Page 1

REGARD SUR LES PARTICULARITÉS DES GROUPES LGBT ETHNOCULTURELS AU

CANADA EN 2017 EXTRAITS D’UNE ÉTUDE RÉALISÉE POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE

3

GRANDS CONSTATS

7

TABLEAUX COMPARATIFS

CROP

12

CARACTÉRISTIQUES DE L’ÉCHANTILLON

13

PROCESSUS DE DÉVOILEMENT DE L’ORIENTATION SEXUELLE / L’IDENTITÉ DE GENRE

18

SENTIMENT D’ACCEPTATION SOCIALE

34

SENTIMENT D’APPARTENANCE ET PERCEPTIONS À L’ÉGARD DU MILIEU LGBT

43

IMPACT DE L’ORIENTATION SEXUELLE / L’IDENTITÉ DE GENRE SUR LE BIEN-ÊTRE PERSONNEL

46

2


Préambule La Fondation Jasmin Roy a mandaté CROP pour réaliser un sondage permettant de faire le point sur certaines réalités de vie, ainsi que de connaître les valeurs et besoins des membres des communautés LGBT du Canada. Ce projet a été rendu possible grâce à la contribution du ministère de la Justice du Québec dans le cadre du programme Lutte contre l’homophobie, de la Banque RBC, de la Ville de Montréal, du gouvernement du Canada, du gouvernement du Nouveau-Brunswick et du gouvernement de la Nouvelle-Écosse. Un rapport général des résultats illustrant notamment les différences selon l’âge, l’orientation sexuelle, l’identité de genre et la région a été produit, dans lequel apparaît également la méthodologie détaillée de l’étude. Le présent document vise à faire ressortir la réalité particulière des personnes LGBT appartenant à des groupes ethnoculturels. Pour ce faire nous avons analysé les résultats en comparant les réponses des répondants ayant une origine ethnique « visible » à celles des répondants de type caucasien. Seuls les résultats des questions présentant les différences les plus marquantes entre répondants ayant une origine ethnique « visible » à celles des répondants de type caucasien sont présentés dans ce rapport, l’ensemble des résultats du sondage étant présentés dans le rapport général mentionné ci-dessus. L’origine ethnique des répondants a été identifiée à l’aide de la question présentée en page suivante. CROP

3


Préambule Question définissant l’origine ethnique Auquel des groupes suivants appartiennent ou appartenaient vos parents? Sélectionnez tous les choix qui s’appliquent Canadien/Québécois anglophone

Un autre groupe d'Europe de l'Est

Canadien/Québécois francophone

Chinois

Britannique (Anglais, Irlandais, Écossais, Gallois)

Un autre groupe de l'Asie orientale (Japonais, Coréen, Taiwanais)

Français Autochtone Italien

De l'Asie du Sud-Est (Vietnamien, Cambodgien, Philippin, Malaisien, Indonésien, Thaïlandais)

Portugais

De l'Asie du Sud (Indien, Pakistanais, Bengali, SriLankais)

Grec

De l'Asie occidentale (Arménien, Turc)

Allemand

Arabe

Ukrainien

De l'Amérique du Sud/Amérique latine

Polonais

Des Caraïbes (Jamaïcain, Haïtien, etc.)

Hollandais/Néerlandais

Africain

Espagnol

Afro-américain

Un autre groupe d'Europe de l'Ouest

Autre

CROP

4


Préambule Nous avons considéré les répondants d’ascendance autochtone, asiatique, arabe, latino-américaine, caribéenne, afro-américaine et africaine comme des groupes d’origine ethnoculturelle « visible ». Les tailles d’échantillon de chacun de ces sous-groupes étant relativement restreintes nous les avons regroupés en deux groupes que nous comparons aux répondants de type caucasien : les Autochtones et les autres groupes non caucasiens. Aucune pondération selon le critère de l’origine ethnique n’a été appliquée à l’échantillon. Comme c’est le cas dans la plupart des sondages, les communautés culturelles, toujours plus difficiles à rejoindre, y sont quelque peu sous-représentées. L’échantillon compte cependant une bonne diversité d’origines ethniques, et ce, dans des proportions relativement cohérentes avec la présence des différents groupes culturels dans la population Canadienne. Comme l’analyse des premiers résultats démontrait une différence d’âge importante entre les répondants caucasiens et non caucasiens, ces derniers étant significativement plus jeunes, nous avons décider de comparer les données au sein des répondants âgés de moins de 55 ans, pour diminuer l’impact de la différence d’âge sur les résultats. Malgré tout, tel qu’illustré en page 17 et 19, les répondants des autres groupes non caucasiens demeurent en moyenne plus jeunes que ceux des groupes autochtones et de type caucasiens et ont par conséquent proportionnellement moins commencé à dévoiler leur orientation sexuelle/identité de genre à leur entourage. CROP

5


Préambule On observe également les différences suivantes dans la composition des trois groupes de répondants comparés dans ce rapport (p.15 à 17), différences qui pourraient avoir un certain impact sur les résultats : ▪ les répondants caucasiens proviennent proportionnellement plus du Québec, les répondants autochtones, de l’Ouest, et les autres répondants non caucasiens, de l’Ontario. ▪ l’échantillon d’Autochtones est plus masculin que les deux autres. ▪ les échantillons de non-caucasiens comptent proportionnellement plus de personnes bisexuelles.

