Issuu on Google+

Couverture 2013_Mise en page 1 02/12/13 16:49 Page1

Communauté de Communes du Pays du

HAUT-QUERCY DORDOGNE Bulletin n° 15 Décembre 2013

Cavagnac

Les Quatre Routes du Lot

Condat

St-Michel-de-Bannières

Bétaille

Strenquels

Vayrac

Carennac


LE MOT DU PRESIDENT

SOMMAIRE COMPETENCES - ORGANISATION p 4 COMMUNICATION

p5

FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES

p6

FINANCES 2013

p8

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Inaugurations Cœurs de village

p 10

Programme voirie 2013

p 12

Protection incendie

p 13

PLU i

p 14

Tourisme

p 16

Syndicat Mixte du Pays de la Vallée de la Dordogne (SMPVD)

p 18

Pôle Art et Histoire

p 19

Pôle eau et environnement

p 20

Pôle développement territorial

p 20

SCOT

p 21

ECONOMIE EMPLOI Z.A. la Perrière

p 22

Commerce et artisanat

p 23

ENFANCE JEUNESSE Accueil Périscolaire

p 24

Cap Jeunesse

p 26

ACCUEIL DES SENIORS

Un mandat s’achève, laissant de lourdes réalisations qui marqueront notre Communauté. Ceci dans une entente parfaite entre les élus de nos huit communes, avec des locaux très modestes, une équipe administrative réduite mais très performante qui mérite d’être associée aux résultats. Fiers d’avoir réalisé de si lourds programmes très bien financés (Europe, Etat, Région, Département) nous avons pu maintenir une pression fiscale modérée et arrivons au terme de ce mandat avec un endettement sain. Pour préparer l’avenir, nous achevons un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI), le premier en Midi-Pyrénées, mis en route fin 2012. Particulièrement bien financé, Il nous permettra, tout en respectant des règles très contraignantes (environnement, agriculture…) de garder la même progression marquante que nous avons eu au cours des dix dernières années. Nous avons fait de nos différences de sensibilité une addition et non une division puisque nous avons décidé et voté ces dossiers qui marqueront notre communauté à l’unanimité. Après une douzaine d’années de vie communautaire à l’échelle du canton, tout en gardant la commune comme structure de base, une autre gestion de territoire se concrétise et nous sommes engagés en tant qu’acteur dans le processus d’élaboration d’un SCOT (Schéma de COhérence Territoriale) sur le Nord du Lot, avec mise en place d’un service d’instruction des autorisations d’urbanisme à cette échelle. Avec les Communautés de Communes de Gramat, Martel, Padirac, Saint Céré et Souillac–Rocamadour, notre communauté a décidé de rentrer dans une nouvelle structure regroupant ces six intercommunalités, afin de créer un territoire plus pertinent et plus porteur. Les territoires qui nous environnent l’ont fait : le grand Cahors ; le grand Figeac et la communauté d’agglomération de Brive.

MARPA

p 29 Ce n’est pas un effet de mode auquel nous nous rangeons mais

ENVIRONNEMENT

p 31

Ordures ménagères

SPANC Infos en bref

 ADDA ADS ALSH ASA DDT DOO EPCI FPIC

bien notre intérêt. Nous avons fait tout ce qui était possible et finançable à l’échelle de nos cinq mille habitants mais les besoins nouveaux rendent cette fusion indispensable pour continuer à acp 33 cueillir, notamment des jeunes ménages, et j’émets le vœu que nous restions créateurs d’activités et d’accueil de ces nouveaux p 34 résidents. Pierre PRANGERE, Président GLOSSAIRE DES ABREVIATIONS

Association Départementale pour le Développement des Arts Application du Droit des Sols Accueil de Loisirs Sans Hébergement Association Syndicale Autorisée (réseau d'irrigation agricole) Direction Départementale des Territoires Document d'Orientation et d'O bjectifs Etablissement Public de Coopération Intercommunale Fond de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales

PCS PCT PLUi RAPE SCOT SDIS SMPVD

Plan Communal de Sauvegarde Projet Culturel de Territoire Plan Local d'Urbanisme Intercommunal Relais Accueil Petite Enfance Schéma de COhérence Territoriale Service Départemental d'Incendie et de Secours Syndicat Mixte du Pays de la Vallée de la Dordogne

SPANC

Service Public d'Assainissement Non Collectif

2


LE MOT DU CONSEILLER GENERAL Les communes de notre canton s’organisent et se préparent à de nouveaux défis Les lois de décentralisation et les décisions des gouvernements successifs en matière de réorganisation des compétences et des aides publiques aux collectivités territoriales, qu’elles soient régionales, départementales, intercommunales ou communales, nous conduisent à réfléchir à de nouvelles configurations pour nos communes. On ne peut choisir l’immobilisme et la « routine » devant les réalités législatives et économiques. Notre seul objectif doit rester l’avenir de nos territoires ruraux et le soutien à une économie forte, seules solutions pour maintenir un bon service à nos populations et garder nos jeunes sur ce territoire du Haut Quercy. Le canton de Vayrac a des atouts et les nombreuses constructions neuves ou améliorations réalisées depuis une dizaine d’années (crèche, maison de retraite, MARPA, gendarmerie, hôtel d’entreprises, installations sportives, gymnase, réaménagement des centres bourgs, …) nous confortent aujourd’hui pour nous intégrer et préparer une organisation territoriale plus large. Depuis plus de 10 ans, la Communauté de Communes a réalisé de nombreux travaux dans les 8 communes du canton et notre chef-lieu, Vayrac, a aujourd’hui des équipements d’accueils neufs ou rénovés, un centre bourg accueillant et une magnifique mise en valeur de sa mairie. Ce sont des investissements très lourds, bien financés et qui feront date. La bonne collaboration « Communauté de Communes – Mairie de Vayrac » est à féliciter. Bravo à son Maire et à l’équipe municipale ! Depuis longtemps Vayrac n’avait pas connu de travaux aussi importants . Il faut maintenant tourner la page. La réflexion est aujourd’hui à une autre échelle et les élus du canton ont fait des propositions et des choix pour une nouvelle organisation de notre schéma intercommunal. Oui, les élus du canton de Vayrac, à une grande majorité, avaient souhaité, il y a plus d’un an déjà, que soit étudiée la mise en place d’une grande communauté regroupant les 8 Communautés du Nord du Lot. Il fallait, pour réussir le projet, écarter tout débat politique, idéologique ou toute vision personnelle, et rester sur un espoir de territoire. La presse a largement fait état des débats et des positions de chacun. Aujourd’hui, c’est une communauté à 6, regroupant celles de Souillac-Rocamadour, Martel, Vayrac, Gramat, Padirac et Saint-Céré qui devrait voir le jour. Nous sommes nombreux à regretter la position des grands élus de Bretenoux qui s’isolent avec Sousceyrac. Jean-Marc VAYSSOUSE, Maire de Cahors, Président du Grand Cahors, et Martin MALVY, Président de la communauté de Figeac, ont, bien avant nous, avec les élus de leurs territoires, compris qu’il fallait « rebattre » les cartes. L’obtention des compensations financières est énorme et l’attribution des aides de l’Etat, de la Région et de l’Europe sur des projets porteurs de développement nécessite d’avoir des structures communautaires avec un potentiel fiscal de bon niveau. . Situés entre le grand Figeac, qui va de Capdenac à Issendolus à côté de Gramat, et la communauté d’agglomération de Brive qui arrive à Turenne à côté des Quatre Routes, n’est-il pas important de se renforcer mutuellement au Nord du Lot pour peser et travailler avec eux au développement de nos territoires et du bas pays de Brive ? Cette nouvelle organisation nécessite de se préparer à maintenir une gouvernance proche de nos communes qui resteront le maillon indispensable de proximité pour tous les habitants de cette future Communauté de Communes. Dans ce journal, l’extrait d'un courrier cosigné par les 6 Conseillers Généraux, les 6 Présidents de communautés et les 6 Maires des chefs-lieux de canton, vous permettra de mieux comprendre la volonté, l’intérêt du choix et son futur fonctionnement en dehors de toutes sensibilités politiques. Dans une période inquiétante et difficile, avec un chômage qui augmente, des entreprises en difficulté, des ménages qui souffrent et une sortie de crise qui chaque jour s’éloigne, sachons rester solidaires pour croire à des jours meilleurs. Garder la passion de son mandat d’élu, savoir écouter, travailler, rester visionnaire pour l’aménagement de sa commune, de son canton est une mission exaltante. C’est celle qui me guide et que j’essaie modestement de réussir tous les jours. Merci de votre aide. Christian DELRIEU, Conseiller Général 3


COMPETENCES ET ORGANISATION Communauté de Communes du Pays du Haut Quercy Dordogne Place du 11 Novembre 1918 BP n° 13 46110 VAYRAC Tel. : 05 65 32 03 07 Fax. : 05 65 32 03 32 Email : c.c.vayrac@wanadoo.fr www.haut-quercy-dordogne.com

Compétences obligatoires Aménagement de l’espace  Aménagement des cœurs de villages  Elaboration et suivi de document d’urbanisme : Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi). Actions de développement économique et touristique  Etude, réalisation, aménagement,

gestion des zones d’activités de la Perrière à Bétaille et du Duc à Cavagnac.  Participation

à des structures départementales ou interdépartementales (SEM Brive, SEM départementale du Lot, Syndicat Mixte du Parc d’Activités Haut Quercy). Nouvelles compétences en 2013

 Aide directe à l’investissement Collectif

(confiée au bureau immobilier pour toute entreprise d’études BD environnement) ; de production ou transformation  Collecte et traitement des s’installant sur le territoire, dans le déchets ménagers et assimilés. cadre du dispositif engageant également le Département et la Politique du logement et du Région, cadre de vie  Adhésion

au Syndicat Mixte touristique de la Vallée de la Dordogne (mission d’accueil, d’information, d’animation et de promotion touristique du territoire).

Compétences optionnelles Protection et mise en valeur de l’environnement  Etude, exécution, exploitation et entretien de tous travaux, o u vr ag es o u in st a l l at i o ns présentant un caractère d’intérêt général et visant à contribuer au maintien du libre écoulement des eaux et à l’amélioration de la sécurité publique, à la prévention des inondations et à la maîtrise des ruissellements (compétence déléguée au Symage),

Le Président et l’ensemble des Conseillers communautaires vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année et vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2014 !

et gestion de la MARPA du Pré d’Astié aux Quatre Routes du Lot. Création, aménagement entretien de la voirie

et

 Création,

aménagement et entretien de la voirie communautaire (ensemble de la voirie communale revêtue). Action sociale  Création et gestion d’un accueil

de loisirs (à Bétaille), d’une crèche (à Vayrac), d’un Relais Accueil Petite Enfance (à Saint - Michel de Bannières), d’un espace multi - sports et loisirs (à Cavagnac) - Accueil périscolaire pour les élèves des écoles maternelles et primaires des Quatre-Routes, de Vayrac et des regroupementsintercommunaux de la Communauté.

 SPANC

:Service Public d’Assainissement Non PERSONNEL COMMUNAUTAIRE

Dans le cadre du bloc « compétences optionnellespolitique du logement et du cadre de vie ». « Soutien financier aux actions d’animation culturelle retenues dans le cadre du PCT ( Projet Culturel de Territoire) réalisées sur le territoire communautaire. Cette aide ne pourra être accordée qu'avec un vote du Conseil Communautaire et un examen de l’intérêt réel de l’action pour le territoire.

