Page 1

JEUDI 10 OCTOBRE 2019

CONSEILS pour réussir en affaires

et 25 erreurs à ne pas faire!


Des investissements majeurs Des partenariats stratégiques L’expérience et l’engagement de plus de 14 000 employés Des produits de qualité Une présence dans 65 pays Un chiffre d’affaires de près 4 milliards Une croissance soutenue 164669


Cahier des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains

Publié par :

Président, directeur général : Benoit Chartier 655, avenue Sainte-Anne, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 5G4 Tél.: 450 773-6028 Téléc.: 450 773-3115 Éditeur: Benoit Chartier Rédacteur en chef et éditorialiste: Martin Bourassa Adjointe à la rédaction : Annie Blanchette Photographe François Larivière Robert Gosselin Contrôleur : Monique Laliberté Directeur du tirage : Pierre Charbonneau Directeur de la publicité et de la production : Guillaume Bédard Secrétaires de la publicité : Linda Douville Marlène Laurence Imprimé par Imprimerie Transcontinental SENC, division Transmag, 10807, rue Mira­beau Ville d’Anjou (Québec) H1J 1T7. Copyright Tous les droits réservés sur les textes, les photos les annonces. Dépôt légal: Bibliothèque nationale du Québec (c) 239771 Envoi de publication - Enregistrement no. 0671479

Célébrons nos 25 ans! Le voici, le voilà! La publication du cahier spécial des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains est toujours un moment fort de l’année, autant pour DBC Communications que pour la communauté économique de la région. Et encore davantage en 2019. Sa sortie marque en effet les 25 ans de cette publication attendue et qui est devenue au fil des ans un outil de référence incontournable. Sa qualité générale et le soin apporté à sa préparation ont depuis longtemps établi sa réputation au sein du milieu des affaires maskoutain, comme dans l’ensemble du Québec où ce modèle a été depuis imité avec des succès parfois variables. Souvent imité, jamais égalé, dit l’adage populaire. Le moment est donc bien choisi pour lever notre chapeau à Rosaire Mailloux et Pierre Bornais, anciennement directeur de la publicité et rédacteur en chef du Courrier de Saint-Hyacinthe, qui ont été à l’origine de cette initiative en lui donnant des assises solides sur lesquelles nous avons pu construire une publication économique de si grande qualité. Pierre Bornais a défini l’ADN du contenu rédactionnel de ce cahier qu’il a porté sur ses épaules jusqu’à ce que ce cahier atteigne sa majorité. Pour avoir pris sa relève depuis, je peux certes témoigner du travail minutieux que commande une telle mission. Un merci aussi tout particulier aux gens d’affaires et aux entreprises de la MRC pour la confiance qu’ils nous ont manifestée dans cette aventure qui vient d’atteindre son quart de siècle. C’est grâce à leur collaboration que nous pouvons établir et mettre à jour nos classements annuels chaque année, pour ensuite en tirer les analyses et les conclusions qui s’imposent. Je m’en voudrais de passer sous silence l’extraordinaire implication de Martine Godbout à la recherche et à la mise à jour de nos bases de données. Elle a relancé sans relâche, et parfois même

harcelé amicalement, des entreprises pour obtenir les plus récentes données relatives au nombre d’employés. C’est la justesse de ces chiffres qui donnent autant de pertinence à cet ouvrage de référence annuel. Son travail acharné aura permis d’obtenir auprès des quelque 260 entreprises qui forment le classement principal et celui de l’Antichambre des 200 un taux de réponse de 97 %. Enfin, il me faut aussi souligner encore cette année la grande complicité de Monique Laliberté, contrôleur de DBC Communications, dans la compilation des résultats et la préparation des grilles d’analyses. Sans parler de ses encouragements! Cela dit, tout ce travail n’aurait aucun sens sans la contribution de tous les employés et de tous les départements de DBC Communications. Pensons à l’équipe publicitaire déployée sur le terrain pour convaincre les annonceurs ou à l’équipe d’infographistes de l’atelier de production chargée d’assurer la mise en valeur des textes, des tableaux et des publicités. Merci tout particulièrement à Émilie Généreux-Riendeau pour sa patience et sa créativité. Comme vous le voyez, ce cahier est le fruit d’un remarquable travail d’équipe. Autant de personnes motivées par le désir de produire un cahier de grande qualité. Un cahier des 200 à la hauteur de vos attentes et des plus hauts standards auxquels nous vous avons habitués depuis 25 ans déjà. Cette publication marque la fin d’un long processus initié depuis le printemps. Il signifie donc pratiquement le coup d’envoi de la préparation du prochain numéro. Mais avant de replonger, commençons par savourer le moment présent. Bonne lecture à tous et encore merci pour votre confiance et votre soutien sans cesse renouvelés à l’égard du cahier des 200 et de ses artisans. Martin Bourassa Rédacteur en chef

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 3


Le chiffre

Sommaire L’analyse de l’emploi......................................... 8 Les 25 conseils pour réussir en affaires et les 25 erreurs à ne pas faire............. 21 et 44 Le tableau des 200............................................25 L’Antichambre des 200......................................38

en vedette!

4 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Pour établir la grande thématique de ce cahier, nous avons résisté à la tentation de nous livrer à un bilan exhaustif des 24 numéros précédents. Nous nous sommes plutôt inspirés du fait que nous célébrions ses 25 ans pour nous lancer sur les traces de 25 entrepreneurs du milieu des affaires maskoutains. Notre objectif? Dresser une liste de 25 conseils pour réussir en affaires. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas établir la liste contraire, soit celle des 25 erreurs à ne pas faire? Notre rédacteur en chef a donc puisé dans sa liste de contacts le nom de 25 hommes et femmes d’affaires de la région et il s’est rendu à leur rencontre au cours des dernières semaines avec deux seules questions dans son petit calepin de notes. Chacun et chacune a été invité(e) à lui donner le meilleur conseil qu’il a reçu ou qu’il pourrait donner à un jeune entrepreneur et à lui mentionner une erreur ou un faux pas qu’il a commis au cours de sa carrière. C’est avec énormément de générosité et de confiance que nos gens d’affaires se sont confiés à lui. Certains avec des réponses un peu philosophiques, d’autres avec des exemples plus concrets. Le résultat est à la fois touchant et fascinant, à l’image de gens d’affaires rencontrés. Vous prendrez sans aucun doute plaisir à feuilleter ce numéro et à prendre en note quelques conseils ou erreurs à éviter au passage. Il n’y a rien de mieux que de pouvoir s’inspirer des meilleurs pour le devenir à son tour. Bonne lecture!


Les conseils et les erreurs de 25 personnalités d’affaires JEAN BÉDARD Président et chef de la direction Groupe Sportscene BENOIT CHARTIER Président et éditeur DBC Communications GUY CÔTÉ Président-directeur général Tuba JEAN-PAUL COUTURE Président Soudure M. Couture RICHARD DESLANDES Président fondateur Constructions Deslandes GUY DUHAIME Président-directeur général et fondateur Groupe Financier Multi-Courtage et Services Financiers Guy Duhaime JEAN FONTAINE Président fondateur Jefo FABIEN FONTAINE Président-directeur général Délimax Veaux Lourds Ltée BENOIT FRAPPIER Président fondateur Câbles Ben-Mor

PAGE 21

GUY LACASSE Président fondateur Groupe Lacasse

PAGE 22

JEAN LARIVIÈRE Président-directeur général Germain Larivière

PAGE 44

PIERRE LEMIEUX Président Entreposage Hergé et Biobiscuit

PAGE 45

ROGER LETENDRE Président Groupe Maska

PAGE 46

PAGE 47

PAGE 48

PAGE 49

PAGE 50

ISABELLE PARENTEAU Copropriétaire Rôtisserie Excellence

PAGE 60

YVON PINSONNEAULT Président-directeur général DPA Assurances

PAGE 61

MANON ROBERT Fondatrice Les Passions de Manon

PAGE 62

PAGE 54

ROBERT ROBIN Fondateur et président du conseil d’administration Groupe Robin

PAGE 63

PAGE 55

JEAN-PIERRE RODIER Cofondateur Paysages Rodier

PAGE 64

PAGE 56

JACQUES SYLVESTRE SR Président Les Carrières de St-Dominique

PAGE 65

ALEXANDRE MARCHAND Directeur général Les Produits Neptune

PAGE 57

CLAIRE TREMBLAY Présidente Énergie Cardio

PAGE 66

YVON MARCIL Président Complexe funéraire Ubald Lalime

PAGE 58

ALAIN MESSIER Président fondateur Ampro Mur Design

PAGE 59

FERNAND LÉTOURNEAU Président fondateur Les Orgues Létourneau GUY LUSSIER Président-directeur général Lussier Chervrolet Buick GMC

PAGE 51

PAGE 52

PAGE 53

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 5


Une collaboration exceptionnelle D’où proviennent les chiffres que l’on retrouve à l’intérieur de nos tableaux et qui servent à classer les différentes entreprises? Autant que possible des principaux concernés, c’est-à-dire des entreprises elles-mêmes. Fort heureusement, nous pouvons compter sur la collaboration exceptionnelle des gens d’affaires de la région, ce qui contribue à enrichir cet exercice annuel et à assurer sa crédibilité. Principalement, nous nous référons aux informations contenues dans les questionnaires que nous adressons chaque printemps aux entreprises et aux institutions publiques et privées de la MRC des Maskoutains. Cette année, à l’occasion du 25e anniversaire de ce cahier spécial, nous pouvons nous enorgueillir d’un taux de réponse exceptionnel de 97 % grâce aux efforts déployés par Martine Godbout, responsable de la mise à jour de notre base de données. Si malgré tous ses efforts une entreprise n’a pas donné signe de vie, nous avons reproduit tels quels les chiffres et les données de l’année précédente. Cette façon de faire n’est pas parfaite, mais elle permet d’assurer la pertinence de l’exercice d’une année à l’autre. Nous avons également pris la liberté de corriger certaines données de l’année de référence 2018 en fonction des informations qui nous ont été communiquées cette année par des entreprises qui ne s’étaient pas manifestées l’an dernier ou les années précédentes. Quant à savoir si tous les chiffres qui apparaissent dans nos classements 2019 sont fidèles à la réalité sur le terrain, sachez que nous présumons de la bonne foi de nos gens d’affaires.

6 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 7


L’analyse de l’emploi Comparatif par rapport à 2018

Une croissance de 2,7 % Il est toujours assez téméraire de partir des données du cahier des 200 plus grandes entreprises pour se lancer dans de grandes théories afin de déterminer l’état de santé de notre économie régionale. Il faut savoir que, d’une année à l’autre, nous profitions de la mise à jour annuelle pour réviser les données de l’année précédente au niveau des emplois déclarés. Et des révisions sont fréquentes. Encore davantage en 2019 puisque notre mise à jour a rejoint pas moins de 97 % des entreprises qui apparaissent dans nos tableaux. Un record! Dans certains cas, nous avons donc été en mesure d’actualiser des données qui ne l’avaient pas été depuis un certain temps pour différentes raisons. Cette mise au point étant faite, laissons donc parler les chiffres. Si l’on additionne le nombre d’emplois recensés parmi les 200 plus grands employeurs de la MRC (202 entreprises de 35 employés ou plus) à ceux des 57 entreprises figurant dans l’Antichambre des 200 (20 à 34 employés), et qui aspirent logiquement à intégrer le tableau des 200 en 2020, nous retrouvons pas moins de 32 188 emplois. Il s’agit d’une augmentation de 843 emplois (2,7 %) par rapport au résultat révisé de l’an dernier. Ce dernier a en effet été revu à la baisse par rapport à ce que nous indiquions dans le cahier précédent. Au lieu des 32 120 emplois annoncés en 2018, nous avons ramené ce résultat à 31 345, à la lumière des informations qui nous ont été données cette année. D’où la progression de 2,7 % de l’emploi annoncée et non une apparence de statu quo si l’on retient le chiffre global figurant au cahier des 200 de l’an dernier. Pour les amateurs de statistiques, sachez que pris de façon isolée, le grand tableau des 200 plus grandes entreprises comprend 202 grands employeurs de 35 emplois ou plus. Ensemble, ils déclarent 30 626 emplois comparativement à 29 690 en 2018. Il s’agit

8 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

d’une hausse de 936 emplois, soit 3,2 % du côté des 200 plus grandes entreprises. Du côté de l’Antichambre, il y a eu un peu plus de turbulences, suggèrent nos chiffres. Ainsi, les 57 employeurs qu’on y retrouve cette année embauchent 1562 personnes comparativement à 1655 l’an dernier, une fluctuation négative de 93 emplois, soit -5,6 %. Il faut toutefois préciser que nous ne comparons pas forcément des pommes avec des pommes puisqu’il ne s’agit pas du même échantillon d’une année à l’autre. Certaines entreprises apparaissent dans l’Antichambre et disparaissent pour différentes raisons. À l’intérieur de ce cahier, vous serez à même de constater quelles entreprises de la MRC ont connu une dernière année plus fructueuse au niveau des embauches et lesquelles ont connu ou connaissent encore un peu plus de difficultés. Enfin, il est bon de rappeler notre volonté de cerner spécifiquement les emplois pourvus dans la MRC. Comme certaines de ces entreprises ont des activités et des installations en dehors de la MRC, nous cherchons donc à isoler leurs effectifs maskoutains. Cette décision peut avoir pour effet de faire chuter certaines entreprises au classement. Cette baisse est parfois purement théorique, car en pratique, une fois pris en considération l’ensemble de leur main-d’œuvre hors MRC, ces entreprises ne sont pas en perte de vitesse. Pour des raisons pratiques, il n’y a pas de distinction entre les emplois à temps plein et ceux à temps partiel dans les totaux rapportés. Nous avons volontairement exclu de ce cahier toutes les entreprises du territoire comptant moins de 20 emplois, une règle qui est en vigueur depuis les débuts de cette publication en 1994. On considère cependant que cet exercice regroupe grosso modo 75 pour cent de tous les emplois de la MRC.


L’analyse de l’emploi

32 188 : une année record Depuis 25 ans, le cahier des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains est un ouvrage de référence unique avec ses classements, ses chiffres et ses analyses à propos du marché du travail maskoutain. L’un de ses grands atouts est de pouvoir suivre l’évolution de l’emploi maskoutain à travers les années, les bonnes comme les moins bonnes. À cet égard, on constate que l’année 2019 nous permet d’établir un nouveau sommet au niveau de l’emploi recensé à travers la MRC avec 32 188, soit 843 (2,7  %) de plus qu’à pareille date l’an

dernier. Jamais nous n’avons dénombré autant d’emplois depuis que nous avons commencé cette initiative au milieu des années 1990. Le tableau suivant présente le cumulatif des emplois recensés dans les 200 et dans l’Antichambre des 200 (entreprises de plus de 20 employés) depuis les 20 dernières années.

REGARD SUR LES VINGT DERNIÈRES ANNÉES ANNÉE

EMPLOIS TOTAUX

DIFFÉRENCE

POURCENTAGE

1999

24 997

1265

5,3

2000

26 685

1688

6,8

2001

26 777

92

0,3

2002

26 688

-89

-0,3

2003

28 110

1422

5,3

2004

28 176

66

0,2

2005

28 758

582

2

2006

28 239

-519

-1,8

2007

27 242

-997

-3,5

2008

28 049

807

3

2009

26 953

-1096

-4

2010

27 628

675

2,5

2011

28 916

1288

4,7

2012

30 321

1405

4,9

2013

29 122

-1199

-4

2014

29 714

592

2

2015

30 105

391

1,3

2016

31 029

924

3

2017

31 058

29

0,1

2018

31 345

287

0,9

2019

32 188

843

2,7

Tableau : Le Courrier Source : Cahier des 200

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 9


L’analyse de l’emploi

Des entreprises en mode croissance Globalement, il est permis d’avancer que l’économie maskoutaine se porte assez bien merci, s’il faut en croire les données 2019 du cahier des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains. Il y a davantage d’entreprises qui ont amélioré leur sort au niveau de l’emploi que l’inverse au cours de la dernière année. Le portrait est assez révélateur. Sur les 259 entreprises regroupées au sein du tableau principal des 200 et du tableau de l’Antichambre, pas moins de 108 entreprises comptent plus d’employés qu’à la même période l’an dernier. Sur les 202 entreprises du tableau des 200, c’est le cas pour 93 d’entre elles, comparativement à 15 entreprises sur les 57 placées dans l’Antichambre des 200.

Au chapitre des effectifs, c’est le statu quo pour 90 entreprises de nos tableaux, soit 61 dans le tableau des 200 et 29 du côté de l’Antichambre. Il est donc permis d’avancer que de façon générale, 199 des 259 ont maintenu leur niveau d’activité ou encore progressé au niveau des effectifs depuis un an à travers la MRC des Maskoutains. Voilà des résultats très encourageants!

À l’inverse, une soixantaine d’entreprises ont dû réduire leur liste de paie au cours des 12 derniers mois, soit 47 du côté des plus importants employeurs et 13 du côté de l’Antichambre où l’on retrouve les entreprises de 34 emplois et moins (voir autre texte à la page 17). Notons toutefois que le bilan net reste résolument positif avec l’ajout de 843 emplois sur un an, une augmentation appréciable de 2,7 %.

Regard sur nos gros employeurs

Il n’y a pas de grands bouleversements dans le top 3 de nos principaux employeurs. C’est une fois de plus le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est qui figure en tête du classement des 200 avec ses 3496 employés, soit 56 de plus que l’an dernier. Il faut savoir que cet employeur a donné tout son sens au mot intégré ces dernières années, lui qui a intégré dans ses effectifs des entités du réseau des services sociaux que nous avions de

façon autonome dans notre tableau auparavant. C’est entre autres le cas du Centre montérégien de réadaptation qui disparaît du tableau cette année, alors qu’il comptait 67 employés en 2018. Faites le calcul et cela explique pas mal la consolidation du CISSS en première position. La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, en voie d’être transformée en centre de services par le gouvernement caquiste, est toujours bonne deuxième avec ses 2884 employés, en hausse de 55 sur un an. Olymel demeure au troisième échelon malgré la perte de 69 employés par rapport aux chiffres de 2018. Ils sont actuellement 1595 à servir le géant de la transformation alimentaire à travers la MRC. C’est par la suite que les choses se corsent dans notre top 10 puisque le Cégep de Saint-Hyacinthe vient déloger Intact Assurance au quatrième rang, avec ses 1105 employés (+21) contre 1077 (-13) pour l’assureur installé sur la rue SUITE EN PAGE 12 Girouard à Saint-Hyacinthe.

ldor au coopérative Exce yeurs s Lacroix par ela plo de an em Vi os s gr Le s ine plu e au 6 des prise maskouta 790 employés. é Exceldor du 13 L’achat de l’entre s qui comptent année a propuls e iné ièr mb rn co de fs la cti fe de ef s cours de ec av s, Maskoutain de la MRC des

10 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 11


L’analyse de l’emploi Grosse surprise tout de suite derrière en sixième place avec la présence d’Exceldor qui apparaissait au 13e rang du tableau des 200 l’an dernier. Ce bond spectaculaire s’explique par l’acquisition de l’entreprise maskoutaine Les Viandes Lacroix en cours d’année. Leurs effectifs ont donc été regroupés, pour atteindre 790 employés, ce qui signifie tout de même une hausse de 25 employés comparativement aux résultats de l’usine Exceldor de Saint-Damase et de celle de Lacroix à Saint-Hyacinthe en 2018. Le reste du top 10 est complété par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, le Groupe Lacasse de SaintPie (+49 employés depuis un an), Hydro-Québec et Barry Callebaut, où les dernières semaines ont été marquées par un conflit de travail relativement à la négociation d’un nouveau contrat de travail.

