Issuu on Google+

Depuis plus de 20 ans au service des militaires

NOTAIRE

Mario

L’équipe Martin Comeau pp

A uy

418 847-1000

VALCARTIER

on

s

418 842-4448

st u ro s pe

Notaire autorisé par le P.R.F.C. – Photo : cpl Roxanne Shewchuk, Imagerie Garnison Valcartier

LE MERCREDI 29 SEPTEMBRE 2010

no

Su pp ort

Adsum, Garnison Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192

Courtier immobilier agréé

Ou rT roo ps

Boilard

Pour mieux vous servir

Émouvantes retrouvailles

Le lieutenant Simon Godin du 12e Régiment blindé du Canada est accueilli par sa mère à son retour d'Afghanistan.

I ARTICLE ET PHOTOS EN PAGE 3

Mot du Colonel Commandant du 5 GSS Page 4

Détails en p. 21

Le Service de prévention des incendies de la Garnison Valcartier effectuera des visites dans les logements familiaux de Valcartier et de Québec entre le 1er octobre et le 10 décembre.

484, Côte Joyeuse, St-Raymond 418.337.2234 Sans Frais 1 877 337-2234 www.hyundaistraymond.com

Un territoire prisé pour la chasse à l’orignal Page 28 – Photo : Clipart.com

AU DÉPLOIEMENT

L’ALBUM DES MARIÉS 2010

Page 18

– Photo : Clipart.com

Avez-vous pensé à tout? DES CONSEILS POUR BIEN SE PRÉPARER

Pages 16-17


E X A M EN

D’É VA LUAT I O N

Correction de la VISION AU LASER Prix à partir de

490

$**

Jusqu’à 5 ans pour payer*

SA N S

FR A I S

Traitement sur mesure PAS DE TAXE

WAVEFRONT

Prix à partir de

790

$**

/ŒIL

Coupon-rabais de 300$ valide jusqu’à la fin octobre 2010.

Applicable sur chirurgie des 2 yeux du prix de liste non combiné avec autre offre.

Offrez-vous notre technologie et notre compétence pour souvent moins cher que la compétition, agissez dès maintenant!!!

* Frais de financement s’appliquent ** Après rabais

Dr Yannik Boutin Ophtalmologiste

Dr Ghislain-A. Boudreault Ophtalmologiste

Page 2 / Adsum / 29 septembre 2010

801, Grande Allée Ouest, bureau 240, Québec

www.laser.ca

418 683-7999


Beaucoup de proches ont donné des fleurs aux militaires en guise de cadeau d’accueil.

Un militaire chaudement accueilli par sa famille!

RETOUR DU QG 6-09 APRÈS 10 MOIS DE MISSION EN AFGHANISTAN

Émouvantes retrouvailles pour 160 familles de Valcartier Par Philippe Brassard Journal Adsum

La fébrilité, la joie et le soulagement se lisaient sur les visages le 13 septembre à l’aéroport international Jean-Lesage, où 160 militaires de Valcartier formant le quartier général en Afghanistan ont retrouvé leurs familles après un déploiement de 10 mois et demi. Les 435 membres du Quartier général de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan (QG FOI – Afg) sont de retour au pays après avoir passé le flambeau à l’équipe du brigadier-général Dean Milner, le 9 septembre à Kandahar. Parmi les centaines de personnes venues accueillir les militaires à l’aéroport se trouvait Linda St-Pierre, conjointe du caporal Pierre Gladu, réserviste d’expérience qui a travaillé comme chauffeur au sein du QG. «Je suis très nerveuse, contente, excitée, anxieuse; ça se bouscule!», a-t-elle confié une heure avant l’arrivée de son bien-aimé. Cette conjointe qui traversait un premier déploiement a trouvé l’attente longue. «J’inscrivais mes X sur le calendrier et je comptais mes journées», a-t-elle illustré, réalisant mieux ce que 10 mois sans l’être cher représentent. «J’ai trouvé ça plus difficile lorsqu’il est venu en vacances pendant deux semaines en mai et qu’il est reparti ensuite, parce que ça prend une autre période pour s’adapter et reprendre son rythme de vie. Mais on a passé au travers.» Heureusement, les appels téléphoniques du cpl Gladu ont fait beaucoup de bien à son moral. «Ça a quand même bien été parce qu’on s’est parlé souvent, a-t-elle indiqué. J’ai trouvé cela super de pouvoir se donner des nouvelles, même si ce n’était pas longtemps.»

Ces deux jeunes garçons semblaient impatients de revoir leur père.

Cette mère a également pu compter sur le soutien de ses deux fils. Leur présence a été d’autant plus appréciée qu’elle emménageait dans une nouvelle maison. RETROUVAILLES

De retour au Québec, le caporal Gladu était bien content de retrouver sa conjointe. Un dénouement heureux pour sa mission, qui s’est «très bien déroulée» selon lui. «Il y a eu un feu roulant d’activités durant dix mois, donc les journées ont passé assez rapidement», a-t-il déclaré. Son expérience opérationnelle l’a bien servi, lui qui vient de compléter une quatrième mission outre-mer : «Je me connais davantage, avec mes limites, c’est donc plus facile de poser des gestes concrets, de me respecter et de faire attention à ma personne pendant le déploiement.» Le cpl Gladu affirme avoir apprécié les colis que sa conjointe lui a acheminés à plusieurs occasions. «Elle m’envoyait des choses que j’aime. C’est touchant de savoir que quelqu’un pense à toi», témoigne-t-il, mentionnant en avoir aussi reçu de son frère et de son unité d’appartenance, le 35e Bataillon des services du Canada. Le caporal entend maintenant profiter de deux mois de vacances post-déploiement bien mérités pour reprendre le train de la vie quotidienne. «Je vais peinturer l’intérieur de ma nouvelle maison, ramasser les feuilles, travailler sur mon terrain, faire mon propre lavage; bref retomber dans la réalité. Ça va faire du bien de retrouver cette vie et les gens que j’aime autour de moi également», a-t-il conclu avant de quitter. MISSION DIFFÉRENTE

Pour sa part, Martine Bercier, conjointe du sergent Sébastien Thomassin, attendait avec ses deux jeunes enfants et ses beaux-

parents. Elle était bien contente d’être parvenue jusqu’au bout de ce long marathon. «J’ai hâte qu’on revienne à la maison et qu’on réapprenne à vivre ensemble», a-t-elle affirmé. Même si elle avait l’expérience de trois autres missions, elle a constaté que c’est toujours différent à chaque fois. «Il y a eu une période d’adaptation au début, car c’était un premier déploiement pour moi avec deux enfants. Le plus jeune ne comprend pas trop c’est quoi 10 mois et demi», a-t-elle indiqué. Elle-même n’avait jamais dû composer avec une absence aussi longue : «Quand tu te retrouves pendant 10 mois à tout gérer, l’école, les rendez-vous, la maison, l’entretien, ce n’est pas évident, mais on s’en sort.» «Globalement, ça a bien été. On a eu du soutien de la famille et des amis», a-t-elle précisé.

Une jeune famille enfin réunie.

De son côté, Ginette Thomassin, mère du sgt Thomassin, a confié avoir eu beaucoup d’inquiétudes pour son fils de 34 ans, qui n’avait jamais servi en Afghanistan, théâtre plus dangereux que ses précédentes missions en Bosnie. «À chaque fois qu’un incident était rapporté dans les nouvelles, notre cœur était là-bas», a signifié cette dame. Les conversations hebdomadaires avec son fils par caméraweb l’ont toutefois rassurée. Selon elle, l’absence d’un fils crée toujours un vide dans la famille. «On est une famille unie. Chaque fois qu’il y a une fête, que ce soit Noël, Pâques ou son anniversaire, on pense à lui», a-t-elle raconté. Maintenant, les deux mois de vacances du sgt Thomassin lui serviront à renouer avec sa vie familiale et sociale. «Graduellement» sera le mot d’ordre, selon sa conjointe.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 3

Le soulagement de revoir l’être cher après 10 mois et demi de mission.

Belles retrouvailles entre un fils et son père. - Photos : cpl Roxanne Shewchuk. Imagerie Grn Valcartier


PARE BRISE CASSÉ

???? FAITES LE REMPLACER CHEZ NOUS ET OBTENEZ un antirouille

Prolab, qui ne coule pas!

Page 4 / Adsum / 29 septembre 2010

ET ON S’OCCUPE DE LA RÉCLAMATION

96 Dubé Courcelette (Base militaire)

418 844-8000

Des réajustements nécessaires, durables et délibérés Les compressions budgétaires annoncées depuis l’automne 2009 ont eu des répercussions significatives sur la prestation de services par le 5 GSS, particulièrement en ce qui a trait aux ressources humaines. Les diverses initiatives de rationalisation visaient donc avant tout à discerner l’essentiel plutôt que de tout faire avec moins. D’ailleurs, à cet égard, mon message demeure de ne pas faire plus avec moins, mais plutôt de bien faire les bonnes choses. Bien qu’en ce moment le pire soit derrière nous, d’autres défis d’ordre budgétaire doivent être relevés pour l’exercice financier 2011/12 et la suite des choses. C’est pourquoi les solutions mises de l’avant ne sont pas temporaires. Elles doivent être plutôt vues comme des transformations permanentes de services qui n’étaient plus parfaitement alignés avec les ressources disponibles. Le but de mon intervention n’est pas de reprendre en détail les annonces déjà faites; elles sont disponibles sur les réseaux internes de communication. Il s’agit plutôt d’expliquer au personnel militaire et civil desservi par le 5 GSS le contexte qui a suscité ces réflexions et de remettre le tout en perspective.

de réduire les dépenses de plus de 75 000 $ annuellement. Grâce à la rationalisation annoncée, des économies substantielles sont réalisées dans les enveloppes salariales et les opérations, notamment en diminuant des contrats octroyés aux agences privées. Le 5 GSS s’assure ainsi que plus de cuisiniers seront disponibles pour fournir un soutien aux montées en puissance, aux déploiements opérationnels et aux diverses activités dans notre zone de responsabilité.

cette entité. Dans le contexte économique austère actuel, la bibliothèque se doit de réduire sa panoplie de services pour ne conserver que le seul service de CRP. À cet effet, les commandants de l’École des langues des Forces canadiennes (ÉLFC), de l’École de leadership et des recrues des Forces canadiennes (ÉLRFC), du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR), ainsi que les autorités de la Garnison Saint-Jean ont été consultés à ce sujet. Après vérification, ils ont donné leur aval à la transformation proposée qui ne génère aucun impact de nature opérationnelle. À l’exception de l’inventaire détenu par le CRP, qui sera enrichi par la conservation de quelques collections en lien avec la mission de l’ÉLFC, les collections détenues actuellement seront remises d’ici le 31 mars 2012 à des bibliothèques du ministère de la Défense nationale et des municipalités avoisinantes, accessibles et gratuites. Pour ce faire, un Comité de travail conjoint regroupant le Centre de soutien au soldat (CSS) et l’ÉLFC sera mis sur pied afin de faire les choses correctement. Conséquemment, le service actuel de prêt de document sera interrompu à partir du 1 er novembre prochain bien que les lieux de la bibliothèque seront accessibles jusqu’au 15 décembre 2010 pour des consultations sur place. Au retour du congé des Fêtes, le 3 janvier 2011, l’endroit sera redésigné sous l’appellation de Centre de ressources pédagogiques de l’École des langues des Forces canadiennes. La bonne nouvelle pour les employés actuels de la bibliothèque est qu’aucun d’entre eux ne perdra son emploi; ils travailleront au CRP ou seront transférés au sein du MDN ou de la Fonction publique. En dernier lieu, je tiens à féliciter les équipes des cuisines du 5 GSS et de la bibliothèque commémorative GénéralJean-V.-Allard pour leur dévouement et l’excellence de leur travail à travers toutes ces années.

RATIONALISATION DES CUISINES DU 5 GSS La situation des cuisines est particulière à chacune des garnisons dans notre zone de responsabilité. À la suite d’une évaluation approfondie de la clientèle, RATIONALISATION DE LA particulièrement de la clientèle rationBIBLIOTHÈQUE COMMÉMORATIVE naire, des ajustements aux heures d’ouGÉNÉRAL-JEAN-V.-ALLARD verture étaient nécessaires. L’un des autres services touchés est la La rationalisation des cuisines vise bibliothèque de la Garnison Saint-Jean. plusieurs buts. Premièrement, il faut Après 38 ans d’exisaugmenter la capacité du secteur à répon- Mon message demeure de tence, la bibliothèque sera transfordre aux besoins ne pas faire plus avec mée, à partir du opérationnels et institutionnels en ce qui moins, mais plutôt de bien 15 décembre prochain, en un Centre faire les bonnes choses concerne les cuisi de ressources pédaniers mili taires. gogiques (CRP) en soutien exclusif à Deuxièmement, il faut optimiser les ressources dédiées aux services d’ali- l’École des langues des Forces canadimentation du secteur, c’est-à-dire aug- ennes (ELFC). Le personnel désireux menter l’efficience et réduire les coûts par repas dans chacune des cuisines. Troisièmement, il faut réduire les pressions exercées par les services d’alimentation sur le budget du 5 GSS. Les principaux changements aux cuisines seront les suivants. À la Garnison Saint-Jean, le nombre de cuisiniers sera réduit en fonction de la baisse de la clientèle, pour une économie de plus de 300 000 $ annuellement. À la Garnison Longue-Pointe, la cuisine est fermée les fins de semaine depuis la mi-septembre et les services de traiteurs pour les activités externes ne seront plus offerts, ce qui permettra d’économiser 75 000 $ annuellement. Pour ce qui est de la Garnison Valcartier, les principaux effets seront la fusion des cuisines des Mess des sous-officiers supérieurs et des officiers en une seule cuisine qui sera opérée à partir du Mess des sous-officiers supérieurs, pour les À la Garnison Valcartier, les cuisines des Mess des sous-officiers supérieurs et des officiers seront fusionrepas offerts aux rationnaires. Cela étant nées en une seule cuisine qui sera opérée à partir du Mess des sous-officiers supérieurs. Sur la photo, dit, un service de repas léger limité à le caporal-chef Gaétan Nadeau, responsable des deux cuisines, prépare des desserts au Mess des sousofficiers supérieurs avec d'autres cuisiniers, le soldat Catherine Bégin et le caporal Éric Genest, en l’heure du dîner continuera d’être offert arrière-plan. - Photo : Philippe Brassard, Adsum dans les deux mess. Pour Valcartier, les économies prévues sont de 230 000 $ par de parfaire ses compétences en langue Somme toute, ces ajustements permetannée. seconde pourra poursuivre son dévelop- tront au 5 GSS d’améliorer son efficience À la Citadelle, on envisage de fermer pement par l’entremise du CRP. et d’aligner les services offerts avec les la cuisine la fin de semaine neuf mois Cette décision fait suite à un proces- ressources disponibles, sans toutefois par année, soit lorsqu’il n’y a pas de Garde sus de réflexion stratégique initié depuis affecter de façon importante le service en rouge. Cette fermeture permettrait près de quatre ans quant au devenir de à la clientèle.


Création de la Médaille du service opérationnel Le 8 septembre 2010, la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, a annoncé que Sa Majesté la reine Elizabeth II a approuvé la création de la Médaille du service opérationnel. Cette médaille a été créée le 5 juillet 2010 pour reconnaître le travail de militaires canadiens, de policiers et policières du Canada, de membres d’une force alliée, et de civils canadiens qui, à la demande du gouvernement canadien et sous l’autorité

d’érable sur une même tige, ainsi qu’un globe terrestre et des branches de laurier et de feuilles de chêne entrecroisées. Les rubans ont tous 32 mm de largeur avec une bande centrale représentant le théâtre ou la tâche (beige sable pour l’Asie du Sud-Ouest, vert pâle pour la Sierra Leone, bleu royal pour Haïti, vert foncé pour le Soudan, blanc pour Humanitas et gris pâle pour Expédition), bordée

AVIS À TOUS À partir du 22 octobre, une nouvelle signalisation sera en vigueur sur la Garnison Valcartier, au coin de la rue Bilodeau et de la rue Château (proche de la guérite nord). Le panneau d’arrêt sur la rue Bilodeau sera enlevé pour les conducteurs en provenance de la guérite nord, ce qui devrait faciliter la circulation dans le secteur. Cette mesure sera mise à l’essai jusqu’à nouvel ordre.

- Photo : Philippe Brassard, Adsum

La Médaille du service opérationnel.

des Forces canadiennes ou de la police canadienne, travaillent dans un théâtre d’opérations, fournissent à temps plein un appui direct aux opérations menées dans un tel théâtre, ou servent dans des circonstances dangereuses, à l’étranger. «Nos soldats et nos policières et policiers méritent notre reconnaissance et notre gratitude», a déclaré la gouverneure géné rale et commandante en chef du Canada. «Cette médaille reconnaît la contribution inestimable de ces femmes et de ces hommes qui servent leur pays en travaillant inlassablement, souvent dans des conditions difficiles, pour aider des populations dans le besoin à l’étranger.» DESCRIPTION

La médaille, de couleur argent et d’un diamètre de 36 mm, est de forme ronde avec une barrette de suspension droite. L’avers de la médaille porte l’effigie contemporaine de Sa Majesté la Reine du Canada, entourée des inscriptions Elizabeth II Dei Gratia Regina et Canada séparées par de petites feuilles d’érable. Sur le revers sont représentées, de haut en bas, la couronne royale de chaque côté de laquelle apparaissent trois feuilles

de chaque côté d’une bande blanche et rouge. Il revient aux commandants de proposer, par la voie hiérarchique militaire ou policière habituelle, les candidatures de membres de leur unité qui satisfont aux critères d’admissibilité. La cérémonie de remise inaugurale sera présidée par le gouverneur général à une date ultérieure.

UN ÉVÉNEMENT SPÉCIAL? Besoin des services de notre journaliste? Demandez Philippe Brassard au 418 844-5000, poste 6656

418 337-6745

w w w. s t r a y m o n d t o y o t a . c o m

Ouvert le samedi jusqu’à 15 h

Nous rachetons les baux de toutes autres marques

29 septembre 2010 / Adsum / Page 5

565, Côte Joyeuse, St-Raymond

Location de Motoneiges Marché Jean-Talon Charlesbourg 1750 Périgord, Québec, 418-849-2824


UNE JOURNÉE DE COHÉSION EN PLEINE NATURE e

o

39 année, N 8, mercredi 29 septembre 2010 Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Commandant du 5e Groupe de soutien de secteur. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FC et de l’ASPFC/Personnel des FNP. Le journal Adsum informe la communauté militaire de la garnison et de la grande région de Québec depuis 1972. Notre publication constitue l’un des principaux outils de communication interne de l’Armée au Québec. C’est un moyen privilégié pour le Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) de communiquer avec son personnel et les familles. Les succès, les intérêts et les préoccupations de la grande équipe du SQFT, voilà la matière avec laquelle est bâti l’Adsum. Tirage : 8050 copies Éditeur Col Daniel Genest, cmdt 5 GSS Rédactrice en chef Caroline Charest, poste 5672 caroline.charest@forces.gc.ca Journaliste Philippe Brassard, poste 6656 philippe.brassard@forces.gc.ca Conseillère en publicité Isabelle Blouin, 418 656-6668 iblouin-pubadsum@bell.net Responsable petites annonces et comptabilité Marie-Josée Simard poste 5598 marie-josee.simard@forces.gc.ca Infographiste Philippe Dionne-Raymond poste 6656 production_journalvalcartier@videotron.ca Imprimerie Les Presses du Fleuve

Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être acheminées par courrier électronique à +adsum@forces.gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur. Le journal Adsum est une entité des Programmes de soutien du personnel (PSP) et est financé en grande partie par les fonds non publics. Les revenus générés par les annonces publicitaires contribuent en majeure partie au financement du journal. Nous vous remercions d’encourager nos annonceurs.

ABONNEMENT : GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN. Pour les autres : 20,00 $ par année (22 éditions), taxes en sus ISSN 0705-0992

ADRESSE : Journal Adsum Garnison Valcartier, bât. 516 C.P. 1000, succ. Forces Courcelette (Québec) G0A 4Z0

Le 17 septembre, les membres du quartier général du 5e Groupe de soutien de secteur ont profité d’une journée de cohésion pour faire l’ascension du mont St-Hilaire. Ils ont ensuite cassé la croûte près du lac Hertel et ont terminé la journée par la visite d’un vignoble. Un merci particulier aux organisatrices, Linda Tassile et sous-lieutenant Natacha Vukobrat. Sur la photo, des membres du 5 GSS provenant des trois garnisons (de gauche à droite) : sergent Ronald Duchesne, lieutenant-colonel Bruno Lord, adjudant Jason Tardif, capitaine Philippe Boutin, adjudant-maître Michel Imbeault, lieutenant-colonel Richard Préfontaine, caporal Sylvie Gauthier et Mathieu Iron Man Marcil.

NOUVELLES

EXPRESS

Les FC se déploient à Terre-Neuve, ravagée par un ouragan

Des progrès tangibles du Canada en Afghanistan

Les ravages causés par l’ouragan Igor à Terre-Neuve-et-Labrador ont nécessité l’envoi de troupes canadiennes dans la province, le 24 septembre, dont 140 soldats de Gagetown. Trois navires et des hélicoptères Sea King porteront secours aux Terre-Neuviens. Selon Cyberpresse, 30 localités étaient isolées le 24 septembre en raison des routes englouties et des ponts détruits, ce qui a empêché l’accès aux ressources d’urgence. En plus de fournir des vivres essentiels, l’équipe militaire assistera les autorités civiles en prodiguant des soins médicaux et en aidant à la reconstruction d’infrastructures vitales. Les dommages sont pour le moment estimés à 100 M $, selon CBC.

Le ministère des Affaires étrangères a publié son neuvième rapport trimestriel sur l’Afghanistan, qui fait état des progrès réalisés par le Canada entre le 1er avril et le 30 juin 2010, principalement dans la province de Kandahar. On y apprend notamment que le Canada a finalisé trois nouvelles écoles, pour un total de 19 écoles construites à ce jour, et 24 sont toujours en chantier. Plus de 390 000 enfants afghans ont été vaccinés contre la polio. Du côté des forces de sécurité afghanes, le rapport dénombre 87 agents de police afghans qui ont reçu leur formation de base, 47 nouveaux diplômés du cours d’officier d’état-major subalterne de l’Armée nationale afghane, et l’inaugu ration d’une nouvelle faculté de police frontalière. Les Canadiens ont également terminé le déminage d’un secteur de 574

DEVENEZ

SECRÉTAIRE

DENTAIRE COURS INTENSIF s 1 jour sem. / 6 sem. s Réseau efficace de placement s Frais déductibles d’impôts

TÉLÉPHONE : (418) 844-5000, POSTE 5598

TÉLÉCOPIEUR :

Page 6 / Adsum / 29 septembre 2010

(418) 844-6934

SITE WEB : www.journaladsum.com COURRIEL : +adsum@forces.gc.ca PROCHAINE PARUTION

jeudi 14 octobre DATE DE TOMBÉE

lundi 4 octobre 2010

Promo Réservez tôt !

