Rangerclub Magazine 2018 nr.5 FR

Page 1

B LU

RA

ERC G N

5

2018

@wwfrangerclub

ial Dossier spéc

Les animaux du

pôle Nord

P917019

5X PAR AN DÉCEMBRE 2018 - FÉVRIER 2019


Si tu veux nous envoyer une photo digitale, veille à utiliser la plus haute qualité d’image possible afin que l’on puisse imprimer la photo.

ERC NG

5

2018 5X PAR AN DÉCEMBRE 2018 - FÉVRIER 2019

P917019

Tu as fait un beau geste pour la planète ? Explique-le-nous par mail ou dans une lettre et tu seras peut-être le prochain 'Ranger mis à l’honneur'. N’oublie pas de mentionner ton nom, ton âge et ton adresse. Une photo est toujours la bienvenue !

Le Rangerclub Magazine du WWF est soutenu par :

B LU

WWF-Rangerclub 90 Bd Emile Jacqmain 1000 Bruxelles 02/340.09.22 rangers@wwf.be www.rangerclub.be

(lettres, dessins, questions, suggestions, concours…) est à adresser à :

RA

Tout le courrier du club

@wwfrangerclub

AGENDA

Samedi 9 février

Pour qui ? Enfant de ents. 6 à 12 ans et leurs par sur n tio Inscrip www.rangerclub.be.

Visite du Champignon de Bruxelles et d’Eclo © CHAMPIGNON DE BRUXELLES

COUVERTURE : Morse, Ben Cranke / Nature Picture Library

Comment fait-on pousser des champignons en pleine ville ? Quel est l’avantage de cultiver des micropousses ? Qu’est-ce que l’économie circulaire ? Viens découvrir l’agriculture urbaine dans les immenses caves de Cureghem !

COLOPHON Le WWF-Rangerclub Magazine est une publication du WWF-Belgique Communauté francophone asbl et paraît 5 fois par an. Pour 2,50 euros par mois, tu peux devenir membre du Rangerclub du WWF. Inscris-toi sur www.rangerclub.be © DÉFI NATUR E

Samedi 16 mars

Gestion d'une réserve natu relle

Pour les changements d’adresse : rangers@wwf.be Concept et réalisation : Scripta Communicatie, Amsterdam Logo du Rangerclub : ontwerpenaar.be

Genval

Participe au grand nettoyage de printemps d'une réserve naturelle ! Il va falloir couper, ranger, ratisser... Enfile donc tes bottes, retrousse tes manches et viens nous aider à mettre de l'ordre dans la réserve.

Direction artistique et design : Marjolein Ruiter Grafisch Ontwerp & Media Collaborateurs : Geert-Jan Roebers, Ronald Sinoo, Frits Vaandrager, Leen De Laender (WWF-Belgium), Rebecca Lévêque (WWF-Belgium)

Dimanche 28 avril

Journée d’action avec le WWF Genk

Bloque déjà cette date dans ton agenda ! Le WWF invite tous les rangers et leur famille au Parc National de la Haute Campine. Ce jour-là, nous passerons à l’action pour protéger la nature et nous avons besoin de ton aide ! Plus d’infos suivront bientôt.

Découvre les autres activités qui auront lie u en 2019 dans ton ca lendrier

spécial Rangerclub !

SOLUTIONS : Question (p. 3) : c. Jeux (p.18) : Cherche les 5 différences : défense, narines, œil, bouche, morceau de glace. Quel est cet animal ? léopard des neiges. Labyrinthe animal : tu arrives au numéro 5. Un quiz qui a du piquant (p.19) : 1 : b. 2 : a. 3 : guêpe de mer. 4 : E, D, P. 5 : vrai, faux, vrai, vrai, vrai, vrai.

