Page 1

JOURNAL

DES

N ° 2 | B I M E S T R I E L J U I L L E T,, A O Û T 2 0 0 9 | G R A T U I T G A R D

HALLES DES TER ROIR S ET DES HOMMES

Un dimanche au maset p. 14, 15


LES MEILLEURS PRODUITS DU GARD Guide 2009

Le Guide 2009 des meilleurs produits du Gard est disponible, gratuitement, sur simple demande. Il présente l’ensemble des produits gastronomiques et viticoles lauréats lors de concours nationaux et départementaux. Saisissez l’occasion de déguster l’excellence gardoise.

L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T E , A C O N S O M M E R A V E C M O D E R A T I O N .


Édito

5

Un carré noir, comme une ode à la modernité métallique mais belle dans sa pureté. Voilà pour l'extérieur; un peu de New York au milieu de la pierre chaude des rues piétonnes. À l’intérieur un rythme quasi rimbaldien de couleurs dont les voyelles seraient les boutiques, sidif férentesdepuiscelles rangées dans un ordre parfait des épices, fruits ou fromages… jusqu'à celles où l'odeur devient couleur comme celle de mon charcutier. Les Halles de Nîmes sont bien un des derniers refuges des sourires échangés, des verres partagés et du bonheur de vivre.

Sommaire

par Dominique BELLION Préfet du Gard

p. 5, 6, 7

DOSSIER

9

La Voto p. 9

CRÉATEUR D’ÉMOTION

Manuela Ilie p. 11 à 17

19

La Vie des Halles p. 19

LA PASSION SELON‥

Gwenaël Samotyj et Emmanuel Pierre-Auguste

20

p. 20-21

VIGNOBLE

Domaine de Garance p. 23

GASTRONOMIE

Le Castellas p. 25, 26, 27

ESCAPADE

Sommières JOURNAL DES HALLES N°2 | BIMESTRIEL JUILLET, AOÛT 2009 | GRATUIT ÉDITION GARD DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: PATRICE PAULIN RÉDACTEUR EN CHEF: CHRISTOPHE DONNET ONT COLLABORÉ À LA RÉDACTION: ANNE CAVILLON - BLANDINE DUMAZEL GERMAIN - CHRIS LEBARDE - CHRISTOPHE DONNET JACKY BALISTO - MAÉVA RIEUX - PHILIPPE DUBATH PHOTOS: CHRISTOPHE DONNET, GLADY’S PICTURE PUBLICITÉ: DAVID DELAMARE TÉL.: 06 58 10 67 69 INFOGRAPHIE: JEAN-LOUIS ESCARGUEL SUIVI IMPRESSION: BRUNO LE GAL ÉDITEUR ASSOCIÉ: PHILIPPE DUBATH JDH DIFFUSION 5, RUE DU MAIL - 30900 NÎMES TÉL. & FAX: 04 66 87 24 86 SARL AU CAPITAL DE 7000 € - RCS 511 931 875 COMMISSION PARITAIRE: EN COURS D’IMMATRICULATION ISSN: EN COURS D’IMMATRICULATION

Retrouvez toutes les rubriques du journal sur notre site internet: www.journaldeshalles.fr

25


2

AGENDA

Du 15 juillet au 15 septembre La ligue régionale vous propose d’assister aux Masters de la Course Camarguaise

jeudi 23 juillet

Beaucaire Varenne de Lautier EMBRUN de Nicollin Titouan de Cuillé

17h

Pazac de Daumas et fils Nomade de Plo Coyote de Caillan Camarina de Chauvet Réservation : 04 66 59 26 57

Beaucaire Du 21 au 27 juillet:

Les Fêtes de la Madeleine (défilés, spectacles, animations taurines)

Aigues-Mortes 17 au 19 juillet: Nuits du sel, festival de danse contemporaine. 1er et 2 août: Théâtre et musique à la tour de Constance. 22 et 23 août: Fête de la SaintLouis. Alès 7 juillet au 29 août: Festiv’Alès. Arpaillargues 14 septembre: Fête des Vendanges. Barjac 25 juillet: Foire bio. 12 au 16 août: Foire aux Antiquités et à la Brocante. 25 au 30 juillet: Festival Chansons de paroles.

Beaucaire 21 au 27 juillet: Les Estivales. 25 et 27 juillet: Feria du Toro. 30 juillet: Concert Patrick Bruel. Jusqu’au 6 août: Festival de l’humour. Cévennes 1er au 7 août: Festival Cordes Sensibles Chusclan 11 et 12 septembre: Vendanges de l’histoire. Grau-du-Roi 25 et 26 juillet: Festival de Jazz. Junas 15 au 18 juillet: Festival Jazz à Junas. 7 au 9 août: Festival Country.

fêtes votives… 15 au 19 juillet 16 au 19 juillet 17 au 20 juillet 17 au 21 juillet 23 au 26 juillet 23 au 26 juillet 24 au 26 juillet 24 au 26 juillet 24 au 29 juillet 24 juillet au 2 août 29 juillet au 2 août 30 juillet au 3 août 30 juillet au 4 août 31 juillet au 2 août 31 juillet au 4 août 1er et 2 août 1er au 4 août 1er au 9 août 6 au 9 août 7 au 9 août 7 au 12 août 7 au 10 août 8 au 16 août 12 au 16 août

Calvisson Bernis Barjac Remoulins Milhaud Vergèze Sainte-Anastasie Castillon-du-Gard Marguerittes Sommières Vestric-et-Candiac Saint-Génies-de-Malgoires Bouillargues Saint-Hillaire-d’Ozilhan Montfrin Vézenobres Saint-Jean-du-Gard Le Cailar La Calmette Bezouce Uzès Lédignan Vauvert Sernhac


Sernhac Nîmes 2 juillet au 20 août: L’Été des Arènes. 2 juillet au 27 août: Les Jeudis de Nîmes 31 juillet au 20 août: Un réalisateur dans la ville. 14 au 16 août: Féerie des eaux. 21 au 22 août: Musique au Cloître. Port Camargue 25 et 26 juillet: Festival Terre et Mer. Pont du Gard jusqu’au 31 août: L’été au Pont du Gard Saint-Quentin-la-Poterie 12 au 14 juillet: Terralha.

Sauve 17 au 18 juillet: M.A.D. in Sauve. Sumène 1er et 2 août: Transes Cévenoles Uzès 17 au 28 juillet: Festival des Nuits Musicales. 12 au 31 juillet: Festival Autres Rivages 15 et 16 août: Foire aux Vins. 7 septembre: Journée de l’Image. Villeneuve-les-Avignon 5 au 24 juillet: Villeneuve en Scène. Villevieille-Salinelles 30 juillet au 6 septembre: Festival de musique.

