Page 1

LA NOUVELLE IMAGE DE MARQUE

DE SAINT-HYACINTHE MITSUBISHI

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

Jeudi 2 mai 2019


2 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi


Saint-Hyacinthe Mitsubishi : une ouverture grandiose La direction de Saint-Hyacinthe Mitsubishi a procédé récemment à l’inauguration officielle de ses toutes nouvelles installations. Le concessionnaire maskoutain est devenu du même coup le tout premier en Amérique du Nord à déployer la nouvelle image de marque du réputé fabricant japonais.

L’inauguration officielle des nouvelles installations de SaintHyacinthe Mitsubishi s’est déroulée en présence de Sylvain Gervais, de Saint-Hyacinthe Technopole, du conseiller municipal André Beauregard, de Juyu Jeon, président et chef de la direction de Mitsubishi Canada, de Dominic Fortin, propriétaire de SaintHyacinthe Mitsubishi, de Patrick Renaud, directeur régional des ventes pour Mitsubishi Canada et de Daniel Germain, président fondateur de l’organisme Le Club des Petits déjeuners . Photo François Larivière Le Courrier ©

1 sitionnement de notre image à travers le Canada et l’Amérique du Nord. Je tiens à féliciter Dominic et toute son équipe pour leur vision et leur engagement soutenu envers notre marque. » Patrick Renaud, directeur régional des ventes pour Mitsubishi Canada, a pour sa part insisté sur les efforts qui ont été consacrés localement pour faire de Saint-Hyacinthe Mistubishi une référence pour l’ensemble de la bannière. « Vous pouvez être fiers du travail qui a été accompli, car les résultats sont vraiment impressionnants. Vous allez inspirer tous les autres concessionnaires, alors je vous dis bravo! » Le conseiller municipal du quartier Douville, André Beauregard, a ajouté sa voix à ce concert d’éloges. «  Il y a un vent d’effervescence économique qui souffle sur Saint-Hyacinthe et Saint-Hyacinthe Mitsubishi y contribue. On dit que l’avenir se construit présentement à SaintHyacinthe et vous l’avez démontré de belle façon. C’est la population de Saint-Hyacinthe qui en sort gagnante. » Le directeur du développement commercial à Saint-Hyacinthe Technopole, Sylvain Gervais, a pour sa part rappelé toute l’importance du secteur automobile dans l’économie locale avec ses 600 emplois et son chiffre d’affaires annuel combiné de quelque 425 M$. « Saint-Hyacinthe Mitsubishi est l’un des concession-

naires les plus dynamiques à SaintHyacinthe et dans l’ensemble du Québec. Vous contribuez largement aux bons résultats économiques de la région et vous vous démarquez également par votre implication sociale en étant un bon citoyen corporatif depuis une quinzaine d’années déjà. C’est tout à votre honneur. Longue vie et merci! »

1

Mitsubishi - Jeudi 2 mai 2019 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - 3

C’est en présence de Juyu Jeon, président et chef de la direction de Mitsubishi Canada, de ses employés et des nombreux partenaires qui ont participé aux travaux que Dominic Fortin, propriétaire de SaintHyacinthe Mitsubishi a tenu cette soirée symbolique. Elle marquait du même coup la fin d’un vaste chantier qui s’est étiré sur 10 mois et qui aura permis la métamorphose complète des lieux. Cette opération orchestrée de main de maître par M. Fortin a nécessité un investissement de 3  M$. «  C’est un grand jour pour SaintHyacinthe Mitsubishi, a lancé avec fierté Dominic Fortin. C’est un grand bonheur pour moi de vous accueillir dans des locaux qui ont été refaits à neuf à partir des critères d’excellence de notre bannière. Je tiens à remercier mes employés et ma clientèle pour leur grande patience. Oui, les travaux ont été longs et complexes, mais le résultat est fabuleux. » L’enthousiasme et la satisfaction se lisaient également sur le visage de la haute direction de Mitsubishi Canada. «  Un nouveau chapitre s’amorce aujourd’hui pour SaintHyacinthe Mitsubishi et Mitsubishi Canada, a souligné M.  Jeon. La nouvelle image est vibrante et dynamique, comme le sont nos véhicules d’avant-garde. Je ne pouvais espérer un meilleur endroit pour donner le coup d’envoi au repo-


Un chantier d’envergure

C’est au printemps 2018 que SaintHyacinthe Mitsubishi a lancé les grands travaux qui devaient permettre à la concession maskoutaine de doubler sa superficie en déployant la nouvelle image de marque mondiale du constructeur japonais.

