Industrie Afrique du Nord | 26 - Novembre 2019

Page 1

26 | N O V E M B R E 2 0 1 9

Industrie Afrique du Nord

MAGAZINE DE L’INDUSTRIE EN ALGÉRIE, AU MAROC, ET EN TUNISIE

DER ANTRIEB Sûr ; Flexible ; Global

NOUVELLE GAMME DE PEINTURES ACRYLIQUES POUR UN SYSTÈME DE PROTECTION COMPLET

18 UN SYSTÈME DE MESURE DE POSITION INTELLIGENT POUR UN RETOUR LINÉAIRE ABSOLU

43 n Large plage de puissances n Solutions complètes flexibles n Haut rendement NORD Réducteurs Bureaux de Liaison Maroc

Tel +212 5 29 04 42 92 demande-info-export@nord.com

que d. Nord_Cover 105x160+5.indd 1

nord.com

LE CAISSON À VIDE CARBONE DE COVAL, LE MEILLEUR AMI DES COBOTS

52 19.12.18 15:10


DANS CE MAGAZINE...

7  Watson Marlow offre une solution pour tester la compatibilité des matières des tubes aux fluides pompés

8

atrik HUG (Delta Electronics EMEA) : « Il faut réussir sa localisation pour P parvenir à bien s’internationaliser. »

10  HellermannTyton offre la gamme de fixation de câbles et canalisations la plus complète du marché automobile

12  Impression 3 D : l’avenir des outils d’électromobilité 14  Emitech optimise son offre en regroupant ses activités en Ile de France sur un même site 16  VERLINDE présente une nouvelle gamme de palan électrique à chaîne haute technicité : l’EUROCHAIN VX

18  CRC Industrie lance une nouvelle gamme de peintures acryliques applicable en 3 étapes pour un système de protection complet

20  Les nouveaux roulements NSK pour laminoirs offrent une longue durée de vie 22  Composants d’entraînement pour la marine et l’offshore spécialement adapté à l’utilisation en mer

25  Seco Tools développe la gamme de nuances Secomax™ CW100 de plaquettes en céramique pour fiabiliser l’usinage des superalliages

26  HARVI™ I TE de Kennametal : votre meilleur atout 29  Rohde & Schwarz annonce la première solution de test de conformité IEEE 802.3cg 10BASE-T1S pour l’industrie automobile

30  Ericsson met au point une méthode innovante de vérification de la couverture et des performances 5G à l’aide d’une solution utilisant un drone signée Rohde & Schwarz

Industrie Afrique du Nord

Envoyez vos communiqués de presse : editor@ipmediaonline.com Pour recevoir le magazine Industrie Afrique du Nord gratuitement, inscrivez vous en ligne sur : www.industrie-afrique-du-nord.com

33  Nouveau réducteur électrique de chenille 709CE de Bonfiglioli destiné aux concasseurs 34  Delta présente son nouvel onduleur solaire de chaîne photovoltaïque compact à 6 MPP : le M70A

36  Pattern Projection Lightning : Keyence dévoile un mode d’éclairage unique pour une stabilité de détection jusque-là inégalée en vision industrielle

38  eKanban piloté par radio 40  Softing Industrial Data Networks présente des solutions de connectivité pour l’industrie de transformation

42  LEMO lance un connecteur push-pull SPE (Single Pair Ethernet) 1000Base-T1 43  Un système de mesure de position intelligent pour un retour linéaire absolu

Industrie Afrique du Nord est le magazine édité par la société INDUPORTALS MEDIA PUBLISHING en langue française, pour les ingénieurs. Il présente les dernières actualités produits ou sociétés pour les marchés industriels. Industrie Afrique du Nord apporte le plus grand soin à la rédaction de ses articles, toutefois nous ne pouvons pas garantir l’exactitude des informations qui y sont proposées. Nos équipes déclinent toute responsabilité quant au contenu de ce média ou à l’utilisation qui pourrait en être faite.

44  L’association de la vision industrielle et du Deep Learning offre aux entreprises

d’innombrables possibilités d’amélioration opérationnelle ainsi que de leur ROI

47  Connexion Modbus directe avec les automates 48  Au-delà des sentiers battus, une nouvelle conception de machine repositionne le nom d’EMCO

50  Raccord Single Arm, une protection à la fois fiable, performante et légère pour les applications EWIS

52  Le Caisson à vide Carbone de Coval, le meilleur ami des cobots

www.ipmediaonline.com

INDUPORTALS

MEDIA PUBLISHING

ANNONCEURS : NORD 1 • NORD 6 • FAULHABER 24 • STEUTE 28 • FLIR 32


ÉDITO

Bruno FORGUE Rédacteur en chef

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : NE NOUS Y TROMPONS PAS, LES INDUSTRIELS NE SONT PAS EN RETARD « Bonjour ! Besoin d’aide ? » On s’est vite habitué aux chatbots sur les sites Internet, ces petites fenêtres de dialogue qui s’ouvrent dans nos écrans d’ordinateur. Ces technologies conversationnelles ont recours à de l’intelligence artificielle (IA) ; elles permettent essentiellement de poser des questions à un système expert (depuis pas mal années) ou un deep-learning (depuis quelque temps). Les fournisseurs d’équipements industriels ne sont pas restés indifférents à ce mode de communication, et lui ont trouvé des applications : orienter le client vers le bon interlocuteur, l’aider à trouver une solution ou un document technique, le supporter dans la compréhension d’un problème, l’orienter dans la préparation d’un dépannage, l’accompagner jusqu’à la remise en route de sa machine… Rien d’extraordinaire après tout ! À l’origine de ces solutions, les tout premiers travaux portaient sur des applications de diagnostic médical (il y a bien longtemps). Aujourd’hui, les chatbots mettent en œuvre les mêmes techniques de base que celles utilisées par les grands réseaux sociaux. Les industriels sont pragmatiques : « Ça marche et ça peut être efficace ? Alors on prend et on applique dans le cadre de nos besoins et de nos contraintes ! » Mais ils n’en restent évidemment pas là face aux disciplines de l’IA et leurs multiples potentiels au cœur même des machines et des systèmes automatisés – c’est-à-dire : sur les lignes de production ! Solutions d’inspection visuelle, moyens de maintenance préventive, outils d’aide à la décision, fonctions automatiques de contrôle-commande : l’IA cherche et trouve sa place dans les automatismes depuis quelques années. Pour les utilisateurs, 2019 aura été un bon millésime. Ainsi, les systèmes de contrôle visuel associant vision industrielle et deep-learning permettent de repérer des défauts qui ne se ressemblent pas (en taille, forme, position) sur des surfaces elles-mêmes différentes les unes des autres. C’est en tout cas ce que réalise Cognex avec sa nouvelle gamme VisionPro ViDi. Et cela à très grande vitesse sur les lignes de fabrication. Du côté de la maintenance prédictive, les plateformes de contrôlecommande savent maintenant enrichir et même créer leurs

propres modèles à partir d’analyses de corrélations faites sur les données enregistrées – par exemple pour l’identification de situations anormales, et donc potentiellement sources de pannes. On se souviendra ici des lancements (en début d’année en Europe) de la gamme de contrôleurs IA Sysmac d’Omron, par exemple, ou encore du module FactoryTalk Analytics LogixAI dans la gamme Logix de Rockwell Automation. Les deux constructeurs rejoignaient Siemens qui faisait une annonce similaire quelques mois auparavant avec son module S7-1500 TM NPU. Toujours pour assurer des fonctions de maintenance préventive, on peut citer le Sushi Sensor XS770A, par exemple, qui vient compléter la gamme des capteurs OpreX de Yokogawa (depuis début 2019 en Europe) pour la surveillance en ligne – vibrations et température de surface – sur des équipements industriels. Chez Schneider Electric, on a pu voir (sur le salon IBS à Paris, début octobre) de nouvelles fonctionnalités d’aide à la décision dans sa gamme EcoStruxure Building, ou ses dernières solutions d’optimisation de la consommation énergétique, mais on retiendra surtout la dynamique en 2019 autour de son accord avec Microsoft pour l’incubateur de startups « AI for Green Energy Incubation Lab » (créé en 2018) dans le but d’héberger et accompagner des startups européennes travaillant à la transformation du secteur de l’énergie grâce à l’IA. De son côté, Delta Electronics vient d’annoncer (à Taiwan d’abord) un partenariat avec Microsoft également, pour accélérer le déploiement de l’IA dans les applications de ses robots. On se souviendra d’ailleurs qu’ABB et IBM annonçaient le même genre d’accord en 2017 à la Foire d’Hanovre. Bref ! Le développement et les progrès dans le domaine des disciplines de l’IA sont extrêmement rapides. Le monde industriel a parfois la réputation d’être conservateurs, ce qui freine l’adoption des technologies nouvelles dans les usines. Pourtant, les constructeurs (et en particulier les plus grands d’entre eux, mais pas que…) ont tous des produits et des projets faisant appel à l’IA. En réalité, ce sont des technologies mûres et qui se perfectionnent de jour en jour. Comme bien d’autres avant elles, après tout ! Certes, sans doute plus rapidement !

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

3


26 | IndustrieAfriqueduNord|Novembre 2019

MAGAZINE DE L’INDUSTRIE EN ALGÉRIE, AU MAROC, ET EN TUNISIE

DELTA ELECTRONICS EMEA

WATSON MARLOW

7

HELLERMANN TYTON

10

8 KENNAMETAL

EMITECH

VERLINDE

12

14

16

CRC INDUSTRIES

18

NSK

KTR

20

22

SECO TOOLS

KENNAMETAL

25

26

ROHDE & SCHWARZ

33

34

KEYENCE

STEUTE

36

38

www.industrie-afrique-du-nord.com

29 DELTA ELECTRONICS

BONFIGLIOLI

30

ROHDE & SCHWARZ

SOFTING INDUSTRIAL AUTOMATION

40


LEMO

BALLUFF

COGNEX

42

43

44

CONTA-CLIP

EMCO

47

48

SOURIAU – SUNBANK CONNECTION TECHNOLOGIES

50

COVAL

52

INDUPORTALS

MEDIA PUBLISHING


DER ANTRIEB Sûr ; Flexible ; Global

NORD

4.0 READY!

LE RÉDUCTEUR

LE MOTEUR

n Larges roulements n Fonctionnement

LE VARIATEUR DE VITESSE

n Rendement élevé n Normes internationales

n Design compact n Mise en service simple

silencieux

NORD Réducteurs Bureaux de Liaison Maroc | Tel +212 5 29 04 42 92 | demande-info-export@nord.com

nord.com


N O U V E AU T É

WATSON MARLOW OFFRE UNE SOLUTION POUR TESTER LA COMPATIBILITÉ DES MATIÈRES DES TUBES AUX FLUIDES POMPÉS •D es packs d’échantillons simplifient la compatibilité de la matière du tube au produit pompé. • L es données complètes sur la matière du tube sont indiquées sur chaque échantillon. •C es packs sont les premiers à être distribués dans l’industrie des pompes.

Watson-Marlow Fluid Technology Group (WMFTG) propose un moyen unique d’adapter correctement la matière des tubes Bredel au fluide pompé afin de réduire les coûts de production et d’énergie. WMFTG a mis à la disposition des utilisateurs de pompes Bredel et APEX cinq nouveaux packs d’échantillons de matière de tubes pour immersion, une première dans l’industrie.

L

Les utilisateurs de pompes Bredel sont maintenant en mesure de choisir la matière la plus compatible chimiquement de leur tube, ce qui augmente sa durée de vie, permet des débits reproductibles et donc une plus grande disponibilité dans les process. Les packs d’échantillons de WMFTG contiennent les données complètes sur les matériaux de chaque tube, y compris leur résistance à la température, ainsi que des instructions pour les tests d’immersion.

Chaque tube Bredel est fabriqué à partir d’un caoutchouc de haute qualité renforcé par quatre couches distinctes de nylon tressé, et fini avec un usinage de grande précision. La matière la plus importante est celle de l’intérieur du tube puisqu’elle doit correspondre au fluide pompé. Les matières d’alésage des tubes Bredel incluent NR, NR Endurance, EPDM, NBR/NBR ainsi que F-NBR et CSM pour l’alimentaire, et chacune d’entre elles possède ses propres caractéristiques de résistance à l’abrasion, ainsi qu’une aptitude différente aux huiles et graisses, acides, alcools, produits fortement oxydants et de nombreuses autres substances.

Ces packs constituent une nouvelle étape vers le renforcement des points forts de la gamme de pompes péristaltiques Bredel. WMFTG accompagne ses clients à chaque étape du choix des pompes et des tubes dans les industries de l’environnement, de l’alimentation et des boissons, de la chimie, des mines et dans de nombreux autres process.

