Page 1

Sommaire • GRAND PROJET

NUMÉRO

Bourg : première réunion de concertation

20

www.lambersart.fr

La citoyenneté :

• ACTU

Le Rallye Urbain fête ses 10 ans

• INNOVATION

Les écoles lambersartoises ultra-connectées

5 AU 25 MAI 2018

Un enjeu majeur à Lambersart


RETOUR EN IMAGES

01

Cyclo-famille

Plus de 200 personnes, enfants et adultes, ont participé au 6e Cyclo-famille, découvrant la ville de manière sécurisée au fil d’un parcours de 7 km ou de 2 km pour les débutants. Cette année, c’est l’école Victor Hugo qui était la plus représentée.

04

1er Mai

En compagnie du conseil municipal, le maire, Christiane Krieger, a remis 25 médailles du travail argent, vermeil, or et grand or mardi 1er mai.

|

LAMBERSART INFOS N°20/P2

| RETOUR EN IMAGES


édito La citoyenneté garante du bien vivre ensemble 02

Quels métiers pour demain ?

Organisée par le service jeunesse, la conférence “Avoir 20 ans en 2025, quels métiers pour demain ?” a rassemblé le 13 avril de nombreux jeunes et leurs parents autour de trois spécialistes de l’éducation et de l’innovation.

03

Oscar Piano

Le spectacle de marionnettes présenté au Pré Fleuri samedi 21 avril a été mis en scène par la Cie Sans Soucis.

Ce mois-ci Lambersart Infos consacre un dossier à la citoyenneté. Vous retrouverez tout au long des six pages consacrées à ce thème tout ce que la ville met en œuvre avec l’Éducation nationale et d’autres partenaires comme les Restos du Cœur ou encore les Jardins d’Insertion pour que les jeunes Lambersartois deviennent les citoyens de demain. Si transmettre les valeurs citoyennes a toujours eu son importance à Lambersart, ce choix politique a pris une autre couleur, à la suite des attentats de 2015. Cette année-là, le maire en fonction, Marc-Philippe Daubresse, avait souhaité apporter une réponse à la barbarie. D’où l’idée d’un plan d’éducation citoyenne, que nous poursuivons en 2018, dont l’enjeu serait de favoriser l’éveil d’une conscience citoyenne des enfants et des jeunes en leur donnant des repères et des clés de compréhension de la société, sans bien entendu se substituer aux parents qui sont les premiers éducateurs, qui enseignent des valeurs et tracent la voie. L’éducation à la citoyenneté n’est donc pas une nouveauté à Lambersart, mais être citoyen, qu’est-ce que cela signifie ? C’est être électeur, certes, mais pas seulement. Être citoyen c’est aussi devenir bénévole associatif, élu, habitant, parent, devenir citoyen c’est être une personne porteuse des valeurs qui font la France et l’on pense ici à la civilité, au civisme et à la solidarité. Être citoyen c’est être conscient que sans ces valeurs communes il ne peut y avoir de vivre ensemble, tout simplement. Ces principes, la ville les applique dès qu’elle en a la possibilité et pas plus tard que le 19 avril dernier. En effet, alors qu’un grand projet de requalification du Bourg prend forme, nous avons organisé ce soir-là une première réunion de concertation à laquelle étaient conviés les habitants et forces vives du quartier afin de réfléchir ensemble sur le devenir du futur centre-ville de Lambersart. Bien entendu il y a les limites du possible à une telle consultation. La ville doit composer avec la MEL principal acteur financier et il revient aussi aux élus en finalité de trancher car toutes les propositions et autres idées ne sont pas toujours réalisables et surtout elles doivent convenir au plus grand nombre dans le respect de chacun. Vous retrouverez d’autres sujets traitant de citoyenneté, notamment sur le lancement de l’appel à projets 2018, sur le thème “Zéro Déchet”, et le rallye urbain avec l’implication de bénévoles.

05

Les fenêtres qui parlent

Pour marquer la fin de l’édition 2018 au Canon d’or, sur le thème “Des livres & vous”, une grande fête très réussie et très suivie, avec un nain géant, une fanfare, des danseuses, des ateliers, un échange de livres… RETOUR EN IMAGES • EDITO |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P3

Comment enfin ne pas évoquer le drame vécu chez nos amis de Wambrechies, avec le meurtre de la jeune Angélique Six. Nous avons tous été bouleversés par cet événement si proche de nous, d’autant plus que cette jeune fille a été scolarisée pendant un an à l’école Pasteur. Au nom de la ville, je me suis rendue à la marche blanche, accompagnée d’élus municipaux, et j’ai exprimé tout mon soutien à la famille et à ses proches. Christiane Krieger Maire de Lambersart | Conseillère Métropolitaine


GRAND PROJET

Requalification du Bourg : première réunion de concertation Salle du Pré Fleuri, élus et habitants ont commencé à imaginer le Bourg de demain, sans éluder aucune question. “C’est la première soirée que nous passons ensemble sur le projet du centre Bourg” a annoncé Christiane Krieger, maire, en préambule d’une réunion publique qui a fait le plein salle du Pré Fleuri jeudi 19 avril. Une première qui en annonce d’autres “pour un projet qui nous, élus et vous habitants, nous tient tous à cœur.” Le Bourg, lieu de centralité du quartier “n’en déplaise à certains qui pensent que Lambersart n’a pas de centre” a souligné Christiane Krieger, va être requalifié et les travaux devraient se dérouler de mars 2019 à mars 2020. Cette première réunion de concertation a été l’occasion d’échanger autour d’un avant-projet, véritable base de travail, sur ce que chacun souhaite ou ne souhaite pas pour le quartier. Ainsi, tous les participants ont été invités à participer à un des quatre ateliers pour faire part de leurs envies. Avant de “phosphorer”, les élus ont présenté le cadre. Pour le maire, l’idée générale est de créer une voie structurante depuis le belvédère du Parc Borloo jusqu’au niveau du collège Savio. C’est donc autour de ce projet que vont s’articuler “la distribution de l’espace public, les espaces verts et la qualité de vie”, thèmes sur lesquels la ville attend une réflexion des habitants et usagers. Toutefois, la plus grosse partie de l’opération concernera la voirie avec l’assainissement, les réseaux etc, qui sont de la compétence de la MEL. Le maire a ajouté qu’un tel projet, quand la phase 2 sera réalisée, “permettra de relier le Bourg au Pacot-Vandracq et à l’avenue du Maréchal Leclerc” et donc de terminer une requalification complète du centre de la ville. L’élue a annoncé “une enveloppe de 2 700 000€” pour cette première phase de travaux “dont 700 000€ pour la ville.” Christophe Caudron, premier adjoint, a aussi précisé : la ville

«

a pris le parti pris d’un terreplein central avec stationnement à l’intérieur. Puis l’élu a évoqué les ob-

»

jectifs d’une telle opération. Pour lui “c’est d’abord une question de sécurité, notamment celle des piétons mais c’est aussi de proposer du stationnement, de mettre en valeur nos commerces ou tout simplement de renforcer l’image de la

ville grâce à un cadre de vie et des espaces verts qui font son identité.”

De nombreuses propositions Après ces quelques mots, la cinquantaine de Lambersartois s’est dirigée dans les ateliers. Une heure de réflexion plus tard, chaque groupe faisait part de ses idées. Concernant l’atelier “Cadre de vie et qualité espace public”, il en ressort que les participants souhaitent davantage de prise en considération des vélos, que la ville profite des travaux pour rénover l’église Saint-Calixte et que celle-ci bénéficie d’une belle mise en lumière. Le groupe a également évoqué le souhait d’une station V’Lille. L’atelier “Voiriestationnement-circulation automobile - sécurité” a proposé du stationnement rue de l’Avenir et la réalisation d’une zone de rencontre rue Marlier. Le groupe s’est aussi ému des regroupements sur le parvis de l’église et souhaiterait une présence policière aux entrées et sorties du collège et du lycée. De plus, certains participants ont souhaité l’éradication des bancs et la mise en place de la vidéo-protection. L’atelier “Scolaire - jeunesse - transport en commun” est parti du postulat que le collège et le lycée draine quelque 1 400

élèves ! Le groupe a notamment émis l’idée de supprimer l’arrêt de bus faisant face au collège Savio pour le déplacer vers la rue Desmazières et ainsi doter le collège d’un parvis sécurisé, en agrandissant l’emprise du trottoir. L’atelier “Commerces et vie du centre bourg” a aussi souhaité une nouvelle station V’Lille et a attiré l’attention des élus sur la nécessité de prévoir des places de livraison. L’un des habitants a proposé un élargissement plus important des trottoirs “côté soleil” pour favoriser les promenades et d’implantation d’éventuelles terrasses. Plus farfelu ou pas ? Le groupe a proposé la création d’un bar sur l’îlot central. Les travaux occasionnant des gênes, les commerçants ont demandé la mise en place d’une signalétique adaptée et des renseignements sur d’éventuelles indemnisations en cas de baisse du chiffre d’affaire. Les propositions étant faites et les objectifs du projet annoncés, il reste encore aux élus et techniciens à traiter les informations et à se réunir encore avant de proposer un projet définitif. Aussi, les élus ont rassuré, durant la soirée, la demande pressante d’habitants souhaitant préser ver les arbres autant que possible. La suite à la prochaine réunion de concertation.

