Page 1

DAVID HENRIET est paysagiste de formation, jardinier dans l’Avesnois (Hauts-de-France), et passionné par le végétal. Il a crée un blog, plaisir-jardin.com, sur lequel il présente ses coups de cœur végétaux. Son jardin est désormais ouvert aux visites et se veut expérimental et évolutif. Les massifs sont un terrain de jeu pour les rosiers, plantes vivaces, annuelles et potagères. Conférencier, spécialiste de fleurissement urbain, photographe, cet ouvrage est le fruit de ses essais et des cultures.

Voici un aperçu à la fois clair et détaillé de cette grande famille qui produit des fruits très différents : courgette, cornichon, pâtisson, butternut, melon, pastèque, citrouilles… ceux que l’on mange crus, cuits, salés, sucrés, et ceux qui servent surtout aux décors d’automne ou d’Halloween. Tout ce qu’il faut savoir pour réussir leur culture : le bon calendrier, les températures nécessaires, mais aussi la culture sous serre pour les melons et pastèques qui ne peuvent produire en pleine terre dans de nombreuses régions. Les meilleures variétés et les trucs à connaître pour réussir leur culture et leur dégustation.

ISBN : 978-2-84138-944-5

,!7IC8E1-dijeef! PRIX TTC FRANCE :

12,90 €

DAVID HENRIET

Courges, melons, concombres, etc.

Un guide complet pour connaître et cultiver les Cucurbitacées

DAVID HENRIET

Courges melons, concombres, etc. LES CUCURBITACÉES & COMMENT LES CULTIVER

Sommaire

INTRODUCTION - - - - - - - - - - - - - - 5 Un peu d’histoire - - - - - - - - - - - 6 Une grande famille - - - - - - - - - - 7 Leurs vertus -- - - - - - - - - - - - - - 10 COMMENT LES CULTIVER ? -- - - - - 13 Le semis - - - - - - - - - - - - - - - - - - 14 Le choix du plant à repiquer - 17 Le repiquage - - - - - - - - - - - - - - 18 Distances et exposition - - - - - 20 L’entretien - - - - - - - - - - - - - - - - 21 Les fleurs, un cas particulier - 22 Les plantes compagnes - - - - - 23 La culture sous serre - - - - - - - 24 La culture en pot -- - - - - - - - - - 25 La taille - - - - - - - - - - - - - - - - - - 26 La protection des fruits - - - - - 27 La récolte - - - - - - - - - - - - - - - - - 28 La conservation -- - - - - - - - - - - 30 La récupération des graines - 31 LA DÉCORATION - - - - - - - - - - - - - 33 La sculpture -- - - - - - - - - - - - - - 34 La scarification - - - - - - - - - - - - 36

VARIÉTÉS RECOMMANDÉES Les pastèques - - - - - - - - - - - - Les melons - - - - - - - - - - - - - - Les concombres - - - - - - - - - - Les cornichons - - - - - - - - - - - Les courgettes -- - - - - - - - - - - Les pâtissons -- - - - - - - - - - - - Les autres courges - - - - - - - - Les courges musquées - - - - - Les potirons -- - - - - - - - - - - - - Les potimarrons - - - - - - - - - - Les courges d’ornement - - - - Quelques autres Cucurbitacées -- - - - - - - - - - - -

40 44 50 56 58 64 68 74 78 84 86 90

Index-- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 94


2l

Sommaire INTRODUCTION- - - - - - - - 5 Un peu d’histoire- - - - - - 6 Une grande famille- - - - 7 Leurs vertus- - - - - - - - - 10 COMMENT LES CULTIVER ?-- 13 Le semis- - - - - - - - - - - - 14 Le choix du plant à repiquer- - - - - - - - - - 17 Le repiquage- - - - - - - - 18 Distances et exposition-- - - - - - - 20 L’entretien- - - - - - - - - - 21 Les fleurs, un cas particulier- - - - 22 Les plantes compagnes- - - - - - - - - 23 La culture sous serre-- 24 La culture en pot- - - - - 25 La taille- - - - - - - - - - - - - 26 La protection des fruits- - - - - - - - - - - 27 La récolte- - - - - - - - - - - 28 La conservation- - - - - - 30 La récupération des graines- - - - - - - - - 31 LA DÉCORATION- - - - - - - 33 La sculpture- - - - - - - - - 34 La scarification-- - - - - - 36

VARIÉTÉS RECOMMANDÉES Les pastèques- - - - - - Les melons- - - - - - - - - Les concombres- - - - - Les cornichons- - - - - - Les courgettes- - - - - - Les pâtissons- - - - - - - Les autres courges-- - Les courges musquées- - - - - - - - - Les potirons- - - - - - - - Les potimarrons-- - - - Les courges d’ornement- - - - - - - - Quelques autres Cucurbitacées- - - - - - -

40 44 50 56 58 64 68 74 78 84 86 90

Index- - - - - - - - - - - - - - - 94


4l

l5

Introduction On n’apprend pas à faire un potager, on apprend à découvrir, à tester, à se faire plaisir.