INFOS

es performance, durabilité et efficacité d’une pompe dépendent du choix de la bonne matière du tube dans les applications difficiles de transfert de fluides. L’adaptation de la matière du tube péristaltique au fluide pompé permet de réduire les temps d’arrêt et les coûts de production, mais aussi d’économiser de l’énergie dans les opérations de pompage qui impliquent des fluides visqueux et abrasifs.

www.wmftg.com

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

7


INTERVIEW

PATRIK HUG (DELTA ELECTRONICS EMEA) : « IL FAUT RÉUSSIR SA LOCALISATION POUR PARVENIR À BIEN S’INTERNATIONALISER. »

Patrik HUG, Directeur des Ventes et Marketing de la division Automatisation industrielle chez Delta Electronics EMEA : « La production intelligente est en plein essor et va poursuivre son développement. C’est l’un des piliers essentiels de la stratégie de Delta sur le long terme. Nos usines sont nos premiers terrains d’expérimentation. »

IPmediaOnline : Depuis plusieurs décennies, Delta Electronics enregistre une croissance rapide et stable de ses activités d’automatisation industrielle dans la zone EMEA. Comment expliquer cette réussite ? Patrik HUG : Nos bons résultats sont dus à plusieurs éléments. Nous nous efforçons d’offrir à nos clients des solutions adaptées, des composants, à la communication et aux systèmes. Nous développons des produits qui intègrent des technologies de pointe et les adaptons directement dans nos usines aux applications cibles, dans un souci de durabilité. Nous avons également bâti un solide réseau de partenaires dans toute la zone EMEA (Europe, Middle-East, Africa), avec qui nous collaborons pour fournir des solutions qui répondent aux besoins et attentes des clients dans chaque pays.

INFOS

L’entreprise s’est internationalisée de manière réfléchie et progressive. Encouragés par nos succès en Asie, nous avions conscience des différences culturelles entre les continents.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

8

IPO : Voire entre les pays, surtout dans la zone EMEA. PH : Tout à fait. Dans le domaine industriel, il ne suffit pas d’apporter de nouvelles technologies et de proposer des produits au juste prix, il faut en premier lieu cerner les problématiques et les résoudre avec des solutions de long terme, accompagnées par des services adaptés. Delta possède des bureaux commerciaux, des centres de recherche et développement et des sites de production ainsi qu’un solide réseau de partenaires dans la zone EMEA, ce qui lui permet de s’adapter aux cultures et besoins locaux. Nous avons toujours été reconnus pour notre ouverture d’esprit et notre capacité d’écoute des attentes et besoins de nos clients. IPO : La réputation de Delta s’est bâtie en premier lieu grâce à la qualité de ses produits, reconnue dans le monde entier. Désormais, cette notoriété dépasse largement le cadre des produits. PH : En effet. Nous nous consacrons toujours au développement des produits et bien sûr, leur excellence nous tient toujours autant à cœur, mais aujourd’hui, cela ne suffit plus, surtout dans le secteur industriel. Vous avez ainsi probablement constaté notre évolution : des produits, nous sommes passés à des solutions, et désormais à des systèmes complets. En novembre 2018 (au salon SPS à Nuremberg, en Allemagne), Delta a lancé sa nouvelle solution de contrôle de mouvement reposant sur CODESYS, associée à son robot SCARA. En avril dernier (au salon de Hanovre), nous avons effectué une démonstration de notre nouveau logiciel d’ingénierie intégrée DIAStudio, une plateforme tout-en-un pour le choix des modèles, la programmation et la configuration des automates, pupitres de commande


N O U V E AU T É DIAStudio = DIASelector + DIADesigner + DIAScreen. Le logiciel d’ingénierie intégrée de Delta est un système tout-en-un conçu pour simplifier et accélérer la configuration des machines.

et entraînements, et plus encore. L’objectif est d’aider le client à gagner en efficacité lors du développement de ses machines. IPO : Votre logiciel DIAStudio marque une étape essentielle dans votre stratégie. Delta est ainsi passé des produits aux solutions, puis aux systèmes, et enfin aux systèmes intégrés. Jusqu’où comptez-vous aller ? PH : Nous avons créé DIAStudio pour renforcer la convivialité des différentes plateformes de Delta, mais ce n’est qu’une première étape. Nous prévoyons de poursuivre l’expansion de nos capacités logicielles autour de la production intelligente, pour que nos solutions répondent aussi aux besoins des petits fabricants de machines.

www.delta-emea.com

Grâce à ses capacités poussées de R&D et à sa connaissance étendue de l’industrie, Delta propose des produits et solutions d’automatisation industrielle pour un grand nombre de domaines : électronique, composants, panneaux photovoltaïques, agroalimentaire... Fidèle à son slogan « Automation for a Changing World » (l’automatisation au service d’un monde qui change), l’entreprise s’engage à fournir à ses clients des solutions de production intelligente et écologique, innovantes et fiables, partout monde entier.

INFOS

IPO : Peut-on considérer que Delta est passé du matériel aux solutions logicielles ? PH : Pas exactement. Nous continuons de développer et produire des contrôleurs, pupitres de commande, moteurs et entraînements, ainsi que bien d’autres composants et équipements qui demeurent essentiels aux automatismes industriels, mais désormais, nous sommes aussi en mesure de fournir des solutions et systèmes, par exemple des robots, et de les intégrer à des lignes de machines complètes en usine. Nous nous rapprochons surtout de la production intelligente. L’évolutivité de nos solutions est définitivement un de nos points forts, pour nous comme pour nos clients, car elles les accompagnent tout au long de leur croissance.

La division Automatisation Industrielle de Delta Depuis le lancement de son premier moteur CA en 1995, Delta étend ses activités d’automatisation industrielle, en offrant une qualité, une fiabilité et une précision inégalées. Sa gamme de solutions complètes pour la production intelligente couvre les équipements d’automatismes, la conception et l’intégration de lignes de production automatisées, l’I-IoT (Industrial Internet-of-Things) et la collecte des données, ainsi que la gestion et le suivi de la fabrication pour maximiser la productivité et stabiliser la production. Delta tire parti de l’IA (Intelligence Artificielle) et de l’analyse des Big Data pour optimiser les processus de production et mettre en œuvre la numérisation des équipements, des lignes de production et de la consommation d’énergie. Avec ses produits, logiciels et systèmes, intégrés dans un modèle tout-en-un de production numérisée et intégrant les équipements, les processus et toute l’usine, Delta propose divers modèles à ses clients dans le monde entier (sur-mesure, petites séries avec grande diversité, production de masse).

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

9


AU TO M O B I L E

HELLERMANNTYTON OFFRE LA GAMME DE FIXATION DE CÂBLES ET CANALISATIONS LA PLUS COMPLÈTE DU MARCHÉ AUTOMOBILE

HellermannTyton travaille en étroite collaboration avec les ingénieurs automobiles afin de concevoir et de produire des pièces de fixation légères, multifonctionnelles et ergonomiques pour fixer ou protéger les câbles et les canalisations des véhicules. Sa gamme dédiée à l’automobile, issue de 30 années d’expérience dans le domaine, est la plus complète du marché. Le nouveau catalogue automobile intègre, parmi les 2800 références existantes, tous les nouveaux standards développés par sa R&D ces dernières années. Ces pièces se retrouvent sur tous les véhicules en Europe. Acteur incontournable du secteur, HellermannTyton fournit la quasi-totalité des constructeurs automobiles et des équipementiers à travers le monde.

L INFOS

a gamme automobile de fixations plastiques et métalloplastiques d’HellermannTyton gère les câbles des véhicules et des trucks aussi bien dans l’habitacle, dans les ouvrants et les garnitures que dans l’environnement moteur pour la fixation des tubes, des durites et des canalisations. Ces pièces techniques ont été conçues en tenant compte des spécifications toujours plus élevées du marché afin de relever les nouveaux défis automobiles présents dans les véhicules hybrides et électriques ou avec la réduction des émissions des véhicules thermiques.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

10

La large gamme standard permet de diminuer les temps de développement dans un contexte de challenge permanent de réduction des plannings et sans compromettre la qualité ou la performance des pièces. Par exemple, HellermannTyton remplace le métal par le plastique : les pièces de fixation moulées par injection plastique offrent une liberté de conception géométrique qui facilite l’intégration d’autres fonctions tout en conservant les résistances mécaniques adéquates. De plus, elles sont résistantes à la corrosion et garantissent une gestion des câbles durable pour l’industrie automobile. Une attention particulière est également portée sur l’ergonomie des pièces afin de réduire les temps de montage et de prévenir les TMS.


N O U V E AU T É

Un catalogue complet Dans cette nouvelle version 2019, toutes les nouvelles solutions standard développées ces dernières années sont disponibles à l’ensemble des constructeurs. Ce catalogue couvre ainsi la plupart des besoins du marché et permet d’éviter des coûts onéreux de développements spécifiques. Répondre aux nouvelles attentes du marché HellermannTyton poursuit l’élargissement de sa gamme en adaptant ses solutions aux véhicules du futur, électriques et hybrides. Des besoins apparaissent face aux nouvelles contraintes. À ce propos, M. Thomas Cochin, Responsable du département Automobile, déclare : « l’évolution du marché est constante et HellermannTyton y répond en développant de nouveaux produits partout dans le monde. La richesse de notre offre est construite grâce à notre développement mondial, il existe beaucoup de transversalités des pièces et des applications ». En tant que fabricant, HellermannTyton possède 16 sites dans le monde entier et des distributeurs dans 39 pays.

INFOS

Le nouveau catalogue Automobile 2019 est disponible au téléchargement sur le site d’hellermannTyton. www.hellermanntyton.fr

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

11


AU TO M O B I L E

IMPRESSION 3 D : L’AVENIR DES OUTILS D’ÉLECTROMOBILITÉ

Exploitation de technologies Kennametal éprouvées. Plaquette d’alésage RIQ de haute précision et adaptateur KM4X pour une rigidité la plus élevée possible.

Kennametal a développé un outil d’alésage imprimé en 3D pour une application d’usinage répondant aux exigences de précision de stator, en circularité et finition de surface.

K

ennametal est en mesure de répondre à la demande client croissante de solutions d’outillage allégé pour l’usinage spécifique des composants de véhicules hybrides et électriques.

INFOS

Les composants d’électromobilité sont en général usinés sur de petits centres de fraisage CNC de faible puissance, nécessitant des solutions d’outillages plus légers. L’outil d’alésage Kennametal issu de la technologie 3D pèse moitié moins que la version fabriquée selon la méthode classique tout en satisfaisant les exigences de précision, circularité et finition de surface relatives à l’alésage du corps de moteur en aluminium.

« L’alésage principal abritant le stator d’un moteur électrique mesure environ 250 mm de diamètre et 400 mm de long, et l’on trouve un alésage de roulement plus petit au fond », explique Harald Bruetting, Responsable Ingénierie des programmes. « Avec une fabrication par des moyens classiques, un alésoir pour ce type d’application pèserait plus de 25 kg : c’est bien trop lourd pour la machine-outil existante ou pour l’opérateur travaillant avec cet outil ». Bruetting et la solution ingénierie de Kennametal ont fait appel aux capacités de fabrication additive utilisé en interne pour imprimer en 3D un outil à plaquettes rigide, mais léger, équipé de technologies éprouvées de Kennametal, dont notamment de fines plaquettes d’alésage ajustables RIQ pour une finition de haute précision et un adaptateur KM4X pour une rigidité maximale. L’outil est également pourvu de canaux de refroidissement interne imprimés en 3D contribuant à optimiser la productivité et la durée de vie de l’outil. « En utilisant l’impression 3D métal par fusion sur lit de poudre conjointement avec un logiciel d’analyse par éléments finis, nous avons pu concevoir et construire un

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

12


N O U V E AU T É

Le même outil, en plus léger. Version utilisant un tube en fibre de carbone au lieu d’un tube métallique imprimé en 3D. Allègement supplémentaire, avec un poids qui descend à 9,5 kg.

