Issuu on Google+

ÉTÉ 2010

6$

Un investissement majeur

PP Entente 40070230. Retour de magazines non livrés au Canada : EMBALLAGES, Les Nouvelles, Service des abonnements, One Mount Pleasant Rd, Toronto, Ontario M4Y 2Y5.

C

ascades investira 190 millions de dollars dans la construction d’une unité de pâte recyclée qui permettra de fabriquer du papier (type kraft) recyclé. Un nouveau bâtiment sera construit sur les terrains où est installée l’usine actuelle. Il accueillera entre autres un système de trituration, des quais de chargement et un entrepôt de vieux papiers. À terme, plus de 200 tonnes de vieux cartons provenant des centres de tri de la compagnie seront transformées chaque jour en pâte recyclée. Grâce à cet investissement Cascades Groupe Produits spécialisés fera passer le contenu recyclé de ses papiers kraft de à 70 % contre 43 % actuellement. «Cet investissement s’intègre parfaitement à notre désir d’inclure un maximum de fibres recyclées dans nos produits, souligne Alain Lemaire, président et chef de la direction de Cascades. C’est une façon efficace de réutiliser localement une matière qui aurait possiblement fini au site d’enfouissement et d’assurer du même coup la pérennité de l’usine.» «L’usine d’East Angus a entamé il y a quelques années un virage vers des produits plus respectueux de l’environnement. L’intégration de contenu recyclé et l’obtention de la certification FSC ont fait partie des actions mises en place, mais aussi la réduction de la consommation d’eau et d’énergie, rappelle Mario Plourde, président et chef de l’exploitation de Cascades Groupe Produits Spécialisés. Que ce soit pour la fabrication d’enveloppes, de sacs ou de produits d’emballage et de construction, les papiers kraft de haute qualité de Cascades pourront mieux satisfaire notre clientèle diversifiée en offrant des avantages écologiques indéniables.»

Fadi Bassé, président de Bassé, une entreprise installée à Laval qui propose des noix et des fruits secs haut de gamme. Pour en savoir plus, voir en page 17.

Le premier de son secteur Un groupe d’investisseurs ayant à sa tête Teachers’ Private Capital a fait l’acquisition d’Exal Group, le plus important fabricant spécialisé d’emballages d’aluminium au monde. Fondée en 1993 par Delfin Gibert, cette société ayant son siège social aux États-Unis compte six usines et quarante-sept chaînes de fabrication (États-Unis, Europe, Argentine) dans lesquelles sont produites annuellement 1,3 milliard d’unités par année, principalement pour des multinationales ayant besoin d’emballages pour des produits de consommation dans les secteurs des produits ménagers, des soins personnels et des boissons.

«Delfin Gibert a bâti le premier producteur mondial de son secteur, caractérisé par un solide leadership et des antécédents de croissance. Nous sommes heureux de collaborer avec l’entreprise à cette étape importante de son développement, soutient Erol Uzumeri, vice-président principal de Teachers’ Private Capital. Nous croyons que les activités d’Exal à l’échelle internationale, de même que sa clientèle solide et diversifiée, permettront à l’entreprise de profiter de notre capacité à appuyer les occasions de croissance futures à la fois dans les marchés développés et dans les marchés émergents.»

L‘étiquetage des aliments OGM

Une petite embellie en vue

Tout récemment, Leona Aglukkaq, ministre fédérale de la Santé, a été interpellée par une coalition d’associations de consommateurs, d’agriculteurs et de groupes environnementaux et de femmes pour que le Canada cesse de s’aligner sur les positions américaines dans le cadre de négociations internationales sur l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés. Selon dette coalition, les manœuvres conjointes des États-Unis et du Canada pourraient compromettre le droit des pays d’imposer l’étiquetage des OGM. Plus précisément, elle exige que la ministre donne instructions pour que le Canada adopte une position permettrait aux pays qui choisissent de rendre cet étiquetage obligatoire de mettre leur réglementation à l’abri d’éventuelles poursuites en vertu des accords de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dans sa note de conjoncture Canadian Industrial Outlook: Canada’s Paper Products Industry du printemps 2010, le Conference Board estime que l’industrie papetière du Canada (pâte, de papier journal, de carton et de papier d’usage sanitaire) devrait redevenir rentable en 2011, après avoir perdu plus de 5 milliards de dollars au cours des sept dernières années. Après avoir enregistré des pertes annuelles avant impôt de plus de 1 milliard de dollars en 2009, l’industrie devrait cette année limiter ses pertes à 139 millions de dollars, en raison de l’amélioration de la demande et de mesures draconiennes de réduction des coûts. De 2008 à la fin de 2010, elle devrait avoir supprimé plus de 20 000 emplois. «Les perspectives de l’industrie papetière s’améliorent peu à peu, grâce à des hausses de prix et à une modeste reprise de la demande, explique Michael Burt, directeur associé, Tendances économiques industrielles, du Conference Board. Néanmoins, nous n’anticipons pas de reprise vigoureuse et les recettes futures de l’industrie ne surpasseront pas leur sommet de l’an 2000.» Toujours selon l’organisme, la production de l’industrie papetière devrait s’accroître pour la première fois depuis 2005, avec une hausse de 3 % et elle devrait continuer d’augmenter modestement au cours des quatre prochaines années, sans toutefois revenir à son niveau record antérieur. La vigueur relative du huard, la concurrence des producteurs de l’Asie et de l’Amérique du Sud, et la demande stagnante en Amérique du Nord limiteront les perspectives de l’industrie.

DES NOUVELLES D’ICI ET D’AILLEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 DES NOUVEAUTÉS DE TOUTES SORTES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 UNE USINE DE CALIBRE MONDIAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 DES PRODUITS DE LA POMME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 UNE CROISSANCE CONTINUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 UN FOURNISSEUR ÉMÉRITE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22


N o u v e a u

p r o d u i t

d ’ é q u i p e m e n t

Le mécanisme de levage à chaînes Zip de Tsubaki Mécanisme de levage Chaîne de production d’autos

Plateau de spectacle

Exemple d’applications Mécanisme de levage à chaînes Zip de Tsubaki

Un excellent contrôle de la position et de la vitesse Une incroyable vitesse de levage pouvant atteindre jusqu’à 500 mm par seconde. Du point de démarrage au point de levage, le mécanisme de levage à chaînes Zip déplace la plate-forme directement, à une vitesse proportionnelle à celle du moteur. Alors qu’avec un équipement de levage hydraulique, la vitesse de la course de la plate-forme varie entre le point de départ et le point d’arrivée. Sa précision du positionnement est de +- 1 mm.

Vitesse de levage

Mécanisme de levage à chaînes Zip de Tsubaki

Temps de levage

Vitesse de levage

Mécanisme de levage électrique ou hydraulique

Temps de levage

Durabilité assurée Le plateau du mécanisme de levage à chaînes Zip de Tsubaki offre une excellente durabilité : Tsubakimoto Chain l’a soumis avec succès à un test d’endurance au cours duquel il a réalisé sans problème un million de cycles de levage. Sa grande durée de vie et sa conception écoénergétique témoignent d’un réel souci environnemental.

Durabilité

Mécanisme de levage à chaînes Zip

Mécanisme de levage hydraulique

1 million de cycles ou plus

De 100 000 à 300 000 cycles

De la production automobile au monde du spectable, grâce à sa conception, les occasions sont innombrables pour les mécanismes de levage à chaînes Zip de Tsubaki.

Quand cela compte vraiment, faites confiance à Tsabaki

Oubliez les problèmes causés par les systèmes hydrauliques Le nouveau mécanisme de levage à chaînes Zip de Tsubaki peut faire des tâches que ne peuvent faire les systèmes hydrauliques Courriel : info@tsubaki.ca Service lecteurs 117

Tsubaki of Canada Limited, 1630 Drew Road, Mississauga, ON L5S 1J6 Tel: 905.676.0400 / Fax: 905.676.0904 / Toll-Free: 1.800.263.7088 e-mail: info@tsubaki.ca


POINT DE VUE

En mode sortie

Rédacteur en chef : Pierre DeschamPS 514-677-3576 pierrantonin@hotmail.com

L

Directeur artistique : STEWART THOMAS Éditeur principal : Stephen Dean 416-764-1497 Directrice Régionale des Ventes : Marie Christine Nadeau 1-877-229-5595 Responsable de la production : Natalie Chyrsky 416-764-1686 Télécopieur : 514-843-2180 Abonnements (416) 932-5071, télécopieur (416) 932-1620 À l’extérieur de Toronto, 1-866-236-0608 (9hà 17h) C.P. Boîte 720, STN K, Toronto, Ontario M4P 3J6 Emballages, Les Nouvelles est publiée par Édition Rogers Media et les compagnies affiliées, 1200 Avenue McGill College, Bureau 800 Montréal, QC. (Canada) H3B 4G7. (514) 845-5141. Télécopieur : (514) 843-2180. Rogers Media inc. Président et chef de la direction: Anthony P. Viner Édition Président et chef de la direction : Brian Segal Vice-président principal, Impression d’affaires et professionnelle : John Milne Vice-présidents principaux : Michael Fox, Vice-présidents : Immee Chee Wah, Patrick Renard Directeur de groupe : Tim Domopolous Emballages Les Nouvelles est affiliée avec Canadian Packaging. Son contenu est inédit. Ce magazine est destiné aux gens de l’industrie de l’emballage du Québec. On trouvera à son sommaire des articles sur l’évolution des différents secteurs d’activités, les innovations techniques, la gestion, et bien d’autres sujets d’intérêt. Brèves nouvelles, courts articles et articles de fond se côtoient au fil des parutions. Vous pouvez consulter notre politique de l’environnement à : www.leseditionsrogers.ca/environnement Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) pour nos activités d’édition. Numéro de vente 1538373 Édition Rogers Media

TM

e Canada aurait connu au cours des trois premiers mois de 2010 son meilleur trimestre depuis longtemps.Voilà de quoi nous réjouir tous. Curieux de savoir si cela était le cas dans le secteur des produits d’emballage (machines, appareils, films plastiques, étiquettes), j’ai donc interrogé au hasard de mes conversations quelques personnes issues de l’univers de la fabrication et de la distriPierre Deschamps Rédacteur en chef bution. Ce petit échantillonnage non scientifique vient avec force confirmer que nous serions en mode sortie, la récession étant peut-être derrière nous. Rien donc à voir avec la situation que nous avons connue en 2009, encore moins avec celle désastreuse de 2008. Seul bémol toutefois : ce n’est pas la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain qui inquiète, mais la tourmente dans laquelle se retrouve l’Europe et sa monnaie. Car derrière la perte de valeur de cette monnaie régionale qui, un temps, avait la prétention de devenir une monnaie internationale, en concurrence directe avec le dollar américain, pourrait se profiler une crise politique et financière aux conséquences que personne ne veut entrevoir. Profitons donc de l’embellie de notre économie… et constatons que le contenu de la présente édition d’EMBALLAGES Les Nouvelles témoigne à sa façon de ce mieux être économique. En page 17 et suivantes, le lecteur se voit offrir un reportage sur l’une des plus importantes entreprises canadiennes spécialisées dans le rôtissage, le mélange et l’emballage de noix et de fruits séchés haut de gamme. Texte et photos fournissent un portrait assez précis d’une entreprise qui se distingue par la qualité de ses produits, son procédé unique de rôtissage, l’impressionnant outil de production sur lequel elle compte pour produire quotidiennement plus de 150 000 sacs de noix et de fruits séchés. En page 20, nous voilà plongés dans d’immenses vergers situés à Hemmingford, près de la frontière canado-américaine. Dans le creux d’un vallon y est installé depuis plus d’une vingtaine d’années un producteur de cidre dont la qualité des produits n’a pas échappé aux jurés des concours d’ici et d’ailleurs, tant les prix récoltés par ses cidres tranquilles, mousseux ou de glace ont su séduire les uns et les autres. En page 21, un article qui illustre de belle façon comment une jeune entreprise acquiert de nouvelles machines au gré d’une croissance continue qui lui vaut aujourd’hui d’être un distributeur de noix, d’épices, de fruits séchés, de légumineuses, de friandises de plus en plus présent dans les étals des épiceries et des dépanneurs du Québec. En page 22, la page Fournisseurs présente une entreprise qui, au fil des ans, a su tirer son épingle du jeu en fabriquant des machines qui trouvent principalement preneurs aux États-Unis. Enfin, ce numéro compte de belles pages (page 4 et suivantes) sur les nouvelles de toutes sortes relatives à ceux qui sont au cœur de l’activité sans cesse plus grande du secteur de l’emballage. Les pages 11 et suivantes laissent, quant à elles, placent aux produits les plus innovateurs des fabricants et distributeurs les plus actifs du secteur. Bon été ! Pierre Deschamps Rédacteur en chef

articles

Rubriques

Nouvelles d’ici et d’ailleurs

4

Des nouvelles qui témoignent de la vitalité du secteur d’activités transversal qu’est celui de l’emballage

Une usine de calibre mondial

Nouvelles . . . . . . . . . . . 4 International . . . . . . . . . 9 Calendrier . . . . . . . . . . 10

Personnalités . . . . . . . 10 Produits . . . . . . . . . . . . 11 Fournisseurs . . . . . . . . 22

17

Quand un fournisseur de noix et de fruits secs aspire au premier rang, que fait-il ? Il acquiert de l’équipement à la fine point, se procure des matières premières haut de gamme, utilise un procédé de fabrication unique en soi.

Des produits de la pomme

20

Qui dit pomme, dit cidre. Mais pas n’importe lequel. Celui d’un producteur d’Hemmingford qui, cette année seulement, a déjà obtenu pour ses produits trois récompenses d’ici et d’ailleurs, gages de qualité.