 Création

Fabienne KRUPKA Service administratif : 2,35 équivalents temps plein

Maryline ALBERT Nathalie BOURDON Anne VENET

Accueil périscolaire

Rédacteur principal 1ère classe (temps complet dont 17 H 30/semaine mise à disposition du Syndicat Mixte Pays Vallée Dordogne) Adjoint administratif 1ère classe titulaire (temps non complet 13 H/semaine) Adjoint administratif 2nde classe non titulaire (temps non complet 17 H 15 /semaine)

Sylvette CARBONNEL

Adjoint administratif principal 1ère classe (temps non complet 13 H/semaine en congé maladie longue durée) Adjoint technique 2nde classe titulaire (temps non complet 20 H/semaine)

Magali RABOTTEAU

Adjoint technique 2nde classe non titulaire (temps non complet 11 H 30/semaine)

Christelle CANCOUËT

Animateur principal 1ère classe ( temps complet)

Andrée COULY Service technique (Entretien des locaux)

Attaché territorial (temps complet )

4


COMMUNICATION

Une dernière… ??? Cette page, consacrée à la communication de notre Communauté de Communes du Pays du Haut Quercy-Dordogne, est vraisemblablement la dernière qui vous parlera des réalisations abouties, exclusivement sur nos huit Communes, depuis l’année dernière. L’histoire est en marche et le bulletin 2014, s’il y en a un, vous expliquera tout ce qui s’est passé au cours de l’année sur un territoire communautaire en cours de définition, sûrement bien plus vaste, et qui devrait être une réalité dans quelques jours. Quoi qu’il en soit, notre Communauté de Communes aura bien vécu et apportera « dans le panier de la mariée » une obole tout à fait respectable q u i l u i per m et t r a d ’êt r e considérée à la hauteur du travail qu’elle aura réalisé depuis sa création. Notre bulletin annuel, notre site internet, nos «pages communautaires» insérées dans vos bulletins municipaux auront, nous l’espérons, permis de vous tenir informés au mieux de la vie de votre Communauté de Communes. Une chose ne changera pas : la nécessité de communiquer, toujours et encore. Gageons que ceux qui auront cette responsabilité sauront et pourront le faire avec la même ardeur et la même implication.

Je veux ici remercier très chaleureusement celles et ceux qui ont œuvré à mes côtés pour vous transmettre nos informations : En premier lieu les agents (devrais-je dire les « agentes » ?) de la Communauté, dont l’implication totale a toujours permis de délivrer ces informations en temps et en heure. Cette volonté de bien faire le travail les a souvent obligées à faire preuve de patience devant les retards pris par les auteurs des t ext es r ég ulièr em ent « pressés par le temps »… Ensuite, et malgré ce que je viens d’écrire plus haut, les élus de nos huit Communes qui ont toujours contribué à enrichir nos supports d’information, traduisant au mieux leur vécu d’élus de terrain. Vous tous, enfin, qui avez su nous faire les remarques judicieuses et indispensables à l’amélioration de notre travail. Que cette fin d’année soit pour vous pleine de joie et de bonheur, que celle qui arrive vous soit douce et légère et que celles qui suivront nous permettent de vérifier que les choix faits auront été les bons !

Hugues DU PRADEL, Président de la commission communication

5


FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES La Communauté de Communes du Haut-Quercy Dordogne s’est prononcée, à l’unanimité, en faveur d’une fusion avec 5 autres Communautés (St Céré, Padirac, Gramat, Souillac-Rocamadour, Martel). Nous publions ici de larges extraits d’un courrier adressé à l’ensemble des élus du Nord du Lot dans le cadre des discussions qui ont été menées sur ce sujet. Ce courrier était cosigné par les 6 Présidents de Communautés de Communes souhaitant fusionner, les 6 Conseillers Généraux des cantons concernés et les 6 maires des chefs-lieux de ces cantons.

« En préalable à toute autre argumentation, nous tenons à redire ici que ce projet, approuvé par 85 % des élus de ces 6 Communautés, ne peut, contrairement à ce qui est avancé, être assimilé à un projet d’élus « libéraux » qui voudraient « mettre la main » sur ce territoire. La grande majorité des élus qui portent ce projet a, chacun le sait bien, une sensibilité de gauche et nombreux, dans cette majorité, sont ceux qui adhèrent aux principaux partis représentant cette sensibilité (PS, PRG). Nous ne portons pas ce débat par idéologie politique mais bien par esprit de territoire ! En effet, et contrairement à ce que voudraient nous faire croire les détracteurs de ce projet, les arguments que nous avançons sont bien réels et ont été confirmés : par les services de la Préfecture du Lot ; par la Direction Départementale des Finances Publiques ; par Martin MALVY, Président du Conseil Régional, dans son intervention au congrès des élus du Lot le 6 octobre dernier à Gourdon ; par Anne-Marie ESCOFFIER, Ministre en charge de la décentralisation, lors du même congrès. Ces confirmations ne font que conforter notre position d’élus non sectaires, pragmatiques et soucieux de faire émerger un territoire cohérent, volontaire, représentatif et donc, capable de peser dans les choix stratégiques qui s’annoncent. Agiter des épouvantails pour cultiver la peur n’est pas raisonnable ! Les élus du Grand Cahors, du Grand Figeac, du Grand Brive seraient-ils tous irresponsables ? Bien évidemment non ! Ils ont su saisir les opportunités découlant des lois de finances comme nous devons les saisir ! Ils ont su se mettre d’accord pour configurer des territoires permettant de défendre leurs intérêts et d’assurer le bienêtre de leurs populations ! Un regroupement Padirac, Gramat, Labastide Murat a toujours été refusé par la majorité des élus de ces trois Communautés. Pourquoi s’acharner et vouloir imposer ce regroupement contre cette volonté ? Les réalités législatives et économiques amènent à réfléchir et à se poser les seules questions qui vaillent : Doit-on, pour des raisons de personnes, d’ambitions personnelles, d’attrait du pouvoir, se chamailler et laisser passer le train des réformes et de l’avenir des territoires ? Doit-on, pour les mêmes raisons, entretenir le « mille feuilles » des collectivités plutôt que de mutualiser des moyens et se positionner, non pas en ennemis comme certains voudraient vous le faire croire, mais, au contraire, en partenaires crédibles, respectables et audibles des entités voisines et des institutions départementales, régionales et nationales ? Doit-on s'inquiéter de l'étendue d'un territoire et agiter, là aussi, l'épouvantail de la distance alors qu'une organisation impliquant tous les élus, y compris les Conseillers Municipaux est proposée ? Pourquoi vouloir centraliser l'ensemble de nos services en un seul lieu du territoire alors que son premier atout est, justement, de ne pas avoir de pôle en situation de dominer les autres ? 6


FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES Est-ce être « libéral » que de vouloir éviter à nos concitoyens d’alourdir leurs impôts en profitant de l’occasion qui nous est offerte de bénéficier plus largement du Fonds de Péréquation Intercommunal et Communal (FPIC) ? Simulation de gain au titre du FPIC si le regroupement à 8 Communautés de Communes avait été réalisé: Années Montant FPIC perçu Soit en €/hab.

2013

2014

2015

2016

+ 571 345 €

+ 904 630 €

+ 1 237 914 €

+ 1 753 712 €

+ 10.53 €

+ 16.67 €

+ 22.81 €

+ 32.31 €

Simulation de gain au titre du FPIC pour le regroupement à 6 Communautés de Communes: Années Montant FPIC perçu Soit en €/hab.

2013

2014

2015

2016

+ 450 228 €

+ 712 862 €

+ 975 495 €

+ 1 381 952 €

+ 10.59 €

+ 16.77 €

+ 22.95 €

+ 32.52 €

Est-ce raisonnable, de la part de la Communauté de Communes de Cère et Dordogne que d’accepter de voir sa contribution au FPIC augmenter de manière inconsidérée et pénaliser ainsi son budget contre l’intérêt de ses Communes membres et de ses contribuables ? (cf. tableau ci-après) Années Contribution de la CC « Cère et Dordogne »au FPIC

Coût en €/hab.

2012

2013

2014

2015

2016

51 014 €

115 024 €

182 121 €

249 219 €

353 060 €

5.12 €

11.56 €

18.30 €

25.04 €

35.42 €

Chiffres réels pour 2012 et 2013, prévisionnels pour 2014, 2015, 2016. Est-ce s’éloigner des élus que d’organiser deux réunions de présentation du SCOT pour permettre au maximum d’entre eux d’y assister ? Est-ce si courageux de se retrancher derrière la proximité d’échéances électorales pour se complaire dans l’immobilisme ? Est-ce correct d’affirmer, dans la même lettre, que les augmentations de dotations annoncées pour une fusion à 6

sont fausses et de dire un peu plus loin qu’une fusion à trois augmenterait ces mêmes

dotations ? A toutes ces questions, la seule réponse est NON ! Il est temps de ne plus être perçus par le reste du département comme un empilage de petites Communautés de Communes qui, bien que voisines, ne sont pas unies et donc pas en mesure de peser dans les grandes décisions qui pourtant les concernent ! Alors OUI, engageons-nous avec courage et détermination pour l’avenir de notre territoire et donnons-lui les moyens d’avancer en nous unissant ! Nos portes resteront ouvertes et nous saurons accueillir tous ceux qui nous rejoindront à l’avenir. » Bernard CHOULET, Conseiller Général de PAYRAC ; Christian DELRIEU, Conseiller Général de VAYRAC ; Pierre DESTIC, Pdt. CC du Pays de SAINT-CERE, Conseiller Général de SAINT-CERE ; Hugues DU PRADEL, Maire de VAYRAC ; Jean-Pierre FAVORY, Maire de PAYRAC ; Jean-Luc LABORIE, Pdt. CC du Pays de MARTEL ; JeanClaude LAVAL, Maire de SOUILLAC ;

André LESTRADE, Conseiller Général de SOUILLAC ;

Gilles LIEBUS,

Pdt. CC du Pays de SOUILLAC-ROCAMADOUR ;

Marie-Claude MALAVAL, Pdte. CC du Pays de GRAMAT ;

Vincent MARTIN, Pdt. CC du Pays de PADIRAC ;

Pierre PRANGERE, Pdt. CC du Pays du HAUT QUERCY -

DORDOGNE ; Jean-Claude REQUIER, Sénateur, Conseiller Général de MARTEL ; Franck THEIL, Maire de GRAMAT ; Maxime VERDIER, Conseiller Général de GRAMAT. 7


FINANCES—BUDGET FONCTIONNEMENT 2013 La section de fonctionnement pour 2013 s’élève à correspondant aux principales dépenses suivantes : DEPENSES Charges à caractère général

2 468 298,53 € 2012

2013

452 900 €

477.150 €

60 400 €

63 000 €

248 000 €

255 000 €

15 000 €

15 500 €

345 400 €

436 700 €

677 017 €

794 900 €

Dont : - Entretien

voies et réseaux

- Ramassage ordures ménagères - Transport scolaire Charges de personnel (dont personnel accueil périscolaire -198 000 €)

TEOM 2013 Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères

Charges de gestion courante : Dont :

Cotisation ADVD/ Pays art et Histoire Participation au SYMAGE Les charges liées à ce service, en Subvention Office de tourisme Vallée Dordogne constante augmentation, sont subies par SMPVD assise sur le foncier bâti, s'élève pour l’année 2013 à : 534.782 €.

la Communauté de Communes. Les tarifs liés au traitement des déchets sont fixés à l’échelle départementale par le SYDED du Lot. Ces tarifs sont modulés en fonction de la qualité du tri (taux de refus = erreurs de tri) et de la performance (kilogrammes de déchets recyclables collectés par habitant et par an).

116 000 € 291 482 €

288 922 €

55 000 €

54 000 €

9 867 €

10 000 €

170 000 €

180 000 €

- Subvention Association Multi rencontres du Rionet

12 500 €

15 000 €

Des progrès sont encore possibles tant sur la performance que sur la qualité du tri et il est nécessaire de rester vigilant. Pour encourager les progrès déjà réalisés, la communauté baisse pour la 2 ème année consécutive le taux de sa TEOM qui passe pour 2013 de 13.50 % à 13.20 %.

- Participation Syndicat mixte d’Uxellodunum

7 484 €

9 011 €

43 484 €

85 478 €

Les charges liées au service ordures ménagères se décomposent de la façon suivante :

Impôts et taxes :

L’amélioration constante de la qualité du tri sur son territoire permet toutefois à la Communauté de communes de bénéficier de tarifs situés dans la moyenne de la fourchette des prix.

La collecte des déchets assurée par l'entreprise SOURZAT (46 600 MARTEL) dans le cadre d'un marché de prestation de service : 255 000€ le traitement des déchets classiques (147 000 €) et des déchets recyclables (32 000 €)

Participation SYDED (cotisation, fonctionnement déchetterie, traitement des ordures ménagères)

24 343 € 23 200 € 59 447 €

Indemnités élus - Subvention Ecole de musique - Subvention Association Cap Jeunesse

Intérêts des emprunts RECETTES

2012

2013

28 640 €

69 020 €

1 459 491 €

1 532 888 €

- Contributions directes

926 481 €

927 545 €

- Taxe enlèvement ordures ménagères.