Allègement grâce à la fabrication par addition de couches. Impression 3D, poids total de 10,7 kg. Poids divisé par deux, respect des exigences de qualité de surface, cylindricité et précision relatives à l’alésage des stators.

outil qui amène le moment d’inertie très près de la face de broche, augmentant ainsi sa rigidité tout en respectant les restrictions de poids du client », explique Werner Penkert, Responsable Solutions futures. « C’est un excellent exemple de la manière dont Kennametal utilise les technologies de fabrication de pointe afin de relever les défis uniques de son client ». Deux versions de l’outil furent construites, l’une avec un tube en fibre de carbone et l’autre utilisant un tube métallique imprimé en 3D. Les résultats sont impressionnants : un poids de 10,7 kg pour l’outil avec tube imprimé en 3D et de 9,5 kg seulement pour la version en fibre de carbone, soit moins de la moitié de leurs homologues classiques. www.kennametal.com

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

13


ÉVÉNEMENT

EMITECH OPTIMISE SON OFFRE EN REGROUPANT SES ACTIVITÉS EN ILE DE FRANCE SUR UN MÊME SITE

Matthieu Cognet, PDG d’Emitech, inaugure le nouveau bâtiment des Trois Peuples à Montigny-le-Bretonneux.

2019 est une année riche en événements pour Emitech. Alors que le groupe passe le cap de ses 30 ans et a acquis une nouvelle filiale, EMC, en début d’année, il vient d’inaugurer en septembre un nouveau bâtiment 6000 m2, « les Trois Peuples », à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines, distant de seulement 400 mètres du siège historique « les Coudriers ». Il s’agit pour Emitech de proposer sur un même et unique site l’ensemble des ressources permettant d’offrir une prestation complète à ses clients.

L INFOS

e projet d’extension d’Emitech voit le jour à l’issue de deux années de travaux et d’optimisation des ressources du groupe en Ile de France. Le nouveau bâtiment « les Trois Peuples » regroupe les compétences en essais dans les domaines de la sécurité des équipements, des radiofréquences, de la compatibilité électromagnétique, des environnements climatiques et mécaniques et de la fiabilité. Sa partie bureau héberge l’organisme de formation et les services d’ingénieries et de gestion de projets. « Les Coudriers », quant à lui, accueille les moyens aéronautiques et de défense.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

14

À titre d’exemple, pour offrir une prestation globale au pôle automobile, « les Trois Peuples » rassemble désormais les moyens d’essais CEM dédiés et les moyens climatiques et mécaniques anciennement situés à Versailles-Satory. L’ancrage dans le secteur automobile, notamment pour les solutions de mobilité durable, est souligné par l’expertise d’EMC sur les groupes motopropulseurs en particulier pour le véhicule électrique et la montée en puissance dans le domaine RF sur la 5G pour la conduite autonome. Ce plan de développement vise à réinventer l’outil industriel du Groupe Emitech pour renforcer sa cohérence. Il s’applique déjà sur le site de Bourgoin-Jallieu où sa filiale Environne’Tech a bâti et inauguré en 2018 une extension de 800 m2 destinée à renforcer l’offre locale proposée aux acteurs du nucléaire avec en particulier de nouvelles solutions liées aux séismes. Il s’applique désormais en Ile de France.


N O U V E AU T É

Emitech et ses sept filiales en France comptent seize sites, soit 36 000 m2 de laboratoires et de bureaux accrédités en CEM, radio, sécurité électrique, exposition humaine aux champs électromagnétiques, essais feux, climatique, mécanique, hydraulique, fiabilité, acoustique et métrologique. Le Groupe Emitech est spécialisé dans la certification (marquage CE, marques, etc.) et la qualification d’équipements et de sousensembles à travers ses trois métiers : Essais, Ingénierie et Formation. Emitech est un Organisme notifié Nº 0536, COFRAC, reconnu dans plus de 60 pays via le schéma OC et spécifiquement en Amérique du Nord (ISED – Canada et FCC accredited – USA), mais aussi au Japon (VCCI Japon). Le Groupe Emitech compte plus de 550 collaborateurs. Avec son CA prévisionnel 2019 de 55 M€, réparti à 50 % dans l’automobile, 25 % dans l’aéronautique et la défense et 25 % dans les industries et le grand public, il conforte largement sa position de leader des essais environnementaux en France et en Europe. www.emitech.fr

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

15


I N T R A LO G I S T I Q U E

VERLINDE PRÉSENTE UNE NOUVELLE GAMME DE PALAN ÉLECTRIQUE À CHAÎNE HAUTE TECHNICITÉ : L’EUROCHAIN VX

Après deux ans de conception technologique et d’une adaptation de sa production aux impératifs du marché, VERLINDE annonce sa nouvelle gamme de palans électriques EUROCHAIN VX pour charge de 63 kg à 10 000 kg. Ces palans bénéficient des dernières avancées de la technologie VERLINDE : un design novateur, une robustesse et une puissance améliorés garantissent une fiabilité sans faille.

L

INFOS

es palans électriques à chaîne EUROCHAIN VX de VERLINDE sont livrés en standard avec divers équipements dont une fin de course électrique de sécurité pour position haute et basse, un moteur de levage et de direction IP55, une boîte 2 boutons sur palan fixe ou avec chariot à direction par poussée ou une boîte 4 boutons sur palan accouplé à un chariot à direction électrique. Également proposée en standard, une nouvelle bretelle de suspension, compatible avec les chariots existants, a été conçue pour faciliter l’installation du palan. La réduction de la cote C induite optimise la hauteur de levée, proposé en standard à 3 m.

Design Les dimensions de l’unité de levage ont été réduites afin de permettre une meilleure approche du crochet. Le nouveau design du bac à chaîne a abouti à un assemblage novateur en deux parties qui augmente la robustesse et la sécurité du palan. Ces innovations assurent d’une parfaite intégration aux environnements de production. Robustesse La robustesse du fin de course a été améliorée, pour des fonctionnements en environnements difficiles. Le frein de levage a également été optimisé. Outre la sécurité accrue pour l’utilisateur, ces éléments ne nécessitent qu’un faible entretien et une maintenance réduite. Performances Le moteur de levage a fait l’objet de nombreux développements en interne. Ses caractéristiques de fonctionnement dépassent désormais les exigences des standards du marché. Il est encore plus fiable et offre une plus longue durée de vie. Le débit d’air pour le

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

16


N O U V E AU T É

refroidissement du moteur a été amélioré et des capteurs préventifs de surchauffe sont installés en standard. Le réducteur offre une puissance supérieure : son fonctionnement a été optimisé avec une gamme de ratios plus large pour une adaptation à de plus amples applications client et une augmentation de la productivité. Le réglage du limiteur de couple est plus précis afin d’apporter plus de sécurité envers la structure des bâtiments en cas de surcharge. www.verlinde.com

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

17


MAINTENANCE

CRC INDUSTRIE LANCE UNE NOUVELLE GAMME DE PEINTURES ACRYLIQUES APPLICABLE EN 3 ÉTAPES POUR UN SYSTÈME DE PROTECTION COMPLET

Dédiée à la maintenance, à la construction ou au travail du métal, la nouvelle gamme de peinture CRC Acrylic Paint propose désormais des références allant de la préparation aux effets particuliers, sur une surface à température ambiante ou pour des supports soumis à de très hautes températures. Elle se décline en 50 RAL et références complémentaires pour des effets spéciaux ou des traitements spéciaux.

L

a gamme de peinture CRC Acrylic Paint offre une protection maximale et des couleurs éclatantes en trois étapes simples pour toutes les surfaces à peindre. Grâce aux aérosols pratiques et prêts à l’emploi de 400 ml, la peinture peut être appliquée facilement sur toutes les surfaces.

INFOS

Une protection complète en trois formules La première étape consiste à appliquer le CRC Acrylic Primer, qui prépare la surface et garantit une adhésion parfaite de la peinture. La formule est déclinée en versions Acrylic Metal Primer, qui protège contre la corrosion et Acrylic Plastic Primer. Les deux sèchent en 15 mn.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

18

L’application de la CRC Acrylic Paint, une peinture haute qualité qui protège la surface tout en lui offrant une couleur intense et durable, constitue la seconde étape. La combinaison unique de flexibilité et de dureté lui confère une grande résistance aux influences extérieures (intempéries, UV, etc.). C’est donc une excellente peinture de protection pour une grande variété de surfaces dures dans tous les secteurs, en intérieur comme en extérieur. Elle peut être utilisée sur le métal, les plastiques durs, le bois, le béton, le papier ou encore le verre. Elle sèche rapidement. Enfin, la dernière étape est réalisée avec le vernis CRC Acrylic Varnish qui offre une couche de protection supplémentaire aux surfaces peintes. Il rend non seulement la couche supérieure encore plus résistante aux influences extérieures, comme les rayures, les coups, la lumière (UV), la corrosion, mais il donne aussi à la surface une finition brillante ou mate. Séchage rapide.


Outre le système complet en trois étapes, des sprays à effet complémentaires Les CRC Acrylic Effect Metallic et CRC Acrylic Effect Chrome avec leur couleur intense et leur brillant restaurent le style métallique ou chromé de tout type de surface. La CRC Acrylic Hitemp Paint protège le métal, la fonte ou l’aluminium contre les températures élevées jusqu’à 800 °C, parfait pour peindre les moteurs, les pipelines, les boucliers thermiques, les fours, les canalisations, etc. Pour une résistance optimale aux températures élevées, le revêtement doit être chauffé progressivement jusqu’à 160 °C puis 200 °C et rester à cette température pendant +/- 30 minutes. Des accessoires exclusifs CRC Acrylic Primer est équipé d’une buse spéciale qui ajuste la puissance et la direction du jet d’un simple mouvement (horizontal ou vertical). Associé à des lots de buses complémentaires en différentes tailles pour une adaptation parfaite aux besoins de l’application.

INFOS

Le pistolet pulvérisateur, compatible avec toute la gamme, se place facilement sur les bombes aérosol pour les transformer en pistolet à peinture professionnel et faciliter le travail. Il permet de pulvériser la peinture de façon contrôlée et précise dans toutes les directions. www.crcind.com 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

19


MÉCANIQUE

PRODUIT DU MOIS

LES NOUVEAUX ROULEMENTS NSK POUR LAMINOIRS OFFRENT UNE LONGUE DURÉE DE VIE

Le nouveau roulement étanche NSK à rouleaux coniques à quatre rangées destiné aux cylindres de travail des laminoirs.

NSK a développé ses derniers roulements étanches à rouleaux coniques à quatre rangées pour laminoirs afin d’offrir un certain nombre d’avantages significatifs en termes de performances et de respect de l’environnement. Les roulements pour cylindres de travail font appel à une nouvelle graisse étanche à l’eau, enfermée hermétiquement à l’intérieur du roulement.

L

a durée de vie de ces nouveaux roulements est généralement multipliée par deux dans les conditions extrêmes, comme celles présentant un risque élevé d’infiltration d’eau. En outre, grâce à la conception étanche, la consommation de graisse s’avère nettement inférieure à celle d’un roulement conventionnel « ouvert » et les risques de contamination de l’environnement sont considérablement réduits.

Les nouveaux roulements étanches longue durée NSK à rouleaux coniques à quatre rangées dotés de la nouvelle graisse AQGRD répondent à une exigence fondamentale des laminoirs : la longévité importante des roulements de cylindres de travail. Les laminoirs utilisent habituellement des paires de cylindres de travail pour laminer des brames d’acier ou d’autres métaux en différentes formes, par exemple des feuilles. Cette opération met à rude épreuve les roulements, qui doivent supporter de fortes charges à des vitesses et températures élevées et endurent une exposition constante aux jets d’eau et aux particules métalliques.

INFOS

Ces conditions d’exploitation sévères peuvent entraîner une défaillance prématurée des roulements en raison de défauts tels que l’écaillage. L’écaillage survient lorsque, en raison de l’usure, de petits fragments de matériau se détachent de la surface lisse du chemin de roulement. Cet effet crée des zones rugueuses qui finissent par rendre le roulement inopérant. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

20


N O U V E AU T É Les roulements étanches NSK à rouleaux coniques à quatre rangées remplis de graisse AQGRD résistante à l’eau offrent une durée de vie multipliée par deux par rapport aux roulements conventionnels.

Principe de fonctionnement d’un laminoir montrant les cylindres de travail et les cylindres d’appui.

La principale innovation visant à lutter contre ces problèmes réside dans la nouvelle graisse AQGRD résistante à l’eau. Grâce à sa composition optimisée, cette graisse forme un film lubrifiant et une couche protectrice plus épaisse entre le chemin de roulement et les rouleaux, inhibant tout contact direct sans lubrification et prévenant en même temps la corrosion. La prévention de la rouille est importante, car les défauts nuisibles comme l’écaillage, qui compromettent la durée de vie des roulements, proviennent des zones de corrosion. En fin de compte, la durée de vie accrue réduit les coûts de maintenance et augmente le rendement opérationnel. Par ailleurs, puisque leur remplacement devient moins fréquent, les roulements contribuent à diminuer l’empreinte carbone et la consommation des ressources. Outre la longue durée de vie, la réduction de consommation de matériaux et d’énergie se traduira aussi par des avantages en matière de cycles de remplacement par rapport aux roulements conventionnels, contribuant ainsi à réduire les émissions de CO2.

