Page 1


196 A   Enjeux territoriaux et environnementaux au pôle Nord Pétrolier Exxon Valdez, 1989

1 : 35 000 000

sag

e

du

r no

d

OCÉAN ARCTIQUE

120

°O

-es

0° E

st ue

Yellowknife

t

°E

80° S

120

Mer de L a p te v

CANADA

RUSSIE

de

Lo

mo

n os

so

v

Zones de prospection Exploitation d’hydrocarbures Exploitation halieutique Exploitation minière Marée noire ou déversement d’oléoduc

Resolute

Pôle

90° O

Nord

Les changements climatiques ont pour conséquence de modifier la configuration de l’Arctique et de placer cette région au cœur d’importants enjeux géopolitiques, socioéconomiques et environnementaux. De nombreux pays veulent tirer profit des ressources convoitées, ce qui entraîne des tensions frontalières.

90° E

Norilsk Mer de Kara

Qaanaaq Baie de Baffin

Iqaluit

Vorkouta °O 60

Groenland (Dan.)

60 °E

Mer de B a r e n ts

Me r du Gr oe n l a n d

Mer du La b r a d or

Oléoduc KharyagaOussinsk, 1994 Pechora

Nuuk O

Mourmansk

E

ND

LA

E

FIN Rovaniemi

ISLANDE

Arkhangelsk

° 30

30 °

NORVÈGE 0°

SUÈDE

B   Enjeux territoriaux au pôle Sud 0°

Bernardo O‘Higgins (Chili)

Source : CIA, The World Factbook, 2013.

Au début du 20e siècle, deux expéditions se lancent à la conquête du pôle Sud. Elles l’atteindront par deux voies différentes à quelques semaines d’intervalle. L’équipe du Norvégien Roald Amundsen est bien préparée et forte de son expérience de la conquête du pôle Nord. Elle part de la mer de Ross, du côté de l’océan Pacifique et atteint le pôle Sud le 14 décembre 1911. Robert Falcon Scott, un Britannique, mène l’autre expédition. Il part lui aussi de la mer de Ross, mais du côté opposé, sur le cap Evans. Son équipe arrive au pôle Sud le 17 janvier 1912, pour constater que le drapeau norvégien y flotte déjà. Sur le chemin du retour, tous les membres de l’équipe britannique meurent de faim, d’épuisement et de froid. Seul continent non militarisé de la planète, l’Antarctique fait l’objet de nombreuses convoitises du fait des ressources réelles ou supposées qu’il recèle. Depuis 1991, un accord y interdit toute exploitation minière. Cet accord prendra fin en 2041. Les eaux limitrophes sont un sanctuaire de cétacés depuis 1994.

Sanae (Afr. du Sud)

Marambio (Arg.)

Station de recherche

30° E

NORVÈ GE

Neumayer (All.)

Esperanza (Arg.)

60° O

Palmer (É.-U.)

OCÉAN ATLANTIQUE

Orcadas (Arg.)

Arturo Prat (Chili)

Trajet de Roald Amundsen (Nor.) Trajet de Robert Falcon Scott (R.-U.)

NI E-U

70° S

Maitri (Inde)

Novolazarevskaya (Rus.) Syowa (Japon)

Halley (R.-U.)

Vernadsky (Ukr.) San Martin (Arg.)

Rothera (R.-U.)

Mawson (Aus.)

80° S

Belgrano II (Arg.)

Zhong Shan (Chine) Progress (Rus.)

Mer d e B e l l ingh a u se n

60° E

Molodezhnaya (Rus.)

Davis (Aus.)

OCÉAN INDIEN

Amundsen-Scott (É.-U.)

90° O

Mirnyy (Rus.)

Vostok (Rus.)

Mer d ’ Am u nd se n

Casey (Aus.)

Me r de R oss Scott (N.-Z.)

McMurdo (É.-U.)

Terra Nova (It.)

120° O

120° E

Dumont d‘Urville (Fr.)

OCÉAN PA C I F I Q U E

C AN FR

E

Banquise Inlandsis

UM YA RO AR GE NT IN E

Argentine Australie Chili France Norvège Nouvelle-Zélande Royaume-Uni Secteur non revendiqué

30° O

1 : 50 000 000

60° S

LIE RA ST 150° E U A

150° O

NO UVE LLE-Z ÉLAND E

180°

AUS TRAL IE

Revendications territoriales selon le traité de Washington, 1959

CHIL I

Pôles Nord et Sud

e du nord

-o

Pas

Zones d’exploitation actuelles et projetées

En plus de diviser les villages et les communautés du Nord, les projets de prospection et d’exploitation des ressources exercent une pression considérable sur le fragile écosystème polaire.

70° S sag

Dorsale

Frontières reconnues Passage du nord-est (route maritime du Nord) Passage du nord-ouest

°O 150

Eaux intérieures Limites de la banquise (2010) Limites estimées de la banquise (2040)

Pas

15

Alaska (É.-U.)

Fairbanks

Canada Danemark États-Unis Islande Norvège Russie

180°

Revendications territoriales, 2013

90° E

Atlas_196_Pôles_Cartes thématiques  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you