Page 1

# 4 //OCT/NOV/DÉC 2013

le magazine qui rend hommage aux beautés colossales

MODE

Petite robe noire

BEAUTÉ

Recettes faciles anti-moche

TRANSPIREZ !

LA COURSE, C’EST LE PIED !

guys

CONFIEZ VOS POILS À LA BARBIÈRE DE PARIS

PASSE EN CABINE, DIY, VERY FAT TRIP, MÉLOMANE, ET SI ON SURFAIT CE SOIR…

CUISINE

recettes anti-bourdon


Les seuls guides ĂŠcrits par les habitants

7â‚Ź www.editionsnomades.com


3//OCT/NOV/DÉC 2013

L’édito 500

Comment perdre grammes en deux secondes !

Tous ce qu’il faut savoir sur le régime du D Vomito r

L’été sera chaud... avec

-10 kilos !

I

Fuyez toutes ces injonctions et feuilletez Plump !

l y a un an, nous lancions le premier numéro de Plump. Oui, un an déjà ! Quatre saisons, quatre shootings, quatre fois moins de sommeil, mais quatre fois plus de belles rencontres, quatre fois plus envie de vous encourager à vous aimer tel(le)s que vous êtes. Nous n’espérions pas un aussi bel accueil. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire (hormis nos amies et parents !) à chaque numéro. Il était donc évident de vous offrir notre poids en mercis (ça fait lourd) ! Dans ce nouveau numéro, nous tenterons de chasser la grisaille de votre esprit à défaut de celle qui s’installe dans le ciel. On vous l’accorde, l’été est passé bien (trop) vite... mais pas question de se morfondre ! Courez avec notre amie Lulu, enfilez votre plus jolie robe noire et préparez nos savoureuses recettes ! Et... on ne va pas tout vous dévoiler, feuilletez Plump, il sera votre meilleur ami ! Plumpeurs, vous n’êtes pas en reste... suivez les conseils de la Barbière de Paris et apprenez à dompter vos poils.

Julie & Laurène Plump // Chefs de projet : Julie Conduché et Laurène Hoffmann // Modèles rubrique Mode : Ludivine, Cléa, Floriane, Lætitia et Laurène // Modèle rubrique Guys : Julien Ysebaert // Photographies rubrique Mode : Lily Hook // Photographies rubrique Guys : Inanis // Illustrations rubriques Very Fat Trip, Transpire et Chaud devant : Pauline de Turckheim // Maquilleuses rubrique Mode : Marion Lamarque et Julie Sanchez // Coiffeuses rubrique Mode : Cindie Gosnet et Floriane Dronneau // Photos et recettes rubrique Is in the kitchen : Sophie Blot (http://lostinmykitchen.blogspot.fr) // Maquettiste : Julie Conduché // Correctrice : Coralie Roussel et Maud Foutieau // Rédacteurs : Audrey Bourret (www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr/), Marion Lamarque, Mr. Potatoe, Jérémie Hummel, Rosa Philadelphia, Audrey Gaillard (http://big-or-not-to-big.over-blog.com/), Laurène Hoffmann, Sarah Nathan, Catherine Lakehal, Cyril Trigoust, Aude Premier . Le magazine et chacun des éléments qui le composent (les marques, graphismes, textes, photographies...) relèvent de la législation française et internationale notamment celle relative aux droits d’auteur, aux bases de données et à la propriété intellectuelle. En particulier, la marque PLUMP qui est enregistrée à titre de marque en France. Toutes les autres marques citées sont la propriété de leurs titulaires respectifs. Toute reproduction, représentation, publication, transmission, ou plus généralement toute exploitation non autorisée du magazine et/ou de ses éléments engage votre responsabilité et est susceptible d’entraîner des poursuites judiciaires, notamment pour contrefaçon. Tout lien avec ce magazine doit faire l’objet d’une autorisation préalable de PLUMP. Contact : juloproject@gmail.com • http://plump-lemag.blogspot.fr • https://www.facebook.com/plumplemag


Mode Petite robe noire Passe en cabine Rentrée contrastée Entreview Viksen, le paradis des gros bonnets & Beauty Recettes faciles anti-moche Chaud devant Enfin une vraie rubrique sexo ! Report Dans la peau d’une miss, suite et fin… Transpire La course, c’est le pied !  uys G La magicienne du poil  uys G Et les hommes dans tout ça ? Is in the kitchen Les recettes anti-bourdon de Plump DIY Je crée… ma pochette de soirée Mélomane Bouge ton boule Websurfer Et si on surfait ce soir ? Aime et partage Les kifs de la rédac Dit merci !

5//OCT/NOV/DÉC 2013

Sommaire

6 8 30 32 36 38 40 44 46 51 52 56 58 60 62 64

Very fat trip Tour d’horizon aux USA


v

ip r t t a f y r e

tour d’horizon aux usa Le stéréotype des Américaines obèses mangeant des burgers à tout va n’est plus tout à fait d’actualité... Depuis quelques années, sans doute en réaction à ces mannequins de plus en plus squelettiques à l’air malade, les canons de beauté ont évolué. Les médias ont enfin décidé de relayer une autre image de la femme, moins objet, moins plastique. Si on a l’impression de voir plus de rondeurs aux ÉtatsUnis, on peut se demander comment cela est perçu au sein d’une société assez paradoxale qui, d’un autre côté, pousse aussi le culte du corps à outrance.

D

epuis 2011, la série Curvy Girls met en scène de jolies femmes qui assument rondeurs et féminité sans complexes. Bien reçue par le public, il faut quand même rappeler que la diffusion de la série est faite sur une chaîne câblée et donc relativement moins accessible, et en tout cas plus orientée. L’impact de la télé a son pesant d’or et a effectivement changé le regard des gens. Encore une fois, tout est une question de confiance en soi. Les rondes ont reçu une image plus positive d’elles-mêmes, ce qui les a réconciliées avec leur façon de se montrer.

Avec cette tendance à reconstruire une image de la femme plus nature et plus vraie, le débat est assez intense et pose des questions plus profondes. Si assumer son corps fait du bien au moral et permet de booster l’estime de soi, certaines mamans un peu rigides ont pris peur. Ce « laisser-aller » pourrait influencer leur progéniture vers un style de vie plus lâche et négligé, sous-entendu, puisque nos filles veulent à tout prix ressembler à leurs idoles, elles risquent de vouloir devenir plus rondes et cela est inquiétant pour leur santé et leur hygiène de vie. On peut facilement voir d’où et de qui vient ce

genre de propos et ainsi prendre cet argument avec des pincettes. D’un autre côté, il est évident que l’acceptation de soi est hautement reconnue dans cette société qui valorise la réussite personnelle comme corollaire de la réussite professionnelle. Et, pour eux, tout doit être parfait ou du moins, le plus parfait possible. Alors, si les rondes ont leur série, est-ce que le petit écran leur a fait une place plus large que quelques épisodes ? Pas vraiment, malheureusement. Les


Ce problème ne semble pas en être un pour les hommes. Les présentateurs ont souvent de l’embonpoint, et cela n’affecte aucunement leur crédibilité ni leur audience. C’est presque le contraire, tandis que les journalistes femmes vont être victimes de leur physique. On le sait, les hommes seront capables de regarder une émission pas forcément intéressante uniquement parce que la présentatrice est jolie. Les

spécialisées dans le mannequinat grandes tailles, comme Ford Models, Wilhelmina, Model Service Agency, Dorothy Combs ou Irene Marie, pour ne citer que les cinq meilleures, recrutent de plus en plus. D’un autre côté, Abercrombie se fait mal voir cette année en refusant de créer des vêtements audelà d’une taille 10, équivalent au 38-40 français, alors que plus des

« Seulement 4 % des femmes dans le monde acceptent de se dire belles !  »

du public. Cette affaire a été médiatisée à échelle nationale et a pris une ampleur au-delà de la critique sur le surpoids, dénonçant de manière plus générale toutes les attaques personnelles liées uniquement au physique.