12 au 16 août 12 au 16 août 13 au 16 août 13 au 16 août 14 au 16 août 14 au 16 août 14 au 17 août 14 au 18 août 14 au 23 août 15 au 24 août 19 au 23 août 20 au 23 août 20 au 24 août 20 au 24 août 26 au 30 août 28 au 30 août 28 au 30 août 28 au 30 août 20 au 23 août 28 au 31 août 29 au 30 août 29 août au 1er septembre 4 au 6 septembre 12 au 20 septembre

Aubais Roquemaure Sumène Uchaud Comps Soustelle Saint-Ambroix Redessan Beauvoisin Saint-Laurent-d’Aigouze Saint-Chaptes Langlade Saint-Quentin-la-Poterie Manduel Clarensac Saint-Gilles Sauve Lédenon Saint-Paul-les-Fonts Aramon Bourdic Pont-Saint-Esprit Bessèges Le Grau-du-Roi

Fête Votive du 12 au 16 août Vendredi 14 août, de 22 h à 2 h

Nuit de la Pampelune (Abrivado, Bandido, Encierro) Samedi 15 août 10h30

Messe Provençale au Parc 21h30

Encierro Dimanche 16 août, 11 h

Gaze du Gardon (traversée du Gardon, taureaux, chevaux)

Sommières Juillet, Août tous les mercredis de 18 h à 23 h

Marché Artisanal

Saint Ambroix 8 et 9 août (Esplanade, Jusqu'à 19 h)

Foire à la Brocante


5

DOSSIER

La Voto par A. Cavillon et J. Balisto | photos Glady's Picture

Fête de vœux adressésauxdieux à l'époque romaine, elle devient fête patronale honorant le saint du village au Xe siècle, puis laïque et populaire de la révolution française à nos jours. La fête votive en petite Camargue, s'organise autour de la culture et des traditions taurines, aubades, empègues, déjeuner au pré, abrivado…


6

DOSSIER

DE LA SORTIE AU PRÉ, À L'ABRIVADO Dès huit heures du matin, les villageois se dirigent vers les prés assister au tri des taureaux pour la course libre de l'après midi. Tandis que les gardians s'activent, on sort les victuailles des paniers, le vin des glacières et tout en sirotant un verre de rosé bien frais, on prépare la braise des grillades. La bonne humeur est de la partie… Le tri terminé, les cavaliers serrent de près les taureaux pour les conduire aux arènes du village. ils vont « plan, planet * » pour éviter de fatiguer les bêtes. Arrivé à l'entrée du village, le manadier d'une voix stridente crie « abrivo* » ce qui signifie « accélération » du rythme des chevaux. Sur le parcours le village est présent, les enfants sont accrochés aux grilles des fenêtres, les femmes et les plus âgés aux barrières de protection, les téméraires se retrouvent dans la rue. La traversée doit être rapide pour éviter que les jeunes « attrapaïre » ne fassent échapper les taureaux.


AUBADES ET EMPÈGUES Au début du siècle les jeunes de la classe d'âge appelée sous les drapeaux fêtaient leur conscription pendant la fête du village. Tôt le matin, accompagnés de musiciens, ils passaient de porte en porte donner l'aubade aux villageois. Pour remercier les plus accueillants, les jeunes conscrits marquaient le fronton de la maison d'une « empègue ». Ce dessin fait à l'aide d'un pochoir en fer, représentait une image liée à la tradition taurine, suivi des lettres VLJ (vive la jeunesse) et de l'année de la classe d'âge. Bien que le service national n'existe plus, aubades et « empègues » se perpétuent dans les coutumes de la petite Camargue. Un rituel à la gloire de la jeunesse… Tôt le matin on se met en chemin pour visiter les mas alentours, ce n'est que vers les neuf heures que nous abordons l'entrée du village. L'accueil est toujours chaleureux, sur la table de la cuisine trône la bouteille d'anis fait maison, les charcuteries confectionnées durant l'hiver, la miche de pain encore tiède. La pièce est pleine à craquer. Du petit dernier au papé « personne ne veut être de reste* » on mange, on chante, on boit… ça sent bon la fraternité! - Allez zou, encore un dernier!

Une fois les taureaux « embarrés » dans le toril, tout le monde rejoint la buvette, l'émotion et la chaleur ont asséché les gosiers, le soleil est au zénith, l'anis coule à flot, les langues se délient… Le calme revenu, chacun rentre chez soi, la sieste est incontournable, pour rien au monde il ne faudrait rater la course de l'après-midi et la bandido du soir.

DE NOS JOURS… À l'heure actuelle les manadiers ont dissocié, jeux taurins et course camarguaise. Les taureaux « stars » de la course à la cocarde sont transportés en char aux arènes limitant ainsi les

risques de blessures pendant le trajet. Les taureaux moins combatifs sont élevés pour animer les fêtes votives et donnent lieu à des spectacles autonomes appréciés des aficionados.

PETIT LEXIQUE CAMARGUAIS - Être de reste: être mis à l'écart - Abrivado: entrée des taureaux dans le village - Plan, planet: lentement - Abrivo: accélération - Attrapaïre: attrapeur - Embarrés: enfermés - Bandido: conduite des taureaux des arènes aux prés


Prenez le temps d’un fruit d’ici !

LES PRODUCTEURS ■ DOMAINE DES COTEAUX Station fruitière des Coteaux Route de Nîmes 30510 GENERAC Tél : 04 66 01 37 09

■ CHATEAU PEROUSE 30800 SAINT-GILLES Tél : 04 66 87 31 18 ■ SNC LE PUECH ROUGE Route de Bellegarde 30800 SAINT GILLES Tél : 04 66 87 32 70 ■ CHATEAU DE NAGES Chemin des Canaux 30132 CAISSARGUES Tél : 04 66 38 44 20 ■ COVIAL Chemin d’Espeyran 30800 SAINT GILLES Tél : 04 66 20 67 80

Les domaines et points de vente du territoire de Nîmes Métropole LES EXPLOITANTS DE SAINT-GILLES

■ CHAUVET Eric Mas Pescalune Tél : 06 09 95 69 20

■ GUIRAUD David Domaine du Grès Tél : 06 12 51 21 01

■ AYMARD Jean Chemin de St Pierre Tél : 06 74 40 04 74

■ COULET Frédéric Ancien chemin d’Uchaud Tél : 06 61 10 17 44

■ MAGNANI Geoffrey Le Petit Saint-Jean chemin des lilas Tél : 06 88 15 64 34

■ BANCILLON Fernande Mas de la Roseraie Tél : 04 66 87 71 04

■ EMMANUEL Jean-Paul Domaine Saint-Antoine Tél : 06 15 88 36 00

■ PROYE Alexandre Mas du Magneires route de Générac Tél : 06 11 51 46 89

■ BERTAUD Jean-Pierre 45, rue de la Fontaine Gillienne Tél : 06 10 99 32 68

■ GRAVIL Lydie Quartier Lisoirde Tél : 06 17 11 60 00

■ VERLAGUET Luc Domaine Saint Luc route de Nîmes Tél : 06 13 84 55 57

■ BUFFARD Marc Mas Ste Lucie chemin des Poissonniers Tél : 06 22 63 70 58

■ GUIRAUD David Domaine du Grès Tél : 06 12 51 21 01

En partenariat avec les producteurs de fruits du Gard.

