Page 1

MAGAZINE MULTI-FORMAT SUR STAR CITIZEN

CitizenTVMAG Numéro 8 | Avril 2018 | www.citizentv.fr

Votre magazine 100% Star Citizen

UN PETIT NOUVEAU

100i - De Origin Jumpworks

Retrouvez le nouveau vaisseau concept qui se décline en Starter Pack.

STEPHEN HAWKING

Un homme exceptionnel nous quitte ! Hommage de Hugo Lisoir.

LE RECLAIMER

DE AEGIS DYNAMICS Découvrez le vaisseau le plus gros de la 3.1 !

LES NEWS DE LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE Découvrez les actualités des différents groupes de la communauté francophone sur Star Citizen et leurs travaux.


CitizenTVMAG CitizenTV www.citizentv.fr contact@citizentv.fr

De l'éditeur...

Numéro d'ISSN : 2558-4898

"Haaaaa ... je m'ennuie !" Vous avez découvert Boris le poisson rouge de la CitizenTV le 1er Avril en LIVE sur la CTV et autant vous dire qu'il s'ennuie fermement. Ce n'est pas notre cas !

L'EQUIPE DU MAGAZINE Directeur de la rédaction : JONASCH Frédérick / Fr3d fred@citizentv.fr

Le huitième numéro du CitizenTVMAG est encore bien chargé en informations et nous n'en sommes qu'au quatrième mois de notre belle année 2018.

Directeur de la publication : MERCIER Damien / Von damien@citizentv.fr

La Roadmap de Star Citizen s'étoffe de jour après jour et les mises à jour aussi comme la 3.1.2 sur le serveur LIVE. Le site aussi de la CitizenTV s'étoffe jour après jour avec de nouvelles rubriques mais aussi de nouveaux épisodes des 60 Secondes Quantum (la nouvelle émission de la CTV).

Directeur du projet : MANAC'H Franck / Surcouf Le Breton surcouf@citizentv.fr Rédacteurs : Aquilae Star Mugen Zaraki

Bref ! Boris s'ennuie, pas nous ! On se retrouve très vite dans le Verse de Star Citizen.

Traducteur : Gnigniouf

À très vite.

Relecteurs : Luf Emanuel Lopes / zOmbiOXx CONTRIBUTEURS AU CTVMAG Hugo Lisoir

Fr3d

Directeur CitizenTVMAG

IMAGE DE COUVERTURE Star Citizen © Reclaimer PARTENARIAT CitizenTVMAG est ouvert aux partenariats et collaborations. Contactez la CitizenTV pour discuter des opportunités de partenariat.

Rencontre avec une partie de l'équipe ...

SOUTENIR CitizenTVMAG Pour nous aider dans le développement de la CitizenTV et du CitizenTVMAG : www.citizentv.fr section Nous Soutenir AVERTISSEMENT L'éditeur ne peut accepter la responsabilité de tout matériel non sollicité, perdu ou endommagé dans la publication. Tout le texte et la mise en page sont protégés par CitizenTV. Rien dans ce magazine ne peut être reproduit intégralement ou partiellement sans l'autorisation écrite de l'éditeur. Tous les droits d'auteur sont reconnus et utilisés spécifiquement pour les critiques et les examens. Même si le magazine s'est efforcé de s'assurer que toutes les informations sont correctes au moment de l'impression, les informations et actualités peuvent changer. Ce magazine est entièrement indépendant et n'est affilié d'aucune façon aux sociétés mentionnées dans le présent document. Copyright © 2018 CitizenTVMAG CopyrightFrance : n° 3LF

2 | CitizenTVMAG

Surcouf Le Breton Dir. projet MAG

La CTV est en constante évolution ! D’ailleurs pour ce numéro nous accueillons des nouveaux dans la rédac. Mugen comme rédacteur, Gnigniouf à la traduction, Luf et Zombioxx à la relecture. Une équipe de choc pour un mag de choc !

Von Dir. publication MAG

On a la 3.1 ... où est la 3.2 ?! Trève de rigolade, on commence à apprécier le travail de CIG sur les alphas de Star Citizen. Il reste encore énormément de travail à faire et toute l'équipe de la CTV sera là pour vous fournir un maximum d'informations.

Luf Correcteur

Après ce mois rempli d'interviews, de publications et d'Around The Verse, on peut dire que mon premier mois en tant que Traducteur a été productif ! Cependant, relire tout ce qui touche à Star Citizen reste toujours autant un plaisir qu'un calvaire !

Mugen Zaraki Auteur / Modérateur

Mais, qu'est-ce que je fous là, j'ai été recruté comme modérateur et me voilà auteur pour le CTV mag. On aura tout vu ! Je crois qu'il y a encore un bug dans la Matrice… Mais ce n'est pas pour me déplaire, bien au contraire.

>>DONNEZ VOTRE AVIS SUR LE MAG OU LA CTV SUR "CONTACT@CITIZENTV.FR" ET VOUS POURRIEZ FIGURER DANS LE MAGAZINE <<


Sommaire >>

CitizenTVMAG | Numéro 8 | Avril 2018

2 DE LA PART DE L' ÉDITEUR Un petit mot de la part de l'éditeur et de son équipe. Le mot est différent sur chaque magazine. 8 Nouvelle "Un départ inatendu". 10 Stephen Hawking.

12 LE 100i

Par Surcouf Le Breton.

La perte d'un grand homme.

Origin Jumpworks

16 Chronique d'un Citoyen ordinaire. 18 Aperçu du Reclaimer. 20 Interview de Zoltan

L'interview fictive.

La récupération à l'état brut. Streamer pro chez JVTV.

28 Application TCV Corp / Fanny

Mugen Zaraki nous explique tout sur ces applications.

LA CITIZEN TV RECRUTE SUR WWW.CITIZENTV.FR REJOIGNEZ UNE AGENCE DE PRESSE BASÉE SUR STAR CITIZEN

20 LES NEWS DE LA COMMUNAUTÉ

28 Application

22 HUNTER COMIC

Découvrez le comics Hunter de Adrian Nitisor dans l'univers de Star Citizen.