RUE DU BOURG RUE DE VERLINGHEM

RUE DE L’AVENIR

AVENUE DE L’HIPPODROME RUE DESMAZIERES

RUE MARLIER

|

LAMBERSART INFOS N°20/P4

| ACTU


JEUNESSE

Les centres de loisirs mobilisés pour « Deûle et Lys en fête »

Alors que le flashmob de “Deûle et Lys en fête” se prépare et que deux répétitions tout public sont encore programmées les 14 et 28 mai à Lambersart, les centres de loisirs municipaux sont associés cette année à cet événement intercommunal organisé par le SIVOM Alliance Nord-Ouest les 2 et 3 juin prochains. Babeth Desplats, la chorégraphe et coordinatrice

de ce flashmob, est venue présenter la danse aux animateurs de tous les centres de loisirs de printemps, maternels et élémentaires, et ceux-ci ont pris le relais pour faire répéter les mouvements aux enfants. Des enfants qui ont déjà pu présenter la chorégraphie lors des portes ouvertes de fin de centre, avant de participer s’ils le souhaitent en juin au flashmob géant.

Enfin, les animateurs ont également été formés à la réalisation de masques variés, ils ont commencé à en réaliser avec les enfants pendant les vacances d’hiver avant de poursuivre pendant ces vacances de printemps. Ces masques seront portés par les jeunes lors de l’évènement de juin.

PROXIMITÉ

Les 10 ans du rallye urbain, Fête des voisins : le 16 mai ! organisez, participez ! mateurs, à la découverte d’un quartier. Il a même fait un petit puisqu’est né le rallye de Canteleu”, raconte Thérèse Savary, adjointe au logement, à l’habitat et à la politique de la ville. Cette année, le 16 mai, le rallye urbain fête ses 10 ans au sein du quartier, et met le “cap sur l’avenir”.

«

»

Ce sera un rallye spécifique, festif, coloré, et tourné vers l’innovation  ,

Le rallye urbain du Pacot-Vandracq a été créé à l’occasion de la rénovation urbaine. Il s’agissait d’accompagner les habitants du quartier, et notamment les enfants, l’idée étant de mieux connaître le passé du quartier à l’heure de sa métamorphose. En 10 ans, un énorme travail a été fait : création de nouveaux équipements publics, d’un parc, démolition de certains immeubles, rénovation des autres, création de nouvelles résidences, évolution et rénovation des voiries avec un désenclavement du quartier… “Des ateliers à la découverte du Pacot-Vandracq en partenariat avec tous les acteurs du quartier et des bénévoles, c’était le concept de départ. Le rallye s’est ensuite ouvert, à l’image du quartier, sur le reste de la ville, et les enfants sont partis chaque année, toujours encadrés par des aniACTU QUARTIER |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P5

promettent Claudie Jilcot, adjointe à la jeunesse, et Daniel Deloffre, conseiller délégué au périscolaire, également en charge du quartier du Pacot-Vandracq. Au programme du mercredi 16 mai : la réalisation d’une pièce montée lors d’un atelier cuisine, un jeu participatif à la recherche d’éléments pour réaliser un dragon, symbole du quartier, du cirque avec une troupe professionnelle, un atelier drônes qui sera précurseur d’autres ateliers dans les centres de loisirs cet été, et dans les écoles à la rentrée. Un concours de dessin a également été lancé en avril, dont le prix sera remis lors du goûter de clôture du rallye. Enfin, on célébrera aussi le 16 mai Louise de Bettignies, qui a donné son nom à l’école du quartier, à l’occasion du centenaire de son décès. D’ailleurs, les réalisations du rallye seront ensuite installées dans l’école. Pour les 6-11 ans, gratuit. Départ à 13h15 parvis Abbé Pierre. Inscriptions en mairie : Pôle Ville éducatrice, 03 20 08 44 44.

La Fête des voisins 2018 aura lieu le vendredi 25 mai. Comme les années précédentes, plus de 2000 Lambersartois devraient s’associer à des repas ou des apéritifs de rue, de résidence, d’immeuble, dans tous les quartiers de la ville. Vous souhaitez aussi organiser un repas de voisins à l’occasion de la Fête des voisins ? Contactez le service animation-vie associative de la ville, qui pourra vous accompagner dans la mise en place de votre initiative. Consultez également le site lambersart.fr/Bien—vivre/ Vie-associative/Fete-des-voisins Contact : 03 20 08 03 67


BRÈVES QUARTIERS

INNOVATION

Les écoles lambersartoises ultra-connectées

Travaux sur les canalisations d’eau

Sourceo va réaliser après les vacances scolaires de printemps et pour 3 à 4 mois des travaux de reprise des canalisations d’eau et de branchements avenue Le Nôtre et avenue de Jussieu, au Canon d’Or. La base de vie de l’entreprise sera positionnée sur le parking du castel Saint Gérard, pour éviter de réduire encore plus le stationnement sur les deux voies concernées. Sourceo réalisera aussi à partir de la fin mai des travaux sur les canalisations de la rue Flament Reboux, dans sa partie comprise entre l’avenue de Dunkerque et la rue de l’abbé Desplanques. Le chantier durera un mois et demi.

Réhabilitation de l’assainissement

La dernière remise de chariots mobiles par la ville aux écoles a eu lieu lundi 9 avril, marquant l’aboutissement d’une politique de développement des compétences numériques des jeunes Lambersartois en lien avec l’Education Nationale. Comme l’a rappelé Christophe Convert, adjoint à la politique ville numérique, après avoir doté les établissements scolaires publics du haut débit internet, de serveurs, d’imprimantes connectées et d’ordinateurs, la ville a fourni en 2014 à chaque école primaire et maternelle, publique et privée, un kit de vidéo-projection. Puis, elle s’est engagée en 2015, dans le cadre de la loi de refondation de l’école de la République, dans l’équipement

Après les vacances de printemps, des travaux de remise en état du collecteur d’assainissement, rue du Bourg, seront effectués par l’intérieur du réseau par la MEL. Des gênes ponctuelles à la circulation pourront survenir. Le même type de travaux de réhabilitation des réseaux d’assainissement seront entrepris rue Marcel et Jean Caloone, avenue du Canon d’Or, et rue du Castel Fleuri, à partir du 14 mai et pour 2 à 3 mois. Ils sont réalisés logiquement avant des travaux de voirie prévus dans ces trois rues en fin d’année.

GRDF intervient aux Conquérants

PRATIQUE

Après les travaux sur les réseaux d’eau, le quartier des Conquérants sera concerné par des travaux de gaz à partir du 14 mai et pour 3 à 4 mois. Dans les rues Marin La Meslée, René Mouchotte et Bir Hakeim, GRDF va changer les canalisations de gaz et sortir de toutes les propriétés les vannes de sécurité et les compteurs gaz communiquants “Gazpar” afin de les positionner en limite de séparation dumai domaine public. samedi 26 de 9h30 à 10h30

Journées petite enfance, pour « se rencontrer autrement » journées petite enfance 2018 LAMBERSART

⁴ samedi 26 mai de 11h à 12h Travaux at el i er yoga - parent s/enfa n ts à a n s place des frères Thomas animés par Dimitri Vandevelde, professeur de yoga ⁴ ⁷

INFORMATIONS PÔLE VILLE ÉDUCATRICE SERVICE PETITE ENFANCE

19 avenue Clemenceau L’association lambersartoise Assurance 03 20 08 44 44 - poste 436 petite enfance et sur www.lambersart.fr et Solidarité organise, en partenariat avec la ville de Lambersart, des permanences d’information sur une mutuelle santé proposée sans limite d’âge et sans questionnaire de santé. Les permanences ont lieu sur rendez-vous les lundi 14 mai, 18 juin, 16 juillet, de 9h à 12h à l’hôtel de ville. Contact : 03 20 55 97 01.

