Page 1

magazine GRATUIT

N° 1 été 2013

Vendée

La mode

Enfin l’été ! Rencontre Bénédicte Merlet Pactise avec les rapaces

Aller ailleurs La Sierra de Guara

Enquête Des rencontres sur le Net, pas nettes ?

Une_ESVE1.indd 1

04/07/13 15:39


Une_ESVE1.indd 2

04/07/13 12:23


magazine GRATUIT

n° 1 été 2013

Vendée

Édito

La mode

Enfin l’été ! Rencontre

Bénédicte Merlet Pactise avec les rapaces

Aller ailleurs La Sierra de Guara

Enquête Des rencontres sur le Net, pas nettes ?

Une_ESVE1.indd 1

05/07/13 14:44

Photos : Pascal Kyriazis, www.dkstudio.fr Stylisme : Julie Moyon Mannequin : Caroline, www.carolineb.book.fr Make up et coiffure : Jean Claude Biguine, rue de Calvaire, Nantes Merci au restaurant la Cocotte en verre sur l’ile de Versailles pour son accueil.

Après le déluge, l’été, c’est possible !

C

Vous êtes avec votre Raymond*, sur la plage du côté de la Fontaine aux Bretons, au soleil, main

4 Rencontre Bénédicte Merlet

dans la main, la tête sur son épaule, à écouter le

bruit de l’eau... Sauf que ça n’a pas encore été

6 Mode Cet été, on se laisse porter vers

possible jusqu’à maintenant. La faute à la météo

détraquée, au CAC 40 qui fait du surplace, à la retraite qui

n’en finit plus d’arriver, aux rencontres internet pas nettes...

20 Enquête Rencontre du net pas nettes ?

On pourrait continuer longtemps comme ça, la liste peut être longue. Mais ce n’est pas demain que vous verrez l’arche de Noé passer devant votre porte, pour vous délivrer la solution miracle… Heureusement nous sommes quelques unes (et uns) dans la rédaction de votre magazine EssentiElle, à ne pas nous laisser envahir par la morosité, et à vous proposer n’avez pas encore fini de sculpter votre corps pour lui donner son look de vacances, vous n’avez toujours pas choisi votre destination de rêve dans l’attente du séjour dernière minute vendu à prix coutant, votre patron n’a pas encore fixé le montant annuel de votre prime exceptionnelle; mais l’été est là ! Votre

Responsables de la rédaction  Bruno Hervieu, Richard Bodin Régie publicitaire Prana ‘Com, Directeur : Stéphane Potin spotin@pranacom.fr - 06 16 28 33 67

tête pense déjà à décamper, lâchez-vous, on est avec vous !

de nouveaux horizons !

26 Déco Et si on rafraîchissait nos interieurs ?!

36

Femmes essentielles

38

Aller ailleurs

des idées pour bonifier vos prochaines semaines. Certes vous

Essentielle Edité par REGIEMAXMEDIAS SARL, 2 rue Crébillon 44000 Nantes redaction@regiemaxmedias.com 02 44 76 12 70

Pactise avec les rapaces

Marietta, Delphine et Céline

Un été, en eau et pente douces

42 Gastronomie Les Langoustines rôties,

et makis de légumes

du Domaine de Brandois

découverte 50 Essensuelle J’aime mon corps,

Le Jules de Carla Bruni

*

La rédaction

et je n’oublie pas mes mains

de conduite 56 CLaode sortie de la Mercedes CLA

61  Bouillon de culture

Graphisme/Maquette Julie Talourd / Mathieu Moureau Rédaction Pierre Vanzini, Lucie Flamary, C Com ça Crédits photos Pascal Kyriasis, Bruno Hervieu Impression Union Européenne Tirage 20 000 ex. Dépôt légal En cours Ce magazine gratuit ne peut être vendu. La reproduction même partielle des textes, images et photographies publiées dans ce numéro d’Essentielle est interdite.

Retrouvez Votre magazine Essentielle sur le Web

www.essentiellemag.com www.facebook.com/mag.essentielle/info

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 3

3

08/07/13 15:03


RENCONTRE ESSENTIELLE

Bénédicte Merlet

Pactise avec les rapaces

B

énédicte Merlet a découvert le monde des oiseaux par hasard. On ne sait plus trop si c’est sa passion qui l’a menée vers son métier de Fauconnier ou l’inverse. Après avoir grimpé tous les échelons, elle règne aujourd’hui sur tous les rapaces du Grand Parc du Puy du Fou. C’est elle qui soigne, qui bichonne ces oiseaux majestueux. Rencontre avec une femme essentiellement passionnée.

Il y a eu un déclic ? Absolument. On a proposé ce poste et j’ai dit « oui » tout de suite. Je suis née pour travailler avec les animaux. Quand je voyais les oiseaux voler, j’ai trouvé ça extraordinaire. J’ai été appelée, un peu, par les oiseaux. Quel lien crée-t-on avec un oiseau ? A la différence du cheval, on ne peut pas parler de relation de complicité avec les oiseaux. Il n’y a pas de liens affectifs. La petite caresse que vous lui faites sur la tête, il ne va pas la reconnaître. Quand vous lâchez un oiseau, vous n’êtes jamais sûr à 100 % de le récupérer. Vous apprenez à devenir un peu modeste.

Comment êtes-vous arrivée au Puydu-Fou ? La première fois, c’était dans les années 80. Je suis née à Nantes et nous sommes venus nous installer en Vendée avec mes parents. J’avais des cousins qui participaient à la Cinéscénie et ils m’avaient proposé de devenir bénévole pour le spectacle de nuit. J’ai refusé, ça ne m’intéressait pas. L’année suivante, je suis venue voir le spectacle de nuit et j’ai eu un coup de foudre, vraiment ! J’ai décidé de signer en tant que bénévole. Toute cette ambiance, avec les chevaux, les spectacles, m’a vraiment interpellée. Ensuite, il y a eu la création de ce que l’on appelait à l’époque la « nouvelle cavalerie ». Je me suis immédiatement inscrite et je me suis formée comme ça. Vous étiez vraiment faite pour ça ? Quand le parc s’est monté en 1989 je venais de finir mes études, et la direction qui me connaissait très bien, m’a proposé 4

un poste de saisonnière. J’étais responsable dès la première année des animaux domestiques du village le matin, et l’après midi j’étais accessoiriste du spectacle équestre. À quel moment avez-vous commencé à vous occuper des oiseaux ? J’ai intégré la fauconnerie vraiment par hasard. On m’a demandé de faire une présentation du spectacle au micro et ça s’est très bien passé. L’année suivante, on m’a demandé de présenter tout le spectacle de fauconnerie en « live ». On avait huit espèces de rapaces à présenter. Moi dans l’hiver, pendant que le parc était fermé, je suis rentré en relation avec le fauconnier de l’époque. Il m’a expliqué qui étaient les oiseaux que j’allais présenter pendant toute la saison. J’ai lu énormément. Et plus je rentrais dans les bouquins, plus ça me plaisait. Déjà, ce n’était plus un boulot, c’était une passion.

Vous êtes bien intégrée ici, vous êtes un peu comme un oiseau sur la branche ? C’est ça, exactement  ! Je me sens très bien dans ce que je fais. J’adore le Puydu-Fou, et venir au boulot ce n’est pas un problème du tout. Il y a des gens qui se lèvent le matin et qui n’ont pas envie d’aller travailler, moi c’est tout le contraire.

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 4

08/07/13 15:11


et qu’il ne revient pas, vous êtes petits. Les gens rigolent. Mais en même temps, les spectateurs comprennent la difficulté de notre métier. Vous apprenez à devenir humbles. Qu’est-ce qui vous fait pousser des cris d’orfraie ? Quand ça ne « percute » pas. Le spectacle nous rend très réactifs, je le disais tout à l’heure, voire instinctifs. C’est un peu « action/réaction ». Donc quand je vois que ça n’avance pas, ça peut monter très vite …

Déjà, dans ma voiture j’anticipe tout ce que j’ai à faire. Ce travail n’est donc pas un miroir aux alouettes ? J’ai adoré être en spectacle, devant le public. Ça a duré des années. Ce contact avec le public, avec les oiseaux, a été une vraie expérience. Maintenant, je suis plus en coulisses, pour suivre la collection d’oiseaux. Je suis également la politique de conservation d’oiseaux que nous avons mis en place. J’adore ça. En tout cas, pour faire ce que vous faites, il ne faut pas être une tête de linotte ... Je dirais qu’il faut plutôt une tête de corbeau. Les corbeaux sont très intelligents (rires). En tout cas, il faut vraiment être passionné par ce que l’on fait. Mais on peut avoir également peut-être un côté linotte, un peu décalé, instinctif. Parfois, je me surprends à être comme mes rapaces, instinctive. Ça vient comme ça, pourquoi, comment, je ne sais pas… Est-ce que votre travail vous rend fière comme un paon ? Sans prétention, mais oui. Quand je vois comment on a démarré à l’époque, avec des bouts de ficelle, des bouts de planches, on avait que nos bras et nos jambes et puis le cœur. Vous savez, donner du bon et du beau aux gens, c’est pas mal. Et puis les animaux nous le rendent bien. Mes deux leitmotiv sont  : le bienêtre de nos oiseaux et le bien-être de nos visiteurs. Quand vous avez fait la boucle, quand les visiteurs et les oiseaux vous rendent une partie de ce que vous donnez, à partir de là, c’est parfait. Et oui, ça me rend fière.

Ça vous arrive tout de même de tomber sur un bec ? Bien sûr. Des fois, on peut se planter, on fait des erreurs. Par exemple on se dit : « zut, j’ai lâché l’oiseau trop tôt, j’aurais dû attendre trois jours »… Eh bien voilà, vous avez fait une erreur mais c’est comme ça qu’on apprend. On y laisse des plumes … Voilà (rires). Et c’est en laissant des plumes qu’on se refait une couverture de plumes encore plus épaisse, et c’est comme ça que l’on progresse. Et quand ça ne fonctionne pas vous êtes plutôt du genre à voler dans les plumes ? Non, au contraire. Quand ça ne marche pas, on revient en arrière. Ça veut dire qu’on est allé trop vite. Si vous essayez de contraindre un oiseau, ce n’est pas bon. Il faut qu’il fasse ce que vous leur demandez, mais à leurs rythmes à eux. Si vous bousculez les choses, si vous les forcez, vous n’allez rien obtenir de bon. En fin de compte on s’adapte à eux en permanence. On recommence jusqu’à ce que ça marche. Parfois, ça ne marche pas, parce que l’oiseau a décidé de ne rien faire du tout. La première fois où vous avez réussi à voler de vos propres ailes, à obtenir quelque chose d’un oiseau, quelle a été votre sentiment ? Quand vous arrivez à dresser un oiseau et que vous le voyez évoluer devant vous ou devant les gens et qu’il évolue magnifiquement, vous vous dites « je ne me suis pas trompée ». Mais ça m’est arrivée également de faire des erreurs avec des oiseaux. Alors, ils vous remettent à votre place tout de suite. Quand vous êtes devant les gens, que vous appelez un oiseau

Quel est votre nom d’oiseau préféré ? Triple buse, évidemment  ! Une buse, ce n’est pas très intelligent. Les oiseaux les plus intelligents, ce sont les corvidés donc les corbeaux et les perroquets. Mais il y a des rapaces, aussi, qui ont une forme d’intelligence et qui sont très malins, on pourrait même dire vicieux. Vous êtes plutôt corbeau ou plutôt renard ? (Rires) corbeau. Soyons fous. Vous êtes plutôt « l’aigle noir » ou « fais comme l’oiseau » ? Fais comme l’oiseau, sans hésitation. Est-ce que vous êtes à l’aise quand le petit oiseau va sortir ? Elle est mignonne celle-là… Très à l’aise et vous allez voir ça tout de suite pendant les photos.

Parfois, je me surprends à être “comme mes rapaces, instinctive. Ça vient comme ça, pourquoi, comment, je ne sais pas…

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 5

5

08/07/13 15:04


MODE

On voit la vie

en rose

Robe rose sans manche et sac PAULE KA Escarpin Siminoa Barbieri Silhouette chez Un Air de Mode, rue Chanzy, La Roche sur Yon

Photos : Pascal Kyriazis, www.dkstudio.fr Stylisme : Julie Moyon Mannequin : Mélanie, www.mlle-melanie.book.fr Make up : Amandine Berthebaud Merci au Château de La Flocellière pour son accueil.

6

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 6

08/07/13 15:05


Les couleurs vives

paradent

essentielle VendĂŠe

ESVE1_p3a11.indd 7

7

08/07/13 15:05


MODE ÉTÉ

La séduction

toute en retenue Jean jaune CLOSED, top manche courte NICE THING Pochette bleue NAT et NIN, Silhouette, Chaussures, Collier chez Ma Petite Etoile, rue Stéphane Guilleme, La Roche sur Yon

8

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 8

08/07/13 15:05


2, rue Stéphane Guillemé - LA ROCHE SUR YON - 02.51.43.73.57

Cybèle Lingerie

Ensemble tailleur veste T-shirt PAULE KA, Chaussures compensées Patricia Pepe Silhouette chez Un Air de Mode, rue Chanzy, La Roche sur Yon

- Triumph Aubade - Wonderbra - Esprit lingerie ... Valège - Guess - Hom les) r... (petites et grandes tail Nuisettes, guêpière, bustie

4 rue Thiers La Roche Sur Yon - 8 place des Halles Aizenay

ESVE1_p3a11.indd 9

08/07/13 15:06


MODE ÉTÉ

Partie

de campagne

T-Shirt Maison Scotch, Short et Boots chez Ma petite Etoile, rue Stéphane Guilleme, La Roche sur Yon

10

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 10

08/07/13 15:07


L’intellectuelle

décontractée

Robe sans manche rose imprimé LIU JO chez Avant Première, rue Thiers, La Roche sur Yon

essentielle Vendée

ESVE1_p3a11.indd 11

11

08/07/13 15:07


MODE ÉTÉ

Dans l’attente

du Prince Charmant

Lunettes RAYBAN chez Clément, rue de Verdun, La Roche sur Yon, Chemisier bleu YERSE et bracelet IPANEMA chez Ma petite étoile, rue Stéphane Guillème, La Roche sur Yon

12

essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 12

08/07/13 14:58


RIVE GAUCHE Les Sables d’Olonne

63 rue des Halles - 85100 Les Sables-d’Olonne 02 51 32 91 12 - rive.gauche737@orange.fr

ESVE1_p12a21.indd 13

08/07/13 14:59


MODE ÉTÉ

Séduction fatale Robe manche ¾ chez Chemin Blanc, rue Stéphane Guilleme, La Roche sur Yon

14

essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 14

08/07/13 15:00


Bijoux ATELIER N°3

Robe sans manche imprimé cachemire et ballerine, chez Chemin Blanc, rue Stéphane Guilleme, La Roche sur Yon

Héroïne

Hitchkockienne

15 rue Travot - 85100 les Sables d´Olonne 02 51 33 52 82 collectionneuse.sable@gmail.com essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 15

15

08/07/13 15:01


MODE ÉTÉ

Maillot Lise Charmel chez Jardin de femmes, avenue de Lattre de Tassigny, La Baule Lunettes Cartier chez Howkins & Kunch, galerie du casino, La Baule

16

essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 16

08/07/13 15:01


La vie au grand air

Photos pascal kyriazis www.dkstudio.fr Stylisme Julie Moyon Mannequin Caroline www.carolineb.book.fr

ESVE1_p12a21.indd 17

08/07/13 15:01


MODE ÉTÉ Maillot Anti Gel chez Jardin de femmes, avenue de Lattre de Tassigny, La Baule Lunettes Fred chez Howkins & Kunch, galerie du casino, La Baule

«

ESVE1_p12a21.indd 18

08/07/13 15:01


SHOPPING MODE

«M

ust Have » incontournable, accessoire estival, pour toutes circonstances : classique ou original pour un mariage, décontracté ou chic pour les vacances... Surfez sur la vague des tendances !

