Issuu on Google+

Amandine BÊranger / Planète Urgence / Jean Nicholas Guillo / Opadel / Laurent Lafuma / Prince Luc / Laurence Guenoun / Claire Bonetto / B. Tichadou / Stanislas Zanko / Florence Bataille / Emilien Adage / Elisabeth Camus / Laure Cadars

ISSUE 290511


S O M M A I R E


ROOF

CROP

KIN

BOARD

ADD

WAY

SPECIES

SERIE « KOLMANSKOP LIGHT » d’Amandine Béranger PRESENTATION de l’association Planète Urgence

SERIE « TABASKI » de Jean Nicholas Guillo PRESENTATION de l’association OPADEL

SERIE « LA MAISON TESHOME » de Laurent Lafuma CREATIONS de l’artiste Prince Luc - FOSAJ

SERIE « FEMMES DECIDEES DE DIFFOU » de L. Guenoun CREATIONS de l’artiste Claire Bonetto

SERIE « C’EST DE L’ARBRE GRAPHIQUE » de B. Tichadou CREATIONS de l’artiste Stanislas Zanko

SERIE « NMELANCHOLY » de Florence Bataille CREATIONS de l’artiste Emilien Adage

SERIE « IN METRO VERITAS » d’Elisabeth Camus CREATIONS de l’artiste Laure Cadars


ROOF


&

SERIE « KOLMANSKOP LIGHT » d’Amandine Béranger, PRESENTATION de l’association Planète Urgence


AMANDINE BERANGER PHOTOGRAPHE

KOLMANSKOP LIGHT CETTE SERIE... J’ai réalisé cette série dans une ville fantôme du désert du Namib. Elle a connu la folie du diamant, avant la première guerre mondiale, puis l’abandon de la ville, peu après. Le désert qui revient, qui remplit la baignoire, qui gratte la tapisserie, qui piège les portes. TES SOURCES D’INSPIRATION ? J’ai du mal à dissocier photo et voyage. Je suis partie à 20 ans vivre en Thaïlande. Six ans plus tard, j’étais en Afrique du Sud, à Johannesburg. La France aussi est devenue un voyage. La photo, c’est mon angle de vue pour découvrir et m’approprier un lieu, des gens. TES PROJETS ? Un cours de photo, l’année prochaine, à Johannesburg. Et puis repartir un peu en Thaïlande, capturer la grâce des Thaïes… comment, je ne sais pas encore ! Et les pieds des bergers, dans les montagnes du Lesotho, un petit pays coincé en Afrique du Sud. J’ai des envies de marcher, longtemps, avec mon appareil dans le dos.


THIS SERIES... I took this series in a ghost town of the Namibian Desert. The town had experienced the madness surrounding the blood diamonds before the first world war, then the abandonment of the city shortly after. This desert is brought back, with the bathtubs filled, the upholstery scratched, the doors barred. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? Travel is such an integral part to my photography. I left for Thailand when I was twenty years old. Six years later, I moved to Johannesburg, South Africa. France also became part of this journey. Photography is my way of discovering and appropriating places, people... YOUR PROJECTS ? I’m taking a photography course next year in Johannesburg. And then I plan to go back to Thailand for a bit in order to capture the elegance of Thai culture ... how, I do not know yet! And afterwards, I will go to the mountains of Lesotho, a small country «stuck» in South Africa. All I want right now is to wander the world for long time with a camera on my back. http://lumieredecidela.wordpress.com