ISD

Institut de Secrétariat Dentaire Formation - Placement

Fondé par le 12e Régiment blindé du Canada

– Photo : caporal Roxanne Shewchuk

418-907-7368

kilomètres carrés. En outre, la prison de Sarpoza a subi des rénovations, notamment pour améliorer la sécurité.

Deux milliards de dollars pour soutenir les vétérans blessés Deux milliards de dollars supplémentaires seront versés aux vétérans canadiens gravement blessés et à ceux qui ont un faible revenu, a annoncé le 18 septembre le ministre des Anciens combattants, JeanPierre Blackburn. Ainsi, les vétérans ayant subi des blessures graves qui les empêchent de reprendre le service et peut-être même de travailler à nouveau recevront 1000 $ de plus par mois pour le restant de leur vie. Ce montant s’ajoutera à 75 % de leur salaire, en plus d’une allocation pouvant aller de 536 $ à 1609 $. Cinq cent vétérans seront admissibles à ce nouveau montant mensuel au cours des cinq prochaines années. Ensuite, l’allocation mensuelle permanente pour blessures graves (de 536 $ à 1609 $) verra son accès élargi pour permettre à plus de 3500 vétérans d’y être éligibles. Puis, l’allocation pour perte de revenus que les vétérans reçoivent pendant la réadaptation (75 % du salaire avant la libération des Forces) sera bonifiée jusqu’à un minimum de 40 000 $ annuellement. Cette mesure touchera 2320 vétérans. Selon le ministère, cette annonce sera bientôt suivie d’autres mesures visant à améliorer le soutien et les soins aux vétérans blessés et à leurs familles. Des changements à la nouvelle Charte des Anciens combattants seront prochainement mis sur la table.


APRÈS FACEBOOK…

Centurio, un réseau social pour la communauté militaire Par Philippe Brassard Journal Adsum

Les Facebook de ce monde ont désormais leur concurrent militaire, avec la naissance de Centurio, un réseau social principalement destiné aux membres de la communauté militaire canadienne. Ouvert depuis quelques jours à peine, Centurio vise essentiellement à favoriser les échanges et les rencontres entre les membres de la grande communauté de la Défense (civils, militaires, policiers, Rangers, etc.). Cependant, il s’agit d’une initiative à 100 % privée. «Le cœur de Centurio, c’est le moteur de recherche de personnes», explique le fondateur principal, Gérard Lévy, architecte de systèmes qui a notamment travaillé pour Microsoft. Ce citoyen canadien né en

France indique que le moteur permet de rechercher une personne selon plusieurs critères précis, tels que le grade, les unités de service, ou même les intérêts. «Si je veux rencontrer un militaire de mon grade qui s’intéresse à la doctrine militaire par exemple, Centurio me le permettra», affirme M. Lévy, ajoutant l’avoir conçu pour pondre des résultats très précis. «Ce côté-là, Facebook ne l’a pas encore», dit-il pour défendre son projet. Ce réseau offre également les courriels et la messagerie instantanée (encryptés), ainsi que la création d’événements et des forums. Contrairement à Facebook, les conversations par caméra-web seront possibles. Il y aura aussi un «bulletin» informatif bimensuel, auquel les gens pourront participer. «Centurio, c’est le partage d’information», soutient M. Lévy. «Il y aura

de l’interaction et de la collaboration.» Ce dernier souhaite que le réseau crée «une Voici la page d'accueil de Centurio, qui sera revampée comme tout le reste de communauté qui la présentation graphique, promet le créateur. - Photo : Centurio.ca générera de riches dra débourser un abonnement annuel de discussions et des idées constructives». 24,85 $ pour avoir accès à toutes les foncÀ L’IMAGE DES UTILISATEURS tions. Toutefois, M. Lévy promet de versLes administrateurs misent sur les er une partie des revenus d’abonnement commentaires des utilisateurs pour amé- aux militaires canadiens blessés par la liorer le site dans les prochains mois. guerre, notamment via la «Military Casualty «J’aimerais que Centurio soit à l’image des Support Foundation». utilisateurs», évoque Gérard Lévy, déjà Par ailleurs, puisque les Forces canaconscient que la présentation graphique diennes appellent à la vigilance sur les doit être améliorée. Il envisage de man- réseaux sociaux, le créateur indique que dater une personne pour visiter les bases la sécurité est une très grande préoccupaet connaître leurs besoins. tion. En plus d’encrypter certaines inforL’utilisation de Centurio sera totalement mations, il prévoit réguler et insister gratuite au début. Éventuellement, il fau- auprès des utilisateurs.

Il représentera les FC au championnat d’échec de l’OTAN Par le major Régis Bellemare 1er Bataillon des services, Edmonton

Le caporal Frédéric Langelier se concentre sur une partie d’échecs au club d’échecs de KAF an Afghanistan. – Photo: maj Régis Bellemare

Le caporal Frédéric Langelier du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, sera des rangs de l’équipe de six joueurs qui représentera les Forces canadiennes au 21 e Championnat d’échecs de l’OTAN à Koege, au Danemark, du 18 au 22 octobre. Cette compétition, sanctionnée par la Fédération internationale des échecs, rassemblera les meilleurs joueurs militaires d’échecs des pays membres de l’OTAN. Bien que de niveau très élevé, cette compétition demeure une excellente occasion de créer des liens entre les militaires. Ce sera la septième participation d’une

équipe des FC à ce championnat. Le cpl Langelier est le premier membre du Secteur du Québec de la Force terrestre à y participer. Bonne chance à l’équipe et au cpl Langelier!

VOUS AIMERIEZ JOUER PLUS SOUVENT AUX ÉCHECS? Il existe trois clubs d’échecs principaux à Québec : le Club d’échecs de Charlesbourg, le Club d’échecs de Sainte-Foy et le Club Montcalm. Vous trouverez de l’information sur le site de la Fédération québécoise des échecs à www.fqechecs.qc.ca. En Afghanistan, le Club d’échecs de KAF se réunit toutes les semaines au Canada House.

NAISSANCE

Centurio est né de la collaboration entre un vétéran du Corps blindé royal canadien ayant servi en Bosnie, le caporal à la retraite Joseph Wakil, qui avait approché Gérard Lévy pour concevoir en 2005 un projet qui s’appe lait alors Strategos. Finalisé en 2006, Strategos n’avait pas débouché, notamment parce que M. Wakil avait bifurqué vers des études policières. En 2010, Gérard Lévy, lui-même ayant servi comme officier en Israël, a décidé de redémarrer le projet, sous le nom de Centurio, avec une collaboration plus limitée de Joseph Wakil. Huit mois plus tard, Centurio ouvre, et pourrait atteindre une maturité d’ici cinq mois, espère M. Lévy. Pour accéder à Centurio ou créer un profil (bilingue) : www.centurio.ca

Pas besoin de permission FORFAIT MILITAIRE 67$ / personne

Hydrothérapie en station privée 60 minutes + massage 30 minutes Prenez le temps de vous détendre dans un SPA privé suivi d'un soin thérapeutique de massothérapie en tandem, dans l'un de nos pavillons thématiques. Une expérience unique au Québec, à quelques minutes de la base militaire.

Le forfait foorffaait « M Maison aison vacante vacaante », remboursable inclut rembour sable par p l’armée, l’ar méée, inc lut :

Ò visite hebdomadaire hebdomadaiire Ò entr entretien etien ména ménager ger Ò cueillette du cour courrier r rier Ò et plus encore encore ! PARTEZ P AR A TEZ EN TOUTE CO CONFIANCE ONFIANCE

Soins professionnels reconnus

RRÉSERVATION ÉSERVATI T ON REQUISE

Station S tation T Touristique ouristique D Duchesnay uches c nay 35, Chemin Chemin de la la Détente Détente Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier Ste-Catherine-de-la-Jacquess-Cartier

www.tysttradgard.com ww w.tyssttra adgard.com

Cplc Louis-V Louis-Vincent s Viincent Richard-Roy Richaard-Roy (418) 8) 915-0791 Cell. : (418) 8) 456-2108 lemajordome1@gmail.com m

Newt Newton wton jr jr. r. JJegu e egu (418) 456-8082 45 lemajordome1@gmail.com lemajordome1 ordome1@gmail.com

29 septembre 2010 / Adsum / Page 7

Contactez-nous Contacte z-nous :


Un pompier de Valcartier dépasse ses limites au Défi des pompiers Par Philippe Brassard Journal Adsum

Le pompier Simon Robichaud de Valcartier s’est distingué à la finale nationale du Défi des pompiers, une intense compétition inspirée des tâches du métier tenue du 2 au 5 septembre à Brampton en Ontario. Près de 240 pompiers civils et militaires se sont affrontés à ce championnat national, qui comporte les épreuves de course individuelle, de relais et de tandem, toutes disputées sur le même parcours officiel. La Défense nationale avait deux équipes, comptant une quinzaine de pompiers de plusieurs garnisons. Unique représentant de Valcartier, Simon Robichaud a termin�� cinquième dans l’épreuve individuelle, sur 185 personnes. Le pompier de Valcartier a également décroché la quatrième place en tandem (NXG2) avec son collègue Jason Elder, de la Garnison Suffield en Alberta. Son équipe, Canadian Firefighters Marshals (CFFM) a terminé 10e au classement général sur 24 équipes et quatrième au relais (cinq coureurs). PARCOURS INTENSE

Le parcours officiel a de quoi solliciter le plus aguerri des pompiers, surtout en solo. «C’est un gros coup à donner, intense et physique, mais ça ne dure pas longtemps. Je compare cela à un sprint», explique Simon Robichaud, fidèle participant au Défi depuis cinq ans, ce qui implique plusieurs compétitions par année. Au départ, chaque participant porte l’habit intégral du pompier, ainsi qu’un

appareil respiratoire complet, pour un total de 22,5 kilos d’équipement. Le pompier commence la course avec un boyau d’arrosage enroulé pesant 20 kilos sur son épaule et monte rapidement les escaliers d’une tour de six étages, jusqu’au sommet. En haut, il doit ensuite his ser avec ses bras un autre boyau de 20 kilos, accroché au bout d’une corde. Reste à redescendre la tour, sans sauter une seule marche. L’épreuve suivante consiste à simuler une entrée forcée, en frappant plusieurs coups de masse sur une machine hydraulique. Puis, le participant doit courir 40 mètres en slalom au travers une série de bornes fontaines, pour ensuite saisir l’extrémité d’un boyau rempli d’eau et le traîner sur 30 mètres – pas facile, car le frottement du boyau au sol équivaut à environ 135 kilos de friction, selon M. Robichaud. Le pompier doit ensuite arroser une cible à distance. Enfin, la dernière épreuve consiste à secourir un mannequin humain de 75 kilos, en le transportant sur 30 mètres à reculons, jusqu’à la ligne d’arrivée.

Le caporal David Manuel, de la 3e Escadre Bagotville, tire un boyau rempli d'eau lors du Défi des pompiers à Brampton en Ontario. - Photo : cpl Jacques Caron

Pour faire bonne figure dans ce genre de compétition, selon lui, une bonne préparation physique est de mise. «Un bon sportif peut compléter le parcours n’importe quand. Mais pour atteindre un niveau plus élevé, tu as besoin d’un entraînement spécifique en intensité. Ça te prend un bon cardio», explique le pompier. «Tu ne t’entraînes pas comme un marathonien, mais davantage comme un sprinter.»

Ce dernier souligne que la compétition est étroitement liée à son travail de pompier. «Cette compétition vient juxtaposer les tâches que tu as à faire en tant que pompier en créant un parcours intéressant et exigeant physiquement», souligne M. Robichaud. En cas d’intervention lors d’un incendie, il pourrait avoir à hisser une charge, effectuer une entrée forcée ou secourir une victime.

UN DÉFI PHYSIQUE

Ce parcours épuisant, Simon Robichaud l’a complété en 1:20:58, à quatre secondes de la première position; il n’a donc pas volé sa cinquième place. «C’est ma meilleure performance à vie», dit celui qui a battu de quatre secondes son record personnel établi en 2009. Même s’il recherche d’abord le dépassement de soi, M. Robichaud aimerait grimper sur le podium l’an prochain.

Le colonel Prévost remet le médaillon à l’adjudant-chef Thibault.

Remise du médaillon de l’excellence du GÉM à l’adjudant-chef Thibault Par le capitaine Gilles Provencher Commandant adjoint, cie Maint, 5e Bataillon des services du Canada

Le colonel Jean-François Prévost, commandant du 202e Dépôt d’ateliers de Montréal, a remis à l’adjudant-chef Jacques Thibault le médaillon de l’excellence du Génie électrique et mécanique (GÉM) à l’occasion du tournoi de golf GÉM le 27 août. Ce médaillon est un moyen rapide de reconnaître les membres qui se sont distingués de façon exceptionnelle par l’adresse ou par le combat. L’adjuc Thibault est le deuxième récipiendaire de ce programme de reconnaissance qui est entré en vigueur le 20 mai 20I0. UN PILIER INDISPENSABLE

SOYEZ PRÊT POUR L’HIVER

NOUS PAYONS LES TAXES Page 8 / Adsum / 29 septembre 2010

Sur la mise au point de votre motoneige (jusqu’au 1er octobre)

11337, boul. Valcartier, Québec (Québec)

Tél. : 418 842-2703 / 1 866 842-2703

www.smsport.ca

L’adjuc Thibault a été un pilier indispensable pour l’efficacité de tous les membres GÉM du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) tout au long de son séjour à la compagnie de Maintenance du 5e Bataillon des services du Canada. En tant que sergent-major de l’Équipement technique (SMET) du SQFT, il a réellement été un technicien senior omniprésent dans tous les aspects de la branche GÉM auprès des techniciens du secteur. Il a assumé des responsabilités très vastes et s’est fait connaître non seulement comme le parrain de tous les techniciens GÉM du secteur, mais aussi en tant que l’autorité technique pour tout l’équipement sous la responsabilité de la maintenance. Par son approche proactive et avec une énergie remarquable, il a non seulement relevé de nombreux défis, mais il a étendu son influence jusqu’à améliorer l’efficacité des

Le médaillon dans son boîtier.

opérations des unités appuyées. Il a touché le cœur de tous les membres de la branche GÉM du SQFT en étant constamment à l’écoute des soldats et des unités. La branche GÉM souligne sa contribution cruciale au moral de la troupe et à l’efficacité de la branche autant en opération qu’en garnison. L’adjuc Jacques Thibault prendra sa retraite le 1er octobre 2010 après 35 années de loyaux services au sein de la branche GÉM. Il a été un atout indispensable au sein des FC et de la branche du GÉM. Son dévouement et sa détermination au travail ont certainement influencé beaucoup d’entre nous. Encore une fois merci et félicitations pour tout ce que vous avez accompli au cours de votre carrière. Vous nous manquerez.


29 septembre 2010 / Adsum / Page 9


Premier cours de Système de surveillance persistant enseigné par des militaires canadiens Par le caporal de Senneville en collaboration avec le caporal Durand Opérateurs SST, Groupement tactique 1 R22eR

Dans le cadre de la montée en puissance de la Force opérationnelle 3-10 en Afghanistan, des militaires de diverses unités du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) se sont rassemblés pour former l’équipe du Système de surveillance persistant (SSP). Cette équipe est dirigée par le capitaine Michael-Henry Vergeer et le sergent André Chagnon. Elle aura pour tâches de surveiller les routes et des points d’intérêts, d’assurer la protection de la force et d’effectuer toutes autres tâches assignées par le commandant de l’espace de bataille en théâtre.

Afin d’y parvenir, les membres du SSP ont suivi pendant un mois plusieurs formations intensives dans un court délai, à la veille de l’entraînement à Wainwright. En premier lieu, les membres de la chaîne de commandement de l’organisation ont dû suivre une formation sur le système de surveillance par aérostat (SSA) et la tour du système persistant (TSP), une formation donnée par les experts des compagnies Rheinmetall Defence & Thales. L’instruction reçue leur a permis d’enseigner deux cours de SSP simultanément du 2 au 31 août. Ces deux cours étaient donnés pour la toute première fois par des militaires des Forces canadiennes. Le système du PSS a deux composantes, le SSA et TSP. Le SSA SKYSTAR 300 est un système de surveillance tactique

e

L’arrière-garde du 1 R22 R en kayak de mer Par le sergent Pierre Jobin Compagnie D, 1er Bataillon, Royal 22e Régiment

L’arrière-garde du 1 er Batail lon, Royal 22 e Régiment (1 R22 eR) a participé à un exercice aventurier de kayak de mer dans le secteur de Tadoussac du 8 au 10 septembre. Au total, 34 de nos valeureux guerriers en ont profité pour suivre une formation de kayak de mer pour débutants. Ils ont appris les rudiments du kayak de mer et pratiqué des techniques de récupération

après un chavirement en eau froide, abordant du même coup les différentes façons de combattre l’hypothermie. Il faut préciser que la température de l’eau du fleuve durant cette période de l’année est d’un beau 4 degrés Celcius accompagnés par de fortes vagues selon les marées. Par la suite, nous avons tous eu la chance d’expérimenter ces techniques dans de vraies conditions extrêmes. Durant nos deux jours de formation, nous n’avons pas été choyés par Dame nature. En effet, celle-ci nous avait réservé de bonnes gros-

Un appel suffit!

418-948-1000 VOUS

DEVEZ VENDRE OU ACHETER,

Nous nous occupons de tout!

Les membres du premier cours de Système de surveillance persistant enseigné par des membres des Forces canadiennes. – Photo : GT 1 R22eR

constitué d’une charge utile électro-optique. Cette dernière est stabilisée jour et nuit

par un aérostat, c’est-à-dire un ballon, attaché à un système de câble d’arrimage. À haute altitude, le SKYSTAR 300 transmet les données et la vidéo de surveillance à différents types de postes de contrôle. La deuxième composante du système, la TSP, est une tour surmontée d’une optique très performante et d’un radar sophistiqué désigné pour identifier les menaces contre le personnel. De plus, il fournira la surveillance de leurs secteurs respectifs. Grâce aux efforts persistants des membres du SSP, l’équipe sera fin prête pour le déploiement. Ses membres pourront apporter leur soutien aux opérations de C-IED, surveiller la périphérie des bases d’opérations avancées et récolter les informations en théâtre pour la FO 3-10 Afghanistan.

ses vagues dignes Les membres de l’arrière-garde ont goûté d’un surfer sans aux caprices de Dame nature pendant leur compter des vents exercice aventurier. très puissants. La deuxième journée de notre formation, nous avons effec tué du kayak sur le lac Gobeil 10 kilomètres plus loin. Cet endroit offrait de meilleures conditions, malgré la pluie incessante et les vents qui nous poussaient d’un bord et de l’autre malgré nous. Tout bien considéré, cet endroit était tout de même plus propice à l’apprentissage. cette activité un excellent exercice de cohéMalgré le temps exécrable, nous avons sion pour les militaires de l’arrière-garde tous gardé un excellent moral et fait de du 1 R22eR.

500 KILOMÈTRES POUR LES ENFANTS QUI ONT PERDU UN PARENT MILITAIRE Dans le cadre de l’événement Tour de Force, organisé par Compagnie Canada, 15 hommes d’affaires ont troqué leur complet cravate pour un cuissard de vélo. Ils ont pédalé pendant plus de 500 kilomètres en partance de Toronto pour arriver le 16 septembre au manège militaire des Black Watch, au centreville de Montréal. Le groupe a amassé plus de 100 000 $ pour le fonds de bourse d’études dédié aux enfants ayant perdu un parent militaire lors d’une mission.

Page 10 / Adsum / 29 septembre 2010

«I Speak ENGLISH»

Sonya Bérubé

Richard Caron

www.sonya.berube.com

www.richard-caron.com

CAP-ROUGE, Faubourg du cap Superbe cottage 4 côtés brique, 3 c.c, comptoir granite, terrain intime, demandez une visite!

STE-FOY, Condo LE MARLY III, 3 chambres, baignoire a remous, piscine ext. chauffée, stationnement intérieur. TRANSFERT!

– Photo : cpl Jasper Schwartz, Les Nouvelles de l’Armée

Un journal à l’image de la communauté! NEUVILLE, Splendide propriete,

terrain 44 000 p.c, Garage double 24 X 32, solarium de paris, plafond Cathédrale.

STE-FOY, À pieds des cinémas,

condo au 3e étage, 2 balcons, 2 chambres, foyer au bois, entrée indépendante. À voir!!

Le journal Adsum souhaite vivement se rapprocher des gens qui le lisent! Si l’un de vos enfants excelle dans une discipline particulière, ou encore si vous pratiquez un passe-temps qui sort de l’ordinaire, permettez-nous d’embarquer dans votre aventure, de découvrir et de partager ces anecdotes et événements qui alimentent vos vies! Afin que l’Adsum soit encore plus près de sa communauté, vous êtes donc invités à nous faire parvenir vos textes et vos photos par courriel à +adsum@forces.gc.ca ou encore communiquer avec nous, au 418 844-5000, poste 5672.


Batterie X : un pas de plus vers son déploiement en Afghanistan Par le lieutenant Erick Théberge en collaboration avec le bombardier-chef Morin Batterie X

25 août 2010, 11 heures, Garnison Valcartier, des artilleurs de la batterie X se rassemblent à la caserne Saint-Louis afin de prendre l’avion qui les amènera au camp Wainwright en vue d’effectuer les exercices RÉFLEXE RAPIDE et MAPLE GUARDIAN. Les jeunes artilleurs sont fébriles. Il s’agit de deux exercices intenses qui constituent le dernier jalon vers leur déploiement en Afghanistan. L’esprit est à la bonne humeur tout au long du voyage, même s’ils savent qu’ils seront loin de chez eux pour la plus longue période de la montée en puissance. À l’arrivée, ils reçoivent les briefings d’usage et sont rapidement envoyés vers KAF-Wainwright. Les jours suivants sont consacrés à la préparation de l’équipement pour l’exercice RÉFLEXE RAPIDE. Le 28 août, le coup de départ est lancé. Pour les artilleurs, cela signifie qu’ils participeront à trois plateaux : engins explosifs improvisés (EEI) démontés, EEI montés et conditionnement au combat. Ce dernier sera le plus apprécié des trois. Les trois plateaux ont été des chances uniques pour les troupes d’artillerie d’apprendre les façons de travailler des autres corps de métier, en plus de parfaire leurs propres tactiques et procédures, puisqu’elles ont été jumelées à d’autres unités pendant les activités. Ensuite, les troupes ont été employées sur les plateaux des attaques et des raids au niveau d’équipe de combat. Cette fois-ci, les artilleurs ont été en mesure d’aiguiser leurs compétences dans leur métier en fournissant un appui-feu précis et à l’heure demandée. Pour leurs collègues du camp qui n’y étaient pas habitués, les coups de canon du dragon de feu ont été un bon aperçu du travail que font les artilleurs en théâtre. Certains se sont dits très surpris quand le premier coup a été tiré à 5 heures du matin!

