Issuu on Google+

Biologie médicale Psychomotricité Sage-femme Soins Infirmiers Spécialisation en Pédiatrie Spécialisation en Santé communautaire Spécialisation en SIAMU

www.helmo.be

Liège

1


PA R A M E D I C A L Nos instituts • HELMo Sainte-Julienne: Installée en plein cœur de Liège depuis plus de 75 ans, HELMo Sainte-Julienne s’attache à promouvoir le respect de la vie à travers un enseignement alliant connaissances théoriques, valeurs humaines et pratique professionnelle.

• HELMo Saint-Laurent: Dans un environnement convivial, HELMo Saint-Laurent dispense un enseignement dans les domaines des technologies de pointe. L’institut forme des bacheliers en adéquation complète avec les demandes du marché grâce aux cours pratiques, agrémentés de nombreux laboratoires.

2


Passionnant comme la vie Nous souhaitons faire découvrir les facettes d’un métier passionnant abordant l’Homme à toutes les étapes de la vie et développer des compétences qui permettront de devenir un professionnel actif de la santé.

3


Biologie médicale

1

2

3

H ECTS H ECTS H ECTS Formation générale Anglais 44,5 3 Déontologie et éthique 15 1 Droit 15 1 Informatique 37,5 2 Mathématique 51,5 4 Méthodologie de la recherche 15 4 Physique 60 4 45 3 Psychologie 15 1 Statistiques 37 3 Cours de la spécialité Anatomie-physiologie 51,5 3 Biochimie 67,5 5 Biologie 60 4 Biotechnologie 22,5 2 Chimie analytique 59,5 4 45 4 Chimie clinique 53,5 4 Chimie clinique analytique 27,5 2 Chimie des solutions 85 6 Chimie élémentaire * 60 4 Chimie et technologie alimentaires 45 2 Chimie organique 74 5 Chimie théorique 49 4 Cyto(histo)logie 28 2 Etude de l’environnement 67,5 3 Génétique 15 1 Génie génétique 16,5 2 Hématologie 39 3 Hématologie appliquée 15 1 Hygiène 15 1 Immunologie 15 1 Instrumentation 22,5 1 5 Laboratoire de chimie analytique 51 4 82,5 Laboratoire de chimie clinique 62 4 Laboratoire de chimie générale 82,5 6 Laboratoire de chimie organique 74 5 Laboratoire d’hématologie 37,5 2 Laboratoire de Cyto(histo)logie 39,5 2 Laboratoire en Microbiologie 18 2 51,5 3 Microbiologie 44,5 3 23,5 2 Microbiologie appliquée 30 2 Physio(patho)logie 25,5 2 Radioprotection 16,5 2 Techniques de mesures 15 1 Techniques professionnelles de prélèvement 15 1 Toxicologie 15 2 Virologie 7,5 1 Cours et labos à option (voir ci -contre) 60 3 Activités d’intégration professionnelle Stages liés à l’orientation et TFE 200 20 Stages prép. en hématologie 15,5 1 Stages prépa. en microbiologie 15 1 Stages prépa. en chimie clinique 27 2 Stages cliniques (ch. clinique, microbio. et hématologie) 160 1 382,5 13 Total par colonne 859 60 951 60 1010 60 La pratique est essentielle dans la formation. Elle s'articule autour de deux grands axes : • les laboratoires ou travaux pratiques (+/- 30% en 1ère et +/- 50% en 2ème) • les stages et activités professionnelles (+/- 50% en 3ème)* * Ces cours constituent des prérequis fixés par le Conseil de catégorie. Un échec dans un cours à pré-requis ne permet pas la réussite à 48 crédits.

4


biologie medicale

Saint-Laurent

FORMATION:

BACHELIER EN BIOLOGIE MEDICALE option CHIMIE CLINIQUE

La formation prépare l’étudiant à la pratique des sciences biomédicales par des cours théoriques et pratiques ainsi que par des stages spécialisés (chimie clinique, microbiologie et hématologie). Les orientations - biotechnologie, environnement, alimentaire - proposées à l’étudiant de 3e année élargissent ses possibilités d’emploi dans des domaines où prédominent notamment la biologie moléculaire, la chimie et la microbiologie.

DEBOUCHES Le diplôme de bachelier en biologie médicale donne accès à la profession de technologue de laboratoire médical, réglementée par Arrêté Royal. Les bacheliers exerceront cette profession au sein de laboratoires d’analyse indépendants ou en milieu hospitalier. Des technologues de laboratoire sont aussi employés dans divers laboratoires de contrôle ou de recherche où l’on procède à des analyses chimiques, biologiques, biochimiques ou microbiologiques : laboratoires d’analyses cliniques, de biotechnologie, d’environnement, centres de recherche, centres de contrôle (publics et privés), centres hospitaliers et/ou universitaires, industries pharmaceutiques, industries agroalimentaires, police scientifique…

Afin de faire le lien entre la théorie et la pratique, l’école et les milieux professionnels, deux types de stages font partie de la formation: •Les stages cliniques: 600 heures de stage dans les trois domaines suivants: chimie clinique, hématologie, microbiologie. Ils sont réalisés en laboratoires hors institut durant la 2ème et la 3ème année et se terminent par le dépôt d’un rapport pour chacun des domaines concernés. •Le stage lié à l’orientation: les étudiants réalisent un stage de 6 semaines minimum dans le domaine de leur choix: alimentaire, biotechnologie ou environnement. Ce stage donne lieu à la rédaction d’un travail de fin d’études et sa présentation devant jury.

POINTS FORTS Les laboratoires de HELMo Saint-Laurent sont dotés d’un équipement analytique important et diversifié répondant aux exigences actuelles. Ainsi, l’étudiant devient progressivement autonome dans la maîtrise de cet équipement. Grâce à ce matériel, l’institut participe à certains programmes de recherche (First, chèques technologiques,...) HELMo Saint-Laurent propose les 3 orientations suivantes : 1 2 H Alimentaire Compléments de chimie alimentaire Laboratoire de microbiologie alimentaire Biotechnologie Enzymologie industrielle Compléments de biotechnologie et de virologie Biotechnologie végétale Environnement Compléments d’étude de l’environnement Laboratoire de biologie des eaux

ECTS

H

ECTS

3 H

[45] [15] [15]

ECTS

Biologie médicale

S TA G E S

[22,5] [22,5] [45] [15] 5


La BIOLOGIE MEDICALE, mon point fort !

Trois orientations de pointe...

