Page 1


9001, boul. Louis-H.-La Fontaine, Anjou (Québec) Canada H1J 2C5 Téléphone : 514-351-6010 • Télécopieur : 514-351-3534


© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Un voyage au fil des temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . V

LE QUÉBEC DE 1900 À 1960 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Un coup d’œil sur... Les événements qui ont contribué à façonner le Québec. . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 De la prospérité à la Crise . . . . . . . . . . . . 6 La Belle Époque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 La Première Guerre mondiale . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Le Québec des Années folles . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 La grande Crise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Des années troublées . . . . . . . . . . . . . . 20 La Deuxième Guerre mondiale. . . . . . . . . . . . . . . . 21 La prospérité retrouvée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 La Grande Noirceur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29

LE QUÉBEC DE 1960 À 1980 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Un coup d’œil sur... Les événements qui ont transformé le Québec entre 1960 et 1980 . . . . . . . . . 32 Le territoire québécois . . . . . . . . . . . . . . 34 Le visage physique du Québec . . . . . . . . . . . . . . . 36 Le visage humain du Québec. . . . . . . . . . . . . . . . . 41 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 En marche vers la modernité . . . . . . . . 45 La Révolution tranquille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Les lendemains de la Révolution tranquille . . . . 52 Les années 1970 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Québec ou Ottawa ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57 Le Québec des années 1980. . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64

L’AFRIQUE DU SUD SOUS L’APARTHEID VERS 1980 . . . 66 Projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Un coup d’œil sur... Le respect et le non-respect des droits et libertés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68

Portrait de la société sud-africaine vers 1980 . . . . . . . . . . . . . 70 Le visage physique de l’Afrique du Sud . . . . . . . . 72 Le visage humain de l’Afrique du Sud . . . . . . . . . 74 Les activités économiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 L’apartheid au quotidien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83 Liberté, égalité et fraternité au quotidien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 Liberté, égalité, fraternité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 La liberté. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 L’égalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 La fraternité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93

LES MICMACS ET LES INUITS VERS 1980 . . . . . . . . . 94 Projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 Un coup d’œil sur... Le mode de vie des Micmacs et des Inuits vers 1980. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Les Micmacs, peuple de la mer. . . . . . . 98 Territoire ancestral et réserves modernes . . . . . . 99 La population. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 La survie du peuple micmac. . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Les croyances religieuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Des activités économiques modernes . . . . . . . . 104 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Les Inuits, peuple du Nord . . . . . . . . . 107 Le territoire ancestral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108 Nunavik, Nunavut et Territoires du Nord-Ouest . . . 111 La population . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 Entre tradition et modernité. . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Les croyances religieuses. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 Les activités économiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Micmacs et Inuits, peuple de la mer et peuple du Nord. . . . . . . . 120 Les Premières Nations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Droits territoriaux et pouvoir politique. . . . . . . . 121 Difficultés économiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Cultures en danger. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123 CARTE POSTALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Vignettes à découper . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127 Glossaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 Crédits photographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133

TABLE DES MATIÈRES

III


Ton cahier d’apprentissage AU FIL DES TEMPS te permettra de voyager dans le temps et dans l’espace. Ses quatre Escales présentent les connaissances sur les sociétés que tu étudieras.

LA DÉMARCHE

Tu feras le point sur tes découvertes.

UN COUP D’ŒIL SUR L’ESCALE

interdite CEC inc. • Reproduction © 2011, Les Éditions

interdite CEC inc. • Reproduction © 2011, Les Éditions

Le Québec de 1900 à 1960

L’histoire en images revivre le Québec de Nous te proposons de faire périodes importantes 1900 à 1960 en recréant les qui ont marqué son histoire.

Au début de chaque escale, un projet fera appel à tes connaissances et à tes compétences. Au fil de tes lectures, tu pourras surligner dans ton cahier les éléments qui pourraient t’aider à le réaliser.

Ces périodes sont : la Belle Époque ;

• • la Première Guerre mondiale ; • les Années folles ; • la grande Crise ; ; • la Deuxième Guerre mondiale • l’après-guerre. au moyen d’une

Illustre ces différentes périodes diaporama ou d’un bande dessinée, d’un album, d’affiches commentées.

3

2

NOM DATE NOM

Les événements qui ont contribué à façonner le Québec

DATE Fleuv

ALASKA

ukon

OCÉAN ARCTIQUE

page 127. Colle la vignette qui convient dans le ligne du temps. Écris les légendes qui manquent.

Légende Dominion du Canada Colonies britanniques Territoires britanniques

F l e u v e Ma c k e n z i e

Grand lac de l’Ours

GROENLAND

TERRITOIRES DU NORD-OUEST Grand lac des Esclaves

Fleuve

Fras

er

TE

TERRE DE RUPERT

Colonie de la Rivière-Rouge

Lac des Bois

Montréal

ONTARIO

Ottawa

n

is s

uri

i ssip

sso

Toronto É Lac

ri é

Lac Ontario

ve

Saint-Laure

nt

N

EU

VE

Saint-Pierre et Miquelon (Fr )

Î -P -É N -B

SaintJean

Halifax

NOUVELLEÉCOSSE

Boston

New York

OCÉAN ATLANTIQUE

re

Oh

io

pi

Lac Michiga n

M

Riv

Mi

Huro

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

u

ve

c La

1760

Supérieu r

Fle

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Québec L ac

ÉTATS-UNIS

E-

QUÉBEC u

Columbia

RR

(Compagnie de la baie d’Hudson) Lac Winnipeg

ve

Fle

Fl

eu

Mer du Labrador Baie d’Hudson

OCÉAN PACIFIQUE

cadre relié par un trait à la

eY

Acheté par les -U en 1867)

1 Découpe les vignettes de la

Riv

0

300 km

1867 1944 Aux élections provinciales de 1944, Maurice Duplessis devient le premier ministre du Québec.

1840

Cette double page te permettra de te situer dans le temps et servira d’introduction à ce que tu découvriras dans l’escale.

1776-1784 La première vague importan te d’immigration anglaise est formée de Loyalistes en provenance des États-Uni s.

1760

1780

1800

Le début du parlementarisme.

1820

La canalisation du Saint-Lau rent et de certains cours d’eau facilite la navigation et permet de se rendre jusqu’aux Grands Lacs.

1791

ièr

s Ou

taou

a

Fle

i

s

Lac Huro

n

Kingston Toronto

Canal de Cornwall 1842

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

t-La

ur

1880

1900

1920

À cette époque, le chemin de fer est un moyen de communication rapide.

1940

1960

1929 La Deuxième Guerre mondiale est déclenchée en Europe.

1939

1960

udson

Les profondes transformations de la Révolution tranquille font du Québec une société moderne.

Fleuve H

Canal Érié 1825

150 km

New York

4

ain

1860

1850

Canal Champlain 1825

Albany Buffalo

Lac Érié

eS

1840

1914 La Première Guerre mondiale éclate en Europe.

Canal Lachine 1825 Canal de Beauharnois 1845

Lac Ontario

Canal Welland 1829

0

uv

Canal de Chambly 1833

Montréal Ottawa Valleyfield

Canal Rideau 1826

en

Riv

Québec de

t

1825 e

L’Acte d’Union unit le Haut et le Bas-Canada sous l’autorité d’une seule Chambre d’assemblée.

OCÉAN ATLANTIQUE

La grande Crise plonge des centaines de milliers de gens dans la misère.

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

IV

UN VOYAGE AU FIL DES TEMPS

5

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

TÉGRA

ON

Tu exploreras de nouvelles connaissances.

IN

L I S AT N

ON

Tu te questionneras sur ce que tu connais déjà.

ÉA

TI

R

PA R A

IO

TI

P

Pour te guider, tu verras dans la marge les symboles ci-après. Ils correspondent aux trois étapes de la démarche d’apprentissage.


DATE NOM

De la prospérité à la Crise

(Dan.)

(É.-U.)

YUKON

TERR E

Baie d’Hudson

-NEU V

QUÉBEC

ONTARIO

450 km

en vert.

Le Québec dans le monde

1 Associe chaque période qui a marqué le Québec à ses caractéristiques en utilisant la couleur Période

OCÉAN ARCTIQUE

2 Inscris sur le filet la ou les lettres corresponda

c) Le début des Années folles. d) La fin de la Belle Époque.