527 510 €

534 782 €

Dotations et participations :

732 531 €

675 496 €

384 906 €

385 128 €

Produits des services du domaine

Dont :

Dont :

- Dotation forfaitaire

la cotisation pour le fonctionnement de la déchetterie (103 980 €)

- Subvention département transport scolaire

12 600 €

10 500 €

la cotisation SYDED (5 942 €)

- Attributions compensatrices de l’Etat

41 080 €

38 502 €

l’aménagement d’emplacements des bacs : (3 000€)

- Subventions Caisse d’Allocations Familiales + MSA

250 000 €

223 000 €

4 200 €

4 200 €

Revenus des immeubles

8


FINANCES—BUDGET INVESTISSEMENT 2013

La section d’investissement s’élève pour 2013 à 967 650.75 € ( hors reports et restes à réaliser de 2012) correspondant au remboursement des emprunts ( partie capital) et aux principales dépenses suivantes :

Achat de conteneurs OM et recyclables

6 800 €

Travaux gymnase de Vayrac

15 000 €

Plan Local d’Urbanisme intercommunal

80 670 €

Programme Voirie 2013 ( y compris maîtrise d’œuvre)

405 000 €

Aménagement cœur de village Carennac

50 000 €

Aménagement cœur de village Cavagnac

35 000 €

Aménagement crèche de Vayrac

30 000 €

Participation Parc d’Activités Haut Quercy

36 170 €

Il s’agit là d’une présentation simplifiée des éléments budgétaires et financiers. Pour plus de renseignements, les données complètes sont à la disposition du public au secrétariat de la Communauté.

9


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE-CŒURS DE VILLAGE 20 avril 2013 : INAUGURATION DES AMENAGEMENTS DES CŒURS DE VILLAGE DE CAVAGNAC, STRENQUELS, CONDAT ET VAYRAC et de l’agrandissement de la Halle des Sports de VAYRAC.

Halle des sports de VAYRAC

Cœurs de village

VAYRAC

Montant total des travaux pour VAYRAC : 1 496 925 € TTC dont 136 827 € pour les honoraires maîtrise d’œuvre (cabinet Construction Rénovation Etudes et bureau d’études DORVAL) 10


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE-CŒURS DE VILLAGE

CAVAGNAC

CONDAT

STRENQUELS

Montant total des travaux pour Cavagnac, Strenquels et Condat : 543 663 € TTC dont 43 056 € pour les honoraires de maîtrise d’œuvre ( cabinet d’architecture DELPECH)

ST MICHEL DE BANNIERES : DISSIMULATION DES RESEAUX ELECTRIQUES ET TELEPHONIQUES

Montant total travaux pris en charge par la Communauté: 71 899.31 € 11


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE- PROGRAMME VOIRIE 2013 COMMISSION VOIRIE

Bétaille Plagne En 2013, les travaux d’entretien de la voirie communautaire (point à temps), confiés à l’entreprise GREMAIR , se sont déroulés dans de bonnes conditions. La technique par « projection d’enrobé » proposée par cette entreprise donne toute satisfaction depuis plusieurs années. Montant des travaux 2013 : 59 800 € TTC Montant des travaux 2012: 57 408 € TTC

La communauté, dès sa création, a accordé une grande importance à la commission voirie puisqu’elle a pris en charge toute la voirie et les places goudronnées des huit communes. Un budget important qui répond à des impératifs : sécurité, confort et développement et, au final, la satisfaction d’un réseau routier en bon état. Cette commission est souvent sollicitée. Dès la sortie de l’hiver nous répartissons un tonnage d’enrobé au profit de chaque commune pour une première intervention ; en mars, les commissions communales proposent des programmes de gros travaux (réfection complète de voies) et de point-à-temps (goudronnage d’entretien).

Etudiés en commission communautaire ces programmes d’investissement et de fonctionnement sont attribués sous forme de marchés à bon de commandes. Les entreprises peuvent commencer les travaux en mai et, suivant la disponibilité de chacun, les poursuivre jusqu’en octobre. La co l lab or at io n ent r e la commission et chaque intervenant permet une harmonie dans l’exécution de ces travaux. Guy CHARAZAC, Vice-président chargé de la voirie

Pour la partie Investissement (gros travaux), le marché du groupement d’entreprises BROUSSE-COLAS a été reconduit pour l’année 2013. Les travaux sur l’ensemble des communes se sont achevés à l’automne. Montant des travaux 2013 : 308 930 € TTC Montant des travaux 2012: 298 247 € TTC Carennac

Cavagnac

Condat

Saint Michel de Bannières Strenquels

Les Quatre-Routes

Zone artisanale de Vayrac

12


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - PROTECTION INCENDIE

Le schéma communautaire de protection incendie finalisé.

CARTE DE LA PROTECTION INCENDIE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU HAUT-QUERCY DORDOGNE

La réflexion sur l’amélioration de la protection incendie du territoire engagée depuis longtemps avec l’UASA (Union départementale des réseaux d’irrigation agricole), le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), le SMPVD (Syndicat Mixte du Pays de la Vallée de la Dordogne) à partir des réseaux d’irrigation agricole et des réseaux d’eau potable s’est finalisée cette année.

Repérage d’une borne ASA sur la commune de Carennac

MAI—JUIN 2013: géo localisation des bornes ASA et des poteaux incendie par les pompiers du SDIS et élaboration des cartes de protection incendie par commune. Zone bleue: couverture incendie apportée par le réseau d’eau potable. Zone orange: couverture incendie apportée par le réseau ASA d’irrigation agricole. NOVEMBRE 2013 : signature de la convention spécifique « protection incendie » entre les présidents des réseaux ASA et des maires ( ASA de Prénabot pour la commune de Carennac, ASA de Laméjoul pour les Communes de Condat et de St Michel de Bannières , ASA de Bétaille pour la commune de Bétaille et Vayrac , ASA de Cavagnac pour les communes de Cavagnac et des Quatre Routes du Lot. Borne ASA lieu dit La Combe Formation des pompiers volontaires et des agents communaux chargés de la surveillance du réseau ASA. Fin d’année 2013 : signalisation des bornes ASA dédiées à la protection incendie et mise en place de la surveillance des réseaux par les agents communaux.

Borne ASA à proximité du bourg de Bétaille

Jacques CID, Vice-président de la Commission AménagementEspace

Exercice de branchement sur le réseau ASA de Bétaille © François GOMEZ – Les Pompiers du Lot 13


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE—PLUi UNE ENTREPRISE NOVATRICE

Réunion publique 07/02/2013 aux Quatre Routes présentation diagnostic PLUi

Réunion publique 07/02/2013 à Bétaille présentation diagnostic PLUi

Réunion publique 11/07/2013 aux Quatre Routes présentation projet PLUi

Visite terrain PLUi mai 2013

développement durable et de gestion économe de l’espace, ces documents ont la lourde responsabilité de prévoir les zones de développement de l’habitat, de l’économie ou encore les zones de protection de l’environnement ou de l’espace agricole.

Fer de lance de la prochaine loi ALUR (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) attendue pour le premier trimestre 2014, les Plans Locaux d’Urbanisme Intercommunaux (PLUi) deviendront dans les années à venir les documents de référence en Le PLUi produit les mêmes effets m a t i è r e d ’ u r b a n i s m e e t mais dans une logique spatiale d’aménagement du territoire. différente, ce qui le rend bien plus cohérent avec les enjeux territoriaux Ces documents viseront à penser le (continuités urbaines, protection des devenir du territoire sur une échelle c o u l o i r s écologiques, p l u s g r a n d e , c e l l e d e l a développement harmonieux de Communauté de Communes. l’économie agricole et artisanale). Outre la cohérence des politiques publiq ues q ui perm et de LE CONTENU DU PLUi promouvoir le territoire dans son ensemble, la démarche permet en Le PLUi se compose d’un plus une économie substantielle en Diagnostic issu d’une analyse de termes de frais d’études dans un l ’ e n s e m b l e d u t e r r i t o i r e premier temps et d’aménagement ( d é m og r a p h i e, éq ui p e m e n t s, par la suite. économie, environnement…). Ce diagnostic permet de définir les La Communauté de Communes forces du territoire et ses points de sera, au moment de l’entrée en résilience. vigueur de la loi, déjà en possession de son PLUi. A partir de ce constat, les élus ont E n g a g é e e n j u i l l e t 2 0 1 2 , opté pour un scénar io de l’élaboration de ce document, sous développement décrit dans le Projet et de l’égide de la commission d ’ A m é n a g e m e n t d’urbanisme intercommunale (plus Développement Durables (P.A.D.D). de 80 réunions dans l’année), aura été réalisée dans un laps de temps Ce projet a été traduit par un record tout en obtenant des règlement graphique qui découpe résultats salués par la plupart des le territoire en zones Urbanisées et à Urbaniser et préserve les zones interlocuteurs publics. Agricoles et Naturelles. En 2014, le PLUi de la communauté A cela s’ajoute un règlement écrit de communes sera le premier du qui fixe les conditions d’occupation département approuvé et le premier du sol à l’intérieur de ces zones. de la région a être labellisé « Grenelle » donc compatible avec Par ailleurs des Orientations d’Aménagement et de l’ensemble des lois en vigueur. Programmation (O.A.P) définissent la manière dont les zones urbanisaLA DEMARCHE PLUi bles devront être aménagées. Chacun connaît désormais les PLU, abréviation de Plan Local d’Urbanisme. Ce sont les documents qui permettent d’instruire le droit des sols, en résumé, de délivrer les autorisations d’urbanisme. Élaborés dans une logique de

Enfin, le PLUi justifie les choix opérés et les impacts sur l’environnement dans un rapport de présentation.

Visite terrain PLUi mai 2013 14


AMENAGEMENT DU TERRITOIRE—PLUi SYNTHESE DU PROJET

LES CONDITIONS D’UN PROJET PARTAGÉ C’est après une année d’une concertation la plus large possible, conformément aux souhaits des élus, le PLUI a été arrêté le 1er août 2013 par le conseil communautaire. Avec plus de 10 articles dans la presse locale, 3 phases d’exposition itinérante, 5 réunions publiques (réunissant prés de 400 personnes) et 8 registres de concertation, les moyens d’information et de communication ont été importants et multiples. Le Site Internet de la Communauté a relayé l’ensemble de ces informations. Un objectif à retenir : « Faire, à partir de ce territoire de projets, le projet d’un territoire partagé, raisonné, respectueux mais pour autant toujours aussi ambitieux. »

ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE PLUi et révision des schémas communaux d’assainissement L’ enquête publique est programmée du 9 décembre 2013 au 11 janvier 2014. Permanences des commissaires enquêteurs assurées en mairies: LUNDI 9 DECEMBRE 2013 de 9h à 12h aux Quatre Routes et de 15h à 18h à Condat JEUDI 12 DECEMBRE 2013 de 14 h à 17h à Bétaille MARDI 17 DECEMBRE 2013 de 9h à 12h à Vayrac et de 15h à 18h à Cavagnac MERCREDI 18 DECEMBRE 2013 de 15h à 18h à Strenquels LUNDI 23 DECEMBRE 2013 de 14h à 17h au Quatre Routes SAMEDI 4 JANVIER 2014 de 9h30 à 12h30 à St Michel de Bannières LUNDI 6 JANVIER 2014 de 9h à 12h à Carennac SAMEDI 11 JANVIER 2014 de 9h à 12h à Vayrac Après prise en compte de l’avis de la commission d’enquête publique, le PLUI sera approuvé lors du premier trimestre 2014. 15


