Page 1

FRANÇAIS

 HIVER 2019/PRINTEMPS 2020 - N° 4

PENTU ET POINTU

Mahi Uchitomi, interview Page 48

LE MONDE ENTIER DANS LA VILLE

Saveurs péruviennes, japonaises, éthiopiennes: sélection d’adresses typiquement lausannoises Page 38

LES JEUX OLYMPIQUES DANS LES RUES LAUSANNOISES Page 6

LA VOIX DE LA CATHÉDRALE Page 22

CULTURES D’AILLEURS Comment la cuisine favorise le rapprochement entre les cultures SUR LES PAS DE DAVID BOWIE Page 50


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

olympic.org/musee Quai d’Ouchy 1 1006 Lausanne, Suisse info.museum@olympic.org 2


PENTU ET POINTU ÉDITO

Une ville-monde

Il suffit de prendre le métro m2 aux heures de pointe pour mesurer la diversité de la population lausannoise. Épaule contre épaule, des personnes de toutes origines se côtoient dans ces navettes automatiques où le parler vaudois se mélange à des accents de diverses régions du globe. Au total, ce sont plus de 160 nationalités qui cohabitent en bonne entente dans la métropole. Ces citoyens du monde qui viennent s’installer sur les bords du Léman emportent souvent dans leurs bagages des coutumes et des recettes exotiques. Pour les partager avec les Lausannoises et les Lausannois, certains d’entre eux ont la bonne idée d’ouvrir restaurants, cafés ou épiceries inspirés de leur culture d’origine. Le dossier de ce numéro souligne à quel point la cuisine favorise le rapprochement entre les peuples et renforce la curiosité des autochtones (p. 38). Un grand brassage qui s’observe au sein même des établissements : ainsi, venez découvrir dans un fameux restaurant japonais de Lausanne que le maître sushi est d’origine philippine. À une autre adresse, dégustez un couscous maghrébin qui est préparé par un chef… kosovar. Le caractère cosmopolite de Lausanne a été forgé par les nombreuses personnalités qui, à un moment de leur vie, se sont installées dans la région, depuis Charlie Chaplin jusqu’à Coco Chanel, en passant par Audrey Hepburn, le roi Bhumibol de Thaïlande ou encore David Bowie. Le chanteur britannique avait même célébré son mariage avec le top-modèle Iman à l’Hôtel de Ville. Partez sur les traces du Thin White Duke (p. 50). Cette ouverture de la capitale vaudoise sur le monde passe souvent par la pratique sportive, comme ce sera le cas en janvier 2020. En effet, la ville accueillera des milliers de jeunes athlètes du monde entier pour la troisième édition hivernale des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Un événement unique qui s’accompagnera d’activités culturelles surprenantes, où l’on entendra parler à coup sûr des langues du monde entier (p. 6).

1


ARCHIVES Autre époque, autre ambiance. Le quartier du Flon en 1980 n’avait rien de festif, il était alors davantage orienté vers l’industrie.

IMPRESSUM The Lausanner, magazine d’accueil touristique et d’information sur la vie lausannoise

Publicité : Michel Chevallaz +41 79 213 53 15

Éditeur : Lausanne Tourisme

Impression : Gremper SA, Basel Disponible en français et en anglais

Direction : Steeve Pasche

Rédaction, administration et annonces : Lausanne Tourisme Av. de Rhodanie 2 Case postale 975 CH-1001 Lausanne +41 21 613 73 73 www.lausanne-tourisme.ch e-mail : direction@lausanne-tourisme.ch

Réalisation éditoriale : Large Network

Graphisme : Saentys

Rédaction en chef : Tiago Pires, Large Network

Suivi de production : Nathalie Roux

Rédaction : Trinidad Barleycorn, Erik Freudenreich, Tiago Pires, Nina Seddik

Photographie : Claude-André Fradel (p. 2) – Nicolas Schopfer (p. 5, 38, 39, 40, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48) – Jeremy Bierer (p. 5, 32) – Lausanne 2020 (p. 6) – François Wavre/Ville de Lausanne (p. 7) – X-Trem Move (p. 8) – Jean-Christophe Bott/ Keystone (p. 10, 27) – Noura Gauper (p. 12) – DR (p. 13) – Christophe Voisin (p. 14) – Trinidad Barleycorn (p. 15, 21) – Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, Enferme-moi si tu peux, Casterman, 2019 (p. 16, 17) – Elisabeth Fransdonk (p. 19) – Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu, L’amour est un crime parfait, Gaumont Distribution (p. 20) – Charlie Surbey/Camera Press/ Keystone (p. 26) – Christophe Archambault/AFP (p. 26) – Fadel Senna/ AFP (p. 26) – DR (p. 26) – Michal Krumphanzel/Keystone (p. 27) – Valérie Badan (p. 28) – Laurent Gillieron/Keystone (p. 29) – Cécile Gretsch/ Saentys (p. 30) – Bleu Lézard (p. 33, 35) – Maoya Bassiouni (p. 37) – Carolyn Djanogly/Camera Press/Keystone (p. 50) – Phillip Waterton (p. 51, 52)

© Photos Lausanne Tourisme – Marino Trotta (p. 16, 68, 71) – LT/Jacques Straesslé (p. 40) – LT/Laurent Kaczor (p. 40, 57, 58, 59, 61, 65, 66, 69, 71, 79, 80) – LT/diapo.ch (p. 44, 57, 58, 63, 65, 66, 69, 72, 80) – P. Waterton (p. 58, 59, 63, 76) – Christoph Schuerpf (p. 59) – Catherine Leutenegger Photography (p. 59) – Etienne Malapert (p. 63) – Sarah Jacquemet (p. 66) – LT/Julien Dorol (p.  67, 79) – F. Beau-Cedotec (p. 69) – www.regiscolombo.ch (p. 71) – Samuel Rubio (p. 71)

Iconographie : Sabrine Elias, Large Network

Couverture : Mahi Uchitomi photographiée par Nicolas Schopfer

Avec le soutien de

2


www.vinsdelausanne.ch 4


SOMMAIRE

 HIVER 2019/PRINTEMPS 2020 - N° 4

LA VILLE EN PARLE Jeux Olympiques de la Jeunesse: l’Olympe dans les rues lausannoises Page 6

LAUSANNE BOUGE Nouvelles adresses Page 12

Les librairies indépendantes préférées des Lausannois

INTERVIEW La musicalité lausannoise selon David Torreblanca du Montreux Jazz Festival

Page 15

Le guet de la cathédrale

Page 32

Page 22

L’infographie : Lausanne en 1642 Page 24

Anne-Flore Marxer, l’autochtone militante et snowboardeuse d’élite Page 30

BALADE Sur les traces de la vie lausannoise de David Bowie

LAUSANNE, CARREFOUR DU MONDE Restaurants aux saveurs d’ailleurs et échoppes exotiques : une mosaïque lausannoise

Page 50

LES INCONTOURNABLES Les lieux lausannois à ne pas manquer

Page 38

Page 56

5


L A V I L L E E N PA R L E

L’OLYMPE DANS LES RUES LAUSANNOISES Les Jeux Olympiques de la Jeunesse investissent la ville en janvier. Un événement exceptionnel qui s’accompagne d’un festival culturel gratuit. Par Erik Freudenreich

6


L A V I L L E E N PA R L E

Saut à ski, hockey sur glace ou encore patinage artistique... Du 9 au 22  janvier 2020, les yeux du monde entier seront rivés sur Lausanne, ville hôte de la troisième édition hivernale des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Il s’agit du plus grand événement sportif jamais organisé dans la capitale vaudoise. « Nous sommes extrêmement heureux de devenir une ville olympique à part entière, souligne Grégoire Junod, syndic de la ville et viceprésident du Comité exécutif de Lausanne 2020. Cela implique d’accueillir de jeunes athlètes du monde entier, leur offrir des infrastructures à la hauteur de l’événement, vibrer avec eux et vivre avec l’ensemble de la population et du public de grands moments autour du sport, et pas seulement. » Le bâtiment Vortex, en forme de tourbillon (d’où son nom en latin), accueillera les athlètes des JOJ ainsi que toutes les personnes qui les encadrent.

Les JOJ visent à promouvoir la pratique sportive, mais aussi les valeurs olympiques que sont l’excellence, l’amitié et le respect. À cet effet,

« Le sport et la culture sont deux facteurs d’identité essentiels de Lausanne. » Grégoire Junod, syndic de Lausanne

la Ville de Lausanne organise le festival « Lausanne en Jeux ! » qui propose plus d’une centaine d’animations et d’événements gratuits. «Le sport et la culture sont deux facteurs d’identité essentiels de Lausanne, rappelle Grégoire Junod. Lausanne en Jeux est un formidable laboratoire pour expérimenter cette rencontre et cultiver sur le long terme ce qu’elle aura semé.» Au programme : de nombreux spectacles et concerts mais aussi des ateliers d’initiations sportives et culturelles. « Nous avons voulu placer le festival sous le signe de la participation, explique Fabrice Bernard, responsable du volet culturel de la manifestation, en préparation depuis presque deux ans. Une manière pour que chacun puisse se dire « j’y étais ! » à l’issue de la fête. » Lausanne se transforme ainsi en terrain de jeu à ciel ouvert via une série de lieux festifs installés au centre-ville (voir plan en page 9). Visite guidée. →

Grégoire Junod, syndic de Lausanne

7


L A V I L L E E N PA R L E

100

Le nombre d’animations gratuites proposées durant le festival « Lausanne en Jeux ! »

122

En heures, l’encadrement prévu pour garantir la sécurité et le plaisir du public lors des séances d’initiation.

800

Le nombre de bénévoles qui assurent le bon fonctionnement du festival. SPECTACLE DE RUE INÉDIT Parmi les nombreux événements, Grégoire Junod se réjouit en particulier de découvrir la création BodyCity « une rencontre entre arts et sports urbains ». Imaginé par le chorégraphe d’origine belge Nicolas Musin, le spectacle réunit des athlètes ainsi que des jeunes artistes

d’associations et d’écoles d’art de la région dans un décor construit sur la Place Centrale. Une rampe géante de 280 m2 y sera installée pour l’occasion, un élément sur lequel sera également projeté un mapping vidéo réalisé par l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL). La partie musicale a, pour sa part, été créée par la Haute École de musique de Lausanne. Directeur du D! Club, Thierry Wegmüller se trouvera aux premières loges du spectacle, puisque son établissement se trouve sur la place: « Il s’agit d’une belle initiative pour animer le centre-ville. L’expérience du festival Label Suisse montre que le public lausannois apprécie la culture urbaine. » COMPÉTITION DE JEUX VIDÉO Un autre temps fort des festivités est consacré aux jeux vidéo. Au sein de l’Espace Arlaud, il sera ainsi possible de jouer, de concourir lors de compétitions mais aussi de se montrer inventif dans le cadre d’ateliers de création. « La région vaudoise se montre très dynamique en matière de développement de jeux vidéo, souligne Fabrice Bernard. Il nous tenait à cœur de montrer qu’ils

« C’est une occasion unique de vivre de bons moments en famille ou entre amis. » Patrice Schaub, responsable de la partie sportive de Lausanne en Jeux!

relèvent aussi d’un ensemble de travail conceptuel : graphisme, musique, game design. » Un projet salué par Marc Atallah, directeur du musée yverdonnois La Maison d’Ailleurs et du Numerik Games Festival : « Le jeu vidéo est une pratique culturelle qui a plus de 40  ans. Elle compte dans la vie d’une part importante de la population, alors que les médias donnent l’impression qu’il s’agit d’une activité marginale et véhiculent souvent des clichés. Ce type d’événement a le mérite de redonner au jeu vidéo la visibilité qu’il mérite en société. » PISTE DE SKI AU CENTRE-VILLE Plus d’une vingtaine d’ateliers sont prévus au total, comprenant notamment l’ensemble des disciplines représentées lors des JOJ : ski alpin, ski de fond et biathlon, mais aussi curling ou luge. « Nous avons voulu amener la montagne au centreville, relève Patrice Schaub, responsable en charge de la partie sportive du festival. Ainsi les habitants et visiteurs de la ville qui ne peuvent pas se rendre sur les sites de compétition pourront eux aussi vivre d’intenses moments sportifs. » Parmi les événements culturels proposés figure le spectacle « BodyCity ». Il est le fruit d’une rencontre entre les arts classiques et les sports urbains comme le parkour.

8


L A V I L L E E N PA R L E

1

PLACE DES MÉDAILLES – ESPLANADE DU FLON Remise des distinctions aux vainqueurs des compétitions tous les jours à 19h.

2

PLACE TO BE – PLACE DE L’EUROPE Lieu de rencontre dans un esprit «après-ski».

3

PLACE DES SPECTACLES  – PLACE CENTRALE Espace où se tiendront des événements culturels et sportifs, dont le spectacle « BodyCity ».

4

PLACE DES JEUNES – PLACE PÉPINET Espace de rencontre dédié aux jeunes athlètes.

5

VILLAGE DES SITES – PLACE SAINT-FRANÇOIS Présentation des sites où sont organisées les compétitions, notamment à travers une offre de gastronomie du terroir.

6

ESPACE NUMÉRIQUE – ESPACE ARLAUD Jeux en libre accès, compétitions e-sport, conférences, expositions.

De fait, les organisateurs ont prévu une série d’infrastructures inédites à Lausanne. Piste de ski en bas de la rue Pépinet, espace pour le biathlon dans le quartier du Rôtillon ou encore un tremplin pour le ski, importé spécialement depuis la Suède. « Nous avons choisi de travailler avec des équipements synthétiques, précise Patrice Schaub. Cela permet de garantir une expérience satisfaisante durant toute la durée du festival. Par ailleurs, nous comptons aussi apporter une touche sympathique à travers des installations lumineuses, des sapins et diverses animations. »

Espace Arlaud

Esplanade du Flon

Place Centrale

1 2

Place de l’Europe

3

Place Pépinet

6

4

5

Place Saint-François

Durant la journée, les ateliers d’initiation sont réservés à l’usage des écoliers de la région. Ce sont près de 50’000 jeunes élèves qui vont pouvoir être accueillis durant « Lausanne en Jeux ! », à raison de sessions d’une heure et quart par groupe. Chaque atelier démarre avec un volet pédagogique introduit par des responsables de fédérations internationales, nationales ou de clubs sportifs locaux, avant de se poursuivre avec une mise en pratique. NE PAS OUBLIER SON BONNET Le public pourra pour sa part accéder aux installations sportives de 17h à 20h en 9

semaine, et jusqu’à 21h les vendredis et samedis. Une session nocturne est également agendée pour le jeudi 16 janvier. Tout l’équipement sportif nécessaire est fourni gratuitement. « Nous recommandons tout de même aux gens de venir habillés chaudement, sourit Patrice Schaub. C’est une occasion unique de vivre de bons moments en famille ou entre amis au centre de Lausanne. » →


L A V I L L E E N PA R L E

La présidente du Comité d’organisation des JOJ, Virginie Faivre, et Ian Logan, directeur exécutif, encadrent Yodli, la mascotte officielle.

« Partager un savoir-faire sportif unique au monde » La fièvre olympique s’apprête à toucher la capitale vaudoise. Les impressions des organisateurs avant le top départ.

des épreuves (Leysin, Les Diablerets, Villars, Champéry, la vallée de Joux, Les Tuffes et Saint-Moritz). À la tête du Comité d’organisation de Lausanne 2020, on trouve Virginie Faivre, présidente, et Ian Logan, directeur exécutif. Elle est une ancienne skieuse freestyle, triple championne du monde. Lui est un ancien major de l’armée qui a notamment dirigé le meeting aérien Air14 à Payerne. Interview croisée.

Pendant deux semaines, 1880 jeunes athlètes s’affronteront lors de 81 compétitions dans huit disciplines distinctes. Lausanne sera l’épicentre de cette manifestation, avec sept autres sites accueillant la partie restante

1915

Le baron Pierre de Coubertin choisit Lausanne comme siège du Comité international olympique (CIO).

1993

Ouverture du Musée Olympique à Ouchy, qui accueille aujourd’hui près de 300’000 visiteurs par an.

10

1994

Lausanne acquiert le statut de Capitale olympique à l’occasion du centenaire du CIO.


L A V I L L E E N PA R L E

LA CAPITALE OLYMPIQUE FAIT SES JEUX

L’année 2020 est placée sous le signe des compétitions internationales pour Lausanne.

« Pour nous, le défi principal est de créer l’engouement de la population pour assurer des jeux festifs, jeunes. »

Après les Jeux Olympiques de la Jeunesse, la cité lémanique se partagera avec Zurich l’accueil des matchs du Championnat du monde de hockey sur glace. Ces derniers se tiendront du 8 au 24 mai 2020. Quelques semaines plus tard, c’est la 49e édition du Championnat du monde de pétanque qui sera organisée à Prilly. Du 16 au 19 juillet, plus de 200 pétanqueurs issus de 48 pays s’affronteront pour remporter les titres de champion du monde individuel et par équipe.

Ian Logan, directeur exécutif du Comité d’organisation de Lausanne 2020

Lausanne devient ville olympique en accueillant les JOJ. Un symbole qui a son importance ? Virginie Faivre : Il s’agit pour nous de bien plus qu’un symbole. C’est l’aboutissement d’un grand travail commun que font la ville de Lausanne et le canton de Vaud pour faire de cette région un lieu unique, qui vit et respire le sport. Accueillir un événement olympique est une magnifique récompense pour tout ce travail accompli. Et ce n’est qu’un nouveau début !

Lausanne 2020 un événement particulier. On se réjouit de pouvoir partager ça avec la Suisse et le monde entier. Quels sont les principaux défis à relever ? Ian Logan : Le succès d’un événement ne réside pas seulement dans la manière dont il est organisé. Pour nous, le défi principal est de créer l’engouement de la population – pour assurer des jeux festifs, jeunes. Nous y avons mis beaucoup de cœur. Toutes les parties prenantes ont joué le jeu, que ce soit les écoles, les sites hôtes ou les entreprises locales. Tous se sont approprié l’événement à leur façon. Nous en voyons déjà les résultats, et nous espérons que vous les verrez aussi en janvier 2020 ! ■

Quelle sera selon vous la principale spécificité des Jeux lausannois en comparaison des précédentes éditions ? VF : Imaginez-vous des Jeux dont le cœur est la Capitale Olympique ! Avec plus de 60 organisations sportives basées ici, des hautes écoles, une université et une école polytechnique de renommée mondiale et des entreprises hautement spécialisées dans le sport, c’est un savoir-faire unique au monde que l’on met à disposition et qui fera de

2006

Inauguration de la Maison du sport international, qui héberge les sièges et secrétariats de près de 50 fédérations et organisations sportives.

