Page 1

BIM ESTRIEL G R AT UIT SE P T E M B R E - O C TOB R E 2 0 1 7

n° 99

10 ANS

Tout l’Eté Le CHIO d’Aix la Chapelle Les Courses à Deauville, Cabourg, Graignes, Genêts, Avranches, Carentan, Portbail, Vire Les Championnats de France des As à Auvers Le Normandie Horse Show à Saint-Lô

MAGAZINE DES SPORTS EQUESTRES ET DES COURSES


Franck Ouvrie - Crésus du Cyd / Ramatou Ouedraogo - Ogalo

SSommaire 4 11 14 17 18 20 23 24 27 28 31 39 40 42 46

CHIO Grand Slam Rolex AIX LA CHAPELLE

est un magazine édité par la Société EDAS Chemin du Poirier - 14220 Hamars

Championnat de France des AS

SARL EDAS - RCS de Caen 497 704 460 N° de gestion 2007 B 343 Capital de 5 000 €

AUVERS - CARENTAN

Courses

AVRANCHES

CIR des 4 ans

Directeur de la publication Rédacteur en chef : Michel GALLET mgallet.edas@gmail.com

AUVERS

Auteur - Photographe :

Courses

Mobile 06 27 22 96 25

GENÊTS

Qualification des Mâles SF de 2 et 3 ans SAINT LÔ

Tournée des Crampons

BRECEY-LA HAYE PESNEL-SARTILLY

Courses - Feu d’Artifice

Jean, Eugène BOUGIE j.bougie@wanadoo.fr Charlotte MEURY - BOUGIE Assistante Communication : Céline BELLONI Mobile 06 28 98 57 96 cbelloni.edas@gmail.com

Réalisation graphique :

GRAIGNES

Agence EDAS 17 rue Mélingue - 14000 CAEN

Trophée Vert

Mobile 06 28 98 57 96

CARENTAN

Courses VIRE

Normandie Horse Show SAINT LÔ

Courses PORTBAIL

Prix Equin Normand

Impression : CORLET Imprimeur 14110 - Condé-sur-Noireau www.corlet.fr Tél. : 02 31 59 53 00 ISSN > 221-E Dépôt légal à parution. Ne pas jeter sur la voie publique.

Equin Normand est une marque déposée auprès de l’INPI sous le N° national

CABOURG

N° 4362095

Meeting Lucien Barrière

Toute reproduction, même partielle, des textes, photos et illustrations est interdite. La revue Equin Normand n’est pas responsable des textes, dessins, photos, cartes de situation et illustrations, qui lui sont envoyés sous la seule responsabilité de leur auteur.

DEAUVILLE

Meeting d’Automne (programme) SAINT LÔ

Retrouvez toutes les actualités sur notre site :

www.equin-normand.com


CHIO AIX LA CHAPELLE GRAND SLAM ROLEX

WATHELET - DINIZ – HOUTZAGER : Un podium inattendu

Aix la Chapelle ! On a tout dit lorsqu’on évoque les sports équestres et le saut d’obstacles en particulier. Le Grand Prix, aujourd’hui intégré dans le « Rolex Grand Slam » avec Genève, Calgary et Bois le Duc restera à jamais l’épreuve mondiale de référence. Aucun nouveau circuit aussi bien doté soit-il, ne parviendra pas de sitôt à se hisser à son niveau.

Cette année, à l’issue de la première manche et après la non qualification du couple Veniss-Qabri de l’Isle lauréat à Genève, certains favoris dont Guerdat, Fuchs et le vainqueur 2016 Weishaupt faisaient leurs valises. D’autres parmi les 18 retenus pour la seconde manche et victimes de 4 points ne pouvaient faire que de la figuration, si à ce niveau le terme n’est pas propre. En fait, et comme toujours c’est parmi les 7 couples au score vierge que le vainqueur se trouvait. Ils ne restèrent que 4 pour le final en notant que le jeune Allemand Andreas Kreuzer à chaque fois pénalisé d’un seul point de temps dépassé prend la 5ème place. Rappelons que Kreuzer, 26 ans, ancien élève de Paul Schockemöhle Champion d’Allemagne 2016, se classait 3ème du GP d’Aix en 2011 avec Chacco Blue. Dans le domaine de la jeunesse, il faut aussi retenir le nom de Laura Klaphake, 23 ans, issue elle aussi du moule P. Schockemöhle. Son père est l’un de ses bras droits. Pour revenir aux quatre prétendants à la victoire, il paraissait probable que les premiers Marc Houtzager et Calimero n’allaient pas être les plus rapides. Ils vont prendre la 3ème place après les 4 points de Laura Kraut et Zeremonie. Avant l’Américaine, la Portugaise très en verve et toujours aussi pétillante Luciana Diniz se sublime avec Fit For Fun. Elle abaisse le temps du Néerlandais de 53.66 à 47.40. Pour la battre, Gregory Wathelet, vice-champion d’Europe 2015, sur ce même terrain a dû déployer toute sa compétence à gérer la susceptibilité de Corée. La fille de Cornet Obolensky obéit et, sa locomotion aidant, fait gagner « En même temps » que 8 dixièmes la somme de 330.00 0 Euros au Belge aussi sympathique qu’efficace.

4 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


LE PRIX D’EUROPE Aujourd’hui parrainé par Turkisk Airlines, le Prix d’Europe demeure l’épreuve phare qui lance véritablement le CHIO. Remporté en 2006 par Laurent Goffinet et Flipper d’Elle sous des trombes d’eau, celui de 2017 a connu des conditions plus clémentes qui ont permis d’apprécier la dextérité du couple Lamaze-Fine Lady qui s’impose devant Ludger Beerbaum et Chiara dont les « restes » sont encore enviables.

L’épreuve du vendredi au nom du land de Rhénanie du Nord-Westphalie se courait sur deux manches. N’étaient retenus que 25% des partants soit 13 sur 53. Cinq couples sans faute restèrent sur le tapis dont, fait marquant Gregory Wathelet et Corée les futurs vainqueurs du Grand Prix Rolex. La victoire revint au jockey américain et N°1 mondial associé au vétéran de 16 ans Uceko devant Christian Ahlmann et Taloubet Z. Le lendemain pour une seconde manche qui comptait 16 sans faute sur 32 partants et tous repris, Ahlmann l’emportait avec Carabis Z devant Steve Guerdat en selle sur Ulysse des Forêts. Par ailleurs, l’Américaine se voyait décerner la distinction de meilleure cavalière du concours et de meilleure propriétaire grâce à sa jument Zeremonie.


