Page 1

DIPLOMATICA 75 - 2016

Dispense de Timbrage n°1367

40DH - 6€ - 9US$

DOSSIER SPÉCIAL «BILAN DU GOUVERNEMENT» 

SA MAJESTÉ LE ROI

REÇOIT SES NOUVEAUX

AMBASSADEURS 


DIPLOMATICA

ÉDITORIAL

Eniet latatiis solorep tatempo reptat quiatem peraecessit prat occus eum alitin.

A

u lendemain des élections législatives, qui se sont déroulées dans les meilleures conditions, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, vient de nommer, au Palais Royal de Casablanca, Ses 65 nouveaux Ambassadeurs. Ces nominations entrent dans le cadre d’un très large mouvement diplomatique, le plus important opéré sous le règne du Souverain, et qui vise à donner une nouvelle dynamique à la diplomatie marocaine, à étendre et intensifier son rayonnement. Une diplomatie jeune et dynamique, en phase avec son époque, composée de profils pointus, issus d’horizons divers: ambassadeurs aguerris, mais également jeunes cadres des affaires étrangères, universitaires renommés, politiciens combattifs, et militants associatifs passionnés. A Rabat, et dans le cadre des élections législatives, les Ambassadeurs étrangers ont participé, au siège de la Fondation Diplomatique, à plusieurs rencontres en présente des chefs et autres représentants éminents des partis politiques avec lesquels un débat s’est ouvert autour du bilan du gouvernement, au terme de la présente législature. Les différents programmes proposés aux électeurs marocains ont également été discutés. Ces débats, toujours très riches, ont permis aux diplomates accrédités auprès de Sa Majesté, d’apprécier, aux meilleures loges, le dynamisme et la richesse du champ politique au Maroc. Dans cette édition, et à quelques jours de l’ouverture de la COP22 à Marrakech, nous avons également consacré un bon chapitre du magazine à la visite des Ambassadeurs à El Jadida et à Jorf Lasfar, compte-tenu du dynamisme de ce grand centre industriel écoresponsable, mais également de l’importance désormais primordiale que joue la diplomatie économique dans les relations bilatérales. Enfin, la capitale a vu la célébration de prestigieuses rencontres, organisées par les Ambassades, à l’occasion des célébrations de leurs fêtes nationales et auxquelles ont été conviés les représentants des différents milieux de décision, confirmant le rang privilégié du Royaume dans la diplomatie mondiale.

F

ollowing the legislative elections, which took place in the best of conditions, His Majesty the King Mohammed VI, May God assist Him, recently appointed His 65 new Ambassadors at the Royal Palace of Casablanca.

These appointments are part of a very broad diplomatic exercise, the most important one carried out during the reign of the Sovereign, which aims to impart a new dynamic to Moroccan diplomacy, in order to extend and strengthen its reputation. A young and dynamic diplomatic corps, which is in consonance with the times, made up of outstanding profiles, who come from diverse backgrounds: veteran Ambassadors, but also young executives of the Ministry of Foreign Affairs, renowned academic scholars, feisty politicians and passionate community activists. In Rabat, within the framework of the legislative elections, the foreign Ambassadors participated in several meetings at the headquarters of the Diplomatic Foundation with heads and other high-ranking representatives of the political parties with whom discussions were held about the government’s record at the end of the present legislature. The various programmes proposed to Moroccan voters were also discussed. These discussions, which were always robust, gave the accredited chiefs of missions to His Majesty the opportunity to have a better appreciation for the dynamism and richness of the political arena in Morocco. In this edition, and for some days after the opening of the COP22 at Marrakech, we have also devoted a whole chapter of the magazine to the visit of the Ambassadors to El Jadida and Jorf Lasfar, taking into account the dynamism of this great eco-friendly industrial centre, but also the henceforth critical importance which economic diplomacy has in bilateral relations. Finally, the capital has seen the celebration of prestigious meetings, organized by the Embassies, on the occasion of the celebrations of their national days and to which representatives from various decision-making bodies were invited, confirming the privileged status of the Kingdom in global diplomacy.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 3


DIPLOMATICA

TABLE DES MATIÈRES 3 ÉDITORIAL 6 ACTIVITÉS ROYALES Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit Ses nouveaux Ambassadeurs

8 BILAN GOUVERNEMENTAL Les Ambassadeurs reçoivent les cadres du PJD venus leur présenter le bilan du Gouvernement

6 ACTIVITÉ ROYALE Sa Majesté le Roi remet leurs lettres de créances à Ses nouveaux Ambassadeurs

16 BILAN (SUITE) Débat diplomatique avec le RNI autour du bilan gouvernemental

23 HUMANITAIRE

La Fondation Diplomatique au 5ème Forum Humanitaire de Baku

26 DÉCRYPTAGE La politique étrangère dans les programmes des partis politiques

28 VISITE INDUSTRIELLE Les Ambassadeurs à Jorf Lasfar découvrent l’Africa Fertlizer Unit

42 DYNAMIQUE La Région Draâ-Tafilalet, un grand pôle régional en mutation

46 DÉTENTE À la découverte du Club Wifaq

51 TROPHÉE GOLFIQUE

8 BILAN GOUVERNEMENTAL Les élites du PJD présentent aux Ambassadeurs le bilan du Gouvernement Benkirane

L’Inde à l’honneur de l’édition 2016 du Trophée Diplomatique de Golf

68 FÊTES NATIONALES Les Ambassadeurs accrédités à Rabat célèbrent leurs fêtes nationales avec leurs partenaires marocains

DIPLOMATICA MAGAZINE No. 75 – 2016 – 17ème année · PRÉSIDENT FONDATEUR & DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Abdelati HABEK. RÉDACTEUR EN CHEF Jean-Christophe BERTRAND DIRECTEUR GÉNÉRAL M’Hammed GUENNOUNE CONSEILLER DIPLOMATIQUE Amb. Ali ACHOUR CONSEILLER Batoul NAFAKH-LAZRAQ RÉDACTION & CONTRIBUTEURS Marie-Jeanne DURAND – Hafida HABEK – MAP CRÉDITS PHOTOS HAYAT – MAP – XINGHUA CTP & PRINT Modern Print Rabat ADMINISTRATION 94, rue Azzouza – 10210 Rabat (Beausite) TEL 0537/63.99.99 FAX 0537/63.88.88 EMAIL info@diplomaticamag.com PUBLICITÉ 0537/63.91.91 DOSSIER DE PRESSE 1/1999 ISSN 1114-9442 TIRAGE 12.000 ex. (papier) Les articles et les illustrations publiés dans ce numéro n’engagent que leurs auteurs et ne sauraient refléter une quelconque prise de position du magazine. Tous droits réservés - Reproduction interdite sauf autorisation écrite

4 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

SOMMAIRE

3 FOREWORDS 6 ROYAL ACTIVITIES His Majesty King Mohammed VI receives His new Ambassadors

8 GOVERNMENTAL REPORT Ambassadors receive top elites of PJD presenting the main achievements of the Government

16 REPORT (CONT.) Diplomatic debate with RNI around the achievements of the Government

23 HUMANITARIAN FORUM The Diplomatic Foundation at the 5th Baku Humanitarian Forum

26 DÉCRYPTAGE

28 THE WORLD COMES TO EL JADIDA Les Ambassadeurs visitent les nouvelles installations OCP de Jorf Lasfar ”Africa Fertlizier Complex”

The foreign policy content in the manifestoes of the political parties

28 INDUSTRIAL VISIT

Ambassadors at Jorf Lasfar discovering the new Africa Fertilizer Unit

42 DYNAMIQUE

Draa-Tafilalet Region, a large regional center in mutation

46 DÉTENTE GOLF TROPHY Discovering Wifaq’s Sports Club

51 GOLF TROPHY Draa-Tafilalet Region, a large regional center in mutation

68 NATIONAL DAYS Ambassadors accredited to Rabat celebrate their national holidays with their Moroccan partners

51 DIPLOMATIC GOLF TROPHY L’Inde pays à l’honneur de l’édition 2016 du Trophée Diplomatique de Golf au Royal Golf Dar Essalam

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 5


SA MAJESTÉ LE ROI REÇOIT SES 65 NOUVEAUX AMBASSADEURS

S

a Majesté le Roi Mohammed VI, a nommé, jeudi 13 octobre au Palais Royal à Casablanca, 65 nouveaux Ambassadeurs dans les missions diplomatiques du Royaume dans plusieurs capitales, ainsi que quatre nouveaux ambassadeurs à l’Administration centrale (MAEC). Ces nouvelles nominations entrent dans le cadre d’un large mouvement le plus important opéré sous le règne de SM le Roi Mohammed VI et qui vise à donner une nouvelle dynamique à la diplomatie marocaine afin d’en préserver les acquis et garantir son rayonnement Fait marquant de ces nouvelles nominations, la présence en force des femmes à travers la nomination de treize Ambassadeurs femmes, un signal fort traduisant l’importance de la place qu’occupe la femme marocaine dans l’action diplomatique. Parmi ces diplomates, Lalla Joumala Alaoui, nommée Ambassadeur de Sa Majesté le Roi aux États-Unis d’Amérique, et première femme ambassadeur du Maroc à Washington. La liste compte également Mmes Latifa Akharbach, nommée en Tunisie, Oumama Aouad au Panama, Saadia Alaoui en Angola, Nezha Alaoui 6 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Mhamedi en Éthiopie et à Djibouti, Nour El Houda Marrakchi, en Croatie et Bosnie-Herzégovine et Zakia El Midaoui en Bulgarie et en Macédoine. Cette liste comprend aussi Mesdames Farida Louadaya, nommée en Colombie et en Equateur, Karima Kabbaj en Hongrie, Lamiae Radi en Norvège et en Islande, Khadija Rouissi au Danemark et en Lituanie, Kenza El Ghali au Chili et Amina Bouayach en Suède et en Lettonie. Les nouveaux Ambassadeurs comptent parmi eux le militant des droits de l’Homme et ancien président du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme, Ahmed Herzni, nommé Ambassadeur itinérant de SM le Roi. Ce choix vient consacrer l’importance de la dimension des Droits de l’Homme au niveau de la politique générale du Maroc. Figurent bien entendu dans cette liste de nombreux cadres éminents des Affaires Etrangères, tels Rachad Bouhlal nommé au Japon; Ménouar Alem en Turquie; Lahcen Azoulay en Suisse et au Lichtenstein; Mohamed Maliki en Inde, Maldives, Sri Lanka, Buthan et Népal; Karim Medrek, Ambassadeur en Australie, Vanuatu, Kiribati, Fidji, Nouvelle-Zélande, Papouasie Nouvelle Guinée et à Tuvalu.

Egalement Moha Ouali Tagma nommé au Nigéria, Abdeljalil Saubry au Kazhakstan, Tadjikistan et Kirghizistan; Mohamed Réda El Fassi au Philippines et en Micronésie; Lahcen Abdelkhalek en Algérie; Hassan Hami en Iran; Abdelilah Benryane en Tanzanie et en Ouganda; Mohamed Lofti Aouad au Canada; Nabil Adgoghi au Brésil, Suriname et Guyana; Ahmed Tazi en Egypte, Mohamed Amine Belhaj en Serbie et Monténégro; Azeddine Fahrane au Vietnam; Abdellatif Errouja au Tchad,... Ces nominations dans les cinq continents dénotent d’une volonté de diversification et d’élargissement des alliances stratégiques du Royaume. Par la suite, les nouveaux Ambassadeurs ont prêté serment devant le souverain., ainsi que les nouveaux Ambassadeurs à l’Administration centrale du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. Il s’agit de: Ahmed Herzni, Ambassadeur itinérant de Sa Majesté le Roi; Mohamed Ali Lazreq, Ambassadeur, Secrétaire Général; Mohamed Basri, Ambassadeur, Directeur des affaires consulaires et sociales ainsi que Mohamed Methqal, Ambassadeur, Directeur Général de l’Agence Marocaine de la Coopération Internationale (AMCI).


DIPLOMATICA

O

n Thursday, 13th October, at the Royal Palace in Casablanca, His Majesty the King Mohammed VI appointed 65 new Ambassadors in the diplomatic missions of the Kingdom to several capitals, as well as four new Ambassadors to the Central Administration (MFA). These new appointments are part of the most important large movement carried out under the reign of His Majesty the King Mohammed VI and which aims to impart a new dynamic to Moroccan diplomacy in order to thereby consolidate the achievements and maintain its reputation. A prominent feature of these new appointments is the strong presence of women as demonstrated by the appointment of 13 female Ambassadors, a strong signal which is a reflection of the importance of the role of the Moroccan woman in diplomatic activities. Among the diplomats is Lalla Joumala Alaoui, appointed as Ambassador to the United States of America, and the first female Ambassador from Morocco to Washington. The list also includes Madams Latifa Akharbach, Ambassador to Tunisia, Oumama Aouad to Panama, Saadia Alaoui to Angola, Nezha

Alaoui Mhamedi to Ethiopia and Djibouti, Nour El Houda Marrakchi to Croatia and Bosnia-Herzegovina and Zakia El Midaoui to Bulgaria and Macedonia. This list also includes Madams Farida Louadaya, appointed as Ambassador to Colombia and Ecuador, Karima Kabbaj to Hungary, Lamiae Radi to Norway and Iceland, Khadija Rouissi to Denmark and Lithuania, Kenza El Ghali to Chile and Amina Bouayach to Sweden and Latvia. Among the new Ambassadors is the human rights activist and ex-president of the Advisory Council on Human Rights, Ahmed Herzni, who was appointed as the Goodwill Ambassador of His Majesty the King. This choice has demonstrated the importance of Human Rights considerations in the general policy of Morocco. Naturally, this list has the names of numerous senior officials from the Ministry of Foreign Affairs, such as Rachad Bouhlal, who was appointed as Ambassador to Japan; Ménouar Alem to Turkey; Lahcen Azoulay to Switzerland and Lichtenstein; Mohamed Maliki to India, Maldives, Sri Lanka, Buthan and Nepal; Karim Medrek, Ambassador to Australia, Vanuatu, Kiribati, Fiji, New Zealand, Papua New Guinea and Tuvalu.

ACTIVITÉ ROYALE

Also, Moha Ouali Tagma was appointed as Ambassador to Nigeria, Abdeljalil Saubry to Kazhakstan, Tajikistan and Kirghizstan; Mohamed Réda El Fassi to the Philippines and Micronesia; Lahcen Abdelkhalek to Algeria; Hassan Hami to Iran; Abdelilah Benryane to Tanzania and Uganda; Mohamed Lofti Aouad to Canada; Nabil Adgoghi to Brazil, Suriname and Guyana; Ahmed Tazi to Egypt, Mohamed Amine Belhaj to Serbia and Montenegro; Azeddine Fahrane to Vietnam; Abdellatif Errouja to Chad,... These appointments to the five continents reflect the will to diversify and expand the strategic alliances of the Kingdom. Subsequently, the new Ambassadors took oaths before the Sovereign, as well as the new Ambassadors to the Central Administration of the Ministry of Foreign Affairs and cooperation. They are: Ahmed Herzni, the Goodwill Ambassador of His Majesty the King; Mohamed Ali Lazreq, Ambassador, Secretary General; Mohamed Basri, Ambassador, Director of Consular and Social Affairs and Mohamed Methqal, Ambassador, Director General of the Moroccan Agency for International Cooperation. DIPLOMATICA 75 | 2016 - 7


LE BILAN DU PJD 8 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Carrefour Diplomatique. Le président du conseil national du PJD, Dr. Saâd Dine El Otmani et le Ministre du Budget, M. Driss Azami Idrissi étaient les invités du 38ème Carrefour Diplomatique.


DIPLOMATICA

DEBAT

Le PJD considère que le bilan du Gouvernement Benkirane est très honorable

Question: Le gouvernement n’a pas présenté le bilan de son action. Cela est-il dû à des raisons techniques ou à des différends entre les composantes de la coalition gouvernementale? Dr. El Otmani: Le PJD considère que le bilan du gouvernement est très honorable. Il s’agit d’un bilan de tous les partis de la coalition gouvernementale. Le poids de chaque parti est, bien sûr, différent. Le PJD qui détient la présidence du gouvernement joue, en effet, un rôle important dans la gestion gouvernementale. Il n’a pas été possible de présenter conjointement un bilan. Mais, chaque parti présente le bilan commun.

F

ace à un groupe de quelques 40 Ambassadeurs et représentants d’Organisations Internationales conviés à ce débat, Dr. El Otmani et M. Azami ont mis en avant les principales réalisations du Gouvernement Benkirane en répondant aux questions de la Fondation diplomatique et des diplomates étrangers accrédités au Maroc.

The President of the national council of the PJD, Dr. Saâd Dine El Otmani and the Budget Minister, Mr. Driss Azami Idrissi were the guests at the 38th edition of the «Diplomatic Crossroads». Before a group of about 40 ambassadors and representatives of international organisations that were invited to this discussion, Dr El Otmani and Mr. Azami highlighted the main achievements of the Benkirane Government as they responded to questions from the Diplomatic foundation and foreign diplomats who are accredited in Morocco.

