Issuu on Google+

Livret de l’étudiant

3


4


Sommaire 11 15 19 27 69 113 169 229

Un peu d’histoire Les études à l’ESAG Penninghen Organisation du cursus des études Le catalogue des cours Informations Travaux d’élèves Diplômes Professionnels diplômés

5


Présentation de l’école L’ESAG Penninghen est un établissement privé d’enseignement supérieur, légalement ouvert en date du 30 Mars 1953 et enregistré auprès du Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche (sous le numéro 075-4271K). L’école décerne deux diplômes, au terme de 5 années d’études post-bac, au niveau Master : – un diplôme de « directeur artistique en art graphique et design numérique», titre certifié par l’état au niveau 1, orienté vers les métiers de l’image, de la communication visuelle (art graphique, presse, vidéo, télévision, cinéma) et du design interactif 2D et 3D. – un diplôme d’« architecte d’intérieur – designer », reconnu par le CFAI (Conseil Français des Architectes d’Intérieur), titre certifié par l’État au niveau 1, orienté vers les métiers de l’architecture, du design de l’habitat, de l’événementiel, de la scénographie, du mobilier, du design numérique et de la création 3D. ESAG Penninghen, un enseignement sans frontières Aujourd’hui, un avenir professionnel se construit dans l’ouverture, et à l’échelle internationale, qui est celle de tous les possibles. Au plus près des évolutions sociétales, du changement des contextes de vie et des nécessités du marché, l’enseignement délivré par l’ESAG Penninghen prépare aux métiers de la création et de la conception : pour aujourd’hui et demain, ici et là-bas. Arts graphiques, multimédia, architecture intérieure, design, la palette de la formation est en prise directe avec les exigences de sociétés en constante évolution. Pierre angulaire de notre formation, la culture du dessin répond à l’exigence de polyvalence professionnelle et permet une sûre maîtrise de la création dans le champ des nouvelles technologies. L’objectif des chargés de cours est la réussite de l’élève : notre volonté est de faire de chacun d’entre eux des professionnels, pleinement acteurs de l’innovation et de la compétitivité des entreprises sur des marchés mondiaux. Pour faciliter, pendant leurs études, la mobilité des élèves dans l’espace international, l’ESAG Penninghen co-fondateur du réseau Cumulus et membre fondateur de France Design Education (FDE), œuvre à l’harmonisation européenne des cursus de formation et des diplômes. Le tissu relationnel de l’Ecole, riche de ses 2500 anciens diplômés, répartis dans le monde entier et ancrés dans des domaines d’activité et des secteurs multiples est un appui précieux qui facilite l’insertion des nouveaux professionnels dans l’univers des agences et des entreprises. Bienvenue à l’ESAG Penninghen École supérieure de design, d’art graphique et d’architecture d’intérieur 7


PRESENTATION OF THE SCHOOL Welcome to ESAG Penninghen. ESAG/Penninghen is a private establishment of higher education, accredited as such since 30 March 1953, registered at the French National Ministry of Education and Research. After 5 years of post-Baccalaureate studies, one of two European Master Level Deg rees may be awarded : – Degree in “Art Direction/Graphic art and digital design”, state-certified, Level 1 qualification for careers in image-making, visual communication (graphic design, press, video, television, cinema), and 2D-3D interactive design. – Degree in “Interior Architecture/Design”, recognized by the CFAI (French Board of Interior Architects), state-certified Level 1, qualification for careers in architecture, interior design, exhibition/display design, scenography, furniture design, digital design, and 3D design. ESAG/Penninghen, Education without Borders Today, future careers open upon international perspectives. The possibilities are vast. Following social developments, transformations in lifestyles and market demands, course studies at ESAG Penninghen prepare students to work in the diversified fields of design : for today and tomorrow, at home and abroad. Graphic design, digital media, interior architecture, product/industrial design : the range of training corresponds precisely to the needs of societies in constant evolution.Keystone of our training, the development of drawing skills is fundamental, responding to the multi-faceted demands of the profession, and ensures mastery of creative design techniques in the fields of new technology. The objective of our faculty is to enable students to achieve success in the professional world: to prepare each for active participation in the innovative, competitive, creative energies that compose global markets. In order to facilitate international student mobility during the course of studies, ESAG Penninghen, co-founder of the Cumulus network and founding member of France Design Education (FDE), works toward the clarification and recognition of academic degrees and studies within the European Union.Our network of professional contacts, enriched by 2500 alumni worldwide in numerous fields and sectors of activity, provides invaluable support for young graduates entering the world of agencies and companies. Welcome to ESAG Penninghen School of Design, Graphic Design, and Interior Architecture

8


L’Ecole est située au cœur du quartier Saint-Germain des Prés, entre les stations Saint-Germain des Prés, Saint-Sulpice et Sèvres-Babylone. À deux pas : le Musée du Louvre et le Musée d’Orsay. Le 6e est un arrondissement où il fait bon vivre et où il est agréable de travailler. Les locaux de l’École sont ceux de la célèbre Académie Julian, les élèves y apprennent et y travaillent sur les traces de Gauguin, Léger, Matisse, Mucha, Van de Velde, Grey, Bourgeois, Rauschenberg ou Lartigue.

The school is located in the heart of the Saint-Germain-des-Prés district, between the Paris metro stations Saint-Sulpice and Sèvres-Babylone. Only minutes away: the Louvre and Orsay Museums. The 6th arrondissement is an exceptional area to live and work in. The school premises are those of the celebrated Académie Julian, where students may follow in the footsteps of Gauguin, Matisse, Mucha, Van de Velde, Grey, Bourgeois, Rauschenberg or Lartigue as they work and learn.

ESAG Penninghen

9


10


Un peu d’histoire


De l’Académie Julian à l’ESAG Penninghen L’Académie Julian est une école privée de peinture et de sculpture, fondée à Paris en 1868 par le peintre français Rodolphe Julian (1839-1907). Elle reste célèbre pour le nombre et la qualité des artistes qui en sont issus pendant la grande période d’effervescence artistique du début du XXe siècle. L’histoire de l’Académie commence sous le Second Empire, quand Napoléon III et Haussmann décident de transformer Paris et d’en faire une capitale européenne, salubre et fonctionnelle. Ces grands travaux vont modeler le visage du Paris du XXe siècle. Capitale de l’Europe au même titre que la Londres victorienne, Paris accueillera de grands événements internationaux tels que l’Exposition universelle de 1855 et celle de 1867. Le chemin de fer dessert désormais toutes les grandes et moyennes villes françaises, les grands magasins comme le Bon Marché se multiplient, la Bourse connaît un âge d’or, l’industrie est en forte croissance. En 1868, Alphonse Daudet écrit « le Petit Chose », le romancier Émile Zola publie « Thérèse Raquin » et, au même moment, l’américain Sholes invente la machine à écrire, le physicien français Ducos du Hauron la photographie couleurs. La réalité étant désormais « reproduite » par la photo, les impressionnistes s’intéresseront plutôt à capturer l’instant, dans la lumière mouvante du paysage mais aussi dans la vie quotidienne des gens. Cette année-là, les œuvres des peintres Gustave Courbet, Auguste Renoir et William Bouguereau sont exposées au Salon de Paris, tandis que celles de Degas, Manet, Millet, Monet, Pissarro, Sisley le sont au « Salon des refusés ». Ces derniers donneront naissance au mouvement impressionniste qui marquera la rupture entre l’académisme et l’art moderne. Vingt ans plus tard, en 1890, Rodolphe Julian ouvre des ateliers de peinture et de sculpture au 31 rue du Dragon, dans les locaux qui sont actuellement ceux de notre Ecole. Qui étaient les professeurs de l’Académie Julian ? Dès la création de l’Académie, des personnalités reconnues du monde artistique y enseignent, souvent Prix de Rome, titulaires de la Légion d’honneur et membres de l’Institut. Pour la plupart, ils sont également professeurs à l’Ecole des Beaux-Arts. Ils exposent aux Salons et y obtiennent des médailles. Ces artistes reconnus étaient des amis de Julian : William Bouguereau, Rodolphe Boulanger, Jules Lefebvre, Henri Chapu – tous Prix de Rome et membres de l’Institut – et Benjamin Constant, écrivain. Rue du Dragon, les ateliers de peinture seront dirigés par William Bouguereau et Gabriel Ferrier, par Jean Paul Laurens et Benjamin Constant, et l’atelier de sculpture par Alfred Bramtot et Henri Doucet. L’objectif de l’enseignement est de préparer les élèves à entrer à l’Ecole des Beaux-Arts, à concourir pour le Prix de Rome ou à présenter leurs œuvres aux Salons.

12


Académie, André Menlet - 1910

Étude, S. Kurkdjian - 1903

L’enseignement de l’Académie L’enseignement est basé sur la tradition académique, aux règles très strictes. L’apprentissage du dessin débute par la copie d’après gravure. L’étude des « plâtres » permet ensuite à l’élève de se familiariser à la fois avec l’Antiquité et avec « l’effet », c’est-à-dire les différentes valeurs et les demi-teintes. Ensuite seulement, l’étudiant est autorisé à dessiner d’après le modèle vivant. Il ne s’agit cependant pas de représenter le modèle tel qu’il est, de manière réaliste, mais de se rapprocher des canons antiques de la perfection, ce qui conduit certains élèves à traiter le modèle vivant comme un plâtre. L’Académie constituait aussi, pour les jeunes femmes, la seule alternative aux cours offerts par l’Ecole des Beaux-Arts. Longtemps exclues de cet établissement prestigieux, les femmes artistes n’obtiendront d’y être admises qu’en 1897, à une époque où sa suprématie décline déjà. En outre, elles ne seront autorisées à concourir pour le Prix de Rome qu’à partir de 1903. Vers 1888, le terme de Nabis ou Nebiim (qui veut dire en hébreu : prophète, illuminé ou encore celui qui reçoit les paroles de l’au-delà, l’inspiré de Dieu) est proposé comme nom, par le poète Henri Cazalis, à un cercle de jeunes peintres fondé par Paul Sérusier. Les Nabis font la transition et annoncent, ou préfigurent, des recherches contemporaines de l’Art nouveau. Ils ont compté dans leurs rangs Paul Sérusier, Édouard Vuillard, Pierre Bonnard, Maurice Denis (le théoricien du groupe), Ker-Xavier Roussel, Félix Vallotton, tous élèves de l’Académie Julian. 13


Durant la période 1880-1890, les Américains eurent des contacts très étroits avec Paris et la France. L’ Académie accueille alors Sargent en 1874 et Robinson en 1876. En 1882, l’année même où Monet s’installe à Giverny, Metcalf arrive à l’Académie Julian, avant de rejoindre à son tour Giverny en 1884. Cette découverte de Giverny par les artistes américains mêle histoire et fiction. Willard Metcalf aurait découvert l’endroit par hasard, sans même connaître la présence de Monet dans le village ; il aurait été le premier client du futur Hôtel Baudy et tout un groupe de peintres serait venu s’y installer dans les semaines ou les mois qui suivirent. En 1885, Sargent et Monet exposèrent ensemble. Puis, en 1887 Sargent rendit visite à Monet. Deux ans plus tard, le premier Américain à pouvoir approcher Monet, Robinson, est son voisin à Giverny. Le village devient alors rapidement une destination à la mode pour les amoureux de la peinture : Prendergast, Lawson, Frieseke, également élèves à l’Académie, s’y installeront un peu plus tard. Bien que Claude Monet n’ait jamais encouragé ses étudiants à le suivre à Giverny, ce petit village de l’Eure a attiré pendant plus de trente ans, de 1885 à 1915, des centaines d’artistes. Parmi lesquels, les impressionnistes américains William Blair Bruce, Theodore Robinson, Theodore Wendel, John Leslie Breck, Willard Metcalf, Frederick Carl Frieseke, Richard Miller, Louis Ritman, Karl Anderson et Alson Skinner Clark. On considère généralement que Les Demoiselles d’Avignon de Picasso en 1907 marquent le début de l’art moderne, qui s’achève au milieu des années 1960, avec l’apparition des mouvements Fluxus et Pop Art, à l’origine du vocabulaire actuel de l’art dit « contemporain ». Dans toute cette période, de nombreux artistes formés à l’Académie Julian ont été à l’initiative de nouveaux mouvements artistiques. Avant 1914, André Derain et Henri Matisse pour le Fauvisme, Fernand Léger pour le Cubisme ; entre deux guerres, Emil Nolde pour l’expressionnisme, Jean Arp et Marcel Duchamp pour le mouvement Dada ; ensuite Jean Bazaine pour la non-figuration, et Jean Dubuffet pour l’art brut… D’autres artistes et créateurs inventeront de nouveaux champs artistiques : Jean-Henry Lartigue pour la photographie, Eileen Grey pour le design, Henry Van de Velde ou Jacques Majorelle pour l’architecture et le mobilier, Louise Bourgeois pour les arts plastiques et la sculpture, Mucha, Bernard Villemot et Cassandre pour l’affiche. Sans oublier sur la scène internationale, des artistes américains comme le peintre Robert Rauschenberg, ou les illustrateurs Frank et Joseph Leyendecker, et les peintres japonais Kanagoki et Yasui. De renommée internationale, l’Académie Julian a ainsi accueilli et formé pendant un siècle de très nombreux artistes, venus principalement d’Amérique et d’Europe, à la recherche d’un enseignement académique dans le Paris avant-gardiste. Les noms des élèves de Laurens, Landowski et Bouchard font désormais partie de notre histoire. C’est en 1959 que Guillaume Met de Penninghen et Jacques d’Andon acquièrent l’Académie Julian : ils y dirigent des ateliers de préparation aux grandes écoles d’Art. De la réussite et de la variété de leur enseignement naîtra, en 1968, l’École Supérieure d’Arts Graphiques. 14


Les études à l’ESAG Penninghen

Cursus / Schéma des études 1re année Atelier préparatoire

2e année

3e année Certificat fin de 1er cycle

4e année 5e année Certificat fin de 2e cycle

L1.AG1

L2.AG2

L3.AG3

niveau licence

M1.AG4

M2.AG5

niveau master

D.A en art graphique et design numérique

L1.AI1

L2.AI2

L2.AI3

niveau licence

M1.AI4

M2.AI5

niveau master

Architecte d’intérieur/ Designer

Diplôme ESAG Penninghen


Aujourd’hui, à l’heure de « LMD » La charte universitaire délivrée par la Commission européenne confère à l’ESAG Penninghen la mise en place du dispositif LMD (Licence, Maîtrise, Doctorat). En l’appliquant, l’école manifeste le respect de ses engagements dans sa stratégie européenne. L’utilisation du système européen de crédits transférables (ECTS : European Credits Transfert System), commun à de nombreux pays européens, valide la reconnaissance académique européenne de chaque année d’études, affectée de 60 crédits. L’année préparatoire – première année de l’ESAG Penninghen – représente la première des trois années conduisant au certificat de fin de 1er cycle (niveau Licence), qui permet ensuite d’accéder au diplôme de Directeur artistique en art graphique et design numérique, ou d’Architecte d’intérieur/Designer, (niveau Master) – ces titres étant certifiés et inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Quelques explications utiles Le diplôme délivré par l’ESAG Penninghen est un diplôme au niveau Master (Bac+5). L’année préparatoire est la 1ère année d’étude pour conduire à ce diplôme. Le niveau Licence s’obtient en 3 ans : L1 + L2 + L3. Le niveau Master s’obtient en 5 ans : niveau Licence + M1 + M2. Comment fonctionne le système E.C.T.S. Le système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS), mis en place dans l’Ecole depuis 2006, est un système centré sur l’étudiant. Il est basé sur la charge de travail à réaliser par l’étudiant afin d’atteindre les objectifs d’un programme. Ces objectifs se définissent en termes de connaissances finales et de compétences à acquérir. 20 crédits correspondent à une période d’un trimestre (sur la base d’une participation aux cours à plein temps), 30 crédits correspondent à 1 semestre et 60 crédits à une scolarité d’une année.

L’ECTS facilite la lecture et la comparaison des programmes d’études pour tous les étudiants, tant locaux qu’étrangers. Il facilite également la mobilité et la reconnaissance universitaire. Car le système peut s’utiliser dans le cadre de programmes et de modes d’enseignement diversifiés. Le Relevé de notes, établi par l’École, présente les résultats de l’étudiant avec la liste des cours suivis, les crédits obtenus, les notes locales et les grades ECTS correspondants : Licence, Master. Progression des études Les études dans chaque discipline sont appréciées d’après le barème suivant : (Moyenne transférable en grades ECTS) 7 = excellent 6 = très bien 5 = bien 4 = admissible 3 = accréditable 2 = médiocre 1 = mauvais 0 = nul

A B C D E Fx F

(grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS)

Comment sont répartis les cours Les cours sont répartis selon un emploi du temps hebdomadaire à plein temps. L’emploi du temps de la semaine a été élaboré en regard des exigences d’une pratique professionnelle et combine les différentes disciplines. Il y a environ 30 heures de travail en atelier et 35 heures de travail personnel à la maison. Les programmes d’enseignement peuvent être de différentes longueurs, mais deux projets par discipline au minimum sont réalisés au cours d’un trimestre. Les programmes de la troisième et de la quatrième année d’étude sont ouverts aux échanges étudiants : l’ESAG Penninghen participe au Programme Socrates-Erasmus depuis 1992.

17


Today : LMD The University Charter issued by the European Commission authorizes ESAG Penninghen to set up the LMD system (Licence, Master, Doctorate). The implementation of this scheme demonstrates the extent to which the school respects its commitment to European strategy. The ECTS (European Credits Transfer System), common to many European states, validates European recognition of each academic year, allocated 60 credits. The First Year at ESAG Penninghen is a foundation course-- first of three years leading to the certification of completion of the first cycle (Licence Level), which qualifies for second cycle studies leading to the Degree in Art Direction/Graphic Design or Interior Architecture/Design (Master Level), accredited and registered by the Repertoire des Certifications Professionnelles (Directory of National Certifications) (RNCP).

Some helpful explanations The degree issued by ESAG/Penninghen is a Master Level Degree (5 years postBaccalaureate). The First Year is the first step leading to this degree. The Licence Level corresponds to 3 years of study: L1+L2+L3. The Master Level corresponds to 5 years of study: Licence Level (L3)+M1+M2. The ECTS System and how it works. The European system of credits transfer and accumulation (ECTS), operative in the School since 2006, is a system centered on the student. It is based on the work to be completed in order to attain the objectives of the given syllabus. These objectives are defined in terms of knowledge and skills to be acquired. 20 credits correspond to 1 quarter term (based on full-time course attendance and participation), 30 credits correspond to 1 semester, and 60 credits to one academic year. 18

The ECTS facilitates comparative interpretation of study syllabuses for all students, be they locals or foreigners. It also facilitates mobility and university recognition, as the system may be utilized within the context of diverse curricula and teaching methods. The Grade Sheet drawn up by the School shows the results of the student, with a list of courses attended, credits obtained, ESAG course grades, and ECTS equivalent grades: Licence, Master. Evaluation of Studies Studies in each discipline are graded according to the scale below: (Average transferable as ECTS grades) 7 = excellent 6 = very good 5 = good 4 = passing/admission grade 3 = fair/credits granted 2 = poor 1 = failing 0 = nil

A B C D E Fx F

(grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS) (grade ECTS)

Course Scheduling Courses are apportioned to a full-time weekly schedule. The latter has been elaborated taking into account the demands of professional practice, and combines the different disciplines. There are approximately 30 hours of workshop study and 35 hours of outside preparation. Projects may vary in length, but at least two projects per term must be rendered in each discipline. The course syllabuses of the third and fourth years are open to exchange students: ESAG Penninghen has participated in the Socrates-Erasmus Programme since 1992.


Organisation du cursus des ĂŠtudes

19


1. Le cycle de licence / 180 crédits Son objectif est d’amener un étudiant à maîtriser le processus de création et de réalisation qui lui permettra, en fin de cycle, d’intégrer une équipe de travail au niveau « assistant » dans les secteurs de : – l’ art graphique, la communication et l’image d’une manière générale ou – l’ architecture intérieure, le design et l’événementiel.

– L1. 1re année/atelier préparatoire 60 crédits Objectifs / Cette première année est une année préparatoire qui permet à l’étudiant d’acquérir une culture artistique, de développer sa curiosité, son sens de la réflexion, de maîtriser des techniques d’expression, d’organiser son travail, de décider d’une orientation. Cette première année du cycle de Licence est aussi une année préparatoire aux concours d’admission des écoles supérieures d’art, françaises ou étrangères, en vue de l’obtention d’autres diplômes, dans des disciplines que nous ne pratiquons pas à l’ESAG Penninghen. L’année préparatoire est une étape nécessaire dans le passage du secondaire aux études spécialisées dans les formations spécifiques à nos métiers, telles qu’elles sont dispensées à l’Ecole et dans quelques autres grandes écoles supérieures de design. Pour aborder cette année, il faut bien comprendre que de nouvelles méthodes de pensées, de nouvelles techniques seront à découvrir. Accéder à de nouveaux domaines d’activité, liés non plus à l’écrit et au verbe mais au langage des formes et à la vision de l’espace, exige un effort intellectuel qui se concrétise dans la réalisation d’images et d’objets, d’abord mal maîtrisée par le débutant. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà pratiqué le dessin pour envisager une entrée en première année. Néanmoins il est souhaitable, pour exercer un métier orienté vers le Design, de posséder plusieurs qualités : de l’imagination, de la sensibilité, de la méthode, un esprit curieux, la vocation et une volonté de compétitivité. 20

Effectifs / Grâce à des effectifs nombreux, dès le début de ses études, l’élève est confronté à l’effet positif de groupe, qu’il retrouvera aussi bien le jour du concours d’admission que dans le cadre d’un travail professionnel. Les 80 élèves qui composent chacun des ateliers préparatoires sont amenés à comparer leurs travaux et à progresser ensemble. L’atelier est ainsi dynamisé par l’exemple. Les chargés de cours assurent le suivi personnel de chaque élève et soutiennent sa réussite, en fonction des objectifs et des orientations de chacun. Déroulement des études / Dès le début de l’année scolaire, les techniques élémentaires des différents moyens d’expression sont étudiées. Durant les trois premiers mois, ces études entraînent un travail important qui se prolonge hors de l’atelier. À la fin du premier trimestre, les résultats obtenus dans les différentes disciplines, ainsi qu’un examen réunissant les élèves des trois ateliers préparatoires, permettent d’obtenir des indications sur les possibilités d’évolution de chaque élève. Au deuxième et troisième trimestres, l’accent est mis davantage sur la nécessité pour chacun de s’orienter et d’affirmer sa propre personnalité. À la fin de l’année, pour l’admission en année supérieure, ou bien l’élève est admis directement en année supérieure à l’ESAG Penninghen, sur la base du contrôle continu et en fonction de son classement annuel, ou bien il se présente aux concours d’entrée dans les Ecoles supérieures qu’il a choisies pour leur orientation propre, y compris l’ESAG Penninghen.

– 2e année / 60 crédits Objectifs / La deuxième année marque une entrée en spécialisation, en abordant la notion de projets et en permettant à l’étudiant d’approfondir sa culture artistique, de développer son sens de la création, de maîtriser de nouvelles techniques d’expression, et d’organiser son plan de travail.


– 3e année / 60 crédits Objectifs / La troisième année aborde la notion d’entreprise et permet à l’étudiant d’acquérir les notions qui lui seront nécessaires pour assister un directeur artistique, ou un architecte d’intérieur, ou un designer. L’étudiant maîtrisera les outils informatiques et aura élaboré un dossier personnel d’archivage de ses travaux en vue de trouver du travail, de préparer une demande d’échange à l’étranger s’il continue ses études, de trouver un stage obligatoire en entreprise. Enfin, il assistera un étudiant de dernière année dans son travail de diplôme. Un certificat de fin de 3e année au niveau licence est remis aux étudiants qui valident 180 crédits, avec le titre de graphiste ou d’assistant architecte d’intérieur.

2. Le cycle de master / 120 crédits L’objectif de ce 2e cycle est de permettre à un étudiant de maîtriser le processus de conception et de conduite de projets, pour orienter sa pratique professionnelle vers l’un des secteurs de la communication, de la publicité, du design, de la stratégie, du packaging, de l’animation, de la photographie, de la vidéo, du jeu vidéo, de l’art, de la mode, du luxe, des nouvelles technologies ou de l’architecture, l’architecture intérieure, le design et la création de manière générale.

– 4e année / 60 crédits La quatrième année est celle des grands projets. L’étudiant doit approfondir l’argumentation et la communication de projets, réagir à une problématique, savoir se vendre, trouver un stage, effectuer une période d’échange (non obligatoire, mais conseillée) à l’étranger.

Obtention du Diplôme de fin de 2e cycle / Niveau Master, avec le titre de directeur artistique en art graphique et design numérique ou celui d’architecte d’intérieur/designer reconnu par le CFAI (Conseil Français des Architectes d’Intérieur). Titres certifiés par l’Etat, inscrits au RNCP. Le diplôme est reconnu par la profession : les jurys de diplômes réunissent chaque année des professionnels du monde entier. Le « supplément au diplôme » / Le supplément au diplôme (joint aux diplômes décernés par l’ESAG Penninghen) a pour but d’améliorer la « transparence » internationale et de faciliter la reconnaissance académique et professionnelle des qualifications. Il décrit la nature, le niveau et le contenu des études accomplies avec succès par l’élève, en fonction de la qualification originale à laquelle ce supplément est annexé. Il est dépourvu de tout jugement de valeur, il ne constitue ni une déclaration d’équivalence ni une suggestion de reconnaissance. Ce n’est pas non plus un système automatique de reconnaissance d’un niveau, chaque école ou université demeurant libre de sa propre évaluation et sélection. « Attestation de certification » / Une attestation de certification est remise à chaque titulaire du diplôme : – Le titre de « Directeur artistique en art graphique et design numérique » est certifié et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles, au niveau 1, code NSF 320V, par arrêté publié au Journal Officiel du 19.01.2012. – Le titre d’« Architecte d’intérieur/designer » est certifié et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles, au niveau 1, code NSF 233M, par arrêté publié au Journal Officiel du 09.12.2012.

– 5e année / 60 crédits Au cours de cette 5e année : recherche et prospective. L’étudiant doit argumenter, défendre une idée, créer, innover, préparer son diplôme, son insertion professionnelle, se vendre, acquérir une autonomie professionnelle, inventer son métier, devenir responsable et éventuellement créer déjà son entreprise.

21


Conditions d’admissions en L1, L2, L3 ou M1,M2 L1, 1re année/atelier préparatoire Conditions d’admission : niveau fin de Terminale, 17 ans minimum. L’inscription se fait sur la base d’un dossier administratif (dont la composition figure sur la fiche « tarifs »). En raison du caractère spécifique des formations aux métiers de la création, seul le niveau de fin de terminale est exigé. Par ailleurs, le dossier scolaire n’est pas pris en compte lors de l’inscription, car les matières d’enseignement général des classes du secondaire ne sont plus travaillées en atelier préparatoire : l’enseignement est tout entier consacré aux matières artistiques et techniques ainsi qu’aux éléments de sciences sociales adaptés à l’exercice professionnel futur et aux concours préparés. Pour 2013-2014 Les inscriptions en L1.P1 / Ateliers préparatoires ont lieu en ligne à partir du 4 février 2013 sur le site de l’école : http://www.penninghen.fr dans la limite des places disponibles.

L2 et L3 Pour l’entrée en 2e ou 3e année (Licence 2-Art Graphique / Licence 2-Architecture intérieure, ou Licence 3-Art Graphique / Licence 3-Architecture intérieure), l’admission se fait par voie de concours, avec une session unique en juin. Le candidat doit fournir un dossier administratif et un dossier de travaux personnels démontrant ses acquis dans les disciplines de l’art graphique, et de la communication visuelle et/ou l’architecture intérieure, le design, le dessin et le croquis. Ces dossiers sont appréciés pour chaque candidat, en fonction des places disponibles et des qualités requises pour entrer en Licence 2, ou en Licence 3.

22

M1 et M2 L’admission niveau Master 1 (4e année) ou Master 2 (5e année) se fait par voie de concours et également sur titres (bac+3, BTS, DMA ou DNAP) ou, pour les étrangers, sur titre de « Bachelor of Arts », ou d’un autre diplôme équivalent au niveau Licence. Un rendez-vous avec la Direction est obligatoire avant le dépôt du dossier administratif et du dossier de travaux personnels. L’accès en 5e année est ouvert exclusivement aux étudiants ayant déjà obtenu un diplôme de niveau Master (bac+5, DNSEP ou DSAA) dans une discipline équivalente et souhaitant effectuer un post-diplôme. Les candidats étrangers doivent avoir une bonne connaissance du français courant pour pouvoir suivre avec profit leurs études à l’ESAG Penninghen. Concours d’admission général (pour L2, L3 et M1) une seule session le 12 juin 2013. Date des inscriptions à ce concours : le 10 juin 2013, sur place à l’École. Validation des acquis de l’expérience (V.A.E) Peuvent donner lieu à validation les acquis de l’expérience correspondant à l’exercice, continu ou non, pendant une durée cumulée d’au moins trois ans, d’activités salariées, non salariées ou bénévoles (Décret n° 2002-590 du 26 avril 2002). Ces acquis doivent justifier tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme auquel il est postulé. La fiche d’inscription et la note d’information sont disponibles sur internet : www.penninghen.fr/validation-acquisexperience.html


Licence (Undergraduate/Bachelor) Cycle/180 credits The objective is for the student to comprehend the creative process from concept to completion, in order to join a professional team as “assistant” at the end of the cycle, in one of the following sectors: – graphic design, communication, and image-making in general – interior architecture, design, and scenography for temporary exhibitions or events.

– L1 1st year 60 credits Objectives/ This first foundation year enables the student to acquire artistic knowledge, to develop his/her curiosity, to master techniques of expression, to organize work, to select professional orientation. This first academic year in the Licence Cycle is also a preparatory year for selective examinations for admission to art schools of higher education in France and abroad which award degrees in disciplines other than those taught at ESAG Penninghen. The First Year Course is a necessary transition between secondary school and specialized studies specific to our professions, as taught in the School and other major design schools. Approaching this year of study, the student must keep in mind that new thought processes, new techniques are to be discovered. Access to fields of activity linked no longer to written or verbal language, but to vocabulary of form and perception of space, requires an intellectual effort intrinsic to the creation of images and objects, difficult to master for the beginner. Acquired practice in drawing is not a prerequisite to this first year. Nevertheless, the future designer should possess qualities of imagination, sensitivity, an inquisitive mind, sense of vocation, and a competitive spirit. From the beginning, the student is to experience the positive effects of working face to face with a large group, as during the selective entrance examination and, later on, in professional life. The 80 students

in each First Year workshop are expected to compare their work and progress together, thereby stimulated by the dynamics of the group. The professors ensure personal supervision of each student, support and encourage his/her efforts to reach his/her goals and make the best choice of orientation. Course of Studies : From the onset of the academic year, basic techniques in different means of expression are studied. During the first three months, these studies entail a significant work load, extending beyond course hours. At the end of the first term, the results obtained in the various disciplines and a general exam for the three First Year workshops, serve as indicators of each student’s potential. During the second and third terms, the accent is placed more on the need for each student to choose an orientation and affirm his/her personality. At the end of the year, concerning admission to higher studies, the student may be accepted directly to the next level at ESAG Penninghen on the basis of continuing evaluation and class rank for the year; or, the student may apply by selective entrance examination to major art and design schools of his/her choice, including ESAG Penninghen.

– 2nd year/ 60 credits Objectives/ The second year marks the beginning of specialized studies and a basic approach to the project. The student deepens his artistic culture, masters new techniques of expression, and learns to organize the work schedule.

– 3rd year/ 60 credits Objectives/ The third year takes up the notion of enterprise. The student acquires the basics necessary to assist an art director, interior architect, or designer. The student will master tools of information technology and will elaborate a personal portfolio of completed works, in order to apply for a position, an exchange programme abroad, or a (compulsory) placement/internship in a company. Finally, he/she will assist a graduating student in the presentation of a degree project. 23


Certification attesting to completion of the third year, Licence Level, is given students who have validated 180 credits, with the qualification “Graphic Designer” or “Assistant Interior Architect”.

2. The Master Cycle/ 120 credits The objective of this second cycle is to enable the student to master every step of the project, from concept to completion, so as to direct his/her work towards a career in a sector of communication, advertising, design, strategy, packaging, animation, photography, video, video game display, fine arts, fashion, luxury product design, new technologies, or architecture, interior architecture, design, and creative fields in general.

– 4th year/60 credits The fourth year is focused on large-scale projects. The student must develop in-depth argumentation and communication to support the project, the ability to cope with problems, the know-how to “sell” his/her skills; he/she is to find an internship and may spend a study term abroad in a foreign exchange programme (the latter being optional, but strongly recommended).

– 5th year/60 credits During this fifth year: research, vision of the future. The student must support and defend an idea, innovate, prepare the degree thesis, look to his/her professional immersion, “sell” his/her talents and skills, acquire professional autonomy, invent his/her field of activity, take on responsibilities, and perhaps even create a company. Degree: end of Second Cycle Master Level with mention “Art direction in Graphic art and digital design/Interior Architecture and Housing/Design”, recognized by the CFAI (French Board of Interior Architects). State-certified titles, registered at the RNCP. The Degree is recognized by the corresponding professions: Degree Juries are composed of renowned professionals from countries worldwide.

24

The “Supplement to the Degree” (attached to the ESAG Penninghen Diploma) is intended to facilitate international “clarity” as well as academic and professional recognition of qualifications. It describes the nature, level, and content of studies successfully completed by the student, in accordance to the Degree title to which it is annexed. The Supplement is devoid of any value judgment; it represents neither declaration of equivalency nor recommendation of recognition. Nor does it constitute an automatic system of grade recognition, since each school remains free to set its own standards of evaluation and selection.


Admission requirements: L1, L2, L3, or M1, M2 L1 1st year/preparatory workshop Admission Requirements: Senior year High School level (A1 level), minimum age 17. Applicants must fill out the Registration File (cf. tuition fees form for details). Given the specific nature of training in visual arts fields, only the final year level of High School studies is required. Moreover, school records are not taken into account, as general secondary education subjects are not part of the First Year curriculum; teaching is devoted entirely to artistic and technical disciplines as well as method and aspects of the social sciences relevant to future professional practice and preparation for selective entrance examinations. Registration for First Year / prepatory workshop 2013-2014 will take place online starting 4 february 2013 on our website: http://www.penninghen.fr

L2 and L3 For admission to 2nd or 3rd year (License 2—Graphic Design/ Licence 2—Interior Architecture, or Licence 3—Graphic Design/ Licence 3—Interior Architecture), admission is by selective examination during one session in June. The applicant must submit a registration file and portfolio of works demonstrating skills acquired in the disciplines of graphic design/visual communication and/or interior architecture, design, drawing, and sketching. The portfolio is evaluated for each candidate, taking into account student capacity and qualifications for admission to Licence 2, or Licence 3.

M1 and M2 Admission to Master 1(4th year) or Master 2 (5th year) is accorded on the basis of selective examination as well as degrees or certificates (Bac+3, BTS, DMA, DNAP) or, for foreign students, Bachelor of Arts or equivalency to Licence Level. An interview with the Directors is compulsory prior to submission of the registration file and portfolio of works. Access to the 5th year is open only to students who already hold a degree on the Master level (Bac+5, DNSEP,or DSAA) in an equivalent discipline and who envisage graduate studies. Foreign students must have sufficient working knowledge of the French language in order to take advantage of studies at ESAG Penninghen. General Selective Entrance Examination (for L2, L3, and M1) One unique session : 12 June 2013 Registration for the examination : 10 June 2013, at school. Validation of Acquired Experience (VAE) Validation of Acquired Experience may be granted on the basis of corresponding professional practice, continuous or not, during a period concurrent to at least three years of salaried employment, self-employment, or volunteer work (Decree n°2002-590, 26 April 2002). Acquired experience must correspond (totally or partially) to the knowledge and skills demanded for the Degree. The registration form and information annex are available on Internet: www.penninghen.fr/validation-acquisexperience.html

25


pour la version intÊgrale en français http ://www.penninghen.fr/8 l1p1.html pour la version anglaise http ://www.penninghen.fr/8 l1p1 eng.html


Catalogue de cours L1. P1

L2. AG2 L3. AG3 M1. AG4 M2. AG5

L2. AI2 L3. AI3 M1. AI4 M2. AI5


L1. P1

1er cycle 1re année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

L1

Arts graphiques

L1. P1 ARTGRA

3

12

Atelier préparatoire

Design espace

L1. P1 DESESP

3

12

Dessin d’observation

L1. P1 DESOBS

8

12

Méthode et conception

L1. P1 METHOD

3

6

Croquis

L1. P1 CROQ

3

6

Dessin analytique

L1. P1 DESANA

3

4

3

2

Culture numérique Histoire de l’art Total

L1. P1 HISTART

Heures / cours

Crédits complétés

2

6

28

60


1. Arts graphiques

commercial et d’un appartement à usage privé.

Trimestres 1, 2 et 3 Code L1. P1 ARTGRA Enseignants Guillaume Bailly-Michels, André Troublé

3e trimestre : Ce cours initie les élèves à l’histoire du Design. Un exercice sur le thème de la prospective prolonge ce travail.

Objectifs de cours

Cours magistraux et travaux pratiques (en alternance) 3 h / semaine. Travail personnel demandé environ 10 h / semaine.

Initier à l’art graphique : l’art graphique est la synthèse et la mise en pratique de toutes les autres disciplines enseignées en 1er année. L’objectif est d’apprendre à composer dans une surface donnée, à construire une image ayant un fort impact, dans le but de communiquer un message précis à un public déterminé. Il s’agit avant tout de développer la créativité de l’élève, en provoquant sa curiosité, en suscitant chez lui l’envie d’élargir ses connaissances, en lui donnant des références culturelles.

3. Dessin d’observation Trimestres 1, 2 et 3 Code L1. P1 DESOBS Enseignants Armel Gaulme, Bertrand Bataille, Brigitte Gallois, Olivier de Lajarte, Francis Buchet, Sabine Forget

Mode d’enseignement et programme du cours

Objectifs de cours

Une dizaine de projets sur l’année sont proposés pour appréhender et comprendre les différents aspects des arts graphiques : édition, presse, packaging, image de marque… Lorsque le support de communication change, le travail de la surface et le rapport entre texte et image changent aussi. La création comporte un volet culturel et un volet technique, qui nécessitent tous deux recherches et documentation. Un temps doit donc être consacré à la recherche documentaire.

Enseigner aux élèves à maîtriser les outils du dessin – au trait, en valeur et en couleur –, à évaluer les aplombs, les proportions et la perspective dans un sujet, ainsi qu’à exprimer le volume à l’aide du trait et du clair–obscur. Leur apprendre à valoriser un sujet par le cadrage, la composition, la lumière, les contrastes et les textures ; à mettre en page et choisir un point de vue. En fin d’année, chaque élève doit être capable de composer une image.

Cours magistraux 3 h / semaine. Travail personnel demandé environ 10 h / semaine

Mode d’enseignement et programme du cours

2. Design espace Trimestres 1, 2 et 3 Code L1.P1 DESESP Enseignants 1er Trimestre/ Stéphanie Jarre, Joséphine Gad 2e Trimestre / Eloïse Moutiez, Marion Haller 3e Trimestre / Yves Domergue, Stéphanie Le Saux, Terence Mesguich

Objectifs de cours Créer en 3 dimensions et découvrir progressivement la technologie de cette création. Appréhender la composition, les formes, les structures et la couleur dans l’espace. Mettre en œuvre une méthodologie conceptuelle pour argumenter la démarche créative.

Des dessins d’objets, de plâtres et de modèles vivants, exclusivement au trait, constituent l’essentiel du travail en atelier. Le cours montre comment travailler un thème par une série de dessins : recherche des cadrages, composition et animation de la surface du dessin. Ces mêmes éléments sont ensuite abordés lors de travaux à l’extérieur. Les élèves bénéficient, dans le cadre de ce cours, d’un suivi individuel pour améliorer les travaux de l’année et mettre en page leurs dossiers en vue des concours qu’ils préparent. Travail de dessin à l’atelier 8 h / semaine. Travail personnel demandé 5 h / semaine, aux 2e et 3e trimestres.