A

bsente du dressage, la France était en revanche présente en attelage et en concours complet. L’attelage est survolé, comme d’habitude par l’Australien Boyd Exell. Le Français Sébastien Alliaud termine 12ème avec en particulier une très belle 6ème place au dressage et une 8ème à la maniabilité. Le complet est une affaire allemande entre Ingrid Klimke vainqueure et Michaël Jung. Ils ne sont séparés que de 2 dixièmes, une répétition avant le championnat d’Europe. Côté français, Rodolphe Scherer et Todd de Suzan sont 18ème avec une 4ème place au jumping.


Les Chevaux normands à

Aix la Chapelle

On dit que les vendanges 2017 seront les moins productives depuis plusieurs années. Le cru d’Aix 2017 aura été précurseur avec un seul classement pour les couples français, Bernard Briand-Chevalier et UnevenSunHeup. Ce résultat ne doit pas faire oublier que plusieurs chevaux normands ont foulé le stade de la Soers. Qadillac du Heup toujours avec Bernard BriandChevalier malheureux dans le GP, Saxo de la Cour, lui aussi reparti blessé et Virtuose d’Eole avec Cédric Angot, Qabri de l’Isle qui faisait figure de favori avec Pedro Veniss non qualifié pour le Grand Prix. Le Brésilien montait aussi Sun Flower du Theil. Le Chilien Samuel Parot était associé à Romance du Criolo et Quick du Pottier, Roger-Yves Bost à Sunshine du Phare, Kevin Staut à Qurack de Falaise, Philippe Rozier à Quartz Rouge, Catherine van Rossbroeck à Shou d’Ouilly, Edwin Smits à Rouge Pierreville. Et pour sauver l’honneur, Steve Guerdat deuxième de la grosse épreuve du samedi avec Ulysse des Forêts. Le Suisse montait également Venard de Cerisy. Soit un total de 15 chevaux nés en Normandie.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

7


8 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Retrouvez toutes les offres sur : http://www.equiressources.fr/

GROOM H/F Offre N° E014284

Lieu de travail : Département 78 Type de contrat : CDI - Temps plein Début de contrat : Dès que possible Logement : oui Poste et missions : - Responsable d’écurie, - soins aux chevaux, toilettage, préparer les chevaux en concours et/ou pour une vente, - gestion de la pharmacie, des vaccins et vermifuges, - travail des chevaux en main et montés, - déplacement en concours, - tous les travaux d’entretien des écuries.

GROOM MAISON ET CONCOURS H/F Offre N° E014324

Lieu de travail : Département 14 Type de contrat : CDI - Temps plein Début de contrat : Dès que possible Logement : oui Poste et missions : Cavalier Pro 1 et jeunes chevaux cherche groom maison et concours. Recherche personne motivée, organisée et aimant les chevaux (beaucoup de soins). Les missions : - Préparer les chevaux, soins, banCette personne devra être sérieuse, poncdages, tontes, longes, nattes tuelle, aimable, ayant l’esprit d’équipe, - Sortir les chevaux au paddock et passionnée, autonome. marcheur - Mettre le foin, pailler et nourrir Profil : Poids lourd non obligatoire Expérience : 4 - 10 ans Expérience(s) dans : Sport / Loisir (élevage) Poste en CDD puis CDI Niveau de formation : Niveau 5 (CAP, BEP, Possibilité de monter un cheval à la ...) maison pour entretenir la motivation Diplôme Souhaité : CAPA Soigneur d’équi- ou d’emmener un cheval perso aux dés (Niv 5) écuries Compétences spécifiques : Poste libre de suite dans le calvados - Préparations aux ventes Exigé (Normandie) - Toilettage (tonte, pions, soins) Exigé Logement possible pendant - Conduite de tracteur Exigé période d’essai - Utilisation et entretien du matériel agriTemps plein - Conditions cole Exigé raisonnables - Bricolage (peinture, menuiserie, maçonProfil : nerie,...) Souhaité Expérience : 1 à 3 ans - Débourrages et/ou travail du jeune Compétences spécifiques : cheval Exigé - Toilettage (tonte, pions, soins) - Travail à la longe Exigé Exigé - Niveau d’équitation minimum : Galop 7 - Travail à la longe Exigé et + Exigé Compétences transversales : Compétences transversales : - Permis B (voitures) Souhaité - Permis B (voitures) Exigé - Permis BE (catégorie B + remorque) Souhaité - Permis C (poids lourd) Souhaité

MONITEUR/PALEFRENIER H/F Offre N° E014340

Lieu de travail : Département 27 Type de contrat : CDI - Temps plein Début de contrat : 15/09/2017 Poste et missions : Poney club et écurie de propriétaire recherche personne pour : - Entretenir des écuries intérieure et extérieure - Soigner des chevaux - Travailler de chevaux de propriétaire - Donner cours mercredi et samedi Profil : Expérience : 4 - 10 ans d’experience professionnelle avec les chevaux Expérience(s) dans : Sport / Loisir Niveau de formation : Niveau 4 (BAC) Diplôme Exigé : BPJEPS (Niv 4) (Equitation) Compétences spécifiques : - Toilettage (tonte, pions, soins) Souhaité - Conduite de tracteur Exigé - Utilisation et entretien du matériel agricole Exigé - Bricolage (peinture, menuiserie, maçonnerie,...) Exigé - Débourrages et/ou travail du jeune cheval Souhaité - Travail à la longe Souhaité - Démarches administratives spécifiques cheval (déclaration de naissance, saillies, engagements, ...) Exigé - Niveau d’équitation minimum : Galop 7 et + Exigé - Sorties compétitions amateur : CSO, Complet Souhaité Compétences transversales : - Permis B (voitures) Souhaité - Permis BE (catégorie B + remorque) Souhaité - Permis C (poids lourd) Souhaité