Le détachement 15C du sergent Thibeault en compagnie du brigadier-général à la retraite Ernest Beno, colonel commandant de l’Artillerie royale canadienne, qui a rendu visite à la troupe B. Il a passé la journée du 13 septembre en compagnie des artilleurs du 5 RALC déployés à Wainwright.

Troupe d’obusiers de la batterie X déployée à Wainwright durant l’exercice RÉFLEXE RAPIDE.

Pour les observateurs, RÉFLEXE RAPIDE a été une chance unique de parfaire leurs pratiques d’équipe d’officiers observateurs avancés (OOA) attachée à une compagnie. Ils ont été confrontés à plusieurs situations réalistes qui risquent de se reproduire en Afghanistan. Ils ont eu la chance de mettre en pratique leurs habiletés que ce soit sur le plan d’appuifeu d’artillerie ou aérien. Et ils se sont adaptés à toutes les situations de combat qui se sont présentées à eux. L’artillerie, c’est plus que l’appui-feu. La batterie X compte dans ses rangs des éléments d’acquisition d’objectifs appréciés des compagnies d’infanterie. La troupe de surveillance et d’acquisition d’objectifs (SAO) se spécialise dans la collecte des données en plus de fournir une couverture acoustique du champ de bataille (système HALO) au commandement. Elle peut donc détecter différents événements sonores suspects. La troupe procure aussi, avec le radar de contre-mortier léger (LCMR), un spectre de défense contre-mortier pour défendre les bases d’opérations avancées ainsi que pour appuyer les autres opérations qui visent les menaces de mortiers ennemis. Durant cet exercice qui visait à simuler les tâches que la troupe aura à accomplir outre-mer, les artilleurs de la troupe SAO ont pu mettre en œuvre leurs capacités en coordination avec d’autres sousunités tout en respectant les ressources allouées. Ils ont démontré tout au long de RÉFLEXE RAPIDE qu’ils sont prêts à relever la force en place et à jouer leur rôle dans une situation réelle. Au moment d’écrire ces lignes, les artilleurs ont terminé l’exercice RÉFLEXE RAPIDE et se préparent en vue de MAPLE GUARDIAN. Ce sera la dernière occasion de tester leurs techniques et procédures avant d’être déclaré fin prêts pour la ROTO 3-10. Entre temps, au retour de Wainwright, les artilleurs de la batterie X pourront passer du temps avec leurs proches avant d’être déployés plus tard à l’automne.

Le pouvoir d’influence du peloton OPSPSY compagnie des OPSPSY du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre. Le rôle du peloton OPSPSY est d’influencer les impressions, les attitudes et les comportements des audiences cibles. Dans le contexte des opérations de contre-insurrection, il cible les insurgés afin de les isoler de la population locale, générer le doute sur leurs chances de succès, de briser leur cohésion et de créer l’incertitude quant à la moralité de leur cause et des méthodes employées. Il encourage les comportements positifs en renforçant la confiance dans le gouvernement légitime qui sert les intérêts sociaux et politi ques de la population alors que l’insurrection ne sert que ses propres intérêts sans aucune considération. Parmi ses autres rôles, le peloton conseille les unités de combat sur les comportements que les militaires doivent adopter en présence de la population afghane et ce, à des fins d’influence. Par exemple, est-ce que le soldat doit se comporter de manière autoritaire et directe ou va-t-il plutôt être courtois et souriant? Est-ce qu’une démonstration de force est efficace? On assure que les actions physiques des troupes de combat soient en concordance avec les messages. De plus, les OPSPSY coordonnent les efforts de

Le peloton OPSPSY pendant l’exercice RÉFLEXE RAPIDE qui se tenait à Wainwright en Alberta du 28 août au 10 septembre. – Photo : cpl Étienne Leprohon, GT 1 R22eR

contre-propagande, et apprennent aux forces afghanes à planifier et à conduire elles-mêmes des opérations psychologiques. Les actions du peloton OPSPSY sont sévèrement encadrées par les lois et politiques canadiennes ainsi que par des directives précises du chef d’état-major

de la Défense (CÉMD) et du Conseil de l’OTAN. Les audiences cibles, les thèmes exploités ainsi que les interdictions sont du ressort du CÉMD et chacune de ses actions sont soumises à l’approbation du commandant de la FOI-Afg.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 11

La population étant au centre des opérations de contre-insurrection, celles-ci reposent moins sur l’application de la force physique que sur la capacité d’influencer les perceptions et ultimement la volonté de la population. Les Opérations psychologique (OPSPSY), communément appelées «PSYOPS», sont une des rares capacités au sein de la Force opérationnelle interarmées-Afghanistan (FOI-Afg) dont les effets premiers visent directement la facette psychologique. Par conséquent, ces opérations affectent la compréhension, les perceptions et la volonté de la population au premier degré. Le mandat du peloton OPSPSY 3-10 est d’appuyer le Groupement tactique du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (GT 1 R22 eR) et le 1-71 US CAV, dans leurs activités d’influence ainsi que de renforcer les éléments OPSPSY de la 10th Mountain Division. En théâtre, le peloton est augmenté par des éléments afghans et de l’ISAF, augmentant son effectif au niveau de celui d’une compagnie. La majorité de ses membres en sont à leur deuxième ou troisième mission en tant qu’opérateurs OPSPSY et proviennent principalement de la compagnie des OPSPSY du Secteur du Québec de la Force terrestre et de la


EXERCICE RÉFLEXE RAPIDE DU GT 1 R22ER

Ensemble vers la ligne de départ Du 28 août au 10 septembre à Wainwright, en Alberta, le Groupement tactique du 1 er Bataillon, Royal 22 e Régiment (GT 1 R22eR) a entamé les derniers milles de son entraînement pré-déploiement. L’exercice RÉFLEXE RAPIDE a permis d’atteindre l’entraînement collectif de niveau 5 pour le tir réel. Le GT 1 R22eR est maintenant fin prêt pour l’exercice de niveau 6, MAPLE GUARDIAN, qui a commencé le 18 septembre et se terminera le 3 octobre. La première partie de l’exercice s’est concentrée sur la partie cinétique du spectre de conflit, c’est-à-dire les aspects plus traditionnels des opérations de com-

bat tels les raids et les attaques. Mais cette partie incluait également un volet shura (rencontre avec les leaders locaux) afin de parfaire les compétences en matière d’opérations de contre-insurrection. Les attaques de niveau 5, les raids, les lignes d’engins explosifs improvisés (EEI) sont des sujets qui ont été revisités. Lors du raid, les soldats ont parcouru près d’une dizaine de kilomètres à pied afin d’effectuer une insertion furtive de nuit à l’objectif et ainsi bénéficier de l’effet de surprise. Contrairement au raid, l’attaque de niveau 5 était mécanisée, mais une série d’obstacles complexes attendait les troupes : champs de vignes, amoncellement de concertina, etc. Pour sa part, la ligne d’EEI comprenait trois volets : la familiarisation avec le détecteur de mines léger, la ligne d’EEI démontée (patrouille) et le convoi routier. Pendant ce temps, les tireurs d’élite s’entraînaient à Dundern, en Saskatchewan, à près de 500 kilomètres de Wainwright pour perfectionner leurs compétences déjà bien avancées. Pour le plateau de la shura, les intervenants de la coopération civilo-militaire (COCIM) et des opérations psychologiques (OPSPSY) ont uni leurs efforts à ceux des armes de combat pour maximiser les effets sur le terrain, particulièrement pour gagner la confiance et l’appui des villageois au sein des espaces de bataille respectifs. Les quatre derniers jours, la phase «Battle Space Commander» (Commandant d’espace de bataille [CEB]) a permis de recréer le type d’opération qui sera menée en théâtre. Cette étape était déterminante afin d’identifier les lacunes et de s’ajuster en vue de MAPLE GUARDIAN. Les CEB ont aussi eu la chance d’avoir de véritables médias dans leurs lignes. Pour la toute première fois en théâtre, un réseau solide de représentants d’affaires publiques sera disponible pour appuyer les commandants en matière d’affaires publiques, sur le terrain. Pendant la majeure partie de la phase CEB, la compagnie C ou «CRAZY» a accueilli une équipe de Radio-Canada, d’Edmonton, dans ses lignes. Le reportage portait sur la fin de la mission canadienne en Afghanistan, de la perspective du major Christian Marquis. Le reportage sera diffusé sous peu à travers les provinces de l’Ouest canadien. Radio-Canada a aussi profité de l’occasion pour interviewer le commandant du GT 1 R22eR, le lieutenantcolonel Michel-Henri St-Louis sur ses objectifs pour la mission. Cette entrevue, quant à elle, sera diffusée à l’échelle nationale. L’activité a été couronnée de succès grâce à l’excellent travail de la compagnie C ainsi que de son représentant d’affaires publiques, le capitaine Nick Paquet. Le 9 septembre, une journée médiatique a été menée auprès des médias des régions avoisinantes. L’expérience a permis à la compagnie B et à son équipe COCIM, à la batterie X et à l’escadron de chars de parfaire leurs habiletés en gestion de médias et de se pratiquer à donner des entrevues. RÉFLEXE RAPIDE a été un exercice exigeant, certes, mais il a fourni des atouts essentiels aux troupes pour qu’elles se préparent aux défis qui les attendent.

Page 12 / Adsum / 29 septembre 2010

Jusqu'à 2,300$ tre pour vo u o z a b n ie anc

247, Côte Joyeuse, Saint-Raymond de Portneuf (Québec) G3L 4A8

418 337-2256

Ouvert les samedi jusqu’à 15 hrs

Visitez votre concessionnaire Ford au

www.daltonford.com


Caporal-chef Annie Daigle Promotion 5 RGC

Caporal-chef Julie Desrosiers Promotion 5 Amb C

Caporal-chef Jonathan Dionne Promotion 12 RBC

Caporal-chef Danny Ducharme Promotion 12 RBC

Caporal-chef Jean-François Éthier Promotion 5 Bn S du C

Matelot-chef Julie Fleury Promotion QGET

Caporal-chef Cimon Fortin Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Caporal-chef Mathieu Fortin Promotion 5 RGC

Caporal-chef Jessy Garneau Promotion 1 R22eR

Caporal-chef Sébastien Gaudet Promotion ESN 3-10

Caporal-chef Caroline Germain Promotion ESN 3-10

Caporal-chef Carol Girard Promotion 5 Amb C

Caporal-chef Giroux Promotion CI SQFT

Caporal-chef David Inkel Promotion 12 RBC

Caporal-chef Étienne Lagueux Promotion QGET

Caporal-chef Guy Lapointe Promotion 5 Bn S du C

Caporal-chef Jean-François Lapointe Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Caporal-chef Samuel Lebel Promotion ESN 3-10

Caporal-chef Lessard Promotion CI SQFT

Caporal-chef Lucie Levasseur Promotion ESN 3-10

Caporal-chef Philippe Lévesque Promotion 5 RGC

Caporal-chef Dominic Marquis Promotion 12 RBC

Caporal-chef Daniel Michaud Promotion 12 RBC

Caporal-chef Ludovic Miller Promotion QGET

Caporal-chef Karine Ouellet Promotion 5 RGC

Caporal-chef Jocelyn Pépin Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Caporal-chef Patrick Pignon Promotion 5 RGC

Caporal-chef Patrick Rhéaume Promotion 5 Bn S du C

Caporal-chef Stéphane Simony Promotion 12 RBC

Caporal-chef Mathieu St-Louis Promotion 5 RGC

Caporal-chef Francis St-Martin Promotion 5 Amb C

Matelot-chef Manon Rioux Promotion 5 GSS Alimentation

Caporal-chef Deborah Yaxley Promotion ESN 3-10

Caporal Archambault Promotion 5 UPM

Caporal Pierre Asselin Promotion 1 R22eR

Caporal Belisle-Paquette Promotion POMLT 3-10

Caporal Dave Bergeron Promotion QGET

Caporal Luc Binet Promotion 5 Amb C

Caporal Boyer Première agrafe à la Décoration des FC 5 UPM

Caporal Jean-Philippe Côté Promotion QGET

C’est un terme emprunté à la marine qui signifie «bien fait» ou tout simplement «bravo». Pour soumettre la photo du récipiendaire d’une promotion, d’une décoration ou d’une distinction, ou encore de quelqu’un prenant sa retraite, veuillez nous demander le formulaire de rédaction pour Bravo Zulu par courriel à +adsum@forces.gc.ca ou composer le 418 844-5000, poste 6656.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 13

QUE SIGNIFIE BRAVO ZULU?


L’entraînement s’accélère à Wainwright Par le capitaine Éric Bouchard Commandant, équipe de mentorat de cie 72A, ÉLMO FO 3-10

Si la progression normale de l’apprentissage de nos techniques, tactiques et procédures (TTP) lors d’une montée en puissance est de ramper, marcher et ensuite courir, le message reçu à notre arrivée à Wainwright était clair : le temps de ramper et de marcher est derrière nous. À peine quatre heures après être descendue des autobus, l’équipe de mentorat du Kandak 2 (KMT2) de l’Équipe de liaison et de mentorat opérationnel (ÉLMO) était déjà en procédure de bataille pour des plateaux d’entraînement très tôt le lendemain matin. Le 6 septembre, la matinée a commencé par un plateau qui mettait l’accent sur l’utilisation du détecteur de mine, une mise à jour sur les TTP des insurgés en matière d’engins explosifs improvisés et la pratique du «V» inversé. Par la suite, nous nous sommes déplacés vers le point Fort 21 afin de participer à «l’immunisation au combat». Cette activité consistait à relever sur place un peloton fictif de l’Armée nationale afghane sur une position défensive. Nous étions également exposés aux effets de multiples armes sur le champ de bataille. Les armes utilisées incluaient un Léopard 1C2, un VBL III, une mitrailleuse de calibre .50, une mitrailleuse installée à bord d’un hélicoptère, un Carl Gutsav et diverses

2010, NISSAN TITAN

39

Page 14 / Adsum / 29 septembre 2010

U632 U563 U624 U607 09852 U626 10356A U627 U614 U608 U513 U572 U543 10804A U541 U584 U567 U631

2006 2006 2007 2006 2009 2007 2006 2006 2009 2006 2005 2005 2009 2005 2005 2006 2006 2009

2009 NISSAN ALTIMA 2.5S

0$ 99

2006, NISSAN MAXIMA 3.5 SE

17

pièces pyrotechniques qui simulaient des attaques indirectes à proximité de notre position. C’était tout un spectacle et les bouchons pour les oreilles n’étaient pas une option. La position défensive faisait également office de champ de tir réel et une évacuation de blessés par hélicoptère faisait partie du scénario. Le tout était condensé en 45 minutes environ. Le lendemain, l’horaire de la journée était consacré à une patrouille démontée le long d’une route et à l’intérieur d’un village. Au programme : engins explosifs improvisés et activités d’influence. Ce plateau d’entraînement nous a donné l’occasion de polir nos habilités développées lors de l’exercice MENTORAT RAPIDE 2 qui s’est tenu à Valcartier trois semaines avant notre arrivée à Wainwright. La troisième journée, nous devions exécuter un convoi. Cinq engins explosifs improvisés nous attendaient. Trois d’entre eux ont été trouvés avant qu’ils ne soient détonnés. Les deux autres nous ont donné l’occasion de pratiquer nos TTP en matière d’évacuation de blessés. Une des leçons que nous avons retenues est que parfois la présence d’explosifs ne laisse aucune trace visible d’indicateur de combat. À ce moment-là, la chance peut jouer pour nous ou contre nous. Les prochains jours seront voués à terminer nos NIAC et à conduire de l’entraînement préparatoire en vue de l’exercice MAPLE GUARDIAN.

18

2007 NISSAN MURANO

5$ 69

NISSAN ALTIMA 2.5S NISSAN ALTIMA 2.5SL CHEVROLET AVEO CADILLAC CTS 2.8L NISSAN CUBE 1.8SL FORD F-150 FORD FOCUS ZX5 PONTIAC G6 GTP CHEVROLET IMPALA SATURN ION BUICK RENDEZ VOUS KIA RIO LS NISSAN ROGUE AWD HYUNDAI SANTA FE NISSAN SENTRA 1.8 NISSAN TITAN 4WD PONTIAC TORRENT FWD NISSAN VERSA

5$ 69

26 54 250 KM 55 687 KM 41 000 KM 73 700 KM 15 200 KM 43 398 KM 99 950KM 35 800 KM 36 500 KM 48 700KM 67 970 KM 85 971 KM 10 500 KM 92 550 KM 68 520KM 103 900KM 59 500KM 48 585 KM

0$ 69 13 695$ 14 690$ 9 690$ 18 690$ 19 690$ 25 695$ 8 690$ 13 690$ 16 690$ 8 690$ 13 690$ 4 695$ 28 690$ 10 695$ 7 695$ 20 690$ 13 690$ 13 695$

Les membres du KMT2 de l’ÉLMO soignent des blessés fictifs au point de collecte des blessés. – Photo : sgt Gregory Branch, CMTC

Du cœur à l’ouvrage au QGET Par le soldat Guinet Opération radio, troupe A, Quartier général et Escadron des transmissions

Quatre mille militaires, une flotte de 800 véhicules, le tout dispersé sur quatre bases d’opérations avancées (BOA) principales et plusieurs autres secondaires. Bienvenue à Wainwright 2010, où ont lieu les exercices RÉFLEXE RAPIDE et MAPLE GUARDIAN, en préparation au déploiement de la Force opérationnelle (FO) 3-10 en Afghanistan. Entraînement au combat, tir réel, assaut et prise de position stratégique, le programme est chargé. Et cela aurait été difficilement possible sans le soutien et l’appui du Quartier général et Escadron des transmissions (QGET), qui s’est occupé du montage, de l’installation et de la maintenance de la majorité des moyens de communication du camp principal KAF et du soutien des autres positions stratégiques. Les membres de la troupe Alpha ont fourni un gros effort dès le début de l’exercice en accomplissant en un temps relativement restreint le montage du TFK HQ (POC), du centre des opérations du QGET (CCT) et en fournissant de la main-d’œuvre aux autres troupes lorsque le besoin s’en faisait sentir. Quant à la section groupe électrogène, elle a accompli un tour de force en montant tout le système d’alimentation du CCT en moins d’une journée. Par la suite, la troupe a contribué au bon déroulement des opérations en fournissant du personnel pour maintenir le POC et le CCT opérationnels, principalement en ce qui a trait aux réseaux radio et à la maintenance générale, ainsi qu’en prêtant de l’équipement TI aux unités dans le besoin. Avec quatre camions de 53 pieds remplis d’équipe ment, le quartier-maître de la troupe A était prêt à toute éventualité. D’excellents commentaires ont été reçus de la part des officiers chargés de la supervision des travaux. Beau travail également de la part de la troupe Bravo, qui a contribué à l’effort général en assurant l���installation et la maintenance de plusieurs systèmes de communication, notamment le lien TSL, permettant un lien direct via satellite

avec la Garnison Valcartier, des tours micro-ondes, offrant aux BOA distantes les services tels que le réseau TACNET, DWAN et Internet, ainsi que deux postes de retransmission automatique. La troupe Charlie a elle aussi participé au montage et à la maintenance des deux principaux complexes montés par le QGET. La section des lignes a dû dérouler, suspendre, enterrer, fixer et connecter environ 7700 mètres de fibre optique, plus de 24 kilomètres de CAT-5 (câble réseau) en tout genre ainsi qu’une multitude de câbles divers, le tout totalisant plus de 44 kilomètres! Les sections LCIS Tech et informatique ont pour leur part fait face à de très nombreuses demandes d’aide en tout genre : on parle d’environ 40 à 70 appels ou courriels par jour concernant des problèmes avec le système DWAN du côté informatique en plus de la création de 2000 comptes DWAN, et plus de 200 demandes d’aide ou de réparation en tout genre du côté des techniciens. Ceuxci ont dû en outre procéder à l’installation de serveurs, d’une bonne centaine de connections et une vingtaine de routeurs, éléments essentiels au bon fonctionnement des réseaux DWAN et TACNET. Du côté de la section électromécanique, la maintenance habituelle se fait et les quelques problèmes survenus au cours de l’exercice ont été gérés de manière tout à fait professionnelle. Des tests et essais sont en cours sous la supervision du caporalchef Marceau pour optimiser le fonctionnement du groupe électrogène. Bien entendu, le moral est au beau fixe chez tout le monde, et ce, malgré l’environnement inhabituel pour certains et l’éloignement. Les membres du QGET ont à cœur de se tenir en forme et profitent de leur temps libre pour aller courir ou s’entraîner régulièrement. Un certain nombre de nouveaux arrivants, fraîchement sortis de leurs cours de métier, en ont aussi profité pour se perfectionner et mettre en application ce qu’ils venaient tout juste d’apprendre. Pour ceux dont cela aura été le premier déploiement, l’expérience a été enrichissante et instructive sur bien des points. Bilan : très beau travail de la part de tout le monde, bel esprit de coopération et beaucoup de cœur à l’ouvrage, bravo QGET et à la prochaine!


Les instructeurs de «Military & Police Tactical» et les membres du détachement Kaboul.

Apprendre à conduire en milieu hostile Par le capitaine Richard Commandant désigné pour le détachement Kaboul FO 3-10

Dans le cadre de la montée en puissance de la Force opérationnelle 3-10, 17 membres de l’Élément de soutien national sélectionnés pour former le détachement Kaboul ont eu la chance de participer à un cours de conduite tactique du 30 août au 3 septembre. La formation était donnée sur la nouvelle piste d’entraînement de la BFC Borden par d’anciens membres élites des Forces canadiennes, maintenant regroupés sous la compagnie «Military & Police Tactical» (M&PTAC).

Pendant cinq journées intensives de cours surtout pratique, les stagiaires ont appris de multiple techniques de conduite tactique, dans un milieu hostile, les centres urbains et le trafic intense sans savoir d’où pourrait provenir la menace. Les bases théorique et pratique ainsi acquises leur permettront de mener leurs convois tactiques du point A au point B avec professionnalisme et vigilance tout en étant prêt à réagir aux opérations de contreinsurrection. Les 17 membres du détachement Kaboul, qui proviennent tous de Valcartier à l’exception d’un seul venant d’Edmonton, sont maintenant prêts à affronter leur prochaine mission de combat.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 15


Joëlle Bard et Jean-Pascal Doucet. Le mariage a eu lieu le 3 juillet à la Baie de Beauport. – Photo : Jonathan Robert

Lyne Vachon et Julien Ratté. Le mariage a eu lieu le 28 avril 2010 à Las Vegas, à la «Graceland Wedding Chapel».