Mode d’enseignement et programme du cours 1er trimestre : L’axe de ce cours est la scénographie. Le premier sujet travaillé est lié au théâtre. Le deuxième sujet consiste à créer et développer le concept d’une émission de télévision. 2e trimestre : Ce cours a pour but de faire découvrir aux élèves l’architecture intérieure commerciale et l’architecture intérieure privée. Cet apprentissage se fait à travers l’étude et la conception d’un espace

L1. P1 – 29


4. Méthode et conception

5. Croquis de nu

Trimestres 1, 2 et 3 Code L1. P1 METHOD Enseignants Stéphane Desbenoit, André Troublé

Trimestres 1, 2 et 3 Code L1. P1 CROQ Enseignants Rémy Wyart, Francis Buchet, Sabine Forget, Olivier de Lajarte, Armel Gaulme

Objectifs de cours

Objectifs de cours

Fournir aux élèves des connaissances artistiques et techniques susceptibles d’améliorer la pertinence et l’efficacité de leurs créations graphiques, dans l’ensemble des disciplines enseignées en 1re année. Il s’agit avant tout de leur apprendre la logique : logique de conception, logique des formes, logique des couleurs, logique de la matière, au service de l’imaginaire le plus adapté au sujet – la culture étant par ailleurs la clé de voûte de l’édifice créatif.

Mode d’enseignement et programme du cours

Sensibiliser les élèves aux rapports de proportions et de mouvement. Développer chez eux l’esprit de synthèse. Le croquis d’après modèle vivant est une notation rapide qui développe l’observation et la compréhension du modèle. Destiné à permettre à l’élève de se forger une écriture personnelle, il autorise l’interprétation et permet d’acquérir un vocabulaire plastique. Il est à l’origine de toute conception. Aucune formation préalable de dessin n’est nécessaire. Mais il faut être curieux et réceptif.

Ce cours s’organise autour de quatre axes pédagogiques principaux  : 1. l’apprentissage des techniques graphiques de base, 2. l’initiation à la composition, 3. la sensibilisation à la couleur, 4. l’introduction à la rhétorique formelle de l’image en tant que vecteur de communication. Il s’agit de structurer la pensée créative de l’élève au plus près des exigences de réalisme et de bon sens qui s’imposent dans le monde de la communication. Chaque thème imposé a un squelette et, sur ce squelette, la réflexion, la culture, les méthodes créatives – dessin, couleur et bien entendu l’imaginaire – peuvent et doivent trouver leur chemin. Plus les exercices de création avancent dans l’année, plus les exigences de sens sont fortes.

Mode d’enseignement et programme du cours

Cours magistraux 3 h / semaine. Travail personnel demandé 10 h / semaine au 1er trimestre.

Trimestres 1, 2 et 3 Code L1. P1 DESANA Enseignants Caroline Picard, Elise Toublanc,

Chaque séance est constituée de poses de temps variable, aboutissant à une planche des différentes attitudes du modèle. Il est ainsi possible d’attirer l’attention des élèves sur ce que sont l’anatomie et les rapports de proportions et de mouvement, de former leur esprit de synthèse, de leur faire découvrir de nouveaux regards par la pratique de différents outils, et de renforcer leur capacité à organiser une surface. Travail de dessin à l’atelier (modèles vivants) 3 h / semaine.

6. Dessin analytique culture numérique

Objectifs de cours Permettre aux élèves d’acquérir un vocabulaire des formes, des matières et des couleurs, en partant de la reproduction d’objets – naturels ou manufacturés. Analyser et comprendre la structure ou l’assemblage de ces objets, et apprendre à les traduire de la façon la plus réaliste possible.

30 – L1. P1


Mode d’enseignement et programme du cours Le travail proposé consiste à analyser des objets puis à transcrire fidèlement l’objet choisi (dessin, ombres et couleurs ). Les élèves apprennent ainsi à mémoriser les objets et les choses, ce qui leur permet d’acquérir progressivement un vocabulaire plastique étendu et varié. À partir du deuxième trimestre travail sur palette graphique. Rendus sur table, à l’atelier environ 10 h / trimestre. Travail de dessin à l’atelier 3 h / semaine. Travail personnel demandé 5 h / semaine aux 2e et 3e trimestres.

7. Histoire de l’art Trimestres 1, 2 Code L1. P1 HISART Enseignante Marie-Noël Bellessort Trimestre 3 Enseignante Constance Moreteau

Objectifs de cours Donner aux élèves une vision à la fois générale et précise de l’évolution des arts en Europe, depuis l’Antiquité jusqu’au 19e siècle. Leur culture générale initiale doit comporter les connaissances historiques, géographiques et religieuses de base nécessaires pour la compréhension des œuvres et des périodes à étudier.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours est un cours magistral, appuyé sur des projections et des documents divers. Son plan est le suivant : – Périodes antiques : apparition de la peinture et de la sculpture pendant la préhistoire, évolution des arts grec et romain (qui sont les fondements de la sculpture et de l’architecture occidentales). – Période de la Renaissance (15e et 16e siècles), en Italie et dans les Pays du Nord. – 17 e et 18 e siècles en Italie, en France, en Flandre et aux Pays–Bas. – 19e siècle en France. Cours magistral 2 h / semaine. Cours disponibles sur l’intranet de l’Ecole. Travail personnel 1 h 30 / semaine. Contrôle écrit 1 h / trimestre. Crédits ECTS 6

L1. P1 – 31


L2. AG2

1er cycle 2e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

L2

Arts graphiques

AG2

Design d’écritures

L2. AG2 ARTGRA

3

12

L2. AG2 CALLI

3

9

Dessin

L2. AG2 DESOBS

8

6

Croquis

L2. AG2 CROQ

3

6

Techniques graphiques

L2. AG2 TECGRA

3

6

Typographie/Mise en page

L2. AG2 TYPO

2

9

Édition print

L2. AG2 INFO

Histoire de l’art

L2. AG2 HISTART

Total

2

6

1,5

6

25,5

60

32


1. Arts graphiques Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 ARTGRA Enseignants Sabine Forget, Antoine Leroux, Geoffroy Tobé

Objectifs de cours La mise en pratique de la conception graphique et de la communication visuelle, ainsi qu’une initiation à la direction artistique et à l’animation. Amener les étudiants à une compréhension de l’harmonie graphique : l’équilibre des masses, des noirs et blancs, et l’importance des taches colorées et plastiques. Leur apprendre à pratiquer la symbiose typographie/ image.

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er trimestre : le cycle de la conception graphique appliquée au produit. – 2 e trimestre : le cycle de la communication : plaquette, événementiel, affiche de théâtre, affiche de film. – 3e trimestre : l’univers de la direction artistique, puis celui de l’animation. L’enseignement développe en particulier le passage du dessin au logo et au signe : comprendre l’importance de leur contenu, maîtriser le message qu’ils contiennent, la symbolique du signe. Cours magistral 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Travail sur les projets 10 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 2 par trimestre Rendus de fin de projet et affichages 3 par trimestre Jurys 2 par trimestre

2. Design d’ecritures Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 CALLI Enseignant Michel Derre

Objectifs de cours Apprendre aux étudiants à apprécier et à gérer les principes de la construction d’une écriture. A comprendre ce que sont les proportions, les tensions et les rythmes d’un système de signes et de formes abstraites.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours commence par une initiation au tracé calligraphique à partir de la structure capitale de l’alphabet. L’apprentissage se poursuit par la gestion des rythmes et des espaces propres à un système d’écriture. Des exercices de composition et de mise en page sont proposés, qui permettent de travailler la recherche des tensions et des dynamiques à partir d’éléments abstraits, dans l’espace de la page. Des modèles d’écritures sont régulièrement fournis aux étudiants. Travaux pratiques 3 heures par semaine. Travail sur les projets 5 heures par semaine. Rendus de fin de projet et affichages 3 par trimestre

3. Dessin Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 DESOBS Enseignants Brigitte Gallois, Bertrand Bataille

Objectifs de cours Poursuivre et renforcer l’apprentissage du dessin, commencé en 1 re année, par l’observation de la construction, des proportions, du trait et des valeurs : le travail se fait à partir de l’étude de plâtres et de montages d’objets, mais aussi d’académies et de dessins d’après nature. Il faut, au préalable, avoir appris à observer, à maîtriser les proportions, le caractère, la mise en page, le tracé et les valeurs.

Mode d’enseignement et programme du cours Le dessin d’observation est pratiqué en atelier à partir de plâtres et de montages d’objets. Des sorties permettent l’étude de l’architecture des rues et des jardins : des séances à l’extérieur sont consacrées aux architectures remarquables, aux architectures intérieures, aux draperies, à la nature, aux plantes ; d’autres sont organisées dans des musées. Travail en atelier 8 heures par semaine. A l’extérieur 10 séances par an. Rendus sur table en fin de cours, tantôt sur 4 heures, tantôt sur 6 heures, tantôt sur 8 heures 20 à 30 par trimestre. A partir du 2e trimestre tous les 15 jours, planche thématique à réaliser à la maison (environ 8 heures de travail).

L2. AG2 – 33


4. Croquis de nu Trimestres 1,2 et 3 Code L2. AG2 CROQ Enseignants Frédéric Arditi, Chantal Petit

Objectifs de cours Permettre à chaque étudiant, à partir des bases acquises en 1 re année, de se forger une écriture personnelle : le croquis est un moyen d’observation rapide et direct. La compréhension des proportions apprend à l’étudiant à révéler le caractère du modèle. Cette méthode de notation du mouvement et de mémorisation des attitudes valorise l’interprétation et permet d’acquérir progressivement un vocabulaire plastique fort.

Mode d’enseignement et programme du cours L’enseignement du croquis se fait d’après modèles vivants : chaque séance est constituée de poses de temps variable, aboutissant à une planche des différentes attitudes du modèle. Les croquis sont réalisés en noir et blanc ou en couleurs. Travail en atelier 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours et affichages 10 par trimestre.

5. Techniques graphiques Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 TECGRA Enseignants Christine Adam, Stéphane Desbenoit

Objectifs de cours – L’observation de la couleur en rapport avec l’ambiance – La maîtrise et la constitution de la palette colorée personnelle – Le travail sur la perspective observée – L’expérimentation d’outils et de techniques variés. Les exercices proposés soutiennent l’apprentissage de la mise en page, l’initiation à la narration en images, la recherche d’une écriture illustrative, ainsi qu’un projet d’édition.

Mode d’enseignement et programme du cours L’étudiant commence par observer des objets, seuls ou placés en situation. Il les traduit ensuite par le dessin au trait, en valeurs ou en couleurs ; il apprend à exprimer la lumière en valeurs, ou l’influence de l’ambiance colorée sur la couleur des objets ; à rendre en couleurs l’espace, les personnages et les portraits. L’étudiant apprend à donner de ce travail des applications illustratives ou publicitaires, sous forme d’images thématiques composées. Il est amené à créer des volumes personnels, analysés, construits et mis en situation.

34 – L2. AG2

Travaux pratiques en atelier 3 heures par semaine. Projets environ 3 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours et affichages 10 par trimestre (1 à chaque cours). Rendus de fin de projet 2 ou 3 par trimestre. Jurys 3 par an.

6. Typographie et mise en page Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 TYPO Enseignant Muriel Paris

Objectifs de cours A quoi sert la typographie ? Pourquoi y a–t–il tant de caractères différents ? La typographie possède ses propres lois, ses propres règles et se définit comme un champ d’expérimentation et de recherches constamment renouvelé par l’évolution des médias et des techniques. La lettre est le vêtement du mot ; elle installe un code, une tonalité, un type de dialogue et participe au sens quand elle devient l’image du mot dans le logotype, l’identité visuelle ou le titrage. Le fond et la forme sont indissociables : la lettre est avant tout un dessin, un texte est avant tout une composition.

Mode d’enseignement et programme du cours Les sujets abordent autant l’expressivité que la fonction de la lettre et de la composition. De nombreux exercices sont réalisés à la main afin que l’étudiant(e) prenne conscience de l’importance de la sensibilité et afin d’éviter la reproduction froide de modèles pré– formatés. Les bases théoriques sont installées pour servir de fondation au cours de l’année suivante par des repérages historiques et esthétiques. Incité(e) à l’analyse et à la réflexion, l’étudiant(e) constitue en parallèle aux sujets un carnet de recherches qui devra retracer son propre cheminement : les cours, ses propres analyses et développements de ceux–ci, ses notes, ses expérimentations. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques en atelier 1 heure par semaine. Travail sur les projets 2 heures par semaine. Visites extérieures (expositions, musées) 1 heure par semaine.


7. Édition print

8. Histoire de l’art

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 INFO Enseignants Elodie Chaillous, Damien Rossier

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AG2 HISART Enseignants 1er trimestre / Thomas Schlesser 2e trimestre / Michel Wlassikoff 3e Trimestre/ Isabelle Hartmann, Camille Corlieu Maezaki

Objectifs de cours Donner les bases infographiques pour la publication assistée par ordinateur (PAO) : sont abordés les photomontages, la retouche d’images et les maquettes de présentation d’images. Il s’agit de permettre aux étudiants, par des exercices pratiques, la prise en main des outils de retouche photographique et de composition. Au 3 e trimestre, l’enseignement porte sur la réalisation de documents d’exécution, ayant recours à l’ensemble de ces logiciels. Logiciels utilisés : Photoshop et Illustrator au 1 er trimestre, Indesign et Xpress à partir du 2e trimestre. Ce cours s’adresse à des débutants.

Mode d’enseignement et programme du cours Les bases pratiques générales pour l’utilisation des outils informatiques et d’un réseau (Mac ou PC) sont d’abord données. Avec Illustrator, les étudiants apprennent l’exécution de logos, la gestion des polices de caractères, la composition des textes et des titrages, l’illustration vectorielle. Les principes de base de l’acquisition et de la retouche d’images avec Adobe Photoshop sont ensuite abordés. La gestion des calques, les techniques de masquage et les réglages chromatiques constituent le noyau de ce logiciel. Avec Indesign et Xpress, l’enseignement aborde la maquette de presse ainsi que la réalisation de documents pour l’impression. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 1 heure par semaine. Rendus de fin de projet 3 par trimestre.

Objectifs de cours Faire connaître aux étudiants les grands courants de l’art, de l’époque moderne à nos jours. L’ouvrage de référence est l’Histoire de l’Art (Phaidon) de Gombrich. A cette lecture indispensable, le professeur adjoindra des conseils bibliographiques plus précis, au fur et à mesure du trimestre.

Mode d’enseignement et programme du cours Au 1 er trimestre : les grands mouvements artistiques du 20e siècle, afin de familiariser les étudiants avec les bouleversements visuels et théoriques générés par les avant–gardes dans tous les domaines (Beaux–Arts, arts graphiques, art déco, architectures, design mais aussi cinéma, musique…). Au 2 e trimestre : les métiers du design, l’histoire du design, l’ergonomie et la lumière, la prospective, l’histoire du graphisme. Au 3e trimestre : étude de ce qui, à travers l’architecture intérieure, la mode, le graphisme, le design industriel et le luxe, constitue la « French Touch » et singularise la France dans ces domaines. Cours magistraux 1h30 par semaine. Travail sur les projets 1 heure par semaine. Temps à consacrer aux visites extérieures (musées, expositions temporaires, galeries…) et à la lecture (revues papier et en ligne, ouvrages…) 2 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 par trimestre. Devoirs écrits 1 par trimestre (au 2e trimestre, un QCM final contrôle les connaissances acquises à partir des quatre enseignements donnés).

L2. AG2 – 35


L3. AG3

1er cycle 3e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

L3

Arts graphiques

AG3

Dessin

L3. AG3 ARTGRA

3

7,5

L3. AG3 DESOBS

3

7,5

Typographie/Mise en page

L3. AG3 TYPO

3

7,5

Design d’écritures

L3. AG3 CALLI

3

7,5

Photographie

L3. AG3 PHOTO

3

7,5

Infographie

L3. AG3 INFO

2,5

7,5

Techniques graphiques

L3. AG3 TECGRA

3

6

Croquis de nu

L3. AG3 CROQ

3

6

Anglais

L3. AG3 LANG

2

3

25,5

60

Total


1. Arts graphiques Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 ARTGRA Enseignants Gilles Poplin, Sebastien Hoffman, Christophe Salaun.

Objectifs de cours Le cours d’arts graphiques en AG3 a pour vocation de placer l’étudiant dans une position de concepteur. L’étudiant se voit successivement incarner au travers des sujets proposés les rôles de graphiste, de directeur artistique et directeur de création.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours est construit pour conjuger sensibilité et méthode. Affirmation des choix personnels et partage du processus créatif. Le cours est tantôt magistral tantôt pratique, ponctué d’interventions d’acteurs majeurs de la création visuelle contemporaine. Le cours s’articule autour de sujets complémentaires faisant appel à l’expertise de l’ensemble des autres disciplines enseignées. Il sensibilise aux notions de branding et stratégie de communication multimédia. En apprenant à appliquer simultanément sa conception à des supports imprimés, interactifs ou animés, l’étudiant comprend la notion de design et de direction de création. Cours magistraux 1 heures par semaine. Travaux pratiques en atelier 2 heures par semaine. Projets environ 10 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 2 par trimestre. Rendu de fin de projet, avec affichage et jury 3 par trimestre. Présentation du book 1 par trimestre

2. Dessin Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 DESOBS Enseignants Pierre Creac’h, Remi Wyart

Objectifs de cours Faire comprendre aux étudiants que le dessin est un tout et que toute création passe par le dessin : les travaux de dessin d’observation – grâce à la diversité des sujets abordés et grâce à l’emploi de techniques appropriées – participent à la mise en place de nouveaux schémas de pensée qui sont nécessaires à la conception mentale aussi bien des formes dans l’espace que des compositions à plat.

c’est la qualité de son dessin qui témoignera de son intelligence graphique et de sa qualité artistique. L’expérimentation du trompe–l’œil le confronte à la mécanique de l’appareil graphique : mise en page et cadrages, écriture et contours, échelle et proportions, lumière et modelés, couleurs et textures, perspectives et volumes. Dessin en atelier ou en extérieur 6 heures par semaine. Rendus 6 par trimestre.

3. Typographie et mise en page Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 TYPO Enseignants Jeffrey Blunden, Muriel Paris

Objectifs de cours Former le regard : apprendre à voir les tensions, les proportions, les rythmes. Faire découvrir la forme de la lettre et son histoire. Donner des notions de sémiologie, touchant à la connotation/dénotation du caractère. Le « Petit Manuel de Composition typographique » de Muriel Paris est remis aux élèves en cours d’année : il renoue avec la tradition des ouvrages pédagogiques.

Mode d’enseignement et programme du cours Plan du cours : 1) La lettre : le vocabulaire de base du domaine typographique à propos de la lettre ; sa forme, sa fonction et son histoire, son caractère. 2) Le mot, la phrase : exploration de la notion de syntaxe visuelle en introduction à la notion de sémantique ; découpage d’une phrase en unités de sens qu’il s’agit de rendre visibles par une mise en espace cohérente. 3) La page : maîtrise des règles de la convention typographique dans le domaine du livre. 4) La lecture expérimentale : recherche de nouvelles structures typographiques visant à rendre compte du sens du texte. Les corrections sont collectives et individuelles : il est important que chacun parle de son travail. Cours magistraux 2 heures par semaine. Travaux pratiques en atelier 1 heure par semaine. Projets 4 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet et affichage 2 par trimestre.

Mode d’enseignement et programme du cours L’étudiant est dirigé dans l’acquisition des bases et accompagné dans le développement de sa créativité. Au travers des outils manuels ou informatiques,

L3. AG3 – 37


4. Design d’écritures

6. infographie

Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 CALLI Enseignant Michel Derre

Trimestres 1 Enseignant Christophe Salaün Code L3. AG3 INFO Trimestres 2 et 3 Enseignants Philippe Auclaire, Arnaud Lammens

Objectifs de cours Amener les étudiants à considérer l’écriture comme un véritable objet de design : l’écriture manuscrite comme l’écriture calligraphique, ainsi que l’écriture normalisée (ou typographie). Leur permettre d’acquérir les réflexes d’attention et une sensibilité dans la mise en forme du signe, du mot et des espaces textuels ; de maîtriser peu à peu les relations gestes/outils/supports/medium, en fonction des intentions d’écriture.

Mode d’enseignement et programme du cours A partir des trois structures de l’écriture latine, puis à travers l’élaboration d’un système d’écriture imaginaire, les exercices calligraphiques développent l’attention portée aux notions de traits, traces, et tracés, ainsi qu’à celles de rythme et de couleur. Les étudiants apprennent le travail de mise en page : l’alliance du texte typographique et des signes calligraphiques. Ils s’initient également au dessin typographique en travaillant à la création d’un caractère de semi titrage. Outil de référence : le « Petit Manuel de Composition typographique » de Muriel Paris. Des photocopies de modèles d’écritures sont fournies aux étudiants. Travaux pratiques en atelier 3 heures par semaine. Projets 5 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet 3 minimum par trimestre

5. Photographie numérique et technique photo Code L3. AG3 PHOTO Enseignante Françoise Dorelli, Didier Arnoult

Objectifs de cours Le cours donne aux étudiants une pratique de la photographie numérique. Il s’adresse à des débutants.

Mode d’enseignement et programme du cours Les élèves se familiarisent avec l’appareil de prise de vue, les différentes fonctions qu’il comporte : l’objectif, son rôle et ses caractéristiques . Travail sur : un sujet purement technique, puis une nature morte, un portrait, un reportage, une recherche graphique. Cours magistraux 1 heure par semaine. TP en laboratoire 3 heures par semaine. Projets environ 3 heures de travail par semaine. Rendus de fin de projet 2 par trimestre.

38 – L3. AG3

Objectifs de cours Donner une première maîtrise de l’interactivité et de l’animation. Former aux outils informatiques couramment utilisés dans la presse et l’édition. Logiciels : After Effects, Indesign. Une bonne connaissance préalable des environnements informatiques (systèmes d’exploitation et de sauvegarde) est indispensable, à partir de l’utilisation des ordinateurs personnels (MAC ou PC). Des connaissances de base en typographie (choix de caractères, grilles et gris typographiques) sont souhaitables. Pour les 2 e et 3 e trimestres, la pratique préalable d’Adobe Photoshop est recommandée.

Mode d’enseignement et programme du cours – Au 1er trimestre, les étudiants travaillent sur HTML – Au 2e trimestre, les étudiants abordent l’apprentissage des méthodes de l’animation graphique et du compositing avec le logiciel After Effects : animations élémentaires et illustration sonore ; réalisation de figurines 3D, principes d’animation de personnages (bones) et principes d’animation dans un décor. – Au 3e trimestre, les étudiants travaillent sur Indesign. Ils doivent réaliser en vue d’une présentation à l’imprimeur carte de visite, affiche, packaging, maquette et annonce presse. Cours magistraux 1h30 par semaine. Travaux pratiques 1h30 par semaine. Travail sur MAC (libre–service dans l’école) 4 heures environ par semaine. Rendus fin de projet 3 par trimestre.


7. Techniques graphiques Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 TECGRA Enseignants Christine Adam, Olivier Cotte

Objectifs de cours Progresser de la forme au signe, en transversalité avec le cours de Calligraphie : les étudiants commencent par interpréter les formes, expérimenter la trace. Sont proposées ensuite des applications plus précises aux domaines de l’image – maîtrise des climats colorés et de l’éclairage, confrontation de styles et d’images, rapport texte/image – ainsi qu’aux problèmes narratifs – de la conception à la réalisation.

Mode d’enseignement et programme du cours

Mode d’enseignement et programme du cours Le travail en atelier se fait d’après modèles vivants. Chaque séance est constituée de poses de temps variable, aboutissant à une planche des différentes attitudes du modèle. Les croquis sont réalisés tantôt en noir et blanc, tantôt en couleurs. Dessin en atelier 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours et affichage 10 par trimestre.

9. Anglais Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 LANG Enseignantes Cerith Gardiner, Ann Nisbet

A partir d’une collection d’objets et d’un personnage – observés, interprétés, stylisés –, il s’agit d’abord d’apprendre à forger une écriture graphique cohérente. La confrontation d’images de même style et de climats colorés différents permet ensuite de travailler sur le passage de la valeur à la couleur ainsi que sur la mise en scène et l’expression du personnage. Un long projet, individuel ou en équipe, est développé sur plusieurs mois et ponctué par plusieurs étapes dans l’élaboration de la narration : construction scénaristique, pré découpage en images, choix du support ; chemin de fer ou story–board. Ce travail est réalisé en transversalité avec le cours d’infographie (animation After Effects).

Objectifs de cours

Cours magistral 30 minutes par semaine. Travaux pratiques (travail sur table) 2h30 par semaine. Projets (travail extérieur) environ 4 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 cours sur 2. Rendus de fin de projet 2 étapes du projet. Jury 1 par trimestre.

L’acquisition de la terminologie et le travail d’expression orale se font à travers l’analyse et l’étude de textes et documents spécifiques à la profession. Le cours travaille la communication orale et écrite. Les étudiants doivent apprendre à formuler le descriptif d’un projet, à pratiquer le brainstorming, à exprimer les idées et les techniques liées à la communication visuelle.

8. Croquis de nu Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AG3 CROQ Enseignants Pierre Creac’h, Antoine Poulain

Objectifs de cours

Ce cours a pour objectif de faciliter l’entrée de l’élève dans la vie active internationale, dans les échanges et les stages européens, par un travail sur : 1. la compréhension écrite et orale de documents spécifiques à la profession 2. la maîtrise du vocabulaire et de la terminologie techniques 3. la communication orale et écrite : expression d’idées, présentation de projets 4. la préparation aux échanges inter universitaires et à l’utilisation de la langue anglaise en situation professionnelle. Le niveau initial demandé correspond à un minimum de 5 ans de cours secondaires d’anglais général.

Mode d’enseignement et programme du cours

Travail sur table 2 heures par semaine. Travail sur les projets 1 heure par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 à 2 par trimestre. Devoirs écrits (interrogation, CV, lettre de motivation) 2 à 3 par trimestre.

Permettre que chaque étudiant se forge peu à peu une véritable écriture personnelle : le croquis développe la rapidité d’observation. Il donne une liberté d’expression toujours plus grande et très ouverte. Il permet de travailler l’interprétation et d’acquérir un vocabulaire plastique de plus en plus large.

L3. AG3 – 39


M1. AG4

2e cycle 1re année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

M1.

Arts graphiques

AG4

Direction artistique

M1. AG4 ARTGRA

3

9

M1. AG4 DIRART

3

9

Photographie

M1. AG4 PHOTO

3

9

Typographie appliquée

M1. AG4 TYPO

3

9

Multimédia

M1. AG4 INFO

3

9

Marketing/Culture cinéma

M1. AG4 MARK

2

6

Croquis

M1. AG4 CROQ

3

6

Anglais

M1. AG4 LANG

2

3

22

60

Total


1. Arts graphiques Design numérique

2. Motion design animation

trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 ARTGRA Enseignants Bernard Baissait Matthieu Mingasson, Nicolas Ripoche, Pauline Thomas

trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 INFOGR Enseignants Christèle Mekdjian, Mathieu Robert

Objectifs de cours Faire acquérir une vraie maîtrise de la création et de l’expression graphiques : les processus et les cheminement créatifs, la forme et l’intégration typographiques, la mise en page et l’ergonomie, la dynamique «forme/sens», l’approche et la prise en compte des contraintes/médias, le développement et l’affirmation d’une écriture graphique personnelle. Les étudiants doivent avoir une sensibilisation avancée à la forme et à la manipulation typographiques, ainsi qu’une maîtrise des nouvelles interfaces numériques.

Mode d’enseignement et programme du cours Manipuler des textes et des images, dans une formulation libérée des contraintes habituelles, permet d’explorer et de pratiquer la sensibilité graphique de chacun, sur des sujets et des médias courants (affiche, livre, identité visuelle, etc.). La création graphique est ensuite réorientée vers la prise en compte de l’autre (le client, le spectateur, le consommateur), pour comprendre le rôle fondamental de celui–ci dans la conception, la mise en forme et l’interprétation du message : les étudiants doivent savoir intégrer les contraintes, maîtriser le message et le média. Un cycle de 6 conférences sur l’histoire du graphisme est organisé, où des professionnels reconnus présentent leurs travaux. Cours magistraux 2 heures par semaine. Travaux pratiques 1 heure par semaine. Projets 5 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet 2 par trimestre. Affichage des travaux 1 par trimestre. Jurys 1 à 2 par trimestre.

Objectifs de cours Donner aux élèves la maîtrise des outils couramment utilisés dans la réalisation et la production multimédia. 3 cycles – le premier consacré au logiciel After Effects, le second consacré à Dreamweaver, et le troisième au webdesign, avec Flash.

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er trimestre, apprentissage du 3D graphic compositing, avec le logiciel After Effects : modélisation, importation d’images, animations, moteurs de rendus, illustration sonore, création de personnages 3D. – 2e trimestre, concepion d’illustrations 3D. Cours magistraux 3 heure par semaine.. Projets (travail sur écrant) 3 heures de travail par semaine. Contrôle des connaissance acquises 2 par trimestre.

3. Direction artistique 1er semestre DIRECTION ARTISTIQUE / PACKAGING Code M1. AG4 DIRART Enseignant Régis Guérin

Objectifs de cours Préparer les étudiants à une réflexion créative sur des produits de consommation courante, principalement au travers du packaging. Leur apprendre la gestion et la composition d’images photographiques ou illustratives, de textes, de titrages.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours commence par une initiation à la direction artistique à travers la mise en œuvre sur des sujets de grande consommation (des produits vendus en grandes surfaces) des connaissances acquises en dessin, typographie, mise en page (édition) et photographie. La réflexion est sollicitée autant que la réalisation (maîtrise de la PAO). Le savoir–faire, le style graphique, la personnalité et l’esprit de synthèse sont les valeurs fondamentales de cet enseignement, voué à l’art appliqué spécifique qu’est le packaging. Cours magistral 1 heure par semaine. Travaux pratiques sur table 1h30 par semaine. Projets 5h de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet 2 par semestre. Jurys 1 par semestre.

M1. AG4 – 41


4. Direction artistique

5. Photographie

2e semestre DIRECTION ARTISTIQUE / MARKETING CREATIF Code M1. AG4 DIRART Enseignant Hugh Wilson

Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 PHOTO Enseignants 1er semestre / Tomohiko Kan 2e semestre / Michel Maidenberg

Objectifs de cours Faire comprendre : – ce qu’est une marque, et en quoi consiste le marketing – le besoin de contraintes précises – le processus de différenciation – les méthodes de création. Le marketing créatif, c’est une recherche de l’évidence, du juste, du simple, qui suppose de bannir les à priori. Cet enseignement demande une grande ouverture d’esprit, une bonne culture générale et une bonne orthographe.

Mode d’enseignement et programme du cours Chaque cours est divisé en quatre parties : 1) cours magistral 2) travail d’équipe en groupes 3) exposé d’étudiants 4) culture générale et méthodologie. L’enseignement vise à donner aux étudiants une maîtrise des outils nécessaires à leur apprentissage intellectuel : comment prendre des notes, comment classer l’information, comment recadrer les briefs fournis par le client et souvent insuffisants… Pour renforcer leur culture générale ainsi que leur participation active au cours, une fiche de lecture, suivie d’un exposé en début de cours, sera demandée chaque semaine à deux étudiants. Cours magistral // environ 1 heure par semaine. Travaux pratiques// sur table (organisés par groupes) 2 heures par semaine. Projets// 3 heures de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet// 3 dans le semestre.

42 – M1. AG4

Objectifs de cours Acquérir une maîtrise des outils d’éclairage en studio (flashes de studio) et de l’utilisation des appareils de grand format et des films Polaroïd. En numérique : apprendre à produire les images les plus professionnelles possible. Puis à maîtriser les modifications d’une photo avec les fonctions avancées de Photoshop CS. Au 3 e trimestre, travailler à intégrer le regard graphique à la photographie, et plus particulièrement au transfert numérique et aux nouvelles technologies.

Mode d’enseignement et programme du cours Au 1 er et 2 e trimestres, les sujets proposés sont choisis pour la variété des thèmes et des problèmes techniques qu’ils présentent, avec une destination particulière (publicité, illustration rédactionnelle, travail d’auteur…). Ils permettent d’aborder la prise de vue en couleur au studio avec les flashes. En numérique, les étudiants apprennent comment calibrer la chaîne graphique avec la charte Picto Fuji ; comment modifier une image avec les outils de Photoshop CS. Le 3 e trimestre est consacré à la photographie appliquée. Le but est de savoir développer, dans la création d’image, une idée, même simple, correspondant à une vision personnelle. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques en labo 2 heures par semaine. Projets 4 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 3 par trimestre. Rendus de fin de projet et affichages 1 par trimestre. Jurys 1 à 2 par trimestre.


6. Typographie appliquée

7. Multimedia

Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 TYPO Enseignants 1er trimestre / Bernard Baissait, Michel Wlassikoff 2e et 3e trimestre/ Bernard Baissait, Aymeric Duteil

Code M1. AG4 INFO Enseignants 1er trimestre / Mathieu Robert 2/3e trimestre/ Elisabeth Sancey et Claus Schulz

Objectifs de cours

Donner aux élèves la maîtrise des outils couramment utilisés dans la réalisation et la production multimédia. 3 cycles – le premier consacré au logiciel After Effects, le second consacré à Dreamweaver, et le troisième au webdesign, avec Flash.

Donner aux étudiants une parfaite connaissance de la typographie, ainsi qu’une grande maîtrise de la mise en page des documents les plus divers. Les étudiants doivent avoir déjà acquis les bases de la typographie et pouvoir commencer à travailler en employant avec discernement les différentes familles de caractères ainsi que les principes fondamentaux de la mise en page.

Mode d’enseignement et programme du cours Les étudiants sont amenés à travailler d’abord sur différentes applications typographiques : la création de caractères, la conception graphique d’identités visuelles, l’affiche et la mise en page de brochures ou de livres. Les supports d’impressions et les différentes formes d’impression sont également au programme. Pendant la dernière partie de l’année, les sujets sont plus libres, pour permettre aux élèves de développer leur propre personnalité. Livres nécessaires  : le « Lexique des règles typographiques » (Imprimerie Nationale) et le « Petit Manuel de Composition typographique » de Muriel Paris. Cours magistraux et travaux pratiques 3 heures par semaine. Projets 5 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet et affichages 2 par trimestre.

Objectifs de cours

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er trimestre, apprentissage du 3D graphique compositing, avec le logiciel After Effects : modélisation, importation d’images, animations, moteurs de rendus, illustration sonore, création de personnages 3D. – 2 e trimestre, réalisation d’un mini portfolio, avec les fonctions du logiciel macromédia Dreamweaver, Wordpress. – 3 e trimestre, prise en main du logiciel macromédia Flash, à travers une série d’exercices portant sur la réalisation de dessins vectoriels, animés par les fonctions propres à ce logiciel. L’apprentissage de l’interactivité amène les étudiants à gérer une arborescence de séquences, pour l’intégration d’une projection Flash dans un site Internet. En fin d’année, les étudiants doivent avoir réalisé un site commercial sur le Web pour un produit et une marque. Consultation régulière nécessaire des moteurs de recherches Internet. Cours magistraux 3 heures par semaine. Projets (travail sur écran) 3 heures par semaine. Contrôles des connaissances acquises 2 par trimestre.

M1. AG4 – 43


8. Marketing / Culture cinéma Code M1. AG4 MARKCI

Enseignants 1er et 2e trimestre/ Patricia Rolland 3e trimestre/ Marc Cemin

Marketing Objectifs de cours Initier les étudiants au marketing, leur faire comprendre la fonction du département marketing au sein d’une entreprise et leur donner accès à la sémiologie, c’est à dire à la théorie des signes : leur apprendre les « clés » de décryptage des signes. Seules une bonne culture générale et quelques notions d’économie sont requises.

Mode d’enseignement et programme du cours L’initiation au marketing porte sur sa définition, son historique, son vocabulaire et ses outils (la communication et ses supports/grands médias : presse, télévision, cinéma, radio, affichage, Internet – la promotion des ventes, le marketing direct, les études de marché, les études de consommateurs –, ses typologies, les comportements et attitudes, la théorie d’Abraham Maslow – le géomarketing…–), le «marketing–mix» – fixation du prix, circuits de distribution. En fin d’année, les étudiants doivent être capables de concevoir une campagne de communication d’intérêt général pour les supports presse et affichage.

Esthétique cinéma Objectifs de cours Ce cours est axé sur le cinéma en tant qu’art visuel et sonore sous tous ses aspects, depuis les origines jusqu’à aujourd’hui. Le cinéma envisagé comme langage et comme culture, le cinéma comme écrit, la question du personnage et du réalisme, le cinéma comme art du montage et le cinéma comme spectacle.

Mode d’enseignement et programme du cours Cours interdisciplinaire s’appuyant sur l’histoire, l’histoire de l’art, la théorie littéraire, la sémiologie et la psychanalyse. Avant d’aborder les nouvelles technologies, il faut regarder et comprendre ce qui s’est fait avant. Cours magistraux 2 heures par semaine. Projets 3 heures de travail personnel par trimestre. Rendus sur table en fin de cours 1 par trimestre. Devoirs écrits 1 par trimestre.

44 – M1. AG4

9. Croquis Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 CROQ Enseignants Frédéric Arditi, Chantal Petit

Objectifs de cours Développer plus avant chez les étudiants une écriture personnelle – l’exercice régulier du croquis de nu permettant de travailler l’interprétation et d’acquérir un vocabulaire plastique original et fort.

Mode d’enseignement et programme du cours Le travail se fait avec des modèles vivants, nus ou habillés : chaque séance est constituée de poses de temps variable, aboutissant à une planche des différentes attitudes du modèle. Tantôt les croquis sont réalisés en noir et blanc, tantôt l’accent est mis sur la couleur. Cours en atelier 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 10 par trimestre.

10. Anglais Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AG4 LANG Enseignantes Cerith Gardiner, Ann Nisbeth

Objectifs de cours Rendre les étudiants performants en situation professionnelle ou scolaire : stages à l’étranger, échanges universitaires, concours internationaux, travail en entreprise ou agence de graphisme… L’expression orale et écrite est privilégiée, ainsi que la capacité de communiquer les idées, les concepts.

Mode d’enseignement et programme du cours Etude de textes spécifiques à la profession, y compris des textes commerciaux et littéraires (qui permettent de travailler les rapports entre l’expression écrite et l’image). Pratique de la revue de presse à travers le « Time », « Newsweek », « International Herald Tribune ». Perfectionnement des techniques de présentation : élaboration du concept graphique et descriptif détaillé des projets dans toutes les disciplines, rédaction de textes analytiques et publicitaires. Les étudiants doivent pouvoir présenter en anglais leur projet professionnel : lettre de motivation ciblée, mise à jour du CV graphique, press–book et site Web, entretien professionnel. Travail sur table 2 heures par semaine. Projets 1 heure de travail personnel par semaine. Présentation orale (élaborations du projet) 1 dans l’année. Présentations écritess (interrogations écrites, press-book, CV, site Web, lettre « ciblée ») 2 à 3 par trimestre.


M2. AG5

2e cycle 2e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

M2

Arts graphiques

AG5

Management

M2. AG5 ARTGRA

3

5

M2. AG5 MANAGE

3

5

Photographie

M2. AG5 PHOTOG

3

5

Typographie appliquée

M2. AG5 TYPOGR

3

5

Design numérique

M2. AG5 DESNUM

3

5

Esthétique cinéma

M2. AG5 ESTCIN

2

5

Communication de diplôme M2. AG5 COMDIP

2

4

Croquis

M2. AG5 CROQUI

3

4

Anglais

M2. AG5 ANGLAI

2

diplôme

M2. AG5 DIPLOM

Total

2 20

24

60


1. Art graphique

2. Management

Trimestres 1 et 2 Code M2 AG5 ARTGRA Enseignants 1er trimestre/ Michel Bouvet, Pauline Jankowiak 2e trimestre/ Etienne Robial

Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 MANAGE Enseignant Antoine Leroux

Objectifs de cours Rendre les étudiants capables d’engager une carrière professionnelle en ayant un bagage graphique complet. Ils doivent avoir une bonne connaissance des usages plastiques et pratiques graphiques, de la typographie, et être familiers de tous les ouvrages concernant le graphisme, l’illustration et la photographie, disponibles dans les librairies françaises.

