Page 1

de l’industrie électronique & numérique septembre mars 2015 2019> >N°83 N°101

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

Excellence et perspectives industrielles

DOSSIERS >

SEMI-CONDUCTEURS

Guerre des semi-conducteurs : la France a les atouts en main pour se positionner sur le marché mondial

RGPD

Le RGPD et les ressources humaines

DISTRIBUTION

Distribution indépendante : les courtiers montrent patte blanche


RASSEMBLER

> SOLUTION DE PLACEMENT

REPRÉSENTER

- 50% sur la cotisation de la 1ère année

AGIR

*

Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique en France et services associés

Design : dcomconseil.com - crédit photo : iStock / DESKUBE / invincible_bulldog / oksana latysheva / Eduardo Fuentes Guevara

Ensemble, agissons * pour plus de fabrication électronique en France

LES PROS DE L’ÉLECTRONIQUE REJOIGNENT LE SNESE Tél : +33(0)2 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com YOUR EXPERT SERVICES PROVIDER IN CHINA* > MACHINES DE SÉRIGRAPHIE

VOTRE FOURNISSEUR DE SERVICES EXPERTS EN CHINE

*

x

E pert en Equipements et Produits pour l’Electronique

DIVISION PRODUCTION DE CIF Equipements d’assemblage CMS pour petites séries et production SERIGRAPHIE CREME A BRASER Vitesse de traitement de 100 à 200 mm / s Système de positionnement haute précision Système de nettoyage de pochoir Contrôle par ordinateur, écran tactile Réglage automatique de la hauteur et de la pression

3 3 3 3 3

PLACEMENT AUTOMATIQUE DE CMS

METRONELEC® vous accompagne dans les principales étapes de votre process ! www.metronelec.com

contact@metronelec.com

NOTRE OFFRE GLOBALE

2 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

27/08/2019 17:05

De 4000 cph à 15000 cph De 380 x 480 mm à 650 x 380 mm Pose du 0201, 0402, LED, QFP, BGA Jusqu'à 70 Chargeurs FOURS DE REFUSION

POUR VOS BESOINS EN PCB ET PIÈCES TECHNIQUES

EXPERTS À VOTRE SERVICE!

3 3 3 3 3

Vitesse de 0 à 2000 mm / min Largeur du PCB de 300 à 450 mm Fours de 3 à 8 zones Zones de chauffage de 1000 à 3150 mm Moteurs silencieux à faibles vibrations TRANSITIQUE

PRIX

_105*210.indd 1

3 3 3 3

Services au meilleur prix du marché. Notre volume d'achat global vous offre un avantage concurrentiel.

RAPIDITÉ Chez vous en 5 jours ! Nos délais de livraison sont respectés à plus de 98% partout dans le monde.

QUALITÉ

3 3 3

Chargeurs, convoyeurs, déchargeurs Vitesse du PCB de 0.5 à 8000 mm / min Protocole SMEMA

Membre IPC et certiié ISO 9001. Nos fournisseurs sont certiiés ISO 14001, ISO TS 16949, ISO 13485 ou AS9100.

info@icape-group.com

+33 (0) 1 58 18 39 10

Immeuble Volta, 33 avenue du Général Leclerc, Fontenay-aux-Roses, 92260 France

www.icape-group.com www.icapeshop.com www.cipemshop.com

Retrouvez toute la gamme CIF sur WWW.PCB-CIF.EU ou contactez-nous au +33 (0) 1 3966 9683 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 3


60

Sommaire de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

4

Editorial

6 DOSSIERS Technologie de panne active

Une plateforme WX intelligente

• Guerre des semi-conducteurs : la France a

Les pannes ont un capteur de température intégré et un parfait transfert de chaleur, ce qui autorise une montée en température et une récupération ultra rapides. Réduit les temps de pause et augmente la quantité de travail avec de meilleurs résultats.

Choisissez n’importe quelle panne RT sur une station WX, en répondant à tous les besoins de brasage, avec la détection de mouvement ou la traçabilité avec stockage des données numériques dans l’outils et la station.

les atouts en main pour se positionner sur le

marché mondial

• Etude d’opportunité à l’adresse de

Une unité panne-manche brevetée

Contrôle précis, prise ergonomique

l’Education Nationale

Changement des pannes sans outils, rapide et sans problèmes.

Le manche de type boomerang assure une manipulation précise et une prise ergonomique et sûre.

• Une formation multimodale pour les

opérateurs ou la technologie numérique au

service de la formation

• L’apprentissage, les données et

l’expérience : apprendre à combiner des

connaissances disparates au quotidien

• Distribution indépendante : les courtiers

montrent patte blanche.

• Tout ce qu’il faut savoir sur le Tg des PCBs

• Savoir adapter sa production sans perturber

les commandes des clients

53 53

• Le RGPD et les ressources humaines

42 Fabricants d’électronique 48 Informations commerciales 54 Nouveautés technologiques 60 Offres et demandes d’emplois

Pour en savoir plus :

weller-tools.com/nocompromise/

RÉDACTION Richard Crétier REPORTERS : Dominique Lemière - Isabelle Boistard - Louis Gildas RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : septembre 2019 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTOS Photos de couverture : iStock : Jon Anders Wiken CIF DELO FENWICK

et de stages

64 Bibliothèque

59 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 5


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO

Eric BURNOTTE Alliansys - 14 Président du SNESE

Depuis des années, les responsables de l’Etat, pour reprendre une formule célèbre, sautent sur leur chaise comme des cabris en psalmodiant à qui veut les entendre, le numérique, le numérique ! La numérisation de la société est, sans faire de jeu de mots, en marche. Mais sans électronique il ne peut y avoir de numérique.........

CONNECTIQUE - ELECTRONIQUE - OUTILLAGE

La France se doit de recréer un écosystème électronique complet. Depuis quelques mois, une reprise significative de l’activité de la soustraitance électronique se fait sentir. Ce regain de vitalité concerne principalement l’aéronautique et l’automobile, c’est d’ailleurs ce dernier secteur qui majoritairement profite de l’embellie. A contrario l’environnement est plus contrasté en ce qui concerne, les télécommunications, le médical ou encore les objets connectés, là les affaires se traitent souvent au jour le jour. Au chapitre des approvisionnements, la pénurie de composants semble connaitre une accalmie. Les prix pour l’instant, restent stables et même baissent parfois. Il faut y voir certainement l’effet de déstockage d’entreprises qui du fait de la pénurie ont engrangé des réserves de semi-conducteurs. Un phénomène certainement amplifié par le déblocage d’affaires en suspend comme les chantiers du Grand Paris et des Jeux Olympiques de 2024. Un contexte à priori favorable mais qu’en sera-t-il demain ? Bien malin qui aujourd’hui pourrait le dire. Mais ne faisons pas la fine bouche, on peut également noter, sujet de satisfaction, le rapatriement d’activités de production en France et plus généralement en Europe. Et certains marchés asiatiques sont de plus demandeurs de technologies hexagonales. Il est certain qu’il y faut voir les effets du savoir-faire technique et des capacités en R&D, de nos entreprises. A l’heure où l’horizon parait un tant soit peu s’éclaircir, il ne faudrait pas passer sous silence les interrogations quant à l’avenir de l’électronique en France. Depuis des années, les responsables de l’Etat, pour reprendre une formule célèbre, sautent sur leur chaise comme des cabris en psalmodiant à qui veut les entendre, le numérique, le numérique !

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

La numérisation de la société est, sans faire de jeu de mots, en marche. Mais sans électronique il ne peut y avoir de numérique. Pour tenter d’y voir clair dans le nouveau modèle qui se dessine, le SNESE et les autres syndicats professionnels de l’électronique en collaboration avec la Direction générale des entreprises (DGE), ont commandité une étude PIPAME (Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques), portant sur les enjeux de la filière électronique au cœur de la transformation numérique. Le 12 juin dernier, le cabinet In Extenso chargé de cette étude en a présenté les résultats. Au terme de deux années d’investigations et de consultations des industriels, deux problèmes majeurs émergent : premièrement le manque de main d’œuvre qualifiée et secondement la modernisation des outils de production. La pénurie de compétences sur le marché du travail est un point sur lequel le SNESE, depuis des années, alerte les pouvoir publics sur la carence de formation des techniciens spécialisés en électronique principalement en formation initiale. C’est un véritable frein à la croissance de nos entreprises. Autre problème et non le moindre : Pour moderniser l’outil de production les investissements s’annoncent considérables, deux à trois millions d’euros par entreprise ! Vaste programme pourraiton dire mais le terrain est favorable au regard qu’aujourd’hui, l’électronique est omniprésente dans le quotidien. Il y aura certes des contraintes pour mettre en phase cette mutation. Cependant il y va de la pérennité de l’industrie électronique en France, de maintenir et de développer son savoir-faire et en final de créer des emplois. Il est essentiel de ne pas perdre de temps et primordial que l’Etat, les industriels, les Régions puissent travailler de concert afin de recréer un écosystème électronique complet.


DOSSIER > SEMI-CONDUCTEURS

Guerre des semi-conducteurs : la France a les atouts en main pour se positionner sur le marché mondial La guerre économique autour des semi-conducteurs s’inscrit dans un contexte international où la micro électronique joue un rôle clé dans la digitalisation de la société. L’étude diligentée par l’Ecole de Guerre Economique *, dont « Les Cahiers » vous présentent maintenant une synthèse, montre que la France est en mesure de conquérir une place majeure sur ce marché stratégique, lourd d’enjeux politiques et économiques. Le silicium est indispensable à la production de transistors et de puces électroniques dont la maîtrise appartient sans conteste aux ÉtatsUnis. Après la seconde guerre mondiale, qui a vu l’avènement des transistors et du « computing », les Etats-Unis ont investi massivement dans l’industrie des semi-conducteurs, et depuis la guerre froide jusqu’à aujourd’hui, ils demeurent les grands leaders de ce segment de la technologie qui pesait en 2018, 469 milliards de dollars. Le silicium est devenu l’élément central et indispensable à la production de transistors et de puces électroniques dont les Etats-Unis ont la maîtrise pointilleuse

Il ne s’agit pas pour la France de prendre un parti franc pour l’un des deux pays impliqués dans cette guerre économique, mais de profiter de ce conflit pour prendre une place de choix plus importante sur ce marché. Pour ce faire, les entreprises françaises pourraient vendre leurs produits, tout en conservant leur savoir-faire et la propriété intellectuelle, à la Chine puis aux États-Unis, en gardant le brevet sur les transistors...

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

PEMTRON, LA VISION D’AVENIR PAR EXCELLENCE ! Une programmation simple et rapide Un SPC au service de vos performances

Dominique LEMIERE, reporter La Chine déploie des efforts gigantesques pour combler son retard technologique, et investit massivement dans la composition et la production de semi-conducteurs. Objectif de l’Empire du milieu : s’assurer l’autosuffisance en semi-conducteurs et ne plus dépendre des États-Unis. La France quant à elle tente de se positionner sur le marché des substrats en proposant des technologies à la fois innovantes et compétitives par rapport aux deux grands leaders du domaine. Le contexte géopolitique de la guerre économique entre la Chine et les USA rend ces manœuvres particulièrement difficiles et complexifie le processus d’intégration de la France au sein d’un marché très fermé, basé sur des technologies fines dotées d’un haut potentiel stratégique. Et dans la course mondiale aux nouvelles technologies, la technologie française des semi-conducteurs (substrats) fait-elle l’objet de mesures d’ingérence de la part des ÉtatsUnis (FinFET). La France peut néanmoins se tailler une place dans cette guerre opposant les deux géants. Le rôle des technologies de l’information est aujourd’hui

primordial pour l’économie d’un pays. Les semi-conducteurs sont présents dans tous les appareils électroniques et numériques pour le traitement des données et l’architecture de cette technologie doit être au cœur des priorités de développement industriel des pays qui veulent se positionner sur un marché mondial, et détenir la puissance stratégique de la digitalisation de la société. Le marché est dominé par 3 géants : SAMSUNG Electronics, Intel et SK Hynix. A eux trois, ils représentent 37,3 % du marché global en 2018. Ce marché est dopé par l’IoT, le déploiement des véhicules électriques et/ou connectées, tributaires de l’électronique basée sur des puces. Le défi de la Loi de Moore Aujourd’hui, l’une des grandes questions auxquelles sont confrontées les fabricants de semiconducteurs, est de savoir si les limites physiques des matériaux risquent ou non de rendre difficile l’installation industriellement viable d’un plus grand nombre de transistors sur un dispositif en silicium. Si le cas est avéré, les fabricants devront trouver d’autres

Un service de proximité depuis plus de 30 ans Une solution complète pour votre ligne de production électronique SPI 3D  • AOI 3D : TOP/Bottom - Inline/Offline  • Conformal Coating Contact : www.fenwick.fr

Gilles Figueira +33 1 40 10 69 37 gfigueira@fenwick.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 9


DOSSIER > SEMI-CONDUCTEURS provided by Cepelec

FinFET et FD-SOI : deux technologies, peut-être complémentaires en lice pour réduire les fuites d’énergie D’un côté la technologie FinFET de l’autre le FD-SOI. Avant ces technologies, les transistors étaient construits à plat sur le silicium, la surface en contact du silicium est donc importante et entraîne des fuites d’énergie sur toute la surface de contact. La technologie Finfet a permis de réduire ces déperditions en construisant le transistor de manière verticale. Cette technologie est utilisée par Samsung, TSMC, Qualcom, NVIDIA, Broadcom ; Intel utilise une technologie voisine avec 3 couches dans le transistor alors que la technologie Finfet n’en utilise qu’une. La technologie FD-SOI joue également sur ce paramètre de couche. Elle consiste à découper, à l’échelle atomique, de fines tranches de silicium et introduire dans le matériau, une couche isolante. Ce procédé permet d’améliorer significativement le rendement des transistors, en diminuant les fuites énergétiques tout en augmentant la fréquence. Cette solution est le fruit des recherches du français SOITEC couplé au francoitalien STMicroelectronics sur leurs sites respectifs de Crolles (Isère). Une autre méthode pourrait être viable à plus court

terme : l’amélioration de la production des wafers, véritable enjeu stratégique, ou autrement dit l’amélioration du rendement des usines de fabrication. Les nouvelles pistes de recherche avec d’autres matériaux comme le nitrate de gallium touchent au domaine de l’optronique, le domaine de la très haute performance des semiconducteurs. Ce sont des technologies qui utilisent non pas le silicium mais le gallium ou phosphore, métaux rares et plus coûteux qui permettent d’avoir une fréquence bien supérieure à celle que l’on a de nos jours. L’industrie des semiconducteurs, enjeu stratégique et économique L’industrie des semiconducteurs connait d’importantes fluctuations de l’offre et de la demande. Les entreprises de l’Union européenne détiennent 50 % du marché mondial (mesuré par les ventes), et sur les 15 leaders du marché des semi-conducteurs, 7 d’entre elles sont basées aux EtatsUnis, 3 en Europe, 2 en Corée du Sud, 2 au Japon et 1 à Taiwan. Dans ce classement des fournisseurs sont agrégés des fonderies, des sociétés de gestion intégrée et des sociétés sans usine. Le contexte de la guerre géopolitique dans lequel s’inscrivent le développement et l’épanouissement du marché des semiconducteurs est régi par des considérations complexes, multiples, et des éléments qui demandent chacun une analyse fine et une mise en corrélation à différents plans des résultats escomptés. Il n’en reste pas moins que

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

les enjeux sont : 1) un marché d’une valeur de près de 500 milliards de dollars, 2) une volonté d’hégémonie et de puissance politique liée aux multiples potentialités de ce marché. Si les Etats-Unis en sont leaders, la Chine, le Japon, la France pour ne citer qu’eux sont sur les rangs pour challenger la prédominance des USA. Projet Nano2022 pour soutenir l’industrie micro/ nanoélectronique Dans cette optique, la France, et plus globalement l’Europe, a lancé le projet « Nano 2022 » en vue de soutenir l’industrie micro/ nanoélectronique qui vise à consolider l’industrie nationale des composants électroniques via des investissements massifs au niveau de la R&D mais également pour acquérir des machines. Cette course à l’innovation prend forme dans un marché, on l’a vu plus haut, très dynamique, et s’inscrit dans un projet européen pour la nanoélectronique intitulé IPCEI (Important Project of Common European Interest) conclu entre la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie. Il succède à Nano 2017, qui s’est joué sur une base de 3,5 milliards d’euros, alors que le plan Nano 2022 sera lui, doté de 5 mil-

liards d’euros sur 5 ans sous forme de financements privés et publics. Le gouvernement français s’engage à investir 886,5 millions d’euros sur 5 ans avec la participation des collectivités territoriales et de la Commission européenne. 4 millions supplémentaires sont abondés par les partenaires industriels. Il faut noter que les partenaires identifiés ne sont pas tous français, par exemple le gouvernement reconnait comme partenaire la société japonaise Murata, UMS, une société franco-allemande et le groupe allemand X-Fab, une fonderie de semi-conducteurs. Chez les Français, on trouve Sofradir, spécialiste des détecteurs infrarouges, ou SOITEC spécialiste des matériaux semi-conducteurs. A condition de soutenir son industrie des semiconducteurs, la France peut concurrencer les ténors mondiaux Dans ce contexte s’inscrit un investissement de 15 millions d’euros pour l’usine française OMMIC (fournisseur de circuits MMIC) dans le but de fabriquer des puces en nitrure de gallium pour la 5G. Ce serait une première en Europe, mais ce n’est qu’un début parce

LUSIVE C X E É T U H OUVEA

MR-N r e s a r b Pâte à ance Perform n io Innovat N

&

iStock : Jon Anders Wiken

méthodes pour améliorer les semi-conducteurs. C’est peut-être ce que viennent de découvrir le MIT et Analog Devices en utilisant des nanotubes. Ils ont réussi à intégrer 14 000 transistors dans un microprocesseur.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 11


DOSSIER > SEMI-CONDUCTEURS que la 5G est un enjeu politique et une course planétaire et en sus une opportunité économique colossale. Démarrée en juin 2019, cette production place la France devant les grands de la puce en Europe que sont STMicroelectronics, l’allemand Infineon Technologies et le néerlandais NXP. Et au niveau mondial, les concurrents sont le japonais Sumitomo, et les américains Qorvo et Wolspeed. En termes de technologie, la France peut affronter la concurrence. Il n’en est pas de même au point de vue de la souveraineté et de l’indépendance stricto sensu puisqu’OMMIC travaille avec le chinois Huawei Technologies et le japonais Fujitsu dans la technologie de la 5G. Beaucoup d’investissements auront lieu et des problèmes d’ingérence seront à l’ordre du jour, de nombreux investisseurs chinois tentant de rattraper leur retard en investissant stratégiquement dans des entreprises étrangères qui portent l’avenir de ces technologies de pointe. Ingérences : un billard à plusieurs bandes La vulnérabilité de la société de l’information met en lumière l’interdépendance entre les différents secteurs de l’énergie, l’information, la santé, la défense et les systèmes bancaires : dans tous ces domaines les semiconducteurs sont impliqués. Les mesures d’ingérence s’expriment sous différents formats :  - structurel : actionnariat par fonds d’investissement, fournisseurs de prestataires extérieurs, enquêtes étatiques intrusives par le biais de délégations étrangères ou demande d’assurance

de matériel - humain : débauchage, espionnage, - politique : déstabilisation commerciale ou sanctions financières à l’échelle de l’état On peut citer la Chine, qui, en retard sur la production des semi-conducteurs voit la France comme un partenaire commercial de choix, et à l’affût d’opportunités pour l’acquisition d’une industrie de semi-conducteurs. Ainsi la reprise d’Atlis par le fondeur SMIC et l’entrée de NSIG (Chine) au capital de Soitec. Soitec possède plus de 3000 brevets, augmente sans cesse son budget dévolu à la R&D et possède des sites en Europe, aux Etats-Unis, en Asie. Les productions de Soitec et sa technologie de substrat de silicium dont elle fournit 85 % de la demande mondiale, s’impose comme un challenger voire un complément à la technologie FinFET comme on l’a vu plus haut. Les Etats-Unis ne sont pas sans ignorer ce challenger dans une compétition technologique majeure. L’entrée de NSIG pourrait inciter les Chinois à privilégier la technologie française, ce qui dérange les entreprises américaines qui tentent d’éroder l’entreprise française. Lesdits EtatsUnis, eux, passent par la voie royale pour gagner des parts de marché en achetant des parts dans les entreprises. La technologie française des puces au gallium, incontestable avance sur tous les concurrents mondiaux En résumé, les Etats-Unis ont 2 objectifs : étendre leur

12 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

portée dans le domaine des semi-conducteurs et élargir leur marché international. Pour cela, ils doivent travailler avec l’Europe, c’est-à-dire avec les entreprises européennes, étape cruciale ! En outre les Etats-Unis ont besoin de développer leur R&D tant il semble probable que la technologie FinFET appelle à échéance, un relais. Les Américains devront apprendre des Français Il semble également que les Etats-Unis doivent conceptualiser ce qu’ils ont à apprendre des Français et se préparer aux puces au gallium qui vont devenir plus puissantes et plus présentes sur le marché. La France est perçue comme une menace réelle pour le marché américain. Ce qui est certain c’est la capacité de la France à prendre de l’avance sur ce marché. Et ce n’est pas rien. Il faut en déduire que si une activité française en Chine devait se développer, elle n’existerait qu’au prix du sacrifice des bonnes relations existant avec les EtatsUnis. Un tel cas de figure est inenvisageable compte tenu des répercussions politiques et économiques qu’il implique. La France doit donc se positionner en tant que concurrent crédible mais également en partenaire de choix pour se faire une place digne sur le marché des semi-conducteurs. Conclusions Le marché international des semi-conducteurs est marqué par une intense compétitivité, au regard de la complexité de la technique de fabrication et de l’extraction des ressources nécessaires, mais aussi des enjeux géo-

politiques existants. Les puces électroniques nécessitent des matériaux spécifiques, et souvent rares, tels que le silicium ou le nitrure de gallium, impliquant une technique d’extraction et de traitement particuliers. En 2019, il existe de nouveaux enjeux en termes de technique pour les semi-conducteurs, aussi bien pour la miniaturisation, que pour la diminution de la consommation en énergie, le tout en assurant la performance de l’appareil dans lequel ils sont intégrés. Cependant, remplacer le processus de fabrication reviendrait à des coûts élevés et ferait appel à un savoir-faire complexe. De nombreux acteurs, publics comme privés, sont présents sur ce marché et cherchent à obtenir un maximum des parts de celui-ci, pour des motivations financières mais aussi politiques. Deux pays, aujourd’hui leaders dans la production et la vente des semi-conducteurs, sont en conflit économique et géopolitique, les États-Unis et la Chine. Ces derniers utilisent des stratégies diamétralement opposées en se disputant la place de leader du secteur à échelle internationale. Ils entretiennent finalement une relation de CO-dépendance, dans laquelle les États-Unis vendent une majorité de leurs composants et produits à la Chine, tout en exerçant une pression sur ce pays qui a besoin de certains composants américains pour fabriquer ses semiconducteurs, et donc ses propres produits. C’est la raison pour laquelle la Chine investit massivement dans ses entreprises nationales de semi-conducteurs, afin de devenir entièrement indépendante, selon son pro-

PRINTER AOI

DISPENSER AOI

SPI

HYBRID PLACEMENT

MOUNTER

YAMAHA FACTORY TOOLS

INTELLIGENT STORAGE

La solution TRUE TOTAL LINE de YAMAHA est la gamme industrielle de pointe sur le marché électronique pour le prototypage, haut mixage petit/moyen volume jusqu’aux multi productions grand volume ainsi qu’à l’ultra production de masse. Les solutions de YAMAHA INTELLIGENT FACTORY offrent la plus complète gamme de logiciels pour l’industrie 4.0. Chez YAMAHA INTELLIGENT FACTORY nous sommes focalisés sur la connexion 4M par la technologie numérique dans la fabrication électronique : MACHINE – MATERIAU – HUMAIN – MÉTHODE. Optimisez la productivité de la ligne et le rendement de l’usine avec 4 connexions M2M : Machine à Machine, Matériau à Machine, Méthode à Machine et Machine à Humain. www.yamaha-motor-im.eu

VISITEZ NOUS! 12 – 15 Novembre 2019, Munich, Allemagne

HALL A3, STAND 323

Obtenez votre entrée gratuite Code: Yamaha_prod19 www.productronica.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 13


DOSSIER > SEMI-CONDUCTEURS

iStock : CarlosAndreSantos

ration considérable dans les années futures - à partir de 2025.

jet« Made ln China 2025 ». Cependant, cette guerre économique implique et impacte d’autres pays, euxaussi acteurs du marché, comme les pays d’Asie ou d’Europe, mais leurs créée aussi une opportunité de pénétration, notamment pour la France avec son savoir-faire unique de la technologie FD-SOI. Il ne s’agit pas pour la France de prendre un parti franc pour l’un des deux pays impliqués dans cette guerre économique, mais de profiter de ce conflit pour prendre une place de choix plus importante sur ce marché. Pour ce faire, les entreprises françaises pourraient vendre leurs produits, tout en conservant leur savoirfaire et la propriété intellectuelle, à la Chine puis aux États-Unis, en gardant le brevet sur les transistors. La stratégie n’est donc pas de donner ses techniques à ses deux principaux concurrents en leurs donnant un avantage, mais plutôt de prendre des parts de marché importantes et de se rendre

indispensable dans le secteur. Dans ce contexte, la France profiterait d’une aide des fonds d’investissement créée à l’échelle européenne, ce qui permettrait d’une part de positionner l’Europe en leader à l’échelle internationale, et de permettre à cette zone d’être perçue comme une entité aux expertises complémentaires et nombreuses. S’allier avec d’autres pays européens, c’est permettre à la France d’additionner aux savoir-faire nationaux des savoir-faire européens et ainsi permettre de proposer des produits et services différents sur le marché qui concurrenceraient directement les leaders. La technologie du silicium atteindra ses limites en 2021 La technologie actuelle des transistors uniquement en silicium continuera à être utilisée dans les années à venir, néanmoins cette technique atteindra ses limites en 2021 avec les gravures de 7 à 5 nanomètres. Les entre-

14 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

prises françaises spécialisées dans le domaine ont tout à fait compris les enjeux et possèdent des clés stratégiques du secteur avec les transistors FD-SOI, ainsi que les technologies utilisant le Nitrure de Gallium. Il est intéressant de noter que Soitec possède cet atout depuis 2014 et tente sans succès de se rapprocher de l’entreprise Intel qui a choisi d’adopter une stratégie de protectionnisme sur les transistors malgré un développement horizontal des processeurs. Le marché chinois a été le premier à s’engager dans cette technologie afin de l’adopter sur le marché mobile. Parmi les leaders chinois, on remarque une forte dynamique pour rattraper le retard vis-à-vis des technologies américaines sur les processeurs d’ordinateurs mais également une anticipation des contraintes données par la miniaturisation. Ce qui, avec les moyens développés et les entreprises des pays voisins (Taiwan, Corée, Japon) leurs donnera une accélé-

2020

MARCH, 31ST APRIL, 03RD  

PARIS NORD - VILLEPINTE

PARIS, THE GLOBAL MEETING PLACE OF THE INDUSTRY

Chine : économie ralentie par la guerre commerciale De 2019 à 2025 la guerre commerciale continuera de ralentir l’économie de la Chine ce qui donnera un avantage technologique sur les processeurs d’ordinateurs aux États-Unis bien qu’elle en subit les conséquences telles que des pertes importantes d’emplois, pertes colossales en dizaine de milliers de dollars d’exportations, en stoppant les importations chinoises sur ce secteur.

