1 minute read

Immoval Les feux restent au vert

NOLWENN PREUSS

LES FEUX RESTENT AU VERT

Advertisement

Transaction, gestion, location, syndics, commerces, et désormais logements neufs ou en viager… Immoval, qui vient de fêter ses 50 ans, se place sur tous les fronts de l’immobilier et poursuit son développement, comme nous le détaille sa directrice des ventes, Nolwenn Preuss.

Historiquement installée rue de l’Église et spécialiste de l’hypercentre depuis un demi-siècle, Immoval, dirigée par Lionel Burstin, s’étend depuis plusieurs années aux quartiers strasbourgeois, à la première couronne, et dans la région de Molsheim avec le rachat de l’agence Scheuer. « Nous allons continuer le rachat de filiales et le développement de nos points de vente, précise Nolwenn Preuss, directrice des ventes Immoval et de ses filiales. Pour nous, les feux restent au vert, malgré un marché qui se tend. Nous ne sommes pas inquiets, après avoir surmonté 2008 et 2012 sans gros craquage. »

UNE BRANCHE SPÉCIALISÉE DANS LE NEUF

Après 2021, année d’euphorie enregistrant énormément de transactions, « on a connu un coup de frein entre la guerre en Ukraine et la remontée des taux, précise la directrice. On ne connaît pas une baisse de l’immobilier, mais une diminution du nombre d’acquéreurs, donc une augmentation des biens à la vente et plus de concurrence… » À cela s’ajoutent des investisseurs plus frileux : « Les biens avec travaux sont les plus impactés, car s’il faut gagner des lettres DPE, le coût des matériaux a augmenté… » Un marché immobilier qui se tend, mais pas de quoi inquiéter l’experte : « Il y aura toujours des projets immobiliers liés à des naissances, des déménagements, des divorces, des décès… », rappelle-t-elle. Loin de rester attentiste, Immoval continue son développement, notamment avec la récente création d’une branche spécialisée dans le neuf, « avec un négociateur qui travaille en partenariat avec des promoteurs partenaires. Nous avons un vivier important, avec plus de 10 000 clients dans nos fichiers. » Autre levier de développement : la formation d’une partie de ses équipes au viager. Si Nolwenn Preuss ne voit pas le marché se « détendre » dans les mois à venir, le pessimisme n’est pas de mise dans cette agence indépendante, comptant quelque 120 salariés. a

« NOUS NE SOMMES PAS INQUIETS, APRÈS AVOIR SURMONTÉ 2008 ET 2012 SANS GROS CRAQUAGE. »

Nolwenn Preuss, directrice des ventes Immoval et de ses filiales.