10 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

PREMIER GARÇON CAVALIER H/F Offre N° E014262

CAVALIER SOIGNEUR H/F Offre N° E014223

Lieu de travail : Département 14 Lieu de travail : Département 14 Type de contrat : CDI - Temps plein -travail le week-end Type de contrat : CDI - Temps Début de contrat : Dès que plein possible Début de contrat : Dès que possible Secteur d’activité : Sport / Loisir Secteur d’activité : Galop (élevage) (entraînement) URGENT Poste et missions : Poste et missions : Poste à temps plein et à responÉcurie de dressage recherche sabilités pour un 1er garçon / cavalier soigneur (H/F) cavalier d’entrainement. Monter et soigner les chevaux, Le poste comprend: Entretien du matériel et des écuries - gestion d’un effectif de 4 Travail à la longe, galopeurs plat et obstacle Mise aux paddocks - 2/3 lots par jour Profil : - soins aux chevaux et alimentation Expérience : 1 - 3 ans - box Expérience(s) dans : Sport / Loisir Poste basé à Deauville. Petit Niveau de formation : Niveau 4 effectif de qualité (niveau listed (BAC) / groupe en obstacle). Diplôme Souhaité : BEPA AH, entraîSalaire attractif selon expénement du cheval de compétition rience + pourcentage sur gains (Niv 5) significatif. Diplôme Souhaité : BPJEPS (Niv 4) Motivation / implication / (Equitation) sérieux et références solides Compétences spécifiques : exigées. Poste disponible immé- Toilettage (tonte, pions, soins) Exigé diatement. Conduite de tracteur Souhaité Possibilité de logement tempo- Débourrages et/ou travail du jeune raire pour le démarrage. cheval Exigé Profil : Travail à la longe Exigé Expérience : Indifférent MiniNiveau d’équitation minimum : mum 5 ans d’expérience Galop 5-6 Souhaité Expérience(s) dans : Galop Compétences transversales : (entraînement) Permis B (voitures) Exigé Niveau de formation : Indifférent


AUVERS - CARENTAN

A

lain !

Championnats de France des As

On s’en souviendra

O n se souviendra de ce championnat des As 2017, comme ici et ailleurs en Europe lorsque l’occasion se présente pour évoquer les Championnats junior et Jeunes cavaliers qu’Alain Hinard et son équipe avaient organisé 10 ans

plus tôt. Onze titres ont été attribués. Paradoxalement 10 l’ont été à des garçons alors que les filles étaient majoritaires. En ce qui concerne les Normands, la moisson n’a pas été abondante dans les catégories reines. Ninon Castex se classe 5ème des jeunes cavaliers. Dans la catégorie junior, Sarah Bonnet de Cazalet, coachée par Alexis Gautier termine 10ème. Chez les cadets où ils étaient les plus nombreux, Valentine Delaveau est 8ème, ex-oequo avec Maxime Anquetin. Marine Lebas, Loris Chalieu, Alice de Chambord et Alice Lainé se classent ensemble à la 13ème place. Enfin, Lea Duprey et Noemi Ranson se partagent la 4ème place en minimes. En revanche, outre la Coupe des As jeunes remportée par Matis Jones devant Elise Quesnel, les Normands s’adjugent 3 des 4 titres Critérium : Leo Pol Pozzo en Junior, Pol Adrien Peiffer en minimes et Luna Fillatre en enfants. Un bilan, somme toute largement positif à l’honneur du Comité Régional d’Equitation. EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

11


Championnats Junior et Jeunes Cavaliers

Tom Dellenbach - Alexandre Cuisinier Un Alsacien et un Bourguignon Jeunes Cavaliers Alexandre Cuisinier le plus « Zen » Pour le Dijonnais, âgé de 19 ans, le saut d’obstacles n’est qu’une activité de loisir. Pas encore bachelier mais il va y travailler sérieusement ; il envisage ensuite devenir chirurgien-dentiste.

Juniors Tom Dellenbach le plus aguerri En abordant la dernière manche avec seulement 0.25 de pénalité, l’Alsacien pouvait partir sans trop de pression d’autant que Laura Klein, la deuxième, affichait 7.11, la Lorraine n’ayant été pénalisée pendant la compétition que par du temps dépassé était à 7.11. Quant à Elisa Mellec qui allait terminer 3ème elle avait chargé la mule avec 12 points en finale et terminait avec 14.23. Dans ces conditions Tom Dellenbach associé à Brussel partait la fleur au fusil. Il se permettait comme il allait le dire un dernier saut à la « Guerdat » avec 4 points. Guerdat c’est sans faute ! Qu’importe le titre était dans la poche.

12 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

Seulement 13ème de la chasse avec 5.87, il était sans faute de la 2ème étape. Lors de la finale avec seulement 4 points en 1ère manche, il abordait l’ultime épreuve avec 9.87 contre 13.57 à Thibault Lacrevaz qui, il faut bien le dire s’était montré le plus convaincant depuis le début du championnat. Aux rênes d’Embrella Messipière (Lando) une jument de 8 ans au style très atypique mais très concours et surtout en osmose totale avec son cavalier, Alexandre bouclait son dernier tour, sans faute, avec une sérénité d’autant plus grande que Lacrevaz avait été victime de 4 points et que sa plus dangereuse adversaire Mégane Moissonier et Umous Batilly pointait à 15.67. Il possédait donc une marge suffisante. La 3ème place revient au Nordiste Paul Delforge et Terre du Banney.


Championnat Cadet

Tout pour Ramatou ! Une maman Brigitte Legout, un coach Manuel Henry et un groom Pierre BBB, tous aussi émus pour fêter la victoire de Ramatou Ouedraogo. Après un titre minime en 2015, la jeune fille, née au Burkina Fasso s’est autorisée un seul point de pénalité : soit pas une seule barre à terre. Pour réaliser cet exploit, la Saint Pauloise (Saint Paul de Vence), montait Ogalo, un hongre de 15 ans par Flipper d’Elle et une mère Super de Bourrière né chez Henri Boutroue dans l’Eure et Loire. Champion Pro2 en 2010 avec Cédric le Goff, le cheval intègre les écuries de Michel Hécart où il évoluera tant avec lui qu’avec Adeline à 150. Acquis par la famille Legout au printemps 2015, il permet donc à Ramatou de ravir le titre minime. Depuis, le couple n’a cessé de progresser en participant essentiellement aux épreuves méditerranéennes françaises et italiennes. Pour le podium, il aura fallu recourir à un barrage entre trois cavaliers. Le temps réalisé par la première Mandy Mendes Costa et Régence de Sèves ne sera pas battu. La Nordiste Margaux Courdent qui était en tête avant la finale avec Top Model de l’Ecusson choisit de prendre son temps. Elle sera sans faute et troisième alors que Louna Garo plus rapide mais fautive prendra la 4ème place. Dans ce championnat, les Normands, nombreux, n’ont pas brillé outre-mesure. Valentine Delaveau, grâce à une finale vierge partage la 8ème place avec Maxime Anquetin. Marine Lebas, Loris Chaulieu et Alice de Chambord se partagent eux la 13ème place, Alice Laîné et Charles Grillard la 16ème. EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