Retrouvez toutes les informations sur : lausanne2020.sport/fr

2019

Le CIO investit la Maison Olympique, son nouveau siège.

11

2020

La capitale vaudoise devient Ville Olympique.


LAUSANNE BOUGE L’UNIVERS ORIGINAL DE LA MERCERIE Dans la rue pentue de la Mercerie, des enseignes historiques comme le Café du Grütli côtoient des commerces innovants. Visite.

Dans une des rues adjacentes de la place de la Palud et de son ancienne fontaine, la rue piétonne de la Mercerie se diversifie. Non loin du Café du Grütli, trois enseignes rivalisent d’originalité dans leur vitrine. Au Laboratoire, la petite équipe propose une ligne de vêtements urbaine et responsable. Les pièces sont repensées en utilisant des tissus et des ressources issus de collections passées, à conjuguer avec des basiques faits pour durer. Depuis 2012, les designers proposent leur propre label ainsi que des collections de plusieurs créateurs, artistes et artisans suisses, travaillant également de manière écoresponsable. Juste à côté, L’Attribut d’Iris se dévoile en caverne d’Ali Baba. Fleuriste et décoratrice d’intérieur, la gérante Julie Stoudmann y expose depuis 2016 des créations originales artisanales et florales, dont la majorité des compositions sont confectionnées par ses soins. Ainsi les végétales de saison s’accompagnent d’objets décoratifs uniques de créateurs suisses et européens, de produits naturels, de bijoux et d’accessoires de mode. Boutique Le Laboratoire, Rue Mercerie 16, Lausanne le-laboratoire.com

Boutique Le Laboratoire.

Aucun bibelot ou simple décoration: sur les rayons, tout est harmonieusement exposé. Après les habits et des créations uniques, place aux plaisirs de la table. Ouvert en 2018, L’Atelier des Gourmands célèbre dignement le «fait maison». En vitrine, les pâtisseries, les sandwiches, les soupes et les salades de la patronne, Sophie Raquin, donnent envie aux passants. Pour les plus patients, Échoppe L’Attribut d’Iris, Rue Mercerie 20, Lausanne attribut-iris.ch

12

il est possible de l’observer préparer les douceurs qui seront proposées. À l’arrière, une petite salle d’une dizaine de places assises permet de déguster les savoureux mets. Pour les jours ensoleillés, une petite terrasse dans la cour intérieure offre également un instant de calme. En hiver, les nostalgiques du café Le Barbare pourront toujours déguster son fabuleux chocolat chaud.

Boulangerie-Café L’Atelier des Gourmands, Rue Mercerie 14, Lausanne


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

À VOS CROCHETS ! TRICOTEZ !

Dans la petite échoppe de Little Maille, il est possible de tricoter tout en dégustant des tapas autour d’un verre. Avec son concept d’apérotricot, la fondatrice Julie Chanel ouvre l’univers des crochets et des mailles à tout le monde, une fois par semaine. Dans sa boutique, elle propose également des collections saisonnières et annuelles. Avec toutefois une particularité: les modèles sont dessinés en Suisse mais tricotés en Bolivie afin de faire vivre l’artisanat local. Little Maille, Avenue de la Harpe 29, Lausanne littlemaille.com

TOUS À L’ABORDAGE !

UN CADRE NORDIQUE À LA GARE Dans l’ancienne imprimerie de feu la Nouvelle Revue, la bistronomie se conjugue à une ambiance nordique. À quelques mètres de la gare, L’impression Café propose une restauration saine essentiellement faite maison et des boissons Swiss made. Un menu brasserie et une assiette végétarienne sont proposés chaque jour. Loin de la frénésie de la route, le

décor offre un havre lumineux au design sobre, rehaussé par quelques photos d’époque, héritage des anciens locataires. Des brunches à la carte sont proposés les samedis et dimanches.

L’impression Café, Avenue Louis-Ruchonnet 15, Lausanne limpressioncafe.com

13

Se retrouver à l’intérieur du Barberousse, c’est avoir l’impression de voguer sur les sept mers. Des tonneaux en guise de table jusqu’aux lanternes sur les murs boisés, le décor explore l’univers des bateaux de pirates. Première antenne suisse d’une chaîne française de bars, le Barberousse se spécialise dans les rhums. De la vanille au nougat, 48 parfums de rhums arrangés sont proposés à la carte, avec en complément des cocktails sans alcool et un assortiment de planchettes. Bar Barberousse, Rue de Genève 17, Lausanne barberousse.com/ reseau/lausanne


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

DES FLATBREADS ET DES ŒUVRES Des produits locaux et de saison dans un décor vintage, L’Auberge de Beaulieu a fait peau neuve en installant de belles mosaïques au sol. Un escalier en colimaçon mène à une mezzanine en bois équipée d’un mobilier faisant revivre les années  1960. On y vient manger des produits du terroir conjugués aux saveurs orientales et balkaniques ou boire un verre dans un immense jardin situé à l’entrée. L’Auberge de Beaulieu, c’est également une proximité affirmée avec la Collection de l’Art Brut, voisine du restaurant. Preuve en images avec la présence au mur d’œuvres de l’artiste Jean Dubuffet, initiateur de l’institution lausannoise. L’Auberge de Beaulieu, Avenue Bergières 15, Lausanne aubergedebeaulieu.ch

14


L A U S A N N E B O U G E | M I C R O -T R O T T O I R

LE CHARME DES PETITES LIBRAIRIES

Lausanne compte une quinzaine de librairies indépendantes. Quatre lecteurs nous font découvrir leur adresse préférée.

Conor Devlin, analyste anglophone, passionné de littérature de fiction des années 1950 à nos jours.

Daniela Bollhalder, webdesigner et passionnée de plantes.

« Comme je ne lis pas d’ouvrages en français, Books Books Books m’est très importante. J’y achète un livre par semaine. Je ne commande rien sur Internet car j’aime pouvoir parler des œuvres avec les vendeurs. Le propriétaire, Matthew Wake, et son équipe, sont de véritables puits de connaissances qui m'ont fait découvrir énormément d’ouvrages. J’apprécie tout particulièrement aussi le fait qu’ils invitent des auteurs à venir dédicacer leurs nouveaux livres et lire des extraits. »

« Détenue depuis neuf ans par un trentenaire, la librairie de la Louve est une référence dans le domaine des livres d’occasion. J’y viens au moins une ou deux fois par mois. Le gérant se souvient toujours des sujets qui vous intéressent, vous conseille et fait des recherches. J’ai trouvé beaucoup de perles rares ici, comme un vieux livre sur les plantes, épuisé et vendu très cher sur Internet. À la Louve, ils me l’ont déniché au prix d’origine. »

Books Books Books, Rue Jean-Louis Gaillard 2, Lausanne

Librairie de la Louve, Place de la Louve 3, Lausanne

Sébastien J. F. Vincent, chimiste, passionné de sociologie et de musique.

Jean-François Semoroz, employé d’administration, collectionneur de BD et passionné de dessin.

« Je suis un grand consommateur de livres et de disques. Je fais des recherches en sociologie et je viens à la librairie indépendante Basta ! chaque semaine car il y a un vaste assortiment des meilleurs livres dans tous les domaines des sciences humaines. Et le magasin de musique au sous-sol est excellent. Comme ils maîtrisent leur sujet, nous discutons énormément. Je n’achète plus en ligne car j’ai besoin de ces échanges. J’achète tout ici, sauf mes ouvrages scientifiques que je prends chez Payot et les bandes dessinées que je me procure chez Raspoutine. »

« J’apprécie particulièrement la librairie Belphégor parce que les vendeurs sont toujours de bonne humeur, et qu’elle présente un large choix : du neuf, de l’occasion et des pièces de collection. Je viens au moins une fois par mois, souvent avec une idée précise, mais je me laisse aussi conseiller parce qu’ils connaissent mes goûts. On peut consulter des bandes dessinées sur le web, mais venir les feuilleter en librairie et exposer un bel ouvrage dans sa bibliothèque, c’est une autre dimension. »

Librairie Basta! et Obsession Records, Rue du Petit-Rocher 4, Lausanne

Librairie Belphégor, Boulevard de Grancy 10, Lausanne 15


L AU S A N N E B O U G E | HIS TO IRE S

ALOÏSE, L’ACCORD ENTRE L’ART ET LA FOLIE

Figure emblématique de l’art brut, la Lausannoise Aloïse Corbaz avait développé une œuvre prolifique lors de son internement psychiatrique. La bande dessinée « Enferme-moi si tu peux » lui rend un touchant hommage.

Elle voulait devenir cantatrice. À la place, Aloïse Corbaz (1886-1964) a connu l’isolement de l’asile psychiatrique. Un lieu où elle a cependant pu exprimer sa créativité dans un déluge d’œuvres : quelque 2000 dessins et écrits. Un univers fait de personnages historiques ou de fictions, souvent représentés lors de fêtes religieuses comme Pâques ou Noël. La scénariste Anne-Caroline Pandolfo et le dessinateur Terkel Risbjerg viennent de lui rendre hommage dans la bande dessinée Enferme-moi si tu peux. Ils y retracent sa vie, tout comme celle de cinq autres figures emblématiques de l’art brut, un mouvement artistique qui concerne des productions réalisées en marge des circuits culturels.

Aloïse naît à Lausanne en 1886, dans une famille de condition modeste. Marquée par le décès de sa mère et une rupture amoureuse, elle quitte sa ville natale vers l’âge de 25 ans pour travailler en Allemagne comme bonne d’enfants. De retour en Suisse peu avant la guerre, elle partage dans des écrits sa passion religieuse et ses sentiments pacifistes. En février 1918, la Lausannoise est internée pour « démence précoce » à l’Hôpital psychiatrique de Cery, avant d’être transférée deux ans plus tard dans l’asile de la Rosière à Gimel, où elle est demeurée jusqu’à la fin de sa vie. Dès les premiers jours d’enfermement, Aloïse se met à écrire et à dessiner, longtemps  →

16


L AU S A N N E B O U G E | HIS TO IRE S

LA SEULE TOUR DU MOYEN ÂGE

en cachette. Ses dessins attirent l’œil du directeur de l’asile psychiatrique Hans Steck, puis de la docteure Jacqueline Porret-Forel. Le peintre français Jean Dubuffet est impressionné par les œuvres de l’artiste vaudoise et décide de les intégrer à sa collection.

Perdue en plein centre-ville, la tour de l’Ale est le dernier vestige d’une fortification médiévale. Entre abandon et utilisation insolite, elle est classée monument historique depuis plus de cent ans.

« Dans l’art brut, c’est le faire qui importe, la production et non le produit fini, relève la scénariste Anne-Caroline Pandolfo dans la présentation de l’album. D’ailleurs, ces artistes ne savent souvent pas eux-mêmes pourquoi ils créent, ils créent. Ils incarnent pour moi une forme d’idéal artistique. »

Cachée entre les bâtiments de la rue de l’Ale, la tour du même nom se dresse en solitaire dans le ciel lausannois. La Ville de Lausanne s’apprête d’ailleurs à lui offrir de la compagnie en l’ouvrant prochainement au public. Et ce dernier monument d’une époque lointaine mérite une attention particulière. Pour s’en convaincre, il suffit de lever les yeux vers ses huit étages et ses 20 mètres de haut pour apercevoir de larges meurtrières. Sous un cylindre en molasse, elles trahissent ainsi son utilité première. Construite en 1340, la tour faisait partie d’une immense fortification dotée de 15 tours. Pièce maîtresse de l’enceinte fortifiée, elle devait assurer la défense de la porte du faubourg de l’Ale, qui a été démolie en 1782.

À LIRE : Enferme-moi si tu peux, Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, Casterman, 2019 À VOIR : L’ensemble de la collection des œuvres d’Aloïse est présenté dans l’exposition permanente de la Collection de l’Art Brut à Lausanne.

L’agrandissement continu de la ville entraîne la destruction des murailles, laissant la tour de l’Ale orpheline. S’ensuit alors une longue période où la tour est laissée à l’abandon. À tel point que certains Lausannois demandent sa destruction car elle aurait entravé la circulation. Les autorités refusent et lui trouvent une nouvelle utilité: servir d’abattoir à cochons. Difficile de dire combien de temps cette activité a été maintenue. Mais la tour de l’Ale regagne l’estime des habitants. Sous l’impulsion du peintre morgien Charles Vuillermet (1849–1918), un comité de sauvegarde voit le jour en 1898. Il parviendra à redonner ses lettres de noblesse à l’ancienne fortification. La tour de l’Ale est classée monument historique en 1900 et fera l’objet d’une rénovation trois ans plus tard. Rue de la Tour, Lausanne 17


« Place de la Riponne » Découvrez notre spécialité «Le Rodizio» 12 sortes de viandes grillées et découpées à volonté dans votre assiette par un authentique churrasquerio. Disponible tous les soirs.

SAISON

2019-2020

Rue du Tunnel 1 1005 Lausanne 021 312 90 90 www.laboheme-lausanne.ch info@laboheme-lausanne.ch

MERCREDI 4 ET JEUDI 5 MARS 2020 SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE

BEETHOVEN ROMANCE POUR VIOLON N °1 & N °2

20H00

MOZART

CONCERTONE POUR 2 VIOLONS

SCHUBERT

SYMPHONIE N °7 « INACHEVÉE »

FRANÇOIS SOCHARD Violon

RENAUD CAPUÇON Violon & direction PLEIN TARIF DÈS

LES GRANDS CONCERTS

OCL.CH

30.–


L AU S A N N E B O U G E | HIS TO IRE S

LA BAVARIA S’OFFRE UNE NOUVELLE JEUNESSE

Les deux jeunes chefs de La Bavaria, Geoffrey Romeas (à g.) et Camille Lecointre continueront de proposer des plats traditionnels.

Inaugurée en 1881, cette institution lausannoise a retrouvé ses vitraux et ses fresques après deux ans de rénovation. Boire des pintes munichoises et déguster une savoureuse choucroute au centre-ville de Lausanne. Au sommet de l’abrupte ruelle du Petit-Chêne, La Bavaria accueille touristes et locaux dans une oasis germanique. Son enseigne en fer forgé et sa référence à la bière munichoise Paulaner donnent le ton de cette brasserie au caractère bien trempé. À l’intérieur, « rien n’a changé ou presque », selon Léonor Geraldo, l’actuelle tenancière. La rénovation a permis de mettre en valeur l’histoire de l’établissement et un décor digne du début du XXe siècle : des colonnes en fonte et des boiseries sculptées. Les 30 tables en bois baignent désormais dans une ambiance authentique avec les fresques restaurées mettant à l’honneur des scènes de fêtes bavaroises. L’escalier en fer forgé donne accès au premier étage, où le bar et ses catelles d’origine offrent un cadre intimiste.

Au menu, les plats traditionnels de la brasserie sont rois : choucroute donc, des röstis mais aussi les fameux Haxen allemands, à savoir les jambonneaux rôtis. Côté boisson, la bière est à l’honneur. Plus de 65 variétés sont proposées à la dégustation dont la Paulaner mais aussi la Berlinoise, une bière blanche mélangée à de la crème de framboise. « Les habitués venaient discuter de l’actualité dans cet établissement pendant que les adolescents goûtaient leur première bière », raconte le propriétaire Graziano de Luca. Pour sa réouverture en juin dernier, La Bavaria s’est offerte une nouvelle terrasse, au deuxième étage. Idéale pour accueillir le renouveau du printemps. « La brasserie a été transformée tout en conservant son âme », remarque Léonor Geraldo. La Bavaria, Rue du Petit-Chêne 10, Lausanne labavaria.ch

19


L AUSAN N E BOUG E | REGARDS Mathieu Amalric dans le film L’Amour est un crime parfait.

LAUSANNE DANS UN FILM FRANÇAIS

L’EPFL n’est pas seulement un des principaux lieux de recherche scientifique en Europe. C’est aussi le cadre d’un long-métrage qui joue avec la géographie de Lausanne. L’EPFL est un haut lieu de la recherche scientifique européenne. Cette aura, le campus la met aussi en valeur au cinéma. Dans le film franco-suisse L’Amour est un crime parfait, l’école et son fameux bâtiment du Rolex Learning Center sont au centre de l’intrigue.

Sorti en salles en 2014, le long-métrage francosuisse raconte l’histoire de Marc (Mathieu Amalric), professeur de littérature à l’Université de Lausanne, qui a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes. Un jour, l’une d’entre elles disparaît. Quelques jours après, il rencontre Anna (Maïwenn) qui cherche à en savoir plus sur sa belle-fille disparue. Seul bémol de l’intrigue: le film présente le Rolex Learning Center comme l’Université de Lausanne.

20


L AUSAN N E BOUG E | MARCHÉ

Avant d’être enroulés de guirlandes, les sapins profitent de l’air estival dans la Broye.

LES HOMMES DES SAPINS Dans chaque numéro, The Lausanner   fait halte à un stand du marché. À la veille de Noël, rencontre avec Rémy Merminod, vendeur de sapins depuis plus d’un demi-siècle, et JeanFrançois Jaquier, pépiniériste spécialisé dans le sapin. Interview croisée.

de compter les couronnes, c’est-à-dire les étages de branches, qui correspondent à une année. Jean-François, comment travaillez-vous ? JFJ : Ma culture dans la Broye est pratiquement biologique, sans traitement contre les mauvaises herbes. Je n’utilise aucun engrais car le sapin doit pousser lentement pour avoir une belle forme. Nous n’arrachons pas la souche après la coupe. Un sapin peut repousser sur le même tronc trois ou quatre fois.