Notes sur la lecture des résultats Il est possible que la somme des résultats présentés n’égale pas toujours 100 % puisqu’il s’agit de pourcentages arrondis. Les chiffres présentés en bleu ou rouge indiquent des différences observées entre les sous-groupes comparés :

les chiffres en BLEU indiquent que le sous-groupe en question affiche un résultat significativement supérieur aux autres. les chiffres en ROUGE indiquent que le sous-groupe en question affiche un résultat significativement inférieur aux autres.

CROP

6


Grands constats RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Grands constats ▪

Les répondants LGBT Autochtones se distinguent principalement par une tendance à mieux vivre avec leur orientation sexuelle/identité de genre que la moyenne de la communauté LGBT ✓ Les personnes LGBT autochtones tendent à ressentir une meilleure acceptation de leur orientation sexuelle/identité de genre par leur entourage, notamment dans leur cercle amis.

p.20

✓ Ils affichent un sentiment d’appartenance à la communauté LGBT un peu plus grand que les personnes LGBT de type caucasien ou d’autres groupes non-caucasiens (82% contre 68%) et trouvent davantage que le mouvement LGBT représente bien les valeurs et besoins de l’ensemble des personnes LGBT.

p.44, 45

✓ Ils sont proportionnellement moins nombreux à avoir vécu des sentiments de nature dépressive en lien avec leur orientation sexuelle/identité de genre et se disent globalement légèrement plus heureux que la moyenne de la communauté.

p.49, 51

Pouvoir briser l’isolement (sentiment d’être seul à vivre cela) et trouver des modèles de personnes LGBT qui s’affirment semblent toutefois des enjeux encore plus important aux yeux des personnes LGBT autochtones que pour la moyenne de la communauté LGBT pendant le processus d’apprivoisement de leur orientation sexuelle/identité de genre. Ils émettent par ailleurs plus de réserves que les autres groupes LGBT quant au niveau de disposition de la société Canadienne à faire des efforts pour intégrer les personnes LGBT et sont le plus favorables à la réalisation de publicités contre l’homophobie, la biphobie ou la transphobie.

CROP

p.47

p.31, 32

p.35, 36 8


Grands constats ▪

En ce qui concerne l’intimidation, les répondants autochtones ne sont pas plus nombreux que la moyenne des répondants LBGT à en avoir subi mais ils en ont subi proportionnellement plus en raison de leur apparence, et ce, davantage dans les lieux publics et dans la communauté LGBT.

p.40, 42

À l’opposé, les personnes LGBT appartenant aux autre groupes ethnoculturels non caucasien vivent clairement des moments plus difficiles que les autres membres de la communauté LGBT en raison de leur orientation sexuelle/identité de genre, et ce, tout particulièrement au sein de leur famille : ✓ Leur orientation sexuelle/identité de genre est nettement moins bien acceptée dans leur famille immédiate (29% plutôt mal ou très mal acceptée contre 19% chez les LGBT de type caucasien ) qui leur apporte par conséquent moins d’écoute et de soutien à ce sujet que les autres groupes LGBT.

CROP

p.21, 22

✓ Leur famille réagit davantage par différentes formes de déni à leur coming-out : dans environ la moitié des cas la famille va avoir tendance à ne pas croire, voire à ignorer cette réalité ou encore à essayer de les convaincre que ce n’est qu’une phase qui va passer (ce qui ne se produit que dans un quart à un tiers des cas chez les personnes LGBT de type caucasien).

p.23

✓ Les réactions de rejet, de distance ou de changement de regard sur la personne qui de dévoile sont également plus fréquentes (dans environ un tiers des cas (contre 16% à 22% chez les personnes LGBT de type caucasien).

p.24

9


Grands constats ✓ La charge émotionnelle familiale qui s’en suit est aussi plus lourde puisque dans 34% des cas la famille va faire ressentir à la personne qui se dévoile qu’elle leur fait de la peine (situation vécue par 19% des personnes LGBT de type caucasien).

p.23

✓ Sans surprise les personnes LGBT de ces communautés culturelles ressentent donc plus souvent des malaises dans leur famille en lien avec leur orientation sexuelle/identité de genre.