2

pôle Nord WWF-Rangerclub Magazine 5, décembre 2018 - février 2019

Bruxelles

Pour qui ? Enfant de ents. 6 à 12 ans et leurs par Inscription sur www.rangerclub.be.

l Dossier spécia

Les animaux du

Photographie : Alamy, Ardea, Champignon de Bruxelles, Défi Nature, Kip Evans, Cliff Foltz, Getty, Hollandse Hoogte, Image Select, Jan D'Hondt, JM Boré, Maralliance, Minden, Musée du Malgré-tout, Nature Picture Library, Shutterstock, WWF Lithographie : Grafimedia Amsterdam Impression : Daddy Kate Le Rangerclub Magazine du WWF a fait son maximum pour s’acquitter de tous les droits concernant les photos. Si vous pensez pouvoir prétendre à des droits d’auteur, prenez contact avec la rédaction.

Papier : Cyclus Print FSC® Folio : certificat ‘OK compost home’, inoffensif pour les hommes, les animaux et les plantes.


RA Bryan de Mouscron

Nous sommes jaloux, Bryan !

SOMMAIRE

6

Agenda

4

Hello Ranger

6

Envie de savoir ? Super étoile de mer !

8

Reportage : Un hôpital pas comme les autres

10

Poster : Orques

12

Dossier spécial : Les animaux du pôle Nord

18

Jeux

19

Un quiz qui a du piquant !

20

B LU

Lors de chaque numéro, nous mettons un ranger du WWF à l’honneur. Envoie-nous un petit mot et, qui sait, tu seras peut-être le prochain ranger à figurer ici ! Tu trouveras notre adresse en page 2.

Salut ! Je suis Bryan. Cet été, je suis parti en Chine pour m’occuper de pandas géants. J’étais bénévole dans un centre spécial à Chengdu. C’était une très chouette expérience !

2

ERC NG

12

19

Hupie

Question

8

Quelle est l’épaisseur de la couche de graisse de la baleine boréale ? a. 0,5 centimètre

b. 5 centimètres

c. 50 centimètres

VEUX-TU GAGNER…

3x

(La réponse se trouve dans ce magazine !)

Hupie est-il retourné chez lui ? Dans ce cas, on fera un bonhomme de neige sans lui !

À gagner

Ce livre présente les records les plus fous atteints par les animaux ! Tente ta chance pourr remporter un des troiss exemplaires en répondant à cette question : quel est le nom de l’animal du pôle Nord dont le pelage est couvert de petits anneaux ? Fais-nous parvenir ta réponse avant le 1er mars à l’adresse que tu trouveras en page 2. N’oublie pas de mentionner tes nom, prénom et adresse ainsi que le nom du concours « Incroyables animaux ». 3

3


#¶aĐòB§¬

n

o

Le léopard de l’amour C’est un des félins les plus rares au monde. Cette espèce est fortement menacée puisqu’il ne reste plus que 60 léopards de l’amour vivant en liberté.

UN SYMPATHIQUE TOUCAN Salut ! Je m’appelle Margaux et j’adore les toucans. J’ai donc fait ce dessin pour le WWF.

Margaux, 11 ans de Stevoort. m Même avec un no le ux mie ut va pareil, il ! e uill nq tra r laisse

© LYNN M. STON E / NATU

REPL.COM

Toi aussi tu aimerais figurer dans le Rangerclub Magazine ? Envoie-nous ta blague, ton dessin, ton animal préféré, ton bricolage, ton action pour la planète ou toute autre chose à l’adresse indiquée à la page 2. Qui sait ? Ta contribution se retrouvera peut-être dans le prochain numéro.

DEVINETTES Quel est le comble pour un poisson ? D'avoir la pêche

Quel animal adore bricoler ? Le requin-marteau

Que fait la baleine quand elle a peur ? Elle se cache à l'eau

4

DÉLICIEUX ET RIGOLO ! Voici comment tu peux préparer ces biscuits en forme d’hiboux. Pour la base, utilise un grand biscuit rond et plat (par exemple un Prince ou un cookie). Ouvre deux biscuits Oreo et dépose un M&M’s sur la partie blanche pour former des yeux. Ajoute encore un M&M’s pour le bec. Pour faire les petites plumes du dessus, casse un des biscuits Oreo en deux. Et l’autre biscuit ? Tu peux l’avaler !

Que faistu Hupie ?

