Le petit robot de bois et la princesse-bûchette - extrait

Page 1





Le

petit robot de bois et la

princessebûchette


Pour Ben et Jack Merci à Matthew Forsythe, Daphne Gauld, Iris Gauld, Billy Kiosoglou et Jo Taylor. — T.G

Merci à Antoine Tanguay pour son soutien indéfectible pour tout ce qui touche de près ou de loin à Tom Gauld. — L’éditrice

Le petit robot de bois et la princesse-bûchette Pour cette édition : Copyright © 2021 Tom Gauld Copyright © 2021 Comme des géants Pour l’édition originale : THE LITTLE WOODEN ROBOT AND THE LOG PRINCESS de Tom Gauld Copyright © 2021 Tom Gauld Publié avec l’accord de Holiday House Publishing, Inc., New York. Tous droits réservés. Traduction : Christiane Duchesne Révision : Lise Duquette Infographie : Jolin Masson Les illustrations de ce livre ont été créées à la plume noire sur du papier, numérisées, puis colorisées.

Dépôt légal : Troisième trimestre 2021 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Titre: Le petit robot de bois et la princesse-bûchette / Tom Gauld ; traduction, Christiane Duchesne. Autres titres: Little wooden robot and the log princess. Français Noms: Gauld, Tom, auteur, illustrateur. | Duchesne, Christiane, 1949- traducteur. Description: Traduction de: The little wooden robot and the log princess. Identifiants: Canadiana 20210047860 | ISBN 9782924332917 (couverture rigide) Classification: LCC PZ23.G3856 Pe 2021 | CDD j843/.92—dc23 Imprimé en Chine

Typographie: Tom Gauld Comme des géants inc. 38, rue Sainte-Anne Varennes (Québec) J3X 1R5 www.commedesgeants.com

Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 153 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.


Une histoire écrite et illustrée par


Il était une fois un roi et une reine qui régnaient, heureux, sur un charmant royaume, mais qui n’avaient pas d’enfants.


Un soir, le roi s’en vint voir la grande savante royale et la reine s’en fut chez une vieille sorcière futée qui habitait au fond des bois. Ils demandèrent tous deux la même chose : un enfant.


La grande savante se mit aussitôt au travail. À l’aide de ses meilleurs outils et selon un de ses plans les plus ingénieux, elle construisit un merveilleux, un très sophistiqué petit robot de bois.


La sorcière choisit un rondin dans son panier près de la cheminée et, grâce à ses subtils pouvoirs magiques, le bois prit vie sous la forme d’une parfaite petite princesse-bûchette.


Le roi, la reine, la princesse et le robot s’aimèrent sur-le-champ.

La princesse-bûchette était intelligente et audacieuse, mais elle possédait un secret : chaque soir, en s’endormant, elle reprenait sa forme de bûche et restait ainsi jusqu’à ce que ces paroles magiques la réveillent : « Debout, petite bûchette, debout ! »


Le petit robot de bois était gentil et courageux. Il était si gentil qu’il avait laissé une famille de scarabées faire leur nid dans ses rouages même si, parfois, cela le chatouillait.

Chaque jour, le petit robot réveillait sa soeur-bûchette. Ils jouaient dans le château et dans les jardins jusqu’à ce qu’ils rentrent, épuisés, au coucher du soleil.


Un matin, un cirque itinérant débarqua au château. Le petit robot se précipita dans la grande cour sans réveiller sa soeur. Dans l’escalier, il croisa une servante qui montait faire la chambre de la princesse.

Quand elle aperçut la bûche, la servante s’écria : « Oh, mon Dieu, quelle honte ! Un vieux rondin dans le lit de la princesse ! » Et elle lança la bûche par la fenêtre.


Au même instant, le petit robot se rappela sa soeur. « Comme je suis égoïste, se dit-il. Elle va rater toutes ces merveilles. » Il courut à sa chambre pour la réveiller.

Horrifié, il aperçut le lit vide ! « Où est la bûchette ? » s’écria-t-il. « Oh, ça, répondit la servante, je l’ai lancé par la fenêtre. »


Le petit robot jeta un oeil au dehors et aperçut la bûche qui traversait la cour en roulant.

Il se lança à ses trousses, mais comme le château était bâti au sommet d’une colline très pentue, la bûche roula jusqu’au portail, passa le pont-levis et poursuivit sa course vers le village.


Dans le village, un gobelin poussait une brouette remplie de rondins. La princesse-bûchette s’arrêta pile devant lui. « C’est mon jour de chance ! dit-il. Une autre belle bûche dans ma brouette. »

Le gobelin descendit à la rivière où était amarré un bateau. Le capitaine lui offrit un sou de cuivre et le contenu de sa brouette fut chargé sur le bateau avec des centaines et des centaines d’autres rondins.


Le feuilletage s'arrête ici...


Le feuilletage s'arrête ici...


Depuis des années, le roi et la reine désirent ardemment un enfant. Par miracle, leur voeu se réalise doublement sous la forme d’un petit robot de bois et d’une princesse ensorcelée qu’ils élèvent tous les deux avec amour.

978-2-924332-91-7