Marie-Pier Paquet et Yan Philip Côté-Baribeau. Le mariage a eu lieu le 24 juillet 2010 à la Citadelle de Québec.

Janelle Fortier et Jessy Doiron. Le mariage a eu lieu le 7 août 2010 à Saint-Ferréol-les-Neiges.

Sophie Bernier et Stéphane Prince. Le mariage a eu lieu le 7 août 2010 à Saint-Nicolas.

Besoin d’orientation? • Vous pensez ou préparez une seconde carrière? • Vous souhaitez débuter une formation prochainement? • Vous aimeriez changer d’emploi? Les conseillers du CAI Carrière vous offrent des rencontres individuelles et confidentielles aux moments qui vous conviennent afin de vous accompagner lors de votre prise de décision.

Page 16 / Adsum / 29 septembre 2010

418.522.6445

www.caicarriere.ca Hélène Losier et Daniel Raby. Le mariage a eu lieu le 21 mai 2010 à Val-Bélair.


Elizabeth Trudeau et Eric Champagne. Le mariage a eu lieu le 7 août 2010 à la Citadelle de Québec.

Chantal Dufour et Richard Mousseau. Le mariage a eu lieu le 19 septembre 2009 au Club Kaeble, Garnison Valcartier.

Catherine Pouliot et Patrick Bédard. Le mariage a eu lieu le 24 juillet 2010 au Manoir du Lac Delage.

Anick et Dominic Landry. Le mariage a eu lieu le 23 juillet 2010 à Caraquet au Nouveau-Brunswick. Renée Bertrand et Éric Leblanc. Le mariage a eu lieu le 5 juin 2010 à la chapelle Notre-Dame-duRosaire, Citadelle de Québec.

217 219 221

211

M APLE RUE

209 201 203 205

207

212 210

228

230

239

241 243

240

238 232 234 236

226 224

214 216

218

220

222

208 200

202

204

206

VENDU

DISPONIBLE

78

79

80

APLE RUE M

223 215

237

DES CER ISIE RS

227

231 233 235

RUE

225 213

229

76 77

81 82

Terrains À VENDRE à partir de 77 500 $ • 60 45 36 TERRAINS PRÊTS À CONSTRUIRE

• Terrains boisés à 2 minutes de la base militaire • 100 pieds de façade • Service d’aqueduc

• Superficie de 21 500 pi2 et plus • Auto-constructeur bienvenue • Taux de taxation minime

Les Hauts Bois de Shannon www.gestionart.ca 418 907-2030 418 849-4496

29 septembre 2010 / Adsum / Page 17

Lyne Fredette et Alexis Labbé. Le mariage a eu lieu le 15 mai 2010 à La Prairie, à l’Église de La Nativité de la Ste-Vierge.

Jennifer St-Onge et Pascal Allard. Le mariage a eu lieu le 10 juillet 2010 à Mascouche.

N

Nathalie Corneau et Steve Croteau. Le mariage a eu lieu le 24 juillet 2010 à la chapelle SainteJeanne d’Arc de la Garnison Valcartier.


SOUTIEN AU DÉPLOIEMENT

EN MATIÈRE DE SOUTIEN AU DÉPLOIEMENT, IL EST FACILE DE CONFONDRE LE RÔLE DU CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER (CFV) ET CELUI DU GROUPE DE SOUTIEN AU DÉPLOIEMENT (GSD). À L’AUBE DU 20E ANNIVERSAIRE DU CFV, L’ADSUM PRÉSENTE UNE SÉRIE D’ARTICLES VISANT À DISTINGUER LES DEUX ORGANISATIONS ET LEURS SERVICES. CETTE SEMAINE, ON TERMINE LA SÉRIE AVEC DES CONSEILS POUR BIEN RÉUSSIR LA PROCHAINE MISSION. PAR PHILIPPE BRASSARD, JOURNAL ADSUM

Bien préparer sa mission, Bien préparer sa mission, selon le CFV selon le GSD «La clé pour bien réussir sa mission, c’est la préparation. Si le militaire et sa famille négligent cet aspect, souvent, c’est là qu’il y a des impacts pendant le déploiement», soutient Karine Goulet, responsable des programmes d’absence prolongée au Centre de la famille Valcartier (CFV). Justement le CFV propose à la communauté un outil de préparation essentiel : la «check list», qui a été élaborée par des bénévoles et des conjointes expérimentées. «La liste compile toutes les choses importantes à faire et à prévoir avant le départ», précise Mme Goulet. Premier conseil, s’assurer d’avoir une procuration civile, «qui règle la majorité des problèmes, contrairement à une procuration militaire, qui ne sert plus à rien en dehors de la base», selon Karine Goulet. Une procuration est un contrat qui permet aux conjoint(e)s d’agir au nom du militaire. Ce dernier doit néanmoins vérifier si des renouvellements importants s’en viennent (permis de conduire, carte d’assurance-maladie). Même chose pour les comptes qui sont à son nom, par exemple, la téléphonie, la télévision ou l’Internet. L’intervenante indique également qu’à défaut d’avoir un passeport, les membres de la famille doivent au minimum avoir leur certificat de naissance à portée de main, au cas où le militaire serait blessé et se retrouverait soigné en Allemagne. Avec le certificat, le passeport s’émet très rapidement, dans le but de voyager à son chevet. D’autre part, le plan de garde familiale doit être rempli convenablement, en présence du conjoint, pour qui il sera important de connaître les ressources de garde disponibles en cas de pépin.

La fameuse «check list», qui aide les familles qui s’apprêtent à vivre un déploiement à mieux se préparer, est disponible au Centre de la famille Valcartier. - Photo : Philippe Brassard, Adsum

VIE QUOTIDIENNE

Il est primordial de prévoir des ressources à l’avance pour toutes les tâches saisonnières : la souffleuse, la tondeuse, la piscine, ramasser les feuilles, monter le garage hivernal, déneiger le toit, etc. Pour les tâches domestiques, pourquoi ne pas engager une femme de ménage, ou du moins, se donner une chance? Personne n’est obligé de tenir la maison aussi propre qu’en temps normal, ou de cuisiner un repas complexe tous les soirs, soulève Mme Goulet. Ensuite, le couple doit préférablement discuter d’un plan de match en cas d’urgence pendant l’absence, par exemple un dégât d’eau causé par le chauffe-eau, ou une grosse réparation sur la voiture. «On dirait qu’il y a une sorte de loi non-écrite qui dit que quand l’homme est parti, il arrive quelque chose à la maison. D’avoir déjà prévu les solutions aux scénarios catastrophes, ça enlève un stress», constate Karine Goulet. Un autre gage de succès pour la mission : savoir s’entourer, avoir un réseau. «Il peut s’agir des amis, de la famille, des collègues, ou encore de participer aux activités du GSD, de fréquenter les groupes de soutien que le CFV offre aux conjointes ou aux parents ou de consulter notre site

ENTREPOSAGE SÉCURITAIRE Page 18 / Adsum / 29 septembre 2010

TOUT GENRE DE VÉHICULES AUTO-BATEAU-MOTO-VR-VTT PROTÉGÉ PAR UN SYSTÈME D’ALARME SURVEILLÉ PAR DES CAMÉRAS

200 $

PAR MO IS, FAITES V ITE

Éric Richard,

418-569-3679

Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Pour le militaire, réussir sa mission commence par bien remplir le formulaire 20-50, conseille d’abord le capitaine Dominique Vallée, coordonnatrice du Groupe de soutien au déploiement (GSD). Ainsi, chacun doit compléter toutes les procédures administratives au GSD. Lors de l’enregistrement, cette organisation va s’assurer que le soldat est étiqueté sur la bonne mission, et qu’il a identifié les proches qu’il souhaite tenir informés. De plus, la veille du départ, le GSD s’assure de mettre toutes les coordonnés du militaire à jour. Le GSD remet aussi le livre de déploiement, un manuel de la Défense nationale offert à tous les militaires, contenant une foule d’informations sur le déploiement et sa préparation (avant, pendant et après). Selon le capt Vallée, pour obtenir du soutien pendant le déploiement, il faut élaborer un plan A – l’aide de la famille élargie – et un plan B – les amis, les collègues de travail. «Toutefois, les familles doivent savoir qu’en cas d’urgence, si leurs Internet (www.crfmv.com) pour connaître les prochaines activités. Ça prend des balises autour de soi, des gens qui vont être prêts à prendre du temps, même si c’est simplement écouter. Ça fait toute la différence», affirme Mme Goulet. Parler ensemble des sujets plus sensibles, comme le décès possible du militaire ou d’un membre de la famille, les blessures, c’est aussi une façon de se préparer efficacement. Il est également avisé pour la famille de prendre une pause de la vie quotidienne, et donc de prévoir un montant pour des sorties ou des loisirs, souligne l’intervenante.

plans A et B ne fonctionnent pas, on peut leur donner un coup de main. Et on ne travaille pas seul, mais en partenariat avec le Centre de la famille Valcartier et les autres organisations du milieu», insiste la coordonnatrice du GSD. Cette dernière conseille aux familles de se tenir informées sur la mission, ce qui implique d’abord de lire les documents envoyés à toutes les deux semaines par le GSD, et de consulter son site Internet (www. gsdv.ca). Venir aux séances d’information, qui auront lieu avant le départ et avant le retour, est une autre façon pour les proches de se renseigner. Dans la présentation de la chaîne de commandement, ils apprendront entre autres quelles seront les conditions de vie des militaires en Afghanistan, le fonctionnement en cas d’incident critique, quelles sont les procédures lors d’un rapatriement, etc. Le CFV donnera ensuite un atelier de préparation. Le capt Vallée conseille aussi de lire le journal Adsum (ce que manifestement vous faites!), car il contient souvent des informations sur les différentes activités destinées aux familles et donne des nouvelles sur l’Afghanistan provenant du milieu militaire. D’autre part, la coordonnatrice tient à rappeler que «les rapatriements ne sont pas une norme, mais bien une mesure d’exception». «C’est toujours la chaîne de commandement en théâtre opérationnel qui a le dernier mot sur le rapatriement d’un individu», signale-t-elle. Cette mesure exige que le militaire et sa famille soient évalués par des spécialistes sur le plan médical et psychosocial selon la raison de la demande. Bref, il s’agit d’un cas de force majeure. Au fil du temps, le GSD a constaté que les familles ont de la difficulté à envoyer des colis à leur militaire pendant le déploiement, faute d’avoir les renseignements nécessaires. Afin de remédier à cela, le GSD offre cette année des petites cartes pouvant être remplies avec le militaire avant le départ. En outre, la famille du militaire devrait toujours aviser le GSD si elle quitte la maison pour quelques jours (voyage, déplacement professionnel, hospitalisation, visite, etc.), afin de demeurer facile à rejoindre en cas d’incident critique en théâtre et de se déplacer en toute quiétude. «Bonne fin de préparation et surtout un très bon déploiement à chacun de vous!», lance le capt Vallée

DEMANDE DE PARDON

La plus importante compagnie privée de sécurité au Canada La mission de l’agence deET sécurité Commissionnaires Québec est de (RÉHABILITATION U.S. WAIVER) créer des possibilités attrayantes d’emploi pour les anciens des Forces Assistance pour l’obtention réhabilitation rapide et efficace, Canadiennes et ded’une la Gendarmerie Royale du Canada. ou pour une demande de levée d’interdiction aux États-Unis

Vous envisagez une deuxième carrière et de nouveaux défis. 3405, boul. Wilfrid-Hamel, bur 310, Québec, Qc. G1P 2J3

Appelez-nous dès aujourd’hui

418-681-0609 poste 60

(418) 681-0609 emploi@cccque.ca www.commissionnaires.ca


Les femmes et la guerre! NDLR : Le Canada et toutes les armées alliées célèbrent le 65e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale (19452010), célébrations qui ont atteint leur apogée en mai et juin. Cette chronique historique de Florent Tremblay raconte les souvenirs de ceux qui vécurent ces événements et rappelle ce que représenta pour nous, Canadiens, la présence de nos soldats sur tous les fronts européens. Chaque fois que le cinéma nous montre un film de la guerre 39-45, il est question d’hommes, de soldats, de guerriers, de prisonniers de guerre; rarement de femmes. Et quand on en montre, il s’agit très souvent d’infirmières, comme dans le film «Le Patient anglais». Mais à part cela, les femmes ont-elles vraiment participé à l’effort de guerre du Canada? Ce sera le sujet de mes deux prochaines chroniques : 1- La présence des femmes dans les Forces canadiennes (chronique d’aujourd’hui); 2- Les infirmières ou les «nursing sisters» comme on les appelait (la prochaine). La présence des femmes dans l’Armée canadienne est une longue histoire. En juillet 1941, un arrêté ministériel autorisa la formation de la section féminine du Corps royal de l’aviation canadienne, les WD-RCAF (Women’s Division of the Royal Canadian Air Force) et le mois suivant, celle du Corps féminin de l’armée canadienne, les CWAC (Canadian Women’s Army Corps). Au début de 1942, ces deux divisions devinrent parties intégrantes des forces de la Défense et en juin de la même année, on créa le Corps féminin de la Marine royale canadienne, les WRENS (Women’s Royal Canadian Navy Service). Les premiers mois furent employés à aménager des logements pour les femmes et à organiser leur formation. Il était urgent également de recruter des officiers féminins pour la direction des unités. On rechercha des candidates ayant un bon caractère, une intelligence vive et le sens des responsabilités. Elles devaient posséder un diplôme universitaire; une expérience des affaires, de la gestion ou du travail social augmentait leurs chances d’être choisies. À la fin de 1942, l’Armée comptait environ 9500 femmes, l’Aviation, 7800 et la Marine, 500. La Défense nationale jugea que ce recrutement était trop lent; on imposa des nouvelles règles d’embauche. On estimait que 300 000 femmes au Canada répondaient aux nouveaux critères qui étaient : être âgées entre 18 et 45 ans, célibataires ou mariées mais sans enfant, passer honorablement un examen médical, peser plus de 47 kilos (104 lbs) et mesurer plus de 1,50 mètre (5 pieds). Lors de son admission, la nouvelle recrue recevait un trousseau complet. LA PROMISCUITÉ ENTRE HOMMES ET FEMMES

du Canada - PA-145516

Et ce qui n’arrangeait rien, un grand nombre de militaires supportaient difficilement l’intrusion féminine dans ce qu’ils considéraient comme leur univers de travail. Ils ne se gênaient pas pour exprimer leur désaccord en répandant des plaisanteries obscènes dirigées contre leurs consœurs. La presse du temps, à mots couverts, tentait de briser les attaques contre «l’honneur de la femme canadienne». Le quartier général de la Défense, à Ottawa, ordonna à tous les officiers masculins d’aviser leurs hommes que toute parole désobligeante à l’égard des femmes serait sévèrement punie. Afin de redorer l’image des services féminins dans la population et surtout chez les parents d’éventuelles recrues, la Défense nationale obtint l’appui du Conseil national des femmes. En août 1943, la présidente, Mme E. Hardy, déclara que «les mères canadiennes peuvent être assurées que leurs filles, en entrant dans les Forces armées, recevront une surveillance physique, mentale et morale, semblable en tous points à celle qu’elles avaient dans la vie civile». Mais souvent, les parents s’opposaient à l’entrée de leur fille dans les Forces armées redoutant pour elle une vie trop relâchée…

Les premières infirmières du Corps de santé royal canadien à arriver en France après le Jour J. De gauche à droite : lieutenant M. Green, capitaine H.M. Boutilier et major Moya MacDonald. – Photo : lt Frank L. Dubervill, Archives du Canada - PA-204952

et l’orchestre jouait les airs à la mode de Guy Lombardo; on dansait le “jitterbug” et parfois on permettait un “slow”. Ces soirées étaient extraordinaires. Les filles n’étaient pas tellement nombreuses, à comparer aux garçons; elles ne manquaient jamais de partenaires et elles pouvaient même choisir!» Petit à petit, l’hostilité des militaires s’estompa et les hommes finirent par accepter la présence des femmes. Certains trouvèrent même la chose agréable. L’atmosphère devint cordiale et les hommes commencèrent à soigner leur apparence et leur langage. Tiens, tiens… C’est peut-être ce qu’on devrait introduire chez nos instructeurs de drill à Saint-Jean! LES MÉTIERS DISPONIBLES POUR LES FEMMES

En 1945, une membre du Corps féminin de la Marine royale canadienne débarque à Liverpool, Angleterre. – Photo : lt F.Roy Kemp, MDN, Archives du Canada - PA-142415

LA DISCIPLINE MILITAIRE CHEZ LES FEMMES

En fait, me racontait une ancienne CWAC, celles qui s’enrôlaient en dépit des racontars, se rendaient rapidement compte que «la vie militaire, ce n’était pas le bordel que s’imaginaient les âmes pieuses restées à l’arrière. C’était très strict et très surveillé. Les quartiers des femmes étaient interdits aux hommes, et vice versa. Bien sûr, il y avait des idylles qui se nouaient, mais tous se comportaient très bien. Si des jeunes étaient surpris à avoir des relations sexuelles au camp, ils étaient expulsés». Et si une recrue mariée pendant son service devenait enceinte, elle était démise de son engagement militaire et renvoyée à la vie civile. La féminité était-elle en péril sous l’uniforme? Ce débat faisait les beaux jours des pages féminines des journaux du temps de la guerre, inondées de photos et de descriptions détaillées des uniformes. Les commentaires journalistiques de l’époque ornaient leurs illustrations de

En juillet 1943, la Défense nationale proposait un objectif conservateur de 65 000 membres pour les services féminins (35000 dans l’Armée, 25 000 dans l’Aviation et 5000 dans la Marine). À la fin de la guerre, la marine comptait 6781 femmes, dépassant ainsi les prévisions. Mais l’Armée et l’Aviation accusèrent toutes deux un déficit, la première avec un effectif de 21 622 membres, la seconde avec un effectif de 17 038. Les statistiques officielles du Canada nous révèlent d’autres chiffres intéressants concernant le rôle des femmes pendant la guerre 39-45. - 50 000 Canadiennes étaient enrôlées sous les drapeaux; elles servirent dans les trois armes, soit au pays, soit outre-mer. - 4500 infirmières ont porté le bel uniforme blanc, presque toutes en devoir au front, tout près des lignes de feu. - 700 000 Canadiennes servirent au Canada dans les industries de guerre. - 400 000 autres femmes travaillèrent dans l’industrie lourde en remplacement des hommes qui étaient au front. - 760 000 Canadiennes demeurées seules à travers tout le pays firent fonctionner et fructifier l’entreprise familiale : fermes laitières, entreprises agricoles, commerces variés, petites industries et autres parce que les maris étaient à la guerre. S’en trouve-t-il encore un seul pour douter de la participation des femmes dans l’effort de guerre du Canada?

Vous l’avez compris, les événements reliés à la guerre étaient tels qu’on accordait une place importante aux femmes dans la marche vers la victoire, mais cela ne signifiait pas qu’elles avaient à porter les armes, car le métier de la guerre était une «tâche réservée au sexe fort». Mais que faisaient-elles au juste? En 1940, les fonctions offertes aux membres du service féminin étaient du genre commis de bureau, commis des postes, sténographes, dactylos, préposées à l’équipement, couturières, standardistes, messagères, et employées aux travaux de tous genres : ménage, aide dans les hôpitaux, service de table, buanderie, etc. Elles pouvaient également occuper des fonctions telles que mécaniciennes, arrimeuses de parachutes, radiotélégraphistes et photographes. On leur offrait aussi des postes de chauffeurs puisque les femmes, dans la vie civile, avaient déjà prouvé leur habileté au volant. Le métier de cuisinière prenait une grande importance; d’ailleurs, c’était la première proposition faite à toutes les nouvelles recrues. Vous comprendrez facilement que les besoins étaient urgents dans les cuisines aussi bien au Canada qu’en Europe où, dans chaque base, il fallait nourrir quel-

Mary Greyeyes se fait bénir par son chef avant de partir avec le Corps féminin de l’armée canadienne. – Photo : MDN, Archives du Canada - PA-129070

ques milliers d’hommes affamés, au moins trois fois par jour! Mais n’allez pas croire qu’on ne gardait le personnel féminin que pour les tâches légères. Pensez pour un moment au dur travail des femmes dans les usines de guerre où on fabriquait munitions, camions et chars d’assaut. En fait, le gouvernement canadien gardait cette forme de participation le plus souvent possible pour le service féminin. Ainsi, le 28 juin 1943, pour souligner la sortie du 25 000e char d’assaut des usines de la Montreal Locomotive Works, une «cérémonie de baptême» fut organisée au Carré Victoria. Y assistaient un détachement formé de femmes des trois armes et une trentaine d’ouvrières qui avaient travaillé à la construction du «tank». Et pour symboliser l’union de ces Québécoises dans leur effort de guerre, ce char d’assaut reçut le nom de «Miss Québec».

MES SOURCES - Auger, Geneviève et Raymonde Lamothe. «De la poêle à frire à la ligne de feu (vie quotidienne des Québécoises pendant la guerre 39-45)» Boréal Express, 1981. - Banister, Lisa. «À la hauteur du défi» (Un recueil d’expériences vécues par les femmes au cours de la Deuxième Guerre mondiale), ministère de la Défense nationale, Canada, 2001. - Bruce, Jean. «Back the Attack! Canadian Women during the Second World War - at Home and Abroad, MacMllan of Canada», Toronto, Ont., 1987. - Les Archives de la Défense nationale: photos d’époque.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 19

La nature humaine étant ce qu’elle est, des cas de maladies vénériennes et de grossesses hors mariage furent découverts dès l’année suivante. En 1943, l’inquiétude des autorités militaires fit place à l’affolement : dans la population circulaient des «rumeurs sinistres» qui déshonoraient les femmes en service actif, et les résultats de deux sondages attestaient que cette mauvaise réputation constituait le principal obstacle à l’enrôlement. «C’était difficile de s’engager, raconte Anne Laforêt, les gens disaient qu’on était des filles à soldats, des femmes légères». «Les Canadiennes françaises, ces “french girls” aux mœurs faciles étaient souvent visées», ajoute Monique Comeau-Gauthier.

