Mon(T) Panorama # 7

Page 1

MON(T) PANORAMA

Le magazine d’informations de Mont-Saxonnex #7 Février 2022


SOMMAIRE

ÉDITO

p5 MON(T)...

2

L’intérêt général et l’utilité publique de ce projet justifient que l’on aboutisse sur un ultime accord amiable.

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, la municipalité a continué à œuvrer chaque jour pour gérer le quotidien et avancer sur les dossiers en cours, tout en s’adaptant aux contraintes.

©27e BCA

Présentation du 27e BCA

Mon(t) panorama #7

Pour la 2ème année consécutive, l’épidémie de COVID-19 ne nous a malheureusement pas permis de nous retrouver pour la traditionnelle cérémonie des vœux à la population.

J’aurais voulu vous parler encore et toujours de nos orientations, des projets et des perspectives. Ce n’est que partie remise…

p8

Mon(t) panorama : magazine trimestriel de la commune de Mont-Saxonnex, édité par le service communication Directeur de la publication : Frédéric Caul-Futy Comité de rédaction : commission communication Réalisation : service communication Rédaction : contribution de Fabienne Boisier Crédits photos : © commission communication sauf mention contraire, tous droits réservés Conception et Impression : Imprimerie Monterrain

piétonnier avec la signature d’une dernière promesse de vente de quelques mètres carrés de terrain qui conditionne maintenant le démarrage des travaux.

Une occasion manquée de vous présenter le bilan des actions et des réalisations qui sont intervenues en 2021, une occasion manquée aussi de vous rappeler notre feuille de route, vous faire part de nos avancées, vous exposer les réussites, mais aussi vous parler des difficultés et des déboires, vous expliquer les décisions, vous raconter les années à venir…

Mairie de l’Avent

p3 Édito p4 Retour en images p8 Plein feu p11 Actualité p20 Portrait p22 Institution p25 CCAS p26 Intercommunalité p32 Agenda

Chers Dumonts,

Les chantiers 2021 interrompus par la trêve hivernale reprendront aux beaux jours : je pense à la réfection des murs de soutènement place du Bourgeal, aux travaux de réseaux d’eau potable et d’assainissement lieu-dit Sur le Cé, à ceux de l’aire couverte de lavage des véhicules des services techniques municipaux dont la charpente métallique reste à poser. 2022 sera je l’espère, enfin l’année qui nous permettra de lancer la consultation des entreprises pour la réalisation des travaux d’aménagement paysager et de sécurisation de la traversée du centre village.

p18

Murs du Bourgeal

Vous le savez ce dossier est prioritaire pour l’équipe municipale, parce qu’il est d’abord prioritaire pour les Dumonts. Nous attendons tous, depuis tant d’années, de pouvoir circuler à pied en toute sécurité dans cette traversée, dans un cadre paysager plus soigné et plus agréable.

Ce printemps, les travaux d’aménagement d’une terrasse extérieure connectée au point d’accueil multi-services, place de la Villia, vont démarrer. Cet aménagement qui se veut qualitatif permettra d’embellir les abords des bureaux d’accueil de l’Office de Tourisme intercommunal et de l’Agence Postale Communale, tout en offrant aux habitants comme aux visiteurs un espace convivial de rencontre et de détente. L’exploitation de notre domaine skiable devient de plus en plus périlleuse. Manque de neige, remontées mécaniques et dameuse vieillissantes, déficit chronique structurel important, sont autant de maux qui rendent notre situation fragile. Le ski alpin fait partie de notre histoire, de notre identité, de notre ADN. Nous y sommes toutes et tous attachés. Pour autant il faut bien se rendre à l’évidence, les stations de basse altitude comme les nôtres doivent maintenant s’adapter au changement climatique, se diversifier pour rester attractives, prendre une nouvelle trajectoire et trouver un nouveau modèle économique pour le tourisme. A notre altitude, on ne peut plus « miser » à long terme sur le ski alpin. Chers Dumonts, en 2022 notre commune poursuivra son chemin avec l’enthousiasme intact des élus, fiers de ce qui a été fait et déterminés à continuer. Notre village est attractif et il y fait bon vivre ! Il nous appartient tous ENSEMBLE de l’accompagner vers un développement raisonné et durable. Souhaitons-nous, malgré les difficultés de toutes sortes, une foi solide en l’avenir, grâce à notre travail et à notre engagement collectif citoyen.

Avec tout mon dévouement…

Le projet est prêt. Reste à finaliser la maîtrise foncière nécessaire à la réalisation des aménagements routier et

Mon(t) panorama #7

Frédéric CAUL-FUTY Maire de Mont-Saxonnex

3


RETOUR EN IMAGES

Cérémonie de commémoration du 11 novembre

Réunion de quartier Chamoule – La Balme

Remise de médaille à Pierre CHARDON.

Le 11 novembre dernier, la commémoration du 103e anniversaire de l’armistice s’est déroulée devant le Monument aux Morts. Après deux ans de cérémonies à l’organisation contrainte par la situation sanitaire, ce temps d’hommage a été plus particulièrement marqué par une forte adhésion : élus, anciens combattants, jeunes sapeurs-pompiers, habitants, enfants de l’école ont rendu hommage aux soldats morts pour la France, dont certains tombaient encore à quelques minutes de la proclamation de la fin de la guerre. Après lecture du message de la ministre déléguée Geneviève Darrieussecq, le maire Frédéric Caul-Futy a procédé au dépôt de gerbe, accompagné de Didier Layat, maire de Brison, de Fernand Moënne-Loccoz et Joseph Boisier, respectivement président et vice-président de la section locale des anciens combattants/AFN, qui a mis à l’honneur un de ses membres : Pierre Chardon, membre de la section locale des anciens combattants MontSaxonnex/Brison a été décoré de la médaille militaire par le colonel Martin Delarue, en reconnaissance de son engagement au service de la France.

Aller au-devant des habitants, sur leur lieu de vie, au plus près de leurs préoccupations, c’est le sens des réunions de quartier que la municipalité a voulu initier lors de cette nouvelle mandature. Samedi 23 octobre, le maire Frédéric CaulFuty et quelques élus sont allés dialoguer avec les résidents du quartier de La Balme/Chamoule. Autour d’un café en plein air, même avec la fraîcheur des températures matinales, le dialogue s’est noué dans une écoute très attentive, respectueuse des différents points de vue et les habitants ont pu être éclairés sur des questions qui les concernent plus directement par rapport à leur quartier. Mais pas uniquement. C’était aussi l’occasion pour les élus d’apporter des informations précises sur les projets menés au sein de la commune et dont tous les quartiers sont partie prenante : assainissement, tri sélectif, fibre optique, choix budgétaires etc. Les échanges ont permis de balayer nombre de problématiques, prouvant ainsi l’intérêt de cette rencontre qui sera suivie d’autres. Cette ouverture au dialogue est aussi un moyen de sensibiliser chaque hameau à l’intérêt collectif qui doit prévaloir de manière à nourrir une certaine cohésion entre les habitants, utile au bien vivre ensemble. Chacun a pu exprimer ses attentes, ses remarques… Certaines d’entre elles pouvant être immédiatement concrétisées : à la demande des participants, l’extinction de l’éclairage public du quartier a ainsi été étendu de 23h00 à 6h00. Durant le mandat, les élus souhaitent ainsi prendre le temps d’échanger avec les habitants de chacun des quartiers et hameaux de notre village. La prochaine réunion aura lieu dans le quartier des Jourdils-Freney le samedi 21 mai.

Exposition AFN

En marge de la cérémonie commémorative du 11 novembre, l’association des anciens combattants/ AFN, à l’initiative de Michel Gien, a proposé du 9 au 14 novembre une exposition à la salle Belvédère du Presbytère sur les thématiques suivantes : « La citoyenneté française » et « Vers la victoire ». Cette exposition, riche de nombreux panneaux très explicites, était prêtée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre d’Annecy qui met à disposition une documentation intéressante pour nourrir l’intérêt du devoir de mémoire.

4

Quand la mairie se transforme en calendrier géant de l’Avent…

Les représentants AFN accompagnés des élus de Mont-Saxonnex et de Brizon.