TOURISME

2013, saison touristique hésitante…

Les vacances actuelles s’éloignent de plus en plus de l'héritage des années 50/70 qui imposaient une forme traditionnelle de repos, où l’on « partait 3 à 4 semaines ». Les « Grandes Vacances » aujourd’hui, sont du 20 juillet au 20 août !! En France. La mauvaise nouvelle, c'est que l’activité touristique était déjà en baisse de 6% en juillet 2012. Le mois d'août semble lui aussi "plutôt" en recul, après un bon mois d’août 2012. Comme dans d’autres secteurs, l’activité est difficile à maintenir, au niveau des années précédentes, surtout en termes de chiffre d’affaires. Plus globalement, on note une tendance aux vacances où l'on dort chez soi, en effectuant des excursions et des activités à proximité. A n'en pas douter, les hébergements non marchands et chez l'habitant se portent mieux que les marchands. Baisse sensible de la clientèle, progression marquée de la fréquentation internationale, réduction des dépenses et raccourcissement de la durée des séjours sont autant de phénomènes notables, depuis que le pouvoir d’achat est ralenti en Europe et en France :un pouvoir d’achat qui devient inquiétant. Le taux de départ en vacances des Français, est en baisse. On a même un recul historique des classes moyennes de 7% et les taux de départ baissent même dans les « catégories aisées ». Midi-Pyrénées La saison « été » est très diversement appréciée suivant le lieu et l’activité. L’intérêt croissant des clientèles des pays lointains pour Midi-Pyrénées se classe aujourd’hui dans le top 5 des destinations touristiques françaises grâce, notamment, à des initiatives comme la politique des grands sites, portée par la Région et le CRT ( Comité Régional du Tourisme). Un bilan estival maussade, en raison notamment de la crise qui a pesé sur les budgets et les départs en vacances des Français. Il faut rappeler l’importance pour Midi-Pyrénées de l’économie touristique qui représente environ 7 % du PIB régional et 32 300 emplois salariés en région. La Vallée de la Dordogne Les nombreuses animations proposées par les diverses associations, les communes, les commerçants, les producteurs locaux, dans nos villages, rencontrent un vif succès, fidélisent la clientèle et font la renommée de notre pays de la Vallée de la Dordogne. Aéroport de Brive- Vallée de la Dordogne  Une piste de 2100m de long adaptée au trafic aérien de type  AIRBUS A320 et BOEING 737

Une capacité d’accueil, à terme, de 150 000 passagers/an  Des liaisons aériennes vers des capitales européennes  Un accès rapide et facile, à moins de 30 minutes des principales

agglomérations de la Corrèze, du Lot et de la Dordogne

http://www.grandsites.midipyrenes.fr

05 55 22 40 00 contact@aeroport-brive-vallee-dordogne.com 16


TOURISME

Une note d’espoir avec le gros travail fait par l’équipe d’Yves Buisson. Continuez !

2013, saison très mitigée, suivant l’activité. Rien de nouveau, depuis plusieurs années, les touristes dépensent moins, et restent très attentifs aux propositions des professionnels du tourisme. Les réservations de dernière minute sont entrées dans les mœurs. Internet est là ! Les promotions aussi !! Attention de ne pas trop brader les prix, et de mettre toute la filière tourisme en difficulté. Les campings, villages vacances, ne semblent pas trop satisfaits, avec un mois de juillet peu généreux et la clientèle hollandaise moins présente. Malgré tout, la qualité, le caractère, la particularité, sont souvent récompensés, certains établissements réalisent une bonne saison ! Les gîtes, ont connu un début de saison timide, et l’hébergement dans la famille semble de plus en plus être un choix de circonstance. L’avenir confirmera ou pas cet épiphénomène.

La borne d’informations t o u r i s t i q u e s particulièrement appréciée dans le hall de la mairie de Vayrac et le Wi fi, répondent à une vraie demande.

Flashez ce code avec votre mobile et retrouvez toute l’info de la Vallée de la Dordogne sur le site :

www.vallee-dordognerocamadour.com

Les chambres et tables d’hôtes semblent se faire une place grâce à l’esprit que réserve cet d’accueil: la convivialité, le partage, l’authenticité, une histoire de famille reconstituée autour d’une table. Pour la restauration, le bilan est différent suivant le lieu, la qualité de l’accueil et les plages horaires du service. Côté loisirs, les gestionnaires de sites touristiques semblent satisfaits de leur saison, davantage que les musées. Les loueurs de canoës et les parcs aquatiques se frottent les mains. La météo est cruciale pour ces activités Un juste retour des choses. La Dordogne avec un débit constant entre 30/ 40M3/ seconde, à Carennac, une qualité de l’eau satisfaisante, a permis à de nombreuses personnes de bénéficier de celle-ci, dans des conditions idéales…gratuitement ! La « plage » de Vayrac connaît une fréquentation de plus en plus constante, le parking du terrain de rugby est quelquefois trop petit !! Un atout, pour tout le secteur, pour la vallée de la Dordogne, qu’il faut développer de manière raisonnable et…entretenir ! Mais il y a aussi des souhaits, comme le manque de chemins le long de la rivière, les accès à la rivière. Bonne fin d’année, et meilleurs vœux de prospérité pour 2014. Robert Viguerard. Vice Président chargé du tourisme

17


SYNDICAT MIXTE DU PAYS DE LA VALLEE DE LA DORDOGNE

5 PôLES :  TOURISME  ART ET HISTOIRE -PROJET

CULTUREL DE TERRITOIRE  EAU ET ENVIRONNEMENT  DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

Le Syndicat Mixte du Pays de la Vallée de la Dordogne (SMPVD) est né, le 1er janvier 2013, du regroupement de 3 structures existantes :  Le SYMAGE² (Syndicat Mixte pour l’Aménagement et la Gestion de l’Eau et de l’Espace) devenu le pôle Eau-Environnement et, pour une partie, le pôle Planification -Urbanisme,  le Syndicat Mixte Touristique de la Vallée de la Dordogne (SMTVD),  l’ ADPvDl (Association pour le Développement du Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise) composée des collectivités locales du territoire et chargée du montage et du portage des projets des collectivités auprès des co-financeurs. Le Pays d’Art et d’Histoire faisait partie intégrante de l’ADVD. Ces trois structures sont aujourd’hui dissoutes.

PôLE TOURISME

Syndicat Mixte Touristique Vallée de la Dordogne Cour du Prieuré 46110 Carennac Tél : 05 65 33 22 00 www.tourisme-valleedordogne.com

Une équipe de 21 permanents au service de 82 communes

Le territoire touristique a connu en 2013 une grande réorganisation. Par l’impulsion du nouveau syndicat mixte du pays de la vallée de la Dordogne (SMPVD), le territoire s’est agrandi, passant de 55 à 82 communes. Une véritable aubaine pour le tourisme qui augmente sa « force de frappe » en matière de marketing. En effet plus de communes regroupées, ce sont plus de prestataires unis dans une même action de promotion et de commercialisation. Le rôle de l’office de tourisme est donc éminemment stratégique ; il s’agit de coordonner les initiatives individuelles, les accompagner et proposer un cadre d’actions collectives. En 2013, 5 objectifs majeurs avaient été affichés par l’office de tourisme. 1/ Réussir l’intégration des nouveaux bureaux 2 nouveaux bureaux permanents, Payrac et Martel, sont venus rejoindre les 7 autres existants. Cela a donc nécessité de la formation pour les agents concernés et des réaménagements dans les bureaux concernés 2/ Un outil de gestion centralisé Cet outil permettra un pilotage précis d’une entreprise qui gère 21 salariés permanents et une quinzaine de saisonniers ainsi qu’un budget de près d’ 1,3 millions d’€. 3/ Une base de données exhaustive Désormais, l’Office de Tourisme possède une base de données riche en informations importantes sur les prestataires de loisirs, commerces ou artisans. Cette base est passée de 800 prestataires à 1200 en 2 ans, autant d’informations partagées par l’ensemble des bureaux. 4/ Développer la commercialisation Parmi les activités concernées on peut citer la vente de billets de manifestations, de sites de visites ou d’activités. Les visites guidées de l’office sont aussi des moyens d’augmenter son autofinancement tout comme la vente de séjours avec activités (packages) ou l’espace boutique. Toutes ces missions sont prévues par le classement en catégorie I (niveau d’excellence) obtenu par l’Office de Tourisme depuis 2012. 5/ Donner un élan supplémentaire à la communication. Une charte graphique avec un logo et une marque « vallée de la DordogneRocamadour-Padirac », nouveau nom de cette destination touristique ont été créées. Des dépliants nombreux et de qualité : guide séjour, guide pratique, carte touristique de la vallée et de nombreux plans de villes. Les accueils de presse : Cette année, le nord du Lot a eu souvent les honneurs des grandes chaines de télévision. Un nouveau site www.vallee-dordogne-rocamadour.com en juillet et une application mobile disponible sur l’Apple store ou Androïd. Cet outil a été intégré dans un I-pad et fixé sur une borne dotée du Wifi gratuit et installé dans le hall d’entrée de la mairie de Vayrac. Vous le voyez notre office de tourisme est en train de construire un outil performant pour renforcer l’attractivité de la vallée de la Dordogne. C’est tout le sens de la consigne donnée à ses équipes par le président Gilles LIEBUS qui veut faire de ce territoire une destination touristique de 1er plan tant au niveau national qu’International. Yves BUISSON Directeur Général Office du Tourisme Vallée de la Dordogne 18


PÔLE ART ET HISTOIRE -PROJET CULTUREL DE TERRITOIRE

En 2013, au SMPVD, le Pays d’Art et d’Histoire !

Renseignements: Espace Patrimoine Châteaux des Doyens 46110 Carennac Tél : 05 65 33 81 36 Fax :05 65 33 81 43 patrimoine-valleedordogne@wanadoo.fr www.pays-valleedordogne.com

Au Pays d’art et d’histoire, les animations de 2013 s’achèvent avec entre autres le Mois de la Pierre et son exposition, ses stages de sculpture et de modelage sur trois jours et ses ateliers de restaurations de murets en pierre sèche. Il est donc encore un peu tôt pour présenter un bilan chiffré complet. Toutefois il est possible d’ores et déjà de donner quelques chiffres de la saison estivale et de tirer quelques conclusions. La fréquentation des visites guidées est de 2145 visiteurs pour 69 visites (en 2012 pour un nombre de visites identique, 1789 visiteurs). Ce sont les visites qui s’adressent à un public familial qui remportent le plus de succès: jeu de piste numérique, visites contées aux flambeaux, drôles de visite et visites aux flambeaux avec cirque. C’est pour cette raison que nous avons programmé en plus des ateliers de pratique artistique pour enfants quelques unes de nos « Drôles de visites » durant les vacances de Pâques et d’Automne pour le plus grand plaisir des familles ! Hors saison les activités à destination des habitants ont été rythmées par cinq expositions dont quatre présentées dans le Centre d’interprétation du patrimoine au château à Carennac. Deux provenaient du CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de

l’Environnement) et proposaient un regard particulier sur les paysages dans leurs composantes naturelles et culturelles. Pendant l’été, parallèlement à l’exposit ion « cuisines quercynoises » de l’écomusée de Cuzals, nous avons réalisé l’exposition « Tourins et toupines, la cuisine fermière au cantou » grâce à un collectage de mémoire orale. Pour compléter, en partenariat avec les amis du Pays de Saint-Céré, la cuisine d’auberge a été illustrée grâce à des photos anciennes et des menus du début du vingtième siècle. La cinquième exposition qui s’est prolongée jusqu’au 11 novembre dernier, est une exposition du peintre Gilles Sacksick qui a orné les murs du prieuré et du village de Carennac: de grandes bâches peintes aux motifs des animaux de la ferme et de bien d’autres thèmes ! Par ailleurs, autre évènement marquant, en octobre dernier plus de cent personnes attentives ont pu écouter les intervenants d’un colloque international sur le thème des « Vierges noires, culte marial et pèlerinages en France méridionale ». Il est impossible d’évoquer chacune des 72 animations hors saison mais il est impossible aussi de taire l’immense plaisir que nous a fait la Confrérie des Gabariers au mois d’avril en descendant la Dordogne en gabares !