Personnel du Corps féminin de l’armée canadienne au 3e Centre d’entraînement. – Photo : Archives

légendes comme: «la plus mignonne personne en uniforme», «elle porte un uniforme à ravir», ou encore «elle est mince et charmante dans son uniforme». La coiffure était laissée au goût de chacune, pourvu qu’à l’arrière, les cheveux ne touchent pas le collet de la tunique. Les rencontres entre officiers et nonofficiers étaient interdites, ce qui, comme le raconte Mme Comeau-Gauthier, provoquait des déceptions : «Je sortais avec un jeune aviateur, dit-elle. Quand il est monté en grade, c’était fini. Je n’avais plus le droit de le voir. Je devais même lui faire le salut militaire quand je le rencontrais.» La danse jouissait d’une grande popularité à l’époque et ce divertissement était fortement encouragé. Pas un camp, pas une base au Canada ou en Europe qui n’organisait des soirées récréatives, où par ailleurs tout alcool était prohibé. Pour les demoiselles, c’était très attrayant; deux fois par semaine, «il y avait des danses

LA PARTICIPATION DES FEMMES À L’EFFORT DE GUERRE


Le Groupe de soutien au déploiement (GSD) a procédé au lancement de l’ourson Tunerk, le 15 septembre au Centre communautaire de la Garnison Valcartier. Tunerk, dont le nom signifie «cadeau» en inuit, aura pour mission de rapprocher les familles pendant le prochain déploiement en Afghanistan. Il pourra être offert comme cadeau à un militaire déployé ou un enfant. Sur son dos, un espace est prévu pour inscrire une pensée réconfortante à l’être cher. Les gens peuvent se procurer cette boule de poils au coût de 12 $, aux locaux du GSD à Valcartier, Montréal, Saint-Jean, Saint-Hubert et Bagotville. Quelques toutous seront également remis lors des prochaines activités du GSD. Sur la photo : le sergent Claude Abud, membre de la Roto 10, le capitaine Dominique Vallée, coordonnatrice du GSD, le caporal Lucie Ardouin, conjointe du défunt adjudant-maître Mario Mercier qui a inspiré le concept de Tunerk, et le lieutenant-colonel Daniel Vermeersch, commandant du service de Soutien du personnel. (P.B.)

VOTRE SUDOKU

LE GSD LANCE TUNERK Jouer au SUDOKU, c’est simple. Une seule règle : chaque ligne, colonne et carré de 3 x 3 doit contenir tous les chiffres de 1 à 9. Voir solution en page 22.

-Photo : cpl Roxanne Schewchuk, Imagerie Grn Valcartier

CHRONIQUE LECTURE

THOSE WHO DARE Premier d’une série de romans sur la Deuxième Guerre mondiale, le roman «Those Who Dare» raconte les opérations clandestines de troupes britanniques, sous le commandement d’un officier de l’Armée américaine aux tactiques non conventionnelles. Écrit par un vétéran, ce thriller militaire, fortement documenté et basé sur des faits réels, promet de garder le lecteur en haleine de la première à la dernière page. TITRE : Those Who Dare

TEXTE : Phil Ward

ÉDITEUR : Greenleaf Book Group INFORMATIONS TECHNIQUES : 370 pages, 16 cm x 23,5 cm, couverture rigide, ISBN 978-1-60832-040-0 24,95$

UNEMBEDDED : TWO DECADES OF MAVERICK WAR REPORTING Le correspondant de guerre canadien Scott Taylor a été capturé en Irak en 2004 et condamné à mort. Attaché sur un lit, en attente de son exécution, il a réfléchi aux expériences qui l’avaient mené jusque là. Son mémoire, «Unembedded», retrace ces expériences, telles que son affectation en Allemagne comme fantassin dans les Forces canadiennes, le lancement du magazine «Esprit de Corps» et ses péripéties en tant que journaliste non intégré. Animé d’un vif esprit critique, l’auteur replonge dans les conflits armés qui ont marqué les deux dernières décennies, depuis la fin de la Guerre froide. TITRE : Unembedded : Two Decades of Maverick War Reporting TEXTE : Scott Taylor

ÉDITEUR : Douglas & McIntyre

Page 20 / Adsum / 29 septembre 2010

INFORMATIONS TECHNIQUES : 374 pages, 16 cm x 23,5 cm, couverture rigide, ISBN 978-1-55365-292-2 34,95$

PARTICIPEZ AU TIRAGE POUR GAGNER CES LIVRES

Abonnez-vous dès maintenant!

Envoyez vos noms et numéro de téléphone (de jour) par courriel à +adsum@forces.gc.ca au plus tard le mercredi 6 octobre pour être éligible au tirage. La gagnante de notre dernier tirage est Julie Plourde. Félicitations!

Gratuit pour les militaires 418 844-5000, poste 5598 en service et à la retraite www.journaladsum.com


SEMAINE DE LA PRÉVENTION DES INCENDIES 2010

Le feu brûle, la fumée tue! C’est du 3 au 9 octobre que se tiendra la Semaine de la prévention des incendies 2010 sous le thème «Le feu brûle, la fumée tue!» qui veut inciter la population à mieux connaître le principal outil qui sauve des vies lors d’un incendie : l’avertisseur de fumée.

VENTE PHASE 3 DOMAINE DES SEIGNEURS ATTENTION ATTENTION ATTENTION

Êtes-vous un citoyen averti? En cas d’incendie, un citoyen averti voit ses chances de survie doublées. Il est extrêmement important de faire régulièrement la vérification de vos avertisseurs de fumée. Voici deux petits gestes simples mais essentiels au bon fonctionnement de vos avertisseurs (qu’ils soient à pile ou électriques!) : 1 - Faites un test chaque mois de vos avertisseurs; 2 - Changez l’avertisseur aux dix ans ou selon les recommandations du fabriquant.

NOUS LIQUIDONS LES DERNIERS TERRAINS DE LA PHASE 2

Sécurisez votre maison Pendant tout le mois d’octobre, les Services de prévention des incendies des garnisons du 5 GSS feront la vente d’extincteurs portatifs : Extincteurs portatifs de 2,5 lbs 25 $ Extincteurs portatifs de 5 lbs 35 $

POUR PLUS D’INFORMATIONS Pour obtenir de l’information sur la prévention des incendies ou encore faire l’acquisition d’extincteurs ou de macarons, n’hésitez pas à communiquer avec votre Service de prévention des incendies : Garnison Valcartier : 418 844-5000, poste 5552 Garnison Montréal : 514 252-2777, poste 2459 Garnison Saint-Jean : 450 658-7099, poste 7350 ou 7325

Un macaron aimanté pour aide-mémoire! Un macaron aimanté sera disponible à votre Service de prévention des incendies. Placez ce dernier en évidence sur votre réfrigérateur et notez avec un marqueur la date de vérification de vos avertisseurs ainsi que l’année de remplacement. Ce peut être un excellent aide-mémoire afin de vous rappeler l’essentiel de l’entretien de vos avertisseurs.

Visites de prévention incendie dans les logements familiaux Le Service de prévention des incendies de la Garnison Valcartier effectuera des visites de prévention incendie dans les logements familiaux de Valcartier et de la région de Québec entre le 1er octobre et le 10 décembre. Ces visites serviront à évaluer les risques incendie et à vérifier l’état des équipements de protection incendie présents dans votre domicile. De plus, nous pourrons répondre à vos questions et vous distribuer de la documentation sur la sécurité-incendie. Dans l’éventualité où vous seriez absent lors du passage d’un membre de notre service, une note vous sera laissée afin que vous puissiez prendre rendez-vous avec nous à une date ultérieure.

Desmognathus fuscus Northern Dusky Salamande

UNE

VRAIE

DEMEURE

DOMAINE DES

CHEVALIERS

SHANNON

15 NOUVEAUX TERRAINS

ESPÈCES EN PÉRIL SALAMANDRE SOMBRE DU NORD

FAITES VOTRE OFFRE SANS TARDER!

• SERVICE D’AQUEDUC • ÉCLAIRAGE DES RUES • TRÈS GRANDS TERRAINS BOISÉS • 22 000 À 28 000 PI2 • SANS VOISIN ARRIÈRE

CARACTÈRES DISTINCTIFS

La salamandre sombre du Nord, comme l’indique son nom, est un amphibien très peu coloré. Elle est brune ou grise, sans motif distinct. Elle a des pattes arrière qui sont beaucoup plus grosses et robustes que celles d’en avant, ce qui lui permet de s’enfuir des prédateurs en bondissant, de façon erratique. HABITAT

Cette salamandre est très répandue aux États-Unis. Au Canada, elle se trouve principalement au Québec, surtout au sud du fleuve Saint-Laurent, dans les piedmonts et les contreforts des Appalaches et des Adirondacks. Sa présence sur la Garnison Valcartier constitue sa limite de distribution la plus nordique connue à ce jour. MESURES PHYSIQUES

À l’âge adulte, elle peut atteindre une taille maximale de 14 centimètres.

RÉGIME ALIMENTAIRE

Elle se nourrit d’insectes ou d’arthropodes terrestres ou aquatiques. STATUT D’ESPÈCE MENACÉE

Cette espèce est susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec.

WWW.DOMAINEDESCHEVALIERS.COM

418 844-7092 / 418 952-5506

29 septembre 2010 / Adsum / Page 21

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE

Elle peut être observée dans des sources et de petits ruisseaux traversant des forêts, des friches ou des pâturages. Elle est essentiellement trouvée en altitude dans des résurgences, des sources et des cours d’eau forestiers aux rives rocheuses ou boueuses. Elle peut également s’aventurer dans la forêt adjacente.


Mangez-vous tous vos fruits et lĂŠgumes?

PAROLE D’AUMÔNIER

Donner ou non une ĂŠducation religieuse aux enfants, un choix parental

Le Guide alimentaire canadien recommande de manger entre sept à dix portions de fruits et lÊgumes par jour, mais seulement 19 % des employÊs civils et militaires du ministère de la DÊfense nationale suivent ces recommandations. C’est pourquoi la Promotion de la santÊ dans les Forces canadiennes lance aux employÊs le dÊfi de consommer plus de quatre portions de lÊgumes et trois portions de fruits par jour. Les fruits et lÊgumes forment un ÊlÊment essentiel d’une saine alimentation et sont excellents pour la santÊ globale, souligne Julie Riopel-Meunier, gestionnaire en Promotion de la santÊ sur la Garnison Valcartier, qui invite tout le monde à relever ce dÊfi personnel. Pour participer, il suffit d’Êvaluer le nombre de portions de fruits et lÊgumes que l’on consomme pendant deux semaines, du 28 septembre au 11 octobre, à l’aide de l’outil de suivi 4&3 portions. Cet outil est disponible à l’adresse Internet : http://hr.ottawa-hull.mil.ca/4n3/. Les participants recevront des conseils, des recettes et courront la chance de gagner des prix, notamment des livres de recettes. Afin de sensibiliser la communautÊ, Julie Riopel-Meunier informera les gens et distribuera des fruits et des lÊgumes au Centre des sports de la garnison, durant les deux semaines du dÊfi. Soulignons que ces aliments contribuent à diminuer les chances de dÊvelopper un cancer et une maladie cardiovasculaire, aident à avoir de l’Ênergie tout au long de la journÊe, à conserver un poids santÊ, ainsi qu’à optimiser la rÊcupÊration après un exercice physique.

On the Beach in

Par le padre June Reid Coordonnatrice des activitĂŠs pastorales

QUELQUES TRUCS DE PROMO-SANTÉ

– Au dÊjeuner, liquÊfiez une banane ou des baies avec du lait ou une boisson au soja et un yogourt aromatisÊ pour obtenir une boisson fouettÊe aux fruits en un clin d’œil. – Comme collation, emportez des carottes miniatures, un fruit facile à transporter ou une poignÊe de raisins, de cerises ou de baies. – Au dÎner ou au souper, ajoutez des lÊgumes dans votre sandwich, tels que des poivrons, des piments ou du concombre, mangez une salade de fruits au dessert ou encore ajoutez un supplÊment de lÊgumes à votre soupe, votre ragoÝt, vos pâtes ou votre riz. (P.B.)

La rentrÊe des classes est dÊjà bien amorcÊe et avec elle arrivent les devoirs, les inscriptions pour les diffÊrentes activitÊs, la mise en œuvre des prÊparatifs pour l’hiver sans oublier, pour certains, la prÊparation de la famille à une nouvelle mission. Parallèlement, les paroisses vont aussi inaugurer une nouvelle saison et avec cette saison s’amorceront les diffÊrentes catÊchèses et les dÊmarches sacramentelles. Pour les parents, la question qui se pose est : Devrais-je considÊrer l’Êducation religieuse de mes enfants comme une option valable? Vous seul pouvez y rÊpondre. Toutefois, voici quelques ÊlÊments qui pourraient vous aider et enrichir votre rÊflexion. Parler de religion n’est pas chose simple. D’autant que le sujet n’est pas très à la mode aujourd’hui. La spiritualitÊ est dÊjà un concept plus populaire. Les humains sont confrontÊs tout au long de leur vie aux grandes questions de l’existence : quel est le sens de mon passage en ce monde? Qu’est-ce que l’amour? Pourquoi je souffre? Y a-t-il une vie après la vie? La spiritualitÊ que l’on dÊveloppe peut s’avÊrer une aide prÊcieuse dans notre quête de rÊponse pour ces questions. Toutes les religions cherchent à aider leurs membres à dÊvelopper leur vie spirituelle et des comportements Êthiques. Le besoin de spiritualitÊ est prÊsent en toute personne. Les enfants sont particulièrement sensibles à certaines dimensions qui nous sont parfois plus difficilement accessibles avec l’âge. De la même manière que les enfants dÊveloppent en bas âge plusieurs habiletÊs, comme communiquer,

lire, faire la distinction entre ce qui est bien ou mal, ils peuvent dÊvelopper leur vie spirituelle. Par exemple, lorsqu’un enfant apprend à dire merci, il se prÊpare à pouvoir dire merci à la vie ou à prier Dieu. Le dÊveloppement spirituel est un apprentissage qui peut commencer jeune. La vie familiale quotidienne est essentielle pour le dÊveloppement affectif et Êmotionnel. C’est aussi le premier lieu oÚ se dÊveloppe la capacitÊ de donner un sens à sa vie. La catÊchèse et la vie de foi peuvent parfois nous sembler un ajout à un horaire dÊjà trop chargÊ. Toutefois, elles sont un complÊment, un outil, pour aider les parents qui dÊcident que la spiritualitÊ et les valeurs religieuses font partie de l’hÊritage qu’ils souhaitent lÊguer à leurs enfants. À la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, les activitÊs offertes visent à accompagner les parents et les jeunes dans le dÊveloppement de leur vie spirituelle et Êthique par la dÊcouverte du message chrÊtien d’amour et de pardon. Il faut aussi prÊciser que les catÊchèses et dÊmarches proposÊes tiennent compte de la rÊalitÊ de la vie militaire et qu’elles sont ainsi adaptÊes pour être le plus accessibles possible. Mais, en bout de ligne, ce choix appartient aux parents et à la famille.

SOLUTION SUDOKU

Snowboa rding St. Morit Planche z 2010 à neige , SaintMoritz — 2010

Hawaii

VOICI LA GAGNANTE !

WE HAVE A WINNER! NEXT DRAW JANUARY 20TH, 2011

LE PROCHAIN TIRAGE AURA LIEU LE 20 JANVIER 2011 Tracey Kent - July winner! Tracey Kent est la gagnante du mois de juillet !

Page 22 / Adsum / 29 septembre 2010

Call or click for your home and auto insurance quote:

TÊlÊphonez ou cliquez pour obtenir votre soumission d’assurance auto ou habitation :



canex.thepersonal.com Together for over 20 years!

*Auto insurance not available in Manito Manitoba, oba, Saskatchewan or British Columbia due to go government overnment run plans. canex.thepersonal.com. Complete contest rules at canex.theper rsonal.com. TM T Trademark rademark of The Personal Insuran Insurance nce Company Company..

canex.lapersonnelle.com

Partenaires depuis plus de 20 ans !

* LL’assurance ’assurance auto n’est pas offerte au Manitoba, Mani en Saskatchewan ni en Colombie-Britannique, oÚ il existe des rÊgimes d’assurance go ouvernementaux. Règlement complet sur canex.la apersonnelle.com. MC Marque de commerce de LLaa Personnelle, compagnie d d’assurances. assuran gouvernementaux. canex.lapersonnelle.com.


PROMOTION de la SANTÉ

La santé mentale : comment demeurer dans la zone verte? Qu’est-ce que signifie avoir «une bonne santé mentale»? En fait, il s’agit de la manière dont on pense, dont on se sent et dont on compose avec les difficultés qui parsèment notre quotidien. Une bonne santé mentale permet de bien gérer le stress, la colère et les situations qui nous angoissent. C’est entre autres notre condition de santé mentale qui peut jouer un rôle sur notre satisfaction au travail et dans nos relations personnelles. Traditionnellement, les gens étaient considérés comme étant soit en «santé», soit «malades». Ils ne pouvaient pas se situer entre les deux. De plus, l’étiquette «malade» était lourde de conséquence parce que l’individu était alors catégorisé inapte à faire son travail. Malheureusement, la crainte d’être déclaré «incapable de fonctionner» a empêché plusieurs personnes de demander de l’aide professionnelle en santé mentale. Pendant longtemps, l’expression «santé mentale» nous a renvoyé l’image de la démence et de la folie. Pourtant, il n’en est rien. De nos jours, les gens accordent une plus grande importance à la relaxation, aux émotions ressenties, au bien-être autant physique que mental. On reconnaît maintenant qu’il n’y a pas seulement les deux pôles «malade» ou «en santé», mais plutôt un continuum qui mène de la santé, vers les réactions face à un événement bouleversant, puis vers une blessure qui est un signe avertisseur que la dernière étape approche s’il n’y a pas d’actions prises, la maladie. Cette nouvelle compréhension de la santé mentale indique qu’on ne devient pas malade de jour au lendemain et qu’il y a toujours des actions qui peuvent être prises pour «revenir à la zone verte», la santé. ZONE VERTE : LA SANTÉ

Cette zone englobe la capacité de s’adapter et de bien fonctionner dans toutes les sphères de la vie. La santé ne signifie pas l’absence de stress, mais plutôt la capacité de bien le gérer, sans détresse significative. Cette capacité de gérer son stress et les émotions fortes concerne autant le militaire que toute sa famille. ZONE JAUNE : LA RÉACTION

Cette zone indique une baisse légère et temporaire de la capacité de fonctionner

EN SANTÉ

EN RÉACTION

ZONE ORANGE : LA BLESSURE

La zone orange englobe des formes plus graves et persistantes de détresse ou de perte de la capacité à être fonctionnel. Comme pour le traumatisme physique, les blessures mentales finissent généralement par guérir avec le temps. Cependant, une fois «guéris», les traumatismes causés par le stress peuvent laisser des cicatrices, telle qu’une séquelle ou une vulnérabilité qui ne s’estompera pas avec le temps. Toutefois, il est possible de reconnaître les traumatismes liés au stress dès le début de leur apparition et les professionnels de la santé sont les mieux outillés pour traiter les gens se situant dans la zone orange. ZONE ROUGE : LA MALADIE

Cette zone englobe tous les troubles sévères qui doivent être diagnostiqués par un professionnel de la santé mentale (conseiller en toxicomanie, travailleur social, psychologue). Parmi les troubles les plus fréquents chez les militaires, on trouve l’état de stress post-traumatique, la dépression majeure et l’abus d’alcool, de drogue ou les différentes formes de dépendance. Il est tout aussi important de demander de l’aide pour des troubles psychologiques, au même titre que nous irions consulter un médecin pour une blessure physique. Il y a toujours un bon geste à poser.

BLESSÉ

$

$

99

$

00

00

00

99

99

21

24

20

MALADE

Remarquer nos changements de comportement d’attitude et d’humeur Être à l’écoute de ses signaux de détresse Demander de l’aide professionnelle ou médicale rapidement Demeurer en contact avec les gens. Éviter de s’isoler Suivre les recommandations des professionnels consultés

Continuez à recevoir l’Adsum même si votre proche militaire est de retour Si vous étiez sur la liste de distribution du Groupe de soutien au déploiement, sachez que cet envoi cessera au retour de votre proche militaire. Si vous souhaitez continuer de recevoir l’Adsum, vous pouvez vous procurer un abonnement au coût de 20 $ par année. L’abonnement est gratuit pour les militaires en service et à la retraite. Renseignez-vous en composant le 418 844-5000, poste 5598, ou rendez-vous sur notre site Web à www.journaladsum.com dans la section Abonnement.

QUÉBEC

ST-ÉMILE

VAL-BÉLAIR

UN VRAI CLÉ EN MAIN! Superbe jumelé 2008 très éclairé, avec très belles grandeurs de pièces, dans une rue sans issue et avec vue partielle sur la ville de Québec. Planchers de bois franc et céramique. Entrée asphaltée, très beau patio et cabanon. Elle vous charmera!

Très grand bungalow de 28X40, façade en brique, entrée asphalté et garage de 16X22. Dans une rue sans issue sans voisins arrières. Très grandes pièces avec très belles armoires et foyer au salon. Il ne manque que le plafond suspendu au sous-sol pour qu'il soit totalement aménagé. Système de chauffage électrique à air poussé d'excellente qualité.

Beau bungalow de 24X40 avec superbe garage de 16X26 dans une rue sans issue. Le rez-de-chaussé de la maison est impeccable avec planchers de bois franc, combustion lente au salon, armoires de bois et salle de bains refaite à neuf. Très belles dimensions de pièces. Deuxième salle de bains au sous-sol avec douche indépendante. À qui la chance?

$

00

00

26

ST-GABRIEL À QUI LA CHANCE. Superbe cottage novoclimat avec finition haut de gamme dans un secteur avec tranquillité assurée. Salle de bain à faire rêver avec douche en céramique et design très raffiné. Superbe cuisine avec coin repas et salle à manger à part. Toutes les pièces sont de très belle grandeur.

29 septembre 2010 / Adsum / Page 23

Maintenir un mode de vie sain Se concentrer sur le travail à accomplir S’entourer d’un réseau de soutien Apprendre à gérer son stress, la colère et les émotions fortes Connaître ses limites et s’accorder un répit Se reposer, se détendre, se divertir Dormir suffisamment Bien s’alimenter Faire de l’exercice quotidiennement

et de gérer le stress. Au stade de la réaction, cet état est temporaire et réversible. Les réactions sont brèves et de faible intensité. Cependant, une personne se situant dans la zone jaune peut se diriger vers des troubles persistant d’une plus grande ampleur. Il est important à ce stade de demeurer vigilant et de chercher de l’aide rapidement.