4 | CitizenTVMAG

Notre Mugen Zaraki est allé nous chercher un max d'informations pour nous présenter deux superbes applications, qui vont vous faciliter la vie aux commandes de votre vaisseau. Il nous explique tout ...

30 En attendant que ...

Découvrez les différents jeux auxquels vous pourriez jouer le temps que Star Citizen sorte en release officiel. Nombreux sont les jeux d'univers spatial et nous vous en présentons quelques-uns.


10 HOMMAGE

18 APERÇU

Hugo Lisoir nous parle de lui.

La récupération par Aegis dynamics.

STEPHEN HAWKING

Reclaimer

12 LE 100i LE PETIT NOUVEAU STARTER PACK Découvrez le nouveau vaisseau concept d'Origin Jumpworks.

CitizenTVMAG | 5


>> JOURNAL DE BORD ÉGARÉ

DATE DE PARUTION : LE 15 AVRIL 2018

UN DÉPART INATENDU

>>Lors d’une mission de transport de marchandises, un pilote trouva un vaisseau vide de tous ses occupants, visiblement abandonné à la hâte. Son ordinateur de bord était encore intact avec toutes ses données, et notamment le journal de bord tenu par son capitaine, un certain Alexandre de Lapérouse… En voici des extraits. << 18H01 / 2 MARS 2938 / STATION XENIA / SYSTÉME BAKER

15H12 / 4 MARS 2938 / STATION XENIA / SYSTÈME BAKER

Ça fait du bien un peu de repos, notre dernière mission fut plus éprouvante que prévue pour toute l’équipe. C’est vrai que je leur avais promis un petit séjour balnéo sur Tangaroa, mais ma soif de découverte a encore pris le dessus sur mes promesses.

Je me suis rendu ce matin sur le DOC D où est stationné le vaisseau de mon cher Christopher. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas perdu son temps pendant ces dernières années. C’est ni plus ni moins dans un splendide ORION qu’il m’a accueilli pour me détailler sa proposition. Il commença par me conter une de ses missions (à la limite de l’illégal), où il était question d’une histoire de plantes médicinales rares à récupérer à la surface d’Etos, bref je n’ai pas tout bien compris. Christopher et ses monologues…

Je supervisais les touches finales des réparations de notre Conni, dans l’un des hangars de la station (ces saletés de pirates Xi’an de Ayr’ka ne nous avaient vraiment pas raté), quand je reconnus l’allure puis la voix du vieux loubard qu’était Christopher, un ami de longue date, avec qui j’ai fait les quatre cents coups étant jeune. Il me cherchait depuis pas mal de temps, alors quand il a eu connaissance qu’un p’tit capitaine tout frêle accompagné d’un équipage éclectique était sur la station avec un Constellation troué de partout par de l’armement Xi’an, il comprit vite que je n’étais pas loin. Il y a de nombreuses années de cela, je lui avais confié mon envie d’aller explorer Osiris alias Etos dans le système Osiris. C’était pas dans le but d’y piler la faune ou de ramener un trophée d’un de ces « grands singes de phares », mais simplement pour pouvoir contempler de mes propres yeux la beauté de ce lieu. Et mettre les pieds dans ses grottes exceptionnelles tant par rareté que de pardifficulté d’accès. En effet, à moins d’être un scientifique accrédité par l’UEE, vous n’avez aucune chance d’y mettre l’once d’un crampon. C’est donc pour me parler d’Etos que Christopher est venu à ma rencontre. Mais il était bien trop risqué de parler de quoi que ce soit sur cette plateforme de réparation remplie d’oreilles indiscrètes. (Comme on dit sur Retif, les Mustang rodent…). Il m’a donc donné rendez-vous dans deux jours sur son vaisseau pour m’en dire plus. Ah ce Christopher sait s’y prendre pour me tenir en haleine.

Lui demandant d’aller droit au but, il m’a mis des étoiles plein les yeux en m’annonçant qu’il y avait rencontré un gars qui pouvait me faire atterrir sur la planète ! Je n’en croyais pas mes oreilles. Pour moi, Etos est l’une des étapes dans l’accomplissement de la vie de n’importe quel explorateur. Je me souviens, étant jeune sur Rytif, je lisais des récits d’explorateurs s’engouffrant dans les grottes d’Etos, ne sachant pas jusqu’où ils allaient descendre. Beaucoup ne remontèrent pas d’ailleurs, malheureusement. C’est cela aussi l’exploration, prendre des risques pour illuminer l’inconnu. Le récit d’explorateur de Ken Moy et la description qu’il a fait des grottes m’a émerveillé et hante mes pensées encore aujourd’hui. « Une obscurité angoissante pendant les jours de descente pour arriver dans un monde rempli de luminosité enivrante, créée par des champignons et des plantes phosphorescents et d’autres petits insectes lumineux de toute sorte, le tout dans un biome endémique à la planète. » Voilà le genre de lieux que je veux voir de mes propres yeux. Cependant, se rendre sur une planète protégée par le « Fair Chance Act » sans autorisation officielle est très risqué. Si on se fait prendre, on perd tout et c’est direction la prison de QuarterDeck. Cet endroit-là, je ne tiens pas à le connaître. Malgré cela, je ne mis pas longtemps à accepter cette expédition et à remercier


JOURNAL DE BORD ÉGARÉ <<

chaleureusement Christopher. Il est temps maintenant de se reposer afin de préparer cette expédition.

9H03 / 16 MARS 2938 / STATION XENIA / SYSTÈME BAKER Ça fait bientôt sept jours que nous sommes prêts pour aller sur Etos. Je n’ai toujours pas de nouvelles de Christopher, j’espère seulement que ce n’est pas un de ses sales coups. Il a la réputation de jouer salement avec d’autres, mais je ne le crois pas capable de me faire ça.