portes ouvertes - ateliers - spectacle

Permanences de la mutuelle seniors

CONCEPTION - IMPRESSION - VILLE DE LAMBERSART - PHOTOS GETTY IMAGES - 2018

at el i er yoga - parent s/enfa n ts à ans

>café des parents, 9 bis rue Chateaubriandde printemps, Enedis Pendant les vacances > places limitées à 8 enfants accompagnés d'un seul parent a posé> inscriptions un nouveau câble auprès du service petite enfance auélectrique 03 20 08 44 44-poste 436entre ou par mail :le vfrete@ville-lambersart.fr domaine du Gingko, rue de la Carnoy, et la rue de l’Avenir. Dans suite chantier, Enedis samedi 26 la mai de de 9h ce à 12h va réaliser mai pour port es en ouvert es baby acculaeilville, en prévision du 43 rue Lavoisier dévoiement futur de la rue du Bourg dans le port es ouvert es pet i t s pri nc e s cadre 304 duavenue projet du centre Bourg, des travaux de l’Hippodrome de dévoiement du réseau électrique de la place samedi 26 mai de 9h30 à 12h30 des frères Thomas jusqu’à la rue de l’Avenir. port es ouvert es compt i ne Ces travaux nécessiteront espace Saint-Exupéry, 6 rue des Blanchisseursl’abattage de certains arbres place des frères Thomas, côté rue du Bourg, et la démolition de trois jardinières.

progressif des écoles primaires publiques de chariots mobiles, à raison d’un chariot pour 4 classes, chaque chariot contenant 16 iPad Wifi, 1 Apple TV et des systèmes support. Toutes les écoles sont à présent dotées. Et l’adjoint de souligner : “au total, 16 chariots mobiles contenant 256 iPad ont été déployés, pour un budget de 180.000 €”. Ainsi, comme l’a démontré Judith François, l’inspectrice de l’Education Nationale, grâce essentiellement aux tablettes fournies par la ville de Lambersart, les écoles de la circonscription comportent en moyenne 14 tablettes par classe, à comparer aux 2,5 de moyenne nationale ou académique ! La cérémonie, en présence de Christiane Krieger, maire, et de Claudie Jilcot, adjointe aux écoles, a aussi permis de montrer l’usage qui est fait en classe de ces tablettes, qui sont tout sauf des gadgets, d’autant plus que des enseignants ont été formés. En géographie, une classe de CM1 a associé tablette et carte papier pour réaliser un parcours  ; en EPS, c’est une prestation de danse qui a été filmée pour la revoir et s’améliorer ; la tablette est également le support des différentes applications pour les projets robotique ! Une démonstration du fonctionnement de ces petits robots a d’ailleurs clos la réception.

SE RENCONTRER du mardi 22 au samedi 26 mai

Des portes ouvertes des structures petite enfance, des ateliers, un spectacle, c’est ce que vous proposent les Journées petite enfance du 22 au 26 mai, sur la thématique “Se rencontrer autrement”. “C’est l’occasion de découvrir la qualité des services

proposés par la ville aux familles de jeunes enfants, tout en passant un moment convivial. Lambersart est particulièrement reconnue pour cela », souligne Hélène Altide, conseillère déléguée à la petite enfance, qui rappelle que ces Journées complètent les Rencontres petite enfance, des conférences-débats qui, chaque trimestre, permettent aux parents de s’informer auprès d’un spécialiste reconnu sur une thématique différente. Ainsi, on trouve au programme de ces journées des ateliers yoga parents/enfants, des ateliers yoga du rire, en famille mais aussi uniquement pour les parents, un atelier percussions africaines, et un joli spectacle à voir avec des enfants de moins de 5 ans. Des portes ouvertes sont également proposées dans les structures : le relais parents-assistantes maternelles, le café des parents, la bougeothèque, les ludothèques “Histoire de jouer” et “Boîte à jouer”, les accueils enfants-parents “Îlot champêtre” et “Îlot trésor”, enfin les structures multi-accueil Baby Accueil, les Petits Princes et Comptine. Plus de renseignements : www.lambersart.fr Les ateliers yoga, yoga du rire, et le spectacle sont accessibles sur inscription : Pôle Ville éducatrice, service Petite enfance, par tel. 03 20 08 44 44 poste 436 ou par mail : vfrete@ville-lambersart.fr. L’atelier percussions africaines est accessible sur inscription auprès du Relais Assistantes Maternelles, 6 rue des Blanchisseurs, par mail : ram@ville-lambersart.fr

|

LAMBERSART INFOS N°20/P6

| ACTU QUARTIERS


ÉCONOMIE

La devanture commerciale, un rôle important

Fleurissez

vos

habitations

Concours gratuit*

Le dernier petit-déjeuner des commerçants et artisans avait pour thème “Améliorer l’attractivité de votre point de vente : les grandes tendances”. Lundi 16 avril, ils étaient nombreux à se retrouver au Colysée en présence de Christiane Krieger, maire, et de Romain Ledurre, conseiller délégué. En plus de l’intervention de Marie-Claude Delannoy, experte en commerce de détail, sur ce sujet, la ville a présenté la nouvelle “charte de qualité des devantures commerciales”, un des points sur lequel les commerçants et artisans peuvent s’appuyer

pour être plus attractifs. L’animation, les couleurs et les enseignes des commerces contribuent largement à la qualité de l’espace public, tandis que l’aspect des devantures commerciales doit être un atout dans la dynamique commerçante. Cette charte, disponible sur le site internet de la ville, reprend les règles à respecter (dimensions et positions d’enseigne, taille des lettrages, couleurs, type d’éclairage…) et des conseils à suivre pour réussir votre projet et valoriser votre devanture commerciale et son enseigne.

NOM

ÉTAT CIVIL

Les annonces légales en un clin d’œil !

PRÉNOM

TÉL. (obligatoire)

Première participation : OUI

NON

Signature

Dans le cadre de l’accueil multiservices, la ville avait prévu un nouveau dispositif pour communiquer les annonces légales. C’est chose faite depuis quelques semaines. Anciennement affichées sur un tableau en mairie, elles sont désormais disponibles 24h/24 et 7j/7 sur un panneau tactile situé avenue ACTU |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P7

Georges Clemenceau sur les grilles de la mairie, au niveau du logement du concierge. D’un simple geste et selon les domaines, vous pourrez cliquer sur ces informations administratives : travaux, création de commerces, évolution du droit, etc.

BULLETIN DE PARTICIPATION à faire parvenir* avant le 1er juin 2018 en le déposant aux serres municipales, avenue Clemenceau, de 13h30 à 17h, en l’envoyant à l’Hôtel de Ville, 19 avenue Clemenceau - Service Espaces verts BP 90019 - 59831 Lambersart cedex *AUCUNE INSCRIPTION PAR TÉLÉPHONE


DOSSIER

Citoyen de demain

À Lambersart tous les chemins à plus de citoyenneté La citoyenneté est un enjeu majeur à Lambersart et d’autant plus depuis les premiers attentats de 2015. Dotée d’un plan d’éducation citoyenne, la ville a pour objectif d’éveiller une conscience citoyenne chez les 0-25 ans.