HAUT Le Ministre El Azami El Idrissi défend le bilan du Gouvernement d’Abdelilah Benkirane

DROITE La délégation du PJD est acceuillie par les cadres de la Fondation Diplomatique

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 9


DEBAT

DIPLOMATICA

Question: Le Gouvernement se félicite de la réforme de la caisse de compensation et de celle des retraites, mais c’est le citoyen qui souffre de ces deux mesures. Comment expliquez-vous cette situation?

Le Gouvernement Benkirane a accordé la priorité à des réformes structurelles

M. El Azami: Le gouvernement a accordé la priorité à des réformes structurelles visant à restaurer les équilibres macro-économiques. La réforme de la caisse de compensation était érigée en priorité car elle avait des impacts négatifs sur les finances publiques. En 2012, le budget de la compensation avait atteint 57 MMDH soit 6,5% du PIB alors que ce système ne bénéficiait pas aux couches sociales les plus précaires. La somme épargnée a été utilisée dans les investissements publics et dans le ciblage des couches défavorisées. En ce qui concerne la retraite, si la réforme n’était pas adoptée, l’Etat aurait été dans l’incapacité de payer les pensions des retraités en 2020. La réforme garantit la pérennité du système. Un intérêt a été porté aux couches vulnérables avec l’augmentation du plancher de la retraite. La réforme élargit aussi la couverture sociale à d’autres catégories de travailleurs.

Question: The Government has not presented its performance report. Is that due to technical constraints or differences between the members of the governing coalition? Dr. El Otmani: PJD considers the government’s report to be very honourable. It is a report from all the members of the governing coalition. The weight of each party is of course different. The PJD, which has the presidency of government, plays an important role in government administration. It has not been possible to present a report jointly. However, each party presents the common report. Question: The Government is happy about the reform of the Compensation Office and the Retirement Office but the citizens suffer from these two measures. How do you explain this situation? BAS

Question: Comment expliquez-vous l’augmentation de la dette de 440 MMDH en 2011 à 840 MMDH ?

10 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Dr Saad Dine Elotmani, Président du Conseil National du PJD

Mr. El Azami: The government has given priority to structural reforms which aim for the restoration of macro-economic equilibrium. The reform of the compensation office was made a priority because it had negative impacts on public financing. In 2012, the compensation budget was 57 billion Dirhams which corresponds to 6.5% of the GDP while this system was of no benefit to the most disadvantaged segments of society. The amount saved was used in public investments and in the targeting of disadvantaged groups. With respect to retirement, if the reform had not been adopted, the State would be unable

to pay the pensions of retirees by 2020. The reform guarantees the continuity of the system. There was interest in the vulnerable groups with the elevation of the retirement ceiling. The reform also expands the social coverage to other categories of workers. Question: Could you explain the increase in the debt from 440 billion Dirhams in 2011 to 840 billion Dirhams? Mr. El Azami: In every country, the debt is always linked to the GDP. Through the efforts that have been made to restore the macro-economic equilibrium and to control the budgetary deficit, it was clear that the government wished to reduce the debt which is currently 64% of GDP. Between 2009 and 2012, the debt increased by 8 points each year. Since 2011, we have been able to stabilise at this percentage, with the view of reducing it. As part of the reform of the organic law relative to the financial law, the government has adopted a golden rule: debt can only be mobilised for the purpose of investment. Question: PJD has created a new term “Attahakoum” to describe its opponents What exactly is it ? Dr. El Otmani: The term Attahakoum cannot be translated; we may talk about “stranglehold”. This concept is linked to our vision of the current national political life. We are a party which wishes to anchor national democracy and the political auto-


Benkirane’s Government has given priority to structural reforms M. El Azami : Dans tous les pays, la dette est toujours reliée au PIB. A travers les efforts déployés pour restaurer les équilibres macro-économiques et maitriser le déficit budgétaire, il était clair que le gouvernement souhaitait abaisser la dette qui est actuellement de 64 % du PIB. Entre 2009 et 2012, la dette augmentait de quatre points annuellement. Depuis 2011, on arrive à stabiliser ce pourcentage dans la perspective de sa diminution. Dans le cadre de la réforme de

HAUT Photo-souvenir avec les participants au débat de la Fondation Diplomatique

la loi organique relative à la loi de finances, le gouvernement a adopté une règle d’or : la dette ne pourra être mobilisée que pour l’investissement. Question: Le PJD a créé un nouveau terme pour décrire ses adversaires « Attahakoum ». De quoi s’agit-il exactement ?

nomy of parties more firmly and we seek for better management of elections and the strengthening of the elected authorities. Sometimes, there are phenomena which are not compatible with these convictions such as the use of monetary inducement to buy votes from citizens or recourse to immoral and illegal measures such as the connivance of certain officials. Question: The opposition is accused of hindering the progress of the country while, in a democracy, it is called upon to play its own role in controlling the government. What do you think of this situation?

Dr. El Otmani: Le terme Attahakoum est intraduisible; on peut parler de “mainmise”. Ce concept est lié à notre vision de la vie politique nationale actuelle.

Dr. El Otmani: The opposition has legitimate rights which are stipulated by the constitution. The opposition is consulted on certain issues. The head of Government is expected to go before parliament each month, to field questions from parliamentarians who are largely made up of members of the opposition. The political differences between the majority and the opposition are salutary. GAUCHE Les Ambassadeurs de Croatie et du Mali lors du débat

Question: The health sector continues to suffer from several dysfunctions despite the efforts that have been made. Is it a problem of resources or governance? DIPLOMATICA 75 | 2016 - 11


DEBAT

DIPLOMATICA

Nous sommes un parti qui souhaite ancrer davantage la démocratie nationale et l’autonomie politique des partis et tend à une meilleure gestion des élections et au renforcement du rôle des instituts élus. Parfois, il y des phénomènes qui sont incompatibles avec ces orientations comme l’utilisation de l’argent pour acheter les voix des citoyens ou le recours à des moyens immorales et illégales comme l’appui de certains fonctionnaires.

BAS Les représentants du PJD défendent le bilan gouvernemental

Question: L’opposition est accusée d’entraver la bonne marche du pays alors qu’en démocratie, elle est appelée à jouer son rôle de contrôle du gouvernement. Comment expliquez-vous cette situation? Dr. El Otmani: Les droits de l’opposition sont légitimes et stipulées par la constitution. L’opposition est consultée sur certains dossiers. Le chef de gouvernement est tenu de se présenter, chaque mois, au parlement pour répondre aux questions des parlementaires dont une grande partie émane de l’opposition. Les divergences politiques entre majorité et opposition sont salutaires. Question: Le secteur de la santé continue de souffrir de plusieurs dysfonctionnements malgré les efforts déployés. S’agit-il d’un problème de moyens ou de gouvernance ?

12 - DIPLOMATICA 75 | 2016

BAS L’Ambassadeur de Malaisie et le Secrétaire Général de la Fondation

Dr. El Otmani: The big problem is with respect to the quality of care. The government has opted for a strategic approach. 34 % of citizens benefit from medical coverage. The first system which was put in place by the government is one of medical assistance with respect to the disadvantaged groups in order to provide them with free care in public hospitals. This is in addition to the expansion of compulsory medical coverage to the self-employed which involves 34% of the population. The expansion of the beneficiary base is the best way to reform the health system.

Question: You were Minister for Foreign Affairs in the first Benkirane Government. What is your opinion about the way the current minister has handled various issues such as the crisis with the United Nations and the United States and the return to the African Union? Dr. El Otmani: Foreign relations are a question of Sovereignty. They are not a product of the decision of a minister or government but are rather a national affair. The government has an executive role. The strategic decision is from the State. The government builds it foreign relations on this equilibrium. Morocco has relations and strate-


DIPLOMATICA

gic partnerships with several countries. Morocco defends its interests with passion. The differences we have with some countries do not affect our deep friendship.

Les divergences avec certains pays ne touchent pas à l’amitié profonde Dr. El Otmani: Le grand problème concerne la qualité des soins offerts. Le gouvernement a opté pour une approche stratégique. 34 % des citoyens bénéficiaient de la couverture médicale. Le premier système instauré par le gouvernement est celui de l’assistance médicale qui concerne les couches démunies pour leur permettre de bénéficier de la gratuité dans les hôpitaux publics. A cela s’ajoute l’élargissement de la couverture médicale obligatoire aux professions libérales qui concerne 34 % de la population. L’élargissement de la base des bénéficiaires est le meilleur moyen de réformer le système de santé. Question: Vous étiez ministre des affaires étrangères dans la première version du gouvernement Benkirane. Quel regard portez-vous sur la gestion du ministre actuel de plusieurs dossiers tels que la crise avec les Nations-Unies et les EtatsUnis et le retour au sein de l’Union Africaine?

Question: What domain are you most proud of and what domain do you feel less so?

Dr. El Otmani: Les relations extérieures sont une question de souveraineté. Elles ne relèvent pas de la décision d’un ministre ou d’un gouvernement, mais c’est plutôt une affaire de l’Etat. Le gouvernement a un rôle exécutif. La décision stratégique relève de l’Etat. Le gouvernement construit ses relations extérieures sur l’équilibre. Le Maroc a des relations et des partenariats stratégiques avec plusieurs pays. Le Maroc défend ses intérêts avec force. Les divergences avec certains pays ne touchent pas à l’amitié profonde.

Dr. El Otmani: Throughout the government administration, we have tried to regulate a certain number of indicators. This is not an easy task since the majority of economic indicators were in the red. Certainly, some indicators have not been improved yet. However, we have been able to improve several economic indicators such as the budgetary deficit and the trade deficit. Question: Could the PJD form a governing coalition with PAM? Dr. El Otmani: Since its creation, PAM has made it clear that its aim is to undermine the PJD and that our party was its red line.

Question: De quel domaine êtes-vous le plus fier et quel est le domaine dont vous l’êtes moins? Dr. El Otmani: A travers la gestion gouvernementale, nous avons essayé de réguler un certain nombre d’indicateurs. Ce qui n’est pas une tâche facile car la plupart des indicateurs économiques étaient au rouge. Certes certains indicateurs ne se sont pas améliorés. Mais, nous

DEBAT

Question: Do you accept that you have failed with respect to educational reform? BAS Plus de 35 pays et organisations internationales représentés à l’occasion de ce débat

Dr. El Otmani: It is one of the most urgent reforms. In all sincerity, we have never before witnessed such a significant evolution of the educational system. However, the reforms are strategic. The government has been careful to review the law on the Superior Education Council which has elaborated a new vision for education. The law on education will be the road map for the reform of the sector. With respect to higher education, several reforms have been put in place and they have yielded results.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 13


DEBAT

DIPLOMATICA Dr. El Otmani: Il s’agit d’un seul gouvernement en dépit du remaniement. Les quatre partis politiques étaient présents dans les gouvernements précédents alors que le nouveau venant est le PJD. Donc, c’est le PJD qui a renversé la tendance.

avons pu améliorer plusieurs indicateurs économiques comme le déficit budgétaire et le déficit commercial. Question: Le PJD pourrait-il sceller une alliance gouvernementale avec le PAM ? Dr. El Otmani: Depuis sa création, le PAM a souligné qu’il visait à contrecarrer le PJD et que notre parti était sa ligne rouge. Question: Reconnaissez-vous que vous avez échoué dans la réforme de l’enseignement ? Dr. El Otmani: C’est l’une des réformes les plus urgentes. En toute sincérité, on n’a pas assisté à une évolution significative du système éducatif. Mais, les réformes entamées sont stratégiques. Le gouvernement a veillé à éditer la loi sur le conseil supérieur de l’enseignement qui a élaboré la nouvelle vision de l’enseignement. La loi-cadre de l’enseignement sera la feuille de route pour réformer le secteur. Au niveau de l’enseignement supérieur, plusieurs réformes ont été menées et ont donné des résultats. Question: Vos alliés du RNI revendiquent le bilan à partir de 2013 et mettent en avant leur apport. De quoi s’agit-il réellement? 14 - DIPLOMATICA 75 | 2016

HAUT Les Ambassadeurs de Pologne et de Corée

Il y a toujours un bilan de départ et un bilan d’arrivée. Ce gouvernement a agi sur trois fronts: les grandes réformes; la diversification de l’économie marocaine tout en restaurant les équilibres macro-économique et le renforcement du système de protection sociale. Question: Que pensez-vous de l’ingérence de Mme Clinton dans les affaires internes du pays à travers l’appui à M.Benkirane? Dr. El Otmani: Je n’ai pas d’informations précises sur les déclarations de Mme Clinton. C’est ce qu’ont rapporté certains médias. Mais, je doute de la véracité de ces propos. Question: Si vous aviez été tout seul au gouvernement, qu’estce qui aurait été différent? Dr. El Otmani: Rien ne changera. On aurait plus de réussite. En gouvernant seul, un parti pourrait prendre plus l’initiative pour aller vers l’avant. Question: Comment peut-on développer la situation des femmes au Maroc notamment sur le plan de l’éducation? Dr. El Otmani: La situation de la femme au Maroc est un dossier qui fait l’objet d’un dialogue permanent. Plusieurs réformes ont été lancées, même par les précédents gouvernements. Des difficultés concernent notamment l’enseignement pour des raisons sociales et économiques. Le programme Tayssir permet de faciliter l’ac-

Question: Your allies in the RNI claim the record beginning from 2013 and have demonstrated their support. What is it really about? Dr. El Otmani: It is a single government in spite of the reshuffling. The four political parties were part of the previous governments while PJD is the new comer. Therefore, it is PJD which has reversed the trend. There is always an opening report and a closing report. This government has acted on three fronts: big reforms; the diversification of the Moroccan economy while restoring the macro-economic equilibrium and strengthening the social welfare system. Question: What is your opinion about the interference of Mrs. Clinton in the domestic affairs of the country through the support of Mr. Benkirane? Dr. El Otmani: I do not have precise information about the statements attributed to Mrs. Clinton. This is what has been reported by some news outlets. However, I doubt the veracity of these statements. Question: If you were the only one in government, what would be different in Morocco? Dr. El Otmani: Nothing would change. We would be more successful. As the only party in government, there would be latitude to take more initiative towards making progress. Question: How may the condition of women in Morocco be improved, particularly with respect to education? Dr. El Otmani: The condition of women in Morocco is an issue which is constantly being discussed. Several reforms have


DIPLOMATICA

DEBAT

cès à l’école à travers une subvention directe aux familles. Le fonds de soutien aux veuves vise également à l’encouragement de la scolarisation. Question: Les autres partis de la coalition ont-ils la même appréciation du bilan? Dr. El Otmani: Tous les partis du gouvernement ont la même appréciation. Le bilan a, d’ailleurs, été rédigé par tous les partis et publié par le gouvernement. Question: A partir de combien de sièges vous serez satisfaits des résultats? Dr. El Otmani: On sera gagnant si on arrive à être le premier parti aux élections, même avec moins de sièges. Question: Les partis sont un laboratoire d’idées et de valeurs. Pourriez-vous nous donner une idée sur vos valeurs? Dr. El Otmani: Nous partageons les valeurs générales qui ont été déterminées par la constitution. Nous sommes un parti politique à référentiel islamique. Nous refusons l’adjectif « islamiste ». Il s’agit de valeurs islamiques modérées qui sont en harmonie avec la modernité et les droits de l’Homme.

been launched, even by previous governments. In particular, the difficulties with respect to education have social and economic reasons. The Tayssir programme allows for the facilitation of access to school through a direct subvention to families. The widow support funds also aim to encourage school enrolment. Question: Do the other parties in the coalition have the same appreciation of the report? Dr. El Otmani: All the parties in government have the same appreciation. Besides, the report has been reviewed by all the parties and has been published by the government.