Les champions de la croissance

En analysant les données 2019 et 2018, il est possible d’établir la liste des employeurs qui se sont principalement démarqués au cours de la dernière année au chapitre de la création d’emplois. Certains l’ont fait en ajoutant des postes ou des quarts de travail, d’autres par l’entremise de fusions ou d’acquisitions stratégiques. Dans le premier cas, on peut citer le Groupe Maska, spécialisé dans la vente de génératrices et de pièces automobiles, qui a ajouté 52 employés à son siège social de Saint-Hyacinthe qui en compte désormais 200. Dans le second cas, le meilleur exemple, outre le cas Exceldor et Viandes Lacroix, est sans doute celui de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe avec ses 225 employés, soit 60 de plus que l’an dernier, grâce aux fusions répétées des dernières années. La Corporation alimentaire Whyte’s à Saint-Louis-sur-Richelieu, où elle conditionne ses marinades en vrac, s’est aussi manifestée

après un silence de quelques années. Ce qui nous a permis d’ajuster son nombre d’employés à 143, incluant les travailleurs saisonniers, ce qui représente une hausse de 51 par rapport au chiffre que nous avions au tableau des 200 en 2018. Parmi les autres employeurs où la liste de paie a progressé d’une quarantaine d’employés depuis 12 mois, on retrouve le supercentre Walmart qui a ajouté une section de produits frais à sa succursale de Saint-Hyacinthe, l’imprimerie Transcontinental et l’Institut de technologie agroalimentaire. Il semble aussi que la vente de l’usine de soupes Baxters Canada à un groupe d’investisseurs québécois à l’été 2018 ait été fort positive puisqu’avec 250 employés, cet ajout de 30 employés lui permet de passer de l’échelon 21 à 14 cette année. Parmi les belles performances à signaler, nous avons aussi l’embarras du choix. Celui qui prépare la construction prochaine d’une nouvelle usine de 30 M$ à Saint-Hyacinthe, le Groupe Jefo, a encore consolidé ses opérations au cours de la dernière année avec l’ajout de 24 postes, pour un total de 325 employés au sein de ses entreprises intégrées incluant Transbordement Saint-Hyacinthe et Jefo Logistique. Du côté manufacturier, Industries de Moules & Plastiques VIF traverse une bonne séquence avec ses 208 employés, en hausse de 23. Il en va de même pour Natur+L XTD, alors que le spécialiste de la pasteurisation à froid vient d’atteindre le cap des 65 employés. Il s’agit de 20 employés de plus qu’il y a un an. Enfin, parmi les employeurs qui ont ajouté entre 15 et 20 membres du personnel à leurs effectifs par rapport au tableau des 200 de 2018, on retrouve entre autres Humania Assurance, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et le Groupe CTT, le centre de transfert technologique du Cégep de Saint-Hyacinthe impliqué dans l’industrie du textile. Notons aussi la croissance vigoureuse de la société Tenco, du côté de Saint-Valérien-de-Milton, elle qui compte désormais 150 travail-

12 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

leurs, en hausse de 16 depuis un an. Le manufacturier d’équipements de déneigement a donc traversé la tempête qui l’avait contraint à la faillite en 2011, avant son rachat par la société américaine Alamo Group. Un bon nombre d’entreprises ont aussi ajouté une bonne dizaine d’employés au sein de leurs installations de la MRC des Maskoutains. C’est d’ailleurs le cas de l’électrisante Bectrol, d’Industrie P.W.I, de la pharmaceutique Sterinova, de RAD Équipements, de Spécialités M.B. et de la société Secco International, impliquée dans la fabrication et la vente d’équipements de ventilation agricole et industrielle. L’entreprise compte désormais 50 employés sur le boulevard SUITE EN PAGE 14 Casavant Ouest.

ire une seconde compte constru Le Groupe Jefo int-Hyacinthe. Sa à $ M 30 usine de


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 13


L’analyse de l’emploi Sur notre radar

Il est difficile de prévenir l’avenir économique de la MRC des Maskoutains et de la ville de SaintHyacinthe. Mais du coté des dossiers qui peuvent avoir une influence positive, ou négative, sur le palmarès 2020 des 200 plus grandes entreprises et les palmarès suivants, notons le déménagement de l’usine Exceldor de Saint-Damase, qui doit en principe s’implanter à Saint-Hyacinthe. L’avenir de ce projet majeur pour l’économie maskoutaine se joue présentement devant la Commission de protection du territoire agricole qui doit donner son accord au dézonage d’une terre agricole de la rue Pinard à Saint-Hyacinthe. Au moment de mettre sous presse ce cahier à la mi-septembre, aucune décision n’avait encore été rendue. Rappelons qu’il y a 600 emplois et 200 millions d’investissements en jeu. Même que sur un horizon de 10 ans, c’est un total de 1200 emplois et 400 M$ d’investissements qui sont dans la balance. Un dossier à suivre…

14 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 15


16 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


L’analyse de l’emploi

Mauvaise passe temporaire... ou permanente! Soixante entreprises, soit six de plus que l’année dernière, comptent moins d’employés qu’à la même période l’an dernier, selon les informations qu’elles nous ont transmises dans le cadre de cette mise à jour annuelle des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains. Dans certains cas, il s’agit de fluctuations récurrentes et normales, alors que certains replis s’annoncent plus permanents. En décortiquant les tableaux des 200 et celui de l’Antichambre, on constate que 47 entreprises du classement principal (35 employés ou plus) ont une liste de paie plus courte que l’an dernier, tandis que 13 entreprises de l’Antichambre (34 employés ou moins) sont dans la même situation. Dans le cas des 200, les 47 entreprises concernées comptent 593 employés de moins qu’en 2018, des pertes comblées par les 1528 emplois qui se sont ajoutés chez les 93 entreprises des 200 qui ont le vent dans les voiles. Une fois compilées les données des gains et des pertes dans l’ensemble des deux tableaux, le gain net est de 843 emplois.

Sa fermeture définitive avait été annoncée en septembre 2018, soit quelques jours à peine avant la sortie de l’édition 2018 de ce cahier. Nous avons pris la liberté de retrancher cette entreprise de nos tableaux 2019 puisqu’elle laissait entrevoir dans sa mise à jour annuelle la fermeture de l’usine en date du 26 juillet dernier, ce qui se serait traduit par la perte des 96 emplois

apparaissant à notre tableau des 200 l’an dernier. Or, la fromagerie opérait toujours au moment de mettre sous presse avec des effectifs réduits pour la production de fromages de lait de chèvre, un créneau niché. Environ 25 employés y seraient affectés. On verra si cette situation perdurera et, si c’est le cas, nous replacerons cette entreprise

dans l’Antichambre des 200 l’an prochain. Fait à signaler, l’usine Agropur de Saint-Hyacinthe compte pour sa part cinq employés de moins que les 160 annoncés en 2018, ce qui laisse présager que la fermeture partielle de son usine de SaintDamase n’a pas eu un impact significatif sur ses SUITE EN PAGE 18 effectifs maskoutains.

Le cas Agropur

Quand on examine attentivement la situation des entreprises où des réductions de personnel ont été rapportées, on constate qu’il n’y a pas eu de grandes catastrophes au cours de la dernière année, outre le cas de la fromagerie Agropur de Saint-Damase. Le coup dur de l’année 2018 au niveau économique dans la MRC des Maskoutains a été sans contredit la fermeture partielle de la fromagerie Agropur de Saint-Damase (ancienne fromagerie Damafro), où il ne reste plus qu’une vingtaine d’employés sur la centaine qui y travaillait encore il y a un an à peine.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 17


L’analyse de l’emploi Le cas Olymel

toutefois pas inclus dans le total de 1595 retenu pour ce cahier. Parmi les entreprises qui ont perdu des plumes depuis un an, Pour ceux et celles qui aiment les comparaisons, notons Olymel ouvre encore le bal avec une diminution de 69 salariés, qu’Olymel employait pas moins de 1898 ouvriers dans la MRC à soit 4 % de ses effectifs régionaux dans la MRC qui en comptent l’été 2015 et même 2435 selon le bilan présenté dans le cahier des 200 en 2001. tout de même 1595. Le siège social de la rue Pratte abrite 235 employés (vs 229 en 2018), le Marché des employés 14 (vs 15), l’usine de En baisse Saint-Hyacinthe (fondoir) 74 (vs 75 en 2018 et 262 en août 2017), Pour différentes raisons, des entreprises ont aussi régressé au l’usine Flamingo de Sainte-Rosalie 572 (vs 643), l’usine de cours de la dernière année au niveau des effectifs. Dans certains Saint-Damase 444 (vs 462), les activités de distribution de cas, cela s’explique par des ajustements apportés dans la façon Saint-Simon 11 (vs 11), les activités de transport de Saint-Simon  de comptabiliser le personnel ou par le fait que l’entreprise ait 186 (vs 173), les activités de machinerie de Saint-Valérien 59 donné signe de vie cette année après un long silence. Rappelons que, lorsqu’une entreprise ne remplit pas son ques(vs 56). Hors de la MRC des Maskoutains, mais tout près, l’usine de Saint-Jean-Baptiste compte 471 employés (vs 512), qui ne sont tionnaire, nous reproduisons d’une année à l’autre les données de

l’année précédente de façon à assurer une certaine logique dans nos analyses. En ce qui concerne le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et le Sheraton, qui a terminé au printemps dernier sa première année complète d’opérations, on a ramené les effectifs annoncés l’an dernier de 270 à 200, ce qui comprend l’ensemble des opérations intégrées. Le restaurant Normandin a aussi revu les données de maind’œuvre que nous avions, les ramenant de 90 à 45. Idem au White Rabbit resto-bar, passant de 75 à 40 employés. Les Spécialités Lassonde à Saint-Damase affichent un total de 42 employés de moins par rapport aux 167 de l’an dernier. Dans ce cas, précisons qu’il s’agit pour la plupart d’emplois saisonniers dont le nombre peut varier en fonction du moment où l’on procède à la mise à jour des informations relatives à ce cahier.

La Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal est en repli également avec 693 employés (-37) au lieu des 730 de l’an dernier. Même situation chez Hershey Canada sur le boulevard Choquette où la baisse est de 30 employés, pour s’établir à 170. À quelques pas de là, General Mills Canada, évoluant jadis sous le nom de l’usine Liberté (Yoplait), compte aussi moins de personnel que l’an dernier. La chute est de 15 emplois, alors qu’ils sont tout de même encore 230 personnes à y travailler. Le fabricant de chaises oscillantes et de meubles pour enfants Groupe Dutailier à Saint-Pie connaît aussi quelques bouleversements au chapitre des effectifs qui sont passés de 175 à 150 au cours de la dernière année. Parmi les autres sociétés qui rapportent une baisse de personnel située entre 10 et 20 employés, on retrouve entre autres les noms de Expedi-Go Transit (-20), qui a repris les activités maskoutaines de Frigo Royal et s’est retrouvée au cœur d’une saga commerciale entre le Canada et la Chine, le Groupe Goyette (-14), Casavant Frères (-13), Les Produits forestiers Ampro (-13), l’Imprimerie Maska (-10) et le Centre d’insémination artificielle du Québec (-10).

18 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 19


L’analyse de l’emploi

Ne les cherchez pas...

20 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

La mise à jour annuelle de ce cahier implique que certaines entreprises s’ajoutent et que certaines disparaissent d’une édition à l’autre. Plusieurs raisons peuvent expliquer des disparitions, dont évidemment une fermeture d’entreprise ou le glissement hors du tableau de l’Antichambre si une entreprise voit son nombre de travailleurs chuter sous la barre des 20 employés, qui demeure depuis toujours notre seuil d’éligibilité pour apparaître dans ce cahier. Dans certains cas, elles sont aussi retirées à la demande de leurs dirigeants. Ce fut le cas l’an dernier du Club de golf La Providence, à la tête du restaurant L’Empanaché et d’un service de traiteur et de location de salles de réception. Toutes ces activités ont cessé définitivement à la fin du mois de septembre cette année. Parmi les entreprises que vous ne retrouverez pas aux tableaux 2019, mais qui y figuraient l’an dernier, il y a entre autres le quincaillier BMR de Saint-Hyacinthe, alors que ses 65 employés ont été intégrés au décompte de la coopérative Comax. La Caisse Desjardins de Val-Maska, fusionnée avec la Caisse Desjardins de la Région de SaintHyacinthe, Vitoeuf qui a subi le même sort avec Nutri-Œuf, ainsi que la cinquantaine d’employés d’Emploi-Québec qui se retrouvent intégrés aux chiffres du ministère de l’Emploi ont disparu des tableaux. Deux entreprises de la région de Saint-Hyacinthe viennent aussi tout juste d’annoncer le transfert de leurs activités en dehors de la MRC. C’est le cas des Emballages Mitchel Lincoln Ltée à Saint-Pie qui a fermé ses deux usines à la fin septembre, affectant directement une cinquantaine d’employés. Cheminement assez identique du côté des Emballages Maska, propriété de BUNZL Canada, à Saint-Hyacinthe, qui a transféré ses activités d’entreposage et d’expédition du côté de VaudreuilDorion depuis le 6 septembre, tout en continuant de desservir ses clients maskoutains. Dans ce cas toutefois, vu l’annonce toute récente, l’entreprise et ses 36 emplois figurent au tableau des 200, pour une dernière année. Ce transfert avait initialement été prévu pour l’hiver 2020. Parlant de transfert, les Laboratoires Foodchek (24 employés en 2018) auraient également déménagé leurs activités de Saint-Hyacinthe à Sainte-Julie au cours de la dernière année. Ne cherchez pas non plus la trace des 29 employés de En Direct Chrysler Dodge Ram puisque ce concessionnaire a mis la clé sous la porte de ses installations de la rue Trudeau (anciennement Automobiles Simard) à la fin août pour rapatrier ses activités sur le boulevard Choquette au sein des activités de Saint-Hyacinthe Chrysler. Nous avons également enlevé du tableau des 200 le nom de Métallurgie Syca à Saint-Dominique, considérant que l’entreprise a été vendue à l’entreprise Fondalco de Plessisville à l’automne 2018. Nous n’avons pas été en mesure d’obtenir les nouvelles informations à temps pour inclure ce nouveau joueur à notre tableau 2019. Il y a aussi eu beaucoup de mouvement au sein des franchises Tim Hortons de Saint-Hyacinthe au cours de la dernière année. Nathalie Beauregard s’est départie de toutes celles qu’elle possédait dans des transactions distinctes. Les 250 employés de l’an dernier œuvrent désormais pour des propriétaires différents, ce qui explique les différentes entrées Tim Hortons au tableau des 200 cette année. Enfin, la firme comptable Raymond, Chabot, Grant, Thornton ne s’est pas manifestée, elle qui se trouve depuis l’automne 2018 impliquée dans une dispute judiciaire impliquant la firme Mallette de Saint-Hyacinthe. L’an dernier, elle déclarait avoir 30 employés à ses bureaux de Saint-Hyacinthe. En ce qui concerne Mallette, la firme n’apparaît pas au tableau principal des 200. Avec sa cinquantaine d’employés, elle y aurait pourtant fait belle figure. Elle fera son apparition l’an prochain puisque nous l’avons intégrée à notre base de données. À leur demande, nous avons également accepté de retirer de nos tableaux les données du Big Stop Irving de Saint-Liboire et du manufacturier de meubles William Millénaire de Saint-Hyacinthe.


JEAN BÉDARD

Président et chef de la direction du Groupe Sportscene Comptable agréé de formation, le Maskoutain Jean Bédard est devenu président et chef de la direction des restaurants La Cage aux sports (Groupe Sportscene) en 1995. Il n’avait que 31 ans. Sous sa gouverne, La Cage passe rapidement en mode expansion et se réinvente. On retrouve aujourd’hui 45 restaurants au Québec, dont La Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe dans laquelle M. Bédard est associé. Dans l’ensemble, le Groupe Sportscene compte environ 3000 employés. En parallèle à sa carrière dans la restauration, il s’est aussi beaucoup impliqué dans le monde du sport, en particulier dans la boxe à titre de promoteur d’événements d’envergure avec InterBox. À SaintHyacinthe tout particulièrement, il est président de l’équipe de hockey Les Gaulois Midget AAA et il a entre autres présidé le comité organisateur de la finale des Jeux du Québec à l’hiver 2005.

MEILLEUR CONSEIL : GARDER LE FOCUS

Un moment de réflexion s’est d’abord imposé à Jean Bédard quand nous lui avons demandé quel meilleur conseil il pourrait prodiguer à un nouvel entrepreneur. « Hmmmm, je dirais de ne jamais perdre le focus sur l’objectif fixé. Il est important de définir ce que l’on veut, d’établir une cible et de ne pas trop s’en écarter en cours de route. Il ne faut pas se laisser trop distraire. Il faut aussi persévérer. Ce n’est pas parce que quelque chose ne marche pas du premier coup que l’idée de départ était nécessairement mauvaise. »

Le grand patron du Groupe Sportscene a également des parts dans le restaurant La Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe.

 ÉVITER :  À LES DISTRACTIONS Quand Jean Bédard nous donne l’erreur à ne pas faire, on comprend qu’elle complète en quelque sorte son énoncé précédent et qu’il parle en connaissance de cause. « Personnellement, j’ai peut-être investi trop de temps, d’énergie et d’attention dans une business qui n’était pas compatible avec la mission première de mon entreprise. La boxe m’a beaucoup appris et procuré bien des contacts et du fun, et je n’ai aucun regret par rapport à ça, mais en même temps, je me dis avec le recul que cela m’a peut-être empêché d’amener La Cage là où elle aurait dû être ces années-là, à la bonne place. Mais bon, il faut dire que les entrepreneurs font toujours des erreurs en cours de route, il faut savoir composer avec cette réalité. Moi, quand je fais une erreur la première fois, cela affecte mon orgueil. Mais si je répète la même erreur, cela affecte alors mon intelligence! »

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 21


➔ Impliqué au sein de sa profession et de sa communauté, il est entre autres président du regroupement Hebdos Québec et président d’honneur de la campagne 2019 de Centraide Richelieu-Yamaska.

 ÉVITER :  À AVOIR DE GRANDES ATTENTES

 EILLEUR CONSEIL : M Y’EN AURA PAS DE FACILE « Le conseil que je n’ai jamais oublié m’a été donné par Rémi Marcoux, fondateur de Transcontinental, alors que j’avais 27 ou 28 ans. Il m’avait dit qu’en affaires, il n’y a jamais rien de facile. Plus je vieillis — je viens d’avoir 52 ans — et plus je dois lui donner raison à 1000 %. C’est vrai que la facilité n’existe pas en affaires. C’est toujours compliqué. Tous les jours, il faut retrousser nos manches et travailler fort. »

Avec les années, Benoit Chartier a aussi dû apprendre à modérer ses attentes face aux autres. « On dira peut-être que je suis un peu naïf sur les bords, mais j’ai toujours pensé que le fait de m’investir dans des causes, de redonner à la communauté et de supporter des organisations de mon milieu était naturel et que cela me reviendrait un jour. Peut-être pas au centuple, mais qu’il y aurait un certain retour. J’ai appris ces dernières années à modérer mes attentes à ce niveau et à revoir ma philosophie. Je continue de faire ma part par conviction, mais sans rien attendre en retour et surtout sans amertume. Je n’ai pas le temps pour ça. »

Benoit Chartier Président et éditeur de DBC Communications

22 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Dans le petit monde de la presse hebdomadaire régionale, DBC Communications occupe une place de choix au Québec, et tout particulièrement dans la grande région de Saint-Hyacinthe où ses journaux rayonnent : Le Courrier de SaintHyacinthe, Le Clairon de Saint-Hyacinthe, La Pensée à Acton Vale, L’Oeil Régional à Beloeil et Les 2 Rives à Sorel-Tracy. Cette présence se vérifie aussi sur le web où le virage numérique des publications a été négocié depuis plusieurs années. À titre de PDG depuis 25 ans, Benoit Chartier poursuit une tradition familiale chez les Chartier en dirigeant une entreprise de presse intégrée (production et distribution) comptant aujourd’hui une centaine d’employés.


Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 23


Nos tableaux : comment s’y retrouver Les tableaux du Palmarès des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains (comptant 35 emplois et plus) et celui de l’Antichambre (entre 20 et 34 emplois) sont présentés sous une forme simplifiée. Nous nous concentrons sur les emplois recensés dans la MRC pour départager les différentes entreprises, sans pour autant apporter de distinctions entre les emplois à temps plein, à temps partiel ou saisonniers (4 à 6 mois). Les emplois occasionnels n’ont pas été comptabilisés. Les classements sont présentés par ordre décroissant, du plus grand employeur au plus petit.

Pour s’y retrouver

Les chiffres qui suivent font référence au tableau ci-après. 1. Le terme « Rang » coiffe les deux colonnes indiquant les années de référence (2019 et 2018). 2. Les chiffres donnent le classement pour la présente année (gauche) et l’année dernière (droite). 3. Dans la colonne de référence pour l’édition précédente, il se peut que nous ayons pris la liberté de corriger le chiffre 2018 en fonction des données recueillies cette année. Si par exemple une entreprise donnée s’est ajoutée à notre tableau 2019 et qu’elle était aussi en activité l’an dernier, nous avons ajusté le cumulatif 2018 en conséquence. 4. Le mot « MRC » coiffe deux colonnes; on y trouve dans celle de gauche le nombre d’employés dans la MRC en 2018, et à droite celui de l’an dernier. 5. Nom des entreprises, incluant certaines informations complémentaires. 6. Année de fondation : généralement unique. Multiple, elle retrace différentes étapes de l’évolution de l’entreprise dans le temps. 7. Identification des dirigeants et/ou principaux actionnaires. 8. Produits et services : brève description et informations pertinentes. 9. Site Internet : quand cela est possible, nous indiquons l’adresse Internet de l’entreprise où vous trouverez de l’information complémentaire.