Une croissance continue

21

Quand trois sœurs s’unissent pour relancer un distributeur de noix et autres produits à savou­ rer à toute heure du jour, elles n’ont d’autres choix que de réussir et de faire de la croissance leur objectif de tous les instants, une croissance qui se conjugue avec l’acquisition judicieuse d’équipements de pointe au fur et à mesure que les volumes augmentent.

Une entreprise émérite

22

Dans la présente édition d’EMBALLAGES Les Nouvelles, la page Fournisseurs accueille une entreprise qui, au fil des ans, a su tirer son épingle du jeu et faire le bonheur de sa clientèle.

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

En vedette… Des matières premières de première qualité. Un processus de fabrication à nul autre pareil. Une usine à la fine pointe de la technologique dotée des meilleurs équipements qui soient, et qui, pour ensacher ses noix et ses fruits secs sur une unité Artypac, utilisent quotidiennement des films plastiques fournis par Pentaflex. Pour plus d’information, voir en page 17. Service lecteurs 298 et 299 respectivement.

3


nouvelles Une de plus En temps pour les canicules estivales, Budweiser commercialise un tout nouveau produit brassicole, la Budweiser 4, la toute dernière bière à joindre les rangs de la famille Budweiser. Cette nouvelle bière, brassée à l’usine de LaSalle de La Brasserie Labatt, est vendue exclusivement sur le marché québécois. «Au Québec, les consommateurs de bière adorent le goût et la saveur de Budweiser, mais certains d’entre eux sont tentés par une bière légère affirme Stéphanie Trudeau, vice-présidente aux affaires publiques de La Brasserie Labatt. Budweiser 4 a donc été créée pour leur offrir une bière légère avec le goût et le caractère typiques de Budweiser.» Comme son nom le laisse supposer, la Budweiser 4 contient 4  % d’alcool par volume. Le recours au procédé de brassage krausen, qui inclut à la fois une double fermentation et une filtration ainsi que l’utilisation de houblons spéciaux, de riz et de malt d’orge importé à deux rangs confèrent à la bière son goût et son caractère uniques. La Budweiser 4 est disponible depuis le début mai, en canette de 710 ml et en caisses de 6, 18, 20 et 24 bouteilles de 341 ml.

Deux dans une Transparent Packaging Inc., un pionnier en technologies de transformation de boîtes pliantes transparentes, lance la série Une boîte pour plusieurs formes et grandeurs. Ainsi en est-il de la boîte pliante de plastique imprimée en forme de «L», multifacettes, à plusieurs hauteurs et dimensions. Dan Belliveau, de l’usine Transparent Packaging, de Montréal, a travaillé activement avec son équipe de design dans le but d’élaborer cette boîte promotionnelle deux-en-un unique. «Le défi : deux produits, deux tailles et deux formes à disposer dans une boîte, explique-t-il. Le client a insisté pour que nous le fassions», a-t-il poursuivi. «Nous étions à la recherche d’un emballage qui contiendrait deux produits, qui se refermerait correctement et qui serait facile à emballer. L’équipe de Transparent a réalisé cette mission», a souligné Mary Tuccinardi, de Cosmétiques Lise Watier. Tous les designs innovateurs d’emballages de Transparent Packaging peuvent être fabriqués à partir de PTE (polytéréphtalate d’éthylène) recyclé post-consommation qui provient de bouteilles de boisson recyclés, de plastique PTE régulier ou même de PLA (plastique d’acide polyactique) biologique compostable à base de maïs.

Un café de coentreprise Van Houtte et Wolfgang Puck Coffee (qui commercialise des cafés de domaine bio­ logiques créés par le chef Wolfgang Puck) ont conclu un accord de coentreprise pour la torréfaction, le conditionnement et la distribution des godets individuels K-Cup Wolfgang Puck aux États-Unis et au Ca­ nada.Van Houtte sera le fabricant exclusif des cafés de spécialité de Wolfgang Puck présentés en godets K-Cup destinés aux cafetières Keurig. Les godets K-Cup Wolfgang Puck seront offerts dans les épiceries, les magasins au détail et les services de café dans les bureaux et les hôtels. Cet accord constitue une phase importante de la stratégie de chacune des entreprises visant à accentuer leur présence respective sur le marché nord-américain. «Nous sommes extrêmement satisfaits des normes de qualité que Van Houtte a établies pour la production des godets K-Cup de café de spécialité”, a affirmé Eric McCoy, président de Wolfgang Puck Coffee. Pour sa part, Sylvain Toutant, président de la division Détail de Van Houtte a déclaré que «notre coentreprise avec Wolfgang Puck est une étape qui allait de soi pour accroître notre présence hors du Québec.».

Des bouteilles plus légères O-I fabrique maintenant des bouteilles de vin plus minces et plus écologiques qui offrent une résistance, une durabilité et des économies environnementales aux vinificateurs de l’Amérique du Nord O-I, le plus important fabricant de contenants en verre au monde, lance la bouteille de vin nord-américaine la plus légère jamais fabriquée, qui est jusqu’à 4

27 pour cent plus légère que les bouteilles de vin semblables. Fabriquées dans les usines de fabrication californiennes de la société, les nouvelles bouteilles ont un poids de seulement 11,6 onces. La société lance également une bouteille à Bordeaux de 750 ml de 13 onces, qui est disponible aux clients de la Côte est. Le premier client à recevoir le nouveau contenant de 13 onces est le marchand en gros L.D. Carlson Co. La nouvelle ligne de bouteille légère à Bordeaux et à Bourgogne de 750 ml fait partie de l’initiative O-I Lean+Green élaborée pour la conception de bouteilles plus résistantes et durables, mais plus légères, en utilisant des techniques de fabrications avancées. La gamme Lean+Green est disponible dans une variété de couleurs, dont Vert champagne, Cristal,Vert émeraude et Vert feuille morte, et sont entre 16 % et 27 % pour cent plus légères que celles offertes présentement. «O-I a mis au point ses bouteilles de vin légères dans le but de satisfaire de la même manière aux normes de qualités exigeantes des bouteilles de vin traditionnelles, a expliqué Stan Gossett, vice-président et directeur de catégorie pour les vins nord-américains. Nous sommes fiers d’offrir aux clients des options supplémentaires de contenants légers qui contribuent à faire de plus importantes économies environnementales, tout en conservant la résistance et l’aspect de qualité pour lesquels les contenants d’O-I sont reconnus.» L’utilisation des bouteilles légères O-I offrira d’importants bienfaits environnementaux, y compris une réduction de dioxyde de carbone de plus de 89 tonnes. Cette réduction est équivalente à la réduction de 57 000 milles de voyage en semi-remorque ou au CO2 absorbé par 4 100 arbres.

Des produits reformulés

E

La marque Quaker de PepsiCo Canada lance de nouveaux produits reformulés contenant du riz brun à grains entiers, du gruau à 100 % de grains entiers, ainsi que des fibres, des oméga-3 et du calcium ajoutés. «Quaker est un chef de file en matière de santé et bien-être depuis plus de cent trente ans, souligne Kathryn Matheson, vice-présidente du marketing des produits Quaker, chez PepsiCo Canada. Les fondations de la marque reposent sur la simplicité du gruau et sur l’importance d’une bonne alimentation. Ces modifications célèbrent l’accent historiquement mis par la marque Quaker sur la nourriture bonne et simple, tout en prenant en compte les désirs actuels des Canadiens en matière d’alimentation. Notre étude a montré que les choix alimentaires nutritifs, comme les aliments à 100 % de grains entiers, les fibres et le calcium, sont de plus en plus importants aux yeux des consommateurs. Nous sommes ravis d’offrir ces produits aux Canadiens afin de les accompagner sur la voie du bien-être.» Toutes les collations Quaker à base de riz - croustilles de riz Crispy Minis, croustilles de riz Bouchées de Crispy Minis, galettes de riz Crispy Minis et biscuits Crispy Minis Délices - sont maintenant faites avec du riz brun à grains entiers. Le Gruau Quaker est maintenant fait à 100 % de grains entiers en sachets. Les nouvelles barres tendres Fibres et oméga-3, contiennent de l’avoine à grains entiers et cinq grammes de fibres et 300 mg d’oméga-3 par barre, dans les saveurs Morceaux de chocolat noir et Beurre d’arachide et chocolat. Les barres Gruau sur le pouce ont été reformulées pour hausser leur teneur en fibres Selon Kathryn Matheson, ces changements arrivent à point. «La plus récente étude de Statistique Canada (janvier 2010) sur le problème de l’obésité au Canada confirme sans l’ombre d’un doute que les produits comme les nôtres, à la fois savoureux et offrant une valeur nutritionnelle accrue, sont maintenant plus en demande que jamais, soutient-elle. Il est évident que la demande pour de meilleurs choix alimentaires est importante et, chez Quaker, nous croyons que nos produits fournissent aux consommateurs des solutions leur permettant d’accéder au bien-être.» EMBALLAGES LES NOUVELLES PRINTEMPS 2010


EQUIPEMENT: NOUVEAU Vivo! Imprimante numérique d’étiquettes de qualité photo

Étiquettes vierges et encres

Imprimantes de codes à barres garanties à vie

Impression d’étiquettes personnalisées

QuickLabel® fabrique des étiquettes, des encres et des rubans à transfert thermique pour toutes les marques d’imprimantes d’étiquettes. Nous avons des étiquettes de milliers de formes et de tailles différentes, et des dizaines de matériaux de tous les prix. Nous enverrons votre commande directement à votre client ou ailleurs selon vos besoins.

La famille d’imprimantes de codes barres Pronto! de QuickLabel offre plus de caractéristiques que la plupart des autres imprimantes de codes barres sur le marché. Nos imprimantes de 203 dpi, 300 dpi et 600 dpi sont garanties à vie, et assorties du service de prêt et de remplacement QuickSwap™ et d’un soutien technique 24 heures sur 24.

QuickLabel imprime vos étiquettes personnalisées à l’aide de ses propres imprimantes numériques ou de ses presses flexographiques. Un service rapide, de l’aide pour la conception de votre visuel, et des commandes minimales peu élevées.

QuickLabel Systems, 800-565-2216. www.QuickLabel.ca

QuickLabel Systems, 800-565-2216. www.QuickLabel.ca

Service lecteurs 112

7500 étiquettes? Cet après-midi? Pas de problème!

Service lecteurs 110 L’imprimante électrophotographique d’étiquettes Vivo! vous permet d’imprimer des etiquettes de qualité photo rapidement et est conçue pour les entreprises qui ont besoin d’une quantité modérée à élevée d’étiquettes. Pour les étiquettes personnalisées et les versions spéciales de court tirage, Vivo! imprime numériquement à une vitesse de 3 pouces linéaires par seconde en couleur CMJN à une résolution de 600 ppp. Très économique pour des volumes allant jusqu’à 15000 étiquettes par lot. La Vivo! est une imprimante électrophotographique à base de toner encre, semblable aux imprimantes laser, et imprime sur du papier ainsi que sur des étiquettes synthétiques. Les étiquettes imprimées sont très résistantes à l’abrasion, à l’humidité ainsi qu’à la lumière.

QuickLabel Systems, 800-565-2216. www.QuickLabel.ca

Service lecteurs 111

Imprimez vos étiquettes à la demande et économisez temps et argent!

QuickLabel Systems, 800-565-2216. www.QuickLabel.ca

Service lecteurs 108

Intégrez l’impression numérique d’étiquettes couleurs en ligne

Les imprimantes d’étiquettes couleurs numériques de la série Xe de QuickLabel peuvent être prises en charge par un système ERP et intégrées «en ligne» à des systèmes d’application automatique d’étiquettes. Elles produisent des étiquettes couleurs plus vite que toute autre imprimante d’étiquettes destinée aux entreprises, grâce au traitement et à l’impression très rapides des étiquettes à contenu variable. Elles sont idéales pour les applications industrielles, et comportent un module facultatif de prédécollage pour une application plus rapide des étiquettes. Elles peuvent imprimer jusqu’à 7 pouces par seconde (avec couleur d’accompagnement) ou 4 pouces par seconde (en quadrichromie). L’impression se fait sur des rouleaux de matériaux souples d’une largeur pour aller jusqu’à 8,3 po. QuickLabel Systems, 800-565-2216. www.QuickLabel.ca

Service lecteurs 109

Vous arrive-t-il de faire de «petits tirages» d’étiquettes? Vous serait-il utile de pouvoir obtenir vos étiquettes plus rapidement ou de pouvoir y apporter vous-mêmes des changements de dernière minute? Avec une imprimante QuickLabel, vous pouvez imprimer vos propres étiquettes personnalisées pour tous vos produits. Cela est peu coûteux, rapide et facile, et peut se faire en tout temps pour les différentes versions de vos produits, vos prototypes et vos produits saisonniers, et pour vos marques de détaillant.

Appelez-nous pour commencer à imprimer vos propres étiquettes :

877-757-7978 (Ontario et Ouest du Canada) 800-565-2216 (Québec et Est du Canada) Visitez nous : www.QuickLabel.ca

Grâce à la puissante imprimante électrophotographique d’étiquettes Vivo! de QuickLabel, vous pouvez imprimer environ 2 300 étiquettes photographiques à l’heure. Avec l’imprimante d’étiquettes à jet d’encre Zeo! de QuickLabel, vous pouvez commencer à imprimer des étiquettes en quelques minutes, à une vitesse d’environ 150 étiquettes à l’heure. Les imprimantes QuickLabel réduisent considérablement les délais de production de vos étiquettes et rentabilisent vos commandes d’articles personnalisés produits en petites quantités avec un emballage de grande qualité.