4 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi

Le plan de match était à la fois simple et complexe. On devait refaire les installations de A à Z sans pour autant nuire aux activités de la concession, que ce soit l’atelier mécanique ou la vente de véhicules neufs ou d’occasion. Un défi de taille! On avait au départ prévu un échéancier échelonné sur huit mois assorti d’un budget d’environ 1,8 M$. De nouvelles directives émanant de Mitsubishi Canada ont rapidement donné encore plus d’envergure au projet. Tant et si bien qu’un nouvel

échéancier et un budget porté à 3 M$ se sont imposés afin que Saint-Hyacinthe Mitsubishi adopte l’image des concessions Mitsubishi de demain. «  Nous avons en quelque sorte servi de modèle pour le reste du groupe et nous n’avions aucune référence en étant les premiers à transformer nos installations en fonction de cette nouvelle image corporative. Heureusement, nous avons été bien épaulés par Mitsubishi Canada à toutes les étapes du processus », raconte Dominic Fortin, propriétaire de Saint-Hyacinthe Mitsubishi. Au niveau logistique, les travaux ont été d’une grande complexité dans la mesure où il fallait trouver une façon d’accommoder les ouvriers sur le chantier sans perturber les opérations quotidiennes de la

concession. « On peut dire mission accomplie, car nous n’avons pas fermé une seule journée en raison des travaux. Il ne reste plus rien de l’ancien garage qui a été rasé complètement en l’espace d’un week-end. On a rebâti en priorité la moitié de l’atelier et l’équipe de vente s’est installée dans des roulottes de chantier pendant quelques semaines. C’était serré, mais cela s’est déroulé dans la bonne humeur et cela a même resserré les liens à l’interne », constate M. Fortin. L’équipe de Saint-Hyacinthe Mitsubishi a finalement pris possession de ses nouvelles installations en début d’année 2019. Quelques travaux restent encore à peaufiner, en particulier à l’extérieur où l’aménagement paysager est à faire, tout comme la cour qui devra être asphaltée. «  Il n’y avait pas de place pour l’improvisation et le chantier a été mené rondement. Nous n’avons tourné les coins ronds nulle part, même que bien souvent, on en a mis un peu plus que nécessaire. On ne se lance pas dans un projet de cet ampleur tous les jours, alors j’ai fait le maximum et je n’ai aucun regret. Tout est en place pour permettre à Saint-Hyacinthe Mitsubishi de gérer la croissance, de répondre aux défis de demain et de combler les attentes de notre fidèle clientèle », conclut avec satisfaction et fierté Dominic Fortin, en jetant un regard dans sa salle de montre.


Des retombées locales majeures L’agrandissement et la modernisation de Saint-Hyacinthe Mitsubishi ont été rendus possibles grâce au talent et au savoir-faire de plusieurs sous-traitants et fournisseurs de la grande région de Saint-Hyacinthe. Sur un investissement total de 3 M$, le propriétaire de la concession estime que 90 % de cette somme a été investie localement. « Pour moi, c’était primordial que ce projet ait un maximum de retombées dans le milieu et c’est ce qui s’est passé, même si nous avions plusieurs contraintes ou encore des éléments imposés par Mitsubishi Canada. Au lieu d’acheter directement du fournisseur, il nous est arrivé bien souvent de passer par un intermédiaire local pour arriver à nos fins, même si cela a pu être un peu plus coûteux en fin de compte. Chaque fois qu’il était

possible de faire travailler quelqu’un d’ici ou de mettre à profit une entreprise de chez nous, nous l’avons fait avec beaucoup de plaisir », mentionne Dominic Fortin. Et pourquoi cette volonté d’encourager à tout prix l’achat chez nous? « C’est tout naturel, car ces soustraitants ou ces fournisseurs locaux et régionaux, ce sont d’abord mes clients. C’est grâce à leur support constant des dernières années si je suis en mesure d’agrandir mes installations aujourd’hui. Je ne pouvais pas me lancer dans ce projet sans compter sur eux et les encourager de mon mieux. »

2

Pour donner vie à son projet, Dominic Fortin a pu compter sur l’entrepreneur général Les Constructions Luc Loiselle de Saint-Hyacinthe à titre de maître d’œuvre. « Le mandat n’était pas simple et je pense que tout le monde, moi le premier, a beaucoup appris dans ce chantier. On a dû faire des ajustements et parfois se tourner de bord rapidement en fonction de la météo qui n’a pas été souvent de notre côté à l’automne et cet hiver, mais tout le monde a livré la marchandise  », termine M. Fortin. On a eu recours à une petite armée de sous-traitants et des fournisseurs locaux pour mener à terme le chantier qui a nécessité un investissement de 3 M$.