24 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

LES PLUS GRANDES ENTREPRISES de la MRC des Maskoutains Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Services de santé et services sociaux : services de première ligne et hébergement, centre de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté. www.santeme.quebec

1845 1992 1998

Conseil de commissaires élus. Richard Flibotte, président, Caroline Dupré, directrice générale

Services éducatifs, jeunes et adultes; formation générale et formation professionnelle; adaptation scolaire et services aux entreprises. www.cssh.qc.ca

1945 1967 1991

Coopérative Fédérée, Agri-Marché inc. Ghyslain Gervais, président de la Fédérée, Réjean Nadeau, président-directeur général

Abattage et transformation de porc et de volaille. Filiales : Transbo, Déli-Plus, Uni-Dindon. 65 marchés d’exportation tels que Canada, É.-U., Chine, Japon. www.olymel.com

1968

René Vincelette, président du CA, Emmanuel Montini, directeur général

Institution collégiale publique qui offre une gamme de programmes d’études préuniversitaires et techniques. www.cegepsth.qc.ca

INTACT ASSURANCE

1907

Jean-François Desautels, premier vice-président, Québec et distribution numérique Intact Assurance, Louis Gagnon, président opérations canadiennes Intact Assurance, Charles Brindamour, chef de la direction

Assurances automobiles, habitations, entreprises, agricoles. Assurance spécialisée, risques d’envergure, cautionnements. www.intact.ca

790

EXCELDOR (VIANDES LACROIX INCLUSES)

1945

400 membres. Yves Côté, président du CA, René Proulx, président-directeur général

Volaille. www.exceldor.com

1886

Gouvernement du Québec, MEES (MELS). Dr Guy Breton, recteur, Dre Christine Théoret, doyenne

Enseignement et recherche en médecine vétérinaire (universitaire et postuniversitaire). Centre hospitalier universitaire vétérinaire. Service de diagnostic. Échanges internationaux. Boutique vétérinaire (alimentation). www.fmv.unmontreal.ca

1956

Sylvain Garneau, Guy et Robin Lacasse

Fabrication et distribution de mobiliers de bureau. www.groupelacasse.com

1944 1963 1976

Gouvernement du Québec. Eric Martel, président-directeur général

Fourniture d’électricité pour les résidences et les industries. Production - Transport - Distribution. www.hydroquebec.com

1959

David Johnson, président pour la région des Amériques, Michel Bourque, directeur de l’usine de Saint-Hyacinthe

Chocolat pour fabricants et artisans. Marché : Amérique du Nord. www.barry-callebaut.com

1

1

3429

3496

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MONTÉRÉGIE-EST

2

2

2829

2884

COMMISSION SCOLAIRE DE SAINT-HYACINTHE

3

3

1664

1595

OLYMEL S.E.C.

4

5

1084

1105

CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

5

4

1090

1077

6

13

765

7

6

730

693

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL - FACULTÉ DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE

8

9

519

568

GROUPE LACASSE INC.

9

7

550

550

HYDRO-QUÉBEC

10

8

526

528

BARRY CALLEBAUT CANADA INC.

1840 1902 2004 2015

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 25


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

11

12

301

325

GROUPE JEFO

1982

Jean Fontaine, président, Jean-François Fontaine, vice-président, Gilles Beaupré, vice-président finances, Émilie Fontaine, directrice marketing et affaires réglementaires, Steve Dillaire, directeur général (Jefo logistique, Nalaco-TSH)

12

11

303

300

VILLE DE SAINT-HYACINTHE

1748

Claude Corbeil, maire, Louis Bilodeau, directeur général

Services municipaux divers. www.ville.st-hyacinthe.qc.ca

13

17

246

290

TC IMPRIMERIES TRANSCONTINENTAL

1976

Rémi Marcoux, François Olivier, président-directeur général, et Isabelle Marcoux

Impression de circulaires à Saint-Hyacinthe. www.tc.tc

14

21

220

250

ALIMENTS BCI INC.

1976

Groupe Champlain, Investissement Québec, FTQ, fonds d’actions

Produits en conserve et sachets flexibles. www.bcifoods.com

14

15

250

250

DÉLIMAX VEAUX LOURDS LTÉE

1989

Groupe Jafaco Gestion inc. Fabien Fontaine, président-directeur général

Entreprise spécialisée dans l’élevage de veaux de grain et de lait. Usine d’aliments lactés. www.delimax.com

16

19

240

240

STANLEY BLACK & DECKER (ABMAST INC.)

2012

Stanley Black & Decker

Manufacturier de meules abrasives et disques à lamelles. www.stanleyblackanddecker.com

17

20

230

230

AGENCE CANADIENNE D’INSPECTION DES ALIMENTS DE SAINT-HYACINTHE

1986

Gouvernement du Canada

Salubrité alimentaire, santé animale, protection des végétaux, sciences (laboratoire de Saint-Hyacinthe). www.inspection.gc.ca

17

18

245

230

GENERAL MILLS CANADA CORPORATION

2006

Général Mills Canada corp. André St-Amour, directeur d’usine

Développement d’une gamme de yogourts, crème sûre et kéfir. Seules les marques Liberté et Yoplait. www.liberte.qc.ca

19

27

185

227

INSTITUT DE TECHNOLOGIE AGROALIMENTAIRE

1962

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). Michel Ste-Marie, directeur du campus de Saint-Hyacinthe

Formation technologique en agriculture, horticulture et alimentation, formation continue aux adultes et aux entreprises. www.ita.qc.ca

20

34

165

225

CAISSE DESJARDINS DE LA RÉGION DE SAINT-HYACINTHE

1927

Membres propriétaires. Mario Dussault, président du CA, Serge Bossé, directeur général

Coopérative de services financiers. www.notrecaisse.com

21

25

199

220

IGA FAMILLE JODOIN

1995

Sophie Jodoin et François Caya

Deux supermarchés alimentaires. Spécialités : mets frais préparés sur place. www.iga.net

22

27

185

208

INDUSTRIES DE MOULES & PLASTIQUES VIF

1973

Thierry Carrière, président

Moules en acier pour la production de pièces de plastique par injection. Manufacturier de produits plastiques. www.vifplastics.com

23

22

213

206

PHARMACIE JEAN COUTU K.BOIVIN ET F.DAIGNEAULT

1985

Kévin Boivin et François Daigneault, propriétaires

Services pharmaceutiques, articles de consommation courante. Quatre succursales. www.jeancoutu.com

26 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Conception, production, entreposage et distribution et logistique de solutions nutritionnelles non médicamenteuses destinées aux animaux. www.jefo.ca


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

24

23

200

200

CDMV INC.

1972

Investissement Québec. Lucia Pollice, présidentedirectrice générale

Chef de file canadien en distribution de produits et services vétérinaires. www.cdmv.com

24

14

200

200

CENTRE DE CONGRÈS DE SAINT-HYACINTHE

2018

Michel Douville, directeur général

Incluant le Sheraton et le Zibo. Services : réunions et congrès. www.congresst-hyacinthe.ca

24

42

148

200

GROUPE MASKA INC.

1949

Roger Letendre, président, Simon Letendre, vice-président division pièces auto, Martin Letendre, vice-président division génératrices & diesel

Génératrice de secours et reconditionnement de moteurs diesel et d’alternateurs. Distribution de pièces pour moteurs diesel et automobiles. Six filiales. Marché : Québec. www.groupemaska.com

1944

Coopérative agricole. Alain Desautels, président, Patrice Gagnon, directeur général

Meunerie, production de cultures, fertilisants, semences, centre de séchage et d’entreposage de céréales, machinerie agricole, quincaillerie BMR. www.comax.coop

27

26

192

192

COMAX COOPÉRATIVE AGRICOLE (INCLUS BMR)

28

30

180

180

SAPUTO FROMAGES LTÉE

1983

Famille Saputo

Poudre de lactosérum, mélanges laitiers et embouteillage de lait de consommation. www.saputo.com

29

27

185

178

SHUR-GAIN / TROUW NUTRITION

1937

Jean-Pierre Picard, directeur général nutrition animale, région de l’Est

Fabricant de produits d’alimentation animale et services-conseils. www.trouwnutrition.ca/fr/

30

36

158

177

HUMANIA ASSURANCE INC.

1938

La Survivance, mutuelle de gestion. Jacques Martineau, président du CA, Stéphane Rochon, président et chef de la direction

Assurance de personnes : individuelle, collective, accident-maladie, voyage, invalidité, maladies graves, vie. www.humania.ca

31

40

130

175

WALMART CANADA

1996

WALMART USA. Katia Ferland, gérante de magasin

Détaillant de marchandises diverses www.walmart.ca

32

32

172

172

GROUPE NUTRI (Nutri-Œuf et Vitoeuf)

1987

Serge Lefebvre, président, Claude Dulude, chef de la direction

Oeufs frais et transformés. www.nutri-oeuf.com

33

65

103

170

BIO BISCUIT INC.

1996

Famille Lemieux. Pierre Lemieux, président, David Gaucher, vice-président

Nourriture, biscuits et gâteries sèches pour chiens et chats. www.biobiscuit.com et www.ovenbakedtradition.com

33

23

200

170

HERSHEY CANADA INC.

2001

The Hershey Company. Michèle Buck, présidente, Sébastien Hamel, directeur d’usine

Produits d’enrobage de chocolat, confiseries de chocolat. www.brooksidechocolate.com

35

35

160

155

AGROPUR COOPÉRATIVE LAITIÈRE

1978

Olivier Simard, directeur usine, Samuel Plante, directeur production et maintenance

Fromages Boursin, Camembert, pâtes molles. www.agropur.com

Benoit Frappier, Richard Plante, Éric Rompré et Lyne-Mireille Leduc. Benoit Frappier, président-directeur général

Produits de levage. Fabrication de câbles recouverts (PVC, nylon, uréthane), de câbles assemblés, d’élingues synthétiques, de chaînes, de cordes à linge. Élingues rondes, courroies d’arrimage. Marché : Canada, É.-U. et Amérique du Sud. www.ben-mor.com

36

38

152

152

CÂBLES BEN-MOR INC. (LES)

1992

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 27


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

Semex, de renommée mondiale, offre aux producteurs bovins des solutions génétiques innovantes dont fait partie Boviteq. www.semex.com

37

43

145

151

SEMEX - BOVITEQ

1974

CIAQ/East Gen/West Gen. Paul Larmer, chef de la direction

38

40

150

150

3B HOCKEY

1936

Steve Bérard, Manon Bourget. Bruno Dufresne, directeur d’usine (chef du génie industriel), François Masse, directeur industrialisation, Véronick Chagnon, contrôleur financier

Manufacturier de vêtements sportifs et récréatifs. Marché : Québec, Canada, É-U, Europe. www.3bhockey.com

38

31

175

150

GROUPE DUTAILIER INC.

1976

Fernand Fontaine CPA, FCGA, président-directeur général

Fauteuils et tabourets oscillants, mobiliers de chambre à coucher pour bébés et juvéniles. www.dutailier.com

38

49

134

150

TENCO INC.

2011

Daniel Beaudoin, président

Équipement de déneigement, épandeurs d’abrasif, souffleuses à neige détachables, etc. Marché : Amérique du Nord. www.tenco.ca

41

43

145

145

ALIMENTATION SOGESCO - IGA EXTRA FAMILLE BENOIT

1989

Alimentation Sogesco. Dany Benoit, président

IGA EXTRA, alimentation, épicerie, repas cuisinés. www.iga.net Concessionnaire automobile regroupant Honda, Hyundai et Kia. Gestion immobilière.

41

43

145

145

GROUPE AUTOMOBILE CASAVANT

1968

Félix Lambert, président, Alexandre Lambert, directeur général Honda Casavant, Christophe Lambert, directeur général Kia Saint-Hyacinthe, Jean-Luc Gagné, directeur général Hyundai Casavant, Yvon Bousquet, directeur général carrosserie Yamaska

41

37

154

145

SOEURS DE LA CHARITÉ DE SAINT-HYACINTHE (LES)

1840

Communauté religieuse. Soeur Diane Beaudoin, supérieure générale

Services divers pour la communauté religieuse. www.scsh.ca

44

46

143

143

CARRIÈRES ST-DOMINIQUE

1938

Le Groupe Sylvestre (famille), Gestion Jacques Lafontaine (famille Jacques Lafontaine), Pavages Maska inc. Jacques Sylvestre sr, président, Claude Dupuis, directeur général

Pierre concassée, béton préparé, sable manufacturé, chaux agricole, B.C.R. www.carrieresstdominique.com

44

77

92

143

CORPORATION ALIMENTAIRE WHYTE’S

1892

Roxanne Émery, superviseure

Marinades en vrac : piments, raifort, cornichons, tomates, choucroute, oignons marinés, relish. www.whytes.ca

46

40

150

140

ÉCOLE SECONDAIRE SAINT-JOSEPH DE SAINT-HYACINTHE

1953

Corporation sans but lucratif de l’École Saint-Joseph. Jean-François Racine, directeur général

École privée d’enseignement secondaire. École d’Éducation internationale. www.essj.qc.ca

46

48

140

140

RONA L’ENTREPÔT SAINT-HYACINTHE

Rona inc. Division de Lowe’s

13 départements dont quincaillerie, plomberie, décoration, électroménagers. www.rona.ca

48

55

120

135

LUSSIER CHEVROLET BUICK GMC

Gestion Guy Lussier (famille). Guy Lussier, président-directeur général

Concessionnaire automobile GM. Camions, pièces GM, service et inspection, école de conduite Jasmil, simulateurs Simleaders. www.lussierchevrolet.com

28 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

1960 1999 1983


RANG 2019

49

EMPLOYÉS 2018

47

MRC 2018

MRC 2019

142

134

Nom de l’entreprise

PRODUITS NEPTUNE INC.

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

1996

Jean Rochette et Alexandre Marchand. Jean Rochette, président

Manufacturier de produits pour la salle de bain. Marché : Canada, É.U., international. www.produitsneptune.com Entreprise familiale qui réalise de nombreux projets d’envergure, dont certains sont certifiés LEED, en tant que promoteur, constructeur et gestionnaire immoblier. www.grouperobin.com

50

39

151

132

GROUPE ROBIN

1972

Robert Robin, président du CA, Nellie Robin, présidente

51

52

125

127

RESSORTS MASKA INC. & KENWORTH MASKA

1954

Pierre Letendre, président-directeur général et propriétaire

Inspection, réparation et vente de camions et pièces pour camions. Cinq sites. www.ressortsmaska.com www.kenworthmaska.com

52

51

126

126

RESTAURANTS MAC VIC INC. (LES)

1975

Sylvie Beauregard, présidente-directrice générale

Franchise McDonald’s. Restauration rapide. www.mcdonalds.ca

53

52

125

125

MEUBLES SAINT-DAMASE INC. (LES)

1983

Marc Soucy, Jay Khawa

Meubles d’hôtellerie. www.st-damase.com

53

52

125

125

SOEURS DE LA PRÉSENTATION DE MARIE

1858

Communauté religieuse, Soeurs de la Présentation de Marie

Services divers à la communauté.

53

33

167

125

SPÉCIALITÉS LASSONDE INC.

1967

Industrie Lassonde Inc. Jean Gattuso, président et chef de l’exploitation

Entreprise agroalimentaire qui développe, produit et commercialise des produits alimentaires de spécialités. www.lassonde.com Dans les secteurs affaires et résidentiel, l’entreprise offre des services d’Internet, de télévision haute défintion et de téléphone via de multiples technologies, dont la fibre optique et les micro-ondes. www.maskatel.ca

56

58

119

124

GROUPE MASKATEL LP

1995

BCE, François-Philippe Lessard, chef de la direction, Kenneth Chavarria, vice-président finances, Jean-René Gaudet, vice-président opération et ingénierie corporative, Ève Chamberland, directrice marketing, Jean-François Grégoire, directeur technologies de l’information, Lyne Roy, directrice principale ventes et expérience client, Julie Tessier, directrice ressources humaines

57

59

116

122

DESSERCOM INC.

1968

DESSERCOM (organisme sans but lucratif). Clément Boucher, président, Maxime Laviolette, directeur général

Services ambulanciers, services de transport médical et d’accompagnement. Siège social à Lévis. www.dessercom.com

58

55

120

120

CANADIAN TIRE

1966

Marcel Gagné. Marcel Gagné, président

Magasin de détail comprenant divers départements (auto, quincaillerie, sports, plomberie, etc.) www.canadiantire.ca

Jean-Philippe Gentès, Bertrand Bolduc. Jean-Philippe Gentès, directeur général

Distribution de produits chimiques, de matériel, de fournitures et d’équipements pharmaceutiques. Gentès et Bolduc Pharmaciens est la seule pharmacie entièrement dédiée au service des pharmaciens, tant communautaires qu’oeuvrant en établissement de santé. www.galenova.com

59

55

120

115

GALENOVA INC. - GENTÈS ET BOLDUC PHARMACIENS

1994

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 29


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets. Solutions et services environnementaux, toutes les activités de régénération des huiles et de nettoyage industriel. www.veolia.ca

1979

Bernard Labbé, Steve Deslauriers. Steve Deslauriers, directeur général

Services de restauration. Rôtisserie St-Hubert. www.st-hubert.com

PAVAGES MASKA INC.

1935

Groupe Chagnon, Carrières St-Dominique. Jean Chagnon, président, Martin Pelletier, directeur général

Usine de béton bitumineux et construction routière. Marché : Québec. www.pavagemaska.com

105

CNESST DIRECTION RÉG. YAMASKA

1989

Organisme paritaire en santé et sécurité au travail. Manuelle Oudar, présidente

Assureur public. Inspection, prévention, indemnisation et réadaptation (accidents de travail et maladies professionnelles). www.cnesst.gouv.qc.ca

98

103

COOPÉRATIVE AUX P’TITS SOINS

1999

Coopérative de solidarité. Raymond Cartier, président, Bruno Decelle, directeur général

Services domestiques : entretien ménager et aide à domicile. www.coopauxptitssoins.com

94

102

ACAM TRANSPORT INC.

1996

Danny Delisle, président, Marcel Bonneau, directeur général

Service de transport alimentaire, service de lavage alimentaire. www.acamtransport.com

Gulshan Arora, président

Achat, vente, fabrication et emballage de ferments lactiques et probiotiques pour l’industrie alimentaire et humaine. Laboratoire Import-Export. www.biena.com

63

106

112

VEOLIA ES CANADA SERVICES INDUSTRIELS INC.

1988 à Saint-Hyacinthe et 1995 au Québec

61

60

114

107

GESTION RESTO ST-HYACINTHE

62

61

110

106

63

64

105

64

70

65

76

67

Produits services

Veolia, Paris, France : Antoine Frérot, présidentdirecteur général, William DiCroce, CEO Veolia North America, Nathalie Viens, vice-présidente principale exploitation Canada est

60

66

Principaux actionnaires et dirigeants

100

100

BIENA INC.

1996

66

67

100

100

DBC COMMUNICATIONS INC.

1853

Placements DBC inc. Benoit Chartier, éditeur et président-directeur général

Édition de journaux (Le Courrier de Saint-Hyacinthe, Le Clairon de Saint-Hyacinthe, La Pensée de Bagot, L’Oeil Régional et Les 2 Rives), distribution (journaux et circulaires), Guide de Saint-Hyacinthe, organisation d’événements (Expo-Habitat). www.lecourrier.qc.ca

66

74

95

100

MARCHÉ M. LACROIX (1986) INC.

1957

Jocelyn Chamberland et Pier-Luc Chamberland, propriétaires

Alimentation (boucherie, cuisine maison, service de traiteur). www.marchelacroix.com

69

69

99

99

PP DESLANDES INC.

1979

Réal Deslandes, président, Larry Deslandes, vice-président

Entrepreneur électricien. www.ppdeslandes.com

1997

Serge Bossé, Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, président, Richard Arsenault, Desjardins Entreprises-Vallée du Richelieu-Yamaska, directeur général

11 caisses desservant 64 villes et municipalités réparties dans cinq secteurs (Sorel-Tracy, Acton Vale, Les Maskoutains, Chambly-Rouville et Vallée du Richelieu). www.desjardins.com

1870

Ministère de la Sécurité publique. Structure de police locale et régionale. Lieutenant Martin Hébert, responsable de poste MRC des Maskoutains

Sécurité publique et service d’enquête (ville et ensemble de la MRC). www.sq.gouv.qc.ca

70

70

98

98

DESJARDINS ENTREPRISESVALLÉE DU RICHELIEU-YAMASKA

71

70

98

97

SÛRETÉ DU QUÉBEC

30 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

72

65

108

96

TRANSPORT BESSETTE & BOUDREAU

1976

Ben Rouillard, président

Transport par citernes. www.b-b.ca

73

65

103

95

SERRES ROSAIRE PION & FILS INC.

1875

Caroline Pion et Dominic Pion. Dominic Pion, président

Plantes vivaces et fines herbes. www.serrespion.com

73

79

90

95

TRANSPORT PETIT 1997 INC.