Service lecteurs 113


nouvelles Des suppléments soleil

Des ventes en hausse

La marque Tropicana offre maintenant de la vitamine D, depuis longtemps appelée vitamine soleil, dans son nouveau jus d’orange pur à 100 % Tropicana Essentials additionné de calcium + vitamine D. L’apport quotidien recommandé (AQR) par Santé Canada en matière de vitamine D pour les Canadiens de deux ans et plus est de 200 UI (unités internationales) ou cinq microgrammes. Une portion de 250 mL de jus Tropicana Essentials additionné de calcium + vitamine D contient 100 UI (2,5 microgrammes) de vitamine D (50 % de la valeur quotidienne pour la vitamine D), et 30 % de la valeur quotidienne pour le calcium. «Le jus d’orange enrichi de calcium et de vitamine D offre aux consommateurs un moyen pratique et délicieux d’intégrer davantage de calcium et de vitamine D à leur alimentation, soutient Dale Hooper, vice-président marketing de la division PepsiCo Canada Breuvages. Le jus d’orange pur à 100 %, comme le jus Tropicana Essentials additionné de calcium + vitamine D, contient des antioxydants, des vitamines et des minéraux et contribue à un mode de vie sain ; grâce à l’ajout de calcium et de vitamine D, il offre la combinaison parfaite de saveur et de qualités nutritives.

Gammes complètes Économies documentées Expertse industrielle Service d’urgence 24/7 Centres de service et de réparaton

Tetra Pak, le leader mondial des solutions de traitement et de conditionnement alimentaires, a réalisé des ventes nettes de 8,95 milliards d’euros en 2009, en hausse de 1,2 % sur 2008 en termes comparables. La division des Solutions d’emballage rapportait des ventes nettes de 8,0 milliards d’euro en 2009 (+1,8 %) tandis que les ventes de la division des Solutions de traitement diminuaient de 3,8 % à 917 millions d’euros durant cette période. Une croissance dans les deux chiffres en Asie du Sud et du Sud-Est, au ProcheOrient et en Afrique subsaharienne a fortement contribué à l’augmentation des ventes des Solutions d’emballage alors que l’Europe de l’Est et l’Asie centrale étaient les régions les plus touchées par le ralentissement de l’activité économique. Dans l’ensemble, les ventes du groupe se sont renforcées au cours du quatrième trimestre de 2009, enregistrant une hausse de 5,7 % comparativement aux résultats du quatrième trimestre de l’année précédente. «Bien que nous soyons encouragés par la forte croissance constatée au dernier trimestre, nous prévoyons que 2010 sera une autre année difficile, compte tenu de l’incertitude qui demeure quant à la vitesse de la reprise économique. Nous sommes toujours résolus à baisser nos coûts et à miser sur la qualité et l’efficacité de nos opérations pour offrir à nos clients des solutions de grande valeur, a mentionné Dennis Jönsson, président et chef de la direction de Tetra Pak. Nous continuerons d’investir dans des technologies et des produits innovateurs de même que dans notre infrastructure d’usines pour satisfaire les besoins changeants du marché.» À ce propos,Tetra Pak a lancé quatre solutions de traitement en 2009 dans le cadre du programme mis de l’avant par la société quant à la recherche d’innovations économiques. Ce sont : Tetra Centri AirTight Eco, le premier séparateur hermétique à entraînement direct au monde ;Tetra Tebel Casomatic, qui assure aux fromagers une qualité de produit supérieure et constante sans compromettre la salubrité alimentaire ; Tetra Therm Aseptic Drink, une unité économique et flexible conçue pour le traitement d’une gamme étendue de boissons ;Tetra Therm Aseptic Visco, une unité pour les produits particulaires et à grande viscosité qui réduit de plus de 50 % les pertes de produits. En matière d’investissement, elle a poursuivi son programme d’investissements dans de nouvelles usines et de nouveaux équipements à travers le monde, notamment en inaugurant sa nouvelle usine de production de matériaux d’emballage à Hohhot, dans le nord de la Chine.  Courroies de convoyeurs Dans le domaine de l’industrie et accessoires alimentaire, le défi repose sur la  Moteurs électriques garante d’offrir des produits sains  Pompes à pression, pompes tout en maximisant les profits. de lavage et pompes de transfert  Pompes doseuses Kinecor a tous les atouts pour  Produits d’instrumentaton fournir des gammes complètes de  Produits de filtraton composants industriels approuvés  Produits et systèmes pneumatques HACCP et offrir une vaste sélecton  Réducteurs de vitesse de services à valeur ajoutée.  Roues dentées et chaînes  Roulements, paliers et accessoires À la suite d’un sondage auprès de (acier inoxydable, ant-corrosion)  Treuils 60 329 personnes, l’organisme Product of the Year USA a attribué le Premier prix 2010 de la catégorie Service lecteurs 102 Aliments pour animal domestique 1.866.KINECOR • WWW.KINECOR.COM aux produits pour chien Cesar. Roulements et produits de transmission de puissance Composants et systèmes hydrauliques • Équipments de procédés Manutenton • Sécurité et EPI • Outllage et fourniture industrielles


nouvelles Laurent, Bernard et Alain Lemaire et Suzanne Blanchet, présidente et chef de la direction de Cascades Groupe Tissu, ont annoncé conjointement l’arrivée de Cascades dans le marché du papier intelligent. Dans la lutte contre la transmission des bactéries par les mains, la première application lancée par l’entreprise de Kinsey Falls est un papier essuie-mains antibactérien à action persistante, une innovation et une première mondiale. C’est au terme de cinq ans de recherche et de développement que l’entreprise lance la première application de ce nouveau créneau de marché avec un papier essuie-mains antibactérien à action persistante qui fait déjà l’objet d’un brevet provisoire. «L’avenir de Cascades passe par l’innovation. Nos équipes de R et D ont travaillé à pied d’oeuvre pour développer cette solution de l’avenir, un papier essuie-mains antibactérien intelligent qui offre une valeur ajoutée pour lutter contre la transmission des bactéries par les mains, a déclaré Alain Lemaire, président et chef de la direction de Cascades. Cette innovation répond à un besoin d’amélioration de l’hygiène des mains fréquemment souligné par les experts de santé publique, ces dernières années. Elle s’inscrit dans une nouvelle offensive pour Cascades qui s’engage résolument dans le développement d’un nouveau créneau de marché.»

Une restructuration stratégique

Un étiquetage de première Après plusieurs mois d’efforts soutenus, la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ), en collaboration avec ses partenaires de la filière porcine, voit sa marque Le Porc du Québec faire son entrée dans les comptoirs réfrigérés des supermarchés. En effet, depuis quelques semaines déjà, les osso bucco de porc, vendus dans près de trois cents IGA au Québec, sont identifiés par le logo Le Porc du Québec. C’est une première dans l’étiquetage des produits de porc frais québécois avec ce logo. «La marque Le Porc du Québec existe depuis presque dix-huit ans. C’est la première fois qu’elle fait son entrée officielle sur le produit dans les supermarchés. Les producteurs de porcs ont toujours cru en la démarche d’étiquetage et sont très fiers des résultats obtenus,» précise Jean-Guy Vincent, président de la Fédération des producteurs de porcs du Québec. Cette opération est rendue possible grâce au fait que les osso bucco sont préparés et emballés en usine, permettant ainsi l’authentification de la provenance Québec du produit. Les partenaires impliqués sont le Groupe CNP, spécialisé dans le désossage de fesse de porc, les Aliments Mer et Monde, pour la découpe et l’emballage ainsi que la bannière IGA. «L’idée d’ajouter une possibilité pour le consommateur d’apprécier le porc du Québec d’une autre façon a été à la source de notre réflexion lors de l’élaboration du projet,» souligne Normand Duche­ min, président des Aliments Mer et Monde. Pour sa part, Pierre Théroux, chef de la mise en marché des viandes pour la division québécoise de Sobeys, affirme que «l’osso bucco de porc est le plus beau success-story des dernières années au niveau des produits de porc du Québec !» EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

Olymel a annoncé une importante restructuration de ses opérations à son usine de transformation et de préemballage de produits de volaille du secteur d’Iberville à Saint-Jean-sur-Richelieu. Cette usine emploie actuellement trois cent huit personnes affectées à la production de brochettes, de tournedos et d’autres produits de volaille, au préemballage de produits frais ainsi qu’au désossage de hauts de cuisse de poulet. De ce nombre, 183 emplois sont touchés par cette restructuration. En outre, des changements auront lieu dans trois autres de ses établissements spécialisés dans la volaille au Québec (Berthierville, Sainte-Rosalie) et en Ontario (Brampton). Cette restructuration était «rendue nécessaire pour regrouper des activités de même nature dans un marché qui enregistre une baisse de la demande pour certains produits. Ce redéploiement permettra des gains d’efficience significatifs, une meilleure productivité et des économies de coûts importantes, notamment en frais de transport. Nous tentons de maintenir un maximum d’emplois dans une industrie de la volaille très compétitive et nous ferons tout ce qui est possible pour reclasser les employés licenciés» a affirmé Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel. Les activités de l’usine d’Iberville dans le préemballage de produits frais se feront dorénavant à l’usine d’abattage et de découpe de volaille de Berthierville qui fournissait déjà la matière première à l’usine d’Iberville. Cela permettra le maintien de tous les emplois à l’établissement de Berthierville. L’usine d’Iberville cessera également ses activités dans le désossage de hauts de cuisse de poulet qui seront à l’avenir réalisés à l’usine de Sainte-Rosalie, ce qui permettra le rappel d’environ 25 employés de cet établissement de la Montérégie.

Une acquisition stratégique Georgia-Pacific a fait l’acquisition des usines de panneaux à copeaux orientés (OSB) de Grant Forest Products situées à Englehart, en Ontario, de même que sa filiale à Earlton, en Ontario, et les usines OSB d’Allendale et de Clarendon, en Caroline du Sud. La valeur totale de l’acquisition est d’environ 400 millions de dollars américains. «Cette acquisition est un investissement stratégique à long terme pour Georgia-Pacific.»

Cette petite machine est

une grande nouvelle! Maintenant disponible Système d’emballage sous vide de thermoformage VC999 Simple et efficace Economie sur coût de main d’œuvre • Acccroit la productivitée • Fabrication en acier inoxydable • Meilleur qualité d’emballage • Equipe de service à l’écoute de vos demandes • •

st2

Votre partenaire pour vos fournitures d’emballage Enrôlez-vous et commencez à économiser • Adhésion gratuite • Inventaire en ligne précis disponible • Prix spéciaux sur internet seulement • Paiement sécurisé en ligne ....Et plus! www.XtraPlast.com SYSTÈME COMPLET D’EMBALLAGE AUTOMATIQUE

PIÈCES ET SERVICE • FILM D’EMBALLAGE VC999 Canada Ltd. 153 Sylvestre St. Germain De Grantham Québec, JOC 1KO Canada Phone • 819-395-4555 Toll Free • 877-435-4555 Fax • 819-395-6444 Web • www.VC999.com Email • sales.canada@vc999.com

Service lecteurs 118

7


ÉvÉnement

Le miroir de la croissance Présentés simultanément au Palais des congrès de Montréal (21 au 23 avril 2010) le Salon International de l’Alimentation (SIAL Canada) et le Salon des équipements, des technologies et services pour la distribution alimentaire, l’hôtellerie et la restauration (SET Canada) sont de véritables miroirs de la situa­ tion économique. Cette année, le succès de la sep­ tième édition de cet événement fort couru témoigne d’une embellie économique que reflète la hausse du PIB canadien au premier trimestre de 2010. Conjointement, les deux événements (SIAL Can­ ada et SET Canada) ont attiré pas moins de 12 759 professionnels du secteur agroalimentaire en prove­ nance de toutes les provinces canadiennes et de plus CorpRepak_Emballages:Reiser 6/4/09 9:31 de AM6 % Page de soixante pays, soit une augmentation par 1 rapport à l’an passé. Les visiteurs du reste du Canada

et des États-Unis ont aussi répondu présent avec une progression de 54 %, et de plus de 25 % respective­ ment par rapport à l’édition passée. Au dire d’Xavier Poncin, directeur du salon, «ce nouvel essor confirme une fois encore la position de ces deux salons comme évènements incontournables pour tous les professionnels de l’Agroalimentaire en Amérique du Nord.»

Une nouvelle périodicité

L’une des grandes surprises de cette année a été l’annonce d’une nouvelle périodicité pour le SIAL Canada. En effet, à compter de l’an prochain, ce salon sera présenté les années impaires à Toronto et les an­ nées paires à Montréal. Pour André A. Coutu, président-directeur général du groupe Export Agroalimentaire Québec-Canada, cette programmation alternée adoptée pour les prochaines éditions du SIAL Canada présente des avantages indéniables. «Toronto apportera plusieurs éléments

nouveaux dans la prestation SIAL au Canada. Outre le fait que plusieurs sièges sociaux s’y retrouvent,Toronto nous donnera aussi l’occasion de présenter nos produits québécois au reste du Canada et aux États américains limitrophes à la région des Grands Lacs. Nous identi­ fierons également de nouveaux réseaux de distributeurs ainsi que des opportunités d’affaires offertes par les ré­ seaux ethniques au pays. Bref, une belle ouverture pour consolider nos ventes au Canada et prendre quelques points de marché aux États-Unis.Toronto un choix logique en mai 2011. C’est ainsi que SIAL Canada 2011 se tiendra au Metro Convention Center, de Toronto, du 11 au 13 mai 2011. Pour plus d’informations : www.sialcanada.com.

Des activités fort courues

Cette année encore, SIAL Canada a tenu deux com­ pétitions qui, année après année, gagnent en qualité et en notoriété : Olive d’Or 2010 et Tendances & Innovations 2010.