Direction de la communication Nîmes Métropole. Création :

■ CHAMPEY Km 8 route de St Gilles 30900 NIMES Tél : 04 66 70 94 15

Juin 2009.

■ SICA DES COSTIERES D’ESTAGEL Domaine du Grand Estagel 30800 SAINT-GILLES Tél : 04 66 01 78 78

Terre de fruits


9

CRÉATEUR D’ÉMOTION

Manuela Ilie La passion du sport à l’état pur par Chris Lebarde | photos C. Donnet

Entraîneuse de l’équipe de première division du HBCN, Manuela ILIE a construit sa vie autour du handball. Une passion qu’elle embrasse à 15 ans dans son pays natal, la Roumanie. Très vite ses qualités lui font grimper les échelons et, à 18 ans, elle se retrouve dans la première division de son pays et sera sélectionnée plus de 100 fois dans l’équipe nationale. Repérée par le club de Bouillargues, elle arrive en France en 1992. « Un rêve » pour cette femme de caractère qui se dit « timide, sauf sur le terrain »… C’est là qu’elle s’exprime à fond et sans concessions. Après deux années à Bouillargues, elle

intègre l’équipe de Nîmes en tant que joueuse et entraîneur, elle sera de la partie pour la première victoire en coupe d’Europe en 2001. Depuis, elle a laissé la place à une plus jeune génération de joueuses et se consacre entièrement à l'entraînement de l'équipe. Et si elle reconnaît avoir encore de temps en temps le mal du pays, elle dit être « tombée amoureuse de la France » devenue sa seconde patrie et dont elle a par ailleurs pris la nationalité. Une femme de tête qui sait conduire « ses filles » comme sa vie en défendant les valeurs fondamentales du sport d’équipe. ■

Grâce à Manuela et l’équipe dirigeante présidée par Olivier GIBELIN, le HBCN est entré dans la grande Histoire du sport d’équipe féminin en Europe. C’est la première fois qu’une équipe remporte deux titres à ce niveau (en 2001 et 2009). Une équipe soudée autour du véritable esprit du sport et récompensée par un travail acharné.


11

LA VIE DES HALLES par Christophe Donnet I Photos Glady's Picture

Que du bonheur! Avec le retour des beaux jours, notre alimentation doit s’adapter pour mieux répondre à nos besoins nutritionnels. C’est le temps des fruits et légumes gorgés d’eau, de sucre naturel et de vitamines. C’est aussi le temps de la convivialité autour de barbecues en famille et entre amis. Des moments où le temps suspend son cours, où l’on se recentre. Pour profiter pleinement de cette période bénie où les peaux se hâlent et pour avoir toutes les garanties de bien se nourrir avec nos produits du cru, rien de tel qu’un passage aux Halles, ce morceau de nature au cœur de la ville. Plus que jamais, les étaliers sont mobilisés pour proposer des produits de première qualité issus la plupart du temps directement des producteurs. Des circuits courts que l’on ne retrouve nulle part ailleurs et qui font honneur à nos agriculteurs. L’été est à profiter sans la moindre modération‥ et tout bon repas commence toujours aux Halles.

LaVie des

Halles de Nîmes


Connection

Comme chaque année, le Pôle Promotion Santé de Nîmes organise avec les associations du quartier Gambetta, une vaste opération de sensibilisation pour se nourrir sainement. Ateliers, dégustations et jeux pour les plus jeunes témoignent que manger bon n’est pas forcément manger triste.

Hyper centre

Maison Puech Volailles Allée Paprika - 04 66 67 46 13

Pour lancer la campagne des fruits d’été de chez nous, une grande dégustation a été organisée devant la Maison Carrée. Un moment doux et sucré toujours très apprécié par les passants. Une façon de rappeler de « prendre le temps d’un fruit d’été » et que les fruits d’été, « c’est d’ici et maintenant ». Pour sa 16e édition, les Jeudis de Nîmes organisés par l’Office de tourisme de Nîmes, devient un véritable festival d’été. Avec plus de 200 artisans et artistes et 110 concerts, Nîmes se transforme chaque jeudi en gigantesque cabaret et lieu d’expositions pour toutes les sensibilités. Cette année, quelques nouveautés comme les balades théâtralisées, les « Jeudivins » (découverte des vins gardois) ou encore les excursions à partir de Nîmes à la rencontre du patrimoine gardois et de nos voisins. Un « village des enfants » est également au programme. Programme disponible à l’Office de tourisme de Nîmes et sur internet: www.ot-nimes.fr

Après 4 ans et demi, La Maison du Lapin ferme ses portes pour des raisons familiales. La maison vous remercie de la confiance que vous lui avez accordée et vous convie à continuer vos achats à La Maison Puech Volailles qui reprendra vos produits habituels.

Les étaliers au golf Pour la première fois, les étaliers des Halles ont organisé un tournoi au Golf de Vacqueroles ouvert à toutes les catégories. Une journée ensoleillée et particulièrement conviviale où plus de 100 participants(es) ont pris le départ. Et entre swings et puttings, les joueurs ont pu se ressourcer avec des ravitaillements particulièrement alléchants comme le Petit Pâté Nîmois. En fin de parcours, plus de 1000 € de dotations en bons d’achat aux Halles de Nîmes ont été distribués aux meilleurs joueuses et joueurs. De l’avis de tous les participants, c’est le concours de golf le plus convivial et le plus sympathique de l’année à Vacqueroles. À n’en pas douter, ils remettront le swing l’année prochaine.


13

LA VIE DES HALLES

vu l’Office du commerce mise sur les animations Après l’opération « chêques-cadeaux » qui a rencontré un vif succès l’hiver dernier, (« 1 heure de parking offerte »), le réseau des commerces adhérents à l’Office du Commerce de Nîmes qui ne cesse de grandir, la ville et la CCI construisent un outil solide qui dynamise le commerce du centre de la ville. Le site Internet, clair et facile, témoigne de cette volonté des commerçants à s'engager dans une démarche commune. « L’Union fait la force » comme dit le dicton. On commence maintenant à en sentir clairement les effets, et de la volonté de tous, renaîtra une véritable vie digne du cœur de Nîmes et de son Histoire.

Brèves…

Le vin est à apprécier avec modération.