Avec cet Génial ! Qu’est-ce appareil, je peux qu’elle dit ?! communiquer Qu’est-ce qu’elle avec cette étoile raconte ?! de mer !

Elle dit : « Eh ! Attention ! Vous me faites de l’ombre ! »


¬ÙCÃ.ĪMGVkf¿ĘB porter Tente ta chance pour rem ! cet ours polaire en peluche

À gagner 3x

Il y a trois exemplaires à gagner. Si

Deux loups vivent à Bosland dans le Limbourg : Naya, une femelle, et August, un mâle. Il y a quelques mois, trente rangers du WWF ont suivi leurs traces avec l'aide d'Eddy, un garde forestier.

tu souhaites participer au concours, réponds à la question suivante. Quel animal ne vit

pas au pôle Nord ? 1. L'ours polaire

2. Le pétrel géant

3. Le renard polaire : CONSEIL se trouve e ns po La ré ! magazine dans ce

À LA RECHERCHE DU LOUP

Fais-nous parvenir ta réponse avant le 1er mars à l’adresse que tu trouveras en page 2. N’oublie pas de mentionner tes nom, prénom et adresse ainsi que le nom du concours « Ours polaire ».

© WWF/STEFAN SMETS

LE WWF AIDE LES OISEAUX AQUATIQUES Dans la réserve naturelle « DE KUIFEEND » près du port d’Anvers, le WWF et Natuurpunt ont entamé un projet pour protéger les oiseaux aquatiques. Le fuligule morillon (sur la photo) ainsi que le garrot à œil d'or auront bientôt plus de place pour se nourrir et se reposer.

Bosland est une grande réserve avec beaucoup d'arbres et de plaines. Les loups y trouvent leur nourriture (des chevreuils par exemple) et peuvent aussi facilement s'y cacher. © WIKIMEDIA

Sais-tu ce que les rangers ont découvert ? Deux crottes de loups !

Quelle jolie coiffure !

BONNE NOUVELLE POUR LE RÉCIF CORALLIEN ! En Nouvelle-Calédonie (une île située près de l’Australie), le gouvernement a décidé de protéger le récif corallien autour de l’île. C’est une excellente nouvelle puisque la moitié des récifs coralliens sont déjà morts ou fortement menacés ! Ces récifs sont pourtant très importants car ils abritent de très nombreux animaux.

Eddy, le garde forestier, met la crotte dans un pot. Des chercheurs pourront ensuite analyser ce que les loups ont mangé. Les crottes de loups ressemblent aux crottes d'un grand chien mais elles contiennent beaucoup de poils et de petits os.

Chouette info À la naissance, les loups ont les yeux bleus. Ensuite, ils deviennent jaunes. Plus d'infos ? www.rangerclub.be/loup 5


Les humains ont cinq sens. Nous pouvons entendre, voir, toucher, sentir et goûter. Mais qu’en est-il des étoiles de mer ? Sais-tu par exemple qu’elles n’ont pas de tête ?

Sens 1 : l’ouïe (entendre) Les étoiles de mer n’ont pas d’ouïe. Elles n’entendent rien du tout.

Sens 2 : la vue (voir)

Les tentacules de l’étoile de mer sont parcourues de nerfs. Chez de nombreuses espèces, ces nerfs se terminent par un petit point rouge. On y trouve des cellules qui sont sensibles à la lumière. Une de ces cellules possède même une petite lentille transparente. C’est un peu comme un œil grâce auquel l’étoile peut voir.

Sens 3 : le toucher (tâter)

Sous l’étoile de mer, on peut observer des centaines de petits « pieds ». Elle s’en sert pour marcher lentement au fond de l’eau. Avec ses pieds, elle peut aussi palper les objets, une délicieuse moule par exemple. Mais l’étoile de mer perçoit également certaines choses à l’aide de la peau qu’elle a au-dessus de son corps. Elle peut ainsi sentir un poisson qui la frôle en nageant. Deux étoiles de mer s’affrontent.

Des bras avec plein de petits pieds.

66

Super mer !

Une étoile de mer fait de l’escalade.