Notre sélection

avant de boucler vos valises... Chez

CYBÈLE LINGERIE 4 rue Thiers, La Roche Sur Yon - 8 place des Halles, Aizenay

n Tropicale io s a v E le Modè ubade de chez A

Modèle

Hypnotic Chama de chez Aubade ne essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 19

19

08/07/13 15:01


Enquête essentielle

Rencontres du net pas nettes ?

H

onteuses et cachées hier, les rencontres sur Internet sont devenues monnaie courante. On explique facilement s’être inscrit sur tel ou tel site pour tenter de rencontrer le partenaire idéal. Les chiffres sont d’ailleurs éloquents : presque trois internautes sur 10 ont déjà franchi le pas pour s’inscrire sur un site de rencontre, c’est ce que révèle une étude publiée par Paris Dauphine et Médiamétrie. Cela va même plus loin : en France 9 % des internautes indiquent avoir un compte actif ouvert sur un de ces services en ligne. Toujours selon cette étude, un internaute sur 10 a réussi à nouer une relation amoureuse après avoir rencontré un partenaire via le Web. Vous vous dites que ces chiffres sont ahurissants ? Et bien face aux mœurs de nos amis américains, on peut constater que nous sommes encore à l’âge de pierre. Aujourd’hui, aux États-Unis, un couple marié sur trois s’est rencontré sur Internet. C’est le résultat d’une étude menée par l’académie américaine des sciences. Les Américains ont fait les choses en grand pour mener à bien cette étude : ils ont interrogé pas moins de 19 000 personnes. L’enquête révèle d’ailleurs un autre fait impressionnant : le « taux de satisfaction » des couples qui se sont mariés après s’être rencontrés sur Internet est plus élevé que pour ceux qui se sont rencontrés autrement. Pour tenter de mieux comprendre ce monde de la rencontre connectée, Essentielle a enquêté.

Quand Blanche Neige croque la pomme Maud a 35 ans. Une histoire vient de se terminer après huit ans de vie commune. Depuis quelques mois elle s’est inscrite sur des sites de rencontres pour tenter de nouer une nouvelle relation. Des garçons, elle en a rencontré, mais le bon pas encore... elle a accepté de répondre à quelques questions indiscrètes mais évidemment essentielles. Pourquoi vous êtes-vous inscrite sur un site de rencontre ? Tout simplement parce que je ne trouvais personne à mon goût autour de moi. Je voulais ainsi multiplier les chances. Je pense que si j’avais été plus jeune, si j’avais eu 20 ou 25 ans, je ne me serais pas inscrite. Mais aujourd’hui j’ai vraiment envie de rencontrer quelqu’un pour construire quelque chose. Comment avez-vous choisi le site sur lequel vous vous êtes inscrite ? En fait je me suis inscrite sur plusieurs sites les uns après les autres. J’ai quitté un premier site après avoir été déçue : le premier homme que j’ai rencontré ne correspondais pas du tout à sa photo de profil. Je trouvais 20

également qu’un autre site était beaucoup trop cher et que finalement personne ne s’y parlait vraiment. Je me suis également inscrite sur le plus gros site français, mais là c’était infernal je recevais des dizaines de mails par jour. Je n’arrivais pas du tout à gérer. Finalement je me suis retournée vers un service ou c’est la femme qui décide d’aborder les garçons. Ce n’est pas mal d’avoir le contrôle, et de ne pas se laisser envahir. Vous n’avez pas hésité avant de vous inscrire ? Non, je n’ai eu aucune hésitation. C’est un moyen comme un autre de rencontrer des gens et de multiplier les opportunités. Est-ce que c’est plus facile de faire des rencontres par ce biais ? C’est vrai que c’est plus facile que dans la vraie vie. C’est un outil. Là pour faire des rencontres, il suffit d’appuyer sur un bouton. Mais j’avoue que je ne passe pas beaucoup de temps derrière un ordinateur. Je préfère rencontrer les gens physiquement assez rapidement.

essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 20

08/07/13 15:01


Vous n’avez pas de mal à passer justement du virtuel au réel ? Non, ce n’est vraiment pas mon cas. Je pense que certains restent bloqués derrière leurs ordinateurs. Il y a des gens actifs et d’autres beaucoup moins. Ceux qui ne rencontrent finalement jamais personne et ceux qui vont faire trois ou quatre rencontres par semaine. Tout est possible. Vous croyez réellement pouvoir rencontrer ainsi l’homme de votre vie ? J’ai deux amies qui ont rencontré leur chéri grâce à Internet. L’une d’entre elles s’est mariée il y a un an et l’autre est parfaitement heureuse en couple depuis plus de six mois. Tout est possible. Vous avez déjà rencontré des gens qui vous paraissaient intéressants ? Oui. Et il y a d’ailleurs un côté vicieux : plus on reste longtemps, plus on rencontre de gens intéressants et plus on se dit qu’on peut peut-être trouver une personne qui vous corresponde encore davantage. On est toujours un peu tenté de continuer la partie… Vous n’avez pas eu de mauvaises expériences ? À part le garçon qui avait mis une autre photo que la sienne, je ne crois pas. Mais de toute façon, c’est bête à dire, je fais très attention. Je dis toujours où je suis à l’un de mes amis quand je sors pour rencontrer quelqu’un. J’ai même une bombe lacrymogène à portée de main… On ne sait jamais. Mais je pense que les risques sont très limités. Ça dépend aussi de comment on se présente sur son annonce. Moi j’essaie d’être un peu classe. Je ne mets évidemment pas de photo de moi en maillot de bain. Ça, c’est n’importe quoi !

Combien de personnes avez-vous rencontré depuis votre inscription ? En six mois, je pense avoir rencontré une dizaine de personnes Que recherchez-vous vraiment au travers de ce site ? Pour parler carrément, j’ai envie de rencontrer MON mec. Ça va un moment, les rencontres d’un soir. C’est pas terrible, ce n’est pas une fin en soi. Mais il faut dire que certains hommes sont vraiment là pour « consommer ». J’ai rencontré un homme qui disait carrément qu’il avait eu 300 partenaires. À ce niveau-là c’est de l’addiction et c’est un peu glauque… Et malgré cette expérience, vous y croyez encore ? Oui. Je me dis « pourquoi pas ». Pour l’instant, je pense que je n’ai pas eu de chance, les gens que j’ai rencontrés ne me plaisent pas. Dans l’ensemble les hommes que vous avez rencontrés sont-ils respectueux ? Oui je les trouve très respectueux. Très à l’écoute. On est loin des clichés que l’on peut colporter. Quelles sont les règles que vous fixez avant de rencontrer l’un de ces hommes ? Je regarde d’abord s’il y a plusieurs photos. Sinon, c’est louche. Ça peut être une photo qui a été prise ailleurs, n’importe où. J’évite aussi les hommes qui portent un foulard une casquette ou des lunettes de soleil. Il faut aussi qu’il y ait un téléphone et qu’on ait pu discuter tranquillement. Le premier rendez-vous se fait évidemment toujours dans un lieu public. Après tout ça, je ne vois pas pourquoi il y aurait de mauvaises surprises.

Quel est le texte de votre annonce ? Je ne sais plus trop. C’est vrai que je consulte plus celle des autres que la mienne (rires). Je crois que j’ai écrit quelque chose comme « jeune femme dynamique et passionnée ni à échanger ni à rembourser ».

essentielle Vendée

ESVE1_p12a21.indd 21

21

08/07/13 15:01


Enquête essentielle

L’alternative au net : l’agence de rencontre Il est bien loin le temps des agences matrimoniales. En revanche le temps des agences de rencontres, lui, est venu. Il y a de plus en plus de personnes seules qui ont du mal à rencontrer un partenaire. Une difficulté qui perdure malgré (ou à cause) de la multiplication et de la foultitude des sites de rencontre sur Internet. Erika Boileux a lancé l’agence « Accroche Cœur» basée à Nantes il y a près de deux ans. Loin de la froideur des écrans et des claviers, elle offre une écoute ainsi qu’une présence réelle et non virtuelle, à une clientèle en constante expansion. Décryptage Essentielle. Pourquoi avoir décidé de créer « accroche cœur» ? Pour tout dire, j’avais eu l’idée de créer une agence de rencontre à l’âge de 25 ans. Mais c’est un métier où, je pense, il faut avoir un peu d’expérience de vie et de maturité. J’ai donc sauté le pas après avoir passé la quarantaine. A-t-on toujours autant besoin de vos services aujourd’hui ? Nous sommes dans une société où l’on n’a jamais été aussi seul. Il n’y a jamais eu autant de célibataires. Il y a aujourd’hui 16 millions de personnes seules en France. C’est un chiffre qui ne cesse d’augmenter. Comment fonctionne votre agence de rencontre ? Je fais systématiquement la démarche d’aller chez les personnes. Je ne tiens pas à les recevoir dans un bureau. Le but est aussi d’en savoir un peu plus sur 22

les gens, que ce qu’ils veulent bien le dire. Je peux ainsi observer les détails de leur décoration, de leur environnement. Ce qui m’intéresse, c’est de voir la personne au plus près de ce qu’elle est au naturel. Et pour le premier rendez-vous ? J’en parle aux deux personnes ensuite je fais une proposition de rencontre et je demande à l’homme d’appeler la femme. Ils doivent se donner rendezvous en dehors de chez eux dans un endroit calme pour pouvoir discuter tranquillement. Après, je leur demande de me tenir informée, de me dire ce qui a plu chez l’autre et ce qui n’a pas plu. Cela me permet d’affiner ma recherche et de mieux cerner quel type de personne, il ou elle souhaite rencontrer. Qui sont les gens qui font appel à vous? Les membres ont entre 28 et 80 ans. Ils habitent en Loire-Atlantique ou en Vendée. Il y a une prédominance de cadres et de chefs d’entreprise. N’êtes vous pas en concurrence frontale avec Internet ? La plupart des personnes que je rencontre sont passées par Internet. Je dirais que près de 80 % des gens qui font appel à moi ont eu recours à des services en ligne. Ils sont pour la plupart déçus par ce type de rencontre. Il y a par exemple des mythomanes, des gens qui inventent une vie ou qui se disent libres alors qu’ils ne le sont pas. Des personnes qui restent toujours derrière leur écran et qui refusent systématiquement les rendez-vous. Pour certains la rencontre physique n’a jamais lieu.

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 22

08/07/13 11:28


Comment procédez-vous pour mettre les gens en relation ? D’abord, je ne propose pas un « catalogue ». J’ai des photos mais je les garde pour moi. Je ne les montre jamais. J’essaie d’organiser des rencontres par affinités selon le style de vie des personnes ou encore la religion. Je fais en fonction de la culture de chacun. Sinon il y a beaucoup de paramètres comme celui des enfants par exemple… Quels sont les critères exprimés par vos membres ? La question du physique doit évidemment être très importante… Oui effectivement, la question physique, c’est quelque chose de permanent. À chaque fois on me dit « moi, je suis très attaché au physique ». Ils ont l’impression que c’est essentiel pour eux alors que c’est évidemment essentiel pour chacun d’entre nous. Mais une personne, ce n’est pas qu’un physique, c’est aussi une personnalité. C’est ça que, pour ma part, je retiens et c’est aussi le message que j’essaie de faire passer. Au-delà du physique il y a également le critère de l’âge… Effectivement (sourire). Les hommes ont un gros problème avec l’âge des femmes. À 55 ou 60 ans ils ont très envie, souvent, d’avoir une femme âgée de 10 ans de moins qu’eux. C’est loin d’être évident puisque, en face, les femmes ne souhaitent pas un compagnon qui soit âgé de plus de cinq ans qu’elle... Pourquoi ces personnes n’arrivent-elles pas à trouver un partenaire ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, je rencontre des gens cultivés avec une vie sociale et un physique agréable. On est donc loin du cliché de la personne hyper timide par exemple. Pourtant ces gens restent seuls. Et puis il faut dire aussi que la société a changé : beaucoup de couples se séparent à la quarantaine ou à la cinquantaine. Il n’est pas évident de refaire sa vie quand on a rencontré son partenaire assez jeune, d’autant qu’on est souvent entouré de gens qui sont toujours en couple. On a tendance à voir toujours les mêmes personnes. C’est un cercle vicieux. Mon travail c’est avant tout de préparer la personne que j’ai en face de moi a rencontrer quelqu’un. Il faut vraiment une préparation ? Oui. Il faut être prêt. Par exemple, parfois les gens n’ont pas une bonne image d’eux-mêmes. Du coup je leur conseille de faire par exemple de la sophrologie. C’est important qu’ils se recentrent sur eux. Ils faut qu’ils se disent qu’ils ne sont pas moches, pas gros, pas stupides. On existe aussi au travers du regard des autres, ce n’est pas évident de se trouver attirant si on n’a personne autour de nous pour nous valoriser et nous rassurer. Je booste, je redonne de la confiance en soi. C’est mon rôle.