Les orientations proposées à l’étudiant de 3ème année élargissent ses possibilités d’emploi dans des domaines où prédominent notamment la chimie et la microbiologie. Alimentaire : Les problèmes alimentaires actuels (grippe aviaire, dioxine, PCB, vache folle,…) mettent en évidence l’intérêt d’une formation pointue dans ce domaine. Environnement : Les législations et réglementations environnementales de plus en plus strictes (épuration des eaux, protection des eaux souterraines, normes de qualité de l’air, traitement des déchets, ...) impliquent la généralisation de mesures effectuées par un nombre croissant de laboratoires qui utilisent une main d’oeuvre qualifiée. Biotechnologie : Les progrès constants en biotechnologie (vaccins, kits de mesure, ...) créent une demande forte en technologues de qualité. Les cours, travaux pratiques et stages spécifiques réalisés dans le cadre de ces options greffées sur la formation de base du bachelier en biologie médicale procurent à ce dernier un atout important sur le marché de l’emploi.

Une volonté : l’aide à la réussite Dans le cadre du décret «Promotion de la réussite», HELMo StLaurent organise différentes activités. Activité d’intégration : organisation d’un barbecue avec parrainage par les étudiants de BAC2 pour favoriser la rencontre entre les nouveaux, les anciens et les enseignants de la section. Activité de remédiation : Durant la première période (5 semaines), remise à niveau en Chimie : Chimie élémentaire (20 heures) à raison de 4 h./semaine + laboratoires (40 heures) en 2 groupes à raison de 8 h./semaines. Au total 60 heures de remédiation par étudiant. L’approche est essentiellement pratique :  c’est par la mise en situation dans des exercices dirigés que l’étudiantprogresse.   Au terme de ces journées préparatoires, les cours et laboratoires peuvent sans heurts prendre leur rythme de croisière. Les remédiations continuent en cours d’année, ce qui permet à l’étudiant volontaire de combler ses lacunes. 6


Une formation ouverte sur le monde Les techniques de la biologie moléculaire s’imposant dans tous les domaines, la section souhaite que la formation théorique et pratique dans ce domaine soit la plus performante possible. C’est pourquoi une collaboration a été mise sur pied avec l’ULg, et plus précisément avec le laboratoire de biotechnologie, pour que tous nos étudiants de troisième année puissent, quelle que soit leur option, y suivre une formation pratique pointue. Développement de nombreux partenariats avec l’ULg, les FUNDP de Namur, les cliniques universitaires de Louvain-enWoluwé et de nombreuses industries dans les domaines de l’alimentaire, des biotechnologies, des cosmétiques, du contrôle de qualité, de l’environnement etc…. La formation de bachelier en Biologie médicale de HELMo se veut de plus en plus ouverte sur l’étranger et, particulièrement sur l’Europe. Dans le cadre des programmes d’échange ERASMUS, les étudiants peuvent choisir de suivre les cours de 3ème année ou de réaliser leur stage dans certaines institutions d’enseignement supérieur d’autres pays européens ou de la communauté flamande de Belgique, avec lesquelles la Haute Ecole HELMo a signé des accords de réciprocité.

Une formation axee sur la pratique HELMo St-Laurent base sa formation sur la pratique. Celle-ci s’articule sur deux grands axes : les laboratoires ou travaux pratiques qui, dès la première année représentent plus ou moins un tiers de la grille horaire. A partir de la deuxième année, l’étudiant réalise des stages cliniques pendant lesquels il est mis en situation professionnelle réelle, avec les contraintes et obligations existant au sein d’un laboratoire. De plus, en troisième année, avec le soutien et l’encadrement de professionnels expérimentés, il a la charge de mener à bien un travail de fin d’études. Ces stages et ce TFE font l’objet d’une évaluation de la part des partenaires industriels tant sur le plan technique (maîtrise des matières techniques auxquelles il est confronté) que sur le plan humain (capacité d’intégration dans une équipe, aptitude à communiquer, autonomie,…). Sur l’ensemble de la formation, l’étudiant aura presté près de 600 heures de stage, lui conférant ainsi une pratique sanctionnée dans un carnet de stage accompagnant le diplôme. 7


Psychomotricité

1

2

3

H ECTS H ECTS H ECTS

Anatomie - Physiologie

75

30

Neurophysiologie et neuroanatomie

45

30

Physique et analyse du mouvement

30

Analyse du mouvement

30

Ergonomie

15

Santé publique, promotion de la santé et Hygiène

30

Pathologie générale - Pharmacologie

40

Psychopathologie, Pathologies spéciales

60

45

(neurologie, gériatrie, pédiatrie et psychiatrie) et thérapies Premiers soins

15

Psychologie clinique

45

Psychologie du développement

60

Psychologie générale

30

Ethologie

20

Dynamique des groupes et techn. Communication

25

25

Analyse organisationnelle et institutionnelle

25

Institutions éducatives

15

Pédagogie générale

30

Histoire et fondements de la psychomotricité

30

Théories et concepts de la psychomotricité

30

Questions approfondies de théorie psychomotrice Développement psychomoteur de l’enfant et troubles associés

30

60

Evolution de la psychomotricité de l’adolescence à la vieillesse et troubles associés

45

30

Méthodologie de l’observation, tests et bilan

30

Méthodologie de l’éducation psychomotrice

15

15

Entretien clinique et analyse de la demande

35

Méthodologie du soin psychomoteur et techniques adaptées

35

Méthodologie approfondie de la rééducation/de la thérapie et techniques adaptées Initiation au travail en équipes interdisciplinaires

45

15

Techniques corporelles

30

30

Activités sensorielles et perceptivo-motrices

20

20

30

Activités d’expressivité psychomotrice

30

45

Approches sociologique et anthropologique du corps

25

45

Approche philosophique du corps

25

Droit et législation sociale

25

Législation professionnelle

15

Ethique et déontologie

20

20

Méthodologie de la recherche

15

15

Activités d’intégration professionnelle Enseignement clinique, Séminaires, Stages

8

120

280

485

TFE

10

TOTAL PAR COLONNE

810

8

795

835


Sainte-Julienne

FORMATION:

PSYCHOMOTRICITE

BACHELIER EN PSYCHOMOTRICITE Organisée en co-diplomation par la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) et la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo), la formation de psychomotricité en 3 ans est une nouveauté de l’année 2012-2013. Elle confère le grade de bachelier professionnalisant (180 crédits) et fait partie de l’enseignement supérieur de plein exercice de type court. Les deux Hautes Ecoles possèdent déjà une solide expérience dans le domaine puisqu’elles proposaient toutes deux la spécialisation en psychomotricité.

C H A M P D ’A C T I V I T E Le bachelier en psychomotricité intervient dans le champ de la santé, de l’éducation et de la recherche. En lien avec les autres professionnels, il contribue au développement global de la personne par la prévention, les soins, la thérapie. Il met en oeuvre une méthodologie de l’observation et réalise des bilans psychomoteurs. Il assure des prises en charge individuelles et/ou collectives, des soins et des thérapies. A travers une démarche spécifique, il favorise l’intégration des fonctions motrices, émotionnelles, cognitives et symboliques de la personne. Il considère le corps, et plus particulièrement la mise en action tonique et corporelle, comme le fondement de la construction psychique. A partir de son engagement corporel et du dialogue tonico-émotionnel avec son patient, il s’emploie, par des compétences techniques et relationnelles, à construire avec lui des expériences corporelles qui lui permettent d’instaurer ou de restaurer le lien entre le somatique et le psychique. Ses outils sont notamment des techniques psychocorporelles, des techniques de relaxation, des médiations corporelles, l’expressivité posturale et gestuelle, le jeu corporel… Ses spécificités sont notamment le dialogue tonico-émotionnel, la relation, le processus de symbolisation.