Propos recueillis par Trinidad Barleycorn

À quand remontent vos débuts au marché ? Rémy Merminod : J’ai commencé à vendre des sapins à la place de la Riponne en 1968, à l’âge de 20 ans. D’abord avec mon frère, je me suis ensuite lancé seul. Je vendais mes arbres en parallèle à mon activité principale de policier à Renens. J’ai obtenu l’autorisation d’exercer cette deuxième activité jusqu’à ma retraite. Aujourd’hui, il n’existe que deux marchands de sapins à Lausanne.

Combien de temps un sapin coupé peut-il tenir ? RM : Facilement jusqu’au début du mois de janvier, à condition de mettre de l’eau sous le sapin et de ne pas en retirer l’écorce pour éviter qu’il sèche. Il faut aussi le garder sur le balcon jusqu’au jour où on va le garnir.

Qu’est-ce qui vous plaît tant dans cette activité ? RM : Avant d’être policier, j’exerçais comme bûcheron. J’aimais le travail en forêt, mais j’ai dû arrêter à cause d’un problème au dos. Je suis resté cependant particulièrement attaché à la nature. Jean-François Jaquier : De mon côté, j’ai grandi avec les sapins. Ma famille en cultive depuis plus de cent ans. J’ai été agriculteur tout en reprenant, avec mon frère, l’entreprise familiale. Aujourd’hui, je suis retraité mais tant que je serai en bonne santé, je continuerai à m’occuper des sapins.

Pour vous, à quoi ressemble le sapin de Noël idéal  ? JFJ : Je prends toujours un Nobilis. Je trouve cette espèce magnifique car les sapins sont épais, légèrement bleutés et dégagent une essence qui me plaît. RM : De mon côté, je choisis un Nordmann. Pour mes enfants, un sapin, c’était important. Pour mes petits-enfants aussi. On ne peut pas remplacer l’odeur d’un vrai sapin ! Même si certains leur trouvent toujours un petit défaut, je leur dis : « Un vrai sapin est comme nous : il n’est pas parfait ! »

Quelles espèces vendez-vous à la Riponne ? RM : Principalement du Nordmann, car il a la particularité de sécher moins vite et qu’il ne perd pas ses aiguilles. J’ai aussi des sapins blancs et des Nobilis avec des teintes bleutées à l’odeur d’eucalyptus. Tous les arbres vendus ont entre 5 et 20 ans. Pour calculer l’âge d’un sapin, il suffit

Place de la Riponne. Lundi, mardi, jeudi, vendredi, dimanche : 8h30 → 19h. Mercredi et samedi : 15h → 19h. Nocturnes : 8h30 → 22h. Marché aux sapins durant les quatre semaines avant Noël. Place de la Riponne.

21


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

LA VOIX DE LA CATHÉDRALE

22


L AU SA N N E BO U G E | COULISSES

Renato Häusler est le guet titulaire de la cathédrale lausannoise depuis dix-sept ans. Du haut de la tour, il crie les heures aux habitants. Entre chaque pause, il donne du temps à ses passions.

d’une tradition pluriséculaire, et ce, dans un cadre historique. Je suis comme le dernier maillon d’une longue chaîne de 615 ans. De plus, je trouve intéressant d’avoir un métier totalement en décalage avec notre époque, où chaque personne doit fournir une masse de travail le plus vite possible. Au sommet du beffroi, je suis dans une bulle qui est restée suspendue dans le temps. Comme je suis de nature passéiste, cette ambiance et ces sensations me conviennent parfaitement.

Propos recueillis par Tiago Pires

Que faites-vous entre les rondes ? Je m’adonne essentiellement à mon autre activité : l’illumination à la bougie. Dans le cadre de Kalalumen, je confectionne des bocaux remplis de cire liquide. J’effectue alors des essais dans la cathédrale, je prépare le matériel, etc. Comme j’ai tout de même accès à Internet, j’apprécie d’écouter de la musique classique ou des émissions historiques ou en lien avec l’origine du monde. Mais pardessus tout, j’aime être dans le silence. Cette petite loge au sommet du beffroi favorise l’introspection. Le calme qu’elle offre est un véritable bol d’oxygène pour l’esprit.

« C’est le guet ! Il a sonné 10. Il a sonné 10 ! » Le cri du guet de la cathédrale résonne en contrebas de la tour de la cathédrale. Coiffé d’un chapeau noir et muni d’une lanterne, Renato Häusler s’arrête à chaque face de la tour du beffroi. Il marque une pause, regarde devant lui, puis annonce les heures de 22h à 2h du matin. Ce rituel, il le pratique depuis 1987 en tant que remplaçant et depuis 2002 comme titulaire de la fonction. Lorsqu’il est installé dans une petite loge située sous les cloches, il profite des moments en solitaire en écoutant de la musique classique ou des émissions sur l’histoire. L’homme est féru d’histoire et s’intéresse principalement à l’humain. Cela tombe bien : être guet de la cathédrale de Lausanne signifie être un maillon d’une chaîne vieille de 615  ans. Lausanne est d’ailleurs la seule ville au monde à rémunérer cette fonction séculaire, mais aujourd’hui devenue « folklorique ».

Avez-vous quelques anecdotes à partager ? Mes histoires préférées concernent la nature. Souvent, une petite chauve-souris vient à ma rencontre. Parfois, je retrouve des martinets transis de froid dans les escaliers. Autres événements marquants : deux orages spectaculaires en 2003 et en 2018. Voir les éléments se déchaîner, les éclairs zébrer le ciel et sentir la cathédrale être battue par les rafales de vent est une expérience extraordinaire.

Comment devient-on guet de la cathédrale de Lausanne ? Renato Häusler : Lors d’une visite au sommet de la tour du beffroi de la cathédrale avec des élèves, j’ai ressenti une sensation extraordinaire. Mais ce n’est que plus tard, en octobre 1987, que j’ai appris que la Ville recherchait un remplaçant au guet titulaire. À cette époque, il s’agissait de Willy Annen. Mon engagement a été un vrai coup du destin.

Quel est votre moment préféré lors des rondes ? J’apprécie les moments de solitude dans la cathédrale, notamment lorsque je m’endors sur la petite couchette de la loge. Mais je pense que mon moment préféré est la montée des 153 marches. Lorsque j’arrive tout en haut de l’escalier, je m’arrête un instant pour admirer la vue qui s’offre à moi. À ce moment-là, je me dis à chaque fois que j’ai une chance incroyable d’être là.

Vous êtes guet titulaire depuis 2002. Comment le vivez-vous ? J’avais acquis des connaissances sur la cathédrale et sur le travail du guet, mais occuper la fonction m’a fait entrer dans une autre dimension. J’apprécie particulièrement cette sensation d’œuvrer dans la continuité

23


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

PLACE DU TUNNEL

LAUSANNE Plusieurs bâtiments de la Lausanne actuelle existaient déjà au XVIIe siècle. Présentation à vol d’oiseau de la ville de l’époque, dessinée Aurélien Barrelet/Large Network

LA PLACE DE LA RIPONNE La Ville décidera en 1838 de recouvrir la rivière la Louve et de construire une nouvelle place pour les commerçants.

LA TOUR DE L’ALE Construite en 1275, la tour est une pièce maîtresse dans la protection du quartier. Elle perdra de son utilité au point de devenir un e siècle (lire page 17).

QUARTIER DU FLON Une épidémie de choléra forcera les autorités à enterrer la rivière du Flon en 1832.

1844

RIVIÈRE FLON

24


L A U S A N N E B O U G E | M I C R O -T R O T T O I R Construit au XVe siècle, le Château Saint-Maire abrite le pouvoir régional depuis sa création. Il est encore aujourd’hui le siège du gouvernement.

LA CATHÉDRALE DE LAUSANNE Les flancs de la colline laissant peu d'espace, les villageois peuvent circuler du nord et du sud grâce à un passage aménagé dans la cathédrale. L’édifice a été achevé en 1235.

PLACE DE LA PALUD Lieu du marché les mercredis et samedis, la place de la Palud est ornée de la plus vieille fontaine de Lausanne, construite entre 1584-85: la Justice.

PONT BESSIÈRES

RUE CENTRALE

1910

RUE DE BOURG

L'ÉGLISE SAINT-FRANÇOIS Achevée en 1270, l'Église Saint-François est, avec la cathédrale, le dernier édifice gothique de Lausanne qui a subsisté jusqu’à aujourd’hui. 25

le Vieux (1642), tirée du livre «Villes suisses à vol d’oiseau» de Hans Boesch et Paul Hofer aux Éditions Géographiques, Berne, 1963. Une maquette de la ville de Lausanne, réalisée sur la base du Musée historique de Lausanne.


L AUSAN N E BOUG E | GA ZET TE

LE GROUPE IAM AUX COULEURS DU LAUSANNE-SPORT

Le Lausanne-Sport (LS) a voulu marquer les esprits à l’occasion de la cinquième journée de Challenge League (deuxième division de football). Le club a ainsi invité le célèbre groupe de rap français IAM à venir donner le coup d’envoi du match contre Aarau le 24 août 2019. Les rappeurs, de passage dans la région, ont cependant dû décliner l’invitation en raison d’un planning trop chargé. Bons joueurs, les responsables du club ont tout de même décidé d’envoyer un maillot du LS aux artistes français. Non, Shurik’n n’est pas la nouvelle recrue du Lausanne-Sport!

26

YUVAL NOAH HARARI FAIT SALLE COMBLE À L’EPFL Invité par l’Empowerment Foundation, l’historien israélien aux 19 millions de livres vendus a créé l’événement à Lausanne le 10 juillet dernier. Il a participé à une table ronde à l’EPFL avec, entre autres, Jacques Dubochet, Prix Nobel de chimie, et Kenneth Roth, directeur général de Human Rights Watch, dans le cadre des festivités du cinquantenaire de l’école. Les 2700 billets gratuits se sont arrachés en quelques heures et le débat a été massivement suivi sur YouTube. L’auteur de Sapiens : Une brève histoire de l’humanité a ensuite rencontré les personnalités invitées par l’EPFL, dont le chanteur Stephan Eicher. Le lendemain, l’écrivain et son équipe sont partis à Monthey pour trois jours de vacances.

LE CAPITOLE ET TIBITS SOUS LE CHARME DE LAETITIA CASTA Le temps d’une soirée, l’actrice française Laetitia Casta a envoûté la capitale vaudoise. Dans le cadre de la présentation du long-métrage « Le Milieu de l’horizon », la protagoniste était présente, le 30 septembre dernier, avec l’équipe du film au restaurant végétarien Tibits pour faire la promotion de l’œuvre. Devant une soixantaine de personnes, elle a évoqué les aventures de tournage et délivré quelques anecdotes, le tout autour d’un repas végétarien. La séance de dédicaces terminée, toute l’équipe s’est rendue au Capitole pour présenter le film avant sa projection. L’actrice française a ensuite rejoint le Lausanne Palace où elle a séjourné.


L AUSAN N E BOUG E | GA ZET TE

GRETA THUNBERG MARCHE POUR LE CLIMAT À LAUSANNE

Les yeux du monde entier étaient rivés sur Lausanne au début du mois d’août à l’occasion de la venue de Greta Thunberg. La jeune militante suédoise a participé au premier sommet européen des grèves du climat « Smile for Future » à l’Université de Lausanne.

Le 9 août dernier, Greta Thunberg a rejoint, à Lausanne, près de 2500 manifestants dans une marche pour le climat.

bord du lac. Durant la marche, on l’y voit avec des baskets bleues et une longue robe colorée, portant sa fameuse pancarte en bois « Skolstrejk for Klimatet » (« grève de l’école pour le climat »). Lors des ateliers, elle est restée attentive aux discussions, tout en prenant parfois la parole. Cet événement a abouti sur la « Déclaration de Lausanne sur le climat », demandant notamment le maintien du réchauffement climatique en dessous de 1,5  °C par rapport aux niveaux préindustriels.

Arrivée en train avec son père, l’adolescente de 16 ans a pris la parole aux côtés de Jacques Dubochet, Prix Nobel de chimie. Elle a également assisté aux ateliers, et défilé avec plus de 2500 manifestants de la gare de Lausanne jusqu’au

PIERRE RICHARD DIVERTIT LES CLIENTS DU CAFÉ DE GRANCY Le 24 mai dernier, l’acteur français, vedette du film La Chèvre, a participé à une soirée de gala au Café de Grancy. L’artiste et le patron de l’établissement se connaissent bien puisque ce dernier propose les vins issus du domaine du comédien au menu. «Il a bien fait rire les clients en racontant des anecdotes de tournage», confie son distributeur suisse et ami, Cédric de Pontbriand. Le lendemain, le Français a aussi pris part à un déjeuner donné en son honneur à l’Hôtel des Inventions (Écublens) où une chambre porte son nom.

27


L AUSA N N E BOUG E | NOUVELLES ADRESSES

UN NOUVEAU COMPLEXE POUR LE SPORT ET LES SPECTACLES La nouvelle résidence du Lausanne Hockey Club accueille une cinquantaine d’événements culturels chaque année. Visite d’une structure qui peut recevoir 9600 spectateurs.

Le Danemark, la Suède, la Slovaquie et la République tchèque, entre autres, seront d’autres formations présentes à Lausanne. Le site accueillera 28 matchs de phase préliminaire et deux quarts de finales.

Trois patinoires, une structure aquatique dotée d’un bassin olympique, des salles réservées à l’escrime et des tables de ping-pong. Le 24  septembre dernier, les Vaudois ont enfin pu découvrir l’immense complexe sportif de la Vaudoise aréna à Prilly, le projet architectural qui remplace le centre de Malley.

UN SITE POUR LES JEUNES Le reste de la structure se dévoilera plus tard. En effet, une piscine olympique, située au sud du centre sportif, sera inaugurée d’ici à 2021. Les locaux dédiés à l’escrime et au tennis de table seront installés sur son toit. Au sous-sol, on trouve une patinoire d’entraînement, les vestiaires et le parking. Une troisième patinoire est située à l’extérieur de l’enceinte principale. Une cinquantaine d’événements (concerts, spectacles, etc.) pourront aussi avoir lieu chaque année à la Vaudoise aréna. L’ensemble du site sera également mobilisé du 9 au 22 janvier pour des compétitions des Jeux olympiques de la jeunesse.

La pièce maîtresse de ce bâtiment n’est autre que la nouvelle patinoire du Lausanne Hockey Club (LHC). L’arène, d’une capacité de 9600 places (contre 7600), accueillera principalement les matchs du LHC en National League (première division suisse de hockey sur glace). Elle a d’ailleurs récemment été le théâtre d’un match de gala entre la formation lausannoise et les Philadelphia Flyers de la ligue américaine (NHL). La patinoire servira ensuite de terrain de jeu lors du Championnat du monde de hockey sur glace. Du 8 au 24 mai, les meilleures équipes se retrouveront en effet dans la capitale vaudoise et à Zurich. La patinoire de la Vaudoise aréna verra notamment s’affronter les équipes du Canada et de l’Allemagne en match d’ouverture.

La Vaudoise aréna, Chemin du Viaduc 14, Prilly vaudoisearena.ch

28


L AUSAN N E BOUG E | GA ZET TE

NOUVEAUTÉ AU JARDIN BOTANIQUE

LAUSANNE EXPRESS

Le Prix de Lausanne 2020, concours international de danse, sera exceptionnellement Après vingt-cinq ans d’attente, le Jardin remis à l’Auditorium botanique de Lausanne tient enfin sa nouvelle Stravinski de Montreux, serre. Plus grande que la précédente, la en raison des travaux nouvelle structure en verre se divise en deux menés au Palais parties. La première abrite quelque 340 de Beaulieu.

espèces de plantes tropicales médicinales. La seconde réunit les plantes carnivores, dont le Jardin botanique possède la plus grande collection de Suisse. À l’entrée, un arbre de 4 m en provenance de Madagascar invite les visiteurs à la découverte d’un monde parfois inconnu.

Lausanne occupe la 5e place du classement mondial des villes les plus sportives derrière Londres, Los Angeles, Paris et Tokyo. L’EPFL célèbre son 50e anniversaire et arbore un nouveau logo sur le campus.

UN OPÉRA POUR LE MAJOR DAVEL

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) et l’association Swissneaks rendent hommage à la basket dans une exposition à découvrir jusqu’au 26 janvier 2020.

En mai 2020, l’Opéra de Lausanne rendra hommage à Abraham Davel, figure patriotique vaudoise. Dans le cadre de la commémoration du 350e anniversaire de sa naissance, un opéra mondial inédit sera présenté dans le but de retracer son destin tragique. Pour s’être rebellé contre le gouvernement bernois, le Major Davel fut condamné à mort et exécuté le 24 avril 1723 à Vidy.

Le mythique cinéma Capitole acheté par la Ville en 2010 va devenir une « Maison du cinéma ». Début des travaux: 2e semestre 2020.

LE CHUV DANS LE TOP 10 DES MEILLEURS HÔPITAUX

Le magazine Newsweek a retenu le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans son classement annuel des dix meilleurs hôpitaux du monde. Pour établir ce palmarès, l’hebdomadaire américain a recensé les indications d’un panel de médecins, de professionnels de la santé et d’administrateurs. La publication souligne notamment l’implication du CHUV dans la formation et son rôle majeur au sein de la Health Valley lémanique.

29

Le Théâtre de Vidy et sa salle Charles Apothéloz vont être rénovés. Une extension du bâtiment sera aussi réalisée pour abriter une nouvelle salle de répétitions. L’Université de Lausanne (UNIL) est la meilleure haute école de Suisse en termes de durabilité, selon un rapport du WWF. L’EPFL se classe à la sixième place.


