Issuu on Google+


the right to Be AN oUtSiDer * Le droit d’être un outsider

*


(IN)TRO

C’EST LA FÊTE A lire les dossiers de presse des grandes stations alpines, il semblerait que l’aspect festif de la montagne soit devenu un élément fondamental de leur stratégie de communication. Aussi bizarre que cela puisse paraître, on avait un peu oublié en effet que la montagne devait avant tout être un lieu de joies et de fêtes. Ce qui, disons-le d’emblée, ne s’oppose en rien à la vie saine et sportive que suppose un séjour en altitude. Inutile en effet de ne voir dans la « fête » qu’une beuverie où seul l’alcool aurait le doit de cité. La Fête, avec un grand F, c’est avant tout un état d’esprit. Spirit que la Folie Douce partage depuis toujours à Val d’Isère, qui se développe chez la petite sœur à Val-Thorens et qui bientôt sera inauguré à Méribel pour l’ouverture dune nouvelle Folie Douce en 2012-2013.

« FDM » est édité par Free Presse FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ 73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tél. : 00 33 (0)4 79 65 46 10 Fax : 00 33 (0)4 79 65 46 12 Internet : www.freepresse.com FDM is published by Free Presse FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ F-73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tel. : +33 (0)4 79 65 46 10 Fax : +33 (0)4 79 65 46 12 On the Internet : www.freepresse.com Directeur de la rédaction Redacteur en chef / Editor _ Claude Borrani claude@freepresse.com 00 33 (0)4 79 65 46 13 Rédaction / Editorial staff _ Claude Borrani, Loïc Martin loic@freepresse.com Contributeurs / Contributors _ Myriam Cornu _ Antoine Grospiron-Jaccoux _ Philippe Echaroux _ Nolwenn Patrigeon _ Gilles Brochard Maquette & Couverture / Layout & Cover Rodolphe Maisonnat / www.rod-m.fr

C’est la fête ! It’s party time! When you read the major Alpine resorts’ press packs, it would seem that the mountain’s festive side has become a basic element of their marketing strategy. As strange as it might seem, we had rather forgotten that the mountains were primarily supposed to be a place to enjoy yourself and party. And let us say right now, this does not conflict at all with the healthy, sporty lifestyle that you would automatically associate with a mountain holiday. Don’t think of ‘partying’ as just a binge session where drinking is all anyone is interested in. A Party, with a capital ‘P’ is first and foremost a state of mind. A state of mind that Folie Douce in Val d’Isère has always shared, that is coming along nicely in its sister bar in Val-Thorens and which will soon be inaugurated in the latest Folie Douce that will be opening in Méribel in 2012-2013.

4

Publicité / Advertising Directeur du service commercial et développement/ Sales and Development Manager _ Kamel Beghidja (46 11) kamelb@freepresse.com Chefs de publicité / Advertising Manager _ Fanny Marguet (46 10) fanny@freepresse.com Assistante de publicité / Advertising Assistant _ Béatrice Patard (46 10) beatrice@freepresse.com Maquette pub / Ad Layout _Charlotte Laurent Administration et relations clients Administration and client relations _ Laurence Rémy laurence@freepresse.com

ISSN en cours Toutes reproductions ou représentations intégrales ou partielles par quelque procédé que ce soit des pages publiées dans le présent magazine faites sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part, les courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées. (art. L.122-4, L.122-5 et L.335-2 du Code de propriété intellectuelle).


www.moet.com

L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R AV E C M O D É R AT I O N .


(IN)SIDE

EXCLUSIF

Des infos de chez nous et d’ailleurs…

PLAYLIST

MUSIC

La nouvelle Folie Douce à Méribel.

NEWS

La selection Folie Douce…

Du snowboard à la guitare Trevor Andrew, ancien pro rider chez Burton, a décidé il y a quelques années de dévoiler au grand jour son talent de songwriter. Portrait.

MODE

Ecoluxe L’histoire simple d’un problème complexe… Ou comment Harricana inventa la fourrure recyclée et sauva des animaux. Défilé !

MOTEUR

Aussi osé qu’inédit, le Strand Craft 166 est le deuxième projet de superyacht du fabricant américain Strand Craft USA. Présentation

FRENCH TOUCH

Mr. Oizo, le papa de Flat Eric, de son vrai nom Quentin Dupieux, est ce qu’il est convenu d’appeler un touche à tout. PORTRAIT.

SAGA

J’en ai une, tu en as une, il en a une… Mais laquelle est la plus belle ? Folie Douce Magazine s’est replongé dans l’histoire de l’universelle Swatch.

STORY BOARD

Jake Burton n’a pas inventé le snow board, mais sa marque a écrit certaines des plus belles pages de son histoire. Retour sur une success story à la Steve Jobs...

A shopper dans la boutique Folie Douce

CUISINE 1

SHOPPING

Franck Mischler, Chef de la Fruitière à Val d’Isère, se refuse à la routine. Parcours d’un grand…

HÔTELS

Les 5 étoiles de Val d’Isère…

CUISINE 2

Petit aperçu des tables de montagne à ne pas manquer cet hiver… Oui chef(s) !

PORTFOLIO

CHAMPAGNE

TENDANCES

PALACES

TENDANCES

GLISSE

BONS PLANS

STUFF

CHAMPAGNE

TRENDS

PALACES

TRENDS

RIDING

GREAT IDEAS

STUFF

Millésimé rosé : Folie Douce Magazine vous guide dans les bulles roses pour ne boire que du bon. Des objets design pour meubler appartements et chalets. Deux établissements de montagne ont obtenu la mention Palace. Découverte… Sacha Goldberger, le nouveau virtuose de l’objectif… Ou comment il est devenu célèbre grace à sa grand-mère… X-Games : Récit d’un “spy”… ou comment notre journaliste a squatté dans les coulisses des X. Nos bonnes addresses au sommet.

Les produits stars de l’hiver

Les grosses têtes de Val d’Isère, deuxième partie.

EXCLUSIVE

News from home and abroad…

PLAYLIST

MUSIC

The new Folie Douce in Méribel.

NEWS

Folie Douce’s selection …

From snowboard to guitar Trevor Andrew, a former pro rider at Burton, decided a few years ago to reveal his talent as a songwriter. Portrait.

FASHION

Ecoluxe The simple story of a complex problem…or how Harricana invented recycled fur and saved animals. Let the show begin!

ACTION

As daring as it is novel, the Strand Craft 166 is the second superyacht project for American manufacturer, Strand Craft USA. Presentation

FRENCH TOUCH

Mr. Oizo, Flat Eric’s dad, real name Quentin Dupieux, is what you would call multi-talented. PORTRAIT.

6

SAGA

I’ve got one, you’ve got one, he’s got one… but which looks best? Folie Douce Magazine dives into the history of the universal Swatch.

STORY BOARD

Jake Burton didn’t invent the snowboard but his brand has written some of the best chapters of its history. A look back at a Steve Jobs-style success story…

SHOPPING

Shopping in the Folie Douce boutique

CUISINE 1

Franck Mischler, chef at La Fruitière in Val d’Isère, refuses to stick to a routine. A look back on his path to greatness …

HOTELS

Val d’Isère’s 5 star establishments…

CUISINE 2

A quick look at the mountain restaurants you should not miss this winter…

PORTFOLIO

Val d’Isère celebrities, part two.

Pink champagne: Folie Douce Magazine guides you through the pink bubbles so that you only drink the best. Design objects to decorate your apartments and chalets. Deux établissements de montagne ont obtenu la mention Palace. Découverte… Sacha Goldberger, the new photography virtuoso…or how his grandmother made him famous… X-Games: A “spy”s tale… or how our journalist got backstage at the X games. Our favourite places to go at the top.

The winter’s star products


Pour certains toutes les vodkas se ressemblent

Faites la différence

Meilleure Note Mondiale.* Goût Audacieux. Douce et Voluptueuse. *Beverage Tasting Institute Rating, 2006, 2007, 2009 et 2010.

www.elitbystoli.com – STOLICHNAYA ELIT vodka de luxe 40% Alc/Vol. Distillée à partir de céréales. ©2011. STOLICHNAYA, STOLICHNAYA ELIT, ELIT, le Logo triangle et/ou la bouteille sont ™ et/ou ® par leur propriétaire.

l’ a b u s d ’ a l c o o l e s t d a n g e r e u x p o u r l a s a n t é . à c o n s o m m e r a v e c m o d é r a t i o n .


AVANT-PREMIÈRE / BREAKING NEWS

la Folie Douce VILLAGE

La nouvelle Folie Douce va s’installer à Méribel...

C

e projet qui sortira de terre pour décembre 2012 est composé de plusieurs corps de bâtiment qui s’articulent autour d’une ample terrasse faisant face à la pente et au panorama. Rebaptisé «  Le Village du CHOUCAS  », le concept de ce restaurant d’altitude souhaite reconstituer l’image d’un village typique de haute tarentaise. Avec leurs toits de lauzes, les bâtiments orientent leurs faîtages vers l’aval comme le veut la typologie des villages de Méribel. La volumétrie des bâtiments est simple et sur les deux bâtiments les plus importants, La Folie Douce et La Fruitière, c’est par un jeu de toitures en cascade que les volumes s’adaptent à la dénivellation du terrain. Les matériaux principaux utilisés seront la lauze, la pierre et le bois. Sur les toits de lauze, des rondins de bois retiendront la neige, les chéneaux en V type et les cheminées seront réalisés selon la tradition de Méribel. La teinte des bois sera majoritairement de teinte chêne clair.

THE Folie douce villagE

The new Folie Douce is going to be built in Meribel...

T

his development which is planned for December 2012 is to have several buildings set around a large terrace that faces the slopes and the panoramic view. Renamed “Le Village du CHOUCAS” (Jackdaw Village), the concept of this mountain restaurant is to recreate the type of village that is typical of the upper Tarentaise valley, with its stone roofs facing downhill in keeping with the typology of the other Meribel villages. The use of space in the buildings is simple and in the two largest buildings: ‘La Folie Douce’ and ‘La Fruitière’, it is through a series of roofs at different levels that the volumes adapt to the slope of the terrain. The main materials used are lauze, stone and wood. On the stone roofs, wooden logs will hold the snow, the gutters will be V-shaped and the chimneys will be in a traditional Meribel style. The wood will mostly be a light oak colour.

8


9


NEWS

02

© ABDY PARENT

© ABDY PARENT

Stolichnaya

Héléski à Marrakech !

Heliskiing in Marrakech!

Au cœur de l’Atlas marocain, le ski se fait entre 4 187 mètres et 2 000 mètres d’altitude en fonction des conditions d’enneigement. Les sommets de déposes autorisées par les autorités marocaines se situent entre le sommet du Toubkal au sud-ouest et le BOU IGUENOUANE au nord-est. A quoi s’attendre  sur le plan ski ? «  Le relief des descentes est varié, raconte Hervé Favre, le créateur d’Evolution 2. C’est assez identique aux reliefs alpins, on retrouve des combes, des pentes fortes, des couloirs et des vallons… L’environnement est rocheux, aucune zone de forêt, même aux altitudes les plus basses.  » Et la neige Hervé ? « Les conditions de neige sont assez identiques à celles rencontrées dans les Alpes avec des différences de qualité importantes en fonction d es orientations, neige sèche sur les versants nord, neige dure et humide sur les versants sud, est et ouest.» Pour les inquiets en vol, pas de soucis : les pilotes qui volent sur l’Atlas ont une expérience de vols dans les Alpes…

Evolution 2 has just set up the only heliski base on the African continent… In the heart of the Moroccan Atlas, the skiing is between 2000 and 4187 metres altitude according to the snow conditions. The peaks authorised by the Moroccan authorities for skiers to be set down are between Toubkal peak to the southwest and BOU IGUENOUANE to the northeast. What is the skiing like? “The relief of the slopes is varied” says Hervé Favre, who created Evolution 2. “It’s very like the Alpine terrain, there are coombs, steep slopes, corridors and small valleys…the environment is rocky without any forested area, even low down.” What about the snow,  Hervé?   “The snow conditions are pretty much the same as those found in the Alps with a significant difference in the quality according to which way the slopes face: dry snow on the northfacing slopes and hard, wet snow on the south, east and west facing slopes.” Don’t worry if you are scared of flying, the pilots who fly over the Atlas have experience of flying in the Alps… Opening: 15 February - 15 April 2012. More info: www.evolution2.com

Ouverture : du 15 février au 15 avril 2012. + D’infos : www.evolution2.com

01

02

10

La vraie vodka ultra premium made in Moscou La Vodka Stolichnaya est une vraie vodka dite Premium et dans sa version ELit, version Ultra Premium, elle est reconnue comme l’une des meilleures au monde. C’est à son mode de fabrication révolutionnaire que la version «Elit» doit son prestige : «Le Freezeout treatment», un procédé de filtration par congélation qui permet de conserver toutes les propriétés organoleptiques du produit. Le résultat exprime l’excellence et en fait l’une des seules vraies Vodka Ultra Premium, un véritable produit de luxe qui rappelle que par l’excellence on mesure la différence. Pour arriver à ce résultat, le propriétaire de la marque déposée, le groupe SPI, détient le contrôle direct de l’’ensemble du processus, depuis la culture des ingrédients bruts jusqu’à la mise en bouteille du produit fini. A ce titre, peu de choses ont changé depuis les tout débuts de la vodka Stolichnaya. A part qu’elle est devenue «STOLI» au fil de ses soixantedix ans d’histoire tant sa qualité l’a imposée naturellement comme ce qui se fait de mieux en matière de vodka. L’histoire a fait STOLI et STOLI en a fait son Histoire. 02

Stolichnaya The real ultra premium vodka made in Moscow Stolichnaya Vodka is a real Premium vodka and in its Ultra Premium ‘ELit’ version, it is recognized as one of the best in the world. The «Elit» version owes its prestige to its revolutionary production method, «the Freezeout Treatment», a freeze filtration process that conserves all of the product’s organoleptic properties. The excellence of the result makes it one of the only real Ultra Premium Vodkas, a true luxury product that reminds us that it is this excellence that makes all the difference. To attain this result, the owner of the brand name, SPI group, directly controls the whole process, from growing the raw ingredients right up to bottling the finished product. The process has changed little since Stolichnaya vodka was first created, except that it has become «STOLI» over the seventy years of its history, its quality establishing it quite naturally as the best vodka. History has made STOLI and STOLI has made its own history.


SEVEN ARTISTS, SEVEN CONTINENTS, ONE WORK OF ART Inspired by the traditional chain letter, this project involved the global art community through collaboration. Seven artists were selected to represent the seven different continents of the globe. The artwork began in North America before travelling aroundthe world. Each artist added onto the work of the previous artist to achieve one finished work of art.

scott-sports.com Š SCOTT SPORTS SA 2011


NEWS

02

CADEAU ORIGINAL Option hélico pour transfert entre Courchevel et Val d’Isère. Une envie subite de vous rendre à Val d’Isère depuis Courchevel  très rapidement  ? Optez pour l’hélico  ! Michel Moulin (Jet Système Hélico) et la Folie Douce ont imaginé un « pâlepack  » malin pour passer d’un domaine à l’autre sur un coup de fil : dépose en matinée, forfait, repas de midi à La Fruitière, cours de ski avec un moniteur du cru et reprise en fin de journée, ils ont pensé à tout… Prix pour 5 personnes : sur demande (transfert hélico, repas, forfaits et moniteur). Réservation  : 06 18 28 53 31 – info@jshs.fr www.heli-transfer.com

01

Avé César

Hail César

L’enfant de Val qui monte, qui monte A 16 ans, César Reversade a décroché un beau titre de Champion de France 2011 en slopestyle. Cet enfant de Val d’Isère est entré sur le circuit il y a à peine deux ans et s’est consacré au circuit Coupe d’Europe tout au long de la saison dernière. Snowboarder complet, il aime aussi le Pipe pour lequel il est monté sur la troisième marche du podium à l’occasion de ces championnats qui se sont déroulés dans la station d’Avoriaz. Pas mal quand on sait qu’étaient présents plus de quarante concurrents. L’objectif avoué du jeune avalin est désormais d’être qualifié pour les prochains Jeux Olympiques. Une ambition réaliste au vu de son potentiel et de sa passion pour le snowboard…

The boy from Val who’s on the up and up At just 16 years old, César Reversade walked away with the impressive title of Champion of France 2011 in Slopestyle. The boy from Val d’Isère started on the circuit barely two years ago and followed the European Cup circuit all through last season. An all-round snowboarder, he also enjoys the Pipe and won a bronze medal during the championships that took place in the resort of Avoriaz. Not bad when you know that there were more than forty competitors. The young guy from Val admits that his current objective is to qualify for the next Olympics. A realistic ambition considering his potential and his passion for snowboarding…

12

02

AN ORIGINAL GIFT A helicopter option for your transfer from Courchevel to Val d’Isère If you have a sudden desire to pop over from Courchevel  to Val d’Isère, you can opt for a helicopter ride! With the cunning “blade-pack” that Michel Moulin (Jet Système Hélico) and Folie Douce have put together to get you from one area to the other, all it takes is a telephone call. The pack includes dropping you off in the morning, your lift pass, lunch at La Fruitière, a ski lesson with a local instructor and the trip back at the end of the day. They’ve thought of everything… Price for 5: on demand, all inclusive (helicopter transfer, meal, ski passes and instructor). Reservation  : 06 18 28 53 31 – info@jshs.fr www.heli-transfer.com


NEWS

03

L’eau-de-vie en flacon fun et fluo 

Brandy in a fun, fluorescent flask!

Foie gras, le bonheur en brochettes…

Rose pour l’eau-de-vie de framboise, jaune pour la Poire Williams, vert pour l’absinthe, rouge cerise pour le Kirsch, orange pour la Mirabelle et violet pour la prune  :   les créateurs de Kapsi ont ainsi conditionné ces six 6 parfums dans de sympathiques capsules en verre. A apprécier entre deux descentes, mais avec modération. Prix public conseillé : Tube de 12 Kapsi - à partir de 20 €

Pink for the raspberry brandy, yellow for the Poire Williams, green for the absinthe, cherry red for the Kirsch, orange for the Mirabelle and violet for the plum: the creators of Kapsi have packaged their six 6 flavours in fun glass capsules. To enjoy between two runs…in moderation. Recommended retail price: Tube of 12 Kapsi - from 20 €

Il fallait une table festive pour inaugurer cette nouvelle façon de déguster le foie gras imaginée par la maison Masse, une référence dans l’univers du foie gras de qualité... Sabine Masse a donc choisi La Folie Douce et La Fruitière pour ce faire. L’idée ? Toute bête, mais innovante, consiste tout simplement à proposer des brochettes de foie gras cuites directement par le client sur sa table grâce au Green Cooker, un appareil permettant de réaliser des cuissons sans odeur, sans fumée et sans source de chaleur, le flambage se faisant à froid grâce à un alcool aromatique alimentaire. Inutile de surveiller la cuisson, le dosage en alcool a été calculé pour qu’à l’extinction de la flamme la brochette soit au top. On a testé pour vous et nos papilles s’en souviennent encore !

Les travaux de Val Tho

Ongoing works In Val Tho

Val Thorens met en service son quatrième Funitel cet hiver, le Funitel de Thorens. Il est composé de deux trains de deux cabines de 33 places chacune. Ce nouveau Funitel permettra d’accéder depuis le sommet du télésiège de la Portette (2 795 m) au col du Bouchet, à 3 000 m d’altitude en moins de deux minutes. A noter aussi que la station la plus haute d’Europe s’est équipé de 4000 mètres de réseaux de neige de culture pour sécuriser les pistes basses du domaine skiable. Au passage, de nouveaux enneigeurs sont mis en service afin de réduire la consommation d’énergie. On n’oubliera pas enfin, et c’est plus qu’un détail, de nouvelles toilettes publiques au sommet du Funitel du Bouquetin !

Val Thorens is implementing the Thorens Funitel, its fourth Funitel, this winter, comprising two trains with two 33 seat cabins each. This new Funitel will take you to the top of the Portette chairlift (2,795 m) at col du Bouchet (3,000 m) in less than two minutes. Note also that Europe’s highest resort has installed 4,000 metres of artificial snow networks to secure the ski area’s lower slopes. At the same time, new snowmakers were implemented to reduce energy consumption. Last (but certainly not least), there are new public toilets at the top of the Bouquetin Funitel!

02

14

03

Foie gras, happiness on a stick… It needed a festive restaurant to inaugurate this new way of enjoying foie gras that was thought up by Masse, a reference in the world of quality foie gras... Sabine Masse therefore chose La Folie Douce and La Fruitière for the inauguration. The idea is quite simple but innovative, consisting quite simply of offering skewers of foie gras to be cooked directly by the client at the table using a Green Cooker, a machine that allows you to cook without any smells, smoke or heat source. The flame uses an aromatic food alcohol that is heatless. No need to keep an eye on your food since the amount of alcohol has been calculated so that the brochette is perfectly cooked when the flame goes out. We tested it for you and our taste buds are still tingling!


La Poudreuse (Val d’Isère) Top Sport (Val Thorens) Bazoom Shop (Tignes)


NEWS

02

Bouteille Blanche Qui sera le meilleur sommelier de montagne en 2012 ? C’est une fois encore sur les pistes de Val d’Isère que Luc Reversade et Bernard Magrez réuniront une brochette d’œnologues de prestigieux restaurants et bars à vins des stations de ski européennes et autres villes des Alpes. Rouge, blanc et vins de montagne sont au programme des dégustations de cette troisième édition de la Bouteille Blanche, lesquelles seront bien sûr complétées par un « blind test » ouvert au grand public. Avis aux amateurs, le gagnant repartira avec un lot de bouteilles qui valent le détour… 02

Bouteille Blanche (the White Bottle)

Miss « Hotline »

Miss «Hotline»

Toujours sur la brèche, Marie-Anne Moulaert, n’a eu aucun mal à se faire surnommer la « Hotline » par les salariés qui l’accompagnent dans son aventure en stations. A la tête de neuf affaires qu’elle gère aujourd’hui pour des investisseurs danois, la dame a de la suite dans les idées, bonnes les idées bien sûr… Le saloon à Val d’Isère, Tignes et Val-Thorens, par exemple, c’est elle ! Le Summit à Val Tho ? Toujours elle ! Et que dire de son idée de transformer un hôtel racheté à Val-Thorens en un «  Coca-Cola Hôtel  ». Avec l’aide de l’antenne danoise de la multinationale, Marie-Anne a habillé son établissement en parsemant ici et là des clins d’œil de couleur rouge, tant dans l’aménagement que dans les éléments de décoration. Une « vraie » bonne idée qui a si bien fonctionné que la marque de soda se demande si elle ne va pas poursuivre l’expérience avec d’autres établissements. Merci qui ? Merci Marie-Anne !