13


AVRANCHES

Chez le grand prĂŞtre du Trot

Frankie Nivard


La Réunion d’Avranches du premier mardi d’août est une tradition bien ancrée dans la baie du Mont Saint Michel, comme l’est le lundi qui précède la fête à la « pirote » de Bacilly. L’entrée gratuite décidée par le comité organisateur présidé par l’inoxydable JP Aumont a produit son effet. Les tribunes étaient remplies dès la première course. Pour l’occasion, ils avaient l’occasion de voir évoluer à quatre reprises Frank Nivard. Le quadruple vainqueur du prix d’Amérique et autres grandes classiques, natif d’Avranches, participe assidument à cette dernière réunion. Pour cette édition, il n’a pas été particulièrement heureux devant se contenter d’une 3ème et d’une 2ème place. C’est d’ailleurs lors de cette performance que nous avons eu la chance de le suivre de l’intérieur et de voir à quel point qu’il s’agisse d’une course de village comme celle-ci ou d’un prix d’Amérique comment « Frankie » est « attelé » à sa tâche. Il drivait là, Douceur des Caieu (N°5), une jument de 4 ans de l’entraînement P. Letouzé. Toujours au contact du N°15 Desir de Juille drivé par Eric Beudard qui allait l’emporter, Frank Nivard n’a cédé que dans les derniers mètres. L’épreuve principale, au nom des vans MTM qui fêtent leur 20ème anniversaire, a été remportée par François Lecanu au sulky de Babouchka Cehere. Le prix des Ets Theault, une course au trot monté a vu la victoire de Bird Joli monté par Robin Lamy pour le compte d’André Lecourtois. Qui remportait là sa 1000ème victoire d’entraîneur. Bird Joli est la propriété de la famille Canteux, un label photo de la vie des courses en Normandie. La 2ème place revenait à Avec Brio né chez Valérie Dubreuil la fille d’Annie et JP Aumont Président de la Société des courses d’Avranches. Enfin, le public a pu apprécier le succès de Sébastien Lemétayer avec Classico d’Esgé dans les brancards.


AUVERS

CIR DES 4 ANS

Qui pour monter Delstar Mail aux Jeux Olympiques de Paris ?

Lors de la présentation de la nouvelle gouvernance du Pôle Hippique de Saint-Lô, le préfet de la Manche incitait les territoires à s’investir dans la perspective de cet événement. Il ne manquait pas de faire remarquer qu’un grand nombre de sportifs qui y participeront pour la France n’ont aujourd’hui qu’une quinzaine d’années. Et les chevaux ? Ils ne sont pas davantage connus, pas plus que leurs cavaliers d’ailleurs.

S

ans en être certain on peut d’ores et déjà dire que les chevaux qui fouleront la piste olympique seront âgés d’une dizaine d’années. Ils ont aujourd’hui 4 ans. Pourquoi Delstar Mail, champion du CIR des 4 ans à Auvers n’en serait-il pas ? Les qualités que l’étalon du Haras de Brullemail a montrées à cette occasion, le placent, à notre avis – il faut savoir se mouiller - parmi ceux qui lorsque le moment de le commercialiser sera venu ne sera accessible qu’à des investisseurs fortunés. Le rêve olympique n’a pas de prix. En outre ses origines prestigieuses plaident en sa faveur. Son père Utrillo vd Effinck est fils du légendaire Clinton. Sa mère n’est que la fantastique et pétulante Katchina Mail dont les exploits avec Patrice Delaveau sont encore dans toutes les mémoires. Enfin, son cavalier formateur, Grégoire Hercelin, garçon discret et mesuré s’il en est, manque de mots pour qualifier l’excellence de son cheval.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

17


Genêts Un hippodrome « Champêtre » avec en plus…

Le Mont Saint-Michel


Genêts, c’est comme Bourigny : plein à craquer Et ça c’est bon pour la renommée des courses en Normandie et plus particulièrement dans la Manche. Surtout au moment où, le Cheval Français va procéder à la requalification « marketing » des hippodromes. Ceux-là, ceux qui, une fois par an rassemblent plus de 1000 spectateurs, souvent pour certains 2 et 3000 vont se voir vraisemblablement attribuer le label de « Champêtre ». Un terme qui à lui seul qualifie tout ce qui s’y déroule. Une fois de plus, Genêts 2017 n’a pas failli à la tradition. Désormais, Jean-Claude Hallais en est le Président. Pour fêter cette distinction, il a naturellement remporté une course, c’était avec Besloise Verderie. La course au trot monté remportée par Wilfried Jehanne et Artic Cab a été l’occasion d’un final très chaud. Le Grand Prix de la journée doté de 20.000€ a semblé être une formalité pour Adrien Lamy et Aldo d’Argentré qui remportait là sa 5ème course de l’année.


SAINT-LÔ

E

Qualifications des Mâles SF de 2 et 3 ans

xtremdream : Un Seigneur !

La session de qualifications des mâles de 2 et 3 ans saint-loise revêt toujours un intérêt particulier. Intérêt double. Elle est la dernière de plusieurs qui se sont déroulées en France et située au coeur de la région leader d’élevage du cheval de sport. Parmi la centaine de prétendants de 3 ans, les avis des différents jurys ont abouti au sacre d’Extremedream, un mâle par Baloubet du Rouet né chez Jean-Paul Coche en Ile et Vilaine. Extremdream fut acheté poulain en 2014 par un investisseur néerlandais en même temps que son propre frère de Brantzau qui essaime aujourd’hui en Allemagne dans le Holstein. Le fils de Baloubet a séduit par son modèle doublé d’une présence remarquable. Par ailleurs, avec 18, il obtient la meilleure note aux allures. Au saut en liberté, sa note de 16.50, le classe parmi les 10 meilleurs de cet atelier.

20 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


ESTRAN DE BRENUS : Est deuxième. Mâle par Canturo (Holst) et Tarentule de Brenus par Ars Vivendi (Holst). Il est né chez David Delajarraud à Turqueville dans la Manche. S’il a séduit au saut en liberté en obtenant 17.88 soit la meilleure note et 17 aux allures là aussi excellente, il n’a pas retenu l’attention par son modèle. En effet, avec 14.80 le fils de Canturo se situe dans la moyenne basse. La 3ème place est pour Echo Longane à Christian Morel de St Aubin de Terregatte. Le fils d’Ogrion des Champs obtient la meilleure note aux allures : 18

ESTEREL DU PRE

Mâles de 2 ans – FARENHEIT DE VAINS

Par Cornet Obolensky et Ismène du Thot par Qredo de Paulstra né chez Christian Bihl, un Alsacien dont l’élevage est installé dans la Manche près du Mont-Saint-Michel. Avec 2 centièmes, 16.11 contre 16.09, il devance Forever Yellow par Ogrion des Champs et une mère par Socrate de Chivré né chez Gaël Le Gall à Saint Hilaire du Harcouët. On remarque là, la belle performance d’Ogrion des Champs né chez JY. Lemasle près d’Avranches. Etalon national, délaissé par l’institution car considéré comme handicapé, il montre aujourd’hui toute l’étendue de ses qualités.