Mon(t) panorama #7

« La mairie comme calendrier de l’Avent : l’idée originale d’un village de Haute-Savoie avant Noël ». Pour une première, cette initiative a connu un franc succès puisqu’elle a même été relayée le 3 décembre 2021 dans le journal Ouest France ! L’idée était simple : proposer une décoration pour chacune des fenêtres de la Maison commune qui, tour à tour du 1er au 24 décembre, s’illuminerait, faisant souffler ainsi un esprit de fête jusqu’à Noël. A chaque jour son suspense ! Pour admirer les créations de tous les participants (associations, artistes, école ...) mais aussi pour ne pas manquer de repérer le bon numéro de fenêtre qui affichait la date du jour, à reporter sur le carton jeu concours « La Mairie de l’Avent ». Associé à une animation chaque samedi de décembre, ce calendrier de l’Avent en mode XXL a mis un peu d’effervescence dans le village et les habitants se sont laissés gagner par un engouement collectif. Parmi les bons élèves à la copie sans erreur de parcours, un tirage au sort à désigner les heureux gagnants le 24 décembre.

Mon(t) panorama #7

5


Temps de travail à Romme sur Cluses

Le 20 novembre dernier, le Maire a invité l’ensemble du conseil municipal de Mont-Saxonnex à se réunir hors les murs pour une réunion informelle et conviviale. Point trop de dépaysement toutefois puisque c’est au foyer de Romme qu’a eu lieu cette rencontre, nos voisins et amis Nancherots ayant volontiers acceptés de mettre à disposition les locaux. Après avoir partagé la vision de chacun sur cette première année de mandat bien soutenue, la discussion s’est lancée sur les projets en cours et à venir. Parmi les nombreux questionnements, celui de la transition touristique a été le plus nourri, tant le sujet est vaste et sensible. L’arrivée des familles vers 13 heures a permis de poursuivre les échanges et de clore cette matinée de travail par un repas fort apprécié.

Les colis de Noël

Comme chaque année à l’occasion des fêtes de Noël, la municipalité tient à témoigner sa solidarité à l’égard des personnes âgées de la commune. Les habitants, âgés de 85 ans et plus, ont donc reçu la visite des membres du Centre communal d’action sociale (CCAS) qui ont satisfait à la tradition, avec toutes les précautions d’usage au regard de la situation sanitaire. Les colis offerts étaient composés entre autres d’un savoureux assortiment de produits locaux et de douceurs qui ont sans doute régalé les papilles de nos anciens. Mais cette délicate attention dépasse le plaisir gustatif : c’est l’occasion d’une rencontre, d’un petit moment de partage et d’échange qui maintiennent le lien et assurent les aînés qu’ils ne sont pas oubliés. Et ce où qu’ils soient : à leur domicile ou en établissement d’accueil.

Une collecte réussite !

Temps de travail

Pour la première année, l’opération des boîtes de Noël a été un franc succès puisque les élèves ont pu confectionner de nombreux colis solidaires. Le mardi 21 décembre 2021, le traineau des lutins de Mont Saxonnex débordait de présents, remis auprès des « Pères Noël Verts » du Secours populaire de Scionzier, qui nous ont chargés de bien remercier l’ensemble des enfants et des parents qui ont permis cette belle solidarité. Nous pouvons être fiers de l’engagement des élèves de l’école élémentaire du Mont-Saxonnex. Malgré un timing restreint, ils ont réussi à mener un projet solidaire jusqu’au bout et en quasi-autonomie. Bravo les enfants !

Accueil des saisonniers

Les saisonniers, maillons indispensables des remontées mécaniques Sans eux, la station ne pourrait pas fonctionner. Eux, ce sont les 19 saisonniers recrutés et affectés à des tâches diverses aux remontées mécaniques : pisteurs, dameurs, agents de caisse etc. Certains travaillent dans l’ombre à la fermeture des pistes, d’autres, en pleine lumière, accueillent et renseignent la clientèle. Samedi 4 décembre, à quelques jours de l’ouverture de la station, ils étaient tous réunis dans la grande salle du conseil en mairie pour un dernier briefing. Le maire Frédéric Caul-Futy a salué l’ensemble de ces personnels dont le professionnalisme participe à la bonne image de la station. Il revenait ensuite à Léo Barachant, chef d’exploitation des remontées mécaniques, de présenter le domaine skiable - un exposé particulièrement utile aux nouvelles recrues - et de faire les rappels d’usage concernant les missions de chacun en insistant sur les règles basiques de sécurité et les nouvelles contraintes imposées par le contexte sanitaire. Et pour entrer dans le vif du sujet, l’après-midi a été consacré à un exercice d’évacuation sur le télésiège de Morsullaz, avec des conditions météo tout sauf clémentes.

Organisation du déneigement

Hiver rime avec déneigement et ronde des engins. En matière de déneigement, la collectivité territoriale est soumise à certaines obligations pour assurer la circulation et la sécurité des usagers. En dehors de la RD 286 qui traverse le village et dont l’entretien relève du Département, il incombe à la commune de prendre en charge les 22 km des autres voies communales, des places et trottoirs longeant la voie publique. Les agents des services techniques, tous d’astreinte sur la période hivernale, se répartissent les tâches. Les épisodes neigeux qui ont sévi ont permis de tester les nouveaux équipements dont la commune a fait l’acquisition depuis cet été : un gros tracteur et un second d’un calibre inférieur, opérationnels sur différents terrains en fonction de la configuration des lieux (routes, cours d’école, trottoirs). Equipés d’une lame et d’une saleuse, ils permettent simultanément les opérations de déblaiement et salage, un gain de temps précieux pour les agents compte tenu du linéaire à traiter. Pour les routes plus étroites nécessitant des engins plus adaptés, la commune fait appel à l’entreprise Antoine Pellier-Cuit. Il est bon de rappeler que les particuliers ont aussi un rôle à jouer et doivent dégager leurs abords. Le déneigement, c’est l’affaire de tous.

Journée d’intégration du 4 décembre.

6

Mr le Maire avec Lucien Bonnaz le doyen

Mon(t) panorama #7

Mon(t) panorama #7

7


PLEIN FEU

©27e BCA

En 2021, les chasseurs alpins du bataillon ont été projetés pour des missions au Mali, en Côte d’Ivoire, en Jordanie, et aux Émirats Arabes Unis, mais aussi déployés sur la mission Sentinelle en France. Ils participent également à de grands exercices militaires, tels que les exercices CERCES ou BACCARAT menés par la brigade. Ces multiples missions nécessitent un entrainement opérationnel constant. L’entrainement physique, l’entretien des connaissances et l’entrainement au tir font ainsi partie intégrante du quotidien des militaires du 27e BCA. Actuellement, le bataillon ne dispose que d’un champ de tir à Sacconges pour l’entrainement au tir de ses 1200 hommes.

Le 27e BCA à l’entrainement

8

Concernant le champ de tir de Morsullaz, la réglementation en vigueur autorise les tirs du 1er novembre au 30 avril du lundi au vendredi de 7h00

Réunion de présentation aux élus

Le 27e BCA à l’entrainement

Mon(t) panorama #7

©27e BCA

©27e BCA

A l’invitation de Monsieur le Maire, le Colonel MELIN est venu, le 4 janvier dernier, présenter aux conseillers municipaux le 27e BCA et rappeler l’importance du champ de tir de Morsullaz. Le 27e Bataillon de chasseurs alpins est une unité d’élite de l’armée de Terre. Basé à Annecy depuis 100 ans, il fait partie de la 27e Brigade d’infanterie de montagne, l’une des deux brigades d’urgence de l’armée de Terre. Elle a pour particularité d’être la brigade experte du combat en montagne et en milieu grand froid, des compétences qu’elle entretient au quotidien. Les missions du bataillon sont nombreuses et variées. De la formation des jeunes recrues aux OPEX régulières, la vie du 27 est ponctuée de plusieurs importantes échéances chaque année.