Tous les gens qui viennent vous voir cherchent t-ils une relation durable ? On doit s’inscrire pour un an. Cela permet d’avoir des gens motivés. Clairement, je ne pense pas que les gens viennent me voir pour faire des rencontres d’un soir. D’ailleurs je demande certains éléments pour m’assurer que la personne est réellement libre comme un livret de famille ou une déclaration sur l’honneur. C’est important pour moi de garantir aux gens, que ces personnes sont disponibles. C’est important pour les gens, d’avoir cette garantie ? C’est une sécurité. Les gens me font confiance, ils me livrent leur vie privée. Il se racontent beaucoup, je me dois donc d’être extrêmement vigilante. Vous savez, je pense qu’on ne fait pas ce métier pour le business. Il faut avant tout aimer les gens. www.accrochecoeur-nantes.fr

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 23

23

08/07/13 11:28


Enquête essentielle

« Net dating assistant » : le mix entre

l’agence de rencontre et le site Internet Dans la série on n’arrête pas le progrès, voilà encore un service merveilleux qui nous vient tout droit des ÉtatsUnis. « Net dating assistant » propose tout simplement un service pour les gens pressés, trop occupés ou simplement trop feignants : une personne va aller surfer pour vous dans la jungle des sites de rencontre. «  Fini le virtuel, les messages sans réponse, les tchats interminables, les rendez-vous annulés », promet le site. On va non seulement éplucher les fiches des inscrits mais également… draguer pour vous ! L’idée est tout simplement de vous décrocher un rendezvous. Pour cela on va créer pour vous votre profil, mais aussi assurer la conversation en ligne. «  Un expert en séduction travaille pour vous » , assure le site. Cerise sur le gâteau, on vous rédige même des fiches sur les personnes que l’on vous propose de rencontrer avec notamment la photo, les centres d’intérêts et même un résumé des conversations virtuelles que vous êtes censée avoir eu avec elles ! Il n’y a donc plus qu’à jeter un coup d’œil sur l’e-mail reçu avant de se rendre tranquillement au rendez-vous galant programmé dans votre agenda hyper-chargé. Des options sont même proposées comme une session de relooking ou des photos réalisées par un professionnel. Un service qui a un coût : 90 euros pour le premier entretien et la création d’un profil. Ensuite, pour 1 à 4 rendez-vous garantis dans les 30 jours, il faut compter 155 euros. Pour des rencontres à volonté (si, si), il vous en coûtera 770 euros … L’amour n’a pas de prix. En revanche l’histoire ne dit pas quelle peut être la réaction du partenaire qui apprend que la personne qui lui a tant plu sur Internet, n’était pas vraiment vous ...

Méfiez-vous des contrefaçons ! On savait déjà que les pays d’Europe du Nord étaient très en pointe en matière sociale. Les jeunes mamans en savent quelque chose, elles qui sont chouchoutées et protégées par l’État. Même chose pour l’assurance chômage ou maladie. Mais ce sont aujourd’hui les prisonniers qui reçoivent une aide inattendue : un site Web a été créé pour que ces derniers puissent rencontrer des gens qui cherchent l’âme sœur jusqu’au fond des prisons. Le service s’appelle prisonmatch et il met réellement en relation des prisonniers avec des gens du monde extérieur. Les candidates à une histoire d’amour avec un beau bad

boy tatoué ont au moins la certitude qu’il ne s’agit ni d’un violeur ni d’un pédophile. Il est interdit à ces derniers de s’inscrire. En revanche rien ne dit qu’il ne s’agit pas d’un meurtrier. Cela n’est généralement pas mentionné dans l’annonce. Il vaut mieux poser la question et avoir confiance en la réponse. Ils sont aujourd’hui près de 5000 détenus à avoir créé un profil. Ce qui est intéressant, c’est que au moins, dans ce cas, on a le temps de se connaître. La relation est sans aucun doute plus virtuelle que réelle. Mais il y a quand même plus sexy qu’un parloir pour un premier rencard…

Le fantasme du prisonnier On savait déjà que les pays d’Europe du Nord étaient très en pointe en matière sociale. Les jeunes mamans en savent quelque chose, elles qui sont chouchoutées et protégées par l’État. Même chose pour l’assurance chômage ou maladie. Mais ce sont aujourd’hui les prisonniers qui reçoivent une aide inattendue : un site Web a été créé pour que ces derniers puissent rencontrer des gens qui cherchent l’âme sœur jusqu’au fond des prisons. Le service s’appelle prisonmatch et il met réellement en relation des prisonniers avec des gens du monde extérieur. Les candidates à une histoire d’amour avec un beau bad 24

boy tatoué ont au moins la certitude qu’il ne s’agit ni d’un violeur ni d’un pédophile. Il est interdit à ces derniers de s’inscrire. En revanche rien ne dit qu’il ne s’agit pas d’un meurtrier. Cela n’est généralement pas mentionné dans l’annonce. Il vaut mieux poser la question et avoir confiance en la réponse. Ils sont aujourd’hui près de 5000 détenus à avoir créé un profil. Ce qui est intéressant, c’est que au moins, dans ce cas, on a le temps de se connaître. La relation est sans aucun doute plus virtuelle que réelle. Mais il y a quand même plus sexy qu’un parloir pour un premier rencard…

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 24

08/07/13 11:29


Envie de détente

dites «oui»à toutes vos envies de pleine forme, de bien être, d’énergie positive!

Relaxation

Exaucez vos rêves de relaxation implique les savoir-faire les plus sophistiqués... Pause bien-être grâce à nos prestations d’exception.

Liberté de mouvements

Profitez d’un bassin d’eau de mer chauffée, vue sur mer!

Tel un élégant paquebot des années 30 amarré dans la baie des Sables-d’Olonne, l’hôtel-restaurant Côte Ouest offre une expérience singulière et magique à chacun de ses visiteurs dans un univers unique où l’océan vient caresser les flancs de ce bateau de croisière. Totalement rénové en 2013, cet établissement incarne la nouvelle destination du bien être et du raffinement aux Sables-d’Olonne. Dans cet environnement de rêve, Mercure Côte Ouest vous invite à 3 escales plaisir ...

MERCURE CÔTE OUEST Lac de Tanchet - Les Sables-d’Olonne 02 51 21 77 77 - reservation1@mercure-coteouest.com - www.mecure.com ESVE1_p22a31.indd 25

essentielle Vendée

25

08/07/13 11:30


DÉCO INTÉRIEUR

Et si on rafraîchissait

nos interieurs ?!

L

a météo exécrable du printemps nous a confiné entre nos murs. Résultat : des envies de changement de nos aménagements et décoration intérieurs.

ur

po

s

écoute ojet pr os v s ou

A votre t

h

Grand c

e lit

t linge d

erie e oix de lit

Chez

DECORIAL Sud Avenue 1, Route de la Tranche, La Roche Sur Yon

26

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 26

08/07/13 11:30


Le Jour D’un Projet Ouverture

es

nvertibl

co anapés Espace C

Chez

DECORIAL Sud Avenue 1, Route de la Tranche, La Roche Sur Yon

Conseil

Du sol au pl afond, nous a vons to utes le s sol

Personnalisation utions

Réalisation Résultat et suivi

Du classique

rain, au contempo personna liser votr

e style

18 rue de la Chapelle 85170 Le Poiré sur Vie 02 51 07 96 62 www.cuisines-jourdain.fr

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 27

27

08/07/13 11:32


DÉCO INTÉRIEUR

PLOUM p

ar R&E BO

UROULEC

 

LIN E PAU

IERR E DE P

LYSS EUIL E T U A F u en 1971 rges Pompido commande Geo

Chez

BILLAUD DÉCORATEUR 2 Rue Benjamin Franklin, Z.A. Les Petites Bazinieres, La Roche Sur Yon

28

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 28

08/07/13 11:32


MURS SOLS TAPIS PEINTURE STORES TISSUS RIDEAUX / VOILAGES Linge de maison DECORATION Petit mobilier CONFECTION / Pose

Espace canapés convertible

SUD Avenue 1 - 85000 LA ROCHE SUR YON Tél 02 51 37 35 00 - www.decorial-grandlitier.com essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 29

29

08/07/13 11:33


Découverte d’intérieurs

Le château de la Barbinière

est une perle rare

S

itué à quelques kilomètres du Puy-du-Fou et tout proche du festival de Poupet, il n’est sorti de son sommeil séculaire que sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires. Brigitte Toussaint et son mari l’ont acquis le 31 octobre 2007. Auparavant, l’édifice, qui date de début du XIXe siècle, était occupé par deux familles qui se partageaient quatre pièces.

« Il y a eu deux ans de travail et rien que pour restaurer le château, sourit la propriétaire. C’était énorme, tout à été repris de A à Z. L’électricité, la plomberie... il a même fallu créer une station d’épuration. La façade était rongée par le lierre, ce n’était pas entretenu », se rappelle-t-elle. On a du mal à croire aujourd’hui que l’espace séminaire était auparavant une écurie avec un toit crevé… La petite maison, tout à côté, qui menaçait ruine, a également été totalement rénovée et accueille des chambres pour personnes à mobilité réduite. 30

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 30

08/07/13 11:34


Pourtant, quand on passe les jardins méticuleusement entretenus, l’intérieur du château se révèle surprenant. « Je ne voulais pas du tout d’ancien, raconte la propriétaire. On a un meuble d’époque par-ci par-là, on en a relooké d’autres, mais c’est tout. La déco, c’est mon truc ! » Le meilleur exemple c’est peut-être ce fauteuil en velours qui ait été retapissé à l’aide d’un tissu moderne ce qui lui donne une seconde jeunesse très déco.

Finalement, on se dit que les parquets et les grandes fenêtres à l’ancienne se marient follement bien avec le mobilier contemporain. Il n’est que de voir la salle de restaurant. Pratiquement tous les grands noms du design sont rassemblés ici, des chaises aux lustres. «Les gens sont surpris en entrant dans ce château. Ils ne s’attendent pas à ça, souligne Brigitte Toussaint. Ça plaît énormément ». On trouve par exemple un canapé Ligne Roset, le travail du designer Catellani & Smith, des chaises Starck de chez Kartell... Les murs, quant à eux, sont animés par des peintures tout droit venues d’une galerie de Cholet. Les toiles sont renouvelées régulièrement.

essentielle Vendée

ESVE1_p22a31.indd 31

31

08/07/13 11:35


Découverte d’intérieurs

L’escalier monumental en chêne qui dessert les chambres est tout simplement magnifique. C’est presque une promenade qui mène les visiteurs du rez-de-chaussée aux trésors cachés dans les combles. 32

essentielle Vendée

ESVE1_p32a41.indd 32

08/07/13 11:39


Aux étages, le tour de force des propriétaires a été de marier de manière extraordinairement réussie le bâtiment ancien et le confort actuel. Les moquettes sont tellement moelleuses qu’elles pourraient servir de lit. Les couleurs sont tout à fait modernes. On est ici dans des tons neutres, chaleureux, apaisants. Le Parme se marie avec le gris. Les dimensions des chambres sont à la hauteur de ce qu’on l’on attend d’un établissement de ce standing.

essentielle Vendée 33

ESVE1_p32a41.indd 33

08/07/13 11:40


Découverte d’intérieurs

Chaque chambre a sa personnalité propre. Elle reflète le soin qui a été mis à l’aménager le mieux possible sans pour autant dénaturer le château.

34

essentielle Vendée

ESVE1_p32a41.indd 34

08/07/13 11:40


Mais le spectacle continue également dans les nombreuses dépendances du château. Tout près de la piscine des ceps de vigne ont été plantés. Ils font écho à un bar à vin. À côté, dans une tour, c’est un appartement tout à fait exceptionnel qui été laissé dans son jus. Un étudiant en design de la famille des anciens propriétaires, avait transformé le lieu grâce à un geste architectural qui l’a figé dans les années 70/80. La propriétaire a soigneusement conservé les coursives en plexiglas et les rambardes fumées. Les tons orange ne jurent en rien avec le style de l’époque. Cette pièce est un peu à l’image de la philosophie qui règne ici. www.chateau-barbiniere.com

On restaure, on embellit, on vit avec son temps tout en respectant l’âme du lieu. Une âme à la fois ancienne mais également tournée vers la déco et pourquoi pas vers la période disco ! D’ailleurs les artistes ne s’y trompent pas, imaginez un peu : en marge du festival de Poupet, un certain Elton John se produit ici cet été !

essentielle Vendée 35

ESVE1_p32a41.indd 35

08/07/13 11:41


ESSENTIELLES

Femmes à suivre Le Plein d’énergie

M

arietta Antier, éducatrice spécialisée de métier, s’installe comme thérapeute reiki aux Herbiers..

«J’ai toujours été sensibilisée au bien-être. Le reiki est entré dans ma vie grâce à un couple d’amis. Très stressée, j’ai vite vu l’impact sur eux de cette technique.» Elle a ensuite essayé et a rapidement passé le 1er degré. Récemment, elle a eu le 4ème et dernier niveau qui lui permet, en plus de le pratiquer, de l’enseigner. Passionnée, elle a commencé à travailler sur elle, puis sur sa famille, ses amis... Ayant toujours travaillé dans l’aide à autrui, elle a souhaité faire profiter de son savoir. «Le reiki m’apporte énormément et j’avais envie d’en faire bénéficier un plus large public en en faisant ma profession.» En 2010, elle est passée à mi-temps comme éducatrice et le reste du temps, elle pratique le reiki. «Cette technique permet d’acquérir de la confiance en soi, de la sérénité… Toutes ces choses qui aident à mieux s’aimer. On arrive, malgré les expériences de la vie qui sont parfois lourdes et dures, à se ressaisir et à gérer ses émotions.» « Dès les débuts, je me suis sentie bien. J’avais envie d’en parler à tout le monde, de les conseiller pour la pratique, mais tout le monde n’est pas prêt à entendre : « Vas faire du reiki, c’est fantastique ». C’est pour cela, qu’elle ne dénigre pas les autres médecines dites naturelles. « Cela dépend des personnes, des moments… Il faut respecter les envies de chacun». «J’aime bien cette phrase d’Hippocrate : «La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin.»» « Dans les médecines naturelles, il faut accepter de ne pas tout comprendre. ». Un soin reiki consiste à transmettre de l’énergie présente autour de nous, au « patient ». Je suis un canal qui aide à renforcer l’énergie du « patient » là où elle 36

est déficiente. Je ressens parfois une chaleur, une douleur en lien avec les maux des «patients». A la suite d’un soin, un équilibre nouveau est établi. Après, c’est un travail de tous les jours. C’est pour cela que passer les niveaux pour s’autosoigner, est bénéfique pour un mieux durable. «Nous sommes responsables de notre guérison.» Pendant ses conférences, elle parle de la médecine naturelle, donne des exercices à faire au quotidien pour respirer, méditer… «La méditation est un grand mot alors qu’en fait il faut simplement prendre le temps de se poser pour ressentir.» Des projets, pour le moment sa situation lui correspond totalement. «Je fais de merveilleuses rencontres qui m’apportent beaucoup. Elles renforcent l’idée que c’est ce que je veux faire. Quand les gens sortent d’un soin, je suis comblée.» Elle ne pourrait pas arrêter

son travail d’éducatrice car le travail en équipe lui manquerait, mais elle a un projet ambitieux de création d’un lieu de bien-être. Les idées se mettent en place tranquillement dans sa tête. «Ni hier, ni demain, juste aujourd’hui, vivre dans le présent c’est essentiel pour être heureux » NDLR : Sur le blog Essentiellemag.com, avec l’aide de Marietta, on vous prépare un article avec quelques exercices faciles à réaliser pour «zenifier» vos journées. Abonnez-vous à notre page Facebook pour suivre notre actu et RDV sur notre blog ! Marietta Antier - Reiki - Zenindou Les Herbiers https://sites.google.com/site/zenindou/

essentielle Vendée

ESVE1_p32a41.indd 36

08/07/13 11:41


Les animaux,

un métier de niche

E

n 2010, Delphine Pétroff, passionnée du monde animal, biologiste de formation, monte son entreprise de services à l’animal. Elle propose des formations de secourisme, petsitter, des visites à domicile et des promenades d’animaux. .