L AU S A N N E B O U G E | AUTO CHTO NE

QUAND LE SNOWBOARD RENCONTRE LE MILITANTISME Championne du monde de snowboard freeride, Anne-Flore Marxer est aussi réalisatrice de documentaires et militante féministe. Rencontre. Propos recueillis par Tiago Pires

Anne-Flore Marxer est à l’image de Lausanne : sportive, culturelle et militante. Multiple vainqueur au Championnat du monde de snowboard dans la catégorie freeride, la jeune trentenaire a mis entre parenthèses la compétition le temps de réaliser le documentaire A Land Shaped By Women. Partie en retraite en Islande, pays qui se distingue dans l’égalité des genres, elle a saisi sa caméra afin de montrer la force féminine de l’île. Résultat ? Son documentaire est déjà auréolé de 18 distinctions cinématographiques. Quels sont vos premiers souvenirs du snowboard ? Anne-Flore Marxer : Tous les membres de ma famille sont des sportifs de haut niveau et des champions de ski. J’étais donc prédestinée aux

sports d’hiver. En 1985, des températures extrêmement basses et un blizzard ont enseveli tout le canton de Vaud. Mes parents m’ont alors mise sur des skis pour la première fois à Préverenges. Maman m’a raconté que j’avais gardé un souvenir radieux de cette journée. J’ai continué à en pratiquer dans les alentours et notamment au Chalet-à-Gobet. C’est ici que tout a débuté. Vous êtes devenue championne du monde de freeride en 2011 et avez remporté l’Xtreme de Verbier en 2011 et 2017. Comment se sent-on après de telles victoires ? Gagner à Verbier, presque à la maison, est une sensation unique. C’était une vraie fierté de m’imposer ici. Mais cette victoire, je la dois surtout à ma volonté de donner davantage de visibilité aux femmes dans les sports d’hiver. Justement, comment évoluet-on en tant que femme dans ce milieu ?

30

C’est un sport jubilatoire et bénéfique, mais qui reste un bastion masculin en termes professionnels. Environ 40% des femmes pratiquent le snowboard et le ski en tant que loisir. Par contre, il est ensuite difficile d’en devenir une professionnelle, d’en vivre et de trouver le soutien financier nécessaire à une carrière sportive professionnelle. De plus, les contrats de sponsoring et les prize money féminins sont extrêmement bas et ne favorisent pas l’éclosion d’une sportive. Je me suis donné comme objectif de faire évoluer les mentalités, pour favoriser l’inclusion des femmes dans le sport aussi au niveau professionnel. Ce combat se décline aussi dans votre récent film, intitulé A Land Shaped By Women. Pourquoi avoir mis la compétition entre parenthèses au profit de la réalisation de ce documentaire ? Les différents combats pour favoriser l’égalité dans mon sport m’avaient fatiguée. J’avais donc besoin de trouver de


L AU S A N N E B O U G E | AUTO CHTO NE

l’inspiration et de la force. Je me suis alors intéressée à l’Islande et à sa journée « Sans les femmes » survenue en 1975 qui a abouti à l’élection de la première femme présidente en 1980. Comme un voyage initiatique, je suis alors partie en van y passer l’hiver, en immersion totale dans cette culture féministe positive. Avec l’objectif de rencontrer les Islandaises. En faire un film était la plus belle façon de retransmettre l’inspiration qu’elles m’avaient apportée. J’ai ensuite eu l’occasion de présenter le film dans environ 150 festivals,

partout dans le monde, où il a remporté 18 récompenses. J’en suis extrêmement fière. Quel est votre rapport à Lausanne ? J’y suis née, et j’y habite toujours, de même que ma famille. Pouvoir bénéficier à la fois de la proximité du lac et des montagnes est extrêmement important pour moi. La région se montre aussi particulièrement vivante en matière d’offre culturelle. Et lors de la grève des femmes du 14 juin, j’ai eu le plaisir de découvrir un autre visage de Lausanne et de ses habitantes.

Voir ces revendications féministes, cette sororité et cette énergie positive étaient incroyables. J’aime dédier mon énergie aux rassemblements du comité de la Grève dans le collectif de Lausanne, entre autres, pour réclamer plus d’égalité dans les salaires, de respect et de valorisation.

SES ADRESSES

CAFÉ

R E S TAU R A N T

COMMERCE

BALZAC

« J’apprécie le café Balzac car le lieu regorge de délicieux petits plats. Mais j’y vais surtout pour ses chocolats chauds, ses thés et ses cafés qui sont riches et parfumés. »

RACINES

« C’est par le biais d’une amie que j’ai découvert Racines en plein centre de Lausanne. Cette adresse propose de succulents plats végétariens et végétaliens. Les mets sont équilibrés, rapides et très bons. »

BLUE TOMATO

« Ce magasin convivial et chaleureux de sport m’a suivie durant toute ma carrière sportive. Il a totalement adhéré à mes valeurs et à mon combat. »

Boulevard de Grancy 49 Lausanne +41 21 601 16 05

Rue Neuve 11 Lausanne +41 78 927 77 48

Rue Saint-Laurent 37 Lausanne +41 21 310 19 50

31


Une musicalité lausannoise ouverte au monde

Le Café-Théâtre Le  Bourg, au sommet de la rue du même nom, est une des salles préférées de David Torreblanca.


I NTE RVI E W

David Torreblanca, programmateur du Montreux Jazz Festival, raconte les coulisses de l’événement phare de la Riviera vaudoise. Il revient aussi sur le rôle joué par Lausanne dans la découverte des artistes et des tendances musicales de demain.

Comment êtes-vous entré au sein du Montreux Jazz Festival ? David Torreblanca : À la suite de mon diplôme de l’École hôtelière de Lausanne, j’avais accumulé de l’expérience comme coordinateur de banquets à l’exposition nationale Expo.02, puis comme assistant restauration dans un centre commercial. J’ai découvert ensuite une annonce dans le domaine de la coordination au Montreux Jazz Festival où j’ai été engagé en 2004.

Propos recueillis par Tiago Pires

Lorsqu’il parle, David Torreblanca a le débit vif et le rire contagieux. Originaire du Chili, le Lausannois d’adoption occupe depuis six ans les postes de programmateur et de directeur opérationnel du Montreux Jazz Festival. Pour la découverte de nouveaux artistes et des tendances musicales de demain, le quadragénaire voyage énormément, visite des salles de spectacles oubliées et écoute des œuvres en devenir. Loin de cette frénésie de son métier, il aime se réfugier à Lausanne pour y explorer son architecture ou se rendre dans des événements plus intimistes mais débordant d’art et de vie. Pour lui, la capitale vaudoise n’a rien à envier à Paris ou à Londres en termes d’offres culturelles.

Vous êtes devenu depuis directeur opérationnel de l’événement... J’ai fait comme on dit mon bonhomme de chemin. Au fur et à mesure, on me donnait davantage de responsabilités et j’ai aussi su saisir quelques opportunités. Lors d’une édition, j’ai proposé à Claude Nobs (père fondateur du festival, ndlr) de programmer le chanteur canadien Justin Nozuka. Étonnamment, son concert a eu énormément de succès. Le directeur Mathieu Jaton m’a alors confié la programmation du Montreux Jazz Café en parallèle de ma fonction de coordinateur de la restauration.   →

La Cave est la petite sœur underground du restaurant du Bleu Lézard.

33


I NTE RVI E W

« Lausanne est

un bouillon musical grâce aux collectifs qui explorent tous les spectres musicaux. »

J’ai accepté, mais j’étais terrifié. J’ai donc demandé de l’aide à mon ami Alexandre Edelmann. J’ai commencé à lire énormément de magazines en lien avec la musique, écouter plusieurs chaînes de radio et à me rendre dans les salles de concert pour sentir quelle serait la musique de demain. Le plus étonnant dans l’histoire, c’est que je ne suis pas un passionné de musique. J’en écoute bien évidemment, et notamment des albums gothiques ou New Wave. J’ai vraiment dû me faire l’oreille musicale.

Vous avez passé treize ans au Chili avant de venir habiter en Suisse. Comment s’est passée cette arrivée ? À cause de l’instabilité politique, due à l’arrivée de Pinochet au pouvoir, mes parents ont préféré rentrer en Suisse. Le voyage a été une vraie souffrance. J’ai tellement pleuré dans l’avion... Nous nous sommes d’abord installés à Sion où l’accueil a été catastrophique. Aucune volonté de nous accueillir, et des commentaires désobligeants à foison. Mes parents ont donc décidé de déménager à Neuchâtel où j’ai littéralement fait les 400 coups. Puis, j’ai déménagé pour venir étudier à l’École hôtelière de Lausanne.

Comment maintenez-vous la flamme quinze ans plus tard ? C’est une question que je me pose tous les jours. La flamme est toujours là, mais elle a changé de couleur, car au fil des années, j’ai accumulé de nombreuses fonctions comme la gestion des infrastructures. J’aime la programmation car cela demande de s’intéresser aux artistes émergents, aux tendances musicales et à la jeunesse. Et j’apprécie réellement de me rendre dans des salles ou des festivals méconnus juste pour découvrir des nouveautés. Par contre, j’ai également besoin d’avoir des opérations plus « terre à terre » pour maintenir la flamme.

Comment vous vous sentez aujourd’hui dans la capitale vaudoise ? Ma découverte de Lausanne s’est faite en deux temps. En tant qu’étudiant, 34


I NTE RVI E W

Créée en 1994, La Cave du Bleu (comme on l’appelle souvent) propose une ligne musicale aussi régionale qu’internationale, et mélange tous les styles.

générale, le canton de Vaud aime mettre en avant la musique dans son ensemble. En ce sens, Lausanne est un bouillon musical car il y a énormément de collectifs qui se déploient sur tous les spectres musicaux.

j’y venais uniquement pour faire la fête. C’est vraiment après mes études que j’ai découvert l’autre visage de la ville. C’est ici que je me suis cultivé, que ce soit au contact de la musique, des arts vivants ou du théâtre. Un de mes premiers événements marquants aura été le LUFF, le Lausanne Underground Film & Music Festival. J’aime l’harmonie entre le côté sombre et le décalé de la manifestation. Puis ce sont les événements comme la Fête du Slip, qui traite de la sexualité sous toutes ses formes, ou les démonstrations de chorégraphie des Quarts d’Heure du Théâtre Sévelin. Tous expérimentent et osent, à l’image de Lausanne.

Quels sont les lieux emblématiques lausannois pour les amateurs de musique ? Le Romandie ou La Cave du Bleu sont des établissements hautement recommandables. C’est d’ailleurs dans la Cave du Bleu que j’ai découvert l’artiste français Eddy de Pretto. Je le suivais depuis quelque temps et il s’est produit à Lausanne avant d’acquérir une grande renommée. Mais lors de son passage lausannois, sa prestation a été catastrophique. Le son était mauvais, et on le sentait peu à l’aise. Mais j’avais confiance, et sa prestation à Montreux a été un succès. Et c’est au Romandie que j’ai découvert le collectif français Fauve.  →

Comment jugez-vous l’offre musicale à Lausanne ? Elle est multiple et ouverte. De manière 35


DOCKS.CH

PHOTO © CÉDRIC WIDMER

Musique live

DIRECTION : OMAR PORRAS – TKM THÉÂTRE KLÉBER-MÉLEAU, CHEMIN DE L’USINE À GAZ 9, CH -1020 RENENS-MALLEY SUISSE, BILLETTERIE : +41(0)21 625 84 29

Lausanne


I NTE RVI E W

Parmi les nombreux chanteurs et groupes qui viennent au Montreux Jazz, certains se rendentils à Lausanne pour découvrir la ville ? Aujourd’hui, les artistes doivent se montrer rentables. À peine leur concert est-il terminé à Montreux, ils repartent vers un autre festival. Mais il y a des exceptions. Je me souviens d’une belle anecdote liée à la venue de Prince en 2009. Il s’est rendu plusieurs fois à Lausanne, en passant par des petites routes des vignes du Lavaux. Il a d’ailleurs rencontré plusieurs fois le sculpteur veveysan Zapoff dans la célèbre boîte de nuit du MAD. À la suite de cette rencontre, il a exigé d’avoir les sculptures un peu particulières de l’artiste lors de sa prestation sur scène. Nous avons dû les déménager de Lausanne jusqu’à Montreux ! Et les rapporter le lendemain ! (rires) Si vous deviez emmener les artistes à Lausanne, où iriez-vous ? Dans un premier temps, je leur ferais d’abord visiter des monuments d’architecture exceptionnels comme le siège de La Vaudoise, juste derrière le Parc de Milan qui est l’œuvre de l’architecte suisse Jean Tschumi. Ensuite, il faudrait profiter des espaces verts de Lausanne, comme le Parc de Milan ou celui de Mon-Repos. Lausanne a la chance de posséder des espaces verts et de lieux architecturaux qui débordent de vie ! ■

LES BONNES ADRESSES DE DAVID TORREBLANCA LA CASONA LATINA

« J’apprécie le mélange entre les fêtes culturelles et cette ambiance latine. À la fin de chaque représentation, les festivités continuent dans le hall et à l’extérieur lorsque le temps le permet. C’est une mine de trésors ! »

LE BOURG

« C’est un lieu magique. Cet ancien cinéma-cabaret a une âme particulière et ne laisse personne indifférent. Entre les films décalés et les groupes de musique qui sortent du courant mainstream, j’ai fait d’incroyables découvertes. »

Rue de Genève 57 bis, Lausanne

Rue de Bourg 51, Lausanne Depuis 2006, Le Romandie propose une cinquantaine de concerts par an et des soirées plus festives le week-end.

37


LE DOSSIER

LAUSANNE

CARREFOUR DU MONDE 38


LE DOSSIER

Argentine

p. 47

Liberia

p. 46

Chine

p. 44

Maroc

p. 46

Chili

Espagne Éthiopie Grèce

Irlande Italie

Japon

La capitale vaudoise offre d’innombrables saveurs venues d’ailleurs. Un foisonnement de restaurants et d’épiceries exotiques qui reflète le cosmopolitisme de la ville, où cohabitent plus de 160 nationalités.

p. 47

p. 43

p. 46

p. 42 p. 43

pp. 42, 43 p. 45

Liban

Pérou

Portugal

Thaïlande Turquie

Vietnam

p. 43 p. 47

p. 42

p. 44 p. 43

p. 44

En termes de diversité, Lausanne n’a rien à envier aux grandes capitales. Plus de 160 nationalités s’y côtoient quotidiennement. En près de quarante ans, le nombre d’étrangers a même doublé dans la capitale vaudoise et cela n’a pas créé de fracture dans les quartiers, comme l’a démontré une étude récente du Contrôle des habitants. Qu’ils soient Argentins, Japonais, Éthiopiens, Kosovars ou des pays limitrophes, les nouveaux arrivants transportent dans leur valise des épices savoureuses, des recettes familiales et des produits typiques. Rencontre avec quelques personnalités qui œuvrent dans les commerces et restaurants plébiscités par les Lausannois. →

Un dossier réalisé par Tiago Pires

39


La cuisine comme pont entre les cultures Elise Rabaey a pour mission de valoriser la gastronomie lausannoise. Elle raconte comment la ville est devenue un carrefour des saveurs du monde.

L’association Lausanne à Table soutient chaque année une centaine d’événements en rapport avec l’alimentation. Sa mission : promouvoir saveurs d’ailleurs et produits du terroir. Aux commandes de la structure, figure Élise Rabaey, Bulloise d’origine et belle-fille du chef étoilé Gérard Rabaey. Elle est également responsable gastronomique de la ville. Par sa double fonction, elle invite le public à déguster de nouveaux plats, fait découvrir la ferme aux enfants ou renforce les liens entre consommateurs et producteurs locaux. Rencontre. En l’espace de quarante ans, le nombre de résidents étrangers a doublé à Lausanne. Comment cette évolution s’observe-t-elle dans les assiettes ? Élise Rabaey : Il y a quelques années, on ne trouvait aucun sandwich vietnamien Banh mi dans la ville. Aujourd’hui, trois 40

restaurants en proposent dans leur menu. Idem avec les mets coréens. Ce multiculturalisme se retrouve dans l’offre culinaire lausannoise, et les Lausannois peuvent s’en réjouir ! Ce qui est intéressant, c’est que ce multiculturalisme se mêle parfaitement au terroir ; puisque nombre de restaurants exotiques utilisent des produits du terroir dans leur menu : ramen à base de blé suisse ou empanadas fourrées au porc et au gruyère créent de nouveaux liens entre les personnes et les cultures. Comment l’association Lausanne à Table fait-elle la promotion de tels échanges gastronomiques ? Lors d’un événement organisé par notre association, le Miam Festival, l’un des stands les plus populaires a été celui de l’Établissement vaudois d’accueil des migrants  (EVAM).


LE DOSSIER

Non seulement la nourriture était succulente mais les histoires de vie qui se partageaient étaient passionnantes. Tout le monde discutait avec son voisin. Je suis persuadée que la cuisine décloisonne les consommateurs car elle véhicule l’histoire de chacun. Nous avons tous une madeleine de Proust. Nous avons aussi organisé des tables éphémères, invitant deux inconnus à chaque table. Les premières discussions portent souvent sur la cuisine. La gastronomie favorise l’intégration. Et cela est vrai surtout à Lausanne. Pourquoi ? Lausanne a maintenu son âme de village où la convivialité et l’accessibilité sont des valeurs primordiales. Y cohabitent des ensembles des établissements étoilés, des pintes historiques, des barbecues coréens, des épiceries ibériques et même des restaurants de cuisine nordique. Et tout cela se marie parfaitement avec les produits locaux. Les produits du terroir vaudois sont-ils assez mis en valeur ? Il est primordial de les valoriser quotidiennement, et c’est l’une des missions de Lausanne à Table. Leur promotion demande des efforts constants. Cela garantit que les produits du terroir demeurent vivants et visibles auprès des touristes comme des locaux. Il est aussi indispensable d’en faire la promotion auprès des enfants, de manière à les instruire au goût.