INFOS

À l’avenir, NSK continuera à développer et fabriquer des produits axés sur la mise en œuvre d’une société durable. www.nskeurope.fr

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

21


MÉCANIQUE

COMPOSANTS D’ENTRAÎNEMENT POUR LA MARINE ET L’OFFSHORE SPÉCIALEMENT ADAPTÉ À L’UTILISATION EN MER

Accouplement ROTEX - Accouplement RADEX-N.

Les accouplements KTR sont utilisés en haute mer dans le monde entier pour différentes applications de technologie marine : dans les entraînements principaux et auxiliaires et dans tous types d’équipements de pont. Quasiment tous nos accouplements sont certifiables selon les normes les plus strictes de la Germanischer Lloyd (GL ou Lloyd allemande), de l’American Bureau of Shipping (ABS ou Bureau américain des expéditions), de la Norske Veritas (DNV ou Veritas scandinave), du Bureau Veritas (BV) ou de tout autre bureau de classification, et sont également agréés DIN EN 10204.

INFOS

Manœuvrabilité totale pour les propulseurs orientables Les propulseurs d’étrave, les gouvernails et les safrans transversaux nécessitent des accouplements capables d’amortir les vibrations de torsion, comme le ROTEX. Grâce à sa conception compacte, il est facile à monter et à utiliser. Ce type d’accouplement ne nécessite aucun entretien. ROTEX compense les déplacements axiaux, radiaux et angulaires, augmentant ainsi la durée de vie de tout le système d’entraînement. Son amortissement peut être contrôlé par la dureté Shore de l’étoile en élastomère : un élastomère dur est utilisé pour les couples élevés, tandis qu’un élastomère plus souple permet d’obtenir un amortissement supérieur. Vous pouvez maintenir sur leur route des navires dont l’arbre de gouvernail a un diamètre supérieur à 600 mm, grâce aux éléments de bridage à verrouillage positif CLAMPEX pour la connexion arbre-moyeu. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

22

Puissance et sécurité à bord Chaque fois qu’il faut déplacer quelque chose en mer, les accouplements KTR sont là ! Sur les groupes hydrauliques entraînés par moteur à combustion interne, on utilise souvent des accouplements à bride BoWex-ELASTIC ou BoWex FLEPA. Sur les pompes et compresseurs, des accouplements ROTEX ou POLY-NORM, ou des accouplements à lamelles acier rigides en torsion, RADEX-N ou RIGIFLEX-N, et sur les winches et les grues, des accouplements ROTEX et des systèmes de freinage haute-puissance KTR-STOP. Les freins KTR-STOP sont également utilisés dans les systèmes « arrêt-blocage-rotation » sur l’arbre principal pour arrêter, positionner et/ou maintenir en position l’hélice. Composants pour hydraulique embarquée fiable Les accouplements ROTEX sont utilisés dans de nombreux groupes hydrauliques embarqués, ainsi qu’à l’intérieur


N O U V E AU T É

Refroidisseur OAC

du bateau. La simplicité d’installation est intéressante pour le montage, en association avec un boîtier KTR Bell. Les nouveaux carters KTR Bell en fonte conviennent aux applications marines, et résistent aux charges élevées et à l’agressivité de l’eau de mer sur le long terme. En outre, nous serons ravis de vous fournir tous les autres composants hydrauliques tels que les réservoirs d’huile, etc. Tous ces composants sont disponibles chez un même fournisseur et sont parfaitement compatibles avec les environnements de travail les plus difficiles.

www.ktr.com/fr

INFOS

Gestion thermique parfaite pour l’hydraulique marine KTR propose des refroidisseurs huile-air et huile-eau résistants à l’eau de mer. Les refroidisseurs huile-air compacts OAC destinés au refroidissement haute-puissance de fluides hydrauliques et de lubrifiants sont revêtus d’une peinture anti-corrosion KTL, appliquée au trempé pour les applications marines. Ces refroidisseurs sont ainsi très bien protégés de l’oxydation, même au niveau de zones difficiles d’accès comme les ouies. En outre, ils font appel à des moteurs électriques à classe de protection IP 56. Les exigences sont encore plus élevées pour les refroidisseurs huile-eau à radiateur et tubulure TAK/T, utilisables en contact avec l’eau salée très agressive. Pour ces applications, nous n’utilisons que des matériaux résistants à l’eau de mer. KTR exposera à Europort 2019 à Rotterdam : hall 1, stand 1225 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

23


Applications FAULHABER

Incroyablement fiables

Les systèmes d‘entraînement FAULHABER pour les robots d‘inspection

WE CREATE MOTION

Équipés de toute une panoplie d‘outils, les robots d‘inspection travaillent dans des endroits inaccessibles. À cet effet, FAULHABER peut fournir des systèmes d‘entraînement solides et fiables, tels que des entraînements pour les roues, les fonctions d‘outil ou pour le contrôle de la caméra. Partout dans le monde, les fabricants de robots d‘inspection font confiance aux moteurs de FAULHABER dans l‘industrie chimique et pétrochimique, mais également pour la rénovation des canalisations.

www.faulhaber.com/pour-les-robots-dinspection/


MÉCANIQUE

SECO TOOLS DÉVELOPPE LA GAMME DE NUANCES SECOMAX™ CW100 DE PLAQUETTES EN CÉRAMIQUE POUR FIABILISER L’USINAGE DES SUPERALLIAGES

Les industriels qui cherchent des solutions pour optimiser les durées de vie des outils de coupe et augmenter les vitesses en tournage en ébauche pour les superalliages résistants à la chaleur (HRSA) peuvent maintenant faire appel à SECO Tools.

L

a gamme de nuances de plaquettes en céramique haute productivité Secomax™ CW100 a été étendue. Elle bénéficie de nouvelles nuances whisker, offrant ainsi des performances supérieures pour des applications exigeantes dans les domaines de l’aérospatiale et de la production d’énergie utilisant les matériaux suivants : Inconel 718, Hastalloy, Waspaloy, MAR, Nimonic, Rene, Udimet et d’autres HRSA.

L’extension des nuances CW100 comprend quatre nouvelles plaquettes rondes avec deux géométries, E-01020 et T-01020, ainsi que quatre références pour les gorges d’une largeur de 3,175 mm (0.125 ’’), 6,35 mm (0.25 ’’) et 7,925 mm (0.312 ’’). La nuance Secomax™ CW100 est à base d’oxyde d’aluminium whisker renforcé de carbure de silicium (Al2O3-SiC). Non seulement elle améliore les vitesses de coupe pour les matériaux complexes à usiner HRSA, mais elle assure également une durée de vie de l’outil stable et prévisible pour un coût minimum par pièce. La combinaison du whisker et des micro-géométries (E-01020 et T-01020) favorise une résistance à l’usure et une ténacité maximum. www.secotools.com

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

25


MÉCANIQUE

HARVI™ I TE DE KENNAMETAL : VOTRE MEILLEUR ATOUT

C’est ici même qu’opère pour l’essentiel la magie de l’usinage, grâce à la nouvelle HARVI I TE. Stabilité angulaire accrue pour une opération de coupe douce, même aux angles de ramping les plus élevés.

Fraises carbure monobloc à 4 dents offrant des performances exceptionnelles dans l’acier, l’acier inoxydable, les alliages hautes températures et la fonte.

K

INFOS

ennametal a annoncé la dernière-née de sa gamme HARVI, la plus vendue des fraises carbure monobloc hautes performances, la HARVI I à 4 dents en carbure monobloc HARVI I TE. De conception radicalement nouvelle, l’HARVI I TE offre de remarquables performances, notamment en durée de vie, dans une vaste gamme de matériaux dont l’acier, l’acier inoxydable, les alliages hautes températures et la fonte. Grâce à des efforts de coupe réduits, cet outil révolutionnaire peut être utilisé sur n’importe quel centre d’usinage ou de tournage-fraisage.

« La HARVI I TE a surclassé systématiquement les fraises monoblocs concurrentes à 4 dents lors de tests d’usinage à la fois à sec et avec arrosage sur une multitude de matériaux et d’applications avec, dans de nombreux cas, une durée de vie d’outil sans précédent », explique Bernd Fiedler, Responsable Fraisage Monobloc. Elle donne d’exceptionnels résultats aussi bien en ébauche lourde qu’en passes de finition, qu’il s’agisse d’usinage profond, de plein rainurage, de surfaçage ou de fraisage dynamique ». Les ingénieurs de Kennametal ont conçu l’HARVI I TE pour répondre à 4 problèmes essentiels qui perturbent plus de 90 % des applications de fraisage : l’évacuation des copeaux, la déformation des outils, la stabilité angulaire et la casse due aux efforts de coupe radiaux. Résultat : un outil durable et suffisamment polyvalent pour se tailler la part du lion dans les applications de fraisage. Prenons l’évacuation des copeaux. L’HARVI I TE bénéficie d’une conception de coupe innovante qui contribue à enrouler et briser les copeaux, tandis que la nouvelle géométrie de la goujure soulève les copeaux et les éloigne de

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

26


N O U V E AU T É

Des reliefs innovants dans les goujures réduisent les efforts de coupe et assurent une évacuation efficace des copeaux. Technologie anti-vibrations et antifrottements AVF. Relief de précision excentrique à facettes pour d’excellentes conditions de coupe dans de multiples matériaux.

la pièce en cours d’usinage. Ces deux éléments contribuent à faciliter le flux du réfrigérant, à éliminer le recyclage des copeaux et à augmenter la durée de vie de l’outil. La face avant évolutive et la géométrie unique de la goujure favorisent plus encore l’évacuation des copeaux et sont également responsables des capacités impressionnantes de l’HARVI I TE en ramping et en plongée (rainurage et tréflage). La déformation de l’outil est réduite grâce à sa partie centrale en forme de parabole et à un listel à facettes sur toute la longueur de la dent qui diminue les frottements de coupe. Ce relief accroît également la résistance des arêtes, faisant de l’outil une solution polyvalente et ultra performante. Grâce à son angle d’hélice variable et à sa denture asymétrique, l’HARVI I TE amortit les vibrations avant qu’elles n’affectent négativement les opérations d’usinage.

INFOS

« L’HARVI I TE améliore la stabilité des processus, la qualité de surface et l’évacuation des copeaux », précise Bernd Fiedler. « Et surtout, elle conserve ces avantages même à des avances, vitesses et profondeurs de coupe accrues, en assurant un débit copeau, une durée de vie d’outil et une productivité au meilleur niveau ». www.kennametal.com

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

27



MESURE

ROHDE & SCHWARZ ANNONCE LA PREMIÈRE SOLUTION DE TEST DE CONFORMITÉ IEEE 802.3CG 10BASE-T1S POUR L’INDUSTRIE AUTOMOBILE

Rohde & Schwarz propose des solutions de test avancées pour Automotive Ethernet et autres systèmes de bus.

La souplesse (du bus Ethernet automobile) rend idéale la simple technologie réseau à paires torsadées pour une gamme sans cesse croissante de réseaux embarqués. La nouvelle norme IEEE 10BASE-T1S élargit la gamme des applications prises en charge par Automotive Ethernet, pour inclure l’intégration de périphériques simples au réseau. Avec la première solution pour tester la conformité des appareils 10BASET1S, Rohde & Schwarz continue de s’affirmer comme le fournisseur leader de test et mesures pour les normes Ethernet automobiles.

R

ohde & Schwarz présente la première solution de test de conformité 10BASE-T1S du marché, pour oscilloscopes R&S RTO et RTP, qui fournit des tests entièrement automatisés, conformes à la version actuelle des interfaces IEEE 802.3 cg 10BASE-T1S. Rohde & Schwarz continue de participer activement à l’Alliance OPEN, en s’appuyant sur son expertise pour aider au développement de solutions de test complètes et fiables.

Avec cette nouvelle option, Rohde & Schwarz propose désormais une gamme complète pour effectuer les tests correspondant à toutes les normes Automotive Ethernet disponibles (10BASE-T1S, 100BASE-T1, 1000BASE-T1), ainsi que tous les autres bus automobiles standard (LIN, CAN, CAN-FD, FlexRay et CXPI). Les oscilloscopes R&S RTO et RTP offrent des solutions de test complètes et compactes pour la mise au point de calculateurs pour toutes les interfaces de bus automobiles et aussi pour les interfaces internes telles que PCIe, ou DDR.