INTERVIEW

PLANETE URGENCE ASSOCIATION

LE CONTEXTE... Le tremblement de terre qui a ravagé Haïti le 12 janvier 2010 a eu des conséquences très lourdes pour le pays et pour les populations victimes de cette tragédie. Planète Urgence a décidé, en accord avec ses partenaires, de mettre très rapidement sur pied le programme intitulé « Un Toit, Un Avenir », intervention planifiée sur deux ans dans la zone rurale de La Montagne de Jacmel (département du Sud Est), avec un double objectif : • Participer avec les paysans à la reconstruction ou à la réparation de leur maison, • Mettre en œuvre une action de relance économique de la section rurale. L’OBJECTIF ? Au-delà de la réponse à la situation d’urgence, extrêmement grave, et de la reconstruction de l’habitat, il est impératif de redynamiser les zones rurales, pour permettre aux paysans de rester ou de revenir dans les villages. À la fois pour désengorger la capitale Port au Prince, où toutes les administrations, les pôles économiques et les universités sont concentrées, mais aussi pour travailler à l’amélioration de l’offre alimentaire en Haïti, trop dépendante des importations pour nourrir la population. CONSTRUIRE DURABLEMENT... L’habitat reste le vrai besoin, la priorité pour les populations haïtiennes. Après des mois d’interventions diverses et multiples, la nécessité absolue est la construction de maisons solides et durables, tenant le plus possible compte des risques sismiques et cycloniques auxquels restent exposés les haïtiens. Le programme « Un Toit, Un Avenir » de Planète Urgence a ainsi adopté dès son lancement une démarche de construction axée sur la qualité et le durable, en partenariat étroit avec les paysans bénéficiaires. Ainsi, la construction de 50 maisons neuves et la réparation de 150 autres endommagées par le séisme sont prévues à La Montagne. Cela permettra de loger 200 familles, soit environ 1000 bénéficiaires. L’idée générale du volet habitat est d’encadrer et d’être, chaque fois que c’est possible, partenaire des familles sélectionnées pour la reconstruction de leur propre habitation. La maison n’est pas « offerte » sans contrepartie, elle est construite en collaboration avec les bénéficiaires.


THE CONTEXT... The earthquake that devastated Haiti on January 12th, 2010 has been weighing heavily on the country, and the population that suffered that tragic event. The association Planète Urgence decided with the support of its partners to launch a program entitled “One Roof, One Future”, a two-year planned intervention on the rural area of the Jacmel Mountains (in the South East of the country) aimed at both : • Helping farmers to reconstruct or rebuild their homes, • Implementing a plan to stimulate economy in the rural areas. THE OBJECTIVE ? The immediate objective is to address the emergency situation and reconstruct housing, but also to stimulate the rural areas in order to entice farmers to stay or return to the villages. By doing so, this will take some pressure off Port au Prince, where all the administrations, economic centers and universities are concentrated. It will also help increasing the food autonomy of Haiti, currently relying heavily on imports to feed the population. SUSTAINABLE CONSTRUCTION... As for housing, after months of varied external inteventions, the real and urgent need of the population is for durable and solid housing fitted to resist the sismic and cyclonic risks. Since the start, Planète Urgence’s program « One Roof, One Future » has opted for quality and durable construction, made in close collaborations with the beneficiaries of the program. There is currently 50 houses to be built and 150 to be repaired in the Montage area, which will provide housing for 200 families, that is 1000 persons. The overall concept of the program is to support and become of a partner of the families to reconstruct their homes whenever possible. The house is not « given » but built in common with the beneficiaries. Photos : Laurence Guenoun www.planeteurgence.org/environnement/haiti http://vimeo.com/21557137

AIDER : www.planete-urgence.org/nous/vente-photos-haiti


CROP


&

SERIE « TABASKI » de Jean Nicholas Guillo PRESENTATION de l’association OPADEL


JEAN NICHOLAS GUILLO PHOTOGRAPHE

TABASKI CETTE SERIE... Tabaski est le nom donné à l’Aïd-el-Kébir au Sénégal. C’est l’une des fêtes les plus importantes de l’islam. Cette série retrace la journée de célébration d’un village de Casamance, « Diégoune » en 2010. TES SOURCES D’INSPIRATION ? Les rencontres, les gens… TES PROJETS ? Continuer à faire des reportages, trouver de quoi les financer. Je travaille actuellement sur le district d’habitation le plus dense d’Europe, en Slovaquie.


