Page 1

MAI - JUIN // N°52 // LE MAGAZINE DES JEUNES MR QUI EST MOINS CHER QU'UN F-16

N° d'agrégation: P801052 - Bureau de dépôt: Bruxelles X

Dossier

EN ROUTE POUR LES ÉLECTIONS LOCALES Avec une interview croisée d'Arnaud DEWEZ et de Francesco VANDERJEUGD Les plus jeunes bourgmestres de Wallonie et de Flandre

AGENDA // ÉDITO // EN BREF & EN IMAGES // TWITTO'S & COMMENTS // DOSSIER // PRÈS DE CHEZ VOUS www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr


AGENDA

RETROUVE ENCORE plus d'activités et d'événements sur le site des Jeunes MR

Retrouvez-nous durant les festivités du 1er Mai en Fête avec notre désormais incontournable stand Cheesebox ! Préparez vos plus belles grimaces : cette année, un grand fond vert vous permettra de réaliser des photos encore plus originales et décalées. Et de repartir avec en souvenir, évidemment ! Une collaboration entre les Jeunes MR, la Fédération d’Organisations de jeunesse Jeunes & Libres et la FEL. N’hésitez pas à venir nous faire un coucou avec votre plus beau sourire ! Mais aussi à découvrir les jolis produits du terroir proposés sur les stands de nos sections locales !

INFORMATIONS PRATIQUES : Quand ? Le 1 Mai 2018 à partir de 10H00 | Où ? Au PAM Expo de Court-Saint-Etienne Renseignements : info@jeunesmr.be er

| 2 | PiccoloMR | n°52 | Mai - Juin | 2018


ÉDITO

Nous sommes toujours ravis d’accueillir de nouvelles plumes !

Mars 2018, un mois de changement pour l’ensemble des structures wallonnes. Willy Borsus, Ministre-Président, Valérie de Bue, Ministre des Pouvoirs locaux et le Gouvernement wallon dans son ensemble, se sont mis d’accord sur une batterie de points importants pour une meilleure gouvernance.

Les activités et les événements des Jeunes MR

N’hésitez pas à envoyer un mail à piccolomr@jeunesmr.be ! Vous êtes tous les bienvenus.

par Mathilde Otjacques, Rédactrice en chef

Les décisions prises sont historiques puisque jamais un gouvernement n’avait été aussi loin dans la fixation d'un cadre de bonne gouvernance. Des mesures indispensables au vu des scandales récents qui ont éloigné la population de la politique et de ses acteurs. Insistons sur le fait que, dans ce cadre, le Gouvernement wallon a appliqué toutes les recommandations de la Commission Publifin et que, au-delà des clivages politiques, celles-ci ont été votées à l’unanimité par tous les partis. Ces décisions sont, pour moi, très importantes pour assurer une meilleure gestion de notre région, et pour faire barrage aux scandales tel que celui de Publifin. La fonction politique doit être exemplaire, nous ne voulons plus devoir faire face à ce genre d’abus. À l’approche des élections locales d’octobre 2018, il était essentiel de restaurer la confiance envers le monde politique et rapprocher les gens, les jeunes de la chose publique. Car ces élections verront de nombreux jeunes se présenter pour la première fois comme candidat ou voter pour la première fois dans un isoloir. Au sein de ce PiccoloMR, nous nous sommes justement concentrés sur les enjeux de ces élections communales et provinciales pour les jeunes candidats et votants. Je vous en souhaite une excellente lecture!

Numéro d’identification ISNN : 1784-7192 Jeunes MR ASBL Avenue de la Toison d’Or, 84-86 B-1060 Bruxelles

AGENDA

p. 2

EN BREF & EN IMAGES

p. 4

Le like et le dislike du mois...

DOSSIER

p. 5-11

En route pour les élections locales

INTERNATIONAL

p. 12

TWITTO'S & COMMENT'S

p. 13

Aurian Delli Pizzi, Pierre Brassinne, Julien Liègeois et Fernand Souply-Pierard.

Rien n'échappe à l'oeil des Jeunes MR sur les réseaux sociaux.

PRÈS DE CHEZ VOUS

p. 14-15

Retour sur les activités locales, provinciales et nationales des Jeunes MR.

PICCOLOMR // N°52 // MAI - JUIN 2018 Éditeur responsable : Mathieu BIHET Rédactrice en Chef : Mathilde OTJACQUES Comité de rédaction : Pierre BRASSINNE | Hubert CHAPELAIN | Gwenaëlle WILLIOT Aurian DELLI PIZZI | Julien LIÉGEOIS | Fernand SOUPLY-PIERARD Infographiste-Graphiste : Thomas PIETERHONS www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 3 |


EN BREF EN IMAGES

PHRASE DU MOIS

Parler de naufrage budgétaire alors que l’on a divisé le déficit par 3 et que l’on a plus atteint un aussi bas niveau de déficit depuis dix ans, c’est vraiment crier "aux gilets de sauvetage !" alors qu’on est tous sur la terre ferme. Sophie Wilmès, Ministre fédérale du Budget, en réponse à une analyse du Député fédéral PS, Ahmed Laaouej.