OCÉAN ATLANTIQUE

OCÉAN PACIFIQUE

1914 1918

1930

1924

1926

1939

1928

1918

1920

1929

1922

1912

1914

1916

1906

1908

1910

1900

1902

À la fin de chaque thème, une carte postale te permettra de faire la synthèse de tes découvertes.

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

1904

6

1919

g) Le début de la Première Guerre mondiale. h) La fin de la Première Guerre mondiale. i) La fin de la grande Crise.

ANTARCTIQUE

1936

OCÉAN INDIEN

e) La fin des Années folles. f) Le début de la Belle Époque.

ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

19

LES RUBRIQUES NOM DATE

La première des guerres modern es

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La technologie de l’époque est mise au service de la guerre. On utilise des fusils, des chars d’assaut plus performants, des cuirassés, des camions pour transporter les soldats et des automobiles pour transporter les blessés, ainsi que des avions. C’est le début de l’aviation militaire. Pour se mettre à l’abri de l’ennemi entre les batailles, les soldats passent de longues périodes dans des tranchées, dans des conditions extrêmement pénibles.

Cuirassé : grand navire de guerre. Tranchée : fossé long et étroit creusé dans le sol. Armistice : accord pour cesser les combats.

La fin de la Première Guerre mondiale

Les États-Unis entrent en guerre à leur tour en 1917, aux côtés des Alliés. Le 11 novembre 1918, l’Allemagne capitule et signe l’armistice, ce qui met fin à la guerre. On souligne aujourd’hui cet événement tous les 11 novembre, jour du Souvenir. En 1919, les pays qui ont participé à la guerre signent le traité de paix de Versailles. L’effort de guerre déployé par le Canada lui mérite de signer le traité aux côtés des Alliés, même s’il est encore un dominion de la Grande-Bretagne.

9 a) Où les soldats se réfugient-ils entre les

La définition de certains mots dans leur contexte apparaît dans la marge. Ces définitions sont reprises en ordre alphabétique à la fin de ton cahier.

John McCrae est un militaire canadien qui participe à la guerre. En 1915, pendant une bataille en Belgique, il écrit le poème aujourd’hui célèbre, intitulé Au champ d’honneur. Dans son poème, John McCrae parle d’une fleur, le coquelicot, qui pousse en Belgique. En 1921, cette fleur devient la fleur du souvenir que les Britanniques et les Canadiens portent à la boutonnière lors des cérémonies du jour du Souvenir.

DATE

batailles ? NOM

Les secours directs b) Observe la photo ci-contre. Selon toi, comment vivent ces soldats ? Peuvent-ils manger et dormir confortablement ?

11 Comment reconnaît-on la participation du

mondiale ?

Cette rubrique te propose des faits, des histoires et des compléments d’information.

Deux soldats canadiens prenant leur repas dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale.

Canada à la Première Guerre mondiale

?

ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

interdite CEC inc. • Reproduction © 2011, Les Éditions

10 Combien de temps dure la Première Guerre

que au provoque une crise économi

York s. 14 Le krach boursier de New me avec les expressions suivante Québec. Complète le diagram

de familles. • Misère pour des milliers • Mises à pied d’ouvriers. is. nt plus les produits québéco • Les États-Unis n’achète

Réfection : réparation.

En 1931, le rêve du frère Marie-Victorin se réalise. Le Jardin botanique est fondé, et le maire de Montréal, Camilien Houde, emploie les chômeurs aux travaux de sa construction et de son aménagement.

DATE

NOM

TÉGRA

ON

par les gouvernements du

Avant 1960, fréquenter l’école secondaire était un luxe. La situation a bien changé. Aujourd’hui, l’accès à l’éducation est plus facile.

prises 15 Quelles sont les mesures ?

Canada et du Québec pour

secourir

les chômeurs et leurs familles

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

TI

Des notes jaunes complètent l’information et t’aident à faire des liens entre le passé et le présent.

la misère est sont débordées tant décident Les institutions de charité du Canada et du Québec r l’éconogrande. Les gouvernements tre la misère et relance d’intervenir afin de combat ement entreles chômeurs, le gouvern mie. Pour employer des routes et n , comme la réfectio re financiè prend des travaux publics aide une aussi parcs. Il offre ement et le la mise en chantier de Au Québec, le gouvern aux familles dans le besoin. e de l’agriculà retourner à la pratiqu se clergé incitent les gens tion. Cette grande Crise colonisa la à terres des ture. On ouvre mondiale. de la Deuxième Guerre termine avec le début

Québec. Faillites d’entreprises au

13

IN

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

nt à la date à laquelle les événements suivants se sont produits. Reporte ensuite chaque lettre sur la ligne du temps. a) Le krach boursier et le début de la grande Crise. 1901 b) Le Canada signe le traité de Versailles.

AFRIQUE AMÉRIQUE DU SUD

OCÉANIE

à la modernité sauf sur le plan économique.

plein essor, nouvelles régions ouvertes au développement industriel en pleine croissance, développement d’alumineries grâce à l’hydroélectrici té.

OCÉAN ATLANTIQUE

OCÉAN PACIFIQUE

OCÉAN INDIEN

chômeurs et leur famille.

• Essor industriel. • Années de prospérité où l’économie s’emballe : les gens investissent et dépensent. • Québec : industrie des pâtes et papiers en

ASIE

EUROPE AMÉRIQUE DU NORD

• Inventions qui se multiplient. • Découvertes scientifiques et médicales. • Économie en pleine croissance. • Québec : peu réceptif aux idées libérales et

La Belle Époque Les Années folles La grande Crise

1938

ASIE

et le monde appropriée.

Québec et le monde

• Krach de la Bourse de New York. • Misère de milliers de familles. • Mise à pied des ouvriers des usines. • Mesures prises par l’État pour secourir les

1940

0

Î.-P.-É. N.-B. NOUVELLEÉCOSSE

OCÉAN ATLANTIQUE

ÉTATS-UNIS

2 Sur la carte ci-dessous, colorie le Québec

E-E T RADOR

MANITOBA SASKATCHEWAN

DATE

1932

ALBERTA

NOM

Les thèmes de chaque escale te proposeront des situations d’apprentissage variées et stimulantes, qui allient connaissances et activités.

1934

COLOMBIEBRITANNIQUE

Mer du Labrador

NUNAVUT

B -LA

Des événements heureux et d’autres plus tragiques vont bouleverser le monde. Tout change, le Québec aussi.

OCÉAN PACIFIQUE

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

ON

Groenland

Alaska

Reproduction interdite © 2011, Les Éditions CEC inc. •

Le Québec dans le Canada

PA R A

TI

P

La modernisation de l’économie au Québec. lle et conservatrice. La société québécoise demeure traditionne RÉ

À l’époque, tous les enfants doivent se rendre à l’école par leurs propres moyens. Il n’y a pas de transport scolaire, ni d’autobus jaune.

ef bref En br et 1939

centrée Entre 1900 conservatrice : elle est demeure profondément La société québécoise valeurs religieuses. sur la famille et sur les ion d’hydroélectricité s naturelles et la product dans différentes régions. L’exploitation des richesse de plusieurs industries pement dévelop au de la Première contribuent prospérité en raison connaît une certaine L’économie québécoise Années folles. ements Guerre mondiale et des du Québec. Les gouvern prospérité économique la freine Crise es. démuni La grande tentent d’aider les familles du Canada et du Québec à la Crise ESCALE 1 De la prospérité

17

Sur le chemin de l’école en 1956.

8 À la fin de tes études, quel métier ou quelle profession aimerais-tu exercer ? Que devras-tu faire pour y arriver ? Remplis le tableau suivant. a) Métier ou profession. b) Études nécessaires.

c) Décris ce métier ou cette profession.

d) Explique pourquoi ce métier ou cette profession t’intéresse.

28

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

Des résumés ponctuels t’aident à établir des liens entre le territoire et la société qui l’occupe, certains personnages et certains événements.

UN VOYAGE AU FIL DES TEMPS

V


2 © 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite


© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Le Québec de 1900 à 1960

L’histoire en images Nous te proposons de faire revivre le Québec de 1900 à 1960 en recréant les périodes importantes qui ont marqué son histoire. Ces périodes sont :

• la Belle Époque ; • la Première Guerre mondiale ; • les Années folles ; • la grande Crise ; • la Deuxième Guerre mondiale ; • l’après-guerre. Illustre ces différentes périodes au moyen d’une bande dessinée, d’un album, d’un diaporama ou d’affiches commentées.