INFOS

Comme pour les autres normes Ethernet, les nouveaux logiciels de test de conformité R&S RTO-K89 et R&S RTP-K89 pour 10BASE-T1S comprennent des instructions illustrées pour guider pas à pas les utilisateurs effectuant les mesures. Les oscilloscopes et l’analyseur de réseau R&S ZND sont configurés automatiquement. Les résultats de test sont documentés dans un rapport de test au format pdf. Cette solution de test de conformité est très complète et comprend également une plaquette de test, qui simplifie

la connexion de l’interface 10BASE-T1S à la configuration de test.

www.rohde-schwarz.com

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

29


MESURE

ERICSSON MET AU POINT UNE MÉTHODE INNOVANTE DE VÉRIFICATION DE LA COUVERTURE ET DES PERFORMANCES 5G À L’AIDE D’UNE SOLUTION UTILISANT UN DRONE SIGNÉE ROHDE & SCHWARZ

Spécialiste des tests et mesures, Rohde & Schwarz a fourni à Ericsson, acteur majeur du marché mondial de l’infrastructure réseau, des outils pour tester par drone la couverture, les performances et le fonctionnement d’un réseau mobile. Cette procédure exclusive confère aux tests une accessibilité 3D, une précision de la position et une reproductivité sans précédent. Elle ouvre également de nouvelles possibilités pour garantir une qualité de service (QoS) adéquate pour les utilisateurs finaux de la 5G dans les scénarios complexes comme l’Industrie 4.0, l’automobile et la sécurité publique.

L

e déploiement de la 5G Nouvelle Radio (NR) est synonyme de nouveaux débouchés pour les réseaux cellulaires destinés aux particuliers, aux pouvoirs publics et à l’industrie. Il rend aussi la vérification de la couverture, des performances et du fonctionnement du réseau encore plus essentielle, avec une précision et une accessibilité qui doivent être supérieures à celles des tests classiques sur le terrain.

INFOS

Sous la supervision de Richard Wirén, directeur technique des réseaux d’accès radio et chargé du programme d’évaluation de la préparation à la 5G chez Ericsson, une équipe de projet basée à Jorvas en Finlande a développé en collaboration avec la Centria University of Applied Sciences un système innovant de test de la couverture des réseaux mobiles cellulaires. Ce système utilise des scanners de test des réseaux mobiles et des smartphones 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

30

de Rohde & Schwarz installés sur un drone. Celui-ci peut être programmé pour exécuter des tests automatiques avec une grande souplesse. Il est notamment possible de sélectionner un itinéraire précis et de contrôler la vitesse du drone. Cette solution est particulièrement utile pour les scénarios d’utilisation en environnement industriel. Elle comporte aussi des avantages par rapport aux tests classiques effectués à pied et en véhicule, car elle offre une reproductivité et une précision de position sans précédent, grâce à la possibilité de vérifier la formation de faisceau et la couverture cartographique en 3D. Installé sur un drone, le scanner réseau TSMA6 de R&S peut vérifier simultanément d’importants indicateurs de la couverture LTE et 5G NR, notamment les valeurs RSRP (reference signal received power) et SINR (signalto-interference-plus-noise ratio) conformément aux


N O U V E AU T É

normes 3GPP. En utilisant conjointement la fonctionnalité de traçage IP de l’outil d’optimisation sur smartphone QualiPoc Android de R&S, il est possible d’obtenir des indicateurs QoS de l’application, par exemple les paramètres de la cellule de desserte. La solution repose actuellement sur un équipement utilisateur LTE. Toutefois, grâce de futurs développements, il sera bientôt possible d’utiliser des équipements 5G tels que le Samsung S10 5G. Le drone peut être programmé pour emprunter un itinéraire 3D précis. Les quelque 20 vols de mesure réussis ont permis d’établir que la procédure et les résultats de la solution étaient hautement reproductibles. Différents scénarios de tests ont été appliqués, avec des vols de drone variables en termes de durée, d’altitude et d’itinéraire. Le pilotage, l’authentification et le contrôle du trafic aérien causent des difficultés majeures dans le cadre du développement de solutions fiables utilisant un drone. Dans ce nouveau système, les vols s’effectuent via les réseaux cellulaires, ce qui élimine le besoin d’une connexion avec ligne de vue entre le drone et le pilote.

Richard Wirén, directeur technique des réseaux d’accès radio et chargé du programme d’évaluation de la

Hanspeter Bobst, vice-président des tests des réseaux mobiles chez Rohde & Schwarz, a pour sa part déclaré : « Nous nous félicitons de l’alliance entre notre savoir-faire avancé en matière de test de réseaux mobiles et la longue tradition d’innovations réseau d’Ericsson, qui permet de garantir une expérience de qualité aux utilisateurs à mesure que la 5G NR se démocratise. » Les futurs développements mettront l’accent sur le test d’applications 5G critiques comme la sécurité publique et les communications de type machine pour l’Industrie 4.0, l’extension de la fréquence aux fréquences extrêmement élevées des bandes mmWave et les tests en environnement urbain.

INFOS

Fruit d’une collaboration entre Ericsson, Rohde & Schwarz, l’université de Tampere et la Centria University of Applied Sciences, le projet fait partie du programme 5G FORCE de Business Finland.

préparation à la 5G chez Ericsson, a déclaré : « Pour que la 5G tienne toutes ses promesses, la vérification sur le terrain de son fonctionnement et de sa qualité est essentielle. Ce projet offre un moyen inédit de garantir à nos clients les performances réseau nécessaires. Nous sommes ravis d’utiliser les solutions de test de Rohde & Schwarz dont la fiabilité n’est plus à prouver, et nous nous réjouissons d’avoir désormais accès à des solutions reposant sur des équipements utilisateurs 5G NR disponibles sur le marché comme le Samsung S10 5G. »

www.rohde-schwarz.com/ad/press/networkoptimization

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

31



S M A R T FA C TO R Y

NOUVEAU RÉDUCTEUR ÉLECTRIQUE DE CHENILLE 709CE DE BONFIGLIOLI DESTINÉ AUX CONCASSEURS

Couplés à un moteur électrique à haute densité de puissance, les réducteurs planétaires 709CE de Bonfiglioli sont spécialement conçus pour les systèmes hybrides à haute tension.

La nouvelle série pour chenille 709CE de Bonfiglioli est le choix idéal pour les concasseurs et les installations de tamisage confrontés à des conditions atmosphériques difficiles. Pourvu d’un boîtier en fonte ductile, conforme à l’indice de protection IP67 qui se veut robuste et parfaitement résistant au stress environnemental et aux pollutions comme la poussière, l’eau, etc., le moteur s’adapte parfaitement à tous les usages intensifs.

L

e nouveau réducteur électrique pour chenille 709CE à configuration planétaire à trois niveaux atteint une puissance nominale de 22 kW avec une tension nominale de 380 Vrms. Le réducteur est en mesure de fournir jusqu’à 31 500 Nm de couple.

Équipé de la technologie IPM (à aimant permanent interne) et du système intégré de refroidissement par liquide, le moteur très compact délivre une densité de puissance accrue. La technologie du stator, doté d’un enroulement concentré, est le gage de sa conception robuste. Qui plus est, le frein de sécurité électrique intégré assure une haute protection et de gain de place.

Le vaste choix de solutions de commandes alliées à une technologie de pointe et une expertise peu commune font de Bonfiglioli le partenaire idéal pour tous les fabricants d’engins de chantier. Les nombreuses années d’expérience ont certifié la capacité de Bonfiglioli à concevoir, développer et créer des solutions robustes sur mesures, parfaitement adaptées aux demandes et besoins de ses clients. www.bonfiglioli.fr

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

33


S M A R T FA C TO R Y

DELTA PRÉSENTE SON NOUVEL ONDULEUR SOLAIRE DE CHAÎNE PHOTOVOLTAÏQUE COMPACT À 6 MPP : LE M70A

Onduleur de chaîne triphasé de 77 kVA à haut rendement équipé de 6 MPP pour une grande flexibilité de dimensionnement, le M70A est l’onduleur idéal pour les grandes installations en toiture complexes ou les ombrières de parking.

D

elta, l’un des leaders mondiaux des solutions de gestion de l’énergie et de la gestion thermique, a annoncé aujourd’hui le lancement du nouvel onduleur de chaîne M70A en Europe. Les 6 MPP du M70A aident les planificateurs à configurer de grands systèmes photovoltaïques complexes, les dimensions compactes (densité de puissance élevée de 750 kW/m3 à 400 V) rendent le M70A facile à transporter et à installer. Ce nouvel onduleur Delta est destiné aux installations commerciales en toiture de 70 kW à plusieurs MW.

Le M70A offre une grande flexibilité pour le dimensionnement des toitures complexes. Ses 6 dispositifs de suivi MPP sont équipés chacun de 3 paires de connecteurs pour davantage d’options lors du dimensionnement de toitures complexes ou pour atténuer la présence de zones d’ombre. Si deux chaînes sont connectées par entrée CC, aucun sectionneur de chaîne externe ni fusible n’est requis. Le M70A viendra compléter la gamme déjà existante des onduleurs de chaine Delta triphasés 1000V dont la gamme s’étend déjà de 6 à 88 kVA.

INFOS

« Lorsque les entreprises ou les développeurs décident de construire un nouveau bâtiment, ils recherchent souvent une forme de certification environnementale », a déclaré Eric Thorsrud, Directeur marketing de l’unité commerciale des onduleurs photovoltaïques chez Delta EMEA. « Le M70A est une excellente option pour les bâtiments écologiques intelligents conçus pour atteindre la certification Net Zéro, par exemple. »

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

34


N O U V E AU T É

Le M70HV en un coup d’œil • 6 MPP • Puissance apparente maximale de 77 kVA • Efficacité maximale de 98,8 % • Boîtier en aluminium avec protection IP65 pour installation intérieure ou extérieure • Les applications iOS et Android simplifient la configuration et le fonctionnement • Monitoring de strings • Large tension d’entrée : 200 à 1000 V • Dispositifs de protection intégrés contre les surtensions CA et CC de type 2, SPD de types 1 + 2 CA et CC en option • Aucun condensateur électrolytique pour une durée de vie de 20 ans ou plus

base au sol. Il peut également être monté sur un mur avec les supports de fixation fournis. www.solar-inverter.com/fr-FR/index.htm

Des avancées supplémentaires incluent une fonction de courbe I-V pour l’enregistrement de courbe PV, Q at Night pour fournir de l’énergie réactive au réseau en dehors des périodes d’alimentation standard et un système anti-PID (dégradation induite par le potentiel) pour protéger les modules solaires des effets de la tension, de la chaleur et l’humidité.

INFOS

Le M70A est également livré avec une interface RS485 et des communications sans fil. Cette connectivité permet aux opérateurs de surveiller leurs M70A à partir du Cloud MyDeltaSolar avec une application pour smartphone. Le Cloud MyDeltaSolar est gratuit pendant les 5 premières années. Le M70A se monte verticalement sur un toit ou une 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

35


S M A R T FA C TO R Y

PATTERN PROJECTION LIGHTNING : KEYENCE DÉVOILE UN MODE D’ÉCLAIRAGE UNIQUE POUR UNE STABILITÉ DE DÉTECTION JUSQUELÀ INÉGALÉE EN VISION INDUSTRIELLE

Utiliser des informations de hauteur pour apporter de la robustesse et une meilleure fiabilité à la détection 2D par vision industrielle… en toute simplicité… sans remettre en cause les choix passés… Ce sont quelques-uns des points qui ont conduit au développement du système d’éclairage « Pattern Projection Lightning » (PPL) de Keyence.

C

’est une nouvelle fois une innovation majeure que Keyence apporte dans l’univers de la vision industrielle : son nouveau système d’éclairage PPL (Pattern Projection Lightning – comprenez : « éclairage par projection de franges ») destiné à ses plateformes de contrôle visuel automatisé CV-X et XG-X, va rendre les détections de défauts par vision 2D plus robustes grâce à l’acquisition d’informations de hauteur en surface des pièces contrôlées.