Les champs de tir temporaires (Ablon, Morsullaz et les Grandes Platières) sont donc un atout considérable à plusieurs titres : faciliter la préparation opérationnelle du plus grand nombre grâce à des séances de tir plus régulières, mais aussi cultiver notre savoir-faire de combat en montagne et en milieu grand froid. En effet les champs de tir temporaires permettent un entrainement dans des situations complexes et exigeantes. Le métier des militaires est d’être prêt en permanence, pour pouvoir défendre la France et les Français. Un haut niveau d’entrainement est donc absolument nécessaire. Conscient des perturbations, notamment sonores engendrées par l’utilisation des armes à feu, le bataillon met tout en œuvre pour limiter son impact sur le cadre de vie des voisins des champs de tir, en s’imposant des restrictions et des créneaux horaires d’utilisation des champs de tir.

©27e BCA

Présentation du 27e BCA et du l’utilisation du champ de tir de Morsullaz

Le 27e BCA à l’entrainement

à 22h00 hors vacances scolaires locales. En accord avec la mairie de Mont-Saxonnex et pour limiter les nuisances sonores, le 27e BCA exclut l’utilisation des mitrailleuses lourdes de calibre 12,7mm, s’impose de ne pas débuter les tirs avant 08h00 et d’interrompre ses activités lors de la pause méridienne de 12h à 13h30. Un fanion rouge est hissé sur le mat au niveau du parking et une annonce est faite par 3 coups brefs d’avertisseur sonore 15 min avant le premier tir. Trois militaires sont placés à des emplacements stratégiques leur permettant de voir au loin et de restreindre temporairement l’accès à toute personne évoluant à skis ou en raquettes sur l’infrastructure durant le tir. Après autorisation du directeur de tir, l’accès peut être ponctuellement autorisé durant les courtes phases d’interruption si la séance le permet. Le bataillon peut utiliser à des fins pratiques de logistique des véhicules tels que motoneige et/ou véhicule articulés chenillés. Enfin, l’officier tir transmettra les jours effectifs d’utilisation du complexe à la mairie une semaine avant la date dans la mesure du possible. Le tir demeure interdit lorsque l’indice de risque avalanche est trop élevé. En fin de saison, des campagnes de nettoyage sont également organisées dès la fonte des dernières neiges afin de ramasser les étuis et d’éventuelles munitions non percutées. Cela se fait en liaison étroite

avec la commune et une communication est faite en amont à ce sujet. Installé à Annecy depuis 100 ans, le bataillon a grandi aux côtés des haut-savoyards. Aujourd’hui, le 27 est un acteur incontournable en Haute-Savoie. La population française est sa raison d’exister, c’est pourquoi il n’hésite pas à s’investir dans des projets aux côtés et pour des acteurs civils. Récemment, il a organisé un relais de la flamme du soldat inconnu à travers le département, afin de permettre à toutes les communes haut-savoyardes de s’associer symboliquement aux cérémonies nationales du 11 novembre. Par ailleurs, en sa qualité d’expert montagne, le 27e BCA participe à l’organisation de la finale de la coupe du monde de ski alpinisme à Flaine en avril 2022.

Mon(t) panorama #7

9


ACTUALITÉ Station d’épuration Intercommunale

En 2020, la station d’épuration (STEP) située à Tucinges (Commune de Bonneville), qui traite les eaux usées des communes d’Ayze, Bonneville, Mont Saxonnex et Brison, a doublé sa capacité de traitement pour atteindre 54 000 équivalents habitants. Cette évolution était nécessaire afin de faire face à l’augmentation de population et permettre le raccordement de secteurs qui ne bénéficient pas encore du service de l’assainissement collectif. En plus du doublement de sa capacité, la STEP dont l’extension a été en partie réalisée sur la commune de Saint Pierre en Faucigny, permet de mieux traiter l’azote et le phosphore présents dans l’eau et nuisibles pour la vie aquatique. Au-delà de son intérêt épuratoire, cette nouvelle installation permet une meilleure valorisation agronomique des boues d’épuration tout en réduisant son impact écologique. La mise en service d’une unité de digestion des boues permet tout en limitant leur volume la production de biogaz. Ce biogaz est utilisé comme combustible dans une chaudière qui permet la fourniture de chaleur de tous les besoins de la station, c’est-à-dire le chauffage du digesteur, des bâtiments et le séchage des boues. Le séchage des boues produites annuellement permet l’obtention d’un produit sec à 95% et ainsi la division par 5 du tonnage des boues à évacuer (de 2 500 tonnes à

Bon début de saison pour l’Ecole de Ski. L’École de Ski de Mont-Saxonnex connaît un début de saison assez prometteur avec la neige tombée dès la première semaine des vacances de Noël. Mais la pluie qui s’est invitée et des problèmes survenus sur les installations ont contraint à déplacer les cours.

Station d’épuration de Bonneville

500 tonnes). Cette diminution couplée à un stockage de plus de 6 mois permet de valoriser la filière épandage direct, ce qui engendre une diminution importante du transport des boues à évacuer. 100 rotations de camion par an ont ainsi été supprimées pour un total de 9 000 km économisés. Le séchage des boues permet la réduction de 90% des émissions de CO2 concernant les évacuations de boues de la station d’épuration.

Début janvier, les samedis pour les jeunes Dumonts ont pu se dérouler normalement en s’adaptant aux conditions météo et matérielles, tout comme les dimanches neige pour les enfants de la vallée. Et … cerise sur le gâteau, cette année, les cours pour les écoliers du Mont ont enfi n pu avoir lieu pour les classes de CE2, CM1 et CM2. Ce qui a permis à certains élèves de pouvoir découvrir le ski alpin, à d’autres le « snow » et à tous de se perfectionner. A l’ESF on croise les doigts pour que les conditions se maintiennent et que les CE1 puissent en profiter. Si l’on ajoute les cours collectifs des vacances et les leçons particulières, l’École connaît une fréquentation satisfaisante.

Remise de médaille à Justine BAILLY, nouvelle monitrice

L’Ėcole a également été très heureuse de fêter la médaille de Justine, nouvelle monitrice diplômée, et d’inaugurer son nouveau jardin des neiges avec son fil neige, un équipement indispensable qui apporte de grands services et permet de gagner du temps dans les progressions. Il ne reste plus qu’à souhaiter un bon enneigement pour pouvoir finaliser les sessions commencées et accueillir la dernière classe de l’école primaire. Et surtout assurer les vacances de février pour lesquelles les réservations s’avèrent déjà encourageantes.

10

Mon(t) panorama #7

Inauguration du jardin des neiges

Mon(t) panorama #7

11


Apprentissage du ski à l’école

Domaine skiable

Les élèves de CE1, CE2, CM1 et CM2 ont la chance d’aller skier avec l’école sur deux cycles de 10 jours. Les séances se déroulent sur le mois de janvier dans notre station de Mont-Saxonnex sous un beau soleil. Grâce au soutien de la municipalité, encadrés par des moniteurs ESF et leurs enseignantes, les enfants développent les compétences de glisse inscrites au programme d’éducation physique et sportive. C’est l’occasion pour certains d’une première expérience du ski, pour d’autres d’améliorer leur pratique et de reprendre bien encadrés après une saison sans ski l’hiver dernier, ou encore de découvrir une nouvelle sorte de glisse avec le snowboard.

mAtériel Mon casque et mes fixations sont bien réglés et vérifiés par un professionnel.

Que l’on soit débutant ou skieur aguerri, pour la bonne pratique du ski et la sécurité de tous, quelques règles de conduite sont à rappeler :

10

Les

IlS ConrSE quE lE pou SkI rEStE

un plaISIr

météo Je connais la météo, l’enneigement et le risque d’avalanche du jour.

prépArAtion Je m’échauffe avant d’entamer ma première descente.

Aptitudes J’adapte mes choix de pistes et ma vitesse à ma forme physique.

signAlisAtion Je respecte la signalisation des pistes et des remontées mécaniques.

trAjectoires lorsque je rejoins une piste, je ne coupe pas les trajectoires des autres skieurs.