PHOTO DU MOIS

LIKE DU MOIS

Le Printemps de la Gouvernance

Ca y est, les beaux jours reviennent ! L’occasion idéale pour vous faire (re)découvrir le magnifique tapis bleu qui recouvre le Bois de Halle au printemps.

SITE DU MOIS

elections2018.brussels Dans l’édition précédente du PiccoloMR, nous vous présentions le site web mis en place par la Wallonie (electionslocales.wallonie.be) en vue des élections locales d’octobre prochain. Voici aujourd’hui la version bruxelloise de ce site web. De quoi trouver réponse à toutes vos questions, que vous soyez candidats, électeurs ou intervenants électoraux.

| 4 | PiccoloMR |

n°52 | Mai - Juin | 2018

En ce début de printemps, le Gouvernement wallon a lancé une grande batterie de mesures pour une meilleure gouvernance politique sur son territoire. Après plus d’un an de relations polaires entre le citoyen, la politique et ses acteurs, voilà de quoi réchauffer l’atmosphère. Diminution du nombre d’administrateurs de 21% dans les intercommunales, jetons de présence conditionnés à la présence effective, élargissement des incompatibilités, cadastre des mandats et des rémunérations, et bien d’autres encore. Chez les Jeunes MR, nous nous réjouissons de voir que la plupart de ces dispositions correspondent aux propositions que nous avions émises à la suite du scandale de Publifin. Des résolutions de bon sens sur le chemin d’un retour de confiance.

15

millions

DISLIKE DU MOIS

L’IVG : toujours un délit pénal en Belgique

@freepik.com

Le 8 mars dernier, chez les Jeunes MR, nous célébrions la Journée internationale des Droits des Femmes avec une certaine amertume. En effet, à ce jour, l’Interruption Volontaire de Grossesse se trouve encore et toujours au sein du Code pénal belge, sous la rubrique « Délit contre l’ordre des familles et la moralité publique ». Une juridiction d’un autre temps, contre laquelle nous militons depuis plusieurs années, au côté de nombreuses autres jeunesses politiques belges. Il est plus que temps que les dispositions légales concernant l’avortement soient transférées vers une loi de santé publique. Et le 8 mars dernier, nous tenions à réaffirmer notre position face à une situation qui n’a pas changé d’un iota.

CHIFFRE DU MOIS C’est le montant total indûment perçu par divers employeurs bénéficiant d’emplois APE en Région wallonne. Montant que ces employeurs vont être sommés de rembourser. Lors de son entrée en fonction, Pierre-Yves Jeholet, Ministre de l’Emploi wallon, avait annoncé une réforme radicale permettant de remettre de l’ordre dans un fonctionnement erratique depuis de trop nombreuses années.


DOSSIER

Agenda électoral Samedi 14 juillet

DÉBUT DE LA PÉRIODE DE PRUDENCE ÉLECTORALE

EN ROUTE VERS LES ÉLECTIONS LOCALES

Il s’agit du début de la période légale de la campagne électorale durant laquelle les dépenses électorales sont limitées. Á partir de ce jour également, les médias seront attentifs à laisser le même temps de parole à chaque formation politique.

Le 14 octobre, tu seras invité à voter pour la première fois. Voter... Tu as dû entendre beaucoup de chose à propos de ce terme : « Voter, c’est important » ou au contraire « Voter, ça ne sert à rien ». Voter peut paraitre banal aujourd’hui. Pour certains, c’est une obligation légale qui nous force à nous lever tôt et à nous déplacer le dimanche. Pourtant, que cet acte coule de source est, pour nous, une vraie victoire.

Mardi 31 juillet

Pour les ressortissants des États membres et hors Union européenne, il s’agit de la date limite à laquelle ils peuvent introduire une demande, auprès de leur administration communale, afin d’obtenir le droit de voter aux élections communales uniquement.

Dans beaucoup de pays, qui ne sont pas des démocraties, ce droit est loin d’être une banalité. Ce droit a été acquis de haute lutte en Belgique notamment. C’est pourquoi il est justement plus qu’un droit, c’est aussi un devoir citoyen. Cet acte reste surtout le meilleur moyen pour toi d’influencer les évènements pour ta commune ou ta province.