étoile de Une étoile de mer a-t-elle les mêmes sens que no us ? Rosie, 5 ans de Mortsel

Pas de cerveau

Une étoile de mer ne possède pas de cerveau mais son corps est parcouru de nerfs qui lui permettent de commander ses muscles. Elle peut ainsi se déplacer à la recherche de moules à l’odeur appétissante ou déguerpir si elle croise un ennemi.

mune étoile de mer com

Sens 4 : l’odorat (sentir)

Grâce à sa peau et ses petits pieds, l’étoile de mer peut capturer de minuscules particules comme nous le faisons avec notre nez. L’étoile de mer peut ainsi savoir si l’eau de mer est plus ou moins salée mais aussi repérer un délicieux repas ou un dangereux ennemi.

Sens 5 : le goût (goûter)

Lorsqu’une étoile de mer trouve un coquillage, elle essaie de l’ouvrir. Si elle y parvient, elle fait quelque chose de bizarre. Elle fait sortir son estomac par sa bouche et s’en sert pour envelopper le coquillage. Les sucs digestifs digèrent alors le mollusque. Après cela, l’étoile de mer n’a plus qu’à aspirer la chaire devenue bien tendre. La bouche de l’étoile de mer se trouve en-dessous de son corps, au milieu. Son anus, lui, est situé au-dessus.

Bouche

Cette étoile de mer dévore un escargot de mer.

Ce poisson-loup est un des ennemis des étoiles de mer.

7


Mya place un ris hé son dans une petite boîte le r temps de nettoye sa cage.

TOI AUSSI TU VE EU UX DÉ ÉC COUVR V IR LE JOLI CAD R E DE L’AQU ASCOPE ET S ON GR AND ÉT ANG ? Profite de

ton bon de réduction po ur t’y rendre avec toute ta famille !

Grand nettoyage pour toutes les cages !

8

Ce hérisson avait faim !


E octobre, En t b cinq i rangers ontt eu la l chance h de d se rendre d dans d un hôpital hô it l bien particulier… Un hôpital pour les animaux sauvages ! Aliénor, Hugo, Igor, Loukas et Mya ont retroussé leurs manches pour soigner de petits pensionnaires à plumes et à poils. PHOTOS : DIANA VOS

UNE GUÉRISON QUI PREND DU TEMPS Toutes ces tâches sont importantes pour que les animaux guérissent bien. Cela dépend de leurs blessures mais la guérison de chaque animal prend du temps. En effet, une fois arrivés au CREAVES, les animaux passent par plusieurs étapes avant d’être relâchés.

sont prêts Loukas, Aliénor, Mya, Hugo et Igor ages. sauv aux anim aux urs seco r à porte

LES ANIMAUX SAUVAGES ONT AUSSI BESOIN D’ÊTRE SOIGNÉS Cet hôpital est plus précisément un Centre de Revalidation des Espèces Animales Vivant à l'Etat Sauvage. Pour faire plus court, on appelle ça un CREAVES. Celui visité par nos cinq rangers ultra motivés se situe à Virelles. Il est implanté au cœur du domaine de l’Aquascope, un lieu réputé pour son étang de 80 hectares. Il est géré par plusieurs bénévoles qui s’y rendent chaque jour pour soigner les animaux blessés qu’on leur apporte. Lors du passage du Rangerclub, ce sont Gilberte et Sabine qui nous ont accueillis joyeusement. Après avoir fait connaissance et visité les lieux, Aliénor, Hugo, Igor, Loukas et Mya sont directement passés à l’action ! Il y avait beaucoup de petits animaux à nourrir, mais aussi plein de cages à nettoyer. Tourterelles, pigeons ramiers, hérissons et même une impressionnante buse variable reprenaient doucement des forces dans le centre. Chacun ayant besoin de soins spécifiques, les rangers ont eu beaucoup à faire.

