Issuu on Google+

 Yoshiki Hase  Axel Sanson  Caroline Sattler  Aranthell  Esteban Lahoz  Sophie Raynal  Alexis Pazoumian  Mr Walter  Jean-Paul Thomin  Jean-Luc Desset

avril 2013  ×  ISSUE  # 52


SOMMAIRE SÉRIE « ENA » de Yoshiki Hase CRÉATIONS de l'artiste Axel Sanson SÉRIE « AILLEURS LAND » de Caroline Sattler CRÉATIONS de l'artiste Aranthell SÉRIE « SUBTROPICO » de Esteban Lahoz CRÉATIONS de l'artiste Sophie Raynal SÉRIE de Alexis Pazoumian CRÉATIONS de l'artiste Mr Walter SÉRIE de Jean-Paul Thomin CRÉATIONS de l'artiste Jean-Luc Desset


YOSHIKI HASE ENA

TON UNIVERS...

J’aime photographier la beauté des choses ordinaires. Je trouve des moyens de dénicher la beauté qui m’entoure et à côté de laquelle nous avons tendance à passer, sans la remarquer, au quotidien.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Mon inspiration vient de mes rencontres accidentelles avec des lieux d’exception. La plupart du temps il n’y a rien de logique, tout est fortuit.

www.yoshikihase.com


C’est l’emplacement qui détermine la direction que je vais suivre.

YOUR UNIVERSE...

TES PROJETS ?

I find ways to unearth the undiscovered beauty surrounding me that we somehow seem to over look each day.

YOUR PROJECTS?

YOUR SOURCES OF INSPIRATION?

Strong color and composition are very important factors.

Je suis dans une phase expérimentale. Je suis plus à l’aise dans la production d’images contemporaines. Des couleurs et une composition fortes sont des facteurs très importants.

I love to photograph the beauty of ordinary things.

Inspirations come from my accidental encountering with impressive locations. It's not logical but accidental in most of the cases.

A location decides the overall direction I would follow. I am in a phase of experimentations. I am more comfortable in pursuing contemporary images.


7#

PLATEFORM  N °– 52

#7


9#

PLATEFORM  N °– 52

#9


11#

PLATEFORM  N °– 52

#11


13#

PLATEFORM  N °– 52

#13


15#

PLATEFORM  N °– 52

#15


17#

PLATEFORM  N °– 52

#17


19#

PLATEFORM  N °– 52

#19


21#

PLATEFORM  N °– 52

#21


23#

PLATEFORM  N °– 52

#23


25#

PLATEFORM  N °– 52

#25


AXEL SANSON INTERVIEW TON UNIVERS...

Je suis un peintre autodidacte. De mon père photographe, j’ai hérité une sensibilité à l’image et une attention au réel. Je suis devenu artiste à trente ans, bien qu’à vingt j’avais décidé ne pas l’être.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Je procède par collage mental d’images militaires, historiques, alliées à l’esthétique des blogs, du cinéma de genre... À travers ces rencontres, je cherche à créer une image mentale du personnage décrit. Mes toiles combinent des masques et des


échelles pour brouiller la frontière entre le réel et le conceptuel, comme un culte au mystère. J’aimerais poser une question universelle, qui n’aurait aucune réponse.

TES PROJETS J’ai des expositions en préparation à Munich, Bâle et New York. Je travaille également sur des projets de sculpture, de monuments, de maquettes, ainsi que sur des collaborations photographiques.

YOUR UNIVERSE... I am a self-taught painter. I inherited a sensitivity for images as well as a consideration for what’s real from my father who is a photographer. I became an artist at 30, even though I decided not to become one when I was 20.

YOUR INSPIRATION SOURCES? In my head I create collages of military and historical pictures, inspired by the aesthetics of blogs, genre cinema… From these encounters I want to create the mental image of my character.

In my paintings I combine masks and ladders to blur the line between what's real and the mind. I'm hoping to ask a universal question, to which the answer doesn't exist.

YOUR PROJECTS? I am currently preparing exhibitions in Munich, Bale and New York. I am also working on sculpture projects, monuments, models and photographic collaborations.


29#

PLATEFORM  N °– 52

#29


31#

PLATEFORM  N °– 52

#31


33#

PLATEFORM  N °– 52

#33


35#

PLATEFORM  N °– 52

#35


37#

PLATEFORM  N °– 52

#37


39#

PLATEFORM  N °– 52

#39


CAROLINE SATTLER AILLEURS LAND TON UNIVERS...