HAUT Les Ambassadeurs du Mali, de Turquie et de Thaïlande

Question: What is the minimum number of seats at which you would be satisfied with the results? Dr. El Otmani: We would be the winners if we come first in the elections, even with fewer seats. Question: The parties are a laboratory for ideas and values. Could you give us an idea about your values? Dr. El Otmani: We share the general values which have been determined by the constitution. We share the same values which have been determined by the constitution. We are a political party with an Islamic identity. We refuse to be labelled as “islamist”. Our values are moderate Islamic values with are in harmony with modern life and human rights. GAUCHE Dr El Otmani reçoit les félicitations de l’Ambassadeur de Russie

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 15


DEBAT Le RNI discute de son bilan gouvernemental avec les Ambassadeurs étrangers

BILAN DU

”RNI”

Birrou défend le bilan gouvernemental. Invité du Carrefour diplomatique, M. Anis Birrou, membre du bureau politique du Rassemblement National des Indépendants et ministre des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration a défendu, devant les Ambassadeurs, le bilan gouvernemental de son parti. 16 - DIPLOMATICA 75 | 2016

R

épondant aux questions de la Fondation diplomatique et d’une pléiade de diplomates accrédités au Maroc, M.Birrou a exposé la vision de son parti pour le développement. Question: Pourriez-vous nous faire un survol rapide du bilan de l’action du RNI au gouvernement et de la situation du RNI sur l’échiquier politique ? Anis Birrou: Le bilan du RNI ne doit pas être évalué uniquement en se référant aux chiffres. Le RNI a joué un grand rôle en


DIPLOMATICA

DEBAT

DROITE M. Anis Birrou répond aux questions des journalistes

2013 après le retrait du parti de l’Istiqlal. Il est à rappeler qu’en 2011, il y avait deux projets de société : l’un porté par nous et l’autre par le PJD. Il était évident pour nous de ne pas rentrer au gouvernement car le PJD avait gagné les élections. En 2013, la question s’était encore posée lorsque le RNI a été sollicité pour sauver le gouvernement de la crise. Il était important pour nous que cette expérience gouvernementale qui vient après deux chocs- la crise économique et le « printemps arabe »- puisse aller jusqu’au bout. Grâce à une équipe expérimentée, le RNI a insufflé une nouvelle dynamique à ce

Minister Birrou defends the government record

A

guest at the Diplomatic Crossroads, Mr. Anis Birrou, a staff at the policy office of the National Coalition of Independents (RNI) and Minister for Moroccans living abroad and migration affairs defended the performance record of his party before the Ambassadors. Responding to questions from the Diplomatic Foundation and a host of diplomats accredited in Morocco, Mr. Birrou expounded on his party’s vision for development.

Question: Could you give us a brief overview of the performance record of the RNI in government and the position of the RNI on the political scene? Anis Birrou: The record of the RNI cannot be evaluated simply by making reference to the figures. RNI played a big role in 2013 following the withdrawal of the party from Istiqlal. It should be recalled that in 2011, there were two society projects: One which was being undertaken by us, and the other by PJD. It was evident to us that we would not be in government because PJD won the elections. In 2013, the question was posed DIPLOMATICA 75 | 2016 - 17


DEBAT

DIPLOMATICA

gouvernement qui pendant des mois battait de l’aile. Les indicateurs économiques étaient au rouge. Notre parti a pu faire baisser le déficit budgétaire de 7,2 % à 3,5 %. Nous sommes passés d’un déficit commercial de 23,8 % à 15,5 % et d’un déficit de la balance du compte courant de 9,7 % à 0 %. Les réserves de changes ont atteint 8 mois. Les IDE sont passés de 32 milliards de dirhams à 39 milliards en 2016. Le niveau de dette a été maitrisé. L’un des moments forts de ce gouvernement est le plan de relance industriel qui va permettre la création de 500.000 emplois à l’horizon 2020. Jusqu’en septembre, les engagements actés sont de l’ordre de 428 000 emplois. 18 - DIPLOMATICA 75 | 2016

HAUT Anis Birrou et le Président de la Fondation Diplomatique

DROITE Les Ambassadeurs de Finlande, d’Ethiopie et du Pérou

again when the RNI was called upon to save the government from the crisis. It was important for us that this experience in governance which came on the heels of two shocks – the economic crisis and the “Arab spring”- could last till the very

end. Thanks to an experienced team, the RNI has injected a new dynamic to this government which was flailing for months. The economic indicators were in the red. Our party has been able to lower the budgetary deficit from 7.2 % to 3.5 %. We have


DIPLOMATICA

DEBAT

Le RNI a sauvé le Gouvernement Benkirane après le retrait de l’Istiqlal

DROITE Les Ambassadeurs de Thaïlande, du Mali et d’Ukraine

Ce mandat a été caractérisé par des réformes importantes comme l’adoption de la loi organique de la loi de finances, la loi sur les banques participatives, l’amélioration des délais de paiement, la ratification du décret sur les marchés publics. C’est grâce à la rentrée du RNI que la réforme de la compensation a été mise en place. Nous avons pu mener à bien la contribution libératoire. A cela s’ajoute la réforme des retraites. Les mesures sont multiples sur le plan économique.

BAS Les Ambassadeurs des Pays-Bas, de Roumanie et d’Autriche

gone from a trade deficit of 23.8 % to 15.5% and from a current account balance deficit of 9.7% to 0 %. The foreign exchange reserves have reached 8 months. FDIs have gone from 32 billion Dirhams to 39 billion Dirhams in 2016. The level of debt has been controlled.

One of the high points of this government is in the area of industrial revitalization, which will allow for the creation of 500,000 jobs by 2020. As at September, the commitments which have been fulfilled are to the tune of 428,000 jobs.

Au niveau industriel, jusqu’en avril, on a mis en place quelque 29 écosystèmes industriels de haute performance. La stratégie nationale du commerce n’est pas en reste. Elle DIPLOMATICA 75 | 2016 - 19


DEBAT

DIPLOMATICA procuration. Certains de nos compatriotes demandent à être représentés au parlement. Ils ont le droit d’avoir la possibilité de faire entendre leurs voix. Le conseil des Marocains à l’étranger est une institution qui permet aux MRE de s’exprimer et de donner leurs points de vue. Leur représentation au Parlement est techniquement difficile.

a permis, entre autres, la réinsertion de 130.000 marchands ambulants. Entre 2013 et 2016, quelque 66 accords ont été signés. Sur le plan législatif, une loi sur l’autoentrepreneur a été adoptée pour booster l’emploi des jeunes. Dans la phase pilote, 300 000 demandes ont été enregistrées dans 56 villes. Au niveau de l’artisanat, 800 entreprises ont été créées. Le chiffre d’affaires du secteur a atteint 82,1 milliards de dirhams. Sur le volet de la politique migratoire, le Maroc a fait un effort important qui a donné des résultats remarquables. Pour les cinq millions de MRE, plusieurs indicateurs sont à souligner : 2 millions 600 mille Marocains sont rentrés au pays pour passer leurs vacances soit une augmentation de 6,7 % par rapport à l’année dernière. Toute une politique est dédiée à notre communauté.

HAUT Le Ministre Anis Birrou répond aux questions des Ambassadeurs

Question: Est-il exact, comme l’affirme une certaine opposition, que chaque Marocain porte sur ses épaules une dette de 23.000 DH ? Anis Birrou: L’opposition est dans son rôle. Mais, je précise que le niveau de la dette est encore acceptable. Il ne dépasse pas 64 % du PIB alors que certains pays sont à 98 %. Notre vision dans le parti est d’arriver à 60 %. Le calcul fait par l’opposition est logique. Mais, la dette est utilisée dans l’investissement pour créer de la richesse. Question: Le RNI a sauvé le gouvernement après le retrait de l’Istiqlal. Il semblerait que le mariage de la carpe et du lapin a donné un enfant viable. Le bilan présenté est-il celui du PJD ou celui du RNI ? Est-ce que vous revendiquez le passif et l’actif ?

Question: On parle dans la presse du fait que les Marocains de l’étranger ne peuvent pas se présenter aux élections. Qu’en pensez-vous ?

Anis Birrou: Il a fallu trouver un terrain d’entente. Lorsque nous avons été sollicités en 2013, notre exigence était de revoir la charte de la majorité ainsi que le programme gouvernemental. Dans les négociations, nous avons demandé de prendre en charge la responsabilité du pôle économique. Nous avions raison d’exiger cette responsabilité qui va redonner la confiance et qui va permettre à l’investissement de reprendre.

Anis Birrou: Les Marocains résidant à l’étranger peuvent voter au Maroc ou en recourant à la

C’est l’intérêt du pays qui nous réunit. Lors de la compétition électorale, mon parti cherche

20 - DIPLOMATICA 75 | 2016

This mandate has been characterised by important reforms such as the adoption of the organic law, the financial law, the law on participative banks, the improvement of payment delays, the ratification of the decree on public markets. It is thanks to the improvements in payment delays and the ratification of the decree on public markets. It is thanks to the re-entry of the RNI that the Compensation Reform was implemented. We have been able to successfully complete the contribution in full discharge of liabilities. This is in addition to the Retirement Reform. The measures are multiple as far as the economy is concerned. In the area of Industry, as at April, we have established about 29 high-performing industrial ecosystems. The national trade strategy has not been overlooked. Among other things, it has allowed for the reintegration of 130,000 hawkers. Between 2013 and 2016, about 66 agreements were signed. In the legislative sphere, a law on self-employment was adopted in order to stimulate youth employment. In the pilot phase, 300 000 requests were registered in 56 cities. In the area of craftsmanship, 800 enterprises were created. The turnover of the sector amounted to 82.1 billion Dirhams. With respect to the policy on migration, Morocco has made a major effort which has resulted in remarkable results. For the 5 million Moroccans living abroad, several indicators may be emphasized: 2 million 600 thousand returned to the country for their vacations which represents an increase of 6.7 % compared to last year. An entire policy is dedicated to our community.


DIPLOMATICA à être le premier. Le RNI ne peut pas assumer le bilan gouvernemental à partir de 2012 alors qu’il n’est entré au gouvernement qu’en 2013. Question: Le RNI est un parti « libéral ». Est-ce que le parti pousse à privatiser ce qui reste des entreprises d’Etat ? Anis Birrou: le RNI est plutôt un parti de centre-gauche qui prône la sociale démocratie. Il se considère comme un parti ayant une responsabilité envers l’entreprise pour améliorer sa compétitivité. En ce qui concerne la privatisation, on a pratiquement tout privatisé. Question: le parti RNI est affublé de l’adjectif «administratif». Quelles sont vos commentaires? Anis Birrou: Le RNI était, avant 1998, taxé de parti administratif. En 1998 quand le RNI a participé au gouvernement d’alternance, ce qualificatif a disparu sauf pour certains qui sont encore en décalage par rapport à ce qui s’est passé au Maroc. Mon parti avait choisi à l’époque de soutenir le candidat de l’USFP à la présidence de la chambre des députés et c’est cela qui a fait basculer les choses.

Question: The press have brought up the issue of the inability of Moroccans in the diaspora to vote in the elections. What is your opinion about this?

investment in order to create wealth. Question: The RNI saved the government after the withdrawal of Istiqlal. It would seem that the unlikely union has been successful. Is the budget presented from the PJD or from the RNI? Do you play an active or passive role?

Anis Birrou: Moroccans living abroad can vote in Morocco or by resorting to voting by proxy. Some of our compatriots have asked to be represented in Parliament. They have the right to have the possibility of making their voices heard. The Moroccan council overseas is an institution which allows the Moroccans living abroad to express themselves and to make their viewpoints heard. Their representation in parliament is technically difficult.

Anis Birrou: It was necessary to find a common ground. When we were called upon in 2013, our demand was to review the charter of the majority as well as the government programme. In the negotiations, we asked to be given charge of the economy. We were right to demand this responsibility which would restore confidence and allow for the recovery of investment. It is in the nation’s interest that we have all come together. During the elections, my party sought to come first. RNI could not assume the government’s record from 2012 since it did not become a part of government until 2013.

Question: Is the claim by a certain opposition political party that each Moroccan bears a debt of 23,000 Dirhams on his shoulders, correct? Anis Birrou: The opposition is playing its proper role. However, I affirm that the level of debt is still acceptable. It is not more than 64% of GDP while that of certain countries is at 98 %. Our vision in the party is to arrive at 60 %. The calculation made by the opposition is logical. However, the debt is being utilised for

DEBAT

BAS Le Ministre Anis Birrou entouré du groupe des Ambassadeurs

Question: Is RNI a “liberal” party? Is it true that the party is pushing for the privatisation of the remaining Public enterprises?

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 21


DEBAT

DIPLOMATICA

Question: Quelles sont les grandes différences entre votre programme et celui du PAM? Quelles sont les tendances en matière de transferts en devises des MRE? Anis Birrou: Je n’ai pas encore lu le programme du PAM. En ce qui concerne les transferts des MRE, ils ont augmenté et leur nature a changé. Par le passé, les MRE transféraient l’argent pour acquérir de l’immobilier et aider leurs familles alors qu’actuellement la tendance est plutôt pour la réalisation des investissements dans des secteurs porteurs. Question: Quelle est la priorité de l’éducation dans le programme de votre parti ? Anis Birrou: L’école est notre priorité absolue. Les tentatives de réformes n’ont pas permis d’atteindre les objectifs escomptés. Il va falloir opérer des ruptures. Au RNI, nous adoptons la vision de réforme élaborée par le conseil supérieur de l’enseignement. Il faut réussir sa mise en œuvre. Il s’avère nécessaire de maintenir la flamme de la société marocaine, de rester vigilant et d’assurer la continuité dans la mise en œuvre. Question: Vous n’avez pas abordé le 5ème axe prioritaire annoncé par M. Mezouar à savoir le secteur de la santé. Que comptez-vous faire ? Anis Birrou: Le programme du RNI porte sur cinq axes : l’école, la santé, l’emploi, les jeunes et la solidarité. En ce qui concerne la santé, des centres ont été équipés. Mais, ce sont les ressources humaines qui manquent. Notre objectif est de doter chaque région d’un CHU et d’une faculté de médecine. Il faut mettre en place des unités mobiles pour faciliter l’accès aux soins à toute la population.

22 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Les tentatives de réformes de l’éducation n’ont pas permis d’atteindre les objectifs Anis Birrou: RNI is rather a centre-left party which advocates social democracy. It considers itself as a party which has a responsibility towards enterprise, to improve its competitiveness. With regards to privatization, almost everything has been privatised. Question: The RNI party is labelled with the adjective “administrative». What is your view about this? Anis Birrou: Before 1998, the RNI was accused of being an administrative party. In 1998 when the RNI participated in rotational government, this adjective disappeared except for some who were still lagging behind with respect to what happened in Morocco. At the time, my party chose to support the candidate of the USFP for the presidency of the House of Representatives and that was what set things in motion. Question: What are the big differences between your programme and that of the PAM? What are the patterns of foreign currency flows from Moroccans living abroad? Anis Birrou: I have not yet read the programme of the PAM. With respect to remittances from Moroccans living abroad, they have increased and their nature has changed. In the past, Moroccans living abroad transfer money in order to purchase houses and to help their families whereas currently, the tendency is towards making investments in major

sectors. A room and a fund is dedicated to them in order to encourage them and support them. Question: What is the priority in your party’s educational programme ? Anis Birrou: Education is our absolute priority. The attempted reforms have not allowed for the achievement of the fixed objectives. It would be necessary to bridge the gaps. In the RNI, we have adopted a vision of reform elaborated by the Superior Education Council. Its implementation should succeed. It has proven necessary to keep the flame of Moroccan society alive, to remain vigilant and to ensure the continuity of implementation. Question: You have not talked about the 5th priority announced by Mr. Mezouar, which is the health sector. What are your plans? Anis Birrou: The RNI programme is based on 5 priorities: education, healthcare, employment, the youth and solidarity. With respect to healthcare, the centres have been equipped. However, there is a deficiency of human resources. Our objective is to provide each region with a teaching hospital and a Faculty of Medicine. Mobile units should be put in place to facilitate access to care by the whole population.


DIPLOMATICA

HUMANITAIRE

5 ème Forum Humanitaire de Bakou (Azerbaïdjan)

Baku Forum 2016 Multiculturalisme & Diversité

The Republic of Azerbaijan, its capital Baku on the Caspian Sea, is at the crossroads of continents, on the legendary Silk Road. Tolerance, openness and diversity are the daily life of this young and dynamic Republic, which celebrates its 25th anniversary this year

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 23


HUMANITAIRE

DIPLOMATICA

Azerbaïdjan La République d’Azerbaïdjan, sa capitale Bakou sur la Mer Caspienne, est à la croisée des continents, sur la mythique Route de la Soie. Tolérance, ouverture et diversité sont le quotidien de cette jeune République qui fête son 25ème anniversaire cette année

President Ilham Aliyev adresses the participants of the 5th Baku Forum. Among them, nany Nobel Price laureates and Religious Leaders from around the world

T

he 5th Baku International Humanitarian Forum, aiming to hold dialogues, discussions and exchange of views on wide range of global issues in the interest of all humanity, took place on September 29-30 in Baku, Azerbaijan. Azerbaijan’s President Ilham Aliyev and his spouse Mehriban Aliyeva attended official opening ceremony of the forum..