miss Météo de Canal+ en sont le parfait exemple. Pas de différences là-dessus, on peut considérer que ce genre d’attitude dépasse toutes les frontières du monde. Les femmes, quant à elles, vont préférer le contenu et la qualité d’une émission au présentateur en lui-même. Dans la mémoire collective, la gent masculine serait plus attirée par une plastique parfaite à la Yulia Tymoshenko, alors que leurs équivalents féminins trouveront un homme potelé plutôt charmant et sécurisant, comme le présentateur du Tonight Show, Jay Leno. Quoi qu’il en soit, cette série a aussi fait avancer la mode. Les agences ont saisi cette opportunité en voyant le succès de la série et les blogs bourgeonnants de positivité sur ces jolies mannequins. Du coup, des filières de plus size modeling se sont ouvertes dans des agences, et les agences

deux tiers des marques ont élargi leurs choix de tailles, comme H&M et American Eagle qui offrent jusqu’aux tailles 16 et 18 (tailles 46 et 50). Pour contrer cela, Dove et H&M font campagne pour des mannequins aux tailles réelles, et ce depuis 2004. En 2011, Dove a mené des études qui montrent à quel point encore trop peu de femmes se trouvent belles : seulement 4 % dans le monde acceptent de se dire belles ! On voit donc bien à quel point les médias et la mode influent sur les mentalités. Si la mode plus size n’est plus une niche, il reste encore du boulot pour faire en sorte qu’être ronde et belle soit considéré comme banal, non seulement dans la rue, mais d’abord et surtout à travers l’image de la femme projetée à la télé et dans la mode. Sarah Nathan

7//OCT/NOV/DÉC 2013

présentatrices et journalistes ont toutes le même corps, la sélection est encore liée au physique, surtout pour les femmes. Dans le Wisconsin, célèbre pour ses produits laitiers, la présentatrice Jennifer Livingston a été accusée d’être trop grosse pour la télévision par un spectateur considérant que cela donne le mauvais exemple. Elle s’est défendue en lisant une lettre dans son émission et a reçu le soutien massif


mode


9//OCT/NOV/DÉC 2013


mode

Robe bi-matière New Look, taille 54, 29,99 € // Chaussures New Look, taille 43, 24,99 € // Chapeau H&M, 7,90 € // Bracelet gourmette, Claire’s, 8,99 € // Collier chaîne, New Look, 7,99 €


11//JUIN/JUIL/AOÛT


mode


13//JUIN/JUIL/AOÛT Robe Naf naf, taille 44, 70 € // Ballerine H&M taille 39, 9,95 € // Foulard H&M, 7,95 € // Boucles d’oreille perles, New Look, 3,99 €


mode

Robe dentelle New Look taille 48, 29,99 € // Derbies New Look, taille 40, 29,99 € // Perfecto rouge, taille 46, grain de malice, 49,99 € // Headband New Look, 8,99 € // Bracelets New Look, 7,99 €


15//OCT/NOV/DÉC 2013


mode


17//JUIN/JUIL/AOÛT Robe pull dos croisé ASOS, taille 46, 41,64 € // Bottines New Look, taille 42, 49,99 € // Legging Leopard Zara, taille XL, 29,95 € // Bracelet géométrique, New Look, 6,99 € // Boucles d’oreille graphiques, New Look, 4,99 €


mode

Robe longue drapée encolure en V Naf naf, taille 44, 99 € // Bracelet géométrique, New Look, 4,99 € // Boucles d’oreille, New Look, 4,99 € // Ceinture H&M, 12,95 €


19//JUIN/JUIL/AOÛT


mode

Robe bi-matière New Look, taille 54, 29,99 € // Bracelet gourmette, Claire’s, 8,99 € // Collier chaîne, New Look, 7,99 €


21//OCT/NOV/DÉC 21//JUIN/JUIL/AOÛT 2013


mode


23//JUIN/JUIL/AOÛT Robe Naf naf, taille 44, 70 € // Escarpins H&M, taille 39, 29,95 € // Foulard H&M, 7,95 € // Boucles d’oreille perles, New Look, 3,99 €


mode

Robe dentelle New Look taille 48, 29,99 € // Perfecto rouge, taille 46, grain de malice, 49,99 € // Compensées noires New Look, taille 39, 29,99 € // Headband New Look, 8,99 € // Bracelets New Look, 7,99 €


25//OCT/NOV/DÉC 2013


mode


27//OCT/NOV/DÉC 27//JUIN/JUIL/AOÛT 2013 Robe pull dos croisé ASOS, taille 46, 41,64 € // Bottines New Look, taille 42, 49,99 € // Collants Viksen, taille 48-50, 10,50 € // Bracelet géométrique, New Look, 6,99 € // Boucles d’oreille graphiques, New Look, 4,99 €


mode

Robe longue drapée décolté « goutte » Naf naf, taille 44, 99 € // Escarpins à boucles, New Look, taille 40, 29,99 € // Bracelet géométrique, New Look, 4,99 € // Boucles d’oreille, New Look, 4,99 € // Ceinture H&M, 12,95 €


29//OCT/NOV/DÉC 29//JUIN/JUIL/AOÛT 2013


e n i b n ca

e e s s pa

rentrée contrastée

Cette saison, les tendances vont être extrêmement variées. Parmi toute cette diversité de style, voici le best of des tendances de la saison automnehiver 2013/2014 que Plump a sélectionné juste pour vous. Par Audrey Bourret - www.myprettylittleboudoir.blogspot.fr

Tweed me up !

Plumpeuses, le tweed devra faire partie de votre garde-robe ! Si on aime l’esprit Chanel, on évitera le style « bourgeoise du dimanche ». On mariera le tweed avec des matières un peu plus rock. Par exemple, une veste en tweed courte ira parfaitement avec un short en jean et, à l’inverse, une jupe en tweed sera canon avec un perfecto en cuir.

Asos

K

K

La Redo5u0t!e jusqu'au

L’Écossaise grungy !

Forever 21

K

L’imprimé tartan fera son come-back à l’automne et comme il va avec tout, on peut se lâcher ! On bannit le total look écossais et on opte pour des petites touches pour un effet grunge. Les petites pourront l’adopter en jupe ou en short. Les grandes le porteront en version chemise de bûcheron ou chemisier en soie. Les frileuses opteront pour un châle ou une cape.


Concrètement, les têtes de Bambi ou autres imprimés kitsch seront de nouveau à la mode. On se fait un kiff avec une robe ceinturée à imprimés girafes. Les morpho en A miseront tout sur le haut avec un chemisier à imprimés cœurs ou étoiles… Pour un côté décalé, on les porte sur un pull ou un top oversize en dégageant une des épaules.

K

K

New Look

Jean-Marc Philippe

Back to the 40’s

L’éternel look de la Parisienne élégante revient en force alors le must, c’est de s’inspirer des tenues d’Audrey Hepburn ou de Lauren Bacall ! Les tailles marquées ressortiront leurs jupes crayons. On met des décolletés généreux dans des matières fluides. On souligne sa taille d’une ceinture et on joue sur les matières comme la dentelle, la soie et le satin.

Asos

K

Sans contrefaçon, je suis un garçon…

Entre le Gavroche et le Sailor Boy, cet hiver les Plumpeuses, il faudra se la jouer un tantinet garçonne tout en restant féminine. Les tailles en H pourront ressortir le caban. On peut aussi piquer la veste de papounet pour « garçonniser » une tenue féminine. On porte un béret ou une casquette gavroche, une paire de talons et on se la pète.

K La Redo6u0t!e jusqu'au

Asos

Ode à Balenciaga

Les fameuses épaules arrondies propres à Balenciaga seront bien présentes à la rentrée. Alors en pratique on dit « OUI » aux morpho en A ou en 8, mais c’est non si on est taillées en V et si on est trop carrée pour ne pas faire « vigile de supérette » ! Idéalement quand on porte un haut oversize, on met un jean ou pantalon à coupe droite pour le bas.