Le 96ème et dernier classé, labellisé concours complet est un fils d’Esterel des Bois et d’une mère par la performante Gracieuse K (ISO157) par Artichaut de la souche Eugène Morel à St Aubin de Terregatte. Pénalisé par son exercice au saut en liberté, 12.38, il obtient cependant des notes supérieures à 14 au modèle et aux allures. En se souvenant que les qualifications tout comme le championnat final ne sont que des jugements ponctuels cela sans présager de l’avenir et que statistiquement les meilleurs de ces dernières années doivent confirmer, il n’est pas interdit de voir Esterel du Pré briller un jour !

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

21


22 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Brécey - La Haye Pesnel - Sartilly

La Tournée des Crampons

Axelle Lagoubie sur le fil L’initiative menée par les trois organisateurs du Sud- Manche a pris du corps pour sa deuxième saison. Une association « Tournée des Crampons » s’est constituée et un troisième challenge « Alexandra Ledermann » est venu s’ajouter à « CWD » et « Théault ». Lauréat en 2016, Grégoire Hercelin arrivait leader à Sartilly. Après l’épreuve du samedi, son avance se réduisait pour fondre lors du Grand Prix. Le podium du cru 2017 est constitué d’Axelle Lagoubie victorieuse du GP associée à Rubélia et 61.5 points devant Grégoire Hercelin 60 points et le jeune Clément Fortin 56 qui était deuxième l’an dernier.

Le Grand Prix Romain Bourdoncle et Tiamo Massuère Encore un Massuère. Après Tzignao champion de France la semaine précédente à Fontainebleau c'était au tour de Tiamo d'entamer le tour d'honneur. Cette fois avec Romain Bourdoncle en selle. De la dizaine de barragistes c'est Bertrand Pignolet et Abbadalli qui donnaient le « la » avec un parcours sans faute dont le chrono pouvait être largement battu. Qu'importe, Abbadalli est un cheval prometteur de 7 ans, hongre par Nippon d'Elle né chez Bernard Brohier à Foucarville. Ensuite, sans entrer dans le détail, Axelle Lagoubie qui par ailleurs avait été fautive avec Skyrock du Milon établissait un temps de 44.21 avec Rubélia. Le jeune Mathis Burnouf et le fantaisiste Starbucks finissaient à 44.81. Dernier à partir Romain Bourdoncle semblait avoir soif de victoire. Honnêtement jusqu'au saut de l'avant dernier obstacle on y croyait pas mais grâce à deux dernières foulées très énergiques et un saut encouragé par la voix, le cavalier de Céaux faisait la différence en 43.85.

Tiamo Massuère, mâle de 10 ans par Calato (Holst et une mère Cor de la Bryère), est né chez Bruno Chassaing à Saint-Etienne en Coglès (35).

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

23


Graignes

24 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


10.000 ! pour la Communion du Cheval et du Feu De mémoire de fidèle de l’hippodrome du Vieux Château, on ne se souvenait pas avoir vu une foule aussi dense et ce depuis longtemps. Le feu d’artifice de Graignes demeure une valeur de l’animation manchoise en août. Une population locale et estivale composée, c’est intéressant et rassurant de le noter, de trois générations familiales. La période estivale est liée aux retrouvailles et par conséquent à la transmission. Au terme d’un feu d’artifice qui restera comme l’un des plus appréciés, la soirée du 19 août, on remarqua que la foule sans se précipiter s’évanouissant gentiment simplement vers ses pénates, certains, demeuraient là autour d’un dernier verre ou de la dernière des 3000 saucisses ne rien manquer de cette soirée mêlée de paix et de sensations fortes. Les courses n’ont pas manqué de faire monter l’ambiance avant le feu d’artifice et en particulier la fantastique ligne droite de Clément Duvaldestin au sulky de Daybreak venu coiffer Philippe Daugeard et Drop de Colleville. Tout aussi passionnante fut la lutte entre le quatuor Lagadeuc, Thomain, Lebourgeois, lecanu pour la victoire dans le prix de la Coopérative d’Isigny seul pour la dernière course, E. Hernot s’envola seul avec l’As Eclair du Roc. Un signe pour lancer le feu d’artifice aux couleurs de l’Italie et de l’Irlande un combiné heureux dont on se souviendra.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

25


Les Courses en Basse-Normandie Programme Septembre - Octobre - Novembre Septembre

Dimanche 3- Alençon (61) – Trot Dimanche 3- Graignes (50) – Trot Mardi 5- Le Mont Saint Michel (50) – Trot Dimanche 10- Argentan (61) Trot Dimanche 10- Le Perche (61) – Trot Dimanche 10- Villedieu les Poêles (50) – Trot Mardi 12- Vire normandie (14) – Trot Samedi 16- Cherbourg en Cotentin (50) – Trot Dimanche 17- Vire Normandie (14) – Trot Mercredi 20- Clairefontaine (14) – Obstacle Diamnche 24- Alençon (61) – Trot Dimanche 24- Le Mont Saint Michel (50) – Trot Mercredi 27- Lisieux (14) – Trot GNT

Octobre

Dimanche 1er- Alençon (61) – Trot Dimanche 1er- Graignes (50) – Trot Lundi 2- Argentan (61) – Plat Dimanche 8- Le Pin au Haras (61)- Plat et Obstacle Dimanche 8- Vire Normandie (14) – Trot Vendredi 13- Le Mont Saint Michel (50) – Trot Dimanche 15- Graignes (50) – Trot Dimanche 15- Le Pin au Haras (61) – Plat et Obstacle Dimanche 15- Lisieux (14) – Trot Lundi 16- Clairefontaine (14) – Plat Vendredi 20- Clairefontaine (14) – Plat Dimanche 22- Vire Normandie (14) – Trot Samedi 28- Graignes (50) – Trot SN Dimanche 29- Argentan (61) – Obstacle Dimanche 29- Le Mont Saint Michel (50) – Trot

Novembre

Mercredi 1er- Cherbourg en Cotentin (50) – Trot Mercredi 1er- Lisieux (14) - Trot Dimanche 5- Argentan (1) – Trot Lundi 6- Vire Normandie (14) – Trot Jeudi 9- Graignes (50) – Trot SN Samedi 11- Graignes (50) – Trot Dimanche 12- Argentan (61) – Trot Dimanche 12- Cherboug en Cotentin (50) – Trot Dimanche 19- Argentan (61) – Obstacle Dimanche 19- Graignes (50) – Trot Samedi 25- Graignes (50) – Trot SN Dimanche 26- Argentan (61) – Trot

Fédération Régionale des Courses de Basse-Normandie 4, rue Ecuyères-14500 Vire Tel 02 31 68 09 04 Email : fede.bassenormandie@lescourseshippiques.com www.lescourseshippiquesbassenormandie.com


CARENTAN – Trophée Vert

L

Yoann Lebourgeois et Bugsy Malone à l’entrainement 'hippodrome Maurice de Folleville accueillait le prix du même nom pour la 12ème étape du Trophée Vert. Un ciel de rêve, un temps idéal c'est à dire à peine plus de 20 degrés : pour un Manchois c'est suffisant ! C'était la bonne recette pour remplir les tribunes d'un public passablement averti devant qui une piste dans sa robe de mariée posait avant que 18 trotteurs lui fassent honneur. Une grande journée de trot !