Mercredi 1er août

Alors tu as aussi dû en entendre des vertes et des pas mûres sur ceux pour qui tu seras amené à voter: les politiques. Il faut dire qu’une minorité d’entre eux a mené la vie dure à toutes celles et ceux qui font de la politique par conviction, de manière désintéressée et de tous partis confondus. Ceux-là forment l’immense majorité des candidats pour lesquels tu seras invité à choisir le 14 octobre prochain. Et si tu ne me crois pas, le meilleur moyen c’est de discuter avec eux, de connaitre leur ressenti et leurs convictions, ce qui les a poussés à s’engager pour leur commune ou leur province.

pour la Région wallonne pour la Région bruxelloise

Les jeunes seront d’ailleurs nombreux sur les listes à défendre une vision de l’avenir peut-être plus proche de la tienne. N’hésite pas à leur faire part de tes envies et de tes projets. Nous avons l’habitude de dire qu’une bonne idée n’a pas d’âge. Enfin, la meilleure façon de faire ton choix, c’est de t’informer, tout en étant vigilant sur les informations que tu reçois. Il est de plus en plus important de les recouper et de les vérifier. Le dossier de ce PiccoloMR a pour objectif de poser les bases des élections locales qui approchent à grand pas. N’hésitez pas à nous rejoindre lors de nos différents événements formatifs, que vous soyez candidats ou non. Je vous souhaite bonne lecture de ce dossier et, déjà, une bonne campagne pour tous les jeunes candidats !

ARRÊT DÉFINITIF DU REGISTRE DES ÉLECTEURS

Samedi Mardi 1er septembre 4 septembre

TIRAGE AU SORT DES NUMÉROS D’ORDRE COMMUNS ATTRIBUÉS AUX LISTES ÉLECTORALES Mercredi 19 septembre

• Tirage au sort provincial des numéros de listes n’ayant pas obtenu de numéro d’ordre commun • Arrêt définitif des listes provinciales

Jeudi 20 septembre

• Tirage au sort communal des numéros de listes n’ayant pas obtenu de numéro d’ordre commun • Arrêt définitif des listes communales

Mardi 9 octobre

Date ultime pour les demandes de vote par procuration

Désignation par les candidats des témoins de partis dans les bureaux de vote et de dépouillement

Samedi 13 octobre

Dimanche 14 octobre

Jour J

Mathieu BIHET Président des Jeunes MR

Si tu n’as pas reçu ta convocation électorale, tu peux en retirer un double avant midi auprès de ton administration communale. Les résultats sont proclamés en fin de journée

www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 5 |


DOSSIER EN ROUTE VERS LES ÉLECTIONS LOCALES

Interview d’Olivier CHASTEL

Président du MR

Quels sont les enjeux des élections du 14 octobre 2018 ? Le MR est fort de son bon bilan fédéral et régional. Mais nous sommes aussi présents dans de très nombreuses majorités en Wallonie et à Bruxelles. Notre objectif est donc de les conforter et aussi de pouvoir insuffler notre projet positif dans les communes où nous sommes encore dans l’opposition.

lui a emboîté le pas. Mais les communes aussi ont un rôle à jouer pour favoriser le développement de l’activité économique. En valorisant le commerce local, en développant l’attractivité des centres urbains et ruraux, en assurant la propreté et la sécurité et en menant des politiques d’action sociale. La valorisation du travail et l’aide à l’emploi sont en effet la meilleure protection contre la pauvreté.

L’enjeu est de pouvoir décliner au niveau local ce que nous faisons aux niveaux fédéral et régional.

Quelle place le MR veut-il donner aux jeunes ? Au cœur du programme du Mouvement Réformateur, il y a l’accompagnement du changement. Le MR est donc le parti des jeunes. Ils ont grandi avec les technologies numériques et les outils digitaux. Les autres partis francophones se méfient de ces évolutions. Au MR, nous pensons qu’elles permettent d’améliorer le quotidien de chacun, de renforcer le lien social ou la mobilité. Nos projets en matière de bonne gouvernance parlent également aux jeunes, qui sont particulièrement exigeants à ce sujet. Mais créer un nouveau modèle de gouvernance ne se limite pas à poser des limites et à réformer des structures. Cela consiste aussi et avant tout à inventer le monde de demain. Nous voulons donc propulser nos communes et leurs citoyens dans le XXIème siècle en exploitant pleinement le potentiel considérable des outils technologiques contemporains tout en exploitant efficacement nos ressources. Le MR veut s’appuyer sur le dynamisme de la jeunesse pour concrétiser ce programme. Nous espérons donc que de nombreux jeunes vont nous rejoindre et figureront en bonne place sur nos listes.

La bonne gouvernance est par exemple notre grande priorité. Nous voulons réformer drastiquement les provinces. Nous encouragerons la fusion volontaire des communes de petite taille et nous favoriserons la fusion volontaire des communes et des CPAS tout en garantissant le respect de l’autonomie communale. Nous voulons des structures publiques performantes et transparentes. Nous devons les rationaliser, en supprimer certaines et simplifier les autres pour rendre leur fonctionnement plus lisible et efficace. Il faut faire émerger les missions primordiales des communes. Quant aux intercommunales, il faut impérativement opérer des économies d’échelle pour réduire leurs coûts de fonctionnement. L’autre grand enjeu de ce scrutin est socio-économique. Notre Premier Ministre Charles Michel a fait de la création d’emplois une priorité et en Wallonie l’équipe de Willy Borsus