Pourquoi cette éducation estelle nécessaire ? À l’heure actuelle, la population veut toujours connaître davantage l’origine de leurs aliments et savoir dans quelles conditions ils ont été cultivés, transformés ou cuisinés. Un phénomène notamment dû à la hausse des maladies liées à la nutrition. C’est pourquoi notre association organise des événements de découverte culinaire à la ferme, par exemple, afin de faire découvrir de nouvelles saveurs aux plus jeunes. Il est désolant de voir certains restaurants continuer à offrir uniquement du pouletfrites dans les menus enfants. Vous avez créé l’association Lausanne à Table en 2014. Pourquoi ? En 2012, Lausanne a été élue Ville du Goût par l’Association suisse de promotion du goût. Plus tard, et avec le soutien de la Ville de Lausanne, nous avons décidé de transformer cette distinction en une association. Ainsi, les buts de Lausanne à Table sont de promouvoir les artisans et les produits locaux, mettre en avant le terroir et faire vivre la ville à travers l’ensemble de sa variété culinaire. Qu’est-ce que le Miam Festival, votre événement phare ? Durant la Pentecôte, nous réunissons sur la place de la Riponne plus d’une cinquantaine d’artisans du goût. Que ce soit des traiteurs, des restaurateurs, des food trucks ou des producteurs, nous voulons démontrer toute la variété culinaire de Lausanne. Ainsi les enfants pouvaient 41

créer leur propre pizza pendant que les grands concoctaient leur propre tartare. Quels sont les objectifs pour 2020 ? En 2019, nous avons attiré environ 25 000 visiteurs lors du Miam Festival, malgré une météo capricieuse. Nous voulons donc continuer, pour l’édition 2020, à proposer les meilleurs artisans du goût, pour que le festival continue d’être une véritable vitrine du Lausanne culinaire. En parallèle, nous comptons maintenir la variété et le nombre d’événements que nous organisons ou que nous soutenons, comme nous l’avons par exemple fait l’an dernier avec la Fête du Chips. Est-il possible de résumer l’offre gastronomique de Lausanne ? On pourrait la réduire au papet vaudois, mais ce serait occulter la richesse et la diversité culinaires de Lausanne, à l’image du caractère ouvert et curieux des Lausannois. Il y a 5 ans, la tendance était aux hamburgers. On en trouvait partout, dans tous les restaurants et la majorité des food trucks leur étaient dédiés. Même si cette tendance se poursuit encore aujourd’hui, de nouvelles curiosités émergent. Lors de la dernière édition du Miam Festival, les spécialités japonaises comme les galettes de choux grillées Okonomiyakis ont rencontré un énorme succès, tout comme les ramen, les fameuses nouilles au bouillon.


EUROPE

LE TEMPLE DE LA PIZZA Depuis plus de quarante ans, Franco Cento voltige entre les tables et les murs de la pizzeria Chez Mario. Depuis 1958, la pizzeria Chez Mario attire les clients dans une ambiance transalpine. « Plusieurs personnalités sont venues ici comme le prince

ET AUSSI... Restaurant italien Amici, Rue Dr César-Roux 5, Lausanne Restaurant italien Eligo, Rue du Flon 8, Lausanne Restaurant méditerranéen Sud Gourmand, Avenue du Théâtre 1, Lausanne

Victor-Emmanuel de Savoie », raconte le serveur calabrais Franco Cento arrivé en Suisse en 1974. « J’ai travaillé plusieurs années dans des hôtels, mais ma maison sera toujours Chez Mario avec sa bonne humeur. J’ai parfois l’impression d’être au pays. » Des anecdotes, l’homme en compte des milliers, comme celle du perroquet Pippo qui répétait sans cesse

« T’as payé ? » Pour y accéder, il faut entrer par le long couloir griffonné de milles signatures. « Personne ne connaît l’origine des graffitis, mais aujourd’hui c’est notre signe distinctif. » Chez Mario, Rue de Bourg 28, Lausanne

LA PRINCESSE DES PASTEIS DE NATA

UN MARIAGE À LA GRECQUE

À peine ouvert, le « Bessa Portes Saint-François » est pris d’assaut par les clients. Ils attendent tous de s’offrir des pasteis de nata, cette pâtisserie traditionnelle portugaise. Pour Anouchka, la gérante, portugaise d’origine, c’est un honneur. « Je suis née en Suisse mais j’ai des origines portugaises. Pour moi, c’est une vraie fierté de proposer une partie de mon histoire aux clients tout en vendant des pâtisseries suisses également. »

Allier les mets de brasserie à ceux de la gastronomie grecque : c’est le pari à succès du restaurateur du Lyrique, Fotis Stalikas. Originaire de la ville d’Agrinio, il a suivi une formation à l’École hôtelière de Lausanne en 1981. À la fin de ses études, et grâce à une incroyable opportunité, il reprend cette fameuse brasserie lausannoise. « Dès le début, j’ai voulu mettre en évidence la cuisine de mon pays en harmonie avec des mets du terroir. »

Bessa Portes St-François, Place Saint-François 1, Lausanne

Le Lyrique, Rue Beau-Séjour 29, Lausanne

42


EUROPE

L’ESPAGNE À LA CALABRAISE Le restaurant El Chiringuito se donne des airs de buvette espagnole. Derrière le comptoir, c’est toutefois un Italien qui assure l’ambiance ibérique. Manger chez El Chiringuito, c’est se retrouver dans une buvette espagnole au centre-ville de Lausanne. Depuis qu’il a repris

POUR L’AMOUR DU FRANÇAIS Des meubles foncés, des airs celtiques endiablés et des effluves de Guinness. Le McCarthy’s Irish Pub est sans conteste une fenêtre sur l’Irlande. « Je vivais avec mon mari à Zurich, raconte la patronne Shirley McCarthy, mais j’avais envie d’apprendre le français de manière intensive. Nous avons alors choisi Lausanne, d’autant plus qu’il n’y avait pas de véritable Irish Pub avec une ambiance authentique. Nous avons ouvert un lieu qui me permet de côtoyer mon pays tous les jours en Suisse. » McCarthy’s Irish Pub, Place Pépinet 1, Lausanne

les lieux en 1991, Antonio Zito a toujours voulu conserver l’âme ibérique du restaurant comme en atteste le Jamón en exposition. Même s’il est italien d’origine. « Ma femme est espagnole et lors de mon arrivée en Suisse en 1979, j’ai appris le portugais et l’espagnol avant le français ! » À la rue Saint-Laurent, son métier se confond parfois avec celui d’un

L’ITALIE CONTENUE DANS UNE ÉPICERIE

« Cosa vuoi mangiare ? Un panino ? Lasagne ? » À midi, l’épicerie de Mauro Bottazzi bouillonne de frénésie. Derrière le comptoir, le propriétaire s’active et fait claquer son accent italien. « J’ai une véritable passion pour les produits de mon pays et je veux les sublimer. Ici, j’ai voulu créer une petite Italie et on parle tous italien. Pour faire voyager les Lausannois. » Mauro Traiteur, Rue de l’Ancienne-Douane 4, Lausanne 43

psychologue. « Les clients fidèles viennent surtout pour discuter, parler de leurs problèmes ou juste du quotidien. Il faut alors faire preuve d’écoute. C’est ce que j’aime le plus dans mon métier. » El Chiringuito, Rue Saint-Laurent 38, Lausanne

ET AUSSI AU MOYEN-ORIENT...

Restaurant turc Traiteur Bosphore, Rue de la Louve 7, Lausanne

Restaurant libanais Obeirut, Rue Belle-Fontaine 2, Lausanne Restaurant turc Istanbul Grill & More, Rue des Côtes-de-Montbenon 20, Lausanne


ASIE LE VIETNAM DE LY ET CHÂU Le restaurant Bêp Viêt baigne dans la bonne humeur d’un duo d’amies très complémentaires. Au bas du CHUV, le petit restaurant Bêp Viêt fait le bonheur des amateurs de cuisine asiatique. Derrière les fourneaux, Ly et Châu préparent des mets typiques de la terre des dragons. « Vous ne trouverez aucune cuisine chinoise ici ni des phat thai, précise Ly. Nous proposons des saveurs vietnamiennes authentiques grâce aux recettes que nos mères nous ont apprises. » Émigrées respectivement en 1995 et en 2001, Ly et Châu sont deux meilleures amies qui se complètent. De Lausanne, elles aiment tout et s’y sentent bien. « Parfois l’ambiance ou la nourriture vietnamiennes nous manquent un peu, mais nous ne comptons plus quitter Lausanne. » Bêp Viêt, Rue du Bugnon 42, Lausanne

ET AUSSI... Restaurant vietnamien Dalat, Place du Vallon 5, Lausanne Restaurant Indien Laxmi, Escaliers du Marché 5, Lausanne Restaurant thaïlandais Saveurs d’ailleurs, Avenue d’Ouchy 67, Lausanne

SUR LES PAS DU ROI

COMME À HONG KONG

Tom-Yam, Chemin de Chandieu 12, Lausanne

Au Canard Pékinois, Place Chauderon 16, Lausanne

Le Tom-Yam affiche une longue tradition culinaire grâce à Nattida Promchai. Après avoir rencontré un Lausannois en Thaïlande, elle décide de le suivre en Suisse. Et d’ouvrir un restaurant traditionnel. « Ici, nous travaillons en famille. Cela facilite les discussions. Surtout, nous ressentons moins le manque de notre pays d’origine. » Outre la tranquillité lausannoise, la femme de 55 ans aime aussi se dire qu’elle suit les traces du roi Bhumibol, le neuvième monarque thaïlandais qui a vécu de 1931 à 1955 à Lausanne.

44

L’histoire du restaurant Au Canard Pékinois est avant tout celle d’un hommage de deux frères à la gastronomie de Hong Kong. Après des études à l’École hôtelière de Lausanne, Leunj Glenn a sillonné l’Asie, toujours dans la restauration. En 1996, il rejoint son frère Tung Gordon à Lausanne, et décident alors d’offrir à la capitale vaudoise un paradis de la nourriture hongkongaise. « Comme notre maman savait préparer le canard pékinois, nous en avons fait notre plat phare. »


ASIE

L’ART DU SUSHI REVISITÉ À LA PHILIPPINE

Yoshida. Je connais mon métier », rigole Larry Andino. L’homme aime raconter comment il se sentait à l’école devant son professeur, et les longues heures d’apprentissage. « Aujourd’hui, je connais mieux la gastronomie nippone que celle de mon pays d’origine. À tel point qu’à la maison, je cuisine japonais. »

Larry Andino est le maître sushi du restaurant Miyako du Beau-Rivage Palace, une des meilleures adresses lausannoises pour déguster des plats à base de poisson cru. Le geste est précis, l’œil acéré et la coupe du poisson est parfaite au restaurant Miyako du Beau-Rivage Palace, mais le maître sushi n’est pas japonais mais philippin. « Ne vous inquiétez pas, j’ai été formé par le maître étoilé

Miyako, Beau-Rivage Palace Place du Port 17-19, Lausanne

D’INSPIRATION JAPONAISE

LA PASSION DU MANGA

Myo Sushi Bar, Allée Ernest-Ansermet 1, Lausanne

Tanigami, Rue du Midi 2, Lausanne

De larges baies vitrées offrent un véritable bain de lumière aux clients du restaurant Myo. Inaugurée en 1996, l’enseigne est le premier restaurant japonais de Lausanne. Il propose depuis le meilleur de la gastronomie du pays du Soleil levant. « La luminosité et la légèreté nous rappellent l’architecture de l’île », explique le gérant Nicolas Rochat. Pour offrir un dépaysement total, de nombreux produits sont importés directement depuis l’Archipel et un maître japonais s’affaire en cuisine, histoire de reconstituer une sorte de mini-Japon.

Des peluches Pokémon et une pléthore de mangas comptent parmi les trésors du magasin Tanigami. Maître des lieux, Sylvain Vautravers est incollable sur le sujet depuis son adolescence puisqu’il a « lu plus de 8000 mangas ». Ses yeux bleus brillent à l’heure d’évoquer son amour du Japon. « J’y suis allé plus de 20 fois, et je me suis totalement immergé dans la culture populaire. » Et cette passion, le patron la cultive avec sa fille.

45


AFRIQUE UN PARFUM AFRICAIN DANS LA VILLE Mike Davis et sa femme Rosena proposent une large variété de produits africains dans leurs boutiques Inside Africa. Avec l’objectif d’être une vitrine du continent. L’intérieur des magasins Inside Africa ressemble à une caverne d’Ali Baba: des perruques, des cosmétiques, des habits traditionnels et bien sûr une variété de produits alimentaires... « Nous voulons être la vitrine de l’Afrique », détaille Mike Davis, originaire du Liberia. Les débuts de l’aventure Inside Africa se font au Paléo Festival en 1995. « Nous avions cuisiné du fou-fou, un plat à base de bananes et de manioc. Nous avions peur que les Suisses soient réticents à son goût. Mais les gens ont formé une longue file pour venir en manger et en redemandaient. C’est un magnifique souvenir ! ». Inside Africa Akwaaba, Rue de l’Ale 9-11, Lausanne Place de la Gare 9, Lausanne

ET AUSSI... Restaurant éthiopien Abyssinia, Rue du Valentin 14, Lausanne Restaurant maghrébin La Gazelle, Rue de l’Ale 35, Lausanne Restaurant érythréen Red Sea, Rue de la Tour 17, Lausanne

SE RECONNECTER À LA NATURE

UN COUSCOUS AUX SAVEURS DES BALKANS

Le Nil Bleu, Avenue Villamont 17, Lausanne

Au Couscous, Rue Enning 2, Lausanne

« Les débuts étaient difficiles, car les gens étaient sur la réserve. Manger avec les mains? Quelle idée ! » Dans son restaurant du Nil Bleu, Daniel Alemu, originaire d’Addis-Abeba, veut faire découvrir la gastronomie de son pays. « Il a fallu du temps pour que les habitants s’habituent à notre cuisine. Le fait de manger sans couverts nous reconnecte à la nature et titille l’appétit. » Ainsi, le restaurateur prend du temps avec les clients pour leur présenter la gastronomie et surtout les initier à déguster ses plats… avec les doigts.

46

En arrivant au Couscous, les clients peuvent soulever le tapis à l’entrée sous lequel se trouvent des bons pour des merguez gratuites. « C’est une tradition cinquantenaire », raconte Totaj Safet, gérant des lieux depuis 2006. Le Kosovar d’origine se sent comme chez lui dans cette ambiance maghrébine. « J’ai grandi avec ces épices et ces saveurs. » Formé comme hôtelier à Belgrade, il a fait une escale à Lausanne pour y perfectionner son français. « Mais la guerre a éclaté et j’ai alors fait ma vie ici. »


AMÉRIQUE DU SUD

AU RYTHME DE LA SALSA

Dans le quartier de Sévelin, il est difficile d’ignorer le bâtiment de La Casona Latina, coloré aux nombreux graffitis. « Le lieu accueillait une association

d’étudiants sud-américains. Puis, nous l’avons transformé en un espace culturel, un pont vers l’Amérique du Sud. » En semaine, le cofondateur des lieux Juan Correa y donne des cours de salsa et de tango. « La danse favorise le contact et l’intégration. » Pour le Chilien d’origine, le lieu est important car il fait vivre les traditions

ET AUSSI...

LE PÉROU AU CENTRE-VILLE

EMPANADAS DE LA PLATA

Aux Spécialités de la Palud, Place de la Palud 9, Lausanne

El Gaucho take-away, Boulevard de Grancy 44, Lausanne

La Casona Latina fait vivre la culture sud-américaine grâce à la danse et aux projections de films.

Restaurant péruvien Tayta Empanadas, Avenue du Tribunal-Fédéral 2, Lausanne Restaurant équatorien La Caleta, Rue de l’Ale 15, Lausanne Bar dancing latino La Movida, Place Chauderon 5, Lausanne

La petite échoppe Aux Spécialités de la Palud a une histoire aussi riche que son assortiment. Ouverte en 1932, elle proposait des produits libanais et grecs. Puis elle s’est ouverte aux saveurs sudaméricaines avec la nouvelle propriétaire Eliana Valdivia en 1998. La Péruvienne propose des farines du Vénézuela, multiples sortes de pommes de terre ou des bières des Andes, par exemple.

47

et les valeurs latines. « Et cette culture plaît car nous avons plus de danseurs suisses que latins. » L’espace culturel propose aussi des projections de films sudaméricains. La Casona Latina, Rue de Genève 57 bis, Lausanne

Au take-away El Gaucho, Véronique Maillard et son mari vendent les empanadas comme des petits pains. « En Argentine, le contact entre les gens se fait rapidement. J’ai donc décidé de vendre des empanadas pour retrouver cette sensation. » Originaire de la capitale bordée par la rivière Plata, elle importe directement les épices et quelques ingrédients pour « avoir l’impression d’y être un peu ».


Un îlot japonais au milieu de Lausanne Entrer dans une épicerie Uchitomi, c’est se retrouver au pays du Soleil levant. Visite guidée en compagnie de la benjamine de la famille. Entre de la vaisselle traditionnelle et des biscuits japonais, un chat mécanique Maneki-neko lève sa patte de haut en bas. Véritable porte-bonheur au Japon, il est décliné en plusieurs couleurs et formes dans les magasins Uchitomi. Dans ces commerces, les expatriés nippons ou les locaux peuvent trouver tout un assortiment de produits ou d’objets en provenance de l’Archipel. De la musique d’ambiance aux rangements parfaitement ordonnés, l’enseigne fait honneur au Japon, pays d’origine de son fondateur Tatsuya Uchitomi. Originaire d’Hiroshima, il a fait de la Suisse sa seconde maison. Trente ans plus tard, la société familiale exploite trois échoppes entre Lausanne et Genève. Si le

patriarche demeure à la tête de l’entreprise, ses quatre filles l’ont depuis rejoint pour développer les affaires dont Mahi, gérante du dernier-né des magasins. La diplômée en communication et marketing s’assume en Lausannoise, en totale harmonie avec son héritage familial et culturel. Quelle est l’histoire des épiceries Uchitomi ? Mahi Uchitomi : Pâtissier de formation, mon père Tatsuya Uchitomi a eu l’occasion de parcourir l’Europe en 1971, alors qu’il était venu acquérir le savoir-faire de la pâtisserie française. Lors d’un séjour en Suisse, il a rencontré ma mère pendant la Fête de la Bière à Ouchy en 1973. Il a toutefois dû repartir un temps au Japon avant de pouvoir s’installer avec ma mère à Lausanne. 48

Il était alors le seul Japonais de la ville et tout le monde le connaissait loin à la ronde. Il a donc décidé de mettre son savoir-faire en valeur tout en misant sur les produits de son pays natal en ouvrant la première épicerie Uchitomi à Genève. Pourquoi avez-vous décidé d’intégrer l’affaire familiale ? Depuis toujours, je flâne dans les rayons. Durant mes études, j’y travaillais les samedis et durant les vacances scolaires. Je n’avais pas forcément l’intention d’y rester durablement mais avec l’ouverture des nouveaux locaux à Genève, j’ai eu la chance d’en assurer la gérance. De plus, on y travaille vraiment en famille puisque chacune de mes trois sœurs a une fonction propre et que mon père reste à la tête de la société.