PAROLE POUR S’ENTENDRE Initiation au tir pour de jeunes apprentis chasseurs Le conflit et sa résolution - 2 partie e

Par Philippe Brassard Journal Adsum

Le 18 septembre, le Club Chasse et Pêche Valcartier a tenu une journée d’initiation au tir pour neuf jeunes de la communauté âgés entre 13 et 16 ans, afin de leur faire découvrir la chasse dans un cadre sécuritaire. Pendant trois heures, chaque jeune a pu recevoir les conseils d’un moniteur de tir personnel. Accueilli au champ de tir Ortona, le groupe a été initié au tir en position couchée pour le «zérotage» (réglage) des armes, et au tir d’application sur cible. Les jeunes ont également appris la manipulation des armes et des munitions, ainsi que les principales règles de sécurité. Quatre modèles de fusils différents de petits calibres (22, 17HMR, 204 et 270),

pouvant servir à la chasse de vermine, leur ont été présentés. «Le plaisir était au rendez-vous. Les jeunes ont appris, ils se sont amusés, et ce, en toute sécurité», affirme le bombardier-chef Daniel Ouellet, chef d’orchestre de l’événement et président du Club Chasse et Pêche. Plusieurs adolescents ont causé des surprises en se découvrant des talents cachés de chasseur. Cette «journée relève» a été rendue possible grâce à la collaboration de la Fondation Héritage Faune, qui a donné 1000 $, et du magasin Propac sur Duplessis, qui a fourni les armes et les munitions. Les responsables tiennent à remercier les 12 bénévoles du club qui ont fait de cette journée un succès.

Sous la supervision du moniteur de tir Bernard Barré, la jeune Jade Landry, 13 ans, fille du capitaine Stéphane Landry travaillant au Centre de recrutement de Trois-Rivières, vise une cible avec un fusil de chasse. - Photo : Courtoisie

EXception, comme vous, méritent

Par Henri Tremblay Centre de résolution de conflits Valcartier et région

Une nouvelle énergie émerge en moi depuis ma décision d’agir plutôt que de subir le conflit auquel je fais face. Alors je me prépare. Je fouille dans mes sources d’information et je découvre un petit document sur la négociation basée sur les intérêts : la communication collaborative. Ça m’apparaît un peu idéaliste au début. Une méthode de résolution de conflit, de communication qui est basée sur les intérêts. Je dois suivre les étapes proposées et le tour est joué! Je n’y crois pas au début, mais étant donné l’état actuel de ma situation, je suis prêt à entreprendre n’importe quoi qui m’aidera à m’en sortir. DÉFINIR LE PROBLÈME

Allons-y par le commencement, l’identification du problème à régler. Je le connais bien, même trop bien! Nous ne pouvons plus travailler ensemble! (Depuis quand est-ce comme cela pour moi au fait? Comment cela a-t-il commencé? Est-ce que je me souviens vraiment du premier accrochage? Et pour Joe, quel est vraiment le problème?) La deuxième étape : les intérêts. Qu’estce qui est important pour moi? Ça me semble assez évident : le respect en premier; l’honnêteté est également importante; puis, l’honneur est essentielle à mon avis. Toute personne raisonnable doit posséder ces valeurs. Je n’arrive pas à comprendre comment il se peut que l’autre ne les ait pas! (Au fait, qu’est-ce qui peut bien être important pour lui?) S’il avait le moindre sens du respect, il n’y aurait pas eu de conflit… C’est maintenant au tour d’identifier ma meilleure solution de rechange, la MESORE. Voyons donc ce que ça pourrait bien être : une position concrète de repli en cas d’échec de la négociation pour tirer le meilleur parti de mes atouts.

Des personnes d’

UNE ÉQUIPE

PLOSIVE

UN SERVICE

CEPTIONNEL

DES RÉSULTATS

POUR VENDRE OU ACHETER,

Cell. : 418 563-3321 PETITES

EX

POUR VOUS SEULEMENT

-militaires contactez vos eux connaissent vos besoins !

* 3$

418 847-1000

Courtier immobilier agréé

NEUFCHÂTEL

SHANNON

VAL-BÉLAIR

264 000$ 9, rue William. Charmant bungalow de 5 chambres, extrêmement bien entretenu (toiture 2008), garage double 27x22. Superbe et immense terrain de 33,500 p.c. orienté sud, patio, rue cul de sac, Quartier paisible et sécuritaire, eau municipale, 3 km de la Base de Valcartier.

239 000$ Spacieux bungalow entrée mi-étage, grandes pièces, 3 cc dont 1 au s-s, s familiale, s. d'eau avec douche, atelier, toiture 2003, patio recouvert, cabanon, superbe terrain paysagé ensoleillé, près de l'int Henri IV et Industrielle, de la base de Valcartier, du golf, de la piste cyclable et les services. Libre rapidement. À voir absolument.

ST-PATRICE-DE-BEAURIVAGE

VAL-BÉLAIR

Impeccable condo 3 1/2, au niveau du Maison à étages, 5 chambres dont 3 à sol, aucun tapis, salle de réception, l'étage possibilité de 4, grand terrain avec garage, abri d'auto, sortie extésalle d'entrainement avec sauna et rieure au sous-sol, plusieurs rénovations spa, piscine extérieur. Seul le certificat Construction neuve – Duplex …etc… ont été effectuées avec les années voir. de localisation de la copropriété sera a.i. Anciennement 2 logements transforfourni. Vendu meublé. 135,000$ mé en unifamiliale. 130,000$

RECHERCHE ACHETEURS SÉRIEUX

+adsum@forces.gc.ca www.journaladsum.com Section petites annonces Visa, Mastercard et cartes de débit acceptés

Nathalie Fréchette, Courtier immobilier Bureau: 418-666-5050 Cellulaire: 418-929-5253

CHARLESBOURG Beau condo 4 1/2 entretenu avec soin, situé au 2ème étage côté piscine et cour intérieur, 1 stationnement et 1 rangement. À voir absolument. Seul le certificat de localisation de la copropriété sera fourni. Peut être vendu meublé. 145,000$

ADSUM

418-844-5000 poste 5598

*Par parution et sur présentation d'une pièce justifiant votre statut de militaire ou d'employé civil du MDN

221 000$ Bungalow style canadien extrêmement propre et bien entretenu, galerie avant, patio, vaste terrain aménagé de plus de 7 822 p2, entrée asphaltée, grand cabanon, dans un quartier sécuritaire à proximité des écoles primaires, des polyvalentes, de l'autoroute Henri IV et de tous les servises. Un seul proprio. Libre fin juin.

ANNONCES DU JOURNAL

Bureau 197 du Centre des sports, Garnison Valcartier

POUR 150 CARACTÈRES

Participant au programme de relogement des forces canadiennes

Page 24 / Adsum / 29 septembre 2010

Nos petites annonces maintenant à prix réduit pour les militaires et les employés civils du MDN.

Courtier immobilier

Cell.: 418 932-9771

Tiens, le voilà justement. Je m’avance vers lui; mes mains sont toutes moites et j’ai déjà un début de mal de tête. Pour moi, ça ne sera pas facile…! Son regard et son accueil ne sont pas trop invitants. Je lui demande s’il aimerait bien s’asseoir et regarder comment nous pouvons régler notre problème ensemble. «Quel problème? Je n’en ai pas de problème! C’est toi, mon problème!» Je m’efforce de rester calme. Il me revient alors à l’esprit le souhait de me montrer «dur avec le problème, mais doux avec la personne». «Regarde, ce n’est ni moi, ni toi, le problème. Le problème, c’est plutôt ce qui est arrivé et comment chacun de nous a réagi…» (Je n’ai jamais pensé que j’aurais pu dire ça!) Il me regarde et je sens la tension diminuer d’un cran tout d’un coup. «OK, c’est quoi alors au juste le problème?» Je n’en crois pas mes oreilles, il veut discuter.

C'est le printemps! On coupe les prix!

PIERRE LALANCETTE

Courtier immobilier

LA RENCONTRE

Nouveau!

TRAORDINAIRES

PIERRE ST-ONGE

Eh bien! J’ai des atouts! Disons que si je ne peux pas trouver une solution, je peux toujours m’en aller ailleurs, quoique je ne le veuille pas vraiment. Je peux aussi faire une plainte officielle, bien que je préfère régler sans que toute la chaîne soit au courant. Et si jamais c’était moi qui avais tort? Je peux toutefois changer de groupe de travail; je connais en effet d’autres unités qui apprécient mon travail et vers lesquelles je pourrais demander un transfert. (Estce qu’on acceptera de me muter?) Ce n’est pas l’idéal, mais c’est mieux que de vivre un échec complet. Je me sens déjà moins dépourvu qu’avant. Eh bien! Pour les autres étapes, je dois les entreprendre avec l’autre. Pas évident. Regardons ce que j’ai déjà accompli : j’ai identifié ma problématique, ma MESORE et mes intérêts. J’ai fait mes devoirs; je me sens prêt.

Val-Bélair, Grande maison (36x37) à REVENU, neuve avec 4 1/2 (700$/mois) idéal pour propriétaire occupant ou bi-génération, garage (14x20), 2 salles de bain avec douches céramique et verre, grandes pièces à aires ouvertes dans un décor contemporain, en face d'un parc boisé dans un secteur de jeunes familles, coup coeur assuré!


La filiale 265 de la Légion royale canadienne tient son souper-bénéfice Dans une ambiance typiquement militaire, 157 convives se sont rassemblés au souperbénéfice de la filiale 265 de la Légion royale canadienne, le 25 septembre au Mess des sous-officiers supérieurs de la Garnison Valcartier. Plus de 4000 $ ont été amassés durant cette soirée, une somme qui a permis de remettre un chèque de 500 $ au Centre de la famille Valcartier, et qui permettra également de soutenir les activités de la filiale 265 Lcol J. Charles Forbes, située à Loretteville. Sous la présidence d'honneur de Jacques Jobin, président de la Caisse Desjardins des Rivières de Québec, cette soirée a été célébrée par des militaires actifs ou à la retraite, ainsi que leurs conjointes et amis, membres ou non de la Légion. Des élus régionaux étaient aussi des leurs. Tous ont pu discuter, danser et partager un bon repas accompagné de musique d'ambiance et de marches militaires. À la fin de la soirée, le président de la filiale 265, Yvan Cottenoir, et le président du souper, Michel Renaud, ont chaudement remercié les convives et les bénévoles, de même que leur invité d'honneur, M. Jobin, pour leur participation. En plus d'être responsable de la Campagne du coquelicot, la Légion appuie divers

organismes et programmes de la communauté militaire et civile : logements de soins de longue durée, programmes pour aînés, jeunesse, éducation, sports, cadets, scouts, etc. Depuis sa fondation en 1994, la filiale 265 a distribué des fonds à plus de 60 organismes. (P.B.)

Les invités de la table d’honneur effectuent le «toast» à la Reine, comme le veut la tradition.

Patrick Lamy c.d.

Courtier immobilier agréé

AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

(418) 847-1000 (418) 569-4118

CELL:

patrick.lamy@remax-quebec.com Contactez-moi sans tarder. Il me fera plaisir de vous guider au cours des différentes étapes à suivre. Je vous garanti un service de 1ère classe.

LORETTEVILLE

VAL-BÉLAIR

$

$

60

90

21

21

21

$

00

00

00

50

LAC ST-CHARLES

Adsum, devise latine qui signifie

PRÉSENT

Le journal Adsum, présent depuis 1972 au sein de la communauté militaire de Québec

Gros bungalow avec toit cathédrale dans un secteur familial bien localilsé offrant 2 chambre à l'étage et 2 au sous-sol, foyer au propane au salon, 2 salle de bains complète. Toiture garantie. Cour intime, Possibilité de prise de possession rapide. entrée pavé uni.

Superbe jumelé, construction 2008 au goût du jour, sous-sol presque terminé, 2 salles de bains, 4 chambres dont 2 au sous-sol. Possibilité de prise de possession rapide. Patio arrière sur 2 paliers mais SPA non inclus. À qui la chance!!

Superbe bungalow très bien entretenu au fil des ans. Garage 12x16 pieds sur dalle de béton. Plusieurs améliorations et rénovation. Cour arrière orientée soleil. 2 chambres à l'étage et 2 au sous-sol. Immense chambre des maîtres. Un clé en main.

SAINT-RAYMOND

ST-JEAN-CHRYSOSTOME

VAL-BÉLAIR

www.journaladsum.com

Le SEUL

$

$

65

$

00

00

00

50

00

27

23

22

journal

qui est distribué sur TOUT le territoire de la Garnison Valcartier, dans les lieux de travail et les logements familiaux, ainsi qu’aux institutions militaires de la grande région de Québec.

Immense maison sur une terre de 190 259 pieds carrés.À l'étage 4 chambres, salle de bains et 2e salon. Possibilité de bi-génération. Immense chambre des maîtres avec portes françaises qui donne accès au SPA inclus. À 25-30 minutes de la Base Militaire.

Superbe bungalow récent. Secteur familial,4 chambres dont 2 au sous-sol. Belle cuisine fonctionnelle avec îlot, piscine hors-terre, entrée asphaltée. Possibilité de prise de possession très rapide.

VAL-BÉLAIR

DOMAINE DE LA RIVIÈRE AUX PINS 0$

VAL-BÉLAIR

0$

0

0

90

Superbe cottage (construction SMB) 2006 encore sur la garantie jusqu'en juillet 2011. 3 chambres à l'étage. Secteur très familial et en demande. Décoré au goût du jour et très bien entretenu. À qui la chance?

85

0

45

16

29

0$

23

•••••

Des centaines de copies envoyées par la poste aux familles des militaires qui s’entraînent en••••• vue du prochain déploiement en Afghanistan!

Succession, vendu sans garantie légale aux risques et périls de l'acheteur. Superbe résidence sur 2 étages, revêtment canexel, construction 2007, comptoir cuisine granite, spa inclus, foyer au bois, kart de golf inclus, 2 garages intégrés. Prise de possession immédiate.

Superbe condo rénové au goût du jour et situé au 3e et dernier étage. paliers sur 3 étages, 1 bureau, 1 chambre, 1 stationnemnt sous-terrain dans le garage, piscine creusée, armoires de cuisine en polyester, ascenseur, planchers de bois, patio pour BBQ. Insonorisation supérieur Possibilité de prise de possession rapide.

WOW!!Jumelé impeccable clé en main! 3 chambres à l'étage, walk-in chambre des maîtres, sous-sol aménagé à 95%, salle familiale, entrée asphaltée, aménagement paysager avant avec pavé uni, cabanon 8x12, piscine HT 12 pi.+chauffe-eau neuf 2010 inclus. Patio 12x12 avec toiture (pergola). Près des écoles, secteur familial.À voir absolument. Transfert

•••••

PLUS

de 300 abonnés!

ENGAGEZ-VOUS! (à annoncer dans l’Adsum)

Communiquez avec Isabelle Blouin, au

418 656-6668

AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

(418) 847-1000 JE RECHERCHE BUNGALOWS – COTTAGES Val-Bélair – Neufchatel – Loretteville – Shannon Acheteurs sérieux pré-qualifiés en attente Participants au service de Relogement des Forces canadiennes

29 septembre 2010 / Adsum / Page 25

Annonceurs, si le marché militaire vous intéresse,

Janick Pelletier


Bloc-note ORIENTATION 101

1er OCTOBRE

Une séance théorique et pratique sur les techniques de base de l’orientation avec carte et boussole aura lieu le 1er octobre de 9 h à 12 h au Centre des sports de la Garnison Valcartier. Course et compétition prévues. Pour 16 ans et plus. Inscription avant le 30 septembre, 11 h. En cas de pluie, l’activité est annulée. Info et inscription : 418 844-5000, poste 3892.

THÉÂTRE MUSICAL

Un théâtre musical interactif, mettant en scène «Léo le petit pirate», sera présenté gratuitement le 1er octobre à 18 h 30, au Centre communautaire de la Garnison Valcartier. Âge : à partir de deux ans. Aucune inscription requise. Info : 418 8445000, poste 8143.

9 OCTOBRE

9 au 11 OCTOBRE

FESTIVAL «POMMES ET CITROUILLES»

EXPOSITION DE TRAINS MINIATURES

Voyage organisé pour aller cueillir des pommes et des citrouilles à la Ferme Genest. Animation, repas et jeux sur le site. Transport par autobus gratuit. Le départ du Centre communautaire de la Garnison Valcartier est prévu à 9 h, pour retour vers 16 h. Le départ du point de service de Sainte-Foy est prévu à 9 h 30, pour retour vers 16 h 30. Coût : achats et activités sur place. Inscription pour les familles vivant un déploiement : 418 844-5000, poste 2473. Inscription générales (avant le 2 octobre) : 418 844-5000, poste 8143.

La Société de modélisme ferroviaire de Québec invite la population à visiter à son exposition annuelle de trains miniatures, du 9 au 11 octobre, à son local d’activités (3350, chemin de la Gare, Sainte-Foy; à l’ouest de la gare Via-Rail). Pour petits et grands. Balades de trains à l’extérieur. Prix d’entrée : adulte 5 $, et enfant 2 $. Info : 418 657-7932 ou www.smfq.org .

17 OCTOBRE BAIGNADE ANIMÉE

Venez participer à différents jeux en piscine pour toute la famille, le 17 octobre de 14 h 30 à 16 h 30, au Centre des sports de la Garnison Valcartier. L’activité est gratuite. Aucune inscription requise. Info : 418 844-5000, poste 8143.

DIVERS MIDIS-DÉTENTE

Séances d’information gratuites portant sur différentes techniques de détente, de 12 h à 12 h 50, au Centre communautaire de la Garnison Valcartier. Le 5 octobre, le sujet sera le massage énergétique, et le 12 octobre, le sujet sera les émotions, «comment en développer la maîtrise». Animées par Simon Plante, maître Reiki. Pour 16 ans et plus. Aucune inscription requise. Info : 418 844-5000, poste 8143. CERCLE DE FERMIÈRES DE VAL-BÉLAIR 9

9

2

5

4

0

4

La prochaine réunion du Cercle de Fermières de Val-Bélair aura lieu le mercredi 13 octobre à 19 h au local des fermières (1829, boulevard Pie XI Nord). Bienvenue à toutes. Info : Isabelle, au 418 843-3214.

7

14

14

13

12

$ 00

$ 00

$ 00

$ 00

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

LEBOURGNEUF

SAINTE-RAYMOND

Beau condo au Manoir du Golf, 3½ au rezde-chaussée, planchers lattes bois + céramique. Plusieurs services dont piscine creusée extérieure chauffée, salle de réception avec cuisine + billard, gym, spa et sauna. Face à la piste cyclable. À 2 pas de la base militaire. Faites vite.

Superbe 3 1/2 au rez-de-chaussée, salle de bains rénovée, décoré au goût du jour. Laveuse, sécheuse incluses, piscine extérieure chauffée, spa, sauna,gym, salle de réception et billard. Près de tous les services. Prise de possession rapide. Faites vite !!!

Excellente unité de condo, bois franc, aire ouverte, douche indépendante, 1 chambre, 1 stationnement intérieur, orientation Sud, vue sur la piscine, ascenseur, salle de billard, salle communautaire, gymnase, sauna. Seul le certificat de localisation de la copropriété sera fourni. Faite vite!

Belle propriété sur un très beau terrain de 34 153.75 pieds carrés offrant 3 chambres, cuisine, salle à manger + salon aires ouvertes. Loyer au sous-sol avec entrée indépendante rapportant 525$/ms non chauffé non éclairé. Secteur idéal pour 4 roues et motoneige. Une visite suffit!

00

4 18

0$

0$

0$

0$

9 15

80

9 19

80

4 21

80

COMPTOIR DES AUBAINES

Pour le mois d’octobre, le comptoir des aubaines de Sainte-Catherine-de-laJacques-Cartier, situé au sous-sol de l’église (2, rue Jolicoeur) sera ouvert le samedi 2 octobre de 9 h à 16 h, le dimanche 3 octobre de 9 h à 13 h, ainsi que les samedis 9, 16, 23 et 30 octobre, de 13 h 30 à 16 h. Début novembre, le comptoir sera ouvert le samedi 6 novembre de 9 h à 16 h et le dimanche 7 novembre, de 9 h à 13 h. 50 ANS DU CHŒUR DE MA RIVIÈRE

SAINT-GABRIEL

LORETTEVILLE

SAINTE-CATHERINE

LORETTEVILLE

Très joli chalet rénové, vue sur la rivière Jacques-Cartier et les montagnes. Site enchanteur, grand terrain aménagé, directement sur la rivière. Fenestration, isolation, toiture, poêle à bois, puit artésien, cuisine et salle d'eau récentes. La DV 89671 et la MO 03031 devra faire partie de toute promesse d'achat.

Très jolie condo, 4½ pièces, très belles divisions, grandes pièces, salle de lavage, 2 espaces de rangement, 2 stationnements addosés à la piste cyclable ''Les Cheminots'', balcon très intime, une visite vous convaincra. (Seul le certificat de localisation de la co-propriété sera fournis).

Propriété impeccable, très éclairée, immense terrain de 55 452 pc boisé, 4 CC, aires ouverte, bois franc, toiture, fenêtres rénovées, cuisine 2004, salle de bain 2007, clôture, très bien entretenue. Air climatisé et bureau. Sous-sol aménagé. Elle vous attend!

Secteur recherché. Grande propriété sise sur un grand terrain de 15 350 p.c. avec 2 garages et piscine. Elle offre 4 chambres dont 3 au r-de-c, 2 salles de bains, bureau, entrée ind. au sous-sol. Beaucoup de rénovations ont été effectuées, porte fenêtre façade et sous-sol, drain agricole. Idéal pour garderie ou bigénération au sous-sol. Faites vite!

NT RE ME LIB ATE I D MÉ IM

0$

4 26

00

90

HOCKEY-LUGE

SHANNON

NEUFCHATEL

SAINTE-CATHERINE

NEUFCHÂTEL

Charmant bungalow de 5 chambres, extrêmement bien entretenu (toiture 2008), garage double 27x22. Superbe et immense terrain de 33 500 p.c. orienté sud, patio, rue cul de sac. Quartier paisible et sécuritaire, eau municipale, 3 km de la Base de Valcartier.

Secteur recherché,familial et sécuritaire. À 2 pas de l'autoroute Robert-Bourassa et de tous les services. Vous offrant 3 chambres au rez-de-chaussée, bureau au soussol. Aire ouverte, sous-sol aménagé. À noter terrain + de 8000 p.c avec piscine et spa. Profitez de cette belle maison et son environnement. Faites vite.

Grand bungalow, 4 chambres, aire ouverte, grande cuisine avec salle à manger, très ensoleillé, beaucoup d'espace, salle de lavage, combustion lente dans salle familiale, 2 salle de bains, air climatisé centrale. Immense terrain clôturé, accès à la rivière.

Secteur recherché. Bungalow 4 côtés briques, salle à manger et salon à aire ouverte. Planchers bois et céramique, grande salle familiale avec poêle combustion lente. 4 chambres dont 2 au sous-sol. Elle vous attend.

9

00

24

8

0$

0$

0$

0$

Page 26 / Adsum / 29 septembre 2010

RT FE NS A TR

0$

3 23

Venez revivre les 50 ans de chansons du Chœur de ma Rivière dans un magnifique concert rétro, le 30 octobre à 19 h 30 à l’église de Sainte-Catherine-de-la-JacquesCartier. La chorale offrira un beau retour dans le temps en interprétant plusieurs chansons puisées dans son vaste répertoire qui évolue depuis 1960. Quelques choristes de la première heure se joindront au chœur actuel pour l’interprétation de deux pièces. Billets disponibles au coût de 18 $ auprès des choristes ou au 418 875-4200.