Faire un potager, cultiver ses propres légumes est une chance à saisir à condition de ne pas se laisser dissuader par des règles et des méthodes un peu datées et bien trop rébarbatives. Le potager, c’est aussi la richesse du partage. Partage d’expériences, mais aussi de plants excédentaires lors de semis trop réussis ou de récoltes lorsqu’elles sont abondantes, et enfin partage de plats savoureux autour d’une table conviviale. Les courges comptent beaucoup dans ce partage, car elles sont à la fois faciles, ludiques, originales, et très variées. Légumes stars du jardin, elles sont non seulement très belles, mais surtout hyper-généreuses. Dans l’étonnante famille des Cucurbitacées, on rencontre une extrême variété : - de formes : de la rondeur du melon aux formes allongées des courgettes - de dimensions : des cornichons de quelques centimètres aux potirons géants dépassant la tonne - de couleurs : celles des coloquintes, pumpkins et autres petites courges habilleront votre intérieur et vos compositions d’automne avec élégance et originalité - de saveurs et d’utilisations culinaires : cornichons et graines de courges grillées à l’apéritif, concombres en crudités, soupe de potirons ou courgettes farcies en plats, salade de pastèque et melon en dessert… Vous pourrez facilement faire des repas complets avec ces légumes à la fois bien connus et toujours insolites.

Les courges d’hiver offrent une palette impressionnante de formes et de couleurs.


6 l Introduction

l7

Un peu d’histoire Le mot « cucurbitacées » vient du latin cucurbita signifiant courge. Présente à l’état sauvage sur la plupart des continents, cette famille est cultivée depuis plusieurs millénaires. Il y a peu d’espèces de cucurbitacées sauvages et endémiques en Europe, hormis le concombre d’âne (Ecballium elaterium) et la bryone dioïque (Bryonia dioica). Le premier a pour originalité d’expulser ses graines en explosant littéralement ! Ses fruits sous pression de 6 bars projettent les graines à une dizaine mètres en une seule seconde. La bryone se rencontre assez facilement dans les jardins, les haies et les terrains en friche. Cette vigoureuse grimpante est toxique. Elle était autrefois récoltée pour d’hypothétiques vertus, son usage est aujourd’hui totalement déconseillé. Les fruits amers des cucurbitacées ne furent d’abord récoltés que pour leurs graines nourrissantes, mais la domestication des espèces a progressivement permis de les utiliser également pour leur pulpe charnue. En Amérique centrale (actuel Mexique), les archéologues ont retrouvé dans une grotte des traces de pépins de courges datant de 8  000  ans avant notre ère. Évidemment, chaque peuple cultivait et sélectionnait un type de courge « locale » avant que les échanges commerciaux ne permettent d’accroître leur diversité. Ainsi en Afrique, on cultivait des calebasses alors qu’en Chine proliféraient plutôt melons et pastèques. En Occident, les melons et les concombres ont d’abord été cultivés en Égypte, puis tout autour de la Méditerranée. La découverte des Amériques a très rapidement permis de nombreux échanges : les melons (Cucumis) firent le voyage vers l’ouest, tandis que les courges de nos potages (Cucurbita) conquirent l’Europe. En France, les courges cultivées sont arrivées d’Espagne et d’Italie et furent plutôt plantées dans le sud du pays. Dès la Renaissance, ces courges furent multipliées, sélectionnées et améliorées afin de réduire leur saveur amère originelle. Depuis, leur diversité ne cesse d’augmenter pour le plus grand plaisir des jardiniers et des cuisiniers.

La bryone (Bryonia dioïca) est une des rares cucurbitacées sauvages européennes.