80 countries represented The forum has gained great respect on the international arena in recent years and it holds a special place among international events, said President Aliyev, adding that more than 400 representatives from around 80 countries are participating in this forum and this itself is an indicator. “International cooperation plays a special role in developing inter-state relations, for this purpose, we have held a number of international events in our country in recent years. The international humanitarian forum holds a special place among them,” said President Aliyev who also stressed that there

Multiculturalism in Azerbaijan is tradition

are many purposes of holding these international events in his country. “First off all, this is necessary for our country, Azerbaijan is a multi-confessional, multi-national country. Representatives of all religions, nation live in Azerbaijan as one family. they should even more closely combine their efforts.” he said. The Vth Baku International Humanitarian forum has grown into an im24 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

HUMANITAIRE

Baku Forum Former Presidents, Nobel prizes, religious leaders, members of Parliaments, opinion leaders and reknowned journalists were guests of President Ilham Aliyev at the Vth Baku International Humanitarian Forum

portant venue to exchange ideas on the wide range of issue and promote intercultural dialogue, tolerance and understanding among nation, reads the letter of UN Secretary general. This year’s forum is also special for Azerbaijan as the country marks for 25th anniversary of independence, and Azerbaijan had made remarkable achievements since that, according to the letter”. There has seen significant socio-economic development in Azerbaijan since 1991, Ban Ki-moon said in his letter. “The development is helping Azerbaijan to play a very important role in Eurasia, Europe and the Middle East with a growing focus on humanitarian issues”. Then ISESCO Director General, Abdulaziz Othman Altwaijri, an UNESCO Deputy Director General, Getachew Engida, addressed the event. The two-day Baku Forum featured plenary sessions and speeches of

the round table chairs: “Different Models of Multiculturalism: from Theory to Humanitarian Practice”, “The Importance of Preserving the Human Capital in Conditions of Mass Migration as a Basis for Sustainable Development”, “Transforming of Journalism for the Information Age and its Role in Ensuring Inter-Civilizational Dialogue”, “Sustainable Development and Ecological Civilization”, “Molecular Biology, Bio-

physics, Biotechnology and Issues of Personnel Training in Modern Medicine: Innovative and Ethical Problems” and “Converging Technologies and Predictions for the Future: the Main Challenges of the 21st Century. www.bakuforum.az

Abdelati Habek, President of the Diplomatic Foundation and Abdulaziz Othman Altwaijri, Director General of ISESCO presenting a special issue of “Diplomatica Magazine” to the President of Azerbaijan, M. Ilham Aliyev

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 25


DÉCRYPTAGE

DIPLOMATICA

LA POLITIQUE ÉTRANGÈRE DANS LES PROGRAMMES DES PARTIS THE FOREIGN POLICY CONTENT IN THE MANIFESTOS OF THE POLITICAL PARTIES

L

a politique étrangère est le parent pauvre des programmes électoraux de la plupart des partis politiques. Sur huit partis retenus, quatre (FGD, MP, RNI, USFP) n’évoquent pas les relations extérieures. Les propositions des partis, à de rares exceptions, restent dans l’ensemble classiques et consensuelles. PJD (Parti Justice et Développement) Le PJD affiche l’ambition d’atteindre un objectif devant résulter de la mise en œuvre d’orientations précises s’articulant autour de trois axes (le 4ème étant consacré aux Marocains expatriés): adoption d’une politique étrangère efficiente et défense des intérêts vitaux du Maroc; renforcement du rayonnement du modèle marocain et amélioration de la performance de l’action diplomatique et consulaire et de sa gouvernance. Dans ce cadre, le PJD veut, notamment, lier les relations avec les partenaires à la défense des intérêts vitaux du Maroc. PAM (Parti Authenticité et Modernité) ”Rayonnement” est le maitre mot récurrent dans le programme du PAM : Pour ce parti, il s’agit principalement d’adopter une politique étrangère “intégrée et cohérente avec un souffle stratégique cumulatif servant les intérêts de l’intégrité territoriale et rayonnement international du Maroc en tant que puissance montante”. Renforcer la présence du Maroc, consolider et diversifier les relations extérieures, développer les relations économiques avec les puissances montantes, améliorer les relations avec les Etats arabes du Golfe, capitaliser sur le modèle Maroc comme référence internationale respectée dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, tels sont les mots d’ordre du PAM pour renforcer le rayonnement international du Maroc et affirmer sa stature de “puissance émergente”. PPS (Parti du Progrès et du Socialisme) Le PPS, tout en exprimant sa fierté du rôle influant sur la scène régionale et internationale du Maroc, plaide pour : “une diplomatie militante, au service des intérêts vitaux de la nation”. Le parti s’engage à “faire une évaluation des Accords de libre-échange signés par le Maroc et en priorité avec l’Union Européenne, comme préalable à la conclusion de nouveaux accords avec d’autres partenaires”. ISTIQLAL (Parti de l’Indépendance) L’Istiqlal entend intensifier la présence du Maroc dans les forums internationaux et régionaux, soutenir la diplomatie économique, signer une nouvelle génération d’accords avec les marchés émergents. Mot d’ordre : La diplomatie au service de la croissance économique: signer une nouvelle génération d’accords avec les marchés traditionnels et instaurer des mécanismes et des canaux diplomatiques pour tirer profit de l’expertise et de la coopération internationale.

26 - DIPLOMATICA 75 | 2016

F

oreign policy is the poor relative of the manifestos of most of the political parties. Of the eight leading parties, four (FGD, MP, RNI, USFP) have nothing to say about foreign relations. With rare exceptions, the proposals of the parties are generally classical and noncontroversial. PJD (Justice and Development Party) The PJD has expressed the ambition to attain a goal which should lead to the implementation of detailed guidelines which are articulated around 3 priorities (the 4th being dedicated to Moroccan expatriates): the adoption of an efficient foreign policy and the defense of the vital interests of Morocco; the reinforcement of the reputation of the Moroccan model and the improvement of the performance of diplomatic and consular functions and its governance. In this context, the PJD particularly wants to link relations with partners to the defense of the vital interests of Morocco.. PAM (Authenticity and Modernity Party) “Radiate” is the recurring keyword in the manifesto of the PAM: for this party, it is mainly about adopting a foreign policy which is “integrated and coherent with cumulative strategic impetus which serves the interests of the regional integrity and international reputation of Morocco as a rising power”. To reinforce the presence of Morocco, to consolidate and diversify its external relations, to develop economic relations with the Arab Gulf States, to capitalize on the Moroccan model as a respected international standard in the fight against extremism and terrorism - such are the slogans of the PAM to reinforce the international reputation of Morocco and affirm its status as an “emerging power”. PPS (Progress and Socialism Party) The PPS, while expressing its satisfaction with Morocco’s influential role on the regional and the international scene, pleaded for: “a pro-active diplomacy in the service of the vital interests of the nation”. The party is committed to “making an evaluation of the Free Trade Agreements that have been signed by Morocco and as a matter of priority, those signed with the European Union, as a preamble to the conclusion of new agreements with other partners”. ISTIQLAL (Independence Party) Istiqlal expects to intensify the presence of Morocco in international and regional forums, sustain economic diplomacy, and sign new accords with emerging markets. Slogan: Diplomacy in the service of economic growth: to sign new agreements with traditional markets and to put in place diplomatic mechanisms and channels in order to benefit from international expertise and cooperation.


DIPLOMATICA

DÉCRYPTAGE

... QUELQUES THÈMES SE RETROUVENT DANS PLUSIEURS PROGRAMMES ... A FEW THEMES RUN THROUGH SEVERAL PROGRAMS Intégrité territoriale

Territorial integrity

Le PJD appelle au recensement des populations des camps de Tindouf en tant que condition pour la reprise du processus de négociation. Le PPS se félicite des retraits de reconnaissance de la pseudo-RASD. Le parti affirme que « tout doit être fait pour clore définitivement ce dossier et consacrer nos efforts au développement de notre pays et à l’édification de l’intégration maghrébine ». L’Istiqlal place la question de l’intégrité territoriale « au cœur de la diplomatie ». Ce parti propose une nouvelle approche dans la défense de l’initiative d’autonomie des Provinces du Sud.

PJD calls for a population census in the Tindouf Camps as the condition for restarting the negotiation process. PPS is happy about the retraction of recognition for the pseudo-RASD. The party affirms that “no effort must be spared to definitively close this issue and dedicate our efforts to the development of our country and the building of Maghrebi integration”. Istiqlal places the question of territorial integrity “at the heart of diplomacy”. This party proposes a new approach in the defense of the initiative of autonomy in the Southern Provinces.

Villes & Territoires Occupés

Occupied Towns and Regions

Adopter une nouvelle approche dans la réclamation des régions marocaines occupées, comme Sebta, Melilia et le Sahara oriental (Istiqlal) et ouvrir les négociations avec l’Espagne sur l’avenir de Sebta, et Melilla et les îles Zaffarines (PPS).

To adopt a new approach in the reclamation of occupied Moroccan regions like Sebta, Melilia and the Eastern Sahara oriental (Istiqlal) and open negotiations with Spain about the future of Sebta, Melilla and the Zafarin Islands (PPS).

Maghreb

Maghreb

Deux partis affichent des objectifs ambitieux mais utopiques dans la situation actuelle: parachèvement de la construction d’un nouveau système maghrébin à travers la consolidation de l’action bilatérale et sectorielle (PJD) ou oeuvrer à la création d’un bloc économique entre les pays du Maghreb à même de faire face aux défis concurrentiels de la mondialisation économique (Istiqlal).

Two parties have ambitious but utopian goals in the current situation: finalizing the construction of a new Maghrebi system through the consolidation of bilateral and sectoral action (PJD) or to open up to the creation of an economic bloc between the countries of the Maghreb to be able to face the competing challenges of economic globalization (Istiqlal).

Afrique

Africa

Consacrer la vocation africaine du Maroc (PJD); poursuivre l’ouverture sur l’Afrique (Istiqlal); consolider la place du Maroc en Afrique (PPS). Ce parti se distingue en évoquant la perspective de l’adhésion à l’Union Africaine « en position de force ».

To be dedicated to Morocco’s African vocation (PJD); to continue opening up to Africa (Istiqlal); to consolidate Morocco’s place in Africa (PPS). This party stands out for mentioning the prospect of joining the African Union from “a position of strength”.

Palestine

Palestine

Soutien aux causes justes, en particulier l’instauration de l’Etat de Palestine ayant Al-Qods comme capitale (PJD). Soutien actif à la paix et aux causes justes de par le monde et en particulier au peuple palestinien frère pour recouvrer son indépendance avec Al Qods comme capitale (PPS).

Support for just causes, particularly the establishment of the State of Palestine with Al-Quds as its Capital (PJD). Active support for peace and just causes throughout the world and particularly for our Palestinian brothers to regain independence with Al Qods as the Capital (PPS).

Appareil diplomatique

Diplomatic Apparatus

Au titre des originalités, signalons la proposition du PJD de mettre en place «un mécanisme national pour coordonner les efforts relatifs au suivi et à l’amélioration de l’image du Maroc à l’international». D’autre part, ce parti expose une série de propositions concrètes: amélioration continue de la performance de la diplomatie officielle marocaine et renforcement de ses capacités humaines et matérielles et leur mise à niveau continue; restructuration de l’Académie diplomatique et révision de son statut; développement de l’action de l’Agence marocaine de coopération internationale; encouragement des compétences et reddition des comptes; consécration de la bonne gouvernance dans la gestion du ministère des Affaires étrangères.

As part of the unique features, PJD’s proposal to put in place “a national mechanism to coordinate efforts that have to do with monitoring and improving the image of Morocco on the international stage” is worthy of note. On the other hand, this party has revealed a series of practical proposals: continuous improvement of the performance of official Moroccan diplomacy and strengthening of the human and material resources and updating them on a continuous basis; restructuring of the Diplomatic Academy and reviewing its status; development of the activities of the Moroccan Agency for International Cooperation; promoting competencies and accountability; dedication to good governance in the administration of the Ministry of Foreign Affairs. DIPLOMATICA 75 | 2016 - 27


VISITE

DIPLOMATICA

El Jadida

TRÉSOR La cite portugaise de Mazagan (El Jadida) a été inscrite dans le patrimoine mondial de l’UNESCO

28 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

VISITE

Visite à El Jadida The World comes to El Jadida

Le nouveau découpage territorial a joint la région d’El Jadida au Grand Casablanca, mais la ville et sa région jouissent déjà d’une excellente ouverture à l’international et d’un dynamisme reconnu.

A

l’occasion de l’inauguration, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, du complexe industriel “Africa Fertilizer Unit” de l’OCP à Jorf Lasfar, les Ambassadeurs accrédités au Maroc ont souhaité approfondir leur connaissance des réalisations et potentialités de la ville d’El Jadida et de ses alentours, au cours d’une visite de groupe organisée par la Fondation Diplomatique.

Premier Port Minéralier Située sur la côte Atlantique et à proximité de Casablanca, la capitale économique du Royaume, la province d’El Jadida a été intégrée en 2015 à la région Casablanca-Settat. El Jadida dispose de deux ports: le port de pêche d’El Jadida et celui de Jorf Lasfar en eau profonde, à 20km au sud de la ville qui est le premier port minéralier d’Afrique. Ouvert au commerce international depuis 1982, le port de Jorf Lasfar constitue l’un des maillons de l’infrastructure portuaire du Maroc.

The new territorial subdivisions has joined El Jadida to Grand Casablanca, but the town and its region already enjoy a renown dynamism and an excellent opening to the international community. At the occasion of the commissioning of the “Africa Fertilizer Unit” industrial complex of the Sharifian Phosphate Office (OCP) at Jorf Lasfar by His Majesty the King Mohammed VI, foreign ambassadors accredited in Morocco expressed their desire to know more about the projects and potentials of the town of El Jadida and its suburbs, during a group visit organised by the Diplomatic Foundation.

First Mineral Port Located on the Atlantic coast in proximity to Casablanca, the economic capital of the Kingdom, the Province of El Jadida was integrated to the Casablanca-Settat region in 2015. El L’Ambassadeur de Norvège est acueilli par le Directeur du complexe OCP de Jorf Lasfar The Ambassador of Norway is welcomed by the Director of the Jorf Lasfar OCP Complex

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 29


VISITE

DIPLOMATICA

Le groupe des Ambassadeurs, 45 diplomates représentant 28 nations, ont été acceuillis par une grande équipe menée par le Directeur du Site OCP, accompagné du Vice-Président chargé de Communication, M. Talal Zouaoui.

L’objectif est d’améliorer la productivité des sols africains à travers une offre de produits technologiques plus adaptés.

Le phosphate, c’est la vie Le phosphore, provenant uniquement du phosphate, est essentiel à toute forme de vie. En plus de l’eau et du soleil, les plantes ont un besoin vital d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K). L’industrie des phosphates est un élément clé de la sécurité alimentaire mondiale. Pour faire face aux besoins alimentaires de la planète, de manière simple et efficace, les engrais, notamment les engrais phosphatés sont incontournables. Ils sont le seul moyen dont dispose l’humanité pour augmenter substantiellement les rendements à

l’hectare, et donc limiter la superficie des terres agricoles au détriment d’un couvert forestier déjà mis à mal. Aujourd’hui, l’OCP est le premier exportateur mondial de phosphates sous toutes ses formes, avec une part de marché mondiale de 28%. L’OCP a réussi à intégrer toute la chaîne de valeur, de l’extraction minière, en passant par la production d’acide et la transformation en différentes sortes d’engrais.

Les Ambassadeurs et autres Chefs de Missions diplomatiques réunis pour une photo-souvenir à l’entrée de l’Africa Fertilizer Complex

30 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Cap sur l’Afrique L’utilisation des engrais est encore faible en Afrique, il s’agit d’une source de croissance importante pour l’OCP qui y investit ses moyens et ses compétences, afin de proposer des produits adaptés aux sols et aux cultures locales. L’Africa Fertlizer Complex de Jorf Lasfar, entièrement dédié au continent, se donne comme objectif d’accompagner une agriculture performante et respectueuse de l’environnement.

Ambassadors and other Heads of Diplomatic Missions posed together for a souvenir photograph at the entrance of the Africa Fertilizer Complex


DIPLOMATICA

VISITE

Le sable phosphaté arrive de la mine de Khouribga par pipeline, une technologie de transport moderne, consommant moins d’energie et très peu d’eau

Jadida has two ports: the El Jadida fishing port and the deep water Jorf Lasfar port, 20km from the south of the city, which is the first mineral port in Africa. Opened to international trade since 1982, the Jorf Lasfar Port constitutes one of the flagship port infrastructures of Morocco. The group of Ambassadors, 45 diplomats representing 28 nations, were welcomed by a big team led by the Director of the OCP site, Mr. ... accompanied by the Vice-President in charge of Communication, Mr. Talal Zouaoui.

Phosphate is Life Phosphorus, which exists only as phosphate, is essential to all forms of life. Apart from water and sunlight, plants have a vital need for Nitrogen (N), phosphorus (P) and potassium (K). The phosphate industry is a key element in global food security. Fertilizers, especially phosphate fertilizers, are indispensable in order to face

the food needs of the planet, in a simple and efficient manner. They are the only means known to humanity to substantially increase the yield from a hectare, and thereby reduce the land area to be used as agricultural land, which is already having detrimental effects on the forest cover. Today, OCP is the most important global exporter of phosphates in all forms, with a global market share

of 28%. OCP has also succeeded in integrating all the value chain, from mineral extraction to the production of acid and transformation to different kinds of fertilizers.

Focus on Africa The use of fertilizers is still low in Africa. It is a source of important growth for the OCP which has invested its resources and competences into it, in order to offer products

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 31


VISITE

DIPLOMATICA

Les Ambassadeurs ont visité une partie des infrastructures de l’OCP à Jorf Lasfar, et plus particulièrement l’Africa Fertilizer Complex, inauguré en février dernier par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Un investissement de plus de 500 millions d’euros.