1997

Sylvain, Chantal, Marc-Antoine et Marie-Andrée Petit. Sylvain Petit, président-directeur général

Transport par citernes de produits alimentaires liquides. www.transportpetit.ca

1987

Institution fédérale (Agriculture et agro-alimentaire Canada). Sonia Ringuette, directrice déléguée RDT, Sankaran KrisnaRaj, directeur RDT

Innovation alimentaire. Programme industriel : usines pilotes louées à des entreprises alimentaires (besoins en matière de transformation et d’essais à petite échelle). www.agr.gc.ca/centrederecherche/sthyacinthe

75

79

90

92

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA CRD DE SAINT-HYACINTHE

75

79

90

92

LAW-MAROT-MILPRO INC.

1994

Entreprise Méga-Myl inc., Belyve Corporation, Gestion LMME inc. Yves Labelle, président-directeur général

Fabricant et concepteur d’équipement de manutention, de transformation et d’entreposage. www.lmmequip.com

75

85

85

92

NORMANDIN INC.

1986

Groupe Mundial, Louis Veilleux et une forte relève en place (gestionnaires)

Transformation du métal en feuille. Découpage (laser, plasma, acier, inox, aluminium, jet d’eau, oxycoupage), soudure, pliage. www.groupemundial.com/fr/divisions/normandin-inc

78

74

95

90

CENTRE DE RÉNOVATION LAFERTÉ

1960

Louis-Jacques Laferté, propriétaire. Louis-Jacques Laferté, président, Martin Dupré, directeur général et associé

Centre de rénovation (matériaux, couvre-plancher, plomberie, peinture, électricité, quincaillerie) et produits saisonniers. www.laferte.com

78

77

92

90

METRO GAÉTAN RIENDEAU INC.

1979

Les Entreprises Gaétan Riendeau. Gaétan Riendeau, président, Gabriel Riendeau, directeur général

Supermarché en alimentation. www.metro.ca

80

88

82

85

BARIL FORD LINCOLN INC.

1992

Marie-Claude Baril, Éric Dumouchel. Marie-Claude Baril, présidente, Éric Dumouchel, président-directeur général

Concessionnaire automobile Ford, Lincoln. Pièces, service, carrosserie. www.barilford.com

80

85

85

85

DELOITTE S.E.N.C.R.L./s.r.l.

1979

Cinq associés

Audit, certification, consultation, conseils financiers, conseils en gestion de risque et fiscalité. www.deloitte.ca

45

85

ENTREPOSAGE HERGER INC.

1986

Pierre Lemieux, président

Entreposage de produits alimentaires et pharmaceutiques. www.entreposageherger.com

80 83

94

79

83

SUPER C

1998

Metro Richelieu 2000 inc.

Services d’épicerie. www.superc.ca

84

89

80

81

CHARTWELL RÉSIDENCE JARDINS DE LA GARE

1996

Chartwell Seniors Housing REIT. Brent Binions président, William Churma, directeur général de la Résidence des Jardins de la Gare

Services de résidences pour personnes âgées. www.chartwell.com

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 31


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

85

89

80

80

CIE DE TRANSPORT MASKOUTAINE INC.

1954

Transport scolaire SOGESCO. Mario Provost, président, Éric Labbé, directeur général

Transport scolaire et nolisé, transport urbain. www.busbusbus.com

85

96

75

80

CLUB DE GOLF ST-HYACINTHE LTÉE

1929

350 membres actionnaires et conseil d’administration. Luc Proteau, président, Bruno Chicoine, directeur général

Golf, restauration, boutique et services de réception. www.golfsthyacinthe.com

85

90

80

80

COLLÈGE SAINT-MAURICE

1876

Soeurs de la Présentation de Marie. Me Julie Piché, présidente du CA, Hélène Leblanc, directrice générale

Établissement privé d’enseignement mixte dispensant une formation de niveau secondaire offrant quatre types de programmes de qualité supérieure. www.csm.qc.ca

1998

Organisme gouvernemental

Services administratifs. Aide sociale, aide à l’emploi, aide aux entreprises, assermentation. Registre foncier du Québec, renseignement sur les services gouvernementaux. www.emploiquebec.gouv. qc.ca/monteregie (Emploi) www.mess.gouv.qc.ca (Solidarité sociale)

2001

Loblaws. Carlos Botelho, directeur du magasin

Alimentaire. www.provigo.ca Médicaments injectables. www.sterinova.com

85

137

50

80

MINISTÈRE DE L’EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITÉ SOCIALE : centre administratif et de services

85

79

90

80

PROVIGO SAINT-HYACINTHE

85

106

70

80

STERINOVA

2011

Jean-Philippe Gentès, président, Alex Bérubé, vice-président finances, Pierre Beaulieu, vice-président ventes et marketing

85

89

80

80

SYNAGRI S.E.C.

2002

Cargill ltd, Yara Canada inc. Sylvain Lavoie, directeur général

Engrais minéraux, produits antiparasitaires pour les cultures, semences et épandage de chaux. Service GPS. www.synagri.ca

0

80

TIM HORTONS

1994

Annik Lussier, propriétaire

Restauration rapide. Deux succursales : Casavant et Douville. www.timhortons.com

60

78

RÔTISSERIE EXCELLENCE INC.

2010

Martial Bourgeois et Isabelle Parenteau

Service de restauration (poulet, pizza, salades, repas divers), service de livraison. www.rotisserieexcellence.com Produits en papeterie, livres, informatique, équipement et mobilier de bureau, création et impression numérique, matériaux d’art, jeux éducatifs et cadeaux. www.buroprocitation.ca

85 93

120

94

106

70

76

BUROPRO CITATION INC.

1983

Guy Bergeron, Luc Pépin et groupe de 6 actionnaires. Guy Bergeron, président-directeur général

94

216

30

76

RESTAURANT MCDONALD’S SAINTE-HÉLÈNE

1989

Placements Éric Labonté inc. Éric Labonté, président

Restauration rapide. www.mcdonalds.com

96

96

75

75

BANQUE NATIONALE DU CANADA

1859

Actionnaires multiples (individus et fonds de pension). Louis Vachon, président et chef de la direction, Isabelle Blanchard et Diane Ladouceur, directrices de succursales

Services bancaires et financiers, particuliers et entreprises, courtage, valeurs mobilières. Centre agricole. Trois succursales. www.bnc.ca

96

96

75

75

GRAPHIC PACKAGING(ANCIENNEMENT GROUPE ECCO BOÎTES PLIANTES LTÉE)

David Seychel, président-directeur général

Fabrication de boîtes pliantes en carton et étiquettes. www.groupeecco.ca

Organisme à but non lucratif. Centre de transfert technologique. Industries textiles et paratextiles, géosynthétiques et matériaux techniques. Robert Bélanger, président du CA, Jacek Mlynarek, président-directeur général

Essais, recherche et développement, expertise. Marché : national et international. www.gcttg.com

1954 2009

96

117

63

75

GROUPE CTT

1983

96

84

89

75

GROUPE GOYETTE INC.

1956

Alain Caron, président-directeur général

Transport et entreposage. www.groupegoyette.com Silo, élévateur et convoyeur pour la manutention et l’entreposage des grains. Produits de microbrasserie. Équipements sur mesure. www.radeq.ca

96

112

65

75

RAD ÉQUIPEMENTS INC.

1974

Nancy Campbell, directrice administration, Gilbert Potvin, directeur ingénierie, Emmanuel Potvin, président-directeur général

96

96

75

75

SNOC 2010 INC.

1954

Richard Circé, Robert Bachand, Richard Morin. Richard Circé, président

Luminaires extérieurs en aluminium coulé pour les secteurs résidentiel, commercial et municipal. www.snocinc.com

1949

Groupe Roullier dont le siège social est à Saint-Malo, France

Fertilisants, semences, céréales et plantes fourragères, phytoprotection, services. Marché : Canada et Nouvelle-Angleterre. Nombreuses filiales. www.williamhoude.com

96

96

75

75

WILLIAM HOUDE LTÉE (Saint-Simon/ Saint-Jude/Saint-Damase)

103

112

65

72

CAGE BRASSERIE SPORTIVE (LA)

1989

Jean Bédard, Guy St-Amand, Yvon Pinsonneault, Claude Pilon. Jessica Beauchemin, directrice générale

Services alimentaires de restauration. www.cage.ca

103

85

85

72

CASAVANT FRÈRES S.E.C.

1879

Simon Tétreault, président du CA, Jean-Christian Céré, président

Orgues à tuyaux. Marché : Amérique du Nord. www.casavant.ca

32 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

Comsercum. Nathalie M. Dignard, présidente

Résidence pour personnes âgées, court séjour avec soins et dépannage. www.residencebourgjoli.ca

Indeck Power Corporation. Michaël Tullo, directeur général

Fabrication de chaudières industrielles. www.indeck.com

1988

Martine St-Arneault, directrice générale, Francis Rioux, directeur des opérations, Pierre Dion, directeur développement

Transformation des viandes fraîches et entièrement cuites, surgelées et IQF. www.specialitesmb.com

BIOVET INC.

1991

Dr René Lallier, dmv, mba; Paule Létourneau, Dr Pierre Hébert, dmv, mba. Dr René Lallier, président

Trousses de diagnostic animal et service d’analyses vétérinaires, agroalimentaires et analyses d’eau (laboratoire accrédité). www.biovet.ca

68

BECTROL INC.

1979

Stéfan Benoit, Yolaine Benoit, Sylvain Benoit. Sylvain Benoit, président, Yolaine Benoit, directrice générale

Distribution de pièces électriques industrielles. Assemblage de panneaux de contrôle. Bâtiment de commandes. Bornes de recharge. www.bectrol.com

75

65

CIAQ

1948

Les Producteurs de lait du Québec (PLQ). Conseil provincial des Cab. Conseil québécois des races laitières (CQRL)

Solutions génétiques, insémination, produits de la ferme permettant de contribuer au développement des entreprises, secteurs laitier et boucherie. www.ciaq.com

119

61

65

DÉCALCORAMA INC.

1969

Claude Harpin, président-directeur général

Articles promotionnels et industriels sérigraphiés ou numériques, articles en plastique, autocollants, magnétiques. www.artechpro.com

110

109

69

65

MARCHÉ DESSAULLES

1999

Jean et Gilles Allaire. Jean-Pierre Boisvert, directeur

Marché d’alimentation, fruits et légumes, boucherie, charcuterie, boulangeie, mets cuisinés, épicerie. www.marchedessaulles.com

110

120

60

65

MAXI

1990

Loblaws, actionnaires multiples

Produits d’épicerie. www.maxi.ca

110

150

45

65

NATUR+L XTD INC.

2010

Stéphane Carrier, président, Philippe Bonnet, vice-président

Services d’impartition pour pasteurisation à froid des aliments frais. www.naturelxtd.ca

110

96

75

65

SOUDURE M. COUTURE & FILS INC.

1959

Jean-Paul Couture, président, France Jodoin Couture, vice-présidente

Métaux ouvrés, structures d’acier, soudure générale. www.soudurecouture.com

116

134

53

64

EXPERTS DE L’ENTRETIEN ET PRODUITS SANITAIRES LÉPINE SAINT-HYACINTHE

1997

Patrice Dufour. Patrice Dufour, président-directeur général

Entretien ménager commercial, distributeur de produits d’entretien et d’équipements. www.lesexperts.net

0

63

TIM HORTONS

1994

Richard Jacob, propriétaire

Restauration rapide. Deux succursales : Sainte-Hélène et Saint-Thomas-d’Aquin. www.timhortons.com

11 871 productrices et producteurs dont 6 803 entreprises. Christian St-Jacques, président, Robert Racine, directeur général

Développer des services (promotion, défense) concernant les intérêts des producteurs agricoles de l’UPA de la Montérégie. www.upamonteregie.ca

Alain Messier, Sergio Lifraine

Manufacturier de panneaux muraux et plafonds décoratifs MUR design. www.murdesign.ca

105

117

63

70

RÉSIDENCE BOURG-JOLI ENR.

105

106

70

70

SOCIÉTÉ DE CHAUDIÈRES INDECK

105

120

60

70

SPÉCIALITÉS M.B. (1987) INC.

108

110

67

69

109

127

56

110

96

110

117 118

161

44

62

FÉDÉRATION DE L’UPA DE LA MONTÉRÉGIE

118

96

75

62

PRODUITS FORESTIERS AMPRO INC.

1987 1920 2002

1931, 2012 1996

120

120

60

60

ÉNERGIES SONIC (LES)

1958

La Coop Fédérée et Groupe Filgo

Distribution et vente de produits pétroliers, propane, def, lubrifiants, vente et installation d’appareil résidentiel, commercial, agricole et industriel. www.lacoop.coop

120

105

73

60

JARDINS D’AURÉLIE (LES)

2014

Groupe Santé Sedna. Guillaume Journel, président, Caroline Côté, directrice des opérations

Hébergement de type RPA (Pour congrégation religieuse seulement). www.lesjardinsdaurelie.ca

120

112

65

60

L.G. HÉBERT & FILS LTÉE

1962

Antonio Filice et Mario Côté, présidents

Abattage de porcs. www.lghebert.com Appareillage de commutation électrique. Bâtiment préfabriqué. Transformateurs de puissance. Atelier de réparation de transformateurs de puissance. www.mgbelectrique.com

120

120

60

60

M.G.B. ÉLECTRIQUE INC.

1979

Jean-François Brodeur, président, Pierre Alexandre Brodeur, vice-président

120

109

67

60

MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC

n.d.

Ministère des Transports du Québec

Service régional de voirie. Entretien des routes. Bureaux en sous-région. www.mtq.gouv.qc.ca

120

129

55

60

QUÉFER INC.

1980

Claude Petit, Pascale Petit, Marc-André Petit. Claude Petit, président, Marc-André Petit, vice-président et directeur général

Sous-traitance en fabrication de pièces métalliques à partir de métal en feuilles. Découpe au laser, poinçonnage, pliage, soudure, peinture. www.quefer.com

120

207

32

60

RESTAURANT SCORES

2009

Evangeline Ladas, Lacky Manekas, Georges Ladas, Nestoria Manekas, propriétaires

Restauration. www.scores.ca/rotisserie-scores-saint-hyacinthe

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 33


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

120

120

60

60

RESTAURANT TI-PÈRE B.B.Q. INC.

1964

Les Entreprises René Pelletier. René Pelletier, président

Service de restauration, réception, livraison, comptoir à emporter. Rôtisserie de type familial. www.restaurantti-pere.com

128

135

51

59

THERRIEN COUTURE

1994

Me Normand Therrien, François Montfils et Me Jean-Luc Couture

Services et conseils juridiques (avocats et notaires), services-conseils en ressources humaines. www.therriencouture.com

129

120

58

58

PROREC INC.

1996

Stéphane Le Moine. Stéphane Le Moine, présidentdirecteur général

Recyclage de coproduits alimentaires et revente pour l’alimentation animale. www.prorec.ca

130

128

55

58

RESTAURANT MIKES

1977

9261-7562 Québec inc. Carl Choquet et Roger Dumont, propriétaires

Service de restauration. www.mikes.ca

131

137

50

56

LEPROHON INC.

1930

Guillaume Le Prohon, président, Véronique Le Prohon, directrice générale

Climatisation, ventilation, chauffage, réfrigération, géothermie. Résidentiel, commercial, industriel. Sherbrooke, Granby, Saint-Hyacinthe. www.leprohon.com

131

135

51

56

ST-HYACINTHE CHRYSLER JEEP DODGE RAM FIAT

1963

Sébastien Bisaillon, président, Marc Labbé, vice-président opérations Concession neuves, Benoit Routjier, directeur général

Concessionnaire de véhicules neufs et usagés. Atelier mécanique et département de pièces. www.st.hyacinthechrysler.com

133

131

54

55

BRASSEURS DU MONDE (LES)

2010

Gilles Dubé, Dominic Charbonneau. Gilles Dubé, président-directeur général, Dominic Charbonneau, brasseur en chef et vice-président

Production de bières. www.brasseursdumonde.ca

133

128

55

55

CONSUMAJ INC.

1991

Denis Choinière, président-directeur général

Ingénérie dans les domaines agricole, agroalimentaire, civil, commercial et industriel, multi-logements, environnement et olfactométrie. www.consumaj.com

133

146

48

55

ENTREPRISES ÉLECTRIQUES A & R LTÉE

1959

Ginette Touchette, Mathieu St-Onge, David Brodeur

Services en électricité. www.arelectrique.ca

133

137

50

55

NORBEC ARCHITECTURAL INC.

2000

Stéphane Morin, directeur d’usine

Fabrication de panneaux architecturaux en acier, à âme de polyuréthane ou de laine de roche. www.norbecarchitectural.com

0

55

TIM HORTONS

1994

Éric Vincette, propriétaire

Restauration rapide. Deux succursales : Complexe M et Saint-Liboire. www.timhortons.com

54

54

CHARTWELL STE-MARTHE

2005

Chartwell Seniors Housing REIT. Brent Binions, président, Danielle Allard, directrice générale de la Résidence Ste-Marthe

Services de résidences pour personnes âgées. www.chartwellquebec.ca

45

54

NUTRITION FIT PLUS

2012

Jonathan Roy et Étienne Plourde

Préparation de viandes naturelles et de repas pour gens actifs. www.nutritionfitplus.com

49

53

GROUPE JOLCO (LE)

2006

Claude Lévesque, président

Ventilatiion agricole, équipements avicoles, porcins, laitiers. www.ventec.ca

133

138

131

138 140

145

34 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

141

137

50

50

RESTAURANT LUSSIER

1954

Caroline, Maryse et Benoit Lussier. Benoit Lussier, président-directeur général

Service de restauration, réception, banquet et traiteur. www.restaurantlussier.com

141

169

40

50

SECCO INTERNATIONAL INC.

2000

Éric Côté, président, Jasmin Lortie, directeur des opérations, Stéphane Cloutier, directeur des ventes

Équipements de ventilation agricole et industrielle. www.ventilationsecco.com

141

131

50

50

SERVICES MATREC

1959

GFL Environnemental. Patrick Dovigi, président

Gestion des matières résiduelles, recyclage et location de conteneurs. www.matrec.ca

0

50

TIM HORTONS

1994

Dominic Fréchette et Édith Tremblay, propriétaires

Restauration rapide. Deux succursales : Saint-Louis et 3455, boul. Laframboise. www.timhortons.com

141 145

165

43

48

9094-7323 QUÉBEC INC./PHARMACIE NICOLAS PROVOST INC.

1963

Nicolas Provost

Services pharmaceutiques. Articles de consommation courante. Pharmacie affiliée à la bannière Brunet. www.brunet.ca

145

137

50

48

ARMOIRES J.C. CORDEAU

2002

Jean-Claude Cordeau, président, Véronique Cordeau, responsable de la planification, Kim Cordeau, directrice ventes et développement, Serge Cyr, responsable service après-vente

Fabrication haut de gamme d’armoires de cuisine, salles de bains et meubles intégrés. www.jccordeau.com

145

166

41

48

ESCALATEURS ATLAS

1991

Guillaume Saindon, président, Marie-Line Saindon, vice-présidente

Fabrication d’ascenseurs et produits d’élévateurs. www.atlasacces.com

148

166

41

47

DPA ASSURANCES INC.

1942

Yvon Pinsonneault, président-directeur général, Jean-Philip Pinsonneault, Marc Ayotte et Olivier Charpentier

Assurances auto, habitation, entreprises, agriculture, cautionnement, etc. (trois emplacements). www.dpaassurances.com

149

150

45

46

ALIMENTATION SAINT-PIE INC.

2014

David et Julie Lafrance. David Lafrance, président

Épicerie Marchés Tradition. www.marchestradition.com

149

195

35

46

INDUSTRIE P.W.I. INC.

1950

Marie-Josée Samson, présidente, Bertrand Samson, vice-président

Transformation de résidus de bois en sciure et farine de bois, bûches densifiées et granules de bois franc. www.pwi-industries.com

151

150

45

45

9006-0344 QUÉBEC INC. CARRIER HARLEY-DAVIDSON

2006

Alain Sr. Carrier. Alain Jr. Carrier, président, Dany Labrecque, directeur général

Vente et réparation de motos Harley-Davidson. www.carrierhd.ca

151

150

45

45

AUBAINERIE (L’)

Jean-Frédéric Pépin et Claudette Pépin, propriétaires et actionnaires

Vêtements mode pour la famille. www.aubainerie.com

151

150

45

45

CHAPDELAINE ASSURANCES

1968

Michel Chapdelaine, Jules Chapdelaine. Michel Chapdelaine, président, Jules Chapdelaine, vice-président. Joël Chapdelaine, Carine Chapdelaine.