*l’Ecole de Guerre Economique est une école française spécialisée en intelligence économique, fondée en 1997 par Christian Harbulot. Téléchargez l’étude complète La Guerre des semiconducteurs sur https:// infoguerre.fr

"CAP SUR"

L’ÉLECTRONIQUE

TOUTE la filière électronique représentée sur GLOBAL INDUSTRIE ! > la fabrication, > les fournisseurs de composants, > les équipements de production, > les services

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 15


DOSSIER > FORMATION

STATIONS HAUTES PERFORMANCES Industrie 4.0

Etude d’opportunité à l’adresse de l’Education Nationale Ce n’est un secret pour personne, les entreprises d’électronique font face depuis déjà plusieurs années à une pénurie croissante de personnel qualifié.... Que faire ? Avant de tenter d’apporter des éléments de réponse voyons ce qui a pu amener à cette situation et quelles en sont les raisons. Les raisons ? Elles sont connues de tous, premièrement le départ à la retraite des salariés du « baby boom » et l’abandon, par l’Education Nationale, de formation initiale portant sur la fabrication électronique. Il n’existe plus de CAP, plus de BEP et plus de Bac pro fabrication électronique. Cependant dans le panel des formations initiales, on trouve un Bac pro « Systèmes numériques » se déclinant en trois options, options qui en aucune façon n’abordent le process des techniques d’industrialisation et de fabrication. C’est tout à fait étonnant, en effet lorsque l’on en connait les complexités, sans être formé à toutes les malices et les chaussestrappes de la base, c’est à dire de la carte électronique et de sa supply chain. Cela revient à construire une maison en commençant pas le toit. Mais bon ça semble être une logique propre à l’Education Nationale ; le mam-

Louis GILDAS, reporter

L’UIMM, le SNESE et ACSIEL ont fait le job. D’ici quelques semaines la balle sera dans le camp de l’Education nationale... mouth comme se plaisait à persifler un ancien ministre sur le perron de son ministère de la rue de Grenelle. En attendant, dans les entreprises, la pyramide des âges prend de l’embonpoint en son sommet. Toutes qualifications confondues un quart des effectifs est âgé de 50 ans ou plus... Une Étude d’opportunité La situation est sinon inquiétante à tout le moins préoccupante. Pour tenter de faire sortir l’Education Nationale de son schéma de pensée quant aux besoins des entreprises en opérateurs et techniciens... l’UIMM Bretagne et les syndicats de l’électronique, ACSIEL et SNESE ont rédigé une Etude d’opportunité. Etude que les rédacteurs et signataires ont

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

en projet immédiat d’adresser au ministère de l’Education Nationale. Quelques petits détails à préciser et elle devrait se retrouver in fine sur le bureau du Ministre. Que se passera-t-il ensuite ? Ah ça personne ne le sait, elle naviguera de bureau en bureau avant qu’un haut fonctionnaire dise si oui ou non le jeu en vaut la chandelle... Car au delà des considérations didactiques, de quelque recoin contestataire pourrait jaillir une colère sourde du genre « l’Education Nationale se plie aux lobbys de l’industrie capitaliste.» Au moment où le ministre doit faire face à la grogne des syndicats, ajouter une strate de mécontentement ne ferait qu’amplifier le mouvement et le projet sera enterré ou peu s’en faut. Il se peut aussi que le ministre Blanquer passe outre les chicanes et décide qu’il est urgent d’enrichir le Bac pro « Systèmes numériques » d’une quatrième option dédiée à la production électronique et pour le BTS réviser l’option « Electronique et communication » et enfin de modifier les intitulés de ces deux diplômes en « Systèmes numériques et électroniques.» Pour en revenir à l’étude d’opportunité et connaître sa genèse, nous avons rencontré à Rennes

EFFICACITÉ DU SOUDAGE PAR INDUCTION

FER À SOUDER DE PUISSANCE 300 W

DESSOUDEURS AUTONOMES 150 W ET 300 W

ASPIRATION ET TRAITEMENT DES FUMÉES

STATION DE RÉPARATION POUR CMS

Carole Gilles, responsable « Emploi-formation » à l’UIMM Bretagne. Les Cahiers : Comment cette étude a-t-elle été élaborée ? Carole Gilles : Cette note d’opportunité a été écrite à plusieurs voix par l’UIMM nationale, UIMM Bretagne, le SNESE et ACSIEL.  Mais je tiens à souligner que l’UIMM Bretagne est à l’initiative de cette note. Pour sa rédaction, nous nous sommes appuyés sur une

30, rue du Bois Moussay – Bâtiment DELTA ZAC du Bois Moussay 93240 STAINS Téléphone : 01 48 36 84 01 | Télécopie : 01 48 36 14 62 www.davumtmc.com

✦ VOS CONTACTS EN RÉGION ✦ SUD-OUEST

Romain Campanacci +33 6 70 62 57 87 rcampanacci@davumtmc.com

✦ OUEST, BRETAGNE, PAYS DE LA LOIRE

David Jacquet +33 6 07 81 22 20 djacquet@davumtmc.com

✦ RHÔNE-ALPES / PACA

Nicolas Verdun +33 6 07 81 18 05 nverdun@davumtmc.com

✦ ILE-DE-FRANCE NORD ET EST

Sébastien Bianconi +33 6 27 82 80 56 sbianconi@davumtmc.com

✦ NORMANDIE

Florent Radde +33 6 80 59 40 28 fradde@davumtmc.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 17


DOSSIER > FORMATION keeping you ahead. étude sur la filière électronique bretonne que nous avons finalisée en mars 2018. Dans le même temps nous avons bénéficié des remontées de terrain des industriels bretons, impliqués dans la filière. En substance ils nous ont dit : « nous continuons à nous développer, nous avons des postes à pourvoir, malheureusement nous connaissons des difficultés de recrutement.» La difficulté à trouver des compétences est le résultat de l’absence de formation initiale correspondant aux besoins des industriels. Nous avons présenté un état des lieux à l’UIMM nationale et la note d’opportunité, d’envergure nationale, a été élaborée en collaboration avec le SNESE et ACSIEL. Ce document, en cours de finalisation, va être présenté à l’Education Nationale dans le cadre d’une commission professionnelle consultative, une instance très technique, spécialisée sur les diplômes visés par notre Etude d’opportunité. En résumé cette étude explique que l’électronique est une filière hautement stratégique. En effet, aujourd’hui l’électronique est diffuse dans tous les usages de l’économie. Il ne peut y avoir d’industrie 4.0, sans électronique et pas de numérique sans électronique. L’Etude souligne également que, si cette filière a souffert de l’éclatement de la bulle internet, des délocalisations etc, elle a conservé en France, et particulièrement en Bretagne, des industriels qui se sont positionnés sur des activités compétitives. Ces entreprises continuent d’investir et de créer de l’emploi.

Les Cahiers : Cette Étude va donc être adressée à l’Éducation Nationale mais pas au ministère du Travail ? Carole Gilles : Non pour l’instant, uniquement l’Education Nationale. L’étude sera portée par l’UIMM et présentée dans les prochaines semaines. En proposant de modifier les intitulés des deux diplômes concernés, nous avons adopté, avec les représentants des industriels de l’électronique, une posture forte. Les Cahiers : L’Education Nationale aura-t-elle suffisamment d’enseignants compétents ?  Carole Gilles : Je pense que oui. En Bretagne nous avons pris le taureau par les cornes, deux groupes de travail se sont mis autour d’une table avec des représentants, des entreprises, de l’Education Nationale et des lycées de l’académie de Rennes pour travailler aux référentiels des diplômes adaptés aux besoins des entreprises. Ça a bien fonctionné. Après, je ne sais pas comment ça va se passer. Les Cahiers : Sait-on combien de temps va mettre l’Education Nationale pour réagir ? Carole Gilles : Si notre demande est acceptée en l’état on s’inscrirait, j’imagine, dans un process relativement long. Mais avec l’expérimentation qui s’est déroulée en Bretagne je pense que nous pourrions apporter notre expérience au niveau national. Et peutêtre ainsi permettre de réduire les délais. En tant qu’UIMM et représentants des industriels, nous serons

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

là pour accompagner les travaux à venir. Nous disposons de données objectivées sur les besoins en emploi des entreprises et la pénurie de candidats qualifiés dans ces métiers. Les Cahiers : Là il ne s’agit que des techniciens ? Carole Gilles : Non pas du tout, les opérateurs sont aussi concernés. Les besoins en emploi des entreprises se portent sur tous les niveaux de qualification, ingénieurs, techniciens et opérateurs. Les écoles d’ingénieurs ont pour certaines d’entre elles gardé un contenu électronique ou sont en capacité de le réactiver rapidement. Les catégories opérateurs et techniciens sont particulièrement concernées avec un nombre important de départ à la retraite. Pour faire face à ce problème les entreprises se sont mobilisées pour former des demandeurs d’emploi, à l’instar de ce que fait Jocelyne Madec chez Novatech.

ces formations est conçu avec les industriels. Le Pôle Formation UIMM Bretagne a aussi innové en proposant un parcours de formation Afest, formation en situation de travail. L’UIMM, le SNESE et ACSIEL ont fait le job. D’ici quelques semaines la balle sera dans le camp de l’Education Nationale. Espérons que cette grosse machine, qui déteste rien tant que se remettre en cause, puisse entendre que de ses décisions dépend l’avenir de la filière électronique française.

LA

3D SUR TOUTE LA LIGNE www.accelonix.fr

Inspection Rayon X 3D Cougar de Yxlon

Inspection SPI 3D SIGMAX de PARMI

Les Cahiers : Les organismes de formation continue répondent-ils aux demandes des industriels ? Carole Gilles : Lorsque l’on fait de la formation professionnelle continue on s’adapte aux besoins de son client, l’industriel. Le Pôle Formation UIMM est en capacité de produire des programmes de formation qui correspondent à la demande, de manière réactive et flexible. Nous avons mis en place chez Novatech, par exemple, un dispositif qui s’appelle POEC ou Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collectif. Le programme de

Inspection AOI 3D XCEED de PARMI

Contact : UIMM BRETAGNE +33(0)2 99 12 59 44 uibretagne@uimmbretagne.fr https://uimmbretagne.fr

Accelonix SAS PA du Long Buisson • 260, rue Clément Ader 27000 Evreux • France. T: +33 (0)2 32 35 64 80 F: +33 (0)2 32 35 00 66 Accelonix delivers innovative solutions to electronics organisations around the world www.accelonix.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 19


DOSSIER > FORMATION

Une formation multimodale pour les opérateurs ou la technologie numérique au service de la formation

En route pour la Smart #1 SMT Factory

Louis GILDAS, reporter Aujourd’hui la filière électronique bretonne a besoin d’opérateurs qualifiés. Ces opérateurs sont difficilement identifiables sur le marché du travail, pour des raisons qui par ailleurs sont évoquées dans ce magazine. Il est donc indispensable de qualifier des demandeurs d’emploi sans expérience mais également des personnes nouvellement embauchées dont il est nécessaire de parfaire la formation. La formation a un coût non négligeable : frais pédagogiques, frais d’indisponibilité, frais de déplacement et d’hébergement. Pour contourner ces problèmes, le pôle formation UIMM Bretagne a décidé d’investir dans de nouvelles méthodes pédagogiques. Pour en savoir plus sur ces innovations nous avons rencontré à Rennes Stéphanie Léglise et Paul Vouaux. Être au plus proche des besoins de chaque entreprise Au sein de l’UIMM l’activité de Mme Léglise, conseillère en formation, consiste à rencontrer les industriels et à répondre à leur besoin en terme de compétences pour

En entreprise chaque stagiaire est équipé d’une binoculaire, d’un fer, d’un Chromebook équipé de deux webcams, une classique de type macro, qui permet de voir l’ensemble du poste de travail, de voir la posture, la gestuelle de la personne en formation. Une deuxième webcam dotée d’un objectif microscopique permet de voir en détail la qualité de la brasure et de l’implantation du composant...

20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Ne confiez pas vos résultats de production au hasard CAPABILITES PRODUCTION AUTOMATISATION Paul VOUAUX et Stéphanie LÉGLISE

leur personnel ou pour du recrutement. Quant à Paul Vouaux, conseiller technopédagogique, il travaille en ingénierie de formation et a participé à l’élaboration du projet de formation multimodale. Un dispositif de formation s’adaptant à toutes les entreprises de l’électronique des plus petites comme aux plus importantes. « Comme l’enseignement initial n’existe plus, pour notamment les opérateurs, nous allons recruter des personnes souvent sans qualification pour les former afin qu’elles puissent accéder à des postes de production » renseigne Stéphanie Léglise.

La nouveauté du concept est d’être au plus proche des besoins des entreprises et au plus proche de leur territoire. Le dispositif, accompagné financièrement par la Région Bretagne et Pôle Emploi, est une formation multimodale qui allie plusieurs méthodes pédagogiques. « Il y a en début de formation un positionnement afin de situer le niveau de la personne en rapport avec le contenu du programme. Les trois premières semaines, soit 105 heures, en groupe de huit personnes, se passent en face à face pédagogique. Ces trois premières semaines sont orientées sur les connaissances de base,

Des machines DEK et SIPLACE de classe mondiale Pour des capabilités de production et de process très poussées Peu d’interventions, Aides en ligne, Coûts réduits Outillages et software sophistiqués pour maximiser les performances globales

INTEGRATION PROCESS

Sophistication des process, design et contrôles Systèmes experts intelligents et lignes de production autocorrectrices

LOGISTIQUE MATIERES

Systèmes automatisés de gestion des composants Jamais de rupture de stock grâce à l’intégration du système d’approvisionnement

ASM – LA clé de votre Smart #1 SMT Factory Pour toute information contacter: Thierry Charlot – ASM Assembly Systems SAS – France – Tél. : 06.29.96.67.17

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 21


DOSSIER > FORMATION

Soudure captée par webcam microscopique

les différents types de composants, les différents types de brasage, les premiers gestes d’organisation et de sécurité. En un mot rendre la personne un minimum autonome afin qu’elle puisse ensuite se former en entreprise avec le programme à distance Afest » informe Paul Vouaux. Le Chromebook, une combinaison entre tablette et ordinateur portable Principe de l’Afest : la personne en formation a un tuteur dédié dans l’entreprise, il est chargé de l’encadrer. Dans les TPI (très petite industrie de moins de dix salariés), qui n’ont pas les moyens, ni le temps de mettre un tuteur à disposition, la formation à distance vient y pallier. Elle permet de tutorer l’apprenant(e) par un formateur en centre qui pilote chaque personne via le net et un système de visio-conférence. Stéphanie Léglise explique « en entreprise chaque stagiaire est équipé d’une binoculaire, d’un fer, d’un Chromebook, combinaison entre une tablette et un ordinateur portable, un outil simple et fiable. »  Paul Vouaux d’ajouter « le Chromebook est équipé de

deux webcams, une classique de type macro, qui permet de voir l’ensemble du poste de travail, de voir la posture, la gestuelle de la personne en formation... C’est un premier niveau d’observation pour le formateur à distance. Une deuxième webcam dotée d’un objectif microscopique permet de voir en détail la qualité de la soudure ou de la brasure et de l’implantation du composant. Le formateur ainsi que l’apprenant ou l’apprenante, peuvent faire un arrêt sur image et l’annoter de concert. Chacun voyant ce que l’autre fait. Cela sert autant au formateur à distance pour commenter et évaluer le travail effectué, qu’à l’apprenant ou l’apprenante pour remonter ses questions ou demandes de précisions.» Cette séquence de formation est calibrée à 224 heures, dont 21 h, consacrées au débriefing, soit 3 heures/semaine. Le formateur à distance peut piloter 100% de la formation ou avoir un relais tutoral dans l’entreprise... C’est l’entreprise qui décide. Alternance entre formation multimodale et poste en

22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

production Dans le déroulé de la formation il y a une période d’application ou l’apprenant(e) est en production « c’est ce que l’on appelle le stage en entreprise, pour la prise en main de son poste de travail la personne est alors tutorée par l’entreprise. L’important dans la formation multimodale est d’avoir des séquences réflexives, de pouvoir prendre du recul et d’analyser les tâches réalisées par la personne en formation, là aussi, nous accompagnons les entreprises » explique Paul Vouaux. Tout au long du cycle, il y a alternance entre formation multimodale et poste en production. « Il y a des temps où la personne est en autonomie mais systématiquement il y a une connexion pour une remédiation. Tout est très organisé, même si l’apprenant(e) est en autonomie à chaque instant, il peut solliciter le formateur. Il y a des temps où l’on travaille seul et d’autres moments où l’on est en face à face individuel avec le formateur ou avec le groupe pour partager en commun » avancent en choeur Mme Léglise et M. Vouaux. A tout moment la personne en formation peut demander le contact avec le formateur. A l’issue des 644 h les stagiaires reviennent au centre de formation pour passer deux certifications avec des épreuves pratiques cela sous l’égide de la Commission paritaire de la métallurgie CQPM 130 ou monteur câbleur sur circuits imprimés et une seconde certification qualité IPC 610 « le CQPM étant une certification de branche, l’IPC

quant à elle est une certification qualité délivrée par un organisme privé » précise Stéphanie Léglise. Voici donc non pas la solution à la pénurie de savoirfaire mais à tout le moins un moyen de compenser les errements de la formation initiale. LEXIQUE - Afest (Action de formation en situation de travail) : Modalité de formation en entreprise sur un poste aménagé et sécurisé. Une progression pédagogique est organisée et accompagnée par un tuteur ou une tutrice de l’entreprise. Des séquences réflexives font partie intégrante du dispositif afin de prendre du recul par rapport aux activités et tâches du poste. Cela permet de donner du sens au travail effectué et de conscientiser ses forces.

Parce que la défaillance n’est pas une option.

- Présentiel : formation en centre, dite «classique». Une part importante est donnée dans nos centres à la pratique. - Périodes d’application (ou «stages») : Mise en situation de production «encadrée» de l’apprenant ou de l’apprenante. - Classe virtuelle : en groupe ou individuelle, modalité de formation «synchrone» en web-conférence, animé par notre formateur-tuteur. C’est en cela que l’Afest est augmentée. Le dispositif avec le poste de travail connecté en entreprise (chromebook et webcams) permet, en fonction des besoins de l’entreprise, de tutorer à distance les périodes de formation Afest.

Dans votre vie quotidienne, vous dépendez de nombreux produits. La voiture que vous conduisez, l’avion dans lequel vous voyagez ou l’appareil ECG qui contrôle votre cœur. Vous attendez d’eux qu’ils soient d’une fiabilité irréprochable. Tous les produits électroniques ont un circuit imprimé à l’intérieur. À première vue, ils semblent tous identiques. Mais il peut y avoir une multitude de différences entre un PCB de fiabilité normale et élevée. Tout est question de détails et de minutie. Cela commence par le design, la bonne spécification et le choix du bon partenaire de production. A cela s’ajoute la logistique, la précision de livraison et rendre l’ensemble du processus aussi durable que possible. PCB de haute fiabilité. Parce que la défaillance n’est pas une option.

- E-learning : Des modules d’autoformation (temps «asynchrone») concernant le contenu pédagogique théorique ont été développés. Les apprenantes et apprenants peuvent les suivre à leur rythme ou y revenir quand elles ou ils le souhaitent. Des temps sont prévus dans le déroulé de la formation pour leur consultation par l’intermédiaire des Chromebooks et d’autres, dit de remédiation, en classe virtuelle pour répondre aux questions et les commenter/compléter.