Et le projet culturel de territoire ! Le Projet Culturel de Territoire (PCT), mis en place en 2011 pour une durée totale de neuf ans, à travers la première convention triennale de développement culturel signée par le Pays de la vallée de la Dordogne lotoise avec la Région Midi Pyrénées et le Département du Lot doit faire l’objet d’une nouvelle convention. Une deuxième convention devra être signée pour les années 2014-2015-2016. Lors des trois premières années (2011-2012-2013), les associations du Pays disposaient de 65 000€ de subventions régionales pour mener des projets culturels sur les six communautés de communes du nord du Lot. Les EPCI devaient s’engager financièrement à même hauteur que la Région à soutenir les projets culturels des associations. A partir de 2014, les financements régionaux attribués aux associations pour le montage de projets culturels diminuent et passent à 30 000€ pour l’année (puis 20 000€ par an en 2015 et 2016, 15 000€ par an en 2017, 2018 et 2019).Une nouvelle convention de développement culturel devra être rédigée par le SMPVD et acceptée par la Région et le Département afin de permettre la poursuite du développement d’une politique culturelle propre au territoire. Depuis 2011, 18 projets ont été soutenus dans le cadre du PCT pour un montant total tous projets confondus de 437 000€. 19


PÔLE EAU ET ENVIRONNEMENT– DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

Pôle Eau Environnement Mairie 46 600 Creysse Tel.: 05 65 32 27 38 Fax : 05 65 32 28 92

eauenvironnement@smpvd.fr www.smpvd.fr

Réunion du Plan Communal de Sauvegarde à Vayrac., animé par le SMPVD.

S’appuyant sur les pôles Planification/Urbanisme et Eau/ Environnement du SMPVD, la réalisation des Plans Communaux de Sauvegarde (PCS) progresse sur la communauté de communes. Le PCS de Vayrac, bien avancé, bénéficie d’un partenariat étroit avec la Délégation Militaire Départementale et a fait l’objet d’un exercice piloté par la Préfecture le 22 novembre. Strenquels, Condat, St-Michel de Bannières et Carennac ont également démarré leur PCS. Obligatoire pour les communes couvertes par un Plan de Prévention du Risque Inondation, le PCS permet d’organiser les moyens humains et matériels de la commune en cas de crise majeure.

Pôle Développement territorial Mairie 46 600 Creysse Tel.: 05 65 32 27 38 Fax : 05 65 32 28 92

developpementterritorial@smpvd.fr www.smpvd.fr

Reprenant les activités du SYMAGE² sur la gestion de l’eau et des milieux aquatiques, le pôle Eau et Environnement a engagé de nombreuses actions cette année : - L’action sur les repères de crue de nos rivières menée par le SMPVD et EPIDOR va permettre la pose de 21 repères de crue sur l’ensemble du territoire du SMPVD, dont 1 sur Vayrac (à la base canoë Safaraid), 2 à Bétaille (au niveau de l’école et au lieu-dit Mazeyrolles) et 1 aux Quatre- Routes (place de l’église). Le repère de Vayrac a été inauguré le 24 octobre dernier en présence de M. Brouillou, sous-préfet de Gourdon et M. Liebus, Président du SMPVD. - Les phases d’étude du projet d’aménagement de la traversée du Palsou à Bétaille pour la protection contre les crues ont démarré cet automne. Cette action d’envergure fera l’objet d’une communication auprès de la population concernée tout au long de sa réalisation. -Une cale de mise à l’eau d’embarcation a été réalisée sur la commune de Carennac au niveau du camping « Eau-Vive » afin d’assurer un accès rapide des secours en cas d’accident de navigation. Elle permet également de faciliter l’ac-

cès aux services d’entretien, de l’Etat et aux usagers tout en pouvant être utilisée en plateforme de pompage en cas d’incendie à proximité. Comme chaque année, le SMPVD a sécurisé le parcours canoë kayak sur l’ensemble du linéaire de la Dordogne lotoise par l’enlèvement des arbres et embâcles dangereux pour la navigation. Cette action fait l’objet d’un partenariat avec les services de l’Etat, le Conseil général et le Comité régional de canoë-kayak. - La gestion de la végétation de berge des cours d’eau de la Tourmente, de la Sourdoire et du Palsou va reprendre cet hiver. La gestion des populations de ragondins et de rats musqués continue sur le territoire du SMPVD au travers du Plan Ragondins animé par la Fédération Départementale des Chasseurs du Lot. Depuis 2005, 7684 ragondins et 1085 rats musqués ont été capturés par 200 piégeurs actifs. Fruit d’un travail de plusieurs années entre le Syndicat, la communauté de communes et l’UASA, le projet ambitieux de mise à niveau de la défense incendie à partir des réseaux d’irrigation est aujourd’hui abouti sur la plupart des communes.

En lien avec les autres pôles, le pôle développement territorial reprend les missions allouées à l’Association de Développement du Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise (ADPvDl). Parmi ses missions, le pôle accompagne les collectivités locales du territoire (Communes et Communautés de communes) en les aidant à monter les dossiers administratifs et financiers nécessaires à la bonne réalisation de leurs projets. Au premier semestre 2013, 5 projets de territoire ont été présentés au comité des financeurs pour un montant total d’investissement de 1 956 241€. 56% de subvention ont ainsi été mobilisés. Neuf dossiers sont déjà prévus pour le comité du second semestre. Le pôle accompagne également le monde économique au niveau de la Vallée de la Dordogne : accompagnement des porteurs de projets et entrepreneurs, valorisation des zones d’activités, liaison avec les services de l’état et les chambres consulaires. Des conventions de partenariat entre le

SMPVD et les Chambres Consulaires (CCI du Lot, Chambre de métiers et de l’artisanat) seront prochainement signées. Par ailleurs, le SMPVD a pour objet le développement du Pays de la Vallée de la Dordogne par l'élaboration et le suivi d'un projet d'ensemble. Il contribue à réaliser, à travers une démarche fédérative des acteurs du Pays, un réel bassin d'activités et d’innovation à partir d'objectifs stratégiques de nature économique, sociale, culturelle et touristique. Dans ce cadre, la candidature du Pays à l'appel à projet Massif central concernant la mise en place d’une politique active d’accueil de nouvelles populations a été retenue au premier semestre. Sur une période de 2 ans, différentes actions vont être réalisées afin d’améliorer les trois conditions d’accueil : une activité économique créatrice d’emploi, une offre locative et foncière adaptée, ainsi que des services développés et innovants assurant un cadre de vie attrayant. 20


PÔLE PLANIFICATION ET URBANISME

Le Schéma de C0hérence Territorial: un projet de territoire ! Le SCOT porte un projet de territoire sur un périmètre bien réfléchi et validé par arrêté préfectoral. Fort de 10 années de partage et de démarches communes, c’est sur le Pays de la Vallée de la Dordogne que se porte cette dynamique. Le SCOT est aussi un outil juridique qui va permettre de concrétiser toutes les actions et orientations qui en seront issues. A cette échelle et doté d’un SCOT, le territoire fera jeu égal avec ses voisins et pourra défendre des politiques territoriales ambitieuses.

Calendrier: Novembre 2013: lancement du SCOT Printemps 2014: réalisation du diagnostic de territoire Septembre 2014: présentation du PADD : Projet d ’ A m é n a g em e n t e t d e Développement Durables Fin 2014-mi 2015 : Elaboration du DOO: Document d’Orientations et d’Objectifs Mi 2016: période de consultation, validation administrative et approbation finale du SCOT

Comment ? Toutes ces étapes d’élaboration exigent une forte implication des élus du territoire, ainsi que de tous les partenaires compétents et acteurs du territoire. Ainsi des commissions de travail ont été créées, composées d’élus et de personnes ressources. Il y a 5 commissions, se consacrant à des thèmes donnés :  infrastructures-équipements,  eau-environnement,  économie-agriculture,  transport- déplacements,  habitat-cadre de vie et travaillant à la construction du SCOT. Une commission interterritoriale supplémentaire est chargée de réfléchir au fonctionnement de notre SCOT avec les territoires voisins. Une régie SCOT synthétisera et proposera les rendus de travail intermédiaires à la commission transversale, composée de toutes les communes du Pays de la Vallée de la Dordogne, ainsi qu'au Conseil Syndical du SMPVD, chargé de la validation des différentes étapes de la démarche.

Service ADS : instruction des autorisations d’urbanisme

SCOT NORD du LOT SMPVD - Château Neuf 46600 CREYSSE Tel : 05 65 32 27 38 Fax : 05 65 32 28 92 Courriel : scot@smpvd.fr www.smpvd.fr (rubrique SCOT)

Dès la création du SMPVD, les statuts ont prévu la mise en place du service ADS (Application du Droit des Sols) chargé de l’instruction des autorisations d’urbanisme. Conscients de l’enjeu de proposer un service de proximité auprès des communes, en lieu et place du désengagement programmé de l’Etat sur ces missions, les élus du Pays de la vallée de la Dordogne ont jugé opportun de proposer ce service à une échelle couvrant huit communautés de communes et permettant la mutualisation d’un service d’instructeurs pour près de 3000 instructions d’urbanisme par an. Ainsi, et après plusieurs mois de réflexion et de visites d’autres collectivités, M Prangère, vice-président chargé du pôle planification et urbanisme, épaulé par la commission ADS du syndicat, a pu faire une proposition auprès du conseil syndical qui a validé les modalités de mise en place le 20 septembre dernier. Le 28 octobre, le chef du service a été recruté, il s’agit de Dominique Guyot, mis à disposition par la DDT 46. Dans le prolongement, un technicien SIG (cartographie, bases de données) et une première instructrice ont intégré le service dès le 1er décembre dernier, afin de répondre aux 13 premières communes qui adhèrent à la démarche dès le 1er janvier 2014. Une transition douce s’effectue donc avec les services de l’Etat, qui se retirent de ces missions d’ADS d’ici le 31 décembre 2015 au plus tard. Ainsi dans ce délai, toutes les communes dotées d’un document d’urbanisme ont à se prononcer sur leur date d’adhésion aux services ADS du SMPVD. Pour la Communauté de Communes Haut Quercy Dordogne, toutes les communes ont proposé d’adhérer à ce service au premier juillet 2014. Il est important de noter que ce service est une assistance à l’instruction qui ne remet nullement en cause la compétence de signature des permis par le maire. Il permet de pallier au désengagement de l’Etat à une échelle efficace. 21


ECONOMIE EMPLOI - ZONE D’ACTIVITES DE LA PERRIERE LE PARC D’ACTIVITES DE « LA PERRIERE », A BETAILLE, ACCUEILLE 3 ENTREPRISES ! Une réflexion a été menée sur l’ensemble des zones d’activités du Nord du Lot par le Syndicat Mixte du Pays de la Vallée de la Dordogne. Il est important de maintenir une bonne cohérence à cette échelle, tout en veillant à ce que notre zone d’activités soit bien référencée. Notre hôtel d’entreprises quant à lui souffle déjà sa première bougie! Cette offre immobilière de qualité , à loyer modéré, répond visiblement à une demande sur notre territoire, les trois ateliers ayant affiché complet toute cette année. Gageons que l’atelier qui sera vacant au 1er janvier 2014 retrouvera rapidement un locataire ! Christian DELRIEU, Vice– Président chargé du développement économique 3 bâtiments de 200 m2 dont 50 m2 de bureaux et 150 m 2 d’atelier Un loyer attractif de 580 € HT/ mois

Pour tout renseignement, contactez la Communauté de Communes du Haut Quercy Dordogne Au 05 65 32 03 07 Email: contact@haut-quercydordogne.fr

www.haut-quercy-dordogne.fr

A PARTIR DU 1er JANVIER 2014 UN BÂTIMENT DE L’HOTEL D’ENTREPRISE EST DISPONIBLE 05 65 32 03 07

22


COMMERCE - ARTISANAT Dans notre rubrique, sur plusieurs bulletins précédents, nous avons toujours préconisé et conseillé, pour diverses raisons et avantages, la fréquentation et la réservation de vos achats aux commerces et artisans locaux. Encore faut-il que ceux existants aujourd’hui, puissent continuer à vivre et animer nos villages, que de nouvelles implantations se créent pour répondre aux besoins de la population et garder à notre secteur, l’image de son dynamisme.