Immersion avec une classe de CM1 Quand les élèves de CM1 d’Isabelle Favier de l’école Pasteur s’installent dans la classe citoyenne pour commencer, ils sont vite mis à l’aise par Thomas Derolez, du service pôle ville éducatrice, qui pilote la semaine. Tout va bien se passer, pas de math ni de devoir au programme et les enfants sont d’autant plus à l’aise qu’ils ont prévu quelques questions pour leur premier invité : Claudie Jilcot adjointe à la jeunesse et aux questions liées à la citoyenneté. Pendant une heure en introduction d’une semaine pas comme les autres l’élue se prête au jeu des questions/réponses : “À quoi sert un maire ?” demande un élève, “est-ce que c’est un travail ?” interroge une autre et ainsi de suite. Claudie Jilcot répond aux questions et donne des éléments de réflexion sur ce qu’est un acte citoyen :  respecter et accepter tout

«

»

le monde c’est déjà un acte citoyen

dit-elle. Ensuite l’élue évoque les élections, les listes, le principe de majorité qui permet la prise de décision du conseil municipal, sans oublier l’essentiel : “être élu c’est être au service des gens, mais aussi savoir rencontrer les gens mécontents, expliquer les projets de Lambersart”. La semaine citoyenne a ensuite emmené les élèves à découvrir le quartier de leur école, avec

Eric Parize qui connaît l’histoire de Lambersart comme sa poche ou encore à la découverte du monde associatif solidaire en se rendant une demi journée dans les locaux des Restos du Cœur. Autre moment important, les élèves d’Isabelle Favier se sont rendus en mairie où Didier Delval, agent de l’état civil, leur a fait découvrir les passages obligés de chaque citoyen via les actes civils : naissance, passeport, mariage, etc. Thomas Derolez a ensuite proposé une balade instructive dans les services tout en posant de nombreuses questions : “savez-vous ce qu’est une mairie ?”, comme souvent les doigts se lèvent sans difficulté pour répondre, parfois c’est juste parfois c’est à côté. “C’est la maison du maire” répond l’un des élèves. Si ce n’est pas faux, c’est surtout la maison du peuple. Thomas demande ensuite alors que les enfants se trouvent dans la salle des mariages de citer les symboles de la République et chacun d’égrener : le drapeau, l’hymne national, la devise, etc. L’avant dernière journée d’une semaine consacrée à la découverte de la citoyenneté, les élèves se sont essayés le matin au Colysée, à la construction d’une ville. Sûrement sous l’influence des travaux de l’école Pasteur en totale reconstruction, les groupes constitués

ont tous choisi de réaliser une école. Ici ils ont appris à construire ensemble tout en donnant à leur ouvrage une dimension écologique en plaçant ci-et-là une éolienne ou des panneaux solaires. De développement durable, il en sera encore question l’après-midi aux Jardins d’animations et de découvertes. Dans ce havre de paix et de verdure, les élèves ont été amenés à planter, à semer et ont aussi eu le droit à une visite du jardin. Passionnés, les enfants sont allés à la rencontre d’un monde qu’il n’imaginait peut-être pas. Autour du composteur, entre quelques beurk et des gestes de méfiance, les élèves ont vu notamment grouiller dans leurs mains des cloportes et des vers de terre, dont la couleur change en fonction de leur rôle et de leur situation dans la motte de terre. Le dernier jour permet aux élèves de participer au bilan et faire des propositions pour l’an prochain. Les enfants se souviendront longtemps de cette semaine, d’autant plus qu’armés de tablettes, ils ont réalisé durant toutes ces journées un reportage de tout ce qu’ils ont vu et découvert. Ils se souviendront aussi de cette semaine car ils ont passé un week-end sans avoir de devoir à faire !

|

LAMBERSART INFOS N°20/P8

| DOSSIER


mènent Les élèves à la découverte de la faune et de la flore locale

La classe citoyenne, un des temps forts du parcours citoyen Claudie Jilcot répond aux questions sur la citoyenneté

Respecter la nature, un acte citoyen DOSSIER |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P9

La Classe citoyenne est un dispositif mené en étroite collaboration avec l’Éducation Nationale depuis plusieurs années. Celui-ci a concerné les CM2 puis les CE2 et depuis 2016 les CM1. Cette dernière évolution a été l’occasion d’insuffler une nouvelle dynamique municipale et scolaire. En effet, les élèves ne sont plus impliqués et sensibilisés à la citoyenneté uniquement lors de la semaine de d’immersion à l’école Victor Hugo mais également avant et après. Avant, pour préparer (détailler les ateliers, préparer les questions auprès des intervenants) et après, pour poursuivre le travail pédagogique autour de la citoyenneté et les valeurs de la République (travail en classe, journal, créations artistiques…) à partir de l’expérience vécue durant cinq jours.


DOSSIER

Les centres de loisirs porteurs de valeurs citoyennes Les centres de loisirs sont des accueils collectifs où les enfants de toutes les classes d’âge peuvent faire l’expérience du bien vivre ensemble. On devient citoyen dans le groupe, par le respect et l’écoute. Des chartes de vie sont mises en place afin de réguler le bien vivre ensemble. De plus, le projet pédagogique est axé sur des actions citoyennes. Les premières actions ont concerné le développement durable, avec un travail sur des gestes pour respecter la planète. Aujourd’hui des actions de solidarité sont menées chaque année, comme pendant ces vacances de printemps où une collecte pour les Restos du Cœur a été organisée. Prochainement, c’est une action anti-gaspi à la cantine qui sera entreprise. Un jeu citoyen a également été fabriqué pendant les centres de loisirs, adapté aux écoles et aux centres.

Tristan et Justine en service civique citoyen !

Justine s’est lancée dans l’aventure du service civique parce qu’un membre de sa famille “qui l’avait fait ne m’en avait dit que du bien”. Elle n’a pas regretté puisque la jeune femme de 23 ans avait déjà une belle expérience en animation sur Marquette. Son compère à la ludothèque Jules Maillot et lors des classes citoyennes, le jeune Tristan, 20 ans, souhaitait découvrir une expérience nouvelle avant de reprendre des études en informatique. Grâce à cette expérience où le contact avec les enfants est permanent, Justine est maintenant sûre d’elle : “je veux faire de l’animation mon métier !”

Leur mission de 6 mois s’articule donc entre la ludothèque et des actions de citoyenneté. Tristan explique :  la part d’accueil est

«

importante, et à Jules Maillot nous proposons essentiellement des jeux que ne connaissent pas les enfants .

»

Le principe de ces initiations “c’est aussi de faire jouer les enfants ensemble, de leur inculquer le respect” ajoute le jeune homme. Et cette mission cadre parfaitement avec le travail qu’ils effectuent dans le cadre de la classe citoyenne. Pour Justine, “certes il y a plus d’accompagnement mais nous participons aux activités durant la

semaine où nous jouons le rôle de guide”. Sous les conseils de Laurence Morel ludothécaire, ils animent les jeux citoyens en classe de CE2 et de CM2. Pendant les six mois, les jeunes en service civique sont également coachés : “nous avons suivi une formation de secouriste” indique Tristan, “et nous bénéficions de tout un tas de conseils notamment pour la sortie du service et la future recherche d’emploi” souligne à son tour Justine. Les deux jeunes retiennent une expérience positive “qui apporte beaucoup de confiance en soi” rapporte Tristan.

|

LAMBERSART INFOS N20/P10

| DOSSIER


Au collège aussi on apprend les actions de citoyenneté

Un partenariat avec les collèges et lycées Après les classes citoyennes dans les écoles, la ville intervient dans les collèges et lycées pour continuer de faire vivre la notion de citoyenneté auprès des ados. Suite aux attentats, la ville et les établissements scolaires ont souhaité d’un commun accord, dans le cadre du grand plan d’action citoyenneté, élaborer un outil ludique sur les thématiques de la citoyenneté et de la liberté d’expression. C’est ainsi qu’est né le jeu “Je citoyen, tu le deviens”, créé par le service jeunesse avec les chefs d’établissement, les ludothèques et certains enseignants, sur le modèle d’un Trivial Pursuit. Coopératif, il aborde par des questions six thématiques : la liberté d’expression, l’égalité hommes-femmes, la laïcité et les religions, l’Europe et le monde, la citoyenneté, et les réseaux et nouvelles technologies. Le service jeunesse l’anime dans les collèges et lycées depuis la rentrée 2016, il a été testé de la 6e à la seconde avec succès. “Les établissements sont très demandeurs

et nous animons énormément de sessions” souligne Asli Loof. Chaque année, Asli Loof forme en outre 80 délégués de classe du niveau 5 e dans tous les collèges. Six heures de formation sur le rôle d’un délégué de classe et sur la prise de parole à partir d’un livret créé par les services de la ville. Ils se voient

«

faire énormément de choses, alors que leur rôle est d’abord de représenter la classe et de signaler les problèmes, et dans l’autre sens de retransmettre ce qui est dit sur la classe. On insiste aussi sur la notion de confidentialité . Après la 5e, ils sont nombreux à

»

continuer à s’investir comme délégués, ou dans le conseil des jeunes. Enfin, la ville développe la notion de citoyenneté auprès des ados par le biais du conseil des

jeunes, renouvelé tous les deux ans et constitué de collégiens et lycéens, et en leur permettant de mieux prendre en main leur avenir grâce au Forum de l’orientation et de l’alternance, tous les deux ans, aux Jobs Days, et d’une manière générale grâce aux services proposés par le Point Information Jeunesse.