THIS SERIES... Tabaski, name given to the Eid Al-Adha, in Senegal. This is one the Islam’s greatest holidays This series retraces this celebration day in Diégoune, a small village, in 2010. YOUR INSPIRATION ? Encounters, people. YOUR PROJECTS ? Keep on doing reports, and find money to fund them. I’m currently working in Slovakia, in the biggest dwelling district in Europe. www.jeannicholasguillo.com


INTERVIEW

OPADEL ASSOCIATION

L’AGROFORESTERIE... L’objectif est de multiplier, en pépinière, des arbres fruitiers par plantation, greffage ou bouturage, de les développer quelques mois avec des soins adéquats, puis de les distribuer pour les jardins familiaux moyennant un prix d’achat variant entre 5 et 15 gourdes. Fin mars 2011, 16721 plantules de diverses variétés de fruitiers ont été plantées, prêtes à être distribuées aux familles sélectionnées. OPADEL a commencé les distributions aux familles bénéficiaires qui ont suivi les formations. Les 925 familles cibles (objectif total maintenu sur deux ans) pourront acquérir 20 plantules, soit 18 500 plants au total. A la fin mars, 210 familles se sont présentées et ont acquis 3134 plantules. On constate toujours une forte demande pour le café, et pour le cacao. J’ai poussé les producteurs à s’investir un peu plus dans la culture du cacao, dont la demande mondiale risque d’exploser prochainement. Pour cette première année, OPADEL vise les plus vulnérables, dispersés dans toute la zone rurale. Mais également les plus impliqués, ceux qui viennent aux formations, pour éviter les pertes et le gaspillage. Le produit des ventes servira notamment à rémunérer les techniciens d’OPADEL chargés du suivi ultérieur ou les soins horticoles. Cette phase de suivi sur place est essentielle pour la réussite de l’opération. LA FORMATION ? En préparation à la distribution des arbres, quatre journées de formation ont été tenues à OPADEL, avec la participation d’intervenants de haute qualité (agronomes, spécialistes de l’agroforesterie). 294 personnes ont bénéficié de cette formation entre juillet et août. Ces participants sont des responsables d’autres groupements paysans de la zone, ce qui permet de démultiplier le message aux membres de ces groupements, et aux paysans de la zone. L’intérêt ne diminue donc pas. L’action d’OPADEL est suivie avec attention. En raison des évènements politiques et sanitaires, les réunions de décembre, de janvier et de février, ont été suspendues (élections, choléra). La prochaine est programmée début avril. LES PROJETS ? OPADEL s’engage pour l’avenir dans les projets présentés par Planète Urgence et, de façon autonome, s’oriente vers des programmes de jardins potagers familiaux, d’élevage. Des travaux d’aménagement de sols et de ravines sont également envisagés.


THE AGROFORESTRY... The aim is to multiply, in tree nursery, fruit trees by plantation, grafting or taking of cuttings, to let them grow a few months with adequate care, then to distribute them for home gardens, for a price between 5 and 15 flasks. At the end of mars 2011, 16721 plantlets of various fruit trees were planted, ready to be distributed to selected families. OPADEL has begun distributions to elected families, who have followed the formations. The 925 chosen families (total aim on 2 years) could acquire 20 plantlets, that is 18500. At the end of March, 210 families have come and obtained 3134 plantlets. We still observe a seller’s market for coffee and cocoa. I’ve encouraged producers to invest a little bit more in cocoa culture, because of the probable exploding world demand. For this year, OPADEL aims at the most vulnerable people, spread through all the countryside. But also the most implicated those who come to formations, in order to avoid losses and wasting. The benefit of the sales will pay OPADEL’s technicians who are in charge of the follow-up or horticultural cares. This follow-up on site is essential for the success of the operation. THE FORMATION ? To prepare the trees distribution, 4 days of formation took place at OPADEL, with the intervention of high-skills orators (agronomist, agroforestry’s specialists). 294 persons have followed this formation between July and August. Those participants are responsible of other rural group of the area, which allow spreading the message to the members of those groups and to the peasants of the area. Then, the interest doesn’t decrease. OPADEL’s action is followed with attention. Because of political and sanitary events, meetings of December, January and February were cancelled (elections, cholera). The next one is planned for the beginning of April. THE PROJECTS ? OPADEL is involved in projects presented by Planete Urgence, and in an independent way, to programs of family’s vegetable gardens and breeding stock. Photos : Laurence Guenoun AIDER : www.planete-urgence.org/nous/vente-photos-haiti