90

9

90

5

28

32

32

00

FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC

SHANNON

SHANNON

SAINT-GABRIEL

Accès au Lac St-Joseph. Grand bungalow à paliers multiples, grandes pièces, chambre des maîtres avec walk-in, aire ouverte, bien décoré, 3 chambres, garage double. Toiture 2010, immense terrain. Belle maison en pleine nature. REMISE DE 3000$ PAR LE VENDEUR À L'ACTE NOTARIÉ

Grande propriété haut de gamme, bois franc, superbe cuisine très éclairée, deux salles de bains avec douche en céramique, bien divisé, grande salle familiale avec poêle à combustion lente, garage 18x21, grand terrain sans voisin à l'arrière. Elle saura vous charmer. à visiter!

Construction neuve. Garantie APCHQ. Trois chambre à l'étage. Plancher bois franc, salle de bain avec douche indépendante + bain podium. Armoire polyestere. Taxes incluses dans le prix. À 5 minutes de la base militaire. A voir!

Remise de 3000$ à l'acte notarié. Cottage de 4 chambres à coucher, spacieux, aires ouvertes, bois franc, grandes pièces, belle salle familiale,sous-sol entièrement aménagé, terrain très bien paysagé, système d'irrigation, taxes minimes.

Un camp d’entraînement de hockeyluge aura lieu les 2 et 3 octobre à l’aréna Clément-Boulanger de la Garnison Valcartier. Les places sont octroyées en priorité aux militaires blessés, ensuite aux militaires non-blessés, aux civils blessés et aux civils non blessés. Info et inscription : Véronique Côté, au 418 844-5000, poste 3981. SÉANCES D'INFORMATION FO 3-10

Les premières séances d'information pré-déploiement de la Force opérationnelle 3-10 auront lieu le 4 octobre à Victoriaville (Légion royale canadienne, au 34, rue Sainte-Marie), le 5 octobre à Trois-Rivières (HMSC Radisson, au 1000, Île SaintChristophe), le 12 octobre à Valcartier (Académie, bât. 534) et le 14 octobre à Lévis (Manège militaire, au 10, rue de l'Arsenal). Info : GSD, au 418 844-5607.

Prochaine parution : 14 octobre 2010 Soumettez vos suggestions d’activités au plus tard le 4 octobre par la poste (voir notre adresse dans l’encadré en page 6), par télécopieur au 418 844-6934 ou par courriel à :+adsum@forces.gc.ca.


SPORTS JEU-QUESTIONNAIRE SUR LES SPORTS Par le maître de 1re classe Bill Sheridan NCSM Charlottetown 1. Quel sport a utilisé le terme «coup de circuit» (home run) bien avant le baseball? 2. Quel gardien de but, qui a connu une très courte carrière dans la LNH, était surnommé le «Net Detective»? 3. Quel Canadien participant à des courses attelées a remporté le plus grand nombre de courses, soit plus de 15 000? 4. Quelle équipe de la NFL a été la première, en 1972, à se doter d’une troupe professionnelle de meneuses de claque? 5. Quelles sont les deux équipes ayant participé aux séries mondiales contre lesquelles l’American Indian Movement a manifesté en 1995? 6. Quel acteur comique a connu un grand succès commercial avec ses cours de golf sur vidéo, dont le premier s’intitule Bad Golf Made Easier? 7. Quelle position les joueurs de football collégial doivent-ils occuper pour recevoir le prix Davey O’Brien? 8. Quelle maladie a frappé Mohamed Ali après sa carrière de boxeur? 9. Où se trouve le plus vieux stade de la ligue majeure de baseball (MLB)? 10. Dans la NBA, comment s’appelle le trophée décerné à l’entraîneur de l’année? 11. À qui décerne-t-on les trophées Warren C. Giles et William Harridge? 12. À qui est décerné le trophée Larry O’Brien? 13. Quelle équipe de la LNH n’a pas remporté la Coupe Stanley depuis le plus grand nombre d’années? 14. Quelle équipe de baseball publie un bulletin mensuel appelé The Vineline? 15. Qu’est-ce qu’on trouve dans une nasse? 16. Combien d’équipes compte la ligue majeure de soccer (MLS)? 17. Après les Celtics et les Lakers, quelle équipe de la NBA détient le plus de titres? 18. Qui sont le plus jeune joueur et le plus vieux joueur à avoir participé à la Coupe Ryder? 19. Qu’est-ce que la Coupe Weber? 20. Qui a plaqué violemment le quart-arrière Joe Theismans, mettant ainsi fin à la carrière de ce dernier?

Une saison de pêche 2010 prolifique à Valcartier BELLE SAISON

Par Philippe Brassard Journal Adsum

Les poissons ont mordu en «ti-péché» cette année à Valcartier. Après une saison 2009 à oublier, la pêche a été prolifique en 2010, et ce, malgré la montée en puissance qui a limité l’accès des pêcheurs aux lacs de la garnison. Entre mai et septembre, 10 633 truites mouchetées ont été capturées, par rapport à 8000 en 2009. Aux yeux du sergent Martin Bilodeau, directeur de pêche au Club Chasse et Pêche Valcartier, ce résultat est fort satisfaisant. «L’an passé, les secteurs ont été ouverts souvent, tandis que cette année, les secteurs ont été fermés une bonne partie de l’été en raison de l’entraînement pour l’Afghanistan. Si on tient compte de cela, ça a été une très bonne saison de pêche», affirme-t-il. Comme d’habitude, le mois de mai a été le plus fort, avec 5800 truites capturées. Au printemps, le sgt Bilodeau et des bénévoles avaient dispersé 14 000 truites ensemencées dans les 19 lacs de la garnison. «Sans l’entraînement pour l’Afghanistan, on aurait certainement capturé au-delà de 15 000 truites et dépassé notre ensemencement», constate le directeur. La pêche a été tellement bonne que ce dernier a dû abaisser le quota quotidien à 10 truites par lac, plutôt que 15. Les poissons attrapés ont été également plus gros cet été, avec un poids moyen de 160 grammes, par rapport à 145 grammes en 2009. «Cette augmentation indique que mes lacs sont en bonne santé», soutient le sgt Bilodeau, heureux de pouvoir compter depuis trois ans sur les données compilées par son ami, Robert Shannon, pour surveiller l’évolution des lacs. Au total, les pêcheurs ont capturé 1,7 tonne de poissons, l’équivalent du poids d’un véhicule utilitaire sport (VUS). La plus grosse prise pesait 1141 grammes.

Réponses : 1. Le cricket 2. Jim Carey 3. Hervé Filion 4. Les Cowboys de Dallas 5. Les Braves d’Atlanta et les Indians de Cleveland 6. Leslie Nielsen 7. Quart-arrière (NCAA) 8. La maladie de Parkinson 9. À Boston (Fenway Park) 10. Red Auerbach 11. Aux champions des ligues nationale et américaine 12. À l’équipe championne de la NBA 13. Les Maple Leafs de Toronto 14. Les Cubs 15. Des poissons 16. 16, mais 3 autres se joindront bientôt à la ligue 17. Les Bulls de Chicago, qui en ont six 18. Sergio Garcia (19) et Raymond Floyd (51) 19. Nommée d’après la légende du bowling Dick Weber, elle est pour le jeu des dix quilles l’équivalent de la Coupe Ryder au golf 20. Lawrence Taylor

Dame Nature a certainement contribué au succès de la dernière saison. Effec tivement, le beau temps a favorisé la capture. «On n’a pas eu beaucoup de pluie, donc il y a eu moins d’insectes pour nourrir les poissons», résume le sgt Bilodeau. Bref, le ver était beaucoup plus appétissant qu’en 2009, alors que les lacs débor-

daient de nourriture en raison des pluies abondantes. Le soleil a également causé un fort achalandage : plus de 1900 journées de pêche ont été enregistrées, soit 400 de plus qu’en 2009 et 200 de plus qu’en 2008. Par ailleurs, trois activités majeures ont été tenues par le club en 2010 : le tournoi de pêche, qui a attiré 74 pêcheurs en juin, où près de 9000 $ en prix ont été remis aux meilleures équipes; l’activité «Pêche en herbe», qui a donné la chance à 20 jeunes d’être initiés à cet art; de même qu’une journée de pêche pour des soldats blessés en Afghanistan. Plusieurs routes ont également été améliorées pour faciliter l’accès aux lacs.

Une bonne pêche pour la petite Kassy Gagné, qui a capturé une truite de 1012 grammes mesurant 46 centimètres, en juin. - Photo : Courtoisie

AVOCAT MÉDIATEUR FAMILIAL ACCRÉDITÉ Me GILLES GOULET, CD

(418) 999-3343 ggdroit@videotron.ca

• Droit de la famille (Divorce, séparation, garde d’enfant, pension alimentaire, etc.)

• Médiation familiale

• Vices cachés, CSST, SAAQ, Régie du logement, etc. • Service bilingue

(6 premières séances gratuites pour conjoints avec enfants) • Honoraires abordables

• Droit civil général

• Excellente connaissance des FC

Visitez mon site internet : www.ggdroit.ca 5280, 1re Avenue Québec (près de l’autoroute de la Capitale)

sé évi xr i r P

LBC COURTIER IMMOBILIER AGRÉÉ Agence immobilière

BENOIT CARON Courtier immobilier agréé

WWW.LBCCOURTIER.COM

418 704-5805 1 877 226-4380

ST-BASILE

ST-RAYMOND

ST-RAYMOND

PORTNEUF

PONT-ROUGE

Cottage rénové, possibilité d’un 2e logement à l'étage (E. électrique indépendante). Intérieur chaleureux & accueillant, vaste cuisine, poêle à bois grande s. de bain. Possibilité de transformer la cuisine d'été, patio. Terrain de 19 000 pi. car., asphalté. Profitez-en. 159 000 $

Petit domaine sur 52 640 pi.car. de terrain boisé, en pleine campagne, maison renovée. Solarium 3 saisons, cuisine, salle de bain. À proximité du golf, de la piste cyclable et des pistes de ski de fond. Grande remise pouvant servir d'atelier, garage(22X26). Profitez-en! 149 000 $

Rare à ce prix! Propriété ensoleillé, située près des services de santé, écoles, act. culturelles & sportives, à proximité du c. ville, bien entretenue, beau terrain entouré de h. cèdres. Pièces de bonnes dimensions. S.sol. offre beaucoup de potentiel pour qui besoin de plus de chambre, s.fam. s. d'eau au s.s. Profitez-en! 129 000 $

Vous cherchez la tranquillité, maison de campagne, isolé, 2 logements, revenus potentiels de $10 000.-/An, intérieure fonctionnel, sous-sol fini, p. à bois. E. indépendante au s.-sol, garage de 18 x 24, patio 12 x 16, vue sur les champs & montagnes, à 35 min. de Qc. Profitez-en! 199 000 $

Àvoir absolument! Jolie maison moderne, décoration de bon goût, situé dans un cartier résidentiel recherché, à 30 m. de Qc. Offrant de belles pièces et un sous-sol semi fini 1 s. de lavage équipé d'une douche indépendante. Son grand terrain permet d'avoir une piscine et un garage. Profitez-en ! 199 000 $

29 septembre 2010 / Adsum / Page 27

sé évi xr i r P


SPORTS Valcartier, territoire privilégié pour la chasse à l’orignal Par Philippe Brassard Journal Adsum

s’arrêter...», raconte M. Desmeules. «L’orignal, c’est le roi de la forêt!»

Pour l’orignal, le mois d’octobre est la saison des amours. Pour l’homme, c’est la saison de la chasse. Dès le 3 octobre, près de 85 chasseurs traqueront ce grand cervidé sur le territoire privilégié de la Garnison Valcartier. Ancien sergent, André Desmeules est le nouveau directeur de chasse au Club Chasse et Pêche Valcartier, lui qui pratique ce loisir depuis 10 ans sur la base. Ce qu’il préfère dans la chasse à l’orignal, c’est de parvenir à attirer ce gros animal vers soi. «Il faut que tu appelles ton orignal, que tu l’apprivoises ou presque. Il doit penser que tu es un autre orignal»,explique-t-il. «Si tu fais des erreurs, c’est certain que tu vas le perdre. Comme l’humain, l’orignal va s’approcher jusqu’à ce qu’il réalise qu’il est entrain de se faire piéger», indique ce chasseur expérimenté. Plusieurs utilisent l’urine de femelle pour attirer l’orignal en rut, et l’odeur de sapin pour masquer leur propre odeur. Une fois l’orignal à portée, le chasseur doit ensuite décocher un tir précis, en visant le cœur. Plus facile à dire qu’à faire, même pour un militaire. Devant cette bête de 450 kilos, la nervosité peut prendre le dessus au point de figer le chasseur. «Quand l’orignal répond à ton appel et s’en vient vers toi parce qu’il est certain que tu es une femelle, il n’y a plus rien qui l’arrête. Il couche les arbres devant lui. Tu deviens nerveux, tu te demandes s’il va

TERRITOIRE PRIVILÉGIÉ

À Valcartier, le territoire de chasse à l’orignal se divise en 20 secteurs. Aménagés avec de multiples sentiers, ceux-ci sont particulièrement vastes : au civil, un secteur de chasse a une superficie d’environ un kilomètre carré, tandis que ceux de la garnison mesurent en moyenne quatre kilomètres carrés, selon André Desmeules. La demande pour l’orignal surpasse toutefois le nombre de secteurs disponibles, qui sont donc attribués par tirage au sort à 20 équipes (plus deux de réserve). La priorité est donnée aux militaires actifs ou à la retraite, ainsi qu’au personnel civil de la garnison. Un civil non affilié au MDN doit avoir été membre du club pendant cinq ans avant d’être inclus dans la pige. Valcartier est donc un territoire de chasse privilégié, et c’est ce qui fait son attrait. «L’avantage de la base, c’est qu’une fois ton secteur attribué en janvier, tu es certain qu’au mois d’octobre, tu n’auras pas de gens déjà établis dans ton secteur. Contrairement au civil, où tu as beau mettre des pancartes, la journée où la chasse commence, les gens se promènent de gauche à droite, il n’y aucun respect», souligne M. Desmeules. Sur la garnison, le quota saisonnier est d’un orignal par équipe de trois ou quatre chasseurs, tandis qu’il est d’un orignal pour deux chasseurs au civil. «On veut

-Photo : Clipart.com

garder un bon cheptel d’orignaux sur la base, pour qu’il y ait une reproduction et qu’à toutes les années, on ait une bonne qualité de chasse», explique le directeur, précisant que généralement, 75 % des équipes atteignent leur quota. De plus, deux secteurs sont strictement réservés à l’arc et l’arbalète. «Pour un bon chasseur, le plaisir de l’arc ou l’arbalète c’est d’être capable d’amener son gibier à 30 ou 40 mètres maximum», signale le directeur de chasse. Autre avantage, la proximité de la garnison par rapport à la ville permet aux chasseurs de retourner coucher à la maison le soir. SAUF QUE…

Mais il n’y a pas que des avantages à chasser à Valcartier. L’inconvénient majeur, c’est que l’entraînement des unités peut empiéter sur les jours de chasse. «Tu peux difficilement planifier d’avoir deux semaines de vacances pour la

chasse. Il se peut que tu aies seulement trois jours plutôt que trois semaines, à cause de l’entraînement. Parfois, on l’apprend la veille», illustre le directeur. Également, les normes de sécurité sur la garnison sont plus sévères qu’au civil, selon M. Desmeules. Entre autres, le contrôle des secteurs d’entraînement exige que chaque chasseur passe avec succès une qualification au tir. PETIT GIBIER ET CHEVREUIL

Une fois la saison de chasse à l’orignal terminée, les chasseurs se tournent vers le petit gibier, tel que le lièvre ou la perdrix. Au début du mois du novembre, 17 équipes chasseront le chevreuil pendant une semaine, mais seulement à l’arc et à l’arbalète. En mai, la saison de la chasse à l’ours noir sur la garnison bat son plein, et c’est normalement la plus prolifique : presque 100 % des équipes tuent leur ours.

FIERS DE SERVIR LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE

Courtier immobilier agréé

ÉQUIPE MARTIN COMEAU 418-847-1000

L'ACHAT OU LA VENTE D'UNE PROPRIÉTÉ DEMANDE DE LA COMPÉTENCE.

CONFIEZ-NOUS VOTRE PROJET.

SHANNON Beau cottage 1 étage 1/2, 3 chambres, mezzanine, foyer au bois 3 faces, chauffage air soufflé, garage attaché avec entrée au sous-sol. Entrée d'auto double en pavé uni, terrain orienté sudouest et paysager, piscine hors-terre, secteur de choix. Excellent rapport qualité prix. Prise de possession flexible.

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

Page 28 / Adsum / 29 septembre 2010

w w w. m a r t i n c o m e a u . c a

SAINTE-CATHERINE

La Haute-Saint-Charles

La Haute-Saint-Charles

SHANNON

SAINT-GABRIEL

SAINT-GABRIEL

Sainte-Catherine-de-la-JacquesCartier. Promesse d'achat conditionnelle.

Beau plein-pied de 4 c.c dont 1 à terminer au s.sol, aires ouvertes, aucun tapis, salle d'eau avec douche au s.sol. Terrain intime, haie de cèdres et clôturé en partie, cabanon, entrée auto double largeur, excellent rapport qualité/prix. Transfert.

Beau cottage 3 chambres dont 1 au sous-sol, aire ouverte, aucun tapis, grande chambre principale, piscine hors-terre chauffée, cabanon. Près du golf et piste cyclable, accès rapide à l'autoroute. Prise de possession flexible. Excellent rapport qualité prix.

Magnifique cottage. Construction supérieure. Aires ouvertes, 2 salle de bain et 3 c.c. à l'étage. Grande salle à manger avec foyer 4 faces.

Havre de paix. Propriété idéale pour bigénération, 4 chambres, 2 cuisines et 1 cuisinette dans loft au-dessus du garage. Terrain 302,638 p.c. sur chemin privé, renseignements à la municipalité pour poss. de vendre des terrains. Rentabilisez l'investissement. Intimité assuré, libre immédiatement. Beaucoup de potentiel.

Beau terrain de 32529 pieds carrés. Bien positionné, arbres matures, partie déboisée pour construction, chemin privé. Test de sol fait, taxes minimes!


SPORTS Nouveau : entraînement de groupe sur rameur intérieur Par David Laroche Moniteur de conditionnement physique et de sports des PSP

Une clinique qui donne des ailes Par le caporal-chef Simon Duchesne Nouvelles de l’Armée

Quinze militaires de partout au Canada, dont plusieurs de Valcartier, ont participé à la deuxième clinique annuelle de course à pied et de roulement du programme Sans limite qui s’est tenue à Ottawa du 15 au 19 septembre. Pour cette occasion, Rick Ball, coureur unijambiste et détenteur des records mondiaux sur 5, 10, 21 et 41 kilomètres, a donné des conseils aux militaires blessés et les a motivés avec son témoignage de courage et ténacité. «Vous pouvez surmonter n’importe quoi, il s’agit juste de se trouver un but et de s’y mettre à 100 %. Les soldats m’inspirent, j’ai écouté leurs histoires, ils sont passés à travers des grosses épreuves; je me dis que je ne suis pas à plaindre. C’est normal pour moi de leur donner un peu de mon temps, c’est comme un bon karma, ça te revient et c’est une bonne sensation.» La clinique s’est déroulée à l’école LouisRiel à Ottawa, dans un stade multidisciplinaire abritant une piste de 400 mètres et un terrain en gazon artificiel de 48

par 105 mètres; la place ne manquait pas pour courir et s’entraîner. L’adjudant Sylvain Latulippe, de l’USP Valcartier, en était à sa quatrième activité avec le programme Sans limite. Il a comme objectif de parcourir 21 kilomètres en vélo manuel à la Course de l’Armée. «Lorsqu’on est blessé, c’est comme si la terre s’arrêtait de tourner. Mais des cliniques comme celle-ci nous montrent que ce n’est pas fini, qu’on peut toujours performer au niveau physique malgré notre limitation et viser d’autres objectifs. Ça fait environ deux mois que j’ai commencé le vélo manuel et je vais voir un peu où sont mes forces et faiblesses selon ma performance [à la Course de l’Armée]. Ça va me permettre de me comparer aux autres dans la même situation que moi pour voir où je suis rendu.» Nos militaires ont travaillé fort pendant cette clinique, mais en sont ressortis plus confiants et déterminés à offrir une bonne performance pendant la Course de l’Armée. Les physiothérapeutes et spécialistes de conditionnement physique adapté présents ont tous été impressionnés par leur progression.

PROGRAMME DU CERTIFICAT D’EXCELLENCE EN APTITUDE PHYSIQUE DES FORCES CANADIENNES Ce programme reconnaît les militaires qui font preuve d’un engagement exceptionnel à l’égard de l’accroissement de leur capacité aérobie. Pour être admissible, le militaire doit accumuler, sur une période de deux ans, 2000 points pour sa participation à des activités aérobies. Les points s’accumulent en fonction de la distance parcourue. Lorsque la distance ne peut être mesurée, on la remplace par les temps indiqués. Pour plus de précisions sur ce programme ou tout simplement pour s’inscrire, communiquer avec le moniteur de conditionnement physique et des sports responsable, David Laroche, au poste 6538.

-Photo : Philippe Brassard, Adsum

Des militaires blessés se sentent encouragés lorsqu’ils participent aux cliniques du programme Sans limite. – Photo : cplc Simon Duchesne, Nouvelles de l’Armée

Dès le 4 octobre, la section du Condi tionnement physique et des sports vous offrira des séances d’entraînement sur aviron intérieur tous les lundis de 11 h 45 à 12 h 45. Les entraînements seront en intervalles afin d’accroître le plus rapidement possible votre VO2max (intervalles courts) ainsi que votre endurance à maintenir une puissance élevée le plus longtemps possible (intervalles longs). L’utilisation d’un rameur Concept II (rameur intérieur) est un excellent appareil pour améliorer la condition physique générale. Entre 80 % et 90 % des groupes musculaires sont utilisés et ce, sans aucun impact. Les risques de blessures sur un

rameur sont associés à la répétition de faux mouvements qui, à moyen et à long terme, peuvent causer des tendinites ou des maux de dos, principalement au niveau lombaire (bas du dos). Voici quatre bonnes raisons de participer à l’entraînement sur rameur : • amélioration rapide et sans risque de votre condition physique; • développement de votre technique; • effet motivateur des entraînements de groupe; • accumulation de points dans le cadre du programme du Certificat d’excellence en aptitude physique des Forces canadiennes (lire l’encadré).