Ils étaient 18 répartis sur 3 poteaux : 2800-2825 et 2850m. La tâche des 5 ténors qui devaient rendre 50 mètres s'avérait ardue. Du moins le pensait-on. Au terme du premier, les avis évoluaient dans la mesure où Yoann Lebourgeois avait déjà propulsé Bugsy Malone au commandement. Le facétieux fils de Ready Cash allait-il tenir et surtout rester sage. Tenir ? En face il caracolait en tête avec 20 mètres d'avance. Caracolait jusqu'au moment où il commettait une petite faute que son driver corrigeait immédiatement. Et Bugsy repartait de plus belle pour finalement s'imposer avec 20 mètres d'aisance devant Uriano d'Hameline de l'entraînement d'André Lecourtois avec François Lagadeuc au sulky. Univers de Marzy et Clément Duvaldestin étaient 3èmes. Si la "gagne" de Bugsy Malone ne subissait pas de contestation, la 2ème place d'Uriano suscitait les commentaires. Le pensionnaire d'André le Courtois aurait accompli quelques pas à une allure autre que le trot dès le panneau des 100 derniers mètres passés. Or, c'est totalement prohibé. Effectivement, la cloche annonçant une enquête des commissaires retentissait. Après quelques minutes on chuchotait que les dits commissaires prolongeaient l'enquête. Finalement, au grand dam des amis de l'entraîneur de Sainte Marie du Mont qui voilà quelques jours à Avranches fêtait sa 1000ème victoire, Uriano d'Hameline était déclassé au profit de Bon Copain drivé par François Lecanu.


VIRE - Normandie

Une réunion estivale Sous le label

et Jamotte Motoculture

Avec le Prix Robert Auvray, les Prix Kubota et Ets Jamotte constituent l’un des rendez-vous phares de la saison viroise. Réunion « Premium » qui plus est. A 100 mètres du poteau, Astre d’Eglefin pleine piste avait course gagnée lorsque la mauvaise idée lui prenait de changer d’allures pour un galop endiablé. En embuscade à l’extérieur, Black Charm un fils de Prodigious produisait l’effort que lui ordonnait avec vigueur son driver Emilien Rauline pour s’imposer. Une arrivée flamboyante qui ravissait le public venu très nombreux.

28 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


SAINT-LÔ

Normandie Horse Show

29

29 Editions sans interruption. Bien sûr qu’il y eut des orages, bien sûr que ce quasi tiers de siècle d’existence n’a pas été pavé que de grandes réussites. Toujours est-il qu’aujourd’hui, aucun autre événement équestre en Normandie ne peut se targuer d’une telle longévité. Un programme dense Débuté le 4 août, une journée chargée d’histoire dont notre vie dépend encore aujourd’hui, le Normandie Horse Show 2017, s’est d’emblée montré sous un angle favorable. Difficile à décrire s’agissant d’un sentiment, l’ambiance y était. Le concours pro1 dominé par un trio Rousseau, Goffinet, Devulder a sublimé cette impression qui s’est ancrée avec le CIR des jeunes chevaux organisé sous l’égide la SHF. Le succès de Catchar Mail avec François-Xavier Boudant chez les sujets de 5 ans suivi de celui de Big Star des Forêts avec, encore, Thomas Rousseau omniprésent pendant tout ce NHS, chez ceux de 6 ans a mis en évidence la qualité de l’élevage normand. Les divers championnats dédiés à la race « Cob », aux poneys, au cheval de sport par le biais des concours régionaux des foals et des pouliches de 2 ans associés aux épreuves amateurs déclinées au travers du saut d’obstacles et même d’un concours complet ont contribué à l’animation permanente de la manifestation. Pour le grand public et plus particulièrement les touristes, le spectacle « Le Haras à l’heure d’été » concocté par le syndicat du cob normand a connu un large succès. Un final en apothéose Mitigée en 2016, l'édition 2017 du Normandie Horse Show, a retrouvé ses vraies couleurs et ce malgré une météo capricieuse. Un clin d'oeil céleste à l’égard de ceux qui oeuvrent à sa réussite et à sa pérennisation, pour le final, le soleil était de la partie. Le Championnat d’Europe de Horse-ball, le Championnat de France des foals et le Grand Prix du CSI*** : tout a été d'une grande tenue. Ceux venus des contrées hexagonales comme européennes ont apprécié tant la qualité de l'accueil que celle de l'organisation dont il faut saluer là : rigueur et réactivité à résoudre les problèmes. Le Normandie Horse Show a, et ce sans arrière-pensée, fait l'unanimité. Un socle de bon augure pour la 30ème édition dont chacun, concerné par la filière équine en Normandie et osons-le dire surtout dans la Manche, à coeur qu'elle soit mémorable.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

31


SAINT-LO Normandie Horse Show – Acte 1

Rousseau - Goffinet - Devulder - Pignolet Des gars de “T’chu nous”

Thomas Rousseau la revanche

Voilà 2 ans, Thomas Rousseau remportait ce même Grand Prix avec la même Red Queen Davier, cela après avoir vécu l'année précédente la mort brutale de sa jument Roxane de la Roque à l'issue de la remise des prix. L'an dernier, comble de malchance, le dimanche matin victime d'une chute il se brisait la clavicule. En 2017, il prend sa revanche en remportant d'abord le petit Grand Prix avec Urban de Ribaudière puis dans la foulée le Grand Prix avec la désormais routinière Red Queen Davier. Une belle récompense pour un garçon dont le talent est unanimement reconnu tout autant que son extrême amabilité. Deuxième des 9 barragistes à partir, le cavalier aujourd'hui installé près de Pont-Levêque, sûr du comportement de la fille de Papillon Rouge a réduit au maximum ses courbes pour imposer à ses suivants de courir. Objectif atteint puisqu'en moins de 40 secondes il relègue Margaux Rocuet deuxième avec Uper Star la jument de Luciana Diniz à 2 secondes alors que la 3ème Axelle Lagoubie réputée rapide est à plus de 4 secondes avec Skyrock du Milon. Lors des deux premières journées, Laurent Goffinet et Benjamin Devulder avaient trusté les victoires. Top 7- Hubert Pignolet et Athos d’Elle Associé à Athos d'Elle un mâle par Apache d'Adriers, Hubert Pignolet mettait fin aux propos des uns et des autres qui n'imaginaient pas que Marc Dilasser et Arioto (Diamant de Semilly) partis en ouvreurs, fussent battus. Margaux Rocuet et Astalavista se classent 3èmes. Ascot des Ifs est 4ème et la surprenante Altesse de Vesquerie 5ème. On savait que chez Coulombier on élève du bon : c'est confirmé ! Et le cavalier n'est pas mauvais non plus !