La France, malgré une population importante d’animaux de compagnie, n’a pas connu le même développement de services aux animaux, que certains de ses voisins : formations, promenades, accessoires (bijoux, parfums, vêtements...) ; «Ce n’est pas rentré dans les mœurs. Il y a beaucoup de jobs d’été et aucune formation n’est demandée pour exercer. Il me tenait à cœur qu’il y ait une professionnalisation du métier avec des notions pour réagir en cas d’imprévus, et l’acquisition des bases du bien-être de l’animal.» Delphine aime son métier et souhaite transmettre sa passion : «Quand je suis dehors, en séance d’éducation, avec un de

mes chiens, je me rends compte que faire ce métier est un trésor.» Son activité se développe. Sensible à l’isolement, et consciente du bénéfice des animaux sur l’équilibre humain, elle décide, récemment, de s’associer à une éducatrice « canin », pour se lancer dans la zoothérapie. Leur souhait est de relier l’humain et l’animal. Dans les maisons de retraite et les instituts pour enfants handicapés, elles réalisent des ateliers avec les animaux. Elles mettent en place des exercices, avec l’aide de leurs compagnons à quatre pattes, pour faire travailler les capacités physiques et intellectuelles des pensionnaires. Les résultats sont immédiats. Aux ateliers, les visages s’illuminent et les langues

se délient. «L’impact est touchant et frappant. Un jour, une dame a oublié la canne qui lui permettait de marcher en repartant. Cela démontre bien que ces instants leur permettent de s’évader, d’oublier leurs maux mentaux et physiques.» Même si cette technique n’est pas courante, elle fait de plus en plus parler d’elle. «Nous avons un très bon accueil. On constate beaucoup d’enthousiasme lors de nos démarches et on commence à se faire connaitre sur la région.» Delphine Pétroff Médianimo, St Benoit sur Mer www.transpoil.fr

Une fille sur le pont

C

éline Delavergne a toujours œuvré dans le monde de la mode. Styliste/ modéliste et technicienne/infographiste free lance pour des grandes maisons Parisiennes telles que Chanel, Chloé et Agnès B, elle crée sa marque de vêtements «LINSAY» et ouvre une boutique éphémère en mai dernier à Jard sur Mer « La fille sur le pont».

« C’est ma grand-mère qui m’a appris à coudre. L’envie depuis mes 10 ans ne m’a pas quittée, me passionne et anime ma motivation pour mettre en place mes projets». Désireuse de promouvoir le Made in France, elle se lance dans cette aventure afin de présenter le travail de créateurs de manière «équitable» ; Elle s’est associée avec eux, pour créer un univers boutique, mutualiser leurs savoir-faire et être plus indépendants. «Je ne pensais pas réaliser ce rêve de monter ma propre boutique». Née sur la côte vendéenne. C’est tout naturellement qu’elle a cherché un local du côté de Jard sur Mer.» Je pense qu’il y a un potentiel. C’est une ville qui a un cachet certain.» Sur Cholet, ville où elle réside et où elle a suivi plusieurs formations, il y a, selon elle, beaucoup de fabrication industrielle de masse, issue de pays tel que la Chine. «Je ne me sens pas à l’aise dans ce créneau là. Je suis fière de pouvoir proposer, tout comme les autres créateurs

ESVE1_p32a41.indd 37

de la boutique, des produits uniques, originaux, avec une âme, et de qualité.» Ce dernier point est très important pour elle. «On se doit de maitriser la fabrication en tant qu’artisan, de vendre un produit bien fini, sinon on le fait faire par quelqu’un d’autre (rires)». Ses inspirations : voyager, écouter la musique indépendante, s’imprégner de  « l’air du temps » en allant sur Paris entre autres. Les matières qu’elle trouve lui parlent également énormément. «Elles me font aller vers des formes, et à partir de là, se mettent en place naturellement un univers, une collection.» Dans la boutique, elles sont 10 créatrices. «Pour le lancement, tout a été rapide. Je découvre, et les gens de Jard s/ Mer aussi. C’est nouveau pour eux. Les prix sont un peu plus chers que dans les boutiques traditionnelles, quoique pas toujours. J’échange avec eux et j’essaie de communiquer au maximum sur l’éthique de la

boutique : infos sur les petites séries, les pièces uniques... «Un panneau «Made in France» indique la couleur dès l’entrée ! https://www.facebook.com/linsay.collection www.linsay.fr « La fille sur le pont » : 78 Rue de l’Océan, ard-Sur-Mer https://www.facebook.com/LaFilleSurLePontBoutik

08/07/13 11:42


Aller ailleurs

UN ÉTÉ,

EN EAU ET PENTE DOUCES

L

’été dans un environnement méditerranéen, dans une atmosphère chaude sans être étouffante, les pieds dans l’eau (douce et fraîche), et tout cela sans se ruiner... c’est possible en Aragon.

Ce territoire est un peu oublié par les hordes touristiques, pris en sandwich entre le Pays Basque et la Catalogne. Mais les espaces vierges et sauvages que vous traverserez, vous apporteront un dépaysement salvateur. Chaque année, l’Aragon devient le lieu de destination des amateurs d’émotions intenses en pleine nature. C’est dans cette région du nord-est de l’Espagne, de l’autre côté des Pyrénées que l’on franchit par le tunnel de Bielsa, que se trouve le parc naturel de la Sierra y Cañones de Guara, dont les plus de soixantedix canyons constituent un véritable référentiel pour la pratique du canyoning en Europe. Dans la province de Huesca, entre l’Èbre et les monts des Pyrénées, vous découvrirez un impressionnant massif calcaire aux gorges, ravins et gouffres profonds. Cet espace naturel protégé, le plus grand de toute la région d’Aragon, 38

remarquable entre autres pour sa flore autochtone, riche et variée, est également l’une des réserves ornithologiques les plus importantes d’Europe : ses parois rocheuses escarpées constituent l’habitat idéal de nombreuses espèces de rapaces telles que l’aigle royal, le faucon pèlerin ou le gypaète. Mais la Sierra de Guara est surtout connue des sportifs et randonneurs d’Europe pour ses paysages spectaculaires. L’action érosive des rivières et du vent a sculpté cette étonnante structure de canyons étroits et de défilés grandioses, fascinante pour les amateurs de canyoning. Ses cavernes, grottes et cascades sont irrésistibles pour les aventuriers de la nature. Toute excursion dans ses profonds ravins comme le Mascún, Gorgas Negras, la Peonera, le Vero ou le Balced, est une expérience unique.

essentielle Vendée

ESVE1_p32a41.indd 38

08/07/13 11:43


Ce qu’il faut savoir Le canyoning est une pratique qui nécessite une bonne condition physique, et qui fait appel à différentes techniques: cordes en rappel, escalade, et nages en eaux vives; mais rien d’insurmontable pour les novices. Si vous avez quelquefois envisagé de faire du canyoning, la sierra de Guara est un endroit idéal. En général, le printemps, l’été et l’autonome sont les époques les plus recommandables pour la pratique de ce sport. Avant toute chose, le mieux est de s’adresser à l’un des trois centres d’interprétation du parc pour s’informer sur les activités réalisables ainsi que sur les entreprises qui les organisent. Ceux-ci sont situés dans les localités de Bierge, Arguis et Santa Cilia de Panzano, à moins de 40 kilomètres de la ville de Huesca. Vous avez à votre disposition une offre variée de programmes et niveaux de difficulté : depuis des excursions d’initiation, adaptées à toute la famille, jusqu’à des propositions exigeant un haut niveau technique. Les exigences requises : savoir nager et être âgé de plus de 7 ans. Le prix inclut généralement tout le matériel nécessaire (combinaison néoprène, casque, harnais, cordes, le pique-nique dans son bidon étanche...), les navettes en minibus, une assurance sportive et un guide spécialisé. N’oubliez pas de vous munir d’un maillot de bain, d’une serviette, de vêtements de rechange et de chaussures de montagne qui ne craignent pas l’eau... Une adresse pour réserver depuis la France: Compania de Guara tenue par un français, Jacky, très (trop ?) cool, qui accepte tout le monde de 7 à 77 ans; il peut également vous fournir l’hébergement à Rodellar. Tel +34 974 31 84 40 ou +34 680 42 52 97; www.compania-de-guara.com.

ESVE1_p32a41.indd 39

08/07/13 11:43


Aller ailleurs

UN ÉTÉ, EN EAU ET PENTE DOUCES

Si vous préférez une activité plus tranquille, ne vous inquiétez pas, vous trouverez également des sentiers balisés pour la pratique de la randonnée à pied, à bicyclette ou à cheval. Le parc naturel de la Sierra de Guara vous permettra également de découvrir d’intéressants sites monumentaux comme Alquézar ou Barbastro, ainsi que de visiter le parc culturel du Río Vero, qui contient de précieuses peintures rupestres classées au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. En bordure du parc naturel se trouve la ville médiévale de Alquezar, située au bord de la rivière río Vero, pratiquement dans le centre du département de Huesca, dans la contrée du Somontano de Barbastro. Elle est à 660 m d´altitude, parfaitement intégrée à un paysage impressionnant façonné par la vallée du Río Vero. Pour apprécier la majesté du site il faut prendre le sentier qui monte au-delà du village, au milieu des amandiers et des oliviers.

A

visiter la Colegiata de Santa Maria Mayor pour son cloître, construite à partir de l’ancien château arabe qui domine le village de manière imposante.

Saragosse

40

S’il vous reste un peu de temps, et à condition de vouloir vous imprégner d’urbanité après cette orgie d’aventures au naturel, poussez votre carrosse jusqu’à Saragosse. C’est la 5ème ville d’Espagne qui offre au visiteur un riche patrimoine architectural, notamment d’art mudéjar d’inspiration mauresque; le meilleur exemple en est la catedral San Salavador, encore nommée La Seo, qui fait la synthèse de toutes les influences du roman au baroque ! L’Aragon, c’est une addiction; quand on y a gouté, il est difficile d’y renoncer !

essentielle Vendée

ESVE1_p32a41.indd 40

08/07/13 11:44


Vie Pratique Se loger A Rodellar, pour vraiment être dans le centre névralgique de la descente de canyons; aucune adresse qui sort de l’ordinaire, mais l’endroit est un étonnant culde-sac sur un éperon rocheux. A Alquezar, pour profiter de la qualité de vie d’un lieu magnifiquement restauré. Hôtel Villa de Alquezar, superbe hôtel au centre du village, dont les prix sont tout à fait abordables même en haute saison. Tel +34 974 31 84 16. www.villadealquezar.com A Saragosse, en plein centre à deux pas des sites majeurs, Hotel Las Torres, plaza del Pilar 11. Tel +34 976 39 42 50. www.hotellastorres.com

r

Se restaure

A Alquezar, une excellente adresse pour son rapport qualité / prix et son point de vue sur la vallée du Rio Vero: Cueva Reina, calle Baja 42; Tel +34 974 31 81 82

NOUVELLE ALFA ROMEO MITO LIVE ROCK !*

À PARTIR DE SANS

CŒUR

11 950 €

NOUS

NE

SERIONS

QUE

DES

MACHINES

Crédit Auto au Taux Annuel Effectif Global fixe de 0% sur 24 mois. Soit 24 mensualités de 416,67 € pour 10 000 € empruntés. Montant total dû par l’emprunteur : 10 000 €. Offre valable jusqu’au 31/07/2013 sur toute la gamme Alfa Romeo MiTo. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. (1) Offre Alfa Romeo MiTo neuve ; coût total du crédit 0 €, offert par Alfa Romeo. Assurances facultatives D-IA 11 €/mois en sus et I CA 17 €/mois en sus. Taux débiteur : 0%. Minimum emprunté 1 500 € et maximum 10 000 €. Vous disposez d’un délai de rétractation. Sous réserve d’acceptation par FC France RCS Versailles 592 033 591. (2) Prix Alfa Romeo MiTo 1.4 MPI 70 ch Progression remise déduite de 2 550 €. Offres jusqu’au 31/07/2013 réservées aux particuliers dans le réseau participant. Modèle présenté : avec options 17 200 € après remise (2 100 €). Fiat France SA au capital de 235 480 520 €, 6 rue Nicolas Copernic, 78 Trappes. RCS Versailles B 305 493 173. Emissions de CO2 : de 90 à 139 g/km. Consommations mixtes : de 3,5 à 6 l/100 km. *Sois rock.

www.alfavendee.com Raison sociale du point de vente BARTEAU sarl Adresse du point de vente Rte de Nantes ZA Beaupuy 1 - LaCode Roche sur Yon. Tél. 02 51 62 01 04 - Fax. 02 51 62 04 84 postal et ville 30896 ARMANDO TAP MITO MY 210x150_SS_JPO.indd 1

ESVE1_p32a41.indd 41

14/06/13 17:46

08/07/13 11:45


GASTRONOMIE recette

Romain Aubineau

aime la langoustine

R

omain Aubineau est à la fois un chef et un compétiteur. Il est farouchement attaché à la Vendée. C’est ici qu’il est né, qu’il s’est formé et qu’il travaille. Il a passé neuf ans à l’hôtel Mercure de la Roche-surYon. Il y a grimpé tous les échelons, de commis à second. « C’est vrai qu’au bout d’un moment, j’ai eu envie de créer mes propres cartes. Je voulais mélanger les saveurs en fonction de mes envies. Travailler ici, ça me permet de marier la patate douce avec le gingembre. C’est vraiment une cuisine qui m’est propre qui arrive sur les tables », résume-t-il.