p.29

✓ Par ailleurs, s’ils ne sont pas plus nombreux que la moyenne à vivre des situations d’intimidation en lien avec leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, ils en vivent toutefois plus souvent dans leur milieu familial ▪

Les personnes LGBT appartenant aux autre groupes ethnoculturel non caucasien sont par ailleurs proportionnellement plus nombreux à rapporter avoir subi de l’isolement dans leur milieu scolaire, une moindre acceptation de la part du personnel de leur établissement scolaire et/ou plus de limitations ou d’intimidation dans leur milieu de travail, suite au dévoilement de leur orientation sexuelle/identité de genre. Ils accordent proportionnellement plus d’importance aux ressources communautaires et locales LGBT, lieux où ils peuvent recevoir de l’écoute sans jugement, pour lesquelles ils aimeraient une visibilité accrue.

CROP

p.41

p.28, 21, 27, 41

p.30, 36

10


Grands constats ▪

Bien que proportionnellement plus nombreuses que la moyenne de la communauté LGBT à trouver que la société Canadienne est disposée à faire des efforts pour intégrer les minorités sexuelles (probablement en comparaison à leur propre culture), les personnes LGBT d’autre groupes ethnoculturels sont moins à l’aise à manifester de l’affection à leur partenaire en situation publique (lieux publics, amis ne faisant pas partie de la communauté LGBT et surtout famille). Finalement, les personnes LGBT d’autres groupes ethnoculturels vivent un peu moins bien avec leur orientation sexuelle ou identité de genre et se disent légèrement moins heureux que la moyenne de la population Canadienne.

CROP

p.35, 37

p.47, 51

11


Tableaux comparatifs RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Caractéristiques de l’échantillon RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Distribution de l’échantillon selon l’origine Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans (n=1771)

Canadiens

68%

Européens

38%

Autochtones

10%

Asiatiques

8%

Amérique latine

2%

Caribéens

1%

Africains/Afro-Américains

1%

Q11B. Auquel des groupes suivants appartiennent ou appartenaient vos parents? Note : réponses multiples autorisées

CROP

14


Distribution de l’échantillon par identité de genre selon l’origine Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1563

109

257

82

90

81

Hommes

38

57

31

Femmes

44

33

50

Personnes binaires transgenres

9

4

11

Personnes non-binaires transgenres

6

6

7

Personnes non-binaires de genre fluide, agenre ou demi-genre

2

0

1

(%) n=

Personnes binaires cisgenres

Q5. Comment définiriez-vous votre identité de genre? Êtes-vous….

CROP

15


Distribution de l’échantillon par orientation sexuelle selon l’origine Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1563

109

257

Homosexuel(le)

48

49

37

Bisexuel(le)

31

40

45

Pansexuel(le)

13

7

11

Asexuel(le)

4

1

4

(%) n=

Q6. Comment définiriez-vous votre orientation sexuelle? Diriez-vous que vous êtes...

CROP

16


Distribution de l’échantillon par âge et région selon l’origine Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

15-17 ans

10

10

7

11

18-24 ans

14

13

12

24

25-34 ans

39

41

41

32

35-44 ans

21

20

18

23

45-54 ans

17

16

22

10

Atlantique

7

6

9

2

Québec

23

26

9

5

Ontario

39

37

38

55

Ouest du Canada

31

31

43

39

(%) n=

Âge des répondants

Région

CROP

17


Processus de dévoilement de l’orientation sexuelle / l’identité de genre RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Dévoilement de l’identité de genre / orientation sexuelle à l’entourage

Origine ethnoculturelle TOTAL

Dévoilement de l’identité de genre

n=

Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

Parmi les personnes transgenres, non-binaires ou de genre fluide de moins de 55 ans

311

278

26*

41

Oui

91

92

86

85

Non

9

8

14

15

1750

1543

107

255

Oui

87

88

89

75

Non

13

12

11

25

Dévoilement de l’orientation sexuelle Parmi les personnes LGBT non hétérosexuelles de moins de 55 ans

n=

Q18a. Avez-vous commencé à dévoiler votre identité de genre à votre entourage (amis, famille, etc.)? Q18c. Avez-vous commencé à dévoiler votre orientation sexuelle à votre entourage (amis, famille, etc.)?