12H36 / 21 MARS 2938 / SYSTÈME BAKER Nous voilà près du point de saut non loin de Baker II. Le convoi est en vue, il est vraiment impressionnant, je n’arrive même pas compter le nombre de vaisseaux, petits et grands. Cependant ,on ne peut pas rater les deux énormes Endeavor munis de dômes de cultures, ils sont magnifiques. Mais nous devons rester concentrés, cette mission est exigeante. Je ne nous considère pas comme des hors la loi et encore moins comme des pirates mais dans cette aventure il est vrai que la ligne rouge est franchie…

14H06 / 21 MARS 2938 / SYSTÈME BAKER 11H48 / 20 MARS 2938 / STATION XENIA / SYSTÈME BAKER C’est bon, j’ai enfin eu l’appel de ce p’tit cachotier. On doit partir demain pour rejoindre un convoi de vaisseaux scientifiques. Nous sommes officiellement un Constellation transportant du matériel scientifique pour le ravitaillement d’un avant-poste à la surface de Etos.

Le top départ est donné, les premiers vaisseaux commencent à traverser le point de saut. Etant arrivé assez tard nous sommes en fin de file, alors il nous faut encore un peu de patience. Bientôt Etos, bientôt…

Je ne sais pas, et à vrai dire je ne veux pas savoir, comment il s’est débrouillé pour dégoter des codes d’identification d’un transport de matos scientifique mais je suis si heureux de l’avoir comme ami. Sur ce coup-là, si ça marche, c’est plus une chandelle que je vais lui devoir mais bien une étoile.

08H04 / 21 MARS 2938 / SYSTÈME BAKER Nous faisons route vers le centre du système à la rencontre du convoi scientifique. Le point de saut se situe entre Baker III et Baker II, ce qui nous laisse le temps d’admirer les splendides étoiles doubles caractéristiques du système Baker, ces deux étoiles tournoyantes telles des danseuses enivrées dans un ballet suicidaire qui finira inéluctablement dans un déluge de feu.

Par Surcouf Le Breton


>> DOSSIER ESPACE PAR HUGO LISOIR

Stephen Hawking Au revoir ... Citoyennes, citoyens bonjour ! Tous les mois dans le CitizenTVMAG, je vais vous partager une news que nous avons rédigé pour notre format youtube : DNDE. Ce mois de mars a été marqué par une bien triste nouvelle... Il s’agit bien sûr de la disparition du physicien britannique Stephen Hawking, qui a occupé le centre des actualités pour bon nombre d'amoureux des étoiles. Il faudrait bien plus qu'un article pour retracer sa vie rocambolesque. Stephen Hawking s'est beaucoup intéressé aux trous noirs. En essayant de les approcher à la fois dans le cadre de la relativité générale et dans le cadre de la mécanique quantique, 2 théories réputées comme inconciliables, le physicien britannique s'est trouvé un angle d'approche original. Il a essayé de décrire comment des particules, donc des objets quantiques, se comportent à proximité d'un objet très massif, donc relativiste, à savoir un trou noir. Ses travaux lui ont permis de théoriser que les trous noirs émettent un rayonnement infime pouvant éventuellement mener à leur évaporation: c’est le fameux rayonnement de Hawking.

10 | CitizenTVMAG

En disparaissant et en emportant avec eux une certaine quantité d'informations, Avec son rayonnement, Stephen les trous noirs viennent poser un gros Hawking a réussi à concilier problème à ce postulat de la physique. mécanique quantique et relativité générale dans le cadre d'un problème Créer des ponts entre des mondes en restreint, une étape importante pour apparence opposés était un peu un thème ceux qui souhaitent un jour pouvoir récurrent dans la vie de Stephen Hawking. Chercheur à la pointe de la physique unifier ces deux théories. théorique, il était aussi très proche du Le rayonnement de Hawking ne grand public. Il a notamment publié représente qu'une petite partie des plusieurs ouvrages de vulgarisation à travaux du physicien. Il a continué à succès et a beaucoup fréquenté les se pencher sur les trous noirs presque plateaux télé. D'une certaine façon, il toute sa vie, toujours en essayant d'y est un peu le dernier à incarner la figure mêler relativité générale et physique du génie scientifique dans la culture quantique. On peut par exemple citer populaire. son célèbre paradoxe de l'information qui découle de l'évaporation des L'HOMME INTER-PLANÉTAIRE trous noirs : cette évaporation peut théoriquement mener les trous Stephen Hawking était aussi un fervent noirs à disparaître après un temps avocat du voyage spatial. Persuadé infiniment long et dans des conditions que l'humanité ne survivrait pas un autre millénaire sur Terre, il pensait particulières. que l'expansion parmi les étoiles offrait Le problème, c'est qu'en la meilleure chance de survie pour disparaissant, les trous noirs notre espèce, un engagement qui se emportent irrémédiablement avec retrouvait dans son soutien à l'initiative eux de l'information. La physique, Breakthrough qui est un projet de classique comme quantique, stipule recherche de vie extraterrestre visant pourtant que l'information ne peut aussi à envoyer des micro sondes vers pas disparaître. En partant de l'état Proxima du Centaure. final d'un système, on doit toujours Hugo Lisoir pouvoir remonter à son état initial en déroulant les lois de la physique à contre-temps. L'information "AVEC SON RAYONNEMENT, STEPHEN nécessaire pour remonter vers cet HAWKING A RÉUSSI À CONCILIER état initial est toujours là, peut-être inaccessible dans l’état actuel des MÉCANIQUE QUANTIQUE ET RELATIVITÉ sciences et techniques humaines, GÉNÉRALE DANS LE CADRE D'UN PROBLÈME RESTREINT." mais théoriquement disponible. UN ESPRIT VISIONNAIRE


DOSSIER ESPACE <<

© NASA Ci-dessus : Photo de Stephen Hawking en 1974 à la NASA.

© Michael Cockerham MCIJ Ci-dessus : Charles Bolden, administrateur de la NASA, présente un montage commémoratif de la NASA au professeur Stephen Hawking en 2015.

RETROUVEZ UN ARTICLE

Ci-dessus : Signature du mathématicien.

image de fond © NASA/JPL-Caltech

DE HUGO LISOIR SUR

L'ESPACE CHAQUE MOIS. CitizenTVMAG | 11


>> APERÇU VAISSEAU

LE 100i

ORIGIN JUMPWORKS

L’HARMONIE ENTRE LE PILOTE, LA MACHINE, ET L’ENVIRONNEMENT

Ci-dessus : Dans les environnements urbains, il aide à la couverture des marines.