photos, magasine Essentielle : Pascal Kyriazis 42

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 42

08/07/13 11:48


Mais si le jeune chef cuisinier aime donner du plaisir à ses convives, il aime aussi se confronter à ses pairs. Il a gagné deux fois le concours de meilleur cuisinier de Vendée, en 2009 et 2011. C’est déjà une belle reconnaissance. Mais ça lui a surtout ouvert la porte d’un prestigieux concours à Paris. « J’ai été qualifié pour le trophée national de cuisine et pâtisserie qui a lieu à Paris. Il fallait sortir huit plats et huit desserts. C’est vraiment un autre monde, avec des personnes plus âgées, plus expérimentées. La concurrence est rude ! », sourit-il. Confronté à de jeunes chefs venus de restaurants trois-étoiles qui leur laissaient tout le loisir de préparer le concours, Romain Aubineau échoue au pied du podium. « J’ai eu le prix du meilleur dessert. C’est toujours ça », admet-il, philosophe. Mais ce compétiteur dans l’âme n’a pas dit son dernier mot. « Aujourd’hui encore, ça me tracasse un peu. Je me dis que si j’avais fait autrement, que si mon lapin avait été mieux cuit, j’aurais peut-être pu finir dans les trois premiers, mais bon ... ». S’il continue à repenser à ces épreuves ratées, c’est surtout le signe qu’il a toujours envie de se dépasser. « C’est un défi personnel. Ça permet de se confronter aux autres cuisiniers de ma génération. Terminer bien placé, ça représente une reconnaissance de la part du métier ». Ce métier, il s’emploie tous les jours à le faire le mieux possible. Sa carte évolue en fonction des saisons. Mais sa philosophie ne le porte pas à rester dans les pas de ses illustres prédécesseurs. « Je pense que clairement aujourd’hui les attentes des clients ont changé. On ne cherche plus des intitulés de plats ronflants ou les grands classiques de la cuisine française. Je travaille énormément de produits locaux. C’est ça qui plaît, assure-t-il, on vient chercher ici l’expression d’un terroir ». Mais attention entre cuisine de terroir et gastronomie issue de produits locaux il y a un pas. « Ce que je souhaite, c’est moderniser cette cuisine vendéenne qui n’est parfois pas très connue. La mogette, par exemple, je vais la travailler en purée, en faire de petites croquettes enrobées de chapelure. Une fois dans l’assiette, quand on la casse, ça coule. C’est un produit de base qui est devenu un plat gastronomique », assène-t-il. Dans sa cuisine il n’y a pas de saison que les légumes. Les poissons aussi se succèdent à la carte en fonction des périodes. « Il y a une saison pour tout : le bar, la lotte, le turbot, le Saint-Pierre, explique-t-il. L’autre jour, j’ai mis un simple maquereau en plat du jour : on a vendu que ça. Finalement, ce poisson commun, on n’en mange pas partout. Les gens savent que c’est un poisson dont il faut s’occuper, un poisson de cuisinier qui est excellent avec un peu de travail ». Mais la force de Romain Aubineau c’est aussi de savoir sortir de son terroir et d’aller se confronter aux goûts et aux épices venues parfois de très loin. « J’essaie de faire une cuisine que je définirais comme innovante et fraîche. En un seul mot : une cuisine jeune », sourit-il. On va trouver ici des alliances entre la pomme et la betterave. La Saint-Jacques est accompagnée de mûres et de betteraves, ou bien le foie gras de pommes et de citron. Ça déménage et c’est bien fait !

Ce que je souhaite, c’est “moderniser cette cuisine vendéenne qui n’est parfois pas très connue

La Forêt  85150 La Mothe-Achard, 02 51 06 24 24, www.domainedebrandois.com

ESVE1_p42a51.indd 43

08/07/13 11:48


GASTRONOMIE RECETTE

Les Langoustines rôties,

et makis de légumes du Domaine de Brandois

Pour 6 personnes Ingrédients :

30 langoustines calibre 16/20 Pour les makis de légumes : un chou vert, un chou rouge, une carotte fane, une courgette verte, une courgette jaune, un citron vert, un fenouil et du sel Pour le chutney de tomates : 500 g de tomates, 32,5 g de sucre, 35 g de miel, 7 cl de vinaigre balsamique blanc, une gousse d’ail, 2 g de sel et du piment d’Espelette Pour l’huile de cacahuètes grillées : 0,25 cl d’huile de cacahuètes, filaments de piments doux, une de botte de ciboulette, sel, poivre, une goutte de vinaigre balsamique blanc.

Pour le wasabi : du guacamole, du wasabi, du sel et du poivre Préparation des makis de légumes :

Éplucher et laver les légumes. Les tailler et les faire revenir à huile d’olive. Blanchir les feuilles de chou et refroidir dans de l’eau glacée. Disposer les feuilles de chou bien à plat sur du papier film et déposer les légumes au milieu. Rouler à l’aide du film afin de former un rouleau et veillez à bien serrer. Tailler les maki de 3 cm et enlever le film. Préparation du chutney de tomates:

ôter la peau des tomates, les couper en quatre et retirer les pépins. Tailler le tout en dés. Faire chauffer le miel, le sucre, le vinaigre, l’ail et le piment dans une casserole. Ajou-

tez les tomates laissez cuire, saler et débarrasser. Préparation de l’’huile de cacahuètes grillées:

Ciseler la ciboulette, détailler les filaments de piment. Mélanger tous les ingrédients et réserver au frais. Pour le Wasabi :

Mélangez le wasabi et le guacamole, assaisonner. Pour le dressage :

Disposer trois makis de légumes ainsi que deux quenelles de chutney de tomates. Aligner un trait de wasabi avant de disposer les langoustines préalablement rôties. Déposer l’huile de cacahuètes grillées dessus, et mettre les herbes ainsi que des larmes de betterave. photos, magasine Essentielle : Pascal Kyriazis

44

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 44

08/07/13 12:00

La 85 Té


A 15 min des Sables d'Olonne.. Séminaires résidentiels Salles de Réceptions

Repos, dépaysement et bien être...

Loisirs : Piscine, équitation, ballade en forêt...

Restaurant gastronomique...

La Forêt 85150 La Mothe-Achard Tél. : 00 33 (0) 2 51 06 24 24 ESVE1_p42a51.indd 45

contact@domainedebrandois.com

www.domainedebrandois.com essentielle Vendée

45

08/07/13 11:50


GASTRONOMIE DÉCOUVERTE

C’est un terroir perdu

aux confins de la Vendée

O

n est ici en plein dans les Fiefs Vendéens, une appellation qui est en train de renaître après une longue période d’oubli. Le ferment de cette renaissance, on peut dire sans fausse pudeur que c’est la famille Michon.

« Dans les années 60, mon père, après avoir fait du maraîchage, de l’élevage, et de la distribution d’aliments pour bétail, a décidé d’être vigneron, sourit Thierry Michon. Il n’avait aucune vigne. On a loué. Ce n’est qu’en 1975 que nous avons pu acheter une première vigne. Nous avons arraché tous les plants qui étaient des plants hybrides et nous avons tout replanté. Nous continuons comme ça depuis. On défriche et on replante », explique-t-il. Les premiers hectares sont achetés à L’ile d’Olonne, avant que les vignerons ne puissent racheter des terres à Saint-Nicolas d’ou la famille est originaire. « Ce qui est assez curieux, raconte Thierry Michon c’est que pendant que nous nous implantions à l’Ile d’Olonne, à Brem toutes les vignes sont devenues des friches. Du coup, maintenant c’est reparti on rachète ici et on replante de nouvelles vignes sur ces coteaux. Ce sont de très bons terroirs. On appelle ça une renaissance ! » lance-t-il. Il faut dire que contrairement aux apparences, la vigne est une histoire très très ancienne ici. Au temps ou Saint Nicolas de Brem était encore entouré d’un bras de mer, avec un port et une forteresse, la vigne était partout. Auparavant, bien des siècles en arrière, les Romains eux-mêmes avaient planté du raisin ici. « Il y a une vraie culture du vin chez nous, pointe Thierry Michon. Le cépage que l’on appelle chenin est arrivé ici, en venant d’Espagne. Il est donc passé par Saint-Nicolas avant d’aller conquérir la vallée de la Loire. J’ai retrouvé des archives à ce sujet. C’est génial ! ». Rien d’étonnant à ce que le vigneron par ailleurs très occupé, prenne un moment pour aller à la recherche de l’histoire de son coin de terre. Ici se trouvent ses racines, son métier, sa passion. « C’est un patrimoine que j’ai passé ma vie à sauver, souligne-t-il. Avant moi, mon père y a consacré des années ». 46

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 46

08/07/13 11:50


Mais si Thierry Michon donne beaucoup à sa terre, elle le lui rend bien. Les vignes qu’ils défrichent, qu’ils mettent en culture sont situées sur un excellent terroir. Même le fait qu’elles aient été un temps laissées à l’abandon est positif : après des années de non culture, de jachère, les sols ont été lessivés et les produits phytosanitaires utilisés auparavant ont disparu. Cela donne un vin bio garanti par le label Demeter, un des labels les plus exigeants. Le domaine est passé en conversion bio en 1993. « Ici, avec mon père on a été les premiers à se passer de la chimie et ensuite on a été les premiers à revenir au labourage, sourit Thierry Michon. C’était il y a 20 ans et depuis tout le monde nous a suivis », note-t-il.

Une charcuterie traditionnelle et familiale

La Charcuterie Charrier fête ses 50 ans

Derrière tout ce travail, les pieds dans la boue, au cul du tracteur comme en ce printemps difficile, il y a une conviction profonde : c’est pour le bon pour le vin. « Quand on fait déguster, il y a plein d’arômes, plein de goûts qui sont à l’opposé de ce que l’on trouve dans le monde conventionnel. Avec la chimie, tout est formaté. Là, il n’y a pas de levure, il n’y a rien d’ajouté. C’est vraiment le jus de la vigne. Ce qui est intéressant, c’est ça : arriver à un produit de qualité en partant uniquement de ce que nous donne le raisin », assène-t-il. Dans les cuvées de blanc, on va retrouver les cépages nobles que sont le chardonnay ou le chenin. Le rouge se fait à base de pinot noir, de cabernet franc, de gamay ou de négrette. Certaines cuvées sont des assemblages, d’autres sont réalisées à base d’un cépage unique. C’est le cas de « la grande pièce ». Le raisin, qui vient à 100 % du pinot noir, est cueilli sur une seule et même parcelle ou le schiste domine. Les rendements sont ridiculement bas pour ne pas faire « pisser la vigne» et obtenir ainsi une belle concentration. Le résultat pourrait en remontrer à bien des bourgognes.

Une grande équipe pour des produits « faits maisons »

D’ailleurs, les restaurants étoilés ne s’y trompent pas. On retrouve les vins du domaine Saint-Nicolas au Royal Monceau à Paris ou encore au Mandarin Impérial. Il est aussi à la carte du restaurant Noma, à Copenhague, l’établissement qui a été reconnu deux fois comme le meilleur restaurant du monde. Pas mal pour une appellation oubliée, non ?

Un service Traiteur pour les particuliers et les entreprises

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 47

47

08/07/13 11:51


RESTOS ESSENTIELS

Une cuisine au tempérament audacieux maitrisé Lorsqu’il y a un an, Frédéric Hervé ouvre son restaurant vendéen, il l’imagine comme un petit restaurant parisien, animé par l’ambiance d’une certaine butte Montmartre. Sa cuisine est à l’image d’un titi parisien, un sale gosse… effrontée, délurée, insolemment gourmande. Alors l’ardoise est forcément une question d’humeur ; avec peu mais d’excellentes propositions, elle vagabonde selon son envie, de la cuisine française à la cuisine du monde, puisque le seul passeport commun reste les produits frais du marché, soulignés d’accompagnements atypiques et méconnus. Il faut croire que le chef est très souvent dans les meilleures conditions, à en juger la chaleur de son accueil et l’ambiance du restaurant qui incite les langoustines à nager de plaisir (la nage de langoustines/Pois gourmands et Perles du Japon étant l’un des incontournables) ! Selon l’envie du moment, nous faisons connaissance avec un râble de lapin de Vendée laqué au jus de pruneaux et légumes de printemps… mais peut-être pouvons-nous côtoyer, aussi, une escalope de foie gras poêlée servie dans une brioche de Vendée faite maison, et pâte de fruit à la fraise. Avec un tel degré de caractère, la cuisine implique une carte des vins qui ne se limite à aucune frontière, élaborée avec deux cavistes tout aussi passionnés. Le Sale Gosse Rue du Président de Gaulle, La Roche sur Yon, 02 51 42 51 49, Du Mardi au Samedi le midi et du Jeudi au Samedi le soir, www.fr-fr.facebook.com/pages/Le-Sale-Gosse

Succulente évasion insulaire Le P’tit Noirmout est en ébullition : nouvelle année, nouveau propriétaire, nouvelle déco, mais en gage de qualité, on note le souhait d’Arthur Viclet de garder l’équipe qui a contribué au succès du restaurant, et qui prolonge ainsi la compétence de l’adresse. Le chef n’a que 14 ans lorsqu’il tombe dans une potion qui allait mettre de la magie dans sa cuisine. C’est derrière le port de Noirmoutier, qu’Arthur Viclet met en scène son expérience étoffée au travail des produits de la mer (poissons et fruits de mer), mais aussi des poissons d’eau douce. Pommes de terre, huitres, palourdes, les criées et produits locaux sont à l’honneur dans une ardoise d’une fraîcheur extrême. Aussi, lorsque les sauces d’accompagnement revendiquent leur place au sein des créations culinaires du chef, elles exigent dans ce domaine, la place d’honneur. Avec ses sauces minute faites maison, renouvelées à chaque service, Le P’tit Noirmout s’offre quelques surprises dans des compositions originales et insolites. Les palais audacieux s’étonneront des saveurs de l’huitre végétale, cette étrange plante qui pousse sur les côtés du bassin d’Arcachon ; les papilles les plus intrépides s’amuseront du concombre servi chaud, du petit fondant au chocolat et émulsion de carambar, un carambar qui se décline d’ailleurs dans un digestif maison qui conclut le repas sur des saveurs d’enfance… un doux souvenir qui vagabonde du côté des desserts et pâtisseries réalisés avec les produits des crémiers locaux. De la bouche à l’oreille… les saveurs ont opéré et ont rendu la réservation indispensable. Le P’tit Noirmout 10 rue du Marché, Noirmoutier en L’Ile, 02 28 10 79 52, www.le-ptit-noirmout.com Du Mardi au Samedi midi et soir – Egalement Dimanche midi - Fermé le Dimanche soir et le Lundi hors vacances), 7j/j midi et soir pendant les vacances scolaires

Un chef qui a toute latitude pour nous étonner Comme un carnet de voyage ouvert sur le monde et sur l’art culinaire, nous avons fait escale au 46ème Parallèle qui saurait convertir tous les phobiques de périples lointains. Issu de 4 générations de restaurateurs, Bertrand Granger perpétue l’héritage familial, nourri de sa riche expérience auprès de belles et grandes maisons, d’illustres restaurateurs dont de nombreux chefs étoilés, mais aussi de ses nombreux voyages à l’étranger, des Etats-Unis à la Thaïlande, du Brésil au Mexique… Alors lorsque le chef décide de poser ses bagages, il renoue avec ses racines vendéennes et laisse son inspiration le guider vers sa destinée : un ancien bar de pêcheurs dans le quartier du bout du monde… un signe du destin, une attraction divine. Là, il s’adjoint un chef, ayant lui aussi gouté à une expérience de 12 ans aux USA ; ensemble, ils vont nous faire vivre d’intenses émotions gustatives d’où vont jaillir saveurs, parfums, plaisir. Situé à l’entrée du port, Le 46ème parallèle nous emmène dans un voyage imaginaire, un tour du monde de rencontres savoureuses qui impose à nos papilles d’oublier une certaine tradition. St Jacques au beurre de pamplemousse rose et chocolat blanc, Purée de patates douces à la vanille de Tahiti, Duo de bar sauvage et gambas, Risotto exotique, Caprice de star composé d’ ½ homard décortiqué accompagné de spaghettis à l’encre et sauce gingembre… Cette cuisine ouverte sur le monde, s’impose dans le cadre d’un restaurant avec vue panoramique. La carte nous offre aussi de multiples destinations pour des découvertes sans frontière, y compris œnologiques. 95 références de vin, tout budget, du vin local aux grands crus classés Bordelais, et jusqu’aux vins du monde (Chili, Argentine, Afrique du Sud). Le 46ème parallèle réunit tous les composants d’un très joli voyage. Le 46è Parallèle 4 rue Jean Cristau, St Gilles Croix de Vie, 02 51 55 87 35, www.46parallele.com Midi et soir du Mardi au Vendredi – Samedi soir et Dimanche midi , Ouvert le dimanche soir durant la période estivale 48

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 48

08/07/13 11:52


ACTU COMMERCE

Bien en vue et bienvenues

N

ouvelle boutique, nouveau commerce... Tour d’horizon des concepts originaux, des activités novatrices qui contribuent à l’attractivité et au dynamisme Vendéen.