32 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

33


SAINT-LO Normandie Horse Show – Acte 2 Le CIR des jeunes chevaux de 5 et 6 ans

Catchar Mail

Vice-Champion du CIR des 4 ans en 2016, le pensionnaire du Haras de Brullemail s’impose dans celui des 5 ans et ce avec brio. Le fils de Diamant de Semilly devance Cherry Nok (Quebracho Semilly) montée par le rigoureux et efficace Frank Costil. La 3ème place est pour Canaille de Coquerie (L’Arc de Triomphe), une jument de l’élevage Dulin, montée par la discrète Marjolaine Marraud des Grottes.

Big Star des Forêts

Issue de l’élevage Paris à Couvains, montée depuis seulement quelques semaines par Thomas Rousseau, soeur utérine de l’olympique Zirocco Blue avec le Néerlandais Jurg Vrieling, Big Star des Forêts a subjugué ! Evoluant comme un cheval d’âge, la fille de Untouchable M et de la valeureuse Licorne des Forêts devance de 7 centièmes un autre sujet d’avenir, c’est certain. Benjamin Devulder montait Baccara du Talus, fils de Calvaro né chez le sympathique Jacques Le Boedec. Le podium est complété par Braungirl de Pléville, une jument par Non Stop et une mère Lys de Darmen : que du Belge, montée par le métronome Jereon Zwartjes.

34 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Championnat d’Europe de Horse-Ball

Viva Espana !

S

ans en constituer l’esprit, le Horse-ball, depuis les Jeux Equestres Mondiaux, a pris une place particulière dans l’attractivité grand public du NHS. Le Championnat d’Europe a tenu ses promesses. Chaque jour le jeu a été d’une intensité croissante pour atteindre, celui des finales un paroxysme d’ambiance. Victorieuses, les équipes françaises junior et féminines ont montré une supériorité de la discipline en France. En revanche, battus sur le « but en or » en 2014, les Espagnols pro-élite ont dominé le match qui les opposait à une équipe de France renouvelée et manquant d’expérience. A égalité à la fin du temps réglementaire, l’Espagne et la France se sont remises en selle pour une fois encore le « but en or ». Là, dès leur première attaque les Ibériques ont atteint leur but et mis fin à la domination historique des Français. EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

35


SAINT-LO - Normandie Horse Show – Acte 3

Patrice Delaveau - Urcos de Kerglenn pour le Grand Prix Helite des Grezils Champion de France des Foals

36 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Grand Prix CSI*** Patrice Delaveau et Urcos de Kerglenn Bien avant que beaucoup des 3000 spectateurs présents autour de la carrière Uriel, il faut s'en réjouir, aient vu le jour, Patrice Delaveau marquait l'histoire du concours hippique à Saint-Lô d'une victoire d'anthologie. C'était en 1992, le Centre de Promotion de l'Elevage précurseur de l'actuel Pôle Hippique avait été inauguré l'année précédente. Dans un hall plein à craquer, Patrice Delaveau en remportant le GP national avec Orient de Frébourg un poney sans origines, faisait comme l'écrivait notre confrère Paul Dubos : "Un pied de nez aux mathématiciens du Blup et aux caïds de la sélection". Depuis, le cavalier de Beaumont le Roger, c'est là qu'il est né, a fait du chemin en s'emparant particulièrement, à Caen, en 2014 de la médaille d'argent mondiale. A Saint-Lô, on ne le revoyait que rarement. Il n'avait encore jamais vaincu au NHS. Il l'a fait là de belle manière avec sa nouvelle recrue Urcos de Kerglenn, un hongre de 8 ans par Toulon et une mère Diamant de Semilly né chez Ronan Richard à Kerinou, un village près du Conquet à l'extrême Ouest de notre pays. Cinquième des 7 barragistes rescapés de l'embuscade "triple" posée par JP Lepetit s'élançait modérément pour, dès la réception du 2ème obstacle l'Oxer Haras d'Elle, reprendre ses habitudes : serrer ses courbes, se mettre en immersion avec son cheval, porter loin son regard, enlever une foulée, puis une autre sur le dernier oxer et ainsi devancer le Belge Constant Van Paesschen associé à Compare van de Helle et le régulier Alexis Deroubaix avec Secret du Pays d'Auge. Voilà pour le podium. Championnat de France des Foals - Le Champion suprême vient de la Vienne Il est bien nommé puisqu'il s'agit d'Hélite des Grézils. Il a été élu Champion suprême face à la femelle Hope de la Roche. L'un et l'autre concouraient dans la catégorie des foals âgés. Le lauréat est un fils de Sandro Boy et d'une mère par Quaprice Boimargot. Il est né chez Serge Debin à Dissay dans le département de la Vienne. La femelle Hope de la Roche, fille de Tornesch et d'une mère par Apache d'Adriers est née chez Anne Chainier à Chargé en Indre et Loire.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

37


E Q U I

ALIMENTATION ÉQUINE

GAMME Elevage & Compétition E Q U I

EQUI SCS

8 ter rue aux Fermes • 14540 BOURGUÉBUS Tél : 02

31 23 10 13

Commerciaux : Yves - 07 60 34 93 85 / Agathe - 06 19 39 53 32

www.equi-scs.com 38 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Portbail

Photos Freddy Grippeau

Portbail c’était le 13 août. Comme partout en Basse- Normandie, cette saison 2017 a été particulièrement propice à la fréquentation des hippodromes champêtres. C’est encourageant ! La société présidée par Caroline Ribet proposait 7 courses dont une au trot monté. L’épreuve principale, le prix de la ville dédié également au regretté Clovis Pottier est revenue de haute lutte à C. Chenu qui drivait Verdi du Chatelet devant A. Lecourtois et Arsenal des Iles. Dans la pure tradition rurale et plus particulièrement manchoise, la course des cobs normands a rappelé le socle des racines équines locales. EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

39


Le Prix Et si Fargo !