KIN


&

SERIE « LA MAISON TESHOME » de Laurent Lafuma, CREATIONS de l’artiste Prince Luc - FOSAJ


LAURENT LAFUMA PHOTOGRAPHE

LA MAISON TESHOME CETTE SERIE… Cette série photo est à la fois un travail dans la tradition du reportage et un exercice de « poses » photographiques. Elle fut prise en 2003 et a été exposée à Addis Abeba en décembre 2010. La famille Teshome vit dans la région du Choa, à quelques kilomètres d’Ankober, qui fut un temps la capitale de l’Ethiopie. Ici naissent les hauts plateaux, la terre y est escarpée et fertile ; quand la brume se lève, on voit au loin, en bas, le désert de la vallée du rift (la terre des Afars) d’où arrivent les caravanes de chameaux les jours de marchés. Je me suis rendu deux fois chez eux pour un mariage et pour Pâques. TES SOURCES D’INSPIRATION ? L’Afrique de l’Est et la Corne, l’Océan Indien, les Etats-Unis, New York, la ville, la rue, le spectacle vivant, la subtilité, l’intensité, l’amour, le polaroïd, Paris de jour comme de nuit, l’inconnu, ce qui est nouveau, expérimental et/ou underground, les rencontres… TES PROJETS ? Je prépare un travail pour une revue en ligne, «Le travail du négatif», consacrée à la photographie en Afrique dont Le numéro zéro aura pour titre : «Routes. Annotations visuelles d’un voyage». Et puis il y a aussi un projet de photographie de rue, « street photography now project » -SPNP- en lien avec « the photographers galery « (à Londres), visible sur Flickr. Enfin, il y a également un travail d’écriture pastiche de Cyrano de Bergerac « à la mode malgache » qui se mue aussi en travail vidéo.


THIS SERIES... This photo series has been both a work in the tradition of reportage and an exercise of photographic “poses”. It was taken in 2003 and was exhibited in December 2010, in Addis Abeba. The Teshome family lives in the region of the Choa, a few miles away from Ankober, once the capital of Ethopia. This is the cradle of the high plateaux, the land is steep and rich; when the haze rises, one can see in the distance, at the bottom, the desert of the rift valley (land of the Afars) where the camel caravans are coming from on the days of markets. I have been to their home twice, once for a wedding and for Eastern. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? Eastern Africa and the Horn of Africa, the Indian Ocean, the United States, New York City, the city, the street, live shows, subtility, intensity, love, the polaroid, Paris by day and by night alike, the unknown, whatever is new, expérimental and/or underground, the encounters… YOUR PROJECTS ? I am preparing a work for an online magazine “the work of the negative”, dedicated to photography in Africa, and the number zero will be entitled : ‘Roads. Visual annotations of a journey”. There is also a project of street photography, the “street photography new project” – SPNP – in collaboration with the “photographers’ gallery” (in London) that can be seen on Flickr. Then there is an exercise of pastiche writing of Cyrano de Bergerac, in a Madagascan fashion that will then evolve into a video project. www.afriphoto.com http://lamazone.ultra-book.com/ www.flickr.com/photos/56224568@N00/


PRINCE LUC - FOSAJ ARTISTE

INTERVIEW TON ART... Surréalisme, Tachisme, Collage, Récupération. TES SOURCES D’INSPIRATION ? Mes sources d’inspiration sont : ma culture, les conjonctures politiques et sociales, la dégradation de l’environnement, les nouvelles diffusées, les différences de vie entre Haïti et les autres pays. TES PROJETS ? Former les Jeunes (70) en art plastique sur une période de trois ans. Puis les exposer à la galerie de FOSAJ Jacmel (5-7 Rue St Anne). Promotion nationale et internationale pour qu’ils bénéficient des résidences d’artistes internationales et d’expositions.