Au début, ils sont placés dans une cage et sont soignés deux à trois fois par jour par les bénévoles. Il faut aider certains à se nourrir, désinfecter les plaies, donner des médicaments, etc. Tout est inscrit dans un carnet, ce qui permet de suivre l’évolution de santé de chaque animal. Une fois qu’ils se sont bien reposés, les animaux (généralement les oiseaux) passent alors dans une petite cabane semi couverte (c’est-à-dire que la cabane n’a qu’un demi toit, l’autre moitié est formée par un grillage), puis dans une grande volière. Lors de notre visite, les volières étaient occupées par deux chouettes effraies, un hibou grand-duc et un faucon pèlerin. Grâce à l’aide des rangers, de Gilberte, de Sabine et des autres bénévoles du CREAVES de Virelles, ces animaux hospitalisés pourront bientôt redevenir des animaux en bonne santé. Ils retrouveront alors leur liberté et leur vie à l’état sauvage. On leur souhaite un bon rétablissement ! ◆

Gilberte nous présente la buse variable !

Toutes les cages ont été nettoyées et chaque animal a reçu à manger. Au menu pour les hérissons : des croquettes et du pâté pour chats ainsi qu’un bon bol d’eau fraîche. Une tourterelle qui n’avait pas encore assez de force pour se nourrir a dû être gavée avec une seringue remplie de graines. Enfin, pour le repas de la buse, les rangers ont préparé quatre poussins. Sabine et Aliénor notent ce qu’elles ont fait dans le carnet.

9


PHOTO : PASCAL KOBEH / NATURE PICTURE LIBRARY


RA

B LU

ERC NG


Chez nous, c’est l’hiver et il fait plutôt frisquet. Mais ce n’est rien en comparaison du pôle Nord. Voyons un peu comment les animaux y affrontent le froid glacial.

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Les animaux du

PÔLE SUD

xxxxxxxxxxxxxxxxx

é d’ét uise q n Ba

pôle Nord Sibérie

erg Spitzb nd a l n oe Gr Islande

E

n réalité, le pôle Nord est couvert d’eau de mer gelée. Les terres émergées sont situées autour du pôle. En été, il fait jour presque tout le temps. Au point le plus au nord, il fait même jour pendant six mois. Ensuite, il fait nuit durant les six autres mois de l’année.

La chaîne alimentaire

12

En été, les animaux se gavent de nourriture. À cette époque, il y a beaucoup d’algues dans la mer. Elles ressemblent à de mini

iver d’h ise u q Ban

plantes vertes. Elles sont mangées par de toutes petites bestioles, de minuscules crevettes par exemple. On appelle ça le zooplancton. Celui-ci est dévoré par des poissons et des calamars… qui servent de repas aux oiseaux, phoques, cachalots et aux dauphins. L’ours polaire aussi se régale en été. Il a besoin de se constituer des réserves pour l’hiver qui est long et rigoureux. Il arrive que les renards polaires suivent un ours pour profiter des restes de ses proies.


Manchot empereur

Éléphant de mer

Le plus grand de tous les manchots. C’est le seul qui passe l’hiver au pôle Sud. Et c’est même là qu’il se reproduit.

Les femelles pèsent 800 kilos, presqu’autant qu’une voiture. Les mâles pèsent cinq fois plus !

D o s s ie r s p é c ia l

L’OURS POLAIRE

Grâce à son épaisse fourrure, il résiste au froid. Et bien sûr, l’ours polaire est fort comme un ours ! Depuis la banquise, il chasse les phoques. Plus ils sont gras, mieux c’est. Comme cela, l’ours fait des réserves de graisse pour l’hiver et il résiste mieux au froid.

Ours polaire

LE REQUIN DU GROENLAND

QU’EST-CE QUE LE PLANCTON ? Le plancton est composé de plein de minuscules algues et d’animaux marins tout aussi petits et nombreux. On le trouve dans la mer et il sert souvent de nourriture aux poissons et aux mammifères marins.

Renard polaire

La plupart des requins vivent dans les mers chaudes. Mais ce géant, qui peut atteindre 8 mètres, préfère vivre tout près du pôle Nord. Il est plutôt lent, mais il parvient tout de même à se nourrir de poissons. Parfois, il attrape même un phoque ou un oiseau marin qui a plongé dans l’eau.