INFOS

PPL (Pattern Projection Lightning) : un éclairage innovant ! Quand on sait que la qualité et la robustesse d’un contrôle visuel automatisé proviennent pour 80 % de l’éclairage, on comprend l’importance pour Keyence de développer ses propres systèmes d’éclairage. En effet, cette appropriation de la technologie d’éclairage permet au constructeur de garantir la qualité de l’intégration de ses systèmes de vision industrielle. Ceci lui permet notamment d’assurer une synchronisation très précise des trois fonctions (éclairage, capture, traitement), pour des tests de grande qualité, même à grande vitesse. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

36

Et avec sa nouvelle technologie d’éclairage Pattern Projection Lightning, associée aux caméras et contrôleurs de ses familles CV-X et XG-X, Keyence offre une stabilité de détection inaccessible avec les systèmes « classiques » de vision industrielle. Ceci grâce à des informations de hauteur qui viennent compléter avec une grande qualité les données de contrôle 2D. En clair, la technologie PPL est une solution d’éclairage innovante. Pour faire simple, disons que plusieurs motifs de franges lumineuses (rayures) sont projetés à grande vitesse sur la pièce contrôlée. Un traitement approprié des images captées sous cet éclairage particulier permet d’évaluer la hauteur des points qui se trouvent surélevés par rapport à la surface de l’objet contrôlé. En combinant l’acquisition de ces informations de hauteur avec l’analyse 2D « classique », Keyence renforce la robustesse et la fiabilité des contrôles. Cette technologie travaille sous 8 angles de projection différents afin de minimiser les pertes d’informations de hauteur dans le champ de l’image et d’affiner


considérablement la capacité de détection des formes en surface de la pièce sous contrôle. Compatibilité avec les plateformes existantes Le nouveau système d’éclairage PPL est conçu pour être utilisé sur les plateformes CV-X et XG-X. Rappelons que celles-ci sont facilement adaptées à la multiplicité des applications de la vision industrielle grâce à leur conception modulaire (éclairage, caméra, processeur). Soulignons aussi le fait que le nouveau système d’éclairage prend en charge la technologie LumiTrax TM du constructeur. Pour mémoire, cette solution novatrice permet aux industriels n’ayant pas d’expertise en matière d’éclairage de réaliser des contrôles complexes et performants. Un seul et même éclairage s’adapte à toutes les applications et s’affranchit de l’influence des sources de lumière environnantes, des variations de contraste, ou encore de la variabilité de la couleur de fond. … pour des applications variées Grâce à son nouveau système d’éclairage PPL, Keyence apporte une solution complémentaire à ses clients existants. Le constructeur permettra également à de nouveaux utilisateurs d’accéder à une solution très haute performance tout en bénéficiant d’une grande simplicité de mise en œuvre. Cette technologie trouvera ses premières applications pour des tests de conformité de composants plastiques ou d’assemblages, ou encore pour le contrôle de la présence/absence de composants… Ses performances intéresseront diverses industries : automobile, médicale, électronique, injection plastique…

Un processeur ultra-puissant… Pour effectuer rapidement les traitements complexes liés à leurs hautes performances, les Séries CV-X et XG-X bénéficient de processeurs multicœurs. La puissance des algorithmes de traitement d’image et la qualité des logiciels du constructeur sont parmi ses points forts. Mais comme toujours, ses efforts de développement portés sur les éléments constitutifs (éclairages, caméras, algorithmes) et sur leur parfaite intégration ont été doublés d’une réelle volonté de rendre ses technologies accessibles au plus grand nombre. … et une utilisation simple… Sur le terrain, outre les performances, c’est aussi la simplicité de mise en œuvre qui intéresse l’utilisateur. Sur ce point, la philosophie de Keyence est la même pour toutes ses plateformes de vision. En fonction de ses applications et de la diversité des pièces à contrôler, l’utilisateur sera guidé vers la combinaison matérielle optimale (système d’éclairage, caméra et objectifs). Et pour le développement de sa solution, il optera pour la Série CV-X ou la Série XG-X en fonction de la complexité de ses contrôles : pour les applications les plus courantes, la CV-X viendra avec un catalogue de solutions configurables ; lorsque ses applications seront plus complexes, la XG-X lui apportera la possibilité d’intégrer facilement ses propres développements. Quelle que soit la plateforme (CV-X ou XG-X), l’interface conviviale permet une prise en main rapide et intuitive de la vision industrielle.

INFOS

Des caméras à ultra-hautes performances. Au cœur du système intégré, la caméra joue également un rôle essentiel. Rappelons que pour les Séries CV-X et XG-X, les captures d’images sont réalisées au moyen de caméras à capteur CMOS très haute vitesse. Celles-ci intègrent leur propre circuit de commande pour plus de rapidité. Leurs

performances permettent de renforcer la robustesse des détections d’anomalies et la stabilité des contrôles visuels. Ces performances jumelées à la technologie d’éclairage par franges assurent des contrôles ultras stables en respectant les cadences requises par les chaînes automatisées de production dans les usines.

www.keyence.fr 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

37


S M A R T FA C TO R Y

EKANBAN PILOTÉ PAR RADIO

Des modems routeurs relayent les télégrammes radio des capteurs et interrupteurs sans fil vers le réseau informatique de l’usine, par WiFi ou Ethernet.

Exemple d’application d’un réseau sans fil pour l’Intralogistique.

L

es rayonnages mobiles eKanban sont régulièrement utilisés pour gagner en flexibilité lors du réapprovisionnement automatique à l’intérieur des usines. Cela correspond à une application typique des capteurs et interrupteurs radio connectables en réseau dans l’Intralogistique. L’avantage de l’absence de câble convient tout aussi bien pour les rayonnages Kanban fixes.

INFOS

« Pull » au lieu de « Push » : C’est l’idée de base du principe Kanban inventé il y a plus de 70 ans. Le principe est tellement évident que les systèmes Kanban sont utilisés aujourd’hui dans les secteurs les plus variés de l’industrie manufacturière. En 1947, Taiichi Ohno, ingénieur chez Toyota, eut l’idée de fixer des affichettes en carton sur les bacs de stockage. Il demanda au personnel de fabrication de les enlever et de les placer dans une boîte Kanban une fois les bacs de stockage vidés. De cette manière, les approvisionneurs de l’usine pouvaient être informés en temps réel des articles à commander ou à produire, et étaient en mesure de réduire les stocks sans courir le risque de rupture. Aujourd’hui, les affichettes ne sont plus utilisées pour la gestion des flux matières, car l’information « bac vide » est transmise par commande électronique directement dans le système informatique sur le principe « Pull » ou plus 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

38

communément appelé : eKanban. Les commandes de réapprovisionnement sont déclenchées soit manuellement par un terminal tactile, soit automatiquement par des interrupteurs ou capteurs qui surveillent le niveau de remplissage des rayonnages Kanban en temps réel. Une des grandes tendances actuelles est l’utilisation des rayonnages mobiles eKanban. Ils offrent une flexibilité supplémentaire dans l’approvisionnement interne des flux matières et ouvrent également la voie à de nouveaux concepts de production. Plusieurs constructeurs automobiles testent actuellement cette technologie dans leurs « Smart Factories » : les voitures sont produites sur des chaînes de montage avec véhicules à guidage automatique (AGV) qui se déplacent vers les différents postes de montage selon le type de voiture ou son niveau d’équipement. Les sous-ensembles nécessaires au montage sont également acheminés par des AGV plus petits. La communication entre les systèmes se fait par radio Le flux d’informations entre les systèmes mobiles eKanban est transmis par communication radio. Toutefois cette technologie convient également très bien aux systèmes eKanban fixes : l’absence de câble permet une meilleure flexibilité en cas de déplacement des rayonnages ; de


N O U V E AU T É Des capteurs sans fil, développés spécifiquement pour les installations eKanban, pilotent le réapprovisionnement automatique dans la production moderne.

Exemple du premier système eKanban mobile avec capteurs sans fil.

de l’utilisateur. Les adaptations software ne sont plus nécessaires. En association avec les rayonnages eKanban steute met sur le marché une solution innovante pour la gestion des flux à l’intérieur des usines – depuis le rayonnage directement à l’enregistrement automatique dans l’ERP. Un logiciel a été spécifiquement développé pour la programmation du système eKanban. Il s’utilise comme une solution « Plug and Play » et permet d’adapter facilement le système eKanban aux besoins de l’usine. De cette manière l’utilisateur peut décider de configurer les rayonnages avec un capteur unique ou un système eKanban à plusieurs niveaux pour les convoyeurs rapides. De même les systèmes eKanban à réapprovisionnement manuel peuvent être facilement configurés. Pour tous les cas de figure, un logiciel de supervision moderne donne un aperçu précis de tous les emplacements eKanban.

plus, il n’y a pas de frais d’installations ni de maintenance. Le principe eKanban se prête particulièrement bien à la communication par radio, car un très grand nombre de rayonnages ou de postes de travail peut être surveillé. Initialement, de telles applications étaient réalisées avec des interrupteurs et des capteurs radio conventionnels, par liaison radio point à point vers le récepteur distant. Puis steute Technologies a développé la technologie sWave. NET qui a permis l’intégration en réseau de plusieurs centaines de capteurs et/ou fins de course dans un même environnement.

L’installation d’un tel réseau radio est maintenant simplifiée, car la dernière génération du réseau « sWave.NET » dispose d’un collecteur de data, appelé Sensor Bridge, qui met en forme et transfère les données au réseau informatique

Du fabricant au prestataire de services La prochaine étape sera le développement de modules software pour applications spécifiques permettant l’intégration des installations et des sous-systèmes dans le réseau informatique. steute évolue ainsi du statut de fabricant de composants à celui de prestataire de solutions et de conseils, dans la planification de réseaux sans fil pour la production et l’Intralogistique. La communication entre les composants de ce système s’effectue par le réseau « sWave. NET ». Parmi les applications typiques, on trouve également la gestion des flottes AGV. A l’occasion des salons internationaux, steute présentera les multiples applications de gestion des flux matières par « sWave.NET », à partir d’un atelier 3D modélisé avec des AGV mobiles. Les nouveaux modules software seront démontrés dans un environnement simulé.

INFOS

Vers une solution standardisée Il manquait encore deux étapes pour atteindre la technologie actuelle. En premier lieu, steute a développé un capteur radio à bascule dédié à aux rayonnages mobiles. Ce capteur utilise un mouvement de bascule pour détecter si un bac ou un conteneur est retiré du rayonnage puis envoie un télégramme radio vers le point d’accès. Ce dernier « collecte » les données de son périmètre puis les retransmet vers le logiciel centralisé de gestion des stocks ou ERP – par exemple par Ethernet ou également, selon les besoins, sur l’ensemble des sites par Internet.

Les utilisateurs disposent ainsi d’une solution complète pour le pilotage des systèmes eKanban, configurable facilement sans programmation supplémentaire, et mise en œuvre en un temps record. Une fois la configuration initiale terminée, les utilisateurs profitent durablement des avantages de ce système sans fil : amélioration de la productivité grâce au logiciel de supervision, transmissions fiables en temps réel et sans câblage, et une grande flexibilité d’adaptation (par exemple lors de l’ajout de rayonnages Kanban supplémentaires).

www.steute.fr 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

39


S M A R T FA C TO R Y

SOFTING INDUSTRIAL DATA NETWORKS PRÉSENTE DES SOLUTIONS DE CONNECTIVITÉ POUR L’INDUSTRIE DE TRANSFORMATION

Softing Industrial Data Networks présentera des passerelles multi-protocoles intelligentes pour le contrôle de processus et une solution mobile plug-n-play pour la configuration et la maintenance d’appareils de terrain, au salon SPS Smart Production Solutions, du 26 au 28 novembre 2019 à Nuremberg, dans le hall 5 sur le stand 346.

A

vec ses passerelles intelligentes et ses solutions d’entreprise mobiles, Softing Industrial Data Networks sera présent au salon SPS 2019 à Nuremberg comme partenaire de l’industrie de transformation, vers la numérisation des données.

Les passerelles de commande de processus multiprotocoles Dans de nombreuses usines, les systèmes de commandes issus de différents fabricants et de différentes générations doivent cohabiter en raison de leurs longévités importantes. Les différentes interfaces de communication présentes rendent difficile l’échange de données de production entre systèmes ou entre usines de productions, lors de la mise en œuvre d’applications industrielles 4.0. Les produits de la famille smartGate de Softing aident les utilisateurs à intégrer des protocoles disparates, assurent l’échange de données numériques de bout en bout et créent ainsi, les conditions pour flexibilité et efficacité maximale en production.

INFOS

Outre les pnGates pour PROFINET et les mbGates pour Modbus/TCP, Softing présentera au salon ses nouvelles passerelles Ethernet/IP vers PROFIBUS : epGate DP, epGate PA et epGate PB. Celles-ci viennent compléter la famille des smartGate, qui prend désormais en charge tous les protocoles Ethernet utilisés dans l’industrie de transformation : PROFINET, Ethernet/IP et Modbus/TCP. Les 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

40


epGates permettent de connecter en toute simplicité des dispositifs PROFIBUS à des contrôleurs Ethernet/IP, produits que l’on retrouve chez Rockwell, Schneider Electric ou Emerson. L’actualité est aussi du côté des passerelles Modbus/TCP vers PROFIBUS. Les versions 1.20 des mbGate DP, mbGate PA et mbGate PB, qui profitent désormais de l’option « Haute Disponibilité », seront également présentées. Cette option permet la mise en œuvre d’un système redondant avec deux contrôleurs Modbus/TCP et deux passerelles Modbus/ TCP. Ainsi, la disponibilité opérationnelle du système est assurée même en cas de connexion défaillante. Les mbGates permettent l’intégration directe de segments PROFIBUS PA et DP dans des systèmes Modbus/TCP. Ils sont à la fois serveur Modbus et maître PROFIBUS, et permettent de connecter jusqu’à 4 segments PROFIBUS PA, et un segment DP via un réseau Modbus TCP.