As she is always beavering away, it’s not surprising that Marie-Anne Moulaert is nicknamed «The Hotline» by the employees that work in resort with her. Head of nine businesses that she manages for Danish investors, the lady is very single-minded in her ideas - and great ideas they are too… She came up with the idea for Le Saloon in Val d’Isère, Tignes and Val-Thorens for example! Le Summit in Val Tho? Her again! And how about her idea of transforming a hotel she bought in Val-Thorens into a «Coca-Cola Hotel». With back-up from the multinational’s Danish office, Marie-Anne decorated her hotel with red-coloured allusions to the brand here and there, both in the furnishings and in various elements of decoration. A  «real» good idea that has worked so well that the brand is wondering if she wouldn’t like to do the same thing in other hotels. Thanks who? Thanks Marie-Anne!

© XXXXX

01

Who will be the best mountain sommelier in 2012? Once again it is on the slopes of Val d’Isère that Luc Reversade and Bernard Magrez will bring together a group of oenologists from prestigious restaurants and wine bars in the European ski resorts and other Alpine towns. Red, white and mountain wines will be tasted during this third edition of the Bouteille Blanche, which will of course be completed by a “blind test” open to the general public. Wine enthusiasts should know that the winner takes away a selection of bottles that are worth the detour…

02

16


NEWS

03

K2 et Rolling Stones fêtent leurs 50 ans !

Jean-Michel Bertrand

K2, la célèbre marque de ski américaine a 50 ans. Pour l’occasion, celle dont les skis sont parmi les plus originaux graphiquement, a choisi d’associer son image à celle des Roling Stones qui, eux aussi, fêtent cette année leurs 50 ans d’existence. C’est ainsi que vous pourrez découvrir une gamme complète aux couleurs du groupe vieillissant, à commencer par un modèle produit sur la base du très bon Sideshow.

K2 and the Rolling Stones celebrate their 50th anniversary! K2, the famous American ski brand is 50 years old. To celebrate, the company, whose skis bear some of the most original graphics, has chosen to link its image to that of the Rolling Stones who are also celebrating their 50 years in business. You will be able to discover a full range in the colours of the ageing band, starting with a model produced in the style of the excellent Sideshow.

Val est en deuil La disparition de Jean-Michel Bertrand a fait l’effet d’un séisme à Val d’Isère. Décrit comme «  dur au cœur tendre  » par ceux qui le connaissaient bien, il avait été l’un des premiers à se lancer dans les travaux acrobatiques. «  Rangé des voitures  » suite à de nombreux accidents ayant coûté la vie à ses copains, Jean-Michel avait ce grand cœur et cette générosité que cachent souvent les bourrus par pudeur. Cette figure de la montagne de Val était dans le canyon de Pussy avec deux de ses clients au moment de l’accident qui lui a coûté la vie le 16 juin dernier. Très connu par sa société «  Alaska Motoneiges », il était guide, accompagnateur et l’un des meilleurs spécialistes de canyoning. Le jour de l’accident, il aura réussi à sauver trois personnes du groupe et aura aidé jusqu’au bout les deux autres, en vain. La vague les a emportés, mais nous garderons en mémoire la bonté de ce guide pas comme les autres…

03

Jean-Michel Bertrand

18

02

02

La Commanderie de PEYRASSOL et le célèbre restaurant Chez Bruno lancent un coffret somptueux associant la cuvée Château Peyrassol rouge à quatre mets à la truffe « Diamant Noir ».

The Commanderie de PEYRASSOL vineyard and the famous restaurant Chez Bruno are launching a sumptuous presentation box that includes a bottle of red Château Peyrassol with four “Black Diamond” truffle specialities.

Val is in mourning The death of Jean-Michel Bertrand has sent shock waves through Val d’Isère. Described as a «soft-hearted hard guy» by those who knew him well, he was one of the first to start doing rope-access work. «Settled down» after several of his friends were killed in accidents, Jean-Michel had the big heart and the generosity that gruff men often hide out of modesty. This emblematic figure of Val d’Isère was in Pussy canyon when the accident that cost him his life occurred on June 16th. Known particularly through his company «Alaska Motoneiges», he was a guide and one of the top canyon specialists. On the day of the accident, he managed to save three of his group and did everything he could to save the two others, but in vain. They were carried off by the wave. We will never forget the kindness of this guide who was different from the others…


© ORAGE 2011 | PHOTO: BLAKE JORGENSON

QUAND CE QU’IL Y A À L’INTÉRIEUR FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE… UNE LONGUE LISTE DE DÉTAILS SE CACHE SOUS LA PROTECTION GORE-TEX® PERFORMANCE SHELL ET L’ISOLATION PRIMALOFT® DE LA VESTE SPARWOOD… VENTILATION CENTRALE EN MESH, AÉRATIONS MODULABLES SOUS LES BRAS, POIGNETS RÉGLABLES PAR VELCRO ET PAR FERMOIR, BRETELLES POUR HIKING, JUPE PARE-NEIGE EXTENSIBLE ET AMOVIBLE, DOUBLURE INTÉRIEURE EN DUVET… ET LA LISTE CONTINUE ! ENHANCED BY

ORAGE.COM / SPARWOOD DESIGNED IN CANADA


NEWS

Calendrier festif Val d’Isère 2012 Events Calendar Val d’Isère 2012 Festival Classicaval

Classicaval Festival

Rendez-vous incontournables de l’hiver, les deux opus du festival Classicaval réunissent les amoureux de la musique classique. Du 24 au 26 janvier et du 13 au 15 mars

An unmissable winter event, the two parts of the Classicaval festival for classical music lovers. January 24 – 26 & March 13 - 15

Polo Masters

Polo Masters

Compétition de polo sur neige. Snow Polo Competition. Du 11 au 14 janvier January 11 – 14

Pistes Gourmandes

Pistes Gourmandes

Rencontres et concours gastronomiques. Du 19 au 22 mars

Gastronomic event and competition. March 19 - 22

La Scara

La Folie des Barmen Rodage inutile et succès immédiat pour la première édition du concours du meilleur Barman de l’espace Killy. L’idée : dix candidats   retenus sur Tignes et Val d’Isère pour trois épreuves décalées façon «  Folie Douce ». L’édition 2012 aura lieu le 18 avril  2012. Même lieu, même punition  ! Cyril, barman et performer de la Folie Douce Val d’Isère, ainsi que Kely StarLight, qu’on ne présente plus, vous attendent.

Barman’s Folly No ‘breaking in’ period was needed for the ‘Best Barman in Espace Killy’ competition as the first edition was an immediate success. The idea is that ten candidates from Tignes and Val d’Isère compete in three offbeat, Folie Doucestyle events. The 2012 edition will take place on April 18th, 2012. Same place, same punishment! Cyril, barman and performer at Folie Douce In Val d’Isère, and Kely StarLight (who needs no introduction), are expecting you.

International Youth Alpine Skiing Competition. April 3 - 6

« ValOscars Seasonnaires Award Ceremony »

« ValOscars Seasonnaires Award Ceremony »

Le 4 avril 2012



April 4th 2012

La Bouteille Blanche La Bouteille Blanche Les 11 et 12 avril 2012

April 11 - 12

La Folie Des Barmen

Barman’s Folly

16e Festival Aventure et Découverte

16th Festival of Adventure and Discovery

à la Folie Douce Le 18 avril 2012

Une dizaine de films en compétition, des expositions,des échanges avec les aventuriers... Du 16 au 19 avril

20

La Scara

Compétition internationale de ski alpin pour les jeunes. Du 3 au 6 avril

at Folie Douce April 18th 2012

A dozen films in competition as well as exhibitions and discussions with the adventurers... The Festival of Adventure and Discovery is more than ever a great event. April 16 - 19

Closing de la Folie Douce

Folie Douce Closing Party

Les 27, 28, 29 et 30 avril 2012

April 27, 28, 29 and 30 2012




d e t n a ou w

outdoor SPeCIaLISt

Y

e r u t n adve

www.evolution2.com


NEWS

02

Arcadia 115 Enfin un powerboat respectueux de l’environnement

Elu bateau de l’année 2011, l’Arcadia n’est pas un yacht tout à fait comme les autres. D’abord, il a l’esthétique «made in Italy» qui fait la différence et donne un résultat à la innovant et surprenant grâce à une nouvelle distribution des espaces et un double-pont des plus fonctionnels. Ensuite, et surtout, l’Arcadia surprend par les efforts mis en oeuvre pour respecter l’environnement. Au niveau du moteur, la technologie hybride est utilisée, l’Arcadia peut ainsi fonctionner sur un moteur électrique sur de petites distances. A 8 noeuds son autonomie est de quatre heures, ce qui donne désormais la possibilité d’aller naviguer dans les parcs maritimes nationaux interdits jusqu’alors à ce genre d’embarcation. Mieux : l’Arcadia est également équipé de panneaux photovoltaïques qui produisent toute l’électricité nécessaire à son fonctionnement. Les panneaux génèrent ainsi 4 à 5 KW d’énergie continue, ce qui permet d’alimenter toutes les lumières leds et autres appareils électroménagers. Propriété d’un avalin d’adoption souhaitant rester discret, ce bijou des mers et des temps modernes est à louer chez Ocean Drive auprès de Sam Buheiry. + d’infos : 00 33 (0)4 93 63 16 71

L’aménagement intérieur est signé Poltrona Frau, l’assurance du bon goût italien.

22

Finally, a powerboat with a healthy respect for the environment!

Chosen as Motor Boat of the Year 2011, the Arcadia is not quite like other yachts. First of all, its «made in Italy» style makes a difference and gives a result that is both innovative and surprising with a new distribution of space and an extremely functional double-bridge. Secondly, and in particular, a surprising number of environmentally-respecting elements have been implemented in the Arcadia. Hybrid technology is used in the engine and the Arcadia can operate using an electric engine over short distances. At 8 knots, it is autonomous for four hours, so it is now possible to navigate in the national maritime parks that were previously off-limits to this type of craft. Even better: the Arcadia is also equipped with photovoltaic panels that produce all the electricity it needs to operate. The panels generate 4 to 5 KW of continuous energy which supplies all the LED lights and other electrical appliances. Owned by a resident of Val d’Isère who prefers to remain unnamed, this jewel of the high seas and modern times can be rented through Sam Buheiry at Ocean Drive. Further info: 00 33 (0)4 93 63 16 71

The interior decoration is by Poltrona Frau, a guarantee of Italian good taste...


www.domainedelarouillere.com - contact@domainedelarouillere.com

Route de Ramatuelle - 83580 Gassin - TĂŠl. 04 94 55 72 60 - Port. 06 83 15 31 81


MUSIC

N- our thang (original mix) artists : Daniel Dexter and Nhan Solo album : Our thang EP / label : OFF  

N- our thang (original mix) artistes : Daniel Dexter and Nhan Solo album : Our thang EP / label : OFF  

Saturday feat. Monie Love (penner + mulder remix)

Emmenépar Emmené parleleduo duo d’amis d’amisberlinois berlinoisDaniel DanielDexter Dexter and and Nhan Nhan Solo, Solo, OFF OFF 26 est 26 est sans sansdoute doutelalaplus plus grosse grosse sortie sortie du label du label OFF OFF en 2011. en 2011. “Our “Our Thang” est Thang” estun untube tubeestival estivalaux auxsaveurs saveursdisco disco etetfunk funkdont dont leslessamples samples entraineront tous entraineront tous les les amoureux amoureux du hipdu hophip deshop années des1990. années 1990.

artistes : Cunnie williams, Monie Love, Penner + Mulder album : the jam files 05 / label : Peppermint Jam  

Saturday feat. Monie Love (penner + mulder remix)

artists : Rocco and C.Robert Walker, Raw artisitic album : I love the night  / label : Foliage records  

artistes : Cunnie williams, Monie Love, Penner + Mulder album : the jam files 05 / label : Peppermint Jam  

I love the night (raw artistic soul vocal dub)

artistes : Rocco and C.Robert Walker, Raw artisitic album : I love the night  / label : Foliage records  

Artistede Artiste dedeep deep house house français français au talent au talent exceptionnel, exceptionnel, Rocco Rocco est un est alchimiste un alchimiste musical musical qui aime quiinnover. aime innover. I Love TheI Love Night The est le Night deuxième est le opus de sa collaboration deuxième opusdesacollaboration avec C. Robertavec Walker C.Robert après leWalker magnifique aprèsle Hard Time ForHard magnifique LoversTime sortiFor en 2010. Lovers Cesorti nouveau en 2010. titre correspond Ce nouveau partitre faitement à l’approche correspond parfaitement idyllique àl’approche et fondamentale idylliquequi etfondamentale se cache derrière qui Foliage se cache Records derrière : riche, Foliage équilibrée Records et:riche, mélancolique. équilibréeetmélancolique.

Wasting my time (Black Coffee original mix)

artistes : Black Coffee, Zakes Bantwini album : Wasting my time / label : Real Tone Records

Produitpar Produit parson sonami amiBlack BlackCoffee, Coffee,ce cemix mixoriginal originalaccompagne accompagne parfaiteparfaitement paroles Bantwini etleur permet d’exprimer leur ment lesles paroles de de Bantwini et leur permet d’exprimer toute toute leur grâce. grâce. Desrythmes afrosluxueux conduisent des detromDes rythmes afros luxueux conduisent vers des vers éclats deéclats trompette, pette, delégères deetbasses etdes solosenthousiastes, de légères lignes delignes basses des solos enthousiastes, Cette vagueCette vague musicale magnifiquement laperformance deBantwini. musicale amplifieamplifie magnifiquement la performance de Bantwini.

I love the night (raw artistic soul vocal dub)

AnexceptionallytalentedFrenchdeephouseartist,Roccoisamusical alchemistwholovestoinnovate.ILovetheNightisthesecondopus fromhiscollaborationwithC.RobertWalkerafterthemagnificentHard TimeforLoversthatcameoutin2010.ThisnewtitlecorrespondsperfectlytotheidyllicandfundamentalapproachthatisFoliageRecords’ signature: rich and balanced with a touch of melancholy.

Wasting my time (Black Coffee original mix)

artists : Black Coffee, Zakes Bantwini album : Wasting my time / label : Real Tone Records

Producedbyhisfriend,BlackCoffee,thisoriginalmixistheperfect accompanimenttoBantwini’swords,expressingalltheirgrace. Rich African rhythms build up to trumpet bursts, light bass lines and enthusiastic solos. This musical wave amplifies Bantwini’s performance magnificently.

Envision (âme remix)

artists : Osunlade, Âme album : Envision remixes / label : Innervisions

Around (subb-an remix)

Envision ( âme remix )

artists : Noir & Haze, Subb-an album : Around / Label : Noir Music AfterTarasvandeVoorde’shugehit‘1998’,ECisproudtopresenttheeagerly-awaitedfollow-uptitle‘TheGame’.PeteTong, Luciano,SashaandAgoriahaveallbeenplayingitconstantly.

Around ( subb-an remix )

Story of my life avec Imaani (DJ Chus & David Penn Remix)

artistes : Osunlade, Âme album : Envision remixes / label : Innervisions artistes : Noir & Haze, Subb-an album : Around / Label : Noir Music Après l’énorme Après l’énorme hithit ‘1998’ ‘1998’ dede Taras Taras vanvan dede Voorde, Voorde, EC est ECfier estde fierde présenter cette présenter cettesuite suite tant tant attendue attendue : ‘The :‘The Game’. Game’ De.De Pete Pete Tong Tong à à Luciano enenpassant Luciano passant parpar Sasha Sasha et Agoria, et Agoria, tous en tous onten abusé. ont abusé.

Story of my life avec Imaani ( DJ Chus & David Penn Remix )

artistes : Copyright, Imaani, David Penn, DJ Chus ) album : Story of my life / Label : Defected

StoryofofMy Story MyLife Lifeprésente, présente, Imaani, Imaani, collaborateur collaborateur vocal vocal de longue delongue date, et l’incontournable date, etl’incontournable Copyright Copyright pour une série pourde une percussions sériedepercussions tribales exaltées et tribales exaltées un groove et un dansant groove immédiat. dansant Lesimmédiat. DJ Chus & David Les DJ Penn Chus font& monterPenn David le tempo fontavec monter des accès le tempo soudain avec et des desbreaks accès soudain frénétiques etqui des font frissonner breaks frénétiques les sens.qui font frissonner les sens.

The trumpeter ( Chocolate Puma remix )

artistes : Ray Foxx, Chocolate Puma album : The trumpeter  ( Remixes ) / Label : Defected Ilfaut fautavoir avoirune unesacré sacrédose dosede detalent talentetetd’expérience d’expériencepour pour sortir sortir l’un l’un des disques disques les lesplus plusexceptionnel exceptionnelde del’année. l’année.Chocolate ChocolatePuma Pumayva y fort va des fort avec ces break fabuleux, ses accords de pianos qui montent en avec cesbreak fabuleux, sesaccords depianos quimontent enflèche flèche et les rythmes les lourd plus lourd puisse concevoir. et les rythmes les plus que que l’onl’on puisse concevoir.

You better feat. Dawn Tallman ( David Penn remix )

artistes : Geoff M, The ridiculously Good Looking Guys, David Penn / album : You Better feat. Dawn Tallman ( David Penn remix ) / label : Z Records

24

ProducedbythetwofriendsfromBerlin,DanielDexterandNhan Solo,OFF26isdoubtlessOFFrecordlabel’sbiggesttitlein2011. “Our Thang” is a summer hit with hints of disco and funk and samples that will appeal to anyone who loves 90s hip hop.

artists : Copyright, Imaani, David Penn, DJ Chus ) album : Story of my life / Label : Defected Story of My Life presents Imaani, long-time collaborator on vocals and the inevitable Copyright for a series of wild tribal percussionsandagroovethatgetsyouuponthedancefloor instantly.DJsChus&DavidPennstepupthebeatwithsudden risesandfreneticbreaksthatwillsendashiverupyourspine.

The trumpeter (Chocolate Puma remix)

artists : Ray Foxx, Chocolate Puma album : The trumpeter  ( Remixes ) / Label : Defected Youhavetohaveawholelotoftalentandexperiencetobring out one of the best records of the year. Chocolate Puma has done a great job with his amazing breaks, his soaring piano chords and the heaviest rhythms you can imagine.

You better feat. Dawn Tallman (David Penn remix)

artists : Geoff M, The ridiculously Good Looking Guys, David Penn / album : You Better feat. Dawn Tallman ( David Penn remix ) label : Z Records


MUSIC

26


Compétiteur en half pipe sous les couleurs du Canada, Trevor Andrew a mis à profit un accident survenu en 2004 pour se lancer dans une foisonnante carrière musicale. By Jag. Illustrations Tony Manent. Photos Electric

A

près avoir grandi à Falmouth dans l’état de Nouvelle-Écosse, à l’est du Canada, le jeune Trevor était tellement passionné de snowboard qu’il traversa son grand pays pour rejoindre les montagnes de Whistler à l’âge de 16 ans. Décidé à devenir rider professionnel, il mit toute son énergie à émerger sur la scène nord-américaine. Doué et déterminé, il se spécialise en freestyle et se fait notamment remarqué pour ses énormes Mc Twist dans les half pipe. Il intègre rapidement l’équipe canadienne et se retrouve sélectionné pour les Jeux Olympiques de Nagano et Salt Lake City. Il participe également à de nombreux championnats du monde et aux X Games 2000. Mais c’est surtout dans les vidéos qu’il se forge une belle réputation avec des segments pour Absinthe Film, Mack Dawg Productions ou Wildcats. Après avoir conquit le snowboard grand public grâce aux Jeux Olympiques, Andrew va ainsi se faire un nom dans la sphère très fermée du snowboard underground. Un accident survenu en 2004 va néanmoins bousculer ce parcours remarquable : au cours d’une prise de vue pour une publicité Burton, une mauvaise chute l’écarte des pentes pendant quasiment une année. Éloigné des champs de poudre, le bouillonnant jeune homme se réfugie dans la musique. Il commence à composer des chansons et se métamorphose petit à petit en Trouble Andrew.

Du snowboard à la guitare

From a snowboard to a guitar

A competitor for the Canadian team in the half pipe, Trevor Andrew made the most of an accident that happened in 2004 to get started in a busy musical career.

A

fter growing up in Falmouth in the state of Nova Scotia, in eastern Canada, young Trevor was so keen on snowboarding that he crossed his vast country to go to the mountains of Whistler when he was just 16. Having decided to become a professional rider, he put all his energy into succeeding on the North American stage. Gifted and determined, he specialised in freestyle and rapidly came to attention for his huge McTwists in the half pipe. He soon joined the Canadian team and was selected for the Nagano and Salt Lake City Olympic Games. He also took part in several world championships and the 2000 X Games. However, it was especially in videos that he earned himself a great reputation with segments for Absinthe Film, Mack Dawg Productions or Wildcats. After winning over snowboarding’s general public at the Olympic Games, Andrew would make a name for himself in the very selective world of snowboard’s underground through the videos. An accident that happened in 2004 would disrupt this remarkable start, however: during a shoot for a Burton ad, a bad fall kept him off the slopes for nearly a year. Kept at a distance from the powder fields, the energetic young man took refuge in music. He started to write songs and gradually became Trouble Andrew.

27


MUSIC

Doué et déterminé, il se spécialise en freestyle et se fait notamment remarqué pour ses énormes Mc Twist dans les half pipe.

Gifted and determined, he specialised in freestyle and rapidly came to attention for his huge McTwists in the half pipe.

28


Trouble Andrew Artiste touche-à-tout depuis toujours, Trevor a notamment dessiné lui-même les graphismes de nombreuses planches, boots, vêtements ou masques. Et quand il ne dessine pas pour ses sponsors, il crée des collages, s’adonne à la photographie, écrit des chansons ou gratouille sa guitare. Son accident de 2004 va bousculer sa carrière en le propulsant sans crier gare vers la scène musicale. Coincé chez sa copine Santi Whites (une chanteuse de Brooklyn), il écrit des chansons et utilise le matériel audio de sa dulcinée pour mettre le tout en musique. Influencé par la scène glisse depuis sa tendre enfance, et notamment le punk, le rock et le hip-hop, Trevor est également inspiré par les sons électros découverts lors de séjours en Europe. Il développe son propre style, le crunk rock qu’il qualifie d’électro / post-punk rock. Sans complexe par rapport au milieu musical, il compose des chansons et des sons qu’il qualifie « de manière la plus pure, parce que je n’étais pas parasité par toute ces conneries ». Encouragé par sa copine et ses amis, il met toute son énergie à la réalisation d’un album qu’il intitule « Trouble Andrew ». Le succès est immédiat et Trevor se retrouve sur la route pour tenter de répondre à l’avalanche de dates de concerts qui lui tombent dessus. Surpris par un tel engouement, il se lance dans une nouvelle carrière, celle de rock star.