Le psychomotricien intervient au sein d’un établissement ou d’un service ou encore en tant qu’indépendant dans des lieux tels que : • Centres d’accueil de la petite enfance • Crèches et prégardiennats • Services et centres de santé mentale • Maisons médicales • Structures d’accueil pour personnes handicapées • Centres médicaux et hôpitaux (néonatologie, pédiatrie, neurologie psychiatrie, traumatologie, revalidation, gériatrie, soins palliatifs, …) • Centres de réadaptation fonctionnelle • Maisons de repos et maisons de repos et de soins • Institutions de l’aide à la jeunesse • Enseignement spécial • Enseignement fondamental et secondaire ordinaire • Consultations privées • Maisons maternelles • Structures d’accueil conjoint parents-enfants • Maisons de quartier • Lieux d’animation et de loisirs • Consultations ONE • Centres PMS, …

S TA G E S

Psychomotricité

DEBOUCHES

La durée du stage varie selon l’année d’études et témoigne d’une présence croissante sur le terrain professionnel : • Première année : 120 heures d’AIP (Activités d’Intégration Professionnelle), dont 60 heures de stage. • Deuxième année : 280 heures d’AIP, dont 250 heures de stage. • Troisième année : 485 heures d’AIP, dont 455 heures de stage et un TFE. 9


PROFIL PROFESSIONNEL DU PSYCHOMOTRICIEN (Selon l U.P.B.P.F. (Union Professionnelle Belge des Psychomotriciens)

Champ d’activité

Le bachelier en psychomotricité intervient dans le champ de la santé, de l’éducation et de la recherche. En lien avec les autres professionnels, il contribue au développement global de la personne par la prévention, les soins, la thérapie. Il met en oeuvre une méthodologie de l’observation et réalise des bilans psychomoteurs. Il assure des prises en charge individuelles et/ou collectives, des soins et des thérapies. A travers une démarche spécifique, il favorise l’intégration des fonctions motrices, émotionnelles, cognitives et symboliques de la personne. Il considère le corps, et plus particulièrement la mise en action tonique et corporelle, comme le fondement de la construction psychique. A partir de son engagement corporel et du dialogue tonico-émotionnel avec son patient, il s’emploie, par des compétences techniques et relationnelles, à construire avec lui des expériences corporelles qui lui permettent d’instaurer ou de restaurer le lien entre le somatique et le psychique. Ses outils sont notamment des techniques psychocorporelles, des techniques de relaxation, des médiations corporelles, l’expressivité posturale et gestuelle, le jeu corporel, ... Ses spécificités sont notamment le dialogue tonico-émotionnel, la relation, le processus de symbolisation. Le psychomotricien intervient au sein d’un établissement ou d’un service ou encore en tant qu’indépendant.

Les tâches • Assurer des prises en charge individuelles et/ou collectives, dans l’optique d’une collaboration interdisciplinaire, • Développer une démarche d’interdisciplinarité, • Observer les potentialités identitaires et relationnelles du patient, • Détecter les fragilités spécifiques de développement, • Etablir des relations et une communication respectueuses, empathiques avec les bénéficiaires et leur entourage, • Créer les conditions relationnelles, spatiales et temporelles favorables au développement psychomoteur de la personne à toutes les étapes de la vie, • Etablir un bilan psychomoteur des troubles de la sphère practo‑somato‑gnosique, • Prendre en charge des personnes présentant des difficultés d’apprentissages porteuses de handicaps, de troubles psychosociaux ou de pathologies physiques et psychiatriques, • Se référer aux processus tonico-émotionnels et relationnels pour aborder les troubles de l’expressivité psychomotrice, 10

10

• Développer une intervention thérapeutique se fondant sur les expériences corporelles vécues par les partenaires de la relation psychomotrice, • Rédiger des rapports circonstanciés de prise en charge adaptés aux destinataires et tenir à jour les dossiers des personnes suivies, • Contribuer à l’élaboration et à la diffusion d’outils méthodologiques et théoriques spécifiques favorisant ainsi le professionnalisme du secteur, • Participer à la construction des représentations et des normes collectives constitutives de son identité professionnelle et sociale, • Confronter son expérience à celle d’autres intervenants en rédigeant des écrits structurés et argumentés, • Développer une pratique réflexive par l’actualisation et l’adaptation de ses références théoriques, méthodologiques et en termes de pratiques corporelles, • Inscrire son activité professionnelle dans un cadre déontologique et éthique.


Ses champs d’action sont les suivants : • Le développement psychomoteur, • La stimulation psychomotrice et sensori-motrice dans les interactions précoces, les troubles psychomoteurs liés au retard d’acquisition motrice ou neuromotrice (troubles de la maturation et de la régulation tonique et posturale, ...), • Les troubles psychomoteurs liés aux troubles de structuration (troubles du schéma corporel, de la latéralité, de l’organisation spatio-temporelle, ...), • Les dysharmonies psychomotrices, • Les troubles tonico-émotionnels, • Les désordres liés à l’inhibition psychomotrice, à l’instabilité psychomotrice, • Les troubles du comportement ou de la personnalité, • Les troubles de la représentation du corps, d’origine psychique ou physique (image du corps), • Les troubles psychomoteurs liés aux assuétudes, aux détériorations post‑traumatiques, au vieillissement, aux maladies, • Les déficiences intellectuelles, sensorielles, motrices ou psychiques, ...

Lieu de formation

Les cours auront lieu dans les bâtiments de la Haute Ecole de la Province de Liège, Quai Gloesener, 6 à 4020 LIEGE

INSCRIPTIONS

Période d’inscription : Jusqu’au 12 juillet et à partir du 19 août, du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 14h à 17h. Reprise des cours le 16 septembre 2013. Lieu d’inscription Les inscriptions se font également dans les bâtiments de la Haute Ecole de la Province de Liège Quai Gloesener, 6 à 4020 LIEGE Quai du Barbou, 2 à 4020 LIEGE Personne responsable des dossiers étudiants : Monsieur Wéry marc.wery@provincedeliege.be Tél : 04/344.78.14

Montants des droits d'inscription Les frais d’études s’élèvent à 315,01 euros *

* Le montant indiqué comprend le Minerval de la Fédération Wallonie-Bruxelles et les frais d’études. Il est donné à titre indicatif pour les étudiants non boursiers de nationalité belge et de l’Union Européenne, pour les années non diplômantes et pour l’année académique 2012-2013. Ce montant est indexé chaque année. Il ne comprend pas les frais d’études spécifiques qui peuvent être exigés si et quand des activités pédagogiques obligatoires sont organisées. Le montant total est à payer par virement bancaire, dès l’inscription. En cas de difficultés financières, le Service Social de HELMo ou de la HEPL vous informera des possibilités de bourses ou d’étalement des paiements.