LE DOSSIER

Qui sont les clients d’Uchitomi ? On retrouve une proportion identique entre les Japonais venus chercher des produits issus de l’Archipel – comme du saké ou nos nouilles maison – et les locaux qui souhaitent retrouver des sushis frais ou de la vaisselle japonaise dans une ambiance particulière. Nous observons aussi un fort attrait pour des produits

« Je me suis créé une identité de Lausannoise, un mélange de mes deux cultures. »

nippons importés, car ils ont une réputation d’aliments sains et naturels comme le thé vert ou les algues. Comment vivez-vous vos origines japonaises à Lausanne ? Au niveau culinaire, je mange régulièrement des mets traditionnels comme des gyozas, sushis, shabu shabu. J’aime aussi déguster les spécialités d’Hiroshima, la région d’origine de mon père : les huîtres frites, les okonomiyakis (crêpes japonaises à base de nouilles et de porc grillé), les unagis, les anguilles grillées. Lorsque je suis au Japon, je suis considérée comme une étrangère et pas forcément une Suissesse. En Suisse, je ne suis pas forcément perçue comme une Asiatique. Je me suis donc créé une identité de Lausannoise, un mélange de mes deux cultures et ouverte sur la multiculturalité.

Vos adresses lausannoises préférées ? La Brasserie des Trois Rois est un lieu que je recommande vivement. Notamment pour déguster la fondue vigneronne, lors de laquelle on plonge des morceaux de viande de bœuf dans du vin rouge en ébullition. Je pense aussi à La Croix d’Ouchy et sa délicieuse scalopine de veau au miel. En dehors de ces adresses, j’apprécie beaucoup la gastronomie vietnamienne, notamment la carte du restaurant Bêp Viêt dont le bò bún est une merveille. Uchitomi Magasin, Rue Grand-Saint-Jean 4, Lausanne

SES ADRESSES

BAR

R E S TAU R A N T

BOTTLE BROTHERS

« J’aime particulièrement l’aspect convivial et la carte de l’établissement. Situé au milieu de la ville, il permet aussi de bien prendre la température de Lausanne. »

AUBERGE DU CHALET-DES-ENFANTS

« De bons produits du terroir et un magnifique environnement. C’est comme se retrouver au milieu de la campagne alors que la ville est à proximité. »

Place Pépinet 1, Lausanne

Route du Chalet-des-Enfants, Le Mont-sur-Lausanne

49


BALADE

Bowie confidentiel sur les pavés lausannois

De son Château du Signal à la petite gravure exposée au gymnase du Bugnon, David Bowie a laissé peu de traces de sa vie lausannoise, mais une myriade de souvenirs à ceux qui l’ont rencontré. Aux rares indiscrets qui l’abordaient dans les rues de Lausanne pour lui demander un autographe, David Bowie avait l’habitude de répondre simplement « I’m not David Bowie ». L’artiste caméléon aimait se fondre dans la masse et rester incognito.

Par Nina Seddik

La fameuse discrétion suisse est précisément l’une des raisons pour lesquelles David Robert Jones, de son vrai nom, s’est établi à Blonay en 1976 avant de poser ses valises sur les hauts de la capitale vaudoise en 1982. C’est à cette date qu’il a acquis le Château du Signal,   1 une splendide demeure de 14 pièces, située à deux pas du parc de Sauvabelin.   2 Il la mettra en vente quinze ans plus tard à la demande de sa seconde épouse, Iman. Le top-modèle d’origine somalienne et interprète de Ziggy Stardust se sont mariés en petit   1

50


BALADE

comité à l’Hôtel de Ville   3 situé sur la place de la Palud   4 en 1992. « J’ai été très ému par leur simplicité et la force des sentiments qui les unissait », se souvient Michel Perret, officier d’état civil à la retraite. L’appréhension de voir débarquer un David Bowie aussi excentrique que sur les pochettes de ses albums a vite été balayée. « Je me rappelle d’un homme charmant et très souriant. Il était habillé comme un jeune cadre dynamique. Quant à Iman, j’ai été frappé par sa beauté solaire. Elle était si heureuse qu’elle m’a d’ailleurs fait la bise en partant. » C’est dans ce même esprit de simplicité que les jeunes mariés, accompagnés de leurs témoins et interprètes, ont trinqué à leur union au restaurant Le Raisin,   5 situé en face de l’Hôtel de Ville.   2

UN LAUSANNOIS COMME LES AUTRES Entre deux tournées, l’artiste aux 140 millions de disques vendus dans le monde aimait flâner dans les rues lausannoises. Les habitants de la cité ont pu l’apercevoir au marché   6 le samedi matin, en train de faire ses courses à Globus (l’Innovation à l’époque, ndlr) ou de choisir un filet de bœuf à la boucherie de Montelly.    7 Il comptait aussi parmi les clients réguliers du Sapri Shop, un magasin de disques aujourd’hui fermé. L’artiste anglais avait pour habitude d’y venir plusieurs fois par mois, casquette vissée sur la tête. Il repartait les bras chargés de disques après avoir fait le tour des bacs. Le chanteur a laissé le souvenir d’un homme discret, aux goûts musicaux éclectiques et faisant preuve de curiosité. « Il était une véritable éponge et s’imprégnait de ce qui l’entourait. Il enregistrait absolument tout », se remémore Luc Debraine, directeur du Musée suisse de l’appareil photographique à Vevey. Alors vendeur auxiliaire en parallèle à ses études, l’ancien journaliste se souvient, non sans fierté, lui avoir recommandé le disque du groupe écossais Big Country. « Bowie est reparti avec, c’était comme recevoir la médaille d’honneur », plaisante-t-il. D’ILLUSTRES AMIS Son amour pour la musique, David Bowie le partageait aussi avec Claude Nobs chez qui il avait l’habitude de séjourner. C’est par ailleurs via le fondateur du Montreux Jazz Festival que The Thin White Duke s’est rapproché de l’ancien directeur de l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL) Pierre Keller, déjà rencontré à Londres en 1967. Les deux hommes avaient plusieurs passions communes, dont  →

  3

51


BALADE

2 celles pour la peinture et le dessin. Avant d’occuper la fonction de directeur de l’école lausannoise d’art, Pierre Keller était enseignant en arts visuels au Gymnase du Bugnon.

is s to

po

1

©D o

nné e

s : Sw

En 1982, il invita son grand ami Bowie à un atelier créatif, à l’issue duquel il convia l’une de ses élèves à partager leur table au restaurant La Grappe d’Or.  8 «Pierre Keller m’avait à la bonne», se souvient Élisabeth Laufer, âgée de 19 ans à l’époque. «Nous parlions beaucoup de musique et je le soupçonne de m’avoir présentée à David Bowie comme une pointure en la matière. Il a dû rapidement déchanter.» De ce moment surréaliste, Élisabeth retient l’humour et l’extrême gentillesse de son hôte. «J’étais très nerveuse à l’idée de le rencontrer. Mais il m’a rapidement mise à l’aise en s’intéressant à moi et mes projets d’avenir. Et puis le vin coulait à flot, ça m’a certainement aidée à me détendre aussi.»

6

←  9 ←  7

5 3 4  8

La légende veut qu’une petite gravure signée David Bowie est exposée au sein du Gymnase du Bugnon.  9 Mais comme son propriétaire, l’œuvre d’art reste discrète.

  5

OÙ MANGER ?

RESTAURANT LA GRAPPE D’OR

Institution lausannoise depuis son ouverture en 1954, le restaurant La Grappe d’Or vit une seconde jeunesse depuis janvier 2018. Antipasti, primi, secondi et dolci : la carte se décline à l’italienne. Les propriétaires ont créé un univers chaleureux où l’on prend le temps de manger et de se retrouver, notamment au coin bar, nouvellement aménagé.

HÔTEL-RESTAURANT LE RAISIN

Situé sur la place de la Palud, en face de l’Hôtel de Ville, le restaurant Le Raisin fait partie d’une immense bâtisse datant de 1624. L’adresse propose une cuisine du marché avec des produits frais et du terroir. Sa terrasse permet durant les beaux jours de profiter de l’ambiance du centre-ville.

Rue Cheneau-de-Bourg 3, Lausanne +41 21 311 39 70

Place de la Palud 19, Lausanne +41 21 312 27 56

52


Le tabac transforme les pensées en rêves

Victor Hugo

TABAC BESSON Magasin spécialisé dans la vente de tabacs, cigares et spiritueux Rue de Bourg 22 - 1003 Lausanne Tél. 021 312 67 88 tabacbesson@bluewin.ch www.tabac-besson.ch


↑ 4

RUE

IEU

E D E B EA UL 54

45

NT PO

AV E

NU

46

LA GARE

DE

56 21 GR AN CY

D’

O

U

CH

AVE N

Y

RD

E NU

UE

AV E

50

D’O

UCH

Y

AVE N

AV E 23

RH

OD AN

IE

AVE N U E

E D E

EN

M

NU

E

DE

L’E

LY S

ÉE

O

U

NT

CH

O

IS

AV E

I

NU

100 m

500 m

E D E

DE

33

39

QU AI

0

42

JU RI GOZ

NU

E

DE

D

E

AV E

AV

DÉLICES

UE

CO U R

N AVE

E D E

35

T E-

E VA

O LI

VIE

AV EN UE DE

R

T

E D 40 29 UT 67 H É Â TR E 28

JUS

UL

DU

AV E

C H52

E

NE

I T-

UE

E

NU

ON

14 BO

HARPE AV EN UE DE LA

NU

41

E

ÊN

5

CH

PE T

RU

UI S 19 - RU

58

AV E

S

DES

3 65

RE

LO

59

S 71

IN

63 RU E DE B O U RG 10

SS

E

DE M I L A N

BA

BE

20

E C A31 RU

25

NT

AVE N U E D U M O NT- D’O R

8

PO

NU

66

D-

AV E

NIN

9 CE NTR A L E RU E 15

AN

GO

34

7

62

17 49 48

T

ES

GR

JUL

53 43 32

DU

UE

E

AVE N

RU

O LI AVE N U E DE T I V

44 30 27 57

69

6

N

16

51

PO

64

12

13

36

O LINE

37 47

CH

22

R

ON ER

24

26

38

ROUX

VE

TU

70

2

EL

AR-

55

NN

1

RU

CE

ED U

NU

N

AV E

A

CÉ S

DE G ENÈ

FR

RU E

E

AU D

D

ET

E

N

U

VI

N

11

AV E

UE

RU E

ES

N

AV E

IÈR

E

61

RD

S B 18 E R G

BO

E D E

LA

NU

DE

AV E 68

D’O

UC

N

A

N

TO

U

HY

CGN EMBARCADÈRE LAUSANNE-OUCHY

54

LAC LÉMAN

60


CARTE

LES ADRESSES DU NUMÉRO

BARS, CAFÉS & RESTAURANTS 1 2 3 4

Abyssinia Rue du Valentin 14 1004 Lausanne

Au Canard Pékinois Place Chauderon 16 1003 Lausanne Au Couscous Rue Enning 2 1003 Lausanne

Auberge du Chalet-des-Enfants Route du Chalet des Enfants 1052 Le Mont-sur-Lausanne

5 Balzac Boulevard de Grancy 49 1006 Lausanne 6

Barberousse Rue de Genève 17 1003 Lausanne

7 Bêp Viêt Rue du Bugnon 42 1005 Lausanne 8 9

Bessa Portes St-Francois Place Saint-Francois 1 1003 Lausanne Bottle Brothers Place Pépinet 1 1003 Lausanne

10 Chez Mario

Rue de Bourg 28 1003 Lausanne

11 Dalat

Place du Vallon 5 1005 Lausanne

12 El Chiringuito

Rue Saint-Laurent 38 1003 Lausanne

13 El Gaucho Foodtruck

Tous les samedis au marché de la Riponne

14 El Gaucho take-away

Boulevard de Grancy 44 1006 Lausanne

15 Eligo

Rue du Flon 8 1003 Lausanne

16 Istanbul Grill & More

Rue des Côtes-deMontbenon 20 1003 Lausanne

17 L’Atelier des Gourmands

Rue Mercerie 14 1003 Lausanne

18 L’Auberge de Beaulieu

Avenue Bergières 15 1004 Lausanne

19 L’impression Café

Avenue Louis-Ruchonnet 15 1003 Lausanne

20 La Bavaria

Rue du Petit-Chêne 10 1003 Lausanne

21 La Brasserie des Trois Rois Rue du Simplon 7 1006 Lausanne

SHOPPING

22 La Caleta

Rue de l’Ale 15 1003 Lausanne

44 Aux Spécialités de la Palud

Place de la Palud 9 1003 Lausanne

23 La Croix d’Ouchy

MUSIQUE 63 Le Bourg

Rue de Bourg 51 1003 Lausanne

Avenue d’Ouchy 43 1006 Lausanne

45 Blue Tomato

64 La Casona Latina

Rue de l’Ale 35 1003 Lausanne

46 Inside Africa Akwaaba

65 La Cave du Bleu

Rue Saint-Laurent 37 1003 Lausanne

24 La Gazelle

Place de la Gare 9 1003 Lausanne

25 La Grappe d’Or

Rue Cheneau-de-Bourg 3 1003 Lausanne

47 Inside Africa Akwaaba Rue de l’Ale 9-11 1003 Lausanne

26 La Movida

Place Chauderon 5 1003 Lausanne

48 L’Attribut d’Iris

Rue Mercerie 20 1003 Lausanne

27 Laxmi

Escaliers du Marché 5 1003 Lausanne

49 Le Laboratoire Rue Mercerie 16 1003 Lausanne

28 Le Lyrique

Rue Beau-Sejour 29 1003 Lausanne

50 Little Maille

Avenue Villamont 17 1005 Lausanne

51 Marché aux sapins

Avenue de la Harpe 29 1007 Lausanne

29 Le Nil Bleu

Place de la Riponne 1005 Lausanne

30 Le Raisin

Place de la Palud 19 1003 Lausanne

52 Tanigami Rue du Midi 2 1003 Lausanne

31 Mauro Traiteur

Rue de l’Ancienne Douane 4 1003 Lausanne

53 Uchitomi

Rue Grand-Saint-Jean 4 1003 Lausanne

32 McCarthy’s Irish Pub

Place Pépinet 1 1003 Lausanne

LIBRAIRIES

33 Miyako

54 Books Books Books

Beau Rivage Palace Place du Port 17-19 1006 Lausanne

Rue Jean-Louis Gaillard 2 1004 Lausanne

55 Librairie Basta!

34 Myo Sushi Bar

et Obsession Records Rue du Petit-Rocher 4 1003 Lausanne

Allee Ernest-Ansermet 1 1003 Lausanne

35 Obeirut

56 Librairie Belphégor

Rue Belle-Fontaine 2 1003 Lausanne

Boulevard de Grancy 10 1006 Lausanne

36 Racines Rue Neuve 11 1004 Lausanne

Rue de Genève 57 bis 1004 Lausanne Rue Enning 10 1003 Lausanne

66 Le Romandie

Place de l’Europe 1A 1003 Lausanne

67 Opéra de Lausanne

Avenue du Théâtre 12 1002 Lausanne

MONUMENTS & ARCHITECTURE

68 La Vaudoise aréna

Chemin du Viaduc 14 1008 Prilly

69 Tour Bel-Air

Place Bel-Air 1003 Lausanne

70 Tour de l’Ale

Rue de la Tour 1004 Lausanne

71 Vaudoise Assurances

Place de Milan 120 1001 Lausanne

TRANSPORTS

Gare Lausanne-CFF Place de la Gare 1003 Lausanne Transports-publics lausannois (tl) Métro m1

57 Librairie de la Louve

Place de la Louve 3 1003 Lausanne

37 Red Sea

Rue de la Tour 17 1004 Lausanne

Métro m2

PLEIN AIR

58 Jardin botanique

38 Ristorante Amici

Avenue de Cour 14 bis 1007 Lausanne

Rue Dr César-Roux 5 1005 Lausanne

39 Saveurs d’ailleurs

59 Parc de Milan

40 Sud Gourmand

60 Parc de Mon-Repos

Avenue de Milan 1007 Lausanne

Avenue d’Ouchy 67 Lausanne

Avenue Mon-Repos 1005 Lausanne

Avenue du Théâtre 1 1005 Lausanne

41 Tayta Empanadas Avenue du TribunalFédéral 2 1007 Lausanne

MUSÉES

61 Collection de l’Art brut

Avenue Bergières 11 1004 Lausanne

42 Tom-Yam

Chemin de Chandieu 12 1006 Lausanne

62 mudac

Place de la Cathédrale 6 1005 Lausanne

43 Traiteur Bosphore

Rue de la Louve 7 1003 Lausanne

55

QUARTIERS

CENTRE-VILLE RÔTILLON FLON CITÉ – MON-REPOS GARE – OUCHY SAUVABELIN PULLY


LES INCONTOURNABLES

Les incontournables sur www.lausanne-tourisme.ch/incontournables

56


LES INCONTOURNABLES

QUARTIERS

CITÉ / MON-REPOS C’est autour de la colline de la Cité, sculptée par les rivières du Flon et de la Louve, que la ville médiévale s’est développée. Ses ruelles pavées et piétonnes, ainsi que ses monuments en sont les témoins. Dès que vous traversez le pont Bessières, vous changez complètement de décor. Le quartier Caroline abrite un centre commercial, de nombreux bars, restaurants et boutiques. Un peu plus à l’est, le parc Mon-Repos offre un havre de verdure et d’une tranquillité parfois interrompue par le gazouillis des oiseaux de sa volière.

SES INCONTOURNABLES

CATHÉDRALE DE LAUSANNE

La cathédrale, considérée comme l’un des plus beaux monuments gothiques de Suisse, fut consacrée en 1275. Ne manquez pas la rose, le portail peint, les stalles du XIIIe siècle, les vitraux anciens et modernes, et les grandes orgues. Les plus courageux iront admirer la vue panoramique depuis le beffroi (accès payant) après avoir grimpé 224 marches. Visite de la cathédrale libre et visites guidées gratuites en été.