Un meilleur scellage d’emballages. Une plus longue présence sur les tablettes. Faites confiance aux formeuses-remplisseuses-scelleuses horizontales Repak pour assurer l’intégrité totale de vos produits. Les machines Repak sont les seules comportant deux stations de levée à quatre points capables de produire une pression de scellage pouvant atteindre jusqu’à cinq tonnes et plus, tout en réalisant un formage uniforme. Nous produisons toutes sortes d’emballages : flexibles, semi-rigides, sous vide, conditionnés sous atmosphère modifiée, ainsi que nos tout récents emballages moulé sous vide. Reiser offre la gamme complète des machines d’emballage Repak capables de répondre à toutes les exigences. Pour plus d’information, appelez Reiser au (905) 631-6611.

Service lecteurs 114 1549 Yorkton Court, Unit #4 Burlington, Ontario L7P 5B7 Telephone: (905) 631-6611 www.reiser.com

Le leader de l’industrie en termes de transformation et de conditionnment.

L’Olive d’Or 2010 a rassemblé une centaine d’huiles d’olive provenant de quinze pays différents.Toutes les huiles d’olives ont été dégustées selon des règles strictes et ont été réparties en trois catégories: Fruité léger, Fruité médium et Fruité intense. Pour chacune d’elles, les lauréats ont été récompensés par les prix: «Goutte d’Or», «Goutte d’Argent» et «Goutte de Bronze». Si c’est une huile d’origine française qui s’est mérité la Goutte d’or dans la catégorie Fruité léger, ce sont deux huiles espagnoles qui ont raflé l’or dans les catégories Fruité médium et Fruité intense. «Depuis sa création en 2005, le Concours Olive d'Or contribue à la promotion et à la valorisation d'un produit millénaire mais toujours mo­ derne. Il participe à la reconnaissance de toute une profession qui se bat pour la qualité. En mettant à l'honneur les huiles d'olives d'excellence du monde entier, Olive d'Or est aujourd'hui, pour les gourmets, un concours de référence» a souligné Christine Cheylan, la présidente du jury. Quant à Tendances & Innovations 2010, elle a attribué à Solofruit inc. le Grand prix grâce à ses sorbets 100 % fruits faits uniquement de produits naturels, sans agent de conservation ni de colorant.


international Un sac astucieux

fournitures et d'équipements d'emballage. Dans le communiqué qu’il a émis à ce propos, qu’«avec cette cession, il pourrait accélérer son repositionnement sur la croissance verte et optimiser sa structure financière», affirme François Vittoz, président-directeur général.

faire de l’éthique une priorité a un effet positif sur l’environnement économique.» En vue d’attribuer cette récompense, l’institut a analysé des milliers de candidatures d’entreprises en provenance de plus de cent pays et oeuvrant dans trente-six secteurs d’activité différents.

En partenariat avec le fabricant de vêtements et de souliers de sport Puma, Fuseproject a créé un tout nouveau type d’emballage plus écologique que jamais. Il s’agissait de donner une seconde vie aux boîtes à chaussures qui, par dizaines de millions, contribuent chaque année à alourdir les tonnes de déchets générées par l’activité humaine. Pendant plus d’un an et demi, des L’Ethisphere Institute, de New York, a désigné Stora études ont été menées à Enso comme la plus étique des sociétés en 2010, L’emballage biodégradable qu’utilise depuis septemcette fin. Le tout a pour en raison de son leadership en cette matière, de la bre 2009 le distributeur britannique Farnell lui a valu résultat un emballage qui conformité de ses pratiques et de son programme de d’obtenir cette année le prix du Produit écologique de a été baptisé la «clever responsabilité sociale. l’année, dans le cadre des Prix de l’énergie et du déve­ little box». L’astuce dans «Stora Enso se démarque nettement par son comloppement durable du Royaume-Uni. Ce distributeur ce cas-ci a consisté à utiliser portement éthique au sein de son industrie et illustre a fait face à une solide compétition puisque plus d’une un sac dans lequel glisser une structure de carton. En parfaitement ce que signifie gérer en fonction de soixantaine de candidats étaient inscrits à cette compéce faisant, on réduisait de 65 % le besoin en carton standards élevés et exigeants, a souligné Alex Brigham, tition. Cet emballage a remplacé depuis son introduction comparativement à la boîte à chaussures traditionle directeur exécutif de l’Ethisphere Institute. Cettemm, LCS, les sachets en polyéthylène qu’il aurait sinon fallu utiliser Emballages, Les Nouvelles, Format 200 x 273 CC-fr37-AZ004 06/10 nelle. De plus ce sac n’a fait l’objet d’aucune impresannée, la compétition a été plus forte que jamais alors pour emballer plus de 3,6 millions de commandes exsion laminée, n’utilise aucun papier tissu, prend moins que de plus en plus d’entreprises comprennent que pédiées annuellement par ce distributeur. de place, pèse moins lourd et replace le sac de détail en plastique dans lequel on place la boîte de chaussures qu’emportera l’acheteur. Grâce à ce sac, Puma pourra aborder avec sérénité la prochaine phase de son programme de développement durable. C’est ainsi que l’utilisation de ce sac pour l’expédition de dizaines de millions de paires de souliers réduira de près de 60 % la quantité d’eau et d’énergie utilisée dans le seul processus de fabrication. Ce qui se traduira par des économies de 8 500 tonnes de papier, 20 millions de mégajoules d’électricité, un million de litres d’essence et autant de litres d’eau. En matière de transport, ce sac fera économiser 500 000 litres d’essence, alors qu’au niveau du commerce de détail son utilisation résultera en une économie de 275 tonnes de plastique. Puma compte déployer l’utilisation de ce sac «astucieux» en 2011.

La plus éthique de tous

Un emballage primé

Du vin en alu Le producteur de vin australien JMB Beverages Pty Ltd. vient de lancer sur le marché certains de ses produits dans rien de moins qu’une bouteille en aluminium ! C’est ainsi que sa gamme de vins Brightlite (rouge, blanc, rosé tirant à 6,5 %) est commercialisée dans une semblable bouteille entièrement recyclable, incassable et d’un poids largement inférieur à celui des bouteilles de verre traditionnelles. De plus, ce contenant inusité a été habillé d’une livrée de classe alimentaire.

Une cession en vue Le groupe français Gascogne envisa­ ge de vendre sa filiale de distribution d'emballages aux entreprises, au groupe Raja, un important distributeur de EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

Le »presque parfait« ne nous suffit pas Ce que vous voulez en fin de compte, c’est que votre ligne de soutirage fonctionne bien. Chaque jour, 24 heures sur 24. Pour cela, l’adéquation de vraiment chaque pièce est indispensable. Afin que vous puissiez produire en toute sérénité, nous utilisons toujours les mêmes ingrédients pour nos machines : une technique élaborée et beaucoup d’amour pour les détails. Il ne vous reste alors plus qu’une chose à faire : prendre place et apprécier le résultat ! www.krones.com Service lecteurs 103

9


personnalités Vince Cottone s’est récemment joint à l’équipe de ventes de Newmapak ltée. Il possède une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine de l’emballage. Il sera responsable des ventes pour l’Ontario. Brad Ross a été nommé vice-président exécutif pour les Amériques pour le compte de la société norvégienne Elopak spécialisée dans les technologies d’emballage de boisons et de produits alimentaires liquides. Leonard Rudner est le nouveau vice-président Ventes et Marketing, de Deco Label & Tags, pour les territoires de Toronto. Chicago et de l’État du New Jersey. Allan Hogg est récemment devenu vice-président et chef de la direction financière de Cascades. Titulaire d'un baccalauréat en administration des affaires,

option comptabilité et membre de l'ordre des comptables agréés du Québec, Allan Hogg est à l'emploi de Cascades depuis vingt ans. Au fil des années, il a occupé plusieurs fonctions dont celles de directeur des finances et de trésorier de l'entreprise et, plus récemment, celles de vice-président, finances. Il succède à Christian Dubé, lequel pourra désormais s’acquitter pleinement de ses responsabilités à titre de président de Cascades SAS en Europe ainsi que la présidence du conseil d'administration de Reno de Medici en Italie et la responsabilité des technologies de l'information pour Cascades. Bill Gwynne est depuis peu directeur national, secteur bâtiments, de Schneider Electric. À ce titre, il est responsable de la stratégie, du déve­ loppement des affaires, du soutien aux partenaires et du marketing dans le domaine de l’automatisation et Bill Gwynne

sécurité des bâtiments. Avnt sa nomination, il était directeur des ventes de Schneider Electric pour la région de l’Ontario. Jeff Gervais occupe dorénavant le poste de directeur général, de Akro-Mills, une société nord-américaine spécialisée dans l’entreposage, la logistique et le transport de produits. Laurent Pellerin, un producteur du Québec et un grand partisan de l'agriculture canadienne, est le nouveau président du Conseil des produits agricoles du Canada (CPAC). Le nouveau titulaire «apporte au conseil un réservoir d'expérience de travail au nom des producteurs dans le cadre d'un grand nombre de secteurs par son mandat récent à titre de président de la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA),» a affirmé Gyslain Loyer, président des Producteurs d'œufs d'incubation du Canada. «Il s'agira d'un atout précieux pour les intervenants de notre secteur.»

Calendrier Entirement automatisé. Totalement intégré.

14 et 15 juillet 2010 • Le Mattech 2010 se tiendra au Miami Convention Center. Pour information : B&B Exposition : 941 3203216 ou www.mattech.us. 14 et 15 juillet 2010 • La ProPak China prendra place au Shanghai New International Expo Centre Pudong. Pour information : www. propakchina.com/en. 14 au 16 septembre 2010 • La Labelexpo Americas 2010 aura lieu au Donald E. Stephens Convention Center, de Chicago. Pour information : labelexpoamericas. com. 17 au 19 septembre 2010 • Le Niagara-on-the-Lake Summit, organisé par la Packaging Association of Canada, se tiendra au Queen’s Landing Hotel, de Niagara-on-the-Lake. Pour information : www.pac.ca.

Automation intégrée des lignes d‘emballage. Multivac offre une ingénieurie par excellence, entièrement automatisée dans la conception et l’intégration des solutions dans la ligne d’emballage, même si vous commencez juste á automatiser ou vous êtes á la recherche d’une ligne totalement clé en main.

Multivac a la capacité interne d’apdapter et de désigner une solution pour répondre á vos besoins spécifiques.

Service lecteurs 106

Multivac Canada Inc. 6221 Hwy 7, Unit 7 & 8 Woodbridge, ON L4H 0K8 877.264.1170

Contact pour les ventes: sales@ca.multivac.com

28 et 29 septembre 2010 • La Pharma Packaging & Labelling Conference se déroulera à Munich, en Allemagne. Pour information : events@arena-international. com 4 au 8 octobre 2010 • La Corruhated Week 2010 sera présentée à Baltimore, au Maryland. Pour information : www.aiccbox.org. 31 octobre au 3 novembre 2010 • La Pack Expo International 2010 se tiendra à la McCormick Place, à Chicago. Pour information : www.packexpo.com. 2 au 4 novembre 2010 • La 2010 Automation Fair aura lieu à Orlando, en Floride. Pour information : automationfair.com.


Produits Système d’impression

Domino a dévoilé tout récemment sa toute nouvelle K600, un système d’impression jet d’encre monochrome haute résolution. Dernière-née de la gamme série Série K, la K600 (résolution d’impression 600 points par pouce) a été conçue pour répondre aux exigences d’un marché d’impression numérique en pleine expansion. La K600 est caractérisée par une largeur d’impression modulaire (au pas de 108 mm) s’étend de 108 mm à 780 mm, et sa modularité est assurée par l’assemblage de modules d’impression en une barre. La K600 complète une gamme comprenant déjà les modèles K100, K150 et K200, proposés avec des encres à séchage à UV et à faible teneur en solvants. Ces imprimantes ont été déployées sur de nombreuses applications depuis leur lancement, en 2005. On estime que ces systèmes d’impression représentent d’ores et déjà 20 % de la part du marché mondial, dans des secteurs ciblés.