MAISONS DE VILLE «FORMULE CONDO» Patio et cour extérieure privés

POSSESSION RAPIDE • RUE PRIVÉE

PROJET UNIQUE DANS LE SECTEUR INCLUS - Notaire - Aménagement paysager - 2 stationnements asphaltés - Piscine creusée - Aire de jeux

ANCIENS MILITAIRES EN AFFAIRES! Vous connaissez quelqu’un qui a démarré son entreprise après être sorti des Forces? APPELEZ LE JOURNAL ADSUM 418 844-5000, poste 6656

727

(par mois*)

Garantie APCHQ 5 ans

Goviale

Accès via autoroute Henri-IV en face du McDonald’s à Val-Bélair

* 5% comptant. Certaines conditions s’appliquent

Agence immobilière

418 561-5188

$

www.nouvelledemeure.com

29 septembre 2010 / Adsum / Page 29

Domaine

Pour aussi peu que


PETITES ANNONCES Les petites annonces sont payables à l’avance et ne sont pas remboursables.

VISA / MASTERCARD / CARTE DE DÉBIT / CHÈQUE

418 844-5000, poste 5598 • www.journaladsum.com LOGEMENT À LOUER LORETTEVILLE, 9 km de la base, 4 1/2, rénové. Non chauffé, non éclairer. Secteur paisible. Proximité de la piste cyclable. 580$/mois. 418 840-1973. 29/09 SAINT-GABRIEL DE VALCARTIER, loft 480 pc2 à louer, chauffé, éclairé, meublé, climatisé et câble. Contacter le 418 844-2821. 27/10 LAC ST-CHARLES, 4 1/2, refait à neuf, complètement meublé; incluant lessiveuse, sécheuse, aspirateur central, microondes, articles de cuisine et stationnement. À proximité de la nouvelle route, conduisant à la base Valcartier. Libre immédiatement, 700$/mois. Contacter le : 418 849-0241. 29/09 VAL-BÉLAIR 4 1/2. Stationnement double privé. 650$/ mois (non chauffé, non éclairé). Disponible le 1er octobre 2010. 514 7105649. 09/29 BOUL. VALCARTIER, très beau 4 1/2, à l’étage du haut d’une maison avec grand terrain. 5 min. de la base. Libre 1er décembre. 675$/mois. Michel ou Sylvie 418 844-2563.10/14 LOGEMENTS pour RI disponible 2 permanents à partir de juillet 2010 et 1 temporaire avril, mai, juin 2010 (loué juillet 2010). Cellulaire personnel 418 956-8219, vous pouvez appeler frais viré aussi. 29/09

BOULEVARD Valcartier, 3 1/2 dans maison seule, sous-sol, idéal pour personne seule. Court ou long terme, meublé ou non meublé. Prix à négocier. Disponible 1er septembre 418 842-0029. 29/09 SHANNON, 3 1/2 neuf, meublé, chauffé, éclairé, décoré, salle de bain, walk-in, entrée indépendante (déneigé). INCLUS: laveuse/sécheuse, literie, accessoires de cuisine et récepteur Bell ExpressVue. Idéal pour restrictions imposées. Disponible 15 septembre 2010. Lina 418 844-1337 ou 418 953-7664. 29/09

Danielle Guay

Lise Lamontagne

418-622-7537

418-843-1151

SAINTE-FOY Prise possession rapide, beau bungalow brique et pierre, fenestration abondante, toit ciseau,4 chambres dont 3 au RDC, lattes de bois et céramique, thermopompe (2008), terrain 8 838 p.c. 2 abris d'autos avec cabanon intégré, coin de rue, près des axes routiers. Libre rapidement.

TERRAIN TERRAIN de 43000 pieds au lac Ste-Anne à St-Ubald de Portneuf. Forêt de feuillues mature, 265pi de façade au lac, possibilité de construire, électricité et entrée d’auto. Paradisiaque 79 900$ 418 306-8693. 29/09

Christian Pelletier

Sylvie Audet

Richard Fortin

Sylvie Lacasse

418-843-1151

418-843-1151

418-622-7537

418-843-1151

MAISON À LOUER BOUL. VALCARTIER, grand terrain, 2 chambres, salon, cuisine à aire ouverte avec solarium 3 saisons. 2 s.d.b. Libre immédiatement. 418 563-7195.29/09

! OIR ÀV

VAL-BÉLAIR Plain-pied offrant 2 chambres et un bureau au rez-dechaussée donc possibilité de 3 chambres au même niveau à proximité de tous les services. Beaucoup de rénovations effectuées. IL FAUT VISITER!

DIVERS ESTHÉTIQUE JULIART promo « laser » aisselles à 39.95$ par séance et pour les hommes le dos à 15% de rabais. 418 627-2275.

ENTREPOSAGE SÉCURITAIRE TOUT GENRE DE VÉHICULES AUTO-BATEAU-MOTO-VR-VTT PROTÉGÉ PAR UN SYSTÈME D’ALARME SURVEILLÉ PAR DES CAMÉRAS

200$ PAR MOIS,

Marie-Ève Maltais

FAITES VITE

Éric Richard,

418-569-3679

Page 30 / Adsum / 29 septembre 2010

IT IS A GENERAL PRACTICE OFFERING ALL ASPECTS OF DENTISTRY. PLEASE CONTACT gmdthompson@hotmail.com FOR MORE DETAILS.

STE-CATHERINE

À VENDRE TANNING BED 20 LAMP

1799$

+adsum@forces.gc.ca

Informez-vous au 418 844-5000 poste 5598.

www.robko.ca

JUMELÉ

ST-RAYMOND Magnifique bungalow 40 x 28 + agrandissement de 24 x 12, il peut être une familiale, un duplex ou une bi-génération. Piscine creusée, abri d’auto. Clé en main!

VAL-BÉLAIR

STE-CATHERINE DE LA JACQUES CARTIER

LAC ST-CHARLES

Situé dans un beau quartier jeune et paisible près de tous les services., Aire ouverte, 3 chambres et 2 salles de bains. UNE VISITE S’IMPOSE !

Magnifique cottage jumelé. Décoration à faire rêver. Belles grandes pièces au rez-de-chaussée, 4 chambres, beaucoup d’extras, secteur résidentiel près de la ville et de la base de Valcartier. Prise de possession flexible.

Barre olympique avec 300 lbs de plates Bench Press Poulie Rack à poids de 5 lbs à 60 lbs Plates individuelles et plusieurs barres et appareil

Beau grand terrain de 37 437 pi.ca. situé en face du 3933 rte de Fossambault à 20 minutes de la base militaire et autoroute et 2 minutes du village ou vous retrouverez tous les services nécessaires, emplacement pour résidence familiale. La tranquilité près de la ville. À QUI LA CHANCE?

ST-RAYMOND Chaleureuse résidence, 3 cc, sdb. Avec douche ind. Poêle à comblente au s-sol, beaucoup d’inclus. Entrée ext. Au s-sol, grande terrasse, piscine, cabanon, grand garage avec beaucoup de rangement. Sans voisin arrière. 20 minutes de la base militaire.

Urgent! Bungalow de 3 chambres au rez-dechaussée. Aucun tapis, poêle à combustion lente au sous-sol. Garage détaché 17 x 24. Terrain paysager. Libre rapidement.

DONNACONA

Denise Martin 418-622-7537

Sylvie Turcotte 418-622-7537

À PARTIR DE

POIDS ET HALTÈRES :

184 900

ANCIENNE-LORETTE VAL-BÉLAIR • CHARLESBOURG LORETTEVILLE • BEAUPORT Modèles à visiter au 1068, rue Edison, Val-Bélair

2 X GROS CONGÉLATEURS

Beau et grand cottage de 4 chambres, 1 bureau, 1 salle-familiale, 2 salles de bains. Terrain clôturé avec garage. Beaucoup de rénovations effectuées. LIBRE IMMÉDIATEMENT!

U EA UV NO

$

(TAXES INCLUSES)

899$

À LOUER CONDO NEUF : 1275 PC Luxueux 4 ½ , grande pièce éclairé, 2 portes patio avec balcon, 2 stationnements, 875 $ / mois, haut de Charlesbourg.

VAL-BÉLAIR

MONTCHATEL

Chaleureux jumelé adossé au golf, rue cul-de-sac, foyer au salon, aires ouvertes, 2e douche dans la salle d’eau au sous-sol, grand patio, terrain bien aménagé et intime.

Plain-pied, 4 chambres dont 3 au RDC, grande salle-familiale. Terrain très bien aménagé et des plus intimes, Spa couvert avec coin détente, terrasse arrière. Beaucoup de rénovations effectuées.

Congélateur vertical 21.7 pi3

219$

U EA UV NO

Congélateur horizontal 21.7 pi3

129$

CONTACTEZ-LE 418-844-0198 ou le 418-928-0197

Nos promotions peuvent vous faire économiser

Visitez-nous au

RBQ : 8322-3883-24

REQUIRED FOR A CONSTANTLY GROWING DENTAL OFFICE LOCATED IN COBDEN, ONTARIO ON HWY 17.

ST-RAYMOND Secteur de choix, grande maison aux très hautes exigences d’efficacité énergétique, idéal pour la famille, 3 chambres, belles grandes pièces éclairées, cour intime avec piscine creusée.

U EA UV O N

PROFESSIONAL HELP WANTED

ASSOCIATE DENTISTS

ST-URBAIN Magnifique grande terre à bois et à culture bordée par la Rivière du Gouffre, possibilité pêche au saumons, chasse à l’orignal (cache existante). Accès par la route 381, vue magnifique sur les montagnes, plusieurs sources et ruisseaux.

418-843-1151 / 418-717-8363

Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Envoyez-nous votre petite annonce par courriel pour une soumission

Chalet 4 saisons située à St-Léonard de Portneuf. Terrain environ 7 000 pi.ca. 2 quais, abri de bâteau (droits acquis) 2 chambres avec poss. de 3. $259 000. Informez-vous!

418 520-2220

3290949

ST-MARC DES CARRIÈRES

LES PETITES ANNONCES SONT LÀ POUR VOUS.

CONSULTEZ-LES!

VAL-BÉLAIR Sophie Bélanger 418-843-1151

Construction neuve de qualité supérieure avec plafonds de 9 pieds, douche en céramique, O-Gee, planchers de bois. Près de l’autoroute et de la base militaire. Prise de possession rapide. Un vrai bijoux!

Idéal première maison. LIBRE ACTUELLEMENT! Belle maison, 4 chambres et un garage attaché à la maison. SUCCESSION! FAUT VOIR!


ACHETEUR ET VENDEUR Diane Beaulieu 418-843-1151

Denis Bernier 418-843-1151

QUÉBEC

VAL-ALAIN

ST-RAYMOND

ST-RAYMOND

COMMERCIAL, garage de mécanique automobiles avec beaucoup d’équipement. Présentement en opération dans un secteur stratégique. Possibilité de vendre des automobiles usagées.

Accueillant bungalow avec de grands espaces et garage, 3 chambres, grand patio sans voisin à l’avant et à l’arrière. 2 minutes de l’Autoroute. Elle vous attend!

Duplex : 1 X 3.5 pces & 1 x 4.5 pces loués. Armoires bois et mélamine, fenêtres PVC. Stationnement pour 6 voitures.

Terrain d’une superficie de 12.22 hectares incluant une île. Boisé avec ruisseau et partie de terre ferme. Territoire de chasse et pêche.

LE TERRAIN ET LE DUPLEX PEUVENT ÊTRE VENDUS ENSEMBLE : VOIR AGENT

Sylvain Guilbault 418-843-1151

JE SUIS PRÉSENT AVEC VOUS À CHAQUE ÉTAPE, JUSQU’AU NOTAIRE ESTIMATION GRATUITE DE VOTRE PROPRIÉTÉ

VAL-BÉLAIR

LAC ST-CHARLES

VAL-BÉLAIR

Très beau bungalow décoré au goût du jour. 4 chambres dont 3 au rdc. 2 salles de bains complètes. Superbe terrain intime aménagé avec piscine, patio, 2 remises, thermopompe. Situé dans une rue tranquille près des services. Une visite s’impose.

IMPECCABLE plain-pied bien situé sur magnifique terr. de + de 32 300 pi. ca. avec arbres matures adossé au Golf Royal Charbourg. A moins de 15 min. de la base lorsque le prolongement entre le boul. Valcartier et la rue Lepire sera complété.

COUP DE CŒUR ASSURÉ! Beaucoup d’amour et de soins ont été donnés à ce charmant plain-pied, rénové, 1 seul propriétaire, 4 chambres dont 2 au sous-sol Magnifique aménagement extérieur, bassin d’eau avant et arrière avec chute, arbustes, fleurs et plus…….Occupation flexible. FAITES UNE OFFRE!

JE RECHERCHE

URGENT PLAIN-PIED & COTTAGE, JUMELÉ, EN RANGÉE SHANNON, STE-CATHERINE, ST-GABRIEL, VAL-BÉLAIR

Benoit Nadeau

Danny Roy

418-843-1151

418-843-1151

SAINT-SÉVERIN

LORETTEVILLE

AUBAINE. Chalet 3 saisons bordé au Lac Johnson. Coin tranquille, pêche. 2 chambres. Galerie 15x5. Ruisseau traversant le terrain. PARADIS pour le 4 roues et la motoneige. À 45 minutes des ponts.

Bungalow avec 3 chambres. Situé dans une petite rue paisible près des services et du transport en commun et facile d’accès par le boul. Robert-Bourassa. Belle grande cour ensoleillée orientée à l’ouest Piscine hors-terre, cabanon, patio avec gazebo, beaucoup d’inclus. Saisissez l’occasion.

SHANNON

LAC ST-CHARLES

Maison 1 ½ étage avec beaucoup de potentiel, voisin de la rivière Jacques-Cartier. Grand terrain pour amateur de plein-air. Coin tranquille. Garage double. 2 entrées pour voitures.

84 000$ Maison mobile sur pilotis 12 x 56 + rallonge 12x21. 3 chambres, grand terrain, cabanon. Saisissez l’occasion et faites-en votre projet. Possibilité de prise de possession rapide.

ACCRÉDITÉ AU PROGRAMME DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES. www.1000maisonsavendre.com www.royal-lepage.qc.ca www.defieznostaux.ca www.condosquebec.ca

STE-ANNE DE BEAUPRÉ

15 minutes de la base militaire

Magnifique plain-pied de construction supérieure (2007) intérieur très spacieux, élégant et lumineux, 4 chambres, 2 salles de bains douche en céramique avec jets, aucun tapis, bamboo, céramique. Entrée ind. Au sous-sol vous offrant plusieurs possibilités : garderie, salon de coiffure et autres. Prise de possession flexible. Près du Mont Ste-Anne, profitez des sports que ce dernier vous offre à l’année. Le confort vous attend. VENEZ CONSTATER!

FERMETTE OU CHENIL SUR LA RIVE-NORD

SHANNON DOMAINE DES SEIGNEURS. Magnifique cottage en construction dans nouveau secteur le Domaine des Seigneurs. Construction supérieure, 3 chambres, fenestration abondante, céramique, bois-franc, foyer et plus, grand terrain de plus de 25 000 pieds carrés sans voisin arrière. Le prix inclus la TPS & LA TVQ. Date de livraison peut être rapide. Appelez-moi pour une visite.

Agnes G. Rivard 418-843-1151 / 418-576-9322

Maximum 30 minutes de Québec

BUDGET : $375,000. CONTACTEZ-MOI!

COUREZ LA CHANCE DE GAGNER 15 000$ EN ACHETANT OU EN VENDANT VOTRE PROPRIÉTÉ POUR INFORMATION CONTACTEZ-MOI! ACCRÉDITÉ AU PROGRAMME DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

ISLE-AUX-COUDRES

CHARLESBOURG

Secteur paroisse St-Louis. 2 Terrains plats de 20 382pc et de 22 307pc, avec services d’aqueduc et d’égout municipal. Isle reconnu pour vivre avec la nature. Profitez de ces caractéristiques touristiques et historiques. Vue sur le fleuve.

Secteur Montagne des Roches, condominium avec vue sur un boisé protégé, site recherché. Construction 2009, Impeccable, 2 chambres, Superficie de 1100 pi. ca. Décor au goût du jour. À VOIR!

U EA UV NO

Jean-Pierre Gamache 418-843-1151

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

NEUFCHATEL

STE-BRIGITTE-DE-LAVAL

STE-FOY

Faut voir! Superbe cottage de 28x28 avec tourelle et garage attaché vous offrant de belles grandes pièces. Aménagé sur 3 étages il vous offre 4 chambres. Entrée asphaltée. Situé dans un très beau secteur résidentiel. Une visite vous convaincra.

Faut voir! Cette propriété vous offre 4 chambres dont 1 au soussol. Elle est très bien entretenue. Très beau secteur résidentiel et terrain de 11 088 p.c., ce qui est très rare dans le secteur. Une visite s’impose.

PRISE DE POSSESSION AUTOMNE 2010. Charmant jumelé de construction récente, situé ds un secteur paisible à proximité d'un parc, des écoles et de tous les services. Offre 3 cc à l'étage ainsi qu'un espace garage au sous-sol. FAITES VITE!

COUP DE COEUR ASSURÉ! Grand plain-pied situé en pleine nature ds un quartier paisible et familial. Vous offre 4 cc, des aires de vies lumineuses, ainsi qu'une finition sur 2 niveaux. Grand terrain intime avec piscine. Visitez... et faites-en un nid douillet pour votre famille!

Imposant cottage situé ds l'un des plus beaux voisinages de St-Louis de France, un secteur paisible et haut de gamme. Vous propose des aires de vie vastes, 4 chambres, 2 sdb complètes ainsi qu'un intime terrain de plus de 10 000 pc. Pour une qualité de vie sans pareille...

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

FOSSAMBAULTSUR-LE-LAC

VAL-BÉLAIR Vendeur motivé. Superbe loft avec plafonds cathédrales sur 2 étages, à 15 minutes de Québec et à 5 minutes de la base militaire. Quartier très recherché, golf et piste cyclable à deux pas. Grand balcon avec vue sur les montagnes. Situé au 3e et dernier étage. Libre rapidement.

Superbe propriété style condo avec garage chauffé au Domaine de la rivière aux pins. Vue sur rivière avec accès au lac et à la plage. Poss d’avoir un endroit à la marina du Lac St-Joseph. Pourquoi ne pas vivre dans un endroit de vacances à l’année? À moins de 30 minutes de Québec.

FOSSAMBAULTSUR-LE-LAC

FOSSAMBAULTSUR-LE-LAC

STE-CATHERINE-DE-LAJACQUES-CARTIER

Faut voir. Accès au lac St-Joseph. Cette propriété de 30x28 avec garage attaché de 16x23 vous offre 2 chambres et 2 salles de bains. Grand salon et grande salle familiale. Une visite s’impose.

FAUT VOIR! Pied à terre au majestueux Lac St-Joseph. La vente inclus 2 actions au Domaine de la Rivière aux Pins + une roulotte (2003) de 33 pieds et un cabanon. Il ne manque que vous.

Transfert. Faut voir sans faute. Très beau bungalow de 38x30 avec garage attaché vous offrant 3 chambres et 2 salles de bains. Sous-sol totalement aménagé avec sortie indépendante. Une visite s’impose.

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

STE-BRIGITTE-DE-LAVAL

STONEHAM

STE-FOY

STONEHAM

MONTCHATEL

REPRISE DE FINANCE - Pour amants de la nature, cette moderne se situe à quelques minutes des pistes de ski et des sentiers de randonnée. Présente un beau potentiel Terrain intime et boisé de plus de 40 000pc. Logez-vous à petit prix!

URGENT ! LIBRE RAPIDEMENT ! Beau grand plain-pied entièrement rénové au goût du jour. Vous offre une cuisine de rêves, des aires de vie vastes et 3 chambres, le tout sur un vaste terrain intime et boisé. FAITES VOTRE OFFRE !

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

RARE DANS LE SECTEUR! Coquet condo 4½ situé à 2 pas de tous les services et principaux axes routiers. Décoré au goût du jour, salle de bain refaite à neuf. Vous offre de grandes aires de vie. Invitante cour arrière paysager avec piscine. À NE PAS MANQUER!

Majestueuse retraite, vooisine du Lac Durand. Propose un vaste terrain où parents et amis profiteront des joies offertes par la généreuse nature environnante. Intimité, matériaux nobles et équipements à la fine pointe de la technologie s'y marient. À VOIR!

Vaste et chaleureux cottage situé ds Montchatel. Vous offre 4 cc, dont 3 à l'étage, des aires de vie ouvertes et dégagées, ainsi qu'un somptueux plafond cathédrale au salon. Une perle rare... faut visiter pour apprécier.

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

Pour infos : Marjorie Smith-Dumontier

ST-ÉTIENNE

BEAUPORT

IDÉALE BI-GÉNÉRATION - Très grande propriété situé ds un secteur hautde-gamme. Maison Enfant Soleil 1997, rénovée et agrandie, elle offre 6 cc, une salle de cinéma maison insonorisée, ainsi qu'une entrée ind. au ss. Une visite suffit pour tomber sous le charme...

Vaste propriété entièrement rénovée, présentement exploitée en tant que résidence pour aînés. Ambiance chaleureuse et aires de vie ouvertes.Vous offre 5 chambres à l'étage et 2 au RDC. À VOUS D'EXPLORER TOUTES SES POSSIBILITÉS!

Pour infos : Jason Laforest

Pour infos : Jason Laforest

ST-SAUVEUR

ST-BASILE

STE-CATHERINE

BEAU TRIPLEX! Deux 5 1/2 pièces et un 4 1/2 pièces situé dans un secteur en demande, près de tous les services. Plusieurs rénos effectuées au cours des derniers mois. Revenu brut 21 360$/an. POUR INVESTISSEURS!

OCCASION D'AFFAIRES UNIQUE! Neuf chalets indépendants nichés autour d'un lac, pour location à la saison. Site exceptionnel. Excellente oppurtunité à exploiter. Un appel suffit pour en savoir plus!!

Véritable paradis pour les propriétaires de chevaux, le Domaine du Grand-Pré permet à ses occupants d'en garder 5, le tout dans un site paisible, d'une beauté exceptionnelle. Réalisé par Construction McKinley. Faites de votre rêve une réalité!

Pour infos : Jason Laforest

Pour infos : Jason Laforest

Pour infos : Jason Laforest

29 septembre 2010 / Adsum / Page 31

VAL-BÉLAIR Secteur résidentiel recherché près de tous les services. Très belle propriété construite en 1992, vous offrant 4 chambres, 2 salles de bains. Toiture refaite en 2009 et thermopompe installé en 2007. Terrain clôturé. Faut voir sans faute.

Marjorie Smith-Dumontier et Jason Laforest 418-843-1151


Page 32 / Adsum / 29 septembre 2010


VOL_39_NO_8_ADSUM_2010-09-29