Assurances de dommages et de personnes. Services financiers. Saint-Hyacinthe. www.chapdelaine.qc.ca

151

150

45

45

COURTEMANCHE ET FRÈRE LTÉE (POINT S)

1969

Placements J. G. Bernard, Gestion Chalso. Gérard Bernard, président, Pierre Beauregard, président-directeur général

Vente et pose de pneus, mécanique. www.robertbernard.com

151

137

50

45

DISTRIBUTION LE PERCO

1990

Patrick St-Onge et Barbara Bouchard

Fournisseur alimentaire pour cantines mobiles et dépanneurs et opérateur de machines distributrices. www.leperco.ca

2010 Saint-Hyacinthe

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 35


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

151

150

45

45

EXCAVATION LAFLAMME ET MÉNARD

1989

Éric Laflamme, président, Mélanie Laflamme, vice-présidente administration, Stéphane Mondou, vice-président gestion des opérations

Excavation, transport, installation septique, miniexcavation, démolition. www.excavationlaflammeetmenard.com

151

112

65

45

EXPEDI-GO TRANSIT

1989

Groupe Jafaco, Gestion M.T. Guillemette, Gestion Houle

Produits conservés par congélation. Service d’entreposage (réfrigéré ou frigorifique). Copacking + emballage. www.expedigo.com

151

169

40

45

GILLES CUSSON INC.

1961

René Cusson, président, Guylaine Cabana, directrice générale

Fabrication de systèmes hydrauliques, réparation et vente de cylindres. Pièces et pompes, valves hydrauliques. Atelier de mécanique. www.gcusson.ca

151

150

45

45

IMPRIMERIE DUMAINE INC.

1988

Marc Lépine, président, Luc Boileau, vice-président, Mario Haineault, directeur général

Imprimerie commerciale et emballage. www.imprimeriedumaine.com

151

169

40

45

PRODUITS CHIMIQUES G.H. LTÉE

1974

Stephan Tabah, président, Philippe Bailet, vice-président vente

Oxyde de zinc. www.ghchemicals.com

151

79

90

45

RESTAURANT NORMANDIN

1969

Corporation Le Normandin. Denis Pigeon, président-directeur général

Service de restauration. www.restaurantnormandin.com

151

169

40

45

RÔTISSERIE ST-HUBERT EXPRESS

2010

Caroline Beauregard. Caroline Beauregard, présidente-directrice générale

Restauration, spécialité poulet rôti sur broche et côtes levées. www.st-hubert.com

151

169

40

45

SERRES ET JARDINS GIROUARD INC.

1991

Martin Girouard et Brigitte Palardy. Martin Girouard, directeur général

Production en serres (annuelles, plants de légumes, potées fleuries). Production maraîchère (fruits et légumes variés) et centre jardin. www.serresgirouard.com

164

161

44

44

ANGERS TOYOTA

1951

Jacques Angers. Jacques Angers, président, Daniel Girard, directeur général

Concessionnaire Toyota (voitures et camions). Vente et location, service et pièces, véhicules d’occasion. www.angerstoyota.com

164

161

44

44

PAYSAGES RODIER INC./ GESTION RODIER

1980

Jean-Pierre Rodier, Mireille Dion-Rodier, David Rodier, Dominic Rodier, Geneviève Rodier. David Rodier, président (Paysages Rodier), Dominic Rodier, président (Gestion Rodier)

Architecture de paysage,réalisation de travaux d’aménagement paysager, construction résidentielle et commerciale. www.paysagesrodier.com

164

131

54

44

SUBARU SAINT-HYACINTHE

1997

Réjean Lacasse, Charles Lacasse. Réjean Lacasse, président, Charles Lacasse, directeur général

Franchisé Subaru. Vente et réparation de voitures neuves et usagées. www.subarusthya.com

167

169

40

42

CLINIQUE FAMILIALE ST-HYACINTHE

1981

Marilyne Cloutier, François Drouin, Jacinthe Ménard

Clinique médicale. www.sante.gouv.qc.ca Assurances de dommages pour les particuliers, entreprises et agricole. www.promutuelassurance.ca

167

161

44

42

PROMUTUEL ASSURANCE BAGOT

1979

Société mutuelle. Claude Ruel, président, Jacques Drapeau, directeur général

169

191

36

41

AGROCENTRE TECHNOVA INC. Contrôle Agriculture Canada

1982

La Coop Fédérée de Québec, Stéphane Chaume et France Béliveau. Stéphane Chaume, président, France Béliveau, vice-présidente

Fabricant de fertilisants. Détaillant de semences, de chaux agricole et de produits phytosanitaires. Transport de vrac et liquides. Spécialiste en agriculture de précision. www.agrocentre.qc.ca

169

150

45

41

VERTDURE SAINT-HYACINTHE / VEXTERMINATION

1979 1993

Martin Ferland, président, Isabelle Hubert, directrice générale

Entretien de gazon, service d’extermination. www.vertdure.com

169

166

41

41

VOLKSWAGEN ST-HYACINTHE

1975

Marie-Josée Fafard, présidente, Annie Fafard, directrice générale

Concessionnaire automobile, pièces et service. www.vwst-hyacinthe.ca

172

169

40

40

ANTONIO MOREAU (1984) LTÉE

1939

Martin Lajoie et Valérie Poulin, propriétaires

Chaussures de sécurité, sports , vêtements de travail, accessoires de sécurité, uniformes pour infirmiers(ères) et soins esthétiques. www.antoniomoreau.com

172

169

40

40

ARRI CONSTRUCTION INC.

1986

Simon Boisclair, président, Luc Parenteau, viceprésident, Jocelyn Houde, secrétaire-trèsorier, Simon Létourneau, actionnaire

Entrepreneur général. Construction commerciale et industrielle. www.arriconstruction.com

172

188

38

40

COOP DES MONTÉRÉGIENNES (LA)

2013

860 membres producteurs et 1 155 membres auxiliaires. Patrick Guillet, premier vice-président, Benoit Labrecque, deuxième vice-président, Guy Labrecque, président, Christian Massé, directeur général

Productions animales, végétales et agroenvironnement. Services de grains. Quincaillerie Unimat et BMR. Énergies Sonic. www.lacoopdesmonteregiennes.coop

172

251

24

40

DOLLARAMA

M. Rossy, propriétaire, Éric Couture, directeur de succursale

Ventes d’articles divers à prix modiques. Deux succursales. www.dollarama.com

172

207

32

40

GÉRARD DION & FILS

1951

Pierre Dion, président

Entrepreneur électricien. Vente et distribution de produits électriques. www.dionelectrique.ca

172

169

40

40

GERMAIN LARIVIÈRE INC.

1957

Jean Larivière, Placements G. Larivière Ltée. Jean Larivière, président, David Larivière, secrétaire

Vente au détail de meubles et accessoires de décoration, matelas, électroménagers et électronique. www.germainlariviere.com

36 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

172

167

40

40

NISSAN SAINT-HYACINTHE

1984

Jérôme Carrier et Daniel Beaucage

Vente et service, produits Nissan neufs et usagés. www.nissansthyacinthe.com

172

169

40

40

PACINI SAINT-HYACINTHE

2003

Philippe Lacasse (franchisé)

Restauration : déjeuner, dîner, souper. www.pacini.com

172

169

40

40

PLASTIQUES YAMASKA INC.

1973

Denis Petit, Jimmy Petit, Yanick Dozois. Denis Petit, président

Moules pour plastique par injection, objets en plastique sur commande. www.plastiquesyamaska.com

172

169

40

40

RÉSEAU ENCANS QUÉBEC

2002

Groupe Maciocia inc.

Encans spécialisés pour animaux vivants du Québec. Marché aux puces. www.reseauencansquebec.com

172

187

39

40

SAQ SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

1921

Gouvernement du Québec. Catherine Dagenais, présidente-directrice générale

Commerce de détail dans la vente de vins et spiritueux. www.saq.com

172

150

45

40

SPORTS EXPERTS

1979

François Piette et Louis-Philippe Piette, propriétaires

Vente de vêtements et d’articles de sport et de plein air. www.sportsexperts.ca

172

201

34

40

TGV1 COMPOSITES

2006

Dominique Trépanier, propriétaire

Fabrication de panneaux de composite. Balcons et marches en fibre de verre. www. tgv1.ca

172

137

50

40

VALENTINE

1979

Les Entreprises MTY Tiki Ming inc.

Restauration rapide. www.valentine.ca

172

96

75

40

WHITE RABBIT RESTO-BAR

2015

Abbas Sharif, propriétaire et gestionnaire

Restauration. www.lewhiterabbit.ca

187

207

32

39

CENTRE DES ARTS JULIETTE-LASSONDE

1994

Organisme à but non lucratif. Jean-Pierre Boileau, président du CA, Jean-Sylvain Bourdelais, directeur général et artistique

Développer et combler le marché du spectacle professionnel de la région maskoutaine. www.centredesarts.ca

187

169

40

39

SYLVESTRE & ASSOCIÉS S.E.N.C.R.L.

1929

Jacques Sylvestre Sr, Jacques Sylvestre Jr, Frédéric Sylvestre, Maryse Dubé, Jean-Pierre Boileau, Stéphane Brunelle, Philippe Laverdière

Bureau d’avocats et notaires. www.jurisylvestre.ca

189

188

38

38

SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE AGRICOLE SAINTE-HÉLÈNE

1944

311 sociétaires. René Racat, président, Daniel Roy, directeur général

Vente matériaux de construction, quincaillerie et produits agricoles. www.coopste-helene.qc.ca, www.unimat.ca

190

242

26

37

A&W ST-HYACINTHE (GESTION ALIMENTAIRE D.L.)

2013

Jean-Guy Dubé, Stéphane Dubé. Jean-Guy Dubé, président, Stéphane Dubé, directeur général, Nathalie Boulay, directrice administrative

Restauration rapide. www.aw.ca

190

195

35

37

CAMIONS BEAUDOIN INC.

1990

Claude Hallé

Concessionnaire de camions de marque International. Vente et réparations de pièces de camions. www.reseaudynamique.com

192

191

36

36

EMBALLAGES MASKA INC.

1981

BUNZL Canada inc.

Distributeur-grossiste en produits hygiéniques et sanitaires. Produits disposables. www.embmaska.com

192

290

37

36

GROUPE FINANCIER MULTI COURTAGE

1980

Guy Duhaime, président, Daniel Richard, directeur général

Courtage en services financiers et en immobilier. www.multicourtage.com

192

205

33

36

SANIMAX RCI INC.

1939

Alexandre Racette, directeur général, Josée Tétreault, superviseur du transport et opérations

Service de récupération de sous-produits animals et organiques. www.sanimax.com

192

295

35

36

WINNERS

TJX Canada. Caroline Dubreuil, directrice de magasin

Détaillant de vêtements et d’accessoires dégriffés pour la maison. www.winners.ca

196

195

35

35

BERTRAND MATHIEU LTÉE

1951

Fernand, André, Fabienne et Brigitte Mathieu. Fernand Mathieu, président

Entrepreneur général, excavation, génie civil. www.bertrandmathieu.com

196

195

35

35

BUREAU EN GROS

1998

Annie Dozois, directrice générale

Détaillant de produits de bureau www.bureauengros.com

196

228

29

35

FROMAGERIE QUALITÉ SUMMUM

2005

Éric Drouin, Bertrand Lussier. Éric Drouin, président-directeur général

Fabrication de fromage en grains, restauration. www.qualitesummum.ca

196

150

45

35

IMPRIMERIE MASKA INC.

1971

Michelle Larivière, présidente

Imprimerie commerciale, prépresse, offset à feuilles, grand format impression numérique, finition. www.imprimerie-maska.qc.ca

196

195

35

35

PLOMBERIE ET CHAUFFAGE ST-HYACINTHE

1954

Jean Bernier, Guy Bernier et Fréderic Caouette

Plomberie et chauffage www.plomberieetchauffagesthyacinthe.ca

196

201

34

35

TIGRE GÉANT (LE)

1961

Le Tigre Géant (Ottawa). Thomas Haig, présidentdirecteur général, Patrick Canuel, propriétaire du magasin de Saint-Hyacinthe

Magasin avec divers segments de biens de consommation. www.gianttiger.com

196

195

35

35

VIA CAPITALE AFFAIRES/AVENUE

2008

Maryse Morin 9223-6389 Québec inc. Maryse Morin, présidente-directrice générale

Courtage immobilier, résidentiel, commercial, fermettes, immeubles à revenus. www.viacapitalevendu.com

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 37


Place à l’Antichambre du cahier des 200 L’Antichambre du cahier des 200, qu’est-ce que ça mange en hiver?

C’est à partir d’ici que démarre le second palmarès du cahier des 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains. Il s’agit du classement baptisé l’Antichambre des 200. On y retrouve la liste des entreprises de la MRC qui n’ont pas le nombre d’effectifs requis pour se retrouver dans la liste des 200. En 2019, l’Antichambre regroupe pas moins de 57 entreprises affichant entre 20 et 34 employés. Cette bonne cinquantaine d’entreprises de chez nous compte 1562 employés. Il faut savoir qu’il y a 25 ans, quand l’idée de réaliser pour la toute première fois un inventaire des grands employeurs de la MRC, il avait été décidé de limiter l’exercice aux 200 employeurs principaux. Une décision qui n’avait rien de très scientifique. Mais devant la réponse exceptionnelle des entrepreneurs du milieu à l’égard de cette publication annuelle, il a été décidé quelques années plus tard d’élargir le bassin. D’où la décision d’ajouter une antichambre des 200, question de refléter davantage le dynamisme de nos entreprises. Cette décision a également permis de donner du coffre à nos analyses en nous permettant de dégager de grandes tendances.

38 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

57 entreprises

20 ET 34 EMPLOYÉS 25 ANS

1562 EMPLOYÉS

L’ANTICHAMBRE

200 entreprises

57 entreprises

20 ET 34 EMPLOYÉS L’ANTICHAMBRE 25 ANS

1562 EMPLOYÉS

200 entreprises


Antichambre RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

LES PLUS GRANDES ENTREPRISES de la MRC des Maskoutains Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

203

205

33

34

ACDF

2006

Maxime-Alexis Frappier, Étienne LaplanteCourchesne, Joan Renaud

Services d’architecture. www.acdf.ca

203

201

34

34

CORPORATION ÉPISCOPALE

1852

Corporation qui ne comprend qu’un seul membre. Mgr Christian Rodembourg, évêque, président

Exercice de la religion catholique romaine dans les 85 paroisses du diocèse. www.diocese-st-hyacinthe.qc.ca

203

216

30

34

RESTAURANT CHEZ CORA DÉJEUNERS

1996

Guillaume et Robert Héroux

Restaurant. www.chezcora.com

206

195

35

33

ESPACE CARRIÈRE

1991

Josée Jamieson et Chantal Morasse, directrices associées

Contribue à l’intégration sociale et économique des citoyens qui requièrent ses services, en les accompagnant dans leur projet d’emploi, de formation ou d’entrepreneuriat. Expert de la main-d’œuvre et de la diversité sous toutes ses formes, intervient également auprès des employeurs afin de les soutenir dans leurs défis de ressources humaines et de favoriser une intégration durable de leurs travailleurs. www.espacecarriere.org

206

169

40

33

INDUSTRIELLE ALLIANCE

1892

Denis Ricard, président, Renée Tremblay, directrice d’agence

Produits d’assurances : auto, assurance-vie, santé, REER, fonds de placement, hypothèque, etc. www.ia.ca

208

216

30

32

ÉNERGIE CARDIO

1993

Claire Tremblay, présidente, Sonia Vandal, directrice, Pierre-Luc Côté, entraîneur-chef

Conditionnement physique. www.energiecardio.com

32

32

MEUNERIE SAINT-HUGUES

1999

Les Aliments Asta, Mario Côté inc. Jacques Poitras, Mario Côté, Christian Blais, Sophie Beauregard. Christian Blais, directeur

Production de moulées pour porcs et canards. www.isoporc.ca

32

32

PALARDY ACIER INOXYDABLE INC.

1946

Jean-Maurice Palardy, président, Olivier Palardy, directeur général, Pascal Rajotte (trois actionnaires)

Fabrication d’équipements en acier inoxydable, atelier d’usinage, installation de tuyauterie sanitaire. www.palardy-inox.com

Services bancaires et financiers. www.rbc.com

Déjeuners, dîners, soupers. Salle de réception de 80 personnes et terrasse de 24 personnes. www.casaflora.ca

208

208

218

208

207

32

32

RBC BANQUE ROYALE DU CANADA

1864

Actionnaires multiples. Compagnie publique. David McKay, président, Manon Théorêt, vice-présidente services financiers à l’entreprise, agriculture et agroalimentaire Québec, Josée Carrier, vice-présidente services financiers à l’entreprise

208

201

34

32

RESTO-GRILL CASA FLORA

1980

Marinos Destounis, propriétaire

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 39


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

208

228

29

32

TUBA INC.

1993

Guy Côté, président-directeur général

Fabrication de produits métalliques. www.tuba.ca

214

214

31

31

LABORATOIRE DE SANTÉ ANIMALE

1975

Gouvernement du Québec (MAPAQ). Olivia Labrecque, directrice adjointe

Laboratoire de surveillance des maladies animales. www.mapaq.gouv.qc.ca

214

214

31

31

LANGELIER ASSURANCES INC.

1942

Luc Langelier et Louis-François Langelier. Luc Langelier, président, Louis-François Langelier, vice-président

Cabinet en assurance de dommages et services financiers. www.langelierassurances.com

216

169

40

30

AGROCENTRE ST-HYACINTHE

1983

Coopérative Fédérée de Québec. Chrisitan Bouvier, président, Jean-Denis Beaudin, vice-président

Fabricant de fertilisants, semences, produits de phytoprotection, chaux, commercialisation des grains. www.agrocentre.qc.ca

216

218

30

30

ARMOIRES STM

1995

Jocelyn Michaud, président, Laflèche Leblanc et Nicholas Gauvin, copropriétaires

Fabrication d’armoires de cuisine et de salle de bain. www.armoiresstm.com

216

218

30

30

CENTRE D’ENSEIGNEMENT DE L’ANGLAIS J.L. INC.

1975

Zaïda Arévalo-Roseberry. Zaïda Arévalo-Roseberry, présidente-directrice générale

Anglais, rattrapage scolaire, français, immersion pour enfants et ados, espagnol. www.centredenseignementdelanglais.com

216

246

25

30

CINÉMA SAINT-HYACINTHE

1997

Jean Colbert, président

Sept salles de cinéma. www.cinema8.qc.ca

216

216

30

30

ENTREPRISES ANDRÉ LEBLANC & FILS

1995

Yanick Leblanc, président

Entrepreneur en réfrigération et climatisation. www.entrepriseleblanc.com

216

207

52

30

ENTREPRISES REINJEAU INC. (LES)

1983

Pascal Riendeau, président, Éric Alain, vice-président

Battage de légumes de transformation www.enterprises-reinjeau-inc.business.site

216

234

28

30

FABRICATION ELCARGO INC.

1998

Kendrick Martin, président, Jonathan Joyal, directeur des opérations

Fabrication de systèmes de recouvrement latéral. www.elcargo.com

216

251

24

30

FARINART

1997

Sylvain Brasseur, président, Julie Théberge, directrice générale

Usine de mélanges de grains pour les boulangeries et l’industrie alimentaire. www.farinart.com

216

216

30

30

FER ET MÉTAL DUBREUIL INC.

1956

Pierre et Richard Dubreuil. Pierre Dubreuil, président-directeur général, Richard Dubreuil, vice-président et secrétaire

Sous-traitance. Découpe spécialisée sur mesure de tous types de matériaux (métal, plastique, caoutchouc, profilés, etc.) www.fmd.qc.ca

216

204

32

30

MÉDIATHÈQUE MASKOUTAINE INC.

1954

13 578 membres. Caroline Robert, présidente du CA, Louise Struthers, directrice

Service de lecture publique. Prêts de documents, référence, animation. Deux sites. www.mediatheque.qc.ca

Marcel Chabot, président, Louis Chabot, vice-président, David Chabot, secrétaire

Fabrication d’accessoires de camion en acier inoxydable et autres matériaux (acier, aluminium, galvanisé). Services techniques de sous-traitance en cinq étapes (analyse du projet, soumission détaillée, dessin de fabrication, production et livraison). www.metchro.com

216

216

30

30

40 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

METCHRO

1999


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

227

228

29

29

MAPAQ, BUREAU RÉGIONAL

1968

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. France Nadine Forget, directrice régionale, Gerardo Gollo Gil, directeur régional adjoint, secteur Est

Services conseils, accompagnement règlementaire, soutien à l’innovation et à la transformation. www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/regions/monteregie

227

228

29

29

STRUCTURE D’ACIER VER-MET

1973

Alain Côté, Mario Beaudry, Claude Coutu

Fabrication de structures d’acier et de portes hydrauliques. www.vermet.ca

229

234

28

28

C.R.I.P.A.

2006

Carl A. Gagnon (UdeM), directeur, Charles Dozois (INRS), directeur adjoint

Diagnostic moléculaire vétérinaire, vaccinologie, expertise en maladies infectieuses animales. www.cripa.umontreal.ca

229

234

28

28

FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC

2001

Sonia Simard, directrice territoriale et régionale

Produits et services en matière de protection du revenu agricole. Assurance et financement. www.fadq.qc.ca

229

242

26

28

GRAINS SEMTECH INC. (LES)

1990

François Tétreault, président-directeur général

Conditionnement de soya à l’exportation et de soya de semences. www.lesgrainssemtech.com

229

246

25

28

IMPRIMERIE C.I.C.