3


NOM

DATE

Les événements qui ont contribué à façonner le Québec 1 Découpe les vignettes de la page 127. Colle la vignette qui convient dans le

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

cadre relié par un trait à la ligne du temps. Écris les légendes qui manquent.

1760 1840 1776-1784 La première vague importante d’immigration anglaise est formée de Loyalistes en provenance des États-Unis.

1760

1780

1800

1820

La canalisation du Saint-Laurent et de certains cours d’eau facilite la navigation et permet de se rendre jusqu’aux Grands Lacs.

Le début du parlementarisme.

1791

t

1825 Riv ièr

es O utao

u Fle

ua

is

La

cH uron

Kingston

Albany

Lac Érié

0

4

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

150 km

Canal Érié 1825

ur

Fleuve Hudson

Lac Ontario

-La

Canal Champlain 1825

Toronto

Buffalo

int

Canal Lachine 1825 Canal de Beauharnois 1845

Canal de Cornwall 1842

Canal Welland 1829

Sa

Canal de Chambly 1833

Montréal Ottawa Valleyfield

Canal Rideau 1826

ve

en

Québec ed

New York

OCÉAN ATLANTIQUE

L’Acte d’Union unit le Haut et le Bas-Canada sous l’autorité d’une seule Chambre d’assemblée.

1840

1850 À cette époque, le chemin de fer est un moyen de communication rapide.


NOM

Fleuve

ALASKA

Yuko

DATE

OCÉAN ARCTIQUE

Légende Dominion du Canada Colonies britanniques Territoires britanniques

n

cheté par les -U. en 1867)

l e u v e Ma c k e

F

Grand lac de l’Ours

GROENLAND

n zie

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

Mer du Labrador

Grand lac des Esclaves

Colonie de la Rivière-Rouge Columbia

Lac des Bois

Québec L ac

Supérieur

Montréal

ONTARIO

S ve

aint-Laure

E-

N

EU

Toronto

VE

Saint-Pierre et Miquelon (Fr.)

Î.-P.-É.

Halifax

NOUVELLEÉCOSSE

Boston

New York

OCÉAN ATLANTIQUE

èr

eO

hio

ppi

uri

i ssi

Lac

Lac Ontario

É ri é

nt

N.-B. SaintJean

Ottawa

n

.

Lac Michigan

eM is s

Riv

so

Huro

Fle

uv

M is

c La

ÉTATS-UNIS

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

RR

QUÉBEC

Lac Winnipeg

u

ase Fleuve Fr

uve

TE

(Compagnie de la baie d’Hudson)

Fle

Fle

r

OCÉAN PACIFIQUE

Baie d’Hudson TERRE DE RUPERT

i Ri v

0

300 km

1867

1944 Aux élections provinciales de 1944, Maurice Duplessis devient le premier ministre du Québec.

1914 La Première Guerre mondiale éclate en Europe.

1860

1880

1929

1900

1920

1940

La Deuxième Guerre mondiale est déclenchée en Europe.

1939

1960

1960 Les profondes transformations de la Révolution tranquille font du Québec une société moderne.

La grande Crise plonge des centaines de milliers de gens dans la misère.

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

5


NOM

DATE

De la prospérité à la Crise

PA R A

Le Québec dans le Canada

ON

Alaska (É.-U.)

Groenland (Dan.)

YUKON

COLOMBIEBRITANNIQUE

Mer du Labrador

NUNAVUT

Baie d’Hudson

ALBERTA

TERR E

-NEU V

E-E

T-L

MANITOBA

ABRADOR

Des événements heureux et d’autres plus tragiques vont bouleverser le monde. Tout change, le Québec aussi.

OCÉAN PACIFIQUE

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

SASKATCHEWAN

QUÉBEC

ONTARIO

Î.-P.-É. N.-B. NOUVELLEÉCOSSE

ÉTATS-UNIS 0

OCÉAN ATLANTIQUE

450 km

2 Sur la carte ci-dessous, colorie le Québec en vert. Le Québec dans le monde OCÉAN ARCTIQUE ASIE AMÉRIQUE DU NORD

EUROPE

ASIE

OCÉAN ATLANTIQUE

OCÉAN PACIFIQUE AFRIQUE

OCÉAN INDIEN

AMÉRIQUE DU SUD

OCÉANIE

OCÉAN PACIFIQUE

OCÉAN ATLANTIQUE

ANTARCTIQUE

6

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

OCÉAN INDIEN

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

TI

P

La modernisation de l’économie au Québec. La société québécoise demeure traditionnelle et conservatrice.


NOM

DATE

R

ÉA

L I S AT IO

La Belle Époque

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

N

Le monde industriel en ébullition

e ière Guerre nd du début du 20 siècle jusqu’à la Prem s’éte qui ode péri la ral géné en gne dési On nomie est Époque ». Dans les pays industrialisés, l’éco mondiale de 1914 sous le nom de « Belle condiLes t. géan tiplient, la science fait des pas de en pleine croissance, les inventions se mul période de prospérité. tions de vie des gens s’améliorent. C’est une

Le carburant de l’industrie

Le pétrole était utilisé au siècle précédent comme combustible pour l’éclairage. Au 20e siècle, il devient le carburant de l’économie. Sans lui, les automobiles, les avions et les machines des usines ne peuvent fonctionner.

En route !

Un pionnier de l’industrie automobile, l’américain Henry Ford, produit dans ses usines des voitures que les gens de la classe moyenne peuvent acheter. La plus célèbre de ces automobiles est le «Modèle T» construit en série à partir de 1908.

les petits organismes qui rendent les gens malades. Cette technique, la pasteurisation, est encore utilisée aujourd’hui. Un jour, il sauve de la mort un enfant qui avait été mordu par un chien enragé. Pasteur vient de mettre au point le vaccin contre la rage.

La découverte de l’insuline

Sir Frederick Banting, Charles Best, J. J. R. Macleod et J. B. Collip, chercheurs de l’Université de Toronto, découvrent l’insuline en 1921-1922. L’injection d’insuline sauve la vie des personnes atteintes de diabète.

Un sport national

Le sport occupe une place de plus en plus importante dans la vie des gens. Au Québec, on assiste à des matchs de hockey sur glace.

La bicyclette

La bicyclette telle qu’on la connaît aujourd’hui facilite les déplacements à la campagne comme à la ville. Elle n’est pas seulement un moyen de transport, c’est aussi un sport, une activité récréative.

Un rêve réalisé

ht ont réussi Le 17 décembre 1903, Orville et Wilbur Wrig s Wright, frère aux ce à faire voler leur avion, le Flyer. Grâ voler. ant nten l’homme réalise un grand rêve : il peut mai mènera peutC’est le début d’une grande aventure qui être les humains jusque sur la Lune.

Louis Pasteur

En France, Louis Pasteur découvre grâce à son microscope des petits organismes invisibles à l’œil nu. Ce sont les « microbes », qui causent de nombreuses maladies. Il se rend compte aussi qu’en chauffant le lait, on détruit ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

7


NOM

DATE

3 Qui suis-je ? a) J’éclaire les maisons, je fais rouler les automobiles et voler les avions.

c) Nous avons permis à l’homme de réaliser un grand rêve. d) Un jour, j’ai sauvé un enfant qui avait été mordu par un chien enragé à l’aide d’un vaccin contre la rage que j’ai mis au point. e) Par cette technique, en chauffant le lait, les petits organismes qui rendent les gens malades sont détruits. f) Je suis un pionnier de l’industrie automobile. g) Je suis un appareil mis au point par les frères Wright. h) Je suis un sport très populaire au Québec. i) Je suis un moyen de transport, mais je te permets aussi de faire de belles randonnées. j) Je suis produite en usine et les gens de la classe moyenne peuvent m’acheter. k) Je suis un traitement contre le diabète. l) Dans mon microscope, j’ai découvert des microbes responsables de nombreuses maladies.

Marie Curie est une scientifique qui marque le début du 20e siècle. Elle remporte le prix Nobel de physique en 1903 et celui de chimie en 1911 pour ses travaux sur la radioactivité. Elle travaille en collaboration avec son époux, Pierre Curie. Elle décède du cancer en 1934, conséquence de son exposition aux radiations.