Solène Jos , céramiste installée dans la zone artisanale de Vayrac

formation, de financements sont mises en place par : La Région : www.entreprendre.midipyrenees.fr

La Chambre de d’Industrie : www.lot.cci.fr

Commerce

et

La Chambre des Métiers et de l’artisanat: www.artisanat.info

Il est également possible d’effectuer en ligne, l’ensemble des formalités administratives à la création d’une Commencé depuis de nombreuses entreprise: a n n é e s , l ’ e x o d e r u r a l a www.guichet.entreprises.fr considérablement modifié les La création d’une entreprise structures rurales : les femmes commerciale artisanale est toujours d’agriculteurs à la recherche de une histoire individuelle qui meilleures conditions de vie, peu nécessite de se poser les bonnes d’emploi pour la jeunesse, l’appel questions avant de se lancer : de main d’œuvre par les villes im- Qui suis-je ? Suis-je prêt ? Quelles portantes, ont contribué à vider nos sont mes compétences, mon campagnes. Aujourd’hui, l’effet in- aspiration, dans quel domaine ? verse est bien amorcé, puisque Quel est mon projet ? (il faut déjà nous constatons une augmentation aimer le travail que l’on choisit) de population ; la politique enfancejeunesse élaborée par notre Com- Suivant l’importance de mon projet, munauté de communes contribue et mes possibilités financières, dois-je suscite les jeunes couples avec m’associer? Connaitre ses points forts, ses points faibles, faire preuve enfants à s’installer chez nous. de lucidité sont des éléments à L ’ e n t r e p r i s e , l ’ a r t i s a n a t , l e analyser dans la définition du projet commerce, qui sont des biens envisagé pour en évaluer la sociaux puissants, doivent par leur viabilité. dynamisme participer à cet effet, et Vous êtes tenté par une installation continuer à jouer leur rôle important d’une franchise? Mesurez en les économique dans la vie locale ; et avantages, les inconvénients avant pour le futur prometteur qui se pré- tout engagement. pare chez nous : la mise en place Voyez toutes les propositions des d’un SCoT : Schéma de Cohérence pouvoirs publics pour encourager Territoriale du nord du Lot, est un les porteurs de projets : ex.: Statuts gage certain de développement. et conditions d’exploitation réservés Aussi bien pour la création, la à l’auto-entrepreneur...etc. transmission, la reprise Lucien TEILLARD, d’entreprises commerciales ou Vice-président de la commission artisanales, des aides développement du commerce d’accompagnement, de conseils, de

Rue commerçante aux Quatre Routes du Lot

Pauline Audubert céramiste installée à Carennac

Chambre de Commerce et d'Industrie du Lot : 107 Quai Cavaignac - BP 79 46002 CAHORS CEDEX 9 Tel.: 05 65 20 35 01 Fax : 05 65 20 35 24

www.lot.cci.fr

Chambre des métiers du Lot et de l’artisanat Rue St Ambroise - 46 000 CAHORS Tel.: 05.65.35.13.55.

Relais Initiatives Artisanat- Rue de la République - 46 400 SAINT CERE Tel.: 05.65.10.98.57. 23


ENFANCE JEUNESSE - ACCUEIL PERISCOLAIRE ACCUEIL DES NOUVELLES FAMILLES... UN ATOUT MAJEUR : LE DEVELOPPEMENT DE LA POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE.

Structures existantes:

Cap Jeunesse : Accueil des enfants

Coordinatrice Enfance Jeunesse : Maryline ALBERT Accueil périscolaire communautaire : Accueil des enfants en dehors des heures scolaires Avant l’école, à midi et après l’école

La crèche associative parentale « Les Cigalous » à Vayrac, avec ses 40 places, accueille des enfants de 2 mois à 4 ans. Directrice : Nathalie FONTANILLE

420 Familles

580 Enfants

Directrice du service accueil périscolaire communautaire : Christelle CANCOUËT

Le « Relais Accueil Petite Enfance » à Saint Michel de Bannières est un lieu d’échange pour les enfants de 0 à 6 ans accompagnés de leur assistante maternelle ou de leur(s) parents(s). Responsable : Maëva CASELLI

9 Sites d’accueil périscolaire dans les écoles de Bétaille Carennac Cavagnac Condat Les Quatre-Routes Queyssac St Michel de Bannières Vayrac Maternelle Vayrac Primaire

L’ « Accueil de Loisirs Sans Hébe rg ement » à B éta i ll e accueille les enfants de plus de 4 ans à 11 ans tous les mercredis et les vacances scolaires. Directrice : Danièle RISSO

8 référentes (1 par site)

1 Directrice

37 Animatrices spécialisées et diplômées ou en cours de formation

Le centre de loisirs et la crèche multi rencontres « du Rionet » ac c u e il l e n t n os e n f a nts par convention avec la Communauté de Communes.

Des valeurs éducatives communes coulées dans un projet pédagogique : Veiller au respect de la sécurité physique et affective des enfants dans l’organisation de la vie collective.

Accueillir et respecter chaque enfant et sa famille dans son originalité en tenant compte des droits et des devoirs de chacun.

Conduire l’enfant vers l’autonomie et l’accompagner vers la découverte de ses compétences.

Sensibiliser les enfants à l ’ é d u c a t i o n environnementale.

Faire découvrir à l’enfant les goûts et les saveurs des aliments tout en veillant à son équilibre alimentaire.

24


ENFANCE JEUNESSE - ACCUEIL PERISCOLAIRE L’ACCUEIL PERSICOLAIRE ET LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Qu’a décidé la Communauté de Communes ? Qu’impose l’Etat aux collectivités ? L’application des nouveaux rythmes scolaires au 1er septembre 2013 ou, par dérogation, au 1er septembre 2014.

Qu’a imposé le décret du 24 janvier 2013 ? L’étalement du rythme scolaire des enfants sur 4 jours et demi (temps de l’école). L’allongement du temps périscolaire de 3 heures par semaine (temps facultatif de l’enfant).

Qu’est-ce qui a changé dans l’animation depuis le 1er septembre 2013 ? Faire découvrir à l’enfant des domaines d’activités diversifiées de son choix par la mise en place d’ateliers spécifiques (artistiques, sportifs et culturels), menés par les animateurs communautaires avec la participation de professionnels, d’associations et de parents bénévoles qui exercent une compétence particulière.

Quelques exemples...

Compétente en la matière et forte d’une expérience acquise dans le domaine périscolaire depuis 2010, elle s’est inscrite naturellement dans la réforme dès le 1er septembre 2013. En accord avec la direction des écoles, elle a fait le choix, de placer les 3h supplémentaires d’activités périscolaires après les cours (4 fois 3/4 d’heure) dans toutes les écoles sauf à l’école maternelle de Vayrac qui a souhaité rallonger la pause méridienne (13h30 à 14h15). Elle a décidé de pérenniser les normes d’encadrement réglementaires les plus favorables pour les enfants : 1 animateur pour 10 enfants en maternelle, 1 pour 14 en élémentaire (alors que la réforme permettait aux collectivités d’appliquer la norme d’1 animateur pour 14 enfants en maternelle et 1 pour 18 en élémentaire). Quelles actions a menée la Communauté de Communes ? Consciente que la qualité de l’accueil des enfants est un enjeu majeur dans sa politique d’accueil des jeunes ménages sur son territoire, la Communauté de Communes - a pris en charge la formation BAFA des animatrices ainsi que leur formation continue. - a procédé au recrutement d’une directrice diplômée dont une des missions essentielle est de fédérer des projets sur l’ensemble des communes, de coordonner le travail des animatrices et de tisser le lien entre les différents partenaires afin d’offrir aux enfants des animations variées. Josée PAGNOUL, Référente Commission Périscolaire

Atelier chorale avec « les Galets d’Or »

Atelier Nature et environne-

Pays d’Art et d’Histoire Atelier « l’eau et les moulins »

Atelier Halloween

Vayrac Maternelle

Saint Michel de Bannières

Vayrac Elémentaire Atelier foot avec le FCHQ

Bétaille - Condat - Les Quatre -Routes - Vayrac Elémentaire Atelier

Les Quatre Routes - Vayrac Primaire Carennac - Les Quatre-Routes - Saint Michel - Vayrac

Bétaille

25


ENFANCE JEUNESSE - ASSOCIATION CAP JEUNESSE

CAP JEUNESSE CAP JEUNESSE est une association à gestion parentale, créée en 2005, qui gère la crèche de Vayrac (agrément de 40 places), l’Accueil de Loisirs (ALSH) à Bétaille et le Relais d’Accueil Petite Enfance (RAPE) à Saint-Michel de Bannières. Les membres du bureau: Président : Jean– Paul HEDE Vice-président : Xavier BERTHAUD Secrétaire : Arnaud LOYEN Secrétaire-adjoint: Sandrine VAZZOLORETTO Trésorier : Karen GERARD Trésorier –adjoint: Fabienne SOLERE Membres: Jean-Christian FARGUES, Jean Luc GUTIERREZ, Sophie QUINAULT, Pierre PRANGERE.

CRECHE LES CIGALOUS Route du Puy d’Issolud 46110 Vayrac 05 65 32 54 54 assasscapjeunesse@orange.fr Directrice : Nathalie Fontanille Aménagement de la section des moyens

Petit-déjeuner littéraire 8/06

Crèche associative à gestion parentale « les cigalous » Dans un cadre agréable, la crèche de Vayrac propose un accueil régulier ou occasionnel jusqu'à 5 jours par semaine de 7h15 à 19h. Notre capacité d'accueil est de 40 enfants, variant de 2 mois à 4 ans. En plus de la subvention annuelle de fonctionnement accordé à l’association Cap Jeunesse par la Communauté de Communes, des travaux d’aménagement des locaux permettant de créer une section « moyen » ont été réalisés pour un montant total de 37 200 € TTC. Les enfants sont depuis cette année, répartis sur trois groupes : les bébés, les moyens et les grands. Cette répartition nous permet de prendre en compte le développement individuel de chacun afin de voir quel lieu, quels rythmes lui sont les plus appropriés. Pour cela, l'observation est très importante. Les professionnels sont à l'écoute des enfants et des familles afin de se rapprocher le plus possible des attentes et des besoins de tous. N o us n e s ou ha it on s pa s cloisonner la crèche en trois lieux distincts, c'est pourquoi, à certains moments de la journée, pour des temps de jeux ou autres, des échanges se font entre les différents groupes.

Semaine du goût

La crèche de Vayrac est une association à gestion parentale impliquant les parents dans la vie quotidienne de la structure au travers d'une participation propre aux compétences de chacun. Nous sommes dans un lieu d'accueil pour les enfants, notre volonté étant que ce soit aussi un espace ouvert aux familles : un endroit chaleureux et convivial où enfants, parents et professionnels puissent s'épanouir en toute confiance.

Les effec tifs s e renouv ellent régulièrement ; aussi, si vous recherchez un mode de garde (crèche ou halte garderie) pour votre enfant, n'hésitez pas à nous contacter Tous les jours, des activités pour prendre des renseignements, variées sont proposées aux visiter les locaux en téléphonant au 05 65 32 54 54.

enfants en respectant leurs rythmes et leur âge. Une musicologue, une conteuse, une bénévole interviennent régulièrement, des petites sorties sont proposées aux plus grands. Une passerelle entre le groupe Atelier musique

des grands et l'école maternelle de Vayrac a débuté à la rentrée des vacances de Toussaint. Nous accordons une attention particulière à l'alimentation pour les repas confectionnés sur place avec des produits de qualité. Nous souhaitons que ce temps autour de la table soit vraiment un moment de plaisir pour tous les enfants.