2004

José Roy, président-directeur général

Imprimerie commerciale. Services de graphiste, impression et reliure. Impression commerciale. www.imprimeriecic.com

1994

Organisme à but non lucratif. Centre collégial de transfert de technologie. Fadia Naim, Ph.D, présidente-directrice générale, Bernard Racette, ing. vice-président R&D, Luisa Pensato, B.Sc A., directrice de projet R&D, Sophie Vincent, directrice de projet recherche-consommateur

Fournir un soutien professionnel à l’innovation et aux transferts technologiques, services à l’industrie agroalimentaire. www.cintech.ca

233

233

228

240

233

29

27

CINTECH AGROALIMENTAIRE

27

27

INDUSTRIE GASTRONOMIQUE CASCAJARES

2008

Alfonso Jimenez Rodriguez-Vila, président

Production de mets préparés cuits sous vide, à base de viande haut de gamme pour l’hôtellerie, la restauration et les institutions, sous la marque Chef Brigade et pour la majorité du détail sous la marque Le chef et moi. www.chefbrigade.ca

27

27

JUS DOSE INC.

2015

Raphael Hubert et Geneviève Brousseau-Provencher, fondateurs

Fabrication et commercialisation de jus pressés à froid entièrement biologiques. www.dosejuice.com

233

240

27

27

ORGUES LÉTOURNEAU LTÉE (LES)

1979

Fernand Létourneau, président, Georges Trépanier, directeur général

Fabrication et réparation d’orgues à tuyaux. Marché : É.-U., Europe, Australie. www.letourneauorgans.com

233

242

26

27

RESTAURANT LA PIAZZETTA

2003

Sylvain Ayotte, président

Cuisine italienne, pizza à pâte mince. Services de restauration. www.lapiazzetta.ca

238

242

26

26

CONCEPT DANAT INC.

1994

Daniel Bourgault

Fabriquants de vêtements et service d’impression et broderie sur vêtement et tissus. Distributeur d’articles promotionnels. www.danat.com

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 41


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

238

216

30

26

COOP FÉDÉRÉE FERME DE RECHERCHE

1978

Membres de La Coopérative Fédérée. Ghislain Gervais, président, Gaétan Desroches, directeur général

Recherche en productions végétales. www.lacoop.coop

240

246

25

25

ALIMENTATION MAISON

2015

Jean-Philippe Tesser, président

Transformation alimentaire de la viande. Vente aux particuliers. www.alimentationmaison.com

240

256

23

25

CLÉ SUR LA PORTE (LA)

1981

Conseil d’administration de sept membres. Céline Coulombe, coordonnatrice

Maison d’aide et d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale avec leurs enfants. www.clesurlaporte.org

240

256

23

25

CONCIERGERIE ROGER NAULT (1980)

1980

Vincent Plante, président

Entretien ménager (résidentiel et commercial), nettoyage après sinistre. www.rogernault.ca

240

246

25

25

D.F. COFFRAGES INC.

2006

David et Martin Fluet

Services en construction de coffrages et caissons de béton. Entrepreneur général. www.dfcoffrages.com

22

25

ÉVEIL DES SENS, SPA URBAIN

2018

Ronald St-Félix, copropriétaire et directeur général, Josée Helement, copropriétaire et directrice des opérations

Soins esthétiques, soins spécialisés, soins médico-esthétiques, massothérapie, hydrothérapie. www.eveildessens.ca

40

25

TRANSPORT RAY ADAM LTÉE

Yoland Adam, Marie-Line Adam et Johanne Adam

Transport scolaire.

240 240

169

246

234

28

24

ADM

1980 au Québec

Archer Daniels Midland Company

Nutrition animale, support technique personnalisé, recherche et développement, ingrédients et additifs alimentaires, prémélanges vitamines-minéraux. www.adm.com

246

251

24

24

MAZDA DU BOULEVARD

1995

Daniel Beaucage et Mathieu Paquette

Concessionnaire automobile (pièces et service). www.mazdaduboulevard.com

246

281

13

24

TRANSPORT RAYNALD BOULAY & FILS

1980

Jefo immobilier Canada inc., actionnaire, Jean-François Fontaine, président, Jean-Hugues Péloquin, vice-président et secrétaire

Excavation et démolition.

249

256

23

23

AUVENTS MASKOUTAINS 3E GÉNÉRATION

1950

Guy Beaurivage, propriétaire, président-directeur général

Auvents ou tout autre article en toile. www.auvents.com

249

256

23

23

MAISON L’ALCÔVE

1985

André Arpin, président, Manon Desrosiers, directrice générale

Traitement alcoolisme, toxicomanie, jeu excessif. www.maisonlalcove.com

251

89

80

22

FONDATION MIRA

1981

Organisme à but non lucratif. Nicolas St-Pierre, directeur général

Chiens guides et d’assistance pour personnes avec déficiences visuelles, motrices et enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). www.mira.ca

251

260

22

22

KLR SYSTÈMES

1977

Nicolas Hamel, propriétaire, Audrey Gagnon, directrice générale

Manufacturier d’équipement d’emballage automatisé dans le secteur des boulangeries et des laiteries. www.klrsystems.com

42 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


RANG 2019

EMPLOYÉS 2018

MRC 2018

MRC 2019

Nom de l’entreprise

Année de fondation

Principaux actionnaires et dirigeants

Produits services

253

263

20

21

FENÊTRES QUÉBÉCOISES INC. (LES)

1979

Jacques Desmarais, président, Jordan Desmarais et Mario Desmarais , vice-présidents

Manufacturier de fenêtres et portes d’acier. www.fenetresquebecoises.com

254

263

20

20

ALIMENTS NATURA (Nutrisoya Foods)

1988

Ignace Daher, vice-présidente ventes, Sylvain Tremblay, gérant de production

Fabrication de boissons de soya, boissons de riz et boissons aux amandes. www.natura.ca

254

246

25

20

BMO BANQUE DE MONTRÉAL

1908

Société avec actionnaires multiples. Maxime Otis, vice-président services bancaires aux entreprises, Marc Dionne, vice-président régional, Bruno Richard, directeur de succursale

Services bancaires et financiers spécialisés (particuliers et entreprises). www.bmo.com

254

234

28

20

CONSTRUCTIONS RICHARD DESLANDES

1991

Richard Deslandes, président

Construction résidentielle, commerciale et agricole. www.constructions-deslandes.ca

254

263

20

20

ÉQUIPEMENT INOTRAC INC.

1986

Suzie Riendeau, Daniel Riendeau, Michel Robert. Daniel Riendeau, président, Michel Robert, directeur général

Concessionnaire de machinerie agricole New Holland. www.terapro.ca

254

263

20

20

REMAX IMPACT INC.

1991

Daniel Guillet, président

Vente de propriétés, agence immobilière. www.remax-quebec.com

254

263

20

20

ROYAL PYROTECHNIE INC.

1966

Yanick Roy, président-directeur général, Éric Fréchette, vice-président et directeur des opérations

Conception de spectacles pyrotechniques professionnels. Importations et distribution de pièces pyrotechniques, grand public et professionnelles. www.royalpyrotechnie.com

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 43


➔ Au cours de la dernière année, Guy Côté a procédé à des investissements de 750 000 $ pour améliorer les équipements et réaménager l’usine Tuba de Saint-Pie.

 EILLEUR CONSEIL :  M DE LA QUALITÉ « Maintenir ses standards de qualité en tout temps et malgré les pressions de ses clients ou du marché, c’est un grand défi. Mais il ne faut jamais plier ou négliger la qualité, les soudures ou par exemple réduire le diamètre des tubes pour réduire ses coûts. Conserver malgré tout les plus hauts standards te donne accès aux grandes entreprises et aux gros donneurs d’ouvrage, surtout en sous-traitance », résume Guy Côté. Il estime aussi qu’un bon entrepreneur doit avoir beaucoup d’endurance. « Les affaires, ce n’est pas un sprint, c’est un décathlon. Il faut gérer à long terme, bien se préparer quand on rencontre ses banquiers et ne jamais improviser, surtout pas devant eux. Enfin, il ne faut pas laisser sa famille ou ses amis sur la touche, car la réussite en affaires peut être quelque chose d’assez éphémère. »

À ÉVITER : S’ENTOURER DES  MAUVAISES PERSONNES Qui se ressemble s’assemble, selon le PDG de Tuba. « Il faut bien s’entourer à tous les niveaux. » Il recherche autant que possible des individus qui partagent ses propres valeurs et sa vision des choses, surtout quand il est question de développer des partenariats à l’étranger, de prospecter de nouveaux marchés ou encore d’établir de nouvelles relations d’affaires. « Il ne faut pas avoir peur de dire non quand on ne le sent pas, dit-il. Il faut suivre ses affaires de près, ce qui est difficile quand on cherche à s’établir à l’étranger, et régler un problème dès qu’il se présente. Ce n’est pas vrai que le temps finit toujours par tout arranger. Autant que possible, je mets aussi en pratique la règle des trois F. Je Fais des choses, j’en suis Fier et j’ai du Fun. »

Guy Côté

Président-directeur général Tuba

44 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Guy Côté a pris la direction générale de Tuba en août 1993 pour effectuer le redressement financier et des opérations de cette entreprise fondée 6 mois plus tôt. Il en est l’unique propriétaire depuis janvier 2000. Tuba est une entreprise manufacturière spécialisée dans la fabrication métallique et plus spécifiquement dans le cintrage de précision et l’assemblage de pièces mécano-soudées, tant pour l’acier que l’aluminium. Tuba évolue exclusivement dans un contexte de sous-traitance pour de courtes et moyennes séries de production. L’entreprise emploie 31 personnes dans une usine qui s’étend sur environ 40 000 pieds carrés de superficie dans le parc industriel de Saint-Pie. Guy Côté préside également les destinées de deux autres entreprises.


➔ Jean-Paul Couture et celle qui représente son bras droit, et même son bras gauche : sa conjointe et complice France Couture Jodoin.

À ÉVITER : TROP SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT Il y a souvent un prix à payer quand on cherche à diversifier ses activités trop rapidement, témoigne Jean-Paul Couture. « Au début des années 2005, nous avons voulu développer un autre créneau, voulu développer autre chose du côté des structures d’acier à très grande surface. Nous avons réalisé que nous étions plus performants dans les agrandissements et les modifications de structure. Nous avions fait une mauvaise analyse, mais en fin de compte, nous en sommes sortis gagnants. On a modifié le cap et on connaît encore mieux nos forces aujourd’hui. On sait davantage nos limites et à partir d’où il est préférable de ne pas s’aventurer. »

 EILLEUR CONSEIL :  M SURVEILLER TOUT CE QUI RENTRE Le meilleur conseil qu’a reçu et mis en pratique Jean-Paul Couture lui est venu de son comptable. Surveiller tous les intrants dès le début de la chaîne d’approvisionnement est la clé pour générer des profits. « Le profit vient des achats et non des ventes à la fin, car le prix de vente a ses limites. Il faut donc redoubler de vigilance à l’entrée de l’usine. Il ne faut aussi rien tenir pour acquis, un client ou un bon employé, tout cela peut se perdre dans le temps de le dire. Il faut prendre soin de ses clients et de ses employés. »

JEAN-PAUL COUTURE Président de Soudure M. Couture

Fondée sous le nom Maurice Couture enr. en 1959, par M. Couture lui-même, l’entreprise familiale a été incorporée sous le nom Soudure M. Couture en 1981 sous l’impulsion de ses quatre fils. Dirigée par Jean-Paul Couture et son épouse France Jodoin Couture depuis 1987, Soudure M. Couture n’a cessé de grandir depuis, au point de devenir un incontournable dans le domaine de la fabrication et de l’installation de métaux ouvrés et de structures d’acier. L’entreprise emploie 65 employés à son usine de l’avenue Duplessis à Saint-Hyacinthe et 33 employés en sous-traitance, entre autres pour les dessins, l’ingénierie et l’installation en période de pointe.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 45


MEILLEUR CONSEIL : PERSÉVÉRER La persévérance doit être la qualité première d’un entrepreneur. C’est le conseil que son parrain a donné à Richard Deslandes lorsqu’il s’est lancé en affaires il y a de cela 28 ans, qu’il a mis en pratique et qu’il répète à d’autres aujourd’hui, dont à ses enfants. « Si tu as un projet, ne recule jamais. Visualise-le et regarde en avant. Il ne faut jamais baisser les bras, car malgré les embûches, il y a toujours une solution. Il suffit de la trouver. »

La famille Deslandes aux commandes : Marlène, Robin, Richard, Marianne et Vincent.

 ÉVITER : REMPLIR À SON CARNET DE COMMANDES « C’est drôle à dire ou à entendre, mais on ne devrait jamais remplir son carnet de commandes à la limite, car il y a toujours un client qui arrive à la dernière minute. Si tu ne peux pas le servir et bien le servir, il va aller ailleurs. En tout cas, il ne faut jamais donner comme excuse que notre carnet de commandes est trop plein, car le client déçu va colporter cette excuse à d’autres personnes autour de lui et cela risque de faire fuir d’éventuels clients qui tiendront pour acquis que nous ne sommes pas en mesure de les satisfaire. Mais bon, c’est parfois plus facile à dire qu’à suivre comme conseil. C’est le genre d’erreur que j’ai faite, et que je refais à l’occasion! »

RICHARD DESLANDES

46 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Spécialisée dans la construction résidentielle, commerciale et agricole, Constructions Deslandes de Saint-Liboire a célébré ses 25 ans de fondation en 2017. Fondée par Richard Deslandes, charpentier-menuisier de métier, l’entreprise familiale est reconnue pour la qualité de ses constructions. Richard Deslandes peut compter sur l’appui indéfectible de sa conjointe Marilène et de ses enfants Marianne, Vincent et Robin qui l’épaulent aujourd’hui au quotidien pour assurer la bonne marche de l’entreprise. Celle-ci compte sur une trentaine d’employés dévoués et qualifiés pour mener à terme tous ses projets.

Photo Patrick Roger ©

Président fondateur des Constructions Deslandes


➔ Guy Duhaime est un homme d’affaires aux talents multiples et aux implications diversifiées. Ces sont les ingrédients de sa réussite.

À ÉVITER : L’INCONNU Une erreur qu’a faite et refaite souvent Guy Duhaime a été d’investir dans des domaines qu’il connaissait beaucoup moins que les services financiers. Il a entre autres investi et perdu de l’argent dans des entreprises liées aux services informatiques et les portraits-robots. « J’ai trippé dans beaucoup d’aventures entrepreneuriales, mais ça m’a parfois coûté cher pour tripper. » Il s’est aussi risqué en restauration, où il apprend à la dure école. « Des fois, je me dis qu’il aurait été préférable que je reste concentré dans mon domaine de prédilection où je suis en parfait contrôle, dans mon élément. Un jour, j’aurai peut-être la sagesse de comprendre tout ça… »

 EILLEUR CONSEIL : M COMPRENDRE SON PROPRE RÔLE Quand on se lance en affaires, il est parfois nécessaire de porter plusieurs chapeaux ou de jouer à l’homme-orchestre. Les distractions peuvent être nombreuses, convient Guy Duhaime, en se remémorant un conseil qu’il a reçu au début de son aventure en affaires : quand le téléphone sonne et que la réceptionniste ne peut répondre, ce n’est pas au patron de le faire, il faudrait qu’il y ait déjà une relève pour répondre. « Le patron devrait être bien assis à son bureau et penser aux grandes orientations de son entreprise. C’est une image qui peut paraître exagérée, mais c’est une façon de dire qu’il faut rester concentré sur le long terme, s’assurer d’être bien entouré, bien accompagné en tout temps et dans toutes les situations. »

GUY DUHAIME

Président-directeur général et fondateur Groupe Financier Multi-Courtage et Services Financiers Guy Duhaime

C’est en 1980 que le cabinet Les courtiers d’assurance-vie Guy Duhaime a vu le jour à SaintHyacinthe. Rapidement, l’entreprise a toutefois réorienté ses opérations afin de s’investir du côté de la distribution de produits et services financiers auprès des planificateurs et des conseillers financiers. Au gré des acquisitions stratégiques qui ont suivi, Groupe Financier Multi Courtage et Services Financiers Guy Duhaime se sont imposés comme une référence dans la distribution de produits financiers intégrés au Québec et dans le service-conseil en planification et sécurité financière, ainsi qu’en épargne collective. Sur un plan personnel, Guy Duhaime est aussi propriétaire du courtier immobilier Royal LePage Multi-Services et du restaurant Pépé Trattoria à Saint-Hyacinthe.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 47


 EILLEUR CONSEIL : M PRÉVOIR L’AVENIR Jean Fontaine a des allures de Nostradamus quand il parle de son champ d’expertise, qu’il connaît comme le fond de sa poche. Même s’il ne possède pas de boule de cristal, il passe sa vie à se projeter dans l’avenir. « Le meilleur entrepreneur est celui qui anticipe l’avenir, qui prévoit le changement et s’y adapte. Pour y arriver, je parcours la planète, je participe à toutes les conférences internationales dans mon domaine et je me nourris l’esprit constamment en lisant beaucoup. Il faut aussi être à l’écoute des problèmes des gens pour être capable d’y apporter des solutions. En faisant cela, on s’assure d’avoir toujours une longueur d’avance sur le marché et la compétition. »

JEAN FONTAINE

Jean Fontaine travaille étroitement avec son fils Jean-François et sa fille Émilie.

 ÉVITER : À LE MAUVAIS TIMING Jean Fontaine dit bien vivre avec les erreurs de parcours qu’il a pu faire, car il s’est toujours fait un devoir de réaliser un post mortem pour en tirer quelque chose de positif. « Il m’est arrivé de faire confiance aveuglément aux mauvaises personnes ou de croire de supposés grands connaisseurs. J’ai aussi dit non à des projets de peur de me faire juger, pris des décisions trop tard ou trop rapidement. Prenez par exemple mon projet Terroir-Et-Cetera en bordure de l’autoroute 20, lancé il y a une douzaine d’années à Saint-Hyacinthe. J’ai peut-être été trop avant-gardiste pour mon temps puisque ces concepts fonctionnent ailleurs aujourd’hui. »

Président fondateur Jefo

48 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

L’entreprise Jefo a vu le jour en 1982 lorsque Jean Fontaine, agronome de formation, a décidé de distribuer, puis de produire des additifs en nutrition animale. Tant et si bien que 37 ans plus tard, Jefo offre une gamme de plus de 250 produits, dont environ 200 sont fabriqués à son usine de Saint-Hyacinthe. Ses solutions pour améliorer la santé et la performance des animaux sont aujourd’hui vendues dans 80 pays. Jefo et ses divisions regroupent 350 employés, dont près de 200 à son campus ultramoderne construit au coût de 15 M$ en 2017. Jefo mijote également la construction d’une nouvelle usine de 30 M$ à Saint-Hyacinthe. Elle pourrait voir le jour d’ici 2020.