Contact : UIMM BRETAGNE Stéphanie LÉGLISE +33(0)6 74 79 45 42 stephanie.leglise@formationindustrie.bzh

www.ncabgroup.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 23


DOSSIER > APPRENDRE AU QUOTIDIEN due, indéterminée et problématique. C’est parce que l’acteur est confronté à un phénomène inhabituel ou troublant et à quelque chose qui résiste à son entendement que celui-ci éprouve le besoin de s’engager dans une activité consciente et contrôlée d’expérimentation du réel. »

L’apprentissage, les données et l’expérience : apprendre à combiner des connaissances disparates au quotidien Les statistiques et l’expérience Une grande partie de la culture industrielle de la performance est basée sur la réduction de l’incertitude et sur la mise en place de routines qui permettent une certaine répétabilité. Les statistiques, avec les moyennes, écarts types, Pareto, régressions, donnent des outils d’aide à la compréhension des régularités et de leurs changements en facilitant la perception des phénomènes. La promesse des « datas » ne viendra qu’amplifier ce phénomène de l’utilisation de données en facilitant l’analyse des interrelations entre les phénomènes. En s’appuyant sur les connaissances tirées du traitement des données, les industriels peuvent améliorer les analyses tirées de leurs observations et faciliter l’amélioration des routines dans le cadre de leur politique d’amélioration continue. Ceux qui ont fait un peu de statistiques ont très certainement débuté leur apprentissage par cette mise au point en guise de définition : un mort, c’est un malheur, dix morts, un désastre, 1000 morts, une statistique. La statistique est l’étude d’un phénomène par la collecte de données, leur traitement, leur analyse, l’interprétation des

résultats et leur présentation afin de rendre les données compréhensibles par tous mais nécessite des données multiples pour mettre en avant des régularités. Or, au quotidien de l’atelier, les équipes doivent réagir aux « malheurs » du quotidien avec pragmatisme. Les équipes ne peuvent donc se contenter des connaissances tirées des statistiques et doivent se résoudre à compléter les données avec leur propre recherche d’information contextualisée. C’est dans ces allers-retours entre le général des situations types et le particulier de la situation que les équipes délimitent le contexte et les actions à entreprendre pour répondre

aux défis de la situation. Cela ne condamne pas la statistique mais réévalue son apport : les données viendront soit confirmer la connaissance issue du passé ce qui conduira à reproduire des actions similaires, des routines ou procédures si les objectifs sont comparables ; les données

24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Par Dominique SEGURA, société LATEM www.atelier-du-futur.fr

« Au commencement du processus d’enquête se situe la rencontre avec une situation à la fois inattendue, indéterminée et problématique... viendront inviter à « enquêter », creuser le contexte et chercher de nouvelles solutions, de nouvelles pratiques. Agir avec pragmatisme Les équipes interprètent la connaissance issue des données statistiques avec ce qu’elles perçoivent de la réalité avec « pragmatisme ». Elles réajustent leurs jugements en fonction des indices qui viennent compléter la compréhension du contexte et du fil de l’action pour confirmer que ce qui était prévu est arrivé ou réévaluer leurs connaissances pour résoudre le pourquoi des écarts obtenus. « Aux sources du pragmatisme se situe une préoccupation centrale qui est celle

des rapports entre action, adaptation vitale et connaissance ». Les pratiques des équipes évoluent continuellement « en rétablissant sans cesse des transactions avec (leur) environnement pour rester en continuité avec celui-ci. ». Dans son étude des apports de DEWEY sur l’apprentissage, Joris THIEVENAZ poursuit en le citant : « Les adaptations chez les hommes donnent lieu à la pensée. La réflexion est une réponse indirecte à l’environnement (...). Mais elle a son origine dans le comportement biologique adaptatif et la fonction ultime de ses aspects cognitifs est un contrôle prospectif des conditions de l’environnement. La fonction de l’intelligence n’est donc pas de copier les objets de l’environnement, mais plutôt de prendre en considération la manière dont des relations plus effectives et plus profitables avec ces objets peuvent être établies dans le futur », et leur futur peut être très immédiat. Hélas, le rapport entre les nombreuses statistiques, formalisées ou capitalisées informellement (le capital d’expérience individuel et collectif) et l’action n’est pas toujours conscientisé ce qui évacue la possibilité d’une gestion efficiente des expériences vécues dans les unités de production.

La raison se trouve très certainement en grande partie dans la spécialisation organisée de la production de la connaissance issue du terrain, « les statisticiens », analystes, étant les seuls producteurs de connaissances reconnus. Admettre la pluralité des sources de connaissance issues de l’enquête de terrain, et notamment celle des individus directement en prise avec la production et l’importance de leur combinaison permet de penser la complémentarité de l’information pour agir en « connaissance » de causes et conséquences. Cette reconnaissance est un premier pas vers une meilleure compréhension des apports des connaissances tirées de l’enquête de terrain, qui construisent les règles guides, les « bonnes pratiques » sans en faire des règles contraintes qui alourdissent les possibilités de réaction et l’action pragmatique. Cela peut apparaitre comme un paradoxe mais la multiplication des données de terrain devrait imposer la revalorisation des connaissances informelles et des signaux faibles.  La connaissance et la théorie de l’enquête. En tout cas, il faut retenir selon Joris THIEVENAZ, que les connaissances :  1) sont considérées comme le produit de l’expérience ; 2) se construisent au fil des expérimentations lorsque l’environnement devient source de perturbations ou

de conflits ;  3) sont conçues et évaluées pour leur potentialité pour l’action et de leurs effets dans l’atteinte des buts recherchés ;  4) sont instanciées sous la forme d’habitudes, de croyances et de règles d’actions à partir desquelles le sujet élabore ses activités. « Au cœur de la théorie de l’enquête se situent ainsi les rapports entre action, irruption d’une situation ou d’un phénomène inattendu et construction des connaissances. L’enquête désigne l’acte de penser par lequel un sujet s’engage dans une activité de transformation contrôlée ou dirigée d’une situation indéterminée et problématique en une situation stable et unifiée où il est à nouveau possible d’agir et de connaître. Cette démarche (…) est à concevoir non seulement du point de vue de son « but » (déterminer la situation et la continuité de son action) mais aussi de son « produit » (acquérir de nouvelles connaissances sur la situation, ses principes et ses objets) ainsi que de son « effet » (un élargissement de l’expérience de celui qui la conduit) ». Conséquences pour l’amélioration continue, l’apprentissage au quotidien et l’AFEST « Au commencement du processus d’enquête se situe la rencontre avec une situation à la fois inatten-

L’attention portée aux travaux de Joris THIEVENAZ nous permet, en vue de l’organisation d’activités humaines en situation de travail efficace et apprenante, de comprendre un peu mieux ce qu’il s’agit de prévoir dans une « AFEST », une action de formation en situation de travail. C’est la capacité du professionnel à être attentif et à faire le lien entre les régularités d’action et de résultat et à s’étonner d’un phénomène que dépend la possibilité pour celui-ci d’apprendre, d’enrichir son expérience mais aussi d’adapter sa pratique. Evidemment, ceci est généralisable à l’équipe. Le plus important dès lors est non pas forcément que le problème soit nouveau, mais plutôt que l’acteur (ou l’équipe) entretienne à son égard une relation d’« étrangeté ».

est à étendre dans un processus qui dépasse l’autoéducation et s’intègre dans des processus formalisés et accompagnés de dispositif de formation AFEST. Les 8 instants, définis et qui permettront de catégoriser la situation impulsant le processus d’enquête sont : l’étonnement, le manque, la surabondance, l’embarras, l’instabilité, la contradiction, la confusion et l’obscurité. Si les industriels ne sont pas toujours réceptifs à des démarches de coopération lorsqu’il s’agit de partager des solutions, l’expérience montre qu’ils le sont un peu plus lorsqu’il s’agit de partager des problèmes. Un partage des différentes situations à partir de la typologie de DEWEY faciliterait la mise en place d’AFEST et la création d’un module compagnon commun à la filière. Une grande action de formation collective « data », liée aux données et à l’analyse des données et sa complémentarité avec une approche plus « directes » de la perception des phénomènes serait aussi utile. Icon made by freepik from Flaticon

Pistes de scénarisation ou de mise à profit de situation L’un des enjeux des services de production, de qualité et/ou de formation est de construire la dynamique entre les situations de travail et les apprentissages individuels et collectifs, de construire une organisation qui permet d’en profiter pleinement. Joris THIEVENAZ retient de Dewey huit instants à repérer qui permettent d’approcher les situations professionnelles dans lesquelles « un praticien devient un chercheur dans sa propre pratique, s’engage dans un processus continu d’autoéducation ». Cette typologie

LATEM Dominique SEGURA +33(0)6 30 04 65 68 dominique.segura@latem.fr www.latem.fr www.mesepi.fr www.atelier-du-futur.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 25


DOSSIER > LA DISTRIBUTION

Distribution indépendante : les courtiers montrent patte blanche. Révélés comme des partenaires à part entière des sous-traitants quand la distribution officielle a révélé ses insuffisances, les brokers multiplient leurs services sur tous les fronts et aspirent à une respectabilité commerciale. Imprévisible, la pénurie des composants électroniques qui a frappé la sous-traitance électronique en 2017 et 2018 ? Après 2 années plutôt atones, l’explosion de la demande dans tous les secteurs de la fabrication électronique a réveillé soudainement le monde de la distribution. Le marché des composants électroniques a bondi de 20% en 2017 (chiffres ACSIEL), puis a culminé à +10 % en 2018. La pénurie a eu des conséquences diverses, et si le spectre d’une pénurie s’éloigne, les limites de la distribution traditionnelle se sont retrouvées exposées en pleine lumière. Pour les distributeurs indépendants, la demande exponentielle en composants électroniques, en volumes et en accompagnement, combinée à une limitation des services des distributeurs traditionnels, s’est révélée l’opportunité de développer une activité en pleine dynamique. Quel est le visage de la distribution de composants aujourd’hui ? Grégory Lacroix, patron de G4

Dominique LEMIERE, reporter

les grands distributeurs ne se cachent pas de sélectionner leurs clients - qui doivent répondre à des critères de taille, de volume, de valeur, de rotation ; ceux qui ne satisfont pas à ces exigences sont poliment priés de s’adresser ailleurs. Cette position commerciale des majors a ouvert un espace immense aux cataloguistes et aux distributeurs indépendants. Les clients, équipementiers ou sous-traitants, ne pouvant plus trouver de composants en stock ou obsolètes ou dans un délai court, se sont précipités vers les courtiers...

26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Sourcing, la société qu’il a rachetée il y a un an et demi, est un expert. Après 21 ans de métier dans 3 sociétés différentes, dont une basée aux Etats-Unis où il a travaillé durant 4 ans, il peut à juste titre se prévaloir d’avoir suivi au plus près l’évolution de ce métier. Quand il y est entré « il y avait une multitude de distributeurs avec des stocks qu’ils étaient tenus de vendre dans les pays où ils disposaient d’une franchise ; mais à cette époque il y avait tout au plus 100 000 références de composants sur le marché». Une situation éloignée de celle qui prévaut en 2019, où il existe plusieurs millions de références. High runnersAucun distributeur franchisé ne pouvant disposer d’autant de références en stock, les distributeurs officiels les plus importants se sont tournés vers les « high runners » (produits vedettes à forte rotation), Ce qui a laissé un espace important aux cataloguistes. En terme de nouveauté, les géants de la distribution présentent depuis quelques années des services de vente en ligne. Mais l’équation est simple : les grands distributeurs ne se cachent pas de sélectionner leurs clients qui doivent répondre à des critères de taille, de volume, de valeur, de rotation ; ceux

Grégory LACROIX, G4 Sourcing

qui ne satisfont pas à ces exigences sont poliment priés de s’adresser ailleurs. Un marché colossal Cette position commerciale des majors a ouvert un espace immense aux cataloguistes et aux distributeurs indépendants. Les clients, équipementiers ou sous-traitants, ne pouvant plus trouver de composants en stock ou obsolètes ou dans un délai court, se sont précipités vers les courtiers. « Il y a 10 ans, le marché de la distribution indépendante était estimé à 10 milliards de $, j’ai lieu de croire qu’il a doublé » souffle Grégory Lacroix. C’est un marché colossal ». Le plus gros distributeur indépendant américain a réalisé un chiffre d’affaires de 2 millions de dollars. Exit l’image du bricoleur au fond de son garage avec un téléphone…

La profession est très atomisée et tous les cas de figures sont représentés, du broker qui fait cavalier seul, comme Yves Soussi avec Pénuries. com, des entreprises petites ou moyennes très réactives ou encore des structures commerciales offrant une gamme de services étendus et des représentations sur plusieurs continents. Mais cette nouvelle génération de distributeurs est consciente que l’image du broker, personnage débrouillard, un peu aventurier, dernier recours du sous-traitant dont la chaine de production va s’arrêter à cause d’un composant introuvable, doit se peaufiner. D’autant que cette perception ne correspond plus, selon les courtiers eux-mêmes, à une réalité. « Certains brokers ont créé une mauvaise réputation » « Les mauvais brokers ont créé une réputation tenace » déplore Grégory Lacroix. La contrefaçon a eu des conséquences négatives sur les brokers, en première ligne. Dans certains cas ils ont payé cet épisode très cher, parfois même par la faillite. Dans la réalité, et si l’on excepte les « dealers » (d’un coup lucratif « one shot ») - les courtiers dans leur immense majorité, ont été les victimes des contrefacteurs, et non leurs complices. Pourtant, il est arrivé que la confiance se rompe. C’est l’aspect paradoxal de cette profession : les acheteurs voient les distributeurs indépendants comme des sauveurs, mais les spécialistes du sourcing font aussi figure de francs-tireurs, parce qu’ils savent localiser des stocks, dédouaner des lots de composants et les livrer en quelques jours

seulement. Cette illogisme a poussé les distributeurs indépendants à montrer, plus que jamais, patte blanche. Ainsi, beaucoup d’entre eux sont détenteurs d’une certification ISO, beaucoup sont affiliés à l’IDEA, une association internationale qui fédère les distributeurs de composants et publie des standards et des normes – tels IDEA-STD1010-B ou AS6071 pour l’inspection des composants livrés. Certains courtiers dépassent largement le cadre de la supply chain et, en fonction de leur taille, offrent des services de sourcing très complets, comme le britannique Rebound qui a développé du matériel de test en interne, d’autres comme EOS-Electronic jouent la carte de la spécialisation en connectique et apporte une expertise appréciable aux câbleurs. Grégory Lacroix utilise la norme ESD S20.20 en tant que méthodologie de protection pour la manipulation et le stockage des composants, mais aussi le suivi de lot et le contrôle hygrométrique de sa zone de stockage. En cas de doute, il n’hésite pas à faire appel à des sociétés de test pour valider des produits sur lesquels il a un doute. Car si la contrefaçon n’a pas disparu, « les courtiers en connaissent bien les pièges » assure Grégory Lacroix. C’est une raison supplémentaire pour s’adresser à des spécialistes plutôt que d’acheter sur des sites comme e bay et éviter la propagation de composants falsifiés. « Des clients me disent : mais ce composant m’a été proposé par un de vos confrères ! » - Je peux répondre qu’il n’y en a pas en distribution officielle, le panel avec qui je travaille depuis

Ersa ! Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

Ersa HR 550 product video

HR 200 Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

HR 550 Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

HR 600/2 One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

HR 600/2 VOIDLESS Système de réparation ultime avec module voidless.

w w w . e r s a . c o m Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 27 Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com


DOSSIER > LA DISTRIBUTION des années n’en a pas sur le marché, je vous invite donc sérieusement à le tester si vous l’achetez malgré tout ». Le distributeur indépendant sait à qui il achète Le rôle des distributeurs indépendants est devenu primordial, à partir du moment où les sous-traitants, équipementiers, OEM, ne trouvent plus les produits sur stock ou en délai court chez leur fournisseur habituel, et que les risques de contrefaçon sont bien présents. Le courtier, lui, sait à qui il achète. Il dispose d’un maillage puissant de contacts. Ceux-ci annoncent leurs quantités, leur prix de vente, souvent assorti selon Grégory Lacroix d’une importante décote. « Aujourd’hui, 80 % des composants que je vends ne proviennent pas de distributeurs indépendants, mais de la distribution officielle, à laquelle les clients ne peuvent pas avoir accès. Le distributeur indépendant a des comptes ouverts dans un grand nombre de pays, au Japon, en Corée, en Chine, aux Etats-Unis ou en Israël… Il a un réseau. Il sait à qui il s’adresse. Il y a 15 ans, les clients nous sollicitaient dans les périodes de pénurie, ou bien parce que le produit était obsolète. Nous avons certes vécu une pénurie l’année dernière, mais les obsolescences se font de plus en plus rares : les clients reçoivent désormais des messages d’alertes de leurs fournisseurs, les PCN (Product Change Notification). Du coup les clients gèrent beaucoup mieux ce problème. En revanche, il y a beaucoup plus de consultations sur les produits actifs, car les distributeurs ne constituent

plus de stocks, ils ne sont pas toujours prévenus si les délais se sont allongés, ce qui peut arriver avec les distributeurs franchisés de premier rang dont le service achats est en Asie et le marketing en Allemagne. Moi, je connais mes clients, j’en prends soin, ce que les distributeurs officiels ne font pas : trop d’interlocuteurs, trop de clients, alors que j’en gère une soixantaine ». « Il y a 20 ans, je n’aurai pu imaginer le type de distribution que je pratique aujourd’hui » Pour Grégory Lacroix, le rôle du distributeur indépendant a subi une mutation d’envergure. On s’adresse désormais à lui pour mettre en concurrence les offres des distributeurs répartis de par le monde.  D’un fournisseur à l’autre, d’un pays à l’autre, les prix varient de façon considérable. C’est à partir de la BOM (Bill of Materials) de son client que le courtier va désormais lancer ses investigations, et comparer les price lists, évaluer le coût logistique. Et la connaissance fine du marché et de ses pratiques sont l’essence même, l’intelligence de ce travail de sourcing. « Il y a des centaines de distributeurs, au niveau mondial, répartis sur les 5 continents, mais sous une même enseigne, ils n’en restent pas moins des centres de profits différenciés, voire même concurrents.» Le service compte autant que le prix « Aujourd’hui, le plus difficile est de convaincre un prospect de travailler avec moi », déplore Grégory Lacroix. « Mon business grandit par le bouche à oreille, parce que contrairement aux distribu-

28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

teurs officiels qui ne leur font pas de conditions commerciales viables, des courtiers comme moi font le travail et apportent un vrai service qui se traduit, outre par des prix, par de la tranquillité. La cible de G4 Sourcing, ce sont des professionnels qui jonglent, qui courent partout. Qui n’ont pas envie d’aller faire leurs achats à l’international parce qu’il faut gérer des virements, de la logistique. Je gagne des clients autant par les prix que par le service ». Le distributeur indépendant, acteur à part entière Il n’en reste pas moins une pointe d’amertume pour le « broker » : partie prenante de la supply chain, organisé, auto-contrôlé, réactif, il aimerait être reconnu pour ce qu’il apporte à ses clients, et respecté autant que ses homologues de la distribution officielle. « J’ai toujours demandé aux organisations professionnelles de nous mettre « dans la boucle », revendique Grégory Lacroix. « Les brokers sont très impliqués et sans eux, certaines affaires ne se seraient pas réalisées en France ! Nous servons nous aussi à maintenir du travail dans ce pays. Et malgré tout, on ne nous prend pas au sérieux. Le pur métier de

broker, c’était il y a 20 ans. J’ai d’ailleurs rayé de mon vocabulaire ce nom de « broker » pour le remplacer par « courtier ». C’est justifié, dans la mesure où 80 % de mon travail consiste à aller chercher les meilleurs tarifs dans la distribution mondiale ; comme un courtier en prêts va chercher le meilleur taux dans des établissements bancaires. A la grande différence que nous achetons, garantissons et livrons les composants selon les besoins de nos clients.» EOS-ELECTRONIC mise sur sa compétence technique pour développer sa clientèle Créée il y a 10 ans par Arnaud Vattier près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le distributeur indépendant multimarques s’est au départ fait une spécialité de la connectique. Typiquement, les clients d’EOS-Electronic formulent des demandes qui couvrent les cas de figure d’urgences de livraison, l’impasse sur une chaîne avec des délais de livraison des composants soudainement plus longs que prévus, et le sourcing de composants en obsolescence. « Notre force est de pouvoir aller sourcer ces compo-

Surveillez la température et l’hygrométrie dans vos ateliers... . . e n

g r a n d Afficheur thermo-hygromètre ▪ Visible à 30 mètres ▪ Dimensions : 310×340 mm ▪ Port RS 232 pour relevés ▪ Alarme visuel et sonore

et

p a r t o u t . . . Mini thermo-hygromètre USB ▪ Visible à 6 mètres ▪ Dimensions : 70×45 mm ▪ Jusqu’à 40 000 relevés ▪ Port USB au dos

Logiciel dédié de surveillance climatique

W-Tech, Distributeur d’équipements et de consommables pour les professionnels de l’électronique Thomas ALIX et Arnaud VATTIER, EOS-Electronic Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 29


DOSSIER > LA DISTRIBUTION sants hors de nos frontières et de les approvisionner dans des délais très courts - 48 heures - une fois les stocks localisés. L’expertise d’EOSElectronic nous permet d’avoir accès à plus de 20 millions de références stockées dans des réseaux internationaux, notamment pour des composants anciens qui ont disparu des circuits classiques de distribution ». Comprendre les contraintes et les difficultés des clients Mais si EOS-Electronic est à l’origine un expert du sourcing des composants de connectique, logiquement, ses principaux clients ont été des EMS. Jusqu’à l’arrivée de Thomas Alix il y a un an. Car Thomas Alix n’a pas moins de 20 ans d’expérience dans l’expertise technique, un avantage objectif qui a permis à EOS-Electronic de développer, en sus de sa spécialité en connectique, une activité dans le domaine des composants actifs et passifs, avec la même force de service et de réactivité. « Je suis passé par toutes les étapes de la fabrication des cartes électroniques, souligne Thomas Alix, je suis un vrai technicien, ce qui me permet de comprendre les contraintes et les difficultés de nos clients, de leur apporter un plus en termes de compréhension des problèmes qu’ils rencontrent sur le process de la carte ». Thomas Alix, de formation en électronique, a aussi bien pratiqué la soudure à la vague que le test de cartes électroniques.Il a également intégré un service qualité, permettant ainsi de collaborer avec les achats, les méthodes et le BE. Des compétences précieuses,

qui font d’EOS-Electronic un distributeur indépendant qui se démarque de ses concurrents par cette connaissance du process - que ne possèdent généralement pas les « purs » spécialistes du négoce. Performance et fiabilité ? Une affaire de réseau Si aujourd’hui, Internet permet presque à tout un chacun d’acheter des composants en ligne, la difficulté de l’information n’en est que plus grande, prévient Thomas Alix. « Bien sûr, le commerce en ligne permet la visibilité des stocks à l’international. Il n’en reste pas moins des conditions majeures pour acheter sans risque : la difficulté première est de savoir avec qui on travaille. EOS-Electronic a mis en place un partenariat important avec des distributeurs asiatiques et européens, ce qui nous permet d’être à la fois performants et fiables. La connectique par exemple est un métier à part, c’est donc un réseau de distributeurs à part. C’est notre expérience qui a permis de mettre en place un réseau de distributeurs et de proposer leurs stocks à nos clients européens ». Les composants vendus par EOS-Electronic sont neufs et dans leurs emballages d’origine, ils sont traçables, et EOS-Electronic en garantit l’authenticité. Encore une fois, c’est l’expérience de Thomas Alix qui parle : « Je connais trop bien les problèmes que peuvent rencontrer des clients après avoir implanté un composant qu’ils ont acheté eux-mêmes, et dans le pire des cas, la difficulté de dessouder un composant au milieu d’une carte. Le composant ne peut valoir qu’un euro, mais la carte

30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

peut, elle, en valoir plusieurs milliers. Notre force, c’est la réactivité mais le plus, c’est notre expérience cumulée et le fait que nous avons un partenariat important de distributeurs franchisés à 80 % d’entre eux. Nous devons plus que d’autres distributeurs être irréprochables, le métier de courtier n’est pas encore considéré avec autant de confiance que des sociétés indépendantes comme EOS-Electronic le mériterait ». Pénuries.com : une passerelle entre la France et le Japon

Yves SOUSSI, Pénuries.com

Yves Soussi fait partie de ces grands professionnels du sourcing, capables de faire de leur métier un véritable sacerdoce, avec un sens aïgu de la relation, avec un pays aussi particulier que le Japon. Et cela depuis 1982 ! Dans la jeune histoire de l’industrie électronique, 37 ans ça compte ! Si le Japon occupe une place toute particulière dans la fabrication des composants électroniques de haute fiabilité, de haute sophistication, y faire du commerce n’est pas donné à tous. La culture, la codification des rapports humains, la confiance, jouent un rôle majeur. Et la pratique de la langue est un minimum.