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er trimestre, Développement d’une méthodologie de travail dans l’élaboration d’un concept : faire les recherches ; chercher des idées, les formaliser sous forme d’esquisses ; présenter ces esquisses, les commenter, argumenter ; une fois une direction retenue, réaliser le projet définitif. – 2 e trimestre, l’enseignant, partant du fait qu’à ce stade, l’étudiant «sait» faire, mais que ses choix, son analyse sont encore fragiles, a pour objectif de lui apporter la détermination nécessaire à l’exercice de son futur métier, de confirmer ses convictions et ses certitudes. Travail en atelier // 3 heures par semaine. Projets // 8 heures de travail personnel par semaine. Visites extérieures (expositions, musées) // 1 à 3 heures par semaine. Des visites d’expositions sont organisées dans le cadre de festivals de graphisme, ainsi que la participation des étudiants à des concours internationaux. Rendu sur table en fin de cours // 1. Rendus de fin de projet et jurys // 2.

Objectifs de cours Cet enseignement est destiné à informer les étudiants sur le fonctionnement du monde du travail, dans ses aspects les plus concrets. Il a pour objectif la compréhension des mécanismes de gestion et de management de la vie professionnelle. Sont principalement traités les questions ayant trait au statut juridique, social et fiscal des différents types de statut professionnel (indépendant, salarié, gérant SARL, etc.), ainsi que les grands principes de fonctionnement économique d’une carrière dans les métiers artistiques et graphiques. Durant le second trimestre, des professionnels travaillant dans des secteurs d’activité variés (édition, réalisation film, agence de création graphique, publicité, etc.) seront invités à raconter leur trajectoire professionnelle. Ce cours à pour but d’aider l’étudiant à choisir le cadre statutaire d’exercice de son métier.

Mode d’enseignement et programme du cours Cours magistraux

Programme Les différents statuts possibles : salarié - indépendantgérant de société / Le social et le fiscal / Le juridique les droits d’auteurs / Le budget prévisionnel. Le calcul du coût du travail / Le devis - le bon de commande la facture. Cours magistraux - 1h30 heures par semaine. Intervention de professionnels de différents secteurs de l’industrie graphique et du monde artistique 4 contrôles de connaissance répartis sur les deux trimestres.

3. Photographie Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 PHOTO Enseignants 2e trimestre/ Jean-Louis Bloch-Lainé, Jean-Luc Tonini

Objectifs de cours Faire comprendre aux étudiants comment s’approprier un sujet et y répondre de la façon la plus personnelle possible – que ce soit comme photographe ou comme directeur artistique devant passer une commande à un photographe. Les connaissances techniques demandées sont la prise de vue numérique, une maîtrise du studio, du Labo/Scan et du logiciel Photoshop.

46 – M2. AG5


Mode d’enseignement et programme du cours

Mode d’enseignement et programme du cours

– 1er trimestre, chaque cours est en deux parties : Une partie consacrée à l’éducation du regard, à partir de projections rassemblant un grand nombre de photographes, tout au long de l’histoire de la photographie. Chaque étudiant doit devenir capable de juger une photographie, d’intervenir sur son élaboration. Une partie consacrée à la pratique, où des rendus photographiques sur des thèmes donnés sont appliqués à une campagne de communication. – 2e trimestre, le cours commence par une présentation du travail de Jean-Louis Bloch-Lainé, et par une démonstration de la méthode du photographe. Les étudiants travaillent sur un sujet imposé et sur un sujet libre (au choix de chacun).

L’enseignement pousse les étudiants à s’affranchir d’une trop grande rigueur, à oser, à essayer de nouvelles pratiques graphiques. Il s’agit de les inciter à réfléchir davantage et à exploiter leurs idées toujours plus loin. Le cours leur fait découvrir les liens entre les médias traditionnels et les nouveaux – le graphisme pratiqué étant résolument ancré dans le temps présent.

Cours magistraux 2 heures par semaine. Travail en labo 1h30 par semaine. Projets 6 heures de travail personnel par semaine. 1er trimestre / Rendus sur table en fin de cours 6. Exposition des travaux et jury 1. 2e trimestre / Exposition des travaux et jury 1.

4. Typographie appliquée Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 TYPO Enseignant Bernard Baissait, Jean-Daniel Galisson

Objectifs de cours Permettre à chaque étudiant de construire et de développer sa propre personnalité en matière de graphisme, en conciliant créativité et professionnalisme. Les étudiants doivent avoir acquis la technique et la maîtrise de chaque discipline enseignée à l’école. Ils doivent avoir assimilé les bases du graphisme, connaître les erreurs à éviter et les règles à respecter. Ils doivent être familiers des ouvrages ayant un rapport avec le graphisme (typographie, photographie, direction artistique, architecture, cinéma…), ainsi que des livres d’art, surtout d’art contemporain.

Cours magistraux 6 heures par semaine. Travail à l’atelier 3 heures par semaine. Projets 6 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet 2 par trimestre.

5. Design numérique Trimestres 1 et 2 Code M2.AG5 INFO Enseignants Bernard Baissait

Objectifs de cours Donner une maîtrise des nouvelles interfaces numériques et des possibilités de représentation graphiques qui leur sont associées et qui favorisent fortement la compréhension des travaux du graphiste ou du directeur artistique – et donc l’adhésion à ceux–ci. Le design d’interfaces logicielles est devenu un élément stratégique du développement des outils numériques, dont les usages et les services font désormais partie de notre vie quotidienne. Les compétences requises sont mixtes, à la croisée de la création et de la technologie : le développement de ces interfaces numériques ne peut s’envisager que si le designer apprend à travailler en complémentarité avec l’ingénieur et réciproquement.

Mode d’enseignement et programme du cours – Le concept d’un projet : tout projet doit trouver une application artistique, culturelle, sociale ou commerciale. Il doit être accompagné d’une argumentation en conséquence. – L’aspect fonctionnel du projet, qui nécessite des recherches graphique et ergonomiques. – La hiérarchisation du contenu : ergonomie et/ou « utilisabilité », création de l’univers visuel. – La réalisation d’une maquette interactive. – La veille autour du projet : sur les applications, les intervenants, les technos, les événements. Cours magistraux 1 heure par semaine. Le suivi des projets par l’enseignant se fait à travers la création d’un « blog » de l’atelier. Rendus de fin de projet et jury 1 par trimestre. Projets suivis dans le cadre de partenariats.

M2. AG5 – 47


6. Communication de diplôme Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 COMTHES Enseignante Diane Saunier, intervenants

Objectifs de cours Permettre à chaque étudiant d’identifier un sujet de diplôme réaliste, accessible, réalisable et stimulant, permettant de valoriser les savoir–faire acquis. Aider chacun à entrer dans la démarche/ projet afin de porter pendant 3 mois le sujet choisi, avec autonomie, responsabilité et détermination. Sensibiliser plus concrètement aux futurs secteurs d’activité professionnelle.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours commence par un questionnaire d’orientation, accompagné d’une présentation et d’une typologie des sujets traités par la précédente promotion. Le cours travaille ensuite sur la méthodologie du premier A4 d’intention en vue du diplôme, sur les différentes typologies de scénographie et de communication. Les étudiants se forment à la prise de parole en situation d’enjeu en vue de la soutenance de leur travail de diplôme devant leur jury.

8. Croquis Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 CROQ Enseignants Antoine Poulain, Jean-Pierre Saint

Objectifs de cours Conserver les acquis de dessin et de croquis en maintenant une pratique régulière de ces disciplines : les étudiants sont amenés à employer différents outils pour varier les approches du croquis et renforcer l’expression du modèle. Ils doivent utiliser leur formation graphique afin de réaliser des images fortes et personnelles.

Mode d’enseignement et programme du cours Le dessin en atelier se pratique à partir de modèles vivants, nus ou habillés. Les poses de 15 minutes donnent aux étudiants le temps d’expérimenter des outils et, éventuellement, de travailler en couleur. Chaque composante du dessin (support, outil, cadrage, couleur ou noir et blanc, contrastes de formes ou de couleurs) doit renforcer l’expression et l’image. L’accrochage des meilleurs croquis de la séance précédente permet de travailler dans l’émulation réciproque.

Cours théorique 1 heure par semaine. Travaux pratiques 1 heure par semaine. Devoir écrit 1 par trimestre.

Travaux en atelier 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 10 par trimestre. Affichage des travaux 10 par trimestre. Présentation graphique.

7. Esthétique cinéma

9. Anglais

Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 ESTCIN Enseignant Marc Cemin

Trimestres 1 et 2 Code M2. AG5 LANG Enseignantes Barbara Guansé, Ann Nisbet

Objectifs de cours

Objectifs de cours

Culture cinématographique. En vue d’aiguiser le regard, approche de notions relatives à l’esthétique du cinéma : il est demandé aux étudiants de voir des films, depuis l’origine du cinéma jusqu’à nos jours.

Elaboration, développement et présentation complète en anglais du projet de diplôme. Perfectionnement de l’expression orale et écrite, en vue de l’utilisation de la langue anglaise dans la vie professionnelle.

Mode d’enseignement et programme du cours

– Cours collectifs axés sur l’étude des documents spécifiques aux projets de diplôme. – Travail de groupe et/ou entretiens individuels pour permettre la formulation du concept, la rédaction d’un plan (contexte/concept/contact/cible), une première présentation orale et écrite du sujet de thèse choisi. La formulation, axée sur l’information, doit être précise, rigoureuse. – Séances de travail personnalisées autour de la finalisation de la présentation et de la communication

De l’image fixe au mouvement, du mouvement à l’image fixe ; Les liens du cinéma avec les autres arts (musique, peinture, architecture) : il s’agit, au cours de projections de films, d’apprendre à « voir » et à analyser un film, de développer l’aptitude à lire une image filmique et à en comprendre les composants.

48 – M2. AG5

Mode d’enseignement et programme du cours


du projet de diplôme. La terminologie spécialisée, spécifique à chaque projet, est ainsi acquise par l’étudiant. Cours et entretiens se déroulent en anglais. Travaux pratiques (travail sur table) 2 heures par semaine. Projets 1 heure par semaine. Rendus sur table en fin de cours (CV bilingue) 1 par trimestre. Rendus (projet de diplôme et press–book) 2 par trimestre. Projet de fin d’études (descriptif en anglais de la thèse) 1 par trimestre.

10. Travail de diplôme Trimestres 2 et 3 Code M2. AG5 THESE Enseignant un chargé de cours enseignant obligatoirement à l’ESAG Penninghen

Il doit ensuite être capable de présenter oralement sa création (analyse du programme, mise en évidence des recherches effectuées, analyse du contexte, argumentation du projet et conceptualisation des idées) en français comme en anglais, devant les membres du jury de diplôme. Toutes les séances de travail fixées avec le maître de recherches sont obligatoires. L’entretien est d’au moins 1 heure chaque semaine. Le projet demande 49 heures de travail par semaine. Le Jury (international) est composé de 50% de professionnels français et de 50% de professionnels étrangers de différentes nationalités. Le candidat présente au Jury son travail de diplôme ainsi qu’un dossier de travaux réalisés dans différentes disciplines. Sa présentation orale relaie le mémoire écrit.

Diplôme Le chargé de cours/maître de recherches assure un suivi personnel du candidat au diplôme jusqu’à la présentation du diplôme devant le Jury. Le sujet de diplôme doit avoir été validé par la direction de l’Ecole et le maître de recherches. La diplômabilité peut être accordée sur la base d’une V.A.E. (Validation des acquis de l’expérience).

Projet de diplôme Le candidat au diplôme doit produire analyse, démarche, concept, création, mémoire, réalisation technique et expression. Ce travail de diplôme est considéré comme le « véhicule » conduisant au devenir professionnel du candidat. L’enseignant maître de recherches veille donc à ce que le projet réalisé atteste une connaissance et une maîtrise de l’ensemble des langages professionnels liés à la création et à la communication visuelle : mise en page, textes, rough, story–board, concept– board, dessins, croquis, illustrations, photographies, représentations 3D, création numérique et animation. La réalisation doit démontrer aussi bien la pratique des moyens d’expression graphique classiques qu’une pratique des outils informatiques appliqués à l’expression et à la représentation. Le candidat doit également savoir rédiger un mémoire exposant son programme de recherches, l’argumentaire de ses concepts, la présentation du projet à des clients potentiels, ainsi que toutes les données justifiant la faisabilité de la réalisation.

M2. AG5 – 49


50


L2. AI2

1er cycle 2e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

L2

Architecture intérieure

AI2

Design

L2. AI2 ARCHINT

4,5

15

L2. AI2 DESESP

4,5

15

Dessin

L2. AI2 DESOBS

8

6

Illustration

L2. AI2 TECGRA

3

6

Technologie

L2. AI2 TECHNO

2

6

Infographie

L2. AI2 INFO

2

6

Histoire du design

L2. AI2 HISART

1,5

6

25,5

60

Total

51


1. Architecture intérieure

2. Design

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AI2 ARCHINT Enseignants Jacques Limousin, Armand Negroni

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2. AI2 DESESP Enseignants Jacques Limousin, Armand Negroni

Objectifs de cours

Objectifs de cours

Consolider les bases de l’architecture et de l’architecture intérieure – des matériaux à la construction –, ainsi que les rudiments des divers moyens de représentation. Une initiation au projet permet d’aborder la question du site, de l’analyse et de la mise en forme d’un programme à différentes échelles, avec un souci d’inventivité et de rigueur dans la méthode.

Apporter les premières bases à la fois techniques et créatives en design de l’habitat – des matériaux à la construction de « mobilier » à différentes échelles –, ainsi que les rudiments des divers moyens de représentation. Le corps humain dans l’espace, mais aussi les pratiques sociales et leur évolution, l’histoire et les productions culturelles de différentes périodes et de divers lieux, sont abordés. Les élèves sont mis en contact avec les diverses manifestations parisiennes concernant le domaine étudié.

Mode d’enseignement et programme du cours 1er trimestre : Introduction générale à la technologie, aux matériaux et à leur mise en œuvre, aux structures. Cette instruction passe par l’acquisition d’une maîtrise des moyens de représentation : dessin, maquettes, textes, exposés. Le livre de technologie générale, établi par André SIMARD, est remis aux élèves. Réalisation d’un petit habitat pour mettre en œuvre les connaissances ainsi acquises. 2e et 3 trimestres : Le projet d’une architecture de bois, en périphérie de Paris, inclut à la fois l’approche paysagère et l’ensemble des aménagements intérieurs, y compris la recherche du mobilier meublant. Le projet est rendu en fin d’année, après une série d’étapes et d’évaluations intermédiaires. Un cahier A3 personnel doit réunir l’ensemble de l’enseignement reçu. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 3h30 par semaine. Projets environ 10 heures de travail par semaine. Visites extérieures 20 heures sur l’année.

Mode d’enseignement et programme du cours 1 er trimestre : Introduction à l’ergonomie et à la technologie générale : l’étude des matériaux et leur mise en œuvre, les diverses structures et leurs assemblages. Cet apprentissage se fait par l’acquisition des moyens de représentation : dessin, maquettes, textes, exposés. Aux 2e et 3e trimestres : L’étude d’un meuble structurel composé, inscrit dans un espace. Les projets réalisés sont rendus ensemble, lors de la dernière semaine de cours de l’année, après une série d’étapes et d’évaluations intermédiaires. Un cahier A3 personnel doit réunir l’ensemble de l’enseignement reçu. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 3h30 par semaine. Projets environ 10 heures de travail par semaine. Visites extérieures 20 heures sur l’année.

3. dessin Trimestres 1, 2 et 3 Code L2.AI2 DESOBS Enseignant s Bertrand Bataille, Brigitte Gallois

Objectifs de cours Poursuivre et renforcer l’apprentissage du dessin, commencé en 1 re année, par l’observation de la construction, des proportions, du trait et des valeurs. Il faut, au préalable, avoir appris à observer, à maîtriser les proportions, le caractère, la mise en page, le tracé et les valeurs.

52 – L2. AI2


Mode d’enseignement et programme du cours Le dessin d’observation est pratiqué en atelier à partir de plâtres et de montages d’objets, mais aussi à partir d’académies et dans un travail d’après nature. Des sorties permettent l’étude de l’architecture des rues et des jardins. Des séances de dessin à l’extérieur sont consacrées aux architectures remarquables, aux architectures intérieures, aux draperies, à la nature, aux plantes. Des séances de travail sont également organisées dans des musées. Travail en atelier 2 fois 4 heures par semaine. A l’extérieur 10 séances par an. Rendus sur table en fin de cours, tantôt sur 4 heures, tantôt sur 6 heures, tantôt sur 8 heures : 20 à 30 par trimestre. A partir du 2e trimestre tous les 15 jours, planche thématique à réaliser à la maison (environ 8 heures de travail).

5. Illustration Trimestres 1, 2 et 3 Code L2.AI2 ILLAPP Enseignant Bruno Mallart

Objectifs de cours L’observation de la couleur en rapport avec l’ambiance ; La maîtrise et la constitution de la palette colorée personnelle ; Le travail sur la perspective observée ; L’expérimentation d’outils et de techniques variés.

6. Technologie Trimestres 1, 2 et 3 Code L2.AI2 TECHNO Enseignant Oliver Page

Objectifs de cours Sensibiliser les élèves à la relation entre concept et construction, entre dessin et bâti. Construire ainsi une base pour les cours de technologie et construction des années suivantes.

Mode d’enseignement et programme du cours En partant des éléments de base de la construction, du terrassement aux fondations, des planchers à la toiture, et du second œuvre aux finitions, le cours magistral introduit l’élève au monde de la construction, et lui montre son importance au moment de concevoir. Il s’agit de « dé-stigmatiser » la construction et de la proposer comme un outil aussi fort que l’idée lorsqu’il s’agit de créer une œuvre. Le cours montre – à travers des présentations PowerPoint – les principes de construction en théorie, et il expose ensuite des exemples concrets étayés d’anecdotes. Des visites de chantiers sont prévues. Cours magistral 2 heures par semaine. Travaux pratiques 3 heures par semaine. Projets 2 heures de travail personnel par semaine. Rendus 2 par trimestre.

Mode d’enseignement et programme du cours L’étudiant commence par observer des objets, seuls ou placés en situation. Il s’agit ensuite de les traduire par le dessin au trait, en valeurs ou en couleurs ; de traduire la lumière en valeurs, ou l’influence de l’ambiance colorée sur la couleur des objets ; de traduire également en couleurs l’espace, les personnages et les portraits. Travaux pratiques en atelier 2 heures par semaine. Travail sur les projets environ 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours et affichages 10 par trimestre (1 à chaque cours). Rendus de fin de projet 2 ou 3 par trimestre. Jurys 3 par an.

L2. AI2 – 53


7. infographie

8. Histoire du design

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2.AI2 INFO Enseignants 1er trimestre / Martin Maume 2e et 3e trimestres / Valérie Netchevitch

Trimestres 1, 2 et 3 Code L2.AI2 HISART Enseignants 1er trimestre / Thomas Schlesser 2e trimestre / Pascal Chossegros 3e Trimestre / Isabelle Hartmann, Camille Corlieu Maezaki

Objectifs de cours Donner les bases infographiques de l’utilisation du logiciel Autocad : les tracés, leur modification et évolution, leur gestion par les calques, les techniques de mise en page et d’impression. Les logiciels Photoshop et Illustrator sont également présentés. Ce cours s’adresse à des débutants.

Objectifs de cours

Mode d’enseignement et programme du cours

Mode d’enseignement et programme du cours

Les bases générales pratiques pour l’utilisation des outils informatiques et d’un réseau (Mac ou PC) sont données. Les principes de base de l’acquisition et de tracé de plan 2D sont ensuite abordés avec Autocad . Un aperçu des possibilités de 3 D avec Autocad permet d’initier les étudiants à une appréhension infographique de l’espace en 3 dimensions. Les exercices proposés abordent la réalisation de plusieurs tracés de documents, vus en plan et en élévations.

Au 1 er trimestre : L’étude des grands mouvements artistiques du 20e siècle familiarise les étudiants avec les bouleversements visuels et théoriques générés par les avant-gardes dans tous les domaines (Beaux-Arts, arts graphiques, art déco, architectures, design mais aussi cinéma, musique…). Au 2 e trimestre : Les métiers du design, l’histoire du design, l’ergonomie et la lumière, la prospective. Au 3e trimestre : Etude de ce qui, à travers l’architecture intérieure, la mode, le graphisme, le design industriel et le luxe, constitue la « French Touch », de ce qui singularise la France dans ces domaines.

Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Contrôles de fin de projet 2 par trimestre.

54 – L2. AI2

Faire connaître aux étudiants les grands courants de l’art, de l’époque moderne à nos jours. L’ouvrage de référence est l’Histoire de l’Art (Phaidon) de Gombrich. A cette lecture indispensable, le professeur adjoindra des conseils bibliographiques plus précis.

Cours magistraux 1h30 par semaine. Travail sur les projets 1 heure par semaine. Temps consacré aux visites extérieures (musées, expositions temporaires, galeries…) et à la lecture (revues papier et en ligne, ouvrages…) 2 heures par semaine. Rendu sur table en fin de cours 1 par trimestre. Devoirs écrits 1 par trimestre (au 2e trimestre, un QCM final contrôlera les connaissances acquises à partir des quatre enseignements donnés).


L3. AI3

1er cycle 3e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

L3

Architecture intérieure

AI3

Design de l’habitat

L3. AI3 ARCHINT

4

12

L3. AI3 DESIGN

4

Architecture

12

L3. AI3 ARCHI

4

6

Technologie et construction L3. AI3 TECHNO

5

6

Illustration

L3. AI3 PERSP

3

6

Maquette

L3. AI3 MAQU

3

6

Infographie

L3. AI3 INFO

3

6

Histoire de l’architecture et du design

L3. AI3 HISART

1,5

3

Anglais

L3. AI3 LANG

2

3

28,5

60

Total

55


1. Architecture intérieure

2. Design de l’habitat

Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 ARCHINT Enseignants Stéphanie Jarre, Mathias Lipszyc, Etienne Prost

1er semestre CONCEPTION DE PRODUITS 2e semestre MOBILIER Code L3. AI3 DESIGN Enseignants Armand Negroni, Bruno Pimpanini

Objectifs de cours

Objectifs de cours

Le thème central du cours est « architecture et patrimoine », avec intégration de la notion HQE (haute qualité environnementale) : Le patrimoine, vu non comme du bâti d’exception mais comme un existant à qualité variable, est l’élément de départ de toute conception architecturale : la connaissance et l’analyse de l’existant sont indispensables pour concevoir dans l’existant. La HQE vise à maîtriser les impacts du bâti sur l’environnement extérieur – en mettant en œuvre les règles de l’éco-construction et de l’éco-gestion – et à créer un environnement intérieur sain et confortable.

Faire acquérir aux étudiants des notions des réalités industrielles et leur apprendre à appliquer la méthodologie de conception de produits : les étudiants travaillent le design de produits, destiné à l’habitat et à la collectivité, puis le design de mobilier. L’étude des matériaux et les plans de principes de construction font partie de l’enseignement.

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er trimestre, réhabilitation d’une maison de week– end : l’étude de l’habitation intérieure et de la façade est à réaliser. Cet exercice amène à réfléchir sur l’insertion dans un site, au sein d’une région spécifique. – 2e trimestre, la réhabilitation du Buffet de la Gare de l’Est permet l’étude d’un lieu avec son histoire. La reconversion d’un plateau industriel à Vitry propose un travail sur la transformation d’une ancienne minoterie en habitations familiales. La reconversion d’une grange dans la région de Bourges en salles de conférence et d’exposition traite la question de la scénographie. – Au 3e trimestre, le sujet proposé aborde la fonction et l’ergonomie d’un espace de vie : le travail s’effectue en partenariat avec les cours d’Architecture et de Design de l’habitat. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 3 heures par semaine. Projets 6 heures de travail personnel par semaine. Stage obligatoire en fin d’année, entre juin et septembre.

56 – L3. AI3

Mode d’enseignement et programme du cours – 1 er semestre, la méthodologie et l’organisation des recherches sur un projet : la structuration de la globalité du travail à effectuer ; le travail de recherches, de concepts et l’établissement d’un cahier des charges ; la construction et la préparation des argumentaires. Un enseignement est donné sur la technologie appliquée au projet, ainsi qu’une aide à la présentation graphique. – 2e semestre, 2 programmes : Une étude de mobilier, incluant étude de structure, conception et étude de résistance des matériaux, plans de construction, présentation d’ensemble ; Une étude d’un mobilier fonctionnel, incluant plans de construction et études de matériaux. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 à 4 heures par semaine. Projets 5 à 7 heures de travail personnel par semaine. Rendus de fin de projet et affichage, présentation multimédia et jury 2 par trimestre.


3. Architecture Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 ARCHI Enseignant Jacques Limousin

Objectifs de cours Apprendre aux étudiants à maîtriser un projet architectural personnel, tout en se situant par rapport à la théorie et à la pratique de divers architectes contemporains ou du mouvement moderne : les étudiants doivent savoir appréhender les différentes échelles du projet, de la dimension urbaine à l’objet ; savoir également échanger au sein du groupe, à tous les stades de leur projet. Une liaison régulière est instaurée avec les cours de dessin, de maquette et de construction.

Mode d’enseignement et programme du cours Le travail s’organise autour de 4 projets proposés sur l’année : 1) La fabrication d’un espace par application d’une règle de jeu définie par l’élève . 2) Un projet éphémère urbain, en hommage à l’œuvre d’un visiteur étranger de la ville. 3) Des cubes d’exposition pour des libraires, édifiés sur les marches de la Bibliothèque Nationale de France et destinés à présenter des monographies d’architectes. 4) Une maison de ville entre deux mitoyens, dans une rue parisienne, dans le respect de l’existant et le questionnement architectural contemporain. Cours magistraux : 2 heures par semaine. Travaux pratiques : 2 heures par semaine. Projets : 6 heures de travail personnel par semaine. Un voyage d’étude en Vénétie de 6 jours est organisé en octobre. Rendus sur table en fin de cours et rendus de fin de projet : 3 par trimestre. Voyage à Venise pendant 1 semaine.

4. Technologie et construction Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 TECHNO Enseignant Pelayo Bustillo Macias

Objectifs de cours Apporter aux élèves la connaissance des matériaux traditionnels et modernes et les amener à étudier leur mise en œuvre. Ce cours établit des liens entre la technologie, l’architecture et le design, pour faire comprendre le principe constructif d’un bâtiment ou d’un objet. Il vise à faciliter la conception par la maîtrise du détail technique.

Mode d’enseignement et programme du cours Le projet architectural, les intervenants, le planning, le budget ; Les règles constructives, le système normatif français et européen ; Les systèmes constructifs (le béton, l’acier, le bois) ; Les façades – techniques et fonctions ; La HQE (haute qualité environnementale), ses enjeux et ses contraintes ; La thermique, l’acoustique, l’éclairage artificiel et naturel dans le bâtiment ; Les produits manufacturés, les matériaux composites, les meubles, la muséographie ; Les tours, leurs spécificités constructives. Tout au long de l’année, des conférences, des visites de bâtiments, de chantiers et d’expositions sont organisées. Cours magistraux 2 heures par semaine Travaux pratiques et exposés 1 heure par semaine. Projets 2 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 par trimestre. Rendus en fin de projet 1 par trimestre.L3.

AI3

5. Illustration Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 PERSP Enseignant Antoine Buonomo

Objectifs de cours Travailler la compréhension 2 D et maîtriser la hiérarchie des paramètres pour parvenir à un rendu optimal en 3 D.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours permet à l’étudiant de prendre conscience de son regard : sur les architectures, les objets, les végétaux, les lumières, les matières, les couleurs. Le but est de faire comprendre, assimiler et maîtriser la perspective ; d’acquérir une conscience de la ligne d’horizon. Le travail d’observation vise la maîtrise de l’espace en 2 D, les proportions, les lignes directrices. Le cours travaille simultanément : le cône de vision (réfléchir en plan et coupe, afin d’éviter les déformations par un bon choix d’angle de vue) l’esquisse (croquis préliminaires) ; la profondeur (apprécier avec justesse la profondeur d’une perspective grâce au point de distance) ; les personnages (positionnement et rendu pour la révélation du lieu) ; le cadrage (importance du cadrage de l’image et de sa composition) ; le contrôle continu (maîtriser les proportions pour une perspective juste) ; la lumière et le tracé des ombres. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Projets 3 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 3 par trimestre. Rendus de fin de projet 1 par trimestre.

L3. AI3 – 57


6. Maquette Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 MAQU Enseignant Gérard Cerveaux

Objectifs de cours Faire acquérir et développer les notions d’analyse permettant de mettre en œuvre divers matériaux, en adéquation avec le sujet à traiter, pour réaliser un rendu clair, précis, et compréhensible pour tous : les étudiants apprennent d’abord à réaliser des maquettes en volume à une échelle déterminée, d’après des documents graphiques en 2 D. Ils étudient ensuite le projet en travaillant en volume.

Mode d’enseignement et programme du cours L’apprentissage de la précision et de la propreté se fait à travers la réalisation d’un cube en bristol, qui doit coulisser dans un cube en kadapak. Le travail du bois est enseigné à travers la réalisation d’un objet asymétrique. Pour maîtriser le travail conjoint du bois et du métal, les étudiants réalisent la maquette d’une chaise. Et pour maîtriser le travail du plexiglas et du métal : un abri urbain. Une initiation au moulage se fait à travers le moulage en plâtre d’un objet, puis le tirage d’un exemplaire en plâtre, mis en peinture avec un rendu hyperréaliste. Pour introduire au travail du « lab », les étudiants ont à reproduire un petit appareil (téléphone, lecteur MP3, etc…). Travaux pratiques 3 heures par semaine. Travail personnel 2 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 par trimestre. Rendus en fin de projet 2 par trimestre.

8. Infographie Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 INFO Enseignante Valérie Netchevitch

Objectifs de cours Donner aux étudiants un usage professionnel des logiciels 3DS Max et Macromedia Flashmx. Les étudiants doivent maîtriser Windows Vista et Internet explorer, ainsi qu’Adobe Photoshop et Illustrator. Un apprentissage du logiciel Autocad en L2 leur a permis d’obtenir des connaissances en Dao et Cao.

Mode d’enseignement et programme du cours

58 – L3. AI3

L’enseignement commence au 1 er trimestre par un cycle consacré à 3DS Max et à la prise en main des premières commandes pour la modélisation de volumes. Les étudiants apprennent à maîtriser les lumières, les ombres, les matériaux. Au 2e trimestre, les liens avec Autocad sont explorés : importation et récupération de plans exécutés sur Autocad, présentation des passerelles et possibilités entre les deux logiciels. Au 3 e trimestre, la découverte du logiciel Vray leur permet d’approfondir le traitement de la luminosité et des matériaux. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Rendus sur écran en fin de projet 2 par trimestre. Présentation multimédia et jury 1 par trimestre.

9. Histoire de l’architecture et du design Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 HISARCH Enseignant 1er trimestre / Isabelle Hartmann, Camille Corlieu Maezaki 2e trimestre / Yves Domergue, Etienne Prost 3e trimestre / Stéphane Pourrier

Objectifs de cours Faire connaître aux étudiants les grands courants de l’architecture et du design, leur apprendre à apprécier à la fois la tradition et l’innovation. Les étudiants doivent avoir lu au préalable l’« Histoire de l’architecture du 20 e siècle » de Jurgen Tietz, des monographies d’architectes, et la « Chronologie du design » de Stéphane Laurent.

Mode d’enseignement et programme du cours 1er trimestre : En rapport avec le cours d’architecture, les grandes architectures urbaines sont présentées aux étudiants. L’enseignement s’organise ensuite autour des maisons d’architectes et des mobiliers. Premier cycle de cours sur l’histoire de l’architecture


intérieure et des mobiliers. Un deuxième cycle étudie ensuite ce qui, à travers l’architecture intérieure, la mode, le graphisme, le design industriel et le luxe, constitue la « French Touch ». 2e trimestre : L’enseignement commence par un cycle de cours sur l’histoire de l’urbanisme, de l’architecture et du Design de 1850 à nos jours. Un deuxième cycle de cours porte sur l’histoire du Design, illustrée par 140 planches ; sur la méthodologie nécessaire à toute étude ; sur les différentes étapes de l’élaboration d’un projet. Au 3e trimestre : Histoire de l’architecture. Cours magistraux 1h30 par semaine. Projets 1 heure de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 par trimestre. Devoirs écrits 1 par trimestre.

10. Anglais Trimestres 1, 2 et 3 Code L3. AI3 LANG Enseignante Cerith Gardiner, Ann Nisbeth

Objectifs de cours Rendre l’étudiant performant sur le plan professionnel, faciliter son entrée dans la vie active internationale, ainsi que sa participation aux échanges et aux stages à l’étranger, par la maîtrise et la pratique de l’anglais spécialisé.

Mode d’enseignement et programme du cours L’enseignement est organisé autour de l’analyse et de l’étude de textes et de documents spécifiques à l’architecture, à l’urbanisme, au design, à l’architecture intérieure, à la scénographie, aux arts plastiques, ou à l’environnement socioculturel. Les étudiants apprennent ainsi le vocabulaire technique appliqué en architecture, design, et construction. Ils se préparent aux échanges internationaux en rédigeant CV, lettre de motivation, dossier. Les étudiants doivent lire régulièrement les revues spécifiques à la profession et la presse d’actualités (Time, Newsweek, International Herald Tribune…). Travaux pratiques 2 heures par semaine. Projets environ 1 heure de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 1 à 2 par trimestre.

L3. AI3 – 59


M1. AI4

2e cycle 1re année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

M1

Architecture intérieure

AI4

Design de l’habitat

M1. AI4 ARCHINT

5

12

M1. AI4 DESIGN

4

12

Architecture

M1. AI4 ARCHI

4

9

Illustration

M1. AI4 ILLU

3

6

Maquette

M1. AI4 MAQU

3

6

Technologie et construction M1. AI4 TECHNO

3

6

Infographie

M1. AI4 INFO

3

6

Anglais

M1. AI4 LANG

2

3

25

60

Total

60


1. Architecture interieure Semestres 1 et 2 Code M1. AI4 ARCHINT Enseignants 1er semestre / Jean-Louis Berthet 2e semestre / Guillaume Terver

Objectifs de cours Sur un semestre : les étudiants travaillent autour de la proposition d’un « art de vivre », et sur ce qu’exige la direction de projets. Sur l’autre semestre : le fil directeur est l’aménagement intérieur des espaces recevant du public et les nouvelles technologies.

Mode d’enseignement et programme du cours 1er semestre : Les étudiants apprennent à analyser, étudier, créer des projets d’habitat, de bureaux, d’événementiel, de loisirs, d’hôtels… A travers ces projets d’espaces publics, il s’agit de définir les flux d’irrigation sur un plan vertical et horizontal, d’analyser un site et ses contraintes fonctionnelles. 2e semestre : Les étudiants travaillent sur l’architecture intérieure des espaces recevant du public. Le travail sur des projets leur apprend ensuite à maîtriser le « space planing », l’aménagement intérieur, l’ergonomie, l’acoustique et le traitement d’ambiance (matières, lumières, couleurs). Cours magistraux 1 heure par semaine. Suivi de projet 4 heures par semaine. Projets 10 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 3 par trimestre. Rendus de fin de projet 1 à 3 par trimestre. Jurys 1 à 3 par trimestre. Stage obligatoire en fin d’année, entre juin et septembre.

2. Design de l’habitat Semestres 1 et 2 Code M1. AI4 DESIGN Enseignants 1er semestre / Armand Negroni 2e semestre / Emmanuel Cairo

Objectifs de cours Aborder le design au travers d’éléments constructifs : structures acier ou bois, cloisonnement préfabriqué, études de déplacement des charges. Deux orientations sont développées : le design industriel pour l’habitat et le design urbain. Le travail est organisé autour des concepts, de la prospective, de l’innovation, rapportés à la faisabilité.

Mode d’enseignement et programme du cours 1 er semestre : Conception d’un petit habitat transformable de vacances : ce sujet permet d’aborder le choix et l’étude d’environnement, de mener à

bien des recherches et réflexions sur le rapport extérieur/intérieur, de dessiner la volumétrie, de concevoir l’application des fonctions choisies et de la technologie adaptée. Les étudiants doivent concevoir le design d’un mobilier incorporé à l’architecture intérieure. 2 e semestre : Le cours est organisé de manière à développer les qualités nécessaires dans la conception de « produits », au sens le plus large du terme, en liaison avec des contextes spécifiques. Il s’agit de sensibiliser les étudiants aux valeurs constituantes d’un projet. Cours magistraux 1 heure par semaine. Suivi de projet 3 heures par semaine. Projets 10 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours 2 par trimestre. Rendus de fin de projet et affichage 1 par trimestre.

3. Architecture Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AI4 ARCHITECTURE Enseignant Pascal Chossegros

Objectifs de cours Fournir les outils utiles en vue de la réalisation de projets de petite envergure : un mémorial, un abri, une chapelle… La pédagogie est centrée sur de la notion de « synthèse » qui particularise le travail de l‘architecte. Les différentes connaissances nécessaires à cette synthèse sont étudiées successivement, en progressant des plus concrètes aux plus abstraites. Les étudiants doivent avoir une connaissance des éléments constitutifs de l’architecture : éléments naturels (pièce humide, porte, fenêtre, cheminée) ; usages (maison, église, commerce) ; formes (escalier, balcon, joint, colonne) ; matériaux (bois, brique, pierre, métal, béton) ; perception (vitrage, couleur, mémorial) ; urbanisme (nature, ville, place, rue).

Mode d’enseignement et programme du cours En travaillant sur des thèmes concrets en début d’année, puis plus abstraits, les étudiants peuvent comprendre le rapport d’un bâtiment avec son site ; travailler sur la géométrie pour générer des volumes ; dessiner la structure d’un bâtiment ; se confronter à ses usages ; apprendre à bâtir un concept ; comprendre l’espace intérieur d’un édifice ; mettre en valeur cet espace avec la lumière. Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 3 heures par semaine. Projets 8 heures de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet avec jury 2 par trimestre. Affichage des travaux, présentation multimédia 10 par trimestre.

M1. AI4 – 61


4. Illustration Semestres 1 et 2 Code M1. AI4 ILLU Enseignants 1er semestre / Antoine Buonomo 2e semestre / Rodolphe Indrowski

Objectifs de cours Apprendre aux étudiants l’illustration appliquée au projet et le dessin de conception. Leur donner la maîtrise du dessin d’illustration et le rappel des constructions. Leur faire acquérir un vocabulaire de formes : végétaux, architectures, mobilier. Leur faire pratiquer l’analyse de l’image : sujet, cadrage, construction, couleur, lumière, techniques graphiques et mise en page.

Mode d’enseignement et programme du cours 1er semestre, le premier exercice porte sur un travail de valeurs d’après une photo. 3 séances sont consacrées ensuite à la technique de la craie, 1 séance au rappel de la construction perspective frontale et sur l’angle. 4 séances se passent en croquis extérieurs : création d’une architecture, avec réalisation de la perspective rendue en couleurs. 2e semestre, l’illustration est appliquée au projet : 6 séances sont consacrées aux croquis et perspectives du projet d’architecture intérieure réalisé dans le cours d’architecture intérieure. Dessin en atelier ou à l’extérieur 3 heures par semaine. Projets 4 heures de travail personnel par semaine. Esquisses sur table 2 par semestre. Rendus de fin de projet 3 par semestre. Jurys 2 par semestre.

5. Maquette Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AI4 MAQ Enseignant Christophe Barbier

Objectifs de cours Apprendre à maîtriser l’utilisation des résines plastiques modernes sous toutes leurs formes : planches, mousse, liquide : les étudiants utilisent les machines–outils et les outillages à main spécifiques pour réaliser des maquettes d’aspect en architecture intérieure, ainsi que des maquettes de produits industriels. Ils doivent avoir une capacité manuelle suffisante pour des assemblages simples, une bonne vue dans l’espace, et savoir lire un plan technique.