➔ Les frères Fontaine derrière Délimax : Donald, Fabien et Alexandre

 ÉVITER : BRUSQUER À LES CHOSES, SURTOUT AUX USA! Cette même passion du travail amène parfois Fabien Fontaine à mettre de côté des professionnels expérimentés dans la sphère des acquisitions. « Au fil du temps, j’ai pris ma place, mais également, j’ai su m’entourer de professionnels pour obtenir les conseils nécessaires qui sont hors de mon expertise. » Parmi les erreurs mémorables et coûteuses qu’il a faites, il se souvient d’une première tentative ratée de percer le marché américain au Wisconsin vers les années 2007-2008. « On a perdu plusieurs millions de dollars et, un matin, on a tout arrêté. Puis, on s’est repris deux ans plus tard, plus fort et avec un tout autre modèle d’affaires. Il fallait y retourner et on a réussi cette fois. La morale de cette histoire est qu’il faut bien s’entourer quand on vise le marché américain, car, eux, ils ont les moyens de t’entourer. Il faut y aller avec prudence, sans faire le fanfaron. »

 EILLEUR CONSEIL : M SE REMETTRE EN QUESTION « Il faut sans cesse chercher à en savoir plus et toujours se poser des questions, explique le PDG de Délimax. Surtout, et c’est primordial, il faut toujours se remettre en question. Il faut que le travail soit une passion et le demeure, donc les heures pour y arriver ne sont pas comptées. » Il dit avoir la chance d’être entouré d’une équipe de cadres qui n’a pratiquement pas changé depuis 30 ans. « Ce sont des gens d’expérience, qui me connaissent et qui n’hésitent pas à me challenger au besoin. Les tours de table sont fréquents. Le milieu agricole bouge constamment et les jeunes poussent. C’est stimulant, je m’amuse encore! »

FABIEN FONTAINE Président-directeur général Délimax Veaux Lourds Ltée

C’est en 1989 que Fabien Fontaine a coulé les fondations de Délimax dans la région de SaintHyacinthe, en misant sur la production de viande de veau. Le pari a rapporté gros puisqu’en l’espace de 30 ans, cette entreprise est devenue un véritable leader dans le domaine du veau en Amérique du Nord, grâce à une croissance soutenue et ponctuée d’acquisitions et d’alliances stratégiques pour accroître ses activités d’abattage et de transformation. La filière Délimax, c’est plus de 100 fermes d’élevage, de grandes cultures et la fabrication d’aliments lactés et micronisés. Le réseau regroupe 1300 employés répartis dans cinq usines de fabrication d’aliments bovins, ovins et porcins et cinq abattoirs et usines de transformation.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 49


MEILLEUR CONSEIL : S’ALLIER À UN MENTOR Si son meilleur coup en affaires a été de s’associer à trois partenaires pour ne plus être esclave de son entreprise, Benoit Frappier considère que le meilleur conseil qu’il pourrait donner à une personne qui souhaite réussir en affaires serait le suivant : trouvez-vous un bon mentor. Le sien a été Clément Lechasseur. « Son rôle a été de m’apprendre à dire non. Un bon mentor est celui qui te challenge tous les jours et qui te fait enrager. Beaucoup d’entreprises ne font pas d’argent, car les patrons disent oui à tout. Il faut apprendre à dire non. » Ferait-il un bon mentor lui-même? « J’en ai été un excellent, je crois, car j’ai fait beaucoup de mandats de 1994 à 2012. J’ai donné jusqu’à 1000 heures par année en mentorat, mais j’ai cessé quand on m’a fait comprendre que j’étais peut-être trop raide, trop authentique, disons... »

BENOIT FRAPPIER

 ÉVITER : NE PAS SE À MÉFIER SUFFISAMMENT DE LA CHINE Benoit Frappier a encore des sueurs froides quand il raconte un événement qui s’est produit au début des années 2000. Un appel logé par le service des Douanes américaines l’informait qu’il fermait sur le champ ses frontières à tout camion ou marchandise provenant de son entreprise. La raison? Des traces de matières radioactives avaient été découvertes lors de l’inspection d’une de ses cargaisons. Des experts dépêchés dans l’usine maskoutaine ont rapidement trouvé la source du problème. « Un rouleau de câble acheté en Chine présentait des traces de Cobalt 60. C’est assez inimaginable. Depuis, j’ai un détecteur de radioactivité et nous testons tous les produits qui nous viennent de Chine. J’ai même appelé mes compétiteurs pour partager l’information. L’incident a été réglé en deux jours et les frontières rouvertes. On peut en rire aujourd’hui, mais sur le coup, on a tous paniqué! »

Benoit Frappier et ses fidèles associés : Éric Rompré, Lyne-Mireille Leduc et Richard Plante.

Président fondateur des Câbles Ben-Mor

50 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Spécialisée dans la fabrication de câble, l’entreprise Ben-Mor a été fondée en 1992 à Saint-Hyacinthe grâce à la persévérance et au dynamisme de Benoit Frappier. En 2003, il ouvre l’actionnariat de son entreprise à trois associés : Éric Rompré, Lyne-Mireille Leduc et Richard Plante. Une décision gagnante! Grâce à des acquisitions stratégiques au Canada et aux États-Unis, l’entreprise a su diversifier sa production et devenir le plus grand manufacturier d’élingues et de câbles assemblés au Canada. Ils sont aujourd’hui 350 employés à travers neuf établissements en Amérique du Nord à contribuer aux succès de Ben-Mor.


➔ Grand bâtisseur de Saint-Pie, Guy Lacasse ne s’en cache pas : il aime davantage la reconnaissance que l’argent.

MEILLEUR CONSEIL : DEVENIR LE MEILLEUR Pour réussir en affaires, il n’y a pas de grands secrets, confie le sympathique homme d’affaires. « Il faut faire ce que l’on connaît le plus et tout faire pour devenir le meilleur dans son domaine. J’ai aussi pris beaucoup de risques en affaires en bâtissant des usines vides, avec aucun acheteur ou projet spécifique à l’avance. Ma plus grande fierté dans la vie a été de créer des emplois. »

À ÉVITER : FAIRE DE MAUVAIS CALCULS « J’ai toujours rêvé de voir Lacasse débarquer aux États-Unis avec sa propre usine. C’est ce que nous avions fait en 1992-93 en nous installant à Plattsburgh en pensant que le dollar canadien atteindrait la parité et que cette usine serait une bonne porte d’entrée sur le marché américain. Deux ans plus tard, le dollar canadien a pris une débarque et nous n’avions pas prévu cela. Nous avons battu en retraite, mais nous avions un bail de 8 ans à 85 000 $ par mois. Heureusement, Pierre Péladeau nous a soulagés de cette usine, mais nous avons quand même englouti 2 M$ dans cette aventure. Ce fut un échec, mais cela aurait pu être un succès! »

Guy Lacasse

Président fondateur du Groupe Lacasse

C’est dans le garage familial que Guy Lacasse a donné naissance en 1956 à ce qui allait devenir Groupe Lacasse, un chef de file nord-américain dans la conception, la fabrication et le service d’un large éventail de meubles de haute qualité pour tous les types d’environnements d’affaires et institutionnels. Après avoir vendu son entreprise à l’américaine Haworth en 2000, Guy Lacasse, son fils Guy et Sylvain Garneau ont racheté l’entreprise en 2012. Aujourd’hui, le siège social est toujours à Saint-Pie et Groupe Lacasse emploie 550 personnes. On attribue aussi à Guy Lacasse la paternité du parc industriel de Saint-Pie où plusieurs sous-traitants du Groupe Lacasse se sont installés au fil des ans, selon un principe d’essaimage.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 51


 EILLEUR CONSEIL :  M ÉTABLIR SON PLAN DE MATCH Avant de se lancer en affaires, il importe d’avoir une vision claire de ce que l’on souhaite accomplir, estime M. Larivière. « Il faut établir son plan de match et y aller étape par étape, de façon ordonnée, structurée et réfléchie. Il faut ensuite planifier la croissance et se demander où on veut et où on va être dans trois ans, dans cinq ans. » Et vous, Jean Larivière, vous serez où dans cinq ans? « Moi, je serai encore assis au même bureau, rigole-t-il. Je bouge pas mal, mais je reviens toujours! »

Sur la photo, Mark Wiltshire (à droite), président du conseil d’administration de la Canadian Home Furnishings Alliance, remet le prix du Détaillant de l’année 2018 pour l’est du Canada à la direction de Germain Larivière. De gauche à droite, Michel Gaudreau, vice-président Finances; Jean Larivière, président; et David Larivière, vice-président.

 ÉVITER :  À LA PRÉCIPITATION « Vers les années 1993-94, nous avons réalisé une acquisition mal planifiée. L’opportunité s’est présentée et nous avions voulu la saisir, mais nous aurions dû y réfléchir à deux fois. Nous n’avions pas le staff pour le faire et cela nous a coûté au final plusieurs dollars. Tout avait été trop facile auparavant et nous étions trop confiants. On a appris à la dure, mais cette mauvaise expérience a été très utile par la suite. Quand nous avons décidé d’ouvrir des magasins à Laval et Brossard, la priorité a été de former de bonnes équipes avec les bonnes personnes pour atteindre nos objectifs. »

JEAN LARIVIÈRE

Président-directeur général Germain Larivière

52 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Germain Larivière a ouvert son premier magasin de meubles et de téléviseurs à Saint-Hyacinthe en 1957 et c’est en 1970 que son fils Jean s’est joint à son père. L’entreprise est en mode croissance depuis, au point de devenir un modèle de réussite dans le secteur du commerce du détail. En 2004, elle a ouvert un second magasin d’ameublement à Laval et en 2012 au Dix30 à Brossard. Germain Larivière, qui possède toujours son siège social à Saint-Hyacinthe, compte aujourd’hui près de 225 employés à travers des succursales couvrant au total quelque 325 000 pieds carrés. Jean Larivière en est le président-directeur général depuis 20 ans.


➔ Pierre Lemieux partage son temps entre les entreprises Entreposage Herger et Bio Biscuit, deux fleurons maskoutains dans leur domaine.

MEILLEUR CONSEIL : BIEN S’ENTOURER Pierre Lemieux a eu la chance d’avoir son père Royal comme mentor pour l’épauler tout au long de sa carrière. De bons et judicieux conseils, il en a donc reçus plus qu’il n’en faut. Le plus significatif de tous : « Nous sommes aussi forts que le plus faible de nos maillons. Il faut donc toujours améliorer notre équipe et aller chercher les meilleurs éléments disponibles pour être toujours meilleurs. »

 ÉVITER : NE PAS APPRENDRE À DE SES ERREURS Évoluant dans le monde des affaires depuis 30 ans, Pierre Lemieux confie qu’il n’est pas plus fin que tous les autres et que lui aussi n’a pas eu un parcours parfait, surtout les premières années où il avait tendance à vouloir aller trop vite en affaires, avant de trouver le bon rythme. Quelle est la grande leçon qu’il tient à partager aujourd’hui : « Ne pas prendre un échec comme une fatalité, mais plutôt comme une expérience pour devenir meilleur… »

PIERRE LEMIEUX

Président Entreposage Herger et Bio Biscuit

Diplômé en administration des affaires en 1990, Pierre Lemieux a joint l’entreprise dès sa sortie de l’école et commencé sa carrière dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Il préside aujourd’hui deux entreprises qui regroupent quelque 250 employés à SaintHyacinthe : Entreprosage Herger, fondée en 1986, et Bio Biscuit, fondée en 1996. La première gère 40  000 espaces/clients dans quatre entrepôts à Saint-Hubert et Saint-Hyacinthe; la seconde fabrique et exporte de la nourriture pour chiens et chats dans une vingtaine de pays.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 53


 EILLEUR CONSEIL :  M LA SOUPLESSE DE DÉCISION Un bon entrepreneur doit constamment se méfier, être vigilant et sur ses gardes, croit Roger Letendre. « Il ne faut jamais rien tenir pour acquis, dit-il, cela ne pardonne pas. Il ne faut jamais faire l’erreur de tenir un client, un employé ou un fournisseur pour acquis. Il faut aussi que notre fonctionnement et notre structure interne soient souples afin de pouvoir réagir rapidement aux aléas des affaires et être capables d’opérer un changement rapidement dès qu’un problème se présente. »

ROGER LETENDRE

Roger Letendre pose avec ses fils Simon et Martin. Le premier occupe le poste de vice-président Division automobile; le second est vice-président Division diesel et génératrices.

 ÉVITER :  À S’ENDORMIR SUR SES LAURIERS « Quand on ne décide rien dans la vie, on ne fait jamais d’erreurs », dit avec philosophie Roger Letendre. De par sa position stratégique dans l’entreprise, il en a donc fait quelques-unes en cours de route. « S’endormir sur ses lauriers, c’est ce qu’il y a de pire, et faire un coup vite sous l’impulsion du moment. Agir sans prendre le temps de bien analyser l’ensemble de la situation n’est jamais une bonne chose. Il faudrait être capable de s’abstenir, quitte à passer son tour quand ce que l’on croit être une belle opportunité se présente et que l’on a pas le temps de réfléchir à fond. En cas de doute, il faudrait pouvoir dire : je passe... »

Président de Groupe Maska

54 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Lancé en 1950 par Aurel Letendre dans le domaine de la mise au point automobile, Groupe Maska a connu un essor et une diversification considérables de ses activités sous l’impulsion de son fils Roger à partir des années 1970. Six succursales régionales se sont greffées au siège social de Saint-Hyacinthe au fil des années, ce qui a permis à Groupe Maska de devenir un incontournable dans le domaine de la vente, service et réparation de moteurs diesels et de génératrices, de distribution de pièces et de peinture d’autos. L’entreprise compte actuellement 266 employés, dont un peu moins d’une centaine à Saint-Hyacinthe. M. Letendre est aussi très actif dans le domaine immobilier, du côté des immeubles commerciaux et de bureaux.


➔ Fernand Létourneau, le maestro des Orgues Létourneau.

 EILLEUR CONSEIL : M TOUT CONNAÎTRE La connaissance, voilà le secret de Fernand Létourneau pour réussir en affaires. La connaissance au sens le plus large possible du terme. «  Il faut d’abord bien se connaître soi-même, être capable d’établir ses propres forces et ses faiblesses, ce qui est souvent plus facile à dire qu’à faire. Il faut aussi bien connaître ses produits ainsi que toutes les étapes de la production. Il ne faut rien échapper. On doit aussi bien connaître ses compétiteurs, leurs produits et leurs capacités, c’est même essentiel. Plus on connaît son propre environnement et ce qui nous entoure, mieux on se porte! »

À ÉVITER : LES COUPS DE POKER Avoir de l’ambition est une bonne chose, mais bien la doser est encore mieux. Fernand Létourneau a joué gros en 1985 quand il a construit un orgue qui n’était pas vendu à l’avance. Il souhaitait en faire une carte de visite pour percer sur le marché américain, mais un orgue n’est pas un produit comme un autre. Un orgue de concert se conçoit et se construit sur mesure en fonction d’un besoin et d’un milieu spécifiques. « C’était très risqué comme façon de faire et cela a mis ma jeune entreprise en péril. Cet orgue a finalement trouvé preneur au bout de trois ou quatre ans pour l’Université du Michigan et mon comptable était bien heureux! Cet orgue nous en a cependant fait vendre au moins cinq ou six autres par la suite, ce qui aura été un mal pour un bien. »

FERNAND LÉTOURNEAU Président fondateur des Orgues Létourneau

C’est en 1979 que Fernand Létourneau fonde Les Orgues Létourneau, un facteur d’orgues de Saint-Hyacinthe. Il mise sur l’expertise qu’il a acquise pendant une quinzaine d’années chez Casavant Frères et une détermination hors du commun. Un pari gagnant! Quarante ans plus tard, son entreprise a réussi à se faire un nom et une renommée au Québec et même à l’international où raisonnent quelque 136 opus de grande qualité sortis de l’atelier maskoutain. Pas moins de 25 employés œuvrent à la fabrication, à la reconstruction ou à la restauration d’instruments.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 55


➔ « Si l’argent est votre principale motivation pour vous lancer en affaires, ne le faites pas, prévient M. Lussier. Ce n’est jamais gagné d’avance. S’établir à son compte n’est pas le meilleur moyen qui soit pour devenir millionnaire. Les entreprises ne sont pas toutes profitables, surtout les premières années. Le milieu des affaires fonctionne par cycles, des fois ça monte et souvent ça redescend. Par la suite, il ne faut pas trop s’éparpiller. Je possède quelques entreprises, mais elles gravitent toutes autour de l’automobile. Jamais il ne me serait venu à l’idée de me lancer en restauration! »

GUY LUSSIER

Président-directeur général Lussier Chervrolet Buick GMC Lussier Chevrolet Buick GMC est la référence de la bannière General Motor pour la région de SaintHyacinthe depuis plus de 35 ans. C’est le 6 juin 1983 que ce concessionnaire automobile a vu le jour grâce aux efforts de Guy Lussier, appuyé de son épouse Huguette. Aujourd’hui, M. Lussier est encore aux commandes de l’entreprise qu’il dirige en compagnie de ses deux fils Dominic et Jean-François. Guy Lussier est aussi à la tête de la division internationale Simleader, spécialisée dans le domaine de la conception de simulateurs de conduite et de simulations sur mesure en formation de conduite sécuritaire, et de l’école de conduite Jasmil.

56 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

 ÉVITER : À NÉGLIGER L’ANGLAIS L’une des grandes erreurs que dit avoir fait Guy Lussier au cours de sa carrière aura été de négliger l’apprentissage de l’anglais. « Je me débrouille en anglais, mais pas assez à mon goût. Je ne maîtrise pas correctement l’anglais des affaires et je pense que cela a ralenti quelque peu ma progression. Avec une plus grande maîtrise, j’aurais sans doute pu développer encore plus grand, plus loin, plus rapidement. Plus que jamais ces années-ci, la maîtrise d’une langue seconde est essentielle. Et je ne parle pas de pouvoir baragouiner l’anglais, mais de le parler et de le comprendre parfaitement. C’est un boulet que j’ai toujours traîné, mais heureusement, mes deux fils n’ont pas fait la même erreur que moi. »

 EILLEUR CONSEIL : M NE PAS ÊTRE À L’ARGENT

Guy Lussier pose en compagnie de ses fils Dominic et Jean-François.


➔ Lors du Gala Constellation 2019 de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, Les Produits Neptune ont remporté la palme dans les catégories Entreprise manufacturière et agroalimentaire (50 employés et +) et Gestion des ressources humaines. Pour cette dernière catégorie, Alexandre Marchand (à gauche), directeur général des Produits Neptune, a reçu son prix des mains de François Montfils, associé chez Therrien Couture.

 ÉVITER :  À LES DÉPENSES INUTILES Quand on sort d’une période de décroissance et que l’on se retrouve dans une période faste avec une forte croissance comme ce fut le cas ces dernières années pour Les Produits Neptune, il est facile de se laisser emporter, souligne M. Marchand, alors que l’on devrait plutôt garder en mémoire cette période creuse. « Moi, j’ai tendance à toujours gérer serré et à garder la décroissance à l’esprit. Ce n’est pas parce que nos affaires vont excessivement bien qu’on peut tout se permettre. Il faut continuer de rembourser nos dettes et à bien se questionner avant de prendre une décision ou de faire une dépense importante. »

 EILLEUR CONSEIL :  M ÉTABLIR SES TROIS OBJECTIFS Conférencier prisé dans le milieu des affaires, Alexandre Marchand ne cherche pas longtemps quand on lui demande de donner son meilleur conseil. Basé sur son expérience personnelle, il recommande d’établir trois objectifs/priorités qui ont un impact direct sur l’entreprise et ses affaires et d’y consacrer 50 % de son temps afin de les réaliser. L’autre 50 % sert aux affaires courantes, à la gestion de personnel, etc. « On ne doit pas s’éparpiller, il faut être ordonné, organisé, méthodique. Et on revoit nos trois priorités aussi souvent que nécessaire, mais on se concentre sur ses trois piliers 50 % de notre temps. »

ALEXANDRE MARCHAND Photo Patrick Roger ©

Directeur général Les Produits Neptune

Ancien coureur d’élite en athlétisme, Alexandre Marchand ne recule jamais devant un obstacle. Habitué de repousser ses limites, c’est avec assurance qu’il s’est lancé en affaires en 2008. Avec un petit groupe d’investisseurs, il a acquis le manufacturier et distributeur de produits de salle de bain Les Produits Neptune. Depuis 2014, il contrôle 100 % de l’entreprise en compagnie d’un associé. Les articles produits à SaintHyacinthe par les 165 employés de l’usine sont aujourd’hui exportés et prisés à travers tout le Canada et les États-Unis.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 57


MEILLEUR CONSEIL : BIEN S’ENTOURER Les meilleurs projets, ceux qui nous donnent le plus de satisfaction, sont ceux que l’on réalise avec d’autres, croit Yvon Marcil. C’est pour cela qu’il s’est toujours fait un point d’honneur à dénicher les meilleurs associés possible en fonction des projets qu’il souhaitait réaliser. « Je me suis rarement lancé tout seul dans un projet, mentionne l’homme d’affaires d’expérience. Je préfère bien m’entourer. Quand tu as le bon gars à la bonne place ou le bon partenaire à tes côtés, tu sais que ton projet va marcher. Dans le cas contraire, c’est difficile, voire impossible de passer au travers. »

Yvon Marcil et son fils Anthony veillent aux intérêts du Complexe funéraire Ubald Lalime et du Groupe Marcil, promoteur immobilier.

 ÉVITER :  À PRÊTER DE L’ARGENT Yvon Marcil l’a appris à la dure, mêler argent et sentiments n’est jamais une bonne chose. « Prêter de l’argent à des amis, des connaissances ou de la parenté, il faudrait autant que possible éviter cela. Ce n’est pas toujours facile de dire non, mais dire oui est la meilleure façon de perdre des amis et de perdre de l’argent. Quand des amis nous sollicitent, c’est souvent parce qu’une banque a dit non. Cela devrait allumer une lumière jaune et nous inciter à la prudence. » Et avez-vous perdu beaucoup d’amis au fils des ans, M. Marcil? « Oui beaucoup trop, hélas... »

YVON MARCIL

Président Complexe funéraire Ubald Lalime

58 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Le nom Marcil est associé au domaine funéraire depuis les années 1950, alors que Victor Marcil est à la tête des salons funéraires d’Upton et de Sainte-Hélène. Son fils Yvon frappe un grand coup en 1976 en faisant l’acquisition des Résidences funéraires Ubald Lalime, alors propriétaires de salons à Saint-Hyacinthe et à Saint-Dominique. La croissance se poursuivra par la suite en 2015 avec l’achat des Résidences funéraires Marcel Boisvert. Aujourd’hui, le fils de M. Marcil, Anthony, dirige l’entreprise qui compte huit salons funéraires et regroupe une quarantaine d’employés, tout en profitant de ses bons conseils. M. Marcil a aussi diversifié ses investissements depuis les années  1970, notamment dans le secteur immobilier.