Potager dans le jardin de la crèche

Visite chèvrerie 01/10

26


ENFANCE JEUNESSE - ACCUEIL DE LOISIRS CAP JEUNESSE Accueil de Loisirs CAP JEUNESSE Le couderc 46110 Bétaille Pour tout renseignement: Directrice : Danièle Risso 05 65 32 04 39 Fax : 05 65 32 69 53 Ou à la crèche de Vayrac : 05 65 32 54 54 acceuildeloisirscapjeunesse@orange.fr Structure agréée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection de la Population du Lot (DDSCPP) en partenariat avec la CAF, MSA, la Communauté de Communes Haut-Quercy Dordogne et le Conseil Général du Lot. Les jours heureux à Voutezac » le camp

2013 : Une année bien remplie pour l’accueil de loisirs situé à Bétaille ! Au programme : « Voyage dans le temps » avec un moment fort, trois jours au HAMEAU DES ETOILES dans le Gers avec l’association « A CIEL OUVERT ». Les enfants sont partis à la découverte des planètes sur le chemin du TEMPS. Ils ont observé le ciel la nuit, ce fut un instant magique, celui où l’on embarque pour le grand voyage au cœur de l’Univers, planétarium, repérage des principales étoiles et constellations, observation au télescope de différents objets célestes (amas d’étoiles, nébuleuses, galaxies). Puis ce fut le moment où chaque enfant a pu construire sa micro-fusée, elle peut monter à 200 mètres et est récupérée par un parachute. De plus, ces trois journées permirent à l’enfant de développer ses capacités de socialisation et d’acquérir son autonomie. Un projet « MAXILIVRES ET MINIMÔMES » avec comme partenaires LA FONDATION SNCF, AGIR ENSEMBLE CONTRE L’ILLETRISME, grande cause nationale 2013, la Communauté de Communes du Pays du Haut Quercy Dordogne et l’association Les COLORIES avec Marie Geneviève THOISY, illustratrice plasticienne. Deux réalisations, LE GRAND LIVRE DE LA CRECHE et LE GRAND LIVRE DU CENTRE DE LOISIRS ayant pour thème la vie et les règles de vie dans chaque structure. Du théâtre, atelier proposé par l’ADDA DU LOT (Association Départementale pour le Développement des Arts). Intervention sur plusieurs séances d’un comédien qui a fait travailler les enfants de façon ludique sur la présentation, la parole, le contact… Journée du loisir scientifique, à la cité de l’espace à Toulouse proposée par le CIRASTI Midi-Pyrénées. C’est un collectif d’association d’éducation populaire de rayonnement régional impliquée dans les animations à caractère scientifique. Notre centre de loisirs a travaillé sur le défi AIR/VENT : Une feuille de papier peut tomber aussi vite qu’un bouchon, prouvez-le…

Observation du soleil: Hameau des Etoiles

Les volcans d’Auvergne

Un été où le centre de loisirs a fait son cinéma et sa musique, avec la réalisation d’une super production : 38 acteurs dont pirates, corsaires, flibustiers, ont travaillé sur les décors, maquillage et scène finale avec abordage et…TRESOR !!! « CUEILLEURS D’ETOILES » Un mini-camp pour les petits à Ginès chez la famille CLARE, le projet étant de faire découvrir d’autres lieux aux plus jeunes tout en étant dans un cadre rassurant et sécurisé. « LES JOURS HEUREUX A VOUTEZAC » le séjour des 7/11 ans, bilan très positif de ces quelques jours où canoë, swingolf, course d’orientation, ballade en forêt étaient au programme. Avec pour objectifs : apprendre le respect mutuel, devenir un individu autonome, s’épanouir au contact de la nature, développer sa personnalité. Des activités artistiques et sportives. Et puis des sorties : petit train de Martel, parc animalier de Gramat, la Borie d’Imbert, sentier art et nature de Latouille, lac de Tauriac, piscine, patinoire, cinéma, sorties Patrimoine… UN GRAND MERCI à tous ceux qui ont permis que tous ces beaux moments puissent exister.

Départ pour une ballade à vélo

« Quand on sait le nom des choses, on les possède. » (Gilles Vigneault) 27


ENFANCE JEUNESSE– RAPE Relais Accueil Petite Enfance

LE RELAIS D’ACCUEIL PETITE ENFANCE (RAPE)

Place de l'église 46110 St Michel de Bannières Contact : Maëva Caselli Tel.: 06 43 81 25 73 et 05 65 41 13 64 CAP JEUNESSE Tel.: 05 65 32 54 54 rapecapjeunesse@orange.fr

UN LIEU POUR LES ASSISTANTES MATERNELLES, LES PARENTS ET LES JEUNES ENFANTS C’est en janvier 2006 que le Relais Accueil Petite Enfance a vu le jour, mais c’est en octobre 2008 que cette structure a ouvert ses portes dans un espace, situé à St Michel de Bannières, rénové et spécialement aménagé pour accueillir les assistantes maternelles (A.M.) ainsi que les parents accompagnés par les enfants de 0 à 6 ans. Mis en place par l’association Cap Jeunesse avec le soutien financier de la Communauté de Communes Haut Quercy Dordogne, la CAF et la MSA, ce relais a pour vocation

OUVERTURE DU RELAIS Pour y participer rien de plus simple, il suffit de pousser la porte du local (à droite de la mairie de St Michel de Bannières) : Les permanences téléphoniques et rendez-vous individuels : les mardis et jeudis en période scolaire de 12h30 à 15h (au 05 65 41 13 64 ou 06 43 81 25 73) Les temps d’animation : les mardis et jeudis en période scolaire de 9h à 12h Uniquement les jeudis de 9h à 12h pendant les vacances scolaires.

de proposer un lieu spécialement aménagé où les enfants peuvent venir jouer, faire des activités et se socialiser tout en douceur accompagnés par leurs parents ou « nounous » (ce n’est pas un lieu de garde). C’est aussi un lieu dans lequel les parents et assistantes maternelles peuvent se rencontrer et échanger sur leur quotidien avec les petits.

professionnalisation destinée aux assistantes maternelles agréées (ou en cours d’agrément) et à tous les parents et enfants de 0 à 6 ans. Elle propose et organise des activités lors des temps d’animation : un planning établi en début d’année annonce les ateliers proposés lors de chacune des dates des temps d’animation, les interventions musicales animées par l’ethnomusicologue : Emmanuelle Eckhardt, les évènements importants comme la chasse aux œufs de pâques, le goûter de Noël, les sorties…. Parallèlement le relais est aussi un lieu ressource où assistantes maternelles et parents peuvent être reçus lors d’entretiens individuels ou avoir un interlocuteur au téléphone lors des permanences régulières pour répondre à leurs questions et préoccupations concernant l’accueil des jeunes enfants, les démarches pour l’emploi d’une A.M., les droits et devoirs du statut de parents employeurs, la convention collective des A.M. Le relais est un service gratuit destiné aux assistantes maternelles, parents, futurs parents et enfants (0/6 ans) résidant dans la Communauté de Communes Haut-Quercy Dordogne et les communes voisines. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’avance hormis pour les rendez-vous individuels.

Maëva Caselli, éducatrice de jeunes enfants, animatrice et responsable de cette structure, est présente sur le site tous les mardis et jeudis (en périodes scolaires). Elle accueille adultes et enfants. Elle privilégie l’intérêt de l’enfant par son écoute, son accompagnement, sa position de m é d i a t i o n e t d e

28


ACCUEIL DES SENIORS –MARPA Quel atout le partenariat !

MARPA DU PRE D’ASTIE Les Quatre Routes du Lot Responsable : Mme Jalila Guilbert 05 65 27 02 02 Fax :05 65 41 00 78 marpa681@ orange.fr

23 logements : 22 T1 et 1 T2 Tarifs 2014: Logement et charges mutualisées : T1 : 1 093.99 € T2 : 1 189.30 € Restauration (facturée à l’unité) : petit déjeuner : 2.30 € déjeuner 6.60 € dîner 4.00 € Blanchisserie (facturée à l’unité): Machine à laver : 1.80 € Sèche-linge : 1.80 € Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme GUILBERT, Responsable de la MARPA ou Mme JOUVENT, Adjointe de la Responsable.

05.65.27.02.02 marpa681@orange.fr

Pour qu’une MARPA fonctionne correctement elle doit s’appuyer sur plusieurs principes : accueillir des personnes âgées en leur permettant de vivre « comme chez elles » et en respectant leur droit à la vie privée, garantir leur sécurité, stimuler leur autonomie, les inciter à participer à la vie de la Maison, avoir une équipe compétente à l’écoute de leurs besoins. Après ces critères énoncés même si la liste n’est pas exhaustive, il est important de ne pas oublier que le bien-être des personnes accueillies passe également par un solide partenariat ��tabli avec des intervenants extérieurs : médecin traitant, kiné, infirmière, pharmacien, aide à domicile, SSIAD*, HAD*, taxi-ambulanciers,… Nous voudrions à travers cet article rendre hommage au bon travail entrepris avec eux depuis l’ouverture de l’établissement, voilà maintenant plus de 7 ans. A l’écoute, toujours de bons conseils nous avons pu ainsi tisser des liens très forts dont le seul but est d’améliorer le quotidien de nos résidents. Depuis un peu plus de 2 ans nous travaillons avec l’équipe de l’ESAD* (situé dans les locaux du SSIAD aux Quatre Routes du Lot), composée d’une ergothérapeute et d’une assistante de soins en gérontologie. Leur travail dans notre structure, auprès de deux personnes en perte d’autonomie, est à saluer. Grâce à

une bonne évaluation des compétences antérieures et une meilleure connaissance de leurs passions il est possible de mettre en place un « protocole » pour leur permettre de faire émerger ces anciennes compétences ou passions. Evidemment tout ce travail a pour but de ralentir cette perte d’autonomie. Grâce à ces ateliers, il a été possible de réhabiliter des activités quotidiennes qu’elles n’étaient plus en mesure d’accomplir. Mme X a pu ainsi retrouver le plaisir d’écrire des poésies dans un temps très court, de se replonger dans des activités manuelles (le travail de la terre) qui lui procure beaucoup de plaisir. Mme Y, ancienne nourrice et couturière, apporte son concours à la crèche de Cazillac pour la création de « poches à doudou ». Elle est ravie de cette expérience, récompensée par le sourire des enfants et l’équipe de la crèche. Cette stimulation cognito-psychosociale a pour but de leur redonner confiance en elles. Elle vise à recréer du lien social et à retrouver l’estime de soi. Il est entendu que ce travail est possible grâce à l’acceptation des familles qu’il faut souvent convaincre des bienfaits du projet et sur prescription du médecin traitant qui voit plutôt d’un « bon œil » ces interventions. ESAD : Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile SSIAD : Service de Soins Infirmier à Domicile HAD : Hospitalisation à Domicile

poésie autour du thème du prénom Mon nom est Andrée On m’appelle aussi Dédée Unie à Pierrot C’est le plus beau Unie pour la vie C’est le plus gentil des maris Ensemble nous avons crée Une famille à jamais soudée

Poche à doudou

Toute ma vie dans mon cœur Tu resteras mon grand bonheur

29


ACCEUIL DES SENIORS –MARPA 7 ans d’ouverture et une enquête de satisfaction auprès des résidents. En 2013, les administrateurs ont lancé une enquête de satisfaction auprès des résidents pour faire un bilan après sept années d’ouverture et lancer des actions nouvelles si le besoin s’en faisait sentir. Cette enquête a été menée par un membre du conseil d’administration et les membres du Conseil de la Vie Sociale (instance interne présidée par une représentante des familles). Voici un extrait des résultats :

Êtes-vous "comme chez vous" dans votre logement ?

La qualité des repas est-elle bonne ? 5% 5% Oui

Oui Non Sans opinion

100%

Non

90%

Sans opinion

Les horaires des repas respectent-ils votre rythme?

Le temps des repas est-il suffisant ? 10%

5%

Oui

Oui

95%

Non

90%

Non

Sans opinion

Sans opinion

Vos goûts sont-ils pris en compte ? 5% Oui

95%

Non Sans opinion

Vous sentez-vous en sécurité ?

Oui

100%

Non Sans opinion

TOUTE L’EQUIPE DE LA MARPA ET LES RESIDENTS VOUS SOUHAITENT UNE BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014

30


ENVIRONNEMENT

LE TRI C’EST ENCORE PLUS SIMPLE : SYDED du Lot Centre de tri Barthes de Brusqueiles 46400 Saint Jean la Gineste Tel.: 05 65 10 86 19 Service Assistance à l’amélioration des collectes– prévention des déchets Interlocuteur : Jean-Michel GIBBE-ALLIET Site de Catus: Les Matalines 46150 Catus Tel.: 05 65 21 54 30 www.syded-lot.fr

Sensibilisation des campings au tri sélectif La saison estivale 2013 a vu les campings, parcs résidentiels de loisirs, CCAS trier leurs déchets. Un accompagnement gratuit mené par le SYDED leur a proposé de mettre en place du tri sélectif:  Signalétique adaptée aux vacanciers  État des lieux du matériel et positionnements des bacs de tri et des ordures ménagères.

+ DE RECYCLAGE = - DE GASPILLAGE ! Comment prendre en compte les critères environnementaux? Nous avons parfois le sentiment que le temps se dérègle, que les législations, les règlements pleuvent en toutes saisons. Faut- il changer notre façon de vivre, de consommer, de produire? Pourquoi? Parce que « responsables » nous devons être, nous devons vivre pour protéger la planète et cela doit nous inciter a choisir la bonne voie pour protéger les générations futures. C’est un travail de longue haleine, mais nous nous devons de réussir. Il n’échappe à personne que ce type de comportement répond à des préoccupations aussi fondamentales sur le respect de l’environnement et le souci d’adapter une position responsable au sujet du traitement des déchets ménagers.