Mode d’enseignement et programme du cours Les étudiants s’initient à l’utilisation des matières plastiques et aux techniques de façonnage en réalisant la maquette d’un appareil électronique dessiné par l’élève. Ils approfondissent ensuite les techniques de façonnage (moulage, thermoformage etc.) sur un sujet abouti du premier trimestre et repris dans une autre matière : architecture intérieure, ou design. Ils travaillent ainsi sur un projet commun, avec les autres matières enseignées, par exemple sur un aménagement d’architecture intérieure. Prototypage à commande numérique. Travaux pratiques 3 heures par semaine. Projets 2 heures de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet et affichage des travaux 2 par trimestre.

6. Technologie et construction trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AI4 TECHNO Enseignant Jean Le Lay

Objectifs de cours Familiariser les étudiants avec la réalité physique des choses et de les préparer à leurs futures interactions avec le monde des bureaux d’étude : chaque chose (vivante ou manufacturée) que l’on voit, touche, habite ou utilise, a une structure qui subit les forces de la nature et qui réagit à ces forces. Etudier la grande variété des matériaux utilisés en construction. Apprendre à lire la lumière et les outils de la lumière, à juger les éclairages, à imaginer une ambiance lumière, et à s’initier à la lumière artificielle.

Mode d’enseignement et programme du cours Cours magistral : – Structures et formes structurelles, matériaux structurels, charges, équilibre, éléments structurels, leurs comportements, les types structurels – Les matériaux, formes et architecture : pierre, ciment, béton, brique, céramiques, bois, métaux ferreux et non fegtrreux, verre, textiles et gonflables, composites (production et fabrication des produits, propriétés physiques principales de chaque matériau, spécificité de leur mise en œuvre – L’éclairage : lumière, vision, confort visuel, contrastes, ombres, ambiances lumières, outils lumières. Cours magistraux 3 heures par semaine. Rendus sur table en fin de cours 3 par trimestre. Rendus de fin de projet 3 par trimestre.

62 – M1. AI4


7. Infographie, E architecture Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AI4 INFO Enseignants 1er trimestre / Claus Schulz 2e et 3e trimestre / Rodolphe Indrowski

Objectifs de cours Donner aux étudiants une connaissance et une maîtrise des logiciels After Effects, Flash, 3DS Max, Vray et leur apprendre la création des effets spéciaux. Une bonne connaissance du logiciel Autocad en 2D et 3D, du logiciel de retouche d’images Photoshop et du logiciel de montage de films Premiere permet d’enrichir le rendu d’images et de films d’animations. La pratique de Discreet 3D Studio Max tutorials, 3D Studio Max Bible, et Illustrator est requise.

Mode d’enseignement et programme du cours Présentation du logiciel After Effects. – 1 er trimestre : réalisation d’un film de présentation d’un projet d’architecture intérieure ou de design. Les différents outils liés aux logiciels Flash et 3 DS Max sont présentés. – 2 e trimestre : approfondissement des outils d’animation et une initiation aux effets spéciaux. Les étudiants reprennent et complètent le travail de L3 de modélisation d’une architecture existante. – 3 e trimestre, modélisation du rendu d’un projet d’architecture intérieure et de design. Les étudiants consultent les sites suivants : www.3dmax.com www.3dlinks.com www.the3dstudio.com

8. Anglais Trimestres 1, 2 et 3 Code M1. AI4 LANG Enseignantes Cerith Gardiner, Ann Nisbeth

Objectifs de cours Rendre l’élève performant en toute situation professionnelle ou scolaire : stage à l’étranger, échanges universitaires, concours internationaux, travail en entreprise ou agence… L’expression orale et écrite est privilégiée, ainsi que la capacité à communiquer avec une terminologie technique. Les étudiants doivent déjà être capables de présenter un projet d’architecture intérieure dans un anglais clair et précis.

Mode d’enseignement et programme du cours – Etude de textes théoriques, de textes commerciaux liés à la profession, de documents sur l’actualité socioculturelle, sur les espaces de vie et sur l’environnement. – Travail sur la présentation du projet professionnel de chaque étudiant : lettre de motivation ciblée, mise à jour du CV avec « dossier de travaux » en vue d’un stage en pays anglophone, anglais commercial (l’entretien d’embauche, la vie de l’entreprise). Les cours se déroulent en anglais. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Travail personnel 1 heure par semaine. Devoirs écrits 2 à 3 par trimestre.

Cours magistraux 1 heure par semaine. Travaux pratiques 2 heures par semaine. Projets 2 heures par semaine. Rendus en fin de projet 2 par trimestre.

M1. AI4 – 63


M2. AI5

2e cycle 2e année 60 crédits ECTS

Année Niveau

Cours

Codes

Heures / cours

Crédits complétés

M2. AI5

Architecture intérieure

AI5

Design stratégie

M2. AI5 ARCHINT

3

8

M2. AI5 DESIGN

3

Architecture

6

M2. AI5 ARCHI

5

6

Technologie et construction M2. AI5 CONST

3

6

Design numérique

M2. AI5 DESNUM

3

4

Atelier numérique

M2. AI5 INFO

3

3

Communication de thèse

M2. AI5 COMTHES

2

2

Exercice professionnel

M2. AI5 EXPRO

2

2

Anglais

M2. AI5 LANG

2

Thèse

M2. AI5 THESE

Total

64

2 20

26

60


1. Architecture intérieure Trimestres 1 et 2 Code M2. AI5 ARCHINT Enseignant Armand Negroni

Objectifs de cours Apprendre à maîtriser un projet d’architecture intérieure dans sa totalité : les étudiants réalisent des projets de synthèses, sur des programmes préfigurant la thèse. L’important en dernière année est de savoir élaborer un projet d’architecture intérieure sur un plan conceptuel : travail de recherche prospective sur l’habitat, études sur nos sociétés, sur l’environnement, sur le devenir, projections sur l’avenir en tenant compte des économies d’énergie.

Mode d’enseignement et programme du cours L’enseignement s’organise autour de la création d’un habitat répétitif (HQE), à caractère industriel. Son élaboration doit se faire principalement à travers le dessin d’un mobilier structurel et fonctionnel. L’ensemble doit être accompagné d’un descriptif général de travaux, d’un bordereau de prix et d’une étude de prix sommaire. Suivi de projets 6 heures par semaine. Projets 10 heures de travail personnel par semaine. Des conférences sont organisées.

2. Design stratégie 1er trimestre Code M2. AI5 DESHAB Enseignant Jean Magerand

Objectifs de cours Inventer l’architecture du futur. La cité du futur rassemble des équipements à haute valeur technique et s’inscrit dans une procédure de développement durable. Cette ville à haute densité nécessite de développer dès à présent de nouvelles manières de concevoir les espaces urbains, l’architecture intérieure et les espaces extérieurs.

Mode d’enseignement et programme du cours

renouvelé. Il sera question, au choix de l’étudiant, de traiter de « logement/lieu de travail » ou de « cuisine commune robotisée », ou d’« habitat-gîte-urbain » ou d’« atelier-hôtel » ou « habitat-colocatif-auberge de jeunesse » ou toute autre forme de programme hybridé capable de répondre aux nouvelles attente des urbains. Les nouveaux outils de traitement de l’information permettent l’invention, la réalisation et la gestion de ces nouveaux programmes. Les étudiants devront intégrer cette donnée dans leurs propositions fonctionnelles. Ils devront aussi s’inspirer des nouveaux modèles organisationnels proposés par ces nouveaux outils techniques et méthodiques. Ils en incluront les principes fondamentaux au sein de leur démarche de conception. En dernier ressort, leur production architecturale devra exprimer, de manière évidente, leurs interprétations personnelles de cette mutation en train de se constituer en ce début de 21e siècle. Cours magistraux 1 heure par semaine. Suivi de projets 2 heures par semaine. Projets 10 heures de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet, affichage, présentation multimédia et jury 2 par trimestre. Projets suivis dans le cadre du partenariat Puissance 2 management, ingenierie-design, ISEP-ESAG

3. Architecture Trimestres 1 et 2 Code M2. AI5 ARCHI Enseignant Jacques Sebbag

Objectifs de cours Approfondir le rapport des étudiants à l’architecture par une série d’exercices qui structurent la manière d’aborder et de développer des projets. L’application d’une méthodologie permet d’appréhender chaque étape du processus de création d’un projet. Les étudiants doivent être au départ en capacité de produire un projet d’architecture, ils doivent posséder une bonne culture générale, en particulier concernant l’espace.

Les étudiants travailleront sur la base d’un concept urbain prenant mieux en compte les nouvelles manières de vivre en ville dans un milieu artificiel high-tech. Cette « ville intelligente » devra être respectueuse de l’environnement. (voir workshop bio-numérique pour l’Atelier International du Grand Paris ; OIN Saclay C. Bailly et J. Magerand ; Selfsufficent-city C. Bailly et J. Magerand ). Chaque étudiant aura à inventer et à développer un concept d’habitat ou d’« équipement hybride » susceptible de s’inscrire dans un contexte urbain

M2. AI5 – 65


Mode d’enseignement et programme du cours Les étudiants acquièrent une méthodologie dans l’établissement d’un programme : analyse théorique, hypothèses de travail, tracé régulateur, imageexemple, nomenclature méthodologique, traduction formelle. Cet apprentissage se fait autour de deux sujets : la formalisation d’un objet ; l’architecture d’un « grand projet ». Chaque semaine, quatre pages (minimum) de croquis sur les recherches menées sur le sujet traité, ainsi que des croquis visant à amplifier la connaissance générale de l’architecture, sont exigés. Le cahier de croquis fait l’objet d’un contrôle hebdomadaire. Suivi de projets 5 heures par semaine. Projets 6 heures de travail personnel par semaine. Rendus en fin de projet, affichage et jury 2 par trimestre.

4. Technologie de la construction Trimestres 1 et 2 Code M2. AI5 CONST Enseignant Jean Lelay

Objectifs de cours Appréhender comment certains paramètres immatériels (l’environnement thermique, l’environnement lumineux naturel, l’environnement sonore) influencent la qualité du bâti : les étudiants doivent se confronter à la réalité technique du projet architectural et mener à bien une synthèse entre les aspects subjectifs du projet et ses aspects objectifs, imposés soit par la réglementation, soit par la technique. Ces contraintes ne doivent pas être des freins ou des limites à la créativité, mais doivent devenir au contraire des paramètres qui nourrissent et renforcent le projet, en l’ancrant dans l’objectivité.

Mode d’enseignement et programme du cours Combinaison d’un cours magistral et d’exercices par groupes sur les éléments immatériels du projet architectural : physique de la chaleur, confort thermique, climat, comportement thermique, physique de la lumière, vision, lumière du jour et lumière solaire, physique du son, l’ouïe, contrôle du bruit, acoustique du bâtiment.

66 – M2. AI5

Les étudiants apprennent à pratiquer une synthèse entre projet architectural et projet technique : en regard d’un projet architectural et en regard d’un projet d’architecture intérieure. Cours magistraux 3 heures par semaine. Rendu sur table en fin de cours, affichage, devoir écrit, présentation multimédia 1 par semaine. Rendus en fin de projet et jury 2 par trimestre.

5. Design numérique / communication Trimestres 1 et 2 Code M2. AI5 DESNUM Enseignant Pierre-Yvon Carnoy, Geoffroy Tobé

Objectifs de cours Donner aux étudiants une maîtrise des interfaces numériques et des possibilités de représentation graphiques qui leur sont associées et qui favorisent fortement la compréhension des travaux de l’architecte ou du designer – et donc l’adhésion à ceux–ci. Le design d’interfaces logicielles est devenu un élément stratégique du développement des outils numériques, dont les usages et les services font désormais partie de notre vie quotidienne. Les compétences requises sont mixtes, à la croisée de la création et de la technologie : le développement de ces interfaces numériques ne peut s’envisager que si le designer apprend à travailler en complémentarité avec l’ingénieur et réciproquement.

Mode d’enseignement et programme du cours – Présentation générale du design numérique : après exposition de la méthode et de la conception, de ses usages quotidiens, il est proposé aux étudiants d’imaginer un projet puis d’en établir le cahier des charges. – Le Design numérique interface : un apprentissage des outils numériques MICROSOFT est proposé. Les étudiants doivent ensuite présenter chacun leur projet sur le modèle Un–Usage–Une–Interface V.0.5. – Au 2 e trimestre l’emploi des outils numériques s’oriente sur la communication de l’élève. Cours magistraux 1 heure par semaine. Suivi des projets à travers un blog de l’atelier. Rendus de fin de projet, affichage et jury 1 par trimestre.


6. Atelier numérique

8. Exercice professionnel

Trimestre 2 Code M2. AI5 INFO Enseignants Rodolphe Indrowski

Trimestres 1 et 2 Code M2.AI5 EXPRO Enseignants 1er trimestre / Yves Domergue 2e trimestre / Etienne Prost

Objectifs de cours, mode d’enseignement et programme du cours L’atelier assure le suivi de la présentation numérique des différents projets réalisés par les étudiants. Suivi des projets sur écran, à travers un blog de l’atelier. Rendu de fin de projet, affichage et jury 1 par trimestre.

7. Communication de diplôme Trimestres 1 et 2 Code M2.AI5 COMTHES Enseignante Diane Saunier, intervenants

Objectifs de cours Permettre à chaque étudiant d’identifier un sujet de diplôme réaliste, accessible, réalisable et stimulant, permettant de valoriser les savoir-faire acquis. Aider chacun à entrer dans la démarche/projet de porter pendant 3 mois le sujet choisi, avec autonomie, responsabilité et détermination. Sensibiliser plus concrètement aux futurs secteurs d’activité professionnelle.

Mode d’enseignement et programme du cours Le cours commence par un questionnaire d’orientation, accompagné d’une présentation et d’une typologie des sujets traités par la précédente promotion. Le cours travaille ensuite sur la méthodologie du premier A4 d’intention en vue du diplôme, sur les différentes typologies de scénographie et de communication. Les étudiants se forment à la prise de parole en situation d’enjeu en vue de la soutenance de leur travail de diplôme devant leur jury. Devoir écrit 1 par trimestre.

Objectifs de cours Donner aux étudiants une compréhension professionnelle des missions de l’architecte d’intérieur/ designer dans le processus de création d’un produit. Les convaincre de l’importance de la présentation et de la communication des projets, et de l’attention à porter aux contrats et aux devis.

Mode d’enseignement et programme du cours 1 er trimestre : Après une brève présentation de l’histoire du Design, l’enseignement informe les élèves sur la présentation du projet, la définition d’une mission, l’appel à candidatures, le budget/ devis, les conditions de collaboration, le cahier des charges et les métiers. Il se termine par un débriefing général. 2e trimestre : L’enseignement porte sur les territoires des architectes d’intérieur C.F.A.I., les différents modes d’exercice du métier (salarié, libéral, société), les missions et les contrats, les esquisses préalables, le descriptif et l’appel d’offres, les chantiers, les assurances, la gestion d’une agence, la prospection, le parcours professionnel (Qu’est-ce qu’un « plan de carrière » ?). Cours magistraux 2 heures par semaine. Rendus en fin de projet 1 par trimestre, et 1 contrôle en fin de 2e trimestre.

9. Anglais Trimestres 1 et 2 Code M2.AI5 LANG Enseignante Cerith Gardiner, Ann Nisbeth

Objectifs de cours L’élaboration, le développement et la présentation complète en anglais du projet de diplôme, ainsi qu’un perfectionnement de l’expression orale et écrite, en vue de l’utilisation ultérieure de la langue anglaise dans la vie professionnelle.

M2. AI5 – 67


Mode d’enseignement et programme du cours – Cours collectifs axés sur l’étude des documents spécifiques aux projets de diplôme. – Travail de groupe et/ou entretiens individuels pour permettre la formulation du concept, la rédaction d’un plan (contexte/concept/contact/cible), une première présentation orale et écrite du sujet de diplôme choisi. La formulation, axée sur l’information, doit être précise, rigoureuse. – Séances de travail personnalisées autour de la finalisation de la présentation et de la communication du projet de diplôme. La terminologie spécialisée, spécifique à chaque projet, est ainsi acquise par l’étudiant. Les cours et les entretiens se déroulent en anglais (avec un travail de traduction). Travaux pratiques 2 heures par semaine. Projets 2 heures de travail personnel par semaine. Rendus sur table en fin de cours (CV bilingue) 1 par trimestre. Rendus 2 par trimestre. Projet de fin d’études (descriptif en anglais de la thèse) 1 par trimestre.

10. Travail de diplôme 3e trimestre Code M2. AI5 DIPLÔME Enseignant un chargé de cours enseignant obligatoirement à l’ESAG Penninghen

Diplôme Le chargé de cours/directeur de projet assure un suivi personnel du candidat au diplôme jusqu’à la présentation du diplôme devant le Jury. Le sujet de diplôme doit avoir été validé par la direction de l’Ecole et le directeur de projet. La diplômabilité peut être accordée sur la base d’une V.A.E. (Validation des acquis de l’expérience).

Projet de diplôme Le candidat au diplôme doit produire analyse, démarche, concept, création, mémoire, réalisation technique et expression. Ce travail de diplôme est considéré comme le « véhicule » conduisant au devenir professionnel du candidat. L’enseignant directeur de projet veille à ce que le projet réalisé atteste une connaissance et une maîtrise de l’ensemble des langages professionnels liés à la création et à l’aménagement des espaces intérieurs et au design : textes, explications, dessins, croquis,

68 – M2. AI5

plans, élévations, coupes, perspectives, illustrations, représentations 3D et maquettes à l’échelle. La réalisation doit démontrer aussi la pratique des outils informatiques appliqués à l’expression et à la représentation : Autocad, 3DMS, Photoshop, Illustrator, Powerpoint, Indesign, Word. Le jury attend du candidat une maîtrise de la représentation volume sous forme de maquettes à différentes échelles (plan de situation, masse, maquette du projet, maquette de détails). Le candidat doit également rédiger un mémoire exposant son programme de recherches. Il doit être ensuite capable de présenter oralement son projet en français comme en anglais. Toutes les séances de travail fixées avec le maître de recherches sont obligatoires. L’entretien est d’au moins 1 heure chaque semaine. Le projet demande 49 heures de travail par semaine. Le Jury (international) est composé de 50% de professionnels français et de 50% de professionnels étrangers de différentes nationalités. Le candidat présente au Jury son travail de diplôme ainsi qu’un dossier de travaux réalisés dans différentes disciplines. Sa présentation orale relaie le mémoire écrit. Crédits ECTS 20


Informations

Réseaux et partenariats Création et recherche appliquée Rendez-vous Informations pratiques Administration et chargés de cours Comité d’honneur Membres de jury Métiers du design / diplôme et titre Stages et emplois Anciens élèves Prix met de penninghen Networks and Partnerships Creation and applied research Information Package Fields of design / Degrees and titles Placements and positions ESAG/Penninghen alumni Event and publications Information for exchange’students


Réseaux et partenariats Chronologie de l’évolution dans les programmes internationaux 1968 > Création de l’ESAG avec un jury de diplôme international 1989 > Création de l’AIAS Association International of Art Schools 1993 > Programme Erasmus de la commission européenne-réseau Cumulus 1997 > Programme Socrates 2000 > Création de l’Association Cumulus-Rotterdam 2002 > Charte Universitaire 2004 > Création de Cumulus France-Ecoles supérieures de design 2005 > Mise en place du LMD 2006 > Label ECTS 2007 > Renouvellement de la Charte universitaire Association Cumulus L’ESAG Penninghen est membre du réseau Cumulus depuis 1991 et membre fondateur de l’association Cumulus (Association européenne des Universités et Ecoles d’Art, Design et Média), créée en 2000 à Rotterdam. Cette association est devenue internationale en 2005. Elle regroupe, en 2012, 183 institutions. Accords internationaux A l’école, environ 8% d’élèves étrangers, représentant cette année 27 nationalités, sont inscrits pour suivre un cursus complet. Au fil des années, des accords bilatéraux ont été signés, aussi bien avec des Écoles européennes, via Socrates-Erasmus, qu’avec des établissements non-européens, via des accords d’échanges académiques et de coopération avec : Allemagne / Burg Giebichenstein University of Art and Design, Halle Folkwang University, Essen-Werden Department of Design, Universität Duisburg-Essen Hochschule der Kunste, Berlin Universität Bochum Australie / Faculty of Design, Swinburne University of Technology Autriche / University of Applied Arts, Wien Belgique / Media and Design Academy, Katholieke Hogeschool Limburg L’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Canada / Ontario College of Art and Design, Toronto Université du Québec, Montréal UQAM École des arts Université Laval Chine / School of Design, Central Academy of Fine Arts CAFA, Pékin Danemark / Danmarks Designskole, Copenhagen Designskolen, Kolding Aarhus School of Architecture Espagne / Escola Superior de Disseny Elisava, Barcelona

70

Istituto Europeo di Design, Madrid EINA Escuela de Disseny i Art UAB, Barcelona Estonie / Estonian Academy of Arts, Tallinn Finlande / Institute of Design, University of applied science, Lahti University of Art and Design, Aato University, Helsinki Grande-Bretagne / College of Design and Communication, Ravensbourne Royal College of Art, London School of Art & Design, Salford The Arts, University college, Bournemouth Grèce / Faculty of Art & Design, TEI Athens Hongrie / Moholy-Nagy University of Art and Design, Budapest University of Technics and Economy, Budapest Irlande / National College of Art and Design, Dublin Islande / Iceland Academy of the Arts, Reykjavik Israël / Holon University of Technology, Tel-Aviv Shenkar College, Tel-Aviv Italie / Facolta del Design, Politecnico, Milano Istituto Europeo di Design, Roma, Torino University Degree of Industrial Design, University of Roma « La Sapienza » Japon / Chiba University Norvège / National Academy of the Arts, Bergen Faculty of Design National Academy of the Arts, Oslo Pays-Bas / Design Academy, Eindhoven Willem de Kooning Academy, Hogeschool, Rotterdam Gerrit Rietveld Academy, Amsterdam Pologne / Faculty of Industrial Design, Academy of Fine Arts, Warsaw Jan Matejko Academy of Fine Arts, Cracow République Tchèque / Academy of Arts, Architecture and Design, Praha Slovénie / Academy of Fine Art & Design, Ljubljana Suède / HDK Stenebyskolan School of Design & Craft, Göteborg Konstfack, Stockholm Suisse / Hochschule für Gestaltung und Kunst, Zürich Haute Ecole d’Art et de Design, HEAD Genève USA / California College of the Arts, San Francisco Rhode Island School of Design, Providence Rocky Mountain College of Art and Design, Denver School of Visual Art, New York Scottsdale Community College, Arizona


71


Plus de 300 étudiants de l’ESAG sont allés étudier à l’étranger depuis 1973, dans le cadre des échanges ERASMUS.

AUSTRALIA Australie AUSTRIA Autriche BELGIUM Belgique CANADA Canada CHINA Chine DENMARK Danemark ESTONIA Estonie FINLAND Finlande GERMANY Allemagne GREAT BRITAIN Grande-Bretagne GREECE Grèce HUNGARY Hongrie ICELAND Islande IRELAND Irelande ISRAEL Israël ITALY Italie NORWAY Norvège POLAND Pologne THE CZECH REPUBLIC République Tchèque SLOVENIA Slovenie SPAIN Espagne SWEDEN Suède SWITZERLAND Suisse THE NETHERLANDS Pays-Bas USA États-Unis


Plus de 400 étudiants étrangers sont venus étudier à l’ESAG depuis 1973, dans le cadre des échanges ERASMUS.

AUSTRALIA Australie AUSTRIA Autriche BELGIUM Belgique CANADA Canada CHINA Chine DENMARK Danemark ESTONIA Estonie FINLAND Finlande GERMANY Allemagne GREAT BRITAIN Grande-Bretagne GREECE Grèce HUNGARY Hongrie ICELAND Islande IRELAND Irelande ISRAEL Israël ITALY Italie NORWAY Norvège POLAND Pologne THE CZECH REPUBLIC République Tchèque SLOVENIA Slovenie SPAIN Espagne SWEDEN Suède SWITZERLAND Suisse THE NETHERLANDS Pays-Bas USA États-Unis


FDE Écoles supérieures de design, membres du réseau Cumulus Association française d’écoles de design (association régie par la loi du 1er Juillet 1901), son but est de promouvoir le design et les arts appliqués, en tant qu’activité d’enseignement, de création, d’innovation et de recherche tant sur le plan formation que sur le plan professionnel. Sa force est de regrouper des écoles sous différentes tutelles ( Ministère de l’Education Nationale, Culture, Industrie ) et de statuts différents (publiques, consulaires, privées). Plus que jamais aujourd’hui, les avantages de ce type de regroupement permettent une meilleure visibilité des métiers du design français tant au niveau national qu’international. Ces avantages encouragent également les croisements des métiers de la création pendant les formations : projets entre étudiants de l’ingénierie, du marketing, et du design; doubles cursus, doubles diplômes, etc. En adoptant des positions communes, les Ecoles membres de FRANCE DESIGN EDUCATION ont le projet ambitieux de se positionner comme acteurs dans le monde du design et de jouer dans le futur un rôle complémentaire en amont des associations professionnelles représentatives françaises. Depuis toujours, ces Ecoles de réputation mondiale, forment les professionnels de demain en charge de la qualité de notre environnement et de l’évolution de nos modes de vie et couvrent par la diversité des enseignements, tous les champs d’activités liés au design : produits, graphisme, communication, architecture intérieure, design d’espace, mode et environnement, nouvelles technologies, services, management… A l’image des grandes Ecoles et Universités qui se réunissent dans le monde en pôles d’excellence FRANCE DESIGN EDUCATION a décidé de valoriser un savoir faire pédagogique et une culture française du design, dans la création l’innovation et la recherche. En matière d’enseignement, FRANCE DESIGN EDUCATION veille à l’évolution des formations et contribue à la reconnaissance et à l’harmonisation des diplômes et des titres sur le plan français, européen et international. Les Écoles Membres de FDE sont: Ecole Boulle – Paris EM, Ecole Internationale de Design – Toulon ENSCI, Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle, Les Ateliers – Paris Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Arts Olivier de Serres Paris ESADSE, Ecole Supérieure d’Art et Design St-Etienne

74

Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré – Paris ESAG Penninghen, Ecole Supérieure de design, d’art graphique et d’architecture intérieure – Paris ENSAD, Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs – Paris Ecole Estienne – Paris L’Ecole de Design Nantes Atlantique – Nantes Les Gobelins, l’école de l’image – Paris Strate Collège Designers – Sèvres

Partenariats écoles françaises Puissance 2 Partenariat signé par deux écoles situées à Paris dans le 6e arrondissement : l’ISEP / Institut supérieur d’électronique de Paris, et l’ESAG Penninghen / École supérieure de design, s’associent pour imaginer les produits et les services de demain. À partir d’un appel à sujets d’études venant aussi bien des élèves que des professeurs et après sélection des sujets, les équipes (composées de 2 élèves par école) réunissent le management, le marketing, la communication, le design stratégie et les nouvelles technologies. Après étude du business plan, les meilleurs projets sont proposés à des entreprises pour réalisation. Séminaire design Le séminaire design, organisé conjointement par l’École des Ponts ParisTech et l’Ecole d’architecture de la ville et des territoires, s’est ouvert à d’autres écoles d’architecture et, depuis 2008, de design. Pendant une semaine, futurs ingénieurs, futurs architectes et futurs designers, organisés en équipes mixtes, vivent une première expérience d’un processus allant du design technique à l’intégration de performances mécaniques : ils conçoivent, réalisent en grandeur réelle et testent leurs réalisations. Partenariats professionnels L’ESAG Penninghen construit des partenariats d’entreprises, afin de garantir à ses étudiants un enseignement en phase avec les réalités professionnelles. Des partenariats industriels récents ont été réalisés avec des entreprises.


Les partenariats entreprise Les partenariats d’entreprise Chaque année des projets se lancent avec des entreprises et des institutions à la recherche des ressources formidables d’énergie et de savoir-faire des élèves de l’ESAG Penninghen. Les projets sont l’opportunité pour les élèves de se confronter aux commandes professionnelles, de dialoguer avec d’autres métiers et disciplines, d’apprendre à respecter et à dépasser les contraintes. Ces alliances étoffent un réseau déjà riche de quelques 500 entreprises.

75


FORUM « DESIGN, MODE D’EMPLOI » Organisé par FDE France Design Education et l’APCI Agence pour la Promotion de la Création Industrielle, le forum “Design, mode d’emploi” est une première journée entreprises/jeunes designers pour

76

ÉCHANGER - COMMUNIQUER DÉCOUVRIR - RENCONTRER S’INFORMER - INTERROGER COMPRENDRE - PARTICIPER PRÉSENTER - RECRUTER... sur le design et l’innovation.


AUPAM « L’Association des Utilisateurs de Paris Montparnasse » a pour objet de promouvoir, développer et mettre en valeur le tissu économique et le patrimoine architectural que constitue le quartier Paris Montparnasse.

77


CRÉDIT AGRICOLE Pour l’année 2012, déclarée année internationale des coopératives par l’ONU, le Crédit Agricole veut affirmer haut et fort ses valeurs et la modernité de son statut particulier.

Il confie à l’ESAG Penninghen la communication visuelle de cette condition originale. Les étudiants de 5e année d’art graphique ont réalisé un « objet » représentatif d’une banque coopérative aux valeurs mutualistes.

Ayrault-Souffir-Aitsaid

78


J. Lombard

É. Sabaté

J. Lombard

ECHIROLLES Les élèves de 5e année d’art graphique ont participé au mois du graphisme d’Échirolles. Imaginées à partir du thème du festival « Nord-Sud graphistes d’Europe et d’Amérique Latine » 10 de leurs affiches ont été sélectionnées. Cette

sélection a été récompensée par l’école, qui a pris en charge la participation au workshop des élèves lauréats.

79


C. Wilson

FUTURA Dans le cadre du cours de typographie les élèves de l’atelier d’art graphique 4ème année ont été invités à s’emparer

80

du caractère Futura. Leurs travaux sont présentés au sein de l’exposition itinérante organisée autour de l’ouvrage d’Alexandre Dumas de Rauly et Michel Wlassikoff « Futura : Une gloire typographique ».


S. Zheng Y. Hong

GAITÉ LYRIQUE « We are Data » est le thème de recherche du cours de Design Numérique des ateliers de 5e année d’Art Graphique de l’ESAG Pennighen développé en résidence à la Gaité Lyrique. Les élèves ont présenté les résultats de leurs recherches lors d’une session ouverte dans l’auditorium du lieu, devant un large public de professionnels et d’étudiants.

D. Hazaël-Massieux A. de Ricou

81


RATP La RATP a souhaité « Bonne nuit » aux noctambules parisiens grâce aux messages animés créés par les élèves de 4e année de l’ESAG Penninghen. D’environ 5 secondes, ces messages ont été diffusés sur les écrans numériflashs du réseau RATP durant 2 mois, de minuit à 1heure du matin. Forte de cette première expérience,

du 1er au 15 janvier la RATP a souhaité à l’ensemble de ses usagers une « Bonne année 2013 » à l’aide des 20 films imaginés et produits par les élèves de 5e année d’art graphique sur les 400 numériflashs du réseau métro et RER. Les bus n’ont pas été oubliés avec une affiche reprenant les visuels des films.

La RATP vous souhaite une bonne année 2013 ! En partenariat avec l’ESAG Penninghen

82


METTRE LA PLANETE AU CARRE POUR QU’ELLE TOURNE PLUS ROND !

ÉLÉONORE + LAURIE

MARIE + ALEXANDRE + CAROLINE

ALEX + ALBAN

KARIM + LORENA

MARIE

AXEL + PAUL

Le projet « + » « Vous montrer qu’en groupe on est plus forts ! »

ACM « Faire du recyclage un contre-pied en transformant un vieil objet en gravure de mode. »

Supagreen « Jouer avec les codes, et vous faire en rire en imaginant un superhéro vengeur qui vous punit quand vous ne faites pas votre devoir de citoyen-écolo. »

T-Green « Porter l’écologie sur soit en guise d’engagement. Être tendance grâce aux messages de l’ADEME. »

Egoiste « La preuve qu’il ne faut pas penser qu’à soit. »

Comme d’habitude « Amusons nous du comportement humain face aux changements. »

SHEINA + JEAN-RÉMI

VALENTINE + MATHILDE

DELPHINE + VICTORIA + MATHILDE

MARINA + SÉGOLÈNE

CLÉO + THIBAULT

Les conseils de grand-mère nature. « C’est dans les vieilles paroles que se trouve la sagesse ! »

Psst ! ( Pass it on ) « Se mettre dans la peau d’artistes contemporains, pour toucher un plus grand nombre ! »

L’envers du décors. La planète à la Villette. « Nous travaillons à l’aménagement de l’espace qui accueillera nos projets. »

Vue Globale « Vous parler de l’état général de notre planète avec poésie. »

L’apologie des gestes planète «Ces éco-gestes que nous oublions tous... »

ADEME L’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, a noué un partenariat avec l’ESAG Penninghen pour créer une campagne à destination des jeunes de sensibilisation aux questions environnementales. Les élèves d’AG4 constitués en groupes projets ont proposé des approches multiples à ces questions. Clips, sagas vidéo,

MONIKA Le musée de la pub 2068 « Vous montrer la réalité sur des produits de grande consommation. »

L. Vidal - E. Alcan

campagnes print, publicités détournées ou encore street art, tous les supports étaient permis pour déclencher chez les jeunes une nouvelle écoute.

83


TOTAL GAZ La filiale du groupe Total, spécialiste de la commercialisation des Gaz de Pétrole Liquéfié, a lancé le concours «L’énergie de vos talents» auprès de 4 écoles : Strate Collège Designers Sèvres, l’université de Technologie de Compiègne, l’université de Technologie de Belfort et l’ESAG

84

Penninghen. Le concours invitait les étudiants à travailler sur des projets créatifs et innovants autour de l’utilisation de la bouteille de gaz Shesha.


UNOPIU UNOPIU, société leader dans le domaine de l’ameublement pour l’extérieur (jardin, terrasse, piscine, sauna...) a lancé son premier concours « Collection Europe, Un jardin en ville ». Avec 4 écoles en lice : l’ESAG Penninghen, HFBK de Hamburg en Allemagne, l’IED de Barcelone en Espagne et La Sapienza à Rome en Italie. Ce concours avait pour objectif de proposer à des jeunes

talents de réinventer l’aménagement urbain dans le contexte européen. Le jury a décerné le premier prix au projet : “Intimi City” de Gaultier Rimbault-Joffard, étudiant de 5e année d’architecture intérieure de l’ESAG Penninghen.

85


WORKSHOP CADAVRES EXQUIS C’est avant tout un workshop entre deux écoles, deux pédagogies, deux villes, deux pays. C’est un exerciseur de recherche fondamentale aléatoire, où les paramètres qui permettent à la réflexion d’évoluer ne sont pas maîtrisés. C’est un travail en groupe, de 4 à 5 élèves. Son but est de démontrer la possiblité de développer des formes, des espaces, suivant ne base analytique abstraite. Comment définir des règles de travail et de développement de projet en dehors de l’analyse d’un programme, d’un lieu, d’un coût…

86

Entre Paris (ESAG) et Bruxelles (Saint Luc), les groupes s’échangent de manière aléatoire des indices chaque semaine, de manière anonyme. Chaque groupe doit tenir de cet indice pour faire évoluer son travail. Le travial s’articule autour du texte emblématique de Georges Perrec, d’un espace intuile 1974.


Klokner

Boit

« HABITER DEMAIN » À LA CITÉ DES SCIENCES Dans le cadre de l’exposition «Habiter demain» à la Cité des sciences et de l’industrie, les étudiants de cinquième année de la section «architecture d’intérieur» ont présenté leurs travaux prospectifs devant le public. Leurs projets ont ensuite été exposés pendant une semaine, durant le workshop international sur la Cité Bio-numérique. Sous la direction de Jean Magerand, architecte et Docteur en science de l’information et de la communication, ils ont réfléchi à de nouvelles manière d’aborder la ville, le vivre en ville, l’habiter pluriel, le confort

numérique. Ils avaient comme objectif d’inventer des hybridations fonctionnelles inédites rendues possibles par les nouvelles technologies. Paramétrages, algorithmie, domotique, immotique, recyclages intelligents, agriculture urbaine, robotique domestique étaient autant de pistes à leur disposition pour réfléchir de manière nouvelle à l’habitation de demain.

87


PUISSANCE 2 Partenariat signé par deux écoles situées à Paris dans le 6e arrondissement : l’ISEP / Institut supérieur d’électronique de Paris, de l’ESAG Penninghen / École supérieur de design, s’associent pour imaginer les produits et les services de demain. À partir d’un appel à sujets d’études venant aussi bien des élèves que des professeurs et après sélection des sujets, les équipes (composées de 2 élèves par école) réunissent le management, le marketing, la communication, le design stratégie et les nouvelles technologies. Après étude du business plan, les meilleurs projets sont proposés à des entreprises pour réalisation.

Romain COUGOULE DEVERGNE- Stephanie ROSANIS - Amelie VERMERSCH

88


89


E. Hannebicque

A. Sauvaget

C. Marchand

MAKE A WISH L’association MAKE A WISH, avec pour ambassadeur Tony Parker et pour Président Alain-Pierre Khan, a pour mission de réaliser les voeux d’enfants de 3 à 17 ans souffrant d’affections graves. L’ESAG 90

A. Pruvost

Penninghen apporte son soutien en confiant aux élèves de 3ème année d’art graphique la création de la nouvelle communication visuelle de l’association MAKE A WISH France.


Développement durable L’ESAG Penninghen a signé le « Protocole de Kyoto » sur le rôle du design dans la société. Ce protocole imaginé et rédigé par Yrjö Sotamaa, recteur de l’Université d’Art et de Design d’Helsinki(TAIK), fondateur et ancien Président de Cumulus, exprime la prise de conscience des membres de Cumulus quant à leurs responsabilités dans la construction de sociétés durables, créatives et dont l’homme soit le centre : Extraits : Nouvelles valeurs et nouveaux modes de pensée La vie de tous les peuples du monde dépend aujourd’hui de la mondialisation et de l’interdépendance des cultures. Le design, lorsqu’il est employé dans la création d’environnements, de produits et de services, contribue à améliorer la qualité de nos vies. Le design est à même de créer et de porter des valeurs sociales, culturelles, industrielles et économiques parce qu’il fusionne les sciences humaines, la science, la technologie et les arts. Par un processus d’innovation dont l’homme est le centre, il contribue à notre développement en proposant de nouvelles valeurs, de nouveaux modes de pensée, de vie et d’adaptation au changement. Le développement d’une société centrée sur l’homme Au modèle d’un développement purement technologique succède aujourd’hui un développement centré sur l’homme. Les valeurs matérialistes et ostentatoires sont revisitées au profit de valeurs qui sont beaucoup plus spirituelles et intellectuelles et par conséquent moins matérielles. Une nouvelle époque a commencé, dans laquelle l’importance attribuée aux modes de vie, aux valeurs et aux symboles l’emporte sur celle attribuée aux produits de consommation. La pensée-design est au cœur de ce processus. De l’intérieur de ce développement, les traditions culturelles se révèlent importantes et l’avenir devra veiller à les élargir et à leur redonner vie. Des rôles nouveaux pour les designers La prise de conscience de l’aggravation des problèmes sociaux et écologiques que ce développement mondial entraîne crée de nouvelles exigences et offre de nouvelles opportunités pour le design, son enseignement et ses recherches. Le design se voit mis au défi de se redéfinir lui-même et les designers doivent assumer des rôles nouveaux, s’engager à développer des solutions propices à un avenir durable. » Le développement durable a été choisi comme thème directeur du travail de l’Ecole pour 2008-2009, la ville 2.0 pour 2009-2010, la crise pour 2010-2011.