8

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

b) Grâce à notre découverte, les diabétiques peuvent vivre normalement.


NOM

DATE

La société québécoise au début du 20e siècle

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Le début du 20e siècle se caractérise par le développement industriel et les découvertes technologiques et scientifiques. Dans plusieurs pays du monde, dont le Canada, la modernisation de l’économie permet aux gens de croire que le prochain siècle sera celui du progrès sous toutes ses formes. Le Québec n’échappe pas à cette vague d’optimisme. Ainsi, en 1900, le Canada est un pays où tout est possible. Sa population s’accroît rapidement et son développement économique est sans précédent. Au Québec, les industries les plus importantes sont l’industrie manufacturière et l’exploitation des matières premières, comme le bois et les métaux. Montréal est la métropole du Canada. Grâce à sa situation géographique, elle est le principal port d’exportation du blé des Prairies et d’autres produits canadiens. Le Québec s’industrialise et s’urbanise, mais la société québécoise demeure profondément conservatrice et très peu réceptive aux idées libérales et modernes. La participation du Québec à la modernité est surtout économique.

Montréal vers le début du 20e siècle.

Métropole : centre industriel et financier, ville importante. Industrialiser : organiser l’ensemble des activités économiques pour permettre la fabrication d’objets en grande quantité à partir de l’exploitation des ressources. Urbaniser : concentrer la population dans les villes. Libérale (idée) : idée de tolérance, d’ouverture sur le monde.

La période de croissance économique et de prospérité que connaissent les pays industrialisés au tournant du 20e siècle est vécue dans une grande exaltation. À un point tel que souvent, on réfère à cette période comme à celle de « la Belle Époque ».

En 1906, Ernest Ouimet ouvre, à Montréal, le premier cinéma du Canada. Il l’appelle le Ouimetoscope. Cette distraction populaire est condamnée par le clergé, car des films sont projetés le dimanche, qui est considéré comme le « Jour du Seigneur ». ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

9


NOM

DATE

Le territoire québécois vers 1900

d’H

Wakeham Bay

ud

so

n

Povungnituk

i

ux F

eui

M

s

él

èz

Fort Chimo

ge

i sc

Lac à l’Eau Claire

Îles Belcher

es

Ge or

aux Rivière

lle

Riv

Riv

a ère

a

u

ran

de

Baie James

Riv i

Labrador (T.-N.)

ère

Fle

Riv

tm

a in

S ain

t

ao ua

R

Montréal Drummondville Hull Sherbrooke udiè re

is

ONTARIO

Québec Cha

Shawinigan Trois-Rivières

iv.

Ou

Sept-Îles

Détr oit de Jac ques -Ca

ain eS

t-Laure

nt

rtier

Île d’Anticosti

le

TERRENEUVE

Golfe du Gaspé uv Rimouski Saint-Laurent Baie des C haleurs Tadoussac Îles de la Madeleine Fle

nay

Chicoutimi

t- Mau rice

Ri v

e des

gue

ash qu an

agan

R

iv .

Ri v. Sa

sie

Ri v. Manicou

Chibougamau

Nat

. Moi

QUÉBEC

Lac SaintJean

ill

R Riv

Fort Rupert

ch

i v.

iè r e Eas

uv e C hur

Is

La G

la Baleine

elle

re de

eB

iv iè

Fort George

it d

nde r

District d’Ungava

tro

Gra

iè r

145 km

Mer du Labrador

Baie d’Ungava

Port Harrison

Baie d’Hudson

0

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

it

Riv. Caniap

En 1914, par une nuit d’épais brouillard, sur les eaux froides du fleuve Saint-Laurent, un grand paquebot, l’Empress of Ireland, est heurté par un bateau. Il sombre en moins de quinze minutes au large de Pointe-au-Père, près de Rimouski. On compte plus de 1000 victimes.

tro

Ivujivik

ière

Au début du 20e siècle, le paquebot est le moyen de transport privilégié entre l’Europe et l’Amérique. Ces grands bateaux sont des chefs-d’œuvre de la technologie de l’époque. Ils peuvent transporter près de 2000 passagers à la fois et font la traversée de l’Atlantique en moins d’une semaine.

ÎLE-DU-PRINCENOUVEAU- ÉDOUARD BRUNSWICK

ÉTATS-UNIS

NOUVELLEÉCOSSE

OCÉAN ATLANTIQUE

4 En utilisant la couleur appropriée, associe chaque énoncé ci-dessous à un aspect économique moderne

ou à un aspect social conservateur

de la société québécoise.

a) Montréal est le principal port d’exportation des produits canadiens vers l’étranger. b) Beaucoup de Québécois sont peu réceptifs aux idées libérales et modernes. c) Le Québec s’industrialise et s’urbanise. d) L’exploitation des matières premières est en expansion au Québec.

5 Comment appelle-t-on la période de croissance économique et de prospérité des pays industrialisés au tournant du 20e siècle ?

10

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960


NOM

DATE

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La Première Guerre mondiale Les habitants des pays industrialisés croient que la modernité, qui caractérise la Belle Époque, allait les préserver de la misère. Leur certitude est ébranlée, à l’été 1914, quand la guerre éclate en Europe. D’un côté, les Empires centraux, qui désirent agrandir leur territoire, et de l’autre, les Alliés, qui se méfient particulièrement de l’Empire allemand. Les pays membres de chaque groupe ont promis de s’aider mutuellement en cas de guerre. Ce système d’alliances entraîne plusieurs nations dans ce conflit armé. Ainsi, la guerre devient rapidement mondiale. Les colonies et les dominions des pays engagés dans le conflit entrent aussi en guerre. Étant un dominion de la GrandeBretagne, le Canada entre en guerre aux côtés des Alliés. Les principaux champs de bataille en Europe sont situés en France, en Belgique et en Russie. On livre aussi bataille en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient.

Empires centraux : l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, l’Empire ottoman (Turquie), la Bulgarie (1915). Alliés : la France et ses colonies, la Grande-Bretagne et ses colonies et dominions, la Russie, les États-Unis (1917). Dominion : ancienne colonie britannique où le gouvernement est responsable de ses décisions devant la population. Moyen-Orient : ensemble des pays du Sud-Ouest asiatique.

L’Europe en 1914 Légende Alliés Empires centraux Pays neutres

GrandeBretagne

OCÉAN ATLANTIQUE

Mer Danemark du Nord PaysBas

Suède

Allemagne

Belgique

Russie Luxembourg

France

AutricheHongrie

Suisse

Roumanie

Serbie

Portugal

Italie

Monténégro

Espagne

Bulgarie

Albanie

Mer Noire Turquie

Grèce

Maroc

Mer Médit er ran ée Tunisie Algérie

0

500 km

C’est durant la Première Guerre mondiale qu’on décide d’avancer l’heure. Une heure de clarté de plus permet aux usines de fabrication d’armement d’économiser l’électricité.

Les femmes travaillent dans les usines d’armement. Ici, une usine de munitions à Verdun, au Québec, en 1916. ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

11


NOM

DATE

Front: zone où ont lieu les combats. Infanterie: ensemble des militaires qui combattent à pied.

Le gouvernement canadien publie des affiches afin d’encourager les jeunes Canadiens à s’enrôler dans l’armée. Les jeunes femmes sont également appelées à servir en tant qu’infirmières. Pendant toute la durée de la guerre, 425 000 Canadiens sont envoyés au front en Europe où ils combattent avec courage. Près de 3100 infirmières se rendent aussi en Europe pour assister les médecins et soigner les soldats blessés. Plus de 60 000 militaires canadiens meurent sur les champs de bataille, principalement en France et en Belgique.

Le 21 octobre 1914, le Royal 22e Régiment fait son entrée officielle dans les institutions militaires canadiennes. Il se distingue de tous les autres régiments parce qu’il est le seul régiment d’infanterie exclusivement francophone au Canada. Sur l’insigne du Royal 22e Régiment, on peut d’ailleurs y lire la devise du Québec : Je me souviens. Affiche encourageant les Canadiens français à s’enrôler dans l’armée.

6 Lorsque la guerre éclate en Europe, deux groupes s’opposent. a) Quel est le nom de ces deux groupes ?

b) Quels pays en font partie ?