CROP

*Attention: petite taille d’échantillon

19


Niveau d’acceptation par l’entourage Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1513

1359

95

196

Très bien acceptée

75

75

92

70

Très et plutôt mal acceptée

3

3

0

1

530

473

45

73

Très bien acceptée

72

72

80

61

Très et plutôt mal acceptée

9

9

8

15

La direction de l’entreprise dans laquelle vous n= travaillez

601

542

28*

74

Très bien acceptée

69

72

80

59

Très et plutôt mal acceptée

4

5

8

4

760

686

35

93

Très bien acceptée

64

63

78

63

Très et plutôt mal acceptée

5

5

3

12

(%) Votre cercle d’amis

Votre conjoint(e), vos enfants

Vos collègues de travail

n=

n=

n=

Q25. De façon générale, comment votre orientation sexuelle/identité de genre a-t-elle été acceptée par...

CROP

*Attention: petite taille d’échantillon

20


Niveau d’acceptation par l’entourage (suite) Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle

TOTAL

Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

683

608

47

97

Très bien acceptée

54

55

64

33

Très et plutôt mal acceptée

9

7

4

27

1325

1210

84

142

Très bien acceptée

43

43

50

29

Très et plutôt mal acceptée

19

19

11

29

906

798

67

138

Très bien acceptée

43

44

52

32

Très et plutôt mal acceptée

12

11

14

15

976

899

69

92

Très bien acceptée

37

36

42

45

Très et plutôt mal acceptée

15

14

10

22

(%) La direction/le personnel de votre établissement scolaire

Votre cercle familial immédiat (parents, frère, sœur)

Vos collègues de classe

Votre cercle familial élargi (oncles, tantes, cousins, grands-parents, etc.)

n=

n=

n=

n=

Q25. De façon générale, comment votre orientation sexuelle/identité de genre a-t-elle été acceptée par...

CROP

21


Niveau d’écoute et de soutien obtenu dans la famille Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1397

1273

91

158

61

61

71

46

59

60

65

41

(%) n=

S’est senti écouté(e) par la famille proche Très et assez écouté Senti soutenu(e) par votre famille proche Beaucoup et assez soutenu

Q27. De façon générale, dans quelle mesure vous êtes-vous senti écouté(e) par votre famille proche lorsque vous leur avez dévoilé votre orientation sexuelle/identité de genre? Q28. Dans quelle mesure vous êtes-vous senti soutenu(e) par votre famille proche lorsque vous leur avez dévoilé votre orientation sexuelle/identité de genre?

CROP

22


Réactions de la famille au coming-out Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle

TOTAL

Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1397

1273

91

158

Ont semblé inquiet pour vous et votre avenir

44

45

30

47

Ont semblé heureux que vous puissiez vous accepter tel que vous êtes

39

39

37

30

Ont essayé de vous convaincre que ce n’était qu’une phase, que ça allait passer

35

34

41

54

Ne vous ont pas cru, ont ignoré l’information

27

26

30

50

Vous ont donné l’impression que vous les déceviez

22

22

24

29

Vous ont donné l’impression que vous leur faisiez de la peine

21

21

13

34

Certains membres: honte / moquerie / violence / choc / Rupture

2

2

3

1

Aucune réaction / N'en ont plus reparlé

2

2

0

0

Autre

2

2

1

2

Aucune de ces réactions

14

14

18

7

(%) n=

Q30. Certains membres de votre famille proche ont-ils eu l’une ou l’autre des réactions suivantes?

CROP

23


Impact du coming-out sur la relation familiale Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1397

1273

91

158

Non, je n’ai pas l’impression que la relation a changé

27

28

22

20

Sentiment d’une meilleure communication

28

29

27

27

Sentiment d’un rapprochement, d’une plus grande proximité

24

25

20

16

Sentiment de confiance

24

24

28

26

Impression qu’ils portent un regard différent sur moi

22

20

33

32

Sentiment d’incompréhension

21

21

19

27

Sentiment de distance

18

18

17

31

Sentiment d’une rupture, de rejet

16

15

15

34

Impression qu’ils ne m’aiment plus autant

11

11

15

13

(%) n=

Q29. Avez-vous l’impression que le fait d’avoir dévoilé votre orientation sexuelle/identité de genre à votre famille a eu l’un ou l’autre des effets suivants dans la relation que vous entretenez avec eux?

CROP

24


Réactions des amis au coming-out Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoiler leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1513

1359

95

196

Oui, un ou deux

31

31

17

28

Oui, plusieurs

11

11

6

13

Non, aucun

58

58

77

59

Total oui (un ou plus)

42

42

23

41

(%) n=

Q31. Certains de vos amis ont-ils pris leurs distances après que vous les ayez informés de votre orientation sexuelle/identité de genre ?