Ecologique et Intégré Les autres parties du complexe visité par les Ambassadeurs comprennent une unité d’acide phosphorique de 450 000 tonnes par an et une unité d’acide sulfurique d’une capacité de 1,4 million de tonnes par an. A ces trois unités viennent se greffer une centrale thermoélectrique de 62 MW et une unité de stockage avec une capacité de 200 000 tonnes d’engrais.

L’OCP se développe en aval, avec la fabrication d’engrais élaborés pour les sols africains Totalement intégré, “Africa fertilizer complex” assure l’utilisation de l’ensemble des matières premières de phosphate, soufre et ammoniac et les installations d’électricité, eau et vapeur.

Préservation des Eaux L’OCP a également inauguré pour ses propres besoins une station de dessalement d’eau de mer pour ne pas peser sur les disponibilités hydriques de la région. Cette station va comprendre plusieurs unités liées au pompage, prétraitement, ultrafiltration et osmose inverse.

32 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Afin de préserver les ressources en eau potable de la région, l’OCP déminéralise l’eau de mer pour ses procédés industriels


DIPLOMATICA

VISITE

L’OCP se développe en aval, avec la fabrication d’engrais élaborés pour les sols africains which are adapted to the local soils and crops. The Africa Fertilizer Complex of Jorf Lasfar, entirely dedicated to the continent, has the objective of supporting efficient and environmentally-friendly agriculture. The goal is to improve the productivity of African soils through better adapted technological products. The phosphate sand comes from the Khouribga mine by pipeline, which is a modern transport technology, consuming less energy and very little water. In order to preserve the potable water resources of the

L’Ambassadeur d’Angola et son adjoint ont endossé la tenue de sécurité réglementaire

region, OCP demineralises the sea water for its industrial processes. The OCP is developing itself in the downstream sector, with the manufacture of fertilizers specifically for African soils. The Ambassadors visited part of the infrastructure of the OCP at Jorf Lasfar, particularly the Africa Fertilizer

Complex, which was commissioned last February by His Majesty the King Mohammed VI. It is an Investment of more than 500 million Euros.

Ecological and Integrated The other parts of the complex visited by the Ambassadors include the 450 000 tonne-per-year phosphoric acid unit and a sulphuric acid unit with a capacity of 1.4 million tonnes per year. A 62 MW thermoelectric plant and a storage unit with a capacity of 200 000 tonnes of fertilizer have just been added to these three units Totally integrated, the “Africa fertilizer complex” ensures the utilization of the primary raw materials of phosphate, sulphur and ammonia and the installations of electricity, water and steam.

Conservation of Water

A l’issue de la visite, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Nigéria remercie MM. Talal Zouaoui et le directeur du complexe OCP

At the end of the visit, the Chargé d’Affaires of the Nigerian Embassy thanked Messers Talal Zouaoui and the director of OCP facilty

The OCP has also commissioned a sea water desalination plant for its own uses in order not to overwhelm the available water resources in the region. This plant will comprise of several units for pumping, pre-treatment, ultrafiltration and reverse osmosis.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 33


VISITE

DIPLOMATICA

Les Ambassadeurs en balade dans l’ancienne cité portugaise d’El Jadida, classée Patrimoine Mondial par l’UNESCO The Ambassadors on a tour of the ancient Portuguese city of El Jadida, classified as a World Heritage Site by UNESCO

Les Ambassadeurs ont pris connaissance des efforts de préservation du patrimoine historique de la ville, à travers une visite guidée par le Directeur du Centre du patrimoine maroco-lusitanien de la ville.

Tel un Phoenix Les Portugais édifièrent sur place une château flanqué de quatre tours en 1514, puis en 1542, une ville fortifiée ceinte d’épaisses murailles, qui pouvait accueillir plusieurs milliers d’habitants: c’était la ville fortifiée de Mazagan. La présence portugaise prit fin en 1769, quand la ville fut prise par Sidi Mohamed ben Abdellah. Lorsque les Marocains pénétrèrent dans la cité, une série d’explosions détruisit les murailles et fit de nombreuses vic34 - DIPLOMATICA 75 | 2016

times. Entre la libération de la ville et jusqu’au début du XIXe siècle, la cité fut appelée El-Mehdoûma, « la Ruinée ». En 1822, le sultan décida de restaurer la cité fortifiée et de l’appeler El Jadida, «la Nouvelle».

Préservation des sites Le patrimoine de la ville compte un grand nombre de sites historiques qui fait partie de la mémoire de la ville, leur protection est symbolique, leur sauvegarde est une urgence qui s’affirme au fil des ans.

Photo-souvenir à l’occasion de la visite de l’ancienne citerne portugaise


DIPLOMATICA

VISITE

Perdre ce patrimoine, ce serait aussi perdre une partie de nous-mêmes.

The ambassadors desired to know about the efforts being made for the preservation of the historical heritage of the town, during a guided tour of the town by the Director of the Moroccan-Portuguese Heritage Centre.

and the beginning of the 19th century, the city was called El-Mehdoûma, “The ruined”. In 1822, the Sultan decided to restore the fortified city and to rename it El Jadida, “The New”.

Such a Phoenix

The heritage of the town includes a great number of historical sites which are part of the history of the town, their

The Portuguese built a castle flanked by four towers in 1514, and then a fortified town surrounded by thick walls in 1542, which could accommodate thousands of inhabitants: It was the fortified city of Mazagan. The Portuguese presence ended in 1769, when the city was taken by Sidi Mohamed ben Abdellah. When the Moroccans entered the city, a series of explosions destroyed the walls with many casualties. In the period between the liberation of the town

The Preservation of sites

protection is symbolic, and securing them is a matter of urgency which has become acute over the years. The Ambassadors on a tour of the ancient Portuguese city of El Jadida, classified as a World Heritage Site by UNESCO

L’OFFRE TOURISTIQUE El Jadida dispose d’un parc hôtelier de grande qualité: le Mazagan Beach Resort, un cinq étoiles de 500 chambres doté d’un casino, il est la locomotive de la région. Les hôtels du Groupe Accor complètent cette offre avec un Pullman (quatre étoiles) et ses deux Ibis. À cela s’ajoutent de nombreux riads.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 35


VISITE

DIPLOMATICA

La visite des Ambassadeurs s’est poursuivie par une rencontre, au siège de la Province d’El Jadida, présidée par le Gouverneur, M. Mouâad Jamai, qui leur a présenté les principaux programmes de développement de la Province et leurs ouvertures aux investisseurs étrangers.

Durant l’été, et grâce à l’offre balnéaire, la population d’El Jadida triple sous le poids des touristes.

Les Points Forts Après avoir présenté quelques chiffres démographiques concernant la Province d’El Jadida, récemment rattachée à la nouvelle Région de Casablanca-Settat, M. Jamai développe les 4 points forts de la Province: son agriculture, son industrie, son tourisme et son attrait culturel. De grandes quantités de céréales, 30% de la production maraîchère nationale, mais également près de 95% de la production florale ornementale émanent de la Province d’El Jadida. Le port de Jorf Lasfar, situé à 25Km d’El Jadida, est le point d’ex-

portation de 80% des phosphates et dérivés du Maroc. C’est également un grand centre de production électrique ainsi que de transformation de l’acier. Le Gouverneur, évoquant le futur, informe les Ambassadeurs de la mise en chantier de la nouvelle zone urbaine de Mazagan, construite sur plus de 1300 Ha et qui génèrera plus de 50.000 emplois. Avec son intégration régionale à Casablanca, El Jadida pourra désormais être partie prenante de l’extension du secteur des services. Les potentiels touristiques de la région seront renforcés

par le plus grand parc d’exposition du Maroc, dans la zone « Mazagan » et qui, à terme, s’étendra sur une superficie de 80.000 m² couverts. Durant l’été, et grâce à l’offre balnéaire, la population d’El Jadida triple sous le poids des touristes. Le Gouverneur informe les Ambassadeurs de la politique de concertation mis en place où le élus de la Province, les experts et les représentants de la société civile sont consultés pour échanger leurs points de vue autour des grands projets,

Le Gouverneur de la Province d’El Jadida, M. Mouâad Jamai présente aux Ambassadeurs les principaux programmes de développement de la Province

36 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

VISITE

Le Pullman Royal Golf & Spa, résidence des Ambassadeurs pour cette visite, fait partie de l’importante offre hôtelière d’El Jadida

The visit of the Ambassadors was followed by a meeting at the headquarters of the El Jadida Province, which was chaired by the Governor, Mr. Mouâad Jamai, who introduced the main developmental programmes of the province and their openings to foreign investment.

Strong Points After presenting some demographic indices about the El Jadida Province, which was recently re-integrated with the new Casablanca-Settat region, Mr Jamai elaborated on the 4 strong points of the province: agriculture, industry, tourism and cultural attractions. Large quantities of cereals. Thirty percent of the national vegetable production, and also nearly 95% of the horticultural production come from the El Jadida Province. The port of Jorf Lasfar, which is located 25Km away from El Jadida, is where 80% of phosphates and phosphate by-products are exported from Morocco. It is also a big centre for the production of electricity as well as steelworks. The governor, talking about the future, informed the ambassadors about the work on the new Mazagan urban zone, which will be construc-

ted on more than 1300 Hectares and which will lead to the generation of more than 50,000 jobs. With its regional integration to Casablanca, El Jadida could henceforth be a stakeholder in the expansion of the services sector. The tourism potentials of the region will be strengthened by the largest exhibition park in Morocco, in the “Mazagan” Zone, which, on completion, will cover a land area of 80,000 m². During summer, thanks to the seaside resort, the population of El Jadida triples due to the influx of tourists. The Governor

informed the Ambassadors about the Policy of cooperation which was being implemented, whereby the elected officials of the province and the representatives of civil society are consulted to give their opinions about big projects, with the goal of sustainable development whereby each sector is allowed to support or complement others. During the interactions with the Ambassadors, the Governor reviewed several big construction projects that have been carried out in the Provinces in the course of the last 6 years: In 2011, the education sector benefited from a big renovation involving 135 schools and the distribution of 8000 bicycles to young students living at a distance of more than 4km from their schools. The Province also acquired 72 school buses, which resulted in a reduction of the school drop-out rate. In 2012, the health sector enjoyed an important qualitative advancement with the construction of a new 500-bed hospital and the creation of a new emergency hotline “2222”. The year 2013

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 37


VISITE

DIPLOMATICA En 2013, Sa Majesté le Roi Mohammed VI lançait les travaux de l’autoroute El Jadida Safi, aujourd’hui en exploitation

ties dans les écoles de la Province, espérant susciter ainsi de nouvelles vocations dans le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie. Le Groupe OCP est d’ailleurs partenaire de ce projet.

Le Grand Moussem dans l’optique d’un développement durable où chaque secteur permet de soutenir ou d’entrer en complémentarité avec les autres. Au cours des échanges avec les Ambassadeurs, le Gouverneur a passé en revue plusieurs grandes réalisations de la Provinces au cours des 6 dernières années: le secteur de l’éducation a bénéficié, en 2011, d’une large rénovation de 135 écoles et de la distribution de 8000 vélos aux jeunes étudiants vivant à plus de 4 Km de leurs écoles. La Province a également acquis 72 bus scolaires, ce qui a permis de réduire le taux d’abandon scolaire. En 2012, le secteur de la santé a vu un saut qualitatif important avec la construction d’un nouvel hôpital de 500 lits et la création d’un numéro d’urgence ambulancière «2222». L’année 2013 fut celle de l’équité territoriale, avec la création de guichets uniques dans les petits patelins. En 2014, la Province s’est attelée à développer les programmes de sports à destination de la jeunesse. Bien entendu, un plan de solidarité a été mis en place entre les communes, regroupées en 3 pôles, afin d’assister les moins dotées et répartir équitablement le budget de 32 milliards de dirhams. Le Moussem de Moulay Abdellah Amghar, le plus ancien au Maroc

38 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Le Gouverneur Mouâad Jamai a également présenté aux Ambassadeurs les opportunités d’investissement liées aux projets futurs : le nouvel aéroport de Jorf Lasfar, qui permettra en outre de miser sur un sport en pleine expansion : le parachutisme. Il est aussi question de la création d’une ligne ferroviaire rapide, basée sur le tracé existant. La reconversion de la prison agricole est également mise sur la table : les 1.300 Ha abriteront un espace d’exposition ainsi qu’une école d’ingénieurs autour d’un nouveau pôle urbain.

Enseigner l’Ecologie Enfin, et dans le cadre de la préparation de la COP22, les Ambassadeurs apprennent la mise en service de 54 salles d’études écologiques, répar-

Dans le domaine de la culture, la Province d’El Jadida abrite plusieurs grandes rencontres : le festival du cheval, un festival gratuit pour les jeunes (2 millions de participants en 3 jours), un festival de musique pour le Ramadan, une rencontre autour de la fauconnerie ainsi que le Moussem traditionnel Moulay Abdellah Amghar, le plus ancien du Maroc, et où, traditionnellement, les agriculteurs, riches d’une moisson généreuse, viennent se divertir, préparer les mariages et faire du commerce. En 2015, le Moussem a attiré plus de 500 000 visiteurs. Après les échanges avec les Ambassadeurs, le Gouverneur s’est vu décerner, par le Doyen du groupe des Ambassadeurs, un certificat d’appréciation pour saluer ses efforts dans le cadre de la Diplomatie Régionale.


DIPLOMATICA

VISITE

During the summer, thanks to the seaside offers, the population of El Jadida triples under the weight of tourists

was one of regional equity, with the creation of points of single contact in small towns. In 2014, the Province started working on the development of youthoriented sports programmes. Of course, a solidarity arrangement was put in place among the communities, which were organised into 3 groups, in order to assist the less endowed communities and to share the 32 billion Dirham budget equitably. Governor Mouâad Jamai also introduced the Ambassadors to the investment opportunities in future projects: the new Jorf Lasfar airport, which will also allow for focus on a rapidly-expanding sport: parachuting. The construction of a high-speed railway line based on the existing track is also being considered. The

restructuring of prison farms is also being discussed: the 1300 Hectares will include an exhibition ground as well as an Engineering College centred around a new urban hub.

The Teaching of Ecology Lastly, as part of the preparations towards COP22, the Ambassadors learned about the commissioning of 54 ecological classrooms, distributed among the schools in the province, with the aim of thereby creating new vocations in the agricultural and agro-industrial sectors. Furthermore, the OCP group is a partner in this project.

The Grand Moussem In the cultural domain, the El Jadida Province hosts several big events:

the Horse festival, which is a free festival for the youth (2 million participants in 3 days), a music festival for Ramadan, an event centred on falconry as well as the Moulay Abdellah Amghar Moussem, the oldest in Morocco, where, traditionally, agriculturists who have become rich from a bountiful harvest come for entertainment, to prepare for marriages and for trade. In 2015, the Moussem attracted more than 500,000 visitors. After the interactions with the Ambassadors, the Governor was presented with a Certificate of Appreciation by the Dean of the group of Ambassadors to acknowledge his efforts in Regional Diplomacy.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 39


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion du 67ème Anniversaire de la République Populaire de Chine, l’Ambassadeur de Chine à Rabat, S.E.M. SUN Shuzhong a prononcé un discours devant le Chef du Gouvernement et ses invités

A

u nom de mon épouse et de tout le personnel de l’Ambassade, je voudrais tout d’abord exprimer mes chaleureux souhaits de bienvenue et mes sincères remerciements à tous les invités ici-présents. Face à une reprise anémique de l’économie mondiale, la Chine s’est attachée, depuis le début de cette année, à approfondir la réforme sur tous les plans, à faire de l’innovation le moteur de son développement, et à promouvoir une économie verte. À la fin du premier semestre, elle a atteint l’objectif prévu avec une croissance de 6,7%, un taux qui la place toujours parmi les premiers dans le monde et qui confirme une tendance au mieux pour le long terme. Dans le même temps, la Chine, prenant une part active dans les affaires internationales, oeuvre à contribuer au développement de notre monde par des solutions chinoises. Il y a deux semaines, le Sommet de G20 s’est clôturé avec succès dans la ville chinoise de Hangzhou. Les dirigeants des vingt économies majeures et les représentants de pays en développement et d’organisations internationales y ont eu des discussions approfondies sur le thème “vers une

économie mondiale innovante, revigorée, interconnectée et inclusive”, et sont parvenus au “Consensus de Hangzhou”, avec une série de politiques et mesures sur la promotion d’une croissance économique forte, durable, équilibrée et inclusive. Du fond du coeur, la Chine a toujours souhaité coopérer avec les pays amis en vue d’un développement partagé. Lors de la 7e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe tenue en mai dernier, elle a décidé ensemble avec les pays arabes de faire de la promotion de l’interconnectivité, de la coopération industrielle et des échanges humains, trois piliers de leur programme conjoint pour construire ensemble «la Ceinture et la Route». La coopération sino-africaine n’a cessé de donner des résultats tangibles. Voilà le message essentiel de la dernière Réunion des coordinateurs sur la mise en oeuvre des actions de suivi du Sommet de Johannesburg tenue à Beijing. Dans les années à venir, nous entendons continuer à travailler, avec la plus grande sincérité, à un développement gagnant-gagnant avec les différents pays du monde. Confucius dit: Quel plaisir d’accueillir un ami venu de loin! En mai dernier. S.M. le Roi Mohammed VI nous a fait l’hon-

neur de venir effectuer une visite d’État en Chine, durant laquelle il a annoncé, avec le Président chinois XI Jinping, l’établissement d’un partenariat stratégique entre nos deux pays, donnant ainsi une nouvelle impulsion au développement des relations sino-marocaines. La déclaration conjointe sur l’établissement du partenariat stratégique entre la Chine et le Maroc signée par le Président XI Jinping et Sa Majesté le Roi Mohammed VI est un document politique directeur qui définit les orientations à suivre pour le développement des relations sino-marocaines dans les années à venir. Nous sommes convaincus que sous la conduite des deux Chefs-d’État, les relations bilatérales vont entrer dans une nouvelle phase historique marquée par un développement plus rapide et une coopération plus étendue et plus fructueuse. Je voudrais aussi saisir cette occasion pour vous faire part du départ prochain de notre attaché de défense, le colonel major LI Hongfei, qui a terminé avec succès son mandat au Maroc avec des contributions remarquables aux échanges entre les deux pays. Il sera succédé par le colonel major XU Guopei, bien déterminé à prendre son relai pour l’amitié sino-marocaine. Tous mes collaborateurs de l’Ambassade et moi, nous souhaitons ardemment travailler de concert avec les amis marocains pour inscrire un nouveau chapitre dans les annales de la coopération bilatérale. Vive la République populaire de Chine! Vive le Royaume du Maroc! Vive l’amitié sino-marocaine!