7 Où ont lieu les combats lors de la Première Guerre mondiale ?

8 a) Qu’est-ce qui amène cette guerre à devenir mondiale ? b) Même s’il n’y a pas de combats en Amérique, les Canadiens ont-ils participé à cette guerre ? Si oui, pourquoi ?

c) Comment les femmes canadiennes qui s’enrôlent dans l’armée soutiennent-elles les soldats ?

12

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Le Canada et le Québec en guerre


NOM

DATE

La première des guerres modernes

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La technologie de l’époque est mise au service de la guerre. On utilise des fusils, des chars d’assaut plus performants, des cuirassés, des camions pour transporter les soldats et des automobiles pour transporter les blessés, ainsi que des avions. C’est le début de l’aviation militaire. Pour se mettre à l’abri de l’ennemi entre les batailles, les soldats passent de longues périodes dans des tranchées, dans des conditions extrêmement pénibles.

Cuirassé : grand navire de guerre. Tranchée : fossé long et étroit creusé dans le sol. Armistice : accord pour cesser les combats.

La fin de la Première Guerre mondiale Les États-Unis entrent en guerre à leur tour en 1917, aux côtés des Alliés. Le 11 novembre 1918, l’Allemagne capitule et signe l’armistice, ce qui met fin à la guerre. On souligne aujourd’hui cet événement tous les 11 novembre, jour du Souvenir. En 1919, les pays qui ont participé à la guerre signent le traité de paix de Versailles. L’effort de guerre déployé par le Canada lui mérite de signer le traité aux côtés des Alliés, même s’il est encore un dominion de la Grande-Bretagne.

John McCrae est un militaire canadien qui participe à la guerre. En 1915, pendant une bataille en Belgique, il écrit le poème aujourd’hui célèbre, intitulé Au champ d’honneur. Dans son poème, John McCrae parle d’une fleur, le coquelicot, qui pousse en Belgique. En 1921, cette fleur devient la fleur du souvenir que les Britanniques et les Canadiens portent à la boutonnière lors des cérémonies du jour du Souvenir.

9 a) Où les soldats se réfugient-ils entre les batailles ?

b) Observe la photo ci-contre. Selon toi, comment vivent ces soldats ? Peuvent-ils manger et dormir confortablement ?

10 Combien de temps dure la Première Guerre mondiale ?

Deux soldats canadiens prenant leur repas dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale.

11 Comment reconnaît-on la participation du Canada à la Première Guerre mondiale ?

ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

13


NOM

DATE

Le Québec des Années folles

Prospérité : état de grande abondance, de richesse.

Au Québec et au Canada, la prospérité dure depuis la fin du 19e siècle. La Première Guerre mondiale a favorisé la création de nouvelles industries et a stimulé la production de biens. Les années qui suivent la guerre sont appelées les années folles, car ce sont des années de prospérité économique. Les habitants, qui ont subi des privations durant les quatre années de la guerre, investissent et dépensent sans compter.

Au Canada, les femmes obtiennent le droit de voter aux élections fédérales en 1919. Au Québec, elles auront le droit de voter aux élections provinciales en 1940.

Le centre-ville de Montréal en 1929.

En route vers la modernisation

C’est un Québécois, Réginald Fessenden, qui diffuse en 1906 la première émission radiophonique publique au monde. Au Canada, en 1936, la radio publique de la CBC (Canadian Broadcasting Corporation) émet d’un bout à l’autre du pays.

L’usine d’aluminium à Arvida au Saguenay en 1928.

14

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

Le Québec se modernise et l’urbanisation s’accélère. Montréal s’agrandit et s’affirme comme métropole du Canada. Après Paris, elle est la deuxième ville de langue française du monde. Le développement hydroélectrique crée une nouvelle industrie : la transformation de l’aluminium. Celle-ci devient l’élément le plus dynamique de l’industrie québécoise. L’industrie des pâtes et papiers est en pleine croissance et les usines se multiplient à travers le Québec. De nouvelles régions s’ouvrent au développement industriel : la Mauricie, le Saguenay et l’Abitibi. De nouvelles villes apparaissent dans ces régions auparavant habitées presque exclusivement par les Amérindiens. Le Québec exploite les abondantes richesses minières du sous-sol de l’Abitibi. L’agriculture, plus particulièrement l’industrie laitière, se spécialise et se modernise.

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La prospérité


NOM

DATE

12 Complète les phrases suivantes à l’aide de la banque de mots. • richesses minières • l’industrie laitière • industriel • prospérité économique • pâtes et papiers

• Québec

a) Les années qui suivent la guerre sont des années de

. , se multiplient à travers

le

.

c) De nouvelles régions sont également ouvertes au développement

.

d) En Abitibi, on exploite les abondantes

.

e) L’agriculture se spécialise et se modernise, plus particulièrement

.

13 Observe bien la carte des principales usines de pâtes et papiers au Québec vers 1920. a) Qu’ont en commun ces usines ?

b) Pourquoi, d’après toi ?

Les principales usines de pâtes et papiers au Québec vers 1920

QUÉBEC

Rivière-de-la-Madeleine

Alma Lac Saint-Jean Chicoutimi Kénogami Jonquière Port-Alfred Riv

Rivière Saguenay

ière

e Lièvre

Shawinigan

NOUVEAUBRUNSWICK

Saint-Romuald

di è

an

çoi

s

Riv. R

-Fr

ichelieu

nt

70 km

Beaupré Grand-Mère

Trois-Rivières Cap-de-laRiv Madeleine Mont-Rolland .S ai re Saint-Jérôme Buckingham East-Angus Windsor Hull Bromptonville

ONTARIO 0

R i v ièr e R

oug

ais

Chandler

Rivière-du-Loup

e Chau

ou

aur

i èr

uta

R ivière Du

sO

ve

t-L

Riv

e de

leu

in Sa

ent

Sai

nt -Ma urice

Rivièr

F

Dolbeau

Rivière Gatineau

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

b) Les usines, dont celle des

ÉTATS-UNIS ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

15


NOM

DATE

Krach : effondrement des valeurs à la bourse. Bourse : établissement où on achète et vend des actions des compagnies. Faillite: situation d’une personne ou d’une compagnie qui ne peut plus payer ses dettes. Cours : prix des marchandises vendues et achetées à la bourse.

La période de prospérité des Années folles prend fin le 24 octobre 1929 avec le krach de la Bourse de New York. Au Québec, le secteur industriel des richesses naturelles est durement touché. Les États-Unis n’ont plus les moyens d’acheter les produits québécois, en particulier les pâtes et papiers. Les pays européens sont aussi touchés par la Crise. Ils réduisent leurs importations de blé, dont le prix baisse dramatiquement. L’impact sur Montréal est considérable, car son économie est très dépendante de l’industrie céréalière de l’ouest du Canada. Les faillites des entreprises se multiplient, ce qui entraîne la mise à pied de nombreux ouvriers. Des milliers de familles se retrouvent dans la misère. Une famille démunie pendant la Crise, à Montréal, en 1938.

Le jour où le krach de la Bourse de New York a eu lieu est appelé le « jeudi noir ». C’est en effet un jeudi d’octobre 1929 que les cours de la bourse perdent beaucoup de valeur. Cela provoque la ruine immédiate de gens extrêmement fortunés. Ce jeudi noir marque la fin de la prospérité et le commencement d’une très grave crise économique et sociale pour tous les pays industrialisés, y compris le Canada. Cette crise durera dix ans. Le refuge Meurling à Montréal en 1934 où les chômeurs dans le besoin peuvent manger une soupe.

Ce bon des secours directs permet d’acheter des vêtements et de la nourriture.

16

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La grande Crise


NOM

DATE

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Les secours directs Les institutions de charité sont débordées tant la misère est grande. Les gouvernements du Canada et du Québec décident d’intervenir afin de combattre la misère et relancer l’économie. Pour employer les chômeurs, le gouvernement entreprend des travaux publics, comme la réfection des routes et la mise en chantier de parcs. Il offre aussi une aide financière aux familles dans le besoin. Au Québec, le gouvernement et le clergé incitent les gens à retourner à la pratique de l’agriculture. On ouvre des terres à la colonisation. Cette grande Crise se termine avec le début de la Deuxième Guerre mondiale.

14 Le krach boursier de New York provoque une crise économique au Québec. Complète le diagramme avec les expressions suivantes. • Mises à pied d’ouvriers. • Misère pour des milliers de familles. • Les États-Unis n’achètent plus les produits québécois.