Trouble Andrew An artist who has always tried his hand at everything, Trevor has, amongst other things, created the graphics for a number of boards, boots, clothes and goggles. When he is not drawing for his sponsors, he is creating collages, trying photography, writing songs or playing his guitar. His accident in 2004 would disrupt his career path by driving him without any warning on to the musical stage. Stuck at his girlfriend Santi Whites’ place (a singer from Brooklyn), he wrote songs and used her audio equipment to put them to music. Influenced by the music of the riding scene since he was very young, particularly punk, rock and hip-hop, Trevor also drew inspiration from the electro sounds he discovered during trips to Europe. He developed his own style, ‘crunk rock’ which he describes as electro / post-punk rock. Without any complex as far as the musical world is concerned, he writes songs and sounds that he describes as “the purest, because none of that bullshit got in the way”. Encouraged by his girlfriend and his friends, he put all his energy into producing an album that he called “Trouble Andrew”. It was an immediate success and Trevor found himself on the road to try and respond to the avalanche of concert dates that he was landed with. Surprised by such enthusiasm, he started a new career…as a rock star.

Quand il ne dessine pas pour ses sponsors, il crée des collages, s’adonne à la photographie, écrit des chansons ou gratouille sa guitare. When he is not drawing for his sponsors, he is creating collages, trying photography, writing songs or playing his guitar.

29


MUSIC

Si la musique rythme désormais une bonne partie de sa vie, il continue à rider le plus possible. If music is now the rhythm for a good part of his life, he continues to ride as much as possible.

50% snow / 50% rock

50% snow / 50% rock

Pour Trevor, la musique et le snow c’est désormais du 50/50. Après avoir sorti un deuxième album, « Dreams of a Troubled Man », engagé trois musiciens professionnels, il passe son temps sur la route, soit pour la musique, soit pour le snow. « Je ride toujours autant, la nuit je travaille sur ma musique, les jours off pour le snow je file en studio pour enregistrer, faire des concerts ou je ne sais quoi d’autre en rapport avec la musique…», explique Trevor. Désormais fiancé avec Santi Whites, ils ont mis au point une tournée commune pour passer plus de temps ensemble. Cependant, si la musique rythme désormais une bonne partie de sa vie, il continue à rider le plus possible et à filmer dès qu’il en a l’opportunité. Il vient d’ailleurs tout juste de signer chez Yes Snowboards où il a retrouvé quelques-uns de ses potes de chez Burton, comme son vieil acolyte, le Français Romain de Marchi. Motivé par ce nouveau challenge, Trevor va pouvoir continuer à rider à bloc et exprimer tout ce que la board culture lui inspire.

For Trevor, music and snow are now 50/50. After bringing out a second album, “Dreams of a Troubled Man” and hiring three professional musicians, he spends his time on the road, either for his music or snowboarding. “I still ride just as much and work on my music at night. Days off from snowboarding, I go to the studio to record, do concerts or anything else to do with music…”, explains Trevor. Now engaged to Santi Whites, they have planned a tour together to be able to spend more time together. However, if music is now the rhythm for a good part of his life, he continues to ride as much as possible and to film whenever he has the chance to do so. What is more, he has just signed with Yes Snowboards where he has been reunited with a few of his buddies from Burton, like his former associate, the Frenchman, Romain de Marchi. Motivated by this new challenge, Trevor will be able to keep riding to his hearts content and to express all the inspiration that he finds in board culture.

www.myspace.com/troubleandrew

www.myspace.com/troubleandrew

30


w w w. t e i s s e i r e . f r

Sensations cocktails


MODE

L’écologie au service du luxe

Ecology in the hands of luxury

HARRICANA & JEAN-CHARLES DE CASTELBAJAC

Photos : Carl Lessard, agence 2M2  Mannequins : Ruby Brown et Félix, Agence Montagne Lieu : Strom Spa Stylisme : Isabelle Long, Agence satellite Maquillage coiffure : Julie Cusson assisté de Mailly Falquet.

32

Photos : Carl Lessard, agence 2M2  MODELs : Ruby Brown AND Félix, Agence Montagne PLACE : Strom Spa Stylism : Isabelle Long, Agence satellite MAKE-UP & HAIRSTYLE : Julie Cusson & Mailly Falquet.


Pionnier en matière de fourrure recyclée, la maison Harricana invente l’Ecoluxe. Explications...

H

arricana est un chef de file du recyclage des matières nobles en vêtement de mode, pour rappeler l’esprit du grand nord. Une touche sauvage et ultra luxe avec des fourrures recyclées issues des ateliers de la célèbre marque canadienne qui a pu sauver 600 000 animaux en dix-sept années d’exercice.

With recycled fur accessories, the Jean-Charles de Castelbajac collection introduces Rossignol to Eco-luxe.

J

ean-Charles de Castelbajac and Rossignol are collaborating with Harricana, the leaders in recycling luxurious materials into top fashion garments, recalling the spirit of the Great North. The JCC collection will be doted with a touch of wilderness with luxurious recycled fur from the celebrated Canadian brand that has saved 600,000 animals in seventeen years of practice.

33


MODE

Les algonquins, peuple autochtone du nord-est américain, dénommaient Nanikana, « la voie principale », le grand fleuve québécois le long duquel eurent lieu les premières traites de fourrure. Les colons européens déformèrent ce mot en Harricana et c’est aujourd’hui encore le nom de cette immense fleuve canadien qui se jette dans l’océan Atlantique. La styliste québécoise Mariouche Gagné, l’a également choisi pour sa marque spécialisée dans le recyclage des matières nobles. Née dans le village amérindien de Loretteville, au coeur du Québec, la nature sauvage est sans doute indissociable de la passion de Mariouche pour la création de vêtements.

The Algonquins, the North East American indigenous people, named the great Quebecan river Nanikana, meaning “main road”, it was here that the first fur exchanges took place on its shores. European colonies changed its name to Harricana and this immense Canadian river that forges its way into the Atlantic still carries it. The Quebecan designer Mariouche Gagné chose this name for her specialized brand of recycled high-quality materials. Born in the American Indian village of Loretteville in the heart of Quebec, the wilderness is an integral part of Mariouche’s passion for creating clothes.

Harricana ou la volonté de sauver des animaux grâce au recyclage de fourrures en vêtements de mode.

Harricana : the will to save animals by reclycling furs into fashion wear.

34


Une touche tendance et mode dans l’éco conception…

A touch of fashion and trend into an eco-concept…

« Dix-sept ans plus tard, plus d’un demi million d’animaux ont été sauvés. »

« Seventeen years later, more than half a million animals had been saved. »

À 16 ans, elle plante des milliers arbres ; à dix-neuf ans, elle remporte le concours des jeunes créateurs de Paris en réalisant un manteau blanc inspiré d’un ours polaire doublé d’une légende Inuite. Trois ans plus tard, à court de matière pour une création, elle récupère un vieux manteau de sa mère et prend conscience du potentiel et de l’intérêt écologique du recyclage des matières nobles. Elle fonde la société Harricana en 1993 avec la volonté de sauver des animaux grâce au recyclage de fourrures en vêtements de mode. Dix-sept ans plus tard, Mariouche et Harricana peuvent se féliciter d’avoir sauvé plus d’un demi million d’animaux.

At the age of 16 she planted thousands of trees; at 19 inspired by polar bears and Inuit legend she designed a white coat that won the young creators award in Paris. Three years later lacking materials for a creation, she used her mother’s old coat and realized the potential and ecological importance of recycling high-quality materials. She set up her company Harricana in 1993 with the view of saving animals by recycling furs into high fashion garments. Seventeen years down the line Mariouche and Harricana can be happy in the knowledge that they have saved more than half a million animals.

35


MODE

L’art de recycler des matières nobles Pour sa ligne Jean-Charles de Castelbajac, Rossignol avait pour ambition de doter la collection 2011-2012 d’une touche canadienne, rappelant les espaces du grand nord. C’est donc naturellement que JCDC, soucieux d’écologie, s’est adressé à la styliste québécoise pour incorporer de la fourrure recyclée à ses créations Rossignol. « En tout début de collection, l’art de recycler des matières nobles nous a énormément plu. Nous cherchions une façon d’amener une touche tendance et mode dans l’éco conception, un label Premium comme nous avions déjà sur le duvet.

36

The art of recycling high-quality materials Jean-Charles de Castelbajac and Rossignol’s aim for the 2011/2012 collection was to have a Canadian touch recalling the wilderness of the Great North. Therefore it was logical that the ecologically aware JC de Castelbajac should contact the Quebecan designer to incorporate her recycled fur in his creations for Rossignol. “At the outset of the collection the art of recycling high-quality materials pleased us enormously. We were looking for a way of bringing a touch of fashion and trend into an eco-concept, another brand, Premium, was already using this on their down jackets.


• CAVAILLÉ

CHATEAUX

&

VIGNOBLES

---

Du vin de cépage aux grands crus, uniquement des vins de propriétaires.

P.A.E Les Combaruches Porte du Parc Régional des Bauges BP 109 - 73 101 Aix-les-Bains Cedex Tél. 04 79 61 04 90 - fax 04 79 88 34 87

Jean Christophe Cavaillé - La Croix Valmer Tél. 06 50 24 15 63 jcc@cavaille.com www.cavaille.com - cavaille@cavaille.com

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


MODE

Après de nombreuses discussions et essais, c’est donc de la fourrure recyclée de coyote, animal mythique du continent américain qui a été choisi. After numerous discussions and tests the recycled coyote fur, a mythical animal from the American continent, was chosen.

Pour cette collection Créateur, nous sommes ultra mode sans pour autant en oublier la technicité et les meilleurs concepts, » explique Magali Vauge, responsable du pôle recherche et développement des collections textiles. Après de nombreuses discussions et essais, c’est donc de la fourrure recyclée de coyote, animal mythique du continent américain qui a été choisi pour donner une touche grand luxe aux ensembles Rossignol signé par JC de Castelbajac. L’anecdote veut que la jeune Mariouche Gagné ait reçu l’un de ses premiers prix de style des mains du grand couturier français, comme si l’étincelle de cette collaboration avait jailli quelque part dans le grand cycle de la vie.

38

For this collection, Creator, we have succeeded in creating a high fashion look without losing sight of the technical and conceptual aspects,” explains Magali Vauge who is in charge of search and development for the textile collections. After numerous discussions and tests the recycled coyote fur, a mythical animal from the American continent, was chosen to give a touch of fine luxury to Rossignol’s ensembles, signed by JC de Castelbajac. So in the great circle of life, all those years ago when the young Mariouche Gagné received a first prize for style from the great French designers, a spark from this connection escaped and put the wheels in motion.


je suis expert-comptable je suis auditrice je suis conseillère je suis gestionnaire je suis assistante je suis informaticienne je suis ...

Partenaire des entreprises en station depuis 50 ans. www.magningecors.fr Aime, Bourg Saint Maurice, Val d’Isère - Tél : 04 79 09 71 24 Moutiers, Albertville, St Jean de Maurienne - Tél : 04 79 31 18 00 / La Ravoire (Siège Social) - Tél : 04 79 33 18 45


MOTOR

le superyacht sans compromis

the uncompromising superyacht

vec ses lignes racées et sa silhouette fuselée, on pourrait croire ce bateau directement sorti d’un James Bond. Mais il n’en est rien : le Strand Craft 166 est le deuxième superyacht mis au point par le chantier naval du même nom et le studio de design suédois Gray Design.

A

W

Conçu autour du thème de l’automobile, ce bijou de 50 mètres et 1500 ch, qui ne sera produit qu’en six exemplaires, s’inspire des méthodes de conception des bolides à quatre roues. Tel un concept-car à la ligne épurée, le SC 166 ne souffre d’aucune aspérité sur ses courbes : radars, antennes, escaliers, tout a été intégré au fuselage. Même le pont avant, qui abrite le jacuzzi, est recouvert de panneaux de fibre de carbone coulissants…

Designed around an automotive theme, this jewel of 50 metres and 1500 hp, of which only six will be built, takes its inspiration from racing car design methods. Like a concept-car with a refined line, the SC 166 has no bumps on its contours: radars, aerials and stairs have all been integrated into the fuselage. Even the fore deck, which houses the jacuzzi, is covered with sliding carbon fibre panels…

40

ith its sleek lines and slender silhouette, you might think that this boat comes straight out of a James Bond film, but that is absolutely not the case. The Strand Craft 166 is the second superyacht developed by the shipyard of the same name together with Swedish design studio, Gray Design.


Fiche Technique Constructeur : Strand Craft (USA) Designer : Gray Design Sweden Année : 2011 Longueur : 50 mètres Largeur : 9 mètres Capacité carburant : 35 000 litres Vitesse maximum : 40 noeuds Vitesse de croisière : 30 noeuds Prix : sur demande (pour info, le petit frère de 38 m est affiché à 22 millions d’€uros)

Technical details Constructor: Strand Craft (USA) Designer: Gray Design, Sweden Year: 2011 Length: 50 metres Width: 9 metres Fuel capacity: 35 000 litres Maximum speed: 40 knots Cruising speed: 30 knots Price: on request (for your information, the smaller version (38 m) is priced at 22 million €.

41


MOTOR

L.M

A treasure in the hold

Photos Gray Design

Inside, leather and high tech materials have been used in the «cabins»: five suites with home automation (television, sound and light), all controlled by an iPad. The ultimate element, however, is the racing car hidden in the superyacht’s stern: sold exclusively with the SC 166, the supercar tender hides a 620hp, V8 engine under its bonnet, producing a top speed of 305 km/h. If your taste in four wheel toys is more «classical», no need to panic, you can opt for a less exotic model: Lamborghini, Koenigsegg, Maybach… L.M

42


La Cave Bernard Magrez de Paris - 43 Rue Saint-Augustin - mĂŠtro OpĂŠra - 01 49 24 03 11


french touch

Drôle d’oiseau ce mister Oizo...

Mr Oizo - a strange bird

Il est entré en scène avec une marionnette jaune, une publicité Levis et un tube électronique aux rythmes hachés menus. Depuis, il n’a cessé de composer un univers étrange, fait de musiques By Jag. Illustrations Tony Manent. sourdes et de films baroques. He first came to the public’s attention with a yellow puppet, a Levi’s ad and an electronic tube making a short, jerky rhythm. Since then, he hasn’t stopped inventing a strange world made up of muted music and baroque films.

44


M

r Oizo, alias Quentin Dupieux, est l’un des semeurs de trouble de la French Touch, aussi bien musicale que visuelle. Artiste de l’ère électronique, il a crevé l’écran en 1999 en sortant le tube Flat Beat, un morceau composé d’une basse tournant en boucle, le tout réalisé à partir d’un synthétiseur Korg MS-20. Deux heures de travail pour 3 millions d’albums vendus et une nomination aux Brits Awards, l’air de ne pas y toucher en envoyant du lourd, voilà le phénomène Dupieux.

M

r Oizo, alias Quentin Dupieux, is one of the troublemakers of the creative scene in France, both musically and visually. An artist of the electronic era, he burst onto the scene in 1999 when he brought out the hit Flat Beat, a song consisting of just a base line repeated over and over, recorded using a Korg MS-20 synthesiser. Just two hours of work for 3 million albums sold and a nomination at the Brit Awards: creating something amazing but making it look easy, that’s Dupieux for you.

A master of evasion “I just don’t understand that guys wear themselves out reproducing the same old stuff, doing the same thing again and again” Quentin Dupieux explained to Vice Magazine in June 2010. Since he started with Laurent Garnier’s F Com label and Midi-Minuit productions in 1997, Oizo has continuously created by provoking and prospered through provocation. Impossible to classify or pin down, Quentin Dupieux has more in common with a tentacled cephalopod than a winged creature*. But if he’s a bird, he doubtless takes after the swift, zigzagging wildly in the air, so you can never guess which direction he will fly in. He explained, in an interview with Tsugi magazine, that “he bases his creations on just about anything” and that he leaves his search for samples and sounds on different databases completely to chance. He works the same way when he is behind the decks to get people on the dance floor: “When I’m messing around on the decks, I don’t feel like I’m selling out” (Vice Magazine, 2010). However, if he prefers instinct to reflection, he has also become a master in the art of wrong-footing and always seems to be looking for the weird and unexpected, enjoying losing his fans with each new creation. When you think he is going to bring out another album of house music (Analog Worms Attack), he produces breakbeat (Moustache-Half a Scissor) and to keep everyone guessing, the next album flirts with pop (Lambs Anger).

45


FRENCH TOUCH

Disoriented art His music videos and feature films are just as disconcerting and it is arguably when writing and producing scenarios that he can give full rein to his creativity. It’s as if the mix of writing, images and sound provide the perfect compost to fertilise the deepest corners of his imagination. His first feature film, Nonfilm (2001), tells the story of a film crew lost in the absurdity of their task, who end up leaving the director in the middle of the desert. His second film, Steak (2007), has the two comedians, Eric and Ramzy, in a preposterous, surrealist story which is a vague parody of Stanley Kubrick’s Clockwork Orange. Shot down in flames by most critics, the film was however defended by the publications that are generally more demanding, such as Libération, Chronic’art and the Cahiers du Cinéma. Quentin Dupieux therefore managed to create a buzz by putting two comedians popular with the general public in an arthouse film that appealed to cinema’s intelligentsia. Last year, Oizo made a strong impression once again with Rubber, a film produced in 14 days using two digital cameras. It tells the story of Robert, a telepathic, serial killer tyre in the desolate landscape of the Californian desert. Yet again, the buzz worked perfectly and Rubber was presented in a preview showing at the Cannes Film Festival’s Critics’ Week.

For love of art Quentin Dupieux is one of the least classifiable and most multi-dimensional artists of his generation. Unpredictable, Oizo likes to cloud the issue and go into unknown territory himself before surprising the public. Juggling music and cinema, riding the dragons of creativity bareback, he frees himself from any acquired knowledge or constraints. Neither a pirate nor a poacher of art, he seems to be looking for total freedom without any concessions, ready at times to brush with artistic euthanasia. “I am for art. It’s naïve to think that cinema can be an area of artistic freedom, but I really do believe it…” (Vice Magazine, 2010). A word to the wise…

46


Mondrian

PI Electronique PI Electronique

L'art du système caissier


saga swatch

48


La petite montre qui sauva les grandes

The little watch that saved the big ones Au début des années 1980, alors que l’horlogerie suisse est au plus bAs, une petite montre pétillante va porter secours aux By Antoine Grospiron. Photos Swatch chronomètres de luxe.

C

onnue dans le monde entier, la montre Swatch est née à Bienne en 1980 de la contraction des mots « swiss » et « watch ». Cette étonnante trotteuse a été créée dans la tradition horlogère suisse avec une spécificité contemporaine : un prix accessible qui permet d’en posséder beaucoup... Des jaunes, des vertes, des bleues, des aquariums ou des nuages. Autre spécificité, les pièces qui la compose sont scellées, et elle n’est pas destinée à être réparée, ce qui lui a valu d’être injustement qualifiée de « montre jetable ». Pourtant, les pièces de haute qualité technique qui composent la montre bariolée sont les gages de sa solidité. Son compartiment de pile étanche et remplaçable permet, en outre, de la faire fonctionner pour longtemps.

At the start of the 80s, when the Swiss watch-making industry was at its lowest ebb, a lively little watch came to the aid of the luxury chronometers.

T

he Swatch watch, a world-wide phenomenon, was created in Bienne in 1980 and given a name that is a contraction of the words “Swiss” and “watch”. This surprising timekeeper was manufactured according to Swiss watch-making tradition but with a contemporary particularity: a price that meant you could own several of them... yellow, green or blue, aquariums and clouds. Another particularity was that the watch’s components were sealed and it was not meant to be repaired, which led to it being unjustly labelled the “disposable watch”. However, the superior technical quality of the colourful watch’s components guarantees its sturdiness. Its battery compartment is waterproof and the battery can be replaced so the watch can keep on working for a long time.

49


saga swatch

Swatch est avant tout une véritable innovation. Imaginée pour dynamiser le secteur de l’horlogerie suisse, elle est lancée par SMH (Société de microélectronique et d’horlogerie SA) qui regroupe depuis 1984 ASUAG (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG) et SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère SA). La mission qui va donner naissance à la Swatch est aussi sobre qu’audacieuse : sauver l’horlogerie suisse sans concurrencer les montres haut de gamme. C’est grâce à un trio de choc que ce défi va être relevé. Il y a d’un côté les concepteurs techniques, Elmar Mock, ingénieur en horlogerie et en matières plastiques, et Jacques Müller, ingénieur, spécialiste des mouvements d’horlogerie, et de l’autre un concepteur stratégique, grand amiral de ce sauvetage, Ernst Thomke, chef de la direction du groupe. Le produit miraculeux que cette sainte trinité va mettre au point s’articule sur divers procédés techniques : un boîtier moulé qui peut recevoir tous les composants, une diminution du nombre de composants (91 à 51 pièces), un circuit rigide et un moteur en alliage acier-nickel inaltérable. En 1982, après deux ans de recherches, la Swatch est commercialisée aux États-Unis, puis en Suisse... avant de gagner le reste du monde.

La mission qui va donner naissance à la Swatch est sobre et audacieuse : sauver l’horlogerie suisse sans concurencer les montres haut de gamme.

The mission that would produce the Swatch watch was as simple as it was bold: to save the Swiss watch-making industry without creating competition for luxury watches.

50

Swatch is above all a real innovation. Dreamt up to boost the Swiss watch-making industry, it was launched by SMH (Société de microélectronique et d’horlogerie SA) which was created in 1984 through a merger of ASUAG (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG) and SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère SA). The mission that would produce the Swatch watch was as simple as it was bold: to save the Swiss watch-making industry without creating competition for luxury watches. It was thanks to a high-powered threesome that the challenge was met. On the one side there were the technical designers, Elmar Mock, a watch-making and plastics engineer and Jacques Müller, an engineer specialising in watch movements; on the other side a strategic designer, the high admiral of this rescue mission, Ernst Thomke, the group’s Chief Executive Officer. The miracle product that this holy trinity perfected was based on different technical processes: a cast casing for all the components and a smaller number of components (reduced from 91 to 51 parts); a rigid circuit and a mainspring in a stable steel and nickel alloy. In 1982, after two years of research, the Swatch was marketed first in the United States, then in Switzerland...before being sold worldwide.


saga swatch

La réussite de la Swatch est à mettre au compte d’une innovation qui modernise et préserve le savoir-faire suisse. Swatch’s success can be put down to an innovation which modernised and preserved Swiss expertise.

En résumé, la réussite de la Swatch est à mettre au compte d’une innovation qui modernise et préserve le savoir-faire suisse, mais la recette n’aurait pu prendre sans une communication tapageuse et vindicative. Aujourd’hui, après 27 ans d’existence, la montre multicolore au tempérament acidulé est en tout cas, et sans aucun doute, une réussite universelle.