La capacité d’impression de données variables avec la série K permet l’impression de codes à barres, de codes bidimensionnels, y compris les codes QR, ainsi que des compteurs, des graphiques, des logos et des données personnalisées, dans un large éventail de tailles d’images. La capacité à couvrir différentes largeurs de lai­ zes au moyen de plusieurs têtes d’impression est un élément clé de la gamme Série K. Le modèle K200, grâce à l’action simultanée de plusieurs têtes offre une capacité d’impression d’une image unique pouvant atteindre 244 mm. Le nouveau modèle K600 double la résolution d’impression et la capacité d’échelle de gris, il peut être utilisé aussi bien sur des presses petites et moyennes laizes, que dans des applications presses feuilles et laizes grand format. Les systèmes série K ont de plus en plus tendance à être installés en système multi têtes, confirmant ainsi la tendance du marché à s’orienter vers l’impression de données variables de qualité supérieure sur la largeur intégrale des laizes. La K600 répond à cette exigence, en offrant une résolution d’impression native de 600 points par pouce avec trois ou quatre échelles de gris (résolution nominale : 1 200 points par pouce), et à des vitesses allant de 50 m à 150 m par minute. » La K600 convient tout particulièrement à l’impression numérique une couleur, avec des variantes linguistiques, sur des productions de petites séries, contribuant ainsi à la réduction de la complexité, des temps de permutation, et des exigences de stocks. Service lecteurs 210

Enveloppeuse

Marden Edwards a répondu aux demandes répétées de ses clients et propose maintenant une enveloppeuse semi-automatique flexible, fiable et ajustable en tout temps. Cette nouEMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

velle enveloppeuse offre une grande dimension d’enveloppage, de 40 mm x 40 mm x 25 mm à 300 mm x 200 mm x 100 mm. Les modifications de dimension d’enveloppage s’effectue simplement en moins de dix minutes. La machine peut réaliser jusqu’à dix enveloppages par minute. Cette enveloppeuse peut fonctionner avec tous les types de bobines de film de polypropylène orienté. En actionnant une pédale, l’opérateur commence le cycle d’enveloppage. Le film est étiré à la juste longueur et un système à guillotine effectue une coupe nette du fil. Le scellage latéral est réalisé par l’opérateur, qui dépose ensuite le paquet sur une plate-forme où chacune de ses extrémités sera à leur tour scellées. Service lecteurs 211

être utilisé pour de grands emballages et autres boîtes dont les dimensions peuvent atteindre 915 mm x 1 220 mm) de côté et de 990 mm à 1 117 mm de hauteur. Actionnée hydrauliquement, l’unité déverse en douceur le contenu des boîtes, dans des angles de déversement variant entre 45 et 60 degrés par rapport à l’horizontal. Elle est offerte en acier, en acier au carbone ou en acier inoxydable quand il est nécessaire de respecter certains standards industriels et sanitaires. Service lecteurs 213

Emballage

OPTIMA Packaging Group propose l’emballeuse Optima OS qui s’avère être une solution économique pour l’emballage de serviettes en papier de première qualité. La feuille d’emballage peut envelopper 33 % plus de produits que les cartons de mêmes dimensions. Cette unité peut fonctionner à la vitesse de quinze courses par minute durant laquelle quinze emballages de grande taille regrouperont cent vingt paquets primaires. Le format standard des emballages est de 600 mm x 400 mm, bien que d’autres formats sont disponibles, dans une largeur 540 mm et une hauteur de 280 mm notamment. Service lecteurs 212

Remplissage

Pregis Corp. A mis au point le système de moussage in situ SmartShot Hybrid. Ce système combine dans une seule machine qui tient des sacs et les ouvre simultanément, ce qui a pour résultat d’exiger moins d’espace, de réduire les coûts et accroître l’efficacité de remplissage. Un puissant aimant sert à maintenir bien en place et dans l’orientation voulue la buse de remplissage. Cette unité convient particulièrement bien dans des applications où il est nécessaire de protéger de pièces, petites ou grandes, dans des secteurs d’activités comme ceux des pièces automobiles, l’électronique, les instruments de contrôle, l’équipement industriel, les articles de sports. Service lecteurs 214

Système robotisé

Culbuteur

Flexicon commercialise depuis peu un tout nouveau culbuteur qui constitue une solution économique au déchargement de matériels soli­ des contenus dans des boîtes, des bacs et autres types de conteneurs, quand le confinement des poussières n’est pas requis. Le culbuteur peut

ESS Technologies Inc. a mis au point un système robotisé qui incorpore le nouveau robot à six axes M-1ia, de Fanuc. Ce système regroupe de façon fort compacte un outillage et une unité de programmation destinés au chargement et au déchargement de produits. Dans cette application, le système M-1ia est intégré directement à la machine, de façon à éliminer le support ou la base du robot. Ce système comporte un système de guidage qui lui permet de prendre un flacon avec la plus grande précision et de le placer sur le convoyeur d’alimentation d’une étiqueteuse. L’élément de préhension peut prendre deux flacons à la fois. Le programme de fonctionnement possède une fonction rejet pour les flacons mal remplis ou mal bouchonnés qui se retrouveront alors dans un bac de 11


produits ainsi que sa couleur, de manière à améliorer le temps d’utilisation en usine, tout en améliorant la qualité de lecture des objets. Grâce à ses multiples qualités, elle évite d’avoir à recourir à plusieurs caméras pour effectuer le même travail, ce qui réduit l’investissement en unités de lecture et la complexité du système à mettre en place pour ce faire. Cette caméra réalise plusieurs tâches d’inspection comme la mesure de la forme d’un objet, les contrastes de couleurs et les défauts de surface qu’il peut présenter. Service lecteurs 216

cueillent les produits provenant de convoyeurs d’alimentation et les placent sur une palette qui descend vers une banderoleuse. Ce système accélère les délais de commercialisation, permet aux détaillants de mieux utiliser l’espace-plancher et de réduire les frais en main-d’œuvre. Avec le MP900 AXIUM, les commandes des clients sont analysées et le contenant approprié est automatiquement relâché dans le système. Lorsque le contenant arrive devant le robot, le logiciel CubeIQ indique au robot quels produits prendre ainsi que leur position. Service lecteurs 217

rejet. Le système peut fonctionner à une vitesse pouvant atteindre soixante tubes par minute. Service lecteurs 215

Poussoir

Hytrol Conveyor Co. Inc. propose son tout nouveau poussoir Extenda. Sa conception particulière permet de réduite son encombrement et en fait un choix idéal dans des zones de travail où l’espace est réduit et où il est requis d’avoir un système de tri à 90 degrés. Ce poussoir se démarque par sa vitesse de fonctionnement et sa force. Des cylindres robustes stabilisent des guides en tandem en aluminium. Avec une vitesse de fonctionnement pouvant pousser jusqu’à cinquante caisses par minute, cette unité constitue une solution de choix dans la plupart des environnements industriels. Disponible en quatre différentes longueurs de poussage, elle peut être montée sur des convoyeurs ayant une largeur de 18, 24, 30 ou 36 pouces. Service lecteurs 218

Système d’encaissage

Caméra tridimensionnelle

SICK annonce la mise en marché de la première caméra haute vitesse à trois dimensions dotée d’une capacité de reconnaissance des couleurs de grande qualité. La caméra ColorRanger E mesure la forme d’un objet en trois dimensions,

Axium inc. propose le système d’encaissage ROP2000 qui constitue une solution tout-en-un, entièrement automatisée pour la cueillette et la palettisation de produits mixtes. Le système utilise les robots de ABB Robotics munis d’un organe terminal effecteur ultra-compact, un logiciel de pointe en planification de chargement de produits mixtes Cube-IQ, des convoyeurs et une banderoleuse pour créer des palettes de produits sur mesure. Pour sa part, le système MP900 est une solution entièrement automatisée pour l’encaissage de produits mélangés. Le système utilise une série de robots ABB, le logiciel Cube-IQ et des convoyeurs pour l’empaquetage personnalisé de produits mélangés dans des caisses, des boîtes ou des bacs de formats variés. Le ROP2000 peut assembler des palettes personnalisées rapidement et efficacement tout en améliorant les conditions de travail, les opérations et la productivité. Les deux robots articulés

Impression numérique

Domino fait son entrée sur le marché de l’impression numérique couleur avec le lancement de sa nouvelle gamme d’imprimantes jet d’encre piézo, série N. La série N se composera de presses pour

Nomination

Améliorer la performance de vos machines et de votre entreprise.

Accéder à nos services dédiés au cycle de vie de vos machines à travers un support mondial. Améliorer la vitesse, flexibilité, fiabilité et éfficacité énergétique de vos machines avec nos experts.

Service lecteurs 116

www.schneider-electric.ca/dc March Packaging_FRN_7x4.88_0208.indd 1

12

© 2010 Schneider Canada Inc. Tous droits réservés

Protéger votre investissement. Plus de 40,000 machines fonctionnent partout dans le monde avec Schneider Electric et les solutions d’emballage Elau.

2/8/10 12:37 PM

Markem-Imaje, chef de file dans le domaine de systèmes d’identification de produits, est fière d’annoncer que M. Charles Nadeau s’est joint à l’organisation en mars 2010 à titre de directeur de comptes. Charles compte plus de 24 années d’expérience dans le domaine de l’emballage. Il sera responsable des ventes pour la Rive Nord de Montréal et les Maritimes.

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010


Produits Système de contrôle

l’impression d’étiquettes ainsi que de modules d’impression de largeur variable pour adaptation sur les équipements des intégrateurs (OEM). La d’hygiène sont particulièrement sévères, cette presse numérique N600 destinées à l’impression unité appose hermétiquement les étiquettes en d’étiquettes (en papier et en matière plastique) une seule passe, le tout avec un minimum de bruit offre une résolution optique de 1 200 points et une grande précision. Dotée d’un servomoteur, par pouce, (résolution native de 600 points par elle peut fonctionner aux vitesses requises par les pouce et quatre échelles de gris), et une vitesse machines d’emballage les plus rapides qui soient. d’impression rapide de 50 à 75 m/m ; elle utilise Service lecteurs 220 des encres UV durables. La presse N600 peut aussi être utilisée en ligne avec des solutions de finition numériques telles que ® celles de GM et AB Graphics, grâce à la gestion de l’avance papier au moyen de rouleaux danseurs. Les fonctions standards de la presse N600 comprennent le nettoyage automatique de la tête ; si la presse n’est pas utilisée pendant une cer­ taine période, elle revient automa­ tiquement au poste de net­toyage où les buses d’impression sont Grâce aux solutions de productivité nettoyées, avant d’être reposition­ nées. Le système de gestion des d’Intelligrated, vous aurez plus de fluides assure une bonne circulation temps à consacrer au développement de l’encre, afin de réduire encore da­ d’emballages durables. vantage les risques d’obturation des buses. La N600 dispose également, en option, d’une série de contrôles de la qualité tels que des systèmes de vision pour le centrage et la den­ sité de la couleur. La capacité d’utilisation sur une large gamme de substrats est rendue possible grâce à l’utilisation d’un module de traitement corona (en option). La plupart des maté­ riaux pour la fabrication d’étiquettes peuvent être utilisés sans aucun prétraitement, et grâce à l’excellente tenue des encres UV, le vernis n’est pas toujours nécessaire. La façon Intelligrated signifie La série N allie la flexibilité du que votre solution sera conçue numérique, la possibilité d’imprimer seulement avec vos besoins en tête. les données variables, une produc­ En choisissant Intelligrated pour votre prochaine tivité de premier plan ainsi qu’une solution de palettisation, vous pourrez compter sur réduction des coûts d’exploitation. une équipe locale de professionnels passionnés et Service lecteurs 219 expérimentés qui s’engagent à concevoir et à implanter le

Bobst a mis au point un système de contrôle innovant à haute performance pour les impres­ sions en flexographie. Il s’agit du système iQ300 qui permet de garantir à 100 % qu’une production issue d’une imprimante flexographique répond exactement aux exigences de qualité d’un client, tout en réduisant les temps de mise au point et l’importance des déchets. Grâce à la technologie de pointe utilisée par Bobst, ce système détecte une grande variété de défauts d’impression jusqu’à une taille de 3 mm2. Il peut être utilisé pour analyser des imprimés mesurant jusqu’à 1 330 mm x 2 100 mm sur une presse roulant à une vitesse pouvant atteindre jusqu’à 12 000 feuilles par heures. Les feuilles ne répondant pas aux standards fixés sont immédiatement rejetées, signalées ou ignorées par la presse, en fonction des paramètres établis Ce système peut détecter des défauts com­ me les dommages causés à une feuille, des traces

Palettiseurs conventionnels et robotiques Alvey La façon Intelligrated

Étiquetage

Multivac commercialise l’étiqueteuse MR Xbelt qui constitue un nouveau standard en matière de transfert d’étiquettes thermo­ formées. Grâce à cette unité, les étiquettes sont placées tout en douceur sur la courroie de trans­ fert dans la même position que les produits passant à travers la thermo­ formeuse. Recommandée dans des environnements où les conditions

système que vous aurez choisi, tout en vous offrant un soutien technique tout au long des années de vie utile de cet équipement. À la suite de l’acquisition de FKI Logistex® en juin 2009, Intelligrated devient le nouveau leader du marché qu’elle dessert. Nous collaborons avec nos clients afin de leur fournir des produits, des services et des solutions destinées à répondre aux défis auxquels ils font face. Faites confiance à Intelligrated Canada pour votre prochain projet en manutention et vous aurez plus de temps à consacrer à d’autres aspects de votre activité comme, par exemple, l’innovation en emballage.

Service lecteurs 101 Solutions de

Productivité en Mouvement 500 Wentworth Street East Unit #5 Oshawa, ON L1H 3V9, Canada 905.725.0550 www.intelligrated.com


produits d’encre ou d’eau, des marques, des variations dans la tonalité des couleurs et bien d’autres. Le calibrage de l’unité se fait en peu de temps et peut être modifié tout aussi rapidement. Service lecteurs 221

Variateur de vitesse

Imprimante

Videojet offre la nouvelle imprimante à jet d’encre à gros caractères Unicorn. Cette imprimante est d’un usage hautement fiable et économique pour l’impression d’une ou deux lignes de codes sur les boîtes de carton ondulé et les caisses en carton. Une langue et des caractères présélectionnés et préprogrammés accroissent la flexibilité et l’efficacité du marquage. Pareillement, cette unité offre de rapides changements de langue ou de caractères. Facile à utiliser, l’imprimante peut tracer des caractères pouvant atteindre 25 mm de hauteur, à une vitesse maximale de deux cents pieds par minute. De plus, elle peut fournir

des informations précieuses pour le contrôle de la qualité et celui de l’inventaire. Les noms de produits, les numéros d’identification, le comptage automatique de la production, voilà autant d’informations que l’opérateur peut en tout temps obtenir en pressant un seul bouton. Service lecteurs 222

Schneider Electric propose le nouveau variateur de vitesse Altivar 312 qui permet aux machines industrielles et commerciales de réaliser des économies d’énergie, tout en simplifiant son intégration dans une seule plateforme de contrôle. Ce variateur de vitesse pour moteurs asynchrones triphasés, est disponible de 0,18 à 15 kW, et une alimentation jusqu’à 600 V.  Il s’utilise pour les applications de manutention et d’emballage, de conditionnement, les pompes et les ventilateurs. L’Altivar 312 permet la communication facile : Modbus et CANopen intégrés en standard ; CANopen Daisy Chain, DeviceNet, ProfibusDP ; Passerelles pour Ethernet/Modbus et Fipio/Modbus. De plus, ce variateur robuste à filtre CEM intégré apporte une réduction des coûts d’études et d’installation par l’utilisation du logiciel de mise en service SoMove.  Son auto-réglage permet un gain de temps de mise en œuvre et performances optimisées. Pour faciliter le montage et le câblage, ce variateur est muni d’un seul outil standard, câblage réduit et commandes en face avant. Facile à utiliser, il permet le chargement ou duplication rapide des configurations, ainsi qu’un dialogue facile grâce au grand choix d’outils communs aux gammes Altivar et Lexium séries 2. L’appareil est conforme aux normes EC/EN 61800-5-1, IEC/EN 61800-3 (environnements 1 et 2, catégories C1 à C3), CE, UL, CSA, C-Tick, NOM, et GOST). Service lecteurs 223

Vous ne voudriez pas d’un employé comme lui? Alors, pourquoi acceptez-vous le faible rendement de vos liquidités? La plupart des banques ne versent pas d’intérêts sur l’argent en dépôt dans vos comptes d’opérations. Nous connaissons pourtant un moyen simple de faire travailler vos liquidités excédentaires et d’en tirer un revenu. Si vous ouvrez un compte d’épargne Avantage pour votre entreprise, vous profiterez d’un rendement de 1,00 %. En effet, le compte Avantage d’entreprise de la Banque Manuvie travaille de concert avec votre compte d’opérations existant tout en offrant un taux d’intérêt supérieur sur vos liquidités! En utilisant nos services bancaires par Internet ou par téléphone, vous pouvez virer des fonds sans frais entre votre compte d’opérations et votre compte Avantage d’entreprise. Les fonds ne sont jamais immobilisés et aucuns frais de tenue de compte mensuels ne sont appliqués. Pour plus de renseignements, communiquez avec votre conseiller financier ou visitez banquemanuvie.ca/entreprise dès aujourd’hui.