Réfection : réparation.

En 1931, le rêve du frère Marie-Victorin se réalise. Le Jardin botanique est fondé, et le maire de Montréal, Camilien Houde, emploie les chômeurs aux travaux de sa construction et de son aménagement.

Faillites d’entreprises au Québec.

15 Quelles sont les mesures prises par les gouvernements du Canada et du Québec pour secourir les chômeurs et leurs familles ?

En bref

Entre 1900 et 1939 La société québécoise demeure profondément conservatrice : elle est centrée sur la famille et sur les valeurs religieuses. L’exploitation des richesses naturelles et la production d’hydroélectricité contribuent au développement de plusieurs industries dans différentes régions. L’économie québécoise connaît une certaine prospérité en raison de la Première Guerre mondiale et des Années folles. La grande Crise freine la prospérité économique du Québec. Les gouvernements du Canada et du Québec tentent d’aider les familles démunies. ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

17


DATE

TÉGRA

TI

IN

NOM

ON

La technologie moderne est très présente dans nos vies. Elle est souvent le résultat de l’évolution de découvertes et d’inventions vieilles de plus de 100 ans.

16 Colle des coupures de journaux ou de revues qui illustrent des objets modernes © 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

qui sont le résultat d’inventions du siècle dernier.

18

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960


NOM

DATE

1 Associe chaque période qui a marqué le Québec et le monde à ses caractéristiques en utilisant la couleur appropriée.

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Période

La Belle Époque

Québec et le monde

• • • •

Les Années folles Krach de la Bourse de New York. La grande Crise Misère de milliers de familles. Mise à pied des ouvriers des usines. Mesures prises par l’État pour secourir les chômeurs et leur famille.

• • • •

Inventions qui se multiplient. Découvertes scientifiques et médicales. Économie en pleine croissance. Québec : peu réceptif aux idées libérales et à la modernité sauf sur le plan économique.

• Essor industriel. • Années de prospérité où l’économie s’emballe : les gens investissent et dépensent. • Québec : industrie des pâtes et papiers en plein essor, nouvelles régions ouvertes au développement industriel en pleine croissance, développement d’alumineries grâce à l’hydroélectricité.

2 Inscris sur le filet la ou les lettres correspondant à la date à laquelle les événements suivants se sont produits. Reporte ensuite chaque lettre sur la ligne du temps. a) Le krach boursier et le début de la grande Crise.

1901

b) Le Canada signe le traité de Versailles. 1914

c) Le début des Années folles. d) La fin de la Belle Époque.

1918

e) La fin des Années folles. 1919

f) Le début de la Belle Époque. g) Le début de la Première Guerre mondiale.

1929

h) La fin de la Première Guerre mondiale.

ESCALE 1 De la prospérité à la Crise

1940

1938

1936

1934

1930

1928

1926

1924

1922

1920

1918

1916

1914

1912

1910

1908

1906

1904

1902

1900

1932

1939

i) La fin de la grande Crise.

19


NOM

DATE

Des années troublées

PA R A ON

La période de 1939 à 1960 est, elle aussi, marquée par une guerre. De grands bouleversements vont changer la vie des gens au Québec. Plusieurs deviennent soldats et vont se battre en Europe. La fin de la guerre est marquée par une période de prospérité et la vie des gens s’améliore.

1 Observe ces photos. Choisis-en une et explique comment ce qu’elle représente a changé entre hier et aujourd’hui.

20

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

TI

P

Le monde entier vit des événements dramatiques. L’économie du Québec se modernise.


DATE

ÉA

L I S AT IO

La Deuxième Guerre mondiale

R

NOM

N

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Conséquences de la grande Crise La crise économique des années 1930 apporte chômage et misère à des millions de personnes dans les pays industrialisés. Que ce soit au Québec, au Canada ou ailleurs dans le monde, on veut en finir avec la pauvreté. La majorité des gens sont attentifs aux discours de ceux qui leur promettent un avenir meilleur. Les Européens n’échappent pas à ce mouvement. En Allemagne, le dictateur Adolf Hitler veut dominer le monde. Il se sert de la crise économique pour convaincre ses concitoyens d’adopter ses idées. Pour gagner le soutien des Allemands, il met en chantier de grands travaux et réussit à éliminer le chômage dès 1936.

Le début de la guerre Pour réaliser son ambition de dominer le monde, Hitler commence par envahir la Pologne en 1939. La France et le Royaume-Uni, alliés de la Pologne, déclarent la guerre à l’Allemagne. Le Canada entre aussi en guerre aux côtés de ces pays. Des milliers de Canadiens vont se battre en Europe. Pendant les années 1939 et 1940, l’Allemagne est victorieuse. Les pays conquis par Hitler sont soumis à sa politique contre les Juifs. Ceux-ci sont envoyés dans des camps de concentration. Affiche du gouvernement canadien invitant les gens à s’enrôler dans l’armée.

Des soldats canadiens à l’entraînement en 1939.

Dictateur : chef d’un pays qui a tous les pouvoirs. Royaume-Uni : État comprenant la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord. Camp de concentration : camp fermé pour regrouper et garder des personnes prisonnières dans de mauvaises conditions. Discriminatoire : qui traite des personnes de façon différente dans une société.

En 1931, la Grande-Bretagne accorde l’indépendance au Canada et celui-ci passe du statut de dominion à celui de pays. En septembre 1939, le Canada, à titre de pays indépendant, déclare donc la guerre à l’Allemagne.

Dès 1935, Hitler impose aux Juifs d’Allemagne des mesures discriminatoires. Il les oblige, entre autres, à porter en tout temps sur leurs vêtements une étoile jaune sur laquelle est inscrit le mot jude, qui veut dire juif en allemand.

ESCALE 1 Des années troublées

21


NOM

DATE

Archipel : groupe d’îles. Larguer : lâcher. Génocide : destruction de tout un peuple.

En octobre 1942, des sous-marins allemands coulent 19 navires dans le fleuve Saint-Laurent. Afin d’éviter d’autres attaques, le gouvernement canadien ferme le golfe et le fleuve Saint-Laurent à la navigation internationale jusqu’en 1944.

Des milliers de soldats, morts pendant le débarquement, sont enterrés en Normandie.

L’Allemagne a conclu des alliances avec d’autres pays, dont l’Italie et le Japon. Pour venir en aide à l’Allemagne, le Japon attaque la base militaire américaine de Pearl Harbor, dans l’archipel d’Hawaii en 1941. Les États-Unis entrent en guerre à leur tour. L’année 1941 constitue un tournant de la guerre parce qu’en plus des États-Unis, la Russie va également se battre contre l’Allemagne. Les combats font maintenant rage en Europe, en Afrique, en Asie, dans le Pacifique et dans l’Atlantique. Des sous-marins allemands attaquent même des bateaux le long des côtes canadiennes et dans le fleuve Saint-Laurent.

La fin de la guerre Le 6 juin 1944, des milliers de soldats canadiens participent à une importante opération militaire au côté des Anglais et des Américains. Ils débarquent dans le Nord de la France, dans une région appelée la Normandie. C’est le début de la fin pour l’Allemagne qui capitule le 8 mai 1945. Les combats se terminent en Europe, mais ils se poursuivent en Asie. Au mois d’août suivant, les États-Unis larguent deux bombes atomiques sur le Japon, faisant plus de 200 000 victimes. La guerre prend fin sur cet effroyable acte de destruction. La Deuxième Guerre mondiale a fait 60 millions de morts dans le monde. Parmi les victimes, six millions de Juifs sont morts dans les camps de concentration et d’extermination. Ce génocide s’appelle la Shoah ou l’Holocauste. Plus d’un million de Canadiens et Canadiennes servent dans l’armée canadienne. Parmi eux, 44 000 y laissent leur vie.

2 Indique si les énoncés suivants concernant la Deuxième Guerre mondiale sont vrais ou faux. a) La Deuxième Guerre mondiale débute en 1939. b) La France est le premier pays envahi par l’Allemagne. c) Les États-Unis entrent en guerre quand le Japon attaque leur base militaire de Pearl Harbour, dans l’archipel d’Hawaii.

d) La France et le Royaume-Uni sont des alliés de la Pologne. e) En octobre 1942, des sous-marins allemands coulent 19 navires dans le fleuve Saint-Laurent. f) La crise économique contribue à convaincre les Allemands d’adopter les idées d’Hitler. g) Le Canada participe à cette guerre en tant qu’allié du Royaume-Uni. h) La Deuxième Guerre mondiale se déroule seulement en Europe. i) Six millions de Juifs sont exterminés dans les camps de concentration. j) Les États-Unis larguent deux bombes atomiques sur le Japon, ce qui met fin à la guerre.