L’essentiel féminin…simplement !

L’histoire commence en plein Vendée Globe, lorsqu’en octobre dernier, après un an d’intenses et intrigants travaux, les passants Sablais découvraient une magnifique boutique dédiée au luxe vendéen. Et c’est l’aboutissement du pari fou de Mr Trifault qui souhaitait associer sa passion à l’effervescence de la station balnéaire pour imposer, dans l’univers de la mode contemporaine féminine, le talent créatif de Claire Campbell, designer des collections de vêtements et accessoires pour la maison italienne de haute couture High. Ayant contribué au succès de Marithé et François Girbaud, la griffe de la styliste britannique va, dès lors, s’accorder naturellement à celle des collections du duo de créateurs, dans cet élégant salon, haut lieu de l’élégance à l’italienne. A l’image de la rive gauche parisienne, de la douceur de vivre de Saint Germain des Prés, du Café de Flore, la boutique vendéenne vient immiscer sa culture et sa philosophie dans la vie des femmes qui vont afficher leur beauté naturelle et leur élégance, sublimées par les lignes des créations des deux marques haute couture. Partenaire parmi les 10 que compte la signature High en France, la Boutique Rive Gauche influence la silhouette féminine d’une élégance chic et discrète, d’une délicate sophistication, ajustée par le regard de Mr Trifault, joaillier de la mode, qui partage avec ses clientes, son amour pour l’excellence vestimentaire, valorisant le savoir-faire du travail artisanal italien. Des lignes déstructurées aux plus classiques, La Boutique Rive Gauche révèle l’intime personnalité de la femme dans un souci d’équilibre entre luxe et confort. Dans son cabinet de curiosité, véritable galerie décorée avec le gout de l’esthétique, où la prestigieuse matière côtoie des créations d’artistes designer, Mr Trifault est à l’écoute des exigences de sa clientèle, à laquelle il propose des prestations de haut niveau, des collections peu diffusées, la subtilité et l’objectivité du conseil, des modèles réalisés sur commande. Adresse de charme par excellence, la Boutique Rive Gauche est l’emblème du dynamisme Sablais auquel Mr Trifault souhaite contribuer par l’émergence d’un style nouveau. Boutique Rive Gauche 63 rue des Halles - Les Sables d’Olonne - 02 51 32 91 12 - rive.gauche737@orange.fr Du Mardi au Samedi - De 10h à 12h30 et de 15hà 19h Ouvert également le Lundi pendant la saison estivale et les vacances scolaires essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 49

49

08/07/13 11:52


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

Six cures détox-minceur

pour retrouver la forme avant l’été L

es déchets - ou toxines, accumulés tout au long de l’année, affaiblissent considérablement l’organisme. Rien de mieux qu’un programme détox et/ou minceur pour booster son organisme, perdre quelques kilos et redonner de l’éclat à la peau, histoire d’aborder les beaux jours du bon pied. Voici six cures et forfaits à tester, pour affronter sereinement la période cruciale de l’été.

Spa Source La Roche Posay La cure «Cap Minceur» du Spa Source La Roche Posay (Poitou-Charentes) passe par 21 soins (massages amincissants, enveloppements minceur, raffermissements personnalisés, douches à jets, bains hydromassants sensoriels), des cours collectifs d’activité corporelle et sportive, un bilan nutritionnel, un coaching sportif individuel, une expertise minceur, un atelier relaxation, et un suivi nutrition. Un espace sensoriel avec piscine est également accessible pour permettre aux clients de se relaxer. Prix : 885 € (hors hébergement). 50

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 50

08/07/13 11:53


Relais Thalasso Les Sables D’olonne Hôtel Mercure**** & Spa Cure détox : Cap Minceur « Renouez avec votre silhouette… Un amincissement tout en douceur avec au programme une consultation nutrition et des soins raffermissant et remodelant pour combattre les rondeurs localisées. Ce programme de 24 soins s’effectue en pension complète Capital Santé sur 6 jours ». Au programme : gommage sous pluie marine, enveloppements Fucus, bains chromothérapie aux huiles essentielles, douche cellu minceur, watermass, jets sous-marins silhouette, lits hydromassants, cellu M6… Et un accès illimité à l’Espace Forme et Hydromarin : bassin d’eau de mer chauffée à 32° avec jacuzzi, col de cygne, banquettes bouillonnantes, jets sous-marins, marche à contre courant, salle de fitness, sauna et hammam oriental. Prix : à partir de 894 €/personne (hors hébergement) Renseignements au 02 51 21 77 71/87

essentielle Vendée

ESVE1_p42a51.indd 51

51

08/07/13 11:53


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

Radisson Blu 1835 Hôtel & Thalasso Les pieds dans l’eau, Les Thermes Marins de Cannes offre une vue exceptionnelle sur le front de mer. L’année 2013 débute avec une nouvelle cure «Vital Détox». En six jours, les clients pourront profiter de 19 soins, dont quatre modelages spécifiques (stimulation des points réflexes, drainage, réflexologie). Une zone bien-être offre un accès au hammam, au sauna, à la douche multi-sensorielle, et à la piscine chauffée d’eau de mer intérieur-extérieur avec parcours marin. Prix : 970 € (sans hébergement).

Eco-Hôtel Spa Yves Rocher Vue du bassin de relaxation et de la terrasse de l’Eco-Hôtel Spa Yves Rocher (La Gacilly - Bretagne), qui propose un forfait détox/minceur. Au programme : gommage corps, modelage drainant, soin vitalité-minceur, masque thermo-sculptant, atelier de yoga wellness, repas détox et relaxation grâce à un bassin luxueux. Prix : à partir de 660 € par personne (chambre double). 52

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 52

08/07/13 12:00


Thalazur Les centres de thalassothérapie Thalazur proposent la cure «Détox & Produits Bio» sur six journées et six nuits. Ce forfait comprend des soins drainants (drainage lymphatique, pressothérapie, douche à jet drainante), des enveloppements d’algues «Produits Bio», des bains hydromassants «Produits Bio» et un bilan nutritionnel. Les clients peuvent également profiter d’activités sportives et d’une alimentation équilibrée. Prix : à partir de 1.158 € par personne (chambre double et demi-pension).

Le Grand Spa des Alpes Le Grand Spa des Alpes de Brides-les-Bains (Savoie) dispose de jacuzzi en extérieur. Pour perdre les kilos accumulés pendant les fêtes, le spa propose la «Cure Déclic» qui associe cure de boisson, 18 soins thermaux ciblés, un diagnostic diététique, six jours d’activités physiques et de relaxation, des entrées à la piscine thermale et un suivi post cure personnalisé. Prix : 740 € (hors hébergement).

ApEriens

le Bien-être en bien i -être au quotid

Gagnez en Vitalité ! Découvrez le rajeunissement cellulaire avec Aphanizoméon, l’algue bleu-vert l’aliment le plus complet de la planète En partenariat avec un chercheur Français, pour mieux comprendre les vertus de cette algue demander gratuitement votre CD d’information.

Les bienfaits de la luminothérapie, chromothérapie Gains d’énergie et de bonne humeur Lutte contre le dérèglement biologique interne Traitement de la douleur...

FORFAIT 10 Séances de 20 min

120 €

Aperiens-Bien-être 06 67 82 31 27 - 02 51 41 04 11

www.aperiens-bien-etre.com - Mail : contact@aperiens-bien-etre.com

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 53

53

08/07/13 12:01


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

E

nfin un peu de douceur, des jours plus longs qui autorisent des pauses détente pour vous préoccuper de vous. Une saison pour se sentir plus belle, plus sensuelle et adopter des gestes beauté à renouveler en rituel de soin.

Effets beauté de l’été

Hôtel Mercure**** Côte Ouest & Relais Thalasso Lac de Tanchet – Route du tour de France, Les Sables d’Olonne, Tél : 02 51 21 77 77

Produits de la gamme Labiomer La crème du matin Véritable concentré d’actifs anti-âge: extrait de plancton, vitamine E, et un complexe Algue Repair® vont redensifier la peau en activant la synthèse de collagène et d’élastine et stimuler ses défenses naturelles. L’épiderme est restructuré, régénéré, et protégée des radicaux libres. 50 euros 50 ml

Le gommage douceur Ce gommage sans grains permet un gommage délicat grâce aux AHA phytomarins extraits d’algues rouges qui débarrassent la peau des cellules mortes et des impuretés. 24,90 euros 75 ml

50 euros 50 ml

Parfum d’été Eau Fraîche Parfumée Fleur de Figuier Roger & Gallet signe un nouveau voyage olfactif avec l’Eau Fraîche Parfumée Fleur de Figuier Une création de Francis Kurkdjian « J’ai travaillé en imaginant une écriture très fraîche, gourmande et tout en finesse … La figue étant aussi une fleur, j’ai essayé de lui donner une dimension plus aérienne, plus fine que ce qui a déjà été fait jusqu’à maintenant. Plus moderne, j’ai donc construit la formule sur une structure florale.» Pharmacie, Parapharmacie et Parfumerie, liste des points de vente sur : www.roger-gallet.fr 54

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 54

08/07/13 12:01


Un rayon de soleil Le Spray Douceur Enfant SPF 50+ Une très haute protection pour les peaux les plus fragiles. Le + : la formule présente une performante résistance à l’eau. 17,40 euros Disponible en pharmacie et parapharmacie, liste des points de vente sur : www.vichy.fr

Le soin ventre plat anti-rondeurs Taille de rêve sublime Body de L’Oréal Paris Un soin ciblé qui raffermit et resculpte la zone abdominale, dans une texture soin gélifiée. Sa formule gainante est enrichie en duo skinfibrine™ et caféine. La technologie skinfibrine apporte à la peau douceur et toucher soyeux. La caféine atteint facilement les couches de l’épiderme les plus profondes, permettant de désengorger les tissus et de favoriser le déstockage des adipocytes en profondeur. Le tube de 125 ml : 13,90 euros Disponible en grande distribution et grands magasins.

Deux partenaires pour un régime express

Diet partner phase minceur un complément nutritionnel métabolisme et fatigue pour prévenir de certaines carences pendant une phase active de régime Disponible en pharmacie et parapharmacie, liste des points de vente sur : www.inneov.fr

Pour des lèvres à croquer Les gloss «The Body Shop» Une formule légère et non collante qui colore subtilement les lèvres tout en laissant un irrésistible parfum fruité. Plutôt pailleté et gourmand comme le gloss Noix de Coco, glamour et sucré comme la Fraise ou encore frais et translucide comme la Menthe ? 11 teintes, 11 parfums pour toutes les envies ! The Body Shop , www.thebodyshop.fr

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 55

55

08/07/13 12:02


Code de conduite

La sortie

de la Mercedes CLA

L

a sortie, au printemps dernier, de la Mercedes CLA, pouvait-elle échapper à la plume curieuse et à l’affût de la moindre nouveauté, du magazine Essenti’Elle. Son arrivée actualise ainsi le segment des coupés 4 portes, et même si son allure évoque une passerelle entre les modèles Classe A et CLS de Mercedes, nous avons souhaité en apprendre davantage sur la Mercedes CLA 220, ce véhicule racé qui polarise tous les regards. C’est accompagnée de Madame Charrier, Directrice de la très réputée Charcuterie traditionnelle Charrier, 9 rue du Président de Gaulle à La Roche sur Yon, que nous avons souhaité mettre à l’épreuve le slogan de la marque « Le meilleur sinon rien » « (The best or nothing) » 56

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 56

08/07/13 12:27


Plus qu’une formule, cette maxime est-elle le reflet de votre expérience avec l’univers berlinois ? Il est vrai que la Mercedes CLA s’impose, au premier regard, par sa silhouette affirmée. J’ai aimé ses lignes sobres, sportives, féminines et son design de caractère. Très agréable à conduire, cette Mercedes CLA 220 possède un infini pouvoir de séduction qui a rendu cette évasion des plus agréables. Etes-vous sensible à ce concept de coupé berline ? Ce sont surtout ses lignes qui ont affuté ma curiosité ; c’est alors que j’ai découvert son habitacle qui ne m’a pas déçue. Son style est particulièrement novateur et est doté de finitions très soignées. L’habitable est plutôt intime ce qui ajoute du charme à l’ensemble. Comment évolue son tempérament, sur route ? La Mercedes CLA 220 est réactive, très dynamique. Elle prend la route avec vigueur et conviction. Je l’ai un peu sollicitée et j’ai découvert une extraordinaire tenue de route. J’ai été légèrement troublée par son volant vibrant lié au système de détection de somnolence, mais, plus habituée, cet élément de sécurité est très rassurant …Alors, le « Le meilleur sinon rien » ? Je pense que la Mercedes CLA 220 est une remarquable alchimie entre sportivité et sensualité des lignes. Luxe, prestige, la Mercedes CLA profite d’un bel équilibre, d’une élégante harmonie dont le prix m’a agréablement surprise. essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 57

57

08/07/13 12:28


PlanÈte People

Soirée 100% filles

Saga Mercedes-Benz

L

e 7 mai dernier SAGA Mercedes-Benz a organisé une soirée 100 % filles au cinéma des Sables d’Olonne, Le Grand Palace. Avant la diffusion en avant 1ère du film Hôtel Normandy, les invitées se sont plongées dans une ambiance colorée et florale proposée par Les Fleurs d’Elisa. Ces dames ont ensuite eu le plaisir de se faire chouchouter  : maquillage de star avec la parfumerie Douglas, coiffure digne des plus grandes actrices avec le salon Jacques Dessange et beauté des ongles par l’Onglerie, le tout en dégustant macarons Gelencser et champagne Mumm. Cette soirée était également l’occasion de choisir leur future paire de lunettes de soleil Marc Jacobs proposée par l’Optique des Sables. La soirée s’est poursuivie par la projection du film girly, Hôtel Normandy et clôturée par un tirage au sort récompensant une des participantes par un week-end dans ce même hôtel mythique au volant d’une Mercedes-Benz.