24>26 S E P T 2 0 1 9

Yves Soussi a capitalisé sur sa connaissance du Pays du Soleil Levant. Un travail de longue haleine, en finesse, en tact, en connaissance parfaite de ses interlocuteurs nippons. Il se dénomme comme «un chasseur de composants électroniques ». Il est plus qu’un homme très doué pour son métier. Il en aime les rebondissements, les succès, réussir là où les autres échouent. Il y a une part d’aventure, même si, sévèrement réglementé, le marché des composants, et tout particulièrement celui des semi-conducteurs, est sous haute surveillance. « Les composants sensibles, c’est comme le marché du diamant, il y a des numéros de masque, les gens sont connus, on ne vend pas n’importe quoi à n’importe qui. Et tout se sait ». Sur place, au Japon, Yves Soussi s’appuie sur 5 commerciaux. « Même durant les périodes où se procurer certains composants relève du « presque » impossible, les méthodes de production en flux tendu, et la culture d’entreprise japonaise, qui intègre la concurrence des usines d’une même compagnie, rendent possible … ce qui ne le serait pas pour d’autres », sourit Yves Soussi. Lui, il réussit. C’est un homme de challenge, un gagneur. Aussi, « des microprocesseurs INTEL, des connecteurs Hirose ou Siemens, des condensateurs au tantale, des résistances de puissance, des CMS, des transistors, des écrans LCD, une véritable moisson, est réalisée par nos experts ». « Une traque », plutôt », se reprend Yves

Paris expo Porte de Versailles HALL 4 / FRANCE

LE SALON DE L’INNOVATION ET DES SOLUTIONS ÉLECTRONIQUES Votre badge gratuit sur www.forum-electronique.com MÊME LIEU / MÊME DATE Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 31


DOSSIER > LA DISTRIBUTION

REBOUND : un groupe international multi services autour du sourcing Créée en 2003, Rebound est l’exemple même d’une entreprise de brokering de dimension internationale. La maison mère établie à Reading en GrandeBretagne, chapeaute 32 bureaux répartis dans 17 pays en Europe, sur les continents nord et sud-américains, et en Asie. Rebound s’est développée par croissance externe. Outre la distribution que représente Rebound Electronics, le groupe Rebound comprend Delta Impact, structure destinée à proposer des solutions de fabrication

flexibles, des produits sur plan fabriqués chez des sous-traitants, et Easby Electronics, distributeur franchisé. Ainsi, Rebound propose d’accompagner son client sur un projet avec un ingénieur de fabrication, produire des échantillons, etc. Rebound fournit toutes sortes de composants et de produits destinés à la connectique, des câbles, des led, des batteries ; c’est une centrale d’achat tout aussi bien qu’un broker, le brokering ne représentant qu’une partie de son activité. Les clients de Rebound couvrent des domaines d’activité dans des applications très diverses : industriel, télécom, médical, mais aussi ferroviaire, Militaire ou aérospatial... Si on ajoute la gestion et le rachat de stocks, Rebound propose un panel de services très organisé et très efficace pour occuper le créneau partenaire/fournisseur. Interview d’Erwan Defrain responsable de Rebound France et fort de plus de 20 d’expérience dans le secteur.

Erwan DEFRAIN, REBOUND

Les Cahiers : La croissance de la demande de composants et les pénuries qui s’ensuivent vous inspirent quelles réflexions ?

32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Erwan Defrain : Il y a une exigence nouvelle de qualité et de services, et notre volonté est de sécuriser au maximum la chaine d’approvisionnement pour nos clients et partenaires. Aussi Rebound a décidé de développer du matériel de test en interne. La majorité de nos commandes sont réceptionnées au Royaume-Uni, dans un centre où les pièces sont inspectées avant leur expédition chez les clients. Rebound a investi dans des équipements pour ces essais internes, avec un système de radiographie Creative Electron Trueview, un détecteur de contrefaçon AbiSentry, un microscope Keyence… « Nous avons passé nombre de certifications (ISO13485, AS9120, SC21..), et travaillons selon les normes IDEA, ESD, MSL, etc… pour ne pas les citer afin de garantir une qualité de service et de produits à nos clients sans faille » C’est d’autant plus important dans les périodes de pénuries où le marché se tend et où l’on voit de petits malins apparaitre avec des composants contrefaits. Rebound ne peut en aucun cas prendre de risque de cette nature, la réputation de qualité et de service est la clé de voûte de son activité. C’est le fruit d’un travail de fond d’une grande rigueur, indispensable pour servir des secteurs sensibles. Tous les composants sur lesquels il y a un risque potentiel sont testés. Les Cahiers : Quelle est la plus grande difficulté pour un distributeur de composants électroniques aujourd’hui ? Erwan Defrain : Clairement, c’est le grand développement de la concurrence. Il y a de plus en plus d’ouverture sur les marchés, beaucoup d’acheteurs peuvent

aller directement consulter des stocks sur internet, sans pour autant vérifier la fiabilité de ces offres et fournisseurs. Pour nous c’est une remise en question perpétuelle, cela signifie que nous sommes constamment à la recherche de nouveaux réseaux d’approvisionnement pour rester toujours plus performants, et connaitre les prix pratiqués sur Internet. Aussi, je préfère travailler sur du volume, du service et de la récurrence plutôt que sur des marges. Les Cahiers : Comment faites-vous pour vous démarquer ? Erwan Defrain : Nous travaillons sur différents créneaux avec nos clients afin de pouvoir leur apporter des solutions globales sur l’ensemble de leurs activités et problématiques. Nous sommes présents lors de pénuries comme l’année passée afin de trouver des stocks à délais courts ou proposer des équivalences et éviter un arrêt de ligne, le cauchemar de tout client. Nous les aidons sur les problèmes d’obsolescence afin de garantir la sécurité et la qualité des approvisionnements. Mais aussi, lorsque le marché est plus « stable » où nous concurrençons la distribution classique : nous travaillons sur leurs BOM, regardons où nous pouvons les aider à réaliser du gain sur leurs « runners » ou composants à forte valeur ajoutée, et proposons même des contrats annuels, avec stockage et livraison mensuels. « Notre force est de passer par un réseau international très structuré, nous vérifions auprès des pays fournisseurs (Corée, Singapour, Etats-Unis, etc..) les meilleurs prix, ainsi que toutes les caractéristiques

la sous-traitance au service de l’électronique Production Test

Cartes en série

Prototypage

239 via Nova, ZI du Capitou « Pôle d’Excellence Jean Louis » 83600 Fréjus

Fabrication française

Intégration

Tél : 04 94 95 85 01 edoucet@staymatel.fr www.staymatel-france.com

Design : www.dcomconseil.com - Crédit photo : Fotolia/queezzard

Soussi : « le composant électronique « se chasse » avec parfois « des ruses de Sioux ». Comme les circuits intégrés Texas Instruments par exemple, achetés en sortie d’usine. Comme ces thermistances, ces circuits intégrés obsolètes d’Ixys « que nous nous sommes procurés en épluchant la liste des clients ayant achetés et stockés par le passé ». Malin ! Les tractations peuvent porter aussi bien sur un lot d’IGBT de puissance pour le TGV, que pour déclencher une fabrication de circuits intégrés HYNIX, Ixys, NEC, TOSHIBA, RENESAS, FREESCALE, ST Microelectronique. Les experts de penuries.com ont un accès direct aux usines japonaises auprès desquelles elles s’approvisionnent - sans passer par les distributeurs. « Dans ce milieu, il faut être un très bon broker pour parvenir à acheter avant les autres par exemple les mémoires RAM en allocation que se dispute le monde entier ».

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 33


DOSSIER > LA DISTRIBUTION

®

Training Center

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Authorized Distributor

Pb

x

E pert en Equipements et Produits pour l’Electronique

Pb DIVISION PRODUCTION DE CIF Equipements d’assemblage CMS pour petites séries et production SERIGRAPHIE CREME A BRASER

www.iftec.fr

Erwan Defrain : Il y a peu de temps, c’était l’Asie. Cela se tarit. Aujourd’hui c’est l’Europe de l’Est qui s’impose en force. Nous sommes face à des personnels qui ont réellement évolués au cours de ces dernières années, la sous-traitance réalisée en Europe de l’Est est d’excellente qualité, les frais douaniers sont plutôt minimes, et dans le même temps, en Chine, les coûts de production augmentent, provoquant des relocalisations (Brésil, Europe de l’est, Portugal…) comme évoqué.Mais la vieille Europe revient à la charge, avec l’émergence du « Made in France » et les coopérations historiques : France-Tunisie, France-Maroc, Nous nous battons pour conserver nos productions. Les Cahiers : Le monde de la distribution est-il un monde mouvant ? Erwan Defrain : D’une certaine façon, oui, parce qu’il n’est pas difficile de vendre des composants. A minima, un bureau et une connexion internet pourraient suffire. Mais la demande de services est forte ! pour y répondre, nous avons développé des ressources en interne et avons passé avec succès nombre de certifications comme évoqué précédemment afin de mettre des procédures en place nous garantissant une traçabilité sans faille. Nous prenons aussi des photos de tout ce que nous réceptionnons : les numéros de lots, les dates

codes. Nous savons ce que nous avons livré à une date précise, de façon irréfutable. Ce sont ces moyens qui permettent à la confiance de s’établir. Le rapport humain est essentiel dans ce type de transactions. Le partenariat bien compris, c’est d’aller voir ses clients régulièrement, une fois par trimestre, ou par semestre, soigner le capital confiance : c’est du win-win pour la relation commerciale. Les Cahiers : Rebound étant un groupe britannique, quelle est votre position par rapport au BREXIT ? Erwan Defrain : Nous avons déjà anticipé l’éventualité d’un « BREXIT dur ». Nous possédons 4 surfaces de stockage : en Angleterre, Pologne, Singapour et Shenzhen, et l’entrepôt de Gdansk en Pologne est un « copié collé » de celui de notre maison mère en Angleterre. Nous y réceptionnons, stockons et réalisons déjà des envois, donc le « plan B » est déjà en place de notre côté.

Fabienne MICHEL

Responsable Ventes France REBOUND ELECTRONICS Ma date préférée : naissance des enfants Mon lieu préféré : pas de lieu préféré Le nom d’une personne qui m’inspire : Gandhi Ma citation préférée : How ever I dress, where ever I go, yes means yes and no means no Je ne serais pas là si … ma mère n’avait pas décidé de quitter les Etats-unis pour vivre en France Mon hobby : Taekwando (4è Dans), danse

Juste et battante

Fabienne Michel a intégré en 2005 la société anglaise de brokering REBOUND. Au démarrage REBOUND comptait une 30aines de personnes. Aujourd’hui, l’entreprise en compte 360, et ne se limite plus au courtage des composants électroniques. C’est aujourd’hui un groupe qui s’est développé au-travers des rachats de franchises et de sociétés spécialisées. Lorsqu’en 2015, il a été proposé à Fabienne Michel de quitter la Rochelle afin d’aller ouvrir une antenne commerciale dans la région de Lyon,

elle n’a pas hésité. L’antenne marche bien, et Fabienne Michel, secondée aujourd’hui par une assistante et une commerciale, a l’objectif d’étoffer son équipe avec une 4eme personne. Et nul doute que cela se fera. Cela tient à la personnalité de Fabienne Michel : c’est une battante, et même, selon ses propres termes : « une combattante ». Née à Seattle d’une mère française et d’un père américain, elle a grandi dans l’Oregon, et cette « fille de l’Ouest » est arrivée en France à 15 ans. Elle se dit « bien dans ses baskets », peut être « grâce à l’éducation américaine où l’on travaille beaucoup sur le « self-esteem », la confiance en soi. Fabienne Michel a pratiqué jusqu’à ses 20 ans la danse classique puis elle a opté pour un art martial, le taekwondo où elle a obtenu à ce jour le grade de 4e dan. Elle ne compte certainement pas s’arrêter en si bon chemin. Et si elle a choisi ce sport, ce n’est pas par hasard, le taekwondo lui permet de renforcer son corps comme son esprit face à l’injustice. Fabienne Michel est honnête envers elle-même pour se remettre en question, faire son autocritique, tout au moins dans la méthode et la pratique légitime de justice - qui peuvent s’avérer parfois interventionnistes. Elle révère ce grand combattant nonviolent que fut Gandhi, qui prônait la maîtrise de soi et le respect de la vérité. « J’admire sa force et principe de non violence.On peut faire bouger les choses, c’est sa leçon, et pas forcément avec la violence. » Avec 2 enfants, dont une petite fille de 7 mois, un métier où elle s’investit à fond, la pratique du sport « primordial pour son équilibre », Fabienne Michel vit à fond le moment présent.

Ensemble, agissons * pour plus de fabrication électronique en France RASSEMBLER

REPRÉSENTER

AGIR

*

- 50% sur la cotisation de la 1ère année

Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique en France et services associés

CENTRE DE RESSOURCES ET DE FORMATION SUR LES PROCEDES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES : Conception, Circuits imprimés, Brasage des composants, Câblage filaire, Certifications IPC

Vitesse de traitement de 100 à 200 mm / s Système de positionnement haute précision Système de nettoyage de pochoir Contrôle par ordinateur, écran tactile Réglage automatique de la hauteur et de la pression

3 3 3 3 3

PLACEMENT AUTOMATIQUE DE CMS 3 3 3 3

De 4000 cph à 15000 cph De 380 x 480 mm à 650 x 380 mm Pose du 0201, 0402, LED, QFP, BGA Jusqu'à 70 Chargeurs FOURS DE REFUSION 3 3 3 3 3

Vitesse de 0 à 2000 mm / min Largeur du PCB de 300 à 450 mm Fours de 3 à 8 zones Zones de chauffage de 1000 à 3150 mm Moteurs silencieux à faibles vibrations TRANSITIQUE

Décret Qualité Formation : IFTEC éligible Datadock

3 3 3

Chargeurs, convoyeurs, déchargeurs Vitesse du PCB de 0.5 à 8000 mm / min Protocole SMEMA

Z FORMATION CONTINUE Z CERTIFICATIONS IPC

Retrouvez toute la gamme CIF sur WWW.PCB-CIF.EU ou contactez-nous au +33 (0) 1 3966 9683

Z TRAVAUX D’EXPERTISE Z VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : Nº 102 LES CARTES ÉLECTRONIQUES (Session délocalisée à Angers - Visite de l’atelier de We Network ) N°14 INITIATION AU BRASAGE AU FER N°52 MISE EN ŒUVRE DU PRESS FIT (des DFM au montage et contrôle)

Design : dcomconseil.com - crédit photo : iStock / DESKUBE / invincible_bulldog / oksana latysheva / Eduardo Fuentes Guevara

des stocks proposés : Nous avons des clients dans l’automobile ou le médical qui n’acceptent pas de datescodes de plus de 2 ans ! » Les Cahiers : Où se situent aujourd’hui les demandes en composants les plus importantes ?

N°67 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-A-610 (CSE) Acceptabilité des assemblages électroniques N°68 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-WHMA-A-620 (CSE) Exigences et critères d’acceptabilité pour l’interconnexion des faisceaux de fils et de câbles N°69 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-7711/7721 (CSE) Reprise, modification et réparation des assemblages électroniques

LES PROS DE L’ÉLECTRONIQUE REJOIGNENT LE SNESE Tél : +33(0)2 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com

34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - Tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 -

35


DOSSIER > PCB

Les changements de température peuvent avoir un impact critique sur le fonctionnement, la fiabilité et la qualité des PCBA. L’élévation de température provoque une dilatation des matériaux, or les principaux matériaux constituant le PCB ont des coefficients de dilatation thermique différents. Il en résulte des contraintes mécaniques pouvant être à l’origine de micro-fissures qui ne sont pas forcément détectées lors du test électrique (Open/short test) réalisé sur le PCB en fin de production. Ces micro-fissures peuvent être à l’origine de pannes détectées sur le PCBA après le brasage, dans le meilleur des cas, voire des pannes aléatoires chez le client ! L’introduction des directives RoHS en 2002, a nécessité l’utilisation d’alliages sansplomb pour le brasage. La suppression du plomb a pour conséquence l’élévation de la température de fusion, les PCB sont donc soumis à des températures plus élevées lors du brasage (refusion et vague). Selon les processus de refusion (simple, double…), il est nécessaire d’utiliser un PCB avec des caractéristiques mécaniques appropriées, en particulier une température de transition vitreuse (Tg) adaptée.

Si la température d’utilisation du PCB dépasse son Tg pendant un temps prolongé, le PCB passera en état caoutchouteux et sa performance sera affectée. Le Tg garantit donc le bon fonctionnement du PCB...

Qu’est-ce que le Tg ? Le Tg (Tv en Français) est une propriété mécanique qui désigne la température de transition vitreuse, soit la température à laquelle la matière (polymère ou verre) passe d’un état vitreux, solide, rigide à un état caoutchouteux. Lorsque le Tg est franchi, les matériaux ne fondent pas mais changent de structure et deviennent caoutchouteux. La mesure exacte de cette température est compliquée à réa-

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Ci-dessous les Tg des différents matériaux pour PCB : Matériau

FR2

CEM1 CEM3

FR4

FRA High Tg Téflon Polyimide

Tg (°C)

30

60/90

135

150/170/210

125

Si la température d’utilisation du PCB dépasse son Tg pendant un temps prolongé, le PCB passera en état caoutchouteux et sa performance sera affectée. Le Tg garantit donc le bon fonctionnement du PCB. Le Tg est l’une des caractéristiques clés à examiner lors de la spécification de vos PCBs. Il est très important de déterminer en amont la température à laquelle les PCBs seront exposés afin de sélectionner un matériau approprié, notamment pour les PCBs exposés à des températures de fonctionnement élevées.

liser car de nombreux facteurs rentrent en compte, notamment la structure moléculaire du matériau. Des matériaux différents auront donc une température de transition vitreuse différente. Deux matériaux peuvent avoir un Tg identique mais des caractéristiques techniques différentes (ex : Matériau A et C ci-dessous). La viscosité des matériaux s’accroit lorsqu’ils sont chauffés. Après refroidissement, ils sont plus enclins à se fissurer ou à se briser. Les matériaux ayant un Tg élevé ont les propriétés suivantes : • Résistance aux hautes températures,

• Durabilité au délaminage (vieillissement des matériaux à prendre en compte pour des questions de sécurité), • Faible expansion thermique.

Le Tg pour les PCB Dans le cas des PCBs, le Tg correspond à la température à laquelle la fibre de verre devient amorphe lors de la lamination à haute température et sous pression des différentes couches de matériaux. Elle n’est pas la température maximale de fonctionnement du PCB, mais celle qu’il peut supporter pendant un court moment avant de se détériorer.

160

>250

19

dard pour le FR4 se situe entre 130 et 140°C, le Tg moyen est à 150°C et le Tg élevé est supérieur à 170°C. A l’état chaud, le FR4 à Tg élevé aura une meilleure résistance mécanique et chimique à la chaleur et à l’humidité que le FR4 standard.

20

Tout ce qu’il faut savoir sur le Tg des PCBs

Le matériau le plus souvent utilisé pour la fabrication de PCB est le stratifié revêtu de cuivre (FR4) traité par imagerie de couche interne mais il nécessite l’application de couches de pré-imprégné (PREPREG) qui ne sont rigides qu’après lamination. Il faut appliquer la chaleur nécessaire à la rigidité du PREPREG sans dépasser le Tg du FR4 pour conserver la stabilité du PCB. Le Tg stan-

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : BUYMANAGER Loic BIAREZ +33(0)4 57 13 81 29 loic.biarez@buymanager.biz www.buymanager.biz

NEW!

ilement c a f s u l p e r avec > 40 000 clients, le plus grand fabricant de prototypes en Europe z enco Commande avec le

op Drag & Dr

*

+ PCB-POOL® est la marque déposée de

* fichiers compatibles

Essayez tout de suite : www.beta-layout.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 37


DOSSIER > BRASAGE SELECTIF

Brasage sélectif ?

Savoir adapter sa production sans perturber les commandes des clients

Ersa ! Leader mondial. Techniquement optimal. Concept modulaire. Toujours approprié.

Mark Birl, directeur des ventes Ersa GmbH

En 2018 la société autrichienne KEBA AG a fêté son cinquantième anniversaire. Fondée à Linz elle œuvre dans le développement et la production de systèmes de commande et d’exploitation de produits d’automation complexes. C’est une société multinationale qui a des filiales dans le monde entier et emploie actuellement 1200 personnes. Récemment, une machine de brasage sélectif de 4ème génération a été installée par Ersa. Une VERSAFLOW 4/55 dotée de deux modules de brasage VERSAFLEX. Voilà le détail de l’histoire … Depuis sa fondation en 1968, KEBA AG a pour objectif de simplifier la vie des gens et le monde du travail avec ses produits. De nombreuses

récompenses et de nombreux prix de l’innovation témoignent de la devise de l’entreprise : «L’automation par l’innovation». Sa gamme est divisée en quatre catégories : l’automation industrielle, l’automation logistique, l’automation bancaire et l’automation énergétique. Il peut s’agir, par exemple, d’un système de commande pour des robots de peinture ou des machines de moulage par injection. Avec ses terminaux KeTop, KEBA est le leader des terminaux mobiles d’apprentissage et de programmation des robots et des systèmes de production. KEBA est aussi leader dans l’automation des emballages notamment pour DHL Allemagne. Quel client de la Raiffeisenbank ou de la Commerzbank n’a jamais fait de retrait de cash ou un dépôt sur un

Employées dans l’unité de fabrication électronique de KEBA

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Le paramètre de croissance de référence dans la fabrication électronique est le nombre de composants montés sur les cartes électroniques. chez KEBA il était de 140 à 150 millions en 2014/2015 et 2015/2016. Ce nombre sera passé à plus de 400 millions à la fin de l’exercice clos en avril 2019, soit environ trois fois plus! Le projet de mettre en place un nouveau système de brasage sélectif a été envisagé dès 2015. Et il a été finalement concrétisé en 2017....

distributeur KEBA. Le dernier secteur d’innovation et de production est celui des bornes de recharge pour les véhicules électriques, dont KEBA est un des principaux fabricants au monde avec plus de 100.000 systèmes vendus. « Les produits développés par KEBA ne se vendent pas sur Internet ou sur catalogue. Nous nous concentrons sur le développement de solutions spécifiques pour des clients spécifiques. Les partenariats étroits et durables sont essentiels pour notre activité car il peut se passer de nombreuses années avant qu’un dispositif de commande puisse être produit en série. Identifier les besoins et désirs de nos clients sont pour nous un défi permanent. » explique Erwin Schöfer, directeur d’unité de fabrication électronique et de montage de produits de KEBA. Depuis plus de 40 ans, KEBA AG entretient également une relation de partenariat durable avec le fabricant de systèmes de brasage ERSA de Wertheim. Une étape importante dans la coopération entre les deux entreprises a été le passage à la technologie sans plomb. Pour cela, un système de brasage à la vague N-WAVE 330 et un système de brasage sélectif VERSAFLOW

Les paramètres du logiciel industriel ERSASOFT 5 peuvent être configurés de manière optimale pour chaque point de brasage, sans compromis.

B ont été fournis par ERSA, respectivement en 2005 et 2006. Ces deux systèmes servent fidèlement KEBA depuis maintenant plus de dix ans. « C’est cette fiabilité qui nous a incité à solliciter ERSA une fois de plus pour le projet actuel. Nous accordons en outre une grande importance au service, au respect des délais de livraison et à la qualité, précise Erwin Schöfer. Et à cet égard, l’expérience montre que nous pouvons faire confiance en ERSA en toute tranquillité. » Intervention urgente requise : extension de la ligne sélective KEBA affiche une croissance constante de sa capacité de production depuis sa création. Le paramètre de croissance de référence dans la fabrication électronique est le nombre de composants montés sur les cartes électroniques. chez KEBA il était de 140 à 150 millions en 2014/2015 et 2015/2016. Ce nombre sera passé à plus de 400 millions à la fin de l’exercice clos en avril 2019, soit environ trois fois plus! Le projet de mettre en place un nouveau système de brasage sélectif a été envisagé dès 2015. Et il a été finalement concrétisé

en 2017. La ligne sélective VERSAFLOW B était exploitée à pleine capacité. Elle fonctionnait alors en 3x8. La limite était atteinte. Tout dysfonctionnement aurait été fatal à l’engagement de livraison de KEBA. L’extension de la ligne sélective était impérative. Dès le départ du projet, deux exigences ont été clairement définies : le respect des standards de qualité pour le brasage et une augmentation significative du débit en atteignant un temps de cycle de 2 à 3 minutes. Avec ces spécifications et une sélection de produits, le staff de Keba s’est déplacé de Linz à Wertheim chez ERSA pour évaluer l’équipement proposé et effectuer des essais approfondis de brasage. Dès les premiers essais sur la VERSAFLOW 4/55, il était évident qu’ils étaient sur la bonne voie. Jusque là, le temps de cycle pour un produit était de 5 à 6 minutes. Avec la VERSAFLOW 4/55 équipée de deux modules de brasage VERSAFLEX ce temps de cycle était divisé par deux pour atteindre 2 à 3 minutes. Objectif atteint ! «en situation réelle de production, le temps de cycle cible a été atteint très rapidement. Nous travaillons à nouveau en mode mono-

Quand il s‘agit de brasage sélectif, ERSA répond toujours présent avec des solutions adaptées à vos exigences, tant par des équipements en ligne VERSAFLOW intégrant un module unique VERSAFLEX jusqu‘ à des solutions intelligentes en îlots. VERSAFLOW 3 & 4 Machines de brasage sélectif en ligne, de concept modulaire, pour les plus grandes exigences de capacité et flexibilité.