YOUR ART... Surrealism, Tachism, Collage, Salvage Art. YOUR INSPIRATIONS ? My sources of inspiration are: my culture, political and social situations, environmental degradation, news, differences of life between Haïti and other countries. YOUR PROJECTS ? To form young people (70) to plastic art for 3 years. Then to exhibit themselves to the gallery of FOSAJ Jacmel (5-7 street St Anne). National and international promotion, in order to benefit of international artists residences and exhibitions. Photos : Laurence Guenoun Interview de Luckner Candio (Prince Luc) DIRECTEUR DU CENTRE D’ART FOSAJ 5-7, RUE SAINTE ANNE - JACMEL, HAITI Tel : 509 3642 93 73 fosajhaiti2003@hotmail.fr

AIDER : www.planete-urgence.org/nous/vente-photos-haiti


BOARD


&

SERIE « FEMMES DECIDEES DE DIFFOU » de L. Guenoun, CREATIONS de l’artiste Claire Bonetto


LAURENCE GUENOUN PHOTOGRAPHE

FEMMES DECIDEES DE DIFFOU CETTE SERIE… Dans la province de Léogane, Haïti, des femmes qui luttent ensemble. Planter, récolter, vendre pour vivre. Mettre en place une mutuelle. Des projets à concrétiser mais sans aide, la mise en place est compliquée. Besoin d’être formées par des agronomes pour exploiter au mieux la terre et planter de façon optimale. Etre guidées pour la mise en place des statuts de leur association. Malgré les tumultes des élections à venir... OPADEL et Planète Urgence leur tendent la main. TON UNIVERS ? L’humain, la vie. TES PROJETS ? Dans l’immédiat, aider Planète Urgence à récolter des fonds afin de contribuer à la construction de maisons, au développement de l’agroforesterie et à la scolarisation d’enfants sur La Montagne, secteur de Jacmel en Haïti. J’aimerais aussi mettre en place, avec l’aide de mécènes, un séjour de 10 jours à Jacmel afin de pouvoir faire un atelier photo avec des enfants et adolescents en milieu urbain et rural.


THIS SERIES… In province of Leogane, Haïti, women who fight together. To plant, to harvest, to sell for living. To establish a mutual insurance company. Projects to develop but without help, this is complicated. The need to be formed by agronomists to make the most of the land and to plant in an optimal way. To be guided for instauration of their association’s status. Despite of turmoils of coming elections… OPADEL and Planete Urgence lend them a helping hand. YOUR UNIVERSE ? The human, life. YOUR PROJECTS ? Right now, to help Planete Urgence to collect funds for houses constructions, agroforestry and solarisation of children in La Montagne, an area of Jacmel in Haïti. I also would like to institute, with help of patrons of the arts, a stay of 10 days in Jacmel, for the creation of a photography workshop with children and teenagers in urban and rural areas. www.laurenceguenoun.fr www.voldemag.fr/ailleurs/partir-a-haiti

AIDER : www.planete-urgence.org/nous/vente-photos-haiti


CLAIRE BONETTO ARTISTE

INTERVIEW TON UNIVERS... Haïti. TES SOURCES D’INSPIRATION ? Les portraits de Laurence Guenoun à Haïti, à partir de photos, application sous forme graphique et mise en couleur. Essai de représentation des émotions. Tes projets ? Projet personnel : persévérer dans le dessin. Projet professionnel : j’aspire a une carrière artistique et dans le marchandising.


YOUR UNIVERSE... Haiti. YOUR INSPIRATIONS ? Laurence Guenoun’s portraits in Haiti, their graphic application and coloring. Then I try to convey emotions. YOUR PROJECTS ? A personal project : stick at drawing. Professional project : yearn for an artistic carrier and merchandising. claire.bonetto@hotmail.fr


ADD


&

SERIE « C’EST DE L’ARBRE GRAPHIQUE » de Bruno Tichadou, CREATIONS de l’artiste Stanislas Zanko


BRUNO TICHADOU PHOTOGRAPHE

INTERVIEW TON UNIVERS... Je navigue entre réalité quotidienne et une certaine forme d’abstraction au travers certaines des idées que j’essaie tant bien que mal de mettre en images. Entre cinéma et peinture d’où je viens et photographie. Seul le souci de raconter une histoire me motive, qu’importe la forme finalement, tout peut alors être source de sujet à explorer... TES SOURCES D’INSPIRATION ? Cela rejoint fatalement mon univers, disons pour faire simple que j’essaie, sans trop y arriver en fait, d’aller voir ce que dissimule la face cachée... J’aime Turner et ses lumières, Van Gogh et la matière, Joel-Peter Witkin et son «studio de peinture» et Mapplethorpe pour ses fleurs... et puis les marshmallow aussi pour être tout à fait honnête. TES PROJETS ? Terminer le sujet sur lequel je travaille actuellement et qui aborde le thème du striptease et réaliser très prochainement une série de portraits très épurés sur des couples d’adolescents.