Les AOC deviennent AOP

Nouveau aux halles

La Tienda Iberica

Depuis le 1 er mai, toutes les « appellations d’origine contrôlées » (AOC) que nous connaissons depuis 1935 grâce au Président Joseph CAPUS ont muté pour devenir des « appellations d’origine protégées », soit des AOP. Une mutation européenne mais qui conserve les mêmes exigences et contraintes. L’appellation reste par ailleurs décernée et contrôlée par l’INAO.

Produits espagnols et Portuguais. Allée de la Menthe. Ouvert tous les jours de 7 heures à 13 heures y compris les jours fériés sauf le lundi.

<

Les rosés du Gard: fraîcheur de l’été Avec 700000 hectolitres produits chaque année, le Gard s’inscrit dans le peloton de tête des vins rosés en France. Et ce n’est pas un hasard car le département a une longue expérience et tradition en la matière. L’évolution des techniques de vinifi cation permet aujourd’hui d’élaborer des produits très équilibrés et accessibles à tous. Des vins fruités, frais, simples et légers particulièrement appréciés à l’heure de l’apéritif ou sur des grillades. Santé!


« Entre li peiro et lis ourtigo, aï un ma

« Entre les pierres et les orties, j'ai un maset dans l

Un dimanche CHEZ BRUNO Charcuterie artisanale

Tôt le matin, on déserte Nîmes pour rejoindre de pierres, on progresse lentement sur des sen de lavande. On rit beaucoup, on parle fort, peu pour laisser place à un ciel bleu et sans tache.

Le déjeuner… Les paniers lourds et odorants sont posés sur la toile cirée qui semble n'attendre que le dimanche pour revivre un peu. Les boissons emmaillotées de cotonnades humides ont gardé toute leur fraîcheur. cisse faite Maison • Spécialiste de la sau el Rouge. Lab nde via de e bas à ère, de l’Aveyron, • Charcuteries de Loz nejouls ». Lan et ne gog de « Lan gie. • Couennet te d’antholo x. nau isa art tés • Pâ ées en direct Viandes sélectionn cteurs. du pro tits de pe

Conseils et accueil sympathique Chez BRUNO - allée du SAFRAN (centre) Ouvert tous les jours sauf le lundi

Brandade de morue à la Nîmoise - Dessaler 1 kg de morue en renouvelant l'eau plusieurs fois. - Pocher à l'eau, égoutter, retirer peau et arêtes, réduire en petits morceaux. Faire chauffer dans une casserole 2 dl d'huile d'olive et mélanger la morue à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à obtention d'une pâte fine. Retirer la morue du feu et ajouter en remuant 5 dl d'huile d'olive et 2,5 dl de lait bouilli. - Saler, poivrer. (on doit obtenir une pâte ayant la consistance d'une purée) - Servir, garnie de croûtons ou dorée au four.

L'heure de l'apéritif est proche. Le moment est venu de déballer les pots d'olives vertes et noires, les tomates confites‥. L'anchoïade pistée de la veille s'étale sur les tranches de pain parfumées de toutes les senteurs de l'ail écrasé, de l'huile d'olive, du vinaigre et du poivre. La morue fait aussi partie de la fête. En brandade, elle a demandé patience et poignet solide pour obtenir une pâte onctueuse fleurant bon la Méditerranée. Le soleil commence à écraser les ombres, il est temps de déguster le fricot d'escargots et de sucer avec délice et grand bruit, les coquilles nappées d'une sauce relevée d'ail, d'amandes pilées, d'anchois et de jambon cru. Pour les galavards* la fête n'est pas finie, pour rien au monde on ne saurait négliger, le lapin en gibelotte mijoté à point. Fruits frais, confitures, miel, adoucissent les palais et mettent un point final au repas dominical.


Boucherie SOLINAS

azĂŠ din la garigoâ&#x20AC;ŚÂ Âť

Depuis 8 ans aux Halles, la boucherie SOLINAS invite les gastronomes Ă dĂŠguster :

la garrigueâ&#x20AC;Ś Âť

au Maset

e la colline. GuidĂŠs par les murs de terre et ntiers caillouteux dans le parfum du thym et u Ă peu comme la ville, les soucis s'ĂŠloignent

- Ses produits Label Rouge : bĹ&#x201C;uf Charolais, veau ĂŠlevĂŠ sous la mère, lâ&#x20AC;&#x2122;agneau de Sisteron ; - Ses produits issus de lâ&#x20AC;&#x2122;agriculture biologique : bĹ&#x201C;uf Charolais, porcs. Distribution sous licences agrĂŠĂŠes et soumises Ă plusieurs contrĂ´les annuels par des organismes certiďŹ ĂŠs.

La siesteâ&#x20AC;Ś Après le cafĂŠ, le plus âgĂŠ se lève et lance: ÂŤ je crois que je vais faire un petit pĂŠnĂŠquĂŠ*!... . Sous un olivier il couvre sa tĂŞte d'un journal et ÂŤ bonsoir messieurs dames! Âť. La chaise longue usĂŠe par des annĂŠes de bons et loyaux services, fait des jaloux. Les plus jeunes regagnent les coins d'ombre et s'endorment au son des assiettes qui s'entrechoquent dans la cuisine.

HALLES DE NĂ&#x17D;MES - AllĂŠe du SAFRAN Ouvert tous les jours mĂŞme jours fĂŠriĂŠs sauf le lundi.

L'AnchoĂŻade Dans une petite poĂŞle Ă fond ĂŠpais, faire fondre Ă  feu doux des anchois avec de l'huile d'olive jusqu'Ă  l'obtention d'une pâte homogène. Servir avec des cruditĂŠs variĂŠesâ&#x20AC;Ľ

Le silence s'installe sur les clapas, seul le chant des cigales se fait plus strident. La lumière est vive à travers les paupières mi-closes. Bientôt tout le monde s'Êbroue, on sirote un reste de cafÊ, tandis que les boules de pÊtanque s'entrechoquent. L'ombre gagne peu à peu le maset, la journÊe s'Êtire vers le soir, un peu triste on se prÊpare à regagner la ville, mais tout n'est pas perdu, dimanche prochain on reviendra dÊguster ces moments de bonheur en plein soleil. * Extrait de la fable  Le rat des villes, le rat des champs  Antoine Bigot, Poète NÎmois - 1862 * Galavards (patois nÎmois): gourmand, goulu. * PÊnÊquÊ (patois nÎmois): petite sieste, petit sommeil.

Le Panier Gourmand â&#x20AC;˘ Fruits et lĂŠgumes 100 % naturels et en direct du terroir. â&#x20AC;˘ Produits issus de lâ&#x20AC;&#x2122;agriculture biologique. â&#x20AC;˘ Ă&#x2030;lixirs artisanaux.