Ci-dessus : Après une dure journée de patrouille, les marines prennent un moment avec le Nova.

"UN BLINDAGE COMPOSITE RENFORCÉ FOURNIT À L'ÉQUIPAGE ET AUX ÉQUIPEMENTS DU CHAR UNE PROTECTION MAXIMALE."

Ci-dessus : Une escouade de quatre Nova patrouille sur les décombres d'un Bengal écrasé.

12 | CitizenTVMAG


APERÇU VAISSEAU <<

A gauche : Voici le Reclaimer sur le 3.1 ! Un vrai monstre d'acier... Merci à Aquilae Star, notre reporter CTV d'avoir sorti son appareil photo.

DANS L'UNIVERS Origin est fier de vous présenter une nouvelle vision de l’aventure - la série 100. Alliant toute la classe et la sophistication que vous connaissez déjà d’Origin Jumpworks, dévoilant avec élégance un châssis compact et attractif, la série 100 a été spécifiquement élaborée pour les pilotes seuls cherchant à se faire remarquer sans sacrifier fonctionnalités ni fiabilité. Mais ces vaisseaux ne sont pas seulement de bon goût à l’extérieur. Avec la série 100, Origin introduit son système de carburant dernier cri : AIR (Raffinerie Incorporée Ajustable). Non seulement ce système en fait nos vaisseaux les plus respectueux de l’environnement, réduisant de manière significative les émissions des propulseurs, mais cela signifie également que l’inquiétude de devoir constamment vous ravitailler en carburant, notamment lors de longs voyages, appartient désormais au passé. Utilisant notre module de raffinage intégré le plus avancé de tous les temps, les vaisseaux de la série 100 sont capables de vols de longue distance que la plupart des vaisseaux de leur catégorie ne peuvent pas effectuer. Sa capacité à extraire le nécessaire d’une variété de gaz sans précédent, et de convertir ce condensé brut en plasma utilisable avec plus d’efficacité que certains systèmes bien plus imposants, font que la série 100 vous emmènera

où vous voulez avec un rendement écoresponsable et un style incomparable. Commencez votre aventure avec Origin, et vous seul déterminerez où elle vous conduira.

là pour faire la fête, le vaisseau accueille un espace de stockage étonnamment vaste dans son châssis racé et stylé. Livrez en un temps record, avec classe.

TROIS MODÈLES LE 100i ! Visitez l’univers avec l’alliance parfaite du luxe et de la performance. Que vous soyez en route vers les îles luxuriantes de Tohil III aux vues à couper le souffle, ou en direction de Lyre pour goûter à la vie nocturne, le 100i vous y emmènera avec style et confort. Et grâce au nouveau système AIR d’Origin, vous n’aurez aucun plein de carburant impromptu à faire.

LE 125A ! Avec le 125a, vous n’avez pas à sacrifier l’élégance au profit de la puissance de feu. Conservant tout le luxe et le raffinement que vous pouvez attendre d’Origin Jumpworks, tout en y ajoutant un set d’armes gonflées à bloc, ce modèle s’adresse à tout marginal au nez fin. Les risques sont faits pour être pris, mais pourquoi risquer de tomber en panne sèche au beau milieu d’un combat ?

LE 135C ! Disposant d’une capacité de fret plus importante, le modèle 135c est le choix évident pour transporter vos marchandises les plus précieuses. Parfait pour les musiciens, les livreurs, et quiconque étant

**Rappel : CIG propose ces pledges pour aider à financer le développement de Star Citizen. Les fonds levés par des ventes telles que celleci leurs permettent d’aller plus loin et d’ajouter des fonctionnalités non liées au combat dans le monde de Star Citizen. Tous les vaisseaux seront disponibles avec des crédits du jeu dans l’univers final, et ils ne sont pas nécessaires pour débuter dans le jeu. Le but est d’avoir plus de vaisseaux disponibles pour donner aux joueurs différentes expériences plutôt qu’un véritable avantage quand l’univers persistant sera lancé.

Cloud Imperium Games Corporation et Cloud Imperium Games UK, Ltd. Tous droits réservés. Star Citizen® est une marque déposée de Cloud Imperium Games Corporation.

CitizenTVMAG | 13


14 | CitizenTVMAG


>> L'INTERVIEW FICTIVE

Chronique

d'un Citoyen ordinaire. << Hey Citoyens ! Ici Celesta Hubble et c'est un immense plaisir de vous retrouver pour un nouvel épisode de Chronique d'un Citoyen ordinaire. Aujourd'hui, c'est Diego Strendi qui me fait l'honneur de répondre à mes questions. Diego est technicien de maintenance sur Olisar depuis quelques mois. Il fut embauché récemment dans le cadre de l'agrandissement des pads 00 des quatre Decks de la station (ndlr : A,B,C et D). - Bienvenue Diego, c'est un plaisir de vous recevoir. - Merci Celesta, plaisir partagé. - Tout d’abord, quel âge avez-vous et depuis combien de temps exercezvous cette profession ? - J'ai fêté mes 27 ans il y a quelques jours et ça fait 6 ans que j'exerce mon métier. - Et bien joyeux anniversaire ! Où travailliez-vous avant votre arrivée ici ? - Merci à vous Celesta. Où n'est pas le terme exact. Après mon diplôme, j'ai servi comme opérateur " - [...] LE STOCKAGE DES VAISSEAUX : CONCRÈTEMENT, COMMENT ÇA MARCHE ? [...] - C'EST MAGIQUE MA CHÈRE CÉLESTA ! (RIRE) [...]. "

16 | CitizenTVMAG

de maintenance à bord d’un Starfarer d'une compagnie de fret. On allait d'un système à l'autre sans réel port d'attache ! - La reconversion n'a pas été compliquée ? J'imagine que ça doit être deux types de travail bien différents, entre la maintenance d’un vaisseau et celle d’une station ?