Un plan d’action citoyenne Si le bien-vivre ensemble a toujours été au centre des préoccupations des équipes municipales et des politiques menées, notamment pour la jeunesse, la ville s’est dotée d’un plan d’action citoyenne dans la foulée des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher. Objectif : agir vite et fort pour éradiquer les racines du fanatisme et remettre au centre les valeurs républicaines et du vivre ensemble. L’enjeu du plan d’éducation citoyenne, présenté lors des vœux 2016 à la population, est de favoriser l’éveil d’une conscience citoyenne des enfants et des jeunes de 0 à 25 ans en leur donnant des repères et des clés de compréhension de la société. Les 4 axes du plan d’éducation citoyenne sont la mobilisation et l’accompagnement des acteurs, la sensibilisation à l’éducation citoyenne, la prise de DOSSIER |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P11

conscience de la notion d’égalité, et la citoyenneté active et responsable. Une majorité des actions concerne l’accompagnement du parcours citoyen scolaire : création de jeux citoyens, permis piéton, classe citoyenne renouvelée, formation de délégués, diagnoform scolaire, éducation aux médias… Dans la foulée, adolescents et jeunes adultes sont accompagnés vers la maîtrise de leur avenir à travers différents dispositifs ou moments d’information : Jobs Days, Forum de l’orientation, contrat jeune D’autres actions sont centrées sur la prévention et la mémoire  : conférence sur les dangers d’internet, cérémonie du 18 juin… Enfin, le bien-vivre ensemble est favorisé par des actions telles que le rallye urbain, le cyclo-famille et les ateliers sportifs enfants-parents.


DOSSIER

À 18 ans, ils vont voter ! Une cinquantaine de jeunes Lambersartois âgés de 18 ans étaient rassemblés lundi 16 avril au centre de Gaulle pour venir chercher la carte d’électeur qui fait d’eux des citoyens français. Une belle présence qui montre la sensibilisation des jeunes, puisque les cartes pouvant être envoyées par courrier aux 226 jeunes concernés (112 garçons et 114 filles). La manifestation est à la fois solennelle, simple

et directe. Pour Christophe Caudron 1er adjoint, “aller voter en 2019 pour les Européennes sera le premier signe de votre attachement à la démocratie et au droit de vote.” Pour le maire, Christiane Krieger, le droit de vote

«

c’est une passerelle vers l’avenir il vous responsabilise et fait de vous les décideurs de demain.

»

Eloïse :

« le Conseil des Jeunes, pour mener des projets et mûrir » “Je suis actuellement en 4e au collège Lavoisier, j’ai été élue au conseil des jeunes l’an dernier. J’ai entendu parler du conseil des jeunes par Mme Jilcot, lors d’une formation de délégués de classe. Je me suis présentée car je m’intéresse à tout et j’adore discuter et monter des projets qui me tiennent à cœur. Avec les autres conseillers, on se retrouve régulièrement pour parler des projets, les préparer, on peut donner son avis sans être jugé. Le plus gros projet, c’était la 2e Gaming Network, il a fallu réfléchir, téléphoner, aller à des rendez-vous… Pour le projet de nouveau skate parc, je suis allée recueillir les avis

des autres jeunes de mon collège. Nous participons aussi aux commémorations, et la fois où j’ai porté le drapeau le 11 novembre reste un souvenir marquant ! Sinon, nous sommes bénévoles pour la Banque Alimentaire, le Téléthon, et ça fait du bien d’être aux côtés de gens généreux qui se donnent pour les autres. Grâce au conseil des jeunes, je vais plus facilement vers les gens, j’ai pris de l’aisance pour parler, notamment aux adultes. J’ai rencontré de nouvelles personnes, je me suis ouverte à de nouvelles choses. J’ai mûri. Une chose est sûre, je continuerai tant que je peux !”

|

LAMBERSART INFOS N°20/P12

| DOSSIER


ENTRETIEN

« Un parcours citoyen qui concerne toutes les classes d’âge » Claudie Jilcot, adjointe au pôle ville éducatrice

Quelle est votre définition de la citoyenneté ?

Christiane Krieger, maire, remet les cartes d’électeurs

Je scinde la citoyenneté en deux. D’une part la citoyenneté que je qualifierai d’institutionnelle et d’autre ce que j’appelle la citoyenneté au quotidien. Elles sont indissociables car la citoyenneté régule le vivre ensemble mais elle acte aussi la participation aux décisions qui nous concernent tous. Quand j’évoque la part institutionnelle, je pense notamment à la participation d’un individu aux élections qui devient un citoyen par l’action de voter. Mais il se caractérise aussi dans son comportement de chaque jour car un citoyen est par définition civilisé, respectueux des personnes, des lois et du matériel. Je pense que l’Homme ne peut vivre en société sans cadre.

Comment la ville accompagne les jeunes à la citoyenneté ? Nous avons conçu un parcours du citoyen qui concerne toutes les classes d’âge. En effet, devenir citoyen s’apprend dès le plus jeune âge et si la grande part de l’apprentissage revient aux parents, nous avons mis en place des dispositifs pour apprendre à un jeune enfant à s’intégrer à un groupe de jeux, à aller vers les autres dès l’école maternelle. Ensuite, les apprentis citoyens de CM1 passent par la classe citoyenne. Il y a d’autres dispositifs moins connus. Par exemple, les jeunes des centres de loisirs 12/18 ans participent au débriefing de fin de journée. Ainsi, un représentant du groupe discute et échange avec les animateurs des activités et des attitudes de chacun dans un but d’amélioration. Les jeunes sont donc écoutés et entendus ! C’est important car cela permet d’apprendre à argumenter, à présenter des idées et cela peut faire émerger des vocations.

Pensez-vous au conseil des jeunes ? Tout comme pour les jeunes qui sont passés par la case délégué de classe, c’est en effet un avant-goût qui peut donner envie de participer au Conseil des jeunes. Ce conseil, qui émane d’élections et représente des jeunes des établissements et des quartiers de Lambersart, regroupe une classe d’âge qui a une appétence pour l’action municipale. Prenons l’exemple du conseil actuel qui a mis sur pied le “Gaming Network” dont vient de se dérouler la deuxième édition et a participé à la réflexion autour du nouveau skatepark : nous pouvons espérer qu’une fois adultes, ils aient envie d’aller plus loin et de participer davantage à la vie de la commune. DOSSIER |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P13


ASSOCIATIF ET CITOYEN

Participez et innovez ! Depuis 2006, le conseil municipal décide chaque année d’engager un dispositif d’appel à projets afin de répondre à des associations ou des Lambersartois qui ont des projets dans des domaines très divers, qu’ils soient à vocation humanitaire, culturelle, économique, artistique, sportive, développement durable, citoyenne. La Ville renouvelle en 2018 son Appel à Projets. Une attention particulière sera toutefois donnée aux projets en lien avec la dynamique “Zéro Déchet” consistant à lutter contre la pollution environnementale et à favoriser la consommation responsable en réduisant la production de déchets à la source (moins d’emballage, moins de gaspillage…), le réemploi afin de prolonger la durée de vie des objets et le recyclage pour donner une nouvelle vie aux matières. Cette dynamique globale et citoyenne vise à accompagner les habitants, les acteurs du territoire dans la réduction des quantités de déchets produites et à encourager d’autres habitudes quotidiennes de consommation. Le budget engagé est de 10 000 €, réparti entre les différents lauréats. Depuis qu’il existe, ce dispositif a permis d’aider une centaine de projets, menés par des Lambersartois ou d’un intérêt pour Lambersart. Ces dernières années, l’enveloppe a été partagée entre les projets portés par des associations et des particuliers et des projets portés par les écoles publiques et privées de la ville. C’est de nouveau le cas cette année. Après avoir déposé leur dossier, les candidats sont reçus par un jury composé de forces vives et d’élus, sous la houlette du maire, Christiane Krieger, qui retiennent les projets les plus intéressants. Ceux-ci font l’objet de la signature d’une convention. Retirez votre dossier à l’accueil de la mairie ou téléchargez-le sur www.lambersart.fr, rubrique vie associative, remplissez-le et déposez-le en mairie avant le 10 juin 2018. La remise des prix aura lieu début juillet.