2

Mitsubishi - Jeudi 2 mai 2019 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - 5


Redonner au suivant et à la communauté L’implication communautaire de Saint-Hyacinthe Mitsubishi ne date pas d’hier. Dominic Fortin s’est toujours fait un point d’honneur de redonner à la communauté en supportant de multiples causes et organismes. Discret et humble de nature, il ne le crie pourtant pas sur tous les toits et ne cherche pas à se faire de la publicité avec ça. Mitsubishi Canada n’a pas hésité à renouveler son soutien à l’organisme Le Club des petits déjeuners avec la remise d’un don de 100 000  $. Dominic Fortin, propriétaire de SaintHyacinthe Mitsubishi, et Juyu Jeon, président et chef de la direction de Mitsubishi Canada, posent en compagnie de Daniel Germain, président fondateur de l’organisme. Photo François Larivière Le Courrier ©

3

6 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi

3

« J’aime gâter mes clients et j’ai bien du mal à dire non », dit-il. Tant et si bien qu’il a un peu perdu le fil de ses implications sociales, lui qui appuie autant les initiatives provenant de groupes de femmes, d’aînés ou de jeunes, en plus d’être associé à une multitude de ligues ou d’équipes sportives, que ce soit de quilles, de hockey ou de dek hockey, sans oublier les chorales et les loisirs de quartier.

« Ce que j’aime et ce qui me touche tout particulièrement, c’est quand un client me sollicite pour l’album de finissants de son enfant. C’est une étape importante de leur vie et ça me touche toujours d’y être associé et d’encourager les jeunes du secondaire dans la poursuite de leurs études et de leurs rêves. » Mitsubishi Canada a d’ailleurs profité de l’inauguration des nouveaux locaux de Saint-Hyacinthe Mitsubishi pour renouveler son engagement annuel envers le Club des petits déjeuners. Cet organisme s’engage depuis plus de 24 ans à nourrir le potentiel des enfants en veillant à ce que le plus grand nombre possible ait accès à un petit déjeuner nutritif et un environnement favorisant leur estime de soi avant le début des classes. Un chèque au montant de 100 000 $ a été remis à Daniel Germain, président fondateur du Club des petits déjeuners. Ce dernier rejoint tous les jours plus de 225 000 enfants répartis dans plus de 1700 écoles de Terre-Neuve jusqu’en Colombie-Britannique. « On a un combat à gagner et nous sommes en train de le gagner », a dit M. Germain, en affirmant qu’il est de notre responsabilité collective de répondre aux besoins des enfants qui sont les victimes directes de situations qu’ils n’ont pas souhaitées.


Saint-Hyacinthe Mitsubishi : d’hier à aujourd’hui Le concessionnaire Saint-Hyacinthe Mitsubishi a ouvert ses portes en 2005, sous l’impulsion de Dominic Fortin et d’un associé de longue date. Le duo d’entrepreneurs a fait ses classes pendant une douzaine d’années dans la vente de véhicules usagés à Saint-Hyacinthe avant d’accepter la proposition de Mitsubishi Canada. « Ils sont venus nous voir à trois reprises et la troisième fois aura été la bonne », se souvient M. Fortin, propriétaire unique de la concession maskoutaine depuis maintenant cinq ans. Dominic Fortin dit n’avoir jamais regretté sa décision de se lancer dans cette aventure avec la bannière Mitsubishi. «  Dès le départ, les affaires ont été fulgurantes. Il faut dire que nous avions déjà une base de clientèle solide et une réputation enviable dans le marché de l’automobile maskoutain. La concession a été rentable dès sa première année et toutes les années suivantes. C’est ce qui m’a incité à frapper un grand coup en 2018. Je souhaitais donner plus de confort à ma clientèle et à mes employés. Nous étions rendus là », précise celui qui a grandi dans le

quartier La Providence à Saint-Hyacinthe et qui, a 54 ans, est père de deux enfants et grand-père de deux petits-enfants. Au fil des années, Saint-Hyacinthe Mitsubishi s’est imposée comme une concession de confiance à Saint-Hyacinthe et comme l’une des très performantes dans le réseau des concessionnaires Mitsubishi à travers le Québec. « Nous atteignons nos objectifs et notre réputation est très bonne. L’an dernier, nous nous sommes classés dans le top 10 des meilleures franchises Mitsubishi dans l’ensemble du Canada, malgré les travaux qui ont perturbé nos activités tout l’automne. Nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu et l’année  2019 démarre sur les chapeaux de roue. Le fun comence maintenant que le chantier est terminé. On prévoit d’ailleurs augmenter nos ventes de véhicules de 15 à 20 % et atteindre une cible similaire au service. La gamme de véhicules est parfaite et fiable et nous sommes bien positionnés dans le créneau des voitures électriques avec le Outlander PHEVqui fait tourner bien des têtes. La confiance règne! » lance M. Fortin avec optimisme.