Personnes de contact HELMo : Mme Judith Kazmierczak • j.kazmierczak@helmo.be HEPL : Mme Christine Adam • christine.adam@hepl.be 11 11


Sage-femme 1 2 3 4 H ECTS H ECTS H ECTS H ECTS Formation théorique et pratique Ergonomie et manutention 12 1 8 1 Secourisme 6 1 Soins infirmiers généraux et exercices 75 5 15 4 Education sexuelle et planification familiale 24 1 12 1 Ethique 12 1 24 1 Histoire et déontologie 12 1 12 1 Méthodologie de la recherche 6 1 12 1 12 1 24 1 Principes et exercices didactiques d’éducation à la santé : * éducation à la santé 12 1 12 1 15 1 * l’allaitement 18 1 * pratiques périnatales extra-hospitalières 24 1 Principes généraux de santé, de soins infirmiers spécialisés et exercices didactiques : * chirurgie 45 4 36 2 * médecine 33 3 66 3 * gynécologie et obstétrique 9 1 24 2 * pédiatrie 12 1 12 1 * salle d’opérations 6 1 * soins intensifs 12 1 Soins de santé primaire et soins à domicile : * démarche en soins 9 1 * soins à domicile 6 1 Principes et exercices de soins périnataux et princ. de rééducation périnéo-sphinctérienne: * préparation à la naissance 18 2 * eutocie du post-partum 36 3 6 1 * mobilité posturale obstétricale 6 1 * urgences obstétricales, grossesses à risques et dystocie 36 3 12 2 * néonatologie 30 2 * activités et ateliers en périnatologie 18 1 21 1 Bactériologie, virologie, parasitologie, immunologie 15 1 Biochimie, biophysique 24 3 Biologie, anatomie, physiologie 63 6 Embryologie génétique et développement du fœtus et procréation médicalement assistée 12 1 12 1 Hygiène et prophylaxie : * diabétologie 12 1 * hygiène générale et hospitalière 24 2 Physiologie de la grossesse, de l’accouchement et en périnatologie 12 1 18 2 Anesthésie, analgésie, réanimation, algologie 9 1 Nutrition et diététique 24 1 6 1 Pathologie générale et spéciale : * médecine 66 4 * chirurgie 30 2 * gynécologie, urologie 12 1 6 1 * obstétrique 9 1 12 1 18 2 * pédiatrie 15 1 * anesthésiologie 9 1 * traumatologie 12 1 * médecine de reproduction 6 1 * pathologie gravidique 18 2 18 2 Pharmacologie générale et spéciale 15 1 12 1 Physiologie et pathologie du nouveau-né, y.c. embryopathologie 9 1 24 2 Radiologie et techniques d’investigation et principes d’échographie obstétricale fonctionnelle 9 1 6 1 Anthropologie et sociologie 24 1 12 1 18 1 Droit 12 1 6 1 6 1 Législation relative à la profession 6 1 6 1 Principes d’administration, de gestion et d’économie de la santé 24 2 Protection juridique de la mère et de l’enfant 12 1 Psychologie : * théorie 18 1 18 1 12 1 12 1 * appliquée 18 1 18 1 24 1 15 1 * module de santé mentale et psychiatrie 9 1 27 1 12 1 Activités d’intégration professionnelle : enseignement clinique, stages, séminaires, TFE Enseignement clinique, stages 263 17 478 23 407 25 699 40 Soins généraux adultes 115 5 50 3 Soins mères/nouveaux-nés/enfants-ados sains 115 5 172 7 70 4 80 3 Soins : * médecine 72 3 * chirurgie 72 3 * santé mentale/psychiatrie 72 3 * urologie-gynécologie 72 3 * néonatologie 100 4 * salle de naissances 100 6 300 12 * salle d’opérations et chirurgie obstétricale 40 1 * urgences, soins intensifs et maternal intensive care 70 3 91 6 Pratiques périnatales/consultations prénatales 150 8 Examen clinique 19 5 2 1 2 1 Examen pratique en mères/nouveaux-nés/enfants-ados sains 2 1 2 1 2 1 Examen pratique en néonatologie 2 1 Examen pratique en salle de naissances 2 2 Bilan des acquis des compétences 2 1 2 1 Séminaires/TFE TFE 17 4 Séminaires : * communication 8 1 8 1 * pharmacologie 6 1 9 1 * en périnatologie 6 1 9 1 6 1 Total par colonne 779 60 957 60 839 60 927 60

Les cours en italique sont des PREREQUIS fixés par le Conseil de catégorie. Un échec dans un cours à prérequis ne permet pas la réussite à 48 crédits.

12


Sainte-Julienne

FORMATION:

BACHELIER SAGE-FEMME

sage-femme

La formation de sage-femme s’étale sur 4 années (240 ECTS) et donne accès à un diplôme reconnu au niveau européen. Au terme de ses études, le/la sage-femme sera capable de suivre une grossesse, de réaliser un accouchement eutocique (par voies naturelles), de donner des soins individualisés et complets à la mère et à l’enfant nouveau-né en hôpital et en milieu extrahospitalier (par exemple, en maison de naissance) en Belgique et à l’étranger. La sage-femme pourra aussi collaborer à l’accompagnement des grossesses présentant des risques, des couples engagés en médecine de la reproduction et dans d’autres champs de la périnatalité. La formation et la profession sont accessibles aux hommes. Le terme sage-femme se décline au féminin et au masculin : le/la sage-femme.

S TA G E S A partir des directives précises du Ministère en matière de stages, ceux-ci sont organisés afin que chaque étudiant puisse mettre en pratique la théorie et les techniques de soins vues au cours et ce, sous la guidance des professeurs. En 1ère année: Soins généraux aux adultes, Santé primaire, Maternité. En 2ème année: Soins généraux aux adultes, Psychiatrie, Maternité, Salle de naissances. En 3ème année: Soins généraux et spécifiques à la santé de la femme, Consultations périnatales, Néonatologie, Salle de naissances, Soins mères / nouveaux-nés, Soins Intensifs/urgences, Stages optionnels. En 4ème année: Consultations périnatales, Salle de naissances, Soins mères / nouveaux-nés, Salle d’opérations et chirurgie obstétricale, Maternal intensive care, Stages optionnels.