Je suis une jeune photographe et architecte de formation, c’est d’ailleurs l’Ecole d’Architecture qui m’a appris le goût pour la prise de vue et les bases du développement argentique. Mais c’est la photographie qui m’a appris à regarder et à aimer l’architecture, les paysages naturels et urbains.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? En raison de mon métier, j’ai tendance à prendre des photos qui ont un thème architectural ou urbain. J’ai souvent un regard qui peut paraître un peu distant, j’aime me placer par rapport à mon sujet, notamment de manière frontale. Je prends également des

www.caroline-sattler.com


E paysages, des scènes de rue, des photos prises sur le vif, à l’instinct. Je ne mets pas en scène mes photographies.

TES PROJETS ? Je suis en train de monter une exposition très certainement dédiée à la photographie argentique pour le mois de novembre, avec d'autres photographes. Ce n'est encore qu'un début de projet, donc je ne peux pas trop en parler pour le moment. Et surtout : voyager...

YOUR UNIVERSE... I am a young photographer and a trained architect, I actually learnt the basics about shooting and silver film photography at the Architecture School. But it's really photography that taught me how to look at architecture, natural an urban landscapes, as well as how to enjoy them.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Because of my job, I tend to take pictures that have a, architectural or urban theme. My view on things can often seem slightly remote, I like to choose my

position according to the subject, notably in a frontal way. I also like to photograph landscapes, street scenes, candid photos, according to my instinct. I don't stage my pictures.

YOUR PROJECTS? I am currently preparing an exhibition for next November that will most likely focus on silver film pictures, with other photographers. It is still the beginning of the project so I can't talk about it for now. Travelling is my main project.


43#

PLATEFORM  N °– 52

#43


45#

PLATEFORM  N °– 52

#45


47#

PLATEFORM  N °– 52

#47


49#

PLATEFORM  N °– 52

#49


51#

PLATEFORM  N °– 52

#51


53#

PLATEFORM  N °– 52

#53


55#

PLATEFORM  N °– 52

#55


57#

PLATEFORM  N °– 52

#57


ARANTHELL INTERVIEW TON UNIVERS...

La notion de cadrage est l’essence de mon travail, que ce soit à travers un écran, le contour d’un objet, ou le vide qui s’organise autour d’éléments divers. La figuration est primordiale dans ma démarche, même si elle ne rime pas forcément avec réalisme.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Le quotidien, à son échelle la plus réduite, banale, insignifiante ; ce que Perec avait nommé «infra-ordinaire». Je le pose en miroir du Pop Art pour l’idée d’identification de nos propres icones, dans un contexte populaire, «moyen».

www.aranthell.com


La photo est à l’origine de beaucoup de mes projets. Elle m’intéresse aussi en tant qu’outil, mais je ne la considère pas comme une fin en soi.

TES PROJETS ? Parallèlement à la peinture, je commence à travailler en volume, à penser à des installations / des montages, notamment par le biais du tissu et du moulage. C’est une nouvelle étape dans mon parcours.

YOUR UNIVERSE... Composition is the essence of my work, whether it’d be through a screen, the edges of an object or even the void that surrounds various elements. Representation is an essential part of my approach, even though it is not always synonymous with realism.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Daily life in its most original, mundane and insignificant form. What Perec called « infra-ordinary ». I use it as a mirror of Pop Art in the perspective of identifying our own icons in a popular, « middleclass » context.

Photography is at the start of most of my projects. It also holds a strong appeal as a tool but I don’t look at it as a finality.

YOUR PROJECTS? In parallel to painting, I’m now including the volume in my reflection, anticipating the set-up in particular via fabrics and moulds. It’s a new approach in my career.


63#

PLATEFORM  N °– 52

#63


65#

PLATEFORM  N °– 52

#65


67#

PLATEFORM  N °– 52

#67


69#

PLATEFORM  N °– 52

#69


71#

PLATEFORM  N °– 52

#71


73#

PLATEFORM  N °– 52

#73


75#

PLATEFORM  N °– 52

#75


77#

PLATEFORM  N °– 52

#77


79#

PLATEFORM  N °– 52

#79


ESTEBAN LAHOZ SUBTRÓPICO TON UNIVERS...

Mon univers est fait d'émotions et d'expériences que je vis au quotidien, la routine, le banal, mais aussi mes problèmes, mes obsessions et mes peurs. Je vis dans une bulle constituée de pensées narcissiques, dans laquelle le plus important est de profiter de la vie et de me comprendre. Mon univers évolue en permanence, comme le fait ma vie.