K

31//OCT/NOV/DÉC 2013

Les imprimés naïfs


w e i v e Entr

Viksen, Le paradis des gros bonnets

Être bien dans ses vêtements, c’est aussi être bien dans sa lingerie ! Constance et Medjo l’ont bien compris ! Plump se réjouit de vous présenter les deux fondatrices de Viksen, le temple de la lingerie grande taille, qui va changer votre vie.


Nous sommes amies avant d’être collègues. On se voit souvent pour parler de nous, de nos vies « à côté »... Finalement, on parle plutôt de Viksen par mail, quand on veut régler un point précis. Quand on se voit en vrai, on est beaucoup trop bavardes, on déborde toujours du cadre du travail !

Comment vous est venue l’idée d’ouvrir une boutique de lingerie ? Nous avions toutes les deux remarqué un manque sur le marché de la lingerie : les « grandes tailles » (au-delà du 44) étaient comme souvent les grandes oubliées de la lingerie jolie, colorée, sexy... La question des bonnets se posait aussi : qu’est-ce qu’il y avait au-delà du bonnet D? Un soir, autour d’un verre, on s’est rendu compte qu’on ne savait plus où acheter notre lingerie, comme bon nombre de nos amies. L’idée était née !

MUA: Claudia Cortes / Photographe: Pauline Dachary / Styling & Concept: Viksen

Pourquoi le nom de Viksen ? Qui se cache derrière Viksen ? Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Derrière Viksen se cachent deux amies : Medjo et Constance ! Nous nous sommes rencontrées en classe prépa il y a six ans. Nous avons ensuite fait nos études à Paris pour Medjo et à Lille pour Constance. Nous nous sommes retrouvées à Paris il y a deux ans et nous avons, comme à notre habitude, commencé à faire des projets...

On a mis beaucoup de temps à se décider pour le nom ! On ne voulait pas un nom qui dise explicitement « grande taille », avec par exemple le mot « ronde » dedans. Et on ne voulait pas un nom trop passif, trop décoratif. La communication du secteur de la lingerie aujourd’ hui montre surtout des femmes-objets : elles sont posées sur un lit, contre une porte. Elles ont la bouche entrouverte

et elles attendent. Ce n’est pas vraiment notre conception de la femme, notamment en séduction. On a donc finalement opté pour la version phonétique du mot anglais vixen, dont la définition est : Une femme fatale au caractère bien trempé. Ça nous ressemble plus !

Une journée type chez Viksen, ça donne quoi ? Il n’y a pas de journée type ! C’est tout l’intérêt de ce projet. Constance est à plein temps à la boutique. Donc généralement, le matin, c’est étiquetage, point sur les stocks, lecture des mails et enregistrement des commandes de la nuit. On reçoit nos livraisons de produits le matin. Il faut les étiqueter, les mettre sur cintre et en rayon, et aussi les faire figurer sur notre site Internet. On s’occupe de la compta et de l’administratif l’après-midi. On prépare les colis à poster le lendemain matin. On planche sur nos opérations de comm en fin de journée. Et au milieu de ce programme chargé, on accueille nos clientes !

Qu’est-ce qu’on peut trouver dans votre dressing personnel ? On a chacune un style assez différent, mais c’est vrai que nos placards débordent un peu et qu’on

« Les " grandes tailles " (au-delà du 44) étaient comme souvent les grandes oubliées de la lingerie jolie, colorée, sexy... . »

33//OCT/NOV/DÉC 2013

Comment gérez-vous « amitié » et « travail » ?


fonctionne au coup de coeur... On a toutes les deux une passion pour le style anglais et chaque excursion à Londres se solde par des petites folies douces, du style la robe à imprimé aztèque trouvée à Primark par Medjo pour 5 livres... On aime bien le rétro aussi, Constance met beaucoup de robes années 50, avec un jupon (une bonne adresse : Lady V London qui livre en France). Mais quand on se retrouve l’une chez l’autre le dimanche, on est souvent en jean/baskets et T-shirt loose... Relax !

Arrivez-vous à vivre de votre activité avec votre marque ? Medjo a un emploi à plein temps en plus du projet. Notre projet arrive pour le moment à nous faire vivre, cela dépend forcément des mois. Les mois d’août et septembre sont très calmes dans le commerce,

« La confiance en soi est la clé de la beauté et du sex-appeal. » d’autant que nous avons notre fermeture annuelle en août. Nous avons moins d’un an d’activité et nous n’avons pas encore connu la période des fêtes ni de la SaintValentin. On croise les doigts !

Quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée et peut-être surmontée ? La plus grande difficulté est sans doute de se faire connaître. Nous avons la chance d’avoir des clientes fidèles, qui reviennent nous voir souvent et qui nous font confiance. Nous sentons que nous répondons à un besoin chez certaines femmes, reste maintenant à élargir notre base clientèle et à encore mieux nous adapter aux besoins de celles-ci. Dans cette

idée, nous avons étendu notre gamme de taille : nous avons maintenant une spécificité grande taille et une plus axée sur la taille de bonnet, quelle que soit la silhouette. Nous allons du 75 au 125 à partir du bonnet, et du 36 au 56.

Votre plus beau moment ? Quand une cliente arrive un peu désespérée, pas bien dans sa lingerie, pas sûre de sa taille et persuadée de ne jamais pouvoir sortir du blanc, du beige et du noir. Les commentaires en cabine font notre joie : « Enfin de la couleur, j’adore ! Je ne me suis jamais sentie aussi bien maintenue. Je n’aurais jamais pensé faire du F, mais en fait je me sens très bien. Des nuisettes à armatures ? Mon rêve ! »

MUA: Justine Gallien / Photographe: David Rakotomanga / Styling & Concept: Viksen

w e i v e Entr


35//OCT/NOV/DÉC 2013 © David Rakotomanga MUA: Claudia Cortes / Photographe: Pauline Dachary / Styling & Concept: Viksen

Quels conseils donneriez-vous à nos lectrices, qui douteraient encore de leur sex-appeal ? N’en doutez pas, tout simplement ! Je ne sais pas si nous sommes en position de donner des conseils, mais nous sommes d’avis que la confiance en soi est la clé de la beauté et du sex-appeal. C’est en nous lançant des défis, en menant à bien des projets et en prenant des risques que nous avons acquis de la confiance en nous. Et quand on croit en soi et en sa valeur, on est beau, naturellement !

Récemment il a fallu se constituer une garde-robe de « bureau », et il n’a pas été facile de trouver une veste de tailleur ! On achète beaucoup en ligne également (Asos, Dorothy Perkins...)

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter d’encore mieux pour la suite ? Encore plus de gens formidables et de rencontres qui motivent. Et

de nous faire encore plus connaître pour continuer à offrir un vrai choix en lingerie moyenne gamme au-delà du bonnet D !

Que pensez-vous de la mode grande taille telle qu’elle est aujourd’hui ? En France, nous sommes assez déçues de l’offre. Nous avons quelques marques favor ites  : Pauline & Julie pour les créateurs, Onoz pour la moyenne gamme... Sinon nous achetons beaucoup chez H&M, New Look, Monoprix...

h ttp :/ /vi ks en .f r /


ty u a e &b

Recettes faciles anti-moche Š FernandoAH - iStockphoto.com


L

Shopping

e premier geste important de sa routine beauté : le démaquillage. Rien de mieux pour la peau qu’un mélange d’huile et d’eau (biphasé) : l’eau pour le côté frais, l’huile pour éliminer le maquillage et les impuretés. Voici une recette très facile à faire soi-même. On commence par choisir une huile végétale selon son type de peau : noisette pour une peau grasse ou mixte, argan pour une peau mature, amande douce pour une peau sensible, macadamia pour une peau sèche ou déshydratée. On a l’huile, on choisit donc une eau florale adaptée à son type de peau (hamamélis, rose, fleur d’oranger…). On mélange l’eau florale et l’huile végétale en quantités égales dans un flacon (50 ml + 50 ml par exemple). On mélange avant chaque utilisation et on applique le produit sur un coton que l’on passe sur l’ensemble du visage, et le tour est joué !

