Issuu on Google+

Édition nº5 - Août 2013

Cé rémonie Solennelle Remise des hauts insignes de Divine Académie des Arts L ettres et Culture au Palacete Julieta Serpa à Rio de Janeiro L e 19 AOÛT 2013


P RÉSENTATION

D

ivine Académie Française des Arts Lettres et Culture, placée sous l'égide de Diva Pavesi, a été créée le 25 octobre 1995 à Paris. Cette Académie occupe une place privilégiée dans la défense, l'encouragement et la promotion de la culture brésilienne en France et de la culture française au Brésil, et dans le Monde. L'un de ses objectifs est de favoriser, promouvoir et récompenser le travail académique, scientifique et culturel.

Directrice de la Publication : Diva Pavesi MTB / 45871 SP MS 17.854 Présidente de D.B.I. Business International Edité par D.B.I Business International Siret 47808215900029 Siège social : 40, Av. de Saint Mandé 75012 – Paris - France Tel : 00 33 6 63 79 10 67 E-mail : presidente@divineacademie.org divapavesi@yahoo.fr www.divinieacademie.org Designer Graphique : Lucas Bahia Photographes :

Luis Pavesi, Marlene Fonseca, Paulo d’Artes, Jansen Davidson Tito, Joaquim Simão, Carlos Freixo, Franz Kennedy.


SOMMAIRE 05 - La Commission Supérieure de Récompenses 08 - Cérémonie Solennelle au Brésil 18 - Les Grandes Médailles d’Or 22 - Ambassadeurs 27 - Membres d’Honneurs 28 - Diner de Gala 37 - DBI 37 - Divine Edition – Salon du Livre de Paris 40 - «Confirmation de la Théorie du Complot 50 ans sans Kennedy» de Mr. Marcelo CSETTKEY 43 - «Aimer & rêver à Paris» J.C. BRIDON 46 - DBI – Exposition d’Art Contemporain au Carrousel du Louvre 65 - Divine Académie fête ses 18 ans 66 - Les Grands Maitres des Arts VAN GOGH (1853 – 1890) 68 - Les Grands Maitres des Lettres VICTOR HUGO (1802 – 1885) 70 - Les Grands Maitres des Sciences MARIE CURIE (1867 – 1934)


PRÉSENTE LA C OMMISSION S UPÉRIEURE DE R ÉCOMPENSES

Nikko Kali Vice – Président d’Honneur

Vice – Président d’Honneur Mr. Milton Gonçalves

Vice – Président d’Honneur Mr. Martinho da Vila

Vice – Présidente d’Honneur Mme. Stella Leonardos

Vice – Président d’Honneur Colonel Bottino

Vice – Président d’Honneur Mr. Altay Veloso

Vice – Président d’Honneur Dr. Luiz Dadalt

Vice – Président d’Honneur Mr. Domingos Neto

Mme. Diva Pavesi Présidente


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

L’Amiral Primo

Comandant Gondar

TC Amaral

Mr. Péricles Prade

Colonel Miguel Ângelo

Mr. Araripê Silva


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mr. Clayton Cruz

Capitaine Marcos Rabello 

ST Amilton Passos 

Mr. Elvandro Burity

Mr. Lucas Bahia 

Mr. Alexander Man Fu 

Mr. Marcelo Scettkey 

Mme. Teresa Linhares 

Mr. Jansen Davidson 


Cé rémonie Solennelle

Bré sil


DIVINE ACADÉMIE DÉCERNE LES GRANDES MÉDAILLES D’OR

DIVINE ACADÉMIE OUTORGA A GRANDE MEDALHA DE OURO ÀS ALTAS PERSONALIDADES DAS

ARTES, CIÊNCIAS, LETRAS E CULTURA


MR. Cauby PEIXOTO Musicien - Interprète Vice-Président d’Honneur


MME. Beatriz DUTRA Écrivain - Présidente de l’Académie de Lettres Rio Cidade Maravilhosa Ambassadeur