TES SOURCES D'INSPIRATION ? La vie, le bon et le mauvais. Tout ce qui casse ma routine me donne envie de photographier : les voyages, le terrain et la découverte de nouveaux lieux. De très nombreux photographes, en particulier ceux qui décrivent ce qu'ils vivent en étant totalement honnêtes, ceux qui privilégient leurs émo-

www.estebanlahoz.tumblr.com


tions et les sentiments générés par ce qu'ils vivent, comme Antoine d'Agata, Bernard Plossu, Rene Groebli, Israel Ariño. Les écrits de Charles Bukowski m'ont toujours beaucoup touché, surtout son roman "Women". Et bien sûr la musique !

TES PROJETS ? Me laisser porter par le courant. Voyager et découvrir de nouveaux lieux et m'imprégner d'expériences qui me donnent envie de prendre plein de photos. Je veux continuer à apprendre à me connaître et comprendre ce qui m'entoure, et j'espère atteindre un jour l'illumination et le nirvana.

YOUR UNIVERSE... My universe is made up of emotions and experiences that I live in my day to day, the routine, the banal, but also my problems, my obsessions and my fears. I live in a bubble of self-centered thoughts in which the most important is to enjoy life and understand myself. My universe is constantly changing as my life does.

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Life itself, good and evil. Anything that breaks my routine makes me anxious for shooting, any travel or territories and discovering new places. Too many photographers, especially those that tell about what they live in first-person being completely honest, those that prioritize the emotions and feelings,

which are driven by what comes into their lives, as Antoine d'Agata, Bernard Plossu, Rene Groebli, Israel Ariño, for example. Charles Bukowski literature has always been there also hitting my brain, especially his novel "Women". And of course, music.

YOUR PROJECTS? Ride the life flow. Travel and discover new places and soak up experiences that motivate me to shoot loads of pictures. I want to keep trying to know myself and understand everything around me, and I hope someday I will achieve enlightenment and nirvana.


83#

PLATEFORM  N °– 52

#83


85#

PLATEFORM  N °– 52

#85


87#

PLATEFORM  N °– 52

#87


89#

PLATEFORM  N °– 52

#89


91#

PLATEFORM  N °– 52

#91


93#

PLATEFORM  N °– 52

#93


95#

PLATEFORM  N °– 52

#95


SOPHIE RAYNAL INTERVIEW ton univers...

Mes dessins sont épurés, réduits à l’essentiel par une simple ligne. Pour moi, l’important n’est pas l’ornement mais l’idée. Je laisse aller ma main sur le papier, à la manière de l’écriture automatique, sans chercher le résultat et j’offre à mon inconscient la liberté de s’exprimer. Je dessine depuis toujours et j’ai pour habitude de restituer ce que je vois, mais ici on touche à un univers qui ne se voit pas, plus intime, et j’en tire beaucoup de satisfaction. Mes sources d’inspirations sont celles qui nourrissent nos rêves. L’année prochaine je pars pendant un an pour dessiner autour du monde. Je pars pour pouvoir consacrer pleinement mon temps à dessiner ce que je vois et ce qui ne se voit pas. Et peut-être trouver une passerelle entre les deux.

www.aquoitupenses.fr


YOUR UNIVERSE... My drawings are very "clean", reduced to the essence, with a simple line. To me the idea is a lot more important than the embellishments. I let my hand go on the paper, just like automatic writing, without planning on a result, so that I give my subconscious a freedom of expression. I've been drawing forever and I usually reproduce what I see, but here it is more about what can't be seen, more intimate and I really get a sense of satisfaction from it. My inspirations are those that feed our dreams. Next year I will go and draw around the world for a year. I am leaving to fully dedicate my time to drawing what I see and what can't be seen. And maybe find a link between both.


99#

PLATEFORM  N °– 52

#99


101#

PLATEFORM  N °– 52

#101


103#

PLATEFORM  N °– 52

#103


105#

PLATEFORM  N °– 52

#105


107#

PLATEFORM  N °– 52

#107


109#

PLATEFORM  N °– 52

#109


ALEXIS PAZOUMIAN

INTERVIEW CETTE SÉRIE... J'aime le photo-reportage, capturer des moments de vie, rentrer dans l'intimité des gens. À chacun de mes reportages, je dormais chez l’habitant ; de ce fait il m’était très facile de rentrer dans leur intimité et celle de leur entourage. Au Brésil un de mes projets principal était de prendre des photos des familles vivant dans les favelas (favelados, ndlr), dans leurs maisons. Je construisais alors un vrai dialogue et une relation avec ces personnes qui m’invitaient souvent à dîner ou à prendre un verre, et c’est d’ailleurs en vivant à leurs côtés que j’ai appris à parler portugais. Mais aussi j'aime jouer avec les lumières naturelles, de nuit comme de jour, expérimenter...