En tant que président du MR, quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui se lancent sur une liste MR ou apparentée ? Je leur conseille avant tout de rester eux-mêmes. Ils seront particulièrement convaincants en défendant des projets qui les touchent personnellement et qui concerneront directement les habitants de leur commune. Nous vivons dans une société où il paraît parfois plus facile de se replier sur soi-même plutôt que de s’ouvrir aux autres et de croire en l’avenir. J’encourage les jeunes à s’appuyer sur leur capacité à porter un message optimiste et innovant. C’est ainsi qu’ils pourront convaincre les personnes qu’ils rencontreront durant leur campagne. D’un point de vue personnel, que peuvent apporter les jeunes pour réconcilier les citoyens avec le monde politique ? La politique, particulièrement au niveau local, c’est du concret. Les jeunes ont cette volonté de changer les choses. Ils sont naturellement progressistes et tournés vers l’avenir. Cela correspond à l’ADN du MR. Nous avons toujours été les ennemis du statu quo et les avocats du progrès. Ni notre programme ni notre parti n’ont besoin de se définir en opposition aux autres formations pour exister. Nous n’avons pas besoin d’être « contre » tel ou tel. Nous, nous sommes « POUR » ! Pour la bonne gouvernance. Pour la création d’emplois. Pour l’autonomie. Pour la sécurité. Pour la qualité de l’environnement. Pour le progrès et le bien-être. En résumé, « pour » la liberté. C’est un message que les jeunes incarnent et qui peut réconcilier tous les citoyens avec la politique.

| 6 | PiccoloMR |

n°52 | Mai - Juin | 2018


Concrètement, on vote pour quoi

le 14 octobre prochain?

Cette année, comme tous les 6 ans, auront lieu les élections qui concernent le niveau de pouvoir le plus proche du citoyen : les élections locales. Cela signifie que les électeurs se rendront aux urnes pour élire leurs représentants pour leur Commune et pour leur Province (sauf les Bruxellois, évidemment).

1 - LA COMMUNE

DÉSIGNATION ET CONSTITUTION DE LA MAJORITÉ COMMUNALE EN WALLONIE *

Les Conseillers communaux sont élus directement lors du scrutin communal (de 7 à 55 en fonction du nombre d’habitants de la Commune).

ÉLECTEURS votent et renouvellent

Le vote des citoyens sert donc à élire directement le « Parlement » de la Commune en quelque sorte : le Conseil communal. C’est durant les réunions de ce Conseil que seront discutées et validées toutes les politiques et actions qui seront menées au sein de la commune durant les 6 années à venir. On y parle mobilité, enseignement, propreté, sécurité routière, bien-être, développement durable, sport, culture, urbanisme, fiscalité, … La liste des thématiques discutées en Conseil communal est à peu près infinie, simplement parce que toute matière qui relève de l’intérêt communal est, de facto, une compétence communale. Toutefois, la majeure partie de ces décisions communales sont contrôlées par un niveau de pouvoir supérieur (l’Etat fédéral, la Région, la Communauté ou la Province) : c’est ce qu’on appelle la tutelle.

CONSEIL COMMUNAL

MAJORITÉ dont est issu peut être membre

COLLÈGE COMMUNAL est composé : est membre avec voix délibérative

élu avec le + de voix de la liste la plus importante du pacte de majorité

PRÉSIDENT CPAS

ÉCHEVINS

BOURGMESTRE

DÉSIGNATION ET CONSTITUTION DE LA MAJORITÉ COMMUNALE EN RÉGION BRUXELLES-CAPITALE *

Ensuite, viennent les coalitions, la constitution de la majorité, et, par conséquent, la formation du Collège communal, organe exécutif de la commune, chargé de mettre en pratique les décisions du Conseil.

ÉLECTEURS votent et renouvellent

CONSEIL COMMUNAL

Mais attention, à Bruxelles et en Wallonie, la formation du Collège communal ne suit pas la même procédure. Lors du calcul des sièges obtenus après le scrutin, ce n’est d’ailleurs pas non plus la même clé de répartition qui est utilisée (dont les détails techniques sur ce point sont développés dans notre Vademecum du/de la Candidat(e)). Rien de tel qu’un petit schéma pour mieux comprendre :

MAJORITÉ dont est issu peut être membre

COLLÈGE DES BOURGMESTRE & ÉCHEVINS est composé : désigné par la majorité et approuvé par le Conseil communal