Softing Industrial Data Networks présent au salon SPS 2019 avec sa division Data Intelligence dans le hall 5, stand 346. https://company.softing.com/en.html

INFOS

Toutes ces passerelles permettent d’utiliser l’alimentation électrique existante dans le cas de projets de remise à niveau, ce qui réduit sensiblement les coûts d’études. La configuration et la gestion des actifs peuvent se faire à l’aide d’outils standard du marché.

et des équipements de terrain facilement accessibles, et simplifient les procédures nécessaires pour configurer, mettre en service et dépanner les équipements en question. C’est là, qu’intervient l’interface mobile mobiLink de Softing qui donne accès aux trois protocoles de communication les plus couramment utilisés pour l’automatisation de processus, à savoir HART, FOUNDATION Fieldbus et Profibus PA, et ce, par le biais d’une même interface. La connexion à l’appareil mobile peut se faire via USB ou Bluetooth. Grâce au nouveau serveur de communication FDI, il est désormais possible d’utiliser mobiLink avec des applications FDI. L’application DevCom pour Android ou Windows ajoute une application de paramétrage d’appareils. Une nouvelle version – mobiLink Power – sera disponible début 2020. Elle permettra d’alimenter les appareils de terrain en courant, via un port USB. Une alimentation externe pour ces appareils de terrain ne sera plus nécessaire.

Solutions mobiles d’entreprise Les usines de transformation modernes ont besoin de solutions numériques, mobiles, standardisées et en réseau, ce qui rend les données des usines, des machines 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

41


S M A R T FA C TO R Y

LEMO LANCE UN CONNECTEUR PUSH-PULL SPE (SINGLE PAIR ETHERNET) 1000BASE-T1

Basé sur les normes de transmission (IEEE 802.3), l’Ethernet à paire unique de fils (également appelé SPE ou 1000Base-T1) est intégré dans les nouvelles générations d’automobiles.

1

INFOS

000Base-T1 fonctionne via un seul câble en cuivre à paire torsadée prenant en charge un débit de données effectif de 1 Gbit/s dans chaque direction simultanément. LEMO propose deux types d’isolants 0B.511 (2 contacts) et 1B.512 (4 contacts + blindage) compatibles avec les paires torsadées non blindées (UTP) et blindées (STP). Disponible dans la série B, le nouveau produit est également proposé dans une version étanche à l’eau (série T).

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

42

Ces connecteurs sont initialement conçus pour le transfert de données des secteurs automobile et industriel. Avec sa conception plus légère et plus compacte (grâce à un câble moins sophistiqué), l’Ethernet à paire unique peut être aussi utilisé sur d’autres marchés tels que les machines, la robotique et les technologies ferroviaires. Pour en savoir plus, consultez le document suivant : https://www.lemo.com/catalog/ROW/UK_English/ connector_SPE_single_pair_ethernet_1000BaseT1.pdf


S M A R T FA C TO R Y

UN SYSTÈME DE MESURE DE POSITION INTELLIGENT POUR UN RETOUR LINÉAIRE ABSOLU

Avec sa série BMP, Balluff annonce un nouveau capteur de déplacement intelligent qui fournit non seulement un signal de position absolue pour la course d’un piston via IO-Link, mais également des informations sur l’état du capteur et les conditions ambiantes en temps réel.

L

e capteur surveille la température, le nombre de démarrages et émet des avertissements lorsqu’une valeur limite configurable est dépassée. Un compteur interne indique en permanence les heures de fonctionnement pendant toute la durée de vie du capteur, aussi bien depuis le dernier entretien que depuis la dernière mise en service. Il est ainsi possible de planifier un éventuel remplacement nécessaire à l’intervalle d’entretien suivant.

L’interface IO-Link intégrée offre également une grande flexibilité ; elle permet par exemple des changements de format rapides grâce à des fonctions de paramétrage qui font gagner du temps. Ce capteur magnétique, sans contact et sans usure, détecte en permanence la position absolue d’un piston, est compatible avec pratiquement tous les types de vérins et se monte rapidement. Les applications idéales sont celles où l’exécution exacte d’une course de piston définie est essentielle pour la qualité du processus et du produit, par exemple dans l’assemblage, la manutention et l’automatisation industrielle. www.balluff.com

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

43


S M A R T FA C TO R Y

L’ASSOCIATION DE LA VISION INDUSTRIELLE ET DU DEEP LEARNING OFFRE AUX ENTREPRISES D’INNOMBRABLES POSSIBILITÉS D’AMÉLIORATION OPÉRATIONNELLE AINSI QUE DE LEUR ROI

Pour optimiser l’investissement dans ces technologies, il est essentiel de savoir différencier vision industrielle traditionnelle et Deep Learning, et de comprendre en quoi celles-ci sont complémentaires et non concurrentes. Cet article apporte un éclairage dans ce domaine.

L

es progrès technologiques se sont multipliés au cours des dix dernières années : mobilité des appareils, Big Data, intelligence artificielle (IA), Internet des objets, robotique, blockchain, impression 3D, vision industrielle... Dans tous ces domaines, les laboratoires de recherche et développement ont grandement contribué à l’amélioration du quotidien.

Qu’est-ce que le Deep Learning ? Prenons l’exemple des processeurs graphiques, les GPU. Un GPU rassemble des milliers de cœurs de traitement relativement simples en une seule puce. Son architecture est semblable à celle d’un réseau neuronal. Il permet de déployer des réseaux à plusieurs niveaux inspirés de la biologie, qui imitent le cerveau humain.

L’adoption de nouvelles technologies dans l’environnement industriel impose souvent leur adaptation à des contraintes spécifiques. La planification stratégique nécessaire à l’adoption et à l’exploitation de ces technologies revêt une importance capitale dans ce secteur d’activité.

En s’appuyant sur ce type d’architecture, le Deep Learning permet de réaliser des tâches précises sans être expressément programmé pour celles-ci. En d’autres termes, les applications informatiques traditionnelles sont programmées par l’homme pour réaliser des tâches données, tandis que le Deep Learning tire parti des données (images, discours, texte, chiffres, etc.) pour s’instruire via des réseaux neuronaux. En partant d’une logique primaire développée pendant l’apprentissage initial, les réseaux neuronaux améliorent continuellement leurs performances à mesure qu’ils reçoivent de nouvelles données.

INFOS

Intéressons-nous à l’IA, et plus particulièrement à l’analyse des images via le Deep Learning ou à la vision industrielle à l’aide d’exemples. Associée à la vision industrielle classique reposant sur des règles, elle peut aider les robots assembleurs à identifier les bonnes pièces, à détecter si une pièce est présente, manquante ou incorrectement installée sur un produit et à déterminer plus rapidement si la situation pose problème ou non. De plus, toutes ces opérations peuvent être effectuées avec une grande précision. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

44

Le processus repose sur la détection des différences : il recherche constamment les modifications et les irrégularités dans un jeu de données. Il est sensible aux défauts imprévisibles, une capacité naturelle chez l’homme, au


Les principales différences entre la vision industrielle classique et le Deep Learning incluent le processus de développement (programmation de chaque outil à partir de règles contre apprentissage à l’aide d’exemples), l’investissement matériel (le Deep Learning nécessite davantage de traitement et d’espace de stockage) et les scénarios d’utilisation en automatisation industrielle. Un exemple industriel classique : la recherche de défauts variant en termes de taille, d’emplacement et de type d’arrière-plan.

contraire des systèmes informatiques reposant sur une programmation rigide. À l’inverse, à la différence d’un humain inspectant une ligne de production, l’ordinateur ne développe aucune lassitude vis-à-vis d’une tâche répétitive. Dans la vie quotidienne, les applications courantes de Deep Learning incluent la reconnaissance des visages (pour déverrouiller un ordinateur ou identifier des individus sur une photo), les moteurs de recommandation (utilisés dans les services de streaming vidéo ou musical ou sur les sites marchands), le filtrage des courriers indésirables dans les messageries électroniques, le diagnostic médical, la détection des fraudes à la carte bancaire, etc. La technologie de Deep Learning permet d’obtenir des résultats précis à l’aide des données d’apprentissage. On l’utilise pour anticiper les tendances, détecter les écarts et les anomalies et prendre des décisions stratégiques en entreprise. Cette technologie est en cours d’intégration dans le cadre des pratiques de production avancées, notamment pour les inspections qualité et d’autres scénarios d’utilisation nécessitant des prises de décision. Utilisé à bon escient en usine en conjonction avec la vision industrielle, le Deep Learning présente un potentiel considérable d’augmentation des bénéfices, en particulier si on le compare aux investissements dans d’autres technologies émergentes, qui pourraient nécessiter encore des années avant de devenir rentables.

Sur une ligne de production, un système de vision industrielle à base de règles peut inspecter des centaines, voire des milliers de pièces à la minute avec une grande précision. Il s’avère plus économique que l’inspection réalisée par des humains. Les conclusions tirées des données visuelles sont obtenues via une méthode automatique et basée sur les règles pour la résolution des problèmes d’inspection. En usine, la vision industrielle classique à base de règles est idéale pour le guidage (position, orientation), l’identification (codes-barres, codes Datamatrix, marquages, caractères), la mesure (comparaison de distances selon des valeurs données) et l’inspection (défauts et autres problèmes tels que l’absence d’une bague de sécurité, une pièce cassée, etc.). La vision industrielle à base de règles est très efficace avec un jeu établi de variables. Quelques exemples : une pièce est-elle présente ou absente ? À quelle distance précise un objet se trouve-t-il d’un autre ? Où le robot doit-il collecter cette pièce ? Ces tâches sont faciles à mettre en œuvre sur la ligne d’assemblage dans un environnement contrôlé. En revanche, dans les situations plus nuancées, cette technologie est moins adaptée. C’est là que le Deep Learning entre en jeu, grâce aux avantages suivants : • Il apporte une réponse aux applications de vision trop complexes pour être résolues uniquement à l’aide d’algorithmes à base de règles. • Il n’est pas perturbé par les arrière-plans trompeurs ni les variations d’apparence des pièces. • Il permet de faire évoluer les applications en faisant évoluer les apprentissages à l’aide de nouvelles données d’image en usine.

INFOS

En quoi le Deep Learning est-il complémentaire à la vision industrielle ? Un système de vision industrielle repose sur un capteur numérique intégré à une caméra industrielle équipée d’optiques spécifiques. Il permet d’acquérir des images transférées sur ordinateur. Via un logiciel spécialisé, on peut alors traiter, analyser et mesurer diverses caractéristiques nécessaires à la prise de décision. Les systèmes de vision industrielle fournissent des résultats fiables pour les pièces

régulières, fabriquées selon une qualité constante. Ils fonctionnent à l’aide d’algorithmes reposant sur des règles, en filtrant les différentes étapes.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

45


S M A R T FA C TO R Y

Comparé à la vision industrielle classique, le Deep Learning est conçu pour les applications difficiles à résoudre, plus facile à configurer et tolérant aux variantes.

• Il peut s’adapter à de nouveaux exemples sans modification de la structure des programmes. Un exemple industriel classique : la recherche de rayures sur l’écran d’un appareil. Ce type de défaut varie en termes de taille, d’emplacement et de type d’arrière-plan. En tenant compte de ces variations, le Deep Learning permet de distinguer les produits conformes de ceux défectueux. De plus, l’assimilation d’une nouvelle cible (par exemple un nouveau type d’écran) peut s’effectuer simplement à l’aide d’images de référence. L’inspection de pièces visuellement similaires à la texture de surface complexe et d’apparence variable présente des difficultés considérables pour les systèmes de vision industrielle classiques à base de règles. Si les défauts fonctionnels donnent presque toujours lieu à un rejet, ce n’est pas toujours le cas des anomalies cosmétiques, qui dépendent des besoins et préférences du fabricant. De plus, ces dernières sont difficiles à distinguer pour les systèmes de vision industrielle classiques.