« Notre moniteur s’appelle Bertrand. Il nous apprend à faire des zigzags, à prendre le tire-fesses, à freiner, à nous diriger et à remonter en escaliers. »

priorité les skieurs situés en-dessous sont prioritaires.

Je ne m’arrête pas au milieu d’une piste, dans un passage étroit ou sans visibilité.

Connectez-vous sur www.preventionhiver.sports.gouv.fr

secours J’appelle les secours et je porte assistance si je suis témoin d’un accident.

© Ministère des Sports - Conception :

Arrêt

- Photo : iStock - Péter Gudella.

respect Ma vitesse et ma trajectoire ne doivent pas gêner les autres skieurs.

Lisaline, Colin, Lily, Zélie et Thomas

« Notre monitrice s’appelle Hélène. Elle nous réapprend à faire des virages. On a été voir le Lac Bénit gelé en skis. » Robin, Clémence, Anaïs, Charlie et Marcus

En partenariat avec le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des Finances et :

Ces conseils sont inspirés des « 10 règles de conduite du skieur de descente et du snowboarder » réalisées par la Fédération Internationale de Ski (FIS).

« Nous faisons du ski avec notre moniteur qui s’appelle Maurice. Il nous apprend à faire des dérapages, des virages et le tout schuss ! » Victoire, Léa, Lola et Antonin

A cela s’ajoute : • La présentation obligatoire d’un passe sanitaire valide en lien avec le contexte sanitaire actuel, à partir de 12 ans et 2 mois, • Le port du masque obligatoire dans les files d’attente aux caisses, aux remontées mécaniques et sur le télésiège. • La pratique du ski de randonnée et des raquettes est interdite sur l’ensemble du domaine skiable,

« Notre moniteur s’appelle Jean-Claude et il est très rigolo. Il nous apprend à lever le ski dans les virages, à faire le schuss sur des pentes où il y a plein de bosses. Il s’énerve un peu quand on tombe du téléski ! » Matteo C., Marco et Hugo

« Notre moniteur s’appelle Rémi. Il nous apprend à faire du snowboard, à faire la feuille morte et à tourner, à prendre la perche (ce n’est pas si facile en snowboard !), à faire des virages « front » et « back ». » Loumé, Téa, Jules, Arthur, Hermione et Matteo R.

• L’accès aux pistes n’est pas autorisé aux piétons, aux luges et aux chiens. L’ensemble du personnel (hôtes de caisse, pisteurs-secouristes, agents d’exploitation des remontées mécaniques et chef d’exploitation) vous attend avec impatience sur le domaine.

Depuis le 18 décembre 2021, pour le plus grand plaisir des petits et des grands, le domaine skiable est ouvert avec ses 15 km de pistes aménagées.

12

Mon(t) panorama #7

Les CE2 et les CM2 au ski

Mon(t) panorama #7

13


Participation citoyenne

Démocratie Participative : Récap Juin-Décembre 2021 En juin dernier, les citoyens volontaires constituaient trois groupes de travail autour des thèmes de l’ENVIRONNEMENT, du VIVRE ENSEMBLE et du TOURISME. Durant le dernier trimestre 2021, plusieurs ateliers ont eu lieu pour définir et prioriser des propositions sur lesquelles se sont positionnées les participants. Des sousgroupes se sont ainsi formés pour poursuivre collectivement la réflexion et le travail de ces propositions. Ainsi, pendant que l’un d’eux étudie la possibilité de créer un verger conservatoire, ou un autre un café associatif, certains mènent des réflexions autour des chemins et sentiers, des manifestations festives, ou encore de la transition touristique.

École

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, une nouvelle directrice a pris ses fonctions. Il s’agit de Sandrine PELLIER, laquelle a succédé à Marc BUTEL, ayant fait valoir ses droits à la retraite. Qui dit nouvelle direction, dit nouveaux projets et nouvelles orientations pour l’école. Dorénavant dans chaque magazine, une place sera réservée aux projets de l’école. La baisse des effectifs à la rentrée scolaire 2021-2022 a entrainé la fermeture d’une classe et par conséquent le regroupement de deux niveaux. La commune a complété le poste d’ATSEM existant par un second poste à mi-temps, pour seconder le personnel enseignant. Les effectifs pour cette rentrée 20212022 sont :

Une fois ces propositions affinées, elles pourront être présentées en conseil municipal. On sait les contraintes nombreuses et de tous ordres, règlementaires, foncières, budgétaires, humaines, … Ces propositions vont devoir se confronter à la réalité mais, à n’en pas douter, certaines d’entre elles aboutiront.

Groupe environnement

Groupe environnement

14

Classe

Nb d'élèves

PS-MS

29

GS-CE1

27

CP-CE1

22

CE2

24

CM1

22

CM2

25

Total

149

Les inscriptions à la maternelle pour les enfants nés en 2019, mais aussi pour les autres classes, pour la rentrée 20222023 sont déjà ouvertes. Les documents à présenter en mairie sont les suivants : • justificatif de domicile, • carte d’identité, • livret de famille, • carnet de vaccination, • attestation d’assurance de responsabilité civile, - la fiche de renseignements disponible à l’accueil ou par mail. Plus tôt la commune connait ses effectifs, plus tôt l’école peut s’organiser pour la répartition des classes.

Mon(t) panorama #7

Présentation des projets de l’école L’élevage de phasmes (Classe de CE1)

La classe de CP/ CE1 fait un élevage de phasmes dans sa classe. Des phasmes, ce sont des insectes. Dans une boîte loupe, il y a 10 oeufs de phasme . C’est l’incubation . Nous élevons des phasmes et nous devons en prendre soin. Il faut humidifier l’éponge de la boîte loupe tous les jours. Il faut aussi changer les feuilles (leur nourriture). Il faut éviter le contact entre les oeufs et l’éponge et surveiller la température de la classe. Il y a 5 phasmes nés. Lundi 6 décembre, un phasme est né. Mardi 7 décembre, un second phasme est né. Vendredi 10 décembre, un troisième phasme est né. Jeudi 16 décembre, un quatrième phasme est né. Un cinquième phasme est né pendant les vacances de Noël. Puis on a placé les jeunes phasmes dans la serre. Elle est placée sur une table, à l’abri des rayons du soleil. Tous les jours, il faut vaporiser de l’eau sur les feuilles. Puis une fois par semaine, il faut faire un nettoyage de la serre : enlever les déjections qui sont au fond de la serre, changer la nourriture (lierre, rosier ...). Tous les jours, nous observons les phasmes. Les élèves de CE1.

es.

es phasm La serre d

ECO ECOLE

(Classe de CE2, CM1 et CM2)

L’eau est merveilleuse, source de la vie ! Réfléchissons ensemble pour mieux la connaitre et l’utiliser. Après avoir reçu un label éco-école en juin 2021 suite à notre engagement sur le thème des déchets et de la solidarité (les restos du cœur), cett e année nous continuons à progresser et nous commençons un nouveau projet sur L’EAU. Nous réalisons un diagnostic qui permet de nous poser des questions : Comment mesurer notre consommation? La réduire? Comment connaitre la qualité de l’eau? Est-ce que l’eau c’est payant? Combien ça coûte? Comment récupérer l’eau de pluie? D’où vient l’eau du robinet et où part-elle Les représ entants des après son utilisation ? éco-délégu és Nous allons travailler avec les élus et d’autres partenaires pour trouver les meilleures solutions pour notre école. Si vous pensez pouvoir nous aider, vous pouvez nous écrire à l’adresse ce.0740594u@ac-grenoble.fr Nous vous inviterons au mois de juin pour regarder notre spectacle de danse «arts et écologie « que nous créons avec Mélissa. Vous pourrez aussi venir voir notre exposition sur l’eau au presbytère que nous réalisons avec nos maitresses et Marie Wathelet. A bientôt ! Adèle, Elie, Gary et Lola (Classe de CE2, CM1 et CM2)

Mon(t) panorama #7

15


Jardin partagé

Travaux réseaux humides

(Classe GS-CE1)

Du mois de septembre au mois de novembre, les élèves de PS, MS, GS, CP, et CE1 sont allés régulièrement au jardin « Aux légumes d’antan » Avec Nans, l’exploitant du jardin, les enfants ont construit leur jardin. Dans notre jardin on a planté des groseilliers et des cassissiers. On a aussi planté des bébés fraisiers. Après, on a fait un mandala. Il ressemble à une fleur ou à un soleil. Au milieu c’est une spirale comme une coquille d’escargot . On plantera des herbes aromatiques dessus. Les traits c’est des chemins pour marcher. On a fait des lasagnes sur les triangles, on a mis du compost, de l’herbe, du fumier de cheval, de la paille. On va planter des choses, des courgett es, des choux, des haricots, plein de légumes. Mais seulement au printemps. Parce que l’hiver il fait trop froid. On a mis des feuilles pour couvrir pour l’hiver. Pour prot éger du froid et de la neige. Texte écrit par les élèves de la classe de GS/CE1 Merci à Lenny et son papa pour les photos. Merci à la mairie pour le financement de ce projet.