Deuxième geste : le gommage visage et corps. Très important, surtout après l’été, il permet d’affiner la peau épaissie par le soleil et d’éclaircir le teint. La recette est simple. On mélange 50 ml d’huile végétale (l’huile d’olive est parfaite pour cette recette) et 5 cuillères à soupe de sucre ou de sel fin (le plus fin possible pour ne pas irriter la peau du visage). On applique la pâte formée sur peau humide en massant légèrement et on rince à l’eau claire. Troisième geste : la nutrition et l’hydratation. Indispensable pour une peau en pleine forme ! Mélangez quelques gouttes d’une huile essentielle adaptée à votre type de peau dans une huile végétale de votre choix. On applique le mélange le soir, avant de se coucher, en massant le visage pour faire pénétrer. Marion Lamarque

Astuces Lorsque l’on fabrique ses propres produits, il faut mettre un soin particulier à l’hygiène. Avant et après chaque manipulation, on se lave et on se désinfecte soigneusement les mains, ainsi que les ustensiles et les flacons utilisés.

Huiles essentielles - Aromazone – 10 ml entre 2 et 10 € // Huiles végétales - Aromazone – 100 ml entre 5 et 10 € // Eau florale – So bio’etic – 200 ml à 8,50 €

Il est très important de bien choisir ses matières premières en fonction de son type de peau. Pour choisir les bons ingrédients (surtout les huiles essentielles), n’hésitez pas à pousser la porte d’une pharmacie pour demander conseil à un professionnel.

37//OCT/NOV/DÉC 2013

On le sait, le retour de vacances est difficile… Outre le fait de retrouver la grisaille des villes, les transports en commun, et les dossiers qui s’accumulent sur le bureau, il y a aussi notre peau qui perd progressivement son joli hâle doré pour se mettre « en mode hiver » ! Plump vous offre quelques recettes maison pour avoir une jolie peau d’automne…


t n a v e d d u Cha

Enfin une vraie rubrique sexo !

Vous non plus, vous ne vous reconnaissez pas dans les rubriques sexo des magazines féminins classiques ? C’est normal. Heureusement, il y a Plump !

J

e ne sais pas vous, mais quand je termine la lecture de mon Plump du moment, je me sens toute ragaillardie avec un grand sourire aux lèvres. Pendant des années, j’ai lu de nombreux magazines féminins. En les refermant, plusieurs sentiments se mélangeaient : le doute, l’envie, le stress... Avec toutes ces routines beauté à suivre, je me disais que je devais vraiment prendre plus soin de moi. Ce nouveau gloss et ce sac dernier cri avaient l’air super, j’avais bien envie de les acheter. Toutes ces filles étaient comme moi, mais en mieux, il fallait que je me bouge ! Et bien sûr, à la lecture de la rubrique sexo, je m’apercevais que je n’ai jamais utilisé de lubrifiant au chocolat, mon couple était

tombé dans la routine ! Au secours ! Pas de panique, on respire à fond. Le but de ces magazines est justement de créer un sentiment de culpabilité, celui de ne pas correspondre à une norme (inventée)  ; ce qui pousse ensuite à la consommation. Vu le nombre de lectrices, leur impact est loin d’être négligeable, notamment en ce qui concerne la sexualité. Faisons donc un peu le point ensemble : Le concept de routine sexuelle dans le couple ne s’applique à votre couple que si l’un de vous deux s’ennuie. Si tout le monde est content en ne faisant l’amour qu’une fois par mois en missionnaire, mais en regardant Game of Thrones

ensemble tous les soirs, lovés dans le canapé, votre couple va très bien. Il n’y a pas de rythme imposé, ça ne regarde que vous. À l’inverse, si tous les jours, vous avez envie d’essayer une nouvelle position du kama-sutra, faites-vous plaisir (mais attention, le dossier du fauteuil n’a pas l’air très solide). La normalité sexuelle est un concept qui n’a pas de sens. Par définition, le sexe est un espace de liberté. Chacun a ses désirs propres qui sont tout à fait respectables (tant qu’ils se déroulent entre deux adultes consentants). Dans un magazine féminin classique, on trouve un panel de pratiques qui


fédèrent peut-être la majorité des lecteurs, mais qui bornent sacrément l’imagination. Oui, lire des poèmes érotiques au lit peut aider à pimenter son couple, tout comme les préservatifs aromatisés, les bougies et les pétales de rose, mais une bonne fessée, un harnais délicat ou une tenue de Mère Noël aussi (et si vous préférez le lutin, pas de souci !). À vous de communiquer et de tenter des choses ensemble pour voir ce qui vous fait décoller. L’immense

variété du contenu pornographique, qu’on l’apprécie ou non, prouve la grande diversité du désir humain, impossible à résumer dans un dossier spécial de quatre pages. D’ailleurs, si l’on allait faire un tour sur Youporn, juste pour voir ce qu’il s’y passe et peut-être se laisser émoustiller… Être célibataire n’est pas qu’un problème à régler ou qu’une souffrance. Cela ne veut pas dire non plus que l’on doit for-

cément faire la tournée des bars tous les soirs, s’inscrire sur Adopte un mec ou Copains d’avant pour résoudre au plus vite cette situation. Parfois, on est célibataire parce qu’en ce moment on n’est pas très disponible, parce qu’on respire un petit peu ou parce qu’on a la tête ailleurs. Et même si, comme tout le monde, on a envie de rencontrer quelqu’un, on a d’autres projets qui nous occupent et nous font plaisir. Aujourd’hui, je lis toujours les magazines féminins classiques, pour rire un peu. Mais après, je lis de vrais magazines féminins, pensés par de vraies filles pour de vraies filles, pas pour vendre des produits. Et ça change tout ! Aude Premier

39//OCT/NOV/DÉC 2013

« …lire des poèmes érotiques au lit peut aider à pimenter son couple, tout comme les préservatifs aromatisés, les bougies et les pétales de rose, mais une bonne fessée, un harnais délicat ou une tenue de Mère Noël aussi ! »


rt o p e r

Dans la peau d’une miss, suite et fin…

Salut à vous, mes followers ! Ça y est, l’élection est terminée depuis quelques heures. Il est 3 h 04 du matin (mais j’avance un peu), et je m’empresse de prendre mon nouveau clavier sans fil (je sais, on s’en fiche, mais je le trouve trop beau) pour vous raconter ma journée de foliiiiiiie !


Un beau soleil m’accompagne, et malgré mon manque de sommeil, j’ai une pêche d’enfer. Un problème survient pourtant. Aucun miroir n’avait croisé mon regard avant que je ne monte en voiture, alors quand je jette un coup d’œil au rétro intérieur et que je me vois sans maquillage… c’est le drame ! Je me demande ce que ma mère fait à ma place… Après un court moment d’interrogation, je me rends compte que c’est bien moi. Enfin, le moi sans maquillage, le moi qu’on cache à tout le monde, qu’on a beau croiser tous les soirs au coucher et tous les matins au réveil, on a toujours du mal à s’y faire et c’est de pire en pire en vieillissant. Précision quand même, si je ne me suis pas maquillée, ce n’est pas pour le plaisir de me faire jeter des pierres

Un petit thé (que j’ai regretté, car je suis déjà miss pipi à la base), une brioche et c’est parti pour le maquillage (déjà ?). Forcément, on est huit candidates, il y a deux maquilleuses et une coiffeuse, donc pas une minute à perdre. Après un bichonnage de 45 minutes (comme je suis la plus vieille, il y avait plus de boulot sur moi), je ressors avec un teint de poupée, un regard de braise et des lèvres pulpeuses (béni soit celui qui a inventé le maquillage) ! Je patiente un moment et commence à faire, petit à petit, connaissance avec les autres candidates. Je dois bien avouer qu’elles me paraissent de plus en plus sympathiques, tandis que ma jumelle maléfique me chuchote de ne pas faire amieamie avec mes concurrentes. Après une mise au point avec moi-même, je commence vraiment à apprécier ces jeunes femmes. Elles sont toutes plus jeunes