S.E.M. SUN Shuzhong, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine prononce son discours à l’occasion de la célébration de la Fête Nationale.

40 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, S.E.M. SUN Shuzhong et son épouse ont offert une réception à la Résidence, le mercredi 28 octobre 2016

S.E.M. SUN Shuzhong, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, son épouse et les diplomates de l’Ambassade accueillent les invités H.E.Mr. SUN Shuzhong, Ambassador of the People’s Republic of China, his wife and diplomats of the Embassy welcome guests

CÉLÉBRATIONS

FÊTE NATIONALE

CHINE

L’Ambassadeur de Chine et son épouse accueillent le Chef du Gouvernement, M. Abdelilah Benkirane The Ambassador of China and his wife welcoming the Chief of Government, Mr. Abdelilah Benkirane

L’Attaché de défense chinois, le Colonel Major LI Hongfei entouré par ses collègues pour une photo-souvenir à l’issue de sa mission au Maroc.

Plusieurs centaines d’invités ont répondu présents à l’invitation pour cette très belle célébration à l’occasion du 67ème anniversaire de la République Populaire de Chine

The Chinese Defence Attaché, Colonel Major LI Hongfei surrounded by his colleagues for a souvenir photo at the end of his mission in Morocco.

Several hundred guests responded to the invitation to this beautiful celebration to mark the 67th anniversary of the People’s Republic of China DIPLOMATICA 75 | 2016 - 41


ENERGIE VERTE La centrale thermo-solaire Noor de Ouarzazate ouvre un nouvel éco-système industriel pour la Région

RÉGION DRAÂ-TAFILALET Un grand pôle régional en mutation. Le point sur l’ambition économique de la Région

42 - DIPLOMATICA 75 | 2016

L

e Directeur du Centre régional d’investissement de Draa-Tafilalet, M. Bouchaib Erraziki, affiche son optimisme quant au développement économique de la région qui regorge de potentialités. La mise en service de la Centrale Solaire Noor va insuffler une nouvelle dynamique économique à la région. Diplomatica: Avec la mise en service de la Centrale Solaire Noor, Ouarzazate ouvre un nouveau chapitre économique. Quels sont les métiers qui se développent dans la région?


DIPLOMATICA

DÉCRYPTAGE

DROITE M. Bouchaib Erraziki, Directeur du Centre Régional d’Investissement de Draa-Tafilalet

T

he Director of the Draa-Tafilalet Regional Investment Centre (CRI), Mr. Bouchaib Erraziki, expressed his optimism about the economic development of the region which abounds with potentials. The commissioning of the Noor Solar Plant will inject a new economic dynamic into the region. Diplomatica: With the commissioning of the Noor Solar Plant, Ouarzazate has opened a new chapter in its economy. What vocations are being developed in the region?

Bouchaib Erraziki: Avec ce projet gigantesque structurant, la région participera davantage dans la production de la valeur ajoutée économique créée au niveau national alors qu’au cours des dernières années notre participation a été timide. Aujourd’hui avec ce premier projet et des autres projets similaires dans le secteur des énergies renouvelables, Noor2, Noor3, Noor Midelt1, Noor Tafilalet, le parc éolien de Midelt, les nouveaux barrages et centrales électriques, notre région contribuera davantage dans le PIB national. Ce qui va permettre d’insuffler une nouvelle dynamique économique à la région à tra-

Bouchaib Erraziki: With this gigantic structural project, the region is participating more in the creation of added economic value on the national level, even though our participation has been low over the years. Today, with this first project and other similar projects in the renewable energy sector, Noor2, Noor3, Noor Midelt1, Noor Tafilalet, Midelt wind turbine field, new dams and electric plants, our region will contribute more to the national GDP. This will allow for the injection of a new economic dynamic to the region through new projects, especially in the mining industry. All the provinces in the region have mineral resources. Optimal economic use, which remains the poor relative

of the exploitation of this wealth, will doubtless become a reality in this region. The principal products being exploited are barite, silver, iron, copper, lead, manganese, cobalt, zinc, fluorine. Its two sectors, Energy and Mining, constitute an economic pillar of great importance to the regional economy. Tourism and the cultural industry is the second economic pillar with a high added value. In essence, the region abounds with substantial potentials. Recently, we have witnessed a boom in tourism. This will give rise to other investments from Moroccan and foreign capital. The niches which attract the most investment are tourist accommodation, restaurants, the organization of journeys and hikes, transportation, etc. The cultural industry is also a part of this pillar, especially animation and cinema. Internationally renowned films are shot every year at Ouarzazate which has a dedicated infrastructure, and also at Erfouf, Rissani, Tinghir and Errachidia. The agriculture pillar plays an important role in the economic development of the region. Robust investments are infused into the local economy, particularly towards the cultivation of dates with high economic added value from Mejhoul to Errachidia. The apple from Midelt has achieved a good reputation. The roses from Megouna are DIPLOMATICA 75 | 2016 - 43


DÉCRYPTAGE

DIPLOMATICA

vers de nouveaux projets notamment dans les mines. Toutes les provinces de la région disposent des atouts miniers. La valorisation qui reste le parent pauvre de l’exploitation de cette richesse, trouvera sans doute son chemin dans cette région. Les principaux produits exploités sont la barytine, l’argent, le fer, le cuivre, le plomb, le manganèse, le cobalt, zinc, fluorine, Ses deux secteurs, Energies et mines, constituent un pôle économique de grande importance pour l’économie régionale. Le tourisme et l’industrie culturelle est le second pôle économique à forte valeur ajoutée. La région regorge, en effet, d’importantes potentialités. On assiste ces derniers temps à un essor touristique. Ce qui va engendrer d’autres investissements par des capitaux marocains et des capitaux étrangers. Les créneaux qui attirent le plus sont l’hébergement touristique, la restauration, l’organisation de voyages et de randonnées, le transport,… L’industrie culturelle fait également partie de ce pôle, essentiellement l’animation et le cinéma. Des films de renommés internationales sont tournés chaque années à Ouarzazate qui dispose une infrastructure dédiée, mais également à Erfouf, Rissani, Tinghir et Errachidia. Le pôle de l’agriculture joue de sa part un rôle important dans le développement économique de la région. Des investissements solides sont injectés dans l’économie locale, notamment pour le développement de la culture des dattes à haute valeur ajoutée économique, en l’occurrence le Mejhoul à Errachidia. La pomme de Midelt a acquis une bonne notoriété. La rose de Megouna se positionne également dans le tissu de l’économie sociale marocaine. Des valorisations de ses produits se développent et créées de la richesse et de l’emploi. Donc l’agriculture dans la région se métamorphose pour le bien de l’économie régionale. Diplomatica: Le développement des investissements nécessite des ressources humaines qualifiées. La formation suit-elle l’ambition économique de la région? 44 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Bouchaib Erraziki: L’un des éléments forts de la région est sans conteste ses ressources humaines. Il est connu à l’échelle nationale que l’homme et la femme de la région sont très attachés à la production et la productivité. Un nombre important de cadres sont originaires de cette région. Cette richesse humaine se traduit par la production de compétences dans les grandes écoles au niveau national et en Europe et également sur le plan territorial. Nous essayons d’agir en parallèle avec le développement des secteurs économiques. A titre d’exemple, en matière d’industrie culturelle, la région dispense des formations spécifiques en relation avec le secteur du cinéma. La région compte aussi des écoles de formation en tourisme et en agriculture, ainsi que des formations universitaires et des formations professionnelles. Notre richesse humaine suit le développement économique. De la formation est dispensée en matière des énergies renouvelables. Mais, ce n’est pas encore suffisant. On tend à accompagner davantage les jeunes pour améliorer leurs compétences. Diplomatica: Quels sont les leviers que le CRI peut actionner pour attirer de nouveaux investisseurs dans la région? Bouchaib Erraziki: Le CRI essaie de promouvoir davantage le territoire et créer une identité de territoire pour se démarquer aussi bien au niveau national qu’international. Cela passe par la mise en place d’une relation de confiance avec les opérateurs de la région et la sensibilisation sur les opportunités d’investissement en vue de drainer des investissements essentiellement ceux des IDE (investissements directs étrangers). Le CRI développera davantage de programmes d’accompagnement dédiés aux opérateurs économiques et des porteurs de projets. Il faut dire que le territoire est vaste et dispose d’énormes richesses. Mais, pour le développement économique, il est nécessaire d’asseoir des programmes d’accompagnement adaptée aux différentes typologies de projets et aux différentes typologies d’investisseurs (les jeunes, la femme entrepreneur, les IDE, les MRE, les grands projets, les petits projets, les projets en difficultés…). Le CRI essaie de travailler sur cette vision.

Diplomatica: La Région est connue pour son enclavement, quels sont les efforts déployés pour faciliter son rattachement aux grands centres économiques du Maroc? Bouchaib Erraziki: Tout développement est lié à la connectivité aux grands centres de consommation nationale et internationale. La région dispose d’un atout important. Elle est, en effet, dotée de trois aéroports (Errachidia, Ouarzazate et Zagora). Il est nécessaire de faire des efforts pour l’optimisation de l’utilisation de ces aéroports. Avec les différents acteurs, nous travaillons pour limiter les conséquences négatives de la non-connectivité aux aéroports nationaux et internationaux. Dans un futur proche, la fréquence de connectivité sera amplifiée davantage grâce aux efforts déployés par tous les intervenants. Sur le plan du transport terrestre, les acteurs concernés œuvrent à développer d’autres connectivités. La réflexion est menée dans le cadre du projet autoroutier Beni Mellal-Fès/Meknès pour mettre en place une voie autoroutière vers Errachidia. Le projet de réduction des dangers et simplification du transport entre Ouarzazate et Marrakech est en cours. Dans le pipe des décideurs figure aussi le dédoublement de la voie entre Errachidia et Ouarzazate. Diplomatica: Dans le cadre de la complémentarité et la concurrence entre les régions, sur quel créneau entend se positionner la région? Bouchaib Erraziki: La région dispose d’atouts indéniables. Elle pourrait avoir l’ambition d’être une vitrine du Maroc dans certains secteurs de développement économique. Nous travaillons pour rendre cette ambition un objectif réalisable. Le territoire administratif DraaTafilalet vient d’être créé. Nous sommes dans la phase de développement des programmes et des projets d’avenir. Pour atteindre les objectifs escomptés, il faut dresser des stratégies de développement économique. Tous les acteurs dont les opérateurs économiques privés partagent la même vision pour réaliser la même ambition et rendre le territoire attractif.


DIPLOMATICA

DÉCRYPTAGE

NETWORK L’aéroport de Zagora est l’un des moyens d’accès modernes à la Région The airport of Zagora is one of the modern accesses means of the Region

also becoming part of the socio-economic fabric of Morocco. The appreciation of these products is leading to development and the creation of wealth and employment. Thus, agriculture is undergoing a transformation in the region for the good of the regional economy. Diplomatica: The development of Investments makes qualified human resources essential. Is there training in line with the economic ambition of the region? Bouchaib Erraziki: Without doubt, one of the strong features of the region is its human resources. It is known all over the nation that the men and women of the region are very passionate about production and productivity. A substantial number of staff is indigenes of this region. This wealth of human resources is consequent upon the acquisition of competences in big schools within the country and in Europe and also within the region. We are trying to act simultaneously with the development of the economic sectors. For example, with respect to the cultural industry, the region provides specific training in theatre arts. The region also has training schools in tourism and agriculture, as well as university and professional training programmes. Human wealth is contingent upon economic development. Training is being provided in the area of renewable energy. However, it is not yet sufficient. We are going to support more young people in order to improve their competences.

Diplomatica: What measures can the CRI take in order to attract new investors to the region? Bouchaib Erraziki: CRI tries to promote the region and create a regional identity which distinguishes it both nationally and internationally. This is being done by the establishment of a relationship of trust with operators in the region and sensitization on the investment opportunities with a view to attract investments, especially Foreign Direct Investments (FDIs). CRI will develop more programmes dedicated to economic operators and project sponsors. It is worthy of note that the region is vast and is enormously endowed. However, for economic development, it is necessary to put in place support programmes which are adapted to the various types of projects and the various types of investors (youths, women entreprenous, FDIs, Moroccans living abroad, big projects, small projects, projects experiencing challenges, etc.). CRI tries to work with this vision. Diplomatica: The region is known for its remoteness, what are the efforts being made to facilitate its rapprochement with the big economic centres of Morocco? Bouchaib Erraziki: Development is always a function of the connectivity between big centres of national and international consumption. The region has an important asset. In fact, it is endowed with three airports (Errachidia, Ouarza-

zate and Zagora). It is necessary to make efforts to optimize the utilization of these airports. We are working with the various stakeholders to reduce the negative consequences of the lack of connectivity between the local and international airports. In the near future, the frequency of flights will be greatly increased, thanks to the efforts being made by all the stakeholders. With respect to land transportation, the stakeholders concerned are working to develop other routes. As part of the Beni Mellal-Fès/Meknès highway project, the construction of a road leading towards Errachidia is also being considered. The hazard reduction project and the simplification of transportation between Ouarzazate and Marrakech is ongoing. The dualization of the road between Errachidia and Ouarzazate is also being planned by the policymakers. Diplomatica: Within the framework of complementarity and competition between the regions, in what niche does the region hope to position itself? Bouchaib Erraziki: The region has undeniable assets. It can have the ambition of being the shop window of Morocco in some sectors of economic development. We are working to make this ambition an achievable goal. The DraaTafilalet administrative region has just been created. We are in the development phase for the programmes and projects of the future. In order to achieve the set objectives, strategies for economic development have to be put in place. All the stakeholders including the private economic operators have a shared vision to achieve the same goal and make the region more attractive.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 45


DÉTENTE

DIPLOMATICA

Discovering Wifaq Sports’ Club of Rabat

A Club Wifaq À la découverte du

Le plus vaste complexe sportif privé de la Capitale The largest private sports complex in the capital

46 - DIPLOMATICA 75 | 2016

u coeur du Quartier des Ambassadeurs (Rabat Souissi) se cache un écrin de verdure, entièrement dédié aux loisirs sportifs.

Le complexe sportif “Club Wifaq” a récemment été rénové et propose une offre aussi vaste que méconnue. Diplomatica a rencontré le Directeur Général Délégué, M. Ali El Alaoui qui nous fait visiter le club, tout en répondant à nos questions. Diplomatica: Le Wifaq est un club assez mystérieux, vu de l’extérieur. Votre activité est liée au tennis, n’est ce pas?


DIPLOMATICA

Plusieurs courts de tennis sont mis à la disposition des membres, petits et grands Several tennis courts are available to members, old and young

Ali El Alaoui: A l’origine, le Wifaq a été créé en tant que club principalement de Tennis; aujourd’hui, après les travaux de réaménagement, le Wifaq est un club qui regroupe plusieurs activités sportives, culturelles et ludiques, collectives ou individuelles: une piscine couverte chauffée toute l’année, une piscine extérieure, une salle couverte omnisports (basket, volley, hand, mini-foot,...), un terrain extérieur omnisports, un centre de fitness équipé, dix courts de Tennis dont 2 centraux, deux courts de Padel, un espace de pétanque, un parcours de santé, des aires de jeux pour enfants, un club enfants, un espace de restauration géré par un cuisinier de renom.