13


Baleine franche australe L’été, ces

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Les animaux du

baleines se dirigent vers le pôle Sud pour se nourrir. Et en hiver, elles rejoignent des eaux moins glaciales.

PÔLE SUD

xxxxxxxxxxxxxxxxx

Bélouga

Se nourrir au pôle Nord La baleine franche de l’Atlantique nord, la baleine grise et le petit rorqual nagent dans les eaux du pôle Nord. Ils capturent de petits animaux marins en filtrant l’eau. Le morse, le phoque du Groenland et le phoque barbu, eux, chassent les poissons et les calamars. Les dauphins comme le bélouga et le narval en raffolent aussi. Le morse aime également manger des huîtres en les aspirant hors de leur coquille. L’orque, lui, préfère les proies plus grosses comme les phoques. Et c’est pareil pour les ours polaires. Finalement, chacun trouve un repas à son goût.

Chez le morse, la femelle a aussi des défenses et des moustaches.

Le savais-tu ? Le phoque barbu porte en fait une moustache.

14

LE NARVAL

Cet étrange dauphin n’a que deux dents. Chez la femelle, on ne les voit pas. Chez le mâle, on ne voit qu’une seule dent. Et quelle dent ! Elle ressemble à un javelot. En grandissant, elle traverse la mâchoire supérieure. Pas vraiment pratique, sauf pour séduire les femelles narvals. Phoque barbu


Pétrel géant

Phoque de Weddell

Cet oiseau marin utilise son bec crochu pour déchiqueter des animaux morts, comme le font les vautours dans les régions chaudes.

Ce phoque reste au pôle Sud en hiver. Il doit alors faire des trous dans la banquise avec ses dents pour respirer.

D o s s ie r s p é c ia l

LE MORSE

Les morses mangent surtout les huîtres et les moules qui se trouvent dans le fond de la mer. Il y fait sombre mais les morses parviennent à dénicher des coquillages à l’aide de leurs moustaches rigides. Ils approchent alors leur bouche et aspirent les mollusques hors de leur coquille. Slurp !

Des morses

15 15


Orque

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ce gros cétacé noir et blanc fréquente le pôle Sud aussi bien que le pôle Nord.

Les animaux du

PÔLE SUD

xxxxxxxxxxxxxxxxx

Piétiné par un ours

Pour pêcher, le phoque annelé fait un trou dans la glace, à un endroit où il y a une épaisse couche de neige. Sur la glace, la mère aménage un creux dans la neige pour y installer et allaiter ses petits. Un endroit bien tranquille… sauf si un ours polaire surgit tout à coup ! Un ours est capable de dénicher un phoque en reniflant son odeur. Il détruit alors l’abri du phoque en le piétinant avec ses grosses pattes puis s’empare de sa proie.

Petits an neaux.

Le savais-tu ? Le phoque annelé doit son nom à son pelage orné de petits anneaux.

16

LA BALEINE BORÉALE

Un phoque annelé

Cette baleine n’est pas très rapide, mais elle est très grasse. Sa couche de graisse fait 50 cm. Cela lui permet de ne pas prendre froid. En été, elle filtre pas moins de 2 000 kilos de zooplancton par jour. Mais en hiver, elle ne mange presque rien. Ce n’est pas un souci, elle a déjà bien assez mangé.


Poisson des glaces

Cloporte marin géant

Ce poisson a une sorte d’antigel dans le corps. Comme cela, il ne gèle pas dans les eaux glacées du pôle Sud.

Chez nous, les cloportes marins ne sont pas beaucoup plus gros que ceux de nos jardins. Mais ceux du pôle Sud ont la taille d’une brique.

D o s s ie r s p é c ia l

Les ours polaires ont presque toujours une sœur jumelle ou un frère jumeau. SUIVRE LES OURS POLAIRES

Pour mieux protéger les ours polaires, des émetteurs ont été attachés à certains

d’entre eux. Les scientiques peuvent alors suivre leurs trajets par satellite.