41//OCT/NOV/DÉC 2013

C

train de petit-déjeuner. Je pose mes nombreuses valises dans la salle de préparation, je mouack mouack tout le monde et prends place autour de la table.

ouchée à 3 h la veille de l’élection et réveillée à 8 h, j’avoue que ça piquait un peu ce matin. Après un petit-déjeuner léger, une douche et une rapide promenade de mon « chienchienàsamèmère », me voilà partie, direction Massy beach.

dans la rue, non non… Hélène, notre super organisatrice, nous avait demandé d’arriver sans maquillage (quelle idée). J’arrive donc à l’heure (ou presque). Les concurrentes et les organisateurs sont assis à une table en

que moi, chacune a sa propre personnalité, son style et un regard intéressant sur ses rondeurs et le monde qui les entoure. Je passe donc à la coiffure, me sentant de mieux en mieux dans ce climat de rondeurs, de beauté et de sympathie. Une petite coupe à la

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

« Je me demande ce que ma mère fait à ma place… Après un court moment d’interrogation, je me rends compte que c’est bien moi. Enfin, le moi sans maquillage. »


rt o p e r

Le stress monte, il est 19 h. Les spectateurs sont installés, la musique démarre et nous voici lancées dans l’aventure. Je vous rappelle les tenues lors des passages : 1er passage : en jean bleu et teeshirt blanc, passage au micro pour se présenter très brièvement. 2e passage : en tenue de ville au choix avec un accessoire. J’avais choisi une tenue de secrétaire coquine (mais soft) et des lunettes comme accessoire. J’ai eu bizarrement beaucoup de succès dans cette tenue ! 3e passage : on repasse rapidement en tenue de ville, les unes à la suite des autres. 4e passage : en robe de soirée, puis discours (eurk !). Ensuite, délibération du jury dans une autre salle, et parallèlement un passage en lingerie très soft, puis décompression en faisant un peu n’importe quoi, en mode quartier libre sur la scène. Nous avons bien sûr effectué une danse de l’épaule mémorable en chantant Les Sardines, bref un moment inoubliable. Nous repassons toutes en robe de soirée pour la remise des prix. Le délire passé, le stress monte de nouveau, car les résultats arrivent.

Un prix « coup de cœur » est remis à… pas moi. La 3e dauphine est … pas moi. La 2e dauphine est… encore pas moi. Non, non, garde le sourire Cat ! La 1re dauphine est… toujours pas moi. Bon là c’est sûr, c’est mort. Et notre Miss Curvy Paris/Idf (qui n’est bien évidemment pas moi) est donc élue dans la joie et les pleurs. Après les remerciements de chacune et les cadeaux offerts, nous voici sous les flashs des paparazzis pendant une bonne vingtaine de minutes, sous la chaleur, perchées sur des talons hauts et avec, pour moi, une super envie de pipi (je vous avais prévenu).

Malgré ma légère déception (vite passée, car je suis Plumpette et ça, c’est déjà énorme), je suis ravie d’avoir vécu cette expérience. J’en ressors avec de nouvelles copines, des super photos, et même une proposition de mannequinat pour une association. What else ! J’avoue que j’aurais bien aimé aller me coucher avec l’écharpe et crâner avec la couronne, mais bon, « c’est l’jeu ma pauv’Lucette » ! Merci à tous de m’avoir suivie dans cette aventure, en me lisant régulièrement, et merci à Plump de m’avoir permis de faire mes premiers pas de journaliste. Cat, pas Miss Curvy, mais miss pipi, c’est déjà ça !

© Stéphanie Jayet - http://www.stephaniejayet.com/

« Nellie Oleson » plus tard, me voici prête à répéter les pas, les placements, le sourire forcé, et le levage gracieux de main. Grâce à notre super organisatrice, et la Miss Curvy Nationale 2013, en quelques heures nous voici parées pour le grand show.


43//OCT/NOV/DÉC 2013

29, rue des Martyrs 75009 Paris 01 48 78 39 96


tr

e r i p ans

La course, c’est le pied !

Je vous cache un lourd secret depuis le début de l’été… je cours. Non, pas après le bus ni le facteur ! L’idée est sortie du cerveau de mon docteur pour régler mes problèmes de fatigue chronique et de stress. J’ai alors essayé (et adopté) la course à pied. Je ne vous cache pas que je n’avais pas trop le choix : mon médecin est le sosie du Docteur Mamour (les fans de Grey’ s Anatomy comprendront) et je n’arrive pas à lui dire non.

La théorie de la tennis

Lorsque je suis sortie du cabinet médical, j’avoue que j’étais perplexe. Comment est-il possible de régler ma fatigue avec des séances de sport crevantes ? Et puis, peut-on courir sans danger lorsque l’on n’est pas filiforme ? Mais surtout, pourquoi mon médecin est-il marié ? Après un examen médical pour vérifier que rien ne m’empêchait de courir, le beau sosie m’a donné quelques conseils. Le premier est simple : se trouver des baskets (et non des sneakers). Ça tombe bien, j’adore le shopping ! Après un tour dans des magasins qui, jusqu’alors, n’étaient pour moi que des énigmes, j’en suis ressortie avec le mini-

mum indispensable : les fameuses tennis et une brassière spécial sport. Le tout pour moins de trente euros ! Pour le reste, un tee-shirt et un pantalon léger et souple suffisent. Naturellement, lorsque les températures sont basses, il faudra mettre pull, bonnet et gants. So sexy… Deuxième conseil : se donner le temps. Et c’est là l’autre point positif de la course à pied, en plus de son prix abordable, c’est que l’on peut courir quand on veut ! Évidemment, lorsque l’on vit en ville comme moi, le mieux reste de courir tôt le matin pour éviter la pollution, sinon, à n’importe quelle heure dans un parc, un bois, ou sur les routes de campagne.

Cours Forrest !

Pour ma première sortie, j’ai d’abord échauffé mes muscles (et oui, j’en ai !) puis j’ai suivi le troisième conseil du beau brun au stéthoscope : ne pas chercher à courir vite. Il faut faire de toutes petites foulées,

c’est-à-dire des enjambées qui ressembleraient plus à des pas. Et figurez-vous que pour cette première, moi qui pensais ne tenir qu’une minute, j’ai « couru » quinze minutes ! En fait, il faut alterner enjambées (2  min) et marche rapide


Par exemple, j’avais opté pour un parcours « shopping », histoire de faire du lèche-vitrines en même temps ! Pour la durée de la sortie, munissez-vous de musique. Je me suis créé une playlist spéciale avec des chansons qui donnent la pêche (I’ m a single Lady de Beyoncé, Get Lucky des Daft Punk ou encore

« …Comment est-il possible de régler ma fatigue avec des séances de sport crevantes ? » Poker Face de Lady Gaga). Mais attention si vous courez en ville, il faut rester vigilant et éviter les accidents. Et prenez votre portable si besoin, il vous sera très précieux. Depuis que j’ai dit à mon docteur sexy que je courais une à deux fois par semaine pendant vingt minutes, il est resté soufflé. Et j’ai adoré ça ! Rosa Philadelphia

Le soutien-gorge : votre ami pour la vie Évidemment, votre string léopard n’a pas sa place lors de vos séances de sport, tout comme votre soutien-gorge à paillettes d’ailleurs…Lorsque l’on court, la poitrine subit des mouvements verticaux qui mettent à rude épreuve les ligaments, surtout lorsque l’on a une forte poitrine. Pour éviter mal de dos et poitrine qui s’affaisse, il faut opter pour un maintien optimum qui gardera en place votre sublime poitrine. Soutien-gorge de sport Panache noir (en vente chez Viksen), 49,90 €

45//OCT/NOV/DÉC 2013

(1,5 min) et ainsi de suite. Ainsi, on évite de se blesser, car on supporte 1,5 fois son poids lorsque l’on court ! Autre conseil donné par moimême  : ne pas se donner comme objectif une durée, mais plus un parcours. Choisissez un coin que vous aimez, qui vous détend, ou tout simplement un parcours utile…


guys

La magicienne du poil Le poil redevient tendance ! Enfin, celui qui se porte sur le visage, la fourrure dorsale reste aux côtés des birkenstocks et des chaussettes blanches : dans nos pires cauchemars. Je discerne déjà la question qui se forme dans vos esprits : comment porter la barbe sans ressembler à peu près n’importe quel dictateur ? La réponse est simple : passer entre les mains d’une professionnelle. La Barbière de Paris se fera un plaisir de tailler votre crinière faciale.