CROP

25


Réactions des amis au coming-out Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoiler leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1513

1359

95

196

Ont semblé heureux que vous puissiez vous accepter tel que vous êtes

66

67

68

75

Vous ont donné l’impression qu’ils portaient un regard différent sur vous (comme si vous étiez devenu(e) une autre personne à leurs yeux)

25

24

17

31

Ont eu une réaction d’incompréhension

29

30

17

28

Ont essayé de vous convaincre que ce n’était qu’une phase, que ça allait passer

13

13

11

16

Ne vous ont pas cru, ont ignoré l’information

16

15

19

16

Certains amis : pris leurs distances / Choc / Rupture / Peur que je les drague

3

3

2

0

N'étaient pas surpris / l'ont accepté sans faire de drame

1

1

1

1

Autre

2

2

0

0

Aucune de ces réactions

13

12

21

8

(%) n=

Q32. Certains de vos amis ont-ils eu l’une ou l’autre des réactions suivantes?

CROP

26


Réactions du milieu de travail au coming-out Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoiler leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

776

701

35

96

amené certaines personnes à porter un regard différent sur vous (comme si vous étiez devenu(e) une autre personne à leurs yeux)

25

25

28

21

fait en sorte qu’on vous respecte davantage

18

17

8

23

nuit à votre progression professionnelle

8

8

0

15

vous a amené à changer d’entreprise

8

7

0

20

fait en sorte qu’on vous change de position dans l’entreprise

7

6

13

6

fait en sorte qu’on vous confie moins de responsabilités

5

4

1

8

effets bénéfiques (opportunités, rapprochement, porte-étendard LGBTQ)

4

4

9

4

Autre

2

2

0

2

Aucune de ces réactions

52

53

55

45

(%) n=

Q33. Dans votre milieu de travail, avez-vous l’impression que le fait d’avoir dévoilé votre orientation sexuelle/identité de genre a :

CROP

27


Réactions du milieu d’études au coming-out Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoiler leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

956

842

71

144

amené certaines personnes à porter un regard différent sur vous (comme si vous étiez devenu(e) une autre personne à leurs yeux)

33

33

25

34

vous a amené(e) à devenir/vous sentir isolé(e) des autres

21

19

26

29

fait en sorte qu’on vous respecte davantage

18

18

7

14

fait en sorte qu’on vous choisisse moins pour les activités de groupe

12

11

2

20

Autre

2

2

2

0

Aucune de ces réactions

48

49

59

46

(%) n=

Q34. Dans votre milieu scolaire/d’études, avez-vous l’impression que le fait d’avoir dévoilé votre orientation sexuelle/identité de genre a :

CROP

28


Fréquence à laquelle des malaises sont ressentis dans l’entourage Base : répondants de moins de 55 ans ayant dévoilé leur orientation sexuelle / identité de genre à ces personnes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1419

1291

92

163

62

62

61

73

956

842

71

144

39

38

46

42

776

701

35

96

32

31

26

40

1513

1359

95

196

22

21

9

32

(%) Votre famille (immédiate ou élargie)

n=

Souvent et à l'occasion Votre milieu scolaire/d’études

n=

Souvent et à l'occasion

Votre milieu de travail

n=

Souvent et à l'occasion Votre cercle d’amis Souvent et à l'occasion

n=

Q26. Vous est-il arrivé de ressentir que votre orientation sexuelle/identité de genre créait des malaises dans...

CROP

29


Sources de support les plus bénéfiques Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

62 44 38 38 36 29 26 25

63 45 38 38 39 26 27 25

63 41 33 41 39 29 19 31

56 44 39 48 28 45 26 33

14

14

16

27

13 8

13 9

4 11

15 6

5

6

2

2

5 4 3 3 1

5 4 3 3 1

2 2 5 1 0

8 2 4 1 0

(%) n=

Amis/connaissances ayant vécu un processus similaire Sites internet Films ou séries télévisées Réseaux sociaux Amis/connaissances n’ayant pas vécu un processus similaire Accès à des ressources communautaires LGBTQ Famille Livres Rencontres ou activités organisées par des regroupements ou organismes d'aide locaux/régionaux Psychologue Services d’écoute par clavardage Intervenant social (assistant(e) social(e), technicien(ne) en éducation spécialisée, etc.) Conférences/ateliers de sensibilisation (dans les écoles ou autre) Lignes d’écoute téléphonique Médecin Sexologue

Bars / Lieux de rencontre / Clubs

Q14. Parmi les sources de support suivantes, quelles sont celles qui vous ont le plus ont aidé dans votre processus d’affirmation, d’apprivoisement ou d’acceptation de votre orientation sexuelle/identité de genre ?