MUSÉE HISTORIQUE LAUSANNE

Dans les murs de l’Ancien Évêché, ce musée témoigne du riche passé de la ville et possède une célèbre maquette offrant une vision exceptionnelle de la cité au XVIIe siècle. Les expositions temporaires, inspirées des recherches faites sur ses collections, explorent les mille facettes du patrimoine. Une approche inédite de l’histoire de la ville ; des multimédias malins !

57

mudac Cet espace est dédié au design et aux arts appliqués contemporains. Vous y entreprenez un voyage intense et surprenant où l’art antique d’Égypte et celui d’Asie côtoient les dernières créations des designers actuels. Le musée organise des rencontres et visites guidées thématiques, et ouvre régulièrement ses portes aux arts vivants tels que la danse et autres types de performances. Jusqu’à sa fermeture provisoire le 1er juin 2020, le musée prépare le déménagement de ses collections vers PLATEFORME 10.


LES INCONTOURNABLES

ESCALIERS DU MARCHÉ

Lien direct et abrupt entre la cathédrale et la place de la Palud, ces escaliers en bois mentionnés dès le XIIIe   siècle ont leur forme actuelle depuis le début du XVIIIe   siècle : couverts, serpentant et

PARC MON-REPOS

Ouvert au public, c’est l’un des parcs les plus prisés des Lausannois de tous les âges avec ses immenses pelouses, ses volières d’oiseaux exotiques, ses aires de jeux et ses sculptures éphémères. Parcourez ses différentes allées pour y apercevoir une

jouxtant une rue pavée très raide. Faisant partie intégrante de l’iconographie populaire lausannoise, ils sont bordés à l’ouest par un ensemble pittoresque de vitrines de boutiques et de cafés.

orangerie ainsi qu’une tour néogothique surplombant une grotte et une cascade. La villa Mon-Repos, au centre du parc homonyme, accueillit le siège du Comité international olympique de 1922 à 1967 avant de servir d’espace de réception.

SES INCONTOURNABLES

QUARTIER

CENTRE-VILLE C’est ici que la vie lausannoise bat son plein de jour comme de nuit. Entre immeubles du passé et nouveaux quartiers branchés, foulez pavés et grandes allées pour profiter du shopping parmi les grandes marques et les créateurs locaux. La vie nocturne avec des salles de concert et un opéra, auxquels s’ajoutent des bars et des clubs, vous tiendra éveillé jusqu’au petit matin.

PLACE ET ÉGLISE SAINT-FRANÇOIS

Les Lausannois se donnent rendez-vous sur cette place névralgique surplombée par une église médiévale. Cette dernière est devenue un haut lieu de musique et de dialogue avec l’art contemporain sous toutes ses formes. La place accueille chaque mercredi et samedi matin, des stands du fameux marché de Lausanne. 58


LES INCONTOURNABLES

QUARTIER DU RÔTILLON

PLACE DE LA PALUD

PALAIS DE RUMINE

QUARTIER DU FLON

ESPLANADE DE MONTBENON

COLLECTION DE L’ART BRUT

Dans les ruelles entrelacées de l’un des plus anciens quartiers de Lausanne, fresque de Titeuf, œuvres d’art, échoppes originales et cafés bohèmes attirent désormais la population branchée. Le Rôtillon, c’est un des nouveaux quartiers trendy, un petit air d’Italie en plein centre-ville.

C’est la réussite architecturale de la ville. Ce quartier d’anciens entrepôts, qui débute à la place de l’Europe, a été réhabilité en zone de vie avec une multitude de restaurants, bars, clubs, boutiques, un cinéma et des espaces d’exposition. Ne manquez pas de boire un verre sur l’une des terrasses aménagées sur les toits.

Une statue polychrome, symbole de la Justice, trône sur la fontaine Renaissance au centre de cette place piétonne où se trouve également l’Hôtel de Ville. En face, touristes et enfants attendent, à chaque heure pleine entre 9 h et 19 h, le ballet d’automates au son du carillon.

Profitant d’un des plus beaux dégagements de la ville sur le lac Léman et les Alpes, vous pourrez vous prélasser sur les pelouses devant le Tribunal de district ou vous restaurer en terrasse. S’il pleut, rendez-vous à la Cinémathèque suisse dans le casino de Montbenon.

59

Construit à la fin du XIXe   siècle sur la place de la Riponne, cet édifice de style italianisant abrite une foule de trésors dans ses divers musées d’art et de sciences, comme le plus grand requin blanc au monde naturalisé.

La ville créa ce musée unique au monde en 1976 en échange du legs de 5000 pièces d’art brut de l’artiste Jean Dubuffet. Située en face du Palais de Beaulieu, cette institution compte aujourd’hui plus de 70 000 oeuvres dont 700 montrées en permanence, et exporte ses expositions dans le monde entier.


Unique Clinique privée de soins aigus DU CANTON DE VAUD PROPRIÉTÉ D’UNE Fondation à but non lucratif

• Centre d’urgences ouvert 7j/7 • Centre de radio-oncologie • Le plus grand Institut privé de radiologie du canton de Vaud • Centre d’imagerie du sein • Centre ambulatoire pluridisciplinaire • Institut de physiothérapie • Laboratoires d'analyses ouverts 24h/24 • Centre médico-chirurgical de l’obésité 60 La qualité au service de votre santé

www.lasource.ch

www.etcdesign.ch - Photos©Th. Zufferey

« SERVICES AMBULATOIRES OUVERTS À TOUS »


LES INCONTOURNABLES

QUARTIERS

GARE / OUCHY Les quartiers situés entre les quais d’Ouchy, au bord du lac Léman, et la gare de Lausanne invitent à la balade. Ils dévoilent plusieurs oasis de verdure, d’élégantes demeures Belle Époque situées dans de larges avenues et deux musées de renommée internationale. Depuis 2008, le métro sur pneus m2 a remplacé la « Ficelle », qui fut en 1877 l’un des premiers chemins de fer métropolitains du monde.

SES INCONTOURNABLES

CRÊT DE MONTRIOND ET PLACE DE MILAN

PARC DU DENANTOU

Avec ses vastes pelouses, ses terrains de football, ses aires de jeux, sa fontaine et ses allées ombragées, cette place inaugurée à la fin du XIXe siècle attire les familles en toutes saisons. Accédez au Crêt de Montriond par un chemin tortueux pour découvrir un panorama à 360° sur la ville, les vignobles de Lavaux, le lac Léman et les Alpes. Petit coin de paradis, le Jardin botanique permet d’admirer près de 6000 plantes alpines, médicinales, tropicales et carnivores (accès gratuit).

D’abord privé puis ouvert au public en 1928, ce parc fut aménagé au XIXe siècle à la mode anglaise par un banquier. Laissez vos enfants gambader dans les prairies sauvages entourées de bosquets, de massifs floraux et de statues, ou jouer avec l’eau du bassin. Cet espace vert abrite depuis 2007 un pavillon thaï au toit doré offert à la ville par feu Sa Majesté le roi de Thaïlande en remerciement de ses années passées à Lausanne entre 1933 et 1951.

61


Première présentation Collection permanente Dès le 13.3.2020 Entrée gratuite

Espace Projet Taus Makhacheva 13.3 – 17.5.2020 Jorge Macchi 5.6 – 23.8.2020 Entrée gratuite

À fleur de peau. Vienne 1900, de Klimt à Schiele et Kokoschka 14.2 – 24.5.2020

Espace Focus Yersin dessinateur 10.4 – 21.6.2020 Entrée gratuite

mcba.ch

Gustav Klimt, Goldfische, 1901-1902 (détail) Kunstmuseum Solothurn, Dübi-Müller-Stiftung © SIK-ISEA, Zürich

Exposition actuelle Atlas. Cartographie du don Jusqu’au 12.1.2020

P A R TA G E Z D E S M O M E N T S A U T H E N T I Q U E S

NOUVEAUTÉ: L’ÉCAILLER DU ROYAL

Royal Savoy Hotel & Spa Lausanne Avenue d’Ouchy 40 1006 Lausanne T. +41 (0)21 614 88 88 info@royalsavoy.ch www.royalsavoy.ch

RS-Ann-TheLausanner 148x107mm-LeChalet Oct19.indd 1

17.10.19 07:09


LES INCONTOURNABLES

MUSÉE ET JARDIN DE L’ÉLYSÉE

MUSÉE ET PARC OLYMPIQUE

Ce musée trentenaire, l’un des premiers dédiés entièrement à la photographie, tire son aura internationale de la qualité et de l’originalité de ses expositions à Lausanne et exportées dans le monde entier, ainsi que de la dizaine de fonds et archives complets*, dont ceux de Charlie Chaplin, de Nicolas Bouvier et d’Ella Maillart. La belle maison de maître, qui accueillit Madame de Staël en 1807, est entourée d’un jardin à la française organisé en terrasses avec une vue spectaculaire sur les Alpes et le lac Léman. Jusqu’à sa fermeture provisoire en octobre 2020, le musée devient gratuit et prépare le déménagement de ses collections vers PLATEFORME 10.

Unique au monde, Le Musée Olympique représente la première attraction culturelle de Lausanne. Chacun de ses trois niveaux est dédié à une dimension particulière de l’olympisme, historique et moderne, faisant la part belle aux nouveaux moyens de communication interactifs. Il vous faudra peut-être plusieurs visites pour tout explorer. Dans tous les cas, une halte est bienvenue au Tom Café et sur sa terrasse, au dernier étage, qui offre une vue splendide sur le lac Léman et les Alpes. Dans le parc, admirez la collection de sculptures et testez vos performances sur une véritable piste d’athlétisme. Par un jeu de terrasses, on accède à une fontaine monumentale qui jouxte les rives du lac.

* Ne sont pas exposés de manière permanente, consultez le programme.

CROISIÈRES SUR UN BATEAU BELLE ÉPOQUE OU SOLAIRE

MUSEE CANTONAL DES BEAUX-ARTS (MCBA)

Impossible de repartir de Lausanne sans avoir navigué sur le lac Léman à bord d’un des bateaux de la Compagnie générale de navigation. Hormis la traversée du lac côté français, sa flotte Belle Époque, la plus importante au monde, vous embarque pour une croisière gastronomique. De mai à octobre, on peut naviguer au plus près des berges, à bord des bateaux électrosolaires Les Aquarels du Léman, pour observer la faune et la flore en toute quiétude.

Il fait partie des plus anciens musées suisses dédiés exclusivement à l’art. Depuis 2019, le MCBA se trouve à deux pas de la gare, sur le site de PLATEFORME 10. Dix mille œuvres de sa collection sont à découvrir dans ce bâtiment considéré comme exceptionnel au niveau architectural. Celui-ci est conçu pour offrir à ses visiteurs des espaces inédits: un restaurant, une librairie-boutique, un auditoire et une bibliothèque.

63


Lakeview Hôtel

LE RIVAGE Au cœur de la passion !

Pour vos instants de détente ou business, Laissez-vous surprendre. A seulement 10 minutes du centre de Lausanne Photos & Emotions

Regarde notre profile Instagram @lavauxtravelhotel

Nous sommes certifiés « Fait Maison » et « Vaud-Œnotourisme »

Pense Futé, Réserve en Direct: www.rivagelutry.ch 1095 Lutry-Lavaux UNESCO | 0041 21 796 72 72


LES INCONTOURNABLES

QUARTIERS

VIDY / HAUTES ÉCOLES L’Ouest lausannois est dominé par le campus universitaire regroupant l’Université et l’École fédérale polytechnique. Un lieu qui ravit les 26 000 étudiants proches des rives du lac où ils peuvent s’adonner à de nombreux sports nautiques.

SES INCONTOURNABLES

PISCINE ET MINIGOLF DE BELLERIVE Cette piscine en plein air, ouverte de mai à septembre, est équipée de grands bassins, de plongeoirs jusqu’à 10 m et de pataugeoires ludiques pour les enfants. Envie de farniente ? Allez vous prélasser sur les larges pelouses ou sur la plage (surveillée) avec accès direct au lac. Restaurant et buvettes sur place. Jouxtant la piscine, le minigolf de Bellerive est une invitation au jeu et un régal pour les familles ou entre amis.

PARC LOUIS-BOURGET ET PLAGE DE VIDY

Entre forêt riveraine et prairies, le parc Louis-Bourget est une réserve naturelle qui abrite une réserve ornithologique, un étang bordé de lucioles, une piste vita et une grande place de jeux. C’est aussi la destination idéale lors de chaudes soirées estivales : venez profiter des grils et barbecues installés sur les pelouses avant de vous adonner à une partie de foot ou de vous détendre sur la plage de Vidy ! On y rencontre également de nombreux promeneurs profitant d’un agréable chemin longeant le lac.

65


LES INCONTOURNABLES

LA MAISON OLYMPIQUE Avec sa forme inspirée du mouvement d’un athlète, la Maison Olympique est l’un des bâtiments les plus durables du monde. Conçue pour refléter la mission globale du CIO de rendre le monde meilleur grâce au sport, elle réunit sous un même toit l’ensemble du personnel du CIO, soit 500 employés. (Fermé au public.)

MUSÉE ROMAIN ET RUINES GALLOROMAINES

Le Musée romain de Lausanne-Vidy propose une présentation de la Lousonna (Lausanne) gallo-romaine, ainsi que diverses expositions temporaires. Dans un cadre bucolique mêlant verdure, plan d’eau et ruines, ne manquez pas la balade dans les vestiges du forum du vicus (bourg) Lousonna daté de 15 av. J.-C. et qui est l’un des plus grands de Suisse. Ce parc archéologique a été réaménagé en 2019.

ESPACE DES INVENTIONS Vos enfants sont des scientifiques en herbe ? L’Espace des inventions, situé dans un étrange bâtiment au toit concave de 1964, est un lieu pour eux ! Sa vocation est d’éveiller l’intérêt des jeunes à la science et à la technique grâce à des expositions interactives et ludiques qui se renouvellent régulièrement.

CAMPUS UNIVERSITAIRE ET ROLEX LEARNING CENTER

Le campus universitaire comprend l’École polytechnique fédérale de Lausanne, ainsi que l’Université de Lausanne dont les premiers bâtiments furent construits dans les années 1970. Depuis, le site s’est rapidement agrandi et a intégré des bâtiments dont l’architecture est admirée au-delà des frontières. C’est le cas des douces ondulations du Rolex Learning Center signé par le bureau d’architecture japonais SANAA. Il sert à la fois de lieu d’apprentissage, de rencontres et d’échange; c’est aussi une bibliothèque abritant plus de 500 000 ouvrages.

66


LES INCONTOURNABLES

QUARTIERS

SAUVABELIN / CHALET-À-GOBET Au nord de la ville, les vastes étendues de forêts, qui représentent 400/₀ de la superficie communale, sont autant d’occasions de balades et de pratique de sports en plein air. À 873 m, le Chalet-à-Gobet est le point culminant de l’agglomération lausannoise, soit 500 m plus haut que le lac Léman. Le cadre bucolique de Sauvabelin avec son lac, son parc et sa tour vous enchantera.

SES INCONTOURNABLES

AQUATIS

Ce complexe architectural novateur, facilement atteignable en métro, intègre le plus grand aquarium d’eau douce d’Europe et le vivarium de Lausanne. Suivez le parcours

de découverte constitué de 50 bassins illustrant une vingtaine d’écosystèmes aquatiques situés sur les cinq continents.

67


Ma solution 3e pilier simple et flexible

2%

gne ĂŠpar otre sur v en 2019

retraitespopulaires.ch


LES INCONTOURNABLES

CAMPAGNE ET FONDATION DE L’HERMITAGE

CHALET-À-GOBET ET CENTRE SPORTIF DE MAUVERNAY

Cette localité abrite une école hôtelière, une piste de ski, un centre équestre, ainsi qu’un golf. Son centre sportif propose des parcours de course à pied et de VTT (vestiaires et douches à disposition).

Au cœur de la campagne de l’Hermitage trône une maison de maître construite vers 1850 et qui abrite aujourd’hui un célèbre musée de peinture. Dans les jardins à l’anglaise peuplés d’arbres majestueux, des bancs invitent à la contemplation d’un panorama unique sur la vieille ville, le lac et les montagnes.

PARC ET LAC DE SAUVABELIN

TOUR DE SAUVABELIN

Créé en 1888 au cœur d’une forêt de chênes, le lac de Sauvabelin est rapidement devenu un lieu de promenade prisé des Lausannois. Le parc alentour fait le bonheur des petits qui y découvrent des animaux peu communs comme des porcs laineux, des vaches grises, des chèvres bottées et des moutons miroirs.

Cette tour construite en bois massif local dans le respect de l’environnement est l’une des nombreuses destinations de balade dans les hauts de la ville depuis 2003. Profitez de la vue à 360° à 35 m de hauteur après avoir grimpé les 151 marches de son escalier en vis d’Archimède. Accès gratuit.