Service lecteurs 104

Le compte Avantage d’entreprise est offert par la Banque Manuvie du Canada. * En date du 17 mars 2010, un taux d’intérêt annuel variable de 1,00 % s’appliquait à tous les fonds dans le compte. Les intérêts sont calculés sur le solde de clôture quotidien total et payés mensuellement. Le taux peut être modifié sans préavis. Le nom Manuvie et le logo qui l’accompagne sont des marques de commerce déposées, réservées à l’usage de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et de ses sociétés affiliées, y compris la Banque Manuvie du Canada.

Balance

WeighPack Systems Inc. fabrique la balance Verita reconnue pour sa grande précision de pesée au gramme près. Conçue spécialement pour les utilisateurs qui recherchent des unités à mesure de faible poids et de produits pharmaceutiques ou de graines de semence, par exemple, cette balance peut déterminer au tiers de gramme près le poids d’une charge. Utilisant une nouvelle


Produits logique de contrôle, une configuration de cellules inédites et un design mécanique unique, elle constitue un choix tout indiqué pour les industriels à la recherche d’une balance fiable, de construction robuste et au fonctionnement irréprochable. Service lecteurs 224

Convoyeur mécanique d’empilage

Southworth Products commercialise au Canada par le biais de Trans-Quip son convoyeur mécanique d’empilage qui permet à un opérateur de soulever, de transporter et de gerber une charge pouvant peser jusqu’à 3 000 livres. Disponible en version à conduite manuelle ou électrique, ce convoyeur d’empilage peut lever une charge jusqu’à une hauteur de quatre-vingts pouces. Conçu pour déplacer toutes sortes de palettes et de patins de palettes, cet appareil offre une longueur de fourche de 45 ou 42 pouces. L’espace entre les

développement, un papier intelligent. Il s’agit d’un papier essuie-mains antibactérien à action persistante qui fait déjà l’objet d’un brevet provisoire. Cette innovation contribue à optimiser l’hygiène des mains en offrant un séchage efficace jumelé à un outil de défense antibactérien à action persistante. Le papier essuie-mains antibactérien intelligent réduit rapidement la quantité de bactéries résiduelles sur les mains après le lavage et assure une protection antibactérienne d’une durée de

trente minutes. On le qualifie d’intelligent parce qu’il vient pallier les habitudes encore imparfaites d’hygiène des mains des gens, sans changer leurs façons de faire. Ce produit conviendra parfaitement à des usagers de secteurs où la propagation des bactéries par les mains est un enjeu prédominant, notamment celui de l’industrie de la transformation alimentaire. Lors du séchage avec le papier essuie-mains antibactérien, l’eau sur les mains solubilise et libère un ingrédient antibactérien. Cela a pour effet de réduire rapidement la quantité de bactéries résiduelles sur les mains. De plus, le papier essuie-mains antibactérien intelligent est fabriqué selon les meilleures pratiques environnementales pour lesquelles Cascades est reconnue. Il est de couleur verte, ce qui le distingue du papier essuiemains régulier. Service lecteurs 228

innovation. performance. Touch Dry®

fourches est par ailleurs ajusta­ ble. Facile à utiliser, ce convoyeur convient bien dans les espaces restreints, en raison d’un rayon de braquage particulièrement court. Service lecteurs 229

5800 codeur jet d’encre grands caractères haute résolution.

Aimant

Bunting Magnetics Co. offre toute une variété d’aimants, soit quelque 1 300 produits différents, dont certains sont d’ajout récent. Ce sont, par exemple, les aimants en néodyme, en cobalt samarium, en alnico et en céramique. Ces aimants sont disponibles dans des formes (carrée, ronde ou octogonale, pleine ou trouée) des tailles et des poids de toutes sortes. Dans l’environnement industriel, ils conviennent à une foule d’usages. Service lecteurs 230

La solution idéale pour le codage des cartons Découvrez le 5800, notre tout dernier codeur jet d’encre grands caractères haute résolution. Grâce à sa technologie Touch Dry® à encre thermofusible, il permet d’obtenir des codes à barres respectant la norme GS1. Nous avons placé la barre très haut en matière d’utilisation, de taille, de connectivité et de performances. 5800 ou le fin du fin des solutions de codage pour vos lignes d’emballage. 800-267-5108 www.markem-imaje.com/5800 Service lecteurs 105

5400

5600

Papier Intelligent

Cascades commercialise, au terme de cinq ans de recherche et de

* *l’équipe de confiance

5800

Tou

ch D

ry ®


Emballage flexible sans défaut www.pentaflexpackaging.com

• Presses à tambour central à couleurs multiples imprimant jusqu’à 150 lignes de trame • Jusqu’à dix couleurs d’impression • Lamine tous les types de films en polypropylène orienté, polyester, nylon, cellophane et feuilles d’aluminium destinés à l’emballage de produits alimentaires • Contrecollage écologique sans solvant • Équipement de fabrication de sachets dernier cri avec «Ziplock», maintien vertical et capacités de fermeture à glissière • Bobines de matériel pour les machines verticales et horizontales sans défaut • Nouveau laboratoire pleinement

Service lecteurs 107

Améliorer votre emballage flexible Améliorer la durée de vie de vos produits sur les tablettes Améliorer vos ventes


Ensachage

Une usine de calibre mondial «U

ne matière première de qualité irréprochable, un procédé de rôtissage unique et un équipement d’emballage à la fine pointe de la technologie», voilà les trois raisons qui expliquent le succès de Bassé, une entreprise spécialisée dans le rôtissage, le mélange et l’emballage de noix et de fruits séchés haut de gamme (80 % et 20 % respectivement du volume traité annuellement). «Ces trois aspects sont à l’origine de notre succès», ajoute Fadi Bassé, le président de cette société remarquable à plus d’un titre. Tout débute en 1990 quand Farid Bassé, le père de Fadi, décide de créer son entreprise en se rappelant que déjà son propre père venu de Turquie, et établi en Syrie dans les années 1920, faisait le commerce des noix. «Mon père voulait maintenir la tradition, une tradition bien particulièrement que l’on appelle le rôtissage méditerranéen», explique Fadi Bassé. En fait, contrairement à la grande majorité des rôtisseurs de noix qui font cuire les noix dans de l’huile, ce procédé est dit à sec. «Les noix sont placées dans un grand tambour dans lequel on a ajouté du sel de mer. Le tambour se met en marche et les noix sont chauffées jusqu’au point désiré.» Un procédé sans gras, peut-on aussi préciser.

Du gros au détail

Une ensacheuse verticale Artypac.

C’est en 1992 que Fadi Bassé décide de venir travailler aux côtés de son père. «De 1992 à 1996, j’ai appris les différents rouages de la production, de la gestion et du marketing». En d’autres mots, ce dernier a fait une «maîtrise dans les noix» en temps réel. Jusqu’à 1996, l’entreprise agit principalement comme grossiste. Cette année-là, «on a décidé qu’il était temps de nous lancer dans le marché de détail, d’éliminer en fait les intermédiaires et d’être directement visible dans les commerces d’ici». Commence alors une belle aventure qui conduira assez vite Bassé à devenir un des grands noms dans le secteur des noix et fruits séchés au Canada. Tout débute d’abord par de tout premiers contrats d’ensachage sous marques privées pour le compte de Provigo, Dollarama, Métro. Aujourd’hui encore cette activité d’ensachage de noix et de fruits secs sous marque privée demeure un créneau fort important pour Bassé puisque 40  % de son chiffre d’affaires en dépend, une activité d’ailleurs «en croissance continue».

Un besoin d’équipement

Très rapidement toutefois la direction de l’entreprise se rend compte déjà en 1996 que, pour être à la hauteur de ses ambitions commerciales, elle doit investir dans l’outil de production. «On a vite compris qu’il nous fallait avoir ce qu’il y a de mieux en matière d’équipement si on voulait développer l’entreprise, nous assurer d’une production sans failles, pouvoir répondre adéquatement à la croissance des affaires.» Si bien que, en 1997-1998, elle fait l’acquisition d’une formeuse-remplisseusescelleuse verticale modèle Arty 80V d’Artypac, de Laval. Cette machine est alors couplée à une balance Yamato. «Nous sommes d’ailleurs les premiers à avoir installé une balance Yamato dans une usine au Canada», lance fièrement Fadi Bassé. Pour alimenter cette balance, une unité de marque Unitrak a été acquise ultérieurement. Tout comme quelque temps plus tard deux codeurs à transfert thermique V300+, de marque Domino, seront installés sur cette machine en vue d’apposer sur les sacs qu’elle forme les codes de production appropriés. Les sacs utilisés sur cette machine seront dès l’origine fournis par Emballages Pentaflex, une société membre du Groupe Polypack, leader innovateur en maté-

Une ensacheuse horizontale PGS Lee. EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

Deux codeurs à transfert thermique Domino et un rouleau de sacs fourni par Pentaflex.

Un convoyeur à godets Unitrak.

riau d’emballage depuis plus de quarante ans. Encore maintenant, ce fournisseur demeure un «partenaire de premier plan pour nous.»

Un investissement majeur

Le vrai tournant survient toutefois en 2003 quand une analyse des besoins en équipement fait apparaître la nécessité d’aller de l’avant avec un ambitieux projet de développement. L’entreprise s’était rendu compte que ses installations de Montréal ne pouvaient plus lui permettre d’assurer son essor. «On s’est rapidement aperçu qu’il nous fallait déménager». Après avoir envisagé

Un codeur à transfert thermique 18i, de Markem-Imaje. 17


Ensachage

Des valves Numatics.

Un détecteur à rayons X Sentry XR, de Loma.

diverses options, la direction de l’entreprise opte pour «la construction d’une nouvelle usine le long de l’autoroute 440, à Laval. J’avais vu un terrain à vendre d’une belle superficie et je m’étais dit en le voyant que c’était le meilleur emplacement», se rappelle Fadi Bassé. Mais «on ne voulait pas simplement construire une bâtisse plus grande que l’usine qu’on avait alors. On s’est dit qu’il fallait aussi investir dans de l’équipement à la fine pointe. On voulait ce qu’il y a de mieux dans l’industrie.» Si bien qu’une décision est alors prise de consacrer une somme d’environ 3,5 millions de dollars dans la construction d’un site de 40 000 pieds carrés et de l’équiper de machines et d’appareils haut de gamme. Cette usine compte en 2010 quelque 45 employés.

Des équipements de pointe Des composantes pneumatiques Festo.

Des sacs Pentaflex et des caisses de carton d’Emballages de la Beauce.

Premier équipement digne de mention, puisque c’est celui qui est utilisé dans le procédé de rôtissage méditerranéen, c’est l’unité que Bassé s’est procurée auprès de Heat and Control. Si les sacs plastiques fournis par Pentaflex demeurent le principal emballage de noix et fruits secs Bassé – après tout l’usine en produit actuellement plus de 172 000  unités par jour au cours de deux quarts de travail – elle décide de ne pas négliger d’autres types d’emballages. Ce sont les contenants en verre et ceux qui sont en plastiques, ainsi qu’une toute nouvelle forme de sacs, des sacs à fond plat et à parois à soufflet munis d’une fermeture à glissière que lui fabrique Peel Plastics Products, de Brampton, en Ontario. Quand la nouvelle usine est inaugurée, elle est équipée d’une foule de nouvelles machines et d’appareils de toutes sortes auxquels d’autres se sont ajoutés progressivement au fil des besoins. Pour la mise en sacs, elle compte une nouvelle ensacheuse modèle RP-8BT-Z-S, de marque PGS Lee. Pour la fermeture de ses pots de noix en plastique, elle s’est procuré une unité de pose et de fermeture de bouchons de marque Nuspark, ainsi qu’une unité de Speedway Packaging Machinery. L’une et l’autre prennent place à peu de distance d’une unité modèle Super Seal, de marque Enercon, qui appose un sceau de sûreté autour des bouchons des pots de plastique. Sur les convoyeurs utilisés par Bassé, on retrouve des moteurs d’entraînement de marque Nord, des dispositifs pneumatiques de marque Festo, des valves de marques Numatics, des contrôles provenant de chez Schneider Electric. Dans cet environnement, on peut aussi apercevoir un autre codeur, cette fois un modèle 18i, de Markem, un détecteur de métal à rayons X modèle Sentra XR, de Loma, de même qu’une banderoleuse modèle LP2100, de Cousins. Ainsi que des caisses en carton fabriquées par Emballages de la Beauce pour l’entreposage et l’expédition des produits.