ECOSELECT 1 & 4 Équipements de brasage sélectif pour une production en îlot ou en ligne avec un rapport prix/performance optimal

SMARTFLOW 2020 Machine de brasage sélectif compacte, sans compromis, très smart.

ECOCELL Machine de brasage sélectif en- ou hors ligne, très flexible et de grande capacité.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 39


DOSSIER > BRASAGE SELECTIF

VERSAFLEX : le mode asynchrone permet des temps de traitement optimisés La diversité des produits de KEBA impose une grande variété de sous-ensembles et de flans de circuits imprimés. Il en résulte bien entendu un entraxe différent. Pour gérer ces différences de manière économique, KEBA a exigé que le réglage y soit automatique et piloté par le double module de brasage. Au cours des essais, il est devenu évident que ce n’était pas le double module de brasage qui permettrait d’obtenir les meilleurs temps de cycle et la plus grande flexibilité, mais plutôt le module VERSAFLEX réglable individuellement. Dans ce double module, les deux pots de brasure ne sont pas installés sur un axe, mais sur deux axes indépendants. Cela ouvre à KEBA

un champ immense de possibilités complètement nouvelles de réglages pour atteindre une flexibilité optimale : selon l’application, les flans de cartes peuvent toujours être traités en parallèle. Pour les produits qui, par exemple, sont traités avec des buses de diamètres différents, le mode asynchrone est idéal. Dans ce cas, les deux pots se déplacent sur leurs axes en complète indépendance et remplissent leur rôle simultanément, ce qui, bien entendu, se reflète de façon positive sur le temps de cycle. Compétitifs grâce à des outils qualité Le CAD Assistent 4 intégré dans le logiciel de la VERSASAFLOW 4/55 sert à créer les programmes de brasage. La fonction de routage automatique optimise les temps de cycle grâce à des voies de processus efficaces. La définition de zones d’exclusion évite les collisions. Le logiciel distribue automatiquement les tâches de brasage aux deux modules et contribue ainsi à optimiser encore plus le temps de cycle. « Avec les modules VERSAFLEX, nous avons pu offrir à KEBA la flexibilité et la performance

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Un assembleur européen de cartes électroniques ne peut survivre face à la concurrence internationale qu’en fournissant des produits de qualité supérieure. En ce qui concerne le brasage, le module n’est pas seul décisif. Le préchauffage, processus préliminaire – tient un rôle vital. Un préchauffage homogène et doux est indispensable pour ne pas endommager les composants. Et pour garantir un remplissage optimal et fiable, le circuit imprimé et les composants doivent être à la bonne température de base. Ainsi, il devient possible d’éviter que la brasure en phase liquide se solidifie

Une construction modulaire pour répondre aux exigences du client Les produits KEBA sont ce qu’on appelle des articles à longue durée de fabrication, nécessitant un temps de brasage relativement long. Cela exige une maîtrise de la température de base. « C’est pourquoi nous avons intégré un module de préchauffage supplémentaire devant le module de brasage 01 et un autre module de préchauffage entre les modules de brasage 01 et 02 afin de maintenir la température du sous-ensemble. » explique Mark Birl. Des adaptations de ce genre sont faciles à mettre en œuvre grâce à la construction modulaire du VERSAFLOW 4/55. Tous les modules de préchauffage sont équipés de dispositifs de chauffage IR en bas et de convec-

Erwin Schöfer, directeur d’unité de fabrication électronique et de montage de produits chez KEBA, avec un terminal mobile pour l’apprentissage des robots

Une équipe bien rodée. L’ingénieur des ventes Ersa Mark Birl et les responsables de KEBA posent devant le nouveau VERSAFLOW 4/55.

teurs en haut, assurant un chauffage efficace, fiable et homogène. En outre, pour favoriser encore davantage le processus de brasage, le chauffage de l’azote a été intégré dans le système. L’azote chaud est diffusé de manière homogène par un anneau métallique autour de la buse et atteint directement le point de brasage. De plus, ce point de brasage est chauffé pour éviter le durcissement prématuré de l’alliage dans le fût. A moyen terme, la machine de brasage sélectif fonctionnera à pleine capacité en 2x8, car, chez KEBA, tous les signaux indiquent une poursuite de la croissance. Avec la VERSAFLOW 4/55, le secteur du brasage sélectif est prêt à faire face. Et si un troisième module de brasage devient nécessaire, ce que KEBA anticipe, il n’y aura pas de problème. En effet, le câblage électrique et les lignes de transfert de données ont déjà été intégrés dans la machine. Si une extension est nécessaire, il suffira d’appeler ERSA, et le système sera modernisé et prêt à redémarrer en deux jours.

LA NOUVELLE GÉNÉRATION DES MACHINES DE SÉRIGRAPHIE Mark Birl, directeur des ventes Ersa GmbH

Les machines de sérigraphie de la gamme VERSAPRINT 2 convainquent par « les options sur demande », la flexibilité, l’écran tactile intuitif, le concept opérationnel et un design clair.

VERSAPRINT 2 ELITE plus Machine de base avec inspection. Evolutive avec toutes les options disponibles incluant la caméra 2D et 3D.

VERSAPRINT 2 PRO 2 Equipée avec la caméra LIST 2D. Adaptée pour des produits à fortes exigences d’inspection.

9

poste et nous avons atteint la marge de croissance souhaitée pour les années à venir.» se réjouit Erwin Schöfer. «L’ancienne» VERSAFLOW B continue à produire des pièces détachées et des petites séries, tandis que le 4/55 assure la production en série.

au milieu du process. Le second risque est que le circuit imprimé ou les composants subissent un choc thermique dès l’entrée en contact avec la brasure. Un écart de température excessif peut provoquer des tensions mécaniques irrémédiables.

20 1

La voie est tracée : la production a doublé avec le nouveau système.

qu’ils attendaient » indique le directeur des ventes d’Ersa, Mark Birl. KEBA n’a pas besoin non plus de faire le moindre compromis sur la qualité du brasage. La société a également intégré le progiciel VERSAFLEX ULTRA qui permet d’attribuer des paramètres à chaque point de brasure. «Par conséquent, le client n’a pas besoin de travailler avec des valeurs moyennes. Il peut traiter chaque point avec des paramètres spécifiques.» explique aussi Mark Birl.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

ERSA Rémy LUTZ +33(0)6 07 78 01 87 remy.lutz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

VERSAPRINT 2 ULTRA3 Equipée avec la nouvelle caméra LIST 3D. Réalise la sérigraphie et la SPI 3D en même temps.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 41


DOSSIER > RGPD

Le RGPD et les ressources humaines

induiraient une surveillance permanente d’une messagerie, par exemple, seraient jugés excessifs par la CNIL.

Comment le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) fait-il évoluer les pratiques pour la gestion du recrutement et du personnel dans les entreprises ? Cette question est l’une des plus transverses posée par ce règlement puisqu’elle touche toutes les organisations – entreprises de petite, moyenne ou grande taille, associations, … pour autant qu’elles soient employeurs.

iStock / OstapenkoOlena

Plus précisément : les nouvelles technologies transforment les usages dans le monde professionnel et introduisent à la fois des progrès en termes de productivité – comment travaillait-on sans Internet ? - mais aussi des vulnérabilités qui demandent des mesures de protections tant pour le système d’information de l’entreprise (risques de piratage, …) que pour les données personnelles des employés qui y travaillent. Le RGPD induit pour l’employeur de nouvelles responsabilités en termes de gestion des données personnelles. Celles-ci sont souvent mal comprises

des employés comme des employeurs. Le RGPD a pour vocation d’encadrer la collecte et l’utilisation des données personnelles, en permettant à l’entreprise de poursuivre son activité. L’échange de cartes de visite ou la distribution de flyers comportant le nom et les coordonnées d’un responsable commercial répondent à l’intérêt général de l’entreprise : business oblige ! La diffusion d’un organigramme ou d’un annuaire interne s’entendent tout aussi parfaitement pour des raisons d’organisation du travail. Aucune raison donc de les proscrire même si quelques précautions sont à prendre, en particulier liées au droit à l’image. Le RGPD soulève pour autant des questions nouvelles du côté du recrutement et de la gestion du personnel : Combien de temps un recruteur peut-il conserver un CV ? Quelles informations a-t-il le droit de collecter lors d’un entretien d’embauche ? Et au moment du recrutement ? Qui peut avoir accès à ces informations ? Pendant combien de temps les données peuvent-elles être conservées s’il s’agit d’un candidat ? d’un employé ? Pour chacune des situations, des règles existent qui répondent à des finalités spécifiques, à un principe de minimisation des données collectées (les

42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Combien de temps un recruteur peut-il conserver un CV ? Quelles informations a-t-il le droit de collecter lors d’un entretien d’embauche ? Et au moment du recrutement ? Qui peut avoir accès à ces informations ? Pendant combien de temps les données peuvent-elles être conservées s’il s’agit d’un candidat ? d’un employé ?... données suffisantes mais pas plus), à des durées de conservation qui peuvent varier d’un contexte à un autre. Par exemple, un candidat peut demander que ses données personnelles soient supprimées en cas de nonrecrutement. Autres points : Quelles informations peuvent être transmises à un comité d’entreprise ? Dans quelles conditions des organisations

syndicales peuvent-elles envoyer des messages aux salariés ? Pour l’entreprise, comme pour les différentes instances citées ci-dessus, il est essentiel de tenir compte du droit des personnes. Elles doivent, en fonction du contexte, être informées de la façon dont leurs données sont utilisées, et pouvoir refuser, si c’est légitime, que leurs données soient conservées. Sur ces sujets assez techniques, il est nécessaire de s’assurer que les responsables des ressources humaines soient informés et formés et, après évaluation des habitudes de travail, de mettre en place les bons usages, à la fois pratiques et conformes au règlement. Au-delà de la question du recrutement, de la conservation des données concernant les candidats ou les employés, des outils technologiques existent dans l’entreprise, certains pour surveiller ou développer l’activité, d’autres pour contrôler d’éventuelles dérives sur les usages des équipements électroniques. Ces pratiques portent évidemment leur légitimité mais demandent à être adaptées pour tenir compte du droit des personnes. Quelques exemples : Certaines entreprises sont amenées à géolocaliser les véhicules afin par exemple d’assurer la sécurité de l’employé et des marchandises livrées ou pour gérer de

iStock / sorbetto

Par Isabelle BOISTARD, consultante.

façon efficace une flotte de véhicules. Pour ce type d’application, une Etude d’Impact relative à la Protection des Données (EIPD ou PIA : privacy impact Assessment) est généralement requise. Il est particulièrement important dans cette étude de mettre en lumière les motifs de l’utilisation de cet outil de géolocalisation et de démontrer qu’il n’est pas détourné, par exemple, pour contrôler le temps de travail des employés, si ce n’est pas sa finalité initiale. L’étude d’impact devra prouver aussi que le moyen est bien proportionné à l’enjeu et que les droits des employés sont bien respectés (temps de pause, …) L’accès par badge à l’entreprise ou par tout autre moyen, doit être considéré ou reconsidéré s’il existe. S’agit-il de contrôle d’accès simple ou d’un suivi du temps de travail ? Quelles données sont collectées ? Pour combien de temps ? Dans un cas comme dans l’autre, une information auprès des équipes sera nécessaire et parfois, en fonction du dis-

positif, une étude d’impact. En particulier si la biométrie est utilisée. La généralisation de l’usage d’équipements numériques (PC, tablette, téléphone portable, …) soulève aussi des questions importantes. S’il est toléré, dans certaines conditions, que l’employé utilise les outils professionnels à des fins personnelles, de façon raisonnable (ou d’une façon qui peut être définie dans l’entreprise par exemple dans une charte…), cet usage peut exposer l’organisation à des risques pour le système d’information. Des contrôles de l’usage de la messagerie sont de plus en plus courant à la fois pour limiter les cyberattaques et les abus en interne (interdiction de visiter certains sites, par exemple). Pour ces outils, la question de la proportionnalité se posera encore, en particulier si l’application risque d’être ressentie comme intrusive. De façon générale, une information sur les outils de contrôle existants sera au minimum nécessaire auprès des employés. Des outils qui

Le RGPD préconise la mise en place d’une politique de sécurité du système d’information et c’est en effet important avec le développement du BYOD (Bring Your Own Device). Avec le déploiement des marchés de masse, les équipements électroniques personnels s’invitent de plus en plus dans le monde professionnel – et réciproquement. Il devient délicat de séparer les espaces de vie et les outils/applications qui les accompagnent. Au-delà des questions sociétales posées par l’imbrication des temps personnels et professionnels, il peut s’avérer efficace, par exemple, de ne disposer que d’un seul agenda électronique… Il est complexe de protéger un système d’information et essentiel de définir des règles d’usage des outils, bien connues de tous. Un dernier exemple concerne la vidéoprotection. Beaucoup d’entreprises en font usage afin de surveiller leurs accès, à des fins de protection des biens et des personnes. Là aussi des précautions sont nécessaires. Les caméras couvrent-elles un espace ouvert ou non au public ? La réponse à cette question induit des démarches différentes. Par ailleurs, en interne, une caméra peut avoir pour objet de surveiller un couloir ou un local mais dans ce cas, elle ne doit aucunement prendre dans son champ le poste d’un salarié. Faute de quoi, le salarié pourrait porter plainte.

Les enregistrements des employés eux-mêmes sont extrêmement encadrés et ne seraient acceptables que dans des cas exceptionnels. Faute de précautions, des sanctions peuvent tomber. Nous pouvons citer le cas d’une TPE de 9 personnes qui a fait l’objet en juin 2019 d’une amende de 20.000 euros pour vidéosurveillance excessive de ses salariés. Pour conclure, tous les outils évoqués doivent être mentionnés dans le registre qui documente la conformité au RGPD. Certaines applications peuvent aussi faire l’objet d’études d’impact sur la protection de la vie privée (EIPD). Des questions de durée de conservation et de règlementation des accès aux informations se posent. L’information des salariés est essentielle à la fois pour les sensibiliser à la protection du système d’information de l’entreprise et pour leur montrer que leurs données sont utilisées dans le respect de leurs droits. Ceci afin de travailler en confiance.

Isabelle Boistard Consultante règles de base cybersécurité et conformité RGPD +33(06) 12 44 28 92 Isabelle.boistard@gmail.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 43


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Les domaines d’activités d’ACEA sont très variés :  - le ferroviaire - le médical - l’industrie - les télécommunications - l’automobile - la sécurité

Plusieurs nouveaux projets à concrétiser, ACEA se réjouit d’offrir une solution globale et de répondre aux besoins spécifiques de chaque client. Car pour nous chaque client est unique, a ses propres exigences et c’est à nous de nous adapter afin de proposer une solution en parfaite adéquation. Nous évoluons dans un contexte international : sourcing de composants dans le monde entier, clientèle worldwide (USA, EMEA).

Un plan d’investissement de 2 millions d’euros est prévu sur les 3 prochaines années. Les technologies évoluent constamment et nous nous projetons de plus en plus vers l’industrie 4.0. La Région Grand Est et BPI France sont nos partenaires pour nos projets d’innovation et de développement de l’usine du Futur.

SODALEC

En 2017, SODALEC a reçu de la DGE un agrément Crédit d’Impôt Innovation (CII) au titre des années 2017 à 2021. Si un tel agrément peut profiter financièrement à ses clients sous certaines conditions d’éligibilités, il témoigne surtout des capacités d’innovation de SODALEC, tout comme la reconnaissance d’ « Authorized Microchip Design Partner »,par le fabricant mondial de semi-conducteurs.

Depuis sa création, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO 9001, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet. SODALEC possède aussi en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Avec le service commercial, il aide le client à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

L’Entreprise Adaptée du Phénix est spécialisée dans la fabrication d’ensembles électroniques et électromécaniques, depuis plus de 30 ans.

Quelques chiffres : - Chiffre d’affaires 10 Me - Effectifs : 69 personnes - Surface de production 3000 m2 - certification iso 9001 version 2015 - certification iso 13485 version 2016 - certification UL produits

Nous réalisons :

Mais SODALEC propose aussi de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble. SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

• les cartes électroniques : composants traversants  • le câblage électrique • l’intégration en coffret : métallique ou plastique avec conception possible • le test de fonctionnement, selon vos recommandations ou sur conception Les produits sont complets, réalisés dans les règles de l’art et testés.

ADHÉRENT

Contact : ACEA Nathalie WALLART +33(0)6 08 54 64 80 n.wallart@acea-ems.com www.acea-ems.com

Fort de notre expérience en électronique, nous réalisons des prestations de réparation de cartes (traversants et CMS). Grâce au schéma ou au produit final,

Nous pouvons également vous aider à corriger des malfaçons sur vos cartes, en vous proposant un service rapide ! Les devis sont gratuits et sans engagement. Nous vous répondons dans les plus brefs délais. Notre certification ISO 9001, maintenue depuis 1994, assure à nos clients une qualité de produits et de services, ainsi que le respect de leurs exigences. Ils nous font confiance depuis plusieurs années : SCHNEIDER ELECTRIC, VALEO, PHILIPS, SNCF… Nos clients bénéficient de réduction de leur contribution en faveur de l’Emploi de Travailleurs Handicapés (taxe « Agefiph », applicable à toute entreprise française de plus de 20 salariés),

En travaillant avec nous, vous participez à la fois au développement durable, à l’économie circulaire et à la responsabilité sociétale (emploi de travailleurs en situation de handicap). Nous sommes à l’écoute et accompagnons tous les projets. Vous avez tout à gagner avec Aihdac !!!

ADHÉRENT Contact : AIHDAC Carine KRAFFT +33(0)2 54 79 06 70 ru@phenix.aihdac.com www.aihdac.com *

YOUR EXPERT SERVICES PROVIDER IN CHINA*

ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et opérateurs de production spécialisés. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect de la qualité et des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter !

NOTRE OFFRE GLOBALE POUR VOS BESOINS EN PCB ET PIÈCES TECHNIQUES

EXPERTS À VOTRE SERVICE!

20

a reçu la reconnaissance «Authorized Microchip Design Partner»

N’hésitez pas à nous solliciter, nos équipes sauront répondre à votre besoin en intégrant vos exigences.

19

Un nouvel acheteur est venu renforcer notre équipe supply chain et devrait nous permettre d’être encore plus compétitif en matière de prix d’achat. De nombreux recrutements sont encore programmés à court et moyen terme (conducteur de ligne CMS,

Votre produit… complet

votre carte électronique est réparée pour un coût moindre qu’un produit neuf.

ADHÉRENT Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55 francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr

PRIX Services au meilleur prix du marché. Notre volume d'achat global vous offre un avantage concurrentiel.

RAPIDITÉ Chez vous en 5 jours ! Nos délais de livraison sont respectés à plus de 98% partout dans le monde.

QUALITÉ Membre IPC et certiié ISO 9001. Nos fournisseurs sont certiiés ISO 14001, ISO TS 16949, ISO 13485 ou AS9100.

info@icape-group.com

+33 (0) 1 58 18 39 10

Immeuble Volta, 33 avenue du Général Leclerc, Fontenay-aux-Roses, 92260 France

www.icape-group.com www.icapeshop.com www.cipemshop.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 45

VOTRE FOURNISSEUR DE SERVICES EXPERTS EN CHINE

ACEA vous accompagne dès la conception du produit en assurant la réalisation de prototypes, l’optimisation de l’industrialisation et la fabrication de cartes électroniques en série ainsi que l’assemblage de produits finis tels que des télécommandes, centrales d’alarmes ou chariots médicaux, …

AIHDAC Groupe

20 19

Une rentrée dynamique en termes de business, projets et investissements pour ACEA.

Imaginez le futur, nous le fabriquons pour vous.

approvisionneur, technicien réparateur SAV, opérateurs en brasage…)

19

Nous vous proposons également notre expertise en matière de développement de moyens de test.

20

ACEA


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Les différentes approches de cette étude ont permis de sélectionner les algorithmes adaptés aux données provenant de capteurs équipant ses moyens de production. Les études gérées par BSE sur ces données ont ainsi mené à la mise en œuvre d’algorithmes et de réseaux de neurones capables d’identifier les patterns de fonctionnement nominal des outils de production et de détecter rapidement des dysfonctionnements qui pourraient apparaître sur les chaînes de production. Après avoir étudié les différentes techniques existantes d’apprentissage automatique, supervisé ou semisupervisé, les équipes R&D et Ingénierie de Tests de BSE ont travaillé sur la mise au point d’un modèle pouvant être utilisé sur les données pertinentes pour nos équipements de production. Les postes de production « test » ont été complétés par des capteurs permettant d’agrémenter les informations déjà présentes sur ceux-ci. Nos premières expérimentations ont eu lieu sur une machine de pose de composants (CMS) et sur un banc de test de produits radio. Afin de simuler des cas d’erreur sur la machine de pose (les enregistrements d’origine ne présentaient pas de cas d’erreur), le travail des équipes a porté sur l’altération partielle des données enregistrées, afin de créer des datasets complémentaires permettant de valider la pertinence du modèle entraîné dans la détection des patterns erronés. Ainsi, le modèle obtenu est capable de prédire sur une production le comportement attendu de la machine, et, détecter un comportement inattendu.

Fabricant de cartes électroniques dans le Var (83)

Etat réel du signal (bon=1, mauvais = 0)

Taux de conformité du signal  d’entrée par rapport à la prédiction (Elevé : Bon, bas : Mauvais)

Réponse rapide du modèle à une erreur moyenne

Signal d’entrée Etat réel du signal (bon=1, mauvais = 0)

Taux de conformité du signal  d’entrée par rapport à la prédiction (Elevé : Bon, bas : Mauvais)

Réponse très rapide à une erreur importante

Signal d’entrée Etat réel du signal (bon=1, mauvais = 0)

Taux de conformité du signal  d’entrée par rapport à la prédiction (Elevé : Bon, bas : Mauvais)

Réponse tardive à une erreur minime

Les figures 1, 2 et 3 illustrent le comportement du modèle face à des erreurs présentes dans les patterns. Le signal vert indique le taux de conformité du signal d’entrée par rapport à la prédiction. Si ce signal s’approche de 0, cela signifie que le signal d’entrée diffère fortement de la prédiction, donc le modèle détecte un cas d’erreur. Sur les figures 1 et 2, les erreurs sont suffisamment importantes et de ce fait détectées très rapidement et sur l’ensemble de leur durée. Sur la figure 3, l’erreur introduite est minime, mais le modèle arrive tout de même à la détecter, même si la détection est tardive. Ces résultats encourageants montrent que des erreurs sont capables d’être détectées sur les machines de production même si elles sont assez faibles. La détection précoce des erreurs doit permettre d’améliorer la réactivité et la qualité des produits sortant de notre usine. « Après l’exploration des techniques liées à l’Intelligence Artificielle – en particulier le Deep Learning - et face aux premiers résultats constatés chez BSE, l’Industrie du Futur promet de belles prouesses en termes d’innovation confirmant la révolution technologique et sociétale annoncée » déclare Eric Guerin, Responsable Software en charge de l’implémentation du Programme PIA3 chez BSE.

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Selon Louis Convert, Responsable R&D chez BSE, les perspectives sont les suivantes : « le projet conduit depuis 2018 est amené à être déployé dans les mois à venir sur les différents outils de production de BSE. Les premiers déploiements sont prévus dans les 18 prochains mois afin de stabiliser les modèles et interconnecter les systèmes pour des levées d’alertes rapides. Les compétences acquises par les équipes R&D et Ingénierie de Tests de BSE dans le domaine de l’Intelligence Artificielle et l’apprentissage machine pourront être mises à disposition des projets Clients dans divers domaines, que ce soit lié à la maintenance prédictive comme le projet en cours actuellement chez BSE, ou d’autres domaines qui pourraient nécessiter la mise en œuvre d’un modèle complexe par apprentissage plutôt que la recherche de mise au point d’équations complexes. » 19

Dans le cadre de son amélioration continue, dès 2018, BSE Electronic a lancé un vaste projet visant à étudier et mettre en œuvre les technologies innovantes de l’Intelligence Artificielle, au profit de ses outils de production dans un premier temps.