52

To sum up, Swatch’s success can be put down to an innovation which modernised and preserved Swiss expertise, but the formula would not have succeeded without flashy, aggressive advertising. Today, after 27 years of existence, the multi-coloured watch with an acid temperament is, by any measure and without doubt, a worldwide success.


jake burton carpenter

54


C’est en 1977 que Jake Burton Carpenter crée Burton Snowboard. Une signature qui allait progressivement révolutionner le monde de la glisse et permettre à la planche à neige de s’imposer dans les mœurs. By Jag. Photos Burton

C

’est une histoire comme aiment les Américains, celle du self-made-man qui s’accroche à une idée, bricole dans son garage et fini par devenir millionnaire. Mais avant de bâtir le géant industriel qui porte son nom, Jake Burton Carpenter était un jeune new-yorkais dont les parents aimaient venir skier dans l’Etat du Vermont, à 300 kilomètres au nord de la ville. À l’adolescence, Jake découvre un drôle d’engin, le Snurfer (snowsurfer), inventé par Sherman Poppen, un bricoleur du Michigan. Il s’agit d’une petite planche à neige qui se dirige grâce à une lanière fixée à sa proue. Avec ses copains, Jake s’amuse à la bricoler pour la rendre plus maniable. Ainsi débute sa passion pour la glisse sur une planche unique.

L’ homme qui révolutionna la glisse

The man who revolutionised riding.

It was in 1977 that Jake Burton Carpenter created Burton Snowboards, a signature that would progressively revolutionise the world of riding and turn snowboarding into an everyday feature.

I

t’s the kind of story Americans love, where the self-made man clings to an idea, tinkers around in his garage and ends up becoming a millionaire. Before building the industrial giant that bears his name, however, Jake Burton Carpenter was a young guy from New York whose parents loved to go skiing in the state of Vermont, 300 km north of the city. As a teenager, Jake discovered a strange contraption, the ‘Snurfer’ (snow surfer). It was a small snowboard that could be steered using a strap attached to the front. Invented by Sherman Poppen, a DIY enthusiast from Michigan, the bizarre contraption was just considered to be a fun toy at the time...

55


jake burton carpenter

La marque enrôle des riders emblématiques comme Craig Kelly et Terje Haakonsen. The brand enrolled emblematic riders like Craig Kelly and Terje Haakonsen.

A born businessman Young Jake was resourceful and an entrepreneur. After creating a landscaping company when he was at high school, he left to study finance and commerce at the University of Colorado, already combining his passion for riding and his commercial intentions. Back in New York, he cumulated working for a Wall Street investment company and studying commerce. He didn’t like the job much but it meant he was rubbing shoulders with manufacturers. So, one day in autumn 1977, weary of listening to his teachers and bosses, he decided to throw himself into what had been going round in his head since his teen years: manufacturing and marketing snowboards.

56


The resorts open up When he started his business, Jake didn’t imagine for a second the potential of the snowboard, as can be seen from the fact that he called his reference board the “Backyard”. For him, a snowboard was a toy for riding on, not any kind of competitor for skis. Nevertheless, he fought to get Stratton resort to open its area to snowboards. His efforts paid off in 1984 and Stratton became the first North American resort to allow snowboards on its slopes. John Carpenter’s influence on the East coast, combined with that of John Sims on the West coast, allowed snowboarding to spread across the whole of the United States. In 1987, an article in the New York Times estimated the number of snowboarders at over 100,000 in the United States and Canada. In 1989, Squaw Valley, Mammoth, Vail, Snowbird and Sun Valley, five of the biggest American ski resorts, opened to snowboarding. It was no longer a marginal sport, but a true cultural phenomenon.

57


JACK BURTON CARPENTER

World leader Persuadé que le sport ne peut se développer sans structures solides, Burton fortifie toute l’ossature de l’économie du snowboard : la société parraine de jeunes snowboarders, forme des moniteurs et sponsorise les premières compétitions (notamment les National Snowboarding Championships en 1983). Toujours à l’écoute des aspirations de la scène, Jake Burton semble prendre les bonnes décisions au bon moment : la marque enrôle des riders emblématiques comme Craig Kelly et Terje Haakonsen, sort l’une des premières planches munie de carres (la Burton Performer), et invente la chaussure souple pour les freestylers. Burton devient la référence dès le début des années 1990 et prend le leadership du marché. La légende Burton est en marche.

World leader Convinced that the sport could not develop without solid structures, Burton strengthened the whole structure of snowboard economy: the company backed young snowboarders, trained instructors and sponsored the first competitions (the National Snowboarding Championships in 1983, among others). Always aware of the scene’s aspirations, Jake Burton seemed to take the right decisions at the right time: the brand enrolled emblematic riders like Craig Kelly and Terje Haakonsen, brought out one of the first edged boards (the Burton Performer) and invented a soft boot for freestylers. Burton was the reference from the start of the 90s and became the market leader. The Burton legend was under way.

58


SHOP

Anti Week End Multi colore / 30€

Line multi colore / 30€

Briquet/ 30€

Caps / 30€

Line bicolore / 30€

60

ULove / 30€

Drap de plage / 30€


rofes erie ARN our p e, pâtiss ri uits p Prod boulange e bouche d de la métiers et

.S. ls S.A ionne ie UD fess ser NApour prroie, pâtische R A s ou ge

Pr AR o de dui NA la ts p U et bou our D mé lan pr S. tie ge ofe A. rs rie ss S de , p ion . bo âtis ne uc se ls he rie

b duit ulan de Pro la bo tiers de et mé

.S.nels S.A ion ie s D s U ofe isser

NA r pr pât e ARuits poungerie, bouch

Pr A R de odu N la its A U et bou pou D m la r p S ét ng ro . ie e rs rie fes A. de , p sio S. bo âti nn uc sse els he ri e

S.essiotisse f e UDr pro ie, pâ uch NApou ger e bo ARuits oulaniers d od b ét Pr e la t m e d

d de ula Pro la bo tiers de et mé

NAUD S.A.S.

AR fessionnels Produits pour pro pâtisserie de la boulangerie, bouche de s et métier

ARN

Produits AUD S.A.S . pour pr ofessio de la bo nnels ulange et métier rie, pâtisserie s de bo uche

.S.nels S.Assionserie e D f U ro âtis e

A

Prod RNAU u de la its pour D S.A .S. pro bou et m langerie fessionn étier s de , pâtisse els ri bouc he e

S.

ls A. nne e S.essioisseri f t D U pro , pâ che NA our erie bou ARuits pulangrs de od bo tie Pr e la mé d et

.S. ls S.A ionne ie UD fess ser NApour prroie, pâtische R A s ou ge

b duit ulan de Pro la bo tiers de et mé

NAour p rie, p uch ARuits p langes de bo

A

Prod RNAU u DS de la its pour profe .A.S. bou et m langerie ssionn étiers els ,p de b âtisseri e ouch e

r ou od Pr la b métie de et

A.S. D Sfe.ssionnels U A RN pro serie

A s pour , pâtis rie uit Prod boulange e bouche de la métiers d et

.S. D Se.sAsionnels U A N f o ie AR ur pr isser

t o ie, pâ uits p Prod boulanger bouche e de la métiers d et

Pr A de od RN la uits A et bo po U m ula ur D ét n p S ie ge ro . rs ri fe A de e, ss .S bo pât ion . uc iss ne he er ls ie

AR

Produ NAUD S it de la b s pour profe .A.S. oula ssio et mé ngerie, pâti nnels tiers d e bou sserie che

A

Pro RNA d U de la uits po D S ur p .A. bo et m ulange rofessio S. r étie rs d ie, pâtis nnels e bo s uch erie e

ARNAUD S.A.S. Produits pour professionnels de la boulangerie, pâtisserie et métiers de bouche Z.I des épinettes - 130 rue des épinettes - 73230 BARBY Tél 04 79 72 95 05 - Fax 04 79 72 84 38 Contactez-nous : societe.sa.arnaud@libertysurf.fr


SHOP

Basic / 30€

New Basic / 30€

Line multi / 30€

New Basic / 30€

Chapka / 30€

62

Bonnet pompon lapin / 30€

     Gants / 30€

Bonnet péruvien / 30€


LES TOQUÉS AU SOMMET / CHEFS AT THEIR PEAK

Franck Mischler, Chef de la Fruitière à Val d’Isère, se refuse à la routine. Parcours d’un grand…

D

’origine alsacienne, Franck Mischler a commencé dans la profession auprès d’Emile Jung, « Le Crocodile » (3 macarons Michelin), un maître dans l’art d’allier les saveurs pour qu’elles se transcendent. Pendant trois ans, Franck apprend le métier et tout naturellement sa curiosité culinaire s’éveille, sa sensibilité s’émerveille. Il parcourt ensuite la France au sein de belles maisons étoilées : « Le Patin d’Or** », « le Chalet Mounier* » ou encore « Le Goyen* ». Sa relation privilégiée avec la matière se confirme… Il progresse ensuite auprès d’Antoine Westermann, « Le Buerehiesel*** », reconnu pour sa cuisine inventive et goûteuse. Franck partage son engagement pour l’innovation dans les saveurs et la mise en valeur des produits.

Franck Mischler, Chef at La Fruitière in Val d’Isère, refuses to stick to a routine. A look back on his path to greatness…

A

fter growing up in Alsace, Franck Mischler started out in the profession working for Emile Jung, owner of “Le Crocodile” (3 stars in the Michelin guide) and a master in the art of combining flavours to produce something quite exceptional. For the three years that Franck was learning the job his culinary curiosity was naturally stimulated and he loved what he saw. He then travelled around France working in some fabulous starred restaurants, such as “Le Patin d’Or**”, “le Chalet Mounier*” and “Le Goyen*”. His excellent instinct for his profession grew stronger and he then went to work for Antoine Westermann at “Le Buerehiesel***”, known for his inventive and tasty cuisine. Franck shared his commitment to innovating with flavours and enhancing the ingredients.

L’art culinaire en mouvement. Culinary art in motion.

64


Un Alsacien à Paris Franck choisit de tourner une nouvelle page et ouvre le chapitre d’ « un Alsacien à Paris ». Il intègre ainsi en premier lieu la brigade d’Alain Dutournier au « Carré des Feuillants** » où il retrouve les aspirations de grand-mère : comment faire plaisir avec « trois fois rien » et beaucoup d’imagination. « Combien de produits de qualité sont souvent anodins et se retrouvent sublimer par un secret d’assaisonnement, de découpe ou d’une association inattendue ? ». Puis il rejoint Guy Leguay & Michel Roth au « Ritz** », symbole d’une tradition culinaire française de haut vol. Ces expériences enrichissantes ne l’arrêtent pas dans sa quête. Franck part pour Cannes et se joint à l’équipe de Christian Willer au « Martinez ». Pour le cuisinier, la stratégie est simple, « essayer d’être le meilleur, faire reconnaître le restaurant dans le milieu professionnel, en France et à l’étranger », et l’objectif est clair : « 2 étoiles. » La première lui est accordée un an plus tard et la seconde en 1995.

Photos Pascal Lebeau

Retour au bercail Dix ans d’expérience, mais l’Alsace le rappelle. Franck rejoint son Père Fernand Mischler dans la maison familiale « L’Auberge du Cheval Blanc** » à Lembach. La maison des Mischler est une parfaite initiation à l’art de vivre alsacien. Installée dans un ancien relais de poste datant du XVIIIe siècle, cette table a la plus belle des philosophies : « préserver l’authenticité des lieux et de la tradition, offrir une cuisine franche et vraie, au service des produits ». « L’Auberge du Cheval Blanc » est une institution alsacienne. Pendant longtemps, ce cuisinier a sélectionné les produits pour l’ensemble des étoilés d’Alsace et notamment pour ses amis Emile Jung et Antoine Westermann. Il a conservé une affinité toute particulière pour les poissons qui lui permettent d’exprimer une plus grande créativité. Sous son impulsion, « l’Auberge du Cheval Blanc » obtient sa première, puis sa deuxième étoile Michelin. Mais Franck Mischler «  ne se voit pas signer une retraite à Lembach ». Pendant que Fernand tient de main de maître le Cheval Blanc, Franck Mischler poursuit sa formation au Mexique en devenant Chef exécutif de soixante restaurants. Il traverse tout schuss les arts culinaires de France, Russie, Allemagne, Espagne, Canada, Kenya, Sénégal, Chine, Brésil, Taiwan, Afghanistan, Corée du Nord…. Sa carte est le reflet d’une variété de saveurs et d’une cuisine d’une finesse remarquable, destinée aux conservateurs et aux aventuriers.

An Alsatian in Paris Franck chose to turn a new page and start a chapter entitled “The guy from Alsace goes to Paris”. First of all, he joined Alain Dutournier’s team at the “Carré des Feuillants**” where he found the kind of principles his grandmother aspired to: how to keep people happy with little or nothing plus a lot of imagination. “So many quality products are often innocuous but can be rendered sublime by some secret of seasoning or cut or being combined with something unexpected.” Then he went to work with Guy Leguay & Michel Roth in the “Ritz**”, the symbol of high-flying French culinary tradition. These enriching experiences did not stop him pursuing his quest. Franck went to Cannes and joined Christian Willer’s team at the “Martinez”. His strategy was simple, «trying to be the best and making sure that the restaurant is recognized in professional circles, both in France and abroad» and his objective was clear: «2 stars». He was awarded the first one a year later and the second in 1995.

Return to the fold With ten years of experience, Franck decided to return to Alsace. He went to join his father, Fernand Mischler, in “L’Auberge du Cheval Blanc**”, the family restaurant in Lembach. The Mischlers’ restaurant is a perfect place to learn the art of life in Alsace. Established in a former post house dating back to the 18th century, it prescribes to the best of philosophies: “preserving the true nature of the place and respecting tradition by offering plain, authentic cuisine that highlights the ingredients”. “L’Auberge du Cheval Blanc” is an institution in Alsace. For a long time, the chef chose the produce for all the starred restaurants in Alsace, particularly for his friends, Emile Jung and Antoine Westermann. He retained a particular affinity for fish dishes where he could express his greatest creativity. With his drive and enthusiasm, “L’Auberge du Cheval Blanc” was awarded its first and then its second Michelin star. However, Franck Mischler “couldn’t see himself retiring in Lembach”. Leaving Fernand managing Le Cheval Blanc in a masterly fashion, he continued his training in Mexico, becoming the executive Chef of sixty restaurants. He rapidly worked through the culinary arts of France, Russia, Germany, Spain, Canada, Kenya, Senegal, China, Brazil, Taiwan, Afghanistan and North Korea…His menu reflects a variety of flavours and his cuisine shows remarkable finesse that works for both the more conservative and the more adventurous.

65


LES TOQUÉS AU SOMMET / CHEFS AT THEIR PEAK

Il travaille d’arrache-pied et se fait plaisir au sein notamment de « La Fruitière » à Val d’Isère.

La Folie douce d’un surdoué des pianos Franck Mischler a la bougeotte et Luc Reversade, patron du groupe Folie Douce, le retrouve et lui offre un rôle essentiel au sein du groupe et de la holding. « Je participe à chaque lancement ou adaptation d’établissement » Il travaille d’arrache-pied et se fait plaisir au sein notamment de « La Fruitière » à Val d’Isère. Franck Mischler défend la cuisine de terroir, la cuisine familiale, parce que les clients « aiment retrouver le goût de l’enfance ». « J’habite une cuisine qui me ressemble ; décalée, contemporaine et soucieuse de l’exigence. Cette maison de famille est un lieu de tradition et de modernité, habitée par des passionnés de la restauration. Il y règne une sincérité qui me fait chaud au cœur. Je dois montrer l’exemple. Je joue tous les jours avec la matière première. A la Fruitière, j’ai clairement pris conscience que mon métier était basé essentiellement sur le produit, le terroir et la nature. » Ses rencontres l’ont conduit à s’ouvrir à de nouvelles techniques, cultures de cuisines et de restaurations « Je me suis refusé à exploiter certaines modes de production parce qu’ils ne correspondaient pas à ma façon de cuisiner. J’ai su écouter. J’ai compris qu’il fallait démocratiser les produits de qualité. J’ai essayé d’en faire profiter le plus grand nombre et que ces produits soient à la portée de tous. Si les clients qui ont le goût du bon acceptaient ce paradoxe que la qualité n’est pas l’ennemi de l’accessible. »

66

He works relentlessly but enjoys himself at “La Fruitière” in Val d’Isère.

Sheer madness for a gifted cook Franck Mischler had the fidgets again when Luc Reversade, boss of Folie Douce (Sheer Madness) group, found him and offered him an essential role in the group and the holding company. «I take part in every launch or restaurant modification” He works relentlessly but enjoys himself at “La Fruitière” in Val d’Isère, amongst others. Franck Mischler supports local dishes and family cooking because clients «like to be reminded of the tastes of their childhood. My kitchen is like me; offbeat, contemporary and demanding. This is a traditional, modern family restaurant, lived in by people who are passionate about food. There is an atmosphere of sincerity which I really value. I have to show a good example. Every day I play with the raw materials. At La Fruitière, I have really understood that my job is essentially based on the products, the local area and nature.” His encounters have led him to open up to new techniques and different styles of cuisine and restaurants “I refused to use certain production methods because they didn’t correspond to my way of cooking. I learned to listen and I understood that quality products had to become more democratic. I try to let as many people as possible taste them and make sure that they are accessible to everyone. I hope that clients who like good things can accept the paradox that quality does not have to rhyme with unaffordable.”


C

O

U

R

C

H

E

V

E

L

1

8

5

0

CONCEPT INSPIRÉ D’UN PAYS

A CONCEPT INSPIRED BY A LANDSCAPE

PARSEMÉ DE SOMMETS MYTHIQUES

DOTTED WITH LEGENDARY PEAKS, WHERE

OÙ L’ESSENTIEL SE NICHE DANS LA

TRUTH

SAGESSE, LE K2

LE K2H

H

H

H

H

H

& SPA

IS

FOUND

H H H H

IN

WISDOM.

& SPA ORIGINATED

PUISE SES ORIGINES DANS LE DÉFI

IN THE DESIRE TO MEET A CHALLENGE

ET L’ACCOMPLISSEMENT D’UN RÊVE.

A N D

D’UNE

A NEW KIND OF HOSPITALITY IS BORN

MODERNITÉ

RÉINVENTÉE

R E A L I S E

D R E A M .

EST NÉE UNE NOUVELLE FORME

OF

D’ACCUEIL, UN LIEU DE BIEN-ÊTRE

THIS IS A PL ACE OF ULTIMATE WELLBEING,

ULTIME,

D’INOUBLIABLES

WHERE UNFORGETTABLE MOMENTS UNFOLD

MOMENTS SE TRACENT ET S’ÉCRIVENT...

AND ARE ETCHED INTO MEMORIES...

OUVERTURE DÉCEMBRE 2011

OPENING

OU

H O T E L

L E

K 2

H

H

H

H

H

DECEMBER

&

+ 3 3 + 3 3

( 0 ) 4 ( 0 ) 4

7 9 7 9

4 0 4 0

0 8 0 8

2 0 1 1

S P A

RUE DES CLARINES, 73120 COURCHEVEL 1850 S A V O I E - F R A N C E

T e l F a x

REINVENTION.

8 0 8 9

w e l c o m e @ h o t e l l e k 2 . c o m w w w . h o t e l l e k 2 . c o m

CREATION MICHEL BENAGLIA ANNECY PERSPECTIVES : O. GOSSART, C. JOUFFRE, SITIO PHOTO : OT COURCHEVEL J. KELAGOPIAN

CONTEMPORARY

A


TENDANCE / TRENDS

Val d’Isère et son domaine skiable d’exception ont à juste titre toujours véhiculé une image de «  station sportive  ». Mais cela ne signifie pas que le confort y est rudimentaire. Quatre hôtels de la station se sont vu tout dernièrement décerner une cinquième étoile. Ce qui prouve la qualité du confort et des services proposés. Mais ce qui fait le charme de ces établissements, c’est aussi le fait que chacun de ces lieux possède une histoire et un style (architecture, déco…) bien à lui. Ici, le luxe n’est pas uniformisé et n’enlève rien au caractère de ces établissements et de ces hôtes. Welcome ! By Nolwenn Patrigeon

68

With 20 starred restaurants in the different Alpine resorts, the 2011 edition of the famous red (Michelin) guide confirms the impressions of mountain gourmets: that the gastronomic offerings in altitude restaurants are just getting better and better. Are the chefs taking to the summits to be closer to the stars? Or is it just that the mountain regions produce such a variety of fabulous flavours that they are able to express all their passion and talent? Here is a brief outline of the restaurants you should not miss this winter…a list which is far from complete!


Ici, le luxe n’est pas uniformisé et n’enlève rien au caractère de ces établissements et de ces hôtes.

Here is a brief outline of the restaurants you should not miss this winter…a list which is far from complete!

69


TENDANCE / TRENDS

Blotties au pied de la face de Bellevarde, Les Barmes de l’Ours, à l’architecture mêlant toits de lauzes et façades en mélèze se fondent avec élégance dans le décor montagnard. EMPLACEMENT SUR LES PISTES :

Oui, Au pied de la mythique face !

NB DE CHAMBRES : 49 - SURFACE MOY D’UNE CHB : de 20 à 30m² NB DE SUITE : 27 CHECK IN : Invitation au voyage dans une ambiance feutrée et cosy. Un vaste espace s’ouvre au « voyageur », dans un juste mélange de pierre et de bois clair, parsemé d’œuvres d’art aux matières opposées : bronze et bois flotté. CHAMBRE : Michel Force, l’architecte d’intérieur, propose 4 univers différents pour chacun des étages. Au 1er : esprit « Scandinave » : Mobilier gustavien, murs chaulés, bois creusé dans des touches arctiques. 2ème : « Lodge du Grand Nord des Amériques », ambiance très chaleureuse, meubles de style anglais, tissus écossais associés au velours, au cuir, et à la fourrure. 3ème étage : « Chalet d’Alpage ». Atmosphère d’hier, sapin brossé, tons bruns et meubles rappelant ceux d’une ferme, le tout sous de belles charpentes. 4ème étage : « Contemporain », lofts montagnards aux lignes épurées et aux larges volumes.