22

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

Vrai

Faux

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La guerre est mondiale


NOM

DATE

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La prospérité retrouvée Pendant cette période, le Canada fournit un effort de guerre considérable. Il ne suffit pas d’envoyer des soldats au front, il faut les nourrir, les vêtir et les armer. Les centaines de milliers de chômeurs peuvent enfin trouver du travail comme soldats ou comme ouvriers. Les usines tournent à plein régime pour produire, par exemple, des munitions ou des chaussures. Au travail, les femmes remplacent les hommes qui sont au front. Cet effort de guerre permet de relancer l’économie.

Rationner : limiter la quantité de produits que chacun peut utiliser.

Pour s’assurer de pouvoir envoyer aux soldats tout ce dont ils ont besoin, certaines denrées sont même rationnées. Par exemple, les familles canadiennes peuvent acheter des quantités limitées de sucre, de farine, de beurre, de tissu et de cuir. La population est aussi appelée à recycler tout ce qui peut servir à fabriquer ce dont les armées ont besoin.

Les années d’après-guerre Après les terribles années de la grande Crise et de la Deuxième Guerre mondiale, le Québec retrouve une vie normale. Une nouvelle prospérité s’installe. Il y a très peu de chômage. Les salaires sont en hausse et le niveau de vie s’améliore. Les naissances se multiplient. Entre 1946 et 1960, deux millions de bébés naissent au Québec, c’est ce qu’on appelle le baby boom. Beaucoup d’immigrants sont attirés par cette prospérité et viennent s’établir au Québec. La population augmente. Le Québec entre dans l’ère de la consommation. La demande est très forte pour les appareils électriques, les laveuses automatiques, les réfrigérateurs et les fers à repasser. On achète aussi des automobiles. La télévision fait son apparition au début des années 1950. Elle ouvre de nouveaux horizons et fait découvrir de nouvelles façons de vivre. La population du Canada et du Québec, 1941-1961 Année

Canada

Québec

% du Québec dans le Canada

1941

11 506 655

3 331 882

29

1951

14 009 429

4 055 681

29

1956

16 080 791

4 628 378

28,8

1961

18 238 247

5 259 211

28,8

La population est appelée à recycler tout ce qui peut servir à fabriquer ce dont les armées ont besoin.

Le phénomène des banlieues naît dans les années 1950. Les familles qui ont maintenant des automobiles peuvent vivre plus loin de leur lieu de travail.

De plus en plus de gens ont le téléphone et la télévision.

ESCALE 1 Des années troublées

23


NOM

DATE

Montréal est toujours la métropole du Canada et le principal centre industriel du Québec. Sa population grossit rapidement. Plusieurs autres villes, petites ou moyennes, sont aussi en pleine croissance grâce à la forte demande pour les richesses naturelles. Par exemple, à Shawinigan ou à Cap-de-la-Madeleine, l’industrie des pâtes et papiers doit augmenter considérablement sa production pour répondre à la demande en papier journal des États-Unis. Sur la Côte-Nord, on exploite des mines de fer. En 1959, la Voie maritime du Saint-Laurent est ouverte pour remplacer le canal de Lachine devenu trop étroit pour les gros bateaux. Pour transporter le minerai de fer, on construit un chemin de fer entre la Côte-Nord et le Labrador en 1951.

3 Décris en trois courtes phrases les changements que la guerre provoque sur : a) le chômage :

b) le travail des femmes :

c) la consommation des produits courants comme le sucre, le café et le cuir :

4 Complète le tableau suivant. Causes

Changements

a) Augmentation considérable des naissances et arrivée de nombreux immigrants.

b)

c) Forte demande pour les richesses naturelles.

d) Exploitation des mines de fer sur la Côte-Nord.

24

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

Augmentation de la production dans l’industrie des pâtes et papiers.

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Les richesses naturelles, moteur de l’économie


NOM

DATE

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

La Grande Noirceur Au Québec, la période de croissance économique des années de l’après-guerre n’est pas accompagnée de progrès social. Les gens restent fidèles aux traditions. Cette période est qualifiée de « Grande Noirceur ». L’Église catholique est toujours omniprésente dans la vie quotidienne. Elle est puissante et assume, pour la majorité de la population, la responsabilité de l’éducation, des hôpitaux et de l’aide aux familles pauvres. Elle soutient fermement l’attachement à la religion, à l’agriculture, à la croyance en la famille, au respect des traditions et à l’obéissance envers l’autorité. Mais plus que tout, l’Église se méfie du progrès. Les hommes politiques au pouvoir s’opposent aux changements et aux transformations rapides de la société.

Les fermes de production laitière du Québec commencent à être mécanisées.

Les communautés religieuses sont responsables des soins aux malades.

La majorité des enfants fréquentent des écoles dirigées par des communautés religieuses.

L'exploitation des ressources entraîne le développement des villes en région. (Ici Noranda en Abitibi.)

Omniprésent : présent partout.

En 1943, une loi rend l’école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 14 ans. Seule l’école primaire est gratuite. En 1950, moins de la moitié des élèves francophones complètent une 7e année. Moins de 10% terminent une 11e année, qui correspond à la 5e secondaire d’aujourd’hui. Pour beaucoup de jeunes, poursuivre des études est un luxe.

Des banlieues se développent près des grands centres urbains.

Les liens sont étroits entre l’Église et l’État. ESCALE 1 Des années troublées

25


NOM

DATE

Depuis 1944, le premier ministre du Québec est Maurice Duplessis. Cet homme incarne le conservatisme et règne en maître sur la province avec le soutien du clergé catholique. Ainsi, l’Église catholique et le gouvernement font la promotion des valeurs traditionnelles. La modernisation de la société passe d’abord par l’accès pour tous à l’éducation. Le gouvernement de Maurice Duplessis s’oppose à la mise en place de systèmes publics offrant des programmes d’éducation et de soins de santé gratuits.

Incarner : être un exemple parfait de quelque chose. Immobilisme : contre le progrès.

Dans plusieurs pays européens et dans d’autres provinces canadiennes, la période de l’après-guerre marque une période de renouveau. Pourtant, au Québec, la population se sent étouffée par la rigidité et l’immobilisme du gouvernement de Duplessis et de l’Église catholique. Toutes ces tensions finissent par éclater au début des années 1960, soit après la mort de Duplessis en 1959. La période de la Grande Noirceur fera place à la Révolution tranquille.

En 1948, le gouvernement de Maurice Duplessis adopte le fleurdelisé comme emblème du drapeau du Québec.

5 Qui suis-je ? a) Je joue un rôle très important dans la société québécoise.

b) Je suis devenu le premier ministre du Québec, en 1944.

c) Nous sommes opposés aux changements dans la société.

d) Près de 90 % d’entre nous n’iront pas à l’école après la 11e année.

e) Je suis opposé à un système public d’assurance-maladie.

26

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Maurice Duplessis


NOM

DATE

6 Une image vaut mille mots. Observe attentivement les photos ci-dessous. Selon toi, laquelle est

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

la plus représentative de ce que tu as lu sur l’époque de Duplessis ? Explique dans tes mots les raisons de ton choix.

7 Complète les phrases suivantes à l’aide de la banque de mots. • aide

• éducation (2 fois)

• francophones

• hôpitaux

a) Maurice Duplessis est opposé à un système Tous n’ont donc pas accès à l’ b) Les

• public

• familles

d’éducation. .

du Québec demeurent sous-scolarisés, ils obtiennent donc des

emplois moins bien rémunérés. c) L’Église catholique a la responsabilité de l’ et de l’

aux

, des

,

pauvres.

En bref

Entre 1939 et 1960 Le Canada participe à la Deuxième Guerre mondiale. Le Québec d’après-guerre connaît une période de prospérité économique et un baby boom. Le gouvernement de Duplessis et l’Église catholique soutiennent des valeurs conservatrices qui freinent la modernisation de la société au Québec.