Et si le Prix Equin normand 2017 disputé ce 11 août sur l’hippodrome de Cabourg était le départ d’une carrière pour ce poulain de 2 ans. Inédit sur cette course avec départ à l’autostart, le fils d’Atlas de Joudes drivé par Alexis Barrier a résisté toute la ligne et jusqu’au bout à Faustino inédit également sous la mène de Thierry Duvaldestin himself. Le protégé de Philippe Allaire peut se vanter d’une origine prestigieuse. Atlas de Joudes âgé de seulement 7 ans a interrompu sa carrière. A 2ans, en terminant 2ème du Prix Margouty (GII) à Vincennes, il réalisait une réduction kilométrique de 1.13.4. Quelques mois plus tard il remportait le Prix Paul Viel (GII). Fargo est in produit de la 1ère génération du fils de Ready Cash. Alors : bon sang ne saurait mentir ! (Photos Thierry Canteux)

40 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

41


Meeting de Deauville Lucien Barrière

Tout pour les Anglais !

C

’est comme on veut ! On appelle ça Trafalgar, Azincourt, Waterloo ou encore la Hougue pour faire référence à la Normandie, le Meeting deauvillais en ce que concerne les Groupe1, n’a été que britannique. C’est ainsi. Il a été aussi l’occasion de voir, comme partout en Normandie, le public retrouver le chemin des hippodromes. Tous, à leur niveau, ont mis des opérations en œuvre propres à obtenir ce résultat. Voilà sinon une victoire du moins un signe encourageant.

Le Prix Rothschild pour Roly Poly et Ryan Moore

celui de Cabourg va à Tantheem et Mickael Barzalona Roly Poly le couteau entre les dents Le premier groupe 1 du meeting estival de Deauville disputé sur la mythique ligne droite de 1600m, nous ramène soudain aux quatre victoires consécutives de la fantastique Goldikova et Olivier Peslier cela sous des clameurs et une ferveur inoubliables. Pour l’édition 2017, la question était de savoir si Qemah allait réaliser le doublé. Hélas, la lauréate de 2016, un peu lente à s’enclencher termine 4ème. La 2ème place revient à Via Ravenna et Vincent Cheminaud.

Tantheem et Mickael Barzalona de bout en bout La pensionnaire de Freddy Head n’a pas eu d’adversaire à sa taille tout au long des 1200m du parcours. C’est tout. En s’imposant avec 3 longueurs d’avance la fille de Teofilo montée par Mickael Barzalona devance Darkanna et Alexis Badel qui restait sur deux échecs. Parmi les grands gagnants du prix de Cabourg on relève le nom de l’étalon Dabirsim qui en 2011 enchaîna le prix Lagardère et le Morny.

42 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


Le Morny à T. Piccone et Unfortunately Après le Critérium de St Cloud en 2015 associé à Robin of Navan, le jockey marseillais accroche le 2ème Groupe 1 de sa carrière et ce pour l’entraineur anglais Karl Burke. Un entraineur qui réalise le doublé avec Havaney Grey 2ème. Réservé aux chevaux de 2 ans, le prix Morny échappe aux Français depuis la victoire de Darbisim en 2011. Quant à T. Piccone il est sur un nuage enchaînant les succès sur la scène deauvillaise. Le Romanet à A. Atzeni et Ajman Princess L’édition 2017 du Prix Romanet pour juments de tenue âgées plus de 4 ans sur la distance de 2000m a été l’occasion de premières. L’inattendue Ajman Princess propriété de Cheik Al Maktoum bat le record de l’épreuve alors que le jockey sarde A. Atzeni empoche son premier groupe 1 en France. Le Kergorlay pour C. Soumillon et Marmelo Disputé sur la longue distance de 3000m, le prix Kergorlay (Gr2) est, à l’instar des Gr1, revenu à un Anglais. Pleine piste, le fils de Duke of Marmelade, habilement monté par Christophe Soumillon s’est irrésistiblement détaché après avoir contrôlé la course.

EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

43


EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017

45


Pôle Hippique de Saint-Lô Du 24 au 29 Octobre

A

Meeting d’Automne

vec le Normandie Horse Show, le Meeting d’Automne est l’autre manifestation de référence dans le domaine de l’élevage et du sport à Saint-Lô et de façon plus générale en France. Il s’agit là, sous l’égide du Stud-Book Selle Français, dans le cadre du Championnat de France, de sélectionner les meilleurs reproducteurs de 2 et 3 ans. Par ailleurs, dans une démarche cohérente pour la filière, l’Agence NASH , organise des ventes de sujets de 3 ans issus pour la plupart des élevages de la région. Enfin, la finalité de tout cela est le sport et sa vulgarisation. Depuis 1999, SLCO (Saint-Lô Cheval Organisation) propose une palette de rendez-vous sportifs dont le point fort est le CSI*** La manifestation est coordonnée par le Pôle Hippique dont la compétence, suite à l’acquisition du Haras national par l’ensemble des collectivités territoriales, fait de Saint-Lô le lieu unique en France de mise en valeur du cheval de sport sous toutes ses facettes.

Un programme dense et varié

Mardi 24 En soirée, une épreuve du CSI* et une du CSI**

Mercredi 25 Dès le matin, une épreuve 135 suivie d’une 130 CSI* Dans l’après-midi une épreuve 140, qualificative pour le GP du CSI ** De 18h30 à 20h30 – Saut en liberté des mâles de 2 ans Jeudi 26 De 8h30 à 18h00 – Saut en liberté des mâles de 3 ans En soirée Symposium MERIAL En soirée, Epreuve de mise en route du CSI*** Vendredi 27 Toute la journée- Modèle et allures et saut monté des mâles de 3 ans En matinée 2 épreuves du CSI** En début d’après-midi Grand Prix du CSI* avec barrage suivi de la 1ère épreuve qualificative pour le GP du CSI*** avec barrage. En soirée vers 20h00 – Première session des ventes NASH Samedi 28 Le matin : Foire aux foals près de la carrière 2014 Défilé des Etalons de 3 ans suivi vers 10h30 de la seconde session des ventes NASH Après-midi et soirée : 1 épreuve du CSI***, le Grand Prix du CSI** La 2ème épreuve qualificative du CSI*** Dimanche 29 Du sport ! Le matin 2 épreuves du CSI *** L’Après-Midi - Le Grand Prix du CSI*** de la Ville de Saint-Lô Les horaires précis et autres informations pratiques seront communiqués ultérieurement

46 EQUIN NORMAND n°99 SEPTEMBRE - OCTOBRE 2017


EQUIN NORMAND September-October 2017  

French Equestrian Magazine for Sport and Racing

Advertisement