Juyu Jeon, nouvellement nommé président et chef de la direction de Mitsubishi Canada, était ravi de sa visite à Saint-Hyacinthe où il a pu admirer le déploiement de la nouvelle image de marque mondiale de la bannière grâce à la vision et aux efforts de Dominic Fortin, propriétaire de SaintHyacinthe Mitsubishi. Photo François Larivière Le Courrier ©

4

Mitsubishi - Jeudi 2 mai 2019 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - 7


Une métamorphose complète Les clients de longue date qui s’arrêteront chez Saint-Hyacinthe Mitsubishi au cours des prochains jours pour un entretien ou pour se laisser tenter par un nouveau véhicule neuf ou d’occasion seront totalement dépaysés.

8 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi

Il ne reste plus rien de l’ancien garage, exception faite de l’équipe chevronnée et passionnée qui s’active autour de Dominic Fortin. Les lieux sont d’abord beaucoup plus vastes et fonctionnels, résultat d’un agrandissement qui a fait passer la superficie totale de 5200 à 11 200 pieds carrés. Parmi les nouveautés dignes de mention, soulignons bien entendu l’aménagement d’un Drive Thru avec baie de livraison et comptoir de service qui permet à la clientèle de laisser ou de recevoir son véhicule bien au chaud à l’abri des intempéries. On a aussi pensé aux propriétaires de véhicules électriques qui peuvent maintenant profiter d’un réseau de bornes de recharge élargi à l’extérieur. On compte désormais pas moins de 10 bornes à la fine pointe de la technologie au lieu de deux. À l’intérieur, une réception digne de ce nom avec son comptoir haut de gamme a été aménagée à l’entrée principale et l’aire d’exposition de la salle de montre peut maintenant accueillir et présenter en tout confort

sept voitures au lieu de quatre, au grand bonheur des dynamiques et sympathiques conseillers. La clientèle peut également prendre ses aises dans une aire de détente moderne, confortable et conviviale où le café et l’eau sont maintenant offerts à volonté. Une zone connectée au réseau Wi-Fi a également été aménagée un peu à l’écart pour permettre à la clientèle de relaxer ou de travailler à l’aide de leur cellulaire, de leur tablette ou de leur ordinateur portable. Les départements du service et des pièces profitent également d’espaces beaucoup plus vastes et fonctionnels pour répondre aux besoins de la clientèle. Et que dire de l’atelier mécanique comme tel où les techniciens qualifiés peuvent désormais recevoir six véhicules à la fois au lieu de trois. Les techniciens peuvent aussi travailler dans le plus grand confort à longueur d’année puisqu’ils s’activent désormais sur des planchers chauffants et dans un atelier entièrement climatisé. On remarque aussi que tous les coffres d’outils ont été remplacés et qu’un système de libre-service en vrac pour les liquides comme l’huile et le lave-glace a été aménagé dans le but d’éliminer les bidons en plastique et favoriser le recyclage. Même si les nouveaux locaux de Saint-Hyacinthe Mitsubishi ne sont pas certifiés sur le plan environne-

mental, une grande attention a été apportée au moment de la construction et de l’aménagement des lieux pour répondre aux plus hautes exigences en matière d’efficacité énergétique. Ce virage vert se vérifie dans le choix des matériaux pour la construction, l’isolation, les systèmes mécaniques et bien entendu dans l’éclairage DEL qui met en valeur chaque élément distinctif de l’image de marque.


Les employés ont aussi accès à une salle de repos confortable où ils peuvent se réunir et manger. Celle-ci donne même sur une petite terrasse extérieure à l’étage. Les techniciens ont aussi chacun leur espace avec un casier où ils peuvent se changer avant et après leur quart de travail. Enfin, chaque

conseiller aux ventes a maintenant son espace bien à lui pour recevoir la clientèle, à même la salle de montre. « J’ai une équipe extraordinaire et fidèle puisque plusieurs sont ici depuis 8 à 15 ans et ils méritent de pouvoir travailler dans des conditions optimales. Mes clients et mes employés sont précieux et en

voici la preuve. Avec toutes ces améliorations, nous sommes maintenant bien positionnés pour faire face aux défis de demain et gérer la croissance qui viendra. J’ai de la place pour un ou deux conseillers supplémentaires et un ou deux techniciens de plus. C’est vraiment excitant! », conclut M. Fortin.