69


L A U S A N NLEE BS OI N UC GO EN | TNOOUURVNEAL B L EL SE SA D R E S S E S

LAUSANNE ET ENVIRONS

L’agenda des événements à ne pas manquer 20.11 → 31.12.19

Bô Noël Lausanne - Marchés de Noël

www.bo-noel.ch

20.11 → 31.12.19

Festival Lausanne Lumières

www.festivallausannelumieres.ch

14.12.19

Christmas Run

www.midnightrun.ch

09.01.20 → 22.01.20

JOJ 2020 - 3e édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver. Compétitions à Lausanne et dans différentes villes de Suisse

www.lausanne2020.sport/fr/

« Lausanne en Jeux ! », dans le cadre des JOJ 2020, un riche programme d’animations alliant sport et culture au cœur de Lausanne

www.lausanne2020.sport/fr/

15.02.20 → 16.02.20

Japan Impact

www.japan-impact.ch

04.03.20 → 08.03.20

Rencontres 7e Art Lausanne

www.rencontres7art.ch

18.03.20 → 22.03.20

Habitat-Jardin

www.habitat-jardin.ch

25.03.20 → 05.04.20

Programme Commun, festival international des arts de la scène de Lausanne

www.programme-commun.ch

27.03.20 → 29.03.20

International Gaming Show

www.igslausanne.com

27.03.20 → 04.04.20

Cully Jazz Festival

www.cullyjazz.ch

02.04.20 → 05.04.20

Mednat & Agrobio Expo

www.mednatexpo.ch

30.04.20 → 03.05.20

Lausanne Art Fair

www.lausanneartfair.com

Mai à décembre 2020

« Lausanne à Table ! », événements gourmands tout au long de l’année

www.lausanneatable.ch

02.05.20 → 03.05.20

Les 20 KM de Lausanne

www.20km.ch

08.05.20 → 24.05.20

Championnat du monde de hockey sur glace 2020. Compétitions à Zurich et à Lausanne

www.iihf.com/fr/events/2020/wm

09.01.20 → 22.01.20

15.05.20 → 07.06.20

Luna Park, fête foraine

31.05.20 → 06.06.20

Festival Pully Lavaux à l’heure du Québec

www.lausanne-tourisme.ch/evenements

Liste non exhaustive et sous toute réserve de modifications 70

www.pully-quebec.ch


L AUSAN L ENSE I B NO CU OG NET O | U MRI CNRAOB-T L ERSO T T O I R

25.03 → 05.04.20 PROGRAMME COMMUN www.programme-commun.ch

27.03 → 04.04.20 CULLY JAZZ FESTIVAL www.cullyjazz.ch

Mai à décembre 2020 « LAUSANNE À TABLE » www.lausanneatable.ch

08.05 → 24.05.20 CHAMPIONNAT DU MONDE DE HOCKEY www.iihf.com/fr/events/2020/wm

SNEAKER COLLAB SC_LausanneTheatre.indd 1

MUDAC.CH x SWISSSNEAKS.CH

09.01 → 22.01.20 JOJ 2020 « LAUSANNE EN JEUX ! » www.lausanne2020.sport/fr/

19-09-2019 › 26-01-2020

20.11 → 31.12.19 BÔ NOËL www.bo-noel.ch

28.10.19 10:12


I N FO S P R AT I Q U E S

LES ADRESSES DE

LAUSANNE TOURISME À (RE)DÉCOUVRIR

RENSEIGNEMENTS TOURISTIQUES Les trois centres d’information et d’accueil de l’Office du tourisme sont à votre service à la gare CFF, à la cathédrale et au bord du lac dans la gare du métro m2, station « Ouchy-Olympique ». Vous y découvrirez une foule de prestations mises à votre disposition – titres de transport, plans d’orientation, itinéraires conseillés et excursions au départ de Lausanne, brochures diverses, liste des hôtels, etc. – ainsi que les actualités culturelles et de loisirs.

BUREAUX D’ACCUEIL AU PUBLIC DE LAUSANNE TOURISME GARE DE LAUSANNE Pl. de la Gare 9 Hall central de la gare CFF Septembre à mai : tous les jours : 9h → 18h Juin à août : tous les jours : 9h → 19h

LAUSANNE TOURISME & BUREAU DES CONGRÈS Administration Av. de Rhodanie 2 Case postale 975 CH-1001 Lausanne +41 21 613 73 73 www.lausanne-tourisme.ch info@lausanne-tourisme.ch

GARE DU METRO M2, STATION « OUCHY-OLYMPIQUE » Septembre à mai : tous les jours : 9h → 18h Juin à août : tous les jours : 9h → 19h CATHÉDRALE DE LAUSANNE Avril, mai et septembre : lundi à samedi : 9h30 → 13h / 14h → 18h30 ; dimanche : 13h → 17h30 Juin, juillet et août : lundi à samedi : 9h30 → 18h30 ; dimanche : 13h → 17h30 Octobre à mars : lundi à samedi : 9h30 → 13h / 14h → 17h ; dimanche : 14h → 17h www.lausanne-tourisme.ch/bureaux-info

72

VILLE DE LAUSANNE - INFO CITÉ Point d’information de la ville de Lausanne, le bureau «  info cité » a pour mission de renseigner, d’orienter et de guider les Lausannois et les hôtes de passage. Place de la Palud 2 1002 Lausanne Du lundi au vendredi : 8h → 17h +41 21 315 25 55 www.lausanne.ch/infocite infocite@lausanne.ch


I N FO S P R AT I Q U E S

INFORMATIONS GÉNÉRALES

LAUSANNE EN BREF Lausanne bénéficie d’une situation géographique privilégiée au centre de l’Europe. Elle est facilement atteignable en train, en voiture, en bateau. Si vous arrivez en avion, vous avez le choix entre l’Aéroport international de Genève (40 minutes) et l’Aéroport de Zurich (2h30).

LAUSANNE, CHEF-LIEU DU CANTON DE VAUD ET QUATRIÈME VILLE DE SUISSE Lausanne se distingue par son dynamisme, sa capacité à innover et la diversité de son offre touristique destinée à tous les publics. Elle abrite le siège de plusieurs multinationales, de hautes écoles et de centres de recherche renommés, plusieurs dizaines de fédérations sportives internationales et de nombreuses institutions culturelles.

POPULATION Ville de Lausanne Agglomération Canton de Vaud

145 000 habitants 400 000 habitants 800 000 habitants

LANGUE Langue officielle Français

GÉOGRAPHIE Latitude Longitude

ALTITUDE 372 m au bord du lac 495 m au centre-ville 852 m au nord de la ville

46°32’ N 06°40’ E

HORAIRE GMT+1 (horaire d’été +1 = mars à octobre)

CLIMAT Température annuelle moyenne 14 °C Température moyenne en été 24 °C Du fait de la forte déclivité de la ville (500 m), le climat se modifie selon les quartiers puisqu’on compte 1 °C d’écart de température tous les 100 m. En hiver par exemple, il n’est pas rare que la partie supérieure de la ville soit enneigée pendant plusieurs semaines.

73


COME

MEAT US Château d’Ouchy Place du Port 1006 Lausanne

www.57grill.ch

Réservations : T. : +41 (0)21 706 57 57 M. : 57grill@chateaudouchy.ch 74


I N FO S P R AT I Q U E S

LAUSANNE PRATIQUE

Voici quelques contacts à garder à portée de main pour faciliter votre séjour. Vous avez accès à toutes les informations nécessaires dans nos trois bureaux d’accueil répartis dans la ville.

TÉLÉPHONES D’URGENCE

ARGENT Franc suisse (CHF) 1 euro = 1.15 CHF (taux indicatif)

112 Numéro international pour appels d’urgence 117 Police (délits et vols, urgences seulement) 118 Service du feu

BUREAU DE CHANGE Gare de Lausanne Lundi à vendredi (sauf jeudi) : 8h → 18h30 ; jeudi : 8h → 20h30 ; samedi : 9h → 18h ; dimanche : 10h → 18h

140 Service de dépannage routier 144 Ambulance

TÉLÉPHONES UTILES

OFFICES DE POSTE DU CENTRE-VILLE :

+41 21 314 11 11 CHUV Centre hospitalier universitaire vaudois

LAUSANNE 2 SAINT-FRANÇOIS Pl. Saint-François 15 +41 848 888 888 Lundi à vendredi : 7h30 → 18h30 ; samedi : 8h → 11h30

+41 848 133 133 Centrale des médecins de garde 1811 Renseignements téléphoniques

LAUSANNE 1 DÉPÔT Pl. de la Gare 1 / Av. de la Gare 43 bis +41 848 888 888 Lundi à vendredi : 8h → 20h ; samedi : 8h → 16h ; dimanche : 16h → 19h www.poste.ch

162 Météo suisse 163 Trafic routier

BUREAU DES OBJETS TROUVÉS POLICE DE LAUSANNE Pl. de la Riponne 10 +41 21 315 33 85 Renseignements téléphoniques uniquement le matin Lundi à vendredi : 13h → 16h www.lausanne.ch

LAUSANNE ULTRACONNECTÉE La Ville ne cesse de développer les hotspots permettant de surfer gratuitement. Actuellement, 10 accès WiFi sont disponibles sur les principales places de la ville : Flon, Palud, Riponne, Gare, Saint-François, Montbenon, Navigation, Port, Service des automobiles, Aéroport de la Blécherette.

APPLICATIONS MOBILES UTILES Retrouvez ici les applications utiles pour votre séjour à Lausanne. Agenda, hôtels, location de vélos en libre-service, transports publics et bien plus encore ! PLUS D’INFOS SUR : www.lausanne-tourisme.ch/app

PLUS D’INFOS SUR : www.lausanne-tourisme.ch/bon-a-savoir

75


I N FO S P R AT I Q U E S

LAUSANNE AU CŒUR DE LA RÉGION DU LÉMAN Située au coeur de l’Europe, la Capitale olympique représente le point de départ idéal pour découvrir ses environs enchanteurs entre lac, montagnes, campagne, vignobles et forêts.

SE DÉPLACER À LAUSANNE On se rend à Lausanne par les voies terrestres, aériennes et même lacustres. Cette ville modèle en termes de développement durable possède un réseau de transports publics idéal pour partir à sa découverte.

UNE CARTE QUI VOUS OFFRE TRANSPORTS ET RABAIS !

www.lausanne-tourisme.ch/ltc

N’oubliez pas de demander à votre établissement d’hébergement votre Lausanne Transport Card & more (LTC) personnelle ! Vous pouvez emprunter librement les transports publics de l’agglomération (bus, train, métro) durant tout votre séjour (maximum quinze jours). Mais ce n’est pas tout ! Grâce à nos partenaires, vous bénéficiez de rabais exceptionnels et d’avantages auprès de nombreux musées, commerçants et autres prestataires de loisirs.

TRANSPORTS PUBLICS DE LA RÉGION LAUSANNOISE L’application « tl_live » permet d’acheter son titre de transport, de rechercher les itinéraires et les horaires en temps réel. CENTRE CLIENTÈLE FLON Pl. de l’Europe 5b +41 21 621 01 11 Lundi à vendredi : 7h → 19h, samedi : 9h → 18h www.t-l.ch

CARTE JOURNALIÈRE MOBILIS « GRAND LAUSANNE » Plein tarif CHF 9.30, tarif réduit CHF 6.90. Ce titre de transport vous permet de profiter durant une journée entière de toutes les entreprises de transport de la Communauté tarifaire vaudoise présentes dans le périmètre du Grand Lausanne. Disponible aux distributeurs à billets ou aux points de vente. Plus d’informations sur www.mobilis-vaud.ch

PLUS D’INFOS SUR : www.lausanne-tourisme.ch/transport-card

76


I N FO S P R AT I Q U E S

RENSEIGNEMENTS UTILES CHEMINS DE FER FÉDÉRAUX (CFF) Consultez les horaires pour les correspondances nationales ou internationales depuis ou vers Lausanne. Préparer son voyage et acheter des billets pour des voyages en Suisse devient un jeu d’enfant avec l’application « Mobile CFF » Infos CFF – service voyageurs : Pl. de la Gare 5a +41 848 44 66 88 (depuis la Suisse) +41 51 220 11 11 (depuis l’étranger ou avec un numéro étranger) www.cff.ch

AÉROPORT INTERNATIONAL DE GENÈVE Deuxième de Suisse après Zurich, l’Aéroport de Genève se situe à quarante minutes en train de Lausanne (cinq trains par heure). Il bénéficie d’un réseau fort de 142 destinations directes, dont 23 intercontinentales. Rte de l’Aéroport 21 Grand-Saconnex +41 900 57 15 00 (Infos départs et arrivées) www.gva.ch

AÉROPORT DE LAUSANNE LA BLÉCHERETTE Ce site aéronautique se situe à proximité du centre-ville de Lausanne. Baptêmes de l’air et vols-taxis. Av. du Grey 117 +41 21 646 15 51 www.lausanne-airport.ch

COMPAGNIE GÉNÉRALE DE NAVIGATION (CGN) De la simple traversée du lac pour se rendre en France à la croisière gastronomique sur un bateau Belle Époque à roues à aubes, chaque expérience sur les eaux lémaniques devient un souvenir inoubliable. Av. de Rhodanie 17 +41 900 929 929 www.cgn.ch

PUBLIBIKE – VÉLOS EN LIBRE-SERVICE Vous trouverez toutes les informations sur les nouvelles offres et les réseaux à Lausanne-Morges sur le site PubliBike. +41 58 453 50 50 www.publibike.ch/fr/publibike

CHEMIN DE FER LEB Envie de passer une journée à la campagne ? Embarquez dans le Lausanne-Échallens-Bercher qui part du Flon. Vélos et poussettes bienvenus à bord. Gare Lausanne-Chauderon +41 21 621 01 11 www.leb.ch

www.lausanne-tourisme.ch/se-deplacer

SE LOGER À LAUSANNE Souhaitez-vous trouver un établissement central et bon marché après avoir profité de la vie nocturne lausannoise ou rêvez-vous de passer la nuit dans un cinq-étoiles face au lac ? Avez-vous besoin d’une chambre confortable près du centre de congrès de l’EPFL ? D’un hôtel disposant de salles de séminaires équipées high-tech ? Ou vous imaginezvous un week-end romantique dans un boutique-hôtel ? Avec plus de 7000 lits de 1 à 5 étoiles supérieurs répartis dans une soixantaine d’établissements, la ville de Lausanne peut accueillir tous ses hôtes dans les meilleures conditions, qu’il s’agisse d’un séjour d’affaires ou de loisirs. PLUS D’INFOS SUR : www.lausanne-tourisme.ch/hotel (pour les réservations hôtelières)

77


Tissons des liens •

Conseil de direction

• •

Expertises Evaluations d’entreprises

Conseils et services fiscaux

Gestion fiduciaire et administration de sociétés

• • •

Conseils et services juridiques Révision Révision de comptes des collectivités publiques

Gestion financière et comptable

Comptabilité et gestion des salaires

Ofisa S.A . Siège social de Lausanne Chemin des Charmettes 7 • Case postale 7063 CH-1002 Lausanne • Tél. +41 21 341 81 11 Fax +41 21 311 13 51 • Email. fidu@ofisa.ch Succursales à Genève et Sion

SyselCloud votre partenaire informatique de A à Z

CLOUD

SERVICES

INFRASTRUCTURE | +41 21 643 74 74 | info@syselcloud.ch

CONSULTING

SÉCURITÉ

| +41 21 643 74 60 | www.syselcloud.ch

| Syselcom Mutuelle Informatique SA Chemin de Maillefer 36 1052 Le Mont-sur-Lausanne Suisse

78

Vo s d é fi s , n o t r e m é t i e r


Découvrez la ville autrement

LAUSANNE EN DOUCEUR

TASTE MY SWISS CITY LAUSANNE

Découvrez la magie de la ville et ses secrets en compagnie d’un guide professionnel. Explorez le centre de Lausanne, son architecture antique et moderne, ses coins pittoresques et ses quartiers branchés. Pour terminer en douceur, une surprise gourmande viendra rendre cette expérience inoubliable ! (Deux heures, tout public.)

Un voyage de découverte culinaire. L’entrée, le plat et le dessert sont servis dans trois endroits différents au cœur de la ville, sur recommandation des locaux. Choisissez votre expérience culinaire et soyez gourmand !

www.lausanne-tourisme.ch/activites

www.lausanne-tourisme.ch/activites

UN CARNET DE VOYAGE POUR VOTRE SÉJOUR EN FAMILLE À LAUSANNE Pour divertir vos enfants pendant que vous visitez la ville, Lausanne Tourisme leur offre un Carnet de Voyage rempli d’activités ludiques et créatives, dans un kit avec une pochette ultralégère, des crayons de couleur, un taille-crayon, une gomme et un tube de colle. Venez chercher un Carnet de Voyage pour chacun de vos enfants âgés entre 5 et 10 ans dans un de nos bureaux d’accueil, en vous munissant de votre LTC. www.lausanne-tourisme.ch/ltc

PROFITEZ DE NOS OFFRES SPÉCIALES ET DE NOS BONS PLANS SUR :

Bureaux d’information : Ouchy, Gare, Cathédrale +41 21 613 73 73 info@lausanne-tourisme.ch

www.lausanne-tourisme.ch/activites

79


I N FO S P R AT I Q U E S

DES ACTIVITÉS POUR PETITS BUDGETS Une offre de loisirs accessibles à tous

LA VILLE DE LAUSANNE PROPOSE PLUSIEURS ACTIVITÉS POUR LES BUDGETS MODESTES. VOICI QUELQUES EXEMPLES DE SORTIES À APPRÉCIER EN FAMILLE OU ENTRE AMIS.

DE CHF 0.– À 8.50 • Aquasplash avec cinq toboggans géants, Renens (entre CHF 4.– et 8.–)

GRATUIT • Bowl de Vidy pour les skaters • Concert à l’église Saint-François chaque samedi à 17 h

• Ascension de la tour de la cathédrale (de CHF 1.– à 5.–)

• Des centaines d’oiseaux multicolores à la volière du parc Mon-Repos

• Bowling de Vidy (entre CHF 4.50 et 7.50 par personne)

• Entrée libre dans la plupart des musées le premier samedi du mois

• Bowling du Flon (entre CHF 5.– et 8.50 par personne)

• Midi-concerts chaque mercredi d’octobre à mars à la Haute École de musique de Lausanne

• Minigolf de Bellerive (gratuit jusqu’à 4 ans puis CHF 6.– jusqu’à 16 ans, sinon CHF 8.–)

• Parcours de VTT au Chalet-à-Gobet

• Petit train de Vidy (CHF 3.– la course)

• Ascension de la tour de Sauvabelin

80


DÉCOUVREZ ENJOY LAUSANNE ! Enjoy Lausanne, c’est la promesse d’une expérience d’achat inédite avec à la clé la rencontre de passionnés, le plaisir de l’achat «coup de coeur» et une immersion dans la vie locale. En contribuant à l’essor du commerce de proximité, vous rendez votre ville encore plus attractive et conviviale. (Re)découvrez le charme et l’authenticité des différents quartiers et partez à la rencontre des commerçants qui font l’originalité de Lausanne !

Enjoy Lausanne c’est plus de 120 enseignes pour votre plaisir ! www.enjoylausanne.ch @enjoylausanne 3


Profile for LAUSANNE TOURISME

The Lausanner - Cultures d'ailleurs  

The Lausanner - Cultures d'ailleurs  

Profile for jiempe