70

BIEN ÊTRE : - Le Spa Comfort Zone : 800m² de détente et là encore le voyage est au programme. - Un spacieux hammam en marbre, un jacuzzi et plusieurs saunas entourent la grande piscine. 11 cabines de soins pour délasser les corps éprouvés par l’effort et le froid avec les rituels Aromasoul, massages venus des quatre coins du monde. TABLE: - Sophistication et intimité à « La Table de l’Ours », une étoile au guide Michelin. Une cuisine traditionnelle sublimée par le jeune chef Anthony Maubert. - Les deux autres restaurants : « le Pas de l’Ours » et « le Coin Savoyard » proposent des produits du terroir dans une ambiance plus décontractée après le ski. SERVICES D’EXCEPTION : - La directrice de l’établissement Valérie Boulenger, et la centaine de personnes qui l’entoure répond aux moindres désirs de ses hôtes. - Aussi, le Pro Shop, situé à l’entrée propose à la vente ou en location les dernières innovations en matière de ski. PRIX D’ UNE NUIT : - Chambres : de 430€ à 1165 € (1/2 pension / en occupation double) - Suites : de 875€ à 4455 € (1/2 pension / occupation double)

Snuggled at the foot of Bellevarde face, Les Barmes de l’Ours, with its architectural mix of stone roofs and larch wood facades, merges elegantly with the mountain decor. LOCATION ON THE SLOPES: Yes, at the foot of the legendary face! NO OF ROOMS: 49 - AVERAGE ROOM SIZE: 0 – 30 sq.m NO OF SUITES : 27 RECEPTION AREA: Like an invitation to go travelling with its muted, cosy atmosphere. A vast space opens up to the “traveller” with a perfect blend of stone and light-coloured wood, with scattered works of art in contrasting materials: bronze and driftwood. ROOMS: Michel Force, the interior architect, offers 4 different worlds for each of the floors. On the 1st floor, a ‘Scandinavian’ style: Gustavian furniture, whitewashed walls, wood hollowed out with arctic touches. 2nd floor: “Lodge in the far North of the Americas”, a very warm atmosphere, English-style furniture and tartan materials mixed with velvet, leather and fur. 3rd floor: “Alpine Chalet”, an atmosphere of yesteryear, brushed fir wood, brown tones and farmhouse-style furniture, all under beautiful roofs. 4th floor: “Contemporary”, mountain lofts with simple lines and spacious volumes.

WELLNESS: - The Spa Comfort Zone: 800 sq.m of relaxation which continues the travel theme. - A spacious marble Turkish bath, a jacuzzi and several saunas surround the big swimming pool. 11 treatment rooms to refresh bodies suffering from exertion and cold with Aromasoul ritual treatments, massages from the four corners of the globe. RESTAURANT: - Sophistication and intimacy in “La Table de l’Ours”, one star in the Michelin guide. Traditional cuisine sublimated by the young chef, Anthony Maubert. - The two other restaurants: “Le Pas de l’Ours” and “Le Coin Savoyard” offer local dishes in a more relaxed atmosphere after skiing. EXCEPTIONAL SERVICES: - Valérie Boulenger, the hotel manager, and her hundred staff will try to satisfy any of their guests’ wishes. - The Pro Shop, located at the entrance, rents or sells the very latest ski innovations. NIGHTLY RATE: - Rooms: 430€ - 1165€ (1/2 board / double occupancy) - Suites: 875€ - 4455€ (1/2 board / double occupancy)


Face à Bellevarde, avec ses profonds balcons en bois, et ses murs en belles pierres, le Blizzard est en harmonie avec le style de la station avaline. Un Blizzard plutôt chaleureux. EMPLACEMENT SUR LES PISTES :

A 50 mètres des premières remontées mécaniques. NB DE CHAMBRES : 47 NB DE SUITE : 23

CHECK IN : Un accueil des plus agréables. Le vaste hall de l’entrée est subtilement décoré pour que l’on se sente tout de suite chez soi. Mme Cerboneschi s’occupe elle-même de la décoration de tout l’hôtel, et veille à ce que cela sonne vrai, authentique, sans se fier aux effets de mode. Le design côtoie objets le désuet, mais chaque chose a une histoire. Ce savant mélange donne une âme à cet hôtel, et en fait un lieu intemporel. On se sent d’ailleurs plus dans un chalet de luxe chez des copains que dans un hôtel. C’est peut être pour cela que le Blizzard compte dans sa clientèle de nombreux « habitués », qui ne passe pas un hiver sans faire un tour au « Blizz ».

BIEN ÊTRE: Le spa situé au Rez-de-Chaussée offre une vue magnifique sur les montagnes. Hammam, Sauna, grand jacuzzi et bain bouillonnant ainsi qu’une zone séparée avec 3 grandes cabines de soins (Clarins) et une salle de repos. Entre les 2 se trouve la  salle de sport avec appareils Technogym. Le must : la piscine extérieure chauffée et le hottub extérieur ! TABLE: Deux restaurants : le restaurant du Blizzard, cuisine gastronomique, du marché, avec une carte simplifiée pour déjeuner plus rapidement et retourner skier. La luge elle, propose des spécialités savoyardes et une rôtisserie. PRIX D’ UNE NUIT: Chambre : de 400€ à 610€ Suite : de 710€ à 1180

CHAMBRE : Ici aussi le luxe sert au confort et au bien être, le bling-bling est banni. Chaque chambre est différente, personnalisée. Le côté montagne est préservé, mais le style reste moderne.

THE BLIZZARD

Opposite Bellevarde, the Blizzard is in harmony with the style of the lower resort with its deep wooden balconies and beautiful stone walls - rather a warm Blizzard! LOCATION ON THE SLOPES: 50 metres from the nearest lifts. NO OF ROOMS: 47 NO OF SUITES: 23 RECEPTION AREA: A very pleasant reception. The huge entrance hall is subtly decorated to make you feel at home straight away. Mme. Cerboneschi has taken care of the decoration of the whole hotel herself and ensures that it feels authentic, without resorting to any fashionable effects. Designer objects stand side to side with antiques, but everything has a story. This skilful mix gives the hotel its soul and renders it timeless. In fact, you feel more like you are in a friend’s luxury chalet than in a hotel. Maybe that is why the Blizzard has so many regular guests amongst its clientele, who never go all winter without staying at the “Blizz”. ROOMS: Here, too, luxury is used for comfort and well-being and bling is banished. Each room is different, with personalized touches. The mountain style remains, but with a modern touch.

WELLNESS: The spa on the ground floor offers a fabulous mountain view. Turkish bath, sauna, large jacuzzi and spa bath, as well as a separate area with 3 large treatment rooms (Clarins) and a rest room. The fitness room is in between with Technogym machines. The outdoor heated swimming pool and hot tub are an absolute must! RESTAURANT: Two restaurants: the Blizzard restaurant offers fresh gastronomic cuisine, with a simplified menu for those who want to have a quick lunch and get out skiing again. La Luge offers Savoyard specialities and a grill. EXCEPTIONAL SERVICES: - Valérie Boulenger, the hotel manager, and her hundred staff will try to satisfy any of their guests’ wishes. - The Pro Shop, located at the entrance, rents or sells the very latest ski innovations. DAILY RATE: - Room: 400€ - 610€ - Suite: 710€ - 1180

71


TENDANCE / TRENDS

Véritable « institution » de Val d’Isère, le Christiania met un point d’honneur à respecter les traditions de l’hôtellerie. EMPLACEMENT SUR LES PISTES : A moins de 2 minutes à pied des remontées mécaniques NB DE CHAMBRES : 61 SURFACE MOY D’UNE D’UNE CHB : 20 à 35m² NB DE SUITES : 8 CHECK IN : Ambiance feutrée, décor montagnard classique et élégant. Service discret et attentif. CHAMBRE : Exposition privilégiée sur les pistes pour certaines, communicantes par un petit couloir privé pour d’autres. Ces chambres contemporaines et cossues, gardent un esprit bourgeois et montagnard parfaitement maîtrisé. BIEN ÊTRE : Piscine couverte, sauna, hammam, salle de massage et soins esthétiques « Sothys »

TABLE: Restaurant le Christiania- Philippe Meysin qui en est le chef depuis plus de 20 ans, est reconnu pour travailler les plus beaux produits avec une technique aussi irréprochable que celle de la godille d’un moniteur. Des recettes de tradition, accompagnées par des vins sélectionnés par le sommelier Thierry Ledieu, vainqueur du Meilleur sommelier des Alpes- La bouteille blanche en 2010 ! SERVICES D’EXCEPTION : Le concierge : demandez-lui l’impossible. Réservation, forfaits, matériel, transfert, taxi, voiture privée, hélicoptère, choix du moniteur de ski… PRIX D’ UNE NUIT : - Chambres (en occupation double avec petit déjeuner) : de 150€ à 366€/ pers/ jour - Suite : de 266€ à 466€ - Suites familiales (prix pour 4 personnes) : de 600€ à 1498€

A real “institution” in Val d’Isère, the Christiania makes it a point of honour to respect the traditions of the hotel business. LOCATION ON THE SLOPES: Less than 2 minutes walk from the lifts. NO OF ROOMS: 61 AVERAGE SIZE OF A ROOM: 20 – 35 sq.m NO OF SUITES: 8 RECEPTION AREA: Muted atmosphere, classic, elegant mountain-style decor with discreet and attentive service. ROOMS: Privileged view of the slopes for some, while others are linked by a small private corridor. These contemporary, opulent rooms retain a perfectly contained bourgeois, mountain feel. WELLNESS: Indoor swimming pool, sauna, Turkish bath, massage room and “Sothys” beauty treatments

THE CHRISTIANA

72

RESTAURANT: Restaurant Le Christiania - Philippe Meysin, who has been the chef for over 20 years, is known for working the most beautiful products with a technique that is as perfect as a ski instructor’s turns. Traditional recipes accompanied by wines chosen by Thierry Ledieu, the wine waiter who won the ‘Bouteille Blanche’ award for best wine waiter in the Alps in 2010! EXCEPTIONAL SERVICES: - The concierge: ask him for the impossible: reservations, ski passes, equipment, transfers, taxis, a private car, a helicopter, the ski instructor of your choice… DAILY RATE: - Rooms (double occupancy with breakfast): 150€ - 366€/ person/day - Suite: 266€ - 466€ - Family suites (price for 4 people): 600€ - 1498€


M Group Chalets EXCEPTIONAL WINTER EXPERIENCES Quatre chalets d’exception/For outstanding chalets

C

H

A

L

E

T

Lhotse

C

H

A

L

E

T

C

H

A

L

E

T

C

H

A

L

E

T

le rocher Solyneou MARCO POLO

Idéalement situés au cœur de Val d’Isère, les chalets M Group disposent chacun de leur spa privé avec piscine intérieure spacieuse, hammam, solarium, salle de massage et salle de sport. Nos équipes proposent un service à la carte pour un séjour inoubliable. Les chalets peuvent accueillir 10 à 14 personnes. Séminaires et cocktails sont possibles.

Ideally located in the centre of Val d’Isère, M Group Chalets each have their own private spa with large indoor pools, steam rooms, solariums, massage rooms and gyms. Our hostesses, chefs, drivers and nurses are at your dispoal for unforgettable holidays. Our chalets can host 10 to 14 guests. Seminars and cocktails can be organized.

В каждом из шале M Group, идеально расположенных в центре Валь-д’Изера, имеется отдельный спакабинет с просторным внутренним бассейном, турецкими банями, солярием, массажным кабинетом и тренажерным залом. Вы сможете заказать подходящий вам набор услуг, которые сделают ваш отдых незабываемым. В шале размещается от 10 до 14 человек. Возможна организация семинаров и коктейлей.

Informations complémentaires et réservations / Information and booking : contact@montelinvest.com – Tél : +33 (0) 613 921 500 Дополнительная информация и бронирование: contact@montelinvest.com – Тел.: +33 (0) 613 921 500

Val d’Isère w w w. c h a l e t l e r o c h e r . c o m / w w w. c h a l e t l h o t s e . c o m / w w w . c h a l e t m a r c o p o l o . c o m Tél. : +33 (0) 613 921 500


TENDANCE / TRENDS

Cet hôtel a vu le jour en même temps que la première remontée mécanique. Propriété de la famille Giraud depuis près de soixante ans, il a évolué en même temps que la station avaline. En 2007, d’importants travaux de rénovation en ont fait un établissement très haut de gamme. EMPLACEMENT SUR LES PISTES : A quelques pas seulement. NB DE CHAMBRS : 14 SURFACE MOY D’UNE CHB : 30m² NB DE SUITES : 11 de 60, 90 ou 180 m²(!) CHECK IN : Ambiance à la fois authentique et originale…Clin d’œil du décorateur lyonnais Jean-Michel De Ambroggio, qui nous plonge dans un décor aux matériaux locaux : bois, pierres, ardoises, lauze interprétés de manières originale et créative, rompant ainsi avec les codes habituels de l’hôtellerie de montagne. CHAMBRE : Parti pris sur l’espace, Le Savoie propose des chambres et suites très vastes, aux espaces parfois modulables. Parsemées d’œuvres contemporaines, les chambres jouissent également de salles de bains de grandes tailles avec vasques en pierres taillées, étagères en palissandre et plans en granit flammé. BIEN ÊTRE : Spa Payot : décor zen, piscine avec nage à contre-courant, deux jacuzzis, un bain froid, un hammam et deux

saunas. Plusieurs cabines spacieuses aux lumières tamisées équipées d’une douche individuelle. L’occasion de passer dans une autre dimension de plaisirs. TABLE: Alexandre Fabris, chef du restaurant gastronomique « le Grain de Sel », propose une carte à l’approche originale. Elevé dans la plus pure tradition gastronomique bourguignonne, et ayant fait ses classes auprès des plus grands, ce presque trentenaire revisite avec une virtuosité étonnante les recettes de nos grands-mères et des grands classiques de la cuisine française traditionnelle. - Le Bar à Champagne et le Bar à Vin le Wine Not, en accès direct depuis la rue principale de la station. SERVICES D’EXCEPTION : Vivre une journée de ski avec Ingrid Jacquemod, l’enfant du pays vainqueur d’une Coupe du Monde de descente, sélectionnée aux trois derniers Jeux olympiques d’hiver. Au programme : découverte du domaine skiable en sa compagnie, conseils et anecdotes d’une vie de championne. PRIX D’ UNE NUIT : Chambres : de 350€ à 880€ Suites : de 730€ à 3600 €

This hotel was built at the same time as the first ski lift. It has been owned by the Giraud family for nearly sixty years and has developed at the same time as the lower resort. In 2007, major renovation work transformed it into a very upmarket establishment. LOCATION ON THE SLOPES: Just a few steps away. NO OF ROOMS: 14 AVERAGE SIZE OF A ROOM: 30 sq.m NO OF SUITES: 11 of 60, 90 or 180 sq.m(!) RECEPTION AREA: An atmosphere that is both authentic and original…a veiled reference from Jean-Michel De Ambroggio, the decorator from Lyon, who plunges us into a decor using local materials: wood, stone, slates and lauze roof tiles that are interpreted in original and creative ways, breaking away from the usual codes of mountain hotels. ROOMS: With a bias for space, the Savoie offers huge rooms and suites, some where the available space can be rearranged. The rooms are scattered with contemporary works and also enjoy large bathrooms with cut stone baths, rosewood shelves and surfaces in flamed granite.

WELLBEING: Payot Spa: zen decor, counter current swimming pool, two jacuzzis, a cold bath, a Turkish bath and two saunas. Several spacious treatment rooms with filtered lights and individual showers - The opportunity to move into a whole new dimension of pleasure. RESTAURANT: - Alexandre Fabris, chef of the gastronomic restaurant, “Le Grain de Sel”, offers a menu with an original approach. Raised in the purest Burgundy gastronomic tradition and after studying with the very best chefs, this nearly 30 year old offers a surprisingly masterful new take on our grandmothers’ recipes and the great classics of traditional French cooking. - The ‘Bar à Champagne’ and the ‘Wine Not’ wine bar have direct access from the main street of the resort. EXCEPTIONAL SERVICES: Spend a day skiing with Ingrid Jacquemod, the local World Cup downhill champion who has taken part in the last three winter Olympic Games. On the programme: she will accompany you on a tour of the ski area, giving advice and telling anecdotes from her life as a champion. DAILY RATE: Rooms: 350€ - 880€ Suites: 730€ - 3600 €

THE SAVOIE

74


CUISINE

76


Avec 20 tables éto ilées d ans les différentes stations alpines, l’édition 2011 du fameux guide rouge confirme le ressenti des gourmets des montagnes  : les propositions savoureuses d’altitudes ne cessent de s’étoffer. Serait-ce pour être plus près des étoiles que les chefs prennent de la hauteur  ? Ou tout simplement car la montagne offre de nombreux terroirs aux saveurs multiples et fabuleuses, qui permettent à ces passionnés d’exprimer tout leur talent. Petit aperçu des tab les à ne pas manquer cet hiver… Une liste loin d’être exhaustive !

By Gilles Brochard. Illustrations Tony Manent.

With 20 starred restaurants in the different Alpine resorts, the 2011 edition of the famous red (Michelin) guide confirms the impressions of mountain gourmets: that the gastronomic offerings in altitude restaurants are just getting better and better. Are the chefs taking to the summits to be closer to the stars? Or is it just that the mountain regions produce such a variety of fabulous flavours that they are able to express all their passion and talent? Here is a brief outline of the restaurants you should not miss this winter…a list which is far from complete!

77


CUISINE

La Table de l’Ours

La Table de l’Ours

Une cuisine de tradition relevée d’un modernisme sans frontière.

Traditional cuisine seasoned with an unlimited modern touch.

L

a Table étoilée de l’hôtel 5 étoiles des Barmes de l’ours est orchestrée par le jeune chef Anthony Maubert. Ce mayennais d’origine, propose une table alpine qui allie le plaisir gustatif à la surprise. Initié dès l’age de 4 ans par son grand-père, il a ensuite fait ses armes derrière les fourneaux des plus grands chefs (Ducasse, Veyrat, Lasserre). Ce savoir-faire, il le mêle à la curiosité et aux découvertes qu’il fait lors de ses nombreux voyages.

T

he starred ‘La Table’ restaurant in the 5 star ‘Les Barmes de l’Ours’ hotel is orchestrated by the young chef, Anthony Maubert. Originally from the department of Mayenne, he proposes an Alpine menu that combines the pleasure of taste with an element of surprise. Taught by his grandfather from the age of 4, he then began his career working for the best chefs (Ducasse, Veyrat, Lasserre). He combines his expertise with curiosity and the discoveries he has made during his numerous travels.

Menus : De 55 à 180 €

Menus: 55 to 180 €

La Becca

La Becca

La nouvelle étoile de Val

Val’s new star

ne adresse qui vaut le détour jusqu’au hameau du Laisinant où se trouve l’hôtel familial qui a vu grandir Antony Tempesta et devenir un grand parmi les grands. L’enfant du pays, ancien disciple de Régis Husser et Marc Veyrat, a trouvé son identité culinaire et a obtenu récemment sa 1ere étoile au Michelin. Amoureux de son terroir, il propose une cuisine inventive, dans une atmosphère qui sait rester simple et réellement chaleureuse.

U

A

Menus : De 33 à 95€

Menus: 33 to 95€

La Bouitte

La Bouitte

Une autre idée de la gastronomie

A different idea of gastronomy

U

A

Menus : De 70€ à 185€

Menus: 70€ to 185€

Anthony Maubert (Val d’Isère)

Antony Tempesta (Val d’Isère)

René et Maxime Meilleur (Saint-Martin-de-Belleville) ne belle histoire de famille où le père et le fils, tout deux autodidactes, transcendent la cuisine alpine en haute gastronomie. René et Maxime composent à 4 mains, pour offrir «  une aventure gustative, olfactive et graphique extraordinaire  ». L’expérience de l’un venant compléter l’inspiration fulgurante de l’autre. La Bouitte, 2 étoiles au Michelin, est située à 1500 m d’altitude. Là haut, toute la famille Meilleur, passionnée, simple et soudée à su créer un bijou de charme et d’authenticité.

78

Anthony Maubert (Val d’Isère)

Antony Tempesta (Val d’Isère) n address which makes it worth the detour to the hamlet of Laisinant where Antony Tempesta grew up in the family hotel and where he became one of the very best. The local boy, a former student of Régis Husser and Marc Veyrat, has found his own culinary identity and was recently awarded his first Michelin star. He loves his local region and offers an inventive menu in an atmosphere that has remained really warm and simple.

René et Maxime Meilleur (Saint-Martin-de-Belleville) great family story where the father and the son, both selftaught, have taken Alpine cuisine to the highest level of quality gastronomy. René and Maxime work together to offer “an extraordinary gustatory, olfactive and graphic adventure”. The experience of one completes the other’s dazzling inspiration. La Bouitte, 2 stars in the Michelin guide, is located at 1500m altitude. Up there, the whole Meilleur family, passionate, simple and closeknit, has created a charming and authentic gem.


Pierre Gagnaire pour Les Airelles.

Pierre Gagnaire for Les Airelles.

Florilège de luxe et d’élégance au service de la gastronomie.

An anthology of luxury and elegance in the service of gastronomy.

Courchevel

L

Courchevel

e chef de la rue Balzac à Paris distille jusqu’ici son génie gastronomique. Seule une vingtaine de couverts pour découvrir cette cuisine d’auteur, sacrée par deux étoiles au Guide Michelin. Plongé dans un décor intimiste, réplique miniature des appartements de Sissi l’impératrice, ce nid gourmand au style baroque offre des saveurs nouvelles ou revisitées, dans une vaisselle signée Hermès.

he chef has brought his gastronomic genius all the way here from rue Balzac in Paris. There is only seating for about twenty to discover this arthouse cuisine, crowned with two stars in the Michelin Guide. With its intimist decor, like a miniature replica of Empress Sissi’s apartments, this baroque-style gastronomic refuge offers new and revisited tastes, served on Hermès dishes.

Menus : 220 à 300€ (entrée/plat/dessert)

Menus: 220 - 300€ (starter/main course/dessert)

T

79


CUISINE

Le 1947 par Yannick Alléno

Le 1947 by Yannick Alléno

La formule magique

The magic formula

L

e 1947 doit son nom au plus prestigieux millésime de Cheval Blanc. Une cuisine contemporaine drivée par le chef Yannick Alléno, 2 étoiles au guide Michelin 2010. A la fois une ode aux terroirs de haute montagne, et un clin d’œil aux codes contemporains du prestige. Au déjeuner, son concept 1.9.4.7, original et ludique offre une collection de spécialités légères déclinées selon le marché du jour : 1 soupe, 9 variations de tapas de montagne, 4 propositions de plats du jour, 7 desserts cultes réinventés.

L

Menus : à partir de 115€

Menus: from 115€

Cheval Blanc (Courchevel)

Cheval Blanc (Courchevel)

e 1947 owes its name to the Cheval Blanc winery’s most prestigious vintage. It offers contemporary cuisine managed by chef Yannick Alléno and awarded 2 stars in the 2010 Michelin guide. It is both an ode to high mountain products and a wink to today’s codes of prestige. At lunch, its original and fun 1.9.4.7 concept offers a collection of light specialities according to what is in season: 1 soup, 9 varieties of mountain tapas, 4 suggestions for the dish of the day and 7 reinvented versions of cult desserts.

Le Farçon

Le Farçon

La haute gastronomie sans bling-bling

Top level gastronomy without bling

L

L

Julien Machet (La Tania)

Julien Machet (La Tania)

a Tania, petite dernière des 3 Vallées n’a rien à envier à ses voisines largement étoilées. Elle possède au pied des pistes une adresse qui retient l’attention des gourmets : Le Farçon. Ce restaurant familial est tenu par le fils Julien Machet, devenu chef. Avec une étoile au guide Michelin en 2006 , ce garçon puise ses idées notamment auprès des « anciens » qu’il côtoie au marché ou au potager. Fort d’une expérience dans un grand restaurant français aux US, puis au Bateau Ivre, il propose ici une cuisine sincère et inventive.

a Tania, the most recent of the 3 Valleys resorts, has no reason to envy its generously starred neighbours. At the foot of its slopes there is an address that attracts the attention of those who love food: Le Farçon. This family restaurant is run by the son, Julien Machet, now a chef. With one star in the 2006 Michelin guide, this young man gets many of his ideas from the older locals that he sees at the market or in their vegetable gardens. Using all the experience he gained working in a large French restaurant in the USA and then at the Bateau Ivre, he now offers authentic and inventive dishes. Menus : 42€ - 110€ Lunchtime set menu: 25€/25 minutes!