STAYMATEL

Signal d’entrée

20

Présentation du projet Intelligence Artificielle et apprentissage automatique chez BSE Electronic

ADHÉRENT Contact : BSE ELECTRONIC Marc BALUSSAUD +33(0)3 85 77 70 20 m-balussaud@bse-electronic.com www.bse-electronic.com

La sous-traitance en électronique peutelle encore se faire en France ? Des entreprises comme STAYMATEL le pensent et le prouvent. «Notre client principal fabrique l’intégralité de ses cartes chez nous », confie Pascale CAROFF, « et il a obtenu pour cela le label Origine France Garanti. » Depuis plus de 20 ans, STAYMATEL propose une gamme de prestations complètes en matière de production de cartes électroniques : industrialisation, achats, montage-câblage, test, intégration, emballage, recette qualité, SAV – et ce depuis les prototypes jusqu’aux grandes séries. Ces cartes (plus d’un million fabriquées chaque année dans les ateliers de Fréjus) sont intégrées dans des produits liés à de nombreux domaines d’activités tels que l’alarme, les télécoms, ou les produits connectés.

M3E Conception Electronique

« Lorsque nous avons déménagés dans un nouveau bâtiment en 2013, nous pensions avoir vu trop grand » explique Eric DOUCET, Directeur. « Mais finalement cette année, nous construisons une nouvelle usine qui en fait le double ! » Staymatel passera encore 2019 au Pôle d’Excellence Jean Louis (Var)… mais déménagera en fin d’année au Pôle Production. Communication, disponibilité et réactivité sont les atouts de cette société qui se veut collaborateur de ses clients sur le long terme et en recherche de partenariats pérennes. Et elle s’en donne les moyens : depuis un an elle a acquis plusieurs nouvelles machines de placement de dernière génération, a recruté une quinzaine de salariés, et s’est dotée d’un DRH et d’un second responsable technique CMS. « Nous intégrerons bientôt un site de 3500m² flambant neuf sur le Pôle Production de Fréjus. Cela nous permettra d’être toujours plus

En Normandie près d’Évreux, notre société est un bureau d’études en sous-traitance électronique. Nous conseillons et accompagnons nos clients dans la réalisation de leur projet, du prototypage à l’industrialisation et tenons compte de leurs exigences en termes d’environnement, taille, normes et budget.

flexibles ou flex-rigides) pour des circuits analogiques, numériques, hf ou mixtes. • Élaboration de documents techniques pour le développement, le plan principal et le plan d’assemblage. • Gestion de la fabrication via nos soustraitants et partenaires. • Création de boîtiers électroniques sur mesure pour la protection des prototypes et des petites ou grandes séries.

M3E conception électronique leur propose dans leur réalisation une ou plusieurs de ces étapes :

Nous nous adaptons à l’obsolescence, la pénurie et l’évolution des composants.

• Recherche et développement de projets : prototypage, de la réalisation à l’assemblage. • Élaboration et conception de diagramme schématique. • Le routage : conception du PCB, placement des composants, routage de cartes électroniques (simples, doubles ou multi-couches ; rigides,

Nous prenons en compte, la faisabilité en fonction de la routabilité, les contraintes mécaniques et électroniques du projet et travaillons selon le standard IPC.

De la conception à la réalité

Notre personnel est certifié CID (Certified Interconnect Design) qui est la certification de concepteur IPC.

performants et de mieux nous adapter aux demandes de nos clients ». La France dispose encore de fabricants électroniques à la fois solides et compétitifs, et c’est tant mieux.

Contact : STAYMATEL Eric DOUCET +33(0)4 94 95 85 01 edoucet@staymatel.fr www.staymatel-france.com

Nous apportons aux bureaux d’études, une aide pour le routage de carte. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter. Au plaisir de travailler prochainement avec vous.

20 19

BSE ELECTRONIC

ADHÉRENT Contact : M3E Conception Electronique Yannick TREBERT +33(0)6 74 67 75 37 contact@m3e-conception-electronique.com www.m3e-conception-electronique.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 47


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Après avoir fait l’acquisition d’une vague sélective il y a quelques mois, ALLIANSYS poursuit le renouvellement de son matériel de brasage. Le but est double, réduire la consommation d’énergie et accroitre la flexibilité. Les temps de chauffe sont divisés par 4 par rapport à l’équipement précédent.

La machine est équipée d’une buse traditionnelle et d’un fluxeur spray qui présente l’avantage d’être moins salissant et permet un réglage plus fin. La consommation d’énergie a été divisée par 5 et s’inscrit dans le vaste programme d’optimisation energétique de l’entreprise.

20

19

Le nouvel équipement de brasage vague est basé sur le procédé Werthmann. Cela permet d’avoir un pot de soudure plus petit en mettant en commun la vague « CMS » et la vague « laminaire » en une seule buse de brasage. Les zones difficiles d’accès sont plus facilement atteintes sans pour autant augmenter le temps de contact entre la buse et la carte. Le flux ne perd pas de ses propriétés car la température et le temps de contact sont bien maitrisés. Notre machine avec un double pot amovible sur chariots permet de réaliser du brasage plomb ou ROHS sur la même machine. Le poids d’étain en fusion a été divisé par 5 par rapport aux équipements précédents.

ADHÉRENT

Contact : ALLIANSYS Jean-Luc PAUMIER +33(0)6 24 43 92 32 jl.paumier@alliansys.fr www.alliansys.fr

Installée aux portes de Paris, AQLE est une entreprise de 140 collaborateurs, spécialisée dans le câblage électronique : carte, filaire et intégration d’équipement.

Dans la recherche systématique de réduction des coûts de production, en prenant en compte les contraintes liées aux lancements, AQLE assure aussi pour ses clients les choix les plus judicieux pour l’achat des composants.

Portée au quotidien par une équipe de prototypistes, de câbleurs et de chefs de projet, AQLE répond à l’expertise technologique attendue par les plus grands donneurs d’ordres. En travaillant sur ses organisations managériales, AQLE a acquis, des outils de pilotage qui permettent d’offrir les meilleures performances (OTD, PPM, …). Un système qualité robuste et un système logistique agile sont utilisés quelle que soit la complexité du produit et sa quantité. Petites et moyennes séries, lancements à l’unité comme pour plusieurs centaines de pièces, ce sont plus de 3000 références produites

AQLE est dotée de nombreux moyens technologiques : • Une ligne CMS MYCRONIC. • Un testeur à sonde mobile TAKAYA. • Un laboratoire PRESSFIT. • Un robot de vernissage NORDSON. Les produits de nos clients réclament les plus grandes attentions c’est pour cela que depuis presque 10 ans, AQLE investit chaque année dans du matériel dernière génération. * En 2017 un rayon X Nikon/X-Tek XTV160 * En 2018 une machine AOI a rejoint nos ateliers. Ils permettent de se doter de briques supplémentaires de contrôle et d’expertise associée aux

48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

nombreuses possibilités techniques de ces investissements.

Nous vous remercions pour votre confiance et l’intérêt grandissant pour notre société Notre Excellence, Votre Succès Le groupe Altrics consolide et développe ses positions en France ainsi qu’en zone EMEA avec ses sociétés qui couvrent l’ensemble de la réalisation des cartes câblées, produits électroniques ainsi que des faisceaux. Avec notre siège social en France à Rosheim (achats, approvisionnement, industrialisation, expertise test fonctionnel et in situ, qualité, gestion de production avec suivi quotidien avec les chargés d’affaires et les ADV en lien direct avec les clients) et nos sites de production au Portugal à Braga et en Tunisie à Soliman, nos clients bénéficient de prix calculés au plus juste. Avec une progression à deux chiffres depuis huit années, ALTRICS (France, Portugal, Tunisie) confirme encore cette année, à la clôture au 30 juin de son exercice fiscal, une continuité dans son développement avec une progression de 12% de son chiffre d’affaires. L’ensemble du groupe sort un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros. L’entreprise est portée par l’intérêt grandissant de ses clients pour le repositionnement en zone EMEA. Pour rappel, nous avions déjà progressé de 23 % sur l’exercice 2017/2018. Pour cette nouvelle année fiscale en marche, malgré une conjoncture économique instable à l’horizon 2020, nous prévoyons encore une progression d’environ 10% aux vues de nos perspectives de marchés et des nouveaux clients qui nous ont rejoints.

19

qui sortent chaque année des ateliers d’AQLE et de SOMALEC (en Tunisie).

20

AQLE

ALTRICS Le groupe ALTRICS remercie ses clients pour leurs confiances

ADHÉRENT Contact : AQL ELECTRONIQUE Frédérique DANNE +33(0)3 44 19 29 39 f.danne@aqle.fr www.aqle.fr

C’est avec une vision volontariste et réaliste que les actionnaires avaient validé un nouveau plan d’investissement ambitieux fin d’année 2018 & début d’année 2019 afin d’accroître nos capacités de production et humaines sur nos différents sites de production. Les sites au Portugal et en Tunisie ont bénéficié d’un investissement lourd afin de décupler et moderniser les capacités de production. La France a pu renforcer ses équipes de

collaborateurs se situant à Rosheim pour accompagner notre progression constante de plus de huit années afin de maintenir notre excellence pour contribuer à votre succès. Pour répondre à l’évolution de ses marchés sur l’Europe, ALTRICS Portugal a bénéficié d’une nouvelle ligne CMS en dual line d’une capacité de 150 000 composants / heure en mars 2019 qui a été intégrée avec les deux autres lignes dans son département de production CMS avec « salle grise classe 8 ». Cela porte la capacité totale de placement CMS pour les trois lignes à plus de 330 000 composants / heure. Pour finir, une nouvelle vague sélective nous permettant la compétitivité associée à un nouveau testeur in situ SPEA sonde mobile et une machine laser pour la traçabilité viennent compléter les nouveaux moyens de production pour cette année. ALTRICS Tunisie a aussi bénéficié cette année de nouveaux moyens de contrôle rayon X, d’une augmentation de surface pour l’intégration et sa capacité de placement CMS est de plus de 550 000 composants/heure. Pour fin 2020, un nouveau bâtiment ultra moderne de 10 000 m² sortira de terre à Soliman afin d’accroître notre performance pour vous accompagner dans vos productions. La partie MSL sur les deux sites de production nous permet de suivre en temps réel les composants fragiles afin de les tracer à la seconde près pour l’exposition à l’humidité et ainsi les regénérer. De plus, l’unité du Portugal a bénéficié des moyens laser identiques à la Tunisie pour sérialiser les PCB avec un code 2D pour tracer l’ensemble des PCBa à l’unité.

www.petiteserieelectronique.com Ce département interne à Altrics conçu pour la réalisation de cartes câblées électroniques en petite série à partir de cinquante jusqu’à quelques milliers en délai rapide (4 à 8 semaines) est maintenant pleinement opérationnel et peut répondre à vos besoins avec une réactivité accrue et des frais de 1er lancement très réduits avec toujours 0,00e d’outillage de PCB, sans condition de MOQ composants sauf exception. La sécurisation de vos productions Notre gestion des risques maîtrisée et notre possibilité de transférer la réalisation des cartes électroniques câblées d’un site de production à l’autre avec une pleine compatibilité de l’ensemble des moyens de production pour une flexibilité optimum ou bien opter pour une sécurisation de la production sur nos deux sites par la division des quantités commandées (ex : 70/30) en bénéficiant des mêmes interlocuteurs à votre écoute et des avantages économiques en augmentant vos volumes d’affaires avec Altrics. A propos du groupe Altrics : Certifiée ISO 9001, ISO 14001, CSA, UL et avec des productions certifiées NF et ATEX, l’ensemble du groupe avec 650 collaborateurs travaille avec pour seul objectif «la satisfaction totale client». Pour 2020, notre site en Tunisie passera ISO 13485 « médical »

La différenciation concurrentielle www.protoelectronique.com Notre société, numéro 1 en Europe, par son site web vous offre la possibilité de réaliser vos cartes prototype d’une à cinquante cartes en fabrication Française en délai très rapide avec votre devis en live tout en bénéficiant d’un stock de plus de 4 millions composants disponible via nos moteurs de recherche. Présent aussi en Allemagne, en Italie et en Angleterre via ses sites web et les équipes dédiées.

9

Un système de nettoyage par aspersion (pompe) et brossage des doigts de préhension permet de conserver le système de convoyage propre.

Poursuit son programme d’investissements.

20 1

ALLIANSYS

ADHÉRENT

Contact : ALTRICS Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com www.altrics.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 49


INFORMATIONS COMMERCIALES

« L’ENTREPRISE DU FUTUR »

19

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES Catherine FRIBOULET +33(0)1 56 31 43 10 catherine.friboulet@addis.fr www.addis.fr www.addislighting.com et d’animer leurs réseaux par une organisation et des moyens favorisant le networking business. CAPIDEV partenaire de l’entreprise du Futur.

En devenant membre, les dirigeants entrent dans un écosystème, qui allie rencontres physiques et digitales, réseaux, ressources, services et développement d’affaires.

Cet évènement majeur se tiendra le 23 Janvier 2020 au palais des congrès de Lyon. Quatre enjeux majeurs seront mis en lumière : Management et organisations, Proposition de valeur, Excellence opérationnelle, Responsabilité sociale et environnementale. Il permettra aux entrepreneurs français de partager et d’interagir autour de leurs expériences, projets et visions stratégiques afin d’accélérer leur business et leur innovation.

Toute l’année, la plateforme digitale donne accès à l’annuaire des membres, facilite leur mise en relation, la communication et permet la

Réservé aux dirigeants cet évènement est l’occasion d’assister aux conférences et aux masterclass. Il leur permet également de compléter

BUYMANAGER

Findchips vous aide à trouver, comparer et acheter facilement les meilleurs composants électroniques. Findchips recherche chez plus d’une centaine de distributeurs le stock disponible et d’autres informations essentielles (prix, datasheets, modèles CAO, évolution des stocks, statistiques sur les prix, etc.) sur le composant de votre choix.

Buymanager intègre Findchips

Faisant suite à son acquisition par Supplyframe en début d’année 2019, la suite logicielle Buymanager dédiée aux Achats et à la maîtrise des coûts de produits dans l’industrie électronique, intègre désormais Findchips, l’outil de référence pour le sourcing de composants électroniques développé par la maison mère. L’objectif ? Exploiter la complémentarité des outils pour apporter toujours plus de valeur aux clients. Si vous cherchez des composants électroniques sur les sites des fournisseurs pour connaitre leur prix et leur disponibilité, vous connaissez certainement Findchips.

Findchips est utilisé par plus de 4 millions d’ingénieurs électroniques et acheteurs pour tous les types de composants électroniques. « Intégrer l’outil donnant la plus large visibilité du marché dans Buymanager est un atout additionnel permettant aux utilisateurs de Buymanager de prendre des décisions toujours plus pertinentes

50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

20

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : CAPIDEV Michel LORIOT +33(0)7 54 82 58 25 mloriot@capidev.fr www.capidev.fr et plus rapides » déclare Loic Biarez, Directeur de Buymanager.

19

CAPIDEV, accompagnant les PME et ETI en business développement, vous propose de rejoindre L’ENTREPRISE DU FUTUR, communauté de 19.000 dirigeants de PME et ETI qui réinventent ensemble la valeur de leur entreprise dans un monde qui change.

20

La 5è édition du CONGRES se tiendra le 23 Janvier 2020 à LYON

19

réservation en ligne des lieux Paris et Lyon et loges auxquels les adhérents ont accès.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : BUYMANAGER Julie MANCHELLE +33(0)4 57 13 81 29 sales@buymanager.biz www.buymanager.biz/fr

VOLTAKAP intègre une ligne de production ASM E-by-DEK et E-bySIPLACE

Co-fondée en 2016 par André Paris et Kevin Abraham, respectivement Docteur et Ingénieur en électronique, Voltakap s’est rapidement créé une forte renommée en tant que bureau d’étude et EMS spécialisé en électronique et en mécatronique. Basée sur le Site Technologique Ester de Limoges, Voltakap connait une croissance rapide (l’équipe est actuellement forte de cinq personnes) qui la conduit dès aujourd’hui à faire construire de nouveaux locaux, toujours à proximité de Limoges, plus larges et adaptés à leur activité. Pour répondre aux besoins de sa clientèle, en termes de réactivité et de qualité, Voltakap a rapidement compris qu’il était important de compléter l’activité de développement par l’assemblage électronique des circuits. Après une première phase d’utilisation d’équipements semi-automatiques, il est apparu évident que ces moyens de production devaient évoluer vers une ligne de production automatisée. Pour André Paris et Kevin Abraham, le challenge était important, cette ligne devant répondre à des exigences très précises :  • Précision • Flexibilité • Facilité de prise en main • Budget limité La réputation d’ASM les a conduits à s’intéresser aux solutions DEK et SIPLACE.

critique de notre croissance, nous n’avions pas le droit à l’erreur. Nous nous sommes ainsi intéressés à ASM, dont l’image transmise par nos relations était très positive. » Kevin Abraham, Président de la Société, ajoute : « Nous avons été impressionnés par la technologie proposée, mais surtout par la gamme E-by-ASM conçue très clairement pour des productions flexibles et très technologiques comme les nôtres, et ce avec un niveau budgétaire très intéressant. »

André Paris, Directeur Général de Voltakap, commente ainsi cette démarche : « Voltakap devait faire un grand pas technologique. L’enjeu financier étant important à ce stade

La ligne E-by-DEK + E-By-SIPLACE installée, permet dès aujourd’hui à Voltakap d’apporter à ses clients plus de réactivité et une garantie qualité accrue avec une fabrication entièrement française.

Ces équipements vont accélérer de façon importante la croissance de l’entreprise qui a dorénavant pour objectif la construction d’un nouveau bâtiment industriel à Limoges qui ouvrira ses portes en 2021.

19

Situé à Obernai près de Strasbourg, EBM PAPST assure pour la France et le

ASM ASSEMBLY SYSTEMS

20

Présent sur le marché français de la distribution de composants électroniques, ADDIS propose des solutions techniques adaptées à vos besoins en partenariat avec des leaders internationaux. ADDIS compte parmi ses partenaires, EBM PAPST, fabricant de ventilateurs qui vient de fêter ses 50 ans.

le soutien technique et la logistique de la vaste gamme de ses produits. Du premier ventilateur à courant continu à commutation électronique intégrée jusqu’aux derniers ventilateurs hélicoÏdes, EBM PAPST impose continuellement de nouveaux concepts. Les principaux domaines d’intervention d’EBM PAPST : les appareils domestiques, les techniques de chauffe, de froid, de la ventilation et climatisation, les télécommunications, les technologies d’entrainement, l’automotive et le ferroviaire.

20

ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES Nord de l’Afrique, la commercialisation,

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 51


INFORMATIONS COMMERCIALES

EUROPLACER

Le 100ème four de refusion BTU vendu en France par Europlacer, fournisseur de lignes C.M.S. complètes. Phillipe Fauconnier, chef de produit Europlacer, a récemment signé sa centième commande en France pour un four de refusion BTU, depuis 2008, date à laquelle il a pris en charge la vente et le support des produits « haut de gamme » des partenaires commerciaux sélectionnés dans le cadre de la mission d’Europlacer. Ces équipements permettent, a Europlacer, de compléter sa propre gamme de machines de report CMS et sérigraphie pour fournir des solutions « lignes d’assemblage CMS complètes » Basé au siège social d’Europlacer à Rocheserviere, en France, Phillipe

Pour commencer à améliorer votre processus de test, ISIT vous propose une évaluation gratuite comprenant une configuration de votre projet de test et du prêt du système de test XJTAG pendant 30 jours. Fauconnier est un membre clé de l’équipe Europlacer. Il a franchi une étape décisive dans la vente de fours à refusion avec 100 unités BTU vendues. Alors qu’Europlacer renforce son offre de lignes d’assemblage CMS complètes pour des clients en France, en Allemagne et au Royaume-Uni en complétant ses propres produits de placement et de sérigraphiques par des produits hauts de gamme provenant de fournisseurs d’équipements soigneusement sélectionnés Grâce aux efforts de M. Fauconnier, Europlacer est désormais le premier fournisseur de fours BTU en France. En outre, les fours BTU rencontrent également un succès considérable au Royaume-Uni grâce aux activités « Europlacer’s SMT Line Solutions business » basées au siège de la société à Poole, Dorset. « Nous sommes ravis que la dernière commande de fours BTU, celle-ci, au début de juillet, porte le total de Philippe à 100 unités vendues en moins de 11 ans » déclare Alain-Michel Ceretti, directeur commercial d’Europlacer Industries en France, « Je félicite personnellement Philippe Fauconnier pour ce remarquable résultat qui témoigne d’une réelle reconnaissance du marché pour son expertise et sa disponibilité».

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com www.stp-electronics.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr Le responsable du développement commercial et des ventes au RoyaumeUni d’Europlacer, Andy Jones, a commenté cette réussite qui consolide les initiatives menées par son équipe. « Alors que nous investissons dans de nouvelles ressources et infrastructures pour nos solution lignes complètes à travers l’Europe, nous sommes heureux de voir Phillipe vendre son 100éme four. C’est un excellent exemple de la portée et de la capacité de notre engagement à l’échelle de l’entreprise à fournir des solutions complètes, dont nous assurons la pleine responsabilité de l’installation, du support et de la formation pour tous les produits que nous fournissons. J’adresse les félicitations de toute l’équipe britannique à Philippe ».

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : EUROPLACER Alain-Michel CERETTI +33(0)2 51 31 03 03 contact@europlacer.fr www.europlacer.com

Concernant les outillages vagues, les posages, les sabots de sérigraphie, les outillages de milling etc … STPGROUP a renforcé ses capacités avec la mise en place de nouveaux moyens techniques mais aussi d’une nouvelle organisation au sein de son nouveau bâtiment. Voici les différents moyens techniques qui nous permettent de vous offrir précision et rapidité : - Deux imprimantes 3D - Un système de Gravure laser - Une commande numérique petit format (course usinage 30 x 40cm) dédiée composite et plastique - Une commande numérique grand

A partir du 30 Septembre, nous serons donc capables de vous proposer des outillages en délai de 5 à 10 jours ouvrés maximum en fonction de la rapidité du retour de validation des 3D. Concernant les plus gros volumes, nous vous vous rappelons que STPGROUP dispose d’une filiale en Tunisie avec un parc machine important qui sert aujourd’hui (et depuis longtemps) les plus grand noms de l’électronique en Europe et au Maghreb (Lear / Valeo / Sagem / Cevital / AstelFlash / Lacroix…) N’hésitez pas à nous contacter ou à venir vérifier par vous-même en participant à nos journées techniques les 1, 2 et 3 octobre dans nos locaux à Saint-Ismier (38).

INVENTEC

corrosion qui peut se produire en raison des résidus de flux emprisonnés sous le revêtement.

Inventec Performance Chemicals est un fournisseur mondial de solutions de brasage, de nettoyage et de vernis de protection pour le semi-conducteur, l’assemblage électronique et la mécanique.

Ceci-dit, le nettoyage peut finalement être évité pour certaines utilisations. Dans ce cas, il est important que les résidus de flux restants aient très peu d’impact sur la fiabilité et, lorsqu’un revêtement de protection est nécessaire, une excellente compatibilité avec le vernis de protection.

Fournisseur mondial de brasage, de nettoyage et de vernis de protection

Ces trois solutions sont étroitement liées. Afin de garantir la plus grande fiabilité des équipements, il est impératif de nettoyer les résidus de flux après le brasage ou d’éliminer toute contamination indésirable sur les pièces. Il est généralement recommandé de nettoyer avant l’application du vernis de protection afin d’assurer une adhésion parfaite entre le substrat et le revêtement et pour empêcher toute

19

Le format du fichier journal a été documenté et des exemples ont été produits sur la manière d’analyser les fichiers afin que la sortie des tests boundary scan puisse être intégrée aux bases de données de résultats.