Une nouvelle image

Une unité de pose et de fermeture de bouchons pour contenants plastiques Nuspark. 18

En parallèle, Fadi Bassé se dit qu’il faut faire plus que simplement s’équiper, «il fallait aussi changer le look de nos produits». S’amorce donc une réflexion sur les types d’emballages «que nous voulions avoir pour nos produits» et l’habillage à leur donner. «On a donc revu notre logo, nos étiquettes, le genre et la forme de nos emballages.» Une décision qui prote encore aujourd’hui ses fruits, puisque Bassé s’est mérité des prix pour ses emballages ces dernières années. Ainsi a-t-elle obtenu un prix au SIAL Paris 2008 et un autre à la foire de Dubaï en 2009. Par ailleurs, son usine de Laval a reçu tout dernièrement la certification HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points) si importante pour tous les établissements de transformation des aliments. «Nous sommes aussi agréée BRC», pour British Retail Consortium, «un organisme qui a pour but de définir une base

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010


Ensachage

Une banderoleuse Cousins enveloppe les palettes.

sur lesquels elles poussent produisent à longueur d’année.» Quel n’a pas été l’étonnement du président de Bassé quand il a vu pour la première fois un de ces arbres à macadamia «des noix arrivées à maturité, d’autres encore vertes, certaines de la taille d’un bourgeon.» Cette recherche constante de qualité, un procédé de rôtissage qui donne bien meilleur goût, une usine équipée de tout Des sacs fabriqués par Peel Plastics. ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’emballage sont au cœur du succès de l’entreprise dont le chiffre d’affaires ne cesse de croître (il se situe en 2010 entre 15 et 20 millions de dollars), en raison d’une croissance soutenue de 30 % au cours de la dernière année.

commune d'exigences en matière de sécurité alimentaire pour les fabricants de produits MDD (marques de distributeur) sur le marché britannique et ainsi d'uniformiser les audits», précise le site de cet organisme.

L’importance de la matière

Depuis ses tout débuts, Bassé a misé sur des produits haut de gamme qui ont rapidement fait sa renommée. «Nous sommes constamment à la recherche de ce qu’il y a de meilleurs pour chacun de nos types de produits. Ce qui m’amène à beaucoup voyager pour aller voir les produits, les cultures, les centres de distribution dans les pays producteurs.» Pour illustrer cette quête incessante de qualité, Fadi Bassé donne l’exemple de la noix de macadamia originaire de la région du Queensland, au nord-est de l’Australie. «Tout le monde sait que les noix de macadamia proviennent principalement d’Australie, mais ce n’est pas dans ce pays que poussent les meilleures au monde. En fait, les meilleures sont cultivées en Colombie à 1 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Et ce sont les meilleurs parce que, à cette altitude, les arbres

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

Des contrôles fournis par Schneider Electric installés sur la bouchonneuse Nuspark.

Pour information Emballages Pentaflex Artypac Domino Loma Festo Schneider Electric Nord Heat and Control PSG Lee Yamato Markem Unitrak Nuspark Peel Plastics Speedway Enercon Emballages de la Beauce Cousins

260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277

19


Embouteillage

A

nnée faste pour la Cidrerie du Minot, installée à Hemmingford, à 60 km au sud de Montréal. En effet, alors que le premier semestre n’est pas encore terminé, certains produits de la cidrerie ont reçu quantité de prix prestigieux. C’est ainsi que le Crémat de Pomme du Minot et le Crémant de Glaces ont chacun obtenu une médail­le d’or à la Finger Lakes International Wine Competition 2010 qui s’est déroulée à Rochester, dans l’État de New York, le 1er mai dernier. Cette compétition accordait quarante-deux médailles double-or et deux cent quinze médailles d'or. Quelque 3 000 produits (vin, cidre, cidre de glace...) de pas moins de quinze pays, cinquante États et quatre provinces du Canada participaient à ce concours. Outre l’or, la cidrerie a également obtenu l’argent pour le Du Minot des Glaces et le bronze pour le Du Minot Brut. Qui plus est, le Du Minot des Glaces a gagné l'or à la Coupe des Nations qui se déroulait le 7 mars dernier à Québec. Alors que quelques jours plus tôt, ce même produit obtenait aussi l’or au concours des Vinalies internationales tenu à Paris. Sur le Du Minot des glaces, les juges ont dit ce qui suit : «La très belle robe jaune à reflet de cuivre, exhale des arômes floraux de chèvrefeuille et de genet, de pommes, d’épices et de fruits (mandarine, écorce d’orange et raisin de Corinthe). L’attaque ronde et ample évolue rapidement sur un équilibre parfait.» De plus, ce cidre de glace décrochait le Grand Or dans le cadre du Prix du Public 2010 qui se tenait le 21 février dernier au Fairmont le Château Frontenac à Québec. Enfin le guide Cidres du Québec, de Guillaume Leroux et Alexis Perrin, paru aux éditions Modus Vivendi, lui accorde «Cinq pépin sur cinq». Soulignons que cet ouvrage a obtenu le Premier prix mondial, catégorie Meilleur livre pour boissons et spiritueux, au concours Gourmand World Cookbook Awards tenu à Paris en février dernier. Pour obtenir cette qualité de produits, la Cidrerie du Minot compte sur des atouts indéniables : un équipement d’embouteillage haut de gamme, une matière première de grande qualité, la longue expérience de son fondateur.

Un équipement approprié

Dès les premiers pas dans le site de production proprement dit (car le lieu compte également un comptoir de vente et de dégustation pour le grand public), on aperçoit une remplisseuse iso barométrique de marque italienne Cime Careddu. «Nous avons opté pour cette machine en raison de sa flexibilité de fonctionnement, précise Robert Demoy, président et fondateur de la Cidrerie du Minot. Elle peut aussi bien recevoir des bouteilles de types bordeaux que de type champagne, avec leurs bouchons et coiffes différentes, que des bouteilles de grands formats (750 ml) et de plus petits (250 ml).» De plus, elle convient fort bien à l’embouteillage de produits effervescents, puisqu’elle provient d’une région où l’on produit le célèbre mousseux italien Asti Spumante. Cette machine capable de fonctionner à la vitesse de mille bouteilles par heure possède plusieurs particularités qui l’ont rendue attrayante aux yeux de son acquéreur : «Elle a la caractéristique d’avoir un flux qui est laminaire tant à l’entrée qu’à la sortie [par opposi20

Robert Demoy, président-fondateur de la Cidrerie du Minot, devant les onze produits qui font la renommée de ce producteur de cidre du Québec.

L’unité d’étiquetage est équipée d’un système de repérage de marque SICK.

La Cidrerie du Minot possède une remplisseuse de marque italienne Cime Careddu.

tion à d’autres machines à flux turbulent], ce qui est un critère important pour des produits effervescents.» En outre, elle offre un filtrage stérile positif et est dotée d’une bouchonneuse qui accepte toutes les formes de bouchons, de capsules et de coiffes, de même que les muselets dont on munit les bouteilles de type champagne.Tous ces accessoires d’habillage proviennent d’un seul et même fournisseur, Sparflex France. Près de la zone d’étiquetage, se trouve une table d’accumulation de marque Storcan, une étiqueteuse d’origine européenne capable d’apposer en séquence trois étiquettes différentes : l’étiquette proprement dite sur le devant de la bouteille, la contre-étiquette au dos de la bouteille et une troisième étiquette sur l’épaule de la bouteille. Cette zone d’étiquetage est notamment équipée d’un variateur de vitesse de marque française Sotic et d’un système d’indexage à rayons ultraviolets de marque SICK. «Grâce à ce système, l’étiquette qui est posée sur l’épaule est toujours apposée au même endroit et bien alignée avec la zone de texte de la coiffe.» Toutes les étiquettes qu’utilise la Cidrerie du Minot lui sont fournies par Étiquettes Flexo, d’Anjou, dans l’est de Montréal. Quant aux caisses en carton dans lesquelles se retrouveront les bouteilles une fois franchie l’étape de l’étiquetage, elles proviennent d’un courtier qui s’approvisionne auprès de différents fournisseurs, au nombre desquels on peut mentionner Norampac, une division de Cascades.

au Québec, produit aujourd’hui 300 000 bouteilles de sa dizaine de différents cidres tranquilles, effervescents et d’apéritifs, une gamme de produits l’on peut apprécier en allant sur le site Internet de l’entreprise : www.duminot.com. «Nous nous sommes installés dans cette région en raison du micro climat particulier qui y règne et d’un sol très favorable à la culture de la pomme.» Pour la mise en bouteille, son effectif compte sur une douzaine d’employés. Son chiffre d’affaires s’établit actuellement entre 1,5 et 2,0 millions de dollars, en hausse constante depuis quelques années, «les perspectives de croissance étant fort intéressantes pour les prochaines années.» Pour obtenir tous ces produits, outre les achats auprès d’une dizaine de producteurs privés de la région, la cidrerie compte sur ses propres vergers ayant une surface de 25 000 hectares sur lesquelles ont été plant��s au fil des ans quelque 15 000 pommiers sur lesquels poussent une bonne quinzaine de variétés, dont les principales la McIntosh, la Cortland, la Lobo, la Melba, la Empire, la Liberty, la Trent, la Geneva et la Golden Russet. «La McInstosh demeure notre principale matière première avec ses dix variétés différentes poussant soit sur des pommiers traditionnels ou, de plus en plus maintenant et dans l’avenir, sur des pommiers semi-nains.»

Une matière de qualité

Installée à Hemmingford depuis 1988, la Cidrerie du Minot, qui compte parmi les cinq plus importantes

Pour information Cime Careddu 240 Storcan 241 Sparflex 242

Sotic SICK Étiquettes Flexo Norampac

243 244 245 246

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010


Distribution

Une croissance continue E

n apparence, l’évolution d’une entreprise pourrait tenir parfois du hasard ou de coïncidences difficiles à expliquer. Plus souvent –et sérieusement– toutefois, ce sont les qualités des membres de sa direction qui contribuent à une réussite qui se maintient année après année. La justesse des décisions, une stratégie bien mûrie, des investissements judicieux dans l’outil de production, un processus de production éprouvé, une main-d’œuvre qualifiée, voilà autant d’aspects qui comptent quand vient le temps d’expliquer ce qui est au cœur d’un succès d’entreprise qui ne se dément pas. Néanmoins, pour quelqu’un venu de l’extérieur, tout cela n’est pas toujours palpable. Par contre, s’il est une chose qui demeure tangible et qui expliquerait une bonne partie de l’évolution positive d’une entreprise, c’est bien les acquisitions d’équipement faites au fil des ans et au gré des besoins, véritables révélateurs d’une croissance réelle. Ainsi est-il chez Les Sœurs en Vrac, un distributeur de produits alimentaires de toutes sortes, installé dans un local de 9 000 pieds carrés rue Jean-Grou, à Montréal.

Des investissements bien pensés

«Depuis le tout début, nous avons constamment arrimé nos décisions d’investissements en équipement à un besoin réel. Soit parce que nous ne pouvions plus fonctionner en manuel, soit parce que nous avions développé un nouveau créneau», affirme Stéphanie Provost, contrôleure de l’entreprise. Laquelle soit dit en passant est aussi connu dans le domaine alimentaire sous le nom Importations et Distributions BH. «Selon le cas, nous fonctionnons sous les deux noms. Mais pour la commercialisation de nos produits, nous avons adopté le nom Les Sœurs en vrac parce que c’est plus facile à retenir et plus «marketing» que Importations et distributions BH». On pourrait aussi ajouter que le nom Les Sœurs en Vrac traduit bien mieux une réalité toute simple : les principaux actionnaires de l’entreprise ne sont autres que les trois sœurs Provost : Stéphanie (contrôleur), Claudine (directrice Nita Équipements du marketing), Nathalie Catherine (directrice d’étiquetage a fourni une des ventes). étiqueteuse qui appose siMais revenons à l’acquisition d’équipement multanément deux étiquettes par cette PME qui emploie «dix-neuf persur des contenants Benpac. sonnes, réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 4,5  millions de dollars et connaît une croissance moyenne supérieure à 12  % depuis quelques années.»

Une étiqueteuse bien acquise

La très grande majorité des quelque 600 produits commercialisés par Les Sœurs en Vrac sont emballés dans des contenants de plastiques transparents de marque Benpac provenant de chez Cascades Inopak. «Pour le genre de produits que nous offrons [noix, fruits séchés, légumineuses, friandises, épices], il était important d’utiliser des contenants qui mettent le produit en vedette, qui sachent attirer l’œil du client et soient facile à ouvrir et à fermer. Ils sont facilement empilables et peuvent avantageusement être placés dans un présentoir, une tablette ou le comptoir caisse. Nous en commandons régulièrement de tous les formats.» Comme le volume de produits conditionnés en Benpac ne cessait d’augmenter, l’entreprise «décide d’automatiser la pose des étiquettes, fournies par Étiquettes Berco, de Québec, une sur le dessous du contenant et l’autre pour le sceller.» Elle était donc à la recherche d’une étiqueteuse capable d’apposer en continue deux étiquettes sur chacun de ses contenants, facile à utiliser et fiable, puisqu’une bonne part de la production se retrouve dans ce type de contenant. «Nous avons donc fait appel à Nita Équipements d’étiquetage qui nous a fourni un appareil conforme à nos besoins. Depuis qu’elle est installée, cette étiqueteuse fonctionne très bien. C’est un très bon produit, et nous sommes très contentes d’en avoir fait l’acquisition.» Comme tous les autres produits de l’entreprise, une fois dûment étiquetés ces produits seront mis en caisse de carton fournies par Emballages Jesswood, de Dollard-des-Ormeaux. EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010

Artypac Automation a conçu une scelleuse de pots pour Les Sœurs en Vrac.