Sylvie

Retrouvez toute l’actualité de SAGA Mercedes-Benz sur : www.mercedes-saga.com www.facebook.com/sagamercedes

Mich Prési

Philip et Ch

Anne et so 58

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 58

08/07/13 15:15


Béatrice Lagarde, Sous-Préfet de Brest et Jean-Paul Dubreuil, propriétaire de l’hôtel (Groupe Dubreuil)

Sylvie Dubreuil, Directeur Général de l’Hôtel Mercure Côte Ouest

Hôtel MERCURE

Côte Ouest

N

Michèle Devaud et Claudie Frelon, Présidentes de l’entreprise Arnaudeau CM

Philippe Bellante, Président du Medef Vendée et Chantal Bellante, Présidente du Groupe Merceron

Anne Phelippeau, Directrice Marketing Relais Thalasso et son mari le Docteur Gilles Korb

ous avons eu le plaisir de participer à la croisière inaugurale de l’Hôtel MERCURE Côte Ouest**** des Sables d’Olonne. Après 4 mois de travaux les nouveaux propriétaires, Sylvie et Jean-Paul Dubreuil (Groupe Dubreuil), ont invité près de 400 passagers à embarquer pour quelques heures. Ambiance conviviale et chaleureuse, au cœur du nouveau décor « Paquebot des années  30 ». A cette occasion nous avons découvert le nouvel espace Thalasso & Spa, les 97 chambres (dont 3 suites) totalement rénovées, le nouveau bar Lounge, le restaurant avec une vue imprenable sur la baie des Sables d’Olonne ainsi que les salons de séminaire situés face à une piscine extérieure d’eau de mer sur fond de sable. Un baptême réussi pour cet établissement qui invite ses passagers à se laisser « guider par le phare, à déposer les malles et larguer les amarres » pour une croisière de détente et de bien-être.

Hôtel Mercure**** Côte Ouest & Relais Thalasso Lac de Tanchet – Route du tour de France - 85109 Les Sables d’Olonne Tél : 02 51 21 77 77 - Réservation1@mercure-coteouest.com

Mylène et Dominique Beaulieu, propriétaire de plusieurs Mc Do en Vendée, Paul-Henri Dubreuil, Président du Directoire Groupe Dubreuil, Christophe Le Pivert, Rent a car, Franck Chadeau, PDG du groupe CHADOTEL essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 59

59

08/07/13 12:04


PlanÈte People

Inauguration LE JOUR D’ UN

PROJET (aménagement d’intérieur)

Annabelle PUAUD (Racine O Carré) Yohann FRAPPIER (Gérant TEAM Y) Mme GAUVRIT (Coiffure Mi-Jo) Sébastien BLAINEAU (TEAM Y)

Nicolas (Cave de la colonne) Bénédicte HALBWATCHS (Opticien du Poiré)

Mr et Mme COUSSEAU (Directeur du réseau pro Véranda Rideau)

C

yril JOURDAIN, a accueilli chaleureusement les commerçants, partenaires et clients lors de la soirée d’inauguration de son show-room, le 14 mars. Son maître-mot « Très souvent il suffit d’une esquisse, pour faire naître un nouveau concept… » correspond à notre sentiment lorsque l’on passe le pas de sa porte… Gustave RIDEAU ( Véranda Rideau) Cyril JOURDAIN (Le Jour d’un Projet)

60

Cyril JOURDAIN (Le Jour d’un Projet) Benjamin TALBOT (Gérant Les Bo Jardins et Carré Bleu)

Mr et Mme AUDINEAU (Gîte et hébergement « La Gerberie » Cyril JOURDAIN (Le Jour d’un Projet)

Jean-Louis MUSSO et son fils (JLM Diffusion) Rémy MARCHADOUR (Commercial NOLTE) Mr PERROCHEAU ( Marbrerie Perrocheau)

Mr et Mme VIGNAUD-MICHAUD (Ydille Flor) Mr et Mme LORIEAU (Sarl Lorieau)

Lyndsey JOURDAIN Cyril JOURDAIN (Le Jour d’un Projet)

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 60

08/07/13 12:05


BOUILLON DE CULTURES

Palmiers, piscine et jazz au menu d’ «Un été pour Matisse»

dans huit musées de Nice

L

’ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon promet un «véritable festival Matisse» cet été à Nice, à l’occasion des 50 ans du musée qui lui est consacré, avec plus de 700 de ses ouvres mettant en lumière des thèmes chers à l’artiste comme le jazz, les palmiers, le nu féminin ou encore... les piscines dans huit lieux d’exposition.

«Nous avons voulu mettre un coup de projecteur sur la relation très intime entre Matisse et Nice» en mobilisant «tout le réseau des musées» de la ville, a expliqué M. Aillagon, commissaire général de ces expositions, lors d’une conférence de presse. «Matisse et Nice, c’est un fait historique», a renchéri le député-maire de la ville Christian Estrosi. «Le peintre est venu à Nice, pour la première fois, en 1917, il y est revenu, s’y est installé (...) pendant 35 ans» et «y est encore puisque c’est au cimetière de Cimiez», tout près du musée, «qu’il repose», a-t-il rappelé. L’une des «expositions événements» sera celle qui se déroulera au Musée Matisse lui-même sur le thème de «La musique à l’œuvre», «l’un des thèmes iconographiques récurrents de l’œuvre d’Henri Matisse», a souligné M. Aillagon. «L’un des chefs d’œuvre majeurs» du maître, «La tristesse du roi» (1952, papiers gouachés découpés), y sera exposé, «exceptionnellement prêté à Nice alors que cette œuvre n’est jamais sortie du Centre Pompidou», a-t-il dit. Autre pièce d’exception inédite: «La piscine» (1952), œuvre en céramique réalisée à partir d’un ensemble de gouaches découpées rappelant les fameux «Nus bleus». Cette œuvre monumentale, fruit d’une donation à la ville par les descendants du peintre, sera présentée au Musée d’archéologie de Cimiez, à deux pas du Musée Matisse, au milieu de photographies et vidéos d’artistes contemporains s’étant eux aussi intéressés au thème de la piscine et des corps plongés dans l’élément liquide. Des œuvres prêtées par le château de Versailles, le Musée d’Orsay, le Moma de New York ou la National Gallery of Art de Washington, entre autres, investiront également le Théâtre de la photographie et de l’image, le Musée d’art moderne et d’art contemporain ou encore le Musée des Beaux-arts de Nice. Expositions «Nice 1013. Un été pour Matisse» à Nice, du 21 juin au 23 septembre. Informations sur www.matisse2013.nice.fr.

)

ESVE1_p52a66.indd 61

08/07/13 12:06


BOUILLON DE CULTURES

Agenda de votre Printemps Du Samedi 6 juillet au Vendredi 11 octobre Parcours Contemporain

C’est un additif incontournable de notre alimentation, un exhausteur de gout et de sens qui donne son empreinte à la 15e édition du Parcours Contemporain imaginé par la ville de Fontenay Le Comte. « Passe-moi le Sel », thème de l’édition 2013 propose aux plasticiens, aux designers, aux documentaristes, ainsi qu’à un géographe et chercheur au CNRS d’interpréter notre alimentation. Conférences, visites commentées dont certaines nocturnes, rendez-vous contés mettront leur grain de sel dans la programmation qui décodera les grandes tendances alimentaires de nos contemporains et abordera les questions fondamentales liées à notre alimentation. Crée en 1999, ce parcours présente la création contemporaine à travers le patrimoine en édifiant une passerelle culturelle entre la ville, ses habitants et ses artistes plasticiens. Pour cette édition 2013, l’exposition urbaine d’arts plastique et de design a convié les artistes plasticiennes Aurélie Mathigo et Karine Bonneval, l’artiste sonore Magali Babin, Florentine Guédon, l’artiste cinéaste Pauline Horovitz et le peintre Michel Lebrun-Franzaroli. Fontenay le Comte Visites commentées - Juillet et août du Lundi au Vendredi et sur rdv au mois de septembre Visites en soirée - Jeudi 18 juillet et jeudi 08 août 20h30 Visites familiales Les enfants font le Parcours Mercredis 10 et 24 juillet et 7 et 21 août à 10h Visite-surprise du Parcours avec Jérôme Aubineau, conteur – Du 7 juillet au 31 août du mardi au samedi de 14h30 à 18h Info sur www.ville-fontenaylecomte.fr

Mercredi 17 juillet

Mercredi 24 juillet

Cinq femmes sont abandonnées par leur mari le même jour dans un aéroport. Dès lors, elles vont modifier leur destination et prendre un nouveau départ en décidant de faire le pacte de vivre ensemble, pendant trois ans, sans aventures amoureuses. Vont-elles y parvenir? Malheur aux hommes qui oseront venir troubler leur départ en vacances et raviver « Le pacte de Cinque». Sous la plume de Jean-Luc Felgeirolle, auteur, Le pacte de «  Cinque  » devient une comédie de mœurs aux répliques pertinentes et acerbes, brillamment interprétée par la troupe de théâtre amateur «Mis’entroupe» de Commequiers

Dramaturge censuré, Mikhaïl Boulgakov n’a que 49 ans lorsque sa vie s’éteint. Mais avant ce grand départ, cet écrivain et médecin russe a pu nous laisser un témoignage au style autobiographique dans lequel il nous conte les tribulations d’un jeune écrivain en mal de reconnaissance. Dans son Roman Théâtral, également publié sous le titre Les Mémoires d’un défunt, et lu ce soir par Thierry Jolivet et Julie Recoing, Boulgakov écrit une satire au vitriol et règle ses comptes avec la petite société théâtrale du Moscou des années 30.

Théâtre Le pacte de « Cinque »

Le Jardin des Compagnons La Roche sur Yon, 19h30

Tour d’Arundel – Les Sables d’Olonne, 21h Tarif normal 9 € - Tarif réduit 7 €

Jeudi 25 juillet

Jeudi 15 août

Joyau du patrimoine vendéen, le marais poitevin est l’un des sites touristiques les plus visités, un site unique en Europe qui bénéficie de plus de 4 000 km de voie d’eau et d’une diversité exceptionnelle de sa faune et de sa flore. Mais que connait-on de la formation de ces 95 hectares de zones humides  ? En présence de Jean-Louis Eulin, faites connaissance avec le marais poitevin et découvrez tous les secrets de sa géologie, du marais mouillé et desséché, de la baie de l’Aiguillon, des paysages et des ouvrages hydrauliques de ce remarquable territoire.

Accordéoniste et chanteur malgache, Régis Gizavo s’offre un jeu d’accordéon très percussif, maniant avec brio cet instrument emblématique de sa riche culture et de son héritage musical. Amateur de rencontres, d’échanges, Régis Gizavo imprègne sa musique d’une émotion chaleureuse et touchante qui a séduit les prestigieux artistes venus le rejoindre dans son album Ilakake, sorti en 2012. Ce concert est un nouveau moment de partage autour des pénétrants sons de l’île rouge.

Circuit touristique Comprendre le Marais Poitevin

Départ de la Maison du Maître de Digues De 10h à 18h Tarif adulte 5 € - Gratuit pour les moins de 18 ans Information et réservation 02 51 56 77 30  62

Lectures apéritives Le Roman théâtral (1937)

Musique Régis Gizavo

Jardin de la Mairie, La Roche sur Yon 21h30, Entrée libre

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 62

08/07/13 12:06


Samedi 17 août

Vendredi 23 aout

Qui a inventé l’amour ? Comment sommes-nous passés de Tristan & Iseut à l’amour est dans le pré ? De quoi un homme est-il capable pour mettre une femme dans son lit ? Animateur sur radio FG, le vendéen Clément Lanoue troque le micro pour une explication de texte, de gestuelle et de comportement amoureux. Dans un audacieux one man show, l’artiste se jette dans les eaux de l’amour dont il décrypte les méandres dans un cours d’amour interactif où il partage de fins conseils et de délicats secrets avec une gente féminine très impliquée.

Gerry Jazz Quartet, un patronyme dont la consonance ne laisse aucunement présager de l’origine vendéenne de ce groupe de quatre copains. C’est leur amour commun du jazz qui donne naissance, en 2007, à cette formation qui se balade entre Swing, Jazz Latin, Bossa Nova et Jazzrock. Multipliant les scènes, le quartet revient à Nesmy pour la 15e édition du festival Chantez Guinguettes, dont il est l’un des invités réguliers, pour donner la mesure aux concerts d’ouverture et de clôture.

