225e anniversaire de Saint-Jean-Baptiste

Page 1

e

225

ANNIVERSAIRE de Saint-Jean-Baptiste

ÇA SE FÊTE! Mercredi 6 juillet


a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5

Ces gens bâtissent C’est avec un immense plaisir que je vous invite à participer au 225e anniversaire de notre municipalité. Depuis le début de l’année, Saint‑Jean‑Baptiste souligne son passé, mais également son avenir. À travers plusieurs activités, nous allons nous souvenir de notre histoire et tout notre patrimoine sera mis en valeur pour cette commémoration. Grâce à l’histoire, la culture et l’héritage que nous ont légué pionnières et pionniers, artisanes et artisans de la terre, notre fierté d’appartenance et notre solidarité seront mises à l’honneur. C’est cette solidarité qui nous distingue et rend notre communauté vivante, dynamique et inclusive. Vivre à Saint-Jean-Baptiste, c’est reconnaître nos grands bâtisseurs et la fierté de notre histoire. Vivre à Saint-Jean-Baptiste, c’est s’épanouir entre monts et vallées sur des terres d’exception. Mais surtout, c’est l’assurance de l’entraide citoyenne au fil des saisons et des générations... On est « tissé-serré »! Vivre à Saint-Jean-Baptiste, c’est avancer, innover, imaginer et créer notre futur. Attendons-nous à une année festive, pleine de couleurs. Mais la chose la plus importante pour moi est de célébrer tous ensemble ce 225e anniversaire, comme nous savons si bien le faire. Je compte donc sur votre grande participation.

Que la fête commence!

2 - L’Oeil Régional - Mercredi 6 juillet 2022 - Cahier B

Marilyn Nadeau, mairesse


Le 18 janvier 1694, alors que les premiers colons de la Nouvelle-France sont en conflit avec les Amérindiens et les troupes britanniques, la Seigneurie de Rouville est concédée au sieur Jean-Baptiste Hertel. Officier dans la marine, c’est pour ses exploits militaires qu’il se fait attribuer la Seigneurie qui couvre les territoires actuels de Saint-Jean-Baptiste et de Mont-Saint-Hilaire. Mais celui-ci, probablement trop impliqué dans la guerre à outrance que livre la colonie aux Iroquois, ne remplit pas ses devoirs de seigneur (tenir feu et lieu, faire défricher le fief, construire son manoir et un moulin à farine, ouvrir des chemins, recruter des colons…) et ne s’établit pas dans la Seigneurie. Ce n’est d’ailleurs que JeanBaptiste René Hertel, le cinquième de la lignée, qui est le premier à s’y établir en 1789. Photo Emmanuel Ziane

a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5

225 ans d’histoire

XVIIIe

Dès le début du siècle, le territoire est occupé par quelques pionniers à qui on a concédé des terres. Au départ, le défrichement est limité à des éclaircies éparses le long de la rivière. En 1792, l’ensemble de la Seigneurie regroupe 893 âmes. La population grandissante, dépendante des paroisses de Saint-Mathias (fondée en 1739) et de Saint-Mathieu-de-Beloeil (fondée en 1772), réclame alors une desserte dans la Seigneurie. Le sixième seigneur, Melchior Hertel de Rouville, se joint aux démarches comprenant l’importance d’une telle acquisition. Une déclaration du curé Labelle faite au XIXe siècle

nous donne un aperçu de l’importance de l’octroi d’une église : « Faites venir un prêtre, bâtissez-lui une chapelle et la colonisation se fera par enchantement ». Mais une querelle éclate dans la Seigneurie entre les habitants de la rivière des Hurons et ceux de la rivière Richelieu pour l’obtention de la desserte. Le 15 septembre 1795, une place d’église est marquée à la rivière des Hurons. La paroisse est fondée officiellement en 1797 et Saint-Jean-Baptiste est choisie pour titulaire en l’honneur du premier Seigneur. Deux années plus tard, une autre église est fondée sur le bord du Richelieu. La Seigneurie de Rouville est alors scindée en deux paroisses, celle de Saint-Jean-Baptiste, d’une superficie de 17 529 arpents carrés, et celle de Saint-Hilaire, de 11 557 arpents carrés. Sur le territoire de Saint-Jean-Baptiste, les terres ne sont pas couvertes de forêts comme à Saint-Hilaire et offrent d’immenses prairies plus accueillantes pour le défricheur. Ainsi en 1832, Saint-Jean-Baptiste compte 2 098 habitants contre seulement 1 028 pour Saint-Hilaire. Le 1er juillet 1845, c’est l’érection de la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville couvrant l’étendue de la paroisse. Deux années après, en 1847, la Municipalité cesse d’exister et son territoire devient partie de la municipalité du comté de Rouville. Ce n’est que le 1er juillet 1855 que se fait l’érection de plein droit de la municipalité de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste, selon l’acte Victoria. Source : Municipalité de Saint-Jean-Baptiste