Notre commune a vécu au rythme des chantiers qui ont été conduits dans divers secteurs et parfois sur les mêmes périodes. Vos élus sont conscients des désagréments occasionnés, qui génèrent d’inévitables contraintes, gênantes pour le quotidien. Mais ces chantiers sont à dessein lancés pour une finalité que chacun comprendra : sécuriser l’alimentation en eau potable, préserver les ressources et participer à la protection du milieu naturel. De juillet à novembre, le quartier des Jourdils/Freney a connu des turbulences suite aux travaux de mise en place d’un réseau de collecte des eaux usées et de renouvellement de la colonne d’eau potable. L’accès rendu impossible, les résidents ont pu stationner à l’entrée de la route des Jourdils sur une propriété privée : il faut remercier la famille Perillat, propriétaire de la parcelle et l’exploitant agricole, Guy Missillier, qui, en bonne intelligence, ont accepté et permis cette solution transitoire. La route a bénéficié d’un revêtement neuf et les accotements, en attente, seront repris lorsque la météo le permettra, au printemps. Des travaux de même nature ont concerné partiellement et pendant deux mois la route de Morsullaz entre les numéros 130 et 510.

Travaux aux Jourdils

Travaux à Fresney

Travaux route de Morsullaz

Enfin le secteur « Sur le Cé » a vu la mise en œuvre de la phase 1 d’un chantier qui se poursuivra au printemps : remplacement des anciennes canalisations de distribution d’eau potable et création d’un réseau de collecte des eaux usées. Pour l’heure ont été traités les chemins des Plagnes et des Poussins. Ces travaux tendent tous vers un même objectif : acheminer les eaux usées pour traitement à la nouvelle station d’épuration intercommunale localisée à Bonneville via le collecteur de transport situé dans la gorge du Cé en direction du réseau d’assainissement de Vougy.

Réalisation d’un mandala et vue aérienne des serres.

Travaux Sur le Cé

Coût : 726 850 euros HT : travaux d’eau potable et d’assainissement portés par la commune et la Communauté de communes Cluses Arve et montagnes (2CCAM). > Le Département et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée subventionnent à hauteur de 650 000 €.

16

Mon(t) panorama #7

Mon(t) panorama #7

17


Murs du Bourgeal

La place du Bourgeal a pris un sacré coup de neuf et s’est embellie. Le mur de soutènement du parking qui fait face à la boulangerie accusait le poids des années et se fragilisait. Le moment était venu de remédier à sa dégradation. Un nouveau garde-corps en bois métal a été posé, à la fois bien plus esthétique et surtout plus fonctionnel pour sécuriser les abords de cet espace public, qui connaît une forte affluence. Le chemin du Jarbay a été également rafraîchi : barrières ancestrales déposées et remplacées, mur de soutènement repris et habillé en pierre de Grésy, marches d’escalier posées. Les travaux réalisés par l’entreprise Costa Maçonnerie seront finalisés au printemps et cet espace, à proximité du distributeur de billets, sera agrémenté d’un arbre qui replacera un peu de nature au cœur de ce lieu de passage. Outre l’aspect sécuritaire, l’embellissement de cette place participe à une image plus harmonieuse et accueillante de l’entrée du village.

Lac Bénit/Places de feu

Réfection des murs de la place du Bourgeal

Signalétique et travaux de réfection des routes communales

L’entretien de la voirie communale reste une priorité même si les interventions ne sont pas toujours inscrites dans le calendrier que souhaiteraient les usagers. Entre les contraintes budgétaires et les disponibilités des entreprises, l’adéquation n’est pas facile à maîtriser. On l’aura néanmoins constaté : en septembre, plusieurs sections de routes communales ont fait l’objet de travaux, plus ou moins conséquents mais tous d’utilité pour améliorer le confort des déplacements, éviter de plus amples dégradations et renforcer la sécurité. Les enrobés sur la rue du Pont d’en Haut et la route de Chamoule ont été refaits ; un revêtement plus rustique, en l’occurrence un enduit gravillonné, a été appliqué rue du Pont d’en Bas, sur le plat d’Alloup et le chemin du Collet. (Coût : 60 000 €). L’accès qui mène à la chèvrerie des Oulettes a été aussi amélioré : ce chemin, jusquelà plutôt apparenté à une piste forestière, a été lissé, sa consistance caillouteuse ayant été broyée sur environ 15 centimètres et concassée pour corriger l’état brut de la surface. Dans le secteur particulièrement sensible des abords du groupe scolaire, la signalétique, bien visible, devrait alerter les automobilistes. Si les anciens plateaux surélevés ont disparu, effacés par le Département au passage du Tour de France, pas question de jouer les Fangio au volant : les marquages colorés au sol, le traçage jaune qui chemine le long de l’école, la zone 30 nettement matérialisée sur la chaussée sont autant de rappels pour lever le pied. Une dernière nouveauté : Place de la Villia, à l’intersection des routes de Bonneville, de la Gorge du Cé et de Brison, un carrefour giratoire a été matérialisé. Il s’agit dans un premier temps d’un test pour permettre de mieux visualiser les différentes voies de circulation et sécuriser le flux de véhicules à un point névralgique, fréquenté aussi des piétons aux abords des commerces. Et petit rappel : la priorité à droite est toujours d’actualité !

18

Mon(t) panorama #7

Chacun sait désormais que le lac Bénit, joyau de notre territoire, est fragilisé par la sur fréquentation. Des règles, certes contraignantes mais indispensables pour préserver le site, s’imposent donc à tous, Dumonts comme visiteurs. • Ainsi il est interdit de s’y baigner, y compris les chiens, pour préserver ses eaux et l’écosystème très fragile qu’elles abritent. • Les feux y sont également interdits, certains semblent encore l’ignorer, ou alors ne pas s’en souvenir. Pas moins de dix places de feu ont été relevées autour du lac cet automne. Sous chaque place de feu, les propriétés physiques et chimiques du sol sont modifiées, la végétation change de structure, c’est l’ensemble du cycle de vie qui peut s’en trouver perturber. Chaque feu constitue également un vrai risque de propagation et donc d’incendie plus large. Par ailleurs, pour nourrir ces feux, trop d’arbres sont mutilés sans discernement, et que dire des quelques imbéciles qui utilisent le mobilier en bois de la buvette pour les alimenter… D’autres tentent vainement d’y brûler leurs déchets, sans aucune gêne de laisser derrière eux leurs ordures. La gendarmerie nationale et l’office français de la biodiversité seront présents sur site dès le printemps pour rappeler les règles et dresser les contraventions nécessaires auprès des récalcitrants. La préservation du site du lac Bénit, c’est l’affaire de tous. Merci à chacun d’y être attentif, et de respecter les interdictions.

On récapitule : > Baignade interdite, y compris les chiens > Feux interdits > Je redescends avec mes déchets

Place de feu

Aire de lavage

Les employés des services techniques peuvent désormais procéder au lavage des véhicules utilitaires en toute conformité. Ils disposent d’une aire de lavage installée courant novembre et conçue dans le respect de la réglementation qui préserve l’environnement. L’entreprise Antoine Pellier-Cuit a été sélectionnée pour couler la dalle et, dans le même temps, installer les équipements nécessaires à la récupération des eaux sales ainsi qu’un séparateur d’hydrocarbures. Chiffrés à 55 000 € TTC, ces travaux font l’objet d’une subvention de l’Agence de l’Eau dans le cadre du dispositif Arve Pure qui vise à réduire l’impact des rejets sur l’environnement. Les travaux seront finalisés dans le courant de l’hiver : l’entreprise Riou de Magland interviendra pour la pose d’une charpente métallique.