PRÉSIDENT CPAS

BOURGMESTRE

* Source: Commun'OJ, Jeunes et Libres, www.jeunesetlibres.be

désigné par la majorité et approuvé par le Conseil communal

ÉCHEVINS désignés par la majorité et approuvé par le conseil communal

désigné par la majorité et approuvé par le Conseil communal Le Président du CPAS assiste au collège avec voix consultative

www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 7 |


DOSSIER EN ROUTE VERS LES ÉLECTIONS LOCALES

LES DÉSIGNATIONS POST-SCRUTIN: Beaucoup d’autres organismes participent directement à la vie et au fonctionnement de la Commune. Pour ceux-ci les mandataires qui siègent en leur sein ne sont pas élus directement mais désignés par les groupes politiques. Le nombre de mandataires à désigner dépend par contre du score obtenu par le groupe politique lors du scrutin. C’est le cas, par exemple, pour le Conseil de l’Action sociale, les Intercommunales, la Zone de police, le Conseil d’Administration du Centre culturel, … Pour reprendre le cas concret du Conseil de l’Action sociale, il n’est pas nécessaire d’avoir été candidat sur une liste communale pour être proposé par un groupe politique comme mandataire du CPAS (à l’exception de Comines-Warneton où les conseillers de CPAS sont élus directement). Par contre, il est possible pour un élu communal d’être proposé comme conseiller de l’Action sociale par son groupe politique. Ce dernier cumulera donc les deux fonctions.

2 – LA PROVINCE En regardant la carte de Belgique délimitant les Provinces, on remarque très facilement que Bruxelles-Capitale n’appartient à aucune d’entre-elles. En effet, à Bruxelles, les compétences provinciales sont exercées par la Région de Bruxelles-Capitale. Les Bruxellois ne sont donc pas concernés par les élections provinciales.

DÉSIGNATION ET CONSTITUTION DE LA MAJORITÉ PROVINCIALE ÉLECTEURS

Comme pour les Communes, les Conseillers provinciaux sont élus directement lors du scrutin provincial (de 37 à 56 en fonction du nombre d’habitants de la Province). Afin que toutes les différentes parties du territoire provincial soient représentées lors du scrutin, les élections provinciales sont organisées par district. Chaque district regroupe une ou plusieurs communes et proposent aux électeurs du district une liste de candidats. Au niveau de ses compétences, débattues en Conseil provincial, c’est assez simple également : la Province peut gérer tout ce qui relève de l'intérêt provincial.

votent et renouvellent

CONSEIL PROVINCIAL

MAJORITÉ choisit en son sein

COLLÈGE PROVINCIAL peut assister mais sans voix consultative, ni délibérative

DÉPUTÉS PROVINCIAUX

(4 ou 5 en fonction du nombre d’habitants de la Province)

| 8 | PiccoloMR |

n°52 | Mai - Juin | 2018

GOUVERNEUR

Non-élu mais désigné par la Région compétente, le Gouverneur est en quelque sorte le Représentant des niveaux de pouvoir supérieurs sur le territoire de la Province où il est nommé. Il est chargé de veiller notamment à la bonne application de lois fédérales et décrets régionaux. Il exerce le rôle de « commissaire de gouvernement ».


Les Jeunes MR à tes côtés durant la campagne électorale. • Tu es candidat aux prochaines élections locales ? • Tu es Jeunes MR et tu te présentes sur une liste MR ou apparentée ? • Nous sommes là pour t’accompagner durant ta campagne électorale.

Nos fascicules formatifs Notre soutien passe d’abord par l’ensemble de nos formations. Après le succès de « Je souhaite être candidat » avec plusieurs dizaines de jeunes présents par Province, ce n’est pas moins de quatre fascicules que nous mettrons à ta disposition. Le « Vademecum » du/de la candidat(e), condensé de tous les aspects pratiques et des règles à respecter pour tout candidat qui souhaite réussir sa campagne qui a été distribué lors de notre Brunch de lancement de campagne et est d’ores et déjà disponible sur notre site internet dédié aux élections www.jeunesmr2018.be Vie communale, qui permet de comprendre le fonctionnement des organes de décisions communaux sera distribué courant du mois de mai Finances Communales et fonctionnement du CPAS, ces deux fascicules seront disponibles durant notre mise au vert et seront centrés sur ces deux aspects précis du fonctionnement d’une commune.

Barbecue annuel et Mise au Vert des Jeunes MR Le weekend du 29 et 30 juin prochain, les Jeunes MR organisent une grande Mise au Vert, à la Marlagne (Chemin des Marronniers 26, 5100 Namur) Au programme : LE VENDREDI 29 JUIN à partir de 18H00 : Barbecue annuel des Jeunes MR Accueil des participants, en toute convivialité. Plusieurs mandataires nous feront également le plaisir de leur présence. Comme chaque année, notre Barbecue annuel sera l’occasion de revenir sur toutes les activités qui ont fait le premier semestre de l’année 2018. Et de se retrouver tous ensemble pour discuter de cette deuxième partie d’année qui s’annonce palpitante ! Possibilité de dormir sur place LE SAMEDI 30 JUIN toute la journée : Plusieurs formations dynamiques et interactives vous seront proposées, afin d’être parés pour la campagne électorale.