CROP

30


Aspects les plus bénéfiques dans le support obtenu Base : répondants de moins de 55 ans ayant reçu de l’aide pour leur orientation sexuelle

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1685

1488

99

248

Comprendre que je n’étais pas seul(e) à vivre cela

55

54

68

58

Trouver un espace où je me suis senti(e) compris(e) pour ce que j’étais

45

46

50

47

Développer ma confiance en voyant d’autres personnes LGBTQ s’affirmer

43

43

56

49

La possibilité de recevoir de l’écoute sans jugement

37

38

34

45

M’alléger l’esprit en me confiant à quelqu’un

34

34

40

35

Comprendre que je n’étais pas « malade »

24

23

18

22

Me sentir appartenir à un réseau où l’on se supporte mutuellement

27

27

19

21

(%) n=

Q15. Qu’est-ce qui a été le plus bénéfique pour vous dans le support que vous avez trouvé dans votre processus d’affirmation, d’apprivoisement ou d’acceptation de votre orientation sexuelle/identité de genre?

CROP

31


Besoins en ressources Base : répondants de moins de 55 ans jugeant les ressources insuffisantes

Origine ethnoculturelle

TOTAL

Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

938

843

44

134

Organisme de soutien/Ressources/Réseaux visibles/accessibles dans la localité (école, quartier...)

27

27

32

30

Soutien / Ouverture d'esprit / Compréhension / Acceptation (famille / entourage / en général)

20

20

11

25

Informations claires/accessibles sur identités sexuelles/de genre (cours à l'école, bibliothèque, internet))

19

20

2

18

Modèles sexuels visibles / Mentors/Gens LGBTQ accessibles

16

15

40

12

Sensibilisation/déstigmatisation en général (communauté, médias)

11

12

3

5

Plus de visibilité/accessibilité des ressources de soutien/services SPÉCIALISÉS

11

10

4

20

(%) n=

Q17. Qu’est-ce qui vous a le plus manqué, de quoi auriez-vous eu davantage besoin?

CROP

32


Besoins en ressources (suite) Base : répondants de moins de 55 ans jugeant les ressources insuffisantes

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

938

843

44

134

Déstigmatisation/Formation sur la différence sexuelle auprès des services publics/spécialisés (de santé, d'éducation, etc.)

7

8

5

5

Me sentir moins seul/un ami/quelqu'un à qui parler (sans précision)

7

6

16

2

Information/Accompagnement/Acceptation de la nonbinarité

7

8

2

6

Lieu de rencontre sécuritaire/tolérant/confidentiel dans la localité

4

4

14

2

Autre

4

4

2

2

NSP / PR / Rien

7

8

5

5

(%) n=

Q17. Qu’est-ce qui vous a le plus manqué, de quoi auriez-vous eu davantage besoin?

CROP

33


Sentiment d’acceptation sociale RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Perception de la disposition de la société canadienne à faire des efforts pour intégrer les personnes LGBT Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle

TOTAL

Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Très disposée

21

19

22

28

Assez disposée

62

63

51

60

Peu disposée

15

16

26

12

Pas du tout disposée

2

2

1

0

Très et assez disposée

83

82

73

87

Peu et pas du tout disposée

17

18

27

13

(%) n=

Q77. Dans quelle mesure sentez-vous que la société canadienne en général est actuellement disposée à faire des efforts pour favoriser l’intégration des personnes LGBTQ?

CROP

35


Interventions qu’il serait le plus utile à renforcer pour favoriser le bien-être et l’intégration des personnes LGBT dans la société canadienne actuelle Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Retour/augmentation des cours d’éducation sexuelle à l’école

45

46

40

34

Une meilleure représentation des personnes LGBTQ dans les médias

45

44

33

51

Favoriser la visibilité des ressources/regroupements LGBTQ (pour que les gens en processus d’affirmation puissent s’y rattacher plus facilement)

41

41

30

55

Ateliers de sensibilisation dans les écoles

41

42

47

32

Plus de cliniques spécialisées dans les problématiques de santé spécifiques LGBTQ

26

27

26

26

Publicité contre l’homophobie/la biphobie/la transphobie

25

24

50

21

Faciliter l’accès à des traitements médicaux pour les transitions de genre

23

24

17

23

Ateliers de sensibilisation en entreprise

20

20

21

27

Ateliers de sensibilisation dans les milieux touchant les personnes âgées

8

9

5

7

Autre

3

3

1

0

(%) n=

Q90. Quelles sont, selon vous, les interventions qui seraient les plus utiles à renforcer à l’avenir pour favoriser le bien-être et l’intégration des personnes LGBTQ dans la société canadienne actuelle?

CROP

36


Aisance à manifester de l’affection à son partenaire amoureux dans différentes situations Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1634

1445

104

230

...lorsque vous vous trouvez dans un lieu public (rue, centre d’achat, café, restaurant)

53

55

51

44

...lorsque vous êtes dans une réunion de famille

45

47

40

26

...lorsque vous êtes avec des amis ne faisant pas partie de minorités sexuelles

67

67

71

56

...lorsque vous êtes avec des amis LGBTQ

80

80

88

75

(%) Très et plutôt à l’aise n=

Q81-Q82. Lorsque vous êtes en relation amoureuse, êtes-vous à l’aise de manifester de l’affection à votre partenaire…?

