Page 34

Assainissement de façades, Ebikon Le lotissement Schmiedhof construit à la fin des années 60 est composé de deux barres de logements de 6 à 7 niveaux, caractéristiques des locatifs de cette époque. Les anciennes façades rideaux ont été complètement démontées pour faire place à des éléments préfabriqués en ossature bois. Cet assainissement exemplaire a permis d’améliorer l’aspect esthétique et d’augmenter l’efficience énergétique ainsi que le confort d’habitation de l’ensemble. Les deux barres, intégrées dans un quartier d’habitation dense, sont composées chacune de trois éléments. La partie centrale, avec ses 6 niveaux qui surmontent le rez, comprend un étage de plus que les deux ailes adjacentes. Chaque barre accueille ainsi 44 appartements, deux par entrée et par étage, avec les chambres orientées soit sur la cour, soit sur la route. Le bâtiment situé le long de l’artère principale subit une lourde pollution sonore, tandis que celui orienté vers la desserte de quartier et la zone de détente et de sport, bénéficie de meilleures conditions. Les typologies des appartements se basent sur une trame stricte de 2,96 ou 3,66 mètres, qui fixe la position des parois intérieures porteuses de 150 mm d’épaisseur. Cette conception a permis à l’époque de construire des façades non porteuses de 50 mm d’épaisseur d’une hauteur d’étage, composées d’éléments fixes de 1.10 m de largeur. Les contrecœurs étaient formés de panneaux sandwich constitués de 30 mm d’isolation prise entre un panneau de particules à l’intérieur et un panneau de fibres de bois à l’extérieur. Un panneau fibro-ciment ventilé assurait la protection contre les intempéries, alors que

les têtes de dalles étaient protégées par un bandeau en béton préfabriqué qui abritait également le caisson de stores. Les études préliminaires se sont cristallisées sur la solution du complet démontage de la vieille façade et son remplacement par des éléments en bois préfabriqués remplissant les critères suivants : amélioration de l’isolation thermique de l’ensemble pour correspondre à un standard contemporain et plus particulièrement élimination des ponts thermiques systématiques en tête de dalle, afin d’atteindre des économies d’énergie conséquentes. De plus les concepteurs souhaitaient améliorer la protection phonique du côté de la route cantonale et proposer de meilleures conditions d’éclairage naturel dans les pièces. Enfin, l’opération d’assainissement devait permettre de transformer les balcons en un espace extérieur utilisable et améliorer la matérialisation et l’esthétique de l’enveloppe. La solution du remplacement complet des façades a laissé une grande liberté aux concepteurs pour le dessin de la nouvelle enveloppe. Contrairement à l’existant, les éléments ont maintenant la largeur et la hauteur d’une pièce. Les caissons de stores sont placés devant les têtes de dalles ce qui augmente le vide de jour. La disposition et l’ordonnancement des fenêtres ainsi que le revêtement extérieur ont pu être redéfinis. Ainsi les nouvelles proportions d’ouverture augmentent l’apport de lumière à l’intérieur et améliore l’image de la façade. Pour des raisons de coûts, la grandeur des fenêtres a été déterminée par la taille maximale des panneaux de façades disponibles. La disposition des plaques de fibro-ciment a également fait l’objet d’un grand soin. Le choix

d’une couleur de revêtement individualisée a été possible sans surcoût grâce à l’envergure de l’opération. La trame stricte a permis d’offrir à chaque type de pièce son propre élément de façade et d’utiliser un grand nombre d’éléments identiques, préfabriqués en atelier, fenêtres incluses. Le démontage, suivi de la mise en place des nouveaux éléments de trois appartements ont pu ainsi être effectués en une seule journée, alors que les travaux de finitions se sont déroulés sur cinq jours. Ainsi, l’occupation de chaque appartement n’a été limitée que six jours durant, et la durée totale des travaux s’est concentrée sur dix semaines par unité locative. L’opération a été complétée par l’isolation de la toiture et les planchers sur sous-sol, et par la construction de balcons métalliques en applique de trois mètres de large et quatre mètres de profondeur, offrant ainsi un espace extérieur généreux aux habitants.

Profile for Lignum

Bulletin bois 88/2008  

Habitat économe en énergie

Bulletin bois 88/2008  

Habitat économe en énergie

Profile for lignum