YOUR WORLD... I am standing in between a daily reality and a kind of abstraction through certain thoughts that I intent to turn into images somehow or other. In between cinema and painting, where I come from and photography, I only care to tell a story that inspires me, regardless of its form, anything can then become a topic to explore. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? It is bound to be related to my world, let’s simply say that I try, with little luck actually, to go and see what is behind the hidden face…. I like Turner and his lights, Van Gogh and the matter, Joel Peter Witkin and his “painting studio” and Mapplethorpe for his flowers … and also marshmallows to be completely honest. YOUR PROJECTS ? I aim at completing the topic I’m currently working on, which deals with the theme of striptease. Soon, I intend to make a series of clean portraits of teenage couples. www.brunotichadou.fr


STANISLAS ZANKO ARTISTE

INTERVIEW TON UNIVERS... Le même que tout le monde, mais avec ma perception. TES SOURCES D’INSPIRATION ? L’instant présent dans l’environnement qui m’entoure, de la curiosité, et une idée... Le reste c’est du blabla... TES PROJETS ? Réussir ce que je fais, pour faire ce que je veux... Comme tout le monde, m’affranchir...


YOUR INNER WORLD... Same as everybody’s, but with my own perception. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? The present moment in the universe that surrounds me, curiosity, and an idea... Everything else is a bunch of bull. YOUR PROJECTS ? Succeed in what I do, to be able to do whatever I want. Just like everyone else : be free. http://zankovision.darqroom.com/


WAY


&

SERIE « NMELANCHOLY » de Florence Bataille CREATIONS de l’artiste Emilien Adage


FLORENCE BATAILLE PHOTOGRAPHE

A LA PERIPHERIE CETTE SERIE… Elle se situe dans l’Ouest américain. En fait, la photographie n’était pas particulièrement le but de ce voyage, et la série s’est construite après coup, comme un hommage fait à des amis chers, à un moment particulier et chargé de sens que nous avons partagé et à leur territoire qui inspire tant la mélancolie. TES SOURCES D’INSPIRATION ? Le genre humain, les émotions enfouies, l’art en général, la musique m’ayant le plus accompagnée ces dernières années, tout spécialement celle composée par l’ami qui a motivé ce voyage. TES PROJETS ? Je développe plusieurs séries de styles assez différents, notamment une série abstraite faite d’images retravaillées, d’endroits ou d’objets du quotidian… j’en oublie d’ailleurs parfois l’image de départ ! J’ai ressorti mon vieux Minolta et, dès que possible, j’aimerais m’offrir la possibilité de l’errance pour photographier au quotidien sur une longue période, mais rien n’est gravé dans la pierre !


THIS SERIES... It is located in the Western US. In fact photography was not the reason for the trip, and the series was constructed after the visit as a tribute to my close friends of a particular moment that imparts a sense of the meaningfulness of what we shared and the countryside that inspired such melancholy. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? Humanity, buried emotions, art in general, music that has filled my ears in recent years, especially those composed by my friend who initiated this trip YOUR PROJECTS ? I have developed various series in relatively different styles, notably a series in abstract of reworked images of mundane places and objects. Sometimes I also forget the intial image. I took out my old Minolta, as soon as possible, and I would like to offer myself the opportunity to photograph daily wanderings over a long time span, but nothing is graved in stone ! http://florencebataille.blogspot.com/


EMILIEN ADAGE ARTISTE

SAVOIR BRICOLER CHEZ SOI CETTE SERIE... Montages d’images réalisées à partir de dessins schématisés, collectés dans des livres de bricolage domestique. Une façon pour moi de mettre sur papier les expériences qui me passent par la tête. TES SOURCES D’INSPIRATION ? Système « D », Maison et bricolage, Guide du dépannage et des réparations domestiques… TES PROJETS ? Publier un manuel.