Par Celesta Hubble: Retrouvez Celesta Hubble pour sa chronique bimestrielle dans les colonnes du Stanton Imperial News relayé en exclusivité par la CitizenTV. Et c’est Port Olisar qui est à l’honneur cette saison. Celesta y réalise une interview à vif d’un des intervenants de la station ou d’un voyageur en escale, ceci afin de déterminer le visage du Citoyen des étoiles de 2948.

de mois, j’étais en escale ici avec le Starfarer et j'avais en tête de me payer une arme car ça faisait plusieurs fois qu'on manquait de se faire aborder par des groupes de pirates. Bref, en passant la porte de Live Fire Weapons, j'ai eu la chance d'être servi par Emily Ash. Et on peut dire que ce fut le coup de foudre ! J'ai saisi les opportunités d'embauches qu'Olisar proposait et me voilà ici !

- Figurez-vous que non. Ça va peutêtre vous paraître un peu technique mais la majorité des systèmes sont sur une interface 2.0, ce qui standardise les composants et les pièces détachées nécessaires au bon fonctionnement d'une station, d'un vaisseau ou encore d'un avant-poste.

- Oh ! Et bien la vie réserve de belles surprises parfois ! Et je sais qui interviewer pour le prochain numéro (rire).

- Effectivement, tous ces termes techniques, c'est un peu du Banu pour moi ! Mais je suis sûre que nos lecteurs sont bien au fait de tout ça. Quelles ont été les motivations de ce changement ?

- C'est noté ! Mais revenons au sujet et à la question que tout le monde se pose : est-ce que votre nouveau travail vous plaît ? Pas de regrets ?

- Et bien, il y a de ça une dizaine

- Je pense qu'elle sera tout aussi heureuse de répondre à vos questions que je le suis !

- Aucunement : c'est aussi intéressant que ça l'est sur un transporteur avec beaucoup de stress en moins. Et


Ci-dessous : Diego Strendi sur Port Olisar.

L'INTERVIEW FICTIVE <<

avec certaines situations cocasses en plus ! Par exemple, lors de l'inauguration des agrandissements, on s'est retrouvé avec plusieurs Citoyens qui voulaient déstocker leurs Reclaimer en même temps. Le logiciel avait encore besoin de quelques retouches. Je vous raconte pas leurs têtes quand l'IA leur a répondu d'aller voir ailleurs ! - Haha, j'imagine... D'ailleurs, tant qu'on parle du stockage des vaisseaux : concrètement, comment ça marche ? Car nous ne savons pas vraiment où ils vont lorsqu'on les parque ! Ils sont déposés sur leur pad instantanément et stockés tout aussi vite. - C'est magique ma chère Célesta ! (Rire) Plus sérieusement cette information est confidentielle pour éviter que le processus ne soit révélé à la concurrence. !

- Je comprends et vu de l’extérieur, ça paraît effectivement magique

Sur ce Diego, merci d'avoir répondu à mes questions et de nous avoir partagé un peu de votre vie. - Merci de m'avoir donné la parole, c'était plaisant. - Quand à nous très chers lecteurs, on se retrouve le mois prochain où j’interviewerai sans doute Emily Ash du Live Fire Weapons ! >>

Ci-dessus : On peux constater ici l'étendue du nouveau DOC (encadré en rouge l'ancien DOC).

Par Aquilae Star CitizenTVMAG | 17


>> APERÇU VAISSEAU

LE RECLAIMER

AEGIS DYNAMICS La récupération à l'état brut ...

Ci-dessus : Voici sa gigantesque baie de à recyclage. Tout y passera pour extraire et récupérer un maximum de composants. Voire faire disparaître quelques corps.

INFOS TECHNIQUES - Genre : Très lourd - Rôle : Récupération - Longueur : 155 mètres - Largeur : 118 mètres - Équipage max : 5 personnes - Capacité de cargaison : 360 unités

18 | CitizenTVMAG

"ÉQUIPÉ D'UN BRAS MULTI-OUTILS IMPOSANT, LE RECLAIMER PEUT SAISIR LES DÉBRIS SPATIAUX [...] ET ENTREPOSER JUSQU'À L’ÉQUIVALENT D’UN CONSTELLATION."

Ci-dessus : Un champ de débris est le terrain de chasse idéal pour le Reclaimer. Mais attention à ne pas se faire surprendre... Quoique ce mastodonte a les moyens de se défendre.


APERÇU VAISSEAU << A gauche : Voici le Reclaimer sur le 3.1 ! Un vrai monstre d'acier... Merci à Aquilae Star, notre reporter CTV d'avoir sortie son appareil photo.

DANS L'UNIVERS Plate-forme dédiée au recyclage et la récupération, le Reclaimer est le vaisseau idéal pour s'aventurer dans l’espace à la recherche de ses richesses et secrets. Que vous foriez des champs de débris pour du minerai brut ou que vous recherchiez des artefacts perdus, le Reclaimer est construit pour l’utilitaire. La vie d'un recycleur peut être difficile, mais avec des technologies comme celle du Reclaimer derrière vous, cela peut être un moyen rentable de gagner sa vie parmi les étoiles. Aegis a construit le vaisseau parfait pour ceux qui veulent écrire leur propre histoire dans Star Citizen. Équipé d'un bras multi-outils imposant, le Reclaimer peut saisir les débris spatiaux et les transporter à bord pour traitement. En plus d'une grande soute, la coque est remplie d'équipement de recyclage capable de traiter et d'entreposer jusqu'à l’équivalent d’un Constellation ! Les tourelles du Reclaimer ont des attaches multi-usages qui peuvent être montées avec des canons défensifs, des batteries de missiles, ainsi que des faisceaux tracteurs additionnels, des projecteurs, des scanners ou d'autres options spécifiques à la récupération. Le vaisseau transporte une série de drônes de classe « Surveyor » pour rechercher les objets de valeur dans les profondeurs. De plus, il inclut un petit vaisseau utilitaire qui peut être déployé pour des

opérations d'EVA/récupération. Il est prévu d'inclure une fonction de recherche et de récupération dans le mécanisme de récupération du jeu, qui permettra aux joueurs de sortir de leur vaisseau spatial en combinaison et en unité de manœuvre pour explorer l'épave. Les engins spatiaux de poche comme la navette utilitaire transporteront des outils et des fournitures ainsi que les artefacts récupérés à bord du navire.