47//OCT/NOV/DÉC 2013


guys


L

a Barbière de Paris, c’est un titre, un peu comme la Princesse de Monaco, avec une petite différence : enfant, Sarah ne jouait pas dans le jardin avec une robe meringuée capable de tuer un diabétique d’un seul contact visuel. Elle préférait s’assoir dans l’herbe et observer son grandpère passer le blaireau sur ses

Des conseils ensorcelants

Après des années passées à expliquer aux gens que vous n’étiez pas immortel et l’apparition de rumeurs faisant cas de l’exposition de vos parties intimes dans un musée de

Saint-Pétersbourg, vous avez compris que votre barbe vous faisait passer pour le moine fou Raspoutine. Le temps de rétablir la vérité étant venu, vous passez les portes de la Barbière de Paris pour faire enfin connaissance avec la barbe qui vous était destinée. La magie de Sarah commence par un diagnostic précis, en tenant compte de votre personnalité et de votre morphologie, elle vous conseillera de quoi restructurer votre faciès. D’un battement de cils, elle fait sienne votre confiance et un sourire plus tard, une tondeuse s’affaire sur votre visage.

Une baguette magique nommée coupe chou

Une fois le déblayage à la ton-

49//OCT/NOV/DÉC 2013

joues blanchies de mousse, écouter le crissement du coupechou sur sa gorge perdant un peu plus de sa toison à chaque passage. Princesse Sarah, très peu pour elle. Barbière Sarah, ça, ça avait plus d’impact. Après des études dans la coiffure homme, des passages difficiles dans le monde masculin des barbiers, Sarah a réussi à imposer sa touche féminine. Une touche qu’elle propose dans son Barbershop à tous les pauvres barbus en perdition.


guys

Les mystères de la Barbière Pour un visage carré : habiller l’intérieur du visage avec une moustache et « tirer » le visage vers le bas avec un petit bouc. Pour un visage allongé : élargir les côtés du visage avec par exemple des pattes mais surtout éviter les barbes longues. Pour un visage ovale : rééquilibrer le bas du visage en étoffant les zones creuses, avec une barbe de trois jours et une petite moustache. Pour un visage rond : rester court sur les poils de côté pour éviter d’augmenter le volume et allonger le visage vers le bas avec un bouc ou une barbe longue.

Les révélations de la Barbière La Go-to-beard : la barbe de trois jours, elle va à tout le monde, enfin, à ceux qui ont le système pileux adéquat. Le Beard faux-pas : la Robert Hue. Le collier ne va à personne, pas même à celui qui l’a démocratisé.

Adresse et info

Sur rendez-vous au 14, rue Condorcet 75009 Paris Tél. : 01 45 26 92 45 www.labarbieredeparis.com

deuse terminé, Sarah fait jouer de son blaireau pour appliquer la mousse qui protégera votre peau lors du rasage. Elle dégaine ensuite sa baguette magique et restructure avec doigté le tour de votre cou, en vous mettant dans la confidence d’un secret au minimum millénaire : tracez une ligne imaginaire entre vos lobes d’oreille et 1 mm au dessus de votre pomme d’Adam, arrondissez-la légèrement et rasez tout ce qu’il y a en dessous.

Les charmes de l’épilation

Les finitions demandent beaucoup de précision, et Sarah a mis à profit ses connaissances en esthétisme : la ciré dépilatoire ! Un peu de rose sur les maxillaires, et envolés les poils ! Et ça ne se limite pas qu’à la barbe, un peu de cire autour de vos narines, sur la taroupe ou, pour les plus audacieux, le cou. Un cri et quelques larmes plus tard, vous retrouvez votre peau de nouveau-né, et vous rangez le rasoir pour trois semaines, gagnant-gagnant !

vrage Le petit ou pratique

Une pierre apaisante et un philtre réconfortant

Votre barbe ressemble maintenant à quelque chose, et complète à merveille votre visage. Vous n’avez jamais été aussi beau, mais le travail de Sarah n’est pas terminé. Pour apaiser le feu du rasage, elle vous caresse à la pierre d’Alun qui désinfectera toutes les microcoupures. Enfin, elle applique un sérum nourrissant sur vos moustache et barbichette, les rendant aussi doux que de la soie. La magie est terminée, mais le résultat, lui, restera. Le barbu convaincu et assuré, c’est vous ! Jérémie Hummel Photographe : Inanis http://www.nicolastath.com/ «Cobaye» : Julien Ysebaert


design by mrawec

On y est… Plus qu’un mois… Dans trente jours, quatre semaines, je quitterai cette dure vie de célibat pour devenir un mari modèle et exemplaire, mais surtout un mari encore et toujours enveloppé.

I

l y a quelque temps, lorsque j’ai commencé à écrire ma première chronique pour Plump, j’étais encore jeune et naïf, et je pensais pouvoir ressembler à un éphèbe au torse ferme d’ici septembre 2013. Que nenni, l’évidence la plus tenace m’a depuis sauté aux yeux, je suis né pour ne jamais être mince et garder cette gentille bedaine qui fait que l’on me surnomme plus souvent Totoro que Ronaldo. Et vous savez quoi ? C’est très bien comme ça ! Le surpoids me convient, voire me sied à ravir, comme un bon vieux

jean usé et confortable que l’on enfile pour se rassurer. Et puis flûte (pardonnezmoi l’emportement), ça ne m’empêche pas d’avoir la classe. J’en veux pour preuve

sauter le premier bouton de ceinture était tenace, mais non, tout tenait parfaitement en place, mes rondeurs étaient suffisamment bien réparties

« Le surpoids me convient, voire me sied à ravir, comme un bon vieux jean usé et confortable que l’on enfile pour se rassurer.  » ce moment un peu redouté où j’ai essayé pour la première fois mon costume de marié, supposé à ma taille, sur des mesures faites il y a deux mois. La trouille d’avoir grossi et de faire

pour être harmonieuses. Alors oui, je vous le dis haut et fort : dans mon costard, je suis un put… de beau gosse et peu importe mon poids ! Mr. Potatoe

THAT’S ALL FOLKS !

51//OCT/NOV/DÉC 2013

Et les hommes dans tout ça ?


is in

n e h c t the ki

anti-bourdon L’automne est arrivé, le ciel gris et la pluie l’accompagnent... Voici trois recettes anti-déprime et gourmandes, de quoi passer cette foutue saison avec le sourire ! Par Lost In My Kitchen - http://lostinmykitchen.blogspot.fr

Au menu : _ Petits choux à la chantilly au chèvre et menthe _ Risotto aux petits pois _ Panna cotta au lait de coco et ananas


Pou r 30 choux e nviron

250 ml d’eau // 100 g de beurre // 2 pincées de sel // ail en poudre // poivre du moulin // 150 g de farine // 4 œufs // 1 chèvre frais type Petit Billy // 15 cl de crème fleurette // 2 cuillères à café de miel // 5 feuilles de menthe fraîche // 1 pomme granny Faites chauffer l’eau avec le beurre, le sel, un peu d’ail et de poivre. Portez doucement à ébullition en remuant de temps en temps. Hors du feu, ajoutez la farine et remuez énergiquement jusqu’à ce que la pâte se détache des parois de la casserole. Replacez la casserole sur le feu pour deux minutes et mélangez énergiquement l’ensemble. Hors du feu, ajoutez deux œufs et mélangez bien la pâte afin qu’elle se

détache aussi et forme une boule. Renouvelez l’opération pour un œuf puis le suivant. Préchauffez le four à 180 °C (th. 7). Placez la pâte à choux dans une poche à douille. Sur une plaque de cuisson, formez des petits choux de taille équivalente. Enfournez et laissez-les cuire vingt minutes sans ouvrir la porte du four. Sortez-les ensuite du four et laissezles refroidir.