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Mes inspirations sont diverses et pas seulement liées à la photographie. Il y a cependant un photographe qui m’a beaucoup marqué, c’est Miroslav Tichy qui avait une conception unique de l’art et

www.alexispazoumian.com www.facebook.com/alexispazoumianphotogra


qui m’a toujours fasciné. Il y a aussi Lisette Model, Diane Arbus, Elliot Erwitt, pour leurs photos très humanistes et Stanley Kubrick pour ses premiers reportages photos.

TES PROJETS ? Pour le moment je finis le montage du documentaire vidéo réalisé en Arménie avant de préparer mon exposition (dans le même contexte que Favelados, ndlr). J’aimerais retourner au Brésil pour la Coupe du Monde afin d’observer les répercutions de cet événement majeur sur la vie des favelados, ce qui pourrait être le sujet d’un nouveau documentaire. Sinon l’Afghanistan l’Iran et le Liban sont des pays qui m’attirent beaucoup pour des projets futurs. Le cinéma me passionne autant que la photo, cette année va me permettre de réaliser un court métrage et prochainement un clip de musique. En attendant un prochain voyage

aphe

THIS SERIES...

bus, and Elliott Erwitt for their very humanistic photos and Stanley Kubrick for his first photo reports.

I love photojournalism, capturing life's moments, entering into people's private lives. In each of my reports, I slept in their home, thereby making it easy to place myself into their private life and that of those around them.

YOUR PROJECTS?

In Brazil, one of my main projects was to take pictures of families living in favelas (favelados, ed), in their homes. So I built a real dialogue and a relationship with these people who often invited me to dinner or for a drink, and it is also in living with them I learned to speak Portuguese.

I would like to go back to Brazil for the World Cup to observe the repercussions of this major event in the lives of favelados, which could be the subject of a new documentary.

But I also like to play with natural light, night and day, to experiment..

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? My inspirations are diverse and not only related to photography. There is however a photographer who made a lasting impression on me: Miroslav Tichy, who had a unique conception of art and who always fascinated me. There's also Lisette Model, Diane Ar-

Right now, I am finishing putting together a video documentary produced in Armenia before preparing my exhibition (in the same context as favelados, ed.)

Otherwise Afghanistan, Iran and Lebanon are countries that appeal to me a lot for future projects. Film excites me as much as photography, and this year will allow me to make a short film and in the future, a music video. While waiting for the next trip.


115#

PLATEFORM  N °– 52

#115


117#

PLATEFORM  N °– 52

#117


119#

PLATEFORM  N °– 52

#119


121#

PLATEFORM  N °– 52

#121


123#

PLATEFORM  N °– 52

#123


125#

PLATEFORM  N °– 52

#125


127#

PLATEFORM  N °– 52

#127


129#

PLATEFORM  N °– 52

#129


131#

PLATEFORM  N °– 52

#131


133#

PLATEFORM  N °– 52

#133


MR WALTER INTERVIEW

Adepte du rock'n roll et du détournement, dans un univers sombre, parfois humoristique et minutieux, il travaille à la fois sur fond blanc et fond noir avec un style directement inspiré de la gravure. Walter est souvent appelé pour travailler pour des marques de vêtements (TEALER, BBP, NEWSTALK…), des magasines et des agences de communication. Il exerce également son style dans des animations personnelles, mariées à sa propre musique, qui nous transportent encore plus loin dans son univers…

TON UNIVERS... Black rock, 80's, sombre, sens de l’humour.

www.monsieurwalter.com


TES SOURCES D'INSPIRATION ? Gravures classiques du 19ème, Charles Burns, Thomas OTT.

TES PROJETS Des illustrations pour des marques de t-shirt, des animations pour des marques, une double pages pour la revue ENTRE, une publication dans l'ATR fanzine, une exposition à la galerie Richard Canto, une exposition à la galerie Welcome…

A fan of rock' n roll and diversion, in a dark world, at times humorous and detailed, he works on both white and black backgrounds with a style directly inspired by etching. Walter is often called to work with clothing brands (TEALER, BBP, NEWSTALK ...), magazines and advertising agencies. He also transcribes his style in personal animations mixed with its own music which transports us even further into his universe...

YOUR UNIVERSE... Black rock, the 80's, dark, sense of humour

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Classic 19th century etching, Charles Burns, Thomas OTT

YOUR PROJECTS? Illustrations for t-shirt brands, brand animation, double pages for the review ENTRE, publication in ATR fanzine, exhibition at the Richard Canto gallery, exhibition at the Welcome gallery...