DÉTENTE

ACCUEILANT

MODERNE

Large parking, en face de l’Ambassade du Vietnam à Rabat Large parking lot in front of the Vietnamese Embassy in Rabat

Récemment rénové, adoptant les meilleurs standards internationaux Recently renovated, adopting the best international standards

A

t the heart of Ambassadors’ district (Rabat Souissi) hides a green hideaway, completely dedicated to leisure sports.

The sports complex “Club Wifaq” was recently renovated and offers a range of possibilites as wide as unknown. Diplomatica met with the Director General Delegate, Mr. Ali El Alaoui who showed us around the club, while answering our questions. Diplomatica: The Wifaq is a rather mysterious club, quite protected from the exterior. Your activity is related to tennis, is not it?

Ali El Alaoui: Initially, the Wifaq was primarily established as tennis club. Today, after the redevelopment, Wifaq is a club that includes several sports, cultural and recreational activities, for group but also individuals. We’re offering an indoor pool, heated all year round, an outdoor pool, an indoor multisports hall (basketball, volleyball , handball, mini football, ...), an outdoor field sports, a fitness center with ten tennis courts including two centrals, two paddle courts, a petanque area, a fitness trail, playgrounds for children, a kids’ club, a delicate food court, managed by a reknowned chef.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 47


DÉTENTE

DIPLOMATICA

Comme vous le voyez, le Wifaq est devenu un espace privilégié pour le bien-être en général et le sport en particulier, avec une ambition de positionnement national et international. Diplomatica: Face à l’expansion récente des salles de sports à Rabat, quels sont vos points forts?

BAS M. Ali El Alaoui, Directeur général délégué du Wifaq

Ali El Alaoui: Le Wifaq a un autre positionnement. Il ne s’agit pas d’une simple salle de sport: le Wifaq est un espace de bien-être où chacun peux y exercer une activité soit sportive, soit culturelle, soit ludique. Le Wifaq est un club orientée famille ou chaque membre d’une famille peut exercer l’activité qui l’intéresse. Nos points forts résident dans les équipements de haut niveau que nous mettons à la disposition de nos adhérents dans tous les créneaux, et surtout d’un personnel d’encadrement de haut niveau qui privilégie la satisfaction client et la qualité du service. Diplomatica: Une vaste superficie, mais exclusivement dédiés aux sports collectifs?

BAS Le Wifaq reçoit des sportifs de tous âges, comme sur cette aire de jeux pour enfants

Ali El Alaoui: Pas du tout, les membres peuvent pratiquer tout type de sport y compris les sports individuels comme la natation ou le fitness. Diplomatica: Un club privé, c’est forcément hors de la portée financière des enfants et jeunes professionnels? Ali El Alaoui: Le Wifaq n’est pas une simple salle de sport: le Wifaq est un espace qui privilégie l’enfant avec ses parents, et accorde une attention particulière aux jeunes professionnels.

48 - DIPLOMATICA 75 | 2016

As you see, the Wifaq became a privileged space for the well-being in general and sports in particular, with a goal of national and international positioning. Diplomatica: Faced with the recent expansion of sports facilities in Rabat, what are your strengths? Ali El Alaoui: The Wifaq club is aiming towards another position. It is not a simple gym: Wifaq is an area of​​ well-being, in which everyone can exercise weither sports, cultural or just playful. The Wifaq club is family


DIPLOMATICA DIPLOMATICA DÉTENTE SPORT

orientated: each member of a family can exercise the activity of interest, individually or together. Our strengths lie in the high-level equipments we make available to

our members, in any niche, strengthened by high-level management personnel that emphasizes customer satisfaction and service quality.

HAUT Le restaurant du Wifaq possède une terrasse qui permet d’apprécier la piscine extérieure

Diplomatica: Wifaq is settled on a vast area, exclusively dedicated to team sports? Ali El Alaoui: No, members can practice all types of sports, including individual sports like swimming or fitness. Diplomatica: But high-end clubs are too often out of the financial reach of children and young professionals.

GAUCHE La salle de fitness est équipée des machines les plus modernes

Ali El Alaoui: The Wifaq is not a simple gym: it’s is a space that favors the kid along with his parents, and pays special attention to young professionals. DIPLOMATICA 75 | 2016 - 49


DÉTENTE

DIPLOMATICA

50 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

GOLF TROPHY

Diplomatique

L’Ambassadeur de l’Inde, S.E.M. Dinesh Patnaik, très concentré pour un birdie The Ambassador of India, H.E.Mr. Dinesh Patnaik, very concentrated for birdie

4 ème Trophée Diplomatique de Golf à Rabat

Diplomatic Golf Trophy La Fondation Diplomatique et l’Ambassadeur de l’Inde ont joint leurs forces pour l’organisation de cette compétition sportive tant attendue

A

l’occasion de la Fête de la Jeunesse, la Fondation Diplomatique et l’Ambassadeur de l’Inde ont organisé la 4ème édition du Trophée Diplomatique de Golf, le samedi 20 août sur le prestigieux parcours du Royal Golf Rabat “Dar Essalam”

Diplomatie Economique Cette grande rencontre sportive et amicale, qui a rassemblé plus de 150 participants, fut surtout l’occasion pour les Ambassadeurs et autres diplomates accrédités au Maroc de raffermir leurs relations avec les responsables des cercles économiques,

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 51


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

NETWORK Cooptés par les missions diplomatiques, les participants du Trophée Diplomatique de Golf

dont beaucoup sont connus pour leur passion du golf, l’un des rares loisirs où sport et affaires se conjuguent.

Ouverture Asiatique S’inscrivant parfaitement dans les récentes ouvertures du Maroc vers les pays asiatiques, et notamment l’Inde, cette 4ème édition du Trophée Diplomatique de Golf a été co-organisée par la Fondation Diplomatique et l’Ambassade de l’Inde à Rabat et vise à mieux faire connaître les opportunités d’affaires avec ce pays grâce notamment à la mise en place d’équipes mixtes de joueurs intégrant hommes et femmes d’affaires ainsi que des diplomates.

FRIENDSHIP Construire des ponts entre le monde des affaires et les missions diplomatiques, c’est l’objectif de la nouvelle diplomatie économique.

52 - DIPLOMATICA 75 | 2016

O

n the occasion of the Youth Day, the Diplomatic Foundation and the Ambassador of India organized the 4th edition of the Diplomatic Golf Trophy, Saturday, Aug. 20 at the prestigious blue course of the Royal Golf Rabat “Dar Salam”

Economic Diplomacy This great sporting and friendly meeting, which brought together over 150 participants, was above all an opportunity for Ambassadors and other diplomats accredited in Morocco to strengthen their relations with leaders of economic circles, many of which are known for their passion

for golf, one of the few sports where leisure and business come together.

Asian Opening Following the recent openings of Morocco towards Asian countries, including India, the 4th edition of the Diplomatic Golf Trophy was co-organized by the Diplomatic Foundation and the Indian Embassy in Rabat and aimed to raise awareness of the business opportunities in this country. One way to acheive this goal was to carefully chosing teams of players, matching members of the administration, businessmen and businesswomen together with diplomats and other golf enthusiats.


DIPLOMATICA

Dès l’aurore, les équipes se sont rassemblées au point de rendez-vous, le trou n°1 du parcours bleu au Royal Golf Rabat “Dar Essalam”, découvrant leurs partenaires du jour, autour d’un délicieux petit déjeuner dynamisant. Un sac-cadeau aux couleurs du Trophée Diplomatique était offert aux participants: la panoplie du bon golfeur avec un peu de place pour stocker suffisament de boissons fraîches pour survivre aux grosses chaleurs de l’été sur un parcours de plus de 6 km. Assez rapidement, après l’échauffement de rigueur, le représentant de la commission sportive appelle les équipes et leur rappele les règles du “Tex-

as Scramble” par équipe de 2: chaque golfeur lance sa balle et, de concert, les équipiers choisissent la meilleure des deux pour le coup suivant, et ainsi de suite jusqu’au 18ème trou. Ainsi, des golfeurs de niveau différents ont pu prendre du plaisir et surtout mieux se connaître lors de cette

GOLF TROPHY

compétition estivale décontractée. Carte de score en main et l’espoir de remporter le Trophée Diplomatique de Golf en tête, les joueurs étaient fin prêts pour une journée mémorable pleine de surprises et de découvertes.

“GOODIE BAG” T-Shirt, casquette, boissons fraîches, fruits et barres chocolatées avec d’autres petits souvenirs en cadeau ont été remis à chaque joueur au départ

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 53


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

Sur un parcours totalement privatisé, une signalétique sobre a guidé les joueurs, tout en saluant les sponsors, partenaires de la rencontre On a fully privatized course, a simple signage guided players, while welcoming the sponsors, partners of this competition

At dawn, the teams gathered at the rendezvous point, the 1st hole of the Blue Course at the Royal Golf Rabat “Dar Salam”, meeting their partners of the day along with a delicious and energizing breakfast. A goodie bag, stamped with the golden logo of the Diplomatic Golf Trophy, was offered to the participants: the panoply of good golfer with a little room to store cold drinks, enough to survive the intense heat of this summer day on a long course: a little bit more than 6 km. Fairly quickly, after rigorous warmup, the referee from the sport committee called teams and reminded them the rules of the “Texas Scramble” playing with teams of 2: every golfer starts his ball and, together,

team members choose the best position to launch the next shot, and so on until the 18th hole. Thus, different levels of golfers were able

to have lot’s of fun and, above all, get to know each other during this casual summer competition. Scorecard in hands and hope to win the Diplomatic Golf Trophy in all minds, players were ready for a memorable day, full of surprises and discoveries.

L’Ambassadeur de l’Inde et le Président de la Fondation Diplomatique signent les diplômes de participation qui seront remis à chaque golfeur de la compétition The Ambassador of India and the President of the Diplomatic Foundation sign the participation diplomas will be given to each golfer competition

54 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

Ce fut une délicieuse surprise qui attendait les golfeurs à mi-parcours, au départ du trou n°10, puisque les organisateurs avaient concoctés un incroyable accueil gastronomique en plein milieu des greens verdoyants. Rien de tel qu’une coupe givrée de “Perle du Sud” ou un bon jus de fruit frais pour marquer une pause bien méritée! Les équipes, arrivant au fur et à mesure, ont pris place dans la tente caïdale où un déjeuner “bio” leur fut servi, accompagné des vins les plus fins du Maroc: une occasion supplémentaire de faire vibrer les papilles tout en découvrant le patrimoine gastronomique du Maroc.

It was a pleasant surprise that awaited the golfers during half-time, as from hole 10, since the organizers had put together an unbelievable gastronomic welcome on the lush greens. There is nothing like a cup of frozen «Pearl of the South» or refreshingly

GOLF TROPHY

fresh fruit juice to mark a well-deserved break! The teams, arriving one after the other, took their place in the caidal tent where they were served with a «bio» lunch, together with the finest Moroccan wine: It was another op-

LE TROU GOURMAND Une délicieuse pause vitaminée et champêtre attendait les golfeurs à mi-parcours, à la lisière de la forêt du Royal Golf Rabat Dar Essalam.

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 55


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

Meilleurs Moments

La première balle est toujours délicate, c’est elle qui conditionne le tempérament du joueur tout au long du parcours

GO

STRETCH

STYLE

Une excellente première balle de l’Attaché de Défense des Etats-Unis An excellent first ball of the Defense Attaché of the United States

Avec un bon stretching, les swings de Salim El Merini seront parfaits With proper stretching, the swings of Salim El Merini will be perfect

Mme Asmaa Bensalah avait peaufiné son équipement pour le tournoi Ms. Asmaa Bensalah had refined her equipment for the tournament

56 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

GOLF TROPHY

Best Moments The first ball is always tricky and surely affects the temperament of the player on the course

TRICKY

BOSS

FRIENDSHIP

Abdelhai Bouzoubaa doit mettre au pas une balle vraiment rebelle Abdelhai Bouzoubaa must rein in a really rebellious ball

Le président de la commission sportive, Dr El Omari veille au respect des règles The president of the sports commission, Dr. El Omari enforces all rules

Il y a forcément un ami golfeur de Naïm Chemaou à saluer sur le parcours There must be a golfer friend of Naim Chemaou saluting on the course DIPLOMATICA 75 | 2016 - 57


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

Best Moments

FINESSE

DÉTERMINATION

SÉRÉNITÉ

Un coup bien dosé avec beaucoup de finesse, c’est la clé du succès

L’Ambassadeur de Chine déterminé à passer du bon temps sur le parcours

Les joueurs apprécient le calme et l’entretien impeccable du Royal Golf Rabat

58 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

ÉLÉGANCE

PERFORMANCE

Le swing, un délicate alliance d’équilibre et d’élégance

L’Ambassadeur de Corée, en fin expert, sait doser sa puissance de frappe

GOLF TROPHY

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 59


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

LE DÎNER DE GALA La cérémonie de remise des Trophées Diplomatiques de Golf s’est déroulée dans la Salle Royale du Sofitel Rabat “Jardin des Roses”

La tradition diplomatique imposait un écrin de luxe pour abriter la cérémonie de remise des Trophées Diplomatiques de Golf. C’est donc au Sofitel Rabat “Jardin des Roses” que les joueurs et leurs conjoints ont été conviés pour un dîner de gala raffiné offert à cette occasion. Entre le fondant d’un foie gras poëllé aux asperges vertes, le moelleux d’un filet

60 - DIPLOMATICA 75 | 2016

de St-Pierre aux cèpes ou la douceur d’une balle glacée au chocolat vert, difficile de départager les plats tant ils étaient en subtile harmonie avec cette journée riche en émotions. Pas moins de 200 personnes, dont 20 Ambassadeurs et Représentants d’Organisations Internationales étaient présents pour soutenir les lauréats autour de l’Ambassadeur de l’Inde.

In keeping with diplomatic tradition, a luxurious countryside played host to the Diplomatic Golf Trophy Presentation ceremony. It was therefore at Sofitel Rabat “Garden of Roses” that the players and their spouses were invited to for a exquisite gala dinner which was given on this occasion. From the base of fried foie gras to green asparagus, the freshness of some John Dory with Mushrooms or the sweetness of an iced ball of green chocolate, it is difficult to separate the plates since they were in subtle harmony with this day in its emotional richness. There were not less than 200 persons, of whom 20 were ambassadors and representatives of international organisations who were present to support the winners who flanked the ambassador of India.


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

62 - DIPLOMATICA 75 | 2016


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

Palmarès

Prizes

Le Trophée Diplomatique de Golf a été remporté par l’équipe de MM. Mazen et Bensouda avec un score net de 62. La seconde place est revenue à l’équipe d’Azzedine BENOMAR et Alex EZZAHID. A la troisième place, l’équipe de Mohammed WAHI et Said MOULINE. Les Trophées OCP ont été décernés aux équipes de Mohamed CHAMI, Abdellatif IDMAHAMMA, Ghali BENSOUDA et Hicham BALAFREJ. Le prix du Sofitel est revenu à l’équipe de Gerhard KRAUSE jouant avec Driss LARAKI. Les Trophées de l’Ambassadeurs de l’Inde ont été décernés aux équipes d’Ali EL KOHEN, Mehdi HASSOUNI, Karim AMEUR et Stephen ORR.

The Diplomatic Golf Trophy was won by the group of Messers Mazen and Bensouda with a net score of 62. The second position went to the group of Azzedine BENOMAR and Alex EZZAHID. Coming third was the team of Mohammed WAHI and Said MOULINE. The OCP Trophies were presented to the team of Mohamed CHAMI, Abdellatif IDMAHAMMA, Ghali BENSOUDA and Hicham BALAFREJ. The Sofitel prize went to the team of Gerhard KRAUSE who played with Driss LARAKI. The trophies of the Ambassadors of India were presented to the teams of Ali EL KOHEN, Mehdi HASSOUNI, Karim AMEUR and Stephen ORR.

Meilleur espoir (équipe), l’Ambassadeur de Chine et le Directeur Régional de BMCE Bank reçoivent leurs prix de l’Ambassadeur de l’Inde et du Directeur des Affaires Asiatiques et de l’Océanie (MAEC). Meilleur espoir (practice), le Représentant des Nations Unies, M. Philippe Poinsot, reçoit le Prix de Madame la Ministre de l’Artisanat et de l’Economie Sociale des mains du Directeur Général des Relations Bilatérales (MAEC)

Best hope (team), the Chinese Ambassador and the Regional Director of BMCE Bank receiving their prizes from the Ambassador of India and Director of Asian Affairs and Oceania (MFA). Best hope (practice), the United Nations Resident representative, Mr. Philippe Poinsot, receiving the prize of the Minister of Handicrafts and Social Economy from the Director-General of Bilateral Relations (MFA)

64 - DIPLOMATICA 75 | 2016


GOLF TROPHY

DIPLOMATICA

Les Ambassadeurs de Côte d’Ivoire, du Cameroun, de Guinée Equatoriale, du Bénin, d’Indonésie, le Représentant Résident de la FAO et l’ancien Ambassadeur d’Arabie Saoudite remettent les trophées aux lauréats. 66 - DIPLOMATICA 75 | 2016

Ambassadors of Ivory Coast, Cameroon, Equatorial Guinea, Benin, Indonesia, the FAO Resident Representative and former Saudi Ambassador hand over the trophies to the winners.