Dans une casserole, faites fondre le chèvre et le miel avec la crème fleurette. Incorporez cinq feuilles de menthe très finement ciselées. Salez, poivrez. Faites refroidir et placez l’ensemble dans un siphon. Pelez la pomme et réalisez une brunoise très fine. Répartissez les pommes dans le fond des choux coupés en deux. Recouvrez de chantilly au chèvre puis placez le couvercle du chou dessus.

53//OCT/NOV/DÉC 2013

Petits choux à la chantilly au chèvre et menthe

Les c peuve houx faits nt être mais g à l’avance arn au der issez-les momenier nt.


is in

n e h c t the ki

Risotto aux petits pois Pou r 4 person n es

Pou effet ter un et savo ndre ure ser vez ux, aussitô t !

1 oignon // 2 échalotes // 4 cuillères à soupe d’huile d’olive // 400 g de riz arborio // 25 cl de vin blanc sec // 1 l de bouillon de volaille // 200 g de petits pois surgelés // 4 cuillères à soupe de crème fraîche // 100 g de parmesan (ou plus si on aime) // sel et poivre Épluchez et émincez finement l’oignon et les échalotes. Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse, puis faites suer l’oignon et les échalotes à feu moyen. Ajoutez le riz et remuez cinq minutes pour rendre le riz translucide. Salez et poivrez.

Arrosez de vin blanc et laissez mijoter à feu moyen jusqu’à complète absorption du liquide. Recouvrez le riz avec une bonne louche de bouillon de volaille et, comme avec le vin, laissez le liquide s’absorber. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement du bouillon ou lorsque la cuisson du riz (légèrement fondant) vous satisfait (c’est du feeling tout ça !).

Dans une petite casserole, faites blanchir à peine trois minutes les petits pois dans une eau salée bouillante. Égouttez-les et réservez. Quand le risotto vous convient au niveau de la cuisson, ajoutez la crème fraîche et le parmesan. Ajustez le sel et le poivre si besoin. Mélangez délicatement et ajoutez les petits pois.


55//OCT/NOV/DÉC 2013

Panna cotta au lait de coco et ananas

Vou aussi s s pouvez gourm er vir cette verrin andise en es p effet c our un hic !

Pou r 4 person n es 15 cl de crème fleurette // 15 cl de lait de coco // 2 cuillères à soupe de sucre // 1 gousse de vanille // 2 feuilles de gélatine // 1 ananas // 10 g de beurre salé // 1 citron vert non traité Dans une casserole, faites chauffer doucement la crème et le lait de coco avec le sucre.

lait de coco. Remuez pour bien diluer la gélatine.

Fendez en deux la gousse de vanille, et incorporez les graines dans la casserole.

Versez la préparation dans des moules en demi-sphère. Laissez refroidir puis placez au réfrigérateur au moins trois heures.

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau. Essorez-les puis ajoutez-les au mélange crème-

Épluchez l’ananas et coupez 4 tranches fines. Avec le reste, coupez des petits dés.

Faites chauffer le beurre salé dans une poêle et faites-y légèrement caraméliser les dés d’ananas. Dans 4 assiettes, placez une tranche d’ananas. Déposez dessus la panna cotta. Recouvrez de dés d’ananas puis de zestes de citron vert.


DIY

Je crée… Ma pochette de soirée Branle-bas de combat, une soirée se profile à l’horizon et pas un sac qui ne convienne ? Et dire qu’en moins de 5 minutes, vous pouvez créer une pochette noire et zébrée qu’Hollywood se déchirerait à prix d’or…


57//OCT/NOV/DÉC 2013

Pliez le set en deux sur 37 cm. Mettez de la colle sur les côtés uniquement. Déposez des poids pour maintenir le tout ensemble.

Déterminez où couper l’excédent de ceinture puis, utilisez les ciseaux.

Créez de nouveaux trous à la ceinture avec l’alêne, puis agrandissez-les avec la pointe fine de vos ciseaux.

Placez la ceinture face externe contre une surface plane, puis déposez de la colle et ensuite la pochette remplie de magazines (afin de créer un poids).

Matériel Budget : 5 € // Temps : 10 min Un set de table (32 x 47 cm) // une ceinture (taille S) // de la colle forte // une alêne // une règle // une paire de ciseaux Plus de DIY SUR http://monampersand.blogspot.fr/


M

e n a m élo

Bouge ton boule

Pop, rock et électro se bousculent sur cette sélection des meilleurs albums du moment. Pour une rentrée en musique, suivez le guide. Par Cyril Trigoust - http://watchingmachine.fr/ Placebo Loud like love Brian Molko se livre plus que jamais dans un septième album ne retrouvant décidément pas le souffle perdu en 2003 après Sleeping With Ghosts. Quelques riffs puissants et les textes émouvants le sauvent tout juste du soporifique.

Juliette Nour Sous cette carapace rabelaisienne se cache une artiste tout en fragilité. Les mélodies sont moins grandiloquentes, mais les paroles nous touchent en plein cœur et Juliette reste l’une des grandes dames de la chanson française.

Alexandre Tharaud Autograph Ce pianiste et acteur à des heures qui n’ont rien de perdues, multiplie les projets hétéroclites. Il prend le temps de se poser pour cet Autograph riche d’influences variées (Bach, Satie, Saint-Saëns), mais toujours délicieusement interprétées.

Shaka Ponk Geeks on stage Quasiment une décennie au compteur pour cet électro rock endiablé qui semble avoir trouvé le juste équilibre avec la voix de Samantha Sam, arrivée en 2010. Le son, l’univers graphique, la puissance scénique, tout y est !

Metallica Through the never Le groupe de métal accessible aux oreilles les plus sensibles fait dans le consensuel avec un live à la playlist sans grande surprise. C’est efficace, puissant, parfaitement interprété, même si déjà entendu.

Elton John The diving board Les débuts excentriques et rock de Sir Elton se sont perdues au fil du temps dans des mélodies guimauves jusqu’à ce Diving Board, tellement plus créatif que ces deux dernières décennies de composition réunies. Un retour inattendu !

L NC VISUE


Birdy Fire Within Ce petit oiseau rare a cette voix pop que l’on aime retrouver du côté de l’incontournable Adèle, la dynamique en moins. Plus amères, mélancoliques, les mélodies sont aussi plus sobres, mais ô combien bouleversantes. Très bel album.

Gaëtan Roussel Orpailleur Il est la voix éraillé de l’inoubliable Louise Attaque et a su garder le succès avec Ginger, son premier album. Cet orpailleur n’a pas à chercher l’or ailleurs que dans ses doigts tant ce deuxième voyage en solitaire est une réussite.

HollySiz My name is Dans la famille Cassel, après le rappeur d’Assassin, l’acteur, voici la petite sœur polymorphe, aussi à l’aise devant une caméra que dans cet exercice électro pop rafraîchissant. Auteure-compositrice, elle se fait dansante et touchante.

Sebastien Tellier Confection Ce fou chantant reste, pour beaucoup, le compositeur de La Ritournelle. Avec cet album sur lequel il consent à très peu chanter (merci à lui), on retrouve un talent d’écriture hors pair. La BO d’un film qui n’existe pas encore.