Cahier B - Mercredi 6 juillet 2022 - L’Oeil Régional - 3


a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5 4 - L’Oeil Régional - Mercredi 6 juillet 2022 - Cahier B

Le Pavillon prend vie pour une première fois Le Pavillon Desjardins a été dévoilé le samedi 18 juin. Construit au cœur du noyau villageois, le pavillon se trouve sur un terrain situé au carrefour de l’hôtel de ville, de l’église, de l’école primaire de l’Amitié et du Jardin du Curé. Mais ce n’est que jeudi dernier qu’il a accueilli son premier spectacle avec la performance du duo musical Moka Java. « Juste à voir le sourire des gens, ce fut une réussite; une très belle soirée sous un temps idéal, souligne Nicolas Leclerc, porte-parole de la municipalité. C’était en effet le premier spectacle de ce genre, mais nous comptons en organiser d’autres aussi souvent que possible. » Le Pavillon Desjardins à une vocation de classe extérieure, mais il sera également utilisé pour de nombreuses festivités, concerts, spectacles et peut-être même des célébrations de mariage civil. Soulignons que le dévoilement de cette nouvelle structure en bois s’est fait dans le cadre du lancement des festivités du 225e anniversaire. La mairesse de Saint-Jean-Baptiste, Marilyn Nadeau, avait profité de l’occasion pour souligner que la municipalité avait été « forgée par nos grands bâtisseurs, nos entrepreneurs prospères, nos professionnels provenant de tous les milieux, nos importantes industries et nos écoles de rang ».


a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5

Le duo Moka Java, composé de Marie-Andrée Joly et Éric Proulx, a présenté le premier spectacle sous le toit du Pavillon Desjardins. Photo François Larivière | L’Œil Régional

Le foodtruck du Café du Passeur, aussi responsable du spectacle, était sur place pour servir les visiteurs. Photo François Larivière | L’Œil Régional

Cahier B - Mercredi 6 juillet 2022 - L’Oeil Régional - 5


a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5 6 - L’Oeil Régional - Mercredi 6 juillet 2022 - Cahier B

Saint-Jean-Baptise en fête! Tout au­long de l’été, Saint-Jean-Baptiste sera en fête. Le public pourra s’éclater lors des Journées patrimoniales au parc des Loisirs, les 5 et 6 août. La fête sera l’occasion de remonter dans le temps et de se remémorer les célèbres années du Festival de la Volaille, qui s’est tenu pendant les années 1980 grâce au Club optimiste. Au menu : tournoi de balle, spectacle d’un conteur, parcours patrimonial, exposition de voitures anciennes, jeux de kermesse et jeux gonflables, ainsi qu’une conférence sur l’histoire de la municipalité. Micheline Nadeau, qui a donné plusieurs spectacles dans le cadre de la Fête de la Volaille, sera de retour sur scène. Elle a réuni tous les musiciens de l’époque pour donner un concert country. Son fil montera aussi sur scène pour une musique rétro des années 1960.

Puis le 9 septembre, le public est invité à chausser ses souliers de danse pour la Soirée dansante au centre communautaire.

Exposition de voitures anciennes. Photo Ed Holka | Gracieuseté VAQ

Le François Richard Band. Photo gracieuseté Mathieu Pothier.

Le centre communautaire accueillera le François Richard Band le 10 septembre. En français et en humour, tous les styles musicaux y passent. M. Richard est soutenu par la choriste Dany Lagacé, Guillaume Deschênes à la basse, Matthieu Vanasse aux guitares et Martin St-Gelais aux percussions. Au programme, un répertoire original choisi pour l’occasion où on chantera le retour en classe, la saison du camping et le bonheur de se retrouver ensemble pour célébrer ce jalon de SaintJean-Baptiste!


a n n i v e r s a i r e

e

2 2 5

Saint-Jean-Baptise en fête! Les festivités se termineront le 17 septembre lors d’un pique-nique familial au parc Sénécal avec conteur, concours de tartes aux pommes, jeux gonflables, disco mobile et différents amuseurs publics. Finalement, ne manquez pas, le 6 novembre, la Messe des fondateurs, suivie d’un encan.

Bienvenue à tous!

Le groupe de Micheline Nadeau lors du Festival de la Volaille. Photo gracieuseté Saint-Jean-Baptiste

Cahier B - Mercredi 6 juillet 2022 - L’Oeil Régional - 7


8 - L’Oeil Régional - Mercredi 6 juillet 2022 - Cahier B