STAND H78

20

• Editeur de configuration XJEase Pour les ingénieurs travaillant avec XJDeveloper, la catégorisation de nouveaux composants est désormais encore plus efficace, grâce à un éditeur

• Nouveau format de fichiers Log lisibles par machine  En ce qui concerne les tests boundary scan, les fichiers log incluent désormais une structure améliorée avec de nouveaux mots-clés, ce qui rend encore plus facile l’extraction d’information par un ordinateur.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com Quels que soient vos besoins ou vos exigences, Inventec a une solution sur mesure à vous proposer. S’adresser à un fournisseur qui maîtrise parfaitement ces trois process est bien plus efficace pour atteindre le résultat attendu avec un coût d’exploitation moindre.

20 19

• API XJIntegration  Dans XJTAG 3.9, une nouvelle API – XJIntegration – inclut désormais une intégration XJAnalyser qui vous permet d’accéder à une grande partie de la fonctionnalité XJAnalyser pour définir ou lire des broches individuelles sur le circuit imprimé à partir de votre propre application ou de NI LabVIEW, TestStand, etc.

STPGROUP s’est implanté dans un nouveau bâtiment cet été afin d’organiser au mieux l’atelier pour répondre aux demandes clients notamment pour garantir des délais plus courts.

format (course usinage 76 x 41cm) pour composite, aluminium, titane etc... (Nous venons d’investir sur ce système qui sera installé en Septembre 2019) - Un poste CAO et un interlocuteur dédié outillage - Un poste usinage, montage et contrôle dédié outillage

19

Principales évolutions d’XJTAG 3.9 :

Les ingénieurs ont ainsi la possibilité de créer des modèles de composants flexibles et faciles à réutiliser.

Outillages : Service rapide pour prototypes et petites séries.

20

ISIT distributeur XJTAG (un leader dans les solutions de tests « Boundary Scan »), annonce la sortie de son dernier logiciel – XJTAG 3.9 – qui aide les ingénieurs à travailler plus efficacement et à développer des programmes de test plus performants.

STPGroup

19

XJTAG étend la puissance du test Boundary Scan.

qui permet aux utilisateurs d’ajouter des options configurables à leurs fichiers de modèles de composants.

20

ISIT

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : INVENTEC Allegra PITTARELLI +33(0)1 43 98 75 32 apittarelli@inventec.dehon.com www.inventec.dehon.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 53


INFORMATIONS COMMERCIALES

Depuis 40 ans la société CIF commercialise des équipements et produits pour la fabrication de cartes électroniques prototypes et petites séries. Depuis janvier 2019, la gamme s’est enrichie de nouvelles machines dédiées cette fois-ci à la production ; Une nouvelle organisation a été mise en place et CIF compte aujourd’hui 3 divisions :  • CIF LAB • CIF PROD • CIF RETAIL

LAB CIF LAB pour des solutions clefs en main pour la réalisation de vos cartes électroniques PROTOTYPES et PETITES SERIES. Profitez de l’expertise de CIF pour la réalisation de vos propres prototypes circuits imprimés et l’assemblage des composants.

PROD CIF PROD la toute nouvelle division de CIF pour vos opérations de perçage, fraisage, dépanélisation et les Equipements CMS pour PETITES SERIES et PRODUCTIONS.

KAYOSMT une gamme complète pour l’assemblage de vos CMS : • Sérigraphieuse • Pick & Place • Four de refusion • Chargeur, déchargeur, convoyeur

Avec ses 3 divisions, CIF vous apporte tout son savoir-faire et son expérience. Nous définissons ensemble les moyens appropriés et nous pouvons mettre en œuvre votre production. • Installation sur site • Assistance technique au démarrage • Formation technique • Contrats de maintenance Ces services vous garantissent un projet réussi tant en France qu’à l’international.

Toutes les techniques sont disponibles pour s’adapter à vos spécifications SANXO vous propose une large gamme de vidéo microscopes pour le contrôle visuel de vos cartes.

Assemblage des composants • Dosage • Placement • Refusion • Brasage fer

Sa conception ergonomique vous permet également d’effectuer vos réparations sous vidéo et d’enregistrer vos opérations par capture d’images ou par enregistrement vidéo.

Contrôle visuel et filtration des effluents

Les marques de CIF LAB : KAYOSMT DCT - SANXO

Notre équipe commerciale vous propose de vous accompagner tout au long de la conception de votre projet. Notre prestation peut prendre en charge une pré-étude du design, avant la conception de votre pièce de validation. Ainsi la conception tiendra compte de votre niveau de personnalisation et des objectifs économiques pour les fabrications des séries à venir. Ce procédé qui s’apparente à de la tôlerie ou petite chaudronnerie

plastique offre des solutions très économiques pour les petites et moyennes séries, il associe simplicité et gain de temps au montage avec des délais très courts entre la conception et la première livraison, et surtout une grande souplesse en cas de modifications. Les atouts RÉVOLUPLAST : - 29 ans d’expérience et de savoir-faire - Écoute & accompagnement technique et commercial avec un seul interlocuteur

Cet équipement fabriqué par VJ Electronix - USA, connaît un succès conséquent à l’international et fait l’objet de mises à jour et d’améliorations régulières. La dernière mise à jour logicielle en date, réduit les temps de scan à 33 secondes (au lieu de 44s.) pour ×4 bobines Ø180mm et 16 secondes (au lieu de 25s.) pour les bobines Ø330 ou 380mm.

19 20

CIF RETAIL, boutique en ligne de CIF Les produits proposés à la vente sur ce site ont été sélectionnés, testés et approuvés par notre équipe. Seule une sélection restreinte des meilleurs produits répondants aux normes et exigences de qualité est proposée. Cette sélection est là pour vous aider à faire le bon choix. • Qualité et fiabilité des produits proposés • Disponibilité et choix • Stock mis à jour en temps réel

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : CIF Bruno DELMAS +33(0)1 39 66 96 83 cif@cif.fr www.cif.fr

Aujourd’hui, W-Tech introduit la dernière déclinaison de ce compteur de composants par Rayon-X, La X-Quik Loader. Ce tout nouveau système reprend les performances d’une X-Quik standard, mais possède un chargeur de bobines à convoyeur semi-automatique. Ce chargeur, placé à la droite de l’appareil, dispose de deux plateaux pouvant accueillir, soit x4 bobines (Ø180mm), soit x1 bobine (Ø330-380mm).

La forme de votre pièce et vos quantités ne nécessitent pas forcément un outillage ! Renseignez-vous…

Contact : REVOLUPLAST Jean-Yves BRUYAS +33(0)2 37 33 69 70 info@revoluplast.fr www.revoluplast.com

l’enceinte sont inspectées etc… Ce procédé, en alternance, permet de doubler la productivité de l’opérateur en lui permettant de décharger puis charger un plateau, pendant que le second est inspecté, rendant ainsi le temps de scan quasi nul.

Distributeur d’Équipements & Consommables pour les professionnels de l’électronique depuis 2005, basé à saint Jean de soudain (38110), propose depuis 2016, un compteur de composants en bobines : X-Quik II.

sMT

sMT

Design, conception et fabrication d’habillages plastique pour vos équipements électronique Vos boîtiers autrement, sur mesure et sans frais de moule

W-Tech

Circuit imprimé • Process chimique • Process mécanique • Laser

Les marques de CIF LAB : CIF – KAYO SMT - DCT - SANXO - METCAL

- Option Design pour les projets les plus exigeants - Flexibilité & réactivité en cas d’évolution de votre projet - La solution économique pour des séries de 10 à 2000 unités - Un cycle de la conception à la fabrication court (4 à 6 semaines)

RÉVOLUPLAST est un des leaders dans le domaine de la plasturgie sans moule, pour la réalisation d’habillages pour l’électronique ou capotages plastique sur mesure.

Pour vos opérations de perçage, fraisage et dépanélisation, la marque DCT répondra à vos besoins en termes de précision et de rapidité d’exécution. Pour l’assemblage de vos CMS, KAYOSMT vous propose un large choix de machines pour réaliser des lignes flexibles complètes. Simplicité, fiabilité et coût maîtrisé sont les maîtres mots de cette marque.

REVOLUPLAST

On estime pouvoir compter de 320 à 350 bobines de diamètre 180mm par heure. Vous pouvez retrouver une page dédié ainsi qu’une vidéo de la machine en service sur le site de W-Tech : www.wtech.fr Une fois les bobines positionnées, l’opérateur appuis sur deux interrupteurs simultanément pour déclencher la rotation des plateaux. Le plateau, présent dans l’enceinte de la X-Quik, sortira pour laisser place à celui sur lequel les bobines viennent d’être installées. Une fois cette rotation terminée, l’opérateur pourra retirer les bobines pour voir les comptes s’afficher, avec une précision toujours supérieure à 99%, pendant que les bobines dans

19

1979/2019 – 40 ans pour CIF Nouvelle organisation pour CIF avec 3 divisions

• Livraison express • Paiement sécurisé • Garantie CIF

20

CIF

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : W-Tech Olivier WEEGER +33(0)4 74 93 01 54 commercial@w-tech.fr www.w-tech.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 55


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES

Inspection de la pâte à braser et contrôle d´assemblage avec des systèmes AOI 3D Basic Line • 3D et Vario-Line • 3D deviennent encore plus flexibles. Les systèmes AOI Basic Line • 3D et Vario Line • 3D de GOEPEL electronic peuvent désormais effectuer une inspection complète de la pâte à braser ainsi qu’un contrôle de l’assemblage avant le processus de soudage. En plus des tâches d’inspection 3D / 2D, les systèmes deviennent encore plus flexibles, ce qui est particulièrement important pour les fabricants de produits électroniques ayant une grande diversité de produits. Un grand nombre de fournisseurs EMS en Allemagne est spécialisé dans la production de petites séries diversifiées. L’assurance qualité des produits fabriqués est une priorité et constitue, outre la flexibilité de la production, un avantage concurrentiel significatif. Afin de pouvoir produire de manière économique ces petites

Contact : EDA EXPERT Victor TRUONG +33(0)1 49 84 86 26 victor.truong@eda-expert.com www.eda-expert.com

Des avantages en termes de coût apparaissent notamment lorsque le système 3D en ligne est combiné en tant que solution autonome avec des stations de stockage pour le chargement et le déchargement. Selon les besoins, il peut ensuite être utilisé pour l’une ou l’autre application. Une inspection initiale supplémentaire des échantillons ou un contrôle de l’assemblage font de la gamme Vario Line• 3D un véritable système touten-un.

Avec les systèmes AOI de GOEPEL electronic, toutes les tâches d’inspection 3D peuvent également être utilisées pour l’inspection de la pâte à braser. Cela peut être fait en ligne avec le Vario Line•3D et en mode autonome avec chargement manuel dans le Basic Line•3D. Outre les tests AOI classiques, ces systèmes peuvent effectuer des tâches d’inspection pour contrôler le volume et la hauteur de la pâte, les offsets et les courts-circuits.

• Haut débit SuperBot 5 est basé sur un système asservi hautes performances pouvant programmer jusqu’à 2500 UPH (unités par heure) (pour les cibles avec un temps de programmation inférieur à 50 secondes) et convient aux composants de petite et grande capacité. Le débit est jusqu’à 60 fois supérieur à celui du SuperBot 1, particulièrement pour les composants de grande capacité tels que eMMC, NAND / NOR FLASH et SPI FLASH. Il peut fonctionner 24/24, 7/7 et peut fournir un débit de 1 728 000 UPM (unités par mois). Une seule personne peut superviser de nombreuses machines SuperBOT et une fois programmées, elles peuvent généralement être laissées à l’opération par elles-mêmes.

• Les systèmes les plus durables et les plus fiables du secteur La Chine est la plaque tournante de la fabrication de produits électroniques et les programmateurs automatisés Xeltek sont largement installés dans la plupart des grandes usines de fabrication de produits électroniques avec plusieurs installations sur de nombreux sites. La plupart des entreprises produisent 24/24, 7/7, programmant des millions d’appareils par an. Les programmateurs automatisés de Xeltek ont été affinés pour fonctionner sans interruption, résister à un environnement hostile et semblable à un champ de bataille.

• Programmateurs à haute performance Le SuperBot 5 est équipé de huit programmateurs universels à grande

• Grand nombre de composants supporté Xeltek prend actuellement en charge plus de 100 000 composants,

NANO DIMENSION

un DragonFly. système de fabrication additive de systèmes électroniques. Nano Dimension, fournisseur certifié du département de la Défense des États-Unis avec un code CAGE, aide les entreprises de défense à respecter les délais les plus stricts, à produire des circuits électroniques entièrement fonctionnels et à protéger leurs conceptions sensibles à la sécurité et propriétaires.

L’une des dix plus grandes entreprises de défense au monde achète le système DragonFly de Nano Dimension pour la fabrication additive de produits électroniques

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : GOEPEL ELECTRONIC Matthias MULLER +49(0) 3641 6896 739 presse@goepel.com www.goepel.com

vitesse SuperPro 7500. En fonction du composant programmé, chaque SuperPro 7500 peut avoir jusqu’à 4 prises avec un total de 32 prises dans le système. La plupart des programmateurs sur le marché utilisent des technologies datant de moins de 10 ans. La meilleure technologie matérielle actuelle consiste à utiliser une puce MCU haute vitesse intégrée au programmateur. Les SuperPro 7500 utilisent une puce MCU à très grande vitesse qui produit non seulement des algorithmes de programmation fiables, mais augmente également la vitesse de programmation. L’utilisation du microcontrôleur ARM11 32 bits associé à un système d’exploitation Linux interne en fait le programmateur le plus avancé et le plus polyvalent du secteur.

Nano Dimension, a annoncé qu’un des dix plus grands fournisseurs mondiaux de défense aux États-Unis avait acheté

Cette vente, la deuxième dans le secteur américain de la défense, est une étape importante dans la pénétration du marché mondial de la défense. Avec le système DragonFly de Nano Dimension, les organisations de

ce qui constitue la plus grande bibliothèque de composants du secteur de la programmation. Le délai de développement d’un nouvel algorithme est d’une semaine. • Systèmes de programmation automatisés les plus abordables du marché Les systèmes les plus abordables et les plus rentables du secteur. Un volume élevé et une longue expérience de la production permettent aux produits d’être les plus compétitifs en termes de qualité, de prix et de valeur dans l’industrie. La valeur d’un produit de programmation est une combinaison de prix, du nombre de composants supporté, de la vitesse de programmation, de la mise à jour régulière des composants, des téléchargements gratuits et de la fiabilité.

STAND H78 19

ADHÉRENT

Club des Partenaires

et moyennes quantités, l’utilisation universelle des machines de production et des systèmes de test, ainsi que la détection précoce des erreurs éventuelles, constituent un préalable indispensable. Les systèmes AOI, en plus de leur utilisation normale après la phase de soudage, peuvent également, si nécessaire, effectuer un contrôle de pré-assemblage avant soudure, afin d´identifier à l’avance les mauvais composants ou un défaut de polarité par exemple. Cela permet de réduire les coûts de réparation ou les coûts induits par les PCBs défectueux.

56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Le SuperBot 5 est un programmateur de circuits intégrés automatique offrant des performances élevées et un prix attractif pour la fabrication de produits électroniques à grande échelle.

Les avantages du SuperBOT-5 :

19

GOEPEL ELECTRONIC

Gestion de la fabricabilité d’une carte électronique EDA Expert présente en exclusivité Vayo, l’un des acteurs mondiaux dans l’industrie 4.0 dans ce domaine ! La fabrication d’une carte DFM/DFA est particulièrement couteuse, pour ne

« XELTEK présente la nouvelle famille SuperBOT : SuperBOT-5 »

Le SuperBOT-5 peut automatiquement prélever, placer, programmer, retirer et emballer des cartes. Avec des capacités de configuration d’opération entièrement automatisées, il peut améliorer l’efficacité du travail et réduire les erreurs humaines.

20

Conception de carte électronique contenant des signaux rapides  Les PCBs « high speed » sont caractérisées par la présence de liaisons à temps de signaux rapides et de liaisons différentielles multi-gigabits pour lesquelles le respect de l’intégrité des plans et du signal est critique. EDA Expert met à votre disposition les compétences de son expert JeanPierre JOSSE qui évolue depuis 35 ans

ISIT

20

EDA Expert fournit des solutions logicielles et son expertise pour la conception et la fabrication de systèmes électroniques. Fort de nos expériences dans le monde de l’électronique, une équipe de spécialistes met à profit leurs compétences pour proposer une vision globale de la conception à la fabrication avec un regard neutre sur le marché des logiciels.

Analyse des risques thermiques d’une carte électronique Dans la conception d’une carte électronique, il est essentiel de prendre en compte le risque de surchauffe. Johannes Adam, créateur du logiciel de simulation thermique TRM, met à profit 30 ans d’expérience pour mieux comprendre cette contrainte. En France, EDA Expert distribue ce logiciel TRM qui permet de repérer les points chauds de votre carte, d’en corriger la conception puis de l’optimiser avant de fabriquer le PCB.

De la conception à la fabrication, EDA Expert vous accompagne pour optimiser votre carte électronique

pas perdre de temps ni d’argent, une analyse de la fabricabilité DFM/DMA en amont permet d’optimiser votre process et réduire les risques. Dés la conception, il est nécessaire de vérifier qu’une fois le projet fini, il sera possible de fabriquer le PCB.

19

dans ce domaine et apporte ainsi son savoir-faire et son expérience terrain dans la conception de ces fameuses cartes.

20

EDA Expert

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr défense peuvent réduire le risque de vol de propriété intellectuelle et rationaliser efficacement la productivité en intégrant la fabrication additive en interne. Cela permet de réduire les coûts et les délais tout en accélérant la recherche et développement. En outre, grâce à la flexibilité de la Dragon Fly et à sa capacité d’impression 3D 24 heures sur 24, la productivité se trouve améliorée. Contact : NANO DIMENSION Galit Beck +972-542539495 gali@nano-di.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 57


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES ACCELONIX

YAMAHA

Le nouveau Post processeur TAKAYA APT1400F est disponible sur Test Expert de Siemens

Entre autres, ce nouveau module permet de créer OFFLINE les pas de test pour : •Les relais et les régulateurs • Les mesures de gain des transistors et des optocoupleurs • Les tests de couleur de LED • Les tests de gain sur les transformateurs • La mesure de fréquence sur les quartz • Les tests d’impédance

En conclusion, ce nouveau post processeur basé sur la plateforme TEST EXPERT de SIEMENS marque une évolution significative dans le milieu du logiciel de création de programmes de test OFFLINE et permet de renforcer, si c’était encore nécessaire, l’image du TAKAYA dans le monde du Test à sondes mobiles.

FENWICK

de 8mm) accouplé à la technologie de tête modulable (DX), la FUJI AIMEX-III permet de placer tout type de composants à partir du 01005’’. Sa configuration modulable (Dual/ Single lane - Single/twin head) élargit le champ des possibles en termes de production et permet d’accueillir des PCB d’une dimension jusqu’à 1068 X 710mm.

La machine de placement FUJI AIMEX-III est parfaitement conçue pour les productions de type petites et moyennes séries où les changements de série importants. Grâce à son nombre important d’emplacements de feeders (130 slots

La méthode du traitement d’image développée par FUJI permet l’édition et la mise au point de tout type de composants avec simplicité et rapidité afin d’améliorer la productivité lors de changements de séries importants. L’environnement software est ergonomique par une interface utilisateur 100% graphique et le logiciel NEXIM. Ce dernier accompagne les utilisateurs dans 58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

19

STAND D81 20

• Prédéfinir une valeur sur les tests Open_Checker • Pré-paramétrer le programme permettant un gain de temps en debug • Définir la configuration d’exécution d’un programme • Paramétrer 100% des champs disponibles en mode mise au point

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ACCELONIX Laurent LAFFILLE +33(0)2 32 35 64 86 laurent.lafille@accelonix.fr www.accelonix.fr la création de programmes, optimise la préparation des plans de chargement, assure la traçabilité des cartes et des composants, tend à perfectionner les process etc…

19

Le nouveau format XML appelé CAX franchit un pas dans l’automatisation de la création des tests jusqu’à maintenant accessible seulement sur la machine.

Le stand exposera un large éventail de solutions pour simplifier et rationaliser l’automatisation des processus

20

Le TAKAYA APT1400F a maintenant son générateur de programmes dédié grâce à la suite des logiciels SIEMENS et prend en charge un nombre de tâches de création de tests de plus en plus important ainsi que les nouvelles fonctionnalités de cette version du testeur.

La vision à la volée de Yamaha, qui vise à accélérer l’automatisation robotique, sera mise sur le devant de la scène au salon Motek 2019

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : FENWICK Gilles FIGUEIRA +33(0)1 40 10 69 37 gfigueira@fenwick.fr Dominique CHAU +33(0)1 40 10 69 14 dchau@fenwick.fr www.fenwick.fr

Lors du salon Motek, organisé du 7 au 10 octobre 2019 à Stuttgart, la Section Factory Automation de Yamaha Motor Europe présentera différentes technologies, comme les systèmes d’inspection visuelle et d’alignement à la volée, qui accélèrent les processus robotiques. La vision à la volée de Yamaha tire parti des technologies perfectionnées au niveau de l’assemblage électronique de précision des composants CMS, pour assurer le contrôle et l’alignement des pièces à vitesse maximale. Le temps de cycle des processus tels que la palettisation, la dépalettisation et l’assemblage mécanique, s’en trouve ainsi considérablement réduit. Le robot SCARA YK-400XR, dont le prix est compétitif, y sera exposé et le système de vision à haute vitesse sera comparé aux systèmes traditionnels afin de démontrer le gain de temps potentiel et les avantages en termes de productivité. Le stand 7 328, situé dans le hall 7, permettra aux visiteurs de découvrir plus en détails les robots SCARA, linéaires, cartésiens et à axes multiples de Yamaha, disponibles dans de nombreuses dimensions et configurations, notamment les robots spéciaux de chambre blanche. Yamaha est le seul fournisseur capable à lui seul de simplifier et de rationaliser l’intégration de l’ensemble des systèmes. Sa gamme complète est composée de pilotes et de contrôleurs, dont le modèle RCX340 amélioré, le module de convoyage linéaire programmable unique LCM100, les systèmes de vision prêts à l’emploi iVY, ainsi que des accessoires comme les pinces électriques et les caméras haute résolution dotées de différents objectifs.

La vision à la volée de Yamaha améliore la vitesse et l’efficacité

Les experts du siège européen de Yamaha, situé à Neuss, en Allemagne, seront disponibles pendant toute la durée du salon, que ce soit pour effectuer un premier bilan ou bien pour discuter de la programmation et de la maintenance de l’automatisation robotique, pour tout type d’applications de fabrication, d’emballage, de logistique...

L’YK400XR, au prix abordable, pour une automatisation robotique économique

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de Yamaha : https://www.yamahamotor-im.de/en/fa/.

Contact : YAMAHA MOTOR EUROPE N.V. Oumayma GRAD +49(0)2131 2013538 oumayma.grad@yamaha-motor.de www.yamaha-motor-im.eu

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 59


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES DELO

Joints liquides CIPG– polymérisation rapide et réalisation de toutes les formes DELO a présenté un nouveau joint liquide sans silicone pour les industries de l’automobile, de l’électronique et de l’électroménager. Polymérisant à la lumière, DELO PHOTOBOND SL4165 protège de la poussière, de l’air et de l’eau Le produit d’étanchéité liquide à viscosité élevé et haute stabilité de dépose peut être appliqué à l’épaisseur souhaitée et s’adapte à n’importe quelle forme géométrique. Le produit polymérise aux UV ou à la lumière visible en quelques secondes sans apport thermique, ce qui permet d’appliquer le process « CIPG ». Cette abréviation de l’anglais « cured-inplace gasket » signifie que le joint liquide polymérise dans la position souhaitée si rapidement que les étapes process suivantes peuvent se poursuivre immédiatement. DELO PHOTOBOND SL4165 offre une capacité de déformation rémanente à la compression de 15 %. Ainsi, ce matériau extrêmement flexible reprend sa forme initiale après une compression. Ces propriétés garantissent une étanchéité fiable et aident les fabricants

YAMAHA

Lancement du nouveau robot SCARA « YK400XE » L’augmentation de la charge utile et la réduction du temps de cycle sont désormais tangibles. La section FA de Yamaha Motor Europe lancera son nouveau robot SCARA « YK400XE », doté d’un bras d’une longueur de 400 mm, le 17 septembre 2019.

Le robot SCARA « YK400XE » de Yamaha

Les joints liquides offrent une plus grande souplesse d’utilisation que les joints d’étanchéité classiques tels que les joints toriques et sont particulièrement bien adaptés pour les géométries complexes.