Roman

“Fugu” revu et corrigé La Lambersartoise Marie-Christine Collard a vécu une quinzaine d’années au Japon. Elle s’en est inspirée pour écrire deux romans : “Fugu”, en 2009 aux éditions L’Harmattan, et “Répliques”, en janvier 2017 aux Editions Noir au Blanc. Aujourd’hui, “Fugu” est à nouveau édité aux éditions Noir au Blanc, mais dans une nouvelle version totalement remaniée, plus dense et plus prenante, “évitant les défauts d’un premier roman”. L’histoire : au Japon, Caro, étudiante lilloise, fuit un secret familial en se rapprochant de son ex-petit ami japonais. Elle peine à trouver ses repères et fait la connaissance d’un Franco-Japonais énigmatique, imprégné de tradition japonaise. L’attirance est immédiate, mais un jeu commence où chacun risque de se perdre… Marie-Christine Collard vient aussi de recevoir le prix des Lions Club du Nord pour son 2e roman, “Répliques”, lors du dernier Salon du livre de Bondues.

Le nouveau livre d’Emmanuel Godo Lambersartois depuis de longues années, professeur agrégé de littérature à Lille et Paris, Emmanuel Godo a écrit de nombreux essais sur de grands écrivains, avant de publier sa première œuvre de création en 2012. Il s’intéresse à des auteurs très variés. Ce qu’il recherche dans les textes et veut transmettre dans son enseignement ? Le sens spirituel d’une expérience littéraire, la voix intérieure de l’écrivain… Les éditions Des Busclats publient des écrivains reconnus ou prometteurs auxquels elle propose de faire un pas de côté, d’écrire en marge de leur œuvre un texte qui sera un voyage inattendu dans leur imaginaire. Avec “Les trois vies de l’écrivain Mort-Debout”, Emmanuel Godo analyse au fil de pages érudites et intimes un homme “fou” de tous ces livres lus qui l’habitent si intensément, un écrivain Mort-Debout que visitent des fantômes.

|

LAMBERSART INFOS N°20/P14

| ASSOCIATIF ET CITOYEN


Bénévole au rallye urbain pour le sourire des enfants Organisé par la ville avec des bénévoles, le rallye du Pacot-Vandracq fête cette année ses 10 ans. Patrick Maillard a vécu ses débuts en même temps que la rénovation du quartier. À 72 ans, il est toujours aussi enthousiaste.

Vous habitez depuis longtemps au Pacot-Vandracq ? Né à Lambersart, j’ai longtemps vécu en Belgique avec mon ex-épouse et je suis revenu par ici il y a une quinzaine d’années, seul avec mon fils, et j’ai pu obtenir un logement dans une résidence du Pacot-Vandracq. Celle-ci a ensuite été démolie dans le cadre de la rénovation du quartier, et j‘ai été relogé dans la nouvelle résidence Paradisier. Je me suis fait beaucoup d’amis. C’est une de ces amies, ainsi que Mme Savary, adjointe au logement, qui m’ont incité à devenir bénévole. Je me suis mis à donner des coups de main, j’ai été conseiller de quartier, et surtout je me suis impliqué dans l’organisation du rallye urbain. Je me plais vraiment dans ce quartier qui, grâce à la municipalité et à Jean-Louis Borloo, s’est complètement transformé et est devenu l’un des plus agréables de la ville, avec beaucoup de verdure. Les gens se parlent plus facilement, le cadre y est pour quelque chose.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le fait de participer à l’organisation du rallye urbain ? J’avais envie de me rendre utile, de partager un projet, et j’ai toujours aimé les enfants. Avec Thérèse Savary, Claudie Jilcot, Daniel Deloffre, Frédéric Houyoux, Zakia et maintenant Audrey pour la ville, les représentants de Vilogia, des associations, on forme un groupe formidable ! On se réunit dès que le rallye est fini, pour faire le bilan et commencer à préparer le suivant. On repart à chaque fois d’une page blanche ! Les discussions sont toujours constructives, respectueuses, et l’ambiance est très conviviale. J’ai réalisé les paroles de la chanson du rallye il y a deux ans, et celles de cette année. Et ce qui est le plus important, c’est le sourire qui illumine le visage des enfants ! On voit qu’ils passent un moment qu’ils n’oublieront pas. D’ailleurs, ils sont nombreux à revenir d’année en année.

Qu’est-ce qui a évolué en 10 ans ? Le rallye a été lancé pour faire découvrir le quartier en pleine transformation aux enfants. Au fil des années, on s’est tourné vers d’autres quartiers, le rallye a même fait un bébé avec la création du rallye de Canteleu, auquel je participe parfois. Chaque fois, les ateliers proposés évoluent, les jeux sont de plus en plus élaborés, le rallye s’améliore ! Et il y a de plus en plus de parents qui viennent. De mon côté, j’étais plutôt sur les ateliers sportifs, mais en vieillissant, j’encadre des ateliers moins physiques : cette année, ce sera l’atelier drônes au parc, ça va être exceptionnel. J’espère qu’avec le retour à la semaine de 4 jours, on pourra revenir à un rallye d’une journée entière.  Je continuerai à participer à l’organisation tant que j’en serai capable. » ASSOCIATIF ET CITOYEN |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P15


Tribune Groupe Lambersart Passionnément contactlambersartpassionnement@gmail.com • tél. 06 95 57 18 24 •

AU CONSEIL MUNICIPAL, L’AGRESSIVITÉ DE L’OPPOSITION CONTINUE Lors du dernier conseil municipal, l’opposition a énoncé plusieurs affirmations erronées. Elle a profité lâchement de l’absence (rare) de Brigitte ASTRUC retenue au conseil départemental pour énoncer des affirmations dénuées de fondement, sur un sujet qui n’était pas à l’ordre du jour : les tarifs pratiqués pour la location des salons de Gaulle. Pour mémoire ces salons peuvent être loués par des particuliers, des entreprises ou des associations pour célébrer des événements (vins d’honneur, etc.) ou pour organiser des séminaires de formation afin de faire rentrer de l’argent dans les caisses de la commune. Les tarifs pratiqués ne sont évidemment pas les mêmes selon qu’il s’agit de réunions de travail ou de vins d’honneur qui ne nécessitent ni la même préparation ni le même nettoyage. Le week-end, les événements des particuliers lambersartois sont prioritaires mais dès lors que ces salons ne sont pas loués pour un mariage, rien n’interdit de louer au tarif formation ; par ailleurs on ne facture pas de la même manière l’utilisation d’une salle ou son nettoyage. Mme ASTRUC, adjointe en charge, a suivi ces règles de bon sens applicables à tous de la même manière pour louer ces salons à l’académie d’hypnose où ne travaillait pas sa fille à l’époque contrairement aux assertions de l’opposition : notre Maire a répondu à juste titre que “l’académie d’hypnose avait tout payé au bon tarif et qu’il n’y avait aucune suite à donner à cette affaire”.

/LambersartPassionnement

Il en est de même sur le dossier capital du logement : pour que la ville garde dans 10 ans la même population et ne soit plus pénalisée par les amendes liées au manque de logements sociaux. Les Muchaux représentent 40% des log e me nts qui se ront constr uits sur la commune à 10 ans. Et 35% de l’effort de production des logements sociaux sur le territoire. Ne pas les engager nous conduirait très probablement au triplement de l’amende de la loi SRU. Là encore, l’opposition continue allègrement à reprendre les nombreuses désinformations véhiculées par le collectif des Muchaux de Saint-André. Depuis quelques années, les villes de Lambersart, Saint-André et Verlinghem travaillent en lien avec la Métropole Européenne de Lille sur le projet des Muchaux. Dès le début, la ville de Saint-André a fait part de deux conditions à son accord à ce projet : • La première était qu’une voie d’accès secondaire au futur quartier soit prévue c ôté r u e d e Ve r li n g h e m , il s’ag i rait d’une voie interdite aux poids lourds et à vitesse très réduite en accord avec le Maire de Verlinghem. • La seconde était de prévoir des aménagements sur la rue Delattre de Tassigny afin de fluidifier le trafic routier et de favoriser l’utilisation des transports en commun. L’accord est total entre les villes de Lambersart, Saint-André et Verlinghem sur ces deux points. Et les 2 maires C. KRIEGER et E. MASSE viennent de le confirmer par écrit avec l’assentiment du maire de Verlinghem J. HOUSSIN.