Circuits courts. SaisonnalitĂŠ, santĂŠ, fraĂŽcheur et maturitĂŠ garanties et bonne humeur. HALLES DE NĂ&#x17D;MES - allĂŠe du GiroďŹ&#x201A;e ouvert tous les jours mĂŞme jours fĂŠriĂŠs sauf le lundi.


16

LA VIE DES HALLES

Du marché à la table

Restaurant La Marmite par Christophe Donnet | photos Christophe Donnet

Georges WEYS est un Chef atypique. Installé à deux pas des Halles, on peut penser que le lieu n’a pas été choisi au hasard. Loin au-dessus des modes et tendances, Georges ne s’inspire que des produits pour concocter son menu du jour. À la Marmite, pas de carte plantureuse mais un tableau noir qui décline l’inspiration du jour du Chef.

Rouleau de printemps à la nîmoise Par Georges Weys

Ingrédients (pour 20 rouleaux): 20 galettes de riz, salade verte en chiffonnade (coupée finement), carottes râpées, germes de soja, 500 gr de morue dessalée, sauce au soja

Une inspiration qu’il trouve aux Halles toutes proches et où il se rend au moins « vingt fois par jour » pour élaborer ses plats au fur et à mesure. Et Georges se veut libre d’aller où il veut selon son instinct et l’attirance des produits. Au final, on a des plats très sensibles et accessibles, toujours soignés et particulièrement frais. Une adresse très recommandable en centre ville avec une terrasse sur rue pour les beaux jours. ■ LA MARMITE - 6, rue de l’Agau Ouvert tous les jours midi et soir sauf le dimanche, le lundi et le mercredi soir. Menu à partir du midi: 12 € (entrée, plat, dessert). Le soir: 20 €. Animations musicales régulières. Tél: 04 66 29 98 23

Préparation: Faites dorer la morue à la poêle avec un peu d’huile d’olive et émiettez-la. Plongez une à une les galettes de riz quelques minutes dans un grand saladier rempli d’eau afin de les ramollir. Ressortez les délicatement lorsqu’elles sont quasi transparentes et bien molles. Posez-les sur un linge humide et posez tous les ingrédients au centre. Ajoutez quelques gouttes de sauce au soja. Roulez avec douceur et refermez en rabattant les côtés. Conservez dans un endroit frais et humide.

9 rue Guizot / Arche 4, Bd Talabot / 25 av. Franklin Roosevelt 04 66 76 05 99 www.lemusigny.com


Les fruits d’été donnent la pêche !

Des produits Militant du Goût et Sud de France

par Maèva Rieux | photos Fotolia, Christophe Donnet

Fondants et rafraîchissants, les abricots, les pêches et les nectarines nous régalent. Leurs bienfaits nutritifs sont reconnus depuis l’Antiquité. Pourquoi s’en priver surtout que le Gard compte les plus beaux vergers d’Europe et produit 43000 tonnes d’abricots et 41000 tonnes de pêches et de nectarines. Des fruits que l’on retrouve sur les étals le plus souvent en ligne directe des producteurs. Une garantie de maturité et donc de saveurs ensoleillées. Pour sensibiliser les Gardois, les producteurs en partenariat avec le Conseil Général, Nîmes Métropole et la Chambre d’agriculture, ont lancé une campagne qui couvrira toute la période de production. « Prenez le temps d’un fruit d’ici! », un slogan percutant,

d'autant que depuis quelques années les arboriculteurs ont mis en place un nouveau cahier des charges et opté pour une agriculture saine et raisonnée. Pourquoi acheter des fruits qui font des milliers de kilomètres pour venir de lointaines contrées alors qu‘ils poussent dans nos vergers gardois? Les producteurs font également des efforts de conditionnement avec des panachés de fruits. Mais le mieux reste de les choisir pièce par pièce sur votre étal, les marchands sauront vous conseiller sur la maturité et les modes de conservation des produits selon votre goût.

Composés à 80 % d’eau et légers en calories (de 50 à 80 kcal pour 100 grammes), abricots, pêches et nectarines sont très riches en éléments nutritifs. Vous pouvez en abuser. Vitamine A

protège la peau de toutes les agressions extérieures comme les UV

Vitamine B, fer, fibres régénèrent les tissus, stimulent nos intestins et toniet magnésium fient notre système nerveux. Vitamine C

protègent contre l’oxydation de nos cellules.

Riches en sels minéraux et en oligo-éléments, c’est un plus pour notre corps. Antioxydants par excellence, ces fruits sont préconisés par tous les nutritionnistes.

« Prenez le temps d’un fruit d’ici! », un encouragement pour acheter local et une prise de conscience pour vivre mieux. Alors profitons-en!

Le panier

gourmand Allée Girofle

Produits naturels & bio


19

LA PASSION SELON…

Gwenaël Samotyj & Emmanuel Pierre-Auguste Deux vies pour la mousse C’est l’histoire d’une passion singulière et d’une volonté à toutes épreuves. Quand Gwenaël SAMOTYJ et Emmanuel PIERRE-AUGUSTE se rencontrent dans les années 90, une idée naît autour de leur passion commune pour la bière. Pas uniquement pour la boire, mais pour percer tous les mystères de sa fabrication. Ils apprennent alors sur le tas les méthodes traditionnelles de brassage pendant plusieurs années en faisant le tour des brasseries de France et de Navarre. Les « Ale », les « Brunes », les bières fermentées livrent petit à petit leurs secrets aux deux complices qui rêvent de monter leur propre affaire. Une soif indéfectible d’indépendance et de liberté de fabriquer un breuvage à leur image les fait surmonter nombre d’embûches

propres à tous les créateurs. En 2005, c’est le grand saut. Ils jettent leur dévolu à Sommières pour la qualité de vie et surtout, la bonne minéralité de l’eau, élément fondamental à l’élaboration d’une bonne bière. Mais ce n’est qu’en 2007 après deux ans d’expérimentations et d’ajustements, qu’ils sortent leurs premières cuvées avec du matériel conçu par eux-mêmes à leur image. Aujourd’hui, les compères produisent plusieurs cuvées en bières blondes, ambrées et fruitées comme « La Belle en Goguette », « La Nuit de

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. la bière est à apprécier avec modération.

par Maéva Rieux et Chris Lebarde | photos Glady’s Picture

Goguette » ou encore « La Ribouldingue » et « La Saison des Amours ». Des noms évocateurs qui traduisent des esprits vifs et créatifs toujours à la recherche de l’excellence sans concessions. Ainsi, ils n’ont de cesse d’expérimenter de nouveaux goûts selon les saisons et l’inspiration toujours avec la même exigence de qualité et de saveurs mousseuses. ■ Brasserie des Garrigues – ZA L’Arnède 30250 Sommières. Tel: 04 66 71 05 53. Site Internet: www.brasseriedesgarrigues.fr Vente à la brasserie, sur les marchés, les épiceries fines, les restaurants et aux Halles de Nîmes (Saveurs du terroir - allée du Genièvre).