La machine à surveiller

59//JUIN/JUIL/AOÛT

Paul McCartney New Un autre Sir qui lui n’a jamais rien perdu de son talent, bien que le succès n’ait pas toujours été au rendez-vous. Ce mélodiste de génie qui a révolutionné le rock il y a plus d’un demi-siècle a encore tant d’inspiration. Incontournable.

http://watchingmachine.fr/

L’actu ciné, musique, bande dessinée, jeux vidéo, sans fard et sans œillère…


r e f r bSu

We

B u s t y Girl C o m ic s Si parfois votre forte poitrine vous handicape, rassurez-vous, vous n’êtes pas les seules ! Bien qu’écrit en anglais, on peut tout à fait comprendre les problématiques abordées à travers les bandes dessinées de ce site. Les situations évoquées nous font souvent sourire, particulièrement lorsque cela nous concerne directement. http://bustygirlcomics.com/

S u per Gro s s e Super Grosse est une héroïne du quotidien comme elle se décrit ellemême ! C’est surtout un super blog BD : entre aventures modesques, petits complexes routiniers et autres tranches de vie, on sourit souvent, car le tout est raconté avec une bonne dose d’humour. On se reconnaît parfois dans certaines situations vécues… Super Grosse, c’est un blog à suivre ! http://supergrosse.blogspot.fr/

M è re C o u ra g e Les enfants, c’est formidable, enfin pas toujours… Mère Courage, c’est un tumblr assez hilarant où des gifs illustrent de manière cynique des situations vécues par les parents… enfin, ça marche aussi pour ceux qui ont déjà gardé des petits monstres, euh des enfants ! Toujours drôle, et à prendre au second degré, un tumblr à avoir dans ses marque-pages le jour où ces chères têtes blondes nous font tourner en bourrique… http://merecourage.tumblr.com/

A C u rio u s Fa n c y Curious Fancy, c’est le blog mode du moment ! En effet, à travers celui-ci, Ragini nous enchante avec les clichés de ses tenues toutes plus réussies les unes que les autres… Avec des associations issues du rétro et du vintage, Ragini a vraiment un style particulier et original qui dégage néanmoins beaucoup de douceur et de poésie… http://curiousfancy.com/


Vert Cerise est un très joli blog bourré d’inspiration et de créativité : déco, photo, voyages, mode, Do It Yourself… La plume de Laëtitia et les superbes images nous font rêver et nous donnent envie de lui piquer des idées. Vert Cerise propose plein de créations et de tutoriaux très sympa à refaire avec ses petites mains ! http://www.vertcerise.com/

L a Fa u te à Blog beauté au ton décalé, La Faute à s’adresse à toutes les femmes qui veulent prendre soin d’elles. Au programme, un univers hyper complet : tests produits, astuces, nail-art, maquillage, mais aussi créations et recettes beauté hyper chouettes à faire… La Faute à est une adresse à conserver dans ses favoris, avec, cerise sur le gâteau, une belle présentation, de jolies photos, et des textes où le second degré est au rendez-vous ! http://www.lafota.com/

L e s C ar n et s de T raver s e Attention, évasion garantie ! Des photographies sublimes, des paysages magnifiques, des récits enchanteurs, les Carnets de Traverse sont une vraie mine d’or pour quiconque aime voyager, ne serait-ce qu’à travers son écran d’ordinateur… Les Carnets de Traverse nous font faire le tour du monde, avec sur le chemin de belles rencontres, des couleurs plein la tête, une certaine poésie et même des bons plans réservés aux plus baroudeuses d’entre nous ! http://www.carnets-de-traverse.com/

L a S u per S u p É rette Ce blog cuisine est assez original et révolutionnaire dans sa démarche, puisque Mélanie et Lucie s’inspirent de grands classiques des supermarchés pour les intégrer dans leurs recettes faites maison. Ainsi, on peut trouver la recette des Surprenants, façon Kinder Surprise, surprise incluse à l’intérieur, ou encore celle des Énigmatiques, façon Mystère, etc. Classées par rayons, on y trouve plein de recettes aux noms amusants et rédigées avec beaucoup d’humour ! http://www.lasupersuperette.com

L a Mic h a u ré On se souvient toutes des romans-photos un peu cul-cul la praline… La Michauré remet cela au goût du jour, mais avec beaucoup plus d’humour et de second degré, il faut le dire… À travers ce blog, on suit les pérégrinations de deux trentenaires qui racontent différentes scènes de leur vie quotidienne. Un peu cash, parfois kitsch, ce site original est surtout drôlissime. http://lamichaure.com/

61//OCT/NOV/DÉC 2013

V ert C eri s e


e g a t r a p t ee

Aim

Pau li n e et J u lie : e n fi n l’e - shop ! On l’attendait, le voilà ! L’e-shop des talentueuses créatrices Pauline et Julie est enfin en ligne ! Vous retrouverez leur nouvelle collection automnehiver 2014, Rock-enchanté (qu’on adore !), mais aussi des pièces des collections précédentes (qu’on adore aussi !). On vous a dit qu’on adorait ?? http://paulineetjulie.bigcartel.com/

Gee k m e , I’m cu rvy Drôle d’initiative que celle de ce groupe d’amis : allier rondeur et geek attitude. Pourquoi pas ? Comme nous sommes curieuses, nous sommes allées y faire un tour... C’est un forum pour débattre sur la «ronditude» et la «geekitude» comme ils le disent si bien. Allez voir, ça mérite le détour ! http://www.geexcel.com/

Krisha KRISHA nous transporte dans son monde, celui du bon rock français. On y découvre sa « poésie écorchée » sur des rythmes furieusement mélodieux. Nous, on a chaviré ! http://www.myspace.com/lemondedekrisha http://www.lemondedekrisha.com/ https://twitter.com/KrishaOfficiel https://www.facebook.com/KRISHAOFFICIEL


63//OCT/NOV/DÉC 2013

La Maison B le u e Située en plein centre de Paris, l’équipe de Plump aime aller shopper dans cette boutique atypique : à l’étage, un salon de coiffure, au rezde-chaussée, des bijoux, des sacs, bref, toutes sortes d’accessoires de créateurs aussi talentueux les uns que les autres ! Et vous serez accueilli(e)s par Audrey et Laurent qui vous prodigueront leurs meilleurs conseils ! Maison Bleue • 6 bis, place des Petits Pères 75002 Paris, France http://www.espace-maisonbleue.com/

Th e Cu rvy an d cu rly closet C’est l’une des références du milieu de la grande taille ! Plump aime le style de Gaëlle, Plump aime ses articles, Plump aime ses initiatives. Bref, si vous ne connaissez pas encore son blog, foncez-y ! Vous y trouverez ses conseils mode, des rendezvous à ne pas manquer et ses coups de cœur/gueule.

© Mario Epanya

http://www.thecurvyandcurlycloset.com/

Le coup de

SAVE TH E DATE !!!

Et justement, Gaëlle se lance dans un joli projet : Mannequin grande taille : mode d’emploi. Une matinée orchestrée par Gaëlle, lors d’un petit déjeuner/conférence durant lequel vous pourrez retrouver l’équipe de Plump, mais aussi les créatrices Pauline et Julie, ainsi que Kaoutar Mouhim, mannequin professionnel. Nous serons là pour répondre aux questions des chanceuses présentes... car attention, les places sont limitées ! http://www.thecurvyandcurlycloset.com/2013/10/evenement-mannequin-grande-taille-mode.html VENTE DES BILLETS : plusmodel.eventbrite.fr


! i c r t me

di

Quand y’en a plus, y’en a encore ! Nous ne cessons de le répéter, sans notre team, Plump ne serait rien ! Élise, Marion, Cindie, Julie et Floriane pour la partie technique et artistique, nos Plumpettes toujours présentes, notre Cat pour ses encouragements, Mélanie, Antoine et Louis pour leur toit, leur patience et leur aide si précieuse, la minerve sans qui Lo n’aurait pas survécu, Constance et Medjo, la team Viksen et à nos rédacteurs et collaborateurs si dévoués !


65//JUIN/JUIL/AOÛT


le magazine qui rend hommage aux beautĂŠs colossales

Contact : juloproject@gmail.com http://plump-lemag.blogspot.fr/

Plump#4  

Le quatrième volet de la saga Plump !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you