POINTS FORTS

Sage-femme

La section organise des tables rondes rassemblant étudiants, professeurs et professionnels de terrain. Des carrefours d’études de situations, des activités «bien-naître», des congrès et portfolios font également partie intégrante de la formation. A HELMo Sainte-Julienne, certains stages peuvent s’organiser en dehors des frontières belges; ce qui permet aux étudiant(e)s d’acquérir une expérience interculturelle, en adéquation avec les objectifs du processus de Bologne.

13


Soins infirmiers

1

2

3

H ECTS H ECTS H ECTS

Formation théorique et pratique Ergonomie et manutention 12 1 8 1 8 Secourisme: * secourisme 6 1 * urgences 6 * soins intensifs 12 Soins infirmiers généraux et exercices 75 7 15 4 10 Ethique 12 1 Histoire et déontologie 9 1 6 Méthodologie de la recherche 6 1 12 1 Principes et exercices didactiques d’éducation à la santé 12 1 12 1 12 Principes généraux de santé, de soins infirmiers spécialisés et exercices didactiques : * chirurgie 45 4 45 4 12 * médecine 33 3 66 4 21 * gynécologie et obstétrique 15 1 * pédiatrie 12 1 12 1 12 * gériatrie 12 1 * salle d’opérations 12 Soins de santé primaire et soins à domicile: * démarche en soins 9 1 * soins à domicile 6 1 Bactériologie, virologie, parasitologie, immunologie 15 2 Biochimie, biophysique 24 3 Biologie, anatomie, physiologie 63 6 Hygiène et prophylaxie: * diabétologie 12 1 * hygiène générale et hospitalière 24 2 Notion d’embryologie, de génétique et de physiologie de la grossesse 12 1 Nutrition et diététique 24 1 Pathologie générale et spéciale: * médecine 66 4 * chirurgie 30 2 * gériatrie 9 1 * gynécologie 12 1 * obstétrique 9 1 * pédiatrie 15 1 * anesthésiologie 9 1 * traumatologie 12 1 * pneumologie 12 * oncologie-hématologie 21 * neurologie 9 * maîtrise de la douleur 12 Pharmacologie 15 1 Radiologie et techniques d’investigations : * radiologie 9 1 * radioprotection 6 Anthropologie et sociologie 24 1 12 1 Droit 12 1 6 1 Législation relative à la profession 6 1 12 Principes d’administration, de gestion et d’économie de la santé 24 Psychologie: * théorie 18 1 18 1 18 * psychologie appliquée aux soins infirmiers 18 1 18 1 18 * module de santé mentale et psychiatrie 9 1 27 1 9 Activités d’intégration professionnelle : enseignement clinique, stages, séminaires Enseignement clinique, stages 245 15 460 23 1541 Soins généraux adultes : * médecine 115 5 170 7 170 * chirurgie 115 4 170 7 170 * enfants hospitalisés 70 * personnes âgées 100 * santé mentale/psychiatrie 70 4 * extra hospitaliers/soins de santé primaires 64 * soins intensifs 80 * examen clinique (+ autres heures) 1 4 42 4 70 * épreuve intégrée 2 Séminaires: * communication 8 1 8 1 * pharmacologie 6 1 TFE 110 Total par colonne 752 60 915 60 1088

Les cours en italique sont des PREREQUIS fixés par le Conseil de catégorie. Un échec dans un cours à prérequis ne permet pas la réussite à 48 crédits.

14

1 1 1 1 1 1 1 2 1 1

1 1 1 1

1 1 1 1 1 1 77 7 7 3 3 2 3 5 5

4 60


Sainte-Julienne

FORMATION:

BACHELIER en soins infirmiers

Le bachelier en Soins Infirmiers assure l’apprentissage de l’art infirmier par le biais de cours théoriques mais également par le biais de nombreux stages organisés en milieu hospitalier et extrahospitalier. L’infirmier(e) réalise des prestations de soins de qualité en se basant sur son jugement clinique, la recherche scientifique. Il (elle) construit une démarche relationnelle tout en veillant à promouvoir la profession et en respectant l’éthique professionnelle.

DEBOUCHES Hôpitaux, polycliniques, maisons de repos, soins à domicile, … sont autant d’employeurs où les bacheliers en Soins Infirmiers sont attendus avec impatience.

S TA G E S

Soins infirmiers

En 1ère année: En médecine, chirurgie et maison de repos. En 2ème année: En médecine, chirurgie, psychiatrie et un stage au choix. En 3ème année: En médecine, chirurgie, pédiatrie, gériatrie, soins intensifs, soins à domicile et au bloc opératoire • S’ajoute à ces disciplines, un stage au choix que l’étudiant effectue en rapport avec son travail de fin d’études. Il est alors envisageable de réaliser ce stage dans un terrain inhabituel, voire à l’étranger (Canada, France, Afrique, etc.). • Il est aussi possible d’effectuer un stage à l’étranger grâce au programme Erasmus. Des ouvertures ont été créées, par l’école, vers la Finlande, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, l’Italie,... Le séjour à l’étranger est alors de 1 à 3 mois.

soins infirmiers

A partir des directives précises du Ministère de la Santé, les stages sont organisés afin que chaque étudiant puisse mettre en pratique la théorie et la pratique des soins vus au cours. Les étudiants réalisent des stages sous la guidance de professeurs. L’opportunité de réaliser des stages dès la 1ère année permet à l’étudiant de confirmer ou non son choix d’orientation professionnelle. La diversité des stages visités au cours des 3 années d’études de base permet également aux étudiants de faire le choix d’une spécialisation éventuelle.

15


16


Sainte-Julienne

FORMATION:

SPECIALISATIONS

Après le bachelier en Soins Infirmiers, HELMo Sainte-Julienne propose aux diplômés, comme à ceux provenant d’autres Hautes Écoles, une spécialisation d’un an dans les domaines suivants: • Pédiatrie • Santé communautaire • Soins intensifs et aide médicale urgente (SIAMU)

S TA G E S Les stages sont, bien sûr, en rapport avec la spécialité choisie et effectués dans les services de référence en la matière. Un stage au choix est également organisé durant lequel l’étudiant peut aborder ou approfondir un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Les terrains de stage sont choisis par l’école en fonction de leur qualité d’apprentissage et sur base de conventions signées avec les institutions. Il s’agit de centres hospitaliers et extrahospitaliers, pour la plupart, de la région liégeoise. L’école a ainsi sélectionné 120 services dans 15 établissements de soins. Outre la mise en application de la théorie enseignée, ces stages ont également pour but d’immerger l’étudiant dans son futur milieu professionnel, de s’y faire apprécier voire remarquer puis d’être embauché à sa sortie de l’école.

POINTS FORTS

Après le bachelier, HELMo propose aussi une spécialisation d’un an dans la catégorie pédagogique, accessible aux diplômés du paramédical. Le professionnel spécialisé en orthopédagogie est amené à travailler avec des personnes (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées) en situation de handicap, en difficulté d’apprentissage et/ou de développement.