MR. Marcos RABELLO Capitaine - Chef d’Orchestre - Musicien - Ecrivain Ambassadeur


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mr. Carlo Montanari

Mr. Jonas Sanches

Mr. Alberto Slomp

Mr. Paulo Fernando da Silva

Mr. Ângelo Hasse

Mr. Samuel Alves


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mr. Humberto da Silva Camargo

Mr. Ruy Pinto

Mr. Carlos H. P. Maia

Mme. Denivalda Alves

Mr. Luiz Poeta

Mme. Maria Cecília Castro


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mme. Zara Paim

Mme. Maria Augusta A. Brito

Mme. Deucélia Maciel

Mme. Raquel Pagno

Mme. Maria Alice Antunes

Mme. Selene de L. Maria


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mme. Yara Regina Franco

Mme. Isis Dias Vieira

Mme. E. Campel

Mme. Elsie Paiva Álvaro


PRÉSENTE LA COMMISSION DES AMBASSADEURS

Mme. Roseli Hubler

Mme. Larissa Loretti

Mme. Eloisa Barroso

Mme. Marisa Marina Golzer


PRÉSENTE LA COMMISSION DES MEMBRES D’HONNEUR

Mr. José Luiz Linhares

Mme. Maria S. R. Machado

Mr. Carlos Freixo


LES GRANDS MAITRES DES ARTS

VAN GOGH (1853-1890)

V

incent Willem Van Gogh né le 30 mars 1853 à Groot-Zundert aux Pays Bas, mort le 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise en France) est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l'impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l'expressionnisme. Au début du XXIe siècle, c'est l'un des peintres les plus connus au monde. Van Gogh grandit au sein d'une famille de l'ancienne bourgeoisie. Il tente d'abord de faire carrière comme marchand d'art chez Goupil & Cie. Cependant, refusant de voir l'art comme une marchandise, il est licencié. Il aspire alors à devenir pasteur, mais il échoue aux examens de théologie. À l'approche de 1880, il se tourne vers la peinture. Pendant ces années, il quitte les Pays -Bas pour la Belgique, puis s'établit en France. Autodidacte, Van Gogh prend néanmoins des cours de peinture. Passionné, il ne cesse d'enrichir sa culture picturale : il analyse le travail des peintres de l'époque, il visite les musées et les galeries d'art, il échange des idées avec ses amis peintres, il étudie les estampes japonaises, les gravures anglaises, etc. Sa peinture reflète ses recherches et l'étendue de ses connaissances artistiques. Toutefois, sa vie est parsemée de crises qui révèlent son instabilité mentale. L'une d'elle provoque son suicide, à l'âge de 37 ans. L'abondante correspondance de Van Gogh permet de mieux comprendre cet artiste. Elle est constituée de plus de huit cents lettres écrites à sa famille et à ses amis, dont six cent cinquante-deux envoyées à son frère « Theo »Note 3, avec qui il entretient une relation soutenue aussi bien sur le plan personnel que professionnel. L'œuvre de Van Gogh est composée de plus de deux mille toiles et dessins datant principalement des années entre 1880 et 1890. Elle fait écho au milieu artistique européen de la fin du XIXe siècle. Il est influencé par ses amis peintres, notamment Anthon van Rappard, Émile Bernard et Paul Gauguin. Il échange aussi des points de vue avec son frère Theo, un marchand d'art connu. Il admire Jean-François Millet, Rembrandt, Frans Hals, Anton Mauve et Eugène Delacroix, tout en s'inspirant de Hiroshige, Claude Monet, Adolphe Joseph Thomas Monticelli, Paul Cézanne, Edgar Degas et Paul Signac.