CROP

37


Sentiment d’avoir vécu de la discrimination Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Oui

39

39

32

45

Non

61

61

68

55

(%) n=

Q38. Avez-vous déjà eu le sentiment de subir de la discrimination en lien avec votre orientation sexuelle/identité de genre?

CROP

38


Contexte et type de discrimination subi Base : répondants de moins de 55 ans ayant été discriminé à cause de leur orientation / identité de genre

TOTAL

(%) n=

Contexte Lieu de travail / Environnement professionnel Lieux publics / Dans la rue (bar, restaurant, transport, toilettes, voyage...) Milieu scolaire Amis / Activités sociales/de divertissement Services publics (santé, douanes, administration...) Famille Milieu associatif (sport, église, bénévolat...) Type de discrimination Insultes / Moqueries / Agression verbale Renvoi / Refus d'embauche / Poussé à quitter Rejet / Isolation / Rupture / Distance Refus/lenteur de service / Refus de location de logement Discrimination (sans précision) Traité différemment / Gêne / Questions indiscrètes / Conseils "d'ami" Discrimination dans les tâches assignés / avancement (travail, école, sport...) Sentiment de manque de compréhension / soutien / de sentiment de bien-être Peur de moi / Dégoûté par moi (hyper sexualisation, peur chez les personnes du même sexe, influence sur des enfants) Intimidation / Harcèlement (sans précision) Dans la rue : choc / mépris / Désapprobation Préjugés en général / Incompréhension du public Violence physique Autre Préfère ne pas en parler Pas de réponse

Origine ethnoculturelle Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

657

583

48

94

32 13 11 6 8 7 4

35 13 12 7 9 7 4

49 16 14 4 3 6 2

12 24 8 2 1 2 3

21 15 10 10 10 9 8 6

20 16 11 10 10 9 8 5

33 27 19 5 1 8 1 2

38 15 5 8 13 2 6 5

4

5

5

3

4 4 3 2 7 1 7

4 4 3 2 7 1 7

4 15 3 2 1 4 2

2 7 3 4 1 2 7

Q39. Dans quel contexte cela est-il arrivé et quel type de discrimination avez-vous subi?

CROP

39


Proportion ayant vécu de l’intimidation Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Oui, en lien avec mon orientation sexuelle/identité de genre

50

50

55

44

Oui, en lien avec mon apparence

50

51

69

46

Oui, en lien avec ma façon de me comporter ou de m’exprimer

45

44

48

41

Oui, en lien avec autre chose

32

33

32

25

Non, jamais

19

19

25

15

Total oui

81

81

75

85

n=

Q35. Avez-vous déjà été victime d’intimidation, de menaces ou de commentaires blessants ou désobligeants?

CROP

40


Milieu où l’intimidation en lien avec l’orientation sexuelle ou l’identité de genre a été vécue Base : répondants de moins de 55 ans ayant été intimidés

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

728

668

58

84

Lieux publics

63

61

69

73

Milieu scolaire

63

64

65

64

Au sein de ma famille

34

31

36

51

Milieu de travail

31

31

27

45

Dans le milieu LGBTQ

21

23

17

16

Dans mon cercle d’amis

20

20

21

12

Dans les établissements de santé

16

16

10

16

Milieu associatif

13

11

7

16

Lors de démarches administratives

11

12

7

12

Sur Internet / les réseaux sociaux

2

2

0

0

Autre

1

1

3

0

(%) n=

Q36. Dans quels milieux avez-vous été victime d’intimidation, de menaces ou de commentaires blessants ou désobligeants en lien avec d’autres choses que votre orientation sexuelle/identité de genre?

CROP

41


Milieu où l’intimidation a été vécue pour une raison autre que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre Base : répondants de moins de 55 ans ayant été intimidés

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1240

1095

85

188

Milieu scolaire

73

75

78

71

Lieux publics

44

43

57

47

Au sein de ma famille

31

29

39

43

Milieu de travail

22

23

17

22

Dans mon cercle d’amis

22

23

18

17

Dans le milieu LGBTQ

19

18

30

24

Dans les établissements de santé

11

12

6

9

Milieu associatif

7

7

7

6

Lors de démarches administratives

7

8

0

7

Sur Internet / les réseaux sociaux

1

1

0

1

Autre

1

1

0

0

(%) n=

Q37. Dans quels milieux avez-vous été victime d’intimidation, de menaces ou de commentaires blessants ou désobligeants en lien avec d’autres choses que votre orientation sexuelle/identité de genre?