Création et recherche appliquée L’ESAG Penninghen conduit des activités de recherche appliquée à différents niveaux : la conception et l’expérimentation de contenus artistiques originaux et novateurs, dans les domaines émergents de la communication visuelle, du design de produit et de l’habitat : – Les élèves sont confrontés dès la première année à la notion de recherche appliquée. – Les enseignements des dernières années touchent à la prospective dans de nombreux secteurs d’activités. La recherche numérique représente, pour les jeunes diplômés, un champ récent qui ouvre des portes vers des métiers nouveaux : E.commerce, recherche typographique, nouveaux médias, architecture virtuelle, réseaux collaboratifs, innovation design… Elle offre de nombreux débouchés sur le marché du travail et en matière de création d’entreprises. L’ESAG Penninghen effectue une veille sur les nouvelles technologies : – Dès 1987, l’enseignement des nouvelles technologies (2 Amiga 500) a été intégré à la grille de cours. Cet enseignement s’est renforcé d’année en année pour atteindre en 2009 une formation sur 4 ans à raison de 3 heures par semaines (en L2, L3, M1, M2). – En 2007, le pôle numérique de l’ESAG Penninghen (un parc de 70 machines en libre-service pour les élèves) se renforce par un enseignement intégrant le design interactif, le design d’interfaces et la recherche numérique. Les enseignants conduisent des travaux de recherche appliqués dans les différents secteurs professionnels de l’image et de la création. Il existe un pôle de recherche numérique pour les élèves de 5e année.

Les diplômés de l’ESAG Penninghen maîtrisent de nombreux logiciels de conception ou d’aide à la conception : Illustrator, Photoshop, InDesign, Flash, DreamWeaver, After Effects, Autocad, Vray, 3DStudio max 9, Cinema 4D…

Rendez-vous et éditions Journées Portes Ouvertes / 29 et 30 mars 2013 de 10h à 19h ESAG Penninghen 31 rue du Dragon 75006 Paris. Les pré-inscriptions en L1.P1 / Ateliers préparatoires auront lieu en ligne à partir du 4 février 2013 sur le site de l’école : http://www.penninghen.fr Salon des Formations Artistiques / 1er et 2 février 2013 Porte de Versailles 75015 Paris

91


Concours d’entrÊe en annÊes supÊrieures L2, L3, M1 Inscriptions le lundi 10 juin / Concours le 12 juin 2013. Exposition des travaux de diplômes 28,29 et 30 juin 2013 / ESAG Penninghen 31 et 38 rue du Dragon 75006 Paris.

Pour 2013-2014, vous trouverez les nouvelles dates et tarifs actualisÊs sur le site de l’Ecole. Le Livret de l’Êtudiant de 1re annÊe – atelier prÊparatoire, et la documentation complète sur l’ESAG Penninghen, incluant le catalogue de cours, sont disponibles sur demande auprès du SecrÊtariat ou par tÊlÊchargement sur le site de l’Ecole.

Informations pratiques Langue L’enseignement se fait en français. Les candidats Êtrangers doivent avoir une bonne connaissance du français courant pour pouvoir suivre avec profit leurs Êtudes à l’ESAG Penninghen. Toutefois l’anglais est utilisÊ entre Êlèves et professeurs, et des tuteurs (des Êtudiants français sÊlectionnÊs) aident pendant les cours les Êlèves Êtrangers en Êchange. Les Êtudiants Êtrangers qui veulent Êtudier le français sont invitÊs à s’inscrire à  l’Alliance Française  : www.alliancefr.org RÊgimes des Êtudes Externat. SÊcuritÊ Sociale Êtudiante. Carte d’Êtudiant pour tous les Êlèves. Discipline Contrôle quotidien des prÊsences et des travaux. Calendrier Les cours commencent lors de la deuxième quinzaine de septembre et s’achèvent dÊbut juin, en raison des dates des concours d’admission pour les Êcoles supÊrieures. Les vacances scolaires sont celles du calendrier de la zone C du Ministère de l’Education nationale.

Logement Les Êtudiants doivent trouver par eux-mêmes un studio ou une chambre. Y compris dans le cadre des Êchanges internationaux d’Êtudiants, le logement ne peut pas être pris en charge par l’Êcole. Liste des adresses recommandÊes par l’Êcole à voir sur le site : www.penninghen.fr/infos-pratiques.html

Petites annonces Une petite annonce (logement, matÊriel‌) peut être affichÊe à l’Êcole, si vous l’adressez au SecrÊtariat de l’ESAG Penninghen. Restauration Toutes commoditÊs et restaurants universitaires à proximitÊ. Assurance maladie et accident Sauf dispense particulière, l’inscription à la SÊcuritÊ Sociale Etudiante est obligatoire, dès l’inscription dans l’Ecole, pour tous les Êlèves qui ont moins de 28 ans au cours de l’annÊe scolaire (1er Octobre au 30 Septembre suivant).

~?^da[Tb�cdSXP]cb_PacP]cÇ[{�caP]VTaT]�RWP]VT) – Les Êtudiants français ou europÊens qui partent dans un pays europÊen doivent se procurer (auprès du centre LMDE ou SMEREP de SÊcuritÊ Sociale Etudiante) la Carte europÊenne d’assurance maladie (C.E.A.M.), dÊlivrÊe en gÊnÊral dans un dÊlai de 15 jours. – Afin de permettre aux Êtudiants qui souhaitent organiser un sÊjour dans des pays Êtrangers hors Europe de bÊnÊficier de toutes les informations concernant les dÊmarches à effectuer, vous trouverez ci-après les sites utiles : – Site de la LMDE : www.lmde.com La LMDE propose à ses adhÊrents un  Pack LMDE International  pour couvrir toute ÊventualitÊ lors d’un sÊjour d’Êtudes ou de stage à l’Êtranger. – Site de la SMEREP : www.smerep.fr La SMEREP propose une formule  World Pass  pour couvrir toute ÊventualitÊ en cas de stage ou Êtudes à l’Êtranger. ~?^da[Tb�cdSXP]cb�caP]VTabT]�RWP]VTT]caP]c) Afin d’accueillir les Êtudiants Êtrangers dans les meilleures conditions, le centre LMDE de sÊcuritÊ sociale Êtudiante a mis en place sur son site des documents explicatifs en langues Êtrangères. Ces documents ont notamment pour but de dÊcrire le système de couverture sociale aux arrivants.

– www.smerep.fr/secu-etudiante/etudiants-etrangers – www.lmde.com/index.php?id=8 (dernière flèche)

Le SecrĂŠtariat peut vous fournir sur demande une liste de foyers qui accueillent les ĂŠtudiant(e)s. MatĂŠriel informatique

92


Un parc d’ordinateurs et une salle d’impression sont à la disposition des étudiants. Les étudiants en échange ont accès au matériel de l’école. Les impressions et les photocopies sur photocopieur couleur A3 et A4 sont payantes. Un ordinateur portable personnel est recommandé.

Les élèves peuvent être amenés à se déplacer en vue de visites d’études et de rencontres professionnelles, organisées par les enseignants d’arts graphiques et d’architecture : visites de chantiers, de bâtiments, d’usines, d’imprimeries, d’expositions, de musées…

WI-FI Accès libre à Internet & réseau WIFI disponible dans toute l’École.

Associations des anciens élèves La Direction de l’Ecole est en charge de l’association des anciens élèves et organise des événement en direction des anciens diplômés de l’Ecole tout au long de l’année.

Suivi des résultats de l’élève par Internet Un accès sécurisé personnalisé rend possible, pour chaque élève et pour ses parents, un suivi précis des résultats, tout au long de l’année. La consultation des emplois du temps et le suivi des absences peuvent également se faire par ce moyen. Intranet L’intranet de l’ESAG Penninghen est une plateforme de travail sécurisée, utile aux professeurs, aux élèves et à l’administration : espaces de travail par atelier, documents internes, cours en ligne, conseils du salon médias (sur revues, lectures, expositions…), podcasts à écouter, archivage des travaux, suivi des projets à distance, mailing listes, photos d’ateliers, actualités de l’école... Boîtes aux lettres élèves Chaque élève dispose d’une boîte aux lettres personnelle, à l’adresse penninghen.fr Logiciels utilisés pendant les cours – sur Mac et PC : Adobe Master Collection CS5 comprenant : Illustrator, Photoshop, Indesign, Flash, DreamWeaver, After Effects. – sur PC uniquement : Autocad, 3D studio max 10, Vray. Studio et laboratoire photo Photographie numérique, impression A3 Centre de documentation et salon médias au quatrième étage de l’Ecole, ouvert à tous les élèves et professeurs : on peut y consulter livres, revues et documents. Matériel de dessin La liste du matériel de base en 1re année est fournie lors de l’inscription.

Voyages et visites d’études

93


94


Fondateurs

– ChargÊs de cours

Guilllaume Met de Penninghen Jacques Fanton D’Andon

Christine Adam illustratrice, peintre ~ techniques graphiques

Administration et chargĂŠs de cours

FrĂŠdĂŠric Arditi peintre, graveur ~ croquis

– Direction VÊronique Gaujoin attachÊe à la direction responsable des relations Êlèves Christian Pailliez graphiste directeur financier Alain Roulot graphiste, designer directeur GÊrard Vallin architecte d’intÊrieur membre du CFAI, prÊsident de France Design Éducation , Cumulus International Advisor directeur-adjoint – Administration Nicole Balso secrÊtaire Estelle Campion secrÊtaire Pierre-Yvon Carnoy responsable design numÊrique Bardya Kolbadi SecrÊtaire Yolaine MÊdÊlice responsable de la communication Jamel Nemmiche ingÊnieur Êlectronicien responsable du parc informatique Jean-Luc Tonini photographe chef des laboratoires photographie

Didier Arnoult photographe ~ photographie Philippe Auclaire graphiste, directeur artistique ~ motion design, interactive et web design Guillaume Bailly-Michels directeur artistique water guns design ~arts graphiques Bernard Baissait graphiste ~ typographie appliquÊe, art graphique et design numÊrique Christophe Barbier maquettiste, prototypiste ~ maquette Bertrand Bataille peintre, illustrateur ~ dessin et croquis Marie-NoÍl Bellessort chargÊe de travaux dirigÊs à l’École du Louvre, ~ histoire de l’art et d’Êgyptologie Jean-Louis Berthet architecte intÊrieure CFAI, chevalier des arts, chevalier des arts et lettres grand prix du Design, oscar du Design, prÊsident honoraire de la SAD, 6 Awards aux USA et U.K. ~ architecture intÊrieure Jean-Louis Bloch-LainÊ photographe ~ photographie

Michel Bouvet graphiste, affichiste, membre de l’AGI, grand prix de l’affiche culturelle, primÊ dans les biennales de Pologne, TchÊquie, Japon, USA, Taïwan, commissaire d’exposition Mois du graphisme d’Echirolles et Centre Pompidou ~ art graphique Antoine Buonomo peintre illustrateur, communication visuelle en architecture et architecture intÊrieure ~ illustration architecture intÊrieure Pelayo Bustillo Macias architecte ~ technologie Marc Cemin concepteur, rÊalisateur, producteur, directeur de crÊation Canal + ~ direction artistique GÊrard Cerveaux designer et maquettiste ~ maquette Elodie Chaillous graphiste, directrice artistique ~Êdition print Pascal Chossegros architecte DPLG, Master of Architecture (Harvard University), grand prix d’architecture de l’AcadÊmie des Beaux-Arts ~ architecture Camille Corlieu Maezaki consultante ~ histoire de l’art Olivier Cotte scÊnariste rÊalisateur, historien du film d’animation ~techniques graphiques Pierre CrÊac’h auteur, illustrateur ~ dessin et croquis

Jeffrey Blunden directeur artistique ~ typographie

95


Michel Derre graphiste, calligraphe ~ calligraphie et dessin typographique StÊphane DesbenoÎt illustrateur, graphiste ~ art graphique et technique graphique Yves Domergue designer fondateur agence MBD Design ~ design et exercice professionnel Aymeric Dutheil graphiste ~typographie Françoise Dorelli photographe ~photographie Olivier Dufaure de Lajarte peintre, illustrateur ~ dessin-croquis Sabine Forget d’Allembert graphiste, reporteur croquis ~ croquis et art graphique JosÊphine Gad architecte d’intÊrieur scÊnographe ~ scÊnographie

Regis GuĂŠrin directeur artistique ~arts graphiques

Michel Maidenberg directeur de crĂŠation ~ photographie

Marion Haller architecte d’intÊrieur, agence Moutiez Haller Architecture ~architecture intÊrieure

Bruno Mallart illustrateur ~ illustration appliquÊe à l’architecture

Isabelle Hartmann graphiste / enseignante en arts appliquÊs ~ histoire de l’art

Martin Maume directeur artistique ~ infographie

SÊbastien Hoffman designer interactif ~ art graphique Rodolphe Indrowski infographiste 3D ~ atelier numÊrique et e-architecture Pauline Jankowiak graphiste designer ~ art graphique StÊfanie Jarre architecte d’intÊrieur, scÊnographe ~ scÊnographie Tomohiko Kan directeur artistique, rÊalisateur ~ photographie

Jean Daniel Galisson directeur artistique ~ arts graphiques

Arnaud Lammens graphiste, illustrateur ~ motion design, interactive et web design

Brigitte Gallois-Chandivert professeur certifiÊ d’arts appliquÊs ~ dessin

StÊphanie Le Saux architecte d’intÊrieur, designer ~ design espace

Cerith Gardiner Enseignante ~ anglais

Jean Lelay architecte DPLG, agence RFR ~ architecture - technologie

Armel Gaulme Illustrateur ~ dessin

Antoine Leroux directeur artistique ~art graphique, management

Barbara Guanse Doctor of philosophy and master of arts, Columbia Universiy USA, bachelor of arts, Smith College USA ~ anglais

Jacques Limousin architecte DPLG, diplômÊ de l’Institut de l’environnement, sculpteur ~ architecture Mathias Lipszyc architecte d’intÊrieur CFAI fondateur agence 2L ~ architecture intÊrieure Jean Magerand architecte DPLG, urbaniste, paysagiste DPLG ~ prospective

96

Christelle Mekdjian illustratrice en volume ~ illustration Matthieu Mingasson directeur de crÊation ~ design numÊrique Constance Moreteau historienne d’art ~histoire de l’art Eloise Moutiez architecte d’intÊrieur, agence Moutiez Haller Architecture ~architecture intÊrieure Armand NÊgroni architecte d’intÊrieur CFAI, designer, laurÊat de la SAD ~ architecture intÊrieure et design ValÊrie Netchevitch architecte d’intÊrieur agence AVN ~ infographie Ann Nisbeth consultante ~anglais Oliver Page architecte ~ technologie Muriel Paris graphiste, typographe ~ typographie Chantal Petit-Cieslewicz peintre, scÊnographe ~ croquis Caroline Picard Illustratrice ~dessin analytique


Bruno Pimpanini designer ~design de l’habitat Gilles Poplin directeur artistique designer graphique ~ art graphique Antoine Poulain peintre, directeur artistique, illustrateur ~ croquis Agnès Propeck photographe, directeur artistique ~ photographie Étienne Prost architecte d’intÊrieur CFAI prÊsident honoraire du CFAI ~ exercice professionnel, architecture interieure Nicolas Ripoche directeur artistique, rÊalisateur ~ design numÊrique Matthieu Robert rÊalisateur, directeur artistique ~ infographie Étienne Robial graphiste, Êditeur ~ art graphique Patricia Rolland journaliste Êconomique, diplômÊe de la chambre de commerce britannique ~ marketing, sÊmiologie Damien Rossier graphiste ~ Êdition print Jean-Pierre Saint peintre, graphiste ~ croquis Christophe Salaun infographiste ~infographie Diane Saunier auteur, modes de vie, ÊvÊnementiel, coach ~ communication de diplômes Thomas Schlesser historien de l’art ~ histoire de l’art

Claus Schulz directeur artistique web designer ~ motion design, interactive et web design Jacques Sebbag architecte DPLG agence Archi 5 ~ architecture Guillaume Terver architecte d’intÊrieur CFAI agence CXT Architecture ~ architecture intÊrieure Pauline Thomas architecte de l’information, design interactif ~design numÊrique Geoffroy TobÊ directeur artistique ~arts graphiques et communication design Elise Toublanc illustratrice ~dessin analytique AndrÊ TroublÊ graphiste, illustrateur, peintre, sculpteur ~ art graphique Hugh Wilson consultant marketing ~ direction artistique Michel Wlassikoff historien ~ typographie, histoire du graphisme RÊmi Wyart illustrateur ~ dessin

ComitÊ d’honneur et de parrainage AGI Alliance Graphique Internationale ICDS International Council of Design Schools SFA SociÊtÊ Française des Architectes Jacques Bertrand PrÊsident-directeur Psodilo holding Afrique du Sud Jean-Louis Berthet Architecte d’intÊrieur et designer, bureau d’Êtudes Berthet-Pochy, PrÊsident de la SociÊtÊ des Artistes DÊcorateurs de 1974 à 1977, prÊsident honoraire de la S.A.D., prÊsident des expositions S.A.D. 1975, 80, 83 et 85, prÊsident de l’exposition internationale du Grand Palais en 1990, grand prix du Design 1990, membre de l’Atelier de crÊation du Mobilier International, prix RenÊ Gabriel, mÊdaille de la SociÊtÊ d’encouragement des arts et de l’industrie, Chevalier des Arts et des Lettres. Michele Capuani Professeur architecte à la Domus Academy à Milan, membre honoraire de Cumulus Claude Ducoux PrÊsident de la SociÊtÊ française des Architectes Paul-Henri Gatheron Designer DPE, expert international O.N.U.D.I. Luk van der Hallen designer, professeur à la Katholieke Hogeschool Limburg à Genk, membre du directoire de Cumulus Borja Huidobro Architecte P.U.C. – D.F.A.C. – urbaniste, professeur d’architecture à l’ESAG de 1995 à 2007, membre de la SociÊtÊ Française des Architectes, membres de l’AcadÊmie d’Architecture, Chevalier de

97


l’Ordre de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, médaille d’honneur de l’Académie d’Architecture Tove Kjær Designer et professeur à la Oslo National Academy of the Arts (KHiO), membre honoraire de Cumulus Peter Knapp photographe, plasticien, directeur artistique Gösta Knudsen recteur professeur à la Danmarks Designskole à Copenhague architecte conseil pour la ville d’Aarhus, membre honoraire de Cumulus Michael Krohn Professeur, chef du département de design industriel de la School of Art and Design à Zürich, membre honoraire de Cumulus Per-Olov Landgren Maître de conférence, designer MSD directeur de la Stratégie internationale à la HDK / School of Design and Crafts à l’université de Göteborg, membre du directoire de Cumulus Anne-Claude Lelieur ex-conservateur général des Bibliothèques, ex-conservateur de la bibliothèque Forney Jean-Claude Lemagny Conservateur au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale de France Jan Lenica Graphiste, affichiste, cinéaste Hervé de Looze architecte DPLG, président fondateur de « Formes utiles », président de la « Fondation arts ménagers » Sasa Mächtig Designer, professeur à l’université de Ljubljana, membre honoraire vice-président de Cumulus François Moreau de Balasy ancien président de l’Institut Français du design industriel Jean-Jacques Munier

98

graphiste, imprimeur, éditeur Raimo Nikkanen designer, professeur à l’UIAH / University of Art and Design à Helsinki, co-fondateur du réseau Cumulus Claude Parent architecte Pierre Perrigault Architecte d’intérieur, fondateur en 1959 de Meubles et Fonctions – MFI, membre fondateur du Centre de création industrielle Georges Pompidou, président honoraire du Designer’s Saturday, vice-président de la Société des artistes décorateurs (SAD), médaille de la Société d’encouragement des arts et de l’industrie Jean-Bernard Perrin Architecte urbaniste et paysagiste DPLG, directeur de l’Agence de l’Arbre Jean-Loup Roubert Architecte dplg, Premier Grand Prix de Rome membre de l’Académie d’Architecture 1981, Architecte en Chef des Bâtiments Civils et Palais Nationaux, Architecte en Chef du Théâtre National de l’Opéra de Paris 1979-1998, Architecte en Chef / Conservateur du Grand Palais des Champs-Elysées 1983-1998, Architecte en Chef de l’Académie de France à Rome / Villa Médicis 1990-1994, Architecte de la rénovation du siège de l’UNESCO 2004 Jacques Rougerie Architecte BPLG, membre de l’Académie Française d’Architecture, Officier de l’orde du Mérite Maritime, Officer de l’Orde des Arts et des Lettre, Chevalier de la Légion d’Honneur, Membre de l’Explorer Club de New York - Académie des Beaux Arts. Anne-Marie Sargueil Présidente de l’institut Français du Design Industriel, conseil en design industriel

Yrjö Sotamaa Président, professeur de l’UIAH – University of Art and Design Helsinki Finlande, Président honoraire et fondateur de Cumulus, association internationale des universités et écoles d’art, design et médias, Président du Finnish Institute au japon, vice-président du Finnish Council of University Rectors.

Membres d’honneur décédés Guillaume Met de Penninghen (Fondateur) Yolande Amic Walter Allner Konrad Baumann Herbert Bayer Emile Bollaert Jean Carlu Roger Cellier Pierre Cot Jean Derck Georges Duhamel Maurice Dupont-Nivet Roger Excoffon Paul Gabor Jacques Garamond Cécile Goldscheider Walter Herdeg André Hermant Magdeleine Hours André Jammes André Jolivet Jean-Pierre Khalifa Pol Le Cœur Louis Le Prince-Ringuet Louis Maillet François Mauriac André Maurois Helmut Newton Marius Péraudeau Michel Philippot Jean-Louis Sieff Iannis Xenakis


Membres du jury Personnalités françaises et étrangères membres des jurys de diplômes d’art graphique de 1971 à 2012 AARTOMAA Tapani, Finlande, 91 > ABBASI Majid, Iran, 08 > ACCART Robin, 00 > ACHERMANN Beda, Allemagne 87 > ADAM Christine, 84, 86 > ALAUX François, 08 > ALEXANDRE Alex, 83 > ALLNER Walter, USA, 79 82 > ALTMANN Olivier, 02 > ALRIC Jean-Pierre, 71-86 > ANADON Miguel Angel, Espagne, 91 > ANDON (d’) Jacques, 71-03, 09 > APELOIG Philippe, 89 > ARIN Bernard, 95 > ARLAND Jacques, 74, 83 > ARNAL Philippe, 73 > ASSAYAS Olivier, 08 > ASSOULINE Martine, 99 > ASSOULINE Prosper, 84 > AUBRY Caroline, 75 > AUER Michel, Suisse, 94 > AURIAC Jacques, 81-84, 86 > AVERINK Leen, Pays-Bas, 86 ~ BABINET Rémy, 00, 07 > BADAN Rémi, 07 > BADANI Christophe, 11 > BADOSA Pablo Martin, Espagne, 05 > BAILLARGEON Claude, 93 > BAILLIENCOURT de Léonore, 08 > BAISSAIT Bernard, 94 > BAKER Jan, USA, 92 > BALAN Franco, Italie, 04 > BALLMER Walter, Italie, 78, 81, 86 > BALLY MICHELS Guillaume, 11 > BANKS Colin, Royaume-Uni, 88 > BARDOU-JACQUET Antoine, 02 > BARNETT Harold, USA, 88 > BARNICOAT John, Royaume-Uni, 82 > BARON-RENOUARD François, 83 > BARRAL Xavier, 97 > BARRET Serge, 87 > BASSI Franco, Italie, 77, 82 > BATORY Michal, 95, 09 > BAUDAT Jean, 78, 82 > BAUDIN Fernand, Belgique, 80 > BAUMANN Gerd, Allemagne, 96 > BAUMANN Konrad, Suisse, 82, 86 > BAUR Gilles-Marie, 91 > BAUR Ruedi, 92 > BAURET Jean-François, 75 > BECKER de Chris, Belgique, 88 > BECQUET Gilles, 73 > BEEKE Anthons Pays-Bas, 93, 01 > BEESON Simon, RoyaumeUnis, 09 > BELL Nick, Royaume-Uni, 93 > BELLISSON Florence, 09 > BEN BOS, Pays-Bas, 91 > BENGUIAT Ed, USA, 89 > BERCHADSKY Léone, 88 > BERGERON Catherine, 76, 77, 88 > BERGMARK Linda, 06 > BERKENBUSCH Anna, Allemagne, 06 > BERMANN Georges, 08 > BERNARD Alain, 99 > BERNARD Luc, 85 > BERNARD Viollette Belgique 10 > BERTIN Jacques, 75 > BICKER Phil, Royaume-Uni, 88 > BIESELE Igildo G.,Suisse, 76, 79, 81 > BILAK Peter, Pays-Bas, 08 > BINDER Walter, Suisse, 87 > BIRDSALL Derek, Royaume-Uni, 91 > BISSINGER Sebastien, Allemangne 11 > BLACHE Philippe, 80 > BLACKWELL Lewis, Royaume-Uni, 99 > BLAISE Alain, 94 > BLANCHARD Éric, 03 > BLANCHARD Gérard, 71, 73, 77 > BLINCOE Karen, Danemark, 03 > BOILLEVIN Christine, 96 > BONHOMME Bernard, 73 > BONTEMPI Pier Carlo, Italie, 87 > BONTEMPS Olivier, 96 > BOOM Irma, Pays-Bas, 06 > BOTTON Albert, 90 > BOTTONI Joseph, USA, 86 > BOUBAT Edouard, 85 > BOUCHER Pierre, 86 > BOUCHONY de Anne, 93 > BOURETZ Claire, 09 > BOUVET Michel, 92 96 > BOUVIER Stanislas, 02 > BRATTINGA Pieter, Pays-Bas, 78, 82 > BRAUS Gunther, Allemagne, 85 > BRIHAT Denis, 71, 72 ,79 > BROCA de Alexandre, 07 > BRUANT Jean-Benoit, 75 > BRUN Donald, Suisse, 78 > BRUNSWICK Betty, 86 > BUISSERET Pierre, Belgique, 09 > BUFFIN Pierre, 98, 07 > BUNDI Stephan, Suisse, 05 > BURE de Gilles, 83 > BUREAU Bernard, 02, 05 > BURON François, 87, 09 > CALVERT Margaret, Royaume-Uni, 91 > CARBONI Erbeto, Italie, 80 > CARMI Eugenio, Italie, 76, 79 > CASTIGLIONI Luigi, 82, 87 > CAUJOLLE Christian, 96 > CEMIN Marc, 98 > CHADENAT Hervé, 02 > CHADENAT Pascale, 03 > CHANET Delphine, 99 > CHANEZ Laurent, 04 > CHARBONNIER Jean-Philippe, 78-82 > CHARPENTIER Hervé, 76 > CHAVANE Benoit, 84 > CHEVAL François, 90 > CHIFFLOT Guillaume, 11> CHOJNA Elzbieta, Pologne, 11> CHOURGNOZ Jean-Marie, 75, 79 > CHURCHOD Ronald, Suisse, 01 > CHWAST Seymour, USA, 83 > CIESLEWICZ Roman, 73, 75-86 > CIGALONY Marie, 05 > CIRIMELE Angelo 10 > CLAIR Jean, 79, 81 > CLAVERIE Richard, 90 > CLAYSSEN Virginie, 96 > COCCHI Flavia, Suisse, 11 > CORBEILLE Jean-Michel, 78, 80 > CORBETTA Claire, 00 > CORBIN Arnaud, 98 > CORIAT Maurice, 77, 78 > COSTA CABRAL, Portugal, 91 > COUCKE Victor, Belgique, 87 > COUDEYRE Michel, 83, 95 > COUTURE CharlElie, 96 > COUVREU Marie-Anne, 04 > COX Paul, 04 > CRÉCY de Hervé, 05 > CRIBELIER JeanChristohe, 97 > CROUWEL Wim, Pays-Bas, 77, 79 > CRUZ Agnès, 90, 95 > CRUZ Miguel, 94 > CURCHOD Ronald, Suisse, 01 ~ DABAC Petar, 95 > DAUCHEZ Olivier, 78 > DAVID Jean, Israel, 84 > DAVIS Paul, USA, 81 > DEFERT Thierry, 74 > DEFOSSEZ-RAMALHO Liza, Portugal, 04 > DELACROIX Yves, 89 > DE LASSEE Floriane, 09 > DELHOMME Jean-Philippe, 04 > DELHOMME Sophie-Anne, 04 > DELPIRE Robert, 81 > DEMACHY Jean, 85 > DENIS Jean, 88 > DERCK Jean, 77, 86 > DEROUET Edgar, 79 > DERRICK Robin, Royaume-Uni, 92 > DESDOIGTS Olivier, 91, 04 > DESGRIPPES Joël, 93 > DESMOULINS Céline, 01 > DESVERGNES Alain, 88 > DE VRINGER Wrout, Pays-bas, 09 > DI GIUSTO Stéphanie, 05 > DI SCIULLO Pierre, 93 > DIENER Christian, Allemagne, 94 > DIEUZAIDE Yan, 71, 72 > DIJKER Gijsbert, Pays-Bas, 90 > DIRKX Johan, Belgique, 04 > DISLE Michel, 96 > DOISNEAU Robert, 82 > DONDERO Mary, USA, 05 > DONN Vladimir, 02 > DONOVAN Terence, Royaume-Uni, 84 > DORE Alain 10 >DORIN Perrine, 01 > DOUZOU Olivier, 98 > DRADI Massimo, Italie, 83 > DRANE John, Royaume-Uni, 00 > DREYFUS Angela, 86 > DU VILLARD François, 89 > DUBOIS Jacques, 78 > DUFOUR Christine, 97 > DURIN Bernard, 82 > DUSSAUSAYE Daniel, 79, 82, 88 > DUSZEK Roman Pologne10> EBERT Stephane, 88 > EIDRIGEVICIUS Stasys, Pologne, 06 > EKSELL Olle, Suède, 76, 79 > ERNI Hans, Suisse, 81 83 > ERNYEI Sandor, Hongrie, 84 > ERRA Mercedes , 03 > ESKENAZI Mario, Espagne, 97 > EXCOFFON Roger, 75 ~ FABRIZI François, 99 > FALCAO Pedro Portugal 10 > FANGOR Voy, USA, 84 > FARE Michel, 71 > FARHI Sophie, 91 > FARRAN-LEE Martin Suède 10 > FAUCHEUX Pierre, 79 > FELDMAN Jean, 86 > FERN Dan, Royaume-Uni, 93 > FERRAND Claude, 73 , 77-79 > FERRER Isidro, Espagne, 02 > FINEL Gérard, 80 > FIRMIN Daniel, 73 > FISCHER Jeffrey, Australie, 98, 05 > FLETCHER Alan, Royaume-Uni,83 > FOLKESON Claes, Suède, 87 > FORBES Colin, USA/Royaume-Uni, 77 > FORTAIN André, 77 > FORTIN Jacques, 74 , 77 > FOURNERIE Gérard, 90 > FRANÇOIS André, 80 > FRANÇOIS Claude, 73 > FRAULY Guillaume, 99 > FREUDENREICH Marck, Autriche, 89 > FRONZONI A.G, Italie, 96 FRYDMAN Julien, 11 > ~ GABOR Peter, 78, 80 > GADESAUDE Frédéric, 92 > GAETAN-PICON Geneviève, 79 > GALLEM Marisa, Espagne 11> GAMBY Christian, 91 > GARAMOND Jacques, 73-87 > GARETT Malcom, Royaume-Uni, 00 > GARNIER Maurice, 73 > GASSOT Charles, 89, 10 > GAULIN Bernard, 87 > GAULON Roger-Jean, 79 > GAUMETOU Bruno, 97 > GAUTHIER Gabriel, 00 > GAUTHRONET Pierre, 94, 06, 09 > GAUTIER Valérie, 94 > GENTLEMAN David, Royaume-Uni, 84 92 > GERVEREAU Laurent, 89 > GIBSON Ralph, USA, 77 > GIERYCZ Christian, Argentine, 05 > GIRARD Eliane, 99 > GIRARDOT Pascal, 73, 78, 83 > GIRIAT Éric, 00 > GIUNTINI Philippe, 07 > GJELSETH Kai, Norvège, 98 > GLOPPEN Aude, Norvège, 09 > GOLDSTEIN Michelle, 87 > GOLDBERG Carin, USA, 09 > GORNE Jacqueline, 80 > GORSKA Johana, Pologne, 09 > GOTTSCHALK Fritz, Suisse, 87 > GOUBE Yves, 05 > GOUDE Jean-Paul, 93 > GOURAUD Jean-Louis, 77 > GOUVION SAINT CYR Agnès, 03 > GÖTTING Jean- Claude > GOUESSANT Alain, 11> GRANGER Michel, 77 > GRINDLER Frieder, Allemagne, 86 > GROOTECLAES Hubert, Belgique, 82 > GUÉRIN Régis, 01 > GUILLAUMEL Roland, 75 , 80 , 85 > GUILLEMOT Gérard, 98 > GUILLET Michel, 72 > GUNNER Alan, Royaume-Uni, 99 > GUTIERREZ Fernando Espagne, 03,11 > GUYONNET Daniel, 06 > GYLLAN Peter, Danemark, 83, 95 ~ HAASE Fritz, Allemagne, 84 > HADDAD Patrice, 01 > HALAS John, Royaume-Uni, 85 > HAMOT Daniel, 73 > HANSON Charlie, Royaume-Uni, 04 > HARDT Michaël, Norvège, 04 > HAUFE Daniela, Allemagne, 01, 04 > HAZAN Eric, 84 > HEIZ André, Suisse, 90 > HELNWEIN Godfried Allemagne, 90 > HENDRICK Pascal, 10 > HENRION F H K, Royaume-Uni, 76, 77, 79, 89 > HERDEG Walter Suisse, 72, 77, 79, 83 > HERMANT André, 71, 72 > HERMLE Yorg, 81 > HEROLD Pascal, 93 > HERVY Etienne, 10 > HESSE-HONEGGER Cornelia, Suisse, 93 > HIERONIMUS Alain, 71 > HICKMAN Fons, Allemangne, 11 > HIESTAND Ernst, Suisse, 75, 81 > HILLMAN David, Royaume-Uni, 88 > HILLMANN Hans, Suisse, 78, 00, > HIND John, Royaume-Uni, 89 > HIPEAU Emmanuelle, 08 > HISBERGUE Dominique, 98 > HOEBEKE Lionel, 04 > HOHSETH Dag, Norvège, 98 > HOLDEN Eric, 04 > HOLLENSTEIN Albert, 71, 73 > HOLLICK Graham Pays-Bas, 98 > HOLTROP-WILLEM Bernhard, PaysBas, 07 > HONEGGER Gottfried, Suisse, 80 > HORVAT Franck, 91 > HORVAT PINTARIC Véra, Yougoslavie, 85 > HOUSSIN Frédéric, 96 > HOWARD Andrew, Portugal, 09 > HUA Laurent, 88 > HUBERT Philippe, 90 > HUERTAS François, 89 > HUGUET Muixi Enric, Espagne, 89 > HUYNH-KINH Peggy, 86 ~ IBACH Christophe, 92 > IFERT Gérard, 72, 75, 86 > ILOTTU Llona, Finlande, 11 > IMBODEN Melchior, Suisse, 01, 08 > ITKONEN Marjatta, Finlande, 06 ~ JACNO Marcel, 80 > JAKOPETREVSKA Monika, 08 > JAMAUX Martine, 83 > JARCHOW Wolfgang, Allemagne, 84 > JAY Paul, 82 > JEKER Werner, Suisse, 88, 93, 96, 06 > JENKO Radovan, Slovénie, 02 > JIANPING He, Allemagne, 08 >