Menus : de 42€ à 110€ Formule midi : 25€/25minutes !

L’hôtel du Golf Restaurant Le Bois Fleuri

L’hôtel du Golf Restaurant Le Bois Fleuri

Une cuisine « au grès du vent »

Cuisine that goes where the chef’s fancy takes it!

T

(Corrençon en Vercors) - Jérôme Faure

(Corrençon en Vercors) - Jérôme Faure

’établissement propose la cuisine étoilée de Jérôme Faure. Ce chef trentenaire à pour mode de vie sa cuisine, qu’il aborde à l’instinct. Le produit choisi avec grand soin auprès de «  ses  » producteurs sera le point de départ et la vedette du plat. Celui qui se perçoit comme un artisan du goût, puise ses idées et son inspiration dans tout ce qui l’entoure. Ses produits phares  : fois gras, saint Jacques, langoustine, veau bio du vercors, truffe… ainsi qu’une grande attention portée aux desserts, synonyme de retour en enfance.

L

he establishment serves Jérôme Faure’s starred cuisine. This thirty-something chef lives for cooking, which he does quite instinctively. The product he chooses carefully from ‘his’ suppliers will be the starting point and the main element of the dish. The man who sees himself as an artisan of taste gets his ideas and his inspiration from everything around him. His star products: fois gras, scallops, langoustine, organic veal from the Vercors, truffles…with a lot of attention given to desserts too, synonymous with a second childhood.

Menus : à partir de 34€

Menus: from de 34€

80


c ffee time since 1892

Agence d’Annecy Philippe MOUCHETAN 06 73 10 88 66

www.richard.fr


CUISINE

Le Bistrot - Michaël Bourdillat

Le Bistrot - Michaël Bourdillat

Une cuisine « canaille » et accessible à tous

Cuisine for the people, accessible to all

M

ichael Bourdillat sert ici sa vision humaniste de la cuisine gastronomique. Pour ce chef fils d’ouvrier, la grande cuisine n’est pas réservée aux costard-cravates. Décor design mais simple et ambiance décontractée. La carte est renouvelée tous les 15 jours en fonction des produits disponibles. Car ici, aucun aliment n’est acheté au delà de 100km ! Le chef s’adapte à la logique des saisons tout en cherchant à innover et à surprendre.

M

ichaël Bourdillat serves his humanist vision of gastronomic cuisine. This chef, who is the son of a worker, does not believe that great cuisine is only for the well-off. His decor is stylish but simple and the atmosphere is relaxed. The menu is updated every two weeks according to what is in season, because here no product is bought more than 100km away! The chef adapts to the changing seasons whilst seeking to innovate and surprise.

Formule à 17€ / Menus de 45 à 80€

Set menu at 17€ / Menus from 45 to 80€

Le Restaurant Albert 1er

Le Restaurant Albert 1er

« Le sens de l’épure »

“A taste for the simple”

L

a pension de famille créée par Joseph Carrier en 1900 est devenue en plus d’un siècle un magnifique hameau en vieux bois. Pierre Maillet, le chef du restaurant Albert 1er et gendre de Pierre Carrier propose une cuisine pure et brute, qui ressemble à cette haute montagne omniprésente à Chamonix.  Inspiré par le Piémont et la Savoie, Pierre apporte aussi, grâce à une belle expérience méditerranéenne, un rayon de soleil dans les assiettes de ce restaurant chic et traditionnel doublement étoilé.

I

n just over a century, the family boarding house opened by Joseph Carrier in 1900 has become a magnificent hamlet built in old wood. Pierre Maillet, chef at the Albert 1er restaurant and Pierre Carrier’s son-in-law serves plain and simple cuisine which is in fitting with Chamonix’s omnipresent high mountain. Inspired by the Piedmont and Savoy regions, as well as a lot of Mediterranean experience, Pierre adds a ray of sunshine to the dishes in this chic, traditional, double-starred restaurant.

Menus : de 39€ (déjeuner) à 156€

Menus: from 39€ (lunch) to 156€

Restaurant le P’tit Polyte

Restaurant le P’tit Polyte

Une maison « Rustique-chic », gardienne de trésors

A “Rustic-chic” establishment that guards treasures.

L

e Chalet Mounier offre un cadre chaleureux, avec une belle salle de restaurant, baptisée du nom donné, enfant, au grand père Hippolyte : Le P’tit Polyte. La cuisine gourmande et raffinée que propose le chef Benoît Lorlut, dans une recherche constante de saveurs et de parfums est magnifiquement complétée par une cave riche de 15 000 bouteilles. Un moment de bonheur dans une ambiance chic mais décontractée.

C

Menus : à partir de 55€ (découverte)

Menus: From 55€ (discovery)

(Chamonix Mont-Blanc) 1 étoile guide Michelin

(Chamonix) - Pierre Maillet

Hôtel Chalet Mounier (les 2 Alpes)

82

(Chamonix Mont-Blanc) Michelin guide 1 star

(Chamonix) - Pierre Maillet

Hôtel Chalet Mounier (les 2 Alpes)

halet Mounier offers a warm setting with a beautiful restaurant area that has been given the name that grandfather Hippolyte was called when he was a child: ‘Le P’tit Polyte’. The refined gourmet cuisine proposed by chef Benoît Lorlut, in a constant search for new flavours and aromas, is superbly completed by the 15,000 bottle wine cellar. A moment of pleasure in a chic yet relaxed atmosphere.


PORTFOLIO

Les Grosses Val têtes de Val 2 Celebrities 2 On les croise dès potron-minet ou tard le soir, dans les rues du village ou sur les pistes, on les a déjà vus quelque part, mais où ? Chauffeur de ratrack ou dénicheuse de jolis objets, ils font le Val d’Isère d’aujourd’hui. Rencontres « speed-dating » avec dix atouts « cœur ».

You know the ones you come across at the crack of dawn or late at night, in the village streets or on the slopes and you know you have seen them somewhere before…but where? Whether they drive a snow-grooming machine or are great at finding beautiful objects, they are the people who make today’s Val d’Isère what it is. See below for our speeddating-style presentation of our top ten.

Par Emile Thor • Photos Philippe Echaroux

Par Emile Thor • Photos Philippe Echaroux

Brigitte Benoist RESTAURANT L’OUILLETTE

«Un caniche nain, ça fait chien à sa mémère, n’est-ce pas ?» Brigitte Benoist noie le poisson de la voix rauque des belles femmes. Rire en éclats et joyaux dans le cœur, la Parisienne d’origine, n’aime rien tant qu’accueillir dans son restaurant L’Ouillette des gens bigarrés venus d’ici et d’ailleurs. So cosmopolitan.

Brigitte Benoist L’OUILLETTE RESTAURANT

«A toy poodle is mummy’s little boy, you know!» Brigitte Benoist, with the husky voice that beautiful women often have, sidesteps the question. With her ready laughter and heart of gold, this Parisian likes nothing more than welcoming a cosmopolitan mix of people from all over the world to her restaurant, L’Ouillette.

84


Cyril Bonnevie  LA DOUDOUNE NIGHT CLUB

Fêtard ou pistard ? Cyril Bonnevie ne cesse de pédaler («Si tu t’arrêtes, tu tombes !») pour trouver de nouvelles idées, de nouvelles soirées, pour La doudoune, pour faire évoluer son affaire en permanence. Ancien cycliste de haut niveau en amateur, il a appris à cette école de la vie un peu de vocabulaire : des notions de gloire au travail, de sacrifices et de remise en questions. So string.

Cyril Bonnevie  LA DOUDOUNE NIGHT CLUB

Fêtard ou pistard ? Cyril Bonnevie ne cesse de pédaler («Si tu t’arrêtes, tu tombes !») pour trouver de nouvelles idées, de nouvelles soirées, pour La doudoune, pour faire évoluer son affaire en permanence. Ancien cycliste de haut niveau en amateur, il a appris à cette école de la vie un peu de vocabulaire : des notions de gloire au travail, de sacrifices et de remise en questions. So string.

85


PORTFOLIO

Mélanie Jacquemod

Mathieu BOZETTO

MONITRICE de ski

Ah, le garage Bozetto, une institution du vieux Val d’Isère. L’aïeul de Mathieu, snowboarder, a débarqué ici dans les années 50 et il a tout fait : carossier, ambulancier, taxi, pompiste… Le garage a été rasé cet été pour être transformé en appartements. So sad.

Mélanie JACQUEMOD

Mathieu BOZETTO

SKI INSTRUCTOR

Ah, Bozetto’s garage was part of life in old Val d’Isère. Mathieuthe-snowboarder’s grandfather arrived here in the 50s and did anything and everything: car body work, ambulance driver, taxi driver, petrol pump attendant… The garage was pulled down to make way for a block of apartments. What a shame!

Mélanie la monitrice est devenue Mélanie, directrice adjointe d’un centre UCPA. Au fond, l’enjeu est le même : partager son amour pour son terrain de jeu favori, la neige, forcément : la sœur de cette fleur de bitume n’est autre qu’Ingrid Jacquemod, championne de ski alpin… So evident.

Mélanie the ski instructor has become Mélanie the assistant manager of a UCPA holiday centre. It’s basically the same thing: sharing her love of her favourite playground, which is the snow, naturally. Her sister is none other than Ingrid Jacquemod, the Alpine ski champion… of course!

86


Wally et Manouche, RESTAURANT LE LODGE

Wally aime Manouche, Manouche aime Wally. D’un amour torride et chaud ! Caliente, caliente, les propriétaires du Lodge, un restaurant où « elle s’occupe des garçons et lui, des filles. » Ils sont comme ça, les Dubost. So bouillants.

Wally et Manouche, LE LODGE RESTAURANT

Wally loves Manouche and Manouche loves Wally …truly, madly, deeply! Caliente, caliente, the owners of the Lodge, their restaurant where «she looks after the men and he looks after the women.» That’s the Dubosts for you.

87


PORTFOLIO

Jay Marcellin FBI School

Gros dur et petits cœurs. Jérôme Marcellin, ancien guerrier du ski (ex-membre de l’équipe de France junior), prend la pose avec le doudou de Mahé, qui attend une petite frangine pour cet hiver. Aujourd’hui moniteur de snowboard et de ski, il officie au sein de l’école Billabong (Frontside backside instructors). So gentleman.

Jay Marcellin FBI School

A tough guy with a soft heart. Jérôme Marcellin, a former ski warrior (he used to be in the French junior ski team), poses for a photo with son Mahé’s favourite toy. They are expecting a little sister for him this winter. Now a ski and snowboard instructor, he works at Billabong’s FBI School (Frontside Backside Instructors). Such a gentleman!

88


Martine Groslambert Boutique Seccotine

Martine Groslambert fait briller les chromes ! Fourrures en pagaille, petits meubles en tôle ou grosses pièces chêne clair, elle « suit le fil de sa pensée » et égrène les objets, du plus utile en cuisine au plus éthéré. Paris, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, elle remplit sa boutique Seccotine au gré de ses repérages dans un esprit contemporain mâtiné d’une touche « montagnarde ». So beautiful.

Martine Groslambert Seccotine Boutique

Martine Groslambert makes things shine! There are piles of furs, small pieces of furniture in sheet metal or large ones in light coloured oak, as she “follows her train of thought” in displaying her products that range from very practical kitchen items to the most ethereal articles. On her travels to Paris, Belgium, Italy and Spain, she finds beautiful contemporary objects with a “mountain” touch to fill Seccotine.

89


PORTFOLIO

Jean-Louis Bonnevie SALON DE COIFFURE LA COUPE

Médaillé d’or pour son salon La Coupe, Jean-Loup Bonnevie fait la vie belle, pendant quelques instants au moins, à toutes les belles plantes qui passent par là… Il choie leurs jeunes pousses, « parce qu’il est si bon de prendre soin de soi… » So simple.

Jean-Louis Bonnevie LA COUPE HAIRDRESSING SALON

Jean-Loup Bonnevie, owner of the gold medal winning hair salon, La Coupe, makes life feel good, for a short time at least, for all the lovely girls who come in… pampering them, simply «because it feels so good to look after yourself…»

90


GREG WAGNER CHAUFFEUR DE RATRACK SUR LE SNOW PARK

Il est de toutes les fêtes : Greg Wagner, pilote de ratrack, génie de la dameuse, dessine les courbes ludiques du domaine skiable comme celles d’événements comme la White Battle. Chaque hiver depuis douze ans, le boss des bosses esthétiques croque un snowpark à la plastique irréprochable. So magical.

Greg Wagner SNOW-GROOMING MACHINE DRIVER FOR THE SNOW PARK He’s at all the events: Greg Wagner, snowgrooming machine driver, piste-bashing genius, carves out the ski area’s curves for events such as the White Battle. Every winter for the past twelve years, the king of magnificent moguls has sketched out a perfect-looking snow park.

91


PORTFOLIO

Pierre Cerboneschi propriétaire de l’hôtel le blizzard

Bien à l’abri du Blizzard, Pierre Cerboneschi n’a pas les pieds collés dans la fondue pourtant fort réputée de son restaurant La luge. La tête - bien faite (vous lui donnez ses 52 ans, vous ?) - sur les épaules, il dirige son hôtel 5 étoiles, une affaire de famille, d’une main survitaminée. So fresh.

Pierre Cerboneschi Hotel Blizzard owner

Well sheltered from the Blizzard, Pierre Cerboneschi’s ideas are not stuck in the fondue which has such a good reputation at his restaurant, La Luge. With his head firmly placed on his shoulders and looking considerably younger than his age (would you think he was 52?!), he manages his 5 star hotel, a family affair, with great vitality. So fresh.

92


Champagne

L

Une effervescence en pleine expansion Qui dit rosé dit moments de plaisirs. Car le rose est la couleur de la fête, de la Par Gilles Brochard joie et de la sensualité.

a Champagne produit de plus en plus de bruts rosés. Ce type de vin effervescent remonte à 1777 quand la maison Clicquot innovait en créant son premier «  vin de Champagne  rose  ». Depuis, les grandes ou les petites maisons on fait des émules. On peut citer les fleurons comme Ruinart, Bollinger, Laurent Perrier, Deutz, Moêt et Chandon, Taittinger, Billecart-Salmon, Duval-Leroy, Gosset, Perrier-Jouët, ou Nicolas Feuillatte.  Précisons qu’il est le seul vin européen autorisé pour sa fabrication à être un assemblage de vin blanc avec un peu de vin rouge (de 5 % à 10 %). Aujourd’hui, le rosé représente 6 %  de la production champenoise, soit environ 23 millions de cols sur 388 millions produits. Nous avons demandé à quelques sommeliers de Savoie et de HauteSavoie quels étaient leurs champagnes rosés préférés. Et leurs conseils pour les accorder avec des plats et des desserts.

T

An effervescence that is bubbling over When you think pink, you think pleasure. Pink is the colour of parties, joy and sensuality. By Gilles Brochard

94

he Champagne region is producing more and more brut pink champagnes. This type of sparkling wine has been produced since 1777 when Clicquot innovated by creating its first “pink Champagne  wine”. Since then, the large and small producers have copied the idea. We can cite such jewels as Ruinart, Bollinger, Laurent Perrier, Deutz, Moêt et Chandon, Taittinger, Billecart-Salmon, DuvalLeroy, Gosset, Perrier-Jouët and Nicolas Feuillatte.  We must specify that it is the only European wine where a blend of white wine with a little red wine (5% to 10%) is permitted. Pink champagne currently represents 6 %  of the total production of the Champagne region, or about 23 million bottles out of 388 million produced. We asked some wine waiters in the Savoie and Haute-Savoie regions which were their favourite pink champagnes and to give some advice on what goes well with main courses and desserts.


95


Champagne

01

01

Gosset brut « Le Grand rosé »

Gosset brut “Grand Rosé”

Choisi par Benoît Touchard, responsable du restaurant Confins des sens, au Grand BornanD.

Selected by Benoît Touchard, manager of ‘Confins des sens’ restaurant in Le Grand Bornand.

Cépages : Chardonnay 58 % Chardonnay, 35 % Pinot noir, vins rouges, 7 % Bouzy et Ambonnay. Robe : « J’aime sa jolie robe douce et fluide, couleur pétale de rose saumonée avec un reflet rubis tirant vers la cerise. » Nez : « C’est étonnant comme ce champagne à des notes de fraise qui frappent aussitôt qu’on le respire. Quand on le respire un peu plus longuement, il y a des notes de mûre aussi. C’est un vin jeune qui frappe par sa légèreté. » Saveurs : « Tout son aspect fruit rouge avec cette dominante évidente de fraise m’encourage à le proposer avec bien sûr des desserts à la fraise ou avec certains fruits rouges. Mais surtout, je le recommande avec un foie gras poêlé et une compotée de fraises acidulées. Ou bien avec un foie gras à la betterave. » Service : « Le servir à une tempétaure fraîche sans être glacée : 8 à 9 °. Je le sers dans des verres de 24 cl de chez Luigi Bormioli qui mettent valeur cette cuvée de plaisir. »

Grapes:  58 % Chardonnay, 35 % Pinot noir, 7 % Bouzy and Ambonnay red wines. Colour: “I like its pretty soft, fluid colour, like a salmon-pink petal with a hint of ruby going towards cherry”. Nose: “It’s amazing how this champagne has hints of strawberry that hit you as soon as you breathe it in. When you smell it a bit longer, there are also hints of blackberry. It’s a young wine which is strikingly light” Flavours: “Its whole red fruit aspect with the clearly dominant strawberry characteristic encourages me of course to suggest it with strawberry desserts or certain red fruits. Above all, however, I would recommend it with fried foie gras and a slightly acidic strawberry compote, or else foie gras with beetroot.” Serving it: “Serve it at a cool, but not freezing, temperature: 8 or 9°. I serve it in 24 cl glasses from Luigi Bormioli which enhance this enjoyable vintage.”

02

02

Jacquesson Dizy « Terres rouges » rosé 2003

Jacquesson Dizy “Terres rouges” rosé 2003

Choisi par Antoine Treffel, chef-sommelier du restaurant La Rotonde à l’Hôtel Les Trésoms, à Annecy.

Selected by Antoine Treffel, head sommelier at La Rotonde restaurant in Les Trésoms hotel, in Annecy.

Cépages : 83 % Pinot meunier 17 % Pinot noir  avec le millésime 2003 qui fut une année très chaude. Robe : Rose soutenu et fines bulles. Nez : Très fruits rouges et épicé avec une pointe de minéralité évidente. Cette fraîcheur permet d’ouvrir els papilles. Saveurs : L’attaque en bouche est très franche. Il existe un vrai équilibre entre fraîcheur, puissance et finesse. L’amateur de rosé aimera cette agréable vinosité sur une finale très vineuse. Ce qui permet de sentir tout le travail en amont effectué sur la vigne. Recommandé avec des desserts aux fruits rouges comme la « trilogie avec la fraise » que notre chef Eric Prowalski propose : fraise des bois sur un sablé breton à l’huile d’olive, Mara des bois en corne d’abondance, gaspacho de Gariguette et gelée de menthe. On peut envisager aussi un accord avec un tartare de féra, mangue, coco et passion : le côté acidulé contrebalance l’acidité du rosé. Service : Je sers le champagne bien frais dans des verres de dégustation INAO.

Grapes: 83 % Pinot meunier, 17 % Pinot noir using the 2003 vintage which was a very hot year. Colour: Deep pink with small bubbles. Nose: Mainly red fruits and spices with a clear touch of minerality. This freshness awakens your taste buds. Flavours: the first impression is very clear. There is a real balance of freshness, strength and finesse. Any pink champagne enthusiast will enjoy this pleasant vinosity with a very winey aftertaste. It allows you to sense all the work that was done on the vines earlier. Recommended with red fruit desserts like the “strawberry trilogy” that our chef, Eric Prowalski, prepares: wild strawberries on a Breton shortbread with olive oil, Mara des bois strawberries in a cornucopia, Gariguette gazpacho and mint jelly. You could also imagine that it would go well with a tartar of féra (freshwater fish), mango, coconut and passion fruit: the slightly acidic taste counterbalances the acidity of the pink champagne. Serving it: I serve champagne well chilled in INAO tasting glasses.

96


01

02

03

04

03

03

Champagne Veuve Fourny & Fils « Vertus Premier cru »

Champagne Veuve Fourny & Fils “Vertus Premier cru”

Choisi par Benjamin Ruggiero, responsable de la cave au restaurant Le Viù, au Palace de Menthon Saint-Bernard.

Selected by Benjamin Ruggiero, wine manager at Le Viù restaurant, at the Palace de Menthon Saint-Bernard.

Cépages : De 15 à 20 % Pinot noir et de 75 à 80 % Chardonnay. Très peu dosé en sucre (moins de 6 gr). Robe : Saumonée. Fines bulles apparentes. Nez : Fruits rouges dominants (expression d’une macération longue). Saveurs : Très agréable fraîcheur et douceur en bouche. Vin superbe en apéritif, pendant un repas avec des viandes blanches des poissons ou des crustacés. Son amertume en fin de bouche peut s’accorder avec un dessert au chocolat noir (forte teneur en cacao) ou avec une coupe de fraises (deux acidités complémentaires). Service : Dans des flûtes assez fines.

Grapes: 15 - 20 % Pinot noir and 75 - 80 % Chardonnay. Very low sugar content (less than 6 gr). Colour: Salmon pink. Small bubbles. Nose –Red fruits dominate (result of a long maceration). Flavours: Very pleasant fresh, sweet taste. A superb aperitif wine, during a meal with white meat, fish or seafood. Its bitter aftertaste can go well with a dark chocolate dessert (with a high cocoa content) or with a bowl of strawberries (two complementary acidic tastes). Serving it: In fairly thin flutes.

04

04

Duval-Leroy Demi Dry

Duval-Leroy Demi Dry

Choisi par Christian Martray, chef-sommelier au Hameau Albert 1er à Chamonix, reconnu pour sa meilleure carte des champagne.

Selected by Christian Martray, head sommelier at the Hameau Albert 1er hotel in Chamonix, recognized for its superb champagne list.

Cépages : 100 % Pinot noir et Pinot meunier, vieillis en fûts de chêne. Dosé à 25 g de sucre de canne. Robe : « Une couleur rosée toute estivale, joliment saumonée avec de nombreuses bulles ». Nez : « Un subtil arôme de Gariguette. » Saveurs : « Ce champagne demi-sec équilibré et rond en bouche s’accorde parfaitement de préférence au dessert avec une conjugaison de fraises, de Mara des bois et de fraises des bois. Donc, il est idéal de le boire en été avec ces fruits de saison. Service : Dans un élégant verre Riedel, ni coupe, ni flûte.