CROP

42


Sentiment d’appartenance et perceptions à l’égard du milieu LGBT RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Sentiment d’appartenance au milieu LGBT Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Oui, beaucoup

25

25

22

24

Oui, un peu

44

43

61

42

Non, pas vraiment

25

26

15

23

Non, pas du tout

6

6

3

10

Total beaucoup + un peu

68

68

82

67

(%) n=

Q72. Vous sentez-vous appartenir au milieu LGBTQ?

CROP

44


Capacité des mouvements LGBT à véhiculer les valeurs de tous Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Très bien

22

22

33

18

Plutôt bien

60

60

38

59

Très et plutôt bien

82

82

71

77

(%) n=

les valeurs et besoins de l’ensemble des personnes LGBTQ

Q70. Dans quelle mesure diriez-vous que les mouvements et groupes LGBTQ actuels véhiculent bien...

CROP

45


Impact de l’orientation sexuelle / l’identité de genre sur le bienêtre personnel RAPPORT PRÉPARÉ POUR LA FONDATION JASMIN ROY

de la vie aux idées


Capacité à bien vivre avec son orientation sexuelle / identité de genre Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Très bien

44

44

52

36

Plutôt bien

45

45

40

55

Beaucoup difficile

15

15

19

19

Un peu plus difficile

41

42

29

38

Ni plus ni moins difficile

28

29

31

21

(%) n=

Aptitude à vivre avec votre orientation sexuelle/identité de genre

Perception du niveau de difficulté de sa vie

Q85. De façon générale, diriez-vous que vous vivez très bien, plutôt bien, plutôt mal ou très mal avec votre orientation sexuelle/identité de genre? Q87. Avez-vous l’impression que dans l’ensemble votre vie sera ou aura été plus difficile, moins difficile ou ni plus ni moins difficile que celle d’une personne ne faisant pas partie d’une minorité sexuelle?

CROP

47


Impact de l’orientation sexuelle / identité de genre sur la qualité de vie Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

20

19

17

23

32

32

30

42

14

13

8

22

28

27

32

41

15

15

11

13

17

16

14

19

(%) n=

vos relations intimes Plutôt et très négatif Votre santé mentale Plutôt et très négatif Votre santé physique Plutôt et très négatif Votre vie familiale Plutôt et très négatif Votre carrière Plutôt et très négatif Votre progression financière dans la vie Plutôt et très négatif

Q86. Avez-vous l’impression que votre orientation sexuelle/identité de genre a eu un impact très positif, plutôt positif, plutôt négatif, très négatif ou aucun impact sur les aspects suivants de votre vie :

CROP

48


Manifestation de sentiments dépressifs en lien avec l’orientation sexuelle / identité de genre Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

Oui, cela m’est un peu arrivé dans le passé

32

31

35

28

Oui, cela m’est beaucoup arrivé dans le passé

38

37

24

48

Oui, j’en ressens un peu actuellement

22

22

15

21

Oui, j’en ressens beaucoup actuellement

12

12

6

14

Non

18

18

35

15

Total oui dans le passé

68

67

57

73

Total oui actuellement

33

33

20

34

Total oui (actuellement ou dans le passé)

82

82

65

85

(%) n=

Q84. Vous arrive-t-il ou vous est-il déjà arrivé de ressentir des sentiments de désarroi, de solitude, d’isolement ou de découragement en lien avec votre orientation sexuelle/identité de genre ?

CROP

49


Proportion ayant ou ayant eu des comportements à risque Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1659

1468

105

234

... d’avoir des relations sexuelles non protégées avec des gens que vous ne connaissiez pas ou peu

54

54

61

49

... de consommer de l’alcool de façon excessive et répétitive

62

64

66

48

... de consommer des drogues dites « douces » (ex. cannabis, Ecstasy)

57

60

63

41

... de consommer des drogues dites « dures » (ex. cocaïne, héroïne, amphétamines, LSD)

26

25

37

18

(%) Total Oui n=

Q53. Vous arrive-t-il ou vous est-il déjà arrivé...?

CROP

50


Sentiment de bonheur Base : ensemble des répondants de moins de 55 ans

Origine ethnoculturelle TOTAL Caucasiens

Autochtone

Autres noncaucasiens

1771

1563

109

257

1 – 2 : Malheureux (se)

14

13

6

21

5 – Très heureux (se)

15

15

29

10

Score moyen

3,5

3,5

3,8

3,3

n=

Q69. Sur une échelle de 1 à 5, où 1 signifie très malheureux(se) et 5, très heureux(se), dans quelle mesure vous considérez-vous heureux(se)?

CROP

51


555, RENÉ-LÉVESQUE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H2Z 1B1 BUREAU 1501 T 514 849-8086 WWW.CROP.CA

de la vie aux idées


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.