Mon(t) panorama #7

19


PORTRAITS Edwige et Jérémy Cousseau : 100% électrique

Nalani Laux : de Papeete à Mont-Saxonnex

La gourmandise : un défaut ? Si vous croisez la route de Nalani Laux, vos scrupules auront tôt fait de battre en retraite. Lorsque cette jeune femme, pétillante et passionnée, vous décrit ses produits et vous invite à goûter, refuser relèverait d’un manque de savoir-vivre. Nalani a créé, en octobre 2021, son entreprise : « L’atelier de Nalani », installé dans sa maison. A 17 ans, elle quitte Tahiti, d’où elle est originaire, pour suivre des études universitaires dans le domaine de la gestion des entreprises et administrations qui la mèneront de Bordeaux au Québec puis à Paris. Sans jamais étouffer une passion qui l’anime depuis son plus jeune âge : les métiers de bouche et particulièrement la pâtisserie. Au point de s’immerger carrément dans les cuisines : deux saisons à Combloux et Chamonix la convainquent d’intégrer la prestigieuse école Ferrandi à Paris où elle obtient un CAP. Après un long parcours administratif accompagné par Initiative Faucigny Mont-Blanc, la voilà chef d’entreprise ! Son credo : proposer une gamme de produits d’épicerie fine bio, de biscuits, de spécialités comme les pâtes à tartiner avec le souci d’utiliser des ingrédients de qualité. A la fabrication mais aussi sur le terrain, elle démarche pour constituer peu à peu un réseau de distributeurs dans la vallée de l’Arve et ailleurs. Véritable prodige de la pâtisserie, rigoureuse et déterminée, Nalani explore aussi toutes les saveurs, animée d’une curiosité gourmande pour combler les fins palais. Cette hyper active et touche à tout devrait encore surprendre : « J’ai tellement d’idées ! Je voudrais apporter de la nouveauté. » Et ce n’est pas par hasard qu’elle est arrivée au Mont, un village dont elle dit apprécier « la vie et la convivialité ». Plus d’informations : « L’atelier de Nalani » 48 allée Sur le four à Mont-Saxonnex. www.latelierdenalani.com – latelierdenalani@gmail.com.

20

Mon(t) panorama #7

En 2007, Edwige et Jérémy Cousseau larguent les voiles de leur Vendée natale et s’installent à Morsullaz en 2010, ayant enfin trouvé « leur paradis ». Avec un projet bien en tête : ouvrir un gîte écologique qu’ils baptisent « L’Eco du Bargy ». Et totalement en harmonie avec leurs convictions, proches de tout ce qui touche à la protection de l’environnement. Toujours en quête de nouveaux challenges, ce dynamique tandem se lance un autre défi et à l’hiver 2016, leur société Mountain E-Park voit le jour aux Gets : une école de pilotage 100% électrique avec des activités adaptées aux saisons. Très vite, les stations voisines (Avoriaz, Megève) s’emparent de cette opportunité d’une nouvelle offre de loisirs qui séduit la clientèle. Pour répondre à la demande d’engins électriques, ils installent leur atelier de transformation (rétrofit) dans le village pour leur nouvelle société MEP74. Convaincus du fort potentiel du village, ils avaient aussi à cœur d’apporter leur contribution pour le valoriser : c’est chose faite depuis cet été ! Au pied du télésiège et du Bargy, enfants et adultes découvrent la motocross l’été, et l’hiver la motoneige pour les 5-14 ans, dans un décor privilégié. Edwige et Jérémy sont comblés : « Voir nos activités au pied du Bargy, un rêve devenu réalité ! »

Mon(t) panorama #7

21


INSTITUTION MA MAIRIE

La commune vous informe. La commune met à votre disposition plusieurs canaux de communication.

Départs et arrivées Après de nombreuses années au sein de la collectivité, Liliane DUVAL a fait valoir ses Arrivée de droits à la retraite. Premier contact avec la population, Liliane DUVAL avait en charge, entre Laeticia FIRLA autres, l’accueil du public, l’état civil, les élections, l’urbanisme et la régie de la station de ski. Elle a été remplacée par Laeticia FIRLA qui a pris ses fonctions courant septembre. Nouveau visage de l’accueil, Laeticia FIRLA vous reçoit aux mêmes horaires et sur des fonctions sensiblement similaires. Autre départ, celui de Serge LAURENT, secrétaire de mairie, lequel a souhaité prendre une retraite anticipée pour vaquer à des projets personnels. Discret, il était le bras droit de Monsieur Le Maire sur la gestion des dossiers en rapport avec les orientations de la commune. Bonne retraite à Liliane et Serge et bienvenue à Laeticia.

Cette année sera marquée par deux scrutins nationaux, à savoir l’élection

1. PANNEAUPOCKET

SERVICES MUNICIPAUX

Inscription liste électorale présidentielle les 10 et 24 avril 2022,

Dans un souci d’une meilleure diffusion de l’information auprès des habitants, la municipalité s’est dotée d’un outil de communication supplémentaire avec l’application PanneauPocket. Ce système simple et efficace prévient instantanément et en temps réel les citoyens par notification. Aujourd’hui près de 300 habitants bénéficient déjà de ce service.

et les élections législatives les 12 et 19 juin 2022. Pour voter, il est obligatoire d’être inscrit au préalable sur les listes électorales. Pour les personnes qui ne sont pas encore inscrites, cette inscription est désormais possible jusqu’à 6 semaines avant la date du scrutin.

CONSEIL MUNICIPAL

3. S’INSCRIRE SUR LES LISTES

Le 30 septembre dernier, Romain DEVILLERS a fait part à Monsieur le Maire de sa démission de son poste de conseiller municipal de la commune. Il a été remplacé le 9 novembre par Patrick ADAMI.

ÉLECTORALES : Pour les présidentielles : • En ligne jusqu’au 2 mars 2022, • En mairie ou par courrier jusqu’au

Fernande SIMOND, notre doyenne nous a quittés

État civil Août à janvier 2022 registre de la mairie

Fernande Simond s’est éteinte mardi 14 décembre 2021. Née un 13 décembre 1925, elle venait de fêter son 96ème anniversaire qui faisait d’elle la doyenne de notre village. Originaire de Marnaz, c’est au Mont qu’elle avait rencontré son futur époux, Rémy, avec lequel elle fonda une belle famille de sept enfants. Tous deux y avaient même ouvert, en 1962, le premier gîte de France. Entre la ferme familiale et les tâches à la maison, Fernande a connu une vie rude et laborieuse mais nourrie de petits bonheurs. Le cercle familial s’agrandissant de nombreux petits-enfants et arrière petits – enfants lui permettra de surmonter le décès de Rémy en 2003. Malgré une santé devenue plus fragile au fil des années, elle s’en est allée, entourée des siens dans la maison familiale et au cœur même de ce village auquel elle était très attachée.