137#

PLATEFORM  N °– 52

#137


139#

PLATEFORM  N °– 52

#139


141#

PLATEFORM  N °– 52

#141


143#

PLATEFORM  N °– 52

#143


145#

PLATEFORM  N °– 52

#145


147#

PLATEFORM  N °– 52

#147


JEAN-PAU THOMIN INTERVIEW TON UNIVERS...

Récup et poubelles : scan, miroirs sales, fleurs déchirées. Noir = théâtre = évasion = infini

TES SOURCES D'INSPIRATION ? Le haïku, la nuit et l’allumette qui la déchire.

TES PROJETS ? Sculpter une fenêtre à la hache, scanner des têtes.

http://yannpol.deviantart.com


UL YOUR UNIVERSE... Recycling and trash-cans : scan, dirty mirrors, ripped-open flowers. Darkness = theatre = escape = infinite

YOUR SOURCES OF INSPIRATION? Ha誰kus, the night, and the matchstick that rips it.

YOUR PROJECTS? Sculpt a window with an axe, scan heads.


151#

PLATEFORM  N °– 52

#151


153#

PLATEFORM  N °– 52

#153


155#

PLATEFORM  N °– 52

#155


157#

PLATEFORM  N °– 52

#157


159#

PLATEFORM  N °– 52

#159


161#

PLATEFORM  N °– 52

#161


163#

PLATEFORM  N °– 52

#163


165#

PLATEFORM  N °– 52

#165


167#

PLATEFORM  N °– 52

#167


169#

PLATEFORM  N °– 52

#169


JEAN-LUC DESSET INTERVIEW

Je n’ai jamais eu, à aucun moment, l’impression d’avoir le choix. J’ai toujours fabriqué des trucs, construit des maisons en papier ou des cabanes pour mes jouets quand j’étais plus jeune. J’ai besoin de créer sinon je me sens vide et je sens un genre de néant que je ne supporte pas. C’est comme si j’étais fait exactement pour ça, j’ai essayé d’autres pistes mais rien ne sonnait juste. Je pense que c’est une question de respect pour les autres et pour soi que de produire. Quand on est artiste, on peut très vite tomber dans la facilité, travailler quand on le veut, se laisser gagner par le

www.jeanlucdesset.com


C laxisme. Je me l’interdis car je n’aurais pas l’impression de mériter ce que je gagne. J’ai longtemps travaillé 7 jours sur 7, de tôt le matin à tard le soir, sans jamais arrêter et malgré cela j’avais l’impression de ne jamais assez en faire.

VOS PROJETS ? J’ai eu une série d’expos intéressantes depuis un an, en Italie, en Allemagne et en Suisse. Pour l’instant, aucun projet significatif, je vais me concentrer sur une nouvelle série et je reste ouvert à tout ce qu’on pourrait me proposer.

I've never felt like I had a choice. I've always made things, built paper houses or huts for my toys as a child. I have a need to create, otherwise I feel empty and it brings a void that I cannot stand. It's as if I was made for this, I've tried other paths but none of them felt right. I believe that creating is a question of respect towards others and yourself. When you're an artist, you can quickly drift and start working only whenever you feel like it and become very permissive with yourself. I forbid that to myself as I wouldn't feel like I deserve what I earn. I used to work 7 days a

week, from early in the morning until very late in the evening without stopping and still felt like it wasn't enough.

YOUR PROJECTS? I've done a few interesting exhibitions over the last year in Italy, Germany and Switzerland. Now I don't have any significant project so I will focus on the next series and remain open to everything that could be offered to me.


173#

PLATEFORM  N °– 52

#173


175#

PLATEFORM  N °– 52

#175


177#

PLATEFORM  N °– 52

#177


179#

PLATEFORM  N °– 52

#179


181#

PLATEFORM  N °– 52

#181


CERISE H designer graphique


OURS Laurence Guenoun # Directrice de Publication Camille Flesselles # rédactrice en Chef Cerise Heurteur # Graphiste / da Candice Nguyen # Communication & Partenariats Mathieu Drouet # Contremaitre & Webmestre Colette Blanc # Responsable Linguistique Allison Walsh # Traduction David Beck # Traduction Aurélie Chamerois # Traduction Christel Dupiellet # Traduction Christophe Dillinger # Traduction Murielle Zeltzer # Traduction Photo Couverture © tina kazakhishvili Plateformag Copyright 2013 Tous droits réservés Toutes les images, photos diffusées sur Plateformag appartiennent à leurS auteurs respectifs



numero 52