20

VIGNOBLE

par Philippe Dubath | photos Glady’s Picture

Domaine de Garance, une histoire de passions et d’amitié C’est une belle histoire. Celle d’un homme, amoureux de ses vignes, de sa terre, du travail bien fait, celle, encore, d’une amitié vraie entre un acteur célèbre et un vigneron. C’est aussi le roman d’une nouvelle vie qui commence il y a près de quarante ans quand BertrandCortellinirencontreClaudie à Collias. Il est en vacances, elle vit en Provence. Ils se plaisent, se marient.


SCEA Domaine Rouge Garance 30210 Saint-Hilaire d'Ozilhan Tél./Fax: 04 66 37 06 92 Internet: www.rougegarance.com

En 1977, Claudie et Bertrand acquièrent une petite propriété de six hectares. Le raisin est alors amené en cave coopérative et le métier s’apprend sur le tas, pas à pas, méticuleusement sous la houlette du père et du grand père de Claudie. Les années passent, un soir chez des amis, les Cortellini croisent JeanLouis Trintignant: « Le courant passe immédiatement », précise d’emblée Bertrand Cortellini, « Jean-Louis était passionné par le vin, par ceux qui le font. C’est un homme vrai, sincère, une personnalité attachante. Plus tard j’ai eu la possibilité de racheter des terres, je lui ai proposé de le faire avec moi. Il a accepté et ensemble nous avons repris une propriété sur la commune de St-Hilaire d’Ozilhan ». Le "Rouge Garance" était né, l’emblème du domaine aussi: un oiseau en vol, crée par le dessinateur Enki Bilal.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Bertrand quitte sa Suisse natale et son métier de typographe pour s’installer sur la commune de Castillon. Le Domaine de Garance nous a ouvert ses portes, Claudie et Bertrand Cortellini… leurs cœurs. Passion, respect de la nature et compétence, telle est leur profession de foi. Il suffit d’ailleurs de goûter un de leurs vins pour en avoir la preuve. Santé !

Bon raisin égale bon vin. Et le vigneron de préciser: « Il faut accepter l’idée du terroir et des millésimes, c’est la nature qui commande, nous la mettons simplement en valeur, les années se suivent et ne se ressemblent pas et c’est très bien comme ça! ».

La dégustation

Le label "bio" Aujourd’hui ce sont 30 hectares – soit 15 de grenache, 13 de syrah et le reste en cinsault, vieux carignan (60 ans) et mourvèdre - que les Cortellini bichonnent dans le plus grand respect du terroir. Tous les travaux se font à la main, pas d’engrais chimique ni de pesticide et les levures sont indigènes, bref le label "bio" est pour l’année prochaine! Bertrand n’a qu’un credo:

Dehors le mistral fait scintiller les oliviers, au soleil il commence à faire chaud, il est temps de déguster ces AOC Côtes-du-Rhône. D’abord "le feuille de Garance 2007" (6 €), fruité gouleyant, sympa‥ une belle réussite. Puis le "Rouge Garance 2007" (9 €), plus charpenté, bien équilibré mérite de vieillir encore un peu. Enfin, "Les Saintpierre 2006-2007" (13 €), le haut de gamme du domaine, un assemblage parfaitement maîtrisé de syrah 90 % et de mourvèdre 10 %. Un vin de garde très prometteur au rapport qualité-prix remarquable. ■


22

DE CĂ&#x2030;PAGES EN CĂ&#x2030;PAGESâ&#x20AC;Ś

Les vins de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtĂŠ SĂŠlection de JoĂŤlle et Jean-Robert de la Vinothèque, 18, rue Jean REBOUL - 30900 NĂŽmes. Ouvert du mardi au samedi de 9h30 Ă 12h30 et de 15h00 Ă  20h00. Livraisons. TĂŠl.: 04 66 67 20 44.

CuvĂŠe lâ&#x20AC;&#x2122;Arboussède vin de Pays dâ&#x20AC;&#x2122;Oc Vin issu de lâ&#x20AC;&#x2122;agriculture biologique composĂŠ de 55 % de grenache et de 45 % de Syrah. Dâ&#x20AC;&#x2122;un rose pâle, sa robe est lĂŠgèrement saumonĂŠe. Il offre un nez complexe de fruits frais dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtĂŠ (fraises, framboises, groseilles). Attaque en bouche ĂŠlĂŠgante, fraĂŽche, aĂŠrienne et ronde avec une note d â&#x20AC;&#x2122;ĂŠpice s agrĂŠable. Finale soyeuse sans aciditĂŠ et aucune lourdeur. Ă&#x20AC; boire en apĂŠritif et sur des grillades dâ&#x20AC;&#x2122;agneau. Prix: 5,50 â&#x201A;Ź

Domaine CampugetViognier Elevage en barriques pendant 5 Ă 6 mois. Un vin limpide et brillant. Bouquet de chèvrefeuille, de marm e l a d e ,  d â&#x20AC;&#x2122;o r a n g e , dâ&#x20AC;&#x2122;abricot et de fruits tropicaux. EquilibrĂŠ en bouche, il est rond et moyennement corsĂŠ. Rond, il offre une moyenne aciditĂŠ et une belle fraĂŽcheur. RecommandĂŠ en apĂŠritif, sur des poissons fumĂŠs et sur des cuisines exotiques dâ&#x20AC;&#x2122;inspiration asiatiques ou indiennes. Prix: 7,80 â&#x201A;Ź

Mas de Barben "Ă&#x20AC; l'Improviste" Coteaux du Languedoc AOC 60 % de grenache, 30 % de Syrah et 10 % de Cinsault. Robe dâ&#x20AC;&#x2122;un grenat limpide. Nez de fruits noirs, de groseilles, framboises, myrtilles relevĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;une touche dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpices douces. Bouche fine et prolongĂŠe dâ&#x20AC;&#x2122;une bonne longueur en bouche. Ă&#x20AC; boire sur des viandes dĂŠlicates, du poulet grillĂŠ et des lĂŠgumes Ă la provençale. Prix: 4,80 â&#x201A;Ź

Lâ&#x20AC;&#x2122;abus dâ&#x20AC;&#x2122;alcool est dangereux pour la santĂŠ. Sachez apprĂŠcier et consommer avec modĂŠration.