JOHANSSON Lennart, Suède, 95 > JUTTNER Burkhard, Allemagne, 80 ~ KAN Tomohiko, 08,11 > KARAMUSTAFA Sadik, Turquie, 01 > KATZOURAKIS Michael, Grèce, 79 > KAZAL Larry, USA, 03 > KEANE Glen, USA, 01 > KELLER Peter, Suisse, 72 > KEMPF Michel, 78, 79, 82 > KERBRAT Didier, 00 > KIEFFER Antoine, 77 > KIESER Gunther, Allemagne, 79 > KILIAN Udo, Allemagne, 94 > KISMAN Max, Suisse, 96 > KLEIN William, 77, 06 > KLIMOWSKI Andrzej, Pologne, 96 > KNAPP Peter, 92, 01, 11 > KNIP René, Pays-Bas, 00,11 > KOEWEIDEN, PaysBas, 95 > KORAL Randy, 00 > KOVAR Stanislas, Tchécoslovaquie, 81 > KUPFER Suzanne, Suisse, 82 > KURLANSKY Meruyn, Royaume-Uni, 94 ~ LABOYE Roland, 77 > LACARRAU Clarisse, 02 > LACHARTRE Alain, 89, 93 > LAGARDE Michel, 98 > LAMBOURS Xavier, 04 > LANGLOIS Philippe, 77 > LANZAGORTA José Luis, Espagne, 94 > LAROCHE Joël, 83 > LARREA Quim, Espagne, 90 > LAVAUX Jacques, 85 > Le BIHAN Georges, 83 > Le DIBERDER Alain, 99 > LE MERRER-ALRIC Colette, 76-78, 80-85 > Le PRINCE Rémi, 88 > Le QUERNEC Alain, 82, 97, 07 > Le ROCHAIS Jean-François, 03 , 06,10 > LEBIHAN Philippe, 07 > LECUCQ Alain, 85 > LEGAY Gilbert, 73-75 > LELIEUR Anne-Claude, 81 > LEMAGNY Jean-Claude,72, 75 > LEMOINE Georges, 71, 73, 82 > LENICA Jan, Allemagne, 78, 83, 89, 95 > LENK Christophe, Pologne, 82 > LENORMAND Bruno, 94 > LENTHAL Thomas, 93 > LENZ Anette, 01,10 > LEOUZON Charlotte, 09 > LEQUERNEC Alain, 97 > LEROUX Antoine, 05 > LESCOP Marc, 05 > LESSEU de Matthieu, 01 > LEU Olaf, Allemagne, 81 > LEVALLOIS Stéphane, 07 > LEWANDOWSKI T.A., 91 > LEWIS Mary, Royaume-Uni, 90, 99 > LIEBERKNECHT Rolf, Allemagne, 99 > LIESHOUT Frans, Pays-Bas, 87 > LOESCH Uwe, Allemagne, 92 98 > LOIRI Pekka, Finlande, 94 > LONGERINAS Claude, 94 > LOUP Jean-Jacques, 74 > LOUSTAL de Jacques, 07 > LUCCHINI Flavio, Italie, 88 > LUPI Italo, 97 , 08 > LUTON Jean-Claude, 84-86 > LUYKX Ludo, Belgique,02 ~ MACLEOD Myrna, Royaume-Unis, 10 > MADRELLE Laurence, 04 > MAGALLANES Alexandro, Mexique, 05 > MAGGIORI Claude, 92, 98 > MAIDENBERG Michel, 95 > MAJERA Hélène, 87 > MAILLET Louis, 71 > MAJEWSKI Lech, Pologne, 98 > MALLARD Michel, Mexique,03 > MALLART Bruno, 11 > MALYE Jean, 00 > MANGEAVIACCA Roger, 71 > MAQUET Laurence, 94 > MARANDIN François, 71-82 , 84 > MARAT Dolorès, 08 > MARCY Jacques, 81 > MARINELLI Gérard, 73 > MARISCAL Javier, Espagne, 00, 08 > MARTENS Karel, Pays-Bas, 96, 02 > MARTHOURET Claude 73 > MARY Gaelle 84 > MASSENET Michel, 81 > MASSIN, 83 > MASSONNET Daniel, 74-86 > MATHEY François, 79 > MATHIEU Thibaut, 03 > MATTHIES Holger, Allemagne, 81, 82, 91, 99 > MATTON Charles, 89 > MATTOTTI Lorenzo, Italie, 07 > MAYER-ORTEN Hugo, Allemagne, 93 > MAYERREINACH Barbara, 75-82, 86 > MEDIAVILLA Claude, 87 > MEERSON Harry, 75 > MENDELL Pierre, Allemagne, 90 97 > MENDOZA ALMEIDA José, 79 96 > MERCEY Jean, 73 > MERCIE Tina, 75 > MERLET Sébastien, 00 > MET de PENNINGHEN Guillaume, 71-89 > MEULEN Ever Belgique, 06 > MEYER Rudi, Suisse, 00 > MICHAELIDES Claude, 74-76 > MIDANI Akram, USA, 83 > MIDAVAINE Pascal, 02, 07 > MIERMONT Karin, 01 > MILES John, Royaume-Uni, 86 > MILLAR Brian, Royaume-Uni, 97 > MILLS Russelle, Royaume-Uni, 96 > MINEUR Étienne, 02 > MINNE Jean-François, 88 > MISEK Karel, République Tchèque, 04 > MLODOZENIEC Piotr, Pologne, 07 > MONGUZZI Bruno, Italie, 84, 90, 00 > MONOT Gérard, 88 , 90 > MONTAGNE Jean-Pierre, 83 > MORADELL/CABANAS Arcade, Espagne, AG 93 > MOREAU de BALASY François,71 > MOREL Brigitte, 07 > MORETTI Francesco, 90 > MORGAINE Alice,94 > MORLIGHEM Philippe, 73, 87 > MORSCHER Reinhart, Autriche, 91 > MOUY de IRIS, 08 > MUGNIER René, 72 > MULATIER jean, 76 > MIULLER Lars, Suisse, 92 02 > MULLER Rolf, Allemagne, 84 > MULLER-BROCKMANN Joseph, Suisse, 78 > MUNIER Jean-Jacques, 71, 74, 75, 78, 86 ~ NAUDET Jean-Jacques, 87 > NEUMANN Pierre, Suisse, 00 > NICOL-MUNCKE Françoise, 71-80, 82 > NOORDA Bob, Italie, 80 86 > NOVARESE Aldo, Italie, 75 > NYGAARD Finn, Danemark, 01 ~ OEHLER Justus, Allemagne, 03 > OLDANI Bruno, Norvège, 86 > OLIVER Vaughan, Royaume-Uni, 05 > OLIVIER Olivier,81 > OLYFF Michel, Belgique, 75, 04, 08 > ORNA Bernard, Royaume-Uni, 81 > OROSZ Istvan, Hongrie, 03 > ORTOLI Paul, 83 > OSTIER Jacques, 82 ~ PACHES Vincent, 82 > PAGES Raymond, 77 > PAILLIEZ Christian, 71-11 > PANZERI Mauro, Italie, 85 > PARINAUD André, 86 > PARR Peter, Royaume-Uni, 00, 09 > PECCINOTTI Harri, 83 > PECLERS Dominique, 01 > PELHAM David, Royaume-Uni, 79 > PENNOR'S Yann, 93, 06 > PERAUDEAU Marius, 71, 72, 75 > PERET, Espagne, 88, 96 > PEREZ Annie, 06 > PEROZZI Fabrizio, 87 > PERRET Jean, 92 99 > PERRINE Bernard, 71, 72 > PESCE Giorgio, Suisse, 10 > PERROTTET Vincent, 03 > PETERSEN Ad, Pays-Bas, 79 > PETITMANGIN Alexandre, 99 > PETITROULET Philippe, 05 > PEYROLLE Pierre, 80 > PFUND Roger, Suisse, 97 > PICARD Marilyn, USA, 83 > PICELJ Ivan, Yougoslavie, 84 > PIEDS Thomas, 03 > PIIPPO Kari FINLANDE, 93 , 03 , 09 > PINCAS Stephane, 81 > PINONCELY Raphaëlle, 08 > PLEDGE Roger, USA, 97 > PLENACOSTE Gérard, 03 > POCS Peter, Hongrie, 04 > PODEVIN Jean-François, 84 > PONANT Pierre, 97 > PONTECORVO Alain, 80, 90 > POPLIN Gilles, 10 > POUPART Bruno, 00 > POUPLARD Jacky, 81 > PORCHEZ Jean-Françcois,11 > PRACHE Denys, 73, 75, 87 > PREVOST Clovis, 80 > PROPECK Agnès, 95 ~ QUENARD Christiane, 85 > QUETTIN Michel, 78 > QUIST Harlin USA, 80 ~ RAATIKAINEN Outi, Finlande, 05, 10 > RAJLICH Jan, Tchekoslovaquie, 87 > RAMBOW Gunter, Allemagne, 90 , 02 > RAMPAZZO Nata, Italie, 95 > RAND Michael, Royaume-Uni, 81 > RAUCH Andréa, Italie, 93 > RAWYLER Frédéric, 85 > RAY Jean Louis, 74, 76, 81 > RICHARDT Jasia, Royaume-Uni, 81 > RICORD Patrice, 09 > RICOU Stéphane, 09 > REMUSAT Arnoux, 90 > RENAUD Jacques, 71, 72, 73 > RHEIMS Bettina, 88 > RICHEZ Jacques, Belgique, 76 77 83 > RIEDBERGER Gilles, 97 > ROBERT Jacques, 83 > ROBIAL Etienne, 84, 96 > ROCHEFORT André, 73 > RODE Vincent,76 > ROEGIERS Patrick, 87 > ROLING Marte Pays-Bas, 82 > ROMAGNY Claude, 82 > RONTEIX Valérie, 95 > ROPHÉ Pierre, 72, 74 > ROSENBAUM Sarah, Norvège, 08 > ROSPERT Walter, 8,0 89 > ROUARD-SNOWMAN Margot, 95 > ROUCHON Patrick, 86 > ROULOT Alain, 78-11 > ROUSSEAU Jean-Charles, 71-73 > ROVAI Stefano, Italie, 03 > ROVERSI Paolo, Italie, 05 > RUHEMANN Andrew, Royaume-Uni, 07 > RUIZ David, Espagne, 04 > RUSHWORTH John, Royaume-Uni, 90, 97 ~ SAANDBERG Willem, Pays-Bas, 79 > SAINGT Roger, 84 > SAINT JeanPierre, 71-78 > SAINTVILLE Jean-Claude, 71-73 > SALEM-KOHLER Coralie, 06, 10 > SALIER Franck, 81 > SANDBERG Willem, Pays-Bas, 79 > SANTARELLI Christine, 06 > SARFATI Lise, 06 > SARFIS Thierry, 94 > SAUTER Philippe, 74, 78, 88 > SCHER Paula, USA, 90 > SCARBOTTOLO Guido, Italie 10 > SCHERMAN Valérie, 03 > SCHILLING Rudolf, Suisse, 91 > SCHOCKAERT Guy, Belgique, 98 > SCHRAIVOGEL Ralph, Suisse, 99 > SCHUBERT Zdislaw, Pologne, 83 > SCHUWER Philippe, 75, 86 > SCHWAB Véronique, 98 > SCIALOM Jean-Marc, 89 > SEGUIN JeanPierre, 80 > SEKIGUCHI Sei, Japon, 89 > SEMPERE Pep, Espagne, 98 > SENDA Paruta, 03 > SEVERY Shaun, Irlande, 02 > SIEFF Jean-Loup, 73, 75 > SIGNORET Jean, 77 > SIMON Bruno, 97 > SKOTTING Inger Merete, Danemark, 01 > SLAATS Erwin, Pays-bas, 09 > SMILENKO Jean-Michel, 91 > SMITSHUYZEN Edo, Pays-Bas, 00 > SOLOTAREFF Grégoire, 06,10 > SONNOLI Leonardo, Italie, 02 > SOTAMAA Yrjo, Finlande, 07 > SPIEKERMAN Erik, Allemagne, 03 > STAEHELIN George, Suisse, 94 > STAMPFLI Peter, Suisse, 89 > STANKOWSKI Anton, Allemagne, 79, 88 > STASSART Claude, Belgique, 01 > STEADMAN Ralph, Royaume-Uni, 87 > STEIN Bernard, Allemagne, 07 > STEINER Heiri, Suisse/Hong Kong, 78, 79 > STEINFL Andréa, Italie,96 > STEUDEL-STRUB Angelika, Allemagne, 91 > STEVENS Laurence, RoyaumeUni, 06,11 > STOBBS William, Royaume-Uni,79 > STRAUSS Michel, 02 > STROEVE Ada, Pays-Bas, 88 > SUDRE Jean-Pierre, 71, 72 > SUPIOT François, 07 > SUTER Bruno, 78, 84, 91 > SWARTE Joos, Pays-Bas, 05 > SWIERZY Waldemar, Pologne, 94 > SZAFRAN Sam, 78 ~ TAHARA Keiichi, Japon, 90 > TANGUY Patrick, 98 > TAPIRO Frank, 03 > TARTAKOVER David, Israël, 00 > TASSINARI Paolo, Italie,06 > TERRASSE Brigitte, 85 > THIBAULT Jean-Michel, 98 > TIM, 71 > TISSI Rosmarie, Suisse, 92 > TIXIER Nicole, 85 > TLOUPAS Yorgo, 05 > TOLKSDORF Alfred, Allemagne, 88 > TOMASZEWSKI Henryk, Pologne, 79 > TOORN VRIIJTHOFF van der Jelle, Pays-Bas, 94, 98 > TOPOR Roland, 80 > TORRI Gianfranco, Italie, 99 > TOSCANI Oliviero, Italie, 77 > TOURNILLON Nathalie, 09 > TRAN Hélène, 83 > TREUMANN Otto, Pays-Bas, 78 > TRIBOLET Frédéric, 95 > TRICOT Rémy, 05 > TROJA Jean-Claude, 01 > TROW Nigel, Royaume-Uni, 80 > TROXLER Niklaus, Suisse, 03


> TUAN Pham Ngoc, 82 > TUOVI Veli-Pekka, Finlande, 02 ~ UNGER Gérard, Pays-Bas, 97 > UNGERER Laurent, 11 > URBAN Dieter, Allemagne,83 ~ VALLIN Gérard, 88-11> VALLOMBREUZE de Pierre, 10 > VAN BARR Vincent, Pays-Bas, 07 > VAN DE PUTTE Pascal, 97 > VAN DER BULCKE Eva, Canada, 09 > VAN DER TOORN Jelle, Allemagne, 98 > VAN DEURSEN Linda, Pays-Bas, 98 > VANMALDEREN Luc, Belgique,84 > VEISTOLA Jukka, Finlande, 83 > VERMEULEN Rick, Pays-Bas, 01 > VEYSSIERE Patrick, 83, 92 > VIENOT Henri, 71 > VIGNELLI Massimo, USA, 93 > VILLARD François, 89 > VILLEMOT Bernard, 71, 78 > VILLENEUVE de Aurélie, 06 > VINCE Christian, 00, 08 > VOLCKMAN Christian, 07 > VOLTZ Denis, 76 > VORLET Jean Pierre, Suisse, 84 ~ WADLEY Nick, Royaume-Uni, 82 > WAGENBRETH Henning, Allemagne, 95 02 > WAIBL Heinz, Italie, 98 > WALKER-HERMLE Elisabeth, 84 > WALLENTINE Lars, Suède, 03 > WARREN-FISCHER Russell, RoyaumeUni, 95 > WARWIKER John, Royaume-Uni, 95 > WASILEWSKI Mieczyslaw, Pologne, 99 > WATERS Jim > WOLBERS Hans, Pays-Bas 10>

Membres du jury Personnalités françaises et étrangères membres des jurys de diplômes d’architecture d’intérieure de 1971 à 2012 AKERLUND Pelle, Suède, 78, 82 > ALBAN Dominique, 78 > ALBERTINI José, 84 > ALESSANDRI Marc, 78 > ALET Dominique, 85 > ALNAES Anne, Norvège, 01 > AMIC Yolande, 78 > AMMUNDSEN Kjeld, Danemark, 96 > ANDERSON Olle, Suède, 94 > ANDON (d’) Jacques, 72,03 > ANXIONNAT Robert, 72, 73, 74, 76 > APICELLA Lorenzo, Italie, 08 > AR BIGGS Michel, Royaume>Uni, 97 > ARAGONES Joan M., Espagne, 98 > ARENE Ollivier, 92 > ARRIGONI Claire, 00 > ASENSIO Anne, 96 > ASTI Sergio, Italie, 80 > AUBOCK Carl, Autriche, 74, 75, 80, 89 > AUER Tristan, 03 , 07 > AUSTRUIT>ZUBER Flavie, 93 , 98 , 07 > AUTRAN Guy, 77 > AYXENDRI Françoise, 05 > BAKER Robin, Angleterre, 03 > BALLADUR Jean, 85 > BAQUERO Inaki, Espagne, 96 > BARESEL>BOFINGER Rudolf, Allemagne, 82 > BARNES Elliott, Usa, 94, 12 > BARNES James, Usa,92 > BARRAU Gérard, 93 , 01 > BARRAULT Jean>Louis, 82 > BASTIDE Vincent, 94 > BATAILLE Ollivier, 82 > BATH James, Royaume>Uni, 80 > BAYLET Jacotte, 2006, 07 > BECHARD Henri, 79 > BECHU Tony, 99 > BECKER Gerd, Allemagne, 76 > BELLONI Arturo, Italie, 77, 79 > BELVES Yves, 72>77 > BENAVENTE Roberto, Chili, 96, 00 > BENNANI Abdelali, Maroc, 07 > BERDIE Miguel>Angel, Espagne, 89 > BERIOT Louis, 85 > BERNARD Charles, 73 > BERRET Jean, 91 > BERTEAU Aalin, Belgique, 03 > BERTHET Jean>Louis, 76, 80, 84, 89, 95 > BERTHEUX Wil, Pays>Bas, 81 > BERTHIER Marc, 75 , 81 > BESSET Maurice, 92 > BEUCLER Pierre, 91 , 07 > BEYTOUT Jérôme, 72 > BICHELBERGER Philippe, 95 > BIECHER Christian, 01 > BINOTTO Serge, 73, 82 > BITSCH Hans>Ulrich, Allemagne, 80, 81 > BLANCH Alex, Espagne, 99 > BLANCHARD René, 78 > BLUMENTHEL Max, 73 > BLUMER Riccardo, Iatlie, 94 > BOCQUILLON Jean, 77 > BODIN Jean françois, 01 > BOERI Cini, Italie, 93 > BOISCUILLE (de) Jean>François, 82, 87 > BOIFFILS Henri, 98 > BOISSIER Dorothée, 99, 05 > BONIN Hubert, 86 > BONNEMAZOU Henri, 81 > BONSMA>REIST Laurence, Suisse, 97, 00, 08 > BONTE Anthony, 88 > BOOTS Hans, Pays>Bas, 77 > BORDILS>RAMON Xavier, Espagne, 88 > BORELLA Christine, 97, 99, 07 > BORRIONE Bruno, 08 > BOTTA Mario, Suisse, 81 > BOTTE Emmanuel, Belgique, 97, 06 > BOUCHAIN Patrick, 03 > BOUCHARD Simon, 75 > BOUCHER Guy, 72, 73 > BOYER Michel, 72, 74, 78, 91, 92 > BOYET Sylvie, 95 > BOZYK Piotr, Pologne, 98 > BRACQ Paul, 79 > BRANZI Andréa, Italie, 85, 02 > BRARD Dominique, 02 > BRETON Paul, 73 > BRIAT Annie, 73 > BROECKE Van den Floris, Royaume>Uni, 96 > BRUGERON Jean Claude, 05 > BRULLMAN Cuno, Suisse, 98, 04 > BUDLIGER Hansjorg, Suisse, 81, 90 > BUFFET Michel, 75 > BUFFEVENT de Axelle, 04 > BUFFI Jean>Pierre, Italie, 99, 03 > BUREAU Gérard, 73, 74, 76, 79, 80 > BURON François, 87, 12 > BUTLIN George, Royaume>Uni, 86 > CABANIEU Jacques, 93 > CADESTIN Michel, 77, 80, 82, 87 > CAILLETTE Jean>René, 72>79, 81 > CALLET>MOLIN Yves, Suisse, 98 > CAMBOURNAC Jean>Pierre, 83 > CAMOUS Roger, Canada, 92 > CAMMAS Fabienne, 05 > CANDILIS Georges, 78 > CAPUANI Michèle, Italie, 02 > CARNOY Gilles, 2006, 07 > CARRE Alain, 90 > CARRERE Jean>Claude, 75, 77 > CASATI Cesare, 74 > CASTELBAJAC de Jean > Charles, 08 > CATOIR Michaël, Allemagne, 08 > CHALARD Michel, 93 > CHALIFOUR Pierre, 76 > CHALVIDAL Marc, 97 > CHAMPSAUR François, 12 > CHENEL Guy, 89 > CHUBA Frédérique, 2006, 07 > CLAEYS Henri>Pierre, 83 > CLAISSE Mitia, 05 > CLAUDE Thierry, 72 > CLEMENT Pierre, 80 > CLUET Bernard, 74 > CODACCIONI Marc, 01 > CODRON Didier, 03 > COMMISSAIRE Michel, 88, 89 > COMTE Pierre, 78 > CONDE Denys, 86 > CONTAL Marie> Hélène, 85 > COOK Karen, RoyaumeUni, 01, 12 > CORBELLA Luis, Espagne, 95 > CORDIER David, 12 > CORTE > REAL Eduardo Professeur, Portugal, 04 > CORTES Vincent, 93 > CROCHON Jean>Luc, 07 > CUSTER K. Sophie, Usa, 00 > DALIX Patrice, 73 , 74 > DALNOKY Christine, 04 > DAUGUEN Benoit, 02 > DESCOMBES Georges, Suisse, 12 > DELAPORTE Guillemette, 97 > DELCOURT Chrisophe, 12 > DELIS Philippe, 03 > DENICOURT Marcel, 83 > DENTROND Françoise, 76 > DESLAUGIERS François, 01 > DIN Rasshied, Royaume>Uni, 91 > DINH VAN Jean, 77 > DIRICQ Maurice, 75 > DISPAUX Frédéric, Belgique, 08 > DISDEROT Pierre, 77, 81 > DI STEFANO, Italie, 03 > DOAT Guy, 83 > DOMERGUE Yves, 03, 06 > DORIA Denis, 77 > DORNER Marie>Christine, Grande>Bretagne, 92, 04 > DRUOT Frederic, 02 > DU BESSET Pierre, 04 > DUBREUIL Sophie, 2006, 07 > DUBUISSON Sylvain, 02 > DU RIVAU Eloi, 95 > DUCOLONER Pierre, 76, 80, 84 > DUCOUX Claude, 83, 84, 86, 87, 97 > DUMAS Réna, 82, 86, 98 > DUPREZ Caroline, 89 > EBERHARD Peter, Suisse, 92 > EICHENBERGER Hans, Suisse, 75, 83 > ELOY>RIDEL Sylvie, 99 > ELVALIAN, 70, 71, 76, 81 > EMMANUEL André, 83 > ENEVOLDSEN Birgit, Danemark, 82 > ENEVOLDSEN Christain, Danemark,75, 82 > EPSTEIN Gabriel, Royaume>Uni, 83 > ERAS Margot, Pays>Bas, 00 > ETZEL Heinz, Allemagne, 83 > FALCK Stian, Norvège, 85 > FALKEIS Anton, Autriche, 96 > FANGER Urs, Suisse, 99 > FATOU Bertrand, 85 > FATUS Roger, 72, 80 > FAUROUX Pierre, 12 > FAYAD > YOUSSEVITCH Joumana, 89 > FERRE Alain, 88 > FERRIER Jacques, 02 > FLATTER Shula, Royaume>Uni, 96 > FORTUNE Paul, Irlande, 03 > FOURNET Colette, 95 > FOURNIER Bernard, 88 > FOURNIER Paul, 90 > FRANCK Klaus, Allemagne, 87 > FRANDSEN Marianne, Danemark, 00 > FREY Gilbert, Suisse, 83 > FUCHS Eberhard, Allemagne, 79 > FUNG Spencer, Royaume>Uni, 92 > GAGLIO Igor, 73 > GARNAULT Max, 86, 00 > GATE Jean>charles, 02 > GATHERON Paul>Henri, 84, 91 > GAUDIN Henri, 96 > GAUSA Manuel, Espagne, 93 > GENZLING Claude, 96 > GERMANAZ Christian, 99, 05 > GERMANAZ Claude, 73 > GERVAIS Pierre, 83 > GERVILLIERS Sébastien, 12 > GHIAI >FAR Iradj, Iran, 88 > GILI Gustavo, Espagne, 92 > GLEIZE Brigitte, 75 > GODEFROOIJ Peter, Pays>Bas, 95 > GODFROID Jean, 89 > GODIVIER Jean>Louis, 86, 96 > GONZALEZ Pierre>Jorge, Allenagne, 02, 07 > GORI Sergio, Italie, 95 > GOROSTINI Diana, Espagne, 02 > GORSE Solange, 72 > GRANGER Pierre, 04 > GRASSI Alfonso, Italie, 80 > GRASSL Armin, Allemagne, 99 > GRAWUNDER Johanna, Italie, 99 > GREEN Robert, Usa, 97 > GREGORIADES Vassilis, Grèce, 88 > GREHAL Jean>Yves, 94 > GRENOT Bernard, 97, 02 > GRESLERI Giuliano, Italie, 73 > GUARICHE Pierre, 76, 80, 85, 88, 89 > GUERVILLY Jean, 87, 08 > GUIDON François, 78 > GUSTAU Gérard, 82 > GUTMANN Rolph, Suisse, 93 > GYLLAN Peter, Danemark, 85 > HAASE Judith, Allemagne, 02 , 07 > HABERLI Kurt, Suisse, 82 > HALFMANN Jasper, Allemagne, 93 > HALL Barrie, Royaume>Uni, 91 > HAMAIDE Chantal, 92 > HAMMER Norbert, Allemagne, 96, 12 > HAMMOUTEN Franck, 90, 00 > HARADA Tetsuo, Japon, 92 > HARBOUR Tony, Royaume>Uni, 94 > HARCOURT Geoffrey, Royaume>Uni, 78, 80 > HARDENBERG Liesbeth, Pays>Bas, 83 > HARTOG Den Simon, Pays>Bas, 90, 91 > HATJE Gerd, Allemagne, 73, 74, 76, 80 > HAYAMA Reiko, Japon, 74, 76, 78, 81, 82, 88, 91 > HAZAN Jacques, 84 > HEATH Piers, Royaume-Uni, 12 > HEBBELINCK Pierre, Belgique, 04 > HECHT Marc>Henri, 90 > HEIDMANN Charles, 80 > HEIMOLA Pekka, Finlande, 91 > HENRIKSEN Bard, Danemark, 84 > HERMANT André, 73 > HESSING Léonard, Royaume>Uni, 89 > HIDDE van der Roeland, Pays>Bas, 93 > HIERONIMUS Alain, 71,72 > HILF Rainer, Allemagne, 00, 04, 06 > HJORT Hanne, Danemark, 81 >


HOPFER Hans, Allemagne, 81 > HOPSTOCK Bitten, Norvège, 93 > HOPEWELL Graham, Royaume>Uni, 95 > HORNE Trevor, Royaume>Uni, 90 > HOYLAND Roar, Norvège, 92, 04 > HUBER Verena, Suisse, 77 > HUBERT VĂŠronique, 87 > HUIDOBRO Borja, Chili, 87, 95 > HUISMANS Sipke, Pays>Bas, 91 > IFERT GĂŠrard, 79 , 86 > IRIBE Jacqueline, 78 , 84 , 86 > ISEPI Marc, 92 > ISHERWOOD Peter, Royaume>Uni, 84 > JACOBSEN Hanne, Danemark, 95 > JANKOVIC Ljubisa, 74 > JARRY AndrĂŠ, Canada, 79 > JARRE StĂŠphanie, 97, 07 > JAUDON RenĂŠ, 95 > JEANNERET Xavier, Suisse, 12 > JENSEN Poul, Norvège, 04 > JIRICNA Eva, Royaume>uni, 01, 04, 07 > JOHANSSON Ingrid, Suède, 95, 00 > JOLLANT Françoise, 79 > JOSSA Mario, Italie, 86 > JOULIA Marcelo, Italie, 02, 08 > JOYCE Norma, Royaume, Uni, 87 > KAMINAGAI Yo, 00 > KEEGAN Kent Mitchell, Usa, 87 > KERKHOF Arlette Pays Bas, 05 > KHALIFA Jean>Pierre, 75, 78, 80>83, 85, 88, 90, 98 > KLINGERBERG Ellen S., Suède, 00 > KNAPEN Etienne, Belgique, 88 > KNAPP Walter, Suisse, 85 > KO>LIANG>IE, Pays>Bas, 73 > KONNECKE Karl>Richard, Allemagne, 88 > KRAJEWSKI Przemyslaw, Pologne, 86, 90, 99 KRAMER Friso, Pays>Bas, 89 KUHLMANN Guillaume, 90 KUNTZ Christophe, 94, 98, 08 KWASIEBORSKI Piotr, Pologne, 07 LA FONTAINE (de) Robert, 83 LABORDE AndrĂŠ, 87, 89, 92 LACHMAYER Herbert, Autriche, 93 LAGNEAU Guy, 77 LAMBLIN Yves, 05 LAMOTT Caterina, Allemagne, 03 LAMY Laurent, Canada, 87 LANDAU Gerhard, Allemagne, 01 LANDGREN Per>Olov SuĂŠde, 05 LANGE Jurgen, Allemagne, 83, 91 LAPORTE Jean>Pierre, 86 LAUDANI Marta, Italie, 99 LAZO Antonio, 2006 LAZOVIC>PONT Fiona, Suisse, 01 LE DORE Francis, 94 LE DOUAREC HervĂŠ, 80 LECOQ > PHILIPPON Jacqueline, 79, 89, 00 > LEGROS Daniel, 84 LEHMANN Karine, Allemagne, 07 LEMESRE Eric, Belgique, 74, 76,78, 80, 82, 85 LENCLOS Jean>Philippe, 81 LENGYEL Stefan, Allemagne, 94, 02 > LENZ Bettina, Allemagne, 95 > LEPOIX Louis, 86 LESTERLIN Jean>Paul, 76 LEVASSEUR Christian, 73, 74 LEVEQUE Jean Pierre, 05 LEVY Eliezer Belgique, 05 LEVY>SOUSSAN, 88 LEZY>LEOSTIC Claude>Marie, 78 LIEURE Eric, 77, 80 LIMOUSIN Jacques, 72>86 LININGTON Richard, Royaume-Uni, 85, 89 LINTS Patrick, Belgique, 84 LION Pascale, 08 LIPSZYC Mathias, 2006, 07 LOOZE (de) HervĂŠ, 81 LOPEZ RĂŠmi, 87 LOURDIN Robert, 79 LUCCHI (de) Giovanni, Italie, 87 LUCHETTI Robert, Usa, 84 LUND Morten, Danemark, 98 LUPI Italo, Italie, 79, 83 MACFARLANE Brendan, Nouvelle zĂŠlande, 02 MAECHTIG Sasa J., SlovĂŠnie, 98 > MAGNAN Jean-Luc, 95 > MAGERAND Jean, 12 > MAGNUSSON Carl, 86 MAHDAVI India, 05 MAILLET Louis, 72>76, 81 MALY Peter, Allemagne, 85, 90 MANCEAU Jean>Paul 78, 81, 88, 94 MANDAROUX Alain, 78 MANDRELLI > FUKSAS Doriana, Italie, 03 MANGO Roberto, Italie, 89 87 > MAQUET Ă&#x2030;ric, Belgique, 12 > MARCOT Alain, 93, 96, 99 MARCQ François Belgique, 2006, 07 MARECHAL Yves, 99 MARI Enzo, Italie, 79 MARION RenĂŠ, 88 MARTEL AndrĂŠ, 73 MASTROPIETRO Mario, Italie, 87 MASSONNET Daniel, 72 > 78 MATHEY François, 83 MATTA Ramuntcho, Usa, 02 MAUDUIT Jean paul, 02 MAXWELL Robert, Royaume>Uni, 81 MAZAUD Fabrice, 94 MAZZUCCONI Vittorio, Italie, 84 MENARD Roger, 77 , 81 MENDINI Alexandro, Italie, 91 MERCADO JosĂŠ>Luis, Espagne, 90 MERU Horst, Autriche, 92 > MESGUICH Terence, 12 > MET de PENNINGHEN Guillaume, 72>89 MEYER Ludwig, Suisse, 97 MICHEL Florence, 01 MIGAIROU Patrice, 01 MIGEOTTE Marc, 75 MOINARD Bruno, 95, 06 MOISSINAC Christine, 90 MOLLARD Claude, 04 MONRIBOT Gilles, 77 MOREAU de BALASY François, 75, 77, 80 MORTIER Michel, 72, 81, 97 MORVAN Eric, 94 MOTTE AndrĂŠ, 83 MOURGUE Olivier, 73 MULHLESTEIN Erwin, Suisse, 88 MULLENDER Jacques, 79, 81, 90 , 94 MĂ&#x153;LLER>SCHOLL Axel Allemagne, 05 MUNTADA Eduardo, Espagne, 87 MUSETTI Jean>Philippe, 89 MYSLAKOWSKI Piotr, Suède, 86 NARBEL Liliane, Suisse, 86 NEGRONI Armand, 82>86 NICOLAS Jacky, 98 NICOLAS Gwenael, 01 NIKKANEN Raimo, Finlande, 93, 98, 06, 08 B.NIXON Margaret Angleterre, 05 NOIR Philippe, 90, 97 NOMBERG Cyrille, Grande>Bretagne, 04 NOUVEL Jean, 81 NOVARINA Patrice, 94 NOVIANT Louis G., 73, 74 NOWICKA Marta, Angleterre, 02 NUNEZ>YANOWSKY Manolo, Espagne, 85 > Oâ&#x20AC;&#x2122;DOHERTY Eamonn, Irlande, 81 > OGAWA Chikako, Japon, 12 > OHL Herbert, Allemagne, 84> OLIVEREAU Georges, 91, 93, 96> OSTINELLI Roberto, Suisse, 98, 01, 07 > OUBRERIE JosĂŠ, 72,74 >PACCARD AndrĂŠ, 80 PAILLIEZ Christian, 72,11> PALLOURE Jean, 74 PAOLI Edoardo, Italie, 72 PARENT Claude, 79 >PARIDE VIDARI Pier, Italie, 07 PASSANITI Francesco Italie, 05 PAULIN Pierre, 73, 85, 96 PAZZIS (de) Gautier, 91 PECHE Jean patrick, 03> PELCL Jiri RĂŠpublique TchĂŠque, 05 PERRIGAULT Pierre, 73, 75>78, 84, 85, 87 PERRIN Jean>Bernard, 81, 85, 87 PERROTTET Jean, 81 >PERSON Marc, 85, 86 PETIT StĂŠphanie, 04 PHILIPPE Olivier, 93 PHILIPPON Antoine, 75, 76, 78,86> PIANTANIDA Jean, 84 PIERRES Etienne, 08> PIN François, 97, 03 PIQUERAS Lorenzo, Espagne, 97 PITARCH Diego, Espagne, 2006, 07 PLACIDE>JOLIET Bernard, 75, 80 >PLESSY GĂŠrard, 99> POCHY Yves, 88, 91, 00 POGGIOLI Jean>Christophe, 98, 08 PONNAU Dominque, 84 de PORTZAMPARC Elisabeth, BrĂŠsil, 2006, 07 POULPIQUET (de) Jean michel, 01 PRANGE Pierre, 74, 77 PRINZ Jean>Claude, 95 PROFICHET Georges, 76 PROUVE Jean, 72 QUEFFELLEC Dominique, 98 QUERE Jean>Pierre, 84 QUIGNA StĂŠphane, 00 RADOT Olivier, 08 RAFFY Eric, 99 RAGOT Christian, 86 RAINAUT Patrick, 00 RAINAUT StĂŠphanie, 08 RAMA Christophe, 97 REGAIRAZ Anick, 83 REIST Daniel, Suisse, 89, 91, 97 RHEINOLTZ Pierre, Suède, 01 RICHARD Alain, 72 , 74 ,76,79, 82>86 , 07 RICHARD Marie>Laure, 92 RICHARD>DALENCON Edith, 87 RINDER Bernard, 80 RIPOSATI Massimo, Italie, 01 RISCHARD Jean>Vincent, 99, 03 > RISPAL Adeline, 96, 12 > ROA Yves, 83 ROCHE Philippe, 75 ROCHON Pierre yves, 03 RODES Toby E., Suisse, 84 ROL Dirk Jan, 77, 80 ROLLAND Robert, 78 ROSTAING Françoise, 83 ROTA Italo, Italie, 90 ROUBERTJean louis, 02 , 06 ROUGERIE Jacques, 2006 >ROULET Sophie, 98 >ROULOT Alain, 78,11 > 07 ROUX Philippe, 95 RUBIN Patrick, 05 SACCHI Gianpietro, Italie, 00 SADIRAC Michel, 74 SAGUEZ Olivier, 04 SAINT-JALMES Bruno, 96 SAINTVILLE Jean-Claude, 72, 73 SALVADO Jeanbaptiste, 01 SAMSO Eduardo, Espagne, 2006 SANDELL Thomas, Finlande, 01 > SANGALLI Mario, Espagne, 12 > SARDA Michel, 75, 77 SARGUEIL Anne>Marie, 90 SARTI Raymond, 00 SASSO Jean, 78 SCHMED Silvio, Suisse, 95 SCHMITZ Burkhard, Allemagne, 92 SCHNEIDER Marine, 84 SCHULMANN ThĂŠo, 73, 75 SCHUTZ Alfred, Suisse, 79 SCHWAIGER Mag. Fridolin, Autriche, 00 SCRITTORI Jacques, 02 SENN Rainer, Suisse, 90 SERON>PIERRE Catherine, 07 SEVALDSON Birger, Norvège 99 SEVERINI Julio, Italie, 90 SHANE Graham, Usa, 79 SHIM Hai>Inn CorĂŠe, 05 > SICARS FrĂŠdĂŠric, 12 > SIDELL Ron, Royaume>Uni, 99 SJOSTROM John, Suède, 77 SKĂ&#x2013;DT Finn, Danemark, 94 SKOTTING Inger merete, Danemark, 01 SMOUT Frank, Belgique, 75 SĂ&#x2013;LVSTEN Kaare, Danemark, 94 SOTAMAA YrjĂś, Finlande, 90 SOUCHAY Françoise, 89 SOZZI Romeo, Italie, 04 SPEIRS Jonathan, Ecosse, 08 STASSART Claude, Belgique, 01 STAUFFACHER Renato, Suisse, 93 STEIDLE Otto, Allemagne, 03 STEINER Hugues, 72, 75 STIEF Johannes, Allemagne, 97 STONE Migel, Royaume Uni, 99 STOULS de La MATHE Jean>François, 91 > STREKER Marc, Belgique, 07, 12 > STROMBERG Lena, Finlande, 95 SUYLING Peik, Pays Bas, 94 SWEENEY Robert J., Canada, 84, 86 TADINI Emilio, Italie, 96 TALOPP Jean>RenĂŠ, 93 TARALON Yves>Germain, 92, 05 TAVOILLOT Pascale, 80 TERVER Guillaume, 96 TEUNEN Yan, Allemagne, 01 THEBAUT Catherine, 91 THONON Jacqueline, 74 THORSEN Ove, Suède, 96 THOUVENIN GĂŠrard, 91 THUAL Jacques, 72, 76 THUN Matteo, Italie, 97 TIHANY Adam D., Usa, 89 TILCHE Paolo, Italie, 80 TISNADO Rodo, PĂŠrou, 2006 TOP Johan, Belgique, 96 TORRENT Roger, 78 TORTEIL StĂŠphane, 98 TOURNIER Jacques, 87 TRIBEL Annie, 78 TRIMARCHI Mario, Italie, 91 TRINDADE Juan, 00, 08 URQUIJO Fernando, Argentine, 86 VALLIN GĂŠrard 81>11, VANDENBEUSCH Florence, Suisse, 04 , 07 VAN DER HIDDE Roeland, Pays>Bas, 98, 00, 07 VAN HENGSTUM Joke, Pays>Bas, 97, VAN HOECKE Jacques, Belgique, 89 VANHEMELRYCK Fernand, Belgique, 78 VAN PLAUEN Fredrick, Allemagne, 08 VASSET Denis, 93, 06 VENDRELL Xavier, Espagne, 94 VERBIZH Reiner, Autriche, 01, 04, 08 VERET Jean-Louis, 72 VERITE Claude, 75>77 VESARA Timo, Finlande, 92 VIDAL Jacques, 75 >VIENNE Fabien, 77, 79,82 > VINICK Bernard, Usa, 85 VIOCHE Michel, 77, 82 VIRILIO Paul, 89 VITRAC Jean>Pierre, 85, 94, 04 VOLTZ Denis, 75 VON KLIER Hans, Italie, 86 VULIC Branko, 88 WAGEMANS Harry J>J., Pays>Bas, 81 , 87 WALKER Derek, Royaume>Uni, 88 WEALLEANS John, Royaume>Uni, 93 WEBER Michel, Suisse, 88 WEBSTER Duncan Angleterre, 05 WENZ>GAHLER Ingrid, Allemagne, 86 WIESER Ulrich, Suisse, 94 WILLERVAL Jean, 84 FH;843TaTZ8a[P]ST('FHBB1T]TSXZc!%F>3I8B;0FB:0<PĂ&#x2013;P(!~ID1;4=02WPa[Tb&#I8<<4A;86Ta^[SBdXbbT'


Métiers du Design Diplômes et titres Le Directeur Artistique est avant tout un créateur en art graphique et design numérique qui conçoit et dirige la réalisation de projets créatifs dans les différents champs des arts appliqués et du design numérique : communication visuelle, publicité, image imprimée, photographie, édition-illustration, typographie, packaging, internet, animation, vidéo. Aujourd’hui, il se doit de maîtriser toutes les possibilités de représentations visuelles et d’interactivité que procurent les nouvelles interfaces numériques, à la croisée de la création graphique et de la technologie numérique. Directeur artistique en art graphique, directeur artistique en multimédia, directeur artistique web, directeur artistique en design numérique, directeur artistique de design interactif, directeur d’agence, directeur artistique photo Ce titre est certifié au niveau 1, code NSF 320v, enregistré par arrêté publié au Journal Officiel du 19/01/2012. L’architecte d’intérieur est un maître d’œuvre qui participe à la réalisation d’un programme architectural. En ce sens il est, comme tout architecte, pleinement responsable de ses actes et des résultats de son activité professionnelle. Il intervient à l’intérieur d’un cadre bâti, dans lequel il conçoit (sur le plan structurel, ergonomique, esthétique, économique) et met en œuvre les volumes et les espaces, les formes et les lignes, l’éclairage naturel et artificiel, les couleurs, les matières, l’agencement, la signalisation et même la circulation. Véritable expert de l’univers intérieur, il articule avec cohérence l’activité de l’homme avec ses espaces de vie et de travail. Mais il s’efforce aussi de procurer à ses clients, le plaisir d’occuper un intérieur en parfaite harmonie avec leurs besoins, leurs aspirations, et leurs goûts. Dans ses fonctions de designer, ce professionnel étudie et conçoit des produits (meuble, objet, luminaire, textile, mobilier urbain…), dans le but d’améliorer les services rendus par ceux-ci aux usagers. Il recherche des formes et des fonctions intelligentes, efficaces et séduisantes, aptes à faciliter la vie et à générer la satisfaction des futurs utilisateurs. Architecte d’Intérieur – Designer de produits, Architecte d’Intérieur – Responsable de département design, Architecte d’Intérieur – Directeur de projet ou chef de projet, Architecte d’Intérieur – Directeur d’agence, Architecte d’Intérieur – Responsable de la création, Architecte d’Intérieur – Décorateur, scénographe d’exposition Le titre d’architecte d’intérieur/designer délivré par l’ESAG Penninghen permet l’inscription de droit au Conseil Français des Architectes d’intérieur (CFAI). Ce titre est certifié au niveau 1, code NSF 233M, enregistré par arrêté publié au Journal Officiel du 09/12/2012.