Merchantman, le Hull C et le Starfarer aient plus d'espace de « pur cargo » que le Reclaimer, suivi par le Caterpillar et enfin du Freelancer MAX. Obtenez plus d’informations sur le Reclaimer d'Aegis Dynamics en flashant ceci :

ÉQUIPEMENT SUPPLÉMENTAIRE L'Aegis Reclaimer est équipé d'une soute renforcée de sondes sans pilote, d'un ensemble de projecteurs frontaux et de scanners de densité avancées. Il est également capable de faire des sauts grâce à son moteur standard « Tarsus Marauder Jump Engine ». AVERTISSEMENT SUR LE CARGO Le Reclaimer est un gros vaisseau ! Une grande partie du volume interne est occupée par les machines de recyclage et le stockage de la ferraille. Néanmoins, il dispose d'une grande soute qui peut être utilisée pour le fret standard. Nous sommes actuellement en train de prendre les mesures pour les moteurs, et il est ossible envisageable que la valeur de cargaison change à l’avenir. Attendez-vous à voir la capacité de chargement de plusieurs vaisseaux augmenter au fur et à mesure que nous passons de la « conception papier » à ce qui s'adapte réellement à bord des modèles 3D. L'intention est que le Banu

**Rappel : CIG propose ces pledges pour aider à financer le développement de Star Citizen. Les fonds levés par des ventes telles que celleci leurs permettent d’aller plus loin et d’ajouter des fonctionnalités non liées au combat dans le monde de Star Citizen. Tous les vaisseaux seront disponibles avec des crédits du jeu dans l’univers final, et ils ne sont pas nécessaires pour débuter dans le jeu. Le but est d’avoir plus de vaisseaux disponibles pour donner aux joueurs différentes expériences plutôt qu’un véritable avantage quand l’univers persistant sera lancé.

Cloud Imperium Games Corporation et Cloud Imperium Games UK, Ltd. Tous droits réservés. Star Citizen® est une marque déposée de Cloud Imperium Games Corporation.

CitizenTVMAG | 19


>> INTERVIEW

ZOLTAN

INTERVIEW

Entre deux streams de WOW et de Star Citizen, Zoltan à répondu à nos indiscrétions. >> [CTV Mag] Salut Zoltan, tu peux nous faire une petite présentation ? [Zoltan] Hello, moi c'est Zoltan, je suis Streamer Partner sur Twitch depuis 4 ans, et sur la JVTV de jeuxvideo.com depuis 1 an, j'en suis également le superviseur du flux vidéo. Je commence à m'intéresser de plus en plus à ma chaîne Youtube. Et sinon pour l'aspect "spécialiste" je suis à la base un streamer Blizzard sur tous leurs jeux, et en particulier de World of Warcraft, qui est le jeu de ma vie. [CTV Mag] Tu es donc actuellement au sein de la JVTV. Tu en fais partie uniquement en tant que streamer ou tu es plus impliqué dans la chaîne ? [Z] Comme dis dans la réponse audessus, je suis également

20 | CitizenTVMAG

superviseur du flux, ça veut dire que le week-end par exemple, je gère le bon fonctionnement de la TV, pour éviter qu’il y ait des bugs ou des problèmes pendant qu'on tourne dessus et qu'on propose nos contenus.

enthousiasme, méfiance, négativement ?

voire

[CTV Mag] Comment as-tu connu le projet de Chris Roberts ?

[Z] J'ai dû l'éduquer *rires*. Plus sérieusement, c'était compliqué au début, mais avec un stream explicatif en reprenant toutes les bases, c'est bon pour tout le monde, et les gens y croient.

[Z] Tout simplement grâce à Superpanda *rires*. Et aussi aux conférences, CitizenCon, Gamescom, etc.

[CTV Mag] Comment gères-tu les « trolls » autour de Star Citizen, nous savons qu’il y en a un certain nombre ? Ça ne te décourage pas ?

[CTV Mag] As-tu une guilde au sein du jeu ?

[Z] Personnellement je les bannis, je ne me prends pas la tête ! Laissons-les dans leur ignorance de "moi je sais tout". Il faut bien plus qu'un simple message derrière un écran pour me décourager ! Si tu t'arrêtes sur tous les “trolls” qu'il y a sur Twitch, t'as pas terminé ! *rires*

[Z] Non pas encore mais ça va arriver très vite ! [CTV Mag] Comme tu es un streamer professionnel avec plus de 33 000 followers sur Twitch (rien que ça !), comment ta communauté perçoit-elle Star Citizen ? Avec


INTERVIEW <<

[CTV Mag] Est-ce que, heureusement, l’enthousiasme de la grande majorité des gamers te pousse à aller plus loin avec Star Citizen sur ta chaîne perso ? [Z] Oui clairement. La communauté me fait extrêmement plaisir, j'y découvre beaucoup de passion, de gentillesse. Les gens sont au top. Et, je ne l'ai jamais caché, si un jour je vois que c'est possible de continuer mon métier grâce à ce jeu (donc d'en vivre), je n'hésiterai pas une seule seconde à passer "full time" dessus.

<< IL PEUT DEVENIR LE PROCHAIN WORLD OF WARCRAFT. IL A LES MOYENS, L'AMBITION ET LA TECHNOLOGIE DE L'ÊTRE. >>

[CTV Mag] Penses-tu que Star Citizen va rester au sein d’une niche ou que le jeu peut devenir une référence du MMO ? Il peut devenir le prochain World of Warcraft. Il a les moyens, l'ambition et la technologie de l'être. C'est trop long à développer à l'écrit. D'un point de vue argumentatif, passez sur un de mes lives et on pourra s'expliquer ! [CTV Mag] Quel est ton avis sur la 3.1 (la version actuelle) ? [Z] La 3.1 est beaucoup plus fluide, jouer avec des FPS beaucoup plus élevés c'est très agréable. Il y a plus de finesse dans les graphismes aussi, j'ai hâte d'être à la fin de l'année pour avoir tout le système de Stanton ainsi que les ajouts de métiers etc. C'est à ce moment u'on va pouvoir commencer à développer pas mal de choses en terme de contenu. [CTV Mag] Et pour finir, qu’attends-tu le plus pour le futur de Star Citizen ? [Z] Un contenu permanent, afin que tous mes potes passent sur le jeu. J'ai vraiment envie qu'il marche, je veux une date de sortie, que la roadmap soit respectée à la lettre. Ils ont beaucoup d'argent, donc aucune excuse ! *rires*. Et je souhaite également en apprendre plus sur Squadron 42, le fameux mode solo !