Une grande famille Les cucurbitacées ne manquent pas de variétés : les jardiniers s’y perdent facilement tant les formes et les couleurs de ces fruits peuvent être différentes et surprenantes. Pour s’y retrouver, et apporter le meilleur soin à chaque variété, il est important de connaître les différentes espèces de courges à l’origine de groupes de variétés plus ou moins homogènes. Cela permet de simplifier beaucoup le « catalogue » car les centaines de variétés différentes fréquemment cultivées proviennent de 3 genres majeurs comptant en tout 8 espèces principales. Pour les reconnaître et les différencier, il ne faut pas seulement se fier à la forme de leurs fruits (une courgette ronde est similaire à une pastèque) ou à leur utilisation mais à des différences morphologiques botaniques végétales bien distinctes.


8 l Introduction

l9

Les principales cucurbitacées cultivées : - Les Citrullus : ce sont les pastèques, avec une espèce principalement cultivée, Citrullus lanatus 1| (la pastèque bien connue) et aussi Citrullus amarus qui regroupe les « pastèques à confire ». Originaires d’Afrique de l’Ouest, les pastèques nécessitent beaucoup de chaleur et d’ensoleillement. Ses gros fruits juteux et rafraîchissants se consomment crus. Le port est rampant et le feuillage triangulaire finement lobé. - Les Cucumis : ils comprennent deux espèces principalement cultivées et assez radicalement différentes : melons et concombres. Le melon, Cucumis melo 2|, nous vient d’Afrique intertropicale. C’est certainement la courge la plus sucrée. Elle se consomme crue comme la pastèque et le concombre. Cucumis sativus 3| provient d’Asie occidentale et rassemble concombres et cornichons. Qu’on se le dise d’ailleurs : concombre et cornichon, c’est la même espèce… Ils ne diffèrent que par la sélection variétale guidée par leur utilisation. Les concombres sont sélectionnés pour leur douceur afin d’être consommés en crudité et les cornichons pour leur conservation en bocaux.

4|

6|

8|

5|

7|

9|

- Les Cucurbita : ce sont l’essentiel de nos courges. Le genre Cucurbita vient d’Amérique et compte plusieurs espèces dont certaines assez marginales comme C. ficifolia (la courge de Siam) et d’autres très utilisées, comme C. maxima qui regroupe les citrouilles et les potirons, C. moschata avec les fameuses courges musquées (‘Butternut’, ‘Longue De Nice’, ‘Sucrine Du Berry’, etc.) et C. pepo très varié, qui rassemble aussi bien les courgettes que les pâtissons ou les coloquintes. Voici comment les distinguer : C. maxima

1|

3|

C. pepo

pédoncule (« queue » qui relie la fleur puis le fruit à la tige principale)

Cylindrique et plus ou moins rond. Il peut se fendiller dans le sens de la longueur et présenter du liège à maturité.

Côtelé avec 5 faces bien marquées. Ne fait pas de liège.

Côtelé (5-8 côtes) et garni de pointes.

feuilles

Grandes, 5 lobes arrondis et peu marqués.

Surface partiellement argentée.

Variées, plus ou moins découpées et tachées d’argent.

saveur

Gros fruits mais pas toujours des plus goûteux.

Saveurs nettement plus prononcées que les précédentes, voire sucrées.

Variées (courgettes, pâtissons, courge spaghetti).

Fruit à épiderme en général assez fin (durée de conservation parfois réduite).

Fruit à peau épaisse : très bonne conservation qui lui a valu leur nom de « courge d’hiver ».

Tige en général moins rampante et surtout plus dure.

Feuillage marbré de blanc 6| Pédoncule côtelé 7|

Pointes sur pétiole et au revers de la feuille 8| Plant de pâtisson ‘Sunburst’ F1 au port compact 9|

autres caractéristiques

Pédoncule cylindrique photos

2|

C. moschata

et liégeux 4| Feuillage large aux lobes arrondis 5|


10 l Introduction

l 11

Leurs vertus Hormis les coloquintes, l’utilisation culinaire des cucurbitacées vous apportera de nombreux nutriments et bienfaits. On appréciera les avantages rafraîchissants des courges crues comme le melon, la pastèque et le concombre tout comme les bienfaits nourrissants des courges d’hiver. La teneur en nutriments et en vitamines diffère bien sûr d’une espèce à l’autre, mais la consommation de ces courges permet un apport de : - fibres - bêta-carotène (source de vitamine  A), mais aussi lutéine et zéaxanthine, des antioxydants essentiels - fer, manganèse, cuivre (nécessaire entre autres à la formation de l’hémoglobine et du collagène) et potassium - vitamines : B2, essentielle à l’énergie et au renouvellement cellulaire, B5, B6, B9, C et K.