Rencontre avec des élus Jeunes MR, trucs et astuces, techniques de porte-à-porte, prise de parole en public (avec notre Coach préférée, Maître Jennifer Waldron), les règles de la campagne simplifiées, et bien d’autres encore ! Toutes les informations pratiques vous seront dévoilées juste après le Brunch du 22 avril.

www.jeunesmr2018.be Mais aussi un site web entièrement consacré à nos jeunes candidats avec : • Une présentation de chaque candidat, par commune. Tu posséderas donc ton profil personnel que tu pourras partager sur les réseaux sociaux. N’hésite pas à compléter ton profil sur le site ! • Un espace privé qui regroupe des argumentaires, les documents de nos formations, et bien plus encore.

www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 9 |


DOSSIER EN ROUTE VERS LES ÉLECTIONS LOCALES

Interview croisée

Être jeune, très jeune, et endosser la plus haute fonction d’une commune. Un sacré défi ! Un défi de taille relevé de main de maître depuis 2012 par deux libéraux, Arnaud Dewez et Francesco Vanderjeugd, respectivement plus jeune bourgmestre de Wallonie et plus jeune bourgmestre de Flandre. Nous les avons interviewé pour ce PiccoloMR Spécial Élections locales.

Arnaud DEWEZ, 32 ans, Bourgmestre de Dalhem (Province de Liège) Être Bourgmestre: était-ce votre ambition lorsque vous vous êtes présenté aux dernières élections ? Non, j’étais 3 de liste et je ne pensais pas être élu Bourgmestre à ma première élection. Conseiller ou échevin aurait déjà été une belle satisfaction.

D’un point de vue politique, mon ambition est de mener mon équipe à la victoire et de repartir pour un nouveau mandat de Bourgmestre. Servir les Dalhemois est un plaisir. Mon projet pour Dalhem n’est pas terminé.

Quels sont les avantages d’être jeune et Bourgmestre ?

Que diriez-vous aux primo-candidats qui se présentent en octobre ?

Un regard neuf, une « virginité politique » et un vent de fraicheur et de changement pour la commune.

Qu’ils foncent ! Avec l’énergie de la jeunesse, on peut changer les choses et faire bouger les lignes ! Allez à la rencontre des gens, sortez de votre zone de confort, participez à la vie associative de votre commune et restez vous-mêmes.

ème

Quels sont les inconvénients d’être jeune et Bourgmestre ? Il faut prouver davantage et faire ses preuves rapidement pour rassurer une partie de la population, qui est parfois sceptique à l’idée qu’un jeune puisse occuper le plus haut poste exécutif de la commune. Qui plus est, on est « attendu au tournant » par certains vieux briscards de la politique communale. Dalhem | Province de Liège Superficie: 36,06 km2 Nombre d'habitants (2005): 7 350 Majorité: MR, CDH+, PS

| 10 | PiccoloMR | n°52 | Mai - Juin | 2018

Comment voyez-vous la suite de votre carrière, qu’elle soit politique ou non ?

Au fond, quand on est jeune, tout reste à créer. On ne peut rien nous reprocher !

Quel est votre meilleur souvenir de ces six dernières années à la tête de votre commune ? J’ai ressenti une forte émotion quand nous avons accueilli des vétérans américains de la seconde guerre mondiale dans notre commune.


Staden | Province de Flandre-Occidentale Superficie: 25,43 km2 Nombre d'habitants (2005): 5424 Majorité: OpenVLD, N-VA, Sp.a

Francesco VANDERJEUGD,

30 ans, Bourgmestre de Staden (Province de Flandre-Occidentale) Être Bourgmestre: était-ce votre ambition lorsque vous vous êtes présenté aux dernières élections ? Non, pas du tout. Nous voulions surtout casser la majorité absolue du CD&V, en position de force dans ma commune depuis des décennies, sans beaucoup d’opposition. Devenir Bourgmestre était donc une vraie surprise.

Quels sont les avantages d’être jeune et Bourgmestre ? De nouvelles idées et une approche différente. Il est également très important d’être ouvert à l’apprentissage, aux autres, de reconnaître ses erreurs et d’apprendre de celles-ci.

Quels sont les inconvénients d’être jeune et Bourgmestre ? Sans doute les préjugés. Coiffeur de formation, j’étais très jeune et sans diplôme lorsque j’ai pris mes fonctions. Rapidement, j’ai dû travailler de concert avec des collègues qui avaient beaucoup plus d’expérience que moi. Ce n’était pas facile au début. La solution pour parvenir à trouver sa place est très simple : assurez-vous d’être ferme, toujours en accord avec vos convictions et faites vos preuves.

Comment voyez-vous la suite de votre carrière, qu’elle soit politique ou non ? Je me présente à nouveau comme tête de liste Open VLD lors de ce scrutin. J’espère être reconduit dans ma fonction actuelle de bourgmestre. Parce que la réalité politique et les délais de réalisation font que vous pouvez vraiment accomplir vos projets en douze ans, soit deux mandats. Ensuite, je laisserai la place à de nouvelles têtes, de nouveaux talents.

C’est une façon de faire que j’aimerais inculquer et faire entrer dans la culture politique en Flandre : qu’un politicien s’écarte de lui-même après douze années de mandat exécutif afin de permettre un renouvellement constant des idées. En Flandre, il y a beaucoup trop de politiciens qui s’accrochent coûte que coûte à leur pouvoir, des bourgmestres qui en sont à leur quatrième ou cinquième mandat.