En ef fet, les aménagements de voirie et modifications des transports en commun sur la rue de Tassigny à Saint-André sont d’ores et déjà demandés à la MEL et prévus par cette dernière. Sur le croisement chemin des Muchaux/route de Verlinghem, les villes de Lambersart et Verlinghem confirment une nouvelle fois qu’elles donnent leurs accords à un traitement de ce croisement par la MEL afin d’en faire un accès secondaire pour le futur quartier. De plus, l’évaluation environnementale du projet de Plan d’urbanisme a mis en évidence les enjeux environnementaux d’une ouverture à l’urbanisation du site des Muchaux. Le projet d’aménagement a été étudié en partant de l’ensemble des contraintes du site. Celles-ci ont donc été intégrées, dès le départ, à la réflexion et ont guidé celles-ci. Elles participent donc au projet qui permet ainsi de préserver l’environnement et le paysage (faune, flore…), de réduire les nuisances existantes (bruit, risque inondation) tout en permettant de répondre aux besoins en logements. Ce projet sera soumis à une étude d’impact environnementale. L’évaluation environnementale ne fait que pointer les enjeux d’une ouverture à l’urbanisation du site. L’étude d’impact du projet devra identifier les effets notables du projet sur l’environnement au sens large, et prendre des mesures de préservation, d e c o n s e r va t i o n o u l e c a s é c h é a n t , des mesures compensatoires. Enfin, 16 ha du projet seront consacrés à des espaces ver ts et à une agriculture de proximité permettant ainsi de conserver le caractère champêtre de ce secteur.

Groupe Lambersart, le cœur en plus groupe.elus@lambersart-lecoeurenplus.com • tél. 06 11 57 32 01 •

LES DINDONS... DE LA TAXE Pour de nombreux Lambersartois la baisse de 1,37% de la taxe d’habitation (passant de 39,20 à 37,83) ne compensera pas -comme promis !- la suppression de 10% de l’abattement général à la base. C’était un leurre ! Heureusement, pour certains, c’est le gouvernement qui va baisser cette taxe. NATURE AGRICOLE SACRIFIÉE L’ex-maire s’entête à vouloir bétonner les champs

/Lambersartlecoeurenplus

des Muchaux. 450 logements! Il refuse toute solution alternative prétextant qu’il est impossible de modifier son Plan d’Urbanisme. A quoi sert donc la concertation ? SUSPICION ? L’ex-maire, son épouse et un avocat ont créé un cabinet de conseil en urbanisme, tourisme etc... dans le champ de leurs délégations politiques. N’y a t-il pas là un risque de confusion et de conflits d’intérêts publics-privés ? Eric Darques a déjà

repéré un marché public lambersartois qu’il suspecte d’irrégularité. Il a déposé plainte. L’ADJOINTE CADEAU Mme Astruc-Daubresse a loué dans des conditions non réglementaires et à prix avantageux des salles municipales à l’organisme où travaille... sa fille. La ville a subi un préjudice que Lambersart le Coeur en Plus a dénoncé publiquement.

|

LAMBERSART INFOS N°20/P16

| TRIBUNE


BRÈVES

ÉCONOMIE

Stadium Garage, pour acheter ou faire réparer

Printemps du commerce

Jusqu’au 28 mai, c’est le Printemps du commerce à Lambersart. Il a lieu pour la 3e année avec l’association J’achète à Lambersart et en partenariat avec la ville. Validez votre carte (disponible chez votre commerçant) pour le tirage au sort, en faisant tamponner chacune des 12 cases par un commerce différent, au fil de vos achats ou de vos visites. Ensuite, rendez-vous salons Bonte au Centre Charles de Gaulle, 164 rue de la Carnoy, lundi 28 mai 2018 de 18h30 à 19h pour le dépôt des cartes complétées dans l’urne. Tirage au sort des gagnants à 19h30. De nombreux lots à gagner ! Retrouvez la liste des commerçants sur le facebook de “J’achète à Lambersart”.

La braderie du Bourg reportée C’est un des plus beaux garages de Lambersart que François Tranchant a repris en 2017. Le gérant indique d’ailleurs qu’il fait 550 m2

« »

dont 90 sont consacrés à l’exposition de voitures. Au Stadium Garage,

dans les ateliers mécanique et carrosserie, on répare tous les modèles de voiture, quelle que soit la marque et quelle que soit la panne ! De plus, le garage est l’un des rares spécialisés dans les voitures sans permis. “Chez Stadium Garage nous vendons du Ligier microcar, mais en tant que mandataire je vends également des voitures correspondant à la demande du client de

Renault à BMW en passant par Peugeot-Citroën”, explique François Tranchant. Autre avantage pour toutes les réparations utilisant des pièces du réseau Euro Repar (PSA), les pièces sont garanties deux ans avec la main d’œuvre qui va avec. L’équipe de quatre personnes comprenant un mécano, un carrossier et un vendeur en plus du gérant, vous accueillera avec le sourire et les meilleurs conseils ! Stadium Garage, 4 avenue du Colysée 03 20 920 573 contact@stadium-garage.com, stadium-garage.com. Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 9h à 12h

Le Push

Notez-le sur vos tablettes de chineurs : initialement prévue le dimanche 27 mai, la braderie du Bourg est reportée pour des raisons techniques au dimanche 10 juin. L’association Un bonheur pour tous, qui l’organise chaque année, œuvre pour le soutien aux personnes surendettées, en difficulté sociale, aux personnes âgées isolées, et apporte deux fois par an un rayon de soleil à des enfants hospitalisés. Renseignements et inscriptions : snowe@nordnet.fr ou 0680 74 43 69.

Banquet de printemps des aînés

Le banquet de printemps offert par la ville aux personnes âgées de 70 ans et plus aura lieu le mercredi 13 juin, salle Eugénie Watteau. Les inscriptions sont prises jusqu’au 1er juin à l’accueil du CCAS, avenue Clemenceau, le lundi, mardi, mercredi de 8h à 18h, le jeudi de 8h à 14h et de 16h à 18h, le vendredi de 8h à 12h30. Vous munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile (ex : facture EDF). Un circuit de bus est organisé pour les personnes qui ne peuvent se déplacer elles-mêmes. Renseignements : 03 20 08 44 44.

Cela fait bien des années que le Push, avenue Delécaux, n’est pas que le club house du Lille Hockey Club, mais aussi un bar brasserie ouvert à tous. Arnaud Wacheux, originaire de Calais, a repris en mai 2017 le lieu, associé avec son frère qui est déjà à la tête de la Guinguette de la Marine et de la Crinière à Lille, de belles références. Hockeyeur

«

à Calais et dans le service en salle depuis 5 ans, j’ai trouvé intéressant de relever ce nouveau défi , explique

»

Arnaud Wacheux, qui travaille avec deux cuisiniers et un serveur. Boire juste un verre ou manger, les deux sont possibles, et vous vous régalerez avec des plats “100% frais et 100% maison, 0% congelé”. Aux basiques tels que ACTU |

|

LAMBERSART INFOS N°20/P17

les burgers, le welsh, les salades d’été s’ajoutent des plats de poisson et de viande plus travaillés, mais aussi des snacks. Des travaux ont été réalisés pour rendre l’atmosphère plus chaleureuse, conforme à l’ambiance d’un club house, avec un mobilier plus éclectique, l’apport d’un canapé, d’un baby foot… Le Push, c’est aussi, et c’est rare sur la métropole, une vaste terrasse exposée plein sud, très appréciée aux beaux jours, devant un match de hockey ou pas. Sans oublier la retransmission d’événements sportifs… Autant d’atouts pour faire du Push “the place to be” ce printemps ! 106 avenue Delécaux, 03 74 44 23 88. Ouvert le midi du mardi au dimanche, et le soir du mercredi au vendredi. Facebook : Le Push Lille Hockey Club

Cérémonie du 8 mai

Programme de la cérémonie du 73e anniversaire de la victoire du 8 mai : à 10h30, rassemblement au monument aux morts, place de la victoire ; à 10h45, cérémonie, cortège jusqu’à l’hôtel de ville ; à 11h, réception à l’hôtel de ville.

Bulletin historique

Retrouvez comme chaque mois sur le portail internet de la ville un bulletin historique de la ville de Lambersart, rédigé par Claude Reynaert, historien local et adjoint à la culture et au patrimoine, avec l’aide de nombreux services municipaux, du SIVOM et du syndicat d’initiative.


Sorties

CULTURE EXPOSITION

“Collection Claeys” La Galerie, hôtel de ville

EXPOSITION

JUSQU’AU 16 SEPTEMBRE

EXPOSITION

JUSQU’AU 20 MAI “Trouble pictural saison 3” Colysée

Exposition des œuvres de 10 artistes du centre spécialisé La Pommeraie, en partenariat avec la Fondation Paul Duhem. > Entrée libre. Du mercredi au dimanche. www.lambersart.fr

Exposition de 40 aquarelles de Jean Pattou, artiste et architecte lillois. L’exposition est prolongée jusqu’aux Journées du patrimoine. > Entrée libre aux horaires d’ouverture de la mairie. Permanences avec un guide le mardi et le mercredi après-midi de 14h à 17h30.