LES GRAINES DE COURGES ? Les graines de courges sont également source de protéine (20 %) et affichent un taux calorique élevé (450 calories pour 100 g) avec un bon taux d’acide oléique, allié du bon cholestérol, et un index glycémique bas.

Graines de courges, excellentes une fois grillées.

Le melon, fruit rafraîchissant et pauvre en calories.


12 l Introduction

l 13

Comment les cultiver ? Cette famille est tout aussi ludique que passionnante : les graines et les plants, pleins de promesses, vont rapidement se montrer luxuriants et généreux pour vous offrir une profusion de récoltes.

Nous allons évoquer ici les généralités concernant les différents genres. Les cas particuliers, comme les courges exotiques ou les espèces spécifiques, seront évoqués au fur et à mesure de la présentation variétale.

Page de gauche : Courge ‘Baby bear’.


DAVID HENRIET est paysagiste de formation, jardinier dans l’Avesnois (Hauts-de-France), et passionné par le végétal. Il a crée un blog, plaisir-jardin.com, sur lequel il présente ses coups de cœur végétaux. Son jardin est désormais ouvert aux visites et se veut expérimental et évolutif. Les massifs sont un terrain de jeu pour les rosiers, plantes vivaces, annuelles et potagères. Conférencier, spécialiste de fleurissement urbain, photographe, cet ouvrage est le fruit de ses essais et des cultures.

Voici un aperçu à la fois clair et détaillé de cette grande famille qui produit des fruits très différents : courgette, cornichon, pâtisson, butternut, melon, pastèque, citrouilles… ceux que l’on mange crus, cuits, salés, sucrés, et ceux qui servent surtout aux décors d’automne ou d’Halloween. Tout ce qu’il faut savoir pour réussir leur culture : le bon calendrier, les températures nécessaires, mais aussi la culture sous serre pour les melons et pastèques qui ne peuvent produire en pleine terre dans de nombreuses régions. Les meilleures variétés et les trucs à connaître pour réussir leur culture et leur dégustation.

ISBN : 978-2-84138-944-5

,!7IC8E1-dijeef! PRIX TTC FRANCE :

12,90 €

DAVID HENRIET

Courges, melons, concombres, etc.

Un guide complet pour connaître et cultiver les Cucurbitacées

DAVID HENRIET

Courges melons, concombres, etc. LES CUCURBITACÉES & COMMENT LES CULTIVER

Sommaire

INTRODUCTION - - - - - - - - - - - - - - 5 Un peu d’histoire - - - - - - - - - - - 6 Une grande famille - - - - - - - - - - 7 Leurs vertus -- - - - - - - - - - - - - - 10 COMMENT LES CULTIVER ? -- - - - - 13 Le semis - - - - - - - - - - - - - - - - - - 14 Le choix du plant à repiquer - 17 Le repiquage - - - - - - - - - - - - - - 18 Distances et exposition - - - - - 20 L’entretien - - - - - - - - - - - - - - - - 21 Les fleurs, un cas particulier - 22 Les plantes compagnes - - - - - 23 La culture sous serre - - - - - - - 24 La culture en pot -- - - - - - - - - - 25 La taille - - - - - - - - - - - - - - - - - - 26 La protection des fruits - - - - - 27 La récolte - - - - - - - - - - - - - - - - - 28 La conservation -- - - - - - - - - - - 30 La récupération des graines - 31 LA DÉCORATION - - - - - - - - - - - - - 33 La sculpture -- - - - - - - - - - - - - - 34 La scarification - - - - - - - - - - - - 36

VARIÉTÉS RECOMMANDÉES Les pastèques - - - - - - - - - - - - Les melons - - - - - - - - - - - - - - Les concombres - - - - - - - - - - Les cornichons - - - - - - - - - - - Les courgettes -- - - - - - - - - - - Les pâtissons -- - - - - - - - - - - - Les autres courges - - - - - - - - Les courges musquées - - - - - Les potirons -- - - - - - - - - - - - - Les potimarrons - - - - - - - - - - Les courges d’ornement - - - - Quelques autres Cucurbitacées -- - - - - - - - - - - -

40 44 50 56 58 64 68 74 78 84 86 90

Index-- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 94

Extrait Courges, melons, concombres, etc. - Éditions Ulmer  

Tout ce qu'il faut savoir pour réussir leur culture : le bon calendrier, les températures nécessaires, la culture sous serre pour les melons...

Extrait Courges, melons, concombres, etc. - Éditions Ulmer  

Tout ce qu'il faut savoir pour réussir leur culture : le bon calendrier, les températures nécessaires, la culture sous serre pour les melons...