Quel est votre meilleur souvenir de ces six dernières années à la tête de votre commune ? L’événement le plus intense que j’ai vécu en tant que Bourgmestre a été la veillée qui s’est tenue à Staden à la suite du décès d’une jeune dame de notre village, Anne-Laure Decadt, victime de l’attentat terroriste de New-York. Cet événement a rassemblé énormément de personnes qui partageaient toutes le même chagrin. C’était un moment très émouvant.

Que diriez-vous aux primo-candidats qui se présentent en octobre ? J’ai lancé un appel récemment au monde politique local de Flandre, à l’heure où les listes pour octobre 2018 sont en train de se former : placer un maximum de jeunes en tête de liste ! Bien sûr, ils se prendront des coups. Moi aussi, je suis plein de bleus et de bosses. Mais j’ai pu bénéficier des conseils de politiciens plus expérimentés qui m’ont permis de grandir. Et finalement, est-ce qu’un soixantenaire qui a peur d’ouvrir la bouche est mieux qu’un jeune qui ose et qui fonce ?

www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 11 |


INTER

AL

RETOUR SUR LE CONGRÈS DU LYMEC À BERLIN

Si une ville est particulièrement symbolique pour de jeunes libéraux, c’est bien Berlin. Coupée en deux, à l’image du reste de l’Allemagne, pendant plusieurs décennies, la ville aujourd’hui unifiée est résolument tournée vers l’avenir. Entre préservation de l’Histoire, sans nier les pages les plus sombres de celle-ci, et rénovation de ses bâtiments et de ses quartiers, Berlin vit à un rythme effréné et attire des jeunes du monde entier dans ses nuits endiablées.

Un congrès en Allemagne était également l’occasion d’aborder le cas du FDP, le parti libéral allemand. Chassé du Parlement Fédéral lors des élections de 2013, suite à une débâcle électorale sans précédent, les Libéraux ont réussi à reconstruire le parti et à reconquérir les travées du Bundestag quatre années plus tard. Les députés libéraux, qui comptent aujourd’hui 80 membres, nous ont d’ailleurs fait l’honneur d’une réception directement sous la fameuse coupole du Bundestag.

Il s’agissait donc d’une adresse de choix pour organiser cette nouvelle édition du congrès des jeunes libéraux européens (Lymec). Et comme à chaque fois, les Jeunes MR ont répondu présent à l’appel ! Nous nous sommes donc rendus à quatre dans la capitale allemande pour y rencontrer nos homologues européens et débattre sur des sujets qui touchent à tous les aspects de la politique européenne.

Ce congrès était surtout l’occasion d’élire le nouveau Bureau du Lymec pour les deux prochaines années. Les Jeunes MR ont eu l’occasion de sonder les intentions des nombreux candidats avant de procéder aux élections. Nous en profitons pour adresser toutes nos félicitations à Svenja Hahn, des Julis (jeunes libéraux allemands), la nouvelle Présidente du Lymec !

| 12 | PiccoloMR | n°52 | Mai - Juin | 2018

Lors des débats, nous avons également défendu une résolution qui nous est chère : le Lymec a accepté notre proposition d’interdire toute taxe sur l’innovation, en particulier sur l’automatisation et les robots. L’occasion pour nous de rappeler que la robotisation ne condamne pas à des pertes massives d’emploi. Au contraire, le phénomène d’automatisation s’accompagne de la création de nouvelles fonctions encore inconnues aujourd’hui. Si nous sommes d’accord sur le fait qu’il faut rester vigilant dans la transition vers ce nouveau modèle technologique et économique, nous ne considérons pas moins que certains obstacles au progrès doivent être limités, en raison du frein qu’ils constituent, encrés dans une culture de la crainte de l’avenir.

A côté de certains membres du Lymec que nous connaissons depuis plusieurs années, d’autres délégations, ayant rejoint l’organisation plus récemment, ou aspirant à le devenir, permettent d’élargir la palette des discussions. Les interrogations apportées par de jeunes libéraux néerlandais ou allemands ne sont pas exactement les mêmes que celles de jeunes Ukrainiens ou Monténégrins. C’est tout l’enjeu et l’intérêt de ces congrès, qui visent à établir une trame libérale commune, en s’inspirant des particularités locales et en les respectant. Le Lymec aura un rôle important à jouer lors des élections européennes de 2019. S’il n’y a pas de candidat du Lymec à proprement parler (il ne s’agit pas d’un parti), l’organisation vise à soutenir les jeunes candidats libéraux à travers tous les pays européens. Dans ce contexte, il est important que les Jeunes MR participent à ces échanges européens. Il s’agit de bien plus que de simplement représenter la Belgique : notre volonté est également d’apporter notre pierre à l’édifice, en défendant notre vision du libéralisme, et en acceptant que des compromis soient nécessaires. Rappelons également que, plus que jamais, nous travaillons en étroite collaboration avec la FEL et les Jong VLD sur les sujets européens. Au-delà de nos sensibilités parfois différentes, nous estimons que nous avons tout à gagner à représenter une voix unie sur la scène européenne. Dans cette optique, nous nous sommes déjà donné rendez-vous pour les prochaines éditions.