Ci-dessus : Zoltan dans son fief, La capitale !

Retrouvez toute l'expérience d'un streamer pro sur sa chaîne Twitch zoltan.

CitizenTVMAG | 21


Trad : TradTeam


Trad : TradTeam


>> TEST APPLICATION

APPLICATIONS TCV Corp / Fanny d'extension conçu pour ajouter des fonctionnalités à un autre logiciel.

Exemple de grid entièrement personnalisable du plugin :

Pour commencer, l'application Power-Grid™ de ROCCAT®, c’est quoi ? Citoyennes , Citoyens. N'avez-vous jamais rêvé de commander vos vaisseaux par la voix ou par une simple impulsion tactile ? Aujourd'hui c'est possible dans votre jeu préféré : Star Citizen.

Avant tout, “ROCCAT” est une marque qui vend : claviers, souris, matériel informatique... Mais c’est aussi une télécommande entièrement personnalisable pour votre PC. Elle vous permet de vous connecter, de gérer, de contrôler votre ordinateur et vos jeux depuis Mais, pour encore plus votre smartphone ou votre tablette d’immersion in game, il existe sans devoir vous déplacer. d’autres supports, tels que L’acquisition de ROCCAT est l'application Power-Grid™ de ROCCAT® via son interface gratuite et l'installation reste à la tactile et le logiciel Voice Attack portée de tous et ce, même pour un néophyte. En effet, vous n'aurez via son interface vocale . qu'à vous laissez guider par le Il existe une foule de logiciel (compatible Android et IOS configurations pour ces deux inférieur à 10). programmes mais ici c'est le Notons tout de même que la plugin de TCV Corp qui est mis à l'honneur pour Roccat et le version de base est fournie avec deux profil “FANNY” pour Voice Attack slots de grids (grille d'interaction (créations toutes deux 100% tactile) mais il faudra débourser 0.99 cts par grids supplémentaires. françaises). Comme vous le savez, Star Citizen se joue à l’aide du classique combo clavier/ souris ou bien du combo joystick / manette des gaz plus généralement appelé “HOTAS”.

/

Qu’est-ce qu’un profil : c’est un

plugin module

Le plugin de TCV Corp est une “extension” de l’application (ROCCAT) sur tablette et/ou smartphone développée par un joueur, pour les joueurs . Plus besoin de passer des heures à configurer son “HOTAS” ou apprendre par coeur les touches du clavier: une simple pression sur un écran et le tour est joué . Il est fait pour vous simplifier le pilotage, regrouper les commandes les plus complexes au sein d’une même interface, le tout avec des options de personnalisation poussées. Que peut-on rêver de mieux pour l’immersion dans une simulation spatiale ! Le plugin TCV Corp s’installe aussi simplement que le logiciel de “ROCCAT” , une vidéo d’installation est disponible sur sa chaîne Youtube (liens ci-contre).


TEST APPLICATION << Ci-dessous : Imaginez vous dans votre cockpit comme si vous y étiez, les écrans de contrôle à portée de doigts.

Tucourvite (le créateur de TCV Corp) met à jour régulièrement son plugin pour toujours plus d’améliorations et ainsi être en phase avec les mises à jour de Star Citizen. N'hésitez pas à passer lui faire un coucou sur son discord, que vous ayez des idées, des suggestions, des remarques ou autre chose à signaler. Votre aide sera toujours la bienvenue et c'est avec plaisir qu'il répondra à vos questions.

Ci-contre : Ha ! Je vous vois déjà en train d’organiser un shi fu mi intergalactique.

Liens La chaîne Youtube de TCV Corp où vous trouverez diverses vidéos pour l'installation et les fonctionnalités. TCV corp

Son discord, pour partager vos idées et obtenir toutes les infos dont vous aurez besoin.

Et pour finir le lien pour l’installation du logiciel Roccat Power-Grid , où vous trouverez aussi le plugin.


>> TEST APPLICATION dans d’autres domaines que le gaming, mais nous allons nous concentrer sur ce qu’il peut faire dans Star Citizen.

Passons à présent à la deuxième partie de cet article où il est question de Voice Attack et du profil “FANNY” développé par Kourou .

Donc revenons au profil “FANNY” développé par Kourou. Il est le digne successeur de l'ancien profil “SALLY” créé par Kebooz (les connaisseurs s’en souviendront) mais son algorithme de base est modifié à 95%. “FANNY” c’est une simulation d’IA mais pas seulement, elle répondra à vos ordres, vous fera la conversation, vous tiendra compagnie dans l’immensité du vide spatial, mais pas que... Dans les coups durs, elle vous remontera aussi le moral avec une petite blague, un petit troll et pourra même vous bouder si vous n’êtes pas un gentleman avec elle.

En somme, un vrai compagnon Voice Attack est un logiciel payant que vous pouvez de route qui sera toujours à vos télécharger sur leur site officiel : côtés car elle possède sa propre conscience, son propre état d’âme et grâce à elle vous pourrez vous concentrer uniquement sur votre pilotage : “FANNY” fera le reste. Besoin d’un scan, de lancer les Ou encore sur la plateforme contres mesure, de tirer un missile … Un simple ordre vocal et le tour STEAM au prix de 11,99 Euros : est joué. Comme avec le plugin de TCV Corp, plus besoin de chercher la bonne touche du clavier au bon moment ! Avec “FANNY”, ce ne sera Cependant il existe une version pas le futur à portée de doigts mais gratuite de démonstration mais le futur à portée de voix. Donnez limitée à une vingtaine d’ordres l’ordre et elle s’exécutera. qui montrera très vite sa limite Pour encore plus d’immersion, avec un jeu tel que Star Citizen. combinez l'expérience de la Pour celles et ceux qui ne commande vocale à un casque VR connaissent pas, Voice Attack qui amènera la réalité virtuelle à un est un logiciel de reconnaissance tout autre nouveau niveau. vocale. Vous serez ainsi projeté en 2948, aux Pour faire simple, vous donnez directement un ordre à une “IA” et celle-ci commandes de votre vaisseau avec une IA à vos côtés, digne d’un vrai l’exécute en jeu. film de science fiction : "choisis la C'est clairement un logiciel de pilule bleue et tout s’arrête, après raccourci clavier qui s’exécute tu pourras faire de beaux rêves et avec votre propre voix. penser ce que tu veux. Choisis la Celui-ci fonctionne pour énormément de jeux et marche

pilule rouge : tu restes au Pays des

Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre."