Grapes: 100 % Pinot noir and Pinot meunier, aged in oak casks, with 25g of cane sugar. Colour: “A summery pink colour, with pretty salmon-pink tints and lots of bubbles.” Nose: “A subtle Gariguette strawberry aroma.”  Flavours: “This balanced, round, medium dry champagne goes perfectly with a dessert of a mix of strawberries, Mara des bois strawberries and wild strawberries. It’s therefore ideal to drink it in summer when these fruits are in season. Serving it: In an elegant Riedel glass.

97


Champagne

Nos coups de cœur Attention, ne jamais négliger les «  champagnes de vignerons  », cette marque collective regroupant près de 5000 vignerons qui élaborent eux-mêmes leurs champagnes dans leur domaine familial ou au sein d’une société de vignerons. Ces cuvées de caractère, joliment travaillées ont des prix très abordables et ils sont de plus en plus répandus chez les cavistes, les restaurateurs et sur internet. Parmi les champagnes rosés certains ont retenu notre attention comme la cuvée rosée Claude Rigollot, de la côte des Bar, près de Troyes, 100 % Pinot noir, conçue avec les récoltes de 2006 et 2007 : la robe lumineuse de couleur framboise donne en bouche une saveur suave très marquée en fruits rouges, avec une belle harmonie en finale. Idéal pour un apéritif de fête avec ses bulles bien franches, ou au cours d’un repas fait de viandes blanches ou e crustacés. Existe aussi en magnum (www.champagne-rigollot.com). Autre joli brut rosé, celui de la maison  JeanClaude Bouchard & fils, toujours dans la côte des Nar, 100 % Pinot noir dont 20 % de vins de réserve, conçue avec la vendange de 2008 (parcelle exposée plein sud). Sa couleur est d’un rose vigoureux. On apprécie à la fois son nez rose et cédrat, puis sa belle acidité en bouche auréolée de notes de framboises et de mûres. Cela en fait un vin d’apéritif ou à réserver pour des accords les plus contrastés (volaille rôtie ou canard laqué par exemple). Le rosé de la maison Chassenay d’Arce, toujours de la côte des Bar, est un champagne tout en équilibre grâce sans doute à sa composition : 35 % Chardonnay, 65 % Pinot noir. Son nez, mélange d’épices douces et de pointes de violette lui donne un petit air de champagne désinvolte et estival. Cela se traduit part des saveurs très fluides au palais qui encouragent à le boire avec des rougets grillés ou, pourquoi pas un homard grillé ou des brochettes de gambas. À découvrir aussi la cuvée Prestige rosé de saignée de Pierre Mignon, à Épernay, 65% Pinot Meunier ,15 % Pïnot noir et 20 % Chardonnay (sans adjonction de vin rouge de Champagne). Sensuelle, festive, marquée par une superbe harmonie des saveurs fruitées, cette cuvée que l’on retrouve parfois chez des restaurateurs comme Dominique Bouchet à Paris, se boit de préférence en apéritif ou s’accorde avec une cuisine exotique et épicée de qualité.

98

Our favourites Please remember, you should never neglect the “wine-growers’ champagnes”, a name that groups together nearly 5000 wine-growers who produce their own champagnes on their family estate or in a wine-growers’ association. These vintages that are full of character and well produced, are sold for a very reasonable price and can be found more and more readily in wine cellars and restaurants, or on internet. Among the pink champagnes, some have drawn our attention like Claude Rigollot, from La Côte des Bar, near Troyes, 100 % Pinot noir, produced from the 2006 and 2007 harvests: its luminous, raspberry colour gives a smooth taste with very strong red fruit notes and a beautifully harmonious aftertaste. Its bubbliness makes it an ideal aperitif at any event or during a meal with white meat or seafood. It also exists in a magnum (www.champagne-rigollot.com). Another nice brut pink champagne comes from  Jean-Claude Bouchard & fils, also in the Côte des Bar, 100 % Pinot noir with 20 % reserve wines, produced from 2008’s harvest (land facing due south). It is a deep pink colour. We like both its rose and citrus nose, then its acid taste with raspberry and blackberry notes, which make it a good aperitif wine or one to keep for very contrasting tastes (roast poultry or crispy duck, for example). Chassenay d’Arce’s pink champagne, yet again from the Côte des Bar region, is beautifully balanced, no doubt thanks to its composition: 35 % Chardonnay, 65 % Pinot noir. Its nose, a mix of mild spices and hints of violet, give the impression of a light, summery champagne. This comes through as very smooth flavours on the palate which encourage you to drink it with grilled mullet or, why not, grilled lobster or gambas kebabs. You can also try Pierre Mignon’s Prestige Rosé de Saignée, from Épernay, 65% Pinot meunier, 15 % Pinot noir and 20 % Chardonnay (without the addition of Champagne red wine). Sensual and festive, marked by a superb harmony of fruity flavours, this vintage, which can sometimes be found in restaurants such as Dominique Bouchet’s in Paris, should preferably be drunk as an aperitif or with good exotic, spicy cuisine.


RSC NANTERRE B 337 080 055

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION.


COMMUNIQUÉ

40 hectares de saveur

DOMAINE DE LA ROUILLÈRE A deux pas de Saint-Tropez, sur la route de Gassin et Ramatuelle, une terre de vigneron attire l’attention : vous êtes sur le Domaine de la Rouillère, bastide nichée au cœur de 40ha de vignes, qui emprunte son nom à un ruisseau surgi des collines de Gassin.

I

l y a dix ans déjà, Bertrand Letartre, industriel et leader européen des produits d’hygiène et de désinfection en milieu hospitalier, rachetait le Domaine de La Rouillère. C’est sa compagne, Magali Laget, qui s’occupe au quotidien de l’exploitation, mais tous deux ont le vin de qualité dans le sang et une âme de « vigneron ». Dix ans plus tard, du statut de domaine confidentiel, La Rouillère est devenu un « must » renommé aux quatre coins de la planète. Sur leurs 40 ha exploités sur 120 disponibles, le couple produit 180 000 bouteilles dans les trois couleurs et compte monter jusqu’à 220 000, mais « pas plus », précisent-ils tous deux de concert. « Equilibre magnifique », « sacrément charmeur » : ainsi les spécialistes parlent des vins rosés du Domaine de La Rouillère. Pour autant, il faudra aussi goûter le rouge sans oublier le blanc, ce dernier étant le péché mignon des propriétaires nul doute que vous pourrez le déguster en toute confiance et à l’aveugle…

Domaine de la Rouillère Route de Ramatuelle - 83580 - Gassin Tél : +33 4 94 55 72 60 contact@domainedelarouillere.com

40 hectares of flavour

DOMAINE DE LA ROUILLÈRE Just next to Saint-Tropez, on the road to Gassin and Ramatuelle, a vineyard catches your eye: you are at Domaine de la Rouillère, a country house nestling in the heart of 40 hectares of vines that takes its name from the stream that runs down from the Gassin hills.

T

en years ago, Bertrand Letartre, an entrepreneur and European leader in hygiene and disinfectant products for hospitals, bought Domaine de La Rouillère. It is his partner, Magali Laget, who runs the day-to-day operation, but both have a real feel for quality wine and the soul of a winemaker. Ten years on, La Rouillère has gone from a domain that few people knew about to a “must” recognized the world over. On the 40 hectares they cultivate, out of the domain’s total 120, the couple produces 180,000 bottles of all three colours and intends to increase that to 220,000 but “no more” they say in unison. “Fabulous balance”, “very charming”, say the specialists about Domaine de La Rouillère’s rosé wines. That said, you must also taste the red and, of course, the white which is the owners’ personal favourite, so you know you can taste it without hesitation or discrimination… Domaine de la Rouillère Route de Ramatuelle - 83580 - Gassin Tel: +33 4 94 55 72 60 contact@domainedelarouillere.com

100


La Rouillère est devenu un « must » renommé aux quatre coins de la planète.

La Rouillère has gone from a domain that few people knew about to a “must” recognized the world over.

101


OBJETS

DESIGN 01 Roche Bobois / Brio www.roche-bobois.com 02

Dauphin Human Design / Perillo

01

03

Poltrona Frau / Ginger & Fred www.poltronafrau.com

04 Cassina / Tre Pezzi Wool www.cassina.com 05 Kristalia / Elephant Wood www.kristalia.it 06 Papiluc / Patères www.papiluc.fr 07 Refuge / Soren www.refuge-megeve.fr 08 Papiluc / Tabouret http://www.papiluc.fr/ 09 Refuge / Hoyo www.refuge-megeve.fr 10

02

Toulet / Blacklight www.billard-toulet.com

03

102

04


05

06

07

08

09

10

103


Palace

«ÇA C’EST

PALACE !»

Deux des huit hôtels français ayant obtenu l’appellation « Palace » lors de la première parution du classement en mai 2011, sont installés à Courchevel : Le « Cheval Blanc » et « Les Airelles ». « Soit 25% des palaces français » comme se plaît à le dire la luxueuse station alpine, qui détient déjà la plus forte concentration au monde d’hôtels de luxe à la montagne.

«THAT’S

PALATIAL!» Two of the eight French hotels that obtained the designation of «luxury hotel” (Palace) when the classification first appeared in May 2011, are located in Courchevel: the “Cheval Blanc” and “Les Airelles”. “That’s 25% of all French ‘Palaces’”, as the high-end Alpine resort, which already has the greatest concentration of high-end mountain hotels in the world, likes to put it.

104


À gauche : Le Cheval Blanc Ci-dessus : Les Airelles

Left : Le Cheval Blanc Above : Les Airelles

By Nolwenn Patrigeon

P

lus qu’une appellation, la distinction Palace représente le Graal de l’hôtellerie de luxe. Créée pour mettre en avant « l’excellence à la française » face à une rude concurrence internationale, elle prolonge la réforme du classement hôtelier, mise en place par la loi de modernisation des services touristiques qui a créé une cinquième étoile en juillet 2009. Car parmi tous les hôtels 5 étoiles que compte la France, certains méritent encore une distinction supplémentaire due à leurs caractéristiques réellement exceptionnelles.

M

ore than a designation, being distinguished as a ‘Palace’ represents the Grail in the high-end hotel business. Created to denote «French excellence» in the face of tough international competition, it extends the reform of hotel classification, implemented through the tourism services modernization law, which created a fifth star in July 2009. It was felt that amongst all the 5 star hotels that can be found in France, some have such really exceptional characteristics that they deserve yet another distinction.

105


PALACE

Le fameux plus qui fait la différence Atout France, l’organisation de promotion touristique chargée du dossier par le ministère du Tourisme procède à une évaluation en deux phases. La première est basée sur des critères très concrets, simples à vérifier : taille minimale de chambre, nombre de suites, personnel polyglotte, existence d’un service de conciergerie, d’un spa… Ensuite, un jury formé de personnalités issues du monde des lettres, des arts, de la culture, des médias et des affaires, nommées par le ministre chargé du tourisme, juge sur des critères plus subjectifs. Car d’après le président de ce jury, l’académicien Dominique Fernandez  :  «  le palace fait partie   des lieux qui sont une sorte d’enchantement par les fantasmes qu’ils éveillent et les souvenirs qu’ils évoquent, le client y plonge comme dans une sorte de roman ». Une part des Palaces s’apprécierait alors par l’émotion qu’ils procurent ? Il fallait donc « juger » du caractère exceptionnel, de la localisation de l’établissement, de son architecture, de l’esthétique, la légende, l’histoire, la personnalité unique de l’établissement, etc. Huit établissements ont ainsi pour le moment conquis le jury, mais une nouvelle vague de distinction est attendue fin 2011. Il se murmure en station que de nouveaux hauts lieux du confort, de Courchevel et des montagnes environnantes auraient de grandes chances de figurer sur la prochaine liste… En attendant, petit aperçu de ces deux joyaux, situés à quelques mètres mais dont l’histoire et le style diffèrent totalement.

hat extra something that makes the difference “Atout France”, the tourism promotion organisation put in charge of this dossier by the Ministry of Tourism makes its assessment in two parts. The first is based on very specific criteria that are easy to check: minimum bedroom size, number of suites, polyglot staff, the existence of a concierge service, a spa, etc. A jury made up of key figures from the spheres of literature, the arts, culture, the media and business, nominated by the Minister in charge of tourism, then makes a judgement on much more subjective criteria. According to jury chairman, Dominique Fernandez, member of the Académie Française: “a ‘palace’ is one of those places that work a kind of magic because of the fantasies they awaken and the memories they evoke, that the customer dives into as if it were a sort of novel”. Part of the appreciation of a ‘Palace’ would seem to be because of the emotions they bring. The exceptional character of the establishment and its location, as well as its architecture, its attractiveness, its story and history, and its unique personality, etc., therefore had to be judged. Eight establishments have thus so far won over the jury, but a new wave of distinctions is expected at the end of 2011. The rumour is going around in resort that further top-level locations in Courchevel and the surrounding mountains have a very good chance of appearing on the next list… Meanwhile, here’s a brief outline of those two gems, located just a few metres from each other but with a totally different history and style.

106


Pour rénover ce Palace racheté en 2007 par Stéphane Courbit, l’architecte décorateur Christophe Tollemer, a su en écouter l’histoire et en imaginer harmonieusement son prolongement.

When the architect and decorator, Christophe Tollemer, renovated the luxury hotel, which was bought in 2007 by Stéphane Courbit, he was wise enough to find out its history and create a harmonious extension.

Les Airelles,

Les Airelles,

L’histoire de l’incroyable Raymonde Fenestraz, qui de sa ferme natale regardait les « touristes » grimper jusqu’au village de Courchevel. Elle décide à 17 ans de vendre une vache qu’elle avait reçue comme dote de son père, pour partir au Royaume-Uni y apprendre la langue et les bonnes manières des « Ladies ». À son retour, elle s’installe à Courchevel 1650 et travaille dans une agence immobilière. Deux ans plus tard, elle la rachète… En 1988, celle que tous appelaient désormais « Madame » décide de bâtir un « château des neiges » dans le Jardin Alpin, où elle avait acquis un bâtiment sans âme. Elle créa Les Airelles, qui sera le siège du comité olympique en 1992 et lieu de villégiature de la princesse Anne d’Angleterre et du prince Albert de Monaco. Pour rénover ce Palace racheté en 2007 par Stéphane Courbit, l’architecte décorateur Christophe Tollemer, a su en écouter l’histoire et en imaginer harmonieusement son prolongement.

It’s the story of amazing Raymonde Fenestraz, who used to watch ‘tourists’ climbing up to the village of Courchevel from the farm where she lived. At 17, she decided to sell a cow that her father had given her as her dowry and go to the United Kingdom to learn to speak the language and the good manners of a ‘lady’. When she returned, she settled in Courchevel 1650 and worked in an estate agency. Two years later, she bought it… In 1988, the woman that everyone now called “Madame” decided to build a “château in the snow” in the Jardin Alpin, where she had bought a characterless building. She created ‘Les Airelles’, which would be the headquarters of the Olympic Committee in 1992 and the holiday location of both England’s Princess Anne and Monaco’s Prince Albert. When the architect and decorator, Christophe Tollemer, renovated the luxury hotel, which was bought in 2007 by Stéphane Courbit, he was wise enough to find out its history and create a harmonious extension.

un paradis né d’un conte de fée

a paradise created from a fairy tale

107


Palace

Le Cheval Blanc :

palace moderne des neiges Ce palace, griffé LVMH, devait à l’origine être le mazot familial de Mr Arnaud lui-même, amoureux de la station chic. Mais n’ayant pas eu l’autorisation de créer un lieu privé, il en fit donc un hôtel, à l’image de ce qu’il aurait aménagé pour lui ; le nom faisant référence au célèbre grand cru bordelais dont il est propriétaire. Un palace moderne et design qui ne tente pas de se la jouer chalet et apporte, dans un esprit contemporain, la sophistication et le raffinement qu’attend la clientèle de « Courch ». Ici une large place est donnée à l’art, avec des photos de Karl Lagerfeld dans les chambres, des œuvres d’Isaac Julien, Walter Niedermayr, Macduff Everton… ainsi qu’un immense et majestueux Cheval de Troie de Bruno Peinado au cœur du Jardin alpin. Immanquable !

Le Cheval Blanc :

a modern luxury hotel in the snow This LVMH-labelled luxury hotel was originally intended to be the family chalet of Mr. Arnault himself, a big fan of the chic resort. However, when he did not obtain authorisation to build a private home, he made it a hotel in the same style as he would have used for himself. The name refers to the famous Bordeaux winery that he owns. It is a stylish, modern palace which does not try to look like a chalet and offers, in a contemporary style, the sophistication and refinement that the “Courch” clientele expects. Lots of space is devoted to art here, with photos by Karl Lagerfeld in the bedrooms, and works by Isaac Julien, Walter Niedermayr and Macduff Everton… as well as a huge, majestic Trojan Horse by Bruno Peinado in the middle of the Jardin Alpin. You have to see it!

Ce palace, griffé LVMH, devait à l’origine être le mazot familial de Mr Arnaud lui-même.

This LVMH-labelled luxury hotel was originally intended to be the family chalet of Mr. Arnault himself.

108


Mettez un peu de côtes de provence dans vos montagnes...

Peyrassol

commanderie templière 83340 FlassaNs/Issole 04 94 69 71 02 Dégustation, vente de vin, visite des caves et du parc de sculptures “Un jour à Peyrassol”, vitrines du domaine à Paris : 13 rue Vivienne - 75002 ParIs à saint-Tropez : 17 av. du Général leclerc 83990 saINT-TroPeZ www.peyrassol.com

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


PHOTO

Photo conteur

Photo story teller

Raconteur d’images, Sacha Goldberger utilise son boîtier comme un projecteur d’histoires dont les ondes visuelles embellissent la vie. By Jag

Sacha Goldberger tells the story of pictures, using his camera like a story projector whose visual waves make life more beautiful.

110


Variations amoureuses

Love variations

Tous ses projets ont une saveur particulière, un bouquet de bonheur généreux qui tire vers le haut, vers un petit coin de chaleur. Issu d’une famille où l’extravagance n’était pas un vilain mot, Sacha a grandi dans un univers d’ouverture et de créativité qui ont nourri son imaginaire. Plongé dans la vie active, il met son inventivité au service de la publicité, créant de nombreuses campagnes pour des agences renommées avant de devenir indépendant. Les frontières de sa créativité ne peuvent cependant se limiter à la communication et ses travaux personnels prennent peu à peu le pas sur son activité professionnelle. En 2002, il crée son premier livre sur le thème de l’amour en collant des petites preuves de tendresse dans un cahier de brouillon. L’idée intéresse les éditions du Seuil qui sort le « Petit livre de je t’aime ». Succès fulgurant, le livre est vendu à plus de 100000 exemplaires à travers le monde. Malheureusement, l’amour ne dure qu’un temps, alors Sacha s’associe avec Guillaume Gamain pour composer un nouveau volume sur le thème de la rupture. « Bye-bye mon amour » ou les multiples manières de dire adieu à la personne que l’on aimait, avec élégance ou cynisme, est un nouveau succès pour l’artiste Sacha.

All his projects have a particular flavour, a bouquet of generosity and happiness that pull you up into a warm place. Born into a family that did not consider ‘extravagance’ to be a rude word, Sacha grew up in an open-minded, creative world that fed his imagination. When he started his career, he put his inventiveness to the service of advertising, creating many campaigns for renowned agencies before going freelance. The boundaries of his creativity could not be limited to marketing, however, and his personal work gradually supplanted his professional activity. In 2002, he created his first book on the theme of love by sticking tender little messages in a notebook. Publishers Seuil liked the idea and brought out the “Petit livre de je t’aime” (Little Book of I Love You). It was a runaway success and 100 000 copies were sold throughout the world. Unfortunately, love doesn’t last forever, so Sacha collaborated with Guillaume Gamain to put together a new volume on the theme of breaking up. “Bye-bye mon amour” (Bye Bye my Love), or the many ways to say goodbye to the person you used to love, in an elegant or cynical fashion, was another success for Sacha the artist.

111


PHOTO

Super gaga

Issu d’une famille où l’extravagance n’était pas un vilain mot, Sacha a grandi dans un univers d’ouverture et de créativité qui ont nourri son imaginaire.

112

Born into a family that did not consider ‘extravagance’ to be a rude word, Sacha grew up in an open-minded, creative world that fed his imagination.

Dans la vie de Sacha Goldberger, la grand-mère tient une place très particulière. Juive d’Europe de l’Est, baronne issue d’une famille riche et respectée, Frederika a 20 ans quand survient la deuxième guerre mondiale. Elle survit au nazisme, sauve dix personnes des griffes des SS, puis au communisme quand la Hongrie tombe sous le joug de Staline. Elle finie par s’enfuir avec sa famille pour la France où elle trouve refuge. Personnage atypique et charismatique, doté d’un humour fracassant, elle est comme un phare de chaleur et d’esprit dans la vie de Sacha. « Frederika est drôle, cynique, toutes les occasions sont bonnes pour placer un bon mot, elle se moque aussi bien des gens qu’elle aime, que d’elle-même, » explique son petit fils. Ainsi, quand elle prend sa retraite à 80 ans et commence à sombrer dans une déprime qui ne lui ressemble pas, Sacha cherche tous les moyens pour lui redonner le moral. C’est ainsi que commence une histoire pas banale, la métamorphose d’une grand-mère en super héros.


« Frederika est drôle, cynique, toutes les occasions sont bonnes pour placer un bon mot, elle se moque aussi bien des gens qu’elle aime, que d’elle-même, » explique son petit fils.

“Frederika is funny and cynical and never misses the chance to put in a witty remark, mocking herself as much as the people she loves,” says her grandson.

Super Granny Sacha Goldberger’s grandmother holds a very special place in his life. An Eastern European Jew and a baroness from a rich and respected family, Frederika was 20 when the Second World War broke out. She survived the Nazi regime, saving ten people from the hands of the SS, then Communism when Hungary fell under Stalin’s control. She ended up fleeing to France with her family where she found a refuge. An atypical, charismatic character, with a cracking sense of humour, she is like a beacon of warmth and spirit in Sacha’s life. “Frederika is funny and cynical and never misses the chance to put in a witty remark, mocking herself as much as the people she loves,” says her grandson. So when she retired at 80 and started to fall into a depression which was quite unlike her, Sacha tried everything to cheer her up. That was how an unlikely story started, where he turned his grandmother into a super hero.