Une scelleuse qui vient à point

Périodiquement les sœurs Provost se réunissent avec pour seul propos de se demander quel nouveau produit mettre en marché. C’est à la suite d’un tel «brainstorming» qu’est apparue l’idée de conditionner des épices dans des petits pots métalliques avec couvercle muni d’une fenêtre transparente. «Bien que l’idée nous semblait fort intéressante, nous avons buté sur un problème de taille : Comment sceller le pot ?» Comme elles n’avaient aucune idée de la réponse à donner, c’est ainsi qu’elles en sont venues à s’adresse à Artypac Automation, une entreprise de Laval qui conçoit et fabrique notamment de la maStéphanie Provost, contrôleure de Les Sœurs en Vrac, chinerie d'emballage sur debout près d’un présentoir de leur plus récent produit, mesure. «Nous avons fait par des fruits secs enrobés de chocolat noir à 70 %. de nos besoins à Artypac et on nous a très rapidement soumis une proposition qui correspondait tout à fait à ce que nous recherchions». Installée en janvier de cette année, cette machine se compose d’un tunnel chauffant sur lequel ont été placées deux unités de soudure plastique de marque Leister, alors que le convoyeur sur lequel se déplacent les petits pots métalliques est actionné par un moteur à vitesse variable modèle KNMD, de KB.

Une idée en amène une autre

À ce moment-là, l’entreprise ne savait pas encore que l’idée de commercialiser des épices dans des petits pots allait donner lieu à un tout nouveau produit. «Comme nous cherchons constamment à ajouter des produits innovateurs à nos différentes gammes, nous avons décidé tout récemment d’utiliser le même type de contenants, mais cette fois pour y emballer de fruits déshydratés enrobés de chocolat à 70 % de cacao.»

Pour information Nita Artypac Étiquettes Berco Emballages Jesswood Leister KB

250 251 253 254 255 256

21


Fournisseurs

O

n entend souvent très souvent dire que les États-Unis sont le principal débouché des exportations de biens manufacturés québécois. À tel point que c’en serait devenu un presque lieu commun. Pourtant, en y regardant de près, exemple à l’appui, force est de constater que les États-Unis sont bel et bien le premier de tous les marchés, tant en volume qu’en valeur, pour quantité d’industries du Québec, dont ControlGMC, dont l’usine est située chemin du Tremblay, à Boucherville. Bon an mal an, chez ControlGMC, on écoule «pas plus de 10 % de la production au Québec, à peine plus dans le reste du Canada et près de 80 %» chez nos Voisins du Sud, affirme Gaétan Chagnon, le président de l’entreprise. Au total, les ventes avoisinent les trois millions de dollars, en croissance moyenne d’environ 15 % au cours des trois dernières années. Mais qu’est-ce qui fait que les produits de cette PME de la Rive-Sud de Montréal soient si populaires outre frontière ? C’est sans doute parce que « la conception, la programmation, la fabrication et les tests sont tous réalisés au même endroit. En plus de permettre la réduction des coûts, cette structure permet à notre équipe de suivre la qualité de nos machines à chaque étape du projet.»

Des produits fort populaires

Quant on demande au président de ControlGMC quelles sont, parmi toutes les machines que son entreprise fabrique, celles qui sont les plus populaires, il répond spontanément «la FDS2500, la FDS4500 et la PL500». La FDS2500 est «une chaîne de conditionnement automatique qui accueille des barquettes, des pots ou des seaux vides sur un convoyeur indexeur motorisé, les conduit à la (aux) position(s) de remplissage, active l'operculeuse (en option), dirige les contenants au dépileur (distributeur) de couvercles (ou de surcouvercles), puis au fermeur à rouleaux qui en assure la fermeture complète.» LaFDS4500 est «une chaîne de conditionnement automatique bipiste qui accueille des barquettes, des pots ou des seaux vides, deux par deux, sur un convoyeur indexeur motorisé à deux pistes, les conduit à la (aux) position(s) de remplissage, active la double operculeuse optionnelle, dirige les contenants deux par deux au dépileur (distributeur) de couvercles (ou de surcouvercles), puis au fermeur à rouleaux qui en assure la fermeture complète.» La PL500 est «une operculeuse automatique, ou membraneuse, permettant de sceller un film plastique sur des barquettes, pots ou petits seaux. Elle centre chaque barquette, pot ou petit seau qui arrive, applique automatiquement le film plastique, thermoscelle

la pellicule puis la coupe au raz du rebord de chaque contenant.» Pour en savoir plus sur les machines fabriquées par ControlGMC, prière de consulter le site Internet de l’entreprise à l’adresse suivante : www.controlgmc.com.

Une pléiade de clients

Comme mentionné, ControlGMC compte nombre de clients aux États-Unis et, dans une moindre mesure, en Ontario et au Québec. C’est ainsi qu’en octobre 2008, elle a mené «avec succès une mise en service chez Custom Foods, au Tennessee, pour qui nous avons déve­ loppé une machine qui est spéciale pour au moins deux raisons. C’est la première installation que nous faisons pour les soupes chaudes, et c’est la première chaîne de conditionnement entièrement automatique que nous construisons pour operculer des barquettes de carton contenant des produits chauds.» L’unité installée à cet endroit est équipée d’un dépileur de contenants, d’un doseur, d’une operculeuse, d’un dépileur de surcouvercles et d’une fermeur à rouleaux. Par ailleurs, «pour les soupes chaudes, nous avons développé un doseur volumétrique à piston couplé à un mélangeur à basse vitesse, qui garde en suspension les morceaux sans endommager le produit.» Peu de temps après avoir mis en marche cette installation, et forte de l’apprentissage réalisé au Tennessee, ControlGMC fournissait à Vaughan Foods, au Texas, une chaîne de conditionnement similaire en bien des points, mais bipiste cette fois. À Hickson, en Ontario, l’entreprise a installé récemment à une chaîne de conditionnement simple pour doser la saumure et fermer des contenants de plastique chez Shepherd Gourmet Dairy. Au Québec, pour Original Foods qui compte des usines à Montréal, Québec et Cantin, ControlGMC a fourni «une buse de remplissage unique» qui permet d’augmenter la vitesse de dosage en évitant

d’éclabousser, une composante particulièrement utile pour le remplissage de contenants avec des produits collants comme le caramel. Pour gérer automatiquement les barquettes de mousse de polystyrène, elle a fourni à Glutino, à Québec, un dépileur à barquettes.

Une expertise bien solide

Interrogé sur le type d’entreprise qu’il dirige Gaétan Chagnon explique que «nous sommes un concepteur et fabricant de pointe, de chaînes de conditionnement entièrement automatiques de barquettes, de pots et de seaux.» Comme il le précise, «nos chaînes d'emballage peuvent gérer presque toutes les tailles, toutes les formes et tous les matériaux de barquettes, de pots et de seaux, qu'ils soient ronds, carrés, rectangulaires, aussi bien en mousse de polystyrène, en carton, en aluminium ou en plastique. En particulier les contenants inviolables avec sceau de sécurité et les contenants avec opercules et surcouvercles.» Plus encore souligne-t-il, «notre design unique nous permet de remplir et sceller sur la même chaîne plusieurs contenants de forme et/ou capacité  différentes.  Le temps de mise en route est d’environ quinze minutes.  Selon le type de doseur utilisé, on peut remplir des contenants avec des produits secs, liquides ou pâteux, chauds ou froids».  Les diverses machines fabriquées peuvent servir à la mise en contenant d’une foule de produits : produits secs en poudre, fromages frais, produits moussants.

INDEX DES ANNONCEURS S.L.

22

101

Intelligrated

102

Kinecor

103

Krones Machinery Co. Inc.

104

Page

S.L.

Page

108-113 QuickLabel Systems, An Astro-Med Product Group

5

6

114

Robert Reiser & Co. Inc.

8

9

115

SEW Eurodrive Co. of Canada

23

Manulife Bank

14

116

Schneider Electric

12

105

Markem-Imaje

15

117

Tsubaki of Canada Ltd.

2

106

Multivac Inc.

10

118

VC999 Packaging Systems

7

107

Pentaflex Packaging

16

119-120 WeighPack Systems Inc./Eagle Packaging Machinery

13

24

EMBALLAGES LES NOUVELLES ÉTÉ 2010


MOTORÉDUCTEURS MÉCANIQUES PROTECTION CONTRE LA CORROSION EN SERVICE DIFFICILE

SÉRIE F the SNUGGLER ®

Motoréducteurs à arbres parallèles Les motoréducteurs à arbres parallèles SEWEurodrive, série F, aux formes particulièrement élancées, s’intègrent parfaitement dans des espaces réduits. Cet engrenage compact offre un large choix de positions de montage et d’exécutions. Il remplace avantageusement les réducteurs à angle dans les applications les plus sévères.

SEW-Eurodrive présente sa nouvelle gamme de motoréducteurs conçus pour satisfaire aux exigences élevées en matière d’hygiène du domaine de la transformation alimentaire et celles tout aussi rigoureuses du secteur pharmaceutique. Nous avons su relever ce défi en concevant des modèles de motoréducteurs cylindriques, à arbres parallèles, à engrenage conique et à vis sans fin fabriqués entièrement en acier inoxydable. Montés dans un boîtier au fini lisse, ils sont entièrement refroidis par convection, ce qui élimine le recours à des ventilateurs ou à des ailettes de refroidissement (des vecteurs de bactéries) et facilite le nettoyage.

ÉTENDUE DE LA GAMME ANTICORROSION Puissance : de 0,34 à 2,0 HP S’assemblent directement aux réducteurs des séries R, F, K et S, dans toutes les positions standards.

Service lecteurs 126

ÉTENDUE DE LA GAMME Puissance : de 0,05 à 336 HP Vitesse de sortie : de 0,06 à 464 rpm (moteur 4 pôles)

Pour une fois, ça sera facile!

Couple de sortie : jusqu’à 159 300 lb-po

Service lecteurs 122

SÉRIE K Motoréducteurs à couple conique Les motoréducteurs à couple conique SEWEurodrive, série K, vous offriront performance et fiabilité maximales, un rendement mécanique exceptionnel (plus de 95 %) ainsi qu’un couple élevé. Ses engrenages ultra-résistants sont conçus pour les applications les plus exigeantes fonctionnant 24 heures par jour.

ÉTENDUE DE LA GAMME Puissance : de 0,05 à 615 HP Vitesse de sortie : de 0,05 à 326 rpm (moteur 4 pôles) Couple de sortie : jusqu’à 442 500 lb-po

Service lecteurs 123

Voici TorqLOC ®. Système d’accouplement d’arbre creux sans clé. SÉRIE S Motoréducteurs à vis sans fin Les motoréducteurs à vis sans fin et à angle droit de SEW-Eurodrive, série S, vous offriront performance et fiabilité exceptionnelle dans un boîtier à encombrement réduit ne nécessitent ni courroies, ni manchons d’accouplement.

ÉTENDUE DE LA GAMME Puissance : de 0,05 à 46 HP Vitesse de sortie : de 0,05 à 257 rpm Couple de sortie : jusqu’à 35 400 lb-po

Service lecteurs 124 Service lecteurs 125

La liaison TorqLOC en acier inoxydable est le choix idéal sur les chaînes de production où l’on doit laver l’équipement à grande eau.

MOTEURS C.A. et Moteurs-frein Les moteurs asynchrones et les moteurs-freins SEW-Eurodrive vous offriront performance et fiabilité exceptionnelle ainsi que des coûts d’entretien réduits. Conçus pour supporter un fonctionnement en continu dans les conditions les plus sévères, nos silencieux moteurs-frein sont idéaux pour les applications nécessitant des arrêts rapides et sécuritaires.

Bien que les systèmes d’accouplement à arbres creux comportent des avantages indéniables, ils sont très susceptibles à la corrosion, ce qui les rend parfois impossibles à détacher de l’engrenage. Le révolutionnaire TorqLOC fait de ce problème une chose du passé. Le compact système d’accouplement pour arbre creux TorqLOC est conçu pour offrir une performance sans faille sur les chaînes de production où l’équipement est fréquemment lavé à grande eau. Ce concept sans clé s’adapte sans difficulté à des arbres de diverses tailles et ce, sans machinage supplémentaire. Vous réaliserez des économies grâce à sa facilité de montage et de démontage et surtout, grâce à l’élimination du besoin de machiner une rainure ou de le coupler à un arbre d’un diamètre de faible tolérance. Les douilles coniques du système TorqLOC sont fabriquées en bronze et plaqués à l’acier nickelé, ce qui les rend entièrement résistantes à la corrosion, même en milieu très humide. Qui dit absence de corrosion, dit facilité de démontage, même après plusieurs années de service. Facilitez-vous la vie pour une fois, optez pour TorqLOC, un système résistant à la corrosion qui vous fera sourire autant lors du montage que du démontage! Service lecteurs 115

Entraîne le monde

ÉTENDUE DE LA GAMME Puissance : de 0,25 à 100 HP Offerts en configuration 2, 4, 6, 8, 4/8, 2/6, 2/8 pôles et plus! S’accouplent à tous nos réducteurs

Montréal (514) 367-1124

Toronto (905) 791-1553

Vancouver (604) 946-5535

www.sew-eurodrive.ca


Service lecteurs 118

Service lecteurs 119


CPAC63_2010