Prêt de matériel pour le tri sélectif aux associations locales Vous organisez un évènement accueillant du public et vous souhaitez vous inscrire dans une démarche éco-responsable en limitant son impact environnemental? Tous les supports d’affichage utiles pour vos locaux d’association sont disponibles à la Communauté de Communes. Où récupérer le matériel? Le matériel est à réserver gratuitement auprès de la Communauté de Communes et à récupérer aux ateliers municipaux, sur la zone artisanale de VAYRAC.

Tel.: 05 65 32 03 07 31


ENVIRONNEMENT

LA QUALITE DU TRI S’AMÉLIORE La qualité du tri s’est améliorée, des efforts restent encore à fournir. Le taux de refus annuel représente la qualité du tri des déchets recyclables qui se stabilise en 2013 et reste sur le chiffre 2012. Même si nous faisons partie des bons élèves du département, nous pouvons encore améliorer ce résultat. Le volume de collecte des ordures ménagères est encore trop important, beaucoup de déchets collectés dans les bacs marrons peuvent être recyclés. Les coûts liés à cette collecte restent très élevés.

LE COMPOSTAGE Grâce à l’action du SYDED menée sur cette année 2013, des établissements comme le collège de Vayrac ou le camping « les Chênes Clairs » à Condat se sont équipés d’un composteur collectif récupérant tous les déchets fermentescibles. Sur la totalité des déchets ménagers, la partie qui fermente est d’environ 103 kg/habitant/an, auxquels s’ajoutent 60 kg de déchets verts. En zone rurale, l’acquisition d’un composteur ( 20 € en charge de l’administré) permettrait de réduire de façon conséquente le volume d’ordures ménagères.

Aménagement d’un point de collecte à SaintMichel de Bannières

Vous l’aurez compris, l’important c’est de préparer l’avenir en protégeant notre environnement et notre cadre de vie que nous transmettrons à nos enfants, nos petits enfants. Il dépend de chacun de nous d’apporter notre pierre à l’édifice environnemental. Encore merci pour votre collaboration sur ce sujet, hélas d’actualités, mais encore perfectible. Serge GUTIERREZ, Président de la Commission Environnement

32


ENVIRONNEMENT– SERVICE PUBLIC D’ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Révision du DTU 64-1 : Ce « Document Technique Unifié » vient d'être révisé : le NF DTU 64.1 (norme française homologuée), daté d'août 2013, vient de remplacer le XP DTU 64.1 (norme expérimentale) de mars 2007. Ce nouveau DTU 64.1 porte pour titre : « Dispositifs d'assainissement non collectif (dits autonomes) – Pour les maisons d'habitation individuelle jusqu'à 20 pièces principales». Tout professionnel impliqué dans la pose de dispositifs ANC se doit d’en connaître parfaitement le contenu et de l’appliquer sur le terrain ! Il s'agit en effet de recommandations définissant les règles de l’art en matière de réalisation de dispositifs d'ANC « traditionnels ». A noter qu'au-delà des quelques ajouts techniques, le NF DTU 64.1 a été aligné sur les arrêtés ministériels en vigueur (arrêtés du 7 mars 2012 et du 27 avril 2012), et concerne donc désormais les dispositifs de 1 à 20 EH.

Visite périodique des installations d’assainissement non

Coordonnées : BD ENVIRONNEMENT Avenue Robert Destic La Mole 46400 SAINT-CÉRÉ 05 65 38 13 70 contact@be-dorval.com Le SPANC est à votre disposition pour toute information, et tout conseil e n m a t i è r e d’assai nissement non collectif. N’hésitez donc pas à contacter les techniciens de BD Environnement. Responsable : CASTAGNÉ Véronique Techniciens : BIEYSSE David : Tel.: 06.82.03.11.50 VIERSOU Christophe : Tel.: 06.73.95.46.71

collectif :

Sur le territoire de la Communauté de Communes, la fréquence de contrôle périodique des installations d’assainissement non collectif, a été fixée à 6 ans. Aussi, depuis le mois de mai 2013, les techniciens de BD Environnement procèdent à une nouvelle visite des installations qui avaient été initialement visitées en 2006 et 2007. Comme pour la visite initiale, vous recevrez un avis de passage. Ce contrôle périodique consiste en :  la vérification des modifications intervenues depuis le précédent contrôle,  la vérification du bon fonctionnement et de l’entretien de l’installation,  l’évaluation des dangers pour la santé des personnes ou les risques avérés de pollution de l'environnement,  l’évaluation d’une éventuelle non-conformité de l'installation.

Nota : D’ici la fin de l’année 2013, toutes les installations existantes auront fait l’objet d’une première visite. Si toutefois, votre installation n’a pu être contrôlée, un courrier vous a été adressé vous notifiant vos obligations. Nous vous rappelons qu’en cas d’ obstacle à l’accomplissement de la mission du SPANC, conformément à l’article L. 1331-11 du code de la santé publique, vous êtes donc passible du paiement de la pénalité financière définie à l’article L. 1331-8 du code de la santé publique. Le montant de cette pénalité financière correspond au montant de la redevance due pour ce contrôle majorée de 100%, conformément à la délibération du 19 septembre 2013 prise par le Conseil Communautaire. En l’absence de nouvelles de votre part, à l’issu de la date butoir du 15/01/2014, la pénalité financière sera mis en recouvrement. Vous comprenez donc aisément qu’il est dans l’intérêt de tous, que vous puissiez prendre contact avec les agents de BD Environnement dans les meilleurs délais. 33


EN BREF

Le pont de Carennac: Pont au dessus du ruisseau du Médéric, magnifique ouvrage en maçonnerie datant du 19e siècle avait besoin d'être consolidé. Au fil du temps le passage des véhicules en a déstabilisé les plinthes. L'état des garde-corps nécessite une mise aux normes. L'ensemble de ces travaux, financés et réalisés par le Conseil Général, sera terminé rapidement.

Projet Culturel de Territoire : PCT La Communauté de Communes a décidé, dans le cadre de sa nouvelle compétence, de soutenir un projet rayonnant sur tout le territoire Nord Lot et portant sur la « numérisation et diffusion d’archives audiovisuelles ». Ce projet a permis de collecter des archives photographiques, sonores et cinématographiques détenues par les familles, les associations, les communes ou encore les entreprises dans le but de les conserver mais aussi de les diffuser. Des soirées de projection ont déjà eu lieu au cours de l’année et plusieurs DVD ont été édités .

Pour la deuxième année consécutive en 2013, l’ADDA du Lot, outil culturel du Conseil Général, a proposé sur le territoire du Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise, Dévalée culturelle, parcours artistique en danse, théâtre et conte. La Communauté de Communes Haut-Quercy-Dordogne, avec la participation des associations locales (le Cinéma l’Uxello, Cap Jeunesse, Entrechats et rats) s’est associée à ce parcours en accueillant deux spectacles, en danse et en théâtre. La compagnie de danse CFB 451-Christian et François Ben Aïm, a ainsi proposé le dimanche 17 mars au Cinéma de Vayrac, devant une salle comble (plus de 150 personnes dont près de 60 enfants) son spectacle Valse en trois temps, réunissant sur scène quatre danseurs évoluant en duo, solo ou encore en trio. En amont de la représentation, les élèves des écoles de Condat et Cavagnac ont bénéficié de 6h d’ateliers en danse animés par Violette Guillarme, danseuse de la compagnie lotoise Divergences et par Cécile Zanibelli, interprète de la Compagnie CFB 451. Les élèves amateurs de l’école de danse Entrechats et Rats ont également participé à un stage de 2h avec la compagnie invitée. En juin, c’est à un spectacle de théâtre jeune public Ô ! proposé par la Compagnie En attendant... qu’ont été invités les habitants. Il a réuni une cinquantaine de personnes l’après-midi du 2 juin au Cinéma de Vayrac. En amont du spectacle, le metteur en scène Jean-Philippe Naas est venu rencontrer et animer un atelier auprès des enfants du centre de loisirs et de la crèche de l'association Cap Jeunesse. Fort du succès de ce parcours réunissant de nombreux acteurs du territoire, Dévalée culturelle reviendra en 2014 sur la Communauté de Communes avec une proposition de spectacle jeune public théâtre marionnette ØBO par la compagnie Balsamique Théâtre. Renseignements : ADDA du Lot - 05 65 20 60 30 - www.adda-lot.com

34


EN BREF Versement des subventions de la Communauté de Communes du Haut Quercy Dordogne : Nom de l’Association

Montant de la subvention ( €)

Ecole de musique Accords

10 000 €

Multi rencontres du Rionet

15 000 €

Cap Jeunesse

180 000 €

Ecole de Football ( FCHQ)

5 000 €

Ecole de Rugby ( RCHQ)

5 000 €

Association Terroir et Qualité

5 000 €

Les films du Genièvre

1 867 €

Souillac en Jazz ADDA du Lot

500 € 2 000 €

Récupération textile sur les communes Des conteneurs à vêtements implantés sur notre Communauté permettent de récupérer textiles qui seront ensuite recyclés.

les

Bétaille : place de la salle des fêtes Vayrac : déchetterie Quatre Routes du Lot : sur la place de la mairie Cavagnac : sur la place de la mairie St Michel de Bannières : sur le parking du stade Condat : sur la place du cimetière Strenquels : sur le parking du cimetière Carennac : sur le parking du pigeonnier

Ecole de Musique de Vayrac L’Ecole de Musique Accords fêtera bientôt ses 20 ans. Cette association présente la particularité de dispenser des cours tout au long de la semaine sur 2 sites : Beaulieu-sur-Dordogne et Vayrac. Des séances d’éveil musical sont proposées aux tout-petits sous forme d’ateliers ludiques. A leurs aînés, jeunes et moins jeunes, nous proposons des cours de piano, guitare, flûte traversière, trompette, clarinette, saxophone, et batterie – renforcés par un solide cursus de formation musicale. Cette liste d’instruments n’est évidemment pas exhaustive. Un Ensemble Instrumental composé d’une dizaine d’élèves remporte le plus vif succès lors des deux traditionnelles auditions d’hiver et d’été. Des stages sont également organisés sous la houlette de musiciens professionnels, ou, comme cette année, en partenariat avec le Festival de Jazz de Souillac, avec le projet « Jazz dans la Vallée » soutenu par la Communauté de Communes. En 2012, 80 adhérents évoluaient sous notre bannière « Jouons ensemble ! » L’aventure musicale vous tente ? Contactez Emmanuelle Delpech au 05.55.28.25.38. 35


Couverture 2013_Mise en page 1 02/12/13 16:51 Page2

Bureaux Administratifs : Château Neuf-46600 Creysse Tél : 05 65 32 27 38-Fax : 05 65 32 28 92

smpvd@smpvd.fr www.smpvd.fr

Office du Tourisme Vallée de la Dordogne Cour du Prieuré 46110 Carennac Tél : 05 65 33 22 08 www.vallee-dordogne-rocamadour.com

r un

d é ve l o p p e m e

Tél : 05 65 33 81 36 mail :patrimoine-valleedordogne@wanadoo.fr www.pays-vallee-dordogne.com

n t d u ra b l e

Centre de tri St-Jean la Gineste : 05 65 10 86 19 Siège Catus : 05 65 21 54 30 www.syded-lot.fr Déchetterie de Bétaille : 05 65 32 66 21

Assainissement non collectif BD environnement SPANC Tél : 05 65 38 13 70 mail : contact@be-dorval.com

Tél : 05 65 27 02 02 mail : marpa681@orange.fr

Tél : 05 65 20 60 30 www.adda-lot.com

Crèche Les cigalous Tél : 05 65 32 54 54 mail : asscapjeunesse@orange.fr ALSH Tél : 05 65 32 04 39 mail : accueildeloisirscapjeunesse@orange.fr RAPE Tél : 06 43 81 25 73 ou 05 65 41 13 64 mail : rapecapjeunesse@orange.fr

Mise en page CCHQD - Nouvelle Imprimerie Gramatoise 46500

pou

SCOT NORD LOT Château neuf- 46600 Creysse Tél : 05 65 32 27 38- Fax :05 65 32 28 92 scot@smpvd.fr www.smpvd.fr


Bulletin n°15 de la Communauté de Communes du Haut-Quercy Dordogne