Stages et emplois Stages Des stages obligatoires conventionnés en entreprises ont lieu en fin de L3 et de M1, choisis par les élèves sur une liste de nombreux partenaires agréés par l’Ecole. Des stages conventionnés sont conseillés en fin de L1 et de L2 et possibles en fin de M2. La période du stage est établie entre le 10 juin et le 20 septembre de l’année en cours. Ces stages de formation ont pour objet essentiel l’application pratique de l’enseignement donné à l’ESAG Penninghen. À partir de 2 mois de stage, une rémunération de la part de l’entreprise est obligatoire. L’étudiant stagiaire est obligatoirement affilié à la sécurité sociale étudiante. Il bénéficie de la législation sur les accidents du travail en application de l’article 412-8(b) du Code de la Sécurité Sociale. Tout au long de l’année, les entreprises peuvent adresser leurs offres de stage en contactant le secrétariat de l’Ecole. Emploi L’ESAG Penninghen est en relation étroite avec de nombreuses entreprises et cabinets de recrutements. Les élèves diplômés bénéficient de la chaîne des anciens, soit près de 2500 professionnels, dirigeants de P.M.E, directeurs artistiques de grands groupes, ou exerçant en profession libérale. Le secrétariat de l’Ecole assure la gestion des offres et des demandes d’emploi, la mise à jour de l’annuaire numérique des anciens et effectue une veille active du marché du travail, en France et aussi à l’étranger, via le réseau des anciens et les cabinets de recrutement. En règle générale, tous les élèves sont en activité au plus tard six mois après avoir obtenu leur diplôme. Préparation au monde du travail Élaboration des CV, lettres de motivation, lettre d’embauche, Portfolios en ligne, papier, I phone, I pad, création de blog ( être visible sur le net ). Enseignement théorique: exercice professionnel, marketing. Entraînement à la présentation et l’argumention projet... Partenariats Ecoles Francaises Apprentissage du travail en groupe en collaboration avec futurs ingénieurs et managers, encouragement à monter une start-up.

103


Partenariats Professionnels/entreprises Partenariats d’entreprises, afin de garantir à ses étudiants un enseignement en phase avec les réalités professionnelles... Créations d’entreprises De nombreux étudiants optent, dès la sortie ou peu après, pour la création de leur entreprise. Economie du design en Ile de France Impact économique de la création et du design : Paris et sa région regroupent 70% des designers en France et 50% des structures (source : enquête « L’offre de design en France » MINEFI/APCI novembre 2002). Cela représente 8 700 designers et 17 500 emplois (hors design intégré en entreprise) regroupés au sein de 2 000 structures. Paris intra muros héberge à elle seule 50% de ces designers. Depuis 20 ans on assiste à une croissance constante des activités, au rythme d’un doublement des emplois par décennie. Les structures, le plus souvent petites et jeunes, ont pour 57% d’entre elles moins de 10 ans. Les plus importantes et plus anciennes se situent à Paris sous forme d’agence. On en compte 50 à Paris. Les PME constituent les principaux clients en nombre, mais évidemment les grandes entreprises et institutions passentles commandes les plus importantes en termes de chiffres. Une entreprise sur deux travaille notamment avec l’étranger ce qui démontre un bon positionnement à l’international. (Source Paris développement)

Anciens élèves-professionnels diplômés de l’ESAG Penninghen Association des anciens élèves La direction de l’école est en charge de l’association des anciens élèves et organise des événements en direction des anciens diplômés de l’école tout au long de l’année: pot des anciens, rencontres, suivi actualité sur le blog de l’école, inviation jury... Suivi des jeunes diplômés dans le cadre de la RNCP : Statut, entreprise, emploi, salaire. L’ESAG Penninghen a fêté ses 40 ans d’existence en 2008. Près de 2500 professionnels diplômés restent en contact étroit avec l’Ecole. Ces anciens élèves qui ont « réussi » recrutent parmi les jeunes diplômés les talents de demain. Nombre de ces anciens sont aujourd’hui à la tête d’entreprises, dont ils ont parfois été également les fondateurs.

104

Voir cette actualité sur le site et le blog Actualités de l’Ecole.

Prix Met de Penninghen Chaque année, depuis 1989, le Prix Met de Penninghen est décerné à l’un de nos anciens élèves pour une création marquante en Art Graphique (AG) et en Architecture intérieure (AI). Lauréats du Prix Met de Penninghen AG

2012 : Régis Guérin (promotion 1991) Régis fonde The Rageman, studio de création visuelle spécialisé dans l’Entertainment. Affiches de cinéma : De rouille et d’os, Polisse, Thérèse Desqueyroux… 2011 : Melchior Lamy (promotion 1998) Meichior fonde à Venice Beach (Californie) l’agence « Cold Open » Réalisations « Public Enemies », « Six Feet Under » série télévision et « Lady Gaga » 2010 : Gilles Poplin (promo 1995) Pour Alphabetica un projet expérimental de représentation typographique à la Maison des Arts de Malakoff 2009 : Sylvie Augendre et Olivier Desdoigts Diplômés ESAG Penninghen en 1980. En 1989 ils fondent l’agence Desdoigts et Associés. www.desdoigts.com 2008 : Les H5, François Alaux (promo 1996) et Ludovic Houplain (promo 93) pour la réalisation du film publicitaire «VW Touran Rollercoaster» Volkswagen. Un film d’animation en 3D qui a reçu le Grand Prix Spécial du Club des DA. 2007 : Cyril Houplain (promo 94) pour l’illustration du livre et la réalisation du clip du «Soldat rose», un conte musical de Louis Chédid et Dominique Burgaud. 2006 : Christian Volckman (promo 94) pour la réalisation de son film «Renaissance». Sortie nationale le 15 mars 2006. «Renaissance» a reçu le Cristal du long métrage


d’animation au dernier Festival d’Annecy. 2005 : Franck Sabatier et Jean Lecointre (promo 88) série d’animation «Turkish Delights», soit 40 épisodes diffusés sur Canal+ dans l’émission «Mensomadair». Un « Dragon d’honneur » a été remis à Eric Giriat (promo 89) pour l’ensemble de son travail d’illustrateur, reconnu également à l’international.

Un immeuble aux normes internationales (boutiques), au total 13000 m2 utiles. 1991 : Bruno Watel (promo 86) réalisation de l’identité visuelle d’un complexe de loisirs, Meanwhile, à Southbend dans l’Indiana. Thème graphique : la bande dessinée.

2003 : Laurent Chanez (promo 92) réalisation du film publicitaire Flower by Kenzo.

1990 : Rémi Le Prince (promo 71) et Philippe Dapsanse (promo 72) / Drakkar Noir : conception globale d’un univers complet masculin dans le monde, l’un des produits high-tech les plus réussis de ces dernières années.

2002 : Shaun Severi (promo 95) réalisation d’un film publicitaire en faveur d’Amnesty International.

1989 : Annie Krivitzky (promo 76) conception et réalisation de la campagne publicitaire Shalimar de Guerlain.

2001 : Olivier Champion (promo 90) pour l’ensemble de ses créations graphiques dans l’édition et son travail d’affichiste culturel.

1989 : Catherine Zask (promo 84) identité visuelle et éléments de communication de l’université de Franche-Comté.

2004 : Raphaël Thierry (promo 94)

2000 : Anne de Maupéou (promo 82) vice-présidente et directrice de la création de l’agence CLM BBDO, responsable des campagnes France Télécom (Lion d’or à Cannes) et des campagnes Kookaï.

Lauréats du Prix Met de Penninghen AI

1999 : Antoine Bardou-Jacquet et Ludovic Houplain (promo 93) / réalisation du clip « The Child » d’Alex Gopher, récompensé par le Grand prix des AD 2000, Prix du vidéoclip et du scénario Imagina 2000, Lion d’argent 2000 à Cannes. 1998 : Christophe Syren (promo 94) conception graphique de la plaquette de l’Esag Penninghen. 1997 : Étienne Jardel (promo 91) réalisation d’affiches pour le cinéma américain : « The Real Blonde » et « Intimate Relations ». 1996 : Agnès et Marie-Laure Cruz (promo 91) direction artistique du magazine Première. 1995 : William Laxton (promo 85) lancement mondial du parfum Deci-Dela de Nina Ricci. 1994 : Matthieu Lelièvre (promo 93) direction artistique de la campagne internationale sur le glaucome. Un « Dragon d’honneur » a été remis à Antoine Leroux (promo 88) pour le film UAP Lion d’Or à Cannes). 1993 : Antoine Leroux (promo 88) travail graphique concernant l’intégrale de Raymond Devos et le coffret «carnet de notes» de William Sheller.

2012 : Loïc de Tonge (promotion (1999) Après avoir travaillé en Norvège et à Tokyo, collabore avec Philippe Starck sur le projet Royal Monceau et poursuit ses créations avec, par exemple la galerie d’art parisienne Paris-Beijing. 2011 Andres Mier-y-Teran (promotion 2001) Dans le groupe mexicain MYT, Andres fonde la branche créative MYT Design En pleine progression l’agence après le Mexique se developpe à New York et Los Angeles 2010 : Emmanuel Negroni (promo 1990) Pour la médiathèque et la salle de spectacle de Montargis. En 1995 avec son frère Frédéric Negroni et Denis Czaplejewicz , il crée l’agence «Archivision Negroni» 2009 : Tristan Auer, Diplômé ESAG Penninghen 1996, Tristan Auer après avoir travaillé avec les architectes Intérieurs Christian Liaigre et Philippe Starck fonde sa propre structure IZEU. www.tristanauer.com

1992 : Dominique Hisbergue (promo 76) plaquette de promotion du 50, avenue Montaigne.

105


2008 : Frédérique Chu-Ba (promo 83) pour le nouveau concept de l’enseigne bordelaise « Oxbow» signé «Carré Noir», dont elle a été chef de projet. 2007 : Olivier Boulay (promo 81) qui a déjà reçu le Prix MDP en 1991 et 1997, s’est vu attribuer un Prix Hors Concours pour l’excellence de ses réalisations et en particulier cette année pour «I», mini véhicule de la marque «Mitsubishi», qui a été nommée voiture de l’année au Japon. 2006 : Thomas Morel (promo 99) pour son projet «Concept EZ - MIEV», signé Mitsubishi Motors Corporation. Ce concept-car à l’architecture innovante, qui intègre les technologies automobiles du futur, a été présenté en mars 2006, au 76e Salon Automobile de Genève. 2005 : Jean-Pierre Arnould (promo 76) architectures commerciales (Thales, Alcatel) et le Ministère de la Défense au Salon de l’Air et de l’Espace du Bourget (France). 2004 : Gaël Buzyn (promo 96) pour le «CONCEPT T» VW : Showcar, présenté au Salon de Detroit en janvier 2004. 2003 : Emmanuel Négroni (promo 90) bureau de direction pour une étude notariale. 2002 : Gaël Audic (promo 94) extension à la gare de Salamanque (Espagne) d’un projet de centre commercial et de loisirs. 2001 : Benoît Dauguen et Valérie Netchevitch (promo 91) / conception et développement du projet Le Paris/navire pour des croisières sur la Seine : capacité 249 passagers, mise à l’eau le 15 septembre 2001. 2000 : Guillaume Terver (promo 93) villa Schumann/Sizaret, Prix de la 1reœuvre Le Moniteur. 1998 : Stéfanie Jarre (promo 87) pour l’ensemble de son travail de scénographe et, en particulier, le plateau de télévision Téléfoot et celui de la cérémonie des 7 d’Or sur TF1. 1997 : Olivier Boulay (promo 81) Mercedes F200 Imagination. 1996 : Laurence Martin (promo 91) développement et suivi de chantier du Matif 6 du Palais Brongniart à Paris (assistée de C. Blanc, S.Dumas, M-L. Richard, Vincent Cassier). 1995 : Christophe Baubil (promo 86) réaménagement des 350 bureaux des députés à l’Assemblée Nationale. 1994 : Jean-Luc Roux et Pascal Rouquier (promo 87)

106

restructuration de l’Espace Restauration Frantour de la Gare du Nord. 1993 : Pierre Beucler (promo 83) aménagement intérieur et mobilier du Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain d’Épinal. 1992 : Flavie Austruit (promo 85) aménagement intérieur et mobilier de la boutique Georges Rech à Londres en 1991, ainsi que l’aménagement intérieur et le mobilier du Siège social de la 7 (Arte) à Paris en 1991. 1991 : Erik Morvan (promo 77) pour le projet Mise en Seine, le Centre des Congrès Est de Paris et le Musée des Ponts. 1991 : Olivier Boulay (promo 81) Porsche 959 groupe B, 4 roues motrices, vitesse de pointe 400 km/h – travail réalisé avec l’équipe du centre de style et d’ingeneering de Porsche à Weissach (Allemagne). 1990 : François Buron (promo 80) pour la fenêtre domotique Technal avec sa télécommande, ainsi que la borne signalétique IBM pour les JO d’Albertville en 1992. 1989 : Eric Ferrier (promo 87) et Philippe Glandaz (promo 86) architecture intérieure et design mobilier pour la compagnie aérienne «Air China», Boulevard Malesherbes, 75008 Paris.


Networks and partnerships Chronology of Developments in International Programmes: 1968 > Creation of ESAG, with an international degree jury 1989 > Creation of AIAS (International Association of Art Schools) 1993 > Erasmus Programme of the European Commission—Cumulus network 1997 > Socrates Programme 2000 > Creation of the Cumulus-Rotterdam Association 2002 > University Charter 2004 > Creation of Cumulus France — Schools of Higher Education in Design 2005 > Establishment of LMD 2006 > ECTS criterion 2007 > Renewal of the University Charter Cumulus Association ESAG Penninghen has been a member of the Cumulus network since 1991 and founding member of the Cumulus Association (European Association of Universities and Schools of Art, Design, and Media), since its creation in 2000 in Rotterdam. This association became international in 2005. In 2012, it is comprised of 183 institutions. International Agreements Approximately 10% of foreign students, representing 26 nationalities in 2009, pursue the complete course study programme at ESAG. Over the years, bilateral agreements have been signed with European schools via Socrates-Erasmus, as well as with establishments outside Europe ,via academic exchange and cooperation agreements with the following institutions: AUSTRALIA Faculty of Design, Swinburne University of Technology AUSTRIA University of Applied Arts, Wien BELGIUM Media and Design Academy, Katholieke Hogeschool Limburg BELGIUM L’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles CANADA Ontario College of Art and Design, Toronto CANADA Université du Québec à Montréal UQAM CHINA School of Design, Central Academy of Fine Arts CAFA DENMARK Danmarks Designskole, Copenhagen DENMARK Designskolen, Kolding ESTONIE Estonian Academy of Arts, Tallin FINLAND Institute of Design, Lahti Polytechnic FINLAND University of Art and Design, Helsinki GERMANY Burg Giebichenstein University of Art and Design, Halle

GERMANY Department of Design, Universität Duisburg-Essen GERMANY Hochschule der Kunste, Berlin GERMANY Bochum Universität GREAT BRITAIN Ravensbourne College of Design and Communication, London GREAT BRITAIN Royal College of Art, London GREAT BRITAIN School of Arts and Creative Industries, Edimburg Napier University GREAT BRITAIN School of Art & Design, University of Salford GREAT BRITAIN The Arts University College at Bournemouth GREECE Faculty of Art & Design, Technological Educational Institution of Athens HUNGARY Moholy-Nagy University of Art and Design, Budapest HUNGARY University of Technics and Economy, Budapest ICELAND Iceland Academy of the Arts, Reykjavik IRELAND National College of Art and Design, Dublin ISRAEL Holon University of Technology , Tel-Aviv ISRAEL Shenkar College of Engineering and Design, Tel-Aviv ITALY Facolta del Design, Politecnico di Milano ITALY Istituto Europeo di Design, Roma, Turin ITALY University Degree of Industrial Design, University of Roma “La Sapienza” JAPAN Chiba University NORWAY Bergen National Academy of the Arts NORWAY Faculty of Design, Oslo National Academy of the Arts (KHiO) POLAND Faculty of Industrial Design, Academy of Fine Arts in Warsaw POLAND Jan Matejko Academy of Fine Arts in Cracow THE CZECH REPUBLIC Academy of Arts, Architecture and Design, Prague SLOVENIA Academy of Fine Art & Design, University of Ljubljana SPAIN Escola Superior de Disseny, Fundacio Privado Elisava, Escola Universitaria, Barcelona SPAIN Istituto Europeo di Design, Madrid SPAIN EINA Escuela de Disseny i Art UAB Universitat Autonoma Barcelona SWEDEN HDK Stenebyskolan (School of Design & Craft), Gothenburg University SWEDEN Konstfack, Stockholm SWITZERLAND Hochschule für Gestaltung und Kunst, Zürich SWITZERLAND Haute Ecole d’Art et de Design de Genève THE NETHERLANDS Design Academy, Eindhoven THE NETHERLANDS Willem de Kooning Academy, Hogeschool, Rotterdam THE NETHERLANDS Gerrit Rietveld Academy, Amsterdam THE UNITED STATES California College of the Arts, San Francisco

107


THE UNITED STATES Rhode Island School of Design, Providence THE UNITED STATES Rocky Mountain College of Art and Design, Denver THE UNITED STATES School of Visual Art, New York THE UNITED STATES Scottsdale Community College, Arizona

Partnerships: French Schools “Power of 2” Partnership signed by three schools of higher education located in the 6th Arrondissement in Paris: ISEP (Electronic Engineering School) IPAG (Business Administration School) And ESAG Penninghen (Design School) These schools have joined forces to envision products and services of tomorrow. French schools: ESAG Penninghen is member of France Design Education. Members of FDE: Ecole Boulle – Paris Ecole ESTIENNE – École Supérieure des Arts et Industries Graphiques – Paris EID- Ecole Internationale de Design – Toulon ENSAD- École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs –Paris ENSCI-École Nationale Supérieure de Création Industrielle – Les Ateliers – Paris École Supérieure des Arts Appliqués DUPERRÉ – Paris ESAD- École Supérieure d’Art et Design – Saint Étienne ESAG PENNINGHEN-École supérieure de design, d’art graphique et d’architecture intérieure L’ECOLE DE DESIGN Nantes Atlantique – Nantes OLIVIER DE SERRES- École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art – Paris LES GOBELINS, l’école de l’image – Paris STRATE COLLEGE DESIGNERS – Sèvres Design Seminar Organized jointly by the Ecole des Ponts Paris Tech (School of Public Works) and the Ecole d’Architecture de la ville et des territoires (School of Architecture and Town/Regional Planning), the Design Seminar has opened its doors to other architecture schools and, since 2008, to design schools. Durong one week, student engineers, architects, and designers work in teams to experiment processes ranging from technical design to mechanical performance; they design and produce prototypes, then test their projects.

108

Professional Partnerships ESAG Penninghen contracts partnerships with companies and organizations, so as to guarantee students a curriculum in touch with the realities of professional life. Recent industrial partnerships have been set up with - « Au fil de l’araignée » au Musée national d’histoire naturelle - Projet de réaménagement de la gare St Denis Université pour RATP - Linéaires « Président » pour Lactalis USA - « Sophie la girafe » vue par les élèves de l’ESAG Penninghen pour ses 50 ans - Concours photo des Cafés Richard - Orangina by nature pour Orangina - Des objets dérivés pour le Centre Pompidou - Des images pour Dior soins - Sea Orbiter de Jacques Rougerie - Forum des Halles habillage d’écran - Gaîté Lyrique

Exhibitions of Student Works “Le Mois du Graphisme” at Echirolles, the Chaumont Poster Festival, Galerie Anatome… Sustainable Development ESAG/Penninghen signed the Kyoto Design Declaration, concerning the role of Design in Society. Conceived and drafted by Yrjo Sotamaa, Rector of the University of Art and Design in Helsinki (TAIK),founder and former President of Cumulus, this Declaration expresses the awareness that Cumulus Members have of their responsibilities in the formation of sustainable, creative societies, centered on Man and the Environment. “Sustainable Development” was chosen as directive theme for School projects during the 2008-2009 academic year, Town 2.0. during the 2009-2010 academic year. « Crisis » for the 2010-2011 academic year.


Creation and applied research

Information Package

Research conducted at ESAG/Penninghen is applied on different levels: creation and experimentation , original, innovative, artistic themes, in emerging fields of visual communication, product design, and interior design: – From the first year on, students are confronted with the concept of applied research. – During later years of study, the syllabus will concern future developments in a diversity of sectors.

Language Courses are conducted in French. Foreign applicants must possess good working knowledge of French in order to benefit from their studies at ESAG Penninghen. Nevertheless, English is spoken by students and professors, and selected French student tutors are available to help foreign exchange students communicate during course sessions. Foreign students who wish to study French are encouraged to enrol at the “Alliance Française”: www.alliancefr.org.

In recent years, the field of digital research has opened doors to new professions for young graduates: e-business, typographic research, new media, virtual architecture, networks of collaboration, innovation, design… It offers a diversity of possibilities on the job market as well as for the creation of companies. ESAG Penninghen keeps close watch on new technologies: – Beginning in 1987, new technologies (2 Amiga 500) became a priority for the course syllabus. Intensified from year to year, training now extends over a four-year period, with 3 course hours per week (in L2, L3, M1, M2) in 2009. – In 2007, digital facilities in the School ( including the installation of 70 machines for student use in self-service) consolidated a curriculum integrating interactive design, interface design, and digital research. Professors supervise projects in different sectors of image-making and design. Facilities specific to digital research have been installed for 5th year students. The Digital Workshop has been set up in partnership with DUKE, French interactive design agency specialized in the positioning, promotion, and futurology of brands in the digital age. ESAG Penninghen graduates are proficient in a wide range of design software: Illustrator, Photoshop, InDesign, Flash, DreamWeaver, After Effects, Autocad 2008, Vray, 3DStudio max 9, Cinema 4D…

Administrative Regulations Residency off school premises. Student Social Security Coverage. Identification cards for all students. School Calendar : Courses begin during the last two weeks of September and end at the beginning of June to allow for the selective entrance examinations to art schools of higher education. School holidays correspond to the Zone C calendar set by the National Ministry of Education. Accommodation Students must find their own studio flats or rooms. Even within the framework of international exchange, housing cannot be provided by the School. A list of recommended addresses is available on the website: http://www.penninghen.fr/5pack5. html. A list of student residences may be obtained upon request from the secretarial office. Classified advertisements Personals (for accommodation, material…) may be posted in the school via the ESAG Penninghen secretarial office. Restaurants University restaurants and other necessary conveniences are within the vicinity of the School. Health and Accident Insurance Except for exempted students, matriculation in the Student Social Security Regime is mandatory for all students under the age of 28, beginning on the registration date and throughout the entire academic year (1 October to 30 September of the following year) * For students leaving to study abroad: – French or European students must contact LMDE or SMEREP (French Student Social Security centers) to obtain the European Health Insurance Card (CEAM), delivered in general within 2 weeks. – Students who wish to study outside Europe may

109


find all information concerning administrative procedures on the following websites: – LMDE: www.lmde.com LMDE offers its members a “LMDE International Package”, which covers all eventualities during studies or training periods abroad. – SMEREP:www.smerep.fr SMEREP offers the formula 3World Pass”, which covers all eventualities during studies or placements abroad.

DreamWeaver, After Effects. – on PC only : Autocad 2008, 3Dstudio max 9, Vray. Photo Studio and Lab

* For foreign students entering ESAG Penninghen on an exchange programme: In order to receive foreign students under the best conditions, the LMDE Social Security Center has set information on their website in foreign languages. These documents are intended as explanation of the social coverage system to incoming students. – www.smerep.fr/secu-etudiante/etudiants-etrangers – www.lmde.com/index.php?id=8 (last arrow)

Drawing Materials A list of basic materials for the 1st year is given to students upon registration.

Computer Facilities A number of computers and a printing room are available to students. Exchange students also have access to School materials and equipment. There is a charge for printing and colour photocopies. It is recommended to have a personal laptop. WIFI Access to Internet and WIFI is available free of charge throughout the School. Follow-up of student results on Internet A personal security code enables every student and parent to access details concerning course grades, schedules, and attendance records throughout the year. Intranet The ESAG Penninghen Intranet is a security work platform for use by professors, students, and administrative staff: project spaces for each workshop, in-house publications, online courses, media consulting (reviews, literature, exhibitions…), online broadcasts, archives of works, follow –up of projects from a distance, mailing lists, photos of workshops, news of the School… Student Mailbox Each student has access to a personal mailbox, at the address penninghen.fr Software utilized in courses – on Mac and PC : Adobe Master CollectionCS4 comprising: Illustrator, Photoshop, Indesign, Flash,

110

Digital photography Colour digital photography, colour printing A3 format Documentation Center and Media Room On the fourth floor of the School, a library is open to all students and professors, for consulting books, periodicals, and documents.

Field Trips and Study Visits Students may have the opportunity to visit sites of interest and professional colloquiums. Field trips are organized by graphic design and architecture professors : to various construction sites, factories, printers, exhibitions, museums… Alumni Associations The Directors are in charge of the Alumni Association and organize events concerning ESAG graduates throughout the year.

Fields of design Degrees and titles Degree in Art Direction in Graphic art and digital design (Master Level) The Art Director /Graphic Designer creates posters, advertising campaigns, logos, layouts, packaging… In the following fields: image-making, multimedia, signs and signals, press and publishing, illustration, photography (fashion, photodocumentary), visual identity, communication and commercial media. The graduate certified Master Level may hold an executive position or collaborate as Graphic Designer, Art Director, Creative Director, Consultant, Editor, Publisher, Managing Director/CEO, Associate Director, Agent, Project Head, Film-maker, Product Designer, Visual Artist, Photographer, Illustrator, Professor. The Master Level is a state-certified level I degree title, code NSF 320V, registered by Order published in the Journal Officiel (Bulletin issued by the French Republic giving details of laws and official announcements), 19 January 2012. Degree in Interior Architecture and Housing /Design (Master Level) The Interior Architect/Designer creates spaces and places, is consultant for business and industry, designer of scenography and stands for temporary


exhibitions and events, visual artist. – Design of interior spaces: housing, public administration, industry, commerce, hotels, museums, leisure… – Design of products: furniture, lighting, objects, textiles, urban amenities… – Communication: museum design, exhibition / display design, TV/film set design, corporate identity… for : residence, work, medical care, travel and tourism, research, business, public administration, worship, leisure, culture, special events…

The secretarial office of the School ensures follow-up of employment openings , updates the alumni directory, keeps up on the job market in France and abroad, via the alumni network and recruitment offers. Generally speaking, all the students will be working professionally within 1 to 6 months of graduation.

The graduate certified Master Level may hold the position of Interior Architect, Project Manager, Project Head, Creative Director, Design Department Head, Draughtsman for Interior Architecture, Interior/ Product/Set Designer…

Economic impact of creative and design fields: Paris and its surrounding region assembles 70% of designers in France and 50% of design facilities (source: “L’offre de design en France” market study, MINEFI/APCI, November 2002)

The Degree Title “Interior Architect/Designer” awarded by ESAG/Penninghen qualifies for official registration with the French Board of Interior Architects (CFAI);

This represents 8 700 designers and 17 500 positions (aside from company-incorporated design) within 2000 facilities. 50% of these designers work in the City of Paris alone. For the past 20 years, this activity has been steadily increasing , and the job market has doubled each decade. Most often small , young enterprises, 57% have less than 10 years of existence. The largest and oldest are mostly agencies located in Paris. Small and medium-sized companies constitute most of their clientele, but obviously turnover is most significant from large corporate accounts and commissions from major institutions. One out of two works in particular with foreign clientele, which demonstrates favorable positioning on the international market. Source: Paris développement).

The Master Level is a state-certified level 1 degree, code NSF233m, registered by Order published in the Journal Officiel (Bulletin issued by the French Republic giving details of laws and official announcements), 9 december 2012.

Placements and positions Internships A contractual training period is compulsory at the end of L3 and M1. Students may apply from an extensive list of partners approved by the School. Contractual internships are optional but strongly recommended at the end of L1 and L2, and possible at the end of M2. The training period takes place between 10 June and 20 September . The main interest of an internship lies in the practical application of the knowledge and skills acquired at ESAG Penninghen. The trainee has compulsory Social Security , and is covered by legislation concerning accidents at work, as stipulated in Article 412-8(b) of the Social Security Code. Interested companies may address placement offers to the School secretarial office at any time during the academic year. Employment ESAG Penninghen maintains close ties with a large number of companies and recruitment centers. Graduates may benefit from the alumni network, which comprises over 2500 professionals, managers of small and medium-sized companies, art directors working in large agencies or corporations, and self-employed designers.

Creation of Companies Upon graduation , or soon after, a number of students choose to create their own companies. Some Facts on the Design Economy in Ile de France

ESAG/Penninghen alumni In professional activity ESAG Penninghen celebrated its 44th anniversary in 2012. Approximately 2500 graduates in professional activity remain in close contact with the School. These former students who have “achieved success” recruit the talents of tomorrow among young graduates. Many alumni have become directors of companies, some of which they themselves founded. More information may be viewed on the School’s new blog.

Event and publications Open Doors Exhibition/29-30 March 2013 (10 am-19 pm) ESAG Penninghen 31 Rue du Dragon 75006 Paris Pre registration for the First Year Course opens on line 04/02/2013.

111


Professional Art Training / Art School Exhibit / 1st-2nd February 2013 Salon des Formations Artistiques Porte de Versailles Paris Selective Entrance Examinations for L2, L3, M1 Registration / Monday 10 June 2013/ Examination Date: 12 June 2013 Degree Thesis Exhibition 28 June 2013 to 30 June 2013/ ESAG/Penninghen 31 and 38 Rue du Dragon 75006 Paris For the 2013/2014 academic year, dates and tuition fees would be consulted on the School website. The Student Handbook for the First Year , and complete documentation on ESAG Penninghen, including the Course Catalogue, are available at the secretarial office or by download on the School website.

Information for exchange’students School Calendar 2013-2014 The academic year is devided in 3 quater terms or 2 semesters. There is generally a ten-day vacation break at the end of October, a two-week vacation break at the end of December, a two-week vacation break at the end of February and a two-week vacation break at the end of April. Languages (important) Students must have sufficient working knowledge of the French language in order to take advantage of studies at ESAG/Penninghen. Teaching is in French. However English is spoken by teachers and students. Tutors (French students designated by the school) will assist you during classes. Students who wish to study French are advised to enrol at the « Alliance Française » www.alliancefr.org E.C.T.S. The European Credit Transfer System is utilized at ESAG. 20 credits correspond to one term of study (full-time course work), 30 credits to one semester, and 60 credits to one academic year.

Courses Courses are organized on a full-time weekly schedule. Study involves approximately 30 hours of workshops and 35 hours of home-work. The third and fourth year of study is open to exchange students. The duration of programs may vary, but a minimum of two projects per course are completed during each term. The students are not free to organize their study program. A weekly schedule has been set up to conform to the requirements of professional practice and incorporates a diversity of disciplines. In September and in January, a general introduction meeting will furnish all information on your schedule. For students who are admitted at any time in the year, an appointment will be set up for the same purpose. Insurance For incoming foreign students: In order to receive foreign students under optimal conditions, LMDE Social Security has put out information sheets in foreign languages. These documents are intended to clarify the Health Social Coverage system to students upon arrival

Information in English: www.lmde.com/index.php?id=1031 Computers A computer room and printers are available for all enrolled students. There is free access to internet & Wireless network in the whole school area Admission Registration for the workshops of the Art Direction and Graphic Design Department or for the workshops of the Interior Architecture and Design Department Students must address their incoming student application form to: ESAG Penninghen 31 rue du dragon 75006 Paris France And must enclose the following documents: - incoming student application form - >to download - curriculum vitae - portfolio of works, format A4 - learning agreement- >to download

112


Travaux d’élèves


114


AG2 / Dessin / Zuher Chen - Cao - Lechleach Lissandre - Talia de Marchio Isabella 115


AG2 / Croquis / Jérémie Barbedienne - Cyrielle Lecher 116


AG5 / Croquis / Alexandre Onimus - Nicolas Libermann 117


AG3 / Dessin / Benjamin Benkemoun - Marie Charlotte Perrault 118


119


AG3 / Calligraphie / Maud LeclanchĂŠ- Pierre Bordin 120


121


AG3 / Arts Graphiques / Damy Lee - Alice Pruvost 122


GABBY DOUGLAS MEDAILLE D’OR JEUX OLYMPIQUES 2012 GYMNASTIQUE ARTISTIQUE

Géraldine Pace - Louise Harling 123


AG3 / Typographie / Laura Berreti - Sarah Suco Torres

124


g

Épreuve d’un nouveau caractère pour l’imprimerie impériale

Q

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz Linotype Didot _ italic _ 30 pts

0123456789 Aujourd’hui, premier avril mil sept cent quatre-vingt-trois, le roi étant à Versailles, bien informé de la beauté des éditions sorties des presses du sieur Didot l’aîné, et voulant récompenser les soins qu’il s’est donnés pour perfectionner en France la gravure des caractères d’imprimerie et la fabrication des papiers, l’a choisi pour faire les éditions des ouvrages destinés à l’éducation de M. Le Dauphin. Linotype Didot _ bold _ 12,5 pts _ il 14 pts

DIDOT !!"#$!!

1811

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz 01234 56789

Linotype Didot _ small caps _ 30 pts

La famille des didones tient son nom des deux principaux alphabets qui la composent : le Didot et le Bodoni.

Essai de fables nouvelles dédiées au Roi suivies de poésies diverses et d’une épitre sur les progrès de l’imprimerie par Didot.

ABCD EFGHIJK LMNOPQR STUVWXYZ abcdefghijklm nopqrstuvwxyz

Le point Didot, inventé par Firmin Didot, d’une valeur de 0,376065mm, fut longtemps la référence des mesures typographiques en France.

Linotype Didot _ roman _ 30 pts

Linotype Didot _ headline oldstyle figures _ 14 pts _ il 15 pts

18 pts il 20 pts

15 pts il 18 pts

12 pts il 15 pts

François Ambroise Didot (1730-1801), qui perfectionne le système de mesures basé sur le « point typographique » et livre de nouveaux caractères dans un registre néo-classique dès les années 1780, est le fondateur d’une dynastie de fondeurs, imprimeurs et éditeurs dominant la typographie française au XIXe siècle. Ses fils Pierre (1761-1853) et Firmin (1764-1836) instaurent un style encore plus austère et dépouillé, s’appuyant sur de forts contrastes dans les registres de la lettre et de la mise en pages, qui triomphe durant la Révolution et l’Empire.

La plupart des fontes sont recyclées pour les besoins de l’économie de guerre et les imprimeurs s’approvisionnent quasi exclusivement dès lors en types des Didot. Leur mainmise sur l’Imprimerie royale, devenue « nationale » et leurs publications remarquables – citons les œuvres de Racine, considérés en 1806 comme « la plus parfaite production typographique de tous les pays et de tous les âges » – les installent en modèle auprès des imprimeurs européens.

Bien que Pierre dans son Épître sur les progrès de l’imprimerie en 1786, rende un vibrant hommage à Garamont, les caractères didot supplantent les garaldes.

L’avènement des « didones », qu’on désignera sous cette appellation au xxe siècle, accompagne un effort sans précédent de rationalisation et de mécanisation de l’imprimerie. Les didones deviennent représentatives du progrès industriel et social.

Linotype Didot _ small caps & oldstyle figures / italic

Linotype Didot _ bold / roman

Elle est caractérisée par des empattements filiformes et un contraste très fort entre pleins et déliés – permis grâce à une plus grande qualité des encres et du papier utilisés.

nn

Linotype Didot _ roman & italic _ 204 pts

Le Linotype Didot a été dessiné par Adrian Frutiger en 1991 d’après les travaux originaux de Firmin Didot entre 1799 et 1811. Frutiger a aussi étudié les types Didot dans La Henriade de Voltaire, édité par les Didot en 1818. Linotype Didot _ italic _ 32 pts _ il 37 pts

125


AG4 / Photographie / Johanna Cabrit - Tom SĂŠgur - Lou Hisbergue

126


127


AG4 / Conception de personnages destinés à une animation numérique / Gabrielle Dubreuil - Louise de Montalembert - Arianne Sauvaget 128


Claire Boscher 129


AG4 / Direction Artistique / Les Fleurs du Mal / Laure Guilloux

130


~ BOHEMIENS EN VOYAGE ~ XIII ~ La tribu prophétique aux prunelles ardentes Hier s’est mise en route, emportant ses petits Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes.

Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes Le long des chariots où les leurs sont blottis, Promenant sur le ciel des yeux appesantis Par le morne regret des chimères absentes.

1857

SPLEEN ET IDÉAL

Du fond de son réduit sablonneux, le grillon, Les regardant passer, redouble sa chanson; Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,

Fait couler le rocher et fleurir le désert Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert L’empire familier des ténèbres futures. —

Illustration : Sutter L’Immortel

Eugénie Godeluck - Théophile Sutter 131


AG4 / Typographie / RaphaĂŤl Pazoumian

132


LA POPULATION FRANÇAISE AU 1ER JANVIER 2012 Source : Insee, estimations de population (résultats provisoires arrêtés fin 2011) Champ : France / Mis à jour : janvier 2012 nombre de femmes nombre d'hommes

Claire Boscher

133


La RATP a souhaité « bonne nuit » aux noctambules parisiens grâce aux messages animés créés par les élèves de 4e année.

AG4 / Typographie / Éléonore Alcan - Alizée Ayrault - Nicolas Liberman

134


Du 1er au 15 janvier la RATP a souhaité à l’ensemble de ses usagers une « bonne année 2013 » à l’aide des 20 films imaginés et produits par les élèves de 5e année d’arts graphiques sur les 400 écrans du réseau métro et RER. AG5 / Typographie / Daphné Aboulker - Alex Giordani - Sheina Szlamka Marine Belkebir Michael Sarcault - Szelechowski Mathilde

135


PICSOUND La musique des images. Quand les pixels se lisent en musique.

AG5 / Design NumĂŠrique / Marion Elbaum Mathilde Szelechowski - Valentine Vieljeux 136


PARLER POUR VOIR Une plate-forme de discussion où l’image des interloccuteurs interagit avec le flux de leurs échanges verbaux.

Nicolas Libermann - Marie Philippe - Alex Giordani 137


AG5 / Art graphique / Marine Belkebir - Éléonore Alcan 138


Adin Eli de Gunzbourg 139


AG5 / Photographie / SÊgolène Derudder

140


Claire Panel - Alexandre Onimus

141


AI2 / Dessin / Maud Levy - Philippine de Salaberry 143


AI2 / Architecture intĂŠrieure / Technologie / Pauline de Laitre

144


AI3 / Architecture intĂŠrieure / Extension de pavillon / Sophie Houdin - Kelly Pelletier 145


146


AI3 / Design / cabine de train / Kelly Pelletier

147


AI3 / Scénographie / plateau télé / Ivan Grassi

148


Camille Thirion

149


Conception d’une petite construction légère, démontable, déstinée aux loisirs de vacances. Cette construction, qui pourrait se situer en lotissement, en bordure de mer, de lac, de fleuve, à la campagne devant les étangs, ou en paysage de montagne, aura pour particularité de se refermer hors des saisons touristiques. Dans la position fermé, aucune ouverture ou fenêtre ne seront apparentes. Le principe d’ouverture et d’agrandissment pourrait s’exercer par pivotements, glissement, coulissement, verticaux ou horizontaux.

150


AI4 / Architecture intĂŠrieure / Habitat vacances 151


AI3 / Architecture intĂŠrieure / Habitat forestier / Martin Masse

152


153


REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

AI4 / Architecture intérieure / Sandra Delaruelle

154


155


AI3 /AmĂŠnagement intĂŠrieur / Square Montsouris 156


AI3 / AmĂŠnagement IntĂŠrieur / Square Montsouris / Martin Masse 157


AI4 / Architecture intrieure / Habitat de vacances / Wang Dan Nan

158


159


AI4 / Architecture intĂŠrieure / Habitat vacances / Alexandre Jarre

160


161


AI4 / Design / Appareil portable type « Bijou » servant au repérage d’objets égarés. Victoire Bonniol - Aurélie Boisseau Jiccard - Flavia Broï en partenariat avec l’ISEP.

162


AI3 / Design / Marine Rey

163


164


AI5 / Architecture / Tour de 300m en mer / Johan Reboul

165


AI5 / Architecture intĂŠrieuire / Restaurant japonais / Wang Dan An 166


167


168


Diplômes

Le diplôme de l’ESAG Penninghen, véritable sésame pour le marché de l’emploi, se mérite par la qualité du projet de diplôme et du book. La pertinence de la problématique, les recherches effectuées, la mise en œuvre de la démarche et le caractère remarquable de la réalisation sont évalués par le jury. Le jury, composé de professionnels français et étrangers venus du monde entier pour l’occasion, est souverain.


Membres du Jury en Art Graphique et Design Numérique dans le monde depuis 1971.