Aurian Delli Pizzi


TWITTO'S COMMENT'S

Rien n'échappe à l'oeil des Jeunes MR sur les réseaux sociaux TWITTER

FACEBOOK

Jean Quatremer

@uatremer | 10/04/18 -23:48

.@AQuatennens est passé au @FN_officiel ? Dans l’europhobie grasse et stupide (L’UE, ce sont les Etats dont la France et rien d’autre), les extrêmes se tiennent par la main.

Boris Dilliès

1 avril, 13:07 · 

Respect! ;-)

109

48

140

Benjamin Cocriamont

@benjamincocri | 05/04/18 -22:59

Mais donc à quel moment @andreflahaut a-t-il évoqué sa compétence ministérielle en #FWB? #Matin1 1

1

0

MR de rire 132

17

commentaires

13

partages

Arnaud Lombardo 16 mars, 08:42 · 

@MR_derire | 29/03/18 -2:00

1 = 1 enfant en Belgique. 2 exceptions. 1) ça dépend de la Région dans laquelle ils naissent 2) ça dépend si ils naissent avant ou après 2020. Point commun : ils vivront peut-être dans une Belgique avec un RER #oupas 11

Pourquoi taxer la technologie (ou "les robots") est un non-sens pour le développement économique et reviendrait à se tirer une balle dans le pied. "La tendance industrielle aujourd'hui, avec les nouvelles technologies, c'est de rapatrier la sous-traitance. Avec les avancées de la robotique, produire chez nous redevient d'une certaine manière compétitif".

4

commentaires

2

1

Jeunes MR Région Bxl

@JeunesMRBxl | 07/03/18 -12:38

 Les Jeunes MR bruxellois dans les starting blocks pour les élections communales8 *Une chouette équipe, des amis, réunis autour de nouveaux projets pour le futur de nos communes! #JeunesMR2018 #octobre2018 #MRbe #JeunesMR

15

33

35

43

0

partages www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 13 |


Retour en images sur nos formations à destination des jeunes candidats déclinées dans chaque Fédération provinciale et dans la Régionale de Bruxelles-Capitale. Au programme : fondements du libéralisme, origine du MR, historique et fonctionnement des Jeunes MR, les bases légales à connaître pour se porter candidat,..." 03.03.18 | Hainaut

05.03.18 | Brabant wallon

17.03.18 | Namur 17.03.18 | Luxembourg

24.03.18 | Hainaut

| 14 | PiccoloMR | n°52 | Mai - Juin | 2018

07.03.18 | Bruxelles

19.03.18 | Liège


PRÈS DE CHEZ VOUS Bravo à toutes nos sect ions locales présentent sur le terrain pour le grand netto yage de printemps organisé pa r la Wallonie.

Jeunes MR de Nivelles

Jeunes MR de Nam

ur

Jeunes MR de Rixensart

Jeunes MR d'Ittre

Jeunes MR du

Péruwelzis Jeunes MR de Woluwe-Saint-Lambert www.jeunesmr.be | C/jeunesmr | M/jeunesMR |

 /jeunes_mr | 15 |


BARBECUE annuel

& MISE AU VERT des Jeunes MR

LE WEEKEND DU 29 ET 30 JUIN prochain, les Jeunes MR organisent une grande Mise au Vert, à la Marlagne (Chemin des Marronniers 26, 5100 Namur) AU PROGRAMME : LE VENDREDI 29 JUIN à partir de 18H00 : Barbecue annuel des Jeunes MR Accueil des participants, en toute convivialité. Plusieurs mandataires nous feront également le plaisir de leur présence. Comme chaque année, notre Barbecue annuel sera l’occasion de revenir sur toutes les activités qui ont fait le premier semestre de l’année 2018. Et de se retrouver tous ensemble pour discuter de cette deuxième partie d’année qui s’annonce palpitante ! Possibilité de dormir sur place LE SAMEDI 30 JUIN toute la journée : Plusieurs formations dynamiques et interactives vous seront proposées, afin d’être parés pour la campagne électorale. Rencontre avec des élus Jeunes MR, trucs et astuces, techniques de porte-à-porte, prise de parole en public (avec notre Coach préférée, Maître Jennifer Waldron), les règles de la campagne simplifiées, et bien d’autres encore ! Toutes les informations pratiques vous seront dévoilées juste après le Brunch du 22 avril.

www.jeunesmr.be - PICCOLO MR n°52 | Mai - Juin 2018 Éditeur responsable : Mathieu BIHET | Avenue de la Toison d’Or, 84-86 | B-1060 Bruxelles Ne pas jeter sur la voie publique

Avec le soutien de:

PiccoloMR | n°52  
New
Advertisement