Domaine Costeplane


23

GASTRONOMIE

Le Castellas Le temple des saveurs par Blandine Dumazel Germain, Christophe Donnet I Photos C.Donnet

Au cœur du petit village de Collias à quelques kilomètres d’Uzès, Le Castellas offre un écrin raffiné pour des plaisirs gastronomiques uniques. Dans une ambiance feutrée ou dans le vaste jardin bucolique, tout est réuni pour apprécier des moments épicuriens. C’est le fruit d’un travail acharné où le moindre détail a été pensé pour le bien-être. Une fois installé, on sort véritablement de l’espace-temps. Cet esprit et ce raffinement se retrouvent dans les plats préparés par Jérôme NUTILE, jeune Chef qui défend une cuisine créative à base de produits d’exception dont les légumes et herbes aromatiques proviennent en droite ligne du vaste potager de la Maison. Chaque matin comme un rituel, Jérôme NUTILE va ainsi sélectionner les ingrédients du jour pour composer ses plats. Même exigence pour les autres produits qui arrivent quotidiennement des meilleurs fournisseurs de l’Hexagone. Car pour le Chef, il n’y a pas de secret: « la qualité des produits est essentielle pour élaborer une grande cuisine ». Du bon sens‥ et une humilité propre à tous les véritables artistes. Du grand art même qui s’est vu reconnu cette année au plus haut niveau en décrochant sa deuxième étoile dans le plus exigeant guide gastronomique de France et de Navarre. Cette recherche permanente de perfection et d’harmonie dans les saveurs se retrouve naturellement dans les assiettes. Des plats qui chantent comme « Il était une fois… différentes textures de tomates du jardin » ou le « Minute de Rougets de nos côtes dans une fleur de courgette avec son risotto façon paella aux copeaux d’Iberico, jus de tête pressée à l’ail et mousseux de

Safran ». Enchantement des papilles garantis. La carte qui évolue en fonction des saisons est volontairement limitée toujours dans un souci de fraîcheur optimale. Une obsession pour le Chef. Côté cave, on est aussi dans l’exception avec plus de 900 références sélectionnées par le sommelier Jean-Luc Sauron. Le Castellas: une véritable Institution dans la Région pour s’offrir des moments uniques et mémorables. ■ L’Hostellerie Le Castellas Grand’Rue - 30210 Collias Tél.: 0466228888 Site Internet: www.lecastellas.fr Menu à 32 € le midi (mignardises, entrée, plat, dessert) Menus gastronomiques à partir de 58 € Ouvert 7j/7. Service de 12h00 à 14h00 et de 17h00 à 21h15. Hôtellerie 3 étoiles.

Côte et filet d’agneau de lait sur une compotée d’épaule, purée de pois chiches, graines éclatées au citron confit, jus épicé.


JUNAS ACCUEILLE LA HONGRIE ! Festival majeur de l’été languedocien, « Jazz à Junas » se déroulera cette année du 15 au 18 juillet prochain… Le village gardois de Junas possède des carrières de pierre exploitées depuis l’Antiquité, qu’une activité humaine intense a façonnée au fil des siècles pour créer un site d’une ampleur exceptionnelle ! Sans risque de se tromper, on peut aujourd’hui considérer les carrières de Junas, où se déroulent les plus importants spectacles, comme l’un des plus beaux cadres abritant un festival d’été en Languedoc-Roussillon. Les carrières offrent à la musique un espace magique, et aux spectateurs un regard sur les étoiles… Du 15 au 18 juillet 2009, il sera encore question « d’intense activité humaine » dans les belles Carrières, pour la 16e édition de « Jazz à Junas ». Le jazz hongrois sera mis à l’honneur, héritier d'une longue tradition musicale faisant une large place à l'improvisation. Le public pourra ainsi découvrir des « spécialités hongroises » importées par les organisateurs : Gabor Gadó, Mihály Dresch, Mihály Borbély, Akosh, Daniel Szabó… La programmation permettra aussi de réunir à la fois de jeunes et talentueux musiciens comme Manu Codjia, Sébastien Boisseau, Christophe Monniot, Matthieu Donarier, et des grands noms de la scène jazz française : Henri Texier, Michel Portal, Louis Sclavis. Sans oublier Jean-Pierre Drouet autour du projet « L’œil de l’Eléphant » du photographe Guy Le Querrec, Daniel Humair et son nouveau « Baby Boom », et des figures emblématiques venues des Etats-Unis, Archie Shepp et David Krakauer.

Renseignements : JAZZ A JUNAS 04 66 80 30 27 - www.jazzajunas.asso.fr


e sc apade à

Sommières


26

ESCAPADE

Sommières Par Anne Cavillon et Maèva Rieux (Pause marché) | photos Glady’s Picture

Parcourir les ruelles étroites, s'attarder sous leurs arches qui retiennent des maisons ventrues construites sur des arcades, monter jusqu'à la tour pour découvrir Sommières, c'est revisiter son histoire et flâner dans son passé. VIDOURLE, L'ÂME DE LA CITÉ À l’époque romaine l'empereur Tibère fit construire un pont de dix-sept arches pour enjamber le Vidourle et ouvrir le passage de la voie romaine venant de Nîmes vers Toulouse. À l’époque la population se concentrait sur le plateau de Villevieille. La naissance de Sommières est liée à une famille venue de l'Est: les Bermond. Ces seigneurs d'Anduze et de Sauve se rendent vite compte de l'importance du trafic sur le pont du Vidourle. Ils instituent alors un péage et construisent une tour de guet pour surveiller les lieux. La population se regroupe au pied du château qui lui assure protection et défense. Dès le XIVe siècle l'artisanat se développe. Tanneurs et corroyeurs profitent du tanin des chênes verts de la région et s'installent au plus près du lit du Vidourle pour avoir l'eau nécessaire à leur production. Pour prévenir les caprices du fleuve, ils construisent leurs habitations sur des arcades et en cas d'inondations, montent à l'aide de « carelles » leur marchandise à l'étage.

FOIRES ET MARCHÉS Les foires et marchés ont tenu une place très importante dans la vie économique du moyen âge. Situées sur la route de la transhumance des troupeaux, les foires des Rameaux et de la Saint Michel attirent beaucoup de monde. Au milieu du XVIIIe siècle, tanneurs, corroyeurs et mégissiers disposaient de dix-huit fosses pour travailler les peaux de bœufs, de moutons et de chevreaux. La qualité et l'abondance de laine contribuent au développement de l'industrie textile. Le « sommières » tissu réputé, servait à fabriquer des jupons, des draps, des couvertures pour l'armée… Sur les marchés on vendait un peu de tout, mais les règlements étaient très stricts. Les espaces de ventes étaient attribués par corporation. Le marché ouvrait à neuf heures, heure officielle fi xée par le roi et ce, jusqu'à la


RĂŠvolution. Les Sommièrois avaient le privilège de faire leurs achats avant les ĂŠtrangers, aďŹ n d'empĂŞcher les marchands forains de revendre Ă un prix trop ĂŠlevĂŠ. Pendant des siècles et jusqu'Ă  nos jours, Sommières demeure un lieu de foires et marchĂŠs incontournable.