ARGENTINA Argentine AUSTRALIA Australie AUSTRIA Autriche BELGIUM Belgique DENMARK Danemark FINLAND Finlande GERMANY Allemagne GREAT BRITAIN Grande-Bretagne GREECE Grèce HONG KONG Hong Kong IRAN Iran IRELAND Irelande ITALY Italie JAPAN Japon MEXICO Mexique NORWAY Norvège POLAND Pologne PORTUGAL Portugal SLOVENIA Slovenie SPAIN Espagne SWEDEN Suède SWITZERLAND Suisse THE CZECH REPUBLIC République Tchèque THE NETHERLANDS Pays-Bas TURKEY Turquie USA États-Unis

170


Membres du Jury en Architecture d’Intérieure et Design dans le monde depuis 1973.

ARGENTINA Argentine AUSTRIA Autriche BELGIUM Belgique BRASIL Brésil CANADA Canada CHILE Chilie DENMARK Danemark FINLAND Finlande GERMANY Allemagne GREAT BRITAIN Grande-Bretagne GREECE Grèce IRAN Iran IRELAND Irelande ITALY Italie JAPAN Japon LEBANON Liban MAROCCO Maroc NEW ZEALAND Nouvelle Zélande NORWAY Norvège PERU Pérou POLAND Pologne PORTUGAL Portugal SCOTLAND Écosse SLOVENIA Slovenie SPAIN Espagne SWEDEN Suède SWITZERLAND Suisse THE CZECH REPUBLIC République Tchèque THE NETHERLANDS Pays-Bas USA États-Unis

171


Membres du jury 2012

Directeur artistique en art graphique et design numérique

Ce titre est certifié au niveau 1, code NSF320v, enregistré par arrêté publié au Journal Officiel du 11/01/2012.

172


173


Maya Aït Saïd Fabulous, entrez dans la légende des marques Parce que la marque c’est avant tout une histoire, le projet réinterprète dix marques, Breguet, Canson, Shiseido, Ariel.., sous forme de fables illustrées. 174


175


176


Caroline Ayrault Antimaux, combattre la peur par l’image L’ouvrage rassemble des séries d’illustrations des insectes qui peuplent la terre et propose des antidotes imaginaires pour une nouvelle harmonie entre humains et animaux.

177


178


Benjamin Ben Kemoun Une épopée marketing Connaître le passé de notre société pour comprendre le présent et imaginer son évolution future, telle est l’ambition de ce voyage en marketing dans son pays de naissance: les Etats-Unis. Des pages-croquis, qui ne sont pas sans rappeler les feuilles noircies des briefs marketing, illustrent les dates importantes de l’histoire du marketing. 179


180


Julian Bouhénic Beauté et mathématiques Le projet développe un langage mêlant à la fois symboles mathématiques et formes graphiques. Il révèle la beauté des structures géométriques fondamentales comme le cercle, le triangle et le carré.

181


182


Armand Brac High voltage, the body in rebellion, High voltage est un hommage aux hommes et aux femmes qui s’impliquent physiquement dans les mouvements de protestations pour défendre leurs droits et leurs idées. Et aussi à ceux qui en témoignent par leurs photographies.

183


184


Théo Contestin Écrire la ville, radiographie d’un parcours skateboard À travers les parcours d’un skateboard, Théo  Contestin revisite l’espace urbain. Une caméra vidéo placée sur le bord arrière du skate et un appareil photo, saisissant le parcours à hauteur d’œil, offrent une vision subjective et originale de l’architecture de la ville.

185


Antigone Debbaut Danses immersives Le geste comme naissance du signe Pour répondre à la question “Quel est le rôle de la trace en danse?” 2 applications traitent de données vidéo d’une pièce chorégraphique et en analysent les mouvements et les émotions. « Danse exquise » associe chaque partie du corps à différentes catégories d’émotions et en compose un cadavre exquis textuel. « Tableau dansé » associe des couleurs aux formes tirées du langage basique dans différentes parties du corps. 186


187


188


Manon Engel L’apparente beauté, les cheveux dans les yeux Qu’appelle t-on beauté et qu’est-ce qui la détermine ? Le projet tente de répondre à ces questions avec une recherche en 3 temps : “Canon de beauté” pour tenter de définir les codes de la beauté à travers l’histoire, “Grande beauté” pour les bousculer et les réinterpréter, “Précieuse laideur” pour traiter de l’ambiguité entre beauté et laideur.

189


L’ AR B RE PR E ND

Louise Frydman Arbor vitæ, les différentes faces de l’arbre contemplé Mémoire du monde, l’arbre tient une place centrale dans la nature. Pour sonder cet être qui résonne dans l’inconscient collectif, différents moyens ont été mis en oeuvre : le dessin anatomique, pour pénétrer l’anatomie de l’arbre à la manière du corps humain, la photographie polaroïd pour saisir la nature. 190 86


R E N C O N T R E AV E C L’ A R B R E D ÉV EL OP P EM ENT AU TOU R D E L’ A R B R E : R AC I N E S

Les racines constituent pour l’arbre un point d’encrage, l’empêchant de s’écrouler. Elles lui procurent l’eau qui lui est vitale, et les minéraux indispensables à sa force de croissance. Elles lui permettent de stocker des nutriments comme l’amidon produit par ses feuilles, en vue d’un usage ultérieur. La racine qui apparaît la toute première est appelée un pivot. Elle s’enfonce verticalement dans le sol et est capable dès le premier jour d’y puiser l’eau et les minéraux. Au bout de quelques jours elle donne naissance à des racines latérales qui commencent à s’étirer horizontalement à travers les couches superficielles du sol. Certaines racines se développent à partir de la base du tronc et peuvent avoir jusqu’à environ 30 cm de diamètre. A moins d’ 1 m du tronc elles s’effilent et ne mesurent plus que 10 cm de diamètre. A 4 m du tronc elles auraient en général un diamètre inférieur à 5 cm, sont beaucoup plus molles et flexibles. Les racines d’un arbre ont besoin d’eau en permanence. En revanche si elles sont tout le temps immergées par un sol sans cesse détrempé, elles manqueront d’oxygène, et l’arbre mourra. Mais Il existe aussi des arbres aux racines aériennes formant un arc et qui sert de soutient à certains arbres, vivant dans la vase par exemple.

rac i n e aéri en n e de fi gu i er des ban i an s (fam i l l e des M o rac ées )

19

RENCONTRE AVEC L’ARBRE DÉVELOPPEMENT AUTOUR DE L’ARBRE : FEUILLES

20

191


Charlotte Hoffmann Le mot n’est pas la chose 3 ouvrages rendent compte des résultats d’un atelier de peinture et d’écriture créé par Charlotte Hoffmann au sein de l’hôpital psychiatrique de la ville d’Avray. Le travail graphique, proposé à des adolescents atteints de schizophrénie, était composé des expériences tirées du mouvement surréaliste : écriture automatique, composition graphique, cadavres exquis... Un journal, la création d’un alphabet et un abécédaire présentent le travail réalisé et interrogent le regard porté sur les personnes atteintes de cette maladie mentale qui reste une véritable énigme.

192


193


194


Aurélie Joly Mue, ce qui m’intéresse ce sont les manifestations physiques de la réalité émotionnelle Au travers d’illustrations et de photographies métaphoriques, Mue rend visible les transformations silencieuses des individus. Divisé en 4 parties : enfance, adolescence, âge adulte et vieillesse, le livre rassemble des anecdotes de la vie quotidienne et des interprétations graphiques des ressentis de ces mues, proposant ainsi une réflexion sur l’existence.

195


Juliette Lefèvre The list to be, qui êtes-vous ? Cet ouvrage regroupe une collection de listes d’objets, d’actions, de noms de personnes... futiles mais imprimées dans le quotidien de chacun. Cabinet de curiosités, il permet de garder en souvenir, avec humour, les traces de notre vie quotidienne. 196


197


198


Alix Neyoz Do you speak money ? L’argent est l’objet d’un dialogue entre la typographie et l’image pour éclairer sa fonction dans un monde économique complexe. Do you speak money ? s’élabore autour de représentations graphiques de notions d’économie à partir de détournements de photographies d’objets usuels. 199


Alma de Ricou Insane Éloge de la jouissance, consommation immédiate, tyrannie de la performance..., Insane dénonce cette démence contemporaine. Jouant sur l’overdose d’images, Insane visite les représentations actuelles du plaisir à travers 5 axes et 5 figures emblématiques : Dyonisos ou le plaisir comme rupture, Néméris comme objet donné à voir, Narcisse pour l’individualisme et le conformisme, le Surhomme pour la performance et la compétition et Pénia la sur-abondance du plaisir immédiat.

200


201


202


Caroline Souffir Arché Types, un récit de l’humanité Illustrations et typographie composent un récit subjectif de l’humanité à partir de moments clés. Symbolisant un parcours initiatique allant du cerveau à l’internet, l’ouvrage exprime l’universalité par la spontanéité du dessin. 203


Caroline de Testa Sérendipité*, quand le hasard fait bien les choses Peut-on transformer la sérendipité, cet art de découvrir, d’inventer, de créer ce à quoi on ne s’attendait pas, en méthode ? S’inspirant de recherches scientifiques, un premier livre “recherches” teste des hypothèses, un second “observations surprenantes” rend compte des rencontres inattendues et le dernier “abduction” propose les processus de la sérendipité, formidable outil de la créativité. 204

*réaliser une découverte inattendue grâce au hasard


205


206


Alain Vonck RUINS, vernaculaire technologie & culture pop Traitant des ruines de l’internet, RUINS est née d’abondantes recherches sur l’espace et le paysage en référence à des artistes contemporains et au monde numérique. Alain Vonck exhume, collecte, réutilise, raconte le patrimoine de l’internet pour créer de nouvelles images, de nouveaux itinéraires, de nouveaux mondes, renouant ainsi avec les origines du web : l’utilisateur/créateur. 207


Membres du jury 2012

Architecte d’intérieur designer Ce titre est certifié au niveau 1, code NSF 233M, enregistré par arrêté publié au Journal Officiel du 09/12/2012.

208


209


Hortense Boudy La silencieuse puissance de la peinture, un musée pour une oeuvre Proposé comme une énigme à percer, le musée devient parcours initiatique qui, progressivement, rapproche l’oeuvre du visiteur et se dévoile dans sa totalité. 210


211


Maxime Boutillier Gare à l’art, une exposition mobile ferroviaire Gare à l’Art est un musée mobile qui emprunte le réseau ferroviaire pour parcourir le territoire métropolitain. Parce que l’art doit être accessible au plus grand nombre, ce train stationne sur les quais de réserve et, dans un mouvement latéral, sa structure extensible prend possession du quai, agrandissant le volume des voitures. «Gare à l’art» véhicule les oeuvres des artistes internationaux au coeur des villes éloignées des grands centres culturels français. 212


213


214


Victoire Coustou-Hibert Catharsis Réorienter un espace, une architecture vers des aspirations légitimes de l’humain tel est l’objet du projet. Il s’agit de créer un espace public doué d’une architecture qui invite à faire un choix, le choix d’arrêter d’agir et de courir pour simplement se sentir vivant. 215


216


Clotilde Dupleix Résonances souterraines, électric sound Un nouvel espace pour la culture audiovisuelle N50 est un projet de lieu dédié à l’accueil d’événements musicaux impliquant musique électronique et images. Placé sous les jardins du Trocadéro, le bâtiment s’inspire du parcours créé dans les carrières lors de l’exposition universelle de 1900. L’entrée d’une grande sobriété par respect pour le paysage du Trocadéro ouvre sur différents espaces : un accueil à 4m sous terre, un bar suspendu dans la grande salle découverte et des espaces annexes pour les projections et les expositions.

217


218


Hugo Eynius Toro Pausis memoria, un lieu de mémoire pour les vivants Face à une société où les croyances religieuses et les valeurs spirituelles disparaissent, où les rites s’effacent et perdent leur sens, Hugo Eynius Toro conçoit un lieu laïc pour honorer les “mémoires” dans une nostalgie positive. Sur l’île d’Ouessant,face à la mer, le bâtiment composé de salles formant un parcours initiatique s’étire dans la mer, à la manière d’une jetée qui se couvre et se découvre au gré des marées.

219


Yang Li Guo Nuage, un espace suspendu Une structure aérodynamique toute en transparence et en légèreté, tel un tissu tendu entre les bâtiments crée entre les immeubles des espaces de rencontres et de convivialité. Ce projet s’inscrit dans la nouvelle politique d’urbanisme de Hong Kong qui propose une nouvelle circulation, de nouveaux liens pour retrouver l’échelle humaine pour des quartiers populaires de la mégalopole. 220


221


Maxime Liautard Manhattan Transfer, l’exposition Un système scénographique permet de proposer un cycle d’expositions dans les grandes capitales du monde. Sa première application prendra la forme d’une exposition célébrant la grandeur de New York. 222


223


Alice Muncke Maison de vie en Colombie Le projet est un lieu d’accueil, de repos et de vie pour les femmes et les enfants abandonnés. Proche de Medellin, la maison est un refuge momentané imbriqué dans le paysage

224


225


Marie Sommier Dessine moi une école, quand l’architecture intérieure fait face aux besoins des enfants Dans un petit village provençal, le projet transforme un bâtiment agricole et sa bastide en école maternelle. Tenant compte du climat de la région, les aménagements et l’architecture offrent une place importante aux activités extérieures. Un grand jardin potager est à l’entrée de l’école et chaque salle de classe possède son propre espace extérieur. L’enjeu du projet est de faire le lien entre bâtiment ancien, méthodes d’éducation contemporaines et les enfants, les acteurs de demain. 226


227


228


Professionnels diplômés Le diplôme de l’ESAG Penninghen, véritable sésame pour le marché de l’emploi, se mérite par la qualité du projet de diplôme et du book. La pertinence de la problématique, les recherches effectuées, la mise en œuvre de la démarche et le caractère remarquable de la réalisation sont évalués par le jury. Le jury, composé de professionnels français et étrangers venus du monde entier pour l’occasion, est souverain. 229


ARGENTINA Argentine AUSTRIA Autriche BELGIUM Belgique BRAZIL Brésil CANADA Canada CHINA Chine DENMARK Danemark GABON Gabon GERMANY Allemagne GREAT BRITAIN Grande-Bretagne GREECE Grèce INDIA Inde IRELAND Irelande ISRAEL Israël ITALY Italie IVORY COAST Côte d’Ivoire JAPAN Japon LEBANON Liban LUXEMBOURG Luxembourg MAROCCO Maroc MEXICO Mexique PORTUGAL Portugal SOUTH KOREA Corée du Sud SINGAPORE Singapour SPAIN Espagne SWEDEN Suède SWITZERLAND Suisse TAIWAN Taïwan THE NETHERLANDS Pays-Bas TUNISIA Tunisie USA États-Unis VIETNAM Vietnam

230


Les anciens diplomĂŠs installĂŠs dans le monde. 231


Arickx Lydie Diplômée ESAG Penninghen Art Graphique en 1978, Lydie Arickx présente ses premiers travaux en 1982. Elle participe aux grands événements internationaux comme la Foire de Bâle ou Art Paris. Ses œuvres figurent dans les grandes collections publiques internationales : Musée national d’Art moderne de Paris, Centre Pompidou, Musée de Tokyo… A la fois peintre et sculpteur, Lydie Arickx a réalisé des œuvres monumentales importantes (fresque de 300 m2 pour la maternité de l’hôpital intercommunal de Créteil, sculpture La Genèse pour le Château Lagnet...). Elle est Chevalier de l’Ordre National des Arts et Lettres. http://www.poladhardouin.com/fr/artistes/lydie_arickx15.html Icare  2009 béton poli patiné h : 125 cm

232

Pietà  2004, bronze h : 150 cm


Bornstein & Sponchiado Fondée par Adrienne Bornstein & Pierre  Sponchiado, diplômés ESAG Penninghen  Art Graphique en 2005,   Bornstein & Sponchiado est une agence  de design graphique pluridisciplinaire  située à Paris, spécialisée  dans la communication visuelle. http://www.bornsteinsponchiado.com/

affiche communication événementielle

Odyssud : identité visuelle  communication

Palais de la Porte Dorée. Timeline de l’histoire de l’immigration française et signalétique du lieu.

233


Direction artistique du magazine Vogue  photo de couverture Mert & Marcus pour Vogue Paris

Germain Chauveau Diplômé ESAG Pennninghen Art  Graphique en 2000, Germain Chauveau  est aujourd’hui Directeur Artistique  de Vogue, le célèbre magazine de mode  féminin. Cette nomination est intervenue  après de nombreuses expériences pour  234

des clients aussi variés que les Théâtres  (le Lucernaire, le Théâtre Ouvert…),  les maisons de disques (Virgin, EMI, Pschent…), les maisons de mode  (Chanel, Chopard…) ou les magazines  (Clam, Twill…).


Charlotte Cornaton Diplômée ESAG Penninghen Art  Graphique en 2009, Charlotte Cornaton  est vidéaste, plasticienne. Elle travaille  sur des thèmes de société, tels que  les vanités contemporaines, la critique 

Corps femina  Céramiques costumes

des apparences, la contreculture  ou la féminité,à travers le mélange  des médiums vidéo et céramiques. http://www.charlottecornaton.com/

235


DADA, la première revue d’art : mise en page, illustrations (de 2006 à 2008)

Claire Faÿ

Hermès : conception d’images pop-up pour présentation des montres emblématiques

Diplômée Art Graphique en 2002, Claire Faÿ se spécialise dans l’édition aux Beaux Arts de Prague et à l’ENSAD Paris. Graphiste, elle collabore en free lance à la création de livres d’art. Auteure, elle crée les « Cahiers de gribouillages pour adultes ». Son « Cahier de gribouillages pour les adultes qui s’ennuient au bureau » est un best seller traduit en 15 langues. Directrice de collection chez Casterman en 2010-2011, elle crée le label « CAUSE TOUJOURS » une collection de livres d’images pour adultes sur la communication au quotidien. http://www.clairefay.net/

236

“Paris Graffiti” de Fabienne Grévy aux Éditions de la Martinière conception du livre et conception graphique de l’ouvrage


Benoit Godde Diplômé ESAG Penninghen Art Graphique en 1995, Benoît Godde est « Concep Artist ». Après un début de carrière en agences web avant-gardistes, il retourne au dessin en entrant dans l’univers du cinéma avec Largo Winch, la Rafle, La Môme, De rouille et d’os... En 2007,

il travaille pour le jeu vidéo avec « Eight Days » pour Sony, « Heavy Rain » pour QuanticDream et « Beyond Two Souls ». http://fr.linkedin.com/in/benoitgodde http://www.facebook.com/BenoitGodde.ConceptArtist http://www.porte-voix.com

Eight Days : jeu Sony PlayStation 3

Heavy Rain : jeu pour Playstation 3

237


Baptiste Hersoc

Couverture du magazine “Alternatives Économiques” en collaboration avec Afternoon

238

Diplômé ESAG Penninghen 2007 en Art Graphique, Baptiste Hersoc est illustrateur. Entre 2008 et 2009 il travaille en tant que directeur artistique pour l’agence de communication The Production Factory. Depuis 2010, il enseigne le dessin et le croquis dans plusieurs écoles supérieures à Paris. Il fonde en 2010 le collectif Aftermoon avec Élisa Felz et Marija Milutinovic (toutes deux diplômées ESAG Penninghen), collectif qui conçoit depuis 2012 les couvertures du magazine Alternatives Économiques. www.baptistehersoc.com

Illustration pour We Demain no2. Direction artistique de la revue : Pauline Sautelet


Concept et design graphique de l’exposition “l’art de l’automobile” à Jakarta pour Louis Vuitton

Concept et design graphique de l’exposition F.Gehry - Beijing

Élise Inthavixay Diplômée ESAG Penninghen Art Graphique en 2007, Élise Inthavixay est recrutée par Marc Cansier, également diplômé ESAG Penninghen 1991, dès l’obtention de son diplôme présenté à l’exposition de fin d’année. Elle part donc à Hong Kong rejoindre l’équipe de l’agence Marc & Chantal en tant que designer graphique. http://cargocollective.com/inthavixay

Concept et design graphique de l’exposition Frank Gehry à Beijing

239


Jérôme Laan Diplômé ESAG Penninghen Art Graphique en 2006, Jérôme Laan intègre l’agence Fred Farid. D’abord en tant que Directeur Artistique puis comme Artistic supervisor, il y découvre l’univers de la publicité pour les comptes Orangina, Diesel, Cacharel, Volvo, PPR... Passionné par les marques ,

Site Bagel

240

I Télé

il se concentre sur l’identité visuelle et crée en 2008 sa propre structure Laan Design. Fort de son succès, il s’associe à Maxime Tallet et fonde Polette, agence de branding spécialisée dans l’univers du digital. http://www.agencepolette.com/


Plaquette corporate des 60 ans de l’INPI pour Entrecom

Identité visuelle, packaging, communication événementielle d’”Hugo & Victor”, pâtisserie haut de gamme.

Le Goff & Gabarra Diplômés ESAG Penninghen Art Graphique en 1999, Camille Gabarra et Tugdual Le Goff travaillent en duo depuis leur 3e année d’étude. En 2001, ils fondent l’agence Le Goff et Gabarra. Directeurs Artistiques, illustrateurs, photographes, chefs de fabrication… ils travaillent tant dans le culturel que dans l’institutionnel. http://www.lgetg.fr/#7310

241


Affiche du Festival de Cannes 64ème édition

Matthieu Lelièvre Diplômé ESAG Penninghen Art Graphique en 1993, Matthieu Lelièvre est graphiste, directeur artistique, réalisateur, designer, photographe. 242

Après avoir longtemps travaillé seul en free lance, Il rejoint en 2005 le collectif H5 avec lequel il collabore pour des projets dans le domaine du luxe et de la culture.


Série pour le magazine Faux Q sur le thème animal. Direction de création Michel Maidenberg Photos © Albert Watson

Michel Maidenberg Diplômé ESAG Penninghen Art Graphique en 1981, Michel Maidenberg entre chez Publicis Conseil. En 1984, il fonde son agence de création et d’illustration et passe à la réalisation de clips, génériques et habillages TV. En 1993 il est à la direction artistique du magazine mythique « Jardin des modes ». Puis lance la nouvelle formule du magazine « Votre beauté ». Il collabore étroitement avec L’Oréal, Louis Vuitton, Le Book (Paris, Londres, New-York). En 2007, il réalise les films qui font partie de la collection du Quai Branly, prend la direction de la création du Club des créateurs de beauté (structure L’Oréal) et fonde le magazine « Faux Q » avec Antigone Schilling. http://www.kempfmaidenberg.com/

Série pour le magazine Faux Q sur le thème de la nuit. Direction de création Michel Maidenberg Photo © Éric Traore

243


Vahram Muratyan Diplômé ESAG Penninghen Art Gaphique  en 2002, Vahram Muratyan crée l’agence  Wiiiz avec Élodie Chaillous, une autre  diplômée ESAG Penninghen. Afin de secouer  le train train du studio de design graphique,  Il se donne 3 mois à New York et en profite  pour illustrer au quotidien sa vision  des différences entre Paris et New York.  Postées sur son blog, les images créent  le buzz et l’engouement est tel que Vahram  Muratyan signe avec Penguin puis, de retour  à Paris, avec 10/18. Il expose à Paris Chez à Paris  et au fameux Standard Hotel de Manhattan. On peut désormais voir chaque semaine  depuis presque un an, une illustration  de Vahram Muratyan dans  M le magazine  du Monde sur le thème : La ville est belle. Création de la chronique visuelle “la ville est belle”  pour M le magazine du Monde

“Paris versus New York” aux Éditions 10/18 et Penguin

244

http://www.vahrammuratyan.com/


Alix Neyvoz Diplômée ESAG Penninghen Art  Graphique en 2012, Alix Neyvoz part  tenter sa chance de l’autre côté de  l’Atlantique, à Montréal. Après un mois  de stage, elle est embauchée chez Baillat  Cardell et fils, studio de design Montréalais particulièrement reconnu  

pour son expertise internationale  et avant gardiste en matière de projections  murales. Motion design, print,  scénographie, sont au programme  de l’agence qui charge Alix de jouer  les VJ à l’Igloofest de cet hiver. http://baillatcardell.com

Mise en page de “Magazine 58”, magazine de design et architecture Montréalais

245


Les packagings Smallable

Le magazine Smallable

Alexandra Perrin de 0 à 10 ans. Pour la marque, elle crée  Diplômée ESAG Penninghen Art  des magazines, organise des événements,  Graphique en 2008, Alexandra Perrin  est aujourd’hui directrice artistique pour  travaille au site web... la marque Smallable, concept store  http://alexandraperrin.blogspot.fr mode et design pour enfants  246


Jérémy Touroute Diplômé ESAG Penninghen Art Graphique  en 2008, c’est sous le nouveau nom de Jimmy Delatour qu’il monte sa propre structure  et collabore avec le monde de l’entreprise.  Parmi ses différentes récompenses :  nomination aux Awards du design Stratégies, label de l’Observeur du Design 2008  et nominé au PSI Award pour les produits  Happystick. http://www.delatourdesignparis.com/index.php?sect=1

Design du manteau premium en mouton véritable pour Mouton  Cadet Blanc Rothschild 2010 - Édition limitée

Design de la badiane étoilée et système d’attache des packagings de la collection Noël étoilé d’Hédiard 2012

247


Concept, design et animation de “The Invible Made Visible” :  générique de l’émission de radio américaine “This American Life”

Keane et Vincent Rogozyk Diplômés ESAG Penninghen Art  Graphique en 2003, Keane et Vincent  Rogozyk vivent et travaillent à Los Angeles.  Indépendants, ils oeuvrent en tant  248

que graphistes/réalisateur(trice) pour la publicité, les jeux vidéos  et l’événementiel. http://www.yesnowhy.com/


Concept, design et animation du logo identitaire animé pour Simcity

249


marque de sacs et de maroquinerie haut de gamme

Hubert Van Cappel Diplômé ESAG Penninghen Art  Graphique en 1999, Hubert Van Cappel  poursuit ses études à HEC.  Il exerce  durant quelques années le métier de marketing stratégique dans la finance  puis occupe une activté de conseil  dans le ecommerce. Son désir de  faire fusionner ses deux formations  le conduit à créer en 2010 une société  250

qui met en jeu la création et la finance  intitulée MISSIESSY. MISSIESSY  propose des articles de maroquinerie  de haut de gamme personnalisables  (sacs à main et accessoires) dont  la fabrication se réclame de la tradition  française d’excellence des artisans  du cuir. www.missiessy.com


Patrick de Wilde Diplômé ESAG Penninghen Art  Graphique en 1973, Patrick de Wilde  commence par occuper la fonction  de directeur artistique au Groupe  Marie Claire, puis celle de directeur  de collection aux Éditions Atlas,  de rédacteur en chef au groupe  l’Expansion... Il revient à la photo,  pour du “grand reportage”. 

Jeune Mursi, vallée de l’Omo en Ethiopie

La vie animale, les paysages  et les gens lui font voir du pays.  Ses images sont présentées  dans bon nombre de publications :  presse magazine nationale  et internationale, plus une trentaine  d’albums. On pourra voir cette année  son travail à la Biennale de Venise. http://www.patdewilde.com/

251


appartement

Tristan Auer Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design 1996, Tristan Auer, collaborateur tour à tour de Christian Liaigre et de Philippe Starck, fonde en 2002 son bureau de création, l’agence Izeu. Située à Paris, celle-ci se compose d’une équipe pluridisciplinaire et s’attache les services de collaborateurs externes et d’artisans, maîtres de leur discipline. Particuliers, hôtels ou boutiques, Tristan Auer réalise des intérieurs hauts de gamme pour ses clients en Europe, Asie et Amérique.

appartement

http://www.tristanauer.com

252

Artcurial


Espace Cartier SIHH, Salon international de la haute horlogerie, Genève 2012/2013

Conception et réalisation du show room Karl Lagerfield, rue Saint Guillaume, Paris 6.

Laurene Barbier Tardrew Diplômée ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 2003, débute sa carrière auprès de Mikael Klaskow du Studio Scandinave. En 2006, elle fonde sa propre structure “Laurence b Tardrew” spécialisée en architecture intérieure et mobilier. La rencontre de Romain Jourdan de l’agence MAKE, scénographe

et directeur artistique lui ouvre les portes de la conception d’espaces pour les maisons de haute joaillerie, horlogerie et mode, ex: Exposition Cartier, Genève Suisse. Histoire du patrimoine, les Horloges Mystérieuses, Concept architectural et réalisation du Flag Ship Aprilmay, Rue des Francs Bourgeois,Paris 4... http://www.patdewilde.com/

253


Intérieur d’appartement à Montparnasse

Studio Catoir Elisa Catoir, diplômée ESAG Penninghen  architecture intérieure et design en 1999,  après des expériences professionnelles  partagées avec Michael Catoir en France  (Studios Architecture, Habitat et Agence  Andrée Putman) en Allemagne (Sieger  Design), et en Italie (agence Matteo Thun and Partners) fonde, en 2006,  le Studio Catoir. À bord de leur agence  d’architecture intérieure, basée à Paris  et Milan, ils créent pour une clientèle  internationale des projets essentiellement  dans le domaine résidentiel et hôtelier. Intérieur d’appartement à Montparnasse

254

http://www.studiocatoir.com/index.php


Didier Codron Diplômé ESAG Penninghen  architecture intérieure et design  en 1979, Didier Codron fait ses premières armes chez Endt Fulton  and Partners. En 1983 il fonde  avec François Buron, également  diplômé ESAG Penninghen,  l’agence Dièdre Design. Il conçoit  des produits de design industriel  dans le domaine de la téléphonie,  du mobilier, des arts de la table  et de l’aménagement d’intérieur.  Après 30 ans de design industriel  et d’enseignement, il est nommé  directeur des cursus et  des diplômes à Strate College.  Parallèlement, il crée sa propre  maison d’édition de mobilier  outdoor et indoor “Isidore”.  La première ligne “8 Isidore”  a fait une entrée remarquable  au salon Maison & Objet 2013.

“8 Isidore” : fauteuil

“8 Isidore” :  bain de soleil

255


Rénovation de la Banque NSMD 3 avenue Hoche Paris 8ème

Académie de coiffure de l’Oréal,  14 rue Royale Paris 8ème en collaboration avec Arte Charpentier  Photos : Didier Boy de la Tour

“Hôtel Le Cap d’Antibes  Hôtel 4 étoiles de 27 chambres, restaurant gastronomie, restaurant en terrasse et bar lounge en collaboration avec SM Design

Armelle Coudel Diplômée ESAG Penninghen architecture  intérieure et design en 1989, Armelle Coudel part travailler en Australie  à Sydney dans l’agence Marsh  Freedmann Associates. De retour à Paris elle intègre l’agence Jean-Michel  Wilmotte puis ARTE Charpentier en tant  que directrice des projets d’architecture  256

intérieure. En 2007, elle crée sa propre  structure à bord de laquelle elle traite  des bureaux  de direction de  Kronenbourg  (Boulogne), des salons  privés banque Neuflize OBC, (Paris) d’une maison particulière HQE (57)  et collabore à des projets d’hôtel avec  SM DESIGN 2009 Hôtel Cap d’Antibes 2010 Hôtel Casino d’Amnéville (57) 2013 hôtel de Paris St Tropez.


Boutique Shu Uemura, Octobre 2011, Hong Kong, International Finance Centre  Central District

Emmanuelle Gain Diplômée ESAG Penninghen  architecture intérieure et design  en 2008, Emmanuelle Gain, après avoir intégré le groupe  l’Oréal, a été déléguée à Hong  Kong. Durant deux ans elle avait  en charge l’implantation des  boutiques et instituts de beauté,  des marques produits de luxe  de l’Oréal (Luxury Products  Division: Lancôme, Shu Uemura,  Biotherm, Giorgio Armani, Kiehl’s, Yves Saint Laurent, Helena  Rubinstein) , pour Hong Kong  et Macau. De retour à Paris,  elle travaille à l’agence  Jean-Philippe Nuel, pour des  projets d’hôtellerie de luxe. http://www.loreal.fr http://www.jeanphilippenuel.com Boutique Shu Uemura, Octobre 2011, Hong Kong, International Finance Centre  Central District

257


Gilles & Boissier Diplômée ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1995, Dorothée Boissier, après avoir travaillé avec l’architecte Chistian Liaigre puis dans l’agence Philippe Starck, crée avec Patrick Gilles l’agence Gilles & Boissier en 2004. http://www.gillesetboissier.com

Restaurant Kinugawa rue du Mont Tabor à Paris. Photographe : Matthieu Salvaing

258


Stéphanie Jarre Diplômée ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1987, Stéphanie Jarre est chef décoratrice de nombreuses émissions de télévision (Studio Gabriel, Champs Élysées, Les palmes d’or à Cannes, Vivement Dimanche, les Victoires de la musique, Les Molières…), et aussi scénographe pour le théâtre , Les amazones

“Lire en scène” à l’Opéra Comique pour la 5

3 ans après, Oscar, Si c’était à refaire, Les belles sœurs, Dernier rappel, Les 2 canards, Cochon d’inde…). Elle crée les décors pour 3 pièces de Feydeau pour France télévision. En 2002, elle obtient un Molière pour La boutique au coin de la rue.

“Fête de la chanson française” au Zénith de Paris pour France 3

“Salut les copains”

259


Stand Lapeyre

Guillaume Kuhlmann Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1981, Guillaume Kuhlmann travaille tout d’abord chez Marc Berthier Studio pour des projets de mobilier en Italie dont plusieurs ont été sélectionnés par le Compasso D’oro de Milan. En 1992 il est chef projet dans différentes agences dont Technova au sein de laquelle il réalise le building du siège de la compagnie aérienne Corsair et le concept des agences Nouvelles Frontières. Il crée son propre atelier en 2002 avec comme principaux clients : Lapeyre, Le Salon du Cuir à Paris et des particuliers pour des villas privées et maisons d’habitation à Londres, Saint Tropez ou Kuala Lumpur.

260

Stand Lapeyre


Projet d’aménagement d’un appartement de 52m2 réalisé en 2010 à Paris 15e

Grégoire de Lafforest Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 2002, Grégoire de Lafforest a travaillé pour les agences de Bruno Moinard, de Noé Duchaufour Lawrence et de Gilles & Boissier. Il a eu l’opportunité d’intervenir sur des grands projets comme le siège social de Hermès à Paris, les boutiques Cartier, un hôtel particulier pour Veuve Clicquot et plus récemment le restaurant du Ciel de Paris en haut de la tour Montparnasse. En parallèle il développe ses propres projets d’architecture intérieure et de mobilier, qui lui ont valu d’être lauréat du VIA en 2011, 2012 et 2013. http://www.gregoiredelafforest.com/

261


Gaël Lunven Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1991, Gaël Lunven intègre l’équipe de l’agence MB Studio, dirigée par l’architecte d’intérieur M. Michel BOYER. Il prend la fonction de directeur artistique de cette agence spécialisée dans la réalisation de projets d’immeubles de bureaux, de sièges sociaux de grandes compagnies,

262

Bureaux Issy Les Moulineaux

de sièges bancaires, mais aussi pour la réalisation de projets privés, aussi bien en France qu’à l’international. En 2011, Gaël Lunven crée sa propre agence GAIA Design et reprend les rennes de l’agence MB Studio pérennisant ainsi l’œuvre de Michel Boyer. http://www.gaiadesign.fr/


Restaurant La Popular

Restaurant Taka Taka

Restaurant Taka Taka

Andres Mier-Y-Teran Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 2001, Andres Mier-Y-Teran retourne au Mexique, son pays d’origine, où il parachève sa formation avec un diplôme d’architecte à l’Université Autonome de Mexico. Dans le groupe familial MYT Grupo, Andres fonde la branche créative

MYT Design avec pour mission l’identité visuelle et de l’architecture des nouveaux concepts de restauration initiés par cette puissante agence de 500 personnes. En pleine progression l’agence, après le Mexique, se développe aux Etats-Unis notamment à New-York et à Los Angeles. http://www.grupomyt.com/

263


Terence Mesguich Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design et à l’Istituto Europeo di Design de Rome en design industriel, Terence Mesguich quitte la France en 2004 pour rejoindre la Brianza, un des coeurs de l’artisanat européen en Italie. En 2008 il prend la direction artistique de l’éditeur de mobilier JNL-VanHamme en Belgique. Aujourd’hui TMJ Design Studio met au service des éditeurs et des particuliers toute son expérience de développement de collection de mobilier d’architecture intérieure et de décoration. http://www.tmjdesignstudio.com/#!__main

264

Elliot Chene


Shanghaï Tang Mansion : Création du nouveau flagship corner le plus hype de Hong Kong pour une des plus grandes marques de prêt-à-porter haut de gamme chinoise.

Shanghaï Tang Mansion

Yun Long Hui Club : création de la façade, aménagement et mobilier du Club privé sur 3 niveaux à Xuzhou. Kong pour une des plus grandes marques de prêt-à-porter haut de gamme chinoise.

Ming Xu Diplômé ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1997, Ming Xu retourne en Chine. En 2005, il s’associe à Virginie Moriette, architecte DPLG, pour créer le studio MVW à Shanghaï. L’agence intervient aussi bien pour le résidentiel que pour les locaux commerciaux. De nombreuses

récompenses sont déjà venues couronner le duo : le grand prix du design de Roche Bobois, présentation à la “Tent” durant la Design Week à Londres, élus “jeune talent de l’année” par Elle Décoration... http://www.design-mvw.com/

265


Vitrine Van Cleef & Arpels

Vitrine de la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine

Stéphanie Moisan

et accessoires), les objets déco, l’architecture intérieure Diplômée de l’ESAG Penninghen et l’événementiel. Directrice artistique architecture intérieure et design en 1997, freelance, elle consacre son activité aux Stéphanie Moisan offre un profil plus belles vitrines de magasin multidisciplinaire où se mélangent et, en parallèle, met en partage sur son différentes expériences professionnelles blog « Le journal des vitrines » l’énergie dans le design de mode (bijoux créatrice des designers et des marques. http://journaldesvitrines.com, http://www.facebook.com/pages/Journal-des-Vitrines/119724557513

266


Emmanuel Negroni Diplômé de l’ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1990, après 3 années à l’école Boulle, Emmanuel Negroni débute en tant qu’indépendant et intègre un bureau d’études techniques pour consolider ses savoirs. En 1995 avec Denis Czaplejewicz d’Archivision et son frère

Frédéric Negroni, il crée l’agence Negroni Archivision, une agence qui traite de l’architecture, de l’architecture intérieure et du design pour concevoir tous types de projets, bâtiments, objets, aménagements. http://www.negroni-archivision.com

Centre pour autistes “L’éveil du scarabée” : architecture et architecture intérieure spécialement étudiées

267


Étienne Prost Diplômé de l’ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1986, Étienne Prost travaille dans différentes agences françaises avant de créer en 1990 sa propre structure. Implantée à Paris, eIle oeuvre pour l’habitat,

appartements

268

aménagement des locaux de l’agence de communication “Ultra Fluide”

les bureaux, les hôtels et les boutiques. De 2010 à 2012, Étienne Prost a été nommé Président du Conseil Français des Architectes d’Intérieur (CFAI). http://www.agenceprost.eu/

appartements


Restaurant japonais Dannan WANG à Saint Tropez

Guillaume Terver Diplômé de l’ESAG Penninghen architecture intérieure et design en 1993, Guillaume Terver, après avoir collaboré avec les ateliers d’architecture Franck Hamoutène et Brenac & Gonzalez, crée avec Fabienne Couvert, architecte DPLG, l’agence CXT. L’agence possède trois axes de développement : l’habitat privatif et collectif, récompensé à plusieurs reprises (groupe le Moniteur, Pavillon de l’Arsenal, prix Met de Penninghen…) ; l’architecture commerciale pour des grandes maisons comme Yves Saint Laurent ou Courrèges, Chloé ou Le Nôtre ; et enfin la conception de mobilier. http://cxtarchitecture.com/

269


Direction de la publication ESAG Penninghen Photographie Jean-Luc Tonini ESAG Penninghen 2013 ISBN 2-909809-23-4

270


III


IV


Livret etudiant ESAG Penninghen 2013-2014