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration du 56ème Anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire, une très grande fête a été offerte à Rabat par l’Ambassadeur, S.E.M. Idrissa Traoré

On the occasion of the celebration of the 56th Anniversary of Independence of Côte d’Ivoire, a huge celebration was hosted in Rabat by the Ambassador, HE Mr Idrissa Traore. 68 - DIPLOMATICA 75 | 2016

FÊTE NATIONALE

LA CÔTE D’IVOIRE

Soutien unanime Près de 400 invités de marque ont répondu à l’invitation de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire et ont été très sensibles au discours prononcé pour la circonstance Nearly 400 distinguished guests responded to the invitation of the Ivorian Ambassador and were very sensitive to the speech for the occasion


DIPLOMATICA

CÉLÉBRATIONS

Fraternité L’Ambassadeur Idrissa Traoré a rappelé, dans son discours, l’immense capital de confiance, d’admiration et d’entente instaurés par les deux bâtisseurs africains, feu SM le Roi Hassan II et feu le Président Félix Houphouet Boigny. Des relations d’excellence perpétuées par leurs successeurs, S.E.M. Alassane Ouattara et S.M. le Roi Mohammed VI

Ambassador Idrissa Traore recalled in his speech, the immense capital of trust, admiration and agreement established by the two African builders, the late King Hassan II and the late President Felix Houphouet Boigny. These excellent relations are perpetuated by their successors, H.E.Mr. Alassane Ouattara and H.M. King Mohammed VI

Le Ministre Nabil Benadellah, avec M. Anas Sefrioui, Président du Groupe Addoha et son Directeur Général, M. Saad Sefrioui

Le Ministre Anis Birrou arborant la médaille d’Officer de l’Ordre National décernée par la Grande Chancelière de l’Ordre National de Côte d’Ivoire

The Minister Nabil Benadellah with Mr. Anas Sefrioui, CEO of Addoha Group and its Director General, Mr Saad Sefrioui

The Minister Anis Birou wearing the medal of the National Order awarded by the Grand Chancellor of the National Order of Côte d’Ivoire

L’Ambassadeur de Côte d’Ivoire reçoit le Directeur des Affaires Africaines, au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Mohamed Sbihi

Le Doyen du Corps Diplomatique, l’Ambassadeur de Centrafrique, S.E.M. Ismaila Nimaga présente ses félicitations à son homologue ivoirien à cette occasion

The Ambassador of Côte d’Ivoire receives the Director of African Affairs, Ministry of Foreign Affairs and Cooperation, Mr. Mohamed Sbihi

The Dean of the Diplomatic Corps, Ambassador of the Central African Republic, H.E.Mr. Ismaila Nimaga its congratulations to his Ivorian counterpart on this occasion DIPLOMATICA 75 | 2016 - 69


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

Décorations

L’Ambassadeur et plusieurs récipiendaires des 23 décorations décernées (Ordre du Mérite et Ordre National)

Ambassador and several recipients of the 23 decorations awarded (National Order of Merit and National Order)

La Grande Chancelière de l’Ordre National de la République de Côte d’Ivoire décerne la médaille d’Officier de l’Ordre National Ivoirien au Ministre Anis Birrou et à M. Abdellah Boussouf, Secrétaire Général du CCME.

Les consuls honoraires sont portés au rang d’Officier de l’Ordre du Mérite: Anas Sefrioui (Casa), Abdelmajid Laraki (Fès), Sounni Berrada (Marrakech) et Omar Bouhout (Tanger) ainsi que Mme Amina El Ouahabi, Présidente de la HACA.

The Grand Chancellor of the National Order of the Republic of Côte d’Ivoire awarded the medal of the National Order to Ivorian Minister Anis Birrou and Mr. Abdellah Boussouf, General Secretary of CCME.

The Honorary Consuls were awarded the rank of Officer of the Order of Merit: Anas Sefrioui (Casa), Abdelmajid Laraki (Fez), Sunni Berrada (Marrakech) and Omar Bouhout (Tanger) and Ms. Amina El Ouahabi, President of HACA.

70 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

La Grande Chancelière de l’Ordre National de la République de Côte d’Ivoire avait fait le déplacement à Rabat afin de remettre en personne les 23 décorations attribuées aux heureux récipiendaires marocains et ivoiriens pour leurs loyaux services rendus à la République de Côte d’Ivoire. A l’issue de la cérémonie officielle, la Grande Chancelière et l’Ambassadeur ont découpé le traditionnel gâteau d’anniversaire assistés des Ambassadeurs africains du Sénégal, de Guinée, du Niger, du Tchad, de Centrafrique et des diplomates de l’Ambassade, sous le regard des invités de marque conviés à la célébration

CÉLÉBRATIONS

The Grand Chancellor of the National Order of the Republic of Côte d’Ivoire had traveled to Rabat to deliver in person the 23 stated decorations awarded to Moroccan and Ivorian lucky recipients for their loyal service and support to the Republic of Côte d’Ivoire. After the official ceremony, the Grand Chancellor and the Ambassador of Côte d’Ivoire cut the traditional birthday cake assisted by African Ambassadors of Senegal, Guinea, Niger, Chad, Central African Republic and diplomats of the Embassy, under the support of the distinguished guests invited to the National Day celebration DIPLOMATICA 75 | 2016 - 71


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur de la République Socialiste du Vietnam, S.E.M. Pham Truong Giang et son épouse ont offert une réception, le mercredi 21 septembre

FÊTE NATIONALE

VIETNAM

S.E.M. Pham Truong Giang, l’Ambassadeur de la République Socialiste du Vietnam prononce son discours à l’occasion de la célébration de la Fête Nationale.

Les Ambassadeurs de Russie, Autriche et Corée aux côtés de l’Ambassadeur du Vietnam à l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, dans les jardins de la Chancellerie

H.E.M. Pham Truong Giang, Ambassador of the Socialist Republic of Vietnam delivers his speech on the occasion of the celebration of National Day.

Ambassadors of Russia, Austria and Korea alongside the Ambassador of Vietnam on the occasion of the celebration of the National Day, in the gardens of the Chancellery

L’Ambassadeur et son épouse, entourés des membres de la communauté vietnamienne résidente au Maroc, enchantés par cette très belle célébration.

L’Ambassadeur Pham a offert aux invités un large choix des meilleurs plats de la cuisine vietnamienne ainsi qu’un très beau spectacle de danse et de musique.

The Ambassador and his wife, surrounded by members of the Vietnamese community resident in Morocco, enchanted by this beautiful celebration.

The Ambassador Pham offered the guests a wide selection of the best dishes of Vietnamese cuisine and a great show of dance and music.

72 - DIPLOMATICA 75 | 2016


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration du 25ème Anniversaire de l’Indépendance, l’Ambassadeur d’Ukraine à Rabat, S.E.M. Yaroslav Koval a offert une très belle réception le 21 septembre 2016

On the occasion of the celebration of the 25th Anniversary of Independence, the Ukrainian Ambassador in Rabat, S.E.M. Yaroslav Koval offered a very nice reception September 21, 2016 74 - DIPLOMATICA 75 | 2016

FÊTE NATIONALE

UKRAINE

Soutien unanime Près de 200 invités de marque ont répondu à l’invitation de l’Ambassadeur d’Ukraine et ont été très sensibles au discours prononcé pour la circonstance Nearly 200 distinguished guests responded to the invitation of the Ukrainian Ambassador and were very sensitive to the speech for the occasion


DIPLOMATICA

L’Ambassadeur d’Ukraine, S.E.M. Yaroslav Koval et les diplomates de l’Ambassade ont accueilli, dans les salons de l’hôtel “La Tour Hassan” à Rabat les nombreux invités de marque conviés à célébrer la Fête Nationale d’Ukraine: représentants du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération et des autres institutions gouvernementales, Ambassadeurs étrangers et Représentants des Organismes des Nations Unies, membres de la diaspora ukrainienne établie au Maroc, ainsi que de nombreux membres éminents des domaines de l’économie, de la culture et des arts.

CÉLÉBRATIONS

The Ambassador of Ukraine HE Mr. Yaroslav Koval and diplomats of the Embassy welcomed, in the hotel “La Tour Hassan” in Rabat, many distinguished guests invited to celebrate the National Day of Ukraine: representatives of the Ministry of Foreign Affairs and Cooperation and other government institutions, foreign Ambassadors and UN organizations representatives, members of the Ukrainian diaspora in Morocco, as well as many prominent members from the fields of economy, culture and arts. DIPLOMATICA 75 | 2016 - 75


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur de la République d’Indonésie, S.E.M. E.D. Syarief Syamsuri et son épouse ont offert une réception, le mardi 27 septembre

FÊTE NATIONALE

INDONÉSIE

L’Ambassadeur de la République d’Indonésie, l’Attaché de Défense et leurs épouses accueillent M. Mohamed Achergui, Président du Conseil Constitutionnel

L’Ambassadeur d’Indonésie accueille M. Maliki, le Directeur des Affaires Asiatiques et de l’Océanie au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération

The Ambassador of the Republic of Indonesia, the Defense Attaché and their spouses welcome Mohamed Achergui, Chairman of the Constitutional Council

The Indonesian Ambassador welcomed Mr Mohamed Maliki, Director of Asian Affairs and Oceania at the Ministry of Foreign Affairs and Cooperation

Le Doyen du Groupe des Ambassadeurs Asiatiques, l’Ambassadeur de Malaisie est reçu par son homologue indonésien à l’occasion de la célébration de cette soirée

L’Ambassadeur d’Indonésie, S.E.M. E.D. Syarief Syamsuri et son épouse accueillent l’Ambassadeur du Pakistan, S.E.M. Nadir Chaudhri

The Dean of the Asian Ambassadors Group, Ambassador of Malaysia is received by his Indonesian counterpart on the occasion of the celebration of this evening

The Ambassador of Indonesia, H.E.Mr. E.D. Syarief Syamsuri and his wife welcome the Ambassador of Pakistan, H.E.Mr. Nadir Chaudhri.

76 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

L’Ambassadeur d’Indonésie, S.E.M. E.D. Syarief Syamsuri, son épouse et les diplomates de l’Ambassade ont accueilli, dans les jardins de la Résidence d’Indonésie à Rabat quelques 300 invités de marque conviés à célébrer la Fête Nationale d’Indonésie. Après le discours de l’Ambassadeur, saluant les excellentes relations entre les deux pays, un spectacle de chant et de danse a été proposé aux invités qui ont également pu apprécier la délicieuse cuisine indonésienne.

CÉLÉBRATIONS

The Ambassador of Indonesia, H.E.Mr. E.D. Syarief Syamsuri, his wife and the diplomats of the Embassy welcomed, in the gardens of the residence of Indonesia in Rabat, more than 300 special guests invited to celebrate the National Day of Indonesia. After the speech of the Ambassador, hailing the excellent relations between the two countries, a song , folk and dance show was offered to guests who also enjoyed the delicious Indonesian cuisine offered to taste during this lively celebration. DIPLOMATICA 75 | 2016 - 77


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration du 43ème Anniversaire de la Fête des Forces Armées Egytiennes, le Général de Brigade Ehab Abdel-Ali, Attaché de Défense égyptien a Rabat a offert une réception le 6 octobre 2016

FÊTE MILITAIRE

EGYPTE

On the occasion of the celebration of the 43th Anniversary of the Egytian Armed Forces Day, Brigadier General Ehab Abdel-Ali, Egyptian Defence Attaché Rabat hosted a reception October 6, 2016

L’Ambassadeur et l’Attaché de Défense égyptien, accompagnés de leurs épouses, accueillent les invités, à l’occasion de la réception offerte le 6 octobre.

Dans son discours, devant quelques 200 invités, l’Attaché de Défense a salué l’étroite collaboration existant entre les peuples et gouvernements marocain et égyptien

The Ambassador and the Defense Attaché of Egypt, accompanied by their wives, welcome guests on the occasion of the reception held on 6 October.

In his speech, in front of some 200 guests, Defense Attaché praised the close cooperation between peoples and governments of Morocco and Egypt

L’Attaché de Défense égyptien, le Général de Brigade Ehab Abdel-Ali, a décerné plusieurs plaques commémoratives à des militaires marocains.

L’Attaché de Défense découpe le gâteau d’anniversaire, aidé par le Général El Ktiri et les Ambassadeurs des Emirats, de Jordanie, d’Egypte et d’Arabie Saoudite

Egyptian Defence Attaché, Brig. Gen. Ehab Abdel-Ali, awarded several plaques to Moroccan militaries.

Defence Attaché cut the birthday cake, along with Moroccan General El Ktiri and Ambassadors of United Arab Emirates, Jordan, Egypt and Saudi Arabia

78 - DIPLOMATICA 75 | 2016


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur de la République du Bénin, S.E.M. Bio Toro Orou Guiwa a offert une très grande réception, le 9 septembre

FÊTE NATIONALE

BENIN

Dans son discours, l’Ambassadeur du Bénin salue les excellentes relations entre son pays et le Maroc

L’Ambassadeur et M. Sbihi, Directeur des Affaires Africaines au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération

In his speech, Ambassador of Benin praised the excellent relations between his country and Morocco

The Ambassador with Mr. Sbihi, Director of Africain Affairs at the Ministry of Foreign Affairs and Cooperation

L’Ambassadeur a convié ses homologues et autres amis du Bénin pour une célébration particulièrement chaleureuse

The Ambassador has invited his counterparts and other friends of Benin for a particularly warm celebration

DIPLOMATICA 75 | 2016 - 79


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur de la République de Corée, S.E.M. Dongsil Park et son épouse ont offert une très grande réception dans les jardins de leur résidence, le 5 octobre

FÊTE NATIONALE

CORÉE

L’Ambassadeur Dongsil Park, et son épouse accueillent les invités en compagnie des diplomates de l’Ambassade

L’Ambassadeur de Corée et son épouse accueillent M. Youssef Amrani, chargé de Mission au Cabinet Royal

The Ambassador of the Republic of Korean and his wife welcoming guests along with diplomats of the Embassy

The Ambassador of Korea and his wife welcoming Mr Youssef Amrani, charge of Mission at the Royal Cabinet

Devant plusieurs centaines d’invités de marque, l’Ambassadeur de Corée prononce son discours de circonstance

In front of several hundred guests, the Korean Ambassador delivers his speech for the occasion

80 - DIPLOMATICA 75 | 2016


DIPLOMATICA

Grande réception à la Résidence d’Allemagne pour célébrer la Journée de l’Unité allemande, à l’occasion également de la visite de M. Stanislaw Tillich, Président du Bundesrat (Chambre fédérale des Conseillers)

CÉLÉBRATIONS

FÊTE NATIONALE

ALLEMAGNE

Le Président du Bundesrat (Chambre Fédérale des Conseillers), M. Stanislaw Tillich, entouré de l’Ambassadeur d’Allemagne et de son second

Les Ambassadeurs de l’Allemagne et de l’Union Européenne, lors de la réception offerte à l’occasion de la Journée de l’Unité Allemande

The President of the Bundesrat (Federal Chamber of Advisors), Mr. Stanislaw Tillich, surrounded by the German Ambassador and his deputy

Ambassadors from Germany and the European Union, at the reception held on the occasion of the Day of German Unity

L’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne; S.E.M. Volkmar Wenzel accueille son homologue, l’Ambassadeur de Suisse

De nombreuses personnalités des sphères administratives, diplomatiques et politiques ont répondu à l’invitation de l’Ambassadeur d’Allemagne

The Ambassador of the Federal Republic of Germany; S.E.M. Volkmar Wenzel welcomes his counterpart, Ambassador of Switzerland

Many personalities of the administrative, diplomatic and political spheres have responded to the invitation of the German Ambassador DIPLOMATICA 75 | 2016 - 81


CÉLÉBRATIONS

DIPLOMATICA

A l’occasion de la célébration de la Fête Nationale, l’Ambassadeur d’Espagne, S.E.M. Ricardo Diez-Hochleitner et son épouse ont offert une très grande réception à la Chancellerie, le 12 octobre

FÊTE NATIONALE

ESPAGNE

L’Ambassadeur d’Espagne, son épouse et les diplomates de l’Ambassade accueillent les invités

L’Ambassadeur d’Espagne accueille à son arrivée le Chef du Gouvernement. M. Abdelilah Benkirane

The Ambassador of Spain, his wife and diplomats of the Embassy welcoming guests

The Ambassador of Spain welcomes upon his arrival the the Chief of the Government, Mr. Benkirane

La célébration de la Fête Nationale d’Espagne à Rabat a accueilli plusieurs centaines de personnalités

The celebration of the National Day of Spain in Rabat hosted hundreds of personalities

82 - DIPLOMATICA 75 | 2016


Diplomatica 75  

Le magazine marocain des relations internationales. Au sommaire, Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit 65 nouveaux Ambassadeurs; les élection...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you