➔ Alain Messier touche du bois, son entreprise a le vent dans les voiles.

À ÉVITER : LE HOCKEY Quand on lui demande le pire coup qu’il a fait au cours de sa vie d’homme d’affaires, la réponse d’Alain Messier ne tarde pas et fait sourire : « Acheter un club de hockey! » C’était vers le milieu des années 2000, alors qu’il avait placé ses billes dans l’équipe de hockey de Saint-Hyacinthe évoluant dans la Ligue nord-américaine de hockey. Une aventure qui aura duré 18 mois et qui lui aura fait perdre environ 500 000 $. « Dans une équipe de hockey, ton inventaire, c’est tes joueurs et cela, tu ne contrôles pas vraiment ça. C’est la leçon que j’ai retenue... »

 EILLEUR CONSEIL : M CROIRE EN SES RÊVES Un entrepreneur doit croire en ses rêves et ne pas se laisser détourner de ses objectifs par des influences extérieures, prévient Alain Messier, grand patron d’Ampro Mur Design. « Mur Design, c’est un coup de chance dans le fond. J’étais pris avec un surplus d’inventaires de panneaux de plancher flottant de 4 par 8 pieds et je me suis dit pourquoi on n’installerait pas ça sur des murs? Les autres n’y croyaient pas, mais c’est le plus beau concept au monde », dit celui qui, au moment de l’entrevue l’été dernier, venait de signer un premier contrat de 2 M$ afin de desservir les 182 Home Depot du Canada, l’aboutissement de plusieurs mois de négociations.

ALAIN MESSIER Président fondateur de Ampro Mur Design

Fondée en 1996 sous le nom Ampro Marketing, l’entreprise d’Alain Messier en a fait du chemin depuis qu’il a décidé de se lancer en affaires en vendant des portes, des panneaux de bois et des surplus d’inventaires, avant de se spécialiser dans le marché du plafond suspendu et des panneaux muraux. Les panneaux et les murs décoratifs Mur Design sont aujourd’hui vendus dans toutes les grandes chaînes de construction/ rénovation en Amérique du Nord, avant une percée européenne. L’usine de Saint-Hyacinthe tourne à plein régime grâce au travail de 80 employés.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 59


M  EILLEUR CONSEIL : REDONNER À LA COMMUNAUTÉ Pour prospérer en affaires, un bon entrepreneur doit être près des gens de sa communauté et s’impliquer de multiples façons. L’implication de la Rôtisserie Excellence et de ses propriétaires se manifeste au quotidien, entre autres par l’octroi de commandites et le parrainage de différentes causes et organisations des domaines sportif, scolaire, social et communautaire. Isabelle Parenteau note aussi qu’il est important de se démarquer et d’innover constamment, même quand on évolue dans un domaine comme celui de la restauration. « Notre cuisine isolée sans gluten et nos bornes de recharge gratuites en sont un bon exemple. » La rétention de personnel est aussi un combat de tous les instants. « Être disponible, à l’écoute et empathique avec le personnel est plus que nécessaire en 2019. »

Lors du Gala Constellation 2019 de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, la Rôtisserie Parenteau a remporté le grand prix de la catégorie Commerce de détail plus de 10 employés. Sur cette photo de famille, on reconnaît Jérémy Bourgeois, Martial Bourgeois, Isabelle Parenteau et Amélie Bourgeois.

 ÉVITER : À LES SENTIMENTS PERSONNELS En restauration, le facteur humain prend souvent beaucoup de place. Savoir dire non et imposer ses propres limites demande du temps et du tact, mais est nécessaire pour la bonne santé de l’entreprise et sa saine gestion. Isabelle Parenteau parle d’un processus, voire d’un cheminement qui ne se fait pas du jour au lendemain, mais qui s’apprend. « Être trop tolérant, laisser ses sentiments personnels prendre le dessus sur la gestion est une erreur à ne pas faire. » Bref, il faut savoir trouver le bon dosage, le juste équilibre entre l’empathie et la trop grande tolérance.

Copropriétaire de la Rôtisserie Excellence

Née dans une famille d’entrepreneurs, Isabelle Parenteau baigne dans le secteur de la restauration depuis toujours. Il était donc tout naturel qu’elle décide en 2010 de voler de ses propres ailes en lançant son propre restaurant familial à Saint-Hyacinthe, en compagnie de son conjoint Martial Bourgeois : la Rôtisserie Excellence, reconnue pour son poulet sur la broche, ses pizzas savoureuses et son service de livraison rapide. Ce restaurant emploie près de 80 personnes.

Photo Patrick Roger ©

ISABELLE PARENTEAU

➔ 60 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


 EILLEUR CONSEIL : M CROIRE EN SES MOYENS Pour réussir en affaires, il ne faut pas attendre après les autres. Il faut se lancer et miser d’abord sur soi-même, conseille Yvon Pinsonneault avec assurance. « Crois en tes moyens, fais-toi confiance. Sois bien épaulé par ta famille et tes proches et ne les perds pas de vue. Tout part de la confiance et nous ramène à cela. Établir une relation de confiance avec les bons professionnels (prêteur, avocat, comptable) est l’une des premières étapes à ne pas négliger. Surtout, il ne faut jamais oublier que le savoir-être est aussi important que le savoir-faire. Le souci porter aux petits détails va faire la différence. Il ne faut jamais rien négliger. »

➔ Les associés de DPA Assurances : Yvon Pinsonneault, Jean-Philip Pinsonneault, Marc Ayotte et Olivier Charpentier.

 ÉVITER : À L’EXCÈS DE CONFIANCE Yvon Pinsonneault a encore frais en mémoire une mésaventure survenue il y a quelques années et dont il a tiré plusieurs leçons. « L’acquisition d’un cabinet dans une région que nous ne connaissions pas, dans une région où clairement nous n’étions pas les bienvenus (on appelait DPA les étrangers). Les autres cabinets de l’endroit se sont mis ensemble pour nous faire de la mauvaise publicité. Cela découle d’une mauvaise analyse de ma part et je n’ai que moi à blâmer. J’ai appris à analyser une acquisition avec moins d’excitation. Nous avons été proprios de ce cabinet de 2007 à 2013, mais la solution pour se sortir de cette situation a été ingénieuse. Nous avons échangé ce cabinet avec un autre cabinet situé dans une région différente et complémentaire. Un peu comme au hockey quand deux directeurs généraux procèdent à un échange un pour un. Et les résultats ont été bons pour les deux équipes. Donc, nous avons transformé un échec en réussite! »

YVON PINSONNEAULT Président-directeur général DPA Assurances

Yvon Pinsonneault se cache derrière le P de DPA Assurances, un courtier d’assurances de dommages présent dans le paysage maskoutain depuis 77 ans. Son siège social de Saint-Hyacinthe et ses succursales de Drummondville et de Longueuil regroupent aujourd’hui environ 65 employés, dont une cinquantaine de courtiers. Leur expertise en assurances des entreprises et des particuliers profite à plus de 25 000 clients à l’échelle du Québec, pour un total de 55 M$ en primes. Sur une base personnelle, Yvon Pinsonneault est aussi l’un des associés propriétaires du restaurant La Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 61


MANON ROBERT

Fondatrice des Passions de Manon Épicurienne et passionnée par la mode, l’alimentation et l’art de la table, Manon Robert a cherché pendant longtemps à concilier ses grandes passions. Son parcours entrepreneurial débute en 1997 quand elle achète la saucisserie du marché public de Saint-Hyacinthe et lui donne un nouvel essor. Elle décide de pousser l’expérience encore plus loin en ouvrant un second commerce deux ans plus tard pour étaler ses grandes passions et en faire profiter le plus de gens possible : l’épicerie fine les Passions de Manon voit alors le jour face au marché. Depuis, la réputation de cette boutique a traversé les frontières puisqu’elle s’attire des louanges aussi loin qu’en France et dans toute l’Europe. Mission accomplie!

 EILLEUR CONSEIL :  M SUIVRE SON INTUITION Manon Robert n’a pas à chercher bien loin pour trouver le meilleur conseil qu’elle pourrait donner. Il y en a un qu’elle répète à satiété à ses employés et à tous ceux qui la sollicitent : vous devez suivre votre intuition et trouver votre passion. Trouver cette passion absolue qui vous donnera envie de vous lever tous les jours et de surmonter tous les obstacles. « Plus on trouve notre passion jeune, mieux c’est! »

 ÉVITER :  À LES OPPORTUNISTES Avec le temps et l’expérience, on se rend compte qu’il faut être un peu égoïste pour réussir en affaires, philosophe Manon Robert. « Penser aux autres et vouloir le bonheur de tout le monde tout le temps, c’est impossible. Comme il est impossible de se faire aimer et apprécier de tout le monde. Il y a beaucoup d’opportunistes en affaires et, pour passer au travers, il faut apprendre à déceler les gens qui en valent la peine et à s’éloigner des autres. »

62 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Manon Robert vit de ses grandes passions.


➔ Le Groupe Robin a remporté le Grand Prix — Constellation/ Contribution au développement économique régional de la MRC des Maskoutains lors du Gala Constellation de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe en avril dernier. Sur la photo, Robert Robin pose avec sa fille Nellie et son épouse Lise D’Amour.

MEILLEUR CONSEIL : LA PASSION Le succès du Groupe Robin n’est pas l’affaire d’un seul homme. Avoir été capable de réunir et d’alimenter une équipe performante à travers toutes ces années explique en grande partie ses succès en affaires. Le meilleur conseil qu’il pourrait donner? Soyez passionné et surtout organisez-vous pour le rester! « Pour réussir en affaires, il faut être prêt à y mettre l’effort et le cœur nécessaires pour vivre pleinement sa passion. »

À ÉVITER : S’ÉPARPILLER Si les erreurs de parcours n’ont pas été nombreuses pour Robert Robin, il précise qu’il faut parfois éviter de s’aventurer hors de sa zone de confort. « Lors d’un ralentissement économique, j’avais essayé de viser un autre marché et cela n’avait pas fonctionné davantage. »

Robert Robin

Fondateur et président du conseil d’administration du Groupe Robin

L’entrepreneur et promoteur immobilier Robert Robin a fondé le Groupe Robin à Saint-Hyacinthe en 1972. Cette entreprise familiale a construit au cours des 44 dernières années plusieurs centaines de résidences, d’immeubles locatifs, de condominiums et d’immeubles commerciaux, dont les Holiday Inn Express & Suites de SaintHyacinthe, de Trois-Rivières et de VaudreuilDorion sous sa gestion. Le Groupe Robin regroupe plus de 175 employés, compte plus de 200 locataires commerciaux et gère plus de 1200 unités d’habitation. En mai 2018, Robert Robin a nommé sa fille Nellie à la direction de l’entreprise, dont il préside toujours le conseil d’administration.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 63


 MEILLEUR CONSEIL : TROUVER L’ÉQUILIBRE Le grand défi de tout entrepreneur qui se respecte est d’arriver à trouver (et à conserver!) un équilibre de vie, confie Jean-Pierre Rodier. « C’est le plus compliqué, dit-il, avec sincérité. On en vient trop souvent à oublier et à négliger sa santé, sa famille et son entourage, alors qu’il faut faire tout le contraire. L’argent ne ramène rien. Il y a une grande différence entre réussir dans la vie et réussir sa vie et on l’apprend rendu à un certain âge, avec l’expérience. La grande chance de ma vie a été de trouver la bonne complice, la bonne compagne de vie et d’en avoir fait mon associée. Je remarierais Mireille tous les matins si cela était possible. Nous avons aussi toujours partagé notre passion avec nos enfants, nous les avons impliqués tout jeune dans cette passion contagieuse, au point où elle est devenue la leur. »

JEAN-PIERRE RODIER Cofondateur Paysages Rodier

À ÉVITER : ENTACHER SON  DOSSIER DE CRÉDIT À la fin des années 1980, Jean-Pierre Rodier s’est associé avec quelques partenaires dans un important projet de R&D végétal. Il était tombé en amour avec un produit novateur que cette coentreprise avait développé et que les spécialistes leur conseillaient de lancer dans une partie des États-Unis, et ce, avant même d’attaquer le marché du Québec. Mais, dans leur empressement, ils ont décidé de faire l’inverse et s’en sont mordu les doigts. « Nous avons épuisé les liquidités avant d’arriver à la rentabilité et nous avons décidé de tout arrêter plutôt que de réinvestir. C’était la décision à prendre et nous aurions pu décider de mettre cette entreprise en faillite, mais cela aurait été la solution facile à prendre. Comme les cinq partenaires avaient un dossier de crédit impeccable, nous avons pris des ententes avec tous nos créanciers et tout le monde a fini par être remboursé. Si nous avions décidé de prendre un autre chemin, cela nous aurait suivis toute notre vie et aurait affecté le développement à court, moyen et long terme de nos entreprises qui n’ont jamais été en défaut de paiement en 40 ans. Il ne faut jamais prendre son dossier de crédit à la légère. »

Diplômé en horticulture (ITA Saint-Hyacinthe), Jean-Pierre a fondé Les Paysages Rodier en 1980 avec sa conjointe Mireille. Sa passion du métier et sa grande expérience variée du monde des affaires en font un consultant de haut niveau. Bien installée à Saint-Hyacinthe, l’entreprise familiale aujourd’hui dirigée par son fils David offre une gamme complète de services personnalisés en aménagement paysager et rayonne de la Rive-Sud jusqu’aux Cantons-del’Est grâce à une équipe composée de 40 spécialistes et techniciens dévoués. Son fils Dominic dirige pour sa part depuis 2006 Gestion Rodier, un entrepreneur général et propriétaire immobilier très actif dans le secteur des immeubles locatifs.

➔ La famille Rodier : Geneviève, Dominic, David, Mireille Dion-Rodier et Jean-Pierre.

64 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019


 EILLEUR CONSEIL :  M PRENDRE LE TEMPS

 ÉVITER :  À L’EXTRÊME PRUDENCE Peut-être en raison de sa formation d’avocat, Jacques Sylvestre Sr a toujours eu une approche extrêmement prudente en affaires, cherchant toujours à bien évaluer les risques et à éviter les mauvaises surprises. Cela l’a plus souvent mieux servi que pas assez, mais cette extrême prudence lui a aussi fait perdre de bonnes occasions. « Nous aurions pu faire une ou deux acquisitions qui auraient été en fin de compte avantageuses pour les Carrières de St-Dominique, mais j’ai trop hésité. Cela ne nous a pas fait mourir, mais j’y repense encore. En affaires, le risque fait quand même partie du jeu. Le risque zéro n’existe pas. Il faut juste s’assurer de prendre des risques calculés, même si on ne contrôle jamais tous les éléments parfaitement. »

Homme d’une extrême sagesse, Jacques Sylvestre Sr a fait sienne depuis longtemps cette expression : « Le temps ne pardonne pas ce que l’on fait sans lui. » Tout est une question de temps, dit-il. « En affaires, il faut toujours prendre le temps de bien faire les choses et il faut éviter de prendre des décisions sur un coup de tête. Si on me demande de me prononcer sur une bonne affaire en me disant que le temps presse et qu’on me laisse 24 h, ce sera un non automatique. Un deal qui est bon jusqu’à demain n’est pas un bon deal. » M. Sylvestre invite aussi les entrepreneurs à rechercher les compromis et les ententes qui sont bonnes pour toutes les parties. « En affaires, comme au baseball, on est parfois au champ et parfois au bâton. Il ne faut pas toujours chercher à gagner à tout prix. La réputation, c’est important. »

JACQUES SYLVESTRE SR Président Les Carrières de St-Dominique Ltée

Les Carrières de St-Dominique Ltée ont été fondées en 1938. Depuis ce temps, cette entreprise a connu et connaît toujours une croissance soutenue, elle qui possède aujourd’hui quatre carrières pour la production de pierre, dont la principale est celle de St-Dominique. En plus d’être un leader régional en production de pierre concassée, Les Carrières de Saint-Dominique Ltée ont agrandi la famille au cours des années 2000 en faisant l’acquisition de cinq usines de béton en Estrie. En haute saison, près de 225 employés travaillent pour l’entreprise. Le conseil d’administration est dirigé par Jacques Sylvestre Sr, dont la famille est associée à l’évolution des Carrières de St-Dominique depuis les tout débuts. Avocat renommé porteur du titre Avocat émérite du Barreau du Québec depuis 2007, Me Sylvestre est à la tête du cabinet Sylvestre & Associés, établi à Saint-Hyacinthe.

Jeudi 10 octobre 2019 | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | AFFAIRES • 65


 EILLEUR CONSEIL :  M LA FRANCHISE Claire Tremblay est à la tête d’une bannière et d’un réseau de franchises en pleine santé. La franchise est donc au cœur de sa réussite, au sens propre et figuré. Et c’est en toute franchise qu’elle a accepté volontiers de se prêter à cet exercie pas trop éreintant pour elle. « Il faut bien s’entourer dans quatre sphères de sa vie : moi, j’ai pu compter sur la force d’un réseau de franchises qui m’a permise d’aller plus vite et plus loin. Plein de cerveaux qui réfléchissent en même temps, ça donne des ailes. Il faut aussi être bien entouré à l’externe, avoir un bon comptable et un bon avocat. Un bon œil externe est toujours utile et nécessaire. Troisièmement, avoir de bons employés autour de soi, des gens de talent et qui en ont plus que nous. Enfin, il faut être bien appuyé au niveau de la famille et des amitiés, avoir des gens à qui se confier, un point d’ancrage pour conserver un bon équilibre. »

Claire Tremblay pose en compagnie de la dynamique équipe du centre d’entraînement et de mise en forme Énergie Cardio de Saint-Hyacinthe.

 ÉVITER : À LA CULPABILITÉ « Je ne me considère pas comme une workaholic, mais comme une heureuseaholic, précise Mme Tremblay. Je travaille beaucoup, mais dans le plaisir. J’aurais peut-être dû apprendre à me fixer des balises davantage. Il faut s’écouter et faire attention pour avoir une vie équilibrée. Au début, je ressentais beaucoup de culpabilité quand je prenais un congé ou une pause. Maintenant, cela m’arrive davantage de prendre le temps de lâcher prise et je ne suis plus habitée par cette culpabilité d’antan. J’arrive à réduire mes activités quand cela est nécessaire sans me sentir coupable de penser à moi, mais c’est encore un grand défi. »

CLAIRE TREMBLAY Présidente de la bannière Énergie Cardio

66 • AFFAIRES | Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 10 octobre 2019

Kinésiologue de profession, c’est en 1996 que Claire Tremblay a acquis la succursale Énergie Cardio de Saint-Hyacinthe, une toute première acquisition qui aura des suites insoupçonnées. Après avoir ajouté deux succursales de Boucherville à son palmarès, elle marque un grand coup en 2016 en devenant copropriétaire et présidente de la bannière Énergie Cardio, qui s’affiche aujourd’hui comme le plus grand réseau de franchises de centre de conditionnement physique au Québec avec ses 27 gyms et ses quelque 1000 employés. Mme Tremblay est un modèle de femme d’affaires accomplie par sa détermination, son cheminement de carrière, son implication dans la communauté et son investissement comme mentor auprès de plusieurs entrepreneurs québécois.


70

%

DES MATÉRIAUX SONT RECYCLÉS

• Location de conteneurs de 2 à 40 V3 • Gestion de déchets (commercial, résidentiel et industriel) • Recyclage des matériaux (bois, cartons, papiers, métaux) • Déchets dangereux •T  erre contaminée • Location de cabinets sanitaires • Gestion des déchets organiques

3525, boul. Laurier, Saint-Hyacinthe | 450 773-9689 | 1 888 773-9689 | www.matrec.ca

119696

Parce que tout n’entre pas dans une simple corbeille Un regard VERT... l’avenir


163967

L’ÉQUIPE À VOIR POUR LE SUCCÈS DE VOS AFFAIRES Un projet d’entreprise ?

Saint-Hyacinthe Technopole aide les entrepreneurs qui ont un projet de nature industrielle et commerciale, ou un événement d’affaires à Saint-Hyacinthe, que ce soit pour la recherche d’espace, de financement ou pour tout autre aspect de la création ou du développement de leur entreprise.

Contactez-nous ! 450 774-9000 • 1 877 505-1246

Saint-Hyacinthe Technopole

st-hyacinthetechnopole.com

Saint-Hyacinthe Technopole

Profile for DBC Communications

Les 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains  

Le Courrier d'affaires - Édition du 10 octobre 2019

Les 200 plus grandes entreprises de la MRC des Maskoutains  

Le Courrier d'affaires - Édition du 10 octobre 2019

Advertisement