PAUSE MARCHĂ&#x2030;! Chaque samedi matin, câ&#x20AC;&#x2122;est jour de marchĂŠ Ă Sommières. Les camelots installent leurs tables et leurs trĂŠteaux. Leurs ĂŠtalages sont abritĂŠs de toiles multicolores. Une animation qui ronronne dans la citĂŠ, qui surprend le visiteur mais qui nâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtonne plus les habituĂŠs. Le marchĂŠ commence sur le quai longeant le Vidourle et remonte jusquâ&#x20AC;&#x2122;Ă  la place de la RĂŠpublique. Dans les rues piĂŠtonnes, les boutiques sâ&#x20AC;&#x2122;exposent jusquâ&#x20AC;&#x2122;Ă  la place du marchĂŠ pittoresque par ses arcades moyenâgeuses. La foule se presse, se bouscule, se fraye difficilement un passage, tout le monde fait ses emplettes. Au ďŹ l des pavĂŠs, on dĂŠcouvre les produits locaux. On dĂŠguste, on achète pour proďŹ ter de ce spectacle haut en couleur. Peu Ă  peu, les paniers se remplissent en prĂŠparation d'un dĂŠjeuner en terrasse. Tous les cafĂŠs et les restaurants jouent la carte de la convivialitĂŠ et installent de nombreuses tablĂŠes pour accueillir les chalands. Lâ&#x20AC;&#x2122;apĂŠro est servi frais, chacun peut sortir de son panier les produits du terroir pour les dĂŠguster Ă  l'ombre des platanes.

OĂš s'attabler pour boire un verre: Le Bec Ă Vin L'Ă&#x2030;vasion - La MĂŠdiĂŠvale - Les DĂŠlices du Liban La Roseraie (pizzeria). En juillet et aoĂťt, marchĂŠ artisanal tous les mercredis soirs de 18 h Ă  23 h.


Nos partenaires artisans boulangers Aigues-Mortes Alès Alès Anduze Aramon Bagnols s/Cèze Beaucaire Bernis Bezouce Bouillargues Cabrières Caissargues Clarensac Caveirac Collorgues Garons Générac Langlade Laudun La Calmette La Grand Combe Le Grau du Roi Le Vigan Marguerittes Milhaud Nîmes Nîmes Nîmes Poulx Quissac Redessan Remoulins Rodilhan Roquemaure Sanhilac Sagriès Sauve Sommières Sommières St Génies de Malgoires St Gilles Tavel Uchaud Uzès Uzès Uzès Uzès Vauvert Vauvert

Le Fournil Saint Louis Alméras Serge Granel Eric Pantel Alain Matéo Stéphane Vivier Frédéric Moureau Josiane Coutant Baptiste Potentier Alexandre Trouillet SARL Au Fournil des Garrigues Calderon Joaquim Jean-Marc Rouby Benoît Danet Sébastien Combe Laurent Bruc SARL L’Art des Choix Heraud Ludovic Girard Grégory Ferrier Joris Le Régal Sans Égal Segondy Mathias Au Fournil de Marguerittes La Milhaudoise Martel Bruno Ferry Bouzanquet Chevalier Patrice Plantier Mandacos Antoine Romarin Calderon Au bon pain Chapara Antoine Dugas Thierry La Maison aux Mille Pains Les Délices du Vidourle Dumas Christian Aux Armes de St Gilles Gayraud Patrick Le Pétrin Camarguais Labrousse André La Nougatine Picon Martial Tourel Jean-Marie Marcot Ludovic Jouval Robert

Chronique del Pan

Un pain 100% gardois Depuis la fin de l’année dernière, à l’initiative du Syndicat des artisans boulangers du Gard, un nouveau pain est arrivé dans les bonnes boulangeries du département. Baptisé « Le RASPALLIOU », c’est un pain d’excellence réalisé exclusivement à base de produits d’origine gardoise. De la farine biologique à l’eau de source en passant par le sel des Salins du Midi, ce pain savoureux exprime également à merveille le savoir faire des artisans boulangers. Pour sa première saison, on pouvait le trouver dans une vingtaine de boulangeries. Mais devant le succès rencontré, la production devrait monter en puissance dès cette année ainsi que les points de distribution. Le syndicat envisage même la création de son propre moulin à l’ancienne avec meule de pierre afin d’assurer la production de la farine. Ce pays vendu à un prix très raisonnable autour de 1 € pour la baguette, est aussi décliné en miches. 100 % bio, il se conserve plusieurs jours en gardant ses qualités nutritionnelles et sa saveur particulière. Petit conseil des professionnels: pour garantir une meilleure conservation, coupez une première tranche et la remettre sur la miche après chaque utilisation. Il gardera ainsi beaucoup mieux le moelleux de la mie. Le Raspaillou, c’est pour nous! Un produit labellisé « Militant du Goût ».

Les mots du pain

Produit essentiel dans l’alimentation occidentale depuis la nuit des temps, le pain est aussi tout un symbole de paix et de partage. Il nourrit aussi l’imaginaire et les comtes à travers de nombreux dictons. Le pain et le vin sont le commencement du festin. Manger son pain noir: vivre une mauvaise passe. Points de Manger soin blé en herbe: distribution jeter son argent par la Journal des Halles fenêtre. Halles de Nîmes Pain dérobé réveille l’appétit: l’interdit est plus Artisans Boulangers attrayant. Offices de Tourisme Vendre comme des Hôtels-Restaurants petits pains: se vend très facilement.


&LWp0pGLpYDOH &LWp0pGLpYDOH 0pGLpYDOH (QWUH&pYHQQHV (QWUH&pYHQQHVHW &pYHQQHVHW0pGLWHUUDQpH HW0pGLWHUUDQpH 0pGLWHUUDQpH )(7(927,9(³MXLOOHWDXDRÂ&#x20AC;W 0XOWLSOHVPDQLIHVWDWLRQVDEULYDGRJD]HMRXUQpHGHV SpTXHOHWVIHXG·DUWLILFHVHWF« 0$5&+(6 12&7851(6³ 7RXV  OHV PHUFUHGLV GH MXLOOHWHWDRÂ&#x20AC;WGHKjK 3(7,775$,17285,67,48(³-XLOOHWHWDRÂ&#x20AC;W -2851((0(',(9$/(³VHSWHPEUH 92,(9(57(527$5,(11(³RFWREUH )2,5('(/$670,&+(/³RFWREUH

5(16(,*1(0(176 0$,5,('(6200,(5(6 2)),&('(7285,60(


Bon été, bonne santé !

• Direction de la Communication de la Région Languedoc-Roussillon / Sud de France • Photos : ©P.Garat • 06/09

Avec A vec les les prod produits duiits ddee saison saison du du LLanguedoc-Roussillon angueddoc Rousssillon

Retrouvez Alexandra sur :

www.suddefrance.tv L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION

Le Journal des Halles n°2  

Le journal des halles de Nimes.

Advertisement