113


PHOTO

« Mamika, en Hongrois, signifie ma petite mamie, c’est un terme affectueux et tendre, tout comme le personnage de ce sujet. Cette série, c’est d’abord une grande histoire d’amour entre une grand-mère un peu comédienne et son petit-fils photographe, » raconte Sacha. S’il ne pensait pas exploiter l’image de son aînée, le succès des apparitions de Mamika sur sa page Myspace sont telles q’il décide de lui créer sa propre page. Il n’en fallait pas plus pour lancer la Mamika magna. Aujourd’hui, Frederika est devenue un véritable phénomène qui donne de l’espoir à tout un chacun. « Dans une société où la jeunesse est la valeur suprême, où il faut cacher ses rides, où nous cachons nos vieux dès qu’ils deviennent encombrants, où il est plus facile de mettre nos anciens dans des mouroirs que de s’en occuper faute de temps et d’envie. J’ai voulu montrer que la vieillesse pouvait aussi être joyeuse, même si, dans certaines images, on ne sait parfois pas si on se trouve dans l’humour ou dans la sénilité. La ligne est parfois très fine » confie Sacha. À l’aube de la sortie de « Mamika and Co », deuxième volet des aventures d’une super grand-mère après « Mamika - Grande petite grand-mère », cette belle histoire continue en tout cas de passionner un public conquis.

“Mamika, in Hungarian, means ‘my little granny’, it’s an affectionate, tender name, like the character in the book. This series is first and foremost a story of the love between a grandmother who’s a bit of an actress and her photographer grandson” says Sacha. He wasn’t intending to exploit his granny’s character but the success of Mamika’s appearances on his MySpace page made him decide to create her own page. That was all it took to start Mamika madness. Frederika has now become a real phenomenon who gives everyone hope. “In a society where youth is the supreme value and you have to hide your wrinkles, where we hide our old people as soon as they become a burden, where it is easier to put old folks in homes rather than look after them because you don’t have time or don’t want to, I wanted to show that old age could also be joyous, even if in certain images, we’re not always sure if it’s about being funny or being senile. It can be a very fine line” explains Sacha. As “Mamika and Co”, the second series of the adventures of a Super Grandma, is about to come out, following “Mamika - Grande petite grand-mère” (Mamika – Great Little Grandma), this heartwarming story just keeps on fascinating its captive audience.

« Mamika, en Hongrois, signifie ma petite mamie, c’est un terme affectueux et tendre, tout comme le personnage de ce sujet.

114

“Mamika, in Hungarian, means ‘my little granny’, it’s an affectionate, tender name, like the character in the book.


fatboy.com


X GAMES

Le double europĂŠen The European double

116


Spectacle sportif de haute voltige, affluence record et enjouement généralisé, la deuxième édition des X Games a tenu toutes ses promesses. By Antoine Jaccoux. Photos ESPN

I

l neige sans interruption sur la Haute Tarentaise et les milliers de spectateurs qui se tiennent au pied du halfpipe sont noyés sous des confettis de neige. Sergio, l’intarissable speaker du freestyle français, s’époumone sous les projecteurs qui balayent la foule. Le DJ se déchaine aux platines et d’aucuns pourraient croire qu’il s’agit d’une techno-parade du bout du monde. Et puis soudain, tout s’arrête, Sergio vient de demander une minute de silence pour les victimes du tsunami au Japon. Après ce moment d’universalité bien respecté par le public, les jeux des hommes reprennent pour la finale tant attendue du superpipe ski masculin.

An acrobatic sports show, record audiences and a fun atmosphere overall, the second edition of the X Games fulfilled all its promises.

I

t’s snowing non-stop in the upper Tarentaise valley and the thousands of spectators watching at the foot of the half-pipe are covered in snow confetti. Sergio, the inexhaustible French freestyle commentator is shouting himself hoarse under the lights that are sweeping over the crowd. The DJ is going wild behind the decks and some might think that this was a techno-parade from the other side of the world. Suddenly, everything stops as Sergio requests a minute’s silence for the victims of the tsunami in Japan. After this moment of universal empathy that is well respected by the public, the men’s games start again with the long-awaited final of the skiing superpipe.

117


X GAMES

118


Domination nord-américaine

North American domination

Cette soirée clôt trois jours d’une belle aventure qui a vu les meilleurs skieurs et snowboarders mondiaux en découdre sur le pipe et le slopestyle de Tignes. Avant cette dernière épreuve de halfpipe, l’Amérique du nord comptabilise sept médailles d’or sur huit possibles et treize médailles au total. L’Europe, en dépit de très belles performances, n’en est qu’à huit médailles. Il y a notamment eu l’argent de la Française Anaïs Caradeux en superpipe ski féminin, mais surtout la première médaille britannique de l’ère des X Games : le bronze en slopestyle ski pour l’Anglais James Wood qui s’est initié au freestyle sur les pistes synthétiques de Sheffield. Ce soir, parmi les 27500 personnes venus encourager les skieurs, nombre espère voir triompher Kevin Rolland. Le Français, premier des qualifications, pourrait ainsi remporter cette médaille d’or qui manque à l’Europe. Le jeune skieur de la Plagne entrerait du même coup dans la légende avec un quatrième titre consécutif aux X Games, après ceux d’Aspen en 2010 et 2011 et de Tignes en 2010.

This evening sees the end of a fantastic three day event which has seen the world’s best skiers and snowboarders do battle on Tignes’ pipe and slopestyle. Before this last half-pipe event, the North Americans have seven gold medals out of the eight awarded and thirteen medals altogether. Europe, despite some very good performances, has only got eight medals. Anaïs Caradeux from France won the silver medal in the women’s skiing superpipe, but above all there was the first British medal in the history of the X Games: a bronze in the skiing slopestyle for Englishman James Wood who started doing freestyle on the artificial slope in Sheffield. This evening, among the 27,500 people who have come to cheer on the skiers, many are hoping to see Kevin Rolland win. The Frenchman, first in the qualifiers, could take the gold medal that Europe has yet to win. The young skier from La Plagne would also go down in history with a fourth consecutive title at the X Games, after his medals in Aspen in 2010 and 2011 and Tignes in 2010.

119


X GAMES

L’Europe termine en fête En dépit du spectacle aussi impressionnant que ridicule de motoneiges effectuant des figures sur des tremplins, l’évènement est un succès et colle parfaitement à l’engouement de la jeunesse pour le freestyle nouvelle génération. Alors que le halfpipe ski et le slopestyle ski et snowboard feront leur entrée aux prochains Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, ces X Games sont l’occasion pour l’Europe de savoir où en sont ses ouailles. Tandis que le succès de cette compétition s’est encore affirmé cette année avec 75000 spectateurs, soit 8000 de plus que l’an dernier, les riders du vieux continent sont à la traîne avec moitié moins de médailles que le nouveau monde. Néanmoins, ce soir, sous les acclamations du public, Kevin Rolland a l’occasion de redorer le blason de son continent. La neige qui tombe sans cesse sur le demi-tube oblige les skieurs à tout donner dès le premier run. En effet, plus la neige s’abat et plus la surface devient collante, faisant perdre leur vitesse aux compétiteurs. Le Plagnard ne s’y trompe pas et envoi un run magnifique avec deux double rotations, dont un double mac twist, sur son premier passage. Il prend les commandes avec 93 points. Un score qu’il garde en dépit des très beaux runs de Simon Dumond, Justin Dorey, Thomas Krief et Torin Yater-Wallace. Sergio peut accompagner les hurlements de la foule, Kevin gagne sa quatrième médaille d’or d’affilée et redonne du baume au coeur à l’Europe.

Europe finishes on a high Superpipe ski masculin Men’s Skiing Superpipe

Slopestyle snow masculin Men’s Snowboard Slopestyle

1. Kevin Rolland (Fr) 2. Justin Dorey (Can) 3. Torin Yater-Wallace(US)

1. Chas Guldemont (US) 2. Sebastien Toutant (Can) 3. Eric Willet (US)

Superpipe ski féminin Women’s Skiing Superpipe

Slopestyle snow féminin Women’s Snowboard Slopestyle

1. Sarah Burke (Can) 2. Anais Caradeux (Fr) 3. Devin Logan (US)

1. amie Anderson (US) 2. Silje Norendal (Nor) 3. Enni Rukajärvi (Fin)

Slopestyle ski masculin Men’s Skiing Slopestyle

Superpipe snow féminin Women’s Snowboard Superpipe

1. JF Houle (Can) 2. Andreas Hatveit (Nor) 3. James Woods (UK)

1. Kelly Clark (US) 2. Hannah Teter (US) 3. Queralt Castellet (Esp)

Slopestyle ski féminin Women’s Skiing Slopestyle

Superpipe snow masculin Men’s Snowboard Superpipe

1. Kaya Turski (Can) 2. Keri Herman (US) 3. Kim Lamarre (Can)

1. Louie Vito (US) 2. Louri Podladtchikov (Sui) 3. Christian Haller (Sui)

120

In spite of the spectacle (as impressive as it is ridiculous) of snowmobiles doing tricks on jumps, the event is a success and in perfect harmony with the younger generation’s passion for this new type of freestyle. As the skiing half-pipe and the skiing and snowboard slopestyle will be included for the first time in the next Olympic Games at Sotchi in 2014, these X Games are the occasion for Europe to see how their guys are doing. Whilst the success of this competition was confirmed again this year with 75,000 spectators, (8000 more than last year), the riders from the old world are lagging behind with only half the number of medals that the new world took away. Nevertheless, this evening, with the public cheering him on, Kevin Rolland has the chance to restore Europe’s prestige. The snow that keeps falling on the half-pipe means the skiers have to give their all right from the first run. The harder it snows, the stickier the surface becomes, making the competitors lose speed. The guy from La Plagne makes no mistakes and does a magnificent first run with two double rotations, including a double McTwist. He takes the lead with 93 points, a place that he hangs on to despite great runs from Simon Dumond, Justin Dorey, Thomas Krief and Torin YaterWallace. Sergio can shout with the crowd, Kevin wins his fourth consecutive gold medal and gives a huge lift to European spirits.


BONS PLANS

Fontaine Déco

Les Tufs

- Sarl Fontaine Déco

- Les Tufs

Fontaine Déco

Les Tufs

C’est une entreprise presque soixantenaire que dirige le jeune Thibaut Fontaine aux côtés de son père Jean-Paul. Son grand-père, Robert, ��tait matelassier. Aujourd’hui, Fontaine Déco touche à tous les domaines. Cuirs ou tissus, fenêtres, canapés ou banquettes, nos intérieurs cosy prennent vie au creux des mains expertes de ces artisans-tapissiers. Du magasin, pour la matière première, à l’atelier, pour le savoir-faire, la proposition de Fontaine Déco couvre tous les besoins, du simple achat de tissu (le show-room compte plus de 15 000 échantillons) à la réalisation sur-mesure de pièces les plus raffinées. Magasin ouvert du lundi au samedi, toute l’année. Villavit 74450 Le Grand Bornand Tél : +33 (0)4 50 02 71 08 www.fontaine-deco-sarl.com

La Daille 73150 Val d’Isère Au pied du Funiculaire Tél : +33 (0)4 79 06 25 01 www.lestufs.com Page Facebook : Restaurant Les Tufs – Val d’Isère

The company that young Thibaut Fontaine manages along with his father has existed for nearly sixty years. Thibaut’s grandfather, Robert, was a mattress maker. Nowadays, Fontaine Déco is involved in many areas. Leather and fabrics, windows, sofas and seats, these upholstery craftsmen use their expert hands to bring our cosy interiors to life. From the shop where you can buy the raw materials to the workshop for the expertise, Fontaine Déco covers all your needs, from just buying fabric (there are over 15,000 samples in the show-room) to creating the most refined made-to-measure pieces. Open Monday – Saturday, all year round.

With its sunny terrace that you can ski or walk to, Les Tufs offers a breath of fresh air as an appetiser. If you knew what the interior was like before, forget everything you knew: the restaurant has been repainted in light colours in a nod to contemporary mountain style. Upstairs, at lunchtime, there is a new formula based on 4 themes (burgers, pasta, pizzas & mussels). In the evening, there are meats cooked in the superb fireplace or sushi and maki (also available as take away). The most recent addition is the Igloo boutique (children’s clothes, decorative gift ideas, books, etc) on the mezzanine level.

- Sarl Fontaine Déco

La Daille 73150 Val d’Isère At the foot of the funicular Tel: +33 (0)4 79 06 25 01 www.lestufs.com Facebook : Restaurant Les Tufs – Val d’Isère

Villavit 74450 Le Grand Bornand Tel: +33 (0)4 50 02 71 08 www.fontaine-deco-sarl.com

122

Une terrasse que l’on rejoint à ski ou à pied, le soleil pour compagnon, Les Tufs vous offrent, en mise en bouche, un grand bol d’air. À l’intérieur, si vous connaissiez les lieux, oubliez tout ce que vous saviez : le restaurant se pare de couleurs claires pour un clin d’œil à la montagne contemporaine. Le midi, à l’étage, une nouvelle formule s’offre à vous autour de 4 thèmes (burgers, pâtes, pizzas, moules). Le soir, ce sera, viandes cuites dans la superbe cheminée ou sushis et makis (aussi à emporter). Dernière nouveauté : la boutique l’Igloo (vêtements enfants, idées cadeaux déco, livres…) vient s’installer dans la mezzanine.

- Les Tufs


Spas Carita

Hôtel Avenue Lodge, hôtel Le Brussel’s, choississez votre cadre. Dans la rue principale ou aux pieds des pistes, Denise vous accueille avec les produits et soins Carita. Des soins anti-âge, hydratants ou douceur pour vos peaux fragilisées par le froid et le soleil. Des massages, gommages et enveloppements pour avoir une peau de satin. Au salon de coiffure de l’hôtel av. Lodge, vos cheveux retrouveront force et vitalité. Nous prenons soin de vos rêves. Abandonnez-vous entre les mains expertes des professionnels de la beauté.

- Eden Spa & Coiffure Carita Avenue Olympique Val d’Isère Spa Carita 73150 Val d’Isère Courriel : ledeninstitut@orange.fr Tél : +33 (0)6 85 81 86 24

Carita Spas

Avenue Lodge Hotel or Le Brussel’s hotel, you can choose the setting you prefer. Whether you opt for the main street or the bottom of the slopes, Denise will welcome you with Carita products and treatments. Anti-ageing, moisturising or soothing treatments for skin made fragile by the cold and sun. Massages, scrubs and wraps for silky skin. In the Avenue Lodge Hotel’s hair salon, your hair will be strengthened and revitalised. Put yourself in the hands of our beauty experts and we will look after your dreams.

- Eden Spa & Coiffure Carita Avenue Olympique Val d’Isère Spa Carita 73150 Val d’Isère Email: ledeninstitut@orange.fr Tel: +33 (0)6 85 81 86 24

Vignoble de la Pierre Bleue

Les pépinières de Savoie jouissent de la plus haute qualité française : près de la moitié du vignoble de Champagne s’épanouit d’après des plants produits sur nos terres ! Les Romains, amateurs du meilleur, s’enthousiasmaient déjà pour les vins de la région. Les moines ont bien développé les cultures viticoles et nos breuvages sont désormais divins. Sur ses hectares gorgés de soleil, au pied de la montagne « La Savoyarde » sur le côteau de Tormery, Yves Girard-Madoux, vigneron de père en fils, produit les crus Chignin, blancs comme rouge, dont l’exceptionnel Chignin-Bergeron… À déguster avec délectation.

- Vignoble de la Pierre Bleue Tormery 73800 Chignin Tél : +33 (0)4 79 28 05 60 www.vignoblepierrebleue.com

Pierre Bleue Vineyard

The Savoy nurseries enjoy the best quality in France and nearly half of the Champagne vineyards bloom with plants produced in our soil! The Romans, who appreciated the best of everything, were already fans of the wines produced in the region. The monks developed the vineyards considerably and made our wines divine. On his sun-drenched land, at the foot of the “Savoyarde” mountain on the Tormery hillside, Yves Girard-Madoux, a wine-maker as his father was before him, produces white and red Chignin wines, including the exceptional Chignin-Bergeron… To drink with delectation.

- Vignoble de la Pierre Bleue Tormery 73800 Chignin Tel: +33 (0)4 79 28 05 60 www.vignoblepierrebleue.com

123


BONS PLANS

Hélène Immobilier

MGL Diffusion

- Hélène Delval-Jullien

- MGL Diffusion

Hélène Immobilier

MGL Diffusion

L’office de tourisme est un haut lieu de notre station, mon agence située sur la même place n’est pas moins incontournable ! Enfant du pays, j’ai créé l’agence que vous attendiez, après 20 ans passés à dénicher les plus beaux endroits, les refuges familiaux les plus conviviaux. Je mets toute mon énergie et mon enthousiasme dans la recherche ou la vente dess biens et dans le service après-vente. Evaluation, rénovation, décoration, financement, diagnostics, je place la barre haut lorsque j’entreprends une démarche à vos côtés. Hélène Delval Immobilier, pour faire prendre de l’altitude à vos projets. Place Jacques Mouflier 73150 Val d’Isère Tél : +33 (0)4 79 07 36 54 GSM : +33 (0)6 09 05 84 11 www.helenevaldisere.com

My agency, located in the same square as the Tourist Office, is the one you have been waiting for. Discreet and professional, discussion, luxury and service are my everyday hobbies. All my energy and enthusiasm goes into looking for and selling properties and my after-sale service (evaluation, renovation, decoration, financing, and diagnostics). I set a very high standard when it comes to working with you.  With Hélène Delval Immobilier, the standard of your projects will always be a little higher.

- Hélène Delval-Jullien Place Jacques Mouflier 73150 Val d’Isère Tel:+33 (0)4 79 07 36 54 Mob: +33 (0)6 09 05 84 11 www.helenevaldisere.com

124

Les organisateurs d’événements de Tarentaise le savent : une manifestation n’est réussie que si la mayonnaise a pris. En la matière, la cosmétique est importante. Kakémonos sur-mesure, vestes de l’équipe d’organisation ou bonnets offerts aux participants, MGL Diffusion participe au succès des plus beaux rassemblements. Il y a forcément une solution aux besoins de chacun : les experts de MGL Diffusion s’atttachent à la trouver. Broderie de peignoirs, gravure sur verre, cuir ou inox, personnalisation d’Opinels, les idées ne manquent pas pour donner naissance à l’objet qui marquera les esprits. 1090 ZA des Colombières 73700 Bourg-Saint-Maurice Tél : +33 (0)4 79 07 17 99 E-mail : mgl@mgldiffusion.com www.mgldiffusion.com

Tarentaise events organisers know that an event won’t be a success unless the mix is right. In this regard, the look is important. With their made-tomeasure kakemonos, organisation team jackets and hats to give the participants, MGL Diffusion contributes to the success of all the top events. MGL Diffusion experts know there is a solution to everyone’s requirements and make it their job to find it. Embroidery on bathrobes, engraving on glass, leather or stainless steel or personalised Opinel knives: they are not short of ideas for creating the item that will make a lasting impression.

- MGL Diffusion

1090 ZA des Colombières 73700 Bourg-Saint-Maurice Tel: +33 (0)4 79 07 17 99 E-mail : mgl@mgldiffusion.com www.mgldiffusion.com


BONS PLANS

Ambalia-Porraz

Ambalia Porraz, nous sommes un fabricant au service de nos clients, pour valoriser leurs produits et véhiculer leur image de marque et leur savoir-faire. Nous sommes spécialistes de l’emballage personnalisé depuis plus de 80 ans et sommes spécialisés dans la distribution en montagne. Nous servons tous les corps de métiers, tous les services de proximité, de l’alimentaire aux magasins de sport explique Philippe Porraz. Notre spécialité : le sac à pain et la boîte pâtissière pour les boulangeries et les patisseries, et le sac luxe pour les plus belles boutiques de stations.» Et parce que le sens du service est la priorité de la société albertvilloise, son studio graphique propose la création de logos et la personnalisation de tous ses produits.

Tec’Hotel

Les terrasses ensoleillées des bords de lac d’Annecy ou d’Aix-les-Bains, les univers montagnards cosy, les petits restaurants intimistes, les grandes tables urbaines, tous dénichent chez Tec’Hotel le petit truc en plus. Design et qualité régissent les sélections de l’entreprise de 25 ans d’expérience qui officie à Lyon (magasin de 1000 m2) et Saint-Alban-Leysse. En Savoie, sur 5000 m2 dédiés aux professionnels des métiers de bouche, de l’hôtellerie et de la restauration, elle propose mobilier intérieur et extérieur, textile, arts de la table, batteries de cuisine, usage unique, vêtements professionnels.

- Tec’HOTEL

- Ambalia-Porraz

413, route de la Féclaz - Zac des Barillettes BP 20039 - 73232 Saint-Alban-Leysse Tél : +33 (0)4 79 72 74 60

Ambalia-Porraz

Tec’Hotel

Ambalia-Porraz, the Savoyard company that has been a mountain distribution specialist for 80 years, creates packaging for the most beautiful products. “We work with all the different professions and all the local services, from food to sports shops” explains Philippe Porraz. Their specialities include bread bags and pastry boxes for bakeries, as well as luxury bags for the resorts’ most high-end boutiques. Because a sense of service is not an empty phrase for the Albertville-based company, its graphic studio proposes logo creation and the personalisation of all its products.

Sunny terraces on the banks of the lakes at Annecy or Aix-les-Bains, cosy mountain places, intimate little restaurants or big urban ones all find that extra something at Tec’Hotel. Design and quality govern the choices of this company that has 25 years of experience and shops in Lyon (1000 m2) and Saint-Alban-Leysse. In Savoie, 5000m2 are devoted to professionals of the food, hotel and restaurant industries, with indoor and outdoor furniture, textiles, table wear, kitchen utensils, single-use items and work clothing.

- Ambalia-Porraz

413, route de la Féclaz - Zac des Barillettes BP 20039 - 73232 Saint-Alban-Leysse Tel: +33 (0)4 79 72 74 60

153, chemin de Longeraie BP 70233 Gilly-sur-Isère 73205 Albertville Cedex Tél : +33 (0)4 79 32 04 56 www.ambalia-porraz.com

153, chemin de Longeraie BP 70233 Gilly-sur-Isère 73205 Albertville Cedex Tel: +33 (0)4 79 32 04 56 www.ambalia-porraz.com

126

- Tec’HOTEL


LE LODGE

bar - restaurant

Val d’Isère VAL D'ISÈRE

04 79 06 02 01

www.lodgebar.net


STUFF

Tout ce qu’il vous faut pour rider cet hiver avec style. Tout ce qu’il vous faut pour rider cet hiver avec style.

Anon Hannah Teter Majestic / 150€

Dakine Cobra / 99,95€

Bern Baker Artist Series / 114,99€

Dakine Team Heli Pro DLX Pollard / 109,95 €

128

Orage JP Auclair Jkt / 519€

Scott Stunt / 650€


STUFF

K2 Phase Pro / 89,95€ Oxbow Teplodar / 90€

Oakley A Frame Gretchen Bleiler Signature Series / 109€

K2 Recoil / 429,95€

130

Scott Venture / 600€

DC Status / 349€

DC Ply Torstein / 349€



Folie Douce Magazine #3