THIS SERIES… Combinations of images realised from schematic drawings, collected in teh books of home rennovations. It is a way for me to put on paper the experiences that pass through my mind. YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? System « D », Home and Renovations, Trouble shooting manuals and home repair guides. YOUR PROJECTS ? To publish a book. http://emilien.adage.over-blog.com/


SPECIES


&

SERIE « IN METRO VERITAS » d’Elisabeth Camus CREATIONS de l’artiste Laure Cadars


ELISABETH CAMUS PHOTOGRAPHE

IN METRO VERITAS CETTE SERIE... Cette série est née d’une folle envie de circuler en scooter dans Paris, puis l’interdiction formelle de m’en servir. Remplaçant un deux roues par un iPhone, prendre le métro, comme 4 millions de parisiens, est devenu un acte de militant : In Metro Veritas ! TES SOURCES D’INSPIRATION ? Le format polaroid s’est imposé comme une évidence pour transformer ces voyages en souvenirs, ces visages en personnages de fiction, et oublier que seulement deux minutes nous séparent de la station suivante. Des rencontres souvent plus proches d’un train fantôme que d’un manège enchanté. TES PROJETS ? Le projet est aujourd’hui d’éditer la série «In Metro Veritas - Made in Paris», et me permettre de financer les déclinaisons possibles dans les plus célèbres métro de la planète : New-York, Londres, Moscou, Hong Kong, Berlin, Mexico, Tokyo, Melbourne... et ainsi constituer un parcours socio-photographique d’univers aussi divers et variés, qu’inattendus et dépaysant.


THIS SERIES... The series grew out of an insane desire to travel around Paris by scooter, then there was the banning so I made use of the situation. By replacing two wheels with an iPhone camera, and by taking the Parisian metro like all the other four million people, became an obsession: In Metro Veritas ! YOUR SOURCES OF INSPIRATION ? The polaroid format was the most obvious choice, as I wanted to transform these memories, these fictional character faces... and forget that only 2 minutes remain until the train arrives at the next station. These meetings are often more reminiscent of a ghostly train ride. YOUR PROJECTS ? I’m editing this series, «In Metro Veritas - Made in Paris», and it will allow me to finance the possible variations of this series in all the famous subways of the world : New York, London, Moscow, Hong Kong, Berlin, Mexico City, Tokyo, Melbourne... and thus reveal a sociocultural, photographic study that reveals an incredibly diverse, unexpected and exotic world. www.lisacamus.com www.loeilduluxe.com


LAURE CADARS ARTISTE

INTERVIEW TON UNIVERS... Les sciences naturelles. TA TECHNIQUE ? Beaucoup de dessin ! Soit au crayon, au feutre, au pinceau... mais surtout au crayon. Le traitement des couleurs se fait soit à la gouache, à l’aquarelle ou par la palette graphique. Pour cette série, j’ai d’abord fait un dessin au crayon que j’ai ensuite scanné puis mis en couleur avec Photoshop. TES PROJETS ? Passer ma vie à dessiner.


YOUR WORLD… Natural sciences. YOUR TECHNIQUE ? A lot of hand drawing, whether it’d be with pencil, stencil or brush … though mainly pencil. I use gouache, watercolour or graphic editing for colour treatment. For this particular series, I started off hand drawing an image that I then scanned and coloured with Photoshop. YOUR PROJECTS ? Spend my whole life drawing. www.laurecadars.com


Laurence Guenoun Directrice de Publication Antonin Varnusson Rédacteur en Chef Jörg Fischer DA / Graphiste Candice Nguyen Communication Raphaëlle Lefranc Mécénat & Publicité Mathieu Drouet Contremaitre / Webmaster Vanessa Coquelle Responsable Linguistique Christel Dupiellet Traduction MURIELLE ZELTZER TRADUCTION ERIN KIM Traduction KAYLA TRADUCTION Colette Blanc Correctrice Français Photo Couverture © Alexia Bertolino Plateformag © 2011 Tous droits réservés Toutes les images, photos diffusées sur Plateformag appartiennent à leurS auteurs respectifs



Numero 29