefous, Maurice Pillet, Pascal Bonnefous.

• Un ouvrage de référence pour tous les gestionnaires de production industrielle : planificateurs, ordonnanceurs, approvisionneurs, logisticiens...

Des robots pour les PME - Sécurité collaborative et intégration des robots en PME Auteur : CETIM La majeure partie des robots implantés dans le monde aujourd’hui, c’est-àdire plus d’un million, est utilisée par les grandes entreprises. C’est pourquoi dans le cadre du projet européen SMErobotTM, grands fabricants de robots, intégrateurs de systèmes, instituts de recherche et partenaires du domaine de l’informatique

L’intelligence artificielle Auteurs : Marion Montaigne, JeanNoël Lafargue Jamais une science n’aura fait autant débat : alors que les «transhumanistes»

101 bonnes pratiques de management Le mode d’emploi du manager débutant ou confirmé Vous êtes promu au rang de manager, vous devenez responsable d’une équipe, le défi est stimulant ! Vous devez désormais déléguer vos anciennes tâches de travail, être rapidement productif et en même temps, acquérir une crédibilité aux yeux de votre nouvelle équipe. C’est une progression constante

• Toutes les méthodes et tous les outils de gestion de production, des plus traditionnels aux plus novateurs, explicités, comparés et illustrés. • Un cas concret d’entreprise fictive, iTechMedia, fil rouge de l’ouvrage, pour expliquer et illustrer les différents outils et méthodes utilisés. Proposant une description la plus complète possible des pratiques de la gestion industrielle moderne, l’ouvrage se divise en deux parties : la première regroupe les méthodes de base de la gestion de la

production (chapitres 2 à 11) ; la seconde concerne les méthodes d’amélioration de la production (chapitres 12 à 16), en mettant un fort accent sur la philosophie du Lean Manufacturing.

industrielle à l’échelle européenne ont travaillé au développement d’une génération de robots pour PME et PMI. Parmi les objectifs : faire en sorte que le robot soit facile d’utilisation, comprenne des commandes intuitives, satisfasse aux exigences de sécurité pour partager l’espace de travail humain et puisse être mis en service en trois jours. L’implantation dans l’industrie française de ce type de robots devrait se traduire par la réduction du coût de la main d’oeuvre sur des opérations répétitives et parfois pénibles. Le Cetim livre dans le présent ouvrage une synthèse de ses échanges avec les

PME françaises et récapitule les travaux menés sur ces axes de réflexion dans le cadre de sa contribution au projet SMErobotTM. Outre le contexte, les enjeux, les référentiels de sécurité, etc. , cet ouvrage présente les technologies et les démonstrateurs issus du projet et porte un regard nouveau sur la démarche d’intégration. L’occasion de découvrir comment il est possible d’intégrer simplement et sûrement ces nouveaux robots pour contribuer au développement des PME.

comptent sur l’intelligence artificielle pour sauver l’espèce voire abolir la mort, Bill Gates ou Stephen Hawking affirment que l’avènement d’une entité informatique intelligente signera la perte de l’humanité ! Cette bande dessinée se penche à la fois sur l’histoire, la réalité et le fantasme de

l’intelligence artificielle. Un livre sérieux.

qui demande courage, humilité et prise de recul. Vous êtes manager confirmé, vous devez exercer un bon leadership, coacher et motiver votre équipe, intégrer un nouveau collaborateur, établir un plan d’action et fixer des objectifs, conduire des entretiens... Véritable « mode d’emploi du manager », cet ouvrage répond aux 101 questions les plus fréquentes que vous vous posez, quelle que soit votre ancienneté dans ce poste, et vous rassurera sur vos bonnes pratiques de management au quotidien. Manager une équipe vous fera sortir de

votre zone de confort, mais vous apprendrez, vous grandirez et vous découvrirez des facettes inattendues de votre personnalité.

74 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2020 - n° 106

Cette nouvelle édition correspond à une révision majeure et reflète toutes les évolutions liées à la gestion de production. Éditions Eyrolles Prix : 36 €

Éditeur CETIM (industries mécaniques) Prix : 25€

Éditions Le Lombard Prix : 10 €

Certes, le métier de manager n’est pas toujours facile, mais l’aventure en vaut la peine ! Editions GERESO PRIX : 23 €


50

ABONNEZ-VOUS MAINTENANT ET ECONOMISEZ 50.40 €

H.T

50 € 60 €

TTC

-

% 0 5

Tarif normal 92 € H.T soit 110.40 € TTC

1 AN = 4 NUMÉROS Les actualités de l’industrie électronique et numérique

édités par

BULLETIN DE SOUSCRIPTION À EXPÉDIER DANS L’ENVELOPPE JOINTE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mes coordonnées :

----------Je m’abonne

□ Mme □ M. Entreprise :

....................................................................

Destinataire :

....................................................................

Fonction :

....................................................................

Adresse postale :

....................................................................

Adresse postale :

....................................................................

Adresse Mail :

....................................................................

(prénom et nom)

(livraison)

Je règle : À la reception de la facture

□ Par chèque bancaire à l’ordre de D’Com Conseil □ Par virement sur le compte IBAN : FR76 1380 7001 4531 1214 2585 586 Code BIC : CCBPFRPPNAN

Date et signature obligatoires

(facturation si différente)

TVA 20%. Offre valable jusqu’au 30/03/2021 pour les nouveaux abonnés en France métropolitaine uniquement. Les informations sont enregistées dans notre fichier clients à des fins de traitement de votre abonnement et des services qui y sont associés. Conformément à la loi « informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée et le réglement européen n°2016/679, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition et de suppression des données que vous avez transmises en adressant un courrier à D’Com Conseil. L’éditeur se réserve le droit de modifier le contenu, le titre ou le format de la publication objet du présent abonnement, dans le resepect de son actuelle ligne éditoriale. Conformément à l’article L 121-20-2,5 du code de la consommation, vous ne bénéficiez pas d’un droit de rétractation. Les demandes de résiliation anticipée et de remboursement ne seront prises en compte que dans le seul cas d’un motif légitime dûment justifié. Les demandes sont à adresser exclusivement par simple courrier à l’attention du service abonnements - 7 rue Douric Ar Gueben - 29510 Landrévarzec, Le siège social se trouve à la même adresse. SASU au capital de 1000 € - RCS 800 160 848 0019


FUJI, LE PLACEMENT D’AVENIR PAR EXCELLENCE ! Des solutions techniques et financières pour tous les profils de production

Un service de proximité depuis plus de 30 ans Une solution complète pour votre ligne de production électronique Sérigraphie • Placement CMS • Insertion Exotique

Contact : www.fenwick.fr

Dominique CHAU +33 1 40 10 69 14 dchau@fenwick.fr

Profile for RICHARD CRETIER

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE - DECEMBRE 2020 N° 106  

Informations commerciales et techniques de l'industrie électronique et numérique en France. Bobinage, BAC Bobinage; Cybersécurité; Electroni...

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE - DECEMBRE 2020 N° 106  

Informations commerciales et techniques de l'industrie électronique et numérique en France. Bobinage, BAC Bobinage; Cybersécurité; Electroni...