Spécialisations

Spécialisation en Orthopédagogie, à HELMo Sainte-Croix

specialisations

L’ouverture internationale est une dimension importante pour les étudiants: elle permet d’observer, d’échanger, de comparer les méthodes et cultures de soins qui sont parfois bien différentes d’un pays à un autre. Dans cet esprit, les programmes de spécialité mettent tout en oeuvre pour organiser, en cours d’année, des visites pédagogiques ou un stage à l’étranger.

17


Pédiatrie 1

H ECTS

Formation théorique et pratique Déontologie et éthique 18 Organisation et administration des services pour les enfants 12 Principes de soins infirmiers : * médecine/chirurgie 60 * néonatologie 60 Urgence et soins intensifs : * pédiatriques 12 * en néonatologie 12 Néonatologie 24 Nutrition et diététique infantiles 12 Pathologies médicales, chirurgicales, spécialisées y compris pharmacologie: * chirurgie 24 * néphrologie 6 * hématologie/oncologie 9 * endocrinologie 9 * embryologie génétique 12 * anesthésiologie 6 * urgences 18 * pneumologie, ORL 12 * gastro-entérologie 12 * maladies infectieuses, rhumatologie, dermatologie 9 * cardiologie 6 * neurologie, ophtalmologie 6 Psychologie de l'enfant et de l'adolescent 30 Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie des adolescents 12 Législation et droit spécifique 21 Santé familiale - Protection maternelle et infantile 12 Santé publique - Epidémiologie 12 Activités d’intégration professionnelle : enseignement clinique, stages, séminaires Enseignement clinique, stage : * pédiatrie générale et chirurgicale 90 * oncologie 90 * neonatal intensive care 90 * extra-hospitaliers 60 * urgences et soins intensifs 120 * Examen pratique en S.I. néonatologie 5 * Examen pratique en S.I. pédiatrie 5 * Bilan des acquis cliniques 2 Séminaires 12 Total par colonne 900

18

1 1 3 3 2 2 2 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

4 4 4 1 4 4 4 1 1 60


Sainte-Julienne

FORMATION:

SPECIALISATION EN PEDIATRIE

L’objectif est de former des infirmier(e)s capables de concevoir, organiser, évaluer des activités, des soins spécifiques aux enfants de tout âge, depuis la prématurité jusqu’à l’adolescence, tant à l’hôpital qu’en milieu extrahospitalier.

DEBOUCHES Cette spécialisation permet de travailler dans tous les services de pédiatrie hospitaliers et extrahospitaliers: enfants sains, malades ou handicapés, polycliniques, collectivités et milieu familial.

S TA G E S Les stages sélectionnés sont prestés dans les disciplines suivantes : • soins intensifs • urgences • néonatologie • pédiatrie générale • oncologie • soins de santé primaire (enfants handicapés)

POINTS FORTS

Pédiatrie

pediatrie

La formation de base est enrichie par de nombreuses visites d’hôpitaux et d’institutions extra-hospitalières, par la participation à des congrès nationaux et internationaux, par diverses formations données par des intervenants experts dans leur domaine (toucher-massage, portage, haptonomie, aromathérapie, langage des signes, …), par la possibilité d’un stage à l’étranger.

19


Santé communautaire

1

H ECTS

Formation théorique et pratique Analyse et gestion des stuctures de santé communautaire et méthodologies d’interventions: * méthodologie d’intervention 27 3 * éducation à la santé 27 3 * communication 27 3 * dynamique de groupes 27 3 Déontologie et éthique 15 1 Organisation administrative et gestion du travail 12 1 Déterminants de santé 24 2 Epidémiologie 12 1 Santé et pathologie sociale par tranche d’âge et par milieu de vie: * santé familiale 24 2 * santé scolaire 12 1 * santé du travail 12 1 * santé des personnes âgées 12 1 Santé publique 6 1 Statistiques 12 1 Economie et politique sociale 18 1 Géographie humaine 18 1 Législation sociale 48 4 Psychologie des groupes 12 1 Psychologie sociale 15 1 Sociologie 24 2 Activités d’intégration professionnelle : enseignement clinique, stages, séminaires Stage1 225 10 Stage 2 225 10 TFE/projet 45 4 Séminaires 21 2 Total 900 60

20


Sainte-Julienne

FORMATION:

SPECIALISATION EN SANTE COMMUNAUTAIRE

On peut parler de Santé Communautaire quand les membres d’une collectivité géographique ou sociale conscients de leur appartenance à un même groupe, réfléchissent en commun sur les problèmes de leur santé, expriment leurs besoins prioritaires et participent activement à la mise en place, au déroulement et à l’évaluation des activités les plus aptes à répondre à leurs priorités. Loin de médicaliser le social, l’infirmière en Santé Communautaire aide les équipes à repositionner la santé dans sa globalité en mettant la lumière sur l’impact des différents déterminants de santé. Dans cette optique, la formation d’infirmière en santé communautaire s’intéresse aussi bien aux contextes qu’aux individus, aux différents enjeux sociétaux, aux méthodes et stratégies qui favorisent leur compréhension. La dynamique pédagogique utilisée en santé communautaire repose sur les concepts que cette discipline sous-tend. Elle se veut participative, responsabilisante et fait émerger les ressources des étudiants.

POINTS FORTS L’année de spécialisation incite les étudiants à élaborer des projets humanitaires et dans ce cadre, les stages à l’étranger sont encouragés. La formation est complétée par la participation à de nombreux colloques. Une large place est laissée à l’étude de thèmes proposés par les étudiants.

Cette spécialisation donne aussi accès au Master en ingénierie et action sociales, organisé à HELMo ESAS en co-diplomation avec la Haute Ecole de la Province de Liège.

sante communautaire

• Aide sociale : CPAS, services sociaux • Santé mentale : hôpitaux psychiatriques de jour • Secteur santé : maisons médicales, services sociaux hôpitaux • Milieu scolaire : centres PMS, prévention santé école (PSE) • Justice : établissements défense sociale, prisons, … • Petite enfance : ONE, crèches, … • Milieu du travail : médecine du travail • Urgences : services des hôpitaux, urgences sociales • Promotion de la santé • Handicap : centres d’accueil de jour, …