Ours polaires

De la graisse pour l’hiver En hiver, le pôle Nord est bien moins fréquenté. La plupart des animaux sont partis vers le Sud. C’est le cas des femelles ours polaires qui sont enceintes. Une fois sur le continent, elles creusent une tanière dans la neige, où elles donnent naissance à leurs oursons. Les autres ours polaires restent au pôle et se promènent au bord de la banquise.

Même dans l’obscurité de l’hiver polaire, ils sont capables d’attraper une proie. Et grâce à leur graisse, il leur est possible de ne pas manger pendant longtemps, tout comme la baleine boréale. Cet animal géant reste aussi tout l’hiver au pôle Nord. Mais elle aussi se réjouit quand le soleil est de retour. Au printemps, le plancton se développe à nouveau et la fête peut recommencer. ◆

la neige Une tanière dans

17


Les

réponses se trouvent

Cherche l e ss 5 di f f é r e n c e

Trouveras-tu les 5 différences entre ces deux images ? Entoure-les.

en page 2

Labyrinthe animal

Commence au début et suis cette combinaison : it à La suite peut aller du haut vers le bas, de gauche à droite et de d droite gauche. Sur quel numéro atterris-tu ?

DDépart épa

Quel est cet animal ? Barre une lettre sur deux et tu découvriras son nom !

ndi sx

e

nd

ts

m

18

avr pf e gl

qn

r

Oliéuo z he if

______________

1

2

3

4

5


Attention ! Qui se frotte à ce quiz animalier, risque de se piquer.

quizz

Un quiz qui a du piquant

Les réponses se trouvent en page 2.

1. POURQUOI LA MAMAN HÉRISSON N’EST-ELLE PAS PIQUÉE PAR SES BÉBÉS LORSQU’ILS SONT ENCORE DANS SON VENTRE ? ■ a. Les bébés n’ont pas de piquant ■ b. Les piquants des bébés ne sont pas encore durs ■ c. L’intérieur de son ventre est super dur et solide

2. LE SEUL MAMMIFÈRE POSSÉDANT DES AIGUILLONS VENIMEUX VIT EN AUSTRALIE. DE QUEL ANIMAL S’AGIT-IL ? ■ a. L’ornithorynque ■ b. Le diable de Tasmanie ■ c. L’onychogale du Nord

Raie pastenague

3. LA PIQÛRE DE CETTE MÉDUSE PEUT ÊTRE MORTELLE. COMMENT S’APPELLE-T-ELLE ? La méduse commune, la GUÊPE DE MER ou la MÉDUSE GÉANTE ? ____________________

4. PLACEZ CHAQUE LETTRE EN-DESSOUS DU POISSON PIQUANT QUI LUI CORRESPOND. E = Épinoche D = Diodon P = Poisson diable

Lettre :

Lettre :

Lettre :

vrai / faux

5. VRAI OU FAUX ? Les piquants du hérisson sont en fait des poils épais et pointus.

vrai / faux

La raie pastenague peut lancer des aiguilles venimeuses.

vrai / faux

Le pleurodèle de Waltl (une sorte de salamandre) transforme ses côtes en piques saillantes en cas de danger.

vrai / faux

Le porc-épic est un rongeur.

vrai / faux

La vive est un poisson vivant dans la mer du Nord qui possède une épine venimeuse

vrai / faux

Une épine se cache dans les poils de la queue du lion.

19 19


Au prochain numéro. . .

hes Les autruc s re et les aut ui volatiles q courent !

le petit panda

par Ronald Sinoo

Adresse de retour : WWF-Belgique | Boulevard Emile Jacqmain 90 | 1000 Bruxelles

L’ours polaire Nanouk et Hupie dérivent sur un morceau de banquise au pôle Nord…

Tu pourrais grimper là-haut Nanouk ?

Non, c’est bien trop raide !

Au secours !!!

Oh ?! Un

Placez-vous ici et ne bougez pas ! Nous arrivons !

orque !

4 secondes plus tard !

« NOUS arrivons » ? Qui ça, nous ?!

?

Besoin d’aide les gars ?

Aucune idée. Il a plongé !

S H LO U F ! ! Wow !!

Tc hio uf !

Pfiou ! Parfois, les orques sont sympas ! De rien ! Et bonne journée !

BONG !