à répondre aux exigences d’étanchéité selon IP67, l’indice classifiant le niveau de protection d’un smartphone, par exemple. Souplesse dans les processus de production Grâce à leurs multiples possibilités d’application, les joints liquides conviennent particulièrement bien aux géométries complexes. Comparés aux joints toriques ou aux joints moulés, ils impliquent beaucoup moins d’étapes de processus et permettent de réduire le temps de préparation des machines. Les coûts de rebuts et de stockage s’en trouvent aussi réduits. De plus, le processus de production peut être facilement automatisé, n’importe quelle forme pouvant être réalisée sur une Le modèle « YK400XE » prend la suite du modèle conventionnel « YK400XR ». Il allie une grande précision et de hautes performances et ce, à un prix encore moindre. La charge utile maximale de 4 kg est 1,4 fois supérieure à l’ancien modèle et le temps de cycle standard raccourci d’environ 10 % pour atteindre 0,41 seconde grâce au renforcement du système de commande et du bras, à une meilleure rigidité et à l’amélioration des performances du contrôleur « RCX340 ». Par conséquent, la capacité de production se voit nettement améliorée. Le rapport performance/coût reste excellent, y compris avec la hausse de la charge utile maximale et du rendement d’exploitation. Par ailleurs, la position de montage est parfaitement compatible avec le

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

seule et même installation. Enfin, la qualité du produit peut être contrôlée en ligne où il est possible de détecter les fuites potentielles par fluorescence. DELO PHOTOBOND SL4165 est un produit à mono-composant, sans solvants et exempt de substances perturbant l’accroche des peintures (PWIS). Il est utilisé, entre autres, dans l’industrie de grande consommation pour l’étanchéité de boîtiers pour appareils ménagers ou téléphones fixes et portables. Il est également envisageable d’utiliser ce matériau d’étanchéité (CIPG) dans le domaine de l’électronique de puissance, par exemple dans l’automobile au niveau des accumulateurs haute tension ou des composants électroniques de commande de transmission. Demande d’échantillon gratuit à : france@delo.de  avec la référence  les cahiers 101

Contact : DELO Matthias STOLBERG +49(0)8193 9900-212 matthias.stolberg@delo.de www.delo-adhesives.com/fr/ modèle conventionnel et les tâches de remplacement sont effectuées facilement. Ce produit sera présenté sur le stand de Yamaha, n° 7328 dans le hall 7, à l’occasion du salon Motek 2019 organisé du 7 au 10 octobre 2019 à Stuttgart (Allemagne).

Contact : YAMAHA MOTOR EUROPE N.V. Oumayma GRAD +49(0)2131 2013538 oumayma.grad@yamaha-motor.de www.yamaha-motor-im.eu

MJB Avec plus de 50 ans d’expérience, Mountz, spécialiste du serrage (vissage et contrôle du couple de serrage), présente la nouvelle gamme FG des tournevis dynamométriques préréglés de précision. Conçus et assemblés dans la Silicon Valley en Californie, ces tournevis dynamométriques sont les outils manuels les plus avancés au monde. Lors de la création de cette nouvelle gamme révolutionnaire FG d’outils de pointe, Mountz y a intégré des changements par rapport aux standards de l’industrie afin d’en améliorer la précision, d’augmenter votre productivité et accroître significativement la durée de vie des outils. Les tournevis FG sont idéaux pour les applications où les opérateurs assemblent des pièces à un couple de serrage pré-determiné. La technologie de pointe de l’embrayage assure un déclenchement tout en douceur et inclut un mécanisme de blocage hautement sophistiqué. Le design des tournevis FG est ergonomique, élégant et permet aux opérateurs de travailler à un niveau de performance optimale. Le système de déclenchement opère de façon à éliminer les charges axiales et angulaires lors du vissage. Cela garantit que le couple appliqué reste constant, quel que soit l’opérateur. Le mécanisme de rétention de l’embout est sécurisé, assurant un maintien en place de celui-ci efficace et durable. Résultat, une plus grande flexibilité et un rendement accru. Les quatre couleurs disponibles facilitent l’identification simple et rapide des outils à utiliser. Les différents modèles de la gamme FG couvrent une plage de couples allant de 9 cN.m à 14,1 N.m (0,8 – 125 lbf.in) et conviennent pour tous types d’applications. Tous les modèles permettent de travailler de façon bidirectionnelle et peuvent être livrés calibrés dans le sens horaire ou anti-horaire. Les tournevis FG sont conçus pour satisfaire, voire surpasser les exigences de précisions et de répétabilité de la norme ISO 6789 :2017 (+/- 6% du couple réglé). Faciles

d’utilisation, ces tournevis peuvent être manipulés par les opérateurs de tous niveaux de compétence, assurant précision et exactitude à chaque vissage. Les outils FG de Mountz restent calibrés quatre fois plus longtemps que ne l’impose le standard industriel le plus contraignant. Ils fonctionnent toujours après plus de trois millions de cycles lors des tests réalisés dans les laboratoires Mountz. Cela engendre une forte baisse des coûts de calibration ainsi que des temps d’immobilisation. Les tournevis FG assurent que les opérateurs appliquent le bon couple, vis après vis. En plus de leur haut niveau d’innovation, ils intègrent une prise main confortable et ergonomique grâce à leur conception unique. Les opérateurs ne fatiguent plus et les outils sont plus faciles à nettoyer.

Tous les tournevis FG ont une garantie illimitée de deux ans et sont garantis contre les défauts de fabrication à vie. Mountz fabrique uniquement des outils de qualité élevée et nous sommes pleinement confiants qu’ils vous apporteront une totale satisfaction. Ces outils sont les premiers d’une longue liste de nouveautés que Mountz prévoit de lancer prochainement. Celle-ci inclut des tournevis ajustables, des clés à déclenchement et à cassure ainsi que des outils intelligents. Deux nouvelles gammes d’instruments de calibration sont également prévues, dont l’EZ-TorQ III, un testeur de couple offrant une vérification instantanée que les outils de production sont bien conformes aux besoins en plus des statistiques nécessaires pour le suivi qualité. Tous ces produits seront disponibles à l’achat directement chez MJB dans les semaines et mois à venir. Pour plus d’informations sur les produits Mountz, veuillez contacter MJB :

Tournevis FG : réglage interne du couple de serrage

Barre en T amovible livrée avec FG-40i et 125i

Tournevis FG-20i et 40i

Contact : MJB Magali HERBUEL +33(0)6 07 70 23 68 magali.herbuel@mjb.fr infoMJB@mjb.fr www.mjb.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 61


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES Le nettoyage dans l’industrie électronique : un processus complexe

La robotique / cobotique au coeur des préoccupations Qu’est-ce que la « cobotique » ? Il s’agit de l’interaction entre les capacités d’un robot (force, précision, répétition..) avec les compétences d’un être humain (savoir-faire, décision, analyse..). Les avantages de la cobotique peuvent être nombreux : productivité, gain de temps, amélioration des postes de travail, flexibilités.

L’apprentissage dynamique, rapide, et intuitif se fait directement via une seule IHM et limite ainsi les outils de programmation. • Poste automatisé pour la réception et traçabilité des bobines de composants En collaboration avec notre partenaire, MODI VISION, société allemande spécialisée sur les produits d’identification depuis plus de 10 ans nous vous proposons des postes automatisés pour la réception / traçabilité des bobines composants.

Il s’agit de concentrer le sujet sur les contrôles atypiques en fin de ligne; par exemple sur les étiquettes, les modifications filaires, la visserie, le collage, l’absence de rayures, les corps étrangers, les vernis... Le dispositif comprend une cellule permettant un chargement manuel ou automatique de pièces, un seul outil de pilotage du robot collaboratif et de la vision, développé spécialement pour cette application. La cellule est interopérable avec son écosystème et permet la collecte et le partage d’informations utilisables pour du diagnostic et permet de réaliser du traitement de causes sur les postes en amont.

L’opérateur n’aura qu’à scanner l’unique ID de la bobine pour retrouver le bon emplacement. Plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com www.stp-electronics.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

L’intégration d’un COBOT directement sur le poste de travail permet une ergonomie optimale. Comment cela fonctionne-t-il ? Les bobines sont chargées sur des chariots qui sont placés sous la table de travail. Un capteur va lancer le scan de la première bobine, après l’analyse instantanée de l’étiquette fabricant, le COBOT prend l’étiquette interne créée (via communication ERP) et la colle sur la bobine. Ensuite, il placera la bobine dans les boites appropriées. Quels avantages ? - Un processus d’entrée en stock fiabilisé - Un déclanchement des scans automatique (les bobines montent les unes après les autres). - Un passage en mode manuel très rapide. Ajouté à cela, des armoires de stockages connectées et mobiles avec

62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

9

L’objectif de cette solution est d’assister le contrôle visuel par un système expert en collaboration avec les opérateurs.

identification LED, capteur d’entrée ou de sortie des bobines pour une optimisation globale.

20 1

Chez STPGroup, quelques applications concrètes ont déjà vu le jour : • LE COBOT VISION : « Un système d’inspection optique automatique collaboratif ! » Outil de contrôle et d’inspection pour l’environnement Mécatroniques.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com

Avec le nettoyage classique des équipements en production, tels que les cadres vague, les pièges à flux, les échangeurs de chaleur, les écrans de sérigraphie ou les racles, différentes compositions chimiques de colles, de crème à braser, de flux ou de PCB vont influencer significativement les résultats. Dans le cas du nettoyage ultrafin des hybrides et des DBCs, par exemple, un process fiable et reproductible est le résultat d’une interaction entre des petits détails évidents et invisibles. En tant que fournisseur de solutions complètes, Kolb Cleaning Technology, distribué en France et en Afrique du Nord par DAVUM-TMC, développe des solutions de nettoyage depuis plus de 20 ans. Les systèmes de nettoyage et les détergents associés sont le résultat d’une analyse permanente des scénarios d’exigences les plus complexes. La qualité d’un bon nettoyage dépend principalement de 4 facteurs regroupés dans un cercle appelé le cercle de SINNER : la chimie, la température, le temps et l’action mécanique. Technologies avancées pour les besoins avancés Kolb utilise des technologies de pointe en matière d’ingénierie et de chimie brevetées dans de nombreux cas. Efficacité accrue, intelligence des processus, efficacité énergétique, sécurité, facilité d’utilisation et respect de l’environnement sont les principales caractéristiques de ses développements. TechnologiePowerSpray® • Pompes à couplage magnétique à haute pression et à haut volume • Systèmes de rotors ASYNCHRO® assurant un mouillage complet sans angles morts • Buses de pulvérisation PUSHFORCE® à géométrie haute pression Technologie AirFlow® • Air-in-immersion développée par KOLB Elimination de l’adhérence des particules molécules de détergent se déplacent sous la contamination afin de dissoudre l’adhérence de la contamination et enlever toutes les particules de contamination du produit.

Contamination Les

Transfert des particules au système de filtration Les contaminants encapsulés et désactivées dans le liquide de nettoyage sont filtrés. Après la filtration, le détergent est régénéré et le nettoyage des molécules de détergent sont prêts à agir de nouveau. Les nouveaux systèmes Kolb AQUBE® sont des systèmes de nettoyage de nouvelle génération - encore plus efficaces, encore plus compacts, faciles à manipuler et à entretenir, pré-équipés pour une gestion étendue de l’eau et prêts pour l’usine intelligente (Smart Factory Ready).

eaux de rinçage, du séchage à air chaud et peuvent être équipées d’unités rotatives, de paniers étagères, d’unités ultrasoniques, de chauffage de détergent, d’un module SPC et bien entendu, compatibles Industrie 4.0. Kolb AF30P : Dans l’AF30P entièrement automatique, les produits sont nettoyés, rincés et séchés dans une seule unité de chambre de traitement / tambour de lavage / paniers en rotation qui est vide pendant le chargement (pas de contact avec le détergent). Tous les nouveaux systèmes de nettoyage kolb dans leur version standard sont certifiés dans les domaines de la sécurité, de l’efficacité énergétique, de l’efficacité de la gestion de l’eau et de la manutention. Technologie brevetée ENERSAVE pour une consommation énergétique minimale

Pour le nettoyage ultrafin de PCBs, DCBs, hybrides, SDIs, SIPs AQUBE® XH9 : 100% automatique permettant le traitement de 830 cartes Eurocard par cycle. Système à trois réservoirs avec trois circuits séparés et un processus jusqu’à 5 étapes (1. Nettoyage, 2. MediumWipe®, 3. Rinçage (eau du robinet), 4. Rinçage DI avec traitement continu de l’eau, 5. Séchage).

Technologie WATERSAVE pour optimiser l’utilisation de l’eau

Garantie SAFEGAR 5 étoiles pour une sécurité totale du processus Construction EASOTECH pour le pilotage simple de processus complexes Certification SMART FACTORY pour une traçabilité totale et l’échange de données dans le cadre de l’industrie 4.0

Nettoyage complet des pochoirs PSE 300 VL : Nettoyage optimal 100% automatique des pochoirs (avec ou sans cadre) ainsi que VectorGuard, racles de sérigraphie DEK, MPM, EKRA, … et des cartes mal sérigraphiées. Lavage, rinçage et séchage en moins de 15 minutes. Nettoyage de produits industriels et de pièces Pour un nettoyage en profondeur des pièces en vrac, issues de processus de tournage/fraisage ou des pièces plus grandes et complexes souillées par des graisses, huiles , cires, copeaux, pâtes à braser ou flux, Kolb fournit des systèmes de nettoyage de pièces en chambre unique hautement efficaces avec la technologie Air Spray® Air-In-Spray et Power Spray® Tous les systèmes sont entièrement automatisés, équipés en série d’un management complet du détergent et des

9

STPGroup

Désactivation des particules Les molécules de détergent encapsulent de façon homogène les particules de contamination. Toutes les particules sont complètement désactivées et ne peuvent plus se fixer sur le produit à nettoyer ou sur le système de nettoyage lui-même.

20 1

DAVUM TMC

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : DAVUM TMC Christophe RATIEUVILLE +33(0)1 48 36 84 01 cratieuville@davumtmc.com www.davumtmc.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 63


OFFRES Job Tronic’S D’EMPLOI Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html

Offres d’emploi W TECH (siège social 38110) RECHERCHE UN TECHNICO-COMMERCIAL EXPORT (H/F) EN REGION PARISIENNE annonce 2019 JOBOFFRES0801 ASM (77) RECHERCHE UN INGENIEUR TECHNICO-COMMERCIAL (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0708 ACEA (67) RECHERCHE UN APPROVISIONNEUR (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0707 ASM RECHERCHE UN INGENIEUR TECHNICOCOMMERCIAL SUD EST (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0706 CIF (78) RECHERCHE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0705 SEICA (78) RECHERCHE UN INGENIEUR COMMERCIAL (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0704 ACEA (67) RECHERCHE UN CONDUCTEUR DE LIGNE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0703 ACEA (67) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION CARTES SAV (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0702 ACEA (67) RECHERCHE UN OPERATEUR EN BRASAGE/RETOUCHE CARTES ELECTRONIQUES (H/F) CDD EVOLUTIF EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0701 SERCEL (44) RECHERCHE UN PILOTE DE LIGNE DE FABRICATION (H/F) A TEMPS COMPLET annonce 2019 JOBOFFRES0606

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE 6 CABLEURS FILAIRES (HF) annonce 2019JOBOFFRES0506

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES UAP CMS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0403

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0505

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN COORDINATEUR DEVIS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0402

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE HSE (HF) annonce 2019JOBOFFRES0504

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ACHETEUR INDUSTRIEL SERIES (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0220

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE QUALITE ET ENVIRONNEMENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0503

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ORDONNANCEUR CMS (H/F) CDD 10 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0218

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0502 NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0501 ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN INGENIEUR TEST (HF) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0412 ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN PLANNER (H/F) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0411 ALTRICS (67) RECHERCHE UN INGENIEUR EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0410

SELHA (53) recherche un technicien méthodes H/F annonce 2019JOBOFFRES0112

SCEL (91) recherche 2 opérateurs brasage/ retouche de cartes électroniques CDD évolutif en CDI H/F annonce 2019JOBOFFRES0102 ASTEEFLASH (67) recrute un concepteur Banc de Test H/F en CDI annonce 2019JOBOFFRES0101

SELHA (53) recherche un chargé de projet H/F annonce 2019JOBOFFRES0111

OSE (38) RECHERCHE UN RESPONSABLE QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT - CDI (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0211 AQUITAINE ELECTRONIQUE (64) RECHERCHE SON RESPONSABLE QSSE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0210

SELHA (53) RECRUTE UN TECHNICIEN TEST & ESSAIS - CDI (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0207

EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN CONTROLEUR RECEPTION (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0507

SELHA (53) RECRUTE UN GESTIONNAIRE PLANIFICATION - CDD (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0206

ASTEEFLASH DEVILLE LES ROUEN (67) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0602

EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN MAGASINIER / GESTIONNAIRE STOCKS (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0406 LASER TECHNOLOGIE FRANCE (78) RECHERCHE UN OPERATEUR FAO EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0405

ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN TECHNICIEN DE CONTROLE EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0205

ASTEEFLASH DEVILLE LES ROUEN (67) RECHERCHE UN PROGRAM MANAGER (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0601

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN CHARGE QUALITE UAP (H/F) 2 POSTES CDI et CDD annonce 2019JOBOFFRES0404

CIF (78) RECRUTE UN RESPONSABLE ACHATS / LOGISTIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0203

64 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

CIF (78) RECRUTE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0115 ASTEELFLASH (92) recherche un responsable qualité sites H/F annonce 2019JOBOFFRES0114

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN INGENIEUR MAINTENANCE (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0213

ASTEELFLASH (76) RECHERCHE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT(H/F) annonce 2019JOBOFFRES0508

ASTEEFLASH LANGON (35) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0603

SELHA (53) recherche un responsable programmes clients H/F annonce 2019JOBOFFRES0110

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN RESPONSABLE DES METHODES PREOCEDES ELECTRONIQUE (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0216

LACROIX ELECTRONICS (49) RECRUTE UN INGENIEUR PROCESS - CARTES ELECTRONIQUES - CDI (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0209

ASTEELFLASH DEVILLE LES ROUEN (79) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0604

SELHA (53) recherche un technicien méthodes devis H/F annonce 2019JOBOFFRES0113

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN APPROVISIONNEUR (H/F) CDD 12 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0217

BUYMANAGER (38) RECHERCHE UN CUSTOMER SUCCES MANAGER (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0409

SERCEL (44) RECHERCHE UN TECHNICIEN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0605

CIF (78) RECRUTE UN TECHNICO COMMERCIAL (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0202

ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN PREPARATEUR DE COMMANDES (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0204

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101 - 65


A LIRE Bibliothèque Les réseaux L’ère des réseaux cloud et de la 5G - édition 2018-2020

plaires vendus. Les Réseaux de Guy Pujolle s’est imposé comme la référence en langue française auprès des étudiants comme des professionnels en réseaux et télécoms. Très largement refondue et mise à jour, cette neuvième édition témoigne des évolutions rapides des technologies et des usages.

Éditions Eyrolles Prix : 42 €

La quatrième révolution industrielle

Depuis plus de 40 ans, Klaus Schwab joue un rôle central pour penser laglobalisation en collaboration avec de nombreux leaders. Visionnaire sur lestendances de nos sociétés modernes, il partage dans ce livre didactique etriche en exemples concrets, une réflexion unique sur la quatrième et plusformidable révolution industrielle – celle d’un monde hypercon-

necté. Pour Klaus Schwab,notre responsabilité est colossale et collective. À la croisée des mondes,voici plusieurs axes de réflexion pour penser et façonner notre futur autourdes notions de prospérité et d’humanisme.

Auteurs : Guy PUJOLLE La référence des étudiants et des professionnels en réseaux et télécoms. Avec plus de 100 000 exem-

Auteur : Klaus SCHWAB

Emploi, individualisme, partage, inégalités, contrôle des données, vivreensemble et éthique… Avec les nouvelles technologies, nos sociétés sontconfrontées à des innovations toujours plus rapides et des bouleversementscomplexes et interdépendants.

Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise Auteur: Stéphane RODER

«Stéphane Roder est sans doute aujourd’hui le meilleur témoin de ce que l’intelligence artificielle peut apporter aux entreprises du XXIe siècle, petites ou grandes.» Luc Julia, CTO Samsung, cocréa-

Dans la combi de  Thomas Pesquet

Auteur: Marion MONTAIGNE Alors que la BD n’en finit pas de s’aventurer sur le terrain de la connaissance (vulgarisation scientifique, biographies, reportage graphique), Marion Montaigne est l’une des rares à utiliser l’arme de l’humour pour instruire son public. L’astronaute français Thomas Pesquet lui a 66 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - septembre 2019 - n° 101

Éditions Dunod Prix : 12,90 €

teur de SiriL’IA est une révolution pour le monde du travail au même titre que l’a été l’arrivée de l’électricité. En venant aider, optimiser ou remplacer, l’IA va révolutionner tous les métiers, mais aussi les structures de coûts, de revenus, et les organisations des entreprises. L’introduction massive de l’IA dans l’entreprise devient un challenge pressant, car bientôt

il y aura ceux qui auront fait le choix de l’électricité et ceux qui seront restés à la vapeur.

donné le feu vert pour réaliser un livre sur lui. Marion Montaigne a pu le suivre dans sa préparation : au centre d’entraînement des astronautes de Cologne, au centre spatial de la NASA de Houston et au cosmodrome de Baïkonour. Mélange de reportage et de documentaire commenté par la voix off du personnage principal, l’album abonde en informations et anecdotes sur l’aventure spatiale. Rien ne manque :

la dureté des tests de sélection, les insupportables séances de centrifugeuse, la concurrence larvée des astronautes entre eux, l’inquiétude dévorante des familles, la complexité des sorties extravéhiculaires. En refermant l’album, on s’aperçoit qu’on a appris plein de choses, et qu’on s’est bien marrés.

Éditions Eyrolles Prix : 23 €

DES OUTILS QUI FONT LA DIFFÉRENCE

EZ-TORQ III

• Contrôleur de couple •

Assure que vos outils de serrage performent à leur top et met en avant toute défaillance potentielle

• Statistiques visibles •

Éditions Dargaud Prix : 22,50 €

portable pour vérification instantanée si vos outils d’assemblage sont hors de calibration

instantanément sur la performance des outils (SPC & Cm, Cmk)

Ecran tactile couleur. Grande facilité de navigation et de programmation

SYSTÈME CONTRÔLE COURANT MD-SERIES

• Outil de vissage manuel et robotique de précision

• Amélioration de la

productivité : 1 outil remplace jusqu’à 15 outils

• Intégration de l’industrie

4.0. Communication avec automates de ligne et réseaux

• Traçabilité et prévention des erreurs

TOURNEVIS DYNAMOMÉTRIQUES FG

• Tournevis manuels préréglés de précision de 9 cN.m à 14,1 N.m (0,8 – 125 lbf.in)

• La technologie de

déclenchement automatique dernier cri empêche le sur-couple et délivre un niveau de performance optimum

• Un design ergonomique et élégant pour un confort inégalé

• Cycles de calibration 4 fois

supérieurs au standard de l’industrie le plus draconien (ISO 6789)

• 2 ans de garantie illimitée & garantie à vie contre les défauts de fabrication

Téléphone : 01.64.62.68.00 | Email : infoMJB@mjb.fr Site internet : www.mjb.fr


FUJI, LE PLACEMENT D’AVENIR PAR EXCELLENCE ! Des solutions techniques et financières pour tous les profils de production

Un service de proximité depuis plus de 30 ans Une solution complète pour votre ligne de production électronique Sérigraphie • Placement CMS • Insertion Exotique Contact : www.fenwick.fr

Gilles Figueira +33 1 40 10 69 37 gfigueira@fenwick.fr

Profile for RICHARD CRETIER

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 101  

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ÉLECTRONIQUE & NUMÉRIQUE N° 101 INFORMATIONS COMMERCIALES ET TECHNIQUES INDUSTRIE ÉLECTRONIQUE SOUS-TRAITANCE ÉLE...

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 101  

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ÉLECTRONIQUE & NUMÉRIQUE N° 101 INFORMATIONS COMMERCIALES ET TECHNIQUES INDUSTRIE ÉLECTRONIQUE SOUS-TRAITANCE ÉLE...