22

Naissances Valentine AUVRAY ROSE 22 juillet Jules GAY 10 août Antonin LEFAY 16 août Flore DONAT-MAGNIN 20 août Zoé TECHER PIGNON 30 août Maylie REBILLARD 30 août Loris MALARDIER 3 janvier Moïra NIETO SUBILEAU 17 janvier Mariages Roxanne TIREL et Christophe KLAK 10 octobre

Mon(t) panorama #7

Décès Michel CAUL-FUTY 23 septembre Victoire MILLERET (née RENNARD) 19 octobre Fernande SIMOND (née BONTAZ) 14 décembre Jean-Pierre DONAT-MAGNIN 26 décembre Thérèse BOURGEAUX 19 janvier Avis de mention de décès

Gisèle VACHOUX 8 septembre Chantale COUDURIER-BOEUF (née PELLIER-CUIT) 26 novembre Henri Louis GUFFOND 1er décembre

4 mars 2022. Pour les législatives : • En ligne jusqu’au 4 mai 2022, • En mairie ou par courrier jusqu’au 6 mai 2022. Les jeunes de 18 ans ayant réalisé le recensement militaire en France et les personnes qui viennent 2. RÉSEAU SOCIAL La commune dispose de son propre compte facebook, géré conjointement par la collectivité et l’office du tourisme Cluses Arve et Montagnes. Plusieurs comptes existent utilisant le nom de la commune. Le compte officiel s’appelle Mont-Saxonnex. Pour y accéder : https://www.facebook.com/montsaxonnex Son logo reconnaissable est

automatiquement inscrits. 2. OÙ S’INSCRIRE ? • En ligne sur https://www.service-public.fr/ • Par courrier en téléchargeant le formulaire sur https://www.service-public.fr/ • En personne directement à l’accueil de la mairie 3. DOCUMENTS NÉCESSAIRES À L’INSCRIPTION : • Pièce d’identité en cours de validité, • Justificatif de domicile de moins

Hors registre

Jacques CHAPON 25 décembre Marcel GUFFOND 23 janvier

d’obtenir la nationalité française sont

de 3 mois, Tous les autres comptes facebook mentionnant le nom du village sont indépendants et administrés par des particuliers.

• Formulaire d’inscription Cerfa

Mon(t) panorama #7

12669*02.

23


CCAS Organisation funéraire

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière (caveau, tombe) dont vous achetez l’usage (mais non le terrain) pour une durée limitée (habituellement 30 ans). Elle peut également prendre la forme d’un emplacement réservé aux urnes funéraires au sein d’un columbarium : bâtiment pourvu de niches destinées aux urnes contenant les cendres des personnes incinérées.

Financement d’un dispositif d’apprentissage de langues étrangères

DROIT D’INHUMATION AU SEIN DE LA COMMUNE : Pour avoir le droit d’être inhumé dans une commune, il faut être dans l’une des situations suivantes : • Être décédé dans la commune, quel que soit le domicile de la personne • Être domicilié dans la commune • Bénéficier d’une concession familiale • Être inscrit sur la liste électorale de la commune si on habite à l’étranger Une concession familiale est réservée à son titulaire initial et aux membres de sa famille. La concession appartient à son titulaire (unique) ou aux co-titulaires. Après le décès de la personne titulaire de la concession, celle-ci appartient à ses héritiers désignés par la loi ou par un testament. La commune souhaite rappeler qu’elle a engagé une opération dite de « reprise de concessions trentenaires ».

OFFRE RÉSERV ÉE aux 80 premiè res demandes

Recensement des travailleurs frontalier

Vous venez d’emménager ou vous êtes déjà domicilié au Mont-Saxonnex et vous travaillez dans le canton de Genève ? Faites-vous recenser.

bourse nnex rem ont-Saxo M ers) du e si d ur S o A b le CC les élèves ur d’une o p at % ch 0 l’a 50% (8 ent ou de ge abonnem prentissa p l’a coût d’un à n dédiée demande ar p € applicatio 30 limite de dans la boursiers) les élèves ur o p € (50

Pour participer au recensement, remplissez le formulaire disponible en mairie chaque année concernant chaque membre majeur du foyer travaillant en Suisse. Pensez également à faire connaitre tout changement de situation par mail à la Mairie à mairie@mont-saxonnex.fr : changement d’employeur, arrêt de travail en Suisse, changement de coordonnés, déménagement, etc.

Docum ents à fournir > pièce : d’ident > certifi ité cat de scolarit > factu re de l’ é abonne ou de l’ ment applica t io l’appre n dédié ntissag eà e d’une étrang langue ère au nom de s paren > RIB d ts es p > justifi catif de arents bourse s le cas échéan t

QU’EST-CE QU’UN TRAVAILLEUR FRONTALIER ? C’est une personne qui vit dans un pays et travaille de l’autre côté de la frontière dans le pays voisin, toute nationalité confondue. LE FONDS GENEVOIS Depuis l’accord franco-suisse du 29 janvier 1973, le canton de Genève octroie à chaque fin d’année une compensation financière, appelé familièrement les Fonds Genevois. A titre d’exemple, la commune a perçu pour 2021, la somme 128 000€. Il est donc important pour la collectivité de connaître le nombre de travailleurs frontaliers et de résidents suisses ou double nationaux qui habitent sur le territoire communal : cela contribue à améliorer la qualité de service pour TOUS les habitants. Cette somme rétrocédée est primordiale pour votre commune car elle lui permet : • de disposer d’un budget plus conséquent, • d’investir dans la création d’équipements publics.

Condit ions d’é ligibilit être do é: micilié( e) à Mo être lyc n t-Saxo éen(ne nnex ) en cla premiè sse de re, term inale o en prem u étudia ière an nt(e) née po avoir s st-bac ouscrit u n abon acheté nemen une ap t ou plicatio l’appre n destin ntissag ée à e d’une la le 01/11 ngue e /2021 e ntre t le 30/ 06/202 2

E n vo ye z vo t r e à mair ie@mo dossier com Mairie de Mon p nt-sax t-S www.m onnex.f let ont-saxo axonnex Ro r ute

s

nnex.fr

- 04 50

publique

ur taire, exte sani être complexe po du cont es a pu èr Du fait ng ra ét ues des lang asses d’âge. cl certaines

jeter su r la voie

Le Centre Sociale n al d’Actio Commun e participer au d ment propose n abonne ’u d t n e m ssage finance l’apprenti à é n ti s e d gue ! ement d’une lan l’enseign

Ne pas

Toutes les concessions arrivées à échéances doivent être renouvelées par les familles. A défaut, les concessions seront reprises par la mairie. Aussi, des affichettes sont posées sur ces concessions. Les familles concernées doivent prendre contact au guichet de la mairie ou par téléphone au 04 50 96 90 56.

de l’Ég lise 74 96 90 130 Mo 56 nt-Sax @monts onnex axonne x

Donc si vous êtes frontalier et que vous habitez Mont-Saxonnex quelle que soit votre nationalité, faites-vous recenser.

24

Mon(t) panorama #7

Mon(t) panorama #7

25


INTERCOMMUNALITÉ Office du Tourisme Intercommunal

Enfile ta combi et viens t’amuser Le froid est là, la neige aussi. L’office de tourisme intercommunal voit sa fréquentation augmenter pendant les vacances. Les touristes et les habitants du territoire viennent à Mont-Saxonnex pour skier, faire de la raquette, du ski de randonnée ou simplement se promener. Les familles sont nombreuses à venir à notre rencontre. C’est pour être au plus proche de leurs demandes que l’office de tourisme a proposé des animations de noël et renouvelle l’expérience au mois de février : balade contée, humain curling, Airboard ou rando tisanes… Toutes ces animations sont pour vous et sont gratuites ! On attend plus que vous. Plus d’infos sur www.cluses-montagnes-tourisme. com, rubrique Agenda

Vers une Maison du tourisme et de la mobilité Le siège de l’office de tourisme intercommunal est situé à Cluses, dans l’Espace Carpano & Pons. Il partage les locaux avec le Musée de l’Horlogerie et du Décolletage situé à l’étage depuis de très nombreuses années. Ce bâtiment est une perle patrimoniale de la ville de Cluses mais les habitants et les touristes peinent à trouver l’office de tourisme, notamment à pied, et surtout depuis la gare. Les élus ont décidé de mettre fin à cet espace d’accueil excentré : une Maison du tourisme et de la mobilité verra le jour à l’été 2022, en plein centre de Cluses, en face de la mairie. L’équipe de l’office de tourisme rejoindra celle des transports Arv’i. Ainsi les habitants et les touristes pourront recevoir, en un même lieu, des conseils touristiques, pratiques et de déplacement. • Des vélos classiques et à assistance électrique seront proposés en location longue durée et pourront être réparés. • Des tickets de bus et des forfaits de ski pourront également être achetés. • Un panneau interactif permettra aux visiteurs de découvrir les circuits de bus et leur emplacement en temps réel, ainsi que toutes les informations touristiques du territoire intercommunal. L’équipe de l’office sera bien sûr présente 6 jours sur 7 en saison haute, toujours avec le sourire derrière le masque ! L’affluence devrait être au rendez-vous pour ce pôle multi accueils, au service des habitants et des touristes. Allez, vous passerez bien nous voir à la Maison ?!