Livre jeunese

CONFÉRENCE

ANIMATION 26 MAI

Par le Dr Daems et l’AEPV

ATELIER

“Du haut de nos beffrois” Hôtel de ville

5duSalon e

9 MAI 18H30 “Comment gérer mon alimentation et mes traitements pendant le Ramadan” Salle A. Malraux

CONFÉRENCE

15 MAI 14H “La fondation Louis Vuitton” Ferme du Mont Garin Club Nord Madame > Renseignements: 03 28 52 83 75

Cette année pour sa 5e édition du salon du livre, de 10h à 18h, l’Institution Sainte Odile vous a préparé un programme de choix. En effet, les élèves vous proposeront une mise en musique du roman écrit par les 5e et les 6e une lecture poétique. De nombreux auteurs seront une fois de plus présents (Winoc, Abesdris, Le Piouff, Rogiers…) et de nombreux ateliers seront organisés (Kamishibai, Artemo, Au temps lire). Nouveauté cette année, avec le concert BD du groupe Chromatique et une exposition sur la fabrication d’un livre. > Contact : Natasha Lefebvre 03 20 08 15 50

17 MAI 18H À 20H “Café littéraire” - Au Feu de bois, ZA Les Conquérants Café littéraire. Thème : Les écrivains aventuriers de l’impossible > PAF : une consommation et cotisation annuelle

CONCERT

26 MAI 19H30 “Ça déméjazz” - Salle A. Malraux AGEMLAM Concert des ensembles vocaux de l’école de musique Arpèges accompagnés par un quintette de jazz, sous la direction de Maeva Gadreau

CONCERT

26 MAI 20H30 “Concert de chant choral” Église Notre-Dame de Fatima

Coeli et Terra - Concert du chœur de chambre Coeli et Terra dirigé par François Grenier et de l’ensemble vocal féminin Echo de femmes sous la direction d’André Blin. > Tarif : 10€/6€, en prévente : 8€. Renseignements : billet2605.jimdo.com

CONCERT

26 MAI “Concert de chant choral” Salle du Pré Fleuri Décibel Voix

SPECTACLE 27 MAI

Journée

Jeunesse

ANIMATION 26 MAI

Depuis 2015, le temps fort d’animation du service jeunesse est la Journée Jeunesse. Elle aura lieu cette année samedi 26 mai de 14h à 18h au parc des Charmettes, en plein air. Objectif : mieux faire connaître lors d’un temps convivial les activités sportives proposées aux jeunes. Le service jeunesse proposera de l’escalade sur les arbres, du tir à l’arc, du tir au but, des jeux d’équipe et autres défis sportifs… Les jeunes pourront aussi tester le hockey sur gazon avec l’Iris Hockey et s’essayer à des petits parcours de VTT avec le cyclo-club lambersartois. Les secouristes de la Croix Blanche et le conseil des jeunes seront également présents. Renseignements : Pôle ville éducatrice, service jeunesse, 03 20 08 44 44

“Gala de danse” - Salle A. Malraux Pied en coulisses

CONFÉRENCE

29 MAI 14H “Des cochons et des hommes” Club Nord Madame > Renseignements: 03 28 52 83 75

LOISIRS BRADERIE

6 MAI 8H À 13H “Braderie du Pacot” Rues Boileau, Corneille, De Musset Pacot Animation


EXPOSITION 13 MAI

• 10H À 18H

“Paint Demonium” Salle A. Malraux

Club des Canonniers - 13e concours de figurines fantastiques > Entrée gratuite. Restauration et animations sur place

ANIMATION

20 MAI 14H À 17H “Balade des Vieux Clous” Centre Eugène Duthoit

Flash mob

Confrérie des Vieux Clous

Deûle et Lys

en

BRADERIE

20 MAI 8H À 13H “Braderie de la Cessoie” Place de la Cessoie, rues Massenet, Gounod, Coty, Bizet

Union commerciale de la place de la Cessoie

JEU

ATELIER 14 ET 26 MAI

Fête

Pour vous permettre de maîtriser la chorégraphie du flashmob qui sera interprété les 2 et 3 juin à l’occasion de Deûle et Lys en fête, des répétitions sont organisées par le SIVOM Alliance Nord-Ouest, organisateur des festivités. Prochaines répétitions à Lambersart : lundi 14 mai à 19h30, salle du Béguinage, et samedi 26 mai à 10h30 sur la plaine du Colysée. Pour vous entraîner chez vous, connectez-vous sur vimeo.com pour retrouver la chorégraphie concoctée par Babeth Desplats, en tapant « flashmob SIVOM 2018 ». > Contact : 07 50 84 05 58 / 07 50 82 29 81. Facebook : SIVOM alliance nord ouest

ÉVÈNEMENT ANIMATION

16 MAI 13H15 “10e édition du rallye urbain du Pacot-Vandracq”

CINÉ

CALL ME BY YOUR NAME

TAXI 5

PLACE PUBLIQUE

Ciné Lambersart, salle Malraux

10 MAI : 16H ET 20H30 / 11 MAI : 18H / 14 MAI : 18H / 15 MAI : 16H ET 20H30

HOSTILES

ANIMATION

10 MAI : 18H / 11 MAI  : 20H / 14 MAI : 20H / 15 MAI : 18H

ANIMATION

1 8 M A I : 17H30 / 1 9 M A I  : 20H30 / 2 0 M A I   : 15H / 2 1 M A I   : 15H / 22 MAI : 17H30

20 MAI 10H À 19H “Marché des créateurs” Jardins du Colysée 26 MAI “Tournoi régional de tarot” Salle de la Cité Familiale

AVENGERS : INFINITY WAR

25 MAI

ESCOBAR 19 MAI : 18 H / 20 MAI : 20H (VO) / 21 MAI : 20H / 22 MAI : 15H

Tarot club

AMOUREUX DE MA FEMME

BRADERIE

1 8 M AI : 20H30 / 19 M A I  : 16H / 2 0 M AI  : 18H / 21 M A I  : 18H / 2 2 M AI : 20H30

27 MAI 7H À 14H “Braderie des jeunes” Place Félix Clouët des Pesruches et rue du Bourg

5 M AI : 16H30 ET 21H / 6 M AI  : 18H30 / 7 M AI  : 18H30 / 8 M AI  : 16H30

Syndicat d’initiative Les amis de Lambersart > Inscriptions du 2 au 27 mai, à l’accueil du syndicat d’initiative et à l’accueil de la mairie

SPORT

CYCLISME

13 MAI 7H “Randonnée du Géant Lambert” Salle du Pré Fleuri Cyclo club - 15, 30, 65, 85 et 110 km > 2,5€ pour les licenciés, 3,5€ pour les non-licenciés

5 M A I : 18H30 / 6 M A I   : 20H30 / 7 M A I   : 16H

SHERLOCK GNOMES 5 M AI : 14H30 / 6 M AI : 14H30 / 8 M AI : 14H30

LA PRIÈRE “Fête des voisins” Dans tous les quartiers de Lambersart Responsable de publication : Brigitte Astruc / Mise en page : Service communication / Rédaction : Arnaud Delcroix - Agnès Fourdrigniez / Photos : Didier Honoré - Arnaud Delcroix - Agnès Fourdrigniez / Imprimé par Impression directe à Roubaix sur papier respectant les normes environnementales / Diffusion gratuite : Mairie de Lambersart - Direction de l’information Hôtel de Ville - 03 20 08 44 44 / Dépôt légal en cours.

6 M AI : 16H30 / 7 M AI : 20H30 / 8 M AI : 18H30

/Ville de Lambersart /VilleLambersart /Ville de Lambersart

www.lambersart.fr


RT A S R E B M LA

e é s y l o C ins du

Jard

20 MAI 10H>19H

100 créateurs ateliers enfants démos sur stands…

CONCEPTION VILLE DE LAMBERSART - PHOTOS GETTY IMAGES - IMPRESSION FGPRINT - 2018

Espace Vintage 16h : défilé de pin-up par les ‘Cherry candies’ borne photos, bar à tattoos…

Salon de thé »Bulle «

Food-Truck »La ch’ti mobile « Ice Cream Roll Up »KD Ice Cream «

HAPPY MO

programme sur www.lambersart.fr

Lambersart Infos du 5 au 25 mai 2018  
Lambersart Infos du 5 au 25 mai 2018  
Advertisement