Santé communautaire

DEBOUCHES

21


Soins intensifs et aide médicale urgente (SIAMU) 1

H ECTS

Formation théorique et pratique Déontologie et éthique 12 Hygiène hospitalière 12 Manutention du patient et ex. pratiques y.c. transports médicalisés 6 Principes d'organisation et d'administration 6 Soins infirmiers en soins intensifs et en urgence, y.c. éducation à la santé, accompagnement du patient et de sa famille : urgences 42 S.I. respiratoires 24 S.I. cardiologie - neurologie 24 S.I. néphrologie 12 S.I. digestifs et chirurgie cardio-vasculaire 24 S.I. pédiatrie 21 S.I. Spécialisés 24 Anesthésiologie, thérapeutique de la douleur et pharmacologie : * ventilation artificielle 15 * thérapeutique de la douleur et pharmacologie 12 Compléments de physiologie et physiopathologie des grands syndromes d’insuffisance organique: * cardiologie 12 * pneumologie 12 * maladies métaboliques, hématologiques et infectieuses 12 * néphrologie, urolgie, brûlés 6 * neurologie, neurochirurgie 12 * chirurgie thoracique 12 * chirurgie traumatique 18 * gastrologie, chirurgie abdominale 12 * pédiatrie 18 * urgences gynécologiques 6 * urgences psychiatriques 12 Médécine d'urgence et de catastrophe 24 Législation spécialisée : * en soins intensifs 6 * en urgences 18 Psychologie appliquée 12 Psychosociologie (management du stress, rôle de l'équipe pluridisciplinaire 24 Activités d’intégration professionnelle : enseignement clinique, stages, séminaires Enseignement clinique, stage : * urgences 250 * soins intensifs 250 * examen pratique en urgences 3 * examen pratique en soins intensifs 5 * épreuve intégrée 2 Séminaires 10 Total par colonne 970

22

22

1 1 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

10 10 3 3 3 1 60


Sainte-Julienne

FORMATION

SPÉCIALISATION EN SOINS INTENSIFS ET AIDE MÉDICALE URGENTE (SIAMU) Le diplômé aura acquis des compétences lui permettant de prendre en charge des patients se trouvant en situation critique et dont l’état nécessite des soins urgents et une surveillance intensive. Cette année de spécialisation préparera le future diplômé à faire face aux spécificités de ces différents services. En effet, l’utilisation d’appareillages sophistiqués et la réalisation de soins techniques complexes ne sont qu’un aspect de la profession. D’autres qualités devront être développées telles que la capacité à gérer son stress, à réagir de façon calme et appropriée face à un imprévu, à s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire, à analyser les besoins, à identifier les priorités de soins. La prise en charge psychologique et sociale des patients en situation critique, ainsi que leur entourage, fait également partie intégrante de la profession.

POINTS FORTS La formation est complétée par la participation à des simulations de plans catastrophes ( kinépolis, Bierset), des exercices de désincarcération, des visites de centres spécialisés. Ces activités ont pour but de permettre aux étudiants de rencontrer les différentes professions avec lesquelles ils seront amenés à collaborer dans leur futur métier. Les étudiants sont également invités à participer à des colloques organisés par différentes instances (associations professionnelles, hôpitaux, ...). Des ateliers et des exercices de mises en situation pratique sont organisés tout au long de l’année, tant en interne qu’en externe. Des stages à l’étranger sont également proposés.

siamu

L’infirmier spécialisé en SIAMU est appelé à travailler en services: • de soins intensifs polyvalents et/ou spécialisés (greffés, brûlés,...) • d’urgences adultes et pédiatriques • de SMUR – PIT

Soins intensifs et aide médicale urgente (SIAMU)

DEBOUCHES

23


SAINTE-JULIENNE, mon point fort ! Le laboratoire de compétences cliniques Le laboratoire de compétences cliniques est une salle de cours transformée en une véritable chambre d’hôpital de 4 lits. Les patients sont remplacés par des mannequins particulièrement appareillés. Certains cours de soins infirmiers et de «remédiation» sont spécialement organisés au laboratoire de compétences cliniques. L’étudiant a la possibilité d’y perfectionner les gestes qui doivent être accomplis en milieu hospitalier lors des stages. Ces cours sont dispensés en enseignement individuel ou en groupe de 3 ou 4 étudiants. L’étudiant en difficulté peut ainsi pallier ses lacunes, progresser à son rythme en fonction de ses besoins personnels. Ces «rattrapages» sont un excellent moyen supplémentaire de faire le lien entre la théorie et la pratique.

L’hôpital virtuel L’hôpital virtuel est une structure en ligne qui exploite les TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) permettant à l’apprenant en soins infirmiers d’entrer en contact avec de multiples patients virtuels. L’apprenant aura accès – comme dans un hôpital réel – à une information complexe, non triée et présentée sous différentes formes (audio, photo, vidéo, …). Ces éléments lui seront présentés dans un format le plus proche possible de ce qu’il rencontre dans la réalité professionnelle : dossier infirmier, dossier médical, résultats de laboratoire, protocoles divers, mais également accès à la chambre du client, au rapport infirmier oral, à l’équipe paramédicale, … Dans ce projet, l’exploitation ciblée des technologies de l’information vise à améliorer les outils actuels utilisés au sein de la formation, pour l’acquisition des compétences de jugement clinique et de communication des étudiants infirmiers. Site : www.hopitalvirtuel.eu

24


Cafétaria Dans le cadre de ses activités de valorisation et d’utilité sociale, le Service d’accueil de jour pour adultes « Les Grillons » assure le service de la cafétéria de HELMo Sainte-Julienne. L’ensemble des tâches est réalisé quotidiennement par des personnes présentant une déficience modérée et sévère. Celles-ci sont encadrées par du personnel éducatif. Les objectifs de ce projet sont : favoriser le développement personnel, permettre à chacun de consolider ses aptitudes et en acquérir de nouvelles, favoriser la reconnaissance personnelle et sociale.

De nombreux lieux de stages

HELMo Sainte-Julienne offre des possibilités de stages dans de très nombreux centres hospitaliers, notamment, en province de Liège : Awans : MRS Château d’Awans ; Bois de Breux : CHU (Bruyères) ; Esneux : CHU ; Hermalle : CHC site ND ; Herstal : CHR site Château Rouge, MRS Domaine Darchis ; Liège : CHU, CHR (y compris Ste-Rosalie), Agora, Valdor (y.c. site Péri), CHC, ND des Anges; Membach : MRS St Joseph ; Montegnée : CHC site Espérance ; Rocourt : CHC, site Rocourt ; Seraing : CH Bois de l’Abbaye ; Verviers : CHC, CHLPT ; Waremme : CHC site ND ; Herstal : CAR André Renard, …

Ouverture internationale L’ouverture internationale est une dimension importante pour les étudiants: elle permet d’observer, d’échanger, de comparer les méthodes et cultures de soins, qui sont parfois bien différentes d’un pays à un autre. Dans cet esprit, HELMo Sainte-Julienne aide ses étudiants à effectuer un voyage à l’étranger. Il est aussi possible d’effectuer un stage à l’étranger grâce au programme Erasmus. Des ouvertures ont été créées par l’école vers la Finlande, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, l’Italie,... Le séjour à l’étranger est alors de 1 à 3 mois. Hors programme européen, des stages sont également organisés en France, au Canada, au Maroc, en Afrique… 25