LES GRANDS MAITRES DES LETTRES

VICTOR HUGO (1802-1885)

V

ictor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a compté dans l’Histoire du XIXe siècle. Victor Hugo occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d’une remarquable variété3,4. Il est poète lyrique avec des recueils comme Odes et Ballades (1826), Les Feuilles d'automne (1831) ou Les Contemplations (1856), mais il est aussi poète engagé contre Napoléon III dans Les Châtiments (1853) ou encore poète épique avec La Légende des siècles (1859 et 1877). Son œuvre multiple comprend aussi des discours politiques à la Chambre des pairs, à l'Assemblée constituante et à l'Assemblée législative, notamment sur la peine de mort, l’école ou l’Europe, des récits de voyages (Le Rhin, 1842, ou Choses vues, posthumes, 1887 et 1890), et une correspondance abondante. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre ; il a été admiré par ses contemporains et l’est encore, mais il a été aussi contesté par certains auteurs modernes6. Il a aussi permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l’engagement de l’écrivain dans la vie politique et sociale grâce à ses multiples prises de position qui le condamneront à l’exil pendant les vingt ans du Second Empire. Ses choix, à la fois moraux et politiques7, durant la deuxième partie de sa vie, et son œuvre hors du commun ont fait de lui un personnage emblématique que la Troisième République a honoré à sa mort le 22 mai 1885 par des funérailles nationales8 qui ont accompagné le transfert de sa dépouille au Panthéon de Paris, le 31 mai 1885.


LES GRANDS MAITRES DES SCIENCES

MARIE CURIE (1867-1934)

M

arie Curie, née Maria Salomea Skłodowska herb Dołęga, le 7 novembre 1867 à Varsovie, au sein du Royaume du Congrès (actuelle Pologne), et morte le 4 juillet 1934 au sanatorium de Sancellemoz situé à Passy, Haute-Savoie en France, est une physicienne et chimistepolonaise, naturalisée française.

En 1891, elle part pour Paris, où elle est hébergée par sa sœur et son beau-frère, rue d'Allemagne, non loin de la gare du Nord. Le 3 novembre 1891, elle s'inscrit pour des études de physique à la faculté des sciences de Paris. Parmi les 1 825 étudiants de la faculté des sciences se trouvent 23 femmes. La plupart d'entre elles sont étrangères, car les sciences physiques ne sont pas enseignées dans les écoles de jeunes filles françaises à cette époque. Deux ans plus tard, en juillet 1893, elle obtient sa licence en sciences physiques, en étant première de sa promotion. Pendant l'été, une bourse d'études de 600 roubles lui est accordée, qui lui permet de poursuivre ses études à Paris. Un an plus tard, juillet 1894, elle obtient sa licence en sciences mathématiques, en étant seconde. Elle hésite alors à retourner en Pologne9. Elle rejoint début 1894 le laboratoire des recherches physiques de Gabriel Lippmann, au sein duquel la Société d'encouragement pour l'industrie nationale lui a confié des travaux de recherche sur les propriétés magnétiques de différents aciers. Elle y travaillait dans des conditions étroites et recherche donc une façon de mener à bien ses propres travaux. Le professeur Józef Kowalski de l'Université de Fribourg lui fait alors rencontrer lors d'une soirée Pierre Curie, qui est chef des travaux de physique à l'École municipale de physique et de chimie industrielles et étudie également le magnétisme, avec lequel elle va travailler. Pierre Curie, son époux et Marie Curie reçoivent une moitié du prix Nobel de physique de 1903 (l'autre moitié est remise à Henri Becquerel) pour leurs recherches sur les radiations.. En 1911, elle obtient le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium. Elle est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel et la seule parmi tous les lauréats à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts (en dehors strictement des sciences, Linus Pauling obtint le prix Nobel de chimie et celui de la paix). Elle est également la première femme lauréate en 1903, avec son mari, de la médaille Davy pour ses travaux sur le radium..


Édition nº5 - Août 2013

Cé rémonie Solennelle Remise des hauts insignes de Divine Académie des Arts L ettres et Culture au Palacete Julieta Serpa à Rio de Janeiro L e 19 AOÛT 2013


DIVINE MAGAZINE - Édition nº5 - Août 2013