Spectacle Cours d’Amour

Tour d’Arundel – Les Sables d’Olonne, 21h Tarif plein 15 € - Tarif réduit 13 € En réservation  Office de Tourisme des Sables d’Olonne 02 51 96 85 78 

Jusqu’au Dimanche 22 septembre Exposition Vente de créations d’art

Promenade insulaire au sein de la création artistique, l’association C.A.P.L (Créations Artistiques des Pays de la Loire) vous invite à un tête à tête avec des artisans d’art et artistes peintres pour mieux appréhender la subtilité de leur savoir-faire. Découvrez comment, sous leurs doigts de maître, s’expriment le bois, le cuir, la terre, le métal, la plume, le tissu, ou le verre, et quel langage ces créateurs tissent avec la matière. Sélectionnés pour l’originalité de leurs œuvres et la qualité de leur travail, plus de 50 créateurs, dont plus de 10 nouveaux, exposent leurs ouvrages de fleurs séchées, verre fusé, peinture à l’huile, sculptures raku, mais également, peintures acrylique, jouets textiles… Partagez avec l’objet une intime affinité à travers la 18è édition de l’exposition vente de la Maison de l’Artisanat d’Art. Maison de l’Artisanat d’Art  - Noirmoutier Juillet et Août Tous les jours de 10h à 12h 30 et de 15h à 19h 30 – Septembre Tous les jours de de 10h à 12h 30 et de 15h à 19h

Musique Gerry Jazz Quartet

La Domangère, Nesmy, 20h Tarif plein 12 € - Tarif réduit 10 €

Du Mercredi 28 août au Vendredi 6 septembre Evènement Les Nuits de la Vieille Horloge Afin de poétiser la fin de sa saison estivale, la Vendée a choisi un évènement théâtral  ; Feydeau et Tchekhov seront ainsi les maitres de cérémonie de ce nouveau chapitre des Nuits de la Vieille Horloge. Festival de théâtre en plein air organisé par la compagnie Pirate, ces nocturnes théâtrales ouvrent leurs planches à l’illustre pièce de Feydeau, auteur dramatique réputé pour ces vaudevilles, avec Feu, la mère de monsieur, ainsi qu’à l’écrivain russe dont on redécouvrira la Fiancée, dernière nouvelle de Tchekhov, revisitée et interprétée ici par la compagnie Pirate. Place de la Vieille Horloge – La Roche sur Yon, 20h30 Tarif plein 12 € - Tarif réduit 8 €

Jusqu’au Lundi 30 septembre Exposition Le années 50, les objets du quotidien Initiée dans l’esprit du projet Daviaud 2013-2015 dont l’un des enjeux est de créer des passerelles entre passé, présent et futur, cette exposition de l’Ecomusée du Marais Vendée nous plonge au milieu du siècle dernier, dans les années 50, dans les années d’après-guerre qui, après le traumatisme des conflits ont subi des révolutions sociétales majeures. La standardisation, l’américanisation, l’émancipation de la femme, le baby-boom, le rock’n’roll, le monde moderne est en mouvement, et les objets, ici exposés sont les témoins des bouleversements de cette époque. Affiches publicitaires, magazines, radios, électrophones, mobilier, jeux, ainsi que des découvertes locales, habillent 4 scénographies thématiques retraçant l’évolution des moyens de communication et de diffusion, des arts ménagers, des sujets liés à l’enfance ainsi que du secteur des loisirs. Écomusée du Marais Vendéen - Le Daviaud - La Barre-de-Monts Du 24 juin au 8 septembre tous les jours de 10h à 19h30 sauf le samedi de 14h à 19h30 (Fermeture exceptionnelle le dimanche 28 juillet de 10 h à 14 h). Du 9 au 30 septembre du mercredi au dimanche de 14h à 18h30 Tarif plein 7 € - Tarif réduit 4 € - Gratuit pour les moins de 5 ans essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 63

63

08/07/13 12:07


Horoscope des vacances Bélier 21 mars au 20 avril

Gémeaux 21 mai au 21 juin

Lion 23 juillet au 22 août

Amour En juillet, vous n’hésiterez pas à faire plaisir à votre partenaire quoi qu’il se passe entre vous. Vous commencerez l’été en douceur. Célibataire, vous décidez enfin de prendre votre vie amoureuse en mains et de ne pas vous laisser porter par le courant de la vie. Un bon relooking vous permettra de séduire tout l’été. Vous redécouvrirez certaines parties de votre corps restées trop longtemps cachées.

Amour Vous bénéficierez de bons influx astraux cet été et vivrez de grands moments avec votre bien-aimé(e). En couple, vous retrouverez une certaine harmonie dès juillet. Célibataire : vous vous sentirez libre comme l’air ! Rien ne pourrait faire obstacle à votre bonheur et à votre envie démesurée de liberté. Vous vous montrerez prêt à toutes sortes de changement ! Le mois d’août sera chaud à l’extérieur comme à l’intérieur. Votre cœur pourrait être en pleine ébullition sentimentale !

Amour Vous serez plus démonstratif et votre partenaire en sera agréablement surpris... L’amour vous donne des ailes. Cet été est placé sous le signe de la passion. Célibataire : il faudra réfléchir avant d’agir et non plus réagir au quart de tour comme vous en aviez l’habitude. Même si une rencontre fait battre votre cœur et vous transporte de joie, cet été vous permettra de voir les choses avec pondération et mesure. Certains ne vous reconnaîtront pas dans votre manière d’être !

Vie active C’est vraiment à la fin des beaux jours que des conflits pourraient éclater entre vous et certains de vos collègues. Vous trouverez les solutions adéquates pour ne pas que les rapports s’enveniment outre mesure.

Vie active Vous prendrez à cœur vos nouvelles responsabilités dès le mois de juillet. Votre emploi du temps ne sera pas encore très chargé et vous pourrez aller à votre rythme

Vie active Les bons aspects planétaires vous aideront à trouver votre voie dès le début de l’été. Vos efforts ne seront pas vains et des personnes de bon conseil viendront à votre secours. Vous n’aurez pas besoin d’attendre très longtemps pour voir enfin les fruits de votre travail. Forme Vous serez en pleine forme physique et morale. Avec la chaleur du soleil, vous retrouverez le sourire et votre dynamisme. Votre optimisme vous permettra d’aborder cet été avec fougue et vigueur ! Vous serez prêt à tous les changements.

Vierge 23 août au 22 septembre

Taureau 21 avril au 20 mai

Cancer 22 juin au 22 juillet

Amour Ce sera un été où les projets iront bon train... Un voyage vous permettra de retrouver l’harmonie qui vous faisait défaut. Dès le mois de juillet, vous prendrez des décisions qui vous engageront sur le long terme. Célibataire, votre destin amoureux pourrait être surprenant cet été. Vous ne vous y attendrez sûrement pas... Rien ne pourra faire obstacle à votre bonheur. Les rencontres seront nombreuses, votre atout charme est à son apogée. Un véritable amour pourrait naître d’une relation plutôt amicale à ses débuts.

Amour La famille occupera le devant de la scène cet été. Vous comptez partir en vacances avec toute la petite tribu ! Célibataire : vous ne vous laisserez pas envahir par des pensées négatives... La chaleur du soleil aura un effet bénéfique, réparateur et déstressant. Vous pourriez même trouver l’âme sœur si vous restez joyeux et optimiste. Vers le 15 août, vous prendrez goût à toutes sortes de sorties entre amis. Vous ne supporterez plus la solitude.

Vie active Vous pourriez connaître de nombreux changements sur votre lieu de travail. Il faudra agir en conséquence sans vous affoler. Si dans un premier temps, vous êtes pris de court, gardez toujours confiance quoi qu’il arrive. Santé Vous bénéficierez de l’influence positive des astres. Cet été sera sportif ! Votre entourage familial et amical pourrait même vous suivre dans vos nouvelles aventures...

64

Santé Les activités sportives que vous avez pratiquées tout au long de l’année porteront leurs fruits cet été. Vous aurez un corps svelte et athlétique et pourrez vous pavaner sur la plage sans complexes !

Santé Vous bénéficierez d’excellents influx astraux et profiterez d’une ambiance dynamique et heureuse pour mieux interagir avec votre entourage. Rien ne peut vous déstabiliser, ni vous faire obstacle !

Vie active C’est à partir de la miaoût que vous réussirez à concrétiser certains projets en attente depuis le début de l’année. La forte chaleur passée, vous vous consacrerez enfin à vos objectifs professionnels. Santé Dès que les vacances arriveront, vous vous sentirez plus léger et moins stressé ! Vos forces seront décuplées et vous bénéficierez des meilleures influences astrales, celles qui vous donnent la pêche sur la durée ! Vous prendrez la vie du bon côté !

Amour Juillet sera des plus tendres et des plus harmonieux. Vous avez pris de nouvelles résolutions et vous serez prêt à les appliquer. À partir de la mi-juillet, les sorties se feront plus fréquentes. Et vous pourriez ainsi bénéficier des influx positifs de certains astres pour faire une rencontre insolite, voire palpitante ! Ne désespérez pas de trouver l’âme sœur, l’été 2013 pourrait être pour le moins très surprenant. Vie active Le mois de juillet sera des plus marquants dans votre vie professionnelle. Les influences astrales vous protégeront de certaines hostilités mais vous n’éviterez pas les frictions avec certains collègues. Santé Il serait bon de canaliser votre trop grande énergie en faisant du sport. La marche est recommandée pour reprendre un bon rythme. Vous ne serez pas déçu par les effets observés sur votre corps. Cet été, on pourrait se retourner sur votre passage.

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 64

08/07/13 12:07


Balance 23 septembre au 22 octobre

Sagittaire 22 novembre au 20 décembre

Verseau 21 janvier au 19 février

Amour Une parfaite harmonie régnera au sein de votre couple. Vous partagez les mêmes idéaux, le soleil et le grand air feront le reste. Certains natifs envisageront de fonder une famille. Célibataire : très sentimental, vous ne vous en montrerez pas moins réaliste. Ceux qui souhaitent faire une rencontre exceptionnelle ne seront pas déçus. Si vous êtes sportif, vous organiserez des sorties en vélo ou des compétitions amicales de volley ou autre.

Amour L’été s’annonce très dynamique et agréable. Sûr de votre pouvoir de séduction, vous pourrez mener votre bienaimé(e) par le bout du cœur. Si vous avez des enfants, vous profiterez de leur séjour en colonie ou chez les grands-parents pour retrouver une plus grande intimité sans une once de culpabilité. Célibataire : la vie sociale sera très importante et pourrait être le cadre d’une rencontre ou d’un accord sur le plan affectif.

Amour Vos rapports de couple seront basés sur un besoin constant d’admiration et de reconnaissance. Vous ressentirez le besoin d’affirmer votre personnalité et d’imposer vos envies, d’où quelques tensions possibles si votre moitié n’est pas très réceptive. Célibataire, les jeux de séduction tourneront à votre avantage. Vous serez plus sûr de vous et de votre charme. Vous vous épanouirez et si cet été ne vous apporte pas le grand amour, les occasions de flirts et d’aventures ne manqueront pas.

Vie active Tous les natifs ne seront pas logés à la même enseigne. Les Balance de septembre auront du mal à éviter les conflits avec l’autorité. Attention aux dépenses excessives. Les autres seront dynamiques et entreprenants. Ce sera une bonne période pour construire des projets stables et solides. Santé Efforcez-vous d’éviter les comportements à risques, mais sans vous transformer pour autant en malade imaginaire ! En août, votre résistance physique sera au plus haut niveau.

Scorpion 23 octobre au 21 novembre Amour Cupidon sera  très présent, fin juillet-début août. Vous en profiterez pour resserrer des liens qui ont pu se relâcher avec le temps et l’habitude. C’est la période que certains choisiront pour officialiser des liens et faire la fête. Célibataire, vous ferez des rencontres passionnantes, loin de votre cadre habituel. Plus détendu et prêt à quelques extravagances, vous aurez toutes les chances de faire des rencontres agréables, surtout en juillet. Vie active Jusqu’à la mi-juillet, vos finances vous donneront quelques soucis. Sur le plan professionnel, de nouvelles perspectives s’offrent à vous. Toutefois, début août, certains blocages mettront vos nerfs à rude épreuve. Santé Vous ne manquerez ni de tonus ni de joie de vivre, mais il faudra peut-être compter avec de petits problèmes d’ordre allergique. En août, envolées la fatigue et les idées négatives, bonjour la forme, l’optimisme et la joie de vivre !

Vie active Vous pensiez pouvoir vous la couler douce, mais ce ne sera pas le cas. Vous croiserez de nouveaux visages et échangerez beaucoup avec de nouvelles personnes de votre entourage. Évitez toutefois de faire trop de dépenses. Santé Après un printemps agité, vous ressentirez le besoin de vous détendre. L’idéal serait quelques jours de thalasso pour une réelle remise en forme même si vous n’appréciez pas vraiment les massages. Vous saurez prendre du temps pour vous.

Vie active Le climat professionnel sera créatif avec de nouveaux intérêts en vue pour la fin juillet. Faites preuve de subtilité et ne vous lancez pas dans des projets incertains ou disproportionnés. Santé Vous ferez tout pour garder la forme et attirer les regards en maillot sur la plage ou en soirée. Si vous partez à l’étranger, vous prendrez bien soin de ne pas manger ou boire n’importe quoi.

Capricorne 21 décembre au 19 janvier

Poissons 20 février au 20 mars

Amour Il faudra attendre début août pour pouvoir profiter pleinement de votre été. Avant, vous devrez faire face à quelques contrariétés familiales sans gravité. Vous pourrez ensuite mettre les bouchées doubles. Célibataire : si la fin et le début juillet ne vous offriront pas de vraies opportunités de rencontres vous pourriez être agréablement surpris par la tournure que vont prendre vos amours dès la mi-juillet.

Amour Avec les beaux jours, vous retrouvez l’envie de bouger, d’innover, et votre partenaire devra suivre ! Vous aurez besoin d’être surpris et en même temps, de pouvoir compter sur le soutien de vos proches. Célibataire, vous aurez un peu l’impression de sortir d’une longue hibernation. Vous prendrez les choses en main et vous surprendrez même vos amis les plus proches.

Vie active Au début de l’été, vous ne prendrez pas le temps de souffler pour que tout soit en ordre avant que vous ne partiez en vacances. Vous vous organiserez pour avoir l’esprit libre. Votre budget, non plus, ne laissera rien au hasard ! Santé Vous avez toujours l’impression d’avoir le temps de vous occuper de votre petite personne et vous privilégiez le bien-être de vos proches. Cet été, il en sera autrement : vous prendrez de bonnes résolutions, ferez attention à ce que vous mangez et entretiendrez votre forme.

Vie active Vous vous donnerez les moyens de réaliser vos ambitions ! Le climat astral vous pousse à agir, à vous engager pour défendre vos intérêts. Vos qualités et vos dons seront mis en avant et vous pourrez faire évoluer votre position sociale. Santé Si vous n’avez pas préparé un été sportif, ne vous lancez pas dans des activités physiques trop poussées. Vous manqueriez d’endurance et une blessure est vite arrivée. Pour profiter au mieux de votre été et de vos vacances, écoutez votre corps et ne dépassez pas vos limites.

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 65

65

08/07/13 12:08


Tous comptes faits

Indications chiffrées 26 juin à 8h

La date offi-

cielle des soldes qui prendront fin le 30 Juillet.

Le record de vent à la Roche sur Yon s’élève à

140 km/h

2005 vendéenne

78jours 2h16m 40s

lest l’année de création de la marque

«4 20 5»

13 mois,

est le temps du 1er skipper de la 7ème édition du Vendée Globe 2013

c'est la durée de

vie d'un billet de 5 euros.

NDLR :

Avez-vous le nouveau billet qui a été mis en circulation le 2 mai dernier ?

1 500 000 touristes Plus de

viennent chaque année sur St Jean de Monts

Le Puy du Fou compte

1371

animaux de 117 espèces différentes 66

essentielle Vendée

ESVE1_p52a66.indd 66

08/07/13 12:08


Une_ESVE1.indd 3

04/07/13 12:23


Une_ESVE1.indd 4

04/07/13 12:23


Essentielle magazine vendée ete 2013  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you