26

Mon(t) panorama #7

Mont-Saxonnex vu du ciel L’office de tourisme développe ses compétences pour vous proposer de belles photos du village. Une personne de l’équipe s’est donc formée au télépilotage de drone.

Ce dernier va permettre de filmer et de prendre des photos des paysages de Mont-Saxonnex, dans le respect des règles en vigueur, notamment vis-à-vis de la faune et de la vie privée des habitants. Nous en profitons pour vous rappeler que le télépilotage de drone est formellement interdit à toutes les personnes ne possédant pas le brevet de télépilote. Asters a notamment pu observer des vols de drones nonautorisés par la Préfecture, dans les zones où le Gypaète niche ou dans ses espaces de vols. L’office de tourisme s’attèle à proposer des prises du vues originales tout en respectant la règlementation. Vous pourrez suivre ces belles prises de vue du village via nos réseaux sociaux et sur le site internet de destination. Découvrez les plus belles vues d’ici sur : www.cluses-montagnes-tourisme.com / les lieux les plus instagrammés

Mon(t) panorama #7

27


Communauté de communes Cluses, Arve & Montagnes Notre cher musée… Quel habitant de notre belle vallée ne connait pas encore notre musée de l’horlogerie et du décolletage à Cluses ? C’est un lieu incontournable chargé d’histoire. Il est le seul musée de sciences et techniques du département et ses collections n’ont rien à envier à celles du musée des Arts et Métiers de Paris. Il y a mille façons de découvrir ou redécouvrir le musée. L’une d’elles est de ne pas rater le traditionnel « 1er dimanche de chaque mois ». De septembre à juin, le musée ouvre gratuitement ses portes et propose une animation à 15h, elle aussi gratuite. Chaque dimanche est un peu la « suggestion du chef » : focus sur une pièce des collections, démonstration d’horlogerie, présentation d’automates, causerie autour d’une thématique ou d’un savant célèbre, visite guidée particulière, expérience scientifique pour les enfants, spectacle. Pour ce début d’année 2022, l’équipe du musée vous propose : • Dimanche 6 février à 15H : Le coup de cœur d’Emilie : une causerie sur la pendule à galette, une horloge électromagnétique imaginée par Charles Poncet. • Dimanche 6 mars à 15H : 3 siècles d’histoire industrielle. Une belle histoire dans la grande Histoire ! Découvrez celle qui a façonné notre vallée.

Alors, vous venez ?

Le projet de territoire intercommunal : Un projet commun, rassembleur et prometteur Les dix communes de la Communauté de Communes Cluses Arve et Montagnes, mobilisées à travers une raison d’être : « Agir en synergie, équitablement et durablement pour le bien vivre ensemble » sont aujourd’hui réunies autour d’un projet de développement de notre territoire, qui définira pour les dix prochaines années, les grandes lignes et les grandes orientations de l’avenir de notre communauté, avec pour ambition politique de permettre à tous, habitants, entreprises, institutions, d’améliorer le bien-vivre sur notre territoire. Il s’agit avant tout de définir contractuellement l’action publique locale de 2022 à 2035, en fonction et en prévision des ressources disponibles, et des enjeux auxquels le territoire est confronté. Ce document, permet de dépasser une gestion fragmentée pour définir un véritable projet commun d’intérêt général et local. Le travail de réflexion mené depuis septembre 2021 a déjà permis de faire ressortir les deux enjeux principaux pour les 10 prochaines années : • Accompagner et soutenir l’habitant dans son parcours de vie • Faire prospérer une économie diversifiée sur notre territoire Les actions qui naitront de ces enjeux devront s’articuler autour de deux critères incontournables : • Encourager et agir pour la protection de l’environnement et la maitrise des effets climatiques • Mettre en adéquation ressources et ambitions Le projet du territoire Cluses Arve et Montagnes donnera naissance à une stratégie politique locale et globale d’ici l’été 2022.

28

Mon(t) panorama #7

Mon(t) panorama #7

29


Votre communauté de communes vous accompagne dans vos projets de rénovation énergétique Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique dans votre logement et vous souhaitez faire des économies d’énergie ? Un service public d’accompagnement à la rénovation énergétique en Haute-Savoie vous conseille gratuitement* et en toute indépendance ! Contactez les conseillers du service d’accompagnement à la rénovation énergétique de Haute-Savoie au 04 56 19 19 19 ! • Informations et conseils téléphoniques • Rendez-vous personnalisés près de chez-vous** • Suivi complet de votre projet Le service public d’accompagnement à la rénovation énergétique de l’habitat en Haute-Savoie TEL : 04 56 19 19 19 Service public animé par l’ASDER et Innovale©

L’antenne de justice intercommunale - Au service de l’habitant L’antenne de justice de la moyenne vallée de l’Arve est un point d’accès au droit. Fruit d’un partenariat entre la Communauté de communes Cluses Arve et Montagnes et les instances judiciaires, elle effectue certaines de ses missions sous l’autorité du président du Tribunal de Grande Instance de Bonneville et du procureur de la République. Elle redirige les demandeurs vers la Maison France Service pour tous les dossiers qui concernent les questions liées aux retraites, aux Caisses d’Allocations Familiales ou à la santé. 26 allée Ampère 74300 CLUSES 04 50 96 84 63 adj@2ccam.fr Du lundi au jeudi de 9:00 - 12:00 / 14:00 - 18:00 Le vendredi de 9:00 - 12:00 C’est nouveau ! Retrouvez également dans les locaux de l’antenne de justice, le Point Conseil Budget mensuel. Prise de rdv par mail : pcbannecy@udaf74 ou par téléphone : 04 50 66 76 72

* Service Financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les Certificats d’Economie d’Energie, le Département de Haute-Savoie et votre Communauté de Communes ** Prenez rendez-vous partout en Haute-Savoie lors des permanences de nos conseillers !

Centre de vaccination intercommunal LES PERSONNES DE + DE 65 ANS PEUVENT VENIR SANS RENDEZ-VOUS. NOUS ENREGISTRONS ACTUELLEMENT 120 PERSONNES VACCINÉES/JOUR.

Fond air bois (SM2A) et interdiction foyer ouvert

30

Mon(t) panorama #7

Mon(t) panorama #7

31


AGENDA

02

09

février

Cinéma Mont-SaxCiné

16

février

Randonnée sous la lune Ski club

23

08

mars

mars

07

mai

mai

Commémoration de l’Armistice Mairie de Mont-Saxonnex

Randonnée sous la lune Ski club

avril

Randonnée sous la lune Ski club

Cinéma Mont-SaxCiné

Cinéma Mont-SaxCiné

18

16

05

février

Don de sang (sur rdv) Donneurs de sang

10

avril

Journée portes ouvertes et Braderie Bibliothèque

16

mai

Randonnée sous la lune Ski club

avril

Cinéma Mont-SaxCiné

02

juin

04

juin

Cinéma Mont-SaxCiné

Trail du Gypaète

10

juin

14

juin

18

juin

18

juin

Repas des ainés CCAS

Randonnée sous la lune Ski club

Sieste musicale contée Bibliothèque

La Grimp’Yaute nouveau nom du Challenge des 3 cols

PERMANENCES ARCHITECTE CONSEIL Vous avez un projet de construction ou d’aménagement avancé ? Besoin de conseils ? Consultez l’architecte-conseil en mairie afin d’accompagner votre projet aux niveaux architectural et réglementaire. Les permanences auront lieu les mardis matins de 9h à 12h. Prochaines permanences : Mardi 1er mars Mardi 12 avril Mardi 31 mai Mardi 28 juin Mardi 26 juillet Prenez rendez-vous à l’accueil de la mairie au 04 50 96 90 56


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.