Contact et plans

vers Bruxelles

Bld de la Sauvenière

Rue illes

MEU SE

Boulevard d’Avroy

rex

Sainte-Julienne

de

St-G

v Rue Lou

HELMo Sainte-Julienne Directrice : Claudine BULTOT Rue Saint-Gilles, 199 4000 LIEGE Tél. : 04 223 30 77 Fax. : 04 222 21 99 E-mail : sainte-julienne@helmo.be Site web : www.helmo.be

Rue

ale

édr

ath la C

Parc de la Boverie

Guillemins

La 2ème année de Bac soins infirmiers, les spécialisations et l’entièreté de la formation Bac sage-femme se donnent sur le site de la rue Saint-Gilles. Les étudiants de 1ère et 3ème année bac soins infirmiers ont cours dans les bâtiments de Helmo Esas, rue d’Harscamp 60c à 4020 Liège. Tel : 04 344 17 68 - Fax : 04 344 37 21

Po Kenn nt edy

26

Quai Orban

MEUSE Quai Mativa

HELMo Saint-Laurent Directeur : Juan Herrera Quai Mativa, 38 4020 LIEGE Tél. : 04 349 50 51 Fax. : 04 341 13 70 E-mail : saint-laurent@helmo.be Site web : www.helmo.be

Quai de la Boverie

Rue N a

talis

zart Quai Mo JUPILLE

Vers Bruxelles - Namur

try Vers verviers - Aachen Maastricht Bruxelles - Namur

MEUSE

LIEGE

Gré

Parc de la Boverie

Guillemins

Rue

Boulevard Frère Orban

Médiacité

p

Boulevard d’Avroy

cam

ars

d’H

Site « Harscamp » Rue d’Harscamp 60 4020 Liège Tel: 04/344.17.68 Fax: 04/344.37.21

site Harscamp

Rue

Qua

i Ma

rcel l

is

Quai de l’Ourthe Quai de Longdoz

Saint-Laurent

Vers Luxembourg


INSCRIPTIONS

Période d’inscription : Jusqu’au 12 juillet et à partir du 19 août, du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 13h à 16h. Reprise des cours le 16 septembre 2013. Les inscriptions pour HELMo Sainte-Julienne ont lieu uniquement rue Saint-Gilles. Conditions d’admission Venant du secondaire en Belgique : Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (C.E.S.S.) Venant du secondaire à l’étranger :  Equivalence du bacalauréat + Prendre contact avec le secrétariat des études.

Documents pour l’inscription • Extrait acte de naissance original • Une photocopie de la carte d’identité (recto/verso) • L’original du C.E.S.S. ou la formule provisoire originale • Les attestations couvrant les années effectuées entre la fin du secondaire et l’inscription • Une composition de famille postérieure au 1er juillet de l’année en cours pour les étudiants non belges (les cinq années précédant l’inscription).

Montants des droits d'inscription

Les frais d’études comprennent la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des frais complémentaires. Le minerval s’élève à 455,01* euros par année d’études.

Sur http://inscription.helmo.be (à partir du 30 avril pour l’année académique suivante). Cette brochure a été conçue et réalisée par le Service Communication HELMo, en collaboration avec le groupe RHESUS.

Inscriptions

www.helmo.be

* Les montants indiqués sont donnés à titre indicatif pour les étudiants non-boursiers de nationalité belge et de l’Union Européenne, pour les années non diplômantes et pour l’année académique 2012-2013. Ces montants sont indexés chaque année. Ce document n’a pas de valeur contractuelle. Le montant total est à payer par virement bancaire, dès l’inscription. En cas de difficultés financières, le Service Social de HELMo offre plusieurs possibilités de bourses ou d’étalement des paiements.

Éditeur responsable : Nicolas CHARLIER, responsable du Service Communication, Mont Saint-Martin, 45 à 4000 LIEGE Mise à jour : Claudine BULTOT, Cathy HIGNY, Christine SOMME.

Photos : Nicolas CHARLIER, Patrick DEJARNAC, Pascale PEREAUX, Samuel SZEPETIUK Graphisme : La Maison du Graphisme

Notice légale: La Haute Ecole HELMo apporte le plus grand soin à la rédaction du présent document. La Haute Ecole HELMo ne garantit toutefois pas l’exactitude de l’information. Le lecteur est également conscient que l’information présentée est susceptible d’être modifiée sans avis préalable. Ainsi, les grilles horaires sont sujettes à des modifications annuelles, parfois conséquentes, qui doivent être validées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les brochures HELMo sont imprimées sur un papier composé à partir de fibres recyclées et de fibres de bois issues de forêts gérées durablement.

27


la maison du Graphisme • Date d’édition : juin 2012

FORMA TIONS

33 FOR MAT I O N S • 13 I N ST I T U TS PEDAGOGIQUE PARAMEDICAL

SOCIAL

ECONOMIQUE

Mon point fort !

Institute u Institute r(trice) Préscolair ur(trice) Primaire e Enseigna n t( e ) dans le S • Econom eco • Français ie familiale et so ndaire : ciale • Langue s • Mathém germaniques • Science atiques • Science s • Science s humaines s économ économiques et Enseigna iques appliquée Sciences s Educateu nt(e) en Educatio n r( tr ic e ) Spéciali physique Spécialis sé a Bachelie tion en orthopé (e) TECHNIQUE Bach r en Biologie dagogie méd elier Infirmier( en Psychomotric icale e Sage-fem ) bachelier(e) ité Spécialis me a Spéc. en tion en Pédiatrie S Spécialis anté Communa u a Assistant( tion en SIAMU taire Master e e) Social(e) n et action Ingénierie Bachelie sociales r Managem en Informatique Administr ent Assistant , o p Managem ation - Entrepris tion e e n t A ssistant, Langues option Bachelie r en Assu Bachelie rances r Bachelie en Comptabilité r en Com Bachelie r en Droit merce extérieur Bachelie r Modéliste en Marketing Bachelie - Styliste r Bachelie en Automatique r Ingénieu Technico-comm e r Industr iel (Maste rcial r)

HELMo CFEL (Liège) Tél.: 04 / 343 64 83 HELMo ESAS (Liège) Tél.: 04 / 344 59 79 HELMo Gramme (Angleur) Tél.: 04 / 340 34 30 HELMo Huy Tél.: 085 / 21 60 81 HELMo Loncin Tél.: 04 / 247 43 38 HELMo Mode (Liège) Tél.: 04 / 223 64 42 HELMo Sainte-Croix (Liège) Tél.: 04 / 223 26 28 HELMo Sainte-Julienne (Liège) Tél.: 04 / 223 30 77 HELMo Saint-Laurent (Liège) Tél.: 04 / 349 50 51 HELMo Sainte-Marie (Liège) Tél.: 04 / 229 86 50 HELMo Saint-Martin (Liège) Tél.: 04 / 223 42 74 HELMo Saint-Roch (Theux) Tél.: 087 / 54 29 70 HELMo Verviers Tél.: 087 / 30 00 92 28

28

www.helmo.be

Nos INSTITUTS


HELMo brochure paramédicale