© Warner Bros. Matrix

Le profil est en constante évolution, pour toujours plus d’immersion in game : des mises à jour sont faites régulièrement, un manuel d’utilisation très complet est fourni dans le lien de téléchargement du profil “FANNY”, que vous trouverez sur son discord, le même que TCV Corp : les deux développeurs se sont réunis au même endroit pour plus de facilité :

“KOUROU” possède également une chaîne Youtube où vous trouverez toutes les vidéos qui vous seront utile pour l’installation et l’utilisation du profil “FANNY” :

FANNY

Remerciements à Tucourvite et Kourou pour leur collaboration à cet article. Nous les retrouverons très prochainement en interview dans le but d’en apprendre plus sur leur projet commun. Maintenant que tous les éléments sont en votre possession pour que vous puissiez aborder l’aventure Star Citizen sous un nouvel angle, j’espère vous croiser un jour à Port Olisar pour une petite partie de shi fu mi tactile ou vocale !


Liens annexes

TEST APPLICATION <<

Le profil ABBY que vous pouvez retrouver ici :

@ABBY_SCitizen

ABBY Harbinger

Le profil SALLY que vous trouverez ici :

Le logiciel VOCAYA** que vous trouverez ici :

www.vocaya.com

Landsraad59

N.D.L.R : *Certains profils peuvent ne pas être actualisés vis à vis de la dernière mise à jour de Star citizen . **VOCAYA est un logiciel à part entière indépendant de Voice Attack mais dont le but reste le même (un article lui sera consacré prochainement).

Par Mugen Zaraki


EN ATTENDANT QUE

LE JEU STAR CITIZEN SORTE

Découvrez une liste de jeux que nous vous faisons découvrir. IAL C É SP 01

01 // BATTLEFRONT II FPS qui se déroule dans l'univers de la saga à succès. Le titre vous permet de prendre part à des combats sur Terre ou dans les airs dans les lieux emblématiques des films. Rejoignez les rangs de l'Empire ou ceux de la Rébellion dans des parties multijoueurs endiablées et profitez d'une expérience solo inédite aux commandes d'un soldat de l'Empire.

02 // LEGO : LE RÉVEIL DE LA FORCE

02

LEGO Star Wars Le Réveil de la Force est un bon cru pour la série, car outre la réalisation technique impeccable, les développeurs se sont permis quelques fantaisies et n'ont pas hésité à revoir quelque peu leur copie. Le multi-build et les phases de shoot façon TPS moderne, si elles ne bouleversent pas la série, ont le mérite d'apporter un petit quelque chose de plus à une série qui peinait à se renouveler. Il vous invite à revivre les plus grands moments de Star Wars Episode VII, et incarner Rey, Finn, Poe, BB-8, Kylo Ren, Han Solo et tous les autres personnages du film.

03

03 // THE OLD REPUBLIC C'est un MMORPG sur PC se déroulant environ 3500 ans avant le premier film de la série. Ce titre vous offrira la possibilité de vivre des aventures épiques à travers des quêtes travaillées et scénarisées vous laissant faire des choix qui influencent votre orientation vers le côté Lumineux ou Obscur de la Force.

30 | CitizenTVMAG


L

COUP DE COEUR RÉDACTION

04

04 // LA MENACE FANTÔME C'est un jeu d'action et d'aventure sur PC. Nos deux Jedi, le jeune Obi Wan et Qui Gonn, sont sur la station orbitale de la fédération du commerce, qui s'apprête à envahir la petite planète de Naboo. Les choses commencent à s'envenimer lorsqu'un ennemi essaie d'agresser nos héros, au moyen d'un gaz s'échappant des bouches d'aération.

05

05 // EPISODE I : RACER Nombreux sont ceux à avoir été scotchés par la course de pods de l'épisode I. LucasArts l'a bien compris et c'est ainsi qu'est né Star Wars Episode I : Racer sur Mac. Participez à des courses aux quatre coins de la galaxie pour remporter un maximum d'argent et améliorer votre bolide ultra rapide.

06 // JEDI KNIGHT : JEDI ACADEMY

06

C'est un titre jouable à la première ou à la troisième personne qui se déroule après la première trilogie Star Wars. On y incarne un apprenti Jedi lancé sur les traces d'un culte Sith. Le joueur a ici l'occasion de créer son propre sabre laser (simple, double ou deux sabres). Au cours de l'aventure, il a également l'occasion de croiser la route de Kyle Katarn, héros des épisodes précédents.

07

07 // ROGUE SQUADRON Vous jouez le rôle de Luke Skywalker. Avec vos équipiers, vous venez de détruire la terrible Etoile Noire, le repère des troupes de l'Empire. Mais, ce dernier est en train de rassembler toutes ses forces afin de porter une attaque massive sur les forces rebelles. Pour stopper cette contreoffensive, l'escadron Rogue est normé, rassemblant les meilleurs pilotes de l'Alliance.

CitizenTVMAG | 31


NumĂŠro 8 | Avril 2018 | www.citizentv.fr

Star CitizenÂŽ is a registered trademark of Cloud Imperium Rights LLC and Cloud ImperiumRights Ltd. Designs used with permission.

CitizenTVMAG Numéro 8 / Avril 2018  

Découvrez le numéro 8 du CitizenTVMAG pour le mois de Avril 2018. Votre magazine 100% Star Citizen. Bonne lecture. www.citizentv.fr

CitizenTVMAG Numéro 8 / Avril 2018  

Découvrez le numéro 8 du CitizenTVMAG pour le mois de Avril 2018. Votre magazine 100% Star Citizen. Bonne lecture. www.citizentv.fr

Advertisement