Mitsubishi - Jeudi 2 mai 2019 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - 9


Mitsubishi : le vent dans les voiles Par Marc Bouchard

Le constructeur Mitsubishi est sur une véritable lancée au Canada. Alors que les concessionnaires arboreront un à un la nouvelle image à l’instar de la concession maskoutaine, ce sont surtout les véhicules qui connaissent un important succès auprès des consommateurs. En fait, au cours des derniers mois, Mitsubishi a connu des ventes records, gracieuseté d’une garantie hors du commun, et d’une gamme de véhicules simple, mais qui répondent aux besoins des amateurs.

10 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi

Outlander PHEV C’est la star de la route actuellement, et l’un des utilitaires sport les plus polyvalents et les plus verts du marché. Le Mitsubishi Outlander PHEV s’inspire comme il se doit, de son frère VUS, mais y ajoute deux moteurs électriques, et une capacité de recharge. Résultat : le PHEV offre à la fois une autonomie électrique de plus de 35 kilomètres, un rouage intégral et l’espace d’un véritable utilitaire sport. Sous la cabine, un bloc de batteries de 12 kWh est relié aux moteurs électriques, tandis qu’un 4— cylindres à essence de 2,0 litres produisant 117 chevaux est connecté à un générateur pour pallier les situations où les batteries auront épuisé leur énergie. Capacité de remorquage de 1500 livres, rouage intégral et consommation diminué, on comprend pourquoi le PHEV est une vedette.

Outlander La version à combustion du Mitsubishi Outlander ne cède rien en matière de capacités et de confort. Celui qui peut asseoir jusqu’à 7 passagers, et est capable de re m o rq u e r j u s q u ’à 1 5 0 0 k i l o s lorsqu’il est bien outillé, dispose d’un intérieur bien pensé, de l’espace de chargement facilement accessible et, au choix, d’un moteur 4 cylindres de 166 chevaux, ou d’un V6 de 224 chevaux. La beauté du Outlander, c’est sa polyvalence et sa longue liste d’accessoires. Autre détail non négligeable, il est aussi offert avec le rouage intégral AWC, un des plus performants sur le marché. RVR Plus petit des VUS de la gamme Mitsubishi, le RVR 2019 est sans doute le plus polyvalent. Capable d’accueillir jusqu’à 5 passagers, le petit RVR est aussi doté de tous les éléments de confort, incluant un système multimédia avec écran tactile imposant au centre de la planche de bord.

Le Mitsubishi RVR 2019 propose non pas un, mais bien deux moteurs. Le premier est le 2,0 L de 148 chevaux alors que le second moteur offre une cylindrée de 2,4 L pour une puissance totale de 168 chevaux. Le premier affiche un couple de 145 lb-pi alors que le second atteint les 167 lb-pi. Eclipse Cross Dernier né de la famille Mitsubishi, le Eclipse Cross présente un style définitivement différent, tout en conservant la calandre propre au manufacturier. Dans l’habitacle, le design moderne, la présence d’un système d’infodivertissement efficace et de sièges confortables, en plus d’un espace de chargement polyvalent, permettent au petit véhicule d’être une intéressante alternative aux VUS urbains. Quant au moteur, il est souple et peu bruyant. Le petit 4 cylindres 1,5 litre livre ses 152 chevaux sans difficulté. Et comme il se doit, il offre de série le rouage intégral. Mirage et G4 Ce sont, en fait, les mêmes véhicules avec des emballages différents, une étant un petit modèle à hayon, l’autre une berline 4 portes plus traditionnelle. Son petit moteur à trois cylindres de 1,2 litre génère 78 chevaux à peine, mais il brûle peu d’essence. Avec la boîte à variation continue en option (une manuelle à cinq rapports est incluse de série), l’indicateur de mode Éco renseigne le conducteur sur l’efficacité de ses manœuvres. Et comme toutes les Mitsubishi, elle compte sur une des meilleures garanties de l’industrie. Un bon choix de première voiture, ou de deuxième voiture pour la maisonnée.


RÉALbIitSioEnZs avec l’équipe de Saiint-Hyacinthe vos am MITSUBISHI

Mitsubishi - Jeudi 2 mai 2019 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - 11


12 - Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Jeudi 2 mai 2019 - Mitsubishi

Profile for DBC Communications

Saint-Hyacinthe Mitsubishi  

Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Édition du 2 mai 2019

Saint-Hyacinthe Mitsubishi  

Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Édition du 2 mai 2019

Advertisement