INFOS

En raison du nombre de variables parfois difficiles à isoler (éclairage, variantes de couleur, courbure ou champ de vision), la détection de certains défauts est notoirement difficile à programmer et à résoudre à l’aide d’un système classique. Là encore, le Deep Learning apporte de nouveaux outils totalement appropriés. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

46

En résumé, les systèmes de vision industrielle fournissent des résultats fiables pour les pièces régulières, fabriquées selon une qualité répétable, et les applications deviennent difficiles à programmer lorsque le nombre d’exceptions et de types de défauts augmente. Pour les situations complexes qui nécessitent une vision proche de celle de l’homme ainsi que la rapidité et la fiabilité d’un ordinateur, le Deep Learning se révèle extrêmement prometteur. Les avantages du Deep Learning pour l’industrie À l’heure d’adopter des outils d’automatisation de nouvelle génération, la vision industrielle traditionnelle et l’analyse des images via le Deep Learning s’avèrent donc complémentaires, et non concurrentes. Dans certaines applications, notamment celles de mesure, la vision industrielle basée sur des règles demeure la solution privilégiée, car plus économique. En revanche, pour les inspections complexes de produits aux nombreuses variantes et aux défauts imprévisibles qui s’avèrent impossibles à programmer et réaliser à l’aide d’un système classique, les outils s’appuyant sur le Deep Learning constituent une alternative de choix. Pour plus d’informations sur les solutions de Deep Learning de Cognex, consultez la page : cognex.com/fr-fr/ViDi-deep-learning


S M A R T FA C TO R Y

CONNEXION MODBUS DIRECTE AVEC LES AUTOMATES

Le module de communication compact est doté d’une interface Modbus RTU qui facilite l’échange de données avec l’automate.

Les modules de communication de la série GSM-PRO2 de CONTA-CLIP sont dotés d’une interface Modbus RTU (RS485) qui facilite l’échange de données avec les autres contrôleurs.

L

e module fonctionne en mode esclave et peut, par exemple, fournir à un automate des fonctionnalités GSM supplémentaires via une connexion enfichable simple directement sur le port RS485 du rail de montage en C. Avec le module d’extension GSM-PRO-CON de CONTA-CLIP, le câblage est encore plus simple. Branché sur le module GSM-PRO2, celui-ci offre des bornes à accès frontal pour la connexion avec le contrôleur. Le logiciel de paramétrage du GSM-PRO2 peut être programmé pour envoyer un message d’erreur par SMS ou e-mail en cas de changement de l’état de l’entrée de l’automate.

Sur instruction par SMS envoyée au module GSM-PRO2, les données sont écrites dans les registres numériques et analogiques de l’automate via l’interface Modbus RTU. L’automate, agissant en tant que maître, lit les données pour déclencher les actions correspondantes. Différents modules de communication avec et sans fonctionnalités GPS sont disponibles pour toutes les normes sans fil courantes jusqu’à la 4G. Une application pour iPhone et Android permet de surveiller et de contrôler facilement plusieurs modules de communication simultanément. Le paramétrage des modules ne nécessite aucune compétence de programmation. Même après l’installation et la mise en service des modules, les mises à jour de micrologiciel et les modifications de configuration en ligne s’effectuent facilement et à tout moment via le réseau GSM.

INFOS

http://conta-clip.fr/accueil.html

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

47


S M A R T FA C TO R Y

AU-DELÀ DES SENTIERS BATTUS, UNE NOUVELLE CONCEPTION DE MACHINE REPOSITIONNE LE NOM D’EMCO

Le constructeur de machines-outils EMCO s’oriente vers le haut de gamme, proposant des solutions adaptées, complètement automatisées pour le tournage comme pour le fraisage. Répondant au logo redessiné avec le slogan « beyond standard » et à la mise en place d’un nouveau code de communication, les machines ont reçu également un nouveau style.

D

ans le futur, le repositionnement de la marque se révèlera aussi dans un nouveau et unique concept de machine. L’engagement de la marque à transcender le standard « beyond standard » qui se reflète dans chaque produit et dans chaque service incarne clairement l’investissement dans une remise à niveau de la gamme et donc dans un futur où l’image et l’identité de l’entreprise seront sujettes à un renouvellement continuel.

Afin de pouvoir continuer à faire face aux exigences de la concurrence internationale, le groupe EMCO s’est fixé des objectifs ambitieux. Un des signes visibles en est la nouvelle charte graphique et de communication qui renforcera l’identité de l’entreprise et son positionnement unique le logo a été redessiné au cours d’une période de repositionnement créatif et remplace désormais le précèdent logo « EMCO GROUP ». Cependant le classique et familier modèle rouge et blanc demeure inchangé, mais avec une pondération différente.

INFOS

Tout en renforçant la visibilité de la marque, la charte modernisée donne à toute l’entreprise une apparence unifiée et techniquement innovante. Représentant les produits et les services de la société dans tous les canaux de communication, le nouveau corporate design délivre un message d’importance.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

48


Les machines sont un ambassadeur important pour la marque Pendant le processus de renouvellement du design de l’entreprise, la conception des machines a été revue de fond en comble. La gamme de machines intelligentes d’EMCO en tournage/fraisage à hautes performances représente le meilleur ambassadeur de la marque. Avec le repositionnement de son image, EMCO met l’accent sur les fonctionnalités de ses machines, leur facilité d’utilisation, leur présentation attractive. La lisibilité de l’architecture des produits reflète leur précision et leur haute qualité afin de rendre l’interface homme/machine aussi facile à utiliser que possible, EMCO travaille continuellement à optimiser les séquences d’exploitation des machines.

Avec l’engagement de la marque à se focaliser sur la conception du produit, les demandes du marché sont comblées Le nouveau slogan de la marque « beyond standard » illustre la décision réfléchie de l’entreprise à aller au-delà du standard existant et ainsi de remplir ses engagements vers la recherche de la qualité, la précision maximale et l’efficacité en tournage et en fraisage. Pour ce faire EMCO se doit de mettre en œuvre des objectifs allant au-delà de l’offre standard, là où les autres s’arrêtent. Emco s’appuie sur plus de 70 ans d’expertise et d’expérience dans les domaines du fraisage et du tournage. En phase avec l’engagement de continuer à proposer des solutions de haut de gamme en pour tournage et fraisage, automatisées et adaptées, l’entreprise a pour but de répondre aux besoins des clients avec des solutions parfaites de technologies intelligentes. Cet engagement – qui est aussi une demande chez EMCO – continuera à faire progresser le développement technique et la qualité du service pour le client.

INFOS

L’amélioration de l’aspect visuel des produits a conduit à tout une série de changements dans la conception des machines. Pour pouvoir offrir un accès facilité et un agencement aisé, les zones d’interaction principale telle que la zone de travail ont été mises en évidence à la fois par des couleurs et une conception différenciée. Le carénage de l’ensemble est compact et d’une ligne nette. Des assemblages précis et des formes simples témoignent d’une qualité de fabrication supérieure. Dans le but de se repérer dans les différentes classes de produits, les niveaux de prix et d’équipements optionnels se reflètent aussi dans les caractéristiques de conception. La reconnaissance de la valeur technologique sophistiquée et l’ergonomie des machines est totalement

garantie par la nouvelle charte graphique des gammes de produits d’EMCO.

www.emco-world.com

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

49


S M A R T FA C TO R Y

RACCORD SINGLE ARM, UNE PROTECTION À LA FOIS FIABLE, PERFORMANTE ET LÉGÈRE POUR LES APPLICATIONS EWIS

La série de raccords arrière Single Arm de SOURIAU-SUNBANK Connection Technologies est conçue pour les applications civiles ou militaires d’interconnexions électriques destinées à transporter des données ou de la puissance et répond aux exigences européennes et américaines concernant l’EWIS (Electrical Wiring Interconnexion Systems).

E

lle offre un soulagement de traction et une protection contre les dommages aux câbles et aux harnais, tout en assurant un gain de poids maximal. Elle présente de nombreux avantages par rapport à sa version métallique moulée sous pression. Le matériau composite thermoplastique de haute qualité n’est pas sujet aux perturbations électromagnétiques et présente une plus grande résistance aux vibrations grâce à une résonance harmonique réduite obtenue avec la réduction du poids.

Les raccords arrière avec une coque en composite Single Arm développés par SUNBANK apportent une connexion robuste et unique en termes de fiabilité et de fonctionnalité, en particulier pour la défense et l’aérospatiale, mais aussi pour toutes les applications dans des environnements difficiles. SUNBANK a pris en considération différents scénarios et besoins pour protéger les connexions de câbles contre les dommages et fournir un meilleur soulagement de la traction. La gamme Single Arm se décline en 3 types de configurations : droit, avec des angles de 45 ° et de 90 °, et répond aux exigences de toutes les tailles de connecteurs MIL-DTL-38999 séries I, II et III.

INFOS

La gamme Single Arm apporte également une option de mise à la terre fiable grâce à sa cosse de mise à la terre soudable. La technologie à un bras offre également les avantages de l’autoblocage à cran, une bague d’accouplement à cliquet utilisant des clips non corrosifs à l’intérieur. Le bruit de cliquetis audible généré pendant le processus de couplage assure une connexion sûre. 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

50


Grâce à sa flexibilité, ce nouveau produit peut également supporter différentes combinaisons de placage pour répondre aux besoins d’applications spécifiques. Un gain de poids qui répond à la demande de l’aéronautique et du spatial Le Single Arm est également conçu pour être économiquement rentable, mais très fiable, avec des matériaux composites en thermoplastiques techniques de haute qualité destinés à des applications et des environnements critiques, en particulier pour celles qui nécessitent une économie de poids par pièce, une résistance à la corrosion et une protection contre les interférences électromagnétiques. Les raccords en composite sont 40 % plus légers que les modèles en aluminium. L’économie de poids du raccord aura un impact positif sur le poids total du système électrique et contribuera à économiser du carburant et à réduire l’empreinte environnementale par avion. www.souriau.com

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

51


S M A R T FA C TO R Y

LE CAISSON À VIDE CARBONE DE COVAL, LE MEILLEUR AMI DES COBOTS

Les robots collaboratifs, les cobots pour les spécialistes, sont en plein développement avec un taux de croissance annuel moyen de plus de 60 % de 2017 à 2021* (Source cabinet Technavio). Pour offrir des solutions à ce nouveau marché, Coval lance sa gamme d’EOAT (End Of Arm Tools). Premiers-nés, les Caissons à vide Carbone Série CVGC.

C

INFOS

omme leur nom l’indique, les robots collaboratifs sont amenés à collaborer avec les opérateurs. L’objectif est de renforcer la polyvalence, supprimer les tâches répétitives, prévenir des TMS et accroître la productivité. Mais ces cobots, pour être pleinement productifs, ont besoin d’outils performants. Pour répondre à ce défi, Coval lance une offre d’outils de préhension.

Première concrétisation, le caisson à vide Carbone CVGC. Il n’est pas une simple adaptation d’un produit existant mais un produit plug and play conçu à 100 % pour les différents modèles de Cobots. Il favorise une parfaite exploitation des qualités des robots collaboratifs : Légèreté grâce à sa fabrication en carbone (poids < 1Kg pour le plus petit modèle) afin de préserver la capacité de levage des cobots. Montage et démontage rapide, sans outillage spécial, pour renforcer la polyvalence des cobots. Protection de l’opérateur avec une mousse périphérique souple. Compacité avec un bloc fonctions regroupant le générateur de vide, la cartouche de pilotage, le vacuostat et le silencieux. Polyvalence avec une interface de préhension en mousse adaptée à de nombreux matériaux et disponible en trois dimensions (150 x 150 mm, 240 x 120 mm, 320 x 160 mm). Des applications très diversifiées Avec ce caisson à vide ultra léger, COVAL fait de chaque cobot un outil au service de la productivité et de la santé des opérateurs dans des industries diversifiées : agroalimentaire, packaging, plasturgie etc.

26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

52


N O U V E AU T É

Par sa grande adaptabilité et la capacité du Bureau d’Etude de Coval, le CVGC est un outil accessible à tous les fabricants, intégrateurs et utilisateurs de cobots pour la palettisation, la prise de cartons ou pièces plastiques etc. Un produit représentant de la FrenchFab Les Caissons à vide Carbone CVGC s’appuient sur l’expertise acquise par Coval auprès de ses partenaires intégrateurs ou industriels depuis plus de 30 ans et sur les capacités d’innovation de son bureau d’études intégré. Ils complètent la gamme Coval de pompes à vide de ventouses et d’accessoires pour la manipulation par le vide. Les caissons à vide CVGC sont produits en France, sur le site de Montélier, renforçant l’engagement de Coval en tant qu’acteur de la FrenchFab. www.coval.fr

INFOS 26 | Industrie Afrique du Nord | Novembre 2019

53