ESCALE 1 Des années troublées

27


DATE

TÉGRA

ON

Avant 1960, fréquenter l’école secondaire était un luxe. La situation a bien changé. Aujourd’hui, l’accès à l’éducation est plus facile. © 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

TI

IN

NOM

À l’époque, tous les enfants doivent se rendre à l’école par leurs propres moyens. Il n’y a pas de transport scolaire, ni d’autobus jaune.

Sur le chemin de l’école en 1956.

8 À la fin de tes études, quel métier ou quelle profession aimerais-tu exercer ? Que devras-tu faire pour y arriver ? Remplis le tableau suivant. a) Métier ou profession. b) Études nécessaires.

c) Décris ce métier ou cette profession.

d) Explique pourquoi ce métier ou cette profession t’intéresse.

28

ESCALE 1 Le Québec de 1900 à 1960


NOM

DATE

Complète les énoncés ci-dessous et trouve les mots cachés dans la grille. 1. En 1939, Hitler, qui dirige l’ © 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

alors la

, envahit la et le

-

,

lui déclarent la guerre.

Hitler extermine les Juifs. Il commet un

.

2. La Deuxième Guerre mondiale prend fin en août 1945 quand les Américains larguent à deux reprises une bombe 3. La guerre met fin à la

sur le

.

et relance l’

.

4. Dans les années qui suivent, plusieurs villes sont en croissance à cause de la demande en

.

5. La population québécoise augmente grâce à l’arrivée de nombreux immigrants et à la naissance de milliers de

.

6. De 1944 à 1959, le Québec vit une période qualifiée de « Grande Noirceur ». Le premier ministre

et l’

sont contre le progrès.

7. Pour beaucoup de jeunes, la fréquentation de l’ 8. En 1948, le

est un luxe à cette époque.

est adopté comme emblème du drapeau

du Québec.

Avec les lettres qui restent dans la grille, forme une expression et complète la phrase suivante. Au début des années 1960, la

remplace la Grande Noirceur.

R G E N O C I D E L

R V C O R A U B N E

O P O L O G N E A F

Y O N N R N D B T L

A T O M I Q U E U E

U L M T C Q P S R U

M J I E H F L I E R

E A E C E R E C L D

U P U O S A S R L E

N O T L S N S I E L

I N I E E C I S S I

E G L I S E S E L S

ESCALE 1 Des années troublées

E A L L E M A G N E

29


© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Vignettes à découper

En Afrique du Sud, le gouvernement a divisé la population en fonction des races.

Au Québec, la Charte des droits et libertés garantit l’égalité à tous les habitants peu importe leur race.

VIGNETTES À DÉCOUPER

127


Le capteur de rêves est un objet traditionnel chez les Amérindiens.

© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Le tannage des peaux est une activité traditionnelle.

Le Grand Nord en été

VIGNETTES À DÉCOUPER

129


© 2011, Les Éditions CEC inc. • Reproduction interdite

Glossaire Affluent : cours d’eau qui se jette dans un autre. Afrikaans : langue d’origine du sud de la Hollande. Agglomération : ensemble urbain comprenant une ville et sa banlieue. Agroalimentaire : transformation des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche en produits alimentaires. Alliés : la France et ses colonies, la Grande-Bretagne et ses colonies et dominions, la Russie, les États-Unis (1917). Américaniser : donner un caractère américain. Analphabétisme : état de ceux qui ne savent ni lire ni écrire. Ancestral : qui date de nos ancêtres. Arable : qui peut être cultivé. Archipel : groupe d’îles. Armistice : accord pour cesser les combats. Autochtone : personne dont les ancêtres ont toujours habité le territoire où elle vit. Avide (être) : désirer très fortement. Banquise : immense amas de glaces flottantes. Bourse : établissement où on achète et vend des actions des compagnies. Camp de concentration : camp fermé pour regrouper et garder des personnes prisonnières dans de mauvaises conditions. Charte : document écrit qui énonce des grands principes ou des règles. Confiné (être) : être forcé de rester à un endroit. Continent : grande étendue de terre limitée par la mer. Coopérative : association de commerçants qui se regroupent pour faire baisser les coûts de fonctionnement d’une activité économique afin d’offrir de meilleurs prix. Cosmopolite : qui comprend des personnes originaires de tous les pays. Cours : prix des marchandises vendues et achetées à la bourse. Cuirassé : grand navire de guerre. Décimer : faire mourir un grand nombre de personnes. Dictateur : chef d’un pays qui a tous les pouvoirs. Dignité : respect que l’on doit à tous les êtres humains. Discriminatoire : qui traite des personnes de façon différente dans une société.

Dominion : ancienne colonie britannique où le gouvernement est responsable de ses décisions devant la population. Empires centraux : l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, l’Empire ottoman (Turquie), la Bulgarie (1915). Enclaver : entourer complètement. Escarpement : pente raide. Esclave : personne qui appartient à un maître et qui est sous son contrôle. Exposition universelle : grandes rencontres où les pays du monde font connaître leur culture. Faillite : situation d’une personne ou d’une compagnie qui ne peut plus payer ses dettes. Front : zone où ont lieu les combats. Génocide : destruction de tout un peuple. Géologique : qui concerne la formation et la composition du sol et du sous-sol de la Terre. Grande Paix de Montréal : traité de paix signé en 1701 entre un représentant de la France et 39 nations amérindiennes. Hémisphère : chacune des deux moitiés du globe terrestre : nord et sud. Hôte : personne ou organisme qui donne l’hospitalité. Immobilisme : contre le progrès. Incarner : être un exemple parfait de quelque chose. Indien : personne qui est originaire de l’Inde. Industrialiser : organiser l’ensemble des activités économiques pour permettre la fabrication d’objets en grande quantité à partir de l’exploitation des ressources. Infanterie : ensemble des militaires qui combattent à pied. Intrinsèques (droits et libertés) : qui appartiennent à l’être humain. Krach : effondrement des valeurs à la bourse. Laïcisation : action de rendre laïc, d’enlever le caractère religieux. Larguer : lâcher. Lemming : petit rongeur des régions boréales. Libérale (idée) : idée de tolérance, d’ouverture sur le monde. Lichen : végétation qui pousse sur les sols pauvres. Littoral : étendue de terre qui longe le bord de la mer.

GLOSSAIRE

131


Après presque dix ans d’utilisation et de suivi auprès des utilisateurs et utilisatrices, voici Au fil des temps 2e édition. Plus actuelle, cette édition répond encore mieux aux besoins des élèves et des enseignantes et enseignants d’aujourd’hui. La collection Au fil des temps 2e édition reste ancrée dans les fondements qui ont fait la force de la 1re édition. Ainsi, la formule tant appréciée d’un tout-en-un, où l’on trouve tous les contenus du programme, des activités et des projets dans un seul cahier, reste la même.

Au fil des temps 2e édition conserve sa structure d’origine, avec escales et thèmes : • Quatre

escales - Escale 1 Le Québec de 1900 à 1960 - Escale 2 Le Québec de 1960 à 1980 - Escale 3 L’Afrique du Sud sous l’apartheid vers 1980 - Escale 4 Les Micmacs et les Inuits vers 1980 • Des textes abondants et complets • Des rubriques intéressantes • Les En bref, des faits saillants à la fin de chaque thème • Les Cartes postales, l’activité synthèse à la fin de chaque escale

Au fil des temps 2e édition propose des nouveautés : • Une

facture visuelle plus dynamique et actuelle textes simples et accessibles pour les élèves • Des cartes plus grandes et plus colorées • Des activités favorisant l’autonomie des élèves • Des

Les composantes de la collection

Des guides-corrigés

Des ressources pour l’enseignante et l’enseignant : • Le corrigé de chaque cahier • Des tableaux de planification • Des activités d’évaluation courtes et simples

Les clés USB

Pour l’animation en classe et la correction collective, une version numérique vidéoprojetable des cahiers et de leurs corrigés (incluant les évaluations et leurs corrigés) est offerte sur clé USB.

Les composantes de la collection • 3e cycle du primaire Cahier d’apprentissage, 5e année Guide-corrigé, 5e année Clé USB, 5e année

Cahier d’apprentissage, 6e année Guide-corrigé, 6e année Clé USB, 6e année CODE DE PRODUIT : 250716

ISBN 978-2-7617-3275-8

Profile for Les Éditions CEC

Au fil des temps_6e année  

Au fil des temps_6e année