Issuu on Google+

FICHE ENSEIGNANT UN FILM POUR TOUS 2009/10 - Cycle 2 FRANZ ET LE CHEF D’ORCHESTRE Un film d’animation en marionettes, papier découpé et objets 3 Dimension de Uzi & Lotta Geffenblad - Suède / 2005 / 47 min

L’histoire Au fin fond d’une campagne, le temps d’un été, un ensemble musical composé de jeunes élèves, prépare tant bien que mal un concert de fin d’année. Mais dans cette fine équipe, une personne ne joue d’aucun instrument. Il s’agit de Franz, jeune fils du chef de cet orchestre amateur. D’abord spectateur des multiples périples, il portera vite secours au soliste de l’orchestre afin de retrouver son embouchure fétiche, jetée par des élèves jaloux au beau milieu des herbes hautes qui effraient pourtant plus que tout le jeune Franz. A noter qu’Uzi & Lotta Geffenblad ont réalisé deux des courts-métrages du programme Petit à Petit (Les Pierres d'Aston et Les Abricots) proposé au cycle 1 dans le cadre de Un film pour tous en 2008/2009.

Souvenirs de famille Elevé dans une famille de musiciens, le réalisateur Uzi Geffenblad garde un incroyable souvenir de ses étés musicaux. Tout comme le petit Franz, à 3 ans, il connaissait déjà les noms de tous les instruments d'un orchestre symphonique. Dans son film d’animation, il recrée un univers ludique et coloré au service d’un conte initiatique qui fait la part belle à la musique et illustre avec poésie les vertus de la tolérance.

Franz, petit ou grand ? Franz est un enfant bienveillant et mature qui, à de nombreuses reprises, va s’avérer plus clairvoyant et surtout plus sensible que son père. Certes, il croit aux monstres, se réfugie dans les jambes de son père lorsqu’il a peur et n’a perdu qu’une dent de laie. Mais il sait reconnaître les qualités et les défauts de son père (« Mon papa connaît tout de la musique » ; « Mon père peut vraiment être bête des fois »), sait réconforter et écouter et il fait preuve d’une incroyable persévérance pour intégrer l‘orchestre. Son père, quant à lui, n’a pas beaucoup le sens des réalités. Il ne sait pas utiliser l’appareil photo, s’assoie sur ses lunettes... Véritable Pierre Richard animé, il vit dans un monde imaginaire, pense et respire musique et en oublie parfois son fils. Il perd également le contrôle de lui-même quand il se sent dépassé par l’orchestre sur lequel il semble ne pas avoir beaucoup d’autorité.

L’orchestre, métaphore du vivre ensemble Avec ses dialogues nonchalants et ses personnages excentriques aux défauts tendrement accentués, Franz et le chef d’orchestre construit une réflexion sur l’individu par rapport au collectif. Les corps et les visages des personnages sont la matière de cette fable sur la tolérance où chaque adulte, comme chaque enfant, se voit affublé d’un appareil dentaire, d’une paire de lunettes à double foyer, de grandes oreilles et d’un nez en trompette. A la fois proches mais fondamentalement différents, ces personnages constituent une riche palette de caractères forts et uniques. Mis en scène comme les instruments qui composent l’orchestre, forts de leur différence, ils s’unissent et se répondent dans la diversité. Ils forment alors un groupe hétérogène.

Un récit initiatique Franz vit au sein d’un groupe. C’est au moment où cette collectivité est menacée par le départ de son soliste qu’il décide d’affronter ses peurs et d’abandonner ses habitudes pour permettre au groupe de retrouver son harmonie. On retrouve ici le canevas classique du film initiatique où le jeune héros va grandir devant nos yeux en affrontant ses angoisses (pour Franz, le champ de hautes herbes qui cerne sa caravane). Nous sommes d’autant plus proche de Franz qu’il est le narrateur et assume le point de vue du film. Nous ne voyons que ce qu’il voit et avons les mêmes incertitudes sur ce qu’il ne voit pas. Y a-t-il réellement des serpents dans le champ ? Quel est l’enfant qui a jeté l’embouchure du corniste dans le champ effroyable ? Mystère. De lui, nous ne verrons que la manche de son pull. Quant aux bêtes et insectes qui effraient tant Franz, pas de preuve de leur présence, mais un montage vif et inquiétant qui adopte le regard effrayé de Franz.


Une très grande richesse de textures visuelles et sonores Les matières du films : papier découpé, marionnettes, véritables chardons, objets réels en trois dimensions mais aussi images de synthèse avec la séquence de la gameboy à laquelle joue le percussionniste de l’orchestre... Uzi Geffenblad s’amuse à exploiter toute une palette de textures, douces ou rêches, à plat ou en relief pour créer une esthétique dynamique. A noter les deux séquences qui rendent hommage au cinéma et à la photographie : la séquence du voyage en voiture, filmée à la façon super 8 avec ses couleurs mordorées et ses rayures de vieille pellicule ; la photographie animée image par image lorsque Franz prend le groupe en photo. Deuxièmes catégorie de textures : les textures sonores. Un soin tout particulier est accordé aux dialogues et, bien entendu, à l’accompagnement musical. De la cacophonie des instruments au concert final en passant par le rock métal et la musique électronique (le synthétiseur qui reproduit les sons des instruments et qui va susciter l’effroi du chef d’orchestre et du corniste), toute une palette de sons et d’instruments compose la partition de ce film musical. Cette partition s’accompagne également de bruitages : les bruits du campement, les bruits « imaginaires » du champ effroyable qui terrorisent Franz, les bruits de la nuit avec la symphonie des insectes nocturnes

Une technique d’animation complexe Toutes les têtes des personnages du film ont d’abord été créées en marionnettes et ensuite photographiées à 360°. Il y a 25 personnages qui ont 30 positions différentes, donc les réalisateurs ont pris environ 750 photos. Chaque photo est ensuite retravaillée, notamment repeinte et photocopiée en deux tailles de manière à pouvoir faire des gros plans et des plans de groupe. Les 1500 images ont été alors découpées et photocopiées. 1500 ont été collées sur un film plastique blanc et 1500 sur un film plastique noir. Les corps des personnages, quant à eux, sont dessinés à la main sur du papier noir. Chaque partie ainsi obtenue est alors placée sur les différents niveaux de la table multiplane. Ensuite il suffit de bouger les personnages et les décors à la main pour animer. Les expressions des personnages sont créées en mettant un film transparent sur les visages et en dessinant les différentes expressions (bouches, cils, joues...) directement sous la caméra. Au final, 7 ans de travail dont 5 uniquement pour l’animation

Père et fils Franz et son père sont seuls. Leur cabanon est posé au milieu d’un champ de chardons qu’ils doivent affronter tous les matins pour se rendre jusqu’à la prairie où se jouent les répétitions. Point de mère à l’horizon et l’on devine, au sourire de Franz lorsque son père bégaie devant madame la garagiste, qu’il se cherche peut-être une nouvelle maman. Est-elle partie? Libre au jeune spectateur d’imaginer l’histoire de cette famille monoparentale. Tout deux se livrent à un conflit loufoque où le père n’est pas forcément le plus mature des deux : dent de laie ou pas, Franz veut jouer lui aussi, attirer l’attention de son père et faire partie de la communauté musicale. Il y parviendra d’une autre manière : en apaisant les tensions entre les enfants, en effaçant les pleurs du corniste grâce à son écoute et sa perspicacité. Et puis n’est-il pas finalement inclus dans l’orchestre, à la place du porteur de parapluie, protégeant son père des intempéries ? Franz se situe ainsi dans la longue lignée cinématographique (qui va du Kid de Charlie Chaplin à Un monde parfait de Clint Eastwood en passant par les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang et Le voleur de bicyclette de Vittorio De Sica) où l’enfant est érigé comme une figure protectrice pour le père ou l’adulte.

Un dossier pédagogique est téléchargeable sur le site http://www.lesfilmsdupreau.com Vous y trouverez la filmographie des auteurs réalisateurs de Franz et le chef d’orchestre ainsi qu’une fiche pédagogique autour des instruments de musique


FICHE ELEVE Titre du film :----------------------------------------Noms des réalisateurs :-------------------------------------LES FAMILLES D’INSTRUMENTS Il existe trois grandes familles d’instrument : les instruments à vent les instruments à cordes et les percussions

D’après toi, à quelle famille appartient cet instrument :

Le cor : __________________________________

La flûte : _________________________________

La guitare : _______________________________

Le piano : ________________________________

Le trombone : _____________________________

La cymbale : _______________________________

Le violon : ________________________________

Le saxophone : ________________________________

Le joueur de cor Comment appelle t-on : Un joueur de piano : un------------------------Un jouer de flûte : un -----------------------------Un joueur de violon : un -----------------------------Un joueur de cor ? : un -----------------------------Pourquoi les enfants se moquent-ils de lui ?------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Franz se comporte t-il comme les autres enfants ?---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Franz : petit ou grand ? Quel âge a Franz d’après toi ? ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Comment est il habillé ?----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Pourquoi a-t-il si peur du « champ effroyable » ?-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Comment va-t-il vaincre sa peur ?------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Pourquoi son papa ne veut-il pas qu’il joue dans l’orchestre ?----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------La tristesse, la joie, la colère, la peur, la surprise…à quelle émotion correspond le visage de Franz sur ces trois photos ?

Franz est ______________ ______________________

Franz est ______________ ______________________

Franz est _______________ _______________________

La technique d’animation : du papier, des marionnettes, des objets et beaucoup d’imagination La technique utilisée pour animer les personnages est le papier découpé, c'est-à-dire que chaque personnage ou partie du décor est d’abord dessiné sur du papier noir puis peint avec beaucoup de minutie. Les différentes parties du corps sont ensuite découpées et assemblées de telle sorte qu’elles puissent être articulées. Les réalisateurs utilisent aussi des objets réels. Peux tu en citer ? (voici trois photos pour t’aider) -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Flou et net Sur cette image peux-tu décrire ce que tu voies au premier plan-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------au second plan -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------au troisième plan---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------pourquoi certaines